Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06776
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 19, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06776
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text

LE PLUS ANCIEN DI IAITI
PONDS IN 1494

Ovecftwr etf Wdacfr e Chef:
LUCIEN MONTAS
AdminriStr:. MS,MAX CHAUVET


~_~ ~~1_____:_____


iknuAu MMDR iOAMUlo4AraOf ruuNAwuOAsu DR PlEaoi


1


La BID accord 5-1 mill


le project d'eau pot


La Banque Interamdricaine de Ddveloppement a an
noncd aujourd'hut I'approbation d'un prdt equivalent d
5.100.000. dollars pour aider a finance la deuxitme tape
d'un programme d'amdlora tion et d'agrandissement du
systdme d'eau potable de Port-au-Prince, Petionville et
leurs environs ef Haiti.
La premiere tape djad achevde, a Wtd finance 4 'at
de d'un prdt accord par la Banque en 1964 pohr 2.360.
000 dollars destined d la preparation de .-plans, devis et ca-
hiers de charges et a l'insta lation de systdmes d'adduc-
tion et de distribution.


Le programme dans son
endemuie es.ibnge de satisfal
re les besoins d'eau pota-
ble jusqu's 1980 pour la Zo-
ne m6tropoutaine. Eu pius
ce programme a pour objec
tif a'ameuiorer les condi-
tions sanitaires de la ville et
de promouvoir 'expansion
de l'maustrie, la construc-
tion, le tourism et le com-
merce.
La Banque a aussi annon
ce I'approbation d'une ope-
ration a'assistance techni-
que non remboursable 6qulva
lent A 72.000 dollars pour pa
yer des services de consul-
tants destin6s a renforcer
administration de la Cen-
trale Autonome Metropoli-
taine d'Eau Potable (CA-
MEP) qui est F'organlsme
charge d'administrer les ser


vices d'eau dans la region
de Port-au-Prince.
L'enflprunteur est la Ban-
que Nationale de la Republi
que dl'Haiti, la Banque cen-
trale de l'Etat laquele trans
fI rera a ia CAMiP les res-
sources de ces deux opera-
tions. Le colft total de la deu
mxime tape du program-
me est estlm6 t 6.350.000
dollars. Le pret de la Ban -
que Interamtrlcaine couvrl-
ra 80.3 pour cent de ce mon
tant et les resources locales
couvrlront les 19.7 pour
cent restants.
Le project comprend no -
tamment l'extcution des tra
vaux sulvants: Forage de
puts additlonnels, l'amlUo-
ration et 1'elarglssement du
rtseau de distribution, la
construction de reservoirs


Contrairement aux cate-
gories occupationneues di-
tes suptrieures telles que la
medicine, l'arcuhtecture, l'a
gronomie, l'economie,... ou
les changements sent tres
lents d'une generation i
lautre (cfr Nouvelliste du 12
juin), la situation se modi
fie entierement dans les ca-
tegories groupant les offi-
ciers de l'arm6e, les avocats
les infirmitres, les journa-
listes, les dactylographes,
les arpenteurs, les profes-
seurs de 1'enseignement pni
maire, les employes de bu-
reau... Leur proportion a
considrablement augmen -
te d'une generation A 1'au-
tre; elles ont pratiquemeit
doublI leur effectif dans la
plupart des cas. Ces occupa
tions tombent dans la catA-
gorie de ce que l'on appelle
les classes moyennes, ou
mieux encore le secteur ter
tiaire,
De nos jours, nous assis-
tons de plus en plus a un ef
fort de nivellement des
moeurs et des aspirations
qui tend a diminuer les bar
rieres entire les classes au-
trefois nettement tran -
ch6es. Certain avantages
sont aujourd'hui 0 la portte
de tous: formation universi-
taire ou professionnelle,
bourses d'etudes, voyages.
On s'explique facilement la
rute massive des classes des
heritees vers les professions


Dans le cadre uu Centre de
Recherches en Sciences Hu-
maines et Sociales CInEbHS
et en maniere de contribution
a la commemoration dte 'An
nde de r'Education pr mul-
guse par 'UNESCO, ll a oet
cree une Banque iu L dvre en
Haiti, nous ont inform nos
collaborateurs MeUe Marie
Carmel Lafontant, Prosiden-
te du Comitb peimaneiit de
gestion et le Doyen Dr J. B.
Remain, Directeur Adminils
tiateur du CRESH.
Cesysttme dtja fort rnpan
du a travers le Imonde et par
ticulitrement dans les pays
envole de dtveioppemert, a
.et Inlspire par les rapports
favorables prdsenlts par de
nombreux dtlegugs la Con
forence sur la Promoution du
Livre tenue en Aoat derniier
par 'UNESCO. ,t Bogota, en
Colombie.
Institution privee, sans but
lucratif, La Banque Haitlen-


libtrales, l'adminlstratlon,
les activities commercials
qui les rapprochent de la si
tuation de prestige des clas
sea supbrieures sans pour
autant leu offrir la meme
sdcuritd Oconomique. C'est
ce d6calage entire le nfveau
des aspirations et le deficit
materiel chronique 116 A ce
changement qui le rend pro
bl6matique et vulnerable.
VollA pourquoi les parents
interviews ne souhaitent
nullement voir leurs en-
fants embrasser les memes
activities qu'eux. Le non-
conformisme de leur com-
portement A 1'egard de ces
occupations traduit le refuse
d'une situation jugee insa-
tisfalsante et transitoire. Les
families actuelles se sen-
tent engages dans un pro-
cessus d'evolution et un d6-
sir de promotion en contra-
diction flagrante avec des
conditions objectives trau-
matlisantes. Elles n'ont guA
re la possibility d'accomplir
tel acte souhaltable ou me-
me de voir se r6aliser tell
6ventualite, objet de leurs
ddsirs. Elles insistent done
pour que la nouvelle genera
lion fasse appel t une plus
grande efficacilte dans le
choix des professions.
Centre Haltien d'Investi-
gation en Sciences Socla-r
les (CHISS)
(Cabler No. 5, avril 1970,
pp. 10-11).


ne du Livre aura pour lonc-
tion essentielle de iecueillir
des Organismes proves et pu-
blics, des Institutions Inter-
nationales, d e s tabullsse-
ments indusLriels ez cumnmer
ciaux aussi bien que des par-
ticuliers, des dons en livres
et autres materials d'enseI-
gnement, en vne d'on assu-
rer gratuitement ila dIArlibu-
Lion ia travers ies ecoles, les
centres communautaires et
autres institutions prtposees
a la diflusion de !a Culture.
Celte initiative a reou la.
Haute approbation dc Son
Excellence le Dr Frangois Du
valier Prdsldent a Vie ac ia
Republique, qui,.aussitft tou
chb du project, a fait parve-
nir au Comitt Directeur ie
la dite Banque, un lot Impor
tant des differents Tomes de
Ses Oeuvres Essentielles.
(Sults page 4 Col. 2)


inais ses toiles sont exposees
de fagon permanent ta a
Galerie Botello, au Caribe
Hilton.
xxx...
Madame Jeanne Barban-
court Linge, et ses deux fils"
nlegfried et tHerbert out, pris
lavion bier matiu. Ces trois
voyageurs passeront deux
mois.de vacances a Miami. A
I'.rogare, ils onL Ote taluis.
par M. Rudolf Linge, et par
d'autres proches et amls.
xzzxxx
Le curt de lEglise Notrer
Dame de la Nativilt, e Munt-
Organisd, est part hler ma-
tin, A destination der-Etats-
Unis. 11 y passers aenviron
' tris mois.
xxxx
;,Les Edats Unis eL, le Caa-
da sonf Inscrlts dans l'itlne-
ir ire de Monsieur. aClodien
Etlenne. Le dynatmlquc pro-
p'e taire de la Soulaniierle
St'Marc est part hier -na-
tien. Mon sjtiour relranger
ne sera pas long, mn'a--lil dit.
Dans quinze ours au.plus,
ije rentrerai au bercalli.
Mercredi soir, notre ami
Onrard Laurent, Consenma-
taur du Muste National, a ac
cuellll sa femme Marie ThO-
rese h l'atroport. Celle-ci faith
la navette entire' Port-au-
Prince et New York.
SHier martin, sont rentrns de


visitor leurs enfants. A bbrd
du m6me avion, est parties
Madame Georges Dallemand.
La destination de cette Voya
geuse, c'est New York.'o6m-
me ler 6poux Dominique, Ma
dame Dallemand est all&
.oirsees enfants.
xxxx
Le jeune Robert Caiter, de
(Voir Suite page 4 Col. 1)
L'Ambassadeur
d'Espaeme au
Nouvelste
Npus avons eu'le plaisir de
recevoir ce midi la vibite du
distingut Ambassadeur d'Es-
pagne, S. E. M. Mariano Sanw
Briz.
L'Ambassadtur d Espagje,'
dans le cadre des relations
cordiales que cette Ambas -
sadeaa toujours main-
tenues avec la press
haitlenne, en vue de :esser-
rer davantage les Ifeuia qul
unissent Haiti A sin beau
pays, a tenu & nous fare cet
te visit de prise de contact.
Nous avons et aJonsLbles a
coette courtolsle de S. 1 I'Am
bassadeur lMriano Sanz Brlz
et lui souhaltonl-une fruc-
tleuse mission, as binetice
des relations haltlano eSapa
gnoles, en lui assurant notre
collaboration.


Nous avions annonc6 1'inau
gui*aton lundi de cette se-
maine d'un S minaire de Re
cyclage a 'Oflice National
d'Alphabltisation et d'Ac-
lion Communautaire (ONA-
ACC). L'inauguration availt
eu lieu ce jour 1& lan Salle
du Consel de IPONAAC & 11
h. a.m. en presence d'un Re
presentant du Departement
de l'Educaatin Nationale, de
l'Agronome Jaures Leveque,
Directeur gunOral du DAparte
meant de 1'Agriculture, des
Resources Naturelles et du
Departement Rural, de plu-
sleurs dpeclallstes du CONA-
DIP.et -de Damien et des
nf!ibres de la Presse.
Lea cours sont destines aux
Coordonateurs et Inspecteurs
ReglonaX. tie 1'ON A C A
cetta dge e atinaugurale, It
Direoteur Generasle A-
AO, Me Edouard C. Paul a-
valt presented & l'Asslstailce
lea deux Experts de l'ONU,
affects au CREFAL qui e-
talent venus expressement
pour observer, parUtciper
ce Seminaire d recyclage.
Hier martin, le Secrtalre
d'Etat de lElduatilon Natio-
nal, S. Ex. le Professeur FrM-


LE COIN DE CECILE

attu-les conservatears LUTemps


t le pouvoir en G. B. des Sourdines


ions pour Wilson est I
SLe Secretaire d Etal de la

able E :reprennenr
Coordlniiton et de ;'I. fo.rm.a 1 l
lion notre confrere Paul, .- re enn nlI
Blancact a procea ce mnidl ;
linstallaclon de Monsieur
et 'installation de stations Max MUdrntU6 come Direc- LONDRES (AFP) .-
le pompage, fontanmes pu- Leur General de J'Admilnlstra '4. Les TORIES sont revenues c
bliques, bouches d'incendle t0ton O2 nerale des Cuoti:ibu- u pouvoir. La Grande Bre I
connexions domicillaires et. tions en replacement de M. tagne vient, de remettre -enh
;ompteurs. Frank Sterlin. "fele ales Tenants des Bon-N
Port-au-Prince, la Capita- La c6r rnonie qCul eut :Jeu -es Finances, de YOrdre et
le du pays et -son principal en pr&ience des princlpaux es Bonnes Moeurs,.
centre Industrial, commer- membres du personnel du Bu S3 Alora que tous les milieux
ilal et touristlque a une po- seau Central donna lieu un t1otlques, et en particulier
pulation d'envlron 400.000 change de discours entire le Wilson, croyalent aveu-
habitants don't seulement en Minlstre Blancliet etle relI- ilement en la victoire tra-
viron la molt16 revolt A prg- plendalre. .allllste.
sent les services d'eau pota- Notts presentons, :.vec r.ns M Heath a remport6 hler
Mle. felicitations, nos voeux les 'a plus sensationnelle vic-
S i meilleurs de fructueuse beso- oire de sa carrier. Partant
L'excution de la eu gne au nouveau Directeur '.O attu, meme aux yeux des
me etape du programme per ral des Contributions., .Plus ardents TORIES, M.
mettra de fournlr 950 e treseet h r reehf
a second pour ainst pour le verlraun r q eath sera dans quelquas
vilr a une consommation ftleg S aement qul disposera aux
Zhoyenne de 160 litres per SEM I DE LA OROIX- iimm es t l'une majority de
persofne par jour. Ce volu- ROUGM 8UZR LA n A Cnte c nuarante mpaes
me permettra de satisfaire TION 0 W a srea er u ie c
les besoins d'eau de la vUle DE DlWntres ATt7 l it uPrem d e prands Bret -c
jqeu'i 1980, ann6e otl l'oun DU 22 AU f7 J= 1970 e t s'lnstaller au 10 Dow-
estime que le nombue le n be da- C'es e uesst e Incrit "nrtg Street.
bitants aura atteint le de sur grand nrt qu ette rcontae part
ml million. Ia Crel M cette circonstance parto-I
Vi Le protest accordil suri'fa.t placer 6. *M90Oalet itre mine a part, m. Heath
maiLe prt est accord. dur cltpsera pS1 sa douneben11 -
les resources du fond des qui ne sera enleve q'ua Bu ereVier u bien melt
operations spdciales pour pres le S~a naire.ur Premier M tre qul
une duree de 21 a0ns aetavec Les Dhlguas &a ces as- 6tha 1r Che* de part. grs-



sur les soldes debiteurs. UTn sentant de la U da So- sn ot s q
maximum de 4.840.000 dol- ce1ls de la Ci x-Roug. g t"s d sadmnlstratieur plusa-
lars du pret sera deboursi Un peu plUs trd, devalt A celies ti e l'hommer'poll
en dollars ou en d'autres arriver, & lta dM Frtil
monnales disponibles au Jet de lI OA( RAIRl .tique, qul ent nr mport la
fond et les 260.000 restants Moosal Malua j, pru det tclule at a pt6 ident du
seront debourses en gour- de Ia Crolx-Rouge TrinidS- ,y r
des. dienne. qUe leM. Anthony Arberna
Le pret sera amorti au mo Ces Delegues ont t6 ac-q e ipar conservateur a
yen de 40 pavements semes- cuellils A leur descent d'a- 'reondum t au ce
triels don't le premier sera vion, par le Dr. Victor La- iihbaoalr endurci au r
vers6 sept ans et deml' aprts roche, president de la ,clbatai, e" dut e ere lelu
la signature du contract de Croix-Rouge Haltlenne, par sarn aucun doute 60en eflu
p6t le Dr. Charles Dambreville, ds mnagres. Ip a'est on oe
Les palements -du princi- chef de a Division d,-HygW I ia"cmpane 'lectorale, a in
pal et des Interets seront ne Publiqe. at representant ,e el ve
faits en gourdes ou au choix de la Santt Publique, & la sIter preau te exclusive-o
ment stir In monte du collt
de l'emprunteur proportion- Croix-Rouge, par M. Emile de a vie et 'la situation de
nellement dans les mon- Legros, du Ddpartement des Ia lire sterling qui fond
nales pretees. Affalres Boclales, et par M. dans votre porte-monnale.
Le pret aura la garantle Carl Alcindor. de la direc. I aura eortanemnent et"
de la R6publique d'Haiti. tion du Prot e. aid par la publication des
chiffres de la balance com-
merciale britannique de
Mai, qui enregistrait un de-
ficit de 31 millions de 11-
Svres alors que M. Wilson re
vendiquait la gloire d'avoir
Srtabli pour longtemps l'eco
nomie du pays. Le Premier
Minlstre travailliste recon
par Claude Dambrevi e nait avoir eu le tort d'attri-
buer, de fagon qui part un
Madame Angel Botello, nde Porto Rico Reynald et Frantz peu 6gere mme ai ses partly
Auguste, est rentree aa pays Csa-gnol. Us font d eurs tu- sans un reverse financier au
hier martin. Elle vit a orto des a Rio Piedras. Briiants seu achat par la BOAC de
Rico depuls dix-neuf ans. Elle gultaristes, R e y n a 1 d et deux Jumbo-Jets ameri-
a voyage avec ses quatre in Frantz charmeront blenr des cans.
fants Manuel, Juan, Fran- oreilles au course des deux Void done au pouvoir un
Cols, et Arturo. Madame Bo- mois de vacances qu'lls pas- homme nouveau, qui sera en
tello nous a dclni, des nou- seront Idc. tour d'ume 6quipe encore
velles de son maria, le peintre x xxx peu connue et qui proposera
A la palette riche et au pin- une poqu trts oppose
ceau fouigueux, Angel Botel- Monsieur et Madame Ren mune poCltiqu Ires opposed
lo. 11- n'a pas lait de vernis Dominique sont parties hier celle de son prodtcesseur.
sage depuis quelque temps, martin, t destination du Ca- La Bourse de Londres ne
...... +-4T.-. -+ -A- l, Ti, U ',, v t- ,,,rend u, sen est pas trompde, enre-


Le temps 'des sourdines va--
demie par titre (4 & 5 PC t il arriver ? Attendons. Tou
d Rea xx ( 5P' jours est-il, qu'on I parl6 der
LONDRES (AFP) hlremept d'un congress inter
Les grades lines de la national qui se tiendra je ne
politique preconiAte par M sais plus oftmais au course
Edward Heath, le chef du tduquel il sera question dep
prochain Gouvernement bri probl6mes de I'environne-
tannique, peuvent se .rsu- ment; ce qui a 'air de sign
mer de la fagon suivante tfier que l'on va envisager
Economic : Toutes les comment 4liminer, dans ce
niesures prises seront dirt- steele tr6pidant, tout ce qui,
g6es vers 1'expanslon indus- autour de I'6tre human, i'em
trielle, consld6ere comme le peche de se detendre et d'evo
seul remede t la stagnation luer normalement. La suie
de la production et par con des usines, les eaux poluees,
-sequent a la fragilit e de ete, retiendront attention et
conomie natlonale. il parait que les bruits, ah '
les bruits, front A'obJet tdun
L'une des premieres mesu chapitre spIeial sur lequel
res sera sans doute Ia su- messieurs les congressistes se
presslon de la taxe selective pencheront conscicncieuse-
sur l'emplol, sulvie proba- ment.


tinn des innits direntsa, cnm


L'ampleur des erreurs ac- pens6e par une augment -
cumuiees et persistantes le tion de la taxation indirec-
ces sonaages don't les au- te.
teurs anirment pourtant
qu'll s'agit d'une scF-lice Domaine Social: Tentati-
presque exacte, a pousse cer ve d'ameliorer les relations
tains esprits parucyliere- entire syndicats et patronat
ment midnants a se aeman- et introduction 'd'une' Igias-
'dtier .l M. -Wilson n'tatt pas lation destinee ..lutter Pon-
la victim d'une vaste cons- tre les reves sauvages. It est
piration de ces instituts qui, cependant vralsemblable que
en lui Insufflant une con- M. Edward Heath se .heurte
fiance mal fondue, au ra & une forte opposition
ralent precipite A sa perte syndicale..
qu r les elections. national, l'Europe sera" au
Tout en reconnaissant premier plan des preoccu-
et pour cause que les r6- patrons gouvernementales,
sultats du scrutiny ne sont M. Heath pouvant reelle-
pas A leur advantage, les ins- meant etre consid6r6 comme
tituts d'opinion se d6fen- le britannique le plus sinc6-
dent en falsant valoir que rement europ6en.
le taux d'abstention a et, Le nouveau Gouverne-
nettement plus eleven qu'aux ment maintiendra un con-
elections g6enrales de 966. tingent militaire symboli-
En effet, sur la base des 430 que en Asie du Sud-Est, .et
xrsultats connup jusqu'a lr- danIs,le-golfe Pdrs1iue,- grA-
sent, la participation elec-- ce i0 l a. 0r-t5t-'(lllahe
-torale a ete 'de 70,8 pourr regioles. .
cent alors qu'au m6me sta- II cherchera sand olite a
de, elle etalt en 1966 de '5,2 reprendre le dialogue avec
pour cent. Cela, disent-ils, a la Rhodesie, sans reconnat-
pu fausser les provisions. tre purement et simplement
xxxx le regime de Ian Smith, I1
redonnera son importance
BOURSE DE LONDRE$ la base naval 'tde Bim-
LONDRES (AFP) .- monstown, situde en Afri-
La montee en fluche des que du Sud, et pourralt re-
actions, a une vitesse sans, prendre la vente d'arme-
precedent qui a salue ce ma ments lourds au Gouverne-
tin a la Bourseede Londres ment de Pr6toria, levant 6M
le retour au Pouvoir des con si l'embargo impose -par les
servateurs a rapport aux travaillistes.
ac --nt A -inesiiru


actonnaires u moins sur
le paper une some ronde-
lette 6valuoe t urr milliard
de lives.
Temoignage incontesta -
ble d'un regain de confian-
ce en lavenir de la monnale,
les ordres d'achat ont sub -
merge les courtiers. Un
client dent 'ldentit6 n'a
pas ete rtvelee, a passe un
ordre portant sur une som-
me de plus de 10 millions
de lives et la cOte s'est re-
dressee dana ce comparti-
ment d'une livre sterling et


A propose
d'Aramburu
BUENOS AIRES (AFP)'Y,
Un nouveau message rela-
Lif i l'enlevement du Gen6-
ral Aramburu et sigutd eMotl
vement Tupac Amaryh vient
relancer 1'espoir de retwouver
lancien Pr6sident sain et
sauf mais complique du m6-
me coup la tiAche des services
de police en ratson des multi
pies et confuses declarations
de divers movements revo-
lutionnaires.
Son dernier document, de-
couvert hier dans une Ocole
de la Province de Merrientes,
a 650 km a 1'Est de Buenos -
Aires, affirmed que le Gene-
ral Arainburu n'a pas Rte exl
cutd :c ler Juin come l'a
aflirme a diverse reprises le
sdommando des Montene-
ros. Le movement Tupac
Amaru declare avoir recupO
rn le G6neral Aramburu aux
course d'un combat ot ses
homes ont tuo les membres
du Commando Montenero
Juan Valle et le tienndnt ac
tuellement captif en Uru-
guay. Les .,:gabtalres du rmes
sage a Ioulentt qu'lls donne-
-'ont p,.ichainmlnent la preu-
ve de ct_ afl mnLions en fal
sarnt parvcnr des photos et.
des eiirrgliLitemnent, aingi
aue de- Icltres manucristes
du Gjeral Aramburu.
Malgre le contenu de ce
message, 11 nc semble pas
nue la police Argentinee accord
de beaucoup de crTdit a cette
nbuvelle piste, estime-t-on.
Buenos Aires.
D'autre part, dans la soi-
ree, le mouvcsment d dmocraat
oue argentin effectuera de-
vant la maison du Glenral
Aramburu une mnarche llen
cieuse en hommage t Lan-
Sclen President.


gistrant des son ouverture
ce matin une montOe de
ilus de 6 P.C. des actions in
dustrielles.
Wilson sera regu a Burkin
gam Palace par la Reine a la.
quelle 11il doit remettre sa d6
mission, annonce-t-on offi
ciellemeht.
xx;xx
LA FAILLITE DES-
SONDAGES
LONDRES (AFP) .-
. M. Harold Wilson n'est
pas le squl perdant de ces
elections, genorales britan-
niques qi auront gale -
ment vu la d6route des ins-
tituts de sondage d'opinion:
tous donnaient le cnef du
parti travailliste vhinqueur
avec une avance plus ou
motns ronfortable.


derick Kebreau avait faith
un tres grand plaisir aux Se
minaristes et aux Specialis-
tes en assistant pendant un
bon laps de temps leurs tra
vaux. I1 a entendu avec inte-
ret l'expos6 de 1'Expert uru-
guayen, M. Prada sur 1'Alpha
bttisation fonctionnelle.

Communique
La Sccrntairerie d'Etat de la
Coordination et de l'Information
fait savoir que le chamage gent-
ral eat decrt le lundi 22 Juin
1970 A l'occasion du Jour anni-
versaire de ]a Pr:statio n de Ser-
ment de Son Excellence iHonora
ble Docteur FranCois Duvalie
comme Prisident h Vie de la R6
publique.
Cette Secrftairerie d'Etat con-
vie tous lea secteurs de la Nation
A communier dans une mem- pen
ase de Reconnaissance A 1'endroit
,de Celui qui, depuis dejA tr:ize
ans, e consacre, a la Di-ection
Supreme de l'Etat, a crier la
nouvelle Haiti et h donner fA
]'Homme Haitien la place que lui
revaient lea Pnres de la Patrie.
Port-au-Prince, ce 19 Juin 1970.
Paul Blanchet
Secr6taire d'Etat


FINAVE!


pipe.


R


COMP
ELIMINE COMPLETE


LAB(


erazine citrate U.S.P.
,RIMES ET SI9OP
1MENT LES VEBS INTESTINAUX
Ascatis, Oxyuram
PAT Irt-au-Prince, H t
r RATlTRKF rAY R oL i-- Tela:22 ,2


No 29.003'


UMaU K*I


NOTRE CHRONIQUE SCIENTIFIQUE



prevoir pour agirn>


La CRESHS cre une

banque du livre


Le Milsstre Keb#i. et le Siminaile de
Recyclage-.ie ONAAC


isu a 99i= --1 1 1 1- II - -


1)1


'I





I


Adresse: RurE D CENTRE



PORT-AU-PRINCE (HAITI)


BITE POSTAL : 1316


1


LU -i-.---l i--~Ice i'-C~mxmm co to ImP4~PLLt~


VENDREDI 19 JUIN 1910


Je vols ca d'ici : ces mes-
sieurs vont parler de projects
de lois interdisant ceci ou ce
la, de sourdine A mettre un
peu partout, des klaxons, du
vacainme des trains qui pas-
sent, du sifflement des avions
'- reaction mais iis vont ou-
blier ... les voisins. Or, dans
la liste des choses suscepti-
bles d'6branler a la tongue
un etre. quilibrd, on n'a pas
le droit,Oquitablement, d'ou-
blier les voisins, et tout spe-
eialement ceux qui possadent
un accordion qu'lils ne savent
pas encore tres bien manier.
II m'arrive de penser aux
voisins d'aptrefois, tels que
je les voyals du temps de
mon enfance et bien que je
ne les ai pas connus a un ft-
ge oi Ion peut appr6cier,
c'est avec nostalgia que j'6vo
que leur souvenir.
Le vieux proverb haitien
qui dit' que les voisins sont
des parents sous entpdr-
bien dAes conseils don't le lus
sage est que chacun a intd-
ret A vivre en bons termes-a-
vec ses volsins qui sont, au-
tomatiquement, les premiers
a nous porter secours en cas
de malheur. On le compre-
nait si bien autrefois, que la
majorilt des voishis voisi-
naient de la meilleure grace
du monde. Des fenktres on e-
changeait des sourires ou des
propos aimables et tout nou-
veau voisin s'empressait de
faire la traditionnelle visit
de quarter avant m6me d'a
chever de s'installer.
Les femmes faisaient par-
fois traverser la cloture SA des
petits plats couverts et tout
cbauds qui contenaient un t-
chantillon tie leur dernire
recette culinaire, et ces plats,
n'dtaient jamais vides quand
ils 6taient retournds a leur
pronrietaire.
Evidemment at cc tableau
euphorique II faut ajouter,
en toute loyautd, le voisin
taciturne que l'on ne voyatt
quec le premier jour de Ian
et la voisine trop liante qui
vous emptchait de vaguer a
vos affairs. Ou encore cell
qui, n'ayant pas de retrigara
teur, envahissait le votre de
denrtes perissables. Que d'6-
pouses nji'ont-elles pas ils, dis
cr6tement, remplacer le fro-
mage on le detaert que le ma
ri on les enfants avaient en-
tame en toute bonne foi...
Tout cela n'etait pas bien
Lrave. En general on etyt
surtout prdvenant et char-
mant.
Et maintenant ?.. Mainte
nant vous ignore le nom dc
votre voisin et il ignore It
votre. On se salute iarfois.
La traditionnelle visit de
quarter n'est plus au pio-
ramme Sont-ce les eAns oil
ies temps qui ont chr nee ?
Un fat est certain : sil faut
croire. la majority des zens
Interroges sur le sniet., lers
voisuns actuellemeit, en lieu
et nice dts ironos ainimhneS
et des petits -plats, leur of-
freni des Immrondices dans
leur cil6ture, un chien ,ou 's
pnules dans .leur jardin et I'd
rhn des nuerelles famliales.
Interrozez deux voisins. tls
vous diront exanlcun'eut la
meme chose I'ull de l'aautre...
OQiatnd ils nossAdMent un "n
sareil de radio I':sfl-ire se
corse. Blen que la radio soit
(suite page 4 colonne li


Jr% APUM6 I .........


LFL LJ. J.JLVA LJLSWJL:d A d3. J





-d 'eL NO!VIMAJTE'


N VNDREDT 19 JUIN 1970


AVIS
INSTITUTE. DE
DEVELOPPEMENT
AGRICOLE ET
INDUSTRIAL
Il est port & la connais-
sance des interessees que
1'INSTITUT DE DEVELOP-
.PEMENT AGRICOLE ET IN
DUSTRIEL organise un con-
cours le mercredi 24 Juin en
course, & 4 heures p.m., & son
si6ge sis & 1'6tage de la BNRH
en vue du recrutement d'une
dactylographe pour sa Suc-
cursale de Jacmel.
Participeront A ce concourse
les dix (10 premieres candi-
dates qui se seront prealable
ment inscrites jusqu'au 24
Juin 1970, date & laquejle jse
ront fermees les inscriptions
qui ne seront reques que si
la postulante r6unit les con-
ditions suivantes et soumet
& l'Organisme les documents
y afftrents :
1 Etre agee de 21 ans ou
moins et de 40 ans au plus;
2 Avoir parcouru le cy-
cle d'6tudes secondaires clas
siques jusqu'au baccalaur6at
lere parties ou avoir obtenu
son certificate de Brevet Su-
perieur;
3 D6tenir un diplOme de
dactylographe;
4 Etre de bonnes vie et
moeurs
Les inscriptions seront
regues tous les jours de 8 heu
res a.m. & 1 here p.m. jus-
qu'au mercredi 24 Juin 1970.
Port-au-Pce., le 17 Juin 1970
INSTITUTE
DE DEVELOPPEMENT
AGRICOLE
AGRICOLE ET INDUSTRIAL


Avis de formation
DE SOCIETY
D'un acte de Societt sous
seing priv6, en date du 2 mai
1970, enregistr 6 et depose au
Departement du Commerce
il est extrait ce qui suit :
lo Entre Monsieur Jean
L. Liautaud, proprietaire, de
meurant et domicili6 & Port-
au-Prince, identifi6 au No.
9929-A, et Messieurs Harvey
Sonner, identifit au No. 724
-SS, Lou Sonner, identifi6 au
No. 725-SS et Martin Sonner,
identified au No. 726-SS, tous
trols proprietaires demeu-
rant et domicilies A Brooklyn
New York, en transit & Port-
au-Prince, il est form une
Sociedt en nom Collectif sous
la raison social LIAUTAUD,
SQNNER & COMPANY et
Ia denomination' commercial
le HAYTIAN ELECTRONICS,
don't le siege social est a Port
au-Prince.
2. L'objet de la Soci6et
est la creation et l'exploita-
tion d'ateliers de montage
et de finissage pour 1'expor-
tation de pieces, circuits e-
lectroniques et electriques,
etc. etc.
3o. Le capital de la So-
ci6te est de MILLE DOLLARS
($ 1,000.oo), constitu6 par
l'apport 6gal de chacun des
quatre associate.
4o. Seuls Messieurs Jean
L. Liautaud et Harvey Son-
ner ont coniointement la si-
gnature social.
5o. La soci6t6 a une du-
ree illimitee et a commence
a fonctionner a partir du 2
mai 1970.
POUR EXTRAIT
CONFORM
Jean L.. LIAUTAUD
Harvey SONNER
Lou SONNER
Martin SONNER


DANS NOS SAULE DE SPECTACLE '


MAGIC CINE
Dimanche & M1gic Cin6
3 h. 5 h. 7 h. et 9 hepres
QUAND LES COLTS
SONNENT LE BLAB
en cpuleurs,
QUAND LESi COLTS SON
NENT LE GLASS est plus
qu'un western, c'est un des
beaux chefs d'oeuvre. C'est
une bouieversante histoire
dans laqueile 1'amour et 1'a-
venture vont de paiie. C'est
un film oiL toutes les passions
sont mises en evidence: A -
mours passionntes,, haine im
pitoyable, marquent et ant -
ment les multiples episodes.
Au milieu de cette iistoire
tumultueuse, la haine est par
fois plus.forte que ua raison;
ce qui nousamene a-des see
nes sanglantes et poignantes
dans lesquelles bagarres, vio
lences, pbursuites gagnent en
intensity et nous fournit une
action fertile en rebondisse -
ments. ,
De l'amour ou de la haine,
quel sera le vainqueur de cet
te lutte inexorable.
Vous serez enthouslasmes,
angoisses, bouleverses en sui
vant ce western puissant, vio
lent et dramatique.
IU est incontestable que
OUAND LES COLTS SON -
NENT LE GLAS rich d'ac -
tion, de bagarres, d'tvcntu -
res' sentimentales menes a
un rythme alert. d6uasse de
beaucoup de nombreux wes-
terns de production courante
ddjti vus.
St vous voulez voir un grand
drame et un grand western,
allez a MAGIC CINE Diman
che a 3 hres, 5 hres, 7 hres
et 9 heures voir QUAND LES
COLTS SONNENT LE GLAS.
. hres: Gdes 2.00 et 3.00
5 hres, 7 hres et 9 lres.
Gdes 2.50 et 4 00
xxxx
AU CAPITOL

Dimanche 21 Juin
a 5 hres, 7 hres, et 9 hres
LUCRECE BORGIA
C'est un veritable sujet de
tragidie oa s'allieit. enlotion,

A LOUER
Espaces pour Bureaux a
louer. Etage Building Sedren
Rue Americaine. S dresser
au Journal.










.-goiea













GEORGES SICARD
63, Rue des Fronts
Forts


SDUBO


DUBON


DUBONNET|




MONTRES SUISSES


CIRARD PERREGAUX RALCO
TECHNOS '.ANCO
BIJOUX
BIJOUX EN OR IR ct.
BIJOUX EN OR FIXE
BIJOUX MURAT
BIJOUX EN ARGENT
ARGENTERIE CHRISTOFLE
utsSTAI, DE BACCARAT
CRISTAL DE LALIQUE *
CRYSTAL DE DAUM
EN EXCLUSIVITY A LITTLE EUROPE
ET MAISON ORIENTALE


saveur romanesque, senti -
ments passionnes et cruaute
Martine CAROL, qul porte
tout le film avoc assance. est
LUCRECE BORGIA une fern
me qui fut celebre par sa
beauty. Cette biographies rp-
mancee s'inspire des r6ussi -
tes les plus audacieuses du
76me ART. L'amour, ou plu-
t6t les ventures secretes de
LUCRECE BORGIA, forment
la base de cette imposante
superproduction en cuuleurs.


Allow Allo Bel Air
Dimanche 21 : Fete de
N. D. P. S.
A cette occasion, les reli-
gieuses Filles de-Marie invi-
tent le public et tous leurs a
mis et connaissances b visi-'
ter l'exposition vente des
travaux manuels et mena-
gers de leurs eleves.
De quol admirer De quol
deguster De quoi se rafral-
chir !
Votre visit sera une marque
de sympathie et d'encourage
ment pour maltresses et el1-
yes.
Merci d'avance et cordiale
bienvenue !
Les sales d'exposition seront
ouvertes & partir de 10 h. A.
M.


Firestone vient de remj
napolis, quand AL UNSE
les, apres avoir boucle les
tesse moyenne de 155.749
FMlicitM h la ligne d'arri
Tire & Rubber Company,
le spectateurs qui l'acclan
et d'auditeurs de radio du
de son moteur, d la techni
pneus Firestone. Sur 191
donna une brillante demo
rain de course.
La Compagnie Fireston

des pneus pour voitures d
bli des records sensations
tures ordinaires qui offre
ce aux usagers de la rout


Ce film est come un dOw DEN.-,.Bazbaia J. OktD prisdnner d'UklUe; offira AU
dement paslonnel. l=tr6 lre,,'ee ,. le :pre sa tiare, d'or et d4Wdilamant Vendredia
sans florlturgs ni conces nante Lirt1* d' halite pour, .prsbrver la p /IlI sau, amedl &
sons. Ouvra e rema;quable- lue slairit le, qul'poss- ra q'4oevel jusqu'kt. Ltne sort.e MISSION
ment labor qul retrace.les de lee qu.a is lea p li.'rarW de d tolett unpariale par le Entre Oi
divers aspects de la vie atnou 'dnns,le cla* a.eauelP.la lus l iruchtpient a'uqr Inanlmpie
reuse d'une belle dame de 1 cfdlt6 et.l'amour d4ana route la chaleureux a 1'endroit des ml DiR
Haute soclett itallenne qui pldnitude de ce terme Inef- stres qul ettelgnent le mon-
no reculait devant rien pour fable. de, en engageant tottes les Vendredi &
le triomphe des .ralsohns de Un film d'un poids ecra richesses du Vatican pour 3 GARB, 2
son coeur ou des' appeals de sant, qui ne craint pas d'abor ~oulager la faim d'un universe' ET UN TI
ses sens. der avec hardiesse les plus d6muni. Entr6e 1 d
LUCRECE BORGIA graves, problemes qu i e po- LES SOULIERS
Une histoire passionnante, sent & la conscience moder- DE SAINT PIERBE Samedi a
un sujet fascinant, deux heu ne, dans le domaine de la fol Un monument imperissai- DEVILMA
res presque. le spectateur et la justice social. La faim ble de 1'dcran. Une" interpr6- Entr6e 1
pris dans l'engrenage dra- du monde en face de l'lnso -' station attelguant ie sublime.
" matique de ce film qul a la lence des richesses. les foyers Anthony Q IJN( incarne le
beauty duo diable nie pourra d6sunis par le verLige des Pape Russe avec une simpll-
se d6tacher de 1'ecran. plaisirs, la- th@se avancee cit6 exemplaire et un don CIN
Entree Gdes 2,50 et 4.00 d'un Christ cosmique, selon d'intuitions infinies.
laquelle Dieu serait l'auteur Une plelade de vedettes P LUS PE
-xxx du pebeh. chevronn6es jouent avec la PLUS FE
De Luxe Auto Cine Au moment ot le sort du mcrasan perfection des rt.l Ent e- e Gd
monde se J9ue sur un -trigo- Le sornmet des immets.
Dimanche 21 Juin ne de capitals angolssees, Le sommet de la grandeur. SaPedi
A 6 hrs. 45 et 9 heures Rome apparait come une lu Le sommet de l'humanisme' COUPE
LES SOULIERS mitre sar la succession des Le sommet du.grandose. Entr6e Gd
DE SAINT PIERRE heures sombres de lhistoire, Entrem 0.60 par personne
en Panavision technicolor les homes de bonne volont Enr 0.60 par personnel
Une saisissante super pro sont inquiets. Le Pape Russe, xx xx
duction d'une 6tonnante ri Anthony QUINN, 1'homme
chesie humaine inLerpretee oul a chausse les souliers de ELDORADO-
avec une rare performance Pierre le P6cheur, leur appor
par d'extraordinaires ac te un pathetique message de Dimanche 21 Juin
teurs: paix et de comprehension en t& 5 hres, 7hres, et 9 hres.
Anthopy QUINN- Sir Lau tre les peuples, hostiles qui Steve MAC QUEEN dans:
rence OLIVIER -- Sir John brandissent la menace' d'un BULLIT Prog
txielgud Leo MAC KERN- eonflit ,.rm. Le Pape Russe La Presse Frangaise, a lu-
Oskar Werner-David JANS- Cyrille ler. ancient pr6tre nanlmit6, I'a consacr6 le mell Con
leur policier de ces derniers
temps, en voici quelques ex LUND
traits: MARD
Le ifeilleur policies Am6- JEUDI
ricain depuis vingt as. VENDI
Robert CHAZAL: France -
6oir
eBEN HURv est c6ll6bre D
pour avoir donn au cinema
sa plus belle coarse dc chars.
2BULLIT, restern dans 1'his L
toire du cinema p lur lui a RUBI
voir donned sa plus belle pour
suite en automobile.
Pierre BILLARD: L"Ex -
SJamas, je clois, un el de- All
gr6 de perfection 'avait td
atteint daes ce domaine de -
S" qu'il existe des flims po- Vendredi
licers. OPI
Jeanine MEILIN: Paris Entrke G
Soir
Voila un excellent poll Samedi f
cierso. BULLIT, aest pas TARZAN
sionnant: Un film qu voir. Pa- CHASSE
ris Match Entrie G
Steve MAC QUEEN, plub
fascinant, plus nature et C
plus brilliant que jamals. C
xBULLITP apporte une des Vendredi
pierres ies plus solides a l'6- V ndredi
difice cintmatoraphique du 5000 DO
cinema d'action. Entre~G
Eric LE oUEBE: Parisien
Libdrd Samedi i
Pour les amateurs de films DJANGi
poll ers, pour ceux qui appr6 TON CE
cdent le travail bien fait, Entree G
pour les admirateurs de Ste-
ve MAC QUEEN, ,BULLIT.
est le film d&voir. De L
Claude CARSON: L'Aurore'
porter sa 47ime victoire, le 30 mai dernier, d India- It y a une ou deux sc ies Vendreii
absolument dipoustouflantes. LE FILS
R est sorti victorieux de la grande course de 500 mi D'abord, une poursuite en voi Entr6e 1
200 tours de piste et couvert les 500 miles, i une vi- Francisco, comme vous an Samndi i

MPH, sans lchangement de pneu. A v s cooper al souffle. DE FOo0
vwe par M. R. D. Thomas, Prisident de la Firestone teul.cramponnr vre fa Entrie $
Al Unser dclara, l'adresse de plus de 300 mil- EnMichel DURAN: Le Canard CIN
maient et aussi pour les millions de tilespectateurs tend diman'he au rendez Vendredi

monde entier, qu'il devait sa victoire a la puissa m vous de nt c Unmtograpi- Entre G
que de son 4quipe et a la grande performance de seq lhistoiredu e Art en Hal Samedi
des 200 tours de piste, Firestone mena la course et t. e Gdes 2.50 et 4.00 En lr1reI
Entrte Odes 2.50 ot 4.00 SHUPA
nstration de la performance de ses pneus sur le ter- En 2ime

Messe de Requiem EntrGe ,
se continue d'tre leaderss non seulement en lanfant La famille Lto ROY invi At
e course qui ont fait leur preuve sur les pistes et ita- amios l assister e une met als CENT
de Requiem qui sera tc6- Vendredi
nels, mais encore en construisant des peus pour voi- br6e en 1'Eglise de St. Louis R
Rol de France, le samedi 20
'nt le maximum de gara5fie, de siretM et d'enduran- Jouin courant, A 6 heures 45
e. a.m.en m6moire du tres re CIN
Sgrett LALVdo ROY.


Vendredi
TOUTE
EST C01
Entr6e G
Samedi (
LUANA
DE LA J
Entree G


DANS NOS CINEMAS


I CAPITOL
S6 h. 30 et 8 h. 30
6 h. at 8 h. 30
des. 2.50 et 4.00

VE IN CINE
S7, h. et 9 'h.
2 FILLES
RESOR
dolla- par voiture
7 h. et 9 h.
.N STORY
dollar pa- voiture


E OLYMPIA
(En Permaience)
ROCES
MALES
e. 0.60
En Permanenice)
>U MONDE 1962
le. 1.60


REORT CINE

a 6 h. 30 et 8 h. 30
ERATION 67
!de. 0.60 et 1.00
6 h. 30 et 8'h. 30
SET LA
RESSE
Sde. 0.60 et 1.00

INE UNION
I 6 h. 15 et 8 h.
LLARS SUR L'AS
Gde. 1.00 /
it 6 h. 15 et h..
) PREPARE
RCUEIL
de. 1.50


Luxe Auto Cine
-k7 h. et 9 h.
S-DE L'AIGLE NOIR
dollar par voiture
k 7 h. et 9 h.
ONNAT MONDIAL
T-BALL 1966
1.50 par voiture


E ELDORADO
a 6 h. et 8 f 15
LE RENARD/
des. 1.50 et 3.00
6 h. et 8 h. 15
Partie :
SHUPA
Partie
DETECTIVE
ides. 1.50 et 3.00

AUDITORIUM
RE. CULTURAL
1 7 h.
E LACH E

LE STADIUM
(En Permanence)
LA VILLE
UPABLE
3de. 0.60
En Permanence)
FILLE
UNGLE
de. 0.60


REX THEATRE

Vendredi 5 h. 4 et 8 h. 0'
LES SOULIERS
DE SAINT PIERRM
Entree Gdes. 2.00 et 5.00
Samedi h 6 h. et 8 h, 15
En lire Partie :
LES AMBASSADEURS
En 2ime Partie :
SEPT SECONDS EN ENFER
Entr6e Gde. 1.50


ETOILE CINE

Vendredi 6 h. 30 et 8 h. 30
LE TEMPLE
DE L'ELEPHANT BLANC
Entr6e Gdes. 1.20 et 2.00
Samedi 6 h. 30 et 8 h. 30
SLA PRISONNIERE
DU DESERT
Entree Gdes. 1.50 et 2.50


PARAMOUNT
Vendredi a ,6 h. et 8 h.
COUPE MONDIALE 1966
Entr6e Gdes. 2.00 et 2.50

CINE PALACE
Vendredi a 62 h. et 8 h. 15
CALIBRE 32
Entree Gde. 1.50
Samedi h 6 h. et 8 h. 15
LES REVOLTES
DE TOLEDE
Entree Gde. 1.00

MAGIC CINE
Vendredi a 6 h. 15 et 8 b. 15

Entree Gdes. 1.20 et 2.50
Sa'medi a6 h. 15 te 8 h. 15
En 16re Partie ;
LES LEGENDAIRES
DE DELMAS
En 2eme Partie :
QUAND LES COLTS
SONNENT LE GLAS
Entree Gdes. 1.20 et 2.50

CINE SENEGAL
Vendredi 6 h. 15 et 8 h. 15
Entree Gde. 0.60 et 1.00
Samedi i 6 h. 15 et 8 h. 15
En lire Partie :
LES LOUPS NOIRS
En 2ime Partie :
LE CARNAVAL
DES TRUANDS
Entrie Gdes. 1.20 et 2.00

MONTPARNASSE
Vendredi a 6 h. 15 et 8 h.
ESPIONNAGE A HONG-KONG
Entree Gde. 1.00

Samedi a 6 h. 15 et 8 h.
(Siance unique)
LE CID
Entree Gde, 1.00

Messe de prise
de Deil.
Une -Messe ie Prise de
Deuil sera chauttie le lundi
22 juin f& 6 heures 30 en 1'E
glise Ste Anne a la rmemoire
de la regrettee Marcelle Dor-
lette.
Cette announce tient lieu
d'invitation aux parnrA.i et
amis.


AVEC

LA



Mort au Rats


EN BOULETTES



GIBBONS


QUEL.QUE SOIT

SLE RAT R

IL PERIRA


PAGE 2


gramme du Luidi 15 au Samedi 20 Juin
asultez votre conseilllre :
I........... 9 h. 11h. b QUALITEX
I .......... 9 h.& lbh. a QUALITEX
I ............ 9 h. lbh. FOOD STORE
REDI .... 9h.alh. a FOOD STORE

Mmonstration tous les jours sur rendez-vous
CASA POMPADOUR
a BEAUTE ne s'improv Ise r j, HELENA
.NSTEIN la cr6e !


-T~dants:


prote- d I ca.riej


7


~f' - -' - -- d-- W,


_i____~_ ____dodo ___ mo__


I 40-401___


- -- - -- w <


_ _ _ _____ ___ ___ ___ _ ____


I
I







1










RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862 .


rVOTRHOKOROCOPEI
Pa7 7?aesDrake


Chffchta la sectiM carrapoxdsemt jawr le votte aaatcer
saire de naissexoe dt mma brouww h parepectime q"i
v=1s aatAaab eouthLa
Droft doa repredctio 8otak a smut pez:e MwW.ti
Propridt Kbv 1.eostt Ssmsdie. xEhxdsi=iU
CLX NOUVRLLLSTEv

SAMEDIJ JV~ JUIN' 1970


21 MtARS AU 20 AVRIL (BE
LLER): Restta sur It p"la tquu
vous eat faixtilior. mano,"Mma,
aVo0C eiahattita, empliliant cute.
intuitiont do. tistoi effirmow. Quat
lI" discussiotns cc d13g&tb"roL pat.
en diaputus 1
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU) Journcs, oil i5 aut
preside garde sit. fisia"Nem En
eitgigtuast des d~yamses, tail, att
latontio iA vita rertvo.a No, lost e
epuiate Rim,
22 MiAI AU, 21 J l51 (GE-
.ME LAU): Conmolldam l." guuti
qut cciii sav fait&, gosvv A yo-
efforts deoz Isw~ poaaribeabae A-
ywe de bontines Iidft. "t tsioke-e-lo
dane, Yote, futu. prugiamintt AJL
cluivos lea tsioha, acrtIL-
vait d'ii entae-pepndut de rec-

22 JUIN AU, I5 JUIUZ
(CAN('ER) N'6rexo p" laos-
iiitt uell ti tver du feivuiel Vowuu
castm v chtPimes~ i' itiritdois
TirdsL I wi ueilutt JI&tel powi
de voltr psetititig
2t JIPILLET AU 2S AQUIT
LION)1 La ouiljliuttitut tl
Sli vt.' spitipt de d--,utttit, t VMiii
,,tite do tituicvet~ I~toihiiistitt




litis

A U1 UT .4L1( AI 2

g,.wu iltt!,hNVV, V












COIN DE UHL'MOLR












le sriwee tic. mullt





'1T AlMANDV

e xi It, x-eee x
D-enet DU JOUR


flittsint ~cCa det
OiT'llm "diconei


24 OCTOSIRE AU -1N OVY-M
BRtE iSCQtiiPION$ ,Lea icidau
aV6 tCtei~e. A hupttltttO
ai otrotn You-, sugg'reftct
d* Uit.Itee Laaiiuutlitweli a un
gaul do ttilmttcss bakilisites slit
keintus galc de o ilte aitiuog
du temp.u iivi, uc 'utacrat iue

2S NOVIEMA-E AVU l AIItE
CENTER 1SAGITTlAIRE) Lt
iiiiuentteai tt veitu des lia.alr t
WiZiVtill tV i itttLL, dv giilii
ii 6s icvIC aneilii'
14 Ii ltlluilS et SOi g. tt
rioqut~mti iyliti itais

22D.CLMb"RE AU.' ,'0 AN-
VIER CAPRICORNE) "Si it'.
.sta-ggsiOOmu titientiti tue tlatiili

teill.idile i PitQs Lii c-aliti c-i.

di IANN'ILIh At1: FI-
YRIM t1\ERSE.Au) Lit
%")Us SYW Iii lan citauti"'I"ei
s it ii'Ite 'Sl s lt i~l U ii I


-iL !:L hi jk 1, Zi

101 &"?0 N 81 cb teaeeh

POLLEit Wluitiilit Ci


11 i i (lii hi A L

'vti~-ia". CYou.5 ti- it is







ittlt. tltJ-wivi.N'it j
kl-meh


POUR AFFRONTER
L'URUGUAY, L'ALLSMAGNE
ALUGNERA UN EQUIPE
LARGEMENT ROMANIZE.
MEXICO, (AFP)
(Un des envods special de
rAFP, Henri Kohler)
Le match de classement
pour les Seme places du chamn
pionnat du Monde de Foot-
balU entire l Urugay et 'Alle-
magne qui aura lieu samedi
au Stade Ast6que A Mexico
manquera de passion et pa-
raitra pale A cotA de l'hallu-
cinante demi Finale de mert
credi entire l'Itahle et lAlle-
m&gne
Ds A present, 11 ast certain
que les Allemands ne pour-
ront fare jouer P anz Bee-
kenbauer qui devra obsererw
an repos >mplt de six se-
nmanes A cause de la forte
contusion a& lpaule 'drolte,
onturacte au cours dTune
chute provoque' par tin fau
ehagve
Apr.s '1 arridre. Hoettigs,
1 Allemasne a done pardu un
deuwiatme joueur de premier
pila. sur blessure.
De touted fa on, le direc-
teur teclmtique allemand, Hel
mut Schcoen a intention de
rea-isaler profandtment son
equipe et de fire appel aux
resernistes' qui n'ont pas eu
i'oc'cuiaou de jouex au Mexl-
que 3usqu'a present. Il fanu-
dra probblemetnt previoir
aussa le resnplaoe.ment de
SeLimellmugert qtu soutfre dtu
ne eloungaltn uh l'aiLne
d Alletn oiSud ne 'ica ent
pas qui i, atrdexront ce
lu.Li de ci. lsfntit sans
e.at eaitlouAsiaste a.prt+s it
Liul etiperO potiuwoat joueti
iic le Utre Untitni&l ar 'ttL

tiltiu-iiitie rtAelttimei( Au






5, li w lutlile lt itfttAttf

tHI'( IIhK'R 'l h



tcuret de rtttce pStoia
S h 12 A.MN


I mnoa

1 aR.n
711 stii


100,q0 UR VqV33 fu VI
SfA V/VKC6A*0OE,4A iVI
114V rCA6 79


VOYEZ


r.'c~rS~rA IMV.CW S7ArA 4/
RS,,q^ 7YA/O,V D;W7fdil-
A -5 41-#At1Cf..- AVYA MC











LIBUREAU

CLIMATISE


S45 VAINRA. f .A. RAE TEL-:

c/ri DriotlxPO.5T/ 3989 "59/


l'Angleterre et l talia. dsecyA
par leur 61lmination aprsI
un match dune rare intense
th, ls n'attachent qu'une tm
portance tr6s relative desor
mais A la troisibh place.
Il n'en rest pas moin que4
les r6servistes tiendront &
prouver que leur saelation-6-
tait justiftie. Le garden de
Wolter (12 selections) aura
probablement sa chance de-
vant ITlrugay Dans la de-
fense, dielref remplaeeia
Schnelluager et Lorens jous-
ra arribre gauche. Et Haler
pourrait retrmuver "a pla-
ce -- aprA a eontre per-
formahce doevnt le Maroc-
pour pallier l'abMnc Oe Bee
kenbauoc.


Shoe gardera sUarment
le tandem Seller-Muller.
En effect, Seeler jouerait
t son 71.me match Inter
national et egalehralt le re-
cord allemand des selections
de Paul Janes. Quant A MIl-
ler, h1 t ent A conserver sa
place de leader au clase-
ment dos buteurs (il a mar-
que 10 butt) et espkre tou-
jours efaler le record, etabll
en 1958 par le tranalis Just
Fontaine avec 13 buta.
En principle, 'Allemagne
devrtial s presenter dans la
formation sulvante : Woltr
(ou Manglit) Vogts, Fich
tel (ou Weber), Nselloff et
Loren Ovrath. Haller,
Seeler -- rabowai, Muller,
Loear
L'Uruguay aura l'aibition
de terminar troi-stime apres
avoir attaint les dtmi finales
pour la premiale fois depuis
1it4 A l'epolue, cquipe Uru
gua'yeaine avait eta battle ei
anal-Cit dCe ClAssieit5nt pir
I Autricie iur le score de 3 A

On petat suppoetr que l -
quL)ae Likt ugtm) jonera. tun

c4tr tle tie atatLol Fucs i IHHI
v*rli qoAIptpq r $%f I ac tf's I


.LA'.. t Xommjpnrvsi S 4
umt vits all adowg
Cint mstatd v-tus 4ctiteat tt l
it' bla do.tht~*6 cottelpeiieaott
wti siopmmanetti )sp Rhumeauwi
ttt4. do (L Tebleotmou lowI
WOtU3 Btoo~klaa lazalif.
N, l'oebliespeas:GA Taiblet
ut o. itW. L Tubkitette u N se
Lax. l-intomuparable it agriabl
lttXmtLW Imetabiett" do6.ebooobo
Em vente damn teetwe harma-


Pour le moment, an no
pr6voit pas de scanda chan
gements dans l'dquipe do IT
ruguay qui aigneam proba-
blement 11quipe suivante :
Mazurkiewics Ubina, An-
cheta, Mataw, Mujica -
Montero Casuio, Maneiro,
Fontas & Cubilea, Cortes, Mo
arlbkuk
xxxx
DES SIGNED QUI NE.
DEV A.XNT PAB TROMPiER
D y i des signed qui ne
trompent pas ,disalent au dO
but de ce mundiia mexicatn,
curtains uruguaymns la Ce-
leste ser champkume du


monde, et pas seuleament par
ce qu'elle dolt enleWer le ti-
tte une foIs tous les vingt'
an: en 1970, aprts 1930 et
1950. Lors du dcuxibme sue -
c&s uruguayen, le garden de
but s'appelalt Maspoi. En
1970, le nom du garden corn
menqe aussa par la leLtre M.:
Mazurkiewicz. M, une lettre
qui porte bonheur A Uru -
guay, triomphaut en 1930 a
Montevideo et en 1950 a Ma-
racana Alors pourquoi' pas
en 1970 A... Mexico.
Helas plir l e uruguayens
uperastitltuxs e Brshil ne l'a
pas entendu de cette orehlle


Echos du "Mlndlal"


w 43im , /qw.


L'ltaliee le lBr6sil a la



recherche de la passe de trois


COUADAL.A.J JAR-A At'P
tun dtc> nt'voych, spt ut't-(li tidc
L paM de t ~roli et \e Arit
deritiUf A lt Ooupo Jul RHI
liete (iet te Qtie i tcrthitlie -
11nt1 dltit-thtte 1O8 cQuiptl dti
Br Itt l t 'I, i'l t elt i I qtll i t1 1 a
deux ont tdt)A I.rilonphte ptlr
detux tctn, eni 1934 et Cei 1918
kut le tt i s ltiitCn etn lti et,
W1 1962 pol[ lel Bas % m B eln
Ia I'tthetitll pAt t\tlln parL
lcii deux formittiollns p r at.
Iltindre tc bul iupltt'cnut a 01
ietln difltonmit L .'fA lutalicItns
out etw plus officaces que les
tBrtslliens all poitl qtuct t-
son conflat tavant meme les
quartLs die hiale ce nest pau
possible le. Italiens aichlent
it-ur jeu ne soul tneillieur
qu'lts nti lnit air
Les rtsultats des quuarts et
des demi ftinales ou1t confir-
mt l'opinion de Oerson, enco
re que cettl estimation pa -


i4tisst unll pen forest, Mali i11
i'en relSt paS s moliios que les
.AturitS e) i80Coit aikIllat k i anill
ioutrs des reictnonltelt*, surtoIlf
ilt'ii c'lh',e Etalet*tint dtitAls

l qlutipe' ilu Brstill i re
vanche n, d'atnte, tffithelit'
taflirentit sea intntitons Ml
le a retiport 1Wa otal.it (t dt
80s retieontrt.e dies1 hllthtIM tOs.
de finale, 4-1 face A la lIt'eh
t'Solovaqulle, 1 0 devaiit IfAni
, llri it t 3 2 d te v a ni lt
ll,111t11nwil' en varillltl, -h.wqit'
tools s: ta tonl de jullter fill tlin
titot de l'advereautre mluhI suit
to)ut in apportuint la pleuvt
qu'elle Etalt toujours en nme
sure de donner le coup dti
main necessaire pour creuser
I'ec.rt st I'adversatre rrtagl.

mnperiale devant le> tch -
coslovaques, 1'quilpe du Bri-
sil a dO so battre devant IArl
gleterre puts elle a RiassO ve-
nilr devant Ia Routanie, et.


oil quart de finale dtevatl) le
Pleou (4-2), iapr tavoir,
dtns lea deux eais pris den-
ite line tinarge ti i et'tlllc
'it'elle a sA conisetrver t cih
Qlie is qtue ittadvet atitt reit
ti.sehtit avet stctuee(,

l. a Inelti lctmesurp'du onie
ti Zagalo ta iti tidne Oil
ntux wOI asliants IInIe I II'%
Hmeterre ntuia MutLt )itf Iii's' :
: ,ituin vy (3.-1) 11 Atl e rli-in>
t inotoert qte tidalim It detlt
A:is lit'e 'wt(t qu'apWths tti
livse de.jellu. qtue Jailrliliho i
benit li butll q l I ra It bas-
t'dle le matIch
Le *llrlssoniL Uruguayen a
pl-se blen d'.s problems au
LIrlsil 11s ont 1et resoluls 11llt
u..sn difficult, males ce qui
rvnsort ti e cc match, c'est il
t oliehion, l'esprlt dtie corps
donit 1'6quipe< dc Zagato a fall
pi uve dans I'adversite
L'homogeneite des bresl-
liens est total Depuls le de
but de I a competition
Z a g a 1 o a toujours a-
ligne I e s m e m e s
lommes A deux exceptions
prs motlvecs par ua blessu-
re dde Gerbon conirtr la Rou-
lanile incorporationt de Fon
tant eni defense et glissb -
ment de Piazza'au milieu) et
l.tfc acin Ptrou. replacee -


mnent de Everaido phr Maroo
Antonio)
L'incorporation des mmeas
elements est le gagi de la va
oust les joiielns Jouissent d'ul
tie condition physique excep
i ionllllo .

Cttrtets, la defense provoque
ltujours q uelIues inqu16tu -
tdes make finttlement ellie nL
s'ei sort pas trop inal. Le
point fort de I'dquipe rest
il milieu de terrain remar -
tquable ave(: Clodualdo, tra -
vailleur infatigable, Gerson
maitre A penser, Rivelino, et
un trio de polite, Jui-zinho,
'ostao, Pele intgalable.
La vhvachtl et i'efficacitk
de .Jairvinho nw Uut au mI
nimum A chaque match pour
um total de 6, A Litre person-
nel le retour en parfalte
condition de Tustao et la vir
tuosite, la technique de PelO
sont des atouts Incompara -
bles pour la conquele d'un
titosilme titre mondial.
L'efticacitt de l'attaque
uresilienne (15 buts centre 6
concedes) est superleare a
celle de l'Italie (9 contre 4)
elle sera utile dlmanche,
pour batAre en brtiche, aprls
celle de l'Urugaay, une de -
tense aiusi impermeable que
celle de lItalie


Joly Gardm -
AVIS
La Directrice de l'Ecole 4Jo
ly Garden> avise led iarafpts
qu'eale *,Et i ujuurba b leurs
aiposltions pour 'tnscripton
de leurs entants au local de
letabussement Sis a l'Avenue
Boyer No 13 en lace oe,
soeurs du Sacr6 ( o-ut.
Tous les jours de 8 h a.m. a
mldL
Enfants de 2 a 6 ans.
Mme. Yvgn DHSINOR

AVISM
A VENDRE POUR CAUSE
DE DEPART
Une collection de la Revue
Bstoria (No. 2 au No. 278)
S'adreser au Journal.


Les Pnens Mohawk rouleit sur



toutes les routes du monde








































A travail egal Mohawk donned


mieox et cofte moins

A _tur Anr A O DIAtrtitu WO I peN= IW O It. SRW A&ttiW ?mt mu -Pn 6O


Tous les disques et


cartouches que vous'aimez

,it elt Led liehrt'nd Ul~ierprttent ies deux concertos
pOUt eumasxe de Rodrigo et die Tedesco Conc'erto de A---
rAn jutly e t leCo (ibtntelltO nRE niajeut Op 9to
nwet ic'rlcimy dirlgtI leeoouvres e ti trause Itistoire
'de' Is for'it VietlutoiM. ii valse tde I'Xinpereur etc De V6
Irlut4bltez duets .d'oeuire.
1IcitiivtW ettttiVertil Isyaatit gaide tie I Ip t u a nillell
dii lit9v & ICit
Lvtquau~t~ tuoIcrtle. en nil b uttiomijenttir 1 20 ou
qtntoltduititttltthI do'Jotwpl I Lay41
Qusit t, qiatity s polur Mitte tIetcrtlezido MozartI, nlEo-
IA aymephwetittit ttUtLUqtuc de ot her
IA 4 4t yraptpbWsldoii lakowslty, It style dtt maitre
Lett'I Uievder ICiruila 8pliubert taulltterpli~t I~t 1 Te-
not Flti-mtiWiltiii*Laer~o 000;A lE ii Hiubet'riOresen eau
in'tnncopaulutItlItnnJiim ntly Uti Hor.tct Mercy, Me=cy etc
Luisee nuetita Tro Lot!), ui J ttho I'n todo ci Agno, OR-
JLob )vuvpae s coplWleedoe tti D1tth11Uuc LLouant zknul ou
avvetilpaig~t ttil jilel titutcttitiltAtitbl tIde Pena
(IAAN1110fM)i
thilt Aeliavoul eh slflt CliCl "~1101 La niinii, Por
queteOTt o vtIei eti O
desnyIlav~ ( "AtiiI dWli sa Woteltt1lL change tme
now Cli
I" ~ Mas litiut akimoeIA utaracb*, Anser, Ainir, Grn-
nad"efwtt
Paual Mlaiut a ymhitmioiy, AWprI nJeltiu, Pedaim.Ps-
ihem etc,
AujiAli&meton s ns e wianne, lrdomes Pacre etc
"W1 Ot istal t Otatlit Wet-ti, Doisahiado.samba tris-
itus,4 A, Mtllu m h~i i *104ASSO #W_
'A 1111 w'itLu f i t .adY I knew, Dsuo~h et
JotS hltlIttiI idllIlytu ir, osMatslm o hkina, uiy ecLC
I)an itUCUO tuIeN)Ui&nt WSWuila Otlrute Mir, Y,


vout. Urouvfqm cu dmaqlWO t tartmeISo ei en woulA
6k CUNIIIIEJTAL TRAJAIIO NUeuma Ambtvie


L'UNESCO ET LE8
TEMPLES D'ANOKOR
UNESCO (Parts) APP -
Le Conseil Exceutirf de-l'U-
NESCO a decld6 de se loin-
dre fi 'appel oliennel ianc6
par le Secr6taire teuLral des
Natiops Unies, en faveur des
temples anciens du ClAnbed-
ge menaces de destruction
par 1extenslon des hostilities.

Le Conseil Execulif a rap-
pel6 importancee exception-
nelle d'Angkor Wat et des
autres temple. C'est l'obllga
tions commune de tute r'hu
mani t6 de les preserver, sou-
ligne la riolution qui lance
un urgent appel internatio -
nal A tous les intres~&s, afin
de preserver ces monuments,
conformmemnt ta aconven -
tion de La Hayc pour la pro-
tection des blens cultirels en
cas de guerre.


-


-- UL NOUV MUJnb -


YENDREDI 19 IN 1970


:-- PA= 9







cLB NMQWVLeJBTB


VENbREDI 19 JUIN 1970


Les Productions

Artistiques Rend Marini

PRESENTENT A

Cabane Choucotine
Samedi 20 Juin 1970
BERNARDA ESTEVES
La grande vedette de la chanson Espagnole
qui vient de reporter un enorme success lors de .
son passage & San Juan de PortO-Rico, accom-
pagn4e des danseurs MILKA .& HOBEL.
Un tres grand spectacle & ne pas manquer e
CABANE CHOUCOUNE
Choc Publicite


INSTANTANES


(Suite)
nailo.alit6 amcricaint, est
arrive au pays hier matin., II
a 6tt accueilll a 'a6roport
pat~ le commergant Franklin
Laplanche. Robert passer
les vacancies d'6t6 id.
xxxx
Monsieur Fxiix Abranam,
employed de la Rdgie du Ta-
bac et des Allumettes, et sa
soeur Germaine, sont parties
hier matin pour les Etats -
Unis. Leur sdjour la-bas du-
rera quinze jours. Monsieur
Abraham nouey a c.nlD: ou'fll
devait ce voyage d'agrer.ent
Aa i sollicitude de Son Excel-
ledce le Dr Frangois Duva-
lier, Prtsident a Vie de la R6
publique.
xxxx
Madame Fred Madsen, nde
Germaine. Lemka, Madame
Carl Frederic Madsen et sa
fille Laurence,. ont pris l'a-

Deces de Vve Issac
LeUer
Pax Villa announce le d6-
c6s survenu le 16 Juin a 6Oh
30 a.m. en sa residence a la
Rue Capois de Vve Isaac L6
ger nte Lucia Nadreau.
En cette penible circons-
tance, Pax Villa et Le Nou-
velllste prdsentent leurs sin
ceres condol6ances a ses en
fants: M. Jean Orlando et
Mme nte Denise L6ger, M.
et Mme Pierre L6ger et fa-
mille, a sa belle-fille, Vve.
Franck Laraque n6e Claris-
se L6ger, a ses soeurs: Mme
Justin Salgado, Mme Clara
Nadreau, Mme Harold Mc
Donald, Mile Esther Na-
dreau, aux families Na -
dreau, Lager, Laraque, Sal-
gado, Moise, Orlando, Guil-
baud, Mc Donald, Oriol, D6-
vieux, Lemoine, Baussan,
Charles-Pierre et a tous IL=
autres parents et allies af-
fect6s par ce deull.
Les funtrailles de Vve I-
saac L6ger n6e Lucia Na-
dreau seront chantoes le sa
medi 20 en course en l'Eglise
du Sacrt-Coeur de Turgeau
a 4h p.m. Le convoy partira
de la Salle Paroissiale du Sa
crt-Coeur of la dtpouille
mortelle sera expose dts
2 hres p.m.

Messe de Requiem
La famille Ldo ROY invi
te tons les parents, allies et
amis ; aasister a une messe
de Requiem qui sera celo-
b~re .en 1'Eglise de St. Louis
Rdf de France, le samedi 20
Juin courant, a 6 heures 45
Aa.m. en mmoire du tres re
grette Leo ROY.


AU CAPITOL
A Partir du DIMANCHE 21 JUIN
A 5 Hres 7 Hres et 9 Hres
Uu sujet fascinant
Une Histoire passionnante

LUCRECE BORGIA


Arrivee samedi du nouvel Attach Miss, Ann Campbell, Vice-consul tdes
caitu el american Etats Unis aux Archives Nationales
L'An ,bassa.- ml ,, ii--'. AI. "I
s-uquenteumpsnpoettmp ane ls eouve piste.
annonce que M. RobeA t.',, oV-. ",? "o i... "
Joidan, novel Attachc'l- Sa BcU O Rie l t ~Arnas Ias dANo tes Ao"t d'une o eure d'h6rlo-
turel des USA tn Haiti, ari- sadeur Clinton E. Knox rqul 6 s at Ca'lvl devienneiaL a t- ge, Mls Anne Campbel, Vi-
vera a Port-au-Prince same- tait slors Charge d'A Lires ne Importance capital. I s ce Consul des Etats Unis,
S s id par e ol 243 dn ce pays. ont autant plus idipen- qui la Direction des Archives
de la Air France 1 rm Pla ce De 164 a 96'7, M. Jori sa b les datns les questions de offrit une coupe de champa-
deve ia Air France. It m ae De 1964 que 1961u uN, M..... Jorni esc.
A ce posted M. Hugh B. Suther rempllt la foncLicn de Public ".ulge, uepu exoae, ou gne, prit atmablement congt
land qui prit sa retraite & .a Affairs Officer A Palerme, en t.ritable hate vers veS ELats- tie note Collaborateur Lauro
fin du mo d avr erner. tae. Nord.Des lors, e re St Juste, en foray ularit des
fin d o s d avr M. Jordan ierner. Itale. e. nt comprehenMible que voeux de prosperity et de sue
gera ce Se, M. Jordan dri Aprs e long sour at I't- Anne Campbell, haul forc- ces toujours croissant pour
gera le Service d'Informa- ltrnge M. Jarl dotar,'a etlonnIre de o'Ambassade A- les ienthives leu.
tons des Etats Unis (USIS) tranr, M. anJoi ro osraa tuo- are e d r.bassaDic A- les Archives diHalti.
don't les principals actv Washington ofl, de 19G7 VT mericalne don't l'une des t&
consistent tians la poblica- cette date, u assura la coorr ches conslste da ns m i'eexamon
tion du magazine N mensu l dination des activists d tois des Actes d'Etat Civil avoant t faire cae
Actualitsh,, l'opdratlon d'un les centres cultures bl-natio lobtentlon du Visa, alt 'con- e emps des
service de preis de films, la naux de l'Amnorique Latine, y quti'heureuse idee visitedr ouerdlnes
distribution d'enregistre compris lInstltut Haltlano les',Archives Nationiales de la (suite)
ments aux stations de radio, Americain. Retubllque, avec lesquelles-
es relations oavecla presse et di r sreste, son Service Cosu- p urI 'haitin uAie amace de
la uerviaion aeCola dese el u rt Interrogn sur es l-opres- laire entretlent des plus cor- culture et d'lntormations,
Houteio nAe ierlc I d si ons de nouveau post, diaux rapports. -EClgante et elle. est en Haiti 1 element No
eHatlano Americsn qual M. Jordan r6pondlt : eJe suls sourlante, Miss Campbell se 1 du vacarme parce que les
pense des cour d'anglas t Anxieux de venir en Haitil. prbsenta cs e main aux Archi deux tiers des andieurs tie
maintentp une linroa ieL et ul en-que je parole dj& l'espa ves sur le coup de onze heu- l'appr6eient que si le bouton
prsente des programmes cul gol, anglais et e portu- res. Reque par ie Directeur est tourn4 au derider o-olume.
turels. gals, j'al ttudit le frangais dd l'Institution, M. Laurore C'est lune situation assez par
M. Jordan a deja une lo01. Washlngto avec l'espoir de St-Juste, le Vice Cunsul Amt ticuliere, par example, que
gde et pertlnente experience.:'t cceder & HughkSutherland ricain a parcouru Jles diffa- d'tre oblige de crier chez sol
de la fonction. Ns ei 1,27i & Au cours d'une visit office ntes sections tie l'Edifice pour sefaire comprendrendre,
Framingham, dans Ie Massa ie, il y a un an, L Port-au- di i Paste Marchand, s'arra- parce qsue, de son c otc, un
chusetts, il frdquenta les eco Prince pour y inspector rIlns tnt dparticullerement a cell chanteur s'6gosille chez le
les publiques de cet Etat, titut Haitlano -Amcrlrsain, deI Etat Civil, questlonnant voisin.
puls 1'Universlte de Massa- je fus llttDralement captive e t ecoutant atlentivement Un congress surtl'environne
chusetts ot 11 fut dipl6Sm en par les charmes d'Haiti et les explications sur le process ment ? On v.eut bien; mais
1951. 1 poursuivit se s tudes j'ai redouble mes efforts qui, sns de classement, de recher qu'on n'aiGe pas imagine
universitaire au College de heureusenient, ont dtt .'ou- cfaes et de conservation des qu'on y solutionnera des pro-
Boston ete a 1 sIniverbit de ronnts de success. Je continue rkctes d'Etat Civil. Au course blEmes essentials car ... coIn
Mexico. rai a ttudier le francais du- de sa longue visit, elle eut 1ent mettre une sourdine
Aprts avoir enseignt l'espa rant mon'sdiour en Haiti et occasion de se rendre comp- aux voisins ?
gnol, pendant quatre ans, J'esptre aussi apprendre un t que les Archives ne sont Evidemment ce ne sont pas
das des tcoles secondalres peu de crtole. pas geulement les gardlennes les probMimes de tout Ie mon
des Etats Unis, M. Jordan en M. Jordan est marid Eli- $es Registres d'Etat Civil, de, je le, sais. Mais que de
tra dans le service diploma- zabeth Marie Dabareiner. ts maidhsco fervent aussi les ti- gens pourraient en dire lus
tique et f, en 19-57, Di- ot tros infants Linda, 1 et s r e os
recteur du Centre Cldturel ns. oaut est nte a Paraguay; t diffusent. grAce aux exno- sion, si vous avez chance
Amricain Asuncionars Michael, 8 ans, oui est n au sittons :plrodtiues ou nerma, de o osstder des voistis char
guay. It assume la m me Honduras et David. 2 ans. out nMntes, ]a smultureahisto at btasntsn cultive7-les. En trem-
fnction Beno Ar, Ar- est n aux Etats Uni. Maa M Cm ell manifest bant un n. L plate rare
gentsne(1957 58) et aMe- me Jordan et les enfants ar do un v intrt narcou est plus fragile...
ico (1958-61). rtveront el Haiti d'icl quel- rJr lea soi'nte noumrosossid CECILE
h ,ot ar e 19 61 o A 1 9 4en a ... ,,o, ,s retracent les trois quarts de


vion hier mating, sous les
yeux d'un grand nombre de
parents et d'amis. Leur des-
tination, c'est Miami. Dur6ee
de leur s jour, une semaine.
xxxx
Avec Madame Angel Botel-
10 et ses enfants, sont ren-
tr6es Anne Marie Crepsac,
spouse de notre ami Fernaid
Crepsac, et Madame Henri
Borno, nee Auguste. Madame
Borrio revient de Paris. Elle
s'y 6tait rehdue pour vil'ter
son. fils Rend. Celul-ci est
dans les Recherches Scienti-
fiques. x
xxxx
Hier martin, est reparti
pour les Etats Unis Monsieur
Serge Moreau. I1 vient de pas
ser deux mois 'agSi6ables va
chances sur le sol natal. Mon
sieur Moreau s'est etabli a
New York depuls quelques an
n6es
xxxx
Aujourd'hui, ram6ne 1'anni
versaire de naissance d'un
sympaihiqus aml de notre
Journal, Youri GOtry. It pour
suit ses 6tudes au Canada.
Au courant du mois prochain
Your r.ntrera asu pays Pour
quelques jours de vacarces.
Nous presentons nos meil-
leurs voeux A Youri Gu6ry.
xxxx
Ce martin, l'industriel P6rez
Bayard, abonn6 de longue da
Le du Nouvellisr.e, et son tpou
se ont pris 1'aviosi, pour se
rendre en Europe. Ils visite-
ront Paris, Bruxelles, Milan
et d'autres villes de 1'Europe.
Sur le chemin du retour, ils
s arreteront a Montr6al et A
New York. M. Bavard sera de
retour dans un mois et demi,
tandis oue Madame Bavard
nous reviendra dans trois
mois.- Leg enfarits de Mon
sicnr et Mme Perez Bayard
resident au Canada.
Dimanche, Gerard Berna -
del est rentr 6 du Canada. I1
est le fils de Jean et Caro
Bernadel. I1 a ete revu avec
joie par ses pere et mele, par
son frere Raymond et par sa
soeur Karine. Gerard Berna-
del faith ses ttudests Quebec.
11 passer ici les vw*;ances
d'6t6.

Le CRESI1S cr6e une
(Suite)
La cer6monie d'inaugura-
Lion aura lieu le Vendredi 26
Juin 6 heures p.m., au lo-
cal du CRESHS.
C'est une excellent e initia-
tive qui aura certainement
I'appui de tous ceux qul veu-
lent contribuer a 1'evolution
intellectuelle et social de la
jeunsse.


_'1 t . .' ,_ , f.
Winner Al Unser 155.749 M.P.H.- (250.600 K.P.H.)


FIRESTONE WINS THE BIG RACES

WHERE TIRES MAKE THE DIFFERENCE


In the fastest race ever ran at I~ianapplis
with an average speed of more than 161
miles per hour, before an accident.caused
a temporary slow down, Al Unser driving
on Firestone racing tires led the race for
191 laps of the total 200. Unser stopped
three times for fuel but never changed a
tire. Firestone tires 'have now w6n the
Indianapolis 500-Mile Race in 47 of the
54 races held since 191 I.
High speed racing is one of Firestone's
most grueling tests for tires and Firestone
tires have WON MORE TBlo RAc ES, WHERE
TIRES MAKE THE DIFPERENCB, than any
other make. This is truly 'Proof By
Performance'.
Fit Firestone car tires to your car. They
give you the mileage, safety,,and dependa-
bility you want at low cost See us today.









Firestone Inteamerica Conmpany
;~Port~au.hPrince ?


1 5----1


Au Moven-Orient et
en Indochine
Les affaires du Proche 0-
rient et d'Incochine conti-
sue t d'tsre a lordre du jour
dc la Diplomatic Internatio-
nale. Sur le premier point
deux faits sont a enregistrer:
1) L'annonce de la reunion
demain A Tripoll d'ua sorm-
met Arabe impromptu. 2)
L'annonce d'une prochaine
rencontre Siesco Debrynine
A. Washington, cet entretien
entire le Secretaire d'Etat ad
joint et I'Ambassadeur d'UR
Sb devant proceder la d6cla-
ration que fera au course de
la semaine qui vient M. Ro-
gers, Secr6taire d'Etat, sur
la 1ponse americaine a la
demand isratlienne d'achat
de 125 chasseurs bombar-
diers.
Mals aujourd'hul ce sont
les prob mmes de l'Indochine
qui suscitent le plus d'intt-
rst en raison de la prise de
position tres abrupte de M.
Gromyko devant la demar-
che arcomulie auprss de lui
par les Amissaires de la con-
frence dtie Djakara. Les so-
vietiques rejettent l'idte d'u
ne nouvelle conference de
Gentve sur l'Indochine. Pour
eux 11 n'y a qu'un moyen de
retablir la paix au Cambod-
ga : C'est le depart deb' trou-
pes amtricaines.


Le vol de Soyouz 9
WASHINGTON (AFP)
LeAvol de aoyouz-9 donne
une fols de plus la preuve
des capacitts techniques pro
metteuses die 'URSS dans
Pespace, atfirment vendredi
les milieux officials ameri-
calns.
Cette performance replete
aussi la determination de
Moscou de j)ouer un role .si-
gnificatif et vraisemblable-
ment de reprendre sa place
de leader dans la conqulte
humane du Cosmos.
Un examenn m6dlcal effec
tuo immnadiatement aprts
1'atterrissage a permis de
constater que les deux cosmo
nautes avatent bien suppor-
tk le vol prolonged dans 1'espa
ce a- souUllgn la Radio sovi-.
tique.

Messe de rise
Le Mardi 23 Juin, A 7 heu-
res 15 du matin, sera chan-
tae en l'Eglise du Sacr6-
Coeur de Turgeau la messe
de prise de deuil pour le re-
pos de l'ame de Mme Vve Em
manuel Saint Victor, d6ctdi e
le. 11 Juin dernier.
Cet avis tent lieu d'invitih
tion aux parents et amis de
la regrettee defunte.


La Coupe Jules Rimet devra

6tre remplacee par une autre


MEXICO, (AFP)
(D'un des envoysds spfctaue
de I'AFP : Afar c Gaudichau)
Dimanche prochain, 24
Juin, la Coupe Jules'Rimet,
trophee qui symbolise le ti--
tre de Champion du Monde
de Foot-ball) prendra le, che
min du Br6sil ou de lItalle,
A titre dtfinitif, comme le
prdvolt le r1glement qul 1'at-
tribue-ainsi a a nation qui'
l'a remportee trois fois.
Or, r'Italie et le Brsil -
qui Joueront la Finale du
96me championlat du Monde
au. stade Azttque, ont dej9a
gagn6 deux tols '1tpreuve,
constcutlvement. Le vain-
queur remportera done cet-
te statuette en. or de 30 cm
de h a u t, q u i ptse
tuatre kilos et d o n t
confection a ndcessitd
1.800 grammes d'or fin. Oeu
vre du sculpteur frangais Al
bert Laflzur, qui repr6sente
une, victoire all6e don't les
bras lev6s portent une vase
octogonale... En 1930, elle
fut payee quelques millers
de francs de 1'6poque, alors
qu'actuellement elle est esti-
mae a 7.000 dollars.
M. Jules Rimet, alors pr6si
dent. de la F6dtration fran-
galse, M. Henri Delaunay,
1un des principaux promo-
teurs de la creation de la
Coupe du Monde, avait dd-
clard en choisissant le tro-
trophde: on voudra blen croi
re que je n'ai pas choisi ce
m6tal prtcieux par obsten-
tation. C'est un symbol: La
Coupe *du Monde devait etre
la premiere parmi les mani-
festations sportives et ror est
le symbol de la primautt.
C'est M. Jules Rimet qui
emporta le trophte en 1930
A Montevideo ou a l'issue de
la premiere competition mon
diale, it le remit & Amedec
Nazzari; le capitaine du on-
ze de 1'Uruguay, premiere e-
quipe ka inscrire son nom suo
le socle de la Coupe.
L'Italle, victorleuse en 1934
et 1938 allait conserver Is
Coupe & la fin de la secon-
,de guerre mondiale, M. Oto-
rino Barassl, responsible di
la Federation et qui est ac
tuellement vice-prtsident de
la FIFA I'ayant shis l'abr
de la convoltise des autoritte
allemaideq d'oocupation.
La second guerrbt`nondia
le fit done oublier le foot-ball
pendant cinq ans. Ce n'est
qu'en 1946 que la FIFA reprit
son activitY. Au premier cor
gres (25 Jullet a Luxem-
bourg), il est ddeid itd'appe-
ler la Coupe du Monde, Cou-
pe Jules Rimet, en ralson des
Services' que son president s
rendus a. ra Fdderation inter
national durant les ann6es
de guerre et du merlte qu'l
a eu b conserver au foot-bal
une certain vie, au moins
sentimental. L'appelatibn of
ficielle de 1'tpreuve devient
done : Championnat du Mon
de Coupe Jules Rimet'e
elle le conserve toujdurs.
Cette coupe devra done A
tre remplacte par on dsltrf
objet d'art et la FIFA n'a ea


core .-rih aucune dcisbont &
ce snAAet.lI esirvral qu'eUe de
valt attendre les rtsultats du
D9me mundial pour savoir sat
elle nri'allalt pas etre, aprts
mexico, remis urtie nouvelle
fois en compttLtion.
Lea propsitlons ne lul ont
pas manque. Le Bresil It y
a qua1re ans avait propose
d'offrir un nouveau trophie
qui portrait le nom- du
joueur le plus prestigieux Pt
16.
Avant que ne commence
ce 9tme mundial et en prt
vision justement du cas oLu
la Coupe serait gagn6e une
trosinme fols Sir Stanley
Rous a reou d'autrea propose
tions de la part de journalism
tes mexicains en vue de pr6dr
une Coupe qui porterait le
nom de Mexico.
Toutes ces suggestions) corn'
, me 'a pr6cis lfe President de
la F6d6ration international,
seront examinees par le Co-
mit6 executif de la FIFA. Ce
lul ci doit singer samedi
prochain pour preparer le
Congrts qui est pr6vu pour
le mardi 23 JUIN.
La question sera telle por
tee A l'ordre du jour du Comi
t6? Rien ne permit de l'affir
mer come l'a precise le Se
cr6taire gdntral M. Helmut
Kaeser. Peut etre y aura-t-il
un change de vues entire les
membres du ComitA a ce su-
jet, mais 'la decision ne sera
sans doute pas prise immtdia
tement. Il y a encore quatre
anndes avant le Champion-
nat de 1974 en Allemagne,
done un large d6lal.
II semble n6anmoins proba
ble q u e 1 a FIFA
offrira elle m6me le novel
oscar et qu'elle lui donnera
le nom d'un grand serviteur
du foot-ball, tout comme la
e premiere Coupe avait servi
a honorer un des plonniers
du premier sport mondial.


r Ephemerides

a Haitiennes
18 JUIN
e 1880.- Ddcds & Port-au-
- Prince de Numa
e Rigaud. Bourgeois
I et lui furent choi
s sis par Acao en
1844 pour tdre ses
SSecrdtaires.
l 19 JUIN
t 1875.- Naissance & Port-
t au-Prince de Jus-
Stin Godefroy. Il a
derit: Pessimisme
des Jeunes, A ma
fantaisle, Dans le
SVague, Nocturne,
SRenouveau.
r. 1877.- Inauguration du
I pont du Cap-Hai
tien.
S 1918.- Le Moniteur pu-
Sblie la nouvelle
t Constitution.
a 20 JUIN
t 818.- Arrivde & Port-au-
Prince de Jacob
Lewis comme A-,
e gent commercial
n des Etats-Unis.


OU IREZ VOUS

SAMEDI SOIR
AU

Rond Point Night-Club

Diner et Danser avec,
les Legendaires de Delmas
Entree 3 Dollars




AU CAPITOL
'DU JEUDI 18 AU SAMEDI 20 JUIN
A 6 Heures et 8 Heures 30


MISSION 633
Avec : Clift ROBERTSON,
Georges CHAKIRIS

Entr6e : Gdes. 2.50 et 4.00
soneeoooaoooo resg .vseaeoogseo/s


COURSE D'ETE -

L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inaugure le ler Juillet prochaina les Cours Aulvants :

ComptAbliUt6 Am6ricaine-Preml6re Ann6e: Julllet-Septembre

Comptabillit Amaricaine Deuxl6me Ann6e: Aoflt Icembre

I B M KEY-PUNCH : Jullet l utt.'-

Daetylographle Bilingue : 3 6 16 mo is.

Re lseignements et Inscriptions tous lea Jours, saut Saniie et Jours l*ri B,
'Ide4le de Oommerce JUIEN CRAAN, Avenue Christophe et Rue 6.


1 --:t- r


PAGE-'


r :


r%


I


r

e
s
rl
e
s
a
e

e


' T


r~ : r

-Il







STORES



WIN AGAIN.

1970 INDIANAPOLIS 500 MILE RACE




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs