Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06683
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: March 3, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06683
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text





L Ptus ANUcENa D'I-L'T,
PONSI4 on logo

D*V'wfw of At~,j',j &I Chef.
LUCIEN moNTrAS

AdlmlnWMftrot. MW MAAX CHAL/VE T


KM N RVA MS M TALAMUAN D *~


Adree : Rp wD C ENTRE
"t t2t


P'OR'-AU-POINCE (HAITI)



BOITE POSTAL 1316
a -...


*AD I MR 17


sApres les incidents de Chicago, 'attitude



I des Predents Pmpidou et Nixon


'ina photo de Graham Bell dans un cadre nouveau. II naquit le 3 Mars 1845 en Ecosse el inourul an 199. On voilt un rnodg-
Ir de son premier Itliphone qiri date de 1875. Un. an apria Bell recuf la patented pour son in aoetion qui ouvrait sn 189 la
io longue distance entire New-Yotk el Chicago.



LA GRANDE PARADE Damien, face a sa mission


II (Voir le NumBro d'hier)


Pour celui qui aime la nature
et la champagne, il n'y a pas de
spectacle plus ravissant qu'un
champ, de mais ondulant sous la
brise. Notre premiere visit sur
la ferme de Damien s'effectua
sur ce champ de mais oi les plan
tes sont visiblement bien entrete
nues. Ce project est d'autant plus
int6ressant qu'il consist a met-
tre en common plusieurs vari6tes
ce mais pour le besoin de l'expe
rimentation et arriver, de ce fait,
a determiner la vatsitS la plus
riche en proteine.
Ce travail qui se aait, en coo-
piration avec le Depa.rtement de
l'Agriculture des crsasurces na-
turelles et du diveluor.onwnt ru-
rl et l'Institut Polytechnique de
Virginie as'tend, i des 6che-
lons divers, sur dlfferentes re-
glons. 11 s'agit prciscament d'ef
fectuer une sorte de melange des


47 souches locales aux diverse
variit6s importles, de tell ma-
niare qu'une synchronisation de
ia floraison puIssent permettre
de determiner en quelque sorte
les caractiristiques agronomiques
aprBs diffCrents essaisn e tra-
vaux d'ipuration. Selon l'Agrono
me Barthelmy, des trois variet6s
de maio les plus populaires en
Haiti, la vari6t6 dite Jirfmie
;,'est r6v6 6e la ,meillcure eu -
ga.rd aux diverges exp6rimenta-
tions A caractbre concluant don't
elle a 6t6 l'objet.
LE POIS ET SA FUISSANCE
NUTRITIVE
Comme le mais, le pois consti-
tue l'un des 616ments de base de
alimentation populaire. En ef-
fet, le pos qu'il scolt rouge ou
(suite page 4 colonne 1)


Panique a La Paz


LA PAZ (AFP)
La panique e'est emparee de
la population de La Paz apres
l'explosion qui a ebranie lundi
apres midi (20 h 40 GMT) 'ar
senal central de l'irm6e bolivien
ne situ& au centre de la Canita-
le.
Des milliers de gens affol6s,
parmi lesquels d'innombrables in
dierisa en ponchos multicolores,
diena en punchoa sulticulores, des
a routes jambeeo danaje bruit des
detonations qui se icarsuivent
cneore, une here apra laI pre-
rmii're explosion.
Lea cris des fuyards sont cou-
verts par lea hurlenienta des si-
rneas den voiture de pompiers et
de police. L'acc h aIn Place An
tofagasta, -h6WAtre .-Jae cataitro
phe, est rendo tt- sdilfficile par
des embouLeillagec monstrea. Des
sbhicules de l'armce foncent vera
ihs licux, montant aur leo trot-
toira pour sne prayer tin i.ahate,
cc qui augmente encore I'af'irlv
mont des pistons.
Dec niaiaon 61oignde L de plu-
sicurs centaine.a dc m etres dei I'ari
finall tremblent sous le detona-
tion ininterrompues. Ccrtaines
porois s'6crioulent.
On ignore encore le noilmbre
dsa victimea, muis on eat mtra
inquiipt sur- le sort des Slives d'u
me 6cole de fillettes voisine a.insi
que des milltaires' qul travail-
,:iienl i P'arsenal. Des 6colibres
aux blouses blanches tach6eS de
sang ont raussi & s'enfpir, mais
cpur 6tat d'snervement lea n em
Pucher de donner de quclc-iques


renseignements sur le aort de
leurs camarades. Selon les pre-
miers blesses .tranportes dans
leas hopitaux, le chifre des morts
pourrait Ate tris 6lev6.
Des soldats casques, empAchent,
soue la menace de leus arms,
l'acccas it las zone asinistr6e, le
quarter Challapampa dans le cen
tre nord' ouest de la Capltale.
Ce quarter et trsa peupl6, et
nombreux y sont en particulier
las petits marchands des rues,
qui oi esont enfuis laissant sur
place leurs tas de fruits tropi-
caux, leurs 16gumes, lear ca.isset
t de cigaurettea oui de lacets de
(hassurlBc, touted leur fortune.Les
.,oldats qui encerclent l qufartier
paraissent epart'Nii tries ierv6s,
et courent en tous sen,, afin d'6
vlter les projectile divers qui
fuscent par dacsus le b toit, pier
res, ferrailles, etc ... -
IJne immense colonne de fu-
muie 6s'16ve du centre de La Paz,
i l'odeur de la poudre rend
'air, dsjis rarefi6 h trois mille
six cents mbnitres d'altitude, irres
pirable.
Le Gouvernement a ordonn6 I'V
evacuation du quarter, et mobili
l'armt6e qui, avec aide de vo
luintaires civil, e t chargSe di la
aicuilt6 et du sauvetage.
Selon une source autorisBe, des
stocks de munitions avaient 6tW
6vacuis de cet arsenal il y a plu
sie rs annses 'en raison du dan
gert que repr6sentait la. situation
(Suite page 4, col. 8)


La Province Canadlenne des Frires de
l'InstrctHon CPr6tlenne


Un a'mi canadien, r6sidant en
Haiti non, a signale6 qu leI nou
veau Sup6rieur Gen6ral des Fre
res de l'Instruction Chr6tienne
le R6verend Frre Loniard (Al
bert Trembla) est tt3a connu a.u
Canada.
II a appartenu au District St
Frangois Xavier, de cetta CongrA
gation, don't la mason principa-
le se trouve a la Pointe du Lac,
Diocese et Conumt des Trgia Bi-
vibres, villt de plus de quatre
mille habitants, fondue A la fin
du XVIIIbme sidleS
Le Frire L6onard a dirig6 le
Scolasticat, situ6b Ala Pointe du
Lac do 1960 a 1966. Auparavant,
il avait occupy diff6rents posted


de profesaeurs aux Ecoles Secon
daires St. George, de l'Immacu
lMe Conception, au Collgec Olas-
sique, aprs de o olides 6tudes de
formation an Canada, en France,.
en Italie, en Angleterre.'
En 1967, 11 fut appeal a la t6-
te du District St. Jean des Frb
res do l'Intruction Chf6tienne,
qui cduvre le Diocbse de Chicouti
mi et s'6tenld sur trois paroleses
des Dioceesa de GaspS et de Ri-
nouski. La maisn.n provincial
se trouve A Dolbeau, dan le Corn
t6 de Roberval.
Les Tremblay, d'origine nor-
mande, canadlens frangais, sont
(Suite page 4, col. 2)


Le Dbpartement Militaire du
'alais National a offert ce ma-
in une belle parade en l'honneur
es membres du Collbge Intera-
16ricain de defense.
Son Excellence le Dr. Francois
)UVALIER President a Vie de
i R6publique qu'entouraient lea
iembres de son Cabinet Minist6-
iel et de nombreux membres du


Fisite au Nouvelliste
Nous avons Wet sensible a la
sitee de courtoisie quo nous a
aite ce martin le sympathique
hharg6 des Affaires Politiques
le l'Ambassade des Etats Unis
I'Amsrique M. John Simms.'
M. Simms a assueni des fonc-
ions au Sarvice Consuiaire de
'Ambassade, avant detre en char
re de la Section Politique.
Nous le remercions de cette
sitee de courtoisie.


Corps Diplomatique et Consulai-
re rehaussait cette solennit6 de
sa presence.
Les troupes en tenue de gala
avec musique en tAte firent des
manoeuvress qui arrachArent les
anp~laudisswments de assistancee
.-t d6filirent en ordre impeccable
au rythme de l'orchestre du Pa-
lais qui executa les meilleures
marches de son repertire.
II 6tait pres de 11 hours et
45 minutes quand le bataillon,
sous le commandant du Colonel
Gracia Jacques regagna ses Ca-
mrnes.

Peu apirs, les iisLingues h6tes
ont set visitor les Lraaaux de la
rout edu Sud et cr t aprts-midi
I's devraient se rendre i Piligre
ci se pursuit avec tenacity et
fiert6 la construction de la Cen
trale Hydro Electrique Fran-
gois Duvalier.


hnstantanis


)uelques- habitants de la Ruel ALERTE A LA 130MBE
e hri-tien nous ont signal New York (AFP)
Iu'en deux ou troin foin dc jeu- L'avion special de Parm6e de
Imc (os,,iisuvrema e sent aneus6u n ia nals; ia6 mnLticuleuse
h It g rr en r dlv ines ic t6l6phone anonyme sugg6rant
p,.-li siiser fie rrihlem acsi- fusune bombe aurait pu y Uire
ents. l Les baga.gci du Pr6sident
x x x x t di toutc Ba suite ant WtS pas
Non anmi de la Csravslle re- .cs aux rayons.
n.i reicnt pour IcH mi1rqueq de X x x
,ympathie requec It h quite de L'ENTRETIEN POMPIDOTJ --
in mort de It regrettic Mnmc Max THANT
Iloucherceu Lea dirigeant" dn e Nations Unies (AFP1
l.ii C(arivelli sv aant acommie nous L'entretien du PrAsident Pom-
I'nvlong imnon'!, fait chanter isidou avec le I Secr6taire Gen6ral
1u1 me-Ms dte fun gliie du Sinr(r Coeur de Tur- entiirement consacr6 au Procha-
1 1sil Orient, a d6clark lundi coir le
x x x porte parole dee Nations Uniee.
I, I2 i vrier, par le vol 2lt I ai pr6cis6 que cet entretien u-
,h lit Air rrancne, onl prri. /ii viait 6t6 dicrit par le Secr6taire
-.enatin li de Sun Juan, MM. (in6ral comme aymnt 6L6 utile et
Pierre .enni M;rie himon Ibais, cordial. 11 ai dur une heuae.
(;-rl -ird lli'ir. z erriird Morie-u
i i (C Ild lHenri Rno'x, Dipu tl' Lire en Page 2 ct :1 la suite
,Is Panric. I d noa informati.ns.
Monsieur Miriano Sanz Briz,
Amwlusiaoiiir d'Eepagne in 1ii;-


x x x
1,e 27 Fevrier, par le vol 435
dfc la PAA, a-Lt orrivt- Port-au-
Prince. venant dc Miai:.i Mon-
siulr .1 can-Pnierre Murgue. ALta-
,htit Naval prsh i'Amnasseade dle
France ;t Washington.
DEFPARTS
Le rhef de la Mission Diploma
tique Amnitcaine en Haiti, Son
Excellence M. Clinten E. iKnox.
ect parti h destination de Wa-
shington D.C. vii MHiaiii. Son sF;
n.uur ecua de court duree.

M. LUCKNER E. ULYSSE DE
L'IDAI VA EN SUISSE
M. Luckner Emmanuel Ulysse,
Directeur G6naral adjoint de
I'Institut du D6veloppeiicnt Agri
cole et Industriel, (IDAI) eat
parti h destination de ia Suisse.

DR ORVILLE MC SHINE'
Nous reproduruons cuans iiotre
prochaine edition Particle de no-
tre collaborateur Maurice A. Lu
bin Dr Orville 4c Shine et la
culture frnriaise* qu'on mans-
tics a rendu peu compr6henaible.


DERNIERE HEURE
Nations-Unies (N.Y.) AFP.-
La Grande Bretagne a deman-
d6 la reunion du Consaeil de 6-
curitf6 i la suite de sla proclama
tion de ls Republique en Rhodi-
sie du Sud, consid6r6e comme un
novel acte illegal.
Lord Caradon, Repr6senteant
du Royaume Uni, a demand au
President du Conseil de convo-
quer cet organism d'urgence et
a d 6paoa on 'meme temps un pro
jet de resolution par lequel le
Conseil inviterait tousa lea Etats
membres a maintenir leur non
reconnaissance du nouveau regi-
me rhod6slen.
On-s'attend que le Conseil se
r6uiira dans le courant de la se-
rpain.
x x x
NEW YORK (AFPP) -
Le President do la Rspublique
Frangaise et Mme Georges Pom-
pidou ont quitt6 'Airoport Inter
national .ohn F, Kennedy a 12
h. 48 localea (17 h. 48 gmt) pour
Paris, an term d'un nouvel
voyage official do neuf Jours aux
Etata Unis.


LE TOASr DE M NIXiX');
iIN L'HONNEULR DU
PRESIDENT PUMPIDOLI
Not York (AFr't
Vous ni accueills a ,tra atr-
riv4 aux Etates UniB comme un
Chf d'Etat et l sac-ir je -uis
fier de lous dire au revols en
ami B dlclars, lundi le President
Nixron en aurtant o n isLial el.
I'honneur de M rompidJou. At I'l
sue du .lii i .I i.5 ld--if Asio.
rin.
Apris avoir faith ireniarqucr u-.
aved. humour que pour la 16 fois
dana l'histoire des U.S.A. qu'un
Prlident replace an Vice-
Prbildent seul en effet M. Spi
ro Agnew devait assister A ce di-
nesW- le Pr6aident Nixon a ajou
tb Jea'-uis ic parce que, premiat
reritnt lia Fance eat notre plus
vieille amie et allii6e, deuxitme-
inept parce que cette OynitiS eat
de pi longue date et siaprofonde
qu'aucune irritation, reineure,
non plua que lea mauveiBes ma-
nidaBs ou les divergences d'opi
ilion ne peuvent la d6faire, troi
sibmement parce que nous oeu
vrops toujours ,du msme cote,
celthi de la liber e.
Nous souhaltons que vous vo-
yiez lea E.U. au course de votre vi


ilt cs.mmE nOus lea voyons. Et
je dois dire que ae faits ont
dtpasst les prkvisioas conime ce-
la nous arrive soueant, avalt d-
,lare d'emblke le Pr6sident Ni. -
xon. Ceotte allusion aux incidents
de Chicago lui avalt value lea ap
plaudlssements de I'asaistance.
Le President des Etats Unis a
f*it ensuite l'inventaire des at-
lentionsn particulibres prodigu6cas
par la Maison Blanche au Pr6si-
'lent franciss, rappelant notam-
inent qu'il avait 6bt le premier
Chef d'Etlat stranger A passer
une nuit & Camp David.'
Le Chef de l'Etat am6ricain de
vait enfin ajouter qu'il l tmerait
parler le frangais mieux qu'il ne
ie faith, mais qu'il a'aventurait ce
pendant .A dire- danas cette lan-
gue : Vive "la 1rance, vive le
"iPr6sident P]omPlidou.s *

LA RESPONSE DU
PRESIDENT POMPIDOTT
A M. NIXON
New York (AFP)
RKpondant A M. Nixon, le Prd
aident Pompidou a d'abord an-
-onc6 uhe tauvaise nouvelle: Je
vaie faire deux discours, a-t-il
dit, Pun qui ftait pr6par6 h l'a-
vance sur lea sujets Sconomiques
et financiers et l autre pour re-


Qu'est ce que la bossa nova?
II (Voir Ie Numero d'hier)
par Gerald Merceron
Lei mot bosia asignifle tout formula, mais parmi las valeurs
implement bosses, dana-le sens favorites de ce gultariste on re-
d'ap'tude et eat gnhralement marque une formule d'accompa-
emply6 dans l'expresaion cter gnement particulirement carac-
bou, para, avoir la bosse de... t6ristique, sur laquelle se sont
La louvelle bosses ,at n6e offi- greffes d'innombrables varian-
ciellikent en 1958, loraque fut ts.
aeristree, par aeette grande da- J1 s'agit d'un rythme retrogra
me de la chanson brdsilienne dable,. lgrevment altdr6 dans sa
qu'eat Elizete Cardoao, l'une des retrogradation par la substitution
plus sensationnelles chansons d'An d'une noire par un soupir, ou
toni Carlos Jobim: Chuga de d'une creche par un demi-soupir,
,Saudae. Parmi les accompagna- salon l'unit6 de measure utflia6e
ieurxwde cette -chanteuse -figurait (les br6siliens 6crivent gntraale
un jeune guitarist d'aspect tikni ment la bosia-nova en 2/4, mai
de et fragile qui allait devenir les abiDricaina semblent prdfdrer
1'uo des chanteurs lea plus origi- le C barrio Dana Ile morcean,
naux et lea plus important de la en C barrE la formula NOIRE
musique populaire moderne, sans POINTEE 4- NOIRE POINTEE
distinction de nationality: C'- -+- NOIRE est employee dans Is
tait Joio Gilberto, m6tis originai- premiere measure de chaque group
rb de Bahia,tqlui venait d'inven pe de deux measures. Rhtrograde
ter an nouveau rythme qu'll eut dans la deuxiMme measure, ell
tide d'utillser pour accompagner aurait dO prendre la forme sui.
catte m61lodie extraordinairement vante : NOIRE 4- NOIRE POIN
couple et coulante sur laquella (Suite page 4 col. 7)
allait s'extasier tant de musi-
cians et qui demeure 'une de nos
pref6rda. C'est ainsi que fut en- L'Autonomie a la
gendree la bossa nova,, fruit du COmm= d*u
marriage des idWes m6lodiques et attlu
harmoniques de Jobh et des con @C a niiTf
captions rythmiques de Jole Gil Article lir. DMs publicaLion di
erto. II serailt absurd de vou- present Dicret,' IL Cour une du
lair r6dulre ces dernikres it une cap flaiLieni j uira d'une t aut
siisie fiiianeisire elt s iiniistra
tive comul~li.e


Le vernissace de M,
Girard Hyppolite
Le droernier vernissage vient
d'avoir lieu Samedl 28 F6vrier
au local de l'Inatitut Francala
d'Haiti. C'est Mr. Gerard Hyppo
lite qui a expos ses eeuvres au
nombre d'une cinquantaine.
II a des tableaux qu'il a pr6-
par6es en Colombiae et ensuite il
a s6journ6 en France aprbs 2 ans.
11 en a profit pour fire ample
provisions de connaissances et de
technique dan las Capltale fran-
gaise. Bien de ses sujets ont 6t6
inspires par le milieu parision,
come La Seine, l'Egliso du Sa-
cr6-Caror.
Nous signalons particu ire-
ment un grand tableau MA.RI-
NE et un cadre eMATERNI-
TEa qui constituent le clou de
cette exposition.
Nous sommes heureux de prn
senter nos plus vives fdlicitetions
i l'artiste G6rard Hyppolite.

AMBAS\ADEUR DES U.S.A.
EN FRANCE
WASHINGTON (AFP) -
Le Pri6ident Richard Nixon a
d6cid6 de d6signor M. Arthur
Watson, 51 ans, Prdesdent de la
Division Internationale de la Corm
pagnie I.B.M. (International Bu-
sinesa Machines), au posted d'Am
bassadeur des Etats Unis en
France, a confirm, mardi le por-
te-parole de la Maison Blanche.
M. Watson serait appel6 a sue
c6der b Paris, A l'Ambassadeur
Sargent Shriver qui a demandS
il y a plus d'un mols Stre rele-
v6 de ses functions.


Lea restrictions appoeci.e a hI
Irestion coismunale par let, dilapi
sitions de la Los du 27 Juille'
li51 aur lea Communes de In
'6publique ne lui serout pus ai
plicablee.
Article 2.- Noanmoins, I'Ad
iinistration Communiale du Cap
Haitien demieure souinise au:: rN
gleo financifresa tablicsa far I
iooi budgetaire de a'Etut qint i
la preparation de .,on budi'let Ce
,I son execution.
NDLR.- II em est de inbin,
pour Jacineai commssc on 'le verra
dans nos iniormations en page 2
Le prograftlne
allmentaire
mondial
Depuls la fin de 1'annie dernii
re, le Programme Alimentair,
Mondial (PAM), organism d-
IONU, est reprisenti en Hail
par un d16gui special, M. Phi
linpe TERVER.
Bien imbu des problfmes d
Tiers-Monde, sp6ciallste en Agr
nomie Tropicale, M. Terver, d
nationality frangaise, eat e
train de parcourir le' pays e:
vue de se rendre compete des pro
blames qui peuvent y atre r6so
lus avec I'aide du PAM.
Il y a quivze joras, M. Tery-
s'6tait rendu an Cap-Haitien pou
prendre contact avec lea organs
tions communautaires.
Cette semaine, en compagni
des dirigoanta doe 'ONAAC, M
Terver visitera Hinche, St. Re
phael, Dondon, St. Michel d
l'Attalaye, Maissade et Thomas
sique dans le but d'Atudier su
place lea projects envisages.


rt-





.
r
t









e

Iti
i-

u
ro
nd
n
en
o-
3-


r
a
e
M.
a-
de
s-
ar


nercier le Prisident Nixon. 60
Votre presence ici declare M. fri
Pompidou sous lea applaudisse- bl
ients de la salle, eat pour moi. Co
pour ma femme, pour ceux qul as
r.a'accompagnent ?' pour la Fran El
ce un trks grand honneur et une 4
trcs grande joie. D'autant plus ce
que sur lea sujetir dont nous at so
vans discuti, nos politiquea no tie
sent pas exactement lea memes. m
Par cons6quent votre presence ici
nest pas une prise de position fe
sur tel ou tel autre problem. d6
C'ets la preuve que la France et re
lee Etats Unis resteront envers br
et centre tout, des allies et des o
amis. C'eat pourquoi je Liens a C
youa remercier a nouveau doe tou ji
tea lea marques de sympathie et a
de touts lea attentions que vous t
avez euesit a mon 6gard. I
M. Pompidou a ensuite souli- P
gn6 l'impreasion sroefonde que le I
Prrident Nixon n falte aur lut. 1
Non seulement a-t-il dit, j'ai (
eu, affaire A un 'Prsidc.t qui p
volt loin et ul cat ferine dens
ses delMns mais aussi nous nous
sommes senti 'en communion de
temp6raments, francs, directs,
precis, animne du mi me id6al de
liberty et de paix qui nons unit,
apris cette allocation, lr Prdsi-
dent Pompldou a prononci It dis
course quil avait pr6ic,ar' a I'a-
vance.

LE DEPART ANTICIPE DE
MME POMPID'OU AVAIT ETE
ENVISAGE
Mi!ew York (AFP;
Au course de la reception qui-
i eu lieu lundi apres midi au
Consulat G6neral de France i
New York, le President de la R6
publique pendant una conversa-
tion particulikre, a confi6 b quel
'ques invites qu'il avait envisage
.i un moment de dqnander ah
Meae Pompidou u'ia;carroinpre
.aon voyage q t regagner Paris, ap
-rend-on dc bonne source
Je ne I -uvais pas supporter, a-
i-il dit,wue nsa femmepuisse 6-
tre insultee et menase)6 comnme
s lie l'a 6t6 a Chieaao.
--Qormd-'nouns avon- se "que M.
s Nixon assisterait au diner, au-
n rait-il ajouti6, ma femine et. moi
x ,vons tenu a ce qu'clle suit pro-
S sent. xxx

I LE PRESIDENT POMPIDOUI
e REVOQUE LES INCIDENTS
e DE CHICAGO
New York (AFP)
N Le President Pompidou rrppe-
lant lundi apra s midi devnar la
Colonie franqaise de New York
les incidents qui ont mraqu6 sa
visite i Chicage, a dtlar6 en
substance : Celine nc m'a as plu
au tout et je I'ai dit. Telle a StU
nussi Ia reaction do aGo iverne-
ui cnt aii6ricain et le Prhsident
t Nixon a rdagi d'une faqon clii-
u iante en decidant de venir h New
York'pour assister au grand di-
ne- dea associations lFrancc A-
a mn6ricaines. Jo lui en iui profon
u dnient reconnaissant car I'nbjet
t profond de mon voyage cat de
I enforcer l'ainiti6 clit iuLia deux
lpays. C'ect ca Ia v6riti. C'ent ta
qui it de l'imiportance.
A- uparavaunt, le Pr6sident Pont
pidu it retras 6 devast plus de


0 reprisentants de'la solonie
angaise dL New York asnem-
6s dans lea grand salons du
msulat Gon6ral lea prinqipaux
pects de- sa visit officieile aux
tats Unis. II a'est d care tout
fait satisfait ne cachant pas
rtainis divergences de vues qui
nt naturelles, mais pour lessen
el nos points de vue 6ta;ent lea
Imes on voisins.
En ce qui concern le mani-
estants israilites, le Pr6sident
iclare notamment : U eat natu
el que la population julve, nomt
reuse aux tats Unit. i, t pr6
ccup6e de la situation disrael.
Ce qui est plus ficleux, a-t-il a-
outi en substance, c'est que -le
utorit6e de Chicago se silent
rompies et qu'un nombre diirinoi
e de manifestants aisnt cu la
possibility de pn6etrer plans Ir
hall lanCant des insults i mn
figure el t celle de nsa femme.
C'est A tc n.oment-li que M. !'Pom
pidou a rendu un vibrant hom-
mage i la decision prise par le
President Nixon de venir lundi
soir i New Yodk et a soulign6
avec force les liens d'Lmiti6 qui
unisatnt la France- ct ies Etats-
Unis.
La decision de M. Nixon a 6tA
frinutiquement applaudie par
.'assistance et on a entendu dei
cris fuser': Bravo Nixon.

UN COMMENTAIRE DPR
L'AGENCE TASS SUR
LE VOYAGE DE
POMPIDOU
MOSCOU (AFP)
Le sejour du Pr-sident Pompt
dou aux Et-ts Unsi continue h
Store marque par usc biuyaynte
champagne anti frangaise orga-
nisae pai ls milieux sionistes,
affirme, ce martin, l'Agence Tass
danas une d6pche de New York.
L'Ageace Sovictique soiligne
qua prns de quatre mille sionis-
tea ont organlsi hier une mani-

(Suite page 4, col.) E


L-sijour d- d01egue
de la Glaverbel,
.Pa-le vol de la AIR FRANCE
venant de San Juan, P.R. a d6-
barqu6 Mr. Guy PIRON, dulIguS
de Ia grande Firme cGlaverbela
de Belgique dans le cadre d'un
voyage on Alsmrique Centrale.
La Glalverbel, le plus grand
producteur des verreries belges
tient nla prmierd place mondiale
dans le venrre i vitro .t le doable
vitrage. Elle eat la acule au mon
de I produire du tStopraym, la
seule aussi b produire du verre
A haute resistance. Cotte Firme
compete plus de 10.000 employs.
J4r. Piron avait pris logement
s Ih'Stel Villa Cr6ole d'oil il eat,
reparti lundi, & destination de
San Jos6 de Costarica, l'une des
nombreusMs tape de son people.
II et reparti enchant de on
s6jour sur la Terre du Solell
et du Sourmrio.
M. Piron avai et taccueAilli par
M. Roland DScatrel Agent de
Scatte important Firma pour
Haiti.


FOOT-BALL

Hors Jeu... Pas hors Jeu

par Lobuis A'caca


'Le dialogue Sanon-Lemercier
ist un precieux rdconfort pour
pous lea sportifs haitiens. Un
sujet important et tra... Slasti-
que un ton courtoia, poll, cfair-
play ol la courloiaie fut de ri!
gle tout cela a st6 pour le plai-
aig des habitues du Stade Au-
trefois, on aurait craint de sonulp
ver ainsi une tell question die
peur ide froisser certaines ami-
ties ou certaines... positions.
Mats tout a volume chez nous,
mame dans le domaine des 6chan
ges escientiPiquesa sportifs. Le-
mnercier est un passionni de foot
ball, ancien arbitre de province,
priaent en Grand Neutre a la Ca
pitale, mardi dernier, pour assist
ter au match. Racing-Violette et
d'un autre colt Jean Claude Sa-
non, l'un de nos chroniqueurs
les plus attitrls, fraichement imi
pr6gnt dg r6cenL. conouis a T'A-
chelle mondiale.
Franchement, A mon humble
,vis, les deux out 6ti pris dans
un traquenard, surtout en vou-
lant prouver ce problAme de


Hors Jeu A la base de bien de
controversies et de dissensiorno.
Ricemment, h l'occasion d'un
match centre Marseilles et un au-
tre club, le fep a Ste mia nux
poudrep rien qu'en essayant de
prouver qu'un joueur 6talt ou
non hours jeu... Lors de la gran
de finale 54 entire l'Allemagne et
Ia Hongric. peu ie rt.inucts a-
prSs que Rahn eut marqu6 le troi
s'nime but allemand, Puskas 6ga-
lisa. Maina le Juge de touche Grif
fiths secoua avec force son dra-
peau, plnitra- m em un peu sur
ie terrain pour insister dans son
n.este. Le but fut annul6 et PAl-
lemagne consacr6e Championne.
Dans les tribunes, dans les ca-
rfs, dans les circles de journa-
mstes des discussions intermina-
hfes s'ensuivirent. Mais heureuse
ment our les arbitrec, la parties
avait WtS film6e et la bande prou
v nou'au moment de la passe le
Major galopant Puslkas 6tait rIel
lpmest, mais tras l earement out
side.
(Voir suite page 2)


Delectable I Toblerone FOOD STORE
-HOCOLA AD LA T SU SSE AVEC AMANDES ET.M!EL'

ce ce a lau s ..... andehocol er I oulangerie LA POSTE
s81 appr&eMf dans le monde enter B L PS


S: lat ber De renommee mondiale


I -,_- Dm -* i -N.. .- .. ... ,, ... ... .. -.. ... ....


CdAM.ANNUU1


DE CE MATIN


__ ~~____1*11_ __~ __~ _I__~~~___~___ ___~~__


MARDI MARS 1070





PAOG I


'MAA a YM L979


II et .ll11t .lia lauu lol rgtu
Inselits avautLo ar Lenavretlor
siint a ia6i6romt h oL reat..,
MI ,'s II a a iu i I% ra.llltl ldu
Janut, Ir rilloto dI *arbltel, It
iticeth, 11,. s actaurs anicactsa "ate.
Malne Ro ii rat hiurn cl c-nre at
jel tnvolllla Ia lliunatinl, co fcll
10 gem5t. .1u J nie itligico uli al-
Inialm 1. h htc Jlt el Itn sCoup *Io
cilffl cii|l, li'nt. unu do j'arbllr,
iUals i l'un iiviaca lr iialhodiiit
It arrlda iect eIa duawltlafte do
\ clltclioto n to'ute action contra
'attle cl dviraci. Commit on I'a
i'rolnOi.hi au Jinieur (iju veitlit do
tilrr lo ciirnr, il aurnilt dO a-
Moir eeaZci dt priasnce d'tlpirt
pour sortirholr h du terrain aprts
avo.r aervi Guy St Vii pulaqu'll
.e trouvalt prti do In laigne de
lilt.
Sans laiMer de cdtc le sujet, je
me rappelle on avoir caus6 aux
Emtrqineurs Zoupim et Civil sur
nla Ilenteur des avants haitiens 1
cretraitera apre one attaqua re-
poussc par l'adveresairo. Souvent
la hall" elt refoulae 1 nouveau
piar un co quipier et cette bal-
ic trouve nos attaquiTats se trai-
nant encore derri6re leas lignes ad
verses. Do mfime aussi, un 6qul-
pier tirant un corner diolt imme-
diatement aprcs, entrer dasis le
tas ou sortir horse dei limits du
terrain... Pour Is match Racing
Violette. celui oui avait exicut6
Iv corner n'avait. en fait, I'avan-
toiic d'AUCUITNE et je souli-
gno AUCUNE des exceptions
d la ILoi XI ... Mrme pour le
snns rns dit XI 01, Guy tira
-fu but alore qua Antoine se tron


Remerciements
Mmoe Vve. Joseph Elias, les E-
poux Hugues Elias et enfante+
Ile Epoux Roger Mallebranche
et enfants, Mme Winnie Elias
et infants, lea Epoux Crispin
Dragon et enfants, la Congrega-
tion des Saeurs de la Sagesse,
ainsi que tous les autres parents
et allies,
remercient bien sincerement :
Les Docteurs : St. Phard Bon-
temps, GCrard Pierre, Anthony
Levdque, Lucien Rousseau, Yves
Manigat, Adrien Westerband, la
Direction et le Personnel de 1H8
pital Frangais, la Direction et le
Personnel du Casino Internatio-
nal, la Direction et le Personnel
de la Texaco, Pax Villa, et tons
ceux qui leur ont tdmoign4 de
la sympathies i Laoccasion de leur
regrettd JOSEPH enlev 6 2 lear
regrett6 JOSEPH ELIAS enleav
a leur affection le vendredi 18
Fivrier dernier.
Ils les priest de crolre a lear
profonde gratitude.
P-au-Pce., le 2 Fevrier 1970


velt 0). P .P llo ban Jau at
Jc') ea PollUou pbuvanp Intluen-
OW VW Lan inmm& l12rsntlL. d.
ire proud aoeldantllament, It
it "vil -- Il y7 % queisques a-
oudiosI h poaine, puloquo reoavant
Ia ball (d'un advorsalre) 11 a -
vlstl rvi (Guy ... Male, noun I'
vouta >lijt dut, 'rerord Da tlre.
iinult avec Jean ilaUtlu danoig, la
plarl. dto L iMt' auh n 4
Sot-I a oa ll r-214No
1 ouSt A V A i a lM 11aM1'i0lu
troe Dumoale 12 'ccorder l go l.
Nouvelle preuvo quo linterpr6 -
tation des .LAis de Hors Jou, 4-
isana oil dna a Can mpiaU cmimG
reflul I, do strict et iftrqu. Ol
cement de Varbitre. Et 1cl, noft
faisons plain credit 1 Mr Dumea-
!P don't la comsdtence at la bonnie
fol ae sont impodle an Stade.
Noune permatta-t-on emia d*
dire qua le match Rachng Vlo-
lette, Joud avec decision cartes,
e'est assal dirouli dane une am-
biance sportive de correction, a
anumil fadlitA lea hoses? Car, on
e'expllque un pen le addehaine -
ment do certelnes foultes incns -
cientes qul, allleurs, font perdre
au Sport, au Foot-Ball nsurtout,
de ses caractrlstiqutes de beauty
et de gentlhommerle apanage
que nous cultivons heureuBement
encore.
Louis ACASOAS


WGand se4Hum

Am n.ria qul assure ,e iat a

rottment a pd et B a v a a
Dc.aVgidoi P f lo milim .e l
Ma .orm :M bltt I tat-
dea mdeeae s d e< e acn a n elt i
i M r&nr et donae de DO 14 beure vo pou t rM-
Oir.-asenLat p, i Jde at Ca yVa BA
m EenPuHnn Ga ~. VaLe
lvant. remn e d oivriueur 09 4A ailt-
i"nan Ct tonanmtG eotemratbwr 6
lul, Vnof1- .01 .r.
liAm tOsclrn,s es osadult ss -t *wmm
lOne taote*'lee phfa 'rehns m eRm la (.
rantle. 0 ., rniouo r= t 5 6%
&t tgueur ot voeaw rualt edik I A
nsEn doo edam tte am ma
loun rembournlom e'. en t
renvol deo la bolt "ldU ra re-
ii'orjK aret""! C- w*9m
Yarko ,'esLsVorso


JOSEPH C. VALME
Distributeur


L.a vendrodi 87 fAvrier dor -
nilr. sIet tnu l' lfttl h ia Villa
do ,nArml in lin;portadiat ri an
rion our convocatcim di ai n iil-
ceseo, Mine Mendlolin 'orez.
Do nombrausuu por OlUsalhd
da Jacniel y ont pri part.
I/ Sppecib d'uuvsturo, Mine
ilna.* 1 9 = a 001sve0
Frarcilm tattB., r. lrhml-ot a1
Via jia In Rflpublique a octroy6
'AULP.MnIlo Conicunale A la
OQDD*** do Jozisli publ a11
.VAltta IoB .'Wo"105a Alillad at
mnilltaires. Ios fonctionnalrosa ot
In population Jacmillenne a main
tenir la concorde et l'union qul
tognent intre eux pour qua, en-
aemble, lis no miciniennent daons
dans la line. de la poltlque do
vdn6r6 leader qui a'appuie sur
Laa masaes populalires pour bitir
une cite riche oat prospere.
Un nouveau cormlt du Conseil
Communautaire comnposd unique-
ment de chef d'Admnlnistration a
(t6 form au course de Is reu -
nion.-
Veu aprbs, dans un language
clair et precis, La Mairese, Minme
Madeleine Perez, fit comprendre
1 l'ansniblee l'importance d'une


Hors JenuI p hoas rs
(uilte do ila 1k e pare)


Obllr r onar Jafel val IlmI
den forces avaugia- de la satoun
mon visag do'antrafola. I
Doe applaudlaesonita nourris
lea Cri do VIvii Papa Doe a ulul
rent Ia dilcourp do la Ia lreo
Madaololne Pere.
BULLETIN DEi n OUVELLEs
Du 24 au 25 F6vrlor, la Ca
train e DSaiBSa A C a. a fou
'd t acs.cde oSure'd W00 11
rM. Le toai'de Ia production i
crlte dateo st do 88.718 sacs. L
26 l'UDlne a *lspandu ms act!
vltI oar asite d'uno panne.
ARdRIVrIt ET DEPARTS
Le 24 Fevrier, par Ile vol 24S
do la AIR FRANCE. sent arri
via 12 Port au .Prince, vonant di
San Juan, AIM Pierre Jean Ma
tie SIMON DAS, Charles'LOUIS
G6rard DEPREZ et Claude Hens
ot ROUX, D6putde de Paris.
Le mime jour, par le vol 481
de la PAA, eat arrived 1 Port au
*Prince/ venant de Kingston, Moi
sieur Denis Charles SANDER-
SON, Premler Secretaire 1 I'Am
bassade Britannlque en Haiti.
L 256 Fevrler, par le vol 242
de la AIR FRANCE, eat part ih


-1





MEXICO NON STOP




Concours de pronostics de football


PROBLEM No. 476 F.


nm IV VvI vrwivE I


HORIZONTAL
1 Un c
criteres de qu
2 4- Bouch
de la France
3 Repro
la ville
4 avard
6 Au bo
puy6s au mu


6 Direction D6bytt une
cause Brillait our les pyrams-
dea
7 VWtement Pr6position
8 -- Dirl omn lord Atomea
9 6ne -- Belle oaleon
\10- Font de jolla baies
x x x


VERTIOALBMENT
1 -t-, I Famille de la Rome anti-
que En route
II Vit solitaire Av&r6
S ---- III Dabse-aanger Mont
LEMENT entire la France et l'Italle
IV Cardinal Acerbe
hofibacc stir desB V Dane booiroie -- Pac
ualitN nora
e, I'horizon du nord VI Symbole Mole des
vacancea Personnel
duisit Brille our VII Court dans lea steppes
VIII Bouts de bois Dires
de Poissons plates tion ', ,
out du toit Ap- .iIX Eurent' l'audace
r- / X sBeul Passes

SOLUTION 'N. N dyil'F.


HORIZGNA .IfBE.T TI.. ALIM.T
1. Manr; Eole 2. Animo- L Maltree; Bl IL Antithaee
nes 8. Ite; Etiers 4. Till; E- III. EAel; Oates IV. SM; Lin;
noe 6. RT; II; Un 6. Ebon r -- V. O._-l Iron -- VI._
1t ; EN A 7. a l ; -- t t .
8. Stentor 9. Biar; Eltve VIII. OA; Err IX. Ru
10. Barre; As nl; Va X. us; Naame


Patronn6 par ]e firm* et marquee inscri-
tea 1l1. Suives lea missions sportivesa de
Fl sh PubHiet. Achetna cen products. A-
cheate dana cee malasns et conarves von
fiches d'achat. Vouna acumalera final de La Compagnie Adrienne
points supplmBntairea en vim de gagner Ia pluh exp6riment6e
une des nombreuses prmnee at peuktre Is
ler prix : d monde.


Pierre


3 semaines

Sa Mexico

Voyage, t-jowA et plaeM *uX Stada- pour
la Coupe du Monde on blen on des prix


200 Le MteursRinis A.

50

Escort cetCapri
-DC- CC' "" *


46me prix
La Rw la SM ue-et4~me Prix
lime au 1O6me Prix
doa 1'abillleznt 116me au.Mni~j~rix


CLtST ROE(TROPIGAS


Mante Etera et Roamerud
Machines a condnt Bina ^^ ^- ^^-


Ila- Ilea mea




Da~0mat -1p Uorifla


Staleo Shanfter


'O~12ldssa.Four a 1foym multijile
'54d.. 1ec4' lEt. C h. g~b flohaada t Saur

chaoffo-au


TL hUt on peedmr



CAMPING GAZ 5

Jl-fLeiapam redhrau Liaogaa I: '
.'' ,B-, ,r -f i -f


. I


Entr6e Qdes 1.20 et 2.50
Mercredi 1 "6'h. 15 et 8 h. 15'
MAMA DOLORES
Le film qui a d6j f&it la conqui
te de tout Port-au-Prince.
Entrbe Gdes 2.00 el 8.00

CiNi STADIUM
Mercredi (En permanence)
CINQ MILLE DOLLARS
SUR LecAS0
Entreo Gde 1.00


RsEhKMkCDENTS


DANS NOS


e.t ^4itc I AV CAP ftO'L
0 iO'tl wh MouN MrdG a & h t8 h. 80
* Ambahada'b d'Argsdtina an H x x z'L'k
S*. : NOMINATIONS Mrredl & 6. Lt 3. 80
SPOar umminsionu de Son Excel- L'ALMOO8
, A la matm pa r a Ivol0 848 luncea t i'rltuaent k Via do la R6 Entr6 Odesi .650 it 4.00
S de la AIR FRANC e, ont arrl- ubllque leo nominations ftlilvan- -
a v 6 ort Prince, veannt.do tea out 6t6 faltos:
Zifa. I" C tonelm Carlo THOM A L A ECRETAIRURIE
MASt at L-,dovioo LUPPIS, AM- L ^ SECE'rA'aA OI

n aado d'Itallo A12 Wahl on. ATIoNALE C T CULTn.M
nr onismur Andti ARMAND, au
- MOUVEMENT DU POET Lttre ue 1lreaeur ae i'Ecole du Mardi & 7 h. P.M..
E2FE I a Ol bteau B n Jrapu a l'Arcahbau; LA BLONDE DE PEKIN
Le 24 Faier, Ibat eau HEI Monsur Antony ANTNOR, 'rGe *
e DELBERG, v ttant pavilion an ou. i'lnetitutenr kI'Ecoleo .
- lemnd, vonent d St- ThomaAs,a du D ap u I i' Meraredl 1 7 hI. Pi.
Jetv I'encre dar la rsde des o l ar k 1 A S R D E rc e d .0 7 00 PJ
naves. Le dlt cate a .t reperd A LA e IA CRETAIRWZ MUJERES PANTEREB
ulava.paD-Tl iLe IAT li C a RE LA VN NE tC EN Gd. 10
In milme Jour i& dstinatUon de 'E'LA' -LA Jqb'I'lC EntT Gde ldo 126 -
SPoNert-a uP. *r12dn.amoir do0Monsieur Joaeph J. BEU -
- barqu oun csar i dde-caft prdI..P AuDe dortau
- Ala mmmee dt ont-praloull .. D. -DO
Sieg dana la rtsn a~pital_., Mousleit Yvon PLEU tRY, au *'wrMaLU -
l ea nanires W V*iT,5 .- .Lre d'ArpArur power Ipf nmu
SE tr Gdes 62.00 et 8 h.00
tanL repectkw bt`tMoenset. urJeanIRoger TLSU.
15 n et at! a. 7A-an L tr. LA SECREAirpour ERIA.Gn U0 .et D.OO




lEAT DE onimnTR d 1'E aNolErT G .0 e



MadaEeUSE tha "DrGEaau 6
i LaA 25 Ftivrie d'eimp u D ttosleB rrdi a 6 h. 80 et 18 h. 80
Lde 25 dvre l'In 1ba'ADOp .tl i + A OW
-NIS.N I yachtfl1DINWDUtn4 -lmE, t E an itrAi pour Ila LTOUTN LA VILI. m
'avollier B a'SLOOPAL UOCnm nlmilnaden .-B TIDOUPABLE
LE TTET onDES AFFAVilRESASPXID, Entr-e Odes 2.00 at 3.00
aLEDbettant i atA,1 antitrM de d hR1O DNE,- an mdr.aCO ) -


i une dc6 Beadloftea ua' Mard I 6 h. et 8 2b.
111110 -- W do11111 A LA SECRETAIRERIE QJAND L'HEURE DE
D'ETAT DU COMMERCE LA VENGEANCE SONNCRA
PAmPrMU E T DE iLINDUSTRIE Entr-e Gdea 2.50 et 4.00
BAN IL Madame Gea ta DIGENE'uau
SL titre d'Employ au Ddpartement Mearredi IL A Imoie .
-O do Commartee at Fdae 'ldutal a, L'ADOBI h O B'S
Rn Tdple 2uvaientr deoiJacqueln e LDRB BOAfi .
grand an titro Wes 2.50 et 4.00




A LA SECRETAICERIE ........ 9
DWTAT DE SFINANCES
ET DES AFFAIRES
FRUIT CHAMPAGNE ECONOMIQUES .
Madame Joseph RODNEY, aut V .
titre d'Employfi au Departenent A I
PAMPLEMOUSSE des Financesa et d te Affaires -
S conomiques, an remlacent de
OANAie Ma I m iN Programme du Lundi
ORANGEr Monsieur deanaiu Junto CONS
STANT, au ntitrae dtEmpoyn au Conaulta r Voti OeaonMare
C11TN Dipartement Fiscaal,-en, raiplnace LNI i p.12
SA LA SECBETAAEIE MARDI............. 9 h. A midi
LIMEtTE D'ETAT DES AFFAIRES MERCREDI. S 9 h. 1 midi
Madame Fix DAY, an titre VENDDI........ 9 h. midi
RAISIN d'Employ6 12 ,'Offici Assurance- SAMEDI .......21h.26h.p.m
Travail, Maladid Maternit6 (O.F.
NA A AT.M.A.), en reinplacement do Tons les jours de 8 h. h h. pin.
& x I' La BEAUTE no o'imprie
CERISE Le 25 Fivrier dernier, u LAC
CERISE |grande manifestation a marqpd
1'inauguration d'une fontaina pa
CREME DE CACAO blique A Magasin. Section raraieo
de!j / Is, Gve. Cette fontaine qui -
a tW drigde grace aux effort
des diffdrenta unites relgieui A MAGIC dXE
setondos par ls auta-itM s civiles
et mil itairs d la-iocialit6, cons Mardi 1 6 h. o eat A5,h. 16
S" LE JUSTICIER DE' L'OUEST
r (Suite page-3) Un grand western.


BRASSERIE DE LA COUI




UNE



BOISSON



SAINE



AGREATBE


AGREABLE


NEW YORK 28 .F6vrier 1970 ,aycm m L
Mime Vve Tertuliln Paillant et Ma-rdi A 6 b. 16 et 8 h. 15
sos enfants remercient bien sin- L'HOMME QUI VENAIT
cerement tous lea an'is at pa- POUR TUER
rents vivant A New York et on Entr6e Gdes 1.00 et 2.00
Haiti qul laur nt tcmolgn6 lour
sympathle ou exprim6 leur con, Mercredi & 6 h. 16 et 8 h. 1
dolbances A1 l'ccasion du d6c& LE RANCH MAUDIT
et des fun6railles de leur regret- Entree Gdes 1.00 et 2.00
tk maxi et pere
TERTULIEN PAILLANT
enlevi A leur affection le 8 Jan CINE UNION
vier 1970 A New York particu-
liiremant Mgr. Enmmanuel Ke- Mardi & 6 h. 16 et 8 h.
bureau Cur da la. parole de Sta. L'IDOLE D'ACAPULCO
Anne, Mme Providence Fabre' Entr66 Gde 0.60
Pri6idente des 16gionnaires et
tous les mambres, lea SSeurs du Mercredi 1 6Vh. 16 aet 8 h.
Presidlum Notre Dame de la -L'HOMME QUI VENAIT
Charit*. POUR TUER
New York 8 Fevrier 1970 Entr6e Gde 1.00


'5


Esseeses divines transposees de jardins
idyiques, offleurant les sens alnguis
de troublantes obsessions..


VERSA ILLES

BIGIO FRERES


CINEMAS

RKUTHkA?3I
Mardi & 6 h. at 8 b. 15
qumLqUKz DOLUAWB

ntres Ode. s2.0 at 4.0
Ma&rrodl & 6 h. et 8 h. 15
L'AFFAIRE SALINAS OU i
LE CHAT CROQUE
LRB8 DIAMANTS
Entr6 Gdea 2.0.. et 4.00

AIPOiRT CDIE
Ma k 6h. 80et 8 h. 80
LA~ HOID AUVAOE
Entrd Ode 1.09 et 1.60
KMaerrdi 4 6 h. 30 et 8 h. 30
UN HOME TRAQUE
tlr4a GdM 1.00 at 2.00


Mardi & 6 h. at 8 h. 1
NAL m VTCIBLE
futrf4: Gde 1.00
Maemerl & 6 h. et 8 h. 16
rVwa SUR
LE B0SPHORE
Entr e Gde 1.00


De Luxe Auto Cink
Mardi & 7 h. at. 9 h.
CONSTANCE AUX ENMERS
Entree 1 dollar par voitura
M rcEmdi A 7 h. et 9 h.
CALIBRE 32
Entrke Gds 8.CO par personnel






Sau Samedi 7 Mars 1970

A MAISON YVES MORAILLE
A 100.000 ARTICLES
A EXPRESS MARKET
A FOOD' STORE
a a EXPRESS MARKET
-4 CASA POMPADOUR

pas, HELENA RUBINSTEIN
CREE!


Drive in CMi.
Mardi 7 h. et 9 h.
LE CERVEAU
Entr&e 1 dollar par voiture
AIercredia 7 h. et 9 h.
LA LECON PARTICULIERE
Entree 1 dollar par voiture

CINE OLYMPIA
Mardi (En permanence)
(Jour populaire)
F. B. I. CENTRE BORGIA
Entr6e Gde 0.60
Mercredi (En permanence)
WANTED
Avec Montgomery Wood
Entree Gde 1.60

Ievunw KIRWE!A".Ak


fir f-... Ri'~ ..I-- ~ I


PPlentirrice lauGA-RDOL


**@>* **- ** us


- ---------,, ~,----- -~~-C'-----


~~~ __ -_ ___


- -- V-




MARDII MAR. 1970


0 L xr ruoajm ft*


RH~ AANMULRT R. T DPIS1962
R An T D


too 1


VOTRtE-OOCP

tjar FrftnecsDa~aw




eeweev.udes s -m pw..,*. epre



MEJWRRDI 4 MARS 1070


21t MARS AU 21 AVIL (BE
LIER): Un project auquel vous
vous Intersess pueat nu pae cvo-
uer a vocre gre maus soyes pa-
tienL D.e nouveaux 616menta en
treront eu jeu et des secteurs
a out beoin di'tre tudtil do prsbs.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU) : Tendance A l'indolonce.
N'y suc-ombez pas car lea meil-
leures intentions dui mondae s 6 to
(luironi r.cn si tllea nt eont pas,
suivics d'un effort solid ct cons
tructlf .Gardez votre maitrcse.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX). Come ccux du Tau-
reu, vuua devez vous discipliner
i vous voulez russuir. Ne perdez
ps le control de voUe rmme si
vous vous troavez emmuy6 par vo
tre prochain.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): Montres vos con -
i.alssancas et votre experience et
- exprimez votre opinion st on
vous Is demanded mais, on le fal-
sant. Ovite d'etre critique ou
hnntesn. Developpez votre cdti
posiltf.
24 JUILLET AU 23 AOUT
'LION): Vous brillerez, progress
acrez. ruyonnerez de I'esoir et
*,i la ennfiance. Tendance. toute-
foai. A vaciller .Rdaissezs avec
vntre nature positive ct rafl4ehie.
24 AOUT AU 23 SEPTEM -
WRE (VIERGE): Cette journs e
nn es -aporte des posiibil'ts non
olloe ,i'emnlovepr vas dons. d'cl -
ler de l'avant et de conqurir des
avantaees. Des r-reurs toutefois
cont c rasindre si vous n'etea
pas attentif.



Aujourd'hui

MARDI 3 MARS 1970
MERCREDI 4 MARS 1970
SAINT CASIMIR

COIN DE L'HUMOUR
BONNE AFFAIRE
Pas mal, ces lunettes de so
Au mnarch6 aux Puces ..
leil. Elles m'auraient bien con -
venu ... Mais dommage qu'il "y
manque un verre I
Bah ... Ce nest pas grave.
Vous n'aurez qu't former un
oil I
'x xx


24 SKPTEMBRE AU 93 OC-
TOBRE (BALANCE): JOurnte
uoui pDat' tre remarquable. Si
*ous cherchez la bonheur dana u-
ne r6unaite constructive. vous
uouvez connaltre une incontesta-
e victoire. Allez de 'avantl
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
11RB (SCORPION): Connaissez
vas obligations et remplissez -lea
.avec conflance. Aux moments de
loisir, "labdrez le plan d'autres
activists. Bonne periode pour cul
Lver des dons pou exploited.
2t NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Lea
freins do la routine ne devront
pas dimninuer votre ardeur ou'a sue
dCs. Ma4e, d'autre part, 'nd voua
surmenes pas. Tout effort doit
evoir e Judlciouses limnites.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Dans
on d6mir d'id6al 61evt. vous ndgli
gerez pout ktre vos reeponsabi
ht6s quotidienea. Neo. L'saen-
tiel d'abrd. Voues sogerez enI l
te aux antrca pctivitia.
21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU): Liez lea
consels anu Capricorne. Votro con
finctioun eat peu prls semblable.
Du tact et de la discretion dens
lea contacts avec votre proehain.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISRONS): Evitez lea extri -
mes. Faites face A la confusion et
au chaos. Si vous dtes blosou
'dans votre march, demandez lea
conseils aux personnel capables
de vouas les donner vraiment.
SI VOUS ETES NE AUJOUR
DHUI: Vouas appartenes-au Si-
gne des Poissons, celui de la rg-
flexion, de la gentillesse et-de la
diplomatic. Ne vous laissez pas
entrainer par vos sympathies:
vous iriez verse des deceptions.
Les natifs de ce Signs rfussis -
senouventsot avec un tel came
que pen de gens savent eatimer
Ia vitesse de votre ascension et
le chemin aue vous avez parcou-
ru. Vous aimez votre foyer, dtes
sensible et n'tesa pas aveugle -
sur pler. filles qunl peut presen-
ter Vons dte-K travailleur. Du c8
t6 des defauts: il se peut que
vous soyez extreme dana vos
id6ee et trop influencables. Sa -
-chez vous retirer temporairement
de la lutte pour repose/ votra
corps et votre esprit-


ACTUALITES INTERNATIONALS


La Banque Populaire

Colombo Haltienne


AVIS ,
La BANQUET POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE a Ie
plaisir do remecier see nombrmx eat fidllo. Ollonta on Compte-
d'Epargne at Ie Public en g6ndral do nl grand conflance qu'lla
lul opt toujours t6moigan6. Elle ls* informs qu'll a t46 sole ol-
lement proedd6 au Tirage Tradiltonnal de la Magnifiq usb
, DAlSUN DE LUXE 1600 Mode 19610:. efforts gracieousment
en PRIME.
Le tirage a e Usa ua LIAuditorilum du Petit St mlsnire Collage
St-Martial, e' Samedl 81 Janvlr 1970, kt 10 Bres AM, en pre-i
sence du REVEREND PERE JOSEPH ATTIS, Supdrieur do
S6minaireo du Notatre ME. MAURICE ,AVIN, deo Mambres du
Haut Personnel de la BPOBH t du Public.
C'est le CIrnet d'Epargue correspondent au No: 28586 d6tenu
par Monsieuvr.AN- .lBVg .jattsan) demeurant & Carre-
four-Feuill"e quo la Cbhanq a Ayoris6 catte fols-ceL
La ITrecelon.di la BANI~U POPULAIRE COLOMBO-HAI-
TLIENNE eate.w- Chalesrmscompliments & 'Houreux Ga-
gnant. Ella profits da cotte occasion pour demander au Public
at & ams fidbles D6posants en COMPTE D'EPARGNE, de sur-
veiller la prochaine announce de se nouvelles PRIMES.
Continues done aver la mnia* conflanee k faire fructifler yvo
Economies & votre BANQUE COLOMBO et & mainteiltr toujours
Ie mime Solde-MINIMUM qui vous permettra de participer au
prochain tirage
BANQUET POPULAIRE COLOMBO-HAITIENNE
LA BANQUET DU PEOPLE HAITIEN.


titue un.e
ble A ]a p
des proving
1'Honorable
LIER, Pr&
publique A

POUR LE
HEARD
Cher M
Nous av
d'amenage
Mitten
si6 Au m
Volley Ba
project et c
coup car,i
At ce sere
AIRpour
raient-ils
un vtritao
couragere
nerce, eis
ple. chaqu
tribifei po
symbolique

que lVonf
qu'ik Ia Ix
tifs et spo
dans unej
Avee n
nations
G6rarde


Remerciements


Mem. Antoine et Pierre C. A-
COIN DISCRET LHXAND)RE et Mene Weber
Un pelntre parcourt la campa- m.ETLA.-sd Gemubu ALE-
cne, h la-rederhee dnjd'aiJol iy XANfl= smonrtant i londw
age. remeat Son Exctllence Ia P ti-
Pardon, monsieurl, deman- dent A Vie de l Rdpobliqoe,
de-t-Il Ih un cultivateur. Pourrie- Maitre Fran Sek TLW.. I So-
vOUs me dire oa je pourrain trou- cr^ i d'Etat do 1l9oamtlon
.,-r un joll petit coin bien ombra Nstioalo et Is Personnel do ED
1.j p(r p oteseant dofEdues abos-Ntlo
-- Oh I Vona pouver. Ilie oa paro Is tlahbl.ao
vosus voulezl A cotta hens-ci, iI nk le t s' Premie er .- d aI
a. i ae de passage: personna Conseis ettosPqaoonnaldo I&
a' Vou verral Cour Superiere des Com to, Re
xte vous verraz x Sonane ka f, d t au par
x tement eds Finaanes, le Soie -
MAUVAISE QUALITE Secr6taire,d'Et au D6partsment
L'Instituteut r dmorsete a6vv- des Atieee Bfidblles, be Racteur
rinnet an 4e1: de l'UiemwrIt d'Etat, Is Direc-
Tu nas, s haboh, Toto, daa tour du Tadsr. le Chef d'Ett-
voir c-ase tao aile anr la Uto MtaM de Pes Armiea d'Hai-
dob torn voisin?T ti. le s du Dfpabte-
Je l'al pas fait exprele tn at m den Casrnos De
m usieur ... Jo Ioyia plus so- Mra e Port-s.Prin-
lide oue cas ,r. s-. 1 Delve, Me. -ed
SySo ty So j, J A i laCour de Can
satloni, Mt.W Duplon, Jage
PAUVRE MAIS HONNETE au T ITbwmiVW, le Doyan de
Un monsieur reeontre un de la Facu lt1i ologie, Me. MI-
sea crbancele. chel- C. Aut., Premier Ddpu-
Je no poovti pa eanseore t6de PIt dn Ido x, lea Dosetson
voua rendre la osnq cents francs Vietor Neil, stlR Maurtee, e-
uuJe vco.iu m'nafves p tW... ge OslW., '$1in Romain, I'Ad.
Mali Veus m'WeM d6 h militaft r dI la Matersl
dit c& I molae dwerolel Eh bMen Vows es veu qnue P e14. *tl de olthl-
o'al tenu Darote! vett i d'Ett, le Quotidleo aLe
xxx x Nouveau MoHed., aLe Joer *#t
SLe Matinm, les Prof.emoa u de
BONNE MESURE l'Universlt6 )et de A Enselgemeumt
Tsn Jeune garconanrrme ches n gso d eIs DiHection .16
6picier. Peromwel 'aift qua l O I" -e6
Monsieur, je voudrae un ki de las a k aielBres deo Ly-
to de vin. c-es et CollAg: Almasndre P6-
-- Mais,.mon petit ... on ne tion. Toaos tnlt-LeBtwr, Trhi-W
pise pas le vin On le mesureci I On s me quentenare. A r P t,
Ah bon? Alors donnez p,^ion-V l, Colge Csiq m
m'en vinirt centim6tres? l d'Hait/CourB Prtve Roger An-
x x 2 .glaE Lea Hamaeltda, Ise P.
-N SliN rler., le L. P. Prfet6 ds Din-
RON SBNS -, mlt Ia'7Ptifat dee Etede
L'instltutenr: "- f.t-.-. -- .
o oaua. Ft ai Collige St.
-B Noun avons We o seiloa-u IT T s

natiI MmlylIs -L SBupfiernre at
yeuxotendr voTr sa tp l"e i i'Losti.tut..ien.
e'as bien suvi, Toto? du Sacr6-Caeur, le Coll6ge Cmur
Out, m'sieurl Immacule .de Marie (C.I.M.), l1
BonI Alors, dis-nmo malunt- Colllge des* Frres Adrien du
nant ce quo noun avons pour rodg Ber-CoMur. IPEcole R6publique
ter. den du Br sil, lEcole R6publique du
Ca depend, m'sieurl Mals le Panama, lea Ecoles J.B. De-
plus souvent, c'est du pain et du houx, et -ThTdmas Madle, l
chocolate. Directeur du Mue Nationpl, le-
Sx Secr6taire Gn6Wei de I'ONAC,
A lei Guides it Jeannettes do Is
DECES DU JOUR Mnie. St. Louls Marie de Mont-
fort (9e. Port-au-Prince), la Coin
Maria Lucien ..................20 sn missaire A I Rondo, Mme Yvan-
.Julien Judenls ... 76 ane nL taurenceau, la Dirctrice de
St. Vifas D6sulrnA .... .65 asn 'Ecoie cHraie Ethnrt. sle Di-
i.ule Teri nel m... in recteur de l'Ecole Seguy Vile-
breard Charles .. 65 mois valelxs sinai qua tons ole pa-
a o rents et amis qul leur ent ma-
Pierre Richard. ....... 8 moles nifeste des preves de sympa-
thie h A'ossAon du dicda de Raut
Pharmacies assuant tchre I'oc as grtti dmre,
le Service cette *lit, Man. ve. CYRILLE
ALEXANDRE
MONT CARMEL enlave A leour affection le mardi
Blvd. Jn-Jaeatee DemnellneM 2- FvrtF r 1970, A l'g1 de 70
MATH UTIN ans.


Rus des Pronts Forts


P-au-Pee. le 2 Mars 1970


Agent : DON MOHR SALES CORP.


ECOL
D'


Les insc
umer la q-
l'Ecole N
auront lie
di 24 Mar
res h onz
local de
candidates
au-Prince.
' Lea can
Buivants:
Cap-Hal
Port de I


contribution appr6cia-
politique de renovation
ces qu'a instaur4e S.E.
Dr. Francois DUVA
aident A Vie de Ia. R6-
x x

PARC
__ TLmv q1 T MT


son sajour a Now York. Noun
lsonmmuas profondnrnte ohoquda.
nous aodmme beaucoup plus quo
d"Qo, noti sommes r6volt6e par
pette initiative ou 'plutft, a-t-il
4dt, par ce manque d'lnitttive
de Ia part du Chaf do I'Etat fran

Le' Dr. William Waxler. qui
cat Pridldent de la conference'
des Pr4sidents do toutes lea orga
n'iation b juive a d tclar6 qu'il
tonait A observer une attitude
courtolsa ce qui n'est pas le cas
de la-- dldgatiUn frangaise mais.
que iea organlsatioa -jufies a-'
valcet P'lntentilon de poursuivre
pendant la journey et notamment
davant 'ha6te8 Waldorf Astoria
des manlfed titona control l pr6
sence du o resident de la Rcpu-
blique. Frangaise a New York

.


GEAMALYNE, UN PRODUCT
NATUREL 100% GERME DE
BLE, FORTIFIANT
A NUL AUTBE PAREIL


DBCLARATtON
PU PORI'3-PAROLE
COMMUNAUTES JUIVCS *
NEW YORK (AFP) -.
Los diriteants.t Juif am6ri.-
calna quil a'ttendalent & atro re-
tus par eI Prsiadent Pompidou,
ont nanifeast lour indignation
.e.dna une declaration au Repri-
sentant do .I'A.F.P. en appre-
n nt quo le Chef de 1'Etat fran-'
Cls na les accuelllerait pas.
Le porte-parole de cotte d616
gation, qui reprisente six mil-
lions de julfs et 26 organisa-
tions 'julves aux Etat Urias, qui
*talt r4unlv dans une chambre
, doe I'htel Waldorf Astoria, stig
n mtise iu'il a appel4 I man
quoa de courtotisie total deo.M.
Pompidou et une arrogance into
S16rable.
bl11 a poursuivi: Nous avons pu
b't6 un communiqu1 transmits
aux agencies de presswe damn Ise.
quel nou aveons fait Itat de no-
nosa sentiments sont beaucoup
plus violent car U a fall que
nous apprenions l'annulation du
rendez-voua par un reporter a-
miricain. Enauite c'est Ie porte-
parole de la d6ligation frnca le
,.qul vous a fait savoir par t6ll-
Sphone qea nous ne serions pas
reous par Ie Pesident pendant


Sulte de nos
Information


et oontre -on fTo doi reototr
toeus le pilnc]panux I Bplr n.
tants des 25 organliations Jul-
Vea atmdrielalne.
Le Dr. Wexlter a'et dkclari
cAnvalnptf qua e A IlvyrieeOn do
plu de 100 Mirage frneana l Ia
Libya so traduira par Ie trans
afert doe plusieur de cee appa-
reils A l'Arme de o Alir Egyp-
tienne. 11 s'agit lA, a-t-il dft,
d'un arieuxn danger pour Israel
et d'une aide conaldirable a toup
coux qui p aent engages A tira
duire Israel, pays qui fut pour-
tant l'aml de la' France. .
Le Dr. Wexler A. qui le Repr6
-entant de 1'AFP demandalt .'11il
souhaltait de rencontrer M. Man
rice Schumann, Miniatre fran-
gals des Affairea Etranglre, a
fmmh diatement r6pondu ou bien
nous sommes requo par M. Pome
pidou on blen nouw ne voulons
voir personnel. I
Le Dr. Weaxer eatim e qula
politique m6diterran6enne de la
France peut apporter does modi-
fications trs graves dana l'6qul-
fibre des relations instables qui
existent d4jA dana le Moyen -
Orient. Nous ne comprenons pas
plus la politique do la France
dana cette partie du monde que
cell qu'elle a cru devoir adopter
au Quebec. Et pourtant noun som
mes do vieux amis, nod ae4ionj
les chose A dire A M. Pompidou
et none estimions qu'il ee devail
par staple courtoasie de lea colt
ter. Nous tous lee leaders juifa
amlricains rounis devant vonu
dansa qtte chambre d'htel inoi
voUB sons noun aommes cho
quea mals en mime temps d&o
l4s.


PouR esAweesor IT MilCeUX E as esIsQUsu :
CELLUPJTE, RHUMATISME, O~tSi~t .-LUMBAGO. ARs-s-ITns ca


onsieur Montage En ,nalysnc Ia empoeition DOULEURS GASTRIQUES ET HEPAT1OUES CONSTIPATION
ons vdes Germes de b on rete menr TROUBLES CIRCULATOIRES, ENVAHISSEMENT GRAISSEUX, etc.
na vist lea trvau veill des triers d e via qua Is
A'Avenues Silas :Le vtamuo: A aide A i MASSOC4O ^&c^- o. d trs roissan vitamins B1 fortifis"
l sont prrus daem e oane s itamin B EST SUPERIEUR PARCE OQUA filRPLE EFFET
cel nous intisr-esa beau met l'asimilation des sucres (no
sur cette vaste proprt tamment pour le diab6tiques -- V "/IU UO fdo SSAE
ii; vranent lesPLEIN Vitamin. E, vitamin de for
le Sport en plein air. par excellnce pour la pl6 nitude0 U i I
res secteora no Pour- de Ia vie eexse Vitansu D
beecombite, poureaen- tadlined PPayacsyoor, Q YO E d INFIAOlUU e.2a4
sette oeuvre: La Com- alimentire. Los composes phoa- S- T ANT SUR TOUTES LES RTIES-' asr l
Ecolesa et...Par exem phores organique et nudcliquesa, DU CORPS, MASSO O" /E/
ue OcoHer pourrait con leur srle eat capital dans lorgae. R ..-- ... ." 7 /. /il 1-
ur une- minime valeur nisme auquel 11 faut frque- FA MA 'RIf par ninalon egraisses
a de Dix centimes. Ce meant les asurer. Lose sels min&- s f/eflues .vi d '.v ine.,. / / /-
erat av plaisir an raux, leasel ded magninine, DECONGEST NE e- RAF RMIT par- /
Drives pourront 6voluer manganese, de cuivre etc.- Les Octi /ao -ciu- lion d.. s chang nutri..
ambiance ai agrlable. Diastases ces ferments sont n6- SOUL Eel DCONTRAA E en 'abaissant la te sion
os respectueuses salu- cessaires pour une bonne assimi- ne ese /
nation Les Protlines, viandesocho ulihisf ens''e34may. s th~r eutiques
SJocelyne et Karine v6g6tal I et important de s socho moy th utque
voir qua les vitamins continues / LE MASS GE
dane la Germalyne sent de vi- LA CH IEUR /
LE NATIONALE tamines naturellef at non syn- / AT
'AUXILIAIRES th6tiques C'est pourquol le /I/ L'I R RA IATIO
Dr. do Larebayrette a dit: NomAS FA RIR ETACTIVE RUIO DU
AW ontbra de vitamins synthltiques MA550HO AII MAICRIR ETACIIV ORCUOLAIHON obIDUAN
ATM nlont pas le dixieme des activi- / AA, ~- AfASSOCHO on obiicnl
o tts des vitamin es naturelleo. AM O S /
uriptiones vue do for o emm s es at anfn AMA RISSE NT RAPIDE
fta 'As l atigu.. .ur..n pr.nez a n ) T IAIN TOTAs
ationae dA are GERALYNE, fotifiant nat D TOXICAION TOTAL
uoles lundi 23 et mar-.rel a nul autre pan po.ur avoir l D TENTE I-ME, DIATE
Scourant do huit nheu- dynamimne, vitalf.-6 6nergile, -- h '"AAR'-O C (MPS1r 0 V1"17) 1, a3. 60
e bms du matin au quilibre -at la joie do viv e.- T.GAANs r UN AN 2202o30. o, l. O
lInatitutionpour lea Ce product prn pard par lea.s A' Sal- 5,. ,, i 0, 3
du Distrlct de Port-, pp. Tr jpi.es do. lAbbaye de 9 e Iae IN 1T611.12 I Chous,. d'A .n. PAP'5
di e N.-D. P Sepffon eat en vents Dc. .1oud.s 2.-..-.i,. 2 ,...
didate de Ditricts Phaacie S. Geffrard, .
Mont-Cgrmel et dana touted leas rtrbOteora.
Itin, Cayes, r6mmie, bonne Pharmacies. Joseph C. VaIm et Co
Paix, Gonaives, Jacmel, oeph C. Valm6 et Co


ainche, Belladire, Saint Marc,
Petit Go&ve, devront introdui-
re leur demanded d'inscription
par 'lntermdialire de 'Ad'minis
trateur du District sanitaire don't
elles se relevent. Chaque Dis-
irict sanitaire ne devra presen-
ter que vin'rt candidates.
SLa--pifes suivantes sont
*ournlr & 17Incription:
Un ektrait doe 'acte de nais-
sance.
i Le Brevet 61mentaire ou le
earget scolaire attestant quea Ja
candidate a t6 admits en 84me
secondaire.
Un certificate 4d bonnes vie
et miceurs d6livrd par le Doyen
du --Pribunal Civil ou A dlfaut
par.hle Jufe de Paix de la-r6si-
dence habituelle. de P'interess6,
et dOflient vis6 par le Police.
IU certificate de sant6 attest
parmun contr8le medical bawd sur
le ixiamens suivants: examen sa-
rolaokque (Kahn) at Radiogra-
phi- pulmonalre.
.1ur lea candidates de la Pro
othe lettre de demand d'ins-
crI ion 6manant du Distrlct- a-
nitare don't Ia candidate relve.
-La Bate de 1'examen d'adhnission
sera' annoncga ult6rieurement.
SP~au-Pce. ce lar Mars 1970
. Mme Marvel OARDUCCI
Directrice de I'Eole Nationile
d'Aunxlialtres.


TIcKVErAv/01O/ 78ATA C/
ROI~~ERVA 7/10&,M;OTZEL
,ASSVV4WC'E VOYp'4 G


VOYEZ


45 A VENUE MfARI/ ./AAW

C/TE 0E L'OEXPOSIOr/N 99-359/

-d


Les fandes Dessine~es.-dui -N uvi-lliste)





1111o, 111111101, 111111, s .DES GALETTES CHAIIu. AISu U BLIS. 1111111 TltL#*A SR RIP l C ST 41 PLUe!III IMHIeS
If0551SDE FA IT- O- U CAFsE. oin CsOb pME ..--+01I FlER 5115 COOT
MATIN I hA MKoGER 11RsCs- 55 EGICES TZPt SElF)L .117F4No I
MELON DES OtOFSA SlCEU',POsU- sa
T ]HUI


-7 opiA gilil s oms d~' .a ~ 2


-7 A.- ... [..


- a


LONDRB8 (APT)
Un oadonim O falt Ia pive.
la samaame dernlire, q'l *alt
facile de poser une bombs dan
an ian on de eI saboter & P'aso
port d'Henthrow.




1l Demangealson

do rEUmaVaaSncue

e, Seopt Mlnutes


,+ar-s i e d e ossatunc a *.
.siai aies g.l. e -
u tae at en ts Irm b
m.n-ouve S*. lardlilimnDs5. 55-





5sp r 5l5rs m atpa. d1 ga-s




refesatit sa Boa le guas hu a.
retoea it andN* p si Ot 'rsatr
EjatYu ara rinds. Procurse-.




JOSBPH C. VALUE
Diatributeur



a We take single or couple at
8 refreshing La Botle guest hnous.
s Breakfast and diner.
Notify LZ Nouvelliste or Call
* 2-8151.


PO5qR YoUs S Sqv/R &
.SA C/VEG,4uQ.OIusQ V03


---arr a--F-.. ~-------- -----------------s--- ----- .-.7-.- ~~~_.__I_~--- --------C~-.-~~-~ I_~-r-.--


_i________ _~_ __ __


I I i


I


- ~~~ .. -




I 1.1 ~ -~


al xoIvfmEsA


MARDI MARt 1970


mmms faew I 6 Miuw- m

(Suits)


nir reAle une puissanre nutrltl
va ieo ql aht. Aussl -val, cultl
v%4, asxp rtmntd ot utillid dane
tiouls In regional dot Curalbll
St dans prosque toutes lo Am6rl
qu., Au .lt all par xamplr le
poIs ssoir ronstitue un mait trio
nppr ril.
Ausl. eamilon "vicut d avoir
l'oextllnti idWea io insttre our
'lid un noveau at Important pro
jot ito plantation at d'exprlimen-
Sttloiin do nouvelles varlti.vt de
pois. l,. project qui -a principale-
iient 6ti confld aux soins do I'A
..ronome Roland Latortue ost on
honne vole. Environ 16( varift6s
ont, do me fait, 6t4 mises en va-
lour dais des essals 16pitt6 ett
avoc des ionenrco progressive-
ient amllordes.
Fu Agard au fort pourcentage
i, protlines don't 11 dispose, lo
1 oin qul entree, heureusement,
pour une large part dana I'al.-
mentatlon populaire y remplaee-
is viando et le lait qul no sont
ntalheureuserment pan asses con-
somm6a chez nous. Ainst le pots
apporte. dans une certain mesu
Ie, une oort* de compensation I
cc qul pourralt manqur pour ba
cancer ou 4qullibrer 10 rgime all
,nentaire di. non prlncipales famll
lea.
Cortes, tout ce qui est en train
Je so fair et se fera pour exp
.inmenter Is poin dans le cadre de
travaux dt rechorches approfon-
dies nest et ne sers aucunement
.,uperflu. Car I'un des buts prin
cpnaux de I'Entreprise eat d'obte
tir l'augmentation de la produc-
lion de facon a pouvoir trouver
mict varlit6 de point qui pui'se
donnor une quantity quadruple.
Ce qui rtvlent A dire quO, un
hlet-tire de terre qul, d'ordinaire,
product 200 marmites de poiF
pour 40 mrarmitl- de semences
pout arriver A produire 800 mar
,nites do pois pour Ina mme quan
,itO de semences.
Cost d'ailleurs I'Institut Inter
am6ricain de Turialba qui a son
Aiege A Costa Rica qui s'est cha.r
16 de recucilli les diverse varin
t6s de pois pour aprOs (des Gpkra
-ions de selection inethodique-
ient efferctaes ,!es di.,tribuer et
les vulgariser.
LE COTON, NOTRE DENREE
DE BASE
Le Colon est considere r just
titre come l'ane de nos princi-
pales denreies de base. A une 6po
qu done onn'e6tat seuleaent sur
cr cotton et le case que se repo-
sait toute l'oossiette dconomique
du pays. Aunsi, quarid ie charen
qon mexcain commenca a exer-
aer son action distructrice dans
nos champs de coton; notre 6co-
uomie s'en 6taiSt-elle lourdement
ressentie. Plusieuis annoes se
sont 6coul6es au course desquelles
nuns diames pubir ce manque a
pagner, tandis que nos paysa.ns
-t les grands planters de cotton,
d6courag6s abandontnaient au
fur et i measure de cette culture.
Mals quand, un peu plus tard
utS trouv6 un moyen efficacy de
(smbattre le charenCon, Damien
lut, dans ses propren Fermes d'a
bord et dana presque touas lse cen
(res agricole du pays ensulte,
organIoer des plantations dites
tie demonstration ou des projects
tilts piloiea pour convaincre le ray
tan et I'enrourager & reprendre
In culture du coton "dans de mell-
:.uren conditions.
Ceat eon vue dnpnrofondir iet
X m(thode qul a d6jh donni d'ex


Cellnltn rauitulat s it d'aurer n-
vtniugssomunt son reanno.
ment ( ona l'lnlAi.ti iu Ia prui
Msiol at da l6sOnouils nationals
qua Damsoin elt on train d'oxp6
esmenter our aa Forma Osntralo
d a l Croix des Missions do nou
tolles v iiilds do solon.
I.* project eonfli6 B Ia clsoune
tt as dynmisame do I'Agronomia
Agd6nor sexcute solon lo inoll-
iburn principle do In clkence rul-
turale. l'arml los divorsem vatri-
t(a qui font I'objet du nysatmoe
d'expcrilmentution so trouyo lo)
.Stonneslavllc 7As appol6, solon
lea spdcialistes, Itdonner los mcll
leaurs thsdtate.
CG projLt d'une importance Ca
pitale so situe et s'exp6rimentel
dana Ic cidre d'essais blen coor-
dlonnes et bein d6terminBs. Lia
rdthode est de synchronisor les
diff6rents essanils de fnon coirn
mencer par I'e0sal dit liel pour, en passant par l'esa.i

dilt & sominc conatantes, l etn
utililant les dit'frents essais coin
partifa, aboutir h l'eosal dit de
eformulation de products insecti-
eldmi.
Ceo diffdrents' esals qui cons-
tituent un champ pratique d'6tu
des pour les Rtndlants en Agrono
oie rdpondent pour ainsi dire A
un module mathbmatique et sont
uppel6s A .faire l'objet d'interpr6
nation statistique pouvant donner
lieu Is la publication, A Ia vulga
risation et iA la mise on valeur
des r6sultats patiemment et scien
tifiquement obtenus.
(A sulvre)


La Province
(suite)
parmi les plus prolifiques de la
Province do Qu6bec. On compete
actuellement prds de cinq mille
personnes portant le nom TREM
BLAY dans lea nombreuses pa-
roisses de cette province sans
computer ceux qui ont 6migrd
dans les autres provinces et aux
Etats Unis d'Am6rique. Plus d'u
ne centaine de Tremblay sont pr6
trees, plus de cinq cents freres ou
religieuses.
Fond6e en 1886, la Province
canadienne des Fr6res de 1'Ins-
truction Chritienne est devenue
en 84 asn la plun important des
dix provinces de cette Congr6ga
tion. Elle compete pr6sentement
sept Districts canadiens et deux
Districts ai6ricains, 927 frires
profits et plus de 1000 aspi-
rants en formation. La Congr-
gation compete maintennt 2.60O
frresa profis et presque autant
de novices, de juv6nistex et de
scolantiques
D0puis 1904 par suite des lois
francaises control lea Congrgsa-
tions votes al 'poque aIs Maison
HMre sest fix6e dans la plus grean
de, des Iles anglo normandes,
al JERSEY, Maison St. Joseph
Highland.


Centre Medical 27,
Chemin des Dalles
Conference du mnercredi 4 Mars
1970 par les Docteurs Herve Mar
tin et Ren6 Dicastro.
cA propose de trois cas d'enO6-
phalite viralos.

Offre d'emplloi
Salon de Coiffure recherche
*'sth6ticlenne expirimentde.
S'adreRser : 147 Rue Pavd-e
Port-au-Prince.


Apr"1 e0s-hoeM-ifS
de Chicao,
l'atttude eas ...
(sult)
fsLaitii 111,is do lIhlh,1 l V1 ldor1
Alora o u un Jdinr tLAiL ntlortL
Ihii'hoiiisr doa M. Pon1Dldou it
,U In 'rhiiloul Nixos a offeat-
.is uan niiyn Impr6vu do Wa-
,uhlngton t Now lodk afin d'ex-
prsmsr au oChef de I'Etat fran-
csle sno excuses pour Ia conduIta
outragoeante des maullfostantsa
,'A giice Tuan eint 6gilomnet en
sellef I'.absoenciIo tilbio anu Uou
vernour de lEtat do New York
at du Maire do sla Vill : MM.
Itockfollor et Lidesay au dl-
nor du Waldorf Astoria et to re
fus de M. Pompldou de recevoir.
comme il otalt pr6vu, les leaders
ties organizations juives aux F.
tats Unisa.


Communique
Les Membres de la Commission
de Contrlle des jeux do Hasard
inforieiit le public, particuli&-
rement lea placiers d* joue rs de
Borlette que, conform6ment aI
I'article 4 du Decret Pr6sidesitlel
en date du 81 D6cembre 1969,
une nouvelle sdrie de Fiches de
la Defense Nationale sera mise
Ln vente bientlt au local de la
Commission hI la rue Amhricai-
En cons'quen.,e, un delai de
IIUIT jours, & partir de las date
de la prisente, ect accord6e i
tout placier de Borlette pour li-
auider leur ancient stock.
Port-au-Prince, le 2 Mars 1970.
Antonio D. MELLON.
Priaident de la Commission

La r6colte de tabac
La r6ecolte d tabac a 6t6 abon,
dante cette ann6e et les prix de
vente s'en ressentent fort hearos
segment pour les amateurs .de ta-
bae noir, et ils sont nombreux,
plus d'un million, ceux qui fu-
ment la bonne pipe des autochto
nes indiens.
Les plus fortes quantities vien
nent des grande regions produce
trices du Nord'Onest (Bassih -
Blen, Chansolme, Aubert, Jean-
Rabel et Port-de-Paix notam
ment), de St. Michel de l'Atta-
laye, don't les sections rurales of-
frent un terror appropri6 A cet
te culture.
Le tabac renomm6 du Nord -
Ouest a toujouri fait l'objet d'un
change tres intense avec les lies
voisines,
Les camons de Port de Paix
en apportent de fortes quantit6s
sur las maroh6s de la Capitale
tandis, que lea go6lettes du cabo
tags en assurent la distribution
dans nos villes c6tihres, oh ce
produit est toujours en forte de-
mande, en raison du grand nom
bre des consommateurs dans -no
regions rurales.
La etraite annuelle
a Ste Rose de Lima
Le Comite de 'Atsoeiatlon des
Anciennes Eleves de Ste Rose de
Lima a le plaisli d'inviter les
Anciennes Eluves et leurs amies
i la Retraite annuelte qui com-
mencera le mardi 10 mars A 65 h
30 p.m. en la cihapelle di Pen-
sionaSt.
Le prddicrteur sera le P Pere
Goulet du St Victeur, Prol'esseur
.,1 Grand S6miinairc
IaH clitiure'auri lieu le sanedi
14 Mars, A 7 h a.m.
Le Comite comnce sur une nonr
Ibreuse assistance.
La Secretaire -
Jehinne DUREOCHEI


(Sui)
) (suits)>


Mur L'ACCCENT IR
LNDUOATION, LA RCIENC
T.LA. OULTI RN
WARIIINOTON (IPS) L
leo lo b ormso do Ina nouvalle P
Caorta de rOrganliallton dos ni-
tats Amirlosins (OKA) qul do- A
vint effective Io 87 f6vrf r der- dl
nior, I q pays de lh6malphbre doe *
vront aocorder une Importance 0
lirlorltalro at encouraoor lo d6 fi
veloppement do la science, do I'd ls
ducatlon at do la culture, a d6- ri
c(larS un offlclol doe OEA. qi
II a, on outre, fault remarquer G
que la Charts revlod de l'Orga- al
nlatlon deniande aux Etate momr dt
breos do collaborer centre eux en Is
vue dd fare face aux besotna 6-
ducatifs, do promouvoir lea re- pc
churches scientiflques Lt d'encou no
rager lea progrbs technologi- qt
hues.* cce
La nouvelle eliarte ddnom- ns
m6e lo aProtoaelo de Buenos Ai- A:
re> asprAe la vilel oi elle fut a- clI
doptde en 1967 declare que leas
vinrt quatre pays membres do d&
I'OEA diploleront cles plus de
grands efforts* en vue de s'as- r6
surer de )'dercice effectif de q
acur droit I 1'Mucation, confor- di
moment aux princlpes d' base sul d,
vants dl
education 616mentalre, obli n
gatolfe pour lea enfants d'age
scolaire, seta offerte a tons ceux ,
qul peuvent en bdntficcir; j
l'6duncation secondaire sera
,tendue au plus grand nombre de
gens possible, avec pour objectif n
l'am6lioration social. Elle sera k
diversifile d'une tell faVon qu'el t
le pulBse satisfaire lea besoins de
d6Veloppenent de chaque pays d
sans pour autant porter pr6judil t
ce h I'tducation en gdn6ral; c
1'6ducatlon sup6rieure sera
miss A la porteo de tous. pourvu
onue lea candidates aient lea qua-
Ilfications acad6miques requires
coc. en vu e dela maintenir
a un nivenu 61ev6; r
une attention spcialdp ser
accordoe a Pdlimination de l'anal -
phab6tisane: e
a science et la technologies
rout ddveloppiees au moyen
i'institutions de recherche et (6
locationn t For i'exinan;on dosl
urogrannueb s d'information. La
Charter reoimniande que les pro-
Lrammes d'integration rationale
sapnut renforces 6 ar doe liens e-
(roits avac I'dducation, In science
i.t la culture..
Coa--iultatloe s

sasoeadues
BERLIN (AFP)
Les consultations praliminai-
res inLerrallemandes qui int tk6
susuendnes jusqu'A jeuch avaient
commence mardi mnalin a 10 h
h Berlin Eat. Eles ont dur
vris de cina heures. M. Ulbricht
Sahm, Chef de la DIlDgation
Ouest Allemande, a declare h
son retour a Berlii-Ouest qu'au
cune dicislon 'avait encore 6t0
nrise. 1 a ajout6 qu'h l'ordre du
jour out figure' lea mgmes the-
mes et que l'atmow)hdre a kt6
aussi correct u'htier i las pre-
mibre journ6e des consultations.
M. Sahm an dclar6 d'autre part
cu'il esnDre nouvoir prendre d&s
ept anrns midi l'avion pour Lon
dres oh ii informer le Chance-
Ier Fd6ral M. Willy Brandt. en
visit officlelle en Grande Bre-
tagne, sur le d6roulement des
pourparlers avec Berlin Est.
Colime iateraational
des Chiruriens
macomniaue
La Section Haitienne du CollM
ge avise lee confreres que sa r6u
nion annuelle aura lieu le mer-
credi 13, jeudi 14 et vendredi 15
Mai 1970 au Centre Medical 27,
Chemin deo Dalles, des 8 heures
a.m.
Los confreres, tnembrea on non
du College International sont itt
vltes A presenter 2oum travaux
et h nous fire connaitre leurs
sujeta entree le 20 et le 80 Avril.
SCeux qui ne pourront pas 8tra
presents peuvent envoyer leurs
travaux qui seront lus par un
confrere de leur choix.
Constant PIERRE-LOUAS
Secr6talre.


AU MONDE CHIC
Saisit toujours l'heureuse
occasion, cell d'annoncer i
aso prestigieuse clien.6le l'ar-
riv6e des articles suivanto:
tissis francais pour robes,
broderie, batiste, linon, opal,
toile de fil unie et imprim6e,
tergal, oile de fil a drap etc.
sans oublier des pyjamas
pour enfants, oreillers, et
drape de touted -les dimen-
salon
Et c'est superflu do vous
parler de ces confections et
articles pour BEBES.
Pas de joll b6b6 s'il nos
a'hubille pas
AU MONDE CHIC
Rue du Magasin de l'Etat
89.


A LIUOUE ARABE sardliquo en 1055, als-o q
AJU8 (AFP) I cupalt lea fonetlono do lea
Le buveu k asrli do II LLgu ffus majorIt D6morsvats a
robe a smlu6 ot apris mnldl
ats on eomuna-sn li mcsap x I x
Sla lucldit6 avecla auo lso Pi.- ENTRETIEN NAtlSER --
dent Georsg Pomplbou a con- VINOGRADOV
rmr6 devant l r-opooablon ot
people des Etata Unsi d'Ams- LE CAIRE (AFP)
que bla continult4 d'une polM-i-
ue oriental dont Is GAnral da Le Pr6sident Nasoser s'
aulle a 6t6 Io grand Initiatesr, 'tratenu aujoard'hui avec M
lant au-delb des oirconstanes dlmir Vinogradov, Vice -
u moment et du confllt Arabo- tre des Affaires Etrangr
rad6lo. vi6tiques, qui Bo trouvc
11 appartenatt a la France, quttre jours au Caire,ou il
uralnit le communique, de don- des conversations avec les
ir une legon de discipline A eonx sables gyptiens sur lea d&
il veulent 6tablir leur puissan- pements de la cruise au P
sur. la n6gation des r6alit6d Orient.
ationalea anxquelles les Etats M. Vinogradov est port
robes sont passionzfiment atta- messages des dirigeants a
6s. quest au Pr6sident de la IR
Sur le plan International, les L'entretlen s'btb ddroul
6clarations et attitude du Chef presence de M. Jhamoud
lEtat francais vont avoir une Ministre des Affaires Et
isonance d'autant plus grande res Egyptien, at de M. Se
luelles Invitent sans detour le, nogradov, Ambassadcur ti
plomates r6gler lee conflict SS au Caire.
i 'hneure dans le respect et non
Ins le mo pris des valours nation
I-s. Le Marlage de

ANCIENTN PRESIDENT Maret Caitel D4
OHNSON HOSPITALISE
.USTIN (AFP) et de Seme Tane
Uancien Pbrsident Lyndon John
on a WtO admis lundi au Broo- Comme I'on s'y attends
e General Hospital, A San An- riage do la charmante Mellh
onio. II y subira un nouvel exa Carmel D&lico et de M. Ser
oen cardiogiaphique, a la suite crode; e616br6 samedi soir
'une modification mmieure cons- glise du Sacr6 Coeur dae
atie dimanche dans son 6lectro- a i6t une belle mnanifesta
ardiogramme. sympathle et a group d
x x X Xuonnalitds de touted lea
Un membre doe 'entourage de sociules.
'ancien Pr6sident des Etats-U- L'616gante Marie Carn
tis a precise que lea Electro-Car una robe de satin blanc br
liogrammes r6alisfs samedi et di perl6e, suavis d'une iongu,
manche.par le Dr Willis Hurst, confectionn6e par Madam
le l'Universit6 Emory d'Atlanta, GUSITE GUERIN p 6 n 6
svaient fait apparaitre une 169g dans ce a a n c t u a i
re modification du rythme car- -bras de son parrainalM. E
liaque, mais que l'on n'avait di- Lalanne accompao6oe doe.
cel6 aucune crise r6eente, le PrO de Melle Yanick-Joseph ei
dent, a-t-il poursulvi, a cepen- lit6 do mna&aineo. un g
plant ressenti des douleurs, ajou- ga1s et de illes d'hom
tant que Phospitalisation de M. W .- fLffeiant le 'Rv ren
Lyndon Johnson Otait tune sim- Jean Noel dansn un laga
rle measure de pr6ecaution.s recommanda an churila
Le prfddcesseur du Pr6sident une vie conjugale plsoune
Nixon a. la Maison Blanche a- oeur et se manqua-opsi d
vait souffert d'une-grave cruise lea devoirs recip roqu qu
bent aux future &3-60-"
"SE. le ireault4" 'A
Grande Soire e R blique, Dr. r o
LIER s'y 6tait faot rs
par le, Capitaine Willy
Artistique d GardeP dede saids t
Apres I& eeramone r
C'est le jeudl 5 Mare prochain, une grandiose reptionf
S7 h. o80 p.m., qu'aura lieu au te gan le somptueux sala
Rex-Thistre la grande soiree e et Mine Dstinois DL
artistique et musicale organisie Champagne- le parrain I
oans le cadre des manifestations Enmmanuel LALANNE
dh Centenaire de la Paroie de ben discourse e dresa
Ste. Anne, pliments aux 6poux D61i
Lea brillants artistes sivants commerce et ensuite aux r
ant biens voniu offrir leur parti- marines.
lipatidn: Iphares Blain (concerto Pua, la nombreqse a
avec flfite et haut bois), Solon ne manque pas d'admire
Vrerret, daonm son repertoire clap gnifique giateau, reprinen
sique, le groups deo 4 Aveugles clef, r6alis6 par Mine C
surnommA lem 4 Cloches dans Malvoisin; les covivos i
s melodies, Mme Line Mathon ensuite aux tables grnsl
Blanchet et es 61ives dana des boissons de toutes sorts
shows folkldoriquea In6dits aver delices des fins gourmet
chorigraphie de Vivlans Gau- Nous renoivelons nos
thier et l'Andr6 Germnain i compliments aux poux
fanfare du Lyc6e de Jeunes Fil- D61lice et nos voeux d
la daon un repertoire special, honheur au charmant cc


luI oe
der de
SIsat.






;et en-
I. Via-
Minls-
re So-
depuls
y a eu
respond
6velop-
Proche-
eur deo
sovikti-
AU.
ld en
Riad,
trangie-
rge Vi
e 1'UR






re.


Itle nia rare sont les musicians non-br6-
a Marie siliens qui ont r6ussi A jouar la
-ge Tan bosesa nova mieux qu'honorable
en 'E- ment. Mgme les grands batters
nurgeots de jazz ambricains n'ont pas su
nation de Ogaler 'exceptionnelle d6contrac-
es per- tion de leurs riiaux br6sillens,
couches pourtant moins dou6s. technique-
ment. Cartains, par orgueil, refu
oel dans sent doe 1admettre, mais d'au-
och6e et tres. plus nodetes, come Ed
e train Blackwell, lb batteur d'Ornette
mle AU- Colemnan, m'ont avou6 qua la
t rait rythtnique brmsilienne lea laisse
r e au muets d'admiration et qu'lls ne
mmanuel se sentent pas capable* de fire
Serge et aussi bien dane ce domaine. Pour
a a. qua comprendre une tell admiration.
oupe de il faut avoir entendu ces malttres
leur. de la bossa nova et de la samba
nd Pire moderne que sont lea batters
ge chati Edson Machado, Milton Banana,
t. couple et Paulinho.
de dou- Citons en pasant leurs meil-
Sd6ftinir leurs enregistrements :
a imcom Pour Edson Machado, un dis-
' que purement instrumental de
Vie de la
DUVA-

Gaillard Au Sacre Coeur
A- de Turgeau
seligiese Domain 4 Mars, a 6 h t a.m.,
ut offer ara chantde en I'Eglise du Sa-
as de M. cr Coeuz, une messe d'anni-

iCE. Au vers aire pour Mme iPierre Hudi-
onsieuir court, les membrcO defuels de
dans un brAssoeation des Dames' d St-
es corn- Franxsa ole Salsn /-
ice, m
nouveanx
S Carumet Social
assistance Le ler Mars ramentit lanni-
r le ma- versaire du jeune Mineck Smith
tant unse dit 'i-l)ifficile le tfils de l'Ex
ulanges port Coiffeur Franois Leopold
paEiemit Smith alias Boss Difficile.
l. et los Nous saisissons cette occasion
firent lea pour dresser a Ti-Difficile nos
s, meilleurs voeux de succes dans
sinceres nes etudes.
D61inois
e parfait
tuple.


TEE -- N 0 It E POINTED.
Mis -eeols ursirlt cr66 unef 'oU
lord InsistLance our le premier
temp. *t c'ost pr/elsimpnt caLs
que l I bossa.- novists ont toU-
Jour.a Gheh6 it 6vter on djtla
rapt la T 7w &e la smulesa qua
drada (muilqu cart6e), e't I
dire -touts omuslquse liourdement
ot monotonement accenta6e. La
noire du premier temps de Is ac
conde neosure a dono 6th rempli
e.6 par un soupir, Ce contrast
subtle entire la premArs at la
deouilbm measure doe haqu' group
pe. dq deux measures constitute
tout le secret de la mervoellouse
flexibility et de l'irrdsistible balan
rement du rythme do sla bossa no
vi, A partir de cette formula,
lid6e de contrast at- do ubtillt4
rythmique s'eat, naturellement,
d6velopp6e. Toute une s"rie do
rythmes secondairea aux: accents
ddcal6s, inattendus, aux subdivi-
sions de plus on plus complexes
sont souvent superposes au ryth
mne do base, cr ant une polyrth
mie extraordinairement xcitan-
te. On comprend son succei au-
pres des mtuiciehs de jazz, al son
saible. aux finesses du rythmen.
Quant aux musiciens pop, leur
intdrit lI'6gard de Is bona no
va s'est manifesto plus tardtve-
ment, mais ils 'y soht mls, et
tout indique qu'll s'agit do beau
coup plus qu'une mode. Pourtant,


PANIQE A LA PAZ
(suite) -
du bfitiment au centre de In vil-
la
Le G6niral Alfredo Ovaslso.
President de la R6publique boli-
vienne, contr61e personnelloment
les o6rations de secours i la
suite des explosions qui embrn-
sent depuia 20 h 40 GMT (16 h
40 locales) l'arsenal centerl de
l'arm6e h La Paz.
Le Chef de l'Etat suit lve opi-
rations au sidge du haul cronmon
dement militaire.
Un Conseil de Cabinet i'ui-
gence doit se reunir iundi soir.
Plusieurs Ministres sont sut les
lieux de la catastrophe, o leas db
nationss se poursuivent. La Paz
-st privee d'elcctricite. Les r i-
iios sont muettes.
Les a&uveteurs craignent que
nI'explosent a leur tour des d6-
pots de munitions souterrains
qui, a ils 6taient touches, pour-
rnient secouer sla ville.
De source militaire on indique
lu'envircn cent a cent vingt sol-
dats talent dans arsenal, au
moment de I'xplosion.


Ls esxplusions qui unt rnvagi
lundi apres midi 'larsecal central
de La Paz ont failt oex morts o
et seize blesses, announce la direct
tioni de l'inforniation de la prd-
sidence de la Ripublique. Ce chief
fre, pr6cise-t-on toutefois, det pro
visoire.
Le G6n6ral Alfredo Ov.ar.do,
ajoute-t-on ,a pris en perfonnr
la direction des operations de se
tours. Larm6e a areio .'urdrr de
prendre le contrdle total de la
zone eiriistrkt autour de laquelle
h 6t6 6tabli un cordon de soldats
en arms. Des measures saveres
sont prises centre lea nialfaiteurs
tiui ont profit de '.evacuation
msn maisons pour lea pillar. d(-
dclare-t-on enfin do source official
Ir


Les Jeudis soirs de la

Villa Creole
11 ne rested que 3 representations it
L'HOTEL VILLA CREOLE
The African Ishangi Dancers
Un spectacle h voir I qui vous r6v~ie la vrais culture Africaine
GrArce I Rythme Sveltesse Technique !
Tout so fusionne pour fair de ces soir6es un spectacle
que tous les i-aitions doivent voir.
Jeudi 5 Mars 1970 ih 9 Heures
Jeudi 12 Mars 1070 h 0 Heures
Jeudi 19 Mars 1970 h 9 Heures
le Show eat pour 10 Heures
ENTREE $ 3.oo
Les Publicit6es G. R.





Une formule formidable

C'est le GRECIAN FORMULA 16. 11 rend aL Ellelndiques'ilestdimanche
vos cheveux ses couleurs naturelles en 10 jours ou lundi, donc lejour en plus
3 semaines au plus. de las date. Sans computer
Le GRECIAiN FORMULA 16 n'est pas une qu'elle so remonte d'elle-
teinture. C'est une lotion qui reconditionne lese mm o& chacun do vos
cheveux sans les graisser. II leur redonne leurgeste
jeunesse.
Faites disparaitre les cheveux gris en peu de
temps et sans elem oin dretracas avec le.................. ....
GRECIAN FORMULA.

AGENT B

Don Mohri Sales Corp. S oVente au Masa1 de*Fuaad A. Mourra
et g!o -Continental.


LA BEAUTEne s'improvise pas HELENA RUBINSTEIN la cree


DEMAIN MERCREDI 4 Mars VOTRE CONSEILLERE








0>. ,_ .
: ., -. -5 ., ,_, ,. -o .. .. ,.. ,. v ., .,_ .. .. ... ", ]-m.. .


- -- --om- be$ "'esItaeeum-Ia


An Capitol


Du Lundi 2 au Mercredi 4 Mars 1970
a 6 Hres et 8 Hres 30

L'AMOUR

UN FILM DIGNE D'UN FESTIVAL.


-I- --~-~-- ~-~'-


SrglIo Mendes a Boa Rio :
Philips br4elllnse) P 681701 L.
En outro : Edson Machado 6
8amba Novo : O1B (br-fllem-
ns. 87887.
Poor Milton Baunu: ODNON
ibra.illUesn) MOFB-M4t, MUfsn
Bmnaa ti&. -.. ,
Pour Paulinho: sBola BOet at
the Monterey Jas Fostlvals
Verve (USA) V6-8889. (Co der
nier disque prento on boutre l'ra
vantage d'6tro l'enregistrement
le ,plus 61etrttant de Bola Bate,
qul eot, a man avis, Ia mtillsur
guitarist da B aHl.)
Maintenant quo none avons
situd l'apport rythmique doe la
bossa nova, II conviont de ma pen
cher sur seg'caractristiques m6
lodiques et harmoniques. Dans ce
domains, l'apport d6dsit, majeur,
d'Antonio Carlos lobim, mArite
que I'on a'y attarde. Toutefois,
les conceptions de Jobim so trout
valent dejA anticip6es, dans une
certain menure, dans leas c area
do noihbreux prpiurseurs qu'il
serait injuste de laisser dans 'ou
bli.
(A suivre)


Cc


]




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs