Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06774
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 17, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06774
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text


QyOTIDIEN

LE PLUS ANClEN D'HAITI
ONDOt SN 69.

OWftwur ot ReNtcr m, Chef :
LUC/EN MAN7TAS

Administratfeur: MaS MAX CHAUVE T
I I I I I


- MER. D... ASSOCIATION .NTKA..M. D '



XYBRC D L' ASSOCIATION INT0RaMERICAINZ DR- REBS


Adresse: RUE DU CENTRE
'- A ....l. M sI .

PORT-AU-PRINCE (HAIT/)

I T' S A 3 -
BOITE POSTAL : 1316.


No 29.001 Tme E'
766me AM=E


MERCREDI 17 JUIN 1970


A la veille des elections britanniques:


Atmosphere d'irrealite


A quelques heures des elections du 18 juin, le Premier Ministre Travailliste Hart
Wilson (A droite) et son opposant Conservateur Edward Heat (a gauche) echae
gent des propos contradictoires. Les crises dans la press britannique et
dans les services de sant4 ajoutent une note extra de chaleur a la champagne.


LONDRES (AFP)
(De Basile TESSEL1N)
La Grande Bretagne s'ap-
prete a voter dans une at-
mnosphere d'irrealite : L e s
agents des parties constatent
surtout l'indiffrencc des e-
le,:eurs, les obsce.at.fr po-
iltiques soulignent la multiple
cite des inconnues (deux mil
lions d'miglais en vacances,
deux i'T'ioi,s ct demi ( fjeui
nes qui soit voter pour la pre
mit'e aLois e in .11 liei, de
gens de couleur, citoyenb du
Commonwealth, qui eux aus-
si vont exercer pour la pre-
miere tfos leur drolt de vo-
te). Comment dans ces condl
tions accorder un ve.itlable
credit aue sundages d'opi-
lion ?


encore indecise. rtf alt
vraiment, dans le ,jllon
des prix, des salaries et des
revenues fiscales., si les porte
monnaies sont mieux oun
molns mei, garnLS 7
Seul M. Enoch Powell abor
da a sa faqun quelqucs pre-
bl6mes important : L'immi-
gration des gens de couieur,
a laquelle 11 est oppose le mar
che common qu'il deteste.
Ses positions sur ces deux
questions sont eminemment
populalres. II est cependant
certain que M. Powell a flait
perdre au Parti Conservateure
plus de voix qu'il ne lui a fait
gagner, pre que ques aostra-
cismes englobent maintaenant
trop de gens, Ltrop de sujcts
et que le personnage a quel-
que chose d'inquittant


La champagne electoral, It tut le seul eveillcr Cuel
par une borte d'enlene Luci- (ue passion. Car mileite les
I,, n'a jamaes abordi les maoistes anarcho trotskys
grands sijets nationaux, en- tes du Sud- &,t de Lo.ndres,
core moins internationaux. qui veulent inciter les gens A.
1 i.'a jamn-aib et question de ne pas voter du oout, font
revolution nondiaic, til de leur champagne dans le plus
oouleversements sociaux, en grand came. tl l'Ulster n'a
core moins d'entree dans le jamais connu une period
March Commun. aussi peu trouble, bien que
M. Health a attaquc e Gou le Pasteur Paisley et Berna-
vernement sur la montee des dette Devlin solent candidates
prix deja en course et la ca-
tastropne econornque a ve- LES N CES D
vir. M. Wilson cs'eS detifendu ES
en invoquant le redresse- EP0 XA
meant ce la balance comiiier- EPOUX
cial et opinion favorable des Unt odili.ntoe ceremonie
ban q u i e r s internationaux F'eAt deroulee. le mardi, 16 de
4uant a la tenue de la Livre. cc mois, a 17 he-arcs, en I'E-
Publies mardi dernier, les gliae Saint-Pierre de Petion-
chiffres du commerce exte- ville. Une messe y etait chan
rieur de mai indiquaient ce- tte par le Reverend Pare La-
pendant un nouveau deficit maute, puur celebrer les 60
de 31 million de lives. M. ans de marriage des 6poux A.
Heath crut vcir triompher Sassine, la femme nee Claris
ses proph6ties, mais M. Wil- se Gauvin. M. et Mme Sassi-
son attribua le deficit a une ne etaient enctcures de leurs
cause tout a fait provisoire, nombreUx enfants, petits -
'acnat par la Grande Breta- infants et arriere petits en
gne de deu: jumnbo-jets, faiitr et de beaucoap d'amis.
La bataii.e se livia, en fait, La macie, toujours distin-
autour du pauier proenvi- guee et belle, dans sa splen-
sions des menagires et rest dide robe et sous sa toque ra

Le Discours de Nixon


WASHINGTON, (AFP)
Le President Nixon a an-
nonc6 mercredi dans un dis
course televise qu'll a donn6

l'ordre A ses c.onseillers 6co-
nomiques de preparer un sys
tame d'alerte A 1'linflation
pour combattre la hausse des
prix et la surchauffe de 1'e-
conomie.
Le President a announce la
creation d'une Commission
sur la productivity former de
reprasentants du patronat,
des syndicats, des consomme
teurs et du government. II
a lanc6 un appel aux chefs
d'entreprises at aux syndi-
dicats pour qu'lls aident A
freiner le course des prix et
des salaires.
Le system d'alerte a l'in-
flatlon consistera mettre
en lumIire certain cas
dnaugmentations de salaires
ou de prix, a indique le chef
de l'excutif. II1 a demanded
au Congres d'approuver son
programme legislatif d'aide
aux ch6meurs et de forma-
tion de la main d'oeuvre et
a exprime son soutlen a un
systome d'assurance des ac-
tionnaires contre les pertes
causes par les difficulties ft


nancibres des firms de court
tiers
En conclusion, le President
Nixon a affirmed sa conflance
dans l'avenir de 1'economle
americaine.
xxxx
NIXON: UNE ECONOMIC
DE PAIX POUR LES USA
WASHINGTON (AFP) .-
Les Etats-Unis sont en
train de passer d'une econo
mie de guerre A une econo-
mie de paix, a declare le
President Richard Nixon
dans une allocation radio -
televisee. II a fait appel aux
milieux d'affaires et aux
syndicate pour qu'ils limi-
tent volontairement la haus
se des prix et des salaires,
puis 11 a rejet6 catogorique-
ment toute politique de con
trle des revenues par le
Gouvernement.
Le Chef di 1'Ex6cutif a
charge ses conseillers econo
miques de mettre. au point
un systlme d'alerte anti-in
flatlon appel6e denoncer
les cas extremes de hausse
solt dans les, prix, soit dans
les salaires.
II a annonc6 egalement la
creation d'une Commission
(Suite page 4 Col. 3)


L'(EUVRE CREATRICE

du President Duvalier


Par Georges J. FIGARO
La victoire du 22 septem- pression de la nouvelle rali
bre 1957 annongait la repri- t6 politique haltienne.
se et 1'elargissemeht de 1ex Dans son discourse de 1 res
perience revolutiounnaire de station de serment, le .2 'cto
1946. ArrEachde aux forces bre 1957, le Dr Franq s ,DU-
d'aigent, elle signifialt l'orga .VALIE ne lia loirmulalt-il
nisation de 1 icontomie hal- pas en terms de reconstruct
tiennel atu service du people tion :
haitief. Elle 6tait ne'te et \ La reconstruction sera
peremptoire dans des extgen- t'oeuvre commune, ceile du
ces. Les perspective,, qu'elle 'gouvernement aussi blen que
flisait naitre liaient la cons tcelle des gouvernes, celle des
science du devoir actual aux .classes ais6es aussi bien que
promesses de l'avenih. Et re- 'celle des classes ddpourvues,
gardant au-dela 'It. Sent celle des travaillcurs aus.s
don't les traits embrouillAs a- bien que cell du savant, tant
vaient masque la v6tiil du il est vrai que dans nos
problem haitien, 1'elu vain- coeurs, nos esprits il n'y a
queur s'6tait engag& A epen qu'une seule Patrie, celle que
ser, a poursuivrc t a ache-: nous aimons avec noire chair
old ver la batallle de Ia cuuirtruc et notre sang; une oeuie na-
n- tion. Blens et services utiles,, tion, celle qui a le droit d'exi
logement commode, salaire. ger tous les sacrifices. Le gou
decent, devalent tracdulie la vernement de ]a Republique
dignity de la nouvellt. vie convie tous les haitiens a cet
Slaquelle allalent acceder les ate croisade du bien public a-
ient du haitiens. La bataille de 1 fin aue disparaissent defini-
construction se rdsumalt: tivement les causes de diver
Srn clans le caractre hrnialn, de gence. et aue, come autre-
h Gran ces objectifS btiauA LL Ccon fois, comr eeaux journs peril-
tachem mique t elle s'ofit'iit, dans leux de aTi nalssance de la
ent Ve sla paix reconquise et ia rc& premiere republiaue dc l'hom
ient so- conciliation reLtrouvee, a tons me noir libre. united natlona
e pluso- les hatiens de bonnie volint6, le solt la verit6 imperissable.
nt pou- Atous les patrioteL,, toU ,- (Voir suite page 2 )
nit peut ls ouvriers fascins pr tine -
iLe om- tAche ennobllssante. -I peu- TABS ET LA MORT
th lem- pIe haitien venalt de rest.i D'ELSA TRIOLET
ormer tuer la souverainetC nations MOSCOU (AFP) .-
mpcher store du suffrage u- La mort de 1ecrivaln Elsa
location niversel sincere et loyal. 1 Triolet a at6 annoncee par
p r sI les reunissalt dans la'pennev l'Agence Tass aujourd'huil
nisani, d affranchissement ui -i vers midi, dans une infor-
faisant, ota avenement representL- nation dune dizaine de li-
Ion ii Lit et les gardait comme aek gnes, Tass a rendu hommage
yndlas 1'ecrlvain.


aun plus vieux Parlemn
nionde.
Si M. Wilson gagne,
oe Bretagne, va s'y
ier sans trop de nero
une society moderemi
cialiste, en pregnant d
en plus la Sukae coming
dele et en s'enferma
etre dans une insular
brageuse. Si M. health
porte, il tentera de c
les syndicats et d'e
par la lol, la multip
ocs graves qui d' a
lui emptcheiit 1expap
dustrielle. II peut, ce
se heurter A l'opposit
lente de cer~ains sa
trps militants.


ISi M. Wilson gagne il area
le premier Chef de Parti k a-
voir reported truis .ictoutres
ejectorales de suite : en fait
11 a x-dee.mmesm eoafi&'Aun
ami qu'il comptait rester au
pouvoir jusqu'en 1980: S'lt
perd, il restera n6anmoins
chlef inconteste du Labour,
Si M. Edward Health est vain
cu, 11 est plus que probable
qu'il devra ceder sa place a
un nouveau leader conserva-
teur.

E DIAMANT DES
A. SASSINE


vissante, le maria, elegant
dans son impeccable costume
gris, fleur rouge a la bouton
niere, rayonnaient de bon-
heur et de satisfaction legiti
me. C'etait vraiment emou-
vant le geste du Rave.:ent-
Pare Lamaute qui descendit
de l'autel por- apprCter ia
Communion et sa bf 1edic-
tion au couple qui semnbiait
avoir retrouve le visage c'e sa
singtieme innde.
ls qulttiereni l'Eglise dans
]a joie metallique de routes
lea cloches de l'Eglise t s'ar
reterent quelques minutes
pour accueillir au presbytMre
les compliments de leurs In-
vites parmi lesquels, nous ci-
tons au hasard de la memoi-
re : Mine Leon Mathon, M.
et Mine Max Ewald, Madame
Jessie Valme, Mine Alfred
Pierre, Mme Fredeille Dvi-
gneaud,M.t M. et Me Andre M
nos, M. et Mme Guy Blan-
chard. M. et Mine Leon La-
leau, M. Sassine faiire du ma
ret M. EllaVilCard, Me. Elie Vllard, M
Paul Elie, Mine Enriquillo Mo
ta,M.t et Mme Edoard Pe-
loux, M. et Mme Max Fou-
chard, M. Gerard Lescot, M.
et Mme Gerard Carrie, M. et
Mme Paul Vericain. M. Da-
niel Malebranche, M. et Mine
Alix Mathon, M. M. Lebert
Jean-Pierre, BoUicard, C. Ma
thon, Pierre Chauvel jr, Max
Chauvet Jr, etc. etc.
Une splendid reception et,
en tous points, parts Ie. eut
lieu ensuite au coauet Hotel
Hispaniola aui acheva dans
la satisfaction cette caremo-
nie qui c6e6brait suixante an
nues d'union, d'entente Dar-
faite et d'affectueuses atten-
tions.
Nous renouvelons nos f[li-
citations a nos amis Mr. et
Mme A. Sassine, felicitations
que nous tendons a leur
nombreux enfants, petits en-
fants et arrilres petits en-
fants.


Au sujet

du General

Verret


A la demand de l'agrono
me Rene LAROCHE au su -
jet du General Verret qui
eut le courage d'abandbn-
ner les troupes trangaises
doint 11 faisait parties pour
se ranger avec les indigenes
de Saint-Domingue, je lul.
soumets les informations
que j'ai pu trouver dans mes
papers sur ce personnage
Gabriel VERRET est ne a,
Beauvals, Departement de
1'Oise. II vinst a Saint-Do
mingue avec les troupes qui
accompagnerent Polverel et
Sonthonax, servit dans le
Sud oa Polverel proclama la
Libert, Generale.
Officer a la 3e. demi-bri-
gadb sous les ordres de Dar
'tiguenave. ii prit part a la
guerre de Rigaud-Toussaint.
On trouva l'officier Verret
dans le bataillon de Bordet
qui fit defection au Fort Bi
zoton, quand arrival ici Par
mde expeditionnaire fran-
qalse.
Quand Petion leva 1'eten
dard de la revolt dans la
nult du 13 au 14 Octobre
Suite page 4 Col. 8)


Ins ta ual nagis


par Claude Dambreville


SSamedi apres midi, eat
part M. Edner Pierre-Pierae,
jeune free de Clarcice Pier
re-Pierre, membre -de nobre
journal.. Edner sajoaiuera a
Porto Rico, aux Etats Utis et
ad Canada. Le but de. son vo
yage, c'est de prendre con-
Lact avec certaines maisons
de I'etranger, feiativement
aux articles de note Pelt;te
Industrie. Edner Pierre-Pier-
re sera de retour dans un
mois.
Depuis une dizaine de jours,
le biologist ambricain Prin-
ceton Webster est dans nos
murs. Le Dr E. E. Williams,
Conservateur du Muste de
zoologie. comparative de Har-
vard University, l'a delegue
en Haiti afin qiiu'il y capture
les vingt-et-un specimens de
lizards de notre faune, la
plus rich des Caralbes sous
ce rapport. Monsieur Webs-
ter est aide et guide dans
son epuisantea tchc par Mon
sieur Lamy Camlie. Celni-cl
l'a de6e conduit a Savane
Zomble, A Saltrou, a Marigot,


La liberation de M. Von


Holleben


L'Etau se ressere autour de

Phnwm aPenhl -v

(Un des envoys sp6ciaux de la ville la plus proche des
I'AFP Thterru Masselot) temples d'Angkok, dans le a SI
Nord-onuest du nays les nord


L'dtau des Forces Commu-
nistes semble se resserrer len
tement et implacablement
autour Phnom Penh don't le
seule Cordon Ombilical, avec
I'exterieur demeure, outre
les votes fluviales et a6rien-
nes, la route national nu-
mero un. Cette route qui re-
lie la capital du Cambodge A
Saigon est encore considered
comme A peu pres sftre.
Au course des dernieres heu
res, les troupes vietcong et
Nord-Vietnamienes ont sl-
multanement declench deux
attaques centre deux impor-
tants centres de province :
Kompong Chhang, A 92 km
au Nord de Phnom Penh oa
les communists ont occupy
le march et un hotell tandis
que le rest de la vllle res-
tailt sous contr61e gouverne-
mental, et Kompong Thorn,
au Nord-Est de-la eapitale.
Cette ville talt deja. sounmise
a la pression adverse depuis
plus de 10 heures et des ren-
forts hbliportes y ont ate en
voy6s.
Outre 1'attaque, qu'ils ont
lancee mardi apra-midi con
tre deux trains interrompant
les liaisons ferroviaires entire
Phnom Penh et Battabang
les communists ont tendu
une embuscade dans la nult
de mardi ]. mercredl sur la
route national 4 Phnom
)Penh-Kompong Som (ex-Si
hanoukville), pres de Tra-
peang Kraloeng, a moins de
60 km de la capital. Cette
moute est esotmals qualifie
de dangereuse par I'Etat -Ma
Jor Khmer
D'autre part, selon un por
te-parole du haut comman-
dement Khmer, la ville de
Kompong Speu, theatre ces
jours derniers de combats a-
charnds, A quelques km seu-
lement A.l'Ouest de Phnom
Penh, a et6 entierement de-
gagee et reprise par les gou-
vernants..
Toujours sul le plan stric-
tement militaire, le porte-pa
role a precise que la situa-
tion etalt came a Stem Reap


.... . . . -, ..
vietnamiens et les Vietcong
sont toujours installed dans
les temples, tandis que 1'ae-
roport de Siem Reap, sous
contr6le gouvernemental, de
meure ferm6 au traflc civil.
II ne fault aucun doute, se-
lon les observateurs militai-
res, que .ces harc61ements
syst6matiques et pratique-
ment simultanes en plusieurs
points du pays ont pour ob-
jet de contraindre les gouver
nements A d6ployer leurs
troupes et A degarnir de ce
fait la defense de la capital
Bien qu'on se refuse for-
mellement, de source offi-
clelle combodgienne, A fair
etat d'un enforcement de
menace sur Phnom Penh,
des bruits de plus en plus in
sistants circulent sur 'im-
minence d'une offensive
communist.


M. VON HOLLEBEN
(Exclusivit6 Le NouvelIiste)
RIO DE JANEIRO (AFP) .-
Apres avoir etabli un re-
cord de rangon, 1'Ambassa-
deur d'Allemagne au Bre-
sil, M. Ehrenfried Von Holle
ben a regagn6 sain et sauf
sa residence de Santa Tere-
sa peu apres 23 heures 30
mardi soir.
II avait eta enleve jeudi


La Mort d'Elsa Triolet


PARIS (AFP) .-
C'est dans sa propr6iet de
champagne, au moulin de St.
Arnaux en Yvelines, pas
tres loin de Paris, quest
more mardi apres-midi I'6
crivain francals Elsa Trio-
let. Son maria, le poete Louis
Aragon, t'auteur des inou -
bliables A ses cuts. Leur union lils
6taient marines le 28 Fevrier
1939 etait legendaire.
D'origine russe, fille d'un
avocat au Barreau de Mos-
cou, Elsa atait venue en
France en 1919. Dipl mine ar
chitecte, elle se sentit rapi-
dement attire vers la litte-
rature. Mais c'est dans sa
langue natale, en russe, qu'
elle Acrivit ses premiers roe
mans. Ce n'est qu'a partir
de 1938 que paralssent ses
premieres oeuvres directe-
ment rediges en franalis.
Au debut de son marriage
avec Aragon, Elsa Triolet
n'avait pas toujours connu
la vie facile. Les resources
du couple talent maigres et
jusqu'au jour ou Aragon
trouva un employ de Journa-
liste, Elsa fabriqua des col-


liers qu'ils allaient vendre
A des marchands.
En 1930, Louis Aragon,
mandate par ie mouvement
surrealiste, avait adher6 au
part communist. Elsa ly
avait lidelement suivi. oi..
collaborations a l'Hebdoma
daire xLes Lettres Franqal-
ses come ses romans ri-
velaient une jeunesse et une
fraicheur qui lui valurent jus
qu'a sa mort une important
te correspondence de ses lec
teurs et en particulier d,-
jeunes.
sent et que je ne puis satlis-
faire leurs besoins de jeu-
nesse et de beauty, j'evite
de me montrer A eux. Je np
sors presque plus.
La disparition d'Elsa Tr i-
let plunge dans la tristesst
tous ses amis: Madeleine Re
naud, Francois Maurias, Ro
land Dorgeles, le Presidenr
de I'Academle Goniourt qi
1'avait couronnne, Hemri Tro
yat, son compatriot et tow;
ses amis du Comiti Natio-
nal des Ecrivains, don't ll('
6talt la Presidente d'-aon
neur.


peu apres 20 heures alors
qu'il se rendait da l'Ambas-
sade a son domicile. Son en
l1vement avait 6te marque
par la mort d'un policies.
Deux autres avaient et6
bless6s.
I1 devaitetre llbdre 27 heu
res apres que J4s conditions
imposes par I7s ravisseurs,
membres du Groupe Revolu
tionnaire du V.P.R. eurent
et6 remplies par le Gouver
nement. La principal etait
la liberation -'de quarante
prisonniers politiques. Ils
arriverent lundi soir A Al-
ger. Depuis on attendant la
liberation de M. Von Holle-
ben au milieu d'un ebhange
contiruel de messages chif-
fres et de rumeurs qul, en
fin de journee, commence-
rent a. semer l'Lnquietude.
Au moment ao t'Ambassa
deur regagnait sa residen-
ce dans des conditions qui
nont pas encore eta pr6ci-
sees, les services de l'armee
etudiaient un communique
venant de Sao Paulo au ton
particulibrement violent, me
nagant de garder 1'Ambas-
sadeur et d'exiger la libera-
tion de nouveaux prison-
niers.
L'Ambassadeur a rega-
gni aussitot sa residence oa
il a retrouve son spouse, e-
prouvee par cinq jours d'at
tente et de doutes, et ses
deux fils. fl a fait declare
aussitot qu'il ne donnerait
pas Interview A la press a-
vant demain.
II a ate examine par des
m6decins qui l'attendaient
a la residence.


t a Jacmel. MeasicUL, Camil
e et Webster partiont inces
amment pour le Nora ou 'ts
loursouvront leur labeur.

Nonie Lemnke, une blonde
.u visage regulier e.t a la
nix enveioppante," est arri-
'ee ie bhier martin .pre a-
'oir vu alu pays eh Eurupe.
ille passer quelques jours
tans sa famille, avant d'al-
cr reprendre le collier a
Sainte-Croix. L'exquise- No-
lie travaille dans 1'hOtellerie.
xxx
Madame Gina Gaspard, e-
pouse du Directeur de la Fon
datiQn Care en IIa;Ut, a ac-
compagne a l'aerogare hier
martin Madame Maria Hele-
na Porter. Le marl dc cette
voyageuse .irige (sCaree a
Santo Domingo. Madame Por
ter et ses deux enfants Glen
ia et Marco ont passe deux
jours ici. Madame Porter ade
re notre pays. Aussi e 'pro-
met-elle de le visitor souvent
SXxxx
ier niatin, Madam" Ed-
gard Liburd et sa lere, Ma,
dame Ludovic Bellaton, ui
sont rendues a New York. Li
samnedi vingt juil pwochain
Mad" me Liburd conduira :
'autel son rere Jean Cla-
-' lucIfiton et Madeinoisell

Yolene Lacombe. Quc Yolen
et Jean Claude coinsalsase
de nombreuses arnnces de bo
neour !
xxxx
Monsieur VyioCnIl Camei
case, capitalinc de l',\rmi
francaite a ForLt do Franci
CoL aliive6 ci ticer le!a'iin, c
compagnie de sa ftemine. i
sejonur a oIL-cu-Pri'Le c
ces deux visibeurs sera ma
heurcd 'Tieni tron coln
coup U'oeilt, a dit le capital
ne. Soi.haitons que ce e o
cd'oeil ravisse les Camescasc
et leur donnle 1'elvie de no
ievenir pouir de phI.s long
vacanC rs
axxx
Depuis quatre ais, la ca
tivante Jessy Sajouis resi
aux fi;.ats Unis. Lllc y etuc
le journalism, et eaptre ft
le ses premieres armes de
dactrice avant longtem]
Notre consoeur en liiIbc p
sera quinze jours de vacant
au milieu des silns. Nous '
souhlaitons Ln merveilte
sejour.
xxxx
Mesdames Lyonel Elie
Franck Farmer ont pris 1
vion lhier manlin. Elles se sc
rendues a Detroit, Michig
Madcaie Elie visitera c
amis, tahdis aue M-idni
Farmer et ses parent se i
trouveront avec bonheur. I
dame Farmer a voyage as
ats trois entfants.
xxxx
Monsiern Jean Woel. ni
prietaire de -Jean Woal si
Pattsi, est rentret dp vnVE
hier inalirt. I1 vient de
oulrer htuif loursc a Porto
co. f y a regl des iffiirc


(Suite page 4 Col. 7) (Voir Suite page 4 Col.


Le classement

daftyloscopique

indispensable pour identikier un individi
Par: Le licencid Widner Gdrard VITAL HERNE


A priori, Qomment trans-
porter les empreintes ?
Pour reproduire les em-
preintes digitales d'un indivi
du suspect, I'Agent se place-
ra A gauche du sujet et comn
mencera par reliever 1'em-
preinte de I'auriculaire gau-
che pour terminer par le pou
ce gauche. On passer ensul
te la main droite en com-
menqant par le pouce droit
pour terminer par l'aUricu-
laire drolt. Ce sont les em-
preintes roulees.Les emptein
tes posees se relevant de la fa
qon suivante.l'on appliquera
ensemble les 4 doigts don't
on desire obtenir l'emprefen-


te posee, le pouce ecart6
la plaque encree tout en e
gant sur eux, de la main,
ne fable pression, de fai
A obtenir un contact. Cc
operation' sera repetee en
te exactement en pass
les doigts sur la fiche.
Les empreintes poses
simultanees ont pour
d'cviter que le pr6venu
,parvienne petidant l'op
tlon A donner deux empr
tes d'un meme doigt, ce
apporterait une tres grave
reur dans la r6daction de
fiche.
(Voir suite page 2)


Piperazine citrate U.S.P

COMPRIMES ET SIROP

ELIMINE COMPLETEMENT LES VERS INTESTINAUX

A ER Ascaris, OyuT DAY
---' LABORATOIRE DAY ,.,0,0
....... IL'X P.O. B&-- 192. Tel : 2--2020-


tLotwt-rrlt:Rrrrrnv ,,-rmn-.- ;--- wu


I


:


~tliC~~I~-^*_--.--_~iJE~^~_Y_ Llll;lill_-.CULll~tYlk- ~LI-~-L- -II~-~-~I~-~IUI-U~LI-*i*Ylli~C~XU-i~ lia~i-iil__lXI)-yll- II~-3VIIIC----CI~1-11







44 NQUVEJl'BT


~ - i tw:el-; -0NK r J1


[1. t. ie 1 .a dm w.n'tt WW 3.e U fthItSL I A T. A.


Ensenible., c-[ tou in'disu-
lubemenit, raitaches a i l.e
ae ii na'.', nous marque -
rolls iOs epes necets..ires.
Mon gou.eriienent, anl ura
maintei"r ies craauions el
aonner a ce grand pcupie 11]i
tien ia colinmlautie orgaii -
see. doita n esi 'igne
Fid6lit& doe la pensb doc-
trinaie d'un revoitutionnaire
S. i esprit de combat des OEUC
VRES ESSENTIELLES, dvan
gi0e de lo et ae voolue d oun
unef responsible attentif A
la cona tion de son p.upie et
cumposant I'avenir avec les
victoires du present. Les li -
gnes imposantes de la cons-
truction sont traces partout
et des debris ramaeseo aprds
Ja tourmente de 1957, et qu'il
a su transformer, il eleve 1'6-
difice national majestueux et
harmonieux. L'oeuvre creatri
ce qui se d6veloppe recher -
che pour les haitiens, hier,
iolest et emmures daris leur
d6sespoir et leur sous deve
loppement, la dignity exaltan
te de la vie: dana cetle socid
te fraternelle, pas o'cxclu -
sion ni de privil6gos, mais
sdulement la convergence
vers l'objectif de croissance
dconomlque et de bien dtre
- social pour resituer la nation
haitienne. La meconnue, la
m6pris6e, la maltraitle, la de
nigr6e du deml 3itcle pirdc6
dent reconquiert son Ame, re
trotuve le sens de son destiny,
se forge, dans 1'epreuve, le ci
ment de la resistance et re-
nalt d'elle meme, possddee
par 1'inspiration de se d6pas-
ser. Le people haitien ne con
naissait pas ce paysage mo -
rfil: I'imge de la nation se
ruinait dans la flltrissure,
pareille S celle qu'almaient
lui inflier les historiens hal
tiens, stipendi6s de droite et
de gauche et qui raniassent
d n.s id boue Is strcnte de -
niers de la trahison.
Ces gesticulations fonot le
divertissement du people hai
tien inform de la conspira-
tion qui tente vainemiil d'at
tenter a sa LIBERITE et pas
slonnd ddfenseur de la paix
social feconde et1 rconcilia-
trice. En lui et profonde -
ment, se prolongent les rdson
nances de cet appel i la sa-
gesse et a la collaboration
(22 octobre 1957).
aJe convie partisans et ad
versaire d'hier a l'oubli et
au pardon des offenses. Je
les exhorte A panser les bles-
sures profondes dont eouffre

Remerciements
Melle. Julie Faine, Melle.
Claire Faine, Mme. Paule Fai
ne, Mme. Jules Faine, Melle.
Ritza Faine, Mr. Roger Faine,
Mr, et Mme. Louis Garoute,
Mme Antonine Grob, Mr. et
Mme Manfred Gaetjens, Mr.
et Mme Pierre J. Mousin, M.
et Mme. Pierre 0. Gabriel,
M. et Mme Seige Paul, M. et
Mme Adrien Ascencio remer-
cient blen sincerement SON
EXCELLENCE LE PRESI -
DENT A F,1E DE LX lEPU -
BLIQUE et MADAME SIMO-
NE OVIDE DUVALIER, ainsi
oue tous les amis taut de la
Oapitale, que de la Province
et de 1'6tranger, qui leur ont
donnd des marques de sympa
thie a l'occasion du deces de
leur regrettne:
Louise FAINE
leur soeur, belle-soeur, et tan
te. enlevpe a leur affection le
10 Juin 1970 et les prient de
croire a leur profonde gra-
titude.
PorE-au-Prince, le 16 Juin
1970.


(Suite de la lore page)
Sia Patrie commune. L'oeuvre
gLanwLuuse oe renaissance na
ionalie postuie le concourse
. ae Lodies les classes socia-
SIts uii pays. Mon gouverne-
meni a unite Nalionale sera
un gouvernemenm ae ponae-
raLlon qui vienora reconci-
her at, Nation avec elie-me-
me.,
Offre de cooperation, d6-
sarmement de l'ehoq.Ust6 Inu
tile, liquidation des, vielles
quereites, et, pour le triomphe
au reUressement, le rassem-
blement des energies, de tou
tes les energies autour du
Chef constitutionnel de la
nation, la cohesion de la pen
s6e et de .1'action harmoni-
sdes dans i'e~fort: plus de
douze ans, ont passe, et la
N a t i o n Nouvelle, re
faite d'aprbs les aspirations
des haltiens, s'ordonne au-
tour du combat pour l'hai-.
tien et pour le bonheur de
1'haitien.
ueure continuity dans ref-
ficacite et cetwe aiicaciid
aans la conrnultd n'one-el-
les pas aonne au pays une
piy sononie plus aTiacnan-
te et le iatisseur, a measure
que le reoiei aevient pius sal
sissant, n'a-t-il pas pris le vl
sage ou reiormaneur nors s&
rie? Le Presiaent Duvalier
s'est concentre sur cette ba-
taille ie la Paix, sur ces con
quotes pacifiques c'o t11 tire
plus de Wens et services utl-
les pour son people: usines,
atehers, routes nationals,
sentiers vicinaux, marches, b&a
timents publics, travaux d'a
melioration portuaire, a6ro-
port et adrogare modernes,
fournitures te 1'energie hy-
dro-&lectrique, alphabftisa-
tion, revalorisation de l'ensel
gnement sup6rieur, logements
ouvriers, accentuation de
la p o l i t iq u e socia-
le au b6ndflce de la clas-
se ouvribre, multiplication
des oeuvres d'assistance hu-
manitaire, formation des ca
dres. Et l'oeuvre crdatrice s'6
larglt. Elle s'dlargit pour cor
rpspondre & l'apparitlon des
nouveaux besoins.
Pourtant, les r6sultats 6-
tonnants n'ont pas d6sar6
les maniaques de 1'abbatta-
ge. Car, au moment ot lusti
ce est rendue a lI'tranger &
la quality de 'effort de re-
construction poursuivi par le
President Duvalier (et je


OFFRE D'EMPLOI
Aux Doigts Magiques
Salon de beauty
38, lbre Ruelle Jfrtmie

RECHERCHE 0
Une coiffeuse
exptrimentie
Heures de reception
8 h. 12 h. A.M. )
F 2 h. 5 h. PM. !


Messe de prise
de deuil
Une Messe de Requiem se
ra ctlebr~e le vendredi 19
Juien l'Egllse Christ Roi de
Bourdon a 6h30 a.m. pour le
repos de fame du regretted
Ing6nieur Ernest Pierre
Paul. enlv6 A t l'affecion des
siens le Jeudi 4 Juin der-
nier.
Cet avis tient lieu d'invi-
tation aux parents et amis.


ACHETEZ AUJOURD'HUI
LA MONTRE DE DEMAND


S La premiere montre automaifyu
fabriquhe dans le monde est en
vente a l'horlogerie bijouterie


E. BERTHOLD

I 33, Rue des MireAees


e puts en ttmolgner personnel
LemenL par ses voyages-qui
grace a ,LUi, j'a pu eALecLue
et qtu monc perius ae re
cueuinr lappreciason aes o
servateurs imparuaux a'.u
rope et d'Amerique), etl o
partout Ion appore une coi
prenension inteLigente i I
nalyse de la pouiaque actui
le, des aventurers ouaaen
la main genereuse d'iner, 1
protection et la bonte conde
cendante -d'hler-.et vbci.4
rent, vituperent, rmcriminen
L'oeuvre .de paix et de civil
station advance. Et fait du Pr
sident Duvalier d'ua des plu
grands conducteurs de -peu
pies. La conquete mllitar
laisse apres elle desolation
ruines morales et destruc-
tions de vie. T6moin, Bona-
parte qui devait rendre une
France plus petite que cell
qu'l avalt reque malgr6 tots
ses prodiges mlltalrea et re-
gretter A Ste l6ne, d'avolr
accumul tant de :destruc-
tions dans- une Eumrpe .ds
reuse de paix, et, au soir de
sa vie, revait de construction
politique dans la Paix. TA-
moin Hitler qui -sombre, et
'Allemagne avec lul, das la
dWfaite 6crasante ewsye
par l'agresslon nazle. A r'op-
pos6, se d6tache la r6forme
de la Turquie d'un Etat fto-
dal en un Etat moderne, e
un Etat transform qui con-
tinue de se modemniser en, e
ricissant 1'action Kmalien-
ne. Dans la crOation de la
paix, s'est cristallise -la poll
tique du Pr6sident Duvalier
une polltique vigoureuse qui
reconstrult dans une perspec
live d'avenlr,-une politique
efflcace- tiens dans 1'untttA et-abat les
conspirations ourdies centre
le blen-etre centre la posses
sion de la vie fremissan-
te... Et tandls que les homur
cules qui s'attaquent a la Rd
volution Nationale descen-
cendent et descendent Jus-
qu'a 1'engloutissement, li
jour qui se lbve sur la cite re
nalssante apartment au peu-
ple et A. la Nation et leur of
Ire des plenitudes que l'ac-
lion duvalilriste crde sans J
mals s'arriter.
Georges J. FIGARO


AVIS
La Secr6tairerie d'Etat du
Commerce et de 1'Industrie
advise le Public en Gentral et
le Commerce en particuller
que la Commission Consulta
tive institute par le DIcret-
loi du 13 Mars 1963 sur les In
dustries Nouvelles a agree u-
ne demand prdsentee le 6
Mai 1970 par Monsieur Antoi
ne E. KHAWLY pour une en
preprise de fabrication de
jouets pour 1'exportation et
dans son Rapport du 5 Juin
1970 a d6cid6 d'accorder A cet
te entreprise les bendfices et
avantages du D6cret-lol du
13 Mars 1963 sur les Indus-
tries Nouvelles.
En consequence, la franchi
se douanire est accorded A
1'entreprise sur les machines,
matidres premieres suivan--
tes:

MACHINES
100 machines A coudre in-
dustrielles avec tables, mo-
teurs et accessoires.
20 machines A monster les
oeillets et leurs accessolres.
MATIERES PREMIERES
Tissus coups de toutes sor
tes et toutes les couleurs
Oeillets metalllques
Ooeillets en plastique
Fll de cotton
Fil de nylon
Alguilles pour les machines
Carton pour emballage
Sachets en plastique non
fabriquds en Haiti
2 Switches boxes.
Par aileurs, l'entreprise de
Monsieur Antoine E. KHAW
LY devra se conformer stic
tement aux dispositions des
articles 24, 25, 26 et 27 du D6
cret-loi du 13 Mars 1963.
Port-au-Pee., le 11 Jutn 1970
Dr. Lebert JN-PIERRE
Secr6taire d'Etat


L'oeuvre cr6atrice da...


les gens de lace ou de trols
quarts. Nous nous souvenons
done de laface desandividus,
plutOt qiieleuriprofil. Mals la
forme du visage vu de pro -
fil -est plus caractlrlstique
que cell du visage vu de fa
ce, elle present un plus
grand nombre de details qui
frappant ldobservateur et con
tribuent. A-.diffireacier un
profit d'un autre.- Par -eonsd-
quent,-s'l est possible dere-
connaltre un- individu connu
par l'examen de son. portrait
de face,, on recherchera.plus,
lacilement un inconnu au
moyen de sa photographie de
profile.
La chambre. photograph -
que est A foyer rdgl d'avan-
ce pour la reduction, au 1/5,
de faeon A avoir la nettet6
maximum- A Il'angle externe
de l'oell, quit est e plan-de
0ise au point pour la face
come pour le profll. Les
deux portraits (face et pro-
f i) sont pris -dans des condi
tons constantes .et d6Lerni-
-ides de pose, d'6clairage et
de format.
La chaise oa I'on faith as -
scoir le sujet A photogra -


e

r

e



























if

a


HAYTIAN AMERICAN SUGAR
COMPANY, S. A.
USINE BASCO
SOCIgT- ANONMINM HAmn -

PLANTEURS ET FABRICANTS
SSuere Mi-Raffin6 -- POPUILAAli*
Port-au-Painme, Halti
1 __.ri~~ ~n - -" -nij rm a(n


La photograplie inscrit
sur la-plaque phowograpluque
le nom, la date, le norn de la
ville ou le service est situe et
le numtro, du clichet. La fi-
che ne content pas seule -.
ment les mensurations astro
pomntriques, le-portrait parlA
ies marques partictuieres, les
emprelntes digitales et la pho
tograplie de face et de pro
fli, elle content en outre, les
nom et prnom du sujet, -lea
dates et lieu de naissance, les
noms de ses plre et-niere, sa
profession et le motif de 'ar-
restatlon. Safiche done sin
sl un signalement vraiment
parfait de lilndividu.
Ces fiches etablies en deux
exemplaires sont classees au
imoyen du norm, c'est le clas-
sement dactyloscopique.
Le but du repertoire phon6
tlque est de rendre pos ble
une recherche A L'alde de 1'6
tat civil.
Cette m6thode a tW6 imagi
n6e pour remplacer le classes
ment alphabdtique qui a Pln-
convenient de ndcesslter de
multiples recherches si l'or -
thographe n'est pas exact,
ce qui est extrdmement frS -


ECHOS DU aMUNDIAL
L'URUGUA!Y ENWEMI
FINMET AFOMNE

Titre d'un-quotidienG du.ma
tin,dundt 4W&wrico :-LWUru-
guay a" en-ideml tale et
ValentintAtonine.en Bib6rie.
Le iopssln-a talalitallusion: A
1lafauta-dont .sitat-trendu
compable le- dtienseuritl6ti
que en. a'arrtanftrde ouer
croyant que -le-balhon talt
sort rdes limits l du terrain.
Mais A'arbitre_ ne-sifla .pas,
et lrUruguay marqua-le- but
gaui provoqua I.1aWliff ation
de" IRSS. Mais aescamara-
'tGs, dlt-on, n'en onti4ae"te-
nu rigueur -Afionine...
1X- OMrAmgROOMMXN
LUCSOU AU -BRgIL
,Miroea AU5cua, aiM- gau-
che et sapltaine-de 436quipe
de Roumanialr-jouera ,pielt.4-
tre IPan-prochain k-Rio'de Ja
neiroPEntieLetaltqdisigBants
-du elub 'TPIMmenco lul -ont
atet signer an -eontrt es-
salde troisemols-potutle dd-
but de la prochafne sai on.
Quant ant Pnruvien 4tBfflin,
it aurait-dib, luit, -sgn& son
contrat-avee Vaacv de'(ama.
xxxX
PARTICIPATniON
AU QHAMPIONNAT
DES CHAMUPIOM
Le Racing Club Haitien a-
vise ses supporteurs.et 1e pu-
blic-en gendraf, qul'n sa.qua
lit ..de tenant de la Coupe
Pradel 58-69, 11 a, 6t6 vls,
sulvant deion du _.omitt
Organlsateur du Champlon-
nat des ,. amplons (CON-
CA4F) que on premier adver
.sabre sulvant le calendrler e
tabli, sera le SUBT de Cura-

La .premlfre rencontre eat
fixre pour le 30 Juin pro-
chain A Wllhemstaad (Cura-
gao.)
Le Comit6 du RSH crolt op
portun de rappeler que jus-
-qua oette date ie-zRmacng est
le .preier Club de- football
daitien. .A dcrocher le titre
de Ohampion dui Nord aCen-
tre Amerique et des Caraibes
en 196IM.
n ne faith point de doute
qu'une prochalne victoire du
Racing dans le cadre de la
Conoaeat W uvaudra a un
succa nIataal.

S ALOOU
sace pour Bureaux a
louer. Ktae Building sedren
Re AsnA'I"lne. e S nemer


-E..


quent. Ce cl
te A tenir
ment de la
observant d
ques du pro
La classic
lors rien A -
situdes -de
Pour faci
ches- dans c
exiate deux
les homes
femmes.


- DANS NOS CINEMAS


6-.--,f

r Suite de la 16re page)

el Munle du signalement es phier est construlte d'apr6s
e, -des-emprelntes digittles, tel les -Indications spteelaes.
er que nous Favons trts sum Cest une chaise qui tourne
1- malrement decrit, la fiche sur un-ptrot excentrique gra
)b n'est pas encore complete. El ce auquel le prolm du sujet
i- le dolt porter en outre la pho se trouve stre deplace de fa-
)t togapbhle de-lface t-de .p o-,' qon4qu.aar'Ard'-tlc wItIab-
m JU du sujet. solumez MWle A ellU obte -
'a Cette photographle ne dolt nve-daiw la photographllede
el avoir aucune retoWc)ie; les cl. face. -
t catrices, rides, teaches pig En_-otreaun-app e ttee
a mentaires noevus etant des ind6pendant du dossier de la
Smoyens tis essetlels-d?1den aveiBz t sur uni btU de
s tiflcation: Par consequent les fonte-et m-ft par ung briade
- qualives onoamentales du o e et m r an lrcmall
Scliche dolvent tre la nettete se.En plus, e dossrrer se corn
Set ia finesse des details. sEn plus, le dossier setn
.La photographer de profile, ntriuw-reproduitsur cha -
s dit Miceforo est preierable que epreuve etu donnant la
- pour reconnaitre un indvitdu hauteur du buste e 'indivi
B inconnut Celle de face sert du. En haut de la rglette se
1, surtout lorsqu'l s'agit d'un trouve un caster destiny &A re
- individu connu. cevoir un numero mobile In-
e Dans la vie ,quotldienne, diquant la date de pose et
S,o us voyonnRnesque tojiours un numro d'ordre.


DE
Sni

DE


an


11 eat evident qu'uine re- CINE OLYMPIA, Q-
ciune urewLumuenw e iite Mercredj ( Permanance ) S(
Gual li oputewue i alionebi LE FILS DE L'AIGLE NOIR i
-que, n un5p1iue p 05- Enjt ude. b.5-
rement que inoiviu ei sy Ente Gde 1.50
trouve pi, car i1 a pu aon- Jendi (En Permanence)
ner un iaux etat civu maes LE-PETIT BAIGNEUR 1Q
une recenerna dans le reper- Entire Gde. 1.00
tore asuciyo0copique demon- *E
trera sa.-veniaoie identite.
ALe casementi dactyiosco-
piqueoest necessaire nou seu-
lement pour laentnier les inm-
divious dont on a que la for
muie dactysoecopique, mais
encore pour eliectuer des re-
chercjis avec des emprein -
tcmes veesour lets. deux des -Programme du Lundi 15
Les servicess existant de- Consultez votre conaseiiere *
puis longtemps, qui n'ont L9NDI h. h
qu'un liassement ant.rop6me LRUNDI........ 9h. lh. a
trique, sont forces actuelle MARDI .......... 9 h. l A
ment de le doubler du cls- EUDI..........h.& .
segment dactyloscoplque. VENDREDI .... 9 h. A lh. a ]

-DPmonstration tous les j
AVIS a CASA POMPA
La Secritairerid d'Etat du La BEAUTE ne s'improv
- Commerce et de lIndustrie RUBINSTEIN la cre !
avise le Public en general et
le Commerce en particulier
que la Commission Consulta
tive institute par le decret- AAIRIORT CINE
loi du 13 Mars 1963 sur lesa AI T C1NE
stories Nouveles dan Mercerdi A 6 h. 30 et 8 h. 30
son Rapport du ler Avrll L'HISTOIRE E
1970 a agre6 une demand D'UN GRAND AMOUR F
pr6sent6e par CARRIBEAN Entr6e Gdes. 1.00 et 2.00
INDUSTRIES pour compete de
Donald W. Lomison pour une Jeudi A 6 h. 30 et 8 h. 30 i
entreprise de fabrication d'ar PELIGOE MUJERES K
tides en cuir et. en plastique' E ACCION
bracelets pour montres, cein Entree Gde. 0.60 at 1.0o
tures, sacs, valises porte-ba-
gages, articles de sport de
touted sorts etc destinds a CINE UNION
1 e x p o r t a t 1 o n et a
deqider d'accorder ,de ercriAi b i5 t l
A cette entreprise les b6n6ft SEPT SECONDES EN ENFER
eas et avantages du d6cret- Entree Gde. 1.50
lo du 13 mars 1963 sur les In Jeudi 0 h. 15 et 8 h.
dustries Nouvelles. FURIEUSE CHEVAUCHEE
En consAquence la franchi EStrde Gde. 1.00
se donanibre lul est accord
sur lea articles suivavnts -
3 couteaux et accessories, De Luxe Auto Cine
2 machines A trancher Mercredi il 7 h. et a h.
machines a couper LE DEfNIER TRAIN
3 machines aS, plucher DU KATANGA
4 machines t collier Entr6e $ 0'60 par personnel
3 machines A attacher Jeudi A 7 h. et 9 h.
4 machines A couper et a FILLES EN DETRESSE
presser Entre 1 dollar par voiture
36 machines A coudre indus

4 machines a presser et a CINE ELDORADO
seller
3 machines A polir Mercredi A 6 h. et 8 h. 15
4 machines A roder BANDOLERO
4 agrafeunes Entree Gdes. 2.50 et 4.C0
3 machines A estampiller Jeudi A 6 h. et 8 h. 15
6 places outils pour ma- LA PRISONNIERE
chines & couper DU DESERT
8 pieces outils pour ma- EntreO Gdes. 1.50 et 3.00
chines A -sceller
3 tours mdcanlques
6 moteurs Alectriques mo- AUDITORIUM
nophasfs et triphas6s et dif-
i6rentes capacit6s CENTRE CULTUREL
2 pompes pour pults Mercredi & 7 h.
8 ventilateurs pour lusine LHOMME DU MISSOURI
1 g6ndateur Alectrique EntrOMM de. 1.50 ISORI
gasoline -200-3000 watts Entrde Gde. 1.50
Lot de b)sles
Petits outlls et moteurs Attention Tavux '
o equipment -lectrique con Publics
sistant en projeeteurs, am-
poules Alectriques, fusibles A l'Intersection des Rues
fil, ,commutateur au mercu- Capois et Cameau exist- un
re. large trou b6ant de plus d'un
Lot de cuir et de plastique metre de profondeur. Ii cons v
Lampes fluorescentes et ac titue un vdrit nle daingr et
cessoires plusleurs voituieb onit cire- E
1 apparel A refroldir l'eau gistrd des account..:
(Water cooler) Nous demandon- aux T. P. -
Etagres en- fer de fair des rdparatlons quiu
Carton-onduld pour embal sont jugdes URGENTrS.
lage et ,ep ditlon
2 outlls pour attacher les
bandes m6taellques
Bandes -metallques AVEC
Sacs en plastique de differ
rentes dimensions pour em-
bllage LA
Paper pour emballage
Paper gomm6 ott -bandes
en plastique
Foumlture pr6alablement
coupes. M rl ai
PlAces de rechanges pour
les machines cl-dessus dsal-
gnues
Matriel neceesaire a Vem EN BOULETTES
ballage des articles fints OU E E
1 chaudiAre A6 vapour d'en
viron 250 chevaux
2 grande-ssolew- ctrlques
nmotee r srtbie. 0
Par etrs V'entrepurise
produite par la CARIBBEAN

do, BK ueur DaodW. LO f OQUEL QUV 301
son dea se e mnfomner aux
25,-I et 27 di' iet-lol du LEI
1s-1amr 1989.
Port-au-Pee., lto 15 3as 1970o
Dr. Lebrt. JM UR-
_.m2! itri M *'' ... -. .... JfS_-l--j:-EM ,.


AU CAPITOL :-
Meroredl t 6 et 8 h. Sa
lascement consis- Jeudl & 6 h. et 8 h. 30
compete unique REQUIESCANT
pronunciation eh Entr6e Odes. 2.50 et 4.00
es regies m6thodi
ofesseur LOCARD. DRIVE IN CINE
ficatioli n'a des Mercedl A 7 h. et 9 h.
redoutf des vielt LA PRISONNIERE
I'orthogsiple. .q'. DSRT
liter lea Techer Entr6e I dollar par voiture
!e repertoire .1 e. Jeudi 7 h. 7 t 9 -.
fichierns lu. pmr LE- D -- -VE
s 'autre pour les Et
SEntre 1 dollar par voiture


PAOE'2


~h~Z~


I


MMM


F Cl H~


flyr~c~Na~/z~:uus;u3;~,~EID'brt~~3tl~


~C I--~-'-r~--1-'- --~~---'~"--'~~ ~-~~~C' ~~3~ --~ Y--- r~Pbc~n~lcP ~- ~:


Au Stade Capols La &Mort
de Port de Paix :
Nord'Onest Nord 1-0
Mi-TaRmps 1-0
Dans le cadre,-de la Coupe
Di Francois -Duvalier la Li-
gue lu-Noid. d'Ouest a pris le
mefleur .sur Ja selection ca-
poise et semble vouloir con-
firmer les pronostics qui fai-
salent de G'quipee .c .& Cite!
de Capols La Mort la plus re
doutable de ce champlonnat.
En ef et-au ours dune ren
centre aprement dispute
sous 1'habile direction de lar
bitre Federal Albert Pierre -
Louis la JLigue duw-Nord Ouest
a nettement surclass6e celle
du Nora car le score 1-0 ne
refltte en -rien la .physiono-
mie du rntrh Tht-vral-de
dire que Port 'de-Palx jouant
sur son-propre terrain et- de
vant un public a dense, (4 A
5000 personnel) nettement
-favorable et enthouslaste on
ne peut mieux avoir. toua.les
avantages. Cependant cela
line dtrut en rien le brio de
ces onze jeunes gens Gdsl-
reux de marquer d'une facon
particuliBre leur premiere en
trade dans la Coupe Dr Fran-
cois Duvalier. Le No 8 Eddy
Pierre- vaut n'importe quel
inter de la Division Nationa
le.
Enthousiasme -Fair play
ont At les notes dominantes
de cette rencontre que P'Ar--
bit e Pierre Louis s-dirrlge
aveg tact et competence: Vol
ci par ailleurs cc que dit le
president de la Ligue de Port
de Paix : Compliments pour
I'Arbitre Pierre Louis qui a
6t1 impartial, competent et
tris digne. Monsieur Pierre -
Louis a 6tt chaudement ova
tionnA par le public.,
La Coupe Dr Francois Du-
valler a done debut 'sous
d'heureux auspices et 11 est A
souhaiter que lea prochalnes
rencontres connaissent le mA
me succas parlcullerement
an Cap Haltien le Jeutd 18
Juln en course oA les gars de
I'Artibonite auront A affron-
ter 16 Nord et aux Caves le
Dimanche 25 Ju11111 olla Ll-
&,ue de Petit GoAve se mesu-
rera A celle des Cayes.


aEX THEATRE
eraredl & 5 h. 45 et 8 h. 80
1I SOULLERB
E SAINT PIERRE
ntr6e Gdea. 8.00 et 5.00
udi & 6 h. et 8 h. 15
VINE QUI VIENT DINER
ntree-Gdeo: 8.00 et 5.00 .


-UTOILE CINE
ercredi A 6 h. 30 et 8 h. 30
UAND LES COLTS
ONNENT LE GLAS :
ntrie Gdes. 2.60 et 4.00

eudi & 6 h. 80 et 8 h. 40
UAND LES.COLTS
ONNENT LE GLAS
ntr6e Gdes. 2.50 et 4.00







5 au Sanledi 20 Juin


QUALITY=
QUALI'rEX
FOOD 'TORE
POOD STORE

ours sur rendez-vous
ADOUR
Ise pas, HELENA




PARAMOUNT
Mercredl 6 h. et 8 h.
En lere Partle :
FINALE 52, 62 66
En 26me Partie :
7 WINCHESTER
POUR UN MASSACRE
Entree Odes. 3.00 et 5.00

CINE PALACE
Mercredi h 6 h. et 8 h. 15
CALIBRE 32
Entr6e Gde. 1.50
Jeudi i 6 h. et 8 b. 30
LES PROFESSIONNELS
Ehtrde Gde. 1.00


MAGIC CINE
Mereredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
LE RENARD -
Entire Gdes, 2.00 et 3.00
Joudi a 6 h. 15 et 8 h. 16
LE CARNAVAL-
DES TRUANDS
Entree Gdes. 1.20 2.50


CINE SENEGAL
Mtrcredi 1 6 h. 15 et 8 h. 15
I B DETECTIVE
litrie Gdes. 1.50 et 2.00
Jeudi a 6 h. 15 et 8 h. 15
LA REINE DES VIKINGS
Entr6e Gdes. 1.00 et 2.00


MONTPARNASSE
Mereredi a 6 h. 15 et 8 h.
DJANGO PREPARE
TON CERCUEIL
Entr6e Gde. 1.59
Jeudi A 6 h. 15 et 8 h.
COPLAN SAUVE SA PEAU
Entr6e Gde. 1.00


CINE STADIUM
Mercredi (En Permanence)
TEXAS JIM
Entrde Gde. 1.00
Jeudi (En Permanence)
L' A M 0 U R
Entr6e Gde. 0.60










Rats







ONS




AT|

IL PERIRA


I






e






t
,


r









RHUM4BW MIDQAJR"URPIJE EPUIS,1862


LVOTRE IHOROSORE OptiquedeTIort-au-Prine
Pay Frances Drae


Caerc:ez 8la cton correz po ti-ail j 'i a te er R J S U U
saire de alasance et vows tromwers -- vperspectV8-e tque
vouS 410nalent leasautreas.ur iemal i.s L'Et6 awsivelAp ao-im e aspas te
Droit-de reroductiontotale ou pattlelef-dev6. Lme s
Pro te King Feature Syndiate Ex0cu td woW-v es
.41. I OUVELLISTE, ao tes -verm$
2AAEUDI 18 JUIN'1970o PIOTOGRAY

21 MARS AU 20 AVRIL (BE intense, excessif. Tirez 1e maxi- H OGRAY
LIER) : Stimulez votre 6nergie mum de-votre-habilet et, de-vos
et rejoignez les ranges des r6all- qualit6s. "' b s i ila-l it re do SOi
sateurs. Transformez de bones 23 NOVEMBRE AU 21 DE-
idees on actions louables. Votre CEMBRE (SAGITTAIRE): Vous :"1E plaila M jleslterres brumissent,
enthousiasme eat contagleux. Dis avez ce qu'il faut pour faire un
pensez-le gn6ruasemnent. excellent tr~rail. La conjunction
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU est.favorable. Exprimez votre pen SbIe 1s S'61 e clairliSSnt.
REAU): No sous-eatimer pas vo &ee de 49ton cahire, lucid, over
tre esprit inventif. Tires part de toe tkoutes .4es aggestions. Uine msWuSIe t emOS n VSV dBS' 18a-
sla bonne conjunction pou- r6us- 22 DECEMlBRE AU-20 JAN- ,
r de brillantefaon en utiliant R (CAPRICORN) : Do t to ets s plus
vos dons caracteristiques. Evitjz splendides influences stimulent .sat'WlaaCiOme-cifS CUmttS Bul spin
la discord. vo dons et vos qualitde. La -rus
22 MAE AU 21 JUIN (GE. site eat possible si vous etes sur e d eUXas
MEAUX) En ddpit de quelquels la bonne voie et si vous utilisez
confusions, vous dominerez la si vote diversity et vos connaissan
nation mieux'que certain et ren ces dana les secteurs qui convien PO toS reSleigBemets
forcerez votre position. Affron- nent.
tez lea faits at soyez r6aliste: l'un .21 "ANVIER AU 19 FE- V itex e ma gaSg .
come l'autre sont dans votre VRIER (VERSEAU) : Journee a
temp;ramment. r6clamant un travail d'4quipe.
22 JUIN AU 23 JUILLET Vous pogreserez al vous mon- .
(CANCER) : Cette joume de- trez-un-esprit de collaboration R U S S O &
mandera du came et ubon juge certain. Votre- rdalisme et votre
ment. Les itatios s ituationsnattendues goft des -mithedes .nouvelles se- Rte OBIIe Fol n. 17
ne doivent psa vous cenfondre ront des stouts -prdceux.
et veillez A ne pas otre conduit 20 FEVRIER AU 20 MARS P.O. Box 38
A l'e-reur par le faith do votre (POISSONS) : Evaluez soligneu Tel 2-1 6
prochain. se ament routes leg situations. Cer Tel: 2-1336
24 JUILLET AU 23 AOUT tainm fagteurs pourraeint Atre d
(LION) : Ne vous allies pas aux routants. Le natif de vote Signe


conformistes. Un peu d'audace
serait b6n6fique et conviendrait
A votre caraetire. Si vous disirez
r6ussi- tat, ne tardez pas A vous
Snettre h l'oeuvre.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Prestige, si-
tuation, success sont des mots
bien families, mais la rkalitA de
ces terms ne sera pas acquise
sans peine. Vous devez la gagner
Vous le oouvez, en restant fiddle
A vote vraie nature.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE) : Evitez
une tendance A fuir la r6alitA. Cet
te voie d'esquive ne se rAvAlera
Jamais. profitable. Ne l'oubliez
paa quand vou aurez tendance
A emprunter des chemins d6tour-
nes.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION) : Reflchia-
sez. Les paresseux n arriveront
ht rien. Votre Signe est vibrant


Pharmacies Assurant
le service cette nuit
MERCREDI 17 JUIN 1970
ST. VICTORS
Rue Pavee
eST. AUGUSTINM
R/Alerte


intelligent et intuitif, lea d6tecte
ra sans paine.
SI VOUS ETES NE AU-
JOURTYHUI : Vous Ates domino
par -Mereure, une planted qui
vous dote d'une grande diversity
d'imagination, d'orlginalit6 et
d'esprit cr6ateur. Vous pouvez
devenir un artiste, un diplomat,
un journalist, un explorateur, un
expert dans les affairs, un cher
cheur remarquable. Vous avez
une vibrant personnalitd et vous
vous faites rapidement des amis,
A tous leas ges de la vie Extrg-
mement adaptable, yous vous sen
tez chez vous dans tous les lieux
du mende. Vous brillerez done ai
sgment dans une carrsre qui
vous conduira a voyager.

Joly Garden

AVIS
Lya Directrice de l'Ecole eJo
ly Garden, advise led agentsts
qu'eUe nt t >uJiulrs a leurs
dispositions pour llnscriptlon
de leurs enfants au local de
4'dtablissement sis a l'Avenue
Boyer No 13 en face des
soeurs du Sicr6 ( o di.
Tous les jours de 8 h amn.
-midi.
Enfants de 2 A 6 ans.
Mme. Yvan DESINOR


DAVID BROWN

TRACTEUR DIESEL























POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
LABOURAGE
JHERSAGE, SILLONNAGE
SARCLAGE
EXCLUSIVITES :
MOTEUR 'DIESEL BROWN'
ROBUSTE ECONOMIQUE
TRANSMISSION MONOBLOQUE
DISPOSITIF EXCLUSIFt .SELECTAMATIC.
BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
CHASSIS UNIFIE

DISPONIBLB EN VERSION INDUSTRIELLE.

SDIT Fequiter & R ie.
SDIST33UTZUXS


Avis-Matrmonial
Par la prdsente le soussi-
gnd, soldat P61Ussier Dorval
immatricul6 (20720) 106me
Compagnie Forces Armees
d'Halti (Gonaives) aprss au
torisation fais savoir au pu-
blic en. gn6ral et le Commer
ce en particuller, qu'A partir
de cette date qu'il n'est plus
resp9nsable des actes et ac-
tions de son spouse Mme P6
lissier Dorval n6e Andrse Jo
seph pour incompatibility de
caraCttre et Injures, graves
et publiques. En attendant
qu'une action en divorce soit
intent6e centre elle.
Gonaives, le 16 Juin 1970.
Pellssier DORVAL


COMPAGNIE
AMERICAINE

AVIS
Comipagnie Am-ricaine tablie
depuis 64 ans cherche -reprdsen-
tants pour vente directed a base
de commissions des systems d'6-
tanchsitA liquides GOODYEAR
d'application facile et Aconomi-
que reconnue, imports des Etats
Unis. Nous accepterons des re-
prdsentants a temps partial pour
commencer. Correspondanace en
Fransais toutefois connaissance
d'Anglais souhaitable. Evitez en
-nvoyant des references a Conso-
lidated Inter-America Corp., 912
East Ohio Building, Cleveland,
Ohio 44114, U.S.A.


AVIS
A VENDRE POUR CAUSE`
DE DEPART /
Une collection de la Revue
Historia (No. 2 au No. 278)
S'adresser au Journal.


Messe de Requiem
Une messe de Requiem an
niversaire sera chant6e le sa
media 20 Juin a 6 heures 30
a.m. en 1'1 g 1 1 s e Pa-
roissiale de Ste Anne pour le
repos de 1'Ame de Monsieur
Antoine Josaphat.
Ce present avis tient Ueu
d'invitation au parents et a-
mis du regrett6 defunt.

POUR JRAITEMENTS MIDICAUX ET IS
CELLULITE, RHUMATISME, OB0
DOULEURS GASTRIQUES ET
TROUBLES CIRCULATOIRES, EN



EST SUPtRIEUR PARCE OU'A TRIPLE

0 ACTION do MASSAGE
ODGAGEMENHT ie CAL
.9 IAYONN NIElf diiffNA-I
SLUT NT SUR TOUTES LES
DU CORPS, MASS c
FAIT MAR I/er pat -min--
super flues e't le fxines.
DECON(GESTe NNE ela RA
aclivahlione la circulalion
SOUL L F et DECONTRA
tie euse. 7'
$ SSOcho utilise ehs ,nble
/ LE,
LA
/ /L'IR
MASSOCHO F

AMA



-..oWAs


Joseph C.
Distri


Les Bandes Degsin es du ,Nouvelliste>>


Blondie

"' J'AIERAS QUEL-
,-'RQUE CHOSE E DIF-
1 FEREIT POUR ILE DINER.
UON MARIA

^(DI<||.


IL NAME PASLE FOIE.IL NEVEUT MA PLACE. QUE-FE II E N
PAS SE CERVELLE SE VEAU. IL OR R AEZ- S A.-I u nR
DETESTED LE MOUT0O57 -/ R-.---0- .TRE .ARl i


\ t '..(" ,:. .CO O.


C ijItI L sIT4AVeER )


I

r
I
I
r
t
H






c


peuvent qu'Otre mal vai par
e group sino indochinois.
L'importance, par eux-ma
nes et aux yeax de Moscou,
le pays comme l'Indonesie,
a Malaisle et le Japon ne
;ouvait de toutes falcons fai-
re douter que UJRSS accep-
aerait de recevoir leurs deld-
;u6s, quel que soit le statute
mm6diat qui sera donn6 A
eur visit.
L'intdrst de ces contacts
aurait Wtd aecru, croit-on sa-
voir, par une certalaie et rs-
oente evolution du gouverne
nent indien sur ces problb -
nes, dans le sens des prdoc-
oupatlons exprimdes A Dja-
karta.
xxxx
AU 2EME CONGRESS
DE LA FAO
LA HAYE AFP -
(De Pierre Haneusse)
La reine Juliana des Pays-
Bas a inaugure solehnelle -
ment ce matin au course d'u-
ne stance pl6nidre au palais
des Congrts do la Haye le
second congress mondial de
l'alimentation organiA6 par
la FAO (Organisation des Na
tons Unies pour 1'alimenta -
tionet l'africulturq) en pre-
sence du Secrdtafti Gefteral
de I'ONU U. Thant et d c nom
breuseS personnalitds don't
plusleurs Ministres.
Plus de 1.500 personnel ori
ginalres d'une celntAine de
pays sajourneront' jusqu'au
30 Juin afiin d'aialyser les
raisons conomiques et socia-
les qui contrlbuent at mainte
nit plus de la moltld de l'hu
manlt6 dafis la mis re et la
faim.
Le congress tentera de tra-
cer les grande lignes d'un
programme d'action valuable A
la fois pour les gouverne -
ments et pour les organisa -
tions internationals.
Outres les problems de l'a
limentation, de la faim et de
]a population, les congressis-
tes qui sont rmpartis en thuit
grande. commissions de tra-
vail se pencheiont Liir les
probldmes urgent causes
par les grandes menaces qui
pdsent sur l'alimentation et
les resources naturelles, un
group de travail auor la pro-
tection du milieu atudiera er
particulier les proolemes de
in poDuiation.
Deux cents jeunes gens pai
licipent aux travaux. Ils-jou(
ront un r6le actif.
On souligne, dains les cou-
loirs du Congrss, que cette
assemble .qui reunira un vas
te Aventail de professions el
de disciplines -ea .uixn sami-
naire de libres discussions
les decisions devant 6tre prl-
ses aue sur des recomrn
mandatlons ea des suggest
tions en vue d'amoliorer leo
possibilities d'un ddveloppe


ment narmonieux dans le
monde.
Prenant la parole ce matin
au course de la certmanic
d'ouverture, le Secretaire G6
n6ral des Nations Unies, U.
Thant, a lancd un appcl aux
chefs d'Etat de tcutes le-
grandes pulssances (y corn -
pris la Chine Populaire) pour
qu'ils se r6unissent period -
quement dans. des pays neu-
tres par example la 'Sulsse oi
l'Autriche a suggerO M
Thant) sous les auspices des
Nations Unles afin de tenter
de r6gler ensemble les grands
problrmes de ce monae.
xxxx
JOURNEE D'EMEUTE
A ISTANBUL :
UN POLICIES TUE,
UNE CENTAINE DE
BLESSES
ANKARA AFP) .-
Un polcier a dt6 tu6 et
une centalne de personnel
blessdes aujourd'hu & Istan
bul au cours de bagarres qui
ont clat6 entire ouvruers et
forces de l'ordre. Dans la
Ville gardde par les chars et
oui rdgne depuls hier soir
une atmosphere d'6meute,
les ouvriers turcs mafiifes-
tent centre la nouvelle loi
qui n'autorise la creation
du syndicate que s'll rdunit
au minimum le tiers de tra
vailleurs d'un secteur indus
triel.
CONSTITUTION
D'UN SECRETARIAT
PERMANENT DE
LA RESISTANCE
PALESTINIENNE
AMMAN (AFP) .-
Un Secr6taire permanent
du conite Central de la R6-
sistance Palestinlenne com-
prenant six representants
d'organisations palestinien
nes, dte constitute, a an-
noncd mardi, un porte paro
le du Comitd Central. Sont
repr6sentees, l'organisation
EL FATAH don't le chef
est Yasser Arafat, le FPL de
Georges Aabbache, le Front
D6mocratique et PopulalrC
de Lib6ra'ion de la Palesti-
ne (FDPLP) dirig6 par Na-
yet Hawatmeh, l'organisa-
S tion AL SAIKA, l'Obddiencd
Baasiste Syrienne, 1'Organi-
sation doe la Rsistance Arn
Sbe don't le leader est Ahmac
L Zaarour. Enfin les forces p(
pulaires de Liberation, orgi
nisation d6pendant de l'OLI


e Machines a coudre
s LA MADONA,
Pami lea toutes meilleure
s sur place.
En stock avec toutes les pii
ces d6tach6es aussi pour votr
garantie.
s En vente i la TIPCO, Plac
Geffrard,


CAMNUASM "ACCESSOIRES


NIXON KONIGA
OCAON 3UNom
IUAIIYA BAUMR
3 ASARI PUNTHAX, RIGOR
OLYMPUS *~POLAROW
I TOP CON BiOMULAIRMs
LENTiLLES iMTZRGIANG19ABLU
APPARJIUA S A,1D.MNR
PROamc~ruw" um aNR
FLASKS ELDOUOKQUUU
ALBUMS W~OO
19N. EXCLUSIMLE A LLTTLS EUROPE
-- ---I w n mmo- -Muuesmg


Colgate au gardol protege efficacement


la ntetla utde vos Dents.

.,- ill 'lipr;.RUalso' i X.5-


-- -~~~~~I'-~--- ---,--,--1- -~- __I~_ I,_,~I I I ~77-T- I


m 0



~;~r*C;riL~,+.~i,~ajlu;f~ui;o~a*i~~~dj


MBROKBDI '17-1JUENJIS7


PAGE I


INDOCHINE: EFFORTS indondsien des Affaires E -
DIPLOMATIQUES trangdres et. des trois autres
A MOSCOU Emissaires indondsien, Japo-
nais, etr Malais de la conf6
MQSCOU AFP -- rence de Djakarta ainsi que
(De Jean.Raf faelli) de Alom Palme, -Premier Mi-
Uhe series de viasteurs de istre progressiste de Suede.
natque vont amener a partir Les 'entretlens que MM.
de-Ilemaln IIASS a ouvrir Thantaet Palme auront a ce
de nouveauu un dosaier ludo- suJet avec -.M. A 1 e x e i
chilois qu'elle ne manie or- K o s s y g. u i ne ne pre--
dinAirement qu'avec-pruden- tent pas, A v.: ance A sen-
ce, surtout lorsqu'il s'agit de station. Le Secretaire General
son volet cambodgien. de 1'ONII, don't le mandate
Domain et apres remain, -eit t prochanemmn r-
le relinila ai st se trou- tte prochalnement re-
ver, au centre des efforts di- noudveloppe, ne ont re pas lrches
plomnatiquso mends do divers ddveloppemestt auU Proche 0
pioimatiques menbs de di-vers -ient ,oft son action semble se
c6tds pour normaliser la ques limiter aux Missions de l'Am
tion indochinoise. La pre bassadeur Jarring, en poste A
ml-re question qu'on se pose .Moscou Auasi sont-ce les
a Moscou est de se demander o Aussi,sot-c las
s ce mot sourit actuaellemnt problmes iindochinols, qui le
do que poccuent affectivemnent,
aux dirigearnt sovietiques i. _domineront ses entre. -
ou s'il les enambarrasse. l tieons let.
Rien pourtalint ne semble Lns mtlieux diplonatiquos
avoir 4t6 tentd par Moscou Les milieux diplomatiques
por Aviter ce sour simulta ne pensen pas qcue son tour
por viter ce sjour smuecrltair d'horizon pulsse aller au de
ni de MM. Than, Secrdtaire 1& de la consultation et du -
Gonral de I'ONU aLtendu de sondage, tant dond notam -
main, Adam Malik, Ministre meant la mdfiance. que Hanot
continue d'entretenir A I' .
THATiOQUs i gard de action du Secr6tai-
ESIT4, LUMBAGO ARTHRITISME re G6n6ral de l'ONU.
HEPATIQUES, CONSTIPATION En dehors des positions po
VAHISSEMENT GRAISSEUX, etc. litiques connues d6velopp6es
par Stockholm suo le thdme
-'my7 a^ee-..tsdochinols, les prochains
contacts Palme Kossygulne
E [FFET Importants sur le plan bi
lateral pourraient bsciabler
Sddnuds de sensation, si la vi
4 site du Prdmier suddols
EUFN A S S^ Moscou ne suivait prdsque hn
S a~ni mndlatement celle qu'il-a fai
iBO|aac r te aux Etats Unis.
j Toutefois, sli la tentation
RTIES existe dans certain miilieux
O) de prater A M. Palime uRi rOle
/o .- ide liaison (il a longuement
on de/ grasses .arl aux Etats Unis avec le
/ f Secretaire d'Etat William
F1 M1T par / Rogers), les militux suedols
es echas es nutritifs. informs ne semblent pas par
TE 'n abuissant la tension taus ct avs.
e a IPlus important, en ce qui
,/ .- o concern l'ndochine, semble
,3 moye s th6 eutiques en revanche devoir Atre la
MA E mission de M. Adammalik.
En effet, porte parole a fait
CH EtIR la conference de Djarkata,
RA, DATION qu'l organisa au lendemain
FAI MAIGRIR El ACTIVE ORCULAION DU SANG de 1'intervention ameriLaine
A4 / S au Cambodge, M. Malik, en
MASSO HO' on obtient : meme temps qu'il consZLlera
GRIS! / T APIDE Fles sovidtiques sur lutilit
06 R IS 'APIDc d'un modest reactivation
NTOXlCA ION -TOTALE d'une commission internatio-
ENTE -1MM -DIATE -nale de controle au Cambod
ge, se livrera a une pulssante
UNM 1 Vlts- ou 00F operation de s-nd,4ze dan ,
ssocUN o AN .- P20 ODUCT ,V des secteurs of 1'URSS peut-
NSTRUMTNT, 12, Chauss6e d'Anti, PARIS etre encore indcise.
eotrilaon su demanded contre 2 timbres On doute cepeodant (iue
M. Andrei Gromyko s'engage
ii I . Co profond6ment domain avec
Valmu .1l t M. Malik et les trois -.dlguds
ibuteurs. dans des entretiens qui ne


-I' "~'I'. 'i~c' ~'il;. ` --









S1


SLes reductions

Artistiques Rene Marini

PRESENTENTA 2

Cabane Choucpune
Samedi 20 Juin 1970
BERNARDA ESTEVES
La grande vedette de la chanson Espagnole
qui vient de reporter in enorme success lors d
son passage e San Juan de Porto-Rico, accon
pagnee des danseurs MILKA & HOBEL.
Un tries grand spectacle a ne pas manquer a
CABANE CHOUCOUNE
K/>-- oe Publicitk



INSTANTANES

(Suite)


Mademoiselle Carmen La-
noue eat parties hiel martin, A
destination du Canada. Elle
s'y est rendue pour travail-
ler. Son cousin, Pierre Rigal,
de la BNRH, Pt d'autres pa-
rents ,lui ont souhalt6 bon
voyage.
xxxx
Le Pasteur L6nofa Point-
du-Jour, de la Deuxieme E-
giise Baptiste de Port-au-
I rnce, sa femme, et leur jo
.lie Katie, Agee de huit mois,
out conduit un group de
missionnaires lhier martin a
l'aerogare. Ce group 6talt di
rg6 par lu Pasteur Chester
V. Jolnes, a qui la Mission
Baptiste d'Haiti dolt des Aco-
lea rurales et d'autres blen-
faits inappreciables, selon ce
quae hous a coniut le Pasteur
Polnt-Du-Jour.
Sxxxx
Monsieur D-a/id Sertzgiver,
1'un des voyageurs. a decla-
ri : (Le peupie haitien nous
a agreablement surprise. Nous
l'avons trouv6 heureux et des
plus aimables. Quant au
iays, il est reellement beaun.
MoInbieur Sertzgiver a longue
meant berce Katie Point-Du-
Jour dans sea bras. me, et je crois que je vais
l'emmener avec mobi. Le Pas


Accident
Le Samedi 14 Juin en
course vers les 4 heures p.m.
I'Instituteur bien connu We
ber NAZAIRE, frire cadet
de notre ami Joseph M. Na-
zaire, assistant A la Diree -
tion Consulaire du Ddparte-
ment des Affalres Etrange-
res, aprbs avoir pris passa-
ge a board d'un Motor Boat
pour se rendre a Port-au-
Prince, a 6et victim d'un
malheureux accident qui a
failli lui cotfter la vie.
Ayant a la parties superieu
re de sa tfte un cnoc assez
violent provoque par la chu
te inattendue d'une pou'ie
ddtachde du mat du bateau,
il a pu tre transport d'ur-
gence par avion a 1'Hpital
de 1'Universit6 d'Etat de la
Capitale-ou il regoit actuel-
lement les soins approprids
a son cas.

Messe de Requiem
La famille Lio ROY invi
te tous les parents, allies et
amis A assister A une messe
de Requiem qui sera c61e-
bree en 1'Eglise de St. Louis
Roi de France, le samedli 20
Juin courant, A 6 heures 45
a.m. en m6moire du tris re
grette L0o ROY.


teur Point-Du-Jour n'a
abonde dans son sens
xxxx
Depuis hier mnatin, les cli
de la PhaintaciE Vital Hi
sent sevres de 1'aimable
rnre et de l'empressemen
Mademoiselle Maud Da
Elle a pret ses services a
Etaolissement durant
ans. Maud est parties
Philadelphie, son nou'
lieu de residence. Son voe
plus cher, c'eat de even
borantine et pharmacie
Elle va se mettre a l'e
sans tarder.
xxxx
Heureux qai comneL I
a fait un beau voyage.
a vu Paris, Madrid, Lisoc
el. j'en passe. Lucien Ua
une beauty du bureau di
servations de la Pan Ain
rentree de son formidable
riple hier mating. La siren
chemisier rouge qui a d
que avec elle, c'est a. s
Gilberte que nous n'a'
pas vue deputs dix mois.
reside au Canada. Apres
nues jours de vacancies
Gllberte Carrid retourne
Montreal en sue d'y Atl
le dessin commercial
xxxx
Hier martin, soum rentre
Porto Rico Madame Cl
Duval, nee Anita Carrie
enfants Edouard, Beat
Robert, et Claude jr,
que le petit Ainerican, C
ter Pietras. Madame D
don't le -mari possede a
Juan un magasin identiq
celui de ia rut ies Case
passera avec ses enfani
ieur invite un mois ct
en Haiti.
xxxx
Bonjour, Macaanie,
tachez-vous souvent ?
Jamai.. MaLs auj
d'hui, je trouve plus pru
de le tenir en laisse. Voun
vez, il adore les avions. I
rait capable do s'esqu
pour aller les voir de
Et, au nmomnent du de
nous aurions peut 6tre
rmal A le retrouver.
Contrairement a ce
bos nombre de lecteurs s
ginent, il s'agit d'un g
Un charmant garconne
s'appelle Je.n Emma
Sterlin. II est part lund
Lin avec sa mere, Mat
Jean Sterlin. A destin
de Madrid. Eh bien, le
Jean Emmanuel, Ag9
nuatre ou cinq ans, a
trouvait pas final du tou
sa laisse. Pourvu ou'en I
gne, on le laisse tranquil
nu'on ne riitere pas ce c
dic Inisse msiestd !


AU CAPITOL
MARDI ET MERCREDI 17 JUIN _
A 6 Hres. et 8 Hres, 30 1
Un Western Hors-Sirie


































Entrie : Gdes. 2.50 et 4.00

iIi ..'wP "' ^


Je n'ai.pa
S d'abdIquer, id

-f1AMMAN (APP)
Noaus sommes partelius a
un accord qui Avite Ics prove
cations et constiltue une ga-
`"rantle pour la lutte armie- pa
lestinienne et la mission sa-
crie del'armee jordanleone,
Sa diclari aujourd'hui le Rol
'Hussein au course de sa con-
f I arence de press tenue au
I Palais Royal a Anaman.
Un complot qui visait le
Ie Rol, le people et les fedayin
S est A l'origlne des dernlers A-
t7 v6nements qui orit oppose

Ephemerides

Haitiennes
15 Juin
1835. Naissance & Petit
Godve de Paul Lochard. au-
teur de Les Feuilles du Chl
ne, (1901) et de cLes Chants
du Sofr> (1878)
pas 1873. La Revue judictaire
est fondde a Port-au-Prince
par L. Pradines fits.
1907. Adhdsion du Gou-
ents vernement Haitten & la con-
erne vention pour le rdglement
Sde pacifiqgue des conflits inter-
niel. nationaux en date du 29 JUil
cet let 1899.
sept 16 Juin
pour 1784. Naissance de He-
veau rard Dumesale Torbeck. Est
eu le mort A Kingston le 22 Jutn
ir la 1858. II a public Voyage
nne. dans le Nord d'Haith.
tude 1867. Prestation de ser-
ment du President Salnave.
17 Juin
ucie 1847. Loi sur le jury mddit
Elle cal
'anc, 1859 Naissance de Jean
rre6, Baptiste Dorsainvil. Connu
ea surtout pour son Histoire
e pd d'Haiti (1893-1907)
.e au 1862. Convention avec le
lebar St. Sidge compldtant le Con-
sceur cordat.
vions 1876. Naissance d Jacmel
Elle de Charles Moravia, pofte.
quel A publiA : Roses et Camelias
lci, (1903): tLa crdte 4 Pierrots,
ara I drame; l a mis. en vers I'In-
ucler termizzo de Henri Heine et
faith jouer tAu Claire de la
Lune,. A fondA et dirigg deux
es de revues Importantes: tLa Plu
aude me, et cLe temps,
ses
ainsi Le Discours de
;les- Nixon
aval, (Suite)
San Nationale de la Productivi-
jue a ti qui sera charge de pro-
rves, mouvoir un accroissement de
ts et celle-ci tout en velllant A
demi malntenir 1'6quilibre entire
les coUts de production et cet
te productlvitk de maniure
l'at- A assurer la stability des
prix.
our- Le Prisident a decide,
dent d'autre part, de crier un Of
s sa- fice qui aura pour tAche de
I se- ddfinir la politique d'impor
uiver stations, et les denrees fide-
pres. rales. Notre politique d'im -
part, portations, a-t-il dit, sera
du revue de fagon a assure
l'harmonisation de celles-ci
que dans notre pays.
s'ima M. Nixon rappelle que son
gosse, plan tie lutte centre rinfla-
t qui tion a d6t fonde principale-
anuel ment sur la reduction des
ii ma dipenses fed6rales et I1 met
dame le pays et le congris en gar
action de centre tout nouvel ac-
petit croissemeint de ces dfpenses
6 de qui obdirait A des consitd6ra-
ne se tions de caracthre electoral
it de En limitant ces d6penses,
Espa- declare le Pr6sident, cetti
lle, et administration a dom
crime nd 1'exemple; nous cro
yons maintenant avoir mer
!t id t6 le droit d'en appeler am


syndicats pour qu'lls s'lm
posent des restrictions ana
logues en vue de rnduire lii
flatlon.


_Y


Feu Vert- Allez-y
Allez A la plage. Allez A la champagne, car voici
les vacanges.
Mais allez avec un tube de WASPEZE .. C'est un produit
remarquable et dtonnant qui fait oublier les piqtres de 4
guepes, de moustiques, et punaises. WASPEZE est effica
ce mime centre la grattelle de la mer. Les effects sont ins
tantanes. Les douleurs des morsures et deS piqftres dispa
raissent aussit6t qu'on applique
WASPEZE.
Vive la champagne. Vive la plage. Allez y, allez y en
passant d'abord prendre votre WASPEZE

Don Mohr Sales Corp.



COURSE D'ETE -


I


L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inaugurt e ler J iIet twohain les Cours sulvants :

gomptablits 'Amrlcatine-Premibre Ann6e: Juillet-Beptembre a

Comptablilte AMa6ricaine Deuxl6me Anni6e: Aoet t- D4cembre

I B M KEY-PUNCH : Juillet Aoftt.

Dactylographie Bilingue : 3 q 10 bnoa

Renseignemeits et InWcriptions tous les Jours, samu aidm et Jours Pr6s, A
I'Ecole de ommerce JULIEN ORAAN., Avenue at Rt e S.
aI 11 -


Centre M6dical 27,
Chemin des Dalles
Conference du Mercredi 17
Juin 1970 A 8 hres P.M.
tLes maladies allerglques
et leur frequence en Tailti
par lc Docteur Arard .doyer


A loner A Kenscoff
Petite mason entirement
meuble et garnie.
S'adresser au No. 11, Rue
Og6, Petionville, les Same-
dis entire 4:00 P.M. et 5:00
P.M.


La vibration de
(Suite)


i Fatestig-
Iclare Hussein
joImaleimna St palestiiens a
affirm le Rol Hussein.
Lps evenemenLs de iL se-
maine dersuere ne soult pas
I'effet duu-ward a ajuuti le
Souveraln. Ce complot orga-
nist dans 'ombre vmait a de
truire tout ce qui a et6 cons- E
tiult depuis juin. I
Les comploteurs, a d'utre
part indlqu6 le Rul, s'atta-
quaient tantbt A l'arm Ie, tan
tot aux.Fedayn, pou rr ,
des ussenmloiis. Mala j'4i prisI
conscience de la situation et
'ali demand A l'annrme de ne
pas rentrer dans A-ims.', a-
alin de prserver la vil des
militaires, des Fedayin et du
people. ;
Apris avoir affirmed qu'll
n'avait jamiis te aussi;pre- 1
occupy non pour sa vie, 'mais
pour le people, la Natidn et I
l'Unit6 Arabe, le Rol a ajou- I
t6 : nous continueroms 'oeu c
vrer et A collaborer avec I
toutes les parties pour colma.
ter toutes les br6ches qui peu I
vent donner A l'enneml i'oc- 1
caslon de s'y. infiltrer.
X.Le Rol Hussein a claire-
ment itidlqu6 que l'armi1 6- c
talt en colire et que leare- s
tour A une situation sembla-
ble A celle de la semaine der
niere ne pouvait stie tolri6.
Le Roi a rendu hommage au
cherif Nass, Commandant en
chef de 1'arm6e jordanienne
et au Colonel Zayd Ben Cha-
ker, Commandant la trbisli-
me unit blind, limogs la
semaine demrnre A la deman
de des organisation de r6sis
tance palestinienne.
Ces deux. homes, a dit en
substance le Rol, se sent pro-
nonc6s pour le came fade A
la provocation. '
Sans nos efforts comin'.ifs,
la situation ne seraia. pas4 ce
qu'eUe est aujourd'hul a pour
suivi le Rol.
Le Souverain a uihfin rin-
du hommage A la collabora-
tion de l'Organisation de LA-
beration de la Palestine
(OLP), du 'mouveine: t AL 'Fa
tah et des nobles fedayin :
cette collaboration, a-t-il flit,
a permits de maltriser la situa
lion et de procider A us it-
examen des fohctions de dcr-
tains organismes.
Nous continuerons dans
cette vote a conclu le Rol,
jusquA ce que solent crimes
les conditions qui permettent
aux soldats et aux Fedayin
de remplir chain leur r6le.


Grand Concours
SLittlfrairedes .
2000M
Thime du Concours: I
SION de l'AN 2000, qui
peut etre tralt6 sous quU-
que forme que ce soit : ou
vre technique, philosopl-
que, littiraire ou po0taqae.
Les textes soumis devroht
comporter 100 pages dacty-
lographides environ, A dou-
i ble intertigne. Date de re-
mise des textes en trois co
plea: 30 Novembre 1970 Lea
Srsultats du concurs se-
Sroent proclamis A Port-au-
SPrince.
P Les conditions g6n6rales
Sr6gissant le concourse peu-
vent itre obtenues an Secr6
s tariat Geniral de l'An 2000,
337, Boul. Jn. Jacques Des-
salines, tous les jours de Oh
a k midl.
e RECOMPENSES
n ler. Prix ............. $1.500
2me .. .......... $ 500
ri 3ime ... ........ $ 500
x Peuvent prendre part au
x concourse tous lea Haitihs
et tous les Etrangers de tout
age, des deux sexes, rele-
i vant de la francophonie a-
mdricaine.


La Vie Internationale
PARIS (APP)' la mort de deux d'eitre eux,b
M. Von Holleben a recou- m o vl mm
Ir la Ubert6. L'Ambassadeur de I'ALN (Arnlee Nationale
l'Allemagne Federale a Rio, i dn le
nieve Jeudi dcrnler par desde Ltb6atlon), don't les
erroriste, a ilt dlcouvert, c S eont eAe decouvertsa a-
ette nult dans un faubourg meOM mier prt de Cocla-
u nord de la Meiropole bre- bomba, portant des'. traces ]
tienne par un Jeure auto- de coups et de tortures. Les I
Mobiliste qul l'a conduit & asa tudiants accuSent la police a
alldence. Des qu'elle a ap- d'etre responaable de ces
iris le iatour de I Ae itissa- deux morts, et les dirlgeants
leur, la police a dicleuchdhA universltalres de Cochabam- -
Rio le disposltIf de chasse ba avaient mis Igalewent en
lux it:rcrises.. Des barnages cause samedi dernier la CIA,
nt iti itablis sur toutes les affirmant que Jenny Koeel
mutes eond-dstl i hot *Y la "-er c Etlmo Catala Aviles a-
xxxx valent At executes sur son
Ce dramatque tixi udb ap- nstigation.
1artenant au passe, c'est A la Paz, oiL la police a dl&
nalntenant sur les elections Perd6 lea manitestants a
tritanniques de demain que coups de grenades laerymog6
*ont converger les plojec- nes, un v6hicule des servi-
eurs de l'actualiit. La tech- ces d'informatnon amiricalne
unique des sondages d'oplnion a R6t incendl et des cocktails
te, 11 et vrai aeaucoup d'im-. molotov lances centre le cen
Privu aux r6sultats de ia con tre Bolviano-am6ricain.
ultation. Touted lea organisa x x X
ions spiclalisces donnant OFFENSIVE VIETCONG
es Travaillistes vainqueurs AU BUD-VIETNAM
mais avec une marge qui va HUE (Sud-Vietnam) (AFP).
ie do 2 6 8,7 pour cent. La IYi'mportantes .forces nord-
;ampagne a port essentielle vietnamiennes tCntent d'en
ment sur la situation icono- foncer la defense am6rica-
mique. Le thdme de lentr6e no-sud-vietnamlenne pour,
de la Grande Bretagne dans ravir au Gouvernement de
e March Commun en revan Saigon le contrile de la Plal
ilie n'a gubre inspire lees ora ne c6timre septentrionale du
teaurs des deux bords. Hier le Sud-Vietnam, tris peupl6e,
Premier Ministre a affirmed diclare-t-on aujourd'hui de
iue jamais l'ico0eomle du source militaire A Hue.
pays n'avait dtd aussi solid. Cette offensive bombar-
M. Hath, leader des Conser- d em e,n t s, atta -
vateurs, est dut, ais diam= ques au sol, terrorism -
tralement oppose. M. Wilson est pasade largement ina-
a jete, iLt fl, un faux rayon pergue en raison des com-
de solely, le pays va vns une bats au Cambodge. Un offi-
crise et peut etre vasr une clear sup6rieur americain a
nouvelle devaluation de la Li declare qu'il considorerait
e. cette operation comme !a
Axxxx plus important menace
A Paris, la journee diplo- communlste actuelle centre
matlque sera mar4uic tar la le Sud-Vietnam.
fin de la patnie officlelle de Aujourd'hui, les nord-viet
la visit de M. Ceauscesco. A namiens controlent pres-
ries un ernier enliaetlenl ce que toute la zone monta-
matin avec M. Pomn'pdou, le gneuse du secteur Nord, s'e-
Chef de 'Etat rounain p tendant de la zone d6milita
ra pour la region ide Tovloun- Srisoe jusquoau ud.
se oft i visltera lea usleis de t o "el
ud Aviation. camns et sud-vetnamiens, le
xuxx Aaon Vietcong tenteralt de reAins-
Au Procihe Or.ent les d taller des sanctuaires dans
nires heures ont 6L6mar- cette zone pour ritabllr son
qunirs parures op ration a- infrastructure politique sur
quict. par urc operation tren la rfglon cotire. Bien que
llenne en territory rien dans les deux provinces sep
Un camp milltaire pros de tentrionales de Quang Til
Nabzk a t bar6 tan- edThu Them, les nor
dis qu'un pont dtalt dynam- vietnamiens, disent les offi-
te sur la route reliant Damas ers a s qa t e nou-
a Souelda. La pnetdiadIon is- veaux regiments dans les
ra61lenne a 6te de l'ordre de montagnes d'oti ils ont avan
100 Ikn. ce vers la cote.
S xxxx L'engagement le plus si-
Au Clmbodge, la situation rieux dure depuis trois se-
est caracterise par la repri- marines dijA dans le Dis -
se de Kompong Spea par leas strict de Hep Due (Province
forces khmeres et sud vietna de Quang Tin) o0 les nord-
miennes. Pnom Penh qui 6- vietnamlens se sont empa-
tait en grand danger d'etre ras de cinq hameaux
encercl6e se tr-ove mainte- xxxx
tant deigag6e du .A'tt de la APROPOS DE LA MORT'
mer. L'Adroport de la Ville DE MME. NIARCHOS
est actuellement transform ATHENES (AFP) --
en une -vritable base sud Une nouvelle expertise me
vietnamienne. Des hdlicopti- dicale des conditions du
res geant decuohiot, 'iiargis brusque d6ces, le ler. Mai
de troupes, en direction des dernier, de Mme. Eugenie
points chauds dont les plus Niarchos, femme de 1'arma-
importants sont actuelle- taur M. Stavros Niarchos,
ment les villes de Kompong aurait Ate confine a de hau-
Thom et de K o m p o n g tes sommits nmedicales par
Chhnang. le Juge d'Instruction du Pi
INCIDENTS ENTRE ree M. G. Trivas, apprend-
ETUDIANTS ET POLICIES on de bonne source.
EN BOLIVIE Cette expertise viserait a
LA PAZ (AFP) clarifier certain points, qui
Un Atudlant a Ate tud, et 2 avalent permits de reliever,
autres ainsi que trols poll- outre des traces de barbitu-
clers, ont Ate blessed an course r iques, ides traces ide coups,
de manifestations qui ont 6- matis ni ceuax-cl ni lea barbi
cat iard A (8 turiques n'ltaient susceptl-
clat6 mardsor Potosi (800 bles, selon lea midecins, de
km au Bud de La Paz), an- provoquer une mort aussi ra
nonce l'Agence locale Fides. pide.
L'Agence bolivienne fait en M. Niarchos reste tou-
core 6tat de manifestations, j ours A la disposition de la
d'explosionS et d'affronte- Justice.
ments entire policlers et Atu- xxxx
diants A Sucre et A La Paz, MAIRE DE NEWARK
& la suite desquels plusieurs NEWARK (New Jersey).
personnel ont itU blesses (AFP) --
Tous ces ,manifestations ont Les habitants de Newark
ute dc aenches par lea ins 6t la Ville industrielle situe
ten facelenches d New York sur a
diants pour protester centre te rive de lestuaire de
'Hudson, o nt lu mardi leur
premier Maire noir, M. Ken
La trezime invite neth A. Gibson, un Ingi -
des B ro nieur de 38ans.

Parce qu'elle 6tat la trel- BANGKOK T lande etP) leEtats-
zibme invite et arrivant e- La Thaindectlent de met-
xactement 'A la trelz.ime Unis envisageralent de met-
heare,le noma de Mme Ma- tre sur pied un programme
rie Madeleine Mars est res- d'assistance commune au
te bier su iea gies. Na- Cambodge, caomprenant len-
t hier sur ant la prles. Not e-vol de materiel americain.
ble etalt pourtant la pr aen pprend-on aujourd'hul A
ce de ncette fisocgiTre atachan-ut Bangkok de source infor -
au chalet perched sur la coal| mc pass.de aucune pri
ne. plant Id un mot des- cl on sur la nature exacte
pri, evoquant la un souve-envisag
pr de son vnrr pare A mas 11 est probable que les
ce fameux chitffre 131 Etats Unis demanderalent
l t A ra l Thallande de lalsser
transliter des armes destil -
nees au Cambodge, pense-
St-on selon la meme source.


Elle irdiques'ilestdimanche -
ou lundi, donc le jour en plus
. de la date. Sans computer
qu'elle se remote d'elle-
Smme a chacun de vos
Sgestesi


A* rW
"'IfHS.


gE Vete au Magasin de Fouad A. Mourra
-t e Cpti'..ntal.


baptlso dOp6ratlon Juarez
de Brito, du nomr d'un' terror
riste qul s'itait done la
mort le 3 Mal sous les yeux
de sa femme, au moment ou
il allait Itre arrete par la po
lice), availt etE prepare avec
mrlnutie. C'etalt Juarez de
Brito lul-m6me qui avait
mis au point les details de
1'enl6vement, mais 11 n'a-
valt pas pu mettre son plan
A execution. Sa femme fal-
salt partie du group de 40
orisonniers liberas lundi &
Alger.
.L'attaqtUe de l'Ambassa, -
deur d'Allemagne Lfut en
fait une operation mnlitai-
re parfaitement menee.
L'embuscade eut lieu Rue
Candido Mendes, en plein
centre de Rip, pendant le
matck de football Tch6cos
lovaqule-Angleterre a Mexi-
co. Un des terrorists 'tei -
gnit un lampadaire d'un
coup de revolver, puis les-
altres neutrallsirent les
gardes du corps qui se trou
valent dans la voiture, sui-
vant la Mercedes du Diploma
te par des rafales de mitrail
letters qui ne firent que des
blesses. Par centre, le poli-
cler assis A c6t6'du chauf-
feur de l'Ambassadeur dtait
abattu d'une balle dans la
'tete sans avoir pu bouger de
son siege.
Le Diplomate 6tait alors in
vitd A suivre ses ravisseurs.
Les hommes du comman-
do Juarez de Brito ne don-
nerent signe de vie que plus
de 24 heures aprs 1'enibve-
ment. Sur les lieux de l'op6
ration, Us avaient laisse des
manifestes indiquant que
l'Ambassadeur ne seralt li-
berd que centre des prison
niers politiques. Le comrnu-
nlqud suivant, toujours
transmis par l'lntermedial-
re de la redaction de la Ra-
dio du Gouvernement appe
lee Radio Nacional, preci-
sait que le nombre des pri-
sonniers qui devalent Wtre
lUbfrts seralt de quarante.
Le commando demandait
aussi au Gouvernement de
lesser toutes ses recherche,
et de mettre fin aux tortu-
res dans les prisons. Diman
che matin, les mifiistres de
la Justice et des Affaires E
trangdres annoncalent quc
Sle Gouvernement acceptait
ces conditions et qu'il attend
dait la listed les quarante
prisonnlers. Elile arriva le
soir mime.
*Is devalent etre hors du
pays, en Alg6rlai de pr6fA-
rence, dans les 36 heures.
xxx ...
VON HOLLEBEN :
DECLARATIONS
RIO DE JANEIRO (AFP) .-
Les premiers mots de 1'An
bassadeur A son retour A sa
residence furent des parole;
de renmerciement a 1'adresse
du Gouvernement Bresilier
pour ce qu'il avait fait. M
Von Holleben exprima auss
sa joie de retrouver sa fen
me et ses deux enfants.
L'Ambassadeur s'est adres.
sd a un reporter de Radi(
brdsilienne : Je suis, a-t-1
dit reconnaissant a tou
ceux qui ont contribu6 a mt
liberation. J'exprime des r(
grets pour la mort du poli-
cler qui avait et6 affect6i
ma personnel. /
L'Ambassadeur a ensuitt
pen6tr6 dans son domicile.
Apres avoir retrouv6 sE
famille 11 est probable qu'i
sera entendu par les servi-
ces de la police, dis mercre-
di soir.


to 4tttpuffiggstupitt !'" -


~


Lwaauw' .~;7.. JmN. I yia


PAGE 4


CLB MOUnVTHSTB


ws


LA POLICE BE LANCE
A LA RECHERCHE
DES RAVISSEURS
RIO DE JANEIRO (AFP) -
Le dispositif de reCher-
ches des terrorlstes mis en
place ces deux dernlers
Jours, eat entree en action
dans toute la vlle de Rio et
surtout dans les faubourgs,
dis les premieres minutes
qul ont sulvi le retour de
1'Ambassadeur a sa r6siden
.ce pEu avant minuit (loca-
le). C'est A ce moment la
seulement que lea services
de police ont Wti pr.venus
de sa liberation. Des barra-
ges ont td installs -notam
ment sur toutes les routes
conduisant hours de la Capi-
tale.


Au sujet du General
(Suite) I
1803 centre les Frangail, 11
renvoya gintreusement tous
les soldats frangais qui se
trouvalent. dans les rangs
des troupes indigenes. Ga
briel Veriet, blanc,. deman-
da A rester A cote des. sol --
dats indigenes, en disant A
peu prts ceci : se est celle de 1'hUihianite;
je 1'ai toujours difendue a-
vec vous tous. Moileaussi, je
suis un soldat de la liberty
et j'adjure la-France com-
me vous, puisqu'elle est de-
venue injuste envers vous.
Recevez moi dans vos
rangs,.
Dessalines devenu G6nA-
ral en Chef promut Verret
au grade de" chef de batall-
lon dans la 16e. demi-briga-
de. Ensuite, 11 devint adju-
dant general. Sous le Presi-
dent J.P. Boyer, 11 fut nom-
mA'General de brigade dans
l'arrondissement des Cayes,,
sougsle commandement du
divisionnaire Borgella.
Le GCndral Verret mou-
rut aux Cayes le 13 Mal 1833.
Je crois que ces details fi
xent un peu la personnall-
t6 du G6niral Verret.
s MALU


Exposition de jeunes
peintres a l'Institut
Haitiano Amnuricailt
L'Institut Haitiano-Ameri
cain a le plaisir d'inviter le
public a un Vernissage' de
Jeunes artistes qui ont tra-
vaille sous la direction d'6-
minents professeurs Hal-
tiens. Mademoiselle Meryse
Hector presentera quelques
reproductions de portraits
de personnalites c6lbres.
Vous etes invites A venlt
i apprcler et encourager ce!
a jeunes talents. Le Vernissa-
s ge aura lieu le samedi 2(
e Juin a 5h30 p.m. dans l'aud
i torium-de 1'Institut Haitia.
no-Amdricain.

MARRIAGE
a Nous apprenons avec plain
1 sir le Mariage de mademoi.
s selle Yolande DIVERT avei
I monsieur Jackson MUAMBI
e de New Rodhelle N.Y. c616l
bre en l'6glise de Santa Thi
resa A Brooklyn N.Y. le 13-1
1970. Mile. Yolande Diver
est la_.lle de Leon Divert e
Madame n6e Lucienne Bon
1 temps de Port-au-Prince.
Nous pr6sentons nos mell
leurs voeux de bonheur aui
conjoints.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs