Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06688
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 9, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06688
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







Li PLUS AJJCIEN hILIAIT






Adlmrn?,sfrufsu. MINI A4X CHAUVIET


uMMNmU DX IAIOIUtO INTiRAkmJ D USXN


P00Q-AU-PR/NCE (HA ITI)



SOITE POSTAL : 1316
jI ,t ___


Nn 1!8,0112 RAW&*AINM LUNDI 9 MA-lS 1970


D.OCTMIFCNTA'Ai N Lap e C- 1n


La drogue : Cause prindpale de la Le sport Gf te New
So York anponce dana un Bulletin

mortality, entire 18 et 25 ans a New York 'r q t -s
"ar i&cna en otplicutw;n de
TROIS MILLIONS DE DOLLARS VERSES PAR LES ETATS UNIS A LA son plan de fAlre vsltitr Jaltl an
TURQUIE I'OUR QUE CESSE LA PRODUCTION DE PAVOT nuelnemen par dos nullera de
t u C jpartir de l.'antes pro


<,uand on en arrive it neut
cents morts, don't doux cent vingt
quatre mineurs, causmi par 'he.-
roine, en une ann6o, dans la neu-
lo ville de New-York cela vous
donne le droit dc perdre pation-
co I >
C'cst ninsi quo M. John Inger
soll, Directeur du Bureau des
Narcotiques, justific les pres-
%ions quo les Etate Unis vont exer
cer nur lt Turquie pour qu'elle
abandoned complntement la cul-
ture du pavot, dent on straitit
lopium e sP s R"drivis.
Les fasts sont lt. i New Yorki
l'abus d'bhroine est la cause prin-
cipal. de la mortallt6 entire dix-
buit at vingt-cinq ans. Or. envi-
ron 80% de l'h6roine introduite
on fraud aux Etat, Unis pro-
vient tide Turquie.
Le gouvornement americain
r6oolu it attaquer le mal it la ra-
ine, accord it In Turquie, par
l'intermbdiaire do I'Agence de
d6veloppement international,, un
prCt de trois 'millions de dollars
(16.500.000 F) pour convertir les
torres, semdes de pavotts depuis
des centaines d'annces, a d'au-
tres cultures tell(c que la bette-
rave it sucre, le sorgho et le tour-'
neol.
De plus. les Etats Unis four-
nissent du tateriel un avion
d'obsenration, des v6hicules. des
arms et des munitions pour
6quiper les agents d'une brigade
charge de d6pister la produc-
tion ill6gale d'opium.


r6cemment encore parlaient Ai
mots couverts des n6gociations
entreprisena ce sujet avec la
Turquio d6clarent maintenant ou-
vertement qu'elles cherchent a
obtenir l'abolition radical de la
culture d6( pavot en Turquie,
miai admettent quo ,c'est beau-
coup demander,.
Certaimvs probl6mes politiques
paraissant entravr l'action du
Premier Ministre Turc, M. Sulei-
man Demirel. Le gouvernement
Turc a n6anmpins accept de li-
miter Ia production autoaris6e d'o-
plum a neuf provinces cette an-
n6e, a quatre 1'ann6e prochaine
itu lion 'de vingt et une, il y a
quelques anndes seulement. Mais
la baisse de la production on le
.alt, ne s'est pas manifest6e en
consequence, du fait que les in-
terdictions partielles n'ont pas
touch jusqu'ici les regions l'es
plus productive.

Le monopole achete chague an-
nee quelque cent tonnes d'opium
pour les besoins de la m6decine,
'mais les contrdles, contrairement
h ce qui se passe en Inde notain
ment, sont parait-il assez lches.
Tandis que le monopole pale 1'6-
quivalent de 830 F pour la quan-
tit6 d'opium n6cedsaire it la fa-
brication d'un kilogramme d'h6-
roine, au march noair, la culti-
vateur ture pout toucher 1.800 F
la meme quantity.
La lutte que les Etats Unis
entendent mener centre i'hdroj-


Un Centenaire Religieux

par Gerard Maisonneuve


S l-llhw m idc e A'titr A Pne ttrl Iu "rill cC


Nous iprnoiini le pius itaniI re dc Ia Sicile a ite inatalle au
pIhtlair a publier rel article c(o' n Morne a Tuf le 17 Mai 1857. II
uern nt I'l IITOItlQU E de l lita t l'ut le premier pretre habitant la
tosine de STE ANNE, a Port-au- Crgion. Quoique ne parlant pas
Prince. Ausai, cst-il d6di6 A it "ranoaio, il y rest jusqu'en 1864.
ire estimable et d6vuut o 'rlat. 11 fut replace par le peIre Hora
notre Compatriotu Mtr Emina- rv Corbuci jusqu'en 1867. Le pere
nuel KEBREAU, Camm(rwr Hu- Argoat sajourna jusqu'en 1869
'rdt de Sa Sauinte6 I'AUL. VI et et le pire Simonet te' )9 ait 1870
Cturt- de lit Paroiae. Lt 19 Mara 1870, le Dle 1749 a 1870, eilListait Niaage Saget Alu Prbsident de
Port-au-Prince u;e seulei parois l t Rtpublique, prit des disposi-
.A ildi6( 1t Notr,' Dame de I'An- lonn adsdquate's en vue d'6largir
somption, Iv 15 Avril 1870, la sic l cadre de 1lEglise (atholique
conds a pris niaist ncc dr. TEiti.
Comment ? l Unt eiti. cia So) premier acre cnvers l'Egli
lls 1 te (oittlruite mius l'ad- *,e f d'approuver lo project de
ministration dlu er,- Duguet au Guilloux d'6eriger une second
cimetirer intbrieur eii .784, lout( de paroisse dans Ie sud de la Ca
gue te 55t wi Lene It irge de 3g d ))itale pour la population du Mor
en vue de recevstir len restes du ,, it Tuf.
t:omte d'Ennery, Gouverneur de Le vendredi 15 Avril 1870, par
St poingue, d(I'.diA 1 1i d('em deret du gouvernement, la cha-
.re 1776. polled dtie STE ANNE fut officiel-
Apren I'Independar:.. t n 1822. ]etnent Arig6e en paroisse.
,e PrCaident Boyrr, fit choix du Mal leureusement, le dit db -
Pere Salgado dei iationallt, cc- 'cret a 6t6 public au Moniteur
lombienne, comm, Caur de la pa- official du Gouvernement le 20
roisse Notre Daite it Port-au- Avril 1872 cause des difficul-
Prince. Installed en fvrier 123, ts qui existaient entire le nou-
il drigeo la chapelle priv6e du.ci veau Cul'6 Fondateur de la pa-
matieue en hapelle publiqube,, -t raotse et le Magiatrat Communal
tachce oa tEglIoe paR.oiAtiale. 'Marcellus Adam concernant le
Notre compatrniotiI se R. P, rist m cimetire.
nerot, ins -r~ haitien,e otar toerramin cirnetidre.
fils du Gr(.ral Beauvais, co-foh a It17 Aveil 1870P accrnto
dateur tie i a sagrlgas~n dies. 'tin ,d our de Piques, I to Grand'
P nres du St Esprit aes o 'le.re aMs, 1 dChanoine RIO Cur6 de
libermann. ,t u-, t. premier noma e Cathbidrale promulgu. le d6-
m6 par le .:iur,. aml6ner domni ncret directoire de la noucelle pa-
eal de la (hra.:.'e Lea pFires Plo- rofaese. Laprl, 'midi, Yera cinq
!i, Losselat i.Cotere. SVplTl, Itl )seuroe, dans la chapelle du ci-
suc6eddrenr c. poste. maetibre devenue Egli" parots-
Par decision du Pere Moussa, sale, Mgr. GUILLOUX, Vicaire
superieur religieux de l'Eglise.
d'Haiti, le pire Mesain, orilgihai (sutte page 4 colonne 5)


LF President du Club M. Ha-
mold Steivens arrivera bibntht I
Port-au-Prunce pour rednoleaer
aO Officisd du Gauvraemoet,
lWae thteliers pour lee arrange-
mtena n6cesairea pafl ltr-
mant on ce qui oneerne loge-
ment de. toprites et la:autres
,actvit6i propres a intereier It
siateaurs.
Ce plan comprend aui l lrlta
Uon A fairs au gouvernemw t hai
tien d'etrptenir des rapports ir
contanCids avec le Club> par lenvoa et l'ch1inge de
sp6clallstes en questions calturel-
la so rapportant A HRai d fa-
qon i fournir une documnettation
adequate aux membres dti Cub
qui dsir nt visiter tle pas. 'M.
Stevens estime que le Clab peut
envoyer jusqu'l A00 personnel
var an en HaitiL

cPetipnville -
Dinmanche Revue,
Notre confrere Andre Albert
qui dirigeait l'hebdomuda;y Pe-
tionville Dimanche vient tde ian
cer aP6tionville Dimanoan( Re
vue don't le premier exemplaire
est paru hier. Le soinn.aire est
copieux, In presentation, attrayan
te.
Nous relevons au somm0wre un
reportage d'Ertc F. Etienne et
Andre Albert : sUn rescqpd de
la resistance des cacos noun par-
leo, des chroniques de frutntz Le
roy, Daniel Ed, Anglade, un po6
.me de Georges F. Laforest. Ce
Magazine est abcndammentillus
tr6.
ire.
C'est un tris bel effort. Ce
Magazine sera certainement bien
accueilli. II parait d'abord 2 fois
par mois, esp6rant devenir heb-
domadaire.
Nousna ficitons notre confrerer
Andr6 Albert et ses collabora-
teura en souhaitant le plus grand
succhs a P6tionville Dimanche
Revue.


Israel s'nterro e ment'ferine, d'autre part n ega MoscO et I'atteatal
nteirome le clAZement qui ne serait pas publc **scow 0 at-**tal
Su. le silence gs. r moins 'iAdminlstration A- eMak
deX M. Nixon mricatne et ho donnerait nao M- i
TEL AVIV (AFP) yen de presdon sur iarael. Enmin MOSCOU (AFP)
Le Proident Nixon, qui de- ia defense israelenne i basoin
vait rOpondre aux demands is- d'6tablir des plans sur des don- L'attentat d'hier contre le Pre
ratliennes d'armas fi n F6vrier n6es preclses et non sur des enga sident Makarios est annonc= au-
pourraft donner sa r6ponse cett gemnts conditions a.u foamni jourd'hu en premiere page de
semaine, croit-on dah s lo milieux tures d'armes sovitkques anx La Pravda et troAve a on corn
politiques isra6liens, derit la Pres pays arabes. mentaire dins lea reactions,, lar-
eo de TEL AVIV. Elle ajoute x x gement diveloppea, .suscites par
toutefois que Je Pr6sident Ameri LES NEGOIATIONS TBO~ u u'evenement an 12ir.e Congrds
cain pourralt ne mentionner ni le NIQUES INTR-ALLEMANDES du Patti Progreslate (commanla
nombre d'avions ii la date de BERLIN (A*T) te) de Chypre, qui achevait meo
leur livraison.ta prdlaim his
los. Eleio Riardon, o nles nDgociationa techniques 4 Lo Jt's aux s barns a. r
M. Eliot Richardson, le No. 2 allemanides se' la pifr ion Le Jaona s e borne si saler
SDdpaement d Etat, e r va d'une rencontre Br t h, des mentfacte o
gne~nont dddard a cotoeffeit M. iottrepris ce mating iet rlin-FtL tes. tMats 'analyseldes r~aetions
Itzhak Rabin, Ambassadeur d'Is- Ladclaration de Is. R F e Mas e neintale deu r on,
reel, que ale P P6ldent Nixon s'ens do par M. ichaSan e eat pl intee d Ciongs vn
occupes et que tcli soul pout d6 arrives avec un liger retard i
cider de la date a laquelle une r I'a6rodrome do Tempelhof et a Aucun commanlaire de -fond
ponse sera donn6e. franchi le emur nonu avant onze u'apparalt encore dans la press.
Solon Yediotb Aharonotlh, beures. Mala les observaturs notent, a-
les Etats-Unis out d6clUar6 ne La reunion d'aujourd'hni pour vea -t d6calage de vingt jours,
fois pour touteg publiquement rait tre decisive. Si, en effet la qne ddelarations offidelle pa-
qu'ils aideraient israel I mainte- declaration de la it F A prais- bllfetl ce sujef par "'Agence
nir l'6quilibre des Forme an Mo- tait it s'opposer au d6seir du Ghan rass,qui alors lear avalt 'paru
yen-Orient. Le risultat de no celier Brandt do soe rndre nigmtaque.
contacts n'a ni besoin d'tre pu- Bertin-Ouest aprds avoir reneon-. Le 17 F6vrier, PAgence Sovid-
bli6 car cela no pout sque sister tr1 le President du Conseil Est-
de vives reactions dans I's pays Allemand, les entretiens pi4tini
arabes ety affaiblir notre posi- naires so termineront sur un 6chee
t on le rnal et le I somnmes inter-allemand .
Selon le journal, le u n'aura pas lieu dans l'imm6dlat. T
politiques isralliens estment tou Selon certalns observateurs,
tefois qua le refus des Etat-Usn compromise de dernid rees

cis on matiree' de fournitures tTe Brandt-Staphe aurit lieu ail-
d'armements present de s6ieux leour q'I Berlin-Est. Mais on
inconvenients pour Israel: via-n- potw demander si la R D A sa Le visage tie M. Gabriel A-
vi des pays arabes, une dicaeion crifiorait l'oceasion de voir re- dis refletait la pins grande
de princpe n'a pas le milma e ef- joie, i sa descent d'avion sa-
let de dissuasion qu'un engage- (Suite page 4, col. 8) medi aners midi. Nonu-avons


L t ith b i i i


ne vise Igalement le second sta-
de, c'est I dire la transforma-
tion A partir de 1'opium, et c't
l qu'lnterviennent lea accords de
cooperation passes avec la Fran-
ce.
M. Ingersoll a pr6cis6 hier
que lee autorit6a francaises a-
valent dceid6 de porter & trols -
cent trente le inoibre des agents
du controle dea dtlopfiants, don't
trente pour le traffic internatio-
nal.
Le Directeur du Bureau amn6-
ricain dea Narcotiques ny va pas
par quatre chemins. Pour lui, ce
qi imported surtout, c'eot de pa-
rt.. ser la fabrication clandestine
de stup6fiants en d6jouant les
complicib1s locales, et de ddtrui-
re les r6seaux de trafiquants.
cPr6venir, dit-il, plut6t que d'a-
voir A traiter des drogu6s, avec
routes les incertitudes, tous les
risqutes d'dchec que pent les
cures de desintoxicationn.
(Le Figarol
xxx

DROGUE, STOP !

DANGER,
Des faits ditnonces par le
New York Times.
L'hdroine est vendue dans
beaucoup d'6ecoles anm6ricaines.
On compete des vendeurs par
mi des dldves. Beaucoup d'en-
tre eux travaillent dans les of
ficines oai la drogue est mise
en sachet. Plus grave encore :
certain jeunes achktent Ia
merchandise en gros, et mon-
tent leur propre agence ne dis
tribution.
En 1969, plus de deux cents
adolescents sent morts, fau-
chds par' I'hdroine. Vingt ae
ces victims n'avaient pas en-
core quinze ans.
Vingt-cinq mille teen-agers
au mains consomment I'hroi-
ne auix Etats-Unis. Le Dr Ju-
-dianne Denser Gerber, direc-
teir .de cOdyssey House, prd
dit que les jeunes toxicomanes
am6ricains seront bientSt au
nombre de cent mille, si des
measures Anergiques ne sont
pas prises dans l'imm6diat.
A Harlem, une mere gmois-
see fait part de son apprehen
sion : sa fille est actuellement
enferm6e dans un centre de
d6tintoxication Lti de rhabili-
tation, ne retombern-t-elle pas
dans le vice ?
0J'ai toujours surveille ma
fille Atroitement A la maison,
mais je ne per.sais pan que je
devais la surveiller it 1'6ecole.
Or c'est justemnent li qu'aell a
tie initiC a heroinee.
DROGUE, S'i'OP DANGER.

Parents, Directeurs d'tcoles,
professeours, ayez l'oell !
La Police faith bien son tra
vail, mais sl vous vous mon-
trez vigilants, vous lui facill-
ferez grandenient la tLiche.
tExtratil oertireiment rma-t-
nie d'un article de Thomas A.
Johnsoan.i .
tHeroin epoidmnic hits Schoolas
(The New York Timeiis, I; fi-
vrier 1970).


Arrive du Grand Maitre de la Loge

de Kew York
Ce umtin oat erriv6 par le ra execute pour lour donner la
Vol dAir France iM. Charles Go leurs/inpr ion possible de 1'hso
nell, Grand Maitre de oi Grandel pltalt6haitienne at de la Fratr
Loge de l Etat de New York ao nit6 Ma9onnique chea noOS.
compagn6 de son 6pooeo Sont ar .C I o le Grand Maitre let
lvs e galement par ce memne Grand ,SeCrtilre New Yortais
vole in Grand Secrltaire de la I oront regua au Temple du
Grande Logo de 'Etat de New Grand Orient d'ailti de la Rue
York M. Wendell Walter, son du Magasin de o'Btat et la reu-
ipouse et le Grand Maitre du; union magonnique sera su5Oie
Grand Orient d'Haltb Me. Cannot d'un grand banquet dan les salo nd
Adrien. des poux Carnot Adrien a la
Com hautes persP onnakta n0- Ruella Nazon.
goonique revilennea de ta Huities
me Confreneo de la Conf&ra- r atin, le Grand MatrO
tion Magonnique InaterAniricaie Adjoint et Grand SaCertaire do
qul s'est temae i Santo Domingo I'Ordre. notre r&dacteur Gerson
du ler an 7 Mars. Alexis tait de retour de la Con
Le distigue visiteurs ont f&rence de la C M I prce6dant
pris logument A lrtel El Rancho ainsi les visiteurs pour la bonne
et aeront pendent 2 joers lme ho- coordination des programmes de
tea d'honneur tdes A-agona hai- girconatance. Notre redacteur
tiens. qualified de formidable ces assiBes
Ul 0 oant e aoaeii a t'a&eo de Santo Domingo et noua pro-
port Dr. ,Flpo DUVAIJEI mot un reportage A ce sujet.
par un C .omiW I.gzitalres do Noum soubaitons au Grand
la eaonnui. Itanaesi Maitre GoaneUll, a son 6pouse, au
DeS. moe do biWaMrtue lour Grand Seerdtaire Walker, son
ont, 4*. ad.iiW p 1 Gradmd spouse. un agrdable ojoaur chez
Maitre Adjobih A U LBasin. nous et qu'ils imnportentt le meil-
Un programme do ebvematance ae leur souvenir de notre pays.


fournissent l
res. M 6me P
le et Kensco
mates de l'A
plantations d
oes des Sour
(qersants no
ne de la. lel
lu'avec les p
L'uslne C
Pont Sond6
production p
nla pfite do t
tomato, i pa
'olt6es dans
diliats, criant
fires des pl


LA FETE I
PHILOSOPHY
La fete de
patron des
commimor6e
samedi par
in l'honneur
teor de I'Eg
igIlses de la
an Sacr6 C
plusieUrs
phies de nos
colleges avaie
rursion damn
au-Prinec.

LES PHILO
SIMALO CL
Ies ltdves
Lycee Tosoai
pase la joiO
le cadre fral
MALO CLU
ron (Bloc de
Sous l di
Rosny Casim
les amis), i
Wtrent de bea
sons du terry
aux families
Alexis, Chat
vaillantes Aqu
Lyee Lo v
trioftph6, /a
Lyc4es--Wanw
tion Ville.

Hier di
de midi trer
heure d'Hi
te JOE AAC
de ses nouv
'ORTF; (C
sion-T&lviio
Le populo
tnoe 'sanide
(Suite p


DU tats, centre tous pronostics, ont
NAT creuse P'cart entire le leader, Ai-
gle Noir, et son suivant, le Violet
dtage du Champion- te, qui a partage les points avec
oRe Pradel vient d'e- le Bacardi (1-1). L'Aigle bdnfi-i-
Egei.,derniers -resul- cie actuellment de deux points
d'avanee aur-lew-honrmes- dw- Vor-
tus et de Delptiche.
SII D Le huitidme tour qui a d6bute
UtR dimanche avec une Ligue de Port
au-Prince PetitGofve ( 0-2 )
es quantities n icessai compete quelques rencontres qui
I6tion Ville, Labou- peuvent apporter certaines modi-
off regoivent des to- fications au claasement, tells un
rtibonite, puisque les AIGLE NOIR-BAS ARTIBONI-
des regions maraiche TE, le mardi 10 Mars, un VIO-
rgailles Ft de S6guin LETTE-EXCELSIOR, le samedi
rd et sud de la chai 14, un RACING-ETOILE, le di-
le) ne commenceront manche 15.
luies prntanlres. Tout n'est pas encore dit, en de
laire Heureuse de pit de l'avance du premier. Les
esat done en pleine Artibonitiens qui peuvent se van-
our sla fabrication dte ter d'un excellent debut en Divi-
tomate et du jus de aion national recent d'une action
irtir des soiantes re d'6clat. Tenir t'Aigle en 6ehec
les environs imm- serait l'ideal. Combatifs comow
un movementt d'af ils sent ce fait n'est pnas iau des
lus intrpsretints. sus de leurs forces.
R6capitulons luer nalmarcs :
x xx / trois victoires sur Petit Goive,
DES Bacardi, cigue de Port-au-Prin-
yES ; deux nuls face i la Ligue du
St Thomas d'Aquin Nord, Don Bosco, deux d6faites
philosophes, a 6t6 deviant Racing, Excelsior.
jeudi, vendredi et Le Violette-Excelsior ainsi que
des messes chant6es le Racing-Etoile peuvent r6servcr
de ce grand Doc- des surprises pour les amateurs
lise en diff6rentes d'6motions fortes.
Capital, notamment x x x x
aoeur. ANNIVERSMRE DU
classes di philoso- VICTORY SPORTIF CLUB
different lycres et Samedi 7 Mars ramenait Fa n-
ent organise6 des ex- niversaire du Victory Sportif
Slea-environs de Pt Club qui compete maintenant i25
annoes d'existence. Cette date a
x x x x coincide avec un Racing-Victory
SOPHES U que le -Vieux Lion a remportd de
,UB PRIVE justessae (1-0). Les gars du Bas
de Philo A el C du Peu de Chose qui endossaient ce
Iht Louverture ant soeir-l un uniform fla-mbant
rnfe de d6tente dans neuf 'taient jurds de marquer
e at reposant du SI ce quart de siscle par un brilliant
B PRIVE de Tesse- r6sultat. Le aort en a jug6 autre
Diquin'). meant. Malgre cette dlfaite, ils
reaction du maestro n'ont pas dtmirite.
nir (Int6rieur pour Et lele ndemain, de brillantes mn
ces 6tudiants, excu- nifcstations r6unissaient la grand
Lux choeurs, des chan de famille sportive du glorieux
roir, qu'ils d6dibrent club qui, en marge de ses brillan-
Alexandre, William tes performances, a approvision-
telain. Ypcinthe, a la n6 la Selection national dorant
ipe de football du plus de Ideu decades en dlIments
'erture, *qui avait de valour. Ct s Claudel Legros,
veille, par 4 a 2, du Michel Morin, Eric Faublas, Hen
ois Duvilier is' P- ri Francillon, etc, etc...
Aux Dirigeants, aux joueurs,
X xx nous .0uhaitons Bonne fte et di
manche. a mission sons : Ad multos annos.
mtn (6 hres. 30 a. m xxx


'tI-nb'tre compatrio-
'HER a interpri" 2
Miles compositluons A
Office de Radiodiffu
m Franuaise).
Ore chanteur prepare
toun6eo en Europe.
age 4, col. T)


HAITI BERMUDES
Les pourparlers vont bon train
tt lea perspectives de ce tournoi
Fe dessinent au point d'etre press
que une r6alitd. Trois matches
qui opposeront ia S61ection Na-
(Suite page 4 col. 1 )


&tL here'
naissance
patriot. 1
il est ren
ces. Le b
avait allu
dans les


ux de fair la con-
de ce distingu6 coni
1 vit A New York et
tre pour des vacan-
onheur de le revoir
n6 mille itincelles
yeux de ses parents.
xxx


M. Roger Brizard s'est ren-
du A Saint Martin, i'une des
* Petites Antill. C('eat svee le
coeur gros ques es proches et
connaissances ont rega-rdd son
nvion decoller. ous. soahai-.
tons du' succs a 'r '"systrur. '-


.M. Lawrence Peabody, dessi
natear bien cotd de la Sears
et menibre du conseil d'admi-
nistration du Centre d'Art, eat
rentr6 de voyage. II vient de
passer une semaine a New-
York et a Chicago. Un large
sourire sur les Ilryres, il nous
i confide : retourner au paradise M. Pen
body a 6t6 accueilli par ba sym
pathique femme Bete.


H. Serge Laurent a pris lia
vion samedi pour IBrooklyn.
Comptable agreil de son btat,
il se propose de poursuivrre sIs
itudes, en vue 'de i'ohtention
diu titre d'expert comptable. II
nous it dtelari6 : tag6 entire Ina pine de quitter
mna famille et le bonheur de
rejoindre'mon frdre qui*m'&t-
tend Ih-bas avec impatience.s


Mireille Haunsell Tarnier et
son chnrmant titiocli Tony
sont repartis pour le Canada.
Les yeux pensifs de 'Iireille
traduisaient son regret te ine
pouvoir rester plus iongtemps
au milieu des siens. Pour elle
lt soi gosse, un bouquet de
hons voeux.


Mine Josette A.lt.-.e, une
personnel avenante, a d6barqu
samedi apres midi, le visage
ilthmin6 d'un sourire magn6-
tique. Elle a travlili6 durant
sept ans k l'office national du
Tourism, et elle sit mainte-
nant a.ux Etats Unis. Son
s ujour nici 'exedera ps dix-
sept ours.


M. Alexandre Bernard a dis
tribu6 plus de cent baisers et
poignees de main, a iannonce
du depart de son avion. C'est
en quality de tourist qu'il
s'est rendu i New York.


Bill se fait de la bile pour
son chieu. William David, prf
s aident d'une important com-


centre le President

rios
Lique mettaL. en garden centre les
eangers d'une explosion terroris-
teso Chypre, en un long text
don't lepessimisme avait &tl .juge
inJistifI. D'oh i'hypothese que
P'URSBS tait de6ji cette Opoque
al courant de dangers pr6cis
don't d4'utres Capitales n'it.ient
pu informnes.
Notant que cles actes de ter:
trtr Bfixtensifient centre lea horn
tno poUtiqoes et lea personnali-
tda du pays", la d6claratton ac-
cumat sle milleax impirialintes
d toruattponux, aid6e de la r6ne-
ton intrlenre i Chypre de v(,i
loir aggrlver Ie miniat aanss I'll
et de projeter un vaste complot
centre l'Etat chypriote ind&pen
dants, ajoutant :
SLes faits timoignent de I'in-
tenmiflcation den actiWiitis de P'or
franisation du eFront Nationale
et d'autres forces r6actionnalrr-
li6es au regime militairg grec et
se trouvant. au service du lili
agressif df I'OTAN.,






tantsn

rpagnie anilericainu i'in,.'etiisse
ments, a U duale.ger orn SA-
jour i ci, par,- qu'n s'cnnuir
trap de son cnien. Le iidrle


animal attendra son maitre iat
i'Adroport Kennedy, et 'les
denx anus, tout heureux de s
retrouver, iront manger ensem
ble au restaurant. C'est du
moins ce que nous a c',,;arr
Robert Goldigp de la P inla-
tion Care. II nous a. appris A-
galement que Bill David a fai,
du cinema dans son enfance.
et qu'il a tourney, aux cites de
Shirley Temple, la production
vid vient en Haiti depdis en-
viron quinze ans. II aimc beau
coqp.notre pays, A tell ensei
"arie tqu'll itvisage de s'y eta-
blir. Maia, selon Robert Gol-
ding, il ne reviendra pas sans
son chien et une fille qui ait
du chien.
Bill a 6et sale par M.. -t
Mme Robert Goiimto, M. it
Mme Howard Schneid et en-
fants, Mme Jacqueline Bnlthii
zar. sa cousine Maryse, et lex
pansive et enjorcelant, Mit-
tou.
Sanelldt aiprim ni.d, Me ,.
Adelyne M oie est parie pour
New York. ille y poastHm a

all6s lui aouhaiter bont vnyar,.-
nous saonot riniea'quc. R.Jth
Tliyhirull, et :CI rrW ,,l r
futo i de inos lus saffabi' ait
unoas ou t un accident honin sit
medi apris nsdit A laer, '
port. Son piedile sprit i li-
t'ontreuoemcnt it un iatt"c (I(-
yage qui trains.iL -u nilieu d
a salle dr'attcnteo t il s'1 o ali
par terre. Sa ltite s. heurtit
cantr le carrelage, et ltimpat
rut i rude qu'il se relea ave t,
une pleasure au, front.
Mais Landis qu'on 'ctenst-
nait lo bless a l'infirimerie de
l'A6roport, quolqueis mresinur
s'approe lsrent de !ul, et I'u,
d'eux lui dit dans Ie tlu.; ii,
'oreille : cPardoniine-imu., di
to demander Ca en cit it iiint,.
quel fige as-tu ? Notre in-i.
estoniaqu6, r q).lit ,iU:,d "It'
nio over Itonne i nwotur sV.u-
ites sans coeur, ni's:eurs. L.
sang gic de tie ln)lessur'. et
vous ne trouvez rwn d- tieuns
hs fire que tie vous o formr.
de mon Aige. Vous ullez tant
doute lemiser h la horlett,
domain. Eh th;n. si ci pnut
vcus fare, plaisir. i' qui-
rante (into an.'.
Nous i)r6sentons ii- syi -
pnthies it cet anmi iui 11 perdu
une pinte de sung. mais pns
nne nointe de son entrecent. 11
tient h ardper l'anonyma.t, et
nous n'jouterono rien qui per
niette Id l'identifier.
xxx
MH Ernesto NMartijn, Consul
d'Haiti A Curacao depuis plus
de Tren~e ans, est saritv in
samedi aprs mnidi. 11 vient j
Spour affairs, -et son sjour
durera. une semaine. Nous lui
souhaitons une fructueusc be-
sogne.


Dlectable Toblerone tAux COLES Market

CHOCOLATE AU LAIT SUIASS AVEC AMANDES ET MIEL
ce choclat au ait, amndeat miele i ir B R NE TIONAL
si appr&did dans le moude enter AZAR NATIONAL


Chocolate fbler, De renommee mondiale


.* l__- ._.- -* i gI mamm 0"M ^-oW p'-po -IM mmp-=; "IN


o~tL.. ~ ~ -


-r~~,~~_ ____~__ ~_1 ~_~_~~_~~___~_~~_ _I.


CNOU!VELLLES ), NE Ii'AN6ER


LE S SPORTS


LE POINT I
CHAMPION
La septimet
nat de la Co
Ire franchie.


AU JOUR LE JO


.


-A RECOLTE DES
'1OMATES
La r6colte des tomatoes bat son
plein dans i'Artibonite, notam-
ment sur lea habitations Poterie,
Drouet, Moddle, Acul Modble,
Bertrand de St Ouen, Bertrand
'des Platons, Paye et Lormier.
Ces terres sont bien arros6es
par lea eaux du grand coursier
d'irrigation de la rive gauche et
dun syphon qui arrose la parties de
la rive t~eroie de l'ArLoibote,
probe du Pont Sollnc. Le r ende-
ment eat trse int6resa&nt pour
lea planteurs, qui trouvent it a-
"cheter dana les march1e ruraux
des la region leas emenes does
meileures quality calitfornlennes
et floridiennes acclimates dans
note pays, grace A 'ODVA.
Aussi, I'Artibonite fournit-elle
en tomates roses et1 aines tout
le rest du pays, particulitre-
ment la Captale, y comprise le
Nord et le Nard Ouest, appro
visionn6a par camions, la Grand'
Anse, les Nippes et le Sud, aux
quels lea navires du cabotage





-U. Iu MA4r 17VO


STENDHAL
S IODUITS R PN BFAUTE FRANQAIS


LITTLE EUROPE .
IPOT-AU-PRINOJ
VOTIRE DMNONTRAThION 'T FeA
POUR TOUS CONSEILI.
MJUDI 12 VENDREDI 121
MIgRORED)I 11 SAMEDI 14
LUNDI 0






DAVID BROWN

TRACTEUR DIESEL i























POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE


(IV



In
hitAr
Wm


.a 10 hl|1 It la iblitli, n
nqt'l i aaiirsie obllgera I1
sitlar lIrandA & reoptrel d'u.
nn.antt n o ,,,it- 'uno outire I'of-
Id n6iroclatsiiona Amil par M.
ph, I'tl-r6i lent li Concill
In RI.DUA. Cotton offre vlent
plos trop L6t. lIA noscveou gOlI
imenit f16ral a du Ipain our
plilu lli. S'6tanLt prdsont(i
Ime le rahinot d(a r6formeni
riaoure, Iot, l hniicoler at leos
Intre on out submerg6s de prso
nes relevant do ia politiquo


6trangbro et Intotallnelnde, L
fardoau dea omminlslons comml-
Koa au course des vingt dernlrear
ann6os eot encore alourdi par lo
polds ldoea rfasultata funestos do
la polltique aemandod de c scli-
Cie.
Willy Brandt et sea collabora-
tour. auront A parcourtr un che
Onin tris long ot em6 par-deasus
le march d eronces 6paissesa; ils
deoTont Baenglanter lea mains i
force de gratter dans des mon-
ceaux do decombrea. Il. sont uni-
quement pouss6s par l'espoir que
con'me l'a exprim6 l'Ambassa
deur Allardt leo pierres ne
cachet pas seulement des clopor
tes, mais 6galement quelquea
touffes d'herbe fraiche. Cette en-
treprise harassante et dangereu-
sa do surcroit est accompagnde
des moqueries des genr qui ont
aid6 Ie char a i'enibourber.
Tandis que le gouvernement
f6d6ral a commence son travail
au millimitre, Berlin-East s'agite.
Chaque fois qu e Secr6taire
d'Etat Bahr s'entretient avec le
SMinistrc des Affaires EtrangA-


II


LABOURAGE
HBRSAGE,S'ILBOM NAGE
SARCLAGE
EXCLUSIVITES
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE ECONOMIQUE

TRANSMISSION MONOBLOQUE
II-SPOSIT1F EXCLUSIF cSELECTAMATIC,

BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
CHASSIS UNIFIE
DISPONIBLE EN VERSION INDUSTRIELLE.

Charles Fiquiere & Cie.

DISTRIBU i URS






wAVEC :


LES MOTS CRISES
PROBLEM] No. 860 1.


HORIZONTALEMENT -
1 Font partie d'un service
2 Ddnitles. 'BtsBaAlpea
8 Couln en Italie On y
volt de grand couteaux Cola
4 Laps de tdrnpe Un r6le
pour Pierrot En arrlre
r) Lac -- Lettres d'ulcAre
,* Vieux roi Consonn -
doubl6e Pronom


7 Demeure Sujet tiL i
duction
8 Lialent
U Sujet de maintes versions
- Au bout du toit
10 Direction Dans is
Mayenne
xxx X
VERTICALEMENT
I Un peu use vert dans an
bouquet
I1 En Sutse Fallt sout-
frir quand il eat enflammA
III Abr6viation (!ons-
tgnitei
IV De meme Va a la
barre
V Pkre dlAn-dromau* -
En ortae
VI Souffle fort
sur lea routes Passe recent
Vlil Pronom Eraillea
IX -a Diffamatlon
X DMlicleux condiment


SOLUTION No. 357 F.


IIORI ZO NALLLMENT
'1. Flote; Nlds Alrain;
Rio 3. Na; IdlIal 4. iTsarine --
5. Asie; Inter 0. 16na; Tutu
.- 7. Elan; es 8B. InsLnuar -
U. Erstl4n; N i-.. 10.BE; TdalA


VERTICALEMENT
I. lantatiles II. Lla e; NR
- I lUr, Alnesse 1 IV. Ta;
R16lit6 V. EI; Ane VI. NI-
ni; Nuit VII. Dent; E.N.A. -
-VIII. Ire; Tuer ---I'Is DisbAte:
Ne X. Sol; Rusgf.


li.e OGrinyik%..pni oentil eif ti pplU fie4 Is abitqlquo d6 I U'un i lf < w'a or. Lundi A 0 h. i BS h 80
c I. r nion fW' D o'.UTiOtrowm *l atIal. Mail.11o no falaapox 1- L5'i 1* bb n MsahA. Wina'
I'un volt pointer & Phorl.on. lea vo do d Iimuttlo owrs le I al.n pa el ple d aK certAtbe logi- Mardi A 0 h. ot H b. 80
pi,. ,1o I spall,. Los itmietion seller f6dAral. 1llo convoque tout quo : alls as bua our felt qt RkNGO. lN PARDONNE PAli
avoc Moncou, d6itcst. do 'par ,lmplemcint anu lcge do op gou- des n6gociations k drolte traux GLoulliano GEMMA.
lour nature anit encore entrn- vornodmont at lul laloirsse roau ontr doux partenalres Impil- t Od* 6 2 50 ot 44 00'
v6A par a inr6flance de toutsl lea eoment la choix ontre dau, dates. queer qoe-l-a.-do- qts onnaleenlt
pulsuncos 'int6roxasn malp n'y m mutuolloment; ct pour co qui esat
partlcipa'nt pan directoment. Comp Co n'ost. crtalneanent pas d'u- do in reconnaissance, mipe sou A
to tenui de acn cire.ointanco, on agoe dans dos rapport oietre e nouveau government, on AU PARAMOUNT
ne pout qu'onvier le chancellor lioux pulasancen trqngaee I -one volt, eq dfoutr d-ins. Rpubli- Luadi A 6 h. et 8 h.
pour son calne ot lo Ministro I'autlro, moIns quo on voulle quo F6ddrale un petit matTge LE DERNIER JOUR
duo Affaires Etrangbres pour sla' .raltcr, nterloonulu sude haut qui provoque continuellemen, la DE LA COLEME
galotl. 'p leI d6but u qul, 'agiso.e de nalnanca d formless .juridiques Avac M. Wood aO Lee Van Cef
gawe. 'elea .rifnlesentre leaquel Ile pro plAtrmp~ wA4 M qW od. e oe Gdat Lee Van Cleef,
1 faut croiro quo la R.D.A. easttoolen'et pa repect.q autr. t a h l W f- e Gds 1.20 et 2.00 -*-.
pronese paree quo les entrtlene x6 derons par la Lol fodamentale at Jardi & 6 h. at 8 h
do Moacouti dedroulent miui .None n m 9ao neoe l .ut feIs lM !LAi RIGdADE DU DIABLE
qua privu. Si monsieur Grolao optimiNtes, e admettroe quoa Lattt ept [a cu-ta dour BTd lB l Entr6e Gdes 2.50 at 4.00
acoopte invitation A diner de Stoph- volt danr pld-clhttbelier f6- Ouest. Invermment, une r EcoTn-
l'Ambansadeur allnfmandL si son d6ral un collgtue-.ap~parte nt a Lnaiisance de la .ID.A.-impliLPie-
taecond., M. Semronov, un per- Ia mOemn nation que l"'on peut rait une profesion- de foi nvers
,,,>,nage t influent se d6place traitor de manicre mains formal' e seule nation at un stat t AU
Ate pe toure tardive lepour accuell -. garanti et llrour- nBroin-OMlt.. -arsu i w
lir 4 'Anroport Ie Ministre dens Pour le r| E ,1 taglt d'ombre iIROE ROUGE 5LT l
Affairs Etra gres eo l(s IS u- r a etraite an e ies, spa-rtnant au pa6... L di 7 h. p.M
blique F6d6rale, qui y faith -one'Laa etra ai nueA7
court escale, si Ie Prdsident dm iw aiSte Rose 'd ,Lima Karl-He-a nn Flach MOUSQUETAIRE DE
Coneoil Sovil6tique consacre du (Frankfurter Rundechau, 14 FA- LA VENGEANCO
temps au Secr6taire d'Etat duo Le Comit6 de l'Aassocatlon des vrier 1970). Entr6e Gde I-20
chancellar fdddral, eeala ne signi- Anciennes Eleves 'ae Ste Rose de .
fie peut-fitre pas qua lea ngocia Lima a le plaiBlsI d'inviter leoe ar RiOUG.P.M.
tions eront couronnrike de suces, Anciennes Eleves et leursa amies ROSES ROUGES
mais cola prouve que le s Sovi6 la Retraile annuefe- qui cn-- Messe POUR LE FUHRER
tiques y attachment /de important mencera le mardi 10 marsa a, h l .4 m iM r --I a EntrIee Gde 1.20
cc. 30 n.m. en Ia chnpeltl du. P n-


De plus, i Varsovie l'Ambas
-sadeur Duckwitz u au moins pnn
fixer lea grades lignes des fu-
tures sngociations. Pour cela,
c'6tait trop pour Berlin-Est, troap
pour attendre calmement le ri-
eultat des pourparlers de Moscou.
La R.DA. est un Etat ot veut
does relations solon le droit deas


a --


Carlstroem, Rue Bonne Foi, A'ent Offieiel.


BRASSERIE DRE





UNE



BOISSON



SAINE



ET-



AGREABLE


sionnat. e
. Le prdticaleur sera le P Pire e mee-nniversaire ser
Goulet du St Vioteur, Proescur echant esIe mardt 10,Mre su
an Grand Seminairo hres 46 AM. -e- 1 iglie du Sa-
La cloture aur. lieu le samedi cr6-CGeur de Turgeau pour ,A
14 Mars, A 7 h a.m. Jean DESTOUCEES.
L.e Comlt6 einmte sur une nom Cet via tent line d'invitatlon
breuse assistance. aux parents et ami.
La Secritaire '
Jehanne DURQCHER '"
Antumies, surmenIs,,

Sc .. Convalescents!
La gele royale d'abeoilles, source
Se jeunesse et de oant6 vous re-
S donners la jois dq vivre...
Faites une oure de miel royal,
superaliment k la base de gile
royale fraiche, seientifique'ment
Trade Mart k dose et prepar6 dans les labora-
toires du plus grand Rucher de
la Region Pariienne : Notre--
Dame de Grace
Montfort Sur Argen.
(Var) FRANCE
Ce o nerveilleux super alimeonL
eat en vente dans lea Pharmacies,
Sosthbne Geffrard et Mont-Car-
mei et toutes les Pharmacie.


AVIS
dce, sousign6 St. Julien Michel.
'Xdjudant des F.A.d'H., cantonal
actuellement come officer de o
service au District de Thiotte
F.A.d'H., Epoux 1Agitime de nmon
spouse, nee Yvonne Pierre-An-
toine,- hritie dabe du fon
Versandre Pierre Antoine d&-
A d6 en sa residence sise au
C ap-Haitien, A la rue 2-3-A,
fais opposition formelles A tons
les heritiers de la non vente des
biens immobiliers feu, du ddfunt
jjrgcit, cells, en conforminitei du
droit d'Ainese, "-n son absence
,'- St. Julien d'attndre l'action
'iu Procds on question au profit
de tous les h6ritiers; car des ten
lntives de sabotage de ces biens
sont envisagees.
Thiotte le 9 Mars 1970
St. Julien MICHEL
Adjudant F.A.d'H.


REMERCIEMENTS -
L'Adjndant St. Julien Miche
ei.A.d'H. er son Epouse nee Y
vonne Pierre Antoine, la fille
ainm de Mr. Versandre Pierre
Antoine, Mr. et Mmine 2n-Baptlta
Pierre, Mme n6e Ruth Pierre
Antoine, Mmine Vve Versandr
Pierre Antoine, Dame Carniti
Guillaume Sam, tone leo parent
allies aux sus-cites, en quelqu'
lieu o il e .so trouvent, remercien
bien sincArement, tous ceux de li
Grande-Riviwre du Nord et du
Cap-Haitien,r qui ont eu 'aima
ble attention do bien vonloir as
sister aux funnraillea de Monsieur
Versandre Pierre ANTOINE
Epoux, pere et beau-pere inhumi
le 15 et dcO6d6 le 12 F6vrier
1970 'le grand '-Sp6culateur et
'iinfatigable Travailleur de tou
jours de la Cit6 de la Grande
Rivi*re du Nord at du Cap
Haitiaen, enlev- A lear affection
et-les print de croire au Iparta-
ge des sentlments de leurs- pro-
folidea condol6ai.nce. -


LACOURNNRE. SA



-ld I
FRUIT CHAMPAGNE
4nok
PAMPLEMOUSSE *

ORANGE S

CITRON

LIMETTE

RAISIN
Oaw as *%a ea
BANANA a. e

CERISE

CREME DE CACAO GEORGS SICA
S 63, Rue des omt

---o


L idiA 6 has. a B h. 15
COTLAM"D YARD
AU PARPUM
Entrteia Od 1.50 t 2.50
Mardl & A h. et 8 h. 30
LE CHAT CROQUE
LES DIAMANTS
Entr6e Gdes 2.00 at 2.00


De tLae Auto Cin
Lundi 1 7 h. et 9 h.
-tDerniAB representation)
KRAKATOA
Eantrl 1 dollar par voiture
Mardi A 7 h. at 9 h.
L'ENFER AVANT LA MORT
EntrA 1 dollar par volture


CINE STADIUM
Lundi (En permanence)
PETER GUNN
Entrie Gde 0.60
Mercredi ('En permanence)
QUATRE DOLLARS
DE VENGEANCE
Entre' Gde 0.60


. Programme du lundi 9 au Samedi 14 Mars 1970
Consultez Votre ConseillAre :
LUNDI.............. 9 h. a 1 h. A MAISON YVEK MORAILLE
,." IARDI.............. 9 h. A 1 h. & 100.000 ARTICLES
M RCREDI........ 9 h. ih 1 h QUALITEX
:VENDREDI........ 9 h. a 1 h. A FOOD STORE
SAMEDI............ 2 h. a 6 h. p.m. a EXPRESS MARKET
Et tous Les Jours de 8 h. a 5 h. p.m.a CASA POMPADOUR

Apaiaez la soif de votre Visage... Avoc Skin Dew
de HELENA RUBINSTEIN


-CIMI ELDORADO
Lundi A 6 h. et 8 h. 15
LE JUSTICIER DE L'OUEST
Entrte Gdse 1.20 et 2.0C
Mardi A 6 h. et 8 h. 15
L,, CHEVALIER
'DE PARDAILLAN
Entr6e Gdes 1.20 et 2.00


DRIVE IN CINE
Lundi a 7 h. eft h.
FANNY
EntrAe 1 dollar par voiture
Mardi A 7 h. et 9 h
REQUIEM POUR RINGO
Entree 1 dollar oDar voitur-


CINE SENEGAL
Lundi & 6 h, 15 et 8 h:'15
CLINT, L'HOMME
DE LA VALLEE SAVAGE
Entree Gde 0.60 et 1.00


A MAGIC CINE
Lundi A 6 h. 15 (Siance unique
ROMEO ET JULIETTE
Entr6e Gdes 1.20 et 2.50
Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LB BRIGAND BIEN AIME
Entree Gdes 1.20 et 2.50


CINE OLYMPIA
Londi (En permanence)
LES SEPT VOLEURS
DE CHICAGO
Entree Gde- 1.00
Mardi (En penmanence)
(Jour popula-L'e)
NUIT DE L'EPOUVANTE
Entr6e Gde U.60


CINE PALACE
Lundi A 6 h. et 8 h._ 15
L'HOMME AU MASQUE
DE VERRE
Entr6e Gde 1.00


Mardi A i h. 165 t 8 h. 1i .
STEVE A TOI DE EVERR Mardi h, et BORGIA. 1
ruitr64 Gde 1.50 et 2.0f F. B: -I. CONTRE BORGIA
,ntre Gde 1.00


AIRPORT CINE
Lundi h 6 h. 80 et 8 h. 30
LA HORDE SAUVAGE
Entr6e Gde 1.00 et 1.50
Mardi A 6 h. 30 et 8 h. I3(
SAIPAN-
Entr6e Gdea 1.50 et 2.00 *


CINEUNION
Lundi h 6 h. 15 et 8 h.
VIVA GRINGO
Entr6e -Cde 0.60
Mardi A 6 h. 15 et 8 8h.
LE REQUIN EST
AU PARFUM
Entr6e Gde 0.60


ETOILE CINE
lPiTIONV1Ail.k
Lundih il h. 30 et 8 h. 'C
Unrdi A 6 h. 30 et 8 h. 31:
SOUR ANGELICA
Entrse Gdes 2.00 et 2.00
MONTPARNASSE
Lundi ith 6 h. 15 et h.
I.E REQUIN EST
AU PARFUM
Entree Gde 0.60
Mardi A 6 h. 15 .t 8 h.
VIVA. GRINGO
Entr6e Gde 0.60


, L


- glia tOUVmEY f


t~n i~nc~f~diS~ am

41 A vfou;E4 bsFOh#I1Ne31ST


BfAN&.S NOL RNEMAS

AV CAPITOL 1 XTEXATUI


-


t ACHETEZ AUJOURYD'HUIl
IA MONTRE DE DEMAIN























La premiere montre automatique
f. abriquee dans le monde est en
Sbete -f'Phorlogerie bijouterie


E. BERTHOLD
33, Rue des Mirales.
a I

A.:, L ig > .> I ... l.-


--- -- -r....~-~


I- 40 w -- -- -- -- - -


w


r


- -- -- -- --- - --


1
-



s
e
t
11
u

U
t-


D ILs NOuvsLLIS Za





7 LUN 1 lNAM 1Ity


l=2 MoX aiUA-


'RH(MFU MlJM TTI'--EUTK


V TRE HO Debioux'lnondms deo lmnUre, lt 'T ott
Par rance, 1) rake l I palpitation rare des daira les plus fous...


do "adeso at vo. cweis, ireoususew A"eporpooa~o- uo.swq
-rmLma..'l mdeaeeseepem deson.
Dmi oropl prduess" gotale se. partteioe rrdae.n.
FropW6i5lgesaidJraleuros Sbsdfedat9. -.Xw.loadotd

LE NDUVELLSTE,
MARDI 10 MAIRS 1970


21 MARS ALU 20 AVRIL (BE
LIER): Il. L affaire .'cc%616re -
iont au coura de I'apres imidi. Re
-arde.- nvet soi v oLre program--
iw. puls en avant! eI visez hut.,
L, effort sern larg'vniment reomni-
pwnse.
21 AVIUL AlI 21 MAI (TAII
REAU) : Attention minutieuse
aux obligations et application
. continue h vos meilleurs efforts
sPront n6cessaires. Influences pin
nitaires moyennes. Evitez la bous
culade mas 6vfteI la lnthargie.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX) : Dana vos contacts
seer vos supiriears, ves .ssocisi.
:is membres de l'autre sexes, pa-
tience et tact. Excellente pdrio-
Ide pour organiser votre activity
,l vu'e sde is6ntrchts opportunes.
22 JUIN AlU z3 JUILLET
(CANCER). 11 y a davantage de
substance et de posibilit6s dans
cette journey qu'un coup d'oeil
unitre .II fudra d ls patience.




Aujourd'hui

MARDI 10 MARS 1970
SAINIE FR'AN(OISE
xx

COIN DE 'HUMOUR
FAITS DIVERS
L'instituteur interroge un ei'-r


,'-iter des decisions real prdln-
t es.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
k LION): Gardez un rythmes gal
.i vous voulez obtenir les rdsul-
-:ts substantiels que vous 06si
rez. Chanssez ceux ja eiVus fl.
front perdre votre temnps et ecar-
tz laccecssoire. Reirardez loin de.

24 ABOUT At' 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): .Journ( nmu
yenne, dans I'en.enible, main cer
Lta1s problems poui eit naitre.
.Si ceot le cac. mettez un cri -
tena: tPrire dei ne pas d6ern-
ger, i pendant que vous Tfibchis
0sez clnlmenient.
2-I SEPTEMBI..E AL 2'3 OC
TOBRE (BALANCE). lInfloen-
ces planetaires contrasted.. Den
.1nuirchles et des plans qui con
viennent cvus niettront cn situa
tionii de gains avec un effort dimi
tiu6. Montrez votre sens de P
quilibre


24 OCTOBRE AU 22 NOVEM'--
BRE: (SCORPION): Si vOus'
jugez que vous dtes sui la bonne
coie, continued la courageuse -
ient. Deimandez conscil nan .
loins a-.ux sages en course de- rou-
t-. Evitez l Inuitts, g.hiuntrice
d'erreurs.
23 NOVEMBRE AU 21 DE
CEMBRE (SAGIT7AIREw: Dis
cutez avec ceux qui sont interes-
ss dans des tichas semblables
aux v6tres. Vous obtiendrez ain-
si de prdcieux reiismigsnements-
que vous utiliserez en vue e vNe-
ire redussite.
22 DECEMBRE AU 20 JAN


ve. VIIER (UCAPPRICORNE): De6en
Qui a tue Henri IV? dez l'atmosphere. Vous pouvez
Je sais pas m'sieur... Ma- progresser considerablem.eno mais
ma-n veut pas que je lise les jour un programme 6quilibre sera ni-
naux! cessaire.
21 JANVIER AU 19 PE -
,SPECIALISTE VRIER (VERSEAU): Vous con
naitrez des moments d'ins curit6.
Maman!, dit one petite fille Vous ne progresserez pas auffi-
a sa mere. J'ai lea yeux qui me .-lamment. L'heure est venue d'u-
piquent tout le temps... ne pens6e claire, d'une action m-i
II faudra me cbndFilre chez le rie afin d'6carter les circonetan-
.yeutiste. tes d6favorables.
Pas chez le zyeutiate! Chez
1'oculiste! corrige la mire. 20 FEVRIER AU 2u MARS
Mats, maman ... Je ais (POISSONS): Regardez de pres
hien bien oh j'ai mal., quand mi- les Dropositions nouvelles et so-
UI yez stir de comprandre leurns pour
x x x ruois et leurs commentn. Prenez
le chemin de 'efficacit6 et dive-
I)1E. L'E'STOMAt loppez vos dons au maximum. i
I'ln nneodiaint arrLte I iiuu Is SI VOUS ETES NE AUJOUR
i,,nte. D'HUI: Vous oles nsturellemient
Vus un pouvcz pas me don modest, riserv6 ,l'occasion' (sur
Jn-r quelque chose, ma bonne da- tout quand vous n'etes pas sir de
me ? Je n'ai pas mang6 depuis sious- mime), 'et ffcheuscpent,.
,nq jour. .1 en ai des cruam- entit6 et instable. Votre nature
I -c d'itlsoman. authentjgue eat laroenient doue
Ah! Ne boug z pus, mun lt vous ponvez devenir un r6for
pauvre hommie!, faith la dame', amateur efficace. Vous donnez hi
,.mnpatisante. Jo uais allr vous sbacun, m6tne humble, ce qui Ili
achietr on quitt de (I, licrhonnte est dO, yous combattrez pour la
dIe, Iudei justice contre toutes les circons
x I I dances d6fa-vorables et atteindrez
i'tOMOTION dee conclusions ct des r6cultatB
Scl d rrcie quand d'autres setn .cn -
tlclocard renrontreud s-sIues y rifl6chir. Vius ;iuvez
4s, anciens compagnonti. surprendre votre voisin par un
C'eLt vral ce qu'on m'a dit. ,xceptionnel succs. Visex <
(luetU eo ldeven isilminimitratiu lbut
ill" hipital?
V ri ende plus vrni
(:',.t mol quo j'administre les
iluvements' RENE COLES
x x x x LAI UE
O)BEISSANT
-Et aleors, Antoine! dit un
pretre en arrbtant Sun jeun0e0 Iar
con. On n me dit pilu bonj ur,
ouand on me renconlr,'1 s ,r 2 i
5Ue?
Mais mn'sieur lo cvur. 't.
dous-mime qui m'aVe dit no
t6chismo: Hors de I'Eglic,P0
,, in-- lu !luji da ]u
P'AS VANI'EUX 0 -1iaI
Le judge instruction interigylnT .
un cambrioleor
-- Avec quoi avc vous frai
tur la porte? 1 ai d
Ben Avec sune pince-mi ..
seigneur.
-Pam de flatteries, mon ikIRIJ
Appelez nmoi Monsieur le ju-
gei, ca suffira '
UNE BONNE PLANQUE
Elsve Duran 'Pouvez. 0
me dire h quoi sert la poche que
Ic kaunrourou a our le ventre?
Ben, m'sicur Cest pour
qu'il putase 'y cacher quand il
t pooUriulvi.


le SerlvR it isn't.. Lo Champion du leau Vk-
want. annonce& ce" bPr-
tent pour l'Eoropo, I"aU on
L UNDI 9 MARS 1970 is Canada, qu'Wl et ro oe du
DU PEUPLE Canada at de EtatswUnls evc
March Salomon une technique modern at s'r9 ,
STE ROSE qu'il eot en outes Is 1W cauda
Rue Fron Frts Fort d confectlonnerU S,
driver qui* olt t IsMaMsode d ns
le diff6raomtes Capltadn do mu n
de.
DECES DUM JOUR 'do roooveront Ml&...asO dma
nard Thomas......... 50 c as chotx jodrlix"do"dm-
.o Dtlen Eaynons ............ 20 anb lea I u6gant priltbroz Is
JosephF x -...............Ad esar nem*.
-3o, Lona're-........40 ass [Ue vieta d VOW -part um
Tales .. St Fle.r 84 ans pose de touted UBI4,1ew
O oe Mpsni-te.............40 a ur le 3 at ,
Rosald File. .... W I _-- .LaiG S m *0 -Im Nonclate
Marie Carmelle .. Enf re Apobblilqu


VERSAILLES


BIGIO FRERES


sm-rr~o~srrarrrrcrcrrrrrramss~ E0


De Mieux en Mieux


KODAK Instamatic


Avec 1'(Eil Electrique :



















UN MAGNIFIQUE CADEAU DE PAQUEES
FACILE IA APPORTER.
FACILE A MANIPULER.
INUTILE D'ETRE UN PROFESSIONNEL.
Un merveilleux passe-temps.


Avec KODAK

A L'OEIL ELECTRIQUE













Agent : DON MOHR SALES CORP.




Pour votre BEAUT

Cl $ les spdcialits
E cosmdtiques:: -
\1, a la: :
GeIbe Royale
stabilis.c

.IIll .Crimes de jour et de nuit:


Crfme masque.
Crime hydratante.


Toniques et lotions. -:
Creme demaquilante.
Lait de Beaut
Savon. '
.entageL ,t .';..
Brilanfines.
Crime 37 poor Ia bmut4 dm mains.
Ma CiAEe


Produit s
pa, 6abiA


mis a Ba~lsoa


L n s duit licence' ARIM M B. do Bolv" u hbase
do Gale. Royala stabiliseo olire les garanties do M&alt
eld'eof ict6 qui depuis adix ans font rIua I fUOimnI~hiI

rLNMr6SANTA.- 2. swam.. du I I oceeebm eeCOlRk)E

ti2 t4uA~e 4c


Joseph. C. Valm6 et
Diatributeurs.


co 5


le'graIammIes...

NOUVELLE AFFAIRE. DESPIONNAGE EN ALLEMAGNE FED.ERAIE
*17N ADJUDANT CHEF A IRtTEX A MUN. U


MUNICHI (AlFP)
. Unu iouvelle nff.is o d'espion-
nage, la second an moins d'une
Acomaine, vient d'6tre secouverte
oii Allomgneii. Un adjudant-chel
do la Bundeewhr, HIugo Preisler,
87 ans, aippartontint i un batal)
lon d'instruction btutioinne dinsi
Il eonvironsi dt Munich, ai 6tI do
mnasque common ctlnnt ui cp|)ion
ia In sold de I'Est..U n port pa-
,ole de I'arm6o ouest allemande
i annoncs aujourd'hui qu'il avail
ft6 arrti le 19 janvier dernier.
PreisLter a reconnu avoir travaill6
pendant plusieurs annees pour le
rompte des services tie renseigne
ments de Pankow. Selun un porter
parole de I armde, il avait 6t6 re
crutch par son frere qui vit en
Allemagne dc l'Est .La nuure
-lea renseignensents transnmis n'a
pas Wt, pricia6e. On salt seulec -
ment qu'il 6tait on possession de
mati-ril photographioue .11 y a
tout lieu de croire que cellot affai
re n'a aucune relation avec le do
nantilement de la semaine der-'
nibre, ii Bonn, d'un rscau d'es-
pionnage communist.
Les entretiens pr6paratoires ih
h' rencontre Brandt Stoph sont
suspendus. M. Conrad Ahlers,
porte parole dta gouvernement f6
I6ra., I'a annon, hier spir. Un


accord a 60i r6alla6 sur plusalurs
points, muai des divergences sub-
slitent bur diverpea questions
techniques.
M. Ahlers a dit on outre quo 16
(ionvernement fi6eral LUait Lou-
Lefois prbit s poursuivre les con-
versations. De son cotd, Berlin-
Est 'est d6clard d'accord pour
.reprendre lea pourparleis et M.
G'Crhard Schuensler, chef de la
dol6gation eat allemande, a in-
vite son interlocateur, M. Ulrich
Sahm, haut fonetionnaire de la
Chancellerie, ah ie rencnutrrr del
nouvcau Itlluh.
ESPAGNE
Scandale financier en Espagne
portant sour 500 millions de pe -
setas (40 millions de francs) de
,'rdits officials. II a a t& dinonc6
par l'hebdomadaire espagnol Sa-
hado Grafico. Ce journal affir-
me qup les credits avaient 6tW oe-
troyds up angroupe financier de
Madrid, animC par M. Pedro Cas
- Lano, qui aasit propoas ia cons-
truction de plusieurs usines dans
le opile de diveloppement* difini
par le gouvernement dans la r6-
gion d'Alg6risas. Le gouverne-
nment aurait verse ces credits
pour la construction dc trois usi-
nes, conform6ment a ses projects


d'aldo aux Indut i 1'implan.
tent dane a In region, maia le jour
ial preciso qu la ]plus groase
ipartie des sommes ver*qea a dis-
uaru et que les fournisseurs ne
trouvent plus permonne qui se
(harge doe r6gler leg dettes>.
ETATS UNIS
Lord Avon opc i dans une cih-
nique de Boston: l'ancien pre -
oiler ministry blrtannique (sir
Anthony Eden) .,uj a uujuurd'nui
72 ans, souffrait d'une affection
blliaire. Auunee precision n'a t6
donn6e pour le moment sur le r6
sultat de l'op6ration. Celle ci a
Wtd effectuee par 10e Ir John W.
Braasch.
MENACES D'ATTENTAT CON
TRE Msie NIXON L'bpous
du President de Etats Unis qul
fait une tourne 'damn cinq Ebtat
pour encourage -1actioa sodale
des 6tudipta,. 1iit A cM hi-
moent Denver, oh un- twdfmao mrt
a averti la police qua deux homr
mes circulant dans une Volkswa
i gen rouge auraient l'intentia
de commettre un attentant con-
tre celle-ci.
xxx
- GRANDE-BRETAGNE
La procedure d'imeolpation du


dbput6 travatilise Owen a 6t6
ouverte hier. Detenu pour esplon
nage depuis Ie 15 Janvier, 11 a
compare d6jh it sept reprises i
Bow Street. Co n'est que st
Frank Milton, Magistrat an chef
de la mitropole I'envole devarit
les asosies e h s'1i comparait h
I'Old Bailey, upres P iques, quo
Ic public pourra se laire une
id6e exact de cc don't le d6pute
de Mlurp th sa st rendu coupable.
Tout ce qua I'on salt, c'eat qu'
de 196 1969 M. Owen a trans
mis des informations a un diplo
mate de 1'Ambassade Tchcoslo
SVa pe a LQndres.
GRECE
Un group de sept permun
aurait et6 appriheod& bier par
le. arvices de s6curitt greqaue.
II s'agirait de jeunes 6tadianta
don't deux jeune filleu. Dex
deo d(itans aralent 6galasent
occii 6 un employ dana un jour-
naI ath6nien apprtenant a op
position. Salon If aatorits ,le
I opO, qui sppurtiendmait a un
movement de r6sistame se a e-
raft livr-6 A dee acttrvlt' subver-
sives. Lee autoritcs so sont refu-
hea6 a donner d'autres renseigne-
a mental.


Le Couaier de la oAde

LES ROBES QUE LA PREMIERE DAML DE FRANCE A PORTERS PENDANT SON VOYAGE ALUX ETATS L'Nl


Mine Georges POMPIDODI eat
rriv6e A Washington avec uni
rousseau qui lui permettra de
tontrer aux Etats Unis les der-
ieres creations de cinq grands
outuriers de Paris.
Parmi ks vingt hult robes et
ensembles qui component ce trous
eau ,dix sonJ de Pierre Gardin,
inq de Dior, cinq d'Yves Saint -
Laurent, cinq de Guy Laruche et
rois de Chanel.
.Jusqu'o ces temps derniers,
Mnme Pompidou s'habillait au -


dessus du genoa et i elle atmait
bien cette mode qui, convenant
parfaitement a sa sveltesse et A
sa taille, soulignait, son allure
june et sportive. Pendant ses
premiers moias i I'ElysJe, elle a-
vait pu continue. se vetir de la
moime faqon, en .ontrsate a cell
qui l'avait pricedde dans le palais
pr6sidentiel: Mine Charles de
Gaulle, en effet, blen qu'ayant
au course des anndes quelque peu.-
raccourci ses robes,, etait tou -
.ours restie da-ns des longueurs
irns traditionnelles.


LISEZ



Pour.venir aux Etats Unis, la
Premiere Dame do France a de-
ridd de s'habiller plus long, stri
vant en cela les teiulanees qui
se sont manifestoes aux derniL
res prdsentationr de mose. ne pouvais repr6senterIsa France,
a-t-elle dit, dans mues, robes do
Fan dernier: cela aurait et6 in -
juste pour la Haute Cusuture pa-
risienne*.
Avec la charmaunte vivacity qui
la caractdrcse, elle a declare le
is) fivrier la journalist Clau
de de Leousse, qui l'interviewait
pour le quotidien new yorkais
Women's Wehr Daily: aTous les
ensembles que je portouai aux
Etats Unis in'ont 0td donnis, on
priten. par les coaturicrs. Je ne
vcis aucun inconvenient a ce que
?ous le disiez: j e'ne voudrais pas
rnes les contribunbles franaBis
puissent penser que je fais is
-urs frais des dipenses pareil
lesa.

>'INQ NOMS
Personnellement, Mieic Pompi
dou avoue une preference mar -
quie pour les creations de Coco Cha
-el. Elle a choisi pour son vo-
vage, dans sa dernimre collection,
leux tailleurs et une robe de cre
pe blanc, a plis cousus, sans man
'hes, avec un manteau assorti.
A Marc Bohan, chez Dior, elle
-1 demnandi de refaire l'une de
ses creations, qui 6tait en crfpe
gieorgette noir, en mauve doux;
.,'soi son desir ,le cola 6ti amin-
,-i. et la ceinture oilginale ens
roil change en uer, ceinture
plus 6troite dle rouleurs am6thys-
It et mauve. Un inunilau de I


laine Ogalement iuau\e, ct a la
mime longueur omidi>. a etc con
fectionni pour accomp'agner cet
te robe.
Pierre Cardin, ami de tongue
date de Claude Pompidou, a des-
ine it son intention une robe du
sorle0n soie bleu marine, longue
bien stir mais avec une 6chan-
erure qui dicouvre le has de la
jambe gauche jusqu'au genou.
La robe du soir sign6e de-Guy
Laroche descend, elle, jusqu'aux
bhevilles: elle est en cripe blanc
6mailli d'or et de bijoux, et se
porte avec un manteau rose pale.
Yves Saint Laurent a fgurni
une robe en chiffon imprimi .d
serpents, avec une longue echar
pe flottante, don't la Premiere
Dame de France s'est diclarde
enchantle.
UN MANTEAU REVILLON
Mme Pompidou emmene aussi
dans son voyage un manteau de
cuir noir, bord6 de caator, par
le cilIbre fourreur Revillon; et
tons les chapeaux qu'elle porters,
l'apres midi, ont 6t6 fats par sa
modiste prefirce. PaulAtte, ido
Paris. Elle en a command neuf.
un pour chacune des journ6es de
son voyage.
Mais I'dv4nement de ce trous
'-eaunreste Ja longucur -hoimpie
pour la premiere fois, Mme Por
pidou a adopt pour le jour co-
,'oe lesa Ambricaines aplleut Ii
nou dimension que len Pari
eionnes, tirailll es entire le rinu -
nio. et le cmaxi,. ont hbaptidi'
nmidis. On ne poeut que s on ffh
,iter Iles Ancieom ne disdiient
'Is pit d6ji iIn medio o tat virtues'


Les Bandes Dessinees du 1 NouVelliste,

-Blondie


IUt-.


S-MO OO NTRES SUISSES---
MONTRES SUISSES


GIRARD PERREGAUX RALCO
TECHNOS LANCO
BIJOUX
BIJOUX EN OR 18 ct.
BIJOUX EN OR FIXE
BIJOUX MURAT
BIJOUX EN ARGENT
ARGENTERIE CHRISTO FLE
CRISTAL DE BACCARAT
GRISTAL DE LAL1QUE
CRISTAL DE DAUM

EN EXCLUSIVITE A LITTLE EUROPE
ET MAISON ORIENTALE
t--oo ---ooo --_oaeo ----9 -o o '. -B .. ....e o...


I ..~..~irl-ba.l;d~w~rII*~UL~L~ILU-l-YYLI


. .




~'-~---


LUNDI 9 MAR -I1970


- ao mOOVUm


(Buits)


Almnuail I'AIglo Not alt In Rlachur par 1a buts a 1.. Us d" buts bri
Clul lilltion I I'Equipo Nations aillien ful msarSq par PAl6 IA.
lo dle Ilormudt. lo 14 Avrll. 18l Journal dUltlna Hlora, u qunliflI
Avril it IH Avril. to goal de Pole tie 4ganiall.
A rcolto ocealon, la FAdArotion xxx
llnithlnni e Football orgrnion As Stde SYIVO a
la lRaflo dl'un DATHUN. l1 coft
  • nosnmon d'Un dollar e'. lt tirnge AprIts 7 tours, le claneomont at
    .,urn lieu l 18 Avrill. lit comma suit :
    T'entex votro chance, Sportifs. Algle Noir 13 points, Racing,
    x x x x Vlolette 11 points, Excelsior 1)
    FOOTIAI.I points;
    1lRESII. PAT ARGENTINE. Ban Artibonite. Ligue'du Nord
    RIO DE JANEIRO (AFP, Etolle 8 points, Bacardi -- Li-
    Is br6sillien f6tent <41 rshn- gue de Port-au-Prince 3 points,
    oiliatation de lour 6qulpe nation Don Bosco -- Petit GoAve 2 ptI
    ;o qui avalt >t0 battue par cello Dimanchie, pour Ic 8S(m'e tour,
    W'Argentine. Le second match, Petit Gofive a battu In Ligue de
    .ou6 hler, a vu oni offet, lit ve- Port-au-Prince par 2 it 0.
    tore du Brsill sur I'Argentine x X x
    I., programme tie la Ise.-iilse :
    Ce M dical o27, Mardi 10 Mars Ao 6 hres Aigle
    Centre cal 27, Noir Bae Artibonite
    Chemla des Dalles Vendredi 18 Mars h 6 hres .
    Conference du Mercredi 11 Don Bosco Ligue du Nord
    Mars 1970 A 8 h P.M. : re de varices esophagienne>s par letter Excelsior.
    lea Docteours Symphar Bontempa Dimaiche 15 Mars h 8 hres 30
    at G6rard D. Pierre. p. inm. : Racing Etoile.


    C N4VMLzWS n1W*AN6ER )X

    LES ENTRETIENS Ilc plus raffin6s dana lee plates
    AMERICANO lee plus precieux, le tout prepa-
    AME)RICANO BOLIVIENS ri. par up authentique chef chi
    LA PAZ (AFP) nois uvenu du nord>, et servi
    Do source officially on salt come on le faisait dans les
    aujourd'hui quo durant Ie s96jr grand Palais de PFkin du Iic
    do Charles Meyer, a la Paz, Ie allcle.
    Sous-Becrltaire d'Etat pour lea Dur6e du repas : deux jours.
    Affalreq Latino AsmAr nalinea des Nombre de plats : cent huil.
    Etata-Unia envjigera avec lea A retenir : Les cuisses de sou
    autorites locales lea basea d'un ao ris en brochettes, lea queues de
    cord d'un d'ndimnlsationarelatif & limaces <& la grand Mandarins,
    la Nationalisatsos de I GuUa et les goujons di Tibet sans are
    Oil Company de Bolivie qui eut tea.
    lieu en Octobre dernier. La seule arete est finalement
    Meyer arrivera i la Paz le 'addition : 1.800 dollars pour
    vendredi 13 du courant pour un deux. Pain, .couvert et service
    aijour de 54 heures. U renenotre comprise.
    ra leo autorit de ce pays y corn x X x
    prif le Chef d'Etat Mayor, le LES F-fiTRETIENS
    General Alfredo Ovando. POLONO ALLEMANDS
    Cotte 'msme source ajoute VARSOVIE (AFP)
    qu'au cas ou la mission de Meyer Los entretiens politiques centre
    aurait 6choun, l'aide nord ami- Ih Pologne et 1Allemagne de
    ca.tie i la Bolivie sera. suspendue. I'Ouest ont reprise ce miatin a Var
    x x sovie.
    LA CHINE M. Georg Ferdinant Duckwitz,
    ET LA SITUATION Secretaire d'Eta ( C(uest Alle-
    AU LAOS mand aux Affaires Etrangeres,
    HONG KONG (AFP) est arrive A 10 heures 30 locales
    La Chine a signifCA aujour- anu Ministere des Affaires Etran
    d'hui sa disapprobation des pro- geres en compagnie des membres
    positions du Laotien on vue d'une solution M. Jozef Winiewicz, Vice Mi-
    politique de la Guerre au Laos, nistre polonais des Affaires E-
    en publiant qu'uno version pars trangeres, asistl de hauts fonc
    phrasee de ces propositions, et tionnaires de son Ministere.
    en souBignant fortemn ent la d6ter Une premiere s6rie (io conver-
    mination du Front de butter juas stations avait eu lieu Isa 0 et 6
    qu'A la victoire finale., esatlinent Fevrier derniers a Varsovie aus
    leos observateurs i Hong Kong. -oura de ltueulic lss chefs des
    En offet, I'Agence Chine Nou delegations avaient cxposi de fa
    velle a cite essentleehnment le con liminaire lea points de vue
    prnambule et la conclusion du do de leurs Gouvernemeneits resper-
    cument du cfrontt,, mals a passe tifs sur le oConter.ti-ux ai regler
    entierement sous silence l'impor entire lea deux pays.
    tant passage central proposant x x x
    une solution politique, et 6numn- MANOEUVRES DES
    rant les crtoes> du frontt. POVIETIQUES
    La facon dont le document a e- MOSCOU (AFP)
    t6 public par P6kLn, ajoutent lea Io nrincipaux Chefs militni-
    commentateurs, eat dans a line res dp I'URSS ae trouvenil en sc
    do b'attlttude de la Chine via-4- moment en Biplarus-i0 oi il
    v de la guinrre du Vietnam. Pi- v-nt iinspiter otux msan-i ivr
    kino, r:itpelle-t.-n, a ronstam- Dvinai do s rI force nrm'eA ri"
    meant exhonrl lea Nord-Vitmrn iiques, nnnonce ]a radio de Mos-
    miens h livrer une res en accord avec lea thorieso En rduqs (ne Mnr-bh'siax Andrei
    nuiistao, et a tent6 de dissuader Gretchko et Ivan Yakoubovsky.
    lHanoi de chercher un reglement tit du Gfnfral MLvtil Zakharov.
    .,ver les Etats-Unis. re sont lea personnalBts militnil-
    x X I. .'".. ilvyntes : Le General Ale-
    A LA FACON DES ANCIENS F Epirhev. Chef de In direction
    I.MI'EREUItS CHINOIS sIolitique crntrale de l'arml'e e
    BANGKOK ,(AFP) Is flotite, let Mar6chal Pavel
    TIrn .iter see amis I laI ftson Ionfal kov. Commandant en chef
    lsa anclens Empereurs chinois 1c I'slrmis de l'nir, lI Gen6ral I-
    ,.st ds(ormali possible. van Pnvlovski. Cortmandant on
    Un hrtel de Bangkok vient dsi .h-f deo troupes terrolrcs, et le
    Inner une, nouvelle formlle die isnrnI Sergo Marlnkhine. cocs-
    s,pas Je 0o I'on peout inafker-leo mets Arrilrep.


    SAux Oi

    (Mime ,GEO
    41'Rue Macajomu
    et de la
    Perform
    Reprodu
    Interpret
    T
    Tous genres :






    Chez vous,
    VOYEZ IuA MAI'
    LE DISQUAIRE
    L.E DISQL
    DE LA


    ala B

    Snyez l'un do

    c1nniptes d'6pa


    ACTIJALITE

    Reinlse de Dfpl~ms
    A k'AuuditorIuIEdu


    Temple Adventiste


    sieurs mcorns, lycoesnt le .5ci, ie o 1400 Ma rX-sB pou
    en fonction des prochalnes svamn moire de Robert DENIl
    ces de la Semalne Sainte et de la grettl Epoux et Pire.

    nrdes Sonores xemledo fi mal
    Lacraretd l eau se fait dentir

    e deplus en plus h t ion-Ville.
    TRGETTE DUPLE5SY) notamment" I la Place Byer.
    , (Rue du Perp6tuel Secours) Certains quarters, absolument A U
    Fontaine Mme Cool') d6pourvus du pr6cieux liquid
    ae souhaiteraient trem .ament6a, m& Aujourd'
    nances Lgendaires, me une foisa par semain. a 6 H
    actions phinom6nales,
    nations faisant 6poque, Coll6ee International UN WE
    outes Oeuvres, des Chirurglens
    outes euvresLa Section Haitienne da Coll Rin
    Classique, ge avise les confreres que a rIu I lo 11n
    PoOpulaire. union annuelle aura lieu le mer-
    Reli~ ux. credit 18, jeudi 14 et vendredi 15-
    ReIig*euY, HMa 1970 au Centre M6dical 27,
    Th&tre Chemin des Dalles, d6s 8 heures
    Disques Educatifs, a m.s confrere, nembres ou non
    Disques Scientifiquce du Coll6ge International sont in-
    sans depenses exag6res : vites ? presenter leur travaux
    N AU, O\ND ciONOrEtr et A nous fire connaitre lears : -
    eON AUX ONDES SONORES, st entire le 20 t Is 80 Avril. .
    DES MELOMANES AVERTIS, Ceux qui ne pourront pas Itre
    UAIRE BTEN CONNU presents peuvent envoyer leurs
    UAVl BIEN l.U travaux qui seront lus par un '
    k RUE MACAJOUX confrere de leur choix.
    Constant PIERRE-LOUIS
    Secr6taire.




    $ 100 $200

    lanque Commerciale d'Haiti.

    les 10 clients de la BCCH don't le compete d'dpargne sera
    double .au course du mois di Juillet 1970.
    argne entire $ 5 et $ 100 serdnt doubles. Les cornptes de plut
    dc $100 seroiqt augrmentfe de $ 150.i Ae
    Owi. -re7 iin .-.m impie pargze maintenant et av
    I )OU [.EZ VOTR E CAPITAL S'
    AV 1-C L \ \NQUE COMMERCIAL I A


    S leur re


    Un Centenaire Religieux
    (Hlu,ll)


    andl si-r. eus li b 1'Aud
    MAm 6u mWsiA advennilst une
    belle o6r6monio do rendso do di
    plOmea, organib6o par M. O6rasrd
    A. Joaoph, dlrecteur do l'Institut
    Technique de Formation Profe-
    lonnollo. La cd6rsnoni lofut ouvorto
    r M.o Marl6na Jotnty. Da
    osn 61Aves. notaimment Bertha
    Okntavo, Sorge Augustin,
    annt produlta avoc succos danm
    de chant, deo po6mn et une p16
    cette cLa Osupe Satolliteo, crea-
    tion de M. GrCerd A. Joseph.
    La public qui a applaud ,
    tout romnsro a eu l'occasion do so
    fire une Id6e de cotte institution
    qui depub prbs d'une ann6a so
    consacre a former des jeunes es
    prits, d'assurer leurs pas sur le
    chemin de l'avenir.
    Nous souhaitons une longue
    vie A l'Insttution Technique do
    Formation Professaonnello ot un
    plein sueccs.
    POMPIDOU : ENTRETIEN
    RADIO TELEVISE
    JEUDI PROCRAIN
    M. Georges Pompidou auras.m
    entretien radio t6elv-.sB, Joudi
    prochain. 12 Mars, I I'ORTF.
    1 saMra interrog6 par Serge
    Maffe;, de France-Soirs, qul,
    declare leI enuniq6 dos la pre
    aWdence, a partislpe au voyage
    que le president de la R6publl-
    quo vent d'effsctuer aux Etats-
    tjinls.
    C'est donc, selon touted proba
    blit', un bilan du voyage amerih
    cain qu'au course de ce dialogue
    le Chef de I'Etat fera pan les au
    diteura.
    xxx
    GARAUDY : NO qVELELS
    CRITIQUES CONTRE LA
    aLINE DU P. C.
    C'est d'Autriche que M. Roger
    GARAUDY, rf emmnent 61mnint-
    du Comit6 central du P. C,. a for
    mul6 de nouvelles critiques con-
    tre la sligne> du part.
    Invite Vlenne par la I Soci4
    ti Paulus qui oraanise des ren
    contrea entire perlmonalits da
    tendances politiques et philoso-
    phiques diverse, M. Garaudy, se
    faisant l'avocat d'un modele
    frangais du communlsmen a sog
    gerd l'6tude approfondie des eve
    nements de mai 1968 en France
    et du printemps de Prague. Puin
    il a ajoute :
    -Ce module seralt entiere-
    ment different de cqlai qui est
    impose actuellement W Ila Tchcoa
    lovaquie.
    M. Garaudy a admis que ses
    suggestions a'6taient heurtesi A
    uane forte opposition au aein
    du P. C., frangaia. Solon lui, les
    theses ptibliees rccemanment par le
    P. C. sovititque annoncent davan
    stage un retour au stalillname
    qu'au 1nsinismne.
    Le bureau poitique du P. C.,
    a ddci de e convoquer le Comit&
    central le 21 Mars.
    NIXON
    L'ASSAUT VERS MAith
    COMMENCERA L'AN
    PROCHAIN
    Key Biscayne
    Le President Nixon a annoncC
    sier un nouveau programme i'ey
    ploration spatinle. Dans l iro-
    chainc dkcennie, leo Amtiricains
    lanceront d'abord des vaisseaux
    inhabits vers toutes liea planets
    du systome solaire, y comprli un
    vlhicuile auLonistique qui sern en
    voy6 Dour atterrir sur Mars et
    analyser sa surface. La prdpara
    lion de ce procramme comrmen-
    (era en 1971. L'un des buts us-
    sentiels malNa plus long term
    en aerae l'exloration de Marh par
    des astronauts.

    AU JOUR LE JOUR
    (suite)
    On nous signaleleea crevasse
    qui parsement la chauss6o de
    rues do la Cit Dunmarsais Esti
    me ou du Bicentenaire.

    Lea examens trimeatriels on
    commence cctte semaine en plu


    I


    LK "Am DU JOU
    BabiRram u% o
    Ja utsl nrrilv6 hilo matll,
    Mare, v.r. los 7 h. 80 A p J>6p

    O'Clt le Dr. RogeI Flle. m6
    qul a prdsld6 A man arrl Je
    p6so 8 Ilyre at domio. Ma *ABre
    Buqy sa port* blon. Mbn arM
    Volney set dans la Jole gains, qua
    mon fr6ro aln6 Eddy, mni seur
    Diana. Mon parrain Norv eat
    vanu m'attendre. Ma grand' re,
    Tullie ,no pout conten`r s on
    bonhour ainal quo ma tan e~t-
    ty. JVenvole mes affection a
    tons moe parents et anmia
    Sogn6 : STANLEY STAC).
    X X X '
    Carmet Social
    Le dimanche 8 Mars ramenait
    :'heureux anniversaire de naissan
    r:e ('un fonctionnaire con cenlt
    et apprdci6 du Gouvernemeot no
    tre estimable ami St Voyis Paus-
    ral. Nous nous associons .. la
    joie de sa famille l'ocesasion de
    ,e nouveau prinlemps pour dire
    a St Voyisa Bonne Fete, du sue
    ces et Ad multos annos 1
    x x
    Retraite amnuelle
    des ancieuues du,
    Sacri-Coeur de
    Tureau
    La Retraite annuell deas An-
    ciennes du Sacrd Coeur dle Tur-
    geau sera pr6chde, lea 16, 17, 18
    et 19 Mars, i i5 h 30 p.m: it la
    chapelle de institution par le P6
    re Baudry des Clercs du St Via-
    tour.
    Le 6 h 8 esat fixe au samedi 4
    avril et so tiendr a Aux Cosa-
    queBs. La cotisation eat de 3 dol-
    lars par personnel. Lea inscrip-
    tions sont ouvertes.
    LE COMITE.
    x x xx x

    Anniversaire
    Le 5 Mars ramenait I'anniver-
    saire de naissance de notre
    amni et collaborateur de notre
    journal Cldment CGlestin.
    Nous avqns profits de aa pr6-
    sence au Nouvelliste pour lui po-
    Ber deux questions :
    Mon cher Celestin Quel
    est votre Age ?
    Quels sont vos secrets pour
    rester jeune ?
    Aimablement et avec un sou-
    rire sympathique il rdpond : Je
    viens d'avoir 83 ans Je suis
    toujouro A l'aurore de ma cin-
    quiome jeunesse.
    Voici les secrets pour rester
    jeune : I1 retire un paper de sa
    poche I1 lit tL'amour compete
    pour une grande part dans la
    jeunesse.
    Quant A l'amour de ]a vie
    c'eat un atout 6norme, on dIcou-
    vre sans cease de nouveaux cen-
    tres d'intrnta qui rsveillent et
    timnulent I'dnergle.
    Nos compliments Ad Multos
    Annos.

    Mort de -M. Jack
    A. Khawly
    Nius avons/appris avec infini-
    ment de peine la triste nouvelle
    de la Imort- de Monsieur Jack A.
    KHAWLY smrvenue le samedi 7
    Mars courant A 10 h. 30 du ma-
    tin A Gainesville Florida. Nous
    pr6sentons nos sinelres condoloan
    cas h sa Veuve, s sea enfants et
    aux autres membres de Is fa-
    mille.



    Messe de Requiem
    d'anniversaire
    Mme Robert L. Denis, M. et
    Mme Robert Denis, Junior
    s Mile Guylen Denis, M. Philipi
    s Denis, Mile Fabianne Denis in
    vitent les parents et amis A B
    joindre ou i s 'unir & eux par
    leur priqre a la mease d'anniver
    t saire qui sera dite a 6 hreo du
    mating en l'Eglise du Sacr-Cosur
    s. I- A Al 1A M ,....I- -A-


    Le preudtre
    ----I..'-


    (Cplitulalri donned lecture du d6- ches aupr6 do Prboident Boi.-
    erat d6rsotlon do la nouvallo pa- rand CANAL pour le project. Lo
    rpVl.so a pr6t.one du Pr6mident 15 Jluin 1877, une lot a 64, votae
    oat' -Madams Niseafe SAGET, A P'unanimit6 & Is Chambre auto
    Mg r. Iopold AQUA -SANTA. risant j careg do Sainto Anne
    vlsl tur, apostolbque et un grand Ih consltrufr l a ,
    nombre do prttre. Le. 26 J S A ot 1 7, & st heu
    s reo A. M., ourent lieu Ia paos et
    Le dOsula6m Acte du GAnbral la b6n6diction do ls premiere iper
    SAGET a-.ounvoir italt I1 no. MrS g sr GUILLOUX
    minaltlon& Mg r. Ali J ean p Monseigneur LEO
    Marie oLLoT comme Arehe NA L gn dol'Ar
    v6que do Port-u-rin La coL n o4 pres RIBEAU,
    scratilon du Nowel lArehevique 80La"r @f al, KEWR8U7AN,
    te Port-an-Pce a ou lien le I 5 WI doIsai Ctbdra IM, s to
    .blnvler 1871 en France a 1Egli- Suf reuOdu Collg St
    bc paroise lale de PLOERMEL Marta EVOYER, cur do
    per M5gr. BIERCEL it de J anme BCEAUGER, cure de Bai
    Evlques BERGENT et FOUR- net R=s6 .LE.AGOF, LEO et
    NIER. ,~' ~LE SiDENT Boslrond
    Le 31 Aoflt 1871 Mr. GUIL- CANAL et sa deitingube spouse,
    LOUX prit. possession do sons le A. THOBY, seardta
    sige n r6sene du Pr6sident des Travaux Publics et
    SAGe desn membres doe son de l'Ifiriour, Dr. Jean JOSEPH,
    SGouve n, des momsres donveon sec~tatre. dsEtat des Cultos y as
    Gouvernement, dea plree Ronvel, nret. A l'isue de la bInldic
    Beauger, Sainte, Kerszan ,o tion una Messe tut delebrn e
    nard, Ribanit, Simonet et Mor par l P. GILLARD, cur6
    eot. de d Joseph.
    Le m6mLe v our, la nltion des e tr de
    P~res do hComplagnie, de Marie Les fidations at oe tfric do
    (Preas dntfortains)paie d Mario nounsile glise furent raUi-
    (lee Montfortaina) at tino- esapad at l'architecte BREDAN.
    guren. Tros plreos nt d 6brmtu Len matdriaux de consruructin,
    au pays: les Phres Franois. Au- 'lea Wase oat &tl donnas par le
    gusted Ruppin, Ernest Xavier prudent deo la ,Rpubliqueo com-
    Boulangor et Louis Marie Henry. t n dontrflution personnelle. De
    Le 6 Octobre 1871, le Magie- ce faith, une parties de o'glise a I-
    trat Communat M. Marclelus A- t6 ralisee.
    DAM a d6qlar6 qu'il a fait choix En 1882, le Gendral SAiLO.
    de la parties Nord-Est du cimetie- MON fit don de 17.400 piastres
    re pour batir la nouvelle Eglise, au pare JANMOUILLE pour
    l'arpentage a t1, fait par los 1'achbvement des travaux. Los
    architects Brebant et Viaud sur portes et lea fenltres ont 6t6 rka
    un terrain da 240 pieds sur 133 lis6es. Le pire JANMOUILLE
    pour la construction d'une Egli- lors de son voyage de cong6 e
    se et d'un Presbythre. France, recut un don de .76.001
    piastres.
    Monseigneur GUILLOUX fit 11 r6alisa l6gline actually de
    choix du p6re Francois Maris SAINTE ANNE avec 'le con
    LEMAISTRE de la Congrlga- course de see vicaires, lea pere
    tionJes pbres du Sainjt Esprit Jean Marie MORICE, Jean Ma
    comme premier Cur6 Fbndateur rie BRIERE, Franeois Mari
    de la paroisse de 1870 A 1873. LEO, 'en 1878, il constri sit Is
    Durant son administration, il chapelle de Bouvier; le 7 Mar
    restaura 1'Eglise qui fut cons- 1881, l'wol Coengr6ganiste d
    truite en 1784, travaux realiss Garcon dirtge par les Frires d
    par l'Ingdnieur GREGOIRE un l'InBtruction GChrtiennet les cha
    amrricain. 11 dota I'Eglise d'un pelles de C16ienceau en 1881
    Harmonitm qui a 6t1 inaugure Chauffard en 1881, Grande R
    le 2 Fevrier 1873. Le 16 Juillet vire ean 1883.
    1873, le pbre LEMAISTRE mou- En 1888, MrTg. MILION A
    trut prune corte malade ie. cheque de Port-e GUILL-PriAUMce, tache
    Un mon- Dumenthier la b6rigdiction voua fte, les est Franois JAes deMOUx s
    tombe; il fut inugvembr le 21 MiLE crit Cayes deux aitrels latrai






    uocdM dle la b re. dei la riss. ]
    truisit une chapelle dndi e St. La pre GUa LAUME ache
    Charles BORROMEE, nCarre- comnplteoent l'Bglise, r elisa I
    four Duthier la lois dictian vodte, lea vestiaire ls deux m
    eut lieu le 4 Novembre 1874; il critls le deOuN autelsaveque
    procsda gaement-EAs it bnrticrnt chaired, 'ornemestaition. 1 cot
    tion de la Statue de Annrche. truiait l imnche8 apolle deoM
    quo de Milan. Grlce au. G nral 16, d8dFke I St. FR.AN(OIr e
    Lorquet qui a bien voulu faire Godet dd d 'deIs St. ANTOINE d
    don dparoisse terraint'Egline, PAADOU, ainsi quPOPLARD dlN
    cette 'merveill- futr e lisde. DS s Ia nomination du Chano
    Le 15 Aoeit 187, Ia Chapelle nu Jean Marie MORICE comm
    de Chauffrd fut inaugur6e; en premier Ehoque des CayesR le1
    Avril 1874, celleo de Clmenceaur. Juilet 1893, le hanoine Gasitm
    GUILLAUME fut nommd \
    Par decision de Monseigneur care gdrnat sdu Diocbse. Le Cl
    UILLOUX parISTRE 187de Sain 1noe Jos 1873 eph BEAUE T, Cu

    Pmres du Saint-Esprit partire ft. Cah ale, Ad re
    Le 27 Ocetobre 1876. le e pr o repaer Bi AUm ER fit
    I.ouis Francois JAUMOUILLE, hn ea Ins la parosse
    Cur6 LAquin, o a tk name l iru 1893 1 1920. Son installations e
    "inssne titre h Sainte Anne. lieu I dusimancho 80Oetobre 199.
    Iiia paraoisin deSainte Anne o is 8 hours A. M., par Monse
    6t dirgl par lose Pres d Saint gneur Jules POUpPLARD, d(61
    Esprit pendant six ans de d1870 (Ac e tAucha hincs BFRe ANI
    A 1876.sEll a coru deux Cures, A U R E I. Y, Cure de Sat
    les PirCe MAISTRE 1871 1873 Joseph, G E N T E T, Cu
    et Moricet 1871 1876. Ell ofut de la Cathidrale, des p~res V
    remise au Clorge Skculier de TAL do St. Marc, Lko, MKI ZA
    1876 h nos jours. ae LANG dei a paroisse. U
    Lt 13 Nos-mbro 1876 lePers grand'messo tslennelle fut 09
    1 AUMO8 LLE P idbrae pe 1 rl6cipleondaire assist
    Louis Francois JAUMOdILLE a des p6res VITAL et MOIZAN.
    _td intalld par Monseigneur
    GUILLOUX. It fut le premier iA suivre)


    e Mr. AMES prit lavion ueux
    k. heures apres ces viaites assez
    Ai fructueuses, a destination de
    & San-Juan Puerto-Rico, siege de
    1 l'Institut Technique d'Integra-
    r tion Cooperative de l'Amirique
    o Latino, en important la plus a-
    a grlable impression du Pays et de
    r son Chef Dynamique qu'il filici-
    i te pour les belles realisatiorns de
    eil son Gouvernement notaniment
    e la route du Sud et la Centrale -
    Hlydro Electrique Frnncois Duva
    n lier.
    at

    -Les dix hommes
    6- noirs sur la scene
    en
    D Nous avons appris que la Trou
    it po de G6rard RESIL se propose
    0r de porter sur la sc ne en le dra-
    I- matisant le magnifique poeme
    N d'Etzer Vilaire no MES NOIRS. Co sera une heu-
    6- reuse rlalisatlon et nous pr6sen-
    1t tons nos pls svives fllicitations
    h notre ami CG. RESIL.


    Timbre camerounais
    de personnalltes
    noires

    Nous savons que la R6publique
    F6d6rale du CAMEROUN a
    pris l'initiative de lancer une ma-
    gnifique collection de tnmbres -
    paoste don't la vignette repr6-selnt
    certaines personnalit6s noires l'.
    sont les 4crlvanD Bqul suivent
    Dr. W. E. B DUBOISS 1101H
    1963) Dr. Price Mars (1l76-196I)
    Marcus GARVEY (1887 1Il40,
    Ren6 MARAN (1887-1960)
    Langston Hughes (1902-l1;'l)
    Aimin CESAIRE (1913)
    C'est un bel honufnag naux
    grande figures de notre race.
    L'mlasion de ces timbreso ut
    lieu le 26 Septembre de lasnni'
    dernisre.
    L'initiative en revient-au D,
    Bernard Fonlon Minitr de,
    Transports, dea Poates et Tihlr
    mmnirff ai nur.. bA


    A VENDRE se de Doctoral, 6tudia \ ...
    Uine maison situce a la tI1re do ces 6crivains qu'il a comnus
    Cits Beaubceuf (Martisant). personnellensent.
    Pour tous renseignements s'a Nous envoyons nms feiicita-
    druser aux Ateliers du Journal tions et nos remoerciements au Dr.
    onu I las Cite Beaubceuf au No. B. Fonlon qui nous a fait parve-
    20 bis. nir des echantillosm.



    Une formule formidable

    C'est le GWECIAN FORMULA 16. 11 rend a|
    vos cheveux ses couleurs naturelles en 10 jours
    p3 semaines au plus.
    Le GRECrAIN FORMULA 16 n'est pas uhne
    teinture. C'estAune lotion qui reconditionne les
    cheveux sans les graisser. II leur redonne leur
    jeunesse.
    Faites disparaitre les cheveux gris en peu de
    temps et sans le m o i n d r e tracas avec le
    GRECIAN FORMULA.

    hAGE"NT:

    SDon Mohr Sales Corp.


    PaW a


    CAPITOL
    hut Lundi 9 Mars 1966
    feures et 8 Heures 30
    WESTERN EXPDOSIF

    ie Pardonne Pas







    S- s
    .


    .


    GUILIANO GEMMA
    &c la participation de
    OPHIE DAUMIIR
    CIQUES SERNAS.
    grre Gdes 2.50 et 4.00


    ~I


    I


    7 -7. 47 44 Z_ X~ll~141rr ~ ~ ~aASp~raqp~~j~~+i~eu.-


    mlmlmanl


    M


    Un visiteur su6dls Israel s'laterroRe
    D Damlorn (Bunm)
    A DamienB conua d, fat I qualitA ,1. 44
    Le l.undl 2 Mars on course Ise lals t I portion orwtntale do
    Dr. .ackes W. AMEIS, do nado- a Qul, melon la thAs oe ldad
    nalilt6 au6dola. Dirootour do "d4 r ,rl t t romaponaabtll
    'Instltut Technique d'lntpgrratl.on i artwi s rconmm bun-
    CooptraUve pour I'A -q a.-
    ti talt an vl1 an -xx
    ment de l'.gricult ire, dam S- M. MARCELLIN
    'sources Naturellea at du D6v lop LA DEMOCRATIE
    potnent Rural. ArrivA & Port-au- C'EST LE kIESPECT
    Prince, le Vendredl 27 Plvrier DE LA LOIs
    scoul6, k sa descante d'avlon, le PARIS (AP'l)
    Dr. AMES fut saluA par le sp,6 Lee manifestations violentea,
    clalkte en Coop6ration, Mr. Elie ja lea interdis, c'et la loin, dA-
    VERNET a l'A6roport Irancola dCare M. Raymond Marcellin Mt-
    DUVALIER. nistre de l'Intlrieur dans une in
    tervlew accord a I cExpreas.
    Accueilli I Damien par le Di- 1 u suJet du maintien d. I'ordre
    recteur Gen6ral de 'Agricultu- dana lea Universites.
    re, l'Agronome Jaurts LEVE- M. Marcellin rappell ques lea
    QUEi avec qui il out un interes lUlrversitds edisposent de leurs
    sant change de vue, I'minant propres moyens d'assurer l'ordre
    visiteur fut ensuite introduit a a l'interieur d'elles mimes.,> 11
    la Secrltairerie d'Etat de l'Agri- ajout6 : eQuart a ceux qui en-
    culture oil le Minlstre Andr6 Lendent en permanence dstruire
    THEA.RD le retut avec beaucoup l'ordre quel ou'il soit, en recons-
    d'amabilitk. Au course de leur on- Lituant des ligues dissoutes, en
    tretion, le titulaire du DARNDR usant de menaces physiques, en
    souligna au Dr. AMES le grand brisant des matdriels coilteux qur
    inttrt que porte le Gouverne- aIn Nation met aIs disposition
    meant du Pr6saient A Vie de la des enseignants et des lives,
    Ri6publique, l'Honorable Docteur leurs actes sont du resort de In
    Frangois DUVALIER au mouve- police -judiciaire et des tribu
    ment cooplratif qui b6nlficie d6- naux,.
    jhs de sa plus haute sollicitude. Le Ministre souligne qu l'ob.-
    Conduit ensuite au Service de Jet unique de la repression 0cst
    la Cooperation dirig6 par 'Agro- de sanctionner crux qui snfret-
    rnome Emmanuel JOSEPH il ghent Isa l,.
    fut chaudement regu par le per- x x x
    -asonnel. Le Dr. ANES visitA en- ISRAEL ET LE PRORI.EME
    Saute sla Psculb( d'Agronomie, DES RKFUI .GIS-
    l*Ecole Moyenne dAgriculture, LE CAIRE (AFP)
    oil la Cooperation faith parties des Israel se prepare as commettre
    s disciplines enseignles, puls les un nouveau crime dann le sow
    r chantiers de la Coop6rative FrO- tour de Gaza en tranaf6rant ds,.
    c res Unis de Marin of s'achbve la r6fugri6s. declare l'officiux * construction de la station de Ahrams.
    pompage pour l'irrigation des ter Commentant information de
    re de ses membres.
    Sd embr source israelienne selon laqusll,.
    0 'isiblement satisfait de cetto le Gouvernement Israelion so
    Lsriblomentesatiofait do cctto r6unirait rm stance extraordilit,
    e prise de contact avec les respon- rn mercredi prochain poutr oti
    - sables du DARNDR, le Dr. AMES dier le transfer on Cisjor dau
    s a promi de revenir le moist pro- de trois cent mille r6fugils d( Ga,
    - chain, avec un autre membre de za, i a journal estime que le Gou
    e l'Organisation Cooperative des A- vernement Israelien reaLiserai
    a mdriques Mr. Raphael VICENS ainsi deux objectifs : d'abord
    s en vue d 'larkir ses relations a- mettre fn a l'agitation er a I'act
    e vec ros Cooperatives. vite des commandos palestinmens
    e Au Dlpartement du Cornmer- dans la band de Gaza, don't la si
    a- ce et de l'Industrie, il devait ren- tuition eat prioccupante, ensuite.
    6, contrer le titulaire, le Dr. Lebert commencer dans la bande de Ga
    i Jn-PIERRE qui lui accord un .a la judaisation des territories
    cordial entretien. Puis il visits occupls. Los Juifs immigrants
    ar lea Bureaux deI l'Inspection GCne en israel s'installersient I la pla
    s rale des Cooplratives du DOpar- ce e las Population Palestinrenne
    Statement du Comamerce oil siege le D'autre part, les journaux du
    e Conseil National de la Coopers- Caire annoncent qu'un group dl'
    Il tion I eout enfin 1'occasino au lhves du secteur de Gaza ayani
    o DIpaement des Travaux Pu- terming leurs etudes secondaires
    - blies [Transports et ommunica- ,et d6sirant s'inscricre dans des U
    tions cd'asister aux operations de niversits Egyptiennes sont arri
    a la Caisse Populaire des employs vs b hier A Kantara-Ouest, apres
    a et de s'entretenir avee les diri- avoir traverse le canal sous le
    a giants de cette Coopdrative qui controlled de la Croi-Rouge Inter
    X. group plus de 1.500 membres et national. Ds ont 6te accueilhs
    s dont le chiffre d'affaire d4passe par lea autoritns dIsrnailia et
    f 500.000 Cdeo des Representants du Mbnistkre
    et Egyptien des Affaires Sociales.
    &fn-.Als u m so-an00


    pr.trea culier. I1 pas.a douze
    annses a la tete de cette parois-
    se.
    Le principal but du nouveau Cu-
    r 6Etait de construire une gran-
    \de F-Pise digne de la ville de
    "Part-u-Prince; il fit ldes domar


    r

    r


    1


    Offre d'emploi
    Salon de Coiffure recherche
    Zsthoihiepne expnrimentie.
    S'adreaser : 147 Rue Pav6e
    Port-au-Prince.


    23 Mars, Recital do
    T6nor Pierre Blain,
    a I'Institut Haitiano-
    Amtricaln
    L'Institut Haitiano-Am rieain,
    s'excuse aupris de ses invited du
    changement de la date du con-
    cert de notre grande vedette In-
    ternationale Mr. Plerte Blain.
    L'Intitut eat fier de leur an-
    noncer qua le talentueux Pierre
    Blain offrira son recital de
    chants, le lundi 23 Mars a 7 heu-
    res 30 P.M., dans son Audito-
    rium.
    Los cartes d'invitation du 18
    Mars demeurent valuables.
    Cordiale Bienvenue.




  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Last updated October 10, 2010 - - mvs