Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06755
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 26, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06755
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text








N Met ^a V Chef :-H *PORT-A/i-PRINCE'(HAITI)
WOEM rAs ........
Admirnsfrut.. ', MAX Cha 'AUVE TCH BOITE POSTAL 1316
- mZBR DR LASSOCIAWION INTNRAMARICIN DE PREI -'

o 28.086 756me ANNE E MARDI 26 MAI 1970


La "Responsabilite" de la Cigarette


ex a ilee au Congres d'Houston,
,, ., .-, ,:.* ---.p ,'*


HOUSTON (AFP).
(De l'envoy6 special de I'AFP
Daniel Priollet).
70 a 80 pour cent des de-
cis par cancer du -poumon
pourralent Itre evit6s si les
fumeurs de cigarettes se
convertissaient au cigare ou
a la pipe, meme apres avoir
fumd des cigarettes depuis
dix A qulnze arns, a declare
lundi devant le dixlime con
gris mondial du cancer A
Houston, le Dr. John W.
Turner, du Wesson Memo-
rial Hospital de Springfield
(Massachusetts).
.Bien que la culpability du
tabac dans les cancers des
voles respiratoires sup6rieu-
res ne puisse plus etre IDi0
en doute, et que. de nom-
b r e u s e s communications
aient djA dt6d fates sur ce
sujet, 11 restait encore a fai
re des 6tudes quantitatives
de la correlation entire la
consommation de tabac et
le nombre de cancers. C'est


a quol s'est employed le Dr.
Turner a Springfield depuis
1950 en donnant des ques-
tionnaires A tous les pa-
tients de son hdpital, non
sariedsement atteints, sur
Teur assete de fumeurs (age
de Ia premiere cigarette,
nombre de cigarettes par
jour, age de la cessation de
fumer, le cas dchdant). 5416
patients de plus de 50 ans
ont bien voulu rdpondre aux
questionnaires et ont dt6
sulvis, depuis, par le corps
medical.
On a done constant, peu
de cancers des poumons
chez les fumeurs de pipe et
de cigares. 79 personnel sur
5.416 avaient fumd plus de
600.000 cigarettes, ce qui re
pr6sente une d6pense de
12.000 A 15.000 dollars pour'
27 annies passes A fumer
huit heures par jour tous
les jours.
Le Dr. Turner a constant
qu'un sur quatre de ces fu-
meurs invitkr6s sont morts


dA maladies vasculaires, un,
sAr 4,5 d'emphysime, un sur
qpatre de bronchite et un
sUr 18 de cancer des pou-
rtlons.
L'Age moyen d'admisslon
k- 1'hOpltal 6tait de 61 ans,
et ils avalent fum6 une mo-
yenne de 389.000 cigarettes
dans leur vie. Un autre chief
fre impressionnant, en rela
tion directed egalement avec
usage du tabac, est celul
des deces par cancer de la
vessie.
,: Par centre les cancers du
sein sans rapports avec l'u
sOge du tabac viennent A
4euxidme rang des causes
4e deces, immediatement a-
:ires le cancer du poamon,
ials la moyenne par indi-
vidui des cigarettes fumees
6tali relativement fable:
47.000.
Enfln, le Dr. Turner a fait
remarquer que sur les 118
d6ces par cancer du pou-
mon, on avait releve seule-
ment deux non-fumeurs et
qu'il s'agissait de femmes
d6c6dees a la suite d'un ade
nocarcinome, tumeur sans
rapport avec t'usage du ta-
bac.
Outre le tabac et ses rd-
percussions sur la sant6, la
matinee de lundi a dti con
sacrde a toutes sortes de su
jets variant de I'mmunolo-
gie aux problems d'thique
posLs par le cancer. A ce su
jet, les medecins sont d'ac
cord pour affirmer qu'll ne
convient plus de donner de
faux,espoirs aux families de
cancireux et que, lorsque
les conditions psychologi-
ques le permettent, 11 est
toujours preferable de dire
la vdrltk au malade.
On a reparld des Dtudes
mendes par le Dr. Eliza-
beth Ross, une psychiatry
de Chicago, sur l'approcbc
(Suite page 4 col. 4)


Rev. Frank Dorfield
(Dorfeuille)
des USA recherche
son pOre haitien
Est acLueilement de passa-
ge en notre capital, le Rev.
Bishop Frank Dortield ou
(Dorfeuille) de Angel Light
Temple de New York City.
Cet intfressant congenere se
rait ne d'un pire haitieln
qu'il n'a jamals connu. Un
nom6 Franck Constant Dor-
feuille qui, imprinieur de son
dtat, aurait v6cu aux Etats-
Unis prds de 1926 a 1931. Par
ti sans laisser d'adresse alors
que le R6v6rend n'etalt qu'un
bhb6, Franck Constant Dor-
teuille, s'il encore en vie,
dolt avoir 75 ans, etant nO
probablement aux environs
de 1895. Tout indivldu, ayant
une information quelconque
sur ce Franck Constant Dor-
feuille peut entrer en con -
tact avec la Direction des Ar
chives Nationales, ou 6crire
directement au Rev. Frank
Dorfield 109 East 129 Street
New York City 10035.


un echantillon dusol
lunaire au Muste
national


HANOI AFP -
Bien qu'elle n'annonce pas
encore l'arrivee du Prince Si
hanouk a Hanoi, la press
nord vielnamienne consacre
la quasi totalltt de ses co -,
lonnes la visit de celui
qu un editorial d6signe com-
me le grand dirigeant des
6ept millions de cambodgiens
unis dans la lutte centre 'im
perialisme americain.
Les articles soulignent que
le sdjour du Prince Slhanouk
marque une nouvelle tape
dc la olidarlt comnbattante
et de 1'amitie affectueuse des
peuples des deux pays, et tra
duit la volonte de ces der -
ioers de mettre en oeuvre l'ap
pel sacr6 lanci a la confM -
rence au sommet des peuples
indochinois.
Les quotidiens reprodul -
sent in extenso le texte de la
cinquitme lettre du Siha -
nouk aux cambodgiens, ou
les observateurs relievent des
attaques particulltre -
ment violentes contre la cli-
que de Bangkok qui est mi-
se sur le mime rang que les
cliques de Saigon et de


Notre confrere Dumayric
Charlier nous a communique
l'appr6ciation Alogicuse de
con ouvrage &TERRIES D'AN-
GOISSE ET D'ESPOIR, con
Lcnue dans une vibrant let-
tre que lum a adressee ce ma-
tin Mr Johns W. SIMMS di -
recteur des Affaires Politi -
ques a l'Ambassade des Etats
Unis d'4mdrlque.
Appreciation qui a toute sa
valeur A environ 15 jours de
la signature. Vente a l'Insti
tut Haitiano Amiricain (le 7
juin a 11 hres a. m.) de ce re
portage retentissant.
Cher Monsieur Charlier,
Ayant lu avec le plus grand
interdt dans le journal Le,
Matin, vos nombreux arti -
cles sur le voyage que vous
avez fait, Pann6e dernibre,
en Extreme Orient, je suis
heureux de les voir riunis au
jourd'hui en un livre.
C'est vous dire comblen je
suis touch de la gentillesse
que vous avez eue de m'en of
frir un exemplaire dedicaci.
Vous 1tes le seul journalis-
te haltien a avoir visltd des
champs de batallle au Viet-


Phnom Penh. Le Prii.e Siha
nouk reproche aux traitres
du Cambodge d'avoir supplied
a plusieurs reprises les sla -
mois de les prendre en pitid
.en dtablissant des relations
-dlplomatlques.
La clique Lon Nol, ecrit le
Prince Sihanouk, a ex6cut6
s.rictement les ordres don -
nds par les siamnios. Actuelle
meant, la clique thallandaise
peut permettre asx agents
secrets de la CIA d'aller a
lPhnom Penh en quality de
personnel de l'Ambassade
thailandaisc pour collaborer
avec les Etats Unis dans les
activities d'agression centre
notre people. Les thallandais
auront le droit d'entrer libre
ment au Cambodge et den
exploiter les resourcess; o-
tamment touristiqucs.
xxxx
LES PERTES AMERICAINES
AU CAMBODUE
SAIGON AFP -
Deux cent seize soldats a -
mierlcains out 4et tuas et
huit cent sept autres ont dti
blesses au course des opera -
(suite page 4 colonne 7)


nam. Vous etes, par conse -
quent, le seul qui soit a me-
me d'informer, a bon escient,
le grand public haitien sur
les faits de cette guerre si
mal comprise et sur 1'action
si souvent critique que pour
suit mon gouvernement dans
cette region du monde.
sTerres d'Angoisse et d'Es-
poir, est un reportage qui, en
raison de votre probity intel-


lectuelle, e l acuite de vos Un echantillon du sol lu
observations et de 1'el6gance naire et le drapeau haitien
du style, merite d'etre lu a qui a fault le voyage aUer-re
vec la plus grande attention tour de la tere T la lune,
et d'etre soigneusement gar- deux objets a caractere hau
de pour servir de rifirence,~A tement historique que, par
l'avenir. 1'entremic e de I'Ambassa-
Je vous f6licite tris chaleu deur Clinton KNOX, avait
reueiemit pouR la public pofferts au Pdt. Duvalier
tion de cet ouvrage et vous et au people haltien, le Pre
remercie une nouvelle fois de sident des Etats-Unis d'A-
m'en avoir offer un exem merique, M. Richard NI-
plaire. XON, sont exposes au Mu-
Veulllez agr6er, cher Mon- :see National.
sieur Charlier, les assurances Exposes au Musde Natio-,
renouveldes de ma meilleure snal dans un cadre qui rap-
consildration. p' plle les p6rip6ties de ce vo-
.yage interplanetaire qul a
John W. SIMMS \teanu le monde en haleine,
Directeur des Affaires cs souvenirs attirent un
Politlques .lot de visiteurs.


A propose dt curame nos gofts En Marge d u Mundial. : Emotton et Sceptcisme en Angleterre
Lettre ouverteo an Directeur du Journal Le Nouvellste ,I' Affair fRnhhv Mnn-r A .t-il vnia
aaa ~w ~ ,, r p a am A


Monsieur le Directeur, r
t
Nous avoils lu avec plaisir d
votre entrefllet intituld OCu- I
rage de. Lgouts, dans votre I
edition des samedi 9 et di q
manche 10 Mai. Nous en pre s
nons occasion pour vous fd- d
liciter de l'intdret que vous 1
portez aux choses qui cancer s
nent le lpien public.
Nous sommes entidrement c
d'accord avec vous sur la n6-
cesslt6 de curer les egodts
des rues que vous avez cities
dans l'entrefilet en question; I
cependant nous nous empres
sons de vous dire que le cu-
rage de nos egofits non visi-
tables necessite acquisition
d'un materiel special que
nous n'avons pas pour le mo-
ment.
Les Ministres Max Adol -
phe et Raoul Lespinasse se
sont deja penches sur la
question et aides du Direc -
teur de sl'Organisation Mon-
diale de la Santde ont envo-
ye le Directeur du Service de
Genie Municipal des TPTC, a
Porto Rico et aux Etats Unis,
faire un entrainement de un
mois en vue de se familiari-
ser avec ce materiel special
pour le courage des egofits
non visitables.
L'acquisition de ce matA -


Au Compte

Gouttes

par Raymond Philoctite
COUPS D'sPITITES,
Coups d'tpitites* I Chose
courante I
Et la pire des chases !
Des fois, ea saute aux yeux;
le mart soupgonne une rd-
,gle de trots, ne reconnaissant
pas dans le nouveau-nd sa
marque de fabTrque.
Et vous pensez qu'on va
s'empdcher ?
L'argument est lId :
II y eut dans la famille un
grand pdre allemand ... ou,
tout depend de ia couleur du
bdbd, tell arriere grand -
mire, ndgresse authenti-
que HI
Coups d'pititec : la pire
des choses I
Je rappelle d'histoire du
chatelain et de son hypocrite
cocher dans les cContes co-
miques> d'un dcrtvain norvd
gien du 18e sidcle, Johan
Herman Wessel.
Jolt rdcit I et la morale est
excellence .:
Malheur i Vomme qut
tengrosses la femme de son
prochain. II ira bruller iter-
nellement en enfer.


iel, qu( par ailleurs ne cod-
era pas trees cher, est-h taor
Ire du 'jour des projects du
36part ment des Travaux
'ubllcslet de la Sante Publl-
iue et. nous esperons que
sous p iU nous sera permits
de conretlier dans le reel
es su estlons que vous avez
si he usement formultes,
ce poui le plus grand bien de
a comn unaut6 Port-au-Prin
clene.
ToutAen vous renouvelant
nos f1l.citations, nous vous
prions'Tde. recevoir nos meil -
leures j alutations.
AndO M. PIERRE, Ing.
Direqteur du Service de
Genie 'Municipal des TPTC


E.hem rides

Haitiennes
1 20 MAI
1805 Proclamation du
Code 6Bnal Militaire.
1863 Lol sur 'lrganisa-
tion des fabriques.
1866'.- Deux jeunes sont
tonsurgs: Saint6 et Beauge.
Ce dernier devient cur6 de
Petit Goave, puts de la parois
se de Ste Anne, et Camerier
Secret de Sa Saintete. Mort a
Jdremie en Mars 1923.
1868 Demesvar Delor -
me laisse le cabinet et est
nomme Ministre resident
pris de la Cour d'Angleterre.
Durant son ministire, il a
fait planter les sabliers qui
sont encore si vivants dans le
vieux quarter central de
Port au Prince.
1907 Pose du premier
rail du clemin de for Carre-
four Ltogdne.


Notre roman
d'aventures
Conmme en d6cembre
dernier, nous avions pu -
bli6e, en bands illus -
trees, un conte de Noel
qui fit la joie des grands
et petits, Le Nouvelliste
commence aujourd'hui-
en page 3 la publica-
tion d'un interessant ro-
man d'aventurcs sMan -

drake).
Presque tous les grands
quotidiens du monde se
sont assures les droits de
reproduction de la s6rie
des Mandrakes qui pas-
sionne Jeunes et vieux.
Les abonnes du Nouvel-
liste, qui s'amusent cha-
que soir duja, en savou -
rant les emesaventures (
de Dagobert et de Blon -
die, auront encore le plain
sir de vibrer aux exploits
de Mandrakes.


le bijou en Colombie


Un coup moute, affirm
LONDRES (APP). r
eCe ne peut etre qu'un
coup mont6, a declare ce s
martin Mine. Robert Moore s
en apprenant que son dle-
bre maria et capitaine 6e 1'e I
quipe d'Angleterre -talt-ac'-
cus6 du vol d'un bijou en Co a
lomble. .
Quiconque connait Bobby
salt pertinemment qu'il est d
incapable d'un geste comme ,
celul-li, a-t-elle ajoute. ]
Cette incredulit6, toute.
1'Angleterre la partage. II
est impensable, pour le pu-
blic anglais fiddle a sea he
ros, que le plus prestigieux
d'entre eux en cette plrid-
de de Coupe du Monde soit
ravald au rang de voleur S
la tire.
Les dernibres editions
de la preAse du martin et les
premieres des journaux du
soir consacrent leurs man-
chettes a l'affaire qui faith
passer au deuxilme rang la
champagne dlectorale eTIe-
mime.
A Mexico, oa il est arrive
hier soir avec une 6quipe
priv6e de son capitaine, Sir
Alf Ramsey, directeur tech-
nique, ne cache pas son sou
ci, cablent les envoys sp6-
claUx. Ils font etat d'une r6
flexion du Sir Alf : eMoore
est assez riche pour acheter
cet hOtel dans lequel nous
nous trouvons...
Cet argument est repris a
Londres oa ion faith remar-
quer que Bobby Moore ne tl
re qu'une parties de ses re-
venus du football profes-
sionnel.
Le capitaine de West
Ham United et de l'quipe
d'Angleterre posside un ma
gasin d'articles de sports si
tud en face du stade de
West Ham. II est aussi le pro
pri6taire d'une maison de
confection sp6cialis6e dans
les vltements de peau. Sa
femme, Tina, ancien man-
nequin, s'occupe activement
des affairs du couple don't
on peut effectivement affir
mer qu'll est S l'aise. L'cEve
ning News,, citant les rela
tions d'affaires de Bobby
Moore, affirme mime qu'il
est devenu millionnalreo de.-
puls la Coupe du Monde de
1966.
Alors, c'est pourquoi an-
glais moyen et l'amateur de
football, ces deux personna
ges se confondent du rest
/isurtout ce martin, ce ne peut
6tre qu'un coup mont6.
LONDRES AFP -
Notre Ambassadeur a Bo -
gota, fait de son mieux pour
aider M. Bobby Moore, a di -
clard aujourd'hui le porte pa


meantt sa fenune et beaucoup d'angis
ole du Foreign Office. tie colombienne, M. Alfonso
Le porte parole s'est refu Lopez qui a r6cemment etf
6 A tout' commentaire direct fectue une visit a Londres-
ur 1'affaire de I'arrestation etant souffrant;le porte paro
Lu &apitaine de l'dquipe cd I la.- slifie que I'Ambas -
ootball d'Angleterre mais s deu avT obtenu qu'un a-
ajout6 que 1'Ambassade res v-catv olofibien se charge de
alt en contact e6roit avec cete atiaire et a confirmn
es autorites colombiennes. que.M. Moore r6sidalt chez
L'Ambassade a effectue un reprsmentant-de I'au6ola-
deux demarches auprts du Lion de football colomblenne.
chef du protocole au ministe-
re colomblen des Affaires E- (Voir Dernibre Heure en 4e.
trangtres, M. Hernando Man page)
rique, le chef de la diploma-




ans aAe Dta rensle

par Claude Dambreville


Le President de la Pru-
dential Grace Line, Mon-
sieur Spire Skouras et sa
femme Barbara sont repar-
tis hier matin, a bord d'une
Caravelle d'AIr France. .Ces
deux distinguds visiteurs e-
talent arrives dimanche a
bord du Santa Paula. Corn
me on le salt, la Grace Li-
ne a Wte achette ricemment
par la Prudential Line. Aus
si, tous lea bateaux de la
Grace Line portent-ils main
tenant sur leur cheminee
un grand gnus de Monsieur Jean-
Claude Nadal, agent de cet-
te line de navigation en
Haiti, les Skouras ont fait
dimnache une excursion en
montagne. Et hie matin,
grfce A Monsieur Pierre
Chauvet, directeur de I'A-
gence Citadelle, qui, pen-
dant deux heures, les-a pro
mends d'un bout a 1'autre
de la ville, Spiro et Barba-
ra Skouras ont pu se rendre
compete qu'Haiti est 'un des
pays les plus pittoresques
du globe, et le people hal-
tien lun des plus hospita-


fliers du monde. M. et Mme
Jean Claude Nadal avalent
offert',en leur hohneur di-
manche une reception qui
fut trts brillante.
xxxx
Monsleuir Rtal Robitaille,
l'un des nouveaux proprit-
taires de 'hbtel Dambalah,
a pris l'aiion hier matin.
II s'est rendu a MontrMal
pour affaires. I1 sera de re
tour ici dans cinq jours.
L'ont salu6 a l'adrogare l'a-
dorable Carole Laurin, sa pi
quante sour Angile. la de-
licleuse Pierrette Marcotte,
et la divine Clmence Milot.
Ces quatre Canadlennes vi-
vent en Haiti, et sont folles
de notre pays. cMaintenant
Je suis une Haltienne, mon
cher, et je suis dans mon
pays. C'est ce que m'a dit
1'eblouissante et sculptura-
le Angle Laurrin,.
xxxx
Hier martin, sent arrives
ici porurn rt o jour M.
Amos Zehr, conseiller, M.
(Suite page 4 col. 5)


Quelques rflexions sur

<< Semailles >>
DE MME YOLANDE PLTUMMER


Le merveilleux ouvrage de
Mme Yolande PLUMMER
intitul eSemaillesm est non
seulement un livre lire et
a relire, mais aussi le livre
de chevet de tout individu
qui a pris une large cons-
cience de ses responsabili-
t6s de travailleur social vis-
a-vis de la collectivit6. L'au


LES SPORTS



Les Echos du "Mundialr
POUR LE BRESIL, OU EST LA VERITE?


IRAPUATO AFP -
(Les envoys speclaux de
I'AFP Paul Denize)
L'observateur present a la
renhontre qui a oppose l'equi
pe national du Br6sil la1
selection d'Irapuato ne re-
tiendra pas le score de 3 0
trop flatter cI qui ne refl6
te nullement la manlure
dint ce success a ete acquis.
Hormiis le second but, celui
de IRobertu sur uue action
pieliminaire d'Edu, les deux
autres sont cons6cutifs a de
grossl6res erreurs de la de-
fense adverse. Les observa -
teurs ont ete d6gus. Pour -
tant ils ne retienuent pas
pour argeni comptant l'id&e
que I'on peut se faire de la
parties jouee par les br6si -
liens. Ces derniers valent in-
contestablement mieux que
1 iquipe qui a op6er diman -
che. Mals Il semole toutefois


peu probable qu'ils aient ca-
chi leur jeu A ce point. Leurs
attaques ont etd lentes, mal
convues et les liaisons entire
ies ditf6rentes lignes inexis-
tantes.
Le selectionneur br6silien
apris le match indiquait:
scette rencontre a dtl pour
nous un match d'entraine -
ment come les autres. Rien
de plus. Mais je vous donn6
rendez vous le 3 juin con-
tre la Tch6coslovaquie. II en
ira alors tout autrement. L'es
sentiel 6tait d'amener nos
Joueurs a la condition la meil
leure et cela a la date pr6 -
vue. De plus nous ne you -
lions pas apoprter de 1'eau
au moulin des espions prO -
sents A la rencontre.
Zagallo ajoutait: durant
ce match d'entralnement nos
JoueUrs ne se sont pas enga-
ges fond ivitant les chocs


et les risques de blessures.
Pour Zagallo, en dehors du
group quatre, les equipes les
plus redoutables pour le Bre
sll sont l'Allemagne et 1'Ita -

Conference
an Creshs
Demain Mercredi, A 7 heu-
res 30 p. m. comm epr6vu, le
Professeur Legrand Bijou,
medecin attach au Centre
de Psychiatrie, prononcera
au Centre de Recherches en
Sciences Humaines et Socia-
lesa sa conference intitulde:
Quelques mythes sexuels
chez le male haltien, vus par
un psychiatre,.
Les Diplo tates, les Offi -
clels, les Unlversitaires, la
Presse, les Etudiants, le Pu-
blic sont cordialement invi -
tis.


lie. C'est pourquoi pr6clsalt-
t-il, il est nicessaire que
nous terminions premier de
notre group pour 6viter d'af
frontier 1'Allemagne dts les
quarts de finales.
En conclusion, le S ci e.tln
neur indlqualt- Je brots'sTi-
cereomt L. qu'Lt .era eucore.t,-
lie foas Itr. al uiijd de mar-
quer de. butis au Brisll, mais
qu'en general nous en obtien
drons beancoup. Nous avons
une excellenLe chance de
nous qualifier sans pour au-
tant que jE suusestime le'dan
ger que presentent I'Angle-
terre et la Tchecoslovaqule.
La question rest douc po
see de savoir: pour le Bresil,
oil est la vrite?
La r6ponse sera rdonnie, d
moins en parties, le 3 juin lors
de la premiere sortie officiel-
(Suite page 4, Col.3)


teur s'est 6vertue particulit
rement a nous faire ddcou-
vrir, en chacun de nous, un
travailleur social quelle que
soit la sphere d'action dans
laquelle nous 6voluons, pour
vu que nous travailUons au
bien-6tre de tous. Et cette
decouverte nous grandit &
nos propres yeux en nous in
cilquant cette conscience
professionnelle sans laquel-
le toutes nos oeuvres sont
des oeuvres mortes, vides de
'la sve nourricire de I'A-
mour eternel.
Dans l'espSrit de Minme
PLUMMER, cette oeuvre de
charitL que constitute notre
travail social prend les pro-
portions. d'un veritable apos
tolat. Ainsi, elle nous Sp-
prend a aimer la vie, A 1'a-
meliorer et & la soutenir
dans toutes ses manifesta-
tions humaines, sociales et
simplement materielles.Nous
tresaMllons de bonheur et
de satisfaction S ce grand
(Suite page 2)


Degus iHaltiens a
la Coupe d Momide
Des remain commence -
ront a.partir les compatrio-
tes qui vont assister aux pas
slonnantes rencontres de la
Cuupe du Monde de Football.
Parmi ceux-ci, .en dehors des
joueurs de 1'equipe Nationale
qui ont beheflciL d'une aide
genereuse, nous citons 1en -
traineur Antoine rassy, le
Pridident du Comite Olympi
que Haiien, Mr Eugene
Vieux ae la Federation Hal-
tienne de football.


-- Pot la -
Fete ds Mere





Fete dos-ores,


ekotCi:cf-AI)E6C AADSE IL


C' ocolalt o'bler De renommee mondiale
V- 4K, .- .- ,.. 4 , a KS. u < -H << . >--l* tl& ac fc i. I. .,..


- _uV ~ . ....... ......~.


La press Nord-

Vietnamienne et la

visit de Sihanouk


Sur I'ouvrage de Mr. D. Charlier
Opinion de Mr John W. Simms
DIRECTEUR DES AFFAIRES POLITIQUES
I A L'AMBASSADE DES USA


F' -1"a
OS
0
8c
or
ca
of


nrm~i~inn~uut~i~iR~nm~i~i~il6lcsMl~i~~ aaacanlririrlllila~in~cc~nff~u~nrmrmrrmrt







Quelques refleions sur

souffle d'humanlame don't
la chaleur communicati-
ve apporte A note pensde
et A nos Ames le reconfort
qui console et qui aptise.
Mine Yolande PLUMM a
trMate son passonnant su-
jet au-triple point -de vue
technique, philosophlque el
humanitaire. -Elle %poseade
blen son sujet; elle est A
1'alse -et sfre d'elle-mmem
quand elle avanee des falts
qui sont Irrefutables. Rien
de force: ses idWes dvolUent
dans une mance oft do-
minenft Fsprit de Soqre-
lhenslon, la tsot*, Ta1 con-
naissance des sciences so-
clales. On sent danas e trd-
fond de l'ame qu'elle a faultt
personnellement l'expriem --
ce de tout ce qu'ele" racon-
te. Et quand eUe parole de
l'enfantr4,*,e-ar*vle vmie
ptdlatres consonmme. -Ses ta-
bleaux sont brossts et. prA-


(Suite de la 16re page)
sent6a de mains de maltre.
J'al lu rarement des pages
al emprintes de couleg.r lo-
cale mutant que de large
mapr6amnalon de'la vie hu
m sthe.
L'oeuvre de Mine Yolah-
do..LUO, P est appelde--A
connaltre un succbs reten-
tissant et A rendre d'lmmen
ses services A tous ceux-l1
qul se'penchent ate .-amour
sur lea nombreux problb-
-me d'otdreocial -de, notre
collectivit6 pourvssayer d'en
trouwer e .. ae laUons x4-
quate s.l iennesda'us, tlee:
PLa _rI les tpr.sente 'a-e
vec bonheur. Meme si nos
moyens financiers sont Uiml
tes, nous, pourronalles appli
umer 5iWc .'-Bumixe, pawee
qu'elles viennent d'une tech
lisieine -qul a falt-ses .preu
v'es asr se vice sqW'elle dIrtge
.depuis de .ougues.- a1es, A
la gramnde satisfaction de


AVIS


La i4ecr6taikeriae dUItat -du
Comdfte et vde1 IPhOWMe .
avise ie Wbllc-vnd",teuiet
le Commerce en particulier
que la eomnission'"mn ita
tive institute par le DIcret-
Loi du 13 Mars 1963 sur les
Industries Nouvelles dans
son rapport du ler. Afril
1970 a agre6 une demand
present~e le 19 D6cembre
1969 par "Monsieur Arnold
BLAINqour: compete de4fus-
so et Co. pour une entreprise
de preparation de verres op
tiques pour le marehfvlocal
et a d6cid d'accorder A cet-
te entreprise les-bsnlfices et
avantages du DLcret-Lot du
13 Mars 19863 sur les Indus
tries Nouvelles.
En consequenee- Ia franchi
se douannire lui est accords
sur les articles suivants :
1 M290'B Toric Lens Gene-
rator> (machine servant 6A
taller les courbes dans le ver
re brut.
leCoburn Chuck (Chuck
servant A la compression .des
verres sur le Toric Lens Ge-
nerator
1475-90 Special Sr 120
9978-Diamond Whdll (Roue
diamentiflde servant A for-
mer les verres sur le Genera
tor)
575-90-Special B711 14
concave blocks
10<75-90-Special B7'11-16
concave blocks
5 c 75-90-Special B711-18
concave blocks
5 t 75-90-Special B711-.12
concave blocks
2 a 75-90-Special .B711-19
concave blocks
2 < 75-90-Special B711-18
concave-tblacks
1 < 75T-0-=pectal -'M-40
Easy off machinery cleaner
1 quart (servant A .nettWr
la roue diamentifile)
1 075-90 Special CM 590
Oil '1 gallon (hulle sp0cla-
le pour le G6ntrateur)
1"75 90 I. Rocket Me
tal Blocket model 99" (ma-
chine servant A preparer -les
verres pour le .geOspateur)
1"75 90 Speelal Bloc
ker repair Kit" (pitce -nter-
changeable pour le -mdtal
Blocker -modeL 99)
1"10 A Oldfield Lap Cut-
ter" (machine servant A fai
-re des moules)
20 "71 90 Special Asar-
co Metal Alloy" Metal spe-
cial fendant A 198' servant
A prunarer les verres -pour
tre utilisA sur le Uftal 'Bloc-
ker)

2"21 15 10 -4-1 Cy-
Under Surfacers" (machines
servant A .polir les ,verres.ap
ciaux avec correction).
2 "21 11 -,86 11.8-
phere ,Surfers" (tachimis
servant A polir les verressaim
ples sans correction.)


F


1 "21-. --01'Hand-iMtr
-atceer" 'ltfchine ~rtasnt A
- orrt r tes'verres-possant
une-cilrer).
1 "21 11 16-Axids- au
ge"
-20 "21 15 --031Pins S-
pecial"
5 21" 11 65 Pins
Points"
2 "21 -- 15- 10 -- 6 dia
p--Iams"
1 "21 91 060 50 Alu
-minium Oxide" Produit ser-
'wvt 'A lptir lesaverres.
1 "21 81 220 50 Alu
'mintin Oxide" Prodtit ser-
vant -A potlr-des verres
1 -21 -- 81M -'50 Co-
rundum compound Produit
servant a. polr ades verres
30 "21 -75 04-BalRox
Sustension treated
2 "21 89 70 Bal
Foil cylinder pads"
2 "21 --89 --94 Pellon
Pads .(20.p4r bolte)
2 "'21 --76 -.233al Foil
Application" (i.quid'l Cement
speeWal)
1 "21 --'75 22 Bal foil
Pellon 'pads"
5 '"-1 9 96'Pefon pads"
(500:par botte)
60 "21 62 -36 Metal
-Gauges .double curve" (pla-
.ques-de-m4tal -ervant A con
troler lea corbes)
5 "21 -- 90 36 -Liquid
'Pad-Cement"
IfO '"21 12 10 Sphere
Laps" '(moles pour verres
simples)
200 "21 12 -141 Semi-
fintish -eattg -for -cylinder"
(monies 'non tafllidpour ver
res avec correction)
1 "Super DYNA-MITEBE-
TEL Edgers AWthi edlano-
Set bevel Control 11')
.2 'Alien Wrenches, Rub-
bwr .Mat,1q"Dr6tn Hole, Feeder
Hose Siphon Hose, 1 White
'dressing'Stlck 1 Tube cement
1 gallon coolant (machine A
tailter les -erres splcaux,
catarat 'etc.)
1 "6" Dimond -Roughing
-Flat Whelel
1 "6" iDlamond Finishing
"V" -Wheel
1 'Abinet 'special
1 '-tantfr Coolant pump
and tank
1 Standar Removable Felt
Chuak Kit
1 A Ometal Blocking
Chuck Kit
.1 Mini Bevel Metal Bloc-
king Kit
I Delux Project O0 Mar-
-ket.
Par ailleurs l'entreprise
.de Monsieur Arnold BLAIN
devra se conformer aux dis-
positions *des articles 24, 25.
.26 et'27 du' Decret-Lot du 13
Mars 1963.
Port-au-Pce., le 5 Avril 1970
Secretaire d'Etat
Dr. Lebert JEAN-PIERRE


tous, goa*rnants et
vernes.
Ce que jal dit en
ques mets est loin
tout ce que Je pense de
vre magistrale de Mm
lande PLUMMER q
"moigne de connalsi
ausasi varldes qu'appr
dies. Je prdsenteral b
au grand pubilc sune
plus d6talll6e de ies, afln, de, lamderv' a
comprendre la haute
Ssocdale et humane d
teur. Cet Important t
'tpasc le nadre .m
de notre collectivitA pc
teindre une portie un;
lerIet, l me falt penser
rpopos de 6 Terence 4
um, humnlinlhll a m
num putos: Je suis i
etrien de cequt esat
ne m'est Atranger.
Que Mine. -PLUIMME
chre atle '-et-collabi
ce solt largement remn
de -m!avoir fait resp
parfum, nlvrant d'nn-
velleance touts am*te
.EnR-ccrlvant-ces lignes
rides d'une conscience
mntique'upertiemr, else
une-bonne- et 'gAhremu
Stlon dent elleest d
compensde. d'Sur- le pI
trvaile soetal,-eHe--a
une demarche o dedc
elle srest rtve16e une
boratrice al6 e-et arv
1'Henamble -Dr. Fr
DUVAERZ Prsitem
Vie de- la'R-publique
elle acempris la Orai
dce Sociale d'amaeli
continue du seort'les
ses de Irarrinre-pays.
-Roger 'FAR


A 'occasion de 1,
Fe des MNees
A l'occasilon de la f
,Mres le petit Shop de
Edma Large, a regu d'
gne des bijoux en -tll
toutesibeautA : broches
cles dorellles, bracelet
Le cadeau qul plaira A


ts ,etc. que se serait-il passe si le
votre lion avalt,- t, dsicin6 par la
Vox Populi?.


Bijoux garantis pour fem- (Le movement de
mes et enfants, des. petitess revendication des arbitres
chaines ne or '18 karas. Yous a about
trouverez aussi des parfums Les arbitres du champion-
Espagnols et francais de 'nat du monde Ataient mcon
choix, -articles de -beaut a- ents. En effet, vituat dollars
vec les conseils d'une estht- seulement d'lndemnites quo
ienne.Perruques a tidiennes alors que le coit
turelles-soalns du -visage et-- e Ia vie est ires eievA AlvM-
des perruquesco s de che, xaico leur 6taient alloues
veux. pevec IPsquels ils devalent pa-
Diadmes Gde communion, yer leur chambre.
ad esetutrsarticles de Le mcotentement les ga
dits et e article Gegna, tis allbrent protester au
aris 190. Chapeaux tur- psrs des organisateurs et eu
bans etc. Le tout A un prix rent finalement gain de cau
tres abordable. se. Les vingt dollars ne ser-
viront olus ou'&t avw'r levr:s
Adresse Mme Edma Large retas et a couvrlr leurs frais,
Rue des Miracles No. 21 mais leur chambre sera na-
A c6tO du restaurant bee ye par le comith mexicaln.
fin. En outre, les arbitres (qui



L'Actualite Francaise



Bepuis quelques anndes,
le role des grandes foires in
ternationales, organilses par
les villes d'importance, s'est
transform. Peu A peu, leur
caractire commercials est
estompd, au ,profit de leur
r6le d'information, on va
moins A une Foire -pour a-
cheter quelque chose, que
pour s'informer.
Cette, Avolution a tA .-par
ticulkaiSment sensible sette
s'ana a *lA'occaaon -de -la 25
'Am e FoAre Intermnationale
d?-Lyon. Mats, et cela est
aussi significatif des change
ments propres A notre Apo-
que, la Foire de Lyon s'est
trouves entrainde dansj un
courant nouveau : celui des
regions A vocation Interna-
tionale. A preuve, la presen
ce de plus de 600 particl-


ANTIHEAN DUTCH AIRLINES

Chers -lients,

Nosua@,na apeas.ta. e de ow awooncer le novel itinhraire de la ALM
ANTfLLVEAN DUVTCH A'RNfNES

MRWCBED I.MY'78
Miami Ip 5: 5i&5pm
P-au-Pce Ar : 4 fm .4
P-au-Pve p : 7-15 pm
Aruba Ar : 9M -lPA
Aruba Dp : IOIN pa -



('-u,'a Dpc Ar 9OJ5 am :-l

truba Ar : 9.31040n
Aruba Dp : -1O.0 n a' ,.
P-au-Pee Ar : 10.15 am.
P-au-Pce Dp : l040 am
Miami Ar : 12.35 am


Por ouesauwo'"twndd~t OMDdrrafamde2Mge


pants Atrangers sur les
3.000 exposants.
II faut dire que Lyon est,
avec Marseille, le 2eme po
le d'une regionn situte au
BSud-Est de la -France, au
carrefour des grandes voies
internationales -qui relent
le Nord de rIEurope A la- M6
diterran6e, I'Espagne A 1'Eta
lie, et l'Atlantique A la MA-
diterranme. La region eRho-
ne Mediterrane*s, l.a 2eme
de France apres la fegon
peXialenne, -constitue un ,im-
portant matllon 'des 'centres
industries europens qui
s'ltendent de la Rhur au
Plimont. Et dans une pers
pective plus Aloignde, -Lyon
et Marseille pourraient de-
venir Jle trait d'union entire
la Grande Bretagne et le
Noid -de lItalie.
C'est d'ailleurs pourquol
cette situation privilfglte a
value, cette ann6e, A la 'Foi-
re de Lyon un ca-ractre in
ternational, et notamment
europlen. Aussi, la .presen-
ce imassivb d'exposants bri-
tanniques n'6tait pas fortui
te. En jouant la carte lyon
-Taises, 'lndustrie de la
Grande Bretagne tent A
prendre une option sur l'a-
venir de cette r6gion... pour
y Atre presente le jour oti
l'Angleterre lera son entree
dans le Marchi Commun
Europ6en.
A -noter ;dfatlleurs ique les
Britarniques -nt'taient pas
les 'seulas A jouer la caTIeSde
region, pulsque de nom-
breux pays de East talent
representes,,- tout partlculli
recent la Tch6coslovaquie,
-I'Allemagne Orientale et la
Pologne. -
Nul doute que la region
lyonnalse, et. plus gbndrale-
-ment.la -v e du RhOne
esat aux tptas premieres pla
ces tant stir le plan gogra
phiques qu'6conomlque alors
que les frontlres disparais
sent ,peua peu et que l'Eu
rope des regions devient
ime rallt&.


an numbre *de -trente), binse e sont arr6tfe ewant
ifenu tuie 'maie. Cex la viine d'un gilfllMiquI
auront pas elt' designAs etaltfddcor6 auxTdouleurs des
arbitrer lea dernires seize protagonistes du Mun-
utres, pourront rester 'dial. I1 y avalt blen seize dra
o aux frats du comite peaux dans la vitrine, mais
t' la itn du Mundial. en regardant blen, is ae sont
X. z x apercus qu'italent affich6
Pn nalit6 Is dap dp


*XIOO.-( 'P 1 son1 a
L. _-RTamr B ont 0
utre ARDEINB'DE BUT) qul ri'
e 'oeu De tous les joueurs, ce sont pour
e Yo- certaltieinent lesarTdiens de rencoi
ui t.- buts qui sont les moins sen- Mexic
dances stbles-au'prow6imede l'altitu Jusqu'
rofon- de. En effect, les difficulties
ilentot de recuperation qu'6prouvent
etude leurs camarades du camp, a- (L'ent
email- pros un effort intense sont m eoi
necux .iotalement Inconnues d'eux. victor
pensee Mals l'altltuoe leur pose ce-". 'M;
le Iau pendant des probilmes. En isradl
trvpsl effect, la pression de T'a-r, tisfall
itrcidit molndre 2000 metres- qu'au rempa
odr at niveau de la mer, lavorise les enanc
Iversel tireurs puissants et rend plus matct
A ces malaise leur tAche: le ballon, pens
Homo moins 'teuind qu'en base al- xico
ae all- titude par la resistance e e inarq
omme i'air, epusc uie trajectolre fert s
iuda ch r plus longue, a une vitesse Jeune
plus d grande et les gardens n'ont
de buts eprouvent donc plus aural
R, ma de difflcultAs pour le chapter. la su]
Oratri- Ainsi, devant Taltitude, s'll cherc
derciee n'y aura pas A Mexico de en dv
rier le joueurs privllegis... eux. I
e 'ben pegel
relle! (Un, aigle et non un lion p
inspi pour 'Aquipe du Mexique). Jouelt
cos- 1n fallalt une mascotte A l'e tts a
a'fait quipe du Mexique, et pour de sa
ise ac- 'choisir l'animal vivant qu t, en
'jAt-r6- allait Atre le porte bonheur gge
Ian- du de la selection national pen e
realise dant le Mundlal, ine a mis -
sive 'et sion.poialise la la te levi (Les
colln- slon'aerxicarie est un grand ignore
ae--de "quotidien de la capital orga Les
anylIs '-niserentun referendum po leurs
nt -a -pulaire. Et dimanche, ant mais
Sdont ours de cette mission, plus l'acci
tide -I- "de vingt mtlle personnels v6 a
orati on massees sur une grande es tent
mas- uanade de Mexico, dalsignM a un
rent, a l'applaudimtre la obter
mascotte.-Ce fut. l'aigle qui que
EAU l'emporta, trts largement, ont
sur le lion. Alnsi, pendant teste
toute la duree du Mundial, car c
a un superbe aigle accompa ticilP
gnera les joueurs locaux dans les r
I e u r s dtplacements, nem(
asbistera a leurs nritches, et subi
tte des cohabitera avec eux. II talt En s
OeMme normal que ce fut 'aigle. em rues
llema blame du Mexique, qui figure jouel
gris de d'aileurs sur le draseau na-
, ,, tional oul s'lmposait. Mats


quinze Aqulpes, mais ie leur
dtalt remplae6 par un second
drapeau mexicaln.
xx x
LES MENUS FRAIS.
DU MENAGE ONASSIS


DANS NOS 'CINEMAS


.]


Iralueur isradllen
intent de la large
re de son Aquipe)
Schefert', Ventraineur
lien nest pas du'tout sa -
t de la large victotre
crtie par son equipes, di
che apres midi, en
i de contrOle, aux dA-
du club israelites e Me-
et ce malgr6 les 21 buts.
iies. En elfet, M. Schel
semble persuade que-les
s israelites mexicains
pas faith tout ce qu'lts
ent pu pour contrarler
dprlosits de. ses joueurs,
hant plutOt A les mettre
idence qu'a s'opposer 6,
D'alleurs, Splegler et S-
A, les deux meilleurs
irs israeliens, ne furent-
isalllls qu'apris le couo
uflet ~lnal par leurs ad-
atres d'un Jour qul you -
t obtenir des autogra
d'eux.

marocains toujours
ves a Leon)
s loueurs marocains et
dirigeants ne sont pas,
pas di tout contents de
uell qui leur a et6 r6ser-
Leon En effetr-ils se bat
depuis leur arrive, 11 y
e dizaine de jours, pour
nir les immes avantages
IP- sautres ouipes. uIls
dil chaiger d'hotel, pro
r pour evotr le mime
que les quinze autres par
ants, les memes ballons,
tnames facilits d'entrai-
ent. Et dimanche, Uils ont
une nouvelle vexation.
;e promenant dans )es
de L A o n certain
urs de 1'6quipe maghre -


--Actu it s Interna tnameg.

LA PRESENCE AMERICAlNE quality de President du
AU CAMiLODGE Front Natioaial Uni, annon-
WASHINTON AFP- cc lundi soir le correspon -
Si le gouvernement de tdant eiAgence haogrolse a
Pimom Penh demand for- Pi nouk estac
mellement b celui de Was Le Prince Sihsanouk est ac
lhington de maintenir ses comprin esse Moniquesetde plu
troupes au Gambodge au de- PriA epsenMonts ue et e pou
la du 30 juin prochain, la re .iernenient d'urntn nats oale
ponce des E-Unis sera non. oent M. PenNouth, Premier
Telle est du moins, lindica Mlnistre, precise MTI.
tion donn6e lundi par le por Is es arrive T Hanoi, le
e parole de la Maison lan- Prnce Sihanouk a HtA ren u
che la suite des informuel par M. -Phain Van Dong, Pre
tlons de pressed selon lesquel- nier Minstre Gm Nord Viet
Jes le Ministre des Affaires ame M To n Due Thank
Etrangeres du -Gouverne ]
meant Lon Nol a, d elar qu'il Ch efr de l'Eta, et M. Tu'Aseng
adresserat aux Etats Unis etCh Ptsident de Aem
au Sud Vietnam une deman- ble Na oepondant de eA -
de formell. les invitant A Le correslndant e i'A
maintenir des troupes en ter gence MTI relive enfin leo
ritoire khmer lusqu'a la fin fait que ns Prince Sibanauk
ritoire ka guer jre qua a eu un long entretien avec
Le porte parole de la Mai- M. Cherbakov, Ambassadeur
son Blanche a d.clarA a cce URSSaNord Vietnam,
propose: Nous alons fault con- au course de missa pion asentti -
tr ..g idce-chefs Ge mission accrA
naitre notre att.ide sulc t its a Hanoi..
te question. Elle a 6tl fortiu s Hanoi.
l6e par M. 'Nixon lui meme,
par le Secrftaire d'Etat Wil-
liam Rogers, par le Secr6tai-
re la D fense Melvih Laird
ci oar niol mnitne. JeIes fr La Direction du College-
mulerai olne lois de antus: Pensionnat des Frbres du Sa
tout le personnel militaire cr6-Coeur de Carrefour (Ma
amtricain sera retire au riani) avise les inttressas
Combodge d ici au 30 juin. que les Inscriptions des nou-
SI nous recevons du -Cam veaux a d m I s en 6e, 5e
S -:. --. reautte formelle et 4e s e c onda r e s
(pour le maintien des trou p o u r l'ann6e scolaire
pes amlricaines en Lterritol- 70-71 auront lieu du ler -au
re khmer), nous l'informe 4 Juin, du 8 au 12 et du 23
rons de cettle position, a-t,-il au 26 juin de 1 hre 30 A 3 h.
ajout. 30 p.m.
Les pieces smivantes doi-
LE PRINCE SIHANOUX vent itres prsenties
AU NORD VIETNAM a re enas.
BUDAPEST AFP a)Acte de naissance,
Ie Prince Norodom -Sih b) Carnet scolaire du der-
nouk, est arrivA lundi en vi- nier 6tabliselement frquen-
site au Nord Vietnam en sa tA.


PARTF-UMS FtRi4C-IS
CHASSE GARDEE DR0A~RVILN
YVES DEIST. LAURENT


GUERLAIN
ROCHAS
DTOR
CALECHE
CORDAY
LE GALLON


a


ENV EXCLUSIVITE

MISS DE -RAUGCH
VACARME
.BELLE DE RAUCH


Mr. DE. RAUCH


GIVECEY
11110
CA/RON
LANVIN
NINA EIMil
GAUOCH'RD


-LUBIN
NUITS DE LONGCHAMPS
IDOLE


GIN FIZZ de LUBIN


LES PRODUCTS DE BEAUTE DE FRANCE


STENDHAL


& OhirANE


NN VERW A:J2mih WEUROPIE4


AU CANML
Mardi A 6 h. et 8 h. 0O
Mercredl A 6 h. et 8 h. 30
LES 7 3M0 hIRM=
Entree Gde. 2.50 et 4. A



Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LE CARNAVAL
DBS TRUANDS
Ettree Odes. 1.20 et 2.00-
Mercred at 6 h. 15 et 8 h. 15
LE DETECTIVE
Entrte Odes. 2.50 et 4.00


M. Aristote OBaMis et son
Spouse, la veuve du Presi -
dent Kennedy, auraient dG -
pense dans lapremiere an -
nse- de leur iMriage la som-1
me fantastlque vingt mil -
llons,-de. deoars.
Ce chiffre Atonnant est ce,
lui que doni M. Fred Sparks
dans un livre intitule cHo- I
neymoonwyear of marriage%
- L'annfezde -la lun _de
miel don't le- MUggsine La-
dies Home. Journal-pebile lun
di des eatrait. -Des eental-
nes d'Infd Mateurs et mnme
un expert -'efiltable out tWA
cmpioyds par M. Spatks pour,
tkablir tes thlffresdltts.
Parmi sl bnes fts,' re-'
marque-celtle di'tmautage lhl-1
m6me, Intnuutiles atr conm-
paralson: IPar' olitre, les lo-,
yers d'pparelfnenis, et d'h6'
tels et-la construittion d'une'l
nouvelle villa a'tteignent le-I
total, -&elon Pitteur du llvre,
de millions de dollars. L'en -
tretien du yacht de M: Onas-
sis se monte A lui seul A 1.-
140.000 dollars. Les cadeaux
de rarmateur grec a Jackie
atteindraeint 5.000.0000 de
dollars. Les depenses person
nels de M. Onassis consti -
tuent l'un 'des -chlffres les
plus baa "dans le total I1-00
dollars, some infime par
comparison aux de.penSs
personnhelIes de son poiOse:1
250.000 dollars.


Mardi A 6 h. 15 et 8 h. -15
LE GAUCHER
Entre GOdes. 1.20 et- 2.50
Mereredi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LE POINT DE NON RETOUR
Entree Gdes. 2.00 et 3.00


jCE NTRE CULTURE

Mardi A 7 h. I
LE CORNIAUDW
Entree Gde. 1.50
Mercredl A 7 h. '
LE PONT DIES SOPIRS
Entr6e Gde. 1.20



Mardi A 6 h. 15 et 8 h.
A01 DESTINATION -
JAMAIQUE
Entree Ode. 0.60
Meeredired ,sh. 15 et 8 h.
LES CENTUIONS
Entree Gde. 1.50

INE 'STADIUM
Mercredi (En Permanence)
RINGO AU PISTOLET D'OR
Entree Ode. 1.00


,Mardi a 6 h. et 8 h. 30
LA NUIT DES OENERAUX
Entr6e Odes. 2.50 et 4.00
Mereredi & 6 h. et 8 h. 15
DEVINE QUI VIENT DINER
Entrde Gdes. 3.00 et 5.00

D eLuze Auto Cinut
Mardi 4 7 h. et 9 h.
, DEVINE-QUI VIENT DINER
Entree $ 0.60 par persorme
5 Merecedi a 7 h.. et 9' h.
LA NUIT DES GENERAUX
-Entree 1 dollar Par-Volture


CINE SENEGAL
Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15
(Efance populaire-
L'HOMME QUI VENAIT
POUR TUER
Entree Gde. 060 et 1.00
Mercredi A 6 h. 15 et 8 h. 15

Entree Gdes. 1.50 et 2.00

AlP&r lNE


'Mardif 6-h.-30 et 8 h. 30
SMTUIYjES' PANVtRAS
Entrde Gde. 0.60 et 1.00


ETOILE CINE
Mardi 6 h. 30 et 8 h. 30
'AMOUR
ntr6e Gdes. 1.50 et 2.50

CINE PALACE
Mardi a 6 h. et 8 h. 15
BONNY & CLIDE
Entrde Ode. 1.00
Mercrdi A 6 h. et 8 h. 15
L'EVADE DE YUMA
Entree Ode. 1.50


PARAMOUNT
Mardi A 6 h. et 8 1.
CHAMPIONNAT MONDIAL
DE FOOT-BALL 1962
Entre GOdes. 2.50 et 4.00
Mercredi a 6 h. et 8 h.
7 GLADIATEURS REBELLE$
Entre GOdes. 1.20 et 2.00

MONTPARNASSE
Mardi A 6 h. 15 et 8 h.
ECOUTE MA CHANSON
Entrde Gde. 0.60


(INSTT'I''UT l Merccedi A 6 h. 15 et 8 h.
HAITIANO-AMERICAIN) LA BATAILLE DE LA
Une voiture marque eOPEL VALLEY DU DIABLE
-RECORD, module 1960, en Entree Gde. 1.00
bon '6tat de fonctionnement ---
sera mise A la vente A partir
du Lundi 25 mai A l'Institut dCINE 4LYMPIA
"Haitiano-Americain. Les of- Mardi (En permanence)
'fres seront reques sous plis SUGAR OLT
cachets A la direction de Entr6e Gde. 0.60
llInstitut Haitiano Americain
La volture peut etre vue Mercredi (En Permanenc&)
tous les jours ouvrables de 5 GACHETTES
9 h. du matin A 5 h. de l'a- Entr6e Gde. 1.50
pros midi.
$ 200 DEUX CENTS DOL-
LARS. USEZ
Aucune offre au dessous
de 200 ne sera consider6e. LA DIRECTION



AVEC






Mort"au Rats
E -.A











GIBBONS


QUEL QUE SOIT

WHAT


3O AS.


~kos Au"NumiImI~'


Programme du Lundi 25 au Samedi 30 Mai
Consulted votre conseillAre :
i. MDI........... 9h.kl1h. A QUALITEX
MARDI .......... 9h.alh. QUALITEX
JEUDI ............ 2 h.A 6 h.p.m. & EXPRESS MARKET
VENDREDI .... 2,h.A 6 h.p.m. A EXPRESS MARKET
SAMEDI......... 2 h.A 6 h.p.m. A EXPRESS MARKET
Demonstration tous lea jourssur Yendez-vous
A CASA POMPADOUR
aLa BEATJTE ne s'iiprovise pas, HELENA
'I I ITIN Ia cre !
Apaissez la-solf de votre-Visage... Avec Skin Dew
de -EEiNA 'RUBINBSTEIN


~~-~-~`~~~--'~'-' ~~-;~~-~-~ ~'-~~~i~~~-~'.`~-rc-~kr~-~.~--~l~n-~'~~ :,,~~~,~T*~..TT.~7~T`~XI1~76F-:*l-rr~~-ly ~Ct~~~r~-~--Ci---~-ypyrr~-~--~-~-~-- ?~--?~~"~~r----p~-~---CF~-T-~7~-~LT~


--


-- --- --- ---- m -- ------ ---~-- --


~waaLIi~;i*~--b-~*;~i~i~li~~d~gly~Y~DYi~


--- --I - -~ - ---i:-- I_.x--;r-- --r_r=r--*-~-; r---;-r-r .~-~-L-i ~ -_--_-r-YUI~-YI~BIY


:1 -L~~j~it~^*i~ll~~IXh~ r~;1A~ 10-1~


PAG s .


aD lVEIN CINEE
Mardi A 7 h. et 9 h.
L'ETRANGLEUR
DE BOSTON
Entree $ 1.50 par voiture
Mercredi A 7 h. et 9 h.
LUANA FILLE
-DE LA JUNGLE
Entree 1 dollar par voiture

A MAGIC COIE








-MlH IO4 Q


~RffiJMI :COIRTUREPIT11E IiDZPUIW,- 862,


ACT(JALITES


[ONALES


u47WC,4M v 6'DE
c 4sfivmin w e4da jdr*ie.A LAPLANETE VIUs*


saftlm


21 :MRS AUI20'AO WILI E-
LIER) : Vous 'We ,tin ese 3,,mi
tes de votre itecmal Bii'oslpre
nez le t4ftnp deiln- eAtlirYvo
buts, de dr esser Vtre
progfamme pour le'mllrA"em-
ploi de vos dons et de votre di-
Versitd.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU) : Journie favorable. Vo-
tre bon sens et votre diser6tion
vous garantiront sla r6ussite, no-
tamment dans les relations per-
sonnelles. Evitez is la te, Ia n-
gligance et d'aller aux extremes.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX), : Belles influences de
Mercure encourageant votre acti-
viti. Journie de grande riuesite
si vous suivez votre chleina-in-
perturbabletnent et ne vous lais-
sez pas prendre par la vilgxrit6.
22 JUIN AU 28 `UILLET
(CANCER) : Sentiment de frus-
tration en certain secteurs. Vous
paaserez tous les obstacles dani
votre style ais6 et e16gant.
24 JUILLET AU 28 ABOUT
(LION) : Examinez les mfthodes
ficondes dans le pass6 et ne reje
tez pas somnmairement idWes et
msthodes nouVelles. Vous utilie-
rez au mieux i'e"&pdtence du pas
s6 associie a celle du present.
24 AOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Contrlez d
pris vos reactions afin d'avoir
un jugerment sain dans toutes les
situations eprouvantes. Ne vous
surmenez pas, en outre; ne vous
noyez pas dans les details.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE) : Concen-
trez-vous sur des aujets substan-
tiels et pertinents. Evitez lActivi
t6 contratriant vos obligations.
Une idWe venant d'une source Inst
tendue se r6vilera trbs f6eonde.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION) : Rythme ac
c6l6ri en certain secteurs qui se
montreront ficonds an bout d'un
certain temps. Diveloppez votre


Auiourd'hui

COIN D L'BHUMOUR
OH I JEUNE88E .
En classes, un maltre d'6co
le demand A un petit gar-
con :
Qu'as-tu fait de ton cra
yon ?
J'en al pas, m'sieur.
On ne dit pas : J'en
at pas.. On dit : pas, U n'en a pas, nous n'en
avons pas...
Mals alors, demand le
petit gargon: qui a pris tous
les crayons ?
xxxx
Pharmades a tUewt
le Service cefteSit.
eSjournd,
R/Du Centre
Balmirl.
Rue Capols

DECES 'iJJOwU
Gladys Sylvain............2 ana
Raymond Lafleur ......19 ans
Daniel Prochet .........17 ans
Judith Louis ............ 9 mois
Henry Voltaire .........52 ans
Victor Anna............. 60 ans
KatiaCasimir............3 mos
Paula Bausile............3 mois
Reni Geanty ............45 ans
Mme Cesotrice Sejour 100 ans
Benoit Clement......... 56 ans
Visit di twsm
Maitre deft fre
Islcrums Ida


La Loge Martnez de Pas-
qutlly AMORC announce a
tous les Rosicruciens d'altiti
I'atriv6e le 30 Juin prochain
du Frater Raymond Bernard,,
LEGAT SUPIEM B-
LVZUrJOPE, RA2linDMAIr=E,
POUR LEB PAYS DE LAN-
GUE 3RANCAiSB. II nillnte
ra au Conclave qU'orgatInae"
la Loge les 3 et 4 Julllet.
Tous le membtes actifs"et
regulers de l'ordre y'sent in'
vltns."
-es inaCripttons poamr-la
participation a ce Conclave,
ouverten -e A Apc nt, -se-
ront flnten le224uln.
Priore de s'adrewer A la
Loge WA Delma toss lea jours
ds 5h 80, Dinmanche excep
te, du d'irire a:
ly P.O. BOX 103
oY P Frater Yvon DOTU-
YON P.O. BDor 85 5


LENINGRAD AP -
SIr t L'atmosphere de Vens, sa
tcneur en hydrogene et en
gaz carbonlque, la temperate
VIo ATI 70JA O le au sol, le spectre des ra -
yons ultra violets de la pla
prmtt-on, vbtre bonne volont6 et. nete, telles ont ete les ques -
'v I re-ag~ jatflons abord6es lundl a Lenin
..283'%OVEIE AU 21 DE- grad, au course de la 13ime
,OMIRE (MCItTAE) : L TIreunion amnnuelle du Cospar
1niafmiMmencea de "Jupiter ti- (comit6 international pour
eliUait4"e. etoamtbdes vIa tsa- la recherche spatiale).
-riet OnQue votre activi6- concor


doe avec h possibilities majeures
de la journ6e pt ajoutez votre fi
neass qui mettra de l'huile dans
tons les rouages.
22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : D'excep
tlonnelles possibility seront d6-
eouvertes par ceux qui auront de
l'imagination et qui seront assez
entreprenants pour les exploiter.
Ce doit Stre votre cas.
21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU) : Comme
ceux de la Vierge, mnfiez-vous
de vos sentiments. Vos contacts
avoc autrui seront plus profita-
bles s'ils sont empreinta de rai-
son, de calme et de logique. Pas
de decisions qui troubleraient
vos partenaires.
FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS) : Pricision et minu
tie mais pas au point d'etre ty-
rmnnique i I'dgard de ceur qui
ont l'oeprit noins vif. La jour
n6e demand de initiative, au
point de vue r6aliste et de la t6
nacit.
SI VOUS ETES NE AU-
.OURD'HUI Vous avez un. in
telligence vive, profonde et p6n6
trante. Vous Stes original, avee
beaucoup d'imagination dans tou
tes vos entreprises. Vous avez
des dons nombreux et riussirez
come dessinateur, diplomat, or
ganisateur de grande envergure
ou explorateur. Mais vous con-
naitrez problement votre plus
grand succs (et le bonheur cor-
respondant) dans le secteur de la
littdrature et (on) du journalis-
me.
11 est possible aussi que vous
brilliez comme expert financier.
Votn aimes la musique et le voya
ge et consaserrez A ces activists
la plus grande parties de votre
temps de loisir.


L'acadmnicien Alexandre
Vmnogradov et le. plysico -
mathdmaticien VI a dimir
Kourt, ont faith part des ren-
seignements sur Venus re -
cueillis par les stations auto
matiques soviLetlques Venus 5
et Venus 6 lances respective
meant les 5 et 10 janvier 1969
et qui descendirent en dou -
.ceur dans atmosphere de la
planete les 16 et 17 mai. Les
experts sovidtlques ont ainsi
pu determiner la compose -
tion de 1'atmosphbre de Ve -
nus de sa surface a 1'altitude
de 300 kilometres et itablir
que si l'hydrogene s'y trouve
en (luantitt cent fois inf6 -
rieure a son taux dans tat
mosphire terrestre, le gaz
carbonique s'y trouve par
centre en quantity tres im-
portante. La forte teneur du
gaz carbonique serait due au
fait que Vinus, plus proche
du solely, est plus chaude que
la terre. En ce' qui concern
la temperature au sol, elle
strait de l'ordre de plus de
500 degris centigrades. Par
contre les couches superieu-
res de I'atmosphire de Vi -
nus seralent plus froldes que
cells de l'attuosphere terres
tre.
Les informations communi
quees par V6nus 5 et 6 corres
pondent a cells transmises
par le premier engin envoy
verd la planite, Mariner II,
lance par les Etats Unis et
qui passa le 14 decembre
1962 A 34.560 -km de V6nus,
.-- .--. les sondes sovidti -
ques Vn,,- "'" .... -- e et
Venus 4 (octobre 67) et enfin
par Mariner 5 (octobre 67).
Toutes d6celerent en effect, la
forte teneur en gaz carboni-
que de 1'atmosphire v6nu -
sienne et la haute temp6ra-
ture regnant I sa surface.


1001I U S~VR &







VOYEZ


5;f


1


TICKEPA VZO/I/BA 77EA V1
ROEsE qVAT/tO*,IO;Qo7R
ASSURMAPCE VOVA 4Z
VISAS.*-


BUI

CLIM


45 A VENUE /MARf ./EAf AV
C/Tr 0 L 'ekPOS/T/O/V


REAU

ATISE


TEL.:


3989-359i


_~_~_;__r __ _I____ ____CT__


UNE DECLARATION
DU PORTE PAROLE
DB LA DELEGATION
ORD INA ENNE
3UR LE CAMBODGE
FARIS AFP -
Les declarations success -
ves des Ministres des Affai -
res Etrangeres et de la de6fen
se americaine, MM. -William-
Rogers et Mglvyn Laird ainsi;
que celies du porte parole de
la Maison Blanche montrent
clairement l'intention de 'ad
ministration Nixon de pour -
suivre, apr6s le ler Julllet
ses actes d'agresslon contig
Ic Cambodge, a' declare le por
te parole de la delegation de
la R6publique democratique
du Vietnam (Hanoi). Le por-
te 'parole a soulign6 que, mal
gre les assurances donnees
par M. Nixon, selon lesquel-
Ics les Etats Unis retireraient
leurs troupes du Cambodge
avant le ler Juillet, l'ensem
ble de la politique et les ac-
tes d'agression de son admi-
nistration demcurent inchan
6gs.
Ainsi, a-t-il affirmed, 16re
ls bombardements par la -
viation et l'artillerie se pour
sulvroi;t centre le Cambodge.
26me l'arme de l'admlnlstra
tion fantoclhe e Saigon pour-
suivra son aggression contre
le Cambodge. II est notoire
que cette armse est une crda
tion amnricaine, 6quip6e et
entretenue par les Etats U -
nis. Par consequent, elle est
un instrument entierement
aux mains des Etats Unis
pour la r6alisatlon de leur po
litique d'agression.
3ime l'alde accordie au rd
gime Lon Sirik Matak s'in-
Uenslflera.
46me Les Etats Unis conti
nueront a encourager leurs
satellites a accorder une aide
militaire aux group Lon Nol
Sirlk Malak.
La politique d'intensifica -
tion et d'Mlargissement de la
guerre d'agression de 1'admi-
nistration Nixon ne fera que
condulte les Etats-Unis a de
lourdes dMfaites.
Elle condamnera da -
vantage de eunes ameri -
cains A une mort inutile
et coutera & la nation ameri
cane encore des milliards de
dollars, a conclu le porte pa
role.


A4-i~s~ '~~


C NOeVn4X BE LntTrMA wER


Guatemala
W-- -


rient ont 6t6 au centre des
Oi5LipfLipn iOU0a 16M. lfLUU.05


'-- Les assassinat s ...... m .. . .
Les assaOssaats ro, Minlstre Itallen des Af-
politiqueS fires Etrangeres et William
se mualtiplent Rogers Secretaire d'Etat A-
se mdricain ont eus ce matin a
GUATEMALA (AFP). la Farnesina, (Minlstbre des
Affalres Etrangires).
La police guatimalteque a
annonc6, mardi, que trois La visit effectu6e r6-
nouveaux assassinats poUlt- comment au Maroc. en Tur-
ques avaisut iti perpetndo quis 01 en Egypte par M. Al
ques avalent dts perps. tr s- -Moro a permis a u minis-
..... 5 ..ours. 7 re talien de fournir A M.
M. Rogelo Zermeno et M. Rogers des elements d'ap-
Rigoberto Ramlrez ont 6t6 di predation sur la situation
couverts tuis pris du village au Moyen-Orlent, indique-
de San Jose-Acatempa, non t-on de source Itallenne.
loin de la frontifre salvado- Compte tenu des ddvelop-
rienne, 'un avec vingt-six pements de la cruise au Pro-
blessures par bales, l'autre, che-Orlent et de la situa-
decapit&. Le troisl6me, M. Li tion en Miditerranee, les 2
sandro Ortega, a 6t6 trouv6 ministries ont reaffirmed le
dans le department de Su- bien fond6 de la polltique
chitepequez, sur la cote Pact de soltdariti atlantique.
fique, avec deux balles dans Aduces en entiens qulne
la t*te. dun mu pen moms d'une
Les tros cadavres por- here paticipaent notam-
talent note dclarant quio ment MM. Graham Martin,
talent note dclarant qulls Ambassadeur des Etats-U
avalent eW leur appartenance aux For- deur dItalle a Washington,
ces armies rebelles (FAR) et ainsi que l'ambassadeur Ro
au Parti g~uatmalthque du berto Gaja, Secr6taire Gene
travail communistte. Cette ral de la FARNESINA.
note. est algnie < Oeil pour
oeil., devise de l'organisa- Le Secretaire d'Etat amn
tion clandestine qui a faith ricain a ite ensuite recu
dlp -atre, cles deneiras se- par Mariano Rumor, Prdsi-
maines, quatre homes accu dent du Conseil avec leqouel
Sea d'6tre des communis- ment et cordialement> pre-
tes -Pedro Montenegro,-' cise un communique offi-
Francisco Barreno, Eligio Ro cel. Durant leucs confersa-
Sdas et Jullo esar de la Ro- s tions, les deux homes poll
ca. C'eos done a sept que s' tiques ont abord6 es prince
l6ve maintenant le nomlpre paux problimes internatio-
des victims de ce mouve- naurx et diverse questions
ment d'extreme droite. dfintdret commun.
xxxx


L'ITALIE ET LES UBA
EXAMINENT LA
SITUATION EN
MEDITERRANEE
ROME (AFP).
La situation en Miditerra
n6e et la cruise au Moyen-O.


xxxx

ENTRETIEN
SCHUMANN-SCHEEL
PARIS (AFP).
MM. Maurice Schumann
et Walter Scheel, respective
-ment ministres frangais et


Guy B. Glaid eheerder.
EtMachinesge POPO. R des Fronts Forts.
Nous Riparons et Transformons routes Marqueps
de Machines A coudre :
-Aldustrielles ou Familiales.
Devis pour Modernisation et Installation de Fabri

Service, ApreB-Vette-: BERNINA
Guy B. GlaidtBeheerder.
d/o: Etage POPO. 76-Rue'des Fronts Forts.


allemand des Affaires E-
trangbres, ont eu ce martin
au Quai d'Orsay un entre-
tien en tete A tete de trols
quarts d'heure.
Les conversations que P'AI
lemagne de 1'Ouest pour-
suit actuellement avec les
pays de l'Est (germano so
vl6tiques, germano-polonai-
sos), ainsi que la recent ren
centre de Cassel centre le
chancellor Willy Brandt Et
M. Will Stoph et la coope-
ration europienne / ont eti
los deux themes de 1'entre-
tien indique-t-on de source
frangaise autorisee.
Dans une declaration fai-
te & ]a press allemande, M.
Scheel a lui-mime pr6cis6
qu'll avait inform M. Schu
mann que, selon lui, les en-
tretiens germano sovieti-
ques de Moscou itaient tris


LISEZ
crLE NOUVELLISTE


probablement terminus pour
I'essentlel. M. Scheel pense
qu'une conclusion des nego
citations sur le non-recours
a la force avec 1'URSS est
possible avant la fin de eel
te annde.
Au sujet des problimes
europ6ens, le ministry alle-
mand a indiquo la press
allemande qu'un accord
complete avait itS rialnsi a-
vec son colligue francals
sur la procedure A sulvre
lors des nigociations avec
la Grande-Bretagne et les
autres pays candidates A la
C.E.E.
Une stance pliniere, avec
la participation des mem-
bres des deux ddlegationrs a
suivi ce tmte-a-tqte. ID a 6t6
uniquement question de la
cooperation politique euro-
pdenne et des diffdrentes so
lutions pour informer les
nouveaux randidats au fur
et A measure du diveloppe-
ment de la cooperation pli
tique et economique euro-
peenne.


" s Bndes Dsines du Nouvetliste
BneOs-,du


Mandrake'


aM^eeie^e.


bsu"mes et ptear Mack?.s. itdes, pri~l.*Ri.walpa4erout

to USER ijoius .oaP6ehI*V* wuuudrnt


ACEEZTBZA-AIOUWEIVI
LA MONTIMgDE'VEIAIN


La premiere montre autematique
fabrique dans le monde est en
vente & l'horlogerie bi.jterie


E. BERTHOLD
Rte d Mirales.


1~ II p


... -u. o__u- -r


~S.'~P~+aJ~l~jyrrP~gI;


.


m


1. I r


* jj


- --- --


------------ l r~ rr~rrrrw rr m


UPA M I ON NE PEUT
R E DTOO IlPAS EN VOULOIR -
SON, MAN. AUl POISSONSI QUI
DRAKE ? L AURAIT ENVIE
CHOF D AVALER UN HA.

.. F.1
IL


!
ii


#A-*gAi MQl


-r


NDRAKE VENEZ VI.
T-GES- TEENPET
;,P6ISTIT11
TEMAGIQUE, POISSONS I
ETL.. NOUS AVONS
FAIM I



r-T
'I,,

., -4~


2 Asr4 ent


1aMMM





---~ .- *,., w-III II


MARDI 26 MAI QolB


Comment cl6turer La route do Bedoret
invensamitM In InAMe


des Meres
En venant assister au Fes
tival des Mcres organism par
la Ligue Fdminine d'Aotlon
Sooiale le Dimanche 31 Mat
1970 6. 5h p.m. precises au
thid,tre. de l'Institution St.
Louis de Conzague.
Pour faire honneur aux
Arrvare Grand-Meres, la Li
gue etiniilne d'Action So-
(,aie a prepare un program
me de cnoix et ,a fait appel
aux artistes les plus quali-
ties de la Capitale: Chants
et Gultare par Marie Th.
Moscosso Chenet et Jean
Coulanges. L'orchestre des
4 Cloches ... Des ballets clas
siques, des danses de pays
divers une saynette comi-
que -, de la galetL, du rire.
Pour alder aux frals de la
construction du (Foyer Ali-
ce Garoutes, l'entree gene-
rale est de 3 Gdes et les pla
ces reservees 5 Odes.
Tous en foule au Th&eatre
de l'Institutlon St. Louis de
Gonzague pour assister au
Festival des Meres et pour
avoir la chance d'etre l'heu
reux gagnant du Concours
des Citations organism sur
les ondes "de Radio Haiti et
de recevoir votre ticket of-
fert par In Pan American
Airways. aller-retour. *Port-
au-Prince Miami.


Une belle fete
chez les salesiennes
sur la route
de Freres
Dimanche 24 a eu lieu
une belle fete religieuse en
I'tlonneur de N.D. Auxilla-
trice, patronne des Salesien
nes.
S. Exc. Mgr. Dlcoste a ce-
lebre la Qrand'Messe chan-
te par la* chorale de 1'Eta-
blissement, diridge et soute
.une par la voLx de tinor du
R P Lamaure. Directeur des
Salet-]t_: a Patlonville. L'or
gue eiatt tenue par notre
artit.-. bLen corinue, Mme
hcsnri, te' Laudpn Denis.
Elle a oen rehiusse la cere
.nonri- pr -.on grand talent.
L 3on co.te, Mr Fritz Ben-
ar,in a cr"arme I'assistance
a1 irterpreltant au viololF-,
/,:, ., maltrise sure, I'.eA
VE MARIA- de Gounod.
Dans la nombreuse assis-
tance, on remarquait, outre
les amis et bienfaiteurs de
i'oeuvre, des personnalites
de Petionville et de Port-au-
Prince, venues pour donner
leur temoignage de sympa-
thie aux Soeurs Salesiennes
qui depuis des annles se de
vouent a l'dducation de la
jeunesse de chez nous.


Remnerciements

Mme Vve. Fritz Dupuy
M. et Mine Valerio Canez,
les families Gautier, Ewald,
Canez, Laraquo, Auguste et
autres parents et allies re-
mercient bien sincerement
tous ceux qui leur ont don
ni des marques de sympa-
Ihie -a 1'occasion de la mort
de Mme Clara EWALD.
P.au P., le 23 Mai 1970


Nob al-usine du Cap Hal -
tMen nous prient d'attirer i'at
Stuition du Deparl.-ir'nt dp
Travaux Publics et du Fond
Routier Permanent sur la n6
ceslit6 d'entreprendre jie s6-
rctux travqux do zilection a
la route du Bedoret. Le ter -
rible acciaotit, don't vient d'e
tre victim 1'autobus c8acr6
Coeur*, avec sis six morts au
total et ses quarante sept
blesses, don't une quinzaine
gravcnment met davantage
l'acccnt siur 'ur3ence de ces
travaux.
Le Bedoret est une monta-
gne'qui a'etend entire Plalsan
ce et le Limb6 et qui est cou
verte tations, ae manguiers et d'ar
bres fruiaiers. La terre grise
y est -tres faible, A tel point
qu'on y deplore continielle-
nient des ehoulements, dea
gllssements de terrains no,
seulement a las aison pluvleu
se, mais a.ussi durant la so -
cheres&e. De grands murs de
soutbnement ont dil y otre a-
difs a bmaintes reprises a -
fin de contepir la poussee
des terres.
La route en lacets, avec de
nombreuses courbes en cS
ou en dpingle a cheveux.
se d proule sur 8 kilombtres
pres au flanc du Bedoret.
Nul ooute que rappel di
'ios aboumes sera entendu si
les travaux de refection
n'ont pas encore ttd comment
ces sur cet Important tron -
,.ton, d'une necessity di vitale
poir les conimtnilcttlons en-
tre le Nord et le Nord -. Est
d'une part, l'Artibonitd et
'Guest d'autre part.


MALASE ENTIRE
LE SUD VIETNAM
ET LE CAMBODUGL
SAIGON AFP -
Ce nest pas encore la rup
ture entire le Cambodge et le
Sud Vietnam, mais en tous
cas. 1'ajournement d'une re-
prise des relations diploma -
tiques normales entire les
deux pays.
L'annulation, ce soir a Sai
gun, du communique official
conjoint qui devait ure ren-
du public de la conference
de press du Ministre camin -
bodgien des Affaires Etran-
geres M. Yen Saubaur, est en
cela revelatrice d'un malaise
que les militaires moins diplo
mates, par profession, ne ca-
chent pas.
Bien que a:sauvesa des viet
congs par les sud vietna -
miens, 11 i est evident que la
presence sud ;ietnamien
ne au Cambodge pese sur tes
k h m e r s. L'apparilion a
Phnom Peanh d'ffic'es anti-
vietnamiennes, don't a public
cation a fait lobjet d'une mi
se au point de la part du gor
vernement Lon Nol, en fait
foi. Par ailleurs, la volontO
non dissimuie des nilitaires
sudvietnlmiens de rester at,
Cambodge tant que le danger
vietcong n'aura pas etA 6car-
t6., demontre aue de leur cot('
]es sud vietnaimiens n'ont nul
element 1'itntention de nmitter
ranriclempnt le terriritoir,
cambodgien.


AU CAPITOL
DU LUNDI 25 AU MERCREDI 27 MAI
A 6 Hres.et 8 es. 30


Les Sept Mercenaires


I0


Avec STEVE Me QUEEN, YUL BRYNNER
Entr6 : G. 2.50 et G. 4.00

( "li ti' 0 -int le exclust'.ite d' (Capitol nl e pas
sera dans aucune autre Salle ou Drive In de la Ca-
tale.


Les Echos du
,Munsdials
(Suite)
le contre la Tchecowlovaquie.
Mais une autre question
reste eai buspens: les bresi -
liens sc sont prepares a Gua-
inajuato en altitude et par u-
ne temperature relativement
cl6mente. Nc risquent-ils pas
tuut come les anglais d'etre
eLouffCo par ia chaleur.
De Guadalajara (pres de
3b degrees) surtout pour le
match Atgltctlrre-Bresil qui
dtbutera a 12 heures. Les of
ficiels bresiliens pretendent
qu'il n'en sera rien. Mais le
doute reste permis et les re
sultats indiqueront si la pre-
paration sur place et dans
dcs conditions Idcntiques A
ceiles oes matc)aes qui a et6
celle de la Tchecoslovaquie
et de la Roumanie, aura et6
prdfdrable a celle suivie par
les bresiliens et les anglais.
xxxx


L'Affaire Moore domi-
ne toute l'actualite en An-
gleterre, mettant au second
plan le manifesto electoral
des deux parties.

La respeonsabilite ....
(suite)
t de la mort chez les malades
condamnes, avec la collabo-
ration de mouran.s. La
mort, a declared le Dr. Ru-
dolph Kampmeir, de Nash-
ville (Tennessee) arrive corn
me une explosion au sein
du noyau familial, et, dans
le cas des cancers, qui peu-
vent evoluer des semaines
des mois, voire quelques an-
nees avant l'issue fatale,
il-est prdfdrable pour le ma
lade,comme pour ses proches
que la. famille soit prave-
nue par le m6decin pour C-
tire prete psychologique -
ment a assisted le mourant
dans ses derniers moments
dc-vie. Pour le malade aus-
si, estime le Dr. Ross, la pr6
paration est necessaire, car
11 va passer par cinq states
diff6rents a partir du mo-
ment oft le medecin lui rave
lera la gravity de son etat:


SINSTANTANEM
(sule)


SDERI 9HIItf UA ,.
UN BRACELET 'EVALUB demande et affirment que le
A 18000 DOLLARS ."mBat n naps fen term6 -se
B T portes un seul jour.
BOGOTA, (AFP) Bobby ,Moore qui a 606 tih-
t Le Juge chargede Ienqut Iundl,. pat le Juge
to sur le vol d' 'rae) ., 'r dtlon.iat accompa
value at' 1.300 dollars devafti gn par li charge d'Affalres
confronter mardi la version britanniques,. M. Keith Mor-
de Bobby Moore, capitaine rse. En effect le novel ambas
de lequlpe anglase de foot-sadeur M. Tom Rogers, arri-
ball et celle d'une employee ve vendredi de Londres, n'a
de. la bijouterie et d'un mar pas encore prdsente ses let-
chand ambulant qui ont af- tires de crdances.
firm lavoir vu prendre le Cette affaire failt les gros
bijot o ulp titres des journaux colom-
Bobby Moore a eta iipuIpC blens. Elle a susclte une va-
de complicity de vol aingl que gue de rumours. On parole de
deux membres de son equi- complot contre la selection
pe, Bobby Charlton et un au anglaise ou mn me de chant
tre joueur don't on ignore le ge
nom. Le bijou a disparu du x x
magasin de M, Danilo"Rojas Un colomblen, Luls Ro-
qui se trouve situC am rez de bledo, a offert de payer
chaussee de 1'hitel Tequen- 1.300 dollars, prix du brace-
drama ou Italent descendus' let disparu, pour la libLra-
les foot-balleurs. tlion de Bobby Moore.
L'avocat du bijoutler a rC- x x
clam la'qulvalent de $12000 Mme Bobby Moore se
de dommages et int6rets prepare a se rendre t6 Me-
eoUs pretexte qu'apras la dis_ xico, accompagn6e d'un a-
parition du bracelet la bijou vocat a nglals.
terie avalt du former ses por x x xx
tes. P-our leur p a r t les Harold Wilson a dit qu'
tes. Pour leur p a r les 11 pr&talt une attention per
fonctlonnaires b-ri anniques sonnelle-a 1'affaire Moore.
nient le bien fond6 dte cette o xxx
L, a.r. oore O_, i


Marie-Th6rese Colas est
une gentille et belle laboran
tine haitienne. Elle reside a
New York. Elle est rentree
au pays bier martin. Son s6-
jour au bercail durera quin-
ze jours.
xxxx
Monsieur Daniel Sendral,
de l'Industrie Haitienne de
Computers, S.A., society en
formation, est rentr6 de vo-
yage hier matin. II a eu un
rif -Ani h Porto Ric. 1


ECHOS DU ,MUNDIALv d'abord 11 refusera d'y croi- U bre CJus or a r .....
SPECULATIONS DES re, puis ce sera la colere, avait voyage pour business.
ISRAELIENS puis une phase de mar- x ed Schnid
TOLUCA (AFP). chanda-e- pour essayer de Hier mai, ae Schneid
(D'un des envdyes .peciautx s acmrocher a quelques der- est part pour les Etats-U-
de I'AFP : DanJel Sure) nltres illusions. puis la dte- nis. It y passers ses trois
Pour les israeliens, la se- presslon morale. avant l'ac- mois de vacancies. Gaaed,
election uruguayenne qu'ils ceptatlon finale qui permit 6eve de il'Union School, est
rencontreront le 2 Juin a do passer, en toute s rlnit, le fils du dessetateu 'arto-
Puebla, constitute la grande le dernier cap. ward Schu te Rosalind Sch-
inconnue du group deux ei sculpted 'aurogare, le voya-
Le palmarts international neid. A isaurogar ses svoya
de leurs premiers adversai Maan Liline athiques pere et m sre, parsy
res les impressionne beau- Les festivites iour la 616- miqunonnes p soeure mDana, et
coup, et notammnt leurs bration de la Fete des Meres sa mign onne soeur ,
performances dans les cou n- cinjenceront anu ex Ven al s xxxx
pes du monde antErieures. ti dredi 29 Mai a 83 h P. M. avec Madame David Elie etalt
Cependant, Emmanuel Sha Ia Troupe Languichatte das entouree d'un grand nom-
lar, le diracteur technique MAMAN LIL1NE, comedie bre de proches et d'amis
donne 1'Italie, vainqueur du en 2 sices de Theodore Beau hier martin, a l'aeroport. Elle
group, en raison des grands brun, interpreted par Imma- a pris 1'avion, a destination
joueurs qu'elle compete dans cula Beaubrun, Luce Beau du Canada. Elle est alle re
ses rangs. Riva sera le bour- run, Marlene Drouillard, trouver son maria.
reau de toutes les defen- Jacques Auguste, Albert Bien x xxx
ses, declare Shafer, qui a- Airni, Marcel Raveau, Holly, Monsieur Norman Dupf-&,
joute: Si j'avais tine tacti- le rol du rire Languichatte et President de la Talaco, pas-
que our agliariselr le buteur is petite Marjorie Beaubrun. sera quinze jours au Cana-
de Gagliari, je nheslterals Emmenez vos mamans voir da. I1 est parti hier matin.
Lepas a la iensvolnter. mnaMAMAN LILINE car le rire L'a salue a l'aarogare Mon-
gLes aujourd'hui. L'hont de Sa usra au Lx Vendredi 20 sieur Guy Doucet, Dircc-
Carlos, situn en plein coeur Mai. teur de cette mIme SociWtC
de la ville de Toluca, n tait En tre: I dollar, 2 dollars, tl16phonique.
trop ibruyant. Ils lont quit- Balcon $ 0.60 xxxx
trop bruyant lsr daont qut ATENTION: Il n'y aura. Monsieur Daniel Philippe
motel constituCe de pneites pas de reprise cie MAMAN est reparti pour les Baha-
chambres pavilions, i la LILINE car la Troupe Lan- mas hier matin. II y a long-
sortie de la ville. n uiiahatte insitee A jouer aux teaips qu'il y travaille. Il
Le match d'entranement U.S.A., partira au debut de vient de passer quelques
dispute lundi centre le Mac Juin. ours de vacancies ici.
cabi de Mexico, et rempor-
t6 par 2 buts A 0, n'a pas P, %A'44 .01-,P31 t
fourni de grands enseigne-
ients aux responsables is-
raeliens. L'attaque n'a' fait
que du mauvais travail, aM exico
dit en souriant le directeur e x "
technique.
C'est pourtant la defense CHAQUE DIMANCHE
qui est l'objet de toutes les
preoccupations. En effet, 2 PAR
arribres titulaires, sont Inac Caribair / Mexicana
tifs depuis trols jours, a la Iai 1 ci
suite de blessures qui les 6- $ 227 Exc. 17 jours.
loignent des entralnements. CARIBAIR VOL 900 POUR KINGSTON 10 H. 15
Interrog6 sur les difficul-
tes que les israrliens avaient MEXICANA VOL 304 POUR MEXICO 12 H. 45
eues a se raunir avant d'en- RETOUR
treprendre le voyage de Me- CHAQUE DIMANCHE
xico, le selectionneur a de-
clare: Nous sommes fiers MEXICANA VOL 305
d'avoir trouv6 le temps de CARIBAIR VOL 901. 6 H. 15 P.M.
former une 6quipe, bien qu'
11 y ait la guerre dans notre iaaJ 3
11 est exact que plusieurs l,
de nos joueurs ont port les
armes cette annee, avant MEME EN ETE
de penser au voyage de Me
xicPour ra. rapper ce retard On peut toujours sentir frais4, Il y a des pro-
dlans la inr(oiar.iOn phvsl- d4uits speciaux pour senfir bon et sentir -rais
que des oueure M NSnfer neme pendant les periods de forte chaleur. :
les soutmetA tiun travail a. pe, ,-- l riuesee
ni, q- surprend 'an leg8 fameux produits anglais ,
tant plu iea obseraLurz PORTER & MOORE.
que les autres 6quipes ne avon et Sel pour le brain, Savon pour la Lto-
lont qu'un travail te rout- .
ne pour conserver une for letter. Creme pour faire, disparaitre les acnes,
me qu'lls ont acquise depuis aCreme pour les mains etc. 1
plusienr semaisne. Lone is-. C ee articles sont vendus dans de tres jolis cof-
re cette semaine deux fois fre8. r-
S:par jour. Le directeur teceh-
nique. qui a souffert pean- & ntZ Don, & ntez frais
dant quatre ans tans un
amp tde concentration en Avec : PORTR & MOORE
Sibrle. pstime a.i it aL AGENT: Don Moohr Sales Corp
tr isfixr oi"-m C po.r f..
tentr dea r~erslta t1,S mahI .-S.


Simon LUechty, consitrpc--
tour, et sa femme. Ils' ont
Venus inspector le nouveau
bailment on construcltibn
du Race Children Hospi-
tal. sur la route de Delmas.
S XXXX
Le comm'ergant Oerald Ri
gaud est part pour les E-
tats-Unis hier matin. II s'y"
est rendu pour affalres. Il
sojournera durant quinze
jours a Elizabeth, dans le
New Jersey.
Le Dr. Rendall, Assad, Pro
prietaire de la Villa Creole,
a accueilli hier matin sa
femme A l'aeroport. Mada-
me Lina Assad vient de pas
ser deux mois et demi au Te
xas et au Mexique. La voya-
geuse aete egalement ac-
cueilie par son fils Pachou.
D'apres les observations qu'
elle a pu faire durant son se
jour, Ia-bas, Mine Rendall
Assad demeure persuade
que le tourism est devenu
l'industrie No. 1 de ce sle-
cle.
xxxx
C'est hier martin qu'est re
part pour les Etats-Unis,
l'EvOque Dale Cryderman.
Son sejour ici a dure quatre
Jours. II etalt venu partici-
per a la Conference anriuel
le de la Mission Methodls-
te Libre, Pare Chretien de
Delmas, don't la Directrice
est Mademoiselle Maxine
Riddle. A bord du mame a-
vion, esf parties pour la ma-
me destination Madame Carl
son. Elle passer trois mois
de vacances dans sa famil-
le. C'est elle qui s'occupe de
la preparation du gofiier
pour les etudiants de 1'Eco-
le Bibllque. Ces deux voya-
geurs ont eta sales a 1'ae-
roport parAdeux missionnai
res aux manilres vraiment
courtoises, Monsieur et Ma-
dame Jean Prater.
xxxx


ment, toute quittance n a-
yant pas acquis date certal-
ne ant rieurement & la p6rio
de de douze mois prec6dant
la date du present D6cret.
Toute contravention aux
presents dispositions sera
punie d'une amended presen-
tant cinquante pour cent des
sommes ou autres chases mq
bilieres non d6clar6es et d'un
emprisonnement de trois a
douze mois & prononcer par
le Tribunal Correctionnel a
la requite du Ministbre Pu-
blic.s
En consequence, l'Adminis
tration Generale des Contri
buttons se tient entiLrement
A la disposition des interessas
tous les jours ouvrables de
8 heures a.m. h 2 heures p.m.
pour toute declaration qu'ils
ont a faire en la circonstan-
ce.
Portrau-Pce., le 25 Mal 1970
Franck STERLIN
Directeur G6n6ral

Mort 6e Veuve
Marmontel Agnant
Les Pompes Funebres fa -
ret Pierre Louis vous an -
noncent le d6cas de Mmi Vve
Marmontel Agnant n6e Ro -
dlaud e Delva survenu hier
sbir A 1'hOpital du Canap6
Vert.
A ses enfants; M ae Adrien
Birice, iiee Marie Therese. A-
gnant et son 6poux, Claudet-
te et Gerard Agnant, Mr elt
Minme Paul Villejoint et fa -
mille
a sa sceur Mile Jeanne de
Delva, a son nuvan Mr Lu -
cien de Delva et famille. a
ses cousins et cousines: Mr
et Mame Clement de Delva et
famille, Mr et Mme Arnold-
de Delva et famille Miles Cd
cile, Francine et Olga de Del


N a.
Aux families A g n a n t,
d e Delva, Brice Ville -
joint, Blanchet Lebrun,
Beaulieu, Georges, Ribouil, S
journ6, a tous les autres pa-
rents et allies, MM Pierre -
Louis et Le Nouvelliste pra -
sentent leursrespectuetses
condolcanaes
Les obsenues de )a regret -
t6e defunte ,seront c616br6es-
demain npri-i midl (mercre-
dti a 4 nres en l'Eglise dut
Sicr& Coeur de TurgcaL.
Le convoi pqrtira du salon
funeraire de l'enitreprise
L'entree au cimetlire e sfe
ra par la barrier princinale,
a la rue de 1'enterrement.


Centre Mdicai
27 Chemin des Dalles
Centre Medical 27 Che-
min des Dalles. Conference
du Mercredi 27 Mai 1970 CA
prupos de quelques cas' de
compression esophragien -
ne d'origine extrins6quew
par le Dr. Leon Colon.

Lecons Particuitr"s
Confiez vos enfants des
deux sexes au Professeur
Jean-Robert Pierre qui as-
Ssure 'des Cours dans plu-
sleurs Colleges de la Capi-
tale.
MWthode sfre et raplde
Cours Primalres et Secorn-
dalres.
Adresse Rue Rigaud (Bois
Verna) No 30.


Cabane Choucoune


' Madame Bylvestre Nau
vient d'effectuer un bref vo
yage d'affare 8 v San J qn.
flie eatit alM aie, et
elle eat rent hiermtin.
xxxx
Ce matin, est pae" en
'transit a Port-au-prtnce, ]a
oComtesse Agnes dieMous-
tier. Originaire de St. Thd-
mas, elle habite la Guade-
loupe depuls hult ans. La
distingu6e voyageuse, qui
s'exprime avec e16gance- en
frangais, forme le voeu que
des contacts cultures plus
series solent etablis sous
peu entire Haiti et la Guade
loupe. La comtesse Agnes
De Moustier, espere avoir
le bonheur de visitor notre
pays avant longtemps, aveo
son marl. le come Edou-ird
De Moustler.


AVIS
L'Administration Gen6rale
des Contributions rappelle
aux interesss les disposi-
tions de l'artlcle 5 du Decret
du 27 Avril 1970 ainst stipu-
16 : cDans les trente jours de
la publication du present De
cret, tout 6tablissement ban
caire, tout notaire, toute mal
son de commerce, tout parti-
culier d6tenteur oi ddbi--
teur d e sommes d'argent
ou autres choses mobilibres
pour oompte ou envers l'un.
quelconque de ces ci-devant
citoyens haltiens, devront en
fire la declaration sincere
S1l'Administration GC6nrale
des Contributions, et execu-
tor au profit de 1'Etat repr6
sent par le Directeur de cet
te Administration, les enga-
gements qui les lialent en-
vers les dits individus.
Sont nulle de plein droit
toute reconnaissance de pale
in..s o i+. -a-_. c i... -


(Suite)
tions .qui sc srnt deroulees au
Cambodge du 29 avril der -
nier jusqu'a'ce martin, a an -
nonce un porte parole mill -
taire americain, qui a ajoute
que les vietcong avaient, du-
rant la meme plriode, perdu
3.381 hommes.
D'autre part, les troupes
amrilcaines et amlricano -
sud vietnamienries se sont
emparees durant ces opera -
tions de 6.900 armes indivi-
duelles, 1.039 armes collecti-
ves, de leur cetl, les forces
saud vletnamieines operant
seules annloncent que 90 ar -
mes collectives, 459 armes in
divlduelies, deux ppareils
de Elansmission, 24 tonnes de
riz et deux camions ont tde
dtcourverts ce matin.


I LA 16re COMMUNION
V S'ANNONCE
AU MONDE CHIC-
le magasin up to date ne a
sent jamais laser pour vons
procurer ces articles tells
que: batiste, linon, opal,
organdi, popeline et broderie
Suisse, cripe georgette, toile
de fil, dacron, tergal etc..
Chaussettes,' deml bas, cou-
ronnes, tulle, gants, mon-
choirs et sous vetements.
Futures mamarn,

AU MONDE CHIC
a bien peneer A vous plaire
Wgalement, en vous prtsen-
tant les trousseaun de vyes
BEBES
Rue du Magasin de /l'Etat
89 -



Machines a coudre
Parmi les routes meilleures
sur place.
En stock avec toutes les pie-
ces d6tachEes aussi pour vote
garantie.
En vente a la TIPCO, Place
Geffrard.


AVIS
L'Admmistration Genera-
le des Contributions rappel
le aux interesses les dispo-
sitions de I'article 4. du D6-
cret du 5 Mai 1970 qui se lit
come suit: Dans les tren
te jours de la publication
du present Decret, tout eta
blissement bancaire, tout '
notaire, toute maison de coin
merce, tout particulier de-
tenteur ou debiteur de som
mes d'argent ou autres cho-
ses mobilieres pour compete
ou envers l'un quelconque
de ces ci-devant citoyens
haitiens, devront en faire -
la declaration sincere a I'Ad
ministration Generale des
Contributions, et executer
au profit de 1'Etat repre-
sente par le Directeur Ge-*
ndral de cette Administra-
tion. les engagements qui
les liaient envers les dits in
dividus.
Sont nulles de plein droit
route reconnaissance de-pale
ment, tqute quittance n'a--
yant pas acquis date certai-
ne anterieurement a la pa-
riode des douze mois prece-
dant la date du present D6
cret.- .
Toute contravention aux
presents dispositions sera
punie d'une. amended repre-
sentant cinquante pour cent
des sommes ou autres cho-
' ses mobilieres non declares
Set d'un emprisonnement de
trois a douze mois ai pronon
cer par le Tribunal Correc-
tionnel a la requite du Mi-
nistere Public.
En consequence, l'Admi-
nistration G6nerale des Con
tributlons se tient entierq-
merit a la disposition des in
tresses, tous les jours ouvra
bles de 8 heures a.m. a 2
heures p.m., pour toute de-
claration qu'ils ount a faire
en la circonstance.
Portju-prince, le 25 Mai
1970-* "
Frank STERLIN
Directeur General


,Au Beurre Chaud,,
TIR.,\E DU .4 MAI 1970
l-r i.. Tr.: V) $ 20
"2e Lot No. 7318 $ 10


4Rt'I"CLES DE QUALITY

Fetes des IVe'.re la Plus .etll f1te de'
I'annee, bient6t le dimanche /i Mai
Prochain.

QU'ALLEZ-VOUS OFFRIR A VOTE
CEEMAMAN!
Un padeau qul se porte :. PASSEZ A PRESTIGE...
Un cadeau qui garnit. PASSEZ A PRESTIGE
Un cadeau qui decore BIENVENUE A PRESTIGE
Un cadeau qui parfume -.'.OUJOURS A PRESTIGE
Un cadeau qul dure e~ -.'euJement r PRESTIGE
Un cadeau qul habillfe .r 'ENCORE A PRESTIGE
Un cadeau qui distingt~i VTSITEZ PRESTIGE
Un cadeau qui flatte .--A *.Aucun doutie PRESTIGE
Un cadeau qul embellit Natarellen tri PRESTIGE
Un cadeau qui attendrit Evidemmenr PRESTIGE
Car un cadeau de Preutige Hait toujours plaisir a la
Maman qul le regolt.... .:
Pour TopusAchats d q ($ 5001 dollars PRESTIGE
vous remettra une fiche votfs donnant drir .-11 Tirage
Special Fetes des mores Top
Un Rachaud Trois foyers-,Tropigas.
TIRAGE ler JUIN 1970.
Ure seule adresse tout implement,

celle defPrestige
34 Ruet avee.
Llm


ALS NOUVtLLISTES


Al


- - - - - - - - . . . .


-


MANUEL FERJNANDEZ-DEZA

Guitarist Espagnol de r6nommee INTERNATIONALE
\ FOLKLORE Espagnol
Chansons Style cFLAMENCOG
Musique Espagnole Moderne

Choc PublivitO



La press L'Administration
Nord Vietnamienne Generale des
ET LA VISITE Contributions
DU PRINCE SIHANOUK




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs