Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06642
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 14, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06642
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text







I.E PLus''ANOr.jv N DfAJTI
PO"elm 1896s

L~etw of wAt Rkefturon Ch~f.
LlUtIEN*mo~vrAS

4d r~,w,,4lI4AX CHAUVE T


Admares: Am at CaWSVriw



li& a
POR7-A-/P*/NCE (NA/, T)


BOITEPOSTALE 1316

Munn D IN/S GOOATIOM ZKTEMAmErIO46_NN DU Pauain


No Im7PU 74rme ANNE E MERCREDI 14 JANVIER 1970


Apres la reddition du Biaffra


I'ARIS (AFI'
la a ltj; r l l 'i vs t4 1 .r i la t n ntslc r i l
'0ent aagaa ata, U o t s thtIlaalrs a
a a tour crie consalde 6I pI ia,
ar.o qUa conintua unt P'rovinrtce In
LrtIa 15n 0 ta.cilat-t s l

\nta 'ails ti.ernaatLonale qua t
nnifesalte de touted part pour sou
lager leo souffrances dei populs
tons victims du conflict, lour
douc do paraichevcr Is victoairc
mnalitacre par une occupation tu
tale du pays avec redditions on
Sntse', lenfin l'annonce de I'cnvoi
a Enuagu Iunc miiasionp d polt-
actrs do laot rang, Out ctia lais
,,' i t 0p5na r quoIc tGouvcrnc-
n al t i Gnrarl YasKubu Goworn
iuhaitpl r6gler sur un plan stric
ten'ent intericur un procliner qui
Sides ltahos dauns le naode enoier.
Itur It plan mnlitalor, In Lroi-
lnlme dlision npig iiraic contrile'
,aaina t nt r la oiat.tiotl at radio
blfri' ,n e iat It d rin, r r trvi ri n
.it'deuxrrijoue du r dult Hi'tue i
tega. lm'as 'iraux font olat dea
'allitult att ( tnaI su e sde oldlits
seats tla anttlei at Ozuulu, Newi.
a aunllan et Uga OLe troupest Iat
d ~les oat pta OpR werri, t'aplta-
I' tla iita fri pratiaqueonn sat sa
taeoatr r al da ostan ce, ro ap-
portn tin voa yageur arrive h La-
goat el cnanatt ala' tzone de cotl
bats. Ce voyagaur qui a tenu
t gardetr lanonyinat it aejouta
au'il avtjatl s d. dadizainasaa ta riI
htor aie refugtas n,aais ajUe ceux-
et Umunhira notaimment pa, poutrop en
nt vtabisr e. Spreonve qi, il fal
t dexerminajors pour qu lmtique nie-
ageo du Ganoral biafrais Effiong.
trdosnnani tsIque troupjours dindica-
, I h our lb lieu dparvienne d tour
es Coien andantsr bifrai, e Gt per
nna e savait eneyw orjuke avec xar
titudel tc quinu hiasr ait dlns cer
tains secteurs. re I nmbiss winter
rationale (omposte de reprn-
se nt r st I ,aa at .i raa s o'0(1 n aiF ,
canadiens et suldoist- est gale
,rcnt reUtraeai Lagos aprl.s s'I-
ire rendu h Aba. Port Harcourt
et Urmuahia notamuint, pour en-
.luler aou sujet des acrusatits
ai G qncit dcorlancres control I
Nigtria.
Srito n.uisan a i rivc e au Nig e
rio en IJ68 n'a' Iu jusoqu'al pr-
sent 6tablir de preuve qu'il T-al
au externination syst6latitique er
popul ations.
O n anque toujo urs 'indica-
Sn.o surtr le lieu de refuge de
'anin ledIrin biafrai, le G onA-
aaal ltaungW LOjuksltu Alorsin
l a't t atan hbier it LUsHo-
laa, C'aapitaa-la eaita Zatbit l(ou
h' (foaaorn ,' ot' dual l''reddent
ao ,nanett K au nta dt a at ptl t it lui
iw-codear tnaste a'provinoire),t ( let
taftortc tioliN a ui n1'ont I aoIs '"t
atrivll a loTraaslga l cn ratlit'.
tI r patrii a'rnfirme qu'un Coans-
a l. iaian a aiafr aai at haian a t ra ri
imi alhoan, plarsonne ne pe unt di
a ti aa tatnin l O auk u 6o tail i
aarda S cao a 'rthnt a hralito, Ite!a,'
tair aintfratis auraalpt uI1ang ia'r
tji aton a ii Autaoanobl'. On par
It' e autati atn aaaIt' aa, du G nlt'ral
qui iat ar iic t ailaaa at (alaIal t'ile apor

ia alU t taa'a i l ataaue Iv Glicntar l 0
ja llawat aslta'I, s taa v ovr tat) ('16te
dalvoare. .
Ilit autr'faalt etlr'ent l'atten-
Ltaa uttdal olaoerva tt'ur : : 'exop ul-
lO u N gla riaa aladu 'aolon'l L Bot
Sco ,aa lt Atttaa'hit li-llttaire Iritan-
al t a Iaigoaalt,'clar aapersona
taia garittata Ina iuitlt deala tpuli
).,I- un" journal lont title ,
'unraplalolaa confidanltiel qu'iat"
.aartait 'aitt ts talit ,uerrcc Ngtc'ro-
lainafranal.' ('rttra ,axpulion tae mon
1,1,. )a11 faa a'iapOur tarilitecr lt
inapatcrtm ,it. cLianalrr at Lagos.
t'atli 1a11114 d'aillla'urm que I it posl-
liana prl'me par hIt.; an6rnl Gowon
aIr rcaaaser V'taide dal ccrtalnes
aargaanisaatlont intcrrctaLionalemtaux
blaafraio in(,nac(' d a'e mourir do
I'in,4 quia longer If! Gouvcrne-

Lord Ilun, ,us M. llaroll Wil
smn atait dtataid d(rnnvay'r tao Ni
gari.i pour y anqualter our len be
soinel ton ecour ade Is population
at .dont le d(,part avalt tW oan
naiacC pour aai.;rstd'isui -- na


lsh quit Laondrea'. EL I'vion
irltlanilque chari'ti de 10 I tonlint
dle tin llcaitent qi talilt pribt a
Wtotvoler aits adttanc h, t'a ttu-
Joura pa dpacold. Son vol ito ta
n flillt, annual e natin ln.
I X X
LAGOS (AFP)
Los troupes f6d6ralis ont cos
a6 leur aoance. C'est co qui rem-
sort de L'ordre donn6 par le Co-
lonel Olu Obasanjo d'arrktor tout
mouvement tactique de touts lea
troupes f6d6rales.
le. Colonel Niglriiin a a deman-
(16 en outre' a u biafrais d c s8
rendre avec leurs arimca1, II 'll-
dresstait nux soldats binafrais :,ur'
lea antennes i, tin Radio du Bin-
frna.
xxx
NATIONS UNIES (AFP)
Lu Scretairce G6neral U- Tl'hant
serait I bienvenu ha Lagos en ta
moment ou i n'importe quel n1-
Lre moment, ait d6clari ercredi
lai revrbsentant permanent du Ni
gerini n 'ONU, M. Edmtn Ogu,
t6pondnnt it un journnliqtaanu
course d unr conl'frernce daa i

NIGERI A-BIAFRA
GOWON REJETTE L'AIDE
DES ORGANISMS
DE SECOURS
l.ACGOS (AFP)
Le Chef de l'Etat nigerian, le
G6n6ral Yakubu Gowon a deman


Id anx organlsatloln 6trangores
do mecoura qui avatlent aid6 le
siafna do gardor lour argent ta
ch6 de saang.
Lc G<6nral Gowon, qui parlait
niardi soir ai l radio nilg6ran. au
cous d'un o Interview nest d6cr6:
croyez-vous que Ie nig6ria pour-
railt vralment accept6 i'aide de
porsonnes qui ont contribu6 &t
nos parts, humnainesa ?
Qu'lin garden 'lour argent tiA-
hit( de sang, a-t-il ajout6.
x x
LAGOS (APP)
Une 6quipo de policies do
haut rang nommes pour coordon
nor toutes lea nmatibree de police
darns les regions touch6ees par la
truecrra a quitt6 Lagoa pour Enu
Igu, a annonc6 mardi 'lnapecteur
o6n6ral Kam Salem.,
L'Inspecteur Go neral Selem a
linc- un appel A son homologue
biafrais et aux chefs de la poli-
sLa biafraise pour qu'lls pren-
n(nt contact avee cette Iquipe.
Coci 6t6o organic, conform&-
ment ail discourse prononc lundi
soir oar le G6neral Yakubu Go-
won. annoncant que deas units de
police srralent attachees aux nni
its omilitairaw fdcdrales danse Is
zonds touches par sla guerre, a
da6clar I'lInsecteux G6n6ral.
La rcintdgration de la police
biafraiso dans les forces nig6-
rianos a 6galement 6td Ivoqu&e,
;,-t-il ajoutl


Programme de la cor pagnie Jean Gosselin

pour la saison 1970 a Port an Prince


Fidele au rendez-vous tradition nel, Jean Gosvolin aeor parmi
nos ai'sa dimanche.


Arrive le Dimanche.. 18 Jan-
vier par Air France
Mercredi 21 Janvier iu 20 t.
au Thcittre REX : LE MALADE
IMAGINAIRE
Jeudi 22 Janvier a 16 h. au
Th6ihtre REX : LE MALADE
IMAGCINAIRE (scolaire)
Vrndredi 23 Janvier it 20' h.
au Th6ttre REX : LA FACTURE
Lundi 26 Janvier & 20 h. au
Theitre REX : LA FACTURE
(reprise)
Mercredi 28 Janvier i 20 h.
au Thditre REX : MAITRE PA-
THELIN LES BOULINGRIN
Jeudi 20 Janvier i 16 h. au
-T 1tredREX : LA FARCE DE
MA3 TR PATHELIN (scolaire
Vhadtrldi 30 Janvier A 20 h. au
Th6fttre REX : PEPSIE


Une contribution a la lutte centre

la faim dtans le monde


lut pousoalc dtimographique dans
iL monde est lde l'ordre d'un mil-
lion de peraonnes par emaine.
En gros, celta reprdsente un ac-
,roissement de 65 millions d'indi
vidus par uan. Autant de bouchea
suppl6mentaires a nourrir. L'ave
nir depend exclusivement de la
manibre don't I'humanitl r6usBl-
r'., dans lea dacennies qut vien-
nent, A r6soudre le problmte cru
cial quest nla faim dans le mon
de.
Des mesurse aussi urgentes
que rddicales sont ndcessaires.
D'ailleurs, aujourd'hui d6jl, le
spectre de la famine menace plus
que jamnais delos populations entil
rsS'il est un devoir imp6ratif
qui se pose h tous, c'est blen ce-
lui de trouver de nouvelles sour-
cos alimentaires accessible a
tout le monde et susceptbleb Toe
r6soudre ce grave problime. Toue
lee experts en sont parfaitement
conscients.
L'Allemagne ne recule devant
aucn effort susceptible d'ailder,


h cet effect, lee pays du tiers-
monde. Venus de tous lee hori-
zons, de nombreux stagiaires Itu
dient en Allemagne pour pouvoir,
plus Lard, servir plus efficare-
ment leur pays. L'objectif est de
russir it augmenter la produc-
tion alimentaire de ces pays, on
la faisant passer du simple au
double et mtme a.u triple. Du
succbs de cette entreprise depend
la survive de millions d'Itre hu-
mains. Dana ce domain, il con-
vient 'de mentionner lee efforts
d6ploy6s actuellement en Alle-
magne pour mettre en culture
des algues vertes, tres riches en
albumine. Une fois lea m6thodes
mises au point, on lea transpose
ra dans la pratique dans lea pays
du tiers monde. D'ora et d6jlh,
des eseais sont prevus en Inde,
oni, en 6troite cooperation avec
un route de chercheurs de My-
sore, un expert dl16gu6 sue place
pour deux ans par le minister
federal de la Cooperation dcono-
minne s'appliqueras 6 htudler les
possibilit6s pratilque d'utilion-
tion.


Lundi 2 F6vrier h 20 hI. au
Th6titre REX : PEPSIE
Kercredi 4 F6vrier it 20 h. tau
Thi6atre REX : LA HOBEIR-
REAUTE
Jeudi 5 F6vrier i 16 h. anu
Th6tltre REX : LA HOBER -
REAUTE (scolaire)
Vendredi 6 Fevrie" it 20 h. au
Thdftre REX : MAIS N'TE PRO
MENE DONC PAS TOUTE
NUE I L'AZOTE.


NOTHI OAMPAGNE EN VU DU DEVELOPEiMENT TOURISTIQUE.



"Jacmel, ville-Satellite"


Now noua pea ,,,a'to.n ale revenir str' ce qllt aa uvonos erit, duan
l'didion du 7 Janvier, ni saujeit d Jti metl, villa satellite, et de con-
lsnuer d fourair d'areIre details qui interessant catte rigiorn et
eson okfliosu.
Powrquo>i une tell designation a ,dACMEL, villa satellite ?
Eat-ce sa localisation ou sa disatsno ui proche de Port-au-Prince,
la Capitals contralisa triesa Noua avons demand ca un le non col-
laboraftml's, nr, jacmadlfna d'y rtd cliWre.


C'tet la seule ville situ6e au
Sud-Est du pays avec un 6ven-
tatil.de petites localit6a voisines
des cAtes et qul ddgagent un vd-
rltable charm marin. Pourquof
b6nfficiant d'une large 6tenduc
d'ocdan, cette longue band de
terre semble, sous le rapport de
relations maritime, vou6e a l'iso
lmenet, depuis qu lta Compagnte
anglaise de ROYAL MAIL a ces
s6 ses activists avec I'un des
principaux Ports d'Haiti.
Nous savons que, de nos jours,
la distance ost une notion pure-
menot relative. Les moyens de
transporotnt si perfectionnda
au point que In Lune n'est plus
un mystare pour P'homme. On so
d6place d'un point du globe At
'autre avec la plus grand faci-
Quand nous prenons I'avion


pour aller it Jacmel, la distance
entire Port-au-Prince et cette vil
le eat couverte en 12 minutes. II
stffit do gagner les Moltta qui
doininent Port-au-Prince, soit le
MORNE DE L'HOPITAL et en
allant se posant sur l'autre ver-
sent I'on eat bien surpria d'at-
teindra Jacmel. Le spectacle est
vralment magnifique. L'on sur-
vole un mnasasif avec dea dldva-
tions qui s'6tagent, ae superpo-
sent come pour illustrer ce dic-
ton popylaire gang' mines. Et de Port-nu-
Prince jusqu'h Jacmel, c'est un
vast horizon de mer comme fond
de tableau.
,Quand au contraire l'on em-
pl le les moyens do transport or
diialires : Camions, automobiles.
gaOiionettes, ceux qui c urent In
reOponsabilitW en 1924 de cons-
Se.


CONSCIENCISME ET


CONSTRUCTIVISME

pai Arthur V. CALIXTE

Notre determination iest irrivocable.-

Tout citoyen conscient, au- d ce people, il eat de son devoir
tant dire proccupl de I'Effort doe concourir au Travail Commun
de transformation de son pays, di Restruouration sur lee fonde-
en quelque domaine qu'il s'affir- ments essentiels de la v6rit6 de la'
me, doit n6anmoins, en guise d'e justice, et du sacrifice, sans ba-
men de conscience, se poser la vure. C'eut 6td hblas, un anachro
question : QU'AI-JE FAIT nisme de croire quo le Premier
POUR MON 'PAYS ? QU'EST Responsable de la Nation eat obli
CE QUE JE PEUX FATIRE g do prendre sur Lui Seul la
POUR MON PAYS?i et non Solation de tous les problsmes na
PEUT FAIRE POUR MOI? A eel 6gard, aucun sacrifice
Le citoyen haitian qui peuase'- .a'est trop grand pour reposer air
que Seul le CHEF du GouveTne nos epaules dussions-nous flcmr.
ment do la Revolution doit ddci- Tr6s souvent, il se d6tache du re
der de Avenir du pays, doit aus lief que les sacrifices no valent
si penser qu'il faut un people pas leur pesant d'or. Tout bien
pour qu'il y ait un Gouverne- consid6r6, aprbs avoir fini de les
ment, et, 6tant parties intlgrante consentir, on.geoit Acte qua i'on
i'avait accompli que son devoir.
Et, faisant appel au g6nie de l'his
4c3 X 1 Femmes toire, nous devons affronter 1'6
SXI prouve de force do souffrir avec
Peintrsn toute la riguour infle qui carac-
C'est h' partir du 16 Janvier t6rise le vrei Patriote-I'Homme
qu'aura lieu A i 'Intitut Fran- Devoir--dirait V. Hugo pour le
qais, cette exposition 3 -. 1, Devenir heureux de l'Hommo hai
aPnmmes Peiresooo don't dit on tien.


parole tant...
Qui Bont ces 3 femmes
tre ? Celles-lit m6me don
noms viennent imm6diatemc
l'esprit des connaisseurs:
Marie-JoBd NADAL GARI
Michdle MANUEL
Andr6e GEORGES NAUDE
Qui done est alors cette
qui, tel d'Artagnan aux
Mouaquetaires, vient s'ajou
re trio ?

Elle a nom Jennifer Ml
et nous vient des Etats -
Son origlnalltd par-ni sea
soeurs est de pratiquer la
graphie, art peu connu en
Mail nous croyons savoi:
ces trois femmes peintres
plus, ne so contenteront pa
proposer des toiles : nous
rons aussi des essasi person
de sculpture, dessins et g
res.
Bref, une exposition qui
la personnalit6 de ses expo
et F'originalitd des oeuvres
sent6es, ne doit ltre manqa
aucun prix.


RUBRIQU DU THEATRE

-MONSFAIR AT


peoil-
nt let
ent it
DERE


Trois
ter hi

ELBY
Unis.

litho
Haiti.
r que
s non
as de
ver-
onnels
'ravu-

i par
osants
pre-
ude it


aT ,,. V1 .JLa.w ,w AV .-..
Par Jacques LARGE

La quality d'lnnoncen -r6sl culations abstraites qui pour-
pas une quality qui erntfine par raient faite lea ddlices d'un intel-
elle-mimeO a rso compense, ou qui lectuel un soir de longnues r6ve-
garantit de I'impunitd. II faut un ries. Ra!)(t6 terriblement concrr'
peu plus qu'etre innocent : il te pour Montserrat, qui lui, doit
faut un peu de chances, ou tout choisir.
au moins ne pas avoir la amaal-
chance d'etre au mauvais eln- Ce n est pa0 Montserrat, cepen
droit au mauvais moinent... dant, quai et le personnage prin
Six personnel pasoent par le cipal de la piece d'Emmanuel Ro
pare d'une petite ville du V6n6- blsn. C'est Izquierdo. C'est lui qui
zu6la, au sitcle dernier. Elles m6ne le jeu, qui fournit les teot
sont arretdes par les abires du tations, qui pose lea pilges,. rt
lieutenant Izquierdo qui va pro- qui finalement prend lea deci-
poser ce march it Montserrat : sleon. Izqulerdo, don't le person-
livrez-moi Bolivar et ces person nage, avec soa logique pouss6e i
nes seront relfichaes; si vous ne labsurde, son cyntsme d'une froi
me le livrez pas, elles seront fu- deur calculde, rappelle curieuse-
sill6es. tient celui d'un autre persona
Montserrat eat cot officer es- ge camp. lui ausai, par le grand
pagnol qui par id6alisme a aid6 acteur Frangois Latour, Caligu-
le r6volutionnatire Simon Boli- a, avec une toute petite nuance,
var t 6chapper apx forces lan- et cependant capital : Caligula
cles h sa poursuite. IL' eat le seul Itait quelque peu pokte, mais
it savoir oil se fouve 'Bolivar. II tros certainenlent fou, tandis
Lient centre ses mains son destiny qu'Izquierdo n'est trbs certain -
mait aussi celui de ces nix Itres ment pas poate, mais implacable
humaina.s.. ment lucide.
Une vie humane centre six ? C'eot lopposltion entire Mont-
Est-ce une equation qui ne peut serrat et Izquierdo qui fsit le
iaisser d'h4sitation ? Dans quelle fnd minae de li p6rce, lui four-
mesure la vie de six personnes nit sa r marquable ifitcnsit6 dri
eat-elle plus Importante que celle matique. II a'agit mgins, pour Iz
d'un seul home ? Et dons quel quierdo de retrouver Bolivar, ou
le measure la vie d'un soul home de punir Montserrat que le vain-
n'est-elle pea plus important
que cellea de six personnel ? Sp6 (Suit page 4 col. 8) ,


Leo grandes rdalisations do
DUVALIER, on dpit do l'archa
nement sadique... A contrecarror
I'Action Idvolutionnaire pour
.autant qu'elles approfondiBsent
1,s d6bats no sont pas Ie Fait
i'un Iur hazard, mnis plutt W

(Suite page 4 col 3)


Mort de Edmond
Tovar
Pax Villa announce le dc6e
survenu I e 18 Juanvier en course,
de M. Edmond TOVAR.
Dan cette douloureuse 6preu-
ve, Pax Villa et teo prdsentent lours ainclres con
doldances is as Veuve noe Ger-
maine Roc, A ses enfants Mr. Pt
Mme Raymond Pressoir, Mada-
me noe Evelyne Tovar et famil-
le, Mr. Freddric Tovar, Mr. et
Mme Alix Mathon, Madame n6e
Lilianne Tovar at famille, |Mr.
et Mme Willo Savain Mme n6e
Madeleine Tovar at famille, Mr.
et Mme Edmond Tovar jr. Mr.
et Mme Maurice Tovar, Melle
Alice Tovar, At ses neveux et nil
ces, Aux families Tovar, Roc,
Jolicceur, Gousse, Duval Mussot-
te et ia tous les autres parents
et allies affligs par ce deuil.
La d6pouille mortelle de Mr.
Edmond TOVAR sera expose
remain matin, dNe 9 hres h Pax
Villa, Champ de Mars Les fun&-
railleas aeront chanties domain
apr1s midi en l'Eglise paroissla-
le dc Miragoane.



Au Compt
Par Raymnond

D'ordinaire, la femme infidile
eat froide envers son maria; mais
la '6gard de el'amant de coeur,
c'est du bonbon fondant, une al-
lurem .


truire la route de Jacmel ont td LE SEJOUR ENS HA1IT
mal inspir6s d'utillser un track des tnmlnbreoas du Syndicat
coup de rivi6res et de ruiaseaux. des fonctiounaAre de 'Montrdal
C'est la vole qiul mIne dans le ...Comm. C oa I'avons ddjj an-
long d6partement du Sud qui none, uamedi et dimanche par
sert aux voyageurs qui se ren- des avions nolis6l de la Nord-Air
dent A Jacmel mals la bifUrca- sont arrives deux important group
tion se fait quand on parvient it pea de visiteurs caandiana. Ce
Fauch. L'on s'aventure alors lui de samedi dtpit de 108 at ce
dans un sentier qui se trouve lul do dinmanche de 113. l ont t
place it gauche et 'on n'a pas itots membres du Syndlcat dwe
impression que c'est une voice lonctionnaires de MontrdaL 111
qui met en contact toute une r6- sont conduits par M, Fran"oo
gion qui a dejA conslltutionnelle Bertrand et M. Jacquae Rodaa,
ment le statute du D6parlement. Bertrand et Monsieur Jacque
du SUD-ESt. Rochon,. qui on Et6 dernier
L'on chemine m'alaisament & talent v e n u a preparer la
travers cette rivitre d6nomm6e visit do ces Lonetionnaires
cLAVENGE, don't le lit change caniadi ens sHaiti Ceopo a
i'chaque crue important et Lo lt6 suggrd par notre oJaio
aboutit i une premiere tape d'u I 't ami, I'Ingdnieura Daniel Ni
no communaut6 rurale qui s'ap- l t a L ni
pell TROmUIN. colas. M. Francois Bertrand eat
Pourquivant la route, c'est une aCo ipag a de aa dh n -e
succesialon de mont6esa oad DOS poL Marie-CLaile /1i ont ayec
e is groups deacends ibo-L6a1.
D'ANE cntrecouples do clts- --. u A Rchon qui alat
seaux et les deux ou trois rivil- vi -.il nt d. Sy a
res vagabondes et tumultuousesa fctio-n''re' deu yMtr6al,t at
en temps de pluie qui paralysent o 'pul t ois ePub Il ela .
touted communication entire Jac- tipsm otruop ms atant do b elfa
mel et le reste du pays. Cette tmtd us ON a fa
route accident6e, liquid, peut-on obus6l, a MONSON du
dire, ne prlsente quo deux points la Dt a est 1'hwnologue
m6talliques don't le 2e en arri- nasculin de notre chanante a-
vant it Jacmel eat plutt un sym nle, l'artiste Huguette Laporte.
hole puisqu'il ne rdpond i aucun e edebut'Pu sim eat I ropes eat
besoin. La technique amnricaine do co deur iportant graupes et
a sous estime les caprices die ac copae do so jeune at joll.
ces torrents qui changent de di- feamneto& sot lenscendsa au
reaction, aussi ce point est-il un Castl-Haiti.
joyau qui faith birn dans le pay- M BRachon noua a parln du con
sage jacmdlien. ioure qu'il a reau de Is part du
Inutile de rappeler que Jacmel Consul Gld ral d'Haiti M.- Jean
n'a de communication par terre Sasaine, Directeur du Bureau du
qu'en temps sec. Les inondations Tourisme du Gouvernoment hai
rendent tout voyage impossible, tieon a Montr6al pour mettre ce
La position de Jacmel n'a ija- peiojet en execution.
Inats facility ses relations par Ces dluX gropes os-quest la
tter avec Port-au-Prince dont il dIbut d'unae succession de visited
est proche glographiquement. IJ des miliers de fonctiennaires do
faudrait que lea bateaux jacel- Is, Ville de Montreal.
liens puissent cmtoyer touted la I Le President du Syndicat des
presqu'Ile du Sud, tant dan sa Fonctionnairesa de Montreal, M
pa.rtie m6ridionale que septentrio Jean des Trois Maisons, s'ayant
pas pu fire le voyage eas Haiti,
(Suite page A col. 7) y a delpgur sa chadnante fem-
m n e Inise, sa m ore, Mmne eils
des 'Trois Masiona q so tom-
leur lign sdob bloCes littremaine t s ou s les char-
Nouvelle Filature ,es ,iu payr t -s
-1n-,7 ,tl d n n t
Des ... -I, a Touns e E visitettrg" canadians
o Des ouvriers, asous a suprvi- snt jusquici. enchanat& de 'le-
slon d'ingdnieurs et de techna- tjour, ceux d Castel 'Haiti
ciens qualifies mettent cea jours- aassl bien qu ceux de Ibo-Lade
ci la dernitre main aux trava.ux t ils sent descendus. us aont ra
de construction d'une Filature s du service de la Southerland
Les locaux devant longer cat im- Tou partdiculirement des mul
portant Etablissement industrial tiles attentions d Hubert et de Ni
sont pratiquement dejh prets. Si cole Ethsart et Lysianne Helmcke.
lu6s sur la route qui mLne h lAC La programme do leur ssjour
report International Franqois DuSCap td une slie d'excurslors
valier precis ment l I Avenue it [bl-Beach, it la montagne, et
Ilale Selassi6, ils ofirent avec e villa
leurs lines sobres et harmonieu- Domain, ces membres du Syn
s's un coup d ocil assez grdabhla icat den fonctionsmires de Mon
dans cc secteur orl i ny a pres tra|l rendront visited au 'Maire de
que pas encore tie construction. Port-au-Princo. Les dirigeantm do
cas groupecs remttront au Pro-
ieri Citoyen do Port-au-Prince
LA CIGARnETTE dux cadeaux que lui a envoy
nT LES MAuLADIES l'1lustr Mairo lde Montr6al. M.
('ARDIAQUES JeattlDrapeso.
NEW YORK (AFP) Ilicaid oir, une brillnta r uep
Loxydo do carbons product tion a 6t6 offerteO pas la direc-i
par lI fumte de cigarettes e't lion U Cistcl-Haiti i l'itnttoln
Irs probablement la cause des ti tou,. Ac visitoura canadlens.
frlquentesi maladies cardiaques Au tours dun cockDtall d6bute
ot d'origine coronarienne dent it 7 i. 30, I Dr. Jules Th6baud
'sent victims lea fumnurs, a d6- t so dlistingui Cpouse rtunls-
chira aujourdlui le Dr. 'Poul saient autour de M. et MMne Jac
Astrup, du o d6partement doe chi- qun Iuchon IL Charg6 d'Affalre
mi. clinique it I'hpital royal de du Canada, M. Roger Gilbert at
Copenhague. sa fenimec Francoise, le cPubllc
PrAsentant oa son noma et en lRelations Olflcer ds l'Offlce Na
celui de ss colleagues Ieo Drs. tiioal du Tourisme et de la Props
Knud Kjeldenzt, John Wanstrup, gantde, et son Ipouso, M. Gcrard
une communication i une oaf6ren Shanksa Prposc a l'Accueil pour
ce sur les effete biologiqu 'de h ia Ville de Montrlal, M. Guy
l'axyde de carbons, organhiae Brennan, Agent de voyage, Pun
par l'Acadmmie des Sciences de d es Keprlentants do l'Agence
New York, le savant suedois a Trans Oc6an qui availt envoy un
salgnal6 la fr6quence de haute to ittposant group ici le mols dcr
ncur de Cholesterol dana lea airt nier, At sa femme Aline, M. et
res des fumneurs. II lexplique et MRne lHubert Eth6art, le Dr.
observant que l'oxyde de carbo- Gerhard ielnicke rt tsa femme Ly
ne rend les parois des artires asianne.
plus pecrm6ables, permettant ain Toutes cos personnes it l'ex-
si it davantage de matieres gras ception du Charg6 d'Affaires du
sea de les traverser et de former Canada et Mme Roger, Gilbert,
des ddpots, causes frdquentes d'a" taienCt pour le diner la table
Iaqua cardiaque. du Dr. et Mme Jules Thibaud.
Sf la fum de d cigarettes a Le buffet organism par le Ca.
un tel, effect Ie systame circu tiel-Haiti fit lea ddlices des visi-
istoireI la m6decine preventive teurs canadiens et des invites du
doit se prdoccuper i plus forte r i Dr. et Minme Jules Th6baud.
son dea dangers que pr6sentent Plus tard, le group d'lIbo- L6
d'autres sources d'oxyde de car- ]i vint se joindre i celui de Cas-
lone. tells que lea automobiles, tel-Haiti pour vair Ie spectacle
a dclar6 le Dr. Astrus. folldorique plasrntl par .la Trou
pe Nationale, sous la direction
d'Andrl Gecmain. Un spectacle
G out'am impression. nt introduit par lIc
e iDirecteur du Th6itre do Verdu-,
re, M. Andr6 Narcisse.
PIIILOCTETE Daux orchestras anim6rent La
soir6e, celui de I'Hotel et un Mi
nn s ni-Jazz de musique Go Go.
hommaes. enfin, visent surtout. h Lea invites adu Dr. ot Mute Ju
gagner leas femmes et lea jeunes lea Thebaud emportdrent lco
rilles .... don't plusieurs, raffo- meilleures impressions de las soi-
lant du bon vent, de las vitesse. r6e.


tumee t, une ... dynamo-klectri- des cousins A ressorts...
que... effective, ent ... Chut
xSa Ma st6 'Auto I
S x x x Avec elle, vous gtes p
Chez nous (t Port-au-Prince, rieux.
notamment), on n'est pas grand En effet, ayez une
nlgre, on n'a pas encore rdussi les homes vous respect
si I'on n'est pas motorist. Et, trouvez facilement A cri
parfols, tel qui possade voiture patron aoerait vous offr
se croit ndcessairement supd- ploi tuberculisant ? V
rleur a tel autre qui va a pied. des chances de b6n6fieit
On a'explique lea mille et un ressantes promotions.
excess que comment plus d'un, rien Vous Ites un type In
que pour avoir une petite boite, qui a un train de vie in
Pour certain (et en bonne lo- qui doit drone avoir un s
gique, c'est ca), une voiture esat p ortant.
purement et implement un mo-
yen de locomotion. Pour d'autres: Voyez-vous ? J'avais
und affaire de prestige, de per- dire qu'une nouvelle fol
sonnalit6, de vanity soclale. Fai- implant6e hez nous :
re parler d'eux, voill. Quolques tried.


., se font

pris au s6

volture :
ent; vous
idit. Quel
ir un aem-
Vous avez
er d'intd-
Important,
important;
alaire im

ralson de
lie a'est
I'autolk-


AU SANS SOUCI o
hier soir
...La pluis a chasse hier soir les
nombroux clients du Sansa ouca
du cadre au grand air. L'ambian
ce devenait plus intime i liab
rieur. L'Urchestre SHUPA-3HTU
PA do Lionrl Dorlatte no lais-
sait pas a 'asalstasnice Ie temps
de regretter le-cadre au grand
air. IU lanait tout la mode dans'
la dame.
Et le. victualUsa du Barbecue
command tujours talent d6lioeu
We. 11 y avait pour an JoUir la
grand arataur de modla Larry
Peabody at sa charmants fl nme
Bette, qui comame noire ami Ito
bert Gailard 4t am joaie faeme
6taient les invitt6 de M. John Cu
sick et Ka distinguee 6pouti Elen
nor; il y avalt aussi le grant ar
tiste haitaen Jean LAon Destine,
h la table de Georges et de Ger-
ty HLraux avec tosa lt luvltai
de ce* derniers don't M. et Mme
Frantz HIraur, ,M ot Mme Hugh
B. Sutherland, M. et Mmine Raoul
Chain etc.; e. Directeur de la
SHELL, M. Duvivier, et ea fern
me, M. William Thard des la
SHELL et sa fennna et laura in-
vites; M. Serge Braudo, Direc-
teur d l'Instltut Francaia et as
tenmne; Me. Ernst D. Pierre, su
fenme,A t des invites. Le spcta .
cle de la soirte prlmenta par la
Troupe d'EUa Apollon fut dY-
di6 au grand artiste Haitian Jean
Lton Destind auequel M. Georges
Hratux rendit un hommnage mdri
te et au grand artiste amnricain
qui adopted Haiti, M. Larry PeAbo
dy qui fetalt ce jour-la 13 Jan
vier son heureux anniversaire do
naismance. Le spectacle fut vive
ment applaud par lea mn ebre. de
l'asslstance don't le Consul des E
tata-Unis. Mias Ann Camphbell.

.;ARITOL LATORTLUE
dipljeie de la Wliifred Academy
d. New York
...Notre captivaute compatriste,
Mile Marie-Th6rise torture, eat rentr6e tout r6cem-
nmet des Etats-Unis en compagnie
do sa rIeIae, Mine' Cotance Ri-
gaud Latortue, 't annante femn-
me du Colonel en retraite, notre
excellent anmi Camille Latorteuc
at sa jolie belle-soeur, Mme Her-
v6 Latortuc, noe Anselma Nunez
et do la fills de celle-ci, Pascale i
gee de 2 moiat.
Anmelma et sa fille sent v-
nues fire la connaissance de
leur nouvelle famille. Maritou
vient de passer une aunee i New
York oi aello a ulvi un course in-
tensif A la WILIFRED ACADE
-MY pour lea soins de beauty : vi
sago et chevaux. Elle est revenue
avoc dea dipltimes do visaglstc et
de colffouse. De o mbreux su-
tres diplimet consacrent lei con
niaisancea varies qu'e4i a it cqu
seC dans lo diverse te hniquen
don't le style. traltement et till-
ture des rchvux, nperrminranti.
massage, tc.
Maritou cst urrivvt ivect In tro
plht6e honorantt 1'tudiante de I.
promotion qui a al9is l.i nlaail
leure colffure. Elle conmpte inItal
Ier son Studio ; i a Iluetlle Berne,
npra son tmarlage it Mars pro-
chaln avec Is joun le o r ymrpatha-
que toihnicion Roland Dupoux.
En attendant cut heureux n vs
nement, Maritou- tient, en sa o
domicile t la dispolition de toutes
cells qui veulent entcrtenir ou
rehauser lcuIr beauWt. Elle rcoil
uniquement aur renduz-vous.
Nous lui itlians : ionn' chian
cc!
VISITED'S DE M IARQ)I
... Co martin, ont repri, I'aavtala
pour Montreal, M. Ivon Dupuis.
et aS charmante fenima e Roberto
Arrivds ici samedi. ils ont pas
s6 cinq jours ici ronmmna l invi
ti6s-d e M. Marcel Malyrand. Direct
teur Adjoint de la TELECO-
M. Yvon Dupuis avait effectu6
a prem'inra visit ici oea Janvier
1964 avec son Ipouse. II tait au
Castel-Haiti avec son ancient con
disciple dr l'UTniveritc ald' Mola
trIal ouand il recut alors un te
legramme lui annonqcant &i nomi
nation coamme Ministre d'Ftat du
Cannlds attawhn-i au1 Premier Mi-
nistrc qui Itait alora lI trcs Ho
nnrble Lester B. Pearson- II a oc
cun6 ce post. pendant deux ans.
Yvons Dutuis qui eat actuelle
inrnt Membre daa Conseil Priv6
da Sa Majestl La Reine du Cans
da. II est aus.-i Animateur de la
Rallio Montroalaise. Marils de-
puis 15 ans Yvona et Roberte 'sont
1,,s heureux parents de quatre sn
rllnts .: Annie 14 ans, Nathalie.
Yves et Langecvin. Its ont deputeis
(suite page 4 colonn e 2)


Proiet de creation en Europe d'un

acclterateur de protons


Le gouvernemlent federal vient
de donner son accord de principle
it la participation de l'Allemagne
au project de creation, en common
avec d'autres pays europlens,
d'un nouvel accel6rateur de pro-
tons; le ministry fl6dral de 'E
education et des Sciences, d'une
part, et celui des Affaires 6tran
glres, de P'autre, ont 6t6 charges
d'entreprendre des n6goeiations
avec lea autres gouvernements
sur le lieu qu'il convent de choi
air. et d'utiliser pour ce fair tou
tes lee posslbilith6 pour parvenir


a une decision favorable hI la pro
position allemande portant sur
la ville de Drensteinfurt, prbs de
Muenster. Le coft du project de
construction s'6lve ait enviroii 2
milliards de DM.
Tous les pays participants sont
de l'avis au'un tel acc6lrateur
de protons. g6r6 en commun, eat
absolument indispensable pour le .
ddveloppement de ce domaine de
la science europdenne et en par-
ticulier pour la formation dea sa
vants europlena.


.'', a ", ,^."." ,.' ,a a' '.'. ., ',. .' .' a ,.'... .^. ,* a. '- "


~I~---.-~~-~--. ~-~* -~~- ~----- -i---------~---. --_.--~ ~ _~_~__; ~_~~_~~~~~~ _~~~~___~ ~_ ~


A(J FIL DES JOURS...
par AlIBELIN JOLICOEUP I







d~a um.


1~~D! I IAN'Vh1 l Fi


Ih blrmrLwr~, mMe a a imaison-Blmanhe


134jLU N. 1. -,I I


Si n m r vvVIvnv t 1












I Sourent cause, do d6oop-
tlon
2 D'un s e bion d6termi-
no
a BrDfialt Pieue. br6-
vation Operation postal
4 Recul
6 En fin de soirde Ers
te
a Quat4 mo pamr

our lrl on I -U
7 lri-lyso l ios u -
Mn rao
n -- a Doltn on ilouxiltno
Atma An oamr do
l6 nat


VFAfflhUUbWHT -
10 iDnmentlrent
I Tonjours vert R- Rtour
nor au bercail
It- On lui dolt I*e Jour -
A coon dans leU pay nordiques
III -"Qul a I'eprit'large
IV Syymbolo Coomplito
la via
V. Laps do tempn Pos-
"TI -,"Tranmi&
-'VII -f_ f SSmteur
VIII -* liage Tomndue -
Saint vosgten
X Eperon deo navI-~e anU-
queM
'X Un tat pritnud


SOLUTION No.: 2aw F.
IamWrvJMMWOf V5 Am,1awicr -
1. Radl-taur 2. eId; Littr6. L Rio; aolfn 'IL Acro-
S. Ocarina 4. RM; W")| cher 'H.L 'liembtre -IV.
S6. Ccir; 01 6. Actionn6i* UE-, 0 _- V. All;| t0; ArT
7. Chrs; Or 8. Lee; An; Nid -'VI.-Tise: Nenni 'Vii.-Eta-
- 9. IU; Orne; ER 10. NR; lon: En HI. Ut; Ildn IX.
Using. RR; Erie X. 86xflt; 1rti.



DANS NOS CINEMAS


M. TUZATUL CAPWK
MercrediA h6 h. et 8 h1. 1 Mrodi i.A6 -at-,8--h.K-0
endi&6h.*t8 h. 16 IF M IN5
MON HOMME Ent sGdeea 2.50 et ,00
Entire 0Gdm .00 t 500 te d 0 t .00


CINE PALACE PARAMOUNT
Mercrodi h 6 h. et 8 h. 15 Meemdl,..h. ot 8,h.
FACE D'ANGE LE SECRET.DU
OU : LES LONGS JOURS RAPPORT .QUILLER
DE LA VENGEANCE Entr'e Gdes 1 'et,2.60
Avec Montgomery Wood.
Entr6e Gde L50 Jedl A h.et 8 h.
DJANGO, PREPARE
Jeudi h 6 h. et 8 h. 15 TON CERCUBIL
LE BONHEUR Enftrte Gdea 2.00 et 4.00
Entr6e Gde 1.00

A MAGICCINE Drivela Cit"
Mercredi h 6 h. 15 et 8 h. 15 Mercredi k 7 h. et 9 h.
UN HOME TRAQUE H 0 M B R E
Entr6e Gdes 2.50 et 400 Entr6e Gdes 3.00 par personne
Jeoudi 6 h. 15 et 8 h. 15 Jeudi & 7 h. (Siance unique)
RASPOUTINE. B E C'K E T
LE MOINE FOU Entr6e 1 dollar par volture
Entr6e Gdes L50 et 2.50

AIR-PORT CDEM ETOE CwUm
Mercrodi A 6 h. 80 et 8 h. 80 (FTIONV
MISSION SECRETE Mercredj A 6 h. So et 8 O30
DU SOUS-MARIN X-16 CINQ CARTES A ABATTRE
Entr6e Gde 1.00 et 1.60 Entr6e Gdes 2.00 et 8.00
Joudi h 6 h. 30 et 8 h. B0 Jeudi & 6 b. 80 et 8 b. 30
LAS MUJERES PANTHERAS (Pour la dernibre fois)
EnLr6e Gds 1.00 et 1.50 ROMEO ET JULI5TTE
lntrte Odes 10 0t 2.650

CINE STADIUM
Morcredl (En permanence) De LaM Anto'CXI
QULNZE POTENCE8S
POUR UN 8ALOPARD Meracxdi A 7 h. et 9 h.
Entr6o Gdo 1.00 PASSPORT DIPLOMATIQUE
AGENT K 8
Joudi (En permanence) Avec Roger Hanin.
(Sur demanded An&Arala) Entr6e 1 dollar par volture
JOHNNY COLT
Entr6o Gdi 1.00 Joudi & 7 h. et 9 h.
.y JAOUX COME UN TIGRE
Entrte 1 doUlr par voiture
ELDORADO
M.rcrodi A 6 h. et 8 h. 16 ISti -
LE PUiT AUX 8 VERITES MONTPA NASSB
Entr6o Gdes 2.50 et 4.00
Mercredi is 6 h. 15 et 8 h.
Jeudi A 0 h. et 8 h. 15 MON NOM EST PECOS
LE CIRQUE FANTASTIQUE Entree Gde 1.50
Avec Victor Mature.
Entr6e Gden 1.50 et 8.00 Jeudi a 6 h. 15 et 8 h.
LE DERNIER TRAIN
Entr6e Gded. 040
CIl SENEGAL
Mercredi h 6 h. 15 et 8 h. 15
ANGELIQUE ET LE SULTAN -CDI UNION
Entrie Gdes 1.50 et 2.00
Mercredi A 6 h. 16 et 8 h.
Jeud i 6 h. 15 et 8 h. 15 ...ET POUR QUELQUES
LES EPERO(NS NOIRS DOLLARS DE PLUS
Entrto Gdes 1.00 et 2.00 Entr6e Gde 1L60
Jeudi I 6 h. 15 ot 8 h.
CINE OLYMPIA WVVA CRINGO
Entr6e Gde 0.60
Mercredi (En permanence)
BALLADE D'UN PISTOLERO
Entrbe Gde 1.50I
lodi (En permanence)
LE ATGUZ
Entree Gde 1.00 Meredl A 7 h. P.M.
LE MONDE PERDU

Cordonnerle Entr6e Gde 1.20
(Electric Shop) Zeu fi A 7 b. P.M.
UNE ILE AU 8OLEIL
avise Avec Harry Belafonto.
Mr. Antoine Richemond, -Mana Entr6e Gde 1.20
ger de la Cordonnerle ELEC-
TRIC SHOP port la coomusals
sance des clients qu'un ddlai d'un
mol leur est accord,, A comp- AVIS
ter I partir do catte date, pour
venfr prendre lmiuhon des, ehau. La Lig d'ygaine Mentals
gurmo en riparation on -son Ate- -aftoone--l -foram qi savra lieno I
HIer kIs Rue do Centro, (7loc-0C -WAseM 14 Junlter- jocsin; h
St. Louis do Gonsaguo). -7 hPJLA l'Audhavionda Ins
Pasae ce d"al ceo chaussures titalt Naitlano Akrfain. Le
seront purement et simpluimsnt thbme =*ea 5 eProblkae du'con
vendues k la cri6e publique. tr -le deo NMeaj- s-eltHaitb et
P-au-Pee. .s 8 Jenvier M0 s era edafi par ie. Dr. Narry
Anto!ne RICHEMOND Bordee. l public y 'eet sordlalo.
MANAG. meat tarttu
... .. ... .A ,


u6raisduip a d i-oeanwalt 'dPrwAni lUjMot'njw, o iMo t
o lil-ed, vio ?.o VmatO a ur
qumtl n hmotalt I''prilt d ooouz Julie, qul poaubdo utn Ltrmie
qUtil svasuiL qu'u inrvilsiia sti- at ona np.uuiand1ip Juv4nlle. a
lail 6ilr l a ourv A q uolquoaes u r lna ii ItGca Seu i rinoux. JIll a
-ealtLo-d tisawimes qui eoinq -ituditi i tfond l'hstors .t Ie Itra
matins par somailn, attneuieont million d l IR Mealon Bllanhe
lour tour ipour visitor saou e ei sor or tirae mnie do reonasllnr
to ltos los anofflolls do Is Mel- tioelligomientl nn villteurs duont
son Blancho lo nunibro slect lanA en tout It
L cchAuncouxa avalsnt un environ ioutl cent. 11 i et arrlvd,
Guide tlrO a t6clal et faisalont A pluslours ruprires, qu'ale solt
une visit. taLri 'sat-Ilo. Ce gulde, rotanuo pat l'aultra engage -
e'italli Jille Nixon liauhinuer nonla isaus ella servalt de guide
(21 aen), ia Win a dttc du PrA i n nmoyeonse quatra niatlnce paper
eldent et do ith a l94 ted e oun. cwnbine.
Cetta vis lt. tn-esidm t o aial- Duran t mea vlial. qui dffd -
nos plAces qui no sont Jamal. ralent quelque pou cheque Jour,
vues par In foul. don tourietes Ia flle du Prisident condnisait
am6rlcain et 6trsngera qui vin B vl.itsurs dane io salon de Lin
nont chaque annio visitor la de- coin. Cotte piece eat actuellement
meure pr6sldentiello a r6ldence amfnag6e en chambre & coucher;
de tout los proaldeuta am6ircain eoll contiont Unse partie du mobi-
I& exceptionu do premier, George Her ayaLo appartenu au eizletime
Washington. Prdtident .ea bEtuta Unis. C'eat
Trois ou quatre fols en moyen- lit quae t President Lincoln et
no dane la matinse, trente ou quelques uns de see pr6dd6ceaaeur
trante cinq personnel talent tenaient laurel runions de cabi '-
cholsile au hasard pour jouir de net. Et c'est dens cette piece
ce privillUg. Ctte initiative lma qu'll signa, en 1863, la proclama-
ire la volontd de M. Nixon d'dten tion de lnimanclpation qui abolit
dre l'hospitalit6 traditionnalle eseclavage aux Etat s Uni.
ment roservde par lea families Le President Nixon en a fait
prdiudentielles aux to:irivtes de un cabinet de travail. C'aet Ia
touteN los parties du monde, pour pSlce de Ina Maison Blanche qu'll
voir ce anectuaire de l'histoire prreie,, a confi sa fllle.
amiricaine. Dans le salon diplomatique, ot
L'idie d'organiser la vieite de le president Franklin D. Roose-
cos prices eat venue du d6sir volt prononcait sea ctelbbre, qu'avalt Julie Eisenhower de tra beries au coin du fen Julie a
valler binivolement. Ella appule expliqud qu'un changement avait
en effet do tout coeur la campa- it6 apport6 au oceau pr6sidentiel
gne quo mene so mere pour pro- plac6 aun dessua de la porte prin-
nmouvoir le service b-nevole. Ellee eipale. II a Wt decid que Ia stte
ont discut6 de certain domaines de I'ajigle ne devait pae ntre tour
qul inttressant particulibrement n6e vera blea fllches nymbole
lime Nixon et des contributions de guerre, mal versI la branch
quo pourralit uariporter Julie. Puin d'olivier, symbol de paix.
le programme fat 6tabli avec le La chambre rone, reserve aux
conseilsB de M. John Davies, Di invites prisidentiels, ou chambre
recteur du Bureau des Vislteurs de la reine come on In ddsigne
de aIn Maison Blanche bureau qui souvent parce que de nnorbreu -
A t6 cr6 par le Prfisident Ni sea souveraines Pont utilimse, 6 -
xon. L e moment itait particulie- tait comprise dans la visit. recent opportun puisque Juli et idet t d t ol I'avone OccnpP unne
son marl, petit file du regrett6 lois, c'.et.une tri bodle pice. '



NOUVELTFS de I'USIS


UN EDUCATEUR NOIR
NOMME AMBASSADEUR
DES ETATS-UNIS EN SUEDE
WASHINGTON (IPS)
Le President Nixon a faith
choix du Dr Jerome H. Holland
pour diriger la mission amenri -
caine en Suede dans b'espoir que
celui ci puisse contribuer a dimi
nuer les tensions exisLant, entire
Washington et Stockholm en rai
son de la guerre du Vietnam.
Le Dr. Holland est le quatritme
noir & tre nomme h la Itte d'un
iposte diplomaLique.
Le poste de Stockholm est res-
t6 vacant pendant prts d'un an
Is la suite du retour a Washing-
Lon, le 23 janvier dernier, de
i'Ambassadeur William W. Heath
L'Ambassadeur Heath a depuis
lors demissionn6 du service diplo
matique.
Le Dr. Holland, afig de 54 ans,
eat le Pr6sident de 1'Institut
Hampton, un collage de noirs &
Hampton, en Virginie. II a obte
nu son doctoral en sociologie I
l'Universiti do Pennsylvanie et
a recu ses dipl6mes de B. A. et
de M. A. A l'Universit6 Cornell.
Le choix du Fresislent Nixon,
qui a 6t6 annoncd lundi par la
Maison Blanche. devra 6tre con-
1IrmC par le S6nat quand le Con
grAs aura repris sce travaux le
19 ianvier courant. Interrog'
sur le temps mis par le Pr6sident
avant de cpmbler cotton vacance,
le Secrdtaire de Presse de la Mai


RENE COLES
LALUE


son Blanche, M. Ronald Ziegler'
a ddclar6 quoA M. Nixon a jug6
appropri6 de le fire en ce mo-
ment ... I1 & aussi exprim6 I'es-
poir que cette nomination contri
buera ch diminner quelques i-
nes des tensions existent entire
cee deux pays*.
Avee son nouveau Premier Mi-
nistre, M. Olaf Palmd, la Sudde a
am6lior6 .ses relations avec le
Nord Vietnam et lui a mine of-
fert de l'aide &conomique. La
Suede a. td dg0lement un refuge
pour les cd6serteprs am6ricains
et le theatre de nombreuses mani
festations centre Ia politiqqu am6
eicaine au Vietnam.
Interrog6 sur la nature des
causes de tension et si cea fats
en faisaient parties, M. Ziegler
a r6pondu: cJe we pense pas que
i'essaierais de d6guiser les faits
qui ont conduit a une tell sitna
tion>.
M. Ziegler a, en outre ,d6clar6
ne pas savoir si le Premier Mi-
ibistre Palme verra Ie Prdsident
Nixon lorsqu'l se rendra aux E-
uLat Unis en mai prochaim.
Avant de devenir le P4sident
de l'Inatitut Hampton, le Dr. Hol
land assuma pendant sept ans
la pr6sidence du College d'Etat
de Delaware. 11 est en outre un
membrp du Consell d'Adminlstra
tion do l1'niversit6 Cornell et
de celui de l'Institut do Techno -
logic de MaFsachusetts.
Le Dr. Holland fut 4galement
Inotructeur A l'Universitt Lin -
coin de Pennsylvania et Direc -
teur de la Division des Sciences
Politinues et Sociales i l'Univer
sit6 d'Etat de Tennessee.


~rw&A4'tao~e uingrluitoMI tl doe onf *nt| & I rdnia tousber dun dolgt le" gbl4 *at
A4 a MB ', ltouil d itf.1. objet, qu'ell. idi-riltl. cc qul
orR* i n %ortAUt, S lo IT aen voru, soun II tonnello n'ot p. jMirls st UAn ti.u soou.
pivot l mmsAdl.tmnot. trilant ob Minm Nixon o d6temd 0ou ralua.
un ecallar oarot muanta an ol vent.
stlms iMgE, oft I JOuno conaple Male c n'dldent pan Ins sou- Dana Is nAll I manger aot ds
lainhwer vivelt ct 4at 0OL Is' visid, *pd lh.- gnulfdias par domMstlqdes mettalent eeontvert
le soul easeller scret do I MLat- J.lo U aie r. Donx aprni ml pour le diner I. oais qua lo PrA6-
,.eon Jlanaho Jo I'Mi utlliA uon di par sum eine. an offl, lila flat- eldent Nixon ,nna-.t oe .soeir it
foile pour viler d'aselistr une alt visitor A nvilron millo olnq an l'honneur dt, 'EnIperour laliti
r6ceptlont., a--t4 is expllqu6. c*te erwfants hsndlhpIs et 'dos- Sl6AMi6, Julie a d6claro: cJ
Sh hrtiti6 lea salsnn offlicola de la vians d'apprendlre qua l IPrntl-
Au conurs. do le vilts horse Malson Dlons. doet va .saror Il 't IEmpe.
dos limitse halttuall.a, MJins El- -ur IL. Voumi- vona sxayor
senhowor a accomegn s vlsl-- La prerniA .a am Lownia Mo dig est i tel, al t to fal-.
t4s dan sta .ilibl du d asblnt, fut organlJe l'intcii'lun d'en- 'somblani d'tirt Mme Nixons', a-.
dam Wbureuu'4a1r4ldent, lors' fants frappis de c6clti portloleo. t-olls ajout 6 une fillette timide
qi'l,-t Sha50t -4L o Ue lo t i, E-MoSi ik citsait constamnumt d'Tuna dizaine d'annes.


A An fin de tandem vaoncs
t trsvallU Iout 1'l
A .dqna lIt srvice, do rwihap'h
d'M comntUld a JudielaJre du
1 .frt t .ralmnalliit ie
lounM Elsthower oant relnur
nt A I'unalvrult. is en u,nt s
leur quatribme an6 die ( col age,
David i Amherst Colltwe, dano
.a Maosachuacct., (t Julla au
Smith Collae" A Northhllilnumptnn,
dah les Mkassechutseti. tgle -
,nipt, o lie ont Uon epparltenent
,it 0f Jells dole cnoier ses ta -
.900 de, matrowg do maison h
sos actlvita d'6tudiante.


PORT-AU-PRINCE

La Cempale ayuat 24 mudes de Service dans les Caralbes



NOUVEL HORAIRE



MARD-- VENDREDI- SAMEDI



1 Tl "I Dfart New-York 1.15 pjm.


4 Arrlve Pt-au-Pce 4.15 pV.m

Vol 2 Darst hrt-au.Pce 5.00 p.m.

Arrive New York &8.30 p.m.










Pew* tdts, Informations clemrnaat CM Vols Suppkmentaires adressez-vous a notre agent de
voOage ou mx bw.aux de la Tronm Cmrtbbesm, Citt de rExposition.




Airport et Serviee farg o 3S.








NB. Soulignons qgWen raien.de Flntenlfication du traffic. La Trans-Caribbean Airways orga

nise des vWs supphlmentaires.'


SPRENEZ LA ROUTE EN 1970 EN TOUTE CONFIANCE





o DPANS UNE FORD!!!




Yo traerserez les fites de fin d'afmde 1969 en doucear et voas prendrez le viraqe 1970 en

tote eonfice et en toute sdcwrit dems mwe de ces fameuses voitwres FORD que veas pouvez admirer

Sa na Salle d'Expositle du Depautem t de Veutes des produIts FORD a ia re des Casernes, tout pres

da noad Point de PfExipotims. Vw n'awexz ae la difficaltd de ckoisir entire la splendid SPORT

S CAPRI deluxedetee pwmemw deMIN cc, a deo d R fameuse FORD 15 M, XL, dquatre |
Lo Champion du beau to- < .
Stt non..eAa.co qu.,dl pertes, Newde iS I Mc Eaiwe W "W t, M eucere la eonforwable et solide FORD 17 M,
tea nt pour I'ETnrop, l USA, on
is Ganada, qu'l eat revenue dU
anada .t des 'Etats Uni d 4, tes, meter ,de 1q o c, feas metoamer tee one gansme de vheicules, des plus @
une technique modwnse at sfre, @
do eotnentonunr on S iane au @ "'.'
qsu eat nnt1 ou eopebl mim s ewx*i vsw s lewux. N'av-lwez Us a'ea achetat FORD, eMs voeas assure @
d'lver qu l oft A la mode dani S
I dif6rentes Capitals. dn mon le se rvicS e MeicaW comen eteats et les W tes d'un stock de ices de reclhaue toujoars
Es trouveront .galement des
cog0ttan St etdes pentelonsfa l o t ns Ir i lfg l ,
choli jodtieux do tasius oiur .
Is Gleganta prf&rent Is coupe A
.aur mneore. d
Unse vifit de votre part 21e -

el-Ean iFORD est Synonyme d'Experience et de Performance!
Lawu. on face do i2 Noancatu
ire Apotolitu..


LISEZ
*LI NOUVLrm.uLT Lg
""see"
........i ... ... ... .... ......." .... ... ..'-: ..,,: ........ :....... .. .. .. : '..... :.. :-.. .. ... ... .... .. .. 2 h..f,, i .ia..


PAO I


r


Ir C3COC-- -- A d' V V ----` L --'


- -.- --.- .-.. .. -,-. .. I I llillllilkl I I .


__~__ ___~_~~1 1____~_~^__ _^lr_~_In~l_il


mldh




MROmRZDI IA .NVIZ UM0L


..A aOGULUMO.


RHUM BARBANCOUIR REPUTE DEPUIB 1862


IVOTRAE HOROSCCEI.
I Par !ranaces Drake


16,- 0"6a a *a arra~ofT* aag aulwf do~ & ak-4. W0a 0waar
""aiStI.atyan"o peN "w ft I m'ss ~ o WO
DreiO da ropww'Oslsotetotal. qa partd~ -au r"Od


JEUDI 15 JANVIAR 1IWO


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
,LlER): Charches la pr6clsion et
I'axactitude mais sans davenir to-
tillon ni tyrannique 1'6gard de
ceux qui aot l'esprit plus lent qua
ic vstre. La Journto demand de
initiativee, un pint do vue rda-
Ihte des chosen ct de la pers6v6-
r"nce.
21 AVRIL AU 20 MAI (TAU
ItEAU): Lmonlrulez vos reactions
afind'avoir un meilleur jugo. -
n'tcnt dans loe situations dolica-
t.s. Ne vous aurmenez pa. nl no
vousn pcrdcz dans des details Inu
tiles.
21 MAI AU 20 JUIN (GE-
MEAUX): D'txceptiunnelleo poa
ribilitUs scront d6couvertes par
coux qui auront assez d'imagi -
nation et d'esprit d'entrepriseO
sour lea trouver. Et, certain -
ment, vous posaedez ces qualitos.
21 JUIN AU 23 JUILLET
GCANCER): Concentrez vous
aur lein ujcts Importants et per-
tinents. Eviteos I'ctivit6 qui con
trarlforaft vos obligations. Una
bonne idle diun source inatten
due se montrera extrrmement f6
conde.
24 JUILLET AU 23 ABOUT
(LION): Rythme acelro en cer
tain, secteurs, qui se rivelera,
en in de compete ,bnfique.B Re-
cherchez la precision, la bonne
volont6 et la logique.
24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Comme pour
ceux du Taureau, dominez voB
sentiments. Les contacts humans
seront plus agrdables si vous dl-
veloppez votre raison, votre cal-
me et vot-re loeine. Pas d d-
marches dkconcertantes, pour lea
partenaires.
24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCE): Exami -
nez les mdthodes qui ont rn6ussi
dans le passe et qu'elles soient
votre guide dans I'avenir. N'en
rejetez pas pour autant idies et
dthbodes nouvelles. Asasciez le
pass,6 et 1'expdrience prdsente.


84 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): Dcmption
sn certain aectaurs. montrae vo-
tre dgalit6 d'Ama. Vous surmon
tare. VsO obstacles dans votre ty
le alal et 616gant.
23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE):
Vouas taes gneroux: le tout eat
de ne pea.dipaaer lea UniLt .11
X a.de4 poraonime qui pourraisnt
profiter de vol nobles incline -
tion.
22 DECEMBR AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Belles
influence de Saturn, qul ,encou-
ragent vos tendancas. Journbe de
grand success, si vous assures vo
tre progrsasion darts le calm et
las, conflance.
21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU): Bonne
journ&e. Vous obtiendrez un bril
lant r6sultat al vous montrez de
l'habilet6. de la prudence et la discretion. Surtout dans lea
questions personnelles. Evitez lea
extremes.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POS$ONS): Vous augmente -
rez notablement vos chances de
aucs ai vQus dzdinissez hien vos
botse .laborez votre programme
pour fair on meoleur employ de
*voa dons et d6velopper la diversi-
to de vos quality. .

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI: Vous n tes travailleur, af
mable, si methodique que vous
progresserez mume sur une route
apparemment barr6e. Vous aimez
avoir d'intelligentl compagnons
et vous transformerez parfois un
passe temps en une occupation
It temps partel. N'anticipez pas
lea ennuis et ne paralysez pas
vos dispositions par du pessimis-
me. De nombreux savants, ac -
teura, critiques, artistes crda -
teurs, professeurs de littdrature
et de langues ont it& des natifs
du Capricorne.


0-0




RosawJ D-


..0 ---M*V---- -DD --- -


4


M daralt iim e



**m te.a a. a a.s
A 8a stI S~


CAMPING

I L4em 0t r


RUSSO & CO


17. RE IROUX. 17




Le plus grand


assortiement d'argenterie


Christofle 1





timbales, converts


Sour etc...


Pou toutes


les circonstances:


anniversaires,


Sure Mi-Ratfin6 t.1IiJLAIREB
Porfkau-Prinee, Hodti


MEXICO NON STOP


Concours de pronostics de football


Patronam par is firmfa t marquee imeari-
tas id.h Buals lea aitsaona p.rtisU doe f-
Flaah PubHdte. Achetox Con prodtiti. A-


chetes dana en maisons et convsrvez e
fiches d'ahLat. Veno aeenaiou o aihal dea
points euppl6meatahea us vose d gsgma
une des nambmrae prtm- et pat4tre tk
ler prix .:


3 semailnes

a Mexico
Voyage, ad6our et piems aux Btads pour
la Coupe du Momu4 on ien an ds prix


C O LE -2e
8~me prix
46me prix
5dme et 6Lme prix
L. sBpdMit 7mne au lOime prix
de lsablMMt 116 lmeu a Sm e prix


La Compognie Adrlenne
Ia p plus impIraenthe
du monde.
*I&D *O9 **9. -*#- DDD" D .


a Ujos


Pours I ,u

iaLMNOW A ma




n a-.



G A Z 0 -


I


$200% Lm MIfome~aium,Ld. "'
8100 Lwuci o.d R Ad V&
s 5 Loes Ford ~..- ,s
s 265 Recorg d do
3 15
3 1 ~-


L~h!i~E* DE II~MIJYW~3It


NIGERIA iPIAFRA
LE SORT DU GENERAL
OJUKWI!
OGNEVE (AW) -
On pout dlffilclement croire
uOe I GOnbwal Ojukwu cholaira
d so rendro & Londreos, '1l d6-
clde do quitter l'Afrique, ostime
t-on dana loa mllieux proi des
blafrala & Genevo, & .a .osite das
Information falsani itat d' cat
to 6ventualit.
La gouvernrament. Zamblan,
qul a accord I'uila politlque'
an leader blafrals, a en effst ex-
primTA l soouhalt qua colulici par
to Ie plus rapidement possible
poor l'Europe. Dana cette 6ven-
tealit6, on parle 6videmment do
plus en plus de la Suisse... &
Berne, on declare tout Ignorer
d'un tol project, nma on praisee
do' ource proche du Palais F6d6
ral quoe a c'ltalt te cas e gaou-
vernement halvetimn examine-
ralt son veutuele dmtsande d'a-
mile.
'impresdon ,pr6vaut A Goenve
quo sl Ie leader blafrais vient en
Europe, 11 n'y sjournera quo
provisolrement, le tempo, eut -
Atre, do plaider sa cause.o n rap
palle dans lee milieux blafrali
en Sutiso que le G6nral. Ef-
flong a 6carti touts idee de gou
vernement en sxil. Mals, dit-on,
une 6ventuelle action de l'ext6-
rieur rested toujours possible si
leg nigerians ne mettent pas
an execution leurs promesaes de
changlments et do rdconcilia-
ton.
11 paralt enfin de plus en plus
plausible que c'est i Sao Tome
que le Cneral Ojokw Ba'est ren
du en quint le Biafra.
\ XXX
TRAFFIC INFLUENCE
A WASHINGTON
NEW-YORK CAPP) -
Doeux important personnages
des coulisses de I'Admilnistra-
tion 4 Washington, proches de
M. John McCormack, speaker
(Pr6sident) de la Chambre des
Tepr6sentants, ont 6t6 inculp6s
de traffic d'nfluence par on ju-
ry feddral si6geant A New-York.
Cette affaire, qui suit de prds
le procsB qi B'est ouvert mer-
credi & Newark, dane le New -
Jersey, oi des personnalitds po
litiques locales ont t6 accused s
rd'tre h la solde doe la mafia ami
ricaine, pourrait attaindre. de
"nombreux fonctfonnaires f6d6-
raux haut places ainsi qu des
homes politiques influents," i
l'kchelle national.
Les deux inculpds sont MM.
Martin S W, E I G, principal
assistant administratif doe M.
McCortnack. de diriger les bu-
reaux du Pr6sident de la Cham
bre des Reprsoentants, et M
Qnathan Voloshen, 71 ans, avo-
cat, don't la carrier eat lie A
d'influents groups de pression
ou lobbies de Washington.
L'acte d'accusation precise que,
par I'entrenmise de M. Sweig quf,
de par la nature de son posts a-
vait l'oreille de fonctionnaires
occupant des posts cd6s dans
plus de ministries, M. Wolosben
exereait depuis de nombreuses
annies des pressions pour le
compete d'hommes d'affaires scru
puleux. GrAce an prestige du
nom de M. McCormak, constant
ment utfHlia par. H. Sweig, dee
faveurs talent accordiea It de
entreprises qui taiest sur le
point de faire lobjet d'enqunte
gouvernementales, des traite-
ments socloux 6tatent appliquit
4 deg d6tenus de divers p6niter
tiers et dee jeunee gens 6taient
Oxempt6s du service Inflitaire
sans raison valuable.
M. Swaig a 4t6 auspandu di
ses factions 11 y a d A trolt
mola. -N. *lCorma**, qis et in
g6 de 8B ana, n!at.-pas 4mpliqut
adue i'affaire, le atAisMment,
de M. Svaig dMtant .apparem-
mant pa-60 A a& W Ja. Malis ]i
position qu',oeavpit sWdg au-
pos do paakr t11aft de tout,
vldence one .n w anmm lWtlon ao
pros de. -amclenta.
L'APP L DU GENERAL
*IBEIONO :A 'LA .EAJDO
BIAURAISE
LAw (SAPP) -
L m ,> sion constaata dei
4aina l continue AI pr
M oMwe.f.moi nl de popt
la C ,U 'Sta oa Mur at de
delaxa Sui le dnhr'al Ph
lap w Aia tratamr du
RWaX, t A I s radio ble
fra le, aahp a Lagos.
GdAI-d A w n pour qu'il odor
ne up, .M. das l'arance de
tro"WS F f. .fin de soula
g"e'r Ag csa don popular



MAma elA- Thoma at fanmille
Mmea Vve Maurice CaUlmon et seo
n .fats., Jimo Vve Paclfique Du.
buisan at i n eanflats, Mr et
Mine Altoaia et famnille
Les. fqmille Attis, Thomas,
Louls. Cafiqon remoreisat bien
*.niMaU i.on Excqlance JLgr.
Angtoor, Svihn des Gayes, MM.
l k hanolnes Dorlien- Aiaxan-
tire. Jo-Noel. ,laiaby, las RBPP.
Nerve et Albert Gol, St-Hubert
et Vernter el taus lea ainis de la
Capital et de la Province iui
lalsr out dpaua des marqies de
smnpathiaea b'occaalon de la mort
de Jluo n-au mere. belle-md-
sre, ."mM ,1.t tmte, J me
*4uaOS[TE LAM5RIQUE
Enlevea & laur affection le ler
Janvier &eould. "
lei lea print de trouver icl
l'expirnslon de leur viva gratitu-
Port au Prince, le 12 Janvier
1970.


Lions dana cs moouvennts do
mama qul ist, on ,VcMStuat,
a poursulvi Is (lmital 3flong.
Le 06n6ral aowon at tous 1la
hommess d'Etat du monde do-.
*vrlesni Be souvenir qua l'impprea,
sion d'lnmsurit el la ncrainto du
nmaosor deo notrn people ont
t & l'orlgine do co sonflit a a-
joutA l'Admlnistrateur blafrais
qui a conclu : La pourulta de
I'avance des troupes feddraleo ag
grave cette cratnte chex zs bia-
frals.
x x x
PREMIERE REDD[ION
MASSIVE -
LAGOS (APP) -
La prenmiere reddition nssive
do troupe biarlases depdls Por
dre de decrochaga dans Pordre
donnwA lundil par le Gen6ral Ef-
flong ao troupes a t0 aninon
coe mardi otr i& Lagos par le
Quarter Gnal du commande-
nent milltalre fedMral.
Le comrmandement mflltairs
f6d6ral a felt 6tat do la reddl.
tion d'environ 6.000 oldsts bia-
frals, dana les quatrtnie et cin-
qtdime sectors do commande-
ant de lIaspremiroe division de
I'Arm6e Nigdiane. Cependant le
commandment Inilitaire nIg-
rian ,n'a pa, prclas &quol] en-
droit du front e trouvent lee
deux sectoure en question.
Le G6nlral Gowon avalt an.-
nonce, dans son allocation de l,
nuit dernilre, qu'll avalt donni
des instructions aux troupes f6-
d-rales pour qu'elles so pr6pa-
rent & une addition massive do
i'Arne4 Biafraise. Le General
Gowon avait ajout quoe le a trou-
pes feddralea, lorsqu'elles appl-
qunraient cs directives, se-
raient acompagndes d'united do
Isa police at qn'ellea.n tireralent
que di on leur oposait une ri-
stitance.


TROISIrEME PHASE
DlE REDUCTION
DES TROUPES
AMERICAINES
WASHINGTON (IPS)
Lea commandant de la zone
s des operations procddent A l'ex
Scution de Ia decision du Prdsi.
a dent Nixon de retire un nou-
- veau contingent de cinquanta
mille homnmes du Vietnam.
Le General Crelghton W. A.
brams, Commandant des op6ra-
tions d'assistance militaire, et
1'Amiral John S. McCain, Con
mandant en Chef de la zone dt


Padiflqua, ant Idenifil lundl leaI
dili on eat 01 U qni aDrent ra-
alim dmtm Im cadlr du pro-
gramme de romplacement de ml
lt14 ivs amiricalna par de trou
pes aud-vietnamlannes.
D'aprbs lannonce falte le 5
DOcembre dernier par Ia Chef
de la Maison Blinche concerqanu
Ia trolalboa phase n do retralt, le
niveau de 484.000 homnunes aou-
Storis6sta 6 eetto dats saralt raemn6
A 480.000 d'ici au 15 Avril 1970.
Cette darnira reduction fault
suits A uno de 26.000 homrmes


false n Join 1900 at I usn au-
ire do 86000, om PvArer 1069.
La rtairalt total effect sous lea
gfoavremPent de M. Nixon a tWt
augmantb dlun continlant auppl
mentairs da 5,500 hommea do-
pta. Ia dibut das opkratlons do
ratralt qnl commeoneirent as mi-
lieu -d 1969
De la data de son investiture,
1 y a nin Ia 20 Joanvier 19
69 a l'achbvement de ola trol-
tnome phase, Ia 16 Avril pro-
chain, le Preident 'Nixon aura
rdulit Is nlveau des troupes do
115.60O0 homes.


POULET ROTI A LA CHAU
DIERE.- Faire chauffer du
beurre et de Phutle, mettre le pou
let o aentler et bien ficeld, ou en
morceaux bien 6gouttos. Le cou-
vrir. Le lalsser suer et cuire
doucement une heure ou une heu
re et demie en le remnant sou -
vent a ttour du gratin du fond et
dea pareis de la chaudidre, on


VOYZ DON MOHR SALES OU VOTRE

KODAK DEMALUR


ajoutant une culller6c a soups
d'eau chaque fole. Lc poulet, une
fois ramolil, d6couvrlr, fair
prcndre coulcur dc touns c6ts,
ajouter lea blignons ,ddlayer Is
gratln6 avec 1o Jus de'ls Inarina
do on avec pou d'eau penu A peu
pour fair la sauce. Epfcer au
go9t. Laisser mijoter un moment
et servir.


L Liam de Cuisine do Niniche as vemd doas touts lu librairies



Alks A Mmw To f, Los Asusles,
Saa POiNEas, MadridL Mexico


LA DOMNWANA BEB AVIATION vos offm ca failitd .
M ae nvs tranq rtam la JmMUM ST EMSA"C SA Santo
SDomingo of vous aurez one bone con~paondance avec la .
PANAM at la IRIA.
LA DOMI OANA DE AVIATION owas offrae galement
d'antres possililtds, les Mearredis et V e n d r e d i ae la
NORTHEAST AIRLINES A Miami.
Pour tons renseignamants suppl&mentaires, veuillez vous a-
dresser A PANAM & vote Agent de Voyages ou aux Bureaux
de la DOMINICANA DE AVIAGION, Cit6 da lExpositian, en
face de I'Office nationall du Tourisme. TMlphone 3277.- .


Um


uinmmmm ~ ~ I sw. -s


Reeettes Simples

de Cuisine Haitienne
par NINICHE

V
VOLAILLES ET LEURS APPRETS


P.ierpO


CARLSTROEM o


II Fait Tout Et C'eSt

Tout ce Qu'il Fait


LE ,NOfWEAU KODAK INSTAMATIC 124 vous done des
photos en blano et noir, des photos on coulours, des slides pour ..
projection, ou diapositifs. Et prendre ces photos est Un jeu d'enfant
avec 'INSTAMATIC 124 de KODAK: facile A charger, il le fait
tout seu4, acile photographer, il le fait presque tout seul, mais
'difficile A rAter les photos, il refuse de le fare.


~""~~"-i ~:~


____ __ _______


,o6 P


1


i ~----I---------A\~L"~YII~Cl~rm~. ----~-----------~t~


we 0 -e-W S-4, -


I--- -- --- 1---- -- -~ -~ -~~- --~-~- --~-~--- ~ ---- --- ---


1.: ~ i ., ,..:.. L..'..~~.... .. ~ -~. : r I I- r .~r 1~11-7-111


LTA 1t RyP


~-llll~Crv~25~4~ ps iltf~ii~i;pd~~








- -)- -L- -KUTLo --moo M 1a)NIZ0a-


CONFIIZ VOS PIBDS


VOUS LES AUREZ TOUJOURS SUR TERRE


EN SRa?
MuOSCOU- Mosai demanded
utn conf r nwoe do 6curlta. D6id
tti thsdu suinistre mnovi4iq6ti da
Affairt Etrang-res. L GChef dE
pr *. du mninisttr. .ovi6tiqum dde
Affairs Mlrang6treo a d6olar6
quo Mocou mno s'oppoirasit pan
i ce qu lo ELto-Unis partili-
pent it a couference de (iourlt6r

LONDRES.-- L dilme do M.
Wilson i propoc du Biafra. Le
premier minie.re pr6lders une
conf6rrnce aujourdtui it I Dow
ning Street don't le but est do
csxrdonner lea canipagnes d'ade
aux victimeo du conflict biafra-
nigtria.
MOSCOU.- L'aide occidental
au blafra sue par l'union eovtiU
quo. Le port parole du nttMnlt-
ro ov6ftlquo d s Affaires Etran-
giIres a diclari quo le amnl do
Biafra avaient apporth aide aux
rebell.s oon le couvert do I'aide
humnantairo ot ainls proloIhg Isn
guarre.
xxx
WASHINGTON- Nornialla
tion entire Stockholm et Washisng
ton. es relations diplonmatiqum
. entree coa dnux pays so sont d6
ttriorbs ia la auite de la guerre
du Vietnramien. Le posted d'AMbas
sadour Amsricain A Stockholmn
oet demour6 vacant durant 1 an
n6e. Le Pr6sident Nixon vient do
nommor un novel Ambassadeur.
TEL ABIV- Militaire et politi
,ue on IsraeL Influence accrume
dos hauts offlcier. Avec l'entrte
nu .Cbinnt du fondateur de I'Ar
mioe de l'Air Isralienne, M. E-
ser Wzmaina et le rapport de rat
tacl 6 militairo Limon, l'opinion
puhlique a et6 attire par l ri6le
toijours plus important que les
officers jouent dans la politique
national.
x x x
TEL AVIV.- Problkmes des 6-
changes de prisonniers. Le com-
mandant en Chef de l'Arm6e Li
bannise a invitI le G4n6ual Bull
A nxgocier avec Israel au sujet d'6
changes do prisonniers.
xxx
UN GENERAL JSRAELIEN
AU CONGO
KINHASA (A.FP)
Anrrv6 dimanobe darnier a
Kinhasa le General Israeien Dot
tan pursuit son afjour dant la
Capital Congolaise o 0 il a djiA
visit plusieu.s garnisons de l'Ar
m6e Nationale Congolaise.
L'Ambassade dIsrael & Kinshu
sa, qui a annonc6 aujourd'hui
l'arriv6e au Congo de cet offlem0s
sup6rieur de l'Armne Israflienne.
a indiqu6 que celul-ci compete ins
pectczr les Missions Milltairew
l'Asnistance Technique Isratlien
1i, au Congo.
Dopuls l'accession du Congo
A 'ilndtpendaneI, la formation des
trooups d'61lte de l'ArIme Con-
gulaloe avaitl 6t confite par le
(;6n(ual Mlobutu l 1'Arimae Isra
lionon,. Aujourd'hui, l'Arnm6e Na
thmon,d Congolaise compto quel-
,it- 7000 parachutbste,. formns
Slas icnmtoL-t.urn militairos i
inlihoens.


AU FIL DES JOURS...

(Sllte)


ait ans uun gouvrnantuto haltien
me, Lunia Forges.
-Yvon at Robert* s'nocondontt
i roconnalttr le notables program
rdahlla par In gouvornement on
l'mspa- de aix am..
lsB ont et4 vlu6s co matin 4
I'a6roport Francoui DUVALIER
ar i. Marcel Mayrand et par
o. Louis .Lamarre. Yvon prend
plalisr A rppeler & Loulou qu'il
lni a sauv la via. En offet, un
aoir qu'Ul revensient d'Ottawa,
lour aitme do omauffage de leur
volture tomba en panne. Loulou
tranal d frold, pasait par tou-
tea lea couleurs. Y von dut le cou
vrir do tous a proprer vltemantat
Co eympathique couple nous a
promise do rwrenir cid blent&t awvc
sea snfanta.

...Dimanche nous avons revu au
Grand Htel Oloffson, les Drs.
Leonard Feldman et Yvette Gin-
dine-Tardieu Feldman.
Le Dr. L6onard Feldman a ob
lenu son doctorate on litterature
anglaiso elt a femme d'originc
francalse a d6croch6 le slon en
litt-rature francaise.
Iln enselgnent tous les deux,
leur discipline respective, tla Ci
ty University de New York.
Yvette eat presqu'une haitien-
ne. Arrives ici I'age de six ans
elle a fait toutes sea 6tudes en
Haiti. Elle a Ote la plus brillante
de sa promotion au Lyc4a Pktion

CONFERENCE DES
P. C. D'EUROPE
- MOSCOU (AFP)
Une conference communists
groupant notamiment une trentai
ne de Partis Socialistes et occi-
dentaux d'Europe, a'est ouverte
aujourd'hui dans le plus grand
secret & Moscou, croic-on savor
de bonne source.
Cette cono6rence fait suite au
sommet socialist qui s'est tenu
les 3 et 4 Decembre dernier dans
ia Capital sovidtique et don't le
but Atait, pense-t-on, de d6finir
une ligne d'action commune vis
it via du nouveau Gouvernement
de Bonn, et de fire le bilan des
contacts bi et multi lat6raux
6tablis par les sept pays socia-
listes au sujet de la preparation
de la Confteruce pan-europtenne
sur la s6curitk. -
Le black-out rigoureux qui en
tour les travaux de la conftren
ce ouverte aujourd'hui (on igno
re m me a quel niveau les parties
en presence soot reprtsent6s),
oblige pour ,'instant les observa-
teurs i s'en tenir aux simple
hypotheses.
It est probable estiment ceux-
ce que les questions europ6ennes.
et notamment de la sacurlt6, se-
ront 6voqu6es au course des Itra
vaux de Is conference. Mais onT
n'exclut pas 6galement qu e le
difftrents Partis en presence se
concertent en vue de la c616bra-
tion, dan s leurs pays respectifa,
diu centiime annlvereaire de la
niinsance de IAnine en Avril pro
chain.


Centre MWdical Pharmacies assuraat

27 Chemin des Dalles le service cette auit.
Merredi 14 Janvier 1969
Cionf6rnn., du Mercrcdi 14 VITAL HERNE
JInvier 1970: 4L'OMS et len Pro Rue Pay6e
Idblmein de SntI en Haiti par Iv' MARIE CLAIRE
Do(ivur. lFranqonis rDrew. Rue Front. ForWt



Aux Ondes Sonores
(Mme GEORGETTE DUPLESSY)
41 Rue Macajoux, (I ue du Perp6tuel Secours)
et de la Fontaine Mme Colo)
V\,s Ipensez AUX ONDES SONORES>
l.a Maison I autement specialisee du Soii;
Pensez son,

PRODUCTION,
REPRODUCTION:
Tout : &quipements,
Instruments,
Comnposants,
Pi&es.
Pour vos Achats voyez
LA MAISON AUX ONDES SONORES,
Service rapide,
Les meilleurs prix.






Machines I Ecrire


ROYAL

Avec les derniers perfectionnements

Modules Portatifs

Modules Semi Portatifs

Modules de Bureau

Apporte znous votre vieille machine.


Don Mohr Sales Corp.

ta ~manatiemttmmmmtA^


Ella avail onsulte pasi6 deux antk
A Paris. Ella a compl6t6 ses 6tu
deo unlveraltaireo aux Etats-U--
nis.
Orient6e vers lo surr6aliame,
Yvette quir oute Jeuno encore,
avalt dlI rencontror lci Andre
Breton I'un des Pontifes de ce
mouvempent lltttaire, port beau
coup d'int6rft ih a littkrature hal
tienne, particulitrement aux 6crita
uu sublime surrealiste haition
Clnment Magloiro Saint-Audoe
Elle Be propose de rounir sur la
literature haitienne tune docu-
mentation qui la rendrait apte
ha enseigner B. PIUnlversit6 oul
elle enseigne 6tant donn6 qu'elle
Ia faculty de cholsir. Elle easpreO
qua sn documentation sera asses
riche et que son cholx sera ap-
prouV6 par son Doyen.
Les Dra, LIonard Feldman
et Yvette Guindine-Tardieu Feld
man ont rendu visit ee matin A
notre Directeur Lucien Montas.
1.Is spasemnt trdid 'semaines
parmi nous.
Nous leur souhaitons la bien-
venue et un sBjour toujours plus
agr6able.

Consclencisme et
constructivisme

(Suite)
Fruit d'une openae dialectique
issue de souffrances et de sacri-
fieas depuis le MARRONNAGE
Autant de demarches ne pou-
vent qua galvaniaer la ferveur do
notre adhesion. Nous devons nous
mettre du ct du D roit, enou-
sant Ia Cause just: celloefe la
Majority. Ainsi, nous i6viterona
de nous lathser affaiblir par des
Elements Dissidents, toujours ru
ses par ce que minoritaires, tou-
jours convaincant parce qu'intel
ligents et inttressas. Ils doivent
savoir que nous avons OPTE
pour un Homme capable : DU-
VALIER. Ils doivent retenir que
nous n'avons jamais de REN-
DEZ-VOUS AVEC LE DEFAI-
TISME. Notre D6terminatfon
Est Irrevocable. Car les pricur-
seurs de notre Indtpendance de-
meurent on nous le syymbole de
la flame qu consurma le Sol de
St. Domingue, falsant explorer
avec fracma notre libertt6 A la fa
ce du monde. Cette flamme de-
meure vivace, perp6tuelle; elle
a 6lectrisn Dessalines Le Grand,
propuls6 Salomon Jeune et Sou-
16uque, vivifi6 Estimr.
La flammer ne '6teindra pas
car son foyer principal Couva
dans le sein de I'Horitier de I'l-
deal ancestral Dr. Frangois DU-
VALIER.
Dans la line du CONSCIEN-
CISMF. et du CONSTRUCTI-
VISME, TOUT hatlIen conscient
'interrogera: '
QUEST CE QUE JE ,FE-
RAL POUR MON PAYS
QUEST CE QUE JE "POUR-
RAI FAIRE POUR MON
PAYS ? Noun iron de l'Avant
ct nous Vaincrona.
ARTHURt V. CALIXTE

Des auxillaires an
aeveloppement sont
parties pour
le tiers monde
Parml tous lea groups d'auxi-
liaires u d6veloppement envoys
A ce jour dana lea pays du tiers
monde nar le Service alleinand
de d6veloppement, plus counu
aoui son single allemmain .ED,
c'east un des plus import.nta qui
a quittt l'Allemagne dun Ilea der
niers jours de ddcembre A desti-
nation des pays ob tle jeuneo
genie accomplironLt leur mission
de deux ans. tIl fItaient en el-
let 161 i partir duns 23 paym
d'Afrique, d'Asle et d'Ai6riqut
latine. Les egroupe lea plus im-
portants sont partlis au Br6Hil
(16 auxillaires), en Afghanistan
(14 auxiliaires) et au b
(13 auxiliaires). Il s.-travaille-
ront danas des icoles, des uslnes
des hopitaux ct des centreso o-
ciaux, dans agriculture ou Int
construction de routes. lis con-
seillerono ou fornimeront lo popu-
lation locale, et veilleront i I'a-
melioration des conditions g6n6-
rales d'hygitne.
11 y a actuellement quelque 100C
auxillaires allemands nu d6velop-
pement en poate dans le tier
monde.Dans 26 pays, ils exerccnl
plus de 100 professions tdiftrer
tea. Le pourcentage de nuxili'i
res f6minlns eat ('environ 40 5;


Avis de Divorce
Par jugement rendu contradict
toirement a la date du 16 Ma
1960, le Tribunal Civil de Port.
au-Prince a admits la demand,
de divorce pr6sentee par 1<
sieur "ean Sauveur Jacques cor
tre son spouse n6e Virginie Jo
aeph, et a prononc6 la dissolu
tion des liens conjugaux.
En execution de la sus diti
dicilion, l'Officier de l'Etat Ci
vil de la section. Nord de Port
au-Prince a transcrit, danba I
registre A ce destiny, le dispose
tif du Jugement, le Mercredi loe
Octobre 1969, apris que toutes
les formality l6gales ont ett re
gulierement remplieo.
fen fol de quol le present avi
eLt donni pour servir et valoit
ce que de droit.
P-au-Pec. le 14 Jaavier 1970
Aurtlm 0. JTBANTY
Avoetm


DECLARATION BRANDT
SUR BERLIN
BONN (AFP) -
CNous n aVo le mmes droit de
r6iuntr Im groupeos parlementai.
ren du Bundbstag & Berlln-Ouest
quo la Chimbre Populaire de la
R. D. A. de singer regullthment
a Berlin-Esta, doclart lmehan
caller, on soullgnant quo lea trois
alli6e occidentaux (USA, France,
Grande Bretagne) sent dt'a-
cord avc la presence de la R. F.
A. h Berlin-Oucat et 'incorpora
tion des secteura occidentaux
daps le system mon6taire et
toonomlque de l'Allemagne de
l'Ouest. M. Willy Brandt a ex-
prtm6 P'espoir d'un succes des
n6goclations our Berlin qui dol-
vent s'ouvrir entire les trois al-
li6a occldentaux et 1'URSS. II a
not6 & cat Ogard qua Moscou ne
parait pas vouloir mettre en cau
se Ie statut quadripartits de 'an
clenne Capitals du Reich.
BEYROUTH (AFP) -
dana quel pays je me rendrai,
a d6clar6 A la press Christian
Bellon, cet aprts-midi apris sa
mise en liberty sous caution. Le
june pirate de Fair a ajoutt;
palestinienne par tons les mo-
yens et en touted occasions.
Interrog6 sur lea raisons pour
lesquelles il avait pr6f6rt fairse at
terrir le Boeing de la TWA sur
l'ABrodrome do Beyrouth et non
celui de Damas, Christian Bel-
Ion a rtpondu : parcel que -Is-
rael avait capture des otages li-
banals et que j'ai voulu attire
attention du monde sur cet ac-
to inhumains.
Pourquoi un avion amtricain ?
cParce que l'Amtrique ap-
puie et armed Israelo.
cJe rtpite que j'ai agi soul, de
ma propre initiative, a dit en-
core Bellon. Je n'avais mis per-
sonne au couarnt de 'ma deci-
siom.


Avis important
DE LA COMPAGNIE
D'ECLAIRAGE
ELECTRIQUE
Dans la matinka du samedi 10
Janvier en course le lancement
d'un cerf-volant aur lea conduc-
tours A Haute Tension c la Rue
des Cdsars pros de la Rue Cour-
be causa l'61ectrocution d'une
personnel et plusieurs autres fu-
rent strieusement brill6es.
La saison des cerf volants
ne faliant que debuter avec 1'-
poque du carnaval, la Compa-
gnic d'Eclairage Electrique de-
mande au Public et aux Autori-
te do 1'aider en d6fendawi for-
mellement aux enfants de lan-
cer leurs cerfs-volants pris des
conducteurs loctriques, car ce
jeu peout causer des accidents
mortels, de longues interruptions
de courant et des incendies.
La pratique d'6tablisserment de
lignen clandestinos 6tant ddji\
responsible d'un grand nombre
d'61ectrocutions, la Compagnio
sollicite aussi des Autorit6s et
du Public leur concours afin d'W-
viter ces graves accidents par-
fols irreparables.


DECLARATIONS
DU PORTE-PAROLE
DU GOUVERNEMENT
BGYPTIEN
LE CARE (AFP) -
L. dernler raid affeantu ar


Us chef uerllero
v 6azuieat rempt
avec Castro
CARACAS (APP)


E veate an Maa de Foaad A. MNo
ot mun aOttamUtlal


tdl6vision, depui le Moxiflue, on
0,0T.-a uxxt...on. tOL pr.c.-


iaii-Jutn procnains. tte precl-
sios a 6t0 donn6e mardi soir par
t'Union Europ6enne dradlodif-
fusion (UER) a la suite de di- V
vers articles de prease.
Le choix de co matches, a a-
jout6 lUER, depend du lance-
ment du deuxime satellite Intel
sat sur I'tlantique et de plusleur
outreos facteurs. L'UER a indiqu6,
d'autre part, quo les plans d6fini
tifs lde retransmissions t6l6vi-
sees seront Otablis au torme d'une 4
.6rie de reunions qui doivent
avoir lieu ces semaines prochai-
nes A. Gentve, oh cet organisnms
;' son siege.
LE PRESIDENT THIEU
ATTAQUE A NOUVEAU
LES NEUTRALISTES
SAIGON (APP)
Nous doevons dnoncer ces sor
citrs politiques dtfensours du
neutralisnme, es pr6tendmus nation
nalistes qui sont a la solde des
colonialistes et des imphriali-
tes communistes, et qui se font
lea avocats de movement trahbi
sant Is nation et le people, a d6
clar mardi le president Thieu.
aux cadres du dtvelospement
rural au centre de VUPG Tau
pres dto aigon, announce mercro-
dli un comunique official.
Les communists, a affirm
le Chef de l'Etat, sont en train
deo pordre sur les champs de ba
taille. Ils se uont fix6s un objec-
tif politique qui est la constitu-
tion d'Jn irouvern. nmet neutralils
te, de coalition Ax Saigon qui leur
permettra do 'eimpafr totale-
ment du pays.

Mineral: inconnui i
dicouvert dans des
echantlllons lunamies i
HEIDMLBERG (AFP) i
Un minoran jusqu'alors incon ;I
nu a P t dcouvert par l'Institut-
de PlivBslaoup Nucl6aire Max Plan. :
ck de Heildelberg dans des dcan
tillons lunaires ramente par, 1'
quipes d'Apollo 11. Ce nouveau mi
nerai sara vaisaemblablement bap
A tit6 tranqullitO en atouvenir de la U
mar de la tranquillity ob il a 6th p
trouve. .


MONTSERRAT


C(.Ne VELLES AM. L*tTRA'M.W1R )


AU CAPITOL

En raison du success remporte au CAPITOL
par LA FEMME INFIDELE, la Direction a
dicidi de prolonger son exploitation jusqu'a la
fin de la semaine.

Thus les jours a 6 Hres et 8 Hres 30.


LA FEMME INFIDELE


Un film de Claude Chabrol.

Avec : Stephane Audran et Michel Bouquet.

Entree Gdes 2.50 et 4.00

Cette heureuse decision s'imposait, puisque.
LA FEMME INFIDELE qui est une exclusi-
viti du CAPITOD ne passer dans aucune sal-
le, ni dans aucuwautre DRIVE IN de la Ca-
pitale.

-,ll ^^V^^E'VVWV% X lt-1


Israel en torritori o gyptien d6- Un des derers foyers gutril-
montre & quel point Israel s'em leros en activWo en Am6rique La
plole a fairs escalader la situas- tine, celui du Vsenzu6la, Douglas
tion ear le plan militaire dans Bravo a rompu avec Fidel Ca.-
le but d'entrainer des conaqumea- tro.
ces politiques et psychologiques, La Colotabie est apparem-
a d6clar6 aujourd'hui M. Esma- ment 1'unique pays ou sub-
to Abdel Meguid, porte parole sistent quelques groups gu6rille-
official du government 6gyp- ros affilids a la Ligue. Castriste..
tien, au course de sa c6nf6rence Lea dernibrer tentative. des gu6-.
de press bimensuelle, rillaros au Guatemala. Br6all, P6
Les dirigeants isra6liens, a a- rou, Argentine et Bolivie out & I
joutt le porte parole, font une chou6 au course de ces derniresx
folks de plus des priviions erro- ann6es. -
n6em. Coimnne ils so sont trom Dana un discourn memorable"
p s en Juin 1967 ea s'imaginant prononc6 le 13 Mars 1967, Cas-
que aggressionn lour assurerait tro avait attaqu6 durement )es
Ia s6ecurit6 et la palx, Uls so condmunistes von6zuillens qui a-
trompent encore lourdement en vaient exclu Douglas Bravo du
pennant quo ces raids, aussi vio Parti. Aujourd'hui; c'st ce mf-
lents solent-ils affecteront Ia r&- me Bravo qui se orvolte centre
distance du people 6gyptien. 'Castro qu'il accuse de rtvislon-
Solon Moguid, ceos raids, effee niste a la mode Sovittique.
tuu As proximity de la Capitale Dana un doculnent public 6 mar-
Egyptienne, t6moignent de faqon di A Caracas Bravo dit que Fidel
tvidente de t1'tat de nervosit6 Castro a suspendu touts aide aux
at de vive terreur en Israel, movements r6volutionnaires la-
'mais ne peuvent en r6alits per- tino-amiricains et se pr6occupe
mettre la realisation des objec- ueulement de fortifier 1'tconomie
tifs que leg'dirigeants isratliens cubaine, qua cetta attitude est
imaginent pouvoir atteindre. contraire aux resolutions du Mou
v.. ment R6volutionnaire Latino-
Commentant les- informations Amnricain et l'Internationalis-
a propose de livraisons de chars me prolt6taries .
britaniques it Israel le por'e-pa La nuptur de Bravo avc Cao-
role a dactare quoIa S. A. U. tro constitute apparemment Ia con
conmiderait une tele livra- on" sequence d'une aerie de deviations
comme un acted hostile de la par et de purges idcologiques inter-
du gouvernement britannique a nea. Le mouvemnnt combiuniste
1'encontre des pays arabes, puis- venefzullien a toujourv considtrn
que, a pr6cise M. Meguid, ce se- 'abandon de la lutte arm6e par
rait une consolidation de l'agres des communists come un coup
sion isratlienne. dur t de petite groups gurille-
Ltre porte-parole a dclar d5au ros de .lintrieur avaient dcid6
tre part que le gouvernement de continue la lutte arnte. C'est
6gyptien a pris un contact offi- ini qu le chef gurillero Fred-
ciel avee le government britan A queleh g60 er r
nique i ce sujet qui, a-t-il dit. dy Arquez avat 6t expulsa t par
Bravo, partisan de la lutte.
r^ occ-up particititroment Le 1 ya 3 joura, un porte parole
'aure at emilitaire a faith connaitre la dnci
D'autre part, on ce qui concer-, sion d'un group gurUillero d'ac
ne des prospections petroliares center 'armistie offerte par le
Sinal M. Meguid a dent dans le Prsaident Caldera. On ne sait
Sina I M. Meguid a dtclare co* pas toutefois si Bravo, apr6s sa
sle government gyptien con- rupture avec Castro continuern
sidtre los pays participant e cot la lutte dans les montagnes. Des
te prospectijdh pour le compta sources indiquent cependant qu'il
d'Israel come responsables de existed une veritable liquidation
consequences qui pourraient r6- dans le camp de Bravo et que ce
aulter de cat acte illegal. lui-ci ne dispose d'aucune force
Le porte-parole a pr6cis6 que r nlle pour le moonent.
le government do In R. A. U. x x I
avail prior contact avec lea gou ARRIVEE D'U-THANT
vernement canadien, am6ricain A OUAGADOUGOU
et britannique A ce ujet. OUAGADOUGOU (AFP)
Ripondant i une question por U-Thant, Secretaire Gendrak
tant sur Is livraison de cMira- des Nations-Unies, est arrive cet
ges. h la Libya, le porte-parole aprOs midi A Ouagadougou,
a d6clare: eNous consid6rons qua U'Thant, qui venait de Niamey.
le dtveloppement de 'armn ment a t accuilli sa descent d'a
d'un pays arabe consolide la vIon par le Guoeral Sangoule
puissance collective de tous les Lamizana, Pr dent de la RKpu-
pays arabes. Le danger sioniste, blique de Haute Volta.
a-t-il ajouti, ne menace pas uni- K x x
quement lea pays limitrophes FOOTBALL "
d'IsraQ. LE CHAM-PIONNAT
Enfn, M. Meguid a constant DIr MONDE
que lea concoertationn t quatre ET LA TIDLEVISION
qui se poursuivent 4 New-York GENEVE (APP)
n'avaient r6alis6 aucun progras Aucune d6cislon definitive n'a
et qu'Israel continualt s'oppo- encore 6t6 prise en ce qui concern
ser it 'application de la r6olu- nte ie choix des matches de la cou
tion du Conseil de S6curite du pe du monde do football qui se
22 Novembre 1967. ront retransmit on Europe nar la


1__


~-- -- ~I ----- ---- --- ---- ---- ------ ---------- --- -- ------ -- dim W46114 I --


W WT w wq -.II-1 1-1, 1 'l


8Dai a -


Cotte d6couvorte a 6tA annon
c6o mardi soir i Heldelberg par
les Profqeaeurs Joef Zaahriuger
et Pafil Ramdohr, h leur retour
de Houston (TEXAS) ot iiso nt
particip6 du 5 au 8 Janvier au
symposium Apollo. SMalon cem a-
vants, auxquels des 6chantllloon
lunaires avalent 0t6 confies pour
etudes, ce mineral contlendrait
du plomb vert du cuivra et ressem
blerait beaucoup a l&, magntite.
Le nom de tranquill1t6 propo
Spar les deux chercheor de a 'In
tltot Max Planck dolt 6tre enco
ro approuav par la Commission In
tornationale .de" la nomenclature.

Inscrivez-vous *:
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE la garan
tie de votre succbs
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE une assu
rance pour votre avenir
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE le central
de formation professionnelle ideal
pour la jeunesse
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE Building
modern*, materiel ad6quat, per-
sonnel cdmp6tent.
Cours de Comptabilit6 de
S h. i 5 h.-p.m. (2 ans)
specialement destin6s aux Etu
diantm des Facult6s
Cours de Comptabilitt do
5 h. i. 7 h. p.m. (2 ans)
Course Intensifa de Comp-
tabilit de 5 h.h. 7 h. pm. (1 an)
Course d'Anglais Usuel (on
6 mois)
Cours de Dactylographle et
de Stenographie bilingue
Inscriptions tous les jours on-
vrables de 8 h. A 12 h. a.m.
et de 2 h. i 6 h. p.m.
an local de l'Ecole de Com-
merce Maurice Laroche, Angle
Avenue Ducoste et Chemin des
Dalles Telephone : 5-4211

SATELLITE,,
(Suite)
nale. Et les biteaux a moteur
n ont jamais tent initiative pri
vte acmelienne si -,Ative, dans
le passe. Nous en dirons quelque
chose en temps utile.
Le port de Jacmel n'est pas as
aez sur car il est ouvert aux
bourrasques qui soufflent dans la
mer des Caraibes et, qui causent
souvent des dtgfits considerables
Durant notre enfance, lea ba-
teaux a voile sillonnaient le ca-
nal situ6 entire' la pointe de BA-
GUETTE ET LE CAP des Ma.
rtchaux et asuraient lea commit
nications entire Jacmcl, Cayes
Jlacmel, Marigot, Saltrou actual
element Belle-Anse, Grand Gosier
Anse-ia-Pitre, sur la c6te nord e
Bainet, Cotes de Fer sur la c-tt
Sud.
En outre, la mer si agitte di
Jucmel dodelinalt les nombreu:
trices deo B. Vital, de Madsen
do Boucard, de Sonkendorff qu
exportaicnt notro cai6, notre co
ton, nos peaux d'oranges et reoo
vaient en rctour des tissoa, de II
farine, du riz, des products ma
nufactur6s.
Nous avons voulu signaler ceo
petits detailt pour fixer la posl
tion de Jacmel.dans t'actualito a
vec des rappels du pass.
MAURICE A. LUBIN.


(Sultoe
cie sur -son propre terrain, l'id6a
lihme. Izquierdo prdsente i l'id6a
liteo une situation o i il ne pout
aortir que pardant; ou bien il
trahit Bolivar, on bien il accepts
que six innocents soient. execu-
tes, se falant ainai le complied
0.e leur Mort.
C'est un conflit, entire deux vo
lontas, cell de l'officier qui par
idealise a trahi son uniform,
et celle de l'ot'ficier don't la Isou
le loyautd eat envers son unifor-
me. f ce moment oi les positions
iont figdes, il nest de part et
d'autre, qu'une scule attitude pos
sible, aller jusqu'au bout.
Le personnage le moins sympa
Lhique, pour ne pas dire eIc plus
repugnant doe la piece ct cclui
du pritre, qui ne voil dan"s la
domination espagnole qu e ino-
ych ie plus pratique d'aanurer Ia
propagation de sa foi. cett foi
qui ne recule pas devnnt les
flammes du bOcher. .e personna
go eat si contrairq i l'id6t actual
ic que nous nous faisons de la I
mission d'un pritre que oPoet st
demand s'il n'y a pas une v-
ount6 d'anti-cliricalihme chez Em
manuel Robles. II nous faut fare-
uo grand effort et remonter dans
le temps pour sinon excuser, du
mosins accepter la possibiht- d'un
tel pretre qui n'eat pcut-<"tre
,u'un example des ravuiges que
ipout cause le fanatise cchez un
homme.
Montserrat est une excellent
piece qui na pas et6 trahie par
l'interpr6tation des Messagers de
]'Art. Les acteurs ont donnt une
representation d'une grande ho-
mogentiti, dont Ila quality a tou
rours'.kte constant. Nous avons
assist ih -du tnr s bon theatre hai
tien qui a ddpmso le stade de
l'effort pour rentrer heureuse-
ment dans celui de 'accomplisse
ment.
Le role de Montserrat a t6i te
nu avec bonheur par Jean-Claude
Exulien et. celui d'Izquierdo par
Francois Latour avec sa naitri.
so coutumiere.
AndrA Vandal, dans le role du
p1re Coronil, pourrait am6liorer
sa performance. Claude Bernard,
Jean Marcelin et Leslie Molitre
ont bien interprUt6 le r6le de\
officers espagnols, et dans le ro
le des victims, Denise P6trus,
Nicole Bernadel, Bob Lemoine,
Jean-Marie Pttion, Eddy Gar-
s pier et Marcel Duret ont jou6 a-
vec tout le path6tisme d6oirable,
La mise en scene de Francois
s Latour a tle absoluirent remar
r quable et nous n'avons que des
Compliments h dresser au pro-
t fesseur Montagutelli qui a r6ali-
leos decors et les costumes.
Nous recommandons vivement
* Montserrat prdsentd par les Mes
Ssagers de ,'Art i touo ceu\ qui
- ne l'ont pas encore vu.



SAVIS
e Je sousaign6 Gesner Joseph,
propri6taire, demeurant h New -
e York, Etato Unis d'Amerique
x du Nord et domicili6 i Port-au-
- Prince, Haiti, avise le public on
Sg6n6fral et le com'inrco haitian
San particular qu'en vortu i'un
jugement rendu par un Tributal
SMexicain, le marriage ayant exit
L t entire lea 6poux Lucian Mr
Donald, nl femme n&6 Guath.
3 Coquillon a 6tt dissout par Il
. divorce.
- P-au-Pce.le 14 :anvier 11970
GESNER JOSEPH
1051 Jefferson Au Brooklyn N.Y.


HIMMI IA ZANVM1IS~ 1670


UJ A0aWcLlar




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs