Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06702
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 25, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06702
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




-~L- PusANCJEN D'tIAITI


of, fty, et wi Chef:
LUCIEN MONTA S

Adoifnristo*rutu:Ao MilAAX (ZHAU VAT


MEMBRNI DEI L'ASSOO[ATION INt1lRAMMMIAINE DIII PREBIns



Nb ll~.46 ijs ,, .. MERCREDI>I 26 MARS 1970.

I,- -,- -4-s -V A


L'Edition allemande



da Livre du



President Duvalier

.La Lutte des Classes a travers

i'stoire d'Haiti,


Dans son Bureau n de travail ab.PJlais, .le I rrsidlcut 16 Vie die I(
Ri;cblique, Dr Franfois Divalier revoit le Dr Jurgen Graebner
qti Htit en. nain additionn allemande de feLu Luitte des Classes c
travers l'Histoire d'Haitii. Le Dr Gracbner c ait accompagnll dlf
Rocteur de I'Ulnirersite, Me Lionce Viand.


Le Dr Franmcis Duvaliei, Pr.
dclden .Vic d-o la ojublinuo
vient tie nous fire I'honneur
et le plaisir de nous envo-
yer usn excmplaire ainiablement
dddicac& de son ouvrage socio-
logique oLa Lutte ies Classes ah
Travers l'Histoire d'Haitin Jans
sa version allemdcilnde.
A c6e de la jeoe que nous caur
se cette courtossil du Chef de
la Nation ii not.re e-dsr-it, il
nous plau de si,rnal'r, une fois
de plus0la l u;- sigrnifi. action
*4ue revt o 'iitiret des Uites
intellectuelles du munde hi ien-
droit de la R6volutiona Sociabl
Duvalieriste, et qui icunstitue la
matrice d'une action gouverne-
mentale dans laquelle la con-
naissance apprufondie des Scien
ces Humaines et des r6alitds na
tionales tiennlnt sla melileure
place.
Cet itol6it dsesa ites intcllec-
tuelles s'vidcnte pier Is tra-
ductons successive en espa-
giol, en H6breu, en Anglais et
aujourd'hui en allemani d'une
des oeuvres maitresscs lu Lea
der Natioial, se Dr Frungois
Duvalier Chef dc I'Ecrcle des
Griots.
vers l'HisLoire d'Haitis scrite
par le Dr Duvalier en Lollabora
tion avec son alter io, feu
Lorimer Denis est une some
des problems saoci 6cono-
miques qui se Eont p~ses ici de-
puis ia conjoncture St Delmini
guoise jusqu'au temps actuel. 11
transpire a veLrovrB la pages
de cet importAnt ouvrrac l es-
prit des chercheurs p6tris aux
rigueurs de la dialitiquCt cien
lifique en memc L-mpc que (ons
clients du role ct du compurtc-
ment des l61ite.c 'il rliprC cn-
tent dans une socitit6 oi les si-
tabtions he sir- loas tLoijour
comnparables a cell I'des utres,
oh il faut des aporo ,e', n rti-
culitre., a des prohlbcwes fran-
chement singuli-rs
Nous nvions dans n-s colon-
nes, anonc6 l'inaugpiation
d'un Cours de Suciclogic de I'A


4ierique Latine a 1l'Universite
Allemaude de Biclefeld et nous
annolncions aussi alors quie lat
Sociologie haitienne serait com-
prise dans ce nouveau program-
me d'Etudes. ucun autrce ou-
vrage de base de ia Saciologie
haitienne ne pouvast 1tre plus
indiqud pour 0es jeunes intellec
tuels allenands que cc livrc d('
Duvwlier-- Denis qui trarte du
probldme social haitien avec
profondeur et danfa une l'e"r-epe
tive historic eulosir.- di-
fiante au possible.
Puur h.arquer son .dliration
au traducteur, le Di Jurgen
Grabener, Prafesetir de Sociolo
gie de "Univer 't6 de Biietfeld,
le Pi'sident Duvaliei la requ
hier matin au Palais National
en audience sp6eiale. Le Socio-
logue allemand, qui s6ait accom
pag.oe du Recteur dc l'Ui:iversi
t6 d'Etat d'Haiti Me L6once
Viaud a recu (du C!.ef ce I Etat,
aprs, les py6sentacios d'uEage,
un cxemplaire d6dicace de la
version ailemande en Adition de
.luxe, Le Pr6sident a eu pareil
gdste i'endroiL d u Recteur
Lson.ce \ iaud Lt le Dr Grabener
a entendu le Iresident DuiLier
lui dire touted sa consideration,
lui exprmer son vocu que les
elites inotellectuelles di, iionde
se recherchent, ae donnent la
main dans la lutte pour le bien
etre, de la paix et de la Justice
pour tous. Le Dr Grabener a
fait pour le PrEsident a vie de
la Republique la traduct;on tle
la preface de l'Cdition alleman-
de oLa Lutte des Classes & tra-
vers I'Histoirt d'Haiti.0
Nous renouvelons nos f6licit:.
tons au President Duvalier
pour cette nouvelle preuve d(is
rayonnemeint ic sa ineese scien
tifique et politique d a n s
l e s m i i eu x intellec-
tuels de 1'6tranger et lui expin -
ions nos hinjcres rem crcie-
mento pour la coui tisie qu'il
cue, a A 'endroit de anure Jour-
nal en la pqrsonne de no-
tre Directear Lucian M.ntas.


COIN DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE


Rendement de dix

vari1ks de tomate


IN'tRODUCTION. --
Plusieurs easais de vsri6t6s
de tomate. ont kt6 eitrepris
avant celui-ci dans 1.- but non
seulement d'en trouver de nou
Svelles mieux adaptees au climate
do D6partement du Nord rnais
aussi en vue d'arriver h cbte-
nir des recolte, aussi abondan-
tee que possible Avec l'itablisse
ment de l'usine de transform
tion de tomnate de la CAP-CO il
devint imperloux de irouver
lesb moyens d'en produire sur
une base 6conomiquea qui per-
metfrait de souvenir la concurrent
ce des produilts similaires im-
ports tout en Ogalant les per
formances de cea memes varil-
t6s dans d'autres regions du
payS.
MgITHODE EXPERIMENT

IDe parcplles de 20 pieds de


long sur 6 pieds de large, sub
diviskts en deux buttes de 20
pieds tistantes de 3 pieds, fu-
renf choisies popr cheque varied
t6 A 1l'tude nur u.a terrain as
sez uniform, do, texture l 6g
rement argileuse'>daitu6 Bur la
fenrme de Granifdkre, prOs du
Cap-Haitien. Chaque butte por
ta 10 plants tuteur6es placees
i 2 pieds 'une de l'autre, Boit
un total de 20 plants dispcsies
i 2 pieds sur 3 pieds par par
cell. La mnthode cx6irirsenta
le utilisee fut celle des blocs
complete randomis6s. 11 y cut
dix parcelles par bloc ave 6
r6p6titions. Des' ranges do to
mate non comprises dans les
calculs furent pos6es tout au
tour de cheque bloc pour les i-
aster les uns des autres et- 6vi
ter certalines erreurs expnri
mentales.
(Suite page 4)


-Balaguer accepted les conditions


des ravisseurs

- Le rapt de i'Attache de 'Air antigcain a ASanto Dominoe


SAINT, DOMINGUE (AFP) -
LU golvernmenent dominicain
a autoriS la premise en liberty
Oles vingt priaonniers politiques
eoaig e par ,les raviseorsa 'du
Lieutenant Colonel Donald
Crowley, Attach de FlAir h
l'Ambassade des Etats -Unis 4
Saint Domingue, en change de
la liberation de celui-ci, a an-
noneS cet apr6s-iri.di le Gneral
Rafael Guzman Acosta, Chef
do Isa Police.
Le Gineral a pr6cise quo les
prisonniers seraient conduits
dans l'Ambassade de leur choix
ou designee par le' commande-
ment urifO des rdvolutionnai-
res dominicains qui revendique
la paternity de ce rapt.
Les ravisseurs avaient fait
savoir hier qu'ils avaient choi-
si, pour proc6der l'6change,
une place publique sitube au
centre de la Capitale a 10 heu-
res locales aufourd'hui (heure
limited mairitenant d6pasase). Si
les autqritbs dominicaines ne se
prdsentaient pas en smnme
temps que les prisonniers, a-
valent-ils averti, le Lieutenant
Colonel Crowley serait execute
sans hesitation.
Ils posaiept galeaent com-
mne conditions' la presence de
trois personnalit6s, le Recteur
de l'Universit6 d'Etat, sle Dr.
Rafael Kasse 'Acta, Mgr; Hugo
Polanco Brito, Archevgque Coad
juteur, et le Docteur Bienveni-
do Mejia, Pr6sident de I'Asso
citation des Avocats Domini-
cail's. ,
Selon des informations non -
confirmnes, l'Ambaasadeur des
Etats Unis: M. Francis Meloy,
se serait entretenu t6t ce matin
avec le Pr6sident Balaguer. La
decision de remettre les prison
niers en liberty aurait Wt6 pri-
seo a 1'issue de cet entretien.

PARIS (AFP) -
Le tkrrorisme latino a'm6ri-
cain Oe signal de nouveau A
1'attemltion et c'est -par l'enleve-
ment des deux diplomats et le
d6tournement d'un-avion argen
tin. Le Colonel .am-ricain Crow
ley, Attach6 de l'Air i I'Ambas
sade des Etats Unis A Saint Do
mingue, a 4t6 contraint par
des homes arms en unifor-
me de monsterr dans une automo
bile et depuis, ses ravisseurs
ont fait savoir qu'il serait ex6

Un confrrer
guadeloupeen
a Port-au-Prince
Nous "avpns eu le plaisir de
recevuir ce midi en nolre r6dac
tion us confrere guadeloup6en,
M. Roland Silvie, Chef (ie sec-
tion Radio, a Pointe a Pitre.
Freichement dCbarque ce midi,
il est venu nous fire une vist-
te, en compagnic de notre rda,'
teur Claude Dambreville. II sin
tlresse au Folklore haiLien et
pass trois jours en Ha'ti, en
vue de conipleter sa document
lion sur la culture populaire
haitienne.
Vendredi,' avec notre r6dac-
teur Gerson Alexis, il ira voir
6voluer nos bands de raras.
Nous souhaitons .un agriable
s6jour .h M. Roland Silvie.


curt t i 21 _priaonnier, politi- sila6 Maoistc: et anti-rdlection
ques n talent p. relaches, si nle, qi a faith le coup, a aug-
lea I.trouoiles de police nW&- tMt6e sea pretentions, at exige
talent pas auspendues et si on it'llntensnt la lib4raion de 25
ne renondait pas touts recher plsosnmer.,. selon une carte ma-
che en vue de retrouver le di- alaserile du Col. Cronley revue
plomate. Les r6volutiomnaires do hior soir. a t0 h. io un poste de
minicains ont design domnme police. L'Attachd Militaire y
n6gogiateur IMgr. Poblanco Bri- dclarr qu' I est bien trait,
to, Archeveque Coadjuteur. de q'il est surveill6 par 50 hom-
Saint Dom igue. Le gouverne- ukes i,,en arms. Les prison-
meat de Washington a manifes rar- .Ior ient Stre mis en liber-
,t6 son desir de voir lea a tori- .- sur ila Place .Duarte, dans
tes dominicaines se plier a" ces 'nec,,.-nroe ville colonial/
exigences. Cette -carte a 6tO envoy6e. en
L'inqui6tude croit cependant raison des demands de l'Am-
dans les milieux politiques de bassade Amnricaine qui voulait
la Capital F6d6rale devant la isJe preuve que l'Attach6' de
multiplication des enlvements I'Air. tait encore en vie.
de diplomats amoricains, trois Ce matin, un porte parole
depuis le mois de Septembre-^,,_ Ddpartimept d'Etat M.
dernier. Quant au second kid- lartch, a d6clare que le gouver
napping, c'ost un Consul du .1iement Amdricain, et I'Ambas-
Paraguay. en Argentine, M. ,ade 4n R. D. n'ant 6t6 touches
S.,nr.'ES qui en a eteL la victi- d'aucune rIquete du Front K6-
Tie Les responsables, des r6vo- Volutionnaire anti xSrlection-
lut,-nnaros du Front de Libera nipte dominibain.
tion Nationale, ont exig6 par .
tracts l'largissement d'un group A 1. suite d'une longue con
pe de terrorists arret6, dans ftrence au G. Q. G. des Forces
la ville de Lujan. Arm6es Dominicaints autour du


LA SITUATION EN
REP. DOMINICAINE
La tension ne cesse de mon-
ter dans la R publique Voisine,
au fur et i measure qu'avance
la date du 16 Mai, fix6e pour
les 41ections gen6rales.

LE KIDNAPPING DU
COLONEL CROWLEY
SANTO DOMINGO.-
Le Lieutenant Colonel Do-
nalld J. Crowley, Attach6 de
l'Air pros 1'Ambassade Am6ri-
caine depuis 1968, est ag6 de
47 ans. N6 au Texas, il a 6t6
pilot de chasse en Europe du-
rant la Seconde Guerre Mon-
diale, puis dipl6rn des Univer--
sites de Pasadena (Californie)
et du Maryland. Mari6, il a 4
enfants, don't 1 fille.
II a OtU enlevO hier matin aur
le terrain de polo de 'hotel-
Ambajador par 6 homes ar-
mis, vetus d'unifor'mes de sol-
data et eimport6 dans une voi-
ture blanche.
Le Front R6volutionnaire U-


FIANCAILLES
Lundl soir, A 9 heures, ont 4te
fet6es, dans la plus tricte in-
mit, les fiangailles de Mademoi
selle Elsi Lefort, fille de Mon
sieur et Madame Max Lefort et
de Monsieur Gerard Coles, fils
de Monsieur Georges CGales, le
progressiste commerqant qui ani
me avec intelligence quelques
grants nmrket. ue Port-au-Prin
Le et de P6tion-Ville.
C'est danI lea salons de Mon-
sieur lRoger Cajuste ft de Mada
me, nie Lucienne Lefort, que
des parents des families Coles
et Lefort, crduiia en cette heu-
reuse circonstance, ont vide une
coupe de Champagne, autour
d'une table garnie de friandi-
ses, au bcnheur fntur des char-
mants et distingues fiances.
Le Nouvelliste present ses
chaleureases f61icitations aux
jeunes fiances.


Vicintico Valdes a


Cabane Choucoune


Le tries grand chanteur VI-
CINTICO VALDES don't le ta-
lent et la reputation ont tra-
verse les frontiires, sera ap-
plaudi 1 Port-au-Prince, le sa-


Fantaisies
d'annonceurs
Depuis quelque temrps, iius an
nonceurs, en quete d'originalit6,
on' contract& l'haintude d'intro
duire Ies disques par d a jeux
de mots qui n'en sont pas tou-
J urs. De-x examples explicite-
0bnt notre pens6e : Ss'il y a un match de volley
ball cet apres-asidi. S'il y en
a, un, d6pichez-vous d'y aller,
car il est deux heuotes dix. En
attendant, voici Volley-I)i par
lea Fantuisistes de Carrefourc.
Ou encore : sMonsieur Un Tel
esL priO de passer en nos stu-
;lit pour affairs ie concer-
iarit Dommage qupe ie Iesache
pas chanter, car jc lui airais
dTIt comnme Charles Azr.auvour*
.Je t'attends.o
'Nous serious recounaissants
i, nos speakers de ne pas abu-
ser de cette ficolie, ear, de l'a
vis de pas mal de gens, ei'e est
devenue des plus lassaateE.


media 28 Mars, prochain, au
courp du Super grand Gala or-
ganies h CABANE CHOUCOU-
NE par la direction de ce splen
dide Night Club de tres grand
renom. Toutes les difficult s
qui se sont presentdes en tra-
)vers de la concretisation de ce
beau project artistique, ont Ste
audacieusement surmontees. Et
voici qu'encore une fois, tou-
jours conscients de leurs gran-
des responsdbilit6s face a sa
distingu e clientele et tenant
bien haute la flamme du pro-
grds et de l'6dification de la
jeunesse, la direction de CABA-
NE CHOUCOUNE et Mr. MA
RINI aont prats ? vous offrir
ce super grand spectacle, en ca-
deau" de Pfiques...
Avec VALDES don't le ta-
lent est consacr ia travers le
'monde, c'est vraiment du beau
spectacle en perspective. Car,
depuis Sarita Montiel qu'on a.
eu la precieuse occasion d'ap-
plaudir dana des executions h
succeu, A part quelques autres
artistes programm66 par 1o
Productions Artistiques RENE
MARINI, un grand. vide s'est
creusO. On s'est mrnme demain
(Voir suite page 2 )


-le ont partieip6 tous 'les Offi-
ciers sup6rieurs dui D6partement
National Santo Domingo. a
pris 1'apparence d'un camp re-
tranche. En escouadeg de dix
homines, pr6s de 2.000 soldats
patrouillent la Capitale en union
6troite avec 1.000 gendarmes
I laPolice, 'montent la garde
evant les Ambassadeg, lee ho-
ls, les edifices publics et pro-
isdent s des fouilles en de quar
tiers et maisons suspects.
I' lier -soir, un jeune homme,
oui dit avoir 6t6 au courant du
oKidnappingp avant sa perp6-
iration, a t66 longuement inter-
i-og6 par le Chef de la Police,
mn presence des membres de
PAssiatance Militaire Technique
Nprd-Am6ricaine a Sato Do-
.Le d6lai'fix6 par le front An-
tIr6lectionniste prend fin ce
matin it 10 h., mais un &Com-
tn.ando de la Democratie, a tel6
phone ce martin aux" prncipiaes
stations de radio de Santo Do-
mingo pour leur fair savoir
que les principaux membres de
opposition et les membres de
leurs families seroft assamsines
si un seul cheveu tombe de la
tite du Col. Cronley.
Ce matin, a 8h. le Pr6sident
Balaguer a appel6 en conferen-
ce le Procureur General de la
Republique equivalentt de no-
tre Ministre de la Justice) et le
Ministre des Affaires Etrangi-
LA VIOLENCE MONTE
SANTO DOMINGO.- Une bom
be a 6clatS bier soir dans les
toilets du Palais de Justice de
Baharona, oi les audiences ont
(Suite page 6 col. 2)


La. Vie Internationale


detenus par 'a police depuis
six jours et soumis a de barba
res tortures, avant inardi soir
a 22 heures locales (01h.00 gmit
mercredi). 'Le communique af-
firmait que le Consul 6tait un
Agent de la CLA. et un Repr6
sentant de la asanglante dictatu-
re du G6noral Alfredo Stroess-
ner, Pr6sident du Paraguay,
qui est pr6cis6ment arrive an-
fourd'hui en Argentine pour
une visits de quite jours. Les
deux militants du F. A. L. a-
vaient t60 arrct6s pour avoir
participd & I'attaque, en Avril
.dernier, d'une Caserne du Can .
po de Mayo, le grand camp mi-
litaire. proche de la Capitale
Argentine.

Le F.A.L. n'a pas .donn4 si-
gne 'de vie' depuis I'expiration
de son ultimatum et on ignore
tout du sort du Consul'Le corn
muniqu6 de l'Organisation r&-
clamait 6galement que les deux
militants ddten p soient prO-
s senate A la Tl66vision Argen


L'ENLEVEMENT
A BUENOS AIRES
BUENOS' AIRES (AFP) -
M. Waldemar Sanchez, Con-
sul du Paraguay enlev6 en plein
Buenos .Aires, eat apparem-
ment toujours prisoonier du
Front Argentin de Liberation.
Pour sa part, Ia police argen-
tine n'a pq crelachM les deux
'militants du F. A. L. don't le
Front r6olamait la mise en li-
bertd en Ochange de cell du
Consul; bien que l'ultimatum
de l'Organisation Revolution-
naire ait expiredd hier soir.
Le F. A. L. avait confirm
dana un communique peu apres
l'enl6vement qu'il en revendi-
quait la responsabilit6 com-
mne l'avaient indiquq quelques
heures plus tot des traits lan-
ces dans un Bar de la Capitale.
Le communique du F.A.L. de-
mandait la liberation de Cailos
Dellanave et Alejandro Rodol-
fo Baldu, deux de ses 'membres


Line lors de leur mise en liber-
t6 at affirmait. par ailliurs que
la police se refusait Ih admettre
1'emprisonnement de Baldr afin
de pouv~ir lassassiner impune-
ment. II avertissait enfin *al
police que tout9 tentative pour
retrouver les ravisdurs de M.
Sanchez risquait de 'mettre la
skcuritN de Oelui-ci en danger.

L'enlbvement du ponmml qui
est en poste 'Ituxalngo, A en-
viron 900 kilomtre- de a sCa-
/ pitale, a 6t0 efftect6 par un
group de trois jeunes genm, a-,
lors qu'il se trouvalt i Buenos
Aires pour y vendre unsa oltu-
re. Lea troiB hommiB foigni--
rent de *Utnireaser 1 chatt
du Whiecle qu'lls denandirent
a emaayer. I y montrent avec
M. Sanch~M et son chauffeur,
puis les. redisirent & A'impuis
sance et leur band6rent. les
yeux. Apris avoir roud4, pen-
daVi une quarantine de minu-

(Suite page 6 col. 1)


Bilan du football scolaire


Le Lycee Louverture sur le podium
FELICITATIONS AU COMITE D'ORGANISATION
Envros 0.511 jeistc en hul t ulr pysaualtlird fesoad-nie arabeole.ia


Environ 30.000 jeunes gens
ont assistS, hier, aux finales in
terscolaires de foot ball. Si
'on en croit les statistiques
c'est pour a Ipremibre ftis
qu'une telle affluenie a Otl en
'egistr6e pou, d's matches de
jeunes: Le staflde 6tait plein
a craquer, :'t les .2 hres. 30,
on avait df former 1.-s 'rltess
de la tribune principal. Ce suc
cbs sans precedlent est di au
travail inlassable de la c mmis
sion d'organisation qui a s
fair renaitie l'enthousiasisie
dans tous lea Ceurs air-as no-
tre mesaventlu-e jamaicaine. il
fallait faire revenir les spor
tifs, drainer le grand ipubl:
verse le stade vt bI -nco,'0 os a
r6ussi.
Durant les anness prdec'den
tes, ce championnat mterscolai
rc se reduisalt i un duel -l'epe
tuel entire nosi lycee; lers colle
ges, malgr6 la val'ur connue
des bons 616ments don't ils' dis
posalent ont toujours boud6 une
competition a laqurlle il ne
croynIent pas. Cette .aison-ei,
si la finale s'eti jouie entire 2
lye6es, des 6tablissementg prt-
vds cornme 'e college classiqte,
le college George,- Mea. ot
pour leur flre participation, 'r
lis6 une rcariler honorable fai
sant soufflir les mseilleurs. D--s
gargons con.me Levy de Geor-
ges Marc, ou Deniervi du colik
gc Classio'que qui ne jouent
titans aucuI club seraient cans
aucuni doute perduro p-ir le foot


Jean Guillaume Guerrier

par Maurice A, Lubin
(Suite, voir le No d'hier)


if Dans une autre lettre du 91
SAvril 1799 parties d'Estaires et
adrease 4 Gr6goire, Gueorrier
parle avec plus de details de St
Domingue et assez longuement
de Tbussaint Louverture. Ce
qui est plus interessant c'est
son project de former un Scmi-
naire pour former des gens d,
couleur et aussi un College. Voi
ci un fragment de rette lettre:
J'ai il y a un mois faith par
tir dans le paquet du Ministre-
de l'Int6rieur une lettre eil Ame
rique par le canal de son pro
mier r&dacteur, le citoyen Gou


DERNIERE HEURE
SANTO-DOMINGO
Le President Balaguer parle-
ra ce soir i 8h. a la radio pour
informer le people dominicain
s'il pr6sentera sa candidature
i la rl6ection le 16 Mai pro-
chain.


INFORMATIONS

I RELIGIEUSES

A Vieux" Bourg d'Aquin, le
Chanoine Emile Nitus r6alise
un.travail colossal dans sa pa-
roisse. II a lane dans sa pa-
r6isse une c.ampanei de reboiso
ment.
Une E c o 1 e Congr6ganis-
te est en construction le
r, (Voir suite page 2 )


bert, pour l'infornaer aupres
de mon premier vicaire, le cito
yen Brele, autrelois Corneille,et
,lu eitoyen Duburcq, autrefois
Bruno, mon 2e vicaire, encore
tous les deux au Cap Frangais
Hvee l'abb Anthcauime, duns
quelle position se trouvent ac-
tuellement les choses pour voir
d'aboril, ayant tout perdu 0au
Cap Fruncais, une mason
monte en argenterie et meu-
bles s'il n'y aurait pas mnioyen
de rccup6rer queloue chose.
La lettre se pursuit nainsi
,Le dernier num6ro me faith con
naitre que les Anglais et les
(Voir suite page 4)


A la memoire de
Mine Madeleine
Bouchereau
Ce matin, en 1'Eglise de St.
Louis Roi de France a 0t1 cd61-
ir6e une messe a la 'm6moire
de Mme Madeleine Sylvain Bou
chereau. Elle fut recommandee
par la Ligue Feminine d'Ac-
tion Sociale don't la defunte
fut la Fondatrice avec le con-
cours de nombreuses femmes.
et filles.
Un grand nombre de dames
et demoiselles de las Ligue ant
as'sisti i cette cer6monie fun6-
bre.
L'assistance recueillie pr6sen
ta sea condolbances la s aour
de Mmine Boucheresan Mo Jean
ne Sylvain, de passage en Haiti.


ball et notre pays aurait perdu
en eux un grand d6fensseur et
un excellent attaquant.
xxx
LA JOURNEE D'IIIER
Les manifestations d6bute
rent vers trois heures; en ler
lieu, des marjorpttes se firent
applaudir dans i'execution d'u-
ne serie de mquvements avec
ballon en main; il y eut aussi
le show des 6quilibrisles de Can
tave. MaiA on oublia Lres vite
ces choses lIA des le coup d'en-
vq de la finale Vdet entire le
lycde Louveoture Iscle college
Lauado-HR-itien.


CANADO-IIAITIEN I -
On n'attendit pas lrngtemps
pour connait.-' le ler. gagnant
de la coupe Jean-Claude DUVA
LIER. En effect, le match avait
it peine d6but6 que le petit Ker
saint du !ycke Louveriure. a-
prbs avoir ms K-0 touted la de


fense ad'/eie par une alternan
ce de dribbles et de crochets, pla
ga un lobe qui laissa pantois le
garden des fr6res do Sacr6
Coeur. On pensa alors a une rn-
action Ilnm6diate des colldgien,
cueillis a froid pir ce but; il
n'y eut rien et c. dfut le ycae
Louverture qui aggrava la mar
que sur penalty pour fauchage
du mame Kersaio.t Le justiciex
Daniel Kersaint, tira mal le
coup de pie'l de reparation
que ie gardin coll6giei, d6via
inconipletement.
Quelques minutes plus d,
Jacques Adam sur service en
profondo;sur de so n ariere gu-
che ports ia marque a 3-0
score qui .lva;t 16 ltu:er la mar

Pautan apr.'es r'ipos, les
battus fireiit l 'esenLici du jeu.
ils ont con.min tLerribiLiment vt
avec des attaquants risquant
souventt Ie Ir, ils aulr5i(,t pu
(Suite page 6, col. 5)


lnsta a-tanes


La joie de revo.r :on jays.
ses parents et se" ascis, ecla
tait hier matin discn lea yeux
Dervenche de l'artiste peintre
Gilda NASSIEF, n-- Th6baud.
Gilda qui reside A la Dominique.
ile britannique des Petites Au
tilles, est rentrde avec son ma
ri, l'ing6nieur chimiste Philippe
NASSIEF, et leurs trois en
fants Yvor, Moroussia, et Gre-
gor. Gilda NASSIEF, fille de
Monsieur Jules T6baud, propri6
taire de I'h1tel Castel Haiti, et
Mme. prepare iune exposition
de peintcre.s qui se tiendr itan
t1t a Porto Rico. La plupbart
des toiles de Gilda sont execu
tdes au couleau. Nous soubai
tons du succ a l'artiste. et for
ilons pot r aon niari, I Jur ses
infants et pour ele sle" voeux
d'. gr6able s6jour

Hier apris-midi, par un vol
special de I.I Traiin.car;be.nii.
sont arrives e0 notre spays &2
jcunes ouristet. IHa sonti trois
des coll6giens. Au nomi i de
ces gais voyageurs qui viennent
des Etas-Ui. r.noua avoals re
marqu6 note compatriot So-
nia Daina. Ces visitesras qli s -
journ-rant ic jusqu'h samedi.
ont eof accuenIlis par Monsieur
Marvin Cardozu, de l'h6tel Ilon
tana.
Hier, par le vO',jl spacil lde
]a 'Transcaribbcan, est parti
Joel Bartoli, fils du Dr. Jean
BartoliJ. Joel itait l'nique p*,s
sager i bord. De Port-aiu-Prin
ce New York, il a 6te entouri
de prvenminces par sept hstes
ses les unlics plus couroiesci; quie
les autrs.
Le major Levy Jeanty, du
Corps d'Avilation des Forces Ar
m6es d'Haiti, a prs l'avion
bhier matin. A destination des
Etats-Unis. 1II et cirirg, d'une
mission special.
L'lndustriel Harald Bus-4
nius a accueflli hier martin l'hom


me d'affakres Porto-Ricain Mo-
ra Peraza. Monsieur Peraza,
qui se proposes de passer deux
mois en Haiti, est un specials
te de la fumigation des fruits
et 16gumes.

Notre ami l'ingieieur Jac
ques Hyppolite. directeur ad
ministratif du Conseil National
des T61dcommunications, s'est
fait le plaisif de nous pr6sen
ter. a son colligue, l'ngdnieur
Eliot Pierre, apecialiste cn sl&d
'communications 'isig6n;ur
Pierre, qui rra:aill-, .s Genseso
pour le c$mpte oc It' N U,
vient de passer dix jourse vee
ses pere et mo re. MAon. eur et
Madanle Joseph Pie:re. Avani
de rentrer en Haiti, il a partici
p ai utne conf6rmsie qu-\ lint
d'avoir lieu :i Melbouwne, en
Australie. Au tco s de c.- as
- sises qui ont -Ilu,. un r71 s. 2
commissions d'6tulvi de I'U T
I T out present lesb. raIp)orti
circonstanciis. Avsnt d 'occuper
ce poste a Geneve. l'ing/nicu-
Eliot Pierre a 6-t direclcur du
Centre de Foinut1 oln piclession
inelle au Congo.
Nous souhaitons bon voyage
A ce distingua csonipatrinte au
quel itindraire ;esive -- Mel
bourne Los Angeles -- Mi
mi Port-iu-Prince -t Go
neve derechef, aura permis de
fire le tour lde la Terre.
ax x

Monsieur CGiffor- l Bandt,
president de l'Usine ii MantI-
gue, s'est rendu Miami pour
affairs.
Monsieur Albert t'hauvet
r est part hier martin. I e eiEnd
d'abord a Miami, puis n'ettra
le cap sur Middlesex, New Jer
sey. Li, il aura des colloques
d'affalres -vec des nmembres de
la eompagme qu'il roprdsente
en Haiti. le c Toys Co2
Notre am. e Elsie. hb6tess ef
fik-iente de la Air France, a


Dimanche 29 Mars 1970 a 5 h, 7 h et 9 h


E EX THiATRE lREIENTE I




DEVINE QUI VIENT DINER


Entr6e Gdes 5.00

Rdservee Gdes 7.50


, ,, -,- -..-........ .. ,. wih .-d tm r .- 1 ,.'....,...i ,. . . . . . . .- ".... .. . . -.... " "' .. .


,t-- .- .. '-,.



J~~~ .Ili


Adwr*: Rpz DtJ CwrtWR



P0RT-AU-PTANCE HAIT3)16



(OTE PO0$TALE : 1316


"'


'






no nOUyIuv1u --


_ __25MARS__ .t


lohcl eora acheV6 an.Juln pro-
chain .m t sa dtrigt par lea
Smu'mr do Sainto Thirse..
Noun pronona lo plus grand
ilaninir pour proantAr neo 'f6.
ll'tlajilolus i notre compatriot la,
Chaniodne Nktus ql Lravallle
oeur non frore$ 8- arribre
lnys dihiin lo domsio e splrltuel.
xxx
LES HEUISES DES CERE-
M O N I E S RULIGIEUSIES
DANS LES PAI4OISSES DE
1,A CATHEDRAL, STIE. AN-
NIE, ST. JOSEPH, SACRE -
COEUR, ST. GERARD, MAR
TISSANT, BOURDON, BIZO-
TON, CARREFOUR, ET PE-
TIONV1LLE.-
Lundi. Mardi, Mercredi Saint
A i h. P.M. dans toutes les E-
gli'ses, rotraite pascale.

JEUDI SAINT i 7 h. A.M.
is la Cathidrale. Measse pontifi-
cale conc6ldbr6e par Son Excel
lence Monseigneur Ligond& Ar-
chevdque de Port-au-Prince, con
sicration des Saintes Huiles.
A 6 h. P.M. Dans toutes lea
Eglises et Chapelle publique
Grande Messe Solennelle coned
16bree avec Homdlie de circons
tance, Lavement des pieds, sui-
vie de la possession, Transla-
tion solennelle du Saint Sacre-
ment au Reposolr Adoration.
xxx

VENDREDI SAINT au Sa-
rr6-Cceur de Turgeau I 6 h.
A.M. C6rdmonie Liturgique &i
la Croix des Pres.
A St. Joseph, Cath6drale etc...
11 h. A.M.' Chemin de la
Croix.
Dans toutes les Eglises.
A 3 h. P.M. Liturgie Solen-
nel de la passion et la mort du
Seigneur en quatre parties. A-
pros le chant deola passion de
Jesus Christ selon St. Jean, Ho
mnlie de circonstance. Les 0-
raisons solennelles, 1'adoration
de la Croix La communion.
SAMEDI SAINT D5s 7 h.
A.M. Confesion pour -les gran-
des personnel 3 h. P.M. pour
les Hom'mnes.
A 1C h. SO0 P.M. Ouverture
des Eglises, B6nddictions du feu
Pascal. Benediction du Sidge
Pascal 1970 suivi de la Veillde
Pascale. Litanie, Bdn6diction
de l'eau Baptismale. Baptdme
des Grandes personnel. Le re-
nouvellement des processes du
Bapteme. A minuit, la messe
de la resurrection du Seigneur.
II n'y aura pas de masse de 4
h. A.M. dans les -Eglises.
xx x
A la Cath6drale 8 h. 30 A.M.
Grande Messe pontificale par
Son Excellence Monseigneur Li-


gend6 Arobevlque do Port-au.
Prince acoatpagnd- de P'Hom6-
lie d eciroonetance. Dans lea
autre ilEglises, Mease anu oheu-
rqehabltuoUes.

Samedl 21 Mars, une belle
S 6t motl a'ellesgue..a u lisp,,
au Morne & Tuff A l'oacaslon
doe feetivltl" du "Centaralre do
la parolose do Sto. Anno : La
consecration da l'Ealise de Ste.
Anne.
Ella a 6t6 pr6iadd6 par Son
Excellence Monseigneur Ligon-
d6 Archom eue SdpCPoattcu-Prin
ce. En preseneB-4e'un rand
nombra do prOtrea de la Capita
Il et une fouled de fiddles. Au-
cours de la cer6monle, Monsei-
gneur Kdbreau a eu un petit
malaise.
X X X

Le Mardi 31 'Mars h 6 houres
A.M. aura lieu une messe solen
nelle par Son Excellence Mon-
seigneur Deostte au nom de"
100 grands mdres de la Capita-
le suivie d'une reception.
xxx
Le mois pyochain au course
du mois d'Avril plusleura Fran-
cais iront on Cong6 bien m6ri-
t6 dans lear pays natal. Par-
mi 'lesquels nom ecitons : les
Chanoines Michel Butel Cum6
de Ponds des Blanes, sa parois
se sera administrde par le pbre
Marchand, Emile Gestin Cur6
du Trou de Nippes, sa paroisas
sera administrre par son Frdre
Monseiooeur Ernest Gestin. Les
Peres Mayard Cur6 de Corail,
la paroinse sera administreo
parleapre Lgprec Cur6 do
Pestel. Le pere Bluteau Vicaire
de la Cathedrale des Cayes.
Pour I'Archidiocrse, les peres
Buisson Curg de Greasier, Quin
tin icaire du Sacr6-Coeur d,
Turkuea. I.
Souslaur sounhitonsa n a-
greable sijour en terre tran-
(tre.

Le Jeudi Saint & 7 heures
A.M. il y aura h l'Eglise pa-
roissiale de Jdr6mie par Son
Excellence Monesiggeur Peters
la -bhnddictiop does Saiptea Ituiles
Les prhties renouvelleront
-leur promnesse et vweux diobdis-
sance au chef de l'Archrdiocdse.
de l'Archidiocese.
C'est la premiere fois qu'une
Eglise paroissiale qui n'est pas
Cathedrale qu'une Cdr6monie
pareille sera ce61brde.
vdhl-
Le Rdvdrend pere Lessel Cu-
rd de St. Louis, du Sud procede
ces jours-ci i la restauration
de l'Eglise. Le Choeur est corn
pltement restaur6. Les mobi-
liers achevds.
Nous f6licitons le d6voud et
Svmpathique Cur6 de cette pa-
roisse.


IAVEC

LA




Mort aux Rats



EN BOULETTES




GIBBONS


9UEL QUE SOIT


LE RAT


IL PERIRA




&=33I-ali38,3^3l3I Igo


Wlintice Vald6s .a


*6 t Caban .Chluououn avUit
chiangae, do pu. 81 o an'talt
)plus leLdynamlrque MARINI qui
dirle les destlit6es do ce noble
Night .Club.
La r4ponso vient doe ous
*otreaotnoe aveso ~Mduoup did-
loquence. CAIBANE CHOUCOU
NE est demour6 fidle hIs a tra
edition. 'VICINTICO VALDES
done le coup- d'envol. 11 edimp-
.te ur votre presence pour prou
ver qu'll ia va -pas rater son
- coup. St.. *-n contrepartie, il
vous fera goater los moments
les plus agrdables et les mieux
combl4s de votre. existence. Cet
te mome promesse a 6t6 fate
Is la clientele combien insatia-
ble, du Palladium de New-York,
et elle a 6th tenue -dans tous aes
comparthiments. En effect, c'est
avee l'aide .de la police munici-,
pale que le Grand VICINTICO
a pu gagner sa logo aprbs son
num6ro, telldment qu'on se press
sait autour de lui pour l'accla
mer. Durant le ddlire effr6n6
des spectateurs dmerveille6s, 'at
mosphbre de la salle stait rem
plie.par dea s Oh I Big I Oh !
Big equi n'en finissaient pas.
Et partout ola il a train ses
c6l6bres traces, il a rencontre
un asuccs non moins grand. Le
voici A pr6scnt aux portes
d'Haiti I
Touts sa egl6briti l'accompa-
gno, et, avec elle, sa voix chau
de et attrayante. J'entends ddjit
VALDES ouvrir de sa clef ma-
gique les oeours les plus insen-
sibles A travers sa mervoilleuse
chanson intitule cNOSTALGI-
CO, I VIVE VALDES VICIN
TICO Ces trois c cient bien pour faire pressentir
i VALDES qu'un success fou
l'attend en Haiti, terre du So-
leil et -de la bonne humeur.
Noos ne voulons pas anticiper.
Cependant, il -n'existe, vrai-
ment, aucun doute autour du


AVIS
Les 6tudiants de l'Ecole Na-
tionale d'Auxiliaires prdsentent
le Jeudi 26 Mars au Rex-Thbdf-
tre A 10 heures du matin au
profit de leur salle de di4t4ti-
que.
un drama puissant et human
avee Charlton Heston et Yvette
Mimieux.
Entr6e Gde 1.50



Off Ere 'Emploi
Magasin de pikees d6tach6es
pour v6hicules, deaire utiliser
les services d'une personnel d'i-
ge moyen dactylographe, pou-
vant Otre affected au Kardex
(fichier de Stock). Les intdres
Be (e) s sont pride (e) s de fire
parvenir leurs qualifications,
par acrit, A l'adresse suivante:
P.O. BOX 536, Port-au-Prince,
Haiti.


Avis de Divorce
Par Jugement de dfanut ren-
du par le Tribunal Civil de
Port-au-Prince, le 24 Fdvrier
1970, le divorce des dpoux Ray-
mond Ridord, la femme n4e
Evelyne Joseph, demeurant et
domicili6s a Port-au-Prince a
6td prononc6. Son dispositif est
ainsi conqu: Par ces motifs, a-
pris dliberation, maintient le
ddfaut octroyd centre la defeno
deresse; admet le divorce du
sieur Raymond Ridor4 d'avec
son Opouse nde N a y a r a
E u p h i n e 'osette Joseph
aux torts de cette derni-
re; Prononce la dissolution des
liens existant entire les parties;
ordonne la transcription du dis
positif du jugement sur les re-
gistrea de l'Officier de S'Etat
Civil de la Section Est de Port
au-Prince. Dit qu'un extrait du
present jugement sera mis dans
I'un des quotidiens s'6ditant A
la Capital, sous peine de dom
mages intdrdts envers les tiers,
s'il y 6chet; compense les de-
pens.
-Ce 18 Mars 1970..................
Paul Isaac av.
Christian D. Alcindor av.


(tSute)

succ6s du Grand VIOINTICO
VALDES mous notre dcll. D'all
laurs, lo Super Orand Gala'au
course duqubl It aura h se produl.
reaera afilsmd. par I'lln0mble
Nomoure Jn. Baptlsto.Et.ll nou,
faut nster quo CABANE CHOU
GOUNID a tjavalll6 h gulchet.
ferpnd durant le Carnaval. L'af
fluence a 6t teolle qu'onr a do
vecitetr. I oun renmde assez ef-
ficace pour 6radlquer ce mal:
Le prix d'admission auiNight-
Club a subi une augmentation.
Cette heureuse initiative per-
mettra d'assurer du conform et
de l'aisance hIs la bienveillate
clientele. Des applaudissements
ont d6jh salud cette decision, de
notre ami RENE MARINI. Les
fruits n se e ont, d'ailleurs, pas
faits attendre. Maintenant, la
clientele de CHOUCOtUNE ne
compete qqe du beau monde.
Bravo, cher vieux RENE I Tes
initiatives prevalent toujours.
Je me souviens trds bien de la'
r ponse 1que tu m'as faite
squand je t'ai damapd6 pour-
quoi eette heureuse initiative
en faveur des clients. Car, nmal
gr& lei detail) prcitet, jo de-
meurais perplexed. J'avais un
peu de mal S remplir mon bol.
Tu,me disais, done, que lors du
grand spectacle organism I I'oc
caslon de la tournoe triompha-
le de GUY du ROSIER en Hai-
ti, des incidents trds malbeu-,
reux furent enregistrds. CABA


MLfr -PAP VAL'MAGE


NE 0HOUCOUNE, dbalt plain
t craquer en Jourtln, on s'ed 1,
solventt.. Lae esprita -'taIlent
port au rouge." Et, I'ambian
ce, .LPDnltntioin qul oulalents., '
travyre Ia salle, talent oppres
easit6lp pour -le pblic.-el i finit
par-6g6ndler. La direction dut
nlmurfr. t es propose mAlson7-
naihtas do certain h sun endrolLt
C'ktalt llut8t un s ujet daun-
mour. mals on esebt rappeld I
la suite que le pr'lx d'admis-
siaon talent asasfz.t-faibles. Car-. -
talnes personnalitn s'ont pas
pu prendre part i e grand les-
tival de la chanson, pivoyant
un 'trap plain probable.
Pour VICINTICO VALDES,
ce sara vratment du nouveau
du sensationnel, de l'xception
nel I Tout eat prd"u et bien
prdvu pour voUs permettre de
bien jouir doe vote soir6e avec
CABANE CHOUCOUNE. VAL,
DES vous 6merveillera, MARI
NI vous comblera.
En avant, en avant, pour un
joyeux Piques, avec VICINTI- Une tvue arienne de lIt Foire Expo 7d 4'Osaka, Japon qui estdijd souverte au 'public. Au
CO V A L D E S -- CABANE,' fond apparit le pailloan du Gouvernement Japoats derrsre lequol seo trouoe la gigantesque
CHOUCOUNE et -emours Jn- place des festivals. A gauche on Ioil lea patorotos de France, d'Allemagne Occidentale, d'Aus
Baptiste. .-tralie, des Etats U-nis et de l'Uowt;on Sovi dtque c dernier, droitd.
A.nofer que les entries sont.

Les- admissions sont -I $ 5.oo
Une aubaine, pas vrai ? LISEZ
S G. H.- cLE NOUVELLISTE,
,, G. R. ~


Une photo qwi dit-on fat prisepar les isruiliens, montre une
towr .lectrique de 60.000 volts au moment ot elle a Wt dy7nn-
ieitee. Elle est sitrude a 12 miles an Nord de Damas Capi-
tafe de la Syfae.


La Soeur Eleanor Niedwick de l'Ordre des Filles de la Sa-
gesse e Washington est aussi un agent de police. Un rivol
ver dars so valise, 01le va chaque jour dains une voiture de
patrouille dans les bas secteurs de la villS. Ells retourne 6
temps au, Couvent pour assisted i la messe deu soir quoti-
die).ne. e


Carlstroem, Rue Bonne Foi, Agent Officiel.


PROBLEM N


I II A i v vivIIV m IT x


HORIZONTALEMENT -
1 J'aime en latin A-
br6viation Patronyme
2 Personne sans com6e-
tence
3 Fier Coule en Autri-
che -
4 Coq do bruyere Con-
jnction
5 Manque de resort
6 Nota Voyelle triple


- ip towffl-*Ow ro-k 0


o. 345 F.


- On y va pour le carnaval
7 Habille 1a danseuse -
Partie du corps
8 Pr6nom f6minin Mont
9-- Humaniste hollandais -
Article
10 Originaire d'Asie -
Etendue d'eau


VERTICALEMENT
I Recueil de bons. mots -
Mot latin
II Grandes quantit6s
III Ville suisse Mis
see
IV Baguette de bois -
Fleuve du Nord
V Chaine de 'ipontagnes
Vieux camp
VI Ruse
VII Conjonction Le mot
de la fin
VIII Alla au hasard 4
IX Ddcore .Devint- va-
che Article
X Fair, ptat.


SOLUTION No. 343 F.


HORIZONALEMENT
1 Ripp-.rt-r -r ? Alltkare
.< Cr., ID .1 Tr,'l..I. rvte -
6. R.n-: Pip ,. 1, Tell -
7. Lutrai 8. N aobe; Oie -
Ere; Mantes 10. Se; Penaer.


VERTIALEMENT
I RH. Trores II. Aigrei;
Ire ll. Pleonasme IV. Pla-
e V %O)il; Blm-.- VI.
Ru, Or; An VII. Troditlons
VLU. E Yprite IX.
IT; Laser X. D6pi6s. j


Colgate au gardol protege efficacement


la santet la .beautW de vos Dents.


m Lea Prince Norodom Sihanouk
(en boa) qui a dti destitute con
Polycerpou Georghadjis, ex- .m Chef d'Etat du Cambodge
Ministry de l'Interieur de Chy eictinoe d'un desaccord popu-
pre qui Jtait imnpliqud dans nun lare relativement A l'utilisa-
attentat centre la vie de I'Ar tion du territoire du Camlbod-
cheveque Makarios a jit tud, go per les troupes du Vietnam
au cowrs d'ne embuscade dans du. ord et le Vietoong.
les manrons de Nicosie.





SBanque Nationale

de la Republique d'Haiti ;


Banque de I'Etat Haitien

Devenez votre propre Comptable en ouvrant
un compete de Ch6ques a la Banque Nationale


PAGO N


(SuitUNdo Ia ldre pa")


llllllP~""~-~~~""-3Y"~~I~Y~L"LLW"~L~-"~U


:'~`: :- --i ---r -:;-----;- . ...;. ~_


Urwr!Rr.nir oK u. i&@A




**~~ VAGI I


MERRIDDI 15 MARS W170


-- cl kB-NOUTLfl -


Dans nos Salles de Spectacles DAN N, $ SA


A MAGIC CINE
Dineuch n do I'quqs.
I.'1UIS'fOIRE
D'UN GRAND AMOUR
avec: Georgez NEGRET, Glo
rin MARtIN, duna lo 61e de So
lodad, Domingo SOLER, Easo-
rn GRAGIA, Jullo VILLAR -
RIAL, Mlirgul Angel FERRIS
etc. Photographic FIGUEROA.
Ulne super production Mexi -
Caile.
Lo falit t est d6roul6 il y a un
oi6clo au Mexique. Un fult au-
thentique.
C'est uno histoire boulever-
snnte et pathlitique. Un grand
drami d'amour, de passion et
do haine qui captera pendant
deux heures attention du spec-
tateur.
C'est I'histoire d'un homme
ruln6 par son creancier qui
dans une circonstance p6rit
dans un incendie pour sauvegar
der son honneur. Son creancier
pure d'une fillette de 9 ans s'ap
proprie son chateau. Le riche
seigneur qui tait veuf, laisse
aussi un orphelin de 12 ans.
Une amiti6 unit lea deux en -
fants, puis l'amour. Le nouveau
riche ne tolbrera jamals aue le
fils du seigneur retrouve sa for
tune par ce marriage.
Le jeune home laisse le
pays pour essayer de reconqug-
rir 'aisance et de se trouver en
measure de demander la main de
celle qu'il aimed. Dix ans se sont
6coulrs qu'adv'endra-t-il de ces
deux jeunes amoureux. Un the
me hautement dramatique et
profondiment human, qui se d6
roule entire deux jeunes gene
qui ont giandi Ians lea niemes
sentiments damnour qu'ils ont
6prouvO l'un pour I'autre il y
a de ce la dix ans.
Durant ces dix ans, bien des
faits se sont dfroulbs. Une fou-
le d'incdfnts imprrtvus et dc si-
tuations pittoresques 3e succ&-
dent su course de cette histoire
passionnante.
TTn film oui ne neut Stre ra -
contd (ue vous devez voir.
GOi 2.50 Pt 4.00
N B. Ce film ne passer dans
aucun des Drive In.


De Luxe Auto-Cine
Dimanche 29 Mars
La premise stance debutera
a 7 heures monas le quart
Usne superproducLosn sais -
sante, dotfe d'un suspense gran
diose qui a pour dkcor un Con-
tinent et pour lhnme, la Cons-
cience de I'homme.
LA NUIT DES GEAiNRAUX
En cinemascope couleurs
avec de fortes personnaliits
de I'Fcran:
Peter O'TOOLE qui y r- fait
une creation giniale
Omar SHARIF et une constel
lation de puissants acteurs
LA NUIT DES GENERAUX
Une oeuvre retentissante clas
see parmi les sommels du 7 me
Art, pour l'ind6niable grandeur
de as fracture, pour lonulence
de son dialogue, pour l'impecca-
bilit6 de son interpretation et
la magnificence ae ses decors.
eParis Matcho lui a dicer-
nb sa plus haute recompense, le
fameux Oscar des eTROIS E-
TOILES.
LA NUIT DES CENERAUX
Ce film acclami dans le mon
de enter relate avec un relief
imoressionnant un episode tra-
glque des grands remous qui
ont aoulexers4 l'shuanit6.


II brosso avec unos ncontesta
blo maltrlso l comporteniont
sinipiller do chaqua p'Fotagonlts-
, to dam sa sphAre d'action au ni
veanu do se r6actlons partUcullb
res at do sed conflits int6ricurs.
Parml soa g4ntraux so-d6ta-
chi la forte perso.nnlltd d'un
home d'acier at do glace. un
Otra ddmonlaque dunt l'attltudo
au milieu des vertiges de la
cruanut6 d'une ipoque tourman-
t e vous laiassea pzrl.excs.
Est-ce un cerveau traumsnti-
s ,Sarailt-il un inaniique du
rime?... Pourquoi voue-t-il aux
innocentes courtisaneas une tell
halne?.. Poursnul en presence
d'une fille est-Il atteint du d6
ddlire de Ia pers-cution?...
Vous vous sentiroz zcomme
balayds par le souffle puissant
do sla mse en scene do ce film
prodigieux qui crse A chaque
instant une atmosphere d'an -
goisse donnant un relief plus
vibre au tableau violent eL con-
trast6 d'un monde en proie A
touts leas dmences.
Saul le gnle de Sam SPIE-
GEL pouvait trosser aussl ma-
ristralement l'aspect savage
de cette nuit cruelle...
LA NUIT DES GENERAUX
Seul des interpretes de l'en
vergure de Peter O'TUOLE et
d'Omar SHARIF pouvaient as-
surer l'apothdose de ce monu-
mental chef d'oeuvre en lui
donnant le maxin',mm de vdrit6
humane eat de tr.nscendati(ne!
LA NUIT DES GENFRAUX
vous fera vivre ces heures 0-
toilaes de I'humanit6 v6cues par
les homes exceptionnels qui il-
luminent l'Histoire de leurs re-
actions viriles en face des dou-
loureuses imnlicatlons de la vie..
Entree $ 0.60 par personnel
t xx

AU CAPITOL
CAPITOL prend plaisir A
vous presenter:
Dinan.che a 5 hres 7 hres et 9
heures P. M.
Marc DAMON dans
Un Super-western d'un dyna-
misme Stourdissant.
RINGO AU PISTOLET D'OR
Voici le meilleur western ita-
lien du celdbre metteur en scene
Sergio CORBUCCI dont la vir
tuosit6 technique tdmoagne d'u-
ne intelligence remarquable du
cinema. Un depart foudroyant,
une action dynamique, un visa-
ge curieux du far-west, une vio
lence haletante peu commune
arracheront le spectateur Obahi
de son fauteuil.
RINGO AU PISTOLET D'OR
Un western d'une valeur spec
taculaire remarquable, jou6 a-
vep conviction par des actenrs
snl;des, entourant Mark DA -
MON, I'homme fort du cinema
italien.
RTNGO AU PISTOLET D'OR
Un film d'action qui abonde
en grands moments du cinema
don't certain sont 6tonnants
par leur pouvoir 6motionnel.
RINGO AU PISTOLET' D'OR
Un film magnifiquement rca-
lise. Un petit Chef-d'oeuvre du
genre os' une motion intense
accompavne pas & pas une ac-
tion trdpidante.
RINGO AU PISTOLET D'OR
Votre rendez vous du Di-
manche de Pfques an CAPI -
TOL Ia sale qui vous offre tou
jours des spectacles de choix.
Entr6e Gdes 2.50 et 4.10


AU CAPITOL
Du Mercredi 25 au Samedi 28 Mars 1970

d 6 Heures 30 P.M.


LE CID i





, P, W-!, -,,





" V "































Une Oeuvre Exceptionnelle
La GRANDE PRESS FRANCAISE a consacr6 ce film
meilleure SUPERPRODUCTIOI r6alisee A ce jour.

Avec : SOPHIA LOREN, CHARLTON
HESTON et RALPH ALONE.
SEntri Gda .0O at 6.00
& )CXXKXX~e~c..........................t>1^


Drive In Cina
Le film conte l'histoara do daux Atrep
tros jounes qui s'alment at qui
une los mardsa ddcouvront que
In vie conjugalo nest paa soulo
mont joie, mals ausasi problomo
it lea probl6mea quandl on est
jouno ce n'est pas co qul man-
que.
L'AMOURl
Cotte r6alisation de Richard
BALDUCI eat Interprdte par
Martine Brochard et JoB6 Ma -
ria FLOTATS.
L'AMOUR
Un film qui plaira & tons lea
amoureux du monde.
L'AMOUR
Un film de jeunes jou6 par
de jeunes cel6brit6sde l'6cran.
L'AM)UR
Le film qui i-.arra A tous les
jeunes et vieux routlers deI la
vie conjugale.
L'AMOUR
passer en super gala au Dri-
ve In Cin6 de Deimas, le Diman
che 29 Mars 1970 & 7 heures et
A 9 heures.
Entr6e: $ 1.00 par voiture.
2 x X

AIRPORT CINE
AIRPORT CINE vous propo-
se un Dimanche de PiAques
hours aerie!
A 6 hres 30 et 8 hres 30
Avec: Is film le plus explosif,
le plus violent du cinema d'ac-
tion:
PELIGRO MUJERES
EN ACTION
Interpretation magistrate de
Julio ALEMAN, Elizabeth
CAMPBELL
Aimez vous lesa motions for
tes, ,le movement, le dynanms-
me, voici PELIGRO MUJERES
en ACTION.
Aimez vous la rapidity, i'as
tuce, I'angoisse, 'inqu!6tude,
cPELIGRO MUJERES EN AC
TION> vous enthousiasmera!
Aimez vous l'audace, la t6m6
rit6, le suspense A bout de souf
fle, gPERIGRO MUJERES EN
ACTIONs vcas arrachera de
votre ISfuteuil
Aimez vous les fennmmes
vamps, les coups durs. leP Px -
ploits tem6raires, zPELIGRO
MUJERES EN ACTION* vous
enthousiasmera .!
Ou prsferez vous les projects
dements, des scenes delirantes,
les susplices raffinds. ca ausqi
sq trouve dons cPELIGRO MU
JERES EN ACTION* usne oeu
vre plus fracassante, plus forte,
plus e1plosive, plus faroucihe
que eBc(ns Baisers de Russies!
PELIGRO MUJERE3 EN AC-
TIONs un film d'action corn -
plet A faire frissonner le spec-
tanle, ou tous les publics trou-
vent leur compete!
Le nrdcieux cadeau de Painues
d'AIRPORT CINE le meilleur
cplein air d'Haiti!'
Entr6e Gdes 1.50 -t 2.50


A VENDRE

Une maison situde au haut de
la Ruelle Edmond Paul (terrain
Vautour). S'adresser Minme Ho-
race au No. 58 de las mme
Ruelle.


AU REX


REX THEATRE prdsentera
en Grand Gala, le Dimanche de
.Pqfues 29 Mars, le Drams d'A
mour le plus path6tique de ces
ulix dernieres aneumes, Ia Super-
procldnctionI las plus acc!saude
clans le mnnde entier...
DEVINE QUI VENT DINER
(en technicolor)
Avec : Sidney POlTIER, Oscar
du meilleur acteur.
Katharine HEPBURN, Oscar
de la meiileure actrioe.
Spencer TRACY, Oscar du mail
leur acteur.
Et, pour ses debuts 1'6cran,
Katharine Hoaston.
DEVINE QUI VIENT DINER
Path6tiquement triste, esth&-
tiquement merveilleuse, cette db
chirante histoire d'a-iour, enve-
loppie d'une aura fascinated.
ce t t e ouvre as u b i m e
5 triple vocation culturulle, ar-
tistique et social, marque d'u-
ne faqon poignante une Opoque
broyde sous les soubresauts do
plus en plus oppressants de la
discrimination racial et des
complexes sociaux.
DEVINE 'QUI VIENT DINER
Le drame do ce grand amour
d'aujourd'hui, qui s'iiscait dana
le cadre de la plus cuiantc ac
tualitd, relate avec une touche
sans bavures, un conflict amer
entire deux geOrations qui
voient aver tristesse s'elargir
entire eilea un foss d'incomsprf
hension rendant plus pcnibtl -
ment impossible tout dialogue
entire parents et enfants.
DEVINE QUI VIENT DINER
Une oe'uvrp couragiase et sin


cere sur les aberrations de la
discriminauon racial qui mar-
tWlera les jeunes tempes de la
g6n6ration aetueile.
DEVINE QUI VIENT DINER
Un aifrontemunt a,)re d'ldces
nouvclles et de teenpa.raments
'acirds, so niveau des ignobles
prejugds sociaux, A occasion
'un manage project par une
'blanchle convaineue et un noir
presLigieux.
Une' superproduction I i di -
gicuse, signde de Fun des plus
grands noas du cid.jma amsri-
cain, Stanley KRAIILR, ddbor
dde par immense talent d'ac -
teurs de lenvergure de Sidney
POITIER, Spencer TRACY et
Katharine Hepbttrn.
L'apothtose que les elites pen
sanies des grande Capitales
oat r6sertd e A cette oeuvre ma-
jeure qui a enthousiasm6 tous
Iks spectateurs au ao;.de, rati-
fie les apprdinations mIogieuses
de la ,Prese Internationale.
Ce filin merveilleux rcuvera
un echo vibrant ; la Capitale
oh il plongera la r6sonnance hu
maine dans le coeur ue claque
cinnphile.
DEVINE QUI VIENT DINER
La plus belle histore d'a -
mour janmais concde!
Deux coturs -et une Tragfdie!
'Trois ruissants actcurs et un
chef -d'oeuvre
Trois stances et un Grand
Thatrrel.
DEVINE QUI VIENT DINER
Au REX, le 29 Mars 1970 et
un Gala d'apotlihose!...
au nrix de: 5.00 t 75


Assurez vous a la



Norwich Union

La Meilleure Compagnie d'Assurances

Etablie en Haiti

JOSEPH NADAL & Cie. Repr6sentants
,W.v%- -ap *V- W V- H i 'r, f 40- d %A -,


Mercredl A 0 h. 15 et B h.
LE RANCH MAUDIT
Avac Clint Walker.-
Entree Gde 1.00
JeUdi & 6 h. 15 et 8 h.
CLINT, L'OMME DE
LA VALLEY SAUVAGE
Entree Gde 0.60 -,
Vendredi A 6 h. 15 et 8 b.
TOUTE LA VILLE
EST COUPABLE
Entr6e Gde 1.00 .
Samedi TA 6 h. 15 et 8 h.
WANTED D
Avec Montgomery Wood.
Entree Gde 1.60
Dimanche A 5 h. 7 h. et 9 h.
WANTED
Entr6e Gde 1.50

AU PARAMOUNT
Mercredi A 6 h. et 8 h.
LE JOUR DE LA HAINE
Avec Fernando Sancho.
Entrde Gdes 2.00 et 3.00
.'eudi A 6 h. et 8 h
QUI A TUE FANNY HAND
Entr6e Gdes 2.50 et 4.00
Vendredi A.6 h. et 8 h.
L'ENFER AVANT LA MORT ,
Entree Gdep 61.0 et 2.60
Samedi A 6 h. et 8 h.
En 16re parties
TABOU COMBO
En 2Ome parting ,',
L'EVADE DE YUMA
Avec Steve Reeves.
Entr6e Gdes 1.50. et 2.00
Dimanehe A 5 h. 7 h. et 9 h; .
LES SEPT GLADIATEURS
REBELLES
Entree Gdes 8.00 et 6.00

AUDITORIUM
CENTRE CULTURAL
Mercredi A 7 h. P.M.
L'ETRANGER DANS
LA MAISON
Entree Gde 1.20
Jeudi A 7 h. P.M.
L'HOMME AU MASQUE
DE VERRE
Entree Gde 1.20
Vendredi A 7 h. P.M.
CINQ MILLE DOLLARS
SUR L'cAS,
Entree Gde 1.20
Samedi A 7 h. P.M
OSCAR
Entree Gde 1650
Dimanche A 5 h. et 7 h.
SOEUR ANGELICA
EntrLe Gdes 2.00


UN JOLI CADEAU


Utilisez les jolis Miroirs et Fa-
ces A Main, m6talliass. Ce sent
d'utiles oadeaux et A des prix a-
bordables.
En vente A la Boulangerie La
Poste, GranI'Rue.


~.~7-~~rrt-Y---I~---- -~--- 00--A~~Mj~. 4~ ~ U3;fi'~C3


7irestont

Pourquoi acheter n'importe quel pneu quand vous pouvez vous procurer, pour la meme
valeur, un pneu garanti de quality supfieure, le nouveau pneu FIRESTONE avec semelle
en caoutchouc, SufpR-Tuf qui vous garantit un kilometrage extra.

Pour chaque marque de voiture, qu'elle soit Americaine, FranCaise, Allemande; Japonaise,
Anglaise ou Italienne, la FIRESTONE imported de sea nombreuses fabriques & travers
le monde le pneu qui convient exactement, suivant les specifications du fabricant. Et
encore, nos pneus ne sent pas plus chers qu'ailleurs comme vous pouvez en juger
par ces quelques examples :


550-12 Tubeless Flancs Blancs $ 17.25
590-13 Tubeless Flancs Blancs $ 18.95
640.13 Tubeless Flancs Blancs $ 21.20
560-15 Tubeless Flancs Blancs $ 19.80
600-15 Tubeless Flancs Blaucs $ 2140 etc.

Des escomptes sp.eiaux weront accords dontre tout chat cash.

Et n'oubliez surtout pas q partout o4 lea Roues Roulent.

Firestone est Synonyme de Qualite et de Service.


----- - ------


'I~ ~~ LI LIIY~ ,I ~ 1ouinui nuu~~fQ~


-Da merrdl 25 au Samedi 28
Mars' 1970
A 6 Hres 80 P,M,
LE CID
Entrie das 4.00 at 6.00
Dinanche A 5 h. 7 h, et 9 h.
RINGO AU PISTOLET D'OR
Avec Mark Damon.
Entre6e Gde 2.50 et 4.00


A MAGIC CINE
(SALLE CLIMATISEE) -
Mercredi A 6 b. 15 et 8 b. 15
LA DIABLESSE
Entr6e Gdes 2.00 et 8.00
Jeudi A 6 h. et 8 b. 15
AU RISQUE DE SE PERDRE
Entree Gdes 1.50 et 2.50
Vendredi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LA MARCHE A L'ENFER
L'histoire d'un home qui tue
un prdte et qui apres eat assalli
p ar l record.
ntree Gdes 1.50 at 2.50
Samedi A 6 h. at 8 h. 15
En lre partle-
Les LEGENDAIRES DE
DELMAS
En 2A6me partial
STEVE A Tor DE CREVER
Entr e Gds 1.20 et 2.50
Dimannche a 8 h. P.M.
Dimanche A 5 h 7 h. et 9 h.
L'HISTOIRE D'UN
GRAND AMOUR
Entr6e Gdae 2.50 et 400e


Mreredi & 6 h. et 9 h. 80
LA NUIT DES GENERAUX
Entr6e Gdae 8.00 et 5.00
Jeadl A 6 h. et 8 h. 80
UN HOME
POUR L'ETERNITE
Avec Orson Well.
Entr6e Gdes 1.50 at 2.5a
Vendredi a 10 h. A.M.
A 5 h. et 8 h. 30 P.M.
LA PLUS GRANDE HISTOIRE
.AMAIS CONTEE
Entrki Gdes 2.00 et 3.00
Sanmedi .A 6 h. et 8 h. 15
En lere parties
L'Orchestre SEPTENTRIONAL
En 2&me partte
BALLAIE D'UN PISTOLERO
Entree Gde 1.50
Dimanche A 5 h, 7 h. et 9 h.
DEVINE QUI VIENT DINER
Avec Sidney Pbitier.
Entr6e Gdes 5.00 et 7.50


CINE ELDORADO
Mercredi A 6 h. et 8 h. 15
REQUIEM POUR GRINGO
Entree Gdes 2.00 et 4.00
Jeudi A 6 h. at 8 h. 15
CINQ FEMMES
SUR LES BRAS
Entree Gdes 1.50 et 3.00
Vendredi A 6 h. et 8 h. 15
SOEUR ANGELICA
Entree Gdes 1.50 et 3.00
Samedi A 6 h. et 8 h. 15
ROMEO ET JULTETTE-
Entr4e Gde, 1.50 et 3.00


K.





Programme du Lundi 23 au Samedi 28 Mars
Consuhas Votre COouefllre :
LUNDI......... 9 h. & 1 h. A MAISON YVES MORAILLE
-MABDI............. h. 1 h. A 100.000 ARTICLES
MEFCREDI........ 9 h. AIh. a QUALITEX
VENDREDI....... 9 h. A I A FOOD STORE
SAMEDI ............ 2 h. 6 h. p.m. a EXPRESS MARKET
DEMONSTRATION tous les jours sur rendez-vous
A CASA POMPADOUR
Apaisez la soif de votre Visage... Avec Skin Dew
de HELENA RUBINBTEIN


AIRPORT CINE
Merredi A 6 h. 30 et 8 h. 80
SOEUR ANGELICA
Entree Gdea 1.60 et 2.50
Jeudi A 6 h. 30 et 8 h. 30
LA REINE'DE SABA
Entree Gde 1.00 et 1.50
Vendredi A 6 h. 30 et 8 h. 30
%UAND LA T.ERRE BRULE
Entr e Gde 1.00'et 1.50
Samedi A 6 h. 80 et 8 h. 80
BARBE NOIR LE PIRATE
Entree Gde 0.60 at 1.00
Dimanche A 6 h. 80 et & h. 30
PELIGRO MUJ~RES
EN ACTION
Entr6e Gdes 1.50 et 2.50

CINE UNION
Mercredl A 6 h. 15 et 8 h.
WANTED
Avec Montgomery Wood.
Entrde Gde L50
Jeudi A 6 h. 15 et 8 h.
LE TATOUE
Entree Gde 0.60
Vendredi A 6 h. 15 et 8 h.

LA NUIT DU MASSACRE
Entree Gde 1.00
Samedi A 6 h. 15 et 8 h.
CINQ MILLE DOLLARS
SUR L'eAS
Entrde Gde 1.00 /
Dimanche A 5 h. 7 h. et 9 h.
CINQ MILLE DOLLARS
SUR L' Entree Gde 1.00

ETOILE CINE
(PUT!OWVn9LL

Mercredi A 6 h. 30 et 8 h. 30
LE CERVEAU
Entree Gdes 2.00 et 3.C0
Jeudi A 6 h. 30 et 8 h. 30
LA MARCH A L'ENFER
Entr e Gdes 1.20 et 2.00
Vendredi A 6 h. 30 at 8 h. 30
AU RISQUF DE SE PERDRE
Entr6e Gdes 1.20 et 2.00
Samedi A 6 h. 30 et 8 h. 80
VIOLENCE AU KANSAS
Entr6e Gde 1.50 et 2.50
Dimanche a 6 h. 80 et 8 h. 80
PEYROL, LE BOUCANIER
Avec Anthony QUINN. -
Entr6e Gdes 2.00 at .00

DRIVE IN CINE
Mercredi A 7 h. et 9 h.
(Sur demanded g6n6rale
CINQ FEMMES
SUR LES BRAS
Avec Tony Curtis.
Entree 1 dollar par voiture
Jeudi A 7 h. et 9 h.
RINGO NE PARDONNE PAS
Avec pquilliano Gemma.
Entgdr i dollar par voiture,
Vendredl A 7 eat 9 h
MAMA DOLORES
Entree 1 dollar par volture
Samedi A 7 h. et 9 h
ZORBA LE GREC
Avec Anthony QUINN.
Entree 1 dollar' par voiture
Dimanche A 7 h. et 9 h.
L'AMOUR
Entree 1 dollar par volture

CINE STADIUM
Jeudi UN MERCENAIRE
RESTE A TUER
Entr6e Gde 0.60
Vendredi (En permanence)
(Sur demanded g6n6rale)
ROMEO ET JULIETTE
Entr6e Gde 1.00
Saamedi (En permahane) r
COPLAN, SAUVE SA PEAU
Entr e Gde 0.60 .
Dimanche (ih per-m-nrvs e)
LE DROIT DII NAIT -
OU : MAMA DOLORES
SEntrf Gde 1.50


CINE OLYMPIA
Mercredi (En prmanence)
QUAND L'HEURE
DE LA VENGEANCE
SONNERA
Entree Gde 1.60
Jeudi A 7 h. 30 P.M.
(Seance unique)
LA PLUS GRANDE BHISTOIRE
JAMAIS CONTEE
Entr6e Gde 1.50
Vendredi (En permanence )
LA REINE DE SABA
Entree Gde 1.00
Samedi (En permanence)
TOBROUK
Entre GOde 1.00
Dimanche A 6 h. 80 et 8 h. 30
CALIBRE 82
Entr6e Gde 1.50



De Luxe Auto Cink

Mercredi A 7 h. P.M.
(Seance unique)
LA PLUS GRANDE HISTOIRE
JAMAIS CONTEE
Entree 1 dollar par voiture
Jeudi A 7 h. et 9 h.
LE CARDINAL
Entr6e 1 dollar par voiture
Vendredi A 7 h. et 9 h.
QUAND SONNERA L'HEURL
DE LA VENGEANCE
Entr6e 1 dollar par voiture
Samedi A 7 h. et 9 h.
LE JOUR DE LA HAINE
Avec Fernando Sancho.
Entr6e 1 dollar par voiture
Dmanche A 6 H. 45
LA NUIT DES GENERAUX
EntreO Gdes 3.00 par personnel



CINE SENEGAL

Mercredi A 6 h 15 et 8,h. 15
LA LEKON
PARTICULIERE
Entree Gdes 1.50 et 2.50
"Jeudi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LES DERNIERS JOURS
D'HERCULANUM
Entree Gdes 1.00 et 2.00
Vendredi A 5 h. 7 h. et 9 h.
Soance populaire (spdciale)
UN FUSIL POUR 2 COLTS
Entree Gde 0.60 et 1.CO
Samedi A 6 h. 15 et 8 h. 15
En 14re parties
Show sensationnel avec
LES LOUPS NOIRS
En 26me. parties
LE CHEVALIER
DE PARDAILLAN
Entr6e Gdes 1.20 et 2.00
Dimanehe A 5 h. 7 h. et 9 h.
L'ASTRAGALE
EntrOe Gdea 2.00 et 8.00



CINE PALACE
Mercredi A 6 h. et 8 h. 15
GRINGO JOUE ET GAGNE
Enti&e Gde 1.60
Jeudi A 6 h. et 8 h. 15
En lere parties
Un grand JAZZ
En 2eme parties
HELGA ET MICHAEL
Entree Gde 1.00
Vendredi A 6 h. et 8 h. 30
LE CARDINAL
Entree Gde 1.00
Samedi A 6 h. et 8 h. 15
GRINGO JOUE ET GAGNE
Avec Mark Damson.
Entr6e Gde 1.50
" Dimanche A'4 h. 6 h. et 8 h.
LE TEMPS DU MASSACRE
Ave France NERO
Entree Gde 1.60 -


..... .....
- - - ------------------ -----------


,.






PA" 4




Jean Guillaume GUERRIER

ultte do l 16ire page)


6Anilgrsa ont 6t ohasa6a par la
valllant Toussaint, que J'al con
nu negre, esolavo e l'HSpItal
dos IP're de la ICharitA, ot 11
me aervait A table quand j'y
allais diner. J'adnire son coura
go et son zle, c'est blon (et
une phrase on latin : quaez ego
na sunt mundi elegit Deus ut
confundat fortia) (sic).
unable de conduire lea troupes le
jour de la Decade A l'glise,
nmais il faut aussi les conduire
le dimanche ou du moins leur
laisser Ia hlbert6 d'y assisted
lea jours de dimanches et aes
fetes, sans quoi ceci donnerait
une atteinte a la Religion. C'est
mantenant, citoyen respecta-
ble, le moment de commencer
par faire valoir men plan. que
vous avez, que je vous ai fait
passer, qum entire 15 autres
plans a 6t6 adopt pour Etre
execute dans la suite. Relative
ment A l'EvAch6 A Atablir au
Cap Francais, cet vech6 cou
teindra dans une aile une pla-
ce pour enseigner les humanitts,
dans l'autre les hautes sciences
il y aura de plus un sominaire
pour pouvoir y former les genm
de couleur et dans lea etudes et
dana le sominahe ainsi que lea
Europrens.>
J'applaudis aussi t la deman
de que fait ce General (noun
soulignons, il s'agit du General
Toussaint Louverture) de 12
pretres et plusieurs autres rev?
tus de la qualitt6 piscopale. Lea
trois qui sont au Cap Francais
mes deux vicaires et l'abb6 An
theaume sont instrults et conve
enables; il faudrait laisser -lea.
deux premiers au Cap Frangais
et envoyer 1'abbe au Psrt-au-
Prince oi cr dcrmer. assist
par plusieurs autres uourra ot
ganiser le bas de Is Cite fe les
deux autres la Province du


Carnet Mondain
Samedi a 7 h 30 a ete c616-
br6 en lEglise Christ Roi de
Bourdon le marriage do. M. Tho-
mas Thtodate planteur bien con
nu ue la Plaine du Cul do Sac
et de Mademoiselle Magda Bois
rond Secr6taire anu Dpartemenlt
de l'Interieur Melle Boibronn'
est 6ialenent licencift en Droit
de !a derniere primotion.
Le couple a Ut6 conduit au
pied de l'Autel par Melle Yvette
Boisrond aoeur de la mao'.e au
bras de Me CiGene; Cuoeau de
la BNRH.
Nous formulons au jeune cou
ple nos voeux de prospisict et
de bonheur conlinu.


Nord..
Nous no voulons pan reveonir
sur Ie project do Jean Gullhlu-
nme Guerrier our lu creation
d'un Snminalre pour preparer
dse gens do couleur at la profeo
siaon tcclsiastique. C'est un
plan qul lus fait honneur. II est
rtvolutionnaire dans losa noeurs
coloniales qui pratiquaient une
insulsantoa segregation A l'6gard
de toutes lea personnel qui n'A-
ej#ent pas do race blanche.
Nous ne croyons pas que rien
ait 6t6 fait pour donner suite
A ce magnifique project. Nous
Ie retenons au benefice de loeu
vre apirituelle et morale de
Jean Guillaume Guerrier car
races dans loe colonies ek un
adept .resolu des temps nou-
veaux daus la France M6tropo
litaine.>
Si, pour des motifs de sant6
ou pour d'aptres raisons extra


confoessionnoeles. Joan Guillau--
me Guarrior ncut par l'avanta
go do ratournor A 3aint Domin
guo, solon ,o gr6 de PAbb6 Gr6
goire mea i aprsa lao turrlbles
6v0nemonts qui oant amen6 l'lP
dbpcndance d'Haltl, )1 no ecess
do 'Interesser 0ce pays. 11 eat
constant que St Domingue a
mnarqu6 toute sa vie et il usa
dans touts les manifestations
le titre qu'll avait gagn6 dans
cetet colonies Antien Pr6fet
Apostolique de la Province du
Nord de l'isle de Saint Domin-
gue ou du Cap Francais. II fit
du Ministere au Luxembourg et
en France. II fut d'abord Curd
d'Estaires, puil il fut nomare Ile
ler Mars 1803 A la Cure deca-
nale de Marcoing dens le dis-
cese de Cambial jusqu'aa 29
Mai 1807.
Jean Guillaume Guerrier mou
ruth A 'Age de 66 ans le 10 Juil
let 1807.


chW NO. PLISTk



Rendement de dix variet6s
(Suite de la lore page)


Saint Donlingue, la pice la
plus important de Panclon em
pire colonial frangais, a attire,
A cause do saa proverbiale pros-
p6rlt6, les personaliltds los plus
diverse. Nous avons 6t6 hou-
reux d'evoquer la robe capuci-
ne de Jean Guillaume Guerrier
dans son oeuvre missionnaire A
Saint Dominguo et nous cro-
yons qu'il a bien ijeritM. Et
quand lea ddlegu6s se r6unis-
sent au banquet de 'la Iranco-
phonie, la R publiquc dHaiti
peut ainai rendre, hommag au
Luxembourg en la personnel du
distingu6 eapucin Jean Guillau
me Guerrier.
Maorice A. LUBIN.


On demand
On demand Seer6taire Bilin
gue, ayec experlMces.
S'adiefer r6flenoes an Bu-
reau du Journal.


Lee varlt6Bs 6tudleio furent
lea suivantea ':
(1) Indian Rivera (2) Mana'
pal (8) Mainaluoie-(4) SucCees
(5) Ronma (0) San Matnzao'6(7)
Hot Set (8) Pink Deal (9) Red
Top (10) Pritchard.


acre.
Lea luttos centre les ennemis
furent menees A aide du DDT,-
du parzate, du malaVhion. uns
fols par semaine et reprise a-
prhs cheque pluie quand il y on
eout. .


Aprts lea semailles cffectuees RESIBLTATS.-
le 3 Janvier 1964, les plantules .
furent transplant6ea Ie 17 Fe- La cueillette corinuensa le 6
vrier 1904 sur les buttes prd- Avril 1964 avee les vaiietea Ro
parees comme ;1 eat courant de ma, Success. Pritchard, Pink-
lefaaire pour la tomato, en uti deal et San Marzano pour ces-
lisant les distances dejA indi- ser le 6 Juin 1964 avee toutes
qu6es. Au moment de la trans- lea dix variftes qui portaient
plantation un quart de litre alors quelques fruiLs non com-
d'engrais liquid ou oatarter so pris dans les calculus prtsentis
lutions (compose de 5 livres de dans I Tableau I Ce dernier
12-24-12 plus demi livre de par fait ressortir que la variftt In
zate dans 50 gallons d'eau) fut dian River a pu produire 66720,
verst dans chque paquet. Le 2 50 livres de tomato A I'hectare.
Mars 1964 doe 1engrais 12-24-12 Elle a dtpashf lee neuf autres
fut applinui autour des plan- varietts A ifitude. La variety
tea, en cSide dressv sur la ba Manalucie, essayde depuis auel-
se de 100 livres de P205 par ques annues en Haiti (3) et la
acre. Quinze jours plus tard du Roma, utilisee ordinairement
Sulfonitrate fut ajoutje au sol pour la preparation des pates
suivant la m'ume m6thode au de tomato en Haiti oant donnt
taux de 40 livrse d'azote par respectivenient 54.422,;,7 livres


gcnLascG,--a ""-* AA '5~g-1"'- 'cdd-a ~~'rC-s~- a-- -


ACIZrXZ AUJOURD'HUI
LAMONTRE DE DOMAIN





















La premiere montre automatique
fabriqu6e dans le monde est en
vente Plhorlogerie bijouterie


E. BERTHQLD

38, Rue des Mirae"l,

mwh ee.w tl aiv aaina s


at
m
is
at
m
m
PI
m
u
W
P,
r
c

p
sp


It 4.703.00 livres a .I'nectares.
Un premler..eas i don't le se-
misfut.rdalls6. le 17 Decembre
1963, n'a pas pu Wtre agalysB
stalistiquement 'iais il a per-
mis de constater que leas rendo-
mnents de la Indian River furent
plus elovs enco~eo pour ce pre-
ier. esai que pour celui present
t6 au tableau I .tout en soute-
nant une position comparable A
elice du sus dit tableau par rap
port aux autres varietsa.
DISCUSSION ET
CONCLUSION
D'apres 1i Tableau 1 il n'y a
pas de difference significative,
pour ce qui cuncerne los calculus
statistiques, entire les sept pre
nmires varieces' .n partant de
Indian River pour s'arr6ter A
Hot Set inclusivement. Cepen-
dant ol faut souligner que la
difference entire les rendements
de ces sept variet6s si l'on de-
vait consider seulement le
pointde vue du planteur le por
terait n6cessairement A prtf6-
rer la Inaian River et la Mana
pal par example A tout le reste
du group analyst.
La varidt6 Indian Rivers es
sayee plusieurs fois dejhaen Hai
ti s'est ordinaircment classme
parmi lea neilleuresproductri-
ces de tomato (1). Elle est re
sistante plusielUs a naladies
qui pourraient donner du tra-
cas aux plantations 6tablies
dans Ie Nord durant lea mois
d'hiver oi lea pluies tombent
assez bien dans cette Aone.
Le Tableau II nous donne
Jdee d& la r6partition des pluses
uurant la period cunsider6e. 11
existed une correlation entire le
snombre de jours de pluie on cou
verts et la reduction de la pro
auction de la tomato (2). Cepen
dant, en d6pit des hauts rende
ments accuses par la Indian Ri
vers par rapport A la Roma. va
rietd utilisee pour la pate, il
faudrait aussi dterminer le
pourcentgae de tmatisres soli-


Aux Abonds-
de Province
Les abonn6s des Villes de
Province sont avrise qu'nn
delai de 15 jours lenr eat ac-
cordi pour solder leurs ar-
ritrts.
Panss ce dlai leur abonne
ment sera suspend.
SL'ADMiNIBWATION


COLES

SUPERMARKETS
LALUE AVE. CHRISTOPHE PETIONVILLE
VENTE SPECIAL --TROIS COLES While Crystal Gal $ 2.56
udu Jeudi 26 au Samedi 28 Mars 70 Hie Crysta a
Mayonnaise Kraft 16 oz $ 0.76 Halile Duret Litre 2.53

Moutarde Kraft 6 oz 0.29 Huile Duret 1/4 Litre 0.67

Tabasco Sauce 0.72 e r, Huile Mazola Litre 1.34

French Salad Dressing 8 oz 0.72 Vinaigre 1/2 Litre 3 pour 0.99

Sardines Amieux 0.63 Poulet Desquiron Livre 047

Sardines Acil 3 pour 0.54 a 1_ Riz Uncle Ben's 10 Livres 3.25

,Thon a P'hulle 10 oz C.O.S. 1.06 --l-r II "Riz Blanc Grade ,A) 25 livres 3.16

Dana Lunch Tongue 12 oz 0.84 ,t|" Farine Import6e 5 livres 144

Jay Bird Vienna Sausage 4 oz 3 pour 0.74 ii' Farine Arlequin 5 Livres 1.12

Pate de foie Geo 3 oz 0.21 .... Pillsbury Cake Mix Assortis 0.88

Choucroute Garnie 8 oz 0.48 Sucre A Glacer Titato 0.23

Macaroni Arlequin 16 oz 0.37 iSuretts Assortles 0.69

Spaghetti Arlequin 16 oz 0.37 Tang 27 oz 2.1.3

Vermicelle Victory 8 oz 0.18 BOISSONS Papier Hygienique Morthern 5 pour 0.88

AIG Sweet Peas 16 oz 3 pour 1.09 Cut Rite 75 pleds 0.35

AIG Corn 16 oz 3 pour 1.09 Confiders 0.64

A/G Pork S. Beas 48 oz 1.24 Dinner Napkins de luxe 0.94

D. M. Green, Beans BanKet 0.23 Vermouth Cora Dry 125

Sel de Table 3 pour 0.54 CI IN Liqueur R6gnier Assorties 2.34

Lait White Uily 5 lbs 2.54 Vin Bordeaux Blanc Cruse 1.90

Lait Condense 14 oz Mont Blanc 0.18 Whisky : Plusieurs Marques 446

Lalt BWb6 Hollandais 16 oz 0.48 GENTLEMEN Bi.re Heineken 6 pour 1.88

Sanalac Ecr66,i4t 30. Qt 5.69 t O T Shelltdx 2 oz 54
GOURME TS Shelltox 32 oz 0.54
Via Cleanser Reg. 0.18 q, Baygon Spray Regular 0.86




GRATIS GRAI GRATIS

Regardez blend votre Fiche de Casse Si elle port as -Num ro compose de Trols ChifilEs-Identiques solt 11 222 333- Vous receive votre Provision Gratis.
Assertiment Formidable d'Oeufs do PAques do Prance msse Italle l tatnlUn im .
.....aggtt eg~gg~g^^ ^^^^ggffl^^k ....... ... ...


\L . . -


















Une extraordinaire selection de cadeaux pour

S hommes et pour, femmes ... d des prix qui provoqueront

en vous la plus agreable des surprises I
S3K8^f33^3N3E=t3t


~1~. .`-...~~----.- ~.-- I~-~---~ f-~-~.-.-l .------ 1-~---`-`--.-- I.---rr---- ----~ .._.~_..___ __


MROREDT 25 MARSn1970




de,..


dos totaled., queo enfern.e la
Indian River par. rapport a la
Roma. Ce. point .permettrait de
d6cider ai en dfmintivi Al serait
vraiment plus 6conomique de
pr6ferer la Indiah Liver A la
Roma en vue de I'approvision-
nement d'une uainuacommne colle
de la CAP-CO dans. o Nord.
En admettant l'adoption ip
la Indian Rivers aux depend de
la Roma il resterait la I, ssibi-
lit6 d'aviser aux mnyens 1'aug-
menter leos rendements de la
Indian Rivers dans le Nord
puiaqu'elle a pu djha prodauir'
149.712.36 divres h 1'hecth ec (1)
sur une -base exp6rimenmal i,
Damieu. Ces r6sultats nous
permettrnient d'qsp6err obtenir
aussi de forts rendements reali
sts A New York (32 tonnes A
l'acre) (5) en Californie ,u ail
leurs tout en essayant d'amelio
rer la quality du priduiz quant
A son pH, (4) sa tedeur en ma
tires nutritives etc. grP,. a
plusieurs Lechniques cinre. eel
le d'une application scientifique
6ehelonnee deo engrais s' vant
lea recentes donnees s-ur a to
mate etc...
Tableau II Moyennes des plui;ps
en mm. (25 an. avant 1964) du-
rant lea mois de culture de ]a
tomatoe (Cap Haitien)
Sept. Oct. Nov. Dec. Janv.
Ftv. Mars. Avr. Mai. Juin.
Moyennes Annuelles :
108. : 218.7 : 298.0 186.0
109.8 : 105.6 97.2 : 79.6
146.8 : 89.9 : 1.528.5
N.B.- Ce travail a 6t6 reali
s6 grace au concourse : (1) du
Dr Charles Leconte qui avait
mis les fonds necessaires A no-
tre disposition par l'intermhdiai
re du Dirpcteur du BCA, I'Amro
nome Rodini Conte. 12) de l'A-
I ronome Silvert Labb6 du D's
trict du Nord ou; a sui'i lps tra
vaux ur Ie ftrrnin, (3) do 1'A
Pronome J. Dolt6, du DisItr;e
du Nord auxouels nous prison
tcn- nno sr emrciements).
REFERENCES
1. D4pt. de l'Agriculture.
1961. 1962, 1963, Resume des
Rksultats obtenus pour 'annee.
Division des Recherches.
2.- Hemph'll. D. C. and A.
E. Murncek. 1950, Light and
tomato Fields. Proc. Amer. Sac-
Hort. Sri. : 346 350.
3.- Joleoeur, J. A. et Luc
Timmer. 1958 Essai de Pro
duction do la Tomatp en Ett.
Bul. Acrirole. VI (11 : 1R-18.
4.- L;n-le. J. C. 1966. Nitro5
gen in Rplation to tomato Qua
litv. Californie Agre. 0 (8)
4-5.
5. Sayre. C.B. 1959. A Com
naarson of Methods of tomato
Plant -Grow-ne.
Farm Research XXV (1)
2-32.




* -I' '5~* ~'-'o rs-~ r---~~~ 7 "'or' .. r'Fc- 0~~ -s-sos =,-,-- ~
-~ F 'wrr-r.~-- S


MftCREbl 25 MARS 1910


r 1ar-


RHUM BARBANCOURT REPTlE DEPUIS 1862
*i '' ** < '' l i ' ii ^ 3'


SVOTRE HOROSCOPE 1

SPaWr Fran'ces D rake


CA"o" It no v ",mbelm as jlow do toter aaiversairs

Droot do rpo modeor total o4 partillsU rdsord.
Propridt Kng Fietur- z SyOTdiet -- Emlusawitd
LUD NouvIrMRST r

JEUDI 26 MARS 1970


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
IAER): Ne vous laissez pas do-
miner par des situations mineu-
res. Un sourire et une attitude
comprehensive vous sortiront
do liA.
21 AVRIL AU 21 MAI (T&U
REAU):C'est tine journ6e pour
odonner et receyoir, 'avec une



Aujourd'hui

MERCREDI 25 MARS 1970
SAINT METHOD
JEUDI 26 MARS 1970
SAINT EMMANUEL
-VENDREDI 27 MARS 1970
SAINTE LUDIE
SAMEDI 28 MARS 1970
SAINT GONTRAN
DIMANCHE 29 MARS 1970
SAINT EUSTASE
PAQUES


COIN DE L'HUMOUR

BESOIN DE REPOS
Un monsieur interroge son m6
decin:
Vous avez dit a ma femme
d'aller passer un mois i Vichy...
Elle est done vraiment malade?
Pas du tout!
Mais alors?
-C'est vous, qui avez besoin
de repos!
xix
UN CHEF
Un maria, qui a provoquq la
colere de sa femme, est all6 se
r6fugier sous le lit...
-Faindant! Ivrogne! Bon a
rien!, crie la femme, arm6e d'un
manche h balai. Sors done de
lI-dessous, pour voirl
Alors, une voix trerblottante
s'616ve:
Non, je nq sortirai pas:
Rien que pour te montrer gui
que c'est qui est le maitre ici...
x x x x
ETUDE DE CARACTERE
Le docteur Martin, ': ses mo -
ments perdus, s'occupe de cpnre
nologies, qui est I'etude du ca-
ractere d'aprds la conformation
du crane.
Ce martin, il regoit un nou -
veau client, et il ne peut pas
s'empdcher d'exercer cos laieits
sur lui.
Ho, ho Cette bosse, au
sommet du crane, C' I'ldIica
d'un caraettre violent!
-Ca, vous pouvez le direl
soupire le client. Ma fensne m'a
tait qa hier avec le nisohlie a
balai 1
SOUVENIRS
Un monsieur rencontre un de
sea amis.
Je suis bien content de te
voir! Je siuis sur une affaire in-
tdressante ... Tu ne voudrais
pas =me peter vingt mille
francs?
Ah, non! Si tu as besoin
d'argent, tu 'i'as qu a vindre ta
collection de bijoux.
Impossible... Ces bijoux,
c'est un souvenir de ma mere...
Eh bien I moi, man ar-
gent, c'est un souvenir de mon
pbre.
X x x x
UN EXPLOIT
Moi, men grand-plre a eu
quatre virngt quinze adns ier.
Bah! Ce n'est rien! Si le
mien vivait encore, il aurait
plus de cent ans!
BONNE RAISON
Un monsieur entire dans un
bureau. d tabac.
Pardon, madame ... Est-ce
que vous voudriez me changer
ce billet de cent francs?
Mais ... II est fauxl
Ben! c'est pour ga que je
voudrais le changer!


tldmatils assurant
it S c e cettMARS 197t.
'MERCREDI 25 MARS 170


DU PEOPLE
MarchA Salomon
DE LA SANTE
SRue Pavee
,JEUDI 26 MARE 1970
ST RAPHAEL
Sarrefour Feuilles
r DU LION
Rue Traversilre
VENDREDI 27 MARS 1970
CHEVALIER
i Lalue
DU BOULEVARD
S B J J Dessalines
SAMEDT 28 MARS 1970
BLEUE
J. BROS
Archives Nationales
DIMANCHE 29 MARS 1970
ST RAPHAEL
Carrefour Fouilles
STE BOSE
Rue Fronts Forto


preference p o u r L'art, la finesse, la lifgrete deo
touche peuvent vous dclairer. -
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Bonne jourrne pour'
developer un don latent, pour
renouvelex ulqest'atr.e hicien-'
ne qui" rc.utifa quand d'autres
6choueront. Paos de sentiment de
frustration. Ayez les yeux fi -
x6s sur un avenir brilliant.
22 'JUIN AlU 23 JUILLET
(CANCER): Organisez vous,
ainsi que vos methods, avec
plus d'efficacit si vous voulez
progresser cornme vous le de -
vez. Ayez d'utiles discussions et
restez fiddle ih une attention 6-
veill6e.
24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Des IesuliaL. taillks
sur measure pour un effort sin-
cere. Le terrain sera d6licat en
certain secteurs mais il n'y a
pas de dilemme qui ne receive
sa solution. Soyez patient.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Vouis rencon
rererz pent v tro de l'opposi
tion. Ne vous affoiez pas. Chas
sez ce quJ est iddsirable et ai-
dez votre prochain dans nBs r6-
flexions s'il n'a i as iui rnmme
assez do jugement.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCE): Avec u-
ne conjunction favorable qui ai-
de vote tiavail et votre activity
vous trouverez un refuge au mi
lieu tie voS tr.-vaux. MiAs e so-
yez pas entramej par un senti -
ment de fausse sdcurite.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): D'ecel -
lents aspects de Mars offrent
de s6duisantes perspectives.
Vous avez une merveilleuse pos
sibilite de niontrei vus t ients
divers et de les cxplo.ter au ma-
ximum.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBAE (SACITTAIkE):;
Vous renicontrerez de l'opposi -
tion sous une former sexception-
Snelle. Ne vous onervez pas;
n'en veuillez pas A autrui. Res-
tez fermement 2 votre posts et
i'atmosphdre se dtendra.
22 DECEMBIE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Soyez
sorieux saos dtre solennel, appli
qud sans etre inquict. 11 y a
plus d'un moyen pour sortir de
situations ddlicates. N'agissez
pas, toulefois avec prcipilta -
tion.
21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU). Juurnee
rontastbes mais ainicale pcur u
ne bonne part. Acci6rez quand
il le faut, ralentissez quand
c'est pr6cssaire. Pas de colu -
lion immediate mais une qui vous
apportera de's.ii, dbheur*ux r6
sultata.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Neptune. favo -
rable, vous aidera pour votes
future. "'tudiez bien vsE plans
puis agissez avec finesse.
SI VOUS ETES NE AU-
JOURD'HUI : Vous avez une
brillante intelligence et vous
feiz u n excellent e:umpagnon,
scer6taire ou professeur mais
vous 'ktes pis toujours aussi
patient que vous le devriez.
Vons Stes extrinnement actf, d(
sireux de combattre pour de no
bles causes dans les range des-
quels vous vous place instinct
vement. V us ires loin avec vo
tre courage, votre vitality ot vo
tre d6sir de porter avec dignity
un fardeau m6me pesant.

Progranunmme du
Rtcital de Trios
de Beethoven
Mercredi 25 Mars Audito-
rium de lInstitut Francais.
Avec la participation de
Fritz Benjamin, violin War
ren Lash, violoncelle et Joseph
Villa, piano:
Trio No. 8 en ut mineur, opus
1 No. 8.
Trio No. 4 en si' b6mol ma-
jeur, opus 1t
Trio No. 5 en r6 majeur
oGhosts, opus 70 No. 1'
N.B. Les billets d'entrde au
prix de $ 100 et 2.00 .n vents
a La Bolte 4 Musique et le soir
du concert au hall d'entrne de
l'Institut FranCais.
Sxx
QUI EST JOSEPH VILLA ?
N6 A Passaic, New-Jersey,
JOSEPH VILLA a reou sa for-
mation musical, au Julllard'
School of Music de New-York.
Avec le grand violoniste Jo-
seph Fuchs i1 a effort de nom
breux recitals de mo unique de
chambre tant h New York qu'ai
New Jemrey et dans le Mississi-
pi. II so produit souvent' I la
radio et ite la Vtlvision de New
York. Joseph Villa est i la fois
tim virtuoso d piano et un mu-
sicen au talent" versatile, corn
positour de nombreuses prices
pour piano et violonielle uoal
bieon que de lyrieso pour d
comedies mtusaicdle. .'


I


B, IJOUTERIE ET OPTIOUE

RuSSO & Coo


S.,.: ilur 0.




-" '" -* '




Bulova Inrternationale


Caravelle -


La plus grande fabrique

de montres du monde.


.DOCUMENTATION
:AITOMATIQUE


:,'' Aj4rW;i.L.db- flut.-n plus
le e chrheurs produisent de
p-lus en plus d'informations ns-
'essalres a un nombre de plus
k-n plus .grand d'utilliatcur. Pa
rallilement. lea s:,urces se disa.
percentt. se divereifirnt lives
revues, buljslins, s'sa.outent aux
breveta. sIpporti et compete -
mendus de tout-.e sorts.
Or, aujourd'-iui pai 'plus"
qu'hier.-et meme oen.ore muinr
r '- les chercheurs, ne.,dsirent
rhercher ce Quse 'autiea ont d6
ji trouve, s'engager dans des
vojes qui se sont rsvWldea etre
des impaesa, ou encore ignorer
losea travu nicessaires .a la pro
ression o; leurs recherchee .
S Alors ... que fair -devant u-
je masse documentaire aussi
S'omplexe Q(u'6norm i La docu-
mentation auloinatique est ap-"
parue elomme seule capable dc
resoudre ce difficile probl6me.'
Elle seule evite dce perdre dLi
temps, -out en fouinissant au
chercheur une information cA
sa mesure.C'est d'ailleurs pour
quoi sla documentaljon automs.-
tique est revenue peu s peu une
sasolsits nourn les cerands cen-


VENDU PAR

Une bone nouvelle
RUSSO & CO. quiriponira
leS hommes,
Rue Bonne Foi No 17 femmes et enfants

P. O. Box 38 falU6 :
SUne bonne nouvelle qui rO-
SJo-uira' les glmmes, femmes et
Tl : 21 33 enfants fatigues : la rentrde
t dans sle marchS medical haitien
la gelde Royale et le Pollen
a .. d'abeilles du laboratoire Paul
SHenri, ApiculteurI le plus grand


IIAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY, S. A.
USINE HASCO
SOCIETY ANONYME HAITIENNE

PIANTEURS ET FABRICANTS
Scre Mi-Raffin6 <>
S Port-au-Prince, Haiti

^ n3=O= ctn! Z 8 *rrn


de la region Parlsienne.
Qu'est-ce que MieI-Geled Ro
yale ? Un aliment exceptionnel
vivant, stable riche en diastase
vitamin, sels mindraux, fac-
tour de crotisance aliment excel
lent pour les enfants en pdrio-
de difficile de formation, pour
lee adults en perte de poids iA
la suite des maladies graves,
surmenage, perte de mimoire
et de fatigue extreme. Facteur
do longdvitd et de toutes les
fonetions de 1'organisme, vita-
lit6 6nergie et joie de vivre.
Ce merveilleux Miel-Gelde Ro
yal de 1'Apiculteur Paul Henri
est en vente dans les Pharma-
cies Mont-Carmel, Sosthenes
Geffrard et dans toutse lea bon
nes Pharmacies an prix tries a-
bordable.


L'Actualit Vranchise


q


PORT-AU-PRINCE

La Compagbie ayant 24 anntes de Service dans les Caraibes



NOUVEL HORAIRE



MARDI MERCREDI VENDREDI SAMEDI


Vol 601


Vol 602


D6part New-York 13.15


Depart Port-au-Pce 18.00


Arrive Port-au-Pce 16.15


Arrive New-York 21.20


* -


Pour routes infornmtions concernant ces Vol s Sppl~mentaires adressez-vous a notre agent ded

voyage ou ahx bureau de la Tran4 Caribbean, Cit6 de l'Exposition.


J Tel. 3283 3974.
Airport et Service Cargo 3085. ,









NJB. Soulignon* iffew raisin de- 'istn-ttficaon du traffic. La OTrns-Cwribbean Airways orga

I -nise des yvot supprmeatil ".
* . .. * . . " L '


RI -


tres de r@clerche, ltout cormmu
l s ,pu. Inl antes cntlepri-

. Ell permit de passer du sim
pie lichier traditzl.mnel aux sys
toinesn mcanographiqucie \ car-
tes perfordes et au mode d'ex-
ploitation conventi'onnel c'est h
dire 'au dialogue entire I'usager
et I'ordinnteur.
Mais, avant de confier le in
formations i la machine, il est
n5cesshirie de les traiter 'tape,
par Otape. C'est ce qu'a expli--
que i notre collaborateur la re
dOietrirc eh cher au Blet,on Si
gnalitiqiue du Centro Nat.onal
de la Recherche Sen..,- I: l
C. N. R. S. :
S En ce qui .:,cenr In d':u


Nouveau Comite de
l'Association Nale
des lnfirmieres
licenci6es d'Haiti
V Dimanche lerierii, au course
d1no belle inaniffestatlin tenue
en son Ioca, l'A.venue ddi Tra
vai, i'Association Nationalse ds
Infirmieras licencies -d'Haiti n
install son nouveau Cbmitd Di
reateur 6lu aux dernires eleec
tions, ainsi' quie 1 prevoient los
statule.
I Le nouveau Comite 1)'recte ur
est compose come suit :
S Prdsidente: Mine Lamaorque
DOUYON.
1 Vire-'PrAsideti e : Mine Vol
vick CAYASRD
C Secrdtaire Registraro :
Soeur Lucia de Ns.lasu.
0 Seerutaire Correspondacami :.
Mmn lov6lie RaoolI MORIS
SEAU.
Trdsoribre Mlls Andrcoe t
Vil Noel
S Treoriqre Adjointe : Mion-
Anita Chtrubin Gemrvis
Conseilldres : Mine irma La
horde Joseph. Mine I.(rie BFas-
tion Lefcvre, Mme Madeleine E
tienne Florvil, Mile Josette Mira
beau, Mme. Marcel Iontds.
Cette reunion donna lieu i
un bel change de discourse er
tre la prdsidente lue et Soeur
Lucia de Jesus sous las president
ce de qui le dernier commit: s'est
signalsi par des realisations re
marquables avec le cOcuors
gzndreux de la presmidr oInfir
mirxe d'Haiti, Mmno Simnone 0
DUVALIER, Pr6sidinte d'hon-
Sneur de l'Associatliou


mentation automnatique, eso a
6t6 rendue obligatoire parce
quo il y a des contraintes nou
Svoelles : elle de la rapidity pour
lea techniques de pointe, cell
de la vari-t6 des doctiments que
lea documentalistes doivent trail
-ter, Et nous avons t6 obliges
do constater que l'artisanat a-
vasit difficllement de place dans
ce .traval. .
En r6alit6, la documentation
automatique cat la collected des
documents et l.eur utilisation
ious t'orme auiosnatidee. Leur
exploitation se fait en ordini--
teur et luer utilisation est aino i
- rendue' plus facile.
Q.- Quels sont leas iffdrents
states de la documentation auto
matique ?
'R.-- Eh bicl7_-le diffdrento
stads de a documentation auto
natiousi s.nt, au, depart, les
stades d&-' Ia documentation tra
Sditiir'nelle .c'est 4 dire l'acqui
sition des documents, le choix
de ces documents, parmi ces
documents le choix,desa articles
ih analyser,- pouvant interes-
ser une cat6gorie d'utilisateurs,
et le traitement de ces docu
ments.
Tout d'abord, un traitement
natdriel leur donnant une for-
me plus ou moins normalisoe.
compatible avec la forme que
leur donnent les divers rentrpc
.- "e fagon h ce que chacun ne
tavaille pas iscl6mene dans son
coin. E d'autre part, l'exploi-
.tation scNnrifique.
.Q. -La documentation auto-
iatique est-elle une mdthodo
d'information trdsa rupandus
dans le monde ?
R.- La documentation auto-
waotique commence i.. tre ro -
pandue dans le monde avec n'ap
parition des calculateurs de
plus en pluisnombreux, el, avec
les facilitis que ceux-ci nous
donnent, chacun est plus ou
moins tent d'avoir recourse
sla documentation automatique.
En France, ur certain no0n
bre de centres deji sont auto
matise.s ou en voie de l'etre.
Dans les pays anglqo- saxons
aux Etats Unis, ia documents
tion autoniatiquc cxirte dejai d


POUBVOTRE SEC IT

1 um .rnai dire, 6t
poru pu 08 Goodyear.
Gags i m 6paulomonts arrondls,
e vtugs Qont plus sOm, a oon-
dls plus proles .'L'ntollege 3T,
pk rMitsnt quor l'olr, es moque
S dehoo ds td'6ohauffement pro-
voq pr upm oondults *portve.
ip pnu B vou offer plu de kIlo-'
m trese soOtW plus ahmr
1 fl S. VOyWsvotroononslonna*,
em Oodym Sd vow us eve bo0










S r ............




w C aooRA oCESOOr ES

CAMERAS V ACCESSOIRES

P A

"
..


"NIKON KONICA
CANON MINOX
MAMIYA BAUER
ASAHI PENTHAX RICOH
OLYMPUS POLAROID
'TOE CON BINOCULAIRES
LENTILLES INTERCLIWGEABLES
APPAREILS A FILMEF
PROJECOTEUR SUPZR 8 ',
FLASH ELOTRONIQUEHS
ALBUMS -DE PHOTOS
ON EXCLSI(VITE AA u'TTLE EUROPE


runeB B


3C~.'P4~2~L~?rtlwlYYI4(CIPI~Cr~r~~


___ ___ ___ ___ ___ ___ _____ _*


~Ur~LYll~s*rarapeu;ca3-Wi~Le~CYar


.21


pu a un i.-nlir. r d'linnle asosez
importnnit pi.nsr que ranns
Ivs du'. .,nsii n vi-nir, la ndocu
mentation automnatiqueapour des
centres exploitant ire" certain
quantity d'informnations sera de
venue absolument indispensable
S- Olt ns pourra pas s'en pas-
ser.
Duns Ioe pays de 1'Est, des
travahx tibs interessants sont
fits sur La documentation auto
niatique.. Dabord, dans uln cen
tre; qui esl un centre encyclopd
d!que, sonmie eclui du Bulletin
.i.'nsal6tique du CNR'S svec l,-
quel nous travaillons en OLroita
cooperation, d'une part, au sein
du Conseil International des U
onions scientifiques, et, d'autre
part, ah ttre de rIciprocitd,
dans les changes' de 12 Commis
sion franoo' sovidtique pour
l'Informatiun.


Avis de Divorce
Par jugement du Tribunal
Civil do Port-au-Prince du 12
F6vrier 1970 Ia divorce des
6poux (harins Midy, la femme
ne ANida Jean domiefliis les
6poux i Port-a-Prince, defineu-
rant it New York, Mtats Unis
d'Amdrique a 4t6 prononet. Son
dispositif est ainst conqu:-
Par ces motifs, le Tribunal
aprns en avoir ddlib&r6 main-
tient le ddfaut donnd contre la
ddfenderesse is la sus dite au-
dience; pour le profit admet et
pronounce le divorce des epoux
"Charles Midy Is femme neo A-
lida Jean, aux torts de cette
derniere, confie au pre la gar
de de 'unique enfant ni du ma
riags des dits Opoux; prednom-
m6 Carl; ordonnes la transcrip-
tion du dispositif du present
jugement dans les registres de
S l'Officier de s'Etat Civil de la
Section Sud de Port-au-Prince;
dit qu'un extrait du present ju
gement sera inds6d dans 1'un
S des quotidiens s'dditant i Port-
au-Prince, sous peine de domma
ges interests envers les tiers s'il
y dchet; dompense les ddpens
ce 18 Mars 1970.
Paul Isaac av.
le Christian D. Aleindor av




MERCREDI 25 MARS 1 0 -


cLD NOUOVBLULTB


JV ee CHOsCOLAT AU LAIT SUiSSE AVEC AANDES ETMIEL
I "asa .x.. .....m, Chocolaljoblcr ....../.....



O WNWWI Chocolat fobler De renommee mondiale
Sdm~l*' W")SWCI)61W^


LA VIE
INTERNATIONAL
(Suite)
te environ, les trois hommes
irrC-tlrent la voiture pris d'un
terrain vague et rtndirent sa
ltbert6 au chauffeur qui se ren
dit immldiatement A I'A'mbassa
do du Paraglay pour y fire
le r6cit de 1'enlevement. L'Am
bassadeur alert alors la Poli-
ce Argentine qui entreprit sur
le champ uoe operation de gran
de envergure pour retrouver M.
Sanchez, sans r6sultat jusqu''a
present tandis que des troupes
prenaient position autour de
l'immeuble de I'Ambassade pour
sa protection Iventuelle.
Six heures environ aprls i'en
levement, le F.A.L. avertissait
I'Ambassade qu'il exigeait la
liberation de Dellanave et Bal-
do en 6chinge de cell de M.
Sanchez, ultimatum que de-
vaoint confir'mer plus tard les
trncts lances dans un Bar du
centre do la Capitale, puis le
communique de l'Organisation.
I.. voiture du Consul du Pa-
raguayi a t t1 retrouvbe aban-
Ilonnee aujourd'hui a proximi-
t& d'un posts de police, dans la
banlieue Nord'Ouest de Buenos
Aires.


Balaguer accepted
(suite)
du 6tro suspendues aujourd'hui;
il n'y aura pas d'audiences nor
malement ensuite durant la Se.
'maine Sainte.
Dinianche, un sergent de la
police a tu6 4 personnel h Bars
hona: ce qui a cr66 un violent
climate d'agitation dans cette vil
le, oh l'opposition rdformiste
(Parti de Bosch), men6e par le
S6nateur Tibienio Castro, sem
.ble Iris forte.


Messe de Requiem
anniversalre
Les families Neptune. Depeine
Lafontant lont chanter une Mes
se de Requiem d'Ann.verstire,
le mardi 31 Mars a 6 hres 45
en l'Eglise du Sacrt Coeur de
-Turgeau pour le repos dc 'nime
de leur regretted Mme Edgard
Neptune, enlev6e a lcur affec-
tion le 31 Mars die P'annGe der-
Cet avis tient lieu d'invita-
tion aux parents et amis de la
d6'unte.
Port-au-Prince le 24 Mars 1970


O6 Irez vous diner et danger ?



Samedi de Paques



Grand Bal au



Rond Point Night Club


avec les Schleux Schleux




S Entree $ 3 00






MAGIC CINE
VOTRE SALLE CLIMATISEE
Dimanche 29 Mars 1970
A 3 Hres, 5 Hres, 7 Hres et 9 Hres


AVIS


InsLa ntaanis


horreur de la publicity. Auasi
a-t-olle formellement interdit A
Michel, un'oisetiu de bon augu
re, de nous 6v6ler la cause do
son 6panou-sseient. F.lsie chlpn
toinne, fait la risotte Bans cesse
et recite des vers lyr.ques. Nonus
avons come une impression
que re motif de cette gasiee exu
berante est constitu6 par un m6
tal pr6cieux, et encercle admi
rablement I'annulairo fusel de
la belle hotesse. "
Sx x x x
Monsieur Jean-Claude Fau
'bert, don't le viaage paratnsait
tout resplendissant de siot6,
nous a pour+ant d6clars qu'il al
lait subir une intervention A
Mami. Qu'il nous revienne bien
t6t, compl6tement remis Ma
dame Andri Faubert, sa mire,
est parties avec lui
xx x
Monsieur Eric Gildmrin. qui
habite le (uatln:ala deputy un
an, vient .le. passer l" congI de
fin semaine au her.adl. Eric,
contrbleur pharmaceitiqoe, nlsns-
pecte les sp6cialitls destinees it
l'Am6rique central et aux Ca
raibes. A l'a6roport, I1 a (6t sa
lu6 par ses pore et msre.
zxxx
Mons eur et Madame John
William Peters, deux ameri
cains des plus sympathiques,
ont d6barqul ici nert matin,
tout heureux de decouviir en
fin l'ile de reve. Les Peters
passeront trois ou quntre jours
sous notre ciel.

Le cdmrAeraiit et midutroel
Jean-Edouard Baker ait pris
lavion ter martin. Durant 4
jours, il traitra t les e ffaires
'a Miami.
x x
Monsieur Jacttues Anton
Jean-Baptiste Itait de fort bon
ne humeur en prenant l'av.on
hier martin. Sa destination,
c'est Miami. Le but de son vo
yage, c'eht de r6gler des affmi
res: -tout en se dstrayainr. II
nous reviendra dans I ours.

Madame Jacoueline llyppoli
te et son fils James, un petit
gars nO sur le t lrritoirte Baha
m6en. sont parts bier martin
pour Nassau. Jacqueline rst al
lee retrouver son maria. James
eot aYll retkouver son plre.
Madame Gisele Hall. ,oeur
ele notre ami Michel tionzales
de la Air France. a iris l'avlon
hbier martin. Llla s'est rendue a
New York. Nous tne la rcver
rons pas avant uno mois.


tin. Plusleara3s mcmbres dea s
famille et de nombreux amis
lui ont tmeign6 leur attache
ment 'aIs6roport.
rXx I
Nous prtsentons noe since
res condolbances 1 Moniegr,
Stines Elianor. 11 est rentr6
hier, en vue d'assister anx fu-'
n6railles de son pnre, Monsieur
- Haussman Elianor.
Xrx

Avant de venir en Haiti, tout
touriate devrait avoir la le li-
vret de Monsieur Gerajd M..
Laurent M lUCII 'l j .NOW,'
MUCH '10 SEE, MUCHII TO
DO)0. Autrnment, il peut bien.
passer quelques Jotvrs ici, et s'en
retourner Oass son pays, tout
d6sappoint6. S'il a lu le livret
de G6rard M. Laurent, il en sait
suffisamment sur ilos Irminipal
les villes, sur notre urganisa-
tion social, politique, et jusidi-
que..II sait combien Lie quott-
diens nous avonr., rumbien d'Ho
tels il y a dans le pays, etc. II
sait dans quel restaurant 'diner
combien payer it u chauffeur
de taxi. 11 sailt cc qu'il doit a-
cheter et oh lacheter. Nous om
mes persuades que nos diff6-
rents buieaux touristiques ne
manqueront pas d'exploiter 'a
fond cette mine d'in'ormations,
qui peut rendre d'apprlciables
services aux 6trangL'r.- ul unous
visitent.
Par ailleurs, les Haitiens qui
regoivent des strangers chez
eux, devraient au prealable bien
examiner ce livre. Que de fois
n'a-t-on pas vu diLa geos, hsiter
avantt I reponrc aiux ques-
tions pourtant fort simples que
letour posent les tourists. Exem-
ple : de t6l1phone a New 1'ork.
Qu'est-ce qu'on peie )ouir 1rois
minutes?s Si on a lu le livret
de GLrard M. Lurent. i on, pent
r6pondre avec assurane : e9
dollars en semaine, seo. d4 'llars
cinquante le dimanche.a


Le Gala ,Devine qui
vient diner.
La Direction du lex Te6atrk
et le. grand magasins de Par
fums et de Produics di Beautl
s:gnes des Grif'fes los plus c61i-
bres de France -- Prerpfe et
Corner Shop, sni.haitent de Jo-
yeuses Paiques a leur fervent
clientele et saisiaert' cette fe-sti
vitl pour lui offrir une courtoi
sie, le dimanehe de PAquos, 'a la
Grande Soir6e de Gala oDEVI-


I E (Srit
r1lso t niE soes b


realiser ou mSine save l'hon-
neur; leur seul butter, Jean
Marie Dorval tie fut jamais
place en position ideale, Vor-
oe malgr6 ses eclairs deo lasse,
fat lourdement handicap par
sa faiolease physique; malgr6
s-.es quelques dribbles inarr6ta
bles, il se fit-toujours rejoindree
par dep d6fensours plus rapides,
En d6finAtive, il s'-git tie deux
bonnes petites quipes, le lyc6e
Louverture a plu d'individuali
t6s et le college Canadc-ha:tin
est plus collectif; le score ne at
"tue pas la difttrenc rcelle ren
tre les 2 formation: cest pour
quoi nous avons applaudi,
quant a la fin ds .nanifesta-
--Xns en guise d- recompense,
on remit aux colllgiens la cou-
pe RAYMOND PAILLERE.

LYCEE LOUVERTURE BAT
LYCEE FIRMIN ft-:1
Cette rencontre est sans con
teste, la plus belle de la saisoni
sportive; enthousianme, vtesse,
dribble, virility, tous ces quali
ficatif du bon football furent
presents; on ne se fit pas de
,'adeaux, t ne etricha pas, on
joua franchement le jeu. La
condition physique des aeteurs,
mnalgr6 le tnanisme. de cer-
tains\ d'entre eux, fut i'mpecca
ble. En some, co fuc un match
a 22 h6ros si on nous permit
le paradoxe.
En ce qui concern la parties,
chacune des 2 Iquipes eut leur
mi-temps;e le lyce Firnipi, qui
ne joulisaitt pas de la faveur
des pronostics, domina outra
geusement au ours de la plie
milre plrbode; avec un peu

Le Black Power
A Trinidad
PORT OF SPAIN.- La loi
martiale a Ite pratiquement dl
crltle depuis hier soiree a Trini
dad, i la suite des virociit s ma
nifestations des tenants du
tBlack Powers. Cmeux-ct protes-
tent contre le faith qu'eti d6pit
de l'ind6pendance, de tadhtsion
'a 'OEA, ies Lluinch ontinuent
a diriere par persinitit intcrpo
s6es la politique, ladn.inistra-
tion, la police, le commerce, 'in
dustrie, agriculture, 16ducation
et le monde des affaircn.
GEORGETOWN (AFP)
Sept personnes ont etc blPs-
s6es durant des omeutes qui ont
iclata hoer a Paort of Spain, oh
la Police a dfi faire usage de
grenades laLryn.ogines pour dis
perse- des manilestnia idu Pou


cPlease, what inme i. !i NE QUI vIENT DINERt. Un voir Noir qu avaen .
-C'est ainsi 4ue ce tourist souvenir qui cre-ra wua ambian magas.ns et attaqu a dLes auto-
des tahamas est venu se met- ce capiteuse h ce dranie d'amour mobiles, announce la lado de
tre dans la gueule du loup. Et n.erveleux. Trinidad, capt6e a Georgetown.
lorsque nous lui avon.s appris
que no u rt oos journaliste. il
s'est mis A treombler commenrue
feuille. De grosses gouttes a
transpiration nerviuse jaiilirent
do son cuir chevelu, roulkrent
sur son nez, urges joues, e AU CAPITOL
r l va do sc' r .e Apartir du Dimanche 29 Mars 1970
sur ]a pointe de ses souliers ver a 5 Hres, 7 Hres et 9 Hres
nis, et sur le carreliage. Esi c
votre premier voyage en lf Ha
otr? luprei avans-nou alenande. UN SUPER W'ESTERN
II1 a touss6, fl a souri, il s'est
dandin6, et il a repondu : < c'est la premiere fois que je
viens icl, et c'est ..ssi la pre
mitre fois -u'un j eournalisAc
minterviewe.Pris de compas- A PISTOLET DOR
sion, nous avwns bris6 centre
tie z x Avec : Mark Damon et Vaceria Fabrizi.
Monsieur Stony Franklin
s'est rendu au Canada hier ma Entrie Gdes 2.50 et 4.00



l ij -. d-4v3 e)

U A 1 occasion de la BELLE FETE DE PAQUES

Aux Belles Choses

vous' offre la nouvelle collection de :
Robes pour Dames et enfants
JCostumes pour Garqonnets -
Barboteuses pour B&b6s Sacs A maln
Sous VWtements divers :
Soutiens Gaines Jupons
(A Pdques come en toute occasion
S Les plus Belles Choses Aux plus Bas Prixvi

AUX BELLES CHOSES
La "353 Avenue Jean Jacques Dessalines 353
La premiere
I e n au a liti Qz fo-----a-ea - -3aooo0 Iga a a o-


PI
81
tr
pi
qi
of
di
ji
R
q
to
tr
B
v
B
fj
t
r
ti
d
q
fl
s


chaine sera de choix a en juger
par la quality du jeu pratiqu6
par nos ecoliers et qui n soulev6
tant d'applaudissements hier.
Mardi 31 Mars Jeudi 2 Avril
et Samedi 4 Avril nouvelle
coumbite Sportive at. Stade
pour voir tvoluer nos jeunes ve
dettLct ppeles a assurci a re
leve. Des Clubs come I'Aigle
Noir, P Racing, le Violette et
l'Exceisn'or sans oublier Victory
et Don oBsco Peuvent se rejou;r
de possoder dI6jk tant de pro-
messes.
DADOU

LE TIMBRE LE PLUS
CHER DU MONDE
New York (AFP)
Un group de huit ihonnes
d'affaires de Wilkcs Barre, en
Pennsylvanie, a aicquis li(r, a
New York, au course d'une .,nte
aux enchbres, le timore Ic plus
cher du inonde pour la Lomme
record de 280.000 dollars.
II s'agit d'un timbre de Guya
ne Britannique, mism en 1966,
d'une valour nominale d'un cent.


f rn CONSEIL EXECUTIF
SPECIAL DE LA FACULTY
DE MEDEI.NE ElI ).
PHARMACI .
e) PROJET : Equlpement Uni-
rvaraltaie pour It Facult deo
plus de sang-froid, les jouurs. vMersltaire d pour Iarm Faclt e -
suraient pu ral or 'au .moin March6 No .
trois buts; niaheurcusen.nit Re Prt BID No. 121/iSF-
pour eux, Is 'en nmi.rqii-rent BID Na. 121/SF.
qu'un seul, de toute besut6, 1 HA Moniteur OffkcieL No. 22
est vrai. Leas 2 artisans de cette du 9 MLars 1967. s
domination furent l'internatio Los IBigneure.-ArL.hiect .
ial Pierre Bayonne qui musel entrepreneurs et tous les riet
Jeian-Baptise c t surtout Jean ress6s sont informs qu'en vuei
Robert Guillaume omnipresent, de la construction des bAtimentst
qui Janga ave,: p4ecision ie jeu pbur loger deux Laboratores
out en r6ussisoant a casser le un Biblioth1que et une salle de
travail combine Tde Rra et do classes de la Facult6 de M6decine
Bellony. D'ailleprs e'est un ser et deo Pharmacie, le Conseil
vice de-Gullattme .sr passe de Ex6utif Spcial (C E S
Vilaire qui, permit rI'xcellent tre le ler. Avril et le 4 Mat, du
Batch d'ouvrir le score pour les rant lesheures ouvrables ( 7h 30
firministes; iprls cette r'usss- a 12 h 30 et 2 h 00 a 4 h 00)
to, Raphael, Rockefeller, Batch recevra au Bureau du COCLA
ridiculislrent la defense louver C E S 3E me 6tage de la Ban
turienne et malgri les tackles que Colombo sous pit cache
de dlfenseur sausi nsomlnl th t radresse du dit Conseil,
que bazaire et Auguste, lea feu los oumission qui oourront lu
folets firministes devenaient in Ltre faltes.
saisissables. Dans le -public, .m Los plans, dcssins. sp6ecifica
savait qu le s alouverturien tia- ns,on renseignements pertinents
vaient des ressouroe., maits a de lea fre, apoini qu ls s rparato
lre mi-temps de leur sadver de leur ffre, ani quo les coo
saires fut tellement 6poustou editions diu martl peuvent 6t re
flante qu',on no craignait rsen obtenus du SeOrEtai re du Bu
pour los supporter .rougnetet reau du C O C E A C E S
blancr d6hain6s em portes Ipar d6s la pr6sente publication cha
la musique di groupoe Bo. que jour de 7 h a. nd. i1 h.
Gombou. p. m. moyonnapt un d6p~t de
garantie de G. 200,00 en espe
Mais neutre; il 6tait venu jour pour Cososeil Executif Spkcitl (CES)
tout le monde et la sfin de la Lo montant integral de cc
parties, ce furent les louvcrtu d6pat sera rembours6 it chacunt
riens quil firent leur catnaval des sounmissionnairs lorsqu'il
alors que i'entraineur Tassy aura remis en bhon 6tit les
fiat trouver des mots encoura- plans et documents qui avaient
giants pour console soit pou 6 fournis.
lain Pierre fiayonnei, ideurant Chaque soumission doA u cre
A grades iarmes, au milieu du aecompagnee d'une caution de
terrain. Cette inversioit de la garantim provisoire. (Re : Rlen
situation so produisit en se- a eignemoents pour les soumls
condo mi-temps. DPs Isa epri
se, Aly Laguerre, plaga un tla
violent ct precis r iis quel Deces de Charles
Louis Cha,-les dut s'avnuei vai Charpentlet
cu. Apres. cette roussite. le ly 1 share apnris ave emo
c6e Loiverrure fut isiatre du / Nous avt nsappris vecan
terrain eL Bar yoe dut fat/ tion lis triste nouvelle du d6cs
terrain et Bayonne dut fa- de Mr. Charles Charpentier.
appel a tous ses talents poured doiginaire r e J acmel, Mr.
endiguer les asauts adverses, OCigiharpentier, teso Jacnel, Mr.s'int-
Bellony cxtraerdinaire s'enten Charpentitr, tr h me, s'int6-
dit parfaitameen avec lac et ressait h L'anglais quiil parve-
leur travad donnait des balls nail at maitriser. II laiTssa orile
en profusion a touted lattaque nataie pour s'installer a Port-
Les arrinres lat6raux Re6guna et au-Prince, il ut advantage
'Plantain participalent constam d'enseigner l'anglais a e un nom
meat aux offensives tandis qu' bre considerable de'personnes
Auguste et Pelao montaienute qui sterrssaient Isa league
vigilance efficacet autur de de Shekespeare.
Faustin et de Batch. Louis- Sr Ayant appris lAllemand, Es
lea, bombard nar des proj pagnol, i. enseignait aussi ces
les de ballet multiplia les ar- langues dans plusieurs 6coles
rets landis qu'Eddy Antoine re priv6es et dans des course par-
trouva touts 'a magie du drib- ticuliers qu'il a organisms.
ble et dc la feinte. Cepoendoht C'6tait un home, profond6-
les arrilre, finnin:stes. Avin ment human, qui prenait la
Jean Robert, l.yornn', Paiaison, vie avec bonne humoeur.
eurent d'autres arguments et Nous priaentons nos condo-
bris6rent toujouts lea actiins a 16ances a sa Veuve n6e Mathu-
leur phase finale. Les louvert in etA a sos enfants ainsi qu'aux
riens utilislrent alors leurs ar autres parents et amis affects
mes prlffr6es, les shoot-surprises par ce deuil.
it longue dlistace et ce fut la Loes furailles du polyglotte
clef du success : Ioro, au centre bien connu Charles Charpen-
du terrain, "aombira en u-',e 2 tier seront chantbes le Jeudi 26
avec Belony, il feinti la rem;e Mars A 4 hres de I'dprL tkaidi
mats placa un ti r puissant de A l'Auditorium de la Mission
35 metres qui percua la trans Adventiste sis au Champ de -
versale. Jean-Marie deo 'nt6 Mars d6pouille mortelle
rieur du pied droit reprA le hal expose d6s 2 heures.
Ion et le tira hors de port6e doe e
Louis-Charles. Quelquesn inu- Messe de aie
tes plus tard, Eddy Anto:ne,o M iess d R equiem
sur une ouverture de Itlony anniversaire
dribbla Jean Robert et hattit Une minesse d'anniversairc so-
le garden advierse malge6 ;'op ra chhntce en 1'Eglist du Sacr6
position d'Avin. Coeur de Turgeau lc lundi 30
x xx Mars a 6 hret 45 A.M. pour le
repoa de lI'me de Madanme Vve
ET PLACE A JAMAIQUE Lion Chancy dce6d6e le same-
HAITI di 29 Mars 1969. Cet avis tienl
lieu d'invitatiQn aux parents et
Le spectacle l lt semaine pro- amis.
____.Ase t i0 .-i 0 n, -.


S Pour Paques! Aux 100,000 Articles
Pour aI Vote plus prciieux Cadeam Un ParEur du iel ,,HEAVEN SENT)) de A 0 t


-.SA Food Store
-ECASA Pompadou


S. -


PAgO I


Le film sera repris Mercredi, Jeudi
et Vendredi ai 6 Hres 15 et 8 Hres 15.
N.B.- CE FILM NE PASSERA DANS
AUCUN DES DRIVE IN.
Entree Gdes 2.50 et 4.00


Paramount Presente
Le Dimanche de Rdques, &5 H., 7 H. et 9 H.
Le plus mouvementi des Films d'Action



Les 7 Gladiateurs



Rebelles..

Avec : Roger Browne lVacteur du Super Es-
pionnage Alnorton l'acteur du Super western eBallade
d'un PistoleroD.
Un film fracassant qui a connu d Pointe-&i-
Pitre eclatant succ0s !
Entree Gdes 3.00 et 5.00


"LICT:''-I~~"'~


aionnaires Conditions Goa6
tales, Article 16 Cautionne
meant .
Les diflrentes soumissions
request seront d6tachet6es Ie 4
Mati 11 h 00 a. m. au local
du C 0 C E A / C h S par le
Conseil Exlcutif Sp&ial en pie
sence des soumiqslonnaires .
qu. se seroni prise tes. L'ad
juditation des roumissions sera ,
pronotrete ultwreurlment et
avis oen sera donned par le Con ,
seil a l'adjudicataire et aux au
tres somnissionnaires. ''
Le Conseil Exa itif Sp'clai
so reserve le dru.t d accepted
ou:de rejeter foute soumission.
Dr. Raoul Pierre Louis :
President du Conseil Executif
SpecAal de la Facult6' de M6de
cine et de Pharmacie (C E S)
et Doyen de la Facult6 deo _de
cine et de Pharmacie.
Faith Port-au-Prince,, le
24 Mars 1970.


Voulez-vous
contribuer a la lutte
centre le Cancer ?
A l'occasion.de l'ouverture de
ia Semaine du ncneer, le 29
Mars proehain, Jour .:e PAques,
vous irez tous au cinema, eon
fants et adults. En le faisant,
vous contribuore7 sus ausri i
fournir les fonds necessairos a
L'acquisitiun d'un adpliarti au
Cobalt actuellement indispensa
ble au EraitLn:ent du cancer.
Joignez Jonc it ,otre plaisir
te voir un beau laitn, la satis-
facLion uribie grand de dfai-
re une bonne aeiiluon t i, con-
tribuer a !'achtzt de c-t appareil
qui fait tdat bejitln u CsCntre
de Dr pistoge et de Traitement
du Cancer, annexed a I Hospice
St Franqois deo Sral-.
La Ligue Contre le Cancer re
mercie, du fond nu tocur, la Di
rect, n ocs diffrentes s;allea dr.
spectacles et des rDrive-In* ',
pour leur tsprit e coullabora-
tion Lt ieur gnearositl. Elle f&-
licite, d'ores et dejh, les specta-
teurs pour ]eur esprit de com-
pr6hensio et leur boenne action,
et leur dit un grami Merci.
N'oubliez pas le Jour de PA-
ques, Dimanhe 29 Mars I
Aidez tous a slater '.a souf
france den uns et i redrnrner a
d'autres 'espoir de vivre
ULgue Contre le Cance:'.

Avis de Divorce
Conform6ment a la d6cisons
du Tribunal Civil de Port-au-
Prince en date du seize Janvier
1970, admettint et prononanta
le divorce des 6poux Arnold St
Val, la femme noe Marie MAR
THE FLORUS. l'Officier do
l'Etat Civil de la Capitale, Sec
tion Nord, a transcr.-t dans los
registres A ce destines, le dispo
sitif do la susdite d6cosion, so
Ions le voeu de la loi.
Port-au-Prince, le 24 Mars

1970.
Andr6 CHALMER-. Av
AVIS DE DIVORCE
Conform6ment ha la decision
du Tribunal Civil de Port-au-
Prince en date du Vingt-Sept
Novenmbre 1969. adminettant et
pronongant le divorce dtes e-
pouxm Yves LEVEQUE, la fern
-me nle Marie SIMONE DES
-PAS, l'Officier de l'Etat Civil
de la Capitale. Section Sud, a
transcrit dans les reg:stros ha ce
destin6s, le dispositif de la sous
dite decisionn. slon le voeu do
la lot.
Port-au-Prfnce, le 241 Mars
1970.
Andre, CHALMERS, Av.


-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs