Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06658
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: February 2, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06658
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
~'- -~ C- so-. ~-s---


LEPL9'I D AIT, J




AMAX I=lLVItli'

iqw*~u, MRiU DI PA&MO(IUOM INT ERAMUCINEax:Dp *'SIE6


No. Li.onsi


Abskw: ih nu CMI''.g



PORT-AU- PRINCE (HAI T/)

P, TE POSTAL 1316
BpITE POSTAL 1316


Tlm ANNII


LUNDI 2 PEVRIECf JU70


La Grande Parade de cpad

Di a unchei mini de
Io, le Directeur GsL r
ai Garde Presidenteile leI Office National du
,L ,is i -d ... .. .i


("et IS l Ie pcloumese ill I'll
luil National que 'tit ddroil-
lier inatin It grande pIradec of-
firte par leo Officiers, 0u0s Offi
'tors et soldats du Dopartement
Militaire die lit. Garde PI6siden-
tielle on I'honneur de Son Excel-
lance IV Pr6sident it Vie d aIn Re
ubhulie t de MNldanir Franqouis
lDuvaler pour conimmnorier I'an-
ivers are deIc In Ghrtl 1il1sidrn
tielle.
II Itnil en effect 1 heures et 30
minutess dl matio quand led Se-
, rtnires et Sou Secrsnlrtses I'F
lt lie h1I uts l fo cton.aireld s-lr do
,ou.e\ rlnlmenlt dle la Republique,
d 11 ,wnibr,.s du Corlps Diplolns
iqhue .i ConsIulire el plusleurs
invit- l milarIqueI co i lue lient
Sirrli\'r t' prenaient pinev aiur
i stnef 11, rllement p ;lu n nil-
AuP pour In cir2onostanv
Qu.ne Ju anmitoits plus trd.a
4m t ril ta ell tenue de 1. a-l
"" n 1u0ique Ce ln s'ilhlignaient
ultr Ilt plhus;e Et. sur un brief
nuon dn mpl ( colol C r-

,llent I-rcI11-1i st ;11t ;.U lefpos.
Arrive du, Presid-e et de Mnae
u ranom Duvealiere
Vers le 11 heures 33 arrival
',,um Excellence ae PresIdent iI
0 e da la Ripubliquc qu' accomp
gnant sa distingu6e spouse. Is-
Chef de I'Etat qui portait ur-


3leme anniversaire
de 'PEcole de
Maurice Laroche
Aujourd' ui 2 Flvrier ram6-
ne iheureux anniversaire de naib.
sance de nt amni Maurice LA
ROCHE ainsi que celui de la
crAnion de l'Ecole de Commner-
rce qui porte son nom ot qu'il di
rige depuis trelte et un ans aver



d'une tries grande renomm e
tant dans le milieu haitiein que
..lans -:! l'6t-ca.eror._Leo sue
I-A emports constdmment aux
dvAers conrours par lea 61lmense

moignent cloquemment.
k lactif du bilan de cot 6ta-
blissement, il codvient d'ajoutei
le local noovellement conatruit.
building modern qui nWa rien A
onvier II ceux qul logent lea plas
grande v-coles d'Outro-mer tant
pour le confort que pour la beau
I6 du style eI l'imniceuble.
Los 6tudigota de i'Ecole do
Comlnereae Maurico LARiOCHE,
unis dans un meme esprit do fier
Lt se prs-larent ii cld6brer cea
ainnivormrilre le dimanche 22 RI
vricr il -haln par ]organisation
de feliviot6 litt6erairee, th6ftra-
Ion, artistiqutl et mondaines.
Nous noue lla, oclons it our Jole
pour eouhItoter 4houreux anniver
I,.;irt- A notr0 umi Maurice LA
ROCIIE, Ad Multos Annosi A
mon excellcnle FAcole de Com-
nerce.


Revonea do Biafra, la Princes
ase C anila da.Bowrbon Parma,
soer s du futeer-'roi Don Car-
loe d'Espagno, faith dos dolO-
ratlons devawu un Soua Comi-
rtd du Sdnot d Washington it
prepoe d problems do rot4-
aIZhsnumt au Biafra. '
Sn bas, Io leader ntgOriam, l
Oensabl Yakubu Oouon a dit
awe joWwalstea au Laos
,Nous rocurwons d e fastista-
ce ve-aant de souercos aceeplt-
hiles si ellei sont homAt., ,
cr-. Naoums arsptoioms des con-
sohis jests..


k L n(tIn ropagande
Theodore, lc Publi
,.,plet so.lbrc et lvaitl I'ir die Officer de cet office
L.ndull reut I. smiut ldes troupes o1niiiueur Aubelin Jc
qui ]prtreont le cirmes Landis Iris la. route du
que Il'rcb.-trI du nPalais evxu- Ipour caller aseister
mil I'hymne I'residoelniI. tion de Ia croisiere'
Le J Paquebot M/S
.e D/filh ;e la Norvegian Car
Commenqa sloers I, dfil, qui C napvire utn. a
.effectua au rythme dune mar- navire qui a Pr
ihe guerricre, tandis quo lea di deux stque und Port-
aver see trois cents
nlandemeltL de lears chefs respect C'est certainemer
tifs marquerent tlilrement et har 61an donti au mouv
nolieusementle pea, avaniantgn u mo
tans lordre t plus parfait. Les que du Cep-Haiti
officers en paessant devant la lo
g, officielle, et, en guise d'hom
am.K anu premier mandatanire de E" ir t R"
1-1 Nation inclincrent leurs 6pes.
Les movement militaires eof- Nous avons rega
fc-tu6a par les soldats n'ont 6t6 notre r6daction-Ia
pns moins harmonieux. Medaldo Vergaa, d
colcmiblenne, r6sida
En faith qu'il s'agise du dfi- Rico nne sid
h on colonne d'escouadc, ou en co Vorgors eat une
hnu. serrl(, ou ties movements hiquet rgil noeu a
,nilitlires en general effectuas impression provoguA
..U course lde la parade d'hier ia beaut onaturelle i
dlns l. Cour du Palais National, courtoisie et la cul
tout contribun Ah assurer Ie suc- peole.
c-s de la manifestion qui arrachaR ppl
a nilleurs les r.pplauoiusements 11 a 6t6 invite ii, n
I,. la ncmbreuse assistance. par son anmi le con
11 6tait environ 1 here de la conna Fred Sajou
pr1s midi quand le Pr6sident i' a onnatre un our
Vli de la RLpuobiqut. e Mine tisfaoisants
Francois Duvalier regagnhrent Puerto propose
lers appartements priv6s sous sphPuerto c de
les applaudissemcnts de tous. aphr d p'ctiorn de
gardb pour dnotr o
Nous en prenons occasim pour porter daa sontan
renouveler, avec nos f6licitations, M. Vergeara 6tail
es voeux sincres que nous for- parton Mauriffeur
mons pour le rayonnement sans ton Maurice.on
uesse grandissant de la Garde Pr6 Nour souhai onsa
sidentielle ainsi que nos homma- jour A .. Vo -e
,ea A son illustre Fondateur Son mes tras touch de
Excellence le Dotctur Francois notre endroit.
unvalicr .Chef Suprmne des For
ces Armbes, des Forpes de Police
c; des Volontaires de la S6curit6
Nationale.s
Nos folicitalions et ius voeux
5'tendent aux ddstingucs Offi-
iers, sou0 Officiers et Soldate
qui composent ce corps d'6lite de
ni!s Forces Armies.
TEL AVIV (AFP)
Mme Yvonne e Lee corrftoda
de la press israMii
Coeli ]nous vs qu le raids d'auj,
viation israflienne
Nous avons eu c martin, en camps mnilitaireg at
notre r6daction un entretien tres ment lA int6rieur
cordial avec la distingoue Prd- t6moignent d'un no
sidente de ia Socit6, des Amis penment dana ls'ec
d'Haiti au Canada, Mine Yvonne 'israel.
Do Coeli. te fo oU
Mine De Coeli est une person Cette fois soulig
nalit re'marquable qui nous a pareils eisrafte amnI
taonu sous Ie charm de oha Vn- tl mtenllaire d situ
ve ration spirituelle ond 11 y branc esul
Aersotin spirituellc, no du canal ou dar
A Ottawa ou enllsi 1 i d duCairo mas
ollo a eu l'opportunit6 dentrer gle i jtsqul
en contact uvec plusieus person vaiena p, jusqui ft
nallt6s intellecluellos haitiennes rna israoliten: I-
dent lAmbae adoeur Philippe Cani de I Vallbe du Nil
tave avec qui elle a fond6 ia y Y branches du fleuv
quelques moie aLa Soci6t6 des A- i6gypple.
mis d'Haltl*, une OrgCanlsation
culturelle d6dAe hi la diffusio i Dana le premier
des lettree, des artl et de la cul- diquI un porte-par
lure haitienne. l'Aviation Isra6lion
Mmine De Coeli apporto touted d6 un camp asiLt
11s reciourcei de son grand es- d Po Baltimh 120
prit et tous sea sentiments d'ad- ee aottaqul6 e C
nirsation pour lo people haltien bad prs d'Asiut d
it fair connaitre un grand l6- du Nil. Dans Ie C
vcloppement A la Sociat6 des A- rappelle--on a Tel
mi, d'Haiti u Canadia. ve le quarter ges
Elle nou1 r a pearl eon terms ces Egyptiennec du
flatteurs de I'activit6 intense d6- x X X
ployn-e dana ce me sens parrpda
notre almi et collaborateur, VAm Le corr's onlla
baasadeur Philippe IUantave ac- jour, lo G6n6ral
credit au Canada. tO- do la defense,
Mine De Coeli qui eat arrive Darlev Chef d'Ett
vendredl en notre Capitele est talent declared que
frapp6e par la quality de lac- gypt avaL dclair
cueil que lui ont faith lea mi- guerre d'usure *et
lleux haitiens qu'elle a touches gere d
jusqu'lci.
Nous la remierclona de cette n s
courtolse visits eat nous aouhai- Cen'esl
tons un agreable sg6jour A cotte
distingu6e visitmuse; O
SAIGON (AFP)


Mort du Dr
F61x Joseph
Les Pompes funbbres Paret -
Pilerre Louis vous annoncent le
dAces du Dr F61ix Joseph, sure
nu dimanche A 4 h 80 a.m. Ah
'MHopice St Francois de Sales.
A sa Vve, n6e Hermine Bar-
. on et A son enfan, A ses frErese,
soeur et belles-soeurs :
M. le Dr et Mme Aursle Jo-
seph et leurs enfants M. et
Mnie Antngr Jposeph et leurs en
lants M. Pierre Joseph -
Melle Germaipe Joseph --a oa
belle mere, Mme Vve Alberony
Barjon A M. et Mme Carno
va Barjon et enfants -- h M.
Raymond R6my et enfant -- A
M. Frank Alexandre et Mme -
aux demoaselles Lucienne -et Li-
lian e Alexandre.
S Aux falithes Jopeph, Barjon,
R6my, Alexandre ainsl qu't tous
lea autres parents et ala s.
,MM. Pierre ;- .opis et Le Nou-
vellitte prisentent leur respec-
tueuses' condoalAnces. Lea oWiO-
ques du Dr Flix Joseph seront
ehantw elardi,apAOs midit & 4t
en l'Eigl'e du ..Ser6 Coeur te
Turgeau.
Le convoi partira du salon fu-
n6relre de I'EntrepriSa ou la dl-
pouille sera expouke. ,


DERNIERE HERE


'vlile heii-
.1 Aldoint
Tuurisme
M. n...


e, M. Rumahn
c Relations
ce notre chro
ilicoeur ons
Cap Haitien
h 'inaugura
hebdomada sire
SUNWARD,
ribbean Lines
dEJA effectu6
au-Prince visi
i Cap-Haltien
tourlstes.
it un nouvel
omlent touris-
en.


duties

ce matin n
visited de M.
do nationalit6
nt A Puerso
figure syrops
dit 'agrfable
e en lui par
de notre tle,la
Lturo de notre

lous a-t-il dit,
amergant bien
s qui lui fait
S des plus sa-

sonr retour A
fairs dans sa
a bonne propa
pays qu'll em
oos-r
t accompagne
guide Gladis-
un tr6s bon s6
et nons maom
sa courtoisie


TRANSPLANTATIONN
DE NERPS A MUNICH
MUNICH (AFP)"
Une 6quipe de chirurgiona de la
Clinique UniverLaireo do Retiro
Chirurgie de Munach aurait rcks
si pour la premire folae avea ode
ces A transplanter des tisus net
voux, nonserv6s an frokLd.
Deux operations dq cotte natu
re ont 6t6 rdallabes I y a envi
ron trolt mols. Le Dr. Walter
Jacoby, qui a ding4 ca Op6ra-
tion, a declare ludil qUs'on poun
va"4 eo conclude aU sueces de
mAthode.
La noqvoll. methode du Dr.
Jacoby consiste A fare des pr6
1-vements our des sujeta dec6-
l6s et A conserver vr s nerfs a a
se temperature. Ces intervs-
tions montrent qup les nerfn
transplanted ne sont pas rejet6s.


LUENOS AIRES (AFP)
Pr6s de trois cents personnel
cnt 6t6 tuWes et plusieurs centai
nes bless6es dana l'une d(les plus
grande catastrophes ferrovialres
du monde survonue, las nuit der-
nibre, .pr'6s de Buenor Aires.
Un convoy mixte pausagers et
miarchandises A board duquel,
se trouvaient quelque cinq celtsi
personnel qui ase rendalent de.Tu
cumao A Buenos Aires est entry.
tl collisiQn A prds de cent kilom6,
tree & 1'beure avec un train tranis
portant den voyageurs qui taltl
t'arrft par suite d'une d6fail-
lance de la locomotive. Le chose.
qui 'est product entire lea leah
ws de Gencrai Pachico at de Be
navidez, l queliques Iclombtreb dc
la Capital argentine, a At6 du-
na tells violence que quatre des
inq wagons du oonvoi arrAt6 ont
4W toltalement dAtruits tandem qua
ius deux locomotives eat deux W-
gons du train vemnat de- Tuu-
inman sortalent de rails, .
Je dortals prs do insa flanoe
dans le daraler wagon du tin
a 'arrAt, raconte an recap6 de
dix hult ans quad soadain j'ai
rnisenti un choc terrible qui m'a


NOTRE'CHRONIQUE INTERNATIOALE-


co.rroment aux autres tissue IA V Wi t LU l m AU
I artorention a 6t6 prtiquoe
o pa prenmire fois o Tr un tour L'incertitude costaricaine sera definitivement- levee dahs les pre-
_c de 86 ans qul avait perduo miers jours de F6vrier. Cependant il est possible de sp6culer s.ur les
uln lerf i mportati doe 'avan- r6sultato en soe r6f6rant & la base politique des candidate en pr6-
dr- euL-ci a repri Bon ancln snce, u ejou d' peadale de Il vie politique comme il' a et6 fait
m lier. Selon uho mlen' o la dans 'article pr6-acLtenL
fon.tlon nervoue grAce A ut
e61tro-myyorinammne leos fone-
tI0ois motrice du nerf seraient i A c6t6 de ces facteurs, ii ouvertement position pour lui
noireau normales existed un autre indice, cette fois dans un pays o6 le paysan, lou-
Bur ce dernier point, il eat per n6gatif qui est la position des vrier d'usine, le chauffeur de ta-
mWi d'exprimer qielques r6serves communists. Certes ces derniers xi le hoqueton se considbrent
11 faudrait on effect une chance n'ont aucune chance d'acc6der a comme membres de la clause
extraordinaire pour que lea fone la pr6sidence, leur clientele so moyefne. Cette attitude a cr66
tiop de i'ovant-bras aient uO re r6duisant h un petit nombre din un anti-communimne hfa f iw de
veir a la normal apr* la trans tellectuelo des grandes, villes. peau. Paradoxalement lea cadi-
IslAda'tion. On pout parlor 4 Is ri Maio ils peuvent iliminer un can dats attenodent avec anxit quo
gueur d'une rn peMnnovAtIn pMBi- didat- dons. la course en pregnant les communistes so prononceni
ble A 10 ou 20 pour cent, maio pour saveir qui d'entre eux bW
ps h 100 pour cent. En effect, 4i neficie de la faveur de ces d6


(tuite page 4 colonne 6)


A la memoire d'Elie Dubois


Neus savons qfe la Paroisase
dle Sainte Anne compete un siecle
d'existence et que des Associa-
tions situ6es dans ce secteur do
Port-au-Prins0 prennent toutes
11s dispositions pour cel6brer :-
1ec 6clat ce glorleux 'entenaire
Prs de l'Eplisr, A l'intftieur
du cimetilre aujourd'hui d6saf.
fect6 fgit 'a tombc de 1'illustro
Ministre de l'Instruction Publi-
que, M. Elie Dubois.
Des jeunes filics et des damern
qui, reconnaissantes, restent at-
tachbes A leur Alma Mater l'E
cole Elie Dubois ont prIs At
Lache d'accorder une demeure de
Lcnte aux restes de cette grandeL
figure de l'Education en Haiti.
Elles ont form&, dans le cadre
de l'Association des Anciennes
Lives d'Elie Duboil, un Comilt
de Port-au-Princ composi.i de Mn


raids Israeliens


sur l'Egypte

revenir au regime du cesser-le-
feu, il n'y avait plu d'obujetif
ts/ militaires militaire tabou pour le Porce
enne estintent A arienn Isramliennes.
>urd'hui de 1'a II seible, estiment encore lea
e sur deux correspondants que le Haut
tuas profond6 Comm-ndetment Isral6en solt en
do Il'Egypte, "'tain d'agir conformement A seea
uvemu develop d6clarations.
lade arieuf-ne n
II eat evident, affirmeni en
fini leqp correspondents, que le but
ient-ils, lhs al) de ces attaques est d'obllgerI l'
na se sont pas gypie A disperser s sos forces, A
luor desA objec- crder un sentlnment d'lnse6curit6
6s dana la zo dana tous lee territoires Egyp-
ns la region tLiens &d finalement A obliger IE
ont vis6 les r6 gypte, en d6sespoir de cause, a
present, n'a- mettre fin AI la guerre d'usure
et de raids as- et AL revenir formelleonent aun r
e secteour niord gime du ressez-le-feu.
en le.cl


entree les deu-x
e et la haulte

Ssoecteur, a inll
ole militaire,
Ine a bombar-
dari la region
kmi. a I'Ouest
eane 'autre, el-
mp de Make-
lans la Vall6e
amp Makabad
Aviv se trou
Anral des For-
I secteur.
x
nts rappellent
y a quelques
Dgyan, Minis
et le G6nIral
at Major, a-
puloque I'E-
6 A Israel la
se refusal A


Les Sevillais et

Haiti
L Dr Francisco Morales Pa-
Idron et see Atudiants espagnols
de Seville qui avaient visitfHiai-
ti an debut de cotte ann6e ont1
par lettre sign6e de tous, adres-ee
leurs sympathies et leurs remer-
cclements a tous ls amis haitiens
qui ont tW si ainmables ii leur 6-
gard durant leurcourt sjour a
Iort-au-Prince. Ils ont gard6 le
plus uagr6able souvenir d'Haiti.
Is vont organiser A S6ville une
Exposition de l'Art Haitien avec
les oeuvres de sculpture et de
peinture qu'ils ont' emport6es
d'Haiti come souvenirs. Nous
ronouvelong nos sympathies A ces
SOvillais qui vont fire connaitre
davantage notre pays.


t pas I'offeasidve x6*rale,

yclarent les am6vrcatns

.ayant t6 concontrses dana deux


regions tactiques, il estimait qu'il
La aerie de soixante dix bom ne s'agissait pas d'un point cul-
bardements de6clench6e dan s lea minant, manis implement d'una
derniores vingt quatre heures intensification important des har
par lea artilleurs du Front Na- Alements.
tional de Liberation eat la plus Il n'est pas exclu, a ajoutd une
forte depuis cinq mais, mais elle haute source militaire am6ricat-
ne constitute pas une offensive ne, que lea vietcong et les Nord
gbn6rale, oat d6clars lundi lea vietnamiens maintiennent A un
porte parole militaires am6ri- niveau 6lev6 leurs attaquep isdi-
cains. rectes de harcelement jusqu'aA la
Lea bombardements, souvent veille du TPH et d4clenche i u-
accompagn6s de combats ont vis6 ne nouvelle s6ril de bomegrde-
principalement des objectifs mill ments dane lea deux autres tOnea
caires aitubes, dans les premieres tactiques ec'est A dire dans --JirA
et deuxinme regions tactiques. En ,ion saigonnaise et le Delta.
effect, cinquante trois de ceB atta
ques indirectes selon l'expression II semble toltefois que .le Fee-
amnricaine, ont tO lances sor tour le pis menace solt celut de
un front de pres de 260 km, de Danang, plus particulierenlfat
la province cotiOre de Binh Dinh. la region itu6e entree cette
(deuxlbme rAgion tactique) situe .nense base asronavale et O1R
A proximity de Danang en camps de An Hoo et Hoi An,
passant paor lea provinces de trente kilom utres plus an Sud.
Quang Ngai et Quang Hinf (pre Leg visiteurs qui reviennent de
mitire rAgon tactique), Danang affjrment que la popular
Aucun asseaut massif des for- lion cralnt des coups de command
ces r6gulibres vietcong 'ou Nord dos vietcong dans la ville avant
vietnamlennes qui depu s plu- le tht onu nImmdiate0ente aprb.:
sieurs Aemalnes s'llnfltrent au- Le Commandement asonrieain de
tour de Danang n'o fitA signal., son c8tl," estline que la nouvelle
PriA de dire s'll conalderalt eot strategie du FNL eat prselcs-
te soudulne recrudescence d'aeti- ment, de dclmapher, non pas une
viti milltaire come un nouveau offensive geniale comparable h
point culmtnant de laI champagne cell du Tt, mais des bombarded
d'Hier Printemps, ur. porte pa- ments accompagnAs dTassaut de
rjle du CommsndasineiiL amri- petites unltnp de sapeure ou de
Scain a soulign6 qua lea attaque ommandon suicidea.,


iloime Hedwige burand, president
te, de Mmine Lucienne Mainville,
SOcr6taire et de Melle Margueri
to Lamy, Trhsoriere, a 1'effet de
rscueillir des fond's pour restau
orr la tombhe d'Elie Lubois s:sc
au Cimetieredle Sainte Anne et
I4ur magnifier le souvenir de cet
Ilustre heomme d'Et.t eL pour res
itiuer i l'histoire de notre civil
dition le, visage imposant de ce
plonnier de l'Education Nationa
;q.3,
, Ce comit6 diligent a pris con-
Sect avec Son Excellence le Pre-
'tqdent it Vie de la R6publique,
Dr Francois Duvalier qui a ap-
- Irouv6 ses patriotiquea demar-
ches et se met en rapport avec
"ilusieurs personnalitbs et organi
Lationszpusceptibles de leur accor
der leur appui financier.
(Suite page 4, eel. 0)


La vie international
Deux principaux thiecs demeu
lent d'actualitd sur le plan inter
national, en ce ddbut de semaine:
L'Europe et le Proche Orient.
EUROPE : A computer d'au-
jourd'hui et praLiqueaient toute
la semaine, des reprasentants des
six pays du March6e Conmmunn Be
raunissent a Bruxelles pour ten-
ter de clore Io pAriode d'achlve-
wient de la comniiunaute economic
que europ~enne,

PROCHE ORIENT : Lea es-
carmoucnes entire troupes syrien
nes et isra6liennes s'engagent sur
la voie d 'ensealade. De violent
combats se sont dsruul6s hier pen
dant 2 heures sur un Front do
,.0 kma, dans le secteui du Front
Syro Isra6lien.
Entre temips, M. Rachid Kara
mei, Premier Ministre du Liban.
arrive inoplui6ilent, en visits au
Chair, Hamnedi, a enecontrl hier
Ie President Nasser et des respon
.-ables 6gyptiens.
Les observateurs onsidfirent
que ce uplacenL e t slie ii IiI
conference qui dloit r6unir l 7
FPArier lea Chefs d'Etat de nom
breux Pays Arabes : RAU, Jor-
uanie, Syrie, Irak, Libye et Sou
nan mai Ah laquelle ne doit pi's
>airticiper le Liban.
On pense done que M. Kura-
me eat venu s'inforiner de aIspo
sition du President Nassers I ct
somme e t lui a comniuniqu leI
point de cue libaais. Le remiern
Ministre du Liban n'nura pas
nianqud d'avoquer leos accords pas
lbs entire son Gouvernement et
lee organizations de resistance pal
lestinienne. Tout en r0affirmanl
que son pays est bien rssolu A
,es respecter, M. Karame a en-
tendu expliquer aux Etats Ara-
bes le r6ealites de la situation
dans le SBud du Liban a dnclar6
M. Nessim Majdalani;, Ministre
dei Aftalrea ltranglres libanais
qui accoempairnbe Premier Minis
tre. -


Au Compete


Gouttes
par Raymnond PHILOCTETE
L'ELECTRIGITE AVANT L'E-
RE EDISONIENNE
Dieu dit : ell nest pas bon
que Phomme aolt seul.,
Et un jour qu'Adam dormait
(la chireuri prit naissance ex-
actne nt ce jour-li), l'Eternel
lui enleva une cote, et en fomnu

On se figure quell flte fil le
premier homine quand lui fut
pr6eent6e une femme sax v1res
senallea, aux yeux -do colombe
amoureuose.
I Be gratta la tete de satisfac
tion :
aMa foi, c'tait si embitant de
vivre seul au Paradia terrestrel
Maintmnant que j'ai une petite
.compagne. .. AhI qu'il est bon,
mn p'tit bon Dieulq '
Adam 6tats aux angel
II contempla, engloba de ses
grandee mains frisonnantes
las belles jouos velouties, ron-
des et roses come une pomme
france.
El... puioutil -I
It sslchaufftrent; sentirent
tons deux un courant par t out
le corps.
Ce jour-l naquit P1'lectricitk.
Et depuia, ehaque personnel
iA son perlmm.


mons, Mais M. Manuel MoreU
Valverde, leader du Parti d'Ac-
tion Socialiste, maintient I* us-
pe0se.
xx x
Par centre A l'autre extr6mitt du
cordon ombilical qui relief lea deux
Ambriqua, tout se pas autre-
monet. En 1966 I Parti GCoimu-
niste Guatemalteque avait contri
buo au trie hfbe du Profetsenr
Cesar Mendez Montenegro aux
lecotiona pr6sidentialles, afin
od'aigniser les contradictions au
sein des classes dominates at
de r6duire la base politiqie et
social de la dictaturm, disait-il.
Cet appui donn6 & Mon(.negro a
product 1'effet escompt6 maie aa
sein des Communistes oL 11t a atti-
s6 le conflict entire communities
orthodoxes, trotkystes et castris-
tes. Et Lui Turcions Lima, qui
a regu les felicitations de Fidel
Castro lore de la Conf6rence
Tricoitinentale de La Havane au
d6but de 1966 et qui comman-
dait les Forces Armeso Rebellee
dans la province de Zacapa au
Nord-Est du Guatmajla,- dcla-
rait: EPour noua rtvolutionnai--
res, participar a ces Alections ou
aplpeler le people A y participer
et h voter pour le Parti REvolu-
tionnaite de Mendes Montenegro
ou n'importe quel outre part
opposition Aquivaudrait A ap-.
porteronotre soutien, note' appui
de principle, notre probationn
irvolutionnaire et l'appui des mas
Ses qu'_ont foi en noua & des
enll que nous savons ktre sans
ecrupules, qu- nous .-savons-. tre


Le Pape reaffirme la loi


du celibat


CITE DU VATICAN (AFP)

Dans un neouvel effort pour fu
re cesHer toute poenlique, et me
me toute discussion, au sein ie
C'Egltse Catholique Latine tou-
chant le crllbat des Prstres, Paul
VI, pariant dimanche a nudi aux
fidoles assqmblsa Place Saint-
Pierre, a arfirml cette lot capi-
talo, et a dclar6I qu'elie ne de-
vait pas etre premise en question,
ni fire l'objet de d6bats.
C'6tait la premiere fois que Il
Pape raffilrmait la Ioi du eAli-
but depuis que le Conseil pasto-
al s'est prononcb pour son abo
lition et depuis que In d6clare-
tion de l'Episcoput hollandaise i
souhaiter sous certalnes condi-
.ions, la revision de cette loi.
Voici quelles ount M Iles paro-
I" do Pape :

Parnii les grades causes qui
ont besoin de l'aide de Dieu, et
pour lesquelles nous prions, il en
est une tries chre it notre coeur.
une dont il est fort question a.c-
tuellement. Nous voulons parlor
du Saint Cl61ibat des Prstres.
C'est IA une loi capital de notre
Eglise latine. L'abandonner, ou
la mettre en discussion, cela ne
se peut Ce sernit retioceder. Ce
seralt manqUer a une fideiit6.d'a
mour et de sacricrifice que notre
Eglise Latine s'est imposee aprbs


nme longue experience, etL avei
Sin immense courage. Avec, aus-
0s, une srOAnite evanglique, ilans
1'effort s6culaire de severe s6ler
lion et de renouveau constant de
hun Ministlre Sacerdotal. De cet
effort depend en definitive Ih vi
taliilt du people del Dieu.
II1 s'al git lil. se-es, 'll ne, ri-I
cle is-e ihautc, tree txigeaont.
Son oliservance C- iflnde uIll 0vo-
lont1 lirl'6vocable- Rile denmnde
aussi Ull charismne, un don spiri-
tdal tout spbial. Enl d'autre. ter
lies, elle demand une grace su-
sri-oure et intlirieure. C'cst ce
qui la rend ell t(us points confor
me A lIn vocation de suivre unli-
quement le Christ, conforme A I'n
dh6sion Lotale du disciple, qui ldd
laisse tout pour cells, qui se don
nie comlpletement, exclusivenien t,
di'un coeur non divis6, 0u M1inis
tere tacerdotal. an ifaveulr 1k 1
fr6res etI I, I omillunoll t hbr-
tienne.
Elle fait du c6liat dta Pre-
tres un t6imoignage suprlnse du
Royaume dc Dieu, one use6tique
continuelle de perfection chrl-
tienne. Oui, la regle est difficile:
Mais c'est prcislement en rella
qu'elle attire les Ames jeunes et
ardentes. Elle est plus que ja-
mais valuable pour les besoins te
inotre temps. ,
Nous dirons plus : Elle peut
,levenir facile, elle est joyeuse,
elle est belle, elle eat catholique.
Que le Seigneur nous aide i la
eompirendre. Que la Vierge en d'A
couvre,h.'-caux qui soit Alus au
Miniature sacerdotal, la, dignity,
la possibilitA, la n~cessltA.


e[nUUU-l-


c
1



c
li

5
s



It


kemous en Frane dans la Majority


PARIS (AFP.


'our It pr.e mre Tflb, la poli-
Lique-fransaise -n iumati Be d'ar-
moment, illuLtree pTr la livrai-
on d'une cenLaine d'avions a la
Lbye., provoque de. renui h swi
oein nim e de la I hajorlte. -Cer-
Laine journaux paraisies. vont
m6me jutaqu'i pbsrki jr uJ-mnalie
it de crane.- '--
Jusqn'g .br nt sllenltVW44 "bIP
IRspublealns Ir ldpehidants ou Gis
cardie.P. second fore ion edu
it -de oatlion, P9

n.s s politique frangalso
M.0"- a,- Ponlatowski; Dput6A
e principal Lieutenapnt de M
,Va C GhIa l d-Estaing. Minis
tre de l'lcoysmie et tfet Finan-
es, parlant adlmonche dan. l',Wt
de la 'France, a quallfil Me M MI
to de la Dtsene de premier mr
chand do canons et d6nonce Is
tongue euie deA paradoxes de cet
to politique miserable Aui consis-
to a 6pulbser leursnr falble res-


Is.ources. M Poniatowski prefere-
rait remplacer la poliLique d'ar-
mnement par une politique d'aide
economique veritable qui redon-
nerait A sla France une place au
treinent conform A son g6neti-
que celle qu'elle reclame par les
fournisseurs de nmort. Bien que
11 Poniatostki ait. par la suite
jffirml qu'll parlait a titre per
-onnel, lea gaullistes ne resteront
pas ineensibles ces critiques.
Premiere raetion enregistrie, ce
matin dang I'organe official de
I'UDR : que pense M. Giscard
d Estaing de ces propose, en tant
qne membre du Gouvernement ac
Tpel et, A la -uite ,solidaire. de
son action
Un autre Deput e Giscardien,
'ons ai e u r Jacques Domi-
Mti, alA0 ernct-e phls incisif. S'il
- y a pas de .-,itt5leur general
qy d'Officier r:'ur sanctionner
cotte afftaire cv Mirage, Icrit-il,
ue 'on on nnn ccorg Ah un Minis
tre (M. Michel Deb-Al qui hAien
bmoin de repos pour see nerfs.


fait perdre, connaisba ice.. Lora
que j'ai pris Inea esprits, j'6-
tais enaeveIl sos un amae doe fer
et de bols. J'af di criler pendant
prAs d'une -heure avant que l'on
me delivra. Ma fiancee qui a Atd
projet6e a une dixalne de m6tres
du wagon est sainel t sauve. -Un
.utre drvlvant de "a catastro-
phe, q B se trouvaft dana le con
vol ti nneur, affirmed qu'l a
ente#a usn bruit dcIhlgant de
freinl jauvil d'une .secoosee 4 .va tIle qui lui a fault purdre
sonlence. Quand il eat reynu
k-l da aria de terrenur s m
talent do par-tout tsdcds qugaes
reucopla affol6s sortalent pr leam
I'entics des wagons encore doe-
boU t et s'enfiyaent dans la cam
pagno obscure. .
Catt obacuriti- et I'endroit d6-
jertique oh s'eat produit 'acet-.
dent a acentuI la trag4dle. Bans
Ia nult lee survivants appelaient
.leagp 'taent leurs paiUta ou
leurn ami au milieu des cris de
douletsr et des piens.
Lef secpre d'autrl psat %
trnuvaiant bloqu8s our lea route
encombrees par des automoblhs-
:A (BMTs pe A L 7)


Catastrophe ferroviaire

en Argentine : 300 morts


~ : ....


~L;~rrlC~BPICI~CIk*r~M*Ys~:~r~l~r


~c~*~*~a~a~,~Lt~L~I~;s~u~?p~aLrs3s


- --A


es complies de la re6cetion et
oe limperialisme.>
L'6lectorat guatemalthque va
lire un nouveau Pr6sident en
Mars prochain. Cette fois, lea
ommunistee appuient le DOeo-
rates Chr6tiens ce qul eamble
In paradoxe; mais cette allian-
e, on apparence contre natie,
ne doit pas etonner deaa qn
'Eglise Catholique p -
re, uonM partle crot trouver un
lli6 dans le community, d'une
part, et ai 'on seO rtfAre A la
tactique des commnunlsts latino-
am6ricatins en genral qui n'ont
lamaisa hsit6 & acceptar un ap-
pui d'ot qu'll vienna d'autre
part. En effet an couma do 'an-
n6e dernlAre le Parti d'Ulnitl
R6volutionnaire D c 6co r a t 1-
quo (U.R.D.) du Dr. Villagran
Kramer de tendance communists
a conclu un pactse avec le Parti
D6mocrate ChrAtien (P. D. C.)
don't le candidate A la Pr6sidence
eat le Colonel Econominte, lu
cas Caballero.
Les chances de Caballero sont
trA. r6duites. Le P.D.C. dispose
dans la Capitale el dans quel-
ques villes d'une clienthel com-
pos6e surtout d'6tudiants et d'in
tellectuels, mai, n'a aucune in-
fluence aupres des masses. L'U.
R.D. est un part qui s'efforce
de r6concilier les communists
orthodoxcs, -les trotskystes et l<-s
castristes groups respective-
ment dans trois organizations:
Le Parti Communiste Guate
maltlque, PCG, qui a sa base
dans la classes ouvriere et qui
'milite pour la conquete pacifi-
que du pouvoir;
Le Movement RPvolutionnai-
re du 13 Novembre, MR13 et
lea Forces Armees Rebelles,
FAR, lea deux jouissant d'une
certain audience suprss des
masses rurales particulihrement
dans lea regions qui avaient 6te
touches par la rlforme agraire
du regime du Colonel Arbentz
(1950 1954). Mai le conflict
sur cla voie fondamentale de la
Rlvolutioni demeure encore in-
surmontable. II est A se deman
der si les communities forme-
ront on front uii pour appuyer
le candidat de la dAmocratie
chr6tienne.
Deux autres candidates sont Aga
element en lice: le Colonel Carlos -
Arana Osorio et le Licenci6 Ma-
rio Fuentes Perucini.
Le Colonel Arana esat preen-
t6 par le Parti de Lib6ration Na-
tionale, P.L.N., qui avait appuy1
Castillo Armas de 1964 A 1967.
C'est un part farouchement an-
ti communist don't le candidate
*'est illustr6 dans la campaign
anti-guerilla au Nord'Est du Gun
tPmala do Juin 1966 A Decembre
10967. Naturellement i Clienti
le se recrute parmi les grand,
propri6tairse i trriens one par
tie de l'Egliso Cetholique, la p-
tite bourgeoisie ,-t unr partlie dI
I'ArmAe.
Le Lidpencii Peruioni eat le
candidet offlciel. Pr6sent6 par 1-
Parti Ro6volutionnaire P.R. ac-
tuellement au pouvoir, il dispo-
se doe apparell dmlniistratif
Anontenegriste li compete sgur
1'appui de [a bourgeoile indua-
trielle et conlmnaerante. I! R hA-
rita du prestige du Gouverne-
jment de Mendel Montenegro au-
prs doe crtin rtin couches popu-
laires, prestige dO A de grand
travaux public., rkalises par le
Ministre des Communications et
des Travaux sublics l'Ing4nieur
Oscar Caataneda. Ce dernier au.
jouit d'une grande rputatieou
de Minister competent ret honn,-
te. a, come candidate las Vice-
Pr6sidence attir las symplthie
populaire ha l plateforme IlectA
rale du P.R.
Ce panorama des forces socio-
"iolitiques qui s'affrontent dans
lea competitions e6lectorales au
Guat6mala serait incomplete, s'il
ne reervait uone place A l'Arme
qui a traditionnellement jou6 un
role important dans la vie politi-
que. Sa position pourra Atre d6-
cisive en Mars prochain; cepen-
dant elle eat actuellement divi-
se en trois tendances.

(Suite page 4, col. 7)


lc




14


i t






PA OUU -V




PIOILEIMK No. 40 P

8 Mien panaudo Bnn.
I ifm 1 TVIwVII'urr x po nse 1
0 Ph~tauoph'hOomWMlporsln
1011 1FaNtAtII I nha'lt
III -M 1 1 I tiani i mrAMS


VERTICAL1IMENT

1 Poudre calmanto -
tnit pPluaddoux
0 .J-)Wt(e "i NrUtttttq
tU M tlsi tg l I ab rl t t a X
11I ileos Porterali
tanco"
IIORIZONTALEMENT IV Color par l'lrsi -
Ia Croix
I Ont lour place dans une V Qui a bi diminuo
6quipe dI football VI Brille sur Ia vll<
2 Continent Ne recon Domi tisane
nailt pa VII Please abr6vliBton
8 En lutle Souvent mor En fin de Bolire Laps
dents tem&Ih
S4 Bateau h fond plat II L sse- C616bre
D6couvvrt "a verraziea
5 Note IX Pas grand chose
6 Eat Indispensable pour Une sort, do 8txi o
Bparer deux rivaux X Personnel Coutui
7 tnt4gro. Sitfe.

SOLUTION No, 456 F,.
HORIZONALEMENT VERTICALEMENT
1. Gudridon 2. Algue; Sole I. GA; l&orke II. Uli
- 3. Slang; Une 4. U1t; Amre Ars IlL Eglses;E t -
- 5. Lest; Sa 6 Creason; Rua; Tsars- V. I1na; SL.
RS 7. Salp4tre 8. ERt; Aster oelle) VI. Golopade VII.
- 9. Ere; '1 10. Est; Lost6e NN& VII. Nouds; TT -
IN; Arrt& -, X,.N6;, S&ril



HAYTIAN.AM MRICAWXSU
COMPANY, S A.

S so.CTTg ANONYME HAITIEIf

PLANTEURS ET FABRIGANTS
Sucre Mi-Raffin6 Port-au-Prince,, I aiti


SIROP PE6CThkAL S,

Goft apgrit,1,4pCenserp
A base die CODEINN-TGli1J 4"


Af fect~erm As Ioumwuu


LEIS POINTS 1DE 1t~PERS Dri (iOUVEfNNR MSNT Us seam 1 $ flO liD
1'5r IM. W illy IL R.AND~T, cah en louri1' ddroA adr eil m


: '" S"^Mardi &6h. at 8 h. 40
Dana mo message oar i'6tat orne on rion los drolta des trotI brlatlons proproaa on eequ tcon- aUSTER L'H0 N



It a Bo .>lf'.'i' I r "ont m i"ni>o .. w~itena outreo ppl rioncipeu can CINE PA. CAUT
daris loaton dous Ao 1.amagne dl Puience. Ma I, c"n, iniIiota vatle.gard o d Pulii do Dr L'0 d OUST
vbmtea, tl cleanacteoer fod6ral Wit- d'usago ontre aill(on at centre 4L. .Nt o1L, pg ..r 4 noo ent .Entrdo Gdeo ?.W *t 4.uo
- ci dano losqutllelom uro-iralot 'ou'vrr acttation avoc I troai gluvereno "it ?. Ipys
.... lianr ot "merts int6rm a6i 2. En outre, tlo prince pe va-
ii'.-...,, aia4 dd gouvor- a a xlabhen dan. ioU relations entre
as 'alldh uau, -"ll.u tana le a r6 Lo government de la RDA. 1 Etatl ont fri le Ir valour; 11 Lundi h 6 h. et 8 h. 15
ain suma common utaent do jalons pretend qu'il cot prdt A ouvnrr J1 u u,,c bxt-.r0 notuinme t AS DE PIQUE
Su dana ne rie do pricipes o des pourpaer a ocno' Nous touts duscrimln.at n a t rspec- Entrdo Gde. 1.00
""?"^ Sur na vic pris bonnie note de catlo J&' tl.r 'integr.te Iw'riuuile ade cdia -
S 11t on eosairB iteat possible ctartion t Ontnes dgaltomnentcun, et s'e iur) rA roudre par, Mardi & 6 h at 8 h. 1Ei
'- ntamor des n6goci tions a ec disponr is n :oMner avoc do'autrees do nesoyLnil ]tids 0e ols t,,re ,' LES AMOURS CELEBRES
S Berlin Eat, c'ent pdurquo 0on Y Etats membraar-t Pacte'de Vr- 4u.n dsnst repe Entri e Gd. 1.00
parviendra unjour. i esot ddnor- oevis Le gooavrudnent fndlrol tcr oles menftc ei deo dwuc par-
n maina superflu do nen tenir un.- propose- au gouerledt doI tdo -la o ....
Sde quament A1 des changes d'argu- RDA d ud n agocbiatnus 'nr tI con 3. 11 feat 6gllm s'engager CINE EL0 ORADO
m ontsnanin it'y a do, it iteque clunlon don accord de o enoneia no pas ehaer par to voice-
pour nou0n 0 ponvons dlpasser, et que tion A l'usge de Ia force uar ba-p 'e. e a yome social, dconom tqub Lundi & 6 h, 16 at 8 hb. 15
non i oonaldirona comma des prin, ae d'alit6a et non discrim.na-'" pol.tiquea en vicueur dana l'au- LE BRIGAND
Scipes imprescriptlbles: ion. Xnntwwtit que lchang- Ir E ti. Entrse Gdes 1.00 RCn. 2.00
1. Le droL d'autod termintion- doevuo r cetteqneti eat a 4: Le tfeux gouveremene et Mardi 6 h. t 8 h.
anes 2. La volont do, reetaurer l'u cour aVi l'Union Sosifrtque leurs maeddtabres devraenin pa-. pROPRIETE INTERDITE
nut national eat 1 liberty 'donesans" "q noun pulBilons prn vrir comma objecltf l t~blnsse Entroe Gdes 1.00 at 2.00
le cad e d'un systme europden pauln I nntht d'un rdault Posi- mont dunn cmoowerationi B I la ba r
bas6 aur, la pi. r tif -- u"noutklitinlati qu'il sern l se de relktfons de bon vodinage ,
3. La liens common iant la posatblh dbouvrilrdel peniparler' notamnent dam Ie d6maine tech,
Rdpubliquoe Fdddrale et Berlina v le gouoerfibmbnt sela RL.\. .ique et praskbqe.
at Ouet, an prejudice pour l a re ol permettrat, dans le cadn 5. Lens d"r at les responsa
ponnabitil,6 des quaebra n dese'V" d dun large dbh g do rues a litls des quadtre Grandq pour
(oIV. Plunsae & rd e 1ee- border tute te quet o der- 'e.nmble de lAlemagnse et pour
Os. Le reset f i minant P1 r o rglqment des Berlin da.vent ire respect-os.
. e re e a erelati7 na 6. eI "e's utenir lesefforto -
IX z ou vern em entf6d dd lf de a' dk oits rot tt o W mg e -tre Ye n s d ou "parti 6. 'I h u se tr t e, r ln .
pu.paces occidentales pour Al e ... '.. I"
lai g e dA -n o 8010 ^,t prejet de traitO A l'autre. Si tao tuat de .Berlin et B r lea os votes
-. eg ,uns ,aon en b e_ Rdpublique d6mocrat:que allow I dacees A Ia villa.
pu r Bertin. Noun n'avons a a e nullt
pr Bet intones d' porter at mande adoptait une tell position 1t serniA 6viknmmnut possible
dt, I"t"t r, a e slle hoenrterait A notre refutn. "dI no nmettre d'accord sur d'au -
aints 1" de parmet.te q on y A notre avis an accord n-.,eat treie poents, mai il faut tenir-
do che. Cot canet t dse ag tre us sue si 0 nlet ton eomptae cu fa.t quun rglement
geon aonvnvalables tant pour ]a' de routes lei questio.pin otres des relations entire teadeux e -
e uvornemants fdert qoipouren Sant. ea deux parttkq sane inter- ktatsne 0p ut tre onltS dana le

meope A sorern podr eavoir quo .on d que u oaea de dftail.k Vestt ranot que D ces deix Etats,
Sertaines tAches sont trop lour- ainnal que moa procedouv pour iero.nt
des poor. nos paules et oue tant avec Uio Soiti -
Rppuhliqte iFAderale n'a-sucuno in que. (WA. change d.. vues on0 ces.
etdrd ouleir y -obtenr y une. egt.atnons qoelt q uel so ooit laA i
souveianetbrmmsslimite. Toutce nontunatiqp qpWone loear done a C Orot n C .t, e
'que nonu tentons d'obtenir.da pu... vent .commencer prohaine (Electric Shop)
S relations aec la l meant. Chmaeipart dolft oa-4 ir -
d: aemocratique allemande ni con p o P ... e- do 'a I-
dre du jonr tois lea pointi.qu'el-
tli e flre bon de discuter. 3tJ tiens Mr. Antoine Richenlvimpt Manat *
A .' dire qu'un trait- ne vent etre .ger de la Cordonne is ELEQ-
a l premiere phase d'aape telh n- { TRIC SHOP porter & Ia connak-
JinTOITR1 J ociation mai. ctl0 -doit tre sance des clients qu'an dltni d'un.
S I 'aboutissement dcS.esle ci. mois lear est accord, A comp-
Je soutiettia, prochaine'eEnt iteru A partir de cette date, pour
une propos.tioA ea c. senBs u p 6 venir preidre-livraison -des chas-
w sident d onseil d'Etat .d'e h sures en reparation aen; on ate-
CAL .YPTO Hier A la Roe da en, ( lo0 j
St. Louis de Gonzague.
Sig x x x Pass6 ee d6dai cee chaussures.
seront purement et aple te i
Voici lea princtlpes qui guide vendues h la criea paulque.
ront le comportement du gouver- P-au-Pce. Ie 8 Janvier 1970'
S .. -,- -. nement federal: Antoine RICHEMOND
1, Les deux Etais ont leurs o- MANAGER.


AU PARAMbtIT
Lundl h. h. aL P.M.
iNO O U .(0U. ET OAOG

Mr ai 6 h b.
rUrr7BR AVANT LkA MR'
NIntrde Goda 2.60 at 4.00



n -
A MAGIC CNE
L u ndl ", '
l Sun nfaOeiltum) L;
BECKLET
Entree Gdas. L.0 at 2.60
Mlardl i i' 8 h. 1.5
LA PO ALRP -.
Entr6e Gdes 1.20 et 2.60


MONTPARNASSE
Lundi a 6 h. 15 et 8 h.
MISSION A HONG KONG
Entree Gde 0.60
Mardi a 6 h. 15 et 8 bh.
tUGEZ LES BIEN
Entree Gde 0.60


AIRPORT CDIE
S Lundi A 6 h. 80 et 8 h. 80
CITE DE LA PEUR
'Entr6e Gde. 0.60 et 1.00
Mardih 6 h. 30 at 8 h. 30
LE ROI DU RAKET
Anthony Quinn.


CINE UNION
Lundi k 6 h. 15 Eat 8 h.
SAMOA, DEE$SE
DE LA JUNGLE
Entree Gde 0.60
Mardi A 6 h 15 et 8 h. ,
FEU SANS SUMMATION
Entr6e Gde 0.60


CINE STADIUM
Lundi (En permanence)
UN MERCENAIRE
RESTE A TUER
Entrde Gde 1.00
Mereredi (En permanence)
ROMEO ET JULIETTE
Entree Gde 1.00


Lundi (En-n permanence)
L'EVADE DE L'ENFER
Entr4e Gde 1.00
Mardi On permanence)
, (Jour populaire)
DOMINIQUE
Entr6e Gde 0.60


r ISO dee/





~rU~sor(


pour cond ure

som a k A Fin!is les maux de tte!


Quel soulogement do savoir que votre Toyota peut compter~on routes circonstances sur
des services d'entreflen rapides ofe sors... tout en sachant bierf qu'elle n'exlge normalement
que des frals d'dhtreffen minimes. /
Pour assurer 6 tous nos v6hlcules long6vit et constancea aous avons construll sur I'lle
.ensoleillee de Curacao un entrepot g6anl pour nos pfTcefse rachange. Do cette location
centrale nous pourrons desservir toulo I'Am6rlque Laftnet6 en quelqueas ours selon n6cessit6.
Cei oabrege consid6rablement la dur6o des r6parationt 1,assure un emplol judlcieux
do places do rechange Toyota do provenance garaonite
Appartenant ou group des dix grands de I'industrleiutomobile du monde, nous no
croyons pas qu'll sufflse de construire des vbhicules q solent uniquement solldes at s0ts,
faciles 6 condulre et accessibles.a tous 6 des prIx rcolnro.blqs, ou encore de cr6er des
points de vente et de service dans plus de cent pays( Noni Nous voulons on fairea s
v6hicules qui vous tib6rent de toutes tracosseries. '
Avec I'instaolltiori du nouvel entrepot "Toyota PpIrts Depot of Cuo ," en rnara 1969,
nous vous servirons encore mieux qu auparavont./Non seulement pcria6iU n s is
des melloeurs constructeurs d'automobiles du mole.e maum parce quan ts m itofits 6 t
disposition de nos concessionnaires et 6 la v6yte, heoreux proprtailres do nos Toyotalo
des ressouirces sores et in6pulsables pour I'ertret4rn de nos v6hicules.
e r "


I






ii-


.


la USA Rue Pa l ie cluye our Haiti.


I~ i~l'


~--~Pn~~_.l;~__ __~ __~ ~_~ ~i~-.1---~~-~ -~---. -~-r;~--r--i ----- ------,~~,


L I ~ Iimp


Y


N09'&X"4


Lands A 0 61. t 8 h. 80
rie Lie 0ALIBV ..

S Mardi AA.L.h. et 8 0
,LE CERVEAU
Entr6e Odes 2.60 at 4.00



Lundt i .7.b. t 9 h.
DETECTIV SPECIAL
Entr6i 1 dollar Par Volture
Mudi t 1 h. t '9 h.
ANNA KA.RRI1M
Entree 1 dollar par voiture

CIMI StfetAL
Lundi & 6 h. at 8 h. 15
(Seance Populaire)"
LIDOLE D'ACCAPULCO
Entr6e Gde., 0.60 et 1.00
Mardi A 6 h. et 8 h. 15
VIOLENCE SECRETE
Entree Gde. 1.00 et 2.00


o
ff,-P`7T7,t'JlAi .'





LINM r a CIvu Ia O


I a ~


- AD% B COURT' fDEPU


-? in -m Pain d peer sie.
mo p Lt HCti


lr Frob",

MALbI S F
21 MARS AU 2 AVRIL (TE
LIER): Voyos grande et videz
au *iaAIL. PrM de psijilins,.

molodres pos bflilt6.
21 AVRL AU 21 MAI (TAU
o s ate et de voes dons ivc
wootl file vaons obtimndr- dis
rsisitats mdrio'eurs i is mnoyan-
no i& vitz lea dotcgsloni. S'il
On nait, 6coutes I'oplnion des
deux parties avant de formiler
votre jugemenLt
22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUX): Soyez auasi attentif
et enthoaiste que votrs natu-
re I. permet En fait, vous pou-
vn vonas Arv. r de vote lan
pour portir cette Joantde do l'or
dinaire.
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER) : Des probliman 7 \,
border les calmemunt et ferme-
r ent et ne vous dheouragez pas.


Aujourd'hui

LUNDI 2 FEVRIER
PURIFICATION
MARDI 3 FEVRIER
SAINT BLAISE


COIN DE L'HUMOUR
Lea bons 6poux
Une d6flni -on du mariaga e
Premirs mois : 11 parley,
EUe Ilcoute.
-Quelques andes plus tiamr :
Elle parle, II l'6coute.
Six ana apris : Ila parlaent
toue lea deux et les voisins 6-
- coutent...


Bonne compagnie
Deux amis ont an pen trop bu.
--Je voIl double, out l'un.
MAio ausl I tfair l'.to
Alors, ai on faiSatt an bridge?


Made in U. S. A.
Un coleose vient de bairs un
whisky dans an bar. II refuse de
payer le barman appelle un po-
liceoan.
Celul-ci ant tout petit at il ro
garde l'niposanrte carrure du co
loasse d'un air perplex : O.
K., dlt-il au barmna, J'arrangos-
rhi a Et fouillant dsna an
poche; Cdmblen e whisky


PhaiuaciI asturaut
Ie S vn cette nult
Lundl 2 F(viTbr 1l970
LAVOI9IER
Lalue

EMMANUEL DAY
Run Bonne Bow


S',s Df-kv I I




- ewer dis 3

psrtdlU rdserwd
- D..Jssded81


EVe 'R 1970

Coihme coeux du Ttireau, failte'
l'offort maximum pour 6vitor la
tension.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION): L'oplositibn de sourecis
inattendues ne doit pos d6truiroe,
votre rythme hhbituel i Vfgf priof
Jets envisages. Acceptiz lea dv6
nements avec votre serieux et vo
tre gentillesse naturels.
24 AOUT AU 23 SSPTEM
BRE (VIERGE) : Mome si vou
donnez de 'vous une image favo-
rable, cette journie exigera un
surplus de diligence da precldaon
et probablement une visionin
dana svos mnithodea et dans vosy
plans.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
'1OBRE (BALANCE): Ne soyez
pas en retard pour tenir vos pro
messes ou remplir vos obliga -
tions. Etudiez de nouveau s'll y a
uoute ou at les r6sultats ne pa-
ralssent pas en rapport avec vos
efforts.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
HRE (SCORPION): Prudence
suppl6mentair e dans I e voyage,
Ice documents, lea affalres en g6
nsral. S; vous Otes attentif, vous
aurez une bonne journde.
23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE): MW
.me des succos minimes peuvent
etre plus important que vous le
pensez. Ne vous impatientez pas
si des r6sultats plus considkra-
bles se font attended. Affaires.
entretiens, plano a 1chiance aloi
gnie sont favorissa.
22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Jour
n ee dans laquelle i faudra pren
dre toutes lea chances de progress
ser. N'oubliez pus de" saisir tou-
ies lea poss.bilitks et d'en tirer
le meilleur part possible.
21 JANVIER XU. 19 FE -
VRIER (.VNERSEAU): Soyez ex-
pllcite nains sans brutality dans
expressionn de vos opinions.
Vous aurez tendance souns-eati
mer lea aspirations et lea idWea
du vosin. Refr6nez la.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS'): D6tendez l'atmoa-
phire, chaassez l'Inquiktude. Ne so
biasez pas un sentiment d'inf6rio
rite. En tout, cherchez la solu -
tion definitive et la prcisaon .
SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'aUI: Une dc vos caractOristi
quea principals eat le gout d'al
ler de l'avant, de progresaer r6-
solument mime ai vous affrontez
des problemes difficiles. Votre
fcrce intkrienre parait s'affirmer
quand la situation ae tend. Ce
Signed eat celui do la camaraderie
et de la droiture. Vous savez
laborer un plan d6taill6, obser-
vcz et prondre des decision m4
ie sains demander un conseili t
quitonque.
Naissance do F41ix Mendels -
%ohn, comoositeuri A llbmand.

LISEZ


' --A A-- a


I DAVID BROWN
TRACT. DDIES&L






















POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANN
LABOURAGE
HERSAGE, SILLONNAGE
SARCLAGE
EXCLUSIVITES :
MOTEUR DIESEL -BROWN
ROBUSTE ECONOMIQUE
TRANSMISSION MONOBLOQUE
AISPOSITIF EXCLUSIF tSELECTAMATIC
BLOCKAGE DE DIFFERENTIEL
CHASSIS UNIFIE
DISPONIBLE EN VERSION INDUSTTFTJ1-~T

Charles F uiere & Cie. 1


Si0


Le Bnde esdu Novelliste

-Blondie


,.ATUALITES
LA NOTI MODE long est super long:
PARIBS g .- villa. II y a, danas' la
,AIrNT_ (U rlwl .l G, vipgt septV ensemtla
LONG, N ., utaL Qui pr&etndRt
I namallon avait pa sl-ia
PARIS ) obri n vipnt chez Saint -
ignitolt du bassn et lar
1 o Is la viii
La o f nS a vestes longuea, des
sont ll n- trench coat ou des bl
rent q* oir de masculns, pour le soil
oren. qda'. foor one "longues robes chemise
lore' .e ar Jone6 chess ,6larKles rasserrasi
..q '.r.. do. to &'iun oat aussi lbo
a1 ettasoir. Soul -le style chap
e w idto me pas le-tlyle A prop.
s cat lrlno o- ler, implement les
f "A atbirine -lee details.
neuve et Elsa Martinilli, daalr-
ntliquement applaud la plupart La tcnue de v;ile id
des nm]ie.e et.ceOx iA JteA,-.- ble Etre la robe cher
meant uiqae ue tuc-ni-reprd- Lra classique & jape pI
c:heront leustristesae. prs.me dana lea tops
Quelqus surprises dana cette deasins g6om etriques,
collection elp6rde depuis le d6 &aia ou jacquart, portoc
but de la sema:ne qt don't on s'ot- blaer. plus elassique ei
tend, chaque saiso6. a; ce qu'eIlle ad quatre boutons et
remette tout en question: le court ges reverse trae points
eat court: au ras 'du mollet, A cinq -heires, mime le
paine au-dessous du genou. Le jupe longue.
'On s'habille t.es tat
L sen lonhes. peuvent it
havaew : ti.a i
sea 6"che i etofo- uo'erin


NeurissezvOus !
NoMrlssez-vMS !
POURQUOI LA GERMALYNE
DONNE-T-ELLE
DE SI BONS REStlLTATS 7'
Pars qu'elle est par as pals-
sance alimentaire, aun suplr-
ment r6galateur natural de aI
nutrition.
POUR VOS ENFANTS,
.eraig -vous qeilqus s,eblA-
se T qulqau* faiguamaJMiie?
No ozria-les* I..
Donnes-lear 1. r gulateur ,na-
turel do la s nutrition z
GERMALYNE I
Pour le futures msmna,
Pour l'allaltemaent, amignex
voun. un. fIatigue
Nourriasez-les I...
Doanez-leur le regulateur na-
turel de is nutrition :
GKRMALYNE I
Pour 1. Etudiants,
lea fatig6s,
le econvalescants,
Ceux qui oat bsoia d'un sur-
crolt d'Anergia
Combatt-s leur d6preaslon par
une parfait nutrition I
Nouatrisss-les I...
D6nue~-leur Ie rgulateur na-
tural d la nIsutriton :
GEKRMALYNE I


S. A. F. I. C. 0.
U anom dens IEconomtle 6I Pays


S. A.F.1 C. 0...
Plus de $ 350.000 essetlellment iatliers aidant a la
revaleisatl~t de la vie ysakpe




Des millers de bras ialtleus agent chaqute iour


S. A. F.I. C. O. V
SUU mlllan i elsacs de 'Sisal awservicedOela Nati itla e


S.A-F.I. C. 0.


Use Iatmstrie Nationale srmce de 18 tatl Iaitenane

S. A. AF .L C. 0.


Si


Id


ii


t--


INTERNATIONAL


o la che-
collection,
putalous
u? 11 eat
- Laurent,
ye du bac.
e avec' des
pardeasis
azera trso
r avec Ie
es a man
a au poi-


pantalona, de lqpge kilts de crApe
Cie chine imprim6, do longues ju-
pea pl.asses, port6es aRuec.des tu-
niques droites a manches troi-
tea et longues. Plus tard, 'or -
candi de aoio permet de elonues
Iobes A godets dans des tons d'6-
cailla oi, dana le mnme mate -
r au et dans des tonailt6s recher
ch6es oil 'allient le prune, Ile
parime et la-turquoise, des robes
romantlquea & effet de juponnage,
a dwolletie ronds et manches
large, revserrns osIa le coqda


ge, et mg Le style masculin eottgale -
ement par onent trbs appr6cid: !ongjour -
matkriaux reau do rePe noir a larges ro-
vers det\sole blanche, costume
smokingg jupe longer ou pan-
dIalc aem- talon. La mar.oe et un homnip
aisBer, ul- ei blanc. EIle porte petit corn a
lisiae, im- plot veston et chapeau mou ra
sourda de battu. Seule concession aa f6-
style cos- nilniti et la circonstance, le ru-
e avec un ban du chapeau eat un long voi-
ncore croi ile de tulle.
col A lar-
us. Apris La coiffure Saint Laurent
nue, mais' cheve ii llses avee catogah frise
ou les bandeaux plats et la natt,3
enroul6e la russe. Les echar
t. Lea ro- pe qul sent la maique de la"
,re de aim meison -a,,ont longues3, prrt-,is
.-en zoripe.-en pan deftpt,a un pa derriere
U'. blo- -Sen -ajapreaso la jagqurt.
*a aour'.

LA



aux Rats.


OULETTES



BONS





E RAT


.y""""


lect.ou; 6caiill.et gris, pruni -et
larmi. bordeaux et marrons.

tUVENCAYMHORS DU TEfMPS
Signe Jacqueline CIA UD'E
PARIS (AFP)
On n'est pas Il pour plaojanter
Tonut invitation non conrirm-e
eat annule, L alieliice cat do ri
gueur. Lea manneqvins gliasent
lentement. L'armosphire est fou-
trie, Gvenchy ne travnille pan
pour la press, a laquelle, cepen-
dant, 11 consent a montrer son
onuvre, mais pour une clientilo
cho.sle, raffin6e, fiddle. pan du
tout genre Stdr de Hollywood ot
encore moins chgnteuase de Rock.
Givenchy, c'est la distinction
lime .C'eat ultra faminin mail
d'une f6miniti tendre, alanguie,
sage, docile, parfois un peu k -
rieuse. On evoque lea belles 6 -
traangrea dans da, longues li -
mous inoselo comma des aef
res.. fleura d'un.monde A part qui
n'atteint pas le bruit de la rue,
-as modes el sa fureur. C'est une
mode inaccessible conmme les fem-
mes auxquellas elle est destin6e
une mode immuable, hare do
tempa, qui se renouvelle sana jo-
mais changer.
Lea tailleura sobres ont des ju-
pea 6troites et fines qu s'arri -
tent metre Ic geno r et le mollet.
come il esat de bon ton qu'eUes
ie fassent. Les veates ont de pe-
tits basques juveniles mnais sages
Les redingotes sont fluides k
ta'lle haute aoulignde d'un lien
nouie lcfhe et fermles haut par
u'- petit col rahattu. Lea robes
hab;ldes descendent presque jus
cun'A la cheville et s'orrnent dun
volant pli-4a. Les robes In soir,
en organdl de soie aux harmo-
nipa tiubt:ls. onts les monches
gonfl6s comme des lampions.
Le bain de soleil est autoris'.
lc doR we OP -u,'0. earfois 1'egto-
nmac, main toujours trso pudique-
sent.


AVIS
TRAVAIL OFFERT EN
AMERIQUE DU NORD
Dames et Demoiselles
Iparlan. COURAMIMENT
FRANQAIS.
POUR RENSEIGNE-
MENTS : qe prisentor de
2 A 5 hres. P M tous laq
jouri-a.
. j n Marie-Jeanne
lSoo 9 Cid Jdo I'ExpolUon.


"A Hilarious, Jolly Farce!" Ny News
"An LEvening 6 Likeable Hilarity!" Ny Post



M f Too Late
Starring
Kate ,$auss and Donn Heaney '






























S Centre Cultural Adults: $ 1.50
Imtaseaq Lvavaud Students: 75 cents
J1111a I r i u s 1 11 11111


piAG a


Mortn


END


I i~I5


~9UEL OUE BOlT


*. IalU 'A*leld ifre. 6t6,,
hs~v~orh. '08 ~Goody'siai.



pa~t w~d@


Ut
-.A.L


--


~11"-' -now=


- -~------


I


c~--u ---- ---r r-~----- ---- ---r--- -,u u-r ----r ---


~t~~~ I --~ ~L~P~E~


16 ,a -, -- L 1 ,, I ,"& A-" ,"a kw1,h q,"&- AhA.- w-U l-S -...v.IklmW L .1 ".1;..-z.--- l -- f .1 --I 4 L


.. ...... = L b


4LIP Ar. A=mw AM lkjm Ar.K4A


AE vlm








1. MOujTmip.M .


LUNDI i 1 VIMl 1010


l.K OCIIAMPIONNAT 03
PRANCE D) ,-PDOT.IIAIJ, I
16r DIVrT1ON
HI. Jonne bet MarsoUl .1-I
Nantei t AngoWulne 1-I
l.yon hot Socnsux 2,0
R4Il Str bat hordoaux 1-0
Niing9 at Ik a 4.j
Ancer bat Valencinnes 2-0
4Itu.i 't Sedan 0-0
AjMacio hba. Btmabourg 1-0
Mot& bat Renne- 1-0
CLASSEMENT
1.- St. Etinn 34 pts.
2- Mar ole. 4 pts.
3.- Bordeaux 14 p.s.
4.- Ansoulme 24 pta.
B.- Sedan 2S pta.
xIs x x y
MEXICO (AFP)
ParcElan doe elgrade a bat-
tq aujourd'hul par un but & sbro
lEquipe Brlilllonne de Bo.afo-
so, terminlnant ains, i aIs promi-
re place du tournol de foot-ball
de Mexico.x x x x

FOOT-BALL
PARTIZAN
DE BELLIDGRA.DE REMPORTE
LE TOUtRNOI DE MEXICO
MEXICO (AFP)
Partisan de BaUlgrade a rem-
port6 le tournol pon-agonal de
Foot-Boll de Morioo. Au course
do l'ultime rencontre, sla olec-
tion national du Mex;que a falt
match nul 2 butp o 2 avec l'iqui
pa.maxicalne do Guadalajarsa Au
paravant Snwzan de Bellegrade
avslt battu Botafogo (Brs';1)
par 1 but i 0.
Classoment final du tournol.
1.- Parttlan do BaUegrade 6 p.R.
2.- S1lection du Mrxique 5 pts.
S.- Ex Aequo Guadalajaro
et Sparta de Prague 3 pta.
4.- Botafogo 3 pta.

URUGUAY
TCHECOSLOVAQUIt 2-2
MONTEVIDEO (AFP)
Dans le cadre e doleur prepare
tion i laI phase finale de la cou-
po du monde d foot-ball, lea pre-
selctions de i'Uruguay at de la
Tch6eoslovaqule ont fait ma-ch
nul 2-2 h.or soir anu- Stade du
Centonario devant un public res
traint de 8.000 sptb-steura. A
la ami-tenDs le score italt de 1 I
1. Le match fut Aprement dispu
t6 par les doux lqu.pes come
un match de coupe. Si lea Tch6
coalovaquesa une selection de be
hame, ont dorninr lee 20 premier
res minutes grice un jeu supi
rieur du milieu de terrain et use
nervosltt excessive de leura ad-
versaires, le score restait vierge,
lea Euriopens se montrant mala-
dro;ts dana leurs tires. La sbecon
de pari'e de la premiaire mi-
temps fut ensulte marquee par
la domination des locaux qui obli
girent sle garden Tchlque Sed-
lacek a des arr-cs spectaculaires.
Ce furent lesa Uruguayens qui
ouvrirent ale score I la 24 ne mi
nuts par l'intanrmdiaire de Alva
nrz mils A la 28me lea Tclh'ques
i'Ur une rapid centre attaque 6-
Lialalenf pir un Utr de Sprate.
l'n etecondc mi-temps lea Tzhal-
4-313 doninailent ,targermont avec
tine rTande fraicheur physique
tandl a tiitt lea llrug'uayeon en
4-2-1, apparaesiaat.nt mouse et
Ien a. A Is rme minute., une
nouvelloe errceur de la dfenae U
rtgouayenn<, pormattalt auxTrbi
que0 d'lnscrlre un Becond hut par
{;omola. Ma:s A I- GO ne minu-
li aur un coun franc indirect,
I-ts Sud-Amrlp csn n met.-aient lea
doux -quopIs h t 'galtL- par l'int-cr


andwrb 4aBarons. LA BN sder
atmu b ntlaen d Ji t
nmarquts per %ne nouvo domal
nation do Tisiqus ul o m mon.-
tradIo n en m aladroits dom
oIsiM tin la partio prit fin
our lo icor nol do deux A doux.





LE PROGIRAMiM
DE LA BEMAINE
MARDI 8 FEVSRI R :
A 5 hlae s0 p. m. BAS AJTWIBO
NITE BACAtDIR
A 7 hreo 30 p. m. PUTIT-GOA
\r -- %qCTORY

Les Bsa ArUbonlte, r6ol ou-al-
der du champ.onnat, viont d'6tr'
valncu de JustessM par le tenan:
du titr I1 est fort probable qu'U
l'emportra Sr leIo Dnibles rou-
ges. Pe't-Go.t spra un ta
go d points awec i Vlolett, a
pi Cfairo miux do'rant I1 Via-
tory.


VENDREDI 6 FEVRIELR i
A 6 hres p. m. AIGLE NOIR -
RACING
Le choc des deux grands, tel
est le spc.acle de ce vendredi 0
Fivrier. AIGLE NOIR A-
CING. LA CONITONTATION
DE NO% VEDITTES INTER-
NATIONALES GROUEilES
DANS DEUX CAMPS DIFFE
RENTS : AIGLE NOIR HA
CINOG, I minute de vs-i'i6 pour
oine suprnmtie don't diacutent
des mnlliers de suppoa.ers des
deux cl dubs.


SAMEDI .7 FEVRIER :
A 6 hres p. m. DON BOSCO -
VIOLETTE
Une rencontre iquilibrie.


.... ,E N. .i -' ;.


,lou CAE
a t


itt1ktOL lTOhU n


S, sPo-As n Al-

roblemi un 1aord our IIrn mea de lf o dons IP mnan
deo, .
A O x x O --. 'o "n' "e



ilfimit la esnmbatn.
*> 1- *m -"*


TEL AVIA No v l aoorocha-
go tmntre BSy-ln et larsdllana.


ALOGL, El Fatah reconmalt on-
tratner dese Panth6ros Noires. BONN et MOSCOU iguent tun
acrd 4'nn .*illlard do dollards.
xxx x x x
ROME, leo Pape prooonco con-
ire tMtt alhngnmit de la r4le BEI0FAST. troubles entree mani-
du cWbiL festant *tt I'Arme A Belfast.


XxX


- x x x


WASHINGTON, Psnier Grand LAGOS, Un. Conseiller Amnri-
am6ilcal s. plications.
xx 2


WASHINGTON -- .I Se atour
M ftafid a'oppose au Praldent
Nixon- sur l'ztensdon des slies
ABMH.
xXX
NEW YORK frolde reception
do M. Poampldou & New York. M.
Linday renoncerait au cirbno-
nial des salutations. Le malre da
la plus gTrande ville des ELat.-
Unis n's pas encore r6pondui a
l'invlatlon.


VIENNE Lea efforts de dress
sage de M. Husa&k. Epuratlon
sans terrour. Tou.: comnne M.
Kadar en Hongrie, M HuBak ten
te en Tch6coalovaqule de rallier
sa as cause la population frus-
trie
xxx
DAMAS (APP)
Le Par.i Baas Sy-rien et le
Part Conunnniste Cubain. dana
un communique common public


Insta a tanls


CARACAS (AFP) eoqnfversations ql'il aura mer-"
credi prochain h'Elys' vec M.
Un Olioduc de la Compagne Georges 'Pmpidou.
Am6ricaine Mobil Oil Company ht
a 6t6 endommage par une explo Cea achLata pourraient porter
s;on sulvie d'un incendle, dinfmn plus pricisiment sur des chars.
che, pros de la Ville de Moron des h1bcopttres m dev avinns
das .F at d. nE .ro IL nvi d' entrainent.


ron 250 km. a l'Ouest de Caracas.
' Cotte explosion a'est produite
dans une region ou a 6t6 localise6
un group de guerilleros.
On ignore encore les causes
exacts de cd te explosion et le
montant des dfgits. malt seIon
certaLnea informations, celul-ci se
ralt trbs Mlecv.
x K x x

PARIS (AFP)
Le Gonvernement Marocain b.
lintentlon d'acheter du matkiHel
militaire A la France, app-end-
on de source sflre.
Le Roi Hassan 11 du Marnv
pourrtiL 6voquer pernounolle-
ment re problme inu course (let


OLOFFSON



Grand Hitel Oloffson
Prtnente son spectacle d hiver
avec une troupe des meilleurs
artistes haltiensa :
chaiteurc et da iseurs
Sur chor6g'raphie et direction
artkitiquee d deux grand. Maltres
Un spectacle las manlire
du Grand HMtel Oloffaon.
Entre $ 2 ou Diner ot Show u 5
S Spectacle chaque lundi solr.


AU CAPITOL

Du bundi 2 au Samedi 7 Janvier 1
i Hres et 8 Vre s 30

LE CHAMPION DES RECETTES A
Le meilleur film frangats jamals past
York....


.4vec : Bourvil, Jean Paul Belmondo
Nitwn, Elli Wallack.


SRO,# Gda IJ2.0 et i 004


AMMAN (AFP)
Le Parti Communiste Fran-
cals a invite l'organisation pales
tinienne Al PFath i une vsita en
France, apprend-on t Amrman ce
martin de source autoriae.
Al Fath a accept l'invitat'on
et y r6pondra dans un proche a-
venir. -
SX .X X
MANILLE (APFP)
Touns lee Lyc6es o. Coflles do
Manille t 'des a envirans aeot t6
ferm6s pour une semaine par or
dre du Gouvernement, qul craint
de nouveau dsaordrea.
Lo Secretalre a 1'Education a
precis6 que ce.te measure avalt 6-
t6 prise A a requite des parents
des 616ves et des autoritis uni-
veraltalres.

NEW YORK (AFP)
Une jeune 6tudlante de 17
ana, Antoinette Dishman, origi.
naire de Chicago, a U6t d6couverte
morte samedi dana un apparte-
ment du Quartier du Bronx, a
New York, apres une drug par
ty.
Sdonla Ipolice,, la cause du d6
cbes @ due A I'hiroine. Les poll
eleos out arrit6 deux 6tudiants
qoi viuleint dans l'.ippar.ement
transform o en veritable atelier
de conditionnement de la dro-
gue. Ils ont igalemert dcouOert
des armnes.
xx x x


Le Petit ThSatre


Jerry Lujan joue le rle du
Maire Crane dans cNevers Too
Late, ia pcle am6tricaine qui se
rt prisentie les 6 et 7 f6vrier A
7 h 80 p.m. au Centtrl Culturel,
Impasse Lavaud.


TALENTS LOCAUX, .
VEDETTES DE LA -PIECE
NEVER TOO- LAIC

Pluo:?ieqM i&*e la cIom
munaua6-pirt-a-prigllenno ils
soon d'aigsers Wlen -snas -
rtiendrntf'o rcles-dd vede.tor
dans la piAe cNever Too Lates
qul sera. prsenthe, en version
anglaise, le 6 at ie 7 F6vrier en
course, I'Auditorlum ;t Centre
Cul urel do Pi impasse Lavaud
par Li Petit ThIMtre.
Lea rtles principaux sersnt
interprto- par Bill Pavlck et
Pat Toulatte.
Bill, un ing6nieur do la HAS
CO qui, j usq'iei, s'6talt co ten
tf d'air dant Ito a ouliueeo, fen
sea d6butM our les planclho. On
se souvient. encore de ]a p erfot
mance r-allsie, 'anna e dernire
par as femme .Evelyn dans la di-
sopilante comndl teCome Blow
Your Hoenms.

Una nouvelle figure du Pe-
lit Th6itre, Pat Toulotte, jouc-
ra le rile de la femme de Bill.
Pat, don't ie marl eat un fonctinn
nasre de I'Ambasade Amrica;-
no, a fait du theatre aux E.ats-
Unia et A Chypre.
Donn Heaney, dans le person-
nage du gendre du couple, est aus
si un nouveau venu sur la seane.
Plain de promesse, il constitute
use imapornte acquisition pour
le theatre haitian. Dans oNever
Too Late*, il joue le rle d'un
Jeuna home paresseux, pas du
tout brillanu, qui doit sa poso,
tion h son marriage avec Ia .fill
de son" patron. 8
La file en question eat person
nifi6e par Koeto Strauss don. le
maria Julian joue ausli dana cNe
ver Too Lateo. Ils sont tous doux
des dobutants.

Parmi lea autres ac.urs on re
lrve' ls nooms de Rony Cheoet,
Consul anglas a intriumatre, bien
connu du jubl[c port-au-princlen;
Anne, Tomar, un v6tiran du "Pe
tit Tb*re; Jerry Lujoan, une
figure tamiliere et John Gra-
ham. lui ausal un nouveau venu.


Das Unam Dr6adonto iIliUon


- -- --- -


rende Sceur Yvonne. dea ncurs
de Saint Joseph de Cluny. Mr.
et Mme Valirius Georges et
Mme nee Jeanine Jean-Baptiste,
Mr. Clement Beauplan et Mme
n6e' Yolaide Jean-Baptiste Mr.
et XMme Pierrd'Jean Baptiste,
Madame Cliosore Jean Baptiste,
Mmue Marcel Louis et enfants,
Mr. et Mme F61ix Jean-Baptiste
et :enfants, Mr. et Mine Wildon
Jean Baptiste et enfanta et h
tous lea autres parents et allies
6prouvis par ce deuil.

Les fun6railles de Veuve Ni-
cius St. Cloupd Jean-Baptiste se-
ront hants dmain matn mat 8
hrbe en 'Eglise du Sacr-Cceur
de -Turgeau. Le convoib artira
de'la Salle Paroissiales ou la de-
poville mortelle sera exposes dis
7 heures.
r x x x

DUetl Pe Paul

n, Les 'Pompes Funebrea Pare,
Pierre-Louis vous announce Ic l
dicas de M. Paul PINEDE, our-
venu dimanche soir h i'Hospice
St..Franois de Sales, muni des sa
creaents de o'Eglise.
A sa Veuve, sea enfants :
MM. Charles, Edouard a. Giary P
neda, Mme Jacqoue Mass6, ne
Gladys Pinide MUles Densse, Paa
Slette, Rosemondo-et Josette Pine
Sde A sea soeurs : Mme Bas
Ifen, Mine Larochelle Damns,
r .&me Vve. LT n Mich.el. M. et
Mine Andre Terlonge. Mile Nel-
ly 'Pinde a sea neveux et n't.
cos aux fanllea Pinide. Za.
.mnor, Damus, qarcia, Denizard,
Malary, Terlori* ainsi qu'a touns
les aurees parents et allis MM.
Pierre-Louis et le Nouvelliate
prseentent leWr respcctueusea
Scondol6ances.
Les obdsques do M. Paul Pini
le auront lieu mercredi a-
ipr6s midi A 4,/bros. en l'Egliis
du Sacr6-Coeur do Turgeau.
SLe convoi patira du salon [uLI
nraire de l 'entrhprise.
SL'entrie au Cmeti6re se fera
mpar la barriers principale du o
-vice des d6cosa Ila rue de l'enter
recent.


NOS AVIS

OCCASION
SA Vendre .en ttarnl, eta. Or-
gue Telestatr et A tpl ficateur
,pour Jazz (Avec Echo et Dimen-
sion).
SS'adreasser au Journal.

Messe de Requiem
SLa ,famillUe Volcy fait chanter
le mardi 10 Fevrier 19'00 A 6
A.M. en la "Basilique Notre Do
me one Mesase pour Ic rcpus tie
i anme de Mine Vve Hortc'us Vol
cy, leur regretted mtre et tante.
-'t. .n-.... tient I:, ed'tnvtta


WASIUNGTON (AFPF) ^ nnaux e nrentreta n viuu
WASJtINTN A les billets d'admsion sonttiun aux parents et suis de Iv de,
SOn dfwst dans lea milieux of en vente au Service Culturel de. funte.
ficiels amnricis, quo Washing- "l'Ambassade des Elats-Unis et x x x
ton salt fait proaion aur Tel Av.v chez les acteurs aux prix de 1,50 ,Ceate MiItcal 27,
pour que lea lasraliens B 6vacuent dollar pour lea dultes et de 0.75 '. 5 -'_ a1
1'lle do Chodonais, ainsi que dollar pour leo &tud:an.B et lea en, Cei f ei Dalle'9 s
visit de t'affirmer Ie Sunday Te fants. Conferenoe du Mercredl 4 F-
legraph. vrier 1970. cProgramme' d'Educa
970 On ajout i Washington que Le lever de rideau pour les don a1iftaire- au Centre -Mater-
le Gouvernement Amiricain n'a deux reprbsen.ations se fern A. no Inftantile.
pria anune lisnltatlve d PARI8 -alre, contralra menti .1 e qu's
a New &Syqn. quo W hlngton .t Mo-
an ont 6vit6 alore une guerr ,
hnropli au o U Moyen-Orled, par
S on diplomtique L'Ecole e ommerceJuil
aupr ,1tol en cae. L o1 ( ,.. u

SAINt'"1OE <4APP) Inaugure le. Dimanche le Mars proc
I / V lde persona Annie de Co ptabillt6 Amnricm.ine,'. .
fl o'f uan hot dedo o choiu : d'Aofit.1 Dcembre 1970 ou
as. ane cinquantal ,
eo d au Nord do $ Ele le offra galement les Cors A
Nodol pour sa change de-
P pS ? mayna do lnater t plpd- Business Mathematics... et do Cos
oIF sanh an Vomnm. mars Juille .
2mni f[Te.a TnCoig Tutig, ore-4 .

enf..-.. .e de Pa a r I. Krishna -.
m e1nm Tsra n oT arg T re- De" Co-re de Da" i lographl Biling
Mnon an clne iUna re de lis6 b ut de chaque moes.
teI onse de I'lnde, le Pnsteur AXle- ,
mhnd Martin Niemdllor, M'Ro- i Renseignements et Inscriptions tous lea jour, sauf Samedi
a.v d mesh Clhndra, Seer6kalre Gink .e. v
SDavid ral du Cone'l Mondial do la DE COMMERCE JULIJN CRAAN, Avenue Chris tophe et
Pas et un ropr6ientnt du mou
vement des PaWlA s Notrew. 0

Uln il di.rflPm m .. ...


- -- -0-


Maurice A. LUBIN.

DERNIERE HERE
(Suitse)
lea transplantations de '.issut os
seux, de peau ou de vaiaseaux san
gulna no laissent giniralement
pas de s6quelles, it n'en est pas
de m6me des sutures de nerfs. Ce
la lent i la Inature mAnme du nerf
qu'e 'on pout compare schimati
quement h un cable ilectrlque
avec sa gained et, A lintirieur,
des- centalnes, voire des milliera
de fils aleriques. Si la nature
des dux guaines mises bout
bout ne pose pas do problame
parliculler, par centre il eat pra
tiquement impossible que 'ous
ces filaments se raccordent exac
si imoscnA.l t de rendre au nero
ses functions motrices dans leur
intigralit-.
LA DEMARCHE
DE L'AMBASSADEUR
D'URSS AUPRES DE
M. POMPIDOTU
PARIS (APP) -
La demarche de M. Valerian
Zorine, Anibassadeur d'URSS i
Paris, aupras de- M. Georges
Pompidou a port sur la situa-
tion au Moyen-Orient, estime-t-
on a Paris. La situation dans cot
te region du monde ne cease de
s'aggraver. Arabes et isra6liens.
intensifient loutr actions militai-
res, et 'ori redoute dans certain
milieux diplomatiques une repri-
se du conflict sur une large 6-
chelle.
L'URSS aurait done avisn ses
partenaires des graves consiquen
ces qul on .rsulteraient, estiment
les observateurs. Selon un grand
journal londonlen paralssant le
dimanche, le Pr6sident Nasser
aurait manifestoi son intention
de passer l'action ai Israel per-
saivrait dans la voie oli itl 'est
engage la semaine dernimre en
occupant PIle de Chedmqan.
II n'est pas exclu qu'A quel-
ques heures dp la concertation
A quatre qui se tient lundi A
New-York autour du Consell de
Securit6, lea Rtuses auralent
mis on garde 'oeur partenalres
centre lescalade au Moyen -
Orient. La discussion pourralt
ainsi s'engager au course de la
reunion A quatre A la lumib-
re des indications nouvelles que
Paris, Londres et Washington a-
dresseralent & leurs partenaires.
LE P. G. ROUMAIN REFUSE
L'ALIGNEMENT
VIENNE (AFP)
Le Comite Central du Parti
Communiste Roumain a lInc aun
jourd'hui une attaque violent et
irnatendue centre la thise ortho
doxe selon latuelle l'application
Lien comprise du Marxisto L&-
ninism entr-ine un appui minon
titionnel it Ia politique de l'Union
Soviitique.
En refusunt d'accorder A 1'U-
nion Soviit.que, qui n'est d'al-
e urs pas nomin6e dans 'article,
un rile do guide ou de garden
auprime infaillible diu Marxisame
l.ininisame, iea uteurs se sont
mis A renouveler le cri do M.
Ceaucesco, p a r I a n t quel-
ques jours aprea I intervention
an Tch6coslovaquie :I


ien CRAAN A


chain un Cours Intenaif de lore
~itse Ann6e de ce Cours se fara
d'Octobre 1970 o Ferier 1971. Jf
rithjltiques C.)mnierciasle (Ap- i
t Accounting IPrix do reviont I


ue conimencent toujours au d6-



i et Journ FisF. is I'ECOLE
Rue 6.


I T


ii~a~


I-~-


HOTEL SANS SOUCI

MARDI 3 FEVRIER

Dernier spectacle de la Compagnie
JEAN GOSSELIN
Au course du Barbecue habituel :
CLAUDINE DELVAUX '
vous priamntoe
Anne Marie COrvwere
JACQUES FRANVOIS ZELL.ER 'I
vous pr6sente
Alphonse Allais

MADELEINE GANNES
dans uri Tour de Cbant prcpaie- specialement
Pour d 'H6tel Sas -. Sonei.
Priere de reserver vos places h A'Hdtel
Sans Saudt. "


sc~o~^^^^ s flKassxt^


Aux Belles Choses

353, Avenae J. J Dessalsmes
DEGUISEMENTS POUR INFANTS
TOUS LES SUITS
Clowns, Plerrots, Chinoim, --
Trappeurs, Indiens, Cowboys, -
Bat-Man' Zrro. Princes
Turcs Imiennees, Danweurs -
Plerrette, Flours, Cow-girls,
Chinoises, Marjorettes, Gitanes,
Princesses, AffrnChis, etc. etc,
TOUS LES ACCESSOIRES POUR
OEGUISEMSNTS TELS QUE :
MlE**S CP pewBxT- Aoups etc.

AUXl BULLS CH0ES
LES P1418 BEAUX TRA VESTIS
AUJ- PeLPUS BAS PRIX


- ---- -----.... -


_


Ir~llYIl~- -Y--IL


L


I& a


- i


T I ) ,


l igIas srn -ir Cogur d. Fu,; -nrr n-unw w "4'

S Mal s I rInI ti i lon etalt d, mor mats asms e
W 1'ntl -par M. algh.
hI Otinh c1a# IrIV p. Othl u beR off ort
pit Mme Ihao P lcomrma o't"gre dmtadM la.,e rayon
tri.rraine. 4 li It a r I aeti en t do ce NI ht lbinoder .
CoIstrc Wit 1 l-mph do le 1 rt enG do en K s.
A I'.l.de-l do-. I W It'e rli c ol d d6mlloiIl par
alem u e odIu one graudlast s or e onborat O ofiicnto t
r .o l .Cl as s Is Ip .r.h d vou6s. N ous n o uhaltons bon u0
parrall si nlo r about O- Nves A DI Difo

deltan ie d'avolr transfer AVIS
mtl sen A, M at char Terrain A voLendre & hanerel-.
Iur coeOrt-i iis & chas..m les aves construction en b6ton aor
,l]ine des venom ei mA pour fabrique.
leur suggira ',A Pdeler sur Pour tons re auignements tn
in vie oxemplt .r fam ai. t phones an 2-8811.
lea reopectilves 'IV fit dew
So uh Is d tr d prosp L
rit et pos-tri 'd 'A -l NkimI
Le pAre de '6pAx. dae Berlth
ny Malette, f61ielta les Jeunes 6- t e)
elcls ndnuI s M-tu.' [,l% lieOpll D is ot orin .sre 'Ie

illkitla ot-nossose clkar"o tO' salt & asqedr kcot acts de ogra-
plus xiwig:lL M. et M a N I.Lituto Is D Darpsrienenu do Ia
Malert. t .' Gra n at tontn lea Ecol
S e di a R ;publque qga contribue-
S.xX talent dana aIs silu re do posei-
V.I 5511 I mporte d'apprendre in la jeu
nesso montalte de rendre homni't
Pox Viga-4a n,"'to d6ca ge usox brands .ervitetrss d Is
-urveno '29 Itnvsr s r& a5 Patri,. C'est par cc mAoyen qutsn
eidtsec prvkse A Canap6 Veort p,,upl nsouruIae ursi, din I..
dd"Madame Veuve Nels Saint d6veloppement de la civilisation.
Cloud Jean-Baptiste. Nous convions tous les haitien(
;n cette, douloureuse clrcons- h alitder de leur concourse le o Comi
tange Pax Villa et Le Nouvellisa L de Part-au-Prince des Ancien
to epr6sentetit leurs sine6res con- es ElI6ves d'Elie Dublis dana
do ances h ses enfants la R6v6- leur patriotique initiative.
r____a cent' Yonne Oe soQoc


I 'A


WR


~7~:Zr~9d~;i.j;- X.~i~i~i~^auilurr~i~WILri-arua~lglt;- -----Po9Pi~urir~e~~La4lrUloPc~~ --~~-r~pr


~w~rrurir;3ixwiu*;r~;~%*~LLller~uP;I~Pr -l~i~wr~-u-l,~~,&u.r d


ci
In



Is
5l


vole 6tait devenue absolument Im
praticable, ainsi que nous l'n-
vons signals h plusieurs repri-
ses. en nous famiant I'scho des
dolaeanccs a cntducteurs de vi-
!,icules. r i
Le tronqon de la Rue Marion
au des Cesara,. omnris entire la
Rue du Quai ou Christophe Co-
lomb et In Rue des Magasins de
iEtat n'avait de chasnise biton
nee que de nom stellement celle-
ci itait difoncie, creyastse, rmdui
te en menus moreaux. par lea in
filtration d'eau, le Iassage des
poids lourds.
Un nouveau biton eat en train
d'y Otre couple ain d'offrir dvi-
demment une ntuvelle surface
de roulement plus adequate. -
A-t-on pensa i Armer ce beton
d'un treillis de fers entrecroisis
dana le but d'en augmenter la so
lidite et sla durabilit, 'en raison
de l'intense circulation de gros
camions charges de marchandi-
teB, sur cette vote.


Catastrphe
Ferroviaire en
Argentine: .-
300 morts
(Suite)
tea qui, des l'annonce de la -tra-
Aidie, acvaient pri las direction du
ieu de la catastrophe pour offrir
leur aide. Afin de remidier A cet
te situation, les autoritas militai-
res ont du 6tablir un pont ad-
lien l'aide d'ielicop'.res pour
transporter Milecins, lnfirmi6-
res et Midicamets.
Aux premieres heures de o ni
Ae, cce main, lea aauve,eurs, 0ous
joP pluic trrrentlelle, conti-
nuaient leur tAice employant le
plus souvent des chalumeaux
pour dicouper It ferraille tordue
sous laquelie, cbtaircnt-il, ocs trou
veraient encore lie (|utnzaine de
cadavres
Le Pr6alidnt de la R6publique,
le Gin6ral Juau Ongania, a-'st
rcndu ce t natin sur let lioux du
Crame.


Us euvelle
Plharacie
Hier matin, vers lea 11 heurt.
--.m. a it inauuri.- it a I Rue
Capois au No 166 une nouvell-
Phtrnjacie snus le patro.ag,. iir
Notre Dlneo du Prjractuel S-
cours. o
Qeltc pbarmacie a ie fondue,
il y a 75.ans au Cap Haitien par
on ieirimienn, M. Joteph halnir
4ui s'6tait in stall dans Ina Mtro
pole du Nord. Elle iut tour a
touear dirigie pLr le proprietair.
s pn gpoUne,' puis par son fils ai-
1.6 Rent Balmir et par 1'6pouse
ie ce dernier. Elle vient i'tr-rr
trannferee ta Port-au-Prince.
Hier le Pire Gbrard, de la Con
-u'egation des Redemptoristes,
vint en fire la benediction, h
l'occasion de cette inauguration.
Puis la propriitaire actuelle,
Mine rrazius Monpmint noe Isa
Balmir qui sera assisted de sa
tillc, pharmacienne dlplmoen
Alme Adrienne Balmir, invite I'as
distance A ider une coupe dre
champagne dans lea salons de Me
Juvigny Vaugues el de Madame
ElIgant speech de Me Vaugues
qui cultive le bel Art de parler
on public. 11 rappia tecrtains de-
Lai s au suct de Ina Pharma(e
qui vint mettre ses services h
l'intiressante population de Ila Zo
ne de St Grardl. comment la Vier -
ge du Perp6tuel Secours introni-
see au Cap Haitien par Mgr Ker
suzan devintaIn patrorine de e-,
o -ntre dv ttddicaienemti ttIe pr-
-luits -bh rnoia-enuti|U,-
A cette inauguration, i'on peut
Fignaler Dr Iouui- Mathli.u t Mn
d;me, Mme Vve Albert Staeo, Mi
-St Madamen Mnfrier Chairles.
Monsieur Maurier A. I.ulin.
Mme Bazin, Mnle I.afontanl Nl,
0on, l'Inginieur G6rard V: toui
et Madane et beantouptie tri,
amis et voisis.
Nous souhnitonsi du au-c'('
Lotte ph.rnnricuIltlll" tutl vttnr
t oureuoeonentt desn'cr-tr 'i r- so-
tt-ur de Sit C-ret-t


ItA A -


- \c~


La vie Latino Amrncaine
8ulteW)

arml los haultsgradei ot a'1 rut rneur I* Clonal Bosa a r6uni
ilsv6 ds aon poe on I168 par sutour do lul un ceain notanbhr
i PKSeidt aSton ro, ilUa'en d'offill fr tidldb. ao Prieldat
onsV Utaln br 1tt 1, DIKW .-011 1 n 3 l.
nig6nceO sl:!hm4les t u1l on as tre 4eso 0A,. .
onMaundailt ss le.Dpartsmal st atmW lfs t aquisa
IlltlIre de Scapa et qui point ilolanmne so rapprochant do r
ncore dano I'Armie. Par all- lul dos mrlltalras pruvlons. Jiu
qu'A prhiut l'anLi s-t diviell
minals alutll pour autant carter
II- posiblliti d'une ridlt ion di
irflie~twUs 196. qxand A qoelgus esuosa
e sAW! a? p=A? President Ydiorms Puens tut
AN JOSE (APP) &r. d re rer par son propre Mims.-
tJui do gres, c ondal du par tre de Is Guerre, le C-alonel En
-l.ion) rea" t en rte aeu 6 rique Poralts Azurdia qui esu
Lons prisidentneis.e d'apr6as le ma Is priadence d'une Junw.
rnoltan parties connusa. Militaire ppur sauvogr la nation,
ralt recuilll plus da voix qu de la menace permanonte de Ia
M. Mario Echandi candidate du subversion communist, ?
pardi gouvernomental de l'unifica St los .6carte IvnUtahti.s
d'Ln coup d'Etat militaire I.
triomphateur de Mars 197' sera,
Restaura n selontou tea apparances.
- o--- A- cndidat olldclcl. Mario Fuente.
It ChUw sheS Perucini. Mime s'll n'obthna pas
'us elections du premier degrC
Deux rues, don't lea chauaseea le pourcentage do votes requr.
tlit ite complotement dererories pour trse Nlu, uII emportera tcn
tar les advalaison sautumnales ou facilement mu Parlement quL
.nintes par Its infiltration dan ce ca et conformiment
d eaus csouterrincs, vtennent de la ConAlttutlon guathimaltque.
ni-ficcler do trasaues mportanta devra ilire le nouseau Prident
II restaur at Ion tde7 s Rpuhque car le P I1
11 c'agitde lAIn petite Rue 7 dispose d'ues o cnforrale mJ.,
a Rue N ou Rue Tounsaint Bra risk la Chamb Lislative
've (non loin de l'Ecole de Corn- GEDO.
nerer Julien Can) : -tt EDO




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs