Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06768
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 10, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06768
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text


Q(UOTIDIEN
LE PLus ANCIEN DI'AITI
PONDE aN 109*

&Wftw ef Rdocaur ws a# :
LUC/EN MONTHS
Admhasfrutwr: MS-- MAX CHAUVE F
iii


SiE AsIA. INuTEAAi U


maMBRE OB LABBOCKA'lOW INT IU NFroTMIB t PUMgB


AdremSe: RJE DU CENJTtE
at lit

PORT-AU-PRINCE (HAITI)
S- P" 1

BOITE POSTAL 1316


NO 88.096


75e MERCREDI 10 JUIN 1970


1*


.Note de l'Ambassade Do-
minlicaine (Traduction)
L'Ambassade de la R6pu-
blique Dominicaine presen-
te ses compliments au Dd-
partement des Affaires E-
trangeres et a l'honneur de
solliciter que ce D6parte-
ment veuille blen transmet-
tire Son Excellence Doc-
teur Frangois DUVALIER,
President A Vie de la Rtpu-
blique, les sentiments de
gratitude de cette Mission
et de la famille Castillo
pour les marques de sympa-


Ambassadeur de la R.D. PAIN AMOUR, ET BENFAISANCE OU

li. l L'(Euvre du P re Bohnen


thie et l'inttrft port au re-
tablissement du citoyen do-
minlcain Docteur Marino Vi
nicio Castillo Rodriguez qui
fut op6r6 d'urgence le 5 du
mots en course a l'H6pital du
Canapt Vert.
L'Ambassade de la Rtpu-
blique Dominlcaine salsit
cette occasion pour renouve
ler air Departement des Af-
faires Etrangbres les assu-
rances de sa plus haute con
siddration.
Port-au-Prince, le 8 Juin
1970.


Biographie de

personnmtites Francaises
JEAN LOUIS BARRAULT
semble se destiner au profes
morat de dessin. Toutefois i1
ddbute au theatre chez Char
]es Dullin en 1931, puis faith
son service militaire k Dijon
en 1932 1933.
I monte son premier spec
tacle en 1933 S :Autour d'u-
ne mtre> qui est une adapta
tion persounelle de la piece
de Faulkner : Tandis que
j'agonise>. II debate au cine-
ma la mtme annde dans ,Les
beaux joursa de Marc Alli-
gret.
(Voir suite en page 2)


M. Jean-Louis 13arrault, di
recteur du Theatre de Fran-
ce Odeon, eat nt le 8 sep-
tembre 1910 au Vesinet. Son
p.re meurt a la guerre en oc
tobre .,19lt la v,.ic i Ar.
mitice.;: SJait ie sotliea tlu
des a ChapLal et prepare Ma
th6matiques sptclales. Puis
c'est 1'Ecole du Louvre et 11


Puissante explosion
A New York
NEW YORK
New York (AFP)
Une bombe puissante con-
tenant probablement de 10 a
15 batons de dynamite, a ex
plos6 bier soir a la Pistectu-
re de Police de la Ville de
New York, detruisant plu-
sieurs Bureaux de l'Immeu-
ble et brisant un grand nom-
bre de vitres. Huit peraonnes
ont d6t blessdes, aucune grief
vement.
L'explosion s'est produite,
alors que 150 personnel seule
ment se trouvalent dans les
cinq stages du batiment ou
travalllent pendant la jour-
n6e 500 fonctionnalres. Dix
sept minutes auparavant, un
coup de tdl6phone anonyme
avalt annonet qu'une bombe
exploserait au Quartier G6ne
ral de la Police.
L'enqu6te n's done enco-
re aucun rdsultat.


PARIS AFP -
L'averir de la jordanie a-
pris la sanglante journue
d'hier continue d'inquitter
les observateurs des aftaires
du Proche Orient. Le rol Hus
sein, asser Arafat et des diri
geants Irakiens se sont riu -
nis ce matin en conference
pour trouver une solution A
la crise.
Un accord complete a Ite
rdalis6 sur le cessez-le-feu
au course de la reunion tri-
partite, anmiqnce radio Am-
mian.
Yasser Arafat, president
du cdmit6 extcutif de 1'OLP,
a lanc6 poru sa part un appel
aesux enfa'ts doi a1 mame pa
trie et aux freres combat -
tants et fIdayineb.
Serr6ns tous les rangs con
tre 1'ennemi usurpateur en
ayant tous un seul but La
Liberation de la Falestinet...


Liberation prochaine
d'Aramburm
MONTEVIDEO (AFP).
L'ex Pr6sident argentin
Pedro Eugenio Aramburu,
enleve it y a-ft ad ,.oW _a-i-
libai centre samedl' et di-
manche prochain, a annon-
ce aujourd'hul 1'organisa-
tion clandestine < FARO ,
(Forces Armdes Rdvolution
naires Orientales) I Monte
video.


(Interview recueillie par Claude Dambreville)


Present Due ve


La dramatique


situation en Jordanie


LA SITUATION
EN JORDANIE
AMMAN AFP -
Le front populaixe pour la
liberation de la Palestine
(FPLP), (dirig6 par Georges
Habache) occupe depuls mi-
di l'holtel Jordan a Amman.
Le FPLP qui a occupy au -
jourd'hui l 'hotel Jordan, sur
le Djebel Amman ,garde en
otages tous les ressortissants
amtricains, anglait et Ouest-
allemansd qui se trouvalent
dans l'tablissement.s
M. Dory Chamoun, fils de
1'ancien president de la Re
publique libanaise, M. Camil-
le Chamoun, se trouve parmi
les otages.


En Angleterre a huit jours
des6 dmeulons une grtve des
typographes prive le public
britannique de journaux. Le
syndicate r6clame une aug-
mnientation de 25 pour cent
et si un accord n'intervient
pas demain 1'ensemble de la
press pourrait cessei de pa-
raitre pendant trols semal-
nes.
xxxx
En Argentine, la june qui
a pris le pouvoir apres avoir
destitub le President Onga-
nia, s'est assign pour tache
de rendre au pays des Insti-
tutions dtmocratiques, Le
President de la Junte, I'Ami
ral Pedro Gnavi, estime qu'il
faudra deux ans pour remet-
tre A jour les listes dlectora-
les et que par consequent des
elections gtenrales ne pour-
ront pas etre o ganistes a-
vant ce-6dlal.


SITUATION DRAMATIQUE
A AMMAN
AMMAN (AFP)
La Capitale jordanienne
vit, depuis 1'aube de mardi,
les heures les plus sombres
de son existence. La guerre
des six jours a eti un sjeu
d'enfantsk par rapport a la
situation actuoile, disent les
jordaniens.
En effet, le ravitaillement
est trts difficile. Toutes les
boulangeries et dpiceries sont
ce martin toujours fermtes.
Les rues sont comnpl&tement
vides. Les abris sont archi-
combles, la population a dfi
fuir les habitations en rai-
son des tirs et des balles per
dues qui venalent s'y longer
L'HOtel Jordan en a reou une
trentaine.
AMMAN (AFP)
Une atmosphere de came
relatif rgneece martin. Mals
en dpit de anyonee on par Ra
dio Amman d'un cessez-le-
feu, lea tis ttaient toujours
echangts entire la'ande et la
resistance palestinienne.
Au moment ouf se derou-
lalent les pourparlers au Pa-
lais Royal entire le Roi Hus-
sein et M. Yasser Arafat, unc
unit des blinds de 'armde
jordanlenne a tente d'encer-
cler le camp de r6lugi6s de
Wahdat, prts d'Amman. Elle
a dOl fare demi tour de-
vant les tirs nourris des Fe-
dayin du aFatahz. Cepen-
dant les soldats du Roi sont
parvenus at occuper un garni
se apoartenant a l'organisa-
tlion de la resistance aux en-
virons du camp. ,
A 08 h 45 locale, cc matin.
des tirs de mitrailleuses oiur
des avalent lieu dans la Ca-
Toitle. sans cenendant pou-
voir 6tre localis6s.


l'adverbe seulements tra-
dult le contralre de sa pen-
sae. Trente quatre ans. Un
long sacerdoce. Toute une vie
au service des petits Hal-
tiens.
Dites-moi, Pare Dorlon,
a combien d'enfants l'Oeuvre
donne-tJelle A manger cha-
que jour ?
L'Oeuvre donne a man-
(Suite page 4 Col. 5)


n est onze heures trente
lorsque je m'introduis dans
la cour de l'Ecole .Primaire
de St Jean Bosco. La- veille,
Je n'avais pas eu le bonheur,
d'y encontrer le Pere Boh-
nen, et aujourd'hul, je seral
plus chanceux, du moins 1'es
p6r6-je. Je crolse plusieurs
gargonnets et fillettes, leur
petit bol de manger A la
main.l Us s'en vont, heureux.
Ces gosses entrent par dizai-
nes, avec leur plat vide.
Quand ils ressortent une mi-
nute plus tard, le problem
de leur dejeuner est r6solu.
Madame Jeanne Joseph ou
Madame Henri Narcisse leur
a servi une appdtissante et
fumante ration de mals manou
lu arros6 de pols rouge.
L'Oeuvre du Pere Bohnen
consist justement & donner
A manger, chaque midi, A des
millers d'enfants.
Bonjour, est-ce vous le
Pere Bohnen ?
Non, le Pere Bohnen est
absent.
Je suis un pen disappointed,
mais devant r'aimable souri-
re qui m'accueille, force
m'est de prendre bien vite
mon parti.
L'homme que j'ai devant
moi est dans la cinquantaine
Taille moyenne, vigoureux,
traits marques. cheveux poi-
vre et sel.
Je suis du journal Le
Nouvelliste. Mon nom, c'est
Claude Dambreville. Quel-
qu'un m'a parld de I'Oeuvre
du Pare Bohnen, et je suis
venu voir ce que c'cst cxacte-
ment'. Pourriez-vous me en-
seigner ?
Mais, facilement. Moi,
je suis le P re Dorion. Je
m'occupe de l'Ecole.
Y a-t-il longtemps que
vous ctes en Haiti, mon Pe-
re ?
Depuis trente-quatre
ans seulement.
II sourit, et je r6alise que


Au Compte

Gouttes
COMMERCE ET
GROSSIERETE
Faire le commerce n'est
pas le fort de tout le mon-
de.
Cela requiert la patience,
le sourire, de bonnes maniA
res..
Or, 11 se rencontre quanti
te de marchandes... butor-
des... (Htlas. savent-elles
ce qu'elles font?)
Pour un oul pour un non,
elles vous menacent d'une
guiule kilom6triquement Ion
gue, soultvent scandaleuse
ment leur caraco, vous d6-
chargent tous leurs thomp
sons de motssales ...
Pour elles, commerce et
grossibret6 vont obliga -
toirement' de pair.
Certains boutlquiers, peuh!
ne sont pas meilleurs.
Les clients, indispensa-
bles pourtant Is l' coule -
ment des marchandises, leur
ont tout 'air de gens qui les
enquiquinent.
Pour un rien, on est ra -
broul'.
Pharamineusement sotte,
une telle attitude!
Comment apres quol, re
venir dans ces cages aux ti-
gres
Raymond PHILOCTETE


AMERIQUE LATINE

Ripubli.ue Dominicaine Informations de m6me sour-
DIX PtIsONs TUBEFi ce, ce dernier tiendralt tou-
EN UNP SEMAINE Jours le maquls dana la val-
EN UN SEMANE 1 duRibeiro, dana l at de
La fecouverte, vendredi Sao' Paulo. BSe hommek au-
dans l, banlleue de Saint- talent lnfllg6 de lourdes per
Domintue, des corps de 2 tes l'arame bgEsillenne qui
6tudlais tLues par bales, a encercil la region.
porte a dix le rombre des Aprae avoir annonc= la
morts depuie urie malne edisparitlont de hult soldats
en ROpubUque Domnical- et d
ne. goverpementaux et d'un
En "revanche, ld6tdlant lieutenant colonel, lea auto
Horadb Alvarez, qui avalt rit6s observent maintenant
6A eniev.A t6m y e le mutiam le plin comnlet


vw crueve mercrem. a oy m
Domingue, a et revas en U a
berte vendredi. On Ignore
encore dans quelles cond-. I
tions le jeune homme a wte p
relache. mats le bait avalt
couru que les ravlssequr r6
clamalent une rangmn de
cent mille dollars.:
rxxxx


AU BRESIL :
L'ADJOINT DE
L'KX-gAPITAINE LAMARCA
SEST. SUICIDE POUR
ECHAPPER A LA POLICE
Le a po ble de la VPR.
(Van rdia Popular Revo-
lucldo ) pour RIo-de-Ja-
neiro.- M. Juarez Oulmares
de Brito, s'est suicide le 3
mal dans le Jardin botanique
de cette ville, au moment ot
lea forces de l'ordre s'appre-
talent i le fire ptohonnier.
M. Juarez Gulmares de Bri
to dtalt I'adjoint direct de
l1anclen capitalne Lamarca,
leader de la VPR. Selon des


JnstaI'


par MCaudeA


COIN DES LIVES
NOUVEAU ROMAN

< Jugement.,
Est sorti Samedi 6 juln, par
les soins de i'Imprimerle des
Antilles, le nouveau livre de
Mme Rose Marie Perrier,
dtja connue pour ses re-
cuells de posies cLa Nuit de
mon Extil et Cantiltene a
Zoukl. Cette fois-ci, 11 s'agit
d'un roman gement.
aCe roman, nous dit l'au-
teur, quoique tcrit en prose,
conserve toutefois Une allu-
re po6tique.. Signalons que le
Vaudou y trouve sa place.
Nous porsentons nos plus
vives felicitations El Mme Ma
rie Rose Perrier pour son-
roman aSacrilege et Juge-
mentv et lui souhaitons tout
le succes desirable.
xxxx

La PoloRne 1969
La brochure .La Pologne,
69l est un veritable condense
de l'tventail des activitGs de
]a Pologne. L'ouvrage prtsen-
Le d'abord ce pays d'Europe,
sous l'angle de la gtographie,
passe en revue les peripeile&
de son passe, donne un coup
d'oeil de son organisation po
litique, de sa population et
s'Atend longuement sur son
dtveloppement industrial et
les immense progras de sa
culture.
I y a lieu de retemur que
la brochure est abondam-
ment illustr6e pour mieux
montrer ce quest ce pays im
portant de l'Europe.
C'est un document a con--
sulter pour avoir une docu-
mentation a Jour sur la Polo
gne.
Nous remnercicns 'Attachd
Culturel de l'Ambassade de
Fologne M. Hobef Luzcyn qui
nous a fait 1'envol de cette
brochure excellent.


Port-au-Prince, le 9 Juin
1970
Monsieur Lucien Montas
Directeur du Nouvelliste
Port-au-Prince.
Mon cher Luclen,
Au course du mols dernier,
le Nouvellste a public dans
les Ephdmdrides, une note
cbncernant le Gtntral JAC-
QUES VERET.
Le personnalite de ce h6-
ros de notre Inddpendance
est passionnante. Ralph
CORNGOLD rapporte dans
Citizen Toussaint, que le
General VERET 6tait parmi
les assidgeants de la Crete a6
Pierrot. A un certain mo-
ment. 11 s'est dit: cJ'al lut-
t0 toute ma vie pour la Alber


cLe Mondes et Ie Mundlal

Les Br siliens et les autres


Au moas dee juin, k Guada-
jara plus qu'allUeurs peut-6-
tre, 1'Europden moyen.se hta-
te plutOt, au moment: du de-
jeuner, de tiouver nu en-
droit climatiad. Dimanche, il
fallalt ere Anglais pour cher
cher, de midi a 14 leures, la
difficult sur un terrain de
football, situ6 b 1500 metres
d'altitude et chauffde plus
de 40 degrds.


mr lee engagements qui oppo Simple boutade, bien str,
ent lea troupe gouverne- cdans la measure ou les britan i
mentales aux ldrilleros de- niques n'ont pas f 6x 1'heure t
us une .qun ne de ours. de leur match l1vrt et perdu
uls une .quin ne de jours.(0-1) face aux Br6siliens, 1
xxxx mais qui souligne au cuntral- t
I.A pPM ER re leursadrites. Les circons-
A REMBE AE G A dances de cette rencontre.
ASSEMBLEE GENERALE qualifie par la plupart des
DE L'OEA .observateurs de finale a-
WASHINGTON rvant Ia lettre, n'ont p as tde
Le Secrtalire Genral de favorables. loin s'cn faut,
l'Organlsation des Etats Ar aux cotqulplers de Bobby
m6ricans, M. Galo PLAZA Moore. Aux effects de la cha-
a9 declar6 hier soir que ce leur et de 1'altitude, que les
sont des ralsons adnihlistra Brslliens dolvent a priori I
tives qui ont ddtermin6 le supporter, s'est, en effet, a-
transfert 0, Washington (en joutte l'ambfance anglopho-
lieu et .place de Santo Do- be que le public mexlcain en-
mingb) du siege de la pre- tretient avec un fanatisme
miere Assemblde Odnirale .proche de la haine raciale de
de I'OEA. Les ralsons poUti- puts le d6but de ces neuvie-
ques, dvoquees par les ajiST- mes championnats dii mon-
naux et lea agencies de press de.
se, n'ont pas dte consldd- Ainsl, durant la nuit qui n
rdes, a-t-11 affirm. prdcdd6 ce match, plusleurs
La date d'ouverture de centaines de supporters lati-
cette Premiere Assemblee a no am6ricains sont allds
S manifester aux cris de Vive
(Suite page 4 Col. 3) le Brslil! sous les fenetreg
de l'h6tel oi logent les
joueurs britanniques,. afin
d'emptcher ces derniers de
dormir, et par consequent d'e
$ tre en forme... Durant une
Sa here et demie, dimanche,
lea quatre-vingt-cinq mille
spectateurs du stade de Gua
dalajara (moins Ia petite co-
lonie britannique...) ont bien
Da-m nJrv falt sentir aux,Anglais qu'ils
evailedGsitra!ent lea voir apltoya-
sera tro or en Haiti. blement surclass6s. Par charn
sera trols i ours en rat. re. la large victoire, annon-
est ar.rivt Id hier mat~i. ce but par but, de 1'6qulpe-
est descend an Bans- national a Mexico a aueloue
ci. p attdnut ces marques
xxxx d'hos tt. -
Madame Claudette Blaise Non seulement les coequl-
a pris l'avion hier matin, piers de Bobby Moore. m8me
pour se rendre aux Etats- -'ils ont, come i'derit le Ti-
Unis. Elle est all6e voir se 1 mes de ce lund8t i juil, trols e! rasbr deCClaudet Is la bptA.ille des gdantsv. n'ont
jour stranger de Claudet as 6t outrageusement domi
te durera trols mois. ns, mais encore uis out pra-
xxx tinuement fait 1eu eEl avec
Andy Aridersen de Allied tuem t fait avec
Industries, eat patti pour leurs nrestllieux adversaires.
New York hier matin. II s'y meDn siue omaineu moins, les
Suite page 4 Col. 8) Anglais ont rivalist avec les


Ephim rides Haitiennes
8 Juin /


1858. Naissance au Cap-
Haltien d'Edmond Hdraux.
II a latssd :aPrdludes> (1893),
eFleurs des Mornes, 1894,
,Mdlanges politiques et ltttd
rafres, (1897)


1919 Mort 4 Port-au-Prin
ce de Virginte Sampeur, po6
te. Elle jut I'dpouse divorcee
d'Oswald Duraid et la mere
de rarttste pianiste Ludotc
Lamiothe.


10 Juin


1847. Le Gouvernement
envoi en France Beaubrun
Ardouin et Damien Delva,
pour changer les ratifica-
tions de la dernmire conven-
tion ftnancidre fate avec le
gouvernement frangais. No-
mination de Beaubrun Ar-
douin au pose Ministre-
resident l Paris.
1864. Mgr. Testar du Cos-


quin est nommd ArchevOque
de Port-au-Prince.
1877. Arrivde en Haiti de
Mgr. Cocchia, deltgat du St.
Pdre.
1935 aLe Moniteurs publie
la loi approuvant le contract
passed entire lEtat Hattien et
la Congrdgation Saldsienne
d Turin (Italic)
1940. Deeret-loi sur l hoe
noraires du Corp Mddical.


te. c'est la meme cause que
dcfendent les assiegds, je ne
puts p tre centre eux,.
C'est ainsi qu'll en est pas-
sa dans les rangs haltiens.
Je cite souvent ce type de
rtvolutionnaire intTgral. Je
me suls toujours etonnd que
cet exempt nle nale pas tM sou
vent evoque. Je n'al jamals
rien lu chez les historfrns
haltleuis concernant le G6-
ndral. J'ai retrouv6 son ins
cription mortuaire sur une
dalle en marbre devant la
Cathddrale des Cayes.
Je serais heureux d'avoir
plus de lumibre sur ce per-
sonnage.
Tres cordialement
Rend LAROCHE


rdstliens il leur- a manque '
adresse indispensable dans
es tirs (trop. areiic,, clans
ensemble pour rlouvoir arra
,her un r6sultat nui, et plu-
ieurs occasions, quona ne ra-
L vral dire... que dans les
grandes occasions, u'bit pas
ite victorieusement transfer
aees par suite d'un exces de
Pircipitatlon.
Les Brdslliens; de leur cote,
n'avaient pas besoln d'aldes
extdrieures" pour affirmer
eur minaltrisc, et il eat regret
table que leur victoire alt dtd
entachde par ces manifesta-.
tions antibritanniques, don't,
blen stir, Us ne sont pas res-
ponsables. Ce que les specta-
teurs de Guadalajara et les
six cents millions de tdldspec
tateurs ont pu voir dimanche
est actuellement ce qui se
faith de mleux dans le monde
du football professlonnel. En
core que les deux ecqulpes ne
se sont pas. semble-t-il, tota-
lement livrdes..
Une virtuosity sans
equivalent
II n'en reste pa.~ iulns que
le spectacle a atteint de bel-
les dimensions. La virtuosity
des Bilsiliens, que Pon ne
soulignera jamals assez dans
la measure ou, malheureuse-
ment sans doute, elle n'a pas
au jour d' hul d'tquivalent
dans le monde, a une fois de
plus fait merveille. Meme si
le meilleur joueur de 1'equi-
pe, Peld, n'a manifesto son
superbe talent qu't deux ou
ou trois reprises au
course de cette parties (notam
meant dans 1'action nui ame-
na le seul but du match mar
qut par JaIrzinho), ]a maitri
se technique Indlviduelle -
et peut Atre troa Individuelle
- des Sud Amdrlcains eat
un spectacle as part* :. es
Brdelliens donnent limores-
slon, quelle que sloit la valeur
de.l'opposition, de pratlaner
un autre Jeu, une autre dis-
cipline, un autre sport. 11 'y a
blen dtcid6ment. dans ces
neuvitmes champlonn ts du
monde. I'dquipe de Pel et
les autres.
(Commentaires du Monde)
L'Aclualite
International
LA FRANCE LJVRERAIT
DES MISSILES DE
DEFENSE AERIENNE
A DES PAYS ARABES
LE CARE (AFP).
La France livrerait des
missiles sol-air Crotale aux-
pays arabes au d6but de
l'an prochain, a annonc6
dans son numero de diman-
che martin le quotidien egyp
tien Al Abram, citant son
correspondent a Washing-
tori.
Selon le journal egyptien,
ces missiles, qui seralent
conqus spdcialement pour
detrulre les apparells vo -
lant a basse altitude, sorti -
ront des usines frangaises
dans guelques mois. Le jour
nal, qWi cite des informa -
tions de source americai -
ne, ne donne aucune prt-
cision sur les pays qui bMn6
,ficieralent de ces fournitu-
res.
xxxx A-
L'URSS fournira a 1'Egyp
te du materiel d'une valeur
de 6 millions de livres egyp
tiennes pour la Construc-
tlen en quatre ans de vingt-
six navires de 600 tonnes
chacun et de six cargos de
8.000 tonnes chacun. Un pro
tocole a 6td sign a, cet ef -
fet au Caire samedi. (Reu-
ter.)
xxxx
Une delegation du part
baas est arrive dimanche a
Paris, oil elle passera une se
maine a i'lnvitation du par-
ti communist franqais
Compose de quatre person
nes, elle est dirig6e par M.
Mosleh Salem, membre du
commandement interarabe'
du part. On precise, de sour
ce informed a Damas, que
les conversations porteront
suir le d6veloppement des
liens d'amitI6 et de cooptra
tion existant entire les deux
parties. (AFP).


I FINAVER


Piperazins ci

COMPRIMES
ELIMINI COMPLETEMENT



LABOR


trate U.S.P,.

ET SIROP
LES VERS INTESTINAUX



TOIRE DAY t"" Halt


Apr's trols semalnes en
Haiti, l'inginieur hydrolo-
giste German Frick et lin-
gtnleur gtologue Klaus But
ter, membres de la mission
technique allemande, sont
repartis pour leur pays. Par
ml les personnalltts qui les
ont accompagn6s &a 'atroga-
re, nous avona remarqi 1 'in
gtnleur Antonio Rimpel et
Pagronome Georges 'Ro -
dey.
xxxx
Herby Widmaier, Direc-
teur de Radio-Mctropole, et
sa femme Micheline ont pris
ravlon bier martin. Its se
sont rendus A Miami. Her-
by va acheter de nouveaux
apparells, ainsi qu'un lot de
pieces, en vue d'augmenter
la puissance de son emet-
teur FM. Les Widmaler se-
ront de retour samedL
xxxx
Madame Eric Canez, n6e
Simone Chemaly,est rentrde
au pays deflnltlvement. Elle
a rtsid6 A San Juan pen-
dant quatorze ans. Madame
Canez a voyage avec ses--2
fills Richard et Robert.
xxxx
Au ,anls d'aoft prochaln,
le SBEA LANDs inaugure-
ra ses services en Haiti. Le
qSEA-LAND, est une compa
gnie de transport maritime
et terrestre. Cette informa-
tion nous a etc fournie-par
I'agenrit pour notre pays de
cette compagnie, Monsieur
Gerald Rigaud. n et rentre
de voyage bier martin, das
la compagnie de soni--
tant, Monsieur Gerald f:-
que. Ces deux voyageurs ont
s6journ6 aux Etats-Unis et
a Porto Rico.
xxxx
Hier matin, est parti pour
les Etats-Unis le Revdrend
Pere ussier, curt de la pa-
rolsse du Sacrd-Coeur, aux
Cayes. II passera trots tmols
de vacances lk-bas.
xxxx
Le meme jour, est part
pour la m me destination, le
Rtvtrend Pere Roulier, pt%-
dicateur de Mission parois-
stale pour le Ddpartement
du Nord. Le Ptre Roulier r6-
side en Haiti depuis quaran
te six ans, tandis que le P6
re Lussier y demeure depuis
quarante-sept ans.
xxxx
Le jpurnaliste amnricain
. Ernest Baker Furguson pas-


La Vie Internationale


A PROPOS DU GENERAL JACQUES VERET
CORRESPONDENCE


~.. .__,cSn~-.----~-'-P~-~-~7'71-11--:--- C ~~~P__Try~___---r~~ ~C~~ 7-17?1 rrCI~CiPIIIT---~~ ~C~Cls~-~---P--~~r*~11~-~ln~?r~--~E .~Tl.~l~~-~~:1~7~F~--~1~~- --PIR ~_i~~--Tl~r-~.7~ ~~P---


i


M----- '-Y I-~ I~-- ---- ---- -~-- --~~-Y ---- --Y L-Y ---~ --Y --pDU~ ---- Y-- Y-- --~ ~--LU-~ ~--~ LY~ ~L-~l ~Y1 YY ---- YY Y~ YY YY Y~ Y~ I~-~


V M-3 II Im-ILY






II. A. T. A. -- *Agece de Voyage 1,19Ri4p t*
As "W^ ^B


I~ lw-lw


Un Jubile d'argent


Cette semaine, a -VIEUX
BuuAi un.i uui, auront
iveu ue grauiu.ues, manuesta
Ltuii resgneuses a occasion
te la lebc patronaie ae ia Fa
rouisse ia oe nmoine. Lie Uler
ge uu oua e; ais nueles lete
runt uains ranegresse, les
iN'uAJni L'AKucivi'4 r BACEkt-
Doi..rtjid ae 'actif Cure du
lieu, -1e GIANuiN.Ermie i-NE
''ua, qui, aepuis dix ans, rea
lise un lJSWN IMMtNs. dans
la region. En reconnaissan-
ce,touee la population est de
bout pour presenter a son di
gne et advoue cure un tribute
a'nommages et de gratitude
Qui est le Pare Emile NE-
TUs ?.....................
Le 19 Avril 1916, naquit a
CAMP-PERRIN, aux Cayes,
d'une famille chr6tienne et
honorable, Emile NETUS. Il
fait ses etudes primalres chez
les Freres de l'Instruction
Chretienne du lieu. ses etu-
des secondaires d'abord au
S6minaire de Monseigneur
PICHON aux Cayes a Bour-
det, don't le Pare Corantin
QUINQUICE fut le Direc-
tour, puls, rentra a Port-au-
Prince apres la fermeture de
ce Seminaire, a l'Ecole Apos
tolique.
Le 7 Juillet 1945, eut lieu,
A la Catnearale de Port-au-
Prince ia Ueremonie d'Ordi
nation du Senmnariste Emile
NxE'LfS, par Son Excellence
Monseigneur Jean Marie
JAN, Eveque du Cap d'alors.
Monseigneur LEGOUAZE Ar
cheveque de Port-au-Prince
6tait absent du pays, il a
dft s e rendre a ux E-
tats-Unis en vue de se fire
soigner. Deux autres Diacres
ont regu avec le pere NETUS
lonction sacerdotale, Marcel
ARNOUX actuellement cure
de Jeremie et Joseph ATTIS
cure de St Martin. Le diman
che 15 Jullet 1945, le pere
PERARD de Plaisance fut a
son tour ordonne au Cap-
Haitien, toujours par Mon-
seigneur JEAN-MARIE JAN.
Le pare Emile NETUS
COMPETE CETTE ANNEE
VINGT-CINQ ANS de SA-
CERDOCE. Un quart de sie-
cle de labeur fructueux dans
la moisson du SEIGNEUR oft
11 ne cesse de fair montre
d'un zele apostolique vrai-
anent rare............ ... ......
I1 a su admirablement suivre
les directives qu'll a reques
de son pare adoptif, le pare
ROUILLARD. Celul ci ne
peut qu'etre fier et satisfailt
de son bien-aime fils.
nl eut come premier pos
te le vicariat a Saint-Tho-
mas d'Aquln ot U resta quel
ques mois seulement. I1 fut
transf6re ensuite au mnme ti
tre a Jer6mie. En 1947, le
jeune pere NETUS fut d6si-
gne pour administer la pa-
roisse de Saint-Pierre a Co-
rail. Apres quelques annies,
Mgr. COLLIGNON, satisfait
du rendement du dynaml-
que misslonnaire, le nomma
cure de la paroisse de 1'IM-
MACULEE CONCEPTION
aux Roseaux. En 1956, par di

AVIS
A LOUER
Un terrain ayant une peti-
te construction pouvant ser-
vir de poulalUer, Sis a Bize-
ton, pour tous remseigne-
ments s'adresser a Mr. Joseph'
Pierre Pierre, Foto-Nouvelle,
Rue des Miracles No. 110


cision du digne PR1iLAT du
Diocese du bud, le pere NE-
TUa a ete nomme cure-fon-
dateur d6 la parolsse de LO-
PiNs.AU, chapelle des Ro-
seaux. I1 construisit des cha
pelles, presbyteres, Egllse- pa
roissiale d6di6e a St. Antoi-
ne. Quatre ans plus tard, en
1960, ie pere INETUS a *et6
1 hotel' pour fonder-ia 'parois
se du Vieux Bourg d'Aquin.
De 1960 a nos jours, le de-
vou6 pasteur a realis6 une
oeuvre colossale dans son mi
lieu d'apostolat : presbytere
chapelles, 6glise, dispensai-
res oht et e6riges ou cons-
truits. Une ecole de files a 6
te fondee et sera inaugurae
en octobre prochain. Elle se
ra dirigee par les petites
Soeurs de Ste Th6erse. Ces
religieuses sont dejh instal-
laes.
Un vast programme de d6
veloppement a ete lance a
travers toute la paroisse. Des
outils agricoles et d'artisanat
ont et6 distribu6s aux pay-
sans et aux artisans. L'EN-
CYCLIQUE PAPAL cPOPU-
LORUM PROGRESSION trou
ve vraiment son application
dans la region du Vieux
Bourg d'Aquin, gr&ce [au d6-
vouement et au z6le ardent
de cet ap0tre du CHRI T.
Le pere NETUS a e6 re-
cemment nomm6 (en 1967)
par Monseigneur Claudius
ANGENOR, Chanoine Hono-
raire de la Cathedrale des
Cayes a cause de son grand
esprit d'initiative, de son ar
dehte charity et de son z6le
apostollque.
A cette occasion nous pre-
sentons a notre sympathi-
que ami, le Chanoine Emile
NETUS, du succis continue
dans le champ du Seigneur,
et aussi Sant6, perseverance
et AD MULTOS ANNOS......
Gerard MAISONNEUVE

AVIS
Le Dipartement de la San
t6 Publique et de la Popula-
tion avise les interessas qu'll
est dor6navant interdit d'a-
bandonner sur la vole public
que les branchages resultant
ie 1'emonaage aes arbres; pa
reille disposition concern 6-
galement les copeaux ou au
tres detritus amoncelas aux
abords des ateliers d'a6bnls-
terie et des entreprises simi
lalres.
f1 sera enjoint a tous con-
trevenants de procader a leur
enlevement a leurs propres
frais, sans prejudice des sane
tions penales qui peuvent en
resulter.
Port-au-Pce., le 10 Juin 1970
Dr. Max ADOLPHE
Secretaire d'Etat
de la Sante Publique et de la
Population

Anemies surmenes,
deprimes,
convalescents !
La gelie remle d'abeflle, source
de jeunesse et de sant 6 vom re-
donnera la joie de viva...
Faites ene cure de miel royal.
superaliment & la base de gel6e
royale fraiche, scientfiquetieng
dose et pr6par6 damn les labor
toirea du plus grand Rusher de
la Region Parisienne Notre -
Dame de Grac.
Montfort Sur Argen.
(Var) PRANCE
Ce merveileux esper aliment
eat en vente damna lee Pharmaciesn
Soathbna Gefrard et Mont-Car.
me, et tontes les Pharmatese.


, .s


Au Congrges des generalls- zymea du tissue adipeux chez
tes, qui s'est derouie a Wiea- des patients don't le sang pre
baden, il y eut plusleurs sentalt un excebs de grasses.
communications inzeressan On a pu constater que l'actl
tes sur de nouvelles recher- vite de quatre enzymes etalt
ches concernant le -m6tabo- Isensiblement-re4ulte, ce qui
lisme des grasses. On salt so tradult par une synthese
que l'exces de graisee, dans Ikiof lt retaafde matil -
le sang est a lorigine dear iresJI b l I 'Itdrates de
teriosclerose. Les personnel carbdne. On trouve davanta-
dont la teneur en cholesterol ge de grasses dans le sang
dans le sang est trbs levee car elles ne servelt pas a for
sont 1pus frequemment sujet mer le tissue adipeux. On a
tes a la sclerose' cdronalre. constat qaue la repartition
Les experimentations anima des enzymes du tissu adipeux
les nous ont apprls que Pas- 6'talttdiff6rente chez un mala
simulation du cholesterol est *de soutfrant dune affection
bloquee dans la fole lOrsque rdnale (syndrome nephrott -
1'aimentation est ritee -n ,que) et chez un alcoolique..
matieres; grasses et invee- DIFFERENTS EXPOSES
meant stimulee lorsque les aU DlR VALEUR
ments n'en contlentelt pas ALU
assez. W. Kaiser et L. Z011ner L'accroissement de la te -
de la polyclinique unliversitat ':neur en graisses du zang, par
re de Munich ont examide-le suite/ de 1'absorbtion d'all -
tissu provenant d'un' ufole -hu -'mens gras. l 'faut s'efforcer
main et qu'ils avalent prele-, de -Adtinguer ces dlffarents
v6 a des fin d'snalyse -micros
copiques (blopsle) en raison
de diffirentes affections he- AVIS
patiques don't souffrait le pa
tient. Celui ci avalt absorb A VEN3DE POUR CAUSE
de la cholesterine (3 a 4 g) DE DEPART
pendant trois a quatre jours E E T
avant le prelivement. Chez Une collection de la Revue
une vingtaine d'autre pa Historia (No. 2 au No. 278).
tients don't la teneur en grates S'adreser au Journal.
se dans le sang etalt norma--
le, on a observe le meme phl6
nomene d'arret de la syntha
se de la cholesterine que lors "I
des experimentations anima-
les. En revanche, chez deux
malades don't la teneur en
cholesterol dans le sang talt
trop elev6e, on a observe que
l'assimilation de cette matte-
re grass fut non pas freinee
mais stimulee dans le foie. Si
cette observation se confTir-
me au cours'd'expdriences a
plus grande echelle, 11 est pro i
able que 'on se trouve en l l /
presenced du meoanlsme qui i' i
est a l'origine de l'auamenta \t
tion de la teneur en grasses
du sang. Il se peut alors que
l'on puisse corrlger cette ano
male en Intervenant dans le
processus blochimique qui
est perturbd.
La perturbation du system VI
me de regulation h6patique 0
affected le coenzyme. A. P.
Schwandt et ses collabora -
teurs de la premitre crilaoue
midicale de 1'universltt de
Munich ent examine huit En


I*ialoUsme des graisses
8 DES GENERALISTES A WIESBADEN


troubles midtabollques,; ce qui
est difficile en raison des pro
cedes employes, 'e en tenir
compete lorsqu'on.prescrit un
regime alimentaire appro -
prie. H. Kasper et E. Plock
de la polyclinique universal -
taire ont remplac6, au course
d'une serie de'testa, les hydra
tes de carboniespar':de lhuile
de mals, qui Trenferme- sur -
tout des acides non satures
et qui est indique pour toutes
lea former de teneur excess
ve en grasses du 'sang. Ces
experiences confirment qu'll
n'y a pas d'augmentation de
polds lorsque le nombre de ca
lories est le mnme et que l'on
peut obtenir l'amaigrisse -
ment de sujets qui souffrent
d'un excas de poids en rddul
sant le nombre d'hydrates de
carbon qui sont remplaces
partlellement par de i'huile
de maos, et en prescrivant un
regime comportant 2000 ca -
lories par jour.
Diff6rents exposes ent ete
faits sur de nouveauxx medi-
caments qui reduisent la te-
neur en grasses dans le
sang, notamment sur le Th
162 qui exerce une action sur
les triglecerides et qaui a et
mis a l'essai par W. Leinwe -


AU CAPIT(


ber et ses collaboateurs du Mercredi 4 6 h.
centre ae .medec=eg ioerlme
ae umveasite et par B. May LE BATARD
eb ses couaDorateuis de la ell E BATARD ,
nuque ce iecoie superieure de
meaecine de Franufott. Q'est Entree Gdes. 2.
un d6riv6 de 1'adenoslne qui


bloque le mecaniamede ibi-.
ratoon desgra*maa du .taasu
anipeux. iM. MCuonamDecik ets
conaDorateurs de la climque
medlcasdte de university de
Zurich ont essaye un product
experimental, ie 13347- BU
quw daminue de 40 a 50%. la
teneur en triglycerides et *en
cholesterol au sang chez des
Dt ~its oisourrat d tif ~p


't 8 h.


50 et


e anoManae famliLae. ie peo
at ne sembie pas provoquer LUNDI........... 9 h. a 11
d'effets secondaries. MARDI.. .. M U9 h,
A Baringer et ses collabo- MERCREDI.... 9 h. k 11
rateurs de la clinique medi- JEUDI ........... 2 h,a 61
cale de l'universite de Vienne VENDREDI .... 2 h. a 61
ont fait une conmaunicatlon
interessante sur. uno enta -, Demonstration to
tive consistent a traiter le a CASA
diabite en agissant sur le
metabolism des graisses. Le Apise l sif
procede se onde sur le fait Apalsez la solf de v(
que les acides gras qui cir de HEL
culent dans le sang, inhibent
l'assimilation du sucre don't
la teneur dans le sang rest MONTDAD UCi
tries 6lev6e. On a par suite 40NTPARNASSI
utilise du MPC (M6thyil Pi- Merredi & 15 et 8 h
razol Carbonsaure) pour UNE MINUTE POUR PR
empcher la liberatior, d'acd UNE MICNUTEPOR PR
des gras qui se truuvent dans UNE SECONDE
le tissue adipeux. L'dlimina POUR MOURIR
tion des glucides par Voie uri Entrie Gde. 1.50
naire a considerablement di- Jeudi
minute chez les personnel a Jeud 6 h. 15 et 8 h.
gees souffrant de diabute. Le ENTERRE VIVANT
MPC a donn6 de bons resul- Eutr&e Gde. 1.00
tats chez les patients qui
n'observent pas un regime CINEK ENEGAL
tris sivare et lorsque action i A
des products antidiabtilques Mereredi A 6 h. 15 et 8 hb.
dimlnue. Malgra une mellieu TEXAS JIM
re assimilation du sucre, Entr6e Gdes. 1.50 et 2.00
dont proflte surtout la mus-
culature, on n'a pas constati Jeudi i 6 h. 15 et 8 h. 15
d'augmentation de polds. La LA FLEUR DE L'AGE'
teneur l1evie en triglyc6rine Entr6e Gde. 0.60 et 1.00
(a-ides gras) dans le sang
des personnel souffrant de
diabete senile a aussi dimi CINE UNION
nui. En revanche, le MPC
n'a qu'une faible action chez Mercredi & 6 h. 15 et 8 h.
les patients traites a 'linsu LE CID
line, en particulier che- les Entr6e Gde. 1.50
jeunes diab6tiques.
Nora Wyss Jeudi i 6 h. 15 et 8 h.
(Frankfurtef Ailgemelne ei LUANA FILLI .
tung fur Deutschland, DE LA JUNGLE'
mat 1970) e, Gde. 1.00


AI/RWAYS


PORT-AU-PRINCE

LatCoepagale ajant 24 aam6es de Service dans les Caraibes


NOVEL HORAIRE


A PAITIR DU 28 AVRIL 1970



MARDI- JEUDI SAMEDI


Vol 601


Vol 602


D6pM t New-York 13.15


D6part ePort-auPce 17.00


Arrive Port-au-Pce 15.15


Arrive New-York 21.20


O)L EX THEMATRB
Meoedi b 6 h. et 8 h'l 15
80 POKER AU COLT
Entree Gdes. 2.60 et 4.00
Jeudi it 8 heures
(Salle en location)
4.00 MAMAN LILINE
Entee Balcon --. Gdes. ..00
'P terre : IdfsJ 6.00 ltO10.00


u .4i 8 % .Simedj 18 Juin
eilltre :
h. & 100.000 ARTICLES
1. A 100.000 ARTICLES
l. & 100.000 ARTICLe'S
L.pm. A EXPB BS MARKET
h.p.m. & -EXPESS MARKET

us les ours sur readez-vous
POMPADOUR

otre visage...... Avec Skin Dew
ENA RUBINSTEIN


E CINE ELDORADO.


IER


I
15


AIRPORT CINE
Meroredi a 6 h. 30 et 8 h. 30
LUTRING REVEILLES-TOI
ET MEURS
Entr6e Gdes. 0.60 et 1.00
Jeudi & 6 h. 30 et 8 h. 30
MA COUSINE RACHEL "
Entr6e Gde. 1.00 et 1.50

CINE PALACE
Me-credi k 6 h. eb 8 h. 15
LE DERNIER FACE A FACE
Entree Gde. 1.50
Jeudi h 6 h. et 8 h. 15
BRISANTS HUMANS -
Entree Gde. 1.0

DRIVE IN CINE
Mercredi A 7 Ja. et 9 h.
L'ETRANGLEUR DE BOSTON
Entr6e 1 dollar pa- voiture
Jeudi A 7 h. et 9 k.
LE CID
Entree 1 dollar par voiture


De Luxe Auto CinO
Mercredi & 7 h. et 9 h.
LE TRIPLE JEU
OU
TRIPLE CROSS
Entree $ 0.60 par personnel
Jeudi a 7 h. et 9 h.
LES LANTERRES ROUGES
Entree 1 dollar par voiture


,Mercredi a 6 Ih: et 8 h. 15
5.000 DOLLARS SUR L'AS
Entrde Gdes. 1.20 et 2.00
Joudi a 6 h. et 8 h. 15
BOEING BOEING
Entr6e Gdes. 1.50 et 3. 0




,Merendi (En Permnnee)
LA MEINE DES VICKINGS
Entree Gde. 1.00
Jeudi (En Permanence)
2.001 L'ODYSSEE DE LUSPACE
Entr6e Gde. 0.60


MAGIC INWE

Mercredi A 6 h. 15 et 8 h. 15
DETECTIVE
Entr6e Gdes 2.00 et 3.00
Jeudi it 6 h. 15 et 8 h. 15
OPERATION CAPRICE
. Entre, Gdes. 1.20 et 2.50

PARAMOUNT

Mercredi & 6 h. et 8 h.
LES LANTERNES ROUGES
Entrie Gdes. 2.00 et 8.00
Jaudi i 6 h. et 8 h.
CHAMPIONNAT MONDIAL
DE FOOT-BALL 1966
Entree Gdes. 2.50 et 4.00



CINE OLYMPIA
Mercredi (En Prmanence)
LBS SEPT ECOSSAIS
EXPLOSENT
Entree Gde. 1.50
Jeudi (En Permanet ce)
JOE CALIGULA
Entree Gde. 1.00


ETOILE CINE
Mercredi A 6 h. SO et 8 h. 80
LE REGARD
Entree Gdes. 2.00 st 3.00
Jeudi a 6 h. 320e81L. 80
L'AgiRAGALB
Entr6e Gdes. 1.50 et 2.50


AUDITORIUM
CENTRE CULTURAL
ROMULUS LE GRAND
Entr6e...
Mercredi a 7 h.


La premiere mantre autnmatique
fabriquwe dans le monde eat en
vente a l'horlogerie bijoufterie


E. BERTHOLD
SS, Rue des Mirdetes.

-- -- -----------


Pour touted" inom F"oeiieernmni/e* Veol#Suppiiinentaires adressez-voua a noire agent do
v waetlau wx bUem~x de o 1Tahsn.Ca~tbb.a, ifteC de l'Expouitloft.



T91 2-*9u -,.*6 -2*76
Airport et Sorvkce Cargo 21W- l2408








NB.B Swamigeaa.t* ftrel dif~laitonsWication du tratic La Truas-CaribkM Airwq. eOW

nine des vols aupp1~numtai res.


AVBC

LA



Mort anRats


EN BOULETTES



GIBBONS


QUEL QUE SOIT
LERAT

IL PERIRA

-wos^Ksr^rt^ws


DANS nru CINEMAS


P arogramne du L


ACHETEZ AUJOURD'HUI
LA MONTRE DE DEMAIN


;I ~"-""~~~ ; ; -;;;;;"i~l~--nF~---;---;----- . ----Y. FI* ~ I r


il"


m esoft i ddo Tea dmTr~o= u v"M vms ljOyez.mlaumu iA.TA.


w


~c~rr~ ---- -- -- ---- -- -- -- -- --,,.


I


~3~,s~.~~;u~-~a~-~c~3fu~/ct~:~ursv~u~-s


-


urp~ ......... ~. I- ..;;- _,. ..i-- -:~r..L-.-- .~.._..._II .-~.-l--uc~-- --- -.r.r --lrlL


F-*-'L-l RTI S


4






M3R~1DI 10 JUIN 1370 EZ MOUVEetJ3~ ~G. I


VYotre Horoscpe
JEUDI 11 JUIN1970


a MARS AU 20 AVB t (BE c aeot roakcham ex -gent-one sat
LU ,): JomB '.moy7n.,!pout- ttntlon .p oiale.. Infh a .n-
kfmMsfk quoa voos faconaeres ttetr i. ..
paMff.. Tftie laIt Nece et vo 21 JANVIER AU 19 FE--
trWy9Mt&-DPaa.-rt-nttin osec- (VERSEA) :-Que la SbanCe
tt*o,-0ttvU d6p *mMoz' mfme lea no vous ieappe pa.. Tfl Ie
mtftor. meilleur -parti do-vow-donm et-'ao-'
21 AVRIL AU 21'MAI (TAU yez optiflstae. La joMrnae O nera-
REAU): Ne clterthez pas la rou supdrieure i ce que vous potuVe'
to tlne 'Mi6ti' la plus sfire. S'il en attendre.
as pSeimnte des ennuis, clarified 20 FEVRIER AU 20 MARS
l'atmoplire pour une action s6 (POISSONS): L'habileto sera un
rieweI-et rfllchie. 6mlnnt essentiall de votre sUccns.
22 MAI AU 22 JUIN (GE- Une victoire pent on atener
MEAUX): Si l'on examine la d'autres. Restez en forms, intel-
conjostneton, vous deviiez attein- lectuellement et physiquement.
droeas e -dultats remarquables. SI VOUS ETES NE AU-
Ves.aowroltrz -votre solidit& et JOURDEHUI : Vous teas plein
vouas:tiMtle es vos ambitions. de vie et vous aimez l'existence
22 JUIN AU 23 JUILLET Vous rates attire par des activit6s
(CANCER) : D-fendez vos Ico- exceptionnelles. Vous goftez, en
note,-"Vos- resources person- effet, l'action pour elle-mime et-
nelles, Vbtre' -ctilit6 famliale. vous obtenez des r6sultats tandis
Soyet buvert aux idles f6condes que d'autres se contentent d'en
II eat-posiblo que vous no con- raver,. Mais vous aurez tendance
naisAes,-pas routes les r6ponwes a vous surmenor.
aux-problmes. Apprenez ayvous d6tendre. Votre
24 JIJILLET AU 28 AOUT diversity, votre esprit pratique
(LION): BllesB influences du So et votre imagination sont vifs
leoL.s-Ne-raatez pa: aux conclu- maip, malgrl von efforts lea
aido NVatt d'avoir tout atudi, plus assidus, vous etes souvent
& fond. Vous pourrez vous das mscontent de vos succls et deve-
ser main ne profsottez pas plus nez inquiet et instable. Essayez
que-vous ne potivez tenir. de rlagir. Si vous faites vrai-
24' AOUT -AU 23 SETEM- ment de votre mieux, tenes-rous
BRE (VIERtGE) :Vous aurez da en lA. Vous avez un grand app6-
vantage 4' fire que vous ne le tit de connaitsances et otes atti-
peiniz, nai votre enthousias- r par la cr nation.
Sme n'.n dolt pas Itre 'atteint. Naissance de Richard Strauss,
"oyez philosophe et en avant conpositeur de musique.
Vona deves rlusnir.
-24-W BFEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE): C ette Pharmacies assurat
jcMnro-offtfrt plus que ce qu'elle A
le -.Wble tout d'abord. Pr.nez le serVice ,eCttfe- lt
votr* proehaiin an *mot. Atten-
des-voans -den rreurs involon- MERCREDI 10 JUIN 1970
taireo. Connalssez les poorquoiS sBLEUEs
desa-iuntimenta, des reactions. So B/JJ/Daswalines
B4-OTOBRE AU 22 NOVEM A J. BROSN
BRE (SCORPION): A propre- Archives Nationaleo
meat parlor, vous n'aurez pas
leo.avantages on les b6n6fices at
fendus mais la precision mathM- Avis ie Divorce
mathique vous apportera des di- Le Tribunal Civil de "Port-au-
videndes qul ne seront pas A n6 Prince, par son jugement en da-
gliger. te du 28 avril dernier a admis et
21 NOVEMBRE AU 21 DE- prononc6 le divorcedes poux
CEMBRE (SAGITTAIRE): Di- Miguel Raphael la femme n6e
verses situations secondairee d6ci Sonia Pierre et a d6sign6 'Offi-
deront de l'ensemble du tableau. cier de l' tat civil de la Section
Etudiez les realisations, les ac- Eat de la Capitale pour la for-
tions passes, les colts. Que vos malit6 de la transcription du dis
renmeignsem ts soient exacts. positif du dit jugement dans ses
22 DECEMBRE AU 20 ."AN- registries.
VIER (CAPRICORNE) : Acti- A la date du 6 Juin courant le,
vite pemrticuHlires, gestion des ndcessaire a At6 fait par ce Ma-
a -tres asutein,, Itudea, scien- gistrat.
TLe. recentt avis est n ubti en


A LOUER
Espaces pour Bureaux af
louer. Etage Building Sedren
Rue Amlricaine. S'adresser
au Journal.


conformity de la loti et du jge-
ment afin que le public alt sau
courant du divorce des 6pox
Miguel Raphael.
Prot-au-Prince, le 3 Juin 1970.
Eugane LEGROS


I


I-


mm-s~p~ary-~~~ L~~r~~


Convocation
Les Directeurs et Propri6tai-
res d'Ateliers de Broderie et de
Perlage sont invite i nse prmsen
ter au local du Dlpartement du
Commerce et de l'Industrie, le
Jeudi 11 Juin 1970, I 5 heures
30 P.M. pour une important
communication.
Port-au-Prince, le 9 Juin 1970.
Dr. Lebert JN-PIERRE
Secr4taire d'Etat


Biographie de


!
i




!


I


-I




I


-I


Optique de Port-au-Prince


RUSSO & CO.

LEt6.arrive, ourq i, ne pas se

procurer des verres


PHOTOGRAY
senslbles ala lumitrerdusolell

Enplen oleilsolees verres brunissent,

a Pmenbre ils s'6claircissent.

|Une -ouvenut6 que nous vendons a la

satisfaction dfe nos clients deplis Lpls

de deux ans.

SPourous renseignements
Visitez notre magasin.


R-SSO & CO. I
/Rue Bonne Foi no. 17
g / P.0. Box 38 i .
Tel: 2.1336


En 1937, if talt .'YLMa-
tion et la le- naft e e'4
tNumanoe de .4erd v it,
puti en 1039 HanI4lset de Ju
les Laforge et eLB talm'ma-
diptee.du roman de-Iftit
Hamsurn.
Demobilise, ll-list engage
en 1940 & 'la Conitdle'tfran-
calse par dJutquLS Cope&tr et
.oue le cClds.
En 1941, il y moite PHE-
DRE. ionmS.ndTbtelttlre 1n'
1942, il orte lI mnle-'en seA-
ne du aSouller -deo Linn de
Paul Claudel-en 1143.
Enm 145, il-met'en -,sane
cAntoine et- CltOptrea 5et
dLes mal aimIsn. fl joue les
rIev-'duw-rpertoite'etr-parai%
le ment tomrne pluBleurs
films, notamment iLes en-


fants-d.du-padias.
nUMWth qftoa nmt an-
lSWM M1O -et't-rme,.-aVec
ModlwIwuiwmaudf I& om-
PfMe.-4aai leaegko d --
JM4WI4MUI- BIfaflt>1u- 11aeftc-
caniltuttneMll'antte catrle-
'restu r'h-trte rltny-dIa.
bofd,W-ls9ali :'h6 tre du Pa
lalryRtal: OVst- l'epque- des
grandes tourndes de cotte
Coripagnle 'en Prancq et a
'.l'tranger .En AInerltue du
N o r d, les reTprse1tations
sont donnees non afilettent
dans les theatres, 'inlals-saus-
sl -dans-Tes UtlVersltes-et Ia
- aaedes-eAsSelblbles genera-
les dei ONU.
Enr1959, l est'n6mm, par
dfSret'Inln terlel, dtlecteVr


Les andes Dessinees odu Nouvellistei


Messe du bout
de IAn
Jeudi 11 Juin, a 6 h. a.m.
une messe du bout de 1an
sera chantbe en 1'Egllse du
Sacr6-Coeur, pour le repos
de 1'Ame de Mme Vve Alexan
dre Roberts, nee Ccile La-
combe.
Les parents et amis, d6sl-
reux d'accorder un souvenir
A la regrettle ddfunte, y sont
cordialement invites.


yPour votre BEAUTEI
Clues spdcialit6s
cosmdtliques .
.la. ..
Gelee Ropyale


S -Critmes de jour et de nuit. :
-trme masque.
Crime hydratante.
SIniques et Lotions
L rEme demaquillante. '
bit de-Beaute. .

S-fentageL ..

,LI CrIe 37 pour la beautI des mai. .


1.


r CAME1AV8 OAC BSGIP,


410 "
Produis Mnas upokpl
par ts aOb~islaB. te BeIWiw


Un produit licence APISIfiUM B. do e BvoWfe base
de Gelee Ro-ale tabilis6e olfre les garanties de -qball6
et d'etficacit6 qui depuis dix ans font la rlputatio iendiale
de la marque.'
Loboratoirei SANTA 2, avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE1



Joseph C. VaIm6 et Co
Distributeurs.


;. .--.a. .aq. s. .a .


NIKN KONICA
gAMON MINOX
MAWIYA BArn
ASAW PENTHAX BlUo
OLYMPUS PaLAMSD
2W N MINULAIES
LKNT1LLES INTERgCANGMABILS
AFPARUZIA A FIMUB
PRoJISfTEURS 5UlR S
FLASHS RLECTRONIQUZ8

O IN EXCLUSIVITE A LITTLE EUBOPB




Machines a Coudre
Nous Riparons et Transformens toutes Marques
euMines coudttire :
Industrielles ou Familiales.
(.(Devis pour Modernisation et Installatonr de Fabri
Sfe.


SC/o :


Service Apr6s-Vente : BERNINA
y"'B. olaude btewder.
Etage POPO. S764e,4'PFm ts. Ft.


- --; --~liy ---10*-


.... -.. .. .. .... ......--.. . ...._,............... ,. ...... .. ,._........_. ...... ... ,, .. ,


MEDICINE

Lesa mro-orgamnsmes qi s asont tiles

A-PROPOS DtJUN SYMPOSIUM DE MIOROBIOLOGIE TgECMHNQUE A BiRLIN OUEST


Tout le monde salt ce que ratent 'aussi la sOciWt alle -
veut dire BB, dit en- plaisan mande'd'hyglene et de micro
tant i'un des experts, mais biologie, la'sOclltd de chimie
que signifle BBB? etIl se hi- blologlque et la i DEaOEMA
ta de -furnlr lareponse: t Bo de'Fr2tihfort.
se Bier Bakterlen. -LIxatitut de blotechnlque,
Autrement dit les -m&ehn fond en 1874 et rattachd &
tes -bacterles"deqla'blere,'Une l'universltl technique -depuls
sorte de microbe- qui-a dfja 1951, joult depuls tflgitemps
donn& bien 't-u'il' retordre d'une grande reputation en
aux brasseurs. ies' battertes Europe. Son direeoteur, le pro
ne se multiplient pa 'unique fesseur Hanswerner: DellWeg,
ment dans le lalt oe elles'pro a d6clard que -le ddveloppe -
duisent des-acides Inditra ment des techniques blologi-
bles et des substances au ques -a commence trbs tard
goLt d tsagtfable. Il' existe en comparalson avec celui de
aussi des micro organlsmes la chime et des autres do -
tres utiles, -Ottameilt cetx marines scientlfiques qui lui
qui servent 'la faicattilon sont ,apparentks. II a cite
de certairit fromages. Ce'sont come example l'untlisation
ces Inicrobes que 1'on Vett de la fermentation alcoolique
cultiver, au meme Titre que et l'tsolement des enzymes
les chltmplgnbns de la penict quitisont des substances don't.
line ou les'levtires. nation blochimique est tres
Le ,enddsymposium de important.
mitrobltiogle tecuhique -qui 10% seulement de tous les
s'estTdarolfi6aLBrIan,-q tae microtorganjames vivant sur
ans a p r se 8 iaB.premltre terreosont connus jusqu' b pre
rencontre, -s'eSt coMiBte de sent. Lea microbiologues, blo
faqbn .detallite A ons' "iaoble cildmistes et techniclens vont
mes. BPlus de 25e0N t8 de collborer 6troitement pour
la nRpubllone' fIdAale et une d1vrir s'U -existe d'autres
centaine d'invlts "de 12 pays organiimes utllespjarmil les
d'Europe oeoidtitale 'et -de 90% qui present,. Cette re-
l'Est ont rdpondu -t'& PI ta ciWrche -aet-aussulune gran
tion de 'lUinttiti de biotech- de signifiation pour 1'lnmu-
nologie de I'universitM techni noblologle qui fault de plus.en
que de Berin.hP'atmrt'M -Dg plus -Dppel a la produetibn
nisateurs du symposium flgu des-,composants, des tiero-


organismes. Les antlblotiques la chair de poulet inmangea
revltent une ieMptbrtance ble.
crolasante pour la science. Selon le Dr N. Weiss de
L'enselgnement superieur en Welhenstephan, ce qu'll y a
tire aussi ses cdnseqUences: de remarquable, c'est que les
dans le courant du semestre substances mntaboliques do
d'dtd,'on a cr11 & T'nlversltb ,ces -mlcrobes sunt suuvent in
technique tine -nouvelle .disci -frieures-&-un millionieme de
line qui s'ritittile stelhnolo .grtamme mmais que cela suffit
gie alimentaires. Coipfrable poutr fitrriir au litit un arO-
au ebio entigeers americain, me ddtermind. D'apres les re
16 biotechnicien est issu de la churches du Dr H. Mrozek de
biologie'et de la chimie tech Dusselldorf, les dimensions
nblogique qui sont & la-base d'une lalterie n'ont pas for-
de cette nouvelle discipline. cement un rapport quelcon -
-L'Institut aura un nouveau que avec la teneur en bact6-
bttiment :qui ouvrira ses por ries du lait qu elle produit
tes au printemps 1976. On y Le lait fourni par divers agri
ffora de la rechercne n.lterdis culteuurs d'une rgibon rurale
ciplinaire, peut /etre mLme content souvent des micro-
atec la collaboration d'un bes d'especes differentes.
certain nbLibre d'autres sa Parlni ceux ci on peul
vAnts qualifies qui -pour trouver des colibactlries, des
rellent venir t Berlin-Ouest. pseudomonades et mLme des
aLes experts qui particle staphilocoques. Leur multi-
pkilent au syMtposlum'ont dis -pll4ation et leur action d6 -
eitR des mrLthbdes ntbdtthnes --pendent'du procWd6 tethnl-
de la production d'enzymes" que employ On a df costs
et de ses InCildeces surtl vo ter que certaines grandes la
lution de certain procedes tries o b s e r v e n
tWhilques iriduatrIels: Lepro m o- 1 n s scrupuleusemen
fesseur H. J. Rehm, de I'Instl e. s r g 1 e es dUcgil
tit de chimie aimnentalre de ne que d'a.tres petites entire
1'eole sup6rieure technique -ptfses-qui ne' sent. pas auto
deMunich a soulign qu'il matiques. Pour amdliorer I'h
stegit avafthtoit deo etiee -gimle dahis une entreprise a,
tanner les procddisotechni toniatisae, 11 est necessair
ques lors de la fermentation de rincer tous les dispositif
et-au coors d'autres-proG6dls et los conduits A 'eau boul
ptur assurer au maximum lante. La microbiologie mo
blar rentabi ite. Les tintes Iterne ar tinMi son mot & dir
experiences, cotlitftMrt & for -dana cc donaine et consti
cer certaines phasesa-du d- toe une science intressant
veloppement des 'itlro-- or- ot plelne d'avenir don't les a
ganismes, or.t permisntde mt plipiations nous sont utilU
tre au point des prtotWes'de -dans'Ia vie courante.
omtlture continue. La c-.~MMtn (Frantkfurter lRundsehau, 1
de et la rtgulation'de ces- l6 Ernst H. Haux
canlsmes enzymat@ques mal 1970)
jouent un role tout-U'lln- u -
portant que leur sliU1tlon
a l'aldc d'un calatliatOur"Oec
tronique. Ces exporl nces per
mettront dans un'.pibe Ive
nir de d6couvrlr ,ealnoUvelles
possibllltes de production qui
ne manqueront pasdeproifl-
tpr aux tecllnlques fldtlutriel 1
Tes
Une sdrie d'Iposbse a tI
consacrle 6 cet important do,
mailne quest la clc toltlogite
allmentIare. PoUr trouver des .
moyens efficaces sutePti -
bles de prvenr sla ,ifBr-tora O
lion bacterielee des .all"Tents,
11 faut evidenimetit connal -
pouvoir ics classer pflrmi les
centalnes d'especes que nousnnao
Le Dr. M. Busse, de I'Instl
tut bacterlologique'du'Whttre
de recherches de I'ithdrMtrien 4
de Weihenstephan. a po
dne nouvele melttOde Str -
Vant A l'anatlve des 'efftxro--.
icct&ea. Paftl dlsu-el, 11
an exlste de fort UtUlm 00 =-
ble aelles oul se tr-o-nt lKS SICARD
Gtris noterle tlint ae inte .
nblags come cells qufn d es Fo nt
-----e SS u~l Pi~ t Y~p


du TheAtre de France O-
deon.
IIfmet enscene cWdzzeck>
d'Aban. Berga t l'Ora en
1963,-sBt.s--a-dleetto mustl-
cale -de Pterre -Boulez, puls
partloipe aux Choregles d'O-
range bos Ias l Oirectiua rnusil
cale de Pierre Boulez, puts
participe aux Churdgles d'O-
range avec Le marchand de
Venises et cLe boullr de sa
tin L'annuc sulvante, il
met en scefle cFaust u Me
tropoTitAn Opera de New-
I ork.
La'alrrlere thdatrale -de
Jean- Louis mrrault-eit pla
Scd&sous -le sgtgede-Ye bclctls
me : 'Iffteprete -des-gratds
classiquesu~ desW ariteurs d'sa
vant garde, nous lui devons
notamment. la rvdelation des
oeUvres pour la scAMe de
Claudel T6te d'ors, sChris-
-.tophe Colombv, Partage de
Midib, *Le souller de sltins.
Jean Louis Barrau'lt. en
pregnant la direction du -Th1 l
tre de France Oddonb, a you
lu en faireu'imn'tiftre-JltUe.
L'OdtTdn'rest-ilrpas le thdft-
tredu -QU&tler' latin?
11 sest tdbnne--pour but- de
Aservir -les -auturs mider-
ness, mdde-retser -cdrta ns
grands- mddernes -t la-promo


Colgate au gardol protge

la _nmt6 et la beauty de


gffiammnent
vos Nmts.


-^-8X&


I __~~_ I _I I


10 I


--v -vV WV wv wvl v-w W--w -V t = - --


PA3R 3


tion clatssique, de tire aes a
q6ns des grand classiquea ec
0e lea presenter dans une ml
ae en scene qul coucerne plus
le public c actual.
On'relyve parml les crda-
tions Je ces denlercs sai-
sons: all taut passer par les
nuagess de Bilietdoux, ,Oh I
les Deaux jours, de Samuel
Beckett. cDes journees entl6
res dans les arbres, de Mar-
guerite Duras ou nLes para-
rents, de Jean Gent. -
Jean Louis Barrault vient
de crier aLa tenttaion de St-
Antoine? de Maurice Bljart
d'aprts, Gsutave Flaubert.
S49 ouvrages ont te prdsen
tes en sept qns au Theatre
de France Sur 35 pieces mo-
dernes (cr6es ou inscrites
au repertoire), on compete six
autdurs de langue 6trangere-
Teh6kov, Kafka, Christopher
Fry, Brendan Behan, Valle -
Inclan et Tourgueniev.
Jean Louis Barrault est
6galement directeur du Th.&
tre des Nations-depuls 19V6.
Au d6but de septembre 1963,
M. Jean-Louis Barrnult se
volt reilrcr la lrectlon de
I'Od6on Th&Itre de Fran-
ce en raison de'dlverse& de-
clarations -faites Dar lui lors
des 6v0nements de nai. 1968.


Banque Ndatilmae

de la iRpnhiqiie.d1h

Bangue de 1I attIain
i~evenez votravrbp,,oCm~tgbeienlouvrnt-


~c~r~o~-P~c~r


p I


M


el


I


we .. .. .. .....ae sense


j


(


UPROAM o 4m197


ALB NOtrVrALU ~ .









raoG

A repos dGe la
Ceuturerle
i' tu aSt rr4lu piulelurls
ita ls lO oiuio plint -
..ca A11H IjF L [l i ,,ln 1 IA
S ti- i.ti lF ripii.'Il, pour
-.l lc i I, trl ,ll 1 J il i- It O r Voi tll
ton *ko ar nniqlsuri" toi Co
qoiahlil Ml VllnIt i e'h ffie) is
nii'tr antoll pru'oh A V'0 niot
sa briaerre oi, sin itraigeold:
Ii nt'ol iaua dintII' LilolsitSe,
ie( cut mOn grisndl pieh0i
,Ne i Ilfornlltelirs nouni ont
tWniiq la tqagc 606 dui 3c vo-
lult du (iOrantl Llltotl.s Ell
I+ mot C-tUTURluE'IE y
ot ainlst diflnli: ,mnitler do
eatitirtr Alutrefols atelier
A la Tnttrr pale so trnuve la
dtlnituln till terne COUTU
1XR Ff t onir c deis tos ilea 1)our les
dances I (nlt droiL au titre
et cniturlers. quite es person-
Tvm qtial flies oiu les tiiisons
lan i haulite couture et court
ltur rrfatlon)>

Marlage de
compaLriotes aux
Lats Unis
Nous aronsc reQu, avec in
flniment de plalsir, la car-
t dCe fire part du maria-
rg dv notre charianite corn
plmrio5 iMarlyn Sorel avec
Monslrur James Patrick

l;a ltndlctlon nuptial
trIr a %6 cdonnitec el l'Egli-
cr iiarol..%lale St. Mary Meg
ilsnrlr do Springfleld-Gar-
dirnE. Long Island, New-
York. Ir 16 Mal dernier, A
3 fihrea 30 p.m.
La june mnarine est la fil
Ir dc notre ami Rent A. So-
rrl rt Madame, nie Mariet-
tr 2Zamor.
Le nouveiux conJoints
furnts conduits A lautel
par La mire de la marine
aux bras de Monsieur Pe-
ter Bean, suivis des files
dahonneur Mluchle Rigaud,
Mich-le Barjon, Frednrique
Roy. Edna Boncy et Yona
Sorel
Apres la 6erimonie reli-
glcuse, une coquette ricep-
Lion lut offerte aux nom7
breux invites dans les sa-
lons des pMre et mere de la
marl rue
Nouls prtsentons nos meil
Ieurs voeux de bonheur aux
hcureux Apoux, nos compli-
ments aux parents et les
prions d'agreer nos sincsres
rrmcrclements.

Centre Medical 27
Chemin des Dalles
CGunfrrncc du Mercredi 10
.iln 170 a B l h P. M. tAspect
isiyrhanalytlque du Carna-
vai hnltlcn> par le Dr Ernst
MIrvillec


(0T@tfltAEsiWL ~fffl~~fl~' -3


LAOS VIENTIANE.
LA CHUTA DR SARAVAlNE
a-* IMsiO AU tIaitLU L olO a
pitm u untO uinurrectlon) aUe
int yilu'llilDO l4 0tt I1Ut(t1 pJ)r AU
)otpulawOil. itlie a ovtlo alem
ituyrL to turmne tLiueraiton
te anOurLvaIeti prooaDiement
Ia cause aes accords 0ae (ene
ve aux termes aesquels le
Patnet Lao reconnaissait jus
qu a present la legiumite au
uonairoi ae la Vine par les
r forces de Drolte
On ignore le sort des cl-
vils au nombre de plus
d'un miller qul se trou-
valent encore A earavane au
moment de i'attaque.
A 'Vientiane, sagence offi
cleUe eLao Presses a public
aujourd'nul, le texte ae la
note adressee la veille par le
Liouvernement royal laotien
A ta C..C. (Comanssion In-
ternationale de Controle)
pour protester centre cL'oc-
cupation de Saravane par
les forces Norc-Vienamien-
nes. La note, tres breve, de-
manae A la C0.C. de fare re
tirer les troupes nord-vietna
ymennes e aaravane et du
uloyaumes. L'Agence public
egaiement les textes de deux
saures notes que le Gtouver-
nement aoten eavait adres-
sees le mo s dernier A la C.I.C
pour lul demander d'envo-
yer a Saravane une equipe
qul par sa presence aurait pu
empecher les Nord-vietna-
miens de s'emparer de la Vil
le. L'Agence cLao Presse de
plore que ces deux notes
naient lit sulvies d'aucun
effet dens un imditorial rela-
tivement modere oa elie ex-
pose sa crane qe quoLe Laos
fasse de la tendance de la
C' P C.,
La Radio du Pathet Lao a,
pour sa part, annoncm avec
une rapidity tout a fait inha
bitueUle 'attaque lancer con
tre Saravane. Seon elle,e ce
sont les guerilleros, avec le
soutien de la population
locale qui ont de
clenched une offensive energi
que centre le Chef lieu de la
province de Saravane. La ra
dio a justified cette action en
invoquant xLes prnparatifs
fr6nttiques auxquels se se-
ralent livr6s les americains
et le Gouvernement de Vien
tiannen en vue d'introduire
au Laos de nouveaux contain
gents de troupes americaines
et de troupes fantoches de
Saigon et de Thailande pour
ttendre leur guerre d'agres-
sion dans le Bas Laoss


LETTRE OUVERTE...
Cher Madame,
Nuu co-mnaisons vos petits problems a la maison avec
ian cintia qui touchent a tout. Souvent ils se brilent.
Noun avoans trouv6 un merveilleux product pour soulager
io Ia doulcur des bralures: c'est BURNEZE. II est tris ef
ficece. Leo effete sont immidlats: 11 arr6te la douleur et
cinuLrillie l'enflure.
Bi un jour 11 vous arrivait d'en avoir besoin, sachez que
oun avaon & votre disposition des tubes de ce fameux
HUKi NEL ce serait mieux, cependant, d'avoir un
Lube toujour a la port6e de la main.On ne salt jamais...
Toujours A votre service.

Don Mohr Sales Corp.

-1112 Tlu


Le President NasSer a re-
qu dimanche M. G.hard
Weis, vice-premiero mintr-
tre de la Rpublique dmo-
cratlque d'Allemagne. MN
Klesewetter, vice minltre
des Atfaires Etrangereo et
Martin Beirbachk, ambas-
sadeur de la RDA au Caireo,
ont aest is& cet entretien.
(AFP).
XXXx
LE PROGRAMME
D'ETE DES MAOISTES
FRANCAIS
PARIS (AFP).
Installer des eCriches
sauvages enlever les barbe
les et les palissades des ter
rains, inviter les cam -
pours, organiser des parties
de football sur les terrains
de Golf, peindre en rqoige
les rolls et autres' voitures
de luxe, ouvrir les plagq ,
ile ports privis de Norman-
die, Bretagne, COte Basque
et COte d'Azur, declarer la
peche libre dans touts les
rtviires de France, des op,
rations surprises dans los
palaces, telles sont quelqueW-
unes des cformes concr6tes
des resistances et de lutte
des classes choisies par les
maoistes qui preparent actl
vementt leur Saison pour
cet Wit, un siechaud a prnt-
dit leur leader Alaint Gels-
mar.
Une reunion a eu seu
ce sujet hier A Paris, et oi a
ett e dcide de lancer des
maintenant l'Operatlon Va
cancest.
.Si la bourgeoisie veut se
dorer tranqullement au so-
leil cet itr, elle sera oblige
de le fire a 1'ombre des
CRS.
xxxx
L'AFFAIRE ...
SHARON TATE
LOS ANGELES (Callifomie)
(AFP).
Charles Manson, chef de
1l'trange impliquoe dans les oeUl-
tres du mois d'aofit dernier
en Callfortie notamment
celui de l'actrlce Sharon Ta
te, -, a refusAe de fare face
au tribunal au cours d'une
audience sprliinatlre la-
quelle son avocat deman-
dait que l'affaire fat renvo
yoe devant une autre Cour
arguant que les jurns de Los
Angeles ne peuvent accor-
der a son client un procis
equitable).
iCe tribunal ne m'a pas
montre de respect, aussi fe-
rai-je de mime a k'igard de
ce tribunals, a declare Man
son en tournant le dos au
juge devant sequel i comps
raissaitD. Finalement le ju
ge le fit incarcerer dans une
cellule voisine du tribunal
et refuse d'acceder a la de-
mande de oavocat. Le dibut
du process est touJ ours fixed
au 15 Juln.
xxxx
.LE MONDE ET
LA SITUATION
EN JOADANIE
PARIS (AFP).
Les affairs du Proche-
Orient occupant aujour -
d'hui presque la motie de
la premiere page du ,Mon-
de. Dans 1l'ditorial qu i est
consacrs aux relations en -
tre Gouvernement Jorda -
nien et les groupements pa-
lestiniens, on lit que 'ac -
cord conclu ce martin ode-
vrait normalement mettre
un term, du moins provi-
soirement, aux sanglants
combats de ces derniers
jours*. sCependant con -
clut-il, le danger d'une nou
velle flambee de violence


persisters aussi l onageMp
TT que les Feddayins n'auront
A U Ipa unifi6 leurs rangs. Le
4 problme nombre d'obser-
vateurs I'ont constati estt
A PARTIR DU DIMANCHE 14 JUIN easenitentement palesi -
A 5 Hres, 7 Hres et 9 Hres. nien,. in
L'article groupant les in-
Un Western Hors-Shrie formations sur les incidents
dCe Jordanie est sign dE-
S douard Saab, le correspon-
dant du Journauel A Beyrouth.
I1 faiL remarquern qu'll
nest pa s aujourd'hui de l'in
--bt~rnt des paLestiniens, qui
n ont pas toujoursa russi A.
unifier leurs rangs, de se di
barrasser du Souverain Ha-
chemite pour instaurer une
Republlque qui serait diffi-
cilement viable.

Amerique Latine
td cependant retard6e jus-
1qu'au jeudi 25 Juln, (au lieu
d u 23) afin de penrmettre
larrivie en la Capitale A-
mdricaine des ministres des
eAffalres Etrangtes de tous
les pays membret.
Par ailleurs, plusleurs Am
bassaideursn prt s du Coenserl
de i'OEA ont demand ins-
tamment que le chanceller
de Col'ArgentIne ne soat pas
admits A reien premoire As-
sembILes t.terale. en rs a-
son du cotp d'et rallltaler.
qa' vient de renvoser Ie
President Onganla.

Vous, parents qut voulez
que vas enfants ne sotent
pas des ritds. Contsez-les au
Professeur Robert PIERRE
qui deputy deux ans ne ce-
I se de saltsfatire to public, en
particular Ins dcoltmrspqr-
--w mow


AUDITORIUM CENTRE
CULTURAL
cLES MESSAGERS DE
L'ARTi PRESENT
REMAIN ,A,7 H. 30 PM.
ROMULUS LE GRAND
,de F. Dirrenmatt

AVIS
A' l'occasion de la. distri-
bution des dipl6mes, les 6tu
diants de la quatritme class
se de l'Instltut Haitiano-Al-
lemand, 'Joueront, comIme
chaque annie, une piece de
theatre. Les anciens il6ves
et les amis de l'Institut sont
cordlalement Invites 'a as-
sister a cette fete diman-
che, le 21 Juin a 6:30 heu-
res pn. .


AVIS
La Direction de la Loterle
de 'Etat Haliten. s'empres-
se d'aviseF les Chefs d'Ad-
ministration, les Patrons,
les Emnploy6s publics, du
Commerce et de l'Industrle
en particuller et le Public
en general que le 7meu tira-
ge de la Loterie Centrale Hy
dro-Electrique de P1llgre est
fixe au 19 juin prochaln.
En consequence, le delai
qui leur est impart pout
prendre livralson de leur
quota est fix au mercredi
17 Juin 1970.
P.au.P., ce 10 Juin 1970
LA DIRECTION


La Coupe..
d6borde
La retransmission tel6vi-
see en direct des princl-
paux matches des cham-
plonnats du monde de foot-
ball (Coupe Jules Rimet),
nest pas, compete tenu du
decalage horalre, sans re-
percussions sur la vie de
mnlllers d'Europtens, qui
veillent disormais jusqu'A 1
heure du matin pour suivre
les evolutions de leurs 6qul-
pes favorites.
En Grande-Bretagne, ce
phenomune a dejA eu pour
risultat d'augmenter les no
tes d'Clectriciti, de provo-
quer d'lihnombrables sce-
nes de menage et... d'accrol
tre les vehtes de thAi
En Allemagne f6d6rale,
une firme pharmaceutique
de Franctort voulant s'6-
pargner le spectacle d'em -
ployts A moitit endormis -
a autoris6 son personnel,
pendant la durie de la Coq
pe, A prendre le travail a
heree de son choix (jusqu'a
10h. 30) en recuptrant le
soir apres Pheure normal
de fermeture.
(Le Moade)


Comment le Pare Boh-
nen arrive-t-il A se procurer
les fonds que n6cessite i'Oeu
vre ?
Eh bien, tont s les ans, i
voyage aux Etats Unis. II par
le de i'Oeuvre. Des quotes spi
ciales sant fates. I recrute
aussi des clients pour des ar
tidcles de la Petite Industrie.
Ces clients patient d'avance.
El, une fois que le Pire Boh-
nen est en Haiti, il expedie
ces articles. Le Secours Ca-
tholique lui donne igalement
un concourse appreciable.
Ces fonds*suffisent-ils pour
toute une annde ? Ne vous
arrive-t-il jamais de vous
trouver a sec ?
Bon Dieu bon, me re-
pond philosophiquemcent le
PFre Dorion.
LA-dessus, il me conduit au
sanctuaire de Mesdames Jo-
seph et Narcisse : uiJ hangar,
huit fourneaux rso e tables,
hiuit grades chaudis-es, quel
ques m6tres cubes de bois.
Madime Narcisse m'an-
prend qu'elle fait cuiri- quo-.
tidiennement mimarante gros-
ses marmites de pois r-uge.
J'ai du mal a en croire mes
orrilles. Le pois A lui scul ab-
serbe environ qu;rante dol-
larstin ar jour. Vint petits
sacs de wmiis moulu et six bi-
dons d'huile tous les jours,
telles sont Jes autres donnd6es
que me fournit la cuisinire.
Madame Jeinne, com-
bien d'heures dure la prepa-
ration du repas journalier ?
Nous sommee obligees
de nous mettre au travail A


300 canadiens
attendus A Leogine
Le 4 Juin, au course d'une
reunion des Autorit6s et No
tables de LuogAne sous la
prdsidence du Magistrat
Communal Frangois VUL.
CAIN agissant de concert
avec une d6blgation du Di-
partement de 1'Agriculture,
il a 6t6 form un Comitt en
vue d'accueillir un Contin-
gent de Canadiens qui doit
arriver prochainement en
Haiti et se rendre a LdogA-
ne. Ces Canadiens seront au
nombre de 300 r6partis en
Brigade de 20. Deux de ces
Brigades stjourneront a Leo
gAne dans deux Secteurs dif
f6rents. Les Membres de ces
Brigades auront pour ta-
che de dispenser des Cours
d'Arts Manuels et M6na -
gers, de Pidagogie, de Pra-
tique Agricole et de M6de-
cine etc... Leur sejour dure-
ra 2 mols.


VOUS APPORTE LA HAUTE-FIDELITE A
LA MASON ET DANS VOTRE VOITURE


cor ltdg Playeri ODE
por Volture TP-83


MODEL H-60 w f MODEL
-bmn-4+rCae-tibia TP-60E
Stereo Crtrdgq Plover Cattrdgeq Tape
Sand Du Play.r pour Voitur


Le m6Jour de I'anclen Chef de OIEUVRE DU PE1
l'Etat en Empagne
LE GENERAL DE GAULLE (5
EST L'HOTE DU GENERAL (
FRANCO AU PALAJS
DU PA ALO S get i environ quatre mille en
Le GO@nral de Gaulle a Wt6 plants. Ceux de notre Ecole
ce lundl -'hOte du Go6nral Primalre, ct ceux de la Con-
Franco, dans sa residence du ofd6ration -Scolaire de La Sa
Pardo, pras de Madrid. line.
Apres in entretten en tOtepar
A tfte, le Caudllo a offert un Qu'entendez-vous par
ddJeuner en l'honneur de 'an la sConfed6ration Scolaires
clen OChef de 'FEtat, auquel de La Saline ?
ont Ot6 Ogalement convlis M. C'est ainsi quo nous ap-
Lopez Bravo, ministry espa- est a que nous ap-
gnol des affairs 6trangbres, pclons les quatre-vingts pe-
et M. Robert Oillet, ambassa .tes6 coles des environs.
deur de France a Madrid. ur Fun des murs de iEcoo
Aprts le repas, le G1n6ral le Primaire de St Jean Bos-
et Mme de Gaulle visitent les co, est affich6c la liste com-
quartiers les plus pittores- pl6te de ces etablissements.
ques de la capital espagno- Cc tns les noms. Certain de
le. ces noms nont pas des con-
Le voyage de 'anclen Prlsi sonances catholiques. J'en
dent de )a RBpublique se fais aIs rcnmarque au Pere Do-
poursuivra selon un itin6ral- lion.
re qut n's. pas Ott r&vE16.
Avant d'arriver at Pardo, Evidemment, certaines
les visiteurs ont pass aI nult. de ces 6eoles sont protestan-
'dans un village de Castille, tes. L'oeuvre ne fait pas de
'-ririsal de-las-Atlas-Tor- discrimination, voyez-vous. 11
cres, od naouit en 1451 la fu s'agit seulement de donner a
ture refne Isabelle la Catho- ,manger A des enfants qui ont
lique. falm.


Avis important
Le Public en general, le
Commerce en particulier
sont avists que, en raison de
1'action en divorce introdui-
te centre elle, je ne suis pas
responsible des Actes et Ac-
tions de Madame Roger Al-
m6, mon spouse n6e Gladys
Alexis.


La ratte Gnalves Instte6
Porrde Palx ,


RE BOHNEN
ults)

dix heures du soir, alln que
le repas solt prtl le lende-
main A onze heures du ma-
tin.
LA encore, je Wen crols
pas mes orcllles. Mals, pas
moyen de revoqume cn doute
l'assertlon de Madame Jean-
ne. Ces deux bones temnies,
qui ont blanchi sous le har-
nais, sont au service des P&-
res Sal6slens depuls plus de
trente ans.
Les huit fourneaux rec-
lent un feu d'enfer. Des brai-
ses p6taradent A qui mieux
mieux. soas le hangar, it talt
une chaleur torride. Accom-
pagne du Pere Dorion, je
BOHNEN
quite le brulant sanctualre.
Je suis tout en nage.
Y a-t-il longtemps que
vous donnez A manger aux
enfants chaque midi ?
Oh, mon Dieu, depuis
pros de vingt-cinq ans. Mais,
c'est an fur et k measure que
I'Oeuvre a pris cette impor-
tance. Au debut, nous ne
nourrissions pas tant de bou-
ches.
Et voila. Je vous ai rapper
te l'essentlel de 'interessant
entretien que j'ai eu la se-
maine dernire avep le PNere
Dorion.
N'est-il pas souhaitable que
la belle Oeuvre de St Jean
Bosco, que dirige le Pre Bon
nen, trouve i'appui incondi-
tionnel d-un grand nombre
de gens ?
Vous qui avez le coeur sur
la main, donnez.

Donnez dans la nacsure de
vos possibilities.
Faites parvenir vos oboles
f St. Jean Bosco, et vous ai-
derez le P6re Bohnen A nour-
rir les enfants n6cessiteux de
La Saline.


Remerciements
La Vve Amilear Lamy, les
freres et soeurs, les oncles et
les tantes, les neveux et nie-
ces, la belle-mere, les beaux-
freres et belles-soeurs, les
cousins et cousins adressent
leurs remerciements A tous
les amis de la Capitale, de la
province et de 1'otranger qui
leur ont apport6 le r6confort
de leur chaude sympathie A
l'occasion de la mort de leur
regrett6 disparu Me Amilear
Lamy, enlev 1'affection
des sens le 15 Mai ecoule.
lUs leur demandent de rece
voir l'expression de leur pro
fonde gratitude.
Port-au-Pee., le 10 Juin 1970


La solennite du
Sacred Coeur
Dans notre compete rendu
d'hier, de la solennit6 du Sa-
cre-Coeur, nous avons relate
que la chorale avait excut6
de magnifiques chants reli-
gleux. Ele etalt dirigee par
M. Wilfrid Estaing.


Messe de prise
de deull
Une Messe sera chant6e A
la memoire du regretted Clo-
vis Kernisan. EUle aura lieu
le samedi 13 Juin A 7 h. 30
a.m. en l'Eglise du Christ-
Rol. Le present avis tient
lieu d'invitation aux parents
et amis.


Us camlonneura aerdlent
heoreux ae eor 10 Departe-
mOnt des Travaux Puainc et
19 Fondts houuuer Permajaent
a uenienare en vue ae a retcc
Union de la route Gunaieao -
Port de PaIx, qui repretueu
un intret sl vial puur tout
at Departemenot da Nold -
Ouest et la region de Uros -
Morne.
Entre le carrefour Joffre
et Port de Palx, ceteo route
departementale pr6sente de
multiples troncons dftrmbo-
ris A un point tel que sou-
vent les passages doivent
descendre du camion pour
marcher A pied afin da'leger
le vihicule. Les tron;onu les
plus redoutes sont ceix de
Dub6dout, d su .ros Morne a-
veant d'atteindre le bourg en
pleine extension de Gros Mor
ne, puis les sectiorn. de 1A-
cul au Pendu, de David, de
Savane Carrie, de Bassin
Bleu, de Champagne, d'Au-
1- -t, de Chs.rliolme.
En maints endroits des em
pierrements sont n6cessaires
atfn de alire disparaitre les
sillons bourbeux oa les ca-
mions s'enfoncent jusqu'aux
essleux. En d'autres parties,
l'on deplore l'iboulement des
petits murs de soutonement
idifits de 1927 A 1933 en vue
de consolider la chaussde et
d'emplcher son erosion par
les eaux de rulssellement.
Il n'y a que le troncon
Chansolme Port de Paix
qui soft dans un dtat passa-
ble grAce A la coordination
des efforts de Yl'ng6nieur du
District des Travaux Publics
avec ceux du Projet HAI-3
des Nations Lnles, dent le
centre d'activit6 se trouve Aft
Poit de Paix.


A I'nstitut Haitiano.
Amenrcain
Rans le cadre des 'Mercre
dis de la Ligue Natlonale
d'hygitne mental, Mr. le pro
fesseur Chavannes Douyon,
psychologue prononcera ce
soir al lInstltut HAITIANO-
AMERICAIN une conference
Intitulee aLes reactions ni-
vrotiques chez 1'Adolescent
Haitien*.
Le public est cordialement
invite.


Par ailleurs elle a 1'entiere
responsabillti de la gestion 33 C 3 3 3
de son Laboratoire et de 1E Ne rate pas la reprise de
cole pratique y annexse.
Port-au-Pce., le 2 Juin 1970 MAMAN L LINE
Roger AlmA l
Le Chef d'oeuvre de Theodore Beaubrun

Mme Vve Stepha DU BON THEATRE
Michel op6rte AU REX JEUDI 11 JUIN A 8 A. 15
La douairiere de Quarcier -
mm v tPLha Mi-


chel, mere de notre confrere
Eldin P. Michel, Directeur de
el'Ordre Nouveaun a dti ope-
re d'urgence a l'Hopital St
Francois de Sales. L'interven
tion a bien reussi. Nous adres
sons nos sympathies a notre
dynamique confrere et nos
voeux de prompt r-tablisse-
ment Mme Vve Stepha Mi-
chel. !*s 4


Rafle renvoyde
Il est port A la connais-
sance des Intnressis que la
rafle des trois chances est
renvoyoe au deuxblme tirage
du mois de Juln 70 de la Lo-
terie de L.E.H.
Toutic JAAR


Aux Ondes Sonores
(Mme GEORGETTE DUPLESSY)
41 Rue Macajoux, (Rue du Perpktuel Secours
et de la Fontaine Mme Colo)
INGENIEURS

TECHNICIANS
HOBBYISTS
EXPERIMENTATEURS
POUR VOS PIECES VOYEZ LA MAISON
AUX ONDES SONORES
Un bon conseil pent viter beaucoup
de d6penses et de temps perdus
TECHNIQUE, EXPERIENCE, PROGRESS :
NOTRE STOCK LE PLUS IMPORTANT.
*--* -~- v^- -ir-re


COURSE D'ETE -

L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inaugure le ler Julllet prochain les Cours suivants :

I Comptabilite Amdricaine-Premi6re Ann6e: Juillet-Sepcbmbre

Comptabilitt Amrtioalne Deuximfe Annde: Aoit D6Bmbrns

I B M KEY-PUNCH : Jullet AoLt.

Dactyloapphie Bilingue : 3 6 10 mols.

L Frl-lwndi**n Mt i.MgriVn ,taul* las Jour... anu Bfai I ~ dl .mA Tm.4-. ar


eat reandun pour arrairo. n
nous revienora dnn m qmn-
ze lours. AU compWtr a
IAsurance Voya, qua-
qu'un ma RIL: saN'ou n
pa de igna, qu, pour
prendre I la on, Amay n'uu
pas vaLiu de osan < pod
en cap, ainal qu- i le tail fa
bitueaementn.
XXX
Franotise Mallebranche
une bele Jeune fille a la graa
ce printamere, s'est renaue
a New York hier mamn,
dans la compagme de Mada
me Fernanae Rigaud, a
grand-mere. Franqote eat
la tile de Dany Maeba-
che, de la Panrt Am. Ces 2 vo
yageuses stjournosrt aux
Etats-UnIm pendant un mats
et deml.
XXXx
Monsieur Pierre Roumain,
Administrateur de cords I'uaine qui fabrique
la ficelle botteleuse, passe-
ra quatre ou cinq joutr &
New York. I1 a pria i'avion
hier matin. Jusqu'lci, les es-
sais de la eTwlncar. se
sont reveles concluant,. Ieo
commencera done a prodiu-
re regullirement A parttr de
septembre.
XXxx
Hier matin, Monsieur Er-
mano Pitola, du bureau des
Nations Unles, a accufi A
i'aeroport l'expert en stata-
tiques Gunnar Berggren. Le
sijour en Haiti de ce viat-
teur suddois sera de court
durde.
Madame GOrard Basela.
et sa fille Glanna ont par-
ties hier matin. Leur dtu-
nation, c'est New York.
Nous reverrons ces deux vo-
yageuses dans un moas.
XXxx
Ce' matin, a dix heures, en
I'Egllse du Sacrd-Coeur, fly
nald Louis, de la Banque Ro
yale du Canada, et Marie-
Thftose Sylvern ont pro-
noned le grand Oul. Nos
meilleurs voeux de bonheur
a ce june couple
xxxx
Hier martin. Monsieur A-
braham Brasser. Consul de
la Hollande en Hait :et Dn-
recteur de la Curagao Tra-
ding Co., a salue6 l'a6ro -
port Orlando Van Geuns et
sa femme Marja. Ces non-
veaux maris i6talent en vo
yage de noces. Leur sijour
ici a durt quatre ours.
XXXx
Mademoiselle Alice Etien-
ne. professeur a .'Union
School, est alle sulvre do-
cours d'tdit& l Unlver tA
d'Alabama. Ele a pris 'a-
vion hier matin.


Remerciements
Mane. Vve Said G. Jaar et
familie remercient blen sin
cerement tous les ami tant
du pays que de 1'ttranger
qui leur ont tmmolgnt leur
sympathie A. l'occaslon du
ddeis de leur regrett6 Said
G. Jaar enlevd A leur affec-
tion le 25 Mal 1970 et leur
garden leur profonde re-
connaissance.
P.au.P. le 6 Juin 1970


5~iZ s~o~-r- ahu U---------- --


a-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs