Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06770
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 12, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06770
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text





LE PLUS ANC.E.. 'W...
FONDE IN *196

Dirceaur et mtocIbfwur Chef :
LUCIEN MONTHS
Adminsfafeur : M"' MAX CHAUVE T
i -^ -- -- i^-r- -


MBa X DS LVABOCIATIOrIn loTMAvEaI scJNX DE P1Ro31


Adrem: )4p9 iU CENtRE


PORT-AU-PRINCE ( HA ITI)


SBITE POSTAL 13T6


No 28.098


econoi
C'est le titre que pourrait
emprunter le dernier Bulle-
tin du Consell National de
Ddveloppement et de Planifi
cation ou eCONADEP.
En effet, en une synthkse
particullirement saislssante
le bulletin embrasse les prin
cipales branches de l'actlvi-
td national en donnant des
renselignements approprils
sur ce qui a 6te d'abord con
qu selon un plan m6thodique
et r6alisM dans le cadre d'une
action ftconde malgrt les
moyens financiers limlt6s
Qu'll s'agisse des domalnes
de l'Agriculture, de l'61evage,
des Communications, du
Transport terrestre ou marl
time, de T616communications
de l'Irrigation, de 1'Artisa-
- nat, du Tourisme ou des pro
blames d'alimentation en
eau potable de nos villes et
de nos principaux centres ur
bains et ruraux ou enfln des
problimes d'Education, de
sanitation, de Sant6 Pubul-
que, de Ddveloppement Corn
munautaire, d'Exportation et
dInvestissement ; les ta-
bleaux analytiques eu 6gard
a nos resources essentielles
et aux rdelles possibliltds du
pays sont pr6sent6s avec ob
jectivit6 et un' luxe de de-
tails appuy@s sur des donn6es
d'ordre pratique et statlsti-
que.
II a pu Otre determine et
6valut le taux de notre pro-
duction industrielle pour les
exercices fiscaux 1967-1968-
1969-1970 en sa'tayant prin
cipalement sur la production
de sucre, celle de la farine
de bli, de la pate de Cacao,
de la Manttque, de 1'hulle
comestible, du savon, du ci-
ment, de la bauxite, du cul-
vre et des tissus de doton. II
en a 6tt de mume pour les
constructions de nouvelles
habitations et pour les ame-
liorations, agrandissements
de maisons qul se sont pro-
dultes dans la juridiction de
Port-au-Prine.
En ce qui a trait a notre
movement d'exportation, le
bulletin public un tableau ob


catifs.
Ces chiffrgs ne doivent pas
voiler I'evolution observe au
course de ces 20 dernicfes. an-
noes it l'intrileur de ces grou
pements professloniels qul vi
valent en circuit fetme. L'U-
nlversitk haltienne a persals
I de nouvelles valeurs de se
reviler et de s'affirmer. Des
6lements neufs issus des coa-
ches mnyennes et infirieu -
res en nombre croissant ont
enlevE k la bourgeoisie tra -
ditiodnelle sa puissance con-
servatrice. Des posslbilitds de
promotion sont mainitenant
ouvertes I tous. Mais ces
changements 6vidents et in-
contestables n'ont'p.a encore
reussi A -renverso oen B propor-
tion la situation locale en
leur faveur. La cause reside
sans doute dans I'lmigration
massive des jeunes techni -
ciens vers I'extlrieur & la re
cherche de nouveaux ,itbou -
ch6s. La clientele Iriulieure
elant tries llmit6e et sous le
'ountr61c d'un nombre relati
vement restraint de profes-
sionnels counus et renom-
m6s. tous ceux qui veulent
tenter de s- fraver une car-
ritre au sein de cet univers
clos, risquent d'evolner dans
une strucinrp ftodilF. de de-
meurer mareinaux on depen-
dants, de aayer un cult hu-
mqin extrtmement eleven.
II ne se uroduit nas non
nilus de ehangement occupa-
tionnel dans les f-miles ou
le ptre du m-ri tait agrono
mne, juge. r'svcIno-..'' fi',,nc
riste .. 'aest 'touniours le
naintien dn state auo itant
donn6e QI'- rs ni-.-s oceiuna
tions ze '----one(. ec'-)re :i
jourd'hui dans une pronor-
tion I seu nr6s rale. Elles
sont sonhaltees aussi pour l.I
progkniture.

BEYUOUTH .-
" Huisein auralt eti blessed.


756MeAE


PLANIFICATION'ET DEVELOPPEMENT


Nos perspectives


Dans une chronique ante -
rieure (cfr Nouvelliste dn 29
mai 1910), nous 6tuduons la
mobility social, en insistent
sur la mcoUllt occupationmnel
le intra et intergntmratifrh -
nelle. Voyons aujourd'hni les
changements survenus ii:ns
ce domaine en Haiti.
Dans les categories ocrnpa
tionnelles dites telles que la
m6decine, le genie, l'archllec
ture, il n'y a pas eu de chan
getnent. Les fils des smi'de -
cins sont tojmjours des imude-
cins et la majority. des famil-
les (71%) soubaitent encore
la mtme profession pour
leurs aines. On peut ;uarltr
en Haiti d'une v&citable idio
logie de caste dans les pro-
fessions de prestige. On v i r
me une communaut4 fermee
bien organisce ou se Ltans -
mnettent de Dere en fits des
normes exclusives tie coodui
Le et de solidaritc. II s'v d,' -
veloone des mecanismes de
contrble particuliereaiunt ef-
ficaces contre la neneta-ti.n
ou I'immixion dans leurs
ranges de zrounes et'colrni -
quement humbles ou revendii


La Coupe Dr. Frangois

Duvalier


II y a cinq ans que, pour
promouvoir le Football dans
nos villes de province le
Grand Protecteur des Sports
et de la Jeunesse, Son Ex-
cellence le Dr. Frangois DU-
VALIER offrait li trophtq
de la Division d'Honneur
destiny & r6compenser la
meilleure formation du ter-
roir au term des complti-
tions entire toutes les Ligues
de la Rtpublique et-depuis,
les matches pour l'attribu-
tion de la Coupe Dr. Fran-
qois DUVALIER n'ont ja--
mais cess6 de susciter de
l'int6ret et de 'enthousias-
me aux Gonalves, A St.
Marc, au Cap-Haitien, k J6
rnmie, aux Cayes, A Petit
Goave etc ...
Les deux premieres dli-
tions oat 6ti gagntes par le
Vieux Lion, RACING CLUB
HAITIEN et la dernitre par
le Ii taut souligner que 1'or-
ganisation de ce tournol de
la division d'honneur a
eu les plus heureuses inci-
dences sur 1'tvolution du
Football dans nos provin-
ces. Des Ligues se sont mii-
ses -en branle technique-
ment le jeu s'est amiMTofs.
Le Nord'Ouest s'est secou6
et cette ann6e, sous 'inmpul
sion de Luc CHERY, se rtvt
le le plus dangereux adver-
saire de la Division Nationa
le. -
Cette annte, la quatritxie
edition se jouera .ui-aT~ S L'a
formule suivaritit LE BLOC
SUD. LE BLOC OUEST. :-
TIBONITE. NORD'OUE'T
Les conmptitions preliml-
nalress dbuareront IP Dimanr


che 14 Juin avec la rencon-
tre NORD'OUEST LIGUE
DU NORID Port de PaIx.
Void le calendrier des mat-
ches
ZONE SUID .- 21 Juin
CAYBIS PETIT GOAVE
aux Cayes
28 Juin PETIT GAVE -
CAYES i Petit Ooev
ZONE NORD-
(Stilte page 4 Col. 2)


Autour de la Conference

du Pasteur R. Marc
Simple billet I Laurore St Juste


Port-au-Pce It 12 Jul1 1970
Mon cher Laurore,
Je me permits de t'adres-
ser ce petit billet pour souli
gner que ta magnitique reiia
tlon dat e isnre'u Id'hier
sur la conlereniLe-du Pasteur
Ruben Marc, quoique exactsi
demeure a umon avis incolm-
plete et laisserait mtniie per-
cer un certain esprit de cha
peUle,
En' effect, alors qu tu y as
reproduit in extenso les ter-
mes de ton Intervention r6-
clarn.an du oll4nk.ue Pas-
tUlec in *Uf t- d'infor-
matailon- 'uf t1.Aion sociate
du Protetstlanilsli tu as sim
piement fault allusit-ii a.ux re
ni'arques des autre-.. tsricrlocu
tmur, surtoti celi ayanni
rait an VISlAGF LUTNI 4:e
pr senate lEgllse CatholiquP


Romaine A travers le monde,
contrairement au protestan-
lIsme.
Cette'petrle idse'tiU polit
n'a lightt pour but de-nxinimi
ser la taleur scleatlflql e et
nmmp nisitorque de cete 10n-
tWreS.ante communication,
mats vise plut6t fair a-
voir aux iombreux lecteurs
de ce quotidlen, que des ca-
:holtgues presents cette-
conference. avalent pris part
aumf d6ba -- et mis en lumit-
re lea Grandeurs de 1'Eglise
Cathminque Romaine, apres a
voir tte pleinement tdifies
sBr Is causes de %a Decaden
JieP pi 'non
cherL-,rMroeZtn MRa .riicerc
a'mit, ec t? ss-
lutarin.rs I Ut 0 w.-
arane Carmel LAFONTANT


uniques
jectit4e ce. fawnt -6t6v noa .
exportations de caf6 durant
les exercises fiscaux 1966 -
67, 1967 68 et 1968 69 -
Lea mdmes dontses states g
tiques ont 6t6 mIlas en vi- s(
dence en ce qui concern nos Ia
exportations&a nmuelles de si a
sal et de cacao. UI
Abondamment illustr6, le d
bulletin qui repr6sente une ri
source -precleuse de document
station eu 6gard aux perspec. n
tives economiques du pays f
met l'accent sur les travaux-
de montage de la Centrale- j-
hydro-61ectrique Frangois c,
Dqivalier de P6ligre. Des eli- d
ch6s d'un relief tout a fait p
.saisissant sur ces 'travaux de t!
m6me que sur ceux de la rou 1
ji
(Suite page 4 Col. 6) e


Aprnts quinzc J,)urs de va-
cances au milieu de sa ianml
le, Madame Johb. Haywood,
n6e Florence Elie, est repar-
tie poqr Washington hier ma
tin, Florence, qui 6ti*ile I'en-
seignement des langues, est
all4e sulvrO 10S course d'6t6.
Les langues que Florence mal
trisera aprts ses etudes eont
le franqais, l'anglais et cs-'
pagnol. Madame Jdhn Iiay-
wood est la lille dec Ti Pruce
Elie et de Mine.
xxxx
Friday Munoz Ja.sahwi, as-
sistante social peruvienne,
et Estela Jasaliwi Sclieffel, t
galement ptruvienne, sont ar
rivtes au pays hier martin.
Ces deux aimables etr ange-
res passeront quatre jours
parmi nous.
xxxx
Johnnv. Handal est ingt-
nieur textile. II- travaille aux
Entreorises de Monsiear An-
toine Handal. son oere. John
n.i a pris I'avion hier matin
ny a pris l'avion iliir martin
pour se rendr- t Miami.
xxxx
Madame Clfnetmce J'rbe,
aussL connue. sous le sobri-
ouet de Ktkt est rentr6e de
PorLu Rico LIer matin. Le
biillant professeur de piano
a stjourn6 durant cinm tnosis
et demi &. San Juan. Son fils
Jean-Claude Castera, un ar-
tiste de grande valeur, y pos
sede une galerie d'art : la
galeria Antillas. Madame CTe
men'e Vorbe-nous a pa'lf de
l'lmmende siectn au'a connu
Sla Oalerila Anttl)s 1'exoosl
tion de peinture% de Ia talent
....._OT.....n .%__


VERlDREDI 12 JUIN 1970


Arrivee de Monsieur Dans les Forces Ar RONIQUE DE MONTREAL
Univers960 Femms, amour et politique
vers 1960 i (Des has de la Reine aux baisers de Pierre)
iE GRAND ACTER% ISl Gkilre r


DANS NC

Le grand acteur guadelou,
eea Serge Nubret est arrive
u pays ce martin, en compa
nie de son free Jean'et de
tntanl haitien Frit4 Borge-
isSerge Nubret qui, en 1960
oitenu le titre de Monsieur
n.ers, a bfen voulu repon-
re aux questions de notre
epbrter Claude Dambreville.
*mestion : Mr Nubret, corn
lent vous est venue l'itle de
aire du cinema ?
RIponse : Eh bien, en 1960,
ai. participe au Canada, au
onr*ours du plus bel athlete
u-anonde, et j'ai eu la 16re
lace. J'ai'donc obtenu le ti-
re' de Monsieur U3nivers
964. Et, en 1962, alors que
Be fe trouvals & Paris pour
tudier lExpertise Compta-


I&RUEi AUJET EST
S MUR.S Au Dir eteur uu Journal
IS MURS ;"L Nouvelliste,

ble, j'ai rencontr le metteur En ses Bureaux.
en scene Italien Ducclo Tea- MonLsieur le Directeur,
sari qui m'a propose un role
dans tLes Titawsm ; Nous avons I'avantage ae
Question : Et vous avez con- vous demander dc -ien Tou-
tinul ? loir publler dans wvtre plus
R6ponse : C'eat ga, 'ail .pochain numro lts refor-
continu6. D'autres contracts mes ou transafrements sul-
ont sulvl '"vants pDrda dans les Fo'Dces
Question : Quels soat Lleas Armes d'Haltl, d'Ordre du
artires films que vous aves he uprme t E cti des
tournts ? Forces Attnaes dHaltl :
R6poe : Jai tuunt o apartment Mlitaire de la
liath et l'Hercule noir", _s- Capitaine. (AH) Maxime
ponnage a an Capitain (A) Maxm
ionngssee Ia arutLe k-, c Un -Antoine, FAD'H east nommt
gosse de la ut-lea, etc. Adudant du D partement
Question EJe Ubnil marie ttaire de la Eolice de Port
Rpose : Je at ae .a"au-Prinee.
une Guadeloupel6hle, et Ie ,.. ,
suis ptre de deul garqons.- Capitaine (AH) Ortgotre
Question : Of vvez vous ? tigaro, FAD'., est promu Ca
RMponse : JbiAbite Paris pitaine dans lea Forces- Ar-
Question : Ql1 A&g aveC- m6es d'Halti et nommt Chef
vous .- ,d u Service des Recherches
Rtponse : J'al treite deux Ctinelles (Commandant de
ans. -Ia 40n me. Cbmpagnle>.
Serge Nubret, passer einq Garde C6tes dHilti -
jours en Haiti. Malor Roosevelt Mompolnt.
-Nous lui souhaltons la blen FADIL.. eat nommea uIx c-
venue. teur ae; Garde-C6tes dtlal-


ti et Commandant du 6ta-
chement des Fusiliers Marins
des Garde-Ctes d'Halts.
Capltamne Wooley Oilllard,
FAD'H., est nomine Adjudani,
des Garde-Cotes d'Halti.
Garde Presidentlelle
Capitalcie Francis Charles,
FAD'H., est nomme Comnman
dant de la 33me Compagnie
au Ddpartement Miiitaire de
la Garde Prtsidentielle.
LieutenanlLs Francls Sava-
-ge et Charles Pierre, FAD'H,
sont promus Capltaines cdans
les. Forces Aru.,es d'Haltu.
Sous LieuLenant Ulrick
D6sarmes, FAD'H, est Dromu
Lieutenant dans les Forces
Arnides. d'Haiti.
Adjudfint Christople Dar-
dompr, FAD'H., est promu
Sous Lieutenant dans les
Forces Armees d'Haiti.
Les Sergents Fourriers
Syrus, Andrt Jean (24002),
FAD'H., St Clair, Wilner
(22091) FAD'H., le Premier -
Sergent (AH) Bruny, Sau-
veur (14554) FAD'H et les
(Suite page 4 Col. 7)


Enlvement de I'Ambassadeur

d'Allemagne au Bresil


IlO DE JANEIRO AFP -
Mr Ehirenfrled Von Holle -
ben, Amibassadeur d'Allema -
gne Ftderal au Brtsll, a 6t6
enlevt jeudi soir par un group
pe id'inconnus. Au cours de
leu4 agression, les ravisseurs
ont tud le chauffeur de l'Am
bassadeur et blesse deMix au
tres personnel.
L'Ambassadeur de la Repu
"bllque-lff6ralc Allemande a
ett enleve jeudi a 2 1h 20 gmt
par un group d'homnimes tr-
mres, alors qu'il circulait en
automobile dans la rue Can-
dido Mendes, non loin du sit
ge de l'Ambassade d'Allema-
gne, annonce-t-on officielle-
melnt.
Les agresseurs ayant ou -
vert le feu, le chauffeur du
diplomat et un passant ont
6tc tues .Un agent de police
du service de security de
l'Ambassade a ttd blessed.
L'Ambassadeur a Wtt con -
traint par ses. ravisseurs de
monster a boid d'un Volkswa
gen de couleur rouge, qui a
rapidement disuaru.
Aa course de leur operation
qui s'est produite au moe-


A props de
Couturerie
Les lecteurs du Nouvelllste
adront d'eux mtme. recti-
fid 1'erreur typographique
qul s'est glissee dans le pas-
sage de ma chronique relatif
& Couturerie. II faut lire: cOn
reproche I ce mot sa biPar -
rerie, son itrangetk: il n'est
pus dans le Larousse, tel eat
SON grand epechk. Cetlt der
nitre phrase reprendl 'argu-
mentatlon de ceux i ul sont
centre le mot couturerie, et
qui s'attendaient nme voir le
condamner.
Que le mot soit dIns le
grand Larousse, ceci ne fait
quae enforcer ma position.
Pour moi, dcide A l'accueil -
lir sans la caution d'aucun
dictionnaire, parce qu'l se
Lti nt furt blen dans une sirle
s morphologiques et semanti-
qud vi.vace, je n'al pas tie
au-dele du petit Larousse
1968.
C'est pour mol l'occasion
de rappeler n ceux qiul me
font le plaisir de suivri cette
chronique que beaucoup de
mots et de significations fort
courants ne se trouvent pas
dans le Larousse: le exlquc
represented un' inventaire toi
vert>, les proedtds de forma-
tion des mots et de dtriva -
tlon des sIgniflcations of -
frant des ressonrices i iune
snnt qu'lmparfailtemenil ex -
ploliter dans I'.lii'e ordlinal
re
Piadel Pompllu,


I WW F I



| r l -. t .
|^3X^S ^S^ii


TER


-ment ou l'intrett de la popu
latlon etalt concentre sur les
piripdtles du match dc foot-
ball, Grands Bretagdle-Tcht
coslovaquie retransmis du
Mexique par radio et ttltvi-
sion les ravisseurs ont dis
tribute un manifeste'lignt par
la Vanguardia Popular 'Revo
lucionaira (avant-garde po -
pulraire r6voluiongaire).
,arxx
BONN AFP -
La nouvelle de I'cnleve -
ment de l'Ambassadeur de la
RFA au Bresil est parvenue
a Bonn en plelne nuit. C'est
I'AFP qui a informed le Minis
ttre des Affaires E rangires
de la RFA de cet 6venement,
don't il n'avait pas encore eu
connaissance direcitement.
Le Chef de la Diplomatie,
Mr Waltci Scheel. venalt de
rentrer a son domicile apres
avoir participate dans la soiree
a une table rode de journal
,istes. II a imm6dlatement or
donned un Vdritable branle -
bas de combat diplomatique.
La Chanceilerne s tie 'alertee
et Mr Rundiger Von Ween -
mar, porte parole du gouver
nement. a faith Dubller line
ctelaration affirmant -ue
tout serait entrepris pour is
surer I security ct tI vie c'i
diolomtae Ouest Allemand.
L'6motion a ete tries vive
dans les sohtres gouverne -
mentales .11 n'y a aue 2 tiois
pt demi tie 81 mars) qu'.a ,u
uli,, Il'nlvement du ^Comte
Karl Von' Snreti, Ambassm -
rieur de la RFA wu Guattma
la. don't le cadaVW' a 4t re-
trov* les 6 avril avswune 61d


le dans la tbte, pris de la ca
pitale guattmalteque.
xxxx
i1O DE JANEIRO -- AP -
LAmbassadeur d'Allemagne,
qut a ett enlevt*cctte nult
par des extrelilstep dc gau -
che, sera dchang6'contie des
prisonniers politiques, -affir-
mse un manifest laissi par
les ravisseurs stir les lieux de
l'agression. ,
xxxx
Le Gouvernement
brslIlien fera tout
son possible
RIO DE JANEIRO (AFP)
Le Gouvernement br6sl-i
lien fera tout. ce qui est enl
son pouvoir pour obtenir.dans
les dtlais le. plus brels, la
liberation de I'Ambassadeur
opest-allemand, M. Ehren-
fried Von Holleben, enlev6
jeudi soir a Rio dans des cirs
constances dramatiques par
un commando de la gauche
rdvolutionnaire.
Le President Garagtazu Me
dici a pris cette decision, in-
dique-t-on dans lesa .milieux
proches du Gouvernement, a
pris avoir conf6r6, imm6dia
tement apris, r'annonce de
l'enl6vement, avec MM. Ma-
rio Bibson Barbosa, Ministre
des Affaires Etrangtres, Al-
gredo Buzaid Minlstre tde la
Justice et Carlo Alberto Fon
tour. chef de la police secure
te national. A la suite de
cette r6unlon, peu apres mi-
nuit. Mme Von Hollenben t-
(Voir Suite page 4 Col. 1)


SerajO-c le spichain Prdsiefent de
I'Argeatine


RIO DE JANEIRO .-
D'aprs lesa rensigne
ments colleges par les d
vers reporters des. grant
journaux brtsllens, le pr
chain president de 1'Arg 6
tine sera le o Vill*
gas, actuellement Ambasse
deur d'Argenifne aU, Brtsil
Les ournallstds basent leau
informations sur le faiU que
Gtn&ral s'est d'abord rem
du avant-hler A l'&6ropt
en vue de conftrer avec u
Important membre dee
Junte miltaire d'Argenti
ne, don't i'identite n'a p
(6tre ttabli. Ce haut person
.nage est reparti I bord d'u
Jet de l'avidtion militai
argentine, apres avoir cona
r avvec le Oendral Villega
'Hier, un autre offiCler s
p6rteur argentlin, de hat
rang, est arrive dans la Ci
pitale brsilllenne. nl a
un long entretlen avec
GOntral Vlllegas a l'Amba


sade d'Argentine, puis s'est tueuse artasde ias -neoaua
rentu au Ministre des For Nalef. -
ces Armdes. A la suite de cet c XXX x
it- te dernitre audience, r'HO- Le com.melant Moussa
ds tel de l'Ambassade d'Argen
0- tine et la residence de 'Am
"- bassadeur de meme que les a I V
e- quarters oti sont places ces
a- Inmebtables, sont gardens mi-
lI lita4rement depuls bier soirn rL9 MICRO
rs par des forces imposantes,
if disposant d'armes automa- Pr IW Ladr C
n- tiques, de miltrallleumes A
rt trpileds et meme de blin Lequel d'entre vots n'a
Ln des 16gets. pas ramnaw et la4 par
la De: journallstes avalent pXeniple une fine. ou une-
- mome advance la suppose pomnne 6pluoh6e 4il, par ma
u0 tion que le commando revo lad-rease s'est tletppee de
in lutlonnaire, ayant kidnap-- n.g mpAns d'enfant I En le
in p6 l'Ambasaadeur d'Allema- falsnt, avea-voua pri qons
re gne, avait peut-6tre pens6 a .cl ne d-. a .mm.e v I ploro
. hes auxouels vots avz offert
. .Ambassaoeur rgeno
su Le -Oindral Vlllegas sera- I'hospitafltl dans vote alga
l I 1-fl le prdehain President nisme ?
a- ae I'Argentine. celul que dt- Probablement noL. pulpque
eu signeraient le, comnman vous 6tiel enfant. Bh Mo
(l dants de'- 3 Armes formnni sachez qu'A ce moment$ wua
r- Junte. aure7 mleux falt de mettre


2'Mw


I


S11 fasait chaud, a Mont-
real, en cette aprds-midi au
cdbut de Juin.
Assis sur un banc de la
Place, ce chroniqueiir ttatt
tout prds de la .statue de
bronze reprdseptant une
Victoria encore june, A "ju-
pe longue dvidemment, et
qui, deboat, regardatt, non
point la ville de Montrdacl,
mais le fleuve du Saint Lau
.rent, ce gdant tapis roulant
d'eau, don't l'estuaire, du c6
td de FAtlantique, est dOjd
une mer, rappelant cette au
tre immensitd liqutde qu'on
met tant de temps a.survo-
ler lorsqu'on se rend au Brd
sil. A I'dpoque -de Victoria,
on disatt que l'avenir de
l'Angleterre dtait sur I'eau.
Maintenant les Dominion.$
sont rells par leurs propres
avions supersoniques.
Pourquoi done ce chron -
queur, en contemplant cette'
statue reprdsentant une jen
ne et grave majesty, pen-
sait-il d 'anecdote qui va
suivre? Un jour, un fabric -
cant de bas de soie, g'i con


naissatt touted la valeur de
la publicity mats dont I'his-
toire n'a pas retenu le nom.
voulut offrir a la S6uverai-
ne une boite de ses articles.
11 jut poliment conduit
par un haut fonctionnaire
du Palais, qui lui rdpo'nadit:
RE N'A PAS DE JAMBES>.
i xxx
C'dtaiff, dvidemment, I'd-
poque i y a plus de cent
ans ofi les femmes pou -
vaient gouverner par privild
ge du sang royal, mais n'a-
vatent pas le droit de vote.
Depuls, l'Angleterre et l'A
meriue oant eu leurs suffra-
gettes et, comme un peu par
tout. les femsges sont. plus
nombreuses que les hom-
mes, le vote de nos compa
gnes est devenu l'6l6ment
majeur de tout succds dlec-
toral.
II y a cent ans, les royau
tds d'Europe formaient une
seule famille: on s'dpou -
salt entire cousins et le sang
s'appauvrissait, Dans ces al-
(Vofr suite en page 2)


Georges Nahra a pris l'avion
hier matin, pour ani long vo
yage, don't le terme sera le
Liban. Ii sera de retour wana
deux mols. Moussa a ett sa-
lu6 & l'atrogare pal Zikie
Nahra, son oncle.
xxxx
Monsieur Andrt Beauplan,
D616gue de la BNRit n i ifi
ce National du Tourisme et,
des Relations Sociales, ect
part pour le Mexique hier
matin. II assistera a I'ultimne
phase de la Coupe Mondiae
de .Football 1970. Comme je
lul demandais s'il ne s'y ren-
dait pas trop lald, il mn'a r6
ponidu : trois matches : un de quart
de finale, un de semi, et ce-
lui de la finake.s Monsieur
Andr6 Beauplan qui en 1966,
a particip6 au uroislime pro
grame du Centre latino. a-
mtricain d'Etudes mon6tai-
-res, profitera ae ce voyage'
au Mexique pour revoir ses
professeurs et enrichir ses
connaissances. Mr Beauplan
prete la main au Bureau des
Statistiques uour :on pro-
gramme CEFORS. 11 enseigne
la Comptabilite national et
les sciences financieres.
xxxx
Mercredi soir, sort rentrds
des Etats Unis trois hlommes
d'affaires : trois chefs d'en-
treprises : Messieurs Jean
Liautaud, Jean Wiener, et
Louis Gardere.
xakx
IA Jolie et distIngu6e Ma-
tie Renee. Colon a. pris 1'
vlon hier "matin. ElIp uasse-
ra queloue temos Montrql
Elle veut obte'ir mavnt 'v10e
temps son dipleme de ardi-
nlire d'enfants. Aussi se met,
trs-t-elle al'qtude sins per-
Suite page 4 Col. 8)


r rdflexions
BE HAITIEN,

CONFIDENT

une pot de de tourmis affa
nitn dsm votre bouche tout
.en vo lim l ant mordre avec
touted Ia s gesse d'un marty-

Par co.tre, vous rencontre
re'des qpns qul ne vous par
orme roql pas de les empt-
cher de wmaser guelques
grains *Ispitache> qui vien
nent de t .happer de leurs
anains p4 s'offrlr une peti
te promepde par terre.
(Voir suite page 2)
-uw ^^w y!


awww~cc7 -w alr-- ---- ---






Purs-au-PlilwP.HWit
P.O. D=x 192. Volmi: 2-2Q20


par Charles Fernand Presoir ,


<(Savoir pour prevoir,

prevoir pour agirn


Ins tantane'


par Claude DambreviLLU.t


~a~m~ c __ -~~rsrsl~lss


Pipetlzine citrate U.S.P
COMP4IMES EST SIROP
ELIMINE COMPLETEHENT LES VERS IN, s iNAUX

LABORAsca RE, OyuAY ,

LABORATOIRE DAY P


-~r;----~---i~-- ~------------- -----~----~~.- -cl-~,._,_,_~ ____~~_~_ ___. __. _~_~~


-


..i --- .


;P~CP~ePart~il P. 11 limp 9 m 7 1 1 11 1 1 -- ---~r_~ cua~r~~ ii


. .. .


r; ,-~.-1 .~-.J. i*&~-Ji~;s,~_;~aaYkusr;~;l&l-Lu;ab~k;~


w







PAGE 2 _.... -



Femme, amour et politique.
S- Sulte'de la.16re page)


glances, la Raison d'Etat Nu-. York tente un lim
remplagait en gednral I'A- sat de robes tenant v
mour. genot., essateat de
Et puts un Jour tes ac- ver que la notion des
teurs vivent toujou'rs le jupes n'est pas-asses
Roi d'Angleterre renonga au Toutes ces passan
Trdne pour dpouser sa Wal- talent jettnes souvent
lis, une divorce amdricai- bataires, et, surtout,
ne. ont le droit de vote.
Mats revenons .4 cette a- x x xX
prds-midi de juin.
Ce droit de vote des
Sur ce banec de la Place mes Ilus nombreuse
Victoria, ce chroniqueur se les homes .au Canada
mit d feuilleter LE DEVOIR, au goilt des pays vieWf
le grand quotidien nationa- le success et qui firapp
liste canadien-frangats qui prit tout en faisant
ne publierait certainement le coeur, explique ie S
pas une photo de la Reine TRUDEA'U.
Elizabeth, mais dans lequel En cette aprds-mt
paraissait ce jour-la le por- n d 17
trait de la Princesse Marga- umle numdro du 191
rot de Grande'- Bretagne Globe and Mail de To
pris au course d'un diner of que l'auteur de ces lig
fert par le Prdsident Tito d vait aussi en mains
la june femme et d son ma banc du Square Vic
rt, le come de Snowdon, en comportait deus articI
visit 4 1telgrade. Le comtte second illustrd, sur le
de Snowdon! E'amour Ce ge du Premier Minist
Margaret pour ce photogra Canada en Australte.
phe tssu du people a donned It n'y tatit nulle
d celut-ci le titre de nobles- question des accords q
se qui n'avait pu 6tre accor sayatent de ndgocier
d6 A un gutre roturier, que deux pays, On y parla
I'automobile et I'aviation a- board en la publiant
vatent rendu fameux. leurs -, d'une photogri
prise selon certain n
II faisait done chaud et la defense du Premier
des touches du Mdtro tout tre, le. montrant, en
neuf de Montreal sortaiei tropical, dansant, dar
par bouquets des myrtades night club* de Syddu
de belles jeunes f T es vec Bobo Faulkner, un
-et j e u n e s fenmes ne brunette australien
qui, alors que la mode do nimatrice d'un program

Pharmacies assurant
le service cette nuit DECES DU JOU


VENDREDI 12 JUIN 1970

R/S/Guilloux
eST. JUDE*
Rue Payee


ide es
ers le
wrou-
mint.
tes 6-
cdli-
elles


fem-
es que
a lid
s pour
e l'es-
battre
STYLE

ii de
nai du*
ronto,
zes a-
sur ce
ctoria,
es, le
voya-
re du
mnent
qu'es-
* les
it d'a
d'aiL-:
aphie
nalgrd
Mints
tenue-
as un
wy, a-
ne jeu
ne a-
,amme


Christian Case .........70 ans
Rachel Frangois........ 72 ans
Mrie Th6rise St VIL..24 ans
Wilson Jean ............4 mois
Ronald Auguste ......10 mols
Mrie Yves Charles ......1 an
Margarette Valcin ...... mois


POUR VO(/S SEdqV/RI&&
5~A ClVEGA4qDEaQ -V03


V(


BUREAU

. CLIMATISE


45 A VENUE MA/IE ./EAVWe
C/TE E L 'EXPOS/T/ONv


Association des
aacienmes eleves de
I'Ecole Elie Dubeis
Retralte
La retraite annuelle des
Anciennes Eleves de l'Ecole
Elie Dubots sera prechee en
la chapele de 1'ecole du Sa-
medi 11 au Lundi 13 Juillet
1970. Les Anciennes 616ves et
les Amies de 1'Association y
sont cordlalement attendues
N. B. La Rdunion men-
suelle des anciennes aura
lieu le Dimanche 14 Juin d
10 h. 30 A.M. au local de I'6-
tablissement Le comitd comp
te sur la presence des Ancien
nes a cette derntire rdunion
de l'annde.


T/CA-SfAWO/,a4 TEA V'
qgsEqV1 1A 7-O/f 0 ;WC/7.E.4
AS5(./1AAYC4E VOr'A OR


EL989-359

3989-359f


Les Pneus Mohawk roulent sur


toutes les routes du monde









































&rthur Angus at Oo. DimbibMuteI pqur Hati 15, Rue.Am6aiatne Parteau-Paae.


NOUVLLISTEs


lvI


-1,p


de teldvision. On y disatt
aussi que,. ans iurs dd p-
c/hes. les JournalUrtes cma-
diens avatent insist sur le
faith que Pierre s'dtait frottd
le nez (selon la coutume) a-
vec les femmes Maors -de
Nouvelle-Zdlande' qu'il a-
vait il y en a pour toutes -
embrassd les 13 candidates
au titre de Miss -Nouvelle-
Zdlande. On ajoutait que
pour 4tre invites a la rdoep
tion officiele .offerte "en
Australie, au fameux visi-
teur, 4 Canberra, les filled.
des parlementaires devaient
eavoir plus de 18 ans et E-
TRE CELIBATAIRES*.
x xX...
SAyant axe sa carriTre po-
litique sur les femmeas, the
ever-loving PM> (le Pre-
mier Ministre dternelle -
ment. amoureux) come
l'appelle le Globe and Mail -
est done condamnd 4 un c4d
libat don? it ne semblg pas
se plaindre.
Charles Fernand Pressoir


L4 pL-so sq
vf darns LO
teo les chances do aluberlUar
des expectorations disss-. -
chdes de malades eenti*leux
Mals, slt vous voulez per -
dre votre temps, deniandez a
celul 14 de laver ses pis -
taches sdulll6ess avant ae les
d6guster. Non seulement
c'est une precaution presque
, deraire, mals enaore. U ne
pour-t.pas. dispower de V41e.
n6cessaire dans la rue. D'all
leurs, dcs listaches mouill6es
ne craquen pas bien sous -les
dents. Persistez encore et 11
vous dira: Le microbe qui
dolt'tuer un.hattien n'est pas.
Encore n6,, ou encore eml -
crobe qui pour tu 6 halitlen
yau, ftl grosse you oourrl -
que*.
Voll4 e que vqus vous. fe-
rez dire chaque folks qu'll .vous
arrive de preoher 1'hygilne &
un type qui tient a son-amu-
"se gueule ou & la silhouette
de son venture corshpe ur rat
tient A sa queue.
Vous vous demahdez peut-


NONTRES SUISSES












GIRARD PERRfGAUX RALCO
TEBNOB ',ANCO
S- BIJOTUX

BIJOUX EN OR 18 eLt
BIJOUX IN OK t t
BIJOUX MURAT
BIJOUX .N ARGENT
ARGENTERIE CHRSTOFLE
i CLTAI, DE BACCARAT
S GORISTAL DE LALIQUE
CRIBTAL DE DAUM
EN EXCLUSIVITE A LITTLE EUROPE
ET MAISON ORIENTALE


POUR TiAITEMENTS MDICAUX ET ESTHITI|QUES :
CELLULITE, RHUMATISME, OBtSITY, LUMBAGO, ARTHRITISME
DOULEURS GASTRIQUES ET HEPATIQUES CONSTIPATION ,
TROUBLES CIRCULATOIRES, ENVAHISSEMENT GRAISSEUX, etc


EST SUPERIEUR PARCE QU'A TRIPLE EFFECT WIR
*ACTIOH do MASSAGE

0 LGAGENENT ideo ,JLR e
O DAYONI El1 d'INfA-ROU ,
SU NT SUR ROUTES LES Rh ES1
OU CORPS, 11 MASS 0" /
FA IT MAIGRIRpar mination dee es
saperfiues eT/es xi.ne. .
DEC'ONGFST NE t/I I 'M/T par
ac/wiatione la cirpulation de.s dchane ,uitriti/s/
SOtUL Ee DECONTRA E eh 'abaissant la le slo,,
ne e.e / /
ssochOt uilisje eis nble3 moye s their peutique
S / LEMASSGE /
S LA CH LEUR
/L'IRRADIATIO
MASSOCHO FAIT MAIGRIR El ACTIVE CIRCULATION DU SAN
S/ Avec ASSOCHO/ on obtler.:
AMA GRISSEhNT RAOIDE
-BEf TOXICATION TOTAL
:.'t I'ENTE I ME DIATE
SLAPPAREIL COMPLETE 12-.30 Vol 7 ou ) 3 f* r "
4, GARANTI UN AN 220-230 VY.olt .w
/ .. .ASOCIO /i ,, 'PRODUL 7o10
MIICAL-INSTRUMENT 12, Chaouss d'Anlin, PARI1
Documenlstionalsu demende conlre 2 limbres

) Jseph C. Valfi rn .( o
Diuitributeurs.


(But^ do lt r p oj)


bien re fait que-e mentor a
.ul.rmme jpour se. pardonner
un caprice Idangereux. Les'
deux possblUtes sont fre -
quentes. Mais dans le pre -
nmter cas, le type peut appar
tenlr'a cette cat6gorie de
gerns qui cherchent-chez 1'hai.
tien une superloritd naturel-
le quelcoaque sur le biaqc.
Alors, le plue souvertt~ ils.%W.n
tlennent a la resistance phy,
sique, a la puissance s0*qelle
etc... comme il vousl'stAiVS ae
le constater dans les blagues
opposant haltien et blanc
dans un concours imagine. .
C'est ainsi que, pour cer -
tains, l'haitien est seul capa
ble de flirter jour et nuit a-
vec des microues sana tre
malade. Parlois, d'autrcs ont
tellement fait de cochoune -
ries dans leur vie qu'lls trout
vent hbroique le fait de n't-
tre pas'encore refroidis a dix
pieds sous terre. Alors, vous
comprenez bien que quand
ces types tombent victims


ANTILLEAN DUTCH AIRLINES

Chers clients,

Nous avons I'avantage de vous annoncer le novel itineraire de la ALM
ANTILLEAN DUTCH AIRLINES

MERCREDI LM 978
Miamin- Dp: .5.55..pm
P-arPee Ar :' 8640p "3
P-au-Pce Dp: 7J6 pm
Aruba Ar : 90 pm
Aruba Dp : 10.00 pm
Curasao Ar: 10.25 pm


J ZElD1-L.M 7 1 4;;-


Curacao Dp
Aruba Ar
Aruba Dp
P-am#e Ar
Pau-Pee Dp
Miami Ar


: 9.05 pm
S920 am
10.00 am
10 15, am
10.50 am
1225 am


S .VEDOEDIT 12 JUIN 1970


DANSNWS ENEMAS

AU CAPITOL .EX THEATRE
uendredl & 6 h. et 8 t. 30 Vmtedi 4 6 h. et 8 h. 15
OmeDa & t. h POKER AU COLT "
e 6 he et. 8 E -ntiGden et 4..0
LE, DOLIQUr y Ed td.-a 6. h. et 8 h. 15
Entte GfCI.-2.2A Ct7,400 ,n .-te pkrtle :
LES AMBASSADEURS
En 26me Partie:
ETOILE CINE LES 7 ECOSSAIS EXPLOSMNT
Entr6e Gde. 1.50
Vendrledi& 6 h. 80 at 8 b. 80 ---"-
LE AKRNAVAL DES DRIVE IN CINE
TRUANDS DrE 7 CINe .
EnBre Gdes. 1.20 et 2.00 Vendredt h 7 h 1et 9 b.
Samedi & 6 h. 80.et 8 h. '0 .IaMie I dolly par voituree
OPERATION CAPRICE Sganedi & 7 I et 9 h.
ILES ARNAUD
Entr6e Gdes. 1.50 et 1SO1 Entiae 1 dbilla. ar volture
--


uane hixfeceion t lout
drdlt chez le 1boc&. i JUquc
le microbe halUen ect trop
chetif pour tle vra liaitten,.
Bans oublier qu'un eqontin jaloux les a menaces
de leur r6gler leur compete.
.Certes, 11 taut certaines
-conditions pour que 'tel.'mi -
crobe devienne dangereux
'pour I'organisme. EL tant que
ces conations me sa nt, pas
r2allatB le microbe powura
vous accompagner toute vo -
tre vie-et sans danmer. Sauf
ceril de contamnrner une au-
tre personnel.
Par example, tel microbe
dans votre intestin mange A
la m6me table que vous sans
jeter du cheveu sur votre sou
pe. Mats, fates 'vous une
blessure et cont~aminez la
par vos selles?
Le mime microbe se pr,-
pare malntenant a aller a
votre enterrenrent ou 4 ar -
ranger vos bagages pour l'h6
pital.
Tel autre milrobe a lou6
un coin dans votre bouche et
participe I.toutes vos cover
stations, sans vous contredire.
Mais, faltes le parvenir
vos organs sexuels! II vous'
fera payer .tout le mal que
vous savez dire de lul.
Et que devient le balser
dans tomt cela?
Une veritable contamina-
tion bouche A bouche i
La fLUe contamine le gar -
gon et vice versa.
Mais, fault paradoxal, con
vit de baisers plut6L que d'en
mourir*. Cela s'esplique aisd-
ment sl vous vous rappelez
que la bouche h6berge des
microbles qui y Sont des h6-
,tes habituels inoffensifs.
D'une fagon gnderale, vo -
tre organism dispose d'un
dispositif complex, c d6en
se contre- les diverse agpes -
sions microbtennea, toxiques
et traumatiques. O'est bien
ce- qul expllque"le fait q4e
vous n'Etes pas mlades cha-
que jour. Car dbs les pre -
miers jours qui solvent vo-
ire nalssance, voUs avez 4djA
faith provision de presque tous
les 6chantilons de microbes.
Et si dans votre enfance ou
votre vielllesse vous avez
compte beaucoup plus de ma
ladies que dans votre adoles
cence c'est parce que rorga
nisme n'a pas encore le
tempsd de dveloppeo son ma-
ximum de resistance dans le
premier cas et que les mdca-
nismes de defense vielllissent
eux aussil avec l'Age.
Ainsi, tous les facteurs qul
diminuent votre resistance
sont susceptibles de favor -
ser 1'apparition d'une mala-
die queiconqie. oC'et pour -
quoi vous avez raison de
craindre ae refroidlasement.
Car le frold est 1'un des fac-
teurs qui diminuent la r6sis
stance de votre organisme. A
un m6me titre nous .devons
citer la fatigue, lp e-
ment, le surmenage, Ia mal-
nutrition qut r6dulsent le po
tentiel d'autodefense biologi-
que.
De toute faqon ies micro-
bes n'ont pas de nationality
si bien que n'importe quel
tourist malade peut propa -
ger une maladle nouvelle
clans n'lmporte quel pays u-
Sne fots que les causes favorl-
santes sont prdsentes. Tou -
tefois, sl on dolt parler de na
tionallt6 pour les microbes
ene est plutOt organique en
ce sens que tel microbe tfc
Stera toujours tel organ .on-
n6 de votre corps. Eniln, ta-
chez que des milliers de mi r
crobes diff6rents les uns des
autres se disputent l'avenlr
de votre sant6 en se 4eman-
dant quelle est la tamale aniu
aura la royautt de votre ca-
davre.
S Ains, si vous ne suecombez
nas chaque Jour a leurs cons
piratlons c'est pace que m6
me quand vous dormez, votre
organisme vellle.
Ludner CONFIDENTF


Vendredi A 6 h. 15 et 8 h.
CINQ CARITES A ABATTRE
EnLY&m Gde. 1.00
Samedi & 6 h. 15 et 8 h.
DJANGO PREPARE /
TON CEECUEIL
Eptria Gde. 160

CMIN SENEGAL
Vendredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
HOM RE
Entr6e Gde. 0.60 at 1.00
Samedi A 6 h. 15 et 8 h. 15
E li1re Partie :
LES LOUPS NOIRS
En 26me Pattie :
DKACULA PRINCE
DES TENEBRES
Entree Gdes. 1.20 et 2.00

CINE UNION
Vendredi a 0 h. 15 et 8 h.
CALYPSO
Entr6e Gde.. 1.00 ,
Samedi & 6 h. 15 et 8 h.
SEPT SECONDS EN ENFER
, Entire Gde. 1.50

AM-Oft CINE
Vendredi A 6 h. 30 et 8 I. 30
En lre Partie :
NEMOURS IN. BAPTISTE
En Uime Partie :
LE S AVENTURES
DE JOaEr O
Entr6e Gd. 1.00 et 1.50
Samedi & 6 h. 80 et 8 h. 30
A L'OMBRE DES POTENOE&
Entree Gde. 0.60 et 1.00

COIS PALACE
Venadredf' 6 h. et.8 h. 15
LE DERNIER FACE A FACE
.Samedi. a 6 h. et 8 h. 15
LE SERIF AUX
POINGS NUS
Entrhe Gde. LOG

AUDIlUJIM
CENTRE CULTURAL
Vendredi a 7 h.
SPWUL;B LE -QWAMW
lEute... -
Samedi a 7 h.
DE LA W61N O
Entr6e Gde. 1.60.

Espaces pour Bureaux a
louer. Etage lUdiing Sedren
Rue Amdricaine. 8adresser
au Journal.


Vendredi A 6 h. 30 (seance
unique) ,
LE CID
Entr6e des. 1.50 et 8.0
Samedi a'6 ih. et 8 h. 15
En lire Partie :
- SHUPA SHUPA
En 2iem Partie :
LE POINT DE NON RETOUR
Entree Gdes 1.50 et 3.00

CINE STADIUM
Vendredi (En Permanence)
CINQ MILLE DOLLARS
SUR L'AS
Entr e Gde. 0.60
Satnedi (En Permanence)
LE CID
Entree Gde. 1.00

MAGIC CINE

Vendredi A 0 h. 15 et 8 h. 15
MERE COUPABLE
Entree Gdes. 1.20 et 2.50
Samedi b 6 h. 15 et 8 h. 15
En lire Partie :
LES LEGENDAIRES
DE DELMAS
Entre Gdes. 1.20 et 2.50

PARAMOUNT
Veandredi 4 6h. et 8 h.
0077 ESPIONAGE A DANGER
Entree Gdes. 2.00 et 2.50
Samedi a 6 h. et 8 h.
En lre Partie :
TABOU COMBO
En 2eme Partie :
CHAMPIONNAT MONDIAL
DE FOOT BALL 1962
Entree Gdes. 2.00 et 2.50
CINE OLYMPIA
Vendredi (En Permanence)
GRINGO JOU ZET GAGNE
ftitr de. ff0O
Samnedi (En Permanence)
WANTED
Entree Gde. 1.00
De Luxe Aato Cine
Vendredi a 7 h. et 9 h.
EL DESPERiADO
Entire. 1 dollar par voiture
Samedi A 7 b. et 9 h.
X 3 AGENT SPECIAL
Entr6e 1 dollar par voiture

AVIS
A VENDRE POUR CAUSE
DE DEPART
Une collection de la Revue
Historia (No. 2 au No. 278)
Wadresser au Journal.


AVIC






Mort an Rats


EN BOULETTES



GIBBONS




S' SgAT

IL PERIRA


Pour toutes autres formations voyes votre aogece de veg9


RI~-~iB~ II _


0 lII


- -


1


,, .


Programme du I i 8 au Samnedi 13 Juin
S onasltoz votru comeailBre :
SLUI!............ 9 h,lh. & 100.000 ARTICLES
MARDI ........... 9 h.i 1i & 100.000 ARTICLES
MiURDI,... 9h. tlh. & 100.000 ARTICLES
JEUDI ............2h.B46.Ip.m. & EXPRESS MARKET
VENDRBDI .... 2 h. 46 h.p.m. & EXPRESS MARKET

Dfmonstration tos les jours sur rendez-vous
S& ABA POMPADOUR

Apale s soU .de vote visage...... Avec Skin Dew
de HELENA RUBINSTEIN


MONTPARNA"E CDINELDORADO


P





mo-A


MAGIC IM -
Dimanche &b MAGIC CINE
5 hres, 7 hres et 9 hres.
LE RENARD (THE FOX)


Yotre Ho
SAMEfDI1
21 MARS AU 20'AYRIL (BE
LIER): Soyez safr que vos pr&-
misses sont corroctes et que vo-
tre effort nest pai gaspill6 en
d'inutiles entreprises. Reconnais-
sez un l46ment de choix qiand
vous le rencontrez.
21 AVAIL AU 21 MAI (TAU '
REAU) : Sous les influences fa
vorables de Venus, vous rempor
terez de nouveaux lauriers en
vous servant de votre belle ima-
gination et en asemblant des 1-
d&es -avec la collaboration \ de
ceux qui pa-tagent 'votre enthou
siasne.
22 eMAI AU 21 lUIN (GE-
MAUX): Tout ira -bien quand
vous avez un appti loyal pour
vous aider a franchir lea obsta-
cles. Et e'est Ie cas. Une touche
d'imagination 6clairera votre rou
tine quotidienne.
22 JUlI AU 23 JUILLET
(CANOER) : Journde d'influen
ces contrast6es. Votre pensde doit
6tre profonde mais non d6pour-
vue d'imagination. Ne soyez pas
ennuy6 si un changement de pro
gramme vous eat ndcessaire.
- 24 JUILLET AU 23 ADUT
(LION): Si vous-6tes a mi-che-
min dans une r6alisation, ne per
dez pas le sens de 1'initltive
qui vous a pous8 it l'action ou
vous risqueriez do tout manquern
Continued. Des rdcompermes sont
i attendre.
24 AOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Vous trouve-
rez lea details rdconfortants. Ne
cherchez pas le spectaculaire. So
yez satisfait mAme de Ininimes
avantages.
24'SEPTEMBRE AU 23 OC- .
TOBRE (BALANCE) : Journfe
sans probllme ,i vous ne cher
chez pas la difficulty. Ddvelop-
pez 1'effort maximum. Exprimner
vos meilleures idWes. Ayez con-
fiance en vous.
24 OCTOBRE AU 22 NO-
VEMBRE (SCORPION) : Un.
pens&e fine et une action adroite,
chez voua nafurelles, seront les
imperatifs de la jouraile. Vou
ferez un brilliant travail dans la


STROSS- -Wler
Avec: -Bandy. DNe
HEYWOOD, Keer Di


ro2 JUIN
JUIN1970


plupart des secteou.Ptj oune con .
duite inielio ta t avia6e. Cependant son arrivee, lette
'28 NOiBMaREAU, 21 DE-- le trouble ear lui, 11 s'6prend4
CEMBRE ISAGITTAIRE) : De dune des jeunes "femmes et
belles rdebmpiea promises d songe srteusemeat ase ma -
ceux quPf*- front le meieur usa- rier. Mais cette union sem-
go doelous q saiti coll ble susefter un si grand dra
ront avec tous Pas de -chan- mdeqde lq'ter une-hoM e. Ld
ments dana..das p'ojets qui vont fin de fstoir est I tragique
bien.2 D A 0 JAN_ et Amouvante. L'enchevetre-
22 DECEMBRE AU 20 JAN- ment complex, touffu, des
VIER (CAPRICORNE) : Dana sentiments e t ias en valeur
le travail, fe 'plaisir, a activi dans up r6tt mene avec' ini'-
diverses, votre.at&titude, tree i telligence, originality, et a -
neMe, vosre rdsolutlon serent ho dressed.
portantes pour-eosemble da o L sujetd6liceat, mble ten-
bleau. Ne perdez a Aw4wm dresse et violence, courage et
A des projects irre ablmes '* *thefe, amour et dedaln.
21 .AVIER AU 19 FE- Ce film ne convent qu'a
VRIER (VESEAA) : La con- un public d'adultes.
junction vous 4ai. a dams tre Entr6e : Odes. 2.00 et 3.00
activity maite ne vans guxnez
pas. Si vos pouge, coesacrez
un pen de Jos irs k an pose- -
temps quiM .coient. B Jotre temn- D I i
pdrameat.
1 FEVBIER AU 20 MABS Henry. AWEWAWAY, e l6a
(POISSONS : Ne craignea pas llsatear de pjlsitets Asupers"
leas coneqaOen de voas ptjetO films l., iS ptseas e oette
Vous perdiez votre 46L R&Of ls : 01
sez par un progmrnne parfal- -"EVA'DA .& l
tement 6tudi, $ond& sur lea fals accopIlagVL.d RaRf VATD-LO
et sur vos eomaissances. NE, Arthur N Y, Su-
manne LESSTrE. L'ln-
SI VOUS I I NE AU- comparable Steve Mc Qeen
JOURD'HUI : Voas ve de bon nous -sert -un-western de clas
nes idda, --la role sadte, -eu- e.
vent brillant dans l -etqe "t ot
l'organisation. Oriented vote vi
ve imagination, votre Intelligen
ze en g6nural, vers ce qui Tos
convent le mnieux et Attenden
le rlsulat. Mme sl voat dalslts
sont modestes, voous voust lve-
rez jusqu'aux oonmet, ussi
haut que votre initiative et vo-
tre education o -us -e It- |
tront. Vous avez ane gramde ha
bileti crlatrice, la reeberche de Apr e lat -ort de ses pe-
la couleur, dans l1habillement, no rents mpssacr6s par. 3 hors-
.amment. Votre goOt du cosWmue la-loi, Nevada SMITH jure
pout vous mener Jusqu'l a1 car- de retrouver les meurtriers
rire militaire blen que vous et de se venger.
haissiez la guerse. Ves .tes ,T Cow-boy a sea hetres,
poltei n, un munakien, et a ero tueur quand i le faut, trai-
apte & aiv'e l'au e su B t.,-de snant tous les coeurs, apr~ s
ces vocations. sWl, void NEVADA MTH


Eaym=n vient ta -
6. vera dci litlafc remnql a
rS, Ann- blemeot. ce 1im
OLL7#A nous ]A do suz
qui onr.-
no fem UMart Jemxgp
ties, leors dures traanux qul
Ssemblent ne jamias ,pulser
leurs 4itomms 'd'6nergie. 'Sur
vient-an tosiAme persomna-
ge, un honmme. l se propose
come heomne i tout faire.


dent les ventures tumul-
tueuses vous couperont le
souffle.
NEVADA SMITH, c'est Ste
ve Mc QUEEN, le plus popu
laire des vedettes ambri-
cains qui nous apparait
dans ce western.
Tous les amateurs de wes
terns exceptionnels retien-
dront blend ce titre:


NEVADA SMITH
NEVADA SMITH passer
au _RIVE IN CINE DE DEL
MAS) le Dimanche 14 Juin
1970'.
A cause de la durde du
film, la seance commencera
A 6 h. 45 precise.
Entrbe $ 1.50 par volture


Napger deo la vimde"
= s a EMtaE LA Ab ] aT ,EO iNiNr LA V"ALEUR NUTRITIOS(NELE DES PROTERIES ANIMALS


I


. SEmAaD
Dipmahce 14 Juin
a 5 hres, 7 rhsm et 9 hres.
BANDMQLEW .
Un western dun calibre x
mtsmwl, d'une densut6 et
d'ame -4alear dpiques jamals
attelntes au cinema!
B BANDOLEO,., un film
qui envahit 1'ecran, -le super-
western aux trois rdeempen -
sea. C'est -une oeuvre mmeora
ble du cinema am&rieain, in-
terpret6e avec maestria ,par
James Stewart, Dean Martin
et Raquel Welch. La convic-
tion de ces unterprites, nuan
ces, chaleureux, vivants, join
te a lia quality et l'ampleur
de la mise en scene, fault de
sant western quo Ie 7e Art sait
jamais product; une r6ussite
netted, neuve, rare! Void
leBandolero avec sa fougue,
son rythme impitoyable, son
intensttK -dramatique, son cli
mat inquldtant, son charm
fascinant.
westerns magnifle par la pa-
navision et la musi-lue appre
cide .de Jerry Goldsmnith!
Le film que votls n'oublie -
rez jamass!
Entree Odes 2.50 et 4.00
xxi


ROME, AVRIL 70 -
N'en deplaise aux Ygta -
riens, la viande popsede des
qualRts nlutrtlonnelles plus
precleuses q .u e nimporte
quel autre aliment. Elle con-
tient des protdlnes de haute.
vareur .(reeqemant u ne :plus
grande proportion d'acldes
amines, Indispensables au de
veloppemenVt du corps hVl -
main, .que les proteines d'ort
gine vfgttale) et d'autres 616d
ments d'importance vitale.
Sqns computer que -a vlande
donne aussi meilleur gout t
un plat de ligumes et-le rend
ainsi plus digest.
Tels sont pertains des ar-
guments avancds en faveur
d'une alimentartion career
par divers nutritionnistes de
Ia FAO (Organisation des Na
tons Unles poUr !Valimenta
tion et agriculturer, dans
un docunaeet, prpar6 pour le
deuxlaMe Coxigrts mondial
de 1'alf enetaton, -gui se tien
dra a La Maye .(ays Bas)
du 16 au 30 Julh. Au course
,de ce Congres, plus de mille
deleguds, venus de toutes les
parties dui monde, .etudle -
ront les problems de 1'agri-
culture dans le mon4e, Indc-
queront des lignes d'action
prloritaires, et verront s'll est
possible d'aceroitre I'aide 11 -
nancilre et technique au de-
veloppemenrt.
' Les prot6ines animals, sou
llgnent notanmmnent les ex -
perts de la FAO, sont tout
aussi indispensbablas l'hom
me que les calories ou les vi-
tamines. De sorte .que. prati-
vc-ement, combattre Ia. faim
dans le monde6signifie aussi
acroltre la production mon -
diale de proteines animals,
surtout dans lea regions ou
clles manuuent le plus. Ce
aul veut dire, asussi augmen-
ter la productivity des ani-
moiux domeitiaues par une
meilleure organisation, un
mellleur dlevage ct de meil -
leurs sons vdtdrinaires.
II imported, a ce propos, dc
fare la difference entire )a
sous alimentation et bI
faim. Un enfant sous -all -
ment6 ne souffre pas forc6 -
ment de la faim. Tout sim-
plement, 11 ne recoit pas l'es
ptce de nourriture qui lul
convert. Par example, cer -
Stnns leaumes come le soja,
et certaines cOruales de base
come le riz ou le ma'is -


qui constituent souvent la
seule nourriture disponlble
dans" de nombreuses regions
du monde ne contlen-
nent pas assez de protines e
Indlisensables 6 la croissan-
ce de l'd nlfant. L'entant sous
.alimentd rest fable; il n'at id
toint ni son polds, ni sa tail-..
le normal, et il est vuln6ra-
ble a toutes especes dp mala-
dies 'et d'epidmies. ,Or 'lesa
proteines animals coiitenues'
dans le lait, les o6ufs, le fro
mage, le polssonet la vlande
pourralent combler .ce deficit
protdlque et rdtablir 'dquill-
ore dans le regime allmen -
taire de ces populations. Mats
comment 'les leur' lournir .
Ce problem sera serieuse-
mnent examinn au Congres
mondial .de I'aliientatlon
par des dconomlstes, des nu-
tritionnistes, des agronomes
et des experts, de sant6 et de
production aniimtles. Ils Atu
dieront les moyens d'1ugmen
ter la production alimental -
re dans le monde de facon
que Ia quantlte de prottlnes
putsse sattsfaire une deman-


Avis de Divorce
En execution d'un Jugement
du Tribunal Civil de Port-au-
Prince en date du huit ddednbre
mil neuf gent soixante neuf ad-
mettant et pronongant Ie divorce
de Jeon Gdrard LAFOREST et
de Marie Lucrbce VALIE, I'Of
ficier ,de 1'Etat Civil de la Sec-
tion, Nord de la Capitale, lea for
malit6s lgales replies, a trans
crit le dispositif de cette decision
sur lea registres A ce destin6s.
Port-au-Prince, Ie 11 Juin 1970.
Frangois E. NERETTE av./


-~l~~a tt~l- -~r~~


Macar i Aarlboa :6 es.

Vermicule Victory S ez.

Sardies Amleu

Flageolet Amieu=x Yin 15O.

Petit Pois A/S G 15 i 39

Mais en Crime A/G 15 oZ.

Pork 8 Beams 31 A/G

Epinard 3 oz..A/G

Sardines Acil 3 pour

Jamsy Cookies

Surettes Assortles lb.

Huale Crystal G allm


037

0.18

0.61

048

o.W

0.37

*O7

0.33

0.54

0.18



2.53


UPOLER KE

SUPERMARKETS


LALUE AVE. CHRISTOPHE PTIONVILLE
VENTE SPECIAL --TROIS COLES
LE SAMEDI 13 JUIN 1970.


Lalt White Lilly 5 Hles

Ovaltine 16 oz.

Gerber Mixed Cdreal 8 s.

Carnation Non Fat Liq0 b4%*

Jus de pomme 32 oz. M4dts

Soupe Campbell TVg61at p

Soupe Cambell Cream MldM I

Sauce de Tomate 8 oz. 3 prw

Farine Importee 5 lhs. A/f

S Scre a glacer Dixie Imp.

- Cerise Maras. 4 zs.

Kraft Miracle MayoNIaloe160i

Dana Lunch Tongue 12 oz.

Spian 12 oz.

Jay Bird Sauciste 4 ox.

Salad Dressing 8 so. Aagams ,

Red Devit Tabasco Sasme 3a

Moutarde French 6S o.

Gel Black Pepper (Peiweo) 1V

Vinalgre import Utes

Sel de Table 3 poa

Blre Helneken 6 fowr

Whisky White Label

Ricard Pastis

VU Rose Remy PapWaru

Creme Cacao Marie BrDand

Gancia Vermouth Blame 8


0.69


0.30

X. 0.22

0.94

- 0.79

ISWr 0.87

0.67

144

048



40'



**5









443













9 i

pAt. 2.29


GRATIS GRA I GRATIS
*Ba Nm A wrme die de calsse -i- a*eea agm sauI .IA M de 3 chiffres
1001lft 1it Ul1 22 333 etc. VousB rec re __ -"....ogatis
Fil.. .111-111__ -1--- r 2-


., ... ..


DANS NOS SAES .DE SPECTACLES


Pouleta Des4quims Live

Caft Medart

Maiedna L4*x.3ew-

Cora Flakes 8 sz Beigr.

Crtme Nestli 4 as.

OMeo Margarine HBm 5 5bs


$0.46



a.74

0.44

0.26

246


C.C. Mei ow 132

Confiture Faie Iraft tW 0.58

commune OMGane Upim 16-ox. 0.58

Fruits fockta a s,. a itys 3 Ipr' 0.74

Halle Masla 24s. 143

Spaghetti CatelfS as. 3 poor 074

Macmel CateUlI s s.3 pma' 0.74

Suagetti ArteqauB 16 4X. 0.37


de en constant augment i u
tlon.
Un-deos *pmt roblos
examlnds 4sr le Oong ( bneIea
ceiul de FVducatlonh-n miUen t
rural dans les pays en vote"-
de ddveloppement .Car &ug -
menter la production andma-
te, ce nrest- pas aeulement
augmenter la quantitA d'ani
maux domerstiques. Les qua-
litesdle ces ammaux et leurs
vertus productlves dolvent
aussi ftre-amrllor6es. On s'l-
magine souvent par exempt
que le nombre nombre de
tftes de b6tall es syno -
nyme de richesse. bn fait,
dans certain pays tels que
1'Inde; le nombre excessif de
bMtall affame et improductifi
constltue & lui aeul un obsta
cle important non seulement
'a l'amalioration de la produce
tion animal, mais a celui du
niveau de vie des humans.
Enseigner aux agriculteurs
et aux eleVeurs la nutrition
du betail, de meilleures me-
iodes d'ileavM 6t oe -moyen
de letter uu,;.- ie maladies
animals ant eth preelsement
les tAches des speciallstes de
la FAO depuis quelques 25
ans. Ce sont 1L des t4chtes-dif
ficiles, qui rfclament plus de
patience et de savoir qu'll ne
semble au premier abord. La
nutrition animal par exem-
ple est un facteur important
pour l'am!iioration de la pro
ductlon animal, car la sous-
alimentation et la .ialm sbnt
aussi repandues,paXli3 0 anti
maux domestiques qu'elles le
sont parml les hoinmes. Pour
qu'ils puissent reallser leur
potential production optimum,
.les animaux domestiques ne
doivent pas avoir seulement


I I -Al -- mile -P--~~~' ~ -- -~1- -~~)C~L- L1~~L~~~kU- ~ ~IMQ~~~ ~JJS.


-UI-L Ym -m ~ m -mu-- ---- --- I


a a s mean AnanAA A


VENDIDI, l.1 JUIN-.19lO-


sIC NOUVeLLISTB -


PAGE 3


ne alupent&Uton reubliere
quotidlenne, Ils dolvent aussi
an jS11ne -lLmentalre sol-
pneuIMmnt Aq h lbr. Les ex
pertsa de A FAU en proauc -
*ton animal apportent aux
eieveurs Ae, nomoreux pays
leurs consells techniques
plans ce domalne capital.
Les maladies animals
constituent d'autre part une
menace constant pour la po
pulation.animale du monde,
source des protelnes sl pr6-
cleuses popr ,l'humanit6. La
fivre aphteuse, la peste bo-
vine, la'peste equine et d'au
tires Apizooties qui deciment
les trolpeaux dans de vas-
tea regions, et parfois dans
des pays enters, causent des
perte's valuees chaque an-
nse 9plualeurs miUlars de'
dollars. Par 4es campagnes
de vaccination, les equipes
de sante animal de la FAO
ont acttvement contribuA A
arr6ter ces epizoottes en eta-
blissat des zones sanitalres
t~mlpns entiree les regions
saints et cellss infectdes. Ils
enselgnent egalement aux e
leveurs _des pays en vote de
developpement les soins A
donner a leurs .etes pour pr6
venir les .maladies, ou pour
6viter leur retour. C'est une
guerre longue et difficile, Ui
vr6e chaque jour sur de mul
tiples dronta dans les plat
nes de Thrace, sur les pentes
neigeuses -dua Npal, dans le
bassin de l'Amaaone, les re-
gions marecageuses de l'I-
.raIL.m ldtlnal, dans les lies
de 1'ndonesie, aux Philippi-
H, 44 Proche-Orient et
ilgs., le vast continent afri

BSelon le Pain Indicatif
a oIotdal, soullgne le docu-
.ost du Congres mondial de
'alimentatlon, 'effet conju-
gu6 de Placcrolssement demo
igraphique et de l'616vation
du revenue entire 1962 et 1985
accroltra, dans les pays en
yole de d6veloppement, la de
masde .de viande, de poisson
et d'oeuts de 250 pour cent,-
et la demand de lait d'envi
ron 230 pour cent. Aussi, la
production animal devra-t-
o11e croltre beaucoup plus vi-
te u'avant at 1'on veut satis
tire les demanded a venlra.


Machines a Coudre

Nous Reparons et Transformons toutss Marques
de Machines A coudre :
Industrielles -ou Familiales.
Devis pour Modernisation et Installation de tbri
ques.
Service Apres-Vente :' BERNINA
Guy B. Glaude : Beheerder.
c/o : Etage POPO. 76-Rue des Fronts Forts,






PAGE 4~ eLI UVD-U8TE'


Ealivement tde n----0 nut~
L~uts)


talt infornje" officlellement
.que le Gouvernement met-
trait tout en oeuvre pour
4ue son -mari spit ibe& e.
L'enl6vement- de M. Von.
Holleben est le plus sanglaht
opw6rdJusqu'& present par des
revolutionnaires breslllens.
Le Commando, former par des
membres de l'Avant garde re
yolutionnaire populaire et du
Front de Libhration Nale
n'a pas tired en 6tat de lIgiti
me defense, eomime par le
passe. Dts le debut de l'atta
que contre la voiture du di-
plomate allemand iU a ouvert
le feu, A bout portent, contre
les polilciers de garde. Uh a-
gent a it6 tue, les deux au-
tres grievement bless6s.
Indeniablement cette vio-
lence marque un durcisse-
ment des guerilleros face A,
la rlDression, policire et par
contre-coup cette dernire
gravira vraissemblablement
quelques echelons dans 1'es-
calade.
Dans le manifeste laiss6
sur les lieux de lattentat par
les ravisseurs, ces derniers
s'excusent d'ayolr recours A
de telles mithodes et A la viQ
lence primedftte mais soul
gnent que c'est le Gouverne-
ment qui a commence et
qu'lils se violent obliges de cal
quer leur attitude sur la slen
ne.
Les auteurs de l'attentat
sont p.asibles de la Deine de
mort, 6tablie au Bresil en
Sentembre 1969, a la suite de
!'enlevement de r'Ambassa-
deur des Etats-Unis


14 Juln LIGUE DU NORD -'
PORT DE PAIX 8. Porf de
Palx
18 Juln ARTIBONITE -
NORD au Cap Haltien j
21 Juin ARTIBONITE -
NORD'OIJEBT aS St. Marc
25 Juin NORD NORD'
OUEST au Qap Haltlen
28 Juln ARTIBONITE -
NORD aux Gonalves
5 Julllet NORD'OUEST -
ARTIBONITE 6. Port de
Palx
DIVISION NATIONAL au
Stade Sylvlo Cator
25 Juln RACING -- EXCEL
SIOR
26 Juin. VIOLETTE AI-
GLE NOIR
28 JUIN RACING AIGLE
NOIR ,
30 Juin-. VIOLETTE EX-
CELSIOR
2 Juillet RACING t -
LETTE -
3 Julllet EXCELSIOR AI-
GLE NOIR
La ronde finale opposera
8 Port-au-Prince, les trots
qualifies dans, un triangu-
laire.
." Par aMileurs,; nous avons
appris Ja fusion des Ligues
de St. Marc et des Gonaives
qui deviennent la Ligue du
DIpartement de l'Artiboni-
te. Cette annee, Jeremie s'est
declare Forfait tandis que
le Nord'Ouest s'apprete 8a
faire une entree triomphale
dads ce championnat qui
promet baucoup.
Nous formons des voeux
pour le plus., large succts du
championnat de la Division
d'Honneur COUPE Dr FRAN
COIS DUVALI.R.


-Ar Ecui f

MMt, E .MIS

'atnei~rdn


I AU cAPiTOL
A PARTIR DU DMANCHE Iftl : -
A 5 Hres, 7 Hres et 9 Hres.
S Un Westerne Hors-Srie


Mexique, Italie et
Ancleterre en
-auarts de finale
MEXICO (AFP) -
Les des sont jets dans
9eme Champlonnat du Mo
de de Football, car au ter
me des derniers matches d
8emes de finale, Mexique, I
talle, AngleterreT- qul e
talent favors et benef
claient d'autre part d'u
meilleur classement se. son
qualifies pour les quarts d
finale ou Uis rejoignent, Al]
magne, Perou, Br6sll, URS
et Uruguay.
Par centre, on ne connai
pas encore exactement l'or
donnancelnent des mat
ches de dimanche en ce qi
concern les Groupes 1l
II, car le Mexique et ITRS
(t, Mexico) out obtenu
meme nombre de ,points (5
et la meme difference d
buts (5). 11 faudra done a
voir recours vendredi ma
tin au tirtge au sort'- effe
tu6 par la Commission d'C
ganisatlon pour connaitr
1'equipe qui sera classee pr
mitre et restera au stade a
ttque.
Nuanmoins les 1/4 de fin
le se presentent ainsi, ave
la restriction pr6cit6e: A M
xico, Mexique ou URSS con
tre Uruguay, Toluca, Ita
lie contre Mexique ou URS
a Guadalajara. Br6sll con
tre Perou et A Leon. Allem
gne contre. Angleterre.
Ainsi si le Mexique tira
le numtro un, on assisted
rait dimanche A des due
fratricides entire am6ricain
du Sud ou du Centre. et eu
rop6ens, opposes entire eux.
,Les demi finales opposan
selon le reglement les vain
queurs impairs d'une par
et les vainqueurs' pairs, d
Y'autre, on s'achemineral
obllgatoirement, vers unef
nale Europe-Amtrique. com
me ce fut le cas en 1958 e
en 1962, od le Bresll l'empo
ta les deux lois.
Les jnatches de la derni6
re journeLe ont et6 serres
puisque quatre buts seule
ment out etW marques, dor
deux au course de Bulgarie
Maroc, qui n'avalt qu'un in
ttrtt relatif, les deux adve
saires etant dejA, limines.
A Toluca, l'Italle n'a p
vaincre Israel, et les Ita
liens se qualiflent d'une m
nitre blen modest puls
qu'ils n'ont marque .qu'u
seul but (par Domenghinl
contre la gSude, et ont et
tens en echec (chaque fol
sur un score nigatif) par le
Uruguayens (eux mrme
qualifies sans brio) et les I
raeliens.
Maas. les deux autres ren
contres importantes n'on
pas done lieu non plus
un football de quality e
elles out Ctt caracteriste
par un jeu tries ferme e
malheureusetnent, heurt
En effet. ce sont des penal
ties contests tous l



01 IRE2

SAME



Rond Poin

Diner et
les Legenda


deux qul ont permits au Me
xique de'l'emporter sur la
Belgique, -. et A l'Angleterre
de s'adjuoge'un success sans
glolre sur Ja Tchecoslova ..
quie.- _
le L'arbltre argentin Coerez, -.un comportement honora-'.
rn za (A Mexico) et le fran .le et encourageant pour la
r- cats Roger Machin (A Oua- -venir. c'est le cas du Maroc
le dalajara) n'eurent d'alleurs et d'lsrael: lequel a tenu en
Spas la titche facile, en rai- ebhec Suede et .Italle.
son de l'lmportance de 1'en- C'est aussi celul de la Rou
jeu pour les adversaires. ruanie, qui est amellore au
n mals aussi du climat t6 Ill des rencontres et a e -
at gnant autour des terrains, chouo de peu pour la quali-
le A Mexico, les spectateurs t- flcation, tout comme la Sut
l tent inconditionnels a 100 de, eiminde par la different
S pour cent pour 1'lqiiipe lo- ce d'un but au benefice de
It cale et sifflirent les belges, l'Uruguay, qu'elle avait bat-
*- tandls qu't Ouadalajara, les tu.
- anglais, apres avoir trans Quant 8. la Belgique, qui
- former leur penalty, se fl avait dispose dans lea pri-
e rent non seulement1 hues, liminaires, de deux grands
et mals recurent des projecti- du Football europeen (Enpa
S les. gne et Yougoslavie) -, elle
l Cet esprit partisan de la va quitter le Mexique avec
Ie part duGipublic .peut fire la certitude qu'elle a eth
craindre des incidents plus frustrie d'une qualification
graves et nuire.. la rigulari possible par un arbitrage
D t diu Champlohnat du Mon discutable.
X de. Enfin, fl faut reliever que
r Pour en revenir aux iqul- le P6rou qui n'etait pas
re pes qualfiees, 11 est incontes apparu en Coupe du Monde
table que ce sont le -Brsil depuis 1930 est arrive en
et l'Allemagne, qui ont fait 14 de finale, tout come le
.a la meilleure Impression dans Mexique lequel, (pour sa
e la premiere phase de l'epreu septitme participation au
le ve, et qui semblent les tournoi final) .. .
a- mieux armes pour fire une .En e En ce qui concern le nom
a- carritre en raison de. leffi- bre de buts rpallses dans
cacite de leurs attaquants. ces 8emeo dee finale, 11 est
a- L'URSS peut etre conside- iAgeremeht suptrieur (de
la rne come un outsider, tan
dis que le Mexique, trans euls-dar t e
it cendi par tout un people, se s ar
e- ra aussi dangereux. AVIS
is Quant t. l'Angletemre, sa de- La Directricee d. 'Ecole 4Jo
s fense eat tours trntralta- ly Gardens -avise le Iarents
Sble, mais ses avants ont per qu'eUlle nct t.u)i.urs 8 leurs
du le sens du but et la pre- dispositions p1r l1'inscription
st cision dans les tirs come de leuro enfanis au local de
I- on l'a encore constato de- l';ablissenieneut ,.i l 'Avenue
rt vant la Tcbhcoslovaqule. Di Boyer No 13 en' face des
[e manche, A Leon, devant I'Al soeurs du icr6- i Q...I.
lemagne. ce sera lp match Tous les ours de 8 h a.m in
fi de la verite pour les cham- midl.
l- pions de 1966. Enfits de.- h. ahl .
et Pour l'Italle, son ineffica- ,Mnie Y'tn DESINOR
In clte chroniqut malgrt la -IS
presence d'Un rialsateur rt .AVIS.
pute comnein Rva- est in- La FRUGO. S.A. prie lesa
quitante. On va attended Clients de la PROVINCE qui
m igalement, le test que va desirent s'approvislonner en
it subir la Squadra -'Azzura de Pate de tomate de sladreaser
vant le Mexique ou IURSS, la Malson ELIAS CASSIS
Spqui apparat encore cmm et Co; Ancienne Mason
r plu dangreuse pour lequi- AGGERHOLM sise la rue
pettalienne que la selection du Qual. ,
u locale. lPort-au-Prince le 12 Juin
En ce qui concern lea e- 1970
a qclpes elimlnees, lsa plus d6 In neur
cevante a ite certainement DeceS ded inleieur
n la Bulgarie, qui, en trois Ai et eU ,alXtU
i) Coupes du Mondie, o'a enco- es upo .riiebrcs oPa-
,- re enregistre aucune victol- ret sierre L.ousio vuas an-
is re. La Tchecoslovaquie, n'a noncenci le dece d e M. i'lnge
es marque aucun point mais nsenr A iireau MLxro aurveiou
es les tcheques. ont connu vn, mercreo aou coauiant a
Is certain manque de russlte !:00o a.m. en ion domicne a
et malgri leurs trols efal Petionville.
-tes, ont donn- unle bone rf. A sa veave, nee Gisele Van
it plique au Br-sil eif 'Angle Brooklin.
8. terre. A ses enfants M. et Mine
et A exception du" Salvadotr Leilio Mondesir, Mine n6e Vio
es incontestablement, la for- lctte Sixto M. et Mmine Wil
t, matlon la plus modest du liam Kay, Mine nie Evelyne
A Mundial, les nouveaux pat i Sixto-MM. Maurice, Franck,
I- cipants 8 la phase finalue4 g '- l A do, ., -- Me.es
es la Coupdded aont .asaedYaluck, Marie Jose,
-Chantal et Martine Shao -
sa ses l tres, soeure, beaux -
E Utree elas .fisret ,beiies-soeur-e, neveux
V lu eat nieces,
/-. .. ,.Aux faMiltes Sixto, bonho.p-.
,- a, ,ah- Brooklfu. Bou rand,
Xi luy, a tou; leS t;utres parents
AU er aUieS, MMiW Pierre Louls elt
AU Le Nouvelliste presenternt
,t ig t-C ub i e I- leuras respectueusesa condo-
t Night-Club lances.
Les obseques de M. AlfrrdO
Dnseravec .' Sixto.seront celebrees samedl
Dansr avec apres midi 8 4:00 P.M. en 'E
DLes .* 1" '- glise du Saucr Coeur de
lideg de [ 'S Turgeau. -Le convoi partira
.ntl tl1 ir du salon funeraire de l'entfe
Eut e 3 UUarS praise oil la depouflle sera ex-
^poseee


AU PARAMOUNT
DIMANCHE14JUIN2970695.7. 1. et9H.
A l'avant garde des plus grands Western pr6sent6s en HAITI vous offre :
.- -. .. -.

.


7 Winchester pour urn mawnzcre plugI tort que
5 gwrdim tre doy


LESSPOTS


le Dr. Francols Duvaler Pri
sident f' Vie de la -Rpubli-
que et IsrAsldent du Consell
National de DIveloppement
et de Planificatlon peut itre
considered comme l'une des
mellleures rdalisaftons ,des
techntclens du Conadep,..
Tout en recommandant
chaudement la lecture, nous
en prenons occasion pour
leur renouveler, avea nos fill
citations, nos voeux lea mell
leurs de succis continue.
EN BREF
LE CARE (AFP) .-
La liberation des trente
otages amenrcalns, britan-
niques et ouest-allemands
detenus a Amman par le
FPLP a 6t6 confirm aiU
Caire par un porte-parole
des Mouvements de R1sis-
tadcoe Palestmlenne.
xxxx
LE CARE .-
Ritervention de Nasser
'= arreter les combats en
m rdanse. Ultimatum des
gouerrilleros au Gouverne-
ment de Amman.
ROME .-
Rencontre decisive avec les
syndicats, le Oouverne -
ment prisente aujourdhui
de 'nouvelles -propositions
aux enseignants.
xxxx
WASHINGTON -
Echec de Nixon pour le
Cambodge aun *"fat. SosA
marines russes au large du
Groenland.
xxxx
MADRID .-
lmpripeep m


" 1 Du Nouveu daos
Rapport Technique
des Latwatores amdricatns
HIRCH-HQOUCK
Pour tois les ayategra,

Comme tous les alarells
oV ic 0po0sn, ln nouvelle u 1
gne des products PIONBER,
le cRecelvers SX-1500TD eat
concu dans un style tris se-
dulsant. Cadran. nolf, gros
boutons facilitant le manie-
ment et artistement dispo-
,sis, 6tui en bois pr6cleux,
tout condsurt'at faire 'de ce
module, un veritable objet ar
tistlque et raffine.
.Opaque quand 11 est 6teint,
le cadran offre des effects
multicoloresa ~'aie grande
beauty quand 11 est allume:
Bleu profond ptrl6 d'or.
La section 'M du tuner u-
tilise un ampllficateur FET
rJ. avec 4 amplificateurs 1C.
Le tuner AM comporte un
etage r.f..et 2 e s 1,......
Le SX-1500TD presesite des
switches d'entr6e pour deux
eartouchees magnetlques. A
l'arribre, les fiches de sorties
condubsgt ux sapeakean soni
sfLres, pralques et de la me
me hate quality, que cells
q le l~l ib ,s dba a tous,
leB apparells PIONEER.
La-L.is dou eanam central
Mile alfienter 6ventualfe-
ment un .amplificateur de
puissance, mono -sieIaI. II y
ia galement des sorties sipa
r~mde E- C a iffmm -t


la Haute Fidelite
manes, le bx-iouuxai ne sau
re spetuacuware, le Imusucxe
WL.-iouuoij qui esLCt leja Cuon
siaere cominne run s es c ieii-
leurs recepieurs aispouieb- '
sur le marcae internunsauil.
Le. system ae conuroie
.des tonauses est remarqua-
ble surtou aanss a gaer une
aes tons graves, permeiiant
de descenare au-aessous de
200 cycles sans iniuencer
sur la game des notes al-
gues.',. '
A 35 watts (valeur choisie
grbitratrement) par canal, le
taux de distorsion est ime-
rseur & 0,25 pour cent de 35
a 20.000 cycles.
Le PIONEER SX-1500TD
east incontestablement un ap
parell remarquable en puis-
sance de sortie avec une dis
torsion.- nigligeable meme
quand il fonctionne au-des-
sus de sa puissance nomina-
le. Le Hum, ile pleurage et le
rumble. sont extremement
faibles 75 a 75 DB au-des
sous de 10 watts, quel que
soilt le tourne-disque utilise.
Meme ayec un phono de 1,8
millivolt 109-watts de sortie, .
le aiveau de. la charge est de
70 millivolts.
Le SX-1500TD r6pond fide
element A toutes les promes-
ses enunifrees dans les pros
pectus : un recepteur excel-
lent, flexible, et d'une tres
beholle sonoritt'A


Espagne. Idylle d'inttrt des priss 'af lcaflr de Du point de vue de la tona
entire Madrid et Moscou. -- pusance qui peuvent au be lite, de l'absence de distor-,
Par leur ouverturr .A lEst, soi&7, a 0 ss0 d e de dlff4- sosa= de. a fldillte en general
les Espagnols se proposent rents "faotis, en vue d'op6- les ondes moyennes AM de
de sortir de 'lasolement In- rations v.pe aelon lea Ie- cet apparel sont dune telle
ternatlonal et esplrent que sons du melomane. SI On quality qu'on n'arrive pas 8.
I'URSS renounce 8. appuyer les s-pare en manoeuvrant lea distinguer des ondes FM.
les adversaires intirieurs et les switch le prt-abltal lca Pour nious resumer, nous
exterieurs de Franco. teur peut-etre connect 8 un dirons que nous almons par-
crossover electronique Ind#- tlculirement le 'SX-1500TD.
Messe de Prise pendant, dorit les sortIes pe"u C'est vialment un recepteur
0de De1 ll vent alimenter 'amplifica- extraordinaire, tris difficile
Une Messe de Prise de teur de puissance su SX- h 6igaler sur les chapitres de
deuil sera chantee le mardi 1500TD en meme temps que la flexibillt, des performan
'16 juin 1970 A 6 hres 30 AM. d'autres amplfloateurs de cas qt jusque dans 1'l66gance
en l'Eglise St Pierre de Pe- puissance Indtpendants. de son style.
lionville & la inmmolre du re- Le SX-1500TD prtsente Ce rapport a paru dans I'd
grett6 Jamil H. Handal. des pSaIbllts ralpnent ex dition de Jutn 1970 de la Re
Cet avis tient lieu d'invita- 6eptionnelles... vue amdricaine STEREO
tion aux parents et amis. Sur le cbapitre des pifor REVIEW,


COURSE D'ETE -

L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inauglre le ler Juitll. prochain les Cours suivants : I

Comptabilltd Amnrlcalne-Premiire Annee: Juillet-Septembre

ComptAbilitd Aam alne Dnuxieme Ann6e: Aout Dicembre

I B M, KEY-PIC :' Juet Aofit.

Dactylogrpie Bilingue : 3 6 10 mois.

Reaselgnementst toaus lea Jours, aguf Samedl et Jours Werie, &t
'dd.e-da wil JUII,. Avenue a.e et Rue 6.
.. _,,. ._W' -


-7 1 1 -. : W .--- m g m


). -


2' --' r -.-- ;.


PAGE 4


VENDREDI' it ItftN IM-~~~~


INSTANTANS
(suie)_thbte)
Bergents Noeizaire, Serge dre de temps. Nous lut sou-
(442), FAD et Ulyse, Al- hattons du success.
cena (22W) FAD SKnt pro X
mus Adjudants dans lea For- Monsieur Beaavoir Anato-
ces Armies d'Haltl- et noa- le s'est rendu a Nassau hier
mis Officlers de Service au matin. ii est all rendre visl-
Dlpartement Multaire-de la te a son fits qui y travallie
Garde PresidentUelle. depuls que:que temps.
D6partemeni' Mlitalre x xx
du Centre : Hier martin, Jean Cassls a
Lieutenant tABj Luc Nql- .acaelil a AIaeroport son fre
trois)L 6celu t e'e son, FAD'11 eat proriisledte "re Miguel Caissi. Celul-cl a-
lors de la dernre Coupe 'nant dans les Forces Arm6ee valt, voyage pour affaires.
du Monde (61 centre 58). d'Halti. Son asjour L Santo Eoinlngo
Mais clnq penalties on6t e L'Adjudant Sauveur Bruny. a dure ci. Jjouis.
accords et r6ussa centre FAD'H. tout en elant attache xxxx
quatre en Angleterre '--p la'426me Compag.de au De Mme Max Gardre vient
Quant lavancentre a partement Miltaire de la de passer quinze jours a New



lauriat de 1966 avec 9 b*zeau, FADHI. Nous nous es isjoulssons. a-
euant sa qaa i e Te ntre aS r ler agrier o oieur vec elle.
absolu dGfranchae Jsto MosSexi- e collace xxxx>
Clane (13 en 19 l. e notre pardalte eonsodYra- Madame elix Gardenree iest
ta.lme~dfb 1 eput's en IBM). ea m p nt du W an- -matin. L'examen- m edial





biDE IRE Ur rE 'iIaaenrl NAm PHY. Etat Unlis. Ele va assiater us
SS et sort ler le Me- Offligre, ieeutenat Roger Ca gradquequetlo de sporn fitse ben.
laxquat 2e du irage au sort zeauFADDaniel. Cnoelii-clo terminsie cea-


C'e t eURSS qoi. renecontrer 5 l e D roMeo i e u rll aaGerEe a erc
tdUruguay Gimanche a Ment- itTp V col ie Phlladelphre.
absolun du frantis Je t Po nu le rt Vd l e led Lo..sLa mo-sxxx y






taie t nt pe note parfaite onsdr- Madame Paulet ate Mieest
DEnIERE LURE Aabasadeunri du Mi ri Etats Unisa E lvat is depuls
Nos persoeCn Ves que, Son Eele le Ucen qto c quad temps. Elle vient d'a
o (Stite) ci Guoerano Rosas Ve- vainbq d'excellentes vacanees
L'Ue S est sortl ler le Me- et leDrecte f.r s le sgrl naduatalonElle snt re-
notre ele.Tirage au sort.a niel. e e1i-i terminie ce.






t uR S quircon present stut Lop e Va e ce ois-artle hierni e anne de
Gonnant ains l Mne e exac Ve, L cLm o llge Philadelphie
te Ge I'lntrreaaant mauve- he orgaartent le 17 Joa.cou Monsieur et Madame Toua-
et i pr t et se rant b ne sance deic Handame sot rentres eMi la
veloppe dns es do projection e trols ocq- Guadelue temi Elle ient dous
nt Suit)rgan on rt el mealtes sr oa b e ler eoveioents vaexpesson
lez et leaee agmenter Meiene eu de ns- sur e sol nata, Elle nes. En e-
notre du tent el teonoiqiuey ont prsLe de eu a e tte partie iennent de ein re
dormant ani l une f ont xacVie liae L.va n et s si G. Lamo- xx e X

te se l'aeu s t mouve- de orasent le 17 Jul ou Monsieur et Madanete To-

Mlnte 100 G nt produit et se ranttAISM unes6oancede tic Handal sont rentres de a a






tdveloppeantas ces dom e r lances dans le mohi des le sadedli 13 Juin 7 h 30

et l'ores eat n-irtd d'oe- eliur la eu dinvotatlon aux parents
le e. appel & augmntr MGON e s dances. En ef-s.
Cue budlletn Go pae le Lue i e l L vaud, Boi76 c' NEW YOceK.son de e d s
garde et lutnd'u bel vla- en anamental. deso gntena- Kerentky en exit depoufic lsn

le photo que aSon Excelalednce 4.des dan des villages.. 1918 et mdert l



le photo de Son Excellence des dans des villages. 1918 est mort.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs