Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06638
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 9, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06638
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




%1 __ _



C.N M j Nm S "till
__ fto0hldliIN k _lt_____


lWf o fA Ce PORT-'AU-PRINCE (HAIT/)
LUCYN MONTHS PHONES 2232 2432"

raur: A4AX CHAUVET 8 BOITE POSTAL : 1316
R*u D. Da ,AuaM NATION [MTaAN t'La0 P U Wnm P'AN-


No AW7 A VENDREDI 9 JANVIER 1970


LIAppel do Nouvelliste


I* 1-SSPRT


Ofses ,~ie ao'lls ........... -. ,a Co.- du.M-nd


Notre iniliUatr on favour de la r6gion du Sud-Ouest, parlicullb-
rement doe i regton de Jacmel, an we d'y promouvoir Ia tourism,
dan 1 I cadre de l'effort national, a on le plus large at la plus fa-
Vorable ~eo dans Ia secteur privW, auquel notre appel avalt 6t. plus
apjc lament adress.
Notre argu mentation, ax6e sur dos points vraimant dvidonts,'a
u I'lheur de provoquer l'int~r6t do diff6rents secteurs de I'6cono-
mie priv6e, et notamment des secteurs inidreass au dveoloppaemnt
de l'industrie touristique.
Les travaux de la route du Sud don't lo b6tonnage a atteitnt la
Momance rendent plus raise la construction de lan boucle Moman-
co Jacmel, soit seulement 40 kilom6tres. Jacmel, avec Bos attraits
touristiques multiples, n'est qu'h une hour do notre Capitals. D'ol
l'intlrit evident d'englober cette Ville Satellite> dana tout pro-
jet touriltique intlreseant Port-au-Prince et ase environs.
- LI r6ponso du socteur priv6 a I'appel do cNouvelliste) eat vrai-
ment encouragmante. Nous sonmeB, en effect, en mosaure d'informer
quo Ie 18 Janrier prochain, une important d616gation comprenant
ontre autres des DirecteurB de Lignes de Navigation, le Directeur -
G6n6ral Adjoint au Tourismo at dsa personnalitls gouvernementales
ae rondra A Jacmel, en vue de proo6der is une possibility de aI region de Jacmal, au regard du project suggbr6
par (Le Nouvellete.
La Ville de Jaomal aussi a 6k6 imm6diatement le secteur privr a d6jA pris la d6cisipn de cr6er un cSyndicat d'Ini-
liativeo. -
11 imported de souligner ce faith significatif : quand des inembres
important de 1l'conomie priv6e, rangers et haitions, consacrent
cleuro dimanche a une tvisite de travail de ce genre, c'est un signed
qu'ji y a un changement manifesto dans notre mentality.
Conformbment A l'appel du President A Vie de la R publique,
qu'll a renouvel6 dans son important Message du 2 Janvier, tous
lea secteurs, dans le cadre de la politique du prendre une part active au ddveloppement 6conomique national.
pour le d6veloppement touristique eat evident. II eat en outre aussi fi-
ddle asa tradition car nous nous rappelone lea efforts fructueux
d6ployi6 dans le temps par notre regretted Ernest G. Chauvet, chez
nous et A l1'tranger, pour encourage des cmpagnes nationals,
surtout en ce qui concern la SantA Publique.
aLe Nouvellistes, don't les initiatives en favEur du d6veloppement
touristique sont multiples et connues, est heureux de l'6cho favorable
qu'h eu son appel et Bouhaite que la prochaine visited de la presti-
gieueo dklLcgation, le 18 Janvier, h Jacmel et dans see environs, soit
'I. dibut d'une action prometteuse pour l'Bconomie r6gionale d'abord
,t l'conomie national ensulte.



Importants deplacements


de troupes Vietcong


SAIGON (AFI')1

Iis gui, d, troupe du fro ot
nilti- Ll O tilllraLtion ont oultO
Inutl uboIasba turrir s urIta ronli-
Cr. :irmb(sdifleTin, (At nont iitnc e
asu ,SidVirnaitm dana la rcdion
Saimgool .e, :,pprsxl-on aujour-
tl'tli de mourv eien titnorm e .
DMC iroumtw Nrcrd-Vietnsmflan
n., niit 6IlneTmit ]yrCcup6 la
vaill- d'A Slutu, y cosntrumlant
da u fortifl(tion,, cellio-cl ont 6t
aitiaquiem par dois unlt.s do ma-
risne am6rictirovs, u announA un
port -pstrole du eo ruandmomnt
osodrleabn.
Des oldata Nord-Violtnamlena
,-n sniforme vrt et ecauque noir,
portunLt sle fiuils d'assut Chl-
nob AK-47, ont 6fl r6p6r6Bs niar
iiait orur unn piBte dansa la Va
6a iltu6 c en bord'ro du Laos, A


une cinquantaine de kilonmtres
culemont A I'Ouiost-Sud-Oueals
do l'ancienno capital implriala
do Hue, a prcle blo porto-porole
D'autro part, lels inouvcmonte do
maquinarda dans 1o soctour Da-
nani-An Hoa autour dos positions
oainrlcabne, sae sont pursuilvis
dane lee dernicres vgietn-quatro
hours tandis qu'A I'Ouest do
Saigon, des united Nord-Vetna-
ilsinias a 6quivalant A unsendtvi-
slon ont pnistr6 dane lo Delta d6
sormaia d6fundu uniquosnent pmr
leg troupes Sud-Vtetnamiennas.
Cea important ddplaceomnts
d'unitka vietcong et nord-vietna
mieunase. ostiment losea xperts mili
tires, indiquent vraioemblable-
ent quo le commandmnent du
fr ont national de liberation a
prepare A lancer prochainoment
une nouvelle offensive


L'AFFAW E XOPECHNE


ED(;ARTOWN (AFP)
Lenqulte judiciaire ouverte
Kur I'affaire Kennedy est termi-
n6i. Apro0 avoir entendu, pen-
dasit trois jours et demi, lea It-
moignages Sd tous ceux qucI po
vaient connaitre les circonstan-
cos de mort de Mary Jo Kopech
no, le juge Boyle dolt d6eider
maintenant s'il y a lieu ou non
d'entamer des poursuites. C'est
le Procureur Edmund Dinis qui
a annonce cet aprls-midi que le
jugs Boyle n'avait plus deo t6-
molns A entendre.
Le juge Boyle disposers d'au-
tant de temps qu'il en aura be-
soln. Les t6moignages, notam-
ment celui du sdnateur Edward
Kennedy qui, Lundi, avait parl6
le premier. Cet examen durera
certainement quelques jours au
moins. Ensuite la Cour Supreme
de MasBachussets dares prendre
les d6eisions n6cessaires en fone
tion des recommandatlons du
juge.
La Cour Supreme du Massa-
chusets a en effet d6cid6, avant
mrme le d6but de o'enqulte, que
les t6moignages resteront secrets
jusqu'A ce que toutea lea poasi-
bilites de poursuites crimitnelles
aient 6t1 W tundi6e. n eitate, en
fait, deux 6ventualitsa de ce gen
re : le juge J. Boyle peat recom
mander des poursuites ou bien
elles peuvent 8tre dtcid6e par
un grand jury que pourralt r6u-
nir le Procureur du district de
New Bedforden M. Edmund
Dinia.
En eofet M. Dinla, qui a


[ait part do son intention do
'aire toute Ia lumi6re sur cette
affaire, a la possibility 16gale de
demander la reunion d'un grand
jury qui pout reprendre 1'enqug-
t..
Depuis son point de part Dinits
a gardd pour le moment le silen
cc sur sea intentions et s'est bor
n6 A dire qu'il attendait le rap-
port du juge Boyle. '
D'autre part, M. Kopechne le
pere de Mary Jo a dementia sans
6quivoque Jeudi l'information
dun journal du Connecticut se-
lon lequel iI avait l'intention do
poursuivre le S6nateur Edward
Kennedy. Ce dernier, A exprimer
1'espolr que le dossier de l'affai
re serait clos et qu'il pourrait
reprendre son travail au Sdnat
d6s que la decision du juge Boy-
le serait connue.
On peut penser toutefois quo
le silence ne se fera pas avant
longtemps sur les circonstances
de cet accident, et que la publi-
cation des tdmoignages fera re-
bondir l'int6rnt qu'6prouoe l'o-
pinion publique devant ce mys-
tere auquel a dtI mil6 h'unique
aurvivant des frbres du Pr6si-
dent Kennedy.


APOLLO XIII SERA
LANCE LE 11 AVRIL
WASHINGTON, IAFP)
Apollo XTll aera lanc6 le II
Avril, mals non le 12 Mare corn
me prdvo, announce la NASA.


de Foe
PARIS (AFP)
A un jour do tliage au sort
pour la formation des groups
prlinminaires du prochain cham-
pionnat niondial de Football, le
Br6sil eat le favori numnro un
des sp6cialistes londoniens. En so
cond lieu viennent los selections
d'AngletLrre, d'Allemagne Ucci-
dentale, d'Italie, d'Uiuguay, de
I'Union Sovldtique, du P6rou, de
iu Tchecoslovnauic et du Mexi-
que.
L'Anglcterre ditentrlce Ie lai
Coupe et le Mexique, pays orga-
nisateur ont choisi respectivc-
sment leo states de Guadalajara
et de Mexico avec leurs magnifi
ques colisc6s de style indion. En
cons uencc le Br6sil, nussi en
tate de listed fern ses premiers
matches dans les lstides des vil-
les de 1.6on ou de Toluca.
Conform'mont I la tradition
les nutres grandes elections a-
mrinenCines cosvnme l'Uruguay et
le P6raou ne ferout pan pa.rtie des
groups br6siliens et mexicains,
Le pour diminuer les rencontres
centre payo frdres.
II en soeat- de m8me pour le-
.luutre repr6sentants de 1'Est :
Tchcoslovaquie, Bulgarie, Rou-
manie, URSS.
Les quipes humbles du cham
piornnat conime Salvador, Maroer,
Israel seront sans doute rdpar-
ties dans des groups distinct.
Pour deE ratsons purement poli-
tiques en tout cas, le Maroc et
Israel ne figureront pas dans un
meme group, c'est une condition
impose par le Maroc.

Re.lativement a la participation des
gratides 6quipes i ces 6imninatoi
res le Mexique jouera pour la
septie'ine fois en finale du cham-
pionnaf Jules Rimet, l'Angleterre


Mouventtflts
des denies
d'exportation
Le dernier bulletin de 1'Insti-
tut Haitien de Promotion du Ca
f6 et des Denr6es d'Exportation
informed que :
... Let exportations de gatl
vert pour' Ie mois de Septe le
dcoulo Ataielit de l'ordre 23G
millions de lives d'une valour de
75 millions de dollars, ce qui a
accused une baisse de 23 pour
cent et 27 pour celt en quantitC
et en valour.
II y an eu cependac uone aug
tolatation appreciable quant nu
prix d 1'exportation du cafor so-
luble 1.5 millions de dollars en
Soptembrc 8, et 6.6 millions de
dollars t Seotembre 69.
.. Le marchb sp6culatif du co
ton a connu ,ne chelle plott
riible. Lea prix sont passes ile
Ii points plus liant 20 points
plus bas, par suite de la baisse
ecnregistrsl I dans be destsmandes
pour les nouvelles rcaltes.
... Le prix du sucre sur Ile mar
ch6 de New York a accuse une
baisse de 3 centimes, mais d'unec
facon gorbrale los prix sont de-
mncurs inchang6s.
On note cependant quo le
Ddpartement de l'Agriculture des
Etats Unis a opdrt'-une diminu-
tion de 15.897 tones courteBs sur
le quota de sucre atrord 6 A Hai-
Leo provisions pour le ca-
cao ont enregistrd une babese ai-
gue au course does operations de
Isa premiere quinzaine de NoVeon
bre 69. Les prix So sont situts
entire 98 et 86 points soau dessous
des coors prOcd&nts.


Les Actes du 26me


Congr&s National du Travail


A V u VLe Doparteniont des Affaires
otbaPl Sociales vient do publioer offclel
Element lea Actes du Deuxitme
availt jou6 It. fiai. mondiale de' Congrbs National du Travail. La
1950 et s'dtait toujours qualifies publication eat. copieasos et rdall-
depuls. L'Italle, champlonne en aBe avec oat b 'Inprimerle Des
1934 et 1938 saera I sa septibme champs. u s'agit toutefois d'un
participation on finale. II eon sera premier tome qul conatitue un
de m&me, pour 'Allemagno occl-, volume de 500 pages environ
dentale. Elle 6tait championne en Comme on le salt, -le but de ce
1064. Leo Beiges paraltront pour Zkme Congrhs national du Tra -
ia cinquibme fols. L'Union Sovi6 vail qui s'est tenu en Avril der-
tique s'6tait clasi6e pour la pro nier en notre Capitale 6tait misfe fois en 10968 et sera A as discuter des questions inscrites
quatribme participation on finale A l'Ordre du Jour en falsantT 16-
'i Mexico, L'Uruguay sera a sa valuation do cc qui a 6t6 r6alis6
sixibme participation, la Teh6cos depuis la tenue du Premier Con-
vovaquie joucra la finale pour Ia gr&s National du Travail en
sixi6me fois, Ia Suisae A sa cin- 1949, d'6laborer un plan d'actlon
quoime, a Bulgarie a sa troisi6 pour concr6tiser ie theme g6nm -
me, le Br6sil oat l'uniquo pays ral du Congr6s : cLa Promotion
du monde qul a participd aux 0 dn I'Homme Haitien par la Pro-
jcux mondiaux de football availt ductivit6 umClior6e et le Travail
gagn6 le championnat de 1958 Humanis6.v
et 1962. Le P6rou reparait tr6s Cc preniier Tome content ou-
fort apros son 6clipsc de 1930. d ie I'important Message du
Le Salvador, le Maroc et Israel Frdaident Duvalier, lee discourse
sont totalement des d6butants, d'inauguration du 21 Avril ainsi
On suppute que le vainqueur que les communications prdsen-
de cette ann6e sera un des grands tees ouse les i ous-themes sui-
de l'Am6rique ou de lEurope. Co vants :
sera le quatriAme jeu rdalisI 1 Situation doe 'Emploi (a)
dans un pays de 'Am6rlque. Main d'Oeuvre et Organisation
L'Europe n'a jamais triomph6 du March dc Ia Main d'Oeuvre
en terre ambricaine, en retour le (b) OrientatTon professionnelle
Brdsil avait triomph6 pour la (c) Forniation professionnelle,
premiere fois en Europe I Stoc- (d) Artisanat, (e) Migration, (f)
kholm. Autres. ,; ,(


CONN4ISSANCE D'HAITI
Nos as et coatames de Noel
par Gerard Joibois


Quelles sent lea fetes religieu-
ses c6l6br6es en notre pays avec
plus de ferveur populaire ?
Je noterais d'abord la f te
votive d'une ville, d'une paroisse
d'une chapelle, en raison de
l'intensiWi des sentiments collec-
Lifs des gens domicili6s dans la
commune, le village, la section
rurale concerns ou les environs
immddiats. Mais 1'sclat de cette
solennit6 se restraint. A une por
tion d4termnin6e d'un arrondisse-
ment, d'un d6partenient.


En l'honneur du
Nonce Apostolique
Le mardi 6 janvier, l'Archeve
que de Port-au-Prince, Monsei-
gneur Francois W. Ligondd pr6si
dait a la Basilique Notre Dame,
la cer6monie d'introduction du
nouveau Nonce Apostolique, Mon-
seigneur Luigi Barbarito. Ce fut
une belle et 6imouvante c6r6monie.
Le distingue Reprdsentant de
Sa Saintett le Pape Paul VI -
tait accueilli au seuil de la CathC
drale par Me Christian Latortue
President du Conseil de Fabrique
qui prononca des mots dc btenvc-
nuc trLs circonstancids. 4'
Plusiours dignitaireti des pa-
roissos dc la CnplLale avaient pris
place no Choeur; l'Archevoquc
Ligonil, I'Eve&que Auxiliaire Jn-
Baptiste Dicoste, les Chanoines
et Prces Dornlien, Halaby, Mi-
lord, FagoLc Bezin, Pierre Iouip,
Legall etc. Mgr Pino, Secr6talre
de la Nonciature.
La messe a dWt chant6e solen-
nellement par le Nonce Apostoli-
quo sasistd des Chanoines Attis,
Laroche et Jean Noel. Monsei-
gneur Barbarlto prononca en cot-
te occasion une Homilie qui tra-
duisit son dsair de travalloer au
mieux des intdrets de l'Egllsc
d'Haiti et de son Clerg6, de tous
lea Catholiques et du pays haitien
tout entier.
A la fin de I, messe, l'Offi-
ciant donna la ben6diction papale
qui fut suivie du chant du Te
Doum.


Aussi, en tout premier lieu,
placerai-je, sans aucune h6sita-
lion, la NOEL, eu dgard A la
gdndralite et lardeur de Penthou
stasme pieux et vibrant, manifes
t. unanimement par nos six mil
1uns de compatiiotes, A chaque
retour de ce grand anniversaire.
. En deuxieme lieu s'insbreront
Paqats et la Semaine Sainte.
*.-Dasna touL-nourO pays,-,*iiles
et campagnes, remarque t-on, la
Nativity n est nullement commi-
iiorke l example de note ville
principal. En notre ca-pitale cos
mopolite, cette Nuit Sainte est
marquee par une ambiance plu-
6At profane : bals dans lea nighl
clubs, dancing et lieux divers,
beuveries, ivrognes braillant
dans lea rues, circulation intense
de voitures et autres.
PRONONCIATION
DU NOM
Signalons, en premier lieu, que
plus de cinquante puur cent de
notre population cell des
campagnes et surtout cell des
mornes ne prononcent pas
NO EL, scion In phondtique
icluelle de Ia langue franchise,
maio NO AL.
(Suite page 2)



Au Compt
Par Raymond I
EN RELISAN

T'rois mille ans ont pass
sur les cendres d'HomAre
Et depuis trols mille ans Ho
merereespect6
Est jeune encore de gloire
et d'lmmortalit6.s
VoilA, certes, un bel hommage
S'minent pote de l'de Il liad et
de l' Et la preuve que, comme le
souligne Horace dans sesa Odes,,


Visite Culturelle de Sevillais a Haiti
Par Maurice A. LUBIN


L'Espagne n'a jamais public
l'Amirique. Elle regarded tou-
jours avec tune nuance de mndlan
colie ce vaste continent ambricain
qii forinait autrefois son empire
coloniaL Depuis la separation des
pays de I'Am6rique d'avec leur
m6tropoie europdenne, les rap-
ports cuJturels sont devenus trso
6troits. 11 y a entire eunx des con
ventions culturelles et nous cro-
yons qu'il y a des R6publiques oil
lenrs naltlonaux peuvent posB6-
tier la CiboyennetL eapagnole sans
perdre la laour propre et les Espa
gnols sound t leur tour les natio-
naux dq s es pays amricains. Oa,
de double nationalist ountre une
ancienne Matropole ot une nol-
velle Con osmunaut6 r6publicaine.

S6villo eat de toutes lea villes
,de l'Epa~qne colle qui possade
le plus de souvenirs aniricains.
Exidtent a core au Chef-Lieu de
oatte impo rtantea igion de rEs
pagne la I'ORRE DE ORO (la
Tour d'OR ) oi parvenaient lea
:galliosn espagnols qul revenalent
xremplis dor de 1'Aitr te et
surtout les ARCHIVES DES IN
DES qnl extent d6podatalres de
tons leg a ocsments attataunt les
blenfai #j de 1a colonisation espa
inole & as Im pays d'Am6rique.
L'onI em voir leM traces dos tra-
vax d'linfrastructure qui ont
6t6 c mastrults (Villes, 6glises.
portsta, tavax d'irrigation, pa


lais) et tous lea instruments de laicsee SAville le 19 Ddcemhrea. 11
la culture. (,Univarsits, biblio- sont allas d'abord A Puerto Rico
thnques, CollegeB, Academies, ob ils sont restA une dizaine de
journaux, revues.) jours.
A Suville fonctionna IECOLE Apres Puerto Rico, ils 4e -
DES ETUDES HISPANO-AME vaient se rendre en Haiti, main
RICAINES oil lea Espagnols con l'itindraire de la line adrienne
tinuent a rester en contact avec lea obligea A bouleverser leur
ce qui a t6 faith dans le pass programme. les furent obliges de
par des conqu6rants espagnols et prendre la direction de Port-au-
avec la vie acteluele que mbnent Prince. Ce centre temps n'a pas
ces RIpubliquse atmricalnes. promise de realiser ce qui avait
Dr. Francisco Morales Padron Ut6 pr6vu A leur honneur.
est vice-Directour de cetto Ecole Le dimanche 28 D6cembre, ils
que nous venons do signaler, sont parvenus o Port au Prince,
mais il est surtout un dcrivain dans la matinee. Arrives ici, ils
f6cond de reputation international ont dt6 quelque peu surprise de
to qui se padsionne pour le d6ve n'avoir trouv6 de ces organisa -
loppement des rapport himpano- tions qui avantagent lea dtu -
am6ricains. 1 a dejA iubli6 les giants a t'Itratiger. Ils n'ont ren-
ouvrages suivants : contr6 ni cauberges de la jeu -
nesse, ni YMCA, WMCA, ni mai
lo) JAMAICA ESPANOLA. sons internationals oi lea 6tu-
2o) EL COMERCIO CANA- diants strangers sont h6berg6s A
RIO AMERICANO. peu de frais. Ils prirent loge -
3o) FISIONOMIA JA CON oent A la Villa Manrbse.
QUISTA INDIANA. Lea s tudiantp furent les sui -
4o) REBELLION CONTRA vants: Antonio de los AIRES RI
LA COMPANIA DE CARACAS. VERA Esperanza BABIO VIL-
5o) HISTORIA DE AMEBII- LAESCUSA, Guadeloupe, BLAN
CA (2 vol.). CO NIETO, Mercedes BUESO
60) HISTORIC DEL DES- RAMOS, Francisco OASTILLO
CUBRIMIENTO Y CONQUIS- MELENDEZ, Manuel CORTINES
TA DE AIMEICA, sBans com- TORRES, Salud COR1TNES
ter lea multiples articles ou eta- TORRES, Conceplcon FERNAN-
des d'un interkt istorique. DEZ ARMENTA ERNAN -
Dr. PADRON a pris Ia reaon EZ MaRRERO ,M I A Angeles
s-bilitA de fair fair & ss 6ta- U
dlants le p6riple on Am6rique. Ile (Suilte page A cl. 7)


2.- Situation de L'Emploi des
Travaillours intellectuals :
3 -La politique salariale.
Lea auteurs da coa discourse et
dtudes oento MI Max Antoine,
Max L. Fouchird, Ren6 Joli-
coeur, N. Handal, J. T. Medrano,
H. Piquion, R. Fareau, Andr6
Monferrier Pierre Ch. Douyon,
A. Darius, Sinold Baptiste, G.
Dabbas, V. N. Constant, B. B.
douard, Y. Foprcand S. Vernet,
E. Garnmier, L. Douyon, J. Ma7
gloire, H. Collot,., J, L. Months,
A. Edouard, M. Day, J. Castera,
E, Trouillot, R. olsette, M. Rou
main, G. .R6sil, J. Loiseau, Ch.
P. MWnard, A. Nareisse,. G. Fe-
lix, G. Corvington, J. C. Craan,
S. Braudo, A. Salgado, L. Jadot-
to, R. Philoctate, A. Mangon s,
Ml. L. Pierre, E. Vincent, S. N.
Fourcand, R. Durand, C. Jeannis,
Joseph F. Lemoine, G6rard Mi-
chel, Jacques St Lot, Mile F. Mu
rat, Mme F. Rigaud F. M. Laro
che, L. R. Leroy.
Nous remercions le Secr6taire
d'Etat des Affaires Sociales, S.
Ex. Max A. Antoine qui nous a
faith le plaisir de nous faire pav
venir un exemplaire, de ce co-
pieux et pr6cleux document.


AU FIL DEaS '


dUY DU ROSIER
Ua produirO, l lo Mai
asu Carntia HaU,
...Mmae Nicole Durosier est par-
tie mornredi matin pour New
York via Miami. Elle so rendra
enauiteo au Canada os elle va re
joindre son frsre le griad artis-
te Guy Durosier. Ella nous dit
qu'elle accompagnera Guy dans
une tou.=nide que cet artiste comp
to effectue en Europa dans les
senaidnee A venir.
Nicole nous dit qsje Guy se
produira le ler. Mai au Carne-
gle Hall. On se aMppeill le trioan
yphe que'Guy Du Rosier availt r
port a ce thdfatre internatio-
nal de Neow York Is .1 Mai do
I'ann6e dernlire. 11 va cartaine
mentw re6diter son triomphe.
JHO ARCHER
0e soevient de sea Jamn ahaiitias
...Jho Archer, le rand artist
haitien de reputation in tlo-
ntal, n'a pan osubia es haitievm t soe amis du Nouvel-
-tiate n _pltc II a ou la veil
tole d Noel, la gentillease de
nous nvoyer, un cAble nous de-
mandant d'cbre l'interprte do
ses bonds voeux auprbs do se a-


Le t molgns ge de mr d'AITI, etia touted I'-
r y squipe du NooeLita.
M. Garam y Sur II a repWe ce gete a l'occa-
la ersotmen des sites do fin d'ann6e.
l .0m i dNous avons 66 s tinknament
Js5US CWist touc p iar catte attention et
Pour son numn.ro de Noel, la noun ren rerc'ons acasi blro
revue franetscaine 'EVANGILE pour mes AUJOUBD'HUI a demand a des pe du Nouvelliste et nets.
parsonnalits de touted oriete- NOS VISITREurx
tions politiques et religious ce .La eU
qu'alles pensaient de Jduoo-Christ .Lasmaine derntdre ont re-
Parmi les tsmoignages d g'in- ros aton poii New York be
croyants, on rmnarque celai do grand avocent anriYcan sIlte a-
M. Roger Garaudy, m arxte mni Claude Henri Kleefield et sa
qui declare notamment f emo Yvoans.
*ri a du vvre de tell mani- Claude at Yvonne viennent de
re que toute a vie ilait... 'passr ler f6tem de fin d'ann6e en
Pbor crier ut la Bon Car con e e font Hasoiti co
ne Nouvelle, il fallat que lui-mie tI ,our scondesrat aie. iM out
me, par sa resurrection annn- lhabitude de oya e aes lou
ce que tautes lea limited, la lBi aia de yser avec er
te up e, : la mort mme a ,- "oa -t- N,
r= lb3 bunt lasi*e a New
6t6a on t i u o York. Ciaule Henri K este lunli
Telr ou tel ru4it peut contest bre avocet doe 1Immgration
ter cheque faith dechte existen- New York. Notre excellent col
cc, mats cola ne change riena laboratu t ao Charles Fer-
cette certitude qui change La vie. land Pressort aindaqua Me. Mau

ve l6tineotle ou la flambko pre patrites travaent das on Ca
mire qui lu a donn6 naisance... binet Fun des plus frqueous do
aToutes lea sag s, jusqueLa New York. Nous avions rencon-
mtditalent sc aIs destin, sr. la tr6 Claude et Yvonne partout oil
. ,cessibL confondue avec la rat. i ayv e partager oute d
son. 11 a monIclen folio.uil vivro qui fleurlsait au nours des
le contraire du destin. Lui, la li f6tes de fin d'aunl. ] ae ent
bet la cr6ation, la vie. Luo qu le lundi 29 DU6mbre au fornida
a d lfataics nl'histoire. ble Show du Grand Httel Oloff-
Cbtait comsne une nouvelle son n companies de nos bons a-
na ouse Ide rone, do a ms, Pierre L. Elie et son 6pouse
aVous, lea relers de a
grande osp-6rance quo noon. -.... Ed Ladwbg, do bureau dqxp. r
dez-lq noual Sa vie et saOma Manufacturinor"Mjs. i pour
sont A nous aussi, a tous oX I'Ann6riqu Latine aet lea oura-
pour qui elje a un seAs. A nous bes et arrive l i ma di oir po
lprndre contact avec los Rpr6
auite page 4 colonne 5 sentants de la MM dont notre
excellent ani Gcrard 'Chancy. II
paisso trois jours ici pour voll-
B 1 let il'ontralnemonto du person-
,JIUllv tel utilise dians lea Itmprrimarbe
fe Gout usage du ytamo off-act
PHILOCTETE do sa MMi M. lieet descend au
HIOCEE Grand Htel Oloffson.
4T HOMERE X X


...M. Alan Sonfit
l'on ne nieurt pas completement, me Blyth ount
grAce A son oeuvre. Pension Flambert
Hom6re, en effet, est un poeto 6puisent los char
do genie. Prince en compa
I et vrai : d'aucuna preden- chel ot Elizabeth
dent (l'abbd Francois d'Aubi- York et de Boslo
gnac, le premier, en France ples se sent renm
qu'il n'a jamais existC. En outre, d'un voyage au
on a declare que les deux poemes fist eat un artist
piques, l'Iliade et l'Odyssee, x X
ne sont pas de mime auteur. ... M. Donald i
C'est dire a quel point Homa- mantel femme M
re a toujours passionn6 l'opinion. jolles files Ma
L'6rudit allemand, Auguste
Wolf, a lui aussi, d6battu O /
quess tion, Prolans sea oV

En tout cas, l' dyashes demeurent deux po6mes
incontextabloanent beaux; tt puis, SAIGON (AFP)
UIvsse n'eat-il pas, a certain 6-
gard, le civilis6 dent parole Andrd (De FMlix
Bonnard 1 Le President Ng
En ces temps de grandes aven- a mis les anmeri
tures astronautiques, oil hommee centre un retrait
foule le sol lunaire et s'apprite leurs troupes de
A conqu6rir d'autres planites, je pie vietnamien c
no puis m'empdcher de penser A politiques qui pr
l'esprit curieux du h6ros de 1'cO- tralisnme. ,els so
dyssoe), qui veut dompter, mal- mes ,es lntiels di
triser une nature qu'il redoutait Chef e l'Etat S
d'abord, I'ayant jugae mystfrieu- vendredi martin
se. Condcrence de pr
Par ailleurs, ne trouvons-nous tes et jeudi soir
pas dans le beau jardin du rol ge t616eis'I In .
Alcinous, ou les branches des, nutes. /
grands arbres ploient, en touted La guerre au V
saison, sous le poids des fruits, gue et la relive
'image, ou A peu pros, de la so- ricaines par lea
cidtA de remain, d'une soci4td miennes prendra
plus humaine, plus fraternelle, ann6es, a affirm
plus equitable, qu'entrevoyait di- le visage s6vre,
j4 Vittor Hugo : cents journalistel
cLe vingtitme siecle sera un membres de on
siecle heureuxa? runss au Palais
pendance).


CHINE URSS
PS CHOSE DE GUERRE
EN CHINE, DECLARE
L'AGENCE TASS.
MOSCOU, (APP)
La propaganda Maoiste entrd-
tient une psychose de guerre en
Chine, declare aujourd'hui l'a-
genes Taos, dans un v olent col
mentaire qui d6nonce lea mem-
fonges anti-Soviltliques des Mao
istes.


La veille- il av;
]a population vie
vait se preparer
longue haleine et
veaux sacrifices.
taunt brossd un t
- de la situation, a
ment que les
talent srop falbll
csp6rer clench<
une nouvelle offe
Aux yeux des ol
ton optimiste coc


Set aa joll faom
descendus A la
t Alan et Blyth
moes do Port-au
gnlE du Dr. Mi
n. Ces deux cou
coutr6s au couTs
C3a. Alan Sn-
a de New York.
x
Litter, ,a char-
dary et ses deux
ria et Nina, de


Short Hills, New Jersey, ont
pris logement mardi soir au
Grand H6tel Oloffson. Don Rit-'
tar est doan le cTrucking Busi-
nesw>.
...M. Rend Vitalc, le joune pho-
tographe stalien azs6 aveJ lae
soixante sept canadiana du Grou
pe RELIABLE ASSURANCE
VIE de Oontariq at da Qsdaer
faith un reportage war Haiti
dans lpquel II montrea la beaau
t6 do nos fmnmes sur an fond
d'arbres fleurio et de mnr de
Turquoise. Le group eat ar-
riv6 lundi avee un avion de la
Nord Air. II a i coelli i1ua,
la Southerlend Tos. -
Nou aveons encontr 6 .JI-n6
Vitale nrcrredi soir au Casino
en comipagnie de Joel Th6baud
et de M. lulgi Russlgnan d To
onto et sa jolie femme Lola.
...M. Howard Stanton, .cioal-
gue de Worcester, Masaschuaeot
a pris logement au Park H&tel
meftredi martin. 11 y panve qua-
tre Jours.
x x x
...M. Daniel Sondral
eat arrived id hier martin en com-
pagnie de M. PF dderick Joseph
Gillmore, dans le cMarkoeting>
San Juan. Dadou eat cFinancial
Planners a Puerto Rico. In avait
donn6 tout son concourtsAi la d6
Iegation haitienne au Congres
de I'ASTA en Septembre 1968
xxr
M. Daniel Walzer grand avo-
cat de Westport, Connecticut sa
charmante femme Marjonri et sa
captivant? fille Wendy ont mis
fin ujourd'hui a leurs vacances
en Haiti. Ila viennont de passer
quinze joursm a l'H6tel Ibo-LA14.
Wendy etudie la sociologie A
l'Universit da Boston.
M. Daniel Walzer et sa family
le so trouvaient bier aoir an Barc
becue d'El Rancho avec M. Jac-
ques Baussan, Manager de PH.otel
Ibo-L616 et sa ,adduisante femina
Conchita. -.
M. Daniel Walzer qui nous
avait enoduntr pour la premiere
foi ici avec le grand &crivain
ambricain James Jones (From
Here to Eternity, Some came run
ning, eta) nous a dit hier soir
ce que, quelques fois, notre
aire entendre. Nous l'en rerer
cions.
x x x
...M. Horace Julliard, sa diatin-
gu6s apouse Marguerite arrivAs
ici le jeudl 8 Jansier ont pris lo
segment a El Rancho. hs paa-
sent troi l jous lci. Ioa snt do Go
n6ve, Suieoe. Nous lea avons ren
contra cE martin a El Rancho eo,
compagnie de notro ansi G6rald
Ldvtqus et ion file Louis-Albert.
M. Horace Julliard diriga Ia
Julliard & Bolliger do Gonbve,
unSe soci6td de construction at de
vantes d'hItelbs ot d'apparts-
miats, dlnt Ils actlviltos '6ton-
dent tout hi travers l'Europo.
M. ot Moi Hoorice Julliard
font une tournoe do reconnali-
sanoe des h6tels dana les Antil-
les.c C'ost ainasl qu'iLs ont do6 i I
Guadelouple, A Tobago, i Sainte
Lucia A la Martinique. 1ls quitter .
ront Haiti Pour so rendr A;i la
Jamaique. La prochaie b fois ils
sauront oii passer Ioeur va-
cances. Haiti A touts I lea chan-
cis d'etre 'Ilec ohosiae.
...M. Georges Kirchhoffer, sa gen
tille .feamne Annette et son filth
Georges Jr. parent une aemaini
on Haiti. ie sont do Staten Is-
land New Y9Ik oh Georges, d'on
gine franchise possoee le Mora-
vian Florist Garden Centor.
La famille Kirehhoffer est iles
cendue h El Rancho.
(Suite page 4, Col. 1)


* optbimism*et inuqul6tude du
Prisident Then


BOLO)
uyen Van Thieu
cains en garde
t trop rapide de
combat et le peu
ontre les Fakirs
ceonisent le neu
nt lea deux thei
iveloppds par le
Sud Vietnamidn
au course d'une
ess ede 90 minu
dans, un nmessa-
Nation de 75 min
Vietnam sera Ion
lea troupes am6-
troupes vietna-
de nombreuses
e le Pr6sident,
, devant trois
s et tous les
Gouvernement
Doc Lap (Ind6.
ait ddclard que
itnamienne de-
A, une lutte de
fair de non-
I aFvai pour-
ableau optimist
affirmant notam
communists 6-
Es pour ponvoir
tr avec success
onsive gdn6rale.
bservateurs, son
ntraatait d'ail-


leurs avec sea affirmations selon
lesqut'les touted les troupes de
combat amn6ricaines ne pourront
tre retires en 1970, parce que
los forces sud vietnumiennes ne
seront pas en measure de les rem
placer rapidement.
Tout en affirmant qu'il avait
reCu des promesses formelles du
President Nixon, du Vice Pr6si
* dent Agnew, de l'Ambassadeur
Ellsworth Bunker et du Gdndral
Creignton Abrams, que les Etats
Unis continueront AL aider le nud
Vietnam, le President Thieu a pa
ru soucieux A ce sujet.
Ut journalist am6ricain lul
ayant demand s'il-avait des don
tcs quaint A Ia continuation de
l'aide america.ine le President
Thieu n a pas drpondu par un
non cat6goriquo maTs a d6clare
qu'6tant donn6 touted ces promes
ses 11 ne pouvalt pas se permet-
tre d'avoir aucun doute. II a. sou
lign6 qu'il avait adresad A Wa-
shington une liste des besoins
du Sud Vietnam en armementi
et en aide financirre et que cette
derniare etait encore plus import
tante que l'aide militaire. Mais
son insistence A r6p6ter qu'un re
trait trop rapide des troupes de
combat serait imprudent, impose
ble, impraticable a donn6 'imnl
pression sux observateurs quit
voulait raleonir le rythme des
retraits am-ricains et que la si-

(elmt page 4 ol. 5)


--- ---- -----v---- ---- qpl------ Mqw ALOW P"Elagmar Fvu







PAGOS ~DR~al a Jl-ma 1)7


PRIOIIIJCME No Mi


r i D Ba IS v v vi v u i





. 1





IORIaONTIALBDMNT -

1 Graduar
2 Milangua 1. coaleurs -
Bien c)oa dani cartaina cam
S Vo'te crlcate
4 Conic & NntMe Soucl
5 Rayon Note Lettri
de menace
6 -. Melre-seconds En falm-
Conjonction


7 Ouvarture our ti mar
u No rAng. plus Incroye-
10 Do I dynastlc d'un rol du
Moyaon AIg


VZRTIotMLIMT -
I .- Met en llieu la Dit A
tin ll intimo
11 -l Habisa protecteura
III Qui a do I'modade En
6palant : ala arflt
IV En mur Supprin nra
V Ancmna solnie m ra nal-
- Chamnplon
VI Unlot d r6 istance o61e-
trique Noble entiment
VII Le.i dux Sounvt dd-
gamrnl
VIU On chant *on coger -
Troobla
IX Boone opinion Sent
inauvais
X A ne pas prendre en mar-
Che


Solution No. 258 F.
HORIZOrTALEMENT VERTICALEMTBNT -
1. Sauvcrarde 2. ATnA; lang I. Sa; Crocs n Aide; Al;
3. Diurnes 4. Nfl0; Adra 5. Ei III Uniformit6 IV. Veule;
Ocuei; Ap happier ) 6. Car; Eson V. Rous; Slo VL Gin;
Sa; 1ip 7. Riane; Rade 8. Fa; Uni VIL Alias; R6el -
tssue; En 9. C6toine; Ut VUII Ra6; Ba IX DN; Rai-
10. Stenollor dour X. -Egrappnt.



Allez A New York, Los Angeles,
San Francisco, Madrid, Mexico
ou ailleurs
LA DOMINICANA DE AVIATION vous offm cBs faclif im.
Elle vous tranrportera lei JEUDIS ET DIMANCHM S h Santo
Domingo oi vous aurez tune bonne correappndance ayes la
PANAM at la IBERIA.
LA DOMINICANA DE AVIACION vons offre dgalement
d'autres possibilities, let Mereredia. et V endredi a avac la
NORTHEAST AIRLINES A Mianmi.
Pour tous renseignaments suppldmentaires, veuiHaz vous a-
dresser A PANAM & votre Agent de Voyages ou aux Bureaux
de sla DOMINICANA DE AVIAGION, Cltd da o'Expoition, en
face de l'Office National du Tourisme. T616phone 8277.-





Banque Nationale

de la R publique d'Haiti


Banque de l'Etat Haitien
Devenez votre propre Cemptable en ourrant
un compete de Chaques o la Banque Nationale


Nos us et ouhum de MoNd.
(Duke do La lr spanMs)


00 NO ALM qui emal6e do
stOute 4videnre *u vioug franqall
dlu Moyea Ago, au franoeln,
au poltevin, au ploarti, au nor-
mand (cas ditaloto do in lon-
ua Wai'oll, Ancltira do notes
patois rrolo luo parilsalnt
l, fendatouro do 1i colonim fran
Csa i' Saint Domlngu,*. lea Ill
butioara eat bousonlmor du VIlA
asbel, IsM premsaars colons) so
r6vbla ltamateatabeImoet plus
rot sdu 0not ltin d'originm
NATAII8. Le NO-AL do notre
crolea mat bmptw *avac lto
NATAL do, I lana e poDkIN0 -
so, (dovenu lI nom d'une pro-
vince do I'Afrique du Bud et d'u
no vdill du Nord'Est du Brisil.
ddcouverted par dos namvligaturs
luoltanlene, un jour.de Noiml) a-
voc Ie NADAL do. patois du Sud
Onust do ls France, avee eI
NAU, d dudialect du BwrrjfT t
onu tou, du cnataiso latin)prl-
mititf.
Je slaise A nos lingulstes le
soln de d6cortiquer notre NO-AL,
common ce nest point man pro-

SPECIFIQUEMENT
RELIGIEUSE.-
Saul A Port-au-Prince. la
nuit BENIE (ainni qua l'appel-
lent lea allemande eWelhnacht)
eat avant lout une solannit6, &
caracthre sp6ciliquoment roll-
glieux.
En beaucouo do nos petites
villes, galories ot balcons sont
lllumin6s aix chandelles, entre-
m616es parfois do bougies sous
verrine, do lampions et mame
do ces quinquete primltifs appe-
Ide on crm ole ilam pes tte grl-
dapeo : coutame issue tout droit
de l'6poque m6di6vala europden-
no.
Aux moses de moinuit ou de
laurore, on aoutes lea EgliBes
parolissialea et chapellee ayant
chaplain, les fidles s present
en si grand nombre qu'ils ddbor
dent en longues grappes deos par
tea des saints 6difices; lea plus
leste ou bien s'accrochent aux
crois6es des fendties du tran-
sept ou de l'abside, ou bien grim
pent au clocher. II an est ainsi
sur tout le territoire de notre
R.publique : pas une eule fa-
miUle dont les membres ne tiesn-
nent, en ce jour, h participer au
sacrifice de la messe.
Personnel n'a dormiai vant mi-
nuit et des 9 heures du soir, bien
avant l'ouverture des sanctuai-
res, s'augmente A ohaque minu-
te le ndotbre des fiddles atten-
deant devant le parvis le moment
d'aoeeder A la Maison de Dieu.
Au retour A la maimon, les at-
tend un r6Teillon, si frugal qu'il
soit, avec son invariable plat
unique ou de r6sistanee, un fu-
mant bouillon au poulete.
CHEZ NOS PAYSANS-
Davantage qua parmi noe ci-
tadins, 'esprit de NOEL est an-
cr6 plus profond6ment chez veoa
paysamn, qui ferment, no ans -
blions pas, environ soixao -
quinze pour cent de notre popu-
lation.
No, campagnarde tiennent h
se rendre dana une Eglise ayant
un desservant, afin d'y assister
A la mosse de minuit. Mai, tous
ne le peuvent. Aussi, cheque bitation, enverra-t-elle une d6ld-
gation, plus on moins importan-
te, pour rapporter nur la propri6
t6 laI b6n6dietion do la Naissan-
ce du Meassie : chacuno des fa-
milies ou chacun des groups de
famille y sera represent&.
Aucune distance ie leBa rebute
ra. Certain devront prendre la


route dm 4 Ih. do I'apr4smll.
II. voyagerent ea Froupes, solt
A pled, solt k do d anlmaux., so
lon ta resources do I'hhbittlan
an monturot tl blte i d charge.
Durant I'Automne, houreuoe.
ment, lea tcoumbiten tradition
nalla k l'n poquo dt 'ouverture
do la salon caflre, ont antillo


mu latlers. hbSIa ~r
A I'EcIlme n. "pAYmana par-
ticipaml ottffoativammot iSO etint
matrrittee, ehantant &ApDet~t. Yqlx
lo. troiponmoJe vlea xaNiomi. po
itiloarbean langom -tran~at". on
isg cantiqoas do Naldi an "Isl
so finimnt &Inm Icl~6 AiuIos dos


Recettes Simples

de Cuisine Haitienne

par NINICHB /


V
VOLAILLES ET LEURS APPRETS


cBOUILLON COQ*.- cBouil- brler en leur incorporant de la
Ion coq, bouillon de roveillon. graisse au fur et a measure qu'ils
S'acheter un gro scoq. L'appreter Ie rdclament.
come pour un poulet. Le laisser Dane, une grande bombed, tres
enter. Bien lI'pleer. Le piquer profonde surtout, m ettre coq et 16
avec du lard et du jambon. Lul gumea. Verser sur le tout de
falne prendre forte couleur de 'eau chaude en quantity d6air6e.
touo ctld avoc l'huilo et du Laisser cuire doucement & petite
beurre (une cuillorde de beurre bouillottementa jusqu'i parfait
pour deux cuillerdea d'huile I'une ramolIlmement de la chair du coq,
apres l'autre). Ajouter 4 carrot it casserole couverte.
tea, 2 navets, 6 grown poireaux, 4 Si l'eau du bouillon s'6vapore
grosses pommes de terre, un mor en ajouter penu peo. Epicer A
ceoau de boeuf ou du pore sales nouveau au gofft, ajouter du per
(deasalks), un bel o o u il mince. perfumer avec un
8 petite choux pomm6s entiers. groe pigment vert sane l'ouvrir,
Essayer de r8tir tous ces 16gu nors du feu.
men autour du gratin du fond Servir co bouillon en tasse, le
et des parole de la caaserole sans coq d6coup6 entour6 des 16gumes.
Le Livre de Cuisine de Niniche se vend dams toutes lea Mbrairies




S'Pour votre BEAUTE

E^ p les specialists
cosmI tiquces

Gele Royale :
stabilisec -

frmes de jour et de l -l
Cr~me masque.
Cre hydratante.
0oniques etLotions.
Crime dmaquillante.


Lait de Beaut '


Dentagel. ...a beat6 d u
Brillantines.
Creme 37 pour I. beaut, doa mais.


us licence


Produ~its nutmu pit
par la tloolosle B. do BIveor


Un prodoit licence APlBhM B. do Belvefor bose
de Goleo RbVale stabilis6e oifre ls garantieS 'de quality
et d'dficacit6 qui depuis dix ans font la reputation mondiale
do la mnarque.
SLboratolrei. SANTA 2. avenue du 11 Novembre. COURBEVOIE



Joseph C. Valm6 et Co.
Distributeurs.


DANS NOS CNEMAS

mix -ToImm- "rm
Voisdrvdi i 6h. at&Lh 25 Va,,ndad&6h. ot 9 h.aa 80


foul-m moulev4 pir Ia rand ul ON NM Vlrr QU d BUXr
foP du Muyan Age, Jami.a on Mlor4o (O"a .00 et 8.00
SLurtpe. tCiaque 4haliitatlon>
t him nL uald & ire pr&aote n 1 6a In Uamodl k& h. at hI. 16
Hainte able par un ou pluaieura l'.t lter A pr(ie
d do sso manibrom. I,'H AMJIAHAI)SADUJtS
S A Ia 0or0o de l'dEglis, it io* n ti me lpartll
, braves ruraux adchbitroat dio pin I,E 'lMlr rtj U M'ASSAC
Sti, do phlt gliateauxl ironit u Avoc Franco NERO.
i'bchauffor l'oatomnac une tasaMu 'ntrd. 0dm 1.0
do entf soilt h l'ttal d'une inar-
chando, molt, (surLout doan Ia
*communes utrasi qua l. ahm f .
lisux do Diparianasnt at d'Arron CIl~ CALAU
diasenumt) chez un apcula- .
tour o u commilsionnalre On don Vendredi h 6 h. at 8 h.1
r6es eiur commanditaire (pratique) LIO, tI.LIIIEUBES
chen La noiaohilt6 citedino, qui ta Lntrre Gde 1.0
la clientlal do telle famille ru-
rale. 'do Dire on Ills. on raion a"''Aledi a 6 hi, ut 8 h. 15


d'anciena liens do parents, d'al-
liance ou encore de services ren
dus: ce qui constitue una sort
de cgenan, come danse a lIome
Antique.
Le tumant bouillon au poulat
attendra aussi les poerLn.r. leur
retour au foyer. Uno coutume,
fiddlement observe en beaucoup
de noas champagnes, yeut que le
bouillon soit accompagn6 d'une
bouteiile de' vin (tu meilleur
marcid et la plus petite en fonc
tion de leur bodrsa). Chaque
memnbre do 1a fanille, petit ou
grand, pourra Bra unecter le
gosier d'une petite gorge apr6.,
qu au prealable aient 6t6 versees
Seovant la port quelque 'gout-
tes in 'intention des area, 'qui
participant inviaiblmont aux
joesa et aux peoines deo I family
le, don't its a ont 6t do leur vi-
vant des membres actifs.
NOEL CHRLSTUPHIIIENNE.-
Dana le D6partemont du Nord
i'herinage Corustophien donna
une comm6amoration de la NOEL,
encore plus specitiquement reli-
gieuse et atrictement familial
dana leo ville auo Nord quo dans
le Sud, l'Ouest et l'Artibonite.
Tonu lea restaurants, bars gar
gates, night clubs, cdancings,
ant spontandment ferm6. A par
tir de 9 h. du soir, Pon ne ren-
contre dana les rues, que les gens
se dirigeant vers l'Egliae ou en
revenant.
Chaque famille tient ai orga-
niser un rbveillon oi ne aont in-
vites que lea parents: ceux ci
peuvent y amener des amis s'ils
y ont dt6 autorinss A Pavance
par le maitre de cans. Le rdveil
Ion ne commence le plus souvent"
qu'aprns la messe de ninuit A
laquelle doivent assister tons lea
participants. Le reveillon peut
6tre suivi d'un bal animn par un
electrophone.
Mais len rues videos sont gay6ef
par la musique et les rires, pro
venant des maisons o a'on f8te
en famille l'anniversaire nou-
vel6 de la venue an Monde do
Sauveur des Hommes.
GERARD JOLIBOIS
N.D.L.R.. La second parties
paraitra dans l'une de nos pro-
chaines Odiitona.


Un remede anuveap
et souverain centre
les doaleurs


Bauwmdl C b. st 8 K. 0


VIOLUNCLSKl MCABT
Wntris O dm Jo50 t 4.00


RE


S5
16


Un medicament puissant et
inoffensif faisant disparaitre ra CINE OLYMPIA
pideoment touted mortep de don-
leurs, c'est bian DO rROSTAN. Vendredi (En permanence)
Arthritiama gontte (il 61hmine 3 S S PASSEPORT
l'acide urime), 'rhomnatiaine arti POUR L'ENFER
culaire aigu, rliumatisme chroni Entr6e Gde 0.60
quo, rhbunatilme, goutteux, selati
que, hydrathro"e, arthrite eAche,
coliques hM1taques, gravelle r na..
Touted. lea doileoru provoqunes AVIS Matrimonial
par ces affections diaparaissent
devsat DOLfROSTAN. Je, sougsign6, Mr. Ernst Per-
Lea pilluns DOLOROSTAN vil, propridtaire demoeurant eL
cherchent non aeulEment A fare domicili6 i Port-au-Prince, r6si-
diBepartre leS manifestation de dent actueLeomonit iL Now York,
la maladie tmals aurei en de- faith. savoir uu Public ent u coni
traire la Cause. more en g6n6ral que Jc ne suis
Ne contonuez plus & aouffrir plus roesponsable des acres at ac-
inutilament : il y a malntenant tions do nion 6pouso nde Mimosa
lea pilluleu DOIOROSTAN. DO- BOURGET pour vaustw graves
LOROSTAKN ajit vita eat et incompatibilit do carctAre.
"anm danger ne content au- Une action en divorce sera un-
con produit nocif. tentde centre elle.
Demanded DOLOROSTAN i u-nu-Pco. i) Novembre 19601
lourdt'ul nhame. En vente dan
toutes lea .Phanrnacles. Ernst PERVIL.
^^^^..^4P dp** 40 4P do *'


LES ANGES SAVAGES
Entric Gdo LOO


A MAGIC Cl
Vendredi A 6 h. 16 et 8 h. 15
LA LOI DU S1LENC&r
Entr6e Gdes 1.20 et 2.60
Samedi i 6 b. 16 et 8 h. 15
En'- elore parties
LES LEGENDAIRES
DE DELMAS
En 2emo parties
SOUS LA LOI DE DWANGO
Entree Gdes 1.20 et 2.50


AIR-PORT CINE
Vendredi i 6 h. 30 et 8 h. 30
LA VENGEANCE
DE SUARFACE
Entree Gde 0.60 et 1.00
Samedi i' 6 h. 30 et 8 h. 30
En lre o rtie
L'Ensemble N. Joan-Baptiste
En 26me partio
LE SIGNED DE ZORRO
Entree Gde 1.00 et 1.60


CINi UNION
Vendredi i 6 h. 15 et 8 h.
LE GARDE CHAM ETRE
MIENE L'ENQUETE
Entree Gde 0.60
Samedi A 6 h. 15 et 8 h.
FRUITS AMERS
Enfree Gde 1.00


AUDITORIUM 4


Vendredi A 7 h. P.M.
LES FRERES CORSES
Entree Gde 1.50
Sumedi i 7 h. P.M.
LES EPERONS NOIRS
Entr6e Gde 1.20

CINE SENEGAL
Vendredi i 6 h. 16 et 8 h. 115
JE VAIS,.. JE TIRE.
ET JE REVIENS
Entr6R Gde 0.60 et 1.00


A VENDRE
1) Une mason aituoe A Bour-
don pres de 'Eglise Christ-Roi,
vue. excellent, prix $ 4.500
2) Une maison 4 La Belle
Etoile, Bizoton, prix 2600
S'adresser i la Rue du Qual
No. 25.






















sum





GEORGES SICARD
63. Rue des Freat


SIROP PECTORAL SEJOURNE

Goit agreable Conservation.
A base de CODEINE TOLU et EUCAL YPTOLL
Toux, Rhumes, Bronchites, Enroweentets, fInfluea
Affections des Poummns


POUR VOTRE S(CqiTg

e6ourt6 pour sinal dire, 6. 6
kInorpor6e au pneu 0G Ooodyear.
OrAos &"a s paulementa arrondla,'
lea virago sont lua mOre, Isa oon-
duttr plus pr6cle. L'entollago 3T,
plus r6slatant que I'dcler, se moque
de choose t do l'6ohauffemoent pro-'
voqu6 per une oondults sportive
Le pneu G8 vous offre plue de kilo-'
mnetree *ans ooteor plus cher &
rachat Voyez vote ooncesalonnai-
re Goodyear eI vous avem bwoW
do pnwe p vowtr voltur^






[sormim
[0CIOOTEMAI't 6J
'bAUTOMOBILE 8A
WUJE PAVEE.
Adddddw- 0a dd a0-


LOTERIE DE L'ETAT HAITIEN

Nouvelle Table de Lots de 30.000 Billets

A Gdes 20.00 le Billet


fl r Gros Lot .................................... ............ -! 100.000.00
21 Gros Lot------------------------ ...................................................................................15.000.00
3e Gros Lot ........................................ 10.000.00
3 Lots de G 30.0 00.................................................................... 9.000.00
23 Lots de G 5.00 00....................................................................... 5.000.00
200 Lots de G. 10000....................................................................... 20.000.00
350, Lots de G. 80. ... ......................................... 28.000.00
2 AppromeimatiA da ter Lot & G. 5.0.................. 1.000.00
2 pproeimatif du 2L Lot G. 200B ....................................... 500,00
2 pproximatifs du 3% Lot i G. 200.00---- ................................ 400.00
297 ntaines des 3 Gros Lets 60.00....................................... 17.820.00
8 Terminaisons des 3 Gros Lots a 50.00 ................................... 44.850.00
00 Terminaisons par Tirqge de 7 Boules A 50.00----................. 105.000.00
1 BOULE DOC DUVALIR.................................. .....- 1.000.00
I---
3.867 TOTAL **........****..............................**................. G 357.570.00

N. R.- A partir du tirage du 15 Novembre, vote chance augment a la Lote-
rie avec cette nouvelle table de lots : 200 lots de G. 100 au lieu de G 60.
350 lots de G. 80 an lieu de G. 250 de G. 50,
107 centaines G 60 au lieu de G. 297 A G. 40.
2130 torminaisens par tirage de 7 boules a G.. 50 au liu, de 1100 par tirage de
5 bleUs a 6. 40.


Les 3 Gallery's

Recommandes

Nader's Art Gallery
Rue Banne Foi No. 104
P.O. Box 902
Port-au-Prince, Haiti
Phone 20033
Art Lover's Studio
And Gallery /
Rue des Miracles No. 76
P.O. Box 962
Port-au-Prince, HITti
Phone 20040
Gallery Gng Hill Side
Deaprez No. 4
P.O. Box 853
Port-au-Prince, Haiti
Phone 5-2711
Situ6 dans les Parages du Roser
voir de Desprez enseigne indi-
quant la route compltklnment a-
nmdnagde.
i nVue panoramique unique en
Haiti doi inant le tout Port-au-
Prince Bar b. la disposition
des admirateurs do I'Art.
Sant et demneurent les 3 Centres et les 3 d4ino-
minations oiF l'art haitien est mis en relief
dans toute pa beauty, ;dans toute son originality
et dans toute son objectivity dans des peintu-
res d'artistes de chez nous.
Tout visiteur qu'il soit stranger ou haitien
.n6 peut qua gagner &t:y passer quelques ins ants.
mb a m ." ...o .


~---.------. _~ ~ ~_~~___


LAL s l


---------------


vra


PAol s


PARAMOUNT
Vandredl & 6 h. att B h.
DJANGO. PURPA E
IVN ER OU L
Enmro Gdau .bO at 4.00
Saemdi A b h. et 8 h.
Ro Ilre paflie
TABU COMBO *
En 2Ame partial
BALLADE. D'UN PISTILERO
Entram GdL; 2.00 .t 2.50



Dimancho (En permansnce)
QUINZE POTENCES
POUR UN SALOPARD
Entire Gde LOO 1.00


Drive In Cat
Vendredi A 7 hN. aet 9 h.
UN MERCtNAIRE
RESTE A TUER
Eatrde I dollar par volture
Samedi h 7 h. et 9 h.
FANNY
Entre 1 dollar par volture


ETOILE CINE
(rPTIONVILLB
Vendredi A 6 h. 90 et 8 h. So
L'HOMME QUI VENAIT
POUR TUER
Entr6e Odea 1.20 at 2.00
Samedi b 6 h. 30 et 8 h. 80
RAPHAEL
dane.:
CUANDO TU NO ESTAS
Entr6e Gdes 1.60 et 2.50


De Luae Auto Cieat
Vendredi A 7 h. et 9 h.
WANTED
SAvec Guliado Gomma.
Entr6e 1 dollar par voiture
Samedi i 7 h. et 9 h.
.MON NOM EST PECOS
Avec Robert Wbods.
Entr6e 1 dollar par voit-ue "

MONTPARNASSE
Vendredi h 6 h. 15 et 8 k.
DOUBLES MASQUES
ET AGENTS DOUBLES
Entr6e Gde 0.60.'
Samedi A 6 h. 15 et 8 h.
J'AI TUE RASPOUTINE
Entr6e Gde 1.00


ELDORADO
Vendredi 6 h. et 8 h. 15
MA COUSINE RACHEL
Entr6o Gdea 2.00 ot 4.00
Samedi A 6 h. et 8 b. 15
En lere partie
SHUPA SHUPA
En 26m parties
FURIE SUR
LE NOUVEAU MEXIQUE
Etnrie Gdes 1.50 et 3.00


Avis Matrimonial
Je, sousaign6e Madama Hu-
bIert Foreste (oe Marie Fran-
goiav Florent) declare au public
on g6n6ral at au comp nrce on
particulier quo Je ne o t plus
reaponnable dea anots at act one
de Monsieur Hubert Forets,
pour incompatibility de carectA-
re, en attendant qu'une mctlon
en divorce lui solt intantam.
Thomonde, le 8 Janvier 1970
SIGNEE R
Mine HUBERT FORESTE


::-::^


go.L .'' ~ p8s ,a~r






V SNODI 9 JAhVIKR 1MO VA I UW15 PAB I



RHUM BARBANCOURT, REPUTE DEPIS 1862
^__ -- "_ ,,


[VOTRI HOROSCOPES
I Par JFranca'.s Drake'


"40m" ias heaoodoa .rrow.0.,dant ot alowr dis0t"o~ ao. oo a iav rs
do aadaoao. 1 s@I v tcooouree Ise perep.oaha pad mow
4~10W I"i eemblom epo0w disoaim
frail & i*&v*o'A m ei~atotals o%, part~lal. ,'daao
I'wdU14ag ..AawSpso .- NdWI# i
qLK NWOUVELITAs
SAMRDI 10 JAN VIER 1970


21 MARS AU 20 AVRIL (BE
LiERI: Rafrdaea des tandances
A |'extravaIrnec. En votre style
capable, orienita voa activltbo
daun des dLrectiona constructive.
Montres le mellleur do votre ha-
biletA.
21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
RKAU): Na vous appuy u pT sur
Ic hisard. L'instinct ne vous aido
quo I'll out fortifLi par la con -
naliasnce, 1'6tude, 1'expirlonce,
Ito lt'Btl. Cherchez lea points d'sp
putl ores.
22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Pour vous aussi, la
connaissance risultera d'une In-
formation priolno et de faits. non
do fantaisle ou do voeux. Evitez
lea extremes.
2 JUIN All 23 JUILLET
- (CANCER): Comptes our ee qui
silt etutiel ot monntrx de ]a com
bneilt nmalte on tenant compte
dc-b ntlritLs elttimoes du pro -
chin. lPas do dicitions hdtlves
qund d'nimportanleB d6marches
Bont n cause.
.1 .n7T. LET AU 23 ABOUT
(LION): 81 quelqua chose neo va
paz come II le devralt, arretez
vous, coerchez, po ez des ques-
"inn q-t revenpl sure 0vo sa oi
a'est nicoosairo. On pent toujours
. r ne m-oup pour eliminer ou
r6ngtr centre lea erreurs.
24 ABOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (i AERGE): Examinez la
foice inerienure qui vouns guide.
Etes vous Fir d'etre sur la. bon
ne voie et d'envisager tous les as
pets du tableau? La journ6e r-
clameo un effort superieur A Ia
moyenne.
24 CEPTEMBRE AU 23 00-
TOBRE (BALANCE): Votre
routine vous pous-e-t-ele A 'ac
tion? Soyez rtif. car autour de
voun on nrit. Montrez le tradition
nd 6euilibre qui appartient A vo-
tre Sigie.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): La conjonc-
tion suggere une strict observa
tion des conditions et situations
avant de vous embarquer en de
nouiivlleR tventuireB maio Busgi
dans lea tAchus quotidiennes.
23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Mou
onmoenLs impulnift, conclusions
hittvec, erreur do Jugmenet par
n6tglgetel ou inairfference, dot -


vent 6tro 6viti6. Cc no sra pas
difticlle il vous voulex vraiment
voir clair.
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIhR CtAPRICORNE); Vous
diminuerco consildirablement voes
fraia do temps et d'argent en 6 -
coutant leg sagas avis ,an obser
vant leg possibtlitaB nouvelloa, en
peasant tous lbs fails.
21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU)t: P6riode
pour revoir, r6 dvaluer votro
position :Assuroz vous d'6tre
absolument nsr de cc que vous
vouleL.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Vous devrez fai-
re certaines c onions etcc e-
ra prt6f6rable que tout perdre.
De petits advantages reetent poa-
sibles.
SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI: Vous appartanaz au Si-
gne du Caprlcorne qui est sp6ci-
fiquement celui de la decision, do
l'enthousiasme, du travail qui
conduit au sues. Vous salsiBBez
rapidement les poasilbllit6 pour
progreeser. Parfois, grace aO une
adrie de circonstances, lea buts
vous paraitront trop lointaine
main votre mervetllnpu-e nergie
at votre fuia en voa objectifs ran-
oerseront los bar,:Icres. Ne vano
lance pan dana l'acton nang d6 i
biration s6rieuse. Les rnsultata
viendront plur rcpidement par
votre bonne humeur, vote patient
ce dans l'accomnplissement de vans
tAches. Ddveloppez au maximum
votre diversity.


Cordonnerie
(Electric Shop)
avise
Mr. Antoine Richemond, Mana
ger de la Cordonnerie ELEC-
TRIC SHOP porter a la connais
stance des clients qu'un dilai d'un
mois leur est accordS, A comp-
ter A partir de cattle date, pour
venir prendre Uvraison des chaua
nures en reparation en son ate-
liar A la Rue du Centre, (bloc
St. Louis do Gonzague).
Passe ce d6lal ces chauseures
Zperont purement et emplenment
endues lai crdi6e publique.
P-au-Pce. le 8 Janvier 1970
Antoine RICHEMOND
MANAGER.


DUCO


a 1'Age de l'Espace


Pour etre adaptee a


I' epoque des satellites et


des fusees, votre voiture


doit tre resplendissante.


Elle le sera quand vous


I'aurez passe au VRAI


DUCO, le DUCO


authentique garanti


par la signature



Dupont de Nemours

le seul VRAI DUCO

pour voitures est en vente

ala



SOCIETY HAIT1ENNE


D'4UTOMOBILES.


Kn sntuu d'wo oatAnnaia Oa
Mr. ta Ihloyi nb Tribtnal atilt
dl Jaotnol on dlte du 1ll Doan-
bo on com malM au pled do'un
toquatA i lui prmsont I Jour-
nal oLo Nouvallit#a a 4 t ddal-
nii pour rooroir danb ms colon
lies un extrailt dun J emeant
iidtu la 17 JulilMt 1090 entire
Au'rusLin abba domilc116 aBz
Anise A Pitr., dtmnandour on
nullitA d& nuariqe, ayrt pour
avocat Mo Loubot Oormier ot
Christian D. Alelndor, ct %on 6-
pouas, n6o Rolanda PeAgne, pan-
tio d6falilante dndicillo o' lai
mnini conununuo.


LI28Z
cLE NOUYIILLISTIC3


En aon.Eqan*. i e pe d
&t 1L osnal-meaa d- pTaru In-
t4rolumAe an rtiullar at du pu
biteon gng e l qua* o vwttSt Ja
itianit a d6clar reovAle l'ao-
ien an nu1Wi do marltag paron
qu'|ntentbe daina Ie d61d voulu ;
at avamntdies drotll one euats
d'hintruocon a 6h pirscrite on
Vt d6clairer la Tribuwsl au
fond* aur Ias ci'oonatancos qui a
valent ontour6 Ia rAdaction da
l'acto civil avec r6ferve do la
plauve contraire t la parties d6-
fatlanto. -
En fol do quol, le pr6sont a-
via sat pubil6 pour servir et vw
loir ce quo do droit.-
Ce 8 Jan.vklr 1970
Chri-tlan D. Alcindor
Avocat.
Loubot Cormilr, avocat


POUR TRAITM5NTS MtDICAUX IST ISTHMlQUs I '"
CELLULITE RHUMATISME, O Uli'., LMAGO ATSME
OOULEURS OASTRIQU.S ET I UPCT) ONt, c)N ON,
TROUBLES CIRCUIATOIRES, ENVAHISSEMENf GRAISSEUX,. e'. .


EST SUPfRIEUR PARCE QU'A TRIPLE EFFECT


*O(GAGEMENT aJph
O HAYODNN m d'INFRA.ROU
SUT NT SUR TOUTES LES RTIES'
DU CORPS L "MASO 0
/

FA /T MA IGR/ par ninalon de graisses
cuperflues at d s xines'. /



rJouNe. eph V e
DECONGEST NNE et ,FP ,RnIVIT pbr /
activation e la ci /lahon des inge ur
SOULe et DECONTRA Een "abatsaatIa e on

Socho ut//iise ens nble my. s thor eutiques
/ / LE,MAS GE
LA C14 EUR
/L'IRRA IATIO
AS HO FAIl MIAIGRIR ET ACTIVE CIRCULATION OU SANG
Avec- ASSOCHO on oblient:
A'A GRISSEl NT RAPID
D S TOXIC ION TOTAIE
Dt EETE I MEDIATE
L"AREI MPET~I 0AN 220- 30 Volou ) 3.600F
..AtS eOl ue. PRODUCTION :
MlICAL IN UMENT 12, Chounie d Antin, PARIS
Docuentaioin csu e e o ondca 2 l e

Joseph Valm6 et Co.
D atributeuris.


M
8






U
di



l
f


AVIS

Les Prodults A iSent Ure achetts


sax ad sses sulvantes


A PORT-AU-PRINCE Mme. Robert Gaetjens

Labs

Coles' Market
Labl

Boulangerie St-Marc

Ave Ju Jacues Dessalaues

A PETION VLLS Maison Rigaud
Rue Pmanamrlclie

De ms Market
1 Ltsfite lftelms

Luce Chatelain
Rm. Tous.alt Louvertw|
?~~~ .>M ~ .~WOO~aaaMMV q4^MMMM


Av*(/ 4WV VE.k144e5JAA0Vt
C7"~c 0Ct 4 'fxpo~r/oN


15UREAU

,tMATISE




'8V989-3591.


SNS NOS SALES DE SPECTACLES


HOMBREI Un film ant ra-
clato qul noua montra Paul NEW
MAN datis un dA seai mollleurs


FAUT at'iupousi m folst, 410de
C~IABROIO


Dliancho I MAGIC, CIN- E
i ~i,'6 hi~l h/iri'ot'v hrw
UN IIJlUAIl. :.\yuJl;
(A stnn aloti*)
(I achniilur
avoc: ItAy MILLAND, Mary
MU1'IlY, Ward BOND
Co franlld draitei ac pajs' datna
'oueLt ainilriculn t a propro -
mnot parl6 n'est pas entlirement
un Western. Cotte histoire cat
plus centre our un drame hu -
main qua sur los poursuites. L'in
taerpr6tation eat gxcallenta avec
dues acteurs de clause comma Ray
MILLAND et Mary MURPHY.
Un homme'dont la vie a faith
un salltaire traqud, mala pas un
rtiolttA. vibro a injustice qui
frappe lee autres et salt a'arcr-
ter dans sa fuite pour soigner un
malade. Un antre hommo. qui
sait Be racheter au p6ril de sa
vie pour I'amour de sa fllle.
C'est l'hiatoire d'un home qui
s'oxpatrie, il s'appelle Wess
Stenle; pour no pas etre ausas -
sin6 come son pbre sans pou -
voir se d6fendre il a appriIa ti-
rer; puis II a tud; et il fruit sa
renommie, cherchant un lieu oi
il pourra vivre en paix. L'hia -
toire eat attachante et le apeeta-
tour nuivra avee inthrit ca grand
drame Un drame human. Un
homme solitaire, luttant contre
son pBas6, pour vivre en palm
Den scnee dramatiques et violer
tea. Une oeuvre d'une reolle va -
leur humane. Un inthert jamait
dFmenti dans une ambiance drs
matiquement vrate.
3 heures: Gdes 1.50 et 2.50
5 heures,, heuresa et 9 heuret
Gdea 2.5Q et 4.00
xx X
Drive in Cinl
Paul NEWMAN a'est aaoeci
au vieux routier de li'6cran qu'ea
Fr6ddrie MARCH pour nous prc
senter un che'!- d'oeuvre:
HOMBRE
D'ailleurs avec Martin RIT'
comme rialisateur nous ne pour
rions nous attendre a mieux.
John RUSSEL dit HOMBRI
est un blanc qui a tout d'un In
dien Apache: Ruse, audace, co'
rage.
Elev6 chez ces derniers, il rc
9oit en heritage un petit h t(
qu'tt vend pour partir .
M6pris6 par ses frires blane
qui Ie clasee: Peau Rouge, il sa
ra grace ta l' duration reque-che
ces Indiens, gagner non seule
ment leur respect ,mais auss
leur admiration.


Dimanche 11 Janvler
A 7 heures et 9 heures
LES TUEURS DE L'OUEST
EN EASTMANCOLOR


Clai.c ... Quo cache done LA FEMME 4
IIOMM IE. Un fr- aosant iw INPIDELE qui pane pour F ltreM
ti.rn i ininnmo Ie autresv., u tl doe rmmot du ( o nta ,FruAn .
lIOMlUHlR: L"a tularprodlut. tqab do ea deriders isi
Lion oTnue ao IVE IN CIINE pro LA FEMME INFIDEI.I t cat
.pooc sa aimables Clients le'Di un crime parfait ou proaqud
manche Ib Janvier 1970. o ln drame que la psychologie noue
Entre: 0.10 par personnel. t d mnous, dans Is soln d'unc fa-
mih naeureuse. L'harmonie rbgne
~ x au foyer ,et pourtant H616no eat
infidcle. Son marl Ie salt-Al ou
AU CAPITO sa en doute-t-11 aeulement? Et s'il
le salt, aa femma s'en rend-elle
Dimanche 11 Janvier, compta a son tourT Lequel do ceo
It n hres, 7 hres te 9 hre deux 6pouc sourit tout an sa-
LE FESTIVAL 1970 DU chant I vrite, sequel. croyant Aa-
FILM FRANCAIS., commiencera voir guette lea moindren rac -
le Dimanche all Janvier avec tions do l'autro visage? Et si
LA PF E M I E INFIDELE un 'on sait, le dira-t-on A son part
film hors -.e6rie, portnt la grif- naire ou simulera-t-on l'indiffb-
fe de Claude CHABROL. reuncl
Cette signature eat une cau- Le drame oscille sarsa cease en-
tion, pui que Claude CHABROL tre le mensonge t sla v6ritn, maie
pourauit depuia 1968 une triom en tace du danger, on verra a'6-
phale carriter. Cotte annie-IA, i1 tablir spqutanfment centre les
rempoite au FESTIVAL DE LOE dux 6poux, une complicity dana
CAtNU le prix'de la miseo en sc6 le mensongo, car dans lha trag6-
ne avec LE BEAU SERGE, die qui ae joue entree I'hypocrlnie
L'annde d'aprbe, 1l tourne LES et la cfncdrit4, entire l'apparence
COUSINS et remporte I'OURS et la r6alitt, L'INFiDEICTE
d'OR au FESTIVAL de BER-- pourrait bien etro 1'APPAREN-
LIN. A partir de ces 2Isucc6s, CE et I'AMOUR la REALITE.
II accumulera sans arie-t de nou-
veaux tires de gloire, parmi lea- Qui connaitra jamais la pro -
quels, noua no citeronA qu LES fondeur des pennies humaines?
SEPT PECHES CAPITA.UX,
n l\ iem h Bsktch), LANDRU, N.B.- LA FEMME INFI-
LE T.IGRE AIME LA CHAIR DELE eat une exclusivity du CA
FRAICHE, LA ROUTE DE CO- PITOL et ne paasera dans aucu-
RINTHE et plus pris de noun ne Salle ou DRIVE IN de la Ca-
LES BICHES. Aujourd'hul, Clau pitate.
de CHABROL a les honneurs du o
FESTIVAL 1970 DU FILM -Entr6e (t'es 2.50 et 4.00
FRANCAIS, en HAITI, putsqu'il
ouvre cette brillante selection a- x x x
vec LA FEMME INFIDELE et
la clIturera avec QUE LA BETE De Luxe Auto Ciutu
MEURE.


Le Champion du bean v.te-
ment annhnce A ceux qul par-
tent pour l'Europe, lee USA, on
Is Canada, quU'I oet revaun du
Canada at des Etats Unis avec
one tecbniqoe modmrne at alrh
qupill et on outro le Soul capable->.
de confectionner un manteau
d'Hiver qui so t la] mode dana
leas diff6rentes Capitales do mon
de.
lse trouveront dgalement deo
costumes at des pantalona at oil
chotx judelelux do tissua pour
los 4idgants prdfarent Ia coupe
our eesure.
Une visits de votre part s'im
pose do tonuteo ncessit, Mes-
sieurs lee E16gants.
Laue eon face do la Non atu
re Apostolique.
~0000n..


S. A. F. I. C. O.
Un sam dalumRcooaemie d Pays


S. A. F. I. C. 0.
Plus de $ 350.0-0 essetslmeat haitiess aidant a la
revalorisatlie de la vtwpaysaa


A.' F. L C. O.
Des milliers de bras wIi iaues t chaque Jour
la batalh de lia pdNiegl

S. A. F.LiC.O.,
Un million de sacs de Slma iaencs lcede la Natieo Hatienne


S. A. F. I. C. O.
Une Idustrie Nationaele a service da Nation Haitleme


S, A, F.I.C.O.


i l


ea .IsA.'".


AVIS
LIXTRAIT IPUN .UOZMrNT'IM DD"VP*


Assurez vous a la


Norwich Union

La Meilleure Compagnie d'Assurances
JOSEPH Etablie en Haiti
JOSEPH NADAL & Ole. Repr6sentants'
loft^ fto ^ ^. ^ ^ ^r ^^# -' is


I --------r--


I msh~~rs lllll


I


Al WmAWA go,. mm


LA FEMME INFIDELE, est
interpr6t6 par Stiphane AU -
DRAN, qui n'ost retre que Ma-
dame Claude CHAB.'OL. Elle a
pour partenaire principal Michel
BOUQUET un artiste que reeher
chent tons les grands metteurs
en scene: DELANNOY, TRUF -


RENE COLES
LALUE


/:


avo Rlchard WYLEIl Tho
man MILIAN Ella KAOIN
Un Western irradl6 de doquon.
coo incanlecoantes ... Une action
dynamlq(ue ponctuii par dei Ciiou
"iementr tr6pldatWio. qul ien ac -
icatuent Ia fureur tmpitoyable
mont.
LES TUEURS DE IOUIEST'
Des affronteients inco rcibile
entree deux forces irreauculieai
demourent les sJ6menLs caract6-
ristiques do cette saisissante pro
dluLion..
LES TUEURS DE L'OUEST
Tandis quoe o gduvernenicn du
Nouveau Mexique a'ucvCrtuc a ap
pliquer la loi avec la ndermere d.
rigueurs et nanctionner lea ex-
plosipns de fureur dles bandiEs
par des chAtimenia exempiunes,
des criminejs hors la loi, sans
scrnpule ni vergogne s'gininent
h leur tour a ta re pencher Ila b
lance du cit6 do 'oppression et
des privileges.
LES TUEURS DE L'OUEST "
Quand lea tortionnaires du
Texas document dc haine oc L d o ra-
ge, lea victims trouveron c-clle
un ddfenscur pour ex'.crnicr
lours bourreaux ct leur igrir -
Le choc devient in6vitabl cet
rend l film plus irracilblc.
Lea affrontement ideviennint
plus implacable, lea a6quencca
plus anccndes. leo suspen0es plus
corrodnntl, l'dnnoi:;se de a spctn-
tours plus soutenuc e t I d6hri
des applaudissemcents plus nour
ris.
LES TUEUIRS DE L'OUEST
Un western o ilt n'y a plus de
temps pour rien, ni pour I'amour,
ni pour l'amitib... Rien que le
temps do tuer pour no puas tre
tu6.
Un western dont le suspense
enclave attention entire l'enclu
me de- l'anxi6t et Ic marteau 4,-
1'6motion.

Entr6e: $ 0.60 par personnel





al. NOnUvLLjEiJ -


AU FIL DES JOURS...
(SBuji)
ICtiChard \lili, jeune tchnli- nuil Moitd6sir at Mm* viont do
ciiil liini rncain et ui jounoi el jo paoter io fltes do fin id'ann6o
It, \KI iMondiolonkl, .'rent,reoliro avoc parents.
.nt I pr inlogeintt mlardi martin ll Nancy studio le Inboratoire A
11 hlazaw lott, iine sot ie Lau- New York. Au moment of allow 6-
rcl Springis, New Jersey. Dick trulialt l'anglala, elle s'6talt tant
Wilt el la gentille Vicki passent failt remnarqur qu'alle obUnt une
un1 se0imalne en Hailti. li sent ourno pour aller pourselvref se
guldie par le printrs Blanchard. 6tuds d'anglais A I la famiouse
Non pan SissoIn Biancihard. Columbia University de New
x x x York.
..Co mcatin par Io Vol do la Nouns avon. rencontr6e ame
DOMINICANA oat aroivie a dl matin eeo son pere.
l'ort-au-lr-incr, Mile Kathleen x x x
Croonm employee Ah l'Amboade ....Lucien Thibaud est rentr6
Aicerncaine it Santo Domingo. mardi de Montrid en compagnie
Eli ost arrlvo icl avoc mos cail do deux offideks de la Police
cho eustralitn Lady. canadienne, bA amise Andr6 Fa-
Kat.hlcn parole couramimenlt vreau at Allan DoLaghy.
I'rspagnol. Descendue hi El Ran- x k X
cho, allo rested icd jusqu'A diman ...M. Germain Gravel, employ
lich- Kc e prendra co jour-l a Is auK Presses de Kenogoga est ar-
Santa Rosa de la Grace Line pour ril mardi avec sa charmante
roniLrfr aux Etate-Unis. compagne nie Andric Tremblay.
Nous souhaltons un agr able x x x
s6jour lei i cotte jeuno et char- ...M. Henri Deshays, Inginieur
manct visiteuse ann6ricain- francais, Chef do la Mission do
x x lat SOFRELEC en Haiti (CONA
DIVERS DEP, PELIGRE) est rentr6 mar
M. Jacques Munier. Expirt do- la di.
ULD attach A I'DAl ost rtront6 xx
lundi martin avc saR c-ptlvanto A Peter Sommer et sa belle
fommoe Elan. lia oont rentia-s fenune n6o Gullaine Bouchnreoau
p.r le Vol d'Air Franco v inant olt repris l'nvion jeudi martin pour
dPa Sn IcJuan.lo Vol reotas Washington aprbs avoir pass
M .P a. le moiMr Vol rt ruoa- (l'agr6ables vacancies icl avec
lMmuo Frncois-Marsil t uign- )ours beaux-panents, parents et
bikudct ldont le minri et Tini- smis. En mme temps ost repair
-icn A l'IDAI. tie pour Madrid Mile Michile
x x x Bouchareau, june sour de Gui-
No ci avois revu avec plaisi c line Michble est jolio et ell au
'ouff Abraham, revue ici pour si l pournit
les s i fin d antn6 apYork di .6pondre a la definition de la beau
ns A Miami et h New Yorkc o to de Santayana : le plaisir que
it travaille come Purchsing proure e chose de quality
Aunet> ou Agent d'achat por Car au Sens Souei la semaine
une grades companies. I rpat ernie, tout le monde voulait
auijourdhui pour revenir doans irq e it Joli inaos,
deux mois avec 'intentiondepshbelle allure. Mais ie l divelop-
ser ciq ou tsix mots parmi nous pait p e qu'on appelle en anglais
I1 co te installer un Business le selft plotted importance. C'6
ici. tait bien dommage.


...M. Philippe Mongeau et sa
ifemme ont pris mercredi ma-
tin 'lc Vol d'Air France pour
.Montreal.
Co depart 6tait un arrache-
ment cnr les Mongeau ont quit
tl le pays opris 31 ans M. Phi
lippe MonTceau truavaillait h la
HASCO. Ils ont fait leur adieux
k Inrs noribreux amis.


Mll Gladys Lelio Joseph. lances et
ci,-f a -nte come deux reines
ont r.-pris le Vol i'Air France
nimrcredi matin pour retourner
ii I -urs 6tudes aucX Etats-Unis.
Yanick bludlie la radiographie
in New York. Elles ont M 4 so-
]iu- A I' i'Iaroport Francois' DU
VAIIEt. par lturo parents, M.
ct Mine MIax L61lo Joseph, d'au
trin mnmbres do leur fanille et
irm, fouled l'sdmirateurs e d a-
x x X
Mile NSIT-Cy Mondhoir, jolie fil
idc notre ami Jeianty FArnnaU-


M. et Mme Peter Sommer et
Mile Michile Bouchereau ont t6
salu6s A l'a6roport Frangois DU
\ALIER hier par des membres
de leur famille don't des freres
et sceurs et Mme Victor Lacom-
be.
xxxx

...M. Everett ShTewsbury, Mana-
ger Giniral de ia Compagnie
d'clairage ilectrique est Tentr
jeudi matin venant de Miami ols
il a k4t paser les fites de fin
d'ann6e avec sa femme Burt.
M. Shrewsbury revenue avee
une bonnie mine a 06t revu aver
plaistr par ses amis et ses em-
ploy6e qui ont fo-mul6 de bons
voeux pour lui et sa famille
x X x

...Hlier soir nous avons enconitrd6
ia El Rancho, Mesdames Gisile
Toudat, Yolande Peloquin et
Claudette LabOlld, de Montr6al.
Arrlivles ici le 2 Janvier, oiles
on' pris logemeTit A i'Htel Ibo-
L61i.


@so@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

SOU IREZ-VOUS,


SAMEDI SOIR ..


DINER ET DANSER

AVEC LES SCHLEUX-SCHLEUX

( Au Rond Point Nght Club
Admission $ 3.00

,\0(6 CO ( (Q 9 (@Jt(gB(c)a


AU REX THEATRE
A partir du Dimahe 11 Janvier 1970
ai 5 Hres 7fres et 9 Hres

Sidney Pitier






ii e


aans

Mon Homn
Un drame qui vous boulev


La Vie Internationale


Ovnomeent qul pourrait os rd
vblnr rich do prolongenonts, lea
Etate-Unl eat la Chinae Poulal-
ro ont d6ed do reprendr lour
dialoe interrompu depula iux
mnn. L convemations a o
vront bonune auperavant A Var-
oviae et au niveau des amblta-
deura main, faith nouveau ellos
so dfrouloront non pluo dcasn un
Adfife polonal maks danla I l am
basdee des Interlocuteurn. La
prochaino rencontre est preiu
pour le 20 Janvier dlan lee lo-
caux de l'Anbassade do Chine
danrs In Cpitale Poloonale.
xxx
M. Giscard d'Estalng, arrive
hier h Bucarest, sinera ajour-
d'hul avec son Homologut Rou-
main un accord A long tarme pr6
voyant le d6veloppement des 6-
changes entire les deux pays.

Une mission concorde Franco-
Britannique offecteo acbmelle-
ment une tourno aunx Etato-U-
nis afin d'informer te e ept corm
pagnies ambricainea qul ont pris
une option urr l'avion de trans-
port suporsonique Franco-Anglais
dtos rdnultats des esala eon vol.
A Saigon, ie President THIEU
a d6clar6 que le retreat des trou
pes am6ricaines en 1970 6tait im
possible et que o1 replacement
des soldats amsricains par les
Vietnamiens prendralt de nom-
brouses ann6es. Nous ne wnm-
men pas encore assez forts pour
prendrc sla guierre en main a-t-il
ajout6.
YXxx
DANS LE MONDE
PARIS, (AFP)
Le bureau politique du part
communist franmais, announce
dans on communique public Jeu
di, qu'il a adress6 une lettre aux
autres formations de Gauche
pour leur proposer une reunion
commune en rue de crier les
conditions d'une action concer-
t6e pour le progris social, la
iemocratie et le socialisme.

LE VIOLENT
TREMBLEMENT DE TERRE
EN CHINE
L'Agence Chine -nouvelle fait
&tat pour la premiere fois Jeu-
di du violent treablement do
terre qui s'est poioduit le 6 Jan
vier dans la region Situ6e au
Sud de Kunming, dan la pro
vince du Yunnan; (S14-Ouest
de la Chine).
Ce el6sme d'une intenA de 7
degrns uor 1'6chelle de Richter,
precise l'Agence, s'est produit
lundi dernier A 1 h 00 locale.
L'Agence ajoute que des mosau
res ont 6t prices immdiAate-
ment par les Conites Rtvolution
naires locaux et r6gionaux, al-
des par les soldats de 1'Arane Po
pulaire de liberation. D'autre
part, le Comiti Central du PC
Chinois a adress6 un thl6grannme
do- sympathie s la population de
la ifgion trinistre, lul exprlmant
ia profonde aollicitude du Grand
President Mao oet du vico-Prisi-
dent Lin-Piao et Gnoposant des
mnesures efficaces DOUr surmon
tnr la catastrophe.

IZVESTIA ROMPT LA TREVE
MOSCOU (AFP)
L'organe du gouvernemont so
vikiqub, le Izvestla a rompu
ce soir ia trbve dans la polkanique
aino-sovietique qu'il avait obser
v6e depuis le 16 Octobie dernier,
(h la veilo de l'ouverture dof n6
gociation. de P6kin). En attia-
quant violcinment, danC son &dito
rial, les dirigeants Chinqis pouir
leur politique hostile au mouve-
ment conmuoniste mondial.
A 1'exomple du prejudice qui
pout 6tro poktI n la cause com-
mune des communlstoe par la ruT
ture avoc l'internationalisnu
P prft.tanieiu, et illusatr paP hI
prise do position et lea actes de
la direction chinbise souligne le
journal.
La nouivelle manifestation,
par lea leaders chinois, de leur
6tait d'esprit chauvin et hostile
aux pays socialistee, la military
nation du pays, 1'entratien d'une
atmospheree i'hystbrie militaire
en Chine, sont largement cxploi
tia par lo inmpiriallstes dan
let1l pr eande anti-communil
to et dnus lea intrigues idiologi
pquede s atmnatz-ges de l'anti
co niame, ajoute-t-it.
musqu'ieli lorgane du gouveo
emont soviytique o'ktalt simple
ment boni6 a reproduire une d.-
piche anti-chinoise de l'Agance
TASS publipe lorsqu'olle avail
elle-aneme rompuI la trve, le 3(
Dernembre dernier.
xxx

AGNEW A SINGAPOUR
QINrAPOUR (AFP)
M. Spiro Agnew a re.ncontri
pendant une here et demie nu
jourd'huf le Premier Ministre di
oingapour M. Lee Kuan Yew. e
V M. Rajaratnam, Ministre des Af
0 fairest Etrangires.
De source inform6e. on di6car,
quo M. Lee a 6voqu6 une augmen
station des investissements Am&r


Rsaultats an


Sasket Ball
a 1 IT.on 1chAl renconTreTt
LrO.PA*) 18-18 en rfavour do
LEOPARD.
ne Deux autre malthes aumrnt
versera. lieu deman or :e Uca eont-P
Bazouka et Celtic centre Tigre.
,BEMM- t-it_|! Mx l fUtW,


caina A Singapour, notamument (3ul
pour 'lindustrialisation do la villa
Co. lnvestlissments d6clare-t-on tuition n'6talt pout 6tre pan aus
do source Am6rlcalne, ont t6 ac- atl onne qu'll I'avalt ll ss en-
cris tSeemment. tondro la veilae.
M. Agnew, pr6clso-t-on, a expo Do nobrux amrlcains no ca
s6 la politlqueddes Etat Uni con ha dd'alloleura quo Ie ta-o
crnant ae Bud-E t Asitiqu. c blean o la stuatlol .tel qua d6
Singapour a r6affirm6 q'un re-
trait prelplth des forces "mdr-
calneo du Sod-Vietnam n iralt AVi
Aieette r6zion. \ ASSOCIATION
x x DES ANCIENNES ELEVES
PlOOTBALL INTERNATION DE L'EOOL.E LEIE DUBOIS
LIA.r (AFTP)' d Voulant amnuser Is enfants do
Imuilpe do fnoiaNll 'lt ollef noo andeinnes ot lauro anis, Le
Rouge de Belgrade qui a perdu canisti do l'Amoclatlon des An-
la nult dernikre eon premier -emres 6lnves do l'Ecole Elle Du
match de sa tourney en Am.ri- iso compte sur la presence du
quo du Sud centre Universltario plus grand nonmbrp d'anclonnes A
par 3-1, affrontona denmain sam la union, diu Dimandce 11 Jan
di D6portlvo Municipal troi )- vier & 10 h.' 80 A. M. au lo-
me du Championnat Nationa On cal do l'dtabllosamont, en Tue do
cpiere quo les Yougoalaves ieux 1'organlsation d'un hal carnavahM
nonimatse pourront offnr un quo.
miller aperqu do leur jeu tl'pen L Comitb6
semble.


L'ACTIVITE DE L'AVIATION
ISRAELIENNE
TEL AVIV (APP)
L'intensc activity de l'ava.tion
isra6lienne, qui est intervenue
jeudi au-dessus de l'Egypte dc la
Syrie et du Liban, a particulil-
rement retenu attention des
commentateurs militaires israi-
liens, qui soulignent le sentiment
de confiance quo donne A l'opi-
nion israilienne la sup6riorit6
don't semblent jouir ses forces
a0riennes da-ns tout le Moyen 0-
rient.
L'immensiti de Faction de i a
aviation eat d'autant plus appa-
rente qu'elle contrast avec le
came relatif que l'on constate A
terre sur les divers fronts oii
aeuls des incidents miheurs se
sont Droduits. Ce fait montrerait
salon los commentateurs isra4-
liens, que l'Etat Major des For-
ces Armies Israiliennes est dici
di A attaauer de nlus en plus du
rement en mettant A profit Pin-
dicision don't seos adversaires pa
raissent faire preuve.
x x x x
VERS LA SUPPRESSION
DES PRIVILEGES
PRINCIERS EN INDE
La Nouvelle Delhi (AFP)
Le Gouvernement indien a no
tifi6 aux Princes de sa decision
irrevocable de supprimer lesopen
sions qu'ils regoivent de l'Etat, et
de fire amender en ce sens la
Constitution, a annonc le porte
parole du Gouverbnment A l'issue
d'un entretien de 85 minutes que
les Repr6sentants des Princes ont
eu Jeudi avec le Ministre de P'In
thrieur, M. Yeshwantrao Cho-
van.
Cette reunion ne semble pao n-
voir about A un accord, pas plus
que les n6gociations qui os sont
dcroulies depuis deux ans entire
les Princes et Ic Gouvernement,


Pharmacies assurant
le service cettenult.

Vendrd i 9' Janvior 1969
ST VICTOR
Rue Pavie
REPUBLICAINE
Rue Tiremasse


PHOENIX ASSURANCE
COMPANY LIMITED
Avis Important
II eat port A la connaissance
du public en g6n6ral et des
clients oen particulies que la
SOUSSIGNEE et Monsieur
LOUIS GAROUTE sent lea sou-
lea personnes autorio6es A signer
pour et au nom de la Compagnie.
Toutefoiabla Secr6taire du bu-
reau, Mine GERARD ROUS-
SEAU, peut recevoir lea verse-
ments et en donner quittance
centre sa bonne et valuable signa
ture.
P-au-Pce. le 5 Janvier 1970

Mme CLARA NATION
Agent GCn6ral.


Avis Important
La direction de l'Ecole Techni
que de Cosm6tologie pour r6pon-
dre A la demanded des intiress&i
et afin d'6pargner les retardatae
res de la perte d'une ann6e, avi-
se que les inscriptions aux courc
*de Cosmitologie sont regues tou
les jours ouvrables en son locan
SsiAj au 93 de la rue pave de I
h am. A 4 h p.m. jusqu'au mard
13 janvier prochain.

Male Help Wanted
Factory supervisor nus
have technical background an,
education, speak English, hav
experience and be able to invest
in Transformation industry. Pleo
se send resume to P. 0. Bo
1316, Port-au-Prince.


Apprenez.
I'analais
ou Pespagnol
en utilisant le syetnme audio
visual
Institute do langues vivan
tea 179, Lalue, en face de las
Ruelle Dufort, local da CoIll
go Classique d'Hati.
Inscriptiorns :
Lundi et Mercredi
de 5 h. A 7 h, .p.mr


AU PARAMOUNT"
Dimanche 11 Janvier 1970, A 5 H., 7 H. et 9 H.

UNIVERLFIM ROCKHUDSO RP

4 ^ GUYSTOCKWfu *NIGE6GRIEN



BRlOU!
STtCHNICOLOR








de la bravoure humaine !

La plus belle page de l'histoire


,-- .. *. *. -- #-- -.- *. ** .


AU CAPITOL

Du Jeudi 8 au Samedi 10 Janvier 1970
a 6 Hres et 8 Hrea 30O

La belle Noire MYRIAM

dang


Violence ,Secrte

La victoire d'une femme Noire
sur la passion des Hommes.

Entrie Gdes 2.50 et 4.00


gj *~D iraIm, DmtDD~dmEUDDDDDutUrDMumU


ito)


paint par le Pr6sidon
trop optimlste. Ila no
d accord notamment a
tiatiques cit6ea par
1'Etat our la pacific
pourcentage de la poi
trol6e par Saigon, sou
lea progress dans cs
sont fragiles.
La virulence des a
pcL6es du Prident I
leas rcutialtlites eat le
d'une troinidlnu f6roe
ment surprise certain
tours. Notamment It
ments centre les faki
qui, a-t-il dit, pcuver
notre d6faite, sembl
cnez le Pr6sident eetl
servateurs, une cert
tude qu! contraste a
me de certaines de
tions.


Louis Garout
repr6setamnt

I'Autorama
Dans la soir6e du
bre notre uympathi
Louis GAROUTE
laire Caissier du Rh
court, avantageusem
apprecid dans notre
install come le
de vAutorama, S. A
d'Exposition du Ha
nue John Brown.
Nous prenons p
ia nos lecteurls le so
a prononcer en catte
cMon cher Pepir
MaNx
Je suit encore so
1'imotion ct de la j
m'avez procure en 5
pour etre voice aRe
cette nouvelle sails
de la Datsun. Trie
grand honneur et i
spiciale de distinct
remercie du plus pr
meme.
Une v6ritabie
en .train de a'accom
dustrie automobile.
lon les experts en
grands : tors* surplant6s par les e
les voltures envahic
ment l'Amirique di
toute l'Amirique du
Le mnme phisoni
tater en Amirique
dans lea Antilles. -
haitien, la conclrri
res Japonaises es
mais de toutcs la I
v6l6e la meilleure
de vue prix, 6cono
cc, solidity quo con
le d'Exposition en
6clatante et les fait
mimes et se passes
tires.


CONFIEZ VOS PIEDS A






VOUS LES AUREZ TOUJOURS S.UR TERRE

---- ---- -- Mae.


Vialte cultmLlle oe amnais( a non


IIUEItTA MARINES, Jons
2Frandcco LOPEZ RODRIGUEZ,
t Thieu eat ,,abel MACIAS DOMINGUEZ,
ai nt pan Maria Luato ROMERO GUTIER
avec lea nta REZ, Mati Luisa SANCHEZ
Ie Chef de Gracia et Madams Padron nke
nation at le Helena Ru[p do MORALE-S.
ptilation con Ils out bonficti de toutes leg
illgnant que attentions de Isa part du june
es domainen Charg6 d'Affalres de l'Ambassa-
t de de 1l'Eapagne, Mr. Xavtet- de
attaques r6- ZunIga et de Bo dintingu6e 6pou-
hieu centre se ainsi que de Mr Jose Antonio
es pnartisns do Arteaga. de las mime Ambas -
e ont gale- sade. Et Martit 80 Dicembre lea
n observe- t ddiant 6 valet firent i'objet
s avertisse- en i demeuire des. ipoux Zuniga,
i t entrainer A Kenacoff,. de la plus cordiale
out trahr reception. IIs ont blan appr6di
ment lea ob h cadre dilicleux de Kensooff -
Isne inqul6- la Fralehe.
vee optimis- Dr.' Louis Lamothe et Mr. Ab-
see diclarn- ner Bouchereau qui dirigent
Institute Lop0 do Vdga manifest
S terent leur sympathle a cette d6-
ligation s6villaise. Djfa le lundl
Sills 29 D6cembre, it. condultrent
Sll cos itudianta au local du Rec-
tour de l'Universit6 obl ils ou-
rent occasion d'un entratien a-
vec Me. Lionce Vlaud. Echange
de propose sur 'avenir des rela-
tions culturelles entire I'Espagne
u a4 D6com- et Haiti. Dr. Padron qul fut le
qs ami, *M. porte parole posakde le vif d6-
Fils, .j popu sir deofaire conn ttro la culture
hum an,
nent condn et
milieu a t 'Mort de Emle St
reprisentant
A.- A la n alle Les Pompes Funibres Paret-
ut de 'Ave- Pierle-Louis vouS annoncent Is
dicees de M_ Emile S5PE survey
laisir A offrir nou madi 'oir.
eech qu'il eut A Mmo Vve Emile SEPE, I
e circonstance. sa soeur, Mile Vjrginie SEPE, i
ne, mon chel, son frAre M. Uggero SEPE, son
epoux et ses enfants, A aes ne
veux et nieces : me Serge Bos
:us le coup de chereau nse Anne Marie RUSS(
joit qua vous et son 6poux, M. Ciriaco RUSS(
ne choisissant et son spouse aux families SEPE
eproeBntante A RUSSO. CORDASCO, VITIELO
Sd'Exposition PETOIA, SALhMBENE, A tou
sensible a ce les autres parents et. allis, MM
cette marque Pierre-Louis at le Nouvellist
on je vous en prsentent leurs respectueuso
fond de poi- condoliances.
Los obsoques de M. Emile SI
r evolution est PE auront lieu samedi aprea m
splir dans iIn di A 4 heures en i'Eglise du S;
En effet, so- cr&-Coeur dco Turgeau.
1970 les trois Le convoi partira du saloi
ont nettement douille sera expdoe.


Japonai, duont
sent littfrale-
u Nord et sur
u Sud.
sZne eat A cons
SCentrale et
Sur le march
ence des-voitu
t imnbattable,
Datsun s'est r
tant au point
omie, apparen-
afort. Cette sal
est une preuve
s parlent d'eux
at do commen-


Avis de recrutement
d'une Secr6taire
Steno Dactylo
Bilinfgue
Un registre d'inscription es
ouvert A partir de cette date ju
qu'au' 15 Janvier inclusivemeno
de 8 Hres & Midi et de 2 Hre
A 4 Hres P.M. au Bureau -de o
rie Jeanne, Cit6 Dumarsai ES
TIME en vue du recrutemen
d'une Socretaire Steno Dactyl
Bilingue.
II est requis la prientatio


Grande ost ma atisfaction du diplame a l'inscrlption.
d'avoir iti appeal A dirigor cetate o r -
.ection de Vente de cAutorama,, P-au-Pce. c 8 Janvier 197C.
S. A.*. A ce posted, je promt do GENIMPEX.
travuiilef avc ardournar au d alopEM-
..nte m nffal on_ dent I a'-ta


reoponsabilit ct par ainsi d, Jus
tifier la confiacce place en ma
ch6tive personne.
Jo n'dn voudrali do termitter
sans remorcier tous coiux qui ont
bien voulu vanir honorer dic luir
pi-ence cette cir6monie d'inaugu
ration, apportant de cette facon
leur just apprIecitionl cette
heurceu-e initiative d'he .texposi-
tion en plein air do vsittres au
tomobiles, qui marque un nouveau
tournant et comntituo cortes un
reel progrs cdans ce donmaino
dans le pays.
Merci.


r ECONOMISEZ

I DOLLAR
SUR CHAQUE DISQUE
Pour cela,. achetez
tours evo disquen
S a Continental Trading


Le ,Bossa Combo.
Le aBoasa Combo, le popular
re ooenmble trloiphe toujours a
El' Rapcho oil lea sir6es du sna-
',medt qu'il anhne nsoit trbs courues
Le Bosa Combov y jouera encotr
demain soir.


haitilnise on lEpane eon pu-
bliant ot on teadusant lea tax-
ta des livree et des bcri-
vaina haitiens. lis n'ont pu pren
dre'contact avoc lea specialists
dos 6tades latino amrncaines,
car il eidste on Espagne un DI
RECTORY qui donna la lite da
tonu ceux quia epseignnt loa di-
ver. aspecta do pays do l'Am6-
rique Latine.
Dr. Lamothe et Mr. Bouche-
reau les emmenirent ensuite
dans Is voisinage de Port-au-
Prince, A. la plage de Mariani;
at le soir .le Directeur de l'Ihsti-
tot Lope de Vega et son ipous,
firent connaltre A nos visitieur
en leur r6idence A Delmas la
quality de l'hosptital haitienne,
ii leur fut donn6 d'appr6cier in-
cuisine haitienne.
Nous avono I'avantagc do par
tager I'anlti6 du I'rofeanur
Francisco MORALES PADRON,
pour l'avoir connu A S6ville mi-
me, et pour l'avbir rescontr6 en
1964 & la Jamalque A de nd Con-
firence de l'Inatltut des Crl.i-
be et tout r6cemmrent encore, A
Washington D.C. au IXeAm. Con
gri de l'Inrtitut Panaon6ricain
d'Hiltoire et de G6ortaphie qui
eut lieu au Dipartement d'Etat.
Nous ffmes fort alie de revoir n
Port-au-Prince notre ami Padron.
Noue rencontrfmiinet ce distin
guin visiteuri I la Galcrie de Mr.
Monnin, au Boulevard Jean Jac
queo Desaaliner ot lea s tudianta
firent l'acquisition d'un magni-
fique tableau do i'artiste Fritz
Lamothe qu'il offrirent en sru-
k venir de leur sijour a Haiti t
o lour tprofesseur. Lamothe, 61mve
n do Calixte Henry, organisera
- le 16 Janvier.
u UNE EXPOSITION A LA
D GALERIE MONNIN
D Ils furent fort heureux de vi-
, siter Ila Bibliothique Haitienne
, des Frres de I'Instruction Chri
i tienne oi' le frer Lucien Jo-
seph leur fit le plus bel accueil.
e Puis ils ne transporterent au
es Centre d'Art qui fut a I 'origine
de ce movement artistique qui
E fait le' prestige d'Haiti A tra-
Sversn I globe. Ils allrent diner
S au Rond Point -et firent l'acqui
aition de beaucoup de souvenirs
,n dans les Curio Shops. Ils regret
tirent de noaveir pu admirer
I'ANCRE DE LA SANTA MA
RIA qui eat l'une des pilus im-
portantes piece, de note Musie
Hiatorique.


Ces 6tudiants de Sville fu-
rent fort heureux de vivre sur
la terre d'Haiti l'anniversafre de
son Indipendance et d'initier
lannie 1970 sur le sol que leurs
ancltres espagnoli habitirent
lee premier. Ils furent ravis
d'assister A une messe oi le tona
bour fut i'instrument qui servit
au cult chrtlen.
Ce 1er Janvier, vers les doux
heures, ila se transportarent &
l'A6roport Francois DUVALIER.
A 4 heures, le film do lcur voyn
go avaLt pris fin en Haiti. lit
venaient de prendre piawige s
bord d'un avlon di la Aviaclon
Dominicans, en route pou- Ia
Ripubliqua Dominlcalne.
Cette prise de contact ie S6-
vlllais avec des Halileno viint
comm e une attestation dc Io pri-
mauti cultureolle qu i exlst danis
les retions do cea deux peuples.
L'Espagne et Hatil ont int4rat A
divelopper, sous le signed du pan
8s, los rapports qul existent en-
tre eux pour un meillcur destiny
de leura communautes respecti-

MAURICE A. LUBIN


Le temoiRnage de

(Suite)
qul avons appris de Im que 1 hom
me eat cr61 cr0ateur...
11 no s'agit pas d'cannexer,
Roger Garaudy. II ne s'agit pan
de majorer soc timoignage. Tri-
butaire d'une hyper-critique mar
pxisto aujourd'hui en voie de d6
passement, qui allait jusqu'c
contester l'xistence de Jesus, il
ne prouonce pas son nom, car
On l'ignore a, estime-t-il. Et
il l'entend le Christ dans la line
des theologies do la mort de
Dieu, comme un 6veil a lui-msme
de 'honmmne libi de toute d&-
pendance.
L'inted't de ce tlmoigiage,
c'est qu'il r&vde certaines ya-
leurs de l'Evangile, souvecit 1n-t
connues ou tenues captives II
manifesto ainsi qu e le dialogue
avee lea ath6es, ouvert au lende
main de Vatican U, n'est pas sans
fruit, no sermit-ce que pour la
comprehensiaon entire les honmmes.
Certain ont pens quake le me<
sage de Noel de Paul VI itait
une riponse A ce cri de Garaudy
IA otl le Pape declare notam-
mnent :
xXX
C'est le Noel de l'homme
que 1'on voudrait c616hrer au-
jourd'hui.. Le Noel de ihonune
sui e s auve par lui-m6me, do
1ahomme qui progresse Par sa
seule sagese et sa seule force.
de 'hommie pincipe et fin en
lui-inme... Mais 'homnse ilar lul
memAo ne sait -pas qudi l esat;
Ls dates deo publication e-
cluent qu'il s'aesse-iA d'une r6i
ponse mitentonnoella MaIs les pa
roles du Pape garden leur va-
le-r pour rappeler aux clhrtiensn
cette dLmensien de tranme-.
dancas.
R. L, LE FIGARO


t
is
at
s
a
a-

at
o"
n


DANS LE MONDE
L'AiPEL DE JAMES EARL
RAY REJETE
TENNESSEE (AFP-
La Cour Supr8me du Tennes-
see a rejet6 jeudi martin i'appel
interjeote par James Earl Hay,
'assassin du Pasteur Martin Lu
their King, pour tenter d'obtenir
un nouveau procis.
A l'unanimitci de sea membres
la Cour a estim6 qu'il n'y avait
aucune raison de proceder a un
nouveau jugemnient, James Earl
Ray ayant itc assist: lors du
premiere procis par des Avocats
qui lui avalent conseilid de plai
der coupable. Ce premier procis
s'itait deroul a i Memphis. II
n'avait durn que quelques heu-
res et Ray avait Wtd condamni h
99 anA doe prison.
OR RECORD DE BAISSE
LONDRES, (AF]P)
Le course de 'or est tombi ce
martin i Londres a 34,86 dollars
'once, le plus bas niveau enre-
gistrC depuis au moins 12 ans
et demi.
II est ainsi infirieur de 15 cts
au plancher 6tabli par le recent
accord am6ricanu-Sud africain.
Lorsque le course tombe en deca
de 35 dollars, l'Afrique du Sud
est en measure de vendre de l'or
au fonds monitaire internatio-
nal.


do.. .... ,.


Optmlnme et Vietnam
Inquittude-..


L I'Ecole de Commerce 'JULIEN CRAAN
Avenue Christophe
& Rue 6 0
Inaugure en Janvier
prochain, lea CourB
suivan ,
St nographie Frangaise
GREGG
Dactylographie Bilingue
SCmptabilit6 Ambricaine :
Un Cours Intensif de

Janvier i Aofit 1970, 0t un Cours Semi-Intensifj
d Janvier a D6eembre,
Pienoeignements et Inscriptions tous les Jours,
vjauf le Samedi et les Jours Ferits.


-"-~- ~r- -1--------- ------ -,~~----. .-~-~_...u. ~_, .~~,. ~ __ ~________~_~ ~~ ~_ ~; ~ ;i~-----1 ~~m Ape- i


VP~~UI r r~nlr r~r


VAAW A


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs