Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/09884
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: September 28, 1977
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID09884
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text



S.,no(de vendredi

au Vatican


twt V4 ATICAN i(AF





L*4s 54 Ih04445404-* nI *;
I- C4'I4 11 114.4. 44'14441
at 4 l~le depo( iist t
,1 lt4 1940,lI544 'I


901011 d"s Ob)ivafeurS.,
lj' pr(44chn1i MytiVEuldo pur-
rail asmumei*r 1e r~itI d'un
. )j~r~4-444 Ii4v41. 50 Cardl-
SIIX 1141 olls ot 6trkliogrt
sroaujlptotltl* so reitroulve
1,14pim14la1 Iiquaitre O 4*4114
III'* 141'141 4111o mynoda-
Ic t'4. 414 e4t c04 euloirs.
p~s Iitpithiji)) soiif do/il
4r11euix :le C4Irdinal Se-

4544ltc pigcl 6)


MRC ,REDI 28 SEPT. 1977 '

No 30632











FOXDI 5 1505 : LX PLUS ANCIENT QUOTIDIEN D'HAIT MEMBER DR L'ABSSOOIATION INTERNATIONAL DE PRESS


DIRECI*UR :' LUCIEN &ONTBs
ADAINIMTB.TEUR :Mine. NMAXCEAUVET


Rue du Centre No. 3U
Boite Postale : 1316 T616phon6 ; 1-3114


La Ruelle Na'A
On a signal l'inconvonlrel
que va creer a la rentro-n
d'Octobre la fernieture dh. It
Ruelle Nazon h In cilrriila-
tlon. Le tronqoln quit (4l)u4
che stlir I'Avrlnuth .4iili
Blown Lialu i D l erii l I
bloqud c l r |)i4u P| li 1 i. i'
du t l t t l ldt. Irviuv ix d(. 4h4l4
nngs (It rv 40oIl4.4 rll | 4ii4 (I l44
point
L4 probi-int r.h li 4 i-
tentlon dau DeIsI i i iIiiii,
d0:s Trnvniix Public'. (On it
vu ce martin Siir (4I ilix It'
Minliitre Pierre St Com. qiil
,siUlt, page 6I


Haiti ratifie la convention americaine sur les droits de l'homme.





Importantes declarations de l'Ambassadeur de la Republique



Dominicaine en Haiti.


L'Ambassadeur Smester definit comme positive

pour la normalisation en Haiti la recent liberation de


4- I Iv III I:)[(4amt. ('11




Cl'44 ,li i 2: 44
1 "t fa4 I! v(4 (.
1,' tI Ito V






It ,4I4I I, ( psr nt dv III pa ,10-

p4 444(( 4.444 dcl~iire'(



q4r hrur"4' (1444 44 dispiru?.
111 r 44im,44-4 hulleno". re
fit .1 u .4- (I 4 ,',1 1 de' d0 -
M 5411t- ,.4; 444mooin4' a-1-

,Its 4 'p l ur rihi(,, c 'z lr,.
41' I W wrI'
1444 w1 .4'. ,44alh




.4.. ,,,I. c it I '. ~ O re


44.. -l ( t4l4 44444e 4 1 11' 0

44. dl I, .44444 'q (I V~- 4444

414441 I If I Fxj, 44 (1' 444
44444 1(111 44,O '4 1414 (14444 (4444
444' ia .444(4.14 4444'4 4 44
4 4.44444 I.'in prof~it




1 l 'I. I 4I ( I 'l i Ji4l4
.4 '44( 4444'en(4444 Il 44444' v
444 444', ; V '4-' ;444 Pr 4444 'i.
(Jill 1.11 lit 4444'( (I 44444' gra444
(I (4 I, '4'. 4414 I e4 V 4444IFI4I 4con 114. rciaI'
44'm 1. It 4ra 'b 4if a "oil
4/444' fil4lc 1.4 1144444441(444 Do4
.4jfan ;I itr v44I Is 44-


risonniers politiques
vantage de la proximity.
Itappelaht quvj, il y a quel
4ii44s anc11Os, les vented do
minicaiines. en Htaiti otaient
a zero, il a precise qu'en
1976( ell's se sent levees,
grace aux efforts de promo
tion. a 2 millions de dol-
lar .
II est evident, dit-il (in
falsant allusion au deSlqui
libre des echatnges entire les
doux pays), ,que fait defaut
un accord complementaire
pour lequel des sondages
ont ete faitl dans le pass
m a i s inexpliquablement
rien n'en est sorti.


L'Ambassadeur a aussi d6
care que, selon des rap-
ports diplomatiques, le Pre
'ident Duvalier 6tait plus
qu'interesse, mais vivement
incline, a une entrevue a-
vec son college domini-
cain Joaquim Balaguer.
Smester ajout6 que la
situation haitienne d'aujour
d'.hui est tres different de
o(lle d'il y a quelques an-
nes et a defini comme po-
sitive pour la normalibSation
du pays la recent libera-
tion de prisonniers politi-
ques d6cretee par le Pr6si
dont Duvalier.


En fait de circulation, une cite
privilegiee, disent-ils


L- problem souleve L Pc
o'ulnvillh. en ce qui concern
la nouvelle reglementation
(iu traf.c des camionnettes
plubliques continue de susci
ter 1ls commcntaires, danrs.
tous les milieux, surtout
chez la grande masse des
tu'agers de Pdetonville.

Le debate devlent de plus
,n p]lu4 anime,, 1'approche
d4 la rpntree scolaire d'oc-
tob re.
illn nombre de personnes
on4i remarquer qu'a Pftion
vill, la circulation 6tait loin
(i' coi4 4iltuer u1n problem.
4Pr rapportl. a ce que V'on
r('i:atile sur la route de Car
r'lom'r et a 1'Avenue Jean-


Jacques Dessalines, Petion-
ville, dirent-ils est la cite
ideale : le flux des voitures
s'6coule sans obstacle.
Et puis, constate-t-on.
c'est la situation de la grand
de ma.se des habitants ne
po'sedant pas de vehicules
qul doivent etre pris en con
sideration.

A la reunion de ce e oir. a
I'Edilite de Petionville, en
plus de celle des chauffeurs
de camionnettes, entendra-
t-on la voix des usagers ?
xxxx

Voc'i le texte d'une lettre
d'une Petionvilloise. recue
ce mat.n :
X X X


Une petionvilloise nous ecrit


I' it-(u-Pr nce, le 27 Sep-
i4,ibrlr 1977.
Au [)' r'cteur
u Jirniial le Nouvelliste
En'4 scs bureau.
Mon: jCur le Directeur.

En ma quality d'abornne
at votre journal, j'ecris cet
l1c 14tlre et vous demande
de blen vouloir en do inner


AVIS AUX FIRMES SPECIALISEES EN

EQUIPMENT MEDICAL

Department de la Sante Publique et
de la Population

Unite d'execution et de coordination
PI'O.E'T DEI) CONSTRUCTION D'ETBLISSEMENTS
DE SANT'IE DANS LLES REGIONS NORD ET SUD
1)1D LA REPUBLIQUE D'HAITI


DonS It cadr. du program
me' du4 )SPP pour la cois-
truclion d'elabli4semenl. de
a(n4t4 dans I's regions Nord
ct Sud du pays, les firmes
spieialiisee' en equipment
inmedical et legalement en-
rcgisltre.s en Haiti depuis
au moins cinq a7is, sont inl
vill'(s 4 souni'tltre leurs qua
lification' et propositions
pour assurer les services
suivants :

1. Reeevoir l'equipemenm
ei Ir departagr pour les
5ifftrentes localitos.


2. Transporter lequipe-
ment dans. chacune des lo
calites.
3. Installer 1'equipement
dans Iem locaux.
4. Etablir un programme
d'entrainement poor le per
sonnel qui utilisera 1'equi
p1ment.
5. Elablir un programme
d'6ducation aux h>?ures de
service sur l'utilisatinn et
1'entretien de 1'6quipement
medical.
6. Accorder douze (12)
mois due, servie, et d'entre-
(Voir suite page 6)


publication dans les colon-
ncs de votre quotidien.

Ii y a envrion deux ans,
pour reglementer la circula
t on a Petion Ville, les r.es
ponsables de ce service mo-
difialent le parcours des vol
tures en mettant a sens imni
que deux prince pales arteres
Les rues Lamarre et Gregoi
re. 01
Evidemment, habitue a ef
fectuer le trajet inverse de
puis ties annees, ce change
ment suscita des op;nionL di
verse,:qui par la suite devin
rent que des souvenir,. Les
Petionvillo s remarquaient
les bienfait, de cette mesu
re.
Voulant continue a mieux
faire pour Potion Ville Au
jourd'hui, en collaboration
avec l'Edilite de cette cite
les agents concerns (ine
fois de plus portent des chan
gements.
Ma's malheureusement le
nombre insuffisant de points
de stationnement surtout
devalori'e un si beau project.
Ne dirait-on pas une svm-
phonie inachev6f
Aussi. face a une tell me
sure je ne put's larder A.
vous informer de la situa-
t'on extromement difficile
dans laauelle ont plonets
les habitants de Place Bo-

(voir suite page 6)


La declaration de PAmbassadeur

Salomon


WASHINGTON, (AFP)
Haiti a adhere mardi i la
convention am6ricaine sur
les Droits de l'homme en
deposant les instruments de
ratification a l'organisation
des etats am6ricains (OEA)
a Washington.
Ce depot a et6 fait par
I'Ambassadeur de Haiti aux
Etats-Unis, Monsieur Geor -
ges Salomon, en presence du
Secretaire adjoint de 1'OEA,
Monsieur Jorge Luis Zelaya
Coronado.

Seize pays out maintenant
signed la convention et qua-
tre d'entre eiux Haiti, Cos-
ta Rica. Colombie, Venezue-
la l'ont ratiti6e.

L'adhesion d'laiti, souli-
gne-t-on, intervient une se-
maine apres la liberation it
Port-au-Prince de 104 pri-
sonniers politiqijes.
Monsieur Salomon a reaf-

x

Commui
Le Departement des Af-
faires Etrangeres informed
que, le 27 Septembre 1977,
1'Ambassadeur de la Repu-
blique d'Haiti pres 1 Orga-
nisation des Etats Ameri-
cain'. M. Georg-., Salomon.
a depose au Secretariat Ge
neral de cette Organisa-
lion, 1'Instrument d'adhe-
sion du Gouvernement Heii
tien a la Convention Ame-
ricailel des Droits Humains,
Pacte de San Jose. signee
a San Jose de Costa-Rica


firm au course de la cer6-
monie la volonte de Haiti
de poursuivre ses efforts en
faveur du respect des droits
de hommee.

, 11 a note que si (le res -
pect de la dignity humaine),
n'avait pas toujours et6 par
faitement satisfaisant en
Haiti la faute en etait prin
cipalement aux (intrigues
internationales venant des
pays voisins qui ont oblige
Haiti a faire face a une si-
tuation d'instabilit6 et d'in-
securite emotionnelle,).

Monsieur Zelaya a demand
de a i'Ambassaideur de trans
mettre a son gouvernement
cases felicitations les plus
cordiales pour les measures
qui viennent d'Itre prises A
1 'intriur du pays e, deno
tent la volonte de ce gou-
vernemient de mettre un voi
le suir le passes.



niaue
au moi', de Novembre 1969.
Le Departement des Af-
faires Etrang'eres hielit i
souligner ce nouveau te-
moignage du respect d,'s at
trbhuts fondamentaux de
la pwrsonne humaine que
profess le Gouvernement
de Son Excellence M. Jean-
Claude DUVALIER, Pre..i-
dent a Vie de la Republi-
qu,' d'Haiti.

Pert-au-Prince, le 28 Sep
timbre 1977.


L'Administration Gen6rale
des Contributions s'empresse
de porter a la connaissance
du Public et des ProprnOtal-
res dez Vehicules a moteur
que, concernant les plaques
d'immatriculation les dispo-
s.tions suivantes ont et6 pri
ses :

a) A partir du prochain
excrc.ce fiscal, les plaques
d'immatriculation des Vehi-
cules a moteur -eron; deli-
vrets pour une duree de
trols (3) ans, -olt 1978 1980.
Ces plaques sont retro re-
liOchissante', leur dimen-
sion est de 6 X 12 pouces;
b) A 1'expration de l'an
nee d'em6ision, le renouvel-
lement be fera, apres le
paiement doe a taxe aimuel-
14, au moyen de vignettes.
Une v gnttle ?era a)ppiquee
a 1'un des angles de ,hbacu-
110 de- plaques. Cette vignet
te comportera un Numero
ec serie et le Millesime. Sa
co'neur sera on contrast a-
vec celle de la plaque
c) Coux qui ne sont pas
encoree enroles et qui vou-
dronl faire immatriculer
leurs vehicles au course d'un4
excrc'ce. recevront, apre: a-
voir paye la taxe annuelle
d'lmmatriculaton. une paire
de plaques e' les vignettes
de lannee corresoondani.e.
A part los plaques sp6cla-
Irs. cells d'immatr'culat'on
des vehicules a imoteur sont
fabrfquecs en treize (13) ca
teur s savor :


L'espionnage lectronique a nouveau


sur la sellette aux Etats-Unis


WASHINGTON (AFP)
Huit assignations judicial
res devant une Sous-Com-
mission du Senat ont relan
ce une affaire d'epionnage
e61.ctronique americaln ien
marge des negociations sur
Le Canal de Panama.
Au premier i.-ng des huit
personnagvs (qui devront comr
paraitre vendredi figurcnt
les Directeurs fp, la C!A et
du FBI, le Secretaire 1'Ar
mete et un S'rgent ameri-
cain qui aurail prevenu le
Chef du Gouverniment d",
Panama, Omar Torrijoc,
que ses conversations e-
taient ecouoes.

C'est la second enqutle
ouverte au Congres sur cet
te affaire qui implique que
le General Torrijos!, mis au
courant des 6cooubts, ail 6et6
ensuite en bonne position
pour exercer un veritable
chanfage sur les negocia-
teurs amcricains des, traits
du Canal de Panama.

Crs traits sont tres im-
populaircs et critiques par
ine majoril6 d'am6ricaiins
bien que le Pr6sident Jim-
my Carter lee ait inignes.


La Commission des Affai-
r.s Etrangeres, du Senat, de
son cote6 a commence lun-
di une serie d'auditions qui
durpiront des semaines a-
vant que puisse s'engager
le debate proprement dit,
probablem,-nt au debut de
l'annee prochaine.
La Commission des S r-
vices Secrets du S6nat avait
dejd e'nqu6te sur ceote af-
faire et entendu les deux
principaiux ngociateure des
trails du Canal d-'. Pana-
ma, Ellsworth Bunker et
Sol Linowitz. Elle avait
mis un point final a son en
qu6te a huis clos en d&ecla
rant qu'il 7'y avait aucune
preuve, d'un chantage des
panameens ur les n6gocia-
feurd americains, ni qu'un
cspionnage electronique ait
influx sur la negociation.
Mais l., simple fait que l'eCs
pioninage lui-momeo n'oail
pa. dminenti apparaissait Ah
bien des observateurs com-
me uses, virtuelle confirm
tion de son existence.
Alors que la puissante
Commi'iMon des Affair's E-
trangiires pursuit seS au-
difions sur les m6rites m6-


me des traits signs solen
nil11ement a Washinigon
par Jimmy Carter et le Ge
neral Omar Torrijos le 7
S'ptembre, c'est maintliant
la Sous-Commission Judi-
ciaire sur la s6paration7 des
p9uvoirs qui reprend 1Pen-
quete.
L's huit citations ont et6
faites, par voi.e de justice,
c'est-a-dir. qu'elles doivent
6tre remises en mains pro-
pres et que les temoins doe-
posiront "ious la foi du ser
ment et done .s'eraient pas-
sibles de poursuites en cas
dP parjure.
C'eot le (Los Angeles Ti-
mes) qui a decouvert lunldi
ce rebo~ndiss-nment et a ete
A m6me de voir les huit ci-
lations a comparaitre. La
Sous-Commission Judiciai-
re, indique l- journal, a 6et
m6contente de la maniere
don't la premiere enqu6te
dOai/ terminee et l'avait
reprise a son compte.
C,,tte Sous Commission
est pr6sid6e par le S6na-
teur d6mocrate de 1 Alaba-
ma. James B. Allenl. connu
pour Ion opposition cat6go

(Voir suite page 5)


PREMIERE CATEGORIES :c
Palais National No. 1.
DEUXIEME CATEGORIES :
Forces Armees d Haiti Nos
2 A 200.

TROISIEME CATEGOGRIE:
OFFICIEL Nos 201 a 600
QUATRIEME CATEGORIES :
DIPLOMATIQUE
a) Chef de Mission CM Nos
051 a 690
b) Corps diplomatique Nos.
726 L 925 -

CINQUIEME CATEGORIES :
CORPS CONSULAIRE : Nos
951 a 1025
SIXIEME CATEGORIES : Or
ganisation Internationale
a) Chef de M'ssion C -
Nos. 1051 a 1100

b) Organisation Internatio
nale Nos 1101 a 2000
SEPTIEME CATEGORIES :
PRIVE
a) A 2001 A A 9999
b) B 2001 a B 9999
c) D 2001 A D 5002
di C 8001 a C 9000
(Commerce)
e) O 8001 A 0 8500 (Trac
teur, Bulldozer, etc)
HUITIEME CATEGORIES :
TAXI
ai Taxi Volture X A-
101 a X A 999
b) Taxi Voiture X B-
101 a XB-999
c) Taxi Camionnette -
Mini-Bus Y A 101 a Y A
999


La Defense du I
WASHINGTON, ( AFP
La defense du Canal de
Panama sera asuree plus
iacillment avcc les nou -
veaux traites quo sans eux,
a at'frme mardi au congress
le Scretaire amenrcain a la
defense Monsieur Harold
Brown.
Temoignant devant la corn
minasion senatoriale des Al-
fa res Etrangeres Monsieur
Brown a souligne que (si Pa
nrama et d'autres pays d'A-
merique Latine ou encore
une parties de la population
Fanameenne devenaient hos
tiles aux Etats-Unis, prote-
ger le Canal centre des me
naces interieures, des actes
de terrorism ou de guerril
la serait beaucoup plus dif

Un Act d:e
.Reconnaissance.
A 1'ere de la Revolution
Jean-Claudidse, le Centre
d'Etudes du Dr. Francois
DUVALIER, sis au Bel-Air.
construit en l'Ann6e' 1960
sera restaur6 complltement
ecnform6ment aux instruc-
tions passes par le Pr6si-
dent a Vie de la R6publi
qua, Son Excellence M. Jean
Claude DUVALIER, a M. Au
guste MAINGRETTE, Direc-
tcur G6neral do 1'Office Na
tional du Logement.
Ce Centre sera oot6 d'u-
ns. bibliotheque, mise gra
tuitenent au service de la
je-inesse du Bel-Air.


d) Camionnette Mini H41:
- YB 101 a VB 0999
e) CaIIIilonnete MNill4-li
- YC 101 A YC 999
f) Camion Bus Z A 101 :
Z A 999
g) Camion Bus ZB 101
a ZB 999
h) Taxi Tourisme T A
- 101 a T A 999
i) Taxi Tourlsme T-13-
101 a T-B 999

NEUVIEME CATEGORIES -
LOCATION Nos 10001 a 0lila
DIXIEME CATEGORIES :
TRANSPORT san poas ager:
Nos 15001 a 16500

ONZIEME CATEGORIES
Service du Gouvernement
Nos 20001 a. 21500

DOUZIEME CATEGORIES
DEMONSTRATION Nos
23.001 a 23.200

TREIZIEME CATEGORIES
GARAGE.- Nos 25001 a 25103
En ce qui concern les
Motocyclettes, les bicyclel-
tes et les Vehicule a Itrac
tion animal. aucun chance
ment n'y est intervenu. Lc.s
plaques de cos vehlculi' .c ,
ront numerotes co(mm pa Ir
le pas.e et leur renoivrel:' -
nment sc fera chaqueMIN (' ;i14 '
Port-au-Princ. le I'27 S-p-
tembre 1977.

Odonel VENIS'TIOi, Av
Directlur (n.!u 4r:d


Canal de Panama
liCle cqlu r le ra i( Irt ', -
nre des lOCcs CX(C44,(i ...
il a trap4 i' 4 UllC i.I lj,"
ju 1l a .l 2 4 4U1 t A' t I
Uotl.'.inue1it4 < 1r0'
do 1104411'V dV '(4 i it" (4 4
vo0ulaileuL garid'r (l;4' 4 l, 1 ,'
n l du C. i nalil.
Aps'-u dla I'1' i. ,-i11,
dc la vole dau 4 t4 (I k aI
en lan 2.000, a-L-4r .la 1 iC',
'Nus l'ui c's AruII4Ci4(
contlnueronLt ;U i i .*
vec des d r(ie(s ('e-'4.
les approclnit Mar'iil 1'
Canal a cliuatune dl 4 4 t -
sties, du cilte du 45c, u ,-"
coilne du cote cdca Cra. -i
bes,.
D'autre part, a pour6ul/i
Monslieur tBrown ax ,'
mes des traites. l.- El' -4'
Unis seront libre- dc (ti-"
der, apres l'an 2000. :
doivent intervcnir pour r a-
,urer la security et l.a nIW 4
tralite de la vole d'eau
I.e chef d'Etat-Major II
terames, le general Georg(
(suite page 6)


(Haiti Journal,
ne parait pas
Notre excellent confr(re
Llaiti Journal- nounil uil-'
d'annoncer qu'une ser4 4u4'
panne de linotype namr-.lys'
actuellement s5s ate'4.r'. (t
que de ce fail le journPl :
pourra pas paraitre. II en
excuse auprls de ses aima-
bles lecteurs.


CLUB SODA


TONIC WATER


Schweppes Fait la Difference


BITTER LEMON


GINGER ALE


Les plaques d'immatriculation
seront d'livre'es pour 3 ans

seront delivrees pour 3 ans


~rrrra~ar~a(llk~ ag~r~ ~ Ilg II I 111 a III IIIIC rr I IBI II 1 I I I II I L ~I1II~ 1 II I ILI


i


I







AVIS AUX AMATEURS

UN NOUVEAU SERVICE


Tous les fromages

de France
Ii %I 1 I Itl lNI( I1' 1


i I t I I MAINI III 1 1 I A

I.I1 i 1I 1 I ilNI ill I/s DI

\ l, I lI \St I I 1(i 1 I( ll t I(,, I I.




Commandes Tel : 2-1809

LE BISTROT.

I.E lEANOHOR, 146 LALUE

Vcncz nous voir


La situation en Arrique u uao


PRETORIA, iAFP)
Li Pol 1C il-LirtE d/eux a
/ICtiliS tti ill -i C-iL niuIlc,
d'c-xplao.- a .a atie de MR
rck lig. tvu Nord Out-i t do
Ptietoila pr/,. de- lt I loo t'ce'
dil Botli'w 'iI. I'l llin all lete
Iii ali tl ]i i '.1 ]i dr. in Pa /l' '
S i/ il A h i c/ i iL/ Ir le u .,n. i lh
Or-1i '/1 I i io'i.

Lilt i i .lII: I lIl i .'iin1, qutl
iji.ui diii i i.- l ii it/ .'lii T'' nl-
1h1 hd.- 1 ,111 ICH pr Oh-
i, i ti ii /l I'' / 1 iijl nll in -
I.1 i l i/il l r i i i n :
i '-.-ii ,Ih/lit i Lb. ii tr. ti pi
I i II i- -I -1- i d i i .: -,irl :-
tt PItnin Jt It l'.'i/ l 't i tI/I
. t. i l. i aR in,


II it l i /i tc. /i '?Li iui i t t p
Ci, t- EC'1''liIl f* l' L.' i ''it


I1 pl,,O ..ni,_ [uluid F -'l l
d l, 1 t i, i l- i I u L ,i i .
,% i a,. d a 1/ t o .ci de p ,
Soweto, 01 Lill piUic,^LL L l
fricain a 6te Lue et deux pa


ll'cler blancS uleOs
I c t 1'3 cenquCtaien
n n 'j t.t-, tt, I'.jrIst.
i'.'or ledI dcs In
d> ge/crlllcros irt
quCIl,-i-Liu Jour //
i-re i .'cc le ./i a:
owi1 nUail d'Importi

cas d'aiiv -s i.

Cbln c inL iquer -
.li c/i/c tt. 'i1dull
,.- c c n c li 'i i l
cm rllelO, t d a






loi .Liure Fill Sd
,l. l: : i r ll 9.r
n'.f iil[i phne s
-n. -r --i-n .1 P,-r -.r
pjn-eLuiii pas e
rn, 1Jll a. la l=j



A vendre

Voiture Fiat St
g,;, m odele 197
l Jr. 't'rlephone


TOITURE POUR TOUTE UNE V


LA SURFACE A LA COULEUR BLANCHE

INTEGREE REJETTE LA CHALEUR.

SOLIDE, RIGIDE, EXIGE MOINS DE SUPPORTS

N'EST PAS ENDOMMAGEE PAR LES OBJETS

QUI PEUVENT Y TOMBERo

INSTALLATION FACILE GRACE AUX LARGE FEUILLES.

CHAQUE FEUILLE, 33 ,DE LARGE PAR 16, DE LONG

CHAQUE FEUILLE : 44 PIEDS CARRE3


/ -
'5


Concept revolutionnaire



d6veloppe et produit en Haiti




TEKNIGLASS INDUSTRIES


CITE MILITAIRE, TEL 2-3146
- - - -.-,-- - -


bwjp V-


as. Les pco
it :ur des
t's. Iplip/
i forhiltioni
tre- i1 y a
la front e
zilanid Ils
Intic- quarn


tilrmation-i
tIIe l L chill


~~~~~~~~~ L'U'E.I. I-------- -ST- IL ----~r---- ~_~l


--- ____- Ii.-imdeds AS dig~C


Club.


tal on de L'lnauguration a eu li-u
irLe- rr, A le vndredi '23 S-eiptembre
p i't r c'-: derni. r et s'est deroulee v
v 1- M.,.: d an1 u n e atmosphere r
S1,1 le- ,' cordiale qui s'est reilel ee
s n..rln 'till- c,/i .is 1.- tIn de: allocation': a
i 'a. in .LI 1 ipron enIeC s i cr't-e, occasionn. b
r 1i:l re 1'-- on ne.tail la pr,-sence de
1 c' plu ieurs per'onnalite- hai
ti. nn .- t d',miniain~ LUn
cole do'minicain. oi a a.'
reiiirque [lnie Icelilo de
Barrios. Sous-Secrelair' dei-s
Afiair-.'- Etranger s. Le Dr.
la!i:.n Wi- Jul;o C. Campillo Perez
2 tri-s bon Ministre du Comunrce et de
*-'2 15. I'lndu rri;. M. Al.iandro
Grullon. P. D G. (Prei-
810 dent Directeur Gene -
ral) de la eBanco Popular
Dominicano) etc. Du cotR1
-' haitien, se distinguaiit le
'. Ministre du Commerce et
de l'Industrie M. Alb'rt
Charlot, le Sous-Secretaire
de l'Agriculture' lAgrono-
me JoF-,ph Brnard, Is Prr
sident de la Chambre du
Commerce M. Elias Cassis
et Mine, le SecrDtaire Ex&-
cutif du CONADEP, le Dr.
Raoul Brr-rt, 1., Secr6taire
I Ex6cutif de la Chambre du
SCommerce M. Julien Lau-
turi et plus ;urs comm?r-
cants et induitriels.
Cette exposition offra tou
te one game de products
varies de 1'InduSfri?, domi-
nicaine. 11s sont classes
Spar cate6orie. Certains pro-
duits viennent di- 1'agro-in
dustrie, d'autr's des indus
Iries d'assemblage. Ds pro
duits co',mt6ologiques, des
bieny, d'e-quip -m nt, des. ap-
pareils de r6frigera/ion corn
plI-'ent les pr-mirrs. C Itt
expositioni semble .,, si/u r
| dans un contexte bien de-
fini : 'ouvecrlur dii nlmar-
Sc (hI donm 'l;v in aux haiti"7 .
I-' ,e inarich dominicain, h
"._^ZL.-' s|en Cenir ailx 61imeIn/s de
_ r c( tt' expositionl. s,, ri-v le
i/ qual iativvimen6? i'- cnm-
piititi. 11 reste 5 savoir
rilmis Iqulltr, mnequre l's
prix Ppeuventl 6re moins 6lee
v6s quo d'autirs article, si-
milair-s imports.


ADMINISTRATION
GELNERALE DE'S
LE ^ CONTRIBUTIONS



L'Adm n strat on Generale
des Contributions s'empres-
e de rapp:cxr aux Contri-
buables mteresseL que au-
rant le MnIs dOctobre
1977 les taxes et imputs sui
vants sont payables dans
le; dela s ci-dessous men-
tionnes :

S a, Caiers Po-taux: DU
1ER AU 15 OCTOBRE ;


,,,'J'G^ d. !, i. "'- 1
i : .I,, ',,_ iF, ,- /'-


T ,1 ,,, ," I U, .. l.4i -'


F | r, ,- ,- I ,T ,-

I I r i r

ni{ .lr. 1n 77-1'

S I.1 IER AU' 31i OCTOBRL
ii Carl.:i- d'ld r n.il Radio
Sr;. i i : -.. 'h D u l'r a ,u
'jil t Lbo re.

d -d11' ,. I done I '- ..i t
,n-11,' ri ."Un r,11- O':'l iel"it





p .. i u-P/'it' I -7 Sep
I, irl. l I[;';
SOi,-,n. I FENESTO)R Av.




SAvis Matrimonial

h1:. i: /i : 'i Joi.': ph i H '-
r.. :.i ti r ii.| ti /i? e demif u-
r .- l .1 P ri li 'iu P r i Le ai 1-
i r ,_, r Oii Is 'Lli -tIe /e rl U-

li.. d.-' Cc ,i.- : < 'i / Ion.'
ce /ct/i r-_u/.i ri,?.e ru.s- iri



ri -tui ml I)nrstonili>. en
,incilcnd ri qc'/ -e pc l-ti in t

S d ..,rce. lu' :oi t mlt:nt' e
i Por-cu-Pr'nec. lc 1ii SC/p
Stombre 19/77 -
W, V ~ Joseph HEROLD.-


. A 1L'HU'cU / - "
ROYAL HAYTiAN CLUB D
L'Expositon -
Industrielle V4
Dominicaine

L'Esp)sition Industrielle 1
Dominicaine !e tient ac-
tuelltrnent et justu'au 30
Seplt-imbre dan.,. ie. salons
d iHl-Itel/P IiRoyl Havlian


JEUDI 29 SEPTEMBRRE 1977


21 MARS AU 20 AVRIL
BELIEVE )
Quel, que oeient vos plans,
enez eomple d:ti nouvslil s
oles, des idees, du chang-,
mnnt d. manoeuvre iui at-
.*ei'raient votre strategic
ic'uelle. Soy.:7 indomp'u-
ble, pret a I inalteldu.

21 AVRII. AU 21 MAI
(TAUREAU)
Vous renc'nlre-pz drtd p r
sormies dilflicile-i une 'ppo-
silioni inartendue mmin.,. Gar
Civ' du taict. soye olerant
et affable er les orages 2'e-
loign-ront.

(22 MAI AU <. JUIN)
(GELMEaU IX)
Periode d'e revaluation.
Sachaiz oti vous en ktes exac
tement t 1'egard d'autrui,
surtout des concurrents. Ns
prenez rien ni posrsonne
nour acquis.

22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER)
Tendances a. eviter : 1'in-
decision et 1'inclination it
accepter, t'ans examen corn
plet, des r2nseign-ments
peut-kt/-, errones. Sur d'au
trees plans, la journey sera
bonne.

24 JUILLET AU 23 AOUT
S (LION
Conjonction favorable
pour reculer vos limits:
personnelles, pour resoudre
vos problems. Elle cst par
ticulierement propie' pour
la suppression des difficul-
ts professioniilles.

24 AOUT AU 2a SEPTEMBRBI
(VIERGE)
Complexitds dans les see
teurs professionnEils mais
voi,, les d6nou-rez mieux
en agissant dans la coulis-
s? qu'autlrmenit. Suivez vo-
tre inspiration pour de mcil
leurs r6sultatt.


23 SEPT. AU 24 OC1.
BALANCES)
Corrigez erreurs et defail
lances dans votr-, program
me d. s que vous les apmr-
cevez. Voun,' tes si fin que
vous ls trouverez aistmenit.
Toutcfois, pas dixces de
prudence qui vous ferait
perdre vos avanltages.

24 OCT. tU 22 fOV.
(SCORPIOr)
Tout n'ira pas comme pre
vu mais vous av-,z le don
pour une audace raisonnee
et pour une attente des rc-
sultats. Dan' insemble
bonne journey.

23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITTAIRE)
Une gentile collabora-
tion d'un college vous poll
se La revis?r votre appr6cia


tion, sur Jui (ou ell.). Don
nez *- lul aimablenttnt la
reciprocite. t '

22 DEC. AU 20 JANVILIt
(CAPRICGatNE)
Ni vous ?ngagez pa, damni
un programme rigid'. Des
circoillriane?s i'aiailendues
demandr'ront des modifica-
tionsi. Le -,ni de I'humour
vous sera probabl-ement ne
ces air,-.

21 JAN. AU 1s FEV.
'VERSESAU)
Vos besoint, de creation
/xigent un- nouvelle form'.
dr'expre.sion. Ne bridtz pus
'os e'/iiments. La'sz -
vous aller.

20 FEV. ATT 2o MARS
'(POISSONS)
Un. nouveaU contact st?ra
extrlmement impor tant
pour vote carriere. L'acti-
vite s'accroit dans des uec-
tours oai vous avwz it r6-
cemment bloque.

SI VOUS ETES ti,
AUJOURD'HUI :
Vous e tes trs inituitif et
votre -imagination, votre
cr ativite et votre taine, cu
riosite sont remarquables.
Ne perdez pas d5 temps ai
dcs girations mentales et A
',-"', trivialitts, toutufois..
Systematisez vos efforts et
vous Iviterez 1'accessoire.
Vous avez un s(ls profound
d6 la justice mais vous au-
riez tendance a tendre si
brutal,-'ment vers vos buts
que votre attitude portrait
tort at vom' m'illeures in-
tentiouns. Vous ain--'a la mu
sique, le thii.tre, tout ce
qui est artistique. Si vous
6tes un? femme, vous fe-
rez une excellent minage-
ri.



Avis de Divorce

11 appert d'un jugement
en date du ler Junlet 1977
que le Tr.bunal C.v.I de
Port-au-Prince, jugeant en
res attrcbutions civiles, a
adm's Ie divorce et pronon
ce la ds'olution des liens
matrimoniaux avant cx'stc
Lentre les Spoux Emmanuel
Elie Laroche, la femm neec
IMarce Thrtse Toussaint.
La transcription du di.-
positif de cette decision a
et6 operee sur les reg stores
de l'O0ffc'er de I'Eta't Civil
de la Section Ouest de Port
au-Prince aux. requ6te, pour
Suite et diligence de I'/poux
demandeur.

Port-au-Prince, le 2" Sep
tembre 1977

s Emmanuel NERETTE. Av.
Francois E'. NERETTE, Av.


OTRE HOROSCOPE
Par Frances brake 9


C
"Ii













































Par New York American Airlines

vous ouvre les chemins du money Ij


- d Ud"NLIM w 1, t .


,4


(gin


GILBrRT DE
N 'IFONTAINES
14 CHEMIN DES DALI.ES.
14
PORT-AU-PRINOC:, HArT

Phone : 2-5360

Port -nu-Prlnre,r. I 21 i Hi)
lembre 1977

AVIS

La D rcLt uI (de I FCOL.I-
MaXIE DE Fit L)I/iMtll u
L,A.luXILLAli L'.j -/i' iiti ic.
RES POLYVALENrES DIE'
ci.xri'T U.oirisi L.r- N.u-
Fuit [AINES. t.i L .it Lit -
nulitl dI= L iU.i a. No 9-i i'.ii
le Pont St GteraI:l. .i. ,
l-. IiLntere.se que|IL I r I11
l on is 5oni r Lit ii r t...I 1.
la i i-illC.i i i. 1 ).,li
ouvrablcs d? t n 1 ,
12 i'rs P.M A l d.- air.,
P.M a Ii Hiei P .1
S L:.- p:usulant t1 .u-.
rilerit pu r cu/i I 'iCuIj ( -
L: I I'n c, I |.n r.uL hu.( 1. 1
Luermp1 Lrt u1 iplla t j, .
1) Une demandcl de can-
didature etabl/e sur ipap er
libre entiLrcmen;lt ecilt. da
tee et s gnee de la. main du
cand dat.
2) Un curriculum v//n "l a
certtfie s.ncre par l ta.t-
d.dat.
3i Un cert fcat a.tsti.ait.
qui'l a et admli anux (;.-
ments du Brevet EIlniwiiii
re ou qu'il a lilit it: niol>S
li classes dc 3cmie .e'ecotiidlt
re.
4) Un extract de soitn aiicl
do nai.sance ou un ceritfi-
cat de baptime.
5) Un certificate d/i bi,
ne conduite del vre par it
dernc r etablissemnent fre-
quent6.
6) Un certify cat de san-
te de date recent ( Lm:lin
d'un moisi.
7i Un cert fecat dc bon-
nes vie et mocurs de date
r'cente
81 Tro's (3' photos d deln-
tit6 de date recznte.
91 LA carte d :de-,itt.'
pour'lexerc.ce en cou.-
N.B. Le curry culum Vitae
do t comprendre notam-
mcni un tableau retrarciti.
annee par annee. ls etu-
de'-" du cand dat avec inmdi
cation des et'abihse.ci- nt
ou elles ont ete ei'ic, t'ie :
Lc concoura d admn s-s on au
ra 1 eu le Mard: 13 Octobre
1977.
Par ailleurs, les 'n'ere .
sont pries de nnlcr Cce i"li
possib ltes de trouivrr debouchees a -exrir:i ur
lour seront accorde,- "; 'I
ont boucle av, uccr-, I
cycle d'cetudt s ilitlu i 1 iiob
tention du didplt)it.
Cct office p;fii'o t pmir in
foriler ,'l ii l lr : t r II i/i' d'
famille do 'r iiio (I :i or
certa'net 'onnaI i ll i:i in r i
Ntlr..i n c I '(1ii i -
ront i llsprziv;(iii it I/ri ir li't n
lion le nmat n tn 6 r h ii g-
et 8 hres
Ya Dlrcct'on rre:il, t ; -ur
entl{,l'e dhlposit.hiin pour ltwii
ei ls un' lI nl i < nO iilsmin

tailres.
LA DIRiCTION




in nwm AI


&, iCIFPT 2nJ .7E TEMBRE 107T


aa ~ oOOCO-@Q@u --ILL3~~~~M 0~U~~~


I/industrie dominicaine connait un formidable


essor grace a une technologies


qui suit de pres celle


des grands pays industrialists.



C'est un march tout


proche qui s'ouvre aux


industries et commercants haitiens.


Le Centre Dominicain pour la promotion


des exportations ( CEDOPIEX )


present sa deuxieme exposition industriellc ai


Port au Prince.



Voidci la liste des products exposes:


-- AdhesiEs industries

-- Articles en Fibro-ciment

-- Articles en plastic moule

-- Cables electriques, tuyaux PVC

-- Conserves alimentaires

-- Chaux hydratee et chaux agricole

-- Aliments equilibres et concentres pour

animaux

-- Produits chimiques industries

-- Levures



-- Mufflers et profiles chromes



-- T'ansformateurs de distribution


et de puissance

-- lRelrgerateurs et coneelateurs

domestiques et commerciaux

-- Meubles


-- Climatiseurs

-- Cuisinieres a gaz ,,BOMPANI,

-- Chaussures, formes et parties

ae chaussures

-- Imitation de cuir et vinyl

-- Fil de coton

-- Emballage en paper, carton

et plastic

-- Engrais chimiques

-- Produits cosmetiques et

pharmaceutiques

-- Formes continues et cartes

perkorees pour ordinateur

- Machines a Fabriquer des blocs


- Charcuterie


. Produits de nettoyage industries


Lalboratoire d(analyscs indlu t icllcs,




Heeme EXPOSITION


INDUSTRIELLE DOMINICAINE


a Port-au-Prince1


ROYAL HAITIAN HOTEL


23--30 Septembre 1977


de 9 h 30 a 18 h 30


Nouvelles de 1'Etranger


F-I R F! F9 m m on, A A


MM Gi11il
A\h,.; ,i P i ,r Her
Tr d i alx

, d n', I ,' Jim -
-.: onn



I-,V 1 :) t lAL


mnrd.

i di
, I 1 a

S iler


S, ,1 1, 1 I w lr '0r1


P ^ : .' r p l p })(i .i
,n t
,i, iir[ -


BRESIL : LE PRESIDENT
GEISEL PRONONCERA ...
rtu iE JANDiiRO, (AU'P)
Le vresiaent Ernesto Gei
ell prononcera sun acscours
important pour le pays le
ler. Decembre prochain, a
announce a la prpsse Mon -
sieur Franceino Pereira,
president du parti 'gouverne
mental sARENAs.
Monsieur Pereira n'a pas
precise la teneur de ce dis-
cours, mais de 1'avis des
commentateurs politiques,
le chef de 1'Etat ferait part
de ses projects de reforms
tendant a une plus grande
liberalisation des institu -
tions. II aura alors ete saisi
des conclusions de Monsieur
Petronio Portella, Presi -
dent du Senat, charge de
poursuivre le dialogue politi
que avec opposition. legal
meant r,4prestntee par le
Snmouvement democratique
bresilieii,, et de consulter,
les dillerents corps repre -/
,entatifs de la society bresi
lienne
Les commnentateurs bresi-
lien, re tent treb vagues sur
la it ncur de ces retormes.
L editoriali.at du quotidien
-Q Globe proche du pou -
voir, rejetant la possibility
de voir 1 opposition fare obs
tacle au sprocetsus de nor
i malisation democratiques,
I >' orente'le d affirmer que
la plenitude de 'Etat de
dioi, protege par unll meca
mitl'le deliocralique de s,au
S it' aidess rlt.ih 1 object'lf ir
k lre1 l u potrlerncment

NTEl. "ll N SCliMlDT
i)NN Al

Lli | lil, i rzt

kil I I011'0 1




i i |ii s ci H un

l" Illl it II
M (l1'1 1 It 1ll 11', t l1^ l



i i 0 i ;d ,olt" ;I(A I



,, , I, I i liii


I : 1 H'', -1'k ;l "


prend pas la veritd dans les
lournaux, je suis venu voir
les choses par moi-mime.s
Le chef du gouvernement
de Panama a dvoque l'amitic
entire les deux peuples qui
date de la creation de 1'E
tat d'Israelp. II a formula
1'e.Lpoir que sa visite con-
tribuerait a la renforcer.
De son cot, .Monsieur Be
gin qui s'exprimait en Espa
gnol, a parl6 dgalement de
1'amitie entire les deux peu
ples. II s'est flicite de pou
',oir expliquer de vive voix
a son hote les problems
d'Israel et de l'assurer de sa
!volont6 de paix.
Le g6ndral Torrijos est par
ti immediatement pour Je
rusalem ofi il aura mercre
di une serie de rencontres
avec les dirigeants Isra6 -
lens.
xx x x

CaEdine et Cancer
NtUAYo (AF-')
La caffeine est cancerig6-
ne mais pas aux doses con
sommees par 1homme, con
firme une enquete de lIns
titut Japonais de Recherche
,ur le cancer.
L'equipe, dirigee par le
Dr. Shozo Takayama a, ce
pendant quinze mois donned
de 30 a 50 MMGR. de cafei
ne par jour a des rats (50
femelles et 50 males). Ces
doses correspondent a une
consommation par i'homme
de 60 a 120 tasses par jour.
A issue de quinze mois
d'experience, des echantil-
lons de tissus ont ete prele
ve. stir les rats qui avaient
absorb de la caffeine et
sil' till grolpe qui n'en a-
vailt pas consoimmne.
Les rats fenelles avec ca
leiii' avalent developpe des
siinicrs, notainnient des
glaiideis lypophyses, Thyrol
d it Mln.iiniiares dal1s ite
pl )ll ion qual.lt'ti foi, supe
1iCi a I'CLIX sans C lafeine.
Q11)ii iIl i 1ix rats males,
i iid i, lit itIo III IcIn r ('st
it ilvl ll titi 10 t a 20 pour
iIntI pour l s coinsomlmlia-
(liiii de t a1(1ni'. ee qui
I |p) sl,e lt, l e double de
ct gi ll li-'l avaient plas
rt sorbt.
.iS'oii 1 'Is ihCtrCl'eUri s ji)po
11 its. lI 'alisi dio ces can-
ti' I provilnt du fault que la
ialcine stimuli la glands
llypophiyse Elle product a-
oi .s 1111 xces d'hormones
ical t ai nsi die conditions
lavorabls'.s a lapparition
Gn 111 cancer ont-1ls expli-
qtie
Au nmois de juin dernier.
unii ctude amer'rcane ava't
deja advance 'hypothese du
ri que de cancer provoque
par la cafenri. les ne prc
c >ait ccpendant pas le pro
cC su, de developpement
dics tilmeurs

AVIS
Lt Depal .crnelt de la San
tu Publ'que et de la Popu-
lat on port, a la connaksan
cc di, Medecins de la Pro-
mnolion Dr Jean BARTHO-
IL de,. Dentistes et des Ir
lirnieres de la derniere Prc
motion des Ecoles d'Infir-
i]oIrp. du Cap. des Cayes el
ide Pori-au-Prlnce qu'un S(
minaIr ra tenu i leur ir
ii inll a la Salle d-, Cor
Ivifnnr's de la Faculte de M6
idc n dc I UEH dii 3 an 7
ii obr I 1977 partir de S
Il iirc, du martin
I)i Ga-lon DPEHSLOUCHES
Dirocleur General


UJ/4'D IL S'AGIT DG L'HUILE CITADELLE


* l odoCAd


--7-lBf'


PROCHAINE PUBLICATION
D'UNE BIOGRAPHIE DE
BREJNEV AUX ETATS
UNIS

N. Y., (AFP) I
Ute biographic du Presi -
dent Sovietique Leonid Brej
nev, pr6fac6e par le diri -
geant communist lui-m' -
me et redig6e specialement
a 1'intention du public ame
rricain, sera prochainement
public aux Etats-Unis par
la SociWt d'ddition aSimon
And Schusters, revele le
L'ouvrage, intitule iiLeo
nid Brejnev : pages de sa
vie)), est le fruit de plus de
deux annees de nigociations
entire la society editrice et
1'Union Soviitique. 11 a ete
redige par une equipe d'e-
trivains sovietiques anony-.
mies et le produit de sa ven
te ira a i(Soviet Life)i, un ma
gazine de langue anglaise
redig6 en URSS et distribute
aux Etats-Unis. La biogra -
phie n'a pas encore ete pu-
bli6e en Union Sovietiques.
Les responsables de iSimon
And Schusters ont tenu a


/ OY







CIsoADEL


L{tyQt~ E ST Jf' ~LL;iw


11 llm --- L --, -- ~- - -1 i. j ,r~~-I---~~ ~ IS--~-rR- ----~-~--~-~.L ~ -r:-) -


r


souligner que le gouverne -
ment amiricain n'avait pas
&t6 impliqu6 dans l't
transaction et qu'aucun
haut fonctionnalre amnri -
cain n'avait encore pris con
jililianr2c du nmliuiscrit.
Dans sa preface, Mon -
sieur Brejnev ccrit : la pu-
blication de ce livre aile -
vrait aider le lecteur animri
cain a mieux connaitre la
vie du people Sovietique et
par consequent a promou -
voir la comprehension en -
tre nos deux pays)).
TORNADE TROPICAL
MIAMI (FLORIDE), (AFP)
La quatrieme tornade tro
picale de la season, surnomn
mee adorothee>i, s'est for -
ee mardi dans le Golfe du
Mexique et les meteorolo -
gistes prevoient qu'elle gros
sira et se transformera en
Ouragan quand son centre
aura atteint la haute mer.
Dorothee est pour 'mins -
tant a plus de 200 kilomi--
tres a 1'Est des Bermudes et
se deplace a 3. kilometres
heure selon une direction cg
neraile Est-Nord- Est.


ONE"


1








National Cash Register


* ,it 2d i t! -t, f OtlUuque)

ii til iiili it si--'l ll 'ii qion e
t it i tit1 t It it 1 (. i [i tia bilnte


INTERNATIONAL CORPORATION S.A

,,, Tel 2 20.7 2 011.


Lan





1;0


PRESENTATION
DU NOUVEAU DIRECTEUR
DE L'USAID
SL nouveau Directeur de
l'USAID en Haiti, M. Lauw
rence Harrison scre presen-
t, ce soir, par l'Am7asSa-
deur Amdricain, William
Jones, au course d'une' recep
tion qui se tiendra en sa
residence, a Bourdon.

DEBUT DINCENDIE
A L'HOTEL
ROYAL HAYTIAN
Hier soir vers 9 h., un dG
but d'incendie, provoque par
uni court circuit, a 6te eare
gistre d 1IHotel Royal Hay
lian. Les sapours-pomnpiers,
alrt6s, ont rapidement re-
tubli la situation.
x x x x
LA PLUIE ET LA
RUE CAPOIS
A la moindre averse, il


La pate dentifrice au gofit agreable qui assure


la protection totale de la bouche.


Grace a sa triple action



AQUAFRESH AU FLUOR


- rafraichit votre haleine



- enforce 1'email de vos dents et les rend plus slides


et plus resistantes a la care



-donne a vos dents une blancheur eclatante






Participez au tirage AQUAFRESH


en apportant vos boites vides a


MOURRA FRERES


7, Rue Bonne Foi


Autant de boites videos


Autant de chances pour vous de


GAGNER TOUS LES MOIS


$100 CASH


@ccU m -mmm


CE HOS ET INFORMATION


as forms, eyvasp l ta t i q0p-
Service SHELL, non loin' de
l'HOtel Palace, une mare
d'eau. Les; habitants rive-
rains de c t Otang nous
print d'attier attention
du Service competent sur
le fait que laes outs de
cotte zone sont obstrues.
x x x x
DEPART DES
OFFICIALS DOMINICAINS
Les officials dominicains,
qui 6taient venusi assister
a l'inauguration de l'Expo-
sition Industrielle ouvrtel
depuis vendredi 23 Septem-
bre dens les salons de I'Ho
tel Royal Haytian Club,
sont rtpartis samedi. I1 s'a
git de la Sou'-Secrataire
d e s Affaires Etranger-s,
Mine Icito de Barrios et du
Ministry Doiminicain du
Commerce et de l'Industrie
Dr. Julio C. Campillo Perez.


iji


F


ADflMINISITRATION
GENERAL DES -
P P NTR IBJTTONS

Avis
L'Administration Generale
des Contributions se faith 'le
devoir de rappeler an Pu-
blic en general et aux con
tribuables en particulier
les dispozitlons des Articles
2, 22 et 23 de la Lol du 21
Aofit 1969 (Moniteur No. 81
du ler Septembre 1969) re-
lative a la Carte dIdentite.


Article 2.- Toute person-
ne agee au moins de Dix-
Sept ans accomplis, se trout
vant sur le territo're de la
Republique d'Haiti, est te-
nue de se fire dulivrer u-
ne carte d'IdentitO par 1'Ad
ministration G6ndrale des
Contributions, sans autres
exceptions que :
a) Les Agents diplomati-
ques accredites en Haiti et
les Membres de leur person
nel, les Consuls de carrier;
b)i Les Consuls et tous les
Agents Consulaires en gene
ral ;
ce Les Membres du Clerge
Catholique et les Ministret
des autres Cultes reconnus:
di Les Etrangers qui son
Membres de M's ions Cultt
relies ou d'Organismes In-
ternationaux de Cooperatior
Technique avic le Gouver-
nement Haitien,

ci Ceuix qui traversent Ha
t en transit ;
if) Ceux qui voyagent ei
Haiti conmme tourists et
don't le sejour n'excede pa
quatre-vingt dix jours:
,t Les per onnes internee
del]ts les InstIutions Peni
t"ni'taires, o Charitables d
I F't-i cl des Coinmmunes.
Art lre 22 Tous ceux qu
a iaiitir dii ler Novemnbr
il'n1 It'tF re h Fiscal. an
rnt em'ploye nu garden
I(ur c i rviei des personnel
n it miineis tie leur cart
W'ldlc l 'to. selonit passibles
:Ill. pri)c(s-vt 'al dress
i1 iin nu11 deux Ageints qii
'te d r '/dtinT i;stl rat io
nnelrlel' des Conli riblillon
'miit, Aiiinde de VTNG'
CINQ GOGURDES a CEN'
CaniTI)FI, o1 d' n empri"
,Oin l i'inl de 15 ji rs
ii mis'. ti prnnoncer cn
le Tr'ibunnli d S 'mple Po
I'' S:111tii prjinld '(o de Ia
dclivcte-irc de Caries d'Ide
'!6i i)tr let' s tpersonneq ei
ployersi
Arl'cie 23.- Les payeu
leis divers Departeoments I
i.teriel et Services Publio
't lsi que les Fonctionnairc
clitirgn de la re'nise de
cheques ac troitements al
piintntments. salaires. gage
ct peni ions dS 'Fonctionn
ro-. Employes, Salaries d
I Flat ou des Admin'str:
ti u COMMUNALES et d
Pt iisionnaires. de mmee q1
le- Chefs de Service cha
ge- de viser les feuilles d'
comptc exigeront des inlt
resses la presentation d
(,i carte d Identitie so
alpinee detre personnel
noent respon'ables du pai
mneln. du lnomant.
E 'i consequence, des p
ie ttuxliliaiie6c d'Idenitlitlci
tion seront places aux c
droits vnts: Kiosque c
Champs de Mars, Marce
Ismice Ovide, Archives Nat
inalths. Chalet do Cimetiet
Service de la Circulation
Cjl;i ierel'ejes. ,Il 1'onictionn
runt de 8 hres. a 12 htr
A M. e de 2 lre.s. a 4 hre
PM. durant le mois d 'O
bre 1977.-

Po t-au-Prince, le 27 S
((,nbre 1977
Odonel FENESTOR, Av
I) rciii r Genral


CHERE MiE VOtR.E iNtEieiUK Eit Exquit!
'tlEi )outIIsE I SUlleAME


]DON Bo0to...


QUE Les COMtLiMENtS

Rs N etNbiE .5
t+ qUs LE s
MEuB.Es DON lBOCO
c O i 6,biE s FAt I-
E" &i ON FO&+n6LES I


La Situation en

Des ceenea demeites se
sont par ailleurs poursul -
v'es mardi pour la second
journee consecutive deas la
vllle africajne de Dmbaza.
dans le Bantoustan Ciskei,
ot plusieurs centatne5 de
jeunes noirs ont incendlo
des batiments 'ldminlstratifs
et des dhl'ciules,
La police a ouvert le kuI
it 1'ade de chevrot'nes et
faith usage de gaz Lacrymo-
genes pour rdtablir i'ordrr.
Un porte parole de la poll-
ce a indiquo qi'l ny avait
pi,- elm d'arrestat'ons ni de
victims. -

Un june noir avait det
tuo par ballet lundi h Dim
baza, cit6 africa'ne de
12.000 habitants, situoe is 15
kms. de King William's
Town, ofl fut enterrt diman
che le dirigeant noir mort
t en prison StOve Biko.
La Police a dgalement ar
ret6 80 jeunes africains tors
d'une manifestation de plu

Avis
La Direction du I,)OYER
s D'ART CULINAIRE avise les
t interessds que les inscrip -
u tions pour les Cours de Cui
I sine Paitisserie Decora-
tion cammenceront le Same
di 24 Septembre prochain
aiasi que les inscriptions
pour les course de Ddcoration
i qui auront lieu les mardi et
Jeudi de 5 hres. a 6 hres. p.
an ou le samedi de 10 hres.
a Midi. Pour tous renseigne
s ments complementaires son
nez le 6-0084 Delnmas 77.

-

Avis de Divorce
Ii II appert d'un jugement
e en date du 22 Juiliet 197'
- que le Tribunal Civil df
a Port-au-Prince. jug(ant en
s ses attributions civiles, a ac
e mis le d vorce et, pronniict
la dissolution de liens t;
0 tr.nmonaux ayant existe ei
a LrP los epoux Jean Am
n Mosirus, la femma nee Ma-
' ric Carmel St Marc.
T l.a transcription du dis
T po5it f de cette dec sion
et' operee sui les rcgi trc
a do l'Officier dc I'Etat Civi
r de la Sect'on Ouest de Poe
li au-Pr net aux requete, pout
su'te et diligecre de lepou:
n demandeur .
i Port-au-Prince, le 26 Se]
tLmbre 1977
Emmanuel NERETTE Ac
, Francois E. NERETTE. Av


GAGNEZ AVEC


,S1REjTL ^


Airique du Sud,
s.euVrs centatnc- uiron QL
'ies a New Brighton, ciud
noire prs de Port Elliza -
beth. Les jeunes, sutivintt
l'exemple de Sowt.o til l ei
6coles secondalrcts ronti, it tll
lysc;. ont entatne 1,t tll oll
vemenL de boycotal.ge de'
course pour dellanderl I'tboll
t1on du sysene tdtoducat .ot
separei pour It.s noirs
Un inouveient, .st ibolabl)o
s'est aussi dveloppe a Ma
melodi, citO de 3o000.00 aii:
cain.; pres de Pretor a. tI,
coles son egn le!Iiiltlt cesl r
tes h Attiridgeville et, a Stui
illie. tlres de Pr to t ia n it
y a eu qrueiqles ilicild;iii
sans gravlte
Le- jeunes noir, (Irman-
dnt 1I'abolt lon du i st -
me d Oducat on blOiiito ti 1.
veulent que tous its jorun.
sans distinctlon de rii'u
de douleur de p in. lillen"
csans le. mtinmp ecol',
Par 26lleur. 0 c't.t i r' i
de 1 Unvci-.,s ti ] p)-n i,
de Fort Hare ci. s ld, 1C
ki(' ont i e a c(i'tl lt.-,, i
di a :0 roandsi 1; : i
mende ou 60 ji'w- '6 i si,
pour avoir p .. 1 W A I
Fer'vce rel i! i .
la memoiro' ( i 'ir-vir' k. ,
uoltei 1t elit '0 O' ,r'' '
ca ion Ct e x I ;



eapilale dil u C -.


. I 01 1 P M I -


u


LE BISTROT

f RESTAURANT -- BAR -- PIZZERIA
FROMAGES ET CHARCUTERIES DE FRANCE


SAMEDI SOIR
Ambiance dansante

avec ,Bistrot Combo.


VENDREDI SOIR

,iBistrOt Show)

Cesar Cobra et les Girls du Bistrot


MERCREDI SOUR

Soiree Dansante Accorderoa et
Musette 8


CHAQUE SOIR

Piano Bar Ambiance Musicale
- - -




I A-


( I ell I*v II~~ uhe



('orre auiYrl. ct22-
.1 r F-C - -- dicure













Yes :


way7:!4
cc,0c~ct~,CC~-ZCCC~81


Caarie 77,: Hlomia


PRAGUE, (AFP)
Aprds drux mois de silen-
ce, le. s 'gnataires ds la
ont repris l'of-
fIn itv e en approuvant la no
m nlition de deux nor'veaux
porlt-parole, une anc-enne
vederlc de la chanson tries
populaire on 1968. Marta Ku
ibsovit, e[ in iphilosophe le
trl' s I -t i Vlad -lav H'-'jda-
it'k ,-ir nitind-on mardi a
Prii-u-oi d1 source chartiste.
1)i a la niorlt du Pr.
J.,i I' :, il i.i'- der -
S ,1 t' I(, l 'ti t de c tlie -
't %1 V, ;v 11.Iv: 1, cqul ava t


.' il i. :cI 1 M n t1r ll.est iS -s
A l lit 's L' !'i_;'('' d ll lt
': '",)It du Ipr ntemips do
i :, c'a t demo 'i e le
Si ''e-pre de la
C!iii!ti. Tach- lourde pour
1' d li e i 'art n it r : oni d(1
: "i" 1i ii. a i70 anl - el
ci ':i-tr i, it t(, r, i soit d, i i
1 tic c conll-tlt dolit


* 1. f 1'IV-




-S -


-.q->r




[a grrice$

dun pu son% -

d Jn one


-rs---C'CC--'Z nc~ tnn lecC--ZCCurOOC eC ccc s5 cv n tCCOZrSZC~tOZ
zc> ----S u ion

-~~~~~~~~ ce~(s 2 i~s ic Z1 ~l~~iimtfC


KINhGS TOhi
SM M F ; C iO


TOU-S LE JOL- -- -'- SAMEUD!


ARUBA -BONAI.RE
TOUS LES JOURS SAUF SAMEDI


'~ t C -i~


SAN JUAN

LUND VENDRED


TRINIDAD GEORGETOWN
et PARAMARIBO
DiM- MER JEUDI


4 .- -- --------










CARACAS
DIM LUN MER JEUDI


-ANT ILLE AN AIRLINES


nation de deux nouve
il fa't l'objet. Des poli'c:ers
-i Or.!i.nit. jour pt nultl de
vant son domicle, control -
lant tous ses visiteurs, sui -
vant tous -,es d6placements,
interd sant tout contact a
vec les 6trangldrs.
Les deux nouveaux porte-
parole, don't l'existence
etait vra'scmblablement con0
niue des autorltes depus
une d .aine de jours, ne
Fonw p:3. encore, emtble-t-
il sonim s aux memes me'u

En ifat, commRe l"itquee
le prolesscur Ha>k dans
vne Ilettre adres-ee a tous-
Ie tvniltaircs pour leur anll
notice la nominat cn dc1
tdu(x nouveaux porti-paro-
le. I' liac' on des t t"- duran' cUs, deux der -
i'trs mni-js n'a ete qu'iippa -
r, nte Cette period de silen
c( a ete Inm sC profit pour
die ser anl b:lan eL p.Ioce -
c'r a des refllex ons .5 r 1'a
enl r etI l" pos.-'ib'littLs d'a c
tton d c la harte-. qui comp


>.v.'la^TiieEinzt Jai
La n.aritie de
niArmgo Rouge"
'KO. (A\IFP)
1prt till t Ivllc ( deux
;tittie, le I gr itspe- errors ile
.ap, is .I:rtee rilmege
-(,i. -lierl -l ttl I iale avec le
(Ictournemient d'un t)iCC 8
de lai (.1apan Airlinesi pen
apres on depart de Bom -

I..XAre11" Rtaet gqui a
ides liens el-'sts aver le
front popul.air de lihera -
nt, dc li1 Pale-tine (FFPLP),
e-I 1'on i dep o e'us reeentis
Eroupes terror'ile.sJa tiponais
et et partisan de essouleve-
ments revolutionnaires si -
uniltancit dan- touted les re
gOins do monide
Nste ai tivt-s i au course des
dmernire ;inn .es W1t d monml
tr qu11i' l n'l-heiait pa it a uti
liser la vit lPel e pour la
(ttise de la r, .olutiot n). 11
a peu de temps, la Police
JApol-naisp avail /aisse enten
dre que le groul)pe armee
rnigeit oourrait a nouveau
se manifesler it quelque en
rtl que g (e soit dans le
mondse ILa polite value a
Sil l Ie niombre des mem -
lires d(',arminec rotige,. que
d1rige Mademoiselle Fusa -
ko ShigeCnohu.



Avis

I ,iit r (,'III.VY NOVA



1. I t,,t 1 i (- 1 ]i 'l i ]t ]:i l tit ll

i,' (1i N < (1, Nov'' lI'r"

I, iih,. 1 977
,J:wju,'s ;DEVE'RSON


!aux Porte parole
te malntenant, selon 1an -
cien M nistre, quelque hutl,
cents s'gnatatres.
t de la <-chartes, ecrt Mon -
s cur Hajek. ont prouv le
caractero viable de cette as
sociation, Maigri ies camp
goes et les pressoons, la
chargee 77> n'a pas ces 6
d cxister, come en t6mol-
gnent les documents et tex
tes publibs.
(...) Mbme si la charter n'a
pas encore reussi h nouer
un dialogue direct avec les
autorites, ce qu'elle cher -
che depuis sa creation, un
dialogue indirect, s'est en-
gage. Lc pouvoir tient comp
te de l'existence de la echar
te> et reagit par l'intern-t6-
d.aire de s(, moycns d'infor
mauon.>>
Apres avoir relev6 quel -
ques insuffisances dans les
activities de la charteres et
dans los liensie qu'entret'en-
nent entire eux les signatai
res. le professeur Hajex et
les deux nouveaux porte-pa
role reaffirmenti leur souci
de poursuivre la lutte en fa
vwur du respect de la legali
toe, des. libertis et dles droits
des ciloyens.
ils, nous ocunper encore
plus intensem-nt qu'aupara
vait dles cas concrets d'in-
justice (iuli no10', sont signa -
Sle danps notre ctou rage o
dins ,les inil-ux e a notre
porter. 1 ) litter centre
1 exere ce irresponsable et
etoiste de d:ifcrentes fone-
tiotS < 1 ibseuct IeI dIrnocratie au
st ni dr< -orinn sninioIs don't
tnei- i.-limites nmembre, ?

1, It I it ;

I iii1 t.' i i* Il '!i nr l litr t i re


i r it oi1i i tr'r



O m x w ,itit t ( hII i iitm e
tI Witti tI It if
'!i lllt J)'[
-t tt -t t ci t ii


L'espionn
la 1i. nage c.onioc


riquel aux traits sur le Ca
nal de Panama-.
Toute laffaire sembus
tourner maintenanti auour
du mystdri'eux Sragent Ami
ricain Rodriguez Brustme-
yer qui aurait remis au G6
noral Torrijos des tranlcrip
tions d'eout-s amiricpines
d,?, ses conversation'. Mais
Rodriguncz Brustmeyer non
seulemn nt a quitti 1'armie
le mois d-rnier, mais se
frouv-2rait maintenant h Pa
nama, 'tion des informa-
tions circulant au congress.
Le Sergentt a quitte l'arme
dans des conditions regulie
res et-avec la mEntion ( di6 des service:. honorable-
ment.
La convocation du Ser-
gent lui (cenjoint egale-
ment do? se presenter avec
tous lEs livrea, documents.
memorandums, notes, enre-
gistren onts electroniqus on
autres dotSiers en sa po;-
sessions ainsi que tout-s
les pieces qui auraient Irait
(a deo contacts avec le Goul
v-rnement de Pasnama ou
s's representants au suj t
d'une pritendue afflaire au
course d-- laqu-lle les con-
v-rsation,' de membres du
gouvernement de la Repu-
bliqut, de Panama auraient
616 l'obneet d'initErc pton-
rlindes/iies par le Gouver
neinnt d's Etats-Unis ou
1'un dc. ses services.
I.e Senateur Allen a de-
clare lunidi a la press ,
qu'il btait deride S s(illhr
r, bout de cetl, affair c.
pour savoir si un Serient
id- 1'Arme- Amerieaine a-
v-itllransmis ds r> n eiife
i"enls aU Chef du Gouver-
7i -menlt P:anamlen let i i
S, rgent avsit pu quilter Iar
TT,'e T.aTns punilion.
L.ti nou liv e enqtjiu't, ri-
qtu d'itre ge'tanlIte pour le
Pre ideni / Jimmy Carl-.r don
les I ltaii" iint pas reel* il
li jusqu'ic'i la nee sst iire 'Ip
iprobiation des d"ux ii rt di
S<,%fal.' lIa Droite Nalioia-
lii-', Ini reproche cd' av- ir
Irop (i((ei aixt pt InaTTilcEiisT
I n 1npluu du ., r,. 1. le


Madsen Exp. Imp. S. A.Agents OGneraux TEL: 2
Phones 2-3476 2 0317et 2 0028


.. . ..s .. . ... .... .. . .. . = -. . . .. . : o : . . . ,. V A


r:-s sui
field
la C
1 y, D
ford
a .I'ArJ
genw,I
(DefeI
















S


age electronique

otioils ont et6 adres-, cy), 'Tiomn.
ux hauts foneli n'im.i- S' crenlire dt,
Jivantf : lI'Annr.aIl Slan dii Canial de
Turnier, Directer d', ,inmll It. (iv
IA. ICarntee M. Kel- Ge6itral Adj(
ir-'teur du FBI, Cli- Alfaires Crin
Alexander, Secr6taire nirtil Itobert
inm6e, 1i G6neral Eu iniandaint d
Tigh-, Chef de la DIA nistration d
1ir1 Intelligence Agin de 1 Arment


(suite de


'~~~~~1
* f. -I



tw4#c. I


nacrrIG4tlr n'A..&cr
AATILE'*IA4 tA9TV.. 1
I iT AVE ~sAtt It-EpIc
STE EEL. '~t.4tT'DtI

-, r-' I


U MESSAGE iMPORTANT
DE MONTREAL (CAN D1 \)

DU DIRECTEUR
DE L AGFNCE ANACAONA ENRI
Afip de repondre a la demand de qvic;,u. chsrinc
de magasins, (Cnadiens el dans le but d' tilnner 1 u4c1
plus grande cxpatnsian aux products dr 1 ;irtt,,.in.tl
HAITIEN.

L'agence ANACAONA in rvite les f.d)ri ant1s 1les pr
duclteuirsr, les chefs des upe ties tu mot lo eiine- I.ntrepr,
ses A lui f'aire parvenir tou tes les informallins 11 -n
S cernant les produits de leur l. 1i
5a I'exportation ainsi que la do umenttiin (.nicur
nan/t es products.

Cette initiative de l'agen ce ce site l insi !e a r,-
S d'un project "1 vue de la pre) T.-.!lon d'iO .( '. l i.:u;
de utoun les ip:oduits Hai tien de.!inl .s l- \p,.[


Si ce project i votre ac cord :
Faites parvenir vos corn ment.res-a

Abnier N.\.'(N1P I

110 FI'ace Cremazie, suite 650 ,ntri t i ,
AGENCY AN..ICAONA Tel :-82--0I t
orcccrccc- -Zcc-crzc- cino


Les


calculatrices eictronrqau-

Texasnstrtm en4s9

m-etteK rkVessZe,

la preisom a bire

et...s reitae

,au bout de ics do'gt,


En vente /
et service a'



O.Q e Electronics

LA BELLE CREOLE rue bonne fo


t


... tl_ ..- .--..


II (t i -t.nri Ii

itl, Attorniv
oint pouiir I
b|U l.|les, l, 1(t
S. Vonti ('o011
Centre d'Adili-
s lits rv t1,..-i








ii i Icl lliP'


Un psalaerr avec de lords
Sp liulrti souti inl brillant so
It l, (i -;'. ii(qdri' tilt coin du
i i 'clIh landis (uil' I iha itee
Ill ati I l ll 'e u de Peutlly-

I ill l tll till( v t'l'l'' t0



t i, i .i1 11 I il 'a lltt jlit ius

( (*)t i l l u. Ir ll( t t i ll


'I I,, il ill's iililrtlm ti'ldes


courbees sous le poids de si
lords paniers. Aprns avoir
parcouru d c s kilometres
diins des senticrs difl'clles,
ces inlltullremues arrivalent
nilu oin de la tete de l'Eau,
pri's 'es de prendre place
thinluls iue ealmiolonette et pous
S*ltis iin soupir de ;ioulage-
1m1111 Malntenant voila
qll'eiIls dolvic t descendre
encorl jusqiue dtu ctle de St
Pierre Le Irajet indicilue doit
it're Doberv' st.rictenient par
les chat'lfuirs de transports
1n letmcot1ni Sinon contra-
veitiollns. prison iet qc'i ait


peut etre la bastonnade.
Messieurs, je ne vous coi.
nais pas; cependant je pen
se que vous etes peres .de fa
mille, que vous avez une tan
te septuagenalre un grand
once infirme. Je vous de-
manderals done d'examiner
et de prevoir les re oultats
regrettable que produirait
cetle nouvelle circulation a,
Pelion Ville. ( taxis pour
desservir les zones lointai-
nes, augmentation des frais
de transport dire qu'il y en
a qui ne sont pas a mImec
de payer les 0 70 G.I

En esperanit que mes 11-
gnLie voi. :aide-ront dans vo
tLe Lachle qui i:t inon scule-
mcnt d'amellorer I e reaeau
routler, lnais aisnsi de cun-
tribuer au bien etrc de !a
collectivite de Petion-Ville,
je vous prie, Mes:nleur, -d'a
greer mtIn salutation, dis ti
guecs.
Merci.
Une Peltlon-Villoise.



La Ruelle Nazon

(Suite de la lire page)

etait cntloi re d 1l'ngciiieur
el Cihef M. Jean E, Pierre
et dts Ingenlleurs Olivier,
Nazalre. Jean Baptste. II
donlalt dLs iil- tlructlon
polr que ic )poit et ia chaiti
se olen octi )prets dans le melil
ieulr delai. Lcs tIcclintciens
qi travaillnlt iCC'h njr.jetI
tont a tIenir ncoi|tlc ds titg
ge t:otns dr la CAMEP a
, li egIardl
Uli l)( u a lI s ld trd lltl
lail C(ILl d ria' i latU 'l I ii.t .
TPTC >c ri'l ldtlti it I I et'lt
Bl iith'v .l tit R In S dli )OP111
sI 'cld'ii t'ill l)e l d I C tIt tt
dc li l Ix 11 i l i i' sI )lo
blel'lle (II r I( : l1i (d i- )ill -
tioll de lit, l -., l' i d', H



S ;tl I t('(i
I.

,(Ai '11 ( -i ll i Hl] i l I tll

l 1 'd l i l dI ) 11 i i


\ it I (t N (i s(


Al R FRA-NCE



vous achemine a Pointe-a-Pitre



pour un transit direct sans formalit6s en direction de











Profitez du tariff basse saison


v alable du trSeptembre au 31 Mai
t


Une Pitionvilloise nous 6crit


La defense du
Canal de Panama

(suite de la 16re page)

Brown, a declare de son c6
te au course de la menie au
edition que les chefs d'Etat
Major amaricalns Kappu. -.
yaient les traites en recon-
naissant qu'lls protegoatent
les interests militaires des
ELats-Unis et fournissaient
une base efficace pour la de
fense du Canals.
Monsieur Brown a affir-
me d'autre part que <,le D
fense a participe a part
apartment de la defense a
participe a part, entire a
toutes le, tapes de la mise
au point des traits et aux
negociatioins.
Le Seeretaire a la delfen-
se et le general Brown a
talent entendus dans le ca
dre des auditions de la corn
mission en vue de la ratil
cation des traits signs le
7 Septembre par le Prisi -
dent Jimmy Carter et le
chef du gouvernement Pa -
nameen le general Omar
Torrijos.

Avis retrospectif

Les HERITIERS SAINT -
AZARD MILLS reiterent une
derniere fois leurs dille -
rents avis p'rus dans la
Presse Quotidienne eat en
particulier dans les colon-
nes dlu NOUVEILISTE, fai
sant defense :.ux Arpen -
teurs et aux Nota'res de la
Juridiction du Tribunal Ci-
vil de Fort-au Prince de pro
cedor a ailt'icite operations
d'arpentage et de passer au
(unl acle de venlte 'Itline peor
tii)l qul el('oiiqt[ll des lerres
sise.s a MUS.'SF.U Hal:)iia -
1ion Mic'haliid. a la Charbon
1 i el'e), }borticei(. par () J
1R11HANDT. F PIERRE -
LOUIS, F CARtDOZO I IIe-
Iliters Hodolph( MIER'CII'
eI recolnmles r(I(e (11 1)0O.SeS-
>iXAO 5111,.l lierlllr1s A T -
AZARD MILLS Ipar 1 ADMI-
NISTIATION (;VN' HAL ,F
DES CONTRIBUT(10NS 'li
I' Alll'ie, l I' 1 I ar le"i Cen -
or"s 1 R M1ERCI1I riprisell-
l<,s par M 1(<(;ER MERI -
CIER eI 1 AIiiit e 1972 rl pari
l;i COMMISSION PRESIDENT
'TI1'Ll,E AGJltIIHF PEIIMA
Ni N' I' e .'I mlA lie 1974.
de' ,1 |I li.t 'ti n ul'i It ml Itl' -
S.il I l i' u1 ll' cli




a i ii i :l'i i(' Idei's

d i, 111ii( dI 1I11-ho 11. d u1 (
C0. iimitii po ~iNS. CI




'cEP 5- t' E -. t, 'I it t I
A,it l! Mi S h It .I" 'S 1SI
d, t 1c 1 ll- wqltt Ice )i'
pf i, (. V ] d ( I 1), m1\'Ci 1it 1 II!-


Son (I il l)' ,:,1 PANS CT-
FR ATU PREAI AP,! E IEF
ST!"%TTS HEIRTTIERS ST-

SINS IMMFDI TS il w,,1
d" 1a LOtI a_ i-'.n(.1 d(i nilli-
I (.
Town', t i \a T ti' u iiaudi(
(1 11% A111, t H r ite )
o !Ilpl I t !' 1l: lla l )) l a 'it(
I ll i\ li't ii ] i I .l i ]il i1 ( i

S,) 't lol i M IL iLS


port',ic a Pi lit mii 'I 2-1 S(p

HlHITII.'lS ,,N" A7ARD

iPrll Clhll l 1 1- i'5 > l' i t'coi
A% ( 't II.


SALLE. I
COMMANDO TERREUR
Entree $ 1.50 et 2.-
SALLE II
ROSEBUD
Entree $ 1.50 et 2.-
SALLE III
VOL AU DESSUS D'UN
NID DE COUCOU
Entree $ 2.00

CRISTAL CINE
Mercredi 5 heures
LE FILS
Entree G. 1,10
7 heures et 9 ihetire
Entree G 1,10 et 2.00
JEUDI 29 SEPTEMBRE 1977
LE PIED GAUCHIRE DE FEIR
i 5h G. 1.00 et 1.50
a 7h el 9h G. 1.50 ol 2.00

AU CAPITOL
CAPITOL I
L INSPECTE'UR NE
RENONCE JAMAIS.
Avec Clint Eastwood.
C' 't un lilm de la Selec-
tion
VACANCIES DE REVES
12hl5 21115 4115 6r015 8h15
S01115

Avant 3h30 G. 5.00
Apres 3h30 G. 8.00
CAPITOL, II
C'EST TOUJOURS OUI
QUAND ELLES DISENT NON
121t15 21115 41Al5 61l5 11hl55
I ih 15
Asailt h3110 G. 3.00
Api es 3h30 0 5 00
CAPITOL III
SALON KITTY OU LES
DAMNES DU 3e REICH
C'est un film de la
SELECTION :
VACANCIES DE REVES.
12h 2h 4h Gh61 8h 10h
Avant 31:10 CG 5.00
Apres 3h30 G 8.-0
CAPITOL L IV
Sllh451 h405 3h45
5h,15 Th45 91115
BRli'CE 1iIEE CENTRE
SUPERI:MAN
Avant 3 1130 G. 3.00
Apres 1 11.30 G. 5.00

ETOILE CINE
'Mt I'r ii i 1 a 6113U et 8h30
KING KONG
.niret G 2.30 a tL 3.50
J, udi 0a h30 et 81130
,HI.5 1IMPERATRICE
l.nree G 100 1.50

Synode, vendredi
du Vatican
(Suite de la ltre page)

ihasliano Baggio, Prefet de
la I('oii relationn pour les E-
vequ et un1111 des trois pre-
'idints delesguis de 1'As- m
Ibice. ave( le palriarche de
i. isbn.ii-n e 1t I'Archevequii
de Dakar. I1 y a aussi le-
Cardinaux de Curie Eduar-
(ido Piroinio (1 I,,- l.e]ii .
S l Franz Koenig (A!utri
chi, n). mais It," Cardint11
Paiolo Bertoli. donl on pa.
Sle depuis longt,,mps cor
i ne iPapabile>) srtra ab .' l
S C Pr'rnce,1 de 1'i:glii
preidront' contacl avc' 1
n Bissi representce par 150
SEvvqit's envoyes par 1i
tt.onfer 'nees )pi)copiles.-. a
\e( les 10 -uperieurs r, pr
ieiilant ls ordre- reli
L 'iux ,.s plus important:
,t avec les quelques ex
e pert lai(s ehoisi. par Pau
l VI.
1 Is resolutiions 'fi'al",
i et turtout election du n.l)
-ve;nu Conseil du Synoud
pourront donner des indicaa
'i'lns iur 1 inftlr ne' des d
- fcr r"t Cardinaux. La pre
miere journ te est consacri
Ia l'audilion i'ldun rappo:
du Cardinal bresilien All
ir i larschei(i'r et d un n)ramnia)) d" Eglisc de 1'.1
e(heveiue Allemand Des"'
hlirdt. I,e Pape era le Pf
moin sil''ncieux dune par
tie des travaux.
I,. t11emn est appear mf
mient /eehniqiir': ((La Cat
chese dans notre temp'
spekalemniinl I 1'egard d-"
'einfant- et des jeunes.. Ma
il nie s'agit pais d'un sitm
p1l proliliii di e caeit'lisi
mne. L'glii', doi' trouver I
a'iliag" el la n "lthode pot
iffuiiser l'eniv ngil.e au-del
- du fciaa I as''.iii(.ssani d
1i civilisation hoal'rne, de
critique. ds..s intr ri/es e
de la propatvandi" des me
xiles. II lui inaut 'enir o
lLanl ls lpays de l'Es, a
1,rnvc r lrnsth le inoilde nor
(t/hlioliqu< r'l nuver sit
jieiun'se indio ereuit, ou s

SVeril ehanlintentl ran' 1
lisle drs Etats du SynEoii
1c laos c I l ae Camfdge s
rln( asten s. La Chine rc
lera r"pre-pntee par nn E
veqiue dI- Formose. mats 1
Vielnam reunife enverra 1
Cardinal de Hanoi et l'A
eb-n(ih'liec de Saigon (Hochi
minh). I,TRSS a ausoris
la sortie de deux Ehvquc
tie Lituanie et d" L'tioni(
qui atlaroni un role asse
muoct. si ron sic refere aus
preedenf is.


PARTICIPEZ AU CONCOURSE



<< Vacances de Reve >>





DU CAPITOL


RECLAMEZ LE REGLEMENT LI LE lI LH I ITIN 111.


PRESENCE A LA CAISSE



PATRONNE PAR LES



HOTELS MERIDIEN



ET



AIR FRANCE















FAITES DES TRANSACTIONS

IMMOBILIERES INCROYABLES -!


A iouer

A PETION-VILLE MAISON DE 4 CHAMB 3 BANS
A DEPREZ MASON DE 4 CHAMB.

A L'IMPASSE LAVAUD APPT. DE 2 CHAMB
A LOUER A DELMAS MASON 3 CH 2 BAINS LTC...
AGENT LOCAL : 2-4443


DANS NOS CINEMAS I AUX FIRMES

CINE TRIMPHE LE COLIMEE EQU1PEMENT
SLEacIaP0EAM ENt


--~2~-~-^. --- -------- -~p~.~. ICl~a~llll~ll I I- --- 8~^~--~------i-----s_


ri r .


Mercredl A 6h30 et Bh30
Entrde G. 3.00 et 5.00
Entr6e $ 1.00 et 1.50
LED DERNIERS NEIGES
DU PRINTE'MPS
Jeudi a 6h Entree G. 3.00
5.00 -
CETTE FEMME
EST UN FLIC
a 8h30
COUMBITE
QUISQUEYENNE
PRESENT :
MIMI MINOUCHE DE MAX
VALLES ET DE CHARLES
ABELLARD
Entree $ 1 00 et 2.00

REX THEATRE

M' rcredi
Mercredi a 12h 2h 4h
PAUL ET MICHELE
Entree G. 1.00
a 6h 8h 10h
Entree G. 3.00 et 5.00
Jcudi a 12h 2h 4h
MERVEILLEUSE
ANGELIQUE
Entree G. 1.00
a 6h
Entree G 3.00 et 5.00
Jeudi 8h30 GALA
LA TROUPE
LANGUICHATTE
PRESENT :
LA VENGEANCE DU PASSE
DECOMPOSE
Entree : Parterre S 200
Balcony $ 1 0(1

CINE LIDO
Mereredi 12 h, 2 h 4 heures
AN 2000 -
NOSTRADAMUS,
LA FIN DU MONDE.
6 h, 8 h. 10 heures
Entree G. 3,00
JEUDI 29 SEPTFE-BRL 1977,
LA REVANCHE
DE MISS KARA r';
i 12h 2h 4h G. 1.00
( 6h 8h 10h G. 1.50

SENEGAL
Mcrcredi a 4h
BAROUD A L-A
JAMAIQUE
Entre- G. 1.00 1.50
a 6h 8h
BAROUD A LA
JAMAIQUE
Entree G. 2.00 et 250
Jeudi a 411
G 'iRINGO
Entree G. 1.00 ft 1 50
a 61l Ph
TOUTES LES COULEURS
DU VICE
Eniree G 1.50 200
MAGIC CINE.
Mercredi ci Ch15 "t iI15l
PROFESSION GARDE DE
CORPS
SEnre G 400 it 500
e Joucl l : l I t hl.5
P PROFESSION GAt DF. I Ill
CORPS
- E'llre.-i G ,1 00 r't 5' 0(1


tSUl li l 14 Irtr pAl)
hlii e I I'rquip. nitrul
I. pl l l' litfi llr ii ur i -14
letting 1~I la illulltstl lile-
chilllsico eln 611iipienilill mA-
dical scr l Itice vert 191
et les plit ouverts dan aun
delai de t60 jour-.
I-, project .sera finance
i'une par pliar le pret No
4147 SF/lHA de, la lanqua
Interamericaine de lsver-
lopllieint Int au Gtouve lcr-
ment Ilaitien signie l 113 fe
vrier 19761, et d'iautrr part
le Budget d c Developp-
ment de le a Repiubltiqur
d'Ilaiti.
La llmte des ct.iallic-
ments compared
I Centre de Santi ( et d'n
trdinement au Cap-(IlItitln
1 Cenre hdi S.i'th dtic >0
lits it Jeremie
1 Centre d, Sante tie 20
lits a Miragoine
12 Cenitres d Sali (t dI 1 I
lits
9 Centres de S.m(t< i,-
lit
:11 Dispn'aires
I'ne liste detailler die.
localkies ,-st sonmi ncr
les (ldolicnien ( d'appel I of
Fires.

PROGRAMME
11DES SERVICIl'S
Ill. (hild Ie 11, mll,
ecutif a iil artd r de I.i .c t-


treti,n i)

GARANTIF
Une gar.ilite te lievis cie
que ou (autil't. rpl-rc-ii
tawn 10' du niii tiin.1 t -
tal de lai proposition n sr.t
rdqui-u des smuni" -aitl-
res.

BILAN
Les documents d .plpl
d',iffr pour< -": etre
tenu- a partir du lii l
br 1977 moiennan un p1)
ment d- S 25 00 a 1 .dr e
suivant :
L'li've d'Executi V, t ide
Coordinati on.
Department i .
te Publique c' d" 1, I'p,
Int'ion P rt-anu- Prnie r
Haiti.
L,,, soumI z,,ins "-Fr re
cues iu iUll a 1 1 11 1 '"
n> d'l.ail le 1 i I Ih.-m -
br- 1977 d.iins le- lr ,
de I'ni' d I exl lec -1
d,' C'orinFl;llhl Mn I 1) i
Dr I'Irai ,' '111 il
lirect ur dv I I i d I
('11tion t (I, ('o rdlmn n
D)pl rvi int' d- I a n 'I
Pibliqu ie l i t I ,puI
ii n P-- 'ori u-ii Prin, 11r




















Sr
is
"I
Is
Sr
Is
I'


TOURNOI CONCACAF 1977


L7 fous au Mexique et a Monterrey


Uu S au 24 Octobre 1977

PARTICIPEZ A TOUS LES MATCHES

ET VISITEZ CE BEAU PAYS A PARTIR DE





$71



a partir de $ 710.-- au (GRAN HOTEL)

a partir de $ 720.-- au (DEL PRADO HOTEL,,

a partir de $ 760.-- au (PRINCIPAL HOTEL),


S : Ls L as d'avion, le sjouir a I'H6tel sans repas.

le transport de et vers les Aeroports au Mexique,

le transport de et vers les Stades, tous les billets

d ,:.e2 aux matches, 2 excursions en autocar etc.



P'c:'L- PL"-7 DE RENSEIGNEMENTS ET POUR INSCRIPTIONS

VOYEZ








TOURS ET VOYAGES


,52Rue Bornne Foi


TEL: 22126 22127


La Dliell, i-i dll Clht Le
-r I ,' A0Ii. ii dOu S- -
C l. 11 i 1, 1. l [1= ,_,l ,:'i e -
, l i ii I., ..i :, I, pi I l. ,i i




1-111 l 11 l. l

Examens off'ciels clu Bacca
laurPalt lere c (, 2c n(' par-
tie-; et dlu CEP.
PHILO C
Brunache Patricia
Brunache Mar o
Boucard Yo'l te
Cenor Lundi
Defay Gerard Henock
Fau tin Freedmen
Gaston Lyonel Brnoit
Jnoserph Egmael
Jean-Pox Jean- Claude
Jean Paul Yvrose
TotL Louis Harry
RHETO C
Alexandre Nad:ne
Ali6s Claude Ferdinand
Addy Fritz Gerard
Aldamar G6rard
BPnoi' Jude
iBplnnep Bellecvie
Char Lable Ar onet Argethon
Charles Marie Paulte
Deguirs Tancrde J1h.
Duifrcne Jean Sm th
E'ustache Harry Edouard
Fid Rospe l,' /nne-Morie
Francoi.: Yon"e
FrCidlr:c In Etrenn" liibin
.15hmnr'n Mar'e Dest ne
Loeler" I.e ly
Pi-Tre .Tn Marcel
P 'lo .Tn Al x
S;mnni FrtIz
q'mnn Fritz
T -' v Pijh' rl in .TIl
7t'")hvr i' I.;lry .,ill n

xxx
CETIIlC.AT I)ETUL'ES
I'lt1MAIlEiL

Ageltti, D,.rNi
A i.U. t Lu lidl's
Ai ('., l, o ;Sflll')lldi.]
l 1' i i'r -1' iii
Ar.it Yvio0,
m ilo lir l i l >ci.ll

Airir.'utl Macr--e
A' igu>t Jullienne
Alii't 1 l Marti Harold

J -rtr( 1:nd Venittei
riirotii Jul'tte
BoInhomme Ernec.ie
tuorg lhn JIn Claude
liriohet'r A. Barnave
Caiixte Alltapice
Charles Jn-Mary
Charles Darlando
Chrili.,;s Johnny
Ch'ry MJi riha
Chcry Jn Ronald
Chri stpphe J M. Ronalldy
CrIll n Aly
C'or" olin P.ul
Ciot re Hprby
Cirr i r Carolt,
Clerv. 11t B6thie
Donis M clelle
Dis r Yves
DorI mo id lHarry
Dor Carole
Duve pt Minouiche
DTiirbubrion Jean Wapgn'r
Durand MartUne
Elie Frido
Elirn Rene Victor
Pan i n Emmanueli
Fler monrl Oiusmar
Fr6dony Ernest
Frsnrkc Botty
Gedeon Carson
CGerminal Ronald
-Oni on Ccr inp
,',rmne1u Mir;e
GCss( Adeline
emnrpos ,Tensi Pony
C'nrmrdt pier otf
OGirnnd Pntrick
n-1rrier JTmmy
Hrnry Carlo



Pd1d distingue
par 'U)Niar.
NAiIONS UNIES (N. Y.)
(AIP) -
Le footballeur Br6silien
Pele a ctie fait ,citoyen du
mande, mardi au siege des
Nations Unies a New York
par Madame EIeika Panta-
lioni, president de I'UNI
CEF, pour son oeuvre en fa
veur de 1'enfance.

En presence d'une verita-
ble maree de journalistes et
de photographs le plus
gros tumulte jamais vu a
I'ONU, selon des response,
bles de 1'organisation le
ment, a declare qu'il conti-/
nuerait a fire tout ce qui
lui est possible pour contri
buer a la noble cause de for
mer des hommes de bonne
volonte de par le monde.

Le cel1bre aitaquant bre-
silien, actuellement au club
sCosmoss de New York, pren
dra sa retraite definitive du
Football professionnel sa -
medi prochain.


-.36


Ji r.
I t1..ii

J. alli
J- lIII


['levy ['[tic Is lie
13r1,rrvi. Ilri''Ot
Iii 5 i*. Ic F I liii..
IJair .r.
0rr1,ir.i- Tills'.


Lii .1 iiiii ii


J i, Jl l rllli,l,-. I .
S lIo ph P.lrli.tL
Joseph Banabas
JCoseph Jul'an(e
Jeudy Allrich
JLune Eddy
Juli s lKeIul
Latleur James Jacquc,
.luies Jean Max
Lafontant Hugues
Lacour Mar.e Paule
Laguerre Yanick
lou.a Mar e Omegatlie
lazarre Manette
Leconte Jean-Raymond
Leon Paul Carole
Lormil Yolette
Lovey Yvette
Louis Marlo .
Louis Wilcel
Lolissaint Adler
Lovinsky Akenson
Luxama Roger
Magloire Chrisvin
Maxime Mar'e France
Marseille Chantale
Maxs Marie Carmpe
Medlard R&id Ronald
Mes;dor Mihe-litne
Meltilus Lely
M rhel Yolet'e
M chaud Jea' Evens
Milfort Magalie
Monde tin E'-elyne
Monde'ir Jud'th
Monde ir Kettly
Mothersl1 Char!e, iuigentz
Noriuoes MarRorta
eolas Wilner
N' olas Jean
Cnrihe Yolandp
Pn il Fraltz
pt-i iFrr p Yvon
Ph o nn- Yane'k Leslie
P dnux Elsee
P rinulx Jnlrcono Charles
P'orr E'velvlne
n'orer T rn- Rou 'el( r

P'er:'p M chePlno


,'1.1 e M 'hli I ill.

I'l I l" uhl, I 1,1
, I' ',

M ll 1h.lll l I ,
Ii',l. ii I | .. l nh l i




Sl i ] i r 1.1. r I
Rdcvel Paitiver ire
Rosiriion Carliire
RItv'crre Mary' i
Ros lien MairgirIrh
Sanst Cyr Jean R Dert
Sa'nt Jear, Wll air
Sa'nt Albert Monique
Saint Cloud Carline
St. Fort Mare Lourdes
St. Lot Eunine
S-'nt-Hilacr Awide
StI Hilaire Edelyne
St. Vil M quite
Saintase Yvonear


. .. I







TholLnl i Pony Dubo,, 'a
TrIl7iS!, i Jr, nnr V itni r
VilI, N VII liIr

Valcl'e mnrW;-.r
Vale iv MaI Ie
Vi rtir Chirnl ile
Victor Chiinnei
V etor Hancy
V 1 Willy
Vlclinir Jean Jacques


Siiorr. Ilrnin FLeran n t
D.recteuir


Une petite piece
peut avoir b'.Iiuc)up d vsilcur...


... quandi on a. h tr l 1

IlI I.\R 1A(E l1)L)L\I

92 Rue PAVEE re' -:;2'

La pharmacie qui vend 6 meille r march
(]UC r P31 IOUnl.it ri


r,,,,,~,,~;~~p/l.~or+oolPoo~QD~IO~W~*~/


Un nouveau Jambon HAMPCO





dans tous les Super Marche





Demandez, exigez, r hclamez




le Jambon HAMPCO










ii
POUR ALLER





+ CHOISISSEZ


AEROCONDOR


LA LINE QUI UNIT


LES DEUX AMERIQUES.

Grace A nous, ce n'est plus un problem d'aller
a Miami.
Chaque jeudi et chaque dimanche nous vous
vous emmenons vers la ville d'affaires americaine.
Retour les m6mes jours.
Consultez votre agent de voyages ou appelez
AEROCONDOR au 2-3675 ou au 2-0101.
















AEROCONDOR mbI
La Ligne Aerienne de la Colombie


~_~


Q: --


,/,////////////////////////////J/u////// ~/J//rrs//r//~ccY//r~=r/~/Pk~/rr/d


R&sultats des Exaniens Officiels du 1tIE
161c. ci 2cLk n rrr r..L I El )ri CF .P DU COULUE. CftFH ADNI i I Ii i H' i




FAOW U


CINE THEATRE TRIOMPHE PRE

CE SOIR


0


A partir du Lundi 26 Septembre le depot sur I'embal-

lage de la Biere ,PRESTIGE) es t modified comme suit:


Depot sur 24 Bouteilles


Depot sur


$ 2.40


Carton vide .60

Total Dep6t $ 3.00


Evidemment si vous avez des emballages vides ils se-

ront repris le vous A ces prix a la Brasserie Nationale

d'Haiti, S.A. ou par les camions de la Brasserie. Uls

vous serviront aussi a acheter des caisses pleines et

la Biere vous sera toujours vendue au mdme prix de

$ 5.50 la Caisse dans les camions ou les dep6ts de la

Brasserie Nationale d'Haiti S.A.

II est important de noter que le Prix de la Biere

,PRESTIGEn demeure toujours inchang6 et que la Bou

teille revient a un peu moins de Gde. 1.15 quand vous

achetez la C lisse. Le dpo6t sur cha que bouteille video est


toujours de Gde .50.

SI VOIUS AVEZ )DES QUESTIONS A PIOSEI.R SU'R LA BIEIRE
EN (GENERAL 1'ECRIVEZ A (IONSIL'EUR PIfI'STI(Gl:u, P. 0. BOX
1334, PORT-AU PRINCE, QUI VOUS REPONDRA DANS C(TTE
I' BRIQ'UE.


agre (1f~
Vcll' lii.ll uuTImlT V 'P1iur )I-.

I'Plr i-re "" ll r i-I
111I'-07,11; 2-07,IC
'I' idh 3 ll A-&CIL





de lIa Hamoc'o
I IX II I ;I\Il"C lI
i-llIl Illq




Avis T 4m, 'r) n,'X
,11 1VInu \1 14he I1 T I X

J. I It Iv I IIIITIt- I I'll I
.I ,I .I Ill' I I f e (I 1 1 .'

Su I l'I I I -rI,, I c l I IIIIIII
dI'\l 4 1 1'l I.
(T I lI Ig''l' 1111 I ll 5JOI
o m i (rl r.tvl etCI

pu'll I que
X~IIItICI'I PXitice, v XII.XI


.:e de M.
Ly enauad


i iel 1' a l i aTdi .[

I. iV l. l .l
V d .l. ... 'I.






i d I : '-Ii liii' L ll


, + 1 I 1~I I, I
"k l l I i Xl ,I i W'















2'I h,'t


SAMEDI ler O^CTORE




A Ca() te Choucoune

A-rC LA FOLIE DU JOUiR

LE SCORPIO

Admission: $ 3.00
'<^'&e~eaeflis'^^~a !'>ae5isaia<5ao


Deces de Mme Vve
knouard GeorBes
I l. t ilT ,t | ,I I( l 'i I 'I

l l11, 11Ii 'I I. ll
11 IM1 1 I Itl \ lll il 1 11
pi}l l (ill Cami.ip V' l 1 27
,Ijltl1 lii i 7I 7 r I 1 1 i util '
30 i( 1 1
ElTI Tr r doTIlTourtli11rO I I I Ti
c I it I lc 1 IEI i pri11 CrI
c, (I 1 L N -1 Ana Gi-11, M
.1c l it l l O( I t l .- F I 't



ii 111 Tdollard G ri
1. 1 I. F ni1 1 .i' ; M 11
I r, ( I. ; l 11. r < 1
l; I .'t ll l'l ]I M ineI V% L( l-
I'Iind MuimI .I 1 M r11 i 1.ill1
I, 1M i,- ,r M P P lrr M. i ,I,T

:13 ,. il 13( 7l 1 N M
Ti)ll I I' 1' B(Ii,' M rt .' (*" '
r}i" 1 t I B f I JI % l

% 1111 Li ) oL L '
i'. d 1 3;1in l 1' M% !1 'j", M,)
nI '6 .i-m- M ,ITT M1 11 fil -




.; l M 1 M1 1' j all

i. M "i'.2 It, r T in-B\ ip-
m' .h 1, I\ 1'c C' li 'ir

A.1 x "fami 110 I I



d d f l.
( i 1 l .i *I" I I .1 rr '




0 ore inf EIulph m N1 :i1

m,'l 29 i (S.: p l .r Ip > t -
1 .T1"'I ill' III 1,i 'I





rI I IT I -r' (r' P M I i ic
\C r 1) .1I d'T I;i, A! S ,ll
ii, r d" 1 F1 1113, 1 r C, VI,'


Id F '' li oir l o P 13M


Serit de Soeur
Casilie Honore
Lf Krl nd Per( F
l .i !' l-,i I 11 1 (-F' i I -
n l M Ii Il r l;] C l J1, '
Ic Sl i I ( it i l I P'l 1 -
1 11 ,. 1 1 i S i i ll 111 (.I




Vi'qa n l's T I hil i pI'll,
rm I, upportc

"I i i t ,,'C i 1 i ,, T i
a I, l I .I l n .I I 13 11

Si T11 Mere Mi I A i
1, ( t itc I NIII' tI ow III l T ll :d
('lll 1v1M Mn II io 1 TIfliT
F1lT a tIlu lI. Is rin i
I C i nI'I IIMrr To
J('1' v 11 ;I t i Vvr

IqII I Atu le l onrsparent
TiI l I I c .Pl 1 r r I (, 7




i ll 1, Id. l I o I. .,. t tI.l'
11Ste. Thr d- I Enf, ant-Je.


Deces de M.
Joseph Price







M ,n n )l H lph 1I. : h M1 ll
ii 1 M dt Ali ,%H 1; 1 ,an1 ,l p 1
II .1, 1 1in I l ri km T


,111r1 r MiII I, ll1 1 Il,'l M10
T IM- 111' I i I I I' P, II
T, X 1) I! l Mi i '! w ll









1 ri }'ii' MT id ,1. I 1 Pr
I'r', i S l 'i ;I i i












Si 11 T IT dd\ 11P 1i
Vl. -l I i. 'll l I M
,i i II i i I k F i I ,







I F I ii. i I l l i i
TmI IrI a (ill d HI I- 'iI t I 1

IcI Mi n\ 1 i t i i i -eM ,'
IlI Pr' MPir I ;'I I

l3 ihrrTall Pi 1 i nant TI -,l '

Ix ('I M I 'n ,t Ill 1 M]i











,i ', r. [la [
Tn 1 i 1 si.i du I ci C r'( 'ii m
A t I, IV < 1 p, tl r1) w II ll l






I'i n Ti rIII li I itI III
ITT li T1 i :llii 1 3' ll ii" F' D I I 1






IIII(I1A ven'Iii \ Idre ll( T

'ick-'1 II (I it is dt t serviceT



tBjvllh .tu M, td 111j en



1 31Ma lison a loueri I
MT steaiT l I IiIllm (Ti 200I

Ii- e u-Vill ,, avi c pisci' '.












'11 11r re I r r ir u pompI I
li Iir ,iilli iI T l

























,i r.ivic V.T /e (-lit -tlm,
Aine et Burenii
1a g T eTr l l' rn 2- 4I T
Pil1Iil (', -'T I'N (ItT .I







A Ai A v lenre


P1111s' r- j tp ll ]lI 1 e. lI) v i20
P,1rragc 'revas, 74,1c Nr3
]1i Tig d s' 'r s r.,]de


MaisIon .t' aca,1(1her lou'eri
1.lIff- 1T 11(O I ien10 1 ]( ll e p fie

rnIci ir' iil I'etr iis Fr a-le


I arli s-, arb i-e Iru ice cr ie





-inr e l.e l 2i4rt33
51aOU plusd-1,e r i'eige-
gn a-Vi6Levpho7 ps:7-1413.


Deces Amiral
Wikie Mull
brereton, U.S.N.
tl 1l I Td l l, WT l c lll lll
l,'it' dt (l 1Nc i'k i llll l U -tlla t

ti It 1 ill
1.T11 TI T \ -d 'kvI 11 11gt',

1 ii I' l i li I i i T
,ii ,i t Wl 'i ll. 'il r e, -
tlol, C 5N

I I ti 1: I i n i I S -I ill I 1


I1 'S i II I 22 iii IIcI IIc i
10i I 11 I I lll l' (l 1 I () -





It, ITT I i ii IT -I I
111m 1 !Ii '.. l t i nt lt l .

Death Admiral
Wilkie mill
Brereton, U.S.N.
F'ITrcIr C c Li' Tniii-
iCi I 1 il.- illt (io i lind'v ,' Sel
1, nl r 8 th ,1 l cli Bc ll 1--
(it ]lnI )lt:il W ashil'tOll
1) C of :
Adiniril Vi k 1 Hill B '13 re-
1,11, U S N
S lii-, 1 ii11, ,,i I tooul: l .Ic-, ori
Thiir .diy St plen)in r 221nc
nand hur"il at Arlin ton C ,-
Tll'l T u ry, Vn.

Avis aux parei1s- I .i V( II





I A parird (ilu I OI' l, (ob() -
1rr i' 1 1 "77 : )W) oi I 111 ii'





i' 1oun t ise C lI hdraue
MI'll ll11 n1 I m( o 2I, PIIe-

in ill.Adw ;l
W(I< A,-lle 'r e ord 1 ,1%


Avis aux parents

A prtir dle nsr (pitobre
19)77 oiia PoupTone re du Pe
tit Poncet. '-,i,,e aI la Rue
Mo(|l.e, t a ]tll Inrlo 25. e-

t" Tisx enfanis de 1 a 3

Pour lerIs incriptions ei
(olu,. les Tiltres renseigne-
eniii s Clecphoier auI 7-18-
(68 a .iosisele A. Salgado
tots les T.ours (,iuvraldil ., de i9
heires a.111 a 5 heures p in

Cours de Dessin
1.v i c ,ou l iil' ] l 111 1111

;I( 11111+% i '1 I l ll'Cli (1111111

PH I le 1 ()i- ll1" l 0
T ,l ,p h o nli c / l ;1 S i lU C A lR
V1 6E 12616


DON M(IITn SALES
CO(IPOHATIO(N. S A.

I,(-s Acliolnn ircs de la
Dol Mohrl Sals Corpora- a
tic.n S A iIliflrm(nl I 1111'"'
Mmi' SiRg-d d'AquinI nlie fal
,ii nl .un pricardi de I'Admi-
I,,-i I II h', I I, 1 4 'I- I
,it, ill'li I TL I ,' il [ .,|'i-I

,I n'I I'i ' r n -
',, i,,i' I0 OR lE S' N Pr'-
Sid.t vW E LErIMKE. V,
ce Fresiddnt.


Avis -- ,Appliei
Lingustics Scho
of Languages,,
.Ia D r''ction du A
L', gl'st cs Slchool of
iITT-,I' avitse qu :
a, LEcolc s, trouve
ti iani t at No. 38 1
UH'mu ClerveIau a Petio
bi L,. I n cripTIon1.s s
.ues1' tous les ours I
tn (it, 9 hrie 12
Il' s,'r de 4 hr(,s a 6
cl i L', coulrs reprenn
Ilind, 3 OctobrI, 1977
Sr de 4 h1lis P.M.

1Raymond IREGC
Prscctcur de I'
Dire.cteur dr 1'E


Societe
Bolivarienne
d'Haiti
Les personnaljles haltlCn-
ncs qui out pris part a la
prem.erc rencontre de la
Society Bolivai'rnne d alatI
acLuellernent lln picnic re
constitution, .ont prices de
b in vouloir 'a -sislr a la ,
conde runiTonl i aurha liel
au Cab net .du Recteur d(
lUnL r,-ite al'e'I. d'II11.i ,i a
la Hue BonneI P)o. I, Vlndre
di 30 (1)pt pIroIi',hml a 5 h
re- p.m. niTx fins de prendre
connasssanec, ris denila:clhf
en cOlurs In laviIIr d(l ti-
groupenirnt delliitif d' ha
d' t( ocI (6.
Port-au-Prinmc( I, 20 S.l'nn
bre 1977


Scuba Diving
en Haiti

Nous avon' appris qtie
11( all s Genrg,, et IEdwiig
S Kenn de Bali' hITzy. pro-
pritair's du restauranT/ La
Lantern, viennent d'obt,-
nir Ie certifieat internt'io-
nal de OPEN WATER S( '
BA DIVER emis par ia I'A
DI (Professional Associa-
tion of Diving Instructor-)
en Californie. Ils 'ont vrai
lu ntblablemenitt 1,s pre-
miers haitiis Ti recevoir
re certificat apres un ours
de 40 hrcs. en 10 lecon.
d avec .' PADI Instrucleur
|O1 AlaIT Baskin qui dirige Il
SCUBA DIVING SHOP aL
T(/ino Beach Hotel de Msn
ppluli d( CTurmele Hollani. Le pl.rV
Lan- di la plingee libre Scuba
don't 1" Commandant Jiac-.
qutes IV's Causteau a ('e
Main- l'initiateur d'vient de plum
de la en plus populaire clans il
n VillI. mondi "ntier "'t le certlfh
ionf re cat international ,st oblli
ie ma- gatoire pour /out plongeui
ir'es ot Ilui desire louer nu achete
hre .. 1-s apparel l n'CC airs ;a
ient 1I' ce sport.
a par
Ge,'rv es e I F'rJ idu e 1111n
dissent iuiie leIr p1>llm e l 1
AI A/\ Tpli lrifond- i ce jinur
anilu (' d Ifi mIlr s ami envi
'ol rons du 'Tainlo Beach IInte


Okfre d'Emploi .... .

AIR FRANCE RECHERCH('IIE A(GNT CO('MIIERIAI Offre d"Emplox -
AV:EC EXPERIENClE; FRET POUR POST RESNSA S I Comptable
BIILITE. .

ADRESSER C(ANDIDATI'RE : .At' ('Ill I) 1IS .II l L' .
AIR FRANCE'
AEROPORT INTERNATIONAL 1 UVI.llI

i t /: : ; : [




TIRES BJENTOT




Dans le care e sa selection


VACANCIES DE RiEVES




LE CAPITOL



VOUS PROPOSE



Le film le plus emouvant de ses

dix dernieres annees


Plus bouleversant que Love Story


Le film qui rend amoureux




Au de la de l'amour




Record absolu d'exclusivite aux Antilles Francaises

7 semaines a i'affiche. Plus de 250 representations

6

SENATE '





Vol au dessus d'un Nid de Coucou
4E EN HAITI SALLE 11) Prix Unique $ 2.00


Conmando Terreur

AMALI E $ 1.50 et 2.-


III


" --~F-L~----s~*---~--;8-----~~)~)1~


~P-~B~


Chmbe t (imnvic
RecIoflhhli(I U11111 Pblqu
Communique
Chainrt. de C('I TiT,1
ti prend ~ lp~lm irA

nIv, honlill-TV'it

'I~l p di' I r-l 1i il
iii il. Iliailu il I


lo IllI i' IIr lI-' Ii A


I I R' I e )jlI
,.1l~l ml ll I ),I


I ,- h


d v10i ViTiT,' Td''.


r V I r1,'

P,,rI;I r qit !li




(III C mi .I o,

Ilkpou r i1' ar I"

liIiimi
A )VIP' dT


plourT.'1,

r 3d I i I 'rr


m(iTrcr. dI!
ficrlr 11




%riI dr
r C"r



TFr.'' 2,

Uir!'' C


~I~-;;;.--UY~LLLi~l-~--~ISa~t-


.


ROSEBUD

SALLE II 1.50 et 2.- DERNIERE REMAIN




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs