Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06757
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 28, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06757
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text





LE PLUS ANOitN D'HAITI



WeiyEN .A(ONTAS2

Admh$mrsfufvr. A4* MAX CHA U Vt&T


Chers Concltoyens,
L'6rosion ravageant nos
terres est prcjudlciable a
nous tous. Si elle atteint di-
rectement le cultlvaeur, in-
directement tous les Hal-
tiens subissent ses n6fastes
consOquences.

Mort du Dr-
Claude Pefrus
a Abidjan
Nous avons appris avec
beaucoup de peine la mort
tragique, a Abidjan, COte
d'Ivoire, du Docteur Clau-
de PETRUS et de sa fllle
Scarlette, Agee de 4 ans.
Docteur PETRUS occu-
pait le post de Mtdecin-
Chef au Dtpartement de la
Sant, Publilue de Cote d'I
volre.
Le Gouvernement de CO
te d'Ivoire a fait chanter le
29 avril dernier des funtrail
les nationales a la m6moire
du Docteur PETRUS et de
sa fille.
Nous adressons nos since
res condol6ances aux pa-
rents 6prouv6s, particuliC-
rement a sa m6re, Mme.
Vve Ftlix PETRUS, a ses
frbres et soeurs, Mme. Ghis
lane PETRUS. M. et Mme.
G6rard PETRUS, Mme. Ydo
lande PETRUS, M. et Mme.
Georges BOUCHEREAU. M
et Mme Andr6 NAU et a ses
neveux et nieces.


-. :, <, W


Elle affected directement le
cultlvateur qul, travalllant
un sol d'ann6e en annae plus
6puis6, volt progressivement
diminuer le fruit de ses ef-
forts. Chaque salson, c'est
pour lul un travail plus p6ni
ble a fournir pour moins
d'argent a gagner.
(Voir suite en page 3)

La Conference du
Dr. Legrand Bijou
Ce fut devant un public
-distingue, relev& pai la pte
sence de hautes personnali
t6s, notamment -Son Excel-
lence I'Ambassadeur Louis
Mars, Me. Ulrick Noel, vi-
ce-Pr6sident de la Cour de
Cassation, etc. de dames, de
delnoiselles et d'ttudiants
que le Docteur Legrand Bi-
jou, mtdecin attach au
Centre de Psychiatrie, a
prononct, au Centre de Re-
cherches en Sciences Hu-
malnes (CRESHS), sa con-
ference intitulue : Quelques
mythes sexuels chez le ma-
le haitien, vus par un psy-
chiatre.
Pr6sent4 avec bonheur par
le Dr. Jn. Baptiste Ro-
main. le Confdiencier, met
tant a cet regard en relief
les probltmes de plusieurs
malades, a prtsent6 avec
maltrise quelques cas cli-
(Suite Page 6 col. 7)


mi qui disparalt.
n- 'N6 aux Gonalves, il vint ter
)i miner ses 6tudes & Port-au-
t- ce et entra I'Adminis -
ns tration de la Recet -
te et de la Dtpense. Tout


Monsieur Robert Carls-
troem et sa femme Clara
sont parts pour l'Europe.
Ils sejourneront dans plu-
sleurs villes tie France, d'An
gleterre et de Suisse. Le vo-
yage de Clara et de Robert
sera mj-touristique, ml-
Chez Mr et Mme
David Reynolds.
a Pacot
La forte averse d'hier soir
n'a en rien contrari6 le suc-
ckts de la rtceptlo.i -jfferte
par Mr et Mme David Ray -
nolds de i'Ariba..:-.tde amri-
caine, 4 occasion du pro -
cha.i. o.part du D ircctear do
lInstitut Haitiano Am6ri-
cain Mr et Mme Rapp. Nom
breux ont1 et ceux qui rtpon
dlrent A l'aimable invitation.
Us onet tt .servis 4 souhait
par une table aux plants va-
rits, de fines boissons. L'Am
bassadeur des Etats Unis Son
,Excellence M. Knox hono -
rait de sa prestuce ce G a 8;
on remarqualt. aussi la trbs
gentille Anne Campbell Vice
Consul des Etats Unis, les
principaux collaborateurs hal
ties de M. Rapp et plusieurs
amis personnel des Ray -
nolds. Reception fort bien
r6ussie pour-laquelle 11 con -
vient de feliciter d'une fagon
partlculibre, la charmante
Mary-Alice.


tin ll~ntjllectu&UM Sha~itlenne M,.Arlpci.... al.... V-


In.e-lUu u et jalii. Promu-
sous-chef de service au De-
partement des Finrances, il
allait Continuer ses ttudes.
jurlidques la Facult6 tde
Droit de Paris et y obtenait
brillamment le doctorate.
Nomm6' Secrttaire -de la
Ligation d'Haiti Londres,
Clovis Kernizan entreprenait
des demarches afin de re-
trouver au British Museum
un des origlnaux de notre
Acte d'Ind6pendance. .
A son retour en Haiti, 11i
dgvint Ministre des Finan-
ces, et poursulvait sa carrie-
re dans l'administration et
1'enselgnement univeraitaire,
soit comme ConseUler juridi
que au D.partement des Re-
-(Suite page 6 colonne 8)


commercial.
xxxx
Monsieur Andy Andersen,
de tAllied Industries', a ac
cueilli mercredi martin 1'ae
report I'homme d'affaires
Robert Borders. Celui-ci
vient de Porto Rico. Petite
information de derniere
heure: Andy a cess6 de fu
mer depuis un motis. Cepen-
dant, il a contract une au
tre habitude presque aissi
tyrannique: celle de ne plus
pouvoir se passer d'un bout
de clialumeau de la taille
d'une cigarette. CaeIa me
done l'illusion de fumer*,
nra-t-il dit.
xxxx
Notre confrere et ami Jean
Bellegarde est rentrt au
pays ce matin. Nous ne l'a-
vions pas vu depuis plus de
dix-huit mois. Depuis quel-
que temps Jean vfti 4 Saint
Thomas. IL prate ses servi-
ces a la grande compagnie
amdricaine Golf Atlantic
Corporation*. Jean Bellegar
de passer quelques jours
dans son pays et dans sa
famille. Nous sommes vral-
ment heureux de I'avoir a-
vec nous.
xxxx
Le commergant Elias S.
Handal a pris 1'avion mer-
credi martin. II s'est rendu
au Mexique oil 1i1 pfssera en
(suite page 6 colonne 6)


Adres:AIeS: nu CENTER


PORT-AU-PRINCE (HAiti)


-BOE lPOSTALE 1316
SOM--!!CIAL


XMIWNB DR IABSOO&TION 9 RAMVI~( IfAM' DE nPRI I

No 28.088
756me ANNIE JEUDI 28. T VENDREDI 29 MAI 1970
roll m h .. "_


Le President a Vie de la


Republique felicite



le President Balageur


18 Mat 1970
Son Excellence
Dr. Joaquin BALAGUER
President de la Republique
Dominicaine
Palais National
Santo Domingo
Le President d Vie de la
Rdpublique d'Haiti a ap-
pris avec jote Votre dcla-
tant triomphe aux urnes au
cours des elections honns-
tes et libres du 16 Mat Stop.
II souhaite que Dieu Vous
assisted dens la haute mis-
sion que Vous remiplissee et
renouvelle ses sentiments
c'affection au noble peu-
ple dominicain.
Hautes considerations
Docteur Frangois Duvalier
President 4 Vie de la
Rdpublique d'Haiti
xxxx
21 Mai 1970
Dr. Francois Duvalier
Pralident d Vie
de la Rdpublique
II Me plait beaucoup d'ex


primer a Votre Excellence
les sentiments de Ma plus
profond'e gratitude pour le
cordial message par lequel'
Elle a daignd Me renouveler
Ses sentiments d'amitid et
Me fdliciter d l'occasion du
triomphe obtenu par le Par
ti Rdformiqte que Je dirige
au course des elections cdld-
brdes en Notre Pays le 16
Mai en course. Je profile de
cette opportunity pour ex-
primer d Votre Excellence
las sentiments de la plus
haute consideration et Lui
renouveler Notre inaltra-
ble ddsir de maintenir tou
jours avec Son Gouverne-
ment et avec le noble peu-
ple de la Rdpublique d'Haiti
les liens d'amitid qui doi-
vent exister entire deux na-
tions unies non seulement
par la gdographie mais aus-
si par les sentiments que
doiveht avoir les deux de
leur destiny common.
Joaquin BALAGUER


GRACE AU NOUVELLISTE

Le Rev. F. Dorfenille des USA a retrouve
les traces de son pere haitien


Si eLe Nouvelliste, comp-
te des millers d'abonnis, di
salt quelqu'un, 11 compete
par centre, encore 10 lois
plus de lecteurs.
La racente note publlJe
mardi 4 propose de l'Eveque
noir americain de la uAn-
gel Light Temple de New
York, A la recherche de son
pere haitlen, est une preu
ve du rayonnement du Jour
nal, vu qu'en moins de 24
heures le Renvrend Franck
Dorfefl e-. -ono, 6eut e--
ment en mains le portrait
de son prre et ceux de vieux
parents mats rialt aux e-
clats au milieu de tantes, de
cousins et cousines qu'il
voyait pour la premiere
fois.
Son pere, en effect, Franck
Constant Dorfeulle resi-
dant aux Etats-Unis depuis
le rtgne de Borno, tait le
fils d'Antoine Dorfeullle et
de Virglna Rosemond. I1 1-
tait le frtre de Mme Joseph
Dambrevllle, nee FeUcia Dor
feuille, mere des sympathl-
ques commergants Emma-
nuel Ut Gtrard Dambrevil-
le: le frtre aussi du feu A-
nulysse Dorteulle plre du
jeune tallleur de la Rue Pa
vte Edner Dorteulle. Franck


Mort subite de
l'Ambassadeur de
France e nR. D.
SANTO DOMINGO.-
-Radio-Tiempo3 et aRa-
diodiffusion Commerclale>
de Santo Domingo ont an-
nonce ce martin la mort su-
bite survenue en cette Ca-
pitale, de 1'Ambassadeur de
France en R6publique Do-
minicaine, RENE Maurice
Henry FOURIER RUEL -
LE. Le diplomat a Wt trou
ve sans vie hier 4 6h30 p.m.
dans ses appartements. Sa
femme Otait en voyage de
plaisance dans les Antilles
Franqaises et se trouvait
hier A lIle St. Vincent.
L'Ambassadeur Fourier -
Ruelle a visit notre pays 4
deux reprises et a dt I'hO6
te de l'Ambassadeur tde
France en Haiti.
N6 en Avril 1913, Licen-
ci6 en Droit, Dipl6m 6 en
Sciences Economiques, 11
est entr6 aux Affalres E-
trangeres en 1948. Offtticer
de la L6gion d'Homueur, il
avait W6t nomm6 en 1963 au
pros de la Communaut6 Eu-
rop6enne de l'Eaergle Ato-
. mique.
Depuis juillet 1966, 11 tatt
Ambassadeur en Rtpubli-
que Dominicaine.
Nous adressons nos con-
doleances a sa. Vve., a ses
enfants et 1'Ambassade de
-France en Haiti.


Constant Dorfeuille don't
on n'a jamais eu de nouvelles
a encore un frere, Meyence
qui vit aux Cayes et deux
soeurs: Lea et Judith Dor-
feullle (Mine. Jeannot-.
eLe Nouvellistes se rtjoult
d'avoir pu alder un aussi in
teressant confrere a retro
ver les traces de son pere.


HONTE A EUX !


Par Paul B


Les attaques de la rdac-
tion ne sont pas nouvelles.
Elles ne se competent pas
dans le passed. Elles ddpas-
sent aujourd'fiui les limites
de l'ignominie. Jamais, elles
nont dtd aussi virulentes
aussi calomnieuses. Elles
font fltche de tout bois pour
essayer de jeter le trouble
dans le pays et salir le Gou
vernement Duvalier. Elles
ont toujours dchoud et lesa'
rdves sanglants qu'elles nour
rissent, se heurtent centre
I'ardente volontd du people
haitien d'en finir avec un
passed rdvolu. Il faut rendre
homage au President Du-
valier don't la force d'dme
et le civisme rdvdlent dans
la tragique actualttd, son
souci de l'avenir. Si le Pre-
sident Duvalier a connu l'a
Smertume des ddsillusions,
l'angoisse de la trahison,
l'immense affection et le
magnifique ddvouement des
cohorts duvalitristes qul,
sans cesse, montent la gar-
de autour de Lui et de sa
Revolution, doivent le rem-
plir de fiertd et l'encoura-
ger a poursuivre avec la md
me confiance, les efforts en
faveur de l'intdrdt natio-
nal Aux conqudtes ddcisi-
yes tdjt rdalisdes, d'autres
viendront s'ajouter pour a-
chever l'deuvre de regdndra
tion social et politique. No-
tre devoir est de les ddfen-
dre. Notre tdche est de sou-
tenir la courageuse action
du President Duvalier pour
prevenir les coups de for-
ce e de intdrieur ou de l'ex-
tdrieur et sauvegarder la
pait et la dignity de la Na-
tion. Nous reldverons cha-
que fois le dffi des anne-
mis et des rdndgats. us ont
brild ce qu'ils ont adord et
rented les traditions haitien.
nes. Ils n'ont pas retenu le
sens de l'histotre de notre


LANCHET

peuple qui est l'ardente e
pressioi de son ddsir d'alli
de l'avant. Honte d eux. A
taches d notre iddal de Ji
tice social, nous marchon
avec cette lucidity qui fa
salt dire 4 un chef d'u
grand part eSi l'ennea
7md lounge, je me demand
de quelle bitise j'ai pu co
mettre et "i l'ennemi m'a
taque, c'est que je suis da
la bonne voie.


Pour donner un novel

elan a note Tourisme


Certalns milieux tourist cavees violent vers
ques de 1'etranger ont un mo les Antilles 4 partir de Mia-
ment craint que les tris mi.
tes 6vtnements du mois der Ces employs 6tant en con
nier ne dtcouragent les tou- tact constant avec le public
ristes A venir sdjourner en et surtout les Agences de Vo
Haiti. Un effort- special, ages pourront, aprts leur
dolt etre fait pour fire satl- stlour en Haiti, etre nos mell
voir aux tourists potentiels, leurs Agents de Propagande
notamment sur le march a et faire savoir la ve~rlt aux
mtricain et canadien que no. inttres st, c'est-a-dire que
tre pays, dans la region des gr&ce au cilmat de paix et
Caralbes, rest encore parmi d'ordre qui regne dans notre
ceux qui offrent le plus de pays, le tourist peut s'amu
stcuritt aux visiteurs 6tran- ser ou se dttendre chez nous
gers. en toute security et que 1'hos
pitallt4 des haltilens est une
Nous ,prenons plaisir 4 an' des meilleures au monde.
noncer que dans le cadre des Mr. Pierre Chauvet a pris
efforts du Gouvernement, le contact aujourd'hui aveec
directeur de t'Agence Cita- l'Office National du Touris-
delle, P. Chauvet, au course me pour lul faire part de ee
de son dernier voyage aux project et lui demander son
U.S.A. s'est entendu avec le concours pour le succ's eom.
District Manager de la France, 4 Miami pour orga- fessionnels.
niser des voyages d'informa- La Air France compete or-
tion et de sfamiliarlsation, ganiser 12 groups d'environ
4 1' i n t e n t I o n dae 20 personnel chaque, pen-
e employs s d e s lignes dant les prochains m-tols de
d'avlation qui desservent Juin, Juillet et Aoutfi rri-
Miami, lines atriennes qut vant & Port-au-Prince le Ieu
sont en faith les rfournla di et repartant Ie dimanche
seurs d'AIr France don't les sulvant pour les Etats-UnWS.


Le Bresil et Pl, .prets pour le super-exploit
Par DADOU


Le Bresil est un pass gi-
gantesque (8.513.844 kms2),
montagneux au Sud-est et
constitute au Nord par 1'enor
me plane couverte de forces
traverses pai 1'Amazone et
ses affluents.
La population est de 77.*21
(chiffre de 1966) St forte pro-
portion de race noire. La lan


gue utiliste est le portugais.
Les plus grandes villes sont:
Rio xie Janeiro (3.307.000)
Sao Pauno (3.325.000), Recite
(797.200), Bahia (388.000)
Porto AlegrO (641.000), Belo
Morizinte (693.000) -- Mais
la capital est Brasilia, ville
batie et craee de toutes pit-
ces au cerltre du pays et ide


fagon ultra moderne.
Principales activities econo
mlques" foris et caout -
cilouc, *.afu, agrumes, sucre,
6levages, mines, textiles. Le
-Br6sil a 6te colonise au 16e
siecle par les poltugais .11 ac
quit son ind6pendance en
1822 C'est la revolution de
1889 qui proclama la R6publi
que. Le Br6sil comme les E
tats Unis -compte plusieurs
etats (20).
-La confederation brtsilien-
ne des sports (president Ivao
Havelange) compete pros de
4.200 joueurs professionnels
repartis dans 200 equipes,
mais au total 750.000 foot -
balleurs pour 11.000 clubs.


Arrivee prochaine
de Mme Cazelles
Le Mercredi 3 Juin arrive-
ra a Port au Prince Mme. Ca
zelles, de l'Institut Jeanne
tCatineau, de ,,Paris. Cette
Spfclaliste, au-cours de son
stjour parnii nous mettra en
valeur la beaut- feminine et
aidera les fenunes haitien -
nes t resoudrea les different
problems quae lose leur type
de, peau. Des d mnrostrations,
consultations et consells se-
ront donn6s atitre giatuit
par Mine Cazelles soit a -1'-
cole Technique -de Cosimto -
logle, soit a lUk parfumerie de
la Botilangerie SL Marc, soit
au Drug Store des 4 Saisons
ou au Studio de Beaut6 'aux
Doigts Magiquess.
Mmne. Germaine B. Pierre-
Louis, d6positaire pour Haiti
des products Gatineau invite
toutes les professionnelles et
le public en general.
Le Samedl 6 Juin au soir,
au Rond Point Night Club,
un grand dOfil 'de manne -
ouins maquillds par les dif-
fftents Studios *de Beaute de
la Capital, sous la supervi -
sion -de Mme Cazelles. Spd-
cialiste d6lfgude de Maison
Gatineau, mettra en valeur
les dernlers maquillages de
Parts.


Moit du Dr. Clovis Kernizan s"o ,deet la
C'est avec infiniment de en poursuivant sa carritre De nombreux fervent du LE COIN DE CECILE
peine que nous avons appris au Dpartement des Finan- sport ont tenu & remercier
Ix la nouvelle de la -mort duDr ces, Clovis Kernizan sortait LE Nouvellste pour la public
et Clovis Kernizan. llcenciL de 1'Ecole de Droit catlon du tableau vraiment. ----
t- Apres une longue maladie de Port-au-Prince. salsiesant donnant lea dates
us ,i est deced6 en sa residence Deja, it falsalt paraitre les lieut et lea heures ues :I(r Pf'r ,ON
ns & Musseau-Gros Mone. son premier ouvrage sur les -rencontre de a INupeON
zi- C'est une 6mlinent figruren enoswnc rA 1>a

Cela permettra aux
nts de football, noun
assure d'avoir sous *Ii
une vue d'ensemble d
ches et d'inacrtre au.j
measure lea rdeultats.
ainal que de nombre
teurs nous' on dit avol
p63 ce tableau pour la
A portie'dee la maln.
Pour repondre aux
des d'autres abonfies
pubUlrona & nouveau
le tableau des comi
de Ia Coupe de MoA
Par ailleurs, notre
queur D dou, pri
ausal remain une hi
complete de La- Ooi
Monde.


Le Bresil possede le stade
le plus grand du monde; Ma
racana, a Rio (200.000 pla -
ces). n faudra citer aussi les
stade de Sao Paulo (Mo -t
numbi 200.000 place s)
de Belo Horizonte (Pam -
pulha 100.000 places sans ou-
blier ceux de Santos, de Fla-
mengo, de Botafogo.
(suite page 6 col.3)



prevoir pour agir)>
Comme annoncd antdrieu- nent la mobility oc
recent, nous entamons au= nelle intra et inte
jourd'hui la 2dme Partie de tionnelle. On parle
notre dtude du CHANGE- nobilitd horizontal
MENT SOCIAL DANS LES ticale. La mobility
FAMILIES HAITIENNES : tale est un cha
Families urbaines.
Un des concepts sociologi (Voir suite en rpd
ques les plus utilists de
nos ours dans i'analyse du
changement social eot ce- Appraciation4 4
lui de la mobility sociaL e.A r -aUsi
C'est un phdnoidne -carac- Terms -'A og
tdristique des socidtts indus et d'eSpoir.
trielles. Les nouveaux inves L'amsiti' agissante
tissements, la proliferation tre confrere D.
des entreprises commercia- nous vaut de -pouv
les, la distribution des reve- le' texte d'uon letter
nus a de plus large sec- te de Monsieur Ever
teurs de la matn-d'oeuvre, BY, nministre cons
l'augmentation du pouvoir l'Ambassade des E
d'achat des individus ten- d'Am orique du Nord
dent d se traduire par uno- ti.
amelioration sensible du ni- Ia donn" une
veau de vie. Le choir; des op tio n logieuse de
portunitds Se travail, ~ aes D'ANIOISS.E ET D'
milieu scolaires, des quar 27 Ma
tiers rdsidentiels, des types cher Monsieur Cha
de residence et-de frdquenta Je vous remercie
tion permet d plus d'un de provenance de m
ddpasser le statut soeio-dco un exemplaire de,
mique des parents proches vre (TERRES D'.
ou lointains, de vitre difd gSE ET D'ESPOIRo
remmertt de ces derniers. II tant les observatlo
en rdsulte un changement et les experiences v
d'pccupation indissoluble course de. votre peri
ment IMd un changement tour du monde en
de conditions sociales. Je suis naturellei
La plupart des travauaX bu de maints artic
dans ce domain concer- livre lorsqu'a votre


en Haiti, vous en
des competes itendus
dkns Une profusion sl
matitres venant d'
naliste objectif e
cace mnritait rtelli
paraitre sous uni
plus durable que da
lonnes d'un journal
pourquoi mon pn l
grand' de constant
vous a 6tt possible
nir toutes vos im
dans un volume.
Ce livre est one
tion marquante dan
maine du reportage
ti.
Je vous prtsente
citations pour ce b
trayant ouvrage.
d'autant plus ~ de
pour mol qu'lil vie
plume d'un ami
don't j'apprtcie'la
tion depuis ma m
Haiti.
Since
Everett K. I
Conseiller a l'A:


Le Pape se rendra en Australie


CITE DU VAIICAN (AFP).

Le voyage du Pape en Aus
tralie et aux Philippines sE-
ra le plus long de tous ses
'dtplacemenfts II'Etran-
ger. La durte du voyage de
Paul VI sera d'environ quin
ze jours, apprend-on de sour
ce vaticane.
Ce sera le neuvitme pelerl
nage de Paul VI 1l'Etxan-
ger. 11 a 6te en Palestine, ah
Bombay le mois de D6cem-
bre de la mtme annee, A Fa
tima et en Turquie. Paul


VI a t6t a Bogota, a Gei
ve au mois de Juin 1969
en Ouganda. Ce dernier
yage, qui est dtfini par
porte-parole comme ess(
tiellement pastoral sera
plus lointain voyage du I
pe .
Le Pape Paul VI se rent
A Manille (Philippines)
a Sydney (Australie)
mois de novembre procha
announce le communique n
ficlel publt A la Cit6 du
tican.


-


Piperazine citrate U.S.P.

-- COMPRIMES ET SIROP
S~E' ELIMINE COMPLETEMENT LES VERS INTESTINAUX
Amcuis, Oxyures
L B RA OR APort-au-Pronce, Haiti'
LABOR ATOIRE DAY P.O. BO Tel: in


LA SEMAINE DE L'ARBRE

Message du DMpartement

de l'Agriculture


pInsr lude Dam le
par (lade Dambreville .


rJ


Sat-ce le f iinlnisme qui
PSaion 'va sti loin Hier, 4 la pros
a-t-on ston tie la Fete-Dieu, dan
B yeux une paroitse de Port-au-
des mat Prince, J'at v de es yeux
!gr at ins, qselques Ienlms porter
O'Ct le dafr.. dens 'smtrisation.
ux lea- rapptobation et Is l~n&ac
rcdd6au iaO de quiconque, d tdem-
e harder metnt.
Qulques aessieurs oant
beman s essayd (tlm smemnt, le
Sideman. Ience dtaxt requtl) de con
5.__ I, -urver leurs prerogattves.
ie 1 Mats la litte dtaft Wigale.
a atl on c ,e messiears possddant une
o. poigne qug la galanterle
Obroni- leur interdisait d'uttil r, ei
kAentera les dames, une dttermina-
atorique tion farouche que n'entra-
upe diu vat aueane galanterie, .ce-
la, va de sot.
Ces dames me soeurs, pr
rent doine e dais d'assawt
En arritre. Pour cettea fo
tout au moins. Et les horn-
mes escortdrent, les bra.,
'ballants, ces surprenante
ocupation dmules de Madame Bruno.
ergdndra- Or, le curd de la parotssi
alors de avait fait appel, avant hi
e et ver- procession, a la comprdhen
koreion- sion de tous et... surtout a,
ingement routes! I-I avait demand,
aux femmes de respected
ige 4) lae rglement, c'est-d-dire d
marcher a l'avant du dais.
Il y a une discipline fore
ie ment dtablie quand uine foi
iSSeS le doit ese dtplacer dans I
recueillement. Ne serait-c
pas un manque de maturtt
s de no- religtieuse, ches certatnea
Charlier que d'accorder de la vales
oir offrlr di une place plut6t qu'd un
re vibran autre, au course d'une pro
rett MEL cession?
eUller a
itats-Unis El puts... je ne sais pa
d en Hal mais il me semble que I(
mour-propre devrait low
appr6cia- son petit role, ce jour-I
,TERRES On ne veut pas de nous
ESPOIR, m larriere, pourquoi nous ir
ai 1970 poser?
rlier, xxxx
de cette En classes, mardi, nous f
n'envoyer sions des exercises oraux,
votre li- J'ai proposed 4 mes petits
ANGOIS- problmae suivant :
compor- tDimanche nattn, Moia
ns fates Pierre a prtpare dens
vrcues au boulangerie 250 p4tds. I
iple au- clients en ont achetd 175:
1968. C'est 4 ce moment que
ment Im- chard, l'it de rmes dltIf
les de ce me dit que son parrain as
retour pelait Pierre. J'at aussil
aviez faith enchaind :
s vivants
riche de cheter des pdtts, lui aus
'un jour- .-son pahrain lui en a O(ff
t perspi- 25. Combien de patds re
ement de tatt-il 4 Monsieur Piea
e forme-, quand il a fermd sa bout
ins les co gerie d midi?
al. C'est Aprds un laborieux cA
alsir est cul, quelques dlves ont .h
er qu'il 16: sCtnquante pdttsli.
de reu- les ai fdlicitds et nous so0
pressions -mes passes 4 autre clo
Alors, 4e voisin de Richa
contribu- se pencha lui et lu i ait d'-
ns le do- ton mdprisant :
e en Hai -Parrainn-ou cd on alo..
Li goinfd cinquante patds.
mes f61i Atteint dans sa dignitt
ael et at- filleul, Richard 4tait
Et it a board des larmes quand
!. valeur provocateur fut dcnon
it de la L'affaire se terminal par u
haitien skvire rderitnande ou il
collabora tait question de creole
mission en classe et de petit garQ
grosser.
recent Bien des guerres ont
MELBY commencer ainsi...
mbassade CcfiL,


I







'AOE 2


Recital deguitare
par I'eminent concertiste espagnol


FERNANDEZ DEZA

Lundl ler Juin, 7 hres. 30 P.M.
Entree : $ 1.50 et 2.00



A 'occasion de la Fte des Mtes


A l'occaslon de la fete des tres abordable.
Meres le petit Shop de Mme
Edma Large a regu d'Allema Adresse Mm
gne des bijoux en filigris de Ra*,ds
toute. beauty : broches, bou- A c6te du
des doreilles, bracelets etc. fin.
Le cadeau qui plaira a vote
mamian- ).


Bijoux garantis pour fem-
mes et enlants, des petites
chaines ne or 18 kaas. Vous
trouverez ausat des parfums
Espagnols et frangais de
choix, articles de beauty a-
vec les conseils d'une esthe-
ticienne. Perruques 100% na
ture4les, sons du visage et
des perruques coupes de che
veux.

Diademes de communion,
diademes et autres articles de
manes 1970. Chapeaux tur-
bans etc. Le tout k un prix


Avis de Divorce
II est porter a la connals-
sance du public que par ju-
gement en date du six Mars
Me Neuf Cent Soixante Dlx,
le Tnbunal du Circuit du
Dix-neuvieme Circuit Juridl-
ciaare de Lake County, Etat
d'iunois, Etats Unis d'Ame-
nque a admis le divorce des
ipoux Cadet Hillernest, la
lemme nee Gabrielle Hippo
lyte, tous deux citoyens hal-
tiens et prononce la dissolu
tion du marriage existant en
tre les parties. Le dispositif
du dit jugement, les formali
t6s legales prealablement
remplies a it6 transcrit dans
les registres ce destines
par 1'Officler de 1'Etat Civil
de la Section Nord de la Ca
pitale le vlngt trois Mai Mil
Neuf Cent Soixante Dix.
Me Bertholand Edouard
Avocat.


LA TOMBE DE
MAURICE THOREZ
PROFANE
PARIS AFP -
La tombe de Maurice Tho-
rez, ex Secretaire G6neral du
parti communist ifrangais
mort en 1964 a etd profanee,
la nuit dernire, au cimeti6-
re parisian du Pere-Lachaise
Une petite bombe, un en-
gin de fabrication artisanale,
avait 6t6 d6pos6e sur le mar
bre. Elle a provoqu6 peu de
degats.
Les profanateurs ont ins -
crit a "la peinture rouge des
slogans sur la pierre lomba-
le: Gromyko, ta visit com-
mence mal, les communards
se reveillent, liberez Amal -
rick.
C'est la dictature du prol6
tariat, regardez la Russiae
c'est la dictature du capital,
vive la commune, a bas les
tsars rouges.
Clest un coup de telipho-
ne anonyme qui alert ce
matin le Concierge du cime-
tiere du Plre Lacalhae. S ,
corresfondant lul demandalt
d'aller voir ce qui s'6talt pes-
so du cot6 de- It t5obe. de
Maurice Thore.


i Esma Large
Lcades No. 21
restaurant bec


"s MU JELLL8TZe


PAGE DE LRTURE




Par Jean Jacques ChittImad.


Vous vous souvenez de cet-
te affaire Miron, qui remua
l'opinion, ii y a trente ou
trente cinq ans?
TUn crime assez abject et
assez vulgare, en some: un
pere autoritaire et quelque
peu rude, abaLtu par son Jils,I
un jeune homme de vlnsgtrait
ans. L'assassinivtent ale mou-
rlr; rien ne m'empeche done
plus de r6veler ce que je sais
de cette lamentable histotre.
Vous imagine 1'motion
que souleva le crime dans
cette petite villa de province!
Les commentalres .et les ra-
gots les plus divers se donned
rent libre cours. Malgr6 tout,
le monde s'accordait a plain
dre la mere de l'assassin: u-
ne grande femieu maigre, les.
yeux pales, la figure longue
des gens qui ont perdu-de -
puls longtemps l'habitude de
rlre. Sa pauvre vie avait cou
16 len-tement entire ce pere
et ce fits sans cesse dresses
1'un centre l'autre: le pere
despotique, 1'enfant, mori -
g6ne, nourissant sa haine jus
qu'au jour oft elle s'60hppe-
rait de ses entreaties comme
une bWte furieuse. La merely
Pendant la longue detention
ie son fils, sa taille se vofta.
ses cheveux blanchlrent.
Antonio Blanchard 6tait, a
cette 6p9que, frals emoulu de
la Facuit6 de Drolt. Charge
providentiellement de cette
affaire sensationnelle, iB se
nut a la tache avec l'ardeur
d'n noplyt-. IL ira voir I'as
sassin dans sa cellule, avec
l'espoir d'etre eclair6 a fond
sur le -circonstances de son
crime. Il ne put en tirer qu'u

ne idie, quil ressassait inv4-
siablement: son pere lui fai-
sait de trop durs reproches et
menagait de le jeter a la rue
s'll ne se soucialt pas de ga-
gner sa vie. Humilis jusqu'S
1'extr-me, comme le sont g6-
neralement les paresseux
auxquels on preche le tra -
vail, et, effray6 des menaces
de son pere, le jeune homme
avait qonqu le project de le
tuer. C'etait clair et net: le
meurtre prnm6dit6, et des cir


constance.s ati6uuantes biesi
preaules, en soummne.
I.a.L" ut'u cuiiuu1Aa. On
v~A, esnre Ceux genaarmes,
I'accuse, maigre, loell atone,.
une vraie cuiire humaine.
Les temons aenlerent, pres-
que. tous a .cnagq.Uetaient de
Vieux naw.. as # IL VwsiaMe,
aon oi '-vanbitLt les sonues
vertus de travail et ie pro-
obne.
Plus d'une fois, I'avocat de
la aeiense se oressa, les yeux
en nainmes, pour s ecerier, a-
vec grantunoA uencc. un ora
ve home, oit, Je respect
sa memoire! Mais 'un pare
dur et xait6, ont Ia violen
ce a fait naltre- la terrear
dans l'me dce son fils.
C'est souis empire de la
frayekir qua le jeune Miron a
tu6 son pbrels
Bref, 1'assassin elatt une
victimel Au-cessus ae lui An
tomo Bianchiara surprenat6
le regard 6crasant du procu-
reur qu, al'un mois. orei jefe
en r6paque, d'un sourire ou
aun naussement d'epaules,
reauisait au -neant ses naive
interventio s. La mere vmt
deposer, psesque deaaulante.
Ele n'osa pas accuser le
mort, elle joignit les-mains,
saws rien dixe, ea se. mumant
vers les jurds.
Blanchard passa toute la
nuit ab pr6paxer sa plaidoirie.
Hkast 1I avalt contre lul l'opi
union publique, le jury et la
Cour, nettement hostilles a
l'acus6 et par-dessus tout, sa
propre conviction. i 'd6eten -
datt une nmauyaise cause. Le
lendemain, il vit le terrible
avoeat de la Couronne rica-
ner en le regardant. 11 se. rali
dit. On allait bien voir! II
s'appritait a enatamer son
plaidoyer, lorsque le pr6si -
-dent du tribunal annonga
que- la mre de l'accus6 de -
mandait a e-tre de nouveau
enteidue come t&moln. Cet
te femme s'avania, la taille
redeess6e, ecarta son volle
noir et, d'une voix falble,
mais nette, artlcula.
Messieurs, je ne vous ai


S. A. F. I. C. O.
Usn om dams i'Eeoomie do pays


S. A. F. I. C. O.

Plu de, $ 350M0 eemtie emt haltiens aidant a la
revalorsaatoe de Ia vie paysame


S. A. F. I. C. O.
Des miUllers de bias haitlens gagnent chaque iour
labataille de la production


S. A. F. I. C. O.

U million de sacs de Sisal an service de la Nation Haltienae


S. A. F. I. C. 0.

Uae uIdustrie Nationale an servitee de a NMaon Haltlenne


S. A. F. I. C. 0.


- ----al


Liquidation Chez Joe Etienne
1377 Ruelle Caristroem


Anciens Prix .......


8.50
3.50
5.50
1.00


2.00 1.756
1.50
20.50
18.50
1.10 Unite
1L50 Sges :
23.50 es :S
5.50
6.50
12.10
12.50
45.50
25.50
8.50
14.50
1.50 Unite


1850
12.50

1.50
-800
3,00


3 Mol
34 & 42
32-36-3e


18.50


Nouveaux
$ 3.50
1.50
2.50
.20


Prix.
2.50
.50


.80
.80
15.50
14.50
meh.pr. 1.50
7.50
8 16.50
2.50
6.50
8.50
25.50
15.50
5.50
10.50
3 pour 2.00


9.50
5.50 & 7.50
1350
.20
4.50
1.00


du 2Tr'Ma 1970 au lor Juin 1970


pas diL hier 4e qu'lf aut. que
je vous aWse. ians caece mai-L
neureuse, allaire, mon tils
Inest pas i.e vrai, le seal cou
patie.ce n'est pas ltu qul me
'rie ia prison 6 perpecuim ou
l'ecihattaua: .
Elle haleta quelques ins-
tahts, incinm a la te6e,.puis re
pris avec effort:

C'est moiI
Une lumeur de stup6fac -
ti6n s'ileva ie l'assisuance, et
comme le president rimvita
a sexpliquer, ia mere report:
iviezsieurs, toute la vine
me tent pour irreprochabie.
Et ma vie, pouftant, ne rut
qu'un long mensonge. J'eus
un amant un tiomme don't
je tairal le nom et que j'al -
me encore. Mon enfant est le
fruit de l'adultere. Mon marl
le savaft. Pour notre reputa-
Lion ,11 a eu la g6enrosite de
sc taire. 11 a kupport6 a son
foyer la presence d'un ba -
tard. Mais 11 avat la. rage au
coeri 'et -met, je n'svals-pas
le courage d'apaiser mon en-
fant, lorsqu'll se r6voltait
centre mon mari. J'embras-
sals sa cause avec une som-
bre colere I Je vous 1'al dit,
messieru' j'aimals encore son
pbre. '
Mon attitude, mes paroles,
mes actes ont fait de ces
deux homrnes des ennemis.,
Messieurs, la femme respec-
tee que je suls aujourd'hui
et bafou6e
dans toutl la villle.
On aura meme pas, je le
sals, piti6 de mes cheveux
blancs.
Mais je n'avais pas le droit
de garder une minute de
plus ce terrible secret. La
vraie criminelle, c'est moi!
Vous pensez si, apr8s cette
deposition, la part de 1'avo-
cat Blanchard fut belle! Ah!
11 ne m6nagea pas cette me-
re que le chagrin avait vieil-
lie avant i'age et qul, en face
de la Cour et devant le pu -
blic impitoyable de cette vil-
la de province, vensit de
souiler a jamais sa r6puta -
tion. aQue le sang de l'iP4or
tune victim, s'ecria-t-11, al~
plus fort de sa peraison, re-
tombe sur cette femme adul
ttre qui, non satisfaite d'a -
voir impose A son marl la pre
sence d'un batard, entreLe -
nalt savemment la discord
entire ces deux homsnes!
C'est la t6te de cette mis6ra-
ble, et non celle de son fils,
messieurs du jury, que vous
r6clamerez!


L'accuse, a ce moment, -
laic UomLIle. un aiia, Ul, ses
Imais be tenuirwitLb veias b
111mre. JianUnurac voyic, itas
ymux lisa pitai ue ceu00 mai-
cutLLeuLae Ae ICIxer sur umi, com
ine uL ur is u ieuiAtiiueI t xaetI
e. a omusiic s-pusi a 4. La i
Miron z u acqAtie aux ap-
p-auuisaxeneL,,s ae i aussbai
.e.
Gette gouape, soudain, de'-
Vellnait sbynpatliquie. 1 vuu-L-
lut se jeaer aans les bras 'ae
;a inere. JL vIt, aiurs cenet
m use asg1U1sanlt em inexpiL
c.Ule: CelLe -t;c, (UL regaiu
vlnpm.aCau,t,- a1 uVLbon e5imi.
Le .eiluelliilli, mame Mivro
se present. cnez i avoca.
Bmiaicnixrd. II vic se ievec
Dien Iranic ion oeau regaru
earange. lie ni c 'une-voix
bris6e.
Moniaeur, vous avez ete
cres our yur inuo... un! lauLj
iepri'oile 1 iairi que vous
le iussiez ... ii.impor.e pour-
tlix,, -mniUoiateur, que e evous
iL ac iune domUiLebLuil. nmen ue
Iima utpoOiiLii 1 eat vrai. iou.
Le ma Vie iul itacie, et si
janitis je lus paqrjtre, ce IUL
iLer, pour s uverla Lete.e e
mon eniant ... Monsieur, ce
que, yi liau la esc pius ort
que ma raison menie. Mon
Ios eat un assassin. Jamals
Je ne pourrai le evoulr sans
irenor jusqu'aux moeiles ...
Eit pourant, je le sentais, 11
oa present, je suils sale et de
shonoree aux yeux de tous.
Au moins, monsieur, qu'aux
vdtres, je sois rehabilitee! Ii
y aura au monde une person
ne, une senate, qui saura que
j'ai le drolt d'aller la tete
haute: c'est vous, monsieur...
le secret professionnel me ga
rantit votre silence...,
Ce qui se passa, en cette
minute, mon ami Blanchard
me i'a racont souvent par la
suite dans ces longues veil-
iees, sous la lampe. 1 couvrit
de larmes les pauvres mains
rides de la vieUle, comme ja
dis cell de sa pauvre ma -
man, lorqu'il implorait le
pardon d'une faute.
Jamais n'a-t-il senti plus
\intensement que ce jour-la
la toute puissance de 1'amour
maternel, cette force sublime
et aveugle, issue du tr6fonds
de la vie mtme, depuis qu'el-
-le existed sur la terre, et qui a
plus oeuvre, pour la conser-
vation de notre espece, qua
toutes les doctrines, toutes
les philosophies et toutes .les
politlques des hommes.


AU CAPITOL
Samedl a 6 h. et 8 h 30
Vendredi & 6 h. et 841.,30
LES SEPT MEROENAIRES
Entr6e Odes. 2.50 et 4.00,


REX TU5ARE
Vendredl a 8 h.
MAMAN LILINE ,
Par la Troupe Languclatte
Entree : Baloon 3.00
Parterre Odes. 5.00
Res. Odes. 10.00


Samedl 4 6 h. et 8 h. 15
En 1dre parties :
L'ORCHESTRE
CINE ELDORADO SEPTENTRIONAL
En 2eme Partie
Vendredi a 6 h. et 8 i. 15 LE TEMPS DU MASSACRE
HISTOIRE D'UN GRAND Entr6e Ode. 1.50
AMOUR
Entr6e Gdes. 1.50 et 3.00
De Luse Auto Cint
Samedi a 6 h. et 8 h. 15
En lere Partie : Vendredi a 7 h. et 9 h.
SHUPA-SHUPA 5 GACHETTtS D'OR
En 2Sme parties : Entr6e 1 dollar par voiture
DRACULA, PRINCE Samedl- 7 h. et 9 h.
DES TENEBRES LE PONT DIES $OUPIRS
Entr6e Gdes. 1.50 et 3.00 Entree 1 dollar !bar v6iture ,


Programme du-Lundi 25 au Samedi 30 Mai
Consultez votre conseilltre :


LUNDI........... 9h. Al1h.
MARDI .......... 9Sh, A h.
JEUDI ...... ..... 2h.A6h.p.m.
VENDREDI .. 2 h.a 6 h. p.m.
SAMEDI.... .... 2 hA 6 h. p.m.


a QUALITEX
a QUALITEX
A EXPRESS -MARKET
A EXPRESS MARKET
k EXPRESS MARKET


Demonstration tous les jourmsur rendez-vous
it CASA POMPADOUR
eLa BEAUTE ne s'improvse pas, HELENA
RUBINSTEIN la cr6e !
Apalssez la soif de votre Visage... Avec Skin Dew
de HELENA RUBINSTEIN


DRIVE IN CINE


CINE SENEGAL


Vendredi k 7 h. et 9 h. Vendredi 6 h. 15 et 8 h. 15
RINGO AU PISTOLET D'OR L'ASTRAGALE
Entree 1 dollar par voiture Entree Gde. 0.60 et 1.00


Samedi a 7 h. et 9 h.
LE DETECTIVE
Entr6e 1 dollar par voiture


A MAGIC CINE
Vendredi i 6 h. 15 et 8 h. 15
LUANA FILLE DE LA
JUNGLE
Entree Odes. 1.50 et 2.50
Sa'medi a 6 h. 1.5\et 8 h. 15
LES LEGENDAIRES
DE DELMAS
Entree Gdes. 1.50 et 2.50


CENTRE CULTURAL
AUUilUMAZUM
Samedi a 7 h.
LES CENTURIONS


3 Entree Gde. 1.50

HAYTIAN AMERICAN SUGAR CINE STADIUM
COMPANY, S. A. Vendredi (En Permanence)
USINE HASCO A lENTERRE VIVANT
Entree Gde. 0.60
SOCIETY ANONYME HAITIENNE Samedi (En Permanence)
PAYROLL LE BOUCANIER
PLANTEURS ET FABRICANTS
Sure Mi-Raffin6 ePOPULAIRE
Port-au-Prince, Haiti AIWORT CINE
SVendredi a & h. 30 et 8 h. 30


UN ATOUT DI PLUS
KODAK INSTAMATIC

AVEC L'OEIL ELECTRIQUE

















POUR MAMAN
don't c'est la fte
le Dimanche 31 Mai
Inutile d'etre un professionnel
Kodak instdmatic faith tout tout soul
Un merveilleux passe-temps

POUR MAMAN
Avec
KODAK INSTAMATIC












Agent : DON MOHR SALES CORP.


Entrde Gde. 1.00 et 1.50


ETOILE CINE
Vendredi a 6 h. 30 et 8 h. 30
RINGO
NE PARDONNE PAS
Entree Gdes. 1.20 et 2.00


AVIS
A LOUER
Un terrain ayant une peti-
te construction pouvant ser-
vir de poulailler, sis a Bizo-
ton, pour tous remseigne-
ments s'adresser & Mr. Joseph
Pierre Pierre, Foto-Nouveile,
Rue des Miracles No. 110


Samedlit. 6 h. 15 et 8 h. 15
RINGO,
NE PARDONNE PAS
Entr6e Gdes. 1.00 et 2.00


CINE PALACE
Vendredi a 6 h. et 8 h. 15
L'EV$IDE DE YUMA
Entr6e Gde. 1.50

Samedi a 6 h. et 8 h: 15
LES LONGS JOURS
DE LA VENGEANCE
Entr6e Gde. 1.00


PARAMOUNT
Vendredi
'BATAILLE DE LA VALLEY
Entree Gdes. 1.20 et 2.00
Samedi a 6 h. et 8 h.
En lere parties
TABOU COMBO
En 2tme Partie :
CALIBRE- 32
Entree Gdes. 2.00 et 2.50


MONTPARNASSE
Vendredi a 6 h. et 8 h. 15
BALLADE D'UN PISTOLET
Entree Ode. 0.60

Samedl a 6 h. 15 et 8 h.
L'EVADE DE YUMA
Entree Gde. 1.50

CINEOLYMPIA
Vendredi (En Permanence)
ESPIONNAGE A
HONG KONG
Entree Ode. 0.60

Samedl (En Permanence)
COUPE DU MONDE 1958
Entree Gde. 1.50

CINE UNION
Vendredi a 6 h. et 8 h. 15
IPCRESS DANGER
IMMEDIATE
Entrne Gde. 1.00
Samedi a 6 h. 15 et 8 13.
PLUS FEROCES
QUE LES MALES
Entr6e Gde. 1.50


JNUDI 28 ET VENDRUDI 29 MAI 1970


DANS NOS CINEMAS


ARTICLES. POUR ENFANTS :


Polo Shirts......................................
Polo Shirts......................................
Chandails ......................................
Ceintures.........................................

ARTICLES POUR HOMES
Chemisettes M6tal Deploye
& Air ConditlonnA...........

Chaussurces (Flexor BorI)...............
Chaussures (Flexor Albert) ............
Mouchoirs (Pure tolle de ln) ............
Pantalons Fred Perry .................
Pantalons Terital .......................
Shirts Holiday ...............................
Shorts de plAge (Oalifornia)............
Sport Jacket (California)..............
Chemise (Crestway) .....................
Veste Perfecta de Sport .................
Vesta Chemise ..............................
Turle Banon .............................
.C andales .......................................
Culottes ....................................

ARTICLES POUR FEMMES
Jupes en Tergal ........... .......
Pantalons pour Dames ...................
Maillot de bai ...........................
Porte Cleft ....................................
Jeux de Ping Pong .......................
Briquet Ga butane ........................

.Etc... .. t ......... tc.........


AVEC

LAc




Mort au Bats


EN BOULETTES



GIBBONS


QUEL QUE SIT
LE RAT

IL PERIRA


i_ ~~-~~g~~~ ~a~lerr. --~ ~ --~ ~ ---~


I :


,~US~"'~CrC~OssC'~C~;~;';


~sl*iitia~%r~rrrcr`rrrua~i-u~urasrcri~a


11~-9~--1 L IP


s


rW




J~MDZ 8 NT- 33 Z~k20 M~t1*00 a- di' OUVEMD


-.7-1


et jusqu'au 21 Jin


U


Sl I


tOMU






Radii









Vous serez te

de, ce chaml

d6roulera a

avec
.. ....A =


INDIAL de


iI1


III1


inu au courant des diff6rentes phases

pionnat mondial de Foot-ball qui se

a Mexico e q4u d6butera Dimamche

la rencontre URSS-MEXIQUE.


AR' U A04nw. W JA,


exlco


Sur


troole :
r0 "*


129 sur votre cadran


a
d
I
a


a
a
a


I
I
-I


iSFs SI~rC ~ aMj,-L"~U-~~~bjJ~


mvwlmrmr --1U


-i-r


1~'--' ;~s~r~~--l---- --~ I~,r~Z~51~.1~P~i~.~'- -~-UILd~


26 XT e r- VM164ftt 29 b -~'~';~


Suivez a partir du 31 Mai








iLK l'IQUVELI2STE ~UDI IS UT V3SUBIac295-3IA~ ~ ~
il~ -


Nouvelles de ra ranger


A GAUCHE
OLETARIENNE
$iN FRANCE
rE PLUS DANGEREUX
rDES MOUVEMENTS
OAUCHISTES,
WDIT M. MARCELLIN
PARIS AFP -
Le plus dangereux des mou
,vements Kauchistes en Fran-
ke est assurdment la gauche
* 3oldtarienne, a declared au -
jourd'hui M .Rayo.inrt Mar-
Oellin, Ministre de l'Idterieur,
,evant le Conseil des Minis-
4tres pour justifier sa demand
de de dissolution de cette or
,ganisation.
Le dessein de dla gauche
.prol6tarlenne, cre6 en sep-
,tembre 1968, est de prendre
*le pouvoir en France par la
:.t1iH armAe. Son objectif a
ALt publlquement exprimi de
,qtombreuses fois dans des e -
z-rits ou dans des discussions,
'a allinnei M Marcellin.
Le Minlstre de TInt6rieur
-a rappele A cet 6gard les con
signss donndes le 22 mal der
,iier par M. Alain Geismar,
4zn des dirigeants de 1'organl
i-ation, A 200 militants. aln
jle preparer les minlfesta -
.tions devant avoir lieu au -
,ourd'hui pour rdclamer la I1
beration de MM. Le Dantec
*et le Bric:
Formation de commandos
fortement encadrds, avec a
la base des groupss de com-
bat) de cinq combatants.
Ces groups dolvent sE re-
1trouver A des rendez vous
,secondahres oa Uis prendront
.possession des materiels. Ils
.6e constitueront en form -
,ions de quinze combatants
.]our harceler les forces de po
lice.
L'organe de propaganda de
ala gauche proletarienne
-est dia cause da people> don't
tous les numfros public de-
puis avril onl fait I'oLiet de
saisies entrainant I'arresta -
tion des deux directors suc-
cessifs de la publication, MIM.
Jean Pierre Le Dantec. .27'
ans et profefaseur a L 'Ye,
des Beaux-Arts de liYs. -et
Michel Le Bric, 26ia, tMrt
vain.
A Is suite de ces arersta -
tions. M. Jean Pmu, Itrtre d
cidait le 2i avril deter, ide
,prendre A titre provisoire. )a
.direction du journal pour pro
(ester centre, selon lul, ces


tentraves A la llberI4 de la
press, et marquer ainsi as
solidaritA avec les emprison-
nds. S'll pWait au gouverne -
eiaLt.ue me d6efrjr.t l
tlulgwalt alors di*
1ukeUe. ,se-
C he .np --

comparalssent aujourd'hui
devant un tribunal correct -
tionnel de Paris pour repon-
dre de 'accusation de prova-
cation au crime contre la sfn
rete de i'Etat, apologle du
meurtre, du pillage, du vol.
Me. Jean Paul Sartre dolt d&
poser en faveur des deux in-
culpds.
A cette occasion, tn- gau -
che proletarlenneo, mar .la
bouche de M. Alain Geismar,
avait annonce le 2b mal der
nier, 'au course d'un meeting,
que la joumne du 27 mal se-
ra digne d'une des plus bel-
les de mai 1908. En r6ponse
A ret apple A la maajieta -
lion de ruea, le prtf'sdte po-
lice jEaxcjiP.pll~lt .Joer

rmftMtxinteaW*..
tCU rssdungwane -
ting, Alain GBeismar avaltail
clarx: cet etd ne sera pas ce
"lui des vacancies pour les rl -
ches, ce sera celui de la r6-
volte du people. n avait alors
aopele a lutter dans la rue le
27 mal.
xxxx
U THAN SE RENDRA
A MOSCOU
NATIONS UNIES (N.Y.) AFP
Le Secr6taire General U-
Thant se rendra en visit of
,ficielle a Moscou, au molai de
juin ,annonce-t-on officielle
mnClt.
U Thant y discutera no -
tamment des moyens de reta
blir la plign&n Indochine 11
s'arrNteraAelement. a Lon -
Gres et aJaitaye
JLes deltAs0Ldu vcyage so -
a laitAanasadsi nitrieeurc
-moTnet.



DU Baawxa.qrORCES

BEYROUTH .- AFP -
(Andre CLOT)
La question d'un appel aux


Forces armies de certain
pays arabes pour aider le Li-
ban A defendre s c Ironil6res
est maintenant posee et le
parl I t de.-Bjyrouth de -
VIa dhSlhtMoil. La dis-
cusa dead pojet. si alle
intLCV nt, a 4era satbs p-
te M. sa vtlves contrevr-
ses.a spant otes-jbservateurm
quimel a, utn
Le gouvernement, pour sa
part, n'a pas pris position. M.
Karame, a la suite d'une er-
reur d'interpretation de ses
propos, la nult dernire & la
Uhambre, a tu-su.a prtciser
qaull 6tait prlt:-UtMdier cet-
te, po IUon. Iani que c'A -
tait aw erirtwentqu'il appar
tenailt5fe prend e ne dkct -
alon. On interptte, g6ntra -
tement cette decliwtion corn
me une acceptation du gou-
vernement d'engager une dis
cussion.
II n'est pas douteux cepen
dant, estiment les observa -
teurs, qu'un appel & des ar -
m*es ara&aMiul*T.MW t de vi
yes controweM.auuJAJban Ce
Aiul e4, ea. na .4Ulte de st -
guasaie do-Pasteo e Defen
se de.Ja Jlue arabe est evi-
adeiA ritfonde a a Ajsander
l'appui des autres membres
de la lligue en vertu de la
clause du Pacte selon laquel-
le toute agression centre un
etal membre est considered
come une aggression contre
tous les autres. Cependant,
les parts de droite libanais
notamment les phalanges de
M. Pierre Gemayel et le bloc
national de M. Raymond
Edde experiment ouvertement
la crainte que des troupes
arabes stationutes au Liban
puissent, exercer une influen
ce sur la situation inttrieure
du pays.
xxx
PARIS (AFP).
M. Edgar Faure, qui de-
vait recevoir ce matin une
A61iation d'enaeignants et
d'dtudiants de la FakulLe de
Drolt et des Sciences Eco-
Ipmiques de Nanterre, a re
0pouss6 cette -rencontre A ven
dredi.
L'ancien ministre de. l'E-
ducation Nationale, qui a
-accept6 une mission de con
sultations .,prts avoir refu-
sd le posted doyen qui lui
etait propaes, doit rencon-


- - -- - ------------ -- ---------- ----


trer aujourd'hul et demain
plusleurs personnalitts in-
tfressaes avant de rendre
sea conclusions A la dtlpga
tlon nanterolse
x x x
'ULBRIGHT CONDAMNE
L'INTERVENTION
AU CAMBODOE
WASHINGTON,
Le President de la Commis
sion des Affaires Etrange-
res du S6nat, un des plus in


RBNE COLES
LALUE No. 180


fluents adversaries de la po
lique indochinolse de l'admi
nistration Nixon, s'est pro-
nonce cat6goriquement en
faveur du retrait des trou-.
pes sudvietnamlennes du
Cambodge en intme temps
que cells des Etats Unis
d'lci au 30 Jn. .. .
L'appui aerien am6ricain
A d'ventuelles operations
sudvietnamiennes au Cam-
bodge aprts cette date, odL
le bombardment des voies
d'approvisionnement de 1'ad
versaire dans ce pays, serait
contraire aux int6frts des E
tats-Unis d'apr6s le Senateur
Fulbright.'
1 faut que nous sortions
de cette guerre par la ndgo-
clation exactenient come
les Frangais 1'on fait, a con
clu M. Fulbright en souli-
gnant : 11s s o n t parties
(d'Indochine) parcel qu'ils
ont pris la decision ration-
nelle qu'il etalt contraire A
leurs interests d'y maintenir
leur presence militaire.
xxxx


CEAUCESCO: MA VISIT
A MOSCOU ETAIT FIXEE
A L'AVANCE
BUCAREST (AFP).
M. Nicolae Ceaucesco, chef
de 1Etat et du Parti Copn-
mmalute romapns a i uaann-
c6 iler dans v..ditsotlB.sWo
nonc6 e lasi (ifWoldde) eL.
retrauarnts uJourd'hai par
I';Agerpress., que la Visite
qu'll a effectu6e le 18 Mai a
Moscou a la tete d'une im
portante delegation roumal-
ne, 6tait fixde A 1'avance..
Le Chef de 1'Etat Roumain
a affirm- que ce d6place-
ment 6talt necessalre et
qu'll s'Ltalt revelA utile.
;xxxx
L'AFFAIRW] OBBY -MOORE
MEXICO.-:
Selon des'.-ources britan-
niques dignes de fol, Bob-
by Moore, le capitaine de l'e
quipe d'Angleterre __accus6
par une- jeune vendeuse en
bijouterie du vol d'un bra-i
celet ne serait plus en liber
te surveillAv et pourrait, A
la premiere occasion, eXoin
dre gs camerades A Mexi-
co, mercredl soir.
-Toujours selon ces memes
sources, I'Affaire Bobby Moo


(Savoir pour prevoir,
(Suite de la 1ire page)


Le Champion du beau v6
tement announce A ceux qui
parent pour 1'Europe, les
USA ou 'e Canada, qu'il est
revenue du Canrada et des
Etats Unis avec une techni
que moderne et stire, qu'il
est en .outre le Seul capa-
.ble de colifectionner un
manteau d!Hiver oul solt
la mode dans les differen-
tes Capitales du monde.
Ils trouveront egalement
des costumes et des panta-
lons et un. choix judicleux
de tissus pour les 616gant.s
qui pr6efrent la coupe sur
measure.


d'ambiance ou de cadre sur
un .-idme palmer de presti-
ge, tandis que la mobility
vertical renvoie a une hid-
rarchicte prestige de sta-
tuts ascendante ou descen-
dante.
11 n'est pas aisd d'utiliser
un tel concept dans le con-
texte haitien, 6tant donned
la lenteur du processes d'in
dustrialisation. Mais en dd-
pit de l'immobilisme appa-
rent de certaines structures
sociales, ce pays connait un
movement d'urbanisation
qui modifie sensiblement i'8
quilibre entire les secteurs
d'activitd, .accentue le dica-
lage .des niveaux de vie, la
pression des aspirations. Le
processus d'urbanisation s'ac
compagne d'une dldvation
du niveau -d'education et
de la perception d'un plus
large dventail d'ocoupa-
tions. La grande disponib'il


te de main-d'oeuvre, la pre
sion croissante de cette de:
nidre sur le march de l'en
plot, I'appui manifeste de
commotions politiques d
ces dernidres anndes ont d
placed I'dquilibre tradition
nel des forces vers un mou
vement horizontal et vert
cal qu'il nest pas sans int
rat d'dtudier.
La mobility soeialeen Ha
ti est function sde-;iroD v(
riables fondamentales : l
participation au systdme p
litique, le statut 4irofessio
nel et le niveau d'dducation
D'autres Jacteurs interview
nent dans I'explication d
changement de statut mai
ils ddcoulent logiquemen
des prdcedents.
Centre Haitien d'Inve
tigation en Soiences S
ciales (CHISS)
(Cahier No. 5, Avr
1970, PP. 5-6)


re seralt close, mals gucune
announce offilcelle ne sera
rendue publique avant de-
main matin. 4
Le b jpque let
leur es ,t uw6 d'av




xxxx
ACTIVITIES DE
GUERILLEROS
AU BRESIL
RIO DE JANEIRO (AFP'.


Arrete :
Article ler. Le Citaoen
AnaYs BOURJOLLY eat anm
me Membre de la Comrwis-
sion Communsle de Jacmel,
en replacement de Mo"n-
sieur Renaud MOISE.
Article 2. La Commis-
sion Communale de Jac-
mel, ainsi compl6t6e est d6
sormais constitute comme
suit :
Mine Madeleine PEREZ: Pr6
sidente
M. Marcel ALCINDOR: Mem
brd
M. AnaIs BOURJOLLY :
Membre


Stations. Service
an t~h"a


Les soldats et le lleute- u w w
nant qui avalent 6tW captu- En d6pit des injonctions
res par les gudrilleros de des services responsables, dif
l'ex-captaine Carlos Lamar ferentes stations service
ca, ,au Sud de Sao Paulo, continent a Atre transfer -
ont regagne leurs unites, m6es en garages, oti sont re-
solt qu'ils aient Aet liberes, miss, la nult parfols jusqu'a
soat qu'ils se solent evades, vingt v6hicules.
upprend-on mercredi A Rio
de Jadfeiro. Aucun n'a t Ceux qui habitent dans les.
k fusillU comme l'avait fdlcla- environs de ces d6bits de-ga-
et devant la Ca.anW le de zoline s'etalent feliciLdes de
ptle Padllla. '.,' cette measure qui les met -
O l- i". talent 4 l'abri des menaces
S On co~nf parjilleurs d'incendie. Depuis quelque
0 de source a.sreAe'x-cap' temps, l'on ne tient plus
talne Lamara a .d une compte de cette util6-disposi
operation de chlrurgle esth6 tion.
tique avant de se rendre
dans les forfts situ6es entire Nombre de- vehicles sont
le Parama et Sao Paulo 'maintenant garages dans les
pour organiser un camp stations- service. Le moindre
d'entrainement A la guerilla mal serait encore constitu6
(le chirurgien a 6t6 arrte). par les injures, changes,
Dans cette region particu les disputes entire les chauf-
s li6rement desolee, les gu6- fours et leurs aides, le vromn-
r rilleros, ont dui amener tout bissement bruyant des mo -
m le ravitaillement necessaire teuts qui troublent le silence
s mais lehtrs stocks ont ete d6 de la nuit entire 9 h et 10 h
e couverts. Plusieurs d'entre p. m. entire 3 h et 4 h a. m.
d eux ont Ate faits prisonniers s'ii n'y avait pas ce danger
- au course de l'oplration lan d'incendie pour tout le quar-
- c6e par les forces armies prt tier avoisinant ces d6bits de
i siliennes mais il y a eu peu gazbline.
U de victims de part et d'au- Nous nous faisons l'inter -
tre. Il n'y a eu aucun con- prate des protestations de
tact vraiment violent. A nos abonnus a ce sujet, cer -
li Ideux reprises, les .-m que les services intA -
a de Lamarca ont sa, veilleront mieux d6 -
a patrouilles, les o^ ~' isa l'observance de
o mees et ont em des measure salutaire.
n prison :
n. L'a=34e-cbt" maintawaL....
n avoir je:cerclb le.AMqdVe -ir
u group de guerilleros aeC- -*DU JOUR
Is- Carlose Lmarc. Mala. iLest :-..o sam .-i -. 9 '
ht douteu.-que ce -derler oit amed .........9 mis
pris viyant..Les ANtorlts St Jean .........42 ans
as craignant.en eflfet qWu ses I I Ch6ry .............10 ans
o camarades iiagganuepti un tjhior Jean ...............3 ans
eqitvement powu obtemnr sa Catfirine Louminus...55 ans
il liberation s'il et it fait pri- Marie Lourdes St Elol 6 mois
sonnier. Guirand Raymond...... 4 mois


COLES
Polets Desuiron Livre $046 SUPERMARKETS Huile Crystal Gallon 2.58

LALUE AVE. CHRISTOPHE PETIONVILLE Lait White Lilly 5 lives 2.50
Malzena 14 oz. 3 pour 0.74 VENTE SPECIALE --TROIS COLES Ovaltine 16 oz. 0.69
Corn Flakes 8 oz kellogg. 0.44 LES SAMEDI 30 MAI ET DIMANCHE 31 MAI
es o. 044 Baby Foods Assortis 13 pour 1.75

Crime Nestl6 4 oz. 0.26 Gerber Mixed Cer6al 8 oz. 0.30
Oleo Margarine Pin 5 lbs 2.46 Carnation Non Fat Liquide 14 oz. 0.22

C.C. Mel 6 pour 4 1.32 Jus de pomme 32 oz. Molts 0.94
Confiture Fraise Kraft 10 oz. 0.58 Soupe Campbell V6g6table 3 pour 0.79

Confiture Orange Lipton 16 oz. 0.58 Soune Cambell Cream Chicken 3 pour 0.87
Fruits Cocktail 8 oz. Libbys 3 pour 0.74 Sauce de Tomate 8 oz. 3 pour 0.67

Hulle Mazola 24 oz. 1.13 Farine Importte 5 lbs. A/G 1.44

Spaghetti Catelli 8 oz. 3 pour 0.74 S L Sucre a glacer Dixie Imp. 0.48

Macaroni Catelli 8 oz. 3 pour 0.74 Cerise Maras. 4 oz. 0.32

Spaghetti Arlequin 16 oz. 0.37 S Kraft Miracle Mayonnaise 16 oz. 0.70

Macaroni Arlequin 16 oz. 0.37 Dana Lunch Tongue 12 oz. 0.85

Vermicelle Victory oz. 0.18 Spam 12 oz. 0.98 o

Sardines ma Git Jay -ilri 4omd 4 .o. :, 0.24

Flageolet Amlex Fin 15 oz. 0.48 BO S SONS Salad Dressing 8 oz. Assortis 0.69

Petit Pois A/G 15 oz. 3 pour 0.99 Red Devit Tabasco Sauce 3 oz. 0.60

Mais e irme AAG 4"7. 7. Moutarde Fench 6 oz. 0.29

Pork 8 Beans 31 oz. AUG 0.67 elillacklhepper (fPo*re) 0.20 .

rplnard 3 oz. A/G 0.33 Vinaigre Import* Litre 0.55 -

SardilesAcil3pour 0.54 1 N Sel de Table 3 pour 0.54

Jamsy BlCOre Helot sko.6s -- 1.88

Primerose Peck Fream Biscuit 1.51 Whisky White Label 4.17

Orange Slce Gomme Brach 0.9 GENTLEMEN Ricard Pastis 2.9

Carnation Bonbons Patria at des Vin Rose Remy Pannier 1.89

Marrons Glaces 14 oz. Francais 3 S2 Crime taaes larie Brisard 2.3

Orchid Peck Frewa Biscuit 2.76 Gancia Vermouth Blanc 8 Rouge It. 2.29

Surettes Assortles lb. 0.69 GRATIS GRATIS-- GRATIS Rhum Barbancourt 3 6toiles 145

Pour la F6te des Mires: Checolat Biscuits-Parfums Cadeaux divers en plus-Regardez bien votre fiche de caisse Si elle porte an numuro compose de 3 chlff
ie Desm soit 11.- 2221 -etc. Vous re cevrez votre Provision grati l


T _7 -;,rFp------r~--r- .*:--i-~-r.7-;~;~~-r;r-;-;-nr TT-r-, ~ 9F~lr_


_~_ __


17


_ j ~__^ __ __ __(__ __~________ __


~aj~C~B~b~k148~11


L.


rl&,


"LE NOUVELI28TE ,


nmi 28 ITV~SII~r~O l h.~S1_







JUUD 28 NTVNRD 0-X170tE20VL4 -


RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862


VOTRE HiOROSCOPE
V Par France ODrake


Oherchae la section correapondant au Jo W de Satre anniver
saire de naissance et votes trosverez les perspectives que
vous asignaent le alutres pour demahiL
Drott de reprodumetion, ttalaeou tppiseIe.rdswrvd.
Prepridt King Feature.-Syicica*p Rxcl sfite
I Lh NOtJVELLIST&E
SAMEDI. 30 MAI 1970


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
LIER) : N a oye, par attiWr
par le plaisir at par Ie lux* 'si
vous devez en m8me temps n&-
gliger d'importantes obligations
pour votre avanir. Du tact dans
vos demands, sans exigence.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU) : Votre honatet6 natu
rolle et votre ardeur au traiaill
vous mineront vera le sueds.
Envisagez toutes lee poselitae&
Ne voua lancez qu'apres mOre r6
flexionm
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX) : Poliauez, travaillez
IA oa il Ie faut, soyez m6thodi-
que en tout. Belle journ6e pour
vous ai vous avez bon moral et
sites entreprenant.
22 JUIN AU 23 JUILLET.
(CANCER) : Votre-programme.
peut 6tre complex. Attaquezie
avec un esprit decide sans etre
but6. Soyez ferme dans vos rkso
lut'ons nmais ne soyez pas ceasant
A l'6gard de votre prochain.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION) : Tendance au mlconten
tement, A l'irritabilit6 qui vousy
causera des aoucie, A des contacts
dlplaisants. Sachez que ces incli
nations existent et faites le neces
saire pour les contr6ler.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Si vos pro-
jets se r6vllent stlriles, inadap-
tis, changez-lea. Pas de modifica
tions radicales sans cause. Da
nouvelles possibilities sont offe"-
tes.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE) : Culture,
art, activity social sont favori-
sas Soyez discreet en tout. N'al-
leZ pas aux extremes et que la
frivolity n'engen'dre pas la fati-
gue.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION) : Un bon mo
ral sera augsi important dans les
tfiches quotidiennes qu'il l'est
dane vps plaisira, -votre activity
spdctilque ou exceptionnelle. Pas



Aujourd'hui

COIN DE L'HUMOUR

A HOLLYWOOD

Deux chlvreB se rencontrent
pris d'un studio de cinema. L'u-
ne d'elles ach&ve de brouter un
morceau de pellicule.
Et comment avez-vous trou
vk le film '?
Hlas! ma chtre, nettement
moins bon que le livrel
['ESPRIT FRANCAIS
Corinne (6 ars), qui rentre de
I'ecole, dit esa malman :
Tu connais la derinbre 7
Non, ma.ch4rie.
Eh bien, c'est moi !
ECHECS
Et votre frlre qui Jonait si
bies aux dames, qu'est-il dove-
nu ?
II est pion dlans on collLge.

xxxx

Pharmacies assurant

le Service cette malt
B/JJ/Dessalines
aSacr6-Coeur>
Lalue


Actualit&sInternationales


L'ENGAGEMENT DE
L'URSS
AU PROOIE ORIENT
MOSCOU Al'
de Jean Raffaelli
L'engagement massif de
I'URSS aux cotes de la RAU,
admis, desormais comme un
fait par la press sovietique
et est europeenne, paralt
indiquer aux yeux des obser-
vateurs que le Krermlin donne
maintenant la priorltt au
conflict israelo arabe sur la


d'impatience ni dq precipitation. guerre au Vietnam.
28 NOVEMBRE AU 21 DE- Cette priority semble resul
CEMBRE (SAGITTAIKE.) : Cer ter dl'une meilleure distribu
trains paojets devront .tre modi- tion des engagements sovi6-
fiVs, que vous le vouliez ou non. tiques dans le monde A laauel
Soes i4serviw et patient. Las le le Kremlin a it6 conduit
clhawemnts vous profiteront. assez rapidement devant la
Gaieia sigu votre san de l'hu-- prolongation de la crise du
mour. Proche Orient et les limits
22 DICEMBRE AU 20 JAN- de son action en Indochine.
VIER (CANRICORNE) : Com, Un ensemble de commodi-
me cemx du Sagittaire, des chan tes et d'intdrets-semble avoir
g~'onts .vous attendant a.thIn dict6 la decision de transf6-
jouMrt roids fera vivre de-..!eu rer du Vietnam a la RAU le
res diffitles. Montrea.ou phi. front anti imDdrialiste: pour
losophe et garden vote es6ritl. lU SS le tlhetre Dira lo -a-
rabe st, comosar a celuis du
Bud Est asi.aoitinue plusiuro-


21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU) : Vos pla
nstes stimulent I'initiative et le
don de ct6ation. Elles vous aide
ront A sortir de vos teaches ennu
yeuses en un meilleur htat d'aa-
prit. Servas-vous intelligemment
de vos qdalitas.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS) : Mgme si vous a-
vez .une intuition remarquable,
ne compteS pas sur elle seulement.
Appuyez-la par des faits et une
comprehension precise do toutes
les situations. N'aggravez pas ce
qui cloche dejh.
SI VOUS ETES NE AU-
JOURI'HUI : Vousn tes tris di-
vers et souvent joignez a votre
vie professionnelle r4gulire une
vocation rcmunlratrice. Vous a-
vez des dons pour la musique,
la literature, architecture, le
droit, l'enseignement mais dons
le cas seule'ment oil le sujet vous
pamionne. Vous avez une mlmoi
re remarquable, la patience et la
thnacit6 nlcessaires pour excel-
ler dens la recherche. Vous au-
rez tendance parfois A .parpiller
vos forces, surtout en essayant
de t"iompher sur plusieurs sec-
teurs la fois. Basayez de vous
concentrer aur un but. Evitez aus
st une tendanee l'exceassive sen
sibilite. -


Comment clo6turer
lOyensement la Fete
des Mires
En venant assister au Fes
tival des Meres organism par
la Ligue F6minine d'Action
Sociale le Dimanche 31 Mai
1970 A. 5h p.m. pr6cises au
th6itre de l'Institution St.
Louis de Conzague.
Pour fare honneur aux
Arrilre Grand-Meres, la LI
gue Feminine d'Action So-
ciale a prepare un program
me de choix et a fait appel
aux artistes les plus quail-
tits de la Capitale: Chants
et Gultare par Marie Th.
Moscosso Chenet et Jean
Coulanges. L'orchestre des
4 Cloches ... Des ballets clas
siques, des danses de pays
divers une saynette comi-
que -, de la galett, du rire.
Pour aider aux frais de la
construction du ce Garoutes, l'entrte gt6n6-
rale est de 3 Odes et les pla
ces rlservles A 5 Odes.
Tous en foule au Theatre
de l'Institution St. Louis de
Oonzague pour assister au
Festival des Meres et pour
avoir la chance d'etre l'heu
reux gagnant du Concours
des Citations organism sur
les ondes de Radio Haiti et
de recevoir votre ticket of-
fert par la Pan American
Airways. aller-retour Port-
au-Prince Miami.


che. libre de surench6re (hi-
noise tf; d'eneaepment smy4nri
cain direct, mieux contr016
par Moscou. Son environne-
ment est moins hostile, son
imuort.ance s.rf tlgique et 6-
conomique 6vidente.


Volture a vendre
INSTITUTET
HAITIANO-AMENICAIN)
Une volture marque RECORD> module 1960, en
bon etat de fonctionnement
sera mise A la vente b partir
du Lundi 25 mal 1l'Institut
Haitiano-Americain. Les of-
fres seront regues sous plis,
cachetes a la direction de
l'Institut Haitiano Americain
La volture peut etre vue
tous les jours ouvrables de
9 h. du martin a 5 h. de l'a-
pris midi.
$ 200 DEUX CENTS DOL-
LARS. '
Aucune offre au dessous
de 200 ne sera considered
LA DIRECTION


On est tres loin cependant
d'en ddduire que l'URSS se
degage 'de l'Indochine, ot sa
solidarity politique et mate-
rielle continue de s'exprimer
et oC elle a un role de pre-
sence A Jouer.
Mais les observateurs esti-
ment que c'est entire le Nil et
I'Euphrate que le Kremlin a
d6cidL de faire porter main-
lenanL le poidi principal de
son action exterieure.
II en rdsulterait selon le3
milieux specialists, q u e
sauf complications graves
dues ia rpgemwrnt simi-
hlire des Etats Unis, l'Egypte
ne sera pas durablement
vaincue et ne pourrao tre sou
mise a une second offensive
isra6lienne.- En m Ame temps
I'URSS pre d pied slide -
ment au Ptoche Orient (oil
11 lni aura fall 'molns de
ouinze ans pour reliever les
britanniques) a u tour de
deux Doles principaux: le Cal
re et Bagdad.
Selon des sources socialis-
tes, le but de I'URSS, en s'en
gageant A fond et ouverte -
ment aux cotes du Caire, est
de bAtir un mur defensif ca
able d'annihiler la superio
rite alrienne d'Isracl (et e -
>,enLuellcment de lancer des
actions nunitives localisAes).
L'obiectif ultime serait de d6
courage Tel Aviv et de l'o -
blI er A ucceDter un r6leg -
lent nolil.inne luste. comuor
tant en premier lieu le re-
trait israolien des territoires
arabes occupies.
C'est au contraire une con
solidation politique et 6cono
mique que Moscou concour -
rait a obtenir en Irak, pays
qui, situ6 hors de la zone di-
recte du conflict, se prete, a
la difference de la RAU, A
des explriences soclalistes en
profondeur.. Des Informa -
tions de bonne source, &ta-
ytes mardi par un commen-
taire revllateur des Izvestla,
iaissent penser cue cette con
solidation pourrait se tradui-
re dens les mois a venir par
une participation des commu
nistes iraklens au gouverne
ment et la progression d6cisl
vc de 1'application de la poll-
tique de l'Irak.


NIKON KONICA
CANON MINOX
MAMIYA BAUER
ASAHI PENTHAX RICOH
OLYMPUS POLAROID
TOP CON BINOCULAIRES
LENTILLES INTERCHANGEABLES
APPAREILS A FILMER
PROJECTEURS SUPER 8
FLASHS ELECTRONIQUES
ALBUMS DE PHOTOS
9N EXCLUSIVITE A LITTLE EUROPE


POUR TRA~WSMNTS ML CauX T ESTHITIQUES I
CELLULITE, RHUMATISME, OBESITt, LUMBAGO, ARTHRITISME,
DOULEURS GASTRIQUES ET HEPATIQUES CONSTIPATION,
TROUBLES CIRCULATOIRES, E6IVAHISSEMENY GRAISSEUX, etc...



EST SUP~RIEUR PARCE QU'A TRIPLE EffET
G.ARIIN do, MWSAE ,
0 fluli T d MA ,kLtlIR
o IAHiEKIT dJ il'tU a .


SIUYT5ANT SUR TOUTES LES RTIES'
DU.I CORPS; "MA 0 "/ /
FA IT MAI./lGRJI par mini l/o ides raises
superulies ci.es rines. / /
DICON(AST NNE e iRAFI ERMIT par /
atifliov n li e liA cirpilaltioli de i.m change s muriri/s..
SOL'I0 1 A el D CONTRA E en 'iljtissail hi le sion
lie l'en e 7


Les Bandes Dessines du N N Uvelliste

IBlndie '


J'M 881351 LA Iusisort D)
HAUTE EN BAS 07 SE VEUlI
QU5ELLE REStE
IMPECCA

OiLE


QU'AS-TiJ PAIT lIE ALLO-
AESIIT1E 00 'T -T S GRR Ift
I V, P0111 ALUJJMkR

A IF


-Mandrbie


SET, DANS LA NUIT CALM DU
PACIFIQ(JE... LU ANORME RAZ
DE MAREE DEFERLE SOUDAIN.
A&~ *


Message du D6parteiment de...
(Suite de la lre page)


Elle affected indirectement
la collectivitl car les denrees
provenant d'un sol pauvre
et qui se d6bitent sur les
marches sont si faiblement
nourrissantes, parce que de-
ficitaires en proteines, en vi
tamines et en min6raux, que
tous, nous subissons les ef-
fets de la malnutrition.
Quand le sol n'est pas pro
t6gt, les rivitres et les lacs
se remplissent de boue, les
ruisseaux se trknsforment en
torrents, les inondations de
viennent plus frtquentes.
Des tonnes de terre arable
sont irremldlablement per-
dues pour l'Agrlculture.

Quand les recoltes sont d6
ficitaires parce que tirees
d'un sol min6 par 1'erosion,
le pouvoir d'achat du cultiva
teur tombe. I I est alors forc6
de se priver des articles de
premiere nlcessitt au grand
prejudice des commergants
et des industriels en butte
aux desastres de la mevelte.
A la champagne, du fait de
1'erosion, les sources taris-
sent, les points d'eau se des
sechent et 1'homme et les a-
nimaux sont aux abois.Dans
les villes, les robinets demeu
rent inoperants ou presque.
Concitoyens, rLveillez-vous!
Que chacun, dans sa sphere
d'action, se penche, il en est
plus' que temps, sur cette si-
tuation qul pose devant ls


Conscience Nationale le pro
bleme le plus 6pineux que
confront le Pays.
eQUAND LE SOL S'EN VA,
C'EST NOUS QUI PARTONS,
Pr6tres et pasteurs, pre-
chez A vos fiddles 1'obliga-
tion morale qui leur incom-
be de remettre A leurs des-
cendants une terre d'otl 11s
puissent encore tirer leurs
subsistances : il y va de la1


La Fete de 1'Arbre
La F6te tradltionelle de
'Arbre, celebee le dernier
Vendredl du mois de Mai, a
et6 marquee le 29 du courant
par des Services religieux
dans toutes les Eglises Pa-
roisslales et les Temples RI-
formts de la Capitale.
La Cath6drale de Port-au-
Prince a eu le privilege de la
celebration de la c6ermonle
Officielle a 8 h. A.M. Les Re
presentants du Gouverne-
ment et plus de 2.000 eleves
deleguls par les difftrentes
Icoles de la Capitale y parti-
ciplrent.
A L'issue de cette manifes
station, le Message du Depar
temnent de 1'Agriculture des
Ressources Naturelles et du
Developpement Rural, a ets
lu A la chaire par un techni
t clen. Ensuite, une distribu-
massive de plants d'arbres
fruitiers fut faite aux eleves.


pLrenit6 de la Nation.'
Professeurs des bcoles ur-
baines et rurales, inculquez
a la jeunesse 1'amour de l'ar
bre ce bienfaiteUr de l'huma
nitl.
Peres de families, develop
pez chez vos enfants la mora
le du conse'rvationiste.
Commergants, dites-le et
redites-le : la terre est la
source de toutes les riches-
ses. Pas de terre : Point de
commerce, point de traffic.
Medecins, enseignez t vos
patients l'immense intrltb
qu'ils ont A consommer des
ALIMENTS RICHES qid ne
peuvent venir que des SOLS
RICHES.
Avocats, Juges et vous L6

Remerciements
Mme. Vve Lamartine Gr6goi-
re.
Mme Vve Lamartinilre Gr6
goire, ses enfants et petits
enfants, tous les parents et
allies affects par ce deull
remerclent blen sinclrement
tous les amis de la Capitale,
de la province et de 1'6tran-
ger des marques de sympa-
thie qu'lls leur ontt 6moign6es
A l'occasion de la mort du re
grett6 : Lamartine Gr6goire
epoux, fils, pere. frlre. Bou-
quet de gratitude. Une mes-
se de Requiem sera chaptte
A la m6moire du defunt le
30 Mai a 6 h a.m. air Sacr6-
Coeur de Turgeau.


-,WoeIR vo 115SE.4 vR & rlck'rA Wv01ok/'74A TEV
.5A C1VEG4RA6 O~i ~ qSER A 7701o ;VO ~aEg
ASS4WA.MC4E VOVYAOt
VISA 9.





VOYEZ




BUREAU

CWiMATISE



45A VE NUE1 CMAIel, 6eAMNNE


CITE L 'EXPO.i5T/N 359


Joseph C. Valm *, .
Distributeurs.


gislateurs, que par votre in-
fluenee, les lois rnglementant
l'utilisation rationnelle des
terres produisent dans leur
application leur plein et en-
tier effet.
En avant tous !Protegeons
les arbres, Propageons les.
Maintenir le Sol, C'est ga
rantir 1'avenir de la Patrie.
D.A.R.N.D.R.

De Luxe Auto-Cine
Dimanche 31 mai
A 7 hres et 9 heures
EL DESPERADO
(Scope couleur)
Encore un de ces nouveaux
westerns qul porte la griffe
des fameux metteurs en sce-
ne italiens, et dote d'une ad
mirable interpretation de
jeunes dieux des films d'ac-
tlon europdens.
Le cachet particular de
cette production rude, ame-
re, cruelle, reside dans le dl-
roulement d'unedrame atro-
ce Ivoluant paralliemient a-
vec l'escalade de la violence
et de la cruaute!
EL DESPERADO
Un western endiabl6 oir
s'entortlllent les sentiments
les plus sordides qui animent
des htros intraitables dans
une explosion de haine et de
vengeance !
EL DESPERADO
Une superproduction toni-
truante qui imnpressionner-t
vivement les spectateurs les
plus endurcis!
Un western incandescent,
d'une brutality implacable!
N. B.- Rdpondant a 'at-
tente des clients, la Direc -
tion du DE LUXE AUTO CI-
NE a ouvert, a leur intention,
un Guichet Supuldmcntaire,
a la Sortie, qiui fonctlonne
uniauemenit le Diman-he de
6 heires a 7 heures 30
Entree: $ 0.60 par personnel

Avis de Divorce
Par jugement en date du
dix sept Avril 1970, le Tribu-
nal Civil de Port-au-Prince
a admis et prononct le divor
ce de la dame Joseph Guy
CLERFE nae Marie Thtrlse
Augustin d'avec son 6poux.
En execution de cette'deci
sion, 'Officier de l'Etat Ci-
vil de la Sectiop Ouest de
Port-au-Prince a, le mardi
26 Mal, transcrit sur les re-
gistres de divorce, le disposi
tif du sus dit jugement, se-
lon le voeu de la lot
Port-su-Poe., le 27 Mal 1970
frtz B. LEGER av.


ITT*.* .


MONTRES SUISSES


GIRARD PERREGAUX RALCO
TECHNO 'ANCO
BIJOUX
BIJOUX EN OR 18 ct.
BIJOUX EN OR FIXE
BIJOUX MURAT
BIJOUX NT ARGENT
ARGENTERIE CHRISTOFLE
uMlTAJ, DR BACCARAT
GRISTAL DR LAIAQUE
ORISTAL DR DAUM
EN EXCLUSIVITY A LITTLE EUROPE
ET MAISON ORIENTALE


1


_C0,400CMDOOD




JNUDI 28 ET VENDMM 29 AI 197


, a- s 5






E LE ELLIT JUD 28 ET V DI29 A1970


i.


______________sirrainaesP aanawsMe. r"aubwb


Fete des Meres


AU CAPITOL
A PARTIR DU DIMANCHE 31 MAI
iA 4 Hres. 30 et 7 Hres. 45 P.M.
Lie eme Film de la S-lection
GERBE IDOR Steve Mc QUEEN

La Canonniere du Yiiag.Ts6


Entrse : Gdes. 3.00 et 5.00


Errata
Priare de lire dans Flartt-
cle de Gerard Campfort : la \\
voix d'un potte : page 1
lo) Cinqantenaire d'un li-
vre au lieu de cinqantenaire
d'un poate. Le renvoi soull-'
gne, en effet, de quel llvre
il s'agit.
2o) ler paragraph lle li-
gne : si telle elle fut c'esat--
dire basse au lieu de c'est-
a-dire passe

3o) page 3 lre col, 2e pa
ragraphe, lare ligne : Mais. !-, ... ,
Laon Laleau au lieu de Mai, -
Lton Laleau. a "1
MURAT
4o) page 3, 2e col, 3e para OR PLAQUE LAMN ARGENT
graphe, 3e ligne : Et, age- iez ous l Bijwourim .
nouill6e encore au lieu de a- ,
genouilla encore.




OU IREZ-VOUS


j SAMEDI SOIR j

6) DINER ET DANSER
l AVEC LES LEGENDAIRES

@ Au Rond Point Night Club
, Admission $ 3.00
(..... dV*)()()() <)( ) @(e) ( e S" a


Les Publicites
Notre sidcle, finalement,
n'est pas celui de 1'espace ou
de la bombe, mais blen celui
de INFORMATION. Et la ra
dio est un des supports essen
tiels de information. C'est
pourquoi les PUBLICITES
DU VERSEAU ont choisi ce
moyen d'expression et se
sont associes. A RADIO ME-
TiIOPOLE qui dispose d'un
materiel Alectroniqque d'a -
vant-garde garantissant une
Acoute parfalite.


du Verseau
Les clients des PUBLICI -
TES DU VERSEAU peuvent
se tier a nous, car notre but
est de les aider A VENDRE.
Qu'ils nous considerent comn
me un prolongement de leur
firm, un service annexe
charger d'INFORMER la clien
tele au sujet de leurs pro-
duits.
Publicity
de
VERSEAU


Les Publicites du Verseau
et
Radio Metropole
prdsentent
oBONJOUR EVEv
7, Rue des Miracles
avec Maryse uour vous distraire, mesdames, pour vouo
informer, pour ouvrir une fenttre sur le monde dano
toute sa diversity
Tous les matins de 9 h. A 10 h
A PARTIR DU ler JUIN






Mexico
SCHAQUE DIMANCHE
44 PAR
SCaribair I Mexicana
$ 227 Exc. 17 jours.
CARIBAIR VOL 900 POUR KINGSTON 1i t 15
MEXICANA VOL 304 POUR MEXICO 12 H. 45
RETOUR
CHAQUE DIMANCHA
MEXICANA VOL 305
CARIBAIR VOL 901. 61. 6 15 P..


Le Br6sil et Pel6,
prets pour
ie super-exploit
(Suites
Les plus grands clubs sont
A Sao Paulo: Santos, San
Paulo F .C.( Corinthians a
itto America, Botafogo, Vas-
cu de (jama).
L'iqguipe nauonaale joue avec'
linifostne buivant. maillot
jatane a paremonts verts, cu-
lotte bleue.
HISTOIRE DE L EQUIPE
NATIONAL
Elle est Ia p':u3 riche qui
:xiste. Elle a joue touts ics
coupes du molnde, soil 9 au
total. En 30 et 34, elle fut ell
minee des les huiti mes de 11
nales. En 1938, pour .a 3e ap
parltioftle Bresil tormina 3e
de la competition diasputee i.
Franee.: ,aprts avoir frOle )a
qualification a la-4indle. En
effet, les brdsiliens etaient
fellement sfirs de jouer la fi
nale qu'ils r6serverent leur
avant centre Leonidas et ue
'allgnererit pas contre les
Iransalpins. Sans le rDia -
mant noir) qui fut le rol des
bujiteurs de cette Coupe du
monde, le Brasil rut uattu de
justesse par le future vain -
queur italien.
En 1950, le Brbsil semblai4,
sur son sol et devant son pu-
blic, invulnerable. II avail do
min6 la phase preiinllnaire
de la comoeLitioli avec une
facilitA derisoire. Mats on fi
nale, devant i'Uruguay, dans
le. stade de a Maracan' pleinr
come un oeuf depuM s la veil
le- les Bresiliens aor6s avoir
nmaraue un but' piltinOrent
1 mentablement et se firent
reioindre puis ddpasser pir
leur adversalre. Score 2 1.
Et le football brisilien eut
beaucoup de ml a se remet-
trp de ce coup terrible.
En,1954, en Suisse l'Pfnine
rationale ofi figuralient deia
les 2 Santos et Didl. ne pit
franchir l'obst.'np des quarts
dp finales, a l'issue d'unr,
match dramptioni et trA,
homleux contre les honeonis.
Le Bresll, c-onendaliot,. v lit
inanOg son pain soir &.t Dre-
parait sa revanche. L'1ouine
national, renvc-, m'i-sa
sp. loi en Subtle a occasion
de la 6e coupe ." C mnfn
Pour la preini rep foi le
meilleurs au mn-nde P IIa-
dans la nouvenc technique
du 4-2-4 triornlnh"it dons
ione comnotition T.Ps bA6si -
liens revel1rent. n- monde 11
line prodlige ri" 17 ans P04'
"at ul uLlino"n'11"I nillier
droit M.inuel GCqrrinchI.
En 1962, l'opine ne fill
Vnos tres brillarte nm,;e; so"
ex7oerience finit nar donnmar
anx brAsiliens un 2e succe
cons6cutif.
(A Suivre)

Avis Matrimonial
Je, soussigne, Monsieur
Louis Marcelin advise le pu-
blic en general et particu-
lierement le Commerce, qu'A
partir de cette date, je ne
suis plus responsible des
faits et actions de mon e-
nouse Madame Louis Marce
lin, nre Anne-Marie Marcel
le Sully, vu son comporte-
ment ind6sirable et autre-
avec moi durant mon sdjour
en Haiti.
Ce present avis est publHi
pour servir et valoir ce que
de droit en attendant qu'u-
ne action en divorce soit in
tentre contre elle.
P.au.P.. le 27 Mai 1970
(S) Louis Marcelin


La cause de
I'accident Apolil 13,
CENTRE SFATIAL DE
HOUSTON (TEXAS) -AF-P
La NASA a donni hier des
pr6cisions complementairec
sur le court circuit auqcu:
on attribue maintenant i'ex-
plosion des reservoirs d'oxy -
gene d'Apollo 13.-
La cause premiere de Pacci
dent serait bien une opera-
tion de vidange des reser-
voirs effectu6e deux semai-
nes avant le lancement. Les
astronauts avaient pu vider
normalement le reservoir nu
mdro 2 et avalent dfl recou -
rir at une procedure spEcia-e
quI co.siste A tchauffer le
gaz liquid au moyen de ra
diateurs pour qu'll se volati-
lisa.

Remerciementts
,Mme Vve. Fritz Dupuy
M. et Mme Valerio Canr,
les families Gautler, Eiyaln
Sautres parents et allies re-
mercient blen sincerement
tous oeux qui leur ont don
ne des marques de sympa-
thie a l'bccasionade la mort
de Mine Clara EWALD.
| P auP., le 23 Mat 1970


Edward Kennedy ne sera pas candidate
Sla Presidence


NEW YORK AFP -
Le Senateur Fdward Ken-
nedy a de nouveau affirms
au course d'unme interview t6
16 rlse cc mniii qu'en ,ucu
ne circonsitanice il ffaceepte
ra d'etre candid A ..a f6si-
dence des Etats U'nis en 1972.
,Et en 1976, jc ne fala pas
de pronostics lointains, a-t-11
ddecliard. S'i1 ne rime a 6rien
de fair. des prolets t, Ion -
gue dchdance, M. Keni;edy

Noor ae rmme ,
Germaine uouchier
Nous annongons avec in-
liniment de peine la triste
nouvelle de la mrotd0e Mme
Germaine Boucnler surve-
nue le 27 Janvier A 10h
p.m. a l'Hbpltal St. Fran-
cois de Sales munie des Sa-
crements de l'Eglise,
En cette douloureuse cir-
constance; nous pr6sentons
nos sinertes condoldnoces
aux famllle's Aprouvees : par
ce deuil, particulierement
Ssa fflle Mme Felix Lafon-
tant nee Denise Victor, au
Dr. Jean-Claude Victor ac-
tuellement ft l'Etranger, aux
families Victor, Lafontant,
Boucher et a tous les au-
tres parents et allies.
Les fundrailles de.1a re-
grettde Mme Germalne ,Bou
cher seront chanties le.sa-
medi 30 Mai remainn) a 4n
en l'Eglise du Sacr6 Coeur
de Turgeau.,Le convoy part
ra de la Salle Paroissiale ofi
la d6pouille sera expose des
2 heures.

AVIS
11 est port la connais-
sance du Commerce, de l'In
dustrie et du public en gene
ral que Me Arthur V. CALIX
TE licencid en Droit et en
Sciences Administratives- r
comment graduo de cEXECU
TIVE BUSINESS* et .AC-
COUNTING AUDITING* de
la MERCHANT AND BAN-
KERS SCHOOL* et de la LUMBIA UNIVERSITY de
New-York U.S.A. est a leur
disposition pour consultation
relative aux Business Admi-
nistration tels : Planing, Ma
nagement, Industriel Organi
station, Marketing,_ analyse
de bilan etc...
Pour toute action en divor
ce particullirement pour les
cas de divorce amanant du
Mexique, se. charge de la tra
auction des documents y af-
farents et des dernieres for
malitds A. remplir auprbs des
tribinaux haltiens.
Son Cabinet se tient A 1'6
tage de la Boulangerie Mo-
rel 455 Boulevard Jn. Jac-
ques Dessalines chaque jour
ouvrable de 7 a 9 h. A.M.et
4 h. P.M. A 6 h. P.M.


.n'en a pas momins 'intention,
'de rester dans la vie publi-
que aussi longtemps, a-t-il
prcisd, que j 'aurals lFmpres
sion de pouvoir agir ave, ef-
ficacit6.
Le dernier des Kennedy a
fait c es declarations au
course d'une Interview eare -
gistr6e dimanche dernier
dans sa propridt6 de Virginie
et diffuse dans le cadre du
programme eToday., de la
National BroadcasLing Corn -
pany A l'occasion de l'anni -
versaire de la naissance de
l'ancien president.
Le Senateur democrat du
Massachusetts a suuligyi la
minoderation avec '.aIueile ion
fiere s'(talt servi, lorsau'il 6-
lalt a la Maison B rliace., des
pouvoirs qu'll d6tensit, que
ce fut en politique inltrieu -
re notambpent lors des gra -
yes Incidents de l'Universi-
tI du Mississiph, a Oxford, ou
en politique trangdre Iors de
la crise des engines sosifti -
cues a Cuba. II y a IL peut-
etre une lecon pour notre
temps, a-t-i dit.
InterrogA sur le rolC 0ue
la jeunesse,At p3ariculire -
ment de la ieunessc conLesL.-
taire. devait avoir dar.s aes
affaires oubliques, le Sena -
teur a declar6: la motcsta -
tion est devenue trou facile
dans notre socidte. et si les
'eunes veulieit vrainient 1-
a present its devraient fii-ee
inscrire les noirs Sur les lis-
tes 61ectorales. Ils devraient
aider lPs toxicontanRs et leF
nauvres A rsoudre lenrs no'n
blames. et nourratent travsil
lcr activement A hl'iae.Lioun de
eandidat ondi d6fendi 1 auie
dp la oalx dans le Sud-Esr ..-
si tioue, pas si iplement nsa
nifester.
M. Kennedy estimn one In
division du mvs entre anoirs-,
t. hblnnPs Nord et Shd. est
peut Atre le plus grand dan-
ger oue nous affronterons au
jourd'hui et constitute la plus
grande menace.
xxxx
COUP DE MAINS
DE GUERILLEROS
URUOGUAYENS
MONTEVIDEO (AFP).
Un commando de cin-
quante guerilleros a occupe
ce martin a l'aube le Centre
d'Instructlion de la Marine
Uruguayenne sur le port de
Montevideo et emporti, A
bbrd d'un camion de la Ma
rine, quelque 700 armes et
des caisses de munitions ap
prend-on de bonne source.
A la suite de ce coup de
mains audacieux, les gueril
leros ont diffuse un bulle-
tin sign par Fernando Ga
rin annoneant notamment
qu'un militaire s'6tait ralliAd
avec ses armes aux Tupa-
jnaros.


Instantanes
(suite)
viron un mois. Elias eat alli
assisted C la dernltre phase
de la, Coupe du Monae ade.
Football 1970. .
xxxx
Carlyn Elliott, une agrda-
ble secretaire de 'Ambas-
sade amtricafhe, s'est ren-.
due a Miami: Elle nous re-
viendra dans une semaine.
xxxx -
Madame Sergio Romero,
n6e Ingrid Roy, est rentr6e
de voyage mercredi martin.
Elle vient de passer une se-
maine a Porto-Rico avec
son pare, Pierre Roy. Celul-
ci est rentrA le mnme jour..
II sejournera bhut jours
dans le lays.
xxxx
Carl Brierre est part a
destination de la Floride. II'
y passera un mois de va-
cances. Monsieur Fritz Brier.
re et sa femme Maggs, ses
nncle et tante, l'ont salud a
l'atroport.
'xxxx
Thomas Price est. part
pour le Mexique mercredi
matin. A l'adrogare, il a pris
conger de sa femme et de sa
fille. Tommy suivra la der-
niere phase de la Coupe de
Football.

C'est le premier voyage de
ce tourist guyanals. Machi
niste de son 6tat, 11 reside A
New York, et a &pouse une
haitlennea" Josaphine Moise.
Durant un mois, il sera I'h6
te de son beau-frere, Mar-
cel Moise. Nous souhaltons
un heureux sajour & ce sym
pathique voyageur.
xxxx
Monsieur Lloyd Gaspard..
Directeur de la Fondation
Care--en Haiti, 6talt 1l'a6-.
rogare mercredi martin. Il
s'y 6tait rendu pour saluer
sa femme. Madame Gina
Gaspard, une personnel plei
ne d'enjouement, s'est ren-
Slue a Miami, o il elle passera
deuX ou trois jours. Avant
de prendre lavion. Gina 6-
tait Agalement entourde de
ses trois charmants en-
fants, et d'une curieuse pe
lote blanche qui, si je ne
m'abuse, doit dtre un cani-
che.
xxxx
Monsieur et Madame Ri-
chard De La Fuente sont
rentrds de New York mercre
di martin.
Madame Wagib. Ali, une
haitienne, est parties le ma
me jour. Elle est all6e re-
trouver son marl A New
York.

Derniere Heure
Bobby Moore s'est rdjoui
d'avoir pu rejoindre ses ca
marades anglais au Mexi-
que.
xxxx
L'ex Prdsident Aramburu
d'Argentine a Ata enleve
par deux faux milltalres.


DIMANCHE 31 Mai a 6 h. 30 et 8 h. 30

AIRPORT CINE presente


QUAND LES COLTS SONNENT LE GLAS
Chaque coup de feu multiple une vengeance sdculaire...
QUAND DES COLTS SONNENT LE GLAS
Vous serez enthousiasm6d s angoissas I bouleverses !
QUAND LES COLTS SONNENT 'DE GLAS,
L'amour sortira-t-11 vainqueur ? apaisera-t-11 cette terre de feu ?
SDdtf du .Western grec au Western italien
Entre : Gdes. 2.50 R6s. 4.00

N. B. Ce film ne sera project dans aucun IDrive-In de la Capitale.
Les cartes seront en ente aux guichets d'Airport Cind d6s le Vendredi 29.


Cabane Choucoune
Prdsente
Pour la FETE DES MEleES
le Samedt 30 Mai 1970


MANUEL FERNANDEZ-DEZA
Guitariste Espagnol de r6nommse INTERNATIONALE
FOLKLORE Espagnol
Chansons Style cFLAMENCO;
Musique Espagnole Moderne
Choc Publicit6

La Conference du.. Mort de


SSuite)
niques observes dans lhexer
cece de sa profession. 11 a
fait remonter l'origine de
ces anomalies & plusieurs
causes, notamment I'hrddi
t4. et a soullgn6 'inhquidtu-
de de certain males hai-
tiens en face des preoccu-
pations sexulest.- Et des le
seuil de sin entretien, a-
pres avoi expos scientifi-
quement et d'une fanon en-
joude l'objet de la conftdren
ce, il invita les ,membres de
rauditoire A lui poser des
questions sur son sujet.
Malns A 'tudlants,. profi -
tant de cette occasion, adres
serent des questions sur le
thdme qu'il a commence A
ddvelopper. Le Dr. Bijou, ap
profondissant son sujet, sou
levant bien des voiles sur
un problAme d61licit, donna
satisfaction pour tout ce
qui est de son domain.
Le Creshs est done. un cen
tre cultural, oft les questions
touchant la sociologie, Fan
thropologie, 1 ethnologie sont
agitdes. Apres la confdren
ce technique de notre con-
frere Maurice Lubin et d'au
tres conffrenciers aussi in-
t6ressants sur des sujets
passionnants, hier, c'6tait
gMutation du Monde : le
monde en 1'an 2.0001 du pro
fesseur Jacques Barrosi; tLa
dimension historique du
sous developpement du
professetir Cidoine Jeannis.
Nous sommes certaiu.s que
la sdrie va continue. Nos
historians, nos ditffrents
hommes de sciences se font
entendre dans des itudes
pleines d'intIret qui Tavis-
sent notre jeunesse et le pu
blic en general. A l'instar de
1'UniversitA des Annales, a
Paris, le cCRESHS, est un
des hauts lieux de la cultu
re en notre Capitale oi h'on
oeut s'instruire et s'infor-
mer.


S (Siue)
latlons Extdrlieures, soit com
me Professeur de Droit In-
ternational Priv6 et Public a
I'Ecole devenue Facultd de
Droit, Doyen de la Faculte
de Drolt, Recteui de IUniver
sitd d'Haiti.
Me Clovis Kernizan a re-
prosent6 le pays, en maintes
conferences interamericai -
nes, et internationales, se si
gnalant par ses interven-
tions judicieuses, sa grande
connaissance du droit inter-
national public.
Les divers ouvrages u.'il a
dcrits t6moignent d'ailleurs
de sa science juridique. Memn
bre de la Cour Internationa
le de la Haye, il a acrit une
these retentissante a ce su-
jet.
La date des fundrailles se
ra ultdrieurement annonree.
Le Dr. Clovis Kernizan a
longtemps collabor6 a notre
journal. Nos lecteurs appre-
ciaient 1'dlgance de son sty-
le,la profondeur de sa penste
ses analyses fouilldes et bril
lantes.
II a assume avec prestige
l'importante function de Do-
yen de la Facult6 de Droit et
de Recteur de l'Universito
d'Etat. Les g6ndrations qu'il
a form6es lui sont reconnais
santes pour son enseigne-
ment de trds haute quality.
Le pays perd un eminent
juriste; 1'intellectualitd hai-
tienne, une de ses figures les
plus brillantes.
Le NUuvellisie partage !a
douleur de sa Vve, notre ex-
cellente aiiie, attentive et
si dcvouoe et qui s'est mon-
trde si couragiase, vIladame
Madeleinc Keinizan, de leurs
deux enfla ts. dcux autrcs ona
rents endeuiVps et leur a-
Jrer,se .es in 'es condilAan
ces.


ARTICLES DE QUALITY

Fetes des Meres, la Plus belle fete de
1'annie, bientAt le dimanche 31 Mai
SProchain.

QU'ALLEZ-VUS OFFFR A V0OTRE

U HERE MAi.AN?
Un eadeau quI.se, porte: PASSEZ A PRESTIGE...
Un cadeau qui garnlt ., i REPASSEZ A PRESTIGE
Un cadaau quidecore& BIENVENUE A PRESTIGgE
Un cadeau quk parfume .- TOUJOURS A PRESTIGE
Un cadeau q tu dure'^. ,iSeulement A PRESTIGE
Un cadeau quil hiabile :ENCORE A PRESTIGE
Un cadeau" qul 'distihgtau' VISITEZ PRESTIGfE
Un cadeau qui flatte Aucun doute PRESTIGE
Un cadeau qui embellit Naturellement PRESTIGE
Un cadcau qui attendrit Evidemment PRESTIGE
Car un cadeau de Prestige fait toujours plaisir A la8
Maman qui le regoit
Pour Tous Achats de cinq ($ 5.00) dollars PRESTIGE
vouF remettra une fiche vous donnant drolt au Tirage
Special FAtes des mnres g
- Un Rtchaud Trois foyers Tropigas.
TIRAGE ler JUIN 1970

Une seule adresse, tout simplement,
celle de Prestige
4MRue Padyee.
-'" I -.^ a^ ga^


-ili


.TLFUDI 2 ET VENDRDI 29 MA


' -~~~~I~'-' r~- I11~' ~ 1 11-1PP.11W


CHOCOLATE AU LAIT. SUISSE AEC AMANDES ET MIEL




C 1colat -lerb, erenommse mondiale


~- ---


a0lp~Rar*lql)rrllrraIq~~ll~em~)rP1Z(ZOIZ


ll -su_~e


:- ...... ....... ....- ... .. .. ;;;--;- -;" A : ; i 2 r ;- --; t '; ~ :` d '3< 4 `: =; ;, = -; -- ,q. : : } ;; -; .... ---, --- -r l ......... .;: U ... ... .


9"


PA E O


tLE ,NOUVB)LLISTAC3




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs