Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06648
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 21, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06648
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text










tocIEN AsovON s

Aodrrnsr 4#I 4 CHAU~~


Adw AvzW CEITAV .-







AMITEPOSTALE 1316


M~M3UM&Da3VASSOCU3U6 I NTIERAUMUIUINN ba pN!UD

No 117 VIM AIFRCREDI 21 JANVIER 1970


VI OK SICHll I l Il:mcI'FOIKAVIATIONCMILE


Calme a la Surface...

par LAon LALEAU

o("et ui. tportls de bridge quoeft noe man ndoin ration poui
( Ahiwho .Mar iGuffi. Jo s'y IC talt pes ittable Jde ne joVe pan.
S.'iiple slwotater muio. ii moi trouvais nsu dos de Pradel qut la
riine, re sir-ld, faoamt dos infiddlitsa ocaMtives. It1 s'nervait,
no tenatl pan en plar-, f ormait l'dtfmwtel do aml e irtes, le rol,
i, rai ,temito tait. rt sen prolong emarcadi allumaient boutados et
meoqi eres
Jo [ i le gante doc me lever. Alors, it eaita Fous le c rop,
nmon : oue.r Laleau. T on uIs formidable melo n.
Raun regard, C(ha.rho m'inodqna un siigoevide a so hdroite. La
rutprtitaon ies yon iurasiae t protverbialel. J'hlitas. Mais non0 leux

L1 oaMji, it pa. i t. PoPa ira nuscis doe lon ic a sge no Irelali-
slt -p'il i dant. SNon nleeoiboil etrHai.t parfaile.
Quand i eloaloail let points -t iltetait la nmirque u 1 aismit
liir de olsioniner a Isn besogon uiuI le s one asit pas aon prous.
A linsti.ti de reglor 4 la uito d'un: petit SCHLEM doiesperie-
,ent ,'el et sieo ure o ,i l fit ea toute seribiit, bion qu'ma fi t
,-,oible seit teoltreeob l'obipt e do aooi coquet porteofedUse.
lsu Iiser eontide il t ia foires lano ilte esnt Fauberas, doe les-
pritf t yoie mre demnto.dain o mmeo'inti e to mat Ct i sha oquand aIn can

[.as sraio nea 'aprn, IeT hasrdl ooblane oi ,ono.-. Ce iuo /teane oi
o sage. o oeticermedisstiith, e. rgoolo ponooosion de soi, n oeoo.blo-
le Rilence qui prolongeat nembl -t-il -- coluso du air ois il a-
it 4t roiolbfherrf.r
Ctnit dmric sm roraertre. Leos astee d'hunmeur dii sort n'dbran-
laitent ipas no orianteo platciditi.
Et plus tard. e is que Pli' omote ltiat la taille dulo blridgor.
cqui opposaii o. i'poets elohangieats deo l partio, no sabre troaw-
quillilt; d'otlitndl .
I 11 oe boit iu. ne fame pa1. So,; attention fie s' miette pas en
itr:its heiurem-i o files ironies A la table de ieon le silecre et
leg rarteo
l'osmniie ltad a Ilo taille do briidgee-r.
Les ev-iemoenit le heourtaointut o0 le flattaie-nti saos que foil Visi-
hle four sefeti urI loui. Et poes-tlo, ceit ucsn tondre. Jamais, chez
1n itre, le setm-nt iest il nut psi iat od. Re ndre service dtait sa
location et it rsm-nit servicecoemns d'autrese commettoet ueo vilesie
en so disRinulaont. tEt tell etait sa0 twre quo le dpsarsonnait tosu-
te gratitude qui s'exprimn e bruyomelnt. C'est par is6 obligds de
t.aetes leo clacne sociates, de la base a dsolnme.t, sans qu'e ffit es-
aoiot r s1i7 i tilli :chlowo, qu'oo peIt jauger ldte-ndue de sa geii ro-
soit LIingroItite. we loi d tait pas ingielte. N'est-elle pas humane
eI journalibre ? tout coimme I'enrie que paralysait son affabiitd.
Nsa ranuian i ,'anoiert" pos In vie o longue. Trete sixi heures acu
mrine~sm ait 'obli f4m goatnst en sa enm te mps que tout esapoie
lie rsourreetini.
.SoC chiaari oif tait sonm outrasendanoice, ni distraction. Elle impr(-
iln it larfo cee jugements .. qi, alors ijouaient I toldraineo.
Sea ,iidiguitiona ufIevaiiet as In voixc. Ellen oecluaient ru frd-
oois. La josooeiron tions do le'xproosiono riffait d'un abat-jour lag
ieiidr eni0tn aritoo rs ie I'excw. re etlo pardon le trouvaient tou-
iir lis iponibles. I loesnrenoctrairat aoui evviroons do t an coeusr.
L'Uanifti, I Ia froaitmit mc ddeoe inmioorcessible d qui il roodait
niii meite ferrent i e s rtool leo minutes. 11 li conduisit juquIe daiao
l1, politliqssi p,'il si:ia, se- ti il fit 0an0 en tinier profit (1). So
,,n:sbilit I/p j ,inio ds a tnl.ro a 0o cliirs-olonii e. Mais dons rette jun-
inle .oi la meni ils doinotrole trionlphlo esonet de seo fidliti;s ode
chowvlier, nrit-ali do .uinot, re -nsteor tlijnome. Soan imqreorriptible
urbaaitj 'iW itcornnsl pointl ie lgasiltudo ft d'int-ornide aworer inlins.
S4a oodselti:eo, qu foiIlevait a hI'huoilite rhretiennie, enaOrtit tnmo
isria*mre et so matt, et d'dmie, nuons telaboussoure.
Sont eaitencea o t grasnds oido t orat d'/ooo e ert -owrageutxret raro:,
It ple.re IradclounsIreaestmime sao hiigue, rft, r4pliqoue d'oine person
tlti de oTere lirhnesmaine (2).
-TO'T CE QpI Ei T 'PROFOND EST CALME A LA URFA( E,
io granisdi t ile ai0o' l hubotitu ioul, tran parent biuotide I eI C 0ii
sIi IoVse deli8 Soolainbae coiffure aux dsr refle t id'onthracile,
,h;sartlimflo o dbiaarche, naigtrs eoncora, d'osne droiture alere ett
halamneh.Mao it lie s'aon slt pan pri ld la ihoce lmit)re 'noire do sow
regard ni i l'i.ngeetuit; do son sourir elat non plunk a I';Idgownce So
flii mentri neii en demio-tointo do sas tenue. El desva t ctte fin de
oi sseraniiso f sania ren oUs, ss/ls is-onwieux aisoii dvoqto.aient, por
,om -n.tml, na Itrentaine oragw.seo eat friamde de riqoaoen.
Lolli c deI to mbeau raverr e nlon jours et noun wsotrownsf toi-
Imtrn i :il l lon do la sort do c o ,, qua nous avons aimn: s et <17i on
Iont rendat. UJOs oin encore, j'e awi v icu l.a rertituxl par cs crs-
mouocl gi : hsitait it ai( isosr 0s pnu e a0, a soir at ofl la 0Jocav u a-
tolait lto oeruoil do notre Chachoe, pdadblaiswtst, d ptite gor-
pItem, oMt-on diti, at oonvane i roegreot, -OutS passd.
Touti hs alose, cocnaa leo ttIfaio, to st oioe haute at trap saou-
,eoat, sinow ch ber Read Roimain, ja me sde riptd cri de M. Des-
lo/aui denanta n l ddpowille mortelle de a fille :
LoI ioie set ione osle Iccoooe !2
()wi, -certin jouwr, ell w'enst poa belie, &. vie. Ni laterivoelle.
A11ain oquoeleoe privilymfce, -eurts ioem nt,, l'afissileit cea lmo-
,nct,-lit d un tunnl.
1,e .nirarle doto lou/inOre, le o,50lted, au bout.

Lldoc LALEA1, lo Conpe, re 24-12 -69.

(I). Paus exrcteoment. On ne pent computer pour rien, entire
i,ont d'autres saosfactions morales, oa fraternelle affection dt'e,
Sey7poor Pradel, ou l'estime stabilijdo, d'oW Stdsio Vinoont.
2).- Francois de COurel.


A propos du quota de sucre d'Halti


LA DIRECTION GENERAL
DE L'IHPCADE nous a fait par
venir une reproduction de la pa
go 4 du Bulletin du 22 DIcam-
bre 6couli, en aoulignaant a notre
attention une note tr6s important
Le malheureusement omiae au
moment do la redaction de ce
Bulletin, relativement au quota
de sucre d'Haiti pour I'ann6e
1969 1970.
D'apres cette 1sot-, le juuta
( Haiti se itue aux environs de
26.000 tonneB courtesy de sucre et
non 19419 tonnes longues, comme
i,'a annonc6 le Journal du Cornm-
merce THE JOURNAL OF
COMMERCE), edition du 3 D&-
rembre 1969 No 22077 page 6.
D'ores et d6jh, noneus nous rn-
jouissons pour lea exportateura
de aucre et producteurs de cnn-
ne Ia snre.
En dernmure heurs nous venous


de recevoir de lInstitut, 'e Coio
munlquo que nouo publions ci-s-
pr a :
Contranrement aux notes pa-
rues respectivement dane lea qua
tidiena : , tLe Nou-
veau Monde, lea 10 et 12- Jan-
vier, en coura,- notes tir6ens
du Bulletin du 22 D6cembre 1969
de cat Institut, la Direction
de I'IHPCADE informed que le
quota de eucre, alloul h Haiti,
pour P'anneo 1970 eat fix & 25.
795 tonnes courtesy ,soi une aug
mentation de 1.121 tonnes cour-
tea par rapport h celul de Van:
n6e dernire.
Lea sus-dltea donnesi transmi
sea par l'AmbBsaadc des Etata-
Unis d'Amerique du Nord I Port
Ia Secretalrerie d'Etat du Com-
merce et de I'Industrie, noua ont
(Suitt pag 4 ML 4


La "Truscaribbean fait



fusion avec la American


Le Major Ghfdnral Yakabu
Gotoon. Chef d'Etatl du Ni-
grila.



Deux inte

<
On a pu se rendre compete, a
la conference de prease d'hier
soir & l'Institut Franqais el A
laquell asmiatait -l'Ambasaeadur
Philippe Koenig, la Compagnie
Jean Gosselin eat venue un. nou
velle fois avec un programme
d'une exceptionnelle quality et
d'une grande variety.
Lea artistes sont a u s s i
de valeur. Nous pr6sontons au
jourd'hui Jacques Franfois Zel-
lor et MichIle Mindolovici qui
jouent ce soir dans Le Malade
Imaginaireo (voir l'analyse de
la pic.e en page 2. Zeller en est
d'ailleurs le matteur en scene.


JEAN FRANCOIS ZELLER
.'ACQUES PRANQOIS ZELLEr
ROLE D'ARGAN DANS
,itLE MALADE IMAGINAIREs
Depuis mon passage aux An-
tilles avec la Compagnie Jean
GOSSELIN en 66/67 J'ai fait
plusieurs T616visions, Tournies :


Complot avo

EABDAD) (AFP')

11 n'est pas toulanuL que Inc
Agents rdactionnalres aient taot
d'agir centre la revolution attloI
naliate progressiste- declare 'o-
Uio Bagdad dans 'n comicnt.i
re diffuse imm6diatement aprds-
le communique du Conseil du cona
mendement de la revolution -ur
I'echec de la conspiration.
Le commentaire ajoute : II
Bst touta fait normal oausi que
h, revolution courageoue frappe
u'une main de for cette clique
et brise dans l'Felf sea noirs cornm

Le 40e anniveisaire
d'Halti Journal
Le 20 Janvier 1930 Stknio Vini
rent fondalt et langait le quoti-
,lien Halti-Journal.
Haiti-Journal d~iposait au d6-
part d'une Oquipe dont le talent
incontestable joint A cette 6thi-
que profepioiualle dnt O9. ne
Haurait souoi estiner Pimportan-
ce, fit tout ce qui 6tait an son
pouvoir pour ameoir le prestige
du Nouveau Journal eat cer du
mNme coup Ia pIus favorable re-
normnane au grand quotidien de la
rue Hammerton Killick.
Maintnant, Haiti-Journal mi
tre d'embrbe, dans sa qua-
ranti me anubs et plusieurs nou
velles 6quipes se sont sueceddoe a
la direction at Is la reaction do
ee confrere qui conserve ce ddsir
de toujoure servir lea int6rcts per
n, anents do ce pays.
C'est d'afllaeurs dana cette li
gno que so situe faction comblen
digne d'appr6ciation do nos int6
peasants confreres et amni de 'ac
tuelle tquipe : Edoeard Charles,
Oarxloa Saint Louis et le"s ditin
gu. collaborateurs pour lesquels
t emm prenons plaiir srmnouveler
A 1'oscasion doe ctte date fOats
d du 20 Janvler, ~lsc w f61icita-
tions noo voeuk lea plusa since-
re ot' Ile plus cordlax.


Un accord eat intervene pour son soudc d'eirepohdctue' d ul k 1 u
I absorptitbn de TRANSOARIB- res d'affichage de dupari et d'ar
BEAN par la AMERICAN AIR riv6e. Elle possede une organsa.
LINES pour la some de dix tion de vented dynanmique I rr.
bhut millions de dollars. ver. tous lea Etats Unia, dua P
L'annonce conjainte a 6it fil cifiwie & lAAtlantique. Elle lieni
dimanche par Mr G. Spater In la dOuxieme plate comme. lign at
aident de la American Airlines :5eie domestique tasn pour l1
et Mr 0. Roy Chalk, President :norAbre de ses avions qua pour le
i- Ia, Trans Caribbean. noubre de passagers trantpoets.
Aux Lermes de PAccord, lea em etl I kilomtrage de -nr ,ri cuN
ploy6s do Ia Trans Caribbean de de rvice.
iendront des emplbyeo de la A- ous pouvona augurer uC ne a
nierican Airlineb. pansion de notre service odrien
Len consequences de Lette fu- gr4e au dynamisme de la Ame-
-,ion our notre services Adrlen sant ric, AUlrlinos qui viendra pro-
nombreuses et bWndfiques. L'Ame. moivoir Haiti it travers lea E-
riean Airlines est connuc pour sat'Unis ct supporter ur la rou
t .tlre-cte de New Yodk un adlt.i
.aid diuc- tie8de rp.,iOt n.,...

irpretes du en
S swo amdricains
VARSEs v (ACT)
maginaire>> i l
m ad fS iftaille/ in P; ressort.clairement dau coen-
SnBjique doal'Ambassad de Chi-
na Varsovie public A I'issue de
.. -- ---. la. rencontre sino-amn6ricaine do
t1 i Poursuivra lo dialogue avec
Wa' m1hington que tkin convert ien dnoide
le futur d'une date pour une
:.1*r. rre ncontre soulignent les
O- O vateurs.



-KCOMMU


MICHAELLE MENDELOVICI

PLUS RIEN A PERDRE DE
Jean Roger Cadet : role de I7NS
PECTEUR MEYER.
EN VOTE AME ET CONS-
CIENCE oL'affaire Fieschi role
de I'AVOCAT GENERAL,
JEANNE DE PIENIE, der-
ni6re T616vision d'Albert Riera
LE ROI HENRI II. -
CAPITAINE COIGNET do
BONNARDOT rOle du Capitaine
BARZAC.
Au, Cin6ma : UN FOL AMOUR:
Film danois de Gabriel HAXEL.
x xx
MICHELE MENDELOVICI
ROLE DANGELINE DANS
oLE MALADE IMAGINAIRE,
Cours de Tania Balacheva pen
dant 6 mois en 1969.
1964 : elle centre chez Maurice
.IACQUEMONT d'abord comnne
<'16ve puis come asBistante, puis
il la prend dans sa troupe pen-
dant 2 ans -
10RA m t .-


cL'Administration Communale
de Port-aun-Prince avise :
cLe Comit6 Carnaval 70b est
seul autoris6 a ,recueillir lea
dons des Commergants et des In-
dustriels pour l'organisation du
Ca.maval et pour lesquels il leur
sera remis des recus. Les dona-
teurs vqudront bien &pettre de-i
.ch epl 'A P'ordre de cCOMT -K
CARNAVAL 70,.
Pdur tous renseignements com-
plnisentaires Industriels et Coln
mertants peuvent s'adresser par
lettre au Comit6; Mairie de
Port-au-Prince ou t0l6phonez aux
numiro. 2-1617, 2-1618.
Les Membres autorisls a rece
voit cheques ou cash sent :
Raymond ROY, Michael MAD


AMriv6es et departs
de Diplomates
Le 11; .anvier, par lr vol 242
olr, Ia Air France, est airiv6 it
P4rt-au-Prince, venant de Sun
Juan, M. Adorni Braccesi Gasto
Ae,niAmbnsBadeur d'Italic en Hai


90 6 : Mich.le Joue A Paris x x
sLA PROMENADE DU DIMAN Le ninime jour, par I. vol 302
CHE0 de George Michel en D6- do lu CDA, est arrive i aIn Capi
cembrea 66 elle past fair une Lalq, venant de Santo Domingo,
tourn6e en Afrique avec P'Apol- ,M;, Morris Melvin, Attnih6 o
ton de Bollac de Giraudoux I'Ambasaade Am6ricalne i Santo
Domingo.
(suite page 4 col 8) x x x
A la mems date, par le vol
435 de la PAA, aont arrives I
rt en Irak Port- Prin venant de 'Kings-
P en P Ira ton, M. Sanz Briz Mariono, Am
bassideur dl'Epagne n Hu;ti et
S' M. Reid l.eslie, Premi.--r Scerdta
).ots. Car l Iogiq revolution- are i l'Ami.n..s.adc. .ri..nniqn eon
naire ne pouvait quo fair bou-
ger les agents de l'Impirialiame x x x
Ces agents ont et frapps par Le mnms jour par le vol 801
la--mani're avoc laquelle la direct te la CDA, est partai s destma-
Lionn de la Revoiution a trail.,le -i o SanLe mingo Faun.
sous-developpement et l'explot .ta G rzmf fla ,lra, beganw-
tation de notre aocit6t p ,r I'a 'de '-r. donmcln'i..en, ,;
de i la lutte nationliste n p Pa '
lestlnec et par l'attitude qu'elle ....
adopted la liquidation de la quese Henir,.q Vsi t Vu r
tion qui visent ua isoler l'action Co rdolatear de
des Fedayine du courant de la C S -
RAvolution arabe progresaiste). P'ONAAC
Ld Revolution a bris6 tous les Le mardi 13 Janvier en course,
projects imperialiates viiaint A per nutre confr re Henriqjez G Vic
pdtuer l'existence sioniste. tor. Directeur du Journal &Le
Radio Bagdad poursuit L' n- Septentliuon, aperlasti. oan E,
pdria lane e't ls bandes rinnistes' duci aion Mti insial comme-
ayint constate leur impuissanee Coordonnateur Rigional de l'Offi
a lanee.de Il'exteroeur une atta.. -t,: Nationbl d'Alphabitisation -et
que hypocrite contre'la Is volun' |!.cetitoi C.,bfi-muiusil,ir. fON'A
tion, out poused leurs agents & AC) dans le Nord.
I'interieur a tenter, aals o tain, L'lnstullation a eu li la
de frapper la revolution de lin-' Prefc-turie du Cap' Haiten s u ii
trileur et de fire revenir 'Irak 1I 30 p.m. en presence d'autoritls
aux temps roactionnair- i1'im-: civiles,, mliatal ,. religiouses et-
perialisme mondial et ses valets
n'ont pas tir la legon de ce qui (Suite page 4 col 8)
e0d arrive aux oeqlons.. Ilas ,
tinigent A Inorstrar leurs tftes de
temps A autre. Mais le dimant COMMU
element sans pitt6 d% derillkw :. ,'. :.C m
poches r6actionnaires a I'inte-
rieur du pays minera & .1'exter l ,
runnation definitive de tous --les Le Membrte'de la.Cusmlsaleon
complots centre rlvolutionnai- -J Contrdle dea eux dct hasiird
res. C ., in-forment lq public, p.rtlauli.Lr'
Le Ciomint&ire de 'Rao :n ent le. 'd o n at etjoieurs de
Bagdad conclut par un appel aux Borlette, .ue conforinement i H,
maoses populaires combattantes: Decret do Pr6sident ii Vie de la
Rent'orons la lutte centre la Ripublique, en date du 31 D6-
riaction ,l'inimpr;alsme et le sio ccmbre 1969, r6glementant le
nisme. fonctionnement du jeu commune
x xx ment appel tBORLETTE u.
ext tlornf I. crra la IFkJIE1E DEF LIEFEN-
Llitaia hi! -' 7A tG E M. E ,e raeetl
s,. ': d0a flt&.hes .oaml niLen 'vento au
BABDAD (APP) iocal. de la dite Comalesaion, eis
Les cinq militairea, don't I'exa T la Ruer Am6rcalne, en face de
cuteon vient d'etre annonc6e pa la Maieson Madsen, h partir du
Radio Bagdad, avaient 6t6 con Lundi 26 Janvier en course dis
damn6s & mort par le Tribunal 8 heures 80 a.m.
En consequence, a partir de
(Sult" page 4 ed ) cette date, aneun Vender' de


A I JFT i D FIS O9 S.


LES ARTISTES DE LA
FROUPE GOSSELIN
aa Barboao d' Sans Souci


N da aull tIuii unl stoour tOU
jou5 -plus ugrcs-A le 10 Haiti
,Wlfot I& Churloltt dite PatUsv


-,i ...De nOmbro ses traditions as
,ont lmplantes ici aveclIa tr upe
.10001 44 In .m A.t"- i. solr l Vol d o TQA
os %t^d PE ALL* a d N tuto r Ly ftr SL Ps bdn .
m-mf B at i lno Z Gan On klies oft prio l an 'visge familiar Jacques Franm it a s Grand Hoel Oloffson
c,-A olis Zeller et cinq visages no .-
vau. le ou a uebeusi 0
lUa les autres, Claudine Dolvaux,
Is dlle. olovlct, Sorge Lan Naaimo oat originaire do Bag
noMoiJfmunl et Jeano Cottrell. dad. oFashion Designeor elle vit
Depuis de ann6ee lea artstesi a San Francisco et a New York.
dJ.o Jade de Ip1,& a nqai o ea t ahamouo et effaoe.
Snoua t n te a th -. gsau iai- Paload joa .li iria dimse vi
class SiquM et l a succ de vant i Now York, a fait do 6-
boulevanld du Th6atre do Paru tudoa a Paris, ou elle a -connu
ont pris lthabituda d'agir6mntes notre ravissante compatriot, Ft
le fanU .-Barbecue dapsant du 1f Caducci Durocher devenue
S.na S ou ftativa grtlataquae Mmi Villediouin, Directrlce do
sou cone desquels l'eprot fran- I'Mcole Ste Th6rsec de I'Lnfant
cais brine por; Ia d oeetin de Jiaues. Ruelle Moreclu, fonda4
.. l'te Port-au-Princianne. par sa mrni Mine Ran burocher.
-PaTlcia a Otedie Ia litt6ratu-
-HB '- Zin .4 '&La116 h ol Ia i re- fi .eole oh 'In civilleatlooi
s-alrsy 9 q*iac orlItfeta m 'st lm nir af i r A Paria: Elle ant aetuel
"guiient ar Proagrnnceen Hail lHtomot aver la Radio WOR do
ti avec mun spectacle on dihoras New York. Nasimo cherche toa
dlz Rex. Theatre. t: voisinage do Ia mlr.
SA ce f tiun peivilc6ge autan vDon Na o et Patricia iront
S f tae,'tlo o qu'un grad plaisir pour les p as pau i Ibo-Be-h ou o Kyo-
E e 'eL e l ol rine Annet Ap bitu du b Souc so ns bo-Bach Kyo
re i cso sen e d Le programme de la oiro d naBeach.
d'Angleterra i sa doesent bdute avec l Chat noe de Ed-x
,s, Lietoned & Lourse p our g Alln ha truit opar Beu ...Hier aprci nldi eat arrive -
asaeltra 7a i reunion ds F delalre. Et ce fut dit admirable- par le m me vol de la TCA Mile
dEn Cnt Ell- e atvitu ds men Part le benjamin de la Tro Betty Ada'ma, jeune et jolie.
Efantso 'El d.o deuxi pte s De Jeai Cottreu Betty est une congenere. Nous
gris ales.t bIad iirdP p'avons aperque hier soir au Bar
gri, pale et bloan. Ce ftrensite un festival Leo becue dansant du San-Souci en
I'Frr pAeQilafi pasr SerE oLan ecompagnie de Mike Rosselein, Ma
pp, Jean Cottrell. nager de la TCA it Port-au-Prin
T I QI I Georges Feydau 6tait a l'hon- c.
SU E r avec on hilarant N te Betty est du D6partement de.
promene pas toute nue interpr-: Services Sp6ciaux de la TCA a
e p, ar Madeleine Ganne. Jean New York. Elle eat venue ici
SEN NicolasE MARTINO fila Gosselin, Jean Francois Zeller et pour une visit de vingt quatre
Guy CELESTIN, Mi6e France' Jean CottralL heures. Elle a t deocendue I la
MARTELLY et Mme Marline eures. Ell et decendue la
BAILLY, Loe-n EAN-BAPTIS- Ce fut un vast clat de rre Villa Crole.
TE, Victor CHATELAIN et Le s Jtes de ctte dilicieuse E le eat venue charge d'adre-
Pierre DOMINIQUE. soiae talent partagles par le sea que, lui a donnies Jimmy
Fr6dPrick G. DESVARIEUX Consul de France et Mine Andrle Plinotn, iTop Executive de la
President de la Comnisaon Tauy, le Directeur des Affai- TWA a New York.
Communal. de Port-au-Prince s Clturelles de FrilAce et Mme Betty se propose d'cheter des
-ge 'ud e d .a te l r
-0-9 -ty liranu avoc lea aftiote .de la au RED CARPET. Elle a fait
CAflNAVAL 1970.- Troupe, avec le Dr. Alix Th'arI un court arrit a CLAIRE'S
COMMUNIQUE Mile Eliane C41estin do ITnsti- GALLERY.
tut F-ancais, etc. -ea. o .i- I i r
Lea Min it Jal ayn accpt


Les Mini Jazz ayant accepted
i participer au success du Carna
val 1970, lea CommerCants et In
dustriels qui voudront utiliser leas
services d'un lnini Jazz sur
leurs gChars, sont pri6s de s'a-
dresser A l'Adminlatration Com-
munale de Port-au-Prince.
19 FEVRLER 1970.-
Nous rappelons que les Mai-
sons et AdministrationB Publi-
ques auivantes ont d6jA retenu:
les services de ces Mini-Jazz:
Maison MADSEN : LES DIF
FICILES.
ASSURANCES VEHICLES :
LES AMBARSADEUB.,
HAITI METAL LES FAN-
TAISISTES DE CARREFOUR.
REGIE DU TABAC : BOSSA
COMBO.
DADESKY : SCHLEUX
SCHLEUX
MAISON LAMBERT LEs
LEGENDAIKES DE DELMAS.
La MiniJas5 TABOU COMBO
sera sur le Char du ROI et li6s
Babillards sur celui de I'Edilitb.


Cos joies talent aussi parts
gfcs par le Dr. Carl Harry Tip-
penhaiuer et sa femme Doria,
pi: lI'Industriel Robert Tipgpn-
hauer et son spouse Jocelyne;
par le President de la Chambre
de Commerce ot Mme Ray'moud
Roy et leurs invius- M. et Mine
Harold Broocks, etc.

I.x nom ile- Charlotte Ford di,
fraw la chronique. Elle est arru
v6e ici joudi sous la nomr de Pat
sy Anderson, cStock Broker Idu
New York Stock Exchange, en
,-omrnai'nie do Mh-rvse Jesn-Jue-
(mum otidnnire d'Aquin.
Charlotte Ford "ou Patsy An
derso a suivi ici son ami Fritz
Alfredt urriv- quelques hboores nil
paravanit.

Soin entourage it Port-au-
Prince judge do sa fortuneg-par Ie
nomhbr deu mannteaux de vision
avec lesquels elle voyage..


Le: Itultats d Concours, du Capitol


RAYMOND H. VAVAL
MIER LAUREAT DU
COURSE.
SComn.. or, Ii ,1 t, la.C>
pistol I ..1..1',ie:oda il.
nismr fin concourse bona i
filmI pI-rie, & Paffloen'
grand fi.soriv du J inen.
val q.ui, commendc depuis
ques Jours a suscite, d6ji
I/rand enthouaiaame non
ment parmi les Cindph
i`ort-su-Princ,-: ,- de la P
males aussi dfns le public
n6ral.

LES CONDITIONS
DU CONCOURS
'Les .;nt6rOesds devalent
dre aux quatre question
vantes' : ...
ler-- Parmo ILs cji4':
i Ltial qu'tl iousa rest
,LA LE ON PARTICUI
L'ASTRAGALE, L.E
VEAU, JEFF, QUE LA


UNIQUE,

'auutres fiches qje clles v
par li, Commilsion des j
lihaardi.
Tout contrevenan la I
vendeur ou joueur .aea1
d6 par la Police et jug6 co
meant A l'article 5 du dit
Les vendeurs de BORLt
risidant en province s'a
o n de 1
qdlpr Nbtlonale de Il Rep
d'Haiti la plus proche p
proiWrcr lear carte ddaen
los carnets de oFICHES
DEFENSE NATIONAL
Port-au-Pce, le 20 Janvie


PRE- MEUtE, quel eat tcelui qui .a
CON- fait se deplacer le plus de imonde
nC France et qui e classes chani-
n6[C&- pibn & ':i Ie ceij~ia ca&l6oa7
4'orga .- tin.. L'A StGAi.B r
oat les. 41t re..iii dpri'" le prenar
de- sob- Ronius: d'AlbersAti Sarazin.
0, F'.- S0il di. .Ililsn ...5 .la .'pplJh
B quel- LA GAVALE. Quel est le titre
a, un du troisilnue ?
seule- 3nme -o Michel Dughounsoy
lies de tient dmis la FEMME INFIDE-
crovince LE le rIle secondaire de i'Ins-
en &i- peeteur de' Police. Mais ,depuis,
ce grand artiate, societaire de la
Cbomidi.i Francaise a tourn6
loanse dp.ix attroes films. Lee-
quels ?
ron,- 46me Mauris. i',.nnt qui
r pon- laent le' rtle de PAmant dans a
n.s sui- FEMME INFIDELE n tournS-
,,lB dit au course do sa ,arrrasv plus de
Svoir trente tfliis. Quoel n v'I ue pre
a volr:
LIERE niier I
GER Les particil-ints eI reniettrnt
BETE lea env.lplie: .ii-.ti-munt Ile,: i
r6ponges devaient y imentionner
la date'et il.eurt. Ce qui derait
perm'etrr,.- d' .I-'pr,rtnrcr les 'lau-
rsats l intention desquiicl sept
S p' rik oent .6tfT-servs, .
PROCESS VERBAL NOTARIE
utlilisor'i EN' A ETE DI:E:SSE "
vendues C'east ains', que hier midi
eux de 10 minutes le, operations de d6-
.. i poulllement -e sont effectudesa
.uI las di:ctio-n idu notaire Gd-
a Lol, rard Dieudonni Charles, en pr6-
iP6hii sence de Monsieur Maxon ElizS
informl Directeur propriktaire du Cnpi-
D~cret. tol, de monsieur Jean Claude
ETTE> Charles repr6sentant dc Radia
adae'T-. ,Haiti,. de monsieur Mwx Bazile
1 i. repr6censtant u \ o u v e u
ubllqpe 1 onde de notie-, redacteur
pour Oe Antoine L Jean et de MMX Max
tfit"'Let Beauvl et Ftanck Lolaco, oto
DE LA deux derniers exergant les fonc
a tionsn de scrutateurs qu'entou-
r 1970. au-Prince le 16 janvier 6coull, a


. I qMSJtSIP (mat. Page 4 solo 2)


Randd peintre primitif Robert
Saint Brice et Paul Beauvoir en
compagnie des belles Nasimo Snr
yis et Patricia Mc Cann.


Quatre noirs parmn
les 10 jeanes
:amfriCainc lSc nlus


eminents


SANTA MONICA,
CA(LIFORNIE (IPS)
Quatre amn6ricains noir saont
au nombre des dix rues lea plus 6minentm do 1969>
qui ont 6t6 choisin par le U.S.
Jaycees, une organisation natlo-
ailea do jeunes hommes d'affai-
re aot de professlonnals anarl-i-
calns.
Ce sont : le Rdv6 end Jeas
Jackson, de Chicago, qui sat Age
do 27 ana et assure -direction
de la cSouthern Chri.elan Leader-
ship O0nforeanoe, l'aranisation
qua dirigetit feu le Dr. Martin
Luther King Jtr.;
Gale Sayerw, 26 ans, c elebre
jour de.l'quilpe profesbionnel-
Il de. football, le aChicago BearBs
et qul a grandement contribute a
hk rbcherchli de meilleures oppor
tUmitN peor leas jeunes vivant
dans lbs quarters Cconomique-
jment panvres de Chicago;
Ld Dr. Augustus White, 3:1
ans, Assisatnt Professeur de
Chirurgie il 1'Universite Yale 't
qui, parmi bien d'autres activi-
teA civiques, travaille i offrir
davantage de programmes d'en-
trainemeni medical aux am6tt-
,calnas notra; 1
Melvin Floyd, 34 ans, un- an-
ciln Agent de police qui mainte
nant consaere tout on- -t"eups Ia
travailler avec les jeunes noirs
de Philadelphia.
Les autreil tui ont 6t6 choisis
par le aJayceesB come lea per-
,Tonalit ., lea plus transcendan-
tes de'tN69 sont le Lieutenant -
Gouverneur Ben Frank Barnes
du-Texas, lp gr, Dovid Matthew.,
PrOsident de I'Unlversit d'Ala-
basfa, John D. Rockefeller IV,
Serdtairse d'Etat de la Virginia
de P'Ouest, le -Dr. John Saloma,
Co-Fondateur d cLiberal Rpu
blcan RIpo Societys, James
Slagle, an leader ern recherches
scientifiqss ur lea ordinateurs
en d6pit de o it, Russell
Vorhees don't le travail dans une
petite ville de Montana fllustre
comment on pent faire revive
d'autrea communauts ruralea.
Le elpCees a 6t6 fondss en
1915 et compete maintenant 325.
000 hnem sroa dansO 8.600 commu
nauts an ricainei. Cette orgami-
sation doal le quarter gdneal
eat a Santa Monica, itait aspa-
ravant connue sous le norm d
U.S. Junior Chamber of Camn
marce; aell met l'accent sur 1a
moyens d'ac-croltre lee activit s-
e w~fp",*" OF.,


- 0 -------. -.....- 0 -


spm~ ~ __ _


USA& 0U







PAW. 4 3 m ..4. .l J4LNVq LM7
whoUiW


COtNrIDAC N61 t &-AIlIImr"5.AU.C10I ANN I X TE


I i.n ropr6 antI la volture rae Ia nejmm I nol ible de vol- ponh r lw nt ql lu rirrcigIlBt
,it l. ontr a OI 1,1 O~M~mls totsa e tweu~atlon n, mn M mennacmun 'I uron Li IlJA Is Itrrend
n.6. ti.al. ac=lTeis, l. fl uNlures ab tler pes do em malntenr1i 11 auW dem i uroportim Incalrlulhllog, Ia
hluuolull, dsraslt ALr lmtrAo, .manlarLcrr1,arl ipmnt, .Cq.uW .J vvoltur* do anmaose 70 smre eo
i ert s caR ut Iluguaon. Maie 11 prove un a nquate org loo6 par pnOtei boauroup do plrer k I'tnt
-1t ,011mt ulaffirlmlr qiuo no ahell- Allareage, on 1976o on es- rlour, Dcu d'auconhbriontint.
.ria |a. I cos. On no paut ri o tlimo lonu1 oI Rdpubhlue fi6d6ralo II eat done pirobuulis qu o pour
y huluer;r Isa tllle moyonpo I'hwlunuu est Is 1,70 in; I vou- ras partlculihrox; co chiffro nora no InfirieurO, c'est I I prinetpe
u all -nio ouilomnnt pouvo.ir fi- ( 310 millions en 1081. Une Iper- Idu conItructour onglaii Alec leal
,l,-1q dot m are? dam a vol m nojummpril te.oi-pnaeidra doe aa gninls qui 'imposra: moteur
oin 4 Mairs alauasent, m'iatI, V T.a Z ODJTjMml .....ern ,, pintlqU .uld. .e ." -
,.m.iaWsnt 4tire sals do mnlore a agaM ,sei s 'paLp'lntermnl fondu .ave In systn deo t lU -
,t-.l..lr ,"Wes. *Ji .J1Jlr d4 dO*ti hrnil.nlon. La Austin Mini, 'Alk-
I onjooaeture &'onomlquo ti Uonnemnent dl nt B t do ptln oll blanchi 111 et In Flat 198 ount


dOa rolineinntelts lylUmtun e o at
tI forulo. La 4nonuvell rinAra-
Uoth >i janulo pTr,. Mteadie ast
1gralnment plui compactsl Is pls-
ce e-t -oplnlb alau maximum .
Certalns arcoesolree quo I'on
consldre encore comme un luxe
scronet mont6a en *s6rl. En o qui
eoneerno lee oenituree de Becuri-
tS sucun problime. iles soreont
rertalnement montkes dans len
.*lges. Une, traction, et le Lour
nero jou. I. ceiolnture asere .coni
Iini i e n repose W tAte Inco
aor. .


77AcwwN,41K"5


PdiT.AU-PRImtc


&L ..Nmi&e Ant.24 *0 i6 dea'le inns l.. CaralkI



NOVEL HORAIRE



MARDI VENDREDI SAMEDI




Vol 601 Dipart New-York 1.15 PJ

1 AM Pt-am-Pe S 4.15 PJ.


Vol C2 Wpat Pert-aw-Pce 5.00

AvtVIe New York 8.30 pm.

,*~~ ~ ~ .'. *


Popr toted inorpmf We ynWer .mt ces Veol Supptsmentaires adresser-vous & otre agent de
voyage ou aux bureaux de la Trans C rO rbem, Clt de 'Rxpostiton.


Tel. 288 -- 974.

Airport et Service Carpo 3085.
,: "


N.B. Souignona q 'en rrarn de lCiensriiction du trafte. Lo w rdjg-CCfbbeMn Airways oerg

fleedes vols auppl~menaires.


~


PRENEZ LA ROUTE EN 1970 EN TOUTE CON ANCE






DANS UNE FORD !I




YVos traperseres lea fdtes de fin d'amde 1969 en douceur et veaM predr e ejleV f J 1T:&tn

touts conflance et en toWe scadcrit dan mone de ces fameuses vltwes FORD 4 ue O po~e d

!d i Salle d'ExpositioM d Departement de Ventes des preodai FORD i ft rae des Cluf ;, MMi J

du Rond Point de 'Expoltitln. Veys a'mlaez que a diffcu td do chblofr ntre la e plesdIM. P ,r

CAPRI de luxe dotde dun nutewr de ide cco i a dE famense FORD 15 M, 5 Lr h Ar

portes, metWer de 1500 cc A t u~o nt, ecom 0e fa Aftble et slide FORX 37,

S4 portea, moteM de 170 cM, aS mneitlonr ftate mne aiW de vdMadfes, d1 pi "

dconomides ix pla ljuehw. WubItex 9pas 4u" achetant FORD, pOgan ii uggrez

fes services de mncaniciens competets a tes kspatagei d'm1 stock de pf ces de rechanqe tonjUrs






FORD est Synonymne d'Exp rience et de Performance! .


,, *' *** ", ''" ... ......* ** "**,,,***' ,**** ** ,,,'* ..... .


D'loluts', l'argnnonlhi, la scl-i
to v ant h adapter Is vhlcule
uJ oAill.U o diuoulr, do n
norm le rtonilderatlons desa eol -
tretslurs. Os a dJ poMoonau Rqa
Is nlbgo du conductor eat en slt
gi di ttMvald,.t n'a rien de corn
oun evec un futuUl de salion.-
sbor lo-nm pourrait enere 'qtre
minlllure, du point doe ue de o'a
natomie, mals comme chaeun le
Balt, los voltures s conttcnaruites
parde. tacinanWa 1u8RI Oe u
prix de w nlemt e t ,apeoremont
calcul6e par, d coanermants.
On s'efforce de plus en plus
de simplifier Is Cmaslpu1 aions
dee voitu .%patin do. po netoe
au ctedurev du e d oas ceMtoer
Sur la roUte-st Bur lesobutae f'
en puissance. C'est ainsl que a
multlplett6 des instruments de
bard a. donnri naissance A ce que
yos plturait appeler un stan-
dard* 'ruropi m. Et dans lei voi-
tures des annies 70, on pourra
certainement debloquer le frein
i main sans oetre d'abord. obligO
de se depitrer de la ceinture de
sicuritA.
Come tous lea conducteurs ne
sont pas de la meme taille, et quo
grand et petits, gros et maigres
veulent Otre assis de manicre cor
recta et condulre aussi ais6ment
que possible, la position du con-
ducteur .revet une importance tou
te partlculibre. C'est pour cette
raison que Pon verra certaine-
ment apparaitre en arie des p6-
doles de longueur ruglable. II exis
te d6ji des volants r6glables; l
6galement ,le montage en sfnie
'impose.
Pour rsduire Ieffort physique.
on a invent lest servo-freins ot
la serve direction. Quanti aux
bites automatiques, qusi so sent
d6jA empar6ee de 80% du march
;amdricain elles eoinmenecent .
simposer egalement en Europe.
Pendant des anniess; le change -
ir-nt de vitesses entidrement au-
tomatiques est restS 'apanage
des voitures amd6rcaines de gros-
se cylindre; isa porter de vitesae
et de rendement ne jouait aucun
Srole, et quaint A la cemomma, -
tion accrue~, e n'y prtiist guere
attention. i "-
Entre temnps, on a adapt lea
boiLe.s autosjrequcs ir Mostem's
suropnebs, i la cylmdrie et -oan
couple nirieurs. t .ti ta uit
iurs dimensions, on lea a perfect
tionlni. La perte de rendement
et I'auMnuLtation. de la consoB-
mnatloi 1 a 1.5 litre atix"lI0
km sent miniies. La boite au
tomatique moderns est pratique-
ment inusable. Point nest besoin
d'ttre p#0phite, la'dehiti din'tra
fic plaid pour Ia beift -automa-
tiqu, et le confort -devient chose"
toute natureTfle.
Pour ies besoins de la sacurito,
ii faudra 6ealement s'efforcer de
doter leas vihicules d'un comported
mcnt aussi neutreo que possible.
Les voitures devraient, etre ata-
bles, mgme A grande. vitosse, et
imsensibles au vent. Evidcmment,
dans ce but, il fa6udnt.it. oeie-.
oient des pneus adaptes A cheque
type de vihicule. L'adhisiva est
un facteur de plus en plus- im -
portant, Ina longevit etgalement.
Pour lea voitures de sport et
A caracthre sportif, la tendance
au mnoteur central' eat tres mar -
quee. Lea vultures de course out
faith office de plonnier. Au course
des annes 70, Verra t -on ap-
paraitte des voitures particuli6-
re s A 'moteur central dispose seus
Ia caroeseffe?
Pour la ca!osscrie, la tcellulc
de s8csrit6 avec un avant et un
a-rire d6formiables, s'Imposera
certiantment. Dis arceaux de s6
curit6, protection pr6cieu'e c6in-
Ire lea tonneaux, seront chose
courante, et lea v6hicnls Secront


DaNA M SM COMAS

M=-TOUAT=Z O*PR


Morcredi k B h. P.M.
La COe. Jean Gouelln D 'elato
L MALADE IMAGOI AT A
de MolI


Hereredl k 6 h. at B 3t
rntrib Ms2 6 to 4 t00 t


Jeudi6 6 6 at )A jfBeu8
UNE MINUTE POUR IPRIER, Avec Clint Walker.
UNE SBDCODErPOUR MOUIRtR .Entrne Odes 2.50 et 4.00
Entr6e Gdes 2.60 et 4.00


i|qulpia i purlitlid i atlime
do fermtaLure iisll ide irurlti'.
L'habitacle .ura talp.'5 dou 1O1O"-
raux ,obsorbant; il noru pra
Uassimont .toapitenod6.
SAu court des unncsoie', le nuoe-
tour & essence reoteur le miods de
propulsion lI plus r6pandu, Ic
* notur tnaditlional. o MndI .tou-
Leo len tm6ralrsee hypothtse, qui
ont 6th. lanc6es our Ie murch6,
l'utomobile llectrlque, slleocieu-
t et n'mmettaht ,psa de gaz d'6-
sappement, ne sera pas encore
'ou point. Les accurnulateufts cou
rants sent trop lIurds eat emnma-
gasiment trop peu d'6nergie. On
bo livre I des experiences avee
d'autrea accumulateurs, moaie 11
nly a rien de fait. Quant ls It
turbine & gaz, oni en parole beau-
coup, mai ele leeste tres peu reon
table. Pour ce qui eat de la pile
I lotunbustible, qui n'apporte
d'aotteurs acun progrs eon ce
qui concerns les gaz d'echbppe-
ment, elle nest pas pres de- fire
onocurrence au" moteur h eB se
ce. J6
La volture ne n6cessitant au -
cun entretien retes un beau rnve,
mais il ne fait aucun doute que
lea v6hlcules deorennent de plus
en plus samples; I'lnterivalle centre
lee diffdrsnts lejours au garage
uuon Is' station service devient
ue plus en plus grand. D'ailleurs,
nous trouerons un noubre croilu
iamnt d'ld6menntsa en matisre plastic
que. si sent plus 16gers, rdsi -
tent i tI corrosion, vubrent moins
et sent plus faciles h former -
inais la volture entiirc en plasti-'
que ne sortira pos encore en gran
de s6rie.
Aucune ipeque n'a connu la
volture dale Is. plus belle tie
toies, .CCQrtains individuallstes
contiuteropt is r6aliser leurs ri-
ves lop plus tdmeraires. Pour ce
qui eot de la forme de la voiture
de lavenir, P'un des directeurs
de Daimler Benz, M. Wilfert,
affirmed: tLa former et la concep-
tion d'une voiture deivent se ba-
qer sur lea conn4iasances techni
blues, lea besoins de la circulation
et le confort; lea posslbilites tech
nologiques constituent une limi-
i.. Mais ces facteurs sent sou -
mis unee evolution constant; le
dveloppement de I'autamoebile ne
s'a rrtera done pas et le rnsul-
tut ideal est quasi impoEsible a
atteindre. Si 'on se base unique
ment gur la mode, les vnhieules
peuvent constituer un danger di-
rect ou indirect. De touteut ma-
niMlre, la forme change avec Ia
mode, c'est i dire tris rapid -
ment, et les voitures percent vite
de leur valeur. Ce n'est done pas
la mode qut devrait dowiner le
tableau, pour.. t4 eioaseries,
-malsI le feactia En fin de
conte, I thn e toojour.
belle'a. "
U y a peu die at nn sle Sotat

viet 1975 la ecou steAon meo-
tiur a & expaloan rW*mtiiean,
a cause dLs gas 4'ebosneament.-
-L'auunobile a va0w n'rt pan
Ils v=sdu do I' M A s IU,
.plutat vin dhiVaW u.. peoi
hybrid, ftae l
rcemme t S Mau VapAt par
DaIlmAr-BEm: t=~W dst eqio
pour sla ok, mn r. Dml Tec
genfratai pour raie.
Mais o w nt aeentj des pro -
.ibts d'av1tr; Ia V&i*e dae .an-
,..es soi)aito dlx e.st probablP.
n,,int plum enormaloe qn'on ne-le
roll. Use dcldlFU l?
i Hannoverwhe Allegemenme
20 Dicembre 1969)

PROTEOTATION ESPAGNOLE
MADRID (kFP) -
Ls Minjiltre spagnol des Af-
faires Etrangores, M. Gregorio
Lopez Bravo, a reu luiadi l'Am-
basadeur de OGando Bklirtagn,
Sir John Russel, pour lui dire
la surprise et le m6eotntevent
kprouv6s par l'Eapagno devant
lea manmcuvres britannlqies qui
seront prochainement Prgnip6es
i QlbrIoltar t en M4dimltusaie.


Moercredl 6 h. et 8 h.
TOBROUCK
Entr6e Gdes 1.60. et 2.50

L' E YWA
Avec Steve Reeves
EntrAe Gd.. 3.00 .6 500


Mercred iA 7 h. P.M.
LE-TEMPLE Dfc
L'ELEPHANT BLANC
Entree Gde 1.20
Jeudi a 7 h. P.M.
QUE VIENNE LA NUIT
Entree Gde 1.20


De Lane Afti C0
Mereredi a 7 h. et 9 s.
J'IRAI CRACHEI
SUR VOS TOMBkS
Entr6e 1 dollar par volture
Jleudi i 7'\. et 9 h.
I/HOMME, L'ORGUEIL
ET. LA VENGEANCE
Avec Franco NERO.
Entree 1 dollar par voiture


CINE OLYMPIA
Mercredi (En permanence
LES ANGES AUX
POINTS SERIES
Entrie Gde 1.50
Jeudi (En permanence)
BONNY ET CLYDE
Entree Gde 1.00


MOKTPAMASM
Mereredi i 6 h. 16 et 8 h.
SOUS LA LOI DE DJANGO
Entr6e Gde 1.00
Jeudi 6 h. et 165 8 h.
A TOUT CASSER ')
Entree Gde 0.60


ELDORADO
Mercredi i 6 h. et 8 hb. 15
PHAEDRA
Entree Gdes 2.50 et 4.00
Jeudi is 6 h. et 8 h. 15
IRMA LA DOUCE
Entree Gdes 1.50 et 3.00


Cm UNION
Mercredi i 6 h. 15 et 8 h.
LES ANGES SAUVAGES
Entree Gde 1.00
Jeudi a 6 h. 15 et 8 h.
F COME FLINT
Entree Gde 0.60


A MAGIC CINE
Mercredi a 6i h. 15 et 8 h. 16
CINQ CARTELS A ABATTRE
Entree Gdes 2.00 et 't.00

Jeudi is 6 h. 15 et 8 h. 15
QUATRE DOLLARS
DE VENGEANCE
Entree Gdes 1.20 et 2.50


N






PROBLEM No. 360 A.

Tetmn


S vm ( n m w













HORIZOONTALBMEK
1 Compkttion six
Philosophe al ueand
2'- E spac do teupe
go 61ectrique LIA ga
pAtra la fait raspcoer
8 ZAro d'une grodi
Eaxaiflner do nouveau
4 Ajournera
6 Gonsards
6 rpimnt- C




HOiMoNTALBMBNT
1. Cyoence 2. S
-. is; G.A.; toa -
touin 5. To; Imae; I
Aar 7. CAublanea -
gr; Et G- 9. St; Mu; L-
Asti; Not ,.


Testament
I ( K 8 Fantimes des mota chez
-- les Romains
9 Historien green nS a My-
tinile
10 Note
x xx
VERTICALEMENT
I Moli6re, dans une de ses
muvres, invonta cetto pnitenduc
dignity turque
II plane de Poitiers y avait
son chateau Consonnes
III Note Ville de Suisse
IV Advarbe Canton de
T la Somme
V Labiac6e ornementae -
ortive Le reve de tout provengal
VI Se trouve en infime pro
-* Char portion dans l'air Orateur ca-
rde-cham tholique fraqcais
VII Ville d'Italie
nation VIII -- Rdsin purgative -
En companiese>
IX De couleur sombre
Ancienne ville de l'Asie mineu-
anton re
n-n La X C'est l'outil de bracon-
I'Ancien nier Conjonction

SOLUTION No. 356 A.
- VETRICALEMENT -
Wlatttion I. Paittacose II. Aria; Ant
- 4. Tin- III. Glia; Sa IV. Rustic
16 6. gem V. Et; On; B;Ipt VI.
- 8. Ona Dagu; L6 VII. Et)s ,- ,VIII.
ri 10. Ni;-An; On IX. Cor; Laecrt
X. .ani .tif.


.. .:


liarmin CIO

AUDrIT.OMU M 1ered i 7 h. e 9 on.
CMr CULTUI VIOLENCE 'SECRETE..
C EEntree OGdes 8.00 par personnel


I _i_.


I


IVWu~-;uullhrr~pUrJrrr*-udj r --L(Cli*-L*~*~li--*C :i-~-j.l;-~-LI-;LI~LIj~C1-ly~,_~Lrtni~B ~L~ejr)sa ~r~-S6CLaidl~C~YILYP-sr~LYCIUU~IS-UP- -----~


-~~~iIIII~LUITiWU~~b~i ~ ~ f


- I \ 1. I


Jeudi s 7 h. et 9 h.
LE PUITS AUX TROIS
VERITES
Entree 1 dollar par voiture





Mercredi a 6 b. 30 et 8 h. 30
PETER GUNN
Entree Gdes 2.00 et 3.00
Jeudi A 6 h. 30 et 8 h. 30
QUINZE POTENCES
POUR UN SALOPARD
Entree Gdes 1.20 et 2.00




Mercredi k 6 h. 16 et 8 h. 15
COPLAN SAUVE SA PEAU
Entree Odes 1.50 et 2.00
Jeudi i 6 h. 15 et 8 h. 15
(Sur demands)
LA RUMEUR
Entrie Gdes 1.00 et 2.00


CINuE STADIUM
Mercredi (En permanence)
FURIE SUR
LE NOUVEAU MEXIQUE
Entree Gde 1.00
Jeudi (En permanence)
CLINT, L'HOMME
DE LA VALLEE SAUVAGE
Avec Fernando Sancho.
Entree Gde 0.60


Vente par voie paree
lo) En vertu de deux obliga-
tions hypothlcaires aux dates des
vingt Octobre et huit dicembre
mil neuf cent soixante- deux, sous
crite. au Rapport de Me. Marie-
Joseph Denis Vieu x alor notai-
re en la residence de Port-au-
Prince, au profit du sieur Alex
andre Souffrant :
20o) De deux bordereaux hy
pothicaires relatife aux sua-di
tes obligations;
3o) D'un commandment on da
te du 16 Mars 1969. demeur6
infructueux.
II sera proc6d6 L Samedi 31
Janvier 1970 de cotta annoe I
dix heures du martin, en l'Etude
et par le Minlatire de Me. Yvan
Vieux, notanire en cette r6sden-
ce.
A Ia ventc au plus offrunt et
dlernier enchirisseur d'un immett
ble, fonds et bitisses sils en cot-
te ville 'Avenue Gregoire ci-
devant cChemin des Dalle,,. fa-
cade Ouest, a l'angle du Corri-
dor-de-Bois-de-Chbne, laquelle pro
pri6dt medure cinq m6tre. 'qui
rante-cinq de facade sur le Cor
ridor oU Seize pieda neuf-pouces
autant au c6te oppose, au Sud
sur une profonufeur de neof me
ties quaranta'cinq ou vingt neuf
pieds un ponce au cote Guest et
de neuf mItres soixante ou
vingt-neuf ploeds six poces au
cote Est et born e au Nord par
le corridor Boix-de-Chdne; au
Sud par le reste de la Ipropri6-
t6;,h .l'Est par le numiro Deux
ou Madame Vve. Summer Mi-
chaua et A i l'Ouest par Mathurin
suivant plan et precis verbal
d'extraction dresss par larpen-
teur V. Menclas Alphonse le neuf
Novembre mil neuf cent cinquan
te neuf le dit proecs-verbal en-
registrn et transcript;
SUR LA MISE A PRIX DE
NEUF CENT SOIXANTE -
NEUF DOLLARS ($.969.oo),
aux requ6te, poursuite et diligen
ce du sieur Alexandre Souffrant,
pfopriflaiir Sdentitii au No.
..............demeurant et domicili6
a Port-au-Prihce, procidant par
son avocat Me. Antonius Champe
gne identiflf, patent et impoes
sqr, rnvepu aux Nos. 1759-D,
2725B et 50724 avec election de
domicile en son cabinet A Port
au-Prince, Etage Pharmacie Che
vallier, Angle Blvd. Jn-J'aques
Dessalines et Rue Dantis Des-
touches;
Contre la dame Marcelle Ben
jamin, propri6taire, demeurant
et domicilie ia Port-au-Prince,
dibitrice hypothcaire.
Pour plus samples renseigne-
ments, s'adresser au Notaire re-
quis et A lovocat poursuivant
un mot raye nul, un renvoi en
marge bon.
Port-au-Prince, le 21 Janvier
mil nouf cent soizante Dix.
A. CHAMPAGNE
Avocat.


4m! '
.. ^.^ w f ^


~.


.. : .


CIM PALACE
Mercredi h 6 h. at 8 h. 16
SOUS LE BIGNE
DE MONTE CHRISTO
Entr6e Gde 1.50 u -

Jeudi i 6 h. 'et 8 h. 16
LE JOURNAL D'UNE
FEMME EN BLANC
Entr6e Gde 1.00





t4EU(ED PIi JAkjVTt 1070


RIWM BARRANCOUXJlg-.,wEP DEP( JiJNL 18M62


I A i'I)MPANIIO. JPJAN iJOHMlN AVIDC-NOUB
mA INA Yv O. 5'. a I l I.A 1.1 l' 2"


'Pair F runES DoE itj
(sl~r. D4 Ei,.7
her"*&A~. Le sao5oli oorroVes%,eod jour' d.sbe msaoa" 0-0 r
4o pardaooeo #I oam irwu,,E7 I" paro poepmivdS "mi v~a
ignoatlo I". estae. "w doaised..
1)reoi .5 rvproedurolue tatot. e' par 00.1k rdowwd.
!"rope'Latd Asag P'atiaiww 4!5tdaimi- lh

JEUI)I 22 JAPA'VIER 19"10


tll MARS AL; .0 AVRIIL (iE
IIER) lieaucoup sl'hmsntIs
4 l(ldekrontl sc I os0rns-
sl>. slu tblliau dir Ins journrv. l':tu
dies le n issibhillits, isa action
patsivo,s les froit ,Soyoz e iOr hde

21 AVRIL AL 2-1 MA; (TAU'
RiEAtLX. Aftaires partiiculic -
rea, gestion des intoertl ds'utrui,
-r>ltlc<. d, eudes. Acheis iUot dien-


22 MAl At 21 .JUIN ( G;-
MEAUX) A proprement p.ar
ler, ler Sn Vltgiit1s oi les ga ins
que vou attended. ne ssrtwlt pna
oncort vsstrs., tal- Ina pr6cioson
ot xacxntitude d'horlog vou,
donncron tIsd bons rksltais.
22 .rUIN .All 2:1 JUILLET
(CANCER): Ciotte journbe cron-
tiendrn danvntaig qu'elle le pa-
raft dai.bord l'sPrs z les f(Rs t11
s1ssL. SOycz pr-sl .. ssdnstr,- IWin-
volont.an'res erreur. CherchezIC. s
jsnprea:slons,irds r, ractons.
24 JU[I.LET AU 23 ABOUT
LION): Vous aurez davantage
i acromplir pu a fnir quo vouB
IV pensicz mais qu e rien ne vous
paralyze ni n'dtekinc- ;.Lre en -
lhioueiss;ns. Ne pronettez pas da
.,a.ntager que vouh pouvcz ten:r.
24 AOUT AU 2S SEPTEM -
,RE (VIERGE): Mercure bien
oriental. Ne sauWez lTas oUt sas-
scusions sans avoir rtnlbchi it
fond. Vqus d6passeriez voa limii-
tes et heurterez d,- fijd les al -

24 SEPTEMBRE AU 23 OC -
TOBRE (BALANCEs i Atten -
ton veas economies, i vos queos
tions personnelles, A vos ,interts
familiaux. Le, intentions doivent
etre misea en pratique avant que
les rntrullats interviennent.


taitres qut Vous KouvernotsL, ,ous
poiurres facilement ittaindreo dos
rAsultats de premier or irr, rni -
.smbler ties stouts puiassnts, rt
uner votsH ailbitlions.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGIT.TAIRE): Piu
dence A propose des instructions
tdonneiso 0u rCuesi); Adoptez lsI
bonnes id6oa. Trvaillea pour to
iiun ret le but common. Vous pOu
-,,z rrurir bstillsnssnent.
22 DECEMBRE Alt 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : Lisez
l,,s conseils nu Sag.ttnire: votre
mibisnce est semblable. Recher-
chez l'action digne de )ouanges et
nm'ritoire qui vous donnera une
iltinative fraiche dans le see -
teur, qui vous aont les moins fa-
vorables.
21 JANVIER AU 19 FE -
VitIER (VERSEAU): Vous se-
rvz tentr dr couper ales chevoux
en quatre et d'tsre cynklue. La
s,,sIonsctii's .est trks favorable
Inais, slsssns inttrvale. vous vous
montrerez optimist et hionnote.
20 FEV1EIEI AU ,210 MARS
(POISSONS): Journe emoyenne,
peut 6ire, mais que vous anme -
liorerez par voetre vive intelligen
ct- et votre loyauti. En curtains
secteurs, vous rivaliserez avec tes
saitres.
SI VOUS ETEb NE AUJOUR
D'HUI: Vous etes souvent brel-
-ant et actif. Vous commencerez
pCut itre lentenment mais irez
neanmoins' jusqu'au bout de vos
rea.lisations. Ne cessez jamais de
vous cultiver: cherchez leo mo
yens nouveaux, des methodes
ineilleures. Si vous etes ordonnA,
pr6ecis et pers&vrant, vous attain
drz les objecti.fs les plus ulevds.
Vous aimez voyager: vous Rtes
courageux, mame centre l'adver-
sit6, en maintenant vos princi-
pes.


24 OCTOBRE AU 22 NOVEM Naissance de Lord Byron, poe-
1;RE (S-C.lRPION;: Considd tt anglais,
rant les belles influences plane 'de Francis Bacon, philosophy
et &crivain anglais.


Ii AIil'IIICAIRI
NJT rlUITAMIN'

sisoissire de In
I-riv b ioargoolp
latodts'si. eat It
5ttl5Ox sssdeclsss.
chanibro, 11I&
ssoniqoelicdeson


"ILe muala d

TEM tournt : io hommi praiqe'
tE (t cone nlesti st of Introte, II
1T. en maodlfle Js chlffreO ot le0 to-
taux, mal on c ldroule dana use ro constate avec inqu(6tude
denisiere d'Arrgmn. qI a prl ce "molh-cl, molns do
qiul so crolt, ma- m6decine et dc lavementa qua
lvr6 avougl6ment I'autre. D'un premier marlag*,
Soul dane sa Argan avalt deux onfanta. Ang6
rvolb la pm6moire Iqueo et Ia petite Louleon i(hlL
n apothlcalre, M. ana). AngAlique parait et '.en,


RVUSSO& CO-
TELPHO S : 294

1 17. RUE 106 17



Le plus grand


assortiement d'argenterie


C 'hristofle'


Converts, menageres.


timbales, couverts


pour b6b, etc...


Pour toutes


les circonstances:


anniversaires,


baptimes, manages.
8;6m~s~^K~m~x~frl^mx


MEXICO NON STOP




Concours de pronostics de football

Patronna par leA firmes et marques ina-i-


dntifrice au GARDO





Pierre


I


teo ici. Suivez lea missions aportivea deoA L l
Flamh Publicith. Achetez ces products. A- -
chetez dans cea maisons et conservez Compgn
fiches d'achat, Vous acciunuler ainsi des La ompani A
points suppl6mentairea en vue de gagner ja plus expdriment6e
une des nombrouses prhnes et peout-Atr Ie
ler prix d: d.


3 semaines

a Mexico
Voyage, e8jour et places aux Stadea pour
la Coupe du Monde ou bien un des prix


CO ES me prix$ 212 Le8Mq tIrsR~m&
C 0 L S 5Ee pri

Sp6Isealte 7me au 10imprix 3-i Esor-e15PH

dol'habilliement 116me au 206me prix $ 1) s 5-




~P1I.~LB~ 11 MonaleeaEterna at


L. dsiBlnectnt upprekas
DhagnMe. Ovaltinf. Foup6 6 foyer multiples

D6trult les microbes ****. -0 -, D. Bab d S
Parfume et purifle. Lam gaz
Chaumffe-mi





SHELL lat en pondre



CAMPING GAZ -

lmap a. t r6ohauds LumogUs


Ziijfita

tratletst Svsec Tdilnqtt' de' Bsk iW'
sdre mentiments PsT dCI"an.
Argon Informs ul &a. d g.no
project do la master. Natvoment,.
Ang6liqre mcrit qs.ll 'leait dA
Gl-anto et oeptoe avee boahoeur:
main )I y avalt Un mnalentandius
Argon parie en faith d'unn mwfdl.
cin, fili de mddecin, Thomass ila
foirue, propre nov0u du ni6decin
traitant d'Argan, Ms Purgon,
Tolnette prend la dEfense -d'An-
1gilique. Argent ovut tn gundre
qui solt m6decln at, au pawosy
me de la colre, mena e s flle
'de sa maiddiclon. Paralt lorts
BMline, second femme d'Argan,
qui apalse son maria, emible 1'en
tourer de solne. et luit anence
la' venue du nptaire, qu'fl a atit
cherhebr poor r6diger son testa-
ment. Anglilque et Toinette se
sont retirees; M. Bonnefoll Je no-
I taire entire C'eftb on maltre fri-
pon, t d dvou6 s, intklrta
de BMline, qui n'a epoubd Ariea
que pour en hbdtar ab .pls wite.,
ct qIu pour cela, Vadruit veir
Ang4liqae et, 'pltu tard, Loul-
son daolns'' Ou eaent. Argan so e
livre h ce couple odieux. Mali
Toinette a surprise cette conver-
satlon et promet h Angdlique
eon appul.


ACTE II RECEPTION ET
'QUERELLES DE FAMILLE
S Clante s'introdult dans In
maison commes envoy du mal-
tee do musique d'Ang6ique. Ac-
Scueilli avec une surprise emal dis-
Simulio par celle-ci il eat pre
Sent par TotnsIe i Argan, qu
le oonvie a(nablnnent au pro-
chain marriage de as fille. Mai
voici Cleant e ontratist d'assi-
tar i la reception du pritendant
Thomas, ridicule et h bMtU par
son pere, Argan en l'absence d-
Biline, prie Cl6ante de fair
chanter Ang6lique. Les deux a
manta, sous le couvert d'un pri
tend 'mour et leur inqdi'tude; mis
Argon dcouvre..nIa sn .erherla
chasse Cdante; il aceUlle B&
line et, en presence de calle-c
I invite Angejlique cdonner -
I main A Tholnas. La jeune fill
se defend, BMline I'attaque, An
g6lique dit nettement son fail
s belle-mrre, mais e mlt mis e
demenre par son pere de choisir
dans lea 4 jours, entire Thoma
Diafotrus et 1un convent,. Aprn
une petite consultation, les Dii
foirus prenennt congA, A Fins
tant, Beline reparait et inforim


Ire"

Argin di Is pr6-tence d'th ]eu.
no home chea Anllniqu, .spr
man -56ROOIJ Avon InA5W
Loulson, devine dans le june
tniorfnu, Cante lul-wmnoe, e t ran
vole Lolmon, en se lamentant
aor son propre Etat Son frire
Beralde paralt et, pour le din-
traire, fait venfr un dlvertils e-
ment.
ACTE III LA MEDICINE
SE FACE ET PARDONNE
Pasoant aux chooses sdrliuaes,
BWralde tente de raisonner son
frbre sur sa prkidndue maladie,
de le mettre en garde centre let
mddecins; il espire aini) mieux
d6fendre ensulte Ie bonheur do
sa nice. Argan ne vent rien
entendr*,' renvole pourtant Ie la
vement qu'apportalt M. Fleu
rant, et ausit6t s'entend mau
dire par M. Purgon, quAi dchir
Ia donation par lj falte en fa
yo eur de son neveu Thomas Dia
r. fotrus. Biralde r6eonforte Ar
gan, effondrd, loraqud a'annonc
un m6decin; c'est Toinette, qvu
Sons un d6guisement, tente de 1
d6gofiter de la m6decine. AprN
e cette tentative rest. i detache
Argan de I'lnfluence do B61ins
Argan contrefait Ie mort, et at
prend d'un coup la duplicate
la noirceur de sa femme, qu'
chasse, 'affection et la tendre
se ftliale d'Ang6lique, en m&me
S temps que las noblse de cars
tre de Clante. Argan consent
'union des deux jeunes gena e
Ssur le conaeil de B6ralde et d
SToinette, accepte de recavoir i
u robe et bonnet de docteur et c'a
.a c6r6monie, finale, en laty
macaroniqUa.


r
e

e
i-


i,
as

se
n-



a-
s-
ne


L'Aadmde est
dangetease

En effqt, I'an6mie engndre ton
tes les malad4ea: la nervosit6, le
manque d'appstit, 1'lnsomnie, la
pert* de n6mneir, et de che-
veux, Is march diffici la pal
pitation du coaur etc. Or, pour
tonifler l'organisme d6prim6, pre
nez les vitamines B complex et
le Cerniplex qui contiennent lea
vitamine: C, B, 1, B2, B6; C,
D3, Caklcium, n i a c i n e pan-
tothdnique etc. En total 16
vitanie-d. 200 comprim a pour
7 Gdes 60 et en detail 100 pour
3 Gdes 75. En vented aI la ilPhar-
maeiet Soathne.. Gtfrard.


- rnOWYg!!l. ..


Actualites Internationales


TOULNKE AKI1CAIN,
14WJETIMF V'Alt I(XiERH ,
WASHINGTON iAlP)
'4 M- W uem nbo o n, r cefet
di'Etat Ambrlcain, fer h A irtilr
du 7 Fdvri# pr-qbi. a sa .tui
nloe dai dl: it pa dAfrftife r
notammnt a NoIlsfa, elUn*m -
t-oh Iundt 9fticiollemnt *u Dlnr
temefit d'Etat.
C'eat in premi re folis qu'un
Chef da la Diplomatle Ame ical,.
ie fault une tell toumrnt, prscie.
le comtnuniquc. ,
M. Rogeis visitera tour a tour
h. Maroc, Ia Tunisle, 1'Ethlopic,
Ie Kenya, ]a Zambie, le Congo-
KisMhas, lto Caodrioun, to Nkg6
ria, le Ghana et Ie Liberia. U re
gagnera Washington le 23 FP-
vrier.
A Kinhasa, ,M. Roges_ Pre6
n dera une r6anion de tous Us Ai
. bassaudors Am6ricains sacridi
Stis en Afrique.
I ite ra aceosomagne an covn
e de son voyage par son pouve t
- un group de haute fonctionna
- res du D6partermt d'Etat.
xxx
e
S e LA POLITIQUE
a .MEDITERRANENNE
r DE LA G. B.
e.
p- MOSCOU (AFP) -
ot
il Londres tenfc d'aggraver I
as tension dane la r6glon de ls MI
ae diterran*e, affirment lea izve
sc. tia commitant, dana en art
i cle- eite pIr 'Agence cTasa


I' Inteil ls n tin ll]lis ii uuvrlr.
nomenst hrl55elslnhls siccroltrs-
'eOt 0nn5,5'., In iminlr,r 'unsi.a
do af llott., mEdltarr.aenfne, ia
flInA britanniihpw- .. pour Imi-
loen d'ewereer. 'ui eat,- de Is
(lnre flotter ie Elats Usnis, dir
Sssss 555s55 555511bre5 (..., )ddolava
le journal en ajoutant qua les
mtMleCU lei. plu. besllficnte de
I'OTAN viulent W'emparer dan po
sitiona clr6 en M6dilterrmne a-
lin d('i'mpiser laur volonth sux
pcuple- du Sud Eurouren, de I'A
Irique du Nord et du Proch, -
Orient. En m se temps, lea E-
Int, Maijors 'Atlantiques jouent
la carte de la soldatgAque israk
lienne et du regime des Colonels
grec espirant modifier ainil Iea
rapport des force et parrenir
evente tlement au contrela des
4vsnements dene is region dent
le ddveloppement a'est pp so.
i tuellement favorable pour Was-
Shingtom et Londhes.
Tootefols, ni Is renforcenent
S de tA 6eme flotte de m tats Unito
it ni t concentration dtnlt"e de
i la marine de sarre de ol Gran-
de-Bretange ne sauralent chan-
ger is comro pris dan. Is develop
pement de Is situation danrs la
r6gian. Bien au contraire, de tel-
lea menurea no peuvent qu'aggra
ver la tension et coautituer june
menace pour la scurltd de s*q
habitants, concluent Ie Isrven-
tia*.


LISEZ
tLE N(JUVEsLLISTho,


Alue. i New York, Los Angeles,
Sh Francisco, Madi, Mexice
oi alleurs
LA DOMINICANA DE AVIACION vons offoe Ces feailitse.
Elle vous ttansportera les JEUDIS ET DIMANCAWES a Santo
Domingo oLh vous aurez une bonne correspondence avec la
PANAM et la IBERIA.
LA BOMINICANA DE AVIACION vous offre 6galement
d'autres possibilities, lea Mercredis et V end r e d i a avec la
NORTHEAST AIRLINES a Miami.
Pour tons renaeignements suppldmentairei, venilez voua a-
dresser i PANAM &h votre Agent de Voyages on anu Bureaux
de la DOMINICANA DE AVIACION, Cit6 doe 'Exposition, en
face ue l'Offic.' Natioal du Tourisme. T616phone 3277.-


'2


l faut voir d'abord!


















"A quatre portes"






Avant de prendre une decision!..



Car L'ESCORT a quatre portes a toutes les



chances d'etre la petite voiture don't vous






Passez la voir ia ssie d'exposition du



departemeit de vente des products FORD



a la Rue des Casernes a cote du R9ud- Point.
'*


-~-~--- ------------~--- -;-~ ,~--n-~------i--------r--~-- -7- -~ ~-- c_~ --------n-------~ -------- -- r------- ---.---___--- ___I


- --- --. --qwqpm


I


FORDI


u~iw,~~u9luuwrri';rjiWU~hia~rrYjL-;Y-Y


ANALYP.IM I. iirr


I


,'


i ..


I





I,~~.~. _~_~_ I_ 1~.,,,, .-C


PAOE 4 t Z tIXOflUiw t .I UWUSSWIL Rw IS iV u

is .... r 1-dr- r a t -z-- a-- zz* -....r a-- z----^-.

CONFIEZ VOS PIEIAS A





;, t AUR9%'fl OUJOURS SUR ERRE


Synode samnl H Us Estetot da o HeA ms Victor AU CAPtL .i.:.....;.. 1
t3MW? Noun. aTom fbIU diWar To -uLj r ,' 4; 1J
de IFallse cod'asl P9C01 tdainis. du rhciponaamzc. Non n C .. du.rg aIa
M6tjdAte (Suite) A coltt occasion ls Prdfct E- organtd par Io CAPITOL dam
I.e Synoda do I'Egisl MMth rilernt un grand nombre ide mile Augustae oulignla dans un l cadre du EBTIVAL 1970 DU /
,ita aura lien du mardl 20 Jan clients' du Gapital. Imnau dipcours action du Gouver FILM FR QAI.
vier au joudi Janvier 1970. Ito PAJTiGi'IANTS lament du Dr Frangois Duva- I OA.PITOL roenra e I. g6
A -otto occasion, la Prleident do Le Proc Ws VerbJ ua constati lher dans Is domain do l'duca- nareux Doa teare qui ant conti-
la Conf6renco do l'Eglise M6tho ti partAciputitun offective au con Lion at do i'volution des muases bu6 par lear dons an succ6a de WASHI]
dilie dana les CTaraboes t loe A- Laurs dI 128 Jounch gens des de I'arribro pays at out des ter- cotta malftation. Ce eont M. RP
nArlquos, Ie Rhydrend Hugh B. t;eux sexes. Ainis 5 envelope mies chosals on favour des ap6cla M.M. GI0O FREREB (VER- ment fAi
Sherlock, O.B.E., vlendra i Port ,on 6t6 d6poes e Ic 13 Janvier iates de I'ONAAC n particular SAI ), niversair
su-Prince. -1 le 14, 26 I 15, 2 Ie 16, 8 le .oe Son Directeur Me Edouard C. BEN BIG O ce on ta
Le pubih cest cordialoment In- 17, 17 to 18 et 46 te 1U, date ae Paul, de !'Inspecteur G6n6ral, M. EMMANUEL AMBROISE Presiden
vi a uive leaA rs ances publ- ermture de it reception den G6rard F&ac el de Mr Victor Et lop MAISONS :
ques don't nous indiquons ci-des r6ponsee. L'inapecteur G6noral Fsu qui OCARLTROEM LE CAJl
ous programme : La premier Ilaur6at a 6t le aevait voyagm6 sp6cialement dans DON MORE M. G
nca Ven rdi 28 Sanvier & A ouna Ramond H. Vaval don't ie Nord pour cette investiture rr BOUCARD & Co.[ nite a
heu dooir,1 Runionn doh J anlr i er oponsaee dpo es 1omm4 Jan- pundit avoc brio au dlecours du Rappelaeu q a HUIT ade- trad ea e
hnes nous It prAeidence du aM- er e fur 5 minutes at r6ft Aguoste.lparla d Iada oeentr ur1 lar- atreti
nvrtnd H oary Keys et de M. Ros td trouv 7es Jute n qualification at des mdr'tes per- tcipante o nto tarc I podou lee Resi
ny e Hnr Ke.It et deM a neiat ulv'du Jouns Fritz Ju. unnael du Premier Coordouna-excts antoAt u rqestine poo & le
Le Dimanche 25 Janvier lJacques dont lea rdponses trou- teur de IONAAC deans le Nord, a e aitUe ranplee et
b e urDs un 2 Janior a 7 v6e4 jutes ont tt rmnises auo M. Henriquez G. Victor, Educa- U p r sUic to. des Cindpi es ,Le A
hereod d o t tin, otti ngla eu re dI le a mp ane Journe du 14 tour de carries e Dipl em6 en 1968ai A TO M .- -mv
Serman dpar la ROvtrnd Edward Janver main quelques minutes du Centre Inter Am6ricain d Edu Le M@oveo t ,Ie Cardinal. Bsraardui J. Alfrink ( drats) pimat de Hoal ndralo
Holmes; i 9 huro duo matin, 2In tard. cation Run do Rao, Vnzu6 C i ideMte d'autreeprdlateapparaisoartdpolngaoac diansaW .s OUMioa
('ulta francais I Serm an pour Le jeu e Guy Viletto qui a In, D l en Sotoie ral. e .pc-saide eon lor de -c dioussi s our Isaitibat deon It
Is Synode corn fae t par I1 IsR- 6galement rein mea rdponses au at 0 n Education Communautnire Ml Lde Msion -.1j. vritres 4 Nootwtlkehout. Un groel do praei;shal- taUon.
vrend H.O. MdConnell, Chair- course de la mAmq Journe du 14 avcs mention sTrs Blens, Pro- La mooeme"nnt oenmmunautai- landai et des lais avaient reconomandd d une large o7n -rtA qu
man du District; ce mgme Di- Janviere mai un peu plus tord feseour op1cialio de Sociologl e re prend un eaner de pluse on plus ..orifi quo e lia Cathtliqu de ece pa aylsaliae la loi do g eSm
mnanche A 7 hours du solr it y y a le jeune Jn. Jacques a 616 Rurnlo et d'Eduuction Commu- grand nM Plaine du Cul-do-Sea, dlhbut p rs e p-irtrts. Al/rionk at gs sept i vdqueas taie'nt de Maiid
Aurn la Rounion Misaionnaire as,6 trolaiim autaire comme attach i la Di particulf6rement A la roix des basteotues de. voter a rocommandation. hie peu
Ialotienne oue Is l prsidence du Les envcopps dJes journ6cs vision du D&veloppernent Rural Missions .- dee e
Rbv6rbnd Edouard Domond et d& 15, 16, 17 et 18 Jancier ni du DARNDR. Coo-tee, In movement iropr P, seresa
eS massagas sont desei pe conteniont pa dc aon suMe i dnon s-nt dautant plus drint r .el
la Rvt6rend Reynold. Le PRage fait exaotes. tore de circonstance promit fer pour lea planteure do cette r. itdansle
,t to R6vurend Edward Holmes. C.'est sins] quo lea quatre su- moment oe jUxtifiaer in c fldanc gionqu'tl e sitone danse lacvant o xr uhe so IE
Ie Lundi 26 Janvier i 7 heo- tres laur6ats ont 6tr troouvt par place en'lui par le Gouveene- to dno.rgs itsation des osyntmee oi 'r "u u a dent vo s u t ais
' usantoes., R nion do l'Oeuvre mi lea participants ayant d6po- nentat e cchaefs hi rabrhique d'i rrg tin qu'o e on train, A6iueA I e. La po l e an t ante pfoi r assurer nntn tate MM
Saminne. Charge eurs eponseota tours .m. en e Professer chare-s DES populations rurales no peut deque d a L'ENSEIGNEMENT ms d'effet secongdatinteeuvutd. nements
Le Mercredi 28 Janvler A 7 journ6ea du 1 Janvier. Itpoprtant itouevre- national. la i tpubliqu e et de cortei e ac PAo r SIE_ N ffete uocondatres aries qui an "'ainform
hLes duPomper, unonbre Paret b- bl esCc emeurt:Nol Blanche, NounTTES, Doliciteurs note con- gantituons ment favtonable bletPt op t tranphe denx canitrationstiqans p Arab
Piue au co ur s nnoncaq ent le d MarieColette Noel, Edme Conque- politique et socmiales de tte die- Nation ales nt dent la R ubli ita centaines tuda sntnt u n grrveill ance m6dicale. Sn dans ItRIO Db
6rend Hugh Sherlock prSAINTUS t tern it d Pa, n.dents oBat tist provo distinction nt il es pays en vvintoie detde quo Fdhrao d'Allnan velopps1 i n Leait
CHARLES survenu lundi martin. tiaon, rponse t lau r 6lat rqul vu 'oteta Conforence ini palee Aamnt, de me Aqn par une ce t quantaine d'6t ment t o svit la malsdie. Un trai n'aper- c



NA s mre Mme Ninette Sain SER o TroAmnt tEU- pprocn sor oue du Cae m en Las gee q connait la di de la Fcut de Lettees tee "t de donasse peat on effau es note deN
tu, a son epre Mr. Duquereste te ene FtVOUt DEUIL portement dF -vid Nd-amo rand su anvu e tros moi traanvutionne t g s qi tre anpqu par une qpe me syren
Thrse Dir frre. le Etudnts le Public ch atrts u moment nts t udiants de la Facult yc on, hospritalisati, oure son ROME





e n grand note Mme Barr- Lle uneavo'r t p ols t..i.t sao d t Lea ronees hydraulics. iplus modarl, se sont d*m NATIONALTE SOVIETIQUE Gibson
gSantu cpayen Mme Vve ql6pn e[ trisxed de pr ibon s aelon une auninaiopu afftcin fes. Les deux cap a ica s'tant OSCOU (AFP)vantge Ls
Fana promettent d'ntre tre pun- y prbvu la derniore dnau o rle, set o e ase que laoy ven reairces, dafronterrent a dn-. I'eltlana Allpavaun, fsule di MOSC












Mme Arthur Rodnez noe Alta En$ar a abe concourse a ena (rmle g enreaittree au cours de pl- riiron une here et a cau .D Stalineo, pmigroe aux Etats-U La
t6r-sEantes.S RExPXO xE dflIP e 4;1 rieA, Is mostvenent cominunantat bapluieue parioienne. La police a qfireat st sufflkante pour assueere nont pu
Beets de Gufribue AUX QUESTIONSEPOSERS au CUESUS re dansIsa tsmatreo oe it a'htend et p6.6toe s ure IsCampus A Ia doe- I gii6rison. D'autre parts Ie pro di our)
e Saints Charlses La Ab- tnt p s de p us ue ulon Le DMla ud Ima 7 nahre de so ieurs annes. Durtans eertainB di<- d'iortants sports epnateriel. nis, a te dohue la na gonah don











aine ous in Joiesa e:mrmi nos nunes o m ours aEParnede ur r 6i LdeSB op ladmitrat onn eb n sne peo ll'a ec la Suprme, apprendai officiell r agai
le on a onstses Sixeurent l su t Lit a 6t1die a nts d'effet. seconlahes me
Lea Pompon ronbbreo Paret pashan demouront Ion ootvanten: p.m. Is Peofanesur Char e DES populations eermues no pout quo ble itagontOt StraniportstA Ce desaex caractristiquesaopr
cns de GUIRLENE SAINTUS (Le nCerveau. Deuxime qnues- poitiq Ae-en et soia7 : es droue ChrUniver- Datons la iont de Hue., il noidenront ux re- en raison gre es actes qui soil cret













M et Mmn lDaniel Jeud et e, rigants Ju rap~l tan Baratiar Ici on ailleurs> de reCte 20 jori pour co Ireone rs o at6dpro lent l t vtre de dtoyn de I'URS, dents
CHARLES nurvenu lundi mtin tion, crponse, (LA TRAVER- sit6 de Paris, peolsoncora coanaso p a ucde cenquant i dth pro e- t la asonv da ddote.pU nLae
A sa e Meo Ninetta SIEREN. Troisime aluestion. rb- prlvuo s Confrenc inttuleHANOI (APP) qn pr ciquantin dt montevitiad.ntea paei
ts, on pAr Mr. Duqueese pons, (UElar LAt ETE ME- Appouble socioogquance du Core La itr leeo quo connait Is dia de la Facult des Letttes, tsent de h daInse pet en efet 6i- noe de
RCharles, i andms MansR RENDEZ-VOUS DE JUIL portement dviant.- N erd-Vtn t p e sgucist eppliqu par us qnip me ysrien q
nharles ROR.. .ndse'a res e LET, HYEr YE BARBARA. Lea Diplomates lea Profes- catseUne otain inquie6tude nt ten6 dempndher qtuelqu dica le rduite t sans survaflan- d'mmi n
Thntse D fe question response, surs, lea tud Public ch lea autr au moment osi cents tudiants d Facul ce ou hospitalization proloatqueadop AU Ve
Jel Saintuu H Charles, Oxford et Cett dernibre question sm- sont ordialement invitEs. nt repiqu6 iene i qui serea r 1col- de roit vosision e da paser u n x x gard SA dO
Jean Robert Charlnes. le avoir t tc la plus difficile ; 6 au mois de Join rocihain. x en. Les jurites, politiqua- DECHUE DE LA a I pre
A seou tantes : Mine parents ts t pqu'l a participants ont Le Me rAndr Les hydraulqueVl m plus mod6rs, so qut de- NATIONALdITE SOVIETIQUE Gibson
ainV TE prntnt leu tion de la situation U N iucatoir de faire part de leur ma- deu nps smeurtane pendant un quart FOOTBALL INTERNATIONAL Gouver)
Fgustin,c Mine Suco ann ChAry, Elle ot conridecao i tt i isrsont plus basses qua Is. myen drer dans 1'fenceinte du RTOan ALEGRE (AFP) etlie d eC







Min Arthur dne l ,e.A ml- -Einfair cnte. >ark Pr..a no Jre streaucot.s de.pnu-r r 6 avrone. u e h eu t a u- Pour son troiime match dia- na rep
M .e Arthur Rodn a na Alr r trn ot plnus de su s R ub quuil a rc.- La Malade Imaginatir e de Mo- al eret a Dano crti d ip- OqP iron T x x bur at a c s Stin, ce igi s la e merrtats

















l-r, ,.n us k see du Aob suren L ianrltra ni q le oup? a' P" ISRAELIENNES CONTRE snoiravec le C 6 b locad Porto Ale S
,r c SnintoPu. A l sa ooles A an h cr6er une sort d'mul ion re re A u puto u- triet3 s onsb. rtne i e t, ro u ear d ach e d uot o V
nor et Fnhlon Saintou, Jean narmi non Jounes gong stot o loeur A Paris on, Mars 67 LE obed e ad eneb ranoiooat d i ta anlan torrivha de 200)Reaprn t tsovupr eme, cca dret do Soviietle- soti'ti









Poya -nC AL dE d Cdd a a tnie t e detio ad dhsindie n oa-ntonta de icedra .A mat t Is Suprm pprond-oen offic ila t gr
aseon srAi NIt counie illn o furn BARBIER dO Shlloe tdo evau- pour veiller personnellem nt hbrete lle, pour ratblire e Icalme. mnt. teurs d
Ad ae na c u pin ousi : beoux livrea et de beaux Ims. marchisa rle,. -do sin ." dlstrlbution.e de let u bpart D incidents e ent gale- Ctt dciin ris pa a fin.
Leno, Ronalde r, Yan,- Noou ftcttnsov a. Reltt piohtqu suar lp Moyan par destations da pompage.e mrt poul-doB u 0Lych Boffon on dc h d Dcr 19 Apr
en, Rilbe Frantz, Yanick, h q vmnr'hiios o t vtinamiqus di- Age- on 6 67 : Troupe Chri l o ue n o neis- Dne t rgon da Ha iro o n u ce ns n ron s1 es i i6
Sadi. Gct i l He ua P .. p 4 ous e ruDr r ie elut. e 20 jou puaers p de cu i,,iro ouii d s dlnvirot d e a c* e ant rt o do one as tes I a o
X. el Mano Daniel etro G un n-L oul8. ueila n, B ,arati ero o Mci Anone d d p ull r aurl n s Aer- gogni e
.fa i t ,Ab e aloni Ja lnitn e n Pinget. l one te rme lo travtsaux.t concevament juneea g a l tentOr de 6i- s at o tc UR t et
at e .e..s.. Rlaaune, location La double tnconotance de Ma- 'irrigation. Les directives official re dIcompant a e D e da d eto leapr6cisio a j
bri, e .. mleo D ,nt, M i Sn- d'I -Thant i. ivaux ; insistent pour que les coPoP- vadvant lo Ce neolul doDiocl-uivante &dAc t tIva Y I epine sd'hU i,
t, Mi M arcvll Itrony ,,na U CAPIrTJ l. d KirdaaR d6cital Cocteauo rathve. .,aiu trent, le efforts plilpa. uona telo AA in, un on ol
PS urilmon, M. et Mrvel'ue t9.epaT ARIS.AFP tnL,, TE tood'A r uaufl, .uta alie tBe dlte a i prs avoir qu tentimm sans aue Mos n coua Invl ntar uv Etats-Unin. la iu
e no, Mme Marc Bruny I l 5. Aii, t La den o rgniser des piquetdevant m
S,m .tn .li Jntt l Ftd ah ,hut ls d ea' -le o- ieu aqmie ou travanils B -i l'A inoits dle Lc h la n lie oa n eat ntodet i x p ca dopn r U
Aux faiiiilhlo Saintu Charles. quItV avat d n talr dnon d pioat s








loot, a Rdoane i i'piiin(stavl .i mieo i ons lasurone o t K ins ha mnti o Lo in do i AO t 193 LoP P a
.audy, Roland, orauid. publique u couro deO lara- 8 ll e seeAGr t. in tesnif i t r e opourqoc lea tdre aomoe da nt lea pu s sta- SAIGO
A tous lea autres parents et tions qu'il a faiteRa a Lagos et i Me Andi6 Le Vilgrain et Mn- petirnam mites pr6veh soiiit stroic- dd Proviseur o !Ias hoit e"us hnonnes 6o eant it laur prOxys LoI









SL a police est intervenue e t est ae. b eieoki'Pon
U4iItVEtLLISTrEp antant learn tion de Ia situation au igN ia. sllaimr doe fa re part de e urr m- Lren a pie est de l posu -









10 i M gren".," "prouv G... d... ra pendant on quart FOOTBALL Pt ..
pa ueueol6anceC.lles -anttgesibRs T en tr ic untm n laA [d nt. INTN NAT OAL Go er
s t NCISCS -n nuEllenmitW onnd i ncom l c d icem duu y-iPORTO ALEGRE (AFP) t F
Sdo. i .r., a n..grtt,., n.a- liBt aieantes pe ,r P r,, .. I,' Js .. :- ani,'r., a Ca 1. .Pour son troistm eo matchdi- n rep
-, iredi 2 J anv o r A I defn l e d no h,'. p e.al t .. i"titu deis Ile ur e a u m C oe t O P E R A T IONS de xer nixp au Ble iln S p at k de a B
eon rcs asr = Ird b u a -i u t. J nod g io -I -ie e e n Or t n Opar Oec. Prague n a fait match nul hier











IIgIfu :amlon et fem dATl i A uxtsnOd0ear ci AORDANIF p aeun roA hea go-B ucet i sotano& 1
.ast. Uri.4#qT.Fran a ,,,pseason qua ie oup" le-'C"nt p.... ISRAELlENNES CUNTRE snir cacc ta Club local Porto Ale
I,, --d Ci In q" (j-us. u ac A] L%, V C -B "t Ve v .b rt- t PA IUS (A PP,
o.......... t e. rns AW i i t oss N- rogle ,. dl -met smponemt ser touie l e pasube, mriou qui c oarrOt un penalty

o- IlEn rieG de.' ".0 i ut p leu 5 aln par lr elittsentt pers e Ie a enes e a mt A onl g n utb een










icis ,e it Va lei2nc onplueeore l coups de FoTa I i n d o L
Con.o.atla~lsnte ,G5.L1M e n 'c,-_,gAe n audac.itoir iu'clsa.sesedutortoo-ri"e-adceontiov tdetlutoenteitedahte
n.. pl p lrre u aarlt i to c itrdo) la proe-R eA ds i ntic"-- d" n -e h ianrictuer u rn roainemef t
'a .--' ,, Au I re in CpEVrLgER 5ndea,2 ,a U cot a b Inaietch rolr0--uccentrerCaritiba-at $
.... ... u. _se ... n"I ss en isornsd- n, .dr n r u vanie de to u nt s t ntativ e fati bott Atotico Parai par
o Ia J 1.6 d'Etat od II talt i ntern6 q co i uaitet Id a v irble dera n- K.in-sasa q o tl n ie, a c n trol
Mtic KE-RIZAN LARfhOc. LEON NEIC AN relique pour le fanmille. nan I O. s ovation as nar u 2 tien de lai..-t OU Vnationals rou
S'c(tai tahr. Ru,- Mrr bGuilloux .C tit n brve. t.v illn.... Comma noun i avoneasigna, 6 sur Iar orda Aumin anitie. main,, at de7 cubs orsux Cru- 4

A to e i HASCOt soe. l obecr t6 qol, en Iiabaa r..fae. ,;la.in.. t i den -chars
LA V L A"t L in6,* n b a. a" atep 's ie toB e oa p l o p A ltet uo ont fa I is Ug'na' aIcessez ,s
'LA VI R t ROLE gL'elsente V r. odtablit dBis I pcrnsscule .dam rf .t. qt -doed scombA. -. cnt-
chaqe jeui oir dt 2 heart e I a icene Cth Oliffs -t po ru lle Camau de1 seacteursdeo ifa aft de Sanfl.
Un show d'un style nouveau derals rrenore s a asnul douolo Otm un.t parcun cenotae Went en cori-
a10 Heures P.M. Aux parents 6prouv6o par ce principal A'Ia favour del parvenUt i
par lee nouvelles danseuses donr t pm MareiGir6e n'on ent vrsemblabl comentd'ut ndou nullqint xte
du Maestro Guy Jn-Louis.. nNeiltan',tsrtoin neovMr. Antoinep'.o octivito" q ,' cla do 'colo 1set .. 1ft5a KtIt enr
e t o h_ a' nt o cant e ioyen tonoanient ,ina
I.e tout sera an -i6 par le m1eiReur Jazz L' reav0eK at4 al a ou trar n d pe s t nPPs
do Ia Capitale. r"" oe f eic ....cee toodoldnc ~ot' sommen ipureradhe quo tiLa plus r6pandue des macadlee
deolait l csopt6ica la lnarina, ea
lea bravos traters de la Polite, 18l0 t-raie., dent eiouffrent 2in -

osieienedgrColled oa.. ,et.edn rpareun troitteseciant

eatese re rtDabs le Volley-Ball est ntWela n ,pointsaun Etats-
Devant le succtis remportjpar 0. Raultttas des Matches de laWle St qul cnmmence Ac re Jan
le,2&me lilm du FESTIVA:C r s vI&s Sansnes de-iete ..n..... eart Macchat
aacr6A- Ooslq i;g---BIr Os meu raraneat do ia --
amente & prolonger jhaqu'& 8A#EDt Co5ra SI An 40e -0 g 4eat une de.cus.esiprincipa-
Lalue t: ais e 3-2- 4 o te lAtIn16thargic do certeins
(i 6 heures et it 8 heures 30) la projection de St. Louis Eclair Ik- ibteats dns qsyaenude, Hits
t.4 I .. safete 10 millions de persons
onA1 .srique du Nord (dent ptos
(ATHALIE (suite) millions au Congo Kinshasa,
ATHEDELONWt ofnclell t ceanaun qu-. a ;0.000 A Madagascar, 200.000 Lea Boulangerie oil vous trout
WRN YV6ERfpantr lptn-dito ,ahcin i an Ci;uroun), 70 millions on A-
a .Prnc., h r Orient (Ia moitih hd Ia popul- atabletle =
FRAN ISnOSNEe0rtin DADAtLLE, Ago 1 ..t on Egytie 50000 parsone- .'



correspond A na eoportatllne.' einci (Aufruc) eo 60teel .-,o






Er GeereL toa do 26 A 30.000 tonins t-u. par eosta 'one pe th can-


U__ ~ i gflPU klfff l) b0 --__ _5_.--sO_' fL ~ti ~t "'at .... i.

nsta tatns


NGTON (APP)
ichard Nixon a discrto-
t0 mardi le Premier An.
e du manidat qu'il exar-
nt que trento septimle
t des Etato-Unis.
=xxx
RE (AFP)
regorio l Jpez Bravo, Mi-
Espagnol des Affares E.-
a, a conmence m uardi See
is officials an Caire avec
ponsables Egypteons.
abservateurs de la Via U.
airs Franalas esttmtent
et qu'il nnt q'l connt d'ac
avec anane, eat circona-
la recrudescencs de I'agi
ouveonut le faith d'unr minor
i voudraft d6clencher le
us provocaton-rAprabsiou
1968, le movement Sam
Suhivl sPr la gmende maase
veb qui mnalgre des ri-
st des critiques A l'6gard
a cofiditiona d'itudea -
t peu d6sireux d'entrer
cycle de la violence.
S (AMP)
Kavrgnnnt Jordanien
anec martin tous le pays
de i'agression dent il eat
de la part d'lsrael, annon
de doutc officielle.
x xZ
RE-GAUCHE
(AFP)
quatre parts de la Majo
Gouvernementale Italinna
Sase mettre d'accord mar-
let bases d'un accord en
la formation d'un Gouver
de Centre-Gauche.
E JANEIRO (AFP)
Gouvenament Braillen
ua jusqu'a priest, aucune
protestatign des autoriths
es, centre la Politique
ration que le BrOsil se-
train de pratiquer l' 6-
es Palestiniens, a declared
ease, le chqneelier Mario
Barbosa.
x x, x
)U (AFPP
p6riode de mansuktude
E fait preuve les autoriths
0ues ces" dernf*es annaes
rd des jeumns rangers je
e tracts paralt toucher i
W avoir r6gl6 par un dis-
embarquement deux inci-
n 1968 et,1969, le ponyimr
avoir maintenant d&eid6,
ger Wr la Pravda auiour
d'appliqu r strident la
itte Acecr une affairs
evitables rebondissements.
POSITION
IETNAM
3N (AIFP)
Dclaratlons du SAnnateur
Van Don, faltes au Bang-
sot et selon lesquelles IP
rnement Sud Vietnamfen
Front National de libdrstion
prseintent chacun if"ns
0, n'nnit .rl.c uunO ., it


pIrio A 8& pn.
Ellet no mdnt pan nouvells, Bou
lignoett lea tobmevatours aa el-
les ont eontribu6 darfifer la po
aition du Chef do e e d l'oppos
tion parlennentaire a l'6gard du
FLN et d'un gouvernement do
coalition.
FORT BENNINGz (-AFP)
Les avicaa do Lieutenant Wit
Hlam Calley incuipA dMormais
d'aesauingt de 102 civil. Sud
Viltetnnine.- A My Lai (au lieu
de (109) ont requis mardi la com
parution do trois des principaux
raeponambles de la defense amri
caine.
II sagit de M. Melvin Laird
Secr~taire i Iddfenae, de M. Stan
ley Raeor, Socritainr A i'sro
de tame, at du Gn6ral William
Westmoreland, Chef d'Etot, Ma-
Jor do l'Arrme.
MOSCOU (AFP)
Valery Brumel, recordrnan du
mondi de saut en hautsur, oe pri
pare a participer les 11 nt If,
Mars prochains a Vienne au
Championnat d'Elurope d'athlde-
me en Salle. C'est ce qui qu'an-
noncent cs aoir lea Iresias dane un
article consaer A l'entrainoment
de Valery BrumeLo

Cmpliet avortR
en Irak
(Snltei
special .constitu& ce mat-n pour
juger les auteurs du complot d6-
Ce sent :
i.e G6naral de Brigade en
retraite Mohamed Raehid Moh-
sen AI-Jannabi
Le Colonel en retraite Saleh
Mahdi Al Samarrai
Le Lieutenant Rafeh Borj
Le sous Lieutenant Ma-
chaqhiaskar
Le souo Officier (Licenae]h
Sfouk Rekan.
Is ant e6t pass par les arms
A 16 h. 30 locales.
Le Tlebuni.1 qut a ondamne
les cinq militaires lao peine ca
pitale 4tait preside par M. Tabsha
At Jazraoui, entoure des Conseil
lers MM. Nazem Al Zar et Ali
Reda. Les cinq miltitaires oAt tib
econnds coupabes du crime deride
deshonneur. Ils ont 6t6 pass
immodiatement par le s armes.
Tours tours biers ont t6e confis-

o.nvItat.u
Les frcas deo cot Orient et,
sont a de la f aternmite sont
cordalenaent invites aux o -
remonles qui marqueront le Jour
de Ia s Fte de I'Omires le diman
rthe 25 coursant.
Ellei aurout lieu iA partir dI
nuf houri du matin au sito.g,
de i Respecctable Lorr La Vier
tO No. 47 d. la Rue du MNi.oin
de I'Etat.
Comptant sur I'nimnble nro on
1j" unsa t des autrs.
I~e Opind eacr1-n..i.


IULANq


T

SuccurP
Ouvert



terez pzus




Ins Picnic

ins Franq

ins Scand

ins sans s

Icthers,


BRIE .. PATISSERIE
BOIS VERNA 29
4,6lopheee.: 5-0461
aloe, Rue Traversitre
de 5 h A. M. A 9 I P.M.



R de quinze varidtis de pains pour






nal
I i ,. n t



et ^ ."


Os.


SITEZ LA GRUNDS EXPOSITION f


CALIXTE HENrI.
Oaverte jasqu'au 26 Janvier %
gallery Monnin
82 Blvd. J. J; Dessatines
Sco6t de Teil-Haiti.


_____


: ; 1 _; W-Wql


_____


r .


'OPT~*~~--~I~;I ll ~ *lWCl X~l~j"&IYI




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs