Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06732
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: April 29, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06732
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




LE PLC'S AmNigN DftdAITI

p'w w"08 VIVOtwe ~f


LuclIEN MooNtvAS

Ad~rnns~ktrM*f'wr MAX CHAL/VE7


M=Bu DIE L'AhOUIATION INT AWUUMORAINI DIB REMN
is


Adresse: RpE nI CENTER
SIt 32i


PORT-AU-PRINCE (HAITI)



BOITE POSTAL : 1316


No 28.067 / E
TAM- N MERCRED[ 29 ,AVRIL 1970


ITmoignages d'attachement


au President Duvalier


Le D6partement des Affaires Soclales


Son Excellence
Monsieur le Docteur
Frangois Duvalier
President A V.e de In
Ripublique
Palnis National.-

Monsieur le Pr6sident A Vie,
Au ours ies heures crucia-
les tue vient de vivre le pays,
Vous avez continue it Vous res
sembler, c'est-h-dire, que Vous
oe Vous stes departi de cette sO
rdnild ot de ce mile courage
qui sot toujours marque les
moindres actes de Votre vie.
privse et publique.
Les traitres qui ont ose pren
dre pour cibles ie Palais Natio
nal et i'autres 6dii'ices logee.nt
des institutions publiques ont
donn la measure de lour aitipa
Ijriotisme et de leur crapulerie.
Aussi, drap dlans Volre digni-
t,. avez-Vous fierement fouls
aux pieds leur ultimatum en
leur notifiant avec la fiertO qui
Vous caract6rise, que leurs pri
tentions Otaient irrecevablea.
Vous l'avez dit d6ji, Mon-
sieur It President A Vie eVou-
loir Vous detruire, c'est vouloir
ditruire Haiti elle-mimee,. Et
sous Votre commandments, tout
a 6t6 mis en oeuvre pour ma-
ter les mutins qui ont dfi pren


dre la fuite devant la dstermi
nation du Chef et de son peu-
ple decide a mour:r plutst que.
,t'adrettre la moinare Iletrissu
re.
Le personnel du Ddpartement
des Affaires Sociales prend oc
casion de cette victoirea clatau
tfe que Vous venez de remnporter
cur les traitres des Gard. C6-
tes, pour r6afl'irmer sa foi en
Vous qui incarnez, Monsieur le
President & Vie lea aspirations
Plo plus hautes de la Nation
Haitienne.
Enfant cheri de la victo re,
Vous tr:ompherez toujours de
toutes les conspirations pour le
plus grand bien du Peuple Hai
tien pour lequel Veus avez ac-
cepte d'itre l'Eternel Sacrifi6.
,T)aignez agreer. Monsieur le
President it Vie de la R6publi-
cue. avec nos hommages respect
tueaux. nc sentiments d'ind6fac
qible .itlc.heasnt A Votre at-
p-ste personnel et de fidelity in
variable i Votre Gouvernement
de Justice et de Progri!s.

Max A. ANTOINE,
Secritaire d'Etat
Jean Months LEFRANC
Sous Secr6ta;re d'Etat
L. Max FOUCHARD
Secrktaire Gincrai.


Le Clerge Catholique


present ses religieuses

et sincires sympathies an Chef

de la Nation.-


Son Excellence
Docteur Frango's Duvalicr
President a Vie de la
R6publique
Palais National
Excellence,
La ville de Port-au-Prince, a
6et secouee brusquement le ven
dredi 24 avril par des salves
d'artillerie et des d6tona-Ltins
d'obus qui ont occasionn6 des
degits, au Palais National, it
diff6rents edifices publics et a
.plusieurs maisons priv6es.
Votre Message du dimanche
26 avril nous a rensetgn6 exac
tement sur la cause de ces d6-
grits et de ces pertes de vies hu
marines : la mutmnerie dune
fraction du Corps des Garde-Co
tes d'Haiti.
Notre ,,,tur de ciloyecn et ie
pasteur de l'Arhnhdidocise ct ce
lui des pritres, nos collabora-
teurs, diplorent amirement cet
te folle venture qui a menace
Votre Vie personnel, cell de
Votre famille et de paisibles
ciLtoycna, trouble la iopulaitirn
de cette ville et occaaionn6 des
pertes de vies humaines.
Au nom de la Curiei Diocecai
ne, du Clerg6 de l'Archiiciocses
et du people chr6tien, nous a-
vons I'honneur de Vouc pfsren
ter nos rel'giceuses et sincrreas
sympathies.
Nous souhaitons que, par nos
Spri6res, notre pays connaisse la
Paix : ctranquillite ';. 1'or-re
et ceuvre de la justice*, qui per
met de travailler pour le bien-
itre du people.
Vauillez agrer, Excellence,
avec I'assurance de nos prikres,
expression de notre religieiux
respect.
Francois Wolf LIGONOE
Archevique de Port-au-Prince.
Des Evrques. P-rea et Pas-
terRs des Fqlises Rifonnims,
rdaffirme-nt leur Clmlaut et lewr
nttacheient nu Chef CGnstitu-
fioniel li la Patrie. Son Excel-
sine le Dnrteur Frasscois
DUVALIER. President 6,Vie
de ha Rdpublique
A Son Excellence Docteur
Francois DUVALIER
President a Vie de la
Ripublique
Palais National-
Monsieur le President i vie,
Lorsque, dans la vaillante Ci
t6 Romaine, nation modile de
vertus civiques, et de patriotis-
me integral et pur, lPon enten-
dait leas ris des Oies du Capi
tole, toutse la fibre CitA Sbran-


A la Cour de

Cassation
Article ler.- Le citoyen Mar
tyl Saint Julien, Vice Przsi-
dent de la. Covr de Cassation
de la RIpublique ayant realiski
leas conditions privues par la
loi est mns a la retraite.
Article 2.- Le citoyen Max
Duplessis, Juge is la Cour de
Cassation de la R6publique a-
yant .realis6 les conditions prO-
vues par la loi est mis A la re-
traite.
As'i.le 3 II -era prn'ei-
conformiii.ri' a la 11 i a la hqui
diltiou de leurs pensions.


lee, tous les cdeurs se tenuient
en Smoi, sans meme fire except
tion des aCives Romanaes, c'est
a dire, non natifs, mais devenus
citoyeas remains, par droit de
Cite acquis, s'offraient en saeri
fice, et exaltaient un dJvoue-
ment extraordinaire, s'agissant
du salt de la Patrie qui est la
supreme Loi.
Et dans le course des siceles,
et des Ages sociaux des peuples,
c'est l'Immortel et CGllbre Ju-
risconsulte Montesquicu, dans
son monumenLal ouvrage :
la bonne experience des pauples,
quels qu'ils soient, ense'gne ce-
ci :
cLorsque dans lIntnrieur d'un
Etat, des idOes corruptrices ot
des attitudes insinueuses ten-
dent h s'iriger en lo's, et vi-
sent, manifestement, vu renver
cement de a'ordre public. nu h
l'anr.ihilisme du sentiment pa-
triotique, aussi bien qu' i enti-
tO de 'EtaL, en Lant qu'nd6pin
dance et Souverainets h humi-
lier et ruiner, il anpartient rux
Dirigeants. et is la collectivist
elle-minme,. d ragir pour nrr
t,,r le flot grossisan t ae la -ia
r6p nsqntante*.
Est-ce pourluoi,
Monsieur le President a vie
ilde Ia Rpublique.
Sous l'emprise des fortes ie-
Cons de i'Histoire et des ensei-
gnenmeits rationnels des Haute,
Sciences muralesa et sociales, a-
nim6s du sentiment national in
t6gral et domin6s par la pure
doctrine clhrtie',me et de la foi
fvangelique, les Soussign6s, E-
veques, Pasteurs, Dirigeants
des Eglises professent la meme
Foi Patriotique, traduisant no-
Ire confiance absolute visant
P'entiti de 1'Etat d'Haiti aussi
bien que la Souveraineti du
Gouvernement de la Republique,
incernees dans Ia personnel au
gusted de Votre Excellence, Ho
notable, Monsieur le Pr6sident
a Vie de la RIpublique. expri-
mons notre commune indigna-
tion de l'acte de trahison perpi
tra par ces apatrideE durant Nu
journie du Vendredi 24. Avril 6
coulS, et renouvelons notre at-
tachement indefcctihle et loyal,
A la personnel nu Chef Consti-
tutionnel de la Pstrtie et h'ac
tion du Gouvernmnent.
Sign6 :


LES VSN DE L'OLIEST
Son Excellent n
Monsieur le D.)ticur Franoisi
Duvalier, Prssii;.rit a vie. u. i
Rdpublique
Monsieur le Prcs.dcnt \. '
Palais Nationsal.-
Les Volontaire de la dec.ur.
t6 National da Depremnesnt
de IOuest ont I'nonneur de r-.
affirmer A Votre E^cellencs
leur loyalismne euisainci en r.
plique a toutes Jes enitrprises.
menees par les fortes uarintmaii
nales pour ditourrnr la Rdvolu.
tion Duvalieristi. -t sa i ur.n
riomphale.
Leur fin dai.- I, iut-. oiw[l
de la mission .:i ai ere confipa
I Votre Exc[....n. par Is.
d'eux de Is. Pa i nro .. i.:.-,
foic re t(Jiaqu nu .I-lle .:i nci
re remportee 'oriuant une alni
fiat.ion plus ijr...-- sut ,sacr.
fices consentis a,. .prl-eu
.acceptees.
Ces virtoirea I si i ,i
leur la vitality d .- at.: .u
validrisme t ... I [l
nite des idasu.s 2ul4|ItI2L<: qriA
precorsise VoiwL ECilI. -,e nE
pour lesquels I L e.--i ,r.lt.r,- .I,
la Scourit6 Nla, .ji, juren c-i
aore de mourii >i e,. liiu-
dur ilEtoilo dec ...i,, lL\clk-.
cc qui reprcsmor,.n in. Li.ire j
vers sla rddem.,'t-. '.rn,
Toujours unm, En ', ['irs i1
dans ie triodpes. Ih] 'i ori .rc
me.
Mine Max ADOLPHE
Supervisor Gencr.l de ls.
Milice.
X X X
Le Centre Haitien d'investi-
gation en Sciences Sociales
(CHISS) profond16ment indi.nO
par l'acte odieux et inqualifia-
ble perptr6i les 24 et 25 Avril
1970 par des l6iments r6action-
naires centre ,la population ci-
vile de Port-au-Prince, le peu-
ple haitien et son gouvernement
dinofice devant opinion pibli-
que le comportement infauie de
ceos apatrides. I s'associe hA l
nation entire pour pr6ser.ter a
'Honorable Dr Francois Iuva-
lier Pr6sident A Vie de ia Rapu
blique ses sinc-res felicitations.
pour cette nouvelle victoire de
la revolution social de i946i et
de 1957.
Hubert de RONCERAY
Directeur

Nominations
Nous avons appris avec paini-
s:r la nomination de notre col-
laborateur, le Juage llrick Noel,
comnie Vice Prdsident de la
Cour de Cassation. Nous lui a-
dressns iros colpliments, avie
nos oeux .,i- frua'nussace beso-
gne.
Nous les eteindons aus.si i Me
Gabriel Volcy nommni Izue "
]a Cour de Cassation.


Dans le Cabinet
Ministeriel
Selon arriti de S. E. V- Pr6-
sident i vie de la RI publiqnie,
le citoyen Simon Desvarieux,
pr6cedemment Secrdtaire ,i'E-
tat sans portefeuilles, ct nom-
nmi Secrataire d'Etal de la Jus-
tice.


Des Pilotes Sovi6tiques



operent-ils en Egypte


New York (AFP)
Leus infornations seloni leE
quelies des pilotesa sovsi.tiues
lairl.icipor.it,:ti la defense dc
I RALI ,iir visibluiient accri
l'ifiquietude qu, r6gne i WVa-
shinglon, dcriL le New York Ti
mes ce nation dans un article
.|ui r6v6iinit, avnt quo ne fut.
public is Jerusalem le communi
quO offikiel israelien, la prbien
ce duns le eiel t-gytiief d'avions
sovietiques dent is pilotedr p or
lent le Tusse.
Lit uiii.o emi-ni h. li parti
ripntiohi s'jvi.:tique ia conflict
du Moyen Orient auralt pro
hIublementi ui, ffet asrieux sTr
1'quilibiae di3 forces dans cett.-
region, crit M. Msx Franksl,
'autcur de I'artlcle.
MWine le.a elaervt' us I. ,
,Iu. Drhdilsi- la Wa.hlnati:,rl.
rijlut. t-il, samblent pnseer qus
les nouvelles operatiions arien-.
nes par des pilots .,ul parent
Iv russe ont pour le mniins p..ur


La Chambre des Officiers de I.i G.r,, I,'e ,o,,nit.e' ddcMlolie par les barbares des Garde-Ciles, le
24 Avril 1970; justle H cold i-,,le',,el sd.:,.pfee, la piece logeant leg VSN.




Deux des unites avaient et6 touchees


Au cours des emissions ade Is
oVoix de l'Am6riquea, diffuses
hier soir en langue espagnole,
lea auditeurs haitiens unt reeve
cette nouvelle- que nous resu-
mons ei-dessous :

elDeux des trois unitic ties
Garde-Cotes haitiennes qui s'6-
taient mutinies et ont sollicite
asile ai la base navale de Guan
t a n a m o, ont Oti en-
dommag6es..Ne pouvai't e diri
ger par leurs prorres forces,
ces deux unites sont remorqu6es.
jusqu'h Porto-Rico. De ce fait,
leur arrive n'y est pr6vue que
pour jeudi. D'ores et d6ji, le
Department d'Eta.t a annonce
que la remise au Gouvernement
Haitien des trois navires de
guerre ne sourfre Pss de d'iffi-
cult6s et que les formalit6s ne
cessaires seront effaectuedes ds
I'srriv6e h Porto ico. Deix
destroyers de lta flotte anidricesi
ne des Antilles escortent les 3
Units des Garde-Cotes d'Haitis

Ainsi qu'on peut se le rendlrs
compti, c'est que, agissant cim-
formmentt ieux instructions tde
S. E. le Prisident i Vie de la
Rtpublique, lec Dr Francuis Du
valier. Chef Supreme et effpc-
tif de nos Forces Armecs, les
batteries d'a.rtillerie du Camp
d'Application et celles qui i-
vaient 6t6 diss6eminesa surI le


Au DNpartement


de la Justice


Au course d'une belle c@eremo-
nie qui s'est d6roulee ce matin
au D6partement de la Justice,le
Secrtaire d'Etat de la Coordi
nation et de l'Information no-
tre confrere Paul Blanchet a
proc6d6 i L'installation de
maltre Simon Desvarieux pr6-
c6demment Secr6taire d'Etat
sans portefeuille come Secr6
taire d'Etat de la Justice.
La manifestation eut lieu
en presence des Membres du
personnel du dit Departement,
de pluaieurs personnalites de
la judicature, de repr6sentants
de ]a Presse et de nombreux a
'mis du nouveau garde des
sceaux.
Portent la parole et don-


J. Vital Herne, Eveque Natio nant l'luvestitur an Ministre
nal de l'Eglise de Dieu de la Deavarieux, le Secretaire d'E-
Proph6tie tat de la Coordination d6clara
T, Jubaision, Evique de l'ouest entire autre:
de. l'Eglise de Dieu de 1b Pro
ph6tie Ce ehoix, Monsieur le Mi-
E. Giordani, Eveque de l'Ar nistre, eat pour vous un double
tibonite de l'Eglise de Dieu de motif de fiert6. Je demeure
la Proph6tie persuade que, pout r6pondre
H. Lafosse, Pastdur de Port- aux exigences que comporte
au-Prince de l'Eglise de Dieu la politique deO redressement
de la Proph6tie I"a Gouvernement de la R6pu-
Raphael Valmont. Pasteur de blique vous alllerez vos quali-
Port-an-Prince de I'Eglise de t6s morales et intellectuelles
Dien de la Prophitie I- btte conansence profession-
R6v. Emmnanuel M6nard, de iselle, ce supplement d'ame r6-
I'Egliae de Dieu de la Proph6- el6"n de chacun de nous par
tie. le Chef de 'Etat. Et, en vous
Rev. Pere Luc Garmier. Egli souvenant cheque jour de P'ef
se Episcopale -' ..fort que le Pr6sident Duva-
Rv. Cuillaume' Ford, Eglise lier d6pense pour la r6habilita
St Paul tion des masses vous accompli
Rev. Petrus Benjamin, Eglise, rem votre devoir avec t'esprit
Methodiate Libre d'un engag6.
Rev. Tdseph Panledus, Eglias- .
cLa-Fol Apostolioue- En r61iono le Miniatre Si-
RWv. Laurore MorisseL. Eeli- mon Desvarieux dams une bel-
se de Dieu (Pentecotlste) le allocation d6clara, entree au-
Rev. E. Badlot, Eglisc Bap- tre, qu'll a tonjours it6 et de-
tite Libre.o nm anu wrvlc du Gouverne


'mient de la Ripublique et de
son Chef Son Excellence le
President a Vie de la Republi-
que.
Je suis retournd au D6parte
ment de la Justice pursuit
le nouveau garden des ceaux
avec cet esprit de discipline
qui m'a toujours caract6risS
et a la faveur duquel je m'i-
vertuerai i donner le meil-
leur de moi mime eni appor-
tant ma plus pricieuse collabo
ration i Celui qui dirige avec
courage et patriotism les aes-
tinesa de Ia Nation.,


pourtour du rivage, alnsi qutr
les Chasscurs dce PAviation oni


Depart-du chef de
la mission
isaelienne
Monsieur Moshe Kones, chef
de la Mission Israelienne de
Cooperation Technique en Hai
ti, a laiass le pays ce matin.
II a rempli ses. functions ici du
rant deux ans et demi. Son
remplagant est l'Israflien Elie
Turgeman.
A l'a6roport, Monsieur Ko-
nes a 6t6 salusi par Monsieur
Roland Roy, Directeur du bu-
reau de I'OEA en notre pays,
At par sa famine, Monsieur
Toussaint Desrosiers et made-
moiselle Adelyne Salomon, at
tach6s au mn me bureau.


Depart
Hierr vetis tl i 10 ts arti
pour les ELats Uini, notre jan-
ne .-omnaitriotp K(ncI Douycn
i'ls de note atit G6nel lIotysn.
II va sc spicialisaer en ic(ani-
que ajustagea Chicago, Illinois.
Nout l.ii s-i ih'ibits lion voya-
ge.


Eph6merides

Haitiennes

29 Avril

184-i MorL ii Port-au-Ptii
ce du Geneisrl Borg'ella, a 71
ans.
1849 Proclamation de Faus
tin Soulouque, date ce Las Ma
tas, annoneant son retour i la
Gapitale.

1868 --Le General Victorin
Chevallier se defend d'avoir 0t6
msle a la prise d'armes de St
Mare ct fail ressrtir que le
President Salnave cst 1'1lu des
masses.
1876 Fondation diu joui -
nal Lo Constitutiopnel, ptliti-
quo et Comrniercial. lIedactetsr
en Chef : A.. Montflkury.


Fruits de Mai d'Haiti

par Mme Andrge Momplaisir Pierre


Dans le cadre envoatiut du
dancing de nuit, covert tie
paille fraiche, inond6 de jcux
de lumi6res tamis6es at multi-
colores, baigniS de toilettes 16-
geres, embaum6 de .parfhms va
rids du soir visitS de beaut6s
creoles et 6trangires 6voluant i
loisir sur la piste reposante et
douce, se retracent mille et un
tableaux mirifiques, se d6-
tachant s jets irrigulirs dans -
l'exauise fratcheur de cette nuit
pr:ntanibre.
C'est enco a lea voix chauden
des solistes, les danses nigres
appr6cides, goft6es et chfries
de. l'Insurpassable Troupe fol-
Idorique Nationale, qui 6volue
ee soir, devant ce public assoif
f6, dans des shows extraordinary
res, osf I'haltien present vit
avec motion ses minutes initi.
mes de aa ale Nationale .
Lea malodrames ex6cuta.


chants et dans6s par les artis-
tes atteignent leur apogde dans
la presentation du ballet fdl-
klorique PFleure de Mais cette
m6lodie lyrique de notre Immor
tel avec tant d'amour les beautis
et les richesses du Terroir et
la Vivynte aHa3ti Ch6riea, cette
perle musical, cette chansor
national qui fait connaitre i
plus d'un qua la Nature haitienI
ne se vent d'ftre avec ses ~cai-
mittes3 violettes qes aCorossols
point6ss ses scannes-cr6oles, la
terre incomparable que Pon pos
sede pour la d6fendre, que l'on
visit pour ne point l'oublier
Et par cette Ovocation rapi-
de d' Haiti ch6ries faite par
la voix puissante et rimuante
de la'torte, adevant le micro
viennent s'italer tout un mon
de de tableaux pittoresques, d'i-

(Sulte pap 4 coL 8)


...............................-. *. 5 *. .5 .


. . .. -....


eu ra.ison des mutins et les ont
oblige i abandonner nos eaux
territoriales pour solliciter asi-
le ita base naval americainc
Ie GLuZntanamo.
Nx x
Reparation au
Palais National
Depuis hier, tous ceux qu
passent devant le Palais Nat.os
nal, apergoivent un group d.
Magons entreprenant les rcpa
rations pras du dome de l'a.ie
eat du Palais National, parties
oh se trouvent les appartemcnst
prives et les bureaux de S. E
le, Prsident it a Vie de la Rlpu
blique, le Dr. Francois DUTVA
LIER et de sa famflle. Solidc
mnot fixes i leurs 6chafaudage
suspendus, les Maqons acc6il
rent la premise en 6tati de. e
droits extirieurs de la Ismao
nerie, en beton arm6, qui ont dt
les points d'imnpact des coup
de canons de Marine ayan
pris pour cible le Palait
Pr6sidentiel, dans la journey d
VendrediL
Les reparations se pourasu
vront Ovidemmenti ensuite :i 'ai
le Ouest, qui a Ets auss:, trc
6prouvee dans ce majestueux s
difice cinquantenaire

Aux Presses Nationales, an
"Pinitencler National, au For
Dimanche, au Palais des Cin
Miiistires lea dispositions or
Oti prises en vue de commence
les reparations au plus vite.


Au Compte


Gouttes

par Raymond Philoctbet

PAS DE BILE POUR LE
HOMMES !
La literature norv4gienne
de ces perles, vraiment!
J'ai, derniirerement, d'u
fibvreux coupe paper, p<'
netr6 dans lamer iinan isa
turaliste d'Amilie Skram
aConstance Rings.
Quelle bonne leqon s'en d6g
gel
En effet, l'inexp6rience i
la deception cvoyagent toujouis
dana le mime corniiart.:i..ii
Je vise Constance, I'h6roens
Cette jeune femme, du faith
que son deuxi6me maria coming
tait des carts, s'est suicidies
Decid4ment..., c'6tait prendre
trop au serieux un sexe d'o
dinaire... si peu asrieux.
M6me l'amant a qui elle s'l
tait lilvre pour se venger d
son 6poux, la trompail.
Ainsi, les hommes...:
C6t6 chair, ils ne reculer
pas.
Allez donc les prendre pou
de p'tits J6susl
Ofi vont les socie6t- neodtlr
nes?
Des gars v6ritables Absi
lons, disait C6cile laisser
-pousser demesurfiment leur
cheveux; certaines femmes, ire
nie! se font, couper la cheve
lure, "i fleur de thte.
Les rlles sent renversfs.-
Et du train que va la mode
on entendra d'ici peu, blen de
choses aux missions publicital
res :
Calegons pour femmea: sot1
liers i talons kikite pour host
.. . -BM ... :, = :


ALe Monde. et li

Moyen 4

PARIS, (AFP)
Le communique israrlien af-
firmant que des pilots soii6ti
ques participant i& la defense
de la RAU. eat largement corn
menti en premiere page du
d'aujourrdhui.
Sous a plume de son cores
pendant Ai Jirusalen le jour-
nal estime : tce communique
tend sans contest h provoquler
* un chose psychol6gique dans
lipinion oceidentale et amnri-
caine. Il en veut pour preuve
que t'heure de 41iffusion du
texte ee Iatin A .'aube -
a Wti calcul6e pour que colui-
ci aitle .plUs grand impact aur
le public amXricain talrs qd'el-
le 6tait trop tardtve lpour per-
mettre 4, la Presse ilrarlienne
du matin de le commenter.
i Le general Dayan qui a tou
jours redoute un affrontement
e avec les sovi6tiques a'* exprim6
le souhait qu'un accord tacite
e de coexistence s'ktablisse pntre
C russes et israiliens dans le ciel
s 6gyptien,.&crit le journal qui
note a ce sujet que lees ira6-
liens ont effectivement cesio
depuis quinze jours leurs raids
Sn profondeur, c'est-A-dire
dans les zones couvertes par
le parapluie sovi4tiqne.
S Mate, pursuit le journal,
e esn zones ne vont-elles pas
s constituer le sanctuaire inviola
t ble d'of pourraient partir les
5 attaques 6gyptiennes, come
S en tifmoignent les offensives
ieurtriires de ces derniers
i- jours.
i- Ce qu'lsrael attend dee AUm


ol-ji. tt 'iersra. :r dis at i1 as tai .rs
sovietiques c I del'..'Aie adrien
no active dsi I'Egypst dans des
con-lilnn: ,,ra cort.ti .5 d aroe-
ni' I .- icr.lr aS-. t .-r. qu'ils
tXe.uh. ii .:- fail ,:1.1,. mIission.
M. Franl..,I ,Jalc'hir qu leas di
rigeantsi Larricansa pensent
maintlnt :ul U:le message a-
dresse au dLiebut ile frier au-
Pr6sident Nu.,on par M. Kossy
guine peti- .ivoir kte trompeur
et que ieA accorrds pour la de-
fense.aenenne de I'Egypte ont
en fait tU6 conclus en janvier
pendant la vtMite du Prs:ident
Na.cer A Moeoco. Certaines per
sonnilit&.' officielles i Washing
tonii crAieriAnent si'euement que
Mos,-iu ait dcide d'agir i'vec
i.isu .f'V udR,:e au lM.-.,:,- Ori.nt
':n pori r au I.- Gu,,,rne-
ment N iN -in .'l i -.ni.bnurb6
Jlais ie Sad E. t As;iti u'. at
.- [-. l--i t iisii l,:ouis 1a i-ns P&
hasit i el d'f-en'lr.- d'un-e rnini-
i-r d'.c-- ;ve le int.'.,rit- ,mi.'.ri-
. -in- l',trar.e, r

x xa
a Situation an

Orient
ricarin,'ra t da leI ur. all; s, ce
n'est rien d'autre que Is la ivrai
son d'avons at de matknel mi-
litaire dans des conditions pu-
rement commercials, c'est-h-
dire des livraisons qui ne cons
titueraient meme pas un enga
gement politique dans le con-
flit, conclut le journal.
Dans une autre correspon-
dance particulisrement date
de Jerusalem, le journal esti-
me que lee dirigeants isra6-
liena cherchent A prevenir une
aggravation du malaise cr66
par l'Affaire Goldmann.
Un tIouvement, qu'il est
peut-itre exagir6 d'appeler
contestataire, gagne du ter-
rain en Israel, 6crit aLe Mon-
des en ioutignant' que ce sont
les moyens d'information con-
troles par I'Etat (radio, tbl6vi-
sion et certain journaux) qui
lui offrent la plus vaste au-
dience dans le public.
C'est ainsi, pursuit le jour-
nal, que la radio a diffuse le -
contenu d'une lettre de soixan-
te -lyceens de Jirusalem padres
soe A Mine Golda Meir lors-
qu'a clat6 l'Affaire Goldmann.
Dans cette lettre, 6crite par le
fils de M. Victor Chemtov, Mi
nistre du Mapam, les
soixante signataires s'attaquent
A la question du service militai
re, qui constitute l'un des ta-
bous les plus sacrns en Israel,
indique, le journal
Co sen t encore les antennea
nationales qui ont donn6 la
suite page 4 colonne 8


Inst atfa ni


par Claude Dambreville


Hier matin, j'a; rencounti- i
l'airoport Beniard Saint-Jac-
ques, promoter d'a"" ires ldu
Canada en Haiti. I1 m'a fait lIs
declaration suivante : sLe r6-
cent reportage sur Haiti rnali
s6 par la radio television du
Canada a connu un sucees re-
tentissant. Le jour as. cette e-
mission a et n diffusSe pour la
premiere fois, environ deux-'mil'
16 personnel ont t6iephond 4 Ra
dio Canada pour lui presenter
des felicitations ou pour avoir
de plus samples iiformations
sur Haitis. EtnC'est apria aveir
entendu cette saris d'interviews
avec des persaonialits haitien-
nes, que Monsieur Denphis Dou
cet, G6rant de la. Banque de
Montreal, et Claude Ginac, in-
ldustrc I (ii'ib6ois uo t (hcie'6 ic
venir e-ud'ier sur place les pos
sibilites d'investissementt cana
die,.- en Haiti.
(Ces d( ,s.x visiteurss.t reelsr
tis hier martin, heureux et en-
chant6s. Ils ont etd sa!uts i i'aia
roeare par Bernaid Saint-Jan-
ques is qui nous devons le rO-
cent reportage de la radio til6
vision canadienne, .s par Roger
Monnin.
rxx
J'ai voulu faire unc blague a
Josiane Drouin, h6tesse de la
Air France, en decrivnnt en li
tail les atours qu'elle avpit re-
vetus pour prendre. I'aion hier
matin. Mais come `- ne in'y
connais pas en toilett. feirini-
ne, je me contenterai de- dire
que la belle voyagreuse portait
une robe imprimdo dIe Ieasins
.abstraits, de feuillew et de
fleurs, L dominant vert *et
blanc. Sea yeux etaient '.lsai-
mul6s derribre leas verses carrs
et A tesnte fuyan.oi de ses lu-
-nettes dernier cri. J'sdane pas-
sera quatre jours a ht.w York,
tandis que- sa mare, Madame
Antony Drouin y. tajournersa
dig-.pt Jomrs. Pour Patrick


Lemoine, ces quatrc jours se-
ront quatre siecles. 1i a ascoM
pagn4 sa fiane6e jusqu'A ia pan
serelle d'embarquement.
Julien, Potvin, xua jtu.c neii-
aionnaire laique, ezt reparti
hier nXtin pour ea Canona..
Dans le.but d'acquerir une cer
taime oxpsrience dans l'enseigner
sent, il -a bsnsvolenimit dioorsn
des courd.' aux Cayes pendant
quelques mois.

Hier matin, est arrive ici, ve
nant. de Miami, I'Ingenieur JIlee
trpnicien Robert Dai'kc. II pas-
sera qolelques jours par n nrous.
Le but de son voyagea est de
v6rifier et d'ambliorer le fone-
(suite page 4 colonne 7)


I_ Frdsaide.Ot tn de Colombie
((en hu.1) Ilstiel Pastrana
Borrero a gager ,pnr aun exci-
delt de 61i.t1ii s'so. ur I'e/-
Parie l Gstavo Rojas Pail-
-a (Skdcial Nesavlli. )


mmlb


.....mZu~, -'' ..... ~Z~,a;-;*~~~~LF'







PA~~~U -~1. -, ru~UfLSU


ACTUALITY N'IERNATIO


TCIIECOSLOVAQUIE
M. DUBCEK LIBERE
DE SON MANDATE
DE DEPUTE AU CONSEIL
NATIONAL SLOVAQUE
PRAGU6 (AFP)
MM. Alexander Dubceek, Sveto
zar Stur (nneloine membro du Co
mit6 Central du PC slovaque),
at Anton TIky (ancien membre
du praesidium du PC slova-
que), out t6 1 i b 6 r 6
a u j o u r d' h u i do leurs
mandate de deputis au Conseil
National llovaque, annonce un
commusniqu6 de co Conseil, -runi
en session pl6niere i Bratislava.
Huit autres d6put6e, dont MM.
Samuel Faltan, Viktor Pavlenda,
et Zrak, tous trois anciens memo
bros du Praesidium du PC slova
quo, ant d6missionni du Conseil
National slovaque.
Le Conseil a procedd gale -
mont aux elections de nouvchux
diputs qui ount ensuite pret6 ser-
ment devant M. Ondrey Klokoc,
President du Conseil National
slovayue.

INDOCHINE':
LA DECLARATION
DU GOUVERNEMENT
CHINOIS
PERIN (AFP)
Vokci lea principaux passages
de la declaration du gouverne -
ment chinois sur lA conference
au sommet des 3 peoples dIn-,
dochme luttant contr lagression
amirictine, declarations diffuse
aujourd'hui par l'Agence Chine
Nouvelle.
. La conference au sommet des
peuples d'ndochine a Claquelle
unt participu les plus hauts diri
geants des quatre parties des 3
payi d'Indochine est une confer
rence d'une grande signification
historique. Tenant haut la ban-
nitre glorieuse de la lutte centre"
1'agression amricaine et pour ie
sanlut national, persistant dana
Orientation correct de la lutte
armie cette conference a pleine-
ment exprimI la volont eat la du-
termination commune d'uniti des
trois peuples d'Indochine centre
l'imperialsme.
C'est un cQup violent ports h
limpirialisme amiricain et a ses
laquais, ainsi qu'un encourage -
ment at un soutien aux peuplea
d'Asie, d'Afrique et d'Amirique
Latino et aux autres peoples du
monde menant des luttes rsvolu-
tionnatres centre l'imiprialisme.
L'imperialisme umnircain est
C'ennemi common des peuples du
monde enter et C'ennemi le rleis
feroce des trois peoples d'Indo-
chine. Ce a ddchird, il y a long-
temns,. les accords des conferen-
ces de Geneve dur 1'Indochine
et sur le Laos en diclenchantet
en poursoivant as guerre sauva
ge c o n t r e 1 e s peu-
ples du V i e t n am e t
du Laos et en se livrant cons -
tamme-t a e'agression, l'intersen
tion et A des activists subversi-
ves centre le Cambodge.
Le gouvernement de M. Nixon
a eu recours h une tactique con-
tre -rivolutionnaire encore plus
ruaoe et plus snistre. qous I'ti-
quette d e pourparlers de
paix, il pousse en avant la dile
vietnamisa.tion et tend sa guer-
re d'agression centre le Vietnam.
I, count d'Etat du 81 mars au
Cambodpe, pour renverscr No -
rodnm Sihanouk a 4t6 unique -
ment l'oeuvre de la CIA et a .tW
lonzuement nr riditO oar le pou
cornprnent Nixon dans le cadre
ipo son nlan d'6tendre sa guerre
d'aRroe-ion centre le Vietnami a
touted l'Indochine.


A l'houre actually, trne situa-
tion excellonte pr6vant on co qul
concerns In guerre menode par lea
trois peuples d'Indochine centre
l'agresBion amdricline ; pour
lour salt national.
En porasyOranit dans cotte Ion -
gue guerre of so renfior ant dans
les combats, le people vi etnamin
n s6v0rement malmbnn i'impsris-
lisme ammricain et l'a amene
dans une impasse (...) Le people
laotien quant a lui, uni come
un seul home et combatant a-
vec courage, a remportd une vic
tore aprs l'autre our lea agres-
seurs satnricains.)'Ehfin, la lut-
to armie dti' ,puple cambodgien
contre jllmpkrialismne a.niricain
et centre la clique des traitres do
droite se ripand come un vio-
lent incendie"a travers le pays;
-Le grand leader du people
chinois, Mao Ts6 Tung, a dit que
l'imperialiame americain est no-
tre ennemi common et nous de-
vons nous unir et nous soutenir
mputuellement. Conformiment A
cet enseignement du Pr6sident
Mao, le people chinois accorde
son soutien total an people du
Vietnanl, du Laos et du Cambod-
ge dana leur 19tte centre 'agres-
sion de l'lmpflaltame amtricaln,
et considre ce soutien come
eon devoir internationalists.
Le gouvernement chinois
declare solennellement qu'il suit
avec attention et inquietude le
dtvelonpement de la situation an
Cambodge. II condanne s ovtre -
ment les Etets Unis our avoir
pousso la clique droitiste du
Cambodge i effectuer le coup
d'etat, soutien fermEfmnent la d6
claration en 5 points du Chef
d'Etat c a m b o d g i e n


RENE COLES
LALUE No. 180


Le Ghampion du beau vete-
ment announce I ceux qui par-
tent pour l'Europe, le. USA
ou lC Canada, qu'il est revenue
du Oanada et des Etats Unis
avec une technique moderne et
stire, qu'il est en outre le Seul
capable de confectioner un
manteau d'Hiver qui soit h la
mode dans leas diffrentes Capi
tales du monde.
Usa trouoeront 6galement des
costumes et des pentalona et
un choix judicieux do tissues
pour les 616gaitea qui pr6firent
la coupe sur measure.


DAVID BROWN

TRACTEUR DIESEL























POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
LABOURAGE

HERSAGE, SILLONNAGE
SARCLAGE
EXCLUSIVITES :
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE ECONOMIQUE

TRANSMLS3 MONOBLOQUE
BISPOSITIF EXCLTUSIF BLOCAGEa.0 DIFFERENTIEL
CMeIS UNIFIED
DISPONIBLE iN'VRSION INDUSTRIELLE.

Charles f eiukre & Cie.

DISTtIBuithAUMS


N o k od o m Sihanouk on
date du 28 mars 1970, outient
6galement le people cambodgien.
dans son soulpvement Larme en
rdpone i 1'appel de Sih'nouki
s'oppoae r6solument aux combi-
naisons do l'impdrlalitme amd-
ricain on vue de m i n e r
l a I u t t e d u people
canmbodglen en ea servant de
'QN U ou de toute outre organi-
sation ou conft'6rnce internatio-
nale.
Le gouvernement chinois a er-
tit formement l'imperials.neo a-
nmdricain: puosque vous avez (ten
du vos griffes agreBsives aft Cam
bodge et qua vous Stes entrain
d'intensifier votre guerre d'a -
gression centre le Vietnam et le
Laos, vous devez 6tre tenus pour
pleinement responsables des con
sequences qui en d6coulent. Les
700 millions de chinois accor -
deront toujoras un puissant Aou-
tien aux trols, petples d'ltdo-
chine dans la guerre centre l'a
gression amftrcaine et pour
Ieur salut national.
La guerre menee par lea trois
peuples d'lndochine centre l'a -
gres.on de, Etae Unisa et pour
leur salt national eat ntitre -
ment just. Leur unite eat ind&-
fecible. Le gouveno ment et le
people chinolB sont profond6 -
ment convaincus qu'avec le sou-
tien de tons les peoples du men-
.de, lea peoples hiroiques du Cam
'bodge, du Laos et du Vietnam,
ttroitement units et combattant
avec persistence, infligeront ofi
rerent une d6faite aux agres-
seurs amdricains et remporte-
ront une victoire total.


INDOCHINE DJAKARTA
ACCORD DU SUD VIETNAM
POUR LA CONFERENCE
DE DJAKARTA
SAIGON (AFP)
Le Sud Vietnam est entitre--
ment d'accord pour participer h
la conference des pays asiati -
ques sur le Cambodge proposed
par l'Indochine les 11 et 12 mai
h Djakarta, a affDrma aujour -
d'hui M. Pham Queng Dam, Mi-
nistre d'Etat charge des probl6-
mes spiciaux des relations ext6
rieures.
M. Dam a estim6 que la conf6
rence devrait examiner le problW
me des garanties iiecessaires au
respect de la neutrality du Cam-
bodg. Le gouvernement Sud -viet
namien souhaiterait igalement
discuter de la non ingirence
dans lee affnires intor eures
Khmeres, plutlt que sur le ter
me 'non intervention, a encore
precise le Ministre.
D'autre part, interrog6 sur la,
reunion de ia gauche indochino
se, M. Dan a affirmed que cette
conference avait 6te dominee
par le parti communist indochi-
nois et le Nord Vietnam.
La presence au Prince Siha -
nouk h cette conference est in-


congrue, a-tWl d6elare.
,pos6 complltement d
c6t6? II n'est plus du t
tre.
Toutefois le 'M nistre
hamien a admis quae cett
tre pourrait "favoriser 1
Lion du Prince Sihanouk
hedge, main on le forgan
puyer encore davantage
communists nord vietna
vietcongs qui se battent
bodge.
XX X
CAMBODGE
'(DECLARATION DU
PAROLE DU DEPART
D'ETAT.
WASHINGTON, 28
AVRIL (APP)
Les Etat Ugnia aceue
vec satisfacion la pr
faite par M. Adem Mi
nistre Indonisien des
Etngtres, 6 20 pay


NALES

Est-il quese de a ser6ualt let 11 et, 12
e l'autreL Mlai & Djakart afin' d'6Ui- -
tout neu- dier, Ila crise Cambrodgilenza
a d4lar6, Mardl' le Porte pa-
Eitd Viet' role duI D6partenent d'Etat .uil
te rencon a quaHf46 cette 1~rOpoltlone
la poal d'utile.
au Cam n A diautre -part ulignM6
it h s'ap quo s Etats-Unis ..n'avalenC
a our lee pea t 'Invinzs -BA envoyer des'
smiens et o'b.rvateurs A. cette Oonfdren
du Cam _cgamals qu'lls n'lvalent, pas
I'intention d'en envoyer.
Le porte-parole du D6parte-
ment d'Etat e eonuiteo d6clar6
qua la France avalt fit part
PORTE aux Etats-Unij 'de mi'dd6eision
'EMENT de ne pas edivoyer d,'arnes au
gouvernenment du g6t6ral Lon
NoL Enfin, 6voquant l'avertis
moment lanc6 par. Pjkin aux
Etats-Unia's, propose da Cam-
sillent a- bodge, le porte-parole a d6-
oposition elar6 : il serait plus utile qua
Ilik, Mi- P6 dn exprime sea &intes &
Affairs ce sujet ax reaponsables de
asiati- l'invasion du Canmbodge et du


A.

Iin Pour votre BEAUTE
jP.A les spdcialitds
cosm6tiques.:-:

,Gelee Royale LI
stabilisic .

Cremes de jour et de nmit.-
Crime Masque.
Creme hydratante.
Toniques etl atins.
Crime dimaquiflante. \


Lait de Beautt.
Savon. .
Deutagel. -
Billantines.
Crime 37 poutr aI-atu de aims.


tous licence


ESE BOr


Produits mis au point
par Ia biologist B. do Belvefer


Un produit licence APISMUM B. de Belvefer A base
de Gelee Royale stabilis6e offre les garanties de quality
et d'efficacit6 qui depuis dix ans font la reputation mondiale
de la marque."
Laboratoirei SANTA 2. avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE
.-pVL teou te4 PAU e4 t m'a 4r4Jihml U -'


Joseph C. VaIm6 et Co
Distributeurs.


O* O U U, gB V \V J ( f )
Le fait que l'on commence
A parler Washington d'une
politque plus 6quilibr6e au
Mdoyen-Orient et de, dispositions
amicalds envers lea peap. Ara-
.b s, nest qu'un rideau deo'fu-
mee tendu par lea porte-paro-
le de la iUplomatie Amror-
caine, 6criment Mardi les Izves-
tia, cites par I'Agence Tess
boviftique.
Dans lea capitals arabes, af
firm )'organe du gouverne-
ment sove oque, on ne sefai au
cune illusion a6 aujt des ausu-
rances de W Ashigton cancer
nant ses diasioitoon arnicales.
En effet,- pourtLit oe Journal,
I'analyse do a polltique Am6
ricane au Moyen-Ozknt, iper
met do digage Mes princiauux
objectifs: accorder un soutien
(Suite page'8)


D AVIS
DE FORMATION DE
SOCIETY EN NOM
COLLECTIF
Suivant acts aous aeing pri-
v6 en date du 81 mars 1970,
Messieurs Kenny DAVIS, Stan
ley SIMS, Calvin MAYER de-
meurant et domicilid A New-
'York U.S.A. et Mademoiselle
Sylvia PETRO demeurant et
domicilioe dt Port-au-Prince
ont fofm6 entire eu une Soci&-
t en nom collectif ayant pour
objet d'entreprendre toutes les
entreprises commercials, in-
dustrielles et touristiques eat en
general touted lea operations,
pouvant so rattacher directe-
ment ou indirectement d 'ob-
jet social
Le sitge est d Port-au-Prin-
ce, Haiti.
La denomination social eat:
Haytian American Growth
Corp, ot la raison et la signatu
re sociales : PETRO & Co.
| Les associes ont fait les ap-
ports suivanto :
Mr. Kenny Davis $ 800.00
Mr. Stanley Davis $ 800.00
Mr. Calvin Mayer $ 800.09
Melle. Sylvia Petro 2.600.00
Ensemble constituant le capital
social.
La Sociit6 est g6rne et ad-
ministrte par deux associts a-
vec les pouvoir s le plus 6ten
dus a cet effect.
Fait b. Port-au-Prince, le 27 A-
vril 1970
POUR EXTRACT :
Sylvia Petro.


PORT-AU-PRINCE

La Compagnie ayant 24 ann6es de Service dans les Caraibes



NOUVEL HORAIRE


A PARTIR DU 28 AVRIL 1970



MARDI JEUDI SAMEDI


Vol 601


Vol 602


Depart New-York 13.15


Depart Port-au-Pce 17.00


Arrivee Port-au-Pce 1515


Arrive New-York 21.20


Mercredi h 6 h. et 8 h. 15
LA SYMPHONIE
,DES HEROS
*-intr6e Gdes. 2.50 et 4.00
'eudi b 6 h. et 8 h. '
LA NUIT DES GENERAUX
Entr6e Gdes. 2.50 et 4.00


A MAGIC CINE
(SALLE CULIMATISEE) -
Mercredi 1 6 h. 15 et 8 h. 15
L'INCONNU DE
L'AS VEGAS
Entr6e Gdw. 1.20 et 2.50
Jeudi a 6 h. 15 et 8 h. 15
LES AVENTURIERS
Entr6e Gdes. 1.20 et 2.50'


SDAN/NO -CINEMA

Vi et eat AU CAPfiXL AUPARAMOU
la neutraUlit6 1 .
~'* t:- Mercredi A 6 b. et 8 h. 80
x.x, L'BTRANGLEUR Mercroedi d 6:1. it8 h
"* D "-'?'w- I'DE BOSTON 28 MINUTES D'ANGO
LES IZVESTIA Entr6e Gde 2.60 et EntrOe Gdes. 200 et
ATTAQUENT LA -
POLITIQU AMERICAINE Jd at 8 Is. et hI.
AU MOYEN-OGRIENT ECNdES 2.50 eNENt
M.... U B AT TAIPEntrie Odees. 2.50 et ,
MnR'.'OdtTT 2R ALVrYTT AIPl


ETOLE CINE
Mercredi A 6 h: 80 et 8 h. 80
LE AI tAT
DES TItAND
Entree Gdes. 200 et 3.09
Jeudi A 6 h. 30-et 8 h. 30
LA FLEUI DE L'AGE'
Entree Odes. 1.20 et 2.00

CINE PALACE
Mercredi A 6 h. et 8 h. 15
LE FILS D'UN
HOkS-LA-LOI
Entr6e Gde. 1.00
Jeudi is 6 h. et 8 h. 15
UNE VIERGE SUR CANAPE
Entree Gde. 1.00


SProgramme du Lundi 27 Avril au Samedi 2 Mai
S Consultez Votre Conselli :re
LUNDI.............. 9h. &h. i 100.000 ARTICLES

ERREDI...... 9H. 1 H. h 100.000 ARTICLES
JEUDI...............9h.lhh. S EXPRESS MARKET
VENDREDI........9h.Alh. S EXPRESS MARKET
DEMONSTRATION tous lea jours sur rendez-vous
A CASA POMPADOUR
Rappelez-vou Madame: cBee ce soir I Ridse Demain 77
L'Avenir de votre peauo e j oue BI trent ans
HELENA EUBINSTEIN


CINE ELDORADO
Mercredi a 6 h. et 8 h. 15
HISTOIRE D'UN GRAND
AMOUR
ERitr6e Gdes. 2.50 et 4.CO
Jeaudi A 6 h. et 8 h. -15
LES MONTRES ATTAQUENT
Entrie Gdes. 1.50 et 3.00


ADDENDUM No. 1
Conseil Execumtif
Spclial de la
Faulted de Medecine
et de Pharmacie
OBJET : Equipement Uni-
versitaire pour la Faculti do
Midecine et de. Pharmacies
March No. 1 -*
RE : Prot BID 121/SF HA
Moniteur Officiel No. 22 du 5
Mars 1967.
Les Ing6niieurs, Architect.s.
Entrepreneurs en general, et
oen particulier tousls le soumis-
sionnaires Sventuels qui ont do
jA eu prendre du Secrdtairo
du Bureau du COCEA/CE3 des
jeux de documents, plans, pour
la preparation de leurs offres
pour le march en reference,
sont informs que la date du
dilai pour la sremie des sou-
missions est prorog6e jusqu'au
19 mai 1970 1 10 hres du mia-
tin, jour auquel en presence corn
me en l'absence des Aoumission
naires eventuels, les offres re-
gues sous p1 cachet avec les
indications circonstanciies, so-
ront ouvertes au Secretariat du
Conseil Ex6cutif Spicial, situ6
au Bureau du COCEA/CES,
36me Stage de la -Banque Popu
laire Colombo-Haitienne.
Je present avis annule et
reamplace expreasiment, pour ce
qui le concern celui dat du
24 Mars 1970 pubie dans les
Quotidiens s distantt la Capi-
tale et le chapitre II, paragra-
phe. 1 (GOn6rslitie Rensei-
gnements pour lea soumission-
naires Conditions gsn6rales
d'adjudication du project d'Am6
loration de la Facult6 de M&-
dec-se et de Pharmacie)
Port-au-Prince, le 28 Avril 1970
Dr. Raoul PIERRE LOUIS
Doyen, Pr6sident du
OCS.


LTSEZ


Pour toutes informations concernant ces Vole Sapplimentaires adressez-vous a notre agent de
voyage ou aux bureaux de la Trans Caribbean, Cite de l'Exposition.


Tel : 2-3974 23975 2-3976
Airport et Service Cargo : 2-3086 2-3087


N.B. Soulignons qu'en rain de 'intensification du traffic. La Trans-Caribbean Airways erga

nige-deesvol suppumentaires.


DRIVE IN CINE
Mercredi d 7 h. et 9 h.
LA PETITE VFRTU
Entree 1 dollar Par Voiture
Jeudi 6, 7 h. et 9 h.
FRANKEINSTEIN
CREA LA FEMME
Entr6e 1 dollar par Voiture


CINE SENEGAL
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h. 15
RINGO NE PAPDONNE PAS
Entrie Gdes. 1.50 et 2.00
Jeudi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LES TETES BRULEES
Entrie Gdes. 1.00 et 2.00


CINE UNION
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h.
REQUIEM POUR GRINGO
Entrie Gde. 1.00
Jeudi i 6 h. 15 et 8 h.
QUINZE POTENCES
POUR UN SALOPARD
Entree Gde. 1.00


MONTPARNASSE ,
Mercredi d 6 h. 15 et 8 h.
MAMA DOLORES
Entree Gde. LOO
Jeudi h 6 h. 15 et 8 h.
LES DETROUSSEURS
Entrie Gde. 0.60


CINE STADIUM
Mercredi (En Permanence)
CHUKA LE RtDOUTABLE
Entrie Gde. 0.60
Jeudi (En Permanence)
LA FILLE DES TARTARES
Entree Gde. 0.60


AIRPORT CINE
Mercredi h 6 h. 301 et 8 h. 30
LES MONTRES ATTAQUENT
Entr6e Gdes. 1.00 et 2.00
Teudi ia 6 h. 80 et 8 h. 30
OUANDO TO NO ESTAS
Entrie Gdes. 1.00 et 2.00


AVEC


Mort aux Rats


EN BOULETTES


GIBBONS


QUIL QUE SOIT


LI RAT


I PERIRA


-:;_:-----~ III~ Ilbr~ ~ II


MT

)ISSE

4.00
1.00


.-.^


PAM 2







MOED VRL1iOr L NUUc4TU LnF


RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862


IVOTRE HOROSCOPE
Par Frances Drake \


~i~1 __


- ; go-6 A !


CAwvrohs I& ..ation oerfvwoadau!,m imw douO& Omu.., air.
do uaduisso.c st wown 1swaw lea pre-vt~u Wow. 9" ow
igisolant lam autrea pour dsmdis.
Drout dd reproduction totole o% pati~ rds*4.
proprmo Kinga1 Features Synwdicate Nweisaiviti
,jir NOUVVEZ.S7*f3,
JEUDI 30,AVRIL 1970


21 MARS AU 21 AVRIL (BE
LIERI: Prendre tcs decisions
hitives et envisager le pire ae-
ront los dangers de la. journ4e.
Concentrez vous sur le saffai
res prdsentes et ne vous prIoc-
cupez pas des problnmes qui ne
sont pas encore nes.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Ecartez lee personnel
dicevantee et les entreprises
sans charge, Vous lea rencon-
trerez lea unes come les au -
tres. Servez-vous de vos dot.l
pour obtenir advantages et r6u8
site.
22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUX): Songez attentive -
ment it vos decisions proehni -
nes. Faites appel aux amis in-
fluents quand vous pennez
qu'ils peuvent vous aider. 11 y
-a plus d'une faqon de progrea-
ser.
22 JUIN AU 23 JUILLET
kCANCER): Vous vous enga -
gerez sur use nialvaise voice si
vous n'y prenez pas garde. Es-
sayez de vo r cla.irement vos ta
ches et leurs conseqeunces. Que
vos sentiments no vous erarcnt
pas! -
24 JUILLET AU 23 AOITT
(LION) : Ler 1,roblrmves verita-
ties ri q.ueut d'etre confondus
avec les imaginatres. Etudiez a
fond votre programme et chas-
sez-en l'accessoire. Des crnflits
de personna.ituba nv doivent par
gAcher vos efforts.
24 AOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE): Ddlicate par
endroits, cette journee exigera
une mninutieuse attention a vus
plans, du s6erieux, des mdthodes
efficaces et des yeux bien ou -
verts sur les details. Pas tIde pro
messes en Fair.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCE): Vous
fagonnerez cette journee a vo-
tre er6. Mais ne negligez pas la
preparaton de votre entreprise
"et la faqon don't autrui y parti-
cipera. Evitez les extremes.
24 OCTOBRE AU 22 NO -
VEMBRE SCORPIONN): La
conjonction indique une plus



Aujourd'hui

MERCLEDI 29 AVRIL 1970
SAINT ROBERT
JEUDI 30 AVRIL
SAINT LUDOVIC

COIN DE L'HIJMOUR
CHEZ LE DENTIST
Un monsieur et une dame en-
trent ensemble dans le cabinet
du dentist.
Combien prenez vous, je
vous prie, pour extraire une
dent? demand le monsieur.
Cela depend. Avec anes -
thtsie, vingt francs.
Sans a.nesth6sie, faitl le
client d'un ton decide.
Bravo': s'exclame le den-
tiste. Vous, au moins, vous n'6-
tes pas douillet.
Oh! pour ga, non!
Et se tournant vers sa ferr.-


me:
Va tI
teuil, chri


Pharmanu
le Serv



Ruc





DECES


grande liberty de movements
mais de la prudence pour ne
pas sortir de vos proverbinles
limits. Dans vos demarches,
montrez du tact.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE):
Mdme si 1 d6but de cette jour-
nde eat un peu more, il eat inu
tile de bouleverser vos plans.
Progressez, ptenez des measures
nouvelles, lancez-vous, iW vous
avez tous les fits en mains.
22 1DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): In -
fluences, plut6t contrastees, si
n lent votre ambition et vos re
tnerches intellec .el es. Avec vo
tre sincerity naturelle et votre
brillante imagination, vous irez
lotn.
21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU): Retards
inattondus cl deceptions. Mon-
trez vos dons i vous ddbarras-
ser de vos liens et a mettre en
valeur vos caracteristiques les
plus nobles.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): -Attention aux
exigences que vous subirez, A
P'opposition que vous a.ffronte-
rez. II faudia beaucoup d'aisan
ce et de confiance en vous pour
que vous puissiez progressed
'dans la bonne voie.
SI VOUS ETE.: NE AU -
JOURD'HUI: Vous avez beau-
coup de dignity, une mdnioire
remarquable et des facultis d'in-
tuition exceptionnelles. Vous 6tes
ima-ginatif et sensible et poss6 -
dez un sens aigu et subtil de l'hu
siour. Si vous choisissez de faire
carridre dans la littdrature ou
un art graphique comee c'est
le cas de nombreux natifs du
Taureau): ces caract6riatiques
domireront votre activity. Vous
pouvez vous entreten;r sur de
tries nombreux sujets et ce fait,
rombino avec vote chaleureuse
et comprehensive personnalitl,
fera de vous un charmant com-
pagnon. Du c6t6 ndgatif, vous
pouvez, Itre extrdmement tItu
par "m6rnents et trcs dogmati -
que dans expression de vos opi
onions. Refrlnez cette tendance.
De nombreux artistes, profes -
eeurs, chirurgiens et animateurs
ont Wt1 des natil's du Taureau.


A VENDRE
OCCASION
EXCEPTIONELLE
lo. Un moulin h mats qui
foietionne avec un moteu r
gazoil, un business avec toute
la clintsle, qui rapport gros.
PRIX : $ 1,5.60000
2. Une Maison A Fontamara,
avee une court de 150 pieds de
profondeur.
PRIX : $ 2.800.00
S'adresser I la rue du QUAI
No. 25


Iscfs~ma~axs ciasja~r~s~l~*ss~xc cccw


1~
'0


'asseoir dans le fau -
ie!


icies asswramt
ice cette IulL
MERCREDI 27
DU COIN
te Gr Guilloux
ST JUDE
Rue Pav6e


,DU JOUR


Luckner St Hilaire......13 amois
Jackson Maheti6re.........2 mo:a
Mme Orelus Jean......... 23 als
Luckner Pierre......... 13 jours
Excellent Dorvflus.........448 ans


BIJOUTERIE ET OPTIQUE


RUSSO & CO.




3ulova


Accutron


Bulova Inter rationale


Caravelle --


La plus grande fabrique

de montres du monde.


VENDU PAR


RUSS0 & CO.

Rue Bonne Foi No 17

P. 0. Box 38

Tel : 2-1336


1 ~ ~ )2 ___3^^X^^;3K^


Assurez vous a la



Norwich Union

La Meilleare Compagnie d'Assurances

Etablie en Haiti
JOSEPH NADAL & Cie. Repr6sentants


Avis aux Commercants

de la Place
II est porter A la connaissance des Etablisse-
ments commerciaux, que la Fish Industry of
Haiti, S.A. met A leur disposition ses chambres
froides et freezer, tous les jours A partir de
8 h. A.M. a 4 h. P.M.
Le Samedi de 8 h. A midi, les jours de fete
except.
Pour tous autres renseignements : adressez-
vous A la Direction de cette Compagnie : Ave.
Truman, Cite de 1'Exposition pros du Th6atre
de Verdure.


Les Bandes Dessinees diu Nouvelliste

Blondie .



ILFAUT O Q US VEILLE i 'eAI E C / C9 V
Sy .ED PETITE FAION ) T:
P* POURQUIL-TRANo.ll. . .-AI -ER-,_ I
LE N PEU -POU R
OUS11a.C (


Actualitis Internationales

(Suite de la 2 h page)


actif aux plans d'agression de
la haute couche dirigeante de
Tel Aviv. C'esi cela qui a 6t6
et demeure le fondement de la
politique Am6ricaine an Moyen
Orient, Washington continue
i fournir Israel des armes
. offensives et A lui accorder
une large aide financibre. A
cet lgarol, Washington, a, de-
puis longtemps, 6tabli des plans
precis. Ceux-ci sont dictds par
les i n t r tsa des mo-
nopoles P 6 t r o l i e r s
Amlricains, ainsi que p a r
ceux du Pentagone et de la
C. I. A. lesquels considdrent
cette region comme une im-
portante tite de pont stra-
t6gique pouf des activists sub
versives centre le movementt
de liberation Nationale des
peuples Arabes.
Plus les Etats-Unis s'enga-
gent sur la voie de l'encoura-
gement de I'agression Isra6-
lienne et plus sera profound le
precipice qui les a6parera des
Etats Arabes, concluent les
Izvestia.


x xx
LA CRISE BOURSIERE
AMERICAINE
NEW YORK, (AFP)
La bourse de New York,
qui avail donns des signed de
reprise le- mois dernier, est
tomb6e Lundi i son plus bas
niveau depuis le 22 Novembre
1963, apras l'assassinat du
Presddn KKe n anedy & Dallas.
La baisse de 1963, provoquee
par la panque, n'avait 6tI que
de court durde. Un afflux de
ventes avait faith tomber i'in
dice des industrielles de 21
points, mais d6s le lendemain
Wall Street se reprenait et
l'indice gagnait 32 points.
La situation actuelleo est to-
talement diffirente. Malgrd
Faccel6ration du movement
de baisse, il n'y a pas de pa-
nique et l'activit6 de la bour
se est tres faible.
Le marasme persistent s'ex-
plique par la diminution des
b6ndfices des entreprises, for-
tdment amputbs par les restrict
tions mondtaires et fiscales des
tines i juguler l'inflation, et
par le ralentissement de I'ae-
tivit6e conomique, cQnslquence
de cette politique.
La First National City Bank
estimait la semaine dernire h
neuf pour cent sla baisse des


NOVEL HORAIRE DE LA PAN AMERICAN


Effectif: 26 Avril 1970


ARR: 17:55


DIMANCHE
MARDI
JEUDI


June a 40 aRs


eLa vie commence k 40 anjo
dit un vieil adas.
C'est vnal ,i vaw Acart t*nm-
te possibility de constipation on
tout C,.ommsaunoement td. oBnema
me en pranant les petits compri-
m-de do ... Tabbbtts- o le
W.'L. ealzltt8, ow *Bcor. 1 fa-
-maux Brooldax l.axatif.
.Ne 'oubliez paa G.S. Tablet
toS ou W. L. Tablettes on Brook
Ix, V'incomparable dt.et ehabi*
laeatif en tablettei do choeolat.
'En vented dans toutes Pharma-


New-York


DEP: 15:25
VOL: 504 Mia
ARR: 13:15











O10:3 Port-au-Prince
VOL:I 43


DEP: 11:55
VOL: 503












ARR: 14:20
VOL: 48~
DEP: 16:00











ARR: 16:45


LUNDI
MERCREDI
SAMEDI


N.B. CORRIESPONDANCES IMMEDIATE DE NEW YORK
VERS LES VIL4,ES SUIVANTES :
LONDRES BRUXELLES FRANKFURT,
PARIS.-ROME- BEYROUTH
'"^ 1 '' -! ,"1 "* ** -7. I


p r o f i t sa des soci6tds
industrielles au premier tri-
mestre de cette ann&e par rap-
port & la meme pdriode de
1969. Ford et general Motors
ont indiqu6 Lundi que leurs
profits sont reculds respective
ment de 26 pour cent. Cet-
te situation se r6percute sur
les course de bourse qui s'ali-.
gnentplus ou moins sur le ni-
veau des profits des sociit6s.
Bien que P'administration ait
comhience a desserrer les
freins monltaires et fiscaux,
Pactivitd continue a diminuer
et le chomage a augmenter.
L'inflation se pursuit sans don
ner de signe de ralentissement.

D'IMPORTANTES
CONVERSATIONS
MILITAIRES SE
DEROULERAIENT AU
CAIRE
LE CAIRE (AFP)
I'importantes conversations
Militakes se d6rouleralent dans
le secret total depuis quelques
joursts au Caire, estiment los ob-
servateurs, constatant le nom-
bre de visited actues tue oeu :-
centes do personnalit6s Arabis
dans la Capitale Egyptienne. Au
cune indication officielle ou ol-
ficieuse n'a e6t donnee sur la
teneur de ces entretiens qui, de
l'avis des observateurs, coinci-
dent avec la reactivation, par
le president Nasser, de la gucr
re d'Usure cotre Israel, ce nm
me mutismne est gard6 par les
organs d'nnformation Egyp-
tiens qui se bornent o annoncer
laconiquement d'arriv6e ou le
depart de commandants en Chef
et d'officiers supsrieurs Arabcs.
Rien n'a transp.r6, par exemple,
sur les conversations qu'a cues
pendant une semaine le kcoin-
imandant en Chef de l'Arnse
Jordanienne, le Chrif Naser
Ben Gamil, once du Roi Hus-
sein, avec le Gen6ral Mohamnd
Fawzi, Ministre de la defense
de la RAU. Rien aussi sur
les entretiens au Caire du G -
ndral Khaled Anmmiache, vice-
President ds la Rpublique
Irakienne, quil est portent d'un
messaged du rhet de l'Eta
Irakien au President Naser.
C'est entourins de la ms r e
discretion que se ddroulent d'ail
leurs, depuis 24 heures, dans
la Capitale Egyptienne, lea
pourparlers au sommet Egyp-
to-libyens. Cos pourparlers ont
commence aussitdt aprs l'arri-
v6e inopinle Lundi aprds-ntid.
au Caire du Colonel El Kad-
hafi.
Un long tote-a-tlte a reutil
leas deux Chefs d'Etat auxquehi
se sont joints dans la aoir6e
notamment le general Mohamed
Fawzi, Commandant-en-Chef de
l'Arm6e Egyptienne, et le Lieu
tenant-Colonel Abou Bake- You-
nes, Chef d'Etat-Major de l'Ar
med Libyenne. La reunion a
dur6e jusqu'aux premieires heu-
res du matin. Quel eat l'objet
de cette vilsite imprevue du Co-
lonel El Kadhafi au Cairo puis
que de toutes fagons les deux
Chefs d'Etat se rencontreront
dans moins, de trois semaincs
A Khartoum? Quelle a Wt1 la tP
neur de cette reunion qui a n6
cessifd plus de six bhcures de
discussions ? Telles sont, bleo
entendu, les questions que se po


sent les observaleurs dans la
Capital Egyptienne et aucune
indication, officielle n'est four-
nie. Les Quotid!ens cairotes se
bornent A Ovoquer sans com-
mentaires la reunion et pm-
blient en premiere page des
Photos des Chefs d'Etat Egyp
tien et Libyen, tons les denx
sourilants.
Deux faits retiennent Maan-
moin attention des obseava-
teurs. Le premier est qua la
seule personnalit6 qui accompa
gne le Colonel El Radwafi soit
pr6cisemens son Chef d'Etat-
Major qui a effectu6 i y a
que|quee jours une visite-6clair
et a 6t6 regu par le Pr6sident
Nasser. Le deuxidme est la
multiplicity des initiatives pri
ses depuite une dizaine de
jours par I'Aviationa l'artille-
rie et des units de commandos
Egyptlena.
Sx x
RYTHME DE CROISIERE
POUR LES REUNIONS
DES QUATRE
BERLIN (AFP)
(DE ROGER BOOSZ)
La troisiime rencontre des
,Quatre our Berlin aura lieu
le jeudi 4 Mai. C'est la seule
indication continue dans le
communiqu. phblid 'mardi a
Berlin-Ouest, a issue de la deu
xidme reunion tenue par les
a'mtAssadeurs' "I Bonp des trois
allies ,occidaentaux: 'MM. Ken-
neth Rush (Etats-Unia), Sir
Roger Tackling (Grande Breta
gne) et Francois Seydoux
(France) avec le chef 'de la
mission diplomatic ue d e
1'URSS auprs de la RDA., M.
Piotr Abrassimov. Lors de la
premiere rencontre de mars, de
sdvdres measures de precaution
avaient' tl prises pour assurer
le secret des questions, lea pre-
mi6res qui aient lieu entire les
Quatre sur 'Allemagne et Ber-
lin depuis 1'4chec de la confe-
rence des Ministres des Affai-
res Etrangires de Gendve.
M. Francois Seydoux, qui s
pr6sid les delegations de mar
di, deux jours avant de pren-
dre sa retraite come Ambas-
sadeur de France h, Bonn, s'est
born I dire que la rIunion a
k61 int6ressante et constructi-
ve. La fixation de ia prochaine
rencontre au 4 Mai amIne ce-
pendant les observateurs a ti-
rer deux conclusions:
1o) L'URSS est intlressde
par la poursuite des contacts
avec les trois allies occiden-
taux et Ie maintien des rospon
sabilit6s des Quatre a Berlin
et A 1'gard de l'ensemble de
l'Allemagne.
2o) Les conversations vont
prendre un rythme de croiuie-
re, puisque M. Abrassainov pa-
rait avoir accept la proposi-
tion des occidentaux d'accl616-
rer la fr6quence des reunions
et de tenir stance tous lea
quinze jours.
II serait hasardeux de pen-
ser, estime-t-on toutefois, que
lea Sovi4tiques sont plus pres-
s4s qu'auparavant d'aboutir.
Tout semble indiquer qu'il
s'est agi encore une fois d'une
reunion d'attente, avant la re-
prise, le 4 Mai, dea conversa-


tions de Moscou, entire M. An-
drai Gromyko, Ministre sovliti
que des Affaires trangbres,
at M. Egon Bahr, eacrtaire
d'Etat & IS Chancellrie de
Bonn. Le paral dllsme entry les
rencontres quadripartites et
les conversations bilat6rales eat
d'autre part respectS, puisque
la prochaine reunion h Qua-
tre se tiendra une semaine a-
vant le deuxidme sommet inter
allemand Brandt/Stoph du
21 Mai t Cassel.
L'ere des monologues mu-
tuels entire leas Quatre se pa-
rait done pas encore close. Les
occidentaux rlclament tou-
jours des alldgements humani-
taires pour la population de
I'ancienne capital du Reich di
visea par le Mur et la fin des
tiacasseries Eat allemandes
sur les voies d'accrs a Berlin.
L'URgS rlplique imperturbable
ment par la revendication d'un
abandon de la presence de la
RFA. dans l'entit6 politique au
tonome de Berlin-Ouest
M. Abrassimov, croit-on, n'a
pas directement repondu it
sla concession faite en Avril
par lea trois occidentaux en
suspendant les aetivitls de
1'Allied Travel Board, charge
de d6livrer aux Allemands de
l'Est les documents -nucessal-
res aux voyages dans lea pays
de l'Otan. La RDA a d'ailleurs
rlclami la suppression complex
te ae ce bureau, consider it
Berlin-Est come un reliquat
de 1'occupation occidental.
L'imIression prvaut, parrot
lea observavteurs, que I'URSS
attend tranquillement de nou-
velles concessions Ouest-alleman
des, come cela a tl e e cas,
la semaine derniure, i Varso-
vie, dans les conversations Ber
l'Oder-Neisse entire la RFA et
la Pologne, tout en maintenant
utilement le contact avec les
dccidentaux h Berlin.
L'accession de la Chine popu
laire au rang de grande puis-
sance spatiale, constate-t-on
ne semble pas avoir eu d'in-
fluence our l'attitude adoptee
par q'URSS i Berlin. Rien ne
per'met, pour le moment, de
penser que le lance'ment du sa-
tellite chinpis, venant s'ajouter
aux difficulties Iconomiques
des pays du Pacte d e Varsovie,
a engaged Moscou dans la vole
des concessions pour stabilizer
son front occidental.


A VENDRE
1. Une.autosiolbil e Ford
Galaxies, inod6le 1963, 8 cylin-
Sdres, a-ir condition, vitaes
Steintbes, transmission manuel-
le, power steering.
2. Deux station wagons
Land Rover, module 1965, dou-
ble U iffrer.tiel.
Cos vdhicuIV pcuseniL Lre vus
au ddpot de la Esso'). Thor,
aux heures ouvrables.
Adresscz vos offre.; sous pli
cachet a :
Bsso standard Oi l S.A.
Limited
Rue du Ma;a,..sin de lEta.t
1.0. Lox C
Port-au-Prince, Haiti
anu plus tard le 30 Avril 1970.:
La Easo se reserve le droit d'ac
center ou do refuse n'fmpor-
te quelle offre.


ANTILLEAN DUTCH AIRLINES

Chers clients,

Nous avons l'avantage de vous annoncer le novel itingraire de la ALM
ANTILLEAN DUTCH AIRLINES

MERCREDI LM 978


Miami
P-au-Pce
P-au-Pce
Aruba
Aruba
Curagao


JEUDI LM 977 .A M
Curagao Dp : 9.05 pm in =
Aruba Ar : .90 am
Aruba Dp: 10J0 am
P-au-Pee Ar: 1915 am
P-au-Pee Dp: 10.50 am
Miami Ar : 125S am

Pour toptes atres informations Poez vote agenee de voyage.


Dp : ..5.55..pm
Ar : 6.40 pm
Dp : 715 pm
Ar : 920 pm
Dp : 10.00 pm
Atr : 10.25 pm


i,~-~-~. -, ."" ." .....


::i '::: :: : :;;: :- :: -'; ~ :::: ::: ; iii:' i -__:::i: : :1: -:: ` ':::: : i-: ::. : : :


;;


- I: II. I 1-:!-:i :!?.:. .I;.. .::~:::; ;:. I 1. :-i::


-- I


~k~cv-- ------ --- -- --------


ecLE MOUVIDLLIBM


UrkRCRECDI '29 AVRIL- 1"0


pmm-. W-71


rrrIMj






PAG5I LE NUVULXST NUO1KD ~gATBI 17


CONSULTED VOTRE CONSEILLEJRE

I votre Service Chaque Semaino DIMONTSTRATION

MERCREDI 9 Hres & 1 Hre A00.000 ARTICIJES
JEUDI 9 Heures & 1 Heure b EXPRESS MARKET toes leg joEr amu mdeuvouS
VENDREDI 9 Hres. &,1 Hre. & EXPRESS MARKET A CASA-POMPADOUR
.La Beaut ne aimprovle pas HELENA RUBINSTRIN la cr6|
rn..


SALVADOR ET ROUMANIE
FONT MATCH NUL
SAN SALVADOR, APP
Dans le cadre le leur prbpara_
tion i la phase finale de la
coupe du monde les selections
du Salvador et de la Rouma-
nie de Foot-Ball ont fait Match
Nul h.ler deux A deux au Sta-
de Nationas en presence de
nombreuses person ne s.
A la mi-temps les Roumains
qui avaient marqu6 par Pinter
mbdiatre de Vigu et Grozea aux
176me et 18 6me minutes me-
naient par deux buts A un, Mar
tinez ayant inscrit le but Salva
dorien. Ce n'est quo dans lea
dernisres minutes (A la 876me),
quo le Salvador par 'intermn-
diaire de Martinez i nouveau
put 6galiser.
Les Aquipes s'btaient pr6sen
t6es come suit, Roumanie
Gornea A. Olceano A. Prpovici,
Vlad, Vigu, Dincuta, Angeles-
co, Raibu, Tatabu, Crozea, .Jer-
Salvador V. Magana, Rivas,
Marion, Vazquez, Manzano,
Flamengo, Quintanflla, Serme-
no, Martinez, Monje, Aparicio.
X xx
L'ENTRAINEMENT
SOFIA 29 AVRIL (AFP)
En Match d'entrainements
pour la Coupe du Monde
de football la selection Bulgare
a battu hier par Quatre Buis k
un une 6qulpe estudiantine de
(Roumanie). Une autre foi
nation de l'6quipe Nationale a
de son c6te triomphe d'une e-
quipe locale par trois buts A un
X X X
FOOTBALL : M. HELMUT
SCHOEN FOOTBALLEUR
ET ECRIVAIN
FRANOFORT, 29 AVRIL
(AFP)
M. Helmut Schoen, entra'-
neur stlectionneur federal
Ouest-Allemand vient de pu-
blier ses mtroires : Sous le ti-
tre, toujours avec le ballon, il
6voque en 255 pages sa carriere
de Footlballeur et d'entraineur.
FRANCE BAT
ROUMANIE 2 0
A Ia mi-temps du Match de
Foot-Ball entree la Roumnanie et
la France ce sont les Franrais
qui mAnent par 2 Buts a 0.
Le premier but francais a
Atl marque par Loubet a la 10e
tandis que Djorkaeff, le Cap'-
taine francais marquait Fur pe-
nalty a la 396me minute pour
une faute du Gardien Roumain
sRaducanu sur Revelli.
Le score rest inchang'
inchange jusqu'h la fin de la
parties.
EUSEBIO CONSULATE UN
SPECIALISTE
BRITANNIQUE
LISBONNE 29 AVRIL (AFP)
Bless6 au course d'un Match
recent, international de Foot-
Ball Portugais Eusebio du Club
Benfica, est parti ce mati par
Avion pour Londres accompa-
gno par le M6decin du club et
le president M. Borges Cou-
tinho. Dans la Capitale Britani
nilque Eusebio consultera un sp6
cialiste pour son genou bless&.

Londres Arsenal, battu "
3-1 dans le Match alter, rt ga-
gno le Match retour de .la fina-
le de la coupe d'Europe des
Vilea de fare centre !e R. C.
Anderlecht de Bruxelles, par


Trois Buts A ZAro, remportasti
ainsi la, coupe au total des deux
matches par quatre buts i
trois. A la mi-tampia, Arsenal
menait 1 0.
Kelly '(256me minute), Rad-
ford (726me) et Samnme's (73
eme) ont marqu6 les buts des
vainqueurs.
LA SELECTION BELGE
POUR LES
CHAMPIONNATS DU
MONDE BRUXELLES, APF.
La FWd6ratidn Beige de Foot
Ball a communique .Mardi la lis
to des 20 joueurs qui effectue-
ront 19 d6placement i Mexico,
pour les championnants du
Monde de Foot-Ball. (
Voice li listed des joueurs :
Gardiens de buts Trappe-
niers Piot et Duquesne
Arribres : Bourlet, Dewalque.
Heylens, Martens, Thissen, Van
den, Daele.
Domis : Van Moer, Jeck,
Verhaeyen
Avants : Carteus, Devrindt,
Doc, Lambert, Polleunis, Pais,
Semmeling, Van Himst
AxXX
SPORT : FOOT-BALL
MUNDIAL : LES 22
SELECTIONNES
BRESILIENS POUR LE
MEXIQUE
RIO DE JANEIRO, AVRIL
(APP).
Le Directeur Technique do
la Selection Nationale Brsil-hen
ne de Foot-Ball, Zogalo, a .com-
munique mardi soir la listed des 22
joueurs qui partkciperont au
96me Championnat du Monde
cet at6 au Mexique sur les 26
prealablement -s6lectionn6sB, ont
done te Aliminbs, IU s'.git du
garden de but Leao Del Pal-
meiras, de larrire oZe Carlos,
du demi Dirceu Lopes et de
l'avant Arilson.
La d6l6gation br6stlienne qui
partira pour le Mexique Ven-
dredi prochain sera compose
de la fagon suivante :
Gardiens de buts : Ado (Co-
tinthians) et Felix (Flumicen-
se). Arrieres : Carlos Alberto
(Santos), Ze Maria Desportos),
Baldochi (Palmetras) Fontana
(Cruzeiro) Marco Antohlo (Flu
license) Everaldo (Gremio),
Joel (Santos) Rito. (Cruzeiro),
Marco Antonio (Flumniense),
Everaldo (Gremio) Joel (Sar.-
tos), Rito.
Portuguesa de
tians).
Demis : Clodoaldo (Santos),
Gerson (Sao Paulo), Piazza
(Cruzeolro), Rivelino (Corin-
Avants : Jairzinho tBotafo-
go)), Roberto Paulo Cesar
(Botafogo), Edu (Santos).


Offre d'emploi
Postes de supervisions dispo
nibles pour atelier de confec-
tion
MINIMUM REQUIS
lo) Bonne connaiasance de
la Couture
2q) Erudes aecondaires jus-
qu'h la classes de second inclu
sivement.
A qualification gale, la prb
frence sera accord6e aux can-
didats ayant une connaissance
ou une comprehension de tan-
glais.
S'adresser Mmine Alain
Turnier Blv. J.J. Dessalinea
Tel : 20657


AU CAPITOL
DU LUNDI 17 AU MERCREDI 29 AVRIL
de 6 Hres. A 8 Hres. 30
UN GRAND POICIER
Une histoire v&ridique qui se dlroule sur les lieux
mWme du drame

Pourquoi 13 femmes

lUi avaient-elles ouvert

aussi facilement
leur

porte?




-1













Henry Fonda
George Kennedy ,
MKOM Mu, WMMOMn d
,FSer, AiMtw mI d ...MM. "
m.opuiMWr CW dAwepwg -a t de1 0 in$

Interdit aix moins de 18 au


[ LES SPORTS -]


Fruits de Mal
(sutat)
images vilvantes. d'idues r6minis
centes...
Entrevoir, ces bouts d'iori
zon des Plaines du Gul de Sac,
de l'Arcshaie et de Logane,
ces ce que survolent capricieuse-
ment ios couanga-nbgesse
nos (oiseaux palmistes,', inos
emiel, a hla saison de Mai, cot
te pluie abondante de maugots
de toutes sortes, manner juteu-
so. sucrde, nourrissante; multi-
ple et si recherchee de a1.1 -.
et bonne population d'Haiti.
;Cocoyers du bon pays d'Haiti,
au jus d(Ricieux et rafraichis-
sant vori et recherche du people.
Qu'a t-on A offrir encore '
oMin triauett-lh devant, char
ge-lA dAy paysatis et paysan.
nes des neuf d6partements g&.o
graphiques du pays, fibre popu-
lation des bourgades et des vil-
les, citadins d'Haiti tous, dans
li plus large measure visent A
la oroductson saine et multiple
du sol si riche et combien clr-
ment de la Perle des Antil-
less...Les voilk semant h poisons
pour recueillir ha la saison de
mai, les fruits de leur peine Lt
de leur t6nacit6...
Alertement, les paniers sont
confectionabs pour ramasser les
petits fruIts sympathiques: ogre
nade dominoteo, goyave vitami-
nbe, figure nourrissante, tama-
rins accidul6s, et des sacs
sont schetls pour 1 o g e r
prudemment les melons de v:.c-
toire, les grenadines d'amou
et les ananas d'ivrEsse... fruits
du doux mois de Mai, garnis-
sant les tables, fiert6 a pre-
senter, bouquet de :'chosscs de
la Terre riohe, climente, in-
comparable du Beau pays d'Hai
ti qu'on mrite:de possoder pour
la dkfend-e glorieusement, de
vis2ter pour ne jamais I'ou-
blier...
28 Avril 1970
Mine Andre Momplaisir Pier-
re
RAFLE RENVOYEE
II est porter a la connaissan-
ce des interessos que le tirage
de aIs rafle de la Voiture Buick
immairiculte au No. 3801 qui
devait avoir lieu au 26me ti-
rage du moist d'Avril de la Lo-
torte de l'Etat-Haitien, est
renvoyb au premier tirage du
mois de Mai de la Loterie a
cause d'un grand nombre de
billets impayes.
Port-au-Pce, le 28 Avril 1970.
Andrd TAIFER

AVIS
La rafle de la Voiture Buick
cLE SABRE, modble 1965 ba
see sur le 2eme tirage de la
Loterie de l'Etat Haitien du
'mois d'Avril en course est ren-
voybe au ler tirage du mois de
Mat 1970.
Port-au-Pce, le 29 Avril -970.
L. Camille

RAFLE RENVOYEE
La rafle de la Voiture
oVolkswagen module 1963 qui
devait avoir lieu domain 30 A-
vril sur le tirage de la Loterie
de lEtat Haitien est renvoybe
ua premier tirage du mois de
Mai 4 cause d'un grand nombre
de billets impayes.
Port-au-Pce, ie 29 Avril 1970.
Marthe MELLON
Dans le Volley-ball
SPECIAL VOLLEY-BALL
AU SEMINAIRE ST.
MARTIAL
Demain Jeudi, s 4 hres 30
P.M. inauguration du nouveau
terrain do Volley-Ball du S-
minaire (h co6t de la chapelle)
entree A c6te du Capitol.
AU PROGRAMME
Finale Minimes FlUes
A) Lalue Sacr-Coeur
B) Lycoe Francois Duvalier
centre Jonas Augustin
Entree chaise Gde. 0.50
N.B. Les matches prdvus
pour Vendredi et Samedi der-
niers seront joues dans le mi-
me ordre cette semaine, c'est-
h-dire. Vendredi
AU SEMINAIRE
(C.A.) Lycoe St. Pierre
(C.B.) St. Louis Cobra
A ST. PIERRE
(C.D.) Louverture Bird
(C.D.) Lyese Pation Jo-
nas Augustin
(C.B.) Bird Anglade
SAMEDI 2 MAI
(C.A.) Louverture -' Lycbe
(C.D.) L.F.D. Lycee P&-
tion
(C.B.) Eclair Bird
A ST. PIERRE
(C.D.) Seminaire- Gour-
gue
(C.D.) St. Louis Anglade
(C.B.) St. Louis Anglade
F.H.V.B.

DETTOL
Le oDettols est un ddsinfec-
tant et un antiseptique puis-
sat. It d6truit lea bact6rises, mi
crobes et germs. It eat troits
fois plus efficient que l'acide ,
earbonique pur. De plu-. il n'est
pas un poison, ni ns tache pas. I
n est utilise dons lcs ct do I
bleesures, piqftres d'insecres.
8corchures, affection de la
peaU, des clous, des beutnn
pour dbsinfecter la raisor,.
ehambre de msaladeo. oellem d'h6 S
p~aux, 6viera, tonette, o lasn-
chere et murs; centre t.o peli-r
cules, dans les cae de maux de o
gorge, comme aesrarilme;r
pour t'Hygllne feminine; corn-
toe deodorant.
UtilheM toojour. DETTOL.
En vento daa tartm Phar-


OpiratioC miltaire
au Caumbodge
SAIGON (AFPi
Pour neutraliser lea plans
as d'es communists nord viet-
namiens en vue d'utiliser Ie ter
ritoire combodgien comme base
d'operatibn p o u r s'infiltrer
bombarder et attaquer le Lei r
toire de la Republique du Vier,
nani, les forces Sud Vietnamier,
n5s ont lance one operation, le
2U Avril 1970, pour dbtruire
les bases anen'ies le long de la
frontire, au Sud Ouest de
Tay lrinh, declare un communi
que du Ministere Sud Victna-
mien de ia D6fense public mer-
credi soir i Saigon.
Le Comnmuniqu4 de l'Etat -
Major Sud Vietnamhien ne don-
ne pas de precisions sur les for
ces engag&2E dans cette opera-
tion, mats on croit savoir qu'il
s'agit d'unitis d'mfanterie sou
tenues par des blinds, don't des
blinds amphibies, a-insi que
par l'aviation sud vietnamien
ne et amniricaine et des hblicop
tbres americains.
De sources allies, on estime
en outre -qu'il n'est pas impossi
ble qu'une autre operation soit
lance depuis le secteur sud du
bee de Canard, venant de la zo
ne du Delta Cochinchinois, pour
tenter de faire la junction avec
les forces allies venant du see
teur de Tay Ninh.
COMPLEMENT BULLETIN
WASHINGTON (AFP)
Le Pentagon, precise que, ai
la demanded du Gouvernement
du Sud Vietnam, les Etats U-
nis sont prcts A soutenir les o-
pdrations du bee de canard en
fournissant des conseillers. un
appui tactique, des coordina-
teurs d'actians a6riennes et un
certain appui logistique.
NIXON S'ADRESSERA
A LA NATION
WASHINGTON (AFP)
Le President Nixon prononce
ra jeudi soir la Radio et A
nla television. un discourse & la
Nation sur ensemblee 'de la
question cambodgienne.

AVIS
Soci6t6 Industrielle desire
employer -eune Homme 20-25
ans Teneur de Livres. Ecrire
P.O. Box-823 Donner rensei
gnements: Etudes Classiques.
References.


WASHIINGTON (AFP)
L'Administraticn Nixon s'er-
force de rasArer 'opinion a-
pres l multiplication ties si -
gnes montrant que leo EtAts U-
nis souffrent i la fois d'une
depression qui s'aggrave et d'u-
ne inflation qui no rulentit pas.
Mardi I'tidice des- valeurs de
Wall Street, perdant 260 points
depuis 1'election du PraidiLnt
Nixon en noveinsre, a atteint
son niveau le plus bas depuis le
jour de l'assassinat du Prssi -
dent Kennedy en novembre
1963.
M. Hciert Stein, l'un des
trois conseillers conomriques de
]a Maison Blanche, a expliqua
lundi soir des hommines d'affai
res que les Etats Unis se tros-
voient dans tle momcn: psnible
du retour a l'equiltbr, apres
des annAes d'expansion trop ra
pide.
Les conditions d'une riduc -
tion de l'intlation sont ihante-
nant rbunies, a-t-il dit. Le reten


,Romulus le Grands ou 1'evenement

theatral de la saison


La representation de ROMU-
LUS LE GRAND* qu,) aura
lieu le 7 Mai prochain,s A 8
IH. 30, au Rex Th6Aitre, alimen-
te d eji les conversations. Cet
te piece, coune on le sail, est
une comedes historique da t'-
crivain suisse, Friedfich DUR-
RENMATT, don't aLa viste d&
vieille dame adaptbe I l'cran
sous le titre de et interpr6t6e par de grande
vedetes du cinema, Anthony
QUINN, Ingrid BERGMAN...
avait value au Capitol, il y a
quelques temps, d'etre a gui-
chets ferm6s.
Un tel auteur ne se recdm-
mande 'pas, et l'on s'explique
que le public, friend du thbi-
tre, attended avec anxidt6 la re-
presentation do cette pice d'en-
vergure, ROMULUS LE
GRAND, qui, dans une ingl-
nieuse mise en scene de Geor-
ges WILSON a dEji triomplES
en France, au T. N. P.
Quelques jours seulemenit
nous sEparent du grand evRne-
ment th6btral de la season, h
Port-au-Prince. La mise en sce
ne est de Francois LATOUR et
les decors du professeur MON
TAGUTELLI.
On aura une fois de plus
l'occassion de voir 6voluer sur
lea planches de jeunea comic.
diens, les meileurs de chez nous
Nous avons tout lieu de dire
que la eSOCIETTE DES ME.S
SAGERS DE L'ART faith du
bon travail.
JI y a peu de temps, elle
s'est produite dans cMONT-
SERRATa de Emmanuel RO-


BLES qui a connu un grand
succbs A Port-a-'Prince. On se
rapelle que TBRAIREo (No. du 9 au 15
Mars) annoncant une prochaine
publication de Roblhs, signalait
que MONTSERRAT venait d'e-
tre reprise au Mexique et au
Japon et reprbsentbe pour la
premiere fois i Port-au-Prince.
par une compagnie thaitrale
haitienne.
Voici que LES MESSA-
GERS DE L'ART, vont nous
offrir encore, avec ROMULUS
LE GRANDv, un spectacle de
quality.
Nul doute que ces jeunes aL-
teurs s'acquitteront de leur role
dans, une mise en sacne qui cons
titue une gagieurn.
Au public le dernier mot.


Centre Medical, 27

Chemin des Dalles

Conference du Mercredi 29
Avril 1970 8 hres. p.m. tAs-
pects m6dicolbgaux de P'Obst6-
trique par le Docteur Greger
Jean-Louis.

RAFLE RENVOYEE
La raPe de la voiture Dodge
Coronet 440, couleur blue mo-
dtle 19t6 qui devait avoir lieu
au 2nme tirage du mois d'Avril
base sur la Luterie de l'Etat
Iraitien est renvoybe aa ler Ti
rage du mois de Mai 1970.
Prop : Techeler Joseph.


HITACHI

LE GEANT DE RIjj.NVUftJLE _APONAISE

Le Soper Mixer.
Hitachi VA-10

REPOND AUX REVES

DE LA MAITRESSE DE MAISON

LA PLUS' EXIGEANTE II !

POSSEDE LES RAFFINEMENTS

LES PLUS PERFECTIONNES

DE LA FAMEUSE TECHNIQUE HITACHI
AUX PRIX HITACHI.

AGENT POUR HAITI : HEARD C. L. ROY
Distributeur : ENCHA

Tots les produits HITACHI sont garantis.
L . . :- - f . .--- ^


tissement de la production et de
l'emploi a et luaible et tout in-
dique qu'il sera u'une du-ee Ii-
mitee. bur la base ies resultats
des quinze dermers inOis, nous
pensons avec ceunfi"lie que la
tache difficile pose it la sna -
tion au debut ae 1969 sera uc-
complie avec success.
Gependant, malgrb 1'optmnts-
mc olticirl, la i.ajoritd des hom
mes d'affaires et lea syndicate
considerent que la r6cessonu est
plus grave qu'i I'inflatiorn. La
moyenne des benefices iralises
pendant le premier trimestre
par 7.000 grades entreprises
ambricaines est en baiae de
2.5% par rapport au der-
nier trimestre de 1969. D'autre
part, le chomage est pass de
3:6 pour cent en Decembre der
nier t 4.4 pour cent en Mars
et tout le monde considlrf qu'il
atteindra ou dnpassera lea
pour cent avant la fin dc lan-
nbe.
La baisse continue de Wall
Street vient agg ver les crain-
Les qu'eprouvati ddjh le Presi-
dent Nixon enters lIs conss-
quences politiques d'un ralentis
segment trop maiqub de l'econo-
mie avant les Alections 16gislati
ves de Novembre prochain. Es-
pbrant tirer parti du mbcontcln
tement qui gagne les 50 million
de petits investisseurs de la
boure, le Parti Democrate a
annonc6 mardi qu'il ferait de la
faillit e conomiqle du Gouver-
nement rdpublicain le principal
theme de la Campagne Eiecto-
rale.
C'est prdcisbment ce qu'avait
voulu Aviter le Prcsidlent Nixon
en dbcidant, le mois dernier,
d'assouplir sa politique fiscal,
malgrb les avertissements que
lui avait lances M. A. Burns.
President du ConsulI de la rs-
serve fbdbrale, partisan du
maintien des restrictions t int
que les pressions inflatiotnistes
ne seraient pas d6finiLivoment
r6sorbbes.
LES U.S.A. ENVERRONT
DES CONSEILLERS
AU CAMBODGE
MWASHINGTON, (AFP)
Les Etats-Unis enverront des
Conseillers militaires auprbs
des troupes sud vietnamien-
nes op6rant au Cambodge, faith
aavoir mercredi le Pentagone.
It a annoncb Agalement que
l'aide ambricaine A ces ttroupes M
consistera aussi en raids ab-
riens tactiques


Motu Proprio sur
les Mariages Mixtes
PARIS (AFP)
Dans un Motu Proprio rela-
Lif aux mariages mixtes public
aujourd'thu* par le Vatican, le
Pape Paul VI rappelle d'abord
que la question stion et 'tude de
puis de longues annses et a d6
jiA tW discutse au Conseil Va-
tican It.
II indique ensuite lea normes
concretes suivantes : Mariage
avec un baptis lnon catholi-
que nZ, bire licitenmnt contrac-
te sans la dispense de l'ordinai
re du lieu ('Evlque). Le maria
ge d'un non baptism, s a n s
cette meme dispense, est invnali
de.
L'Eglise accord cette dispen
se pour une cause raisonnable
A condition que le catholique se
declare dispos is d carter les
dangers de perdre la foi et pro
mette sincrenment de fair tout
son possible pour que tous ses
enfants soient baptisms et Adu-
qucs dans l'Eglise Catholique.
Le non catholique doit en A-
tre inform et tre conscient
des, engagements et obligations
qui incombent i son conjoint
catholiaue.


RAFLE RENVOYEE
La Rafle de la Voiture imma
tricules au No 7413 qui devailt
avoir lieu au dernier tirage du
Mois d'Avril est renvoybe au
ler Tirase du mois de Mai.
Port-au-Prince ce 29 Avril 1970-
V. DAVID
Proprttafre.


tionnement aes Anmetteurs de Ra
dio Lumibre, 1t reseau cultu-
rel haitien.
..x x
Monsieur Aiidre Manma a fail
li laisser la vie en Kepublique
Dominicaine. 11 vient d'y passer
douze ans, en quality de cou-
peur de canne. C'est en 1967, se
Ion, ce qu'il nous a racont6,
qu'l-eut un terrible accident.
C'6tait la r6colLe, le- tiges torm
baient dru sous les vigoureux
coups de machete d'Andr&,
quand le rude trav,lleur fit
use chute. Surcharge, la char
rette. arrivait it ce moment pre-
cis et lui pass dessus. Depuis,
Antir6 M.ma est paralysed. II
vient de faire trois ans d'h6pi-
tal en Rdpublique Dominicaine.
11 est rentre au pay. bier ma-
tin. It se deplace daus un fau-
teuil roulant.
Monsieur Henri Cerulli, dy-
namique commergant de la Pla-
ce, et sa femme ont pris l'avion
hier mat.n. Ils passeront d'a-
bord quelques jours avec leur
fils, le Dr Edouard Cerulli. Cet
eminent occuliste reside en
Pennsylvanie. Puis, le. voya-
geurs se rendront en Italie.
Leur sbjour H' lAtranger duro-
ra deux mois. Henri, qui a ra-
te st. vocation d'acrteur de cine-
ma, a. tournu un film tout rbcem
ment. It y joue le role d'un pra
tre catholique, Ce film sortira
hientUt, nous a dit Henri. Nous.
soubaitons d'excellentes. vacan-
ccs a Monsieur et Madame Hen
ri Cerulli.
Monsieur Daniel Sendral n'a
pass que deux jours a San
Juan. II est rentrb hier matin,
avec un lot de cartes pour son
systbme de IBM. II va entral-
ner des demoiselles h fire ce
qluon appelle en anglais le key
punch*, c'est A dire la pcrfora
tion de ces cartes.

Remise Prix Smith
du College St
Pierre nrnvoyde
La remise du Prix Smith de
Recherches en Sciences Humai-
nes qjti devait avoir lieu, au
College Saint Pierre,' o 30 A-
vril prochain, est renvoybe a
une date ultjrieure. En cons6-
queics, sont annulies toutes les
invitations qui avaient Ate. a-
dressies._La Direction du CollI
ge s'excuse aupris' desrouns et
des autres de ce contretemps
facheux.
Messe.de Requiem
Une Messe sera chantbe le Ven-
dredi ler Mai A 6 H. 45 duo ma
tin en l'Eglise du Sacr6-Coeur
de Turgeau A la mnmoire de M.
Emile Prezeau deced ai New-
York le 20 Avril 1970.
Cette anonce tient lieu d'nvi
nation aux parents et amis.

Horaire d'Ete
La Pan Am6rican World Air-
ways prend plaisir a aviser son
aimable clientele ou'a partir du
Lundi 27 Avril. as bureau s;t
ila Cite de l'Expositios, seront
ouverts au public.
Le matin de 7 : 30 A. M.
a 12 : 30 P. M.
L'apre nmidi di 1 : 30 P. M.
A 3 : 00 P. M."


Monsjeur Kristian Frank, un
photbgraphie canadjen, prepare
un film documeutaire sur Hlai-
ti. Ce docunientaire aura une
dur6e de trehte minutes et sera
sonoris& au moyen d'airs typi-
quement haitiens. Cette bande
qui presenter le vrai visage
a'Haiti, sera tiree a plusieurs
exemplaires et distribute aux
-difftrepts bureaux touristiques
de notre pays. Monsieurj France
et sa secretaire Jacqueline Cr4
pault sont reports pour Mon--
treal hier matin, mais ils nous
reviendront tris. bientot.

Monsieur Viscaino, mecani-
ien dIu Cap -. Haitien, a accueil
li hier a l'adroport sa femine E
lisda .et sa fillette Judy.
.X X X
Monsieur F. Joseph, agent de
publicity de Porto Rico, nous
est revenue hier matin. Nousu-e
l'avions pas vu depuis dix jours
Lorsque j'abordai ce voyageur
vAtu. de blanc de la tote aux
pieds, je croyais avoir affaire
A qnelque artiste Atranger en
tourn6e. Et je fus surprise de
m'entendre repondre en creole:
cCe Madan Sara'm ye. Un em
ploye de l'aeroport entendit
cette reponse expressive, et
s'culpressa d intervenir, pour
fair comprendre a Joseph
Louis que j'allais rrproduire fi
delement ses paroles. Joseph re
part pas s'en soucier, et se
content de sourire. Ce voyp-
geur vient de passer vingt deux
jours A'Porto Rico. 11 est un
commerCant en articles d'nan-
jou.


< Situation au ...
(Suite)
plus large publicity A une piA-
ce de thefitre, cLa Reine dans
la Baignoires, qui faith scandal,
ajoute le journal en prbcisant
que cette piece s'en prend au
gouvernement, a A armbe, A la
religion et A la conscience des
israsliens.
La radio a diffuse un large
extract d'une scene oti te sacri
fice d'Isaac Avoque avec une
brutal clarte le sacrifice de
Ia jeunesse israelienne dans
I'interminable guerre, indique
dLe Monde, en soulignant quo
les propose d'Abraham se pr6pa
rant i egorger son fils sont
ceux-l, mIme que 'Pon retrou-
ve dans Ia propaganda official
le.
Pleinement conscients du ma
laise qui s'est empare du pays,
les dirigseants israbliens cher-
chent A Aviter une aggravation
qui pourrait entrainer une cri
se sbrieuse, mais semblent con
center leurs recherches sur sle
dictionnair des synonymes,
estime le journal en expllquant
qu'il y a ceux qui consentent
A parler de retrait, ceux qui
ne veulent admettre qu'un'
"dploiement de nos forces et
enfin les partisans d'un troi-
sibme vocable, est A peu pres r'quivalent de
r-plil. Selon certain 6ditoria-
listes de la Presse israblienne,
notLeLe Monde, c'est ce troi
sisme term qui aurait le plus
de chances d'etre retenu.


Une formule ormidable

C'est le GRECIAN FORMULA 16. II rend aA
vos cheveux ses couleurs naturelles efi 10 jours
3 semaines au plus.
Le GRECIAN FORMULA 16 n'est pas une
texture. C'est une lotion qui reconditionne les
cheveux sans les graisser. II leur redonne leur3
jeunesse. 3
Faites disparaltre les cheveux gris en peu de)
temps et sans le mo oi n d r e tracas avec le
GRECIAN FORMULA.

AGENT:

Don Mohr Sales Corp.




Tout pour VOTRE ENFANT
A l'occasion de sa 1lre. COMMUNION

Aux Belles Choses

Chemises blanches et ORAVATES BLAN-
CHES SPECIALEMENT POUR
COMMUNION

AUX BELLES CHOSES .
Sacs A main, Gants et Mouchoirs brodes pour
Fillettes Cadeaux et Souvenirs divers

4Au temps des Premieres Communions comme
I -en tout autre temps. Les plus BELLES
CHOSES, Au plus bas prix s'ach)tena

AUX BELLES CHOSES
353 Avenue Jean Jacques Dessalines 353

).>r .>1 > >, S


INSTANTANES

(Suite) -


A Port of Spain (Trinidad) la Police interroge un
vendeur d'ouvrages sur lat oPw issance Noird. Special cau
Nouvelliste).



Les problems economiques


des USA

et leurs consequences economiques


Imp I


MIRROREM 29 AVRI L 1970`~c


PAGBl 4


ccLE NOUVELUJBTME


I


!


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs