Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06762
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: June 3, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06762
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text






ob" uilkbloo


U/C/EN MoOJVrAS
AdWAMvft, ~r: A*&?4.#A X CHEt U


jr,.

II.


-


PO-T*AtE-PRINCE HAITI)


DOITE POSTAL : 1316


- iai u Yrim L'A~OcIAMO M 1A* K RCAISI3. DE P"S0I


No. 28.001 1
Ar MBRORI I 1970


Communique Important IN MEMOhIAM

du service de la Pr6sldence DR. CLOVIS KERNIZAN


Les Evenements de la vie htematioale


II est port 4 la connats-
sance de tous les Departe-
ments Ministdriels, des. Orga
nismes Autonomes ou de-
Toutes Autres Entreprises
d'Etat geinralement qVel-
conques, qu'ils n'ont le droit
de signer aucun contract at-
vec des fires ou des orga-
nismes strangers sans que le
document ne soit communt-
que au President-- Vie de
la Rdpublique qfui designe-
ra Lui-Mdme le staff techni
que qut devra procdder aux
ettdes approprides, avant
Sl'approbation definitive.
Cefte ddcision- de Son Ex-
cellence Dr. Francois DUVA


LIER, President d Vie de la
Republique est effective des
la publication de la prEsen-
te. Cette procedure evitera
que la responsabilftd de I'E-
tat ne soft engage par une
Autoriti Haitienne don't 'ac
lion isolde pent compromet-
tre, retarder ou mdme entra
ver certaines. demarches de
I'AutorIt' Supdrieure, 'enga-
gee- dans la grande batazille
economique de la 2dme. D6-
cennie de la Revolution Du-
valitdrite.
Port-au-Prince.le 3 Juin 1970
Paul BLANCHED
,c'-" ,: d'Etat


Le Directeur &e IONAAC opine sur
S 'ouWvage de D. Chatifer


Monsieur
Dumayric CHARLIER
Directeur a.l. de iLE MA -
TIN
En Ville.
Mon Cher Dumayric,
Au course du Weekend je
me suls accord le loisir de
fire, comme on dit en lan-
gage parlementaire, une deu
xl6me lecture de ce qui fut
naguere cinquante quatre
Chroniques publies dans
les colonnes de en 1969 et lesquelles sont r6u "
nies en un luxueux bouquin
pour la dilection des lee-
teurs et bibliophiles. Ma fern
me et mol, avons retenu'la
gentille d6dicace que vous a
vez bien voulu nous privld-
gier. Nous la considdrons
come une preuve intigne
d'une coquette amitid et
nous vous. en sommes gre,
tout en- vous disant que nous
ne.fai)Urons _paa la..Ilpd
ter. '
J'aurals pu garder Aesilen
ce A la reception rde.. 'votre
precleux Ouvrage. Mais, j'es-
time que chez nous, ceux
qui tiennent la plume, vivent
Ipus par le t6mbignage de
ses lecteurs que par uin quel
conque gain "materiel que la
publication peut leur appor-
ter. D'aillturs ce dernier
n'existe pas. C'est pourquol,
je m'imagine que e e billet
vous sera de quelque compen
station. Il y a plus dans cet
te motivation. TERRES


D'ANGOISSE ET D'ESPOIR,
merite la pelne d'etre parlt..
C'est un veritable Kaldidos
cope otL 1on volt defiler; -
notez le blen aut premier de-
gre des regions avec les
hommes qui les modtlent
qui sont si lointalnes de nous,
mals qul nous touchent tant
de ptts. Ce que vous nous di
tes dans les deux cent soi-
xahte huit pages de grand
format, 'beaucoup de nous
les ont captts A travers les
nouvelles, mais comme on.
dit chez nous, rentrent dans
une oreille et sortent par
1'Itre a le grand privil-
ge) d'ttre fixed par-la linoty-
p. Et c'est matiere A re6fren
ces. La posttrit6 vous a pris
dans son actif.
L a Ltterature qui emane
des voyages semble vouloir
s'assimller A une sorte d'ex-
humation du pass. Et les
souvenirs qui se dtgagent
comme une fixation- de 1ins
tant vtcu sulvant BACHE-
-IARD,. ne -euvent point &-
tre gommts. Et j'en appelle
j Paul VALERY il enrit
dans son cahlei de 1934 :
4Notre souvenir du pass6
ne se prtsente pas comme du
passab. Le. souvenir d'un
chant est un chant. Plus le
souvenir s'impose, motns il
est tpasst. C'est precist-
ment ce que vous avez you-.
lu rendre. A ce compete, le
lecteur dolt ttre constam-
ment avec vous, si par ail--
leurs 11 ne se substitute pas ba
Suite page 4 Col. 4)


Les Echos du "Mi

Le Perou: la grande rvelation de la


MEXICO (APP).
Alors que le match inau-
gural URSS-MEXIQUEZ s'e-
tait termin6, dimanche, sawns
qu'aucun but n'ait 6t6 ins-
crit, les equipes des autres
groups qui sont entrts eh
jeu, mardl, ont fait preuve
d'une plus grande efficaci-
t6 car, elles ont marque 8
buts en trois rencontres,
qui tint vu le success des fa-
voris, acquis cependant plus
ou moins altment.
La victoire' la plus tcla-
tante a et6 remporte Aa
Leon par le Pdrou, qui au
term d'une confrontation
spectaculaire a dispose de la
Bulgarie par 3-2 et s'est amin
si virtuellement ouvert la
porte des A/4 de finale.
Cette rencontre entire
sud-am6ricains et balkan-t
ques constittia la revelation
du Groupe -IV don't I'Al -
lemagne reste le favor,
mals qui devra desormals.
computer avec I'tqulpe de
1'entraineur Didl. Celle-ci a
fait 6talage d'une vitalite,
d'une technique et d'une ra
pidith d'ex6cutlon qul pose-
ront indiscutablement des
problImes aux allemands,
comme ce fut le cas pour les
bulgares.
Ceux-ci, aprts avoir me-
ni par 2-0 (leur ailler gau-
che Dermendliev eut l'hon-
neur d'ttre le premier bu-
teur de cette 9eme Coupe
du Monde) et paru avoir le


Par le Dr. U

L'Unlversitd d'Etat, la Ma-
gistrature 1I'Ordre des Avo -
cats et la. oclit6 franco- hat.
tlenne sont aujourdhul en
deull. Docteur Clovis Kerhil -
zan est mart !
Depuls deux mois ddfji, la
iiouvee se repandalt que ia
'Partque lali. autour da Ut
de mft lrt inteluectuel que
fut ale-*oesseur KernLoan,
docteur elih roli de t'Univer-
sttd de Paris. Et mtme les
Cours, Tribunaux et Conseil
dIu Barreau de la Capitple,
sengageant dans je slllcn ott
vert pai un quotidien qul a -
valt announce Ia foudroyante
nouvelle de son dtcessavalent
filt le pan6gyrique du jurla-
Le et lev6 le slfge en signe
de deul, ainsl qu'll avgit-tte.
observe pour le poete- chvills,
te, feu Dominique Hip.pb .
II.n'ei.nt ait rlen! L'hUc
fatidique n'avalt punt oigi-
nS au beffrol de la vie du na-


.riarche de Musseau Gros -
Morne. Apres une nuit de de
cldrante lutte o -Ta mort
semblait 1'emporAer sur toute
chose, le malade revint A lul
mtme et, tandis qu'on le pleu
ront dans le.-differentes cou
ches de la suclkL6 port-au-
princienne, un large sourlre
ranima son visage et un ultl-
me espoir gagna son m6decin
et s4. digne spouse., Madelei-
ne Kernizan, don't les vertus
citovennes honorent la Fran


rick Is. Noel La dramatique situation em Armentine
..-.i a IJUENOS ALtES-- AFt'-- sa famille, en sign de s
vdecu, s'etlilr d.a 4 a Pa-x Le pari petuni-Le .. con r. execution, Belon un au
du Sel t fix tout amne energlquement marta bruit, un communique de I
nes vers 1't .ntt. #oir l'enleement de I'ex pre ganisatlon extrfmlste Ju
Aprbs dea jodlts We e 4ldent Pcdro Aramburu et Jose Valle auriil annoi.ct
universltake, le CGO nc .jnct un appel- A toute la na mort de l'ex president ma
muent ou l)r F1*ainqaIKIva- tlon, invltau.t les argentins a 7 heures.
'ler lul lit chanter, ce matin, fin effort de recouclliation Le gouvernement a dtm
oec fut-raiiles national. atlonale. i toutes ces rmuineurs, malt
reidant aoml un Ultime horn \ Ce lamentable episode peut measure que lea iseures ss'
inage axux transce.daptea tmener le --py,. i&,eux paSi let sans que les vhiigt m
1a utt s du patuite.'d, e urn e la guerre cJRI,-et person- agents lances a la rechen
vernitaire, du jurl.', et ae fte n'a le droit de detourner du General Aramburu al
Vinternatlonaliste. 6 mc emo, a tete quand ce qul est en obtenu le molndre success,
lion, celes -ci urf tvo eu est le destin de Ia patrie, crainte augmente que-e e
quite a T'intedtion d9i gent- s affirmt dans urie confiren nier alt ete la victlme de I1
rational ihiituiAns par le Dr. ye de press M. -Jorge Daniel placable sentence de ses
Hervt Boyer, le Doyea de la aladino, repr6sentant per %risseurs.
.u Faculte de- Droit et -des *.onnel de l'ex president Pe-
Sciences Economiques, Mi4 on et principal dirigeant du Le Cardinal Prinalt Ant
IAonce VitS, Hlleteur de-t'U- toronlsme. nio Cagglano, qul offrit pt
niversite d'Etat, Son Excel quement mardi ts media
lence Simon Desvarleix, Be- ? Les peronistes -se jolgnent aux raetsseurs, na reau a
cretaire d'Etat de la Tustice, ainsi aux exhortations paclif cune r6ponse. arinnonalt -
Son Excellence Paul Blan ques lancees par les organi- mardi aoir a l'eveche. De
chet, Secretalre d'Etat de nationss traditiounellement
I'Informatlon. 'nti ptronlstea. En particu (Suite page 4 Col.-5'
ler les commandos civils re-
. Tour a lour, Inspectetur des .Wolutlonnaires, qul ont parti
Ecoles, Sous Chef d: Service icipl activement a la chute
a l'Adminlatration des Finar ~de Peron enJ9b5. I C ttSt
*jes, Secrctiir, de la Lega i Entre temps, les bruits les
lion Oa'llLitl a Londreii, Pro plus invralsemblaules circu -
fesseur a la Facult -de Drolt lent sur le sort qu'aurait su- LIMA AFP -
de Port-au-Prince, becr6tai- 'bi le Oeneral Aramburn, tan Le clel s'est enfin entro
re d'Etat des Flnr aLes, Re ,dis que se multiplient les vdrt mercredi a dessus
presentant de la SocletW des communiques d'organisations la vallde martyre de Hua:
Nations en Haiti, Professeur 'subversibles s'attribuant la ou gisent sous les decoml
a la Meine Facultt de Dropl,- paternltt de l'enlevement. au moins 30.000 cadavres
Membre de la Commission Tu C'est ainsi queselon un de ces decomposition. Sur la c
ridique relevant du Ddpar bruits, les vftements du.06- du Pacifique mtme, un ti
remrent des Affaires EtrangL ntral auralent et6 rend:is ta de soleil a fait son appari


ce. Eternelle. sa mere-Patrle ics, Dcgau6 o'Ulaitl a la Con
et Haiti, sa Patrie d'adoption Ierence de San Francisco e ',
couls une quarantalne d'an Ia plusleurs autres sastis in-
r.es. t.er ainmricalnes etl euro -
c'est oans la perspective jjennes. Du.en de Ja Meme
de voir eat octognalre honor Faculte, Membre la Com-
rer encore Ia naton de sa mission Pernai. rnte de Re 1 '
preence^ que le Gouverne fonte des Codes Haltiens at-
per.s. e orp l .uscivnant. tachae au Ddpartement de ]a
Is lejunss studieise el le Justice, Recteur de lUnivef-
onaie de a biochc inultl- site d'Etat,- Membre de Ia
mnoi -i 4u H-aute Cour de Ju;tic de a
agd ,lovis R ma nir-r
ment. cpval cu. que son e- .tchev6 sa journee sur wune
AdttiaI-8ienl quc rostera carriere politique, adminiis -
lonitemilos--eniore uu servlr trative et scletiliqLe on sc
de ln conmnuitu .r m.anlg;6 retrouvent les ii.quietude -,
r1ne retralte difficilement nc le~ touiients, les luttes Idtuo
c.er- uan .m e < Ami person loglques d'une gineratilot
nl le Pr6sidelt it Vie dp la d-Hommes presque tous di.. -
J:'uublique parus.
L.e Dnestn qut-F'tCharnp Son nom est pour toujour,
;u,,our iL dfjuuer nos- rtves assocl6 a ce vaste mouve -
es olus 'hers en d cTlda a -- erent doctrinal qui, m-Ialgr6
trement Dans le crtouscu e Ilincomprthenslon de son e-
du mercredi 27 Mait cou't. poque, deaalt deouuchet -ur
vehill de la FLte Dicu. Dr une nouvelle phllosophae so-
Clovis Kernilzan. bt cadence cio dconomlque, sur itrie con-
feutre. ainsl qu'll a toujour, caption asplflque de la pla-
nificatlon fmnanciere el ad -
minlstratlvea miss ciin tellel
__,_ ,, par le Commissariat Natio -
nal de Planification Econo -
mique et Sociale. oeuvre de
Sil'actuel Chef de la Nation.
mmnUn


N


match en mains, furent lit
teralement pris de vltesse
en second mi-temps,. et
submerges par les actions
de Sotil, Gallardo, Cubillas
et Perico Leon, lbs concede-
rent ainsi trots buts, les 2
premiers 6tant acquis en
cinq minutes, et finalement
battus, semblent d6sormais
avoir perdu toutes chances
d'obtenir une des deux pla-
ces, qualificatves. 11 bleur
fAut en effet battre absolu-
mqnt 'tAllemagne, alors qure
le -Ptrou, devant le'Maroc,
dolt obtenbr les deux points
suffsants pour enlever, au
moins, la second place.
Une autre tquipe sud-a
m6ricaine, l'Uruguay s'est
'galement adjugee le gain
de son match, devant Is-
rael, par 2-0 mais IA, l'ad-
versatire n'etait pas -de mea
me valeur que la Bulgarie,
et le rtsultat est conforme a
la loglque. Les footballeurs
de Montevideo ont n6an-
molns connu quelques diffl-
cultts devant une formation
tries renforete en defense.
Mals leur victoire ne fit Ja-
mals le molndre doute lors-
que le demi Maneiro eut ou-
vert le score A la 22t. rmn.,
Mujica (50b) compl6tant la
marque.
L'Angleterre, dttentrice dum
tlitre et que beaucoup de
sptclallstes ont encore ins-
tallee comme favorite, a
connu les memes probltmcs


son
tre
'.>jr
[an
Ola
rdl
nen
s a
mu
IWe
;he
ent
, la
der
Irm
ra-

o -
iubll
ion
U -
on
son


MU -
s de
ylas
bres
' on
:6te
mi-
tion


Fete de Famille

a la FIRESTONE


Le Direeteur de l stone John


Son nom est aussl au cen-_ Duvivier (A droite) eneadrent les 2
2eae ournte de lancdes du haut de la chain Le lundl ler Juin dernier,
re et aboutissant, au course dans laprts midi, spris la
que l'Uruguay mais avec de 16re Duvaller, a une r6 fermeture, le personnel com-
plus d'acuit6 encore. De- forme de structure dans L'en plet de la Firestone se trou-
vant une tquipe de Rouma- seignement du Drolt Haltlen,.. valt rtunl au bureau de la q
nie, remarquablement orga- dans l'admlnistratioa judi Compagnie, a unec petite fete t
niase en defense, brisant le claire et p6nitentlifre. de famnulle, pour une occasion (
rythme et ralentissant les assez exceptionneile.
actions, les anglais durent,- Son nom restera etroite 11 s'aglBalt, en eftet, de
attendre la 64e minute pour tent t116 A la nouvelle orten- marquer le vingtleme annl -
que leur avant-centre Geof- station dulturelle de la socit versafre de l'entree en se-vt-
frey Hurst parvint b. trom- te haitienne pour avoir td ce de l'un des employes supt
per Adamache et A donner celul de Fun des promoters "'leurs de cette fire, notre
A l'equipe de la Rose ses de la creation de l'Institut. aml Guy Barjon, actuelle -
deux premiers points dans HiltiLano Amricai. et de iment rSales Manager, ainsi
ce Group de Guadalajara, 1'Institut Franlis. dHaitL.s que le quinzi6me eanlversal-
autres formations de pre- le de science, technique, m I. p triaur, le populaire Store a
mier plan, le Bresil et la ralite, noblesse, do cuti Let -" Manager, Jamil Murao. (
Tchecoslovaquie. de caractere, fair-play, tou -
tes qualltts qul s'attl.iue'lt Au champagne; tout en a -



blement d6cisif quant A son Rentrh Jajourd'l au pa' de Ia Firestone, Mr John Le- v
avenir, mals pour les autres th6on national c.t a dire gig, sut trouver les terms t
vainqueurs, ainsi que pour dans la galcrte de ces Morts samples et approprids pour i
'RSS et l Mexique, qui. llustrts flui ne ineurent rendre hommage a leur loyau s
Tont pu se d6partager, rien point tanIt leurs souveaI'- e e a lat eur srleux d'autant p
t'est encore jou. garderont A travers le temps p.us apprtcle.s devais It 1- -
Le Ptrou, don't les avants ce caracttre dt presence reel- outer en ces temps acLuels .
ont fait forte Impression, a le, vous continuerez. Muatre.. perturbes Dar un vent de Lo i
pris provisolrement la thte les edillantes lecoi., de pa etration meme des vrales va
du classement de la meilleu triotisme que vous dlsren leurs.
re attaque avec 3 buts. .les en vue de ranimcr I'nme Des cadeaux south enr. 1.'i, d
Cet aprts-mldl, deux mat- Nationale endoullle par une rent ensulte offer, ts. u nMin
ches Importants, Tchtcoslo- ocupation t-rangtre. A til de la Compagnie, par lO'fK1ie
vaqule-Brdsll (Groupe 3) er moment o 1 y avalt du dan. Manager, Mr Max L. Duvi
Italle-Subde (Groupe 2) per gBer A opposer la force o vier, qul, enchamnant sur ce
mettront de se faire une 1- Drolt au droit de la force pr& theme rdu sens du oevuir mit
dte plus precise de la situa conist par 1'imprlalisme' I%'ccent sur les effels btne -
tion et des posslbllits s des d'Outre Mer. n'est-ce pas.., flques de la coopraltloin -m-
dlffTdrents protagonistes. Yous. Clovis Kernizan. vous, ployes compagnie 21t propo-


(Suite page 4 Col. 1)


(Suite page 4 Col. 1)


Fa aux Jeunes reer,..c- dl In
FIre-tone I'exempie dJo c--


Legis (A gauche) et Max U.
dlcor6s:G. Barjon et J. Murad.
:old timers.
Nous fllcitons Utis since -
rement ces deux employes ci
tAs l I'ordre du jour' ainsi
que lts dirigeants de la Fires
tone Interamexica Company
dont la devise est justement
.Votre Symbole de Qualiti et
de Services.


Dax vIlm u pmwlMea disparaissent
LIMA.- Deux villes tde te de cercle les mort sont en
40.000 habitants ont AWt ba- terr6s dans des draps et par
laytee au POrou aprbs 1'ef- lois dana des. journaux.
fondrement de barrages. Les Cette catastrophe a donned
autdrl i estiment A 30.000 lie an pe partout des ac
le nombre des victims" u u ~ uhnre A Chipru ambotes
xx tune religleuse s'est sacriftle
En ralson des petis trem pour sauver un enfant en se
elements de terre qui at' couchteant snr I au moment
cbdent deputsla dimanche, per oi leg murs s'ecroulalent. A
sonne nose s'abriter sous -HuaraB(an prbtre est rest -
un tolLt. Les quelque survl- en Uafi. Jninterrompue a-
vanta de Yangay ai sont re vec Lima depuls instantt du
fugles-aur la pente d'une col Sl6ame malgr6 les petites se-
line ou, selon un correcpen- courses qul ont continuA Lt
dant de l1expreso, its. prott- -*brnler la riglon. D'une fa-
gent les enfants du frold en u n g6n6rale tous les radios
les placant au centre d'un amateurs ont fait preuve
cercle d'adultes. II n'y a pas d'une abnegation remarqua-
de couvertures. ble en P'absence de toute
Malgrd la base temperatu communication rngullere.
re, les cadavres commencent
Sse putrtfter etles rescap6s EIN B
craignent des pidemies. Fau
MOSCOU..- *,Soyouz 9,
change d'orblte. Les cosmo-
h e Td P u nautes commencent les
oe du Perou tests blologlques.
NEW YORK.- Trois sclen
et le froid a cause la mort de tifiques sovi6tiques accu-
Les appeals asti ecours lan- sent la repression d'etre la
A une temptraiture plus cli- cause .u retard, conomique.
mente. xxxx
De nouveau groups de WASHINGTON.- Le Se-
parachutlstes ont profit#. de er6taire d'Etat convoque
cette eclaricie pour sauter et l'Ambassadeur de Moscou.
ravitailler, la ville de.Huaraz Rogers et Dobrynine discu-
en vivres' et medidamients. tent de la fourniture d'ar-
En outre, des tefites et du ma mes au Moyen-Orlent.
terlel de t6lcommunication x x x x
ont pu Atre lw.ne. Des con SAIGON. L'Infantenie
vols de sEt.urs ont egae -Rouge' inflige aux- forces
Snient .conmmencd un long vo- de Saigon de lourdes pertes.
yage deA0tp msqui lesaai- /


nera dans une dizalne d'heu
res t .uaraz.,
a ainsi etl donnde de Chim -
cts aux autoritts impulssan-
tes ssnt, maintenapt rempla-
cts par des messages ren -
dant compete de sinlstres bl -
lans: unE-TSte-de 15 hiorts
a ainsi WtE donnte de OChlm-
bole oO I'on ne comrtalt nus-
au'A present' que 300 victim -
mes. I e.st possible que 'ea
nombre de morts augment.
Des informations en prove -
nance du nord de Lima indi
quent quae Jes estimatiors
eouvernementalea pourraient
ttre en defa de la vTrltO. Le
(Suite page 4 Col. 6)


Les matches de
cet apres-midi
MEXICO AFP -
Volci les rencontres qui ;e-
roht disputes imercredl 3
juin pour le compile des hui-
times dte fItiale du champion
nat du monde de football
(matches joues a ]a memc
heure: 4 heures locales soit
S22 hgmt):
- A Mexico groupe 1) : Bel-
gique Salvador
A Toluca groupe 2): IL
lie Suede
A Guadalajara (groiipe 3i
Tchtcoslovaquie Brisi
A Leon (grouoe 4): Mair
(Allemagne -Ouest).


Ins tanta nfsl


pr laude Dambreville
Hier matin, Madame Wil zanowski. La mere et 1'en -
liam Theard 6tait sourlante fant se portent bien. Tous
en pregnant 1'avion. Elle s'est, nos coimplieiiits a, grgand-
rendue a D6droit, Michigan. p6re, notre ami William
Elle est allse voir sa flUe Jo- Th6ard de la Shell.
slane qui, le dimatiche 31 xxxx
Mai, a deux heures de 'aprbs L'Ing6nieur Chrlstian Bou
midi, a donnt naissance 'a
un gar on. Ce gros bbe 'a velle, sa femme Colette, leurs
un garon. Ce gros bds'apdeux gentiles Ifilles Corinne
pelle Grdgory William Dwor- et Vrginie sont repartis
pour Porto i c hier main.
P,,a: sa. qu. a,_ aem...... n. ties


Ephembrides Haiti.nm

ler Juin durtant cinq jouar.
1803 Prise de Mirebalaia 1S8. Tentative infructue
ur lea Francais par Pktion et so des Cacos de surprendre l'r
Charlotin Marcadiet. cahaye. Ils etaient conduits pa
Oharlotin Marcadleu eat n, it lea g6n6raux Tintitfort Agnam
a Croix des Bouquets en 1767 et St Ella Cauvin et l leolon
et a particip6, aux luttes qui eu Th6odule.
rent lieu dans IOouest en 1791. X X XX
1 s'est ensuite distingu6 au ser- 3 Juin
vice de Toussaint Louverture. 11 1770. Tremiblemnt de mter
rancha, dans l'entourage de b'Em qul dttruit Port-au-Pdrince. P
pereur Dessalines par rses con- tion, nourriason, est uide mir
sells Honnmtes et son devouement euleusement deS ruins d'ane m
pouss4 jusqu'au sacrifice de sa son.
vi, au Pont Rouge En hommn- 1807. Le President Ptlo
ge a Ces sentiment, 4 evts con- commence I'investissement de !
nui de tous. lea adversaries de Mare.
'Empereur lui firent de granm 1863. Le Pr6jident de.
diaes fundrailles. Ri6publique prend un arAt6I po
1878. Convention multilatsi tant dissolution de la "Chambi
rale relative h I'Union Postn'e des Reprrsentants.
Universelle. 1868. Lea g nleaux Joh
1892. Mac Donald Alexin- Lynch, Auguste Monta, BServ
Ire fonde anu C..ves I.a -Perite in et Montmorency -Bnjamin i
Revues, taquent lea remparts da torta
x x x x St. Joseph au Fort Gommie. Le
2 Juin Caces pt-ntrent par ce dwela
1811. DObut de' fties du point jusqu'au BFlair et eaolt v
aourmniment i&e Chistophe qu; pousrRs.


Vest 1 Aquls demeurenit Des
tourltes pnt pass cinq jours
dans nos murs. aNotri st3our
'a-etA.des plus agreabics, m.:--
dit Monsieur Bouvelie. &L.(-
eu people: haitien 1e gikenral ess
Ar trts sympathique, ct d'Une
ar extreme gentillesse.
> xxx


el



Pk-
ma-
al

on
St

la
r-

n
a-
at
ail
er
e-


Non'breux6taienl ier pro -
ches et amis qui s'etaient re:-
dus A 'astodrome hier ma -
;in, pour souhftLer bon voys,
ge .l'exquise Ma;ic Gilber
Le-Valme. Elle a ptis lavion
a destination ce Ch'cago. El-
le eat allee rejoirdre soi pe-
ie. sa coeur. et son free. Ma
tie GiberLe vUL L'trc labo
rantine, etL 'pojsedr I.- plus
de languep possible. Nous lii
sbutlaltons du bucets
xxxx
Herve Bolsgris, emplov de
la Anierilan Airlines. n -t pas
st que cJnq Jours dans le
pays. 11 6tait veiu voir s.
grand-mere. Madame Inno -
rent Bolsgris. a 'u.;casion tde
lt fAte de mA.res. Ht'rv6 est
inainlenant nctare tie ftmiit'o.
11 a tpoust Josette 'Moev Cc
(Suite page 4 Col 7)


.~'- '- 1 r b~v~nL.... L.....2......1


FINAVER


Piperazine citrate U.S.P.

COMPRIMES ET SIROP
ELIMINE COMPLETEMENT LES VEII INTESTINAUX
Ascaria, OxyureM

LABORATOIRE DAY


Port
PAO am


. U4n Haiti


~ilrA~? MF~-


-I- -- -'I^- L"' ~Y


:


Y


ar.K 7


I


w W


lII IIaI


I"






4LE NOUtbLL TBE


is r. il'


...2' _-a t.; :- .*id e t m in .o.-'


-A ee ean 99R 5af i A -T
H' A. T. A. Aeace ie Voyages b1, Rbne TelV 22n&ieuae s de vei na 4 pars rexa. H A
&6. '. I- T A ', c..; .T A


Avis
La Beeretalrerle d'Etat du
Commerce et de l'Industrie
avise le.Public, en g6n6gal et
Ie Comme e n partiuler.
que la Commission Consulta
tive Institude par le dtcret-
lot du 13 mars 1970 sur les
Industries Nouvelles a agrd6
une demand presentee le 30
mars 1970 par les industries
Nationales Reunles 8.A. pour
une entreprlse d'assemblage
d'instruments et de p1aes
electroniques pour I'exporta
tion et dans son rapport du
26. mal 1970 a decide d'accor
der a son entreprise les bi-
nhfices et avantages du de-
cret-loi du 13 mars 1963 sur
les Industries Nouvelles.
En consequence la franchi
se douanihre lui est adcordie
sur les matilres premieres,
les machines et accessories
suivants :
Pieces electroniques et e-
lectriques
Fer m6tal pour soudure
Machines pour soudure
S(Wave)
Cables coups sur measures
de differences dimensions
Relais, Tableaux de cir-
cuits
Parties de radios et autres
6qulpements de communica-
tions
Tapes -en plastiques et en
-caoutchouc
Matiures d'emballage.
Par ailleurs, 1'entrepri-
ses Industries Nationales Reu
nies devra se conformer aux
dispositions des articles 24,
25, 26 et 27 du. dcret-loi sus
mentioned.
Port-au-Pce., le ler Juin 1790
Dr. Lebert JEAN-PIERRE
Secretaire d'Etat


Messe de prise
de deuil
Une Messe de requiem se-
ra celdbree le Mardi 9 Juin
a 1'Eglise du Sacre-Coeur de
Turgeau & 6 h. a.m. pour le
repos de 1'ame du regrett6.
Me. AmUcar Lamy enlevl a
l'affection des siens le 15
Mai dernier.
Cet avis tient lieu d'invita
tion aux parents et amis.


'r I Ar :J.Iv *

~crsDw
r ,W Of'yx


+


TREMBLEMENT DE TERRE
SITUATION
CATASTROPHIQUE DANS
LA ZONE SINTSTREE
LIMA APP -
-L4 q Inn s'op
reftt -a 'k' ou a : s i
inistre& uu tremblement de
terre dans la region de iuE-
oyft; o6 'n l ssfe, a quel
que 30.000 le nombre des
morts et a des dizalnes de
milliers celui des bleasses et
des sans abrs.


Une epaisse colonne de
poussiere, soulevde par le La vlle de Qungal a ete no
seisme, s'eilve t environ six yie sous les eaux d'un lac qui
mille metres et, en absence a ronpu ses aigues naturet-
de vents pour *1 fire dtspa- lea, e 'i mond toute la vanue,
raitre, recouvre une zone de a rtcise M. inmmermann.
cent kilomnetres de large. Elle Le Directeur' de iniorma ->
emptche ainsi tout secouro tion, qui a donned ces infor-
par air.'Un seul helicte a mare n m i a ia suice une visi-
pu passer en catastrophe et te du President Juan Velasco
se poser Garaz, d'otl il a e- Alvarado, dans li rgifon sinls
vacei quatre cadavres sur tree; a indlque en outre que,
Chlmbote. Cette colpnne de selojin les rapports d'experts
poussiere empecle : egaale giographes se trouvant sur
.ment i'es 800paraciutistes es neux, le treinbilmcnt de
qui' attendant a Chibote, de there a provoque une nouyelle
sauter sur Huaraz of ils de configuration geographique
vraient remnettre en dtat i'a6t de cette region Andine, consi
report. .' t dir6 jusqu'a dimanche der-
A Cimbote attendant ga- nier come la Suissce de PA
element des centaines de. ton merique du Sud en raison de
nes de- midicaments,t de ma- ses beautis naturelles.
tiriel de secours, de couvertu s Le socousse de dimanche,.
res aiji .que des ceautaines ,,i a en outre detruit quatre
de spicialistes qui Ijovedtt e- rngt dix pour cent des mai-
tre dirigds sur Ia. zoti slntrL-. 'ons. de la capital, de la pro
tree. Cetlairms de ces sp'l-' r vine; Huaraz, oui les morts
listes opt piis 1. route a che- se comptent par centaines
val. et oft des millers de blesses
D'autre part, la route Pan n'avaient pu encore etre se -
S..Amdricaine, qui reli e Lima courus mardi martin, avait en
Cimbote en lonigeant l'Ocan, fail son ipicentre sous lag-
la /vole principal. pour l'ache glomeration de Yungai, et
miement des secours a ete non dans le Pacifique comme
enomnmagte par les secous- on lavait cru tout d'abord.
setellurriques et present Cette precision confirm les
de serieuses difficulties. De informations fournies des di
plus, un point sur cette route manche par le centre d'obser
menace de s'e6rouler, ce qui ovation de Boston aux Etats
paralyserait le tralic- eti ne unis.
feralt que rendre la situation A Cii'bote, port de solxan-
encore plus catastropbique. te mille habitantq a l'autre
En fait, ia seule vole sure extr6nwite de la region sinis-
pour les sesours est la route te, on avait compt6 mardi
maritime, soir trois cents morts, maIs
D'autre part, les deux rou- on craint den retrouver beat
ices et la voie de chemin de .oup plus sous les decombres
fr aui minent b la rgion--. de cette ville detruite A soi-
d'Huaylas par une etroite xante dix pqur cent, a prici-
gorge entire les montagnes s M. Zimmnerman. Les ept--
d- mies, a-t-Il'isdiligi', Msint


sont coupes et ne pourronit
etre rouvertes que dans cinq
jours.
Aussi, dans Huaraz couple
du mou.ae, un pr'uuonfle suip-
pl6mentaire se pose. Les nom
oreux cuacavrea qul nont pu
itre evacu6s commencent A
r.e4putrdfler, et faute de cer-
ue'uaL et meme ae ou-, ...
en fabriquer, la situation em
pire d'heure en here
xxxx
TRENTE MILLE MORJS
AU PEROU
TTLIMA -- AP -


Avis de Divorce,
II est port & la connais-
sance du Public qu'a la date
du 25 Mai 1970, l'Ofifcier de
1'Etat Civil de Jacmel de la
Section Nord, a transcrit sur
ces registries le dispositif du
jugement du Tribunal Civil
de Jaemel en date du dix
Neuf Mars 1970 pronongant
la dissolution du marriage qui
a exist entire les epoux Se-
neque Pierre Louis, 1'epouse
nie Bethanie Durandisse.
Jacmel, le 26 Mai 1970
Me Justin Rathjen, av.


Avis de l'Institut
Haitiano Amiricain

Voture en vente
Les offres sous plls cache-
tis pour la voiture a OPEL
RECORDe seaont regues jus
qu'au Vendredi 5 Jtlin 1970.
Il est rappel6 aux intiressis,
que ces offres seront copsi-
derees a partir de $200 (deux
cents dollars).Le r6sultat des
offres sera communique lea
Lundi 8 Juin Brochain. -
La Direcdtion. ". .


I NIKON .. KONICA
CANON MINOX
MAMIYA BAUER
S AAHI PENTHAX RICOH
OLYMPUS POLAROID
TOP CON BINOCULAIRES
LENTILLES INTERCHANGSABLBS
APPAREILS A FILMER
PROJECTEURS BUPER 8.
FLASKS ELECTONIQUES
ALBUMS DR PHOTOS
SEN EXCLUSIVITE A LITTLE 'UROPE
K e aaomaaao3x^90B03as0otemaogter
e^>^^i>9'oa.jii


ACHETEZ AUJOURD'fUI
LA MONTRE DE DEMAIR


La premiere montre automaitique
fabriquie dans le monde est en
vente a l'horlogerie bijouterie


E. BERTHOLD~

33, Rue des Miracles


DANS NOS CINEMAS


.,,
,*I "'
.,.


AU CAPITOL
Mercredl a 6 h. 30


tement la nuit dernIfre dans
un communique des eitments LA CANNONIERE
marxistes etrangers d'etre 'DU YANG-TSE
respotisaoles de l'eievement. (86ance unique)
Cet acte, dit encore en suo-
tance le communique du gou
vernement a pour but ae
longer le pays dans Ja guer PARIAMOUNI
re invile eL d'cAxlolier le
chius qu J 'reatuteraiL. Maercredi a 6 h. et 8 li
Pour leur part les organisa L'HOMME QUI VENA
tons civues revolutionnaires, E CANYON CITY
groups de choc ailti perbnis
tes, ont public ui commum- Entrie Gdes 1.60 et
que consecutti a celut du gou ntre Ges et
vernement dan4 lequel Us at Jeudi-a 6 h. et 8 h.
fument qtue i peronisteb LE JOUR DE LAHAT
nont rien a voir da rtI'enae- DE LA
vement du Oeneral Aramou- Entrae Gdds. 1.20 et 2
ru et soulighent que le temps
ayant apaisd les anciennes
passions, le dialogue est au-
jourd'hul devenu possible.
Cette main tendue aux pe-
ronistes par 'leurs adversaires
politiques estiment les ooser-
vateurs clans la capital ur-
gentlne, est uni gel.: destinc
a eviter une grave dteriora
tion de la situation qui pour Programme du I
i-ait dgenerer en gurre civi
le. e onsultez votre co:


d autanit plus menatantets
qL. i eat niLaterleliemu Lt Im -
pu.3siuie de trouver es zcel -
cueus pour Lous les morts.
Le.s trois votes ao'acces terre.-
tres a cette region ne seront
pas prdtiLU.iies avant 111i4
jours, ea le mauvals temp.
rend prgeque imposjibie ies
.setours par air. Mardi mattn.
les, projects ae paracituLages
de secouristes et de vivres
n'avalent pas pu encore 6tre
executes, el un sewu hliicopt6
re de sccours avait reussi &
percer J'epamsse nappe dle nua
ges qui couvre la riRIun, et a
se poser 6 Caras.
XXXX
QUATRE VINGTS SOLDATS
PARACHIJTES t HUAKAZ
LIMA AFP -
Quatre vingts parachutists
au genie mMuaire'onL adute
maral aou aeoul de- apres mi
c1 (le h 15 gmt) sur la ville
.Anaine de Juaraz, ou Uils ont
ete les premiers A pinetrer,
guaranwtei ox hleures apr'es ie
seisme qui a detruit a quatre
vtigt dix pour cent cette ag-
glomeration. '
En raisin des nuages de
poussiere aucun secours n'a -
vail Pu eire port aux trente
miller habitants dae Huaraz,
d'o un raictio amateur ne ces
sc de lancet des appeals l'al
de d6sespiree au milieu de
centalnes de morts, des mI0 -
lHers db blesses et de rulnes,
qui semriblent provoquees, a-
t-il dit, par une main dt
giant.
Lc Prefet et Ie Sous Prefet
de Huaraz, ainsi que cent en-
fants d'une cole, figurent


7TRAMSCAR/BBEA A/RWJAYS




PORT-AU-PRINCE

La Compagnie ayant 24 am=tes de Service dans les Caraibes



NOUVEL HORAIRE


A PARTIR DU 28 AVRIL 1970



MARDI JEUDI SAMEDI


Arrive Port-au-Pce 15.15


Arrivee New-York 21.20


Pour toutes informations concernant ces Vols Sup lementaires adressezvous a notre agent de
voyage ou aux bureaux de l. Tran aribbean, Cit det l'Exposition.



Tel : 2-3974- 975 2-3976
Airport et Service Cargo : 2-3086 2-3087






.i N .... \

N.B. Soulignona qu'en raison de intensification du trin fi e Ia Trqpn Caribbbmu AirwaM iva

nise des vols suppUmdirs .. -


. parmi leb murks de celte an-
*.icnne capital dc la Suisse
del'Amerique du Sud, la plus
attelnte des cites du 'Nord du
P6rou. Dans la voisine, Yun
ga, ensevelle sous les eaux du
lac, ne surviveit, a-t-on an
none6 ofticlellement Lima,
que deux nille cttlq'cents des
vingrtm'lle habitants. .
* Les soldalt don't la Cioix
iRouge a annonc Ile parachu
stage auivent anitnaget une
piste d'atterrissage pour de
petits avions de secours. -

'ENTATIVES POUR
,CALMER LES PASSIONS
EN ARGENTINE'
BUENOS AIRES AFF -.
Plusieurs declarations ont-
eCe faltes depuis la nuit der-
hiere dans la capital ^rgen
tine en vue d'apaiser les pas
sons qul i enacent d'enflam
ner le pays a la suite de l'en
ipvcment vendredi jemnier
du Gtanral Pedro Eugenio
Aramburu. ancient president
4e la Hipubllque eL d'dpa -
at'r la tension-croissante en-
tre ptronistes et anti paro.
nistes.
En depit du communique
du groupement ptroniste
Jhan Jose Valle qui affirmalt
Wer avec tdemultples de -
tials 6tre l'auteur de 'enle-
'ement du General Arambu-
,ru et avoir prononcd,.contre
ca dernier iwu jugement de
cbndamnation & mort,-le gou
Vernemnent du Gnerial Juan
Carlos Ongaria president de
la Republique a accuse over


I.
I.
T



NE
2.00


IRK THEATRE
Mercredl & 6 h. et 8 h. 16
r'-' 3, AGENT SPECIAL
.Entree, Odes. 2.50 et 480
Jeudi a 8 b.
LE PROCESS DE JESUS
(rT .le Thddtre NationaL
Parterre : 3 00 et 5.00
Balcon .: 2.00

A MAGIC CM
S Mercredi A 6 h. 15,et 8 h. 15
L'HOMME A FEMUE
Entrde Gdes. 2.00 et 3.00
Jeudi 'h. 15 et 8 15
0 MA COUSIN RACHELLE.
Entree Gdes.' 1.20 et 2.50


Lundi ler au Samedi 6 Juin
nseilltre :


a Maisbn YVES MORAILLE
a Maison YVES MORAILLa.
a POOD STORE
.a FOOlS STORE


Demonstration tous les jourmur rendez-vous
& CASA POMPADOUR
Rappelez-Vous MadameaBelle ce soir! Rid6e Demain>
L'Avenir de vote peau se joue a trente ans .........
HELENA RUBINSTEIN
* -- * 6 ir y r .**.


DRIVE IN CIN
Mercredi A 7 h. et 9 h
LE RENARD
Entr6e $. 1.00 par voiti
Jeudi ia 7 h. et 9 h.
DRACULA, PRINCE
DES TENEBRS r
Entree 1 dolr par vo

CINE ELDORAI
Mercredi 5 6 *h. et 8 i
JEUNESSE DROGUEE
Entrde Gdes. 2.60 et ,4
Jeudi a 6 h. et 8 h. Il
t'ASTRAGALE '
Ent.r6e Ges. 1.50 et 3.01

AIRPORT CIN
Mercredi 5 6 h. 30 et 8
'MACISTE CONTRE
LE VAMPIRE
Entree Ode. 1.00 et 1.5(
Jeudi a 6 h. 30 et 8 h
QUAND LES COLTS
SONNENT LE OLAS
Entree Gdes#2.50 et 4

CINE UNION
Mercredi a 6 h. 15 et, 8
PLUS- FEROCES QUE
LES MALES /
Entree Gde. 1.00
Jeudi 6 h. 15 et 8 h.
FRANKENSTEIN
CREA LA FEMME
Entr6e Ode. 1.00

AUDITORIUM
CENTRE CULT
Mercredi b 7 h.
LE CERVEAU
Entree Gde. 1.20
Jeudi A 7 h.
(Theatre)

Pharmacies assm

le service cette
eValliress
B/JJ/Dessalines

R/D/Mlracles


E INESEMEGAL
. Mercredl a. 6 h. 15 et 8 h. 15
LE POINT DE
ure NON RETOUR
Entree Gdes, 1.50 et 2.00
Jeudi' 6 h. 15 et 8 h. 15
2001 L'ODYSSEE
iture DE L'ESPACE
Entree Odes. 1.00 et 2.00
DO ----
. 15 CINE PALACE

.00- Mercredi a 6 ih. et 8 h. 15
CASSE-TETE CHINOIS -
A POUR LE B ktIA
irtEnrtae Ode. 1.00'
Jeudi a 6 h. et 8 h. 15
LE SANG DES VIERGES
E Entree Gde. 1.00
h. 30

CINE STADIUM
0o
Mercredi (En Permanence)
1. 30 Mercredi (En Permanence)
LE CID
Entree Gde. 1.00
L.00
Jeudi (En Permanence)
JOHNNY BANCO
Entree Gde. 0.60
h.

MONTPARNASSE
Mercredi 1 6 h. 15 et 8 h.
L'EVADE DE YUMA
Entree Ode. 1650

Jeudi a 6 h. 15 et 8 h.
L'HOMME QUI VENAIT
POUR TUER
Entr6e Ode. 1.00
IREL
ETOILE CINE
Mercredi 6a i 30 et 8 h. 30
LE DETECTIVE
Entree Odes. 2.00 et 3.00

Jeudi a 6 h. 30 et 8 h. 30
COURIER DIPLOMITIQUE
Entr6e Gdes. 1.50 et 2.50
rant -

unit CINE OLYMPIA
' Jeudi (En Permanence)
LA. VENGEANCE
D'EL CORDOB8E
Entr6e Gde. 1.00


AVEC

LA




Mort au Rats


EN ROULETTES



GIBBONS


QUEL QUE SOIT
L ERAT

IL PERIRA

.-T m W S X8 g^X 3 i.=L.- : -: .


l-- -------- ----- --J--,----SJ .. ...


"- ..................... .' ... . ._. .- '..- : *'- '-. -


PAGE 2-


. : .,-- atw rE, a . -


CAMERAS 8 ACCUSEOIKRS


Vol 601


Vol 602


D6part New-York 13.15


Depart Port-au-Pce 17.00


..~-II-:~--- ~-~~.~~-.-. ..-'~-.-~ rs-?~.*;.~~"-;r ----1-----------------;;-~,


I


"'


aw


i~L~~ ' '~;I -;~:~.-- i;;~;Jt~;-L~;~;f~i;~~aPlr;b3~arP"~uro~i


Seuls des extremists, de -
clare notamment le commu-
nique-dt.ss commandoss cIvils
rtvolutionnaires, peuvent ti-,
rer advantage d'un renouveau
d'hostillti entire peronisfes.
Aujourd'hui on a enIcve le
.Jeiral .Aran mburu et on
cherchic fire aenuosser ce
crime aux peronistes. 11 ne
nous etonnerait pas que de-
main on s'attaque a une pler
sonnalite pironiste en utll
sant la signature des corn m
'mandos. clvlis.
D'autre part Mgr Antonio
'Plaza, Archevique de la Pla
ta, connu pour ses senti
ments pro ptronlstes, a lance
un appel la nuit derniere
pour qu'un balu de sang soit
,vlt6 et le Primal de l'Eglise
argentine Mgr Antonio Cag-
giano adjure les ravisseurs
de sauver la vie du Gdneral
Aramburu pour eviter l'ago-
nie de sa feinme et -de ses en
fants.
Pendant ce temps, la poli-
ce, les services secrets de Far
mee et des commandos citils
;ivolutiunnaires re.nuent ciel
et terre pour tenter de cdeou
vrir l'endroit otl est sequestrn
le Gdndral Aramburu'


.


LUNDI... ...... 9 h. a h.-':
MARDI ..........9 h. a lh.
JEUDI ............9-'la ih.
VENDREDI .... 9 h.-a lbh.


t
(
1
.I






I









RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 18e -


"Radi" prend sa retraite

UN PERSONNAGE HAUT EN COULEUR DU FOOTBALL ALLEMAND


Petar Radenkovic dit de
lui meme:
cJ'aime tout ce qui est con
cbntrd: tres 6pice, tres sucre,
tres dynamique, tres drole.
C'est tout un ou tout autre!,
Un grand com6dien du
football, le plus grand peut-
etre, vient d'abdiquer. On
s'en apercevra sans doute
lorsque la troupe des meil -
leurs gardens de but alle -
mands se produira desormais
sans lul. On salt d6ja qu'un
uerionnage haut en couleur
naunquera au programme.
Ce furent de douloureux
adieux. Pour le club <1860
Munchena, pour le public mu
nichois et pour Petar Raden-
kovic. Lul qui etalt habitu6
au grand publics. aux eni -
vrantes ovations de la foule
en delire cornme aux mirobo
plants contracts, il termine sa
carriere cina mois,avant son
S36me annivqrsaire alors aue
son club se volt condnamn6 A
ia descente: Munlth 1RRO ne
iouera ups en Bundesliga
'annee prochaine.
A tous ceux qui lui demand
dent ou il se place dans la
liste des gardens de but Ri
repond tMeilleur garden de
monde. I conslddre toute -
fois Lev Iachine, son module,
comme hors classes.
Petar Radenkovic. PRaddl,
a ete aimed et hai, porter en
triomphe et envoy a tous les
diable- C'etalt parfois I'n -
souclance en persomni, vic-
tine dk- son tiemn.r-ament et
de sa mentality. Mals ce fut
toulours un keeper de classes
m,,udlnle
II jouw't suivenlt leh fler-A-
brm8. mnlsi r tyix. nil I.? enr,-
nalasalent d'un peu plus pers
savent qu'll s'lnlerrogealt sou
vent sur s.n mIuvqtml corn -
portement II a toulonr. Ate
crlilqie ernvis hiil-i'0iul- R -
pres cou, SR, fermne Olea.
52 fols intor,''loi'ne de ba,
ket balr ''n '* la,.ie. en
salt quelqLue cn~ e
Et come Petar Radenko
vic se montrilt fort srver
envers lul-mnme. 11 se cro -
vail naturellemen't futorise
A critlaoter auss, los autres
En I',i6. rw. rapnorlm- avec
I'entralneur Max Merkel (qu

AVIS
A LOUER
Un terrain ayant une peLi-
te construction pouvant mr-
vir de poulailler, sis A Bizo
ton. pour tous rumnmilgk4p
ments s'adresser A Mr. Josepl
I pIe Pierre, Foto-Nouvelle
Ruf des Miracles No; 11


l'avait faith venir de Worms
en 1952) se refioidirent a tel
point qu'il fut a 1'origine de
la petite revolution qui abou-
tit A la chute de Merket.
Petar Radenkovic (qui de-
buta en 1961 a Wormatia
Worms pour un salaire men-
suel de 575 marks alors qu'il
arrivalt tout droit de Yougos
iavie) a-t-l rendu un bon
ou.un mauvais service A Mu-
nich 1860 en obtenant le de-
part de Max Merkel en 1966?
Question difficile A rdpon -
dre et Radls refuse aussi de
donner son avis.
Un athlete qui a et6 12 fois
international dans l'6quipe
B de Yougoslavie, 3 fois inter
national dans l'equipe A,
qui a particip6 aux Jeux 0-
lvmpiques de Melbourne en
1956 (medaille d'argent) et
oui passe pour un Otre intel-
ligent nettement superieur A
la movenne n'aime pas beau
coup quand un entralneur im
bu de sa nersonne earle de
lui en ces terms: tQu'est-ce
you'll veut encore celui Ia?
Dans le temus 11 se boladait
cheo lui sur une bourrinue.
mnsintPnant 11 a une grosse
Mercdres....
Les rnas'hq.cet,-.s de ce gen
re touchdrent d'autant plus


Le pgrces de Jesus
Le Thattre National Popu
lalre est tier de vous presen-
ter la plus magnlfique, la
plus touchante defense fate
en favour d'un accuse. Dans
sLe Proces de J&surs ce qui
semble 6tre un sacrifice n'est
au fond qu'un grand acte d'a
mour, de charity, d'esperan-
ce. La tin c'est done le com-
metbement. eLe PROCEB DE
JESUS, : C'est la victoire de
la Vie.
Le Proces de Jdsus, un dia
logue vif et pertinent. Le Pro
ces de Jesus, une joute ora-
toire extraordinaire.
Le Proces de Jesus est de-
dl A tous les Magistrats, A
e tous les Intellectuels, A tou-
tes les Confessions Rellgleu
ses, aux Etudlants, A tous les
Avocats, enfin A tous les
Chretlens.
Soyez done au REX THEA
TRE jendl Soir A 8 h. pour
applaudir *LE PROCES DE
JESUS, une oeuvre grandio
se.
Mise en sedne et ddcors de
- Oerard 1LYSE, Costumes
- de Mine Hogarth.
1. Les cartes soet dad eon
i vente. au REX THEATRE. En
i, tree : Rdservte 1.00 Parter
re f 0.50 et Balcon S 0.40


eRadci que 1'on salt en tous
lieux que sa presence fut d6
cisive rour )'entree de Mu -
nich lti60 dans la Bundesll-
gn (1963), prci la victoire en
Coupe d'Allemagne (1964),
pour la qt.alhlication en fi
nale de la Coupe. d'Europe
(1965) et pbur la victoire en
chamn'icnnats d'Allemagne
(191 ,I.
J'rf.i non propre styles, af
firmait-il A ceux qui trou-
vaient curieuse sa m6thode de
jouer Et 11 est vrai qu'lil avait


le nez fin, que ce solt pour
intervenir dans sa zone de rL
paration, pour fair un d6ga -
gement a 1'autre bout du ter
rain ou pour conclure un
march lucratif.
Le f-tball munichois de-
vra ddsormais se passer d'un
grand garden de but, d'un
bloqueur de penalty, d'un ar
tiste qui savait oeuvrer pour
le football professionnel.
Rolf Hofmann
(Munchner Merikur, 4 mai
1970)


HAYTIAN AMERICAN SUGAR
COMPANY, S. A.
USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE

g PLANTEURS ET FABRICANTS
Sucre Mi-Raffin4 POPULAIRE
Port-au-Prince, Haiti

^3^^N^!3{=X3^;X^


BRne Payot es


RPS. L. Vendredi 15 mai
dernier, l'eminent directeur
general du *Journal de Ge-
neves, Rend Payot, est dc6e-
de a 1'Age de 76 ans. Ce fut
moins en tant que collabora
teur, puis directeur du Jour-
nal de Gendve que I'on ap-
prit A le connaltre et & A'ap
pricier a stranger que par
le merveille technique des on
des radiophoniques.
En effet, c'est par ces chro
niques hebdomadalres don-
hnes A la radio, et retrans-
rmises dans le monde enter
par la vole des ondes cour-
tes, que ces explications et
ces interpretations des evA-
nements de polltique Inter-
natlonale deviennent cel1-
bres. Deputs 1938, lorsque
IAllemagne h It 1 e r len
n e prend possession de
I'Autriche en pr6textant une
association, cl'Anschluss,, de-
puis cette date marquant le
ddbut d'une pdriode qui al-
lait bouleverser 1Europe et
d6truire tant de valeurs, un
nombre toujours plus grand
d'auditeurs Europ6ens bran-
chent leurs rdcepteurs sur la
Suisse, les vendredis soirs,
pour ecouter Rend Payot.
Puls c'est la guerre. Ceux
qui I'ont v6cue dans un des
pays occupies, come l'au-
teur de ces lignes, se sou-
viennent avec emotion des
soirdes passes pres du recep
teur, prudemment caches et
capitonnds sous une couver-
ture, afin que l'occupant na
zi passant dans la rue n'en-
tde nt pas le post Interdit,
en train d'ecouter cot hom-
me qu'on ne connalssalt que
de nom, mals don't quelque
chose nous disait qu'll parve
nait A corner la juste mesu


re des choses si terriblement
ddformees par la guerre.
Bernard Beguit, dans lhom
mage qu'll rend A 16emlnent
journaliste ecrit notamment
4C'est dans la politique 6tranw
gere qu'll donne sa pleine me
sure. Un jugement tres sOr,
une luclditl toujours en 6e
veil, lui permettent d'dviter
les pi6ges de la propagande,
de voir clair avant ceux qui
prennent leurs desirs pour
des realitds. Remarquable-
ment renseignd par des sour
ces qui ne craignent jamais
d'etre demasqudes, 11 salt
quand Rommel, prive de car
burant, vas perdre la batail
le d'Afrique. S'll a soutenu
1'espoir, c'est en faisant cor
naltre la verit*.
Plus tard, la palx revenue,
du moins le pensalt-on au
lendemain de la guerre, les
demeles internationaux re-
prirent de plus belle. Guerre
de Cor6e, guerre d'Indochine
guerre d'Algdrie, movements
d'inddpendance dans les pays
du tiers monde, la grande
lutte entire le monde occiden
tal et i'lmpdrialisme commu
niste, ce furent aussi les heu
res difflcliles de la France
pour qui 11 avait une rielle
et profonde amitid, sans que
ceci ne 1'empdche de voir leos
faux pas de ses hommes poll
tiques.
Tout au course de cette ac-
tualite bouillonnante, Rene
Payot sut eclairer ces audi-
teurs par ses analyses clai-
res, accessible, et le seul re-
gret que l'on avalt, c'talt de
savoir combien peu, en fin
de compete, est le pouvoir de
persuasion d'un tel homme.
Avec tact, il a su exposer


IVOTRElOROSOPE
PrFT~ncsflL ESIiait


ChIrok ls aBomtsof. orefpo
satire de osadi(a at aum tr
9 iA iSwan"-inee a
DArotM de do wrad oUms do
SPropMtd ing fetarwm

TJEUMI4

21 MARS AU- 20 AVRIL
(BELIER) : Gadea vote Uan-
frold quand la roate te'r pjni-
ble- o dangerous. La Journ6e a
i de nombroax ~ivantges. si VouS
vous obstins & creaser en d6pit
des obstacles.
S 21 AVmL AU 21 MUI (TAU
REAMn) : Crtains. ujots wont
alssmMt traltie, d'autres non.
Montrer-vaus pdloopble. Dans
trois Joaurs, Ila eoajonctlou seesra
Stris aenslblement nmeilleure.
22 MAI AU 21 'JUIN (GE-
SMEAUX) : Ne coupe pas lea
cheveux en quktre qusdde d- d&
Smarche, ou des- ddciaion impor-
tantes son :a prendre. Ne courez
pas trop de llvres AI la f6ilsa et
sachez vous concentrkz.
i 22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANER) : Tout ce que vous
Sferez pour facillter vos rieurs A
I la moyennesa. Voue serez nian-
moins surpria de ce que vous ob
tiendrez.


24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION) : Utn changement par-
tiel de routine ou une alteration.
de rythme vous sthnulera come
une nouvelle ambiance o -une d6
tente souhaltt.Soyez prcils et-com



tmort

A des lecteurs don't la convic
tion n'etalt pas aequise d'of
flee, la cause du n ttlonalls-
me naissant7-lans 1e tiers
monde, et 'il en condamne
les exc6s, l n'en contest ja
ndais la legitinith.
Avec Reh6 Payot s'eteint
une conception, de Tinforma
lion et une 6poque d'hlstol-
re A 91aquelle 1i appatenait
6troltement. Il manquera
sos auditeurs. Le seulvoeu
que nous pulsslons icl formnu
ler, c'est que sa vie profes-
slonnelle, 1'ethlque gui Atait
la slenne, puissent servir
d'exemple.


Avis de Fiuastitat
Francals d'Haitf
aux preftesseus
avant suivi les ours
de ftrecycdaie
Les professeurs ayant sul-
vi les course de recyclage de
M. J. BARROS, G. ROBART,
G. LACOURT et F. PIERRE-
LOUIS sont pries de se p)re-
senter l Institut Frangals
d'Haiti afin de prendre con-
naissance des dates des exa
means sanctionnant ces course
L'examen sanctionnant les
course de Monsieur OGEZ au
ront lieu au course de la pro
chaine annee universitaire,
des que le programme de
6eme sera entibrement ter-
mind. M. OGEZ reprendra
ses lemons A la rentrde d'oc-
tobre.


detn* masiour de votre anisnver
rosnerIN lee peseecftves qoep
loftres pour d~Main
otale-ou parfsefle rftersd.
i Syndicate Ereluslnit,
tLE NOUVELLISTED
JUIN 1970'.


plet, sans 8tre tatillbn sur les d6
tails.
24 AOUT AU 23 SEPTBM-
BRE (VIERGE) : Une pzogrea-
sion calme sera essentielle mais
elle doit tre sm6rieuse, ihviae'di-
rigte ivera l'avnir: Montrez vo-
tre dipluneatie naturelle.
24 SEPTEMBRE AU 28 OC-
TOBRE (BALANCE): Vous sen
tires que i'on voue pouase. Ne
frehind ftpaahals atudiez. la simua
tion; lea deosments en JEu. Vo y-a
plus d'une fagon pour atteindre
le compromise sane pe:dre la face
ou fire fi des principes.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION) : Vous aez
une consonetion superieure A eel
le de beaucoup dautrtes. Com-
mencez t8t et travaillez avec effi
cacitd et habilete afin de' ne pas
avoir & retrograder-ou trdbu-
cher.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE) : Bel
le joulane dansa 'ensemble mais
vous atte & veiller A des malen
tends, is des piuges caches. Vo-
tre intuition et votre bon juge-
ment voua seront pr6cieux.
22 iECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : I1 fau
dra attendre plus longtemps que
vous le pensiez pour les rasultats
de vos efforts ou les riponses A
ce qui semble tre des questions
faciles. Mai: surtout soyez pa-
tient.
21 JANVIVER AU 19 FE-
VRIUER (VERSEAU): Quelques
comprlexitos dana les secteurs o0
vous attendriez de la clarts. Etu
diez lea problfmees plus q fond,
prenez les measures pour eviter
d'inutiles erreurs, Nombreux a-
vantages A. prlvoir.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS) : Journ6e oh des
solutions et des andliorations peu
vent logiquement 6tre esperces.
Ne compliqu'z pas les situations
par de Ia' hate ou doe la brusque
r;e A rMgard d'autrui.
Sr VOUS ETES NE AU-
JOURD'HUI : Vous ayez une in-
telligesitvive une imagination.
fertile. Vous cherchez'siojour a
accroitre vos connaissanees el,
en 6tant exceptionn4lement a-
daptable et en bons termes avec
chaeun sur des plans diff.rents,
vous profited plus du voyage que
personnel ne Is ferait. Votre puis
sante diversity, vote rapidity de
comprehension vous destinent A
de nombreuses vocations. Vous
reussirez admirablement comme
6crivain, Inusicien, artiste, 4di-
teur, redacteur-en-chef d'un jour
nal ou cherclilur.

DECKS DU JUR
Jean Claude ? .........3 mols
Louisiana Lesage ......6 mois
Hornet Val ...........,5 mois
Marie France St. Hubert ..'.
[18 mols
Antonlne Desir .........8 mols
Joel Matbleu ............6 mois
Louis Edmond .........70 mois
Nadfige- Meri .....10. mols


CELLULITE, RHUMA,'sA.ti OBI&ST4. LUMBAGO, ARTH-PJTISmE
DOULEURS ASRIM t'NflPtHQUESCONSTIPATION,
TROUBLES CIRCLILATOIRES1 ENVAflISS&EM~f GRAISSEUX, tc.


EST SJP~RIEUR PARE 090 t~iF~

*hCTIIN de NO sl



ruTAUSNT SUR TOUTE.11
----DUCORPS, tomsO0
P,4 /7.ML4167R/IRpar mia otSgraae -9-.r I
.soPer/lifsjes eIle" rus-s.q/ /

p~ ~~~; cJtl5ii 'I i. u'lalors s'rhaeiqe~s Osdris/.
SOLJTe i l CdYRI ells e ait, fenls isl

ttiSS utI,.s.-'Jed13 I.. --P'-." / v
*l'i6cgfly8,nS tht~rqpeutiques

LA I UR
/L 'VW4101
MASSO(H6WO4M5MR WRS1.A(51i cj R(ULSIIIN U .551
APMi
A M6U5MmT RAPIDE
D ~fC~ujTOALE
D R19~~ ATE
G &NU14ANElL7p 0 (2d3bY*Vai. ) 3.600

12 fu ssidAc s PARSi

JsgfhivC. Vahm6 -1 1
Piatrib=tMrw.


,.--. - ., : .... o ..- ,,!. ,.-: ..'=.... ::.. :, . : .. . j ., ..... . .... .... .-.. .... . ..... ......,.. ... .... .-...-... ... . ... . . .


~~-- ~ri~vRR-P ~-- ~---7rliCT~T-r~.-.~l--r*-rrjc~~.-~ I~l-rl-7~-r?-.l-;-r~;p7rV? I-*~r-i7~-CI-i-- _CFT~n.-I~~?F--~.---lr-r---~---l----- --C___ -;-~--r--.--_-~---:___;r- --~I~-- ------ -;----


s- -~----- --r--;- 1- ----- ------ --- -U-- ---~-1''---- -------- -'-~- -----


dv oqolw- - - -- - - `I -~~


~ - -- ----- --- ---I-- -- -- --- --


PAGB 5


i3 .-1.


~w:rParr~Lz~urt;


AGOVOMIX .3 M. 187


n~s.*to





PAGE 4 cL, NOUVELLISTE,


lt- M.3Ro2 n n1 :


f ils de la citi de l'IndLpen -
dance, qui publiez cVtrite ou
la Mort!I ou vous denonciez
deviant la conscience internal
tionale et locale la Violation
des normes dU' Droit des
tens dunt Haiti otait victim -
me et les excis don't se rei.
daient coupables certain fos
soyeurs de la Patrie? N'est-
ce pas vous, Maitre, qui avez
;etlise a Londres la premiere
tentative patriotique vlsant
au retour au pays de Dessa-
lines du precieux original de
l'Actee Indiependai ce Natio-
nale?
Rented e aujourd'hiui au pan
theon national c'est a dire
dans la galerie de cette pleia
de d'Houunei de Lettres et
de Sciences qui se soet con-
sacriua ii une production Intel
lectuelle indigtniste, l esat
juAte de signifier au monde
que c'est avec vous, Maitre,
que IUniversite d'Etat, revie
par 1'Honorable Dr. Francois
Duvalier, s'est sensibilltte a
ce vaste movement scientific
que quJ gagne de procihe or.
proche los frontiers des E-
tats modernes. Sans abolir la
classification traditionnelle
des connaissances en disclpli
ies distinctes, conservant
chacune ses normes proDres,
une nouvelle conception.
plus souple, de la science
tend A admettre. non pas la
svnthese mais l'interpreta -
tini de peisdsieurs sciences et
leur association necessaire
nnnr 1. solution de certairns
Drohbimes complexes, don't
IP- lAments difft6rents, ex -
culSvpmenit d'ordre matscrIl
out la lfois d'ordre materiel


LES ECHOS DU MUNDIAL


(sulhtoe


LA SITUATION DANS
LES 4 ROUTES .
MEXICO (AFF).
En Cottpe de Football: a
Guadalaara, dans le pre-
mier: match du Groupe III,
l'Angleterre a battu la Rou
mamne par un but (Hurst
646) A zro (mi-temps 0-0).
A Puebla, dans- le premier
match du Groupe II, l'Uru
guay a battu_ Israel par 2
buts (Maneiro 226 et MUji-
ca 506) A zero (mi-temps 1-
0); A Leon, dans le-preqiler
match du Groupe IV, le Pt-
rou a battu la Bulgarie par
trois buts (Gallardo -516.
Chumpltaz 56e, Cubillas
740) A deux (Dermendjiev
136 et Bonev 506). mi-temps
Bulgarie 1-0. ,
A l'issue du premier tour
des huititmes de finale de
la Coupe du Monde, la si-
tuation dans les 4 Groupes
s'ttablit ainsi :
Group I (Mexico)
ler. Ex-Aequo: URSS et. Me
xique un point, un match.
Belgique et Salvador zero
match.
Group II (Pulbla-Toluca)
ler. Uruguay 2 points, un
match
26. Israel zAro point, un
match
Italie et Suede z6ro match
Group III (Guadalajara)
ler. Angleterre 2 points, un
match
2L. Roumanie 0 point, un
- match
Tch6coslovaquie et Br6sil 0
match
Groupe IV (Leon)
ler. PLrou 2 points, 1 match
26 Bulgarie 0 point 1 match
Maroc et Allemagne 0 match


LA VICTOIRE DE
L'URTfUAY .
Pu ( -.3(AP).
Blen qu'ayant perdu des
la 86 minute leur capitaine
et meneur de Jpu Rocha, I'U
ruguty a facllement battu
Israel par deux buts. A ze-
-ro (ml-temps 1-0) mardi a-
pres-midi au Stade Cuahte-
moc de Puebla devant envi-
ron 20.000 spectateurs. Soul
la plule et un terrain glis-
sant oi lI'equillbre 6tait dif-
ficile 6, maintenir, les uru-
guayens ont. fait prevaToir
leur meilleure technique in
dividuelle face A des adver-
saires don't le syst6me de
jeu se desorganisa sans ces-
se et qui ne parent a aucun
moment r element InqulA-
ter la defense celeste.
L'rUrguay s'est ainsi as-
surte deux points pour ses
debuts dans le neuviime
Champdiopat du Monde
dans lequel eel peut s'attrl-
buer la Coupe Jules Rimet
si elle obtrint son trolsl3-
me titre apres ceux de 1930
et 1950,"
xxxx
LOGIQUE VICTOIRE
DE L'ANGLETERRE
GUADALAJARA (AFP).
Le but obtenu par Hurst a
la 646 minute du match Rou
manie Angleterre a donn6
aux tenants du titre mon-
dial ussdvictoire logique
sur les roumains. Ces der-
niers comme on pouvait le
penser ont tented de briser le
rythme du jeu, et 11s sont
parvenus pendant une heu-
re, privant autant qu'lls le
pouvalent les anglais de bal
Ion et dressant devant les


ant IqwA anglais une v4- qi ait,6 par rapport a 'an buru. Archevique coadju -
rltacle muralile defensive. n6e derni[re lorsque L'Angle teur de Buenos Aircs, a d& -
Seules lea actions menees terre etalt venue y jouer. mental avoir accept ut remit, .
de loin par les arneres laLt- De son cOte, M. Angelo t tre une prime de trente mille
raux. Newtow et Cooper ot cillescu direoteur teciloque dollars a quiconque fourni -
cr66 lea situations les plus de la Roimanlie, a plaid la ralt des renseignemeuts per-
dangereuses et c'est d'all- malthance pour delendre la niettant de retrouver la trace
leurs sur une passe Initiale d6falte de son 6quipe: un de 1 ex president. Le Prelat a
de Cooper que Ball est par- match nul 0-0 a-t-il tilt, au Ajoute qu'une telle mission
venu A server. Hurst, lequel rait etc plus equitable. II a 6tait Incompatible avec les
devilt assurer le succ6s an- ajoute que les avants rou- foriItlons qui -exerce au sein
glals. Le match a et6 tres mains avalent manqu6 de de l'tglise. ..
m otone, hAche.de surcroit mordant et exprini6 1'opl- On anno iait enfin mardi
par', de nombreux coups nion que I'Equipe anglaise scar qu'il, 6tait pobaible que,
frAlts mais les anglais ont dtait molns forte qu'on ne dIns les prochaines heures,
affeh6 sous la direction de le pr6tendait. Enfin. M. Ni- le president, Juan Carlos On-
Bobby Charlton une excel- culescu a rendu hommage A gania s'adresse a Ia nation
lerit~ cohesion dana 1'organi 'arbitrage de M. Loraux. pour lul fare comialtre ie
satlon do. leurs attaques a- point de vue de son gouver-
lors que les roumains ont 6- nement sur cette trugique at
tW dans ce domaine r6dults Le D irecteur iare.
a 1'improvlsatlon. Deux hom 4Su.te) x x x
mes'seulement en effect dans yous pour dtre associ dans Peine Capitale pour
I'quipe romaine restraint ivos p6riples, come une sor les raviSSeWuS
peu conva uant -qui a te de complice par votre plu BUENOS AIRES (AFP).
mtrache au ou par trop me Interpos6e. Le pouvoir extcutif a d6-
personnel. au p Dans une note lmnaire, cr mardi-soir applica-.
i los anglais ont notam- au dos dd llvre," vous avez tion de la peine capital
meant, parHurst et Peters, parl6 des grands '6crivafl aux ravisseurs qul provc-
ddinont une tr- s forte qui ont publl le r6cit de *quentla-mort-dei eurs vic-,
puissance offensive, les rou leursvoyages. Quolque vous times u dans eca priton devra
mains en revanche ont corn ayes avanc6 quelques grands avero lieu dns coua prison oL
me a I'accoutumte itd fat- noms, je trouve que c'estpeu, un jugemeal ..1 r basomlal-
bles.dans ce domain, seul comme quol, l1s auratent jus rp et dana.les 48iheares sul
Nunweiller- s'est montrt tifid votre attitude. Je pen- vant le prononc de la sen-
dangereux pour Banks. se que vous n'ayez pas be- ence1 -
xxxxAT soln de Justification pour Cette dectslon a t e ap-
ITIACG D SIR fire sortir ce livre. Que 1'on prouv6e aprbs une reunlon
AMITGEE DE SIREY jette un regard sur la Litt6- urgente du Conseil Natlo-
GUADALAJARA (AF). rature Universelle et que 1'on rIal de Securlt6 pr@sid6e par
Aprts la victoire de son fouine dans les plus grands le Oeneraf Onganla.
quipe center la R0nnie, crivains, les plus belles pa- La nouveUJe loi p6nale pro
Sir- Al Ramsey s'est refu- ges seralent froles et pla- volt egalement deu sverer
s6 & prononcer le moindre tes, si elles n'ttalent pas ins eines doe prison pour ceux
61oge sur les joueurs an pir6es d'une extrapolation v ui partiiperont A doueux a
glais et les roumains. Le cue ou imaginalre. II n'y a e i ouenl
match que 1'Angleterre dis- pas de Littdrature, si celle- xxx
putera le 7 juin centre le ci ne s'inspire pas de rencon NOVELLE ERSION :
Bresll sera certainement trees ou si elle ne va pas au O I I .E Seat
plus dur du point de vue det do ses dimensions inte- ,Bene l serait
technique, mais certaine- rieures. On peut citer quan- execute demain
ment plus facild sur le plan tit6 de chefs d'oeuvre qui BUENOS AIRES (AFP).
physique. Ramsey a a en sont l'explosion. L'ex-Prdsident-Pedro Eu-
Sir Al Ramsey a aoutnon Aramburu serait ex
qu'il avait AtA favorable- Comme- J le constate, vous dnioneAramburi serait ex
menr impressionn6 par lat vous ftes mis au rang des cuti remain et son cadavre
titude du public raexicain modestes et sans le vouloir, tchangde PeJuin selontr uC
qul, a-t-il dit, s'est montr6 vous avez redig6 STERRES deuxlam e ommuniqu, e nu-
tres fairplay. D'ANGOISSE ET D'ESPOIR de quaire des ravniqsseurs.
A la fin de son interview pour qu'l ne solt qu'un cons eter qnouvelle version a.
qul s'etalt deroulee en par tat. Souci du Journallste qui ttoa
tie dans 1'obscurite, un vio- ne veut pas s'embrouiller Mort de
lent orage ayant orov',que dans les querelles d'engage- Jamii Handal
une interruption de cou- ments. Ce dernier, vous l'a- Les Pimpes Funebros Paret
rant, Sir Alf Ramsey s'est ez laisse a vestiaire. y a Pierre Louis vFunebreus aonaret
de nouveau plaint de 1'6tat i, la recherche d'un certain le d cts de Mr Jamil HAN -
Jde la peluse a-t-du stadpce sde compromise tout en ne pas n6 DAL survenu ce nation a 1
Jalisco, a-t-l prcis gliger le souci de faire 6mou heure en sa residence a Pc-
UMOUR )UN LECTEUR voir. J'ai un tantinet d'avoir tion Ville.
rx Mooe.ta un peu voyage et ensuite de Les funrailles du regretted
<"ri*X niO0ecil communiquer mes emotions, defunt seront cdlebres de -
A Port-au-Prince, depuis si je pouvals avoir votre equal main jeudi A 4 heures p. m.
des jours, les rdfrigdrateurs lUbre, je provoquerais moens en l'Eglise du Sacrg Coeur de
se sont muds en garde-man de contestation. El dire que Turgeau. Le convoi partira
ger: des blattes sont leurs la lecture de vos pages m'a lu salon funtraire de l'entre
htesses l plus prdCeieuses appri une chose : me mes prise.
Les transistors d batteries apprie tne chose me mestaprice.
sent les seils cbqs quiaten rer et reconnaltre la relati- L'entrei au cimettire se fe
tent. Le setit cran n'oreqs qucan vit des situations. C'est que ra par la rue Mgr. Guilloux.'
plus de divertissement da la 'ai beaucoup appris et vo- A sa veuve n6e Mary Tala
famille. La chaleur est d'au tre souffle qui ne se diminue mas a sa mre Vve abib
tant plus accablante que tes a aucun instant, guidera tous Handal, nea on r1 et Mr Ma son
lames des ventilateurs ne ceux que piquera la Littera- heain-frre Mr Jean Talamas
tournent que lorsqu'on les ture de voyage. TERRES et Mine, a sa beile-soeur Vve
pousse du dpigt. Les appa- D'ANGOISSE ET D'ESPOIRs Joseph El Saieh, a ses neveux
reils a air-conditionne pa- un livre don't on lira et sur et nieces. Mr et Mie Nagib
raissent comme destinds & lequel, on m6ditera, on noue IHadal, Mr et Mine Charles
attirer attention ou d en- ra beaucoup de discussions, Handal, Mr et Mme Michel
joliver une salle qui fait et par lequel, on reconnal- Handal fils, Mr et Mine Abra
suer de chaleur. Le 'lriaitr tra la valeur de cette nouvel ham Handal, Mr et Mme
lrie ou racasse croisto: le race qui a nom journalis- Touffic Handal. Mr Habib
plusonPaerout se resprent te. Plus on apprthendera Handal, Mn VvWe Victor Za-
les gaz d'dclairage; la flam- ce dernier dans son sens de rour; a se, cousins et cousi-
me chancelante des bougies I'objectivit6 et non passion- nes; Mr et Mme S li
attire des papillons fort im- nel, plus e TERRES D'AN- dal, Mr et Mme Antoine E.
prudents. GOISSE ET D'ESPOIR, se- HAndal, Mr et Mme Antoine
Ce tableau que tout lec- ra A portke de la main pour Kawas;
teur essaiera de peindre a- qu'on comprenne les motive kux families Handal, Tala -
vec moi est le fruit pas trds tions qui agitent les hommes aes, Suaiki, Zarours ar -w
succulent d'une de nos insti des regions visittes. eeb, Zurai, Cssis, Mar -
touka, Jaar, Saba, Baboun,
tutions les plus d succds au- Votre llvre peut provoquer afi6, a tous les sanutrcs a -
jourd'hui: ule Black Out:. une montagne de rtflexions, rents et allies, MM Pierre -
Qu en s figure: le Jour ami Dumay, mais il est bon .ous et Le Nouvelliste prt -
tro .is h.ures etict de signer. essentiel et e sentent leurs respectueuses
nuit, sir-o uros. Quinse he me suu rejoui qu'il soil pr6- condoleances.
res de coupurel Ah! Qa! Re m suis rJoiqu1 sot pr- ondoltances.
cord mondiall sent A ma bibliotLque et qu'il
Allot Allol Suddel Allot se trouve situ6 au rayon des Avis Matrimonial
Allol Mondel Ici! Haiti. Ici! r6f6rences imm6diates. J'an Je soussignd Robert Jh Assa
la Compagnie d'Eclairage E- rais voulu qu'lil occupe la me li demeurant et domicilid 6
lectrique de Port-au-Prince. me place chez tous ceux qu'lil Port-au-Prince, declare n'e-
Nous rdclamons notre pru: a s6duits, Bien stfr eTER- tre plus responsible des ac-
Nobel de O Saint Shrewsbury, rai- POIR occupera cette place nde Marie Thdrdse Michaelle
Ste que mnotre demand soit qui fait l'objet de nos voeux. Berrouet pour abandon du
agrdde! Avec mes cordialitts de toit marital deptis le 22 A-
| Jule toujotrs, Mme Paul et moi, april dernier, en attendant
o-n, e vous aluons avec effusion. qu'une action en divorce lui
I omerence EDOUARD C. PAUL soit intentde.
au CRESHS DIRECTEUR GENERAL Port-au-Pee., le 30 mai 1970
S' Demain Jeudi 4 Juin b 7h DE L'ONAAC Robert Jh. Assali
S"30 p.m. come prevu, Mon-
a.eu r Michel Sale pronon- o
cerje au Centre de Recher- .


Sches en Sciences Humarnes
et Sociales sa conference in
titulte 'Science politlque et1.
Polltique. i
Les Diplomates, les Offi- ;
clels, les. Professeurs, les E-'
tudiants, 1a press, le Pu-
blit sont cordialement in-
vites.

S AVIS
Les admirateurs du Jazz
,MeridionalD des Cayes se r6
joulront d'apprendre que le
bal organism le samedi 30
Mal derniler A l'Amical Club
et don't le succ6s avait et6
compromise par la violent
ondle survenue dans la soi-
rOe, sera repris le samedi 6
Juln des 9 heures du soir.
lanatlques du Jazz M6ri-
dional des Cayes et tous ceux
aul voudralent respirer I'alr
frals de la mer au son d'une
mtslouvoe envoutante, venez
en foul A l'Amical Club. en
companlIe de votre Jazz, le
. Jan .Merildiona l des Oayes.


Le Rendez-vous

SAMEDI 6 JUIN 1970

i EST AU i


Rond Point Night-Club


pour assister au grand dWfile de mannequins

present par la maison Jeanne Gatineau

de Paris.


Admission : 3 dollars
\.


et d'ordre human, ne rell -
vent pas des mImes discipli-
nes, soutiendrcz cous, Mai-
tre, dans la preface de 'ou-
vrage intitule eHaici, sa Po-
litique de Defense Sociales.
Rentre aujourd'hui dans
ce panrneon umverse reoer-
ve a ces lnternutionaniueti
qul ont rorge la Faix,ii est ne
ceoaaire ue procimierMiaitre,
que c est a ia sunie de voyre
energique intervention qu'i
a eteintegre dans a Charte
de San Francico sun texte
Iormei interdisant la discri-
mination racial a i'echelle
de I'Humanite.
Puissiez-vous, Maitie, con-
tinuer aP veiller, a cOt6 du Dr.
Jean Price Mars, un aucre Ci
toyen du Monde, sur la NE-
GRITUDE, ultime substra -
tum de la security et du ca-
chet d'originalite de ia lAre
communautt noire aT Mondae
Libre!
Puissiez vous, Maitre, con
tinuer A veiller sur ia Patrie,
et le Gouvernement
d e 1 a Republique aux -
quels vous avez consacre avec
un loyalims et un desinte -
ressement dignes d'etre of -
ferts en example a la jeune
generation, les dernieres an-
n6es de, votre existence!
PAIX a votre AME! Condo
16ances emues a la sombre
veuve, Madeleine Kernizan
qui a si vous prtpaier A cet
ultimo voyage. Courage A
vos enfants et tous vos
parents don't les yeux res -
teront encore longteMnps ou -
verts aux larmes.
Dr. Ulrick Is. Noel


INSTANTANES


10115


-,Ote. Mgr. JUL~ J;AIloQ r. Aya ~l


La catastrophe
(Suite)
nombre des morts pourraient
atteindre 50.000.
Le pilote d'un helicoptere
qui a survol6 la zone sinis -
tree a indiqut que Huaraz
(30.000 habitaAts) ressem -
blait at un chateau de car -
tes. Yungay (20.000 habi -
tants) a compl6tement dis -
paru de la cart eet uue di -
zaine d'autres localites ont
en ruines. On n'apernoit an
cun signed de vie. uclque
20.000'personnes '* ot pass
les trois dernlres nulls de -
hors, dans un froid glacial.


Mort de Me
Albert Charles
Nous annonqons avec pei -
ne la mort de Me Albert
Charles, Doyen du Tribunal
Civil de Jeremie suivenue a
Port au Prince. Le detunt qui
etait un home aimable et
cultive a laisst de profonds
regrets.
uLe Nouvelliste prtsente
ses condoleances aux parents
fprouvis par ce deuil, parti-
culilrement son epouse nee
Yolande Caze, son pere Me
Louis Charles, sa soeur Luce,
ses freres Newton et Carmin,
sa fille Marie Mecktilde, ac
tuellement en Bolivie, sa bel
le-soeur Mme Carinin Char -
les, ses beaux-frerres Chris -
tian, Camille et Vernet Caze,
ses nieces actuellement A
New York, note collabora -
teur Raymond Phlloctete. lea
families Charles, Caze, Ca -
zeau, Philoctete, Vilaire, Ca-
joux, Noel, Bontemps.

Centre M dical 27
Chemin des Dalles
Conference du Mercredi 3
Juin 1970.
eConsid6rations sur le train
tement des fractures de !a
jambe, et leurs complica-
tions par le Docteur Ma -
thieu Joseph.

ROCHA: BLESSURE
SANS GRAVITE
PUEBLA AFP -
Aprs tun premier examen
du genou de Rocha par le doc
teur de la d6l6gation uru -
,guayenne, le capitaine de i t
qiupe d'Uruguay ne souffri-
rait que d'une distension ii -
gamentaire l 6gre et 1 pour-
rait ainsi ltre rttabli pour
leprendre sa place centre l'I
tale, le 6 Juin.


hier martin. Il est all passer
auatre mois de vacances A
Montreal.
x xxx
Hier, A midi moins quatre,
Boulevard Jean Jacques Des
salines, zoneMarchet en fer.
,une petite 0uto rouge filait
en plein sur un imprudent
pieton. Celui-ci, qul a diu .-
L.re trap6ziste dans le temps
ou dans uno vie 'aiitrieure,
ne se laissa pas ecraser.-Ld -
ger cormm une paille il txe-
cuta un saut mnervctI4ux, "e
recut sur le capot e la evol-
ture,- rebondit comme une
balle de caoutchouc, et alla
retomber sur ses deux pieds.
Au course de eet exercice d'a-
gilite. notre pieLo.- erdit
l'un de ses souliers. 11 le re-
trouva de 'autre cote de la
* rue.
xxxx
L'Inspecteur Robert Mit -
ton a nris 1'avion hier m-tin.
Sa destination. c'cst 'e Mexi-
que. I est all assisted aux


Ite)


6t6 done ar M. Hect......
Sarddler, anclerin dirigeant jeuhe couple a u "Ills q.jl
du Part Pollitque cUion s'appelle Herve Patrick.
du Peuple Argentine qul ap xx x
port son souuen, en 193 M..oie. r ld Ew d
a la candidature prsIlden- Monsieur Ltopold Ewald
.lle du Ga neral Aramburu i ent orHaltnare e baqntit.
M. Sander auralt eu con- ro es orlgnair possed e ue bou
naissance de ce nouveau Croix, od oIf vpossde n ebo
communique par un am. i tlque de souvenLrs I, esl ar-
personnel du president at- 6 riv le hier mati eL 11 pas-
questr6. sera UWl6 jours paiari nous.
* Hler, un premier commu- 1 .a voyagd pour alfalres.
nilqut num6ro quatre dat xxx x
du ler. Juin avalt 6t6 diffu Yoltne Roy, une captivan-
sa. II indiquait notamment te laborantine, est repartie
que le Gndral Aramburu a pour les L1t.ia UCls hier ma-
vait t eex6cut,; ce jour-la, tin. Son sejour ici n'a Bas et6
A sept heures du' martin (10 long. Elle tait rentree la se
cale). Ce communique 6'talt maine derriere daus la com-
signe Peron Vuelve, Monto- pagnie de sa mere, Madame
nero. contrairement aux 3 P6tion Roy. Yolene, qui a etu
autres nteures 1 dr le laboratoire a Sherbroo
talent la sinare du 0corn- ke, vit a Chicago depuls quel
mando Juan Jdae Valle. que temps.
xxxx e xxxx
Le chef de la Police Le Dr Louis Max Cadet, 6mi
aurait dmiisione. .~pent denlste. s-est rendu a
BUENOS AIRES (AFP. -Alxco hier mgtin. Apres a -
Le chef de. la Police Fde voir assisted ajx competitions
rale. le Gentral Mario Fan- inalesde la Coupe du Monde
seca auralt idmlssionne, c e de oot-ball 1970, il se ren-
matin. selon le Journal .La dra a New Yotk ot resident
Prensap. Cette dimission, ses trois filles. Le Dr Cadet
qui n'a pas etc conlirmec Passera quelques jours de va
dans les milieux oiflieels, se canoes avec elles.
rait lile a l'feihea subi par xxxx
les forces de sdcurit6 dans Hier imalui, est re:t.re de
leurs recherches Dour re- voyage Monsieur Jean -Day,
trouver l'ex-Pr6sident Pe-' de l'Huilene Caralbef. II
dro Eugenion Aramutru en "lent di passer quatre jour:.
lev6 le 29 Mai dernler. a New Yurk. 11 s'v eLait ren-
xxxx uu dan. le but dJe ei'usir e:.
LA VISITE DU PDT. J'essayer certines machi-
CALDERA AUX USA nes, pour la fabrication de r
:WASHINGTON (AFP). cipients de for blanc. Mour
Le President Rafael Calde sieur Day est directeur d'usl
ra, Chef d'Etat du V6n6zue- ne.
la, est arrive mardi apres- x X
midi A Washington pour Madime Robert Coicou,
une visit officielle de aua- e6e Claude Nemorin, est ren-
tre jours aux USA au course trie de Madrid hier martin
de laquelle il essaiera de re- Ses parents et amis lui ont
gler avec le Pr6sident Ni- fait fete.-.
xon le contentieux p6trolier x ( x
aui pese actuelement sur les Le .Rtvtrend Pore L6opold
relations entire les deux Thibault, Aum6nier du Col-
pays. lege des Freres du Sacr& -*
" ~Coeur. A' ar.reafr. es naol- ---


Convocation
Les Miembres du Comite du
Violette Athl6tic Club sont
convoques le Jeudi 4 Juii
1970.6 6 heures P. M. au lo-
cal habituel du Ciub, chez le
Marechal Mitton.
Constant F. Auguste
Secretaire Trtsorier


COURSE D'ETE -


L'Ecole de Commerce Julien CRAAN
Inaugure le ler Jullet prochain les COours suivants :

Comptabilite Americaine-Premlbre Annie: Juillet-Septembre

Comptabilit6 Am6ricaine Deuxieme Annie: Aoft Dcembre

I B M, KEY-PUNCH : Juillet Aoft.

Dactylographie Bilingue : 3 6 10 mois.

Renselgnements et Inscriptions tous les Jours, saul Samedl et Jours Feries, A
SlEcole de Oommerce JULIEN ORAAN, Avenue Christophe et Rue 6.
30 loco


.L;LT~cl~Y~ , .....~`r ; I. ~ ~*~. ..P~~b~~~a~i~;;Z~iia;~ -'S;iLs;iS~*L~I


.... La dramatlque situmat onen Arsfine

,(Suite)


Dr Clovis Kernizan
ISuite)


AU CAPITOL
DU. LUNDI ler AU MERCREDI 3 JUIN
6 h. 30 (Sance unique)
Le 4ime Film de la Selection _
GERBE D'OR Steve Me QUEEN i














p.











MARAYAT ANDRIANE




ntr6s : Gd&. .00 ft 5.00


PIONEERR
VOUS APPORTE LA HAUTE-FIDELITE A
LA MAISON ET DANS VOTRE VOITURE







MODEL
TP-F85





MODEL T-600 Cartridge Player MODEL
Auto Reverse Stereo-Tape pour Volture TP-83
Recorder Professional Type







MODEL H-60 MODEL
Home "4+8 Compatible TP-60E
Stereo Cartridge Player W .Caortridge Tape
and Deck Player, pour Voeture


,--C~--~---' ~~-Y"--~~--.- _~~i~~-Tri---r-rr~-r~I~~---?rrrl- ---sl-r~~.~,~.I-~,1~--7r-~---;r_1 _IR-*--s~-CBmCT---~-r-I~-~-T~~-i~7 -g--~____ _;__~______n~_________*____ __


dernilres competitlons do
football
Sxxxx
GaliA6ve Rltoul, une a -
grOlable Jeune fille aux
grands yeux et au tent fleu-
rl, est rentr eo e la Florlde
hier aprts niidl. .lle est ve-
.iae passer les vacanoeob d'Wt6
danrs sa famille. Elle a let
regue A l'adrogare par Ray -
viond et Marie Cecile Ri -
boUl, ses pbre et mere, et par
sa soeurette et filleule Josia
ne. .GqneviLve Riboul ltuldle
le eFashion Designers.'

Mort de Mile
Ida Dauphin
Nous annongons a v e L
peine la mort de Ma -
demoiselle Ida Dauphin, ori -
ginaire'des Gonalves, 'a d6 -
funte y flut, pendant de Ion
gues anntes. la distrlbutTice
dtvouee et compktente de no
tre journal. Paix. A son ame.
Nousc prisentons nos cunde.
lIances a sa soeur Mademoi-
selle Emille Dauphin, a sa
belle-soeur Vve Eigene Dau
phin, A Mademoiselle Jane
Dauphin, sa niece, A ses ne-
veux Mr Robert Dauphin, Mr
et Madame Pierre Dauphin
et famille, Monsieur et Ma -
dame Louis Dauphin et fa -
mille, Monsieur et :adame
Maurice Dauphin et famille.
Monsieur et Madame Daniel
Dauphlii et lamllle. Monsieur
ct Madame Jean Dauphin et
famnllle, A ses cousins Mme
Vve Henry Alen et famille,
Monsieur et Mme Ren6 Car-
bonel et famille. Aux fail -
les Dauphin, Carbonel et a
tous eeux que ce deull affec-
te
Les funtrailles de Mademol
sell Ida Dauphin seront
chqnttesk au Sacrd Coeur de
Turgeau le jeudi 4 Juin, A 4
hres de 1'apres midi.
Son cadavre sera expose a
la salle oaroisslale, par les
sons de Pax Villa, dss 2 lres
t de 1'apres midl.

Avis de Divorce
Par suite d'un Jugement
rendu le 30 Mai 1969 au Tri
bunal Civil de Juares, Chi-
huahua, -Mexiqtie a AeM dis-
sous le marriage ayant exis-
t entire les apoux Emmanuel
G6d6on, madame nte Irene
Joseph, Abfitraltd a Saint
Jean du Sud, Cayes, Haiti le
le 18 Avril 964.
Port-au-Pce, le 3 Juin 1970
Emmanuel GLedon




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs