Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06671
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 17, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06671
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text























Resolutions adoptees an



Congress Mondial de



I' %anc


Du 6 au 10 Septembra 1969, bll4rons les risoluti
Bur l'lnltlative de l'Union Interna cos du 6 su 10 I
tionale de Protection do flnfan- a 6 fondp leI
ce s'est tenu i Stockholm, SW*de, 1046 et e4t Issue d
ie Congrcs Mondial de o'nfance. l'Uhlon Internation
Lo gouvemement de la RBou aux enfants, cr66.
blique don't le Chef porte un it- 1920 et de i'Associ
t6rdt tout special I l'Enfanee du tionale do Protecti
monde enier avail choisi pour Is ce, cr66e A Bruxel
reprienter ces asaises inteo=a
tonales et y accompagner le Doe
tour Rafael Safon, Direoteur Gd Moet dI Pr
nbral de 'Inatitut Interamdricain M u P
do l'Enfant. deux ap6cialistes en FranCiS P.
Ila ntl6re. Monsieur Nerva Anto
nIn et le Docteur ChavanneA Dou New York (AFP)
yon.
Le Secrtamire d'Etat des Af- Le Professeur L'
U utlvientlde mour
faime Soclale prinndra I le 1e Prix Nobel de
sir particular ai publier pour in- r e d
formsaton de nombreux lecter 966 pour se 5 Octobr
du Nouvelliste le rolutions ts Unis, il avai
Ites i la doture de cos twau nM ine
don't la valour asn L otat@tb1G, je Hopina ou i
m.is, auparavant, ilusembe John Hopkins de Path
portun de rappeler le dex m 11 qultta ensuite
naires organia6a par leGore un t pour l'Inatitt
ment haitien avec sla collaborato p ont i diriges leI
de l'Instctut Interanlmricaln d thologie pour la r
I'Enfant don't le DirecteW g cale Membr e ons
ril, le Docteur R afael a im titut Sloan Kett
tdresse h un degr6 suprleur teiherche sur le c
tout ce qui touche Raiti vaux oit autorit6
Du 30 Ma au 4 Juin 1965, ilnedes virus
s'est tenu a Port au Prince, le
Sdminaire sur la nutrition et du Le Profeaseur I
18 au 20 Avril 1967, celuI aur I'S Ntait titulaire de i
tat Civil. tinctions honorifiq
Le public apprendra certaine- de l'Universit6 de
ment avec plaisir que bient&t Membre honoraire
s'organisera en notre Capitale, vantes isradlienne,
du 14 au 17 Avril prochain, la landaise et frangai
cinquantidme Riunion du Con- respondant Strang
aeil Executif de l'Institut Inter- ,i e de Mdecinen
Am6ricain de l'Enfant.
Cette dernibre initiative mon- Pour ses travaux
tre de facon 61oquente la grand* il s'6tait vu d6cen
sollicitude du Prdsident A Vie do Prix Nobel de non
la Rdpublique pour l'Enfance hai senses dont le P
tienne. taul Herlich, la 1
L'Union Internationale de Pro caine de la santd
section de 1'Enfance don't nous pu I'ONU.


eptainbrw 1960
20 Septsmnbre
ons In aes cin

do la fusion do
sale de Swtsoua
* Geyentve en
nation Interns -
ion de 1'Enfan
lea en 1921.


ofesseur
RIos


aracis P. Kous,
rir, av:il requ
Mldecidn en
aux sur le can
re 1879 aux E-
t fait ses otu-
k 6'tlniversite
il 6tait devenu
hologie en 1906
cette Uuniversi
it Rockefeller
Centre de Pa-
echerche M6di
oltant de PIns
tcring pour la
ance, see tra
dans le domai

Francis Roos
nombrus-Ues dis
ues : Recteur
Cambridge et
de socift6s sa
danoise. neer-
ise. II tait cor
er de I'AcedC-
rangaise.
x sur le cancer,
ner en plus du
nbreuses ricom
rix allemand
MiSdaille am6ri-
et un Prix de


JERUSALEM (AFP) -
Dana un dramatique appel aux
pays arabse pour mettre fin A
un chapitrc sanglant, le PreAmier
Ministre israilien Mine Golda
Meir, leur demanded aujdurd'hui
]'ouverture do n6gociations do
palx.
Cee ndgociations, a dit Mme
Golda Meir, qui parlait devant
I jeunesae, aseralent dea n6gocla
tons entree 6gaux et dans le plein
respect den aouveralnet6s mutual
Cat appel est lanc6 sana fai-
blemse comme .sam arrogance ,
maia avec infiniment de brleux,
pour aboutir au came, a pour-
uivli le Premier Ministre aina6-
lien.
A d6faut de negotiations de
paix, a d6clar6 Madame Golda
Mer, 1il faudrait qu'au moins I'ac


cord de oesaez-le-fen formula par
le Conseil de S6curit6 le 10 Juin
1967 soit observe. Elle a ajoWtd
qu'Israel 6tait prit n respecter
intdgraleonent cet accord.
Si la nrglon du canal de Suez
est devenue une zone de guerre,
a poursuivi Mme Golda Meir, la
responsibility en income au Pr6
sident N sset.. See declaration
r6pdtkes, selon lesquelles 1'Egyp-
te n'observalt pas et ,n recon-
naissalt pas Ie ceseez-le-feu, ont
cr6d une situation tells qae le
chef de l'Etat 6gyptien ne peut
s'attendre h voir Israel rester
passif devant les bomberdlemnts
6gyptiens et no pas y rnpondre.
Le Premier Ministre twrablien
a indiqun que si le Prlodent Na
ner n'acceptait pas et ne recon-
nalisalt pas le cesnez-le-ftn, Is-
rael contlnuerait a contrecarrev
les plans de guerre gyptlans.


xxx

Israel propose une Conftrence sur

le Probitme des refugl6s palestnilens


LA HAYE (AFP) -
M. Abba Eban a I
reunion d'une conf6ren
tionale deatinee a exami
bhime des r6fugids pa
Lae Ministre isra6lien
falrestEtrangcres a faith
position dana un diwc
nonce aujourd'hui deva
ciation Neerlandae d
lions international.
Cotte conference, a i


4Le Mol
Mi

PARIS (AFP)
Les problhmes Isra6lo
6voques par le Journal
den mardi, sont essen
marquis par la d6clar
I'Agence Tass selon Il
RSS fournira aux pay
'aide n6cessaire 4 leuo
Dan s un:,long comment
cottel declaration sle Jo
notamniht ;t on retiendr
element de ce txtext deuxi
relatives 4 la position
i'URSS, d'une part, c
rechercher un reglemne
que 'au Proche Orien
solution du Conseil d
des Nations Unies du
lre 19PG n eat pan 'ax
mentionnee comme Ia
*ve-ntuel riglement. r6f
f.ite n6arimolns aux
aux objectlfs et aux d
.'OrgaRsation internall
secondd lieu, l'Union
assure le Etats Aral
de nlcessalre b la difee
slicusit4. Plus prdclt
tion d'une riposte cror


Abba Eban, pourrait avoir lieu
avant m ne lea n gocltion des
propaes6 la paix entire Israel et les pays ara
e intarne bea. Ille pourrait grouper non
iner 1s pro seulement lea parties intressade
lestiniena. (arabes et isradliens) au rigle-
a de. At- ment du problem du Proche -
t cett pro Orient, matl 6galement la cam-
ours pro- munautl internationals et lea A-
nt l'Asso- gences spdcials6es de I'ONU. Elle
des rein- aural t pour but l'dtabllsement
d'un plan destiny a r6gler le pro
blime des rdfugi6s avec 'aide
ndiqu6 M. international.
xxxx

ide. et le probleme du

byen Orient
mise en evidence. On la rappro-
chera del rumeurs qui ont accom
Aabes, pagn6 le dernier message de M.
SLe Mon Kossyguine aux trois Gouverne-
ntiellement ments occidcntaux, salon lequel
ration de I'URSS pourrait envisager de
quellae U fournir aux Etats Arbesa soit
s aranbes de nouvelles cothgori.s n 'arnme-
r defense. n.ants, soitl m6me des spicialiates
taire lur pour en assure le service.
irnal ecrit
ra esNentiel Dana un autre article le Jour-
Indications nal estime que M. Thant cherche
sov1tilque ralt i r6tabllr le eesez-le-feu
continue h dans eI aecteur du Canal de Suez.
Si la r Dana na rubriqtue Libres Opi-
e Scrl union le Journal puble d'autre
12 Novem part un article de Mine Clara
presnament Halter sos Ile titre poor une so
base d'un lutLon rocululionnaire 'ta confllt.
46rence eat Danas eet article 'auteur appelle
pricipes. lea progressistes lraliens a t lut
&xaona dpe ter aux cobts des pa tisnlens et
tonale n Fn sane to son appel trouveralf-11
Sovfitionne nn 6s favorable en Israel s'll
bee dePo Ii s'agissalt d'exiger du Gouverne-
nsae d lonr meant Israells qu'il renonce i tou
Ment la no te politique annexiopnlate et qu'il
esune eat rsaonnaose Is felt national pm-
lestlnlen.


Au Compte Gouttes

par Raymond Phihoe(te

Un gramd Poete de chess nous


Emile Roumer, j'allais 6crire :
Emilius Niger, pseudonyme oh,
vollA des annfes, 1i latinisaft son
pranom. est, par endroits, un poe
te faltaislste dansant come qui
dlralt un pas de quatre avec
Toulest, Pellerin, D6rgme.
Et c'est on des hr.itiens dont
la poesie reflute Il plus le tdo-
roir. Un maitre queux littdrai-
re, qui met tout son art l vous
appreter de bones cuisines. ndi-
g6nes.
De lui, Pomes a d'Haiti et de
Frances, recueil d'n peu pres 65
podmes dent on a beaucoup
dit- qui me dispense d'en lon-
guement parler.
De lui aussi, cLe Caiman E-
oi,116 .
atLe Caiman Etoii6 l attste u-
ne solide culture.
Et quel sens de I'alexandrin !
cL'alizd friselise au ponclie d's
nanans :
Un vers, entire bien d'autres,
si indiciblement beau qu'il nest
poste qui ne le voudrait signer !
Comme Cpsaire (lan syzygie
auppmrante des ampoules... Ia pa-
rade risible des scrofuleux bu-
bonu...s), Roomer inclut dant
sa Jo;isie des vocables scientifi-
quet. Tout i'inturesse. II nest pas
juaqil'au jeu de piquet (pie re
pie et capote) qu noe tr-uve pla
ce dans cLe Caiman Etoilo6.
Par ailUeura, Emile est de ceux
qui ne mAchent pas les choses.
A lire pAzibocor, or ne peut
s'empncher de sourire, de recons
titner, en o sprit, la scene maca-.
bre (d'une piece de Shakespeare)
oif Hamlet tient centre ses mains
ie crine du pauvre Y.rick, le
bouffon du roi.
Duo Roomer tout pur Tout
comme e e terrible calembour :
0O taon ,suspends ton vol,
brillamment taille dans sla glaise
d'un vers de Lamartine.
Roumer ,on peot le remarquer,
a une predilection pour Le son-
net, piece de podsie tras vieille
(punisqu'elle date jeo crois, de Pd-
trarque ou des troubadours pro-
venaux), et qu'on lit encore vo-
lontiers, quand c'eat de la bonne
menuiserie, et dont notre pokte
sait tirer part. J'admire son
sens rythmique, autant que son
courage. son rcalsme canstque;
sea vigoureux coups de fustibale,
son originality.
Un qui ne n'embarrasse dte
rien Voyez os il place un com-
ploment direct pour r viter un
pied de plus :
deur d'amante.
OQui mon chagrin comprenne...A
(cPoimes d'Haiti at de Itrancei)
A grands coups de gaule, il
vous cuelle une rime ;

cGrognant Ie noami d e Dieu, son
rave eat d'une purche -
orie immense obles groins se
canent par pigments,
ebourreau d'Hlroshima, pas-
teur davortements
cdont lea yedg de cpeavre ont
des reflects de torches- (sCsi-
man qtoil6i)
Ssn'abhorre pas l'archaisme. A
aIn suite de je ne sais plus quel
poite, peut-Atre Regnor Bernard
dans eNgred, 11 ressuscite avec
bionheur, le verbe issr, (ianens
tLe Caiman Etoil6d :
sQuelle' odeur We crotti n tie
foinc et de croupibres .
cissit de vos hiatus quanid le
raillet fail bang?*
Des fois, dans c Poimes d'Hai
ti et de Frances, quelle dconomie
de mots I
oParis. Confort bourgeois (A
Vera. Douchcova)

tChorlton. Baiser nial -'rio.-
(Contrerimes)

On song it Magloire oatirt-Au
de. Lui aussi use dae ellipse.
Dan s Dialogue de mes tLampes,
raretS de verbs; neuf, seule-
ient, au mode personnel.
Mais chez Roumer, Ie gofit de
cette figure semble moins pronon
C6.
Enfin, Emile est des rarcs qui
manient blen le fronglis. Peut-
etre aimerait-il mleux s'entendre
dire quil 6crit bien. en crle".
Depuis quelques annoea ,i carn
pole des vera s on vernaculaire.
On a ide li un recueil de posmes
d'expression creole : couronne sonnets. I1 a traduit
'mn crole des versets bibliques...
Comme sPrtire, (eThrise, par-
donnez au saleud que je suis>),
les sonnets de cdilre...s tdmoi
gnent i quell plt, h quelle ol,
plus ardent qu'on ntie penscrait.
cat ramen Ise pote, et quelle vei
ne il prolongs, la msime qui sinue
h travers la podine d'un Claudel
ou la musique d'un Bach, lea
peintures d'un Maurice Denis ou
lea briques seulptea d'un Jasmin
Joseph
A noter : Roumer irancise au
possible l'orthographi creole. II
se prononce en faveur d'une or-
thographe itymologlqus et fran-
eialse, qui faith naturellement ti-
quar lI tenants da i'orthoffraphe
phonftlque. f ae urst 4 nynco


per 1'r : (tup percer coeur IlL
ViergeI. sA la corps piLite'
lourd....sP. Des folks, i. emplole
des terms apecitiqueme, fran-
gals : eargutle, iniquity, humans
A mufle bestial, truchement, fr-'
pesle... .

Avec oumner, un courant myg
rique so dessine dans note poe'-
Bi en vernaculaire, ce qul n'est''
pas sans intdrit pour nos 4isto-
riens des lettres, appelas sAinaer
,es tendances...: lomantique duns
C houcouner d'Oawald Durand,
populiste dans risseau Leroy...
Avec Roumer, c'est, dane notre
aiodeste carr6de podsie creole,
un novel 6pi de petit mil...
D'autres vocations naitront,
parmi lea jeunes et le anines...
Et des beauty qui suit 7
Par exemple, une nouvelle, un
ioman en creole ne pourraient-
fls Atre de jolies orfbvreries 7
Lea perspectives sont ro.nteu,
D'ailleurs, Ise cr6ole, quol qu'on
en pense, vant la peinse... I an-
pue savoureise, en vdritd, k quo-
Oe tralnantes prostheses et d'bai
t monleurd.s aynalpher tonfre nt
on nhe 'anlt quel l.lo d'nrlginall.

Suggerons s nos poetes creoli-!
santa de se grouper, ou, plus pre
cis6iment, de fpnder une dcole lit I
ldeaire, une revue d'expresilor i
rerole. Qu'on se rappelle. cEspi-
rale, public noguore aux Cayes-
Jacmel par ,Mogie Un journal,
ma fki, c'est oujours bon. Jo-
seph Ddaanat ne faisait-li ai
paraitre .a Mareeille un priodi-
que : rent, d reste, les premiers vetr
de Roumanille, un des restaura-
teurs du f6librige.

Fdlicitons tous ces poltes hai-
tiens de ne.pas rougir du verna-
culaire, d'en avoir saisi Is port6e
social; et nourriasons l'espoir
quea Romer (puisqu'il s'agit de
lui) donnera un jour un chef -
d'oeuvre de podsie crdole; qu'il se
ra, pour ainu-dire ler Mistral- b"
I'Ondra 'Lyohorsky de ihzz nous.
11 en eat bien capable, je crois,
compete tenu de sen talent, de sa
longue pratique des lettres. Et
puis, indifferent i la sorte d'h
quoi bon qui d6prime plus que ja
mais nos gens de lettrea, Is mi-
me, peot-jtre, don't parent Pier
re L'Ermite dan s cLa Journe de
Satans ou le romancier norv6-
gien Arne Garborg dans men lasses), Roumer ecrit, crit
encore, presque quotidiennement
ce qui raffermit l'espoir qu'on
(Suite page 4, col. 2)


LA1 DERIERE MANCHE


brlAmo-wms -m epar
NAt~al~Zes J s I. edlcis


.- Hir iW an Stade Natio-
nal de Kingston 6'6t Jo e dIner
anier match do toaurnoi Haiti Ja
malque. I oppoaalt le Racing h
,a Selection Nationald Jamcaca,.

Lesa grs du Vieux Lion 'ont
emport6 de haute lutte par un
but & zdro. Cet unique but a Wtd
marqu6 par le jeune P61no (Ar-
aBine -Agust).).I
C'est une 6quipe haitienne victo
rieuse qui rentrera ce soir par le
Vol 435 de la Pan Am venant de
Kingston.
C'est tout le football haitian
qui s'aest r6habilit A la Janmaique
'surtout apris la dcfaite qua l'dqui
pe National Haitienne avait es-
suy6e devant le Salvador au Sta-
de National de Kingston en Au-
I omne dernier.
Tons nos compliments aux gars
du Vie.x Lion.
S xx x x.

STAN ;DDNYR
rmAsel ihibishatreour
delT IACBHO
...La v i 6 P6Fierr eat
arrive A Partaw-Paknce, M. Stun
Dreyer, bvay6 pern CAM
FOUNDATION ommne anouvel
Admnilstrateur de la HaBtian A-
merican Community Health Oga
niatiaon (ACHO) dont to Di-
recteur eat Is- Dr. Carlo Vadu.
Stan Drwyer 6tait p6efidem-
ment Bepr6sentant ReRideMt de
la CARE & :Iafra.
,x x x
MilARIANNE LAMOUR
rdalisatrice d la TV franfaise
Sparmi ntws

...Au course du week-end eat
arrival ii Port-au-Prince. Mile
Marianne Lamour, Rualisatrice i
la AVldvisioz, .frapcaise. El
vient du Ven6ru612i0ih ells a pat
S einq semaines avec une equi.
pe de la TV francaise en v
d'un reportage gs is Maai
scientifique de la 2fte .Chaine
Marianne, pleine de dynamics.
me, eat charmanie. ,
Elle a dtd faire le reportage
sur lee indians deI 1'Ethbe Ya-
nomama que I'n rencontre dana
les bassins de I'Ore1oque Au Bud
du Ven6zulae et de l'Aamoem au
Nord du Br6eal.
Marianne nous dit que cea in-
diea. absolument int=gr soat
an vole de disparition. Ils sont
tres gates par sle gouvernement
vendzu6lien qui reapecte lear cul
ture et les faith vivre comma des
rantiers. Avant l'arrive doa Ma-
rianne at de 1'dqulpe de la TV
franchise, its n'avaient jamais
6tW visit par des blanco. Ausbi
Marianne a-t-elle 6t6 palpdu com
me toutc chose curieuse.
Marianne eat la fille du fa-
ineux Promoteur en France de
I'am6nagenment du Territolre. M.
Philippe Lamour qui est vonu
ici plusleurs fola pour la FAO
qui lui a command des enquo -
tea notamment our lea probltmes
d'irrigation eat sur le dveloppe-
ment avricole.
M. Philippe Lamour qui a re-
Cu une formation d'avocat eat
un concepteur trbs respectS en
France. II a mis an convre le fI -
meux project Languedoc Rounsil
Ion qui lenglobe trois D)parte-
men.s frangais et qui faith de
Marseille a Perpignan une nou-
selle C6te d'Axnr.
Marianne eat venue rejoindre
ici son ami le photographs Jean-.
Jacques Flori de Paris Match
arrived ici le dimanche 8 Vnvrier
avec le journalist Raphael, Tar
nowski du mime Magazine.
Ces trois charmants visiteurs
francais accompagnds lu diplo-
mate Roland Angustin ant die
hier soir avec le Public Rela-
tions Officer de l'Office Natio-
nal du Tourisme, et as famine
Claire Jolicoaur, au Grand HOtel
Oloffion r'occasion du formida
ble spectacle de cet Hotel.
Nous souhaitons ia bienvenue
en Haiti iA notre consceur Ma-
rianne Lamour.


LE )'LAN FOCUS EST
PASE A LA TORTURE

...Le Dr Asrthur Light, cmi-
nent Mftiecn Ophalmologue du
FOCU.S INC de Chicago eat ar-
rivd ici au course du week-end,
en compagnie du jeuhe Ophtal-
mologue Dr. Robert Lennon et
sa famine Robetrta e-ilement dp
Chicago.
Ils sent venus pesndre la re.
16ve Ai 'lH1 pital des P l msta de
I'lle de la ToldaMi. Ii talent prA
e~dds A. cet aIpital par le Dr.
JTames Me Donald, repartis di-
manche avec ,n femme.


APRES LE CARNAVAL
S.Ce amatin, ont repri Is Vel
d'AIR FRANCE, Mile Nitva
;Joujon. Ddsinor at sa cousin
Mile Paula Mifgtm
Elles viennent do passer lea


Connaissez vous bien votre
fils ? Savez-vous exactement ce
don't votre fille est capable ?
eMon gargon est honndte, ser
viable, et aportif3.
cMa fille eat un peu original,
mais son comportement est de -
d6pourvu de malice,.
Qua de fois n'entend-on pas
ces appreciations qui, Ia plupart
du temps, sont des plus hypoth6-
tiques! Je ne voudrais nullement


L'Accident d'avion de


Saint Domingue


SAINT DOMINGUE (AFP)
Une vingtaine de corps ont etL
retires de lIs mer des Carnibe ih
1'endroit oh le DC-i de la Compa-
gnie Domlnicaine d'aviation s'est
cerasa, dimanche soir, avec 102
personnel a board, peu de temps
aprns avoir quitt I'A6roport de
Saint Domingue & destination de
San Juan de Puerto Rico ont san
nonc6 leS services de la idfense
civil. Op sait maintenant qu'il
n'y a aucun survivant.
Les corps recueillis sont tous
affreusement muotiles ce qui
semble indiquer qu'une explosion
d'une extreme violence s'est pro-
duite et' leur identification
tat rendue tris diffitile. .l'armi
les corps dji recuaillis se trou-
ve ,d6clare-t-on, ceux du boxer
Teo Cruz et de sa femme Milred.
CeAtte dernibre en effect s0 trou-
salt bien I board de I'avion, con-
Lralrement b erertaone informa-
tions en provenance de San Juan.
Une certalne confusion avaitl tW
provoqude par le fait que le nom


de jeune fille de Mine Cruz ltait
6galement celui d'un autre bo-
xeur, Carlos Oritz, qui, a-t-on
cru un moment, figurait ligale-
ment parmi les yietimes. ,
Une commission d'enquote a
6t1 nomm6e pour tenter de ddcou-
vrir lea raisons de la catastro-
phe. L'6pave de l'appareil qui
etait entr6 en service I1 y a deux
mnois se trouvant a plus de
trois cents mstrea de profondeur
celle-ci n'a pu encore conmencer
sea travaux. On a cepend4nt ap-
pris que quatre nminuLes apres
avoir d6coll de 1'A report de Las
Americas le DC-9 avalt demand
i'autorisation de faire dcmi-tour
et de se poser. Au moment oil il
sa fait demi-tour sa queue s'est
d4tach6e et il est tombe aprs s-
voir tourno trois foin sur lui-m&-
me.
Lundi, tandie que les arapeaux
Staient en berne, des services re
iigieux ont 6t6 cilebrhs (ions tou
Ies les Eglises et les hAupelles du
pays a la m6moire des victims.


LUOPITAL DU SACR19-CORUR EST
INAUGUPE

L'inauguration de ili6piLul du On remarquait le Secretaire
Sacr6 Coeur iis a 116, Rue Ca- d'Etat des Affairee lNtrangcres,
pois a donna lieu A une veritable M. Ren6 Chalmers, le Secr6taire
manifestation d'enthousiasmc :t d'Etat du Commerce et de Iln.
d'admiration a I'tgard dea orga- dustrie, M Lebert Jn-Pierre. le
nisateur de ase Centre de Sunte ..ecrtaire d'Etat sana porte-feuil
a, caractere privi. on effeti par le, Simon Desvarieux, Dr Victor
tir de 10 heures, ehacun dana as Laroche, Pr6_ident de la ICroix-
sph6re tenait i apporter' son enl Rouge Haitlenne Monsieur l'Am-
couragement aux dirignsits de oasadeor Ren6 Hyppolite, Chel
cette Institution de redel utility du Plotocole, M. G6rald LUvdque,
publlque. A partir de 11 heures, Offichr Exicutif Ik lAmbassade
'H6pital sufflsait V ptusc pour Amdrlcalne, lee Prilat us-amen-
contenir ce flot d'ribvts appar-e L.onnis, la RellteuBsa de lI'Hapi
iant'& touted lee couhe. d.-' no- lal St Francols de Sales, de I'H6
tre soci6t6. ptal de I'Universit6 d'Etat, de
St-Joseph de Cluny, de Bourdon,
SL'Archevique de Port-au-Prin :es Docteurs Mddard, Deaman-
ce. Monelgneur lAgondd, asiste gles, Bonhomme, Parisian, Miot
des Chanolabs KCdbre s.et Delva, pour ne citer que ceux la, des
proceda la b6n6diction des Commergants R6sidents, Etu-
ehambre s t des services de cet diants en Mdecine, des Directri
Hipital oh chacun a eu l'oppor ies d'Ecoles, den Infirnms res, de
tunlti d'admirer cette InatlI[,- ,tombreuses personnialtes de no.
tlon impeccable, I'mppareillage ire milieu.
II stait deux heures pris que les
.v te illm do eat Int6reant Nous en preno sa occasain pour
Centre p lIr Ae a- fdlleiter des organisateurs do cet
aent e er d I-~Opital et leur souhalter tout le I
aient guns. succ d6ialr6,,


que vous me preniez pour un pr6
cheur on un pessimiste. Je desire
implement attirer votre atten -
tion sur la dangereuse tendance
ties parents d'aujourd'hui jau-
ger superficiellement et fausse -
ment leurs enfants. Cette igno -
rance grave, fruit d'un relfiche-
ment certain, peut 4tre la cause
de drames irrem6diables .
Se montrer le plus .excentrique
possible,, employer tout son pou-
voir pour 6pater lesa copains, ban
nir les vellitds, aller au bout
nes moindres d6sirs, si extrava-
gants soient-ils, breft tre ou pa-
raitre loufoque, voilh ce que cer
cortains adolescents cunsidbrent
(omme le dernier cri. II semble
que pae mal d'ccerveldes Wen-
gouent de cec eerveaux brfil-s, et
vice versa. II va sais dire que
nos jeunes fanfarons se d6careas
sent i l'envi pour hberluer leurs
camarades, et monster d'un cran
(ainns leur estime chsque jour.

Mireille est a laI plage avec
des amis, a linsu de seos parents,
bien entendu. Fanfan, le plus po
pulaire du group, parce que Is'
plus fantasque et le plus vio-
lent saisit laI june fille par le
brae, et lui declare avec rudesse:

Mireille, sais-tu que je suis
fou ?
Main tout le nionde Il soit,
Fanfan.
Les mAchoires serrces au sang,
loa points crispas, lea yeux ha-
gards, le dur des durs se dandi-
sL devant celle qui le prend pour
u.n dieu. Soudain, un sourire
,cruel Stire les idvres minces du
tranche montagne, et ses pau-
i.idres se plissent : ii vient de
,oncevoir une idde dia.bolique.
Veux-tu que je te done u-
ne preuve de ms folie ?
Mireille r6ppnd sans l'ombre
dune hesitation, dl peir que ses
amis ne la prennent pour une
poule moullIe.

Avec plaisir, Fanian

Tels des serrcs de rapace, aes
doigts effil6s et nerveux du jeu
ne home encerclent aussitSt le
cou frale de adolescentt. Mireil
(Suite page 4, col. 5)



DOclawation
i'U;1hant

Nations-Unies (N.Y.) AsP.-
La. Secrtaire Gendral des Na-
tions Unlee U-Thant a dcelar6_
mardi au course do aI a
de press qu'il existed dea dno-
minateurs communs dan ls po-
sitions des Quatre Granea Pls
sance bur plusleur dan probl-
mam fondamentax du confliUt du
Proche Orient et qua d' dimec-
Lives pourralent an mtre d6dni- i
tes pour aun reliance de la mis- c
slon Jarring. 1


ftres tarnuvalesques ai Port-au-
Prince.
N[rva est all6e' reptendre -es
ftudes en Psychologie I'Uni-
vrIlhAi da Gensve et Paula son
emanpoi la BID a Washington,
D.C.
EUM ant etS aluie Ai L'Adro
part Francois DUVALIEMR par
Is Minlatre des Fin nme t Mnme
Clov% D6sinor, pser Ld Jeu-

Din r et M femm, "asn-Clau-
de Andr6, par Mme Gilaine .
Louis, employee k 1'ONU, venue
pour Is Ca nival, etc, ,

xxx
VISITEURS DE .IIARQUE
...Nous avont reneontr6 diman
che 'matin au Grand H8tel- Oloff
son, ISe Dr. Carol ds Lisser at sa
ravistante femmne Elizabeth.
Le Dr. Carol de Liher. jamai-
cain a fait de brillantes 6tudes
en Mddecine a Dublin, Ireland.
II pratlque Isa Mdecine gdndrale
-a MoKtego Bay. II compete par-
nml a cllents. sa voisine, notre
clare Uaman Fernando Woolley
et as famBlle, etabli depuis une
disaine d'annees a Montego Bay.
Sa femme Elizabeth east d'An
gleterre. Is vivent deputy quel-
ques annoes a la Zmaique. Mais
a via dan cette Ile n'6tant plus
ce qCaelle dtait autrefois tous
lei deux veulent changer de pay
sage.
Ia viennent d'affectuer une
tornAe dans les Antille pour
qherrcser un novel endroit oil
tablir leur residence.
Haiti let intiresse au plus
haut point
Le Dr. et Mme Carol de Lis-
ser ont djeun avec nouons diman
che h El ancho oil ls ont vu le
spectacle prdsente a I'intention
des touriates de la Santa Pault
de la Grace Line.
xxx

e ...Depuio huit ans, lea Mtir-
. phy viennent ici cheque annoe Ai
, 1'6poque du Caunamva
S Lea Dr. James Murphy est Car-
a dialogue. Sa fenamine s'appelle Lu-
4 cille. Ils sont de New Jersey.
Le Dr. Henry Murphy est sp6
cialiate en Medecine Interne. Sa
famine eat Catherine. Ila sont de
New York.
Nous lea revoyons iouJours avec
plaisir.


...Hier soir au Spectacle du
Grand H6tel Oloffson, nom a-
vons rencontrd Mme Kathryn
Simms de Philadelphia. Elle eat
venue voir son fil M. John
Simms, Directeur des Affalire
Politiques de l'Ambaad am6-
ricalne.
Elle 6itait en compagnie ade 'M.
John Simms et sa eharmante
fe'nme Rond,. de Barbara Blu-
me de l'Ambasade amnrioaine,
s9n pere Ben et son oncle Leo,
des 'Adminratrateur de 'Ambas-
sade amdricaine, Jerry Levesque
et sa femme..
x x X
...M. David L. Sheeman at sa
femme Joan, ta real stunner*
sont ici en voyage de lune de
miel.
David L. Sheeman est Pr6si-
dent 'de Film Design & Manage
ment Cirporvion da New York.
Joan est grande, 6patahte.

(Suite page 4, col. 6)


A/jksander T,khomprov, Ira
dsbeur risse- it IONU, qui a
tdr acestr; d'acheter des se
erets de la defense amiricai
SdAm sergent de la force ai
ri4n. .


Dramatique appel de


Madame Golda Meir


Le Prince de Gales (au eirF)' c tl e avec le Due do Kent
(d gauche. et le Da de Bfeaufrt a sours d'une wsenion de
la Chambre des Lorde & Londre. Lee desic dues oat pa
:roan le Pre( h son entree a la Chainmbr des Lords.




Parents, ne soyez



pas dopes

par Anatole Cyprien


1 ~ r


............ ....... ----eiiL~ ~ ;ih ~5~ )~IL~~4 L~iY~~ ~ t L~g Y ~br~LtBircl~~1~


L_~






l'IA.O3~L II NOh~ -: -l szm '?ipzx.


Vous admirerez le jeu simple et

implacable d Peter Lee Lawren

ce la vedette de cet exceptionnel

Western Italien.



LA BRIGADE DU DJALE LE8 PERLES GRECQUES
Panavision Eastmancolor. Superproduction en Eastmancelor.
Avec William Holden, Cliff Robertson, Une histoire d'amour; chansons, musi-
Michael Rennie, Dana Andrews. que et danse Athbnes. Le plus-grand auc
Des sauvages debhain6s, des enrages, de CALIBRE 32 ces de la production grecque en Eastman
la violence lances dans la bataille ]a plus Cinemascope couleurs color.
infernale.







Aprbs Praxitele, Michel ANge,

Baudelaire qui ont immortalis6



cinema justifiant son titre de

76me art nous' prisente cette


QUI A TUE FANNY HAND impressonnante superproduction QUAND SONNERA L'HEURE
(Killer Adios) tissue de remous passionnels. DE LA VENGEANCE
Technicolor Techniscqpe Cindmascope couleurs

Le remarquable Peter Lee Lawrence in- Un Tireur d'l1ite: M~ark Damon.
carnant un farouche ,et redoutable Pisto- AJDORABLE CORPS DE DEBORAH Une action suffocante: de la tem4ritk
lero A Tijeras. Gii4mascope couleurs et de l'audace d'un style inconnu jusqu'ici.
3a S


ACTUALITES INTERNATIONALS


DANS NOS CINEMAS


PROBLEM No. 470 F.


I TI l M17,V VIVIavwf x I


IIORIZONTAIllMENT -
1 D6couverte des Curi -
,elnturc de sole
2 Mulodle Troubles
8 Fatigun beaucoup N&

~atlon
4 Ne regne plus
5 Pas reconnue En tonne
6 Coutumeo Recherche
udiciaire


7 Pr6nom pour un-breton -
Bordure
8 Troia voyeiles Pont
de Paris
9 D6chet HMroe troyen
10 Ap6ritif natural A-
breviation

x x x
VFATICAREMENi'
I- Contrarian'
II GCule en Sulsae Belle
Dame
III RgUese sec Soumbre
IV Qui a de Joll a -fet --
Venu
V Mot d' rsnt EtendA
deau
VI elWf.aux mesures
VII Joli mol Grands
VAUW4
VIL Lac Anismaux do
trait daOns le Nord
IX Outll .de jardinler
.X La gin d'(ne bWise -
Prtsoese


SOLUTION No. 4M8 F.


HORIZONALEMENT
1. Guitarist 2. Unes; E.V.
- 3. Eisenhower 4. Tea; All -
3. Sou; 'Git 6. Pslens; Os -
7. Une; Sanie 8. Nage; Non -
i). Images; ENT 10. Eu; ER;
Ut.


VERW CALBEM29u
1. G.; -A.pulie XI. Unts;
An; ,Mu -M IL. Ie; IUna IV.
ToO-ts6; Age V. Neon; Ger -
VI. ,Rhaaee s e VII. IVO -
VIII. Wagreoet JX. EUIgqlv
- X Ecrit; Ente.


AVEC

LA



Mort auix Rats



EN BOULETES










I EAT


IL'PERRA


A MUNICH
oONN (AFP)
Le President, de la R.F.A., M.
Guattv Heinemann, assistera
mercredi prochain aux obesques
des sept victims de l'incendie du
foyer des juifs de Munich.
xxx
ARABES ISRAEL
i,.E COMMUNIQUE
DE M. THANT
INATIONS-UNIES (N. Y (AFP)
M. Thant, SecrEtaire Gcenral
des Nations Unies a pri6 son re-
pr6sentant special pou rle Pro -
ctie Orent, l'Ambnassadur Gun-
nar Jarring, de le roncontrer h
Geneve pour examiner lea posai-
llit&s ouvertes an Secrotalre G6
neral des Nations UnlsC et son
preosentant apecial pour le Pro-
ce Orient de Ifaiesr .. rAaggra
ovation constant du conflict israe-
lo arabe.
C'eft ce quf resort du commu
nlque sulvant public lundi par
le porte parole du Sucrrtaire G6
neral de f'ONU.
En raison de la ditrioriraion
de plus en plus grave Lit la situa-
tion dans le Proche Orient, l'Am
bassadeur warring, our l'invita-
tion du Secretaire Gdndral, vien
dra h Geneve le mercredi 18 F&-
vcrier poure'v c( nfirr avec lui.
Dl examineront aIs situation dans
eon ensemble Pt lea r6les du Se-
cretaire Oenoral et de son repr4
sntant picial dana la recherche
des moyens de fair e face cette
aituatien.
Le libell6 de oe communique
ast internorti nar certain obser
-ateurs de PONU come pouvant


signifier que M .Thant, en dehors
de la concertation entire lea qua
tre grande puiseanes 5auI le Pro
che Orient, cherche i r6tablir le
-nHsez le feu au moins dans le
aecteur du Canal de Suez. Le Se-
- retire G6n6ral a conf6r6 aussi
,indi pour la deuxiame fois avec
le Giniral Odd. Bull, chef des ob
aBrvateurs de I'ONU, qu'il a con
voqu 1 h New York oail i se trou
ve depuis samedi soir.
Le General ,Qjdd .10ll .refuge
-a Jirusalem -mereedi soir.
DECLARATION
DE CHABAN DELMAS
PARIS (AFP)
M. Jacques Chaban Delmas,
Prem er Ministre irancais, a an-
nonc6 hier que son gouverne -
ment eapirait en 1970. maintenir
la hausse des prix h 3,9. Ce que
nous avons r6ussi en 1969 avec
la devaluation ,malgr6 la d6va
luation, a-t-il dit, je ne vols pas
pourquoi nous le rsiterions en
1170 sans devaluation.
Le chef du government a
fait cette declaration is propose
du plan gouvernemental visant a
augementer le pouvoir d'achat des
salaries an course des douze pro
chains mois malgri une haunse
des prix qui eet estimie officiel-
lement A moins de goquatre pour
cent pour ensemble de l'annie.
Le rythme d'augmnentation des
prix qui serait, selon des premier
res estimations, d'environ six
lour mille au moisa de janvier au-
rai in aii tendance A ddcroitre
fortement A partir du second tri
metsre.


POUR vows SfAv/R &
5A Vl V& G 4^ ZEQ WOS







VOTEZ


Le Premier Ministre qui ripon
dait aux questions de Mme Jac-
queline Baudrier responsible de
I'Information ur Is. deuxieme
-haine ide t6l6vision a igalement
abord6 le problIme de l'Univer-
sit. II1 a reconu existence de
noyaux rivolutionnaires qui
n'ont d'autre but, a-t-il dit, que
lie dtdinu e ooBpUltemepot l'Uni -
verslti come d'ailleurs la soci-
tW. II a assure A ce propos que
"le goWvoweomint ,rpondrait a
lappel, des au oerits univerditai-
res chaoque fois que celleos- ci le
jugerait utile pour maintenir lor
dre minimum.
Abordant enfin le problMme
de l'Univerait6, un nouveau
statut a Wt vo'. hier par sle
Parti Radical, Monsieur Jacques
'Thaban Delras, h qui a apprte-
nu A cette formation au debut de
as carrisre politique a d6cla-
-6 que lee iddes excellentes qui se
trouvalent dans la nouvelle plate
forme radical staient dgalement
celle des gaullistes mdme si elles
talent exprimies diffdremment.
U a ajoute que le ouveernement
n'avalt pas la prmtentlon d'a.volr
le monopoly desg bonne idi0 et
du'll se proooseralt d' noollauer
pour son compete leaos ides nou-
vellee du Parti Radical dan lan
measure o:, apr0s etude, ells pa-
AVIS
Marque : Ford Comet Calloente
Modale : 1966
Pour tous renselgnements, 8a
dresser AI l'Amba&usad du CnMa-
da, Pont Pradl, Bole-Verns.
Phone : 5-0091 et 5-841


T/Qa jr?4 0 v W//8AT*EA(V!
RaISEwRIA7;0V&D;W~.O7Ed.
AS55URAMCE -VOY4 GE


BUREAU


A PROPOS DE L'INCENDIE
DU FOYER JUIF A MUNICH
L'incendie criminal du foyer
Julf de Municn qui a lait sept
v'ltimes etait le premier sujet a
l'ordre du jour au Conseil des
Mlinistres qu s'est tenu lundi nia
Lin A Bonn sous la presldence du
c.,ianceler Willy Brandt.
rLs Ministree snt ot lendu n
rapport du Minisre federal ilsr-
mana de i'lnterieur M. Hans -
Dietrich Genscher, sur le pre -
nuers resultats des onqueLes sur
les attentats contre l'avius d'El Al
a aerodromee de Munich et con-
tre le foyer juif.
Le Secreltare d'ELat a l'Ii-
formation, M. Conrad Ahleri a
ricis6i quo ce rapeprt a permits
,1'l1ucider quelques points. L't
porte parole ondu Miuittero dc I'ln
tWrieur a annonc u ruc des ox -
perts dni 'Offlce federal de po-
:ice criminelle assistant lees auo-
rites de Baviire dans leur ciquo
Le Ces dernimres continent ce -
pendant A assumer sla direction
dies recherches du faith que Is-
gouvernements de chaque land
doe las RFA sont souverains dans
Is domain de ia ,police et de la
iusitice.
Le President de la Republique,
M. Gustav Heinemaiu et le Mi-
nistre de l'Int6rieur M. Hans Die
trich Genscher, assisteront mer-
credi orochain aux obaeoues des
.cnt v~etimes de o'incendie du fo
yer juif.
Sx xA
MUNICH (AFP)
L'enquote sur 'incendie crimi-
nel du foyer isr6elite de Munich
qui a fait, dans la nuit de von-
sIredi dernier, 7 morts et 9 bles-
ses, se pourault activement. La
police criminelle bavaroise tra -
vaillant en collaboration avec les
Inspecteure de I'Office Fideral
fie Policn criminelle et du ngroupv
special de s6curiti de Bonn,, con
cantrent leurars reheberhes sur aua
Lre eventualitds:
Leou les Ineendiuares lont
partle d'une organisation claudpa
tine arabe.
IIs se trouvent parmi ies
itudiants arabes de Munich,


AU CAPITOL
Mardi a 6 h. et 8 h. 30
Mercredi i 6 h. et 8 h. 30
JEFF
Entr6e Gdes 2.50 et 4.00


AUPARAMOUNT
Mnrdi i 6 h. et8 h.
CALIBRE 32
Entrde Gdes 2.50 et 4.00
Mercredi A 6 h et 8 U.
PLUS FEROCES
QUE LES MALES
Entre iGdas 1.60 et 2,60

AUDITORIUM
CENTRE CULTUREI
Mardi & 7 h. P.M.
IRMA LA DOUCE
Entre. Gde 1.20
Mercredi t 7 h. P.M
FANNY
En.r6 e 1.2D

ETOILE CINE
Mardi A 6 h. 30 et 8 h. 30
DJANGO
Avec Franco NERO.
Entr6s Gdes 1.20 et 2.00
Mercredi i 6 h. 30 et 8 A. 30
5.000 DOLLARS SUR L cASe
Ennrae Gdes 2.00 et 3.00


A MAGIC CINE
Mardi A 6 h. 15 et 8 hb. 15
LE GAUCHER /
Entree Gdes 1.20 et 2.50
Mercredi A 6 h. 15 et 8 h. 15
COURIER DIPLOMATIQA E
Entrie Gdas 2.00 et 8.00

Drive in COne
Mardi i 7 h. .t 9 h.
LA LEKON PARTICULIURE
Entrde 1 dollar par voliuro


Mercredi h 7 h. et 9 h.
( Suite page 3 ) LA PETITE VERTU
Entree 1 dollar par volture


Avis Matrimoal
Le soumsign6 Simon Audart
avise le public en gdneral, le corn
mere -en particulier qu'il n'est
plus reponsabls des acts et ac-
tion de son pounse n6e Solange
Nortelisse pour abandon du toi.
marital et laisser 6 enfants qui
ont : Sinone, Carol, Jadis, Rim
pel, Richard, Ardine, adaltbre
reconnu at d'autre-causes gra-
We M ate'.dant qu'un action
An dora W] VIott 'tInftgMU
P-au-Poe, le 18 'F6I er 1970
Simon AUDART.


CINE UNION
Mardi a 6 h. 15 et 8 h.
DOMINIQUE
Entree Gde 0.60
Mercredi i 6 h. 15 et 8
.QUINZE POTENCES
POUR UN SALOPARD
Entree Gde 1.00



Memrerdi (En D pnenmone,
CINQ CARTES A ABA-T
Entree Gde 1.00


REX THEATRE
Mardi i 6 h. et 8 h. 15
LES 'rUEURS DE L'OEST
Avec Richard Wyler.
Entree Gdes 1.50 et 2.560
Mercredi A 6 h. et 8 h. 30
KRAKATOA
Entr6e Gdes 2.50 et 4.00


AIRPORT 'CIE
Mardi A 0 h. 30 et 8 hi. 30
(Salle en location)
En lirs part"
L'EaMemble W. SICOT
En 26me parties
QUE LINDO CHACHAGHA
Entrie Gde 1.00 at 1.50
Mercredi 6 h. 30 et 8 h. 30
S A I P A N
Entree Gdes 1.50 et 2.50


CINE ELDORADO
Mardi 'a 6 h. et 8 h. 16
MA COUSIN RACHELLE
Entree Gdes 1.20 at 2.00
Mercredi A 6 h. s 8 h. 15
LE DROIT DE NAITRE
.OU MAMA DOLORES
Entr6e Gdes 2.50 -t 4.00

Ie Luxe Auto C,1is
Mardi A 7 h. Oet 9 h.
LES SEPT VOLEURS
DE CHICAGO
Entr6e 1 dollar par volture
Mercredi a 7 h. et 9 h.
L'ENFER AVANT LA MORT
Entree Gdes 3.00 par persons

CIN5OLYMFIA
Mardi (En permanence)
(Jour populairc)
LE SANG DES VIERGES
' Entree Gde .0.60
Mercredi (En permanence)
LE DERNIER JOUR
DE LA COLERE
Avec Lee Van CleeL
Entr6e Gde 150

CINE PALA
Mardi &t 6 -h. et 8 h. 15
LA CHAMBRE INDISOCRET
Entr6e Gde 1.00
Mercredi A 6 h. et 8 h. 15
001 DESTINATION .AMAIQUE
Entree Gde 1.50


S MONTPARNAS
Mardi A 6 h .16 et 8 h.
...ET DIEU CREAM LA& FNMM "
4 Entree Gde C:60
M rcred l. 6 .U.eat .8.JL
TRE COPLAN SAVE SA 'pa I
Entre Gde 1.00


-~yCLI MATIS'E




C/A~MUEM~E.fAETL


~-- --- --~ II III II I


PAGM 2


urAm 11 XffUMz Wo


- -- -- -- -- -- ---- ---1 -- -- -- -- ----'---- -- ----- -------- ---~------------ ---~ I--I ---- ---- ---- ---- ---- --- ---~ 1-- -


9~


- -------- ------ --- --


a,


114.


h


I









------------ m Sovice L30KOUVK.LIpU'tZ. -.aWAGSw3


dnIra


veus prepare de tr s grades series; reeignez vous




vte dcez |




,l 1H. CAILSTROEM

,.Rue iBonne Foi, 21

A ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ 2 r Svc&.. .. .. .& .. .-. ... m ''


~Bnnsm- -a~ac--~m- .1ows~ LI'J~r ~e~~~~~;FS~~~i~r3


YVOTRE HOROSCOPE :


Par Fr 7! Drak Iba font partle des mileloux
S Par France Drake no-nazis allemands o
tables dejs do nombroux attendn
chrw*hs L. sotium eorrsond nt a! -alr.e

do oazieOse t vase roams'roo I" ps-iorqwasoaas q osea
igssadoleeI"ouiwas epoar demains
Danittdo rerodmosduotota l*obs ipartiolle riefa-e.
Props-datAK". JPootnos Badioatdeel Eoalaosudt
cLZ NOUVX&&Wffs
MAECREDI 18 FEVRIER 1970


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
I IER): Accletration du rythmeo
en certain seetomrs se rivilera
bhnifique dens 'avenirt Montrez
do la preslolon et de o'honnlteth.
' yezr de l bonne volontA et de
S'optimieme.
21 AVIIL AU 21 MAI (TAU
REAU): L'omsgnaklt6 vous arde-
ra mail *les nsacturs Etabilisa -
teurs de -cette Journe comniste -
ront 0 obsir, sax srgles legitimes,
h garder tntacts le sens de l'hon
neur et l'&galit dan caracbtre.
22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUX): Protsgez vos reasour-
ses. Ne laisez pas l'argent vous
glsser entire lea doigts, ni vos
dons Stre gAch6s par de st riles
ventures ou aes personnages
douteux.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): R6pandez de bon -




Aujourd'hui

MARDI 17 FlVRIER 1970
SAINT THEODULE
MERCREDI 18 FEVRIER 1970
SAINT SIMEON
xxx
COIN DE L'HUMOUR
EVIDENCE.


Pogrquoi quo t'as requ une
Kifle? demand an gargon a sa
koeur.
Puarce que je ne me suis pas
iavis ce martin.
11 ne iallait pas avouer I
Maman n'aurait pas pu en itre
a0re...
Ben sil Il n'y avait pas
d'eau par terre dans lit salle de
bainl


DE LA LOGIQUET
Dans an restaurant, un client
interplloe le gaIaron:
- C'eat ss que vous appelez un
bifteck7 11 est minuculel
Et en pluf infect, c'eat de la
vrnio an onellel
Ben alors, monsieurl No
Vous plaignez paa a u'l ne solt
ua5 phis gEros.


(PHACUN SES ENNUIM
Doux dames sont on train do
oapoter.
Mol. dlit l'une, quand Je
prends une tasse de caf, le soir.
it n'y a pae moven de mendbr -
anlr...
C'est curieuxl Mol, c'eat
tout le contralre: quand je suis
..n train de dormir, il n'y a pas
moyen de me faire prwedre unse
tasixe de 'caf I
x xx x
DtE QUOI S'Y PERDRE
Un monsieur, qul semble avoir
Sm peu trop bu, interpelle un a-
gent x
Pardon, m'sieur l'agent
Le trottoir o'en face, s'1l vonU
plajt; o'eat oi?
L'qaent, qui eat de bonna no -
meur. ,"ourit:
-Cr'eat de l'autre c8t6 de la
ruO
-,Ah blen ... Faudralt savirs
... Man viens, et 1h, on m'a dit
aoe e'ltait till


DESiCOSTAUDS
Dexg garcone vantent les me-
iLtea ge leurs pires respectifa.
-*+on pore" a mol, 11 eat si
gran4, qua pour nmettre 4B ea
peau11i eat oblig .de montor aus-
une ihellc.
-'Peu, Ce n'e-t rli.n' Lec
l e-n, IS 't costa u1l.. qa'il pcutL
re porter s ,rI.s*s tS-nua'
x I x

Pharmaces assurant
le service cette anit.
VITAL HERE
Rue PaSd

Marehi Salomon


nes nouvelles et soyez prompt A
.arir la rumour qul pcut blesser.
Avec sdr6nitd et flair, vous pro-
giesserez largement maintenant.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION): Dans vos recherches,
veillez aux dajils, counalsez
eAactemenL l'Le.,-.Le,.de vos en -
gragements. Trup souvent, nous
dicouvrons tr-p tard que nous
nous aomnmes engages dans une
mpaone.
24 ABOUT AU 23 SFPTEM -
oRE (VIERGE): Influences con
Lraites Ds accords arciens de-
vront etre revises, renforces. La
concurrence rendra tries vivante
nctte iournie.
24 SEPTEMBRE fU 223 OC -
S10BRE (BALANCE): Ne soyez
oas Sla proie de t'indifference, ne
1.erdez vas confisuce en un pro-
,et qui semble paralyse. Que les
fits afI'ermissent vus actes, que
'a confiance enforce votre s con
rage l
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE SCORPIONN). Aidez ceux
qui dependent de vous. dites -leur
e mot qui les rassurers- Mettez
tout dans 1'exacte perspective.
1'renez de sages measures pour as
sutrer la stability.
23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITAIRE): 11
sera peut dtre plus difficile de
riussir dans les petites hoses
malntenant qu'il l'itait de trios
pher jadis dans leo grande. P&-
riode timoin pour votre comporte
menut, votre sons de 'honneur Pt
votre loyauti.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): N'i -
r.bouez pas par nifligence aou
ciez vous des details omineurs-.
Do danvseresueS influences domi-
nent. Mais no sonpsonnez pas
wut ot tout le monde. Deo 'sisan

21 JANVIER AU 19 FE-
VRIER (VERSEAU): Vous pou


la
ven
les
de
po
off
fo3


pa
org
n'a
quE
chi

'L


vez aller trop fort et vous sur -
snener. Evitez sette tendance.
Vous irez plus loin avec un ryth
me raisonnable. Soyez int6ress6
par lea m6thodes nouvelles.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(I'l SRONS): Belle ncriode
pour atteindre de nouveaux re-
,.ords ou des objectifs dds r6s. Ex
prime vous lucidement, alma -
Olemont mais fermement. Chas -
sez l'incompr6hension et le doute.
8I VOUS ETES NE AUJOUR
D'IUT: Vous aurez la clef du
auress li vous ouvrez le coffee
ae von dons, si vous vous appu -
v-e librement sur eux et en fai-
tea profiter judicieusern'ent lea
-Iutres. Votre sens algu de la jus
tice. votre amour de la beaut,
vote loyauto e, votre nature af-
fectueusea s o n t remarquables.
Vousa tes sensible aux traditions
aux arts d'expression, h la family
le. aux ams., a.ux minutes de
honheur .Contr8lez vos reactions.
Travaillez en vue de cette har -
rmonie A quo vous asulrez taut
aLt qu est aS imnortdnte h votre
pnlx. Vos )atoulcs porteront cou
rakeeEement Vos respcnaabillt6ip.


Les enquiteurse semblent cepen
nt carter de plus en plus l'6-
ntualiLi d'un ntime comis par
i members d'une organisation
liberation palestinfenne. Un
rte .parole de la police a en'
ret indiqu6 que l'incendie du
yer isral1ite ne correspondalt
s i la mentalityd des grande
ganimation arabes. Cello ci
yan;, jusqu's present, pr6par6
e des operations do commandos
irg6s d'accomplir dos gestes h6


I olques.
Le Proc
M. Ludw
lundl. 1
de l'tat i
en course:
lover lamr
apras l'at
uermer, c
1'avion El
Munich
isra61ien,,
trouvi la
valent 6t
bes suspe
aernidre
nior.


ACTUALITES INTERNATIONAL

(Suite de o 26me page)


cureur Gendral F6dirk,
ig Martin, est arrive
Munich, pour s'informer
actuel des deux enquites
: cello de Fincendie du
a6lite et celle ouverte
ttentat commis mardi
cuntre lee passagers de
I Al a l'A6rodrome de
Sou un rissortissant
Arie Vatzenstein avait
mdrt et 11 aulsre a-
6 bless6s. Les trois ara-
ects arrstks dans cette
affaire, continuet do


- l


IL RENONCE
AUX POURSUITES
BEATTLE (Etat de Washing -
ton) (AFP)
Le gouvernement amiricain a
dicid lundi d'abandonnar toute
poursuite Judiciaire centre Ale -
xandro Tikhomihov, foncLionnai-
re sovlftiquo de I'ONU accuse
. esptonnage et arrt6i le 7 fi -
vrier I Seattle, i condition qu'1f
quitte le territoire amencain a-
'vatit mardl.
Tikhomirov, remls en libert6i
mercreal sous une caution do
75.000 dollars 6tatt rentrfi a New
forkc le mIme jour.
Dans la capital f6d6rale, une
declaration du Ministre de la Jus
twice, M1. John Mitcheli, prcislBe
que la e cioion d'abandonner les
poursultes a 6tt prise I la suite
d'une dmarche to D6partement
6'Etat.
La caution vpr36e psar T'Ambas
sade soviet;qu" A Washin-ton
pour la remise en liberty do l'ae-
cus6 sera rendue lorsque Tikho-
mirov seroa rentr6i -n URSS.
OUVERTURTE '
DE LA CnNFERENCE
DE L'INTELSAT
WASHINGTON (AFP) -
Le Sous-Secritaire d'E-at pour
les Affaires Politiques, M. U. A-
lexis Johnson, a ouvert lundi la
conference de l'Intelsat la
plus grande reunion international


le qui "sq soit jamais tenue & Was
hing.ou. Elle a pour objet d'ar
rAter le statute difinitif de ce Con
sortium International des tl66-
cdmmutics.ions par.aatellite qui
groups 78 pays. 80 autres ont
envoy dea observateurs lacon
f rence, ]'Union Soviktique en
particuller.
Dans son discourse inaugural,
M. Johnson a soulign6 que I'l61a
boration du statut d'In.elsat
n'est pas simple. C'eat un tra-
vail complex, s6rieux, et qui
pose un veritable d6fi.
En effet, la plupart des -pays
membres de l'Intelat wseublent
risolus A rduire l'lnflueoce -des
Etats-Unis dans ce Consortium,
oi elle est pripondrante depute
la creation de l'In.elat en 1064
Rapondant aux loulnitos de
bienvue du Sous Seeretairo
d'Etat, le chef de la delegation
allemande sa ln con renceo de
I'lIntelsat, I'Ambasadeur Hein-
rich, a lui-mmene donn6 une idie
de la complexity de la tcbe I
laquelle front face les nigocia
teurn au court des quatre pro-
chaines semaines A Washington.
M. Northe a constat6 que des pro
grps ont i.6 ascomplis dans le
pass sur la vole de l'tabllse-
men t do statt dfinitif de I'
telsat, mais, a-L-il soulignik, 'ac
cord n'a pas encore Ut6 rfialis
sur des points essentiela.
L'Ambassadeur Northe a 6ga


HAITI REAL ESTATE












Achat Ventes Looations
Box 615 A Tel 2-1889 Building Pan American
, Enregistrez vos Terrains aions et Meubles en nos bureaux
Une affiliie de la cInternational Association of Real Estate
Boards of Chicago>.


L ....


Les Bandes Dessinees du Nouvellistep


GEORGES SICARD
63, Rue des Fronts
Forts


le
Im
ni
as
k
sc
9
di
r
b
rn
d4
n
V
c
n
T
Ia


c
t

A


POUR TRAITEMENTS MIDICAUX IT STHf1TIQUES :
CELLULITE RHUMATISME, OBE$ET, LUMBAGO ARTHRITISME
DOULEIRS GASTRIQUiS ET HEPATIQUES C6NSTIPAT7ON "
TROUBLES CIRCULATOIRES, ENVAYISSEMENf GRAISSEUX, etc...



EST SUPIRIEUR PARCE .QUA TRIPLE EFFET
ACTION do MASSAGE

I f1 aEEiIT Ac [mfu'Ii


SlU NT SUR TOUTEF LES RTIES
DU CORPS, "MASSO 0
FA17 M IGRJ par' rtaton de grasses
stiper/iues el deas xIeTs. / v
DkCONGSS NA/S ci RAF RMfl par /
acldition e la circd nation des & ,cngs nutris
S ff4 et DA Yr en abaiscant a ian

socho utilise ens ble,3 moy s th6r eutiques
LE,AASS GE
LA C 'IEUR
/L'IRRA IATIO
MASSOCHO FAf MAIGRIR ET ACTIVE CIRCULATION DU SANG
/ .Auec (f,-iSSOCHO on obient
AMAYGRISSEM NT RAPIDE
DWS)NTOXICA ION TOTAL
DlIEtNTE I 'M DIATE
'APPAREII COMPIEI ( 20 30 ol"a) 3.600
GA71N UN(AN o22,,230 s'0, / 3
/ MA 4 SO(HO 't ,,, P,',u l 71o.%
M I1CAL INSTRUMDIN, 1I2 Chaundeo 'Arin PArIS
/ 04mumeftilenluf. dMmnde. Co i 2 Io mbrs

Diatributeulr.
Joseph C. Valm6 et Co


La Banque Populaire

Colombo Ha'tienne


AVIS
La BANQUET POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE a le
plaisir de remercier mse nombreux et ldiles Clients on Compte
d'Epargne et le Public en g6ndral de.Ja grande confiance qu'fls
lui ont toujours t6moignue. Elle lee informed qu'il a 6t6 solennel-
lament procsd- au Tirage Traditionmel de la Magnifique
cDATSUN DE LUXE 1600 Moddle'oITO, offerte gracieusement
en PRIME.
Le tirage a eu lien a AuditoritimnAurPetit S6minaire College
St-Martial, le Samedi 31 Janvier 19q0, IA 10 res. AM, en pre-
sence du REVEREND PERE JOSEPH ATTIS, Suprieeur du
Smibnaire du Notaire ME. MAURICEi AVIN, des Membres du
Haul Personnel de la BPCH et du ,bNie.
C'est le Carnet d'Epargue correspoeadat an No: 23585 d6tenu
par Mopsieur JEAN CHEVRY (artLian) demourant A Carre-
four-Feuilles que la Chance a favorisd cette foi-ci.
La Direction de la BAiNQUE POPULAIRE COLOMBO-HAI-
TIENNE Pr6sente ses Chaleureux compliments a 'Heureux Ga-
gnant. Ella profit de cette occasion pour demander an Public
et A ses fiddles D6posants en COMPTE D'EPARGNE, de sur-
veiller la prochaine announce do es nouvelles PRIMES.
Continue done avec la mime conflancea faire fructifier vos
Economies a votre BANQUE COLOMBO ot a maintenir toujours
le mime Solde MINIMUM qui vous permettra de participer au
prochain tirage.
BANQUE POPULAIRE COLOMBO-HAITIENNE
LA BANQUE DU PEOPLE HAITIEN.


AUI& can tdaL ot



l1 beii t di d -


iro don-ts i
Iw Mlu VW


Tn IQ liit ^ M

M~~~~~ U ylii f^


i-


, ,


ff


___-- _;%- --- ._.- _%- .-_ .-_ --


ow w Imdo 0,dpdp -- -M a


FIRM,


ia


.. .- I I -.. l.-. .. I -'! i .. 2 -.1 _%- "..2- i. 1:1. .- LL L -'. I '. g 1-m.:- !AL4 4II_ aW


!t


M"


S1~1~0~3~8~rraJn




MRn I 17 IrVIVR iRo


PADM a


I ",,


lemmnt exprim6 Yespoir qu'on a- Sloph pour la rencontre an som
soutira, hdes arrangements d6ti- met interallemanda ne pourra
nilife dtict &- la fin do la 4 session, 4tre accepted, pas plus d'ailleurs
sans .qu'il -olt beoin de o* pro que celle du 26 Fdvrier 6gale-
longer. ment mise en avant par Berlin-
BDans son allocation, M. John- Eat.
son a soulign6 -la conflance du Le ilecrtaire d'E at A 17nfor
gonvernemnnt des Etets Unis motion a -laiass entendre que le
dans I'Vprit -de cooperation v i- d6but de Mars paralssait plus
ritable des particlpan.s, pour a- indiqu6 pour l'ouverture de pour
bou.ir A ui aseord equitable et parlors entire la R. F. A. et la R.
nutuellement acceptable dans le I .A-. n'a pas exclu quaM.
loimaina des Tl6communications Egon Franke sol. charge d'une
mondiales. mission d'information avant In
L'Effort unique de coopira- adrnmet lul-mame. M. Franke,
tion s'elargit conatamment A& 16 qui eat Ministre des Affaires In
chelle international dana le do- ter-Allemandes, avait t& propo
maine des atellites de commu- s6 par le chandelier Willy Brandt
nicatlons. Preque cbaque jour comme premier interlocuteur aux
s'ameliorent no moyena de corn dirigeanta de Berlin-Eat dans la
munlcations\le uns avec les au- lettre qu'il avait adreade & M.
tree. Le flbt grandiMuat des Willy Stoph le 22 Janvier der-
Transmissions et l'am6lloration uier.
de la compr4henalon qul on d4- Le Conseil des Minis.res de
eoule contriburont invitable- mercredi prochain devra van-
muent A lkarmonlaation des rela tuallement prendre aa decision
tions intetnatilonleaconclu avant que le Secr6taire d'Etat A
M. Alexis ohnson. la Chancellerie, M. Egon Bahr.
xxx qui doit rencontrer mardi, pour
ARABES ISRAEL la quaoriine -fois, M. Andrei Gro
L'U.R.S.S. CONTINUERA. myko, Ministre soviitique de.
A RENFORCER LA CAPACITE Affaires Etrangires, ait eu long
DEFENSIVE ARABE temps de rentrer & Bonn a l'is-
DECLARE L'AGENCE sue de na mission de trois aemai-
cTASS> nes Moscou.
M. Ahlers a laiss6 entendre
MOSCOU (AFP) enfin qu'une premiere renseonre
Brandt-Stoph pourrait itre sui-
Tant que l'agresseur iarailien vie d'autres en vue de pr6ciser
s'oppsera a x principles da la lea points do vue respectifa.
Charte de 'O.N.U. et aux deci- x x x
sions de cette Organization, IU- L'AFFAIRE
nion Soviitique aeaordera le son TVARDOVSKY
tien n-cessaire aux gouverne-
mente arabes power -enforeer lur MOSCOU (AFP)
eapaciti de difendre mlur scuri L'Affaire Tvardovsky ne se-
ti et leurs justes intrfts, affair rait pas entimremen. close, croit
me un% declaration de rAgence on savoir dans lea milieux Ilttd-
public ai Mo= 1u lundi raires do Mosconu LeN rdacteur
soir. en chef de la revue Novy Mire,
Szx q qui a remiss vendried sa d6mis-
REPONSE DE BRANDT sion devant le Secr6taire do l'U
A STOPH MERCREDI nion des Ecrivainas: attendai;
PROCHAIN maintenant lee r aponses I des
lettres qu'il avait envoyes a-
BONN (AFP) vant de missionner, don't une
Le chancellor Willy Brandt leltre A M. Leonid Brejnev, a-
r6pondra mercredi prochain a la joute-t-on danes co milieu.
lettre du Premier Ministre Est- On ne connait pas la teneur
Allemand, M. W. Stoph qui a de cette dernire lettre, qui n'au
4t6 invite &i un some. interalle rait pas un caractere de proten-
mand Is Berlin-Est, a indiqun au station. On croit savoir qu'aprhs
jourd'hui le porte parole do gou une premiere demarche infruc-
vernement, M. Conrad Ahlers. tueuse, M. Alexandre Tvardovs-
La decision sur la r6ponse a ky aurait recu la promesse d'u-
donner A l'invitetion sera prise ne response.
par un Conseil des Ministres qui C'est entire lei siances (le 0
se r6unira dans la ma.Inde de et 10 F6vrier) au course desquel
mercredi. Le chancelier, a dtS le les le Secr.ariat de l'Union des
porte-parole, eat prit en princi- Ecrivain. remania l'Etat Major
pe I rencontrer le chef du gouver de la revue, privent M. Tvardova
nement de Berlin-Est. mrais en ky de se collaborateurs habi-
dehors de cette position de prin tuels, at la remise de sa d6mie
cipe aucune decision sur la pro slon le 13, que M. Tvardovsky y
c6dure I envisager avant le sols ourait envoy cos lettres.
met interallemand ni sur le lieu On laisse entendre dans cos
ou la date de cette rencon.re n'a milieux que Io parti se tiendrait
encore 6t6 prise. Des consulta- ou voudrait donner l'impres-
tions auront encore lieu A ce su sion qu'll soe tient I l'Acart
jet anusai bien avec les Allies oc de l'affaire, quf apparaitrait ain
cidentaux qu'avec l'opposition si comme le r6sul at non pas d'u
chritlnne-d6mocrate, a pr6viv6 ne decision d'en-haut, mais de
le Secrtaire d'Etat lInforma cells du Secr6tarit de l'Union
tion. des Ecrivains.
M. Ahlers a indiqu6 que la En d6pit de ce qui apparait
riponse du chanceller devra m tre come un rebondilsement, on
donn6e dIs lo moerredi, 18 F&- doute que l'opdration qui a abou
vrier, parcel que la date du 19 ti I& l'vicl'ion de M. Tvardovaky
Fivrler propose par M. Willy pulsee tre renfuae en question.









I~ON lNiJMUie~AD bPREIY


iit ilI.IN tAi l '
i no iilrtiovn. i M Ill I 11l
-v.-" M AlbrAL iuato. 'I'.ui I al'
u.6n flad ,o 1B Iour. M U1t
lir.lit. a rIi I Albramin lon
Anlsadaeilur do I'llutt & IHr.
Iw Irm M.. Aliuaimrov I aurar(
,f11,ri.at =s t AJ ,s 6. hanuras do
%il.,.,111 it r H Ilt l a M ,,h ',l.e is

II1. II I I tu I' It A
Ill. ll N ItAIl l -
I h. lhlon.. a t, ull ih 1. It. I-1111
so Iallohlitsui do tie losn. IsI d'u I
I anne iI du PlartLi Ilierliln -
Eal, on i pnrlu d'llluhilt Pi PO-
,os lii uiiniventu Gouverniinroif do
,tinin Un de ntemlu-re i'luent
u IPartil, M Albert Nordon, a d(16
irt. Ai Miagdlliurg quie c c qul
Lomltait oe n titl pos le Pirti
uquol appalirtenuilt I Chaniceller,
,ral la politlque qu'il praiqunit.
I.A HAYE (AFlP)
Visit du Misti is,.thes tdes
Affaires Etriingires ii Hollan-
.le M. Ahhn Eaimn est arrive dl-
mnncli en llollande pour une vi-
site de troil jours. D'extraordi-
naircs nmesurcs de M3curilt ont
ctr prices par lea autorltho. MA-
me le programme official de la
viilto ni Ic lieu de odjour du Mi
nisitre et doe on pouse n'ont d6t
r(ndun publics. On suppose que
M Ebnn rencontrera le Premier
Ministry de Jong el Io M alinstre
dis Affnires Etrangeios Luns.
S xxx
TOKIO tAFP)
Liborattion deo passagerB de l's
vion d6tourn s en Coroe du Nord.
Apris sa linsbraitu inattordlue do
:,9 des li pasagers elt membres
W'6quipagen d'un lpprelil tie In
Cort-o du Sud, onu a t, surprise
ldes mithodes violentes appliquees
.in Corle do Nord. L'un dcs pas-
so.grs qul avait 66t intern saul
tiana une cellule ne pouvalL plus
ssicher ni parlr lorion de sa lib
XXteX
MsOSCOU (AFP)
L'actiuvlte des correspondant
de proose a 'Est et a I'Ouest.
'Italie a ete la premiere h pren
dre unee onrmesure et .ex-
pulser un journalist soviftique
de son territoire it la suite de
1'expulsion d'un correspondent
iLa.lien de I'URSS. Les journalism
tea s Moscou nont que peu de
,ossibilitU d'inforrmation, et leur
hlberti de placement est iimi-
tde.

1RUXELLES (AFP)
Nouvelles propositions de refor
mie constitutionnelle en Belgique.
Apris 30 heures de dlhberations,
oe Cabinet Beige a. 6labor6 un
project de rdforme total de la
(onstitution, project qui assure la
protection des minorrtes linguis-
tiqoues.
A x x x
PAR-IS (AFP)
Succs de Is listed centriste A
Nancy. Insucc6s des Gaullistes.
La liste du Sinateur Martin a
usne avanre de 720 voix et elle a
r colt6 41.38 pour cent du total
des voix.
CATASTROPHE
1 I.;iROVIAIRE AU
NIGERIA : PIUS DE
hi MORTS
LAGOS (AFP)
Un art ideunt de crhemn de fer
qui t fait jusqu'h prLsent 81
rnftrts Ks it product hier sir II
Ittaisltl.'an, latm I'EAnt nicnrian
deh iens ,, i' lateauiu environ (l00
I m iiu Nordi Eat de Lagos, ap-
prenstl-on Idans n Ia Capitaile du Ni
g(.ria.
Le nombre dea ble.is rn'eot
sits encore aeonnu.
S tions, le train qui tranaportait
llut s turm ,antLaines de voyageurs
htrnil lotmbl dang un ravin. La
lioomotiv elt pluileuro wagons
it i(. complement dL6truits.

BONN 4AFT'P)
I/oppoijitlon chritienne dnmo
crcnUt au Bundestag conmbattru
i-nesrg uement Louts los tendon
eii ,Ie La politltquc i l'Est e| de
la iolitlqut is-ntrallemande du
i.-..irr,.mi.n't qul lui poralironi
,i,, ,:, u I.. lhr rrr, Mn-ar-
S ,,i -. ,.,.r K -- r r... Pl,'- i.l. I.,
1 i,, r i, rill .. r i'n.er-rr rlnn.


liar f6dbrul. danin lune llIri%
umoB'd6 A la remose


**oii->i ait'Tu -i*. ciQUimin irt IXe
terr anmle donA atn URn0, a .6- (A DMI ROUGES
aimS LundL M. Cyrlia Aduiul, Ml 1iC MUNICH
nistar aoungolal dea Affailr E -
IraIugWrm an recovant as al..i MUNICil (Al')i -
nwnto dL'avlon. Wlluann O


gers, atert.aira d'ital. am6rtcaln
ul dodolp r Ina roiifnrei.',
d4uloomique ambrlcatno qui 'uu
vro mard i dane in capital ongo
laise.

LA NbTZ n J E LDZ.11 (AFP)
It. Yorl Basmenov, lo fone-
tionnoari do l'Ambsaeduo d'U -
alon Sovitilgun eq Inde qgui a
disparu I* B il rler A la Nau -
vo.ll DolhJ. ne o'est saits doute
pas r6fugid danm quelque pays
qu ce molt, y comprise I Chline,
car ce n'6talt *pas un personunalo
important de I'Ambassad. sovi6tt
que, indiqua- t on lundi de sour
ce proche do l'Ambmasede Iov.Ati
oue.

KARLSIRUHE (AFP)
L'affaire Anastiaale qu pr6oocu-
pait depuia un demi sglle l'opi
nion pabliqse, lee historlens, la
noblesse t la justice, eat dtfini-
tivement claus6e. Mme Anna Ma
nahan Anderson, a perdu mardi
son proca en casaetion devount
la troisidme cbmabre da ,a Cour
de Justice f6ddrale de Karlsruhe.
Ello ne seran done pas reconnue
comme 6tant la grande duchesae
Anaatasia, BoeW cadette du
Tar Nicolas II do Ruoaie, qui an
rait miraculensement 6chapp aus
massacre de so family le 16 JuiJ
let 1918 & Ekaterinenbourg.
z x x
KENNEDY VOTE
PAR 'TELEPHONE
PALM BEACH (Floride) (AFP)
Le Sdnateur Edward Kennedy
(d6mocrate de Massachusetts)
alit avec une pneumonia e t unc
forte fliare, a vote lundi par t616
phone centre la nomination de M.
Harrold Craswell come juge ar
la Cour Supreme des Stats Unis.
M. Kennedy est l'un des quatre
membres de la C(onmission s6na-
torialo jndoitaire I se prononcer
contre le choix de ce Juge par le
President Nixon. Douze autres
nmembres de la commission ont
,vot pour.
Le S6nateur qui s6journe i la
villa 'lie sa mre, nMme JoeeaI
Kennedy, a Palm Beach (Flori -
de) devra garder la chambre peno
dant plusieurs jours.


AU COMPETE
GOUTTES
(Suite)
met en lui ; qu'il se surpassera.
Certes, cRosaire, Couronne Son-
nets, a& en juger par le sonnet
mnaestria... est d'une belle exe-
cution, mais ce nest, tout comp
to fait, qu'une promesse. J'etime
que si Roumer n'avait donn6 que
ce recueil et 1 n'aurait pas, do nos joura, ta.nt
de relief dans la litterature hai-
Lienne. II ne s'est affirm qu'a-
vec sPoemes d'Haiti et de Fran
ce. Co nest pas sans fondement
qu'on raffole de ce petit livre, ce
n'est pan sans raison qu'on prlbf
re... le Roumer d'autrefois, chez
qui l'on trouvt plus dc poesie.
plus de oensibilitt, plus de natu-
rel, i itoulner de o Nocturni',.
u'cAreytos., de oPaysatc ait
,hum).... do qui ]'on ne peut
cueillir les gracieuues fleur d'art
sans en harder h jamais centre
ses doia-tn le dilicat pollen.
Raymond PHILOCTETE.


La r colte des
Tomates
La rbcolte des tomatoes bat son
plein ces jour-eti dans l'Artio-
nite.
C'est par paniers remplis que
lea camions en apportent a Port-
au-Prince en provenance des mar
chis ruraux du Pont Sonds, de
LiancourL, de Jean-Denis, de Vii-
lard, de Pont I'Estere, oil les pro-
ducteurs concentrent leurs ventes.
T. a fnsrque 1,, pitt1 si t na ".


I,. do rin-.uu m ni ,I. ,


L. police crimliiolla alloanaidui
iIn 6(eldu i'eiliqudili o uver.u apr's
]'lncondle, VondroJl olir, ,lu fo-
yor do viellardi de la communaut4
juive de Munich I l'organisation
extr6misto do gauche Gardo Rou
go. Lesa onqulteurs apprond-on
mardi aprbe midi so sont prbeen-
tis, In nult dernisre, lors d'une
reunion d'informatlon de do te
organisation. Les policierp qui a-
gissaient sur renseignemont t6d16-
phonique anonyme, ont v"6rlfi
los identi.s des participants,
mal n'ont pu recueillir aucune
indication utille A lur enquOte.
Belon l'appel td16phonique, los ih
cendlairee devaient so trouver par
mi lee membres de la Garde Roq
go.
Les cercueilBs conenant les
aorps des sept victims de 'in-
cendie ainai que la d6pouille nor-
tella de l'ingdnieur Ilradlien Arie
KaItzenstein Tueplors de Fatten-
tat. mardi dernier con'trei 'avion
de la Compagnie oIraelienne El
A], A l'a6rodromei d Munich, ont
6ti exposes, aujourd'hui dans
una chapelle ardent, au cimetie
re isra61ito Munich Nord. Les
ecrcuoila tres simple sont recou
vere.a do toile noiro.
La cer6monie funVbre ae d6rou
larn minercredi martin I 11 heures,
an presence do M. Gustav Heine
iann, President doe la Rpubli-
que F6ddrale d'Allemacpe, Hans-
Dietrich Genscher, Ministre F-
d6ral do l'Intarieur, Alfoun Gop-
pel. Ministre-Prdaident do r'Eta
de Bavioire et du Bourzmestre de
Munich. M. Hans-Jochen Vqgel.


LESARMEMENT :
DECLARATION SMITiI
GENEVE (AFP)
Si nous ndgocions a Vienne a-
vec le 6mei srneux qu'a Helsin
ki, ies perspectives scronit meil-
icures qu'elles ne l'ont t dans le
osass6, et nous pourronr i.rcgres-
sber dans la' vole d'un accord mais
il est encore trop tat pour dire
quell sera la forme de c t ac-
cord, a declare aujourd'hui M. G&
rard Coati Smith, Directcur de
l'Agence amlricaine pour le con-
,role de 'arnienunt c. i dier-
meinent, ivoquant les pourpar-
lers am6ricano-sovietiques sur las
limitation des arnies sra.e giques
Parlant deviant la CKonyiernce
ou dusarmement, qui a. reprise ses
.ravaux aujourd nui, M. ur-ioy a
indiqu5 que Ics conversations
t'Helsinki avaient 6t6 tres tiles
pour Ia comprehension mutuelle
des probltmes, mais qu'il n'y a-
vait eu d'effort rdel pour nigo-
dier des accords precis. Nous a-
--ons cherchr a-t-il dit, i prisor
ver une certain souplesse pour
nos futures discussions afin de
faciliter un accord. Nous n'avons
,tabli aucun ordre du jour avec
sOS prionrit6s,mais nous navons
exclu aucun sysli'me d'armet stra
t6gique de nos futures entretlens.


'PROTESTATION
C(I NOISE

HONG KONG (AFP)
L'Ambassade de Chine is Nairo
hi a remis lundi une note de pro
station au Miniutec ..sdes ffai
res Etrangires du Kenya i laI
:idite d'un attentaAt !a bombe
tommis le week end dernier con-
Lret 'Ambaosodde, announce hairdi
; sAgnce Chine Nouvelie rescue s
Hong Kong.
La Chine onsidere quo ecet in
cident politiquc grave vise i d&-
t6riorer les relations amicales en


itr lam ilux px s. Rile tiont Io
(tiouveornamnat Knyan puur er-
ponsable da oat attontat oa dm-
iIl 1i UiU punitilonl ov6re doe
,uiiipablos at I'aseurance quo do
talks Incldent no eso roprodulront
la., Indlqueo 'Agerne.
I X x x

1.1; DETOUIlNEMENT DE
L'AVION LDE EASTERN
AIRLINES
MIAMI FLUORIDE ) (AFP)
J'talsB persuade que c'italt une
vrole bombe, a d6clar6 lundi soir
A son retour b Miami, Floride Is
Commandant do bord du Boeing
727 de la Compagnie Eastern Air
lines d6rout6 sur Cuba dans la
journ6e par up dea passages.
L'homme, q@ii a d6barqu6 & l'a6
report Jose Marti do la Havane
on comp gnie de sa femme et de
deux enfants, avait en effet allu
m6 la mIche d'un des deux bomr
bes incendialres (bouteillen d'es
sence ) Iqu'il avait exhtib6e de
vant l'6quipage de i'appareil a
vant de lui ordonner de fair& rou
tlo our Cuba. s
Ni le pirate de Pair ni les trois
membrea de sa famille ne par
,aient anglais a dit une des Hates
scs de lair, Melle Foxworth. II a
vait meme un accent cubain a-
t-elle prdcisi.
Lo d6tournement de l'appareil
z'eot deroul6 de la ficon suivante
selon Melle Foxworth. L'6pouse
du future pirate de 1air lui demand
da une pilule de dramanine pour
I'un de ses enfaonts. Quand elle
revint, le maria de cette passage-
re lul prit le bras et lul dit :
Vive Cuba j'ai dil le conduiro
alors vers le poste do pilotage
L'homme avait ausai un pistolet.


La Route Pt-au-Pce--

Saint Marc
La fr6quentation intense de la
route Port-au-Princee- Saint-Marc
itar les camions, qui reihent la Ca
l-itale avec l'Artuoonite, le Nord
Uuest, le Nord et le Nord Est,
cause de contsnuelles degrada-
tions A la chaussee asphaltee de
ectte route.
Les nids de poules, les cnids
d'autruche reparaissent nou-
veau'au Carretour Vincent Drouil
lard, A Hatte Lathan, aux Sour-
ces Puantes, i Simonette, I Laf-
fiteau, A Source Matelas, A la tra
verse de Duvalier Ville, puis i
Torcelle I Beanger, I Manegue, a
L6veque, a. Garescher, a La Bor-
derie, A Moreau-Bercy, a Vign6,
puis a Wiliamson et aux Maga-
sins Carris.
Des crevasses reparaissent A
Pierre Payen A Bois Neuf, aux
Mornes de lEtang Bois Neuf et
au Camp Mary.
Du c6t des la Ravine Sable il
n'a pas 6te possible de termirier
les reparations jusqu's present.
Les camionneurs craigent beau
coup qu'il leur soit difficile d'at-
teindre St. Mar, si des travaux
urgents de r6fection ne sont cn-
trepris a la Gorge Jeanton, a
I'reycineau et a l'entre osuest de
St. Marc, a.vant le portail de
Montrouis. De profondes fondri&
rps parsbment la chaussee et cons
tituent le d6sespoir des conduc-
leancoup de camiouneurs ap-
p.laudirnient I la decision de main
tonir en permanence deux kquipeo
de journaliers puron l refection
de la route si fr6quent6e P-au-P-
St. Marc.


DECES DU JOUR
Marguerite Presume .......... Ad.
Maurice Paul -........................Ad.
Jn-Claude Alexandre...... 1 mois
Gauthier Edmond............ 57 ans
Eaterne Paul.................. 1 moist
Bernard Alexandre............Enf.


Une formule formidable

I 0.-t I GRECIAN FORMULA 16. 11 rend
Vj- ,j(?Lc"iux sesa couleurs naturelles enl 1)j jOU"s
i -Imlainfs aU plus. M
Lv GRECIAN FORMULA 16 n'est pas une
.:ni ur t. ('"est une lotion qui reconditionne les '
he.e-in, sans les graisser. II leur redonne leur .
o-unease.
Faitea disparaitre lea cheveu. gris en peu de ) .
.nmp et sans le m o i n d r e tracas avec le .
GRECIrAN FORMULA.


,o n e no d61at mame pas, as-
thunt u'juell no peuL rion ctontra
son pMotl bourraoau hul. d a aig
toid. plongI lat eI doe i Vic-
Limo dan I'uau alI'y mainllntnt
faormoment. Quand la Joune fillla
no pout plu roaLonir non souffle ,
eli soe mnt brundiller Ieon Jam
bis., et Io gorkg6o do Ilquide
qu'ella d6glutll t ) rejoetl. Ades-
p6r6mont, 6mergent on bullet
glougloutantn Oel alurmanten
IFanfan no a'en Inqul6te guiBr, et
no 'consent i lAcher na tendro
prole que .loraqu celle-cl et
deux dolg'ts do la noyads.
Quand Mirellie eat rappel6e h
la vie, P'un de ses copains lui de
made i elle en veut a Fanfan.
Pourquof lul en voudrais.
je ? repartit Mireille. On ne fai
aalt quo s'amuser, aprbs tout.
D'ailleurs, II a1 t, honn6te, puts'
que Je me suts dllb6rment pre
t6oe h s demonstration.
LA-deasus, elle porte ses pan
vers le jeune home et l'enbras
se sur la bouche.
Cet incident n'est pas un con
te fait & plaisir. II eat scrupu-
leusement authentique et nme di
pense, je crois, de multiplier lea
cxemplea, tant il ddpeint bien sla
mode stupide dent j'ai parl au
debut de cet article, et qul serm
ble tyranniser certain adoles-
cents.
Parents, soyez vigilants. Si vos
infants n'appartiennent pas h
'ette captcc bizarre, peut ntro
fr auentent-ils, sans penser h
mal, quelques-uns do eon aeroba
lea qul, t6t ou tard. finiront par
d6teindre sur eux. Il y a des n-
miti6s pernicieuses qu'il convent
tie saper dans i'oeuf.


Le Japan a mis pour la pre
midre fois swr orbits un sa
tellite d'un poids do 84 livrees
land par une fusee Launda
455.

Remerclements
Les Freres de institution
baint-Louis-de-Gonzague remer-
cient' bien sinciremont, pour leur
tUmoiMunage de sympathie a l'oc-
casion du d6ces et des funirailles
du regrctt6 Frer a Bartildmy :
Son Excellence Monsieur le Doc
teur Frangois Duvalier, President
A Vic de la Republique, Madame
'a Presidente et toute leur famil-
Ie,
Son Excellence Monsieur Phi-
lippe Koenig, Ambassadeur de
France, representL par Monaieur
Marcel Samy, Chancelier,
Son Excellence Monseigneur
Franiois W. Ligondo, Archeve-
que de Port-au-Prince et son Vi
caire General, Monseigneur Doeru
lien,
Son Excellence Monsieur Fre6d
rie K6brequ, Seerdtaire d'Etat de
PEducation Nationiale,
Son E i-elleep Monileur e IP
crs tairc iI'E iit P nil BIllanch I,
Son Excellsrnc Mi .irI a i- I,-
-'ous-3ecritair. I, ss t Anir. r u
bi,
Il RI'virvind Pen: G.nli.l '-pI,
rieur Cen'ral tie Muntl'.r. r,.
Moscugneur Enamaru II:-
Ureau, Cur6 de Sainte Anne,
Monieur [DIjean, Membre de ii,
Comm'nrsisn C',smmuntl? de Pornt
n-Prince,
Monsleur I.ilann.,, Mp' oirnt
Crmnimn.il i ti PI .,onville
li Ciorgi dee r' nroi leI
Commnunastd. r..li?'ieuo;.- d In
CuI ituleb le Ancienq r .lu'.'s e-
nuR nnmbreux aceomr-:.n-- ,
iaernSi'r. .i-m,-ui our mnir-..
nor' I -i.. i I'.q fan ill,. ,i. j
, r.r'l st e I, .. l.'.ln tnet l


V .l1


AGENT :4 AU MONDE CHIC
.r b. ',tisiL .:.-lu .,ur I'hl. ,u re,.l


Don Moh Slo r aes Corp. ocio.....n da .... .nnonser
F "n""'a presti ..ie .u o I b.. .le Cuar
Je, rivko es ion riicloi suis'anis
... itsu e frangaie pour robes.
00. .broderie, batiste, linon, opal.

AU A IT1,Y UEllelaindiquesloltdimanohe Lergal iotle de fii I drpetc.
ioI "f ou lundi, donc lejour on pus.8rs :,ib Aber des pyjamas

Du I lndi 16 au V endredi 20 F4Pvrier 1970 de la date. Sans computer ant e y s
qu'elle so remote d'elle- p:rnfa oreler,, et
S6 6Ifreti el 8 Hres ?a mmea chacun de vos ,rop; de touted les dimen-
-gestesl- ..
J Et 'est superflus de vousn
JE F F parlor do ..coocoafecion;1et
J E F F nrjldes pour BEBES
SPas de jsli bb 4 -'l ne
Un merTeilleux' S'uapense ahabille pas
01 ,AU MONDE CHIC
.vcc : .4lain Delon, Mireille Dart Ru du Maigasin d I'Etat
o vec Georges Rouqujier. "8. 1
%utee~ssoa'us _w mmusc. ED eate 'am Makasin de Vsuai A. mown._________

eta. --t-e---- -- -*


AU FIL DES JOURS

(Suite)


OkiH',t Joan -o soBttoirls l
lVe -st 5a06 uns mo'imntt I
181 0=80. i t e 1 tM= lt t

TI. n alent hier aoir au Show
du Grand HAtel Olofason en corn
pagnio do G6rald Saba de Red c
Carpet.
Joan Shooman 6taltremarqua a
ble sur la plate du Grand H6tel
Oloffoon.

... Le grand pointre am'ricain d
Douglas Allen, t as chuuiamnt
fetnn las Duhebess liabeth deo
la Rochefoucault continent d'at c
tiker leurs amis au Grand HOtel I
Oloffson.
Apos Mme Barbara Draper,
arrive vendredi c'6tait le tour 1
-ddhnanche *di Phil Dickinson et 1
sa femme Mildred de Chicago.
Mildred a dans6 avec Lavinia
Williams.
ex z
...Mme Yvae Cutler, mere de
Mme Anne Tomar a pass le
fAte, carnavalesques ici avec b'in
dustriel et Mme Julius Ttdmar.
Ella e6tait arrived ici avec sa
fille Mme Soarh Stoolman et sa
sour Mnme Irving Shipkin et son
maria. IlUs sont touas de New Jer
asy.

NVOS VISITEURSd
"..Curt Parfitt et sa jolie fern
me Sally ont pris logenent hier -
vers midi au Grand HOtel' Oloff
son.
Curt cTlechnieal illustrator 'h
Miami et sa jeune femme Sally
cLegal Secretary,.
MarlAs e samedl 14 F6vrler, ths
ont pris place immddiatement A
board du M/S SUNWARD en rou
te vers le Cap-Haitien.
Arriv6s au Cap lundi martin,
ils ont laimed le navire pour pren
dre le Vol de la COHATA a des-
tination de Port-au-Prince.
lab passent leur lune de miet
au Grand Hotel Oloffeon.
Mme Sally Parfit no le sait
pas, mais elle a un sens parfait
du ryth'me. Elle danse admira-
blement la meringue haitienne.
z x x
...Le Dr. Michael Miller eat
arrive dimanche de Puerto-Rico
avec sa femme Renee, jolie, mi-
gnonne, o une gentille amie
Mile Joan Gilmour.
Mike et Rende 6taient venus
ici l'annde dernire ah pareille
6poque.
Mike eat de Chicago et Raene
d'Indiana. Ils vivent A Puerto -
Rico.
Joan Gilmour est cAssistant
Psychologist, IA Chicago.
Descendus au Grand H6tel 0-


Grande date
a retenir :

Dimanche 29 mars
1970

Tirage i Te16-Haiti a 2 h. P.M.
de la Rafle organis6e par les itu
diants de PIHECE au profit de
,a bibliotheque de la Fondation
0e I'Institut des Hautes Etudes
Commereiales et Economiques.

ler lot: un billet d'avion aller-
retour Port-au-Prince Mexico, et
$ 200.00 d'a.rgent de poche, tour-
noi international de football).

2e lot: un appareil de radio
Transistor.

Prix du billet $ 1.00
N.B.-Les billets sont en vente
i.u local de l'Institut des Hautes
Etudes Comnmerciales et -Econo-
miiques, Champ' de Mars No. 31.
Port-au-Prince. .


offlunit, i aunt parties hier ma- Met arttet I a math SL oc VO
In our eo Cap en vu de vsal- Id ai Ib -An .Hur
er a5 Chidolle. wl t dlantX t Yor York.
Sx x x L eArd at Ann Ma w giadua

...Nous amons encontr6 0ma z x z
ihe a El Rancho M. Andre a- DIVXRS
lard. G6omItre de Chliouthnil ...Mma Robert CousBignant, nia
it as Jolle femmee BuAnne, psa- MarIe Hermione Augustin vient
alise. IeI voyagent n comanp de passer dix joura It avec sa
gnie de Gamma BonUlanne iale mbre, noire chare amias, mae A-
ment do ChlcounLim. Il talent nita Alerto, son plre M. Herman
limanche I El Rancho avec M. Anugoutt, aes la s, MOm e Mario
iet Mm. G6rald lgaud. Carmel Augustld, M Biimone We
n-Co sympathiques vialtteur der, avee Mmeo SMy Douyon et
canadians sont descendus au San son fila Auguate. Ella tA na-
ton Guest House. 106. qn depart londi dernoer
x x x par tmoues ces pqesonnes et aus
...Le Dr. Neal Benpwitz et sa il per on cousin L. Andr6 TMh
ieune et gontille femme Linda zan, Directear de fa DOMINICA"
ont pria logement, au Grand HS- NA. et as emma loette, par ses
tel Oloffson. It sont de New am6a McKeXsie A M. et
York. Le Dr. Neal Benowitz so Mme Garcia Flix.
sp6cialise vn M6decine Interne. x x x x
Sxxxx ...Mine Pierre Clestin eat re-


...Ed Waterman dans la I com
merce d'automobiles _A Washing-
ton et sa femme Kitty- arrives
dimanche sonc descends au Cas
tel-Haiti.

..Samedi apr s midi sont ar-
rives d Port-au-Prince, Mme Ca
rol Sdrnmers et Mile Paula Dia
mond, de New York. Elles sont
descendues au Grand Hotel Oloff
son.n
Carol Sommers eat de l'Agen-
ce de voyage Leisure Planning
Corporation..
Paula Diamond qui a des rc-
yes de riche heritiere est tors av Me Calls Publishing Co.
Carol et Paula avaient fait le
project de so rendre aux lies Vier
ges (St. Thomas)- quand arri-
vces i 1l'Aroport Kennedy riles
se asontrendu comp'.e qu'ellea
"avaient Artp leur avion; ell" ont
alors pris le Vol de la TCA ve-
nant en Haiti.
...George Newman Ingenieur
de Freeport Bahamas et ia fern
me Billie viennent do passer quel
ques jours paint nou,.
x x x
...Mile Marie Elizabeth Blan
chet a repris l'avion hier main
pour Miami apris quinze jours
ici avec sa mere, Mine Addy
Blanchet et sa jolie sceur Alice
Marie Elisabeth eat coiffeuse.
Elie a et& accompagnee & P'Ae-
roport par sa mere, par sa
grand'mire M'me Victor Greger,
par sa ttane, Mme Nicole E-
thiart, par sa aceur Alice, son
petit frere Adrien, etc.
x xxx
...Le Dr. James Butler Ophtal
mologue de D rtiroit Michigan et
sa jolie fernmo Phyllis arrives
lundl passent queltques jours par
mi nous. /)
Leo Juge canadien Lionel Mou
geot et sa fe)mme Gisile de Hull
Canada arrives vefndredi passent
deux semaines IbAd-Idl6.
XXX
... Brad Burnside de la SE-
DREN arrive au course du week-
end a accueill ce matin & 1'Adro
port sa jolie femme Mary, Insti-
tutrice A HarBsdale New-York.
Ils sont descendus A El Rancho.
...George Damon Professeur
de Lyce IA Boston et s a jolie
femme syrienne Joumana pas-
sent une semaine au Plaza Ho-
tel.

... Notre ami Jean-Paul Albert
Villain, Attach6 de Direction d'u-
ne grande soci4t4 francaise re-
pr6sentie en Haiti par Adolphe
Abraham esn arrive ce matin par
mi nous. II a et& accueilli par
ce dernier.
...Leonard Michael Ross 6tu
diant la F acultd de Droll dc
Harvard University A Cambridge


Les Danseurs Africains Ishangi
































I Le CAPITOL nur conimmunique une n.uelle qua nous no craignons oas de qualifier
de sensaLionnelle. car elle nous interested au plus haut point
Une troupe d'afrieains, d'authentiques africaina vient 'd'arriver a Port-au-Prince et
propose de donner le SAMEDI 21 au CAPITOL I?) DEUX seules. ances h A heu
res et & 9 heures
Au course de ces representations exceptionnelles, it nout eera donned d'a'sister & un
speo.tacle typique de danes,. de chants et de tambour oih nous retrouverons lea origines
les plus profondes de notre folklore Haitiem
Pour connaltre lea secrets de la culture africaine eat lea sources de rno, propres cou.
tumes, no manqueq pau ce spectacle qui sera donn6 au pris de $ I.oo et de $ 2.oo.
Retenes bien oe rendez-vous qua vous donne le CAPITOL SAMEDI 21 F6vrier &
6 heurat et a 0 heures


~.......~...: .. .. .. .. .. i -m I& a .:5 1 I


EN BIREF


PwUopbh as s0115
AVc fMit Nebpr' 'l 13 (U)


i~Us~Pi~b~:~plwPd~*au~ci~*~"-~PLIUL~lil


venue de Now York In semaine
dernibre. Elie a 6t6 accueillie par
des membres de @a lamille.

...Le Commergant Serge Vil-
lard du Cap Haitien eat arrive
ici vendredi aprea midi par le
Vol de la TCA tenant de New-
York.

Jean eToton Gaillard arrive
vendredi avec Ba charmante fern
me n6e Lucienna Coby eat repar-
ti dimanche matin. Tote o eat du
Service de Cargo d'AIR PRAN-
CE h Now York.


...Nous avous revu avec plai-
air notre estimable ami Roger
Constant, talentueux photogra-
phe rdsidant a New York depuis
deux ans.
Roger eat venu passer quei
quest jours ici- avec sea parents
et ams. ,
II a Wth accueilli a l'Aroport
par aa fille Maggy, par sea fre-
res Rend et Fritz aet on neveu
Philippe fibs de Ren.
...Neu ao aonre avec pLai-
air notre charmante amie, Mlle
Joyce C. Blackmon, Secr6taire a
i'Ambassade Amiricaine, reve-
nue ce martin de Trinidad ot ele
a &t6 assister au Carnaval avec
son abie MileMi Lucy Virginia Pal
ladino, egalement de i'Ambassa-
de amdricalne.

...Nous avons V u a smaine
derniere Fun des meilleurs Wes-
ternm jamais present s en Haiti.
II a'agit de cRiequiem ra pour Grin-
gos. C'tait au CapitoL '-
Coe Cowboyr sort ae i'ordinai-
re. Le vengeur a jouk la carte
de la magie. Mais cette magie
r tait sa connaissance des phlno-
menes de la nature et auqi de
]a nature des individus a'oxquels
il s'oppoait. .
Ce que nous0 admirons le plus
planss ce film c'est que ce vengeur
"'a jamais 4t4 'molest0 ou mmem
touch par seas advarsaires, tous
des matadors superbes.

...Notre charmante arnie, Minme
Andr6e Dumont a reprise l'avion
la enmine dernire pour Los An
geles. Elle etait rentre e pour as-
sister aux fundrailles de la re-
grett6e Mine LMon Alfred.
Le fils de Mine Andr6ec Du-
mont, notre sympathique ami G6
rard Dumont a Ap6um las belle
Michle Alfred, fille de In d,-
funte.

S...La ae'mannio derni6ra notre
estimable ami Alix cBobby, Tra
cy eat rentr6 de San Juan en
compagnie de sa venerable milre
Mine Ber'.hr Tracy Bouchercau
et de l'industriel Gregorio Navar
ro de Bolivie.


A13


- "I w,'1 tel I .. -I --,-iA'L,-. ..L ,


MARD 17 PStJIM ILM


M.W MDUTJgaIjg


PAOG 4 -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs