Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06697
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 19, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06697
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




.QQporTETFN

LE PLUS ANjvCW D'ILALT ,
S fONH N 1 09 "

tveewar et ftcfocteeur te Cfh:
LU/C/EN MON AS

Administroraf :Af MAS MAX CHAUVUT


MlMBMDR DN L'AM3I OAO INTEZAWURIOATNE DIE fRBIS


Adiwte: Rpr 0& CrvTRr
*- s- M s1


PORT-AU-PRINCE (HAITI)



BOITE POSTAL.E : 1316
*I r a 11, l r nl l I I


No 28.0411 ft ANN -. JEUDI 19 MARS 1970


Aujourd'hut, li Mars, ramos
ne un anniversaire cher a no
tre population, colui de la Pre-
miere Dame de la Rpeo)blique
Mme Simone OVIDE DUVA
LIER.
Epose, attentive, mere de la
oile d'vonuf, eUll a cqn s d.'i-
noubliables moments do soul-
france morale quand le Leader.
le Dr. Frangois DUVALIER t-
tait dans la clandestinite et qu'el
le vivait chaque jour, sur le
qui-vive dans son inquietude
our ron nari, alors en d:,nqi e
et pour les siens.
Depuis le 22 Octobre 1957,
Mme Sim.,ne Ovide DIVA
IaER n'a (c'cr de s'affirmer
,haque jour tdavant:tg' come
Il. Providlne" dtes Humb)les.

CombiLn d'touvres .ociales
A Port-au-Print-a. et en proving
,e, ont :4t cries et n'ont pu sub
sister qua gritce a aide em


PARIS, (AFP)

Les evenements du Cambod
ge et la rencontre d'Erfurt sont
les deux. themes essentials de
l'actualite avec cette caracteris
tique commune qu'ils mettent
en cause les relations Est-
Ouest mais comportant dans le
premier cas un risque d'affron
tement et dans. 'autre au con-
traire, une perspective, de co(,:
isterncc.
Sur In territaire cambod
gien le tanon tonne. A 4 kms
de la fiontiere du Sud Vietnamn
un dutl d'artilhre oppose des
uniti, khmcres it des el6ments
Nord Vietnamiens. Le pays
est isole par interruption des
STommunocations ti61graphiques
,-t .ariennes si bien qu'a i'exte
rieur on est mal inform de F1'
voluticn de la situation depuis
la dtposiion du Prince Siha
nouk par" le Parlement et son
remplacemi.nt a la tlte de 1'Etat
par M. Cheng Hang Prisident
de I'Assemblte. Lo pdhvoir pa
grand tv6nement de la journce.
mains du G6neral Lo Nol, Chef
du Gouvernemenut, elA du Prince
Sirtic Matak. Ce matin la Radio
de Phnom Penh est sortie de
son quasi mutisme pour proe
clamor qu o c Cambodge ea-
tait neutrc et pour annoncer
que le Gouvcr elenient avait pro
test centre des tirs iamricano-
sud vietnamieno dans la reovin
c te de Takeo et centre des viola
tions du territoire national.
Un Message du Prince Siha
nouk ruvble que lea sovitlqu.s
n'accepterono pan "sans r5aOgir
ce qu'ils consideront comma une
rupture d'quilibre das -cette
region. A Washington, le D6-
partement d'Etat reate dana
une expectative prudente mals
ceuxqui espbrent un d6gage-
ment progressif deso 7 A dans
le Sud-Est Asiatique, redoutent
que 1'6chiquier indochinois ne se
trouve boulevers6 si le petit


pressee de la Premiere Damee de
la R6publique, qui ent-iid faIre
le bien sans bruit, afin de res
peter lea preceiites de, 'Evan-
g0le: re ce que "nii to main gaucheb>.
I a .., u.' liia'*- -ts disbjie
tes du sort, aoxqaels Elle fail
parvenir un scours mensuel et
discreet, est ncore fiV pour at
tester de i'e.srit de charity, de
la sollicitude toujours aneissante
a l'6gard des humbles de Mine
la Pr6sidente. Bien qu'il ait tk
dSrtM de ci16brer cot anniver
saoe en strict intimate. nous
pr ins Mme Simone OVIDE
DUVALIE do bien .y.ouloir
agr6er les voe'x forvents que
LE NOUVELLISTE forme pour
sasaanti. sa conservation afin
qu'Elle continue A aider puis-
samment I'Action Sociale de S.
E. le Pr6sident i Vie de d la R
publique, Ie Dr. Francia DU
VALIER.


royaunmebascuilaft dans le camp
americain.

En ce, qui concern le second
graid evonement de la journee,
la rencontre d'Erfurt. il fant
tout de suite noter que le mon
de n'en attend pas de r6sultats
spectaculaires mail ce sommetl
inter-allemand apparait g6nira-
lement come le test qui per-
mettra de savoir si un certain
degree de coexistence peut-itre
atteint entire les deux allema
gnes, et jusqu'ob Moscopu, car
1, Kremli.n opera lb invisible et
i dispose s a aller pour
obtenir en Europe la stabilisa

(Suite page 4 ,col. 4)


BComhe on le sail, par la rou
te, ft pituoe a oixante dix knts.
quqtUe' vingt un au Nord de
Por-4u-Prince e a ',n trois l
km 'aluat" ngi onze o 5 Sud
de S 't rMa -. le vEnlace du
MONT.R'OZ proprnrinrt dit.
Pourtant, *A q'oni n : d.-Passe
la perpdlqislairle d. Kyona
Beacho, on. d4ai.p oint. a Patu-
ronoa o t qe u 4i-prmn..or. Ra-
.-Ine isch, I"on a d6ja biteint
l'une des'" nctioes rurot -des
MONTS ROU4 : el,:- e~t la
derriere -vosr Ie Nord. I- long
de ce rvace, de el:- de Ia
Commune de 'Arcahba ainsi
que de I'Arrondissement de Port
at-Prince et du Dipartenient
de i'Ouest.
Apres avoir traverse le Pont me
tallique, inaugur6 en 1923 (1)
sur la Riviere .aux eaux si cris-
tallines et la locality du Mont -
roui dont les maisons a'6ten


Communique

Le Sec'touriat Excedoif Prive de Son Excellence MAonsior lo
President a Vie do to Ropubliqne rappelled a touns coux que la
question, concerned, qua, par decision du Chef do la Nation, l'ai-
re de IrAdroport Ilternational FRANCOIS DUVALIER eat dd-
rertee nZONE STRATEGIffUEn.
L'act s a o.ux installations wtai-p, a.ux pislen d'aiterriasage, aux
airces et anx route enviroian oteo eat interdit tioutes persno-
neon ou vdhicules non spec"olment autorioas.
L'dleeaVoe des aninmaux -o chevaux, boeu/s, cabrits, pores etc.,
et I'dtablisseenot de pare S beetian.r, snott absolnmineet ddfon-
den dons crtte zone. l
Le Chef de I'Etat a passe des ordres formels au Commandant
du Corps d'Aviation des Forces Armies d'Haiti et au Chef de
la Police Gendrale de l'Adroport de prendre des measures radi-
cales pour la stride application des prescriptions du prseent
conmmviqud.

Port-au-Prince, le 18 Mars 1970.
Pierre BIAMBY
Secrrtaire Exedctif Prive.



ARRIVES DE MLLE SIMONE DUVALIER


Melle Simone Duvalier, gra-
cieuse fille de Son Excellence le
President a Vie de la Republi-
que, le Dr Frangois DUVA-
LIER et Madame, est rentree
de France, ce matin, it board d'u
ne Carave jld'Air France. Elle
est arrive a 10 h 50, mais dis
10 h 35, (a famille presidentielle
,arrivait l'Aeroport, o' les
membres du Cabinee Ministe-
riel et beaucoup d'autres per-
sonnalit s officielles, attcn-
daient, ,eux atra, l'arrivic dic
la distinguee voyageuse.
En Attendant P'atterris3age
de la Caravelle, toutes les per-
sonnes prisentes, se firent une
joie d'aller presenter des voeux
a 14, Premibre Dame de la R6-
pubiique, Mine Simone U. Du-
valier, don't aujourd'hui, i1


Le general fraMnais
Jean Simon avec
5 6toiles
Sur une(propomtion de Mr Dv
bre6, Ministre d'Etat charge de
ia 6i..onl 'Natioiale le Conseil
des Ministrse de Fiance a ap-
prouve diverse promotions et
nominations dans le cadre de
1'Arm6e Fransaise. Nous qignh-
lons laI promotion dout vient 'de
bindficier le G6neral dei corps
d'armie Jean Simon au rang et
titre de Giniral d'Araie.
Le General J. Simon eit n6
a Brest (Finistnre) le JO Avril
1912. 11 eut une carriire .pErti-
culierement brillante. eI.ktait de
puis Septembre 1969 Jnijeteun
general de I'arm6e de terre. II
fut 'un des premiers oficiers"
a s'6chapper de France pour.al
ler rejoilnte le G6enral De.
Gaulle apres le 13 Juin 1940.
11 fut un compagnon de la fibi-
ration.
SNous cryons que le l,.n6iral
.lean SimS n est. oncee inaternel
die M. J. Barros, un memnbr..ap
preci/ de la Mission fr.omaise
en Haiti.


Mars, ramine Fheureux anni-
versaire de naissance. Le Pr6si-
dent i Vie de la R6publique, de
son cet6, 6changeait des anmabi-
lit6s avec ses Ministres, ses au-
tres -collaiorateurs ct amis.
Mme Nicole DUVALIER et
Mr. Jean-Claude DUVALIER
attendaient, eux aussi, t'arriv6e
de l'avion, en causan avec les
persunnalit6s prosentas.
A sa descente d'avion, Melle
Simone DUVALIER otait tout
sourire. El6gante dans son cor-
sage de guipurc blanche qu'a-
grementait aux manches et au
col le tisou crfme die sa jupe,
elle avanga vers ses parents qui
I'accueillirent avec une joie non
dissimul6e.

Puis, avec ce mome sourire
aimable qa'elie porte sans ces-
se sur son visage, ellc salua les
personnalit6s ct amis qui i-
taient all4s l'accueillir.
La famille pr6sidentielle lais-
sa 'A6roport Franiols Duva-
lier a 11 h 07, sous les applau-
dissements cha!eureux de ]'as-
sistance.
Nous souhaitons la bienvenue
i Melle Simnone Duvalier.


Notre excellent confrere GRIOTSn confirm la grande
nouvelle, a laquelle il a consa-
cre l'article suivant que nous
prenons plaisir &t reproduire.

Le prestige moral et intellec
tuel de notre eminent sociolo-
gue, le Docteur Francois IDU-
VALIER. le Chef de i'Etat


'' dent le long du grand chemin,
sur les deux rives au course
d'ean on ntre dans une nou
velle section rural des Monts -
i iouin mats cete lois-ci, dans la
cdopendance de la Commune et
de 'arrond'insement de St Marc,
D6partement de o'Artibonite.
BAPTISE PAR LES
FLIBUSTIERS
Legu par ica flibustier-, ce
nonm pittoresque noes dit com-
Sbien cette zone a frappi leur
Imagination Par cette appella-
Stion, nous nouo rLndtuns djit
compete de i'6poque de l'aunie it
' laquelle y ont abordct pour la
- premiere fois les pirates fran-
gaio : certainement durant la
saison seche, longue de six nrois,
Dicemibre i juin, dens ces para-
Sges.
(Suite en 2e page)


Hier soir, le President de la
Croix Rouge Haitienne le Dr.
Victor Laroche a tenu au local
de cette Institution Ait a Citi
de l'Exposition la 96me Assem
bl6e G6nirale Annuelle des memn
bres.
Le Conseil de direction avait
pris place autour du Dr. Laro-
che, du Secr6taire Gen6ral, le
Dr. Volvick RHny, du Triso-
rier, Mr. Herbert Denio, c'tait:
le Dr G6rard Lion, le Dr J. B.
Remain, le Dr. Harry Bordes,


Haitien h acqu6rir depuis no-
tre ind6pendance le plus grand
rayonnement international, vient
de s'aurioler d'un nouveau ti-
tre de gloire et de fiert6 pour
la R6publique Negre d'Haiti, si
souvent dicri6e, vilipendte par
les racists. Le premier ouvra-
ge A paraitre en Haiti traitant
du probltme d6licat et 6pineux
des classes sociales CLe Problb
me des Classes e travers l'His
toire d'Haiti vient d'etre tra-
duit dans la langue de Goethe
p la tnUmiversHat Fakultat
er Bielefeld Soziologien sous
la supervision aviste du profes
seur Jurgen Grabener, Dr., en
Sociologie.
On se rappetle que note con
fr re cLe Nouvelliste cut it
announcer qu'un course de Socio.
logie de t'Atnirique Latino a
6t6 institu6 i Universitat Biele,
field (Allemagne) et qua lea le-
gone commenceront it partir
de la ,Sociologle Haitienne avec
1'ttude de l'ouvrage Le 'Pro-
blame des Classes A travers
'Histoire d'Haiti t du Docteui
Frangois DUVALIER. C'est en
vue de ce course que la traduc-
tion allemande en a 4t6 faite.
Nous sommes heureux et tiers
d'informer nos Iae c t e ur a
et ginirale'mnent l' i n t e 11 ec-
tualit6 national que i'euvre
traduite arrivera st Port-au-
Prince au course de ce mois pour
Store premise personnellmeent A
t'Auteur.
Apre la traductnron en Epa
gnol par le Dr. Louis'Ltniothe,
(Suite page 4, col. 6)


La participation d'Haiti

A la Conference tie la Confederation

maconnique interamnricaine

par Gerson Alexis
III -
HOMMAGES A LA DELEGATION DU GRAND ORIENT D'HAITI


Le banquet d'adieu du same
di 27 Mars so diroula dans une
ambiance empreinte d'un peu
de tristesse et de regrets. Les
deux cents dbl6gu6s avaitnt fi
ni par se connaltre, on avait
fraterms6 pendant sept jours
et i'on s'affectionnait Pun l'au
tre. La Huitinme Conf6rence de.
la C M I itait A sa phase final
le. Elle fut un veritable succs.
On passait d'un group at un
autre pour changer des ca-
deaux, des drapeaux nationaux
et pour dire de bons mots.
Anterieurement on avait pro
cede aux 61ections des nouveux
Chefs do, la Confe6dration, .
GrarA Maitre de Santo Domin-
go, Dr. Jaime Manuel Fernan-
dez G. devient Pr6pident de la
-WM I en replacement de Car
los Alberto Rosas Rozo de Co-
lombie. Eduardo Rincon Gal-
lardo, ancten President de la
M C I est maintenu dans son
poste do Grand Secr6tairc Ex6-
Scutif avec alge a 1Mexico-City.
Les Pr6sidents et Grands Offi-
ciers de Zones ont 6t6 igale-
ment choisis. L'Argentine se-
ra le siege de la Neuvibme Con
- fhrence de 1973 avec Puerto Ri
co comme siege suppliant.-
Il est bon de souligner qu'
avant de passer A ces elections.
un temps special avaitl et con
sion d'un rapport do la Troisie


sacr6e a 'audition et i la discus
me Commission d'Etudes qui
etait 6galement charge de fare
des recommendations sur la Li
turgie magonnique, L'idial est
d'obtenir que toute, les Loges
Ecossaises ou autres membres
des Grandes Loges Confiddrees
adoptent un ritual unique ct des
usages communs. La Commis
sion.a recpmmand6 aux Ob6diens
c6s de veiller a fai're disparai-
tre certaines confusions et con
tradictions qut s'observent dan;i
des Loges d'un mimoe pays et
parfois d'un mime Orient et ce
la, tant dans les rituels quo
dans les symbols en usage dans
lea. 3 premierss degris de la Mat
connerie.
xxx
HOMMAGES A LA DELEQA
TION HAITIENNE
Leh Chefs et Membres des,
d61egations y comprise ceux de
l'Am6rique du Nord et de la
France ont manifest le dit-,e
d'effectuer des Sijours en Hai
ti. Ils ont 6t conquis par le cecm
portement et Ia diligence dc la
d6ulgation haitieone. On ne tar
dkra pas sous peu n recevoir tou
te une suite do persoennalitis
magonniques 6trangires en visi
te d'Amiti6 auprns du Grand 0
rient d'Haiti. Des bateaux de
(Suite page 4 col. 1 )


AU JOUR LE JOUR


Ls derni6res pluies onut creu
si de nouveaux nids de poule
isur la route reliant Port-an-
tPrince A Bourdon et plus par-
(ticuliirement avant le Rnser-
voir.
Plus loin, en face de l'entr6e
de cReinbold Parka, dans le but
de signaler aux usagers de cet


te route l'effondrement parties.
de ]a chauss6e, V'on a pos& quel
ques roaches et deux traverses
en bois. Cela est tr6s louable.
Toutefois ce barrage rudimen-
taire noe capte pas 'attention
la nuit venue. IB. serait bon,
dans le but de *privenir quel -
que accident regrettable osur cot
te route si fr6quentie, d'en pla-
cer une autre plus nrepr6senta
ble munie de sigsaux lumineux.

Nous signalons aussi, ia at-
tention de qui de droit 1'etat
lamentable de la route qui,
du inur de la Villa d'Accueil,
mene i St. Amand Musseatl.
La chauss6e est, par endroit, to
ialement defonce.
xxx
Les habitants de cette inte-
ressante region souffrent d'une
pinurie d'eau. Nous signalons
a attention de la CAMEPl
1'6tat des tuyaux de la con-
duite d'eau qui dessert ce quar
tier. Certain tuyaux, Mclat&s
depuis djit tres longtemps, lains
sent couler l'eau A grand jet
sur la rhaussie. II fail pitin
de voir lea petites gens de la
region utiliser les eaux sta-
gnantes des nids de poule.
Des reparations entreprises A
temps pourraient prevenir det
d6penses plus lourdes.
-x x x


la Chbre Soeur, Gaillard, M. G6
rard Laurent, Mme Frantz MS-
dard, Ing6nieur Louis Jadotte.
Aprts avoir salu6 dans 1'as-
sistance la presence du Maire
de la Capitale, Mr. Frederic
Desvarieux, cell des Pr6sidents
et Dirigeants des Organiames
Internationaux de Secours et
de Bienfaisance, cells de hau-
tes personnaliti de tons les sec
tours de p'Activit6 publique et
privie, lc Dr. Victor Laroche
mit en discussion et aux voix
les different points de o'Ordre
du Jour.
a) Rapport des activit6s de
l'annbe 68-69.
b) Project de Budget et Ac-
tivites pour 69-70.
c) Questions d'Intr&bt G6nS
ralt.
L'Assemblhe a apprecie les
efforts d6ploy6s par le Pr6si-
dent et ka Opmit6 Central de
direction pour imprimer a PIns
titution le caradtre et lYeffica-
citi d'un organism op4rant it
1'crhelle national. La Croix -
Rouge a r6pondu present au
course de iann6e Scouloe par-
tout ou son action se rivilait
n6cesaire apportant la collabo-
ration la plus soutenue aux
Services Publics sp6cialis6s. El-
le a travaiUl a la formation de
brigades de Secours a soulagi
la misire, la souffrance des po
pulatlon frappies par les incen
dies, les inondations, les 6pid6
mies et autres et cela avee les
trIs maigres resources finan-
cizres don't elle pouvait diapo-
ser. HoRnmage a 6t6 rendu ai
tons ceux-li qui d'ane maniere
ou d'une autre avaient contri-
buS A rendre possible I'action
de la Croix Rouge Haitienne.
C'est grace i eux que la Croix
Rouge a pu rialiser par exem-
ple des travaux de drainage de
la ravine Belle oitesse au Cap
Haitian, ffrir une aidle aux
sinistr6s du Missiosipi lors du
cyclone e0amillen, it ceux de
Sicile, ce qui lui valut en retour
une modtille d'argent de la
Croix-Rouge Italienne, entrete-
nir des cliniques A 1'intirieur
du pays par 'lnttermodiaire des
Comaitf r6gionaux, pratiquer
l1 vaccination, la radiographie
dasm de Centres Scolaires ur-
. bans et ruraux, offrir deo m6-
dicamenta et preter assistance
aux malades, 6tendre son ca-
dre d'action vec be concourse

suite page 4 colonue


Bonne fete, Madame



la President


Vu l'intcnse frique.ItAtion de LIes nouvelles et contest de no
I'Avenue Ha16e Sl6assi, du faith tre Redacteur Claude Dambre-
des v6hicules qua vont lauero ville, alias Anatole Cyprien mount
port ou en revienncnt, des chauf toujours i6b pris6s, non saule-
fours nous demandant de fair, ment des lecteurs du tNouvel-
la suggestion suivante au De- listed > mais ausBsi de ceux du
partement des Travaux Publics- principal organe de langue
placer des lanterns outges de- franqaise de New York, oFran
vant les excavations fouallees ce-Amoriqueo En effect, lFran
pour l'tablisscement de point ce-Ambrique qui a public plu-
Ainsi, blen des accidents frontt sieurs contest de Dambreville en
tvites. ionere un dans son edition du
x x x 12' Mars 1970, sous le titre de
Le s 16egres plui'es dIc la st Pmnible Aveun. Le mo me con-
maine dernire ont encore dc- te avait d6ja paru au m Nouvel
montr/ l'urgente n6cessite listed, sous le titre oErreur de
de curer les egofits et rain Calcul.
du sccteur commercial. Nous filicitonm notre is dac-
Aux prochaines averses pro. teur de ses suecs litte6rdres,
tanibres, les matieres en fermen don't se rejouissent certaine-
(Suite page 4, col. 8) ment nos lecteurs.
/


Pour la defense du francais

Declaration de Chaban Delmas


Le Mercrcdi 25 Fcvrier, le
Premier Ministre franqais Cha
ban Delnas pr6sidait Ir'H
tel Matignon une stance pl6nic
n re du Haut Comiti poured la d-
fense et expansion de ioia It-
gue franqaise It affirma pi-
remptoirement oque la dtlensa
du franqais 6tait une preoccupa
tion du Gouvernementn.. Nous
d6tachons ce qu'il a encore dit:
ePour 'esprit de la nouvelle
sociit6, il ne suffit pas quo l'h6
ritage de notre langue soit die
fendu : il faut encore qu'il soit
enrichi et que soit assure I
force de son rayonnement.i
oLa quality et la justesse du
language doivent etrc Ils preoc-
cupations constantes, notam-
ment de l'ORTF.
Mr Chaban Delmas a mis


i'accent sur l'oeuvre du Haut
Comitibl dns le domain de l'ac
tion coordonn6e avec les pays
francophones. L'agence de coo-
p6ration technique et culturelle
tie langue frangaise diont l a tcon
flrene a de Niamey va consa-
crer actionn, lui dolt notiienitnti
beaucoup.
Les efforts actuels, nialgri It
nombre limit die no profes-
seurs et de nos expert .,dotnoot
itre tendus rJe pense notanm-
ment, a dit le premier Ministre,
aux populations francophones
de PIie Maurice et lSe Haitin.
La position culturelle dc la R6-
publique l'Haiti est ainsi l'ol-
jet de attention spiciale du
ler Ministre Frangais. Nous
nous en r6ejpuissons pour 'ave-
nir de nos relations culturelles
avec la France.


Selon le professeur Montagu-
telli, Josianne eat la plus belle
fille d'Haiti. Si vous connais-
siez cette siduisante hBtesse,
vous verriez que cette appricia-
tion flatteuse nest pas au-des-
sus de la v6rit6. Mais le profes
seur a faith un lapsus en disant
ola plus belle fille de Caracaos.
II s'est vite repris et nous a ex
pliqud pourquoi le nuin de cette
ville lui revena-it souvent sur
les levres : eJ'y suis rested de
1939 ii 1953. Leas annes les
plus brfilantes de ma vies. Le
professeur Montagutelli pren-
. dra l'avion dans quinze jours
pour se rendre t i omie. Bien
sitr, nous aurions pu attendre
encore un peu avaut de vous
l'annoncer. Mais, a quote bon r6
diger remain ce| qua I'.!n sait
aujourd'hui.

Loraque nous i'vons vu arri
ver de loin, avec sa guitar ex-
tra plate rouge i la main, nous
nous soefnmes dit : eTiens en-
core un artiste stranger en tour
nee.e Mais quand il'fut pres de
nous nous n'efimes aucun mal
a nous rendre compete qu'.! s'a-
gissait de notre jeune compa-
triote Ramon Busto jr. Apres
trois ans h New York, il vient
passer deux mois de vacancies
dans sa famille.
Henri Hogarth jubilaiL it sa
descent d'avion. rCa fait sept
ans que je n'ai pas vu mon
pays. Vous pensez si je .suis
heureux>, nous a-t-il dit. 11 se
frottait vivement les paumes. 11
avait hfte d'en finir avec les
formalites'de la. douane, pour
aller humer 'air de sa terre na
tale .Henri a 6tudid la psycho
logie aux Etats Unis. II1 veut de
venir psychiatre plus tard. Sa
mcree, Madame Vve Fritz Ho-
garth, est rentr6de ialement.
Klle vient de passer quinze
ours aux Etatse Unis. Les va-
vances de Henri Hogarth dure-
srtt-Lusqu'h la fin de l'etli.

Iobert Gardire, inoerne des
tiipitaux a Ottawa, est rentre
hicr apres midi en compagnie
ie sa jolie fennmme canadienne,
Sandra, egalement interne des
hopitaux, et leur fits Michael I
Robert reside au Canada depuis
huit ans. Les Gardere passeront
,louze jours en Haiti.
Sx x X
Hier martin a pris l'avion le
Consul d'Haiti a Los Angeles,
AM. Roland Cayard.

Ilier. martin, le depart pour
Il Canada de Mesdeinoi?.elles
Marie Th6rise et Sylvie Col-
lin fut 1'occasion d'une v6rita
hie manifestation d affection et
de sympathie. Ces deux haitien
lies ue nous voyons partir a-
ver regret vont etudier la tech
nique du laboratoire.


France Amntlque
et notre rtdacteur
C. Dambreville


Dimanche 22 Mars a 5 h 7 h et 9 h


OPERATION TONNERRE
R sA, o-BE


Entrde Gdse 2.50

RMserveo Gdes 4.00


Mme Ingrid Rougero. et son
trisor de quatre mois, kuth Fa
biola, ont pris i'avio ce ma-
tin '- destination de San Juan,
oal resident les parents dIngrid,
M. et Mine Pierre Roy. La
grand-mere de Mme Romero,
Mme Rene Jeanty, est du voya
ge.
Mme Egon Oloffson tait
bien pein6e de voir partir sa
fille, Mona Morales. Mona va -
retronver son mari, l'ex-ambas
sadeur de Panama en Haiti, M.
Georges Morales .
Z x z x
Le club ipplque de Port-au-
Prince vient de d6cerner un
prix t Madame Florence Coles,
pour son assidult6, et son admi
rable aassiette. Nous pr6sentons
nos filicitations a cette belle
amazone qui est la Inille de no-
tre accorte amie Denise Deet-
jen.
Hier matin, t'actif commer-
cant Valerio Canez, s'est rendu
a Miami oil d'importantes affai
res le retiendront durant trois
jours. ,

M. Roger Gilbert, Chargi
d'Affaires du Canada, a con-
duit l'airoport l'Ambassadeur
du Canada accr-dit i Cuba et
en Hafti, -M. Lon Mayrand.
Monsieur l'Ambassadeur May-
rand a passe quinze jours en
notre pays.
x x x x
Le bruit strident des moteurs
annongait que le jet itait sur
le point de .dicoller. Une retar-
dataire arrival la Loute der- .
nibre minute, remorquant une
marmaille ritive. Deux petites
filles vitues de rouge et un pe-
tit gargon v6tu de vert, qui re-
fusaient d'avancer, en dipit des
encourageantsa Viens done, Ti- :
Choun, et cEn avant done, che
rie. Qui plus est, le petit trio y
allait fortissimo d'un concert
lacrymal des- plus discordants.
Tiltnord Lamy, un courageux
employ de la Air France,. vint
A la reacousse, et transport lea
petites filles dans ses bras.
Mais dans l'avion, une nouvelle
difficult surgit qu'on aplanit
bien vite : Les mimes a.vaient
eu le temps de s'habituer a Ti-
e1nord et s'aggripaient i lui
come lea racines crampons
d'une plante grimnante

Madame Dorette Claude a re
pris 1'avion hier. Elle etait par
ta.gie entire la joie d'aller retrou
ver son mar i A New York, et
le regret de partir sans son pe-
tit garcon. Dorette a passe deux
mois de vacancies en Haiti.
Messieurs Justin Mary et Luck
noer Joseph, employes de in
Brasserie de la Couronne, vien
nent de faire oun stage de dix
sept jours h Santo Domingo. Is
se sont familiaris6s avee one
machine moderne que, bientit,
ils auront a mnter en Haiti
pour leur compagnie.
xxx
L'inginieur Charles Gonzales,
de nationality am6rica.ine, est
I'associ6 de M. Andersen de nla
Southerland Tour. Us ont une
manufacture de pieces electronic
ques. Charles Gonzales eat arri
ve hier en notre pays. o(a fait
dix fois que je viens en Haiti,
nous a-t-il d6clar6. Cette fois,
.'y passerai deux jours.s
Notre ami lean Robet Ar-
gand, que sea nombrcuses et fcr
ventes admiratrices a.ppcllent
balade. Jean-Rooertl, Iployi de
nla Trans Caribbean, va senprO
mener d'un bout ia aultre rde
New Yodk City durant trois
ours.
XXX
L'un de nos plus a'fables a-
mis nous a present hier deux
beautis cananiicnnoes. sjelle-ci
est la niec e d Monseigneur Al
bert Cousineiau, uouo a-t-il dit
en nous dosignat t P'une des tou
ristes. Je l'ai almie pendant
tuelque temps. EIe s appelle.
Come le not n narrivait pas a
sortir, Marie Paule Tremblay
fit entendre un netit tire et oh
jectse n Vous voyez comns e il
mn'ainAit I )-ne se rappelle me.
me pas mon noom. Notre ami

(Suite page 4, col. 6)


Grave accident
S Au. moment de mettre nous
press nous apprenons le ter-
rible accident don't vient d'etre
victibne sur la route de Delmas,
notre confr6re Yves Fourcand,
Directeur du RADICALa.
Sa petite voiture japonaise
a U61 violemnmet heurt6e par
tine Buick. Le chauffeur et lui
ont i6t relev6s gribvement bles-
ses. Nous leur adresons- no
sympathies et not voeux da ri-
tablisement.


JInsta t anis
S 'a


L'Assembl&e pleniere


annuelle de la Croix Rouge


La Vie Internationale


<>

du Dr. Francois Duvalier

Traduit en allemand


CONNAISSANCE D'HAITI

Le Mont Roui et les Monts Rouis
par Ggrard Jolibois


I I I WOOF- 11 - I I I I T"- ,


. 1. 1 .
T4 -,i W
1, Will:





'1'^~.R. ^*.~. .,.__~__~ ___ ~~~_~


PAa*a, --, -1


OA og I 1


JRUDI l MAbS L970


Mort aux Rats



EN BOULETTES



GIBBONS


QUEL QUE SOIT


LE RAT

IL PERIRA


POUR TRAITMENTS MLtAICAUX CT ESTHtTIQUES .
CELLULITE. RHUMATISME OESIT9, LUMBAGO, ARTHRITISME,
DOULEURS GASTRIOUES ET HEPATIQUES CONSTIPATION,
TROUBLES CIRCULATOIRES, ENVAHISSEMENT GRAISSEUX, etc



EST SUPMRIEUR PARCE OQUA TRIPLE EFFET

O ACTION de MASSAGE

0 lGyAG[MENIT 4 .CALU ie k I-


S'UTJSANT SUR TOUTES LES- TIES'
DU CORPS, MASSOO / -
F IT MAf Gi/A par rsffinaton de. grasses /
,superflues er /de xi ne. / / v -
DECOA'GEST A'NE -et RAFERMIT par
civali e la circulation de changes nulrilifs.
St)ULA ct D ECONATRA E en'abaissan la tI sion

faMssocho ,idise ens 7oble 3 moye s the peutiques
LE MASSAGE
/ LA CHA LEUR /
/L'IRRADIATIO
MASSOCHO FAIT MAIGRiR ET ACTIVE OR(UCILATION DU SANG
.4 iec "AMASSOCH on obtient
/G AMA GRISSE NT RAPID
~/ i DESV TOXIC 1tON TOTAL
% D EENTE I MIDIATE
lB- I SC'APP l COMPtET 1220-s30 Vol..it 0 F*
C-.ss oIIy UN AN 2 2-30 VWt. O
"4 5.SO( HO PRODUtCriov
0cammo sto ia s se ds coontrse 2 tebr e s
Joseph C. Valm6 et Co
Distributeurs.



Assurez vo a la


Norwich Union

La Meilleure Compagnie d'Assurances
5 Etablie en Haiti
JOSEPH NADAL & Cie. Representants
r.0 %IF ^w i 0- ---W


Banque Nationale

de la RPpublique d'Haiti


Banque de l'Etat Haitien

Devenez votre propre Comptable en ouvrant
un compete de Cheques A la Banque Nationale


11L I i tR? fal ii .LE dUt. IAiJ40 4 I


PROBLEM No. 337 F.

8 Orateur grec C'est
I t I v v iVIIVi-x ix Troie
1 I I 9 En dot Petites voices
10 En fin do eoirie Pr6
W position A 1'envers : con-
L M I manda au Sud


HORIZONTAMAIflNT -
1 Leur projection prcts-
de celle du grand film
2 Elle fait des courses
8 A ne pas jeter n'impor-
te quand
4 Facile A toucher
6 Coupe court Epoque
6 Stirs -
7 Une manitre de blanchir


)x x
VERTICALEMENT
I Coule en Suisse Seec
nI- Consonne double -
Ne se tombe que dans 1'inti-
mit6 !
Ill Enonc math6matique
IV Fin de participe -
Ancien vaisseau
V Excit6s Coutumes
VI Article Poche
VII Millepattes Sou-
vent accompagn6e de la Vilaine
VIII Demi-mouche Bril
le au firmament.
IX Terminaison de parti-
cipe La plus belle fete
Possessif Pieuse abri
aviation.


SOLUTION No. 369 F.,


BORIZONAL]IMENT
1. ChAtiees 2 Ri
3. Asti; Orb 4 Stentor
SorAilgeO- 6. IR; nS
7. El; Eut; 1I 8. has;
a a.nhjn.te In S0l


VERTICALEMENT
sette I. Crassiers II. Hatoriens
- 5. III. Asier, Soc- IV Teir.t6e;
men Bi V. IT. Titamia -- VI. E-i
; Eu tiols; NI VII. ei RestBem --
alin UI VII. Gl;: Ut IX. St9r Ees


VEoX-hI ll-- *.- I


.I.. ':7 .= ':2.-" ._ -*"-


En effet, faute de plules on
ca somestre. devflenil touot
Jroux o mornes de trolsl ents
mbtres d'61ovaton, qui s'6ton
dent dopuis I'habitation Mahot
ou Ds Mluhotto (in longue mon-
t6e que la route gravit pour
caux qul ignorant lea d6nomina
tons des huux dits quolques
kilombtros au Nord du pont de
la Rivilre des Mathoux) jus -
qu'A Delug6, (I'habitation also
apris I. village du Montwoui,
aprbs Augior, at oh deo nom-
breux cocotiers et do verdoyan
tes cannaies bordent la route).
Cette couleur fauve eat pro
duite par le deBsechemerit de
l'intense v6g6tation de plants
herbacbes (herbes de Guinbe,
herbs matelas) don't le vent
agite lea touffes de plus d'un/
m6tre de haut t1 qui y croissen/
fort drus h tel point qu'elles t$.-
pissent lea moindres plis et e-
plUs de la line des Alonts Rouis.
Si nouveau qu'il fut aux yeux
ftomi6s de ces flibustiers, venus
pour la plupart de la Norman-
die, du Poitou, de l'Anjou, de
la Bretagne ou du Nord de la
France. ce panorama au ton
jaune leur rappelait avant tout
des tableaux de l'enfance ou do
I'adolescence: les tos de chan-
vre on de lin roui.sant a perte
de vue 'sur les prfs, le long des
rivibres. sur les versants des
collins. au Cotentin, au Calva-
dos, dans la Ease Scine. dans
les valley de l'Auge, de l'Eure,
de 'Orne, de la Sarthe, de la
Maine. du Clain. de I Vienne,
dans les camnagnes de Caen, de
St. L6, de P'Avranchin, de Niort,
de Bauoe (pour ne citer que
ces noms).
Les FrPres de la Cote appele
rent sPointe du Mont Rouio le
petit cap, bord6 d'une elevation,
pros duquel ilb. E'oorstrent.
Le course eau, coulant sur
un lit de gilets, driIts cqutl ils
puisbrent une aiguade abondan-
te, fut automatiqutment desi -
gn6 comme la cRivibre du Mont
Roui.
,.Par la suite, les piles pous-
serent deo incursions veis le
Sud afin de reconnaitre leura
nouveaux territories. Cotoyant
le rivaie, ils nous ont idgu6 des
denominations, tout aussi ima-
gees, teller que sTrou Baguet-
teo, rouo Poignete (Trou


Ponoptte), parcel qam lOuri
raisajent doe ette dim-
Joe shftrametuosi(tde la fami-
so, par leoquelloe on gagnait
led hauteurs a process des
Montrouls entourant Pexcave-
tion du Trou Forban: do' ce
TROU FORBAN tout a la folks
amer pour leur navigation A l'es
time, vigie couvrant une large
6tendue d, mer en vu. d'une
mceilloure sacurit6 dfes brickset
earvwttes liancTreet nouvllec
avemne -d All Boise-pour. le n&-
pouilles opimes des gallons ca.
tillans.
L'ORTHOGRAPHE
CORRECTE
Les graphics, conforms aux
Srgies grammaticu!es, s,'tablis
sent n.)eessairement comme il
suit: singulier, pour indiquer Ip lo-
calit6, le cap, la riviere; aLES
MONTS ROUIS3 au pluriel,
pour identifier la ligne de mor
nes rocheqx, frangeant la c8te
sur six kiloinetres de long et qua
a transmit ce nom i ces
divisions territoriales lea deux
sections rurales,
Ainsi, un de nos navires de
guerre, de la second moitte du
siecle dernier, s'appelait cLE
MONT ROUEI.
L'on ne penut done que souhai
ter la disparition de l'orthogra
phe incorrect, contraire A laco
cord du singulier et du pluriel


en'S doeStnam usa 1tulliertnw
un adjoetif unifloutif 6phblh -
te au plurlel).
UN LIEU CHARGE
D'HISTOTRE
Le teroir du. Mont-Roui au
calcaire oolithique se prite mer
voelleusement & la culture de
la vine, come on timoignent
les magnifiques gtappes de rai
sin, muscat en provenant. La
pr luetion du vin y fut bloquee
par fine ordonnanc6 de ~eiais MXV
(2) toucieux de prot6ger de toute
concurrence les viticulteurs de
la ;m6tropole. En d6pit de nos
166 ens d'lnd6pendance, cetta
interdiction vpserait elle enco
re sur toute tentative de vini-
fidation des savoureux raisins
du Mont Roul.
Avant P'apparition de l'auto-
m6bile sur nos routes, le Mont
Roui constituait 1l'tape obli -
g6e des voyageurs months; A
l'dler come au retour de Port
au Prince ils devaient s'y arrd
ter pour W'y sustenter et dor-
mir.
Aussi, le fonctionnement in -
cessant de ce relais encoura -
rieait il les habitants de cc
lieu dit A poessder des di-
zaines de montures et de bates
de some, bien entretenues, qui
taint loukes jusqu'& l'tape pro
chaine.


-Actualit s Internati
UN MOTIJE A APEU>


UN MOTEUR A VAPEUR
POUR AUTOMOBILES
PARIS (AFP) -
Un moteur A vapeur qui
pourrait tre utility sur lee au-
tomobiles ou come gniratri-
ce de courant 6lectrique est A
l'6tude dans lea atelier labo-
ratoires de sla socit6 Bertin,
creatrice d'airotrains et de na
viplanes.
La socidte Bertin prcise que
ce moteur don't il r'existe
encore aucun prototype aurait
sur le moteur a explosion de


nombreux avantages: faible pol
lution, silence de fonctionne-
ment, transmission simplifiie,
utiliestion d'un carburant moins
raffin6 done points cher qua
1'eaeence.
Ce programme de recherche,
ajoute-t-on chez Bortin, regoit
une aide des pouvoirs publics.
xxx
LE LIBAN ATTAQUE
PAR LA
BEYROUTH (APP) -
B t-on a In veille d'une nou
voile crise entire la resistance
paleotinienne et les autoritis
libanaise ?7 Telle est la ques-
tion que e posent aujourd'hui
lea observateurs Ah la suite du
d6chainement, la nuit derniere,
de la tant du Caire contre le Liban.
An moment o le Liban-Sud
6tait l'objet de deux attaques
isra6liennes en signed de repri-
sailles vraisemblablement aux
activities de fedayin A partir
du territoire libanais la cVoix
d'AI Asfa> a .-onsacr la ma
jeure partle de son emission A
des attaques contre dea 616-
sments -contre rivolutionnaires
libanais.
Apr s avoir annone des cot
centrations de troupes iora-
liennes le long de la frontiore
libanaise la radio a preiOe que
i'ennemi 'apprtalt & lances
une operation de grande enver-
gure contre le Liban Sud en
vue d'iliminer difinitivemeni
les commandos qui s'y tru-
vent.
Toujours solon cRadio Al As
sitae, lea Etate Uni ont diJ
donn6 leur accord an plan din-
vasion lara6lien en poant ce-
pendant come condition le re-
trait des forces israiliennes
une fois lea comtamdos "liqui-
d6s en voede perm. ttre h9s,
tallation de forces dis 'O.N.U
a a -rontiare tialo-Iibanaine
La reltetance pleatinienmu
qui avait gard6 le mutisme de.
puis le 6 Mars an stujet des in.
formations annonees par I1
gouvernement libanais, selon


MISE EN MsARCHE DU ler
RESEAU LNTERURBAIN
PORT-AU-PRINCE --EREMIE
La Direction de Tel6co est
heureuse d'annoncer a aa bien-


S. A. F. I. C. O.
Un om d#ms Ml'ucgmie td Pays


S. A. F. I. C. 0.O

Plus de $ 3500.000 sme fle" met halaities MId t la
revalorisati de la vie aysame


S. A. F. I. C. O.
Des millers de bras. ba Ie Saa t chal4me Imr
la batallie de t mreddotlso

S. A. F. L.1C. O.

Un million de sacs de Sisal au servlwcde la Nationfttlese


S. A. F. I.C. 0.
Unfe Industrie Nationale an sW evI e JeJaatk-nHaItlenne


S. A. F. IC.


MSme nos alMat. n
twrIoe par w terrlAMB, 6
talent astreints a y pabser une
nuit. Le premier fut le Fonda-
tour do notre Patrie. Mal, es-
clave durant un qrt4ln, temps,
sur l'habltation volesle de a1u
g6, Jean-acques DM8A8 8NES
l'Empereur Premier condaWssait
bien ce quarter.
Le Roi Henri ler le Bltis -
seur appr6cait tellament ce
lieu qu'en tournbe St Marc,
aux Verrettes, it la Petite RiviA-
re de l'Arthoite, 11 no buvait
ique 'eafts are, fraiche et cris
talline de la Rivibre du Mont-
Roul et la Ialsait qudrir par dys
cavaliers repides.
G6rard JOLIBOIS


NOT -
(1) D'une lnagneur de 45
m. le point de Mont-Boui, d6-
nomm6 Pont Toussaint 'Louver
ture a 6t6 inaugur6 le Diman-
che 3 Juin 1928.
(2) Au Tome I p. 187 de son
eVoeage it t. Doingnge, le
Baron de Wimpfoen notait, en
1797: tiver la VIgne qu'en treffle. Si
un hAbitant osait planter quel
ques cops en plein champ, le
commerrant eat en droit de les
lui arracher.
G, J.



ionales

lesqulles !se fedayin evalent
accept de geler Iumrs opra-
tions a partir do Liban & la
unite des menaces israiliennes,
a rompu le silence pour se d-
chalner centre le Liban.
Un plan Libano Amerieano
Isradlien visant A la liquida-
tion de ls rebitance paltilnian
ne eat en pr6paratlon, a deda
r6 la Radio, lanIant In appe
A la vigilance au people lba-
nais.
Lea fedayin, a-t-elle conclu
combattront aux coes des mas
ses libianaise pour mettr en
Achec le complot tmbperialo-eio
nixte.


On demand
On demand Secretaire Bin
gue, ave e3pieMceM .
S'adreser rAf-renees au Bu-
reau du Journal.


voillante clientele la mise en
unarche du premier rise6au nter
urbain pa- ondes Hertziennes
reliant la ville de J&r6mie b la
canAtale. Le systime de Jlrr&
mile une eopaclt6 total de 6
dircuits de voix at 18 ceuitfo
de tAil6type. Pour le smomnent un
saul circuit de voix relief J4r6-
mie A Portfol-Prince. she 5 m
trees circuits de voix a roat mih
en operation dae que aerot corn
pits lea travaux d'install-
tiona du res6o de cAles meqS
- pour desservir let 40 ou 60 sr-
sidscee abosm6s enmmerciex
et organiames d'iat de catte
ville.
Ce. travaux dbetmteret Alan
t8t pour Otre aiesaes Wvts le 15
Avril prochain. DIs A prieent
lea residents de Port-au-Prince.
JHr6mle, Petit Goave, L agne,
Gonaives, St. Marc, Croix des
Bouquets peuvent &changer des
communications tlephoniques
entire eax.
Los abonne6 de Port-au-Prin
ce peuvent obtenir une commu
nication avec un resident de *6
r6mie on cdniposant O. La So
ciWt fera chereher par mesa
ger la personnel appelie sans
charge additionnelle. lorsque el
le-cl se trove dane les limnitas
de la villa. Un non-abonn6 de la
Socidti pent effectuer une corn
munication til6phonique en sm
prgeentant A Pun des posts de
Ia Societi.
Par ailleurs lea travaux rela
tifs A la mime en place dun sye -
tamesmer.. vi.le des
Qboa.--e4M M ismluso-nt
at nonual VMsSpon ulo.

dun service t016phonqle locaI


DANS NOS CINEMAS


(Muf te 4&reqio)


AW CAPVTL
Jeu 6 b. st 8 b. 80
matlev. G" 220 t 400


AU PARAMOUNT
Jeudi A 6 h. et 8 h.
LE JOUR DE LLA HAINE
Entr6a Gdes 2.50 -.t 4.0
VepUredi a 6h. ei SI.
L'ADORABLB -COA
DE DEBORAH
Entr6e Gde 1.00 t 2.60


AIPORTCII
J4" A 6 %0. 44t 4. 0


VOMieui-, 86 2 0 vt'-8 b. 80
En tkve-Vmie
LVAglbMe -. JU4*pMate
En-.lm-epuatir
(Shir sManade SaNale) \
BALA. PBRDIWA
Av c Miguel Aeees Mtia*.
Eatrde Gde 1.90-t Ul


IF~lgow..m~ du Loadi 16 iii Sam~edi 21 M~ars:

LuNUF 9.bLAl l. A X&ESON YVES MORLILLE
h- -La h A L &VlOOAIBTCLES
Uy~y5S 9h.Alh. A QUh.Lf!X
VUgfI5 O-.LAiL A FOOD8STAORE
SAJL 64-8h. A .p~m. & EXPRESS MARKET
MMONITRATWYN Um s hjours Cur readea-yeas
A CASA POMPADOUR
Aaimk Ia umg 44 -We sVimag.. A~voc Skin Dew
49UIL ~U5


DeI eAuftlia,
Jeudi A 7 h. et 9 a.
LVADoUA"I.E Caps
DE D80H
Hntrie 42d 4Mp0 -w vami
Vendredi A 7 h. et 9 h.
OSCAR
Entr6a 1 dollar par voiture


mNE PALACE


Jeudi 6 h. et 8 h.56
En-l&e partial ,
Un grad JAZZ
En 2rae pa-ti
r FILL.E- D'AMOAUR
Entrie Gde L00
Vendredi it 6 h. et 8 b I
BARAKA X-18
-- 6R T MEntre Gde 1.00


C"IC STAB"




MIAN'$ fOf Dimanche (En permanence
l lM l HK aTOUTE LA VILLE
EST COUPABLE
Entr6e Gde 1.00


-u- .--" CmINE EL_ BAb_

H M/ Jeudi A 6 h. et 8 h- 15
LA FILLE DES TARTA
Entre Odes LW0- et 200
-GEORGES SICAD Vemdredi A 6 b. et 8 h. 15
63, See des Fronts ~ en leti.
orts TABOU COMBO


LRES


KRJMINAL
iatre e E 2M


MOMTPARNA6SE
Jeadi A 6. h. 15 et 8 h.
L'ENFER DE
GENGHIS KHAN
Ent&e Gde 0.60
V dredi -A h. 1 et 8 Ah.
LE TATOUE
Entree Gde 0.60


A MAGIC CINE
JSadi A 6 b. 15 et 8 h. 15
SOUR ANGELICA
Entriaee Gd 2.00 et 3.00

Vendredi A 6 h. 15 et 8 h. 15
SOEUR ANGELICA
Entre fiGes 2.00 et 3.00


CINE OLYMPIA
Jeudi (En permanence)
PANIQUE A L'OUEST
EntrSe Gde 1.00
Vendredi (En permanence)
(Jour populaire)
DANIEL BOONE LE
TRAPPEUR
Enttr6e Gde 0.60


CINE SENEGAL
Jeudi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LE FILS DIE TARASBULBA
Entrie Gdes 1.00 et 2.00
Vendredi h 6 15 et 8 h. 15
LES EPERONS NOIRS
Entroo Gde 0.60 et 1.00


ETOLE CINE
(PWIONVIAl kI
'eudi A 6 h. 80 et 8 h. 30
PAS DE ROSES POUR
OSS 117
Entr6e Gdes 1.20 et 2.00
Vendredi A 6 h. 30 et 8 h. 30
LA FILLE DES TARTARES
Entr6e Gdes 1.20 et 2.00


CINE UNION
Jeudi A 6 h. 15 et 8 h.
LE TRESOR DJES STARS
Entr6e Gde 0.6
Vendredi h'6 h. 15 et 8 h.
L'ENFER DE GENHIS
KHAN
Entrie Gde 0.60


LiSES
cLE NOU')ELLISTEs,


Restograi en Lotion et en Pemmade


Rijeunissez avec RESTOGRAT

Plus de cheveux blancs.
Pour les Hommes la Lotion est excellent.
'Pour *les Femnmes, reaultat 'apr~s 16 30 et 6Y
jours. Succes garanti, plus de 3000 personnel A Port '
au Prince en ont fait d6ji I'heureuse experience.
En vente dans toutes Pharmacies et Epiceries.
TIPCO, Distributeur.
--_- -_ __- -___-__- --


Jeudi A 6 h. at 8 h. 15
LA NUIT DBS OLNBRAU
lotore odes .LOOAt.OO
Vendredi I 8 h. P.M..
(Salle on location)
TROUPE LANGUICHATTE

DRI IN CINE
Jeodi A 7 h. et 9 h.
PEYROL, LE BOUCANNIER
Avec Anthony QUINN.
Entree 1 dollar par voiture
Vendredi A 7 h. et 9 h..
LES DERNIERS JOURS
D'HELCULANUM
Entr6e 1 dollar par voiture




Joudi A 7 I. P.M.
SAL DES ADIEUX
Hatbre Gde l<
VedAdi oA 7 h. P.M.
~IA BBDE SAVAGE
Entrie Gde 1.20


DURVOTRES*PtW~'

aIWa on" pour a* dire, 4
Inoorpor* au pneu G8 Goodyear.
Grfto sm 6paulements arrondl%,
Ib vragn oont plua mra, la oon-
dulls plus pr6dlse. L'entollage 3T.
pne roltant que older as moque
des ohoos t do r1ochauffwint pro-
voqu6 par une oondulfts sporl'v
Le pnuo G8 vous offre plus do kilo-
mkwtro osn oowt plus oher A
radht. Voye votre ooncesslonnal-
Ms Goodyear si vous avsz beola
do PMsus pur owtrovo*xau



SOODftEAR




WJ MOBILE 68A
%A PAVEL


Message de la TELECO


I 't afte-a-dim


a -


A


u
a


u


d

x
x
ax






ke
T
r-
n
it
I-
Ls




is

te
0-
l-
ie
m


4


I


I


ROA 1- I Jj-IA=mzl









ItHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862


p * I


VOTRE HOROSCdPE 1


fPar rwvce
CA &i I9a. ait mq-y1u. -.
GOlAdh Is *& -eff earroskaedow -m
do m adod itwes9 t rBaw leaI
ngnain(t a autuar porm dowin.
Drot do r@pf4ul-tUi total@ ok po.
Propri td.N F re eN s 8ynwdut -
VENDREDI 20 A

21 MARS AU 20 AVRIL (BE
L1ER): Des propositionsr nou-
velles ne devruut pans tre Acar
lu6es sans avoir ret 6tudi6es i
fond. Ni acecept6es trop rapide-
menet. Montrez de la prudence
et du flair.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Une bonne conjonc -
Lion stimule votre moral, vous
aide dans votre travail et pre-
pare votre suwcis. Entreprises
anciennes et nouvelles favori-
ses. Allez de l'avant!
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Bonnes influences
de Mercure. Attention et ar -
deur vous mettront en meilleu-
re position pour progressed,
pour accroitre votre prestige et
votre credit.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): Belles influences
de la Lune. Appuyez-vouo sur



Aujourd'hui

JEUDI 19 MARS 1970
SAINT JOSEPH
VERDREDI 20 MARS 1970
SAINT JOACHIM
x x x

COIN DE L'HUMOUR
UN FRERE
Si je vois un enfant battre
un animal, un ane par example,
demand linstituteur, et que je
difende Pane, de quiee quality
est-ce quc je fais preuve?
D'amour fraternei, m'sieur!
x
AU CONFESOIONNAL
Une dame es oen train de se
confesser:
Je m'accuse du pec1Y 'or
gueil, lon pere ... 1i ni'a.'eYTe
de reeser des heures devant
mon miroir pour adurirer ma
beaute...
Oh, ii n'y a pas de"pnch6,
moe, enfant! Ce r.'est phs de
l'orgueil: ce n'est qu'un excrs
d'imagination!
x z
CRACUN SON ROLE
Dcux ivrognes sortent d'un ca
f6 a ine here du matin:
-Qu'est-ce que tu dis a ta
femme ... hoc! quand tu ren -
tres si tard?!
Moi ... hoc! je ne dis rien.
C'est elle qui dit tout!

A L'ARMEE
Le sergent fait on coprs aux
nou elleR recrues.
Soldat Durandl Pouvez-
vous mne dire ce que c'est que la
Patrie?
-La Patrie, sergent!, rc -
pond Durand en rectifiant Ia po
sition, c'est quaeiment comnie sl
que c'4tait-ma mire!
Tres bonne r6ponse! Et
vous, soldat Martin?
Ben ... La Patrie. 'est la
mere de Durand, aergant !

UN DEBROUILLARD


es Dradle |


aer" de eteot"r asuirsedr

LI rT4Si ow


MARS 1970

vos dons. remplissez vos obli -
gations d'une faCon efficace et
vous aurez une bonne r6volte.
La journey a de belles possibili
tis: de l'action.
24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Chance superieure A
la moyenne pour obtenir un sue
ces longtemps d6sird. ie vous
lance pus sans preparation. 1
Discutez des lpoblemes avec
ceux qui y sont vraiment int-
resss.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Servez- vous
de vos dons duns les secteurs
ou ils seront le plus utile et
tout ira bien. Soyez patient, to-
lrant A l'gard des erreurs
d'autrui. Nous en ,feisons tous.
24 SEPTEMBRE AU 23 OQ
TOBRE BALANCEE: Re -
cherchez ies trous danrs le pro-
gramme de la semaine qui corn
mence. Ce sera important pour
le success ae la semalne entaib
re. Essayez la m6thode du voi
sin i vouans pouvez adapter a
votre programme.
24 O"TOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): Vous igno
rezz certalnes verites, certaines
possibility et ne croyez ou'cA e
que vous voulez croire. RAfl6 -
chissez n6anmoins. Pouvez vous
ameliorer la situation?
23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE):
Vous pouvezo viter la d6cep -
tion. Ne soyez pas inddcis et
syez confiance en vos dons. Par
lez A votre prochnin de vos dif-
fieult s muteUeles de l'opposi
tion toujours possible A vos
plans.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Vo -
yez ce qpi a Atk dit et fait dans
le passe puis examisez si vous
pouvez ameliorer vote system
et vos methodes. Tontefois, ne
vouas lance pas dans des aven-
tures dseepe6rkes.
21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU): Une pro
position peut embler seduisan
te sans en valoir la peine. Une
personnel peut paraitre int6res-
sante sans avoir vraiment quel-
que chose A offrir. Estimez In
pour et le centre.
20SOEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Avant de pren-
dre une important decision, A-
tudiez Ie problme de nouveau.
Vous verrez peut itre dans
une lumiere diff6rente. Contro-
lez vos reactions et vous utili-
serez plus s recent vos aons.
SI VOUS ETES NE AU -
JOURD'HUI: Ardent et vii
dans 'action, vous vous servi
rez de votre intelligence et de
votre travail pour etrc precis.
Parfoin, voUas tes trop impulsif
et lea incompr6hensions en r&-
sultent. Vous aimez etre entou-
ri de famille et d'amis. Vous
Ates un hote ginireux et un
ami dvoun. Organisateur re -
marquablement boen, vous ees
capable de riussir dana les af-
faires ou en politique. De plus,
vote gout pour les arts, asaso-
cie a votre remarquable diver
sitA, peut vous mener avec pro-
fit dana ce secteur. Vous reus-
sirez particuliirement bien au
thOAtre.


Un agent de police surprened
nn june gargon en train ne-
faire une parties de billa.rd Alec
trique dans un caf... An6m s SW Wm ,
Qu'est-ce que tu fais I.A?
lui demande-t-'I si6vrement. Ta dU Vrbl S.
place e. t a l'cole, et pas au c0valsceant !
Justcment, m'sieur l'agent! La g royle d'abahle, source
r pique le gercon. JWa perdi de jeunesse et de santA vous re-
l'adresse de 1'6cole... Alors, je donnera Ia joi de vivre...
suis entr6 au caf6 pour la cher
cher sur le Bottin! Faites une cure de miel royal,


PILIERS DE CABARET
11 est une here du martin ...
Dans un bistrot. de'x hom -
mes ennacent la conversation.
Ou'eat-ce aue ... hie! dit
votre femrnme ... tic quand vous
rentrez A cette here ci la
mason.
Rien ... hie! Puisque je
suls c libataire!
-Ah ben ... hie! Si nous
n'Ates pas mari6, je me do -
mande bien pourquoi vous res-
tez si tard au eaf6!


UN BON RHUMF
C'est l'hiver ... Un monsieur.
tres enrhume. consult la car-
te dans un restaurant.
Donnez moi une entire -
gSte ...
Bercy ? demand le gar-
con.
-I1 n'y a baa de goi! re-
,1ond le client.


Pharmacies assurant
le Service cette nult.
MONT CARMEL
AJEUDI 19 MARS 1970
B .1 J fleanslIn
MATHU -RIN
.ue frows F r,


royale fralche, scientifiquement
diman et prepar6 das lea labora-
toires du plus grand Rucher de
la Region Paris.enne : Notre -
Dame de Grace.
Montfort Sur Argen.
(Var) FRANCE

Ce merveilleux suptr ailment
est en vente dAns las 'lsimaces
Soxaoine Geffsrd et -Mont-Car-
mes et touted lea Phafmiacls.


Des bifoux Inondbs de lumtere, refletant

la palpitation rare des d6sirs les plus foui...


VERSAILLES


BIGIO FRERES


TRENTE MILLIONS DE
DOLLARS
SUPPLEMENTAIRES
EN 1971
FORMATION AVANT
SEPTEMBRE DE CENT
OINQUANTE MILAE
ETUCAATIt S aPCIALISES
ACCORD AVEC LE
MEXIQUE PAR OU
TRANSITENT 80% DE
LA-MARIJUANA
NEW YORK -
Le President Nixon, preoccu
P6 par 'usage de la drogue
cqui grandit A un rythme alar
nmant parmi lea jeunes d'Age
scolaire, a 06cid6 d'intensifier
la lutte centre ce grave probl6
me, notamment par le biais de
information. Le message pre-
sidentiel, dont Jean-Louis Mete
ye avait rev616 lea grande li-
gnes, il y a quatre moist (1), a
6tM publiA hier. II conflome que
d'importantB credits f6dlraux
seront affects an financement
des programmes saivants. Ils
seront affects A la :
Formation de 150.000 irsp
tituteura et de 75.000 Acoliera-
Sd'ici las ren'trtf scolaire de Sep
tembre.
S Cr6ation d'un centre na-
tiosiAl d'information at de diffu


L'Allemagne de I'opest

VA CONSTRUIRE UNE CENTRAL NUCLEAIRE SURGENERATRICE


DUSSELDORF (AFP) -
La plus grande social
lectrique de la R.F.A., la Is
nisch-West Faelische Elek
taetswerke Essenw (R.W.E.
visage la construction et
ploitation en R.F.A. d'une
trale nucl6aire surg6n6ra
utilisant le sodium comm
changeur de chaleur.
Les soei6tis nderlandaise
belges Electriciteita Productiebedr
Arnheim et Synatom S
Bruxelles participeront ch
A 15% au nrojet, la R.W.I
reservant les 70% restants
Lea trois socintes ont

a cet effet la societ6A cPr
geselschaft Schneller Bru
charge de rdgler les quest
financieres et juridiques
sla re6alisation d'un tel pr
Cette eaoitA de droit p
sera dans un temp s trans
mee en une socist6 de &


EXPERIMENTAL DE 300 MEGAWA

priv6 avee un capital social de
100 millions de D.M. (70 pour
te 6- sla R.W.RE. et 30 millions de
4Rei- D.M. pour seq partenaires bel-
ktrizi ges et hollandais).
) en
'ex- Le prototype, qui aura one
Den puissance de 300 m6gawatts,
atric ser a construit & Weisweiler, A
Ae proximitA <'Aix-la-Chapelle. Le
ddbut des travaux pourrait se
situer au milieu de 1971 et la
es et mise en service en 1976. Le
:ende surg6nlrateur sera fourni par
ijven un consortium de' l'industrie
. A. des r6acteurs atomiques des
acun trois pays comprenant P'Inter
E. se atom G. M. B. H. Bensberge,
s. la Belgonuclnaire, socift6 bel-
cr66 ge pour l'industrie nuel6aire
ojekt S.A. Bruxallesg et la eN.V. Ne
,etern ratom den Haag,. Les invests
stions segments prevus pour ce project
pour seront de l'ordre de 400 h 500
rojet. millions de D.M. Le prototype
public ne sera pas rentable dan una
fo- premier termnps. Les firms per-
droit ticipantes estiment que la een


S( Pour votre BEAUTE

les specialist s
COa cosmrntiqucs:::


Gelee Royale
stabilisc

Crimes de jour et de uit::
Creme masque. . .
Crime hydfatante.


Creme demaquillante.
ait de Beaute .
Savon.
Dentagel .-
Brillantine.

!E Ifeie 31 pour la beauty des malne s


mm licence
I T I u mProdu -upoint
'pae I*biologies B. do Belveli


iUn product licence APISMflM B. do Belveler A base
de Gel6e Royale stabilisse offre les garanties doe quality
et d'eticacite qui depuis dix ans font la reputation mondrale
de La marque. A
SLaborotolres SANTA 2. avenue duI 11 Novembre. COURBEVOIE
-rvz,&Uax*fot*? *itu act oe A~iv tcw


Joseph C. Valm6 et Co
Distributeurs.


ATTS


trale nucl6aire, 6quipAe d'un
surg6n6rateur ne sera rentable
qu'a partir de 1980 avec une
puissance de 1.500 m6gawatts,
ce qui mettrait le coflt du coam
bustible A 0,2 Pfennigs par ki-
lowatt/heure.
xxx
LE NE SERA PLUS CONSTRUIT
A PARTIR DE JUIN 197Z
WASHINGTON (AFP
Le general James Fergu-
son. chef du service des arme-
ments de 'armee de Pan ameri-
2aine. a annoncii 6 crcredi A la
commission des forces armmfes
du Sinat iue le Pentagone a -
nait decidA d'axreter la produce
tion de l'avion tF-111A a geo -
mnetrie variable Ik la fin de 'nn
n6e fiscale se term.inant le 30
juin 1i472.
Cette decision, rendue publi-
que jeudi martin, signifle que le
vrogramme doe fabrication de
oet avion revolutionnaire qui a
faith 'objet de nombreunses con -
troverses dans lea milieux spe-
cialise sera limit A cinq cent
cinquante six appareils au plus,
soit moins d'un quart du nom-
bre nrA.vu itl y a six Bans. Le g6-
n6ral Ferguson a d'ailleurs pre
cisA qu'il n'6tait pus encore cer
tain que le secrdtaire A la DB-
fense M. Melvin Laird, approu-
ve chatt des quarante appa -
rells destinTs A compl6ter Ie der
ner des quatre gropes de
chasse dotes de Actueliement, les deux cent
vfsgt cinq oF-111s, operation -
neis sont tons interdits de vol.
sauf six apDareils utilis6s pour
des essais. Les appareils in-
terdits de vol sont soumis
A des inspections d6taillaes a-ux
rayons X et a l'ultrason a la
suite de I'accident qui a detruit
un nier A Las Vegas (Nevada).


A l'stude chez Boeing:


UNE VMS"ION A BEUX
POINTS DU 747* CAPABLE
DE TRANSPQRTER PLUS
DE 800 PASSA4ERS
NEW YOlbK' (AP
Le directeur gnAra! dc ida pro
duction deg quadrirAa.teurs
giants t747 dc la soci6tA
Boeing vient d'annuncer qu une
deuxieme version A deux points
de cut appareil. capable de
transporter 800 a 1.000 pass -
germ, Atait A l'tude et qu'llee
nerait mise sur le march d'ici
Sla fin- de la d6cernne.
D'autrp part, Boeing met ac-
tuellemeOnt au point un autre
type de t74-S, A court rayon
d'action pour lea lines int-
rieures de la conipagnie d'avia-
tion jatonaise eJapan Airli -
nest.


Les Bandes Dessinbes du aNouvelliste,

-Blondie


sion sur lea stupfliants et leur
danger, qui ouvrira sea portes
d6w le moist d'Avril souis le pa-
tronage de lInstitut National
de la santA mental.
Production de films et
d'annonces publicitaires lllus-
trant les dangers des -stupt-
flants.
Au total, la contribution f6-
d6rale sur tous les fronts -
de application des lois exis-
tantes auo icres de d6sintoxica
tion s'Ol'vera h 135 millions
et demi de dollars pour l'arnne
fiscal 1971, soit pres de 30
millions de plus que, pour Pan
nce en course.
L'adcnnistration Nixon avait
6t6 mise sur la sellette A la
Chambre des Reprdsentants
pour son emanque de reactions
A un project de loi pr6voyant
un vaste programme anti-dro -
gue sur cinq ans. Dans snon
message d'hier, le Pr6sident Ni
xon a rappelA que le drame de
la drogue parmi les adolescents


AVIS
L'Ambassade du Mexique
cherche une grande mason
meubl e, avec plusieurs cham-
bres A coucher. salons de r6cep
tion, pour residence, avec pis-
cine, 3ardins; de pr6ference a
Pkton-Ville ou dans un quar-
tier tries frais.
Les offres doivent etre adressbes
la Chancellerie de l'Ambassa
de, Route de Delnas, en face
de l'EgliBe Altagrice, de 9 heu
res A midi.


avalt WtL r6v616 d'une fagon
saisissante par deux cas r6cents
A New York.
les hbros de ees trietes his-
toiren 6taient deux gatiros de
12 ans. Le premier avait 0suc-
comb6 l'absorption d'une dose
excessive d'hroine; le second,
un petit Portoricain, avait faith
de son experience devant un
tribunal un rAcit presque insou
tenable qui bouleversera l'AmA
rique. Hier encore, un adoles-
cent est mort de la drogue A
New York. 11 est le quarante-
sixi me depuis le d4but de Pan

Les experts federaux ont in-
diquA que l'objectif smajeur de
cette champagne tait la lutte
contie la Marijuana qui est le
toxique le plus r6pandu dans
les milieux scolaires.
Bien que les hommet de scien
ce continent A d6battre des ef-
fets, nocifs ou non, de cette
drogue, le Directeur National
de la Sant6 Mentale, M. Stan
ley Yolles, a d6clar6 que pour
lui il n'y avait phse de doute:
eNous en savons asses, a-t-il
dit dans un expose destin6 A la
press, pour mettre en garde
le .public. La Marijuana est.
dangereuse. Dans certain eas,
ell peut 4provoquer des psycho
ses durant\de un A onze jours.
Elle amine' froquemment des
pertes de la m6moire rfcete
et des troubles de 1'olocutions.
Parmi routes les measures qui
seront prises, il a WtA dlcidl
d'attribuer un 'million de dol-
lars supplementaires aux re-
cherches sur las Marijuana, pour
l'annne fiscal en course.
D'autre part, les Etats Unis,


qui veulent prendre le mal A
sa source. viennent de passer
un accord avec le Mexique. Les
conversations qui duraient de-
puis le moi d'Octobre dernier
ont enfin about hier, apre6
trois jours d'nltimes reunions
au niveau ministeriel, h la. si-
gnature d'un 'traitA.
Ces dispositions devraient
permettre de faire Achec & la
contrebande de Marijuana at
d'hroine au long des 3.200 kilo
m6tres de frontiere entire lea
deux pays. D'apres les sp6ciall
tes amAricains, en effect, plus
de 80% de la Marijuana v en
due aux U. S. A. provient da
Mexique.
Sur le plan technique, lee E-
tate Unis s'engagent A fournir
cinq helicopteres et trois avions
d'observation ainsi qua du ma
thriel de precision,- pour d6tec
ter les plantations de pavot, de
chanvre indien. et lea stocks de
drogue.
Les autoritis mexicaines, ,de
leur c8t6, auront la charge de
d6truire les cultures et lee de-
p6ts clandestine. Elles intensi-
fient Agalement la' chasse aux
trafiquants tant dans lea zones
frontalire s qu'A l'intrieur du
pays.
Leos deux Etats formeront en
common des agents specialistes
et coordonneront leura enquh-
tes nur lI role des cprofession
nels du crime, dans les rsteaux
de la drogue.
Enfin, les conventions d'ex-
tradition actuellement en vi-
gueur seront revisees afin que
le drlit de tposseesion de stuop
fiant> y'soit inclus.
Anne Thinesse.


AVIS

Les Produits H A M P Cnt ache


aux addresses suivantes


A PORT-AU-PRINCE Ml e. Robert Gaetjens

Lalue

Coles' Market

Lalue

Boulangerie St-Marc

Ave Jn Jacques Dessalines


A PETION ILLE Maison Rigaud
Rue Panamdricaine

Delmas Market
Autoroute Delmas

Luce Chatelain
95 Rue Toussaint Louverture

S.....
F -,EK3osLaC3.vK ~ .a aIL^v^


COMPTES



COURANTS


Dias l co/fmerce comme dans l'idustrie
tout home d'affaires doit t6iilcier des
services modernes. d'une banquet qui vods
sont offers per LA BAlNQUB ROYALB
DU CANADA.

un compete courant vow permit ds fre
toum Tpelamenut pardhiqes et vos done
Aussi un sote conmride vo .i6penes ..
at vo, fonds sent tojourmn sm curit, toil.
jous i yotre portie.

AM= SAVICESAVOR DMSOSION:

M-dariS a
Lettradt OA& C Ci w dro ow







LA BANQUE ROYALE DU CANADA

TAiUE EN HAITI DEPuIS PLUS DE 40 ANS
So.dc A.mnyme -pCapal e Re& nd de, f no
-,- 'CAN $ 328.528.000
Pisn de 1200 sucauria es Canada. dan, tee snulles et
I Anmtuip du Sud, buTeaux 5 New Yoak. Londres et Fns.'


Plan Am6ricain de uite centre


-ls stupefiants,


I;uu;rc~~;~a~~;~\~,~;\~,+~acr~ifi~


. ..e-wi-i~rCLCalrvarwrarwwwwww CIT ww

JEUDI 19 MAKES 1970


Pe 8p^


I


OA iot~a~b~il





"- IOWHIuTYmm


3tlDT19l l5 197U'


miapons on croisibre commence-
ront A toucher nos ports db0
Janvier prochain.
x x X X
LE GRAND MAITRE DE
NHW YORK TENAIT A VISIT
TER HAITI
L Grand Maistre doe n (;ran
do Logo de Now York, avnit
bion avant sot depart tie la vil-
I 6tuoile annonc6 na visited d't
mlt)a nu Grand Orient d'Haitl.
En presence des difficulties sur
gies .par eIs dfautde lignes ad-
rioenne faisant le trafoc Santo
Domingo Port-au-Prince. il
a 64k juqU'a onvisagCe la possi
bilt6 de fire le trajet par nier.
II a 6t6 reCu ici le lundi 9
Mars ainsi que le Grand Secr&
tairo Wendol K. Walter et leurs
spouses. Le Grand Maitre dit
Grand Orient d'Hatti avait fail
l voyage avec eux de Santo Do
mingo A San Juan et de lit h
Port-au-Prince.
x x x
INVITATION AU GRAND
ORIENT D'HAITI
Le Grand Maitre Charles
Gosnell a confirm par une let
tre revue hier 3on invitation au
Grand Orient d'Hauiti et plus par
ticul.rement au Grand Malrre.
au Grand Secr6taire et 9 leurs
spouses aux e6r6monies des 5. 6
et 7 Mai prochaina, marquant
le 189eme annivorsaire de la
Grande Loge de l'Etat de New
York.
Dans ces lettres, le Chef do
la Magonnorse de I'Etat de New
York a exprim eon des termnes
flatteurs les agr6ables imnpres-
. sons qu'il a gard6es de son lief
et recent s6jour A Port-au-Prin
ce.
LE GRAND ORIENT
DEBITEUR DE LA CMI
Le Grand Secritaire Extcu
tif et ex-Pr6a&dent de la Conf6
duration MaConnique Interam6
ricaine n'a pas manqu6 de rapper
ler, en aparte, au Grand Mai-
tre Haitien que le Grand Orent
d'Haiti itait dbiteur dbitur de la
C M I pour une valour de 550
dollars.
Il y a deux ans presque, l'Ad
minssration actuelle du Grand
Orient d'Haiti availt fait de son
mieux pour r6duire la dette par
l'envoi a la C M I Li'vn chique
de 200 dollars, mais l devaient
s'arriter ses efforts. La vir.ti
c'est quo los Obidiences paint
annuellement cinq dollars par
Loges et ici, elles ne dnpassent
pas cinq sur un total d'environ
50 les Loges qu.i honorent cette
obligation. Qui pis est le Grand
Ori-nt d'Haiti est oblige de pa
yer pour des Loges schismatiques
sur lcquelles il n'a pas de pou
voir depuis plus:eurs ann6es ou
pour des Loges qui sont entries
en sommeil c'est-A-dire qui oat
cesse d'exister. Pulssa-t-il 6tre
en measure de toulager une fois
encore cette ann6e. sa dette ai
la C M I
DECORES de I'ORDRLE IGNA
CE FRESNEL
Un geste du Grand Orient
d'Haiti qui a 6td unaoimmennt
applaud] est lu premise dou Dipi5
me de l'Ordre Ignace Fresnel
au Grade de Coummandeur au
Grand Maitre Jaime Manuel Fer
nandez G. et au Grand ,iocr6
tairs Exscutif Eduardo Rincon
Gallardo. En recevant leurs par
chemins lss b6n6ficiadres eu des mots aimables pour la
commentont la situation Inter-

LA SENORITA MARIANA
PEDRA INVITEE
Le Grand Maitre Haitien.
pour honorer la senorita. Ma-
riana Piedra qui, en deuxe c.--
cas Fns a pcrt6 fiierrment e i pto
c,-ssion loIs couleurs nationate"
haitiennes !ui a offert ainsi
(lUitf ses pirtrntLs un sjour d'a
gr6menni s PPort-i.u-Prince. Les
parents de ld Itnl.s ile dtmininai
n,. ont accentt sellte invitation
avec grande joie.
x xx
hAITI i'lEESlNIT;E POUR
tINE CONFERENCE DE
ZONE
La C M I est divis6e en cinq
Zones. HaIti faith partie deI:I


Zone II avec la R6publique Do
minicaine, Porto Rico at Cuba.
Cotte dernibre Grand Logo sat
sllid & Porto lico. La iochal
no CoUffrnce de Zone aura
lieu I'ann6e prochaino. illea tu d
JAi eu lieu & Porto Rico, Santo
Domingo a A6t6 le miogo dIs In
Huiltime Confdroenceo (6nrale.
II eat normal qu'Haitl s'offro
pour la Conference a venir El
le no I'a pas encore fall.

L'AMBASSADEUR CLEMENT
VINCENT SON SPOUSE ET
LA VIEL&GATION HAITIEN
NE ,
L ditlingud et dynamnique
Anbassadeur -'Ha.ti en Repu-
blique Dominicaine, Son Excel-
lence. le Liconci6 Cldment Vin-
cent et sa charmante spouse
onnt honor la d1i6gat.on haitien
ne en lui ot'frant en leur somp
tueusoe residence un diner gran
diose le mercredi 4 Mars. On a
6coutl des heures de rdelles d6
ices en la compagnie combien a-'
gr6able de so couple quo assure
une tepr6sentation prestigieu-
se de notre pys en la Ripubli-
que Dominicaine. Mme Vincent
nous fit appr6cier comme cola
se doit son exquise urbanites le
charge de sa compagnie et nous
fit tous lea honneurs de sa mai
son.

NOTRE REPRESENTANT
DR FELIZ FOESTIEKI
NOUS RECOI1Y
Le Reprisentant du Grand
Orient d'Haiti pris de la Gran
de Loge Dominicaine est un
june professeur A l'Universit6
de Santo Domingo. Le Dr. F6
liz FORIESTIERI qui est un
polyglotte do -belle eau nous a
fait Je plaisir de nous offrir un
d6jeotner en sa residence Son u
pouse, d'une rare amablit6 tetos
lea memnbres de sa famille ont
dAtd levns d'attentiops ,.'or It
d6elgation haitienne.
xxx
UNE GRANDE DAME DOMI
NICAINE NOUS AFFECTION
NE
Madame Luz Del Alba Salda
na, Dr. en Droit et l'orateur Ie
plus remarquable de Santo Do-
mingo nous r6servait une sur-
prise.
Samedi martin apris quc tous
lea d6l1guks ayaient pris place
dans lea autobus qui alla.en
leas ramener d'une visits au Fo
yer Magonnique de Santo Do
mingo, Mine Saldana d'une soi-
xantaine d'ann6es environ, se
fit ouvrir la portiere de l'un d-s
vihicules et cria presque, qu'el
le voulait passer au mo.ns une
here avec la dil6gation haitien
ne en sa residence privie. (,'
tait alors mettre notreN modes-
tiie A une belle preuv.?. Nous diu
mes obtemp6rer et passer dans
une voiture qui nous amcna en
la residence de Mie Saldana. El
Is nons a dit alors, !.out en nous
comblant de delicatesses, de
friandises et de funes boissons
son amour de toujours pour les
haitiens qui sont pour elle un
people tier, franc et sincere. El
le nous a dit qu'ellc cotmalissait
le pnime moment le son exi.s-
tene en cet instant precis oil
noua itions ses hates pour quel
ques minutes seulement- Mmn
Saldana, come nous 1'n dit una
frere dominieain, est une "' 1
ne d, son pays soiln cocur clt
bon et aimable. Elle est un ma-
con nous a-t-elle dit elle mime,
parce qu'elle aimed et ch6rit beat
coup cette institution a laquel
le. elle a faith d'ailleurs de grand
des largeassa. Ele noua a of-
fert des flours rouges cueillies
dans son champ en nous dis'-,t
ou'ells itaient ]'.mbline dc l':t
mour et nous a recommandes de
les emporter chez nous p-,ur les
s.offrir do sa part h des 6tccs
chers.
La prochaine fois qu vous
viendrez nous dit-ellc. presqu'
avec supplication, vous n' 17
pas h lI'HGtel El baisldr.
voqs viendrez ici. chez msi. cboe
FIN
Gerson ALEXIS


HITACHI

LE GEANT DE L'INDUSTRIE JAPONAISE

Le Super Mixer.

Hitachi VA-10

REPOND AUX REVES

DE LA MAITRESSE DE MAISON
LA PLUS EXIGEANTE ! !

POSSEDE LES RAFFINEMENTS

LES PLUS PERFECTIONNES

DE LA FAMEUSE TECHNIQUE HITACHI
AUX PRIX HITACHI.

AGENT POUR HAITI : HEARD C. L, ROY
Distributeur : ENCHA

Tous les products HITACHI sont garantis.

'L---^... ^ ~-* ^ w as -.


La participation d'IH ti

(Suite)


La Vie- Intfernationale
(aullte


Nouvelles sur le
March di Si1sal
Du rapport moensuel do l
Wlgglesworth & CO. LtmIted
comimeontant la situation Inter-
nationaio du March du Sisanl,
nous oxtrayons ce qul nult :
Los tormes do l'Accord de
Rome our Is prix minimum du
Sisal sign on Janvier n'ont
paIn pu litre maintonus par plu-
slours doe grand Pays produce
tours do Sisal. Princlpalement
nu Kenya, Pays qui rencontro
de grandest difficult6a pour con
curroneer efficacemont avec
les prix du march mondial aux
prix fix6s par la Conf6rence
de Rome.
Cette situation a oblig6 les
prodqcteurs du Kenya h liqui-
der de lourds stocks A des prix
considirablement r6duits. Los
meilleures qualit6s sont ven-
dues avec des deductions allant
de US $ 22.00 a US $ 3it00.
La tonne de SISAL, tel-
le quake fix6e par la Cor.
f6rence de Rome, qui -
Vait itre vendue A US $ 177.00,
Port Europeans a 6t6 liq udie
aux prix de US $ 142.40 ou
60. 0-0 livres Sterling. Les
autres qualit6s inf6rieures ont
6t6 vendues dans les mgmes
proportions.

DEPARTMENT DE
LA POLICE
COMMUNIQUE
D'ordre de Son Excellence le
President it Vie de la R6publi-
que, le Service de la Circulation
du D6partement de la Police de
Port-au-Prince avise les int6res
s6s qu'A partir du 31 Mars, au-
cune voiture publique portant
sur sa plaque d'inmatriculation
l'une des mentions L ou P ne
sera autoris6e a circuler si A
l'int6rieur de chaque voiture
n'est pas affich6 a la vitre a-
vant le nouveau tariff des trans-
ports privu pour chaque cat6-
gorie de vehicules.
Ce nouvs tarif portera
bien en (evidence le numero
d'immatriculation, la photogra-
phie et Ie nom du chauffeur.
Tout contrevenant i ce pr6-
sent com'munique6 sera puni con-
formoment h la loi.
Port-au-Prince, le 17 Mars 1970
Jean-Claude DELBEAU
Capitaine
Chef du Service de la
Circulation
D6partement de la Police
de Port-au-Prince


du sociallsme"; un peu plus loin
our uoi autre bAtiment,, on pou
;ynit lire: nous sommes pour lah
coexistence sntre la R D A et
la R F A.
Des applaudiassonenta nour
ria ont 6eclat6 dans la foul loi -
quoe le Chancellor Willy' Braiidt
et le Pr6sident du Conseil do
las D A M. Willy Stoph, ont
traverse la place 'de ia Gare
d'Erfurt sur un tapla rouge con
duisant l 'Hotel of .le entre-
tibns ont aussit8t command.


xxx -


Cambodge : L'URSS

va reagir


MOSCOU, (APP)
(Signe de Jean RAFI'FAELLI)
L'U R S S met actuellemeni
au point un plan d'action diplo
matique et poltique visant A
effacer ;e coup d'Etat de Phnom
Penh et on cas d'insucces a ria
gir a la situation de t'aon ap
propriee, apprend-on. de source
itnlrmee.
Le Kremlin, qui considores
que la chute, du Prince Siha
nouk qui personn:fie A ses yeur
la neutrality kmere, fausse 1'6
quilibre des Forces en Asie du
Sud-Est entre les Etats-Unis
et le camp socialiste, est enga
g6 dans des consultations dire,
tes et indirectes afin, si possi
ble, tio mettre sur pied un plaan
d'action common.
On crait ainsi savoir quo
'un des buts de 1.i visit du
Prince a Pekin ou ii est arrive
ce martin est de sander les di
rigeants chinois sur l'ventuoail
te d'une action conimun quo
l'U R S S et la Chisne -- sour
la premiere fos dcpuis long-
temps pourraient mener pour-imt
poser au sCambodgq le status
quo ante, et un meilleur respect
de sa neutrality.
On s'attend igalemnit que
l'U R S. S consultera la France
etant dotnt son experience des
Affaires Cambodgiennes et 'in
fluence don't elle jouit au Cam
bodge. On n'exclut pas de meme
source que 11U R S S s'adresse
accessoirement h la Grande-
Bretagne, Co-Pr6s'dent de la
Cn~ftrenc Id Gentve cuto6ta


responsabiliti de la violation de
la neutrality cambodgievr.e non
seulement aux milieux cambod
glens de droite, mais aussi ii
ceetains miLeux am6ricains, et
uotamment- i la C I A parallh
lament, une action discrete pour
calt ctre menoe aupr6s de Has
noi et do Sud Vietnam pour
uu'sa s'efforcent de respecter
as sta:c isture les "frsinti'-res Cam
bodgiennes.
Selon une source cambod
glenne. cette dernimre action no
saurait avoir de valour que
dans la perspective d'uln retour
dou Prince Sihanouk au sou-
volr. Do mime source, on con-
firme que l'offre d'aide mult.fori
me taite par les dirigeants\s.n-
vi6tiques ,au Prince avait, sa il-
position pour I'aider h retablir
1'ordre rest valuable. Elle pour
rait se tradu2re d'abord, zi ce
iW-ci le souhaite, par l'installa
tlion de son Gouvernement eit
'xil t Moscu.
De son c6te, le Ptmence Siha
nouk, ajoute-t-on, s'efforcera de
trouver P~ekin un appui seri
blable celui qu'ii a reou Mos
eou et tentera d'obtenir que la
Chine, oomme l'U R S S, into.
vinne aupris de Hanoi et du
GRP pour accilirer le retrait
des maquisatds infiltt6s as'
cambodge.
Si, a issue de sa visited ens (hi
0ne, Oueui faith nouveau rt'est in
T.evenu, trnclant son retour i
Phnom Penh possible, le Prince
reviendna h Moscou, imdique-t-


blit en 1954, ia neutrality khmb on encore. II n'a nullement .:ar
re. toe, ajouse-t-on, la possibility d 'un
DeCS de Mme On' i pr&voit, dans les milieu: detour au Cambodge et d'y re
Michel Francois informs, u'apres l'actuellc prendre le pouvoir, mais qu'il
Les Ponpes Funebres Paret phase pre6paratoire. lin" foIrte recule devant la perspective d'ef
Pierre-Louis vous annoncent le action de l a part de l'Unio. fusions de/ sang. L'iventualite
d6cis de Mme MICHEL FRAN Sovi6tique, sons former d'une de d'un gouvernement en ixril no
COIS nee GISELE PIERRE elaration particulierement fer- serait enVisag6 par Ie Prince
LOUIS sprvenu mercredi ma- m, qu: pourratt att-ibuer la qu'en derrier resort, conclst,-,:.
tin it l'HM ital du Canap6 Vert.
A son \6poux Mr. Michel ------3 3
Francois, it. es enfants Roland,
Michle, Jacques, Domnique AU CAPITOL
Rose-Marie, Carline, Martine A A I
et Charles Francois, i ses fr6- -
res, scours, beaux-freres et bel Du Jeudi 19 au Samedi 21 Mars 1970
les scours, Mr. le Dr. et Mme
Raoul C. Pierre-Louis, Mr. et 6 Heures et 8 Heures 30
Mme G6rard C. Pierre Louis --
Mr. et Mme Claude C. Pierre- _' r L_ P l i nf
Louis, Mrmeillia'm Alexis et .L Rlom pense
Mm e nie ydie Pierre Louis,
Mr. Rochdfort Desgrottes et V s$ e
Lme n4e Denise Pierre-Louis, k 7 .... ...... "
R6v. Scour Edm6e des Filles de
La Sagesse, Mlle Ang6lique .
Franqois Mr. et MMine Acrs6 ..
ne FranCois, Vve. Eugine Bap
tiste nie AndrAe FranEois, Mile
Jeanne Frangois, au Rt&vrend -
Pore oBurnet Franois, h la
Chore Semur Albert Marie de
Montforti a es tantes Mme
Dulica Nau, Mme Vve Justin
Lafontant, Mme Eva Pierre- 0
Louis, t ses neveux et nieces,
coussins et coustoines.
Aux families Francois, Pier
re-Louis, Pirigord, Desgrottes,
Alexis, Alphonse, Baptiste, Biam
by, Brierre, Beauvoir, Dumor
nay, Roche, D z6m6,n h tous les
autres parents et allies MM.
Pierre-Louis et Le Nouvelliste
pr6sentent leurs respectuoeuses

Les obscques de la regretted
Mine Michel FranCois n6e Gi-
le Pierre-Louis seront c e6br6es
vendredi apres midi it 4 heu
rem en 'Eglise du Sacr6-Cceur
de Turgeau.
Le convoi partira du Salon
Funiraire de l'Entreprise of
Ia d4douille sera expose.
L'entr6e au cimetiere soe fer


Avis de l'Ecole
Technique de Avec : Max Von Sydon et Yvette Mimieux.
Cosmetologie
L'Ecole Technmque de Cosme-
tologie s'empresse de porter A
61ves de l'Etablissement que de
concert avec la UNITEDIREZ VOUS
AND TEACHERS ASSOCIA- 01SIREDI-VOUI
TION elle argattiae er, Haiti au
cours du mois d'Avril prochain
le premier Congs Internatio -SAM I SOIR
nal de Cosmntologie.
Toutes les auciennses de I'Eco 0
le de Cosmetologie sont convides DINER ET DANSER
h participer ces importantes
assises e t sont convoquoes an. @ AVEC LES SCHLEUX-SCHLEUX
sidge de I'Ecole le osamedi 21
Mars courant a 4 lhre P. M. A R Point Night Club
pour informations circonstan- @Ad is i g t
cises.$LA DIRECTRICE. A d s $3.00
Mine Germaine B. @
PIERRE LOUIS V -00 (00000 000


SFootball

\SnstaS t.t v14 International


(sut


Ltioh di status Quo Europ6en.
Co ,matin, pour l'arrivie du
Chqnceller Willy Brandt 4i t-
furt une foul 6valuae & .006
porsonpno s'ait nemamsie s ua-
bords do lai Gtre. Un dioslpSill
serO6 avalt 60t6 mis en placid
par la Vopo (Polico Populaire
Esl14llemaIde). II y avait do
nombreuses fommes dans la fou
le.
Au fronton de la Gare, une
banderoleo rouge proclamant en
lettres blanches: ala R D A est
I'Etat Allemand do la paix et


(suite)
no se demonta pan. eJ'oublie fa
cilement tout ce que je no tions
pas, expllqua-t-ll. Quand Je me
suas rendu compete que je n'ins-
pirais aucun sentiment h Ma-
rie-Paule, J'al dcidt de t'ou-
blier, y compril son norm>. Ma-
rie-Paule Tremblay, infirmiire,
et son amie Claudette Boisvert,
secretaire, ont pass adx journ
A4 ort-au-Prince et quatre'
joura au Cap-Railsen. Marie-
Paule on est' Lsun douxinoe vo
yage ches nous. Nous avons de
mand. saos impression A Clau-
dette qui nous .vislte pour la
premiere folA. je trouve que e'dst un pays sp6
cial, original, qis. ne ressomble
a aucun autre,. a-t-elle declare.

Si je ne m'abuse, monsieur,
c'est hier que vous notes arrive.
et vons repartee dejk.
Mrin pas ecpab rtsU plus
longtemps.' -
Ci niatie ou y6 ?
-Non, Monsieur, je suis Mar
tiniquais, et de parole a peu proe
le mme reole qe e eous. Inutile
done de vous doire ue je me
suis senti, en Haiti come chez
moi. J'habtel'. -Gaiyanne depuis
trente trois ans, et jc su;s
comnAs principal de la Prifec-
Lure de Cayenneo depuis ,ingt -
sept ans. L'an erchair., jc re-
viendrai dana voLre beau pTays
avec ma femme et sies infants.
Au revoir, monsieur.
Cet aimable taurlste s'appelle
Vincent Antoine


ti Monsieur Leo Solari, pr6si-
dent de l'Association des pein-
tres et sculpteurs italiens. Le
professeur Montagutelli, son
ami, a la parole : li aurait pu
roster plus longtcmps en lHaiti,
mais il a deba.rqu hans sos ba-p
gages. On los lui, a ogare 6s
Kingscon. Voua pensczi ben
qu'il n'aurait pas fail exprie
de leo egarer, lui-mgme. C'est
tout just si mon ami Leo n'est
pas h poil. Vous voalez savoir
oi it se rend. It se rend an bout
du monde. 1 va A Rome qui,
come vous le savez, est la
plus belle ville du monde, pour
la simple raison quJye suis
n".
Notre ami Gary Sajous, In-
ginieur civil de son otat, est
rentr6 bier apree midi d'un
voyage aux EtaLs Unis. Gary,
qui porte toujours l'optimisme
et la bonne humeur sur son vi-
sage, vient de passer une semai
ne a Houstoi et 9 Miami. Unec
source bien informed nous a
confi sous le sceau dou seret
que Gary fera parties de l'qui-
page de lun 'des prochains Apol
los. Comme vous le voyez, nous
sommes d'une discretion irri-
prochable.
Hier aprnst mdi, le Dor G-
rard' Verly, professeur a Ho-
ward University, eat centre de
Washington, apris y atvcir 6-
journ6 pendant dix ans. eUU
coup de t6laphone de mon frire
Jean m'a appris que mnon pere
est dans un ktat assez inquie-
tanTl,, nous a-t-ii d6clart. Nous
compatissons hit l'angoisse d no'
,nis. les DoclteurA Graid et
Jean Verly.


Le Problem des
Classes a travers
l'Histoire d'Haiti
(suite)
Directeur de l'Institut Lope de
Vega, aprsI la traduction en an
glais. en H6breu, c'est inainte
navb, la version allemande de
ce clasoique de sociologie hai-
tienne qui montre, une fois de
plus, contrairement au move
ment de 1843 superficial et
sans conviction doctrinale, que
les bases de la Rivolution du-
validriste sont profondes et iten
dues, parce que fond6es sur I'His
toire et la Culture. Par cones-
quent, los velleitis des parasi-
tes internationaux allis h la
maffia ne sauraient 1'6branler.
La Revolution duvelidriste avan
ce sur tous lea plans: realisa-
tions dans l'ordre dconomico -
-social (Piligre, Usines Sucri&-
res, wharf, route du Sud); dans
l'ordre international et cultu-
rel (institutions de course de so-
ciologie haitienne it l'Universi-
t6 fitrangire traductions d'ou-
vrages en plusieui ngues).
Tant pis pour ceux-lA qui
oat dea yeux et qui ne veulent
p's vofr; qui ont l'intelligence
pour comprendre et qui refu-
)sent de croire. Tant pis pour
ceux-lL, la Rivolution duvaliA-
risto eavance, la personnalit6 du
Leader DUVALIER rayonne de
plus en plus et la Nouvelle
Haiti s'inscruste risolument,
patiemment dans le reel.
(Les Griots)
Au Rex The&tre
Vendredi 20 Mars 1970 h 9
heures P. M. Grand Gala de
Folklore Africano Haitien au
profit de la Section de Psychia
tried Infantile du Centre Psy-
chiatrlque.
Avec la participation :
De la Troupe Ishangi Dancers)
et de la Troupe Folklori-
que Nationale.
Entree Gdes 3 Gdea 5 -
Gdes 10.00


LEEDE BAT LE
STANDARD DE LIEGE 1-0
LEEDS (AFP) .
Leeds United, Champion de
la ptemire division anglaise,
s'est qualifile pour lee demi fi
nalM de la Coupe d'Europe des
Clubs ehamplonh, hJe soir ai.
Stade d'Elland Road, l1milant
le Standard de Libge. V'in-"
queur du match aller par 1-0,
Leeds a gagn6 le watch retour,
dispnt6 devant 48.77b specta .
teurs, par une marge similaire.
A la mi-tcmps, le score 6-tait de
0-0. Johnny Gilles a marquV l'u
unique but de la parties sur pe-
nalty.
x xX
TOURNOI DE L'UEFA :
VICTOIRE DES
ALLEMANDS DEt LEST
MAGDEBURG (AFP)
En match aller qualificatif
pour sla phaae finale du tournoi
junior de I'UEFA, l'Allemagne
de l'Est a battu IAutriche, mer
credit par quatre buts A un. Le
match retour aura lieu le 29
Mars it Trieben en Styrie.
COUPE DES COUPES :
GORNIK EN DEMI -
FINALES,
VARSOVIE (AFP)
I-/Equipe polonaise Gornik Za
brze a battu h i e r mer-
credi par deux buts a un 1'6qui
pe bulgare Lewski Sofia en
match retour, comptant pour
lea quarts de finale de Ia coupe
"des vainqueurs de coupe.

ACTUALITE

POURSUITE DES ENTRL-
TIENS D'ERFIJURT
ERFURT, (AFP)
IUn envoy special le I'AFP;
Jacques COLRAT)
Les etietins d'Erfurt en-
-.re le C lncelier Willy Brandt
et M. Willy Stoph, Pr6sident
du Ccnseil de la it D A, se south
toursuivis cet apirs-midi en
plusie.ra phses 11s out repris
15 h localics press le d6jeu-
ner offer )ar i e Chaf du (;ou
vernement E -Allomand sa la
D61,gation Ouesc-Allemande ei
dltranT Inquel ont seuletament .ti
changes des toasts de r.itesse
entire M. Brandt et Stonh, iui se
sont rnciproquement scuhaita
bonne sante. Les conversations
ont t6 interrompues puLr itoer
mettre au ohancelie: de se re
dre au Memorial de l'An:ien
Camp de conceptt ration de Bu
chenwald ors- de Weimar. Les
deux Chefs de Gouvernement
se retrouveront ai nouveau vers
18 h locales pour un troisiniee
pntretien don't la durea eat indt
terminMe. II est probable, ap
proud-on de source Ouest-Allo
made, que des communt'ques se
ront public dans la soirte a l'e
sue des conversations. De m&-
me, ndique-t-on de neme sour
ce, it est possible ie l'on sit
des pr6cisions sur la date d'une
visit e retourm de MI. Stoph n
RF A.

ERFURT, (AFP)
Lea. premiers entretiens en
tre MM. Willij Stoph,c Willy
Biandt se sont deroules dans
une atmosphere detendue et
sans "les crispationse que i'on
pouvait craindre, a indiqu. tl.
Conrad Ahlers, ,orte-parole du
Gouvernement de Bonn lors
d'une Conf-rence dl Presse im
promptue qu'il a tenue en d6-
but d'apros-midi i Erfurt. M-
Ahlers a notammenme n tionnn
que les manifestations de la m.
tinde lors de l'arrivie de M.
Brandt n'avaient jou6 aucun Tc
la dans les entretiens. En ce
qui concern la substance de
ces derniers, M. Ahlers a la,'s
si entendro qu'ils avaient mon
tre les ocints sur led lesquels
les interlocuteurs sont en op-
position, ma. I que les reaction*
des Chefs des deux D616ga-
tions avaient aussi laiss6 trans
paraitre les points sur lesquls
il est possible d'esprer des pro
grcs.
S p r mx
LA SITUATsION S'AGGRAVE
All CAMBODGE
SAIGON, (AFIP1
Ia situation semnle s'aggra
Vcr au Cambodge : le aurvol de
tout le territoire du royaume
est interdit aux appareils de tou
tes les companies :s-rietnna, ap
preud-on de source absolument i
aire l 'aeroport de Saig a I
/ Cetto decision des autoritea
ambdgiennes a kt6 notified peu
avant (17 h.) (09 h' 00 Gmt)
par lea serves de 1'aviatlon ci
ville Kmere.
Les a6roports xnternationaux
du Cambodge sont fermeas u1
traffic deuuis merciedi 89 heurce
lminu:t Gmt).
En revanche Radio Phnom
Penh duins une mission en Ian
gue cambodgienne captee au
debut de l'apris miidi A Sa'gon.
a annonce que les communica
tions t6&grapiques l'int6riour
du Daois avwient recris.

Demande d'emploi
Excellente cuisiniere
(pain, gateaux, souffle ,
etc.)
$ 30 par mois dix anls
de service dans la memc
rnaison. S'adresser a Ma
dame Stewart, .7 Nerettc
a Petionville.,


CONSULTEZ VOTRE CONSEILLERE f

A votre Service chaqne Se.aine S-DEoMOVSTRAT N


Le Samedi de 2 H. i 6 H. P.M. a Express Market, CA" POM' Al U
bLa Beaut ne s'improvise pa" HELENA RUBINSTEIN la crie .


.-.. - -- 01..I---.
,, ... ,, ^ : ,. ... . . . . .. . , ... .-. .... ; :- .. ^. . ...


PAU 1 '


AU JOUR LE JOUR
(Suite)
station dans ces 6gofits transfer
meront en cloaques lee ruesa d
Board do Mer obltgoant ainsi le
Dipartement de la Sanm6 Pu
blDque A' utiliser des dizalnos
de journaliers et une eocadre
de camions pour le nettoyage ,
rapid de ces rues.

Diverse Icoles secondaires
ot Orimaires clSturent le se
cond trimestre de l'ann6e scolai
re 49-70 en organisans des ex
cursions autour de la Capitale:
cette initiative permfat aux 6le
ves de renouveler le contact
avec saotre nature agreate, chan
t6e oar tant de ncs poG-tes.
Les services comp6tents vou
draient-ils dhbatrassjr la. Pla-
ce Jtr6mie des arnas de terre
(et parfois d'inondicesl qui
diparent cette belle reilisa-
tion du Gofuvernement.

ERFURT, (AFP)
Je vous sale sur le sol de la
R6publique D1)moc-atique Alle
made. Je suis 'heur3ux que
vous ayez r6pondu h mon invita
tion. Telles sont les Maroles
Stoph en accueillant M. Willy.
Brandt sur le Quai de la Gare
d'Erfurt.

EN BREF
EN BRIEF
PARIS (APP)
M. Georges Pompidou 'est,
rendu ce martin I l'Ecole Mili
tafre pour y inspector l'Ensei
gnerment Mlitaire SupArieur.
Le President de la Republique
etait accompagn6 dans cetet vi
site par le Premier Ministre, M.
Jacques Chaban Delmas. le Mi
nistre d'Etat charge de la di-
fense national. M. Michel D--
bri et'le Secrta'.re d'Elat au-
prbs du Ministre de la difeise
nationals, M. Andr6 Faeton.

L'Assemablee
Pleniere...

(Suite)
de Moniteurs et de Secouristes
entrain6s, r6aliser tant soit peu
une champagne publicitaire intel
ligente h travers le pays.
Pour- I'annie en course, Ita
Croix Rouge Haitienne envisa-
ge d'intensifier ses activities
particulidrement son program-
ma de ridecine social et
d'assistance collective. Elle sou
hate pouvoir rencontrer le mie
me cnthousiasme des volontai-
res, la gin6rosit6 de donateurs
pour raaliser un project de bud-
get d'environ 50.000 dollars a-
lors que les revenues previsibles
sont seulement de 'ordre de
12.000 dollars. L'accent a 6t6
port ur lentretien de la Ban
que de Sang Volontaire qui
est devenue une section inti-
grante de la Croix Rouge Hai-
tienne. Une valeur de 10.000
dollars sera n6cessaire a 'en-
tretien de cette section.
Plusieurs memnbres de V'As-
semblie ont 6mis leurs points
de vue tur les questions en d6-
bats et les suggestions ont it6
retenues. Le President, les mem
bres du Comit6 Central ont 6t6
vivemnent filicit6s pour avoir
r6alise, dans des conditions plu
tot difficiles, un ensemble d'eu
vNres' et d'ac tjns hn(fiiue,
pour ]a communaut&.


LA 1sre COMMUNION
S'ANNONCE
AU MONDE CHIC
le magasin up to date ne se
sent jamais lesser pour vous
procurer ces articles tells
que: batiste, linon, opal,
organdi, popeline et broderie
Suisse, crepe georgette, toile
de fil, dacron, tergal etc.
Chaussettes, demi has, cou-
ronnes, tulle, gants, mou-'
choirs et sous v6tements.
Futures mamans,

AU MONDE CHIC
A bien penser ia vous plaire
6galement, en' vous prisen-
tant les trousseaux de vo
BEBES
Rue du Magasin de P'Etat
89 -


WASHINGTON. (AFP)
Duhamel, Ministre Francais
de l'Agriculture, est arrive de
bonne here ce matin it Was-
hington ost il va avoir pendant
2 ours une s6rie d'entretiens
avec le Secr6taire Am6ricaii: it
'Agericulture M. Clifford Har-
din.
Lotion Jergens
Adouctssez vos mains et vo-
toe peau par la Lotion JER-
GENS, unique en son genre.
Rappelez-vous aussi que les dio
dorants, le shampoo et les sa-
vons JERGENS sont excellent
et incomparables.
Utilisez toujours la Lotion
e leO savons iERGENS ou
OODBURY pour vos soins de
WOODBURY pour vos soins de
beaute.
En vente partout.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs