Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06754
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: May 25, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06754
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text



Adre mjj e C:V7JW

LE PLUs AivaN s'ITJ R ,', VE CT,


hWftiw S^.fg -^ Qf Ii *PORT T-A-;PRINCE (HAITI/)
L4tCIiN MVYNTAS l :,.- f -- *.
Adminksrfr:,r MAX CHAUVeT BITE POSTAL : 1316
. .-..t" EUR BF L'ABSBOCTION rINTRAMEIZOAINE DE PgMu "

No 28.08 756me ANN=n LUNDI 25 MAI 1970



Le Gouvernement Americain donne un Nouvelle attaque sraelienne L.'Affairde d iCambode: mise en


cheque de 10.000 dollars centre le Liban ... ,


BEYROUTH AFP nations massive de blln-
L'ennemt a declencht une Uds Israullens appuy6s par
nouvelle agressloni centre le l'avlatlonm et 'artllerle ont
Liban, a annonce un porte pfnetri6 a 12h45 (10h45 GM
parole militaire cit6 par ra- T), esa' situe a environ une
dio Liban. centaftii de kilomntres i
Des formations massive vol, d'biseau de Beyrouth.
de blinds, appuy6es par l'a- Cette region (et notamment
vlation e tl'artillerie. atta les localities de Bint-Jbeil,
quent le district de Bint Blixa, Yaroun et Aitaroun)
Jbell, a precise le porte pa- avalt dte violemment bom-
role. bard6e vendredi deler par
Nos forces blinders rdsis l'artllerie Israelenne, r la
tent A cette attaque au nord suite db l'attaque d'un car
de Yaroun. a ajoute le porte israeai& sur une route lon-
parole. geant la frontilere israelo-li
Ii a indique enfin que les libanalse. 20 civil libanals
engagements se poursulent. avalent, et6 aloYs tu6s.
Igxm x Selorn une source autori-
LA REGION DU LIBAN e, lea isra6liens ont p6n6-
ATTEINTE trd en territoire Ulibanais en
BEYRNOUTH- (AFP). deux points de la frontitre
Le District de Bint-Jbeil libanaie situ6s prts des lo-
ou, selon un communique calit6'"rontibres de Melkie-
miitaire llbanais des for- Altaroun et de Yaroun. Les
forces israeliennes selon la
mtme source sont estlmees
Retour de at une division.
Retour de x x xx
Max Chauvet jr. OPERATION LIBAN.-
Nous avons 6tt heure Une y ion
de revoir le fils-de notre
dynamique Administrateur u SraeWII
Mme Max Chauvet. Max IEL AVIV AFP --
Jr. est arrive samedi de Ma La description par Bey -
ml oi 11 pursuit se s tudes ut combats opposant
professionnelles. II a brillam isralieas eat libanais dans la
ment cl6ture sa premiere region de Bint -Jbeil comme
ann6e d'&tudes a l'Universi- une grande bataille faisant
te de Miami et vient passer Intervenir les tanks, l'artille-
ses vacances au sein de sa rie et aviation est qualified
famille et aussi parmi nous par desa sources militalres a
ou ii continuera A se familia Tel Avir.
riser avec les different Un porte parole militaire
rouages de notre journal, isralien a decrit, ce qui est,
suivant ainsi la trace de so~ selon lui, un incident: iA 13
pbre, notre tres regrettt Di
recteur Max Chauvet. (Suite page 4, col. 8)


Tres enthousiaste, 11 s'6-
tait rendu Porto Rico oft
pendant quelques jours, il a
faft un stags pratique dans
une imprimerie. C'est de San
Juan, qu'il est arrive sa-
medi a Port-au-Prince o 11il
a et6 accueilli avec la jole
que l'on devine par sa mt
re Mme. Max Chauvet et les
autres membres de la fa-
mille.
Nous lul adressons nos
voeux de bienvenue.


Les mefaits du cyclone Alma


Selon Radio Miami et Ra
dio-Havane, les pluies tor-
rentielles provoquees par le
cyclone ALMA ont entraint
le dcbordement des rivitres
des provinces de Camaguey
et de Las Villas ainsi que de
la zone sud-occidentale de la
Province d'Oriente. Une ving
taine de points ont ett de -
truits- sur different course
d'eau et plus de cinq mille
personnel sont sans abris.
Le cyclone a serieusement
bouleverse les operations de
coupe de la canne a sucre et
compromise le volume de la
r6colte sucriere.
Les communications tolt -
graphiques ont 6te rompues
avec l'1e des Pins, la gran-
de lIe a 100 kms au Sud de
lIle de Cuba, qul etait sur
la trajectoire du cyclone et
que menagalent les raz de
maree et le movement gira-
toire de l'ouragan.
Selon Radio Kingston, il
en est de mmea des trois lies


anglalses de CAYMAN, d'or-
dinaire paradise des tourists,
situtes a mi chemin entire
Cuba et la Jamaique.
xxx'x
Les'equipages des goelettes
haitiennes, mouillees a u
wharf du cabotage' de Port-
au Prince, signalent la vio
lente agitation de la mer sur
les cotes des Arrondlsse -
ments de la Grand-Anse et
de Tiburon oi ont stvi de for
tes et longues plules accom-
pagntes de vents assez vio -
lents, soufflant en rafale. Au
cun petit cannot ou barge n'a
vait pu rester de ce fait en
mer de vendredi a dimanche.
I1 en est de meme present
ment le long des cotes de il'ar
rondissement du Mboe St NI
colas ou ies vagues attean -
dralent prns de deux m6tres
de hauteur.
Selon 1'observatoire de Mia
mi, c'est la premiere fols, de-

(Suite page 4 col. 8)


Void, ci-apres, l'allocution
prononc6e par Son Excellen
ce M. Clinton E. Knox, Am-
bassadeur des Etats-Unis en
Haiti, lors de la presentation
d'un cheque de dix mille dol
lars come contribution du
Gouvernement Americain a
la construction du Muzse
d'Art Hatien. La c4remonie
a eu lieu le lundi 25 mai a
10:00 a.m. a u Champ de
Mars :
OC'est une heureuse occa-
sion pour les amants de l'art
de partout, tant pour ceux
qui sont ici presents que pour
ceux qui, A l'etranger ou all
leurs en Haiti, ne sont peut-
etre pas au courant de cet-
te petite ceremonie. Ceux
qui ne sont pas avec nous au
jourd'hui seront certalne-
ment impresslonnes par la
contribution que ce nouveau
musee apportera bientot dans
le domaine artistique.Le peu
ple haltien est peut-etre ne


CABLE RECU
Excellence Ren6 Chalmers,
Secrttaire Etat Cultes
Chancellerie
Port-au-Prince
Occasion 22 Mai qul cet-
te annee revet aspect part
culler raison r6cents evane-
ments, prie votre Excellen-
ce blen vouloir transmettre
A Son Excellence le Pr6si-
dent a Vie de la Rlpublique,
sentiments devouts, assuran-
ce prieres pour Gouverne-
ment et Pays tout enter.
Remerclements et respects.
ANGENOR
Eveque


Yvette Mimieux
a Port-au-Prince
La charmante et talentueu
se actrice frangaise Yvette
Mimieux s6journe en notre
capital. Elle est arrivee bier
apres midi'et a pris logement
a la Villa Creole a Pttionvil-
le. Yvette Mimieux visit no
tre pays pour la second fols.
Lors de son premier saJour
elle avalt eu S. accorder une
interview P notre redacteur
Antoine L. Jean. Elle avalt
declare qu'elle avait tle con
quise par les charmes d'Haiti
et qu'elle comptait revenir.
Elle a tenu sa promesse. At -
tiree lar nos rives enchante-
resses, la voila palmi nous.
Nous lui souhaltons un trts
agreable sejour.


Allons redre k cette jeune fil
le qui transpire sous lea salves
d'une diarrhea et qui offre un
ballet original orchestra par des
douleurs abdominaleas non moins
typiques. Etant plus ou moins a-
vertis, nous conseillons & sa mare
de lui faire fair un examen me-
dical eat un examen de sellers pour
savoir si ce n'West pas un soulrve
ment de parasites intestinaux
qui est l'origine de 1'tat de
siage de l'abdomen. La mtre
nous, remercie, tout sourire, en
promettant de massacrer par une
thtrapsutique adequate togs lea
parasites qua le Jugement du la-
boratoire aurait condannas..


Tres optimistea en ce qui con-
cerne l'issue de cette lutte, nous
anous retirons en oesprant qu6 la
fille pourra bientot afficher son
sourire des. grands jous.-AusNi,
V'est avga un Etpressement mal
dissimul6 quo nous renouvelons
notre visits une semaine plus
tard pour aller cueillir ce souri-
re tant imagine
Maim, arrive s an seufl de la
porte noushas dtonas fair e un
pas, ear nous voyons la mbre s'a
mener avec une tte d'enterre-
ment. D'ailleurs, souhaitons qu'll
n'an solt pas question I Rien
(Voir suite en page 3)


gar tle Sovietique a Phnom Peak


nant devant ce choix, dit la
mise en garden.
Si l'on ne prend pas des
mgsures conduisant au re -
trait des troupes americaines
et Saigpnalses, le Cambodge
sera le foyer d'une longue
guerre fratricide. La respon
sabilit6 en incombera a ceux
qui favorisent l'lntervention
americaine et saigonalise, d6-
clare encore la mise en gar-
de.
La tendance du Cambodge
a avoir des relations avec
administration de Saigon
ne peut pas ne pas suadter
l'dtonnement et les regrets
des v6ritables amis du peu-
ple du Cambodge. Comme on
le salt, pursuit la mise en
est un regime de gene, aux
xxxx


avaient encercl6 le port de
Kampot, S. quelque 40 kilo -
m6tres du Delta Cochinchi -
nois ont brusquement arrete
Icur progression et sc sont
replies vers le Sud Vietnam,
a precis6 le porte parole. Au
cune explication n'a ete don
nee sur cete manoeuvre,
mais les experts militaires
Saigon pensent qu'elle prect
de sans doute le d6clenche -
ment d'une nouvelle op6ra-
tion aeroport6e sur la route
numero 3 qui long la c6te
du golfe de Siam, de la-fron
tire sud vietnamiennea k Om
pon Som. Cette operation,
estime-t-on dans les memes
nilieux, serait lance con -
jointement avec une opera -
lion navale destined au blo -
cus du port.. ,
Au Sud- Est de la capital
Khioere, des. unites sud-viet
namieAnes du GO earal Do
Cao Tri talent lundi martin
a cinq kilometres au Sud


MOSC.OU AFP -
L'Ambassadeur sovietique a
Phnom Penh, M. S. Koud-
kiavtsev a transmis hier une
mise en garde de 1'URSS aux
autorit6s de Phnom Penh, an
noncent les Izvestia. L'Union
Sovidtique suit attentive -
ment 1'dvolution de la situa-
tion au Cambodge et tirera
ses conclusions de la fagon
don't cette situation s'orien -
tera: vers unretour dA Cam
bodge sur la voie de Il-plx
a. de la neutrality, ou bien
vers sa junction avec lea for
ces de l'agresslon et de la
guerre, et sa transformation.
en unre base pour la guerre
centre les peulpes voisins. Le
Cambodge se trouve mainte-


LES SL D-VIETNAMiENS:
REPLI AU SUD ET
BOMBARDEMENTS
AU NORD
SAIGON AFP -
Quarante mille sud-viet -
naneens partic.pcnt-actuelle
ment aux operations mllital-
res au Cambodge, au Sud, au
Sud-Est et au Nord de
Phnom-Pcnh, ainsi que tout
le long du corridor Mekong
jusqu'k la capital Kmere, a
announce aujourd'hui a Sal -
gon un porte parole milital -
re sud vietnamien.
Au Sud, leurs troupes qui
se dirigeaient vers le port de
Kompong-Som (ancienne ,-
ment Sihanoukville) et qui


vendus et degdnerts, de fto-
daux et de bureaucrats, 6 -,
rangers au people vietna -
mien. II est soutenA par, les
bayonnettes ttrangtres et
n'a pas d'avenir, souligne-t-
elUe. oi
En outre, les gen6raux de
Saigon poursuivent au Cam -
bodge des buts d'envahis -
seurs s'efforgant d'annexer
une parties de son territoire,
ajoute la misae en garde quli
conclut:
Le d6veloppement des rela
tons et le rapprochement a-
vec le r6glme de Saigon, non
seulement nuiront au presti-
ge international du Cambod-
ge mais ils sont en contra -
diction avec les Int6rets vi -
taux du people cambodgien.


de Kompong. Cham, aprts
s'6tre empardes dimanche
des immense plantations
d'hevas de Chup. La prise de
la plantation avait Wte prtcm
dte par trois vagues de born
bardements qui ont compli-
tement detruit toutes les ins'
tallatfons de ce domalne,
tuant un grand nombre d'ou
vriers.
Le directeur frangais de la
plantation, M, Marc Conte
qui a et. bless dimanche
dans une embuscade ia -
cong et tvacu6 sur Saigon
dans 1'h6licopttre du G6nt-
ral Tri, a racont6 1'attaque
de la plantation c. un repr6-
sentant de 1'AFP.
Une vague d'avions Kyrl-
ders et de Freedom Fighter
de l'avilation sud vietnamlen
ne est arrive le martin sans
prevenir alors que tout le
mnonde etait au travail, a dt
(suite page 4 colonne 7)


Jnstain tanis


par Claude Dambreville


L'Ingenieur Lyonel Cou -
tard est parti pour 1'6tran -
ger samedi martin. Lyonel,
employs 6e la T>'6tco, nous
reviendra dans un mois. D
passers un nmold de acances
aux Etats Unis et au Cana-
da.
xxxx1
Philippe Mathon est ren -
tre au pays pour ses vacan-
cs. II etudie le g6nie a Ma-
yaguez. 1 vient de terminer
sa premiere annte. Il restera
ici jusqu'b la mi-aoft.
xxxx

Samedi martin, Monsieur
Raymond S. Reyes, Directeur
de la Banque Royale du Ca-
nada a accuelli a bl'arogare
sos deux fils William et Ray
mond jr. Ceux ci font leurs
etudes a Humacao, Porto Ri
co, au college <,San Antonio
Abadi. uIs passeront trols
mois de vacancies Idi. Bill et
Raymond ont voyage avec
leur camarade Miguel Angel
Guzman. Le sejour en Haiti-


de Miguel durera deux se -
maines.
XXX
Guy Sain-Jean et sa fem-
me Alice talent ict en v9ya
ge de nuces. Ces deux nou -
veaux marids, qui totallisent
Sa pine quaiante ans, sont
repartis pour Montreal same
di matin. Guy est technician
audio visuel, tandis que All
ce est secretaire. Ces deux.
jeunes et sympathiques Ca-
nadiens 6taient descendus
au, Santos Guest House.
'lNous avions un guide qui, S
la longue, ttait devenu un
amiu, m'a dit Madame Saint
Jean. tI s'appelle Roger Pier
re. Guy et mol avonrs tenu sa
file Carline sur les fonuts bap
tismaux a l#Egllse Sainte Ber
niadette,.
xxxx
Une beauty ravissante de la
Transcaribbean Airways Vi-
vians Mangones, est partle
pour New York samedi. Le 31
(suite page 4 colonne a


avec de la peinture dans le
sang. Quoique biologique-
ment ce soit 1a un failt im-
probable, ceci expliquerait
1'essor incroyable qu'a connu
l'art dans cette lie depuis
ses debuts formels en 1944.
Certalnement, aucun autre
pays des Caraibes et m6me
d'allleurs ne peut se vanter
d'avoir un aussi grand nom-
bre de talentueux artistes et
sculpteurs. Dans cette as-
semblee distinguee, 11 ne
m'est guere necessaire de
piter d e examples de
grands no" ''artistes hal
tiens; queI. is d'entre
eux sont I Oous, et
vous tous ,.. mieux
que mol ceux-lt' qui posse-
dent de tels dons.
deUn problem devenu 6-
vident par suite du success
des artistes haitiens est
que les strangers ont vite
reconnu leur merite et se
sont ,empresses d'acquerir
leurs meilleures oeuvres,tant
dans le style primitif que
moderne. Cette popularity a9
1'etranger, et plus particulitl
rement aux Etats-Unis, a
contribute la renommn e des
artistes haitiens et a consti-
tue ainsi une source impor-
tante de devises etrangeres
pour Pl'conomie. haltienne.
eMais, depuis longtemps
deja, se faisait sentir le be-
soin d'un lieu permanent en
Haiti, un lieu ofL pourrait e-
tre reunie une collection ba-
sique des meilleures oeuvres
d'art disponibles. Ce nou-
veau mus6e y pourvolra. II
deviendra une source de
fiert6 pour tous les haittens
II constituera un stimulant
de plus pour les artistes de
jk connus aussi blen que
pour les tout jeunes et 11 re
presenter une tape impor
tante dans l'ltineraire des
tourists strangers.
cLTEglle Episcopale, qui
a dtej tant faith pour 'art
haitien, a pris la magni-
fique initiative d'offrir le
terrain et les resources ne-
cessaires S la construction
de ce mus6e. Le Centre d'Art,
come toujours d'allleurs,
est a l'avent-garde d'un tel
effort pour l'avancement de
la culture.
eLe Gouvernement des E-
tats-Unis, pour sa part, est
heureux d'avoir l'opportunitt
de contribuer d'une manlere
significative a la construc-


Notre confr6re R. Silvie,
de la Guadeloupe, qui etait
venu ici se renseigner sur no
tre folklore et notamment
sui les raras, a commence SA
publier ses impressions dans
eFrance Antilles),. II dcrit
dans le num6ro du 21 Avril:
FOLKLORE HAIT1EN
Lorbque pour la premiere
fois j'ai tend mor. passport
a l'inlmigiatioi d'Haiti, le
fonctioiial, e me l'a remis
en dtisant. V,0W uLes Fran -
gals, passed, .onsieur. Eton-
ne je fis deux pas en me re-


tournant pour voir ceux qui
me suivalent et j'ai comprise.
Tout Ie m.innde payalt un
dollar de taxes de zjour, sauf
les fraanals.
Autreme't dit, nous tions
c.hez nous ..
En Guadeloupe, bien qu'im
prtdine d'u ie plus grande ci-
yillsatloni fruncaise, sommes-
nous capable d'un geste au
si elegant?
Ne r4Dondez pas tous en
mtme temps, homes d'af-
faires !
(Suite page 8)


Il s'est ddroul ce martin,
a la Place des Heros de l'In-
dependance, sur la propri6-
te localisde a l'angle. de la
Rue Capois et de la place des
Heros, une trts significati-
ve cer6monie, au course de
laquelle l'Ambassadeur des
Etats-Unis M. Clinton Knox
a falt la remise d'un cheque
de 10.000 dollars, represen-
tant la contribution du Gou
vernement des USA s Ja
construction d'un musee
d'Art Haitien.
L'Eglise Episcopale d'Hai-
ti et le Centre d'Art appor-
tent aussi t la realisation de


ce project une tres important
te contribution. La premie-
re a offer le terrain sis a
1'angle de la Rue Capois et
de la Place des Heros et don
nera aussi une riche collec-
tion des oeuvres les p1.is mar
quant deo la i al-
tienne; le C' n qui
fut fond6 par le regrett6
Dewitt Peters mettra aussi
A la disposition du Musee
une collection vraiment re-
presentative.
On se rejouit de la reali-
sation prochaine de ce pro-
jet qui viendra combler une
lacune. Alors que nos oeu-
5t 5 55


vres d'Art prennent le che-
min de 1'6tranger, It im-
portait de sauvegarder nos
oeuvres les plus importan-
tes pour L* on artistl-
que de nos w pour la
jole des amants de l'art et
des vislteurs strangers.
Un consell d'administra-
tion du Musee est dej& for-
me. II comprend entire au-
tres le sculpteur Jason Si-
ley, l'architece A. Mangone
.se MM. Laurence Peabody,
Cleveland B. Chase, Antonio
Joseph, les Rev. Luc Gamier
et William G. Chase.


ALLOCUTION DE LAMBASSADEUR CLINTON E. KNOX EN PRESENTANT
UN CHEQUE POUR LA CONSTRUCTION DU MUSEE D'ART HAITIEN.


tion de ce musee. Ce falsant,
nous voulons affirmer une
fois de plus notre fol en la
position de leadership qu'oc-
cupe Haiti dans le domain
des arts visuels et renouvel
ler notre voeu que le muse
trige en ce lieu solt une ins-
piration de plus pour les a-
mants de l'art du monde en
tier.
xxx
Voici, ci-dessous, un resu
m6 du discours prononce par
M. Cleveland B. Chase du
Centre d'Art en recevant le
cheque de dix mille dollars,
contribution du Gouverne-
ment des Etats-Unis S. la
construction du Musee d'Art
Haitien:
eDepuis longtemps deja e
tait reconnue la neceAsit6
d'un centre pour abriter, pro
teger et exposer des echan-
tillons des grandes oeuvres
d'art ihatien -de-ces vingt-
cinq derni6res ann6es.
eQuelques unes de ces
oeuvres ont Wt6 pr6servees
en Haiti par lEgllse Episco-
pale, le Centre d'Art et d'au
tres groups et indyidus.
sEn 1966, au retour en Hal
ti des restes de Dewit Pe-
ters, certain amants de
1art haltien furent d'ac-
cord qu'un effort determine
6talt a faire en vue de re-
cueillir les fonds necessal-
res k la construction d'un
muse permanent. Ces fonds
devalent prevenir:
Des Amis de Dewit Peters
Des Amis de lEglise Epis-
copale, et
Des Amis du Centre d'Art.
cLe premier pas vers la r6a
lisation de:cet objectif a ete
le don par 1'Eglise Episcopa
le de ce magnlfique terrain
oft sera erig6 le musee d'art.
vente aux enchtres, a la
e Park Bernet Gallery a A
New-York, d'une collection
d'oeuvres d'art haltien. Mal
heureusement, les fonds prc
venant de cette vente, qui
pourtant availt connu du suc
ces, se sont revels insuffi-
sants.
Le geste genereux du Gou
vernement Am6ricain, con
cretis6 aujourd'hui dans i'a'
ti on de 1'Ambassadeur
Knox, sera d'un apport con-
siderable a ce project. Le chi
ue de dix mille dollars re-
mis par l'Ambassadeur Kno:
(suite page 4 colonne 5)


C'est plutbt M.
Chavannes Douyon
Dans notre edition de sa-
medi ilous avons fait le comp
te rendu de la fte qui s'ebt
d6roul6e au Centre de Psy-
chiatrie en l'honneur de M.
Serge Braudo, Directeur de
l'Institut Frangais. Nous a-
vons en meme temps annon
c6 que deux membres du Cen
-tre partiralent blentOt pour
prance bdenflclaires d'une
bourse d'ltudes. Pr8eisons
qu'll s'agit, au lieu du Dr.
Lamarque Douyon, de Mr
Chavannes Douyon, Psycho-
logue attache au Centre et
du Dr. Jeanne Philippe.


Impressions d'un confrere

Guadeloupeen


Tiroir pour reflexions...
LA CHALEUR, UNE MALADIE...
Par ILudner CONFIDENT


Grande premiere

medical a Paris

Grande premiere medical a nature nerveuse qui emp6 -
Paris. Pour la premiere fois chaient son coeur de battre
dans le monde, un stimula riormalement. L'interveni -
teur cardiaque a energie ato- tlon a dure 3 h 30. Apres une
mique a t6i lmplant6 chez dizaine de jours passes a l'h
un etre human. pital, la mralade a pu repren
L'6vdnement a eu lieu a dre une vie normale. Le nou
l'h6pital Broussais. 'est le veau stimulateur devralt lui
professeur Armand Piwnika permettre une autonomie de
qul a effectu6 l'oplration sur dix ans. Et c'est 1b le point
une malade Agee de plus de essential de l'6v6nement.
cinquante ans. L'opgrae sour
fralt de troubles graves de (Voir Suite en page 3)


LA HAVANE AFP -
Le boeing 727 de la corn -
pagnie mexicaine d'aviation
qui aatterri, ce matin & La
Havane, a etW dcitouin de sa
route, par' trols hommes et
une femme, qui| ont declare
avoir pris cette decision pour
des motifs pulitiques.
L'appareil effectuait un


vol reliant Merida ,a la capi
tale, lorsque les quatre indi-
vidus brandissant trois pisto
lets et une bouteille conte -
nant dc' TexpIostf obligfrent
1'equipage a mettre le cap
sur Cuba.
L'avion avalt a son board,
sept membres d'equlpage et
quatre vingts passagers, par
ml lesquelles les quatre pira-
tes.
X x I
AVION DEROUTE
SUR LA HAVANE
ATLANTA (Georgie)-AFP-
Un appareil de la compa -
gnie Delta Air Lines avec 104
personnel a bord,dont 96 pas
sagers, a et6 d6rout6 ce ma-
tin sur la Havane, announce
Administration fdderale de
l'aviation.
Le Convair 880 avait quitt6
Atlanta a 6 heures 45 (1 h
45 gmt) pour Miami. II ve -
nalt de Chicagomet, availt
fait scale prtctdemment aS
Louisville. Le pilot a avis6
d'Atlanta qu'il se dirigealt
sur la Havane out 11 compete
atterrir a 8 heures 10 (12 h
10 gmt).


Au Compte

Gouttes

par Raymond Philoctite
On n'a pas idde du metier
litteraire, en Haiti.
Une carrier, ma foi, qui
ne rapport presque pas et
qut, d'ordinatre, vous vaut
tant d'ennuis.
Coups de langue, eid; si-
laence calcule, la...
Quant a la critique litte-
raire..., bon Dieu mon mai
tre!
Tel vous en veut de n'a-
voir pas prdsentd son livre
comme un chef-d'oeuvre;
tel autre de n'en avoir rien
adlt.
Comme si..., chut.
A la vdritd, on fintrait par
ne plus dcrire s'il falait pre
ter l'oreille 4 tous les pro-
pos...
,Faire le bten, mdpriser
les .envieux s1
Ce 1ft, il V a prds d'un sit
cle, la devise du Journal
hebdomadaire cLe Peuple'.
Ce dolt dtre dgalement cel
le de tout dcrivain.


Piperazin citrate U.S.P.

--- COMPIMS ET SIROP
ELIMINE COMPLETEMiNT LES VERS INTESTINAUX
Aaaurc, Oxyue,,

LORATOIRE DAY P.O. AL. 192. -- Tel : 2-2o20
p|3 iM^fl^^


Pour la construction d'un Musee d'Art a Port-au-Prince,
L'Ambassadeur Knox en a fait la remise ce umatin


D6tournt par 3 homes et une femme


;IYFll~la~P~~--"-------P--l-~ --


a







eLK NOTf CISTE,


SLUD~I 2b5 MAg 1970


H. A. T. A. Ag*"oc de Voyaes 1, Re ,aPav6e Tt 2UW7tIflex-U le ola de vs s to diamice t ui part i m joyuu, iMmm H. A. T. A.
,_ ...... . .. ....... . * r


Le 4 Juin 1970 & dix hours
uit matin par devant Me. Ernst
Avisn Notairo A Port-au-Prince,
comnnis A cot offet, en son 6tude,
Rue du Centre.
L'immouble ci-apr6a d6sign6,
appartonant, pour deux huiti&-
me aux nilneurs Michel et Philip
pe Sterlin, fils miners du aieur
Andr6 Sterlin d6c6d6, les dits
miners demeurant A Montr6al,
(Canada) domicilids A Port-au-
Prince, sur la poursuite de Ma-
dame Vve Andre Sterlin, demeu
rant ii Montrial, do'miciliae A
Port-au-Prince, agissant en sa
quality de tutrice l6gale des dits
mineurs Michel et Philippe Ster
lin, ayant pour avocat Me. Geor
ges Baussan, fils, identified, pa-
tent6 impose aux Nos: C-51,
64115, AA 48773, demeurant is
Port-au-Prince, avec election de
domicile en son Cabinet Avenue
Marie Jeanne. En presence du
sieur Max Questel, Subrog6 tu-
tuer, demeurant A Port-au-Prin-
ce.
L'immeuble A vandre est situn
en cette ville A Ja cito Bellevue
d6pendant de Il'absitation DeBs-
prez; laquelle propri6tb measure
dix sept metres cinquante-cinq ou
cinquante quatre pieds de facade
au cot6 Sud sur la route de
- trente pieds, dix neuf mAtres
cinquante ou soixante pieds au
ect6 oppose sur une profondeur
de quarante trois quatre vingt
sept ou cent trente cinq pieds A
chacun des c6t6s Est et Ouest.
Elle est borne au Nord par Mad


son et Mmine. James IEwald, au
Sud par la' route de trente plods
A l'Est pat qui de drolt ou Mas-
sicurs Gustave Larauque et A
I'Ouest par Ie reste de msme
propri6t6 sur laquelle tombent
lea eaux pluviales do la portion
pr6sentement vendue ce qui cons
titue une servitude; suivant plan
et proc6s verbal d'arpentage de
Fianbois Avin on date du onze
Janvier rmil nuf ent oinquante
six enregwftri et transerit.
La vente de cet immeuble a 6-
t autorisie par jugement du Tri
bunal Civil de Port-au-Prinoe en
date du 29 Janvier 1970 en-aMgis
tr6, qui a homologu6Is la d6ib6ra
tion du Conseil de Famille des
dits miners tenue A Port-au-
Prince Ie 24 Janvier 1970, sous
la prisidence de Mr. le Juge de
Paix de la section Nord de Port-
au-Prince, enregistr6e, Le cahier
des charges, dress pour parve-
nir A cette vented, a 6t6 depos6 en
l'Etude de Me. Ernst Avin. le 15
Mai'1970. La mise A prix a Wte
fix6e par le jugement sus non-
c6 A une nomime non infcrioure A
neuf mille dollars pour la total
t4 de 1'immeuble, deux huiti6me
du prix obtenu revenant aux mi
neurs.
Pour tous renseignements nc-
cessaires s'adresser au Notaire
charge de la vente ou A Me.
Georges Baussan file.
Fait et ridig6 A Port-au-Prin
ce, le 15 Mai 1970.
Me Georges Baussan, fils


r =Pour votre BEAUT
les spdcialites
Scosmetiques:.q

Gelee Royale : U :
stabilisee ::

ICrmes de jour et de nuit.-: :
Creime masque.
Creme hydratante.
Toniques et Lotions.
Crine dmemaquillante.
Lait de fleauti.
Savon.
Dentagel.
Briliaotines.
rime 37 pour la beaut, des maln&
sous licence
s i Produits ms au point
par le biologiste B. de Belvefr


Un ptoduil i cence APIStl IJM B. de Belvefer A base
de Gelse Roydle stabilisee oltre les garanlies de qualil[
et d'elfcacite qui depuis dix ans font la reputation mondiale
de la mar que.
Sboroie s SANTA 2, avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE
sii 4 n-ss:u 7c o d46 < s.c


Joseph C. Valme et Co
Distributeurs.



UN ATOUT DE PLUS
KODAK INSTAMATIC
AVEC L'OEIL ELECTRIQUE

















POUR MAMAN

dont c'est la fete
le Dimanche 31 Mai
Inutile d'etre un professionnel
Kodak instamatic faith tout tout seul
Un merveilleux passe-temps
POUR MAMAN
Avec
KODAK INSTAMATIC


I.


Le Pare Floial de Parls
Retrouvant l'amblance des
fetes du grand siocles,- IC
XVIINme, de l'einbarquement
pour Cythbre, et, des noctur
nes Illumindes par les feux
d'artifice, Paris vient d'inau-.
-"irer un pares floral unique
en son genre. Heritler des
Floralles Internatlonales de
1969, ce .parcaccuelUlera tou.-
te lannee des expositions flo
rales, cells, classiques, du
printemps, d'eti eto d'autom--
mee, mas aussi e nombreu -
soes actvits culturellcs et ar
tistiques.
Des le mols de malALes bal
lets du xthbetre de la dan -
se de Joseph Lazzini, une
des companies les plus atta
vco5r a la recherche content
poraine, vont s'efforcer, sur
les plans d'eau, d'harmuni -
ser le rythme des hommies et
le rythme des fleurs. Des
troupes de jeunes, des chorg
les. des groups folkloriques,
apporteront aux visiteurs le
viell attract des baladins de
jadis.
L'et, le parc, sous les illu
minations les plus modernes
d'Europe, se transformera en
une fierie d'eau, et de lumit
re, et des feux d'artifice
giants serontL tires pour les
fetes nationals. Placee cdans
cet ensemble vegcLal extraor
dinaire, au milieu des roses,
des tulipes et des pivoines,
I'architecture moderile rou-
vera sa pleine diieinsio.n
En plus des pavilions con-
sacris aux Arts, des represent
nations permanentes d u
temporaino (peinture, sculp-
ture, musique), seront don-
n6es en plein air. II s'agira
alors d'associer la fleur A 1'a
cier, le granite l'eau, le bron
ze a 'arbre, et la couleur au
paysage.
A cit6 de ce refuge de 'Fart
moderne, on trouvera bien
stir dans le pare floral de Pa
ris un pavilion de la nature
nul pr6sentera des animaux
de tous genres, dans des sphe
res plastiques gonflables, a-
vec dicors de planes et
d'eau. Le principle de ce zoo
extraordinaire: suDprimer le
c6t6 cantivitl. cages et bar -
reaux. Ainsi le public p6ne -


L'Actualite Fracaise


trera dans les vollires, ou los
olseaux vivront en parfait
liberty.
La vallie des fleurs, la pl-
nbde, le plus grand jardin de
plants aquatiques d'Europe
avec ses mysterleux lotus
et ses nymphs -, les roses,
et tous les parterres de fleurs
Imaginables, front -de ,ce
pave floral, un des plus
beaux du monde.
Mais la nature ne sera pas
seulement montre aux visli-
teurs, elle leur sera aussi ex-
pliqude: an 'pavilion enter
accuelllera la recherche hor-
tliole et la 4botanique, et les
jardiniers ... ten herbed pour
ront se ofamiliariser avec la
vie des planes, leur respira
tlon, leur croissance, come
celle des flours et des gral -
nes.
Les enfants ne seront pas
oublies clans ce monde mer-
veilleuxx qui est un peu le
leur: voiturettes 6lectriques,
Doneys, et jardin r6servi de
3 hectares, les accueilleront
en pleine pintde.
Enfin, le parc sera ouvert
a tous les manifestations
mondaines et A toutes les tf
tes. Ce refuge natural uer -
mettra aux Parisiens et aux
tourists de trouver l'air pur
et les joies de la camoagne.
A douoe minutes seulement
du coeur de la capital.

Ville lumiire
eTirer des plans sur la co-
mites: cette expression -.
qui servait a definir l'utopis
te est devenue une rialiti.
Avec les premiers pas de
i'homme sur la lume, notre
satellite a perdu de son mnys
tire. Les barrieres d'illusions,
de reves, de poesie, de ligen
des se sont ecuulees.
Et, las sans doute de batir
sur notre bonne vieille terre,
1 e s architects decident
maintenant d'aller exercer
leur art sur la lune.
Les archiLectes ... du
moins, trois jeunes architec-
tes frangais qui, depuis deux
ans, travaillent sur un pro-
jet de ville lunaire. Travail
tres serieux ruisqu'ils out bi
neflce de l'aide de noin -
breux savants, geologues, et
astropliysiclens. Travail deja


Stimulateur cardiaque.

(Suite de la icre page)


En effet, l'utilisation du
plutonium 238 comma source
d'energie pour les stimula -
tturb cardiaques permit de
transformer le ;.ort des mala
un-s qui ont beooin d'uii ap -
pareil special pour assurer
un rythme normal A leur
coeur. Jusqu'i present, les sti
mulateurs cardiaques ft.nc -
tionnaient a 1'aide de piles
electriqti es dent la durne de
vie ne d6passait guire 30
mois. Au bout de ce delai, re-
lativement court, une novel
le opdraion s'iiupesait pour
remplacer la pile. En reoan -
che, le platoniulm 238 a une
period de desintogration
tries longue, ce qui lui per -
'net. d'ass.rer an stimuia -
teur une source d'energie de
3 a 10 ass.
La premiere implantation
chez I'homme d'ur stimula -
teur cardiaque A inergie ato


LISEZ
oLE NOUVELLISTE*


mique a ete pricedee par une
longue experimentation chez
lasasmnal. Ce sont lea Ameri-
cains qui out souvert te feu,>
en 19li6. Luivis par les Fran-
cais en Juin 1969, puis par
les Anglais, en mars dernier.
C'est pr;cisement parce que
toutes les experiences effec-
tuees sur des chiens ont prou
v6 de fqgon undeniable 1'efft
caclt6 de la technique et
t'absencc de danger de radia
tion que les chirurgiens de
l'hOpital Broussais ont deci-
dd d'implanter le nouveau sti
mulateur chez ine nmalade.
Le stimulateur a pluto -
nium 238 utilibe par le pro -
fesseur Piwnika a ete mis au
point par le Commissariatl
francais A 1'Energie Nucl6ai-
re. Mais, 11 exisLe, parallele -
ment, un programme multi -
national pour le d6veloppe -
ment de cette technique. Et,
il est A prevoir que les chi -
rurgiens d'autres pays vont
-nivr msinten'nt 1'exemple
de la France dans ce domai-
noe.


realls6 ... en plans et ma -
quettes.'
L'emplacement de la pre -
miere ville lunaire est connu:
elie sera bAtie dans un cra-
tere la protection la plus
naturelle qui soft.
Ce cratire, -entierement
obstrue par une plaque mn-
taf lue ursumonlee dte gigan
Itesques reflocteurs solaires,
permet a la vlille de se deve-
lopper aen touted sicurite. La
-plaque de meAtal, faite d'un
material tres etudie permet-
tant de transformer 1'nergie
solaire en anergie electrique,
comporte de nombreuses al -
vsoles permettant de stocker
l'energie et d'approvisionner
la ville. Diverses couches de
laboratoires occupent cette
plaque superficlelle, dans la-
quelle on se d6place en teli-
siege.
En dessous, cest la ville,
une ville qui s'etend come
une gigantesque dor6t, uie
ville qui s'accroche en bullets
g6antes a des colonnes ,vi-
tales,, pulsqu'elles transmet-
tent; air, eau, electricity, etc
...Cette ville, destine A 1'6-
tude et au tourlsme, adaptee
au destr de liberty de 1'hom-
me, s'ouvre sur de gigantes -
ques centres de loistrs, accro
ches come des feuilles A la
fort de colonnes. Comme la
pesantteur est. six fols moin
dre sur notre satellite, et que
les conditions de vie y sent
diffdrentes, les loisirs n'ont
lien de cabnmun avee les loi
sirs terrestres; on ne nage ni
ne court sur la lune; on vole,
et on saute, a l':iide d'un api
pareillage extrimement r6 -
duit.
Les cellules d'habitation,
bulls do 5 metres de diamr-
tre, n'ont rien de conimun a-
vec les cla.sisques tabitations
terrestres: en raison de leur
forme, ii n'y a aucun mobi
lier classique; tout est gon -
flable, disposed A m4me le sol.
Pour donrir ou se reposer,
des hamac pendus dans les
hauteurs qu'en raison de la
pesanteur, on atteint d'une
simple traction.
Dans cette ville lunaire, 11
n'y a ni argent, ni habitudes
d'aucune s o r t e, apparte
ments, laboratories et con -
tres de loisir peuvent atre de
places au gti des habitants.
Pour tous ces lunaires qui
resteront peut tre de Ion -
gues piriodes au clair de ter
re, sans pouvoir retourner
sur notre bonne vieille plane
ie, nos trois architects ont
ajouti, dans la ville, un mu-
see terrestre osi le savants
nostaigique.s pourront retrou
ver les arbres et leo oiseaux:
de nos campagnes.
Rien n'a ete oublie dans
cette ville, oiu des projecteurs
giants recrieront artificielle
ment les jours et les nuits,
puisque, sur la lune jours et
nuits durent 14 jours terres-
tres.
Aucun nom ne s'ra donnd
a cette premiere cite lunaire
qui ne sera pas la ville d'un
Etat ou d'un Homme, mais
une ville eplan6taire*.
Fantasme. Utopie? En
tors les cas, on pout se de -
mander pourquoi ces archi -
tectes si anoureux de la li-
bert de l'hoinme ne s'atta -
chent pas a rdaliser sur Ter-
re leurs roves pour le plus
grand bien de tous. C'est la
sans doute toute la part de
I'Art et de 1'imaginatiou.
Page Politique
L'attaaue israelienne con -
tre le Liban conduira-t-elle
enfin les quatre grandes puis
sances A exercer leurs respon
sabilit6s en ce qui concern
le r6tablissement de paix au
Moyen Orient?


A i'heure actuehre, il Wesrt AU APTOL
pas possible de nourrir Irop
d'illusions a cet 6gard. Lundl a 6 h. et h. 30 Li
11 .est olair .eependant iue L h
dans cette region du monde Mardi A 6 h. et 8 h. 30 E:
comme en Extreme Orient.
oil la guerre s'et t6tendue A LES 7 MERCENAIRES
toute 1Ilndochtne; les prevl Entr6e Odes. 2.50 et 4 00
sons du gouvernement .franl .
ais se r6alisent. ,Pas ;plus au _
Moyen Orient .quten JExbime
Orient, la guerre, le recourse V mN L* oADo_
t la force ne peuvent appor- ONE ORADO
ter une solution aux coriltts. Lud & 1 .
Au Moyn Orient, la volo undl&6 h 15et 8 h 15
t dsrae dIseldimposer par la UN HOMME, TRAQUE
force lite solution fondee str Entree GOdes. 1.20 et 2.00 V
uqe n6goclalion directed que o
les gouvernementis arabes Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15
considerent comme une capl LE CARNAVAL
tulation pure et simple DES TRUANDS
n'aboutit qu'% use aggrava- Entree Gdes. 1.20 et 2.00
tion constant de la situation
En Extrime Orient, la guer
re du Vietnam divore main-,
tenant le Cambodge et rien
ne permit 4e penser que 1'e- l
largissement des th6Atres d'o
operations permetra aux uns
comme aux autres d npbser Programme du Lundi 2'
leurs propres solutions.ogramme du Lund 2
Dans tous les cas, il est Consultez votre conseillre
clair que ,la guerre noe r6soud
rien et qu'elle ne peut quetii LUNDI........... 9 h. a i h.
trainer des dtsastres tou MARDI .......... 9 h. a 1 h.
jours plus grands et le chaos. JEUDI ............ 2 hA 6 h. p.m.
Setle la nesgociation per VENDREDI .... 2 h.A 6 h. p.m.
mettrait de r6tablit la paix. SAMEDI......... 2 h.A 6 h. p.m.
C'est vrai pour I'Asie, c'est
vrai pour le conflict israilo D6monstration tous les jourss
arabe. CASA POM
Mais pour que la negocia La B3EAUTE ne s'improvi
tion -puisse s'angager, il est RUBINSTEIN la cr6e !
indispensable que les gran- Apaissez la soif de votre Vi
des nations membres perma-
nents du Conseil de Sdcuritd de HELENA RU
puissent parvenir a un ac s r eeej.e
cord centre elles.
Or, ei Asie, loes Etats Unis DRIVE IN CINE
se sont engages dans un coil -
flit sans fin don't its ne par- Lundi 6, 7 h. et 9 h. -
viennent pas a se digager CHUKA LE REDOUTABLE
alors qu'au Moyen Orient, Enre 1 dollar par vtre
Moscou et Washington appor Etr6e 1 dolar par voiture
tent leur appui militaire ou Mardi A 7 h. et 9 h.
diplomatique A chacun des L'ETRANGLEUR
camps. DE BOSTON
Jusqu'A present, cepen Entree $ 1.50 par voiture
dant, les guerres d'Asie et 04u
Moyen Orient n'ont pas en ,
trained un affrontement di -
rect entire les Etats Unis et A MAGIC CINE
'lUnion Sovietique I
Coet affrontement direct, Lundi a 6 h. 15 et 8 h. 15
ni Moscou, tib Washington no JOHNNY BANCO I
le souhiaitent vraiment, com En*e Odes. 1.2)et 2.50
0me le dimonotre letr volonti Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15 I
commune de poursuivre les LE GAUCHER
ntgociattons de Vienne sur Entrie Gdes. 1 20 et 2.50
la limitation d'un certain
nombre d'armemnent nuclai-
res.
1i risque cependant existed. CENTRE CULTUREL
II ne sera surnionti que sl A i bitn
1'escalade de la guerre qui ORseUM
pursuit partout se subetitue I
enfin 1'escalade ,de la ngo Lundi A 7. h.
enfin l'escalade de la nigo- FUREUR SUR LE
C'est dans ee sens que le BOSPHORE
gouvernement frangeAs pour Entr6e Gde. 1.20
suit son action diplomatique .-. ... .


June a 40ans


tLa vie commence & 40 ans>
dit un vieil adage.
C'est vrai ui vousa carter tonu-
te posslblltd de constipation ou
tout commencement de Rhumatis
me en pregnant lea petit ecompri-
me. de G. B. Tablettes on lea
W. L. tablettes, ou encore le fa-
neux Brooklax laxatif.
Ne t'oubliez pas : G.S. Tablet
tea ou W. L. Tablettes ou Brook
lax, Iincomparable et agrsable
laxatif en tablettes de chocolate.
En vented dans toutes Pharma-


Sbeola iaditast






r; P dent; s&


undl & 6 h. et 8 h. 15
ES PERLES GRECQUES
ntr6e Gdes. 1.50 et Q.10
Mardi A -6 h. et 8 -h.' 30
LA NUIT DES GENERAUX
-ritree Gde". 2.60 et 4-00


ftel is Auto CinE
Lundi & 7 h. pt 9 h.
LA BATAILLE DE LA
ALLEE DU DIABLE
Entr6e 1 dollar par Voiture
Mardi & 7 h.- et 9 h.
DEVINE- QUI VIENT DINER
Entree $ 0.60 par personnel






5 au Samedi 30 Mai


a QUALITEX
A QUALITEX
A EXPRESS MARKET
& EXPRESS MARKET
a EXPRESS MARKET
sur rendez-vous
IPADOUR -
se pas, HELENA

sage... Avec Skin Dew
JBINSTEIN


CINE SENEGAL
Lundi 'a 6 h. 15 et 8 h. 15
(Seance populaire)
SAM L'INTREPIDE
Entr6e Ode. 0.60 et 1.00
Mardi a 6 h. 15 et 8 h. 15
(Edance populaire-
L'HOMME QUI VENAIT
POUR TUER
Entree Gde. 060 et 1.00

AIRPORT CINE
Lundi (En permanence)
LA PRISONNIERE
DU DESIR .
intre GOde. 0.60 et 1.00
Mardi a 6 h. 30 et 8 h, 30
MUJERES PANTERAS
Entree Gde. 0.60 et 1.00

ETOILE CINE
Lundi a 8 h. 30
(seance unique
LE CERVEAU
Entrie Gdes 1.20 et 2.00
Mardri a 6 hi 30 et h i30


Mwardi & 7 n. ..... .. .. .. ..
LE CORNIAUD L'AMOUR
Entree Gde. 1.50 Entree Odes. 1.50 et 2 50

CINE PALACE
Lundi A 6 h. et 8 h. 15
Lundl a 6 h. 15 et/8 h. LES GANGSTERS-
BALLADE D'UN PISTOLERO Entr6e Gde. 1.00
Entree Ode. 0.60
Mardi A 6 h. 15 et 8 h. Mardi 6 h. et 8 h. 15
A01 DESTINATION BONNY & CLIDE
JAMAIQUE Entree Gde. 1.00
Entree Ode. 0.60

PARAMOUNT
Andmles surmenes, Lundi a 6 h. et 8 h.
printst, JOE CALIGULA
cOwnvlescets Entree Gder 1.60 et 2.60
La gelMe royal;e dabsilles, source Mardi A 6 h. et 8 h.
de jeunesse et de eant6 vous re. CHAMPIONNAT MONDIAL
donnera la joie de vivre... Dl FOOT-BALL 1962
Falies une eure de miel royal Entree Odes. 2.50 et 4.00
supefaliment a la base d gele -
royale fraiche, scientifiquement
dosi et prepard dans les labors MONTPARNASSE
tires du plus grand Rucher de
la RWgion Parisienne : Notre Lundi a 6 h. 15 et 8 h.
Dame de Grac. SOUUS LE SIGNED
Montfort Sur Argen. DE MONTE-CHRISTO
(Va. ) FRANCE Entree de. 0.60
Ce merveilleux soper alimena
est en vente dana lea Pharmacies Mardi A 6 h. 15 et 8 h.
Sosthbne Geffrard et Mont-Car- ECOUTE MA CHANSON
me, et toutes les Pharmacis. Entr6e Gde. 0.60



AVEC


Mort au Rats


EN BOULETTES


GIBBONS


-UEL QUE SOIT

'LERAT

IL PERIRA


r~~arar 1


PAGEO


Vente de blens de Mineurs ,


. DANS NOS CINEMAS


I genl : DON MOIR SALES CORP.


- -r-. - _;__


----- - 1.


]











RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862


Impressions d'un confr6re Guadeloupen
(Suite de la 16re page) '


Va2








Un coup de feu est tired dans fair par un membre
de la garde national pour essayer de disperser un
group de ndgres d Augusta, Georgie, oft au course de
recentes manifestations, six personnel on dtd tuoes.





VOTRE HOROSCOPE
Par Frantfw D/I) ,


Cherchez la section correspondent au jour de votre anniv
saire de naissance et vous trouverez les perspectives q
vous signalent les autres pour domain.
Droit de reproduction total. ou partielle rdservd.
Propridtd King Features Syndicate Exclusivitd
tLE NOUVELLISTEv

MARDI 26 MAI 1970


21 MARS AU 20 AVRIL
(BELIER) : Difficult6a possi-
bles mais affrontez les coura-
geuse'ment. Avec la loyaut6 et
la pr6voyance des natifs de vo-
tre Signe, vous dominerez 616-
gamment toutes les situations.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU) : Belle conjonetion. A-
yez des perspectives nouvelles,
des points de vue originaux,
dep opinions variees. Vous pou-
vez r6ussir brillamment des
maintenant.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX) : Les premieres heu-
res seront les plus dures de la
journey mais, une fois lanc6,
vous irez loin. Adoptez un ryth
me vif et tenez-vous-y.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCERI : Avec votre bon


ser
vo
me


P


La deuxlSme fols, j'ai Ot6
regu, come tout le monde,
pat un fonctionnaire en te -
nue qui m'a demanded mon
ticket de bagages et m'a en-
sulie depose ma valise sur
le parvis, en me souhaitant
un bon sdjour en Haiti, sans
servilite, can; cheicher ce
pourboire que I'on volt fire
sa route ouvertemr'nt dans
certaine, administrations, ou
vertement. tantot sous for -
me d'une bouteille de b're
ou avec le eSl ou prafere 1'a-
gents.
Le quotidien naitien nLe
Nouvelliste, a un de ses em-
ployds a l'aerodrome: M.
Claude Dambreville qui a la
delicate mission d'alimenter
les colonnes de son journal
avec leb declarations, dans
toutes loes langues, des hotes
de passages.
Je lui dols d'avoir at6 regu
en colldgue, et, ayant appris
que je m'interessals a u x
manifestations folkloriques
d'Haiti, il m'a conduit S son
directeur qui m'a confide a
son sp6cialiste, M. Gerson
Alexis, correspondent de plu
sieurs journaux strangers,
don't les renseignements en
matibre de folklore font au -
torite .Je lui dois d'avoir ett
immadiatement mis en con-
tact avec les milieux folklori
ques et asottriques qui m'in-
tdressaient et qu'aucun tou-
riste ne peiun pdnltrer facile-
jient.
J'al 3u, aussi, le grand hon
neur de rencontrer S. E. 1'i-
vaque Bambara, BAtonnier
de I'Ordre Sacra, en audien-
ce privee, qui a eu ia grande
simplicity, de m'dclairer sur
certain mystares qui me per
meutront d'entretenir les lee


ver
'ue


visager.
24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION) : Un peu de reserve est
conseill6 pour ameliorer vos
chances. Ne vous bousculez pas.
Dressez vos plans et prdparez-
vous bien. Visez avec soin votre
cible. Concentration et skieux.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE) : Votre fines-
se et votre intuition vous servi-
ront. Allez au fond des choses
et faites de votre mieux (ce
qui peut 6tre remarquable).
Bonnes nouvelles a prevoir.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE) : Tenez
feeme les renes et ne vous je-
tez pas dans une impasse. Si
vous employee de mauvaises tac
tiques, vous le rreretterez. Vos
besoins de creer vous poussent
veis des realisations originates.


ns nature et votre habilet6, 24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
us r6ussirez. Des change- BRE (SCORPION) : Les ddci-
ents tres bdnefiques sont i en sions prises maintenant agiront
puissamment sur vos plans d'a-
venir : prenez-les done avec pru
harmacles assurant dence. Rebherches saientifi-
e Service cette nuit. quest et techniques particuli -
rement favorises,
tBleues 23 NOVEMBRE AU 21 DE-
B/JJ/Dessalines CEMBRE (SAGITTAIRE): Sa-
chez faire le choix entire les pro
sJ., Bros) positions diverse : les unes se-
Archives Nationales ront pratiques, les autres a re-
jeter. Possibilities offertes qui ne
sont pas dvidentes du premie-
coup d'oeil.
RENE COLES 22 DECEMBRE AU 20 JAN-
LALUE No. 180 VIER (CAPRICORNE) : Jour-
n6e moyenne en certain secteu-s,
fatigants en d'autres. Faites fa-
ce calmeme nt Atoutes les situa-
tions. N'anticipez pas los diffi-
cult6s; combattez cells que vous
rencontrerez.
21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU) : Que les
retards ne vous paralysent pas.
Ne loyez pas d4eu par les cho
'ses ou par los gens. Vous pou-
vez sauter routes les barriVB es
que vous rencontrerez. Belies
possibilities 9A envisager.
20 FEVRIER AU 20 MARS

coup de distractions mais 6vitez de

vote attention sur vos v6rita-
bles obligations. Vos i'mpret tifs


SI VOUS ETES NE AU-
JOURD'HUI : Vous aver une
charmante et dynamique per-
sonnalitd. Vous Ates habile, spi-
rituel, aimable. Vous atteindrez
les sonmmets avec une aisance
Le Champion du beau v6 apparent et quelr anaient 6t6

parten pourn lcEurope, Tle accueillir et goflter le succs, i
USA ou le Canada, qu'il est luxe, quand ils viendront.Et ils
revenue du Canada et des viendront car vous avez des ob--
Etats Unis avec une techno jectifs 61ev6s et vous tender tou
que moderne et store, qu'il jours veras eux avec conscience
est en outre le Seul capa- et t6nacit6. Vous avez beaecoup
ble de confectionner un d'imagination, de l'originalit6 et
manteau d'Hiver quil soil t du r6alisnle dans votre p5ens6e,
la mode dans les difdren- caracteristiques que vous met-
tels Capitales du monde trez excellemnent profit dns
Ils trouveront egalement r.ci ,sprofit.dana
des costumes et des pants- 1 litt6rature,Ila science, la d6-

de tUssus pour lea 61egants notonle mais devrez apprendre AI
aul Drdf6rent la coupe sur "u rythme mod&6r quand bitle


tuurs de France Antilles,
avec plus d'objectivit6.
De tout cela, ma convic -
Lion a ete enforce que nous
sonuaes aemblables aux hal-
tiens.
Sur les marchte, les me -
mes tas de legumes, les m6-
mes poise de bois, les pois sa-
von ou les pois boucoussou et
je vous souhalte de marcher
come mol, a l'aventure,
sans avoir a demander mnme
votre chemln, en crdole, en
faisant environ 150 photos
en 24 heures, sans remar -


suer le molndre geste. e con
traritle.
Vous verrez les memes fa -
Cons de s'accroupir, des mar
chandes devant leur' t(tlaEes
de tomatoes ou de piments et,
quand vous serez fatigues
des menus international;
poulets, pommes Irites etc...
demanded le plat national
qul vous ddcevra .si vous cher
chez encore un inconnu, on
vous servira le riz au. pois
rouge avec le court b.ouil -
ion de poisson, comme chez
nous, notre plat national aus
8s.
J'ai rencontre des cana -
diens qui parent un Iran -
Vais de bourgogne qui m'ont
dit qu'ils passaient quatre
mois en Haiti par an, pour
fuir i'hiver et retrouver le so-
leil, le talnie, la gentillesse
des habitants sans payer
trop cher, c'est A dire envi-
ron huit S dlx dollars, pen -
sion complete.
Nous souimes tres loin de
ce tarif et tres loin l du tou -
risme, notre future vache a
lait.
Dans un hotel moyen, j'ai
pay6 pres de cinquante dol-
lars, tout compris, dont un
dollar quatre vingt dix, de
taxe gouvernementale.
Ces tarlfs, comme on le
volt sont sans commune me-
sure avec les nOtros!
R. SILVIE


A la suite de la premiere attaque d'lsradl centre
des bases de commandos arabes au Liban, le lea -
der d'Al Fatah Yasser Ar rafat ( 3dme d partir de
droite) et d'autres dirigeants de guerillos inspec -
tant la region libanaise d'Habbartyeh.


PARIS.-
L'O.C.S.E. propose une nou
velle philosophies pour l'Oc-
cident 1'6conomie au servi
ce de 1'homme cri d'alar-
me centre une expansion in
contr61de.
xxxx
JERUSALEM : Aprds le
sanglart attentat centre
il'autobus Menaces de Da-
yan au Liban de l'autre co
th de la frontlHre, les pay-
sans arabes reclament -des


... De source arabe, on ap
prend que le principal but
du voyage du Chef d'Etat-
major libanals au Caire se-
ralt de convaincre Nasser
de persuader les chefs des
organizations palestinien -
nes a limiter leurs actions
centre Israel des bases du
Liban. En Israel, on n'attri
bue pas une grande impor-
tance cette mission...
Eban A Londres Israel a
besomn d'autres armes de-
claration porte-parole Fo-


II y a widicton qui dit que
le fiance a peu de chance
de voir sa fiance le jour du
martage iusqu'd ce que les
deux arrivent d I'autel. Mais,
avec cette nouveeUe robe nup
fale dessinde par Jacques
Tiff eaud a New-York, le fian
ci a ps de chance do voir


que pour partager Ise sourire sable de ces troubles. Est-ce une
a une gentle convaleecente,. chaleur exogene comme cell au
Mais voila que notre rove a'es- Soleil, ou une chaleur endogine
tomp, car la fill* 'apparait A comme cello du corps ? Un neai,
son tour, triste comme un bon- sait rien.
net'de nuit; ce qui no6s eump- Mais de touted fauon C'et la
che de crier apres Victor Hugd: chaleur Done, vOlts imagine
4Loraque l'enfnat apparalt, le cer sans beine le traitement preconi
cle de famille applaudit h grands s6 paj la voisine "
cris,. Par discretion, nous ne po-
sons pas de question, car la 'mb- Ex 1) boire. quotidlennerient
re se met A fondre en larmes tdu esiratenio .
pour implorer notre .pardon, z) vi cocouyr* cheque deux
Que s'est il pass ? Eh bien, i trois jours.
voilki I Peu aprsa notre visit, la ;) oevwter de marcher sans
voisine d'en face'a jug6 utile chapeau sous le sBalde. i'autrets
d'asslaier la relive, et instineti- auralent mime ajout6 ;
vement, elle a pria soin de s'in- 4) u urettes mentholoes8 pour
former des conseils que nous a- faire descendre 4toute forte chSa
vons prodigu6s. Comme toutes leur yo.
ces bones femmes qui n'ommet- Voilaa en peu de mots cla ma
tent jamais de nous rappeles fi ladie.de la chaleur, que des im-
re'ment, cqu'elles connaisse.lt la pressions s6culaires et non moms
vie et les maladies com empiriques ont tissue dans notre
fond de leur sac h main, elle a culture et qui jusqu'k present,
entrepris habilement de se tail- no cesse de faire cole. Si bier
ler un nom: C'set ainsi que, gra- que les marchands de coco n'oni
ce A ses multiples qualit6s de per pas besoin de publicity pour faith
suasion et son agressivite verba re rayonner l'efficacit6 de leuro
le, la mere de notre fille finite products dans la prevention et Is
par 6tre convaincue du fait qu'u- lutte centre la chaleur. Heureua
ne simple diarrh6e et des don- segment qu'un appareil au cobalt
leurs abdominales ne sauraient no vient pas se proposer pout
exiger au examen medical et un participer Ia cette lutte.
examen de sellers consid6r6s d'ail Maintenant, il eat grand temp
leurs co'mme un luxe qui ne vaut de vous fire comprendre, che
pas la peine d'etre pay6. Car, lecteur, que la chaleur, sous n'ir
c'est la chaleur, qui est respon- porte quelle former, n'est r6dou


ARTICLES POUR ENFANTS :
Polo Shirts.....................................
Polo Shirts.....................................
Chandails .....................................
Ceintures........................................

ARTICLES POUR HOMES
Chemisettes MWtal Ddployd
& Air Conditlonnd...........

Chaussures (Flexor Bort)...............
Chaussures (Flexor Albert)..........
Mouchoirs (Pure toile de Uin)............
Pantalons Fred Perry .....................
Pantalons Terital ......................
Shirts Holiday ...............................
Shorts de plage (Caifornia)............
Sport Jacket (California)................
Chenise (Crestway) .................
Veste Perfecta de Sport ............
Veste Chemise ..........................
Turle Banon ........................
,Sandales ........................ .............
'Culottes .............................. .

ARTICLES POUR FEMMES
Jupes en Tergal .......................
Pantalons pour Dames .................
Maillot de bain ............................
Porte Clef .. .......................
Jeux de Ping Pong ...................
Briquet Gaz butane ...................


Anciens Prix........
$ 8.50 5.50
3.50 2.00
5.50
1.00


2.00
1.50
20.80
18.50
1.10
11.50
23.50
5.50
6.50
12.50
12.50
45.50
25.50
8.50
14.50
1.50'


18.50
12.50
18.50
1.50
6.50
2.00


1.75



Unite 3 Mo
Sizes : 34 & 42
Sizes : 32-46-3


Unit6



18.50


table quoe py son intelscti. Ain-
si, elie ne loer aucun uigat is vo
tri corps si, au moms, eile n'esL
pa,. susceptabi e as ou., .bruler
la peau usiit visage pan exsimple.
Itasson de plus pour ses jolies bi
lines d se acner ie visage sous
aepaisses mantiliel. tnuel sacre
coup ptiur les reminises t .
J espere qu a pr'rsent VDUS a-
tes plus uisosea o ia sser de. co
to, pour de bon, cette lubie de
ia enaleur. 0 auLant que nos cut
sinieres passant lour ie dans des
salles cnauses sans etre malades
mneme une fois par semaine.( Car
autrement, la premise place
d'un apparel A air. condtionniS
serait a la cuisine.
Par ailleurs, < le coup de so-
lell nest pas une maladia. Et
mnme quand il nous arrive de
flamber dans 'ener d'une fib-.
vre renelle, ne recherchez pai sa
cause dans la chaleur. Profitez-
en plutat pour faire cuire vos
oeufs sous vos aisselles tout en
cherchant & combattre par une
natibiQotrapie appropriate une in
section probable.
Lib6rez-vaos de cette tendan-
ce a stre toujou-s. injustes en-
vers la chaleur.. .Te die bien
cinjuste>, car si la chaleur indispose, dans votre lit, le
froid cvous pr6dispose i tou-
tes les maladies infectieuses.
Ludner CONFIDENT


Les Bandes Dessinees du ,Nouvelliste,

Blondie


U.S.A. : Debbie Shelton,
dgee de 21 ans.


L'Actualite par 'image


PARIS: On soupgonne un
enlvement pour des mo:
tifs poioUtiques 1'avocat de
Ben Bella disparu on
craint un nouveau scanda-
le du type Ben Barka.
BUENOS AIRES: Un jour
nal argentin est ferm6 par
le Gouvernement.
xxxx
LE GENERAL MOBUTU
UNIQUE CANDIDATE
AUX ELECTIONS
PRESIDENTIELLES
KINSHASA AFP -
Le Congrds extraordinaire
du movement populaire de


Le President Joaquim Balaguer (4 droite) est inter
viewed d son domicile & Santo-Domingo, aprds a -
voir gagnd 4 nouveau les elections prdsidentielles,
68 personnel ont dtd tudes au course de la campa -
gne dlectorale qui a durd trois mois.


VA-T A NN.J NE*'IM11PASs i iRS'll ELI! II iiiiflaN',bOiR-JE'L:0PFFRiUM KU
REN;'DREAIIZPl O 15LL'Ia 5 NE TIP IATTPAS, ITRE K QIELQU'ibs A QUIi
CHANGER.l PO RQsOILI -. JE 1PM PAS
GARDES-TU ,,'E OVE0
a0FMIEI

I FAM I


Actualites Internationales


la revolution (MPR) a ddsi
gn6 samedi apres midi le lieu
tenant g6n6ral Joseph D6-
sire Mobutu, Pr6sident fon -'
dateur du part, comme uni-
que candidate aux prochai -
nes elections pr6sidentielles.
Le Congrts a d'autre part
institutionnalis6 le MPR corn
me instance supreme de la
Republique d6mocratique du
Congo. La constitution sera
modifide en consequence.
x x x x

LE PC.I. MOBILISE
SES MILITANTS CENTRE
LA REUNION DU CONSEIL
-DES MINISTRIES
DE L'OTAN

ROME AFP -
La direction du parti com-
muniste italien exprime sa
preoccupation, son alarme et
son indignation devant la
prochaine reunion & Rome
du Conseil des Ministres de
1'OTAN (26 et 27 mal), au mo
ment oil les initiatives mill -
taires amdricaines provo -


quent une aggravation dan-
gereuse de toute la situation
mondiale, affirme un commu
niqu6 diffuse samedi par le
PCI.

Le parti conuniuniste s'ele-
ec vivement d'autre part con
tre la presence A Rome de re
presentants du gouvetne -
ment grec, qui constitute une
offense A 1'esprit de la r6sis
tance et risque d'encorager
en Italie ceux qui mdditent
des rd es reactionnaires.
Le PCI demand non seu -
lement que i'Italle i)e sous -
crive durant cette reunion a
aucune nouvelle obligation-
militaire ou politique, mais
encore qu'elle refuse touted u-
tilisation des oases de i'O -
TAN par des strangers, d6cla
re son territoire non disponi
ble pour un eventuel emploi
d'srmnes nucleaires, refuse en
fin toute collaboration avec
la Grece et le Portugal.
Le part communist de -
manqe en revanche au gou-
*


vernement de prendre des
measures concretes en faveur
d'un system de s6curite eu-.
roptenne, de reconnaitre la
Rlpublique democratique al-
lemande, de condamner la
guerre dans le Sud-Est asia-
tique, d'agir pour obliger is-
rael a se retire des territol-
res occupies apres la guerre
des six jours et A respecter
les drolts des peuples arabes.
La direction du PCI mobi-
lise toutes les organizations
du parti pour senslbiliser i'o
pinion publique, et lance un
appel f toutes les forces d6 -
mocratiques afin d'obtenir
un changement dans la poll
tique 6trangere italienne. El
le invite enfin les militants
k participer a la manifesta -
tion centre 1'OTAN pr6vue
pour 'le 27 mai h Rome, et A
laquelle doivent participer
le compositeur grec Mikis
Theodorakis et le Secr6taire
du P. C. espagnol en exil, M.
Santiago Carrillo.


Nouveaux Prix.
$ 3.50 2.50
1.50 .50
2.50
.20


.80
.80
15.50
14.50
Duch.pr. 1.50
2 7.50
8 18.50
2.50
2.50
6.50
8.50
25.50
15.50
5.50
10,50
3 pour 2.00


9.50
5.50 & 7.50
13.50
.20
4.50
1.00


Etc......... Etc ......... Etc......... du 21 Mai 1970 au ler Juin 1970


Tiroir pour reflexions...
(Suite de la lere page)


Liquidation Chez Joe Etienne
1377 RueHe Carlstrone


"9~~


UNDI 25 MAT 1970


a


!e


it
i-
rs
is
Li-
lt
Ir

ps
er
m
U-


~-rme ~-





FrJaU 4 I E NO -VLLISTEl- LursI 250 mAI lulu
4 d o -,UL'4U w5 -.- -'-



CONFIEZ VOS PilD-S A






VOUS LESAUREZ TOUJOURS S*URTERRE

-RT'-RE


Mal pluchain, son amle Lu-
cie t.rrid la rejouidra, eci iLI
semble, elles mettront le cap
sur i-surope. L.es vines qu ei-
les se proposent ae visitor
sont Madrid et Lisbonne. Les
nombreux amis et admiral -
teurs de Vivianne seron.i pri
vds de son amabiliLe eL de
son agr6ab.e peuiit rre du -
rant quinme jours.
xxx
L'Ing6nieur Rodolphe Pla -
cide est rentrC de Porto Ri-
co samedi matin. Rodolphe
est le Directeur de Advanced
Mechanic Works, un atelier
situ6 A La Fleur Du Chene.
II vient de passer une semal
ne a Sabana Grande, Maya-
guez. Le voyage de l'Inge -
nieur Placide est corrdlatif A
l'entreprise que, sous peu, 11
menera de front avec ce.lo
de La Fleur Du Chene.
Monsieur Edwin Walker,
Directeur du Reseau Radio -
Lumibre, est parti pour- lea
Etats Unis samedi martin.
L'accompagnent sa mere qui
etait en visite ici, sa femrne
Mary Lee, et ses cinq en -
fants. Les Walker seront de
retour dans tiois mois.
xxxx
Vendredi dernier, a raidi
quinze, notre confrere Jean
A. Simeon, interessant chro-
niqueur du joLrnal eLe Ma -
tino, a eu une second d'inat
tention an conduisant .C'e -
tait plus qu'il n'en fallait
pour qu'il connaisse les pires
ennuis. Ca s'est passe sur la
route de Delmas. Quand 1'at-
tention et les yeux de Sl -
meon se sont reports sur
son nara-bise, il etait sur le
point d'emboutir la voiture
out le pr6ecdait. Vral Fangio.
le journaliste braqua son ve
hicule sur la droite, frarichit
)e trottoir, pulverisa une bar
ritre, et alla atterrir dans u-
ne cour. Et Jean A. Sindon
sortit indemne. d'un tas de
ferraille. Nnus lui presentons
nos sympathies.
xxxx
Le Directeur de la Planta-
tion Dnnmihin. Monsieur Do-
nald T.me-witi. s'est redii "L
Now York samedi martin. Il
ren'era dps affaires l-bas
pendant cinq jours


Lecons Particulieres
Confiez vos enfants des
deux sexes au Professeur
Jean-Robert Pierre qui as-
sure des Cours dans plu-
sieurs Colleges de la Capi-
tale.
Methode sfire et raplde.
Cours Primaires et Secon-
daires.
Adresse Rue Rigaud (Bois
Verna) No 30.


Je 1'al rencontree au bar
de 'adroport. Madre de Dios
ce qu'elle est grande. Elle
est de la Caroline du Nord.
Elle a passe deux jours icl.
La blonde et decorative beau
Ld6 tudie 1'Histoire & 1'Uni -
versitA .de Georgie. Au mois
d juiln prochain, sl tout mar
che blen, elle aura droit au
titre de Professeur d'Histoi -
re. Elle parie le francais ad-
mirablement. Par centre, elle
ne le comprend pas toujours.
Exemple: je lui al dit: Nous
feiions un beau couple, vous
ne trouvez pas?-- Sans l'om
bre d'une hesitation, elle m'a
rdpondui: Absolument, nous
avons' une belle coupe. C'est
notre Aquipe de basket-ball
qul I'a obtenue lors du der-
nier championnats. Et je .lun
.i fait mun plus beau souri-
re jaune.
xxxx
"C'est le onzikme voyage en
Haiti de Mademoiselle Ileans
Masa. Cette jolle voyageuse
fLudie le piano et est mem -
bre du Choeur du Conserva-
toire de Musique de Porto Ri
co. En tact que tell, Ileana
participera au festival Ca -
sals de Puerto Rico, qtui aura
lieu a Rio Piedias du 31 Mai
au 15' Juin ieiana M'sa est
arrive itl s3amedi matir.
pour un bref sejour.
,Mademoiselle Lucienne Jac
ques est rentree de voyage
samedi martin. Elle vient de
sejouincr nii mois a Saint -
Martin.
xxxx
Mons'e tr Me rice Garcon.
de nationalitA GuadelouoDen
ne. a pass auelques heures
ictl. I est agent de la Air
France.
xxxx
('est samedi mn;tin nu'est
qtihp nmnr eP Canada Gllber
tp Jacinthe. Elle s'v est ren-
due ei quaflt6 de tourist.

Centre MWdical
27 Chemip des Dalles
Centre M6dical 27 Che-
min des Dalles. Conference
du Mercredi 27 Mai 1970 dA
apropos de quelques cag de
compression esophragien -
ne d'origine extrinseque
par le Dr. Ldon Colon.

LA BAISSE A
WALL-STREET
NEW YORK (AFP).
LVi balsse a repris, des l'ou
verture, A une allure rapide.
lundi matin a Wall-Street.
Trois quarts d'heure apres
1'ouverture, l'indice des In-
dustries accusait une baisse
de plus de huit points.


* AU CAPITOL
DU LUNDI 25 AU MERCREDI 27 MAI
A 6 Hres. et 8 Hres. 30


Les Sept Mercenaires





-e


Avec STEVE Mc QUEEN, YUL BRYNNER
Entr6e : G. 2.50 et G. 4.00

Ce film itant une exclusivity du Capitol ne pas
sera dans aucune autre Salle ou Drive In de la Ca
tale.
_.,. >. ~ i


INSTANTI?'IAN ES


-
- I


( NOIlVELLES DE iL'ETRANIR .)


operation
contre le Liban
(Suite)
heures locales, t-t-il d6clar6,
un canon sans recul a ouvert
le feu sur une patrouille de
gardes frontidres isradliens
qui circulait entire le illlage
israelien de Avivim et le vil-
lage libanais de Yasoun. La
patrouille a ripostd et a rA-
dult au silence la source de
feu libanaise. 11 n'y a pas eu
de victims.
Le porte parole a ensuite
precise que depuis l'attaque
contre un autobus d'fcoliers,
qui avait fait des victims
don't 8 enfants, les forces is-
raeliennes ont Intensifid
leurs patroullles le long de
la line de cessez le feu is-
radlo libaalise, dans le but
d'assurer la sdcuritd el la vie
des habitants des villages is-
raeliens et de garantir la sa-
curite des communications
sur les routes longeant la
frontier.
xxxx
SUR LE CANAL DE SUEZ
TEL AVIV AFP -
Des appareils de I'aviation
Isra6lienne ont attaqu6 cet
aprIs nidi a quatorze heures
locales (douze heures gmt)
des objectiis militaires egyp
tiens dans le secteur du Ca-
nal de Suez, a aniionce le por
te parole de 1'armee isralien
ne. II a precise que l'opdra -
tion s'etait poursulvi pen -
tion s'6tait poursuivie pen-
les appareils israeliens -
talent rentrds indemnes Ak
lcurs bases.
xxxx
OPERATION LIBAN
RETRAIT TROUPES
ISR.AELIENNES
BEYROUTH AFP -
Les troupes- israellenenis
nii avalert oenetre en acebut
d'aprds midi en teiriuitOni -
banais sp nrit reLlrte; a 16
heures IH locales (14 h 15
gmt). a annonc6 un porte -
parole militaire.
xxxx
LA SYRIE PROPOSE
SON AIDE AU LIBAN
BEYROUTH (AFP).
Le chef d'6tat-major de
l'arm6e syrienne a propose
au ministry libanais de la
Defense l'assistance de la
Syrie contre 1'attaque isra6
lienne, apprend-on a Bey-
routh de bonne source.
C'est au course d'une corn
municatlon t616phonlque a-
vec 1'Emir Magid Arslaine,
ministry de la D6fense du
Liban, que le G6ndral Mous
kafa Tlass, chef d'6tat-ma
jor des forces armies syrien
nes et vice-ministre de la
Defense, a offer 1'assistan
ce de 1'arm6e syrienne A 1'ar
m6e libanaise. De bonne
source, on ajoute que le Gd
nddral aassurs l'Emir Ma-
gid Arslane, au nom du mi
nistre de la D6fense Syrien,
le General Hafez EI-Assad,
que la Syrie itait dispose a
accorder toute son aide et
tout son appui au Liban
pour repousser lattaque is-
radlienne lance aujour -
d'hui contre le Liban-Sud.


A I'Institut
Cos Corn Art
Course Intensiis d'eie
(Sectton d'Arts Menagers)
Sn est porter, a la connais-
sance des dames et d6moisel
le\ que les inscriptions pour
les course intensifs d'6t6 de
( CUISINE, PATISSERIE,,
BAR ) COUPE ET COUTU
RE ) sont ouvertes tous les
jours de 7 hres. A.M. A 6
hres P.M. au local de l'Insti
tut, 91 Avenue Christoph6,
(Pres de l'Hotel Oloffson)
Ces course qui ont eu tant
de success l'annoe dernitre
seront encore disperises cet-
te annoe par une devouee et
comp6tente 6quipe de profes
seurs.
xxxxx
En' outre, Mme Gilberte
Paillere rappelle a ses pla-
rents, ses amis et aux int6-
ress6es qu'elle dispense des
cours de Cuisine, Patisserie
et Bar galemen-t A Port-au-
Prince, au Cos-Com-Art,


Rafle renvoy6e
II est port A la connais .
sance du public en 46ritra
ct tous eCs dcn" Ik'. ,i', 1 SI
lets de la rafle de la voltuie
Morrt, O'xfno'd clause PeC r'.s
geot, que la dite rafle qui iA
tait flxee pour )e deuxjdme
tirage de la Loterle dte i-1'*t,
Haitlen du moils i :-.i *74
est renvovse A une d-.te'ut-
tdrieure. vei e grnd'*d cm
bre de billets Invendus. -
Flore AJphonse
- Prdopritalir -


AVANT LE PETIT
SOMMET DE KHARTOUM
LE CAIRE AFP -
Le Petit Sommeti de Khar
toum qui s'ouvre demaln,
dans la capital soudanaise
intervient cinq nmois aprts
1'accord conclu a Tripoli en -
tre les Chefs d'Etat de la Li-
bye, de la Republique Arabe
Unie et du Soudan, jetant
les bases d'une 6trolte coope
ration de complementairitd
dans tous les domaines, 6co -
nomique, politique, militaire
et tulturel. Bien qae l'accord
do Tripoli alt prevu que les
presidents Kaddhafi, Nasser
et Nimelry se r6uniront une
fois tous les quatre mois,
ceux ci se sont d ja renconr
tres trois fois en moins de
six mois.
C'est que, dit-on. au Caire,
l'dvolution politique et mili -
taire de la crise du Moyen -
Orient a rendu ndcessaire
des reunions aussi fr6quen -

Un appareih
amnericain pour
aceClSrer
la cicatrisation
Le Diapulse, apparel amne-
ricain qui semble reduire de
plus de 50% le temps de cica
trisation post-operatoile, a e
te prdsentd pour la premie-
re fois jeudi A Ja press fran
raise, dans le cadre de 1'expo
sition du materiel americain
f I'U. S. Trade Center de Pa-
ris (1).
Cet apparel met des on-
des dlectromagndtiques de
tres grande puissance par
pulsations intermittentes,qui
augmentent localement le de
bit sanguin et acc6l6rent les
processes naturels de cicatri
station.
II est employ aux Etats U
nis depuis treize ans par qua
tre mille medecins, et agit 6-
galement sur les brfilures. ]es
ulchres cutaiies, les fractu --
res et les douleurs musculai-
res, ainsi que sur la resorb -
tion des m6matomes et des
oedtmes.
II coftte a New Yolk ures
de 3.000 dollars (lius de 15.-
000 F).
Selon ses demonstrateurs,
Diapulse aurait reduit de moi
tie la dur6e d'hosoitalisation
dnns trois cent cliniquet et
h6pitaux am6ricains.

(11 123. avenue de Neuilly.

Mort de Leon Douge
L'Entreprise CELCIS et le
tNouvelllste ont le regret de
vous faire part du d6 Cs de:
l'Ing6nieur Lmon Doug6 -ur
venu le samedi 23 Mai A 10h
a.m.
En cette douloureuse' cir-
constance, l'Entreprise Cel-
cis et le Nouvelliste presen-
tent leurs sinctres condo -
16ances a sa mere, Mone
Charles Dougd, son spouse
nde Lucienne H6raux, ses
enfants: Mlle. Michele Dou-
ge, M. Guy Faubert et et Mine
n6e Nicole Doug6 et leur en
rant, Miles Evelyne et El-
sie Douge, M. Allan Woo-
dard et Mme nde Monique
Dougd et leurs enfants, ses
soeurs et frdres: Miles Jean-
ne et Emille Doug6, M. Ray-
mond Douge, M. et Mme
Fritzner Doug6 et leurs -en
fants, M. et Mme Seymour
Douga et leurs enfants, sa
tante:. Mile Germaine Lau-
ture, aux families Doug6,
H Sraux, Boucard, Lautiire,
Mbrel et a tous les autres pa
rents et allies que ce deuil
afflige.
On se r6unira a la .salle
parolssiale adu SSadr6Coeur
cet aprds-mldi des 2 'heu-
res p.m. d'od I'on se rendra
A 4 heutes a l'Eglise ,pour
les funerailles.
Le convol rentrera nsa ci-
metlere par la dernlere bar
riere & la Rue Mgr. Guilloux


tes.
Au course de leur dcuxieme
sommet, tenu au Caire, au
ddbut de fevrier dernier, les
trois presidents avaient deci-
dO la formation de commis -
sinns mixteisnargees d'ap -
pliquer I'accord de Tripoli
dans les domaines de 1'dco-
nomie, des -transports et des
communications de l'enseli -
gnement et de 1'informatlon.
Par contre, l semble que
ce qui avalt t6 decide dans
le domaine de 1'information
et des questions militalres
soit rested A l'6tat de pro-
jet.
On pense douec, au Caire,
que les trois Chefs d'Etat, a-
pros avoir examined 'etat d'a
vancement des r6alisations
Aconomiques, tudieraient les
deux autres domaines.
D'autre part, le petit som-
met de Khartoumm prendra
un relief tout particulier par
ce qu'lil suit de pri-s 1'appel
adresse le ler Mat dernier
par le Chef de 1'Etat 6gyp -
tien au President NLxon, lui
demandant d'ordonner a Is-
rael de retire ses forces de
tout le terjitoire occupy en
Juin 1967, ou ua moins. d'ar
reter toute aide militaire A

Le Gouvernement
americain...
(Suite)
permettra au Comite d'en-
tamer la construction du
musee. On peut mainte -
nant passer A la pnase de
planification serieuse et de
construction .
Quand, en 1945, le Centre
d'Art luttalt pour son exis
tence, le D6partement d'E-
tat anriricain, A l'instar du
Gouvernement Haitien, fit
don de deux cents dollars
par mois A cette institution.
Grace A cette nouvelle con
tribution, la construction du
muse va devenir une r6ali
t6 et l'art haitien connaitra
un nouveau d6veloppement.
Le Musee sera une orga-
nisation philanthropique,
don't l'objectif sera d'abriter,
d'exposer et de proteger les
oeuvres d'art haitien. Il n'en
trera pas en competition a-
vec les autres galleries d'art
car son but n'est pas d'ache
ter ni de vendre l'art hai-
tien.
Les fonds r6unis jusqu'i-
ci permettront de construi-
re ce muse. L'on envisage A
I'avenir d'utiliser les nou-
veaux dons au maintien du
mus6e et a l'achat de nou-
velles oeuvres remarquables
de 1'art haitien en vue d'en
augmenter la collection per
manente.
mnLc Conseil d'Administra-
tion du Musde, dlu poui
deux ans, se compose des
membres sulvants: (
Rev. Luc Gamier, Albert
Mangonds, Antonio Joseph,
RAv. Wiliam G. Chase, Law
rence Peabody, Jason Se-
ley, Cleveland B. Chase.
Albert Mangones sera 1'ar
chitecte charge de la cons-
truction du mus e, il en a
dija Atabli les plans preli-
minaires. D'ici un mois se-
ront d6signes deux consul-
tants r6putes en matilere de
mus6e qui apporteront leur,
assistance a M. Mangonts (t
au Conseil d'Administra..
tion afin de faire de ce mu-
see 1'un des plus remarq'.-
bles petits muses du mon-
de.

Les mefails du...
puis un sicle, qu'un oura-
gan est enregistre dans ia
ueuxidme quiazaine de Mat.
Cependant, le Bureau Mdtio-
rologique (Weather Bureau)
de Miami rappene avoir slt-
gnale, depuis deux ans, que
la saison des cyclones s'est
61argie et s eLend nmainte -
nant du ler Juln'au ler De -
cembre.
Aup.aravant, cettc epaque
pcrlodique de 1 anneo ne corn
pfenait que quatre mios: Juili
let, Aout, Septcmbrc et Oc -
tobre. Il faudra ajouter ddsor
mais le mois de Mai A cette
pdriode sl dingereuse pour
]a navigatloin 'agriculture,
l'hattast numiin et I'econo-
mnio daiss les Grandes cormnme
dans les Potites Antilles,
dans les lies du Vent come
dans les Iles sous le Vent.
Dans son commentaire de
ce martin, Radio Miamt soui
lignait d'halleurd que c'est un
mot de la langue des Ara -
wake, paslte par les indiens
tainos ou cloonevs, peuplant
les Antilles lors de la Decou-
vcrte de l'Amerlque de 1'Ame
rlque par Christophe Co -
lomb, qul sert a designer cet-
te templte dans les langues
franquiSe, anglalse. espagno-
le et portugalse: OURAGAN.


UN EMINENT CONCERTISTE ESPAGNOL
Fernandez Deza


1'dtat hdbreu.
Le President Nasser s'etait I
declare pret a respecter uri I
cesses .e feu immediate, si Is
rael annongait la date du re
trait. On confirm, d'allleurs,
au Caire, qge le Prdsident
Nagser procddera remain a
mi exposed d6taille du deve -
loppement politique et miii -
taire, aussi blen dans la r6 -
gion que dans le monde en-
tier,en vue de presenter aux
autres pays araues, uI plan
common Agypto souuanais-
libyan, soulignant n -tam-
ment I'attitude de ces trois
pays, A 1'Ogard des Etats U-
nis, au cas ouf ce dernier pays
fournirait de nouveaux a -
vions a Israel et au cas oilu 11
s'abstiendrait de Ic fare.
Quoiqu'il en soit, 1i semble
certain aux observateurs que
la reunion de Khartoum qui
se tient a la lumiare des rap
ports des 6missaires egyp, -
tiens sur leurs consultations
dans les diverse capitals a-
rabes au lendemain de 1'ap-
pel du ler Mai, prepare des
concertations arabes au som
met plus l1argies.
On parle de la convocation
d'un sommet des pays en con
frontation directed avec Is -
rael, c'est a dire l'Egypte, 'lI-
rak, la Jordanie ct la Syrie,
et il se pourrait mOme que
la Lybie, le Liban et l'organi
station de liberation palesti-
nienne y participent.
xxxx
SELON NEWSWEEK
ULTIMATUM DE
BREJNEV A
CEAUCESCO
NEW YORK (APP).
Le chef du parti commui-
niste sovidtique, M. Leonid
Brejnev aurait pose &IM. Ni
colae Ceaucesco, Premier
Ministre du Gouvernement
roumain, un ultimatum, lui
enjoignant de collaborer
pleinement avec le Pacte de
Varsovie, selon un article
public dans le dernier nu-
mdro du Magazine d'lnfor-
mation M. Brejnev avait convo-
qu6 subitement M. Ceauces-
co a Moscou, crit weeks, aprds que celui-ci
eut refuse de s'associer a-
vec les autres membres du
Comecon, (1'Organisation E
conomique d'Europe Orlen-
tale) au project d'tablisse-
ment d'une banque internal
tionale de placements.
Toujours selon Newsweek,
qui cite des sources diploma
tiques, M. Brejnev auralt e-
xig6 de M. Ceausesco non
seulement qu'lil amene la
Roumanie A collaborer aux
projects economiques du Co-
mecon mats aussi qu'll ces
_-s9 de s'opposer aux manoeu
Tres conjointes des forces
du Pacte de Varsovie sur le
sol roumain (et en cas de
guerre avec la Chine).
II nest pas possible que
vous bdnfficlez de la protect
tion du Pacte de Varsovie
tout en en coop6rant avec
nous, aurait dit M. Brejnev
At M. Ceansesco.
xxxx
DES cTREMBLEMENTS
D'ETOILE PREVUS
NEW YORK (AFP).
Un stremblement d'6tolle
doit se produire A l'autom-
ne 1971 au sein d'un des
spulsars se trouvant dans
la Ndbuleuse du Crabe, A
quelque miller d'ann6es lu
miure de la Terre, estiment
deux professeurs de 1'Uni-
verslt6 de Princeton, MM.
Roman Smoluchowykl et Da
vid Welch, qui font part de
leurs observations dans le
dernier numero du Journal
de la soclet6 amdricaine de
Physique.
Les pulsars, ddcouverts
dans plusieurs n6buleuses,
sont Oes Otoiles de taille re-
dulte, extremement den-
ses, formdes presque exclu-
sivement de neutrons et
qui tournent rapidement sur
elles-memes en 6mettanl
des pulsations radio r6gulle
res captdes sur terre. Ces era
dio-phares, die spacece, sour
ces de rayons cosmiques, ont
une p6riode croissante cor-
respondant au ralentisse-
ment progressif de la vltes-
se de rotation de l'6toile. Ce
pendant, 11 arrive parfois
que se prbduisent de peti-
tes variations brusques de
pdrfode, attrlbuees a une
modification de la structu-
re interne du pulsar, ce
sont des etremblements d'&-
toilesa. On pense que ces
phdnomdnes ont lieu parce
que 1dtoile est extreme-
ment dense (cent millions
de tonnes par centimetres
cube et que d'autre part elle
tourne sur elle-mnme, par
consequent sa masse a ten-
dance 6 enfler a l'Qtuateur
et A craquer.


Presse de 1'Europe, des E-
tats-Unis, de l'Amdrique
Central et de l'Amdrique
du Sud. Plusieurs chefs dE
tat, de hautes personalities
at des artistes de grande re
nommde- ont assisted a .ies
concerts.

Fernanilez Deza 'le pele-
rin de la guitares donnera
un recital, le lundi premier
juin a 1'Auditorium du Cen
tre Culturel.


L'Affaire du...
(Suite)


clard M. Conte. Les appareils
ont lAch6 des bombes. des ro
quettes et du niap&ail, atlei -
gnant immediatemeit i'usi-
ne, la central elgtrique et
le chateau d'eau. TA deuxti-
me vague a atteint le march
et 1'dcole.L'hopital 6tait plein
de blesses, tous des employes,
mais il n'y avait plus d'eau
pour les soigner. N14us ne sa-
vons pas combien 11 y a de
morts sous les d'u,-jib,-,s des
batimentas et de Fuslne, a
ajoute M. Conte. Mainstenant
la plantation ne peut plus
travailer. dhup est fini, a-t-
il conclu. La plantation de
Chup est la plus grande, exis
tant au Cambodge. Sa super-
ficie est gale a celle de Pa-
ris et de sa banlieue. Les viet
congs loccupaient depuids des
jours mats il ne seimbe pas
qu'ils aient ete atteirts par
les bombardements sua viet-
namiens.

ROME.- Des graves en I-
talle, 1'appareil administra-
tif italien s'est remis er,
march. Les graves ont ces
sd sur ordre .des syndicats
qui craignaient que leurs
membres se ddsinteressent
des elections du 7 Juin. Au
cune solution n'a cependant
dt6 apport6e aux probl6-
mes.
xxxx

MILAN Manifestation
d'aparchistes a Milan.


DES NORDS j
VIETNAMIENS
ATTAQUENT
UNE PLANTATION:
PHNOM PENH -- AFI -
La troisiemi pianit'tion
d'hevas du Cambodge, Prek
Kak, a quelqgues kilometres
au nord de Kompong Cham,
a Ate investie aujourd'hui
par quelaoes nord vietna -
miens qui out massacre les
nombreux soldaLs qui ten -
taient de d6fendre la plant
tion, indique-t-on a Phnom
Pehn de source digne de lot.
On craint pour la vie de
trois francais qui se trou -
vaient dans la planditiun aau
moment de l'attaque Il qui
ont AtA faits pri.sonniers.

Messe de Requiem
Une messe sera chant6e a
la m6moire de la tries regrtt
tde Mme Bichara Izmery,
nee Victoria INDONIE.
Elle aura lieu le mardi 26
Mai a 6h30 a.m. en l'Eglise
St. Pierre de P6tionville.
Le present avis tient lieu
d'invitation aux parents et
amis.

MOSCOU.- Fin des dis-
cussions entire M. Bahr et
les representants sovidti-
ques tA Moscou. A l'issue des
entretiens, M. Balhr s'est de
clar' optimist, mais il ne
faut pas cridlre que tous les
problames ont et entamrns.


A-






ARTICLES DE QUALITY

Fetes des Meres, la Plus belle fete de
l'annee, bient6t le dimanche 31 Mai
Prochain.

QU'ALLEZ-VOUS OFFRIR A VOTRE
HERE MAMAN?
Un cadeau qui se porte : PASSEZ A PRESTIGE..,
Un cadeau qui garnit REPASSEZ A PRESTIGE
Un cadeau qui d6core BIENVENUE A PRESTIGE
Un cadeau qui parfume TQUJOURS A PRESTIGE
Un cadeau qui dure Seulement a PRESTIGE
Un cadeau qui habille ENCORE A PRESTIGE
Un cadeau qui distingue VISITEZ PRESTIGE
Un cadeau qui flatte Aucun doute PRESTIGE
Un cadeau qul embellit Naturellement PRESTIGE
Un cadeau qui attendrit Evidemment PRESTIGE
Car un cadeau de Prestige faith toujours plaisir a la
Maman qui le regolt
Pour Tous Achats de cinq ($ 5.00) dollars PRESTIGE
vous remettra une fiche vous donnant droit au Tirage
Special Fetes des meres
- Un Rdchaud Trois foyers Tropigas.
TIRAGE ler JUIN 1970

Une seule airesse, tout simplement,
cell de Prestige
34 Rue Pavie.
ggg agyg


:. .~T TMT Or, UAT 101(i


a'u;~aiP~;Ei;ir*d~aji~ab;~~sa~r4bk;iLt


A.1 MnTNqTTw


Fernandez Deza a voyage
dans plus de 38 pays et la
critique le consider comme
unique en son genre: dans
ses recitals de guitar, il ac
compagne chacune de ses
interpretations d'un com-
mentaire po6tique et agrda
ble. Un tres vaste repertoi-
re .de mOme qu'une grande
maltrise de son art, -allies
a une grande originalfe de
style lui ont valu des com-
mentaires 6logieux de la




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs