Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06690
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 11, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06690
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




Q 'TID, E983
r PLus ACHEN D' IHArrTId i of 212C R
PONDE IN 1t09 -&

Dcf t A docteur e Chef : PORT-AU-PRINCE (HAIT/)

LUC/EN MONTA.,S ,t t ,- ,

Admmitroteur. M MAX CHAUVLT BITE POSTAL : 1316
Adrtsrkr iAM AX CH^M^--Wi-MtIMBRX EEh DR L'AMIOCQATION TERAMBRIOAINE DE PRZ8M


N :'1:1*4" tMO4 ANNID MERCREDI 11 MARS 11170


COMMUNIQUE IMPORTANT


vt de ,' IS E Monseur h, tPre' I
ik0 t i t Vie ala lt I 1t iulhIliiuo
linfolnme t)ihs Its Menlirrt ei d
iGouvernaonint, autoritih Civiles
et military volontailrts die l
NSlcuritl Nationale, Fonction
nilrt. Em, ploytds Publics, Du-
vali6rites, HIitlicns da toute.s
les couches sociales qu' iiloccli
sion tid I'An ivirsoire du Prsei
dent i Vie d- lia Reanuli,!u
le 14 Avril et de relui idc


Mlanim. 1 'IIAN('O1S IUVA-
LEIBR. ho Ill Mars 1970, lI
IIEF1' (it In Nation at In Pre-
in'mre D lmnn,' d In Rdpubllquno
tnt d6cid6 que rees Anniversal-
ros rev6tent un caraeti're stric-
temont familial.
I1 n) aurn naucune parade
militaire

Les project qui doivent etre
maugur&9, tels 6coles, h6pitaux,


'to, li maronot pur leta iutoril ts
dlrecat ooent reaponsblo.
Nouns ommes A liheure do la
Dl>ennle Economlquo at techni-
que de DUVALIER.
QuO cas journ6es aoient con-
sacrieas A visualiser l'avenir
promise par cotte d6cennie.
P-au-Pce., le 11 Mars 1970

PIERRE BIAMBY
Secrdtaire Ex6cutif Prive.


Intense activity diplomatique au Caire


LE CARE (AFP)
ISigne p.ar Jenn-l'erre .JlO'-
LIN)
La reliance de ina concertation
a quntre annonc ee a New
York t danrts plusieurs capita-
len occidenLales et eon quelque
nortle confrm6er par mune intense
activity, diplomatique qui regnac
au Care.
II sembl quo tout a common
Cd avec la r6cente vwsitc, dans
nla Capitale bEgypticnne du Vice
Ministre des Affaires Etrang,
rme de 'U R S S, M. Vladimnr
Vinogradov. Rien n'a 6et dit of
fIcieflemont sur cette visit, sinon
quo is diplomats sovidtique i -
tait porter d'un message des
dirigeants du Kremian au Pra-ai-
dent Nasser et que M. Vinogra
dayo a prockdo avoc les response
bles Egypaernsa un tour d'hori
zon de la situation actuelle au
proche-orment. Le Vice-Ministre
sovi6tique a eti requ longue-
menat pat le ceL de l'Etat Egylp
tien et son Ministre des Affai-
res Etrangeres, M. Mahbmoud
Riad.
On es habitue, au Caire, a
voir le Kremlin prendre une ini
tiative diplomatique aprns cha-
que vistl e d'un dirigeant de
'URSS dans la capital Egyia-
tienne. C'est atnsi qua les der-
nitres visits d'Andr6 Gromyko
ont 8t suivies d'une offensive
spectaculaire oe cote la pr6senta
lion aux trois occidentaux du
plan de paix sovi6tique. -On a
done appris sans surprise, au
('aire, que la derniere seance.
de la concertation a quatre s'6-
tait rev6lde plus encourageante
quo les pr6cudentes, a la suite
de l'attiude relativement positi-
v- do repr6seanant sovi6tique.
Salon I(- information re-
cuoeillies ao Caire de source so
re, 1'6voluton sensible de la po
sition du Kremlin se serait Dua
niifestde de la faogncm suivantc:
Tout d'abord, M. Jacob Malik,
ReAr6simnlant dur l'U R SS a
la concortation a quatre, n'au-
rait pas, cornne dan leos I as
ldentms r6umniorm, lioaitA son ex
pod6 it n violent rcquiioiaatre
centre. la politique arm6ricaine
nu Procho--Onrent.
Enisuitu, le d6l6gu6 de
I'U R S S aurait adrnjla que Its
SKgarants de paix acoord6ea at
israil par ler Pays Arabes en s
d'hange dle 1'(vacuation des tor
ibtoires ocut ,pUtuvavient tire
dilmut6oasa, altorn qu jutiu'A pr6
sent l'Amltaanandour de l'U R S S
voulait parlor avant toutt cho
or deti modalrvs doe l'fvacuation
des oerritoiroe oecu p6s. Par
tontre, on ne confirme pan, de
mania aourco, (tue t'U R S t
alt d'orea et d6jh adnmis la re

nme que ies informations h ra
sujet alent unur interpretation
de la position sovif'tiqua.
Pou avant. on avait notr
one certain evolution de sla po


Dttournement
d'avion
MIAMI (Florid li- A l')
Un Boeing 727 de la Com-
pagnie United Air Lines vr-
naqt de Cleveland ct se ren-
dant a Cam;pa a 6td datourn6
par un indfvidu arm6 d'un pis
tinlet, announce mercredi martin
1'Administration Fbd6rale dl
'aviation (FAA).
L'honmne qui n'a pas 6t6 iden
tifi6 a d6clar6 au pilot qu'il
voulait se rendre it Cuba. L'ap
pareil doit ae poser a Atlanta
pour se ravitailler en carburant.
100 personnel se Lrouvent. it
bord du Boeing qui le 2e ap-
pareil civil am6ricain d6tourne
depuis le d6but de l'annee au-
desnus du territoire des Etats-
SUnis.
Le 16 F6vrier, un avion de
la Compagnie Seastern Air Li
nes avec 97 passagers et sept
mettnbres d'6quipage vaait t6
detourn6 vers Cuba alors qu'il
se rendait de Newark A Miami.


s;tion egyptienne, don't la nmain
gestation la plus spectaculaire
avait at l'interview accordee
par le President Nasser auin jour
nal frangais niLe Mondeu. Daus
co xtxte, le Chef do l'Etat Egyp
tien 6nuin6rait publiquement tou
tes las clauses de la resolution
du Conseil de Securit6 du 22 No
vembre 1967, don't la libre navi
gatioh dans le Goife d'Akaba el
le Canal de Suez, alors que
jusqu'A present, les dirigeants
agypfiens se contentaient en pu
blic dt parler de la resolution
sans en citer les details.
En outre, le Pr6sitent Nas-
ser estimait que la resolution
du 22 Novembre pouvait r6gler
tous les probl6mes. II1 renon-
qait ainsi A faire une distinc-
tion entire les problmnes n6s de
la guerre des six jours, qu e la
resolution du Conseil de Sncu-
riti pouvait seulement rnsou-
dre,. le probldme palestinien, qui
appartenait aux palestiniens
eux-memes. Le. Chef de 1'Etat
Egyptian admettait encore pour
la premiere fois l'fablissement
des relations diplomatiques et
deonomilques avec israel apres
la mise en execution par l'-
tit h6breu de la resolution du
22 Novembre. Mais le Presi-
dent Nasser r6dclamait one 6va
cuation totale des territoires oc
cups, rejetant ainsi la rectifica
tion des frontidres d'avant le 5
Juin 1967. Par contr il accept
tait la presence des casques
blous et la creation de zones d6
militarisies.
On estime gineralement au
Caire que paosilon sovi6tique
pourrait se r6vsler, dane les
prochaines r6unions de la cancer
station a quatre, tires voisine de
cella d6fendue par le PredsinIent
Nasser dans son interview au
Journal aLe Monde.n
Hier, le Ministre des Affai-
res Etrang6res de la R. A. 1TT..
M. Riad, a reou successuiVenent
I'Amnbassadeur de France au
Caire. celi de 1'U R S S et le
R ,r6sentant do la Rau aux Na
tions Unies, appeles en consult
ltion. 11 ne faith aucun doute que


Prochains Concerts
du Festival
Beethoven

N"1,o Iprenons lpaislr i lpu-
Il Ih n li ahdton rieri des pr chains
lonlllois par I'Assochation Pro-
Mlsi Ti l'occasion du 200e an-
niqvrauire du grand 'pmposi-
tur alletmand.
C,,S (oncerts ,,ont hrn d<
dans I'Auditoriu & de l'Institut
, ises du soir.
Matrdi 17 Mars :- irital IBe
IhV-,m Mi-ic-tlito.- laudtlmo ,

I-molt 19 Mays t.Rcital dI
.mlm FJitz Benjamtn. Au
Ia M. .. Denis.
IunI 23 Mars : IRecital Bec-
I a vto, Warren Alash, Violon-
e, M. I l. enis, Piono.
Mrenr.i 25 Mars -:r'bital
,h Triosla de Beethoven.
F. enjamin--a W. Alash
1 L. Denis.
Mardi 31 Mars : Concert dea
Musiqo le ('Chamnhre -- The A
merican Festival Quartet
.(erdi 2 Avril : Concert de
Musttique d Chambre Thl A
inari, an Festival Quartet
M. L. Denis
os billets d'entr6e au prix
de 1 dollar (ontr6e g6n6rale)
et 2 dollars (plae reserve n0n
srot6-), ainsi rue lea cares
Il'aonnement sont en vente h
In R,,it it Musique Raoul Denim.
Los abonnis hb6n4ficewnt des
r-lductions suivantes :
Abonnemeont aux 6 prochains
(onrerts (20 pour cent d,' ri-
,mltioni, I
ltR6serv6e : 9 dollars 60
Entr6e G6n6rale 4 dollars 80
Abonnement aux 3 prochains
at aux 3 derniers Concerts.
Rnserv6e 5 dollars 40
sntrie Gin6rale 2 dollars-70


lea dernlbres evolutions de la
consultation A quatre tLaient
au Centre de ces entretions, en
tours de la plus grande discr6
tion.
Certain observatours pen-
sent que 1'6ventualite de la re
prise de la Mission Jarring a
6t6 discutee, at meme accepted.
lar les Egyptiens, A condition
que le Reprpsentant au Proche
Orient du Secr6tairo G6neral
des Nations-Unles soit charge
cette fois do preparer ud calen
drier de mise en execution de la
resolution du 22 Novembre, a-
pros avoir regu des quatre
Grands un catalogue des points
d'accord.
Un optimism prudent cor
menc. done A soe manifeater
dana la Capitals Egyptisnne, et
cela pour deux raisins. TonW
d'abord, un succes de la concedr
station a. quatre seralt une vic-
toire diplomatique pour la
R. A. U., qui a toujours souhai
to une action commune des qua
to' Grands, an 6chec pour Is-
rael, qui a toujours rejet6 ce
proeeuma de rghlement. La nou
velle attitude des sovidtiques se
rait la denxibme raison de Pop-
timiame prudent des Egyptiens.
Selon 'emppo6 faith hier, la It
l1vision 6gyptianne, par le Rd
dactear en Chef de Al Ahram
et confident dn Prlsident Nas
ser, M. Heykal, le Kremlbt au
rait adopted au Procho-Orient la
tacetique de l carotte et du bA-
ton. Ou hien lea occidentaux et
notainnent les Etats-Unis, f ont
des concessions et on accord de
vient possible on ben Washing
ton maintient sa position et leur
prendrait une ddeision ainportan
te, conmen il dit avec le sourire
M. Heykal. I1 ous-entendait
sans doute un engagement plus
grand du Kremlita aux cotsa des
arabes.


AU JOUR


A l'occas
anuiv
d'Occide
D'ordre do
Dr. Francois
silent A Vie
teur doIs la SC
Oceide Jeant
Palais n'ex
vert de jeud
que des oeuv
siteur A 1'occ
niversaire de
11 Dessali
2) Victoir
che "militaire
3) Laetiti
4) Rent
grande marc
5) Sur la
tnbre
6) Ste A
che procesakt
7) La Ga
8) ZIZTP
9) COp,
Harmonec
10) Desso



Les Tra
Restaur
la CathE
Sous la d
des Architec


diesan dI la nAMartinique, ooun ap
pmort des (.aotovllea de in troupe
Jeann Gooalin qui aoncnil ac-
tuellmnmet dsi aaccdaiiadna relte
lie. Le journal an profit pour
rXposoer lea Ptronds projects que


La troupe Jean. Goaselin \ieatt
d'achever sa XVIIIe saison
th6e'raie 4 Foir de France par
un fetiwivl du rhre qui itarceil
ii samedi un 'fiaiijn u,' 0s.
Su sai:uoni va .i putarsuivre
dans Ira princirala.. communes
de I'll d es mardi silut, le pro-
gramme que nous publion r i-
alessous. La troupe revieidril it
aiort-de-Frnnce pour une dernii'
re retprsentatt.,n .iv, lein a;or
sur la Savane.
I.e public de Fort de. Franctr
a te lissez asisd alt O t osen
latirns (a lhI sLibUi n qual s'achi
o tmatos ,lan Gosselin, fondant
It's prff6rences des uns et des
utres a it I intention d e modifier
dias i'annne prochaine le pro-
.raimme de ses tourn6es.
II a dlja pris des ovivets I-
e- les autorit6s -t oi CL :'t colt
pagnie Air France. S'il peut obl
Lenir les aides ncessaires il en
visage "de presenter plusieurs
spectacles par an. I1 conserve-

ACTUALITE

AVION COLOMBIEN
DETOURNE
BOGOTA (AFP)
Un avion de la compagnie
Adrienne Colombia Avia-nca Ai
te d6tourne par 4 homes ar
mes qqui, pene-t-on a Bogota,
veulent se reandre A Cuba.
L'enlevement de l'appareil se
serait product sur l'aeroport de
Carthagdne, sur la c6te atlanti-
que de la Colombie,.
xx x

Conference au
CRESHS"
Demain jeudi a 7 hres 30 p.m.
ommnie prvu, le Profesaeur .Ta
ques LAROCHE prononceri a0u
Centre de Recherches en Scien
ces Humaines et Sociales, sa con
firence Intitulae oAnthropolo-
gie Sociale et Colorations Natio
nales.>
Les Diplomates, les Officials,
lesa Professeurs. les Etudiants,
la Presse, .Ie Public sont cordia
lemeat lnvites.


LE JOUR


sion du lloe .o.enar poor Ic .. .n fi d Ia
necessia6 d'6tablir de ronsidirn-
ersaire ales echmfaudnages en bais, afin
Jeanty de permetLre aux ouvriers d'op6
o S. E l'Honorable rer easement au fate de eat
DU'VA.AIER, Pr6 te construction ex agenairuc
ot Grand Protec- Lea riupoles dta doux calt-
Doci6t du Souvenir others ona td (6tre d6cap6eis et
y, la Musique du recouverte8 dc granite. Apt-ros ,
io-cutera A son con voir 60-6 dtbarrass de leur en-
I de cette somaine duit, les lochers oont 6t recou-
-res du gunial corn- verts de pierres d'e talle, p0-
aston du 110o. An- lihs, trprbs leur ('xtra.tin des
Ssa naissance. -nrri("res a'Ennery. (Ces pierres.
inienne qui ont prouv6 leur excellence
re prochaine, mar- par lour utilisation depuisn l6po
que aoloniale daine des construe
ni (garvotte) tons des Conaives, de St Marc
tr6e A Jrusalem, et de P'ort-au-Prince, r6siste-
cho procesaionnelle front davantagc a i usur du
t tombe, marche fu temps At protegerunt r It bton
centre les dommages dtn0 aux a-
nne, grande mar- gents atmosph6riques. Ces pier-
innelle res scront employees tout to
poiae, Polka long de la facade.
AN, nmeringue Les fibches et le pnrntonnerrp
poules et pousslhs oatti dl rercints.
e imitative Les chassis on illos les gran
alinienne des eutres, ies clochers ont
6tU remplac6s par des montanto
I xx I en luminium avec des abat -
onen plywood marines pou-
vaux de vant mieux r6eisterdt a ea
au soleil.
action de Penda't l'exdcution des trn-
drale vaux, la grande rosace -entrale
section mptent t les autrea rosaces ont 6t6 prp
tes Max Vilmenay t6gis par des grilles en far for
dvivo Ph;ssier tourss g.


deux, diplnmiis de I'Ecole des
Sciences Appliqunes de Port-au-
Prince, ont augment4 leurs con
naissances A& 'Institut d'Urba-
nisme de Paris et A PEcole des
Beaux Arts de Paris), les tra
vaux de restauration de la Ca-
th6drale Mitropolitaine se pour
suivent mithodiquement.
TRAVAUX EXECUTES
Lma faade de cet edifice re-
ligieux s'61evant A quarante mA
tires de hauteur (non comprise
les flches) il a bien fatu corn


LA STRUCTURE
D'une faon gnerale .Ina strue
ture de la Cath6drale de Port-
au-Prince est en bon 6tal. La
pourriture du ciment n est pas
si forte r la facade. En outre
le d6cappage a Wtt m6thodique-
ment poursuivi jusqu'A co
qu'on trouve du ciment en bon
6tat et dea fers sains. Alors, du
hf.ton a 6td could afin de pon-
voir mieux consolider les nar-
ties lea plus abim6es et faciliter
(Suite page 6 col. 2)


loterrit rot(ie ami Jean Goase-
lin. Le Nouvelliste en faith I';-
bho pour notre public qui doe-
Puis IS8 n/ fait cheque anode,
le plus mhalteureux naccueil edi
JeaY CGoaselin at Isa compoa-
gmne.


rait une .aison theatirale avec
des pieces modernes et au moins
deux oeuvres clapsiques pour
lea scolaires.
Mais la. saison serait all6gde
et Jean Goaselin animerait trois
ou quatre fois par an un des
meilleurH succos de fanrs avec
Ile vedettes qui lea jouent dans
la Capiltale., Joan Miiiais, Jean
Richard, Simone Valbre, sont
parmi Ie- tte..; d'afflicihs aux-
quelles pense Jean Gosselin. II
songe mime A denander A Louis
de Funds de venir .aux AnLilles.
Le arde du grand comiqus du
cinema est de jouer I'Avata. Et
'urnme -Jean Gospelin esat tres
lie avec lui puisqp'il fut A I'ori
gine de sa carrire artistique
de Funbs accepterait volontiers
une telle proposition. Le plus
difficile pour lu serait de trou-
ver dans son calendrier un
etroun deatrois semaines envi-
ron puisque chacune de ses totu'
noes aux Antilles asvec une pi-
ce, conduirait Jean Gosseli-s-en
Martinique, en Guadeloupe, en
Haiti et en Guyane.
Jeani Gcselin. qui se Ibat( a-
put 18 ans pour ia-a-or dt
th6itre aux Antilles attend tou
jours de disposer d'une salle as
s-.z vaste et hien adapt6e "u
t 16atre.
Les 6evnements do ma i1968
it les restrictions budg6taires
qui ont d4eoult, ont fait avorter
un project de th6fitre; un credit
ldo 200 millions anciens avait
dji i6te r6servt par le ministi
re des Affaires culturelles. Do
no,:velles interventions ont 6 t
faites A Paris at tout espoir
n'est nah pertu d'obtcnir assez

Le CONADEP et
les travaux ae
PeUtitre
Cu me on le sait, lea travauxno
d'installation de I'Usine Hydro-
erit-rique de POligre avancent
assez rapdement sons la super
vision d'lngenieurs el tie tecni
ciens \ualifios.
Un fInrpmtant lot de nia-teriel
a tout recemment c L re'u di
l'Etranger. Ce matrtel qui a de
ja edt trans n a pied d oeu-
vre represea te, a ce quc nous
crayons savoir quelques unes
des ni'eas omaitresses tie I'Fn-
t reprise.
Si nos renseignements sont
eoxacts, le Conseil National de
Dlveloppement et de Planifica
lion sera.it en train de fair au-
tn etude pouvant lui permet-
tre de determiner objectivement
les r6elles posilbllit6s de rents
hilit6 du Projet durant les dix
ann6es qui suivront la mise on
oeuvre du dlt project.
C'est lA un travail ui i laou
IP sa valour.


rapidement les credits ntcessai
res,
Mais en attendant, l'actucl
th6itre municipal est trap petit
pour pra..renWr de s succis ave(r
des vedettes d' premier plan.
Jean Gosanelln a examnd les
jours derniers une offre intdres
sante. Fort de France peut a-
voir A peu de frais et rapide-
:.nent un theitre provisoiro.
Nous aurulns 'occasion d'exami
ner plis en details cette possi-
bilitk que Jeanu Gobtlin va sou-
mettre A une drude plus techni-
que d6s son*arrive a Paris. I1
a l'intention de consulter Jean
Marie Serrault; un des meil-
leurs metteurs en schne fie th6fi
tre, qui eat 6galement renommeo
pour sa parfaite connaissane,,
dI l'architectnre ies. thm0Atrmts.
Le hlliatre h In Martiniqui,
aura la chance d h6pdficiier
dans un avenir assez proche'.
'une nouvelle forme de diffu-
sion. Faisons confiance h Joan
Gosaelin pour mener A bien son
entreprise pour le plus grand
hien de la culture de nos conti-
toyens.

DROGUE, STOP !
DANGER.
Commentnc les junes coninil-
cent-ils A uonnsomier les stupe-
fiants ? Des condisciples et des
amis d6jim initi6s lea poussent a
gofiter Ila drogue. Ils ne voient
;a rien de grave, et pretendent
qu'ils peuvent se contrdler. Ils
sont perasuads qu'ils ne devie-
dront pas des toxicomanes. Le
plus souvent, la piciltieie dose
est offerte gracieusement.
Pendant longistal[ps, 'ii6roinir
a 6te vendue A raison de cinq
dollars ie sachet. La drorue s'a
chbte maintenant A rii.-oi dile
trois, deux, et un uoilar, sui-
vant la concentration.
L'h6roine se trouve un peu
partout a New York. Certaines
rues interloper sent appele6es
tsupermarch6sa, cause d's
nombre impressionnant de col-
portenrs qui y exercent laura
aotivitks, et de lCa variltoe lea.tu
p efiante trouvables. Le c,iia-
tier commergant& d Ro roilark.
e long du Boulevard de Queen t .
eat apple tVille de 1. ventr
par .ertoins jeunti.-: mar-ands
ou revenfGqrsuui y traiaten tot
tes les affairs ailm, trait aux
pilules, au LSD, m a aiulsssi
l'h6roine.
L'dcole secondairc Charles E-
vans HuMhes est appelfe le mar
chdo et 1'cole secondaira Bran-
(leis eel ronnue rcolnon TLe drag
store.
DROGUE, STOP DANGER.
Parents, Directeurs d'droie,
Profesaseura, ayez l'oeil.
La Police fait bier. son tra-
vail, mais si vous vousa ontrez
vigilants, voua lui fitaril'terr
gtandement la tdche.

(Extrait refondu d'un article'
ide Thomas A. JOHNSON, llh-
roin epidemic hits Schol! .
The New York Timerr. 1; ft;-
vrier 1970).


Les Etats Unis par


Auguste Viatte

par Maurice A. Lubin


La libraries Flammarion de
Paris vient de lancer une nou-
velle collection intitulee oVues
Chr4tiennes sur sous la direc-
tion de l'Abb6 Sainsaulieu. Ont
ad1jh paru 6 volumes don't : Le
Marriage par Chanoine Garail,
Le Sport par Yves Brossard,i
Le Crime par; Andre Richard,
La Chine par "R. P. Henri Jo-
min s. j. Les Animaux par Jac
ques Lecomte.
Le dernier volume en date
est celui du professeur Auguste
Viatte. II a public tout rtcem-
ment olm Francophoniea A la
Librairie Larousse et mainte-
nant dans cette collection, de
Flammarion, il consacre son li
vre bour6n de faits, our Les E-
tats Unis don't une edition re-
monte A h'ann4e 1962.
Nous savons que beancoup d'6
crivaina de routes nationalists
ont 6ecrit des ouvrages et de
nombreux articles sur ce grand
pays. Et parmi leas franais, An
dr6 Siegfried et Claude Julien
ont dissiqu6 par le menu la ci-
villsation amiricaine.


Ils ont considered tous les as-
pects des Etats Unis, sa pu.s-
sance 6conomique, son divelop-
pement industrial, son systlnui
d'6ducatior, sa''litt6rature, son
organistaion scientifique, sa pla
ce dans le monde, la conquite du
la Lune, sa politique mondial-
etc.
Fort de seas 35 ans de con-
tact avee le Nouveau Monde
sans computer plusteurs annies
d'enselgnement aux Etats Unis
Pt ses exp6rienese amiricaines.
le professeur Auguste Viatte,
chr6tien, envisage sous une op
tique absolument diffreante le
colosse amiricaln. 11 6tudie non
seulement les probldmes que la
vie am6ricaine pose aux cons-
clences, mais les reactions que
les uns et les autres ont cues
et les r6flexions qu'elle a sug-
gar6es du spectacle de cette vie
dibordante, trdpida.nte, oriented
la plupart du temps vers le bu-
niness et son r4sultat immidint.
P'argent.
(Voir suite page 3)


Haiti qualifiee au ler



tour du Festival de la



chanson a Mexico


Le Mexique, le Vdnezuela, I'I
talie et la Belgique ont gagne
les quatre premieres places, au
course de la premiere phase du
Festival de la Cha ianiu Latine
"inaugurC hier sol ra Mexico.
La cllanson mexicaine a obte
nu 215 voix aur 250. las 2e
phase ses 3 autres chansons ont
obtenu le mIme nombre de voix
one trois autres pays soient 186
points.
Etant donni les normes eta-
blies par les organisateurs du
Festival, ce premier vote ne si-
gnifle pas grand chose puisque
au dernier tour figurera la
chanson qualified de chacun des
pays participants
Le Jury est compose ide 50
niemres. chacun d'eux peut a:t-
tribudn de un tcinq poin'F a
une chanson. 25 membres -lu j\
ry ont l6t cboisis parmi des
journalists des pays invites et
15 autrea a des porsonnanlites
nationals don't des artistes de
cinema, de theatre, de t6l6vi-
sion et les 10 autres A nes spec
tateurs assistant A l'evenement.


Le festival durera cinq jours
On couteram 25 chansons par
jour durant lesa 4 premireas
journ6es. Cent chansons sont
nscrites au oncours. Le der-
nier jour le jury d6liberera sur
lea chansons qualifi-as des 265
pays participants : Belgique,
France, Italie,, Espagne pour
l'Europe, tons lea pays do l'A-
mdrique Latine A liexception du
Cuba.
Lis autres pawv qualifies a
la premiere journ'e soft par
order deI m6rite : Brisil It 11
points, Espagne (182). Fran-
ce (174), Haiti (150l, Arienli-
ne (146), Ripuhliqu lDonnni tat
ne (144).
Chaque pays press nte 1 l-nn
sons interprits par di(ut r
prdsenntants, tona ll t U
femme
On no wn ap:ts rcomptr les ap
titudeo artistiqur ades intrprt-
tes, ce qui compete r't-. str le-
ment leurs m6rites persomnels.
Au Jury de ce festival. figu-
re notre confrere Rliotrr (;all -
lard.


Inst-atanis


Raoul Emile Antoine, un
rommts voyageur plein d'ardeur
nu travail, est rentro de voyage
hier martin. Nous souhaltons
que, avant longtemps, Its di-
.-arches qu'il vier.' id t Irepren
dre A I'etrangdr, poaLent des
fruit.

x I -
Marie Paule Tremblay, une
s,- r6taire Canadienne Frangai-
iP. a exulti A sa desaentc d'c-
vihn. f1 y a longtemps' saueilo
n'avait connu k bonhtr dp se
darer au soleil. Haiti 1a gatdc-
rn dans seP hbrs durant urr aF



La sympathique Marie-Lucile
Miihel st parties pour Washing
ton hier martin. Le petit mou-
choir blane qu'elle agltait der-
ridre son hublot tranametail A
ses parents pe amis son regret
d, los quitter.


Nons somnmes riers Ide re(--
v a visited( d'uine personnalitm
dIt In Presse. II s'agit de' Mon-
,icut Joan Alexis Lucien Mail
16, Dirleteur de l'Agence Fran
cr PrPssc nu V6n6zu61a. Cr vi
sitaur Ide marque s(journern
dans notre pany durant une er-
mailne Qtu'il soil Ie hinenvenu
soos nutro areil!


L i.athile m can ot' i t .
Pierre Moud6sir Chat.it, it.'-.:
oar espreasson de jubila't iaoi
sesen-lantib 'avion hier martin.
Du haut de In terrs:... ole la'-
roport, vingt malas affe -tuu-
ses falsaient des ren.-us de hban
heur.

xxx
Claudette Boisvert une infir-
mire caniadienne d'ue jole
tournure, a trouv I't.are r a-
dieux ponctuel au tendez-voua
,Ile est venue en hatt puur o-
reposer et rablier urbann tie ro
maine le froid piquaiit de son
pays.
X X x
Notre -otmpatrmoe Jaanues A-
pollon s'est rendu a Nassau.
TJ'adore prendre l'aviono nous
a-t-il cotin. sJ'ai l'impression
d'6tre un oiseau dans le cieal.
Nous partlaeons son impres-
sion, naia pas son sentiment.
Nous avons peut 6tre l'esprit .
retrograde, mais nous prra6roas
le ballon Pt le diriceable. -


Monsieur Giovanni Motza, de
nationalist italienne. :. bit vou


lu include Haiti dan- son itine
raire de voyage. Nous v. ulons
croire qu'apres les qlatre jours
qu'il se "propose de passer ici, l
ae f6licitera de sa de -iu:'


M. Nicolas Francis. ,iLI. aVor
une sobre l6gance, a pris 'a-
vion ce matin. Il est alley preter
la main a la main d'oeuvret des



Encore une etranrger qui va
6tre conquime par noLre sliitt
et nos paysages : Carnielle la-
naud Paradis quia. a n'en pas
douter, assimilera notre pays i
son patronyme, une fols qu'erll
aura gofit6 les delices dtie la Per
le des Antilles. Notre Eden la
boeraror dans son sein durnt
troit jouro.


Henri Charles Bien A im,
et Joseph M6rister sont parties
hier. lits ont tous le deux In
m nit destination : Naasau. An
toine Vertilus Charles i.erilrs in,
ami ni avion., main lus ,, ,end a
San Jlaunn.


Joyrtlyn Charlis. Mildred
Brown ot Mollie l.i,- Dinamon-
passenl quatre Jours en notre
pays. Les deux premierea sont
anglaises, tandis que Mollie es t
am6ricnine. A board du mdme a-
vion, sont arriv6s Ovide i acour
sicre at Louis Philippe Renaud.
I.e s6jour de ces doux. rnan iens
dureratrois jour,.



Le samedi 14 Mar, pronhtin.
a 6 h- .0 P. M. en I'Eglise Sa-
(re Coeur de Turfenu. Mar\
se et Girard promtiictrrnt lh
grand OUI. Marys,, est t fill,
de Madame Anne .- .:are Ro-
ger, landis que (;(-rad I '- Ih
fils de M. et Mnme RIchmonl
Hilaire. Puisse -(titt grande a
venture de Maiy.e ,- I -nr aldu
rer autant que lIcr V'a t


Le Guatemala
d'aujourd'hui
C'est le titre lun,- tras inte-
ressante conference que le symi
pathique reprasentant du Gun-
t6mala en lI.:ti Son Excellence
I'Amhassa~osur Da'vid Tercero
castro protioneora domain a-
pres midi a 5 heures.
Ctte c conference r lqquelle
nos intelllctuels en particulier
It le public lettr6 en gin6ral ne
soudront, certes. pas manquer
ur. lieu danles ( adre de eaet
iipom artla centre d'Enseigne-
tlment lingulstique quest 'lInsti-
tut Lope de Vega.


CHOCOLATE AU LAIT SUISSE AVEC AMANDES ET MIEL - --

ce chocolate au lait, amandes et miel a .... choco/.a Tb/cr u. .... a' -.gerie LA PO STE
st appricig dans le monde entagere LA OTer


S hocolt bler De renommee mondiale


Gosselin envisage de presenter dans les


Antilles plusieurs Spectacles par An


Xx






~mkOUYmlJ!m. -


MBRCkRDI 11 MARS 1970


CAMERAS 8 ACCESSOIRES


NIKON KONICA
CANON MINOX
MAMIYA BAUER V
ASAHI PENTHAX RICOH
OLYMPUS POLAROID
TOP CON BINOCULAIRES
LENTILLES INTERGHANGEABLES
S APPAREILS A FILMER
PROJECTEURS SUPER 8
FLASHS ELECTRONIQUES
ALBUMS DE PHOTOS
EN EXCLUSIVITE A LITTLE EUROPE


J001c c ^ ^ ^^<^


POUR VOTRE S|IRp1iT

La 6murtlt6 e. or ainl dire, 6t
Inoorpor6o su pionu Gd Goodyear.
GrAo e & m 6paulementa arrondis,
Is virages sont plus s0re, la con-
dulto plus pr6olse. L'entollage 3T,.
plus r~*stuant quo I'ocler, so moque
dos ohoos at doe '6chauffement pro-
voqu6 par un9 conduits sportive.
Le pnou G8 vous offra plus do kilo-
mAtree sans coter plus chor A
rach Voyez votre conceslsonnal-
re Goodyear l vous avez besoln
do pnMw pour votra voltur.



GOOD;f-EAR



"Oa9CIF HAMENNK
D'AUTOMOBILE 8A.'
N PAVEL


I DUBO


| DUBON


DUBONNET

. :. ;


CONTArCTS ENTIt .
AGIWnI', CHINOIS
NAllON,5I"'llN IllT
S iviIl'I I Tu l .
.1 JION,,. KON.;, Al r-l1MI;
hE NT'.. El,:'j lINGI POST
HlKOG KONG( (Al'
Dos bateaux sovitiquen ayant
It Iiur birdi de agentit spielanux
lioig Kong alfin jl'obti"r des
reistig eolneuosta irli lChine Po
pulnir, at tenir dos rduniOtlis 00
crr'iON avOc iosagl aglts de la Chii
ii1e .Nutionallate, crit inrdi, Un
influent journal de giiiche de
llong Kongi, lei New Eveningg
Post .
Ce journal afflrma quoa lU-
nion Sovi6tique a d6veloppd sOl
activities politiqueis Ai Honk-kong
Jepuii hi, revolution culturelle
clhinoisdo 1 ,e 166par0 cliore -
nienl apros les inoidenj t front
liars aino sovi6tiquosa ur l'Ous-
souri aun ,ois de sas dernier.
Depuiis l19i6, 70 otvl.'s au -
raijent le .ffJtotudes par des nit
vireo sovi6tiquea dont plus de
30 pendant la aeule annoe 1969,
chaque sajour durant entire 40 et
60 jours d'aprbs le journal.
L'article qualified ces Lon -
gues visltus d'insolites, la plu -
part des bAteaux ne a'arratant
nor'malement que pour des r&-
parations mineures qui pour-
ralent 8tre r6gldes en quelquea
jours.


LES OBSEQUES
DES MAIRINS
DE I'EURYDIC 1)E
TOLLLOiN (AFP)
Aladon Georges Ponipidou,
M. Claban lelmas, Premier
Min.stre, 14. Michel Debr6, Mi-
nistre d'Etit chliarge de la D&-
fense Naufonale out assist nmar
di aprls midi aux ceremonies
urganisde A la a mmoire des 57
marines disparus dans le nau -
frage du sous martin Eu rdice.
Les deux Milistres qu a -
vaient atterri venant de Paris, h
la base d'Hyeres, ont survole en
helicopteres le secteur du cap
Camarat au lar-e de Saint Tro
pez ou Ie submersible avait fait
naufrage le quatre mars au
course d'un exercise de plong6e.
Des gerbhs de flours ,nt t6
lancces a 'eau, frimant sur la
mer qui r6fl6tait Ie gris plu-
vieu: du ciel une grande croix
tricolore.
Le dernier hommage a Wtd
rendu cniiite a la base sous-ma
rine de Toulon oui Ataient ali-
gnes les sous marines de la me-


!.5ipt JKo~s~l o roo, .30 (jo', lis
Seorrttaoede do 14 oumooooo/o N-
ri' pe: ~o jesaqsoi afifot
1, r ,/,Iof H0oo I r0 0 7 a i (1;c la
roo o apijtrus ojouo crto 'li-
,jai.ioc. ,,nOf (ircio eIc Ambish
ooioe ossl pav foil) de omeOone~
0 orR a ( 9ijOO


I
m






g
li


S Pour vc


E z les sp6c
PIROBLEME No. :o6r2 F. COSmetic

Gelee Royale
r- I. ..,. stabilisce


O 01 01 ft IV V 17M 0fI TY roe ri


Fi10 i, i-0. If% I' .IF) No



i -E. r, 'r, 0.m
M bo ..0 r


I',,r Jurr. E- I' u r


I iTI. ALF.MENT
0,h r. g.u[fr, No,..
r ur- Jl ,
iiil i r...uie
',' Ell,. riim.- s on 1's -"


S1 r.. .r. s "ompn


r par- r i.
I,, .... Ero.ni. .i.


,, 0 i.-f',1 ,.. ,I F


li 1t'l, NAli.r.M EN'


10 R flexes0

10 Reflexes.


1I 1' .'


VERTIC A LEMENT
I' r h j I lum-
Ill 111 Lbnis. IV Vi.
... 1,. \ EC i.a: ail.
iL.r EF .1 Nu, Ra-ji.
Il T'aT. I'kl, VIII ite.
t'ux IX. Ogrbse-; :EE. X.
Niel; Alors.


Ifeme huiasque.


ronqiacs el ID1ions
(leme liemaquilllslrde
tail de Beau*~
Savoin.
Dentaqel.
811110 11110
Ubnem3 ourlaaId beasslibde
Us Iioaotc'


m. alime s illbryd o. Tol,
Ia psalflkns. 4isplt n ha nno
I,J.. I lor 14uatro n. dmani
uae RIlfaen, M1lt6 la jaunuse
s mMeu ur, gtiroua. Imp6,
luitin', vloantaire 1,ur ,rv l
niltna ctLto atrmoS at. alu6 len fi
milllie dles victlmes. Una autre
cdrdmoljia on pr6aance do In pIo
pulIatin a'aat ensuitu d6roul6o
sur Ia Place d'Armea du grand
port oB un auto avait 6l( droae
ab pour I'offlee religleux den
morLs.
Les personnalltdI ont alurs
ropris I'avlon pour regagner
t'arlc,


LA GRANDE BRETAGNE ET
LA SITUATION A CHYPRE
LONDRES (AFP) :
L'6chlc de la tentative d'as-
siasinat du Prsaiuern, Munkarjoo
a ete accueilli avec soulagenient
o, Londres vmals a de nooeuvu
attire jaitenL.on de l'opinion
publique sur lea dangers en puie
sance qui menacent Chypre ain
asi que la paix en Mediterra-
nee orientale. Makarios, decrit
ce sujet le journal liberal The
Guardian, est un manoeuvrier
habile, courageux et avisJ. Sans


an Athnoes & Ankaria, On J
dm,-. fapriuv6 errtaln. s. luqullii
des A Londres lorgquoa hlo niin
brae du trunt national L'nr-
ganlaltion extrdnilial qul i .r -
conlsoe IT6hool (ratluarhimtent
In Gr6rtl) onl' alttau6 11 y
n quolques maiols a intialla -
tlons inillltairea brlthuiaIqun,.
Pour catte raiaon, et ati,a le d6
air de minilntonir nuaul long -
tLmpa quo possilblo la trIvu in-
posee on ll67, ;v gouvLernmioni .
britannilque est favorable A lia
pouruitue dca n6goclationas otre
los commuliautht grecque et thr
quoe i Chypre, c.a uepit de l'ua-
oence de lout progr0s.
Le Foreign Office intend pro
filter de la vislte A Londres,
fix6e dapult longtemps, du Mi-
nistroe chypriote des Aft'aires
Etrang(ires, M. Spyros Kypriii-
nou, pour obtenir des renseigne
mental de preminire main sur la
situation dana Pile ainsi quo
'sur s1& relations entire Nicosie
et le regime militaire d'Atlh -
nes. Le chef do la diplomatic
britannique, M. Michael Ste -
wart, se rendra le mois pro -
chain en visite officielle a An-
ka.ra ofi le problnme de Chypre
figurera en honne place dana
ses entretiens avec les dirl -
geants turLt.


UlB PENTAGONI DONE
DES PI'IECBIONSq
WASIIINGTON (AFP)
Le Ponltiage a confirm hir
Indiroctoment qu'en vertu du
drolt do suite des unle e amdri
eatnes vonant du Vietnam trn-
yersalont la frontlor laotUan-
ni. Dana lo cans ol 11 y aurait
des victims hnitricatlnes, cellee-
cl seralent annonc6en par Ie coni
mandement SBaikon.
Le seul raid effectuo par des
bombardiets ga anLa B 652 a
pr6cls6 le Pentagone, a'est ,4AA-
roul6 dans la nult du 17 au 18
fdvrier au deasus de la Plalne,
alos Jarres. Leo bombardiers.
don't le- noabe o'a ppae t,6 re-
vsl6, ant attaqu6 dcc concentra
tion de troupes Nord Victna-
miennc et eor ravitiillement.
Le Pantagou e ,a prcise d'au-
tre part que le personnel mili-
taire enagd au Laos dane des
.p,--rutiOus hostile touche une
-a.rtn'e de combat de 66 dollars
par miois.
Enfin, appread on, le capi-
taine Joseph Bush, esul militai-
re de 'arsm6e de terre offilelle-
ment au Laos, a requ Is Sil-
ver Star A titre posthume.


DANS NOS CINEMAS

AU CAPITOL REX THEATRE
Mrcred h 6 h. et 8 h. 30 Morctmll A h. .t 8 h. lb
RINGO NE PARDONNE PAS TRAFIO D)ANS LA TEIREUR
Avec Gullano GEMMA. Avtw Jack Palance.
Entr6e Gda. 2.50 at 4.00 Entreo Gdes 2.5 et 4.00


Jeudi & 0 h. et 8 hf 130
ZORBA LE .GREC
Avec Anthony QUINN.
Entr6e Gde. 2.50 et 1.00)


AV PARAMOUT,--
Moearedi A 6 h. et 8 h.
QUAND L'HEURE DE
LA VENGEANCE SONNERA
Avec Marc Damon.
Entree Gdes 2.00 ot 3,00
Jeudi Ah 6 h. et 8 h.
LA BRIGADE DU DIABLE
Avec Willfam Holden
Entree Gde 2.50 et 4.00



AIRPORT CINE
Mercredi a 6 h. 30 et 8 h. 30
LES MONSTRES ATTAQUENT
Entr e Gdes 2.00 et 2.50
Mi Z qr


P9


P. ,lauia cam as pani
pa' Le bgaog5,sJ B do Bu~whI


Ujjsr, -1oltijcence AFISUIM B. do Bolemalor A lese
do Uvl.0,. Rosslo slab~lis~a ollre les garanties do qualat6
oh d el r iosi-. ijo., sepuis dis ans lotool a rputalion asaoaclI

-.-. 1N10 2. ssensedallNvesmba-m.COURBEVOIEI



Josepif C. Valm6 et Co
Distributeurn.


UUE


Jeud( A 6 h. at 8 h. 15
QUELQUES DOLLARS
POUR DJANGO
Avec Anthony STEPHEN.
Entree fGdes 3.00 et 3.00


De Luxe Auto CiM6

Mercredi a 7 i. et 9 h.
L'ADORABL CORPS
DE DEBORAH
Entree Gdo, 3.00 par prsonno

Jeudi A 7 h. et 9 h.
DETECTIVE PItIVE
Entr6e 1 dollar par voiture

AUDITORIUM
CENTRE CULTURAL
Mercredi a 7 h. P.M.
QA BARDE CHEZ
LES MIGNONNES
Entrde Gde 1.20
Jeudi i 7 h. P.M.
VIOLENCE All KANSAS
Entrc (;Gde 1.20


di 9 au Samedi 14 Mars 1970
re :
it MAISON YVES MORAIIL.E
i 100.000 ARTICLES
it QUALITEX
A FOOD STORE
p.m. a EXPRESS MARKET
S5 h.p.m. A CASA POMPADOIUR

otre Visage... Avec Skin Dew
NA RUBINSTEIN


lui tChyprc retomberalj danas le G. 41 G 4 -41- 40 l iwJeudu a 0 6. 30 eat 8 30
chao. et redevitndrait un foyer COURRIER DIPLOMATIQ
de troubles dans cette region. Entree Gdes 1.00 et 2.00
Cette opinion, partag6e h STEND1AL
Whitehall, est accepted par la
grande majority do l'upinion bri PRODUITS DE BEAUTE FRANCAIS
Lannique, don't l'Archeveque a-
vait 6t? lungtemps bte noi- LITTLE EUROPE
re. LITLE JU1LD
Le guovernement britannique PORT-AU-PRINCE
t,arctuallement, plus quenjamn a VOTRE DEMONSTRATRICE EST LA. Programme du Lunc
Chypre et de la mise en som- POUR TOUS CONSEILS. I Consultez Votre Conseilllid
mail d onflit entire Nioie, JEUD 2 VENDREDI 13 L ....D 9 h. i h.
Athenes Ft Ankara. C'jst dc fa- ."- LoD..........
gon delibdrde, autant que par MERCREDl 11 SAMEDIII 14 MARDI............. 9 h. h 1 h.
la force des circonstances, que LUNDI 9 MEROREDI........ 9 h. A 1 h.
la Grande Br- agne s'est d& -
charg6e sur les Etats Unis du I -- -- --- -,9mm- VENRDI........ 9h. Ih.
role de garden de la paix en- SAMEDI............ 2 h. h6 h.
tre la Grece et la Turquio. Leo s
am6ricains, tout en oiattirant Et tous Les Jours de 8h.A
lea reprochlies des uns et des au-
tres, ont rdussi en 1967 ia eviter BR OW N Apaisez la soil de v(
un conflit arm6 greco ture que
le Royaume Un i lui seul au- de HELE
rai 6t incapable dempcher TRACTEUR
Ce d6sengagentent volontaire ne
Grande Bretagne peut se desin- A L CMI ELDORADC
tLresser du proplmee cliypriote. rei 6 et 8 15
Laexistence A Chypre des deux LAr.iD k6a6 t 8h.S1
bases de souverainetW britan-ni. LA DLABLESSE
ques lui offre des 616ments trs Entrie Gdas 2.50 et 4.00
inportants dana toute solution Jeud 6 t 8 15
future de ce problem. Jeudi h 6 h. et 8 h. 15
Pour le moment, lea enclaves MEDECIN POUR FEMME
militaires d'Ak.utiei et de Dhe- Avec Lex Barker.M
kelia ne jouent pas de r6le di- Entrce Gdes 1.50 et 3.00
rect dans ie diff6rend qui oppo-

s RieDRIVE IN CINE
Avis Matrimoial Mercredi it 7 b. et 9 h.
Je, soussigfn6eA MARIP-THE- L ASTRA.GALE
RESE GOURGUE, domicili6es Entre 1 dollar par voiture
Potr-au-Princea t RESIDENT Jr di A 7 h. et 9 h.


que pour des causes graves, je
ne suis pas responsible des actes
et actions d mon 4p.oux, Rome-
ne Bermont. deomneurant h PortCIE SENEGAL
au-Prince. MercreAi a 6 h. 15 et 8 h.
Une action en divorce lui so- MAMA DOLORES
ra inceasamment intent.e. Entr6e Gdles 2.00 et 2.50
-au-Pee. le 9 Mars 1970 POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
Jaeuad a 6 h. 15 et 0 h. 15
(S) Marie Th6r6ee GOURGUE LABOURAGE MAMA DOLORES
BELMONT Entree Gdes 2.00 et 2.50
HERSAGE, SILLONNAGE

Messe de Requiem SARCLAGE CINE STADIUM
d'anniversale EXCLUSIVITES : Mrcred i (En permanence
M Robert L. Denis, M. et TEURQUATRE DOLLARS
Mine Robert Denis Junior, NOTEUR DIESEL BROWN De VENGEANCE
ile Guyl Denis, M. Pilipp ROBUST ECONOMIUE
enis, Mile Fabienne Denis in- SJeudi (En. permanence)
ritent lea parents et amia A s
aoindre ouh a'unir h aeux par TRANSMISSION MONOBLOQUE DANGER DIABOLIK0
our pridr la mesea 4'anniver-
F.irs qu sea dilteA 6 b-res do DISPOSIT1F EXCLUSIF matin on l'glise du Sacr6-Casur
e Samedi 14 Mars pour la mA- BLOCAGE DE DIFFERENTIEL MONTPARNASSE
oire deo .Robert DENIS leur re-
ur-ett6 Epooux et.Pr. CHASSIS UNIFIE Mercredi A. 6 b. 15 et 8 h.
)ISPONIBLE EN VERSION INDUSTRIELLE HOM B RE1.00
Entr6e Gde 1.00


tre BEAUTE- Charles F&qui re & Cie. z o

iialit s DISTRIBUTEURS

CS.A VENDRE

Is Ruelle Edm or, Paul eItern
., auoura.S'a.ireasereL .me
a cea. No 586 s mta Ru


d.-
eh.=.n


A MAGIC CINE
Mercredi a 6 h 15 et 8 h. 15
TOUTE LA VILLE
EST COUPABLE
Entr6e Gdes 2.00 et 3.00
Jeudi ih 6 h. 15 et S h. 15t-
HOM BRE
Un western profondement hu-
main-
Entree Gdes 1.20 et 2.50


CINE OLYMPIA
Mercredi (En permianence)
DJANGO PREPARE
TON CERCUEIL
Entree Gde 1.50
.eudi (En perrianenooe
PASSPORT
DIPLOMATIQUE
Entr6e Gde 1 00


CINE PALACE
'Mereredi ih 6 h. et h. 1.0,
LBES TUEURS DE I.'OI',ST
Avoc Richard Wyler
Entreso Gde 1.00
Jeud it 0 h t h o l. s lo
En li!r,-c rtia
.1 AZZ
En 2eiie part
L.E PONT DES SUoPII,.f;
Entr-,,- (ole 1.0o


ETOILE CINE
(PBTroVnTT-.-
Mercredi a 6 h. 30 et 8 ,i ,0
SOEUR ANGELICA
Entree (ides 2.00 et ? 00
Jeudi i t ; h. 30 et 8 h :,o
CO)PLAN SAUV'E SA :ACl'
Entt- idoos 1 20 et 2.11)


CINE UNION
Mercredi A 6 h. 15 et s8 h
SUGAR COLT
Entr6e Gde 1.00

J.i A TU H hih !: .- t ,.
S\ A.BATTI'F
r .j.o ,


~ ~~~~~~~~~~~~~ ... '.1W &~ .~;iLrj~~~~rb~~ l~(U~j~~ i~~*~C~~-u. ~ i i~C~l~ijl~i~


ACITU TES INTERNATIONALS


- ~- T-...-. -----;- :--- _---- --1~- ::-: _: -r-K-----:-- p- .:r----r T;--~;-; n;---n


"ic~ r


S










0




15

















!


lu
' ', I,.


)




.-..... .... ... .__ ---,--- --- .. -- r -,--... .- .


MIaORIP 11t MAaR tlSf


xam uovwvz -


Les Etats Unis par Auguste Viatte

(dultu do a lIre pge) d I


la'autaur dlstinaun quatrt
raipeo dlie proablnlsi qu'll dis-
trlino sinal ;prmlAre pareti :
LA VIE I'llVICE on conaldA-
rant l'6duction atl ieols, Ia
via familialo at Ia vie morale.
Deuxlirma partly : La Via Pu-
bliquo never ties peorgus cur le
patilotinmiU t a politique, la
vie 6conontique et socials, Ins vie
relileouse, In question urciale;
Traolnims partly : lAn Vie Mon
diale avoc lea Amdriciins, de-
vant le minded at on face des So
vietsi rt l'americanisation du
mondle; Quatrikme parties : Les
Amiraicnins jugK' par oux m(-
Men.
Le livre que ouns consid-rona
eat Acrit dana une perspective
ap6ciale quo nous disons chr6-
tieonne. Noua n'ignorons pas
qu'il se public aux Etats Unis
cheque jour une belle bibliogra
phie religieuse car lea centaines
de sectes religicuses d6versent
dans la circulation des centai-
nes de brochures. II y a des as
pects de l'Am6rique du Nord
qui sent es5entiels et qui ont
frappi I'attention dei l'auteur
comme la vie familiale, la vie
m o r a 1 e, la vie r e I i-
giouse ou enfin les Etats -
Unia sont-ti chr6tiens? Ce south
co' chapitres quo nous voulons
consider plus particulibre-
ment.
Quelf. vir foamitiole a -f-0n
"ax Etat Foaisa ?
Durant longtemps le patriar
cat Ctait- la rogle dans ce pays
doe pionnierp qui recherchaient
un refuge A leur foi. Lo finil-
le so r6duisait 0u couple Ie it
ses enfants miners.
L'aggrandissement du pays
et le dSveloppement extraordi-
naire de I'industrie unt sing'ulie
renment limits le r6le du foyer
car l'usine et le bureau y sopt
pr6dominmants. Les liens de fa-
inille sent d-venus distendus.
On prend ses repas au restau-
rant, on va se soignter A i'h6pi
tal, on s'amuse au cinema, on
place les b6bins dans les garde-
lies. Vivre ensemble pour le
nmeilleur ou pour le pire West
plus un idial pour loes poux a-
mdricains gui passent peu de
temrips ensemble, mmeme l soir
oun durant le week-end, malgra
Ia presence de la radio ou de la
television.
Les jeunes geoss re marient.
mais ils s'ennuient sa vite en-
tre eux que-le divorce vient les
l6barrasser d'un lien qui gfi-
tait leur bonheur; pourtant ils
o'empressent encore de convoler
on justes noces. Les statistiques
attestent le nombre de remaria
ges qu'accusent chaque semaine
lea Etats Unit, au point, que
certain ont impression que les
lois or ce qui est faux -
permettent le marriage par con-
trat, rest i dire pour une du
i'6v' dinn6e.
Ies catholiqueo sunt ainsi 6-
rnrtel6s par ola divergence qui
ria-ne entire lea valeurs familiar
1'0 et Ile oytthme dominant, Et
,o tt des prohlbmcit qui hour-
iilt loxuea eonscrenes chritien-

Quid de la vie ntriomle ?
A voir ls films do cow boys,
n lire la farie noire, lea comics
oil les gangsters sont maitres
des vies et des bieina, au m-
prim de la police u de lo FBI,
oi It' colt eat la supreme Dloi,
l'on a tendance it croirc quc les
Etatt Unia n'ont pus de vie

tL. contraventions, les fau-
tt-, lena dlits ou pour employer
un Lcrme religious, le pdch
cxiste-t-il dnins lt conscience a-
mndrioauic Nouttsenatnneos aini
amends A parlor de l vie mo
rale aux Eatoe Unis.
Come dans tous les pays,
le vices hont cordamn6t; la po
lice et leI tribunaux intervien-
nent pour loe refrcinr et punir
lea coupables ou lea contreve-
nants mai la clandestinite or-
ganidae Be fait complice des
maisona de tol6rumce, des debits
do boiusons, des officines de drp


guoes ti do narootiques.
11 y a sans douto aux Mtait-
Unis una d61tnquance Jojuvnll
affrayanto qui -* lradult par
des vola d'autoiubtloa, (oe0 cIan
briolag o, doa viola, del homici
do main l'6glline ot l'L'tat foot
do lour mloux pour r6primor
Ila mauvain instiintH qul don101
nent ainal libre court,.
Si alllours toe valeurs mora-
lee du chrstilanisme sunt rejo-
this, lIs Aniticals urnvent Ah
les acconider it leur nmode de
vtai


ta'r i'oii rate cunvoiclcu qeo io
criminal sat un normal, L'hoin
me no fait Jamals la Imal ddllibt
r6mant. Lo m nl eat le rdaultal
d'una aberration mental. Or co
lul qui flt matl a bosoin Aolgnu. D'oh l'hnportance deas
cllniqums psychiaLtriqUfa.
Chose qui frappe, I'am6ricint
uppr6cie tout on fonctidn du
droit au bonheur, de l'utilitil no
ciale qu'll no faut pat confon-
dre nvrc l'hyplbne ou la morn-
le.


Vic morale (t vie religious
Et savez-vous, ,n s'adresse no sunt pns n 6cessairenjent
nux psychologues ou nux socio ,ides. L'oau peut itre )ncroyant
logues pas aux moralitstes- et maner n ne Vie mor le ou atrt
pour snvoir la conduite A tenir



HAYTIAN AMERICAN SUGAR
COMPANY, S. A.
USINE HASCO
SOCIETE ANONYME HAIrIENNFr

PLANTEURS ET FABRICANTS
Sure Mi-Raffin6 Port-au-Prince, Haiti


croyant AL 8tro on mmoe tolopm
pio pira des bandits Noun cro-
yons uvnor ,lit atnes de it vie
morale uux JElts Unls pour
conaidroer Ita vie religioude dantm
co pays.
IJm EtntL Unia furent I1 leurs
idibuls up pays thdocratique
nitis tout co systinmet a chlsng6
depuis. Nous savonB quo tla sta
tistique oat instrument qu'etm-
Iltio ial'tnricain duns tous les
domaines. En nimtiLride reli-
ginl, it advance li [aussi) des; chief
'res. Lua moitl dles Anidricrina
n'ndhirent officiellrnoent A 1111-
cune 6iglise; 69 pour cent des rn
I itliquep uasistont A In l iamass
Ilu ljnirunch, tandis que 31
pour cent des protestants prati-
quent leur culte hebdomadalre
et 9 pour cent die juis. Et l'o-
pinion qui semble privaloir aux
Etata Unti est celle-ei cLa foi
gue nous vivons est le ocientis-
me, lrationalie, le mattria'
limee* L'auteur donne des chief
fresh pour indiquer le nombre
des ipiscopa.liens, dea luthdriens,
'esa congr6gationnalistes, les
liaptistes, des m6thodistes, soit
loes difft'rcntes denominations re
ligicuses quc t'on rencontre aux
EtatH Unis.
En presence de cette multiple
rit6 do scctes religieuses, la Bi-
ble ne sembhle plus treI la sour
,' de toutes lIs vriltis; rle Ast


-r- --.a


AN TENE

























































Carlstroem, Rue Bonne Foi, Agent Officiel.


discutAu at s'interprAtp (in fonet
tlion des bosolinn modern.os,
S11 atr intdreaasnt do soull-
gnir l I'uLotilon do In religion
dans u10 tLommunautA donnke
- ot nousti i-it.in ntlirtit a rupplor
ter ce qui eat par Bushnell
pour que nous pulsons an.tirer
profit 4Une organisation tell-
giouseo s mourt ni elle n'lucite
soa adh6rentu it uonu6lorer leurs
foyers, leurs omnlmuntautsa tL
les relations sociales dans In-e
miondeo. Puls, il d6finit en ncuf
points ce qui .rend une commu'
naute bonnie et-tconformne au
plan divin : d'abord I'ordre, la
a6curite de la vie et des biens,
un gouvurnehenut efficacy; puis
le bien ktre, des revenues assu-
r6s, un niveau de riph lev6; puis
des logements et une hygiene con
enable; puis des loiairs teons-
tructifsB .,t du gofst; puis opra
tique g6nerale d'une haute mo-
ralitb; ensuite une mentalityk
saine", une bonne education, des


personuallt6a blun adaptdus; oet
atile la libartb doe 'exprimer,
at la facility do communiquur;
onsulte 1o sens de la responsa-
hblllt6 civique, la blpn common
omts au-desAsB doz ittIhrbts pri-
vds; on'deraler, lieu, ju citu ada .
mobiles spirituels, des a-noeia-
tions religiteues, vitales eat.acti
-ves, Impr6gnaint la communaut6
entiare. Quitions le c thldnda-
les, isol6es do la vie moderne,
poursuit-il; vivons dana notre
temps; baignont utoas 1po pro-
blimes actuels plutbt qua dans
i'histoire; inventons des canti-
ques oil s'affirme ce que -nous
pensons d'es conditions de tra-
*vail ou dc la delinquance juvy
nile; alors que l'Eglise, hier
simnplenvnt devienaer fonctionnelle. (page

Et voulant caractdriser le ca
tholicisme dana ce climate oh le
business a toujours le mot so
cial mais non n6cessairemnet de
v6rit6 Thomas Sugrue dans


oA -Catholic speaki his mind)
6crIt ce l : aux Etats Unisn eat otalement
non mystique; II eat expansif,
agreself, mat6rlallatv, Sociale-
ntent' ambitleux a
La civillation ambricaine,
contrailrement a ce qui se consta
te chez lea autres peup!es,moule
as religion A sa convenance ou
mieux selon son mode de vie.
Et un pasteur methodiate re-
marquable assure que la survi-
vance de l'Ampriquc capitalist
cet indispensable it l'existen,!
du monde chr6tien. Ainsi n'Stott
ne pas une tell conception dans
un milieu oh lea gens ne rechcr
chent que leur plaisir, leur a-
vantage, leur comfort ou leur
r6tussite.

Une curieuse question. quo
ntous trouvotn au Chapitre aLes
Amdricains jugds par eux mn-
unesi eat celle-ci oLes Etats-U-
nis aont-ils Chritiiens ?


a .n m w n.. .


;AVIS

S Ls Prodults T A M P peuvent Itre achetts


auk stresses salvantes


SA PoRT-Au-RfINC Mme. Robert Gaetjen s

Lal ue

SWColes' Market

Lalue

Boulangerie St-Marc
Ave J Jacques Dessalises


A PETION VILLI Maison Rigaud
Rue Paaamnricatue

Delmas Market

Antereute Delmas

Luce Chatelaip
-te Toussaltt Luverture '-


/


Elle c.ot psotn pir lel Jasuli-
"dan dt 'ln a Itevuet America n
11, sots, In plume l( lDonmdil
Donuld.
En pr ui ence dea filts si lnos
]breux coinj l In n1 1 pratique
do service dominina., Iusnge
scandalex du poit -do-vin, Ie di-
Vorce, lea avortemenlts, lat sari
Inination, i. dlt inquanie juvintI
le qui choquent le, coI sienees
cehr6tienneo, n.y t-t-it une certain
ne ambiguity dans l'itspri t chr6
tiena de I'Amurirain.
Savez -VU.4a qu le u Concpt de
race qui tisae toute la vit amotrt
tane O Unier ta tous aJs .tfrt-
cains. Is trouvent incroyane It'
contrasted qui existed netre les
prfitentions morale (ie Atneori-
cains et leo relalit6or quotidtoe-
nes. Lae Gouvernement ampri-
cain. d6pense des millions et des
millions de dollars pour Lassis-
tance technique au Continent
Noir mais un Africain subit
routes alo discriminattoris aux
Etatuc ni ds, dirctns i'Egli
e. jeourtant iAmptrique s ara -
crituellme dane lbas hratienn so
de. La Biblepour qu' nro sien par-
tout, ialm ndna let plus peti-
nistreos de' culteon dhbuent po

toquts lines tou grande qu proni,
officielles.

Beauct. Vitte d cxpoe ur wit
conscience settent Ie hesom Wo'i
seor le dprinpe quauun pde s d la
rituelle dans les gratte-cil' ni,,
dernes pour qu'ils nrot oieniit-n
des coquilles rides.
Nourre n'esvon parfait. un p
tion d'avoir condemns' ,-n qot
quest ligcnos toutt ucqut- I proof -
sendr A. Viatte a epous our hr
Etato Unis S'Atirique. Qsu'ott
se le dise qu'aucui pays dla
terac noest parfait. tCha, un pr
sente dd'un cote Its avaolit-'
que contrehulan,'tnt ih,- iisf,ont,
nients.

te, Prospirirt est r la base do
la civilisation des Etats ITni.
actuellement le champion inc,,Yn
test de lac D6mocra it'
Si les Amiricains part, tard
dans la course au praiigrs se
snt imposs htous. i faut leur
remettre le mnrite qu'i!s out
perfectionn6 un sysVtine pliti-
que, ntmis h la page n mle de
vie et applique une P ligion
qui ne recommande pa, la souf
france mais suttgre a tc recher
chor labondance.
Le livre du profeseuro Aug-u
te Viatte les Etat Unist. lourd
de remarques de footes oriiat
oblige A penser et it fair di'
consid6rdtions profitable.
Maurice A. LU'BIN


s A(RiE4A AIRWAYS




PORT-AU-PRINCE

La Compagnie ayant 24 anntes de Service dans les Caralbes



NOUVEL HORAIRE



MARDI MERCREDI VENDREDI SAMEDI


Vol 601


Vol 602


Depart New-York 13.15


Depart Port-au-Pce 18.00


Pos la aatd et



la beaut di


Ias dents ;


A


SPour toutes informations concernant cea Vols Supplementaires adressez-vous a notre agent
voyage ou aux bureaux de la Trans Caribbean, Citi de l'Exposition.


Tel. 3283 3974.

Airport et Service Cargo 3085.


e a c a rie


N.B. Soulignona qu'en raison de I'intenification du traftia La Trans-Caribbean Airways orga

^ nise des vols suppdme taires.


-0- nuf I


Arrive Port-au-Pce 16.15


Arrive New-York 21.20


--- ------ ----------------


- -- --- -- --- -O W4 od P--






t Rou NawUNM -


MBgfltHDI 11 MAMS IlO


La route Port-au-Prince Montrouis

I.1cS TRiAVAUX DI ILIIrEOTION ONT COMMENbO


Li s ri4ihatiuoi n6ceiaitrma
A I chauxs6m asbphaltAn do la
Rhulto NatJIoinl I t-audrlnoie
MIttoitrooti n'ont pas elarici
iUammilncA, Malt lO canfonll
nounr, qW pu nv-oure.it c4 trajoet
doetx oin pat Jour at certain.
quatre fola, nidlroliit quo las
Irsvvax its r'Sfctdton vest cem
noine., avant lan pluton prints
nleroes, quil 6lrglront nialnon)n
BodItei.Ii low intperft.lotios dto
i u ite. Nio tffet, en tonut. le ell
.lrolt ioitl li tchatiA6o dolt itre
remind soan tint, ont t6i d6o[uim
i I'nt d(''oeuvre den barllis d'ias
pill, et i.| mlst.i'A enulwein tie
gcravier.


Los r6parations douovnt com-
nioener ibs Io Carrofous Vincent
Droaillard car In dcausi6o y
eat arilousmnnti d6prwv6e do
mnme i.'& Sarthe, Olaplor, I'E
toe, naezo1 elt Ina OCroix dasn
M.laions.
Do e OCroix deo Misilons nau
Carrefour BelauI ltlpo, i'naphalt
to West gondo16 an manlntl on-
aiolta, rauto do terranoaememt no
lido pour parer aux Inflltra-
tlona do oanx do ruisdlctoiinm l
Ut Beau Ropos A In Saline Le-
rebours, i11 n y a que des crevon
msom I fair dioparaitro.
A la Saline Lereboure, le Do
partoment des Travaux Publit$


a pr6vu lo roehargemont lndil-
pensabl do ie la hastuumae. DP
tonnos do nitablntlux do rovato
ment sont an train d'tfre enitre
poe6as tout la losg du oOt-i
oues1t do la von, avant le panmt-
g ds li nlveleuse (grrador) et du
rotdeau n omproesour. Soulomenit
de toute n6cesmlt6, 11 faudrait
curer on cut enidroit los drains
bouch6i, 6tabilr dole canaux
de dridnago at un grand collec-"
tour pour factllter 1'bccoulioment
vrs la ineor des onux dorman-
tes ct e poasniblo falre 6tabllr
dem plantatlons d'oucalyptus
dnns la saline, sur leas rives dos
canaux de drainage, en bordu-


Actualites Internationales


DIAMANT DIAL :
LANCEMENT REUSSI
La fusbe franeaisee Diamant
B>, mnse a leun mardi a place
six minutes plus tard le satelli
te allemandc .Litil? sur une or-
bite elliptique.
Ce lancement, le premier tir
opratLionnel du C.'entre Natio-
nal tranenAs d'6tudes spatiales
(CNES) depuis la formnieture
du centre d Haimaguir en Alg6-
rie, a sin rqu6 l'iauguration du
nouveau centre sprlcpll franeais


I.E tPEUPLE AMEtRICAIN
SJERA DESORIMAlS INFORMED
DE NOS PERTES
WAS.IStINTON (AFP)
iA' President Nixon West for-
mrelleincnt engage lundi a tenit
lI people iinier.caint au courant
du deroulumcent ct de l'ampleur
de 1'ongagement militaire amerni
cain nlu Laos.
Le President des Etats-Unis
a dunn6 des ordres A son Secr&-
taoe a la D6fense, M. Melvin


Laird, pour que le people amlri-
cain oit dsormniais inform du
nombro de victimee civiles et mi
litaires am6ricaines au Laos et
du nombre des appareils am6ri-
cans abattus dans ce pays, avions
ou h6licoptArea.
xxx
DEMARCHE FRANQAISE
AUPRES DE TEL AVIV
PARIS, (AFP)
M. Francis Hur6, Ambassa-
deur de France en Israel a re
0u instruction du Gouvernament
de donner des conseila do mod&-
ratlon au Gouvernemoent Isra4-
licen, d6clare-t-on de source auto
riao6e.
D'autre part on precise de mCe
nme source quo M. Bernard Du-
fournier, Ambassadeur de France
uu Liban, qui a'est entretan.u hier
avec Ic Ministre Lfbanais des Af
fairer Etranglres M. Nassani
Majdalani. avait 6t6 charge par
son gouvernement d'exprimer au
Gouvernement Libanas l'iqui&-
tude que lui causait la situation
aetuelle au Moyen-Orient


i Banque Nationale

de la Republique d'Haiti


Banque de 1'Etat Haitien
Devenez votre propre Comptable en ouvrant
u,- compte de Cheques i la Banque Nationale
0 -0- 0 0


LA PROPOSITION BELGE
DE CONTROL
INTERNATIONAL
DES VENTES D'ARMES
BRUXELLES (AFP) -
Le government belge sou-
haite l'organisation, ous 1'gide
du Conseil de S6curit6 des Na-
tions Unies, d'un systlme de
contr6le des livraisone d'armes
aux pays impliqu6s dans un
conflict arm6 a pr6cis& le por-
te-parole du Minitetre des Af-
faires Etrangres Ah la suite de
Ila demarche effectue' dans ce
sens par le Representant per-
manent de la Belgique aux Na-
tionus Unies.
Leo government beige, qui
roste ouvert A toutes lea sug
gestions, avait soulev6 ce pro-
blrme pour la premiere fois
dans un discours prononc6 par
M. Pierre Harmel, Ministre des
Affairs Etranglres, le 25 Sep-
tembre 1969 a 1'ONU, h pro-
po's du conflict Nig6ro-Biafrais.
M. Harnel avait depuis dans
un discourse A la Chambre sug-
gr6d 1'6tablissement de rcgles
et de procedures permettant au
Conseil de S6curitd de contr6-
ter' les livraisons d'armes.
Dans wa response A la lettre
du Ministry beige le Secre6tai-
re Glneral de I'ONU a, selon
le porte-parole, indiqu6 notam-
ment que les problemes Ivo-
qu6s 6taient de la competence
du comitn sur la conference du
ddsarmement, qui siAge A Ge-
neve.
Le Danemark, a precise le
porte-parole, avait voi un an
environ fait des propositions a-
nalogues.


re do la chaus6oe pour contonir
los tarrte.
Do la Baline Lorobours ,a
DtualvsrVlle. I'on no rancontro
qua doI nida do poulo smuf au
hlo t do Lafltft, avantt ole
Sources Matelno, oh la ravine a
fait dos sainn. nour la chausahe,
faute do bassAns do d6nntation
ot do petits barrages do re-
tenu en plOrresa Ot blA, A deux
ou trots kilnomtres h east de Ia
vole national.
Do DuValierVilleo A Moreau
Borcy, Al y a des travaux d'en-
vergure 4 raiser pour r6tablir
la chaueso asphalt, qui a
partlellement diparu iA B6an-
ger. A la Croft Mahitout, A Ma
ndgue, A,.L vque,, & Garescher,
a La Borderie (La Baudry) ce,
fate d'un drainage ad6quat en
cos endrofts et d'un terrasse-
ment plua solid on pierres. .
Au Haut de Dos Mahot, a-
prbs le Carrefour de Saintard-
Lully, l'on rencontre encore des
crevasses, qui consttue le cau-
Schemnar des conducteurs
Vu l'importanco des mat&-
riaux r6unis A pied d'oewuvre
nul doute que Is D6partement
des Travaux Publica et le
Fonds Routilor Permanent bien
imbus des instructions de S. E.
Is President A Vie de la RiApubli
que, Ie Dr. Frangois DUVA
LIER. A cet 6gard, r6allieront
en quelques jours ces impor-
tants travaux do efection 'a
la route national no. 1, m me
'il faut bctonner trois petts
tronons d do dix mtres de long
ehocun, A BMlanger, L veque et
La Border e qui ne cessent de
so d6tdriorer continuellement
sous t'actton des eaux souter-
raines.


Dana son diacoure do politiquo
trangtro dio u novomnbroe drneor,
lu primldont l Nixon avalt (it no-
taunmentg : vergences qui i6parent le Am6-
i ictinh A propot du VicLnain sont
dluen au fait qu'un grand nombre
d'entre eux n'ont plus eonflance
dans lour gouvernement,' ni dans
co quo Washlngton raconte Bur
la politique o'fletelle. It ne faut
pan leur deilanidor oe outenir
une politique touchant h da guer
re ot a la paix, i nioins de lour
rdvdler in vdril6'sur cette politi-
que.o
II en est de m6me de la polI
lique de Nixon au Laos. II ne dit
pas lat vrtt sur le a operations
d'oenvergurc entreprises par les
Etats Unis au Laos, tout en pra
tiguant une politique de dlsesca
lade de la guerre au Vietnam,
en s'en adjugeant le merite, a-
lbrs qu'll s'agit en realitS d'une
politique d'esealade dent it refu-
se d'informere le public.
En consltueune, Nixgn et le
Sdnat americain sont ettrd en
conflit au tujet d'op6rations a-
hiiricaines au Laos qui sent bien
connuea de l'eunemi, operations
each6eas opinioni publique. En
faith, des personalities ha.ut pla
cees des ministnfes des Affaires
dtrnnt'dreus ct de la i Dfense ont,
en prit6, fait deson dclarntions
ur lesn acetivitls ,tes sconiseillersi
eL des pilots amidricains au
Lnos; rmiia, prelXtant le secret
orficiel, elloes refusent ieto rendre
publiques loure rvdlaLtion. Taut
ce quo I'ndjinistration Nixoen s
montre disinosoe a revler public.
quement, c'est qu'elle a des ceor
seillersc PA Lao: et qu'ell te u


Loris6 des bombardments auriana no duns la plaid den Jurren, et
contra lI plate Ho Chi Minh qui mime plus pr6s dea frontltre du
traverse le pays, ven'ant du Nord Nordf Vietnam at d(e la Chine eoni
Vietnam pour aboutir nu Sud muninte. Lea am6ricains antral-
Vietnam nent les montagnards .\lMo ti f
reT T a guerre contr les Nord viet
SECRET D'ETAT inamiens et lee communirtes lao-
2Liens et, ha en croire certain es-
A part ces bombardements, tou nateurs, tis camouflent t'oide
Stefois, desa pilots americains ef d(s Etato Unit en niettant dcs
lectuent des missions de Boutten mllitatree de carriyre a la dispo
pour Ite compta de 1'armen laotien sition de la CIA. Aisre subterfu


go, lea mnuricains onutient le
'ransiport d'arnes ret de muni-
tions, par :a vote des airs, ia tde
conimpainies aorlcinhes privies...
Lcs ist'ormations concernant
ce soutien arien sent mainte-
nant un secret d'Enat. Le aeno-
tour i u 'llMissouri, Syiing'ton, con
naisiait la vlritd, sans pouvoir
l'exprieor. It a fallu qu e le sina
teur de d'Arizonta GColdwater ven
ide la mLc'hu. Lors d'un d6bat pao
sionnt d'une reunion de la comn-
,tission sanatoriale des Affaires
Etranglres, la maeme question a
td poe6e : qnelles seant tle infor
nations 'que lea adnateura ont le
idroit de connaitre et quelleg sont
les informations que Washington
a le droit de gaider secretes ?
M. Dwight Porter, qui vient d' ,
tre nomme ambasacdeur en Cor6e
du Sud, a d6clar6 qu'il avalt re-
gu instruction de ne rien dire A
ce sujet, ni enh public, ni devant
la commission. William Fulbright
president de la commission, a vou
lu savoir oui ttait I'auteur do
res fameuses instructions. Tout
ee que Porter a lien voulu dire,
,a'st qu'elles vennent Ido haut.
Riaetion de Fulbri'l.t : E tit cnol'currene td_.quolque
chose de tout h t Iit nosvesu.
l.'Amhastnndeur s'abrit-t-it der
,wrv in constitutiond es tantsa
I ,,our df'i ndre ,,e rc a ,' talo-
yen ?
Ea bref, co qui se pnyse actual
is.!nol ert .vX ,l i ''l entre
qw,, Nixnc ,n ) :t.i', I, n- f''6r,-
'';n enarl Vir,'. vvsonv
'Iti 3 Non .1Cr
ean.s Rt ()N


LOTERIE DE L'ETAT HAITIEN

Nouvelle Table de Lots de 30.000 Billets

A Gdes 20.00 le Billet


ler (Grus Lot ...............G 100.000.00
2 G ros Lot... .. ... .. .......................... ..... 15.000.00
3e tros Lot ........ ........... .............. ....... ................. 00.0
3 Lots de G. 3.000.00 ........ ... .. ..... ........ 9.000.00
20 Lots de G. 5.00.00 ..... ........ ... .... ...................... 5.000.00
200 Lots de G. 100.00.............. .. .............. .............------ 20.000.00
350 Lots de G 80.00............... .. ............................................. 28.000.00
2 Approximatifs du ler Lot a G. 500.00............. ............... 1.000.00
2 Approxim'atifs du 2e Lot A G. 250.00......................... ............ 500.00
2 Approximatifs du 3e Lot a G. 200.00...................... ............... 400.00
297 Centaines des 3 Gros Lots A 60.00....................................... 17.820.00
897 Terminaisons des 3 Gros Lots A 50.00...... ............... .. 44.850.00
2 100 Terminaisons par Tirage de 7 Poules A 50.00 .............. 105.000.00
1 BOULE DOC DUVALIER ............ .................. t1.000.00

6867 TOTAL ..................... .......................... ..... ....----. 357.570.00

N. I.- A partir du tirage du 15 Novembre, v'ttre chance augment.e A la Lote-
rie avec cette nouvelle table de lots : 200 hlts de G. 100 an lieu de, 60.
350 lt s tie G. 80 au lieu de G. 250 de G 50.
297 centaines A G 60 au lieu de G. 297 't G. 40.
2100 terrainaisons par tirage de 7 boules i G. 50 au lieu de 1100 par tirage de
5 boules a G. 40.

< _ *'- '-- *'- -- ^
i ~^-^- --*^-^-*- w-^wvc~cmaviy.aa^~t-eM^^0M^


S. A. F. I. C. 0.
Un nom dans 'Economie du Pays


S. A. F. I. C. 0.
Plus de $ 350.000 essentlellement haitiens aidant a la
revalorisation de la vie paysanne


S. A. F. I. C. 0.
Des milliers de bras haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la production

S. A. F. I. C. 0.
Un million de sac. de Sisal an service de la Nation Haitlenne


S. A. F. I. C. 0.
Une Industrie Nationale au service de la Nation Haltienne


S. A. F. I. C. O.
-
- - - -


mIL















& g S dp
di'
































tasu d E

e e








NOWVelle Isulle ddtergente ESSO EXTRA


Beaucoup autos devIennent des tas do
ferraille rapidement parce quo In
rdpa rations du moteur sont tres coteauss.
La saletd free et la chaleur so
marient pour former la boue, la rouilli
*t Is carbon quo tuent le moteur
)-' rapidement
Pour evfter tel lnco4 nlent les Ingdnieurs
en lubrification et moteurs de Esso
Research ont crde une nouvelle hulle
cnmorne aux besoins de moteurs
g'taugrdhuL


VCest Ia nouvee hulle ddtergento
ESSO EXTRA.
Utiflsez-la at vous Evfterez quo
Ia corrosion, la boue et I carbon
abRment I'ntdrieur du moteur de
votre volture. Le moteur restera plus
popra. Et plus U ra propre plus
longtemps N vivra.


SI vous no voulez pas que votre volture
solt un tas de ferraille rapidement,
utilisez la nouvele bhuile ddtergento
ESS0 EXTRA


Nixon no dit pas la v6rit6


sur le Laos ,aux Am6ricains
Par James RESTON


-PORNsrr^a-_~ ~ ~_ ~__l~~-I- -I-------_-__I~ _~_~_~C- ----.~ ~;


II


- - - - - -~ii~ii rl


- ~ 1 7 i~l _ I WIMP.:







MBNCOlDI 11I MARS 190o


uLm OWm3aJwb -


RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS 1862
tI


VOTRE HOROSCOPE
Par Franue:s D rakt


A:WW has 00M -4 d 0 am fSe~r do get. iem m.tr964 i
do 1admesuu bue *wom we Ih per fap w "M gMU
l"imlot I" entree upMr debmai.
Dooit do repvwdvueioM toi. &% partUW r4s-rvd.
frfld p K -teu $ynd1aastu Bestw&U

MERCREDI u MARS 1970

21 MARS AU 20 AVRIL (BE sur le plan de la famille, ties I
LIER): Notez la difl'6rence en- amia, des partenaires. Les ev6-
tre Ior t le ciulvre. Ne soyez nemtents socinux so rivtleront
i)tt., tromps par les flatteuis. Li. stimulants.
.ollrnt ,cnviecit iw In l.4, a 'e te.
Evitez exc's rit A xtr.'. 22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): Les influence ac
21 AVRIL AU 21 MAl (FAL' Is Lune sugogrent que vous re-
REAU): Discrtlion en routes flkehissiez de fa~on constructi-
activltes. Des efforts bien di- ve et que vos demarches soient
rigs vous 6viteront de zigza dicqprtes. Etudlez ies situations
guer et d'Otre pri au ddpour- au fur et A measure qu'elles so
vU. prseontent.
22 MAI AU 21 JUIN (GE- 24 JUILLET AU 23 AOUT
MEAUX): Mercure bien orien (LION): La marge est parfois
to .Vous trouverez un bon filon Otroite centre le constructif et le
destructif. Allez au dessous de
I'apparence pour apprendre lai
vdrit6 entire. Evitez l'npathiie
A ujourd'hui ions arro le bonne. solu-
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
SMEI'RED 11 MARS 1970 RRE (VIERGE): Mereure sti
SAINT IMAIUIS mule h la fois Pindividualisme
.I,,1,I 12 MARS 1970) i Ia cooperation. Ecoutez le sa
SAINT ENt'I.OGF: toes iavis. Elaboroez un program-
me qui utilise au mieux yotre
stnips et vos dons, au travail
ou au plaisir.
COIN DE UL'HUMOUR 24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCE): Jour -
DiES AGENTS FEROCES noe e reflexion. Soyez actif au
naximn le oriez aux r -


Un monsieur, tout covert ti' ments qui vouas sLnmb
pansements rencontre, un de ses plus durs. Profiez de I
quand elle se presented
Qu'est-ce qui test arrive?,
s'etonne c- dernier. 24 OCTOBRE AU
-- Ah Tout "a, c est la fau VEMBRE i(SCORPIC
le aux agents lbs m'ont ra part tardif est gdn
masse alors que j'6tais ivre une erreur. Si vous av
orot .d'un dian, faites voua
Et ils t'ont passe a tabac? ner. Evitez le pessimi
Non. Ils m'ont reconduit aid6rez leo conseils uti
chez ma femme. in. Un effort sincere
A x compense.
APRES LA NOCE 23 NOVEMBRE AU
CEMBRE SAGITT
Deux colleagues, qui ne se sont Possibilitds nouvclles
pas rencantres depuis quelque secteurs. Un rythme mo
temps, parlent de leurs anciens eentu6 par votre ra.li
compagnons. votre recette meilleurs
-- Et Jacques!... Est-ce qu'il eat
toujours au mieux avec made 22 DECEMBRE AU
moiselle Antoinette? VIER .(CAPRICORNI
Penses-tu! MainLenant, el- coup. -peut- trew-rolis
Iv est toujuurs on train de le cri plan de la conception
liquer Elle le traite d'ivro- sur celui de liaction.
-ne, de 'Aln6ant,, de d6gofltant sealement vral pour l1
personnage Comprenez y activev
Pans possible! Elle qui semr le, la vie mondaine et
luiitl Ie tenir en si haute eati- tions personnelles.
iei Qu'esl-t e qui est one arriAU
I-Bn II l'.a 6pous6e il y VRIER (VERSEAU)
: i moas' rablas inlnuences dUr
x x x x fitez de cette journde
mieux. Un conseil. n
BONNE VOI.ONT'. Pae uone mauvaise dir
ne soyez cxagerement
Chez le mCdecin. Construisez votre bonh
Voyonn, Toto!, implore la tre foyer.
ilinin. T'otneo veux ps tlirer
Il I lrgue'au l ori olur? 20 FEVRIER AU
Non Main pour le fire (POISSONS) : Rendi
piaisir, j,' ovux bien lui 'aire journee mumorablo.
un pied ,o nez.z I tension en dimina
x x x x noire dp votre progri
I'aisance dana von act
C'ERCLE VICI EUX aln dilns vonl r6flex.
Uni ivrogin it ll/' i)onsulter
Ito noauiin SI VOUS ETE, NE
hvsous ai donn(: un midi- D'HUI. Raisonnemen
lament trin effirae, dilt le m(i- ddkluction intelligence
,ie,ini rin tendant l'ordonnance, m diateur seront les
mnis il est trir amer. D0s que tiques de votre person
vsus t'aurez hu, vous prendre7 dustrieuse et logique
un veorr d'eau pur fair pas- pendante. Votre intuit
I goiit. tre sympathie humi
Bien, do(o ltoeu Main qu est- ans gal. De nombr
,' ,u'ilt faudra que j.e prenne teur., auxiliaires mei
oiur fair passer le gout diu vt r thbmaticiens, profeset
rWl ? mateurs ont 6t6 des
r,' poissons. Votre chamo
x xI aussi bien pour le t
pour lea loisirs eat v
UIN CONNAISSEI'Rt cesez jamis d'appr
n'y a pas de borne au
Dani un concert public: peut ltre le v6tre, et
--Je in 'y connais. ilt un iges.
monsieur a son voisin. Et je
voun affirmine que h troisieme
trombone, h gauche, est parti- A
culi.r.ment brilliant. A V I l
Vous etes aans doute com-
positeur de musique? L'Adminitratilon Gd
Non. Je suis fabricant de Contribuation rappelle
products pour t'entretien les et aux Propri6tairess
cuivres. en particulier que le
part pour le paidment
xx axatribution Fonciere d-
ptGU MILITAIR Locatif et du DrO
lOGIQUE MILlITAIRE mag., arrive a -chd
Mars procilan.
Le capitaine interpelle une Pas c dlai, les
nouvelle recrue: res seront passibles de
Quel est imbecilee qu FRA.NCK STE
vuus a dit de venir balayer ici? Directeur G6
C'estl 'adjudant, mon ca-
pitainel
Me terez quaLre jours,
pour avoir trait votre adju -
dant d'imb6cile! i S


le service cette nuit. -Blondie
Pharmacies assurant
.EliCREDI 11 MARS 1B0
BLELrE IIlpil m'nWlIt
I .1 Demaliini iM Q
J epeBRO JE PARIE
Acn...s Nrtionale. .E T AS


DECES DU JOUR
Carline Prophote 1. L ans
M6renture St Fleur 70 e ,
Josula Laguerre. .... 2 ana
Regnler Raffemond. 65 an.
Marian.e Polynice...... O ir
Guerrir o lla ........ 70 am ..


lent les
la detente
era.
22 NO -
ON): Un
ers4eoment
'ez besoin
s le don
sme. Con
les du voi
sera r6-

1 21 DE-
AIRE) :
en divers
.od6r6, ac
smne, sera

U 20 JAN.
E): Beau

Ce p'est
e travai
it6 socia-
t les ques

19 FE -
Favo -
anus. Pro
de votre
ne prenez
ectioi ni
mondain.
heur A vo-

20 MARS
ez rette
Diminuez
nt l'acce-
iona et du
..ons.

AUJOUR
It pr6cis,
, don de
caractkris
nnalite in-
ment ind6
tion et vo-
iine abnt
eux doe -
dicaux, ma
iurs et ani
natifs des
mp d'action
ravail que
vaste. Ne
endre. II
succes qui
h tours les



1
knerale del
au Public
de Maisonm
d6lal im-
I de la Con
devant Im-
olt de Fer-
ance le 81
Retardatai-
e surtaxed.
RLIN
n6ral.


c MIMI- U .---1


RUSSO & CO
TLMPHOU: I34
17. RU ROWL 17




Le plus grand


assortieme d'argenterie


Christofle


Converts, menageres.


timbales, couverts


pour beb&, etc...


Pour toutes


les circonstances


anniversaires,


baptkmes, marriages.



MIRi|BiBlB--~ ^la -xg ottD aofnf n EDx0 6nfDa{ qunnB


DUCO


a I Age de 1'Espace



Pour etre adaptke a


l'6poque des satellites et


Sfu voe voiture


doit 6tre resplendissante.


Elle le sera quand vous


I'aurez passee au VRAI


DUCO, le DUCO


authentique garanti


par la signature



Dupont de Nemours


le seul VRAJ DUCO


pour voitures eat n vente

a la



SOCIETY HAITIENNE


AUTOMOBILES.


LISEZ
cLE NOUVELLISTE>


RENE COLES
L C, COMITE DE RESTAURATION DE LA CATHEDRAL

DR PORT AU PRINCE;


Compte rendu des Travaux
Don Pereownei do S. E. le Pr6sident & Via do la R6publique p.r
chlque A ordre, do gr. l'Agchevquo et ranii au Comitd.. $ ii iiiiii,
Don P orsnnael de Mmb la PrAidente, valeur reque par Mgr.
PAr vlque et zinse au ltnit6................................. I 00
Don de S. E. le Nonce Apostolique Mgr. Lemieux ................ 00 00
Produit de la Rafle d'une voiture donn6e graclemsement par
S. E. Mgr. Ligond& Archevdqu de P-au-P .. 00.......................... 4.0.00.0
Contribution des fidAles ....................... ....... ................ ... ......... 3.876.65
Contribution de la Colonie Haitienne de N.Y. par chbqoues nvoyes
it Mgr. Ligond6 et remie su Comit ................. ...... ..400.00
Kermesse ........................................................ ............ ........
64. ds dobo $ 0.11........................ $ 7.107.9
:20 Srils de clouo i $ 15.00 Is baril $ 300.-
30 Grosases de boulonseat rondet aui
$ 24.00 la greasse...................... $ 720
TOTAL : Clous Boulons Rondelles ..................... 1.020.00
1 contre-maltre a $ 2.75 60 jrs. $ 165.-
10 Ouvriers A $ 2.00 60 jra. $ 1.200.-
6 Ouvriers Ab. $ 1.50 60 jrs. $ 540.-
9 Manceuvres h $ 0.60 -' 60 jrs. $ 324.-
Main dOeuvre ...... .... .... .................................... 2 .00
284 m2 d d. age................................... .. ........ .
Redprie de b6ton aux clochers at fronton.................. 536.00
Cr6piasage des clochers ot coupolos ........................... 688.00

L. Champion du bean vT e- Total A reporter.......... ............ o98 o80.051.5
ment announce i ceux qi par-
tent pour I'Europe, lea USA, o" REPORT........................................... $ 11.874.98 $ 30.061.66
Ie Canada, qu'il oat r7 evn d 3
Canada at des miats Uni aW 318 m2 do grant des couples et des cotes dn
une technique moderns et safe, enton i $ 7.50 le m2.................................................. 2.885.00
qu'il est n outr le Soul m Gnit de la roixdu fronton .......................................... 90.0
do confectionner tn mantau 108 m2 de grant do la base des clocher ak $ 5.000 .I
driver qui molt mode dan mtre carr ...... ............... . . ......... 540.00
lea diff6rentes Capitales du mon atr ..... ..... ............................ 80.00
de. Achat et pose de rochos pollea At hqumries de
Il. trouveront galement des 20cn x 30 ot 20 M .. x 40cm ur 1.37m250 1
costumeso t des pantalon D t ud $ 8.00 lo m tre car6 ...................................................... 1.10000
choix judicieux de tissu pour Achat do 200 dz. de roches police et 6quarries do :
les i6lgants Ar6firent la coup* 20cm x 30 et 20cm x 40cm A $ 6.00 a dz ..................... 1.100.00
sur measure. Achat de 100 dzs. de robes poles at oquarriea de :
Une visit de vor part im 20cm x 30 $ 5.25 la dz ................................................. 525.00
pose de touts nhcesaith, M..- Achat de pierreo poles special. pour lea centres ,
sieur les E gants. do fen tre ..............................................tre...................... 34.75
Lalue en face do la Nonciatu Pose de 140 m2 de pierres police $ 2.50 le m2................. 350.00
re Apos itlque. Confection et pose de clous de sellement des roaches. 60.00
/1 dvkGmions de sablesm $ 7.00 le .camon ............................ 49.00
15 Camions de sable i $ 6.50 l samion.............................. 7.50
63 fers do 3/8 x 80
76 fers de 1/4 x 30
10 fers plats de 3/16 x 1 1/2
20 fears plates de 3/16 x 3/4
35 fers plats de 1/8 x 1/2
35 Cornires de 1/8 x 0/4
-5 rorniores 3/16 x 3/4

TOTAL : 250 barres de fer de touted dimensions et
15 fouilles de tal dploy s ................... ...... .............. 564.55
Total a reporter.......... .. ...18.850.8 $ 30.051.65


Grilles en for forg6 pr. protdger les vitraux fa.ade............. 561.00
50 Fenill s de t1e ord. 1.00 la feuile...................... 50.00
88 Feuilles de tSle plate a1 3.00 la feuilles..................... 114.00
5 Feuilles de tSle en alufiinium 6pais i $ 5.- feuil. 25.00
800 Pieds de corde de Manille d'un pouce et
3 grosse poulies . . ............... 179.60
Mastic Electrodes pour soudure etc ............................ 24S.87
1 dz de seaux (boquittes) en caoutchouc, 2 dzs de
seaux ordinaires et 3 drum ........................ ....... 58.40
GEAMALYNE, UN PRODUIT 958 sacs de cimont h $ 1.1 le sac....................... .0
30 Sacs de ciment blanco i A $ 5.25 le sac............................ 157.50'
NATUREL 100% GERME DE 60 livrne de pigment .......... ... . .......... 60.00
15 feuilles do plywood marine a; $ 450 feuilles .................. 67.50
BLE, FORTIFIANT 20 feuilles de plywood marine a $ 8.00 0uile............... 160.00
Montants on Aluminiunm et pose sur lea 16 fenftres
A NUL AUTRE PAREIL de 10 m. de haut deos clocher....................................... 1.10900
Montageet peinturedes Plaes des 16 fentres............. 280.00
En analysan la eo position Pelnture des Balconnets des clocher ........................... 30.00
des Germes do bl on rested mer 4 Gallons de miniu ..ln ........ ....... ......................... .. 16.50
vill des trsors de vie qu a 3 Gallons dhuile p inture ........................................ 16.00
Proevidence: y a places: citons : 15 Gallons do peinture sp&'iale ..................................... 87.00
Les vitamins: A aide tla Transport de mat6riaux : Bois Ciment Fer dbli 820.50
croisoanco; vitamin B1 fortiflae
las nerfs Vitamine B2 per Total h reporter ........ ........... $ 24.026.67 $ 10.051.65
met lassimilation des uurgo (no
tamment pour lei diab6tlques -- ZEPORT ............................................. $ 24.026.67 $ 30.051.65
Vitamin E, vitamins de force. lEPOT
par excellence pour i a plenItude 5 trav. journ. A $ 0.60 pendant 193 jrs ...................... 579.00
de la vie exuelle Vitamin D, Achat de montant en alum. vitres pr. 4 fantres .....255.00
tonique du systme osseux Vi- Confection de 10.000 feuillets do propagande............... 552.00
taGmins PP, favorite 6quilibre Achat et impression de 10.000 envelopes gradese) ..... 150.00
alimentaire. Leos composes phos- Achat et impression de 10.000 enveloppes..................... 110.00
phores organiquesa et nucl6iques, Confection d'un clich6 pour les feuillets .......................... .13.50
lour rSl ee. capital dana l'orga Conf. dun tronc pour recueillir ea dons ........................ 6.00
nisme suquel il faut fr-qum- pctrcitv pour lea polisouseua de granith......................... 18.50
ment lea assurer. Lea sels mind- D&molition des 6chaffaudages sur les 2 clochern............... .355.60
raux, lea sels do magnesium, de Frala d'organiaation do la rafle de la voiture donnie
calcium, de potassium, de fer, de par Mgr. Ligond Arch. d Port-au-Prince....................... 224.00
manganese, de cuivre etc.- Les Fra d timbre sur le chques reus........................... 0.18
Diastases cos ferments &nt n Assurance du Chantler...... .................................... 205.00
cessaires pour une bonnie assilmi- Honoraire de trols Ing6nieurs........................................... 1.900.00'
lation.- Les Protdinm, viaide
vdg6tale. I est important do ma TOTAL.... ................................$ 28.390.45 $ 30.051 65
voir que les vitamins continues
daI la Germalyne ont de .a.l- Balance...........................................$... 1.661.20
tamines n aturelle et non syn-l
th6tiques C'est Iourq[uoi le $ 30.051.65 $ 30.051.65
Dr. de Lareboyrette a dit: gNom
bre de vitamins synth6tiquehb Me. Christian LATORTUE P6rident
nont pas le diidme de activi- Me. Charles DALENCOURT oSeertaire
tts des vitamines naturelle. I Rev. P~re JEAN-NOEL Trodorier
Aommes, famms e. t enfane Me. Emmanuel BRISSON Membre
fafliuLt, ourmenso pronez i Dr. Augustin MAT1 N Membre
,tGERMALYNE., fortifiant nato M. Gorges.DUROCHER Membre
rel a nul autre pareil pour avoir Ing. Louis PELISSIER Ingdnieur
dynamism, vitalft6, 6norgie, 6-
qullibre et la joie de vivre.-
--.-


Ce, product prepar6 DW Js
PP. Trappidtes do l'Abbay. de
N.-D. de Sepfon. eat en vte
A la Pharmacde S. Geffrard,
Mont-Carmel et dans touted les
bonnes Pharmacies.


' L'ACTUALITE PAR L'IMAGE


Bandes Dessinees du

UK6APPOI1TEOE
111,EP AUSSI.


U(J explosion niystersevee a l1.rd du dous i-urin francas Etssydico a. e milles a I Ear ,ie
S lCUM els N fIO a oSdtfd la vie do 57 persuai.es. Co. -airseau qu a etc lance esn 196. so -
Strouvai on manosaouvreos do ropidi.ine.


I


~~ ~C~r-~.~ ~..`~~~.'.~~'-'..~~.-~- ~ '``-r-------- ------ :~-.r-*-- ------ --- Imp---





PA!6 --aL OU U~l~/ M~OUDI1 MRSI97


.5


C NOUVELLES DE L8fTRAINGER


MISi All POINT
DIE I,'AMIIAMI44A1>
"\lIE OIIMANIE
I'Altl (AFP)
A Iha otilts, l'tinornautains pu
tlitm. pr ono i atlo AtrngxNr
atwlo Ioual insItunutanti an
ralt l tiinlesnisi OtolHA quo dtis
iutal I. ivrto t l m ltaliro sovi^ti-
qt teHst'-eattt lieuiurialt's 0(A-r5to-
So'n dcolareAe I'Anir n ian a,
Ith luttts lesi' istsn a poition
rouninnst, domnure licluhan&6 :
dtsn niianootvres dae Forces Ar
uives Etraigires on Rolutaninte
tint peuvent avoir lieu qu'A li
aulto d'une dcollosn unnnBino du
Conscil Politique consultatif du
pirtot de Varsovto et aprt s uone
ddelsion prise par In Grando As
rlmbihle Nationale (Parlotment)
tie lRoumnanie.
CO4%c n'ercnipeihe pas quo doux
d6clartions Ovenues de Pays 6-
t.rangers, notamnment ceux du
pacte dr, Varsovie, pulssent as-
aister ai des exercises do 1'Ar-
moo roumsanie.
On rappelle quo plusieurb
fols d6j.a ies informations ana-
log-ues tis cells latnc6e aujour-
d'hui ont circul6 et que les fits
unt montr6 co qui en 6tait.
Les observateurs relrvent en
fin quo la question des manoeu
vres trangorqs n'a pase tW sou
nmise la Grande Assemblet
Roiumain e

M. HEYKAL
I'U R S S EST SUR LE
POINT DE PREN)DRE
UNE IMPORTANT
DECISIsN
I.E CAIIRE (AFP)
Le gsouvetnmAnt sovi6tnlrs
est sur le poont do prondre uine
d6cisron important dans la cri
so du I'roche-Orient, a estimd
mardi soir, dans une interview
fi la television gyptlenne M.
Molunummed Hassanein Heykal.
r6dacteur en chef de l'officieux
cAl Ahramxns
M. Heykal, qu' a expliqus
aimsi las objectifs de la campa-
gne anti-isradlienoe et anti- sio
slate menee actuellement en
U IR S S. s'est declare convain-
ru de l'immsnnence d'une initiati
ve sovi6tique et a compare cette
campagse a cells qui ont prs-
c6dp ou suivi d'mportantea de-
cision du Kremlin : l'ultimatumn
de 1956, intervention milhtaire
en Tch6coslovaqule.
Evoquant les fournitures
d'armes sovistiques ha l'Egypte
le Redacteur en Chef d'oAl Ah
ramni a affirmC que ces four01
tures etaient superieures aux.
li-raisons d'armes amrnricalnes
Ai israel. Mais israel, a-t-il dit,
esT au courant des possibiltds et
de l'Arsenal des Etats-Unis, cp
qu; I'aide i dresser une lists d.
ses besoins en arms en tsnant
omptes de se, capacits a les uti
lisrt. Ce Dui est pas notre

L'EDITEUR DE LA
DEUTSCHE NATIONAL-
ZEITUNG PORTE PLAINTE
CONITRE M WII.LI STOPII
BONN, (AFPP)
M. Gerhard Frey, dliteur
de l'h,-bdosiedasre d'exltri-m


Avis Matrimonfial
I; t",'ss ~ as ler s' Pultc.
l phcss r-vponsablc c-ls
.. .1 .......... cc-- A -nIsr-
%-I \nl s. .l ili Ncstan pour
S.-',s. c,, tj,;,ritvi.1son et It'r ss -

it n n'te contrv

tor, 'rin c. 10 Mars 70.
Andri' ST VAI.


A VENDRE
Its,.-- ccascos situ e i la i Ier.
i( .," I ausr'-isuf (Martisant).
P solos rce.-selgnemenths sa
Is--..or aux Atelirs du Journ al
"if ,, l it t- lReaubeoutf au No.
"it bi..


Retraitc annueile
des anciennes du
Sacre-Coeur de
Turgeau
Iji ielral, toannuelle (ess An-
Ss r s ( s + I Is,, 17, 18
-. 1i' I i.rc ;i h .1" p.m. a la
sc .- jsrcs tition parole Pc

,, 1; i t.: Ilx au r.tr edi 4

.I, c-isisL tion s-stsl de 3 dol-
ap;r personnel, l.] s n-(,g rip-

I.E COMITE.


re'wr dh'vir .,rh
."s~tri~--sos- n(-cxpc rlrsent6e.
t'adlresser : 147 Rue Paves-
"or L-au-Prince.


drolh Deut.sle NlatJial-Zo.i-
tuntIs a por 6 pilnto i6ur mmli-
trA ota M. Willl fitoph, lPro
mislr KInlotro tie (R 11,ulill-
quo Dm1nocuratiquo Allonunde.
DanI la lottro qu'll n adres-
eno a* 'rsllurir 4t'6iA-al Bonn a iul t pubill6 aujour
d'hul., M. Fray a acun6 M. Sopli
do mourtsa el td'autree eltinio
comnin I6 lo Iir du tinur> di
Perlin at dIe la lltno do diinar-
sation diviasnt I'Alttnitgneo en
deux.
Will( Stoph st avoc Wsalter
Uhbricht, los Chf d'une bsnde
d'asasaslna qui so faith appeler
part socialists unlfi6 d'allema-
gno, ajoute I'6ditour do la Deut
echo Natlonal-Zeitung. II de-
mande on connaquence que M.
Stoph solft arreto lorsque celui
cl trnversera la frontlere.


SITUATION CRITIQUE
DES NORD-VIETNAMIENS
AU LAOS
VIENTIANE (AFP)
La Poste, la Grippe et la di-
sette mettent dans une situation
critique lea l61ments avanct
de l'offeosiv nord-vletnami'en-
ne dans mle ateur de la Plaine
dos Jurres, annonce-t-on aujour
d'hul, do source diploniatiqui
oocidentale 'a Vientiane.
Les nord-vietnamieos, prfei-
be t-on de m6me source, s'affal
btlsent rapideoment en railon
de lours difficultsm logistiques
dues a la longueur de lIurs
votes de ravitailleonent. Les &
pidsmies do posted et de grippe
qui sent en train de se r6pan-
dro dans leurs tangs aggsra
vent encore lour situa:oen.
On signals cependant one
smbuseaddedes forces d'extr-
me gauche qui ont dstruit hier
trols camionEs de larrme royale
laotienne ha 15 km au Sud dc
Louang-Prabang, sur la route
- 13 Vientiane Louang-Pra-
bang. Lesa pertes gouvernemen
tales sont qualifies de mod-
r~es.


Les Travanx de
(suite)
sla rse do grant ou lies pierres
de taille.
Les travaux Ies plus d6eicats
ont st6 a-cheves sur la facade
Desormais, la restauration mar
chera plus vite parce que l on
aura des surfaces a r6na-rer et
non des' tours. Mais il faudra
trouver de o'a.rgent pour termi-
ter. A la page 5 (e cette edi-
tion, nor.i donnons d'ailleurs le
tableau des recettes et des d&-
penses. deruis que le Grand MA
rbne, S. E. le Prssident b vie
de la R6publioue, le Dr Fran-
cois DUVALIER a faith le ure-

vrir leI thnti'" deis travcnx is'
restaura.tion.


Inauguration de
3 Cours intensifs
A l'Institut Moderne
de Commerce
Le lundi 16 -Mars Eourant 3
ours intenaifs seront inaugu-
r-s a h'INSTITUT MODERNE
DE COMMERCE :
1.- Un course intensify dr
comptabillt6 aml6ricansc.
2- Un course inteosif de sti
nographic.
3.- Un course intes:lif tsI
dactylographie.
Ces course dureront Fs moist.
LeoH laursats rectevront leour tdi
plome le 14 Aosit prochain.
Pour tout recscoignemcni
'adreser or 1 i'INSTITUT MO
Is.ElNE DE COMMERCE Ruel
le B,-rno No. 21.
LA DIRECTION


La premiere
en qualite


Une formula formidable

C'est le GRECIAN FORMULA 16. II rend ht
Evos cheVeux ses couleul's naturelles en 10 jours q
3 semaines au- plus.
Le GRECIAN FORMULA 16 n'est pas une
E teinture. C'est une lotion qui reconditionne leso
Scheveux sans les graisser. II leur redonne leur
jeunesse.
Faites disparaitre les cheveux gris en peu de
%,temps et sans Jle m o i n d r e tracas avec le,
-GRECIAN FORMULA. -

AGENT: *

Don Mohr Sales Corp.

) igi^ i,^.


).


1,M M NWirt4y'gi'l
1i .It' Ni l R...I' .
GIliOtEOtlEN NcE
CIT D1)1 VATICAN (Ai'P)
Quatrm contl nn olgnantsuto at
6lud4Antsi 4e ollinqutohU sit I'U
nlvrsit4 PontLfticalu tis-Agorl
unsit aL ni tn manifnleto t ltPta
Is soldiriltM avi lous Itrois pro
foateurn quit me ot Iprou>osnsc6
ubllquonunet an favuar du
Srollt pour-I'Etat Itallon d'insti-
tuer lo divorce o sur son territory,
otI d6pit du Concordat. La Gr6go
Hlanno oompteo nviron 1.800 elu
dianti, tous prstres.
Le texts souligne lo fait
quo, pour la promiire fola. au
moins on Italie, des prltros ...
d'uno Universit6 Eccl6sistlque
ont exprim6 publiquement oe de
fagon reospnsable, ours diver-
gences, dana des question' d'opi
nisons personnelles, avc/dces uor
ganes de Presse qui vmalent s6
fire passer pour les porte-pare
lo des plus hautes autorit6s et
de tous lee Catholiques Italiens
On salt que les critiques des pl
res Enmilo Pin, Paolo Tufari ot
Die Alegria visaient
tore Romano ot Civilta Cattoli
ca. Enfin, les signataires r6af-
firmoent leur d6vouement abso-
lu au Pape.
De son co6t cpendant lo pe
re Pin a declar6 aujourd'hui '
L'A. F. P., que olui-nCme et ses
deux collogues so ddlcndaient
de toute intention polemique i
1'igard de Civilta Cattolica et
qu'ils profeasaient la plus v lve
ostime tpour son directeur, le
PWre Ydberto Tucci. Tous trots
se sont 6galemont declar6 satis
fatas des positions prises, dans
l'affalre, par la curie g6n6rslisa
trice do lour ordre (qui a public
un communique oucanc6 dans la
nuit do dimanche et lundi) et
de cello dc leurs coll[iuos et 6-
lives do la Grkgorienne.


LE SATELLITE DIAL
PONCTIONNE PARFAITE-
MENT
KOUROU (AFP)
Le satellite allemand Dial,
lanc6 mard.c i l'aide d'une fu-
s6e francaise diamant B, fonc-
tionne parfaitemenet, declare-t-
on mercredi au centre spatial
Guyanais de Kourou.
L'orblte du satellitee est tris
satisfaisante pour la realisa-
tion des experiences privues
avee Dial. Ses parametres e-
taient mercredl : perigee 328
km apogee 1.629 kcm ec incli-
naisson sur 1' lquateur 565 de-
gres.
La durse de fonctionnement
de Dial est pr6vue pour 100
jours.


Avis Matrimonial
Je, soussignee, Madame Lys
Francois, nee Claircina Cler-
veau rosidant h New York
(U.S.A.I) declare a public en
general et anu commerce en par
ticulier n'tre plus responsible
des acts de mon 6poux Lys
Franqois lour tentative de
meurtre, diffa'mation, & svices
et injures graves, ei attendant
qu'une actioll sn n viv()rl-c. [l
suit intentte.
P-au-Pee, le 11 Mars 1970
MinMme Lys FRAN(,OIS
nee Claircina CLERVEAU.


Offre d'Emploi
Cherchons une Secr6tairc 'ag6e
ds 21 it 30 ians, dactylographe
de- pr6ftrence c-libataire; ayant
son tbar li-e parties ot une cer-
taine connsissance de l'anglais.
Les piersonn's int6ressies sont
pride&-s d'6cs-ire au Box 475, Port
au-Prince; et d'inscrire dans
leur lettre une photo d'identit6.


Haiti, i heree

d" Football
A' Ia nulte d'un circulalir. 'u
CtitlA E x6Outlf da la oncasraf
udr6a & lan F6d6rtlion HalthUn
no do r football, l Raciln Club'
liniltion, .tonant du titre pour la
Million 1069. West Inaerit au cham
.ionnat do. Champions pour I'in
16o 1070. Quand on as rapplloe
leo brllantep pieformsnInoo ldu
Vi'ux Lion dans cotto comp6ri-
tion ob il fut homologu6 cham-
pion aprs eIs forfait de Guadala-
jara du Mexique, 11 no fait pas
de" doute quo ce Club au palma-
rbe glorioux s'efforcera de r66di-
ter l'exploit r6alis6 prdcedem-
ment.
D. maintenant, nous' forrmu
Ions dos vacux de suce6s adix
Bleu et Jaune.
xxx
STAGE D'ENTRAINEURS.-
Sous l'habile direction de
l'Entraineur Federal Antoine
Tansy second de Mr. Fritz
Hyacinthe, son Assistant, de
I'Arbitre International Guy
Dumeale, de Me. Gfrard-Raoul
Rouzier, des Docteurs Henry "J.
Rsmy, Antoine P61lisier, de Mr.
Jacques Lafleur, 'se pursuit
le Stage d'Entraineurs de Fobt
ball auquel participent plus
'd'une vingtaine de postulants.
Des cours theoriques et prati-
ques sont dispensecs matin -
soir suivan4 un programme mi-
nutieusemen elabores
Cette heureuse initiative va
permcttre A nos Clubs et Li-
gues de fair appel h des tech-
niciens qualifies pour la pr6pa-
ration de leurs joueurs.

xxx
STAGE D'ARBITRES.-

En ddpit des announces ritA-6
r6es faites tant a la radio que
dans les journaux, ils sont peu
no'mbraux ceux qui ont rdpon-
du h l'appel du Bureau F6d6-
ral pour lne nouvelle promo-
tion d'arbttros: environ cinq,
Qui pis est, les Clubs de la
Division Nationale sollicitis de
recommander certain de leurts
membres, le Racing except,
font la sourde oreille. Dire que
leurs dirigeants sent les pre-
miers ad critiquer les actuels ch"
valiers du sifflet et A les accu-
ser d'appartenir i une settle
chapelle.

xxx
AIGLE NOIR -
BAS ARTIBONITE.-
L'Aigle pursuit sa march h
la conquote de Ia Coupe Pradel.
II vient, apres une victoire in-
contestable (2-0), de consolider
sa position de leader. Sur huit
matches jou6s, i0 en a gagins
sept et concedd un nul, sans
computer un goal difference qui
le met it l'abri en cas d'6galit6
ie points aVec un de ses sui-
vants. Celtt e dernimre 6ventua-
lis,', dsit Uire 6cart6e, car l'Ai-
le a Isr vent en poupe. Seo
joueurs, ave uOn sbrieux qu'il y
a lieu de noter, pr6parent leurs
rencontres, il.s allient i leur
technique individuelle et collec-
tive une combativitx qui s'accen
tue. Face au Bas Artibonite,
ils ont, ds loe coup de sifflet ini-
tial, abordI le match a un ryth
me rapid, ils m6ritaient de
marquer au moin's trois buts
dans les quinze premieres minu
tes.
De ses futurs adversaires:Li-
guse de Port-au-Prince, Violet-
to, Victory, nous voyons diffici-
leniment clui capable de le tenir
en cehec. Aussi, arrEtons lA nos
commentaires et attentons laI
fin.


LES ,


AIGLE NOIR BAS- ARTIBONITE (2-0)

LE AINCU N'A I'ASt DEMERITP


FEDIMIATION HA4 !'ENNVi'
DR, FOOTBALL
JIAlTTI JAMAIQUIf

La ealson 1070, sur ', l plan
Interniltinul., d6bute aved un
tournol Intlor-seolairo eoppoit
IIAITI-JAMAIQUE leas Miars
2 ot 4 Avril 1070 au Stade Syl-
vio OCstor.
Pour eux qui ont vu 'voluer
a'n gars de nosa lyeese et colle-
go -- cc sera un spectacle d'un
hatut nlveoau d'autanht que lee
vilteurs se pr6parent s6riouse-
mnnt pour cette confrontation.
Sportifs, vonez encourage
les vedettes do domain.

HAITI-BERMUDES

Nos internationaux don't la
preparation so poursuit sots la
direction de i entraineur F6d6-
ral Tassy, rencontreront la S&-
lection Nationals de. BERMU-
DES le 14 Avril, l'Aigle Noir,
Leader actuel -et le RACING
CLUB HAITIEN affronteront
les Bermudiens lea 16 et 18 A-
vril.
A cette occasion, la F.H.F.
affiche la rafle d'une DATSUN
-dont le coOt du billet est de un
dollar.

DANS LES SPORTS
SEANCE AU BACARDI

Apris la rencontre Viulette --
Bacardy qui s'esi terminse peir
Ie score nul (1-1) de justesae
pour le'" Violette car le Bacardi
toenait par 1 but jusqu' isa 85e
minute de jeu, les dirgeants
et jIoueurs des Noirs et Rouges
se sonl r6unis IQ Dimanchc 8
Mars en une tenue extraogdinni
re sous la residence de MB--in
Baptiste Kapmann Louis a 9 h
30 A. M. au local du Club, sis
au ct6A SWl Ouest du Stkade.
Plusieurs points relatifs a l'e
evolution du Club ftrett debate<
tus a la satisJ fae-i e tout un
chacun. La presence du Dr Pier
re Ceiestin conseiller do Club
avait rAjoui lMs joueurs; celui-ci
promet.tout.son contours, car,
dit-il, le"Bieardi a une tries bon
ne Aquipe cette annee-ci, mais
il lui manque d'aide.
\ La stance prit fin h 11 h 45
sA. M. Dirigeants et joueurs se
sont sipares avec une 'gale sa
tisfaction tout en promettant
de r6pondre toujours present ha
routes les competitions malgr6
la situation financicre penible
du Club qul compete 33 annBes.


Lotion Jereens
Adoucissez vos mains et vo-
tre peau par la Lotion JER-
GENS, unique en son genre.
Rappelez-vous aussi que les deo
dorants, Is, shampoo et les sa-
vons JERGENS sont excellIents
et incomparable.
titilisez toujours la Lotion
et les savons .JERGENS ou
WOODBURY pour vos soins de
WOODBUBY pour vos soins de
beauty.
En vente partout.
x x -


PETIT SEMINAIRE
COLLEGE ST. MARTIAL
Port-au-Prince
Haiti
AVIS
II est port' h la connaissance
des Anciens El1ves du Sdminai-
re College St. Martial que leur
retraite pascale sera prechfe
du 18 au 22 Mars, h la Chapel
le du Collbge, par le R. P. Ner
va Going, Professeur au Semi-
naire. Les Exercices de la Re-
traite d6buteront le mercredi
18 Mars a 6 h. p.m.
Ils sont tou. cordialement
invites ha articiper a cette Re-
traite.
LA DIRECTION


Hier loir, dewgt environ
,- 5.000 pMetAtoUrs, I*igle Noir
a achev do cOnalincre tou3
cBUX. qul pour un motif ou utl
atiLre avalont rofusn do roaon
nattro Cas pr6tentlons au titro.
bSn effect, l I artibanititen qul
Arvant touJours d'incrlre on
advertaire pretilgi1ux, han
,grand A lour tableau do chat
. se et qui paent pour ltro
l'une s des formations le.' plus
collectives et des plus corlaces
de cotte Coupe Pradel, se sonL
Shurtbe A un Aigle, solid, en-
thousiaste, correct, nsayant
presqu'aucune faille dans tou1
leo compartments de -jeu.
Cetto rencontre, malgr6 quel-
ques Mclaims do classes des vi.l-
tours, fut dans une certalne
measure, jou6e A sens unique;
*lle debuta aur ure domination
massive des dkves de l'entral-
neur N rette: Ds, la ,lre mii-
nute, lea Aiglons partaient -a-
vec determination verse li
buts St. Marcelo. On assista
pendant uhe pdriode d'un quart
d'heure A de belles actions of-
fena.sves meno#s par six voire
sept joueurs;- Arg6lua, au cen-
tre du terrain, bdombardait lit-
tMralement le portier vieiteur
de balls auasi piasoantes que
dangereuses et celui 'ci, en
maintes circonstances, ne dut
son salut, ou bien qu'A ses morn
tantb ou bien A un manque de
rdussite des avants locaux. ,
M'alheureusement, ce facteur
chance qui sccompagnait jus-
que-Ila lea artibonitiens allait
les abandonner de tris tot; on
effect i la l14me minute, Tom
Pouce, a I'aile droite, mit K-O
toute une sdrie d'adversaires
par des dribbles etourdivsanto
avant de center ur la thte de
Jacquot qui ne rfita pas 1'ao-
baine.


Ieuax porti'e.
D&maN6qu h alloo g.uach, iI
reut una poaem do son cotqul-
ler Calixte; per unrk ALraor-
dinalro faointe do corps. l 611i-
mine Plantin, pur idrLbbln Colt-
mar accouru an renfort; Duco..
to, venu A ea rencontre no puit
Is contenir; apriss cette para-
de, Trujillo tire sou* un angle
pratiquemeit impossible et le
ballon eso retrouva dauns les fi-
"late: but, on ne le saura ja-
mais; toutefois, l'arbitre apres
avoir valid 1 point, l'annula
. sur recommendation de son ju-
gse d ligne, le ballon avait pas
Ss6 horse de la limited du but;
On avait done atteint la mi -
temps sur le score 1 0.
En 2eme mi-temps, les visi-
teurs,. grfice aux bons services
de ques bonnes occasions pour Aga
liser; cette p6riode coincide,
par ailleurs, avec un passage a
vide du leader, qui parut un
pou fatigue 6-par la d6pense d'6-
nergie initials.
Tom Pouce et Jer6mie, grla-
ce A un travail de harcelement,
riusoirent A mettre un peu d'or
dre en attaque et la machine
refonctionna a plein rendement;
ce devait 6tre le prelude au se-
cond but des Aiglons, un but
signh Schubert a la l75dme mi-
note.
Ddsir, toujours lui, d6coura-
gea tous sea gardes de corps,
et servit par une longue tran-c
versale son ailier droit; ce der-
nier d'un tir fulgurant de t'ei-
t6rieur du pied droit battit
impardble'ment le portier adver

Apr6s, avoir creuse 'Stcart,
le leader respirant un peu,
nous fit alors une belle demons
tration de son jeu collectif, le
ballon circular possment des li-
gnes arrisres ver. lea avants


1 a 0 apris 15 minutes de
jeu, on e it d6j A un *core/ -- -- lg -- " o" 3
fle uve; "'Atait mal connaltre T CA P IT OLjI

rent aussitt; lentement ils re-AU CAPITOL
montaient le terrain et ma-
naient quelques bonnes combi- Aujourd'hui Mardi 10 Mars
naisons qul Achouerent du failt 6 Heures et 8 Heures 30
d'une certain pointe de tiid- 6 ee et Heure 30
tI des attaquants. Pourtant A UN WESTERN EXPLOSIF
la 17kieme minute, Trujillo, lear- U W SE E P I
excellent -inter- gauche, r6alis Pard e
un exploit que I'on relaters 1T
longtemps encore dane le a ml-. l go ne Pardonne Pas



SColl6ge inte nation LI
des Chirurgiens A
La Section Hitienne du Coll
ge avise les confreres que sa rA ts '
nion annuele aura lieui le me-E OPHiE DAUER
credi 13, jeudi 14 et dedi 15 A UE S SERNAS E A
Mai 1970 a0 Centre M6dical 27,, IR-
Chemin des Dalles, des8 h..res

Lse confrres., Inembree 013 non

vitos A presenter leura travaux -,
et A nous fair connaitre leurs .
sujets entire le 20 t le 30 Avril.
Ceux qui neo pourront pas tre
presents peuvent envoyer ]eurs ,:
travaux qui seront Ilus par un
confrere de leur choix.
Constant PIERRE-LOUIS
SecrBtaire. ..i ii


Ligue Nationale

d'Hugiene Mentale .5
Lat Ligue Naltionale d'Hygib-
ne Mental invite ses meibrea, Avec GUILIANO GEMM4
ses amis et le public en g6n6ral et avec la participation de
a une table ronde qu'elle orga-
nise A l'Institut Haitiano A- SOPHIE DAUMIER
nm6ricain le mercerdi Sb Mars JACQUES SERNAS.
1970 ha 7 p.m. Ent Gdes 2.50 et 4.00
Cette table rondo aura pour Entre Gdes 2.50 et .00
thlme rLjs Relations Entre E-
touxs et sera animbe par1 (Dr
Legrand BiJou. c a "r.. "c,, cr. "cr'-a, x


LES JEUDIS SOIRS DE LA VILLA CREOLE
SII ne reste que 2 representations a

L'HOTEL VILLA CREOLE
THE AFRICAN ISHANG1 DANCERS
D'authentiques Africains dans un spectacle
typique de danses, de chants et de tambour...
Venez retrouver lea origins les plus profonde.
de notre folklore haitien !
Pour connaltre tes secrets de la culture Africaine
et les sources de nos propres coutumes !
Ne manquez pav... LES JEUDIS SOIRS DE LA

VILLA CREOLE
JEUDI 12 MARS A 9 heures
JEUDI 19 MARS A 9 heures
Le show est pour 10 heures
Entree $ 3.00

Lee Publicits G. R.





Aux Ondes Sonores
(Mme GEORGETTE DUPLESSY)
41 Rue Macajoux, (Rue du Perpetuel Secours
et de la Fontaine Mme Colo)
INGENIEURS
TECHNICIANS
HOBBYISTS
EXPERIMENTATEURS
POUR VOS PIECES VOYEZ LA MASON
AUX ONDES SONORES
Un bon conseil peut aviter beaucoup
de dipeitses et de temps perdus
TECHNIQUE, EXPERIENCE, PROGRESS :
NOTRE STOCK LE PLUS IMPORTANT.


6V


LA STEREOPHONIE ET.


LA HAUTE FIDELITE

rtent Wjui.ou&IU L 7LOfflA


RECOVER MODFL S -IOOT O70 WATTS


200ntWATTS POOFEONTINEN AL T AD~MAINGE~9 O
- 5HFADtMYM.D~ANERE RECMDINO AN PLAYUAC


I


voc un ftcilluli qub imprselon
na toutl Ie mondt,. l.'Algle -
Noir en hblen sollde; on volt
ifflcilonienl commentL la Violet
to doltl 'y prendro p-,ur rrnem -
tre tout -i1t cuue.
Jean Claude D6sir, par son
agility, sa vivacitA, sa aouple-
so, deviant insaipimable. C'eea
un sacr6 bonhomme qui fait
tout ce qu'il veut avc eIs bal-
lon; dans son 6quipe, on le
fait jouer ailier gaucho at il
no .parait nullement gin4 dans
ce posted difficile; s'il avait 'mis
toutes cos quality plut6t au
service de l'efficacita que de
exhibition, il n'y a pas de dou-
to que 1'Aigle -,Noir aurait, A
chaque sortie, gagne par deo
scores 61lev6s.
Les St. Marcois ont une fois
de plus, fait honneur a leur r6-
putation. Malgr6 la domina-
tion souvent exasperante do
l'Aigle, iln n'ont jamais berce
dan. I'anti-jeu; ils ont op6rs a-
vec leur allant habituel; un
seul reproche A leur adroer-:
ils nont pas recherch6 les ou-
vertures par les ailes; le jeu
dtait trop concentr6 au milieu
du terrain ou les balayeurs de
1'Aigle no pardonnaient ps.
Bien plus, trouvant une cer-
taine resistance au centre de la
defense de l'Aigle, oh Dfucoste
brillait do mille feux; ils ont
lchang6 de nmthode, en esaaynt
slalersr-l eurs avants par de
longs appeals aerienm, ce qui fai-
saeit l hbonheur du g6ant Cok-

En definitive, ce fut un epee
tackle intdreosant et d'un tre-
haut niveau technique. L'ann6e
prochaine, avec beaucoup plus
d'experience et une prepara-
tion plus poussbe, les St. Mar-
cois devront jouer les pre-
stiers rdles.
DADOU.


I LES SPORTS' -1


. . . . . ........U 1 -IC


UM imam


PAOli '-


MM ID 1 AS17


m




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs