Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/09877
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: September 20, 1977
Copyright Date: 1979
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID09877
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
'S's ~.S.S'cie'seS's'S".e'S>Sssssii1~s-iS' ~ I ___ ________


PROGRAMME DES


MANIFESTATIONS
(OMMSEMORATIVES DU VINGTIEME
ANNIVI'HISAIR DE LA REVOLUTION DUVALIERISTE


MERClrt IDI 21
NS Il"rIMl Il, 1)97
MlletcB de Itcquicm it hlnei
Itlilre des milllitants duvalic-
rlhtes dlsparus.
I h 00 1 in ll n Refgimient
des IF'orces Armnces ct des Vo
1italliircs ide la Scenrite Na
tlllIr, tainllioirb et clai -
rOnis voiles de crepe, prend
itlce' sur l'csplanade de la
'it liedrale.
8 Ii 15 .a 1I Les Memnbres
d(1 Ciabinet Ministiriel, des
(li'iid.s Corps de 1'Etat, du
tul I;tlat Major des Forces
Atinlee. et les Officiels du
libuvernemnent arrivent a la
I'ltlhidiale.
8 Ii 25 a In Arrivee de Son
Excellrnce le President a
:'l tie li RItpublique et de
i P'reniere Dame de la Re-
pUbll ue./
IInineurs Militaires -
ilvinnre Presidentiel.
8 Ii 30 a I Ccrrmnonie reli
c/eicse
Au depart. IHonneurs Mili
lnires et Ilyn.iie I'residentiel
I'etiue Sombre
Slire1. 00 p lm Concentra-
Illn popiu lire a la Cour
M1liiin
I'rorniront tour a tour la
parole
t) t I leader pay/san
2) I'n leader oivrier
3) Dr. Gresoire EUGENE
fll,
Itrpresentant de I'Tniversite,
4) M1. Elias CASSIS
Reprcsentant du Sec/eur
I1tive
B) rMie. I.dLe-Annie Pros-
pir Hlerard. Sous-Serretaire
d'Etat dies Aff.aires Sociales.
JEIDI 22 SEPTEIMBRE 1977
A 1.A (ATHEDRALE
DE PORT-AU-PRINCE
lesser d'actin de graces
suivie de Te Deum.
7 h 45 a m Un regiment
des Forces Armees et de. Vo
lontaires de la Securite Na-
tionale prend place sur I'es
planad de la Cathedrale.
8 hl 00 a m Arrivee des Of
ficiels diu Gouernenent.
8 h. 15 a m a) Arrivce des
Menmhre. des Grands Corps
de Il'Ett, des Membres du
(Calinet Ministcriel ct du
IHaut Ilat Major des Forces
Armies.
h) Arrivee des Membres
du Corps Diplomatique et
(l (Corips (Consulaire.
8 h ''5 a ni Arrivee de Son Ex
c(ellc ii e l P'resident.a Vie
tie la Republiqiue et de la
Premiere I)ame de la Repu-
bliique.
IIoinneiirs ili/aires -
Ilynine Presidnttiel.
8 Ii 30 a m C'ercmonie reli
LieIseuIl
Au idlpart, Illoneurs Mili
t;ires'-- Ilylnne p'rosiden -
tirl
hnln;rdiatemlent aIpri' la
Smlrenioie le Chef de 1'E -
tal actlllopagne de la Pre-

Un nouveau nomr
dans la couture
haitienne
Clothilde
Momnerousse
Clolhilde Momperoniise.
qui dit ie pa. se s uvenir
ri'avoir (conImmirnr c aver
la coiture. sa mere cou'ant
et cllr-mimie ayvant fair sa
premiere robe a 9 ans, vient.
apres une longue experien-
re en ce domain. de sortir
de l'ombre avec une series
dp presentations et un .style
nouveau bien i elle qui me
rite qu'on ''y arrete.
Ses robes se caracterisent
en pariiculier par d-- pein
tures tries fin-s executees
'ur du voile de la soie ou
du coton, peintures excru-
Itos par Mine Dady Guer-
dbs. don't le talent est in-
discutable. Mais qu'elles
(Voir suite page 4)


miire Dame de la R6publi-
que et de la Famille Pr6si-
dentielle et entourd des
Membres de son Cabinet Mi
nist6riel, du Haut Etat-Ma-
jor des Forces Armdes et
des Officiels du Gouverne -
ment, se rend au cimetiere
pour deposer une couronne
sur la tombe du Pere de la
Revolution Duvali6riste, le
Docteur Francois Duvalier.
Tenue Sombre
10 h 30 a m Grande Con -
centration populaire sur les
pelouses du Palais Natio -
nal.
Message de Son Excellen-
ce Monsieur Jean-Claude
Duvalier, President i Vie de
la Republique.
JEUDI 11 HEURES 30 A M
Ouverture de 1'Exposition
artisanale et industrielle an
Centre Pilote de Formation
Professionnellc a Varreux,
sous le Haut Patronage de
Son Excellence Monsieur
Jean-Claude Duvalier, Presi
dent i Vie de la R upubli-
que, Premier Ouvrier de la
Nation.
Discourse de M Raymond L
Roy. President de la Cham-
bre de Commerce d'Haiti
Discours du Dr. Achille
Salvant, Secretaire d'Etat
ies Alfaires Sociales.
5 h b 7 h p m Reception
dans les jardins du Palais
National.
Tenue de Ville
7 b. 30 p m Manifestations
sportives et culturelles au
Stade Sylvio Cator.

Depart de
3 Boursiers du
Gouvernement
Francais
I,( saum di 17 Silpt niIbr
scontt 'a)Irt a (IlIshtI iil; li( n tli'
a F';ller' MM. iJir n ll irllil
Cli cy, J ll n Claulde Chlar-

1 en l ,u cll td boh ursl Ir I lu
Gll ill.in Ii'ent r h ai i cl;t s' al
'Iln titul Internal olnal (dAd
n ilsltrat ion Publiqu" IIAP
Cos 1o10, junlFes )colli)atIr"i
i, v eiiiint do boucler hI
cycle' de quatri aillnnC d eli
des a l'IlTstitut National
d Administration. de Gestion
et des HTautes Etudes Inter-
nat onal/s Iis -ont allies fa:
ri un dipilome d'etudos u-
p riciircs dani1i iurcs spcca-
Slets re pcct'ics. Cicry pour
.ulvra 'es etides' en r,-la-
t ons 'nt i'.'rIna' nil'-' c Char-
i-. itn Acrln,-i 'ltra ion pub:i)
1(iU rt F'rin c i t 1, n adllni -
tr1at on de? Alftilre
11 ont ete -ltlite- a lAero
port par 1 Dn rl ur d' 1 I1
NAG/IILI. M Gerird Dorce
uy u I ur a i olihaI e On i1
Ifrr(ilu llx sc ir a Pa t PI ( '
I1n1 bti r(,tour al pa ; n -, I .l


1]t ritn'ills aui X~M \i ,t
elli I i de i.lnle t MM i-
rat'ci Jul bwo: e Lic buonii:
LDirecl iir. dio 1i, d' .
NA et de 10IFAfMA qu. C i/,
r pre.ente il t Repu)o:.qu(
d liati a la XXXIcrri Reu
!n Cn dCu Com:tie Perlnlaltnn
Inti ranlier ca.n de SecIuri.'e
Suocil et a aa X/Ie A sem-
ble Generale d" la Co:::e--
relnce InllramerIca.in d( Se
culrle Sociale Ce C d ux CI"n
icrcl'e out enul ie'lr ;t-
s e au Palais di' CConi
Prrmainrnl Interlnmer (,ii
d. Sec'llr '( Sot( th ('11 ia
Ull!d:id Indepi(Iend' lin'a Q ,i;r
tII' deC Sill ( ,n.-i ml 'S- -
Jeromr, dans I( I c 'i 'f r
Slid E t d la Uralndr Ci:pi


TAXI DRIVER.


c'est un fil de la selection



1iMARDI 20 SEPTEMBRE 1917

No. 30.628











PONDS 55 1536 L PLUS ANCIENT QUOTIDIEN D'IRAfl UMBEi DIr L'ASOCIATIOi INTERNATIONAL DE PRESSED


DIRECTEUR : LUCIEN MONTAS
ADMINISTRATEUR : ime. MAX CHAUVET


Rue du Centre No. 213
Boite Postale : 1316 ,Tel16hone : S-2U


L'Association Internationale des Parlementaires de langue Francaise decerne


LA GRAND' CROIX DE L'ORDRE DE LA PLEIADE


A. S. Ex. LE PRESIDENT A VIE DE LA REPUBLIQUE


Une tres belle cermonome
s'ues deroulee ce m0di au
Salon jaune du Palals Na-
tional, ceremonle au course
de laquelle le Presid-nt de
la C/hambre Leg slativ, M.
Victor Nevers Constant a re
mis, au nom de 1'AsociatLon
Internatlonale des Parlenilli
tares de Langue Frangal e.
la Grand Croix d l'IOrdre
dei la Pleade a S. E. it Pre-
sident a vie de la Republi-
que

En premier licu. Ie Depl-
te de /'Arcahaie, M. Andre
Supplcee degagea Ia l/iauie'
portee de la di sincti on d1 C
l'Union des Parlcmemiti:'ri.-
de Langue francai'e a l 'i-
droit de S. E le Pre- diln! a
vil d,' la ROpub/l.tu" Cr'te
d'stincton dtll-' n'ei .e-
l10 n lIC Sla;11it s dr(f I A sol) :i-
t oil ro lfrr (111:111\ ('h,'- -


d'Etat at aux Pre'id',nts de
1'Assoc'ation. C'Lst ainm-l que
le Pre ident G!scard dEs-
ta ng et Ie President Leo-
pold Sedar Sengllor ont r -
,;u la dccoratoni au grade de
Grand Crolx die 1Ordrc de
la PIeiade.

Le President d, la Chanm-
bre Lcg slat.ve le Depute Vie
ar Nevt'r Constant dtva t
avant de dec rner la /iamit
dcrorat'on a S E l' Pr>s'-
dent Jean Claiud./ Dllv:i-
li.r soul gner qu ('! i d's
I i onI 1 t f ulln il l 'i
ii ilvl/ dc lI'ist'i!. (i ri hll
colll s'c lC i o11n d lonl i'il hl.
I't'rx ct'r 1] : Ch I dI r !F( ; at
I.>L Prl s'dcii a v %, d l:1
li 111)1tl l n 1l t, l)r! '1 :averC

ol'l' li l o I ino l oI 1:w l ih rl'
T~i '" (1.1 ]o r, 11hJ0 l, l -


POINTSS DE VUF


Les Points sur les

CO'()NCORDE I
l).ir Il.rne-t II:N\I TII


(O n it sauiralt 1111i u
chu'olr ucoiinii /m ll
Voila un aeron I au pla-
tronynie i.ilniilali I p.ci\ e,'
harmnillle et qui depuls .i,
formna'lon dani le ventrl de
sa mere, ingenidre linut It
ciii)raire de son noll : ine-t
'intelligin 'ce. di'corde. hul-
ne, dissention.
D aboard menintellig "ne?
entire la Presse a'iglaiis,
francaise et les gouv"rnan '
cw'te nlmemicpre-se qui, na-
guere. flagella 1 in\ 'niii'.
de Stephenson : la locomo-
'ive san, oublier I'au' .)mo-
bile.
Un ecriain ';e jurai'-il
pas sur -"is grand, di"ux
que l'organisme humnain no
,upporteraii pas le, tr, p
grande, \itessc- de I "',il
nomme au:omobil". qu':t-
preh rce Vi'es Ie 1(0 kin
here. on d"meural: miber


I itll, Ii"" tit i Ii'


et souligna que cotte dis-
Suc o1l rejanult :1ur LoUt ie
p.uple haltln.
Voici le text du discours
du Depute Victor Nevers
Con..tant .
x x x
Le Discours du
lepute Victor
Never Constant

1. le President a Vie
de la Republique.
C'est a votrr, humble et
fidele srrvileur qu' revient
aujourd'hui le tres grand
honneur de remnettr, a Vo-
Ire Exeellelct les insignws
de decoration au grade dr
Grand' Croix de 1'Ordre de
la Pleiade ot du Dialogue
des Culiure'.
(i/ee mnarque de distinc-
/Ioi dluni Votre Excellence
C.. 1 u -1- 01 ii1- h-rl1 lA..


ei I looUi'" ne la part ie
-'Assioeialion lt"'rna/iionaIle
iti .iarlmeniiutainrs de Lan
i glt aie proJuve clo-
1 quenllt nI colibieI les lli-
liiux ,'ricutx i louttre- ner


e ill~so (1111 deIclr) l C SoUllSi
,i otw1 de nor"" .be 1 il ropi l.
I'll ct IT n ,tni iil. 'l
Iv ,i le Ir (14 ill, )r s-,'ion di M all,,rnu..
il .tii i etr 11 r I'ini i lii 1. li aiX
'i:r Xi tnnlts. qiu'n11 ie oil I permls


Quatre grands projects


pour la nmunue d'Aquin


Apres C('e-de F-r el BIal
e:.' la ('nCmmutin d'Aqllin
ln.iugurc uni prenter Iprojel
rclablre el p.l' nlie piIt;r 1
Pr,)'ramme (a' adien d Ai-
de Al 'nini aire n I'RO)( AL, a-
V'i /- 'Con'i l d'.11c ino

('iomana e (u! cirgiule,
'd e Luiiidii r'i- 3, e t e i
S ul s ri-iiri'i' e ircile

dilfere':l, sgr lllp eniel- d (1-
( nri'il- d A( tiin ( irnmu-
nanliare tc 10en1le '( li'
p-lr rnl on' dc dci eler !e bt


if prior .l.rep C'e .ii.i
que i ua're (14 1 'rd;n(l i-,-
le!', i ( ,li0n 4. M 'rTi Ii ..<
'F<(t L ula ('llinc -- I.-
(nale \l u't Bourg d'AXil.i:'


Le tirage special
de Peligre

I 1 ij. i /ll'


I I i I. 1 i 1 1


/ 'I 'Ii Ii I.'

/ 'i III.

'Ii '1, 1/'
'I')'

I i i .1 il,


111, dr


I.'N, i I r
i I c


1 .1 d1 m


!.,I q Ip ,, 1 i'i IU ',i-


Flu. / 'i I; if FI/Is






I~~~ Ci i,-/


et li rmie (Vieu\ Boiour ii A
quin 14 C6oes-dc-Fer>-
- ont reh7lu I'attenlion du
P((FR AL qui travailler n
cIroitl collaboration avec
It )fflce National d'Alphabe
'1,tialn et d'Action Commu
naulaire. (ONAAC).

Ile Samedi 17 Septembrc'.
dcs 8 h. 310 du maoi7. a11or
ne ('otna) a ete 1c theatre
d ediltian'e manifsl at tn-.
Le. Conrc.d. d'ActioCn Con-
muiinauaire &d- (Virgilei) -
de la ,C'olline- de dequint d aVileux Bourg
d'Aquinu ct de la iVille
d Aiuin) entourerent c-'-
lui de Mlurne (omu pour at
cueillir les emilentes per-
si'7iauliles qui lot tenu a
pa\Nr de 1'ctur pre'enu'e a
ces' eni')Uantes ceremonies
ou '.t soutl 1eVolues la 'oo-
pera.iin Cut iado Hailien-
ie I 'sprit de solidarity hu
mnline. la foi dants le de'
loppement e/ le 'incere de
'ir tl'epanoui-s'"ment deis
cotnmiulnautles de 1 Arrlere-
Pav L" Gouvser'nemen d de
Sun Ixcellence M Jean-
Clande DUVALIER. Presi-
dent a Vt.e de It IllUpubli
qiue qui suil : n e. in/er'i le
moiluvec mnt d'Art'ionl Com-
mui auii airr n tr'icrs fe
Pay',. 'es' faith repr,'-enter
par le Scerela:,e dEtatl des
Travaux Publics Tr'Inports
r'1 C(onmmllriat/iotn, t Son Ex
cellen I In 'lltier'i r Piprre
S;aint-C('one. aeellT|p lne de
son Ingenicur en Chef, M.
J'r;in I Pierre le Directcrdr
dii Proj el en aili. M. Marc-
Andrt tJolicoeur. le Direc-
flcir de la Ca/holic Rn-lief
Service,. 1" Rcvetrrend Prer
Morgaihajen le Relprsen-
(:int de I'A(CI), M. Raynal
Bra;i'.rd de 1 Ambnlbs:ide
fu Canida en lHaiti le D6
pulle S Rlvmonr CuC rrlCnard ct

(vonl sillte pa1 C 6)


de situer la symbolque de
catte ceremonlie dans le con
texte des louabies demar-
chee intreprises en faveur
de la promotion dc 1'hom-
me, h.itien duine pnirt et,
de 1'autre, danis ce/te poli
tique d'ouverlure pratiquec
par Votre Gunselrnenlent a-
fin de trendre 't la Coopera-
tion Internationale son sens
humain. Et il nest pas ose
d'avancer que l'appalienan
ce i un ensemblet come la
Francophonie nest nulle-
ment incompatible avec la
volonte de oauveigarder son
auth ,nticit6.
Pour sa part, la Section
Haitienne de l'Associatio71
Inlernationale des Parle-


mentaires ce Langue
case associea au Par
Haiiien tout entier .
de cette distinction
neficient egalement
tingue, Homelogues
ry Giscard d'Estaing
ce et Leopold Sengh
Senegal. Tel un n
fleuron a la Couror
Votre Excellence, v
jaillii sur Ic, pays t
tier et announce, t 1':
la troisieme D6ecnni
valierise, de 7nouvel
toir:'s donu la final/
de permeltre ati Peu
tien de ripondre
sutr ious leo froiins
vancte' humane.
Vic!or Never, CON


La reception offered p

I'Ambassa Prur

des EFats Uni

Par Jacqu" IARGE


Lanll le glCand pal/e ) oiita re

lUi ix o0nbr1's ouIt tILI a
1 lieur'e puse...
VI. li c/e soulV! 11 t de CO"
Vi r, qi delbuhellt le celebre
paIciil die Vcrlail.' S 11is
111c v llllielii, a I'esprilt, ce t
san- doute enll 1) 1san1t ;a
I J uie ldu ciare de laI Res -
cl,1nce Alner:c'nle a Bour-
don. A la d Ilerence qu lor
de la reception offerte sa-
mcdi sour par l'ambassa -
dc ur de Elats-Unis .. Ma-
tclaln Jollr I1 ur beau pure
n Ctlat ni sohitaire n epace
dcur dc, Elats-Un i, -t MaIda
William B Jones, l ur beau
pare n etait Il solta r'e iit
gl.ace.
De' lampe- ~ttetes gr'da-
I] y iel;aent Icllrs llr'urs
vac:11anltes qui '. refle -
ta ent dans la p 6ci d'a1nu.
etl 10- lnonbreux invite p)nr
nmi "i'iuIls on rIm arqcua: l
I/ RP' lre- n!ant du Prefsi-
dini a V,'1 de la lRepubliotl.l
IPs m '1m1lbr s du Cab'nllt M
ni lerlc dCe Chil'fs de M' -


sions DiplomlatllIu s. ri
.ails '-'aidc de 1 Airn;l
d HalU. de haut.-, onc'i :n
nIlaires ha.1 ( I et ali' -
caln rt d n m, d,' b'( '
(Voir suite page 6)


. i a.x l,
q ,; a 1 i 'c. a ; ,:. : i; :i~ .: 1
b..i o u dui t' i:!..e PC e [I -


. 'hcimt A i',' i ,
h.,.a ID 'i' <:* ur (i i Ii
S; M! x 'ci ( ,l ',: S
,< al, I IMS li :.:, V 'r -
I'l d I, M l;:a -(l ~ .



.<*,\r d l (*0 1 :1- r l ( \ ]/-,


Presentation ,
Lettres de
creances

-i i l 1 ,



V I I i .,I ,
I~i I l i lhl, itl l ,,

l t ll ll l ,l 1 ,I , ..

Fr l, 11d1 e ,11 ,



I i,' ,





A parlir ('(ie-t <)bi-, l,
aLl-PrinCr ki i ci' er.i h :
veaont ]ardin I l :Il !
Vtw/porlvira t Cu i'n.I in j
arderie Ii ,ir, p. ri t i,
.Le Bocag t .,i'[ (


F ra n- b rillai let. dip( l ri,,i ,n , (
'lenle tlt ( I
i'honore" 'I' ",,H r, c ,lt '.


Vale-
de Frani
.or dI ( t

-' 1;out el l i; .
'iuve;iui
(' 'tb I in,,,,


sub" de ''.. ''
le I-
'l est rll r -

preseilt \
ie IIa-



',' ,u ,< I, ,' *
STANT



t .,( :,: !


:: de


I'I

I. '. 1.


Ho nliuna'e au v1im ui ur

du 22 n ted i 1.957
ET G'IND)E li'iEl "'Tin'
POPUI.AIRE DE SU IQIil I ( h1 I: 1l(i\ ( 1 (i ll I
DE L'E T I'T T iDE S t VI:I 11 I 1 MI I
IL Y A 21) ANS


En lItommage .uac I iniir
tel I)ocleur Franrci. )1 -
VA1.1ER qui. ippel r. .1a io
voir le 22 Septtriniru In'i
par la G(rac!-e de )i i:
ptr la vol nll t ill u i'e )I!:e
Hai'ien tou l enti r; I'
Grand Mlu iricen, le 1:inir
Charl:s 'PauIl MI'.N11111I
FAtIIh. (Soils .Litul-l"ii,'
'alorN)t i( riv ci .\.'chle
(I.E VAINQ I'IR 1) 'I
SEPTElMBRE 1957)) pou1 r les


Le Chili


et sa fete national:

18 Septembre


Stptcmbr'e, auC Chill, est 1.
Mo s de la Patrieo : la ce-
lebrat:on du 18 Septenbre
:1- fa1 a ila iinile date quill
1810. annee ou ffit cn-,t:-
tuee une Plremiere Junte de
Gouvernllmllt Ma's cctte
adl,on independantiste ne
Jil qillu le premier pas dC-
ci-if nllre' ss re a a l colllqu -
Ie de ]'Independanee Nalto
nale. ? -1

Si I'on con. ldre la situa-
t'oii soc ale resultant des
aInnes antlrlieures. il n'e t
l)as incertaill quo la i e
hI Ilus diredel de 1'emanci-
pnll:on pourral' se siluler a l
'iv'iian de- divergence et
de Il'loi'Rnclent existent
alor: entree Espagnols et
Cre6les Cepl'ndant certain
s'ol linen i chelircher d'au-
l.re.s Cenusl qlui 'erl nt :
Ls ecrlts encyclopedi-
(llo' dce Philosophe.: Fran-
Cn's. ltls que Montesquieu.
Vollaire. Rousseau *1 Rey-
nal qui auraient in pire d-s


ienl mI 'lnts re'U ol1 n :oi ; ,i ".

Franr:0;i '.C i 17b6i (ui p)I .,1-
n l'a loSz In1.lln p.n 1 dt L l; i o
EgalU e e I 'ral 1i'11' : rl:t i I
quo certain i- H' ordlti, nIi
6 ent pas d accord liiur 1 !I
portance de cettl inll'll -
ce .
La pene)1 et c ii
du Genirali Ii'rnllci o .,I -
randa venenzuiel'ell con ( -
1ri comlin.e 1lun deC .iP :
paux plrecur I urs, dce 1 1eiill: !
cq)ation ,:td ;miierca te..
-- Les ptoblemn -,!
cn E pagncu, ayant i)o!r or!
g'nll I Vaii oi napo ,ie on'
ne. Eli eltfl, e1n 108, n
Icon Bonal)arce ulsurpa It
Irone a Roi F rnland VII
el, y placa 'onl propre trire
Joseph Bonaparte. Cetll, ri
se qui suscila I E tliSn,!-
a se poser en defeCllncurs du
1mon11 rqu 011 16gl'me. .cnl l t
la M're Patr-' i) IunrL) in-
lue Guerre Colitr' ]" a'r-

(Voir suite page 5)


u '.I ,1 I-t I I .. ,I 1 1 \ I i
I \I 1 I I lr I ll.




P,, r 1l 1 I I I r .







l) h ])r t p r, ini- .- di- 1
lit 'ilr.u ^ I 'i|) Iil. it h I -




ru1 t I I 1,, I 1piti I













lre 1977
II ii, 1 1 u Dr I ri.n


vl: n 1, l ,i I lli I I ll l
I.a7 \ P'1 ;ilit, r r. 1ii ,-rIier!
(l ,d I 1 I 7 111) H I',
Dlain di e lai I,'Ir.-, P
bealiu p rog r.nniii du 1 i -

I I Ue. I '1 -t "' p'A 1
lir 1977
Suti ld IgOll rlir q e d I'-'





pe r I ta 'iii f. i'). d< I Sup -,
'iNmie cl, D' ii tier I I- 11



nre i par :iill ut re- I'e i




iqu Crl) nr ntn l:c r'r ITr
alir Dec ilit'iler du winr
o1i'.itiilll du Faiisceiu fI nii
I/n. puir ailleur-r. cl 'i.

par 1'inl 7anree S1ili.t'nre du i !it ,r
Charles Paul MI11NARI).

sli', page 7,


CLUB SODA


TONIC WATER


Tout sort de l'ordinaire avec Schweppes.


De retour de la conference


de security social

tenue a Mexico


BITTER LEMON


ALE


----~-NIC~~NNIIIICI~,~ UMC*Z~MC~MCM~ZlhCIC~EZNZZCIELCI22~




," Vr ~ 11


UN FAUTEUIL AU




PREMIERRANG


POUR


LA CONCNACAF


AVEC UN TELEVISEUR DES MARQUES DE REPUTATION MONDIALE

PHILIPS -- ADMIRAL -- SHARP
DISTRIBUTES EN HAITI PAR LA



CURACAO- TRADING


Qui vous invite a participer a son grand concourse de pronostics a

['occasion du tournoi de la Concacaf. II vous suffit de remplir le

questionnaire ci-dessous, de le d6couper et de lapporter a la

Curacao Trading avant la date du 9 Octobre. Une meme personnel pout

soumettre plusieurs questionnaires avec des reponses differences.

Les deux premieres questions sont eliminatoires : Tous ceux qui n'y

auront pas correctement repondu seront automatiquement elimines. Les

gagnants du Concours seront ceux qui ayant repondu correctement aux

deux questions 6liminatoires, totaliseront le plus grand nombre de

Points en predisant le nombre exact de buts

marques par 'Equipe Haitienne au course de chacun de ses

cinq matches. Chaque reponse correct vaut 20 points pour ul total
maximum possible de 100 points. Au cas ou il y aurait plusieurs personnel
ayant realise le mime nombre de points, un tirage au sort disignerait
les trois gagnants.

La remise des primes aura lieu huit jours apres la fin du tourneL


ler PRIX: UN TELEVISEUR PHILIPS


20 POUCES ($ 465.00)



2eme PRIX: UNE MACHINE A LAVER


SHARP ($ 395.00)



3eme PRIX: UN REFRIGERATEUR


DE BUREAU ($250.00)

........................ ................................ ..........................................


Questions Eliminatoires:

1) Quel sera le qagnant du tournoi ? ......................................

2) Quel sera le nombre total de buts dons par Haiti ? ........................


Nombre de buts donnes par 'Equipe Maitienne np

course de chacun de ses cinq match.

Chaaue reponse correct vaut 20 points.


HAITI -- MEXIQUE : .

HAITI -- SALVADOR: .. ....

HAITI -- SURINAM :

Nom et prenom du participant : p

Adresse : . .... ......


HAITI -- GUATEMALA : ..... ......

SHAITI -- CANADA : .......... .. .
.~~. ....... ............


. ...... .. T el. : *. ..........


Et n'oubliez pas que la vente Special d'Ete

de la Cura

avec des rabais allant jusqu'a 30o/o!


Url __,, __,__~__, _____~__~i~_ ___ __,_.~. -----


Voituwe A venite
*W (gin (6-D m Une. volluro Frntlar Von-
ra module 1913 en parf ilt
YKEe HOROSC OP E 'u(ne i oldldnr
ra Ddin ANI el FMI Power leo
Par FraneeS Drahek ring Iranms.msioln sautu
matiqui-.
let (9 -tc 64 49 A Pour do plo s ample% Inlfe
mations t leplhoms.r 2-15831
TE'RCREDI 21 SEPTEMIBRE et 2-5984 do H hloUres AM ix 4


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER)
Excellente periode pour
des inventions, des idees
nouvelles, d'autres moyens
d'approche, pour faire des
mises au point et recler-
cher des solutions, conve-
nant a votre avenir.
21 AVRIL AU 21 MAI
(TAUREAU)
Essayez une stratdg'e qul
a rtusi dans le paas6 si
la nouvelle est sterile. Un
bon depart et de la tenaci'
t6 vous permettront de mai
triser toutes les situations.
(22 MAI AU Jz2WN)
(GEMEAUX)
Strat6g'e et bon sens se-
ront les plus grands ele-
ments, pour le success de
cette journey. Refltchissez
a votre route parmi les
obstacles.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER)
Surveillez vos depenses. E
vitez une tendance a gar-
piller sur le futile. Vouloir
im'ter le boeuf. comme la
grenouille, n'est pas seule-
ment excessif mais ridicu-
le.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LIONo
Periode pour revoir, pour
trouver les cha'nons man-
quants, les details n6gliges
par une vision superficiel-
le, pour changer I'activite
qui devient perimee.
24 ABOUT AU E 2 PTEMBRf
(VIERGE)
Aspects assez bons mais
il y aura des pieces caches,
des conditions a respecter.
Ne saulez pas aux conclu-
sions. Ecoutez votre interlo
cuteur jusqu'au bout.
23 SEPT. AU 24 OCT.
(BALANCES)
D'une fagon absolument
inattendue, vo, trouverez
la solution a un problime
difficile. Des paroles dites
par hasard par autrui vous
mettront sur la bonne vo'e.
24 OCT. tU 22 NOV.
SCORPIONY)
Un peu d'audace serait
b envenu. Fa'tes quelque
chose-quoi que ce soit-pour
diminuer la profondeur du
trou dans quoi vous vous
trouvez personnellement.
23 NOV. AU 21 DEC.
(SAGITTAIRE)
Jup:ter, favorable, stimu-
le votre hab:let P et vos
dons. Vous irez loin. Perse


Avis de Formation
-. saf


ne ai societe
denommee
(Van Wingeriden
of Haiti, S.A.
(VANWI, S.A.)
En conformity de la loi re
g..sant les Societes Anony-
mes, il a ete depo.e au De-
parLement du Commerce et
de l'Industrie et en 1Etude
du Notaire Raoul K.I'NOL
une copie des Statuts de la
Societe Anonyme en Forma
Lion denommee : GERDEN OF HAITI, S. A.
(VANWI, S.A.)s
La Society don't le sitge
est a Port-au-Prince a pour
objet principal l'implanta-
Lion en Haiti d'installations
vant produire routes sorts
de fruits et legumes desti-
nbs at 1'exportation. Elle
pourra au.si s'adonner a tou
tes autres activists agricoles
nu aero industrielle gene
ralenmeiit quelconqiie-_ La
Soueri pourra eralr-me nim ii
elr xporielr. llivri'r i
louti-:' iurr- Opernq'iLri li-
)i'rtr.', commcrb alT, n1,10
rapporiant directeni.ni ou
Indirectementl a .in ijUt
iprinciprl
Fondee par I.' r'eur Aar'
VAN WINGERDEN el Me
Ra. ni:,nd GUILLAUME. a
Sorclete a tn Cap'tal de
VINGT MILLE DOLLARS
iS 20000-1 dlvi.s en D:ux
Cents Actionq de CENT DOL
LARS i$ 100.-1 chacune Cc
nctions seronl nilse_ en cir-
culat'on apres leur sou'cr'p
tion Inregrale cr auront la
rorme d'un ttre nominalif
ou nu port'ur don't la ce-
slon s'efrectuera suivant la
I procedure trnc6- oar i Sta
furt de la Soc'ete
Port-nu-Prpnc le DAx N-iur
.eptembre 1977.
Raymond GUILLAUME


un wek- d 7-2
En week-end 7- 21


Demanded ,iemplol
Jn"ne 1II1 d. bon t ar-.
A I'tlrauger. wtdvall ii..
ocr an emplal dr hioru'tei*t
flhlingu1 YrsrCac .-- A,

T'dl~phone. .u ~..
2-lTg!O4 mu 4.64"ti -'.Ae
re% AIM il t.1 Ia tfr's r 11


AU MEXIQUE

AVEC


,~


Pour le PRE MONDIAL 1977

Du 8 au 24 octobre,

Sdecouvrez un pays etonnant
et
plongez-vous dans l'ambiance enfievree
Sides states mexicains pour encourager nos joueurs.

Prix du voyage : $ 825.00
Billets air Port-au-Prince Mexico, 2 voyages
a Monterey, sejour dans un h6tel CP en chambre double

avec petit dejeuner, transferts et entree aux match.

Sejour en chambre simple : $ 126.00 de plus
Sejour en chambre triple : $ 3.00 de moins

Renseignements et lnsriptions i

SOUTHERLAND TOURS
Tel : 2-1600
"!_T 4 O .,


verez. Vous v-rrez a'ouVrlr I
devant vous it4 portes de
l'avenir.
22 MEO. AU 20 JANVlIA
(C&PRICGANE)
Rtfltchissez A' vos finan-
ces, non seulement &ur le
plan professionnel mais
personnel aussi. Soyez pru-
dent dans votre desr de
speculation.
21 JAN. AU 19 FEV.
(VEBSESAU)
Travaillez avee ceux qui
sont concerns par votre
activitM courante di vous
pouvez ainsi atteindre aL
une meilleure comprehen-
sion et acctl1rer votre pro
gresison. Vos solutions per-
sonnelles rirquent de ne
pas Atre les meilleures.
20 FEV. A.Tr ManB
(POISSONS)
Des disputes inattendues
gAteront cette journte. So-
yez con-tamment attentif.
Jouez votre r6le dans le
maintien de l'harmonie.
SI VOUS ETEar rTs
AUJOURD'HUI :
Vous avez une nelle intel
ligence, l'endurance et la
tenacity ntcessaire pour
vous donner une bonne pla
ce sur le plan de la recher
che. Dans la science et la
literature h'storique, vous
6tes inegalable. Vous avez
au.,si le don de l'image et
si vous ecrivez ou compo-
sez de la musique, votre
oeuvre sera brillante et
marquante. La foncto'n pu
blique, la diplomatic, la
banque et 1'edition sera'ent
d'autres champs d'act'on oft
vous reussir'ez. L'intoltran-
ce et le manque d'indulgen
ce pour les fautes d'autrui
sont des d'spositions a re-
frtner.


Avis de Divorce
II est porter a la connais
sance des intrress6s que par
jugement en date du dix
neuf Aoft mil neuf cent soi
xante dix-sept, le Tribunal
Civil de Port-au-Prince a
admis le divorce des epoux
Alfred Jean Baptite. la
femme i7se Raymonde Guer
rier et prononce la dis.ocu
tion des liens conjugaux a-
yant exiA'te entire eux, l'Of
ficier de 1'Etat Civil de la
Section Nord Est a trans-
crit le dispositif du dit ju
gement dans les rsgistres
d ce destines pour sortir
son plein et entier cffel
Port-au-Prince, le 20 Sep
tembre 1977.
Me. Ednier Pierre PAUL, Av.


~_ ~----- -- I ---- ___ .I--- ---P~-glBLSDllsP~IIIIsi


I


a


Une frogance
aussi captivanre REVELATION
que I'amour

,- **a.1. VOTRE
'y PARFUM
DE CLASS
k\,\.-. CHEZ
VOTRF
,'"' L,' PARFUMFJtU







TAXI DRIVER. t

c'est un filn de ,i selection
VACANCIESS DE REVES,
sr "'"-rrr -r" -r rr"""**rz ~--


*




SLes calculatrices
Sde poche SHARP

sont les mieux

dessinees et les
, plus minces


, TEENNENT DANS LA POCHE D'UNE

CHEMISE




En vente a partir de $ 19.50, elles

constituent un cadeau toujours
apprecie. A la



Curacao Trading


ou peut se trouver une game

complete pour les besoins des
meres de famille jusqu'a ceux des

ingenieurs et architects les

plus exigeants.
AUSSI DES CALCULATRICES


I /,,,,,,,,,,,,,,,,,,,


CITE DU VATICAN (AFt
Paul VI, qui a f6t6 luo
son quatre-vingtieme ant
versaire, continue d'ass
mar sa charge 'ans faibl
se, et ne parait en tous (
nullemmitt soumis i. cel
tincapacit6 mental ou p
siques, qui seule pourra
selon ul'Osservatore Rom
no), entrainer son d6part
Malgre 1'arthrose de
jambe qui g6ne consider
blement sa march, Pa
S VI atteint ce awuil des q1
tre-vi7igt ans Cans avoir p
du sa remariquable resist;
ce physique et mental.
I'a prouv6, lorsqu'il a fr
chi samedi dernier 300 kL
en ,avion pour cloturer
l9emne Congres Eucharit
que Italiei de Pescara,
qu'il a, cinq heures durai
celebre la messe, salute
foule, prlche, malgr6 1
mauvais femps. Le lend
main, il s'adressait de n<
veau aux fiddles, i Cast
gandolfo, pour 1'Ang l
Dominical.

Un recent article de 1'((
servatore Romano), le quc
tidien du Vatican expliqt
longuensnit (pourquoi I
Pape ne peut demissionner
et en quoi on ne doil pa
lui appl;quer la relc., f
xe" par lui, qui exclude d
conclave les Cardinaux d
plu' de 80 ans. Paul VI, t
plique le quotidien a iur
tout tenu dans cettep reform
me d eviter qu'uniiv (( tront
cratie) n' lise son sucCeP
seur. Mais les C;irdina;u
p"uvent parfaitemnt/ elr
u,' Pape pliit ie, qu'eiu
s'il eCt aussi coni-cient de
besoins de 1'Eglii, que I'eV
1'actutl Souverain Pontife.
-------

KNOLL AG
COMMERCE S.A.
Repre.sente par la Cto1-
MERCE S. A. recherch- u:n
delegue medical.
Pour lout rn-t'eignement
telephone au o .t!20 ou
2-4983.

A vendre
Voiture FiatStation W-
gon model 19i2 ?res bon
etat. 61Tephone 2-2415.
810


-3





._


!



















Par New York American Airlines

vous ouvre les chemins du monue


i.


Ne voit-on pas, ou n'a-t-
olt pas vu dans le monde,
fait remarquer 1'Organe du
Vatican, d'importants chefs
d'Etat plus ages que lui?
De toutes falcons, ajoutat
1'aOsservatore Romano)), le
succeseeur de Pierre n'est
ani le Prdsident d'une Re-
publique, ni un directcur
d'Adminis trations.

SEn fait, l'exemple de
Paul VI montre, qu'un Pa
ppe Agi, s'il a comme lui
l'(esprit vif eit en 6veil) n'a
ni le devoir ni le droit de


P)
ndi

su-
les
cas
tte
hy
lit,
a-
t.
la
a-
ul
ua
per
an
I1
an
ms
le
ti-
et
nt.
la
's
s-


ou WASHINGTON (AFP)
el Le President Jimmy Car-
us ter est persuade iqe son a-
mi et collaborateur B'rt
Lance se trouve en meilleu
Os re position apres .es vingt
o- I,:ure, de deposition de-
ie vant une Commission Sena
e toriale
r),
a1 Tlhomas Belrtranl Li/ic",
i- ui, alcienti banquiiir de G("or
ui gti el actu elementt Dir"r-
I" leur de I Office dr Ge(siion
'x et diu udgelt a affr )llt i
r- pendant froi .;'iurs la Co( n
r- mission Senatolrial' de. Af-
,O falares goiveri-iimlltntc/ales, pre
- side par I'influenti Senit-
x teur Idelociral/e Abral hanl
re Ribicoff.
x,
's Le I'reMdentl Carltr a toll
't jours e timn i|que con ami
.ance arcuIe par 'es de/rac
teurs d'avoir glri sa ban-
que e/t se alf.niile do mnanii
re ires douftuse ei d avoir
tire pour des 'entain,- (w
milli-rs de dollar, de che-
ques a dectover*. in ;e i:i-
tre?. dvcait pouxO: P-,e
fenmdre Sur ce point (n(.nio,
sur les auo/r, irr- ul:cri;i
i qi lui son: reproc;.-uie M.
Lance 'i rep'ndu a- 'c :nu-
torite mait sans irio,,'ar-
(.nvaincre 1> Si n iLeur -,
publicain Charles Perc'y
Ribicoff et Ic Sc:.!/.lUr ,'e
qui avaient reclame sa d6-
mission il y a (quinz.- jour-
on' dit qu'ils n'avaient pas
change d'avis.
Ribicoff a annonce que
la Commission .uspendrail
son enqui(te plulique 'ur
l'affaire Latice pendant
dux semaines.

Le Senateur Percy a etc
categoriqut. Pour lui. les ex
plications de Lancp oet etl
insu'fi.antes et il doit. plu"
qu-' jamoi'. dcmissioiner.
BRrt Lance travaillait
lundi malin normalement
dans son bureau de Ia Mai
sout Blanche a iquelques me
trees du Pr ,i''nt Carter
pour qui ceite affaire avee
ses relents de t candle "st
In premiere rise serieusP
au -"in de son cabinet.
Meme si Bert Lance a fait
boinne figure et a repondu


LE CIIAMPIONNAT
DE FRANCE
DE lere DIVISION
PARIS (AFP)
Voici les re ;'l'ats enre-
gistrl' au course de la 8eme
journoeec du Cha(mpionnat
de France de Foolball lera
Division :

Bastia bat Valenciennes 3-0
Nancy ct Marseille 1-
Bordeaux bat Rouen '1-0
R?;ms et Strasbourg 0-0
Snchaux bat Troyes 6-2
Laval bat Nimies 2-1
Lenll bat Nice 3-1
St-Etienne bat Nantes 2-1
Paris St. Germain bat
M-tz 3-0
Monaco bat Lyon 3-1
CLASSEMENT :
(Toute. les Cquipes olit dis
put6 8 matches)
1) Monaco 13 pts.
2) Nice 13 pts.
3) Sochaux 10 pts.
4) St. Etienne 10 pts.
)' Laval 10 pts.
6 Marseille 9 pis.
7) Bordeaux 9 pis.


- - - - - - -


TAXI DRIVER
t

c'est un Eilm de la selection


VACANCIESS DE REEVES,

._____________

^oooaooeo'.^oooooocooogooeooeooeurr eooraosoy


Section livraison d'eau.


onl tr



Paul VI au seuil de ses quatre vingt ans


avec inmpre'sion sur le pu-
blic qui suivait les intorro
gatoirts a Ia television, est-
il pour autant I'homme
qui doit gerer le budget des
Etats-Unis ? S'il a perdu
presti', et credibility au-
prtb tdes S6natkurs pourra-
/ 1-1 eerc"r '.s foncliois it-
vec efficecite ?
L.e Pirc id it Carter devra
rpv ond re ia it-t question.
Soun porle-parole Jody Po-
w ;ll a di( lundi martin que A
por I le Pl'rbid,.it, Lance '
sirt.atl al e li'renfre de ses
(Ic.Il.ipruti/it Ii dlevant ll Conl
in')iil. Norinlalement Jim-
ny (arter devrait tenir I-
n. c<)lferene( de presse eet
te snemaine mais la date C
etc plusieurs fois reporlee
et n' df i'otif.il'pas fix6e.-3RlllI` U;,
La Commission Senatoria
1,,' a ronlinue lundi matin a
entendre d'auire t6moigna- -, .-'AaS Og aX0 90 giO.f
ges qui tendent a prouver
que les manipulations r- ,
prcrhbes au Diricleur du
Budget Claient connues au
moment de sa nomination. /I //-


Ses amis en ont profit
pour i-timer qu'il n'avait (
done ri-'n cache mais nn au
tre trmoin a d6clare qu'il
rherch a dissimuler les ir
regulari/es trop flagrantes
de ses affaires personnells.
Pre-idenl d'unp petite ban
qut. Lance avait I'habitu-
de de tirer des cheques sats
provision et d'honorer ceux
de sa femmm et de ses pa- la prei
rents. LeP decouverts attei-
g-nirent a une certain 6po et par la BS
que 450000 dollars. On lui
reproche aussi d'avoir utili DES C
se lia meme garantie pour
obtenir deux prAts diffe-
rents.
Un des temoirns cits lun DES COURS CO
di matin a demaidl: s(Ue
hrimmc qui a dirige sa ban Inorez-o
(iiu avec i p-',u de ri,,ueur
e t-il 1 homme indique pour
diriger les finances de tout
le gouvernemment federal ?). -C-C-OSCaa -O--




VOUS POUVEZ COMPUTER SI

Canon

cadran lumineux

et bande imprimante


t^ ',
-a*c
'-5,u~Lv ~


complexede b

L'Ecole Technique de Cos l c.,cIe :
mikre Ecole de Beautn fondee en IIauti reconulle i 'II l litr publ 'iNi u

SOT des USA Vous propose pour I'annie aticadnititic It9" ,
OURS COMPLETE THEORIQUES ET PRATIQ'IES
- DES COURSE SPECIAUX PRATIQIUES
MPLEMENTAIRES DE SPECIALISATION I'oUl I .l.S IDI'I.IOME
- Inscrivez-vous Immeuble Estleticea ComIplc.xc tlr e.iter

91, Rue Pavee TeL : 2-3284

rrro/scccooacoaiscocc//sc/osc=<'/ oc<^=<-ocsoco*s^^

"" """ 1 """ "" """ i -1.. ***"-r


SHASA RUE A2 2 E

2 2347 2 23L8


s'eloigner de son minister
(tdu simple fait de son ag-o).
Pour conserver une bon-
ne former physique, le Pape
o'est astreint recemment
chaque jour, revele 1'entou-
rage du Pape, a deux len
tes promenades de, 12 heu-
res, a 13 heures ieit de 18 heu
res a 19 heures dans le pare
de CaStelgondolfo. Toute-
fois, il .et assez secret, ajou
te-t-on, pour qu'aucun de
ses intimes ne sachent vra;
ment ce qu'il compete faire
uans 1'avenir: assumer sa
charge ou demissionner.


Cin6 Triomphe







.:,.'

-' s


Apres la rfeposition

de M. Lance devaut la

commission seiatoriale


T liii! -


loo





4
2-31 T

.. .. .


YZCLChE~+~C+E~C)~rC~CmYIIN~m~CIV------


..... ..... .~


M,


+


---------- -- -- -p--n9a~mr--~ia;i~-T~~;;g~l;r~j~(i
I


I


IT 6 1 :z,,




-- -


All L Mr

al M. t

vois offre toutes ces destinations

anl dart de Port-au-Prince


KINGS TON
DM MER- JEUDI


CURAAO0
TOUS LES JOURS SAUF SAMEDI






---




ARUBA -BONAIRE
TOUS LES JOURS SAUF SAMEDI


SAN JUAN
LUNDI- YENDREDI


TRINIDAD GEORGETOWN
et PARAMARIBO
DIM MER JEUDI












CARACAS
DIM LUN MER JEUDI


IlL. -ANTILLEAN AIRLINES


Madsen Exp. Imp. S. A. Agents Gineraux

Phones 2-3476 2 -0317et2 -0028

"''c- extr/ r//,/ c ///.me>soc// /oomoo aca ae^ e n Boaoaoga o* iS i aac o


COMMUNIQUE SES



PROGRAMMES


PO IR IL'ANNEE ACADEMIQUE1 77- 78.


Qui debute le 18 Octobre


SECRETARIAT DE DIRECTION
BILINGUE 9 MOIS FRANCAIS ANGLAIS

SECRETARIAT DE DIRECTION
TRILINGUE 15 MOIS
avec stages pratiqUes de
2 mois en Amerique Latine


MANAGEMENT AND BUSINESS
ADMINISTRATION 9 MOQI
avec stages pratques en HAITI
et aux Etats Unis.

L'Etudiant peuo choisir epntre 2 options :
Comptabilite, Gestlon Financiere

Marketing Technique de yente


o i) ANGLAIS INTENSIFY AVEC M#a HOpDE
AUDIOVISUPLS ET VIDEO-TAPE
12 MOIS. LE SoIR

5 bourses seront aofertes aux meille!rs elevps

Sonnez le 2-4755 le 2-3508; le 2-4901
ou visitez la FIRST SCHOOL et demanded le cataloppe des carriers du

Secretariat ou celui du MANAGEMENT

Cloture prochaine des inscriptions
LE SECRETARIAT DE LA FIRST SCHOOL EST OUVERT DE
8 H A.M. A 8 H P.M.
Le dipl6me de la FIRST SCHOOL


a la mime valeur quo ce191 fq IsPOTP $e rsey 4a1 A.


,(~L~

7


lift-


Al'


AU CAPITOL
l Mercredl 81
SBALON KITTY OU eLES
DAMNES DU 3o REICHJI
C'Lrs un film de la 801lce-
[lull
V\ACANCES DE REVES
AvitOit hlJ0 0 5 00
S.'pr a 3h30 0. 8.00
ili.h 2'l l 411n5 bhl5 8h16
10h15
CAPITOL II
J'AI AVORTE M.
LE PRQCUREUR
Avant 3h30 G. 3.00
Apres 3h30 G. 5.00
12h15 2hl5 4h15 6hl-3 8h15
10h15
CAPITOL III
LE COhNIIAUDi
avec Bourvil
SAvant 3h30 G. 3.00
Apres 3h30 G. 5.00
CAPITOL IV
2 HEROS CHINOIS
Avant 3 h. 30
Entrde : G. 3,00
1 h, 45, 1 h 45, 3 h. 45 5 h 45
BLACK EMMANUELLE
Apres 3 h 30
h. 45, 9 h 45
Gourdes 5.00
SInterdit aux moins de 18
ans.
xxxx

SENEGAL
Mercredi h4h
LE CLAN DES SICILIENS
Entree G. 1.00 1.50
Sa 6h 8h
SLE CLAN DES SICILIENS
Entree G. 2.00 et 2.50


Un nouveau nom
dans la couture
(Suite de la lere Page)

soient peinltes ou paS, fou-
tes les robes de Clothildf
Momperousse evoquen la
ldgert6, la grSce, la fragi-
lite, mots par lesquslb elli
definit sa conception de la
femme qui, dit-elle, prdc
de sa feminite aver la mo.
de actuelle qui a tendanci
a rechercher dans le des gl
des lignes dldgantes bier
sir, mais surtout pratique
Elle croit cependant qu
la femme haitienne a 1
chance de vivre dani U;
context qui lui permit e7
core d'avoir le temps et le
possibilitts de mettre des ri
bes feminines dont le? tis
sus, les dentell.es et le!
peinetures demandenrt d%-
i' re portes avec delicate'se
Chacune des robes de Cl
hide Mpmperousse, sur-
tout celles qui sont pein.
tes, e't une veritable oeui-
vr" d'art et demand uni
semaine pour itre realiser
Nous souhaitons done i
ce nom qui vienf de naitrt
darns la mode en Haiti lc
place qu'il m6rite, et es-
p6rons que Clothilde Morm
perourse rempprtera au-
prds des haitiennes cc suc-
cis qui lui pnrmeltra d'a-
voir tres souvent et long-
temps cette satisfaction in-
tense qu'elle dit ressentir
voir une do ses realisa-
tions reu'sie sur une femmi
don't elle met en valeur la
beauty et la feminite.

AVIS
Le Decanat de la Facult.
des Sciences Humaines il-
forme les interesses que les
in-criptions en vue de 'ad-
mission par concours et sur
titre aux difftrentes sec -
tions de la Facult6 (Scien -
ces de la communication -
Service Social Sociolo -
gie Psychologie) seront
requcs au Secretariat de 1'd
tablissement s's a la Rue
Mgr. Guilloux tous les jours
ouvrables de 8 heures a. m.
S 2 heures P. M. du lundi 5
M$ Septcmbre 1977.
Au moment de son ins -
cription le postulant present
tera les pieces suivantes
lo)Son acte de naissance
Su un extract des Archives
20) Sa carte d'identitd et
deux photos
3o) Un certiflcat de bon-
nes vie et moeurs vise par
la police
4o) Un certificate de san-
td de date rdcente
5o) Le certificate de fin
d'dtudes secondairs clas-
siques (2e parties .
Le postulant au recrute-
ment sur titre presentera ou
tre les pieces mentionndes
plus haut un dossier acadd
mique attestant qu'il est di-
plm6d d'une ou de plusieurs
Facultes ou ecoles supdrieu
res de l'Universit6 d'Etat
d'Haiti ou de 1'Etranger.
S Pour cheque piece le pos-
tulant est tend de presen-
ter original et une copie;
Le premier lui sera remis
Saprrs verification.
SN B La e0.iiron extraordi-
nelr- dburi-re le 1l Sepen'm-
bre 11177 a 4 heures.
SAnel JOSEPH
OSecretaire CG6hral


REX THEATRE
M4ardl ,a 121i 2h1 4h1
DEUX ENFANTS QUI
S'A ME'NT
u Qh f h et 10h1
Enltr6 O. 3.0ot ,t 5.00
Mrrci-dl" h 12h 211 41h
DEUX ENFANTS QUL
S'AIMENT
Eniree 0. 1.00
SGhi 81 10h
Entree G. 3.00 e' 5 00
XXIX

ETOILZ CINE
SMardi at 6h30 et 8h130
SIMBAD CONTRE LES 7
SARAZINS

Mercredi h 6h30 et 8h30
RASPOUTINE
Entree G. 2.50 et 3.50
xxxx

MAGIC CNmE
Mardi a 61-15 et 8hl5
TRESOR DE L'ATLAS
Entdce G. 2.50 et 3.50
Mercredi a 6h et 8h15
LA SYMPHONIE
PATHETIQUE
Entree G. 4.00 et 5.00

x xxx

DRIVE IN CINE
Mardi
TOUTE LA VILLE DANSI
Entree $ 2.50
Mercredi
LA MORT LENTE
Entrde $ 2.50
xxx

AIRPORT CINE
Mardi
SHEBA BABY
Entree G. 1.00 2.00
_
e Mercredi
1 ZORRO
SEntree G. 2.50 et 4.00

a CINE iARC
SMardi
SLE JUGE FAYARD
Entree $ 2.50
Mercredi
SLIBRE A EN CREVER
Entree $ 2.50

o CINE LIDO
Mercredi 12 h, 2h, 4 heure:
Entree G 1,00
6 h, 8 h, 10 heures
Entree G 2,00 et 3,00.
LE PIED) GAUCIIE DE F
xxxx

CRISTAL CINE
-;
Mercrehdi 4 heures
Entree G 1,50
6 h 30, 9 heures
i Entree G 1,50 et 2,00
-LES DENTS DE LA MElt


TAXI DRIVER.

LES DAMNES DU 3e E.ECH
c'est un film de Ta selection
VACANCIES DE REVES

du Capitol




PARTICIPEZ AU CONCOURS



< Vacances de Reve>



DU CAPITOL

RECLAMEZ LE REGLEJIENT Lt LE BR LI. FTUIN PF


PRESENCE A LA CAISSK


PATRONNE PAR LES


HOTELS MERID!EN


ET


AIR FRANCE

................ ................


DANS NOS CINEMAS


I


I I .
madwoman


~ *~irurr i~LY I-- -DP-tank- A I km~ C1Y


AUDITORIUM
Iuiird i A 71)l
IA PI'OlIEt. p)iMI) 1 D
L'AIDE
IEpill (1 '1011
* 11 4r1'ill 11 '1l1
1I.'OMMI: AUX
I'6'ld Ol.I.1I I s ) ()
:I ' (.I 21 1111
X X X X

LE COLICE
MAirdl o111h0 t ll0 i
Enulrcr CG :1 3 u -1 i 1)
J'AI REVE UIl. DIFU
Sairl-di 17 S. : u. I l ibr, 1 ',;
4etcrcdi i Gt h.il t ;h'l
Enlree O I i 1 71il
PROFESSION GARDL DU
CORPS

x r Il

PARAMOUNT
Mardi h 2h et 4h
Mardi i 2h qh 6h et 8h
KING KONG S'EST
ECHAPPE
Entrde G 1.00
A Oh et 8h G. 3.00

Mercrcdl a 2h 41 h O ct h
KING KONG
S'EST ECHAPPE
h 2h et 4h G T 7M
Entree G 1.00
A Oh et 8h G. 300


CINE TRIZMPHE

1IAI I i. I.
ON iI. I
I W %,- -

:..% I? r i



X L

De Luxe Auto-uni:





x X I x


CONCORDE C!NE
Mardl a 5
UIOE, LA(Xliz f i' ci



A CC t t.R V n i s-~
ii 131'ro 0 1S
lil IAtt~i'i



IA \II-I FI
F~nnfr,, I
A~~ic r-; o~ i
2nrlciii Ci r~


~FPs~ S;~+~L~WE1-75~:~-7~~-i~ -~LII~U'~~Ly"CWl~i~CYYLYU\Y~LIL~Q~UI;~Y


' I -, I&C


lb











'.1 TAUNT BA -- AR *- PleZRIA
nA F V I s i.51" IIfultli It o 'IL04NgII



SAMEDI 501 1

Andllianciu dansante
I.\r Ilisrot Comrbo


\: INfH EDI SOIR
,tistrot Show,

i r L..r itra cet les Girls du Bistrot


M'IERCREDI SUM0

Soirrc I)anrsante Accordeo- et
Musette


CIIAQUE SOIR
1':no Ilir -- Ambiance rusicale

--.>l-.r r r - .rl..tOrro av'Wl -fO k


Le Chili et sa fete national: 18 Septembre


S SiNull, de Itn 1re ptan)

I ill illll |i ihulhlil el 1111 illllll
I. ui tI l lL111 111 It. til t1)' LI-,
l'l ll ( ii r li t I lllt'l'l-

I il t ll llll Illi 'II d lli-
Ill., i 11 1h (1 II l> Io )I LieL Ild ,i'

11 1111. L, 111 111., o 11OU For -
InIll, Ir t [iiutlu Pitl lFi1r-
Iluild Vll. CLUt l dlSlulLU les
(I vialons eitre cEspagnols ct
Criolea.
L'expullilon des J' ul-
i,. ui. jou-.iiic lh avalelit
:i;i niii ll riva liil centre les
deux grtou es, et IuIl l1talent
i)itrvenuIs ia na'i-.,cnir, par-
inl les Creoles, le princ'pe
de fidl6lt au R.ti.

L'EXEMPLE DE L'INDE-
PENDANCE DES ETATS -
UNIS.

Quolques lines de ces canl
ses fUr:nt communes it d'au
trRs colonies. Au Chil. les
Ovinnemnts se pr6ciplttrent
(ncore plus, quand, en ?808,


POUR ALLER


SA IAMI,


.! CHOISISSEZ


AEROCONDOR


LA LINE QUI UNIT


LES DEUX AMERIQUES.

S-. : i -.'.; u- r .:.,len- e d'aller


i r J i,:h ous VOdS
." i]l 3,re J l r a mt:ricaine.
jr r
:-:. ,,ar s ou appelezt
-, 20 101




:- de.



.1; **- ^ .










v' ^


- -.,-

L'Ecole de Commerce Maurice Laroche l'Assurance -

4venir des jeunes, vous ofEre la possibility

d'acquerir une position, stable dans les carrieres

du Commerce. Elle vous propose les course suivants :

( lOMIlJ AItIfITE
AHlt1 I I : I((1!II COMMERI CIALEl
AN(I.AIS ( OI.MMI;ERCIAL
()OM) I NI ( /*E
iL( ONOIII i'Or ITIQU E

I I ",l -- \ iN 1 I0 I% 1 I AN(1 1R
Illill I ( 1 It \I I (( I i i.

S1 1ll( ,l lp I
II i. (i > 111 11" I
IIl( II ( I Ill( 111[

( 1 I I. D I'RIX Dr III'lIENI
S.I.(RKI.TAIMl CONUMMRCCAL BILINGUE


Pour de plus amples informations, passed a la

Direction de 'Ecole de Commuapre Maurice Laroche

ou appelez le 2-3798

Inscrivez-vous sp s tdpr g f('Eolee dp Coppmerce

Maurice Laroche, 26 Chemin des Dalles,

la mell urn aet 14 vPaie 4euis J939.
*


i ,o (i iiVourllr prvI't :olilC-
nlll (.lll' Il IICo lll 'lII HlU .ll'lll -
Iit Cl), il"tStil iilL lI ns ohl(,ol -

n tlv it ti i iir t a v i d oi tt n l int -
11 italviill,(r l l till:'i :"ii t tII -
I ll A lri. tIi i 11 4D vltt i'1r

V ii I I 1111. I'l'r llC i te l l 'L
lr. t' Jill i.ulll0d dIL ll It t C a r
III. CO jidoplu nIIC in,-ure
,I I Lt vniLI Il n il lnc l.I ,.u i e
lul, dti culicnLquorlleC lu-
neslts: 11 fit emprrlonner
trols personnages important
ct bons patHlotes, les anecu-
sant de consp'ratlon et :l--
cida de les exler .A L!mF,
11 s'aglssalt de Jorc Anit-
nio Rojas, Juan Anton'o 0-
valle et Bernardo Vera y
P'ntado.
Les Creoles, cxc'!ts, exig6
rent la libcrt6 des prison-
niers. Le Gouverneur reda
mals trop tard. Deux des
prisonniers Ltaient deja par
L's secritement en cxil (Ber
nardo Vera y Piniado. e6ant
malade, avait dl rester atl
Ch'11. Les Crdoles. crcore
plus exc'tis, demandr'rent
la admission du Gorver-
neur, qui, craignant de plus
gros incident! drm'sr;on-
na le 16 Jull'. 1810, et re
mit le comnandement au
brigadier des MI'l'c.p, Marteo
de Toro y Zambrano.
Lcs deux groups pen-
salent pouvoir manoeuvrer
Mateo de Toro y Zam)rano
qui avait 85 ans, mais les
c'rconstances i'amen6rent .h
I naltment s'incliner devant
les pressions aes patr'otes
et consentit a convoquer un
de Notables) : la. on d'scu
terait ;ur le og"re de gouver
nement t adopter afin Lde
conserver 1'autoritd du Roi
Fernand VII, comme le d6-
sirait la majority Ma's de
ja quelques Craole' ertre-
voyaient la possi'lit dc se
separer def;nitivemenot de
l'Espagne.
L'As' is.blec se reunit le
18 Septembre 1810, et qua-
tre-cent: prrsoianes y ass's-
terent. Ce ftt quand Mateo
de Toro y Zambrano re
leva. montrant les insigncs
du commandement. et pro-
nonca sa phrase historique:
en ainsi que du commande-
ment>.
Une multitude majoritai-
re s exclama : Nous vou-
lons une Juntc', et ainsi fut
cre e la premiere Junte dr
Gouverrlement, le premier
pas vers l Independance du
Chili. Celle-ci etat con -
t tuee de la forme suivante :
President, Mateo de To y


SFidel Castro refuse
d'indemniser
les Societes
Americaines
nationalisees
a Cuba
WASHINGTON (AFP)
Fidel Castro a indique
qu'il refusait dei verer aiux
Etats Unis la moindre idem
Snisation pour les deux mil
liards de dollars de biens
S americains ''aisis au debut
de la revolution cubaine,
dans une interview publiCe
par la revue americaine
rrForeig7n Policy).
(Au course de 18 annoes
d'hostilite, d'agression, de
subversion et de, blpcus eco
Snomique, les Etats-Unis onu
inflige a notre pays des
dommages don't la valeur
ddpasse de beaucoup cell
des biens americains saisis.
Aussi nous ne pouvons faire


aucun geste a cet regard a
precise le Premier Minis-
tre cubain.
La longue interview jus-
qu'ici inedite dre M. Castro
que public la revue times
Irielle aForeigni Polie.o a
Iet reoueillie par la journa
lisle Barbara Wal'er., de
la cbaine de telep\iionr ani
ricaine 4BC.
La position officielit rdi
Etall-Unis ii cet tgard es,
lu'iine normal 'ationl coil-
Pilrle etre les deus pi.
itonr les relatiLns l e n son
ai1i6liorCes recemmentl Id-
p-ndra des sompensanons
offerl/e aux societis aintri
cliiiei nalionalistes par la
r~,olution rubaine.

AMERCREDI 21 SEPT 1977
Phai macles
assurant le service
e lei, nunit
MONT CARMEL
B JJ Des-ajines
DE L'URGENCE
Lalue
CURIE
DEELMO S
PETION VTILLE
-UTFIEJWRB |


Zaplbranlo, Vice-Pr-i diiil.
I v"tlle Jdie lMinl iiLt l t
Althililrtt. Miinbri m, Ju11in
MLart lI't., it llO .ll i 'ti llllLi
dq Malnil(rt di t Ilr Phlti, I1h
r qu' IIIr, lI t l gl. iilntel 1. In
C l'l iitI rl P'r iile'ilro Jivll(
nu'llit: S'Lreltairt( 'illlrtr
Miilin el Or'.sotlo AoIrOiIt-
dQ.
Qiirll['rcs nroql pnlu. trird
munltl i iilnto de Toro y Zanl
briuno., e li toltillte dr. pou
volls i to0lt)a stir JutlIP MrIt
tinLz de RozaLh. qir oiganl-
sa die Ftr-oupr. nleiietln dr-'
aniL tlLCrlt le jIhri corn
miI:. atec tous lis 's5 't
realisa des pr6paratifs en
vse de 1'olect'on d'un Con-
groe National, qui rempla-
cqaii, la Junte.
Come le Consell Ou-,
vert, former sous la Pr6-i-
dence de Mateo de Toro y
Zambrano ktalt part de la
base quon chercherait le
system de gcLuvrnement a
adopter en vue de ona:nte-
nir la Iiacolit au Roi Fer-
nand VII, ce: measures dic-
tees par Juan Mart!nez de
Rozas ne plurent pas aux Es
p1agnols. Ceci ameha ure pre
im'n e confrontation centre
les Espagnola et les Patrio
tes.
Vjendraient aes annecs ce
nouvelles confrontations :
en Marj 1813, une armee ro
yalists, envoyee par le V-ce-
Rol du Perou, 6ebarqua dans
le Sud, et sans rencon'rer
de resistance a Concepcion
et Talcahuano, a'-anca vers
le Nord. Alora se produisi-
rent plusfeurs batai!le.r.
Bernardo OH ggins, aujour
d'hui cons'd6re come le
Pdre de la Patrie, prit 12
commandment des tiou-
pes, mais ne put resister a
i'assaut d.s royalistes et ffit
vaincu a Rancagua (1814),
O'H'ggins c'enfuit i Mendo
za, alors que les E-pagnols
retablissaicnt le gouverne-
ment colonial. Ain-i so ter-
minait la p6r'ode connue
sous le nom de oPatr'a Vie-
ja> (Ancienne Patrie) et re
commenca't la Reconquete
espagnole qui s'itendit jus
qu'en 1817.

Bernardo O Hggins fils
du Gouverneur du Chili et
plu- tard V ce roi du Pe-
rou. Ainbroao O'Higgin' -
fit 1'artisan de l'Indepen-
dance Nationale. Il ava4.Lg
edurquC en Angletrre. et. a-
pres avoir -ejourne quelqurs
temps en Espagne, retourna,


au Chill oil t oaCcinlt IV lOpun-
Iv :';' pepnipF uu Pirtllitur
Ounrpn-1 NaillRial.
A MlinduO/.i, 1, Ount-rul ar
1I'1l ri JuR tdi' 811tt M.irt II,

1i.ntilteur ffe Ue Lt n lit p'cr-
ht.lliln do 0 Ii:l iw.-' riiluOIIl
ILclll IV-t C IV e pttiill tl ;
LlillicII s, fornmeroutl l'A nrll
Liberatr co. Le piojet de
Sail Martip iqui h riellst
LIn tous po'nti etnit de li-
borer p'emi.remrnt leI Cli:ll,
pouir enullte plas:i.r iu Pe-
rou. i- la, %aint re les roya-
listes pour a surer i'lndcpen
dance de ','Argeiit no

Le 21 Janvler 1817, San
Martin et 0 H ggrn, entre-
prirent la canipagne .nmera-
trice avec unes rme de Q u.A
tre mille soldats. La prenlm
re rencontre avec les royals q
tes cut lieu le 12 F-vr'.er
1817 aan0 la Bala.ille de Cha
c.aouco Celte date iapporte-
rait un triomphe decis!f et
important pour le.s patriots. \
L'Armee L 'baratrice entra
a Santiago, et a la su'te d'u
ne seance d'un :Con eil Ou
vErt,' I3ernrado O'Higc'nr
fit proclame D'recteur Su-
pr6me du Chil Un an press
Ia Bataileo do Chacabuco, le
12 Fv"rler 1818 l'Acte d'In-
dependance flit stgr.6 et
quelques mois plur tard, les
royalists et des patrlotes so
confrontront encore une
for's dans ]a Bataille de Mal
po. Cette pouvelle v'cto'rer
des patriots consolida 1'In-
dep'ndance du Chilli et an-
nonca l'avinement de la Re
publique.


SALON KITTY

c'cs ujt f ilmt de la sd.ectiv,

,,'ACAICES DE REVES.
&#- '^^* Sfn L*......... .


Un nouveau Jambon HAMPCO


dans tous les Super March&


le Jambon HAMPCO





Demandez, exigez, reclamez
b~~rr~ooooo o / crioRoot tvoox o^^aat^Kpgg


/CiIIII ~ %~
crau=goao@Gnvccwncocc~o


9


BENEDlCKS


,Nous sommes le seul magasin dans le Pays a pouvoir

offrir un assortiment complete, absolument complete, d'articles

pour la rentrfe des classes.,

Vous cooqprendrez qu'en fonction de notre stock,

nos prix sont plus bas qu'ailleurs.



C'est une garantie quenous vous donnons!


,rrrrJ-rVflr c rmy-fL rjoooorsgozcozcccrcrs-n-s/orc



ECM~ilL


~-----~ ---- a*s -- sra ~ss I-s. lar. I----- a -s~ -- iaass ~-- s are rs:


|


C~C~3V/~%WljCIPID~i-~;~P;//~;K~%I~R03~;r


I I II I II -----P-"~Li-M-..


k :,:.. i_~ ,; ., la.~. UI~YLL~I~L1~: -1I.~ i _-_ ____ 1


~ -I-I~-----Y-~UI~I~-~.Ui-L-~-.; I~_L.C- ~ ~I. _PI_~YIL_~~;L 1:.I1~! ~._ r Pb--


~NI~ ~ YII. -~ ~ ~ ~. ~ YIYIYI______I___~ 1I1


1

s


e
e



it







ART TALENT BEAUTE


Ce sent les merveilleuses robes signees


CLOTHILDE MOMPEROUSSE


Qu'elles portent des noms de fleurs ou de femme, qu'elles solent ou

non peintes a la main, sur voile, cotton ou sole, c'est plus qu'un

FASHION SHOW UNE EXPLOSION D'ART ET DE BEAUTE




Mercredi 21




an MICHELE SCOTCH CLUB


JUC I .A..,jJIuR'VI[ Y ALLC IJiIa

1'Ambassadeur
(sult ece la ie. agej


tre Sotielt, derLsaLenL. par
petir zgroupEze qui _etaient
iormnieSau ijasard des allirti
lez.
Ce; in'..Ltes iviilrtt coCiJr-
nm-nce a afiluaI des lezf i hut
lluure.5 du soir. Ils avirint
ete JL'LlL .C C Oi'iUCOL11)
o'jllab'lL~e a I cOaintie (L Ia
Fse~idverie pari u;nhia.;.i-
duur Jici'. Lt--a I nime er
in. L'a ci Llazr 'r ii. LU'. L-
d Hotinro u Putc I: _ienr
loll ii, I or, iIE.e; Or 'iS


ml.:i L u C' qiii*

LiI t Id

s'.101 i o i
I:''r''


Quatre grands projects pour la commune d'Aquin GAGNEZ AVE


1 ; !! her Pagcl


\ i r. i rll;incoiirt. de 3Inie
Ir M.ilr ir' cnr Dulrand et
1, I'l r I'I I:,dre Ious.eauu
ir I i \rri iits-i" lnt d'A-
I vl ,, ('lmnianldnit do
sni LL,'rii{ '1iliflire. L'Ad
jtlln' Iiulibeau. le Coni-
l.e..1 irs VSN d'Aquin,
I lit rci re Pre Emile Ne
li i1" 1 i-tl U Biiurg d'Aquil
r Ii lllhsercnt 1 erlat des fes
'i\, r ilt rilhe programme
:i 'e l:ia)ore : dti nombreux
(1iir- lfurent echangte.

'liii le, Orateur. ont pro-
ni 1 ".ns de la responsabi
1,i it I on magnifi6 la po
I,'iqiie du Gouver,'ement de
.la Rpubl'que qui appuient
f Irrment I'Office Nalional
(d .lphllheti-a'i n et d Ac-
tiion Coimmunaulair? (ON N
A('1 pins ;1l 1- exhorte-
rein i excti.'r le plus toe
ori I p ,.ibles pour fire
.rlir le pay- du uous de-
\clniilipp"nm l L"s repre-en-
e1;,il (':i';ad; en ont decla-
ir (u'uLne evaluation a li
lin dr ia pirimr p prevue
, I,,r 1- ,u de,,sl projects
([It PRO( Al ;lan, le& region.


de Bainet C6te-de-Fer -
el Aquin .viendra. determi-
ner I' laboration de plua
vastes programmes, si 1'ef-
ficielne des Conseils d Ac-
tion Communaut,-;re aurait
et e6prouvee et l'inlpact des
projects. sur les comniullau-
Lts, rievele sa/isfai-'nt.

Minme Victor Durand fit
1'eloge des populations de
Virgile et Morne Coma f't
let as. ura du colncours de
1'Edilite Aquinoi's. Le De-
puIt Yves Bellancourt s'a-
dressant a cet/e foule eva-
luee a plus de 5.000 person
hies fouetta 1'orgueil de ;'s
mandants.et lear ,leclara
s a n s ambages : (Vous
avec pris l'engagem"rnt
de eonclruire 1'Ecole de
Morne Coma aver I'aide du
PROCAL vous nre devrz pas
faillir a la tarlr.s car cha-
(ile pro."t que vous realise
rez contribuera a retnover
la Commune dl'Aiqin et a
a'der le Gouveruement at re
eenerer L- Pays. Quant au
Deputy MW. Seymour Carrd-
nard. son ardeur c; conn:ie
pour tout re 'liii touche u
d6veloppement II ttLnaIt
S.'a{'iocir aux reprisenoonts


SALON KITTY


LES DAMNES DU 3e REICH

Un film de la selection

Vacances de Reve


NOUVELLE LIGNE MARITIME
S
LA KIRKCONNELL MARINE SHIPPING CO EST

IIEUREUSE D'ANNONCER AU PUBLIC EN GENERAL

ET AU COMMERCE EN PARTICULIER QU'ELLE
VIENT D'INAUGURER UN SERVICE REGULIER BI-
MENSUEL ENTIRE LES PORTS DE NOUVELLE -
ORLEANS. MOBILE, LAKE CHARLES, HOUSTON,
TAMPA ET PORT-AU-PRINCE.

ELLE INFORMED EGALEMENT TOUS CEUX QUI

DESIRENT EXPEDIER LEURS MARCHANDISES

DANS D'AUTRES PORTS DU GOLFE A HAITI QUE

CEUX MENTIONNES DANS CET AVIS, SONT PRIES
DE CONTACTER SON AGENT LOCAL A L'ADRESSE
CI-DESSOUS A FIN D'ETRE RAPIDEMENT


renseignes et consciencieusement

servis :

MAISON ANDRE T. THEZAN

En face de l'Office National du
Tourisme Cite de l'Exposition


BOITE POSTAL 1172

PHONES 2-1332 / 2-1532

f ~ ~ pgz ra-iiz3-* y yzygy>>g>pe


du PROCAL et de I'ONAAC
pour leur temoigner sa gra
titude pour tout ce qui se
realise dans sa C'rconscrip-
tion continue celle d'A-
quin. D'ailleurs, le project
de la route Vieux Bourg d'A
quin 44 C6tes-de-Fer.
n'at-il pas s6t6 sa marotte ?
Longtemps deja, il s'y alte
lait et la decision du PRO
CAL d6bouche sur son rev"
le plus cher. 11 exults de
joie, l'a-t-on vu le visage
rayonnant causant tantot a-
vec les responsabl"s du pro
jet, soufflant tantit un pe
tit mot 1l'oreille d'un vi-
siteur ou tapotant 1'epaule
d'un ami ou lanlant un so0u
rire aimable h la foule. M.
Andre B. Limontas. As'is-
lant Dinriteur d la Divi-
sion d'Action Coinmiunautai
re a I'ONAAC et Conleil-
ler Technique du Direc/eur
du Programme Canadien
d'Aide Alimentair' (PRO
CAL). fit 1'expost de la si-
tuation de la Commune d'A
quin et Cnumn ru le? projects
qui seront cxecute- durant


les cinq premiers mois. L'O
NAAC s'est fait representer
par une brillante delega-
tion composer de MM. H6-
rault Leveillde, Dipicteur
de la division d'Action Coin
munautaire. Franck L.
GilleE, Consultant a 1'ON
AAC et de Domingo Thern-
nier, Chef de Service de
Formation et de Recyclage.

Les Pr6sidents des diffd-
rents Conseil d'Action Cora
munautiaire de la Commune
firent dtat dipes projects prior
ritoires de leur. commu-
naulen et prominent sollen
nellement diir les realiser.
Les personnalit6e. pres"t'ie-
se d6placerent pour In vi-
site do la route (Vieux
Bourc d'Aquin 44 C(
Ies-de-F'r. puis a leur re-
lfour i l oL rllrn ('onLia uiii., i
lan/i' rceptioi l.'iir a 'tLL
offered. ,La fouled enthllusiha
mne crii : Vive .Ie 'a-Cliau
de IDUVALIER.)> Pr<'sideinl t
Vie de la Rcpublique Vive
M.aimiin1 Sionlii' ive, L'iM-
danme la Pre6lden/e !


I. L A.

LES INSCRIPTIONS AUX COURSE DE I 'INTITUT
HAITIEN DE LANGUE ANGLAISE

31, Ave Charles Sumner; Turgeau,
SONT PREVUES TOUS LES JOURS. DEPUIS LE
SEPTEMBRE
L'I.H.L.A., VOTRE INSTITUTE DE TOUJOURS. OU
VOUS ALLEZ EN TOUTE CONFIANCE PREPARER
VOTRE AVENIR



De retour de la conference


(Suite de la lere page)

travail le irancai- i anglais
et le portugai en piu. de
'espagnoi au lieu d avo r un
seui idiome. conmme cc fut
le cas aux reunronr- precc
dent a Acapulco en 1975.
a Mexico, en 1974 : ce. en
rii.on de- dillerentes lan-
gues parle-s -ur ce conti-
nent et de 1 nteret des peu-
ples de cet hemisphere a
trouver plus faciiement de
cette man ere le concourr
si utile du Comite Perma-
nent Interamericain dans
la solution de Ilurs Drbloh
mes d- Secur;te Sociale. M.
Lic Bonnet mrt L'accent sur
la neces0'te d'octroyer des
bourses aux pays des Carai-
bes dans le domaine de la Se
curlte Sociale
Ce deux intit-entins ren
COILreleno I le ImcM apLpu
de.o deiegat.oiLs aes aLaLs U-
nis d Amerique Lt de Sainti
Luce pour L ue su.t ouvert
davantagc le dialogue en-
tre dune part le., natLons
hi panophones et d autre
p a r t 1 e p t i t s
pays anglophones ou fran-
cophones de la Mer des An
tiles.

La XIe Assemblee Gene-
rale fut solennellement inau
guree par S. E. le Prosident
de la Republiq-' du Mici-
que Don Jose Lopez Porttllo.
encadre des Mini. tres de la
Santc ct du Travail du Me-
xique respectivemnt )e Dr
Emiliano Martinez Manau-
tou ct le Lie. Pedro Ojeda
Paullada ainsi que du Mi-
n'Btre sans portefeuille ct
Direcetur de 'Institul Domi
nicain dArsurances Socia-
les, le Dr P. Guarionex Lo-
pez Rodriguez.
A la 4e Commission de cet
te Assemble G6nerale, M.
.G6rard Joibo's a pr6sentk
,,' riinrmiinl.caiion de '3l po
Sge Iradulet en epaglnol re
lative aux .ConGditons de


vie et Applicat on. de la
Securite Sociale dan- ieh Zo
nis rural: de la KclO)Wii-
que dHaiti- A cette mce.!
Commission M Luc Boiliiin
a present un tabieau deta:l
;e des Ind mnite- accordee-
di nui- c'nq an- par .IOFAT
MA dans les zonec, rurale-
d Haiti

Ont et( for' encoura -
Rgani~ts les attlntionl doint a
benelicie la deievation d Hal
ti de la part do autre.- de
legues a'nsi qcue des mem-
br(s du Comite Pernian'int
Intcramerlca n de Securile
Social et de 1 Instllul mixi
cain de Securite Social.


I ~~' ERJaET 2


L'occaion de la soiree e-
Lail un euoitccrt oluirt par
SurenCnLie d'une unite dc.
forces aeriennes amerncai-
n.sa statonrlire.- a Palnarla.
Cit orene-tre d'une vinguti-
n, de mentbres dirige par ?e
Capitaine Green, prit blen-
toL place tous la giranaeL ga-
Fie rf ae i R ele-iLa'lcLe n La
ce aou pare.
DjianS in petit ':p-ch c l a in
tloaULCLacto q j l I II ,li trian-
l I arlilb3_ i.'ietr Juonr s
i [ q le lI .I '0-ille I .l'r.it-: E',
.- titit p ir uit .au CalL -I
'u irL 1il corfli-.Ltnlir I do A
IuL'rl l CLI nll.'Jal [il, i. I -
cLi.l ;iun dr ld i Ciludell-: qy l
I I Ielait pur lu, till -ou'
ii ,i i lliilia ) Pul 11I pi li

Cp r:-ii-? _'1iLI-I I:L- I hil,'iLr zI
"l -1- d0' r. 0 1,ki.,ti Is L L i,-am rit
ice plico. L.u pallniit; lang.
L'orchestre, comme il se
don't, :.xcuta surtout de la
mus'que typiquement ameri
cane, lIgirement oriented
vers le jazz, trompette- et sa
xcphones fal-ant vibrer 1'air
tide dc la nuit. IL pourlu'-
vait avoc un a'r mexicain
lorque des gouttes de plu:e
qui se or'rent h tomber
drursF v'nrent intcrlrompre lo
c," concert qui promettait
d'irep tres intero sant Le.
invl ts refluerent vers les
salons, ou 'Is firent oI plu-
grand honn'ur au buffet et
an bar. aui d'a'lleurs re6is-
tPront victorieusement a
ICurs as-auts.
La so ret devait so pour-
s! t'r. b!eln ap-e, les dx
ht:ures du carton d'invita-
tlon, dans le brush semcnt a-
n me6 des conv-rsat ons en-
,ic'lCcs ,t de., francs eclats
do rlre.
Tous ceux qui talent pre
.Ol s s', souviendront certain
n m:nn' d clcette chaleureu-
o pr Ir: d" contact et de
1'oxquc s( coiortoi'ie de lVurs
hotes. ]'Ambassadeur et Ma
dame Jones. 0


-.W


LE BISTROT



ToBs ies Joutrs

VOTRE RENDEZ -

de midi a 1 h dn martin

RESTAURANT -- PIZZERRIA -. BAR

CREPERIE -
AMBIANCE MUSICAL

PIZZAS A EXPORTER TEL. : 2-1809


, -. r. .w .' '*, . * .. ..C ; :- .

I \1. LE '." IT EE L :'. FF .
S ELECTRIOUE ACTUELLE M ENT ACHETER
.- .' a UN KELV!NATOR (REFRIGERATEUR

S, :"" L -.. CONGELATEUR) C'EST-COMME SI VOUS
POSSEDIEZ UN CUMBERLAND LEGAL


I POURQUOI


,.'2C~ utlhse des

,ci'n-U-i ne halue-
Lrr C ct
C, '.0 7 Et s
1- ,-ce c.,encitege)




1' C'-''J' t ma-

C'sc ur re feux

t- r-, --) m i e
bc' U' fro'a


\ -


3_KELVINATOR utllise ]
un tube de gaz i
chaud pour ma nrte-
nir les poG O's ce
I cpparell au sec ,
sars toutefois ajou clr le
couteux forctionnement
d'un radiateur (d ou
economic d'energle I


'if
ri


_KELVINATOR utilhs
un condensateur natu
rel de gaz o la place
d un ventilateur elec_
trIque (d'ou econo-
mie d'energie )


KELVINATOR = Economie d'energie =Economie dbrgent

VOYEZ LA AMPROSA
107_ Rue Pavee
B m~~~ar~au us~s~ aons.u .*wm*<===ars i~~a~~~-~


vous propose 140.000 si ges chaque semaine




entire Pas et 1 Europe




Sides correspondances pratiques


lejour mrme de votre arrivee a Paris


-a . ar r~JIM


-zr/rrr/rr//rz,~-r-r~c~s~J-~z~M-zz~;


. . . . . . .


2 KTA ANTdVAUDREUIIL

A I'entree de I'hotel plaza

champ de mars


LE RENDEZ-VOUS


.I o









i it del Il Iir, tinl e)








I .. ... .... t l L 1)
l t o ll I 'Irlln r ll I Vt' Ilnl
Ir i ( I i iiIr i Ar t dit, I
e I et to iioil e "r lMajo-
i i i~- olle i't-iAo ile



11 .rre' dr nalinesllll s.
r r A' ru lr ll lln l l lMar
Ntiti l11r,.-i.;Itup 'litOp1 lir






it I L itra 't M. rhl p' :ur ir


river i lia Cour Mousin oil
uria lieiu d'autre interprd-

Ell oI tre, lollu ours ell
I 'lliinniir dui Chef de 1'E-
itt oe de So Vinri!ie M're,c
ic 22 Sleptenlmbre d 7 hres.
Ai M.. i\ II (ICtl d l 'Exptl-
lion ll O i soru 'I'litpolt6 s.i;
gradiii ddfile des Musicielns
4 I're'ls aecoinpgRnlis des pa-
lrtis I iitiOvrl'r i ponur arri-
verr sur la Pelouise diu Pu-
lab National.

A la fin de cette, pa-
trioliqiue Ilanilfestation, cbs
Musicians so regrouperont
pour le grand defile final
a travers les Rues de la Ca
pitale.
No u s n o u s empres
sons d'adrfsler nos rhaleu
reuses felicitations au grand


inC r^



BOEiNG 727-100 C


CARGO JET
5HORT OR LONG TERM LEASE
FOR INFORMATION CONTACT

FITOPAT FREIGHT FOWARDERS
PETION-VILLE TEL 7-1420
FOR A FRESH MODE RN APPROACH TO ALL YOUR FREIGHT'
FOWARDING NEEDS CALL FITOPAT







,SALON KITTY

LES DAMNES DU 3e REICH

Un ilm de la selection

Vacances de RSve
du CaPitol
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,kWW NeCNIIIQ












"\~~ 8~i~~'0 8~; ~ //jR


Musicien Charles Pau1 ME
NARD (Six als d'tludee d
Parls, griaec d Son Excellen
ce, Feu Docteur Fran-
Cois DUtVALIER), pour cette
patriotitque initiative. Aussi,
vous nous filsons 6gale-
ment 1'nterprlte du d6iir
d4i plusieurs inilomane-
pour formular des 'Vorux
de Succes continues aux Mu
siclens du grand Orchestre
de lit Jeunef'se Duvalitriste
pour lieur magnifiqUie pro-
gramme de Manifestations
Populaires dve Mutique con
sacred i la M6moire de Feu
eI Docteur Frangois DUVA-
LIER it respectuealsement
dedid au Pr6sident a Vie de
la Ripublique et 5 ca Vini
rie Mire, a 1'occasion do
20mme. Anniversaire de la
Revolution Duvaliiriste.



A Ibo L61e
vendredi soir
Vendredi soir, le splen-
dide Hotel Ibo-Lele pr6tait
ton cadre pour un defile de
mode presented par Ti-Cail-
le Banda de Mme Montp?'-
rousse.

Une belle assistance. Une
soiree delicieuse animee
par SCORPIO, au court, de
laquelle on pouvait admi-
rer, les efforts faits par le
Manager General, M. Aac-
ques Baussan, President de
'Association Hoteli-re et
Touristique d'Haiti pour ra-
junir cet hotel qui a etC
et rest I'un des plu' tle-
gants du pays. Le defil1 se
deroula dans la vast salle
a manger. Les mannequins,
jeunes et jolis rehaussaient
l'legance des creations de
Ti-Caille Banda.

Sur la piste de danse Fe
faisaient remarquer dr
beaux couples mais la plus
amuaiilte des danseu'es c-
talent certainenin'I I'cri-
vain anmricain ('Caherine
Breslin de Massachusetts.
de Montlreal, de Hong Konig.
de New York qui vsl vsnue
terniner iri 'uii roman The
Unholly Child.

I.a soiree se terini/a par
un Coticour. de beau'e qui
vit le couronnement de la
ravissante Brigitte Brun de
Fort Lauderdale, Florlde
arrive la semaine derriere
avec son (Beau) Alfred
Freund et Knut Rodland pro
prietaires du celebre Res-
taurant L:- Trois Mousqu-e
taires de Fort Lauderdale.
Brigilte est la fille de
Gerda Janvier et de Srge
Bruni de Haiti. Sa mere Ger
da est proprietaire du Sa-
lon i ling d de For' Laud'rdale.
Son pere Serge Brun est
qu'il e porte gara7it pour
les gens en difficult avsc
la Ju twice. Elle aura 19 an
le 10 Decembre. Elle etu-
die la cosmrtologie mai t e
d.stine a etre Stewardess.


Brigitte i'ail a Ibo-Ieli
avec Alfred. Knut Andre-
Emile (Fanfa':n J.ul (neur.
et Catherine Brelin r--
joints plus 'ard par la hel
1" Cvyltte el son fiance
canadit-: Alain.
Brigitt- lqui es repar':e di
manche avoit du lais-er 1.I
jouissanrc de 'on ler Prix
un week-end a Ibo-Beach
pour deux a la second
beauty. Elle emporta uoe
bouteille dr champaign? et
une jolie brorhe.


SL'Ecole de Commerce


Julien CRAAN

OFFRE LES COURSE SUIVANTS 1977 1978


,iS Streographie Frangaise Gr(.gg
b) Stenographie Anglaise Gregg
ci Dactylographie Bil:ngue -


Travaux d Appll-


d) Secretariat Commercial
cation et de Correspondanca Commerciale
e) Secretarial Office Practice
f) IBM Key-Punch
g) Comptabilite America no Twenty First Centuiry
Bookkteping and Account ngi
hi Accounting Principles i Comptablllte rat on-
nelle


i) Intermediate Accounting
j) Cost Accounting IConmptnllld des
revient industrial)
k) Auditing


prix dte


1) Applied Business Mathematics (Arithmbtlque Com
merciale (Syst6me USA)
m) Business Management (Gestlon d'Entreprise)
n) Business Law (Droit Commercial)
o) Anglais


RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTI(] NS tous les jours, sauf le Samedi et
les jours fries h L'ECOLE DE COMMERCE JULIEN CRAAN, Avenue Chrl.-
lophe et Rue 6, ou a ses Annexes du Cap-Haltien, de Port-de-Paix, des Go-
naives, de Saint-Mare, des Cayes et de Janmel.


. ,a.a3 -,


IHoillmage au vainqueur du 22


venues triu satisfaites de
oette tourn6e en Guadelou
pe et en Martinique.


Annopce publique e
Les Rosicruciens
cQmnn4Morent
ia construction de
la Grade (
Pyramide
Au vemrni ohi. en Sepnem
bre, le sol.l lran.:hil Ic-
quateur tleleiie. igialant
l'equinoxe d'automne, 1Or-
dre rosicrucien AMORC mon
dial commimore la cons-.
truction de la grande pyra
mlide d'Egypte.
Docteur Marc Augustin,
Maitre dp la Loge Martinez
de Pasqually, du chapitre
ou du pronaos, organism
local de 'Ordre roficru-
cien AMORC nous a infor-
mes que, dans le monde en
tier, les rosicruciens sassem
bleront d une date au'si
rapproch6e que poseiblc du
23 Septembre, pour une ce-
remonie au course de laquel
le ils roconstitueront sym-
boliquement la construction i
de la grande Pyramide de
Cheops.
Selon les traditions rosi-
cruciinnes, nous a declare
Docteur Marc Augustin, la
construction de la grande
pyramid de Gizeh comment
qa au moment de 1'equino-
xe1 d'automne. Contraire-
ment aux autres pyramids
qui 6taient des lieux de so-
pulture, la grande pyrami-
de fut erige' pour itre un
temple d'in'truction. On a
pu constater que sa cons-
truction mime tnmoigne de
toutes les connaissanc"-
scientifiques de cette epo-
que, en particulier lps hau
tes mathematiques. la phy-
'iqu2 et les principle fonda
mentaux dp l'astronomie,
tels qu'ils sont reconnus
de nos jours.
Le rosicruciens font re-
monter leur origine tradi-
tioninelle au phnraon AkhN
natoT,. en 1350 avant l'ire
chretienne. Akhenatln a ite
deprint ommne le premii '
grand per' ninage de I'his-
foire. Ainsi, les rosicrurcilin
coninini-inr n ll ILer oril ine
ancieenin en (consltrisaint,
de Ianlllire riltu"lle t syin
bolique,. une px liralid Onl
niniatirF ni plaaitlt i-ha
cune de. pieces der (ei 1 I'
itt: pyrainidc il ,'iivmnbol-
sent I,'s r a :li li llsati ulltul
relles de 1'Ordr ro, cruii
cicii, AM1ORC Dan nlolr"
r6gon,. la ciremolniC nir:>
lieu la L.o 1 Martiin, de
Pu'qually. Delmna. Diman-
che 25 Septembrl. Le public
es, rordialement i'lviti ah
assist'r.


La Troupe Shango
d'Ella Anqllon
EN GUADEI.OUPE
ET EN MARTINIQII

Samedi martin sont ren-
trees a Port-au-Prince par
le Vol d Air France, la Ia
lentueu-e dan'suse. chore
graphe Ella Apolloll et s
Troupe Shango
Elle etait par',e le same
di 3 Septembre avec 'a trou
pe rajeunie de jounes et jo
lies filles pour repondre a
une invita'on d:' M. Alex
Cresa', acteur anima-
tour a la Martinique.
Alex i re~anl a decouvert
Haiti quand 1i vin ici au
milieu des annees 60 pour
la Grande Pri'miere au Ca-
pilole du film TAMANGO
da'i- lequel 11 tinait le ro
le principal II y est reve-
nu plusieurs fois dans la
suite, .p faisant de plus en
plu, d'amis ici.
Alex ai-ut l nrrange une
'erie de spectacles pour la
Troupe d'El-la e Guadelou
pe el en Martinique ('est ain
ei que notre g'intille el char
manic compatriote et amie
a pu offrir un spectacle 1I
lundi 5 Septembre au Hall
de, Sports de Pointe-a-Pi-
ire oi des renlaine' d?' sp-c
tla-rurs nnl :appl;aiidi sa '
rimonie vaudon sa Danse
Dahomey et 'on hatl cham
petre. Le jeudi suivant, la
Troup- f;'ait roedui a Foil
de France pour Ilino sollh'ie
au coours de laquelle elle a
presente avec beauroup il"
succos la Danse Piero. 1.1
Dlanse Congo et la Dan e
de 1'Astolor I," vendredi I.
ellt: a dans dian In Roile
ir Nui a a u x Chaiai-
nirrsc io Guadeloupe soul-
i s apple udis ementol
frrni'liqiies d'une aesistanco
dl- plunieurs cetltaiu-ir tio
personnel. Le samedi t10, la
Troupe Shango parachevait
le succes d'un defil6 dl
Miss Vacances Oin malllo/s
de brain au NOVOTEL. Ie
dlmanche 11 Septembre, la
Troupe effecltua iune tour-
n6e 6 Saint Francois deo la
Guadeloupe.

Ella et 'a troupe ont en
suite falt du tourlsme en
Guadeloupe. Elles sont rr-


**t^BRt



HiITI M XIQt-




TOURNOI CONCACAF 1977


17 Jours au Mexique et & Monterrey


Du 8 au 24 Octobre 1977

PARTICIPEZ A TOUS LES MATCHES

ET VISITEZ CE BEAU PAYS A PARTIR DE





$ 710



a partir de $ 710.-- au -GRAN HOTEL.

i partir de $ 720.-- au ((DEL PRADO HOTEL.

a partir de $ 760.-- an ,,PRINCIPAL HOTEL,



Comprenant : Les billets d'avion, le s6jour i l'Htel sans repas,

le transport de et vers les Aeroports au Mexique,

le transport de et vers les Stades, tous les billets

d'entree aux matches, 2 excursions en autocar eto.



POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS ET POUR INSCRIPTIONS

VOYEZ



SAGENCE

CITADELLE

TOURS ET VOYAGES



52 Rue Bonne Foi TEL: 2 2126 2 2127


rr






PHOTO

NATIONAL SHOPPING CENTER

6 Delmas
REPORTAGES MARRIAGES. ANNIVERSAIRES
BAPTEMES MODE -
P-'OTOGRAPHIE- INDUSTRIELLE
BLACK AND WHITE COLOR
Lionel Pierre-Louis :
ARTISTE PHOTOGRAPH DIPLOME DE
N Y INSTITUTE OF PHOTOGRAPHY -
ETDE GERMAN SCHOOL OF PHOTOGRAPHY
STEL 2/3284 0
6 -17


a; --a _~~__~___
'5 u-~~llu ... r------ I --T


I -----UXII


V/pAKYerrarJl~cl-I~-~-rrr~scrr~srrrr/r %%%%%~-/CUKrCCCrj';'/,~/~//~;i~Lij~k;-~


f
L),~o0~,~00+),~2~.h~rzyn--------~--~-rrr


---------- .........~.. ~1


I:


I


!


q
(
I
4
I
I
!


I






CINE THA TmOP RESE


CE SOIR


ROSEBUD

ALI i $ 1.50 et 2.-


KEOMA

SALLE II 1.50 et 2.-


PORTER DE NUIT

SALLE III Prix Unique $ 2.00


SALON KITTY

LES DAMNES DU 3e REICH

c'est un kim de la selection
VACANCIES S DE EVES,,
du Capitol


Ventes hours taxe Avis
. ....d, ,, ,, de la Hampco
100 ~i~i k,> ln ,l It'ti S (l1 n IIAMPI'(C) avise sa
t i : r lel I L n )mbreuse clientele que


t, son notiveau ntminero A 1'U-
I, :I- llrr iie si':C de' Dumlen est le I
( .i -2937.















-7



. . . . ..i












0'













Xj'^ t a'^i_>__n" lt <^^^*A


fr~t r Tll


Le specialist des sous-vetements

de quality dans le monde enter.

Jockey a su par sa quality, son

fameux conEort et sa durability

devenir le leader incontestd
s sOs!s0s=0

------ ---,,,,z~rzz ccr~z


(Suite de la lire page)

iIl vitear : I'avion, les jets
qui filent a 800 it lheure.
El itns protl'stataires, salns
appartenir d des sectes pro
ftItantes. y virent le prelu
de is la fin du monde.
J.k vous laisse imaginer
la reaction pour tConc'lit-
de...,

On elait encore en pleine
euphoria de vitess_, quand
frangais et anglais, animes
du dCeir 'incere d'enterrer
les fantomes de Jeanne
d'Are et de Napoleon ler.
iniagimerent (Concorde).
Les anglais, plus me-
fiants ne durent-ils pas ce-
der neanmioin, aux sollici-
tations du Grand Charles
qui avait brand le specire
du qMarche Commun), cette
gentente cordiale) oil cha-
cun cherch- a tirer son e-
pingle du jeu?
D'abord, personnel lie com
prit pourquoi les ingcnieurs
donnerent ai (Concorden ce
bec d'oiseau. Moi si C'est
pour que les oiseaux pren-
nent peur de ce monstre et
ne viennent pas se faire
aspirer par ses reacteurs.
Ce qui est la chose la plus
redoutable pour les jets.
Ensuite les franiais sont
ferus d'ornithologie mais
surtout dlu roi des oiseaux:
aigle do Meaiix, le fils de
Napoleon ler surnommn e
l'aiglon et jusqu a Anatole
France qui 6crivait : a La
pensee s'elance du vol de
l'aigl )).
Pourquoi anmtssieurs les
anglais tireraieni-ils les
premiers dans 1'elaboration
come l'aigle. pointe un
de ce carenage d's(vi'i" i ui
nez crociu, plane i haute
altitude et retient dans ses
serres puissantes les mal-
heureux snobs qui, coinme
moi, patient 4.300 francs
($860) pour une traverse
de 3 hres 30 Paris-Washing
tonl ?
Alcrs qcL dans l- i c3:0
cla sicques on a 8 hcurrt dt'
\vant so. po'i vo r un bia ll
lilm. bouffer di ux r'-
pas. dortnir tout son ronl,
;'.e un brn boo.'u,'n taquil


Remerciemients

M. Max Cave et Mine nee
Evelyn Hlppolyte et en-
fants. Mhie'. Harmertnn
Killick nIe- Edith Hippoly-
te en enfanit', itme Vve Ar
mand Monosiet nee Her-
mance Mevs. famille Cave.
Killick, Mevs. Monosi ',
Hippolyte. Serres, Colber,
Bayard. Craan. Sylvain,
Guerrier. remercient birn
sincerement :
Son Excellence M. Jean-
Claude Duvalier Prrsident
a Vie de la Republique; Son
Excellence Mme Francror
Duvalier. Premiere Dame dti
la Republique; Son l-xcel-
lence Me. Victor Never',
Contant. President dl In
Chambre 1.e6islafive: Son
Excellence M. Emmanuel
Bros, S&"'rtaire d'Elat des
Finance, et des Affaires E-
conomniques; M. le Do: 'ur
Jules Blan(tht ier. Cun-
seiller a la Cour d- cnmp
tes, la famille Yve' I1aac;
famnille Jean Audain. Male
Deejen. 1 Eglise Baptisli de
Port-au-Prince. le Direc-
teur et le personnel d- Pax
Villa, la press.e et tou, les
amis de la Capilale tant de
l'Etrang"r et des Provinces
qui leur ont dnnne des mar
ques de sympathy" a l'occa
sion du dece, de Mme Vve
Hcrbert Hippolvte nee Cla
ra Mevs. enlevce a l'aff"c-
lion des siens le Lundi 12
Septembre 1977 et les prient
de trouver ici l'exprssion
de leur profoide gratitude.


Messe d'action
de prAces
A L,'OCCASION DES
NOCES DnOR PEF EPOUX
CLAUDE ETIENNE

Nous rappelons que c'est
Jeudi 22 Septrinbre couraht
'que sera celebree, en la Ca
thtdrale, a 6h.30 A.M., ilne
Messe d'Acdion de Graces i
l'occasion d's Noces d'Or de
M. et Mme Claude Etienne,
nie Anna Thie'Trld.
Leo amiri ell y nssis/ant
l'ur donneront un timoigna
ge de vive sympathie.


Rafle renvoyee
Le Grand Orienr di'llail/i
announce que la Rafle de la
Voiture SKODA qu'il avait
fixce au 23. tirage de Sep-
tembre, de la Loterie de l'E
tav Haitien ewt renvoyee au
deuxieme mirage du mois du
Decembre 1977 de la L.E.H.
Port-au-Prince, le 20 Sep
tembre 1977.
Le G.O.d'H.

A VENDRE
MAVERICK couleur moo-
tarde AM Radio Air Coln
ditionn6.
Sonnez 2-5673 en.re 3 h.
et 6h. P.M.


A vendre
Bateau avec Cablne-tollet
te oquipie. Whlte Hawks 26
pieds 2 moteurs in-board
Idial pour promenade et p6
che en Haute mer.
Tel : 7-1560


Offre d'emploi
Recherchons Ingenieur Cin.
miste uu Cliniiste expcri -
mente Priere adresser re
ponse a B. P. No 1311 ou to
lephontz au 2-0743 2-0741
Joseph Nadal & CIE
279
YG : hg


COLLEGE CANAPE-VERT Avis
Angle Bois Patate et Lanap4-Vert A vendre une Jeep Cor -
Smando. Couleur blue, mo-
HORAIRE : 8 HRES. --1 BRUE. ddle 1972 en bon 6tat Prix
INSCRIPTIONS TOUS LES JOURS OUVRABLES avantageux

A LA RHETO S'adresser au 10.. lere Im
POR TOTES LES CLASSEpasse Lavaud entire 8 h et 12
PORTOUTES LES CLASSES DE LA ve heures a 'i 4 h et 6 h p in
Tel :2 0754

A vendre

Intere sint pour iiit stu-
tion iA grande cionsoiuiIBion
d'eau:
2 camion1 ci/ernes com-
pleirment equipes. 1500 gals.
3 pick up complltenwmnt
equipes 600 gis. avec porte
ba:age pour transport ma-
teriaux.
Irix inter's ants.
3el. : 6-2356 6-2357
6-1214.
410

Billet eaare
11. Chariot MILLS do la
Maison Jean Woel a la PPa
Pavee announce a la Direr-
'ioti de la .otrre de I'Eta C
Haitien et au public qu'il a L
perdu dans la nuit du Same
di 17 Septembre un billet
portant le No. 20.547 du pro
chai i ira.ge du 30 Seplem-
bre 1977
Port-au-Prince le 20
Septembre 1977


A vendre
a cause depart
Volkswagen 1300 en par -
fait diat. Meubles en cuir
brasiliens, Frigidaire. Free-
ser etc. Phone 4-0833 Di
quini
219



1 AU MONDE
CHIC
Dans le but de plaire
toujours A sa fidelo
S clientele a garnir ses
rayons des plus beaux
tissus imprimes pour
les robes d'itc, vous
trouverez Agalement des
tapis Fsuprleurs pour ta
ble, cretonne etc. Pyja
mas pour enfants de 9
mois 14 ans, draps,
moustiquaires, serviet -
tes etc.

Pour les Bkbes
robes, brassieres, ehemi
ses et draps brodes cou
chettes, moustiquaires.

Pour 23 Peau
Le savon et l'eau de Co
logne au citron, le sa
von Duvex pour peaux
grasses et peaux seches

Au Moinde Chic
Vous reserve toljours
le mime accuell.

RUE DU MAGASIN DE
L ETAT 89.


Les Points sur les i

ner les lotesseb de Ialr liards dans ce joujou
etc ... 1OLan tout entier y a parti
Dans la carl ngue de -Con cipe. Et les russes engon -
corclie, on ne voyage pas : qe dan: i.ur common sme
on etudie.. on apprend. Les ne sont pas assE', intelli -
yeux rives sur un cadran gents pour comprendre ga !
lum.n: ux, on passe les trois Ma s, tout compete fait,
heures 30 aanaly:er sos sen .'cs une bonn' blague qui
nations : Mac 0 95 sur la profit a 1'human te car un
France et 2.02 sur 1'Atlanti rend-.-vous importantt me
que. Nest-ce phs sen:. de retnant a Paris ju qu'a 7
penser qu'en allant ptus vi hturcs P. M., je nava s pa.
to que le son, vou_ naurez d'autre choix pour repondr'
pas a, ntendre i. xpre s on a, um autre rcndez-vous, A
dans votre neza que vous Wash'ngton 5 neure 30 I
lancerait un quidanm qui M. Avcc 'Concordez c'6tahi
vous diriez le r,o. de Cam d'abhlment po-sible. C't ani
brc,'neo ?... mal bouffe le temps c.ii
7ous cst prcoteux mime '":
Outre c-s advantages 6ev- vous bouffe aus *$ 500 d:.
dent ., Concorde (me parait plus pour un ticket cone
ctrc aussi un pion impor Wayt...
tant dan- l'organisme appe
le OTAN car ne perm il On v fait neanmo ns 1'
pas un certain rapproche grande bouffe : Jugez-en
ment entire ces deux ''nne- vou memes car r!en qu a
m's timess quo sont ru 'Ire le m nu l'cau vous vitn
Ses et america ns ? Tou- dra a la bouche : Cav ar
d', x s'ontendent en effect c(Iran, ca lie en gelCe Che
pour boycotter ,Concordc vassu nignon de v au Pe
Dr. une pareille entcinl, nl r gourd ne, Subr'c d'epl -
las 'rait-elle pas la por'e nards, Ponimmi Vo in. Bava
ouvertc a cd'autres enplnte,. ro s aux abricots et tolit-s
rn cna di coups durs ? ces v ctualle- arrosees du
Jp mn s-'s toijiurs int- (chainpalgne Cuvee Dom
f 6 en effet,. ouc d' ux ncu- Rii'n'rt 1960 ou du vt n
iplr ausii nror de 1 urt Miur nult Charmes 1972...
oils quo 1'angla's 't le Evd' nmmnnt, apres avor
frnnra s a't nt pu eniolou- b n botiffe. les htesses pre
Sir t a n t d e m i 1- voyantes et avares do. de


sodurisant-r vous laissint Ie
cho x entre les d'gestLiL sul
vants : cognac campus Napo-
ILuti, alisinanac VbUfP J. doi
Maillac, ou '1 Eau de Vie de
Poi,e...
?t, pour l'obs ivaLuul' le
mno.lls avciit., ce nul cArtaL
ieFineii pas par haaara yque
IreS iluL. acru lilds> eL tpo.-
'is Igl.UritIL au n1ulu :
ctes mai.ns viVLnL de poi -
reso dit un proverbe fran -
tasS...
Quimporte, en eff-t qu'a
parts unr travtrsee de 8.000
ltis itaL. ee r en Concord >
en 3 lieures 30 minutes, vous
suyez prni dans un LI.ii3OU -
ttI-lags sur le trongon aero
poii-residence don't les dix
kiins sont converts en deux|
leures !
kiu.mporte le tradition
net sr.z pois banane vian
de,, cette t'aulne tradition-
nelle a laquelle on doit so
colleter aprea les festins de
u,)ncordeo ?
Qu'importent les $ 500
pays en plus et qui ealme
raitnt la fa m de tant d'al
fames de la terre ?
Concord" nou rend phi
losophe car il meuble nos
lo'. rs et qui done p jnsail
aver reason que oie lois')
est la mere de la .h lo.so
phies ?
Ernest BENNETT.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs