Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06707
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 31, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06707
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




Q~'T'IDIEN .

LE PLUSAvS N D'HAITI 4i H A & CEwATrw



evAeti Mef Chef PORT-A-PINCE (HAIT/)
1UCE/N MONTHS A 6

Administrafer: MjMAX CHAUVET BOITE POSTAL 1316
,N ,D' EAX aBA V u sToo Wo I N3TMMA AMM P=am gS 1


No 28.048 .k A E MARDI 31 MARS 1970


Pour une brillante Fete du Travail

organiste oar le Salariat et le Patronat


Hier. en tin de journey, s'esc
tenue une important et edifian
to reunion au siege du Departe
lmont des Affaires Sociales sous
la 'Prfsidence du Secretaxr
d'Etat Max A. Afitoine, assis
t4 du Sous Secrbtaire d'Eait
Jean Mont&s Lefranc at du So
crfitairo G6niral de ce D6parle
ment mlnisthreel, Me Max A
Fouchard.
On notait en grand nombre
la presence de roprde.entant-
du Salariat, du Patronat et de
Membres de la Prsse, de lea.
ders d'Organisations socales,
des Employds et Fonctionnai
res du Departement des Affai
res Sociatea. *
La Ministre Antoine aprt'c
avoir remerci6 l'AssiStance d'a
voir honorO son invitation, pas
sa la parole an Secrttaire Ge
neral Max A. Fouchard qui don
na lecture du project d'Organisa
tion de la Fete da Travail 70.
I1 mit l'accent. cumme rlavait
fault ant4rieurement le Mtnistre
Antoine, ur. ia poltee particu-
liere qui sera donnOe aux f sti
vitAs eommnmoratives de ce
jo'u" et developpa un peu le thi
me GG6nral de la Fete qui est le
Suivant : cDans le context ;s ic
tuel de Devoloppement d'une
sociWt moderne, lIe Social et
lic a l'oconomtque. I1 annoniqa


ACTUALITE

M. EDUARDO FREI
SE[lAIT CANDIDATE AC
POSTE DE SECREIAIRE
GENERAL DE L'ONU
SANTIAGO DU CHILI (AFP)
Le President de la Republi-
que chilieiune strait candiuat au
poste de Secr6taire Gal des Na-
tions Unies, qui .i-a vacant en
Janvier prochain, declare le
journal Cummuniste El Siglo.
Le Journal qui tient cette
nouvelle de sources tre inlor-
m6es issues de miieax I oliti-
ques et diplomatiques, indique
que la candidature de M. E-
duardo Frei serait presented et
.appuy". nar lea Partis D6mo-
4erates thr-uen .sur, t-i.ee qui
occupent des charges gouverne-
mentales et par certa.ins Demo
crates Chr6tiens ay-.nt une in
fluence aupres .-s Gou,'erne-
ments Latino Americains.
Le President Eduardo Frei a
ktc elu Piesident de la Ripubli
que du Chili on 1964. C'est le
premier Chef d'Etat D6mocrate
Chritien ti'Amtrique Latine.
Son iandat prendra fin le 4
Novetibre prochauin, deux otoi,
upris i'6leCt:on presidentielle, hi
laquellp il ne se representera
pas, conlormement itn liloi chi
lienne qui interdit a un Pr6si-
dent de la R6publique de bri-
guer un second mandate i la
fin du premier.

I'IMMEUBLE SERA VENDU
ALIX ENCHERES
L'imnmeube en briques de
7 stages situ6 au Centre de Dal
las d'oi partit Ia balle qui tua le
President Kennedy le 22 Novem
bre 1963, sera vendu aux inche
res le 16 Avril.
C'est du dixilhme 6tage de
cotte batisse, quo Lee Harvey
Oswald. a tir6 trois coups de
carbine. Lee acheteurs 6vin
iuels ne manquent pas : il s'a-
git pour la plupart d'adnir:.
tours de lAncien President qui
voudraient transformer C'irnmeu
ble en sanctuaire.


IL VA RECEVOIR
LE DIACONAT
PARIS, (AFP)
Pour la premiere fois en Fran
ce un homme mari6, pore de
huit enfants va recevoir le Dia
conat. M. Jtean Grife, del6gut
du secours catholique f CarcR
sonne, recevra le 3 Avril pro.
chain en la cath6drale do cette
ville, le Diaconat permanent
des mains de Mgr. Puech. c6vi
que de Carcassonne.

LA MOr 0 D'ANNA
LOUISE STRONG
HONG KONG, (Al'P)
Anna Louise Strong 1'cr
vain amiricain don't la mort d
mancshe sir a P/'kin, a la suite
d'une maladie de cotur, a 6ti
announce par I'Agognce Cline
Nouvelle, r6sidait on Chitne di
puis 1958.
En Janvier dernier elle avai
annonce son intention ae ce
ser la publication de ses ele
tres de Chines, qu'elle r6digeai
touted 1-n emairis et qui coint
naient des articles ei des com
mentaires favorable au Gol
vernement dc Pekin. Pour s
justifier, elle affitrma quell
ne s'otait pas encore remise d
sea ann6ea do maladies
qu'elle avait par ailleurs lir
tention d'achever un livre su
Ia Chine.
Le D6partement d'Etat Am
ricain confirm en Novembr
darnier que Louise Stron|
doyenne des am ricaina pro
communists r6sidant a Peki
avait intention de se rend
aux Etat;s..Unis. Selon de i
formations recueillits a Hon
Kong, 1'6crivain amlricain e
troprenal oe v.'ree di,,s li
button de prbparer la pul)it
tloia de mon livre.


Ia forination et 1,t cOtpmositiou
de divers contitts qui soront
charges d.'excutcr tes program
mas de c rconstance.
Apres quoi, le Ministre An
tone, reprenant la parole, sou
ligna la participation ioil"ou
siaste de la press et den ou
vriers intellectuals A la I'6te du
Travail 1970. Participation quI
ae manifesto par l'interet mar
que de coanfrenciers, de journ.i
[istes, do radio-reportcs a soul
gner et i joert un role Iu pro
gramme de la prochaine f6te
du" Premier Mai. Le, Ministre
Antoine a emis le voeu qu,
vienne bientot le temps oi lIt
Fete du Travail soit effective
nent celle des Ouvriers eI det
Patrons et que ceux-ci s'occu
pent d'organlscr eux-mnme s
leurs propres programt'ns.
Le Mlnistre Anto ne 'avait
fait que devancer I leaderr Ou
vrier Jacques St Lot qui la des
suq annonga qu'il avait dupose
au Secretariat Gral. du Dopt.
des Affaires Sociales un Docua
ment osi justement it 6talit ques


tion pour les ouvriers de revel,
diquer le privilege d'organiser
la fete du Travail 1970 on 'col
elaboration avee le Patronat.
Le Directeur Gdneral Me
Max A. Fouchard donna lectu
re du document du leader Jac-
ques St LOt appuy6 par de nom
breux autres travailleurs so
ciaux.
Le Sous Secretaite d'Etat
Jean Montis Lefranc en prend
occasion pour manifester sa
jois de partkciper A cotte reu
mon ou nles propob qui dioutent
la maturity de la classes ouvri6
re haitienne ne demandent
qu'A etre canalises pour produi
re leur plein effet. Le Docu-
ment St Lot sera achemin6 A
la Chambre de Commerce A Itt
diligence du Secr6tariat Gene
ral des Affaires Sociales pour
1'exameni et les suites ancessai
res.
D'autres participants cotin
me Me Arnold Blain, Conten-
tieux idu Oiment d'Haiti ont
fait des considerations qui ont
retenu attention de l'auditoire.


N


Le President
Duvalier a
l'aeroport
Dimanche apres-nmdi, S. E.
le President a V.e e la olrpu
blique se trouvait a 'a6oroport
n rvue d'y accueillir le I ieute
nant Colonel Gabriel Gern'er.
qui revenait d'un voyage de
santO oaux Etalts-Unis. Le PrO
Aident DUVALIER etait ac-coni
pagns de quelques officers de
la Garde Pr6sidentielle et de
quelques members des volonit'i
res de la Securitm Nationale.
Le Colonel Gamier est anri
v6 en compagnie de Fritz A.
douin. Nos voeux de bienvenue
au Lt. Colonel Gaminler.

L'Ambassadeur et

en deuil
Nous aVons regu nvee peitne
ta carte de faire-part du dce
ae Mine Jules Raymond Koenig,
n6e Denise Haffner. Elle 6tait
la mere de t'Ambassadeur de
France en Haiti. M. Philippe
Koenig.
Les obscques ont eo lien
dans la plus strite intimfit la
24 Mars 1970. L'Ambassadeut
Koenig s'6tait rendu A Pariu.
e vrue d'y assisted.
Nous adressons nos trcs sin
cores condol6ances a l'Amebasas
dour et Mme Philippe Koct g,
a leurs enfants e aux as stores
parents si cruellem snt afrectp6.

Depart des Drs
Pierre Louis et
Medard
Le Doyen de la Faculte d
Medecine, Dr. Raoul Pierre-
Louis et le Dr. Frantz Mtdir
Chef do service h I'Hopital de
l'Universit6 d'Etat reprosen
tent notre pays au Confgrs de
MWdecitne des pays de langue
frangalse de I'Hmrisphture. I es
assides de ce Congrus se tien
nent A Points a Pitre. Guadelou

Les deux d6logu6s hait, ens
a saot parties dimanche hA destiny
u tion da la Guadeloupe.
x Xc
L'Ambassadeur
d'Argentine nous
quite
La semaine dernire, l 'Am
S bassadeur de ola Rcpublique Ar
gentile, M. Juan Antonio Par
do Argheric nous laissait, au
tarme d'une mission de 13 nols
en Haiti. L'Ambassadeur et
S Mmine Pardo Argheric ont etW
A ralua f pI'aroport par les mem
S bres du corps diplomatique, du
reprdsentant de la Direction du
Protonole et de nombrouxs amis
Mardi dernier. le Dr. Agheric
et son0 spouse avaient offer en
Itur residence une grande rei' o
tion d'adieu.


e L'heureux gagnant
S du Concours
n Ce martin, Bob Lemoine, dil
roecteur des programmers et an-
t nonceur de Radio-Mtropole, est
s venu nous presenter Raymond
t Jean-Louis, gagnant du Con
t ours oMot do Passee organism
e eous le patronnagc de Pioneer.
S Raymond Jean-Louis, de la
u t6re Cit6 St Martin est le plus
e chanceux des 7256 concurrent
0 qui, depuls quelqucs ours, col
e lectonnalent lea m ts de parse
et de ePioneers. Sur les 3225 r1 -
n- ponses exactes revenues, c'eet
ir cello do Raymond Jean-Louis
que la chance a favoris6e. II
I. regoit un apparel st6reo flame
e bant neuf de la prettigleuso
g, marque Picneer.
0- Le tirage au sort qui elotura le
n. Concours re neer. a'est effectu6 hier soir
in au Cine Capitol, en presence
g du Notatre Ernst Avin. L'ani
n amateur de ce tirage etait Bob
iIn Lemotine.
'a Nous pr,'entona ns flicita
iouan a Raosmnd Jean-L.ouis.


Noa meileurs voeux les a.
compagnsnt.
x x
28e aniversaire
de la Troupe
Lanauicatte
Aujourd'hui 31 Mars, marque
le 286me. Anniversaire die la
Troupe Languiehatte, fond6p
par Theodore Bealtbrun auteur
ateur d6cor6 de l'ordre Hon
eur et MWrite.
La Troupe Languichatte it
4th reconnue d'Utilit6 publique
par d cret prsiKidentiel en 60
Los aeteurs de cette fameu
se troupe reviennent d'un.-
tournee triomphale aux Etats-
Uniy oil cinq pieces de 'Tlh6odo
re Beaubrun furent repr6sen
t6es. \
Prochainement le public hat
ien auraIl'pportunit6 d'applau
dir la Troupe Languichatte au
RB.

Incendie
Un incendie assez serieux a
fait d'importants d6gats le Jeu
di Saitnt A Lamentin (Carre
four). Environ 27 maisonnet
tes ont 0t6 la proie des flan,

x x xx
Seminaire de
1'ONAAC
L'Office National d'Alphahb
tisation et d'Action Communau
laire a inaugur6 hier en son
siege a la capital un S6minaire
de Recyclage A 1'intention des
Moniteurs d'Alphab6tisa.tion et
plus particulihrement a l'inten
tion des dipl6mes de l'Ecole
Normale dInstituteurs. Ces
derniers ont t60 recommands6
a I'ONAAC par le Frbre Cleris
m6.
Les course se dispensent sous
la Supervision du Directetr
Gen6ral do I'ONAAC, Me E-
douard C. Paul, de l'Inspec
teur Gen6ral M. Clovis Fecu. as
sit6s d'un group do saocialis
tes en Alphab6tisation fonction
nelle.


EN BREF
PHNOM PENH (AFP)
Le Cambodge a decid de ren
dre aux Etats-Unis le cargo
columbia Eagle qui avait R6t di
rout6 sur Sihanoukville par des
mutins a declare lundi le g6n6
ral Lion Nol, qui a pr6cis6 aue
le navire sera rendu par Fin-
term6diaire d'un pays neutre


LES PIRATES ON'1 FTE
BIEN ATTRAPERS
TOKYO, (AFP)
CrTce A un-i mnystification
-aus precedent, un appareil Ja-
ponais d6rout6 a atterri A Sioul
alors que les pirates de t'ai,
croyaient etre arrives a Pyong
yang.
L'avion apr6s avoir survol6
I la frontiere, a atterri normal
ment aur t'a6roport de Soul
Que les autorit Sud-Coruennes
avaient maquilli en aerodrome
Nord-Corcen, en hissant des dra
peaux communfteas ainsi que
des placards avec des slogans
Nord-Cor6ens.
C'est quelques minutes apres
que l'appareil eut quitth To-
kyo qu'une quinzaine d'ltu
diants brandissant sabres et pis
tolets oblligrent l'6quipage h
changer de cap.
Mais solon une information
transmicse au D6nartement ae
la Defense Japonaise par lavia
tion amrilcaine, Un appareil Ja
ponais aprin avoir atteint un
point situ6 A 40 km & Pest de
Pyongyang, a rebrousa6 chemin
et a demand par radio a l'a6-
roport de Kimpo (SUoub t'auto
rilation d'atterrir.
A Kimpo, tout avait W4t mis
sn acne afin de faire croire
aux pirates de l'ar qu'il s'aris
sait ,d l'arodrome de Pyong-
yang.


Sondage suf le problem Lescentes


Noir aix Etats Unis n n

oew York (AFP) daco aoese n sm o '


Selon uon sondage de I Insti-I
tut Louis Harris pour ', Mana.
zine des noirs am6ricains des-rent'
continue A travailler dans lac'
tuelle structure de la Socieu,
blanche ambricaine pou: am6-0
liorerlleur position sur Ir- plans
politique et 6eonomnique, et let
nombre des tR6volutionnaires.
noirs n'excede pas neuf pour.
rent de la commnunaut6 noire a-.
m6ricaine,.
6 pour cent des 1.2251
noirs americains interrog6s es-'
timent que le systbme amsri-
cain doilt tre completement
change st les noirs amoricains
veulent etre libres.
Tandis que 27 a 50 rour.-
cent des noirs reconnaissent le'
traitement impartial que leur
accord le FBI (SOretr F6d6ra
le), ils estiment dans une pro-
portion de 22 a 20 pour cent
que le Djpartenent dit la jus-
tice est anti noir.
Scion la firnis Louis Harris
e1 sTTime, la conclusion du son


Le problOme, selon les noirs,
nest pas qu'ils ne peuvent pas
vivre avec les blancs ou que
lint6gratiori ne peut 4tre r6ali-
se sur une base quotidienne,
mais qu'il existed daps la Soci6
t6 blanche en g6n6ral, des strue
tures discriminatoires et segr6-
gationnistes qui apparemmeiht
ne peunvent s'am6liorer ou etre
changes de favon A accorder
1'6galite aux noire... 77 pour
cent des noirs contre 14 pour
cent estiment q~'il leur faut
. maintenir la pression sur le
Gouvernement et la Societ6
pour parvenir a leur fin et que
seuls le militantisme et I'unit&
doivent clur permettre d'outenir
u n e des6gregation toniplcte
-ans les domaines de l'duca-
tion, de l'6conotine et sur le
plan politique.
11 y a selon la Revue iTimet,
22.700.000 noirs aux Etats U-
nis. C'est la premiere fis de-
puis sa creation que Time con-
saces ainsi presque la toitalit
de Pun de ses numilros au pro
blbme noir.


lialdcinir Santrhe-, 5t, as,
Coi;sul paraguayen en Argen,
tine a rto kidnappi f Buenos
Aires pitr ui grope qui s'est
idctili; coumme Front NIa-
tionial de Libdration Argenti-
ite Lane le but de l'dchanger
coijre Ia itbertj de de-dux pri-
son cers polittques.


I.


CONNAISSANCE D'HAITI


L'Etang SaumAtre on Lac Azuey


Par Girard JOLIBOIS
Par Girard JOMLBOIS


L'Etang Saumatre, ou Lac criptio
Azu6y varie d'6tendue selon la mazeal
pluviosit6 enregistr6e le long disem,
de la zone proehe de la chain
de la Selle e qui forme le bas- D6part
sin hydrographique de cette dc Sa long
pression geographique. Kilotnlat
Depuis les pluies dfluviennes ]a conum
de huit jours accompagnant le tion rc
cyclone HAZEL, en 1954 cat son ex
otang couvre cent soixante huit qu' II
(168) Kildmitres carries du ter tire, p
ritoire de la R6publique d'Hai- dans I
ti, jouxtant nos fronttires a- ien,
vec la R6publique Dominicaine la hau
Ce lac est BitDi dans la circons grand,
de dix
Accidents de re de
la Semaine Sainte cit de
Les inmprudenses de cer- (
tains conducteurs de y e6h i-
cules ont provoqu6 de nombreux
accidents de voitures aux course Rt 0
de la Semaine Sainte. Raw
L'on a deplor6 de noinbrac-
ses et inutiles victims du laitL atte
de cette rage de certain chliu
feurs de conduire a tombeau ou Mi
vert. Quelques uns d'entre eux Le
ne savent visiblement pas co'it (reo,
duire et parfois n'ont pas 1, meesl
permits de conduire, puisqnl i arrive
prennent la fuite. ,ril p
Les accidents les plus specta office
culatres rapports sont ceux de r6chal
Gressier : un v6hicule y a fail tre d
panache samedi i 7 h ip. m. nce
blessant grievement dix de se ene
passagers; un autre est entree
dimanuche aprs-midi' dans une
band de raras en blessan 12
personnel. H
Dimanche maitn aprEs avoir
hurt( un cheval et renvers le1
cavalier, une voiture a renvers B
les 4 roues en l'alr dans ]a -i
vitre de DiQuini.

DURCISSEMENT CHEZL 1ES H a
COMMERCANTS FRANCAIS
GRASSE, (AFP)
Malgr6 incarnation dc soil ou
leader, Girard Nicoud, le Cid traine
confirm les mots d'ordre qiu'LI Jouera
avait pr6c6demment lanc6s : la tureen.
greve total des impOts et le ce Ly
retrait des fonds des Banques remen
Nationals, chequen potaux Ot lier, f
caisses t,'6;e'gnie. lectior


ses Jo
vant l
61rame
la cnc
eos 1o
deux
ne et
rieur
Dorsit
des fo
equipe



un rei
t6 et 1
res; l



Piqua
memo
(on le
quand
on po


n des communes de Tho
a de Ganthier, arron-
ent de Port-au-Pri'nce

cement de i'Ouest.
ueur est vingt de quatre
res de Manneville dons
utne de Thomazeau,(sec
urale de l'Etang) sise
xtr6miti nord-Ouest jus-
talpasse (1), poste- fron-
plac6 au bout SudLEst
e quarter de Pond-Pari-
commune de Ganthier. A
uteur de Ganthier la plus
e larger de cet 6tang est
K'ms; 'A la perpendiculai
Fond-Parisien la larger
quatre Kms.
Voir suite page 3)



ul Castro

endu a Moscou
SCOU (.AFP)
Cominandaint Raul ( as-
inistre d es Forces Ar-
Rvolutionnaires de Cuba
era au dtbut dui tois d'A-
rochain en URbS on smite
elle a l'invitation du Ma-
Andr6 Gretchko, Minis!
e la Defense annonce I'A,
Tass.


Le liete.acii t (Colionel, Atlo-
ch de I'Air, Donald J. Croni-
leo de I'Ambassade des Etats
Unis a Santo Domingo a iti
remis en liberty aprcs avoir
etp captur i par des terroris-
les dominicains qui ho0t exigp
at obtemu conmme ranion la mi
se en liberty de 25 prisonniers
politiques. 11 est originaire ole
tEl Pat.o. Texas. fgc dec ".
(Ils.


Controle du lait

Ce martin on a observe une
certain animation ati Boule
vard J.J. Dessahnes oif les ins-
pecteurs suivants du D6parte-
ment de la Sant6 Publique
MM. Lucien ORNOL, Franck
Bastien. Jean-Claude Loiteau
flaisaient un contrble severe
du lats d6bit6 par lea marchan
des venant de la Plaine du Cul
do Sac


iti Scolaire au microscope


r le match de -e scir, len
ur f6dcral Antoine Tassy
ia fond la. carte oLouver
En effect, I'cquipe 'ipen de
e6e qui a reported derniei
t la coupe Fratnois Duvv
ormera 1'ossatare de la t s
i scolaire, puisque 8 de
*ueuis seroni aliguts de-
le All Jamaicain. 3 a-utres
nts, des plus brillants de
iuvelle vague encaoreront
ouverturiens; il s'agit des
internationaux A. Bayon-
Sanon et du brilliant into
droit du Lyc6e Firmin,
nville; comnme la. plupart
irmations haitiennes, cetti
Sjouera le 4-2-4 avec ,Ba
et Belony dans l'entre-

lea buts, Wilner Piquant
part slide don't la stire-
a d6ente sont extraordinai
Il joue hA l'Aigle Noir et si
h'a pas encore vu en equi-
remiire cette ann6e, rest
que son club 'ispt se des
es du prestigieux Charles
nt qui est un garbon extri
nt ambitieux, orgueilleux
e voit pleurer des fois
il encaisse un but) A qui
turrait donner le nim de


DERNIERE HEURE
LA SELECTION SCOLAIRE
INVITEE A LA JAMAIQUE
Nous sommes en measure d'in-
former que la Commission pre-
sidentielle charge du d6veloppe
ment des sports, particuli6re-
ment dans nos 6coles, a reiqu
l'invitation de la Jamaique a-
dressae A la formation scolaire
haitienne. Celle-ci devra se ren
dre aId Jamaique, en vue du
tournol retour, vers la mi-
aoFt.


lonsie ur PentatlLy> tellesent ii
eii a (ic6ja .,rrete. Du Lypc longi-
ligne, une fragilitO app;arente,
cest un solid espoir qusa nc tar
dera pas a cohifirmer P-s pro-
messes placke.e en lui.
A Iaile droie doI ti: 0,_11nIlse,
un autre louverturieu it aigle
noirman : Joseph Maie Re-
t-cues, il ressenihle heaucuup i
son co-qupier Piquailt, naorpli
logicluement;t c'est uLt tefeaseur,
dur sur I hommne a. style tries
offensif don't les n se Ler
invint par teIs ce trees dange
eux; e dsobul dsc aut : uisn vle
teur qu'il coimpense avantageu-



nelcnt o arleU to leu r,' irec
Les arriores centrtauxWilner
Nazaire et Aiusne oAug'uste
onilt plu n ous I'a detre pr6sen
tes til Louvet droeuhrr, lcst, de-
puis le d6but de ] i nItisonovec
'6quipe presmi6re du Rcch g et
outnota duns nt tls en (c atta-
dernidrementet et ie alu' de ]a
selection nationaircs jamair ine;
ils ott d6jh jou6 'annite dernib
re en equipe junior; cetle ao,-
n1e, sous les couleurs cjaune et
tnoir dui Lyc6c LouwertuTe, ils

ont dtcoura.gd tous les atta-
quanits tadiverees; ires solideo,
rapides, de grande tniatc, tros
vompliumentaires, svtrils dans
leurs interventions, ils ftorment
le tandem d'arrihres centraux
de I iltuction natiun :Is de l'a-
venir.
Colnme a.rritre ic'gt.-he, un
uu'tre g6ant Luckner Plantin;
nouveau venu dians le inonde du
football, nous l'avons vu pour
la lere fois sous les coilr.urs du
Lyc6e Louvertureo et dhs les pre
mitres mtnuutes it ni.s i con-
ouis. Dur sur li'ho 'In'. ,' re-
doutable dans los coil're aota-
ques. bon jeu de tte, il sa'en-
tend parfa.itement i .yec lr. au-
tres d6fenseurs Iuiaqu'ils for-
(Bults peDg ol. 7)


Monsieur et Madame C
Sartou sent repartts khie
tin. Charles Sartou est
Haiti, mais depuis enviro
rate ans, il vit aux Eta
sis. Les Sartou viennentt
ser iune senaine dars le
lI ont Ott sales it l'a
par Monsiewr Pierre Sar
re du voyageur, par s
Joean Bouchereau et sea e
par Madame Victor La
et par, i',,i,,at. Jc,;t
douard Daker. ,

Moi1sieur Raymond
Reyes, directeir de la
Royale du Canada es Hi
rentro au pays hier mati
lait parti mardi derail
posse la fete de Pquese
Juan avec see deux file.
z xz x
Monsaieur et Madace
Cianciulli entreprenne
long voyage qui les a
jusqu'ra Japon. Pendan
d(un maic, Moasieur C
traitera des affair"es
Au retowr, lea Ciatniunci
potent d e fairs une ha
certain pays d'Europc.
dts saluies Panroport
brillant mathinateisn
Pdnette, par Gibou Cast
Madame Franck Ansuti
par d'cautre parentie t
sances.


Madanie Carl Gaetje
Ali.x Arty, st rentris
hier martin. Elle fait la
o1tire Haiti at St Tho.
mari possede un magaasi
riosites dans chain des
Les ngasin d'Haiti ae
quet sCarlos de la tci
position. Madame Car
Jens a eoyagi pour aft
x x x x
Monsieur Jacques A
qui fraivaille au depart
,/\^;


I'A

ine


te


tneti
hiel
un

vis


Frot
ou


Ire
trai

dou



Car
(le
lat
soul
mes
des
uilt
ohit

tire
L
den
que
rea
tr51
Ins

feet
sieu
ain
pas
si,
ner1


,huort i la comptabilite 1 de 'in Banque
t inu- Nationale de la Republique
ne en d'Haiti, vient de passer des va
an qua cancer reposanrtes t rdparatri-
ts U ees a Sans Juan. H eat remtrd
de pas hier martin, tout a faith d'atta-
pays. que. Son sfjour A Porto Rici a
droport duri huit ours.
t u, pe xxx
Ir.dame Madame Samy G. SaaUi eat
nfante, portie hier martin pour Miami.
acombe, Ell y passera quime jours. -
n E- Elle est accompagds d4'sns jest
no et singulihre beaut, qi a
promise do nos vouer ame gsmo
Stanley nsies m as tw ons son twa
Banque danes otres tronique. St dane
aiti, eat seo beam gam bl"e Odtrole,
in. U1 e- ous avows i une dti&temina-
sr. II a tion fareuche. Prudeswe eat nm
a San re de rstdr n'est-ae pas. Et
pu, c que Gina Saati vaut,
le vent. Gina east la fille
de Madame Sasmy G.,Saati.
Joseph x x x x
nt 5n MmasiMur H. Peter Aleff, chef
eodtuira do la section d'exportationa de
tt pres aociUi c.a,, eat arriivie i. ehier martin.
T Tokyo. I et acco npagni de soa famine
Scs pro D1aniile Madeleine, do nationa-
lte dane 1W frasfaise. Lee Aleff pa sse-
lls ont ront cinq jours dans noe mure.
par le x x x
n Max La oeomnwrarat Roger Carrie
tra, par a th fe. sacri, Aussi n'a-t-i pa
'iin, et s'ac rdor q quatre jo urs de
cotait cong a San Juan. Des son ar-
rivse kier mati, il a repris
le collier.
st, ie Monsieuri Hugh Norman eat
at pays un, n ingenieur civil canadien, 11
Snavette sjournera das le pays jusqou'i
mas. Son vendredi. Monasieur Jorge Ala-
in de cu- jan, un opticier cubain, a d-e
cos pays. barquid ier martin, lui aussi. 11
it Is co passaera' trois jours en Haiti.
' de VEx x x x
rl Gaet- Madlame Tho Graff, neo Jdc
faires. queline Heyne, vieat de passer
trois moics at geni, de sa famitlle.
Ibraham,
ement de (Suite page 4, col. 5)


\ ....

La Situation se degrade

au Cambodge


ARIS (AFP) git d'616ments viet'namienb infil
tres, ou comme en Ltnimignent
Lai station se dgradetelle- certain rcits transmis par la
inl rapidement au Cambodge press international, ce sont
puis quelques jours que le G G des pays aln en arms, favora-
ra-l Lon Nol, qui tout de sui bles au Prince Sihanouk qui se
aprns avoir destitute le Prin sont soulev6s.
Norodom Sihanouk affirmait x xx
'il ne ferait jamais appel A Au Liban, le Ministre des Af
e aide Otrangere, a 6voqu6 fires Etrangires Libyen pour-
2r au course d'une conference suit sa mission de mo diation en
press la possibility de de- tre les organisautons palestinien
onddr des armaments aux E- nes et les phalangistes chu6-
UCis. Ces dtclaratioi,, ont tiens.
itletment plonge dans 'entlar Au Soudant, oh vient d'6tre
s les dirigeants amiricains dicouvert un complot centre le
i ont fait dire qud la question Genera Gafar El Meiry,
Me aide militaire n'ava.it Ote Chef de lEtat, la situation pa
iulevCe ni d'un cltc ni ue l'au rait s'tre aggrav6e pendant len
l. 'Ioute allusion As use aide dernisres 48 heures et un accro
lilaire accrue susoite en ef- chage violent a eu lieu da.ns laI
des doutes sur la poursuite proche banlieue de Khartoum
tprogramnme de retrait des avec los MIahdistes insurgers.
)upcs amn6ricaines (iu Viet- x x x x

Ie nouveau representant du Dans ce context e l, :-asion
mbodge aux Nations Unies international, les Etats Unis
precedent s'6tant rang6 ont annonc6 hier que 1'Union
us le camp du Prince Siha- Sovirtique a proc6d6 au course
iuk a d'ailleurs transmis un du veek-end au hIncement expo
ssage au Serctaire (6ndral rimental ideIleux missiles A lon
Nations Unies, M. Thant gue portee, dotes dO tte At ogi-
denmaniant d intervenir pour ves multiples, dans le Pacifique.
igeur li, forces nord vietna- C'est le premier essit exp6ri-
ennes et vietcong te so re mental soviftique ann. ti'6 par
er du Lernitoire Khmer. les Etats Unis, dent:is 1. ,Prin-
Le Camibodge a par aillcurs temps dernier. Selon le porte-
iiand, I, soutien u iiplomati- parole du Pentagone., les voviti
de la France pour tenter de ques pourraient etrt i !i veille
ctiver hi mission de la Corn do nrendre une dcisitn : ncer-
ssion Intetrnatiuinal de con- nant le doploiemstent de ces en-
le. 4 gins.
De nomiireux troubles ont ef En irla-nde, la comnatmora-
tivemielt eu lieu dans plu- tion des Paques sanglantes de
urs provinces du Cambodge 1916 s'est d6roul6e mieux qu'on
isi que de sanglantes batail n'aurait nu le oenser apres l'a
mais les journ.listes n'ont citation de l'Et6 dernier en Uls
0 6t6 en measure de v6rifier ter. Lo bilan des manifestations
come l'affirme le Gouver- s'6tablit A 38 arrestations et 7
sent de Phnom Penh, il s'a policiers l6bgrmcent blesses.


A STE ANNE

Messe en i'honneUr de 100 grand'meres


Ce martin ii I; h 40 une hell
cdrmonieo religieuse a eu lieu A
l'Eglise paroissiale de Sainte
Anne A l'occasion des Festivit6s
du Centenaire ac la foundation
de la paroisse.
La meSse a t6 chant6e en
t'ioneurn t C Cent Graniid'Mres
die la ville de Port-au-Prince.
La cir6monie religieuse a Wt,
c6hlbrie par Son Excellence
Monseigneur Jeun LapLtisW D6
cost auxiliaire de t'Archev-que
de Port-au-Prince, qui pronion-
ga une Houlie. 11 magmfia Ste
Ann mo de des Grands Mres
Chr6tiennes et adressa des f6li
citations aux 100 Grands Meres.
Son Excellence le Pr6sident A
Vie de ia R6publique s'mtait
fait representer par le Capital
ne Willy Gaillart de ; Garde
prcsidentielle.
A i'isaue de la mesae unea r
caption fut offerte au local du
College Mere Marie Anne par


ioAh.seitInCU ir Kebreau eo l'hon
neur des tOO grands Meres de
cla Capltalc. Au Cafe, Me Andri
Momplaisnr puoionqa le dis-
cours dectirconstance et oe re-
merciements en I'lion.ier de
Son Excellence le President a
vie dea IRipublique et Mme Si
money Ovide Duvalier, Monsei-
gneur Decoste et Monseigneur
Kibreau et les membres du Co-
mite.
Mite Pamela Casimir, douyen-
sne de 106 ans d'Age a et6 service
par Monbeigneui Decoste. Elle
Utait A l'Honneur.
La reception a pris fin vers
8 h 30 A. M.
Dimanche i 6 h P. M. la nmes
se du C ntenaire de ia Parois-
se de Sainte Anne sera cilbrke
sur I'espanade de I'Eglise par
I'Evfque des Gonaives Son Ex-
cellence Monseigneur Constant.
Toute la population de Port-
au-Prince est cordialcment invi
Its._


Des que 1'appareil s'est imn
mobilise sur,la piste, le person
nel au sol a immediatement d6
gonfl6 les pneus avant de lra-
vion.. A proximity se trou
vaient trente soldats de la divi
sion a6roport6e Sud-Cor6enna.,
habills comme des soldats Nord
Cordens.

LES PASSAGERS SONT
TOUJOURS A BORD
SEOUL (AFP)
L'avion Japonais d6tourn6,
don't lea pasBagers sont toujours
h board est actuellement isol16 &
1'extr6mit oarientale d'une piste
. de l'a6rodr6mo de So60o (Kimpo
Un avion de combat a t place
just devoant le Boeing 727 afin
de 1'empecher de dicoller pour la
Corke du Nord.
A S6oul on done de l'affaire
la version suivante :
L'appareil japonais a tW co n
train de changer de route et
d'atterrir sur 'a6roport de Kim
po par des ehasseurs Phantom
sud corons et, l'ont averti
qu'il saerait abattu s'il poursult
sa route.
Les milieu informal deda
rent que let pirates de Vair qui
se trouvatent dans la cabinet do
pilot onut entendu le dialogue
entire le capitalne et les pilotea
des Phantom, et ont ainsi appr's
(suite page 4 colonne 1


.., .~-~~~ h~~--w I iWI;IIiil~jL~~


AU JOUR LE JOUR


Piraterie de l'air


I I -- -, 1 1 I I ............. - ,, 1. - ,- ""ll 111 -


-- %










H. A. T. A. A d Voyages 191, ePa6 l: MiConeu-u Ie soln i de vo ditmdm etoo Vs parti m uoye, heIuL. H. A. T. A.


C1MENMI3O IWNiE DO'LGNEE .


La Secrtairerin. u'LLIt ie
I'Int[rieur el de 1i. D censn
lionale Suervice de I Ilmminir:g
ion et de I'Emigrationl ip1,
pellet, A iops le- -JEtrnger r-,
dante en H.ait] les d,'poAllrasi
des Articles '31 dt- 1. Loi dU 8.
DAcembre 10159) Er I'limmig:a
tion el de I'Emigration, et 33
de cell .J- 19 Septembr. !llb5.
Article 33.- Le Permn, d,J
Sejour e! valaiblea pour un x -
erce c Budget ,,re u lir. Oic
tobre au 30 oeptrnibr.. de I'Ar,
nse suit nic, I devr i ei, i, :
nouvel 6 chaqiu. nouvel- exir,.
ce moyennbnt ip r.nieme.'i de la
laxe prevue as, p-ragrapho. !
de PArticle 31 di L. Loj Ju .
D6cembre 1959 ., snvo?r :
lo) 200 Gdes DEUX CENT':.
GOURDES pour I'Etranger a-
yant moins de Cinq arn (5) do
RPsidence dans le P.as.
2ol 160 Gdes CENT CIN
QLIANTE GO-URDI:D .poor I C
stranger ayant plus de .:mnq uni
(5) de Residence dans le Pays.
3o) 100 Gdes CENT GOL'1


DES pour I Etranger ayAnt
ilus de dix ane (10) de oRbsi
i-n.r- d n.s I.. Pays.
L.. d,.m.rnde de renouvelle-
nient scra nac'mpagnce Ju bor
dereau airestint que I'Eiran
ger a u,..4iult: i druta d'im
p.oes -.r le Revenu pour I'Exer
-*:c Fiscal eeoilb.
"L'Etrai.gur ,--unuriiirs le ccS
, ea [t s Ia [i,:el.e et : c p tence
pour Ie m,-.ne Extreie.
En e,..equence touIS lei E
Lrarngers rlrsn: en HI LI qua
,.e sent pas encore en rcgle
avec lIs L.:, su' I'lmmqgrntion
sonr invite: -e presener per
.sonnellemrnt 'lu Servi'e d I'lm
migration .1n. n i,41li. de 8
jours a [partr de 13 d Ite 'ie p
tbln-atirn Iu p.r.:-ent Avni
La .eLrrcirair,rn d'Etat de
I'lriteri-ur prendra i.iutes me
sur-es que d .-r...t conre lea
conLt re\venri'.y
P..rt.au-F'r.n.- I I Mar
L n.arr.ni'.: AErF.
S ercr 'ra. e Gei,-rl


DANS NOS CINEMAS.


La Premiere promotion gortante de L'Institut techniquee de Formation Professionnelle
96 Lalue 96 Port-au-Prince, Haiti
La rentr4e de la nouvelle promotion est fixhe au lundi 6 Alvril prochain.
L'Institut Technique de Formation Professionnelle runissait le samedi 7 Mars dernier a l'Au
ditorium Adventiste, sis au Champ de Mars, une assistance silecte a l'occasion de la remise de Di
plumes aux Laureats de sa Premiere Promotion Sortante.
D'eminentes personnalitIs haitiennes et gtrangqres ont pris part & cette cerimonie, et sur I'in
vitation aimable du Directeur, ont remis des Dipl6mes de Comptabiliti, de teneur de jAvres et
de Dactylograpkie aux heureux Lauriats. A,
De protocole de la cirhmonie etait assure par Mile Marlene Jeanty, secrtaire de VInstitut et
professeur de Stenographie et de Dactylographie. Des pensees, des poemes et notamment une pie
cette, oeuvres du talentueux Directeur, ont fait de cette soiree un rigal artistique et litteraire.
De beaux discours ent Wt, &changes. Nous retenons particuliUrement ceux pronones par les
deux premiers I4uriats en Comptabiliti, Mile. Bertha CANTAVE et Mr. Pierre AUGUSTIN
don't la facture et la clarti du style ont soulevt les applaudissements nourris de assistance.
Nous souhaitons bonne chance & touted la promotion et & ces deux Elements de notre Jeunesse
dans la carriere qu'ils se sont choisie et une tongue vie lI'lnstitut Technique de Formation
Profession nelle que dirige avec le dynamisme qu'on lui connait, notre Ami Girard Armand JOSEPH.


Inauguration d'ecoles dans I'arriei


PROBLEM No. 338 F.


I nI m Iv vIvnvR~


HORIZONTALBliENT -
1 Qui peut ltre soutenu
2 Sans clhef Conjonction
Mtal pre6cieux
3 Fait'partie d'une locution
qui signifie til y a bien long-
te'mps>
4 Outil de jardinier Corps
dur
5 Trou Debut de rente -
En diete
6 Lettres de majority -
Saint pyr&n6en Vaut trois


points dans un match de rugby
7 II ne faut pas trop s'en fai
re Absorber
8 Vent du Nord Article
arabe
9 Ravageons Venu
10 On ne sait jamais ce qu'il
nous reserve Note


VERTICALEMENT
I En dups Connu pour ses
recherches sur la survive en mer
II Qui concern une fiture
geometrique
III C'6tait un dieu champ
tre Pr-nom pour un Espa
gnol
IV Individu Colore
V Auxiliaire Nul n'est
censF l'ignorer
VI A regler au plus t t -
Ville allemande
VII Prenons patience
VIII Gai participe
IX Saint Qui a une en
teur agr6able
X Maladie de peau


SOLUTION No. 347 F.


HORIZONALEMENT
1. Fort; Tear 2. Rien; Troie
3. Oeufs; Aude 4. Sourire 5.As
,surances 6. Traire; Ti 7.
TNT; Rene 8. Enfe; Garer
9. Ri; Lui; V6 10 Sermon
n6es


VERTICALEMENT
I. Frolft; Ere II Oie; Sa;
Nie III. Rlussite IV. Enfourne
- V. Suret; L6 VI, Ra; Gun
VII. Train-train VIII. Sour-
cier IX Aidie; NWv X.
Ree; Steres


On alipelle la region Gilbert.
Nous disbns plus sp6cialement
Mapou Langlois. Un site de
montagnes Orod6es, rides; une
vallee troite, au fond, oil cou-
le une rivikre. Sur lea montagnes
grimpent des lines de pite.
Durant la champagne pr6siden-
tielle en 1957 un paysan avait
demand au Dr Duvalier de fai-
re de touted la region une plan-
tation de pites.
On present d6ja que c'est une
communaut6 pas riche et qui a
besoin d'aide. La route Jacmel,
Port-au-Prince passe par lt.
Une Mcole, sous le patronymique
de Mme Simone Ovide Duvalier
y fonctionnait. Diverse circons-
tances obligbrent 0 la fergmer.
C'est alors qua la mairesse de
Jacmel, Mme Madelkne Perez,
prise de piti6 pour le sort de ces
pauvres enfants qu'on rendait
a ignorance, congut le project
de reprendre cole anu complex
de I'administration communal.
Elle multiplia lea demarches
pour rfgulariser le fonctionne
ment de 1'cole avec une canti-
ne que le Service Chrstien lui'
promet de fire fonctionner mg-
me un dispensaire est prnvu. Et
enfin voici le jour en success.
celui de inauguration.
Tout prOs aet le cimetiore
de Mapou- Langlois. Mme Perez
se flatte d'avoir des ancetres
dans ce cimetiere paysan, et son
amour fraternel pour lee d4shk
rites de lendroit, elle le volt
dans un appel du sang.
Une voix rauque de Iambi p6
nktre dans lea ravines dee 'mor-
nes, s'engouffe, dans les vallies.
ERle announce A toute cette com-
munautf qu'aujourd'hui 3 Mars
1970, pour elle est un jour de
fete. Et tandis que les enfants
endimanchs, commie ils le peu
vent, sent dejA ur les banes,
leas grands, lea pauvres vieux
qui n'ont pas eu ce pain de
l'instruction se reunissent dans
la grande court avec en eux eet-
te fiert& que leurs file et leurs
files saurono ce qu'ie n'ont pu


savoir.
Des avec leurs
drapeaux, homes et fammen s,
viennent en dansant au son de
leurs bambous et exhibition de
leurs tours de Jonc. L'allegres
se s'installe dans la cour, ou un
moment de silence est reclame :
c'est pour 1'envoi du drapeau
aux notes de la Dessalinienne
chantde en choeur par lea elves
debout avec assistance. Les
e1ives, ensuite pretent Ie ser
meant aun drapeau. Ce rite de-
vient 6mouvant dens ce d6cor
et 6xecute par ces enfants de
l'arriere pays.
Toutes les autorites de la vil-
le entourent la mairesse de Jac-
mel le Prefet Louis Lafontant,
le capt. Velsen Bonner, Co'm
mandant du District, le Lt Ka-
nannagh sous commandant du
District, P'agronome Saint-Die.
l'Ingenieur Schdrer Fidelia et
la foule des admirateurs de
l'oeuvre de reparation sociale de
Mme Madelaine Perez.
Vers midi la D616gation PrO-
sidentielle venue s'associer aux
inaugurations du jour faith une
entree triomphale sous lea ova
tiona toujours reserves aux
Messagers du Leader de la Na
Lion, le Dr FRANCOIS DUVA-
LIER. Vivats, bambous, lambis,
cria frin6tiques, tandis que le
photograph Roland Zemy fit
sur la pellicule ceo heures vi-
brantes. La D616gation eat pr6-
sidde par l'Agronome Jauras,
Leveque. Directeur G6neral du,
D6partement de t'Agriculture,'
avec comme membree l Agrono-.
mea L Cantave, Directtsr du
S. 0. V. I. R. l'Agronome Mar-
cel D6pestre, Directeur du Dis-
tri)t Agricole de Port-au-Pce.
Mr Elias Tamari Directeur du
Secours Chretien en Haiti.
Le Directeur de 1'Ecole, SI-
IONE 0. DUVALIER, Mr An.
dre Philogene, souhaite la bien
venue A la De61gation et prlsen-'
taI' ltablisnement: 3 sales de
classes, 240 61nves des deux
sexes, 5 oi 6.Professeurs,Un no
table de l'endroit qui avait aux
S l1 e c t i o n s de 1957
demandO au Can-
didat. Dr DUVALIER, une E-
cole et un dispensaire le remer-
cia pour 1'ex cution de sea pro-
messes. Le Prefet Louis Lafon-
tant insista pour le dispensaire.
Tous les jours des accidents ar-
rivent sur la route perilleuse
Jacmel, Port-au-Prince, faute de
premiers soins les bless6s arri-
vent mal en point A 1'Hopital
de Jacmel; en cet endroit de la
route, un Dispeniaire est tout
indiqu6; et le Prefet demand
au Chef de la Del6gation Pr6si-
dentielle d'6tre 'interprete de
cette population et des usagers
de la route auprAs de notre Donc
teour-Pr6sident pour qu'un Dis-
pensaire fonctionne bient t vis-
A-via de 1'Ecole. L'Agrnome
Jaures Leveque insist sur 'ai
de codmmunautaire aux oeuvres
d'6ducation car, il faut que le
people soit e6duqu dit-il; c'est
ia volontO du Pr6sident Duva-
lier.
La Mairense do Jacmel offrit
un vin A sea invites *t, dan s un
beau discourse. tint A preciler
leas grandee ligine de son action
en catte ville, action, in to r
soutenue par le Priident DU-
VALIER doa es ancourmosennts


et de sa bourse. Son oeuvre est
essentiellement une oeuvre de
reparation social. Le cyclone
Ines avait inond la ville d'un
flot de 9nendiants don't 1'ecume
ealissait la cite. Ell e pensa i re-
construire l'Asile Communal d&-
truit par le cyclone pour les re
cevoir et effacer cette 16pre au
visage de la ville. Des centres
ruraux souffraient de sech4res
se, d'6rosion et do tout leur cor
tlge de misere, elle leur amena
1'eau ouvrit des ;coles et des
cantines pour les anfants nO-
cessiteux sous-alimentd, et
pour ce, frappa A toutes les per
tes o un coeur pouvait se alW
ser gagner par la p i t i 0 .
Le s parolees mou
vantes de la mairesse furent
litt6ralement couvertes d'applau
dissements.
On fit honneur ai un le6gant
et savoureux dejeuner .Puis on
pass l'Ecole 0 Evelma, Levyn
que dirige avec une competence
au- dessus de tout loge. Mlle-
Adeline Denies. Apris le cyclo-
ne nInes5 qui emporta le toit
de l'Ecole, ce fut le cSecours
Chretien* qui restaura 'Otablis
segment, et c'est lui encore qui
assura le fonctionnement d'une
canine d o n t i l en s
superflu de dire qu'elle rend. de
grand services. Aussi Mr Elias
Tamari, directeur de cette oeu-


00 O ~ le








G&~ des Fronts
Fwots


re-Pays.

vre en Haiti, fut-il acciam
les ileves.
Lamandon est, peut etr
tete de ces endroits desh
auxquels Mme Madeleine
voue une sollicitude active
profonde. C'est la Terre 1l
la s4cheresse, aussi la Ma
met-elle tout en oeuvre
a v o i r de l' e
Des difficulties techniques
dent encore le plein succ
project. L'eau est a mi-ch
Mais une cole d'enviroi
le6ves y fonctionne avec
belle cantine o6 des cen
d'6leves reqoivent chaque
une nourriture substantial
cantine est propre. Les
sont servis dana des ust
flambant neufs. Ces de
sent un don magnifique
dustriel port au princimn
mond Roy, directeur de I
Metal, qui ne se penche p
paroles sur l'arricre pays
preferq le geste concrete.
Le Directeur de l'Ecol
val Duvalier de Lamando
Vinois Pierre-Louis, a pi
son cole i la DelDgation
dentielle dans un beau d
mais le plus Omouvant
remercient d'une petite
fille de l'Ecole qui dit, av
gerbe de fleurs en mains
dresse de Mme Duvalier
mots simple et touchant
tracant la vie de cette ji
abandonne d'avant. l'ec
les espoirs que suscitent
nant cet 6tablissement.
dit avec natural et une
parfaite. Que de surprise
reserve cet arriLre pays
L'Agronome Leveque
profonde emotion de to
qu'il d6couvre depuis ce
lui home d'action qui
l'action...
Les animateurs de la
Dominique Jeanty et Luc
lien, dans leur eloquence
laire, magnifia le travail
pli par Mme Perez execu
pensee du Chef a Vie de
tion, le Dr. Duvalier.
Mr Elias Tamari presi
distribution de vitement
avait lui mmea rapport&
les enfants de i'lcole.
Quant A leur soriie re 1
ne o ilas venaient de fa
neur un diner cop eux,
virent en face de ens boa
bits, ce fut du dMlire.
La file des voitures se
apres A l'Asile Communa
Louis P. Baptii


USEZ
cLB NOUVELLIST&


re, en
writes
Perez
e et
lue de
liresse
pour
a u.
retar
6s du
hemin.
n 300
une
taines
Sjour
le. La
mets
ensiles
erniers
dL 'in
Ray-
Haiti -
pas en
3, mais

Ie Du-
on, Mr
resented
prfsi-
iscoure
jut Ie


REX THEATRE
Mardi a 6 h. et 8 h. 15
DEVINE QUI VIENT DINER
Avec Sidney Poitier.
Entr*e Gdes 5.00 et 7.50
Mercredi .er Avcil
.DEVINE QUI
VIENT DINER
Entree Gdes. 5.00 et 7.50


AU PARAMOUNT
Mardi 0 6 h. et 8 h.
LES SEPT GLADIATEURS
REBELLES
Entree Gdes 3.00 et 5.0P
Mercredi a 6 h. ct i p..
QUI A TUE FANY HAND
Entree Gdes. 2.uO et :3.00


AU CAPITOL

Mardi 0 6 h. et 8 h. 30
RINGO AU PISTOLET D'OR
Entree Gdes 2.50 et 4.00

Mercredi a G h. et 8 h. 30
VICINTICO VALDES

Entree 2 dollars et 3 dollars


CINE ELDORADO
Mardi-.a 6 h. et 8 h. 15
LE DERNIER JOUR
D'HERCULANUM
Entree Gdes. 1.50 et 3.00

Mercredi a 6 h. et 8 hres. 15
HOSPITAL D'URGENCE
Entr6e Gdes. 2.50 et 4.00


AUbDIrTUUM
CENTRE CULTURAL AIRPORT CINE


* Mardi A 7 h. PR.M.
DERNIER JOUR DE
LA COLERE
Entree Gde 1.20

Me redi 0 7.h.
TOUTE LA VILLA/
EST COUPABLE
Entree Gde. ).50


Mardi 6 h. 30 et 8 h. 30
UN HOMME TRAQUE
Entree Gde 1.00 et 1.50

Mercredi a 6 h. 30 t 8 h. 30
PELIGRO MUJERES
EN ACCION
Entree Gde. L50 et 2.1,1


Programme du Lundi 30 au Samedi 4 Avril
Consultez Votre Conseillre :
LUNDI.............. 9 h. 1 Ah. & MAISON YVES MORAILLE
MARDI............. 9 h. 1 h. 100.000 ARTICLES
MERCREDI ........ 9 h. 1 h. a QUALITEX
VENDREDI........ 9 h. A l h. a FOOD STORE
SAMEDI............2h.6 h. p.m. a EXPRESS MARKET
DEMONSTRATION tous les jours sur rendez-vous
A CASA POMiPADOUR

Apaisez la soif de votre Visage... Avec Skin Dew
de'" HELENA RUBINSTEIN


ETOILE CINE
CA LAuur V A L' ")


vec une Mardi k 6 h. 30 et 8 h. 30
s l 'a- LA HORDE SAUVAGE
des EntreO Gdes 1.20 et 2.00
ts re-
eunesse Mercredi a 6 h. 30 el 8 h. 30
ole, et PEYROL LE BOUCANIER
mainte Entree Gdm. 2 09 et 3 00
Elle le
diction DRIVE IN CINE
s nous
i!
dit sa Mardi a 7 h. et 9 h.
ut ce L'AMOUR
martin, Entr6e 1 dollar par voiture
aitne
Mercredi i 7 h.
r Mgion, ROMEO ET JULIETTE
e Rosi- Seance Unique
e popu- 'Pour Ia derniere fo.s' en Haiti
accom Entlie 1 dollar Par Voiture
tant la
la Na- CINE STADIUM
da une
ts qu'il Mereredi (En permanence)
6s pour MAMA DOLORES
Entr6e Gde 1.50
a canti Mercredi En permanence
ire hon MAMA DOLORES
Ssil se Entree Gde. 1.50
aux ha

rendit MONTPARNASSE

Ste Mardi i 6 h. 16 et 8 h.
GOLIATH ET LE
CHEVALIER MASQUE
EnrOe Gde. 0.60
Mereredi a 6 h. 15 et 8 hreas.
*> WANTED
Entr6e Gde. 1.50
A MAOIC CINE
Mardi A 6 h. precise at 8 h. 15
ROMEO ET JULIETTE
Entree Gdes 1.50 et 2.50

S Mercredi 6 h. 15 et 8 h. 15
L'HISTOIRE
D'UN GRAND AMOUR
Entr6e Gdes. 2.60 4.00

A VENDRE'
Une maison sijtue au haut de
la Ruelle Edmond Paul (terrain
'autourl. S'adrenser a Mme Ho.
race au No. 58 de la mime
-v- I Ruelle.


CINE OLYMPIA

Mardi (En permanence)
(Jour populaire)
ROSES ROUGES
POUR LE FUHRER
Entree Gde 0.60

Mer.credi (En Permaii..'ne)
CALIBRE 32
Entr6e Gde. .50


De Luxe Auto Cine
Mardi A 7 h. et 9 h.
LE SECRET DE
L'ILE SANGLANTE
Entree 1 dollar par voiture -

Mercredi h 7 Ib. 9 h
LA NUIT
DES GENERAtUX
Entr6e Gdes :I.00


CINE SENEGAL

Mardi i 6 h. 15 et 8 h. 15
MEDECIN ,POUR FEMMES
Entres Gdes 1.00 et 2.00

Mercredi 6 h. 15 et e h. 15
L'ASTRAGALE
Entr6e Gdes. 2.00 et 2.50


CINE PALACE

Mardi a 6 h. et 8 h. 15
LES OGRESSES
Entree Gde 1.00
Mercredi h 6 h. et 8 L.. 15
LE TEMPS DU
MASSACRE
Entree Gde. I.F0


CINE UNION

Mardi A 6 h. 15 et 8 h.
FACE D'ANGE
Entr6e Gde. 0.60
Mercredi a F H 15 et 8 H.
CINQ MULLE DOLLARS SUR
LAS
Entrde Gde. 1.00


D6partement de I'Intrlieur et de
la Defense Nationale

1 AVIS


ou0 Vous sqR V/IR & TrICsrEA VlaW/8A TEA AV
SAU VcGARDERQ VS RS RVA T/O ft D0 'HOT
/rrTE6Re ASS/URAiCE VOYAEO
VISA 9





VOYEZ




P .p BUREAU


CLIMATISE



45 A VEN/ Af' AM TEL:

C/TE 0 L'EXPOasrI/ON 3989-3591


Assurez vous a i


Norwich Unio


La Meilteure Compagnie d'Awraen

Etablie en Haiti
JOSEPH NADAL & Cie. Repr6mientanta


.... L d, . . ..


__~ ~___ ~~~ :,.I~.;;LF;;;;~*;;*~--u;~prj~2~~-~


MARDI 81MARS 197


PAOB f






MARDI 81 MARS 1970


uw p!n-.' --


SRHUM BARBANCOURT REPET DEPUIS 1862 -


CVOTRE HOROSCOPES

Pa.,7:Frc'IwtQ, Drake


Gheeakos Is mosti.. frreeoadwaulan jaw do votre 03 assiersaoir
do %&assaooa t ea tros.isoares lee jwralweoaUv quo sea.s
1AFatiet I easLtos. pbutr domaint.
Droit do roproduction total# "a partdelli risovv&
Proptoidt( Kintg Feoature. Syaadioaate Hoolusivitd
aLE NOUVELL-STESp

MARDI 31 MARS 1970


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
LIER) : Vous accomplirez au
jourd'hui plus que vous ne pen
sez. Toutas lea situationss lne
sont pas aussi compliqudes qu'el
les le pa.raissent. Creusez sans
cesse.
21 AVR1IL AU 21 MAl (TAU
REAU): Ne prevoyez pas 'e6-
chec ni n'csperez le success immd
diat. Un programme conscien-
cieux et une attitude optimist
vous aideront h surmonter voyes
difficultds. Encort un essai et
vous atteindrez votre but.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Particulikr-n.ent fa
vorisdes: recherches intellectual
les, arueui et ambitions bien di
rigecs. Si vous dtes impulsit ou
houscule, la journde vous d6ce-
vra. Soyez constructif et evitez
les erreurs.



Aujourd'hui

MARIA :31 MARS 1970
SAINT BENJAMIN
MECREDI ler. AVKIL 1970
SAINT HUGHES
xx

COIN DE LHUMOUR

DISPARITION
MYSTERIEUSE
En pleine nuit, un hontUne
conpltoeaent ivre entire au coat
missariat.
Qu'est-ce que vous voulez?
demand le garden de service.
C'est pour voir ... hie ...
si vous avez la listed des person
nes transporttes a 1'hopital...
-Pourquoi? Vous cherchez
quelqu'un?
Ben ... hic ... Depuis ven-
'dredi soir, je ne suis pas rentre
chez moi ... Alors ... hic ... Je
voudrais savoir s'il ne m'est pas
arrive quelque chose!
xxx
AU RESTAURANT
Ga.rons! Regarded routes
ces mouches! il y a encore
deux qui viennont de se noyer
dana mon potage !
-Oui ... C'est bien malheu-
reux, monsieur... Mais je ne
peux quand mime pas leur met
tre des ceintures de sauvetage!
LA PAILLE ET LA POUTRE
Quelques jours apres le re -
veillon ,deux amis se rencon
trent.
On a bien rigole mais
Martin, lui, il y est alley un peu
fort! Vous n'avez pas remarqu6
come il etait saoul?
Non ... J'6tais place loin
de lui ... 11 avait done bu tant
que qa?
Oh la la! A tel point qu'en
me raccompaugnant chcz moi, il
m'a laissc tomber trois fois psr
terre!

OPERATION DIFFICILE
Deux heures uu matin .. Un
monaieur, iqui arrive il'un ban-
ques, appelle. Usne feaitre s'ou
vrc au deuxi6me 6tage.
Te voils enfin! Ce n'est
pas trop tst! Mais qu'est-cc
que tu fais ecn bas?
Je ne peux pa.s ouvrir ...
hic! C'est ferm6:
Attends! Je vais tenvoyer
Line ci!
S Non... Jen ai une ... hie
tie e ... Envoie-moi plutSt le
trou de la serrure ... C'est lui
que je n'arrive pas I Irouver!
XIx
UTN CONNAISSLUP,
Ur, paristen, qui est alle pas-
ser uhelques jours a la campa-
gne, s'arrete devant un verger,
et engage l, conversation aver
]e cultivateur.
Ils sont bien entretenus,
vos arbres! Et ces cerises...
elles sont magnifiques !On croi-
rait de vraies petites pommes!
Ah! Je pense bien! C'e
sont des abricots!


ON PAIE D'AVANCE
Un monsieur a passe la nuit
dans une auberge dans un pe
tit village perdu. Le matin, il
examine sa. note...
Comment Vous me comp-
tez cinq francs d'6lectricit!
Mais vous ne l'avez mdme
pas, dans votre hotel!
Justement, monsieur! C'est
pour la faire installer!
BONNE PRECAUTION
Toto! demand la maman.
Veux-tu aller voir si le lait ne
se sauve pas?
Oh, Ca ne risque pas, ma-
man! La portc de Ia cuisine est
ferm6e!


Pharmacies assurant
le Service cette nuit.
MARDI 31 MARS 1970
MEYER
B J I Desalines
BALMIR
Rue Capoisa


22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCEr): La. vie au grand
air, les transports, I'agricultu-
re, industries, la reconstruction,
I's affaires d'o.ccasion sent sous
un bon influx. Mais il faudra
un cerveau et use main calmes.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION): Pour ceux qui sont
nes avant le 30 juillet: Atton
tion aux questions domestiques
et sentimentales. Pour tows: rd
fl6chissez avant de parler ct
ayez sun rythme raisonnabhl
pour eviter lea pieces.
24 AOUT AU 23 SEPTEM
BRE (VIERGE): Bonnes in -
fluences de Mercure. Faites le
maximum quand le Lemps et
l'occasion s'y prdtent. Vous
vous en fdliciterez ensuite. No"
vous souciez pas des uobsw.les;
ils vous stimulercnt.
24 SEPTEMBRE AU 23 Ot'
TOBRE (JALANCL): Al;,u -
yez vous sur Ics fits. 11 sontl
inslispsnsablos AIs solutions etili
talic. Qucllc quc soit votre po-
sition- yiVus pouvez vuis 6lever
et il y a d'habiles de6marches it
enonsesocer dsinnssintenant.
24 OCTOBRE AU X2 NO -
VEMBRE (SCORPION): L,
moment esi veLnu Ue procedcr 'ir
une mise anu point, m nc sl eille
ne doit affected qu'une partit,
tde votre thche. Du calme, du
-sang fioild.. AItendz' la chan-
ce qui lne peut pas ne pas ve -
sir.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SACITTAIRE):
I.s facteurs ni'7atifs ne vous
troubleront pas vous ave'z la
situation en main eL etudiez ler
onourquoi, pu.s preez voFs dis
positions. N'attcndez pr..s la der
niere minute pour agir.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Parti
culierement favorises: enseigne
ment voyagess et techrrche::. Le
succu s est possible en dehors
des secteurs habituellemient ex-
plor6s.
21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU): Si vous
6tes consciencieux et travaillez
avec des collaborateurs choisis,
vous aurez des advantages supr-
rieurs s la moyenne. La com -
pr6hension vous ouv'e ds
voles meilleure-.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSON) : Neptune, splendi-
dement orients, stimule les arts
Pt encourage yadre effort dans
des entrerrises qui ont pu 6 -
chouer naguere mais qui con -
servenit encore u c certain va-
leur.
SI VOUS ETES NE AU -
JOURD'HUI: vous pensez et
agissez vile, mais vous risquez.
cle vous brGiler si vous n'etes
pas assez prudent. Vous aimez
collaborer avec des personnel
ayant un robust moral. Le vo-
yage stimule votre esprit. Votre
don pour les affairs et votre
irilliant dans l's nc',,cialions
sont renmarquables, ainsi que vo
tre intr6pidit6 et volt" puns.ran-
t endu0rance.


La Demangeaison

de I'Eacima Vaincue

en Sept Minutes
Votre peau content presque etn-
ano.t h mlllloni de couture et pores

dezangeal.aons, fendllements, pe-
seig. em6ma br0ilures, acn. lImp6-
tg point:. nolr, bout.on, dman-
O&.EO due piedA et tachea. Lea
tritement ordinalresibe 'apportent
isc,,,a oulagement temparare epare*
qu'Us ei d6truisent pao e gtoserm.
cause do tous cen dsordrs do la 5pear.
I, nouvelle dcouvoerte Nixoderm tu
Io. gasas. atn sept minutes ea voua
stlat une peau douce. unole t
.lair% a bdut d'uneaa emaneiaa non
retournes 1 paquet video et votre
argent vans sera reniu..Procureas-
TOUs Nixoderm chess votre pharmacten
aourda'h-uin-mme et dftrule 12,
cause r6elIe d.
Nixoderm. 1, mla'
POT l esmaladies do o peon
JOSEPH C. VALME
Distributeur


Remerciements
Me Franher Jn-Baptiste -
Mile Camyre Jn-Baptiste M.
et Mme Fernand Mathelier nue
Hervia, Jn-Baptiste Mr. et
Mine Maurice Barratteaiu ne
Gerte Jn-Baptiste M. et Mmne
G6rard Poux n6e Josie Jn-Bap-
tiste M. et Mine Jh Thiers
Claude M. et Mme Wilvir Ju
lien M. et Mme Anselnse Jo
seph M. Joabert Jn-Baptis-
te etc.
Les families Jn-Baptiste, Bar
rattoau, Mathelier, Poux, Clau-
de, Julien, Joseph, Ligondd etc
remercient tous les parents et
tous ceux qui ont bien voulu
leur donner des 'narques de sym
pathie h occasion de la mort
de lour regretti Me Fro."wi JN
BAPTISTE.
Elles tiennens a remeicier
d'une fagon toute particuliere
Son Excellence Monseigneur
l'Arcaevtque Francois Wolff Li
gond6, le Docteur Willy Verrier
Admimstrateur die H'llSpital des
Cayes, le Docteur Arold Holly,
le Revdrend Pert Marius Vicai-
re G6ndral et Cure de la Cath6
dralo des Cayes, MIe Hugues Vic
tor Notaire auxCayes.
Les' CaveI le 26 Mars 1970.


De la rive la plus proche do
Ganthier, le Morne Contr6 ou
Terre Contr6e (Morne Rencon-
tr6), de 125 m. environ d'dlivas-
tion, s'introduit on former de
trapeze au beau milieu du lac
come pour le a6parer en deux
basins 6gaux.
LES SUPERFICIES D'IIlER
Sans le premier volume de
son remarquab!e oDictionnaire
CGoz'raphiqueo (premier volu.-
me datant de 1890), S6mexant
Rouzier value la superficie de
ceLtt dupiession is cent tienLe-
six 'xiomhires carr6s. Mais ; la'
multiplication des chiffres mem
tionnds A la page 350 de cet ou-,
vrage, (vingt huit kms de long
et une larger variant entire 1
km 50 et dix kms, soit une lar-
geur moyenne de cinq kms 75)
on obtient CENT S01XANTE
ET UN Kilometres Carr6s corn
me superficie exact a cette 6-
poque.
Dans Ia s Description de la
Partie Espagnole de St Domin-
gues (ouvrage bien moins con-
nu en Haiti que la Description
de la Partie Franqaise), MoE -
reau de St MWry precise les me-
sures relev6es en 1790: cinq
lieues de long du Sud Est au
Nord Ouest sur une lieue et
demie a Jrois lieues de large,
soit une larger moyenne de
deux lieues et quart.
Ce lac s'6tendait done, sur


DECES DU JOUR


Clotilde
Phil 'ppe
Karline
Mercier
Elianne
Pierre


D6jan ......... 15 ans
MErilien......... 2 ans
Augustin...... 8 ass
Th6rbseo...... 85 ans
Jules ............ 7 ans
Lorianne...... 40 a;ns


DIANE ARMAND
BUREAU DE PLACEMENT
POUR GENS DE MAISON
Si vous avez besoin d'une
cuisiniere, d'une bonne, d'une
menagire, d'un gargon, styles
et avee r6f4rences et experience
adressez vous A Madame Diane
Armand.
Angle des rues Rigaud et
Goulard Ption Ville.


ETTOL
Le zDettol, est un desinfec-
tant et un antiseptique puis-
sant. II detruit les bactirises, mi
crobes et germes. Il est trois
fois plus efficient que l'acide
carbonique pur. De plus, il nest
pas un poison, hi ne tache pas.
SII est utilis6 dans les cas de
II blessures, piqfres d'insectes,
dcorchures, affection de la
pea.u, des clous, des boutons,
pour d6sinfecter la maiaon,
chambre de malades, sales d'h8
pitaux, Sviers, toilettes, plan-
chers et murs; centre les pelli-
cules, dang les cas de maux de
gorge, comme gargariame;
pour I'Hygitne feminine; com-
me deodorant.
Utilisez toujours DETTOL.
En vente dans toutes Phar-
macies.


(Suite do I la ro page)p"

CENT SOIXANTE SEPT kilo
mntres carr6o QUATRE VINGT
HUIT (107 km, 88), pulque la
lieue de St Domingue comptait
2000 toiase do six pieds fran -
gais (h 0 m 8248 le pled) soit
3 kms 89.
SURFACE ET SALINITE
La surface do I' lEtang San -
mistre Atait a vingt m6tres au
dessus du niveau de la m sr, en
1900, selon les calcuis de
g6nieur germano-haitien Gentil
Tippenhauer: ce qui indique -
rait do tr&e fortes pluies en ce
temps.
En Fevrier 1929, d'apres le
relevement op6rt par les gao-
mbtres et topographes de la Di-
rection G6n6rale des Travaux
Publics, cette surface 6tait ia
douze metres quatre vingt dix.
Les operations de triangulation
'menees ia bien par Ie Service
Haitien de Gdod6sie (2) ont dd
termin6 cette surface A quinze
metres.
D'apris Woodring et Bur -
bank (G6ologie de Ia Republi -
que d'Haiti). l'eau de o'Eta.ng
Saumiatre a environ, un cin -
quitme de la cu:ncrntration dc
leau de mer, ce qui contrast
fortement avcc cell du Lac
d'Enriquillo, qui est de 40 pour
cent plus concentree que l'eau
de mer.,
La teneur en magnesium (3)
de l'Etang Saumfitre (quatre
pour cent on moyenne), en cal-
cium (un. trois ou 1,3 pour
cent) en fer (0.00048) est sup4
rieure i cello do 1'eau de mer
(celle ci s'etablit respective -
ment a 3,7 trois, sept 1,2
un deux zro): ce qui ex
pliquerait la propri6t6, bien
connue en Plaine du Cul de Sac,
des eaux du Lae Azu6y, utili -


seas come antisaptiqueo pour
It gu6rison des Wlates,
: La solinltl, plus farte que
l'eaun de mer,da ,Lae Enriquillo,
ept piodulte par 'des mine de
ael gemme, siles au Nord et ai
1 Est de cette dite diptessidn.
L'on poeut en d6duire que Ia sa-
lbre de 'Etant Saumdtre pro-
cade de la mIme origin, 'vu
que cinq kms seulement s6pa-'
rent cep deux grundes 6tcndues"
dean.
GCrard JOLIBOIS
La, second parties de cet ar-
t'cle sera consacr6e aux Ml -
ROSEISMES ET A U X
YENTS DE L'ETANG SAU-
MATRE

NOTES
(1) Malpasse, de l'espa-
gnol I1 y a. 1 siicle, quand l'6tang a-
vait 28 kms de longuetur, un
mar6cage s'6tendait en cet en -
droi. et rondait Itrossaalaisa Ie
chemin de Neyba qu Jimani au
march de la Croix des Bou .
quets atix bftes de some ve-
nant de l a Dominicanie avec
des haricots (pois), du sel gem-
me, des poissons sal6s, des pa-
niers, du mais en grains; ce en
oOtant la rive miridionale de
P'Etang.
(2) Je, profit de 1'occasion
po r remercier le Service de
Geod6sie d'avoir bien voulu me
communiqguer, pour le b dsoina
de cette etude lea mensurations
exactes et ac tuelles de cette de-
pression geographique.
(3) Ces precisions -sont don-
nues aux pages 616 et 617 de la
Geologie d'Haiti, par Woodring
et Burbank.* edition franqaise.
G. J..


PARIS (AFP)
. En Am6rique du Sud lea
rapts de diplomats s multi-s
pifent di4tanche soir. C'est un
repr6sentant de la D616gation
commercial sovi6tique & Bue-
nos Aires qui a Iait l'objet d'u-
ne tentative d'enlevenient dabs
la Capital Argentine.
,Sa resistance a provoqu6 un
change de coups de feu auquel
ont pris part presque aussitot
lea policies de garde au si6ge
de la d6lgation et Ogalement
une patrouille de police qui se
trouvait dans les parages.
L'un des individus bless6s au
course de la tentative d'enlve-
ment de Buenoa Aires serait
mort. Cette information n'a tou
tefois pas 't confirmed official
lemnent.
Bien que lea indications re-
cueilies dans la Capitale argen
tine soient, encore confuses. il
semble que la tentative d'enleve
ment visit deux Diplomates so
vidtiques.


LES AMERICAINS
EN ARGENTINE SONT
INQUIETS

Cet enlevement du Consul
Paragueyen e' ses consequen-
ces ne laissent pas d'inqui6ter
lea regsortissants des Etats U


A VENDRE
Un apparel h air condition-
nu marque Philco 110, cuisine
marque gen6rale 6lectrique les
deux a 1'itat neuf. S'adresser is
Lalue No. 60 X


BRASSERIE DE LA COURONNE, S.A.


UNE




BOISSON




SAINE



ET




AGREABLE


FRUIT CHAMPAGNE

PAMPLEMOUSSE

ORANGE

CITRON

LIMETTE

RAISIN

BANANA

CERISE

CREME DE CACAO


-- .- __ '1


ni resident en Argentina. bilitW que le fondateur du PRD
cNous reconnaiasons la gravi Pancien president Juan Both,
tO de la situations dit-on ih t oit 6ventuellement candidate. 11
l'ambassade des Etats Unisa o a cepei ant recontnu qUe tVan
l'on ajoute que les aitorit6s clen chef r6volutionnaire donia
prennent des mcares n6cesai nicain, Francisco Caamano
reo pour assurer la protection jouissait -dans le pays d'une
deg directeurs 'de aoeolits et grande influence malgr6 sa dis
des autres AmAricains ils parition.o Nous sommes con
sont 5.000 environ -qui vivent vaincus, a precise Gomez, que
en Argentine. Caamano est touJours vivant.*
M. Juan E Martin, ministry
des Affaires Srangbres argen-
tin, a cependant ni6 qu'une pro
tecion particulikre soit accord6e AVIS
aux Amtricains. cLes direc-


teurs de firmse am6ricaines se
ront probtg6s come tous les
ressortissants argentina sont
prot6g6s, a-t-il dit.


APRES LA LIBERATION
DU COLONEL CROWLEY
A Saint Domingue, rappe-
'lons-le, le lieutenant colonel
Donald Crowley est libre. Loa
opposants au regime de M. Ba
laguer qui lavaients kIdnapp6
et qui exigeaint la Iiberation de
vingt de leurs amis ont eu
gain de cause e 1ont relache,
alors que leurs vingt amis lib6
res arrivaient par avion an Me
xique.

Le colonel amtricain a ddcla
re au course d'une conference de
press que sea ravisseurs 6-
talent cdes 61ements de gauche
eonvaincus qui n'auraient cer-
tainement, pas h6sit Is e tuer
si nceagoa-e sans le 'moindre
scrupule.
Le lieutenant-colonel Crow-
ley a ajout6 que ceux qui 1'a-
vaient enlevi ne s'etaient ja
maisa dpartia dnne attitude
parfaitement courtoise.
De leur cotS, et a' Mexico,
leas vingt homes libdrts ont
des leur arrive, en jean et
manches de chemises, jurS de
retourner dans leur pays scom
battle I'imp6rialisme yankees.
cAttendez-vous A d'autres en
l6vement de ce genre, ont-ils d6
clar6 aux journalists. Noua,
les revolutionnaires dominicains
emploierons toutes les m ithodes
possibles pour lib6rer 'lea d6te-
nus politiques et co'mbatre 1im
perialisme.a
o. Ii y a des centaine se des
centaines de prisonniers poli -
tiques is Saint Domingues.
Ils s o n t t o'u terrible -
ment en danger, tol" '-ominme
notre people t9ut enter est ter
riblenent eon dangeer'a dclarn
1'un d'eux. Dans Ie vag, de
Barraliii'" 'daii'te cord do
pays, des centaines de person
nes ont 6t, massacreen pour a
voir manifestS centre le gouver
nement., 0
Maximiliano Gomez, sere6tai
re g mndral du Mouvement popu
lairee dominicain, a declare
que le group coluprenait des
militants appartenant au part
rdvolutionnaire dominicain (P.
R.D.) et aux movements
oVoix prol6tairea et 14 -uini.
Pour sa part, Juan Pablo Go
imez membre du bureau syndi
dical du P.R.D., a affirm que
le parti revolutionnaire domini-
cain 6tait la force la plus im
portante du pays et que si un
candidate do ce parti se prr-
sentait a des 61ections libres, il
en sortirait facilement victo
rieux. 1a n'a pas 6carte la possi


CONSEIL EXECUTIF
SPECIAL DE LA FACULTE
DE MEDICINE ET DE
PHARMACIB
PROJET : Equipement Uni-
veraftaire pour & Faacult; de
Medecine et de Pkarmacie -
March6 No. 1
Re : Prkt BID No. 121/SF,
HA Moniteur Officiel No. 22
du 9 Mars 1967.
Les Inqog urs, Archltocta,
OntfqranM et tous les int6
resae oot tormea qu'en vue
de la consutation de b&timents
pour longer deux Laborat'ares
un Bibliothique et une salle de
classes do la Faculti de M6decine
et de Pharmacie, le Conseil
Executif Sp6cial (C E S) en-
tre le ler. Avril et le 4 Ma!, du
rant les heures ouvrables ( 7h 30
i 12 h 30 et 2 h 00 & 4 h 00)
recevra au Bureau du COCEA
C E S -- 3me 6tage de la Ban
que Colombo sous pli cache
t6 a l'adresse du dit Conseil,
les soumissions qui pourront lui
Store fates.
Les plans, dessins, sp6cifica
tions, renseignements pertinent
n6cessaires pour la preparation
de leur offre, ainsi que les con
ditions. du- march peuvent 6tre
obtenus du Secrdtaire du Bu
reau du C 0 C E A / C E S
des la pr6sente publication cha
que jour de 7 hIO a. mi. 4 4h.
p. m. moyennant un d6pSt de
garantie de G. 200,00 en espe
ces ou par .chque a h'ordre du
ConTseil Exdcutif Sp&eial (CES).
Le montant integral de ce
d6pot sera rembours6 a chacrin
des soumissionnaires lorsqu'il
aura remis en bhon tat les
plans et documents qui avaient
ete fournis.
Chaque soumission doit 0tre
acompagn6e d'une caution de
S&ral.tio provisoire. (Re : Ren
seignements pour les soumis
sionnaires Conditions G4ne
rales, Article 16 Cautionne
ment. .
Les dif6rentes soumissions
recues seront d6cachet1es le 4
Mai a 11 h 00 a. m. au local
du0 O C E A / C E S par le
-Conseil Exscutif Special on prl
setce des soumisslonnaires
iut s serin, prCsent6s. L'ad
judication des esoumission, sera
prnononRe ultrieeurLment et
avis es, sera donn6 p cr le Con
seil i l'adjudicataire et aux au
tres soumissionnaiircs.
Lc Consei! Exaitif Spcoal
se reservelee oru t d ace:per
ou de rejeter touted soumission.
Dr. Raoul Pierre Louis :
President du Conseil Executif
Special de la Facult6 de Mede
cine et de Pharmacie (C E S)
et Doyen de la Faculte de M6de
cine et de Pharmacie.
Fait i Port-au-Prince., io
24 Mars 1970.


De. Mieux en Mieux


KODAK Instamatic


Avec l'(Eil Electrique


5t


Colgate au gardol protege efficacement


la santk et la beauty de vos Dents.

..... -- -


Les Bandes Dessinees du (Nouvelliste,,

-Blondie


IlIlODAGOBERT, QOA*O
~TO)IRA A LA ,OWILt
VIM-uxTV MAPPOMR
a RAE


UN MAGNIFIQUE CADEAU
FACILE 'A APPORTER.
FACILE A MANIPULER.
INUTILE D'ETRE UN PROFESSIONNEL.
Un merveilleux passe-temps.


Avec KODAK


A L'OEIL ELECTRIQUE


Agent : DON MOHR SALES CORP.


CONNAISSANCE D'HAITI


mat


Les Rapts de Diplomates


- -- -- -- -- --


CCI- ---------- q QP0w- ---- -- - pqok


--- --- - - - -- --- - -- --- - -- - -- -


l


(
(


1


i

(


I





(


" cr


I






dl OUV lNOUIm Tb MAK.I 31 flMA nIDi,





LA MODE AVOS PIEDS LA MODE-A VOS PRIX
TT TI" At m "rm T HRIgiAN DIOR SACROMONTE
Li E HATBA IA' B T T EL prABente en exclusivity lea marque suivante A JURDAN MONACO

TTr6put6 dan toutes PDRE IO TORINO

(f bNo og am"t- Halt) lee Oapitales d'Europe et d'Am6rique GIN. A LDROVANDI ORBI


.A1W 66 4 ....U *..__ a A -..... A ..A.3 I... T TUrrm A rr A IT fA'r n


Plraterle Ue f'Air
(Sutte)
qu'il atterrissaint sur un a6ro
port Sud-cor6en et non Nord-
cor6on comm e Uos I'ep6ralent.
M. Jung Naeh York, Minis-
tro tie t d6fonso sud-cor6on et
M. Pak Kyong Wong. Ministry
Sung Yong chef d e 1'tat Ma
jor de l'ariation se trouvent ac
tuellement a I'aAroport do Kim
po et 6tudient les possibilities
doe r6gler cat incident.
Un repr6sentant de la sJa-
pan Airlinesa tenant de Be fai
re passer pour une personnali
tq nord-corenne, s'est pr6sfnt6
pour souhaiter la bienvenue
aux pirates, mais son subterfu
ge a 6t6e vent6 quand lee pira
tes Font interrogb sur un point
ditficile de la doctrine commu
Des itudiants lui ont d'abord
demand pourquoi ils ne vo-
yaient pan un grand portrait
du premier ministre nord-co-
roen Kim I Sung oomme is
an trouvent dana tous lee a6ro
ports nord-cortens. Ils l'ont en
suite minutieusement interroge
sur des points de doctrine aux
quels il n'a pas Wt en mesurc
de r&pondre.
Le pilot du Booing eat tou
jours dans son conflit avec
deux pirates, On apprend qu'il
a enu la presence d'esprit, en
attirrissant de pousser son ap-
pared de la piste et qu'une roue
est embourbie
M. Tosthinkazu Maeda char
ge d'affaires de l'ambassade au
'apon, a remerci6 lea autorit6s
isud-cor6ennes pour les efforts
qu'elles ont deploys dans cot
incTdent ot a demand que la
s6euritm des quelque cent pas-.
sagers qui se trouvent A board
soit assure.
Aucun de ceux-ci n'eut auto
rist A quitter 1'avion depuis
l'atterrissage de 'appareil, ils
sont tous les otages des pirates
Tout traffic A l'a6roport de
Kimpo a 6t6 paralys6 cot a
pros midi et plusieurs vols ont
ot6 supprime.


Le 51aimlo 0IUD
va de l'avant
Le Simalo Club 'Prilv va
carr6ment do l'avant Tesserot,
pris de Diquini.
turant la Semaine Saintc,
le Club A 6t6 honor do la vis,
to de lindustriel Germano-hai-
tien connu Georg Reinbold, press
s-dent de la Safico.
Samedi sQir, i'on comptait
plus de soixante-cinq couples,
qui se laissment caller sur nla pis
to Ila griserie des morcet.ux
joues par le DORE-Ml-SI1MA
LO-JAZZ. Nous y avons reiamr
qu6 une vingtaine de tourists
et vAsiteurs canadiens et ameri
cains et de nombreux ants, no
tamment le Directeur Gentral de
l'Educatior Nationale et Mme
GCrard Andre, l'Administra-
tour a l'Education Nationale et
Mme Andri Dirose,-les Diree
tours des Lyc6es Alexandre P6
tion, Toussaint Louverture, An
t6nor Firmin, de Port-au-
Prince et Dr. FranQois DUVA
LIER, de Pktion-Ville, respect
vement MM. Andr6 Larose, An
toine Occyl, Leclerc, Tertulien
et Max K. Cantave, les Inspee
teurs de l'Enseignement Secon
daire MM. Ren6 Maurice, Jo-
seph Ren6 acrompagnas pour
sla plupart de leurs spouses, le
Dr. et Mme Symphar Beon-
temps, le Dr. Louis Laurent,
l'Inginieur et Mme St Laurent,
MM. et Mmes Eugene, G6rard
et Ren6 Martelly, Me Ferdi
nand Arty, les families Louis
Desroches. Daguillard, Calvin
Jean Claude de Vastey, Chate
lain, Yacinthe, Roux et d'au
tres dont les noms nous echap
pent.
Tous nos compliments a M
Serge W. Alexandre qui s'ef
force de son mieux de faire mer
veilleusement aller de 1'avant
le SIMALO CLUB PRIVE.
CITE DU VATICAN, (AFP)
Le Papc se rendra en Sarda
gne, le 24 avril prochain pour
c6l6brer une messe a Caliari
a annoncI le porte parole du
Saint-Siege.


CAPITOL

PRESENT



VICINTICO VALDES


LE MERCREDI PREMIER AVRIL 5

dans un Tour de Chants

d'Une Heure 30

DEUX SEANCES : 6 P.M. ET 8:30 P.M.


N.B. : Cartes en vente an guichet

du Capitol


Entree : 2.00 et 3.00 Dollars





- HITACHI

LE GEANT DE L'INDUSTRIE JAPONAISE

Le ,Super Mixer.

Hitachi VA-10

REPOND AUX REVES

DE LA MAITRESSE DE MAISON


LA PLUS EXIGEANTE I I 1

POSSEDE LES RAFFINEMENTS

LES PLUS PERFECTIONNES

DE LA FAMEUSE TECHNIQUE HITACHI
AUX PRIX HITACHI.

S GENT POUR HAITI : HEARD C. L ROY
Distributeur : ENCHA

Tous les products BHITACHI sont garantis.
a---. --




Avis aux Commercants

de la Place

11 est port6e la connaissance des Etablisse-
ments commerciaux, que la Fish Industry of
Haiti, S.A. met a leur disposition ses chambres
froides et freezer, tous les jours a partir de
8 h. A.M. a 4 h. P.M.
Le Samedi de 8 h. a midi, les jours de f6te
except.
SPour tous autres renseignements : adressez-
vous ii la Direction de cette Compagnie : Ave.
Truman, Cite de l'Exposition pros du Th6atre
de Verdure.

assi


A I'lIISIRIUI ZUUfMWU- AMI1


L'INSTITUT HAITIANO A
MERIqAIN PRESENT LE
PUISSANT TENUKt lIERRE
BLAIN DANS UN RECITAL
DE CHANTS LE SAMEDI
4 AVRIL
Initie a.u eBel Cantos des
1'Age! de 60 ans, par le cher frt
f ra Albin, directeur de la cho
rule de l'Institution St Louis
de Gonzague, Pserre BLAIN
devait embrasser la carri6re ar
tistique apres de s6rieuses 6tu
des sous la direction des profes
i seurs comnptents : Mme Peet
Duplesis (19391 Mine Odettu
Cloakle '(1940-1942 Mine Ehl
sabeth Mahv (1945-1901 oet le
profeseur Werner Jaegerhuboa
(1950-1952).
Au. course de i'annee 1952-53,
Pierre BLAIN inscrit au coras
de Music Voice3 Fisk universi
ty, etudia sous la direction du
profesepr Berthram Priess. DUs
son ratour en Haiti. il alt re
trouvt sa grande amie Mmi
Mahy. -
Pierre BLAIN a entrepris plu
siaurs tournees au course de sa
brillante carrire artistique;
aux Etats-Unis a New York
Miami, Nashville, 'Puerto-Rico,
a Cuba. la Havane. Au Mexi
que : Mexico City, Morelia,
D. F. Puebia et dans routes les
grande villes "'Haiti.
En dehors du chant, la gran
dp. vdette de la chanson Pierre
BLAIN a abord6 d'autres d'sci
plines artistiques et litt11lir.s
avec suCrces. Dramnatlurge, oC
teur de th6fitre et de cinem6a,
.huregraphe, folklorlste, pro
fesseur de Lettres A 'enseigne
imnt L secondaire, Pierre Blain
a milit6 come professeur au
conservatoire national d'art
dramatique. et directeur de la


AVIS
Le public 'ast inform6 que dans
leos formes privues par la loi, Ma
dame Vaudrec Prosper nse Jac-
queline Leblanc a d6poso ce ma
tin une requte en divorce centre
son maria.
Port-au-Princ-, le 31 Mars 1970
Mine V.iudres Prosper.
Roger M. AI,-son av.


.


l pass Lanad







SAMEDI 4 AVRIL 7 Hres P. M.
LES GAIS LURONS DES CAYE'S
Sous la direction du
REV. PERE ROLAND LUSSIER, O.M.I.
CE SERA UNE SOIREE DE CHANTS ET DANSES
HAITIENNES & INTERNATIONALES
AVEC LA PARTICIPATION DES eGITANS,
CHANTS MIMES ET SPECTACLES COMIQUES
ENTREE : Gdes 5.00


IIuN FAN LAIN Ei


Elle eat repartie pour l'Alsace
hier omatin. Elle a ete salute
l'adropirt par son pare, Moun
sieur Frddric Hoyne, par son
frFre Jean, par aa tante Aline
Arbuthnott, par le Reverend Pa
re Nantin, curi de St Antoifso,
at par d'autree proches et amis.n
XXX
Durant huit yours, le Rivd-
rend Pare Omer Duplessis, pro
cureur des PAres Oblats d'laiti,
aumonier du Canape Vert, et
grand fiince-sans-rire devant
I'Eternel, va parcourir le Te-
xas d'st bout i I'autre, a la re
cherche do giatsemiet de petro-
le .S'il en trouve quelques-uns,
il ne imanquera pas de les exploi
ter au profit d'Haiti, nous a-t-
il confii. Comme nous lini de-
-nandions Wiit n eit iun pen pe-
trolier sur les boards, tole voye-
gear nous a repondu qoe q 7ion,
inais qu'il avait tout de m tme
des connaissances. Aissm, il sait
le pitrole jaillit ordinaire-
i,et 8ous la tpression du igaz el
de l'eau. Dans le cas contraire,
il faut I'extraire par pompage.
Cett flerniire s i ,wi. ,' I n'iw-
terease pea du l. Itet le F re Di-
plessis, car it a renoncr en H mo
de et e ses pompes.
Le coenranlrqaLt Frarcisco 0-
liver est rentre de voyage tier
martin. A bord dw imeo avion,
est arrive Monsieur Richard Da
id Tober, un heromie d'affaires
amoesricairW Mousieur Tober pas-
sera ure semaive danos Ic pays.
Le journaliste at archgologse
gouadeloupien Roland Silvie est
reparti pour Pointe-a-Pitre, sa
tisfait do son saijour on Haiti.
cJe ne suis bien documeoiti sur
les rrae, nous a-t-il declare.
Monsieur Gerson AleXis si'a ai
de i leo d/cowvrir et t, le s corn
prendre. Franchetnei,t, jc se
pourais tomber sur in guide
plug tolair. Cooest bi la siple,
it m'a emsmnns Id ok lee toeris-


DECES
Est more ce martin en la rc
sidence des 6poux Murat Abel-
lard leur cousine Julie Depal.
Le s fun6railles seront chan-
ties demain a.pres midi A 4 heu
res en ]a Catheirale.
Aux parents eploris particu-
litrement a notre employ Mu-
rat Abellard, a son spouse et
h leurs enfants, nous presentons
nos sincres condoleances.


tea' no veont jamaia. C'eoat vous
dire que j'ai etd un priviltgidv.
Roland Silvie nous a &son tr a-
vec fiertd les daew grands cha
peauo hattiens qu'il rapport
dans son pays. Ces ihapeaux sa
frands sont ( largos bords, et
sont ddoords de vovis.
Monsieur Max Andre est re
part power oew York oft il re-
side depuis qu elIpes anides. So
femme, site Marie Duniite Fils
Aimed, le rejoindra sous pen.
Monsieur et Madame Max An-
dri avaient voyage en vue de
presenter leur premier enfant a
leurs parents. Ce beau bibd a
vu le jour an moin o de dscess-
bre de l'annie dernirc.

publique d'Haiti poew trai-
gersa, tel est le titre du livre
que vicnl de pablier M'unsieur
Girard M. Laurent, conserva-
teur du Musee National.' C li-
vre, qui prisente Haiti sous
son vrai jour, e nt la lectu-
re est des plus attrayantes, est
mi abrig des r6ponses aux dif-
firentes questions que posent or
dinsairement les touny stec. Les
agents de voyages, les proprie-
toiures d'Il6tel, les chauffeurs
guides, et le personnel ,le nos
Ainsassades a i'ttranicr de-
vraient posseader ce liore, au
propreo et au .figur. Ainsi, ils
seraient 6 mnme do renscigner
positivemeni I ceus qui s'intres-
seot joi'ielleien t d notre payis.


Encore une victoire

de Datsun
KAMPALA 30 MARS (AFP)
L'quipage Allemand G. Her
mann Hans Schuller, cou
rant pour les couleurs Kenyan
nes our DATSUN I500 eat d'o-
rei et d6jA consid6r6 comme
vainqueur du 18 Ame SAFARI
D'AFRIQUE ORIENTAL.
La voiture Japonaise franchi
la ligne d'arrivne A t 34
Gmt avec un pneu crev6 ivie
A 16 minutes par one autrl'
voiture DATSUN pilotee par Yc
ginder Sings K. Raynyard re
prinentant 6galeeont las cou
leurs Kenyanes lPun et Pau're
iquipage tant respectivement
premier et second dun classes
ment general Officieux indivi
duel.


En Vente an Magasin de Fouad A. Mourra
et au nContinental.


M. ORTOLI REQiU PAR M
KOSSYGUINE
M. Francois Xavier Ortoli.
MinIstre Fraucnis du develop
pement industriel et scientific UN NOUVEAU DEPARTEMENT
que., a 6tu ir ca ce martin parN NOUVEAU EATE ENT
M. Alex;s Kossyguine Prisi UT nouveau Departement sera bientSt ouvert
dent'du Conseil des Minres nouveau D a sa i e
de l'Union Sovi6tique. 1 H
quentreti n usi a dur troia Banque Commerciale d Haiti
au Kremlin e1 presence de M.
Roger- Seydoux, Ambassadeur Chaque enfant aura sa tirelire et son livret d'Epargne.
vitique. Les dix premiers inscrits recevront une faveur spctale.
Mesto de Prise Suivez ,les prochaines annonces de la
de 1u11l BANQUE POUR ENFANTS
La messe de rise de deu I
ponor ,olbds saint' Jean dA Le nouveau D6pa.rtement de -
W 6dd 611 .. ars teouli sera
Cour, ode Trgeau let S 1vrl LA BAk QUE COMMERCIAL D'HAITI
courant i&h oi0n I.. 3i 3 3
Ct.o t avim tnt leu d'lnvita
lion aux lpsuta et .W&


(suite)


HAITI SCOLAIRE AU MICROSCOPE
ment avec eux la defense cornm- rent seuln le matt
plte et i point furt de equipe sont pasl habitues
du Lycee Louverture. te de 2) au ryths
Au milieu du terrain, Pierre chaque deux jpu
Bayonne et Kesner Belony. Le linquietude n'est
ler a d6jhi porter en plusieurs puisque ls rbser.
occasions le maillot de la selee si de talent.
tion national haitienne; il a x
6t6 notamment de la. grande vie ET LES JAMAR
aoire sur le Salvador a Flor Ils sont pratiqt
Blanca; Ti Pierre est =-usi le connus; ils ont
plus brillant joueur du Violette preparation Mr
actuellement; so soul 65faut, trott qui les accr
une certain pointe de coltre qui eat aussi me
quand los choses tournent mal duration jamaicai
pour lui. 11 sera a ia fois, le nous a confit cec
cerveau, le patron, le meneur touch par P'acc
de jeu, le Capitaikne de cete se que et cordial qs
election scolaire. Comme en equi ]a part des resp
pe national, il jcuera probable- tiens et de touted
ment tros en retrait pi,r soute en general; eels
ir la dcfLnssen. pas puisque touts
II devra sentendie rarfaite jamaicai..es qai
ment avec Kesner Belony du sion de visitor vs
Lycee Louverture, Ti Kesner ont toujoura vas
est un joueur trapu, mais tres talit6 traditionne
rapid, fin dribbleur, excIlent rons qu'en retou
tireur, il joue a l'Aigre Noir et d6cevrons pas, n,
a en man.tes circoi,stant.cs res nus ici pour ga
place Tom Pouero ave brio; mnes sfi'rs ue nc
quand\il cotoie ia grande fourme hez hnass avce
commoni c'est le cas actuelle- victoires dans is
Sent) il est insaisissable et ri- Voila une dec
diculise aes adversairca par ses pout pas reassure
feintes diroutante..
L'exterieur droit, Aly Laguer
re, est la revelation de l'ann6e; JERUSALEM (
c'est en soimme, un infant qui La furniture
portrait ia saisona pLsae IcE cou de missiles SA-
leurs de Ste Bernadctte, petit croissant de so-
club de 3e cat6gorie. Passe au vrnt en Egypte
Violette, il joua aeux matches cuper les Etats
en rsene oet monta immediate- tart qusrael
ment en equspe iere. C'ost la i JJrusalem M.
coqueluche du Lyee Iuvertu- Ministre ra
re dont il est le maestro. C'est tranres
un aillier au style trees person- trangres
nel qui se caracterise narticulie
re., ait par sa grande clairvo-
yance et son tir impa-rdonnable. LA lere CO1
La grande consecration, il la S'ANNC
connaitra sans doutc au coors
de ce tournoi. AU MOND
Les autres euti eiisl de I atta
quo sont ausbi excellent : UDor le magasin up t
sinville qui no, joue dans rucun sent jamais lass
club, avait donn6 dernitrement c
de grande frisaonn, dux suppor- procurer s
tes du Lycte Louyerture; il a que: batiste,
conduit s5a tit6co1,, Lycte Fir- organdi, popelin
nin jusqu'en Finale et a 6te
Pun des meilleurs butte-s- du Suisse, crepe gi
championnat interscolaire. de fil, dacron,
Lo second avant centre Jn Ma
rio Jn Baptiste du Lyc6e Lou- Chaussettes, de
overture est le meilleur ayent et ronnes, tulle,
le butter de I'Excelsiur; ie Via
letter lucta beauEtap Ldns !'In- choirs et sous
tersaison pour s'oetroyer sa si- Futures
nature. C'est un joueur tris M N
opporLtuni.te, ic. g-i.,ide iale AU MON!
au tir mi-urtrier eti a dibble A bien penser
inairr-tablr. 1; a.ra es ut'as, lem t, en
i I'aile gauche, le mie,l!.ur at- galement, en
taquant scsla're, international tant les trous
Ensuanue Sanon, Ti Manno est
le leader d'a-ttaque "u Don Boa- BE
en et du Lycee Franco's Duva- Rue du Maga
Nior cont il a russi prcsque 89
tnus les huts; tres rapid, il est
aussi arm6 d'un tir fulgurant C *- s_ .
et marouers stns nsuen doste,
rp soir, son but hahituel*. Centre M
L'entraineur Tassy n one enre
r6alise un m.ariagp, classes ho- Chemin d4
n',og(n(':, sil a 1'iL ((nf'anse Centre M6e
aux Iiouverturwn dent -i auto des Dalles Con
matlisicS tolletfs escerviront credit ler Avril
heaucoup a une selection for- Maladie de
srie il y a seulement de cela Christian, Prts
troni ioiir-. Ie sp>,l prohlniec r6 par les Docteu
side dlans ce fail : len joiseurs tin, Paul Boncr
du Lyc6c Louverture ,I- ; joue- polite.


eh de jeudi, ne
(exception fai
me d'un match
irs.' La encore,
pa: grande
lties stn'o aus

LA3IN. 7?
uement des in-
subi une bonnie
Georces Es-
.ompagne ici et
mbr ce lafC-
ine dc Football -
'i Jc .ui tris
ueil sympathi-
Iue j'ai reu di
ponsables hai-
]a population
lit h1'istonn
es les s6elotions
out tLI !'occa-
otre pays nous
146 votre husni-
lle; nuos esp6-
ur, nous n ic les

gier; soiU som
ous rentrerons

laration qui no
los eghaitiens
DADOU.
AFP)
ininterrompue
3 et le nombra
vittiques arri-
devrait prioc-
Unis tout au-
a doelar ilundi
. Abba Eban
c;n des affaires


-MMUNION
ONCE
DE CHIC
to date ne se
ser pour vous
articles tels
linon, opal,
me et broderie
eorgette, toile
tergal etc.
emi bas, cou-
gants, mou-
v6tements.
mamans,
)E CHIC
A vous plaire
vous pr6sen-
sseaux de vo<
!ES
sin de l'Etat

S .

medical 27
es Dalles
lical 27 chomin
if6rence du Mer-
1970 A 8 h. p.m
Hans Schuller
entation de cas
rs Pierre Celes-
Y, Raymond Hyp


AU CAPITOL
Lundi, Mardi, Jeudi et Samedi
6 hres. et 8hres 30

UN SUPER- WESTERN


RINGO '

AU PISTOLET D'OR

Avec : Mark Damon et Vaceria Fabrizi.

Entrie Gdes 2.50 et 1.00






Aux Ondes Sonores
(Mme GEORGETTE DUPLESSY)
41 Rue Macajoux, (Rue,du Perpetuel Secours)
et de la Fontaine Mme Colo)
Vous pensez <>
Ia Maison Hautement specialisee du Son;
Pensez son,

PRODUCTION,
REPRODUCTION.
Tout : dquipemnents,
Instruments,
Cogmposants,
Pikes.
Pour vos Achats voyez
LA MASON AUX ONDES SONORES,
Service rapide,
Les meilleurs prix.


Ly~a;~he~ia~u~aeJs~Lrubr*ad~ujla rUi~P*L~(st~**i~:~. 'L;~1 ;j-- - 11~ULl~%i;l~t~~)*ICp.lL1~_I;Uir- ~L~i~ll~Ii)i~3id~b"U~1P~+Lsd*ui~- Y_~C~L~FiBY~~VII~h~LLLM~iYiYLrl*ii


I


division des Beaux Arts A la di
reaction g6nirale de 1l'ducation
national.
C'est avec fiert6 que nous
conviona les aimables invites a
vene" appricier le puissant At
nor : Pierre BLAIN, danis un
recital de chants, le same(li 4
Avril A 7 h 30 P. M. dans no
Ire auditorlumn.
Cordlale Bienvenue
N. B.- Les cartes d'invitation
sons exigibles a l'entrie.


AU STUDIO
FOTO NOUVELLE
Nous avons eu l'occasion de
constater une nomoreuse al-
fluence A occasion du Di
manche de Phques, au Studio
FOTO NOUVELLE, au No
110 de la Rue des Miracles.
Renseignements pris : touted
cette foule venait admirer los
int6ressantes innovations appor
t6es A ce studio : nouveaux u-
minagements A la salle d'expo-
sions avec des vitrines qui met-
tent mieux en valour les ph-otos
prisent6es, agrandisscmnent de
la salle de pose qui done un
plus grand champ A l'appareil,
mise en service de cameras des
plus modernes et u'6clairage
tup to dates afin de faciliter
lea prises de vue sous n'imnporte
quel angle disir6 par ie client.
La chambre noire, eulc-me, a
At& dotie d'un nouveau maus-
riel, qui permit d'seii'r lle
diveloppement, l'agiL(lissi:uncit
et autres.
Tous nos coimplimients a M.
Joseph Pierre-Pierre, le Mana-
ger du Studio Foto Nouvelle,
qui entend aller de i'avant et
donner satisfaction a une clien-
tele croissant chaque jour, gra-
ce non seulement a l'urbanite et
A I'entregent des phtctua raphes
de ce studio, mais aus i grfite i.
Is quality reconnue die ledrs tra
vaux, A leur fini et A l'cxpsli-
tion rapid des comianAss.
Ccs compliments s'ktendent I-
galement a Mme Marie-Thtrise
Jeanniton-Th6odo.e, sa Co-a.sso
cite.


I .




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs