Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06652
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 26, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06652
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text









-EP O-AIJ-PalmE (HAITI)


LAV ~h AwI ST OTL 1316
~ ~AINUDRE DN LABSO(M'""IONfTIIRAMERIOAMNI D.3 P2288M


160AeAWTM0


SAIGON (AFP)

Des camlons nord vitia-
uiiens emprutant lit plate Ho Chi
Minh qul traverse le Leas, sont
unLtra au Sud Vietnam et ant 6t6
attaoqu6s par lea hblicoptuires des
parachutists amiricaliu dans Is
Vall6c d'A Shau, base logistique
nord v\etnanilenne it 46 km d
La villl de Hue, at prAs de Isa fron
tiAre laotienne, annoncent lundi
martin lea porte-parole du Com-
nisndement am6ricain. Lea h61i
eoptires ant essuy6 un feu vio-
lent de batteries anti a6riennes
lourdes nord vietnamiennes, pre-
iels I communique public par
Ic Commandment. De leur cWtt,
las services de renseignements a-
miricains ont confirm que des
convoys de vihicules descendent
en minse par In plato Ho Chi
Minh vers le Sud Vietnam. Se-
Ion te essourees gouvernementalei
i eiu virtnnrmlpnnes fe bllndes




Le reelement de


BEYROUTHI. (AFP)

L'amnistie gnirale pour tou.~
es civilsa et militaires qui ont
particip6 aux ivinements du
Nord (KURDE) .decr6tte diman
che par le gouvernement Irakien
est interpr6tie ce matin par les
observateurs comme un pritude
au reglement difiritif du pro-
hblme Kurde.
Cette decision est intervene
au moment ofi des n6gociations
directed se d6roulent A Bagdad
msme, entire lea responsables Ira
kiens et des reprisentants du
Moullah Moutapha Al Barzani,
leader des rebelle oKurde dans
le Nord.

Ces nigociations portent sur
1'accord conclu en Juin 1966 en
tre l'ancien premier Ministre Ab
del Rahman Al Bazzar et legs
Kurdes. CGt accord, rapelle-t-on,
le troisitme en quatre one (1962-
1966), arrEtalt lest hostility
doans ea provinces Nord dI L'I-
rak. Lee quelque deux milliolis
de Kurdea se voyaient promettre
un regime d'autonomie donnant
ainsi satisfaction h leurs revendi
cations nationals. (I. pohrpontt
s'administrer eux mimes, utili
ser officiellement les joux et par
ticiper A toutes lea activit6s poli
tiques et iconomiques du pays.
L'accord do 1966, oeuvre du Dr.
Al Bazzaz (le soul premier Mi-
natre civil que lIrak alt eu de-


seruient 6igloaient eintrbs dinns
In Vallve d'A Shou.


Elarg ssemet de

la route P-a-Pce --

Croix des Missions
Sur trols mitres environ de
largeur, la route national P-
au-Princo Croix de* M ilons eat


Le Conmmiandement nin6rltcnn t rin, 'Ou-e 15t5r] u
s'attendrait d'autre part, A une trongon do pres de doux cents
attaque vietcon asur l'immenso mitres do longueur :o, avoant
complex aro naval de Danang le Carrefour Vincent Droufllard
solt linmnfldtement avant, soit et In bifurcation do Ia route am-
apris lea ftesa du TSt, e'est A di blonneuse qui conduit A l'Avk
re d'ill A une dizain de joour., nue Hail6 SnlaaMa et A & 'Aro-
Leo forces vipteong ou nord port Dr. Francois DUVAL=
vietnanslennes continent en ef-
fet de s'implanter autour de In L'61largissement a 6t6 raWlis6
chase de Danang en construisant i tla'hauteur des chantiers do ni-
des fortifications et des bunkers. vellemnent des terina du ttur
Ainsi, un 61iment do reconnais- Pare Industolel de las Capitale
aner de las premiere Division de
Marines n observe un group d'u Lea conducteurs de v6hicules
ne quinzaine de vietcong conatrui ne doutent pas que la portion 6-
sant un bunker situ6 A 7 km au Nord Est d'An (avant lea pluies) de caniveaux,
Hoa (27 km at Sud de Danang) de drains, afin d'empieher lea
1,os Marines ont attaqu6 les viet eaux de ruissellement de sijour-
cong qui ont eu hult tues. La b. nor A cet endrolt, puas recouverte
>e d'An Ho nsemble d'ailleuras d6 d'une ehaussae asphalt oua bi-
jA encrclbec par les maquisards tonne pour que ce baa ct6d na
du Front National de .ibers- se transforme en mare de boue.
tLin Esperons qu'un jour l'6argis-
sement se poursuivra du Carre-
four Vincent jusqu'B la Hascc
en ralison do 1'Intense circulation
I'Affaire Kurde do vihicules sur cette Route Ne


puis la foundation de la In public
que en 1958, devait rester lettre
moree jusqu'A I'arriv6e au pou-
voir du regime actual en uiillet
1968.

Decide A renforcer sa position
inttrieure, le regime Baasaiste
a dejii donni use suite favorable
A certaines des revendications du
Moullah Moustapha Al Barzani.
Un Mohafazat (d6partement)
groupant trois arrondissements
A majority Kurde a Wte cr6e dans
le Nord. Douze articles podiant
sur des points d'ordre culture
ont 6t6 promulgu6s.

Les nagociations qui se dirou
lent actuellement A Bagdad a-
vaient 6t6 pr6eiddes par une so-
rie de visits de d6l6gations civi
les et militaires Irakiennes dans
le Nord. Le Vice-Prnsident de la
Rpubliqnes Irakionna,- M. -ad-
dam "Hussein, s',tait rendu per-
sonnellement aupris du Moulah
Moustapha Al Barazani. Ceci
montre 'inttrit qu'ont les an-
tortes Irakiennes de parvenir
i un riglement difinitif du pro
blime du Nord.

Nous voulons rigler definitive
ment ce problnme. Nous n'allons
pas noun contenter d'un accord
sur un cessez le feu, devait affair
mer il y a quelques jouas le Mi-
nistre Irakien de la defense, le
g6niral Hardane Takriti.


-News Week. et

I'affaire des

,Miragee,

New York (AFP)

Pourquoi oa Libye don't i'armde
de 1'air comptait seulement sept
avions de combat, a-t-elle decide
a'acheter 70 Mirage ? D'aprbs
l'hebdomadaire amiritain News-
week, qui cite un haut function
baire tunisien : 11I n'y a pas l'on
bre d'un doute que toute t'opira.
tion Mirage a 6t1 raise au point
oar- Nasser lui-m6 mi.
Newsweek, qui fait un rncit di
i'affaire des Mirage eL des riea
Lions qu'elle a provoquees dan:
le monde, insists tout particulie
cement sur la prise en main pa.
i._ cgyptuena -les affaires libyes
nsa. De source gouvernemeitale
tunlisienne, icrit-il, on apprens
que quatre bataillons egyptien
sont maintenant en territoire li
byen. La junte militaire libyenn
A demand au Caire d'envoye
'10.000 families 6gyptiennes a'in
taller dans ses vastes territoire
inoccupis. Dbja des technician
fervent de conseillers a tous le
dehelons gouvernementaux en I
bye.
Et Newsweek poursult : Le
machinations qui ont amen 1
vente des Mirage montrent
qual point lea igyptins sent chb
eux en Libye.


SMenaces sur la valle


d'Ashau et de Danang


r
ns
ns
es
Li

es
la
ih


Croisade en faveur de Jacmel

Par Aubelin .IOLICOEUIt
.. III -


L,, BUB traverse Ia Rue du
Cimatibro ou e'Bcoulcrent mon
rcifance et ma prime jeunssme,
rue qui bfut pour mof un No
Mun's Land, on I'albence do monm
i-r-r, Oreste.
Jgnorant tout de Ia psychana
lvse. 11 no craignalt pea de me
d bmner le complex du aid. Mais
ityiotf perdu son premier onfaint,
uine fillt, II craigTalt de me er-
dre.
Alnsi il m'ttuit difencdu do
mnetre le piedss dan ls rue si
,-a n'italt pour aller A h'Icole. Ez
commune j'talns d'unn nature in-
aounmlBe je faaisaia de la rue en
0on absence, mon domaine. J'y
iouain aoux blllek avec Chin> et aCoch6A-hatte ) HEdner
leurs alni. Ce que justement ne
voulalait p mon p*re qui pen-
"ait poivoir me hoelsir mes amis.
Cola ome rivoltait. Edgard et Ek-
mond, paurets, avaTint de la per
Sonnallt&. Is talent brakes et
courageux. lB n'aeo talent pas
isoit ce que je diasra a. Ils rele-


L'arriv6e de Dubcek
a Ankara
ANKARA (AFP)
M. Alexandre Dubekt nouvel
Amota sadeur de Tchktcolovaquie
en Turqule, n'a pas pu bore A
I'MAroport d'Ankara la tradition
nelle tasa de cafi Turc, symbol
Id blenveonue aux Hta, itran-
ters. C'est en effect dans un d -
sordre indescriptible qu'a eu lieu,
cet aprbs midi, I arrive de lan-
eien Premier Senrtairen du P.C
Tchecoalovaque qui a 6t6 littira-
lenient assallhi par lea nombreuo
nhotographes et reporirs pre-
estate.
Toun lea Ambassadeurs dei
npay de lEst. I 'exCepllton lFI
reprSentuA tn de aIs Yoagoslavin
et de l'Albanle, 'lbaient rendus
a TAfroport.
Le hrons du Pnintempo de Pro
ue n a fail sowune 0 u0claratio
Conservsnt le sourlre il a renme
,d doe It main lea persOnnes prH
snetes pour Iaccuell dillrant qn
,l1 gtalt riservs pol', asulo d
Mine Dubcdk, II a'est pinlblemen
fray 6 uan chemin jnquso' la vo
Lure quo la ao uitbt emmens ve,
IAmbasmade de Tcheioslovaquol.
aitufi sor lea peates de Is col
s d Cankay. -


vaient mes d6fis. Ils me portaient
alnil i me battre, A apprendro
k me battle. N'est-ce pan lh
tout ls secret de la rusasite d'un
home. Lee autres garcons, po-
thts bourgeois no relevaient pas
uoes d6fis. 11 n'y avait pas de
challenge> aves eux. C'italt
sans intorBt pour moi.
Ainretour de mon pire qui pas
salt ses journeys i acheter des
denrBes Ii'entr6o de la ville. il
y avalt toujours des commures
Svonlr ltul fire un rapport sur
tooi. Et il me battalt.
Insoumis, je recommenqais le
leademain. Insoumia, mats ral-
sonable, je savala dhAi ce que
mon pire me reprochait s'il
me le reprochalt tait un bien
qu'l ne comprenalt pas.
JIs comprnals, qu'il voulait
mon blend mats que sa fagon de


Nouvelle Sainte de
1'Eglise Catholique
(Ait6 du Vatican (AFP)
Depuae bier martin, 'Eglise Ca
tholique a une nouvelle Sainte.
C'eat Maria Soledad Torr6s Aeos
ac ncee A Madrid en 1826 et mor-
te dans cette vile en 1887, apres
avoir fonde l'Institut des servant
tie de Marie, Ministres des ma-
lades. A 10 hres. 80, Paul VI a
prononci dana Is la Basilique de
Saint Pierre, remplie de fidles
venus surtout d'Espagne et d'A
mdrique Latine, Ia solennelle for
mule de canonisation. Le Cbneur
de la Chapelle Sixtine, apres les,
applaudissements de assistance,
a chants, en signed d'alligresse,
le Gloria in excelsis Dio.
A la meseas cilibre par le Pa
pe I l'Autel de la Confession, ont
.-il3sti trcize Cardlnaux, parmi
lesquels leas Cardinaux espagnols
muiroga y Palacios et Taberas A-
raoz, de nombreux Evques., don't
liuit espagnols et dliffrents pi
lerinages de rellgieses, dont asix
cents de l'ordre des servants de
Marie. Assistant Agalement a
a cartnonle usne mission offticiel
le conduits par le Ministre des
Affalrea Etrangnrea espagnol,
Grigorio Lopez Bravo. une d616
3 gatlon offellee de lan VUlle de Ma
drid et sle Miracule narI la Saln-
te Teorres Acouta. Vanuel Arr-
batS Banz, kgI de 18 ,ns.


pracider 6tait mauvaise. Alora
e subissals les souffrances d'un
inaoumis. II s'atabllsait de plus
an olus un foai6 entire nous. Jo
n'6tals pas heureux asvec lui. La
soul satisfaction que je sem-
blalas lul onnor venait de ma con
dulte a l'cole. Non pas A parotir
dc mes excellentes notes, maim
des complemtents que lui adrea-
salent pour moi, le Directeur
Louis Ovide Craai, Louis Lafon
tant. le severe Morel Lafond Fa
viere, et le trsa respect Roger
Goueos.
Mon pbre m'asvit fault beau-
coup doe al. Mais quel pire n'e)
(Suite page 4, Col. 1)


((SOL,,
La petite revue oSOLa qui est
le journal du S6minaire des O-
blats de Camp Perrin a paru
avec le numiro 15 de DWcembre
1969. II reparait ipres chu;t inois
de silences.
Ce numero a announce I'arrivsie
au S6minaire ie Mazenod dte
tleux nouveaux professeurs M.
Guillaume, haitien et Mr Potvin
originaire du Ca-nda.
En outre, Ic S9mlnaire Jus-
qu'ici r6servy- aux pensionnaires
a ouvert 0se porteB h douze ex-
ternes. Ileureouse decision qui pro
fitera h bien des jeunes gens d-
nireux de poursuivre leurs itudes
Hccondalres.
Mr Yvon Dorisniond n cunsa-
zI6 une note laIn Grotte de Cou-
noubois qui possede 17 chambres
et une profondeur iipproximative
do 700 mbtres.
Bonne besogne it otire confr"-
re
I'ROCHAINE VISIT
A PARIS DU CHANCELIEI)
ESPAGNOL
PARIS (AFP)
M. Lope;z Brvo, Ministre des
Affaires Etrangires espagnolcs
ae rendra en visit officielle a
Paris, sur l'invitatiun du Gouver
aiement frangais, du 3 au 5 F6-
vi ier 1970.


Commemoration de la Fete de 1'Ordre

Maconnique d'Haiti


Hier, le Grand Orient d'Haiti
a commidrori avec grand fast
le Jour de ]a Flte de I'Ordre Ma
connique d'Haitl. La date consa-
erTe eat le dernIer dimanche da
Janvler.
Lea cremonies se sont derou-
lees au Temple- de la Loge Viritt No 47 Ide la Rue du Ma
gasIn de lEtat. Elles talent pre
sidles par le Grand Maitre Car-
not Adrien assiott du Grand Mai
tre Henry 0. Piquant et du
Grand Commandeur du Supreme
Conseal des 88omes d'Haitl le Dr
Marcel Taylor.
A cette occasion sle Grand 0-
rient d'Haitl a octroy6 des dis-
tinctlons aux dignitaires et aux
rnembres meritants de Il'Obedien-

Le Chef de I'Etat, le Dr Fran
cols Duvalier a itW citi comme
Premier Commandeur de Il'Ordre
maconnique Hailian Irrzrace Fcee
nel. Le Giniril Henry 0. Pi-
quari t el le Dr Taylor ant ltO ,
tise comma Commandeurs
D'sutres personnaIlits ninCon-
nilques ont .t W ioncre,-a dis gre
dlca d'Ofielers nu de Chevalters
et des dipldmes Honneur et Me-
rite ant -Ite 6galcmer.a dtcernts
& des macons qui se snnt mlstin
arut don1 Ia eonfr.rie.
Aores la eIrimonie en Loge.
les Frnres Macons s ssont rendus
en procession h la Place do Mar
ran Inonnu oil Ise Grand Maltre


de l'Ordre a d6pose une gerbe de
flours et une--sonnerie aux morts
a it6 exscutie par le Maestro de
la Fanfare de La Loge aLea
Coeurs Unis No 24.s
Des DFlrgations venues des Lo
gea de Jacmel, Liogine, Petit
Goave, Lascahobas, Cap Haitien,
St Marc, L'Arcahaie, Pftton ville
et autres ovaient partmipi oiu
ceremonies marquant le Jour an-
naversaire de la Franc MSaCnne
rie bhaitenne, ind6pendance qui
out lieu en 1824.

UNE EDITION SPECIAL DE
LA FRATERNITE ,
A 'occasion du Jour doe '0r-
dre Maconnique d'Haitl, le Grand
Orient ajubliti en Album Sou
venir, une Edition Speciale de
cLa Fraternit" son Organe offi
ciel.
La publication eat artiatigqu-
ment prsentte en edition en cou
leur. do luxe et extra de luxm
Copieusement illustre, ell e ren-
selgne sour plusleurs actlvitos dl
Grand Orient d'Haiti.
C'est un document historlqUg
pricieux don't un Exemplaire
nous a ll aifiablenient adresnl
Des exemplaires de l'-ditlon di
luxe peuvont itre achetes au Se
irklariat de La Loge L'AmitIl
de la Rue du AIglin de IEtala
r au prix de Icnq gourdes le num.
3M1 I


Nos lectcurs ant Ctk anu cou-
rant des samedi de l'escale A lPa
report FranCois Duvalier de l'a-
vion d'ALM d6tourn6, alors qu'll
venait de laisser Santo Domingo
pour Curacao.
L'avion de la Compagnie hol-
landaise ALM, avec 31 passages
et 4 membres d'iquipage, qui as
sOurait la liaison entire Saint-Do-


COMMUNIQUE
Ls Secrdtariat l'rivd de
Son Excellence Monsieur Ie
Prdiide t d Via do la Ripu-
blique a Ie plaiir d'infoarmoer,
par ordre du CeI f do I'Etat,
qua Is Contmmuniqta du 17
Janta im- on cows, intofrdisant
la nrmdulaion dans la zone
situde au No d at d I'Est du
Palai National est rappor-
ti.
Lea voiture sont oatori-
stes si uttllswr s voies.
L DiparLemont Militaire
do la Polio do Port-au-Prin-
aso prondra s nemssurse roes
soair dats d cadre do ceso
touvslles dispoeitions.
Pierrs BIAMBY
Seoritaire Ezdcubif Priv,.-
25-1-70.
\

Trols brochures
tiles
Le Centre d'Hygline Familiale
(UUSC) sin il'impasse Lavsud,
vient de publier, h IsImprimerie
Adventiste, grace &i la g n6ros-
t do Pathfinder Fund, trois (8),
- brochures illustresa : Syllabaire
m de la Femme Enceinte et de Ia
I Nouvelle Accouch6e, syllabaire
* du bibb et Syllabaire du Plan-
ning.
Ces 3 brochures dout lea illus
trations se resident aux coutu-
inea locales parent k la vue en
donnant des conseils dane la pre
mitre A la femme enceinte et &
la nouvelle accouchae (precau-
tions a prendre, nourriture, meau
res A executer pendant et aprni
accouchementt); La 2e indiquo
les soins ia ccorder an B6b6 a-
pres Is naissance pour son alimen
station, sa toilette, lea measures
d'hygibne i appliquer pour 6vi
ter ou soigner lea maladies qui
peuvent affected 1'enfant. La So
souligne les m6thodes a employer
l pour espacer les enfantements ou
- limiter le nombre des enfants.
t Ces brochures abondamment il
lustrnes et sobrement 6crites v6hi
e culent d'excellents conseils d'hy-
c gitne familiar. Nous convions le
s public a lire avec attention ces
- petits livres et A propager ce qui
r y est si aistment enseign6. Nous
an prtsentona nos ftlicitations a iice
e Centre don't les publications peu
Sent itre utiles nos masses et
s particuliirement au Dr Harry
i- Bordes.
ne MALU.


mingue et Curacao, avait Wtl en
seffet, ditourn6 samedi sur Cuba
a 950 km au Sud-Eat de la Ha-
vane par un homme accompagni
ne deux femmes et d'un enfant.
L'avion a atterri a Santiago
sans encombres, sapris son scale
A Haiti. La companies ALM opt
ra en pool aved la KLM dana lea
Caraibes.


Le Prince Charles de Grande-
Bretagne eat l'honmne du monde
qui s'ablle lo mieux., salon la I
fondatlon am6ricaine 4e la mode.
iashlon Foundation of Ameri-
ca). -
Aux Etate-Unls, Is Vice-Pr&-
aldent Spiro Agnew, le prildea-
teur Billy Graham et Ile pliaate '
Liiraes viennent en tlte de la
lists des hommes leas plus 616-
gants publide dimanche. Figu-
rent igalement sur cette lifite
M. John iAndsay. Maltre de New
York, I@ Sinateur Barry Gold-
water et le Joueur do Golf Ar-
nold Palmer.

POUR EMBAUMER
LE CORPS
D'HO OHI MINE
Lm ap6 eallates sovlitiques
sent arlv6s dernierament A Hanoi
pour embaumer le Corps D'Ho
Chi Mini las. maninre dount celui
de Lanine avasit tI ernbasumn,
declare l'hebdomadaire amnri
caIn cTlneo,.
Le Corps IDHo Chi Minih. a-
Joute eTimes, sera placed dans on
Sarcophage de verre pour rece
-vour l'hommage des g6nirations
futures y comprise, sans doute,
dans Un avenirm pacifique,. celui
des tourists amtricains.
xxxx
MARIE NOIRE EN
LOUISIANE
LUne Iappe,de pebrbte deirighen
ineonnue a envahi laI fin de
is semaine dernire, leas plages
de Grand Isle (Louisiane) sur
une longueur de quelque 25 kilo
metres.
Les soci6t6s pitrolitres exploi-
tant les gisements au large de. la
Cote du Golfe du Mexique decla-
rent qu'a leur connaisaance aucu
ne fuite n'a Wti dicelie dans ces
puts.

Arretd de grace

Article ler.- Grice pleine
et entire eat accorded, lea
droits des tiers r6serves, i1 au-
cuns sont au Capitaine 'P. Michel
Forces Arm6es d'HaiU. condam--
n6 & la paine de cinq (5) ans
d'emprisonnement par decision de
la Cour Martiale GOd6rale sia-
geant au quarter GinIral du D6
partement MIlitaire des Caserne.
Desiallnes, A Port-au-Prince, Has
ti, rendue le 26 ,Fvrier 1969, en
audience publique.

Terratin conced
Article Ir.- I est accord
au Rhvrend Pbre Joseph ATTIS
la concession, a titre gratuit..
pour use dure illeimitie d'uns
propridt domaniale d'una super
fide de deux hectares soisaante
et un area et cinquante et un'cen
tiares (2ha. 61. a. 51 ca), aitu6e
a la Cit6 Milttaire d6pendant de
habitationn Psild et Sadint Mar-
tin .Laferme, telle qu'elle a a
mesurne pr arlrpenteur Capllte
GOUSSE, selon plan et procea-
verbal des 1, 2 et 6 Octobre 969.
Cette dite propriete don't la con
cession a it accord6e pour l1a-
no nsgement et le fonctionne-
ment d'une Ecole d'Arts Mna-
gers est borne au Nord et a
l'Est par Mme Vve Marcd Au-
dain; au Sud, par la Cilte propre
ment dite at une portion de ter
re de G6rard Thiard et A l'Ouest
p, ar une route deo aparation du
e rests de la CIit Mllitaire.


Ins ta atanis


Roger Muni de la Cie
Jean GossaeUn
La nouvelle Revue
Haltienne
Le Numnro special de Janvier
de cette revue qui vient de pa-
raitre content, entire autres des
articles de MM. Edouard C. Paul
Solon C. Verret et Wilfrid Fom
brun.
Ce Numbro comporte igale-
ment la reproduction du poeme
du Docteur Francois DUVA-
LIER" titttit les exile.
LE CARNIVAL A
PETION-VILLE
Les jeunes gens de cette ville
risidtntielle oant faith de laur
mieux pour mettre de Yanima-
tion hier apres-midi a P6tion-
Ville au course des exercices car-
navalesques.
Six groups 6taient sortis ce
dimanche. L'on a beaucoup note
la gait6 que provoquaient sur
leur passage les groups DE-
MONTE, PAILLETTE COLLE,
EXENFORT.

L'EAU A PETION-VLLE
Dans les quarters de N6rette,
du Morne Hercule, de Haut Del-
mas, d'En bas Cimetidre, 1'eau
commence A se fair rare.
Aussi, nos lecteurs de ce sec-
teur nuns prient -ila d'attirer
I'attention de la CAMEP aur ces
inconv6nients majeurs afin 'quo
la direction de cet organism
puissent prendre lea dispositions
nicessaires dans lintirdt bien
compris de sea clients, en regle
avec ce service pour le plus
grand nombre.

21 JANVIER 1691.
La date dd 1'apparition de No
tre Dame d'Altagrace au quar-
tier Morin, tell gq'elle devait
figure en tIte da P'article de no
tre collaborateur, Girard Jo!o-
bois, paru dans notre edition du
Samedi 24 JIanvier, eat 21 JAN-
VTER 1691 (un, six, neuf, us).
Nos lecteurs ont dfl rectifier
d'eux-mdmes lannie en fonc-
tion du context de l'article.
En outre, c'itait la premiere
parties de ce recit historique : la
deuxitme parties paraltra as
course de cette semaine.
En vue des
manifestations du
premier Fdvjier
Le premier FPvrier ramAnera
comene on ea salt, anniversaryi
de la creation de la Garde Prms
dentielle. Come chaque annsi
Sde belles manifeotations marque
ront cetta- date.
Une belle parade militaire se
ra offerte, A cette occasion pr
,le officiers, Sous-dflilers a
s oldats de c Corps d'Elite de
nos Forces Armtes. Elle se di
roulera aur lea pelouses duo Pe
lanis National en l'honneur d
Son Exce llene le Is Prsident i
Vie de la IRpublique et db Ma
dame Frangots DUVALIoE.
C'ent en vue de cette pWrad
qua Iet difftrentes arnisons de
Ia garden Prideutietlea s'eatrw
1ne0t 1resque ehaqup martin dan
la Cour du Palals.
ENCEINTE DEPUTY
14 MOTS
L'volution de Ia grosses d't
Sne galloise de 19 anas, Mmine Ca
o rol Williama, long leaI gyncoli
goes dnB las plus extreme pes
olexll : Mme Williamsni esalt e
U celnte depuls 14 maol.
e CertainE Bpeclalsltes estlmaei
qu'un bebi qui o rait dO ni
I tre en Septembre ,s mom
S msans qu-a. Carol fasse use fausa
S Louche. A p n iprs au momer
S de laI mort de ce premier b6b1. I
june femmae asUralt concu an a
cadi be.


AU i IADESJOUS.'


EN BREF

LAGOS.- PARIS (AFP)
Le Genitral Gowon, CGhef de La France pourrait rolirer d'ic
I'Etat nigerian, se prioccupe vi ci jullet une parties de ses trou
vement de son cmage h 1'tran r-pes engages as Tchad, apprend
ger. Le Gouvernement de Lagos on l'issue d'un Conseil des M
a it6 extrtmement dhcu des comp nistres restraint consacri aux pro
tes rendus des jouraie stesa oyaut b lmes afrlcains. Aetuellement.
visit 1'ex-Biafra. Mercredi der -"'les troudesnfrsanaises stat'onneas
nier, le Conseil Exrcutif, l'orga- au Tchad compteraicnt environ
ne dirigeant supreme, a longui- 2500 homes. don't 900 16gionna
ntcnt analyst la press, en parti Tea, 1000 homnmes appartenant
caller cetae de Fleet Street (Lon a0u ctitingent stationn4 en,. per-
dres). manence A Fort Lamy et deux
X xx x a companies d'Infanterie. Le Con-
WASHINGTON (AFP) sell ministiriel a relevs notam-
Le Message saur al'lt de I'Ll ment qu'il n'y avai t pas de prra
nicn present la eramoeip dbrniui ve que Ia rnbilln ichadienno. i.
e r is Prisldent Nixon a 60 nelicialt du soulr.-, deI l Lilye.
iniralemenit bien acaueilli par Cette formuitmon prudent' fait
'opinion. Certain ont reprochle auit aox dlclarations. d, M. M!
au ChefI deaIs Maison Blanche chl Debr,. MInistre franaols des
de a'tre content dl'numnrer. arnoies. qui vit dcsaret que Is
dtas lienux communs. En fait, itl y! Lyble s'talt engage dana ]e ca
agissalt Dour Nixon de dfinIr'-- are des accords ur l ea Mrage,.
lea grande s lignes de sa politi- I noe plus aider lea rebelled tch
que pour les anna6es 70 Les Pro diens
grammes concrets feront I'obsjut X
de messages 6pa r.s quo aeroat TEL AVIV iAFP)
adress" aw Congras ce prochal Le Chef d'Etst Msajore dPar-
nss emaines (Buiti page a 001.)


L'Avion a atterri a


Santiago de Cuba


NI. YVES DAUDET re
'rofeossur aprige des I&
'(acultgs do Droit ti,
Maitre de oonfirences ou
arnmi nous
...Dimanche matin, le Profemaeum ti
agrfg6 Yveo Daudet eat arrive
a Port-au-Prince poW uns so- pC
rie de trojs conference. -to
Professeur agr6g6 des la- m
cultes de Drolt, Maltre de 'oof4 lu
ences, Yves qui eat un part
dea odebres crtvaina rancois Al ie
phons e Daudet et Lmon Daudt,
eat depuis Octbre a l'Inatitut cc
Viziot de FORT DE FRANCE m
oh il pass deux anss. II tait II
auparavant au Maroc, (R&A- te
bat et Casablanca), son pre-
mier posted, comma Diredteur L'
de course et comm a Agrigt6 W
II passe douxr smalin eon Hal re
ti au course dsoqualle 11 pronou- K
era 'trois oonfoncesa.
Ceg tris conferanges quo atti- P
reront crtalnement un grand d
nombre d'bmmos de lalot d'htu ti
dianfa p Droit Alnstitut Fran
clia d'1iti e di erouleroot sur ci
lea sojaets ~vanta : La Fonction
publique, La Responsabilltt do E
1'ett t Le Rtginme Prasidentiel a
comiar.
Let FPrfasaur agrtig Y ves b
Daudet pardara les meceredi jeu a
di et vendredi a l'lnustitut Fran- p
nai de 17 a 19 heurels.
11 a tt somislli a l'aroport I
Franoias DUVAIAER par M. b
Serge Braudo, Directeur des At- a
fairer Culturelles et de Coopka- r
tion technique de l'Ambaasade i
de France et Diredtoor del'Inati
tut Fiangais par M. Yves Blot, 1
Professor do Droit Internato- -
nal Priv6 A la IFaculte de Droit
et des sciences economiqueos de
l'Universite d'Elat d'Haiti, par
le Professeur Cidoine Jeannia,
charges de t'EnseignemenI du D i
,voloppoeent iconomique a la Fa
cult6 de Droit et des Sciences
Ecotofioques, per M. G6rard Pa
ret Secretaire Ginfal de cette
Faculty et par M. Carl Alcindor,
Membie du Potocole, ttudiant en
Droft." ,
Nods souhaitons la, bien-
venue et un. agreable s eour en
Haiti au Professeur agrtgi Y-
ves Daudet.
LE SEJOUR EN HAITI DE
L,'AEMINENT DR fAMES
ROBERT FITZGERALD ET
SA FEMME MARY
...Le Dr. James Robert Fitz-
gerald et sa charmante femmrne
Mary ont repris l'avion diman-
che matin pour retourner en.Illi
noise. Is vionnent de nasser deux
semaines en Haiti.
Come chaque ann6e depuis
unc decade to Dr. James Robert
FLzgeral l'un des plus grand o-
phatalmologues du monde, vient
d'accomplir des miracles en Hat-
ti en op6rant des coan dsesjpros.
noi F o c u s de Port-de-Paix
Descandu au Grand Hotel 00lor[
son avec sa femme, .amn a fait
sas consultations A la Cliniqie
du Dr. Georges Hulicur*t at see
inte-vuoitions chirurgicales ii 1'li,
pill dui Canapt Vert.
]) i rodonn6 la vue A de snom
breux haitiens qui croyaient dL6ji
que tout espoir-btait perdu aprit.
lea diagnostics pos6s ici et nil-
lers.
L'une de nos chores amies, la
grande artiste Jacqueline Wti-
no Silver a b6nficld la semaine
del&reo de la science du Dr. Fitz
V Lid, qui t'a opirne avec sue-
c. Le Dr. Fifzgerald a de6 aus
Bi ai l'H6pital Albert Schweitzer.
Pour donnet une idil4 de 1'oeu
vre inestimable accumhplie par le
Dr. Fitzgerald au coors de sa
derniire visit ici il nous auffit
de rapporter Is moAne soirvant
Un jeunne honmmne travailant a
1'aeroport Francois DUVALIER
s'est approach de nous vendredi -
et nous a dit: Je vais ous fire
une confidence. Je sais qua les
journalists ne peuvent pas gar-
der de secret mais je vais vou a le
.dire Quand mitne.
Aprbs avoir lu la note sur le
Dr. Fitzgeral, j'ai WtI la montrer
i une ainie qui avait perdu tout
esooir de recouvrer la Yue. Elle
a saut6 sur Voccasion. Elle a 46


Liw.~r;~w~rYarLi*l~itl~al~r-w


i_


;ue par le Dr. itzgerald avec
journal en main. La consult
an a et6 fate et l'op6ration a
divi. Reultat miraculeux.
Je vouss s ga pour vote sa-
dsoo4on peroannelle.,
II ne m'a psa dit le nola de la
ironne binfficiaire de cett e 'in
irventlon si heaurie du Dr. Ja
as Robert Fitzgersld et je ;a
i al pan demands .
Je no vdi pas oil se trouve 1w
cret.
,Le Dr. Fitzgerald a 6teh tre
intent de m'entendre dimaneho
atin lui racontir c Iat reparl am eotte note fla,-
xxx
'INDI STRINL
'ILFRID JUSTIN
Vt0ni dl'une tournee em
urope at auix E. U.
.Vendredi et rentr6 A Port-ai
prince, note estimable ami le
ynamique Industriel Wilfrid tuJ

Wilfrid vient ide falre au
ours prts de aix smaineis iun,
ranude tomarbieen Europe et aux
!tats-Unis combiniint plaialsir t
ffaires.
Sa at Madrid, Madrid, Munich.
'lenna, Paris, Rome, Lisbonnc e
avant da s'arrnter ai New York
our deo aftaires.
In a faith des contacts utileo Li.
Europe, car Wilfrid eat un grand
srasseur d'affaies. 11 eat inieres-
s6i a 'exploitation de snos carric.
res de marbre au project dp Ma
rinas, etc..
JuBsin eat rentr6 pour cile-
rer ici le Mardi 27 Janvier son
Amnniversaire de naissance, avec
sa gentille Jfille et ses nombreux
amis.
Nous nous associons a sa jole
en taisant pour lui des voeux de
aante, de joie et de succrs conti-
nus.
x x x x %
NOS VISITEURS
...Dnmanhe est arrives a Port-
au-iPrince,- notre chiarmante a-
mie Mle Jacoba Van Schaik, Ele
vient de quitter son posted d'Ad-
ndnutratrice de l'African Studies.
Center de Bosten.University. El-
la varavailler poor le Matr de
Boston, M. Kevin White.
Jacoba svint en Haiti depuis
denx ans. Ella eat littdralement
conquise par les beauts et les
charms de notre pay,.
atle a pris logement au Grand
Hotel Oloffson oil ella passe un
semaine.
Nous lui souhaitoans la bien-
venue et un agretble s6jonur ni
Haiti.

.. .Jim Bily, electronic techni-
cian doe Chicago est paos6 eP
transit bier matin A bord de In
Caravelle d'Alr France vesiant
des Antilles Frnncaises et deS.m
Juan avec sa jeunes t ravisantcb
fomme Nancy :Bank Tllter



A x x
...Nous aryAs raeiontre (Hiaiee i
soir a Cabana Choucoune Mlre
DiaL i RingRroes Catherine WMn
dolowski et Joyce M. luopei : in-
titutrices amoniricaines.
Diane, brune et gentier eAt dI(
New York.
Catieorine, blonde at istunniri.
eat de Jersey City.
Joyce petillante et sympathi
qua eat de New York.
Elles aont lesciasdues it 1'6-
tel Splendid.
...Mary Ann Deir Helnr I.e
blanc sont paese hier du SOpl,-
did H6ter au Grand Hotel Olofl-
son.
Eiles Bot arrives samedti' sm
Mary Ann Deir et Helen -I.
blanc aunt deux cAcmoun', Ex.,'n
tives dela RUBEN H DON NEI.
LEY Advertising Cio d>- N York City.
xxx
DIVERS
...Samedi soir, noire sympathll-
que ami Antoinc Casais a cli-
bre son heureux anniversaire a
Cabana Choucoune en compagnie
de sa clarmante femme nee Hi-
ltne Khawly, sou frire le Grand
Commereant Elias Cassis, Vice-
PeAsident de la Chambre de Corna
merce d'Hiaiti, Consul du Royau
me 'de Jordanie et sa captivante
femme nee Georgette Khawly,
de M. Eddy Handal et sa jolie
femme cne Tessa Casis, fille du
Consul et Mme Elias Cassi.a
Le Super Ensemble Nemoura
Jean-Baptidse ports toute la nm
breuse assistance A participer i
tet heureux anniversaire quand
il entonna le oHappy Birthday to
you, Anteines.

...Hier matin par la Caravelle
d'Air France sent rentris A Port
au-Prlice, Mme Achille Salvant
charmnante femme du Sous-Secre-
taires d'Etat de l'Agriculture et
de. Risosorces Naturellea. Dr
A"hiUle Salvani Mme Fernande
Lahens at f Rolasnd Rgaud.
ler fri re t filleul restdant h
St. Thomasi, ilea Virges-
Mm'es Achitle Saleant et Fer-
nande'Laheris viennent de passer
qoinze jours a S Thomas avesc
Roland qin las -, secornpa:gnes
Roland an ecr.fitera pour pas-
ser re -arnavao ,,i
Mime Achille Salvaot. Mes 1
Fernande Liiens at Rolasd ont
(Suite nags 4, col. I)




PAr i


JAI"= D"i


Cita vorIs Nw do. 4. virodr


PbROULmg -la.M y F.


HORIZONTALEMENT
1 Une region qui fut Is
theatre do violent combats pen-
dant. In guerre do 14-18 Bol
I fleur
2 Verte Sfdr
2 Note Brillait sur les
pyramid -- Pr6position
4 Ancienne galore Venu
A Voyelles Langues pro
pri, a deo narcene
I -- Sur une carte Fut e d
auti aprs Ina mort do Jane Grey


I Dleu de. vYnt. Mor-
saau do osgent
I Ao- Digo do clDaamtoO
9 Dit & un lord Souw-
m10 Veea Asrott La
restee
Xx X
VERTIOALWMENT
.I Eat plui on moins fine
eolon le moulin Directin
II Una nmlare d'tre our
la luon
aII Note Prndra con-
naisaJuncae
iV Almaienll beahceup 1'ee
V Dillle a reodr -
Pr&oMle uno n pcilislation
VI Spdcaliste do la plumen
Viu Salut Pr6nom f6l-
tin
VIII Chose latine Par-
tiadu co
eX -u n Cldre_ Ft t fu-
&i apr a avoir 4t4 CCua6 do
trahlBon R6glem-nt
X Procbes parents VI
Cref.


SOLUTION No. 451 -F.


MH*ZOt6TAIJMTIWr -
1. Amourettea 2. Sis; Pr6au
3. Ast6ries 4. Tes; TS; GO -
5 Tinter; Par 6. Agdo; All
- 7. Fr6rc ; Trop 8. 11 ;
Raps 9. Ale; Ueer 10. Os;
Sec; .R6


HORIZOONTALMENT
L AMe; Tail II. Mitigri
- Ill. Ostmnde; As IV. Etshrel
- V. Ete VI. Epitre VII.
Tris; Treo VIII. Toe; Par
- IX. EA; Galoper X. Su-
doripare.


DUCO


a l'Age de l'Espace


Pour etre adapt6e A


l' poque des satellites et


des fusees, votre voiture


doit etre resplendissante.


Elle le sera quand vous


I'aurez passee au VRAI


DUCO, le DUCO


authentique garanti


par la signature



Dupont de Nemours


le seul VRAI DUCO

pour voitures eat en vente

a la



SOCIETY HAITIENNE


D'AUTOMOBILES.




cLE NOUVWELINTa


-- VI -
Nous aMVne noti avee Int r4t
uoa l Houvornemeunt do lae
4ch6ooslovaqule et do la lt6pubili
ouo populalro do llnigriae an'lt-
r-aseontt do ielliounrs rolatlosn
avw s1 oiubliq Ue Ufd6ra i. J'
re que cotto altitude offrira,
a iscomont voiu, des pu.nts.da d6
parts concrota.
Dans l'lntorvlow qu'll a don -
a6be la tdlevison allemande, M.
Jaos P6ter, Ministro de Astfai-
roe Etrangtrce hongroe, a d6ve-
Mopp6 une idoe qui rocueille len-
tiara approbation du Gouverno-
meat f6diral. Rrpondant A In
qust;on de oavoir ci la commu-
unut6 historique onu l3 616ments
qui divisent aunjourd'hul i'Euro-
pe sur la plan Iddulogique sont
pr6ponderant s BUar le continent,
ie Mitnitro dee Affairee Etran-
gfres a non seulement conilrm6
existencee de ces deux facteurs,
matis eon a ajd uun troilstni :
Is responsabilitd commune. II a
rappel6 que nous trouvons en Eu
rope lea plus anciens pays ccapi
talisltes ct les plus anciens pays
<3ociajistcs: <11 nous fcut mon-
trer au monde que pour carter
la menace de.guerre, nous eom -
mes prats, par delA nos anta ona
mes a assumor la reeponaobilit6
commJnn.
Voild une declaration a laaucd-
le nouns pouvons pleinement sous-
crire. Nousn ne onions pa lea an-
taronismes, noun no mninincsuon
pas opposition i-ntre les systh -
men soc.aux, maln nous voyons
en mgme temps Ies points coni-
muns et les hliens h.sturiques. Ce-
la s'applique aux rapports entire
les peuplea europieus & 'Est et
A l'Ouest; cela h'applique A no-
tre propre nation divis6e en
deux parties don't chacune eat or-
ganiaoe de maniere diff6rente et
qul doit n6anmolns avoir cvns-
cience de sa responsabilit6 de ren
dre la paix plus assure, d'inau
gurer Ia detente sur le plan pra
tique. Cette responsabllitd est
aussi grande d'un cct6 que de
I'autre. Elle exisLe non seulement
a Bonn. mais aussl & Berlin-Est,
et il faut des actes non seulenient
de notre cSt6, mals aussi de l'au
trM
Par ses alliances et sa convic-
tion. la R6publique f6d6rale de -
nieure un Etat de l'Ouest. Par
ses alliances et par ia volont6
de see dirigeants, la RDA demeun


LES ETATS UNtS
VONT PARTICIPER
AUX PROGRAMMES
DE CONTROL
DES NAISSANCES
WASHINGTON (AFP) -
Le gouvernement des Etats -
Unii a pris l'engagement de par
ticiper A concurrence de 7.500.
000 dollars au fond des Nations
Uniea consacr6 aux programmes
do contrdle es naissances dane
I* monde.
Cotte decicson a 6t6 announce
conjointement samedi par le Soe-
cretaire d'Etat M. William Ro-
gers et l'Administrateur de I'A
gee pour le po veloppmaent In-
ternational (A.I.D.), M. John A.
Hannah.
La contribution des Etato U-
uns proviendra des fonds do
I'AID et sera proportionnelle a
cellos fournies par les autree
pays membres des Nabions Unies
st dX'utres sources, precise uu
obnnmunilqu.
Le ionoi des Nations Unles
u s'l6vera au total A 15 mil-
na do dollars, eost deoain6 A
la recherche de solutions au gra
ve problem de Ia population et
du planimme familial par des A-
ogencea sp6cialiseesa de I'ONU,
pour rpondrce aox requites d'ai-
do en favour de Jo le propree
programnme nationaux formulsee
par Leo pas mmenab, de 'orga-
nisoe mnondial, ajout o oocmmunil
Noun estimons que 1'cuvre du
Fonds des Nations Unies peut
eontarlbuer d'une *mani6re impor
stance &a 'initiative do 'organimeo
moadial et doe we Agences, initial
tire qui et Jsmt et indispeasa-
ble, a dM6clars eamedi le SBeer-
taire d'Etat a&sriin. en anon-
ant t'apport doe Boi gouverne-
Mont,


re on Ett de I'Ellt. Tell .ont lee
faita.s I* dolvent pah nouu d4-
tourhtr de notre objeotlf quI Ost
o'organisor la oox.stnece et do
telntr lt schaninomnt en common,
de peauor dea CInonfrotaution A
La coop6ration. Cut obJootif lnn(r
national algioe unc tAch 1e hu
portent nux Allomands, led et
dana 'autre partle lo I'Alloian -
rdsolu h asiunmor ma part do ras
poneab.llt veoc toutoe los cones
quencet qui on r6sulLant. 11 no
ts laimr aidtourncr e cnts c in-
tention ni par des perturbations,
nl par Ia diffnialtlon ou la sus-
picion d'o qu'olles provlesnant.
11 us soumet & co test ct met a.n-
si d'autre ogouvernements I cot-
to dpreuve de la v6rad.6 de
l'objectivit6 et de In raison qui
anincent leur volont6 do fair ce
qtl eat possible ma'ntenant. En
consid6ratlon doe exigcnces de In
s6curitd e'est IA ma tfche aujour
d'hul en quality de Chanceller
fidrUl1, come i ti dalte mon
devosr de le fire pendant long-
temps en quality do bourgmestre
chef du Gouvcrrnment de Berl'n.
Je suos convaincu qu'il font ten-
er- tout ce qui eat possible, eon
deplt den oppoeitons do principle,
afin de trouver des formes de vie
commune, done de coexistence,
don't je disa s, en automit& 1962,
A I Universit4 do Harvard, qc'elle
impliquait pour nous l'obliga -

VII -
A Berlin Est, on a critique
le fait que nous ayons employ
.a formula ,Aon laquallele dImux
EtL&ts eallcuada ne pouvaient
pam etre Pun pour 'autre des
pays strangers. Cela n'a auenno
importance.du. point,de vue du
drolt international, nus oppose-
t-on. Je ne, vux pas maintenant
approfondir eatte question, mais
je dirai que cela a en tout cas
oine importance dminemmnent pra-
tique. Cette ,formule traduit -a-
vant tout des rialitks don't on ai
me tant a parler dans l'autre par
tie de I'Allemagne, tout, en ne
consid6rant cependant qu'un soul
cotd des choses. II existed en effet
nes liens familiaux plus intense
entire lea homes qui v.vent &i
Leipzig et. a Hambourg qu'entre


eaEt qul vivent it Lelpsig et &
MUlan ou VarsoviL. Lt lee rap -
ports entree la habitants do Sto-
glitzs t aoux do 14cihtenberg.no
cont 6vldomnient peas i si mmnas
que cuIx entree 16 habitantsi' do
hteal.ts e* ,oux du 66mo Arron-
dieainelnt I I'aris.
Exleitc.1 un mur qui coupon
en travore Perl, 'Praguo, Lno -
dram ou ,Vsreovl? Ecxt.te II
pour Pun quolcoinquo do noi0 pcu
plea voids une frontitro Inte -
rleure ba.gn6edoo sang, tolle qu'cl
le noui eat fimpos6e, avoc aos fu-
silades par milierse t une liate
de victirnee qui 'est toujours
pasa close?


Pourqvul alonus nou parl6
de relatlot i'une nature portion
lirot Cartem par pour orr n
Lutallo, maLs peA davantage pour
malnianlr ctceo abourdllt qua
constitute aujourd'hul la particu-
larltd do nou relations, & havoir
qu'll retplus faelloelne o rehdro
en Tch6coolovaqu ia, on Hongrei
ou n Rounanleu dapuis I Ropu-
bllque Mddrale qua depuls. I 116
publlcue d6mncrDtiquu allenpandeo
et qo il *et ine. plus fafle da'
me rendre depuls la RDA dans
es paye que dans 'autra partle
de f'Allemngne, sans parler d6
Berlin Ouest et de Berlin Est.
(Volr ulte page 3)1


Le speaker en Haiti

(Par R. Mathieu)


Au course d'une interview ac -
cordde a un journalist, monsieur
H. Widmaier a fa.t remarquer
combien le choix d'un speaker
qualifiA s'avere difficile en Haiti.
Pourquoi done cette carence?
Si on nous dcmandiut notre
opinion sur cette declaration,
nous n'hediterons pas A apuyer
Je point de vue de M. Widmaner
qui, dailleurs. a parl6 en connais
stance de cause.
Aujourd'hui tout le monde se
vent speaker, tout le monde Be
l'improvie, oubliant quc dana la
vie, tout s'apprond. Que de fois
n entendons nous pas A ]a radio
des soi distant speaker de car-
rcres enfanter des barbarismes
et des sodecismes intolirables,
nouns blessant ainsi le tympan.
N'est-ce pas vral locteur?
A note sens, pour tre quali-
fiB et pour ponvoir satislaireu au
plus grand nombre des auditeurs,
puisque c'wt une obkigal.ion, le
speaker devrait rcunir les quali-
tis fondamentales suivantes :
lo- Connaitre preaque h fond
et jusque deans es subtilitfs In
ciengne utilinde pour s'edresoer
aux auditeurs parcel qu'ils no


sont pas tousn ndulgents.
Cela est indispensable i qui
veut prendre le micro.
2o Avoir une diction irr&-
prochable. Nous voulons entendre
par diction, avec Georges Le Roy,
societairea la com6die franpaise
et profesemer au conservatoire.
a) i,'ensemble des regles qui r6
eissent le language parl&t.
b) La maniere propre A cheque
ind4vldu de parler ou de lire A
haute volx.
Cela eat fort n6cessaire an
zpcakur at il ne saura s'en pas-
ser sans encourir la sanction des
auditeurs .Sans une bonnie articu
nation et une bonne inflexion, que
deviendra le language?
D'aucuns confondent c6locution
et cdictlon, et qualifient de
emeilleur le speaker qui a one
locution facile ot... Seulement
cela s'il vous plait.
Lea deux terms se distinguent
nous renseigne Georges Le Roy:
L'l6ocutlon indique une quality
e6rdbrale qui permit de trouver
lea mots avec facility.
(La diction est d6finie plus
haut). ,


lQuelqu'un peut blen avoir une
elocution tres facile et une dic-
tion pleine do difaut. Ren Eo
nous, empiche de dire qu'une 61o
caution facile n'est pas indispen-
sable an Speaker. En revanche,
il lul faut une bonne diction
sans laquelle il sera mediocreo.
So Savoir prononcer les mots
corectement
4o Evitemr laf.c ation et Stre
un pen original
5o Avoir un bon medium et
une bonnie intonation pour cha-
toue r-ler l'orille de 'auditeur.
6o Savoir reopirer pour ne
pas fatigue 1'auditeur. Bien
qu'lls ne soient pas en grand
nombre, nos speakers qualifies
sont bin6ficiairea de l'appr6cia-
tion des auditeurs lea mieux In-
for m s. Ils sont nombreux ceux
qul sant encore inconnus an
grand public mats nons espirona
qu'ils parviendront A se taillor
nue belle et bonne reputation.
Travailloz messieurs, progreB-
seez et vous Bttaindrcz Il faito.
R. MATHIEU.


SIROP PECTORAL SEJOURNE

GoMt agrIable Conservation.
A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
Tm, Rhunmes, Bismhites, Eaeoauemuets, Iflueuma
AftectimUe des Poumo


I


DAN8 NUB UMASS'

1=x inEM arnI


Lumdi 8 bh. 30 P. .
La (i. Jesn QoUns proMato
LA FAOTU8
Parts I dollar


Mardli 0 h. et'8 h. 16
SEPT ECOSSAI EX.PLOSENT
Entr6e Gde. 2.60 at 4.00


Lundi & 6 h. et 8 h. 16
)LES NUITS ,
DE L'EPOUVANTI
Entr6e Gd L00
Mardi iA 6 h. et 8 h. 16
LE JOURNAL D'UNE
FEMME EN BLANC
Entr6e Gde LOO

AUDITORIUM
CENT CULIE'UREL
Lundi 6& 7 h. P.M.
LA PLANET DES SINGES
EntrAe Gde 1.20
Mardi & 7 h. P.M.
LA LOI DU SILENCE
Entrie Gde 1.20

De Luxe Auto Clai
Lundi. a 7 h. et 9 h-
(Dernibre representation)
MAYERLING
Entr6e 1 dollar par voiture
IMardi A 7 h. 9 h.
Dernimre representation en Haiti
MON HOMME
Entr6e Gdes 3.00 par personna

A MAGIC CINE
Lundi \96 h. (S6ance unique)
ALEXANDRE LE GRAND
Avec Richard Burton.
Entr6e Gdeo 1.50 et 2.50
Mardi A 6 h. 15 et 8 h. 15
PETER GUNN,
DETECTIVE PRIVE
Un tr-As bon film po'licier.
Entriee Gdes 1.50 et 2.50

CINE STADIUM
Lundi (En Permanence) .
LES FREES CORSES
Entrie Gde. 0.60

CINt UNION
Lundi A 6 h. 15 et 8 h.
LES ROBINSONS
DE L'AMAZONIE
Entree Gde. 60
Mardi a 6 h. 16 et 8 h.
GENERAL INVINCIBLE
Entr6e Gde. 0.60


Laondl 0 b. ter 8 30
Ma &i & 6 IL 4 lu,
ptnt r u at


PARAMOUNT
Lundl 6 8 h. et 8 h.
001 DESTINATION J&MAIQUE
86ree. d., 20 0t 00
Mardi 6 6 h. et 8 h.I
PASSEPORT DIPLOMATIQUE
AGENT X 8
Entr6e Gdes 2.0 et 4.00



Landl A 7 h. et 9 h.
LA RUMEUR
Extr6e 1 dollar par volture
Mardi A 7 h. et 9 h.
MEDECIN POUR FFMMEf
CntrAe 1 dollar par voltura

ITOILE CMN

Lundi k 8. h. 30 (Sda&ce nuniqc)
CLINT, L'HOMME
DE LA VALLEE SAVAGE
Entr6e Gdes 1.20 at 2.00
Mardi & 6 h. 30 et 8 h. 80
SAMAO, FILLE SAUVAGE
Entree Gdes 1.20 et 2.00

CmU mmkGA
Lundi A 6 h. 15 eat 8 h. 16
CHEF DE PATROUILLE
Entr6e Gde 0.60 et 1.00
Mardi a 6 h, 15 et 8 h. 16
LE MASQUE DU DEMON
Entrde Gdee 1.00 at 2.00

CINE OLYMPIA
Lundl. (En Permanence)
LES DETROUSSEURS
Entree Gde. 1.00
Mardi (En Permanence)
(Jour Populaire)
LA BLONDE DH PEKIN
Entrh Gde. 0.60

Al-RPORT CNE
Lundi A 6 h. 30 at 8 h. io
CRIMINAL
Entree Gde 0.60 et LOO
Mardi h 6 h- 0 et 8 h. 0O
ATTAQUE A L'AUBE
Entrde Gd. 0.60 et LOo


MONTPARRNASE
Lundi a 6 h. et 8 h. CLc dmwa
GENERAL INVINCIBLE (Electric ShI)
Entres Gde. 0.60


MardSi 6 h. 16 et 8 h.
AS DE PIQUE
OPERATION CONTRE
ESPIONNAGE


Aujourd'hui
Pharmacies assuraut
le service cette nult.
Lundi 26 Janvier 1970
ST VICTOR
Rue Pav6eo
REPUBLICAINE
Rue Tiremasse


VISITEZ LA GRANDE EX


CA LIXTE I

Ouverte jusqu'
o ' 382 Blvd. J. J; DeualUnw
t d cte de TlW-Haffel.


Mr. Antoine Ricbemand, Mans
ger de la CordoaneR LE-
TRIC SHOP ports & la Ona
sance dem clients qu'un di d'an
mat le r eat aocrd, a eomp-
ter &a partr do oette datm, Ma
v"ir prendre livraion des csum
sures en rdparation en mon st-
liar A i Boa idns Catm, (blc
St. Loul do Gon-anus).
Pasd ce dlaol OK achausn
seront puramnent et timplin t
vendues A la cried publique.
P-au-Pee. I 8 Javidr 19"0
Antoine RICHEMOND
MANAGER.


POSITION


[ENRI
au 28 Jamvier


4-Pour votre-I3EAUTEr
~ les spdcialit.6s



GieRoyale, :
stabifisi j

CrImes de jour el de nuiL-.
Cteme imisque.
,&t~e hydfatante.
*rIM ques et Loins.




lrmuda bom"d"mans









U tr cnce 0. do E.I

'e~d~li cd itdnlai *ubhon
"qaa~t C.A'


Joseph C. Valtm et Go.
Diatbuteurs.


Nvii la esaitd t


Sroteale de- 1st
j, )-- .-i i _.--


- ~--- I~~-~`-~~~~ -~~"-~-~~~-I~~~-~~~'~ "~~~`-~-~-~-~~ ~ --- -------------- ~.`-`r.-~7T~~'-'~I~ ---~--F.~~-- -.-~~~1'`~-~~---~ -~-~.---. -~-r~-rl,-,--rl-----.1,. ___,,,


~Iffid 11


HWWS3Cwanayc g


C w a m m I= mom w 4 0- wp-aw ow4w OP 4 4O -- -- 4pOP q -- 40 4w 4w


'- -- --' -- -- --- ----- --- ----


-Mug. :. .:.'ilkcr .w.*Jlhwirr u *-i


Ti,


ONs 4 m










__RHUM BARBANCOURI REPUTE DEPfIS 1862


I


VOTE HOROSCOPE DAVID BROWN
Par Fra Drake TRACTEUR DIESL




4a @ d petmon a ieo tdevoe dpar l &es l de o .
t Apsesita ha .eseYososw ed Ak lwd"e soW-.sed d o

AI4tRDI 27 JANVIER 1970

21 MARS AU o20 AVRIL (BE ez avant de vuns lancer dans a
LIER): Vous raenontrroes deo r4alisation do voter programme
obLtacIles mal VOUs saraes do at chales tout ce qu e8L alces-
nonbreux moyeon de les aurmon- moire. Do maillleure influences
ter. Compare evo r. aultta & que vous l penlo s you done -
oaux des personnel qu oant des rant do bonds r6sultats.
Intturoto semlabstle a x v6tres.
23 NOVEMBRE AU 21 DE; -
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU CEMBRE (SAGITTAIRIE): Pos
REAU). Excellnte journal e pour stbiUta exceptionnelles seraont db
lea affairs et le finances. Pour couvertes per coax qui sent ma
pnamer cette journxte d'une faVan gtnatlfa et entrepronants et qui
-t afnisante toutefois. i t faudra tront assess loin pour lef d6cou-
refronere es oneationn et i ro vrr. Soyez prt it i'act.on.
t.cnddnreA tatillonner.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
22 MAI AU 21 JUIN (GE- VIER (CAPRICORNE): Fines-
bEAUX): Journ au course do etorrginaJlit vous sortiront deA LIRAISON DE CANN
Isqualle v..a der vu.nervr In a roeut.ne quoLlaenne at atlmu PO R TRACTION, LIRAISON DE CANN
de votre meilleur jugoment. SI leront votre enprxt dans les ques-
at: second examen, une Id6e ou Lions dlicates t r6soudre. Bonne LAOU GE
un plan part Irr6allsable, noe ournee pod r progreeser vers le-
prLexe pase, d temps ies ayer cca. HERSAGE, SILLONNAGE
21 JANVIER AU 19 FE- SARGLAGE
22 JUIN AU 23 JUILLET VRIER (VERSEAU): Ayes un
(CANCER): Si vous maintenez bon jugement. Sailanez 1'ensem- EXCLUSIVITES :
un rythme tgal, II sera plus fa- ble du tableau et trouvez leas r-
rile de I'acc6ll6rer quand 11I le fau ponses qui conviennent. Soyez r6 MOTEUR DIEESL DROWN
dra. Un effort sporadique en fichi avant d'accepter des propoa
train fatigue et tension. RZtI- vitions nouvelleO RO TE -- dONQ MIjUE
chisz bien eavant de prendre yos O AT-TC N M t
doclsnue. 20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Construction, tech TRANSMISSION MONOBLOtUE
24 JUILLET AU 23 AOUT nique, eonseaignement l acsLvlt nl
(LION): Si vous &tea m6thodi versta reo sent faverista. Cam qSPOSITIF BKCLUSIF SELBCTAMATIC
que, votre progression aera r6 pensez lit ant vaus le pounrrez:
gulitr Examinez lea rdWes, les vonseamtiorerez votre moral et BLOCAGE DE DIFIW "A NTIEL
tactiques du voisin. VouS pourrez nmettrez chacun plus I P'aise. Vo-
peat Etre lea incorporer h votre tre inspiration neut vaous condui- CHASSIS UNIFIE
programme personnel. re sur une bone voie.
24 AOUT AU 23 SEPTEM NISPONIBLE EN VERSION INBUSTRT1W1T-
BRE (VIERGE): 11 e st raison- SI VOUS ETES NE AUJOUR C rl F u r & i
unable d'Stre attentif na:s o'excls D'HUI: Vons cherchez tonjours S .ir
de m6tlceulosit engendrera des de nouveau neoyens ponr ri6assir
retards et des malentendus. Man et trez votre flan et votre imagina- ter. Vous aime teons lea aspects Di U S
tion naturels, de la vie. Vous tes un juge avi
sd de opinion publiquea et votre
24 SEPTEMBRE AU 23 C00- activity recueille In plupart du
TOBRE (BALANCE): Si vous temps 1'approbation ginirale.
icartez un grand probl4me on a- Vou. pouvez toutefois vous tram
ne entreprse de taille, vous cri6e- per dana votre jugement sur les
rnez decas mplcations. Ne 'ou Individus car vaous ne tenez pasn-
bliez pas et montrez votre esprit tempte trop souvent des fhables-
oratique et votre maturity. ne humaines. Vous Stes tris dl-
ers, t voItre sens des valears est
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM snr. Vous travaillez inlassable -
BRE (SCORPION): R6fl6chis mont pour des chosen que voun u
gez importantes et otes dou6 d'un
flair tris fin. -


13


Eam oE Naissance de W. A. Mozart,
REN E COLES compomiteur autrichien;
LALUE
de Charles Dodgson ( Carrollo) mathbmnaticien et an-
teur de eAlice nu pays des mer-
vitlles, 6 crivain am6rlicain.


L* Champion do beau vt;t-
mant announce n caux qui pr-
tent pour 'Europe, 1e UBA, on
Is Canada, qu'll ext revenue du
Canada at des Etata Unis aTec
une teohnmlqe moderne t irfte,
qu'll eat en outre le Seal capable
do confectionner un manteau
d'Bvor qn isot if la mode danm
lea dUfrent f apltalees dn mon
de.
BI trouveront 6Itlement dee
costumnea t des pentalons *t un
choix judnieax d e t a me po
I" t6iante prifrem la 1conipe
our mesul.
Uose tato do. on part saim
pose de o te nhcawstit, Me
finurs les ER2ants.
. LAlue en flaoe d la Nonclatu
re Apoatolque.


AVIS

Les Produits H A M P 0" vt c


aSx addresses suvantes


A PORT-AU-PRINCE Mme. Robert Gaetjens

Lalwe

Coles' Market
Lain

Boulangerie St-Marc
Ave Ja Jacqtem Dissall rs


A PETION V=It Maison Rigaud
Rue Paam6ricale

Delmas Market
Anutorete Delbms

Luce Chatelain
Rue Toussaint Leuverture


Les Bandes Dessinees du aNouvelliste.

-Blondie


rapport sur 16tat de...
( te do d Is Bme page)


uno 6volutln asa i posttiv quo
possible; qu'll no so fait pus d
faux espolrs wr les difflculti.
de eae sagoelations; et qu%'ant
donn6 I. forms positions qu'il
a et qu'U maintlendra, II n'est pas
xclu quo e efforts 6chouent, pn
core qu'll ne le souhatte absolu
moent pas. Mals le Gouvernement
F6d6nrl o saoumet lul-mme et
lIa mutre Gouveornements prttci.
tes au test -de La sineirlt6 des
efforts do detente et do pai.
Par allleurs, je voudrals vous
adreiser un "not sur ce qu'on ap-
pelle parfols lea prestationa prba
lables. II ft an temps en R6pu-
bllque FIderale ou des presta-
tfons prpalables substantiel'ei
donnita par l'Allemnagne A
l'Ouet talent ,consld6rkes corn
me das preuves de sagesse et de
clairvoyance polltiques particulat-
res. Effectivement, on peut volt
que la RMpublique Fi6drale en a
largrement Ubngficid sur le plan
de la confiance, de 1'6galite deo
droltse t de la NON-DISCRIMI
NATION.
SI nous avons comments, aprel
tle horreurs de la guerre, a bri
guer aussi la confiance A P'Est
c'est lh une mission a la feoi


S hl didgnaats ,u S'BED r.-
Jatralant ces partlcuitarlti, nu. a-
ta eraiet al irtement, concor
dants. Cotte sort do parLicula -
rit6 no devrall plus sister .1 Ia
venir. Co nont ues iaraicular.ls.
ut cueractorisent I'absenice de re-
lation ot los relations n6gatl-
Les daux Etats on All-magne
eant non iseulenent vollin toais
eont en mi6me temps doux parties
d'une nation qul continue a -
voir beaucoup on common. Quol
do plus normal que de refger de
1a maniltre la plus raisonnable
possible les troablmes d'ordre
pratique en suspense? Nous som-
meI pr6ta h le falro. Nous som -
meW pr6ts h contribuer h mettre
mar pled does accords ouvant me
ner I deo rgle r.nttions accep-
Stabljes de part et d'autre dans les
domalnes de 1'conom.e, des scien
Sce, des transports et des pcstes
de la culture, des sports; des -
changes d'informations etc. De
cette manitre, noua raLtraperions
toat d'iaord le retard quf existed
en comparatlon des relations des
deux Etate avec leg Eta tiers.
Et "I faut qua e retard soft camn
id avant que nous puseions Mta-
blir lea relations partlcullire -
ment 4troltes qui devraient 6tre
Ic propre o deux ordresc tati -
quno appartenant ah ne mime-
nation.
On comprend, certes, que le
Gonvernement de Berlin Eat
s'attache A l'6galit6 des droits
anr le plan polht que et ausal A
certalnes formality abatraltes.
Mait il fant en m&me temps com
prendre quo le Gouvernement fM
diral cat seulement prnt A discu
ter eur bonAuniombre de points o'il
peat en mtnme temus obtenir des
facility pour les homman qui -vi-
vent dans 1'AllemniEne divtge.
Le bien dets tata n'a que peu
de valour 'fll n'est pas synonyme
d.i bien de leurs eitoyens.
VIII -
Le Gouvernement de la RDA
dit qu'il eat prat a n6gocier. Nous
en avons pria acte. Nous y som-
mes galement d.sposes tout comn
me nous le somnoes avec a'autres
nuembres du Traith de Varsovie.
Le Gouvernement f6d6ral propo-
60 al Gornpn 4,1 A


parties dolt tre Ubam d'imearlro
A 'ordroe du Jour touWt lea poldtso
qu'olle souhalte voir diecuter.
Je feral prochdnesment une
poapolUon duam co e- au PrA-
sident du Oumaoil dos milstrea
Ide I RDA.
Le Gouvermement f6d6ral B'lna
pirera en I'occurrence des pr.nel
as sulvanta,
a) Leas deux Etats sont tenua
de respecter P'unit de la nation
allsmando et its ne sBot pas ues
pays strangers Pun pour 'autre.
b) Par allleurs, II faut que
solent respect lea principles uni
versellement reconnus da droit
intergouvernemental, en particu
liaer l'exclusion de toute discrimi
nation, le respecL de I'lnt6gTrt
ierritoriale, l'obligation de rigler
pac'fiquement tous lea diff6renda
at de respecter les frontfires mu
tuelles.
c) Cela impllque ausmj l'obllga
lion de no pao vouloir modifier
par la force la structure sociale
sur le terrtoire de I'autre parte-
nalre contractual.
d) Lea deux Gouvernements et
beurs mandatalres devralent re -
chercher one cooperation de bon
volsinage, notamtnent la rdgle -
mentation de la cooperation tech
nique; des facilities conmaune
pourraient itre fix.ea-dans le ca
dre d'arrangements goavernemen

e) I1 convimnt do respecter les
droits et responsabllt6s actmols
dem Quatre P concerned l'Alleniagn tout entiut-
re et Berlin.
f) 11 convieant d'appuyer leI
efforts des Quatres Paimama
en v e d'tablr des arramnga
ments ur anne amelioration di
la situation A Berlin et aitot
de cetto ville.
On pourrait s'entandre anus
sur d'autr-a points. II fant no-
ter cependant qu'une riglemen
station des relations centre lea
deux Etata ne saurait etre limi-
tte dans le temps. Ella dolt itra
valuable, dan la perspective d'un
amelioration, pendant tout bs
pdriode dans laquelle 11 y aunr
cee deux Etata.
IX
S Au noma du Gouverment Frt
s d&ral, je pals 6eclarer on conch
i fion que notre attitude s'lnspir
e d'une appreciation froide at 6-
- liste de la situation. C'est-ht-dir
s que le Governement F6deral a
- horde lea n6gociations avec l'D
- nion Sovi6tlque, la Pologne, 1
- B. D. A. et d'autres Etats, a
- vec la ferme violent de n agocie
s serieusement tout en souhaitan
e
e




n
e




4***l *

o a
Ct ROSS
, m n o..I,


GEORGES SCARD
63, Rue des Freots
Forts


Noturrssez-vous!
Nulirrlssez-vous I


POURQUOI LA GERMALYNE
DONNB-T-ELL 1
DEB SI BONDS RESULTATS T
-- Parem qu'elle et par a pala-
asne altmeatair, an sape-all- I
ennt igalateur natwitl do h
Ktot ,n '--ttt ;
OUR S INFANTS,
essw-vaow u aiqa.. fofiAe
s T qulqat zotlm anorDaitt
Nomnieas em I.
Domns-leur le rggahar oa-
tom do ae .ButrlMon :
OiRMALYNK I
Poar lea futr s mason,
Pour I'lftemat, osg -
S mevous un fatigue I
Nourrismes-les L.
Domms-lm a rdpa"Itar ma-
trai doe L-ntrltlon :
Ig toMALyCN I1
S P siU, tfdat.
le, eodel.m,
1 Cmr pqla out besoln d'un wa'
emalt Eh4argle
O .sbsite Ilr d6preulon par
use pardato nutrition I

WON at l ha nutritlon I
*" QBRMALYKI I


grand* at difficile. On arait ton
t6 d'accuser do pusilllanlmltS at
de manque do patriotismo colul
pial, face k oatUe mission, denian
di: qua recsvez-vous on 6chan-
go ?
Randre Is paix plus loire pour
notre people tout enter, nWest-
ce rien A I'a'mVIti asvc lea peu
pie de I'Ouesat, du Nord et du
Sud, anjoutaer las confiance. la r&-
conciliation et pui s ausal 'amtni-
tid avac lea peuples de _l'Est,
n'est-ce pea rien 7 Et 'Allema-
gne p1le-mdme n'aura-t-olle pas
alors plus de s6curith et uns
meilleure paix T Sea habitants,
chacuxn n particulier, n'en pro-
fiteront-ils DBs 1 Et pour le dire
ean n umot ,: pare qu'il y aura
maoins de peur; parce qua les
charges seront moindres: parce
qua des g ns pourront so revoir
qul n'evalent pu se voir pendant
des annees; parce qaoe deux per-
a sonnes habitant Pun at l'autre
Sdes d eux Etats en Allemaine. -
5 parses aujourd'hul par una con
- trainto Inhumaine, auront peut-
itre la possibility de so marler.
Tels sont lea crittrcs auxquels
5s *e oumet le Giuvernement sans
Illusions. en p Bine conscience
des difficult, de la longueur
a du chemin A parcourir, d'un ris-
que qul eat bien calculd. Telli
est la tiche que nous sons as-
sumer parcel qua noue aommaeo
slirs de nous at pace que nonw
avona de bons amis.


Banque Nationale

de la RPpublique d'Haiti


Banque de I'Etat Haitien
Devenez votre propre Comptable an ouvrant
un compete de Ch4ques a la Banque Nationale


S. A. F. I. C. 0.
Us aem daas 'Economle du Pays


S. A. F. I. C.O.0
Plus de 30.000 essentlellement haltiens aliant a la
revA lmisat de la dvie paylame


S. A.F. I. Co .
Det miller deqbm Hifism w gmst chaque jour
lah iM slole de paruiact

SA. F. I. C.O. 0.
U milMis de Med e su al an serviced la Nation IHaltienne ;1


S.A. F. I. C.O.
Un ldustiu nieNalfe a service de la Nation HRflaltine


S. A. F. I. C. 0.

ran- .. .. -- ]t ] _-_= ,


POURDVOTREcS|.CUTrr

La *a6 tafM pour ainal dine t6
Inoorpore eu pneu 08 Goodyear.
Qr n A& m dpaulementa arrondla,
hI valnmg sont plus sOre, la oon-
dulto pklu prise. L'entollage 3T,
O/ r6sht t qua eeoler, se moquo
dw oh o t t do ri'hauffem nt pro-
voqu~ pr une ondulto aportve.
L pnmu O8 vouma offer plus d kilo-
Mir o saw oooter plus char &
fatMhL Voym votre oono.alonnal-
F Qoody.r u vous avez bsoia
pmma prvoW s votre a







AUTOMOBILE SA'
WPAVEI.


~~as~P-aa ~ or ~aa --a~aa ra g I -~ --~- -c~--~rr-r~--~~p---r~- ------ -------~-----r;---,- ~C--- I------------------ -.,:_,.. __,~I


ISEZ
cL "NOUVELLISTE3a


_________


__


- -~----01----~ -----------~`Cb~fiuz),,,)~),\


,..... _..r*-..


LmmU I s IVM Wo


PAGI 5


6e au ouverneyment de l nRDA
de anigioer, sur la base de l'ga
jlte des droits el de la non dis
'crimination, sur l'tchange de de-
clarations de renunciation it la
force. Maintenant qu'un Ochange
de vues a ce sujet est en course
avoc I'Uhion Soviktique sang
one 'on puisse encore dire quoi
que ee soit au sujet d'une issue
positive nous jugeons prati
que d'entamer des n6gociations
Lorrespondantes avec le Gouver
nement de la RDA. Elles offri
raient un cadre convenable per
mettant d'examiner dans un lar
ge change de \-ucs toutes len
questions qui sont d'importance
pour des rapports r6guliers entrn
leas deux parties .Naturellement
il ne faut pas qu'une parties d-
dare: voild mon project dc tra!i
11 eat A prendre ou a laisser. S
.clle ta-it attitude de la RDA
II n'y aurait que le rejet. A notre
A"is, il eralt plus facile de s'eo
lendre s'il y avail un change di
vuea direct sur toutes les ques-
tiona interd6pendantea intcres
sent Ic deux parties, avant di
formuler lea points de detail
C'eBst la procedure habituelle. El-
la est ntilis6e par example, ac
Luellement, entire la R6pabliqu
fcdarale et l'Unoian Soviitque
Cot change de vues on ces n561
clations, quelle que spit la mand
re don't on les dt6signe, peaven
commencer bienutt. Chacune do


s












CONFIVZ 't OS P ~I'nDS A d


VO4 q"` $LE'AUR.E.Z TOUJOIUS Uk TEfI~E


Croisade en faveur de Jacmel

(Butte)


a fait A son fill. Jo ul avals canou
"d beaucoap d peaine. Make quol
f n'o an Caus a son pore.
Mon pVd woulf.L fire do
moa un saint un apathlque. Un
saint out, et oulomnent anu clot.
Un apathique, nulle part
Polnceld. a (lit dana Ms Eta-
dea sur Ibomme : SI lee enfants
oevenalent ce qu'en aittndont
coux qui lour ont donnI la vie, II
n'y surait qua deo dieux sur la
terre.
EMa grand-mere maternale.
qunl aalt le noms d'une daase Mi
nerve, an'avait pr6dit d6as l'&ga
Oe cinqi an mon avenlr. Je mis
fol on ce qu'aIlI me pr-dit. C'&-
rail nun cvaaenecum> magiquo
avoTea lquoil '6tL assez fort pour
atfronter le monde.
Et quand plue tard j'al lu ce
que ilde dlt dane son Journal i
propose de l'lnoumnia : Le mon-
do no meta sauve, s'll pent I'6tro,
que par do inmoumls. Sans aux,
C'en pat fait do notre cIvilsa-
lion, do notre culture, do cc que
nous aimlon .- qui donnult a no
cra pramenco sur terlro une Justi
rlcasuon secrte. Ie aont, ors in
soumis Ia o el de torr .t lea
reaponsables de Dieu je me suis
pardonn6 touted la paene que j'a-
vats tl<e A mon pOre.
11 m'avaft lOepuis longtemps
pardonnA mon lnsoumission. 1n
1l fit mama avec dos larmes.
Commea le bus long la Rue
Saint Cyr, je vois mon char ami
Luc Joseph penche sur la balus
trade e de sa mason. Gmna, Luc.
Gessin et Anselme. Staient quand
mon pere pass de la rue du Ci


mnt-ra A la rue BlookhauaN,
0on doa frtra pour mol, avoc
ce) common mre Ai nous tous.
Leur soour Pl6na devalt Apouser
mon pOre.
J* taIs un long salut hi Luc
.out interloqu6 et qul y r6pond
par un gCete tout aussi long rde
la maTlh t par un sourire beat
comma e 11 en a l'abituuae.
Et c' e. le Vloux Lycie Pin-
chinat qui paw sonuB mee yeux.
Lea plus grande joined de ma jie
nesse foleo Je lea al onnues dane
cel-e viellle batisee ou dane as
court, aur lea terrains deo port.
EUll soran. trop nombreuses, ces
Joiae pour lue J'aesale meme de
lea brosner Iot.
C'at Ia oa sBur la banc, Jau
los lives, dansa l'enelgnsimalnt
do mena professeurB aima, dana lI
txavold asidu, on asur le terrain
de sport dans lam competitions jo
s6chai lea larmeas qul me ve-
nalent (dun manque de compr6-
hension ou d'affection.
Mas larmes, je los o andais
pour mei soul. Jo montrais tou-
jours un visage t ourlant A rea
condisciplos. Je n1 partagoal.
pas mea souffrances et mes pea
neo, je ne partageais que mae
joiea.
Devenu home, mon attitude
n'a pas change.
Le principle de ma vie est celui
du stoique : cSois fort tu series
libra, accepted la sBouffrance qu
grandit ton courage Lt 1'6pure
Sois roi du nmonde interieur et
suis ta conscience cet infaillibli
Dieu que chacun porte en soi.*


AU FIL DES JOURS...
(Suite,)


eli accueillfs a l'a6roport Fran-
cois DU-VALIER par le Dr. A-
chills Salvant un au.re mem-bre
de leur famdille.

...L'Ing-nieur Ernst Goldman est
revonu hier martin de Caracas a-
prts quatorze annies. C'est UD
homme fatigue que aas paren-.
ont descend alors de la Cars-
velle d'Air France venant de
San Juan.
- Jean Desquiron est part hier
martin pour Atlanea Georgie ou
il eat all6 assisted a une coanf-
rence nur lee poulets de luxe.
...M. Gervais A. Louis, liggant
des piods h la titfe eat partly di-
nan.che pour une tourneo do plu
mliure semaines. Le progTessic-
to proprlotaire de CIUSTAL
DRY CLEANING part en va-
cancor i profitera pour enrichir
S115 xp t-i",. laiIfnue Is nettoyfla


M. Bihara xElias Kawas est
nuari hier nmatin pour Miami et
New York. II v passera que4ques
,somines.
Andrst Pierrei- t part pour
l'r-port, o HahnmnH via Miami...
'Fr nce Gardiner 'West rondue A
New York Edlwacrd Hodg-


son a pris le Vol d'Air Francs
hier matin pour e rendre aun
Etats-Unis.
...Mme Sergio R. Delgado, nee
Marie FranQoise Turnier, ravis-
sante ffle de l'indnstriel Jacmd-
lien Midjnin Turnier a reprise
I'avion hier martin pour les Etats
Unis. 'Ene a aA sale a l'a6ro-
port Franvois DUVALIER par
des membres doe sa famille et par
vante femme Ruffina et la boe-
le d6pat6 Andri Simon et sa capt
nia Senoritas. Melby Bueno.

...Mme Jeanne Brandt qui vient
de passer plusaieurs jours lcl ese
repartie avec son petit fils Pas-
cal Gagnon, fils de Mme Mirielle
Gagnon. On remarquait Mmi
Jeanne Brandt pregnant sa part
de notre Joie de vivre en comps-
gnie de Clifford Brandt, Marce
IHogaith et d'autres amis.
]lle a il salusc, bier matih
is l'abroport Francois DUVA-
LIER, on autres, par ses cousins
M, et Mme Hubert Ethbart.

...Mile Hilda Williams a pris l'a
vion hier martin pour les Eta.s
Unis. Ellaq a t6 conduit a, l'ao
report par des membres de sa fi
mille.


HOTEL SANS SOUCI

MARDI 27 FEVRIER

lDeuxieme spectacle de la compagnie
JEAN GOSSELIN
Au course du barbecue habituel :
Jean COTTRELL et Serge LANNES
Dana
( COMMENT VA LE MONDE, MOSSIEU...
IL TOURNE !
De FanCois BILLETDOUX
et
SClaudine DELVAUX et Roger MUNI
Dans
(LA DELAISSEEs DE MAX MAUREY
Priere de reserver vos places a l'H6tel sans
souci





AU CAPITOL
A partir du Dimanche 25 Janvier 1970
d 5 Hres, 7 Hres et 9 Hres


Le 3wme film du Featival.
SAvec : Pierre Braunberges et Marline Jobort.

-! Entrde Gdes 2.50 et 4.00
AvecP~ierres rawberg t rese P J ht


L o CIN DU ,JARDINIXR
E ,R n "K-AMANWU RI 81 vouso na Jama vd'an perdu, Par temps aom des
Sexercice physique quot vBo main gas quotidiounsm onol ncet i
tlendralt forne et qui urait' Pour la plantation de
TANZANIE lilue do DJakarta pour protester nussi qoe0lqne Utdllit4 lttiqne, ne planted, Von adevOe n
DAR ES SALAM (AFP) conlrt lea haumee de prix, sO none an avonU a pn e t 'v nm plant Ama shautear norm
sont rapidelment diapernbs dea recommander : bleher. obUlet au':niveau du sOl.
La Maraohal Tito eg4 arrive I'arriv6o de l'arm6e, appliquant, Remarquer quaod~ touted facon, dant, i. y; a gindralemen
eat aprts midi A Dar Es Salam selon eux, une nouvelle m6thodo l 'agit lA d'(n tr'vafl indispen d'Inconanlent 4 entarrer
pour une vimte offlcielle do hutt de re groeqpeos nt et de diaper- sable. En effect, ,vaYntde planter trop une plante qua do
loura an Tananie au courst doe ion qui le r rmet de manifes- on de semner, 11~t n6eessaire d'a dans le;d6faut contrarle.
laquells iT s'entretlendra avec le t-r malgrI l'-terdiction. moubler soignauseaent le sol par No retournez jamas lI
Le Marchal Tito aat arrlv un bchag retoirnant la terre nea .ettasse& solgneustn
Prdent Juli Ny6r6r. D'autr part hut tudiants aur une dpalsseur de 25 6 30 cm. .terrei.que vs aves rame
realdent Johus NyererL, ont 6tk arrdt6 .pour. voai Parti- 11 eat recomiaidd dffectuer elb.Comm poor lea

lo) La dfin ti.on d'un, une cole catholique de Keba pointnit4pIturildenttrollsec. ter'lear dess6cbemeut.
vello politique de non-alloe- ran &f Djkarta vendredi dernier, Employez I ,bgche 'dansa. lea ols -A o plante t,
m.nt du TiaeraJonde, bla pra- annonce-t-on aujourdeui officiel-c legersao6 envahis doe iine et a Arose te plante
ration dola rocasine confre- element clans capital Indon- lu 1 fourche'A bkcher dan lea sols te sane sa motte do ter
b rdes pays non aldgnts. sienne. L'attaque contrae 1'cole lourda, or cailooutei sralt e abone daiiament, U ,
2oe Lolargsemet ae t Ie rn t avai e mtW dclncbe a a suite, ilu'a uxo pied des arbret, arba- plant. Cet arroage n'aet
forceadent des rela'ons bilatde-a- done protestation des Muansul- tea o plants vivaces dont 1 cement dean a mouille
lSa. mans centre la construction de faut 6parme.r lea racines.d ma lrsurtou Auparfaire
So) L'etudo de la situation en cot 6difice catholique dan. laur Pr-nto "do bdchage pour en- tectde I tee vc e
Afriquo et plus particullerement sectour. Des centeines. d'tu- four eanetandementa et le fu- --NDLtR.-Lea re ,,t
la ou prbvaUn encore Io colonla- diants avaient bruli tou -'dqui- mier. C'et un travail important contenuso ans cot atftic
llame ou i'apatride. ponmnt et le materiel de i'&cole que voun devez absolument entree ont aimablemeqt eW fou
Le President Yougoslave doit et un inatituteur Musulman se- prendre si vous voulez quc yes le dirigeants de Is mali
Maniulte me rendro ea Zambia, au rait mort d'un e crime cardiaquea arbres, que voyes rosicrs sBe dve- OUICO.
Kenya, on Ethiopie, au Soudan, pendant cetta, manifestation. loppent et vivent de nombreuses


kirei..
eos jeuo
mettre le
nala, IS
Capen-
.t moina
on peu
Lom er

lea raei-
lent la
enae Sur
graines,
oir d'6vi

ransplan
re, Arrc
8me s'i]
tpas sea
.r Ie sol
le con-
Sracines
gnementi
Ie noup
ornis par
ion DAI


gN B3WS
(Suiteo


tmne Isradlienne, le GIndral Bar
Lev, a qualifi6 de Pour l'artne 6gyptienne l'occupa
tion momentan6e de 'lle de Shad
wan par les troupes isradliennea.
Le but des actions de ce gen-e,
a pr6cisa le Gendral Bar Lev, eat
de semer le ddsordre dans lea
ranges ennemis to de d6moraliser
I'arm6e et I'opinion dgyptiennes.
De son catl, Ie Gdndral Moshe Do
yan, Ministre de la Dffense, a r*
jetk lea spdculatlons salon lesquel
lea une telle champagne de ddmo-
ralisation pourrait conduire an
renversement du President Naa-
Sser. La nature mime du rigimo
Sgyptien rend tout changement
aifficile, a ajout6 le G6neral Da
yan. En outre, il eat pratiqnue-
Sment impensable qu'une modlfica
tion fondamentale puisse interve
nir anssl longtemps que lea so-
vi6tiques Jouniront de eur influen
r cc au Catre. Dayan a par all-
leurs rejet6 l'idbe d'6changer des
terrorists arabea contre Ie gar-
de frontibre isra6lien fault prison
nier par El Fatah. Un change


en Libye et on Egypte. Enfin 160 6tudiants ont ren- annees, que voLre potager ou vo- gnifierait Is reconnaissance dn
1 x Z contr6 aujourd'hui le Ministre mraveger produisnnt des r6col- Le -eral IT e l mouvemnt d'Arafat. Or, a dit
LE MARECHAL GRETCH-KO do l'information, le Vice Mar6- tes convenables. atalySe la politlque Dayan, le Liban eat le soul inter
EN ALLEMAGNE DE L'EST chal Budiardjo, obtenant de lui En donnant A vs grein esB fra se locuteur possible, car lea terrorIs
s BERLIN (APP) qu'il daennte ses props tenus plontes et vos arbres un son sol- an0a l -tse rtes oprent A partir de son terror;
Le Marthal Andreal Greteh A des journalistesm selon lesquels gneudsemn t pr6psr, anes avee l au Moyen-Orient tols.
ko, Ministre sovi6tique s e la d lee manifestant avaient 6t sus voir prosprer. Pourn mettre tou ARS (AF) NE YOR P
fene. est arrive ajourdhui en citis par un group d'adRito le c i ARIS (AFPn NEd YORK (A.P)
SAllemagne de I'Est, a annon f turs. te lea chances de votre t, sui acohecertation des quatre
cot apm-a midi l'Agence Eat-Alle x x vez lea conseils quo voici. La logique du Pouvoir ou vice grands sur le Moyen Orient a at
mnd ADN. MESURES RISS Semez dans une terre d'autant v.rsa a pol'tique fratc:aise au teInt une nouvelle fois un point
3 L'Agnce n's pas precise dans PAR LE GVT. BRESILIEN plus 6Sicte que lea grains sont Froche Orient n'est pas fondue mort. L'optimisme manifestO A
S auelle ville Est-Allemande le Ma RIO-DE-JANEIRO, (AFP) fines. seulement sur le rapport de for la veille de Noel quant A la re-
*rechl aila st-Acullle. KIlle aALae DE- oovAnement BriFli -'i ne A '. coes entire Israel et lea Arabes praise prochaine de la Mission Jar
ruchal a 6t6 aocueilli. El a 6- Le Gouvernement Br6rsilie Enterrez 1es g-raines h In pro- is au sur daulres s ring serbie inaus. n n
t galsanse garden le silence our Ie s vior avec one exstrine *- Enter O grn Ia pto 'n ais i sot-ur deux autres points ring semble injustofiie. L'intran-
e but d voyagde du Ministre souviie svira avec une extreme r- fondeur qui leur convent : en r fondamentaux qui sont linfluen silgeance sovitique serait lone
e butudu voyage du Ministre sovi6 gueur centre touted lea publica- gle gndnrale, une grain dolt A- d e
tiqe, ions lictre routes le poroublca- gre geenoerale, une grpaise doit- ce sovi6tique en Mditerran6e et des raisons de ce pitinement.
tons licenceuses et pornogra- tre recouverte d'une aisseur de le Ptrole, estime l'ditorialiste. L'un des principaux facteurs d
LAGOS. LE DEBAT phiqu a d6cla- le Ministre de terre correspondent a 2 ou 3 fois En effect, malgr6 la presence de division entire Washington et Mos
AUX COMMUNES Ia Juntice, M. Alfredo Bozaid, sa grosseur, pas davatage. l VIeme Flotte et la d6faite a- con porte sur le rsle a attribuer
EST UNE INGERENCE das une allocationn radio-t6levi Plombez, crest a dire tassez mo rabe on 1967, influence so- aux Commandos palestirtiens dans
INACCEPTABLE s6e. d6riment le sol a ins aevoir some. vabe n1
La Hinistre, cormmnlail le d6 Ccci eat indiepsoaeble pour tIeen pltque n'a faith que se renforcer Ie cadre d'un riglement general
LAGOS. (AF) Le M tre ommetait le d Ceci eat indispensable pour bien MSditerran6e. D'autre part, du conflict. Les rEtats Unis nesti-
Le dRobal I la Chambre aes cret Pr6sidentiel promulgun ven mettre les grain eon contact, a- lea difficulties d'approvisionne- meant que les Etats Arabes de-
Contmmunes Britannique sur le dredi dernier, interdisant Idi- vec le sol et leur assurer ats ient en Petrole depuis l'exp6di- vralent porter la responsibility
S Nig-ria constitute une Ing&rence tion et la diffusion au Br6sil doe h1umiditA constant nicessaire ion de Suez ont en grande par des actions lances pa.r les pales
x unacceptable dans les Affaires In touted publication contraire A la pour qu'elles puissent germer. tie motive la politique francaise tiniens h partir de leurs territoi
t6rieures du pays, a dclar6 au morale et aux bones moeurs. Ne laissez jamais scher Biafra et en Libye par eem res, point de vue reet catgri
jourd'hui un porte-parole du gou Le Coninunisme International terre juqu'au niveau des grai e. Or, dat en morbyde rabe le a queen par Moseo at.
vernement federal. Ce d6bat, a-t- sait parfaitement que certain nes. n suffit ou'un semis se sol armes sont revenues symbol de x x x
il ajout6, no saurait influence groups r6sistent A sa propa- dess6ch une fois pour qu'il sort pouvomit politique, done un puis- LE VATICAN (AFP)
en rquoi qua ce soit le pro- grande, et que la famille est de sant moyen d'action (...) pour Le Vatican, refuse d'accorder
s gramme d'assistance et de rocon ceux-lA, a ajouti M. Buzaid. les frangais plus Israel devient I'agr6ment A une femme repr6sen
5 cilia.ion engage par le Nigeria. C'est pourquoi it essaie de di- N6c@ Ogdie puissant, plus les russes s'implan tant de Bonn. Elizabeth Muller.
Le porte-parole A d'autre truire les valeurs morales en uti Lent en pays arabes, si riches en i o x
r part qualified d'absurde l'interdic lisant ce genre de publications. Nous avons apprise avec infim p6trole. De plus Paris craint l'ef LA DROGUE :
tion signifide au G6n6ral Aujuk Une soci6t6 qui se complaint ment de peine la triste nouvella frondement du Front Sud de l'Eu 114 ARRESTATIONS
- wu par lea autorit6s Iviriennes dans Ie vice toarbe fatalement du d6ces de Monsieur Andri Pi- lope Occidentale : Apr6s la dis- A HOUSTON
d de se liver A des activit6s politi sous le joug d'une force d'imp6- car survenu A J06imie le samedi parition de Tito, il est possible HOUSTON (AFP)
ques isur son territoire rialisme quelle qu'elle soit, a 24 Janvier 1970. A ses parents que les russes s'imposent A nou- Une descent de police A laquel
conclu le Ministre. et allies nous pr6sentons nos veau en Yougoslavie et revien- le ont partlcipe plus d'une cen-
LES MANIFESTATIONS x x x x vives condol6ances en parti- nent en force en Albanie. Dans taine de policies a pcrmis 1'ar
DE MANILLE FIOOTBALL INTERNATIONAL culier son spouse Mme Andrm ce calcul, les frangais estiment restation. dans la nuit de vendre
SMANILLE, (AFP) MEDELLIN (AFP) Picar, a son fils 'Pierre Bouleau. que la survle d'lsrael dans I ai kA samedi A Houston, de 114
Une vingtaine de personnel L'qu;pe polonaise de Gornik a A ses cousires Morts Boudeau et measure oei ce pays soulive tant personnel, pour la piupart dec
ont 6t blesse6es londi don't battu dimanche ]a selection co- Emmanuel Germain. de passions est garantie par traficants de droeae : He6roine.
une douzaine grievement au lwmbienne par le ore dte deux Lesa funrailles ont 6t6 cehan- I'URSS autant que par les nmtri Marijuana ou LSD.
course des manifestation qui ont huts Ah n. (2-1). Le score h In t6es le Dimanche 25 Janvier 1970 chains et I'ONU et qu'elle n'est Le total deas cautions cxiges
oppose environ 20.000 manifest mi-temos itait dp 2-0. 4 heures p. m. done pas menace. par le Jugc de premiere instan-
tants aux forces de l'ordre, de-
vant le Palais du Congrbs de Ma do ------------ 410, 44 10- -- -m
- nille an moment oa le PriAaident R me ale M $
Marcos et as fre'me en sortaient
a anonc6 la Police. M. et Mme Maurice Meleschi,
Selon d'autres sources cepen- Mr. et Mme. G6rard Meleschi,
dant, quelque 70 personnel au- Mr. et Mme Telephe Duviella,
raient 6t6 blesses don't une 7 Mr. et Mme Raymond Charles,
- vingtaine de policies. Maits des M 1 K IN I l me Lucile Noinette et Mme
rumeurs selon lesquelles deux Amidie Claude remercient la
personnel auraient 46 times ant a'.lu.e rwwI
Sprsonnes auraient p t tue. oUnt Loterie de l'Etat Haition, lea
ft6 d6menties par la sPolice. Un Soeurs de St. Fraenois d'Assises,
officer charge de la a B6curit6 du la SHASA et tous lea amia qui
' Priodent A 6td blask A la btte slour ont temoign6 leur sympa-
par un projectile. Quartoze ma- thie ui I'oecasion do la mort du
nifestants au roins ont t6 ap- BOULANGERIE -- PATISSERIE regrett6 Albert Moleschi et lea
prehend6s. 7. print de croire & leur profonde
Les Incidents ont clat lora- 29, BOIS VERNA 29 reconnaissance. oon
quo le Prisident quittait le Con-
gris. II .ourait t at saluait a fou- T61phone : 5-0461
le quand lea manifestanta se C ntr M al
sont mis A lancer dos baton, et Centre M di cal 27,
des boutellles. L'un de cao pro- Succursale, Rue Traversiere Chemin des Dalles
jectiles pass a qualquea censt- vert e 5 h A M a h P.M.onrene du Mer
metres du visage de Mme Mar- uv r A. a P.. Confr .u M. 28 Jan
cos. La Garde presidantielle er i 8 h P. M. Evaluation du
riussit fair moenter le'Pesi- Centre de Fonds Parisien, par
dent dans sa Limousine. la Doectcur \ill:am FougBre.
Plusieurs heurts eclathrent on
suite entire les ranifestants et
un mellier da poslciers qua, aprts La Boulangerie oi vous trouverez plus de quinze varidtI s de pains pour Mouvement
quelqueas charges a la matraque,
durent faire appel aux pompiers M l an maritime
qui 'mirent leurs lance en a la table et lea sandwiches.
tion. Des coups de feu ont dti Le M/V Jensalb est attend)
entendua alors quo lea forces deo dans ns ports vers le 31 Jan-
leordre pourchassaient des mani-) Pains Picnic vier en cours et ap~t s avir al-
festants qui s'6taient rifugl6s barqu sa cargaison acceptera
surn un court de golf. du fr6t pour Halifax (Canada)
Les manifastants r6clamaient Pains FrangaiS et Philadelphie, ou encore pour
le retrait des bases am6ricaines d'autres ports des Etats-Unis
et des r6formes gouvernementa- ,pourvu que les offres soient, as-
lea. Les itudiants avaient lev6 24 Pains Scandinaves sez suffisantes. Pour tous rensei-
heures auparavant, les piquete gnements compl6mentaires, veuil
qui pendant quatre jours talent lez vous dresser i nos bureau,
demeur6s devant le Palais Pr6si Pains sans sel cit de L'Eposition.
dentiel pour riclamer le verse- AndrA T. THEZAN
ment de 2,5 millions de dollars ,26eJn AGENT
aux university d'Etat. aBoachers, etc. pour riM pa iom n 26 Janvier 1970
Trois hures apr les a pre-
niers affront t, envir on.
800 policiers demeuraient devant
le Congrs oil stationnaient en- --- --- -
coroune ecinquantaine d'6tun- = a_ a 3 -^
Danas.on. om.nuniquoi publi6dQ NRA D
danIs sltsoire, be Prmnident Mar- -TT
roe a rejeta a rasponsabiliti deo
ans at den pot UNE BANQUIE POUR ENFANTS 01 O
incident sur des provocateurs
opnulaiodian calna en d6clla rPET T A PETIT L'OISEAU FAIT SON NID
'qe les 6tudianta avaient le '
droltde manifester mais que a Lestout Petits, lea Mineurs en gOndral auront leur Carnet de Banque. Grand HOtel
violence"n'4tait pas un instru- Pr6sente son spec
nm int l ti poir expritmer d6 'aver une troupe
mocratiquement son d6saccord. Les Parents seront heureux de voir se d6velopper l'habitude de 1'6cono- -aytatistes hati
x x x chanteurs et i
./MANIFESTATIONS mie Sur chor6graphie
ESTUDIANTINES r artistique de deux gV
A 'DJAKARTA ) Ohez leurs enfahi.t Surveillez les Annonces de Un pectacle 1A
.-IDJAA TAR /;Y(AP) i du "Grand H~tel
Les manifestations dtudiantes, Entre $2 on Dinae
ont repri Djakarta apr in a ,tpu 1mm eC l t r Spectacle ehaque
wek-end calme et mal- Pin-gj ) W HO&
tardiction d6crdt6e par Ie gonver -
Deox cent laden, qui.o ,-
talent rassermbis dane la ban-
4'"' ..: t : 4'--.,. : 'i .. L t .- L / : :.,'::. :,.:! -" := ..... ". u ;. /:-'.!,


4
I

1


Les pompeas funbres Peret-
Piarre-Louls vous font part dui
d6csA de : Mme Vve Lion Re-
naud, noe Frances Calixte, sur
venue le 22du courant en son do-
micile A Boia-Patate.
A sea infants : Mr. et Mme
Hogar Nicolas, Mme nA Lottie
Renaud et enfants, Mlles Marie
Th6rese et Gislaine Renaud, Mr.
et Mme Jacques Millery, Mme
nde Edith Renaud.
4 sa belle soeur : Mme Vve.
Marc Calixte at famille aux
families : Renaud, Millery, Ca'
lixte, Michaud, Nicolas.
ainsi qu'A tous lea autres pa-
rents et alliif, MM. Pierre-Louia
et le Nouvelliste prisente leurs
respedtunuses condolencea. -
Les obsiques de Mme Vve Leon
Renaud seront cel6bries, Mardi
27 du courant A 4 h P. M. en
l'Eglise du Sacri Coeur de Tur
geau. Le convoi partira du salon
fun6rair deS enterprisee oi la
d6pouille sera expose.


---N





Oloffson
tackle d'hiver
des meilleurs
ise :
laimepra
et direction
rands Mattres
la manidre
aOloffion.
r et Show '
iandi.,soir.


ti __I 'Vi


-1
-I


ce pour.lalaser lea aunpects en 11
bertd 'provimolre atteignalt mame
di 400.000 dollar. Sept' dea mua-
pects sont des miners AIgs d'en
iron 17 na.

DELEGATION DU A LA HAVA-Nt
LA HAVANE (APP)
La lutte armae eat la seule
role qui puiaae conduire le peu-
ple Arabs & sa Liberation du
joug 'de 'lmprialisme amtricaln,
a declare samedi soir, au coura
d'une conference de prease, le Dr
Youasef Zaouyen, qui preside la
Delegation dn Parti Socialiste
Bas syren; actuellement en visual
te & La Havane aur 'lnvltation
du Part Communiste cubain. .
SCette vole eat longue a prt
ia6 Ie Dr Zaouyen car la ba
taalla livr6e en terra Palestine
n'en conattue qu'un episode. II
ne s'aglt pas dune gunrre tradi
tionnelle oun conventlonnlle. II
ne suanffira pas d'abattre- Isarael,
Lase militaire amtrlcalne au Mo
yen Orient, il faudra battro en
br6che tous lea Int6rtl:, do I'Irn
pfriallame amtricain en terre A
rabe. II faudra Ilbt0rer lon re-
ourceas naturelles de'1 lN telle
.a cet impiriallame.
ENQUETE SUR L'INCIDENT
D'EILAT I
TEL AVIV (AFP)
Le Chef d'Etat Major le Gtni
ral Hayim Bar Lev a ordonni la
constitution u'une Commission
d'enqubte charge de determiner
lea causes du tragique accident
qui cause hier A Eilah la mort
de dix -.euf soluats et civil et
lit quarante neux blesses. Le Co
lonel David Laskov Chef adjoint
du gnie A l'Etat Major o ta c
nommi President de cette Con.-
mission qui a commenL set lra-
vanx.
cAL FATAHo REVENDIQUE
LA RESPONSABILITE
AMMAN (AFP)
Le Commandant de la lutte ar
ni6e palestinienne (CLAP) disla
re qu e 'Organisation de risistan
ce palestinienne Al-Fatah re'en-
dique la responsabiliti de l'explo
sion d'un Camion charge de mu-
nitions*f Eilath, a annonc6 same
di soir Amman un porte pa-
role.
AVIONS AMERICAINS POUR
LES SECOURS DU CICR
GENEVE (AFP)
Le Gouvernement am6rcain a
offer au Comiti International
de la Croix Rouge de mettr o
sa disposition sept appareils C-97
it D'C-6 pour multiplier seos vos
de secours au Nil-ria et assurer
le transport des bless6s, des ma
lades, des prisonnieras et des en-
fants, a annonci aujourd'hul, enu
*ours d'une conference de press(
M. Raymond Courvoisier, Dire'-
Leur des opdrationm du CICR.
Lea Etath Unoi unt acoepte
croft-on savoir, qua lea avions
aoient places sonu le contrdle ex
clusif du CICR, condition sine
qua non pos4e par la Croix Rou
ge. 11 y a pen de temps, Ie Gou
vernement asmricaip avail ,drec-,
Lement propome a Lagosa demet-
tre 4 Ma disposition hult appr
reils do type SSV-130 et quatre
hdlicopteres. Mals a nla conditi'm
qu'lls solent pilotla par du per-
sonnel militaire amiricain. L'of
fr avatt 6t4 rejetea.


6e i d4 neaMd

VTe NM. Renaud




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs