Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06775
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 18, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06775
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




QP TDANCIEN HAdresse: WEnu CENTRE
PLTSANCJEN M2 I1'
FONDI IN 1890

e, ,Wur -deur e Chef PORT-AU-PRINCE (HAITI)
'LUCIEN MONTAS V. .
Admi7istrofeutr:. M"- MAX CHAUVE T 8..ITE POSTALE: 1316,
MW 3I D L'AJUOIAtION INTRUMauOAIm DR PrUM -- .


No 29.002
__-_No 29.002 JEUDI 18 JUIN 1970
i iU


La physionomie






des 12 finale


ITALIE ALLEMAGNE:

Une lutte de Titans

L'Uruguay tient longtemps

tate au Bresil
BRESIL OtT L'ITALIE REMPORTERA
DEFINITIVEMENT LA COUPE JULES RIMET


MEXICO (AFP) .-
La Coupe Jules Rimet -
cette statuette d'or fin re-
pr6sentant une victoire ai-
lee mise pour la premiere
fois en competition en 1930,
partira definitivement, le
21 Juin, pour lItalie ou le
Bresil.
En effect, les equipes nation
nales de s des deux pays qui
ont deja reported deux fois
le Championnat disputeront
la firiale du 9eme Mundial
dimanche au Stade azteque,
et le vainqueur s'adjugera
le trophee, a titre definitif,
come le prevoit le regle-
ment.
Italle et Bresil sont en ef-
fet sorts vainqueurs de mat
uhes entierement series, au
course desquels les joueurs
ne menagerent pas leurs ef-
forts, et qui fgrent spectacu
laires et fertiles en reverse
ments de situation, surtout
Italie-Allemagne, qui se ter
mina, apres 120 minutes de
jeu sur un score plethori -
que de 4 buts t 3, encore ja
mals realise at ce stade de
la competition.
La demi-finale entire les
d e u x equipes europeen-
nes, p u i s s a n t e s et
homogenes. fut une bataille
de ititans3. Les joueurs des
deux formations ne mena-
geant pas leurs efforts pour
obtenir le droit d'etre pre-
sents t l'apotheose du Mun-
dial. Et les defenses, meme
cell de l'Italie,jusque-lit pra
tiquement hermetique, vole-
rent en eclats sous les as-
sauts d'avants dechaines et
qui prirent presque cons-
tamment, l'avantage sur
leurs adversaires directs.
Les italiens qui avaient eu
l'avantage d'ouvrir la mar-
que des la 7e. minute par Bo
ninseghi conserverent ce
mince advantage, en d6pit d'u
ne fortekpression allemande,
jusqu'auxultimes seconds


ou Schnellinger arracha une
egalisation que les suppor-
ters allemands n'escomp-
taient plus. Au debut de a
prolongation, Gerd Muller
donna mnme l'avantage au
onze germanilque. Mais lat
taque italienne, sous l'Impul
sion de Rivera, egalisa, puis
se retrouva encore au com-
mandement avec un but d'a
vance. Muller, qui sign asn
si son lte but depuis le de-
but de l'epreuve, retablit de
nouveau 1'equilibre it 3-3.
Mais pas pour longtemps.
Dans la minute qui suivit,
Oiannl Rivera homee
qui avait eta le plus discute
de l'equipe itallenne avant
le commencement du Cham
pionnat justifia sa selec-
tion et sa grande classes, el0
marquant d'un tir lumineux
avec une precision remar-
quable, .e but qui ouvrait s
l'Italie a'ccs's de la finale,
pour la dremiare fois de-
puis 1938. annee de son se-
cond triomphe.
Ainsi la Squadra Azzura,
ducevante en 8omes de final
le, mais qui avait djat mon
tre ses possibilities en 1/4 de
finale devant le Mexique, a
gravi l'avant-dernier eche-
lon de ce Mundial en falsant
preuve d'un esprit offensif
don't on peut la faliciter. Sa
defense, qui a connu des mo
ments extremement diffici-
les, a pu finalement resis-
ter aux assauts des alle -
mands, et ses attaquants, en
fin retrouves, ont faith la de
cision, marquant, at un pres,
autant de buts a un match
(quatre), qu'au course des
quatre rencontres praceden-
tes.
Les altlemands, pour leur
part, n'ont nullement dame
rite. Ils se sont battus pen-
dant 120 minutes avec une
sort de fureur sacrie et au
raient marital tout autant
que leurs adversaires de se


EN VUE D'UN TOURNOI DE VOLLEY BALL HAITI -
PORTO RICO


L'Ing. Jose N. Palmer
President de la Federation de
Volley-ball de Porto Rico au Nouvelliste


Hier aprEs-midi, nous a-
vons reou en nos bureaux la
visit du President de la Fie
duration de Volley-Ball de
Porto-lRico II etait accom-
pagne du br. Juan Vasquez
plus connu dans le monde

des volleyeurs haitiens sous
le nom de tait le capitaine de 1'equipe
de Porto-Rico qui avait ren
centre notre selection nation
nale de Volley-Ball en 67 et
aussi de Tito Mendoza. ler
Conseiller.
Ils n'ont pas cache leur
joie de se trouver parmi
nous. Encantado! Encants
do! disent-ils, des leur arri-
vee. Le Dr. Vasquez a souli
gne qu'ils ont tenu a rendre
cette visit au Nouvelliste
nour remericler la Direction
'de ce grand quotidien pour
les belles et Elogieuses notes
t l'endroit du Volley-Ball de
Porto-Rico lors du Tournoi
avec Haiti en F6vrier 67
don't Ils garden le meillelur
souvenir. Depuis blien long-
temps, ils voulaient inviter
en retour 'la selection hal-
tienne a Porto Rico. Mail
les '2 Tournois de Mexico, les


jeux de Panama les en a-
valent empechas. Cette fois,
ga y est. Ils sont venus pren
dre contact avec la FHVB
pour un tournoi amic a al-
ler-retour ft Port-au-Prince
et San Juan, masculin et fM
minin, pour resserrer les
liens etroits entire les deux
Federations soeurs.
En outre, ils sont venus
aussi prendre contact avec
la FHVB pour certain pro-
jets concernant le develop-
pement du Volley-Ball dans
la' zone caraibeenne.
Aussi, ils voudraient avoir
l'appui de Haiti au prochain
Congres de la Federation In
ternationale de Volley-Ball
qui aura lieu en Septembre
prochain. En effet le presti-
ge don't joult le Pr6sideni
de la FHVB dans les assi -
ses internationales de Vol-
ley, (winnipeg Mexido), sorn
influence sur certain'
grands pays et sur le bloc a-
fricain, font que la voiet
d'Haiti est tres acoutee et al
prEclee, nous ont-ils decla
re en substance. C'est pound
(Suite page 4'Col. 7)


qualifier. II s'en est fallu,
en fait, de fort.peu qu'lls no
jouent, apres 1954 (annee
de leur victoire) et 1966,
leur troisieme finale).
Comme en 1958 (en Sue-
de), ofi ils inclinerent de-
vant la France, Ils dispute-
ront le match de classe-
ment pour les 3eme et 4eme
places centre l'Uruguay, qul
faith trembler le Bresll pen-
dant les trols quarts du
match de Guadalajara, mats
qui finalement a du s'lncli-
ner devant la virtuosfte de
l'attaque bresllennne. Cel-
le-cl, mise longtemps sous
1l'teignoir, se retrouva plet-
nement pendant le dernier
quart d'heure pour assurer
par Jairzinho et Givelino
sous l'impulsion de Pele, la
victoire du Bresll par' une
marge indiscutable de deux
buts (3-1).
Mais comme on le prevo-
yait, la'defense de la Celes-
te fut longtemps intralta-
ble et le Brdsil trembla lors
que Cubilal eut ouvert le sco
re a la 176 minute. Le souve
nir du jour noir de 1950 au
Maracana resurgit dans les
esprits. Mais l'equipe du
Br6sil ne se laisse plus im-
pressionner comme autre-
fois.
Tous ses joueurs ont i'ha
bitude des grande confron
stations internationales. Et
lorsque Clodoaldo eut egall-
se juste avant le repos, il ne
fit plus de doute que Pel&'et
ses camarades allatlet per-
mettre a leur pays de parti
ciper pour la 'quatrieme fois
fa une finale, don't kt deux re
prises en 1958 et oft ils sorti
rent victorieux.
Ce match qui d6cidera de
l'attribution du titre de
champion du monde promet
d'etre spectaculaire et riche
en buts. car les italiens, sem
blent avoir enfin compro-
mis que leur tactique de pru
dence excessive n'est pas pa
yante et qu'ils ont des chan
ces reelles de vaincre avec
des attaquants tels Rivera
Riva. Domenghini, Bonlnse-
gna, qui, dans un style plus
aepouille. mais tout aussi ef
ficace, peuvent rivallser a-
vec les Pelt. Jairzinho, Tos-
tao ou Rivelino.
L'attaque allemande, avec
seize buts reste la plus effi-
cace du Championnat, mats
elle est toujours talonnle
par le Bresll (qui a ,gale-
ment marque trois buts en
demi finale) et en totalise:
15, alors que l'ItaHe, avec I
buts, rejoint le Perou (elrni
ne en /4 de finale).
L'Allemagne et le Brestl
peuvent faire mieux que lI
Portugal, don't les avants s'd
talent montres les plus rea-
listes en 1966 (1 6buts).
En tout cas, ils ont deja
devance l'Angleterre qui a-
vait enlev6 le titre mondia
en marquant 11 buts et en
encaissant six. Rappelons
que le record absolu er
championnat du monde ap
partlent depuis 1954 &t i
Hongrie des Puskas, Kossis
Hidegkutti, Csibor, _Boszl[
avec 27 buts marques e,
cinq matches seulement. Li
France (1958) vient en se
t conde position avec 23 but
en six matches.
Quant & Gerd Miller, 1(
meilleur realisateur de cet
s te competition, il a dejit d
- vance le laureate de 1966, EI
x seblo (9). Mals il ne luf re
p te plus qu'un match con
- tre la rude defense de l'U
r ruguay pour tenter d'egal
ser ou faire mieux que Jus
Fontaine qui reste le fecor


Ie nouveau President de

l'Argentine pr.te serment


BUENOS AIRES, (APP)
Le nouveau President ar-
gentin, le general Roberto Le
vingston, qui replace le ge
neral Juan Carlos Ongania,
destitus le 8 Juin, a pret6 ser
Sent devant la Juinte mill-
taire composee des trois corn
mandants en chef des Forces
Armees.
Peu apres les Ministres du
nouvea' gouvernement ont
* prete serment devant le genE


ner
ive
616
*ey
de
ale
m-


ral Livingston.
La ceremonies s'es d&rou-
lee dans le salon bldnc de la
Mason du gouvernement en
presence de hautes person-
nalltes mllltaires, civlles, re-
ligleuses et de memhbrds du,
Corps diplomatique
Auparavant, les membres
de la Junte, le G6neral Ale-
jandro Lanusse(Armee de
terre), l'Amiral Pedro Gnavi
(Marine) et le general Car-
los A. Rey (Aeronautique)
avalent sign le decrpt d6sl-
gnant officInllement le gene
ral Livingstn .comme Presi-
dent de la Rpubllque argen
tine. Plusleurs millers de pet
sonnes ont' aSsiste sur la pla
ce de Mai It l'arrivee du gen6
ral mais elles n'ont manifes
t6 aucun enthousiasme par--
ticulier, le nouveau President
6tant p'ratiquement inconnu
de la population.


ti
ft


P.1


A i'heure du iMundlal, qui
faith vivre le monde It l'heure
mexicaine, l'Ambassade du
Mexique et lInstltut Lope de
Vega que dirige avec tans de
competence et de. tue-
nient notre collaborateur le
Dr Louis G. Laoth e, avalent
organla- imne vittable soA-
ree mexicatnfa en proJetant
pour un p l,0IlsaingiIrY*0ol
interessants films documen-
talres, mettan$t en evidence
les beaune et'roriglnalie du
pays azteque.
Deux films, 'un sur la visi
te du G6neral de Gaulle a
Mexico et l'autre sur cell du
General Eisenhower it Aca-
pulco qnt permits d une part
d'apprecier la chaleur de
1 'hosptalite mexicainte et
d'autre part la jole de vivre
au Mexique, au board des pis-
ines et de l'immnenite d'a-
zur d'Acapulco.
Le troisiA me film montrait
1'etonnante ribhesse etla vi-
tallte de -la peinturc minurale
mexicaine, renseignalt sur
l'art pictural chez ec Madas
et chez lea Azteques. On, pu
admirer ie s merveUleuses
fresques de Diego Rlvera, re
tracant la vie revolutlonnal-
re du Mexique de 1910 it la
mort de ce grand plintre.
Avalent' repondu a 'iinvita
tion de l'Ambassade du Mexi
yue : Son Excellence fe Non-
ce Apostolique, Mgr Luigi
Barbarito Son Excellence
1'Ambassadeur des Etats U-
nis M. Clinton E. K'.,,x S.
Exe. I'Ambassadeur tie Frmui-
co; M. Philippe Koenig -- Son
Excellence l'Ambatsadeur du


Son Excellence Ren6 Chal-
nera, Secretaire d'Etat des
tffLaes Etrangeres, est par
Spr Washington ce ma-
oi, A bord d'un avion de la,
.Le Ministie Chalmers va
!lf per & la Premiere Reu
ihnm ddi 'Assemblee Generale
de I'*BA, qui s'ouvrira le 25
uln.prochain dons la Capita

Leer MIt store de la
ie remeIrclie le
P dent Davaler
le de remercitments de
I'lou orable L.F.S. BUR -
Premier Ministre de
nt ^B ne, a Son Excellence
ti- tour Francois DLTVA -
Alresident a Vie de la
e- ,'. 08 voeux
i t & P'ckfw de Ili -
t atinon de .la lRepubUl -
" CestI-ay.dsle qhe Je re-
il Vot excellence pour
bali qulmEe a addresses au
peujl( OuylktA e t &t moi a
I'om ute de. Xil guratlon
de I epkiublque de Ouyane
Pul ieut les aunnes a venti
voir' e raffermir lea liens qui
uMn aent deJA nos deux peu-
pies.
A mc mes chaleureuses fe -
Forbes BURNHAM.
Premier Ministre


man en champlotmunt du
mofide avec 13 buts en 1U68.

Beckenbauer,


Le demi allemad rftfln
Beekenbauer souffre "d'ine
forte contusion l'elpaule
droite t sla suite d'une chute
vers la fin du temps r6gle
mentaire du match Allema-
gne- Italie.
Selon le m6decin de l"equi
pe allemande, le Dr. Scho-
berth, on ne peut exclure
completement la poa stbilllte
d'une fracture de la clavlcu
le, mats l'examen fault sur
S Suite page 4 Col. 8).
RslGitats d41
Concours Littraire
Sur le IPortrait de la Mere
Haitiennes dans notre
LittErature organse pa; la
Ligue F6minine d'Act0on
Sociale
-Al'occasion d4ae cocoutuis
litteraire, plusleurs ecoles y
ont participe-par leurS A'cves
des classes de 2e.
Le Jury compose du F rre
Raphael, de 1'Institution St.
Louis de Gonzague, de Mr
Maurice A. Lubin et de Minme
Pferre Pailllre a proclame
les resultats qui suivent :
ler prix : M. GErard Pier-
re-Louis : Institution Saint
Louis de Gonzague.
2e p : Melle Carolina SL
Lodis :College Saint Fran-
3eme prix : M. Guy A. Fran-
fois : Institution St Lcuis dc
(Suite page 4 Col. 3)


Offensive communist vers Phnom Penh
(CAMBODGE), see entire, la frontiere Khm
(D'un envoyd special de Sud-Vletnamiennie et la ri
I'AFP Paul Leandri) orientale du Mekong. Ses
La bataille pour Phnom ments avancEs continent
Penh a commence. Quatre di menacer la ville de Pr
visions Nord-Vietnamiennes, Veng (50 km A 1'Est
renforcees de Khmers rou- Phnom Penh, rive orientE
ges, fid6les au prince Siha- du Mekong) au Nord, co:
nouk, se dirigent vers Phnom (Suite page 4 Col. 4)
Penh en empruntant quatre
Voles diffetentes, a affirmE -
mercredi le general Ngo Dzu,
commandant la quatrieme re
glon tactique Sud-Vietna-
mlenne. Le general s'adres-
salt .t des journalists dans
la ville de Kompon Speu, que
ses troupes venaient de re-
prendre de forces d'Extreme
Gauche. .
Les attaques et 1'occupa-
tion des differences villes au ti
tour de la capital cambod-
gn"e, a-t-11il dit, ne sont
qu'uiV moyen d'elolgner le
grand ombre de troupes
cambodglenes de Phnom
Penh, de les dispercer et de
los epulser. La tactique des
communists ne consist nul
Slement e tenircote qe ue coil
te les villes occupies, at-il 7
poursuivi, precisant: la preu t
Ve, Uls se volatillsent dans la
nature, chaque fois qu'ils
sont en presence des for- S
--cios-nmporrtnme, pdur se eto-
grouper ailleurs avec armes
et munitions.,
A 1'Est se troupe la neuvie Le Brigadier-General
Sme division vietcong, diaper (au milieu) qui vicnt d


DnOit de vote A 18
anl aux Etats Unis
LJ Congres ambricsin a a-
doptE mercredi le project de
lol sbaissant le droitl de vote
a 18 A ns.
L4e rojet de loi doit toute-
osW selon la. constitution
americtine, etre signE par ik
President des Etats Unis a-
vant d'Itre applique. Une
fois signee la -ol entrera en
vigtueur,,t partir du premier
janvier 1971.

Dloart d'AUx
Baldmir
Monsieur Alix Balmir, Pre
m 1 e r Secretaire de l'Am-
bassade d'Halut au Guatemi
la, a pris l'avon ce martinn
II .va regagner son post
nous a-t-l dit. II vient de
passer deux mols en Haiti.


Guatemala et Madame David
Tercero Castro Son Excel-
lence r'Ambassadeur ae ia Co
lomble, Carlos Torres Poveda
-- Son Excellence l'Ambassa-
deur du LibEria, Dr Oharles
Snetter Son Excellence
I'Ambassadeur d'Allemagne
Dr Franz Malay Mink Son
Excellence le Ministre de la
RepublUque Dominicaine, Dr
Pedro Casals- Monsieur l'At
tach6 Commercial de la Polo
gne et Mine Le Secratalre
de la Nonclature Le Rec-
(Suite page 4 Col. 2)


Des DclegtIes do 20 Socid -
tts Nationales et Branches
de la Croix Rouge die Antil-
les, de l'Amerique Centrale et,
de l'Amerique du Nord, les De
lEgues de la Croix Rouge fran
qaise, ,ihglaide et neerlan -
dlaise, et les Reprdsentants
de la Ligue vont se reunir A
Port-au-Prince, (HAITI) ;A
l'occasion du 2eme Seminal-
. de la Croix Rouge qui sc
drouleram'au Siege Central
de la Croix Rouge haitienne
pendant einq (5) jours.
Organism conjointement par
la Ligue des Socletes 'de la
Croix Rouge et la Cr,,ix Rou-
ge Haitlenne, le SEminaire
examiner la preparation et
la coordination des opera -
tions de secours en cas de d6


le federal americaine
Le chancellor Ren- Charl-
mers.a ete salu6 & 1'aeroport
par le personnel du Dtparte'
ment des Affalres Etrange-
res, par les membres du
Corps Diplomatique, et par
de nombreux autres person-
nalites.
Nous lui adressons nos
voetx de iructueuse besogne
t ces assises.


Roberto Marcelo Levingston
'6tre designed President de P'Ar-
Age de 50 ans, il 6talt Attache
de d'Argentine it Washington.
(ExclusivitE Le Nouvelliste)


I,.


Mesage ade
Pompidou a Aragon
PARIS (AFP) .-
M Georges Pompidou.
President de la R6puibllque,
a adresse un inessage de
condoleances' at l'ecrivain
franqals Louis Aragon A la
suite du, decks, avant-hier,
de'sa ferifme l'ecrivain, Elsa
Triolet.
M. Pompidou, qui est lui-
meme l'auteur d'une antho-
logie de la poesie franeaise,
a souUlgna dans ce message
soil admiration pour les poe
mes de Louis Aragon et a te
nu a exprimer ses condo-
leances a 1'ecrivain au mo-
ment oft celui-ci perdait cel
le qui fut argument, 1'inspi
ratrice de sa poesie en me-
me temps que la compagne
de sa vie.
Le Chef d'Etat Frangais
demand it Louis Aragon de
voir dans cette lettre le te-
moignage d'un de ses lec-
teurs et 1'expression d(ifine
sympathie particuliere pour
les sentiments qull a si ad-
mirablement tradults en
vers.
Le text de ce message a
etE public aujourd'hui par
le quotldien du parti com-
muniste frangais, .L'Huma
nit6v.


gentine par la Junte.
militaire A I'Ambassad


Jn8staa-teda


par Claude Dambreville


Hier matin, est rentre aus
pays Monsieur Fritz Momplai
sir, consul general d'Haiti it
Porto Rico. Il a voyage dans
la compagnie de I'homme
d'affaires porto ricain Carl
Valdes. Celui ci est Presi -
dent deo Melida Exportacion,
Inc., un etablissement situt
au 210 de 1'Avenue Punce De
Leon. Le Consul Moraplaisir
as Opera Monsieur Valdes a Eta
blir des contacts commer-
claux en Haiti.
xxxx
"L'Ingenieur Jose N. Palmer,
President de la Federation de
bolley-Ball de Porto Rico,
Messieurs Enriaue Jose. Men-
aoza et Juan Vasc,ucz, mieM-
bres de la meme association,
ont pass la journee dihier
dans nos murs. A I'a6rdiare,
ils ont dte regus par des item
bres de la Federation haitien
ne de Volley-ball.
Ces visiteurs Etaicnt venus
prendre les derniErcs dispo-
sitions, en vue du prochain
tournoi Porto Rico Haiti.
L'ingEnieur Palmer csii bc;ai-
ble l'accueil chaleureux et
enthousiaste que l'dquipe por
to ricalne avalt recu lors do
sa visit ici, 11 y a trois ans.
Et les volleyeurs porto ricains
avaient et unaniires a pro-
clamer qu'Haiti esat i'un des
pays les plus accueillants de
la terre.
xxxx
Me Georges Leger a pris
l'ovion bier martin, a destiny
lion des Etats Unis. II hsjour
nera a Riehemond et it New
York. II nous reviendra same
dl ou lundl, c'est sel-m. stSi
jV trouve de la place au Ma-
dison Square Garden, je sui
vrai ft la Teleyisiole dinan-
che. sur grand ecraii, la final
le de la Coupe du Monde de
Foot-ball, et je rentrerai lun-
di. Autrement je seral icl des
-nmedi
X XXX
Hier martin, est arrive ici
Monsieur Bob Manning. -in-
g6nieur en chef de la Tropli-


gas Co, Inc. II a 6te accueflli
At l'aerogare par Mlunsieur
Serge Petit, Directeur de cet
te compagnie en haiti. Au
course de son sejour, Mtonieur
Manning resoudra des problem
mes d'ordre technique.
xxxx
Nancy Mourra, ets partie
pour l'etranger iler nmatin.
Nancy, exquise ffilie de Ray-
monde et Nassim Mourra,
passer quelques jours de va
chances i Miami et t Pci to-
RICO.
xxxx
Bonjour, Iachel, eat-ce
Oui, mais ne mets pas
Que...
ca dans le journal.
D'accord. Par ailieurs,
comment ....-
Ne parole pas de 9a non
plus. N'Ecris absolument rien,
veux-tu ?
Non, Je ne veu" iss. ,Ra-
chel Gaetjens 6tait .,olie it
croquer hier martin, et j'ai es
quiss6 son image a uotre in-
tention. Une tete d'aiLrice,
des yeux fascinants, un en-
semble bleu du tonncrre, un
nort des plus 6elga i Ri-
chel passer trols mois do va
chances a Miami et a New-
York.
xxxx
Monsieur Vincent Cames-
casse, capltaine de l'Armne
francatse, et sa femme Clau-
de ont pris 1'avibn hier ma-
tin pour regagner la Fraince.
[is nWont passe que vingt-qua
tre heures dans le pays. Le
capitaine Camescasse vient
d'etre rappele I Paris, apres
deux annees de service a la
Martinique. ,Nous iommes
satisfalts de notre vi-ih, et
nous vous saurions gre de or
ler du beau geste de urobite
de l'HOtel Sans Soucil. Voi-
'i In chose en deux mots :
Claude Camescasse etait dA-
]i A 1'aerogare de-unld ,-n <1l\
zaine de minutes. auand Mon
sieur HEraux lui telephona
(Voir Suite page 4 Col. 1)


sastres.
Participeront ftgalement fa
ces importantes Assises, les
Representants des Institu -
tions et Organismes interna-
tionaux concerned tels. ONU.
OEA,. OMS, UNICIhF, PAM.
des experts o'Institutb au
Centres Meterologiques Mon-
dial et Caribbeen, de. DUle-
gues des Institutions d'Assils-
tance ou de DEveloppement
(Secoqrs Catlolique, Service
Chretien, AID etc.).
Ia haute usollitiludrc t I'ap
lil dii Prdsidenit ci'll- :joe
*de la Croix Rouige haitienne,
Son Excellence Dr .Francois
DUVALIER, President a Vie
de la Republique et le soutien
de-Son Gouvernement aran
tissent le plein success de cet-
te Conference international


Dimanche 21 Juina 5 h, 7 h et 9 h


On TMU3Tu3* SolT


Le Triplelen d'Eddie Chapman Triple rross


Entr&e Gdes 2.50

R6serv6e Gdes 4.00


Depart du Chancelier

Ren6 Chalmers


AMITIE HA1TIANO MEXICAINE


Soiree mexicaine a II nstitut

Lope de Vega


LE SEMINAIRE LE SEMINAIRE

REGIONAL DE LA CROIX ROUGE
se tiendra b Port-au-Prince


~----~--i-------


ir ~___ ii~c-~li;----- - ~-"l;. WwVP~,,~,~~cL~qw~j-~m;







PAOE 2


NOTRE CONTE


P6nible aveu
Par Claude DAMBREVILLE


Richard Rottier se tehait
tellement coi qu'il avait l'im
pression d'etre invisible.
Quoique ses bras fussent
ankylosds et qu'un insuppor -
table fourmillement fut sur
le point de lui paralyser les
jam: 4 .il n'osail bouger, de
peur d'attirer sur sa crainti
ve persone l'attention de M.
Primont.
C'est que Richard n'aimait
pas l'alg6bre et n'y compre-
nait goutte. Mais M. Prl
mont, eminent alg6briste et
enseignant e6mrite, ne sem-
blait pas s'en douter: les ra-
res fois que son pitillant re-
gai-d rencontrait la frimous-
S.e du cancre, celui ci pre -
Ait un air sl enLeidu que le
dlstingue professeur, prtsu -
mant de l'aptitude de RoL -
tier pour la science de Viete,
trouvait Inutile de linterro -
ger ou de 1'appeler au ta-
bleau.
M. Primont aimait mieux
questionner ceux qui ne corn
prenaiernt pas et qui, a l'op
pos6 de Richard Rottier, ne
redoutaient pas de lafficher.
Lt, enfourchant son dada, le
matheux s'epoumonait pour
aplanir les difficulties et four
rer a toute force 1'aride scien
ce dans les tetes dures.
Richard Rottier ne cral -
gnalt pas de voir son man6-'
'ge d6masque. Les rares cir -
constances qui eussent pu fai
re d6couvrir le not aux roses,
loin de porter M. Primont Ia
revenir sur Te commute de son
61eve, corroboraient plutnt la
bonne opinion que le remar-
quable maitre s'6tait faite de
-ce petit Rottier au yeux in -
telligents>, comme Ui le disait
r6cemment en proclamant
les resultats de la compose -
tion d'algebre.
Au risque de voir ses yeux
sortir de leur orbitrc ou d'e-
tre affligl, sa vie durant, de
strabisme divergent, Ie pareb
seux Elive avait pass prts
r'une here a lorgner Ia co-
nie de -son voisin de droite.
MWis. second uDar sen ,critu-
re dl1iee et soignde, Richard
l'avait emporte, au grand
daim de son comulaisant ccn-
disrinlP. avec l1'crasante no-
te tie 18 sur 20.
Bien you'll fut en excellen-
tes relations avec Richard,

EN BREF
LIBYE (AFP) .-
La Libye est actuellement
engage dans des negocia-
tions s6par6es avec la Gran
de-Bretagne et les USA
pour mettre un point final
aux accords ayant about A
1'ivacuation des bases des
deux pays respectivement
en mars dernier et la semai
ne derni re et etablir les re
lations futures.
xxxx
PHNOM PENH (AFP) .-
La vole ferrie Phnom
p'enh-Battambang, dernilre
liaison entire la Capitale e$
la meme Ville du pays, es
cernae & la suite de l'atta
que hier par le Vietcong di
deux trains t% la station di
Krang Lovea, 9L 66 kilomfl
tres au Nord'Ouest de Phnon
Penh. D'autre part, des 616
ments vietcong ont p6netr
aujourd'hui dans la Capita
le provinciale de Kompon
Chnang, a 92 kilometres d
Phnom Penh, et occupen
une partle de la ville.
xxxx
PHNOM PENH (AFP) .-
Un attentat & la grenad
a eu 'lieu ce martin & Phnor
Penh. L'exploslon a grleve
S ment bless apprend-on, v
ne femme enceinte. Trols. e
fants qui jouaient sur le
trottoirs ont 6t6 16geremer
bless6s. -
La grenade a 6t6 lanced
d'une voiture en march de
vant le MinlstEre des Ftna
ces sur la route de l'a6r
port.
pLea autorit6s cambodgier
ne. aont reftm6 & confi
mer I'attentat.


Serge Saverain ne pardon -
na pas a son camarade d'a-
voir usurp6 la premiere place
d'algtbre et Jura de lul faire
payer.
Te venger? Noit, inais tu
n'y penses pas, Serge. Tu -as
quand meme eu la second
place, voyonsI Et puls, tu au-
rais du tirer vanity de mon
suce6s, pisque c'est A Lol que
je le dols.
Rottler s'employa a four -
nir tout un cissu d'excuses
les unes plus captieuses que
les autres. Mats Serge n'en d6
mordait pas .n1 tait fonci-
rement rancunier et fi 'aurait
point de cesse que sa ven -
geance ne fut assolule.
Un matin, tandls que Rot-
tier joualt la vivacity d'es -
nrit comme & I'accoutumee,
et se moqualt IntErieurement
des cA plus B au cariti de M.
Primont. Serge Saverain se
leva lentement et demand
la parole. Elle lui fut accor-
dde.
Je m'excuse de vous in
terrompre, Monsieur, dit Sa-
verain. Vous n'appeicz ja -
mats Rottler au tableau, et i
s'en plaint. Je lui aaL pro-
mis d'etre son interprete au-
pres de vous, sachant que la
timldite l'aurailt toujours em
nich6 de vous paler
Je regrette, repondrt M.
Primont, de ne pouvoir rEpon
dre au disir de Rottier au -
jourd'hui, puisque caInq minu
tes seulement nous .s6parent
de la fin du-cours. avant me.
meant d'accuser la moindre
me d'entamer avec vous les
functions complexes d'une va
riable reelie. Rotticr vicndra
au tableau pour nous rafrai-
chir la memoire.
Abasourdi par ce coup de
Jarnac, Richard Rottier ho -
cha mollement la tite ea si-
gne d'acquiescement. D'all -
leurs, 11 aurait voulu se re -
crier qu'aucun son n'eat fran
chi ses lvres, tant l'emotion
et la fureur lui noualent la
gorge. Mais, in" petto, U11 etait
l'anathlme sur ViEte, Descar
tes et consorts, et sirtout cet
te petite rain, qui venait de lui tou -
cher le talon d'Achille.
Prenant le part de botre le
calice jusqu'A la lie, et ju -
geant qu'Ol n'avait pas volet
ce qui lui arrivait, Rottier
n'adressa pas un mot de re -
proche & Saverain pendant
la recreation. Mats durant le
congi de fin de semaine, il
vicut des moments si angoels
sants qu'il avait le sentiment
que sa vie s'6tait arretee.
Toutefois, A deux heures de
instant fatal, Richaid so
.sentit dlfoillir et tents de
t feindre a maladie. Cloue au
i lit par la fievre, se disait-il,
il chapoerait a cette e6pe de
Damocles oul allait s'enfon-
cer inexorablement dans son
cra.ne. Malheureuscent, lc
I Lhermom tre refusa nette -
e ment d'accuser la moindre
l 616vation de tempErature. Et
lt inflexible Mme Rottier, flat
- rant ouelaue simulation ma-
e ladroite, intima au faux ma-
e lade l'ordre de prendre le che
- min de l'ecole.
n M. Primont avail la, mEmo!
- re tenace. Immdiatement a-
_ pros linvariable
i A LOUER
Espaces pour Bureaux i
louer. Etage Building Sedrer
Rue Americaine. S'adressei
e au Journal.


n Messe de lReuem
es Une messe de Requiem an
lt niversaire sera chant6e le sa
media 20 Juin & 6 heures 30
e a.m. ea l'E g 1 1 s e Pa-
re roissiale de Ste Anne pour e |
,. repos de l'ame de Monsieur |
Antoine Josaphat.
i- Co present avis tent leu |
r- d'invitation au parents et a-


Messieurss, il dirigea ses
yeux yeux de lynx sur Ri -
chard Rottier et, de sa voix
aigue, langa:
Au tableau, mon garson.
Blanc come un sualre,
le gosier ratatin6, et le coaer
battant la chamade, Rottler
quitta sa place-et porta ses
pas vers la redoutable surfa-
ce noire. Mas au-lieu d'ecri-
re la function enfantine que
lul dictalt M. PilnmtL, le pa-
vie E61ve se dandinait en fal
sant rouler le petit bAton de
craie entire ses doigts nioltes.
Plutit que d'essuyer l'ava-
nie de se fire ridlcuilser par
toute la classes en sechant pi
teusement sur son probitme,
Richard Rottier prit son cou-
'age 6. deux mains et, d'une
voix tout etranglbe, confess:
Je suis nul en algEbre,
Monsieur. Si j'al obtenu la
plus forte note dernuirement,
c'est parce que j'ava-i copies
sur Saverain. Et c'est pour se
venger qu'il vous a laisse en-
tendre aue je voulais venir
au tableau.
Serge Saverain baiSsa la
tute et des lames lul vinrent
aux yeux.


Vol 601


Vol 602


Deart Kennedy Airport
Arrivte Pt-an-Pete

D6pawt Pt-aiuPce
Arrive Kennedy Airport


8:30 A.M.
10:45 A.M.

12:30 PM.
4:45 P.M.


JEUDI 18 JUIN 1970


DANS NOS CINEMAS


N E


ANTILLEAN -DUTCH AIRLINE

Chers clients,

Nous avons advantagee de-vouaanoncer Ie nouvel ltinerolre de la AEIM
ANflLEAN DUTCg: AIJATIES~


" Volla ce qul plaira a Papa, une camras qui dveloppe
ses propres photos et en couleurs.
Rien de compllqu6.
On fixe, l'objectlf, puts CLICK et Oa y est.
Une minute apr6s, on tire la photo de la camera
POLAROID. Inutile de penser aux liquides et au bas-
sinet. La-photo est djA& d6velopp6e.
Le Colorpack 11 a un cell Olectrlque
Papa peut preparer tout un album de photos .avatj
m6me le dejeuner de famille, teUement c'est simple et"
rapide.
Papa sera vralment heureux de recevoir un cadeau ati
pratique.
AOGSIT : Don MOhr Sales Corp.

POLAROID est la marque enregistrie de
Palaroid Corporation, Cambridge Mass, U.S.A.
isk atwirvwam i .lWi i^^


'(Frankfurter Rundschau. 31
S.mars n1970)


Le daltonisme est
plus repandu chez
es hommes
P Les femmes distinguent
mileux les couleurs. Lors de
tests auxquels se sont volon-
tairement soumis des titulal
res du permis de conduire,
les autorites compftentes de
Francfort ont constant que
les homes souffralent plus
souvent de daltonisme que
les femmes. Ie rapport pu -
i- lit a1 Lsuc du test constate
que 8 a 10% des homes ne
d lsinguent pas tres bien les
couleurs, alors que pour les
femmnes, ce chiffre n'est que
ik'de 2%. Les autorit6as bouli -
-1 gnent par ailleurs que de
fionbreux titulaires du per,-
o mis de cond.,lre voient mal:
i jusqu't 20%.

i Certains ne le savent pas,
car leut vue a baiss6 de fa-
Qon tellement progressive
i* qu'ils n'ont pas remnarqug la
difference.
(Francfurter liundschau, 2
avril 1970)


]
J1


AU CAPITOL
Jeudi a o n. et a n. 30
Mid~liON 633
Lintrce oaes. 2.50 et 4.00
DRAivb. A4 iN
Jeudi A 7 h. et 9 li.
LE DETECTIVE
Entree 1 dollar par. voiture
Vendredi a 7 h. et 9 h.
3 gARS, 2 FILLES
ET UN TRESOR
EAstrie 1 dolla. par voiture

CINE OLYMPIA
Jeudi (En Permanence)
LE PETIT BAIGNEUR
Entree Gde. 1.00
Vendredi (En Permanence)
PLUS FEROCES
QUE LES MALES
Entree Gde. 0.60


Des nirdecins, des psycholo ont recours aux liEtlhodes avec precision et de manibre
gues-utdes 4echncieler envi- d!nregAstrerenphyitologt-- dttfrenclde les donffees Indl
agent de crder un group ques. et aux ordinateurs veu- viduelles du comportement,
de recherches sur la psycho- lent'Itenter physiologie a l'untversit6 de prendre i'lnfluence des condi tons du s.sti e nerveuxC v'
Fribourg en Brisgau. La fon- tons l1ologltques ur 16 com-- 'gtatif et endoctrinlen.
dation Volkswagenweric a ver portement et 1' de sante I
s0 1,4 million de-rDMJ au',pio de l'individu. Outre les reactions affect -
fessew R: R lel i.eet.fu'Dr JD .... ves at les diffterents types
Fahrenberg de l'Institut de Ch C..'PffMleincnt, r' e pro
Psychologle pour. les alder A comme SAd'etidler ausii.certalnes
realiser ce project Ia cole s *Wflefl11ai coiasuitutionnelles.
psych 0t tp'v o-phvslyques, come
La psycho-physiologie est se manife6ls par ul. coullpr- par example la labillt6 psy-
une nouvellf discipline, un tement d6termin6, mais c'est chovegetative &t des syndro-
domalne fronti&re entire la aussi une experience subject jtes psychovegetatifs particu
psychologie et la physiologie:." vequi entraine -des modiflca Ilet' qui relevel,' du domai-
Elle se propose de ddcrire les tions physiologiques... :M. i Ate-Cllnique
rapports qui s'6tablissent en- reactions affectives 1. .
tre les proceisus psychlqu- Wn'ont pratiquement 'J 'une des bashes principa-i
et p.ys ologiqLes. Des psycho t6 6tudi es dans d es lS4-A.groupe de recherches
logues, des m6declns et dea~ tions experimentales. II faut de Fribourg consistera A met
.techniciens- pouimrivent :e-i- ei effet faire appel & un tre au point et 4 normaliser I
commn~leuris traau, dansm-grnd nombre de m thodes certain tests et proc6des de
ce domalne. Les-savants qui pour enreglstrer et analyser contr6l1e des forctions orga-
- ique6, iul pourront etre uli-
S 11*s par la suite dans la m6 1
Bban l le psychosomatique et
SbibWO -: "" daux le domain de la readap
PO R LA ETE DEE : tatl pour lit recherche et
POU IA FETE DES. Be contrule thiraptutique.


Programme' du Lunrdi 15 au Samedi 20 Juin
Consultez votru conseillra


LUNDI ........... 9bh.k lbh.
MARDI .......... 9 h. alh.
JEUDI ............ 9 h. & lh.
VENDREDI .... 9 h. & lh.


Demonstration tous les jouls sur rendez-vous
CASA POMPADOUR
La BEAUTE ne s'improv Ise pas, HELENA
RUBINSTEIN la cr6e !


AIRPORT CINE
Jeudi a 6 h. 30 et 8 h. 30
PELIGOE MUJERES
EN ACCION
Entree Gde. 0.60 et 1.00
Vendredi A 6 h. 30 et 8 h. I30
OPERATION 67
Entree Gde. 0.60 et 1.00

CINE UNION
Seudi a 6 h. 15 et 8 h.
FURIEUSE CHEVAUCHEE
EntrEe Gde. 1.00,
Vendredi i 6 h. 15 et 8 hI.
5000VDOLLARS SUR L'AS
Entree Gde. 1.00


De Luxe Auto Cine
Jeudi i 7 h. et 9 I..
FILLES EN .DETRESSE
Entree 1 dollar par voiture
Vendredi i 7 h. et 9 h.
LE FILS DE L'AIGLE NOIR
Entree 1 dollar" par voiture


CINE ELDORADO
Jeudi A 6 h. et 8 Ii. 15
LA DU DESERT
Entree Gdes. 1.50 et 3.00
Vendredi 6 h. et '8 h. 15
LE RENARD
Entree Gdes. 1.50 et 3.00


Joly Garden
AVIS
La Directrice de l'Ecole eJo
Jy Gardens avise lea jsaents
qu'elle nct t ,ujuirs 5, leurs
dispositions pour inscription
de leurs enfants au local de
1I tablissement sis a l'Avenue
Boyer No 13 en face des
soeurs du Sicrd (o .ai.
Tous les jours de 8 h a.m. 4a
midi.
Enfants de 2 A 6 ans.
Mine. Yvan DESINOR


AVIS
A VENDRE POUR CAUSE
DE DEPART
Une collection de la Revue
Historia (No. 2 au No. 278)
S'adresser au Journal.
I~~ -- -~


PARAMOUNT
Mercredi a 6 h. et 8 1
En l1re Partie :
FINALE 58, 62, 66


En 21me Partie :
7 WINCHESTER
POUR UN MASSACRE
Entree Odes. 3.00 et 5.00
CINE PALACE
Jeudi a 6 h. et 8 h. 30
LES PROFESSIONNELS
Entree Gde. l.OQ

Vendredi i 6 h. et 8 h. 15
CALIBRE 32
Entree Gde. 1.50

MAGIC CINE
Jeudi A 6 h. 16 et 8 b. 16
LE CARNAVAL
DES TRUANDS
Entree Odes. 1.20 2.50
Vendredi 6 h. 16 et 8 h. 15
TRAHISON
Entree Gdes. 1.20 et 2.50

CINE SENEGAL
Jeudi 4 6 h. 15 et 8 h. 15
LA REINE DES VIKINGS
Entree Gdes. 1.00 et 2.00
Vendredi i 6 h. 15 aet 8 h. 15
Entree Gde. 0.60 et 1,00
MONTPARNASSE
Jeudi h 6 h. 15 et 8 h.
COPLAN SAUVE SA PEAU
Entree Gde. 1.00
Vendredi h bh. 15 et 8 h.
ESPIONNAGE A HONG-KONG
Entree Gde. 1.00


CINE STADIUM
Jeudi. (En Permanence)
L' A M O UR
Entree Gde. 0.60
Vendredi (En Permanence)
TOUTE LA VILLE
EST COUPABLE
Entree Ode. 0.60

AUDITORIUM
CENTRE CULTURE
Jeudi a 7 1h.
DRACULA, PRINCE
DES TENEBRES
Enr6e Ode. 1.50


AVEC

LA



Mort au Rats


EX BOULETTES



GIBBONS


QUEL QUE SOIT

LE RAT

IL PERIRA
.. ...jniM w e'W M~wuiaf~ wa ~


A QUALITEX
&5 QUAIITEX
A FOOD STORE
a FOOD STORE


, --- U. -- -'-~


MERCREDI LM 98.
Miami Dpp: .55-..pm
P-au-Pe, Ar: 6.40 pm p
P-au-Pee Dp 7J5 pm
Aruba Ar 90J pinm
Aruba Dp: 10.00 pmr
Curaaeo Ar.: 1025 -pm

JEUDI LM 977 I A
Curagao Dp : 95 pm
Aruba Ar : 930 am
Aruba Dp : 10.00 am
P-au-Pce Ar : 10J15 am
P-au-Pee Dp : 1050 am
Miami Ar : 1225 am'
Pour touts autres tnformations vouez votre agency de voyage.


!?AN~LCAR#MEANWAIRWAYS


PORT-AU-PRINCE


24 ANNEES DE ObRVICE IMPEsALEI DANS LES CARAIBES

VOTRE TEMPS,-C'EST DE L'ARGENT.


-.,



11 est inutile de perdre 2 ont 3 Aetee de vote prepiieUx tem en essayant de joindre ou

d'attendre une connection pour New York. TRANS, CAI1TERAN AIRWA YS et seulement

TRANS CARIBEAN a un vol sants arrt de PWo4 an Prince New York,

Vous laissez Port au Prince a 12 : 30 PM et 3 heures apres nobs etes runts avec ves amis et

parents t New York et vous avez encore largement le temps pour routes vo8 conectonquele qu

sOfttvtrofriestinatlion.

En mettant un vol suppUlmentre, afin de mieux servir sa clientele, 4 partir du 19 Juin 1970

le NonseliirdAre de la T.C.A. sera eomme, suit.






NOUVEL HORAIRE



Tous les Mardi Jeudi Vendredi- Samedi


N.B. Soulignons u'en raison diIt licton du rate. La Trans-Caribboan Airways orga


Bs du- r.ttf d" I s -'- a 1t -, -,
. .. ... .. ... %M S -. --- .'., ^ ^ S & S f .- .... ... -.-. -. -


- -----~p-~~ .~


ngs du- regrettLI 06f=t.--


REX THEATRE
SJeudl 6 h. o h. 15
DEVINE QUI VIENT DINER =
Entr(e Odes. 8.00 'et 5.00
Vendredit h. 45 et 8 h. 30
LES SOULIERS
. DE SAINT PIERRE
Entree Gdes. 3.00 et 5.00


ETOILE CINE

Jeudi & 6 b. 30 et 8 h. 380
QUAND LES COLTS
SOlNENT LE GLAS
Entree: Gdes. 2.50-et 4.00
Vendredi 4 6 h. 30 et '8 h. 30
LE TEMPLE
DE L'ELEPHANT BLANC
.Entr0e Odes. 1.20 et 2.00


'UN'


I .




I -777


SJEUDI 18 -JUIN 1970


aLsStan


RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862


VOTRE HOROSCOPE AGRICOLET

T Par ra.es& Drake Il est port a la connais-
14- 1 i @4C sance des int6ressaes que
S'INSTITUT DE DEVELOP-
Cherchea la section oorrespondant au Jour ie votre anniver PEMENT AGRICOLE ET IN
saire de naissance et vous trouveree les perspectives que DUSTRIEL organise un con-
vois hnaleB t lea autres pour domain. course le mercredl 24 Juin en
Drolt de reproduction total ou partielle rdservd. c tours, 4 heures p.m., son
Propridtdt King Features Synlicate Exclusivitd en vue du recrutement d'une
4LI NOUVELLISTE, dactylographe pour sa Suc-
VENDREDI 19 JUIN 1970 cursale de Jacmel.
Participeront A ce concours
les dix (10 premieres candi-
21 MARS AU 20 AVRIL (BE aussi discret qu'un murmure. dates qui se seront pr6alable
LIER): D6veloppements qut vous C'est le remade lI'hostilit6. Re- ment Inscrites Jusqu'au 24
plairont. Les affairs et les ques duisez au minimum les erreurs et Juin 1970, date & laquelup se
tions financi6res, '6tude des pro suivez vot-e meilleure intuition front ferm6es les inscriptions
jets A echeance 4loign6e seront pour atteindre un plus haut re- qui ne seront request que at
particuli6rement. favoris6es. cord. la postulante r6unit les con-
ditions suivantes et soumet
21 AVRIL AU 21 MAI TAU- 24 SEPTEMBRE AU 23 OC- l'Organisme les documents
REAU): Journ&e plus b6n6fique TOBRE (BALANCE) : Vous y aff6rents :
qu'il ne lo semblera tout d'abord. n'arriverez 'pas sans effort per- 1 Etre ag6e de 21 ans on
Creusez profond6ment, cherchez isonnel A une heureuse conclusion, moins et de 40 ans au plus;
les moyens les-plus stre, les ou- Du calme et de la fe'mete, de la 2 Avoir parcouru le cy-
tils les plus efficaces, les plus diplomatic. cle d'6tudes secondalres clas
raisonnables. Consacrez un peu de vos loisirs siques Jusqu'au baccalaur6at
a la culture qui ornera votre es- lre parties ou avoir obtenu
22 MAI AU 21 JUIN (GE- prit. son certificate de Brevet Su-
MEAUX) : Appliquez une sage pirieur;
revision aux sujets qui en ont be 24 OCTOBRE AU 22 NOVEM d3- D6tenir un diplome de
soia. Une formula nouvelle peut BRE (SCROPION) : Dans votre dactylographe;
8tre la cl6 du succbs tant recher d6sir d'atteindre de chl. Une brillante journ6~ se pre realisations, n'oubliez pas les d6 Les inscriptions seront
pare. tails minerss qui font si souven regues tous les ours de 8 heu
la difference entire le succis et res a.m. 1 here p.m. Jus-
22 JUIN AU 23 JUILLET l'dchec. Sachez choisir. qu'au mercredi 24 Juin 1970.
(CANCER) : Les ncessits de 21 DE Port-au-Pee., le 17 Juin 1970
votre programme sont les suivan 23 NOVEMBRE AU 21 DE- INSTITUT d
tes: mises au point pr6cises; re- CEMBRE (SAGITTAIRE) : Ac DE DEVELOPPEMENT
nouvellement de systems peri- c6lrez le rythme pour profiter AGRICOLE.
m6s; acquisitions de fait. Evitez de toutes les occasions de la jour AGRICOLE ET INDUSTRIEL
1 -. ...-- -,.i.. .. n e. Ajoutez de la finesse pour


le pesslnisme et Pexcessive sen-
sibilit6.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION) : Employez los techni-
ques qui vous out rdussi prctd-
demment. N'hbsitez pas a moder
niser vos plans et A soigner voa
prdambules. Ayez du tact dans
les relations personnelles.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Vous serez



Aujourd'hui

COIN DE L'HUMOUR
LA RAISON
Une jeune employee arrive
en retard au bureau. Son
chef de service lul fault des re
proches.
Excusez-moi, Monsieur,
mais un Jeune home m'a
sulvie depuis la sortie du m6
tro.
Et cela vous a pris tout
ce temps ?
Oui, monsieur. Il mar-
chait lentement.
ENTIRE AMIES
On bavarde sur la psycho-
logie masculine.
Les homes pr ffrent
les femmes betes.
Je parie que c'est votre
marl qui vous a dit cela!
Non, ce n'est pas le
mien, c'est le vOtre.


LISEZ
utLE NOUVELLISTEO


rendre PensImble plus agreable,
plus doux. Qu'une nouvelle activi
t6 tue l'ennul en germe !
22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : Jour-
nee pleine de possibilities. Soyez
sar de saisir les meilleures et
d'en tirer le profit maximum.
N'anticipez pas les difficulties.
21 JANVIER AU 19 FE-
FRIER (VERSEAU): Vous ren
contreret de opposition, mais en
visage d'abord les faits et les
advantages. Rem.plissez ferme-
'ment vos obligations et poursui-
vez des buts qui en valent la pei
ne.
20 FEVRIER AU 20 MAR,
(POISSONS) : Orientez votre en
thousiasme pour de nobles causes
en des directions fdcondes. Une
revision de vos projects peut se
revdler utile. Ne vous repusez
pas sur vos lauriers.
SI VOUS ETES NE AUL
JOURD'HUI : Vous tes enthou
siaste, gai, realisateur. Quand
vous avez une bonne idWe et
le cas est frequent vous 1'ex-
ploitez immddiatement et cmopl6
ment, mais vous abondonnez par
fois aussi vite quand le travail
a cessS de vous int6resser. C'est
le pdchd mignon des natifs de vo
tre Signe. Essayez de le combat-
tre. Vous etes extrdmement di-
vers, pouvez exceller dans la mu
sique, la littlrature, les arts flo
raux et, com'me vous aimez voya
ger vous triompherez dqns les sec
teurs ou vous se-ez poussa a al-
ler loin et h rencontrer des gens
nouveaux.
Naissance de Blaise Pascal ma-
thdmaticien et philosophy.


AVIS
II est ports -a la connais -
sance des parents de Port-
au-Prince, et de l'Etranger
que les inscriptions au Kin -
dergarten Rameau, 12, Rue
du Dr Audain sont revues
tous les Jours de 9 heures a
Midi.
ADMISSION: enfants de 2
ansa 6.6 ans, pension de 2 ans
A 12 ans.
Les enfants de toutes les
6coles (2 anrs a 12 ans) peu -
vent 6galement participer
aux Camps d'Et6 du Jardin
F-euri, Camps de 10 jours qul
,e tiendront A Fermathe en-
tre le 6 Juillet et le 27 Aofcit
1970.
Pour avoir tous les rensei-
gnements et Inscrire vos en-
fants l'Ecole ou au Camp,
Yolaine, 12, Rue du Dr. Au-
dain ou appelez le 2-0039.

Avis Important
Le Soussigne, demeurant
temporairement & Montr6al
domicil A Port-au-Prince,
Haiti, avise, ) toutes fins u-
tiles, le public en general et
le Commerce en particuller
qu'il nest plus responsible
des actes et actions generane
ment quelconques de son 5-
pouse n6e Marie Francoise
LAPIERRE, resident actuelle
ment a New-York, (U.S.A.)
et don't il est s6pari depuis
plus d'une ann6e, ce, pour in
jure grave et publique. Une
action en divorce dolt lui e-
tre incessamment intentbe.
Le 6 Juin 1970
Yves HECTOR
c/o 280, Henri Bourassa
Apt 14, Montreal, 360, Provin
ce de Quebec, Canada


COMPTES


COURANTS

Dam le'commerce comme dans industries
tout home d'affaires doit b6n6ficier des
irvices modernes d'une banquet qui vod8
mosmt i par LA BANQUE ROYALE
DU CANADA.
us WOR Coftfmt vou8 pemt d fairs
touo we pailmnts par chques ct vous done
aus, on strict contrOle do vos d6penses . .
at vos,fonds soot touour o n n scurit6, tou-
joau A vot porete.

AuM ssUvi CsAvOTURk DISPOSITION:
C.mpe fu SWkv dtEtcaknmnt
0oliretdi Sdrut: Maisdat,-cSqw
Ltuer. &04 O Chsqs de Voyag






LA BANQUET ROYALE DU CANADA
rTASLIE EN HAITI DEPUIS PLUS DE 40 ANS
A~isoAlptJM- Csjs~ aes Wm' d F. d.i dse
CAN $ 328.528.000O
Plus d e 1200 s ccurran ai Cauna. ddne ts Antillc s
r Awerqm du Sud. bumreix Nrs, York Londros e Pain.'


Les Bndes Dessin-esdu ,

(J 4EI a COLIlPRuIleS PAS Cli'a-
vIUT AlPU AV CIOVbl SUPPlOR
,TER SI IiO1GTV- PS.


I LEVEZ-VOUS POUR QUE JE ". i L PEUT PARFOI; :l E-1'
. PUISSE VOUS BROSSERET RE- ;.lNr VIOLI NhT <
PRENONS NOTRE TRAVAIL, it BON, CIIIT r
1 ~NE RAPIDIEMENT





'L& 11 1-3G-
i" _,,, ... ,i: --- t. \%. w

4f 1 5oaes ,,.0s-


Npl conIortable


cAWS-PlcaOloS, c'est ainsi
qu'a 6t6 baptisie une mn il-
voiture fabriqu6e par une en
treprise de IAch, es de Franc
fort. Elle serat blen mols
) ch6re que la Volkswagen et
sera 4quip6e au choix d'un
moteur de 250 ou de 400 cm3.
Le nouvelle eminl, prSsente1
une s6rie d'lnnovatlons qlAui
en font ufe petite sensation:
la carroserie est en t61e d'a-:
cier recouverte de maUtire
synth6tique anticorrosive. I I
n'y a done plus besoin de
peinture et on ne verra, pas
apparaltre de.tacbes de rouil
le. La coque est en fers en T.
Toutea les tOles aont visraes
et Interchangeable en quel-
ques minutes. Sea dimen-
sions: hauteur: 1,31 m; lon-
gueur: 2,90 m.; largueur: 1,
' 0 m. La carroserte eat ais-
ment tranformalele. Les mO
tours ont Ste Squlp6s dun
systmeo d'Spuratlon des gaz
d'eclappe t t, Une picco-
lo tndustrlellesa es galement
6te-mise as point: elle servi-
ra A transporter des places et
des marchandA deans leas
haBs des grades entrepri-
Res.

MPrmacles aN'uraMs
le servi 18J fe 1 ut 0
JKUDI 18 Ujn 1970'
JMO.rr OADes L'
B -JJ/DesaalMes


-.-.> i-t


Depart



K

I

S I
3
I
I
I


Hdlne ajoute aLes semel-
les qui s'amincissent vers le
bas allongent la jambe. Mais
je,pr6fcre les semelles en o-
belisque, plus large vers le
hlauts.
En rbgle g6nerale, ce qui
plait surtout, c'est le fait que
'cil utiltse toutes sortes de


.vous la


ki Union

pagnie d'Asaurances
en Haiti

& Cie. Repr6sentants



votre BEAUTE-
d cialitCs


Personrme ne pourra mar Ies couleSeas tres 4l-gantes.
cher, avec ces chaaeuress,.J'aime bleB-le cuir souple; il
affirmerent-certan u en 19683e&t tr6s comfortable. De plus,
quand les taiens~ algiulle i .- les chaussures sont ornues de
rent leur apparition,-et -que tboucles, de rubans et de bou-
les chaussures poor i-rtons. Ce que Je trouve tries
vinrent tellement' poWa ns chic, l'ensemble chaussure u -
qu'll aurait flalu ur pe c. isn'ceinture sac a main, qui
de port d'arme. c-comnU1te agt ablement les
Puis cs s dames a Ionvgus, deuz prices a pantalona.
jambes s'avaefterIt a peatits
pas sur le pav&, .C '--*S A--
des troun datis. 1'aspalUe a -' .
snolli par la clsaeur, rested -
rent accroch6es dans les gr 8l A s 1p rez.
les d'6gout, entire its dacal
et les pas de port, se foul, -
rent la chevllle, AbImhnnt IM
rapidement le cuir fin. MatU,
eUes contlioarent & porter .
leura instruments de tWrture
avec une certaite flert: 11' La M fleure Coam
fallatt sixdvre la mode, et sou Lom
frir pour etre belle. e
Au printemps 1989, on eut uib
l'impression que c'taAtla fni. JOSEPH NADAL &
de ces tourmciets. On 4i t, p-. L
paraitre des talons grotes -- -- -.- -
quesb, des cothurnes, des se-
melles en plateau. MaOe on'
constata btentot qu'a la lon-
gue, les massive semelles POLl
doubles nWdtalent pua bien, Ou
commodes. les Sp
Avee le printenp 1920, .
c'est la reason qui triomillp ; 'if if' CO sm
on a toujours on just nittel.
Les talons restent large, cer
tes. Mais 11s soutiennent, a Ge R yae
present, eL ces dames peu -
vent k nouveau Stre assures StaI liS C :
d'avoir une demarche 616ga9R
Le. De plus, les nouvelles Cl'>es de jour et def nult
chaubsures embellissent la te
jambe. Cftme masique. \
Les points sont revenues Crine idtaitq
plus fines; elles enrobent les Crutie hydratee.
ortells sans les comprimer. I5t LIt$US
Par allieurs, on voit rIapp* aet
raitre une chaussure qui e* I l tilt ante.
thousiasme la jeunesse: & l imil
ballerine, plate, colored, es L de WU.
pi igle. 1 '1 .
Nous avons interview q4ul ..
ques dames que nous avons 1-& -
rencontrdes falsant du leche-
vitrines: tEn ce qui concer- | U uiute.
ne les chaussures, j'aime bisn | Ldnae 37 pour Ia beauty d
la mode 1970. Par centre, j'al
horreur de la mode ma=xi, u- w .._.
nous dit golen. Kalrin. uli
grande fille aux jambes ma I 1L4 III
gnifioues: Les- norveltes hiUi
chaussuret- on a enfin l im
pression ue ca oTe iesoBt rhtos
dep mn'Ales sortint d. Tor- Un produit l acence A
thooDdiste. A pr6fent on voit de Getha Rote stablis"
oide n'avos pas it d'effidacitr qui depuis dix
Gisela precise: uJe trouvs e e la larque.'
{asboratmret AAHMA, 2, w-u
iovatombls -
ra gl e 11"1He


U B. de Belvefer A base
offre les garanties de quality
ans font la reputation mondiale

e du 11 Novembre, COURBEVOIE
14^ ( k


Joseph C. Valm6 et Co

Distributeurs.


cuirs les uns plus souples que
les autres. Les cnaussures
sont donc confortables; il s'a
git d'une e16gance sportive,
sans traits maicatints. irgigt-
Le conclut: vraie, doit porter des chaus-
stires vraimnent fminines.
Elles ne devraient jamais 6-
tre massivess.
(FranKfurter Neue Presse,
ler Avril 1970)

Dans l'U iveriate
allemande


LE NOMBRE DES
ETUDIANTS
Inscrits pour le semestre
d'hiver 1969/70 dans les 52
6coles superieures techniques
de Republique fed6rale est
de 301421 Allemands pour 22
223 Strangers. On ne comp-
tait egalement 11281 (Stran-
gers: 798) ayant interrompu
momentanument leurs tudes
et 5259 (Strangers: 1094) ins
crits .en quAtllt d'auditeurs
llbres.
S'ETUDES -
D'INFORMATIQUE
A L'UNIVERSItE
Les Studiants desireux de
s'lnscrire pour tm cycle d'6tu
des de 'lnformatique pour-
ront le fire iA partir du se-
mestre d'etS 1970 dans six 6
tablissements d'enseigne -
ment suptrleur de R publl-
que feddrale; ceux-ci sont 6-'
tablis 6a Berlin (Universitt
technique), Bonn, Darms-'
tadt, Erlangen-Nuremberg,
Karlasruche et Munich. A par
tir du prochain semestre-d'hi
ver, l'lnformatlque .comptera
6galement parmi les discipli
nes des universities de Colo-
gne, Hambourg, Kiel, Sarre-
bruck et Stuttgart. EUe sera
plus tard matilre officielle
a Alx-la-Cbhpelle, Bruns-
wick, Dortmundj Fribourg et
Hanovre.
Le minister de 1'Educa-
tion et des Sciences a publiS
r~cemment un programme
des course et travaux pratl-
ques qui ont St6 fats dans
les six StabUssements oAi l'li
formatique est d0t oensei-
gnue, ainsl qu.'une bste des
dhalres de cette esp ciallt.Un
programme de recherche su
prareglonal, dtabli pour c4nq
ans, a pour bit de clarifler
les bases sclentlflqes du
trattement de information
et eontribuera tfaire de T'in
formation une discipline par
titctli6re et ind6pendante.
Une centaine de groups de
recherehes collaborera & cet
te entreprise.


Alto I AUe! Bel Air
D- ianche 21 : Fte de
-R, D. .P.S. i.. -
A cette occasion, les rell-
gleases FiUle de -Maxre invl-
tent le public et tous leurs a
,mis et connaissances visi-
ter l'expositlon' vente des
trawsatu manuels et m6na-
gers de leurs Sleves.
SDe quol admirer De quo:
deguster I De quoi se rafral.
lT6tre visit sera une marqun
de sympathie et d'encouragi
ment pour maltresses et 616
Merci d'avai*ce et cordial
bienvenue !
Les sales d'exposition seron
ouvertes A partir de 10 h. /
M.


Avis de Divorce
I est port i la connal
sance du public, a telles fii
de droit qu'en vertu d'un ji
gement du Tribunal Civil (
Port-au-Prince, admettai
et pronongant le divorce d
6poux Max Cic6ron Valm
la femme nae Ghislajie Ba
the, l'Officler de l'6tat cii
de la Section Sud de la Ca
tale, a la date du 16 Juin c(
rant a transcrit sur ses reg
tres le dispositif du sus
jugement de divorce.
Port-au-Pce, le 17 Juin 19
Eugene LEGROS

RENE COLES
LALUE No. 180


Le Champion du beau
tement announce & ceux
parent pour 1'Europe,
USA ou le Canada, qu'il
revenue du Canada et
Etats Unis avec une tec
que moderne'et slre, c
est en outre le Seul ca
ble de confectionner
manteau d'Hiver aui soi
la mode dans les differ
tes Capitales du monde.
Ils trouveront Sgalem
des costumes et des pan
ions et un choix judici
de tissus pour les eldgs
qui pref6rent la coupe
measure.
Carnet Mondain
'Je suis nde aujourd'hui
Juin 5 I'hopital du Can
Vert k 1 h. 45 P.M. par
soins du Docteur Roger F
AIME Papy Andr6 DUI
EAU actuellement. aux
,tats ,Uns sera'heureux c
prendre mon arrive6. Je
porter. & merveille ainsi
ma mtre Nicole LEREBOT.
DUROaEAU.
J'adresse un cordial sE
A tous nes. parents et ai
Port-au-Pce., le 13 Juin 1
R6gine DUROSEAU


"ANTILLEAN LINE"


de MIAMI Pour PORT-AU-PRINCE

SANTO DOMINGO


m/V A5ftuimRUSs
I/V ,WILLIAM EXItR.SS,,
Y J.AYLA. EXPRESS
LIV AJOHNY EXPRESS,
fV CJwansteiU6 a

6/V ,WILLIAM EtXPRESS,,
I/V ,JOHNNY EXPRESS,


Voy. 13
Voy.-82
Voy. 52
Voy. 89
Voy. 14
Voy. 83
Voy. 90


June 5 1970
Jane 12 1970
Jane 12 1970
June 17 1970
June 18 1970
June 25 1970
June 30 1970


Chambre Friqorifiue. disosUible a chaque veyWe
PROGW SASSINE
Etage building Franck MARTIN
Place Gefrard No : 117
Tel :S182


PAGE '


NIJAso~swSeam PON




I NTE


I


^^^^^^^uiajri~;~xauujuji


[ProdutsB mu au point
'par t biologite B. de Belvefer






PAQ'd


JIUDI 18 JVtJ 19707.


Les Production- ..

Art itiques Rent 'Marhi-
PRESENTENT A

Cabane Choucoune
Samedi 20 Juin 1970
BERNARDA ESTEVES
La grande vedette de la chanson Espagnole
qui vient de reporter un 6norme succe lors de
son passage a San Juan de Port6-Rico, accom-
pagnie des danseurs MILKA -& HOBEL.
Un tres grand spectacle & ne pas manquer a
CABANE CHOUCOUNE
Choc PublicitS


INSTANTANES
(Suite)


pour lul announcer qu'eile a-
vait egar6 sa gourmc.te a
I'hOtel, et que le oijou allait
lui Otre apporte immediate-
ment. Madame Camescasse
avalt oublie la gournmette
sous son oreiller, et c'est l'u-
ne des femmes de chambre
du Sous Souot qui a trouv6
le beau bracelet en or, en fai
sant le menage.
xxxx
Hier matin ,est reparti pour
le Cknada le Dr Maurice Ver
dy de i'Hotel Dieu de Mon-'
trial specialist en nutrition.
Invit6 par le Gouvernement
hlaltien, il a participe aux
discussions relatives a l'aide
de son pays au Developpe-
ment international en faveur
d'Haiti, dans le domain de
la Nutrition. A i'atroport, Ie
Dr Verdy a et6 sale par le
Dr William Fouglre, du Bu-
reau de Nutrition.
xxx ...
Madame Ernst Alcindor
vient de passer vingt jours
d'excellentes vacances en
Haiti. .le est repartie pour
le Canada hier manitn. C'est
la qu'elle reside.
xxxx
Monsieur et Madame Mau-
rice Fabius ont pris I'avion
hier martin, pour se rendre
aux Etats Unis. Les villes ofa
ils sejourneront sont Miami
et New York. A '.'Alogare,
Monsieur et Madame Augus-
te Fabius, ainsi que d'aucres
parents et amis, leur ont
souhailt bon voyage.
xxxx
Le Dr Pietro Aguadra, Con
seiller Veterinaire de la FAO
pour Damiens, est part pcur
1'Italie hier martin. 11 a'arre-
tera d'abord au siege de 1'Or
ganisation pour 1'alimenta-
tion et 1'agriculture a Rome,
puoi mettra le cap sur Tries-
te oL il passer deux mois de
vacances.
xxx
Monsieur Marion Kelly est
reparti pour les Bahamas, a-
pres deux semaines en Haiti.
A 'aerogare, il a dte salu6
par sa femme qui attend,
pour bient6t, un heureux 6v6
nement. Madame KeUll est u
ne haitienne. Avant son ma-
riage, elle 6tait Carole Da-
pi at.
xxxx
Encore un condisciple que
.'s i revu avec bonheur : Jean
Villard. 11 est renti6 hier ma
mathl, et il ne pissera nur
deux lours dans sa famille.
Dennis seat ans, Jean tra-
vaille &. la Pan Am. it Porto
Rico. Petite information Dour
les lecteurs friends d indhscr6


tions : Jean est marit et p0-
re a'une petite iamille de 5
enfants.
xxx
Mademoiselle Michele Rouil
lara, ammatrice paroissiale
au Cap-Haitlen durant deux
ans, est parties pour le Cana-
Sda hier martin. Durant un an,
elle se trecyclera en cate-
chse.s eJ'ai bien l'i i mention
de revenir en Haiti ensuite,
m'a-t-elle dit. J'aime telle-
ment.le pays, et la fraternity
des Haitiens m'a enrichie du
rant ces deux asmees passes
au Cap Haitlen.
xxxx
Monsieur Bill Mc Laney
passer dix jours a Miami. II
rentrera avec sa famille. Bill
est le frtre du Directeur du
Casino.

Soiree Mexicaine a
(Site)s)
teur de 1'Universit6, Me Leon
ce Viaud L'Introducteur
des Ambassaaeurs, Me Pierre
Chavenet Des membres du
Corps Consulaire L'Atta-
ch6 Culturel Adjoint de l'Am
bassade des Etats Unis, et
Madame Harvey Leifert -
Plusieurs Membres de la Mis
sion de I'OEA en Haiti Plu
sieurs Membres ies Nations -
Unies en Haiti Des Doyens
et des Professeurs d'Universi
t6 Les Reprtsentants de
plusieurs quotidiens Le Di
recteur de la Banque Pop ilai
re Colombo Haitienne -
Des artistes pelitres et les
Otudiants de nos Facultes et
de l'Institut Lope de Vega.
Nous felicitons l'Ambassa-
de du Mexioue et 1'Institut
Lope de Vega de la riussite
de cette belle soiree mexicai-
ne.

AVIS
La Loterie de 1'Etat Hai-
tien s'empresse d'av ii ses
Agents de la Province, ses
Placiers en particulier et le
Public en general qu't partir
de cette date, la retransmis-
sion de ses trages sera assu-
ree par Radio Nouveau Mon-
de relief par Radio Caralbes.
Port-au-Pce, le 18 J uiu 1970.
LA DIRECTION.

Messe de Requiem
La famille Leo ROY invi
te tous les parents, allies et
amis a assister a une messe
de Requiem qui sera c616-
bree en 1'Eglise de St. Louis
Rol de France, le samedi 20
Juin courant, 8 6 heures 45
a.m. en m6moire du tres re
grette Leo ROY.


Casino International

BINGO
Le Casino International d'Haiti voulant plaire a sa
bienveillante et fiddle Clientele vient de recevoir *UN
GRAND BINGO, le module le plus perfectionn6, fonc-
tionnant a 1'electricite et a l'alr.
Le Casino International d'Haiti, profit de cette occa-
sion pour annoncer au Public que le BINGO fontionnera
pour le moment deux fois par semaine, c'est a dire cha-
que Mardi et Jeudi. I -
Ses clients sont pries d'etre present a '7 hres. 30 pour
acheter leur Carton au Prix de 3 Dollars.
Le Carton vous done droit a Dix tirages. Les prix les
plus allechants seront remis aux heureux #agnants.
lo.) Bingo 8 1W.oo
Huit Bingo a $ 25.oo ,
10o. et dernier Bingo e $ 200.oo
N.B. Il y aura un Grand Prix Special: Une
voiture dernier Modale.




Aux Ondes Sonores
(Mme GEORGETTE DUPLESSY)
41 Rue Macajoux, (Rue du Perpetuel Secours
et de la Fontaine Mme Colo'
INGENIEURS
T ECHNICIENS
HOBBYISTS
EXPERIM ENTATEU R.
POUR VOS PIECES VOYEX LA MAISON
AUX ONDES SONORES
Un bon conseil peut fiviter beaucoup
de dipenses et de temps perdus
TECHNIQUE, EXPERFICE, PRQG. ES :
NOT.RE STOCK LE J.LJS IMIPRTAN.T..


SBONN .- D6bat au Bun! G6neral Earle Wheeler." b i " o ,il I A 'L tALE
destag au sujet de la poll' - L astral l Moomr 1LES .E i'L-TRANGER ..)
tique orientale de 2s p sAt SPJqgnjUQ',& pQJtir dul
Brandt. Les fronts sont de- Jul.let. e--- ---- r
meures stationnalres entire rin & atc6der a ce pdste. ILY A TRENTE... lea guerllleros se r6fugiatent
le Gouvernement et l'opposi A .--| .. .- DE GAI.-E dans les montagnes.
tion. M, Brandt a mis l'ac-, v OW ,. .. .. l'FP) P station d
cent aur Ia poursaite de la 1CO Mi .. in -I I, y a rn t ge
politique allemande, sur le (Suite) trente ans a 18 heures, une
maintien de l'Alliance A mencent & arriver des 616- voix aux caractrilstques in Au course d'une audience
tlantique et 1'extenslon de ments de la 3e division nord tonations, et qui allalt deve solennelle de la Cour d'Appe]
la collaboration europ6en- vietnamienne. Leur tactique nir famill6re, s'levatt a la de cette ville, Me Amberi
ne. dans cette region, a pr6cis6 radio de Londres: celle du Saindoux a pr6t6 sermeni
BRUXELLES .- Refor le g6n6ral semble 0tre de re g6nAral de Gaulle. vendredi & midi comme Juge
mes constitutionnelles en tenir a Stem pr6s d'Angkor NDj& connu des Etats- Ma de ce Tribunal.
Belgique. Le Senat adopted le plus grand nombre de jors don't il avait par ses vles La seance 6tait preside
l'article concernant le Con- troupes cambodgienes, pen- sur la guerre moderne, sur par le Juge Michel Fievre en
sell de la Culture. dant que le gros de la -divli- l'emploi des blinds, bouscu- tour&, des Juges Louis Ma -
Defense isra6lienne acti- sion s'infiltre it l'Ouest du 16 lea theories, le general de gloire, ,uc Hector, Theodori
ve. L'attaque d'un camp ml Lac de Tonle Sap et so. dirige Gaulle ne l'6tait gubre du Achille, Claude Hyppolite.
litaire pres de Damas Par vers Phonm Penh, via Bat- grand public. Les MagistratsVergni au
les troupes isra6liemnnes est tambang. La velellee marechal Pd- Lafontant, Maurice Chaimers
un acte de repr6sailles con- Au sud enfln;la premiere tain avait enleve aux fran- repr6sentaient le Minister
tre les attentats commis division Nord-Vletnamienne, ga s leurs dereres illusions Pubeaux discourse nt t
dans la region des Monts Gi 6paulee par des el6ents sutir le sort des combats en Dlaux iscourst n
tans. C'est en effect ce qui Khmers rouges, tente de course: c'est le coeur serr6 que prononx e Pen a ctirconacir,
resort d'une declaration s'approcher de Phnom Penh je vous dis aujourd'hul qu-l par sl Prslvrdent de la Cout
d'un porte-parole de la D6 et surtout de couper le cor- faut cesser le combat. Me Michel Fievre, par le Coi
fense. don ombilical qui relief l'int6 Et vollA que renaissalt l'es missaire en Appel, Me Ver
NATIONS UNIES (N.Y.) rieur du imbodge keon-p tLW avotxatat persuasive gniaud Lafontant et par 1
(AFP) r seul grand port de mer, Kom Crbyez-moi, moi qui vous par Juge Saindoux.
Le Directeur du Bureau posg Som (ex Sihanoukville) le en connalssance de cause, Ce dernier aprs avoir re
des stupfiants ds Nations pog m ex Pl rVI) us en connaissacede auser merci6 le Chef de 1'Etat d
dnes Mstupfiantde Kons Pour dlfendre Pim Pnhetvousdis qq rien ne prl'avoir honor de Sa conflan
Unies. M. Vladimir Kocre- a conciu le #g ral Ngo Du, -du"pour la France.Les memes ce en I'appelant a cette po,
vie, au courmis en relief merre- faudrait dalleurs faith une moyens qui nous ont vaincus ton a ur d'appter le me
di a cors dune conrn- proposition n ce sns peuvent fire venr un Joleur de lui me a sa tch
ce de press, lea proportions tat Major cambodglenJa Ce ci14victolre. La France nWest leor de lui mtme a s t~ch
alarmantes rises d rant rage des. troupes Kbmera seule, elle nest pas seu- LE CHAMPIONNAT
las trois derni6res 'ann6es nest nullement en cause, a-t e,.elle n'est pas seule...Cet- DE FRANCE lre
par la production,dele raic -l prcls6, mals elles man- te guerre nest pas tranch6e DIVISION
et l'usage illicite des stupe- quent de materiel et surtout par la bataille de France-Fou PA IS (AFP) .-
WASHINGTON (APP) d'entrainement au combat. droys6 aujourd'hui par la En Cnampionnat de Fra
Le Snat amrNcain a con ns la Mdene force mecanique, nous pour- ce de Football, de premiel
firm mercredi la nomina A AREL RANCA ros vaincre dans l'avenir Division, les r6sultats su
tion de l'amiral Thomas DE TRANSFUSIONune force mcanique su- vants ont t enregistr
Moorer, come president du ANGUINE pietre. Et c'~talt, aprts 1'ap hier soir pour le compete i
Comit6 des Chefs d'Etat Ma PARIS (AFP) pel aux officers, aux soldats, la 346me et dernilre Jour
Jor de forces armies am6ri- Les Centres de transfu- aux ing6tnieurs, aux ouvriers n6e :
caines en replacement du sion sanguine porront aens sp ialls6s des fabrications A St. Etienne: Angers ba
tot uofaser un novel appa dajrmements se trouvant en Saint-Etienne 2-1
Sultats d ... reil frangais, le Groupama teritoire britannique od qui A Rennes: Rennes b:
o ag e). tic quei cpermetta de 6ter- viendraient a s'y trouver, la Lyon 4-3
tGorizague.miner 360 groups sanguins phase fame : quof qu'lil Metz Valenciennes :
4e prix : Melle Calude Car a i'heure. active, Is flamme de la r6sis match arrt6 606me minute
ril : Cours Amedee Brun. Cet apparel, est entiere- tahe frangalse ne dolt pas a rejouer.
5e prix : Melle Judith Char merit automatique et n'a teindre et ne srteindra A Roen en et Nim
les : Cours Amdd6e Brun pas d'6quivalent dan ole -l l t 1-1 A
68me prix : M. Anthony monde. 11a 6 eT e dee jour o celui qui allant A Strasbourgi :Stras
Smith : Coilge Canado Hal par is Divisimon Mdicale Ge 4e*enir le chef de la France bourg bat Bastia 4-0
tl. 1'61ectronique Marcel Das- lire langa a ses compatrio- Ajacio Bordeaux 1-1
Melle Danielle Dassy" Ecole sault et par 1 o Dr. Claude tes cet appel, que beaucoup rencontre Angoul m
du Sacr6 Coeur de Turgeau Matte et i prafeser Sonu- dautres appeals allaient sui- Sedan aura lieu samedi.
du Sacr oeur e Turgeau tte dejt dle s pro e nure- o'est tMa ensembre de tals Pu D
Mr Numa Tranchant : Ins lier. vre, tr6s nombreux 6taent
titution St Louis de Conza- Le Groupam atic estdtl lea frangals qui ne pouvalent A IJL De lT ai
gue n6 a equiper tons lea cen- l'eitendre. La moltie de la Le 12 JuinT Me isemair
7eme Prix : Melle Battina tres de transfusion r6all- France fiyait sur lea routes. qui vient de s'coumer iriMOp
Carrl : Cours Amdee Brun sant un minimum de 50.000 lDes centaines de millers de tal *DEFILEE de Beuaeu
Mile Gladys Ch6rubin : E- groupages sanguine par an. soldats talent d6jb prison- et6 le thOetre d'une impose
cole di Sacre Coeur Ces centres sont nombreux niers. te manifestation don't la pri
8eme Prix : Melle Marie- dans le monde, don't une Tout commence pourtant cipale amnimatrice tait Mm
Antoine Saget :Cours Am6- quinzaine en France et 300 ce "18 Juin 1940. Le mot qui Mireille DIAZ. Elle 6tait ai
dee Brun. en Am6rique du Nord.. allait galvaniser les frangals compagnee de CARMEN, S:
Melle Josiane Assali : Eco Sur les deux prototypes e- avait 6th lacht : resistance. MONE, Mme VERTUS, MI
cole du Sacre Coeur de Tur- xistant, un apparel fonc- La France libre 6tait nee. Jean LAVACHE, de Mini
geau tionne d6Jj dans lip.centre C'est cet ensemble de faults Paul DELIENNE, Madar
Mlle M. C. Larrieux : Ecole de Chicago et un cohtrat de historiques qui ont 6t6 com- Raoul RIBOUL, Mine. Solar
du Sacred Coeur de Turgeau licence de vente pour l'AM6 m6mor6s aujourd'hutl. ge DESTINE, Melle. Dali]
9emne prix : Melle Latura rique du Nord a 6t6 conclu x x xx DOUYON et Ninie REIMER
Lon : Ecole du Sacr6 Coeur avec une soci6te am6rical- Mme. Mireille DIAZ qui
de Turgeau ne. D'autre part, des pour- GUERILLA AU vait voulu pousser plus loi
10me Prix : M. Billy D6- parlors sont en coors avec VENEZUELA le sentiment don't eile est im
iand : Cours Amnd6e Brun 1mURSS et la Pologne soit CARACAS (AFP) piree pour apporter aux d@6
Mille Gladys Boisson : Eco pour l'achat d'apparells, soit OIn guerillero a 6t6 tu6 et hCritlis du sort interns das
le du Sacre Coeur de Tur- pour des contracts de licence d'aitres auraient 6te bles- cet Asile .son offrande cons
geau de fabrication.ss6sIau cours d'un accrocha- tant en un repas plantureu
Melle Danie Birmfinghar i ge avec les forces armies v6 prepare chez elle avec soi
Institute Georges Mare Babynram niezuliennes qui s'est pro- navait pas oubli6 pour aug
Parmi les prix allbchants Je sus arrive au monde duit dans une region monta nienter tcur joie d'amenu
offers a ces'6ltves se trou- le dimanche 11 Juin cou- gnuse de lEtat de Lara n Jazz q fi le conibled
vaient : un cRadio Transis- rant k 5h a.m.-.Depuis je fas 300 Km de Caracas. leur felicite.
tor, offert par la Maison Bou la joie de mon p re Cispin SOlon le G6n6ral Gustavo Les malades ont mang6 d'
card tWestinghousci.. De Dragon et de ma ch6re me- Pardi Davila, charge de l'o- bord et apris Us ont dan
nombreux prix furent offers re Josette Elias Dragon. Je operation, lea soldats ont d6 6erdument dars u1 etrang
par les libraries de la place, suis aussi tres ch6ri de mes couvert un campemnent de d6lire et avec eux les organic
la Mason Stecher et par les freres et sours qut ont bien guesllteros alors qu'ils re- sateurs de cette ratin
Membres de la Liguc Femird fete mon arrive. Je leur cherhaient les ravsseu spontane.e
ne d'Action Sociale. promets de bien les aimer d'unriche propri6taire en Tout s'6tait pass d tans
Nos felicitations aux heu- mon tour. Ma mere se por v6 puis lib6r6 en exchange dre et on constatait la pleir
reux laureats et k la Ligue te a merveille et mol aussi. unlie grosse rangon. Les satisfaction qui s'irradia
Feminine d'Action Sociale. Je vous galue tous. Je me troupes se sont empar6s de sur le visage de tous les b6r
11 convient de souligner que nomfme Jean M] i5lle5-D pl1sieurs armes, d'explosifs ficiaires des assistants et d(
les lycees de Province ont en gon' et de documents tandis que organisateurs.
voye des copies qui sont par- y avait cinq vitures
venues malheureusement en .a une camionnette.
retard. Le texte d'une eleve Ue Rencontre qUi Avant son depart Mme. Mv
du Lycee CU1ie Lamour de OFFRE D'EMPLO1 ferd ate reille DIAZ don't le geste el
Jacmel mriterait une recom x Dogt iqu Un sommets d Mun n bel exempt d e osit
pense. Salon de beauty dials a 6t6 sans contest la qui merite d'etre suivi pa
Messe de praise 38, l6re Ruelle J6r6mirencnrItaie-Allemagne. tus ceux a ui la nature n'
de Deuul Inter~t dramatique, rebon- pas refuse sos faveours: fit
Une Msse Pile de RECHERCHE dissements, haut niveau ces patients la oromesse d
Une Messe de Prite de i undi technique, engagement to- revenir. leur annortnt l
De2 uin s 6 here 30 en lund Une coiffeuse tal des deux equipes, tout plus souvent possible do ouc
glise Ste Anne A la rs empire expriSntee contrbua A dbonner un ca- se rejouir.
dlaSe t eea l D Hede expet eption ractere unique cette par- Robert PIERRE, Professei
dela regrettee Marcelle Dor- Heures de reception tie qul marquera dans les recent et omptent
tte annn8 h. 12 hlieu AM- annals du Football Mon- cet a o colie
Cette ationae tient lieu 2 h. 5 h. P.M. dial. de la classes de 12e d la 1dr
d'nvitation aux parst, et ,, Ah! cette uipe d'Alle- pour leur assurer des Coun


gletere s'6talt afflrm'e non
seulement par ses magnifi-
ques qualitts techniques
mais encore par. son resort
moral. Men& & 2-0, elle a-
Svait pu remonter et apres
prolongation arracher la vic
toree'
Un match aussi qui a fait
date.
* Trols jours b. peine apr6s
cette lotte titanesque, l'Alle
n magne pouvait-elle tout A
fait recuper Elic ne le put
-tout bfait et cela dit sans
minlmiser la brillante et so
lide formation d'Italle qul t
magnifltquement arrach 6 la
qualification pour la finale
'ou elle rencontrerar l'extra
brdlnalre equipe br6aslien-
,ne.


Apprenez
S I'anulals
ou lrespa*nol
en utUlsant le system
Satslo visuer.
lnsUtut de langues vi-
vai. 109, Lalue, en fa-
ce de la Ruelle Dufort,
local du College Classl-
que d'HalU.
Inscriptons :
Lundi at iIrered
. de 6 o ', 7b. ph -


de Frangais, de Lat n e
Grec.
Mgthode sfire et pratioue
Adressse Rue Rigaud (Bo
Verna) No 30

L'ETE ARRIVE
AU MONDE CHIC
Toujours soucleux &
vous plaire vous presen-
te un assortment de
oeaux tissus pour la cir-
constance. Tels que : tol
le ie fil, pique et popeli-
ne impnrimes, de jolls ere
pon de cotton, dacron, cr6
pe, tergal, toile de fil A
drap, pyjamas pour en-
fants de 9 mols 8 14 ans,
chemises de nuit et Ki-
monos pour dames, draps
de toutes dimensions,
tales d'orelllers, moustl-
qualres. orelllers, sans ou
oiler le savon citron va-
loy et les avon au sue de
laltue.
Les mamans trouve-
ront aussi pour leurs BE
|BES, robes, chemises,
brassieres et draps bro-
d6s. couchettes, serviet-
tes. moustiqualres etc
vous attends :
AU MONDE CHIC
Rue du magaain de 1E |
at--89- .,. I


CENTRE DES BAHA'IS D'HAITI


it
Din


t cQ






e ELLSWORTH BLACKWELL PA
CONFERENCIER

e Baisse des Prix du
t Une leg~re baisse est inter mnl
venue dans le prix de vente ba
-r, du carbon de bois dans les co
n difflrents march:e publics ch
de la Capitale. at
e Ceci provient d'une oaug- e
I mentation des quantities de ta
carbon, transportees a Port vi
e au-Prince par la voie mariti pc
i- me. Ce charboln provienc prin m
si cipalement du Nord Ouest, ba
Ul la region de M61e 3t Nicolas mr
e. -- Bale de Henne Petit Pa
radis et de la zone sepLteutriuo .
nale de l'ArroldidsLanient des sa
Gonaives (Corydon, Anse ei
Rouge, Port a Piiment .du pr
Nord, Figuier, Sour-ce Chau- de
an des, Homme de Pai.:e, Plaine qi
re de 1'Arbre, Mornes Macaque). br
l- La production de charbn de d]
's bois de La Goeuave a diminue. d(
de Le sac de carbon y coute gi
r- quatre vingt dix centimes de ir
gourde. Le coft du fret par
at sac est de cinquante centi- ga
at L'ina. Jose' s
1 N. ramer d
e fi,4suite) "
'cela que leur demarche est q
em tries important aupies de x
la Federation Haitienne de A
Volley-Ball. Pour le Tour-
nol Haiti Porto Rico, qui r
doit avoir lieu &, Port-au- C
Prince du 24 au 27 Juillet,- a c
part la delegation officelle,
11s vont orchestrer une belle d
propaganda en faveur d'Hai q
e ti pcwr que plus de sup- 9
porters de Porto Rico pos- v
sible les accompagnerit. A- o
a prOs plusieurs changes de d
Ln vue avec nos distingues vi- l:
in siteours, ils ont pris cong6 de a
e. nous en manifestant vive- c
c- ment leur jole de se trou- I
L- ver parmi nous, 'malheureu
r segment pour si peu de temps
c. car il devale'nt ;epartir t
1e dans la soiree. Ils et)ent ac
n- compagnes de quelques mem I
la bres du comit6 directeur do
S ]a FHVB.
a- C'est l'occasion pour nous
in de fliciter la Federation
as Haitienne de Volley Ball
s- qui fait du bon travail en
as particulier nos excellent a-
i mis le dynamique anima-
Lx teur Jacques Joachim, le Se
n cretaire G6enral, le Freret
9- Ephrem, et les autres mem
'r bres Louis Jadotte, Mme.
le Marcelle Arnoux, le R.P.
Gamier, M. Georges Jean,
ha le Lt. Dutel, le Frere Ernest,
e6 le Dr. Verly et tous ceux
Se pour les prochaines rencon-
i- qui pretent leur concours
ie pour le developpement de
ce sport chez nous. Notre
or Volley s'est deja covert de .
re gloire a Mexico et en R.D.
it Nous souhaitons a 1'Avance
e le plus eclatant succs pour d
es les prochaines rencontres x
Haiti Porto Rico. s
et
i


SAN I

l Sans esc
Ii Avec CARI
ur f Chaque
res Mardi Jeudi-
re
rs Dipart 5 h.
de EXCELLENTES COR)

is





a HITA(

LE GEANT DE L'INDU

Le ,Super I
Hitachi

REPOND AUX
DE LA MAITRESSI
SLA PLUS EXIGE
I i'OSSEDE LES RAI
LES PLUS PERF
DE LA FAMEUSE TEC]
AUX PRIX H

AGENT POUR HAITI :
Distributeur :
fous les products .l.T
_-* -' --._ .....* -< f


07 Rue des. Cau erne
ort au Prince, Haiti

nanche-le 21 Juin 1970
e 10 H. 11 H. AM.

COMMENT PEUT-ON
SE METTRR EN
CANTACT AVEC
ESPRIT SAINT ?.

public invite Entree
Libre

Charbon de Bois,
es de gourde. A Cd prix de
ase, s'ajoutent les taxes
mmunales & la sortie du
Larbon et & 1'entree & Poft-
L-Prince, les frais all et .
tour du vendeur, Je inon-
nt de son passage sur le na
re, le cout d'achft ues sacs
our le transport, les frais de
anutention aux ports d'em
arquement et de d6barque-
ent.
De trols gourdes vingt cinq
trois gourdes que coitait le
ac de carbon de pcit bois,
n function de la quality, le
rix est descendu a troIs gouit
ls et deux gourdes soixante
uinze, avec tendance & la
aisse : 11 faut done s'atten-
re sameai a une reduction
e vingt-cinq centimes de
ourde sur les prix de vente
idiques plus haut.
Les course du cha'Don de
aliac ont enregistre aussi u-
e baisse : de quatre gourdes
uixante quinze k cinq gour-
es, le sac se vend mainte-
ant de quatre gourdes cin-
uante a quatre gourdes sol-
ante quinze avec tendance
une nouvelle baisse samedi.
A P6tlon Ville, les prix
estent inchanges d'une fa-
on surprenante : le sac de
harbon de petit bois conti-
nue & se vendre au march
le cette clt6 residentlelle a
,uatre gourdes et quatre
aourdes vingt cinq : ce qui
va automatiouement provo-
iuer interventionn du Malre
le P6tion Ville en vue de
a Protection ad6auate de ses
.dministr6s et du respect des
3rix diligemment fixes por le
D)partpment du Commerce.

Physionomie des
(Suite)
place n'a pas permis de d6ce
ler une blessure aussi grave.
11 faudra un examen radio-
graphique pour avoir une
certitude.
Beckenbauer avait et6 fau-
ch6 et tait tomb6 sur '1e-
paule. Il avait repris le
match au debut de la pro-
longation avec un bras en
echdrpe. En effet, le direc-
teur technique ayant dej, o
per6 deux changements au-
paravant, il navait plus la
possibi6it de fire jouer un
autre (remplagant a la place
de Berkenbauer.

BERLIN .- Controverse
au sujet de la creation d'un
centre de la science en Alle-
magne. Rappel de la d6ci-
sion gouvernementale re-
montant au d6but de l'an
lernier et de l'opposition e-
:ercee par certain milieux
scientifiques.




UAN

cale
IBAIR


Vendredi
55 P4M.
RESPONDANCES









CHI
STRIE JAPONAISE

Mixer.
!A-io

REVES
E DE MAISON
ANTE I i
FFINEMENTS
ECTIONNES
UNIQUE HITACHI
ITACBHl.

HERARD C. L ROY
ENCHA
1 81 sent garantij '
a"_^_1 *" -- *_ ,i


LETTRE OUVERTE...
Chtre Madame,
Nous connaissons vos petits probl6mes a la mnAison avec
les entants qui toucnent a tout. bouvent us se Druient.
..Nous avons trouv6 un merveiueux procut pour souiager
de la douleur des brllures: c'est BURNEZ. Ii eat stre et
flcace. Les effects sont Immediats: Il arrete la douleur wt,
neutralise l'enflure.
St un jour 11 vous arrivait d'en avoir besoin, sachez que
nous avons A votre disposition des tubes de ce fameux
BURNEZE ce seralt mieux, cependant, d'avoir un
tube toujours & la porthe de la maln.On ne salt jamais...
Toujours a votre service.

Don Mohr Sales Corp.,



OIJ IREZ VOUS

SAMEDI SOIR
AU

Rond Point Night-Club

Diner et Danser avec
les L62endaires de Delmas

. IiSAl matt -


7Jl_:_


w


MPIL Mm. I .- JR


CLEndook]




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs