Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06636
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 7, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06636
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text




LE PfLE6 Arcimv Di-IAITI


0 fu,- ft CA M
'LUCIENV MONTA S

Ad~marvm~.'V~44* AX CHAU Vi


KX M D1 V/AlOOIALTON UWTSAMKuror nA D| PiX1WA


No IiDN~ 7Sln.ANII2LMERCIIEDi 7 JAI4VIERR1970O


L'Andacieux exploit d'an Commando Israelien

L'enltvememt d'an radar sovi6tique ultra secret sur une base sovlitique


rtusasinalt h approcher des ins-
tallatlons rndnr sans so fire
rep6rer.
Parvenus it quelquas dizaines
do m tres des defenses ext6rleu-
rea du post, les paras du Colo-
nel cRafoul, so lancaient h I'as-
saut, et rencontralent une r6sis-
tance pratiquement insignifian-
to. Scul I'un des assailants 6talt
li6grement bleses. Los d6fen-
sours d6posaient alors lea armes.
L'opfration nu faisait copen-
dent quo d6buter. Ce raid n'6tait
pas commonn le autres>. II no
s'agissalt pas d'une simple op6-
ration. do repr6sailles, mals de
se procurer un materiel ultra -
secret, qui int6resafit au plus
haut point los experts milttaires
de. Tel-Aviv. Deux h6licopthres
Case) so posaient A Ras Ghareb
ct d6barquaiont des sp6clalistos
des arana'lisiione qui commen-
caient i dimonter avee lo plus
grand soin cos apparells incon-
nus eot len sticker m6ticuleuse-
nient dans les Operation delicate. Solon les
rd6vlations du cDaily Express,,
conflrmneo par l'Etat Major Is-
radlion, le radar on question qui
6tait charge sur deux groa ca-
mions pesait au total sept ton-
nes. On imagine la difficult


d'un tel o n6montage. 11 somble do complete de fuae6 BSAM 2 qui a
plus qu'un chalumeau ait mal 6t6 capture en parfait 6tat de
fonctionn6, et que 1'un des h6li- march dans la Sinai. Plus 'r6-
coptires aft dQ effectuer una comment encore, e'est un chas-
liaison aveco Israel qui n'6tait seur bombardier ultra moderne
pas pr6vue au programme. do type Sukhol o7 qui a fait un
x xx x tterrissago de fortune dans le


Dan e o programme proprement
militalir, il est connu que lavia
titon ira6lienne e'infiltro on g6-
n6ral en territoire ennemi A trso
base altitude, en profitant des
moindres accidents do terrain,
pour 6chapper & la surveillance
des radars claasiques>. C'est
ainsi qu'a t60 rendue possible la
foudroyante attaque urpriso du
6 Juin 1967. Beaucotip plus que
le Canal do Suez, Is golf duo
mime nom 6tait la vole de p6n6
tration ideale verse l'Egypte pour
les chasenurs bombardiers per-
teours do 1'Itoile de David. Or,
depuis quelque temps, leo pllo-
tes du Gintral vaient con.est6 quo los Egyp-
tiens r6aigBlsient mieux et plus
vite, ot quo lour DCA sBe srdvlat
parfo ns g anante.
11 ne fallout pas longtemps aux
specialists du Go6nral Aharon
Yariv (le chef du Modiin, le
Deuxiume bureau de 'Areade)
poue localiser des radars d'un
type nouveau, qui venaient d'e-
tre fonrnis la R. A. U. par
I'U.R.S.S. Le raid d'un cOmman-
do blind israolien au mois de
Septembre dernier, as Nord -
Ouest du golfe de Suez avait
pour but parmi d'autres ob-
jectifs la destruction d'une
station radar de meme type, elle
aussi jumelte avec une base de
fusdes sol-air de type SAM 2.
L'infiltration avait ltW dynami-
t6e t t'Ipoque. Sa crscupiration,
n'6tait pas prevue...


Sinai occupy.
Les consequences de pe raid
audacieux no sont pas simple-
ment d'ofdre militaire. 11 semble
bien que les Sovidtiques, d6ji
6chaud6s & plusleurs reprises, so
soient longuement tlaiae prier
avadt de fournir A, leurs allied a-
rabea un matrilel ultra secret.
Cette nouvelle disparition d'un
ment inconnu est un coup dur
pour "s Sovidtiques. Pourquoi
liver aux Egyptiens des appa-
rsils quit aboutisent presque eyo-
t6matiquelnent centre les mains
de leurs adversalres, qui s'em-
presoasent de lea autopster et d'en
tire himmdiatement certain en-
seignenments ?
Pour 'Egypte sussi, c'est un

(Suite page 4A col. 7)


L.e o 7 D)Ientobre d(rnlar, le GA
n6ral Iralm lar Loay, chef do
l'Etat-Major isra6iean, rendait un
exceptionnel hommAgse au memo
ibras d'un commando qul venalt
tie regaginer le Sinai, apr6s avoir
offectu6 un raid stour la rive oc-
cdeontale du golfe do Suez. II
leur d6clarsit textuellement
aCo quo vous aves fait 6tait ci
compliqu6 et d6licat et a dt6 ac-
cohopli avec une tells precision,
on d6pit do nombreux obstacles,
qune ela somble davantage rele-
vor du monde du cinema que du
monde do la r6allt6.p

UNNE OPERATION
EN TROIS TEMPS-
Le famoux radar 6tait itu6 Ai
lib (;hLralb, it 300 kilometres
onvlron deo ln villa de Sue, it
quelqueo dlttnnc do ls rive occi-
tlsntit tdu golf de Suez. Lopd
raliotn isra61ienne a 6te mien6e
t-nstrlti to mp. L'uvistion a d'a-
i ord lancd une sito doe raids
dlite Ita region, pour affoler leg
Ngyptlena t rmaequemr on object
ti r6tel. Lea Skyhawk et leBS
o firtage) out tes t lea potltions onnomin dana
un setoeur trt 6tondu. Au m&-
met miooent, une unit de para-
ehutistes traversait l a golfe, d&-
barqunit sans ttre remarquie et


Exchange de Cables


A L'OCCASION DE LA FETE
NATIONALE'D-HAITI.
His Excellency
President Franrois Duvalior
Port-au-Prince
On the occasion of the inde-
pendence day of Haiti We express
to your Excellency our sincere
felicitations as well as our best
wishes for your Excellencys per
sonal well-being and for the con
tinned growth of your country.
Son xcellence
Haile Selassie Emperor
xxx
Son Excellence
le Dr. hFranonis DUVALIER
President i Vie de la R]publique
d'Haiti
Port-au-Prince
A locasion de la fete Nations
In de la Rhpublique d'Haiti J'a,
direlse i Votre Excellence mes
voeux sincs-es pour le bonheur
1t11 Peuple Haitien.
Georges POMPIDOU

Ilis Excellency
lDr. Franqola DUVALIER
l'rsilont o, thio Republic of Hai
Li.
lort-au-Prince-

On bmhaif of the Peolilo of
the Unlte(l States of Ameirica I
.,m happy to extnd to the proud
I'opin ofl luilti my congratuls-
tLionIt on thin atnnivorsary of
Ilatli'a independence and beat
islMhes of th, New Year.
lIOHli AIL NIXON

IlIclard NIXON
I'rsldlont Ide Itat.i-U1nin d'Am6b

Wll ; Houe
WAS INGf;'ON D. C.
Au no i du lteuplou do ia Rit-
publ)lliqut d'lIJlitl, Jo romercie
chuluroutmnnt lo Prstidont dones
EWtat-Uinis dl'Am6riquoe des voeux
formul6n it l'occ.sion do l'anni-
vrsairo do )lndApondanco Na-
lonale sL Lul dumansle do ti trans
muttro Mes mrnillsurs souhaitt au
Noble Peuple Amnricain IA Ioc-
casion dio la Nouvelle Annrd.
Dtr. Francois DUVA.LIER
President i Vie
do la RIVpublique d'Haiti
xxx
REDUCTION x
MADRID
Son Excellence
lo Pr-ildent to la IRLpublique
d'Haiti
Port-taukPrinco
.l'6prouve du plaitir *A envoyenr
Ai Votre Excellence A l'occacion
doe la f6te nationals sat du novel
an Mes plus sincs-ree f6lcitatleons
et Mes voeux fervent pour Vo-
tre Bonheur Personnel et la pros
p6rit6 (In votre pays.
Francisco FRANCO
Chef de l'Etat Espagnol

President tRtpublique Guin6e Co
nakry
A Son Excellence
Monsieur Frannois Duvalier
Pr oPnto do a In publique
d'Haiti P
Port-au-Prince


Occasion FETE NATIONAL
LE de Votre Pays il nous est a-
grable de presenter i Votre
Excellence tant au nom Peuple
Part Dnmocratique et Gouverne-
ment Guinse qu'en notre nomn
I.ropre nos chaleureuses felicita-


tions

Tr s


Son I
le DT
Prsdid
de la
Port-a
La
oblique


ainai que voenx sanclrps Nul doute que 1'6tude appro-
ormulons bonheur prosp6 fondie du cP 12 ne soit tros ins
our people haitien fri-Ire stop tractive pour les israliens. On
Haute Conssideration. peut rappeler i ce aujet que 1'u-
AHMED SKOU TOURE ne des grades forces de la nou-
x x x svelle arme, de David a toujours
io 4t de eposs6der un ou plusieurs

r"o "s ag DUVALIER le plus recent don't dispose Pen-
en psllqe d.ait nem Ds sle mois d'Aoflt- 1966.
"o"-'Price Lon MIG 21 irakien s 6tait pose
. fit national e de sa -pU cquelque part dan s le Neguevs.
d'Haiti M'offre I'agrable 11 port aujourd'hu I le matricule
Off. Durant la guerre des Six
S(Suite page 4 col 2) ,-ours, c'est un essaim presque


Au sujet de
sur note Tourisme>


Nous avono 616 ribs sonsibles
aux ,CONSIDERATIONS BUR
NITRItE TOURISME.paru dans
I'dition du 30 D&combre oi corn
ma des voeuv sent adrees, pou
vons-nous dire, a notre bonne vil
le do Jacmel, en cette fin d'an-
n6e 1969, pou r sugg rer d'entre
prendre ;i son 6igai la reliance
qti la mettra digne de on pas
a&. Nous remerclons trbs slnc se
mnent son auteur pow le fragment
JACMEL VILLE SATELLrTEh.
Voyez-vous, Io Tourtime ne
vii pas en circle fernm. 1I aimed
un cadre aussi large qua posi-
bit Le vislteur qui vient dans
Usi pays nouveau n'est pas dispo-
s6 i laisser circonscrire sea active
tts dans un lieu d6termin6, sans
.qu lui suit donn6 1initiattve de
ae r.-ndre IM oi il veut. II aims
2'at I un choix, visitor differen-

pays. C'est lii son plaisir et qui
fail touto.-la valour do son dfpl.a
cemont it 1'extsrieur.
Notre t6moignage au sujot do
Jacmel aurait 6t6 vite taox de loca
insme. Nous appr6ctons lea propo
qui ont til6 oei par un range
At rette ville pour attire l'atteo


Le Problem de la Paix


Par le Pasteur Luc NEREE


Comntmaication prgsentte i b'oc-
casion de la Cedlbration de la
Journde Mondiale de la Pai le
ler Jaovier 1970 pat le Pasteur
N6rge
Avec des sentiments de respect
et de gratitude, nous voulons spou
ligner avsant toutes chose que
c'est A la haute consideration du
President h vie de la Rpublique
Dr Francois Duvalier, et I la re
commendation bienveillante du
Secritaire d'Etat des Cultes, Son
Excellence Mr Renu6 Chalmers,
que je dois le privilege de me
trouver devant vous cet aprbs--mi
di, pour vous parler de cet im-
mense problime de la Paix, it I'oc
casion de la celebration de la
journ6e mondiale de la Paix.
La question de 1'6tablissement
de la Paix, sur la terre, est de
grande importance. Elle est pour
la grande majority des hommes
A travers le monde, la question
par excellence du jour. A dlfaut
de la puissante logique in-terne
et de la riche Irudition auxquel-
les vous Rtes habitues, nous ul-
Iens esanyer d'apporter, tout au
noins ici, la ferveur de notre con
vition s chroienne et la pentran
te attention d'une analyse qui
voudrait so porter d'emble au
centre do la question de on Pnix
poHe tdevant nous.

Come Pr6dicateur de I'Evan
gileo, nous croyon non soeulemont
i lan possibility do la Paix, male
nous croyons aussi i A'ultimo 6ta
blissement de la Paix vraie, r6el
I-, durable et sans fin sur la ter
re. Les homes dne Dieu tra-
vers loes Ages ont toujoure eu la
certitude doe la possibility de la
Paix rielle entire lea peuples do
la terre, certitude indissolublo-
nient liei h la conviction quo
Dieu finrus par avsir pitii des
peuples que leur igoisme, leur or
gucil et leurs baineBs jettent lea
uns centre len autres. Qu'il me
suffise de vous rappelor la se-
reine certitude avec laquelle, au


huitiLme siecle avant I'ere chr6-
tienne, en un temps ofi les Con-
quirants Assyriens exeroaient
d'ibominables ravages, un Esaie,
(2:1-5) (9:5-6), un Mich6e, (4:
1-3) 6cla-irent dojA les chemins
de Pavenir d'une vision de paix
en ces terms : tll arrivera dans
Ila suite des temps que la monta
gne de l'Eternel sera fondue sur
le sommet des montagnes, qu'elle
s'61svera par dessus lea collinee,
et que ies peoples y afflueront.
Des nations s'y rendront en fou
le et diront : Venez, et montans
a ja montagne de I'EterneI, n la.
masison du Dieu de Jacob, afina
qu il nous enseigne ses votes et
que nous marchions dans ses sen
tiers... 11-sera le Juge d'un grand
nombre de peoples, Parbitre des
nations puissantes, lointaines. De
leurs glaives ils forgeront des
hoyaux, et de leurs lances des
series; une nation ne tirera plus
1'ip6e centre une outre, et 'on
n'apprendra plus la guerre.a
(Suite page 2)


tion sur les inmenss posuibllitsa
touristlques do Jacmel.
Ce qui eat dit de la distance
de Momance oil at parvenue la
route incomparable du Bud juo-
qu'a Jakonel eat parfaltemnnt ex
act. Nous pouvona parlor on con
nalasance do case. Noua eavonw
cotte route pittOresque qui passe
par des ommrnta pr-eoetAnt an
spectacle d'una rare beant6 avoc
cadre d fond, d'un eat&, la mer
de Logfte at de l'autre celle do
Jacmtl.
Pregnant lt colline des Citron-
niers, I'on franchit le Carrefour
Georges, puls eIs Morne Blanc, lea
Trois Palmisteo pour d6boucher
sur Arr6guy, d'bL 1'on ae s nd i
Lafond et enfin i Jacmel. Par ce
trac6, I'on no fait aencoitre qu'
ave deux couns d'eau sur les 161
traditionnelles paues d'autrefoia.
Notre tourism progressera
quand routes les dispositions as-
ront pcrise pour mttro en Valeur
routes, les rglom du pays Le's v
siteurs, suront alurs la attitude
do se rondr-a dana la .patle du
pays qu lui auraso dicte sa fan-
taisle ou son ben voulatr. Un-
grand pas aura 6t6 faith pourm
promotion touriatlque conoe
houses le dites si bien. Taos noo re
mercieanento pour cote defense
don't pout eproflter JacmeL
Maurice A. Lubin

PROJECT
D'ENLEVEMENT MANQUE
LAUSANNE (AFPP)
Treoi Aimhassadeurs do Suis-
soe desvaient etre enlav ,par le
front popnlaire do liberation de
la -Paleotine, relve aujoaurd'hui
le quotidien da soi d Lausanne
a feuille d'avis do Lausanne. I1
s'agit des ambassadeurs i BrH-
xellis, b6 TUNIS et i Madrid
C'est la police Beige, ajoute le
journal, qui la premiere a eu
vent do ce project d'entvement aet
qui a pris let measure pour y pal
lier.

Accident dq
voitures
Il s'est produit, angle de
la Rue dea Casernes et
du Centre s grave accident
d'automobile. La Toyota de con-
lour bleue immatricule au No.
6269 allait e'engager dans la
Rue des Casernes, .venant de la
Rue du Centre en direction Sud-
Nord, quand ilse fut violemment
heurt6e par l'Hillman au No.
8800 et coincae Bur un pylone
6lectrlque.
Lea portes gauche et droite
tie la Toyota furent littiralement
enfonedes et le chauffeur pris en
sandwich a subi un choc violent.


LES AMAIASSADEURS 1i. ilHery' Colon .At Assastant
Jbseph ot Fern Baguidy Uinrctur .te l'Ecole Berlitz a
parnsi now Miami. Sr. 61,ouse Moniqup eat
la Seerttaire cx6cutive'de M. A
... Hier aprsa midi, par le Vol lan Citron Manager de District
d'Air France venant de Miami d'Air Fr.h,,, i Miami. Yvonne et
sont rentr6s it Port-au-Prince, Monique sont des Ambasadrices
lea Ambaseadeurs Joseph D. Ba do bone volont d'Hail A Mia-
guldy et Fern D. Baguidy, et mi. Cee deux familla trangaises
leurs charmante soeur, M*me Mar ont pam ks f6tes de fin d'anhe
guerite Baguidy Bellegarde. en Hiti. Elles 6taient desendus
L'Ambassaduer Joseph D. Ba- l'HBbtel Choucouna. Ellea out 6-
guidy qui avait pasa6 quelques t6 l'obet des amcnits chdrfnan-
annises A Berne come Ambassa tea do Mme at Max Buteau, Pro
deur avant d'etre transf6r6 a Li prl6taioee du Restaurant La RBnd
ma, P6rou fait ici sa premiere vi Point.
site depuls plus d'ua lustre. Vaendmdi otre, lls avalent dine
L'Ambassadeur Fern D. Bagui au Shango Rom d'Ibo-IAlt aver
dy accrediti come Ambassa- le cPublic RelIons Offlccr ide
"deur Permanent d'Haiti pr-s de l'Office National du Tonrisme, et
I'OEA a Washington tiait ici Minoa Aubelin Joblooeur, aveoc I
pour le Vol inaugural de la Dr. et Mmon Yve JeaPlere r, et
Trans Caribbeun. M. et Mme Albert Boyer.
Le Amrbaosadeurs Joseph et La soiree Htait agrCimonenUte
Fern Baguldy t leur soeur Mme d'un beau spectacle folklorique
Bellegarde sont venus d'tbord au tpraentC par Ia Troupe Nationale
chevet de leur mre, Mme D. Marel owael warda reparti le 4.
Banidy. Jlaivier on 6talt i Bna prijnlbre vi
ous leour souhattonB la bleuve site on Haiti. Sa fenmae an talt
iue. Os seeonde. Harvd Colon venalt
\ x X de fire sa troialme Nrta IJd
LA BRILANTE CARRIERE tandia qua Moniqua en tailt a sa
de You only ives Twice quatrie s toris demlers sent
fait attended so0e impatience repartis le samedi 3 Janvier, Her
Mon Homo un autre grand v6 pour Miami et Yvonne, Moni
film du Festival do la SECA quo st Biatrtce pour la Guadelou
...On ne vit qua deou folis ou You Pa. EIIs etaient paase es en tran
only live Twice, est iusqu'ici le sit ici dimanche. Eles sont ran-
meilois- dam JamsE Bond passes trs-t i MiamL
en Haiti ay le formidable Sean d Nona avons ti6 tr-, heureux
Connery '(James Bond ou 007). de le revoir.
Cost u v ch_-d'osuvre. Monique Colon, son maria, sa
Cotte soperproduction eat l'un fille ainsi que M. st MMe Marcel
des deux grand films du. Feati Howards. ont Ut6 chaudement en
val du film organist an Rex ton, s it l'a6roport Francois DU
Theitre par la prestigieua fir- VALIER samodi, au moment de
me do distribution cinmatogra- leur depart, par les parents de
phique apple la Socit d'x- Bernadette D osir. Monique Colon
pension cinmnatographique aux avait vol6 au secours de Berna-
Antilles (SECA) don't le Pr6si- dette alors qu'elle avait des dif-
dgnt est notre ami Gilbert Hol ficultis 'aWc sea employers a
lande. Ce festival a 6t inaugu Miami. Cette baitienne etait res
r6 dimanche en presence de M, t6e pendant qtelque temps chez
Roger Tanous, Direateur Corn- e a Me Hervs Colonus quI'au
minercial de la SECA- ON" NE jour Oi elle avait pu soe rendre A
VIT QUE DEUX FOIS avec New York, toujours avec le con
lequel on a inagure le :tval our e HdodMonique.
continue e o t so unfi btbaFte Le U Colon et les Howards
Ocasr Ja en" o Haiti. e avaient rondu visit .ici a lo f
Ce film rester a i aff iche au moie do Bernadette sur la de
Lex josqu'it samedi. Les d phi mands d" cellUe-ci L'accnei qu
les haditeina sonant o saIisi Iot n ar tu raWfait ethit dac la tradi
qu'ils attende't d6j avec impa- tion de leneitartli haitinne Les
tience le second fim du Festival Colon et lee Howards en ont et
MON KOMME ou For Love of vivamnt touches Et lore de
Ivy, avec le monaste sacr noir leor 6npart tons les membres de
Sidney Poitler qui a trouve dxns la famille de Bernadette s' talent
la mise en snene de cette histoi- portA l'la&oport Franc is Duva
re icrite par lui, un rlo i I las me lier pour lea saluer. On y remar
sure de oon grand talent quait le grand pire Franois Ri-
Mon Homme sara project di- cot, un octoginaire, Camille Bru
mancheo au Rex exiThAtre. no, Crafford Bruno, Mme Alphon
Son succ s est assured. so Lamery, Miraloae Andrr, Dieu
x x donu Andr6, Jocelyn, Margaret
Goda, Alain Lamery, ArIel Hen
ELLE S'APPELLE ry, dari Fortune, Stanley An-
TESSA PETIT tire, Marline Pierre Louis, Rolan
TESSA. C'et lo joli prnomn do Lordeus, Cicile Lordeu's, Mario
reIu par la ravisanto flue de nos Lourdes Andr6, etc.
...... l+... .. q. ti


Directeur do la TROP!CAS at
sa gritcieusoe pouse n6e Denise
J ansnma.
TESSA, second eifant des. -
poux Sergeo Petit, est, venue au
monde Iao anidl 3 Jan-lr ia 5 h.
10 du martin it I'hpital du Cana
1,6 Vert.
Migionne conune une blle poau
p6e, TESSA a lt6 accuelllie avec
oile par eson tr6re ain6 St6phane.
Avec non compliment a M.
et Mme Serge Petit, nous falsosn
nos m'iellours voeux pour TESSA.


z x x
...Nick Lynn, Directour du Ser-
vice do Proeas d'Air France .'
Now York vient d tpaser le ft
tee do fin d'am(ti i) ani nous. II
itatl al'riv6 la Semilno dernlire
en compagnie do lc iry Neigur,
journalists et voyageur [ux lon-
gues tobrnro ete Jamn Htabei
ton, banqulor. Nick reparti lundi
6tait de ocndu au Grand HU&U1
Oloffaon. Sea compagnono sont en
core A cet bhiel.
xXxX


VISITEURS DE MARQUE ...Lo vendredi 2 Janviar nou,
...Ls mercredi 31 Dicmboe avona rencontr6 ai Cabana Chou-
Ctaient arr Ia Port-an--Prince, coune, M. Peter Scheehagen et
M. Marcel Howards et saa har-,a b jeune et Jolie femme haitenne,
ante fona o Yvonne, M Herv6 neo Martha Eie, fille de M. .u-
Colon et sa captivant compagne lmon Elie.
Monique, et sa ravissante flle Ba Pete est doe nationality aile-
trice eBb6p M., Marcel Howards 2nade. 11 vit avec sa fonune .1
est AdminAwboire rdes Tribu Madrid. Comma noue n passion,
inaux doe l'Asocation ns-eaa momentaninnt a Cabane Chou-
d'arbitrage. Sa femmen Yvonne, coea, Martha s'itait approch- e
cSalecs representative* d'Air- doe nous pour nous fair part du
France i Miami, est du Bureau tddr de son maria de nous reneouc
de M. Henri Lardon, Directeur trer car il a beatooup entenidu
d'Air France oUr leas regions du
Sud des Etat \nis. suite page e colonne 5


I


,'ffaire Hopechne


aide M. Kennedy a retrouver
Mile Kopechue dans la voiture
du S6nateur apres que celui-ci
cut fait une premiere mnis vai-
ne tentative.
Le Juge Boyle a estim6 qu'il
n'6tait pas convenable de fair
attendre un Sinateur et M. Ken
nedy a tdmoigno lundr'et MM.
GSrgan et Markham mardi.
Le Senateur n'en a pas moins
diclare se tenir la disposition
du Juge et il passera la semai-
ne dans sa propri6tt de Hyannis-
port, & quelques minutes d'Ed-
gartown an avion. -
M. Boyle, d'autre part, a lais
s6 au Procureur une plus gran-
Ld Uberti dana ies interrogatoi.
res des timoins tout en mainte-
nant Ie principle due t'enquete n'a
pour objet que de dterminer asi
le Sdnateur Kennedy ou quicbon-
que d'autre a agi d'une manitre
erinrotelle en rapport ave la
mort de Mile Kopechne.
S incidentt parait close. Mardi
wer, le Procureur a en effect d6
clar a las press: 'Je continue A
m'occuper de o'affaire.' Je ne pars
pas. Je uis ici. Je serai ici 'de-
main nmatin i 9h 0. S


La Sinclair Caribbean Air Corn
pany, vient de porter son choix
ur l'Inginieur Auguste Boisson
pour occuper le postle de Mana-
ger do ma Division en Haiti en
remplacement do Mr. William T.
II. Johnb qui B'6tait bien distin-
gut durant le laps de temps qu'il
t passBi i la Lto de o rette Compi-

Tout en saluan' le d6part de
Mr. Willian T. II. Johns, pour
qul nous formons deg vooux de
sUCC.s continue, nous prenono plui
cir & filtclter doe faon partlculii
re Ia Manager entrant notre aimi
Auguste Boiason, technlcien de
clanne, Ingftieur distingu6, pro-


Lea 6poux Guy de 'lo Malbne
ont offer le samedi 3 Janvier
de 7 h i 9 h p.m. it 'H6tel Villa
CGrole dio Ption Ville -une belle
reception en Phonneur du nou-
veau Directeur den Etablisse-
mentu Ciment d'Htaiti, Mon-
sicur Franoois Xavier Azals.
Ce fluL occasion pour le nom
i)reux invitka d'exprimer leura tU
moignages de consideration et
d'admiration it endroit des dis-
tingues amphitryons et plus par-
ticulilrement a L'endroit de Mon
sieur Guy de la Maline qui s'et
distingue dana not milieu com-
merciaux, induatriels et autres
par son entregent, son amabilitL,
son sens des affairen et son
grand inte6rt pour notre pays.
Les invites ont, en ouetre It
trbs heureux de rencontrer le
nouveau Dtrecteur du d'Haiti, M. Francois Xavier A-
zals a qui ils ont pr6senth Oen
voeux de bon succs dans sa nou
velle toncetion.
A. Monsieur De la Malone avec
qui note journal entretenalt de
tries bone rapports, nous formona


Le Symposium sur r'dontologlie

II imported de rendre un hom- de ces conferences magistra8es,des
mage bien m6rit6 b cette presti- professeurs don't tous ou pres-
gieunse d6ligation d'Odontologues que ont 6t6 applauds A diverseB
canadiens, qui, lea 29, 30 et 31 repriaes tent en EBrope qu'au
dicembre 6cou6 oa a core d'un Canada et aux Etats Unis dAmi
Tymposium ur PFOdoutologie, a rique. Ils aont pour noms, Fran-
permis' lens conEfries haitions 6ols Cloutier, president de lA-
de profiter largnmt de leurs ex cadorde te aciences canadiennes
p~rsences dans ceeia 'oarnche iUn- aneton pr6aidetit de la Sosi-ti
portante de la mo aeeine. dent4ire de Maontral et anclen
C'ent gritces u ,Dr Paul Geef- peofssseur de la Faoult6 Dentai
frion ancien Doyen de Ia Fcut IU n do FtUniveraiti de Montrial,
to de Chasrurgite D aTre deto l'U- Dr adeo Quintal, me bre do Is
niversitAe de MentrSol, professeIr Seal' t Dontolre de Msntreal,
d'Ortbodontie de reeommnmeo inter Mes reade tAcadtmie dea Scien-
nationale, que le monhs-res ade Iaeas do Canada et pratilien minent
profesaIon dentailre beltienne prsi dent lea resbher ssos urI'atvtolita
sents it 'audltoriu n Ido la Tacul out [aItit ik de lui un maitre
t6 d'Odontologie le ldUniversti
d'Etat d'Haitl, osat I blfifeler (Suite page 4 c0l 8)


fcsseur de Sciences exacxes bien
connu dans nos milieux intellec-
tuels, home de distinction et de
probitT. Nous sommes certain
qu'A cette function, il apportera
le meillcur de lui-meme en met-
tant h contribution sea snvtes
connaissanc techniqs hniqo et
lqualitis d'Administrateur.
A l'occbasion du part de M.
W. T. 1. Johns et de la nooinai
tiuns dle l'nenicur Auguote Bois
stt(, La Sinoclir Carilbbean Oil
Company offre en eur honneur
une reception le samedi 10 inn-
vilcr courant ie 6 h B h p.m. ix
I'lItSl ,nns Snuci.


den voeux de bonheur et de rsus
Bite dans an carritre. Nous for-
mons des voeux de flicittl pour
sa distingu6e Ipouse, pour toute
sa famille.
Au nouveau Directeur, Mon-
sieur Azails nous adressons une
cordial bienvenue bhez nous a-
vec le souhait que san geation soit
aussi fructueuse que celle de son
pr dlcesseur.



Au Compte

,outtes

par 4aymond PHILOCG TE
PRO OS MECCHANTS.-

Un marchand de fresco, gouail
lour comme pa un, inacrivit un
jour Bsur sa bolta :
cIngrat comma bel emome.
On en a ri t orevser.
Et come Je fisa l'tonnl :
La majority des fena es sont
borgnes expliqua-t-1.
Elles ont un l l. toujours fer-
ml our ce qu'on a falt pour el-
lee; et I'autre, grandement ou-
vert sur ce qu'on n'a pas encore
rhalitS.
De la A fingratitude...
Un jeune home (bacheller,
dit-on) d'enchainer :
Alers, c'est come dans le dia
logue allegorique de Giovano.
Le vieux Pontanoe a beau clah
parer d'ar, le domestique a beau
lui careaser Is ventre, Inlt grat-
ter tendrement les orellles; cer-
tain jour, panul ellt e tomerd-e
d'un coup de pled.
Rlmarquez, blen chres lectri-
ces d'
De tels propose ne nont pas de
mOL
Et vOM i tev des perlis, assu-
rftmet I


MEXICO (AFP)
Israel et lo Maroc jouar-ont
dans doux groupes distinct les
hultibmes do finale du Champion
nat du Monde de Football a an-
nonce Sir Stanley Rous, P iiosi-
dent de la FId6ration Internatio
nalo de Football Association
(FIFA) au cours d'une confsren.
'e do press tenue A son arrive
a Mexio oil i Aassistera samedi
prochai au tirage au sort du

pm a.


La -Grace Lieae est venade a

-Prudential Lines, Inc.


NEW YORK.-, J. Peter Gra
ce ,Pr6sident do W. R. -trace &
Co et Spyros S. S ouras, PrBsi-
debt de Prudential Lines, Inc.
ont annonc6 conjointement Yioc-
quisition par Prudential Lines
Inc. de 100 pour cent des actions
de Grace LineInc. pour la somn
me de $ 44. 6 millions. L'actif et
]e passif de Grace Line Inc. et
de Prudential Lines Inc. a seront
r6unia pour former une nouvelle
compagnie, Is Prudential Grace
Lines, Inc.
La nouvelle compagnle rdalise
ra 'engagement de Prudential
Lines de construire et d'0oprer
cinq bateaux aboard ship) don't Ina construc-
tion eat conli6e a Avondale Ship
yard pour la some de plus do
$ 130.000.00D.00, y compris te
cost.de 425 barges. Chacun de
ces dnormes et rapides taisseaux
est capable de transporter 7B cha
lands ou barges, ou 1.500 cats-
sons. Prudential Grace Lines,
Inc. deviant igalement propri-l
taire de deux cargos de construe
tion r6eente et d'une grande pro-
ductivitd (A fort rendement) qui
opsrent actuellbment en Mlditer-
ran6e. Avee un total de 21' "ba-
teaux, Prudential Grace main-
tiendra seaos services en Mediter-
rante, en Amirique Centrale et
du Sud, et dans les Caralbes.
S p y r o a P. Sikburas, a-
bord Psr-6tdel n t, pulse, Pr6
aident du Conseil d'Admintstraa
tfon de la Twentieth Century -
Fox et de Prudential Lines, de-
vient President du Conoiel d'Ad


ministration de Prudential Gra
ce Lines, Inc. Spyros S. Skouras,
ancien Pr6sident de Prudential
Lines, Inc devient l'Officier Ext
cutif en Chef de la nouvelle corn
pagnie, et Arthur C. Novacek, ac
tuellement Pr6sident de Grace Li
ne Inc. devient President des
(suite en d4me page colonne )


Apris avoir rappeld que Is Ma
roc avait nionac6 de se rotirer do
la competition s'il 6tait oppoi
en hultitmes do finale a Israel,
SIR STANLEY ROUS, qui
6tait accompegfn6 du soor6taire g,
n6ral de la FIFA. M. Holnuth
Kaser a prscis- qu'A son aorsI
lu probl6me tait pratiquement
visolu par le fault quo la FEDE-
RATION MAROCAINE avait
confirm sa participation au ti-
rage au soft samodi. Quoi qu'il
en soit, a encore pricisi Sir Stan
loy Rous, s'il surgit un quel-
conque pretibme 11i y aura tou-
jours moyen d'y tronver une so
lution.
Le President de la FlMa a en-
suite dementi catigo-riq anent
quo le tirago au sort seroit com-
plttonent dirigi, l 'a indlqun
qu'il Ie serait seulement A denu,
notamnment en ce qui concerned
lea quatre formations tites do
adrie.
Aprbs avoir estim6 que touted
los 6quipes qualifies partalent
avec les mimes chances, Sir
(Suite page 4 col.) )


4Le Mondem et 1'affalre de Marchk EDGARTOWN (AFP)
Le rocureur Edmund S. Di-
d'armements,, nis av it envisaged de ne pas par
Liciper o 1'cnquete judiciaire ou-
verte Burt lea causes de la mort'
PARIS (AFP) plus important, tout a la fois a- de MIle Mary Jo Kopechne, s'il
vec Israel, la Libye, l'Irak, la no pduvait interroger librement
La quasi totality de la premie- Jordanie, 1'Arabie Stoudite le Mn lea t6moins et si ceux-ci n'6tkient
re page du cMondeo de Mercredi roe tee. pas appel6s A dtposer dans l'or-
eat riservse aux repercussions Le Journal ajoute plua loin : dre qu'il dlsirait, a-t-on appris
du conflict lasralo Arabe avec Lo2erreur du Gouvernement fran mardi h Edgartown.
pour titre principal d'armement s.serait prochaine nler une justification morale ou du Procureur qu'a dtt ouverte
meant conclu entire la France et juridique a une politique qui n'a Ienqutte sur l'accident de i'lle
la Libya et pour sous titre Wa- rien d'6quitable. Toutes lee grand de Chappaquiddick dans lequel
shingtpn parait rasuri par lea des puissances, malhureu semzent eat impliqud le Sinateur Edward
explications do Qual d'Orsay. pour lea peuples directement con Kennedy.
L'analyse de sea tires se trouve cern6s, ont faith de leurs ventes Selon des sources proches du
dans le bulletin de l'tranger d:armement non settlement une petit Palais de Justice du Comtl
sous la titre inquiituds eat con- source de revenue appreciables of osige le Juge James Boyle, M.
currencies oi lon pent lire notam mais aussi un instrument de p6 Dinis aurait obtenu en parties
ment : Tout compete failt la Fran n6tration conomique et polltiquo gain de cause pour interroger lii
ce figure sur le march interria- dans lee pays du Tiers Monde. brement leas tdmoins, mais il n'a
tional de n armament commae un iLa lutte pour le contrlde des pas riussi A imposrser aes pr&-
fourniBseur de second rang par sources d'apprOvlsionnement du rencea en ce qnci oncerns 'ordre
rapport i see concurrents de ttrole a rabe en Foecurence eat dans'lequel ils-dohfent odfips4r.
1'Outet s comms e d 'HEst. Loo m- un enjeu essential. D'ot les in- Le Procuourenr a olt snie, ap
nitre don't elle applique lembar- qui6tudes h pelne voices qui 5e prend-on, que le Sinateur KenR
go eat peut itre ambigue et de sont fait jour Ai Washington et dy depose on dernier lieu ainsi
fait critiquable. Mals ]a Grande A Lendrses. Mal', conclut le Jour qua son cousin M. Joseph Gargane
Bretagne, it IB Mtata Unias out aet un ami, l'Avocat Paul Mark-
conelu-des contrater au total blaen ("ujto pap 4. eL 4) ham, Ces deux derners aurelent


I ., .


Auguste Boisson ,Manager. de la Sinclair


M. Francois Xavier Azais, nouveau
Directeur du Climent d'Haitih


Une conference de Presse de Sir
Stanley Ross


I L


r


PORT-At/-PRINCE (HA /ITI)

PHONES" 2232 242

O01TE POSTAL : 1316


~_


I





rjirbrr*lr*lk~9lgjT-~l~i~~


..' L ,' ... ..-2' .* .' .. .t :.




a.. i-.J U..- 755A-~r-I e,-liFs-p9-- jan'amm~---1~~--~ C~--~ ..~- ~:~ -~--- ~ 1 ----- ----r*~c--- T- e -~. ~.Tr-~-


PASX I


"Le pAdb*i a e &"
dkeo 1 4 Jda. pwv)


alct *aoatbl. tIu% Rut lPl~omhLtAiO
Ia A% Cr11.4. it patlaaam sviAsion I&
malo o.1.alaMa,1. I V.. psaeilaoat. 11
Oecte dta 11a nuhmaciend6 "0A& 6
Itate l% nAs Ls~l,c ma Iajata at Iat
Wtarata Ik.11.e '',altaetao IXA 1ItA-
titlst s1attssnmats aaalt. ta Isaticr
o"0.011 c it~tamprahaatm, 1'I, 111c
Itac aa..eala 1,e d..ati o l
,aIax h a,6atteealt. Pk 01a0e
gyp001 prla rtaarli~iiaa 6 eisa-.Tot-
Voa, o, me trant etaonNOPPONSi5.


J,'Apltr Paul., des. ai mualt
Los whu a I'6vangllnl ua sln Pil
ltH .Malte1. at pr4.mat0el ue Cn-
aerlagaatantl .Ial raitiat 1et pri ll
*lee po- ur t'4tal>lllant l i
Plix sur 1I tamr I.* Btvant A-
sll rc,. am iaa a lailctal ,,o a.w In lt -
tree, parla dI I 'llalht, nm ll|ill
da Io famtelle hme no. dI lna tmll
dari(6Id o t|u It m oix (Itl, ill d'A
Idma, atn lIn>luctablten nt,. nlumn-
am s n unn de outrre. 11 parlo
Susl do la Matntn que I)leu
*iln'se i L tous let liommnf per
Christ, a eintrr llbrement dans
In oludarilt doe Ia grae. 11 parle


r.fin, uin I'mlmbbeont du pt"
,B llu 1 ,,.. t lo a .s le, T l, a Rat
It 1ve n. ,nt da I lte hltlulatll i ra
I ,rlijn, l ijlul Dl)i l are tout
tn tIonaa. Co. n6uman prielpes as
r.l atro t llv ilt d tIn l nriiilnlr lnl 1
lan chr'tio sdlen promaIorr alb o-
clte at ll Moayn-Age. 10 Il U ont
lutllst- tttl o nat t a-allriba i t -A
Ieatlsa ) a)".r 11%tat11a11all. 1 aninnit.
L.ACTlIVlC DRlu11CU asr-saa n
tIle, tltlttti(s t IiP lU pltl a illu o 11 0-
clIlt todilal drhltrbA par dals
guarran iv llueosstnl Ilt entre-
voir I'hoarizon, I Itubte du jour


e "lmminte mar au plu. an lop
Ioe O I'himmo, iaels Ia trra f.

l.a 'nalx noi paut pan valr tou.
i. soultL at ilaI n. pul pan. masia
v.tlr 'tlF l rCoup. Chault'I" n tpue
dultl Ia rehtitrcltr ataIt ralAthall.
avoe fol at par I'matlon positive,
Uo pautl '6dlfler Ipetlt It & cit. Ce
indulant fout-11 llalI qul tout tio
'0tolllo t(0C0o41n1n1e parase pan6ltrar
aletla n a6ct lt6 de Vavoair. Vn re-
fuatnt d'edmlettre lee faux c'on -
tepts tel. que coux doe 'nncanil
h6r6ditalr 0 on do In t uorre fatln-
Ic, car nous aommes toun tppoel(


PORT-AU-PRINCE

La Compagnie ayant 24 anades de Service dans les Caralbes



NOVEL HORAIRE




MARDI VENDREDI SAMEDI




Vol 601 Depart New-York 1.15 p.m.

Arrive Pt-aa-Pce 4.15 p.m.

Vol 602 ,Dpart Port-au-Pce 5.00 p.m.

Arrive New York 8.30 p.m.





(





Pour toutes informations concernant ces Vols Suppltmentaires adressez-vous a notre agent de
voyage ou aux bureaux de la Trans Caribbean, Citd de l'Exposition.



Tel. 32832- 3974.

Airport et Servire Cargo 3085.









N.B. Soulignona qu'en raison de FIintensification du traffic. La Trans-Caribbean Airways orga

nise des vols supplementaires.


& Mgt 1a U MI1 ft rut -laa
quo r'on-no prdtladol pEN lai'srr
at Is moalntInr pOr X na orTlna
unllO d dotlA RULn.LiU en ublS t -
tuant tale plissance A tell au -
tra. La prllOlp d'lndilvlduallt6
qul a tflrm6 d4anL tle coin ellvi -
tAN hnmallnoa r6ollaain, ,our, 'taU
bIliaslltenlt L la tI nlMhlirn de lI
p.ax, qun I'so tolBro 1 esprit d' )n
dlipuilitnuticu chat autrul, at quoe
Iun ruaMs preUVre 'uno enora Van
tri dutu u at.u udoe a aprt d tourt
t\ dt prdjug4.eltArgnement ou -
vert, a i. compraJltmnuion.
Lea EgliaesiMe.itua de la RAfor
mtt non soulemant prient pour la
Paix, meai conBtalamintl lont dos
ellorta pour l'4tabLiaement eat lo
maintain de la paix..Nous vou -
Ions citer Calvin: A travera tou
Los lea vlcissitudes dela politi -
quo huminte dit-11- it faut que
noua .pourchassJons la paix aveec
tout le monde et que nou soyons
frlres k un chaeun.* C'est dana
la line de conuutt .de tout UChrI
tien bvangelique de .travailler ha
t'6tabhissament, de la .paix. Uu
vic ci x sodt huguenot du nom
de La Noue a eri au 166me sai-
iee cL'beamme doit landre princi
palament a la pa'x et a la tran-
quillit6, afin de mener une vie
plus juote. O'est pourquoi lea
Eglibes de ia Itisorme, as u Con
f.stence tenue & Stookholmj il y a
de cola plus do quarante ans, ount
iormul .leur doctine de la Paix
et ont adopt dea r6solutlions don't
nous allons vous citer 'quelques
unesa: L'esprit at 1'enseignement
ae J6Aus Christ at, par conas6 -
quent 'esprit at I'enseignement
de P'Eglise Chr6tienne sont in -
coi.patibles avec la guerre, cel-
le ci n'ttant que le recourse r la
forcc brutale, double de perfidic
ot de mensonge, pour le regle -
meut des conflicts entire lea peu
pl s. cDu point de vue chrtiten,
la guerre sous toutes scs forms
est condemnable, mais surtout Ia
guerre d'ag sion, 1'agresseur &
cant celug qui refuse de recourir
Sl'arbitrage ou de se soumettre
ix un tribunal impartial. glises ont 1'imp6rieut devoir d'em.
Sployer to:ite leur influence poul
dLttrmaiiir lea nations a a'organi
acr en une socitit fraternelle.i
cL'Eglise doit splcialement insil
tar dans son enseignement, sut
I'unitl d'origine de la .famille hu
maine, l'unitd en Christ des fide-
les, la sohdarite des Croyants, et
mettrea en evidence le fait quo
tout home, come toute Eglise
et toute nation, contribute poue
ca part 4 1'ltablissement du Ro
yaume de Dieu..., A la fin de lI
conference tenue A Stockholm er
1925, les Eglises de la R6forme
ont lancd un Message i ra ChrCE
tient6 par les arroles euivantdst
(Nous faisons un devoir aux Egli
scs d'exprimer avec nous leur ho
rur de la guerre aet d'affirme:
.-u'elle eat radicalement incapa
uoe de rtgler lea difftrcnds inte
nationaux. Nous invitons touted
lea gelises A demander dans leur
prieres i'accomnplissement de Iv
lromesae biblique: sous le regn
du Prince de la Paix cordle et sla verit se rencontre
rent, la justice at la paix s'em
brasseront.>
Ce qua Aous voulone souligne
en rappelant ces chooses, c'est qu
le Croyant Eva.ngolique accept
come un devoir, une response
bilite, un privilege at mme coan
me un minietlre asacr6i de tra
vailler hI Vl6tablissemnent at ao
maintain de aIn Paix. C'est aints
qn'il y en a nsime qui vent jus
qu'I ne toltirer aucunement lu
agre des arms, tel un George
Fox onui, proclanmnt In doctrine
de l'objection de conscience, entr
lrenait en 1047, une pronsgand
pacifique avec sec amiB Quakern
7el encore un William Penn, qu
rclusa de 'snrmner pour ch'esse
leo Peaux Rounges des territoire
,uo le Ro i d'Angleterro lui avai


eAMOdiL. If W M .ndHlr -
04W o u, U afil 0 11'allliol. oul j
oi cuolvitluln bllOltue Iquo qe i
fruit do la juhttiu oat Ain ,llaun
la paix pour coux qul proctlront
lk palx> (Jacques 11:B). -
Nuo utllrtl on vue deu a'in tax
Ito tiUlu r ItIOlinL I ait VOuglui, In
,l)conIetunlIt. NOU nouB rueniontl
tion comipt, IIe. U a Inlr.1, do rola, l
,.arualoaiu ciniitaencest en rounti
linsIcauno n 0 L r ouuilgsinolmantI
C6llturulailL I nV aL ,que p, r
..alsura, ouvent, noun iluntr.'l i
oonl et enseiignell entu pul non
actions. Nous ne pouovuii nous
tmpbcher do noue en tenir h i'his
'Loire. Elio parole at a rdpdtc.
Combien de. ois lea hommen d'-W
gUae ni seo sent-ila pas tu devant
des menaces de guurru, nees de
.'ambition d6sordonndet des Sou-
veraina7 Combien do iois les honm,
mesa d'lglhse n'ont its pas, avec
une onpiisaunc. servile, miti
Icurs puissangie influences spiri
iLuee:= u aeFtiLu de ceux qui at-
tentaoant .i l] pmua du monde?
Nlous n'accusnos personnel, car
sur ce point nul ne peuLt jletr In
pierre a ,on prochain. La gran-
de histoire international repro-
che a des "Chr6tiens de n'avoir
pt.a mia au service de la Paix1
ieur incontestable influence. C'esto
coutumier de voir des Chrdtiens,
don't les nation nmises on pr6bcn-
ce du p4ril dI la guerre, se con-
Utactcr dans un nationalism c-.
uoit. Maintenant que des, mena-
ces a amoncellent t I'horizon dc.
peuples, qui peut dire quc les
homes d'6glise no contrediront
pas lour apologize do la paix de
ce ler Janvier 19707
Co lque je voudrais faire renmar
quer, c'.e' quo malgr6 notre dC-
eir de voir la paix s'tabt.lir et se
.iaintenir doans le monde, il est
ifficile d'adopter une attitude
absolue devant Ie problime do la
paix, parce quo, It ceux que ce
problame obcede, ni ]'enseigne -
n ent apostolique, ni leas vangi -
ieB n'offrent des solutions d6cisi-
r ves et absolues. Le Christ et
e Saint Paul n'ont pas adopt d'at-
titudes absolues. Ils ont tous
deux v6cu dans un monde oa la
r Jorce militaire se faisait partout
i sentir, oih Ion parlait d'expedi -
(Voir suite page 3)


DANS NS -Z1NU-MAS

UK JIMWU ONPML


larvrel & 6 h. at 8 b. 15
oud iA 0 h. ot Ia b. 16
)N NB VIT QUB DZUX1



CIM PALACE
Mernadl A& 6 h.t o6. 1.
LES 'It LIGIEUSES
Entarbo Gta 1.50
Joudi A 0 h. at 8 b.I 16
LE BAL DES ADIEUX
,lntr6A Gde 1.00


AMAGIC CN
Mercredi A.6 h. et 8 h.
SAIPAN
Entrie Gdas 2.50 et 4.00
Jeudi a 6 h. 15 et 8 h. 1
UN MERCENAIRE
RESTE A TUER
Entree Gdes 1.20 et 2.50


AIK-PORT CINE
hiercredi a 6 h. 80 et 8 h
L'INCONNU DE LAS V]
Entr6e Gde 1.00 et,1.50
Jeudi A 6 h. 30 et 8 h.
LAS MUJERES PANTE:
Entree Gde 1.00 et I.0o




jercredi A 6 h. 15 et 8 h.
ON NOM EST PECOS
Etr6e Gde L00
Joudi &\6 h. 15 et 8 h.
L'.INCONNU DU RANC
Entree Gde 0.60

AUDITORIUM
CENTER CULT
Mercredi h 7 h. P.M.
JUGEZ-LES BIEN
Entree Ode 1.20
Jeudi A 7 h. P.M.
L'IDOLE D'ACAPULCO
Entree Gde 1.20


PROBLEM No. 251 F.


I n 1 V V vavI nX


HORIZONTALEMENT -
1 Fantaisies do Mardi Gras
2 Piquante
3 Un peu mudo Anrrt
t'-ganique
4 Le deasus du panicr -
A r6gler (invors6)
5 Au coeur do la nut. --t
Blelumr d'amour propro
0 En s plant rrhau'sscr--
Trcs bonnes Ai mria r


7 -- La bonne sou
>houx En"Italif5
8 Planche de bois
uie odeur particulirre
9 Crasse Perso
10 Qui nest pas



VERTICALEMENT -
I -Confession
11 -endu familiar
Ill On ne le diat


5 MMrad a 0 h.et 8 b. 80
.000 DOLLARS BUR L'cABS
voteBR 04A0 Mo .t AM
1018
Jvadl t i h. et 8 h. 80
VIOLENCE SECRIETE
Kntr6o Gdes 2.0 ot 4.00

, PARAMOuNT

Merered & 6 It. at 8 h.
PLUS F=rOCEB
QUN LaS MALES
.Enr6 .Gda. 200 .t 4.00
Joludi 6 h. et 8 h.
W ANTED
Avet Montgomery Wood.
TEhtr6e Gdes 1.60 et 2.80
16

Mercradi (En permanence)
G (Sur demand)
UN FUSIL POUR
DEUX COLTS
Entr6e Gde LO0
Jeudi (En permanence)
QUATRE HOMES
A ABATTRE.
EntreO Gde 0.60
a. 30
EGAS
Drive in Cic

30 Mercredt I 7 h. at 9 h.
RAS LE PUITS AUX
TROIS VERITES,
Entr6e Gdes 8,00 par poeraOne
Jtudl A 7 h. at 9 h.
LE MASQUE DU DEMON
Eptre 1 dollar par volture

MKSIL CMI
(9TJONVILLR.
H Moreredt & 6 h. 80 et 8 h. 80
ANGELIQUE ET LE SULTAN
Entr6e Gde. 2.00 et 8.00

Jeudi & 6 h. 30 et 8 h. 30
LA LOI DU SILENCE
J Entr6e Gdes 1.50 et 2.60

DtLrxe Auto Clio
Mercredi A 7 h. et 9 h.
LE GRAND SAM
Entr6e 1 dollar par voituxne
Jeudi A 7 h. et 9 h.
(Sur demand rditxr6e)
S ROSES ROUGES
POUR LE FURTHER
Entr6e 1 dollar par voiture


MONTPA1W4PW
Mercredi A 6 h. 15 et 8 h,
..ET POUR QUELQUES
pe aux DOLLARS DE PLUS
Entr6e Gde LOO
s A
Jeudi 6 h. 16,et 8 h.
nnel MOUSQUETAIRES
sans ris- DE LA VENGEANCE
Entrie Gde 0.60

CiNCSuNEGA,

i 0 heures at 8 heures 15
LA PETITE VERTU
ait P" au (,des 1.50 et 2.00


n'importe qui No r6gno plus
IV L'ancctre des bands
mollotiirens 1 Jalon ELDORADO
V En larme Ilo estonaen
no it Ii heur et 8 he
VI Grossiront en chami- TERhE SANS
nant Conjouction -- Dbut Gdes 2.50 et .1.00
de I'Atlantiquo
Vll Demaninde 111 p)u d'ea-
pitl -- Vemnus
VIII -V Pemnet un double FORCES ARME
tierCd QUARTER G
IX Plaidais DU CORPS D
X Romntanci" Souvent DES FORCES
mari6t :it l: Vilaine D'HA]


SOLUTION No. 250 F


9"/ cWtoppkowWWl W WWWWWia'WWWWWWWWWWWWWWWlc je N' ONTA.LEMENT VERTICALEMENT -
CO ( 1. T.lvision 2. None ; Ni 1. lA ; ALA 11. Engreaa-
3. Igue Embud 4. Araign6e gKe IIl. Lounge ; US IV
S. Endossa 6. Ang4lique Enlide ; GRU V. Ve ; Golfe


PRENEZ LA ROUTE EN 1970 EN TOUT'E CONFIAN'ICE La;o.,A Ga I.


S N E POUR TREATMENTS MEOICAUX ET ESTHTIOUES
CELLULITE, RHUMATISME, OBlSIT, LUMBAGO, ARTHRITISME,
OOULEURS GASTRIQUES ET HEPATIQUES, CONSTIPATION,
E F- TROUBLES CIRCULATOIRES, ENVAHISSEMENT GRAISSEUX, etc



EST SUBCRtEUR -PARCE QU'A TRIPLE EFFET -

Vons tmvrerserez les fetes de fin d'ann.e 1969 en doucear et vos prendrez e virage 1970 en. 0 ACTION do MASSAGE S \

Wtafteof to a weVeten tat0stdcaut dans ane de ces fameses voitares FORD que vwsspepve-admirer OA, i d LF

(ed ta Salle d'gxposition da Ddpartement de V ntes des products FORD a ia ue des Casernes, tout, pws T TUTUTESU roLrE s dI TfES>R
I 0DU CORPS, MASSOO "
o da Road Point de Exposition. Voeas n'aurz vue la difficuttt de choisir entire la splendid SPORT R IMA/GRoINparr uti,,c/t, /
aaper tues e .i ./
CAPRI de luxe, dotde d'a moteur de 1600 cc, ou la did. fameuse FORD 15 M, XL, -c duatre @ D CONGEST" ,E /.-i /:IT par. /
act/ivrilica-e l/a ciri /lit)// /~ ta e. o urii.

portes, motear de 1500 cc d traction avant,-oa encore la comfortable et solide FORD 17 M, @ soUL E1el D/cON TA':/ T/: a i....,a l..at leit.o,

d 4 portes, mother de 1700 cc, sans mentionner toute ane yuanmende. v hcles, des plus @ ssocho a/i/ e ie.a e-A / 3 moyes thr~peuflques
LEMASSfGE
c 4eenomiquaes ax plus laxueax. N'oubliez:pas al'en-.achetant FORD, iosv ous,assurez LA CH EUR /
/L"IRRA IATI
I es services de mdcauicees compdtents et les avantaqes'd'nl stock de;.pieesde recharge touJours / L,, R, ,. A A.T N-.o
sMASS(.HO FAI MAIGRIR E1 A(tIYE IA (IULAIAION DU i N.

iv @ ^ AIASSOCHoon oblient
e .o.a -- --m AMA RISSE NT -RAPIDE
O". lDE"S TOXIC ION TOTAL
..j'3DI ENTE IMMEDIATE

FORD est Synonyme d'Expience et-d-e Performance. A -w cI tsaoo
M/ L 1tas t eat ,o PRODUCIIiN
MgpICALlNSTRUMENTA, 12, Cheesade d Antino FAms
ajDocumentations au/ demand contrae 2 imbres
Joseph C. Valm6 et Co.

S a BhaFa DitHibuteurs.


BowenF


cures 15
S PARDON



ES D'HAITT
GENERAL
'AVIATION
SARMEES

u-Pea, Haiti.
nbre 1000
'5


La COMPAGNIE HAITIEN-
NE DE TRANSPORTS AE-
RIENS (COHATA) inform, le
public et les Agent. de Tours
qu'alle effectuera, durunt la ai-
mon tourintique, du 3 Janvier au
31 Mars 1970t un vol quotidlen
I destination du Cap-Haitlen, les
dimanchea et jours f6risa excep-
tes.
Elle aviee son aimable clientae
le que, durant cette pariode, le
prix pour un voyage simple eat
fix6 t $ 10.00 et le depart de
Bowen Field a 9.00 heureas am.
Georges DANACHE,
Colonel CA. FAd'H.
Commandant Corps d'Aviition.


Remerclemests
Elsie et Ludgr Emila profon
dement touchls des marques de
sympathies que vous lour avez
ttaoign6e as 'occasion de la
perte de Ieur regretted m ro :
EGERIE DOSTALY
enlev6e A leur affection le 20
Novembre 1969 A Port-au-Prince,
Haiti vous print d'aceepter laurn
sincires remerciementa at lours
salutations les melleure.
New-York, le 3 Dcembre 1969.

L'Aninie est
danereuse

En effet, 'annmie engndre tou
tes les maladies: la nervositW, le
manque d'app6tit, 1'insomnie, la
perte de Tn6moire, et de che-
veux, la march difflcile, la pal
pitatio dun caOMr etc. Or, pour
tonifier l'organiame d6prim6, pre
seo les vitaminee B complex et
le Cernfplax qul contfenment les
vitamines: C, B, B1, 32, Ba; C,
D)8,' Cicitun, n i a c i n amn-
tolhlnique etc. En 'total 16
vitaimnaL. 00 comprimSa pour
7 GdiS ,50 et an dftai2 100 ur
3 Gda 6. En Kvento o. -
macle SotEne Geffrard.


VY


lzw%W 2r -J %-v ="


ano (nnn anyarann~hhm / r\\ m~ r l


~lhlP~(MIP~I~SU~OI~SI~e~v~l~ntl~f~l~\zr


I


-)E "IWT W


am aMmatVUltOHNm




M3ACR~ 7-~.l-P;.-- JANVIR tore--- da--~o1JY3---So PAGU3----- -----~---~ -~__, __~.. _~~ ~~__~


R EUM BARBANCOURT REPUTE .DBEPUIS 10.i


Au tloiluu dllUo c a mua n
UlWr p pvo wan date du O-.No-vH n
biore 10r, ,- gi.tr46 Dmu Cap-llkI
tion t4 4 D&wmbre do la mbnrn
kannr, folio 471, Came 180 du Ito
iratirv No. 74 d& mlotes civil.
II .* 6t1 forim6 I)ti : leo iulo
lo) (Ourd Iidananuoal tuion-
ia, iropritAtre, doneurant at do
mkil sAu C(4p-laltio>; ldeniUfl6
nu No. 143-" pour to pr6sont ax-
rrcieo.
2o) Loconto Joan, proprbtAlro,
donurant oat doalcLll6 au Cap-
Haitiae, Idontif nau No. 2447-K
pour Is pruwit *xanrdce.
3o) C1iomnain Joan-Pierro, pro-
pritailro, demourant at domici-
i1A *u Cap-Haitien, identUfi au
No. 2427-K pour lI prdtmit exor
cice.
4o) Louis Jean-Marie Itou-
,chon, propriatoiro, doemurant ot
domlclI u anCap-Haltion, identl-
(f6 au No. 921-K pour Is pr6aent
oxercico.
5o0) Probus Julnid, propri6tai-
re, donmeurant et domicili Bau
Cap-Haitien, identify 6 au No.
.9702-K pour 1l prieent exercice.
Co) Mauritz Lebon, propri6i
laire. domnourant et domiciU6 au
Cap-Haitian, kentifi6 au No.
6429-L pour le present oxercice-
70) Octavius Louis, propri6tal
ri, dnenurant et domicili6 au
Cap-Haitien. identfi6 au No
-12446-K pour lo .pr6sont exericr.
80o) Pbloels Richn, proprlit6l
re, domiurant et donilcllUi nu
Cap-Haltien, identifi6 au No.
1197-BB pour le prdsent exercice
9oI Jacques Ftancols, propri6
tai Cap-Haitieon. dentifi6 au No.
875-BB pour 1o present exereice-
S10) Marc S. Charles, propri-
taire, domurant et domnicili6
la Grande Riviera du Nord, iden
tifi6 au No. 5700-0 poun le pr&-
senrt exorncie.
llo) Franck Chenet, propriA
aire, ddneurant et ddmicilit e
Port-au-Prince, idontifiM au No.
53&5-B pour le present eaxercice-
12o) Joan Loon, propridtaire.
damnaurant et domicilid an Cap-
Haitien. identifi- au No. 2901-K
pour le present exercise.
Une Societk en Norn Collectif
ayant pour objet d'organiser sur
une base rationnelle le transport
des marchandises, denrnes, pro-
duits agricoles ou industries ma
nufacturde ou a A'tat 'brut, dans
Ie D6partement du Nord, ainsi
qua dans les autres points de la
RL-publique; de fair touted o p-
rations cormiercaleB, industrial-
le. mobilieres ou inunobilieres,
rattachant dtiretcment ou in-
diractanient A'objet sociaL
La dur6e de la socitA eat do
,mam msa --


cjnq ane pdnmangant I courlr
Ia ,ifmilor FPvrlor 1070 pour ex
hirer Ie 81 Janvler 1865.
1.o Sg1t soial eatl u C(bv-
llallian, rub o--11-F, Ite.gE du Bu
por Market LA I'AltlIIENNE.
la ltanimn lt la siignaturoa so-
;lale mont: (CERARD EM. ITIEN
NH & Om. L.s amocli6 ont fsit
apltort ohacun dI'uA onanmme do
MILLE DOLLARS, co qui porter
le capital social A DOUZE MIL
LE DOLLARS.
A I'explrmtlon du delal ou on
cas do diaolutlon prlvue par lea
Statutes, la liquidation Be fora par
lo connil d'Administration au-
quul serit Joinut un quatVirtmo mem
bri.
Ca Conseil est ainsi compo6 :
G6rard Em. Etienne : Preidnt
CErant, Loconte Joan : VIco-PrA
sident, Cleomsn Jean-Pierre
Secritalre-Tr4oorlor.
La signature social appar-
tict A M. G6rard En. Etienne
assist de t'un ou do l'autro meon
bra du conseil.
Dexlix originaux den Statute
ont 6t, ddpos6s au Ddpartement
du Commerce et do t'Industrio lo
26 D6cwnbr e 1969.
POUR EXTRACT CONFOR-
ME :
C16of iain Joan-Pierre
Secretaare


LISEZ


Allez A New York


ou ail
LA DOMINICANA BE AVI
M1le vons transporter les JEUI
Domingo oa vous aurez une
PANAM et la IBERIA.
LA DOMINICANA DE AV
d'antres possibilities, lea Mewred
NORTHEA-ST AIRLINES h Mi
Pour tous renaeignements s
dresser & PANAM nvotre Age
de la DOMINICANA DE AVIA
face de I'Ofice National du To


L


II Fait Tout E

Tout ce Qu'i]


LE NOUVEAU KODAK INSTAMATIC
photos en blate et noir, des photos on could
projection, ou .iapositifs. Et prendre ces pho
avec I'INSTAMATIC 124 do KODAK: facial
tout seul, facile a photographer, il le fait p
difficile A rAter les photos, il refuse

SVOTEZ DON MOHR SALES OU V

KODAK DEALER *


La...m.. --_ -_ mms u uu ?_ -_


"Le probl6me de la Paix"
S(buite d to Is3R parge)


ltons do guerroe accomplilo par ou du turritolre naluuol 6talt que nous ronmmandonia Pour mambros los una des autra au. T
I.. 16gluns romalnmms. Christ. par juate h m. youx. C'ost poUrquOl eonl.P-r,.,r ie.. l'humanlt6 aill ront voulolr tre. vantlet Jst.. l .
.,llours, n'h*lta p a A parlor J i. ourlvult. tCulukl qu comminDC d61ib6r6miult nu- iclde. Car la .ln. oinea & '6gard does atpe. t
lot qul ve Idte ae at- m un la.-guarre .st. deas son ,tor, IL plix aprin Iquallo les peuplaon to plx n'est pas ea deossm do
aSt1o rol. ( 1lU44)1 a r1atlu lo 0ULt ab. Jult ut& 'l'i.sOat vaignt *JspliiroiI, La fi'oet paS la palx & nos possibilltId. Noun pouvons ; AroAkgI lso sa asseg
;4ie-marntmi4Iquse t.dousin A In LL punt IU' dev l tLirL rip 1 p6B. tout prix, -pnr horror ou par In voulolr, la preparer, biter son l tdoameisom t w4
lol d'un Cnpltlnao. Rominn, nans inter ... :'renda dounc garue do dim pour ie lIn guerre, ou par d alr vnement on y con-orant cha- -ipMgualesit atr ipew-s
loutefol harchorer lto d6ourneo Languor to d6sir, l'u i do faIre de Jauir die Ia .v, ou au m6prisa que jou llr de o donostfor- Draft. d l e
dto In arrrlro mlIltlire. (Ma/- 1a Strro eltla ncBasidt o- d o ]a justiceamal "'i t I poix srCe, grAce & I'lvangile de J6eus- tLJKomS3nd
thiQu 8:10) Plus ncor'., 11 dlt/T voip do to d6fondra. Calvin, t don't I'Evangllo a pportl iaux Christ. r M reFsr"
ars dlicinpl: e Vous eneTptddrmzi tour. consldern.t I guerra hommeo Ia rfv6lation et Ia. pro-
parler deo guorre at do bruit dI comm unan choaseo horrible, une mencoe. C'enet I pals des honlfte, T.Rv, Luc R._NER.
guerrew garden vous de vou 6normnnit. Toutofols cal Pon eat r6conciles avee Dieu, Ia poax PASTEUR DE IV EGLISE
on troublor, car 11 faut que cola ontraint par grande n6comait6 doI peuples qui soe reoonnalisnt, BAPTISTE' DBB CITES EUD
arrive.v (Mathleu 24t6). Christ dit-WI t11 et licite de erroyer P-n-Poe. c 1r Irauvlr 1970
n'a proposed aucune parole d'o a pour procurer IA pulax.a 21 MARS AtJ 20 AV
Pon pulse conclnre qu'l ceondaom Lasolfo doIa PRIX3et uniter- ta IER) :dVon sriel tr
inoe touts guerre a un point tel, selle. Lea t aninIets, par exam de distractions malt'
fu'un paysatloqu6 dolt ranonner pie ocploltent cetleBoalltIttles do-rotre esprit et coatr
i se dfendre. C'eat doe Is boucnbe noselgne qu'ils font du tot PAIX attention sr de oblil
dt Christ es portle cette? !T0 une orts doie mot d'urdre, afln U ...e o g
to savir: Tous eux quli-tre- d'attirer sou leur bannidre, Jeui- U countt table Lea t
ront 1'6pee poriront -pa'r 'pe) nee et vieux de toutea lee region r t menti .-
(Alathieu 26:52). GC'et Christ du nontie et deo tous lea mileux TE L PHONE* 32 4nt
encore qui a ddclard: homme fort eto ben ard garden nice de notre actuelle gEinration, 17, RUE RI OUX. 21 AU):L AU 21e I
sa mason. ce qu'il pordo eeatrten come ceux des gdndrations pas- R AU) : No saes t
sfiret. (Lu c 1121). Je ne craet sdl oouptrent aprIs a pair rde B des retarded des d6ie
pa, qua c'est trahlr la -pende du In, et durable, et recherchent ]a des peronJo qui baTO
Seigneur, sl jo fai ls renmarquer moyon efficace d'avoir cetta paix. d1e ra o n q cea
quo ce qui est vral do L oInal.on, A ce propose, it y a lieu do remar ri t s. ai p' s
i'eat auss de la Nation. quer qu'il y a une aort. do ver- as
S, balisme paclftste on c'6qulvoqnc a co e rt- 22 MAI AU 21 JU
Nou mme pour pa formnuls 61olgne do la vrle MEAUL) .: EeA d -
pour 1'dducation & la paix, mats solution an probillie de tablis- A I normal en dOt a
nos a.vons aussi pour devoir doe .ment et du maintlen d6 Ia paulx brbn e o 'ar...enti e "
fare face. I la lrallt rteUe.qu'elle dans le Isondc Smsomeiem en U arg nt e n cee aye h rgaltb i d'tian
taL- Par example, Luther Ie Ra lea s lituat oun. N'antic
formateur, ainmait ta Paix et d- En effet, pendant de longs soI le difficult Nagesx d
teatalt la guerrel. teo ieOnierarions ont n re6pdts a e k
SeA exhortations aux paysn prdparc Ia guerroe. Et jusqu'h 22 'UIN AU 23
rtvoltdS montrent Ie prix qu'il at pr6scnt encore 1ks thdoriclen de (CANC~I ) : achoI
achait r la paix. Oeendantt. ila guerre n cessalre ou de la utre soluton. Une 'pat
n'ovalt mien du'n ,PaeqO int- e gumerr fetale y crqienY C'lest onverTsCwn maa t '.r n-o
gral. La gorre quWoige la dfen pourquoi les usines d'ar.s et de 91er Ud '5m .O9o'e le $ ponalbtlita sont
munitions ne fermeront pas leurs ps ta ouotes apparentem
poree doe i tOt. inier coup d'mlL. C
D'autre part, ils seont million chercher.
I travers Ie monde, ceux qui sent o 'c -l es c24 JUILLE AU
I, Los AUM geles, convaincu quo e I da armement ba es, r s (ON) L c
eo t un moyen ijuaillible d'dtablir anennt nuriont
ne poix durable ontienlee ban- influence our leoplan
,n. On preposeoAux nations depob ePrudencedam low1
1earS rdduire leurs armementa an mini R Echerches elotifiqu
Smum compatible avec Ia sdcurit niques avaataes
AGION~ ounoeneggs ti ton. neionale, afi n dedliv .en Peo tman
dea du cauehmar deI la guere et 24 AOUT AU 23 SE
IS ET DIMANCHES Santo l de connialtr e enfin Ia Paix. Po r ro o S(VIERGE) c :onez f
bonnne corzlsponldan aveo la Le Chr6tiens sunt invites A nes et ne t Pi
appuyer la crnisade pour d- trie ver de nmvri
sarmemnent, come si le d6sarme- p \ CfS m e Is atneuvaim
ACION voua offre galeet nent eteit une de Iape decisive anr o s Ao Votre inspiration v
.e chein de la Paix. Cela nous e rsveIs la creation, sove
is et V e n d r e d i avee la ramine la mdmoreunne vrit 24 PTMR
iami6 crite par un Pasteur FranCais, a24ve sl e TB (BLN AE
Wilfrid Monod qni dit. cCe ne noo delle se STOB p (BALANCE)
3uppldinentairee, veullz VoUs a- sont point len armes qui ont erl ran ese et atre inta
ant de Voyage. oou ax Bureaux lea Combattants, ce sent le coarn- grades. All au fo
>rCTr> C. de V oitn n; ~battants qai ont cr le.-s armesp. tes et falter votre mai
A.,ION, Cit do 1'Expouition, en Le dearmemuent nest done nB Le Ib rne M pa nG
qirisaont nWes ttonsarises). aptkmes, manages.
ourisnme. T6phone 3277.- ioyen efficace pour l'dtablsonse ne velle
men met et e maintain de la Paixr. d
Actuellement, lea Chefs de Na -
tions eroient quo 1'humanitd peut W4M-OO04 at p o 1-111 I t-- 4
Lrouver da solution du probldme
de a paix sur le chemin de ao so
a0 0 -- 7,3W, 2" L daritt. Ainai, nous avons I'Orga
I nisation des Nations Unifes, eta
blur n r' accord unani'me en rue
du bien de tous. Nous aurions
SI iim6 voir que ceux qui out la rsc
O1 -IH p' donsabtliW de la paix du monde. PSeC o 'N bONd
irlis.ent quf I'absolue sincerity
t i la condition primordial de
t toute cooperation efficacy en vue

Sdo a panix. Car il n'y a pas dre so-
j lidaitd fconde qui puisse se d6-
i' veloppre dana une a mosphere Con ours de pronostis d
Slohypocrisie et doe mensonge, cni
j ht rcticenra des uns repondent
anx dissimulations dei autres. RPtronni arm s l o aStt Mmrqai S Kri-
P our que I l'Oreganisation de Na-
tions Unies obtiennent doe r6sul 'li t ,S I Se. Sir 1s imnadloos apoirtvne do
tate atilefaleante dans sea efforts Flash Pu]blt d. Acheto Cea prodults. A-
en vue du maiLtion de laquelao la
V paIX, I'ose croire quo lea Couverne chetodons cs ow mtdson. at cmorven .wiA
mrnth doivcnt ainunaifstcr leur vo fiches d'achLt. Voua aceismoom sinai m*1
su d'eltre vrola do.ns eurs x
pc.% vrais s lanluns offres, et C l points snpplmtstmrn a ve doMe r
vrais aussi dans Ic ur acceptation une e nn m I m t p&6t i
ocs oonsaquenccs- pratiquemo impli Maerp bri:es i e r
q qudee dana leurn propositions. La
solidarity sur laquelleo e fonds rCcedentifricecau GARDOL e
'Organiosaton ded Nations Unies
Sdolt oitre librement consentie et
loyalaimcnt pratiquee. Tent que auf
tf Ra Rproenleanto des Nations au I n
sein d& 'Orqganiaation n'abor -
I dent pas courageusement le pro M e ic
P blime des rweponsabilitds collect | l w 1
I e s c, pour chercher l rsoudre i Voyage, mjur t places tadw por
en ploine clarts, f fin quo ol pe- Ia Coupe do Mod t on d px
rse t o ( erel denintne ; l Coupe du ,Monde a b rn d 2 Iri
Spaix dan Ie sondc, schent les do 1uvant
S; repnsabillt e iquos uns do I
I T i vent as umner i '6gard dea an 2me p x 200
tree, J'on ne fera que nidtiner our 3%me prix $ 100
place dans un verbalimis crevx,
1 juo. 'i c ue qufln a rent Ihuma 4 me prix s 50
nitU ombre -dane e gouffireAe an 56 me prix $ 25
hoi d duquel elle e trove ddjA. L specialists 7me au 106me prix $ 16
Le aprobliamn e qua pose Ie main e10it
tien de I ntre l Nations de babillement lie au 20me prix
aet & V'ilteireur des communntta
natioauloB, nest pas aimpittent _._
politlgue, AconowAqueo ou socialD
c'est Burtout ua probtlme moral
et spitrtueL Tout, leo temps quae oR 9
Pon nmtoiiMra F'npot moral get e. y-me--Ta s -a
spiritual de ce ,probloeie, los ef- j i i J t
forts lea plus g4iereux et les -. Montr e a terBa et Roamer
plus ddsintdbiessB n'aboutlront Machine a eudro n "a
) qu'A de cruelles dceptions. Nul Mc -A o
ne dolt 'oublier quo lea problb- Le d6ainfectnt supreme Style s Her
one6 humain nse trouvent lesurs baf
solution que dana Ie eOotwdJlle ig"
meat intdrieur des lndividul. 1 Deteit lea K-bee --
no pout on Otre dlffrent poor Do-
le problame de la paix qui et P, 1 ti eat purifle,
1/24 i Ot U "vauln or ui p' .unI a o e -A- I *t *o Q uo .* *. -
124lon soit c'rbyant onpas, Yon dolt

aurs, cr r A NN -. ne poddsordront as eorer aiat uple a a


l'humanitd, pence qu'll so trout 1. S'tUlt A MH HriG AT
resque tout seUl, maiB vent au fond du ioour de l'homt
e de I. fakte. C o C'eot ne ddsaceord aveo Dieu qui
tion, lee abdicationo desout leIs
-, -. instinet do vJolence, len ,onvoi- "" I j


ml des sit deo idAologWo, -- -- -.,--,..,_
S a un dan rn me, nn sant. -*- "


EA

_- goombw


118 JAW VIERR197


RIL (BE
ntA par R
6cartez-le. p
re votre "
u*tlona In-
radifto se v
octulle- c
r If
AI (TAU
a. Inquiet
ptions ou
out Votre
diflcaultm
mu-monte-
offnrtM.
YIN (GE -

Faites f a-
al toutes
cion pan
" I o cou

JUILMET
chbolir vo-
Atre pra-
Doe novel
indiquiaS,
t du pr*-
ontfauu io
23 AOUT
ios priose
me grmode
sl d'avenbr.
itbonstion.
e et toh-

PTEMBRE
rnae alen r
asler. Vous
li vous em-
t mitbodes.
vons pousse
g-la.
AU 23 OC-
: Votre fi-
adion sant
ad des cbo-
able. De bon
i itre atten


24 OCTOBRE AV 22 NOVEM
IRE (SCORPION) : Un P.U
plua de rieni peat tre nlcen-
mire pour am6liorer voa chance.
NIe vaus bousculez pda. Elaborex
oe plans .t pr6pare I. bien.
Chois vot ciblo et vli
e centre.
28 NOVEMBRE AU 21 DE:
CEMBRE (SAGITTAIRE) : A-.
ver votre ban mens natural et
eotre habilet, -ou rdustirve.
Der chang amAta trIs beufiquoe
peuvent ltre anvtagdi
22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPMICORNE) : Los
POemItre hur. aeront la par-
tie la plua dfficile do laon u
malI, un foti sur votrle nt4e
vouS riuasine namgntflquenent.
AY- un rythme vif et conewrv-
14.
21 JANVIER AU 19 FEVRIER
(VERSEAU) : Belles inoflencem
plantAir Aye d-e perspocti-
vYe nouThlles, un point do vu.
plus vaste, une dlvrevitt d'opi-
nion&. Vou &btia en situation de
brillnamment risainr.
20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS) : Debata possibles
mals mnvisgmrz-a sans create.
Avec la belie intuition *t la
loyaat6 de. natifa de vote SI-
gse, voue- viendrex A bout de
toutBa oIs difficultda.
SI VOUS ETES NE AUJOUR
yD'HUI : Vona ites artiste, di-
versement doug, dsreumx .de tra
voiler avop acharnement. Vou.
aurez nn nrand succAs on dwvo-
mloppant l qualities varieeo at
votre don des affairs. Le Signe
du Capricorne a E& Acei d'excel
lonts actMrom, de brllant &cri-
vains at journalites. Vous an-
rez tendance h vnms fair d'es
cess ls souds et A douter de vo-
tre capacity prsonnelle. Une
fois que vous aure z donmin6 cet-
t tendance ddpresmive. voua Con
nattreg la russita en d no am-
breux secteurs inattendus.


STOP



football





ua Cmpacciulo imrlnn


du now&~










La yame #u11aA..
L~wwiw~'1Drmuwmm g C,&
L" Fwdism 2M


- .- -


Avis de Constitution

de Society


-


_ ..I I I I ~' ..~..:,. ~ .... '. 1 .,~,.. .IL*-rL- rLa.l:I .. ~,:~:..~v~** ,..~ r;~,..,.L :' :' .~ -. r- ..-~; ;i- -- '~ """


.,a moulEi~r .


KBRCLDI 7 JANVIR 1O70


VMSS -
























P'AIHt (APP')
It.'AhlKlerro os livrsr A I'dnl
r'I PIat.r pmur oin million t i
l.ivr ia itol Vuto otl-AIr, cannon
ce rVe inai le qlloalldlln Iolnhi-
lilln Hunll
Co(llt Informatillon mrtl dans
Irira vral IllniOre Itooa nqulhtin-
doil qt'on I6prtouverllt A l.oniiior
Vl W A lshillig'tio 'devant Il-%' it.
oicitAions t rallo Ltilynoint,,
Apri- t'ontretlnn qu'a eu hier
Mi. Sargent Shriver, Ambassi-
dour (ldes Lats Unsi, avec M.
Mauricr- Schumann, on pricisalt
A Wasifngton qu loe Gouverna-
ment amBriceln n'6tait nullement
plisorupr main qu'il cherchalt
idulemen ilt informer. En faith
II aimble quo ni nmalgr, toutl, pri-
occupation qu'll y a, celle-cl tint
moinnI A la fourniture de quelques
mirngien qu'aux aspects 6conoml-
que rt techniques de la n6gocia
tion Franco Libyanno.
quii ou'll on solt cotte affaire
fs rinblenq dev ine t d'n


tn U
rrier p
nourt i
nm6ricail







SLES Iro
La cir
prend ph










Schol .-A
tour
ture de

position















-er, a to
/Plearsity
pt- On'ue
LES L









111 1
Vous
LA FUnI

teur de V


/isvexity
( mpte q






d(hornle

tent -r
h. s Tech













ler set
1n i;verv
f entlmop
leg SOitvili





M orr












A,,rermd


palrno mali on roemarquera quo
plulours Diplomates iamrlcalns,
dans lour proplm priv6, estnlmint
iu cuhtrlre priftrable qua polur
s'arnepr lea dlrigeants libyan a'an
ilrTseent h PariI phlutlt qu'h Mon
cou.
En Extrime-OrlenI, on no aIlt
inujoursn rio doa in acoiind ph
ne >1%s l6OuK-latlons Sino Sovtli
qutes dtpuls que Ii ClheI l I
1lt16gatlon Sovl6tlqus M. Kouz-
noteov a regaign- P6kln.
11 eilt toutlots ih noter qUe In
press sovi6tique qui depuls qua
tre moli s'6talt abstenue d'atta-
quer la Chine A recommoncer sa
catnpagne de crlitques centre le
regime de P6kln.
Solon lea p6clialtstes du Ddpnr
tement d'Etat la Chine pourra
prochatnement nietlro en line
des fua6ie portent A 3.000 kms.
C'esf an 19765 estiment ils qu'elle
pourralt disposer d'un missile in
tercontlnental.


,,e pn, evo r jeter om-
I1 vinite d'une semalin
Ponmpldu dolt fair aux ECHANGE DE
nis A nartir du 24 F6- a.MLE
ines issociations juitre. (Suite)
nnes innent A propoa de o Pcasion d'exprimnr A Votre Ex-
sine viite die M. Pomp- colleonc mes vives f6licitation et
I'SA unpe nseOu vivp ca li Mes voeux les moilleurs pour Vo
tro Bien-Etro personnot et pour
la prosplclrit6 ot le bonheur du
AVIS Peupleo Haitien.
roix Rouge Haitienne Prisidont d'Israel
aesir A adviser le dames P o
cune filled inscrites anx X x X
Pu'-riculture que louver Son ExcIllence
rps course aura lieu le Montseur o Dr. F. Duvalier
i 7 Jnnvier 70 A 5 h p.m. President A Vie
auditorium, Cith de l'E de Is R1publique d'Haiti
Port-au-Prince, Haiti
e, nvier1970. A occasiono do la fte, natio-
PL JanviREC 1TO 70.N "sale de lan Rupublique d'Haiti Je
LA DIRECTION. prie Votre Excellence d'accepter
Men sincires flilicitation et formne
LIVRES Men voex. lesa me leus pour son
bonheur personnel ainai qua pour
e Emmanuel la prosp6rito de son grand pays.
ine Chiang Kai-Shek
:RVICE DE LA Prisident de la Rpublique
REd de Chine
Rue du Centre x
Phon Rue d Cente e 1051Pridet de la Rpublique du
Phone 2-1051 Sinigal Dakar
propse : A Son Excellence
TE DES CERVEAUX Monsieur Franois Duvalier
imitris N. Choral'as, Doc Pr6sident de la PRpublique
'Universiti de Paris (Ms d'Haiti
es). 1 a travaille A l'U Port-au-Prince
dr Californie, de Den- Je vous prie de recevoir a
R George Washington U- 'occasion de la Nouvelle Annie
_ lea voeux de bonhfero et de pros-
rend de plus en plus piriti quo le Peuple Sen6galais
que dana I'6conomie me- adresse au Peuple Haitian stop
Capilal le plus imnpor- J'y joius A Votre intention nos
plus que la monnaie, lea voeux trIs personnel de sante et
du sol ou 1'quipemcnt de, paix pour la Nation Haitien-
vr.nt paiur is savaolnt, ne stop tr s haute eonsid6ra-
inici un, en un int par tion stop. I A1
-aux d'un pays. Liopold Sedar SENGHOR
st devenu encore pluns Avi X X
n uh la guerree ct 'attralt A Son Ixcellacle
wir lIs Etits Un ls our le Dr. Franotls DUVALIER
nll aitomrquets pour com.- Pr6ddent A Vid
our cux d'autren disci- de ]a R6publiquon d'Haiti
nmuito, attirt-s par lea pon A I'occasion do l'anuiversairm
t.Pchniquon ,-t nuinutnircs t( l'Ind6pendance de la Ripubli-
mriqu. quo d'Naiti J'al le plaiair d'adres
frs exnmino lr probl6me sir sh Votre Excellence ainsi qu'au
Snln. 11 Bouligne la n6 Popl- Peie Helat, au nomn du Peu-
n n -hllr mt trouve'i-'n'visn- pie Cainadlen at on mon nom
utpitaiux important dans ptrsmoniel, nos moillours voeux de
ilnes FI'dus-isualon t ld piri1irit6 -1 do biten-itre.
rchi tant pour former df. ROLAND MIoHENER
x padres Int,,lloctuela quo Gouvarnou'r G6neral du Canada
Lcnir les crrvirux et leur
itil,- ipportunit(i pour me
i,.r ,,t donn..r l..ur plhin MARIAGE
"I.- De Now York, nous cat parve-
ivr- rU t 1v preiniir h t> 0 ue l'h, urouse nouvelle du ma-
iuir ev grieve problmo.-n- ritge it! to trls gentillc Edile
lrophiitit, tfillh ae Minm CGcilt
l. mracles assurant fi itd- Mms Chrintine Legagnur..
rv iC ,hI-e mariageit teu lieu it l'Egit
rv e Cette n t,. m S-t Gr'gory St John de Broo-
I 7 J.atIivir 16 olyn Avenue, len ,amedi 20 d6cem
I BLIUR ". bre 1969.
R .1 .1 D .s-slInem Aux heur. h i' p.-.u % r s ,ir
mbres at boll,. nCre noua fri-
ST AUGUBSTIN 'sons 'fe ouhit li une iet frue.
Ruillu Alertb tueuga at uicr .I.I


PIONEER


CS.53

S..n haut parlleu incomparable
' Woofer 12" '

Tweeter, type professional
e. Prix trbs raisonnable


La Vie Internationale


SN.ONVELLES DE kJ&tTRANGEB


8ELON U-THANT :
Uise re nouvelle
s'oieuvre I'ONU


do combat sur lo front 6gyptlon
at 14 sur le front syrien et qu'll
y avalt parmi ceux-cl 46 Mig-21,
18 Mig-17 at 14 Suk-Hol-70. Au
course do cos operations lea isra6
liens ant n, 10 mnrtx at 80 bles


A Ero 5 le if
AwilIalire
Comma on I msait le journal
offilclal de la lpubllque vient
(to putbllor dana une de son der-
nlibros ditlons la d6crot portent
creation d'une Ecole d'Auxlliaire
M6dicale a Port-au-Prince.
Depula, nous no eassons do
reccvoir da Ia part ds nombreux
Jounea goen des daux sexes d6st-
roux da s'ongager daans ctte
carritrc des denandes de reenel-
ganemnta concernanti anon i
date d'ouverturo de i'Ecole maits
cello des inscriptions.


La route Pt-au-Pce -
Bourdon -P6tloaville
Doetiis le d6but de D6cembria
1969. out commnunenc6 des tra..
vaux do r6fection de la route
Port-au-Prince Bourdon
P6tion-Ville.
Longue do plus do six kilo-
m6tres, doe l'angle de I'Avenui
John Brown ou da Lalue at dea
AVEsuis Bdhanzin (ci-devant
Alix Roy ou Bazelais) et Martin
Luther King, (Nazon), Is l'glUse
St. Pierroa do Petlon-Ville, cettos
chasrss6e routlt6ro eat la plus an
sdenne do la R6publlque d'Haiti
puiequ'alle dato diia de quarante
deux ans.
Les travaux de remise en 6-
tat de la surface de roulement
out fait disparaltre nombre de
nids do poules, de nois d'autru-
ches, de crevasses, de fondriirea,
A Polynice, A Bourdon, prbs du
Reservoir, proa du Coacle Belle-
vue, au Pare de Bourdon. Coa
travaux ont attaint la Croix St.
Amand, d'oiu part vers le Nord-
Est la route de Musseau. Les 6-
quipes de cantonniers ont enta-
ms6 les reparations des dures court
bes du Gros Mamrne do P6tion
Ville et auront achevo leur ti-
che au course de ce mois de Jan-
vier sur cette route de 'Port-au-
Prince P6tion-Ville ar Bour
don.
Des conducteurs de camionnet-
tea. qui parsourest cette voia
quatorze A seize fois par jour (Is
double si 'on compete los deux
sens) nous ont manifeath leur sa
tisfaction de voir entreprendre
par le Dipartement des Trvaux
Public cette indispensable et ut
le refection. Aussi nous ont-il&
prit de signaler au service com-
n6tent la nicessit6 de renaettre en
itat les bordures de cette chaus
sia asphaltie. Le plus souvent.
les oierres, enchasslecs dans cetta
bordure. ont to arraechts et il
an risulte un dangereux ds d.uli
libre pour les vehiculs tomnbant
dans les crevasses creusies da la
aortc : c'est la cause tie diff-
renis accidents enreglstres sur cat
te vole, A grande circulation de
notre Rpubllque, la 2I me route
pour le traffic automobile apro6
relle de Port-au-Princo Carro
Un rechargemunt et un dama-
ge der deux accotmeant lata-
raux, un curage des canaux da
drainage ot la rCnis eon placo
des garde-fous, en troillies nmta
lique, compl6teraient pricieuse-
ment ces utilcs travaux de r6fo-.
tion de cette route on cornicho
bord6o d'un ctd par la montp-
gine et do 'autrae par la ravine.


Carnet Social
Nous adresronsosno meilleura
compliments i Mr. at Mine Jus-
tal Paul qui fEtaient le Lundl 29
Dcomebre dernier leur troiusina
anniversaire do marriage.
Nous nous associons a leur par
rain at marraine Mr. Fr6d6ric
Deniz6 et Mme G6rard Elie pour
leur adresser non voux de bon-
hour continue et de santZ.


Le Symposium sur
(Suite)
du.s ce domain. Dr. Claude MA
DQ/RE, Membre Fondateur et an
cieh President de ]a Socit6i Den-
tatre de Montr6ial, ancien Pr6si-
dent dae 'Academie des Sciences
du Canada, ProfesHour de Chirur
gle bucale a la Facult6 dentaire
de l'Universiti de Montreal et at
tachi A plusieurs hipitaun de
Montrfial, Dr. Yves DUFIRES-
NES, Membre Fondateur de I'A-
cademie des sciences Canadiennes
ancJen President de e'lnternatio-
nal College of dental surgeons,
invite Is diverse reprises tant en
Europe qu'au Canada et aux E-
tats Unis pour prononcer des con
fCrences, le Dr. Poual GEOF- g
FRION, qui a preside cette im-
portante dil6gatton east auasi Dr.
en Droit de t'Univaerit4i de Mont
real et tgalement I'un des rares
oanadiansa Aitre membre du Col-
lbge Royal des ChtirurgionBs den-
tietes du Canada.


ATTENTIONt

ATTENTION!
A LA LIBRAIRIE
cAUX LIVES POUR TOUS
Vante au rabais sur tous lea
Livrse de Littarature Giimeale.
Beniflciez de dette ianmiu-
tain Is-a nenaibtl de prix 1
Profitez de cetta bsnno Au-
balsa I
Periode de vente limteae.
Rendez voau en fotal A hI
Libraisie TOUS. ,i
42, Rue Bonne FTo, a t fe
do Is Lob-rli de I'Etst HitiHen.


-, w.r ^^- .- f *: :^.-** .4 .



AU CAPITOL

Du Jeudi 8 au Same4i 10 Janvier 1970
S6 Hrea et 8 Hres 30

L bele Noire MYRIAM

dans


Violence Secrete

La victoire d'une femme No

str Ia passion de8 Hommes.

Entree Gdea 2.50 et 4.00

--.. D-a .D P* *. **e* **-* *e#.D--U* '


DAKAR (APP) si B .
II senble qn'una re nouvello Entre le 12 Juin' 1007 et Ic
s'ouvre I'O.N.U. qnl raflfte les 30 Novembre 1969, a-t-il encore
pens6is et lea emotions M fai- indlqui, plusieurs actions a ont 6t6
sant Jour aur las cno internatio- enregistr6es dans le secteur 6gyp
nale, a d6clar6 le Secr6taire tien, et dans le secteur jordanien
G6n6ral dos Nations Unies, L. et 805 dans le secteur syrien.
Thant, au course de la conf6ren- Dans la bataille pour le Canal
ce de presse quit a tenue avant a-t-il pr6cis6, en r6tonse a une
son depart de Dakar. Mon senti- question, les Israiliens ont eu 113
ment a-t-il ajouth,eat quo les Gran morts et 330 blesses entire Ie ler
des Puissances d6sirent 6tabltr la Avril 1969 et le 80 Novembre
paix et, dana ce domain, lea 1969. Ii a estim6 lea pertes onne
perspectives sont plus fortes que mien pour la memno p6riode it
jamats. Pour illustrer cette d6- plus de mille. *
claratlon, M. Thant a mis en 6vi Le Ministre do la d6fonse a af
dence la diminution de 1'inten- flrmi d'autre part qua lea infor
sit, da la guerre frolde et le d6 mationa selon lesquelles J'Unlon
sir de rapprochement et de comn- Sovi6tique n'avait fait qie rem-
pr6hension manifesto actualle- placer 1'6quipument perdu par
ment par lea Grandes Puissan- los Arabes au course de la guerre
ces. II a soulign6 aussi qua les de 6 jours, 6taient inexactes. So
petits pays ont une fol de plus Ion lul, les chars igypttenc ont
en plus grande en I'O.N.U. qui, tR remplac6s ait 170 pour cent,
A leur avis, constitue le soul e a- le chars syriena t 180 pour cent
poir pour le monde d'aujour- et lea chars irakiena it 120 pour
d'hui. cent de mime les avions 6gyp-
Quant aux Grandes Puissan- tiena ont 6t0 remplac6s A 170
ces, a poursuivi M. Thant, elles pour cent, les syriens A 220 pour
se rendent compete, de plus en cent et les irakiens A 140 pour
plus, de la volont6 des petits cent. Le Ministre a soulign6
pays de r6gler laours problmes qu'en plus du nombre la quality
par ritermdiai-de Ogai- de l'6quipement tait meilleure at
nation des Nations Unies. ra que 'UnionJovihtique continual
su optimists, a encore dit se fouiture d'armes.
U'Thant, car lea Grandes Puis- VIETNAM.- x x
sances ne s'opposent pna a cette ATTAQUE SUICIDE
volont.e NORD-VIETNAMIENNE
Le Secr-itaire General a indi- (De l'Envoyh Sp6cial de I'AFP:
que d'autre part qu'il faudrait Michel GURIN)
qua lea Petites Puissances exer- Cast us veritable attaqoc -
cent lae influence sur lea Gran sticide qune te sap ar herd-
des Puisades slors-quea celles-ci, vietnamiens ont lance dans la I
par lour d6saacord, ginent le "suit de mardi centre ai base
fonctionnement normal du Consei d'artillerie Ross estiment lea of-
de S6curit. Enfin, M. Thant a ficiers de sa premiere division
r6affrm6 qua la conference de de marines don't les hommes qui
New-Delhi n'avait pas ett un
4chee total puisqu'elle a permits
d'itablir des priorit6s en vue du DES JOUR
diveloppement des Etats du AU FIL DE JOURS
Tiers-Monde. Il s'est aussi mon
tr6 assez optimist an ce qui con (Suite)
cne Ia deaxime d6cennie du parolee d nous en Allemagne et
dveloppemient. tout rhcemment il a lu un article
X x sur nous 6crit dana un Magazine
LA GRANDE BRETAGNE allemand par Hannelore Dormch.
HONNETE COURTIER Peter Schneehagen et Martha
AU MOYEN-ORIENT sont'venus fair leur second lut
LONDRES (AFP) ne de minl en Haiti. s se sont
La Grande-Bretagne intend maria en Mars deo l'anne der-
jucuer le rsle d'honnite courtier ni6re. Peter et Mahsa prenaient
dns la recherche d'une solution leur part le 2 Janvert de cette
au conflict Israelo-Arabe et n'en-atmosphere de fiestaiJde Cabane
visage pas de presenter elle-mi- Choucoune. Ce june et charinant
n,6 un nouveau plan do paix au couple rparmt samedi prochain.
Moyen-Orlent. Nous tlu souhaltons un s6jour
Cea pr6cisions ont le6 appor- toujours plus ag6asblo paies
t6cB aujourd'hui t Whitehall tnous.
la suite des information d'une x x.X
Agency Britannique, en provenan ..s Stefan Cepreghy et au female
c- de New York, selon lesquelles Paulina ont pass lea fites do fin
!c Roysume Uni prendrait pro d'anne parmi nous. Stefan, chi-
iuaincin,ent 'Unc initiative de site eat devenu professour de
pitx aux Nations Unies. physique eat do mathtmatiques A
Ces lnformationE relc-cnt tout Rutgers University. Stefan et
implement du domain de la sp6'- Pauline portent beaucoup d'int&-
culation, a diclar6 o ce sujet le act oaux antiquitts. Ils ont beau
I.orte parou e du Foreign Office. coup voyags6 travors i'Europe,
Le role du gouvernemont brt Asle et l'Amrique du Sud. Il s
tanniquo, dans le cadre dc la con uot 6t6 viveimnt imspreaaionn6s
con ettiou cttre ies quatre grim- par Haiti, ap6cialeomnt par lhos
Iks puisatIncs, nonalte a formu- pitallt des habitantse dI note
ic i des propositions at ilea Idiae payn.
lunsn la discussion des plans 6ta- i x X
1hts juaqu' a prAsent par lea 6tats DIVERS
Units, tUnion SovIltique et ia ...Mme R6gnine Charlier La Mot-
France ,aoullgne-t-on dans lea mi ta, ioStes itA New York eat arri
lieux autorisNo. Sea-efforts vi vie ici Sa'medi. Ella eat ve-
sent A rtaliner un concen- nuo paseor equelqus jourd ici avoc
ilts centre les quatre grand, aflin ses parsnta-i6Esnts--
qu ceux ci puissaent donner le X x x
plus tit possible den directives ...Le Lundi 29 Decnlsbre, M. Ma-
au M6diateur de n'ONU, le Dr th w Shulman, lun des rois do
Gunnnar Jarring. lendustrie plastique, et as distin
A ce sujet, on note que le Re u.A6 epouao ant offer unE belle
prdsentant permanent du Royau fote au Carillon A l'intentton des
me Uni t I'ONU, Lord Caradon, eunfants do Sylvain lSpeedy,
0c troupe depuis quelques jours Saint VIlliea. Ctte fte r-6unis-
A Londres oi il a eu des consul sait au moinis tante peraonees
tatlons au Foreign Office. 11 re au Carillon. C'itait sla faon qua
gagnera New York le 12 Janvier, Matt et soa femme avaiept choiasie
afin deo participor le 13 i la nou pour r&ompenser -lour divou6
velle riunlon quadripartite, et chauffeur Speedy.
ieviendra ensuite h Londreo.

Un rappot du Messe de prlse
G6nra l Davan de dell
JERUSALEM (AFP ) Le Vendredi 9 Janvier courant
L'aviation israilienne a4 mis it6brs a. m. sara c1anatia an
horse de combat 76 avions enns- 'Eglise Paroistiale de Ste. An-
mis depuls lo, fin de la guerre ne une mess pour 0e repos de
des 6 jours, a declare mardi de- I'Ame de Antoinette NERETTE
vant le Parlement israilien, Ie enlev6e h Vaffection des salns
Ministre de la D6fensae le G6n6- le Lundi 15 Dcembre 1969. ,
rl Moahe Dayan. Cetta annonce tient lieu d'in-
Le Ministre a pr6cise qua 62 vitation aux parents, all1, et a-
de ceux-ci avaient 6t6 mis hours mis de la d6funte.


iniarit6 do procabasu chimiques
dans leurq origlnam, a d6clar6 le
Dr. Haakin.
Tout an reconnaissant que a
conclusions somblent vanir iA 'ap
put de la thborae salon laquelle
la lune so serait d6tach6e de la
terra, n savant du Witconasin re
fuse de retenir o6 de r6futer Ie
princip d'une brtgine commune
des deux corps chleetes.
Un autre savant, Ie Dr. John
A. Maxwell, des services giologi
ques du Canada, n'a pas non plus
th surprise par P'analy e des ro
ches qui lul avaient 6th remiss.
C'6talt Ie mime alphabet, mais
une grannmaire different, a-t-11
dit des 6elbnents qui component
cos riches, comparesa ceux des
roches terrestres. Mais du fait du
manque d'oxyghne' et d'eau, ces
616ments seo ont combines diff6-
ro n ent sur t1 lune, a-t-il ajou
t6. '- '
Le Dr Edw-rd-Anders, profess
sour de chime I l'Universit6 doi
Chicago, a trouv6 dans pres de
- 2 pour cent des 6chantillons lu-
nahis qu'il a analysea des traces
d'616ments ressemblant tu des m6
thoritdO eharbonneux. II en con-
clut que la lune revolt des quanti
toe suffisantes de carbon cont,.
narit des composes organiques
pouvanfttre prkcuvseurs de vie,
tmais il est probable, poanse le a
vant, que .los molecules orgaAi-
ques sont litt6ralement dichirhes
par la violence avec laquelle lei
mnit6orites frappent la luna.


UAINS L SPORTS
Une cefdetace de
(Suite)
Stanley Rous, q uooumnn m ur lA
point de savotis a'll brigm-lsraiit un
nouveau mandat a dedarL Je
no vota aueuneyalaon do no pas
acceptedr si mon 6tat ,de mntb de
mneure ausi ben qu'actuellament
Le Pr eident de la Fifa a 61
aldcaoill i so d enta d'avion
par M. Charles Pster Hope, An
bassadeur de Grande-Bretagne
au Mexique et plualeur nmembrei
du Comit6 Organisateur du
Chainpionnat du Monde don't no
tae.nacnt M. Guillerno Canedo
et Pltamon Alatore, respective-
ment Prisident et Secrktaire.
z xx
Le eTrophie
Jules Riiet.,
ASSURE POUR 20.000 DOI.
LARS AU MEXIQUE
MEXICO (APPi
Le Troph6e Jules Rimet roy,
nant au vainqueUr du Champion
nat du Monrle de Footbalttqul ar
rivera au Moxique domain jtudi
sara as&ur pour uno valour de
20.000 dollars pa.une grand,.
compagnie Mexicaine d'asuran-
cc, sur une piriode alilant du 0
Janvier au 2.3 Juln, solt dsux
joures aprIs la fin dfe comp-ti-
tlonis.


tlonnnt catte position, ont per-
du 18 mnorta et 68 bless6s.
Leos nord-vietnamlens, a indi-
qu6 le commandant Theerf, chef
de la base, ont ouvert Ie fen au
mortier quand leaur sapeurs ont
lanca6 le premieres charges ex-
plosives i l'int6rieur du camp.,
Leur propres obus ont tu6 plu-
aleura de leura homes.
La position *Rosa eat installed
6 16 kllomAtaM au Sud de Ban
Hoa sur -un petit promontoire
de la vall6e de Que Son.

Elle eat tenue par deux units
amricaines, une d'artillierie et
une d'infanterie.
. L'adversaire, a ajout le cornm
mandant, a ongag6 250 hontnes
dana cetto operation. Cinquante
sapeurs, ripartis on 6quipes do
dix homes, v6tus do shorts. et
de chemisettes noirs, put enfon-
c6 le p6rimitre de la base en"
trosl endroits : au Nord, au Sud
Est et au Sud-Ouest. 11 pleuvait
A torrent et it faisait. noir com-
me dana un Tunnel. Lea sapeurs
couraient dans lea allies db la
base Vt. nous en avrons abattu
dix b l'interteur et dans lea bar-
bel6t de defense, a encore indi-
qu6 l'officier.
Une grande confusion a rign6
pendant use dizaine de minutes,.
car au moment ohil lea -apeurs
langaient lours charges nous a-
vons 0b6 pris sous un violent
bombardment, plusieurs marinas
ont 6At tu6s alors qu'ila couraiec>
vers lea abris, a d6clar6 de son
c6t6 un G. I.
Les sapeurs neo e sont pas atta-
qu6 an P. C. do la bas. S'ils
l'avaient d6truit, a d6clar6 un
capitaine, e'eft tW un carnage.
Nous n'aurionsa pus pu eclairer
la base, obtenir 1'appui de t'ar-
tillerie, ni coordonner notre d,-
fense.
Mercredi, les marines, torses
nus, r6paraient lea dgtits lt-
gers an demourant, causes par
les assaillants qui ont abandon-
n6 onze armes et plusieurs eon-
taines de charges explosives, tan
dis qu e malgrA ia mar de nue-
ges, des chasseurs bombardiers
piquaient derriere les collins A
7 kilometres du camp.

Les orlgines de
la terre et de
la Ilne
HOUSTON (TEXAS (AFP)
Plusieurs communications prc
senates hier A ilaconflrence scien
tifique de Houston a laquelle par
ticipe-t les 142 savants A qui tI
Nasa avait remiss des des chantillons
de roches rapportien da la Lune
en Juillet dmrnier, paralssent con
fiimer la thorie selon laquelle
In terror et at lune sont sorties du
mime chaudron c6leste.
Le Dr. Larry A. Haskin, un
chimiste da l'Universit6 du Wis-
comnsin, a notanment 6to frapp6
par l'abondance, dana lea six 6-
chaneillons qu'il a analyses, de cer
taint-tf6monts simllaries au ba-
salte des chlbines soua-marines.
Lc a resoomblance entire cos One
tPriaux Oet telloment frappanto
I qu'elle palait impliquer uno ai

lLe Monde. et...
(Suite)
nl les britannique s qui ont si
longtemps cherih6 i6vincer la
France du Proche Orient et lea
am6iricains qui ont liirgement pruofi
t6 des consequences de Ia malheu
reuse 6quipie de Suez do 1956,
sont a ssez mal venus de repru-
cher aujourd'hul A Parin do ten-
ter do retablir ses positions li oba
le depart de ses allies laisse uu
vide que 1'Union Sovi6tique au.
rait tot fait ans ellte de combier.
I1 souligne d'abord des distinc-
tions contestables en ce qui con
cerno la politique ds la France
au Proche Orient. It note envui-
t que I'URSS s'intlresse de plus
ell plus A Ia. resistance palesti-
nienne et note un l61argissemept
possible des contracts pdtroliers
entire Paris et Tripoli. En pa'e
int6rieure le Journal rend eompte
de 'entretien Schumann -- Schri-
ver et tiLre que les Etats Unis d6
clarent qu'ils ne sont pas pr. -
oecup6s par 1'6ventualit d'une
aide nmiflitaire de lI France laI
Libye.. _
Le Journal estime, selon M.
Brown qua le Prdsident Nasser
est intdressi par une solution pa
eifioue. II titre encore que aprbs
I'affaire des vedettes le Giniral
Stehlin demand A M. Messmer
d'intervenir au sujet des sanc-
titons prises, et qu'uu Palaia Bour
bon le bureau politique du grou-
pe UDR veut entendre MM. Schu
mann et Debr6.
En ce qui concerned l'Arabie
Skoudite le Journal precise que
ce pays s'Wlive centre une d6cla
ration du Chef de l'Etat Libyan.
Pour le Liban le Journal precise
que leas Diputes du Sud accor-
dant au Gouvernement un dilai
d'un moig pour assurer la d6fen
se des frontitres. 11 rend compete
eafin des combats qui soe sont d6
roults dans Ia Journie de mardi
sous le titre Nouvelles Attaques
Iarailtonnes dana la sr6gion de
Suez et contre le Liban du Sud.

Nesse tfe praise
de diull
Urn mosse de prise de deutl
asra rhantes le jeudi 8 Jan-ier A
6.h 45 en I'Etllse du Sacri-Cooenr
as la m6soire du regretti Ri-
chard Me Guffle.
Cette annonae tient liea d'invl
titlon aux parents et anmit.


LEcole de Conunerce JULIEN CRAAN
Ar*n Christophfe
& Rie 6-
Inaugure en Janvier
4 R prochain, les Cours
suivants : -W
St4nographie Franeaise
GREGG
Dactylographie Bilingue
Comptabilith Ambricaine :
Un Cours Intensif de 3
Janvier Aoflt 1970, et un CTours Semi-Intensif
d, Janvier h D cembre.,I
.eRenseignements et Inscriptions tous les Jours,
sauf le Samedi et les Jours F6riks.






Aux Ondes Sonores
(Mmne GEORGETTE DUPLE4SSY)
41 Rue Macajoux, (Rue du Perpituel Secours)
et de la FontainE Mme Colo)
Vous pensez >
La Maison Hautement sp6cialise du Son;
Pensez son,

PRODUCTION,
REPRODUCTION.
Tout : quipements,
InaftnIeRtis,
Colstoaants,

Pour vos Achats voyez
LA MASON AUX ONDES SONORES,
Service rapid,
Les meilleurs prix.
.. #


Le demlrnier et uon
s.rieux exploit (Cn
(Suite)
nouveau coup dur. Le President
Nasser avait faith glinser une par
tie de sea troupes verse lt Sud A
la suite du raid du mois de Sep-
tembre, provoquant ainai le m6-
contentement des Soviftiques.
L'affaire du 26 Dhcembre mon-
tre que ces bouleversements sara
tigiques qui ont entraini un pro
fond remanietment du dispositif
egyptien sur le canal de Suez
n'itaient mime 'pas efficaces...
Une depmche de l'Agaence Fran
ce-Presse en provenance de Tel-
AviA precise qu'au cours de l'o-
peration de Has G4urab, le com-
mandant 6gyptien, commandant
sla base, s'enfuit avec quelques -
uns de -ses homnmes apres qua
deux soldats eurent 61t tuis,
quelques uns bleassa et- quatre
fats prisonnlers.
Le quotidien du soir Yedioth
Aharonoth icrit sous de grosses
manchettes, qu'on "'attend i une
demands americaine pour 1'exa-
men de ce radar. Mais on se re-
fuse A dire si oui on non. une
telle demand sern accapte.
aLe Figaro)


Chez les Soeur
Salesiennes
LE COMITE DE L'UNION
DES ANCIENNES ELEVES
DES SOEURS SALESIENNES,
24, Boulevard Jean 'acques Des-
alinesc, prend plaisir k annoncer
A toutes leos ancinnos, qu lat
piromi6iro unionn Annuelle, au-
ra lieu le dimanche 11 Janvier
en course. Elln d6butera par Ila
meseo eA 8 h. a.m.
Lo present avisa tient lieu d'in
citation.


_ _


RAB3' ELS NOUVWUBT&. ISNKs 1 W




LA. MODE A VOS PIEDS LA MOBE A VOS PRIX .
T Tm PIBIAmDlOB 8AOROMONTE

LE CHAT I OTTE vr^s..... toaD noa. liOlAN AQOM ONT

Smmwt ,rput i&M toumtu D AL D I RIJNA

t ( agfg t amgl. B gI) Im Capitale d'Kurope et d'Amlriqu G0INO .0 AJROVANDI O3 Il


i rA A im- A& l m- .... .. '"" ... ..... -- ; m mAI I -I rII _


L\XKc> e~)XXnnC


~ia~C~lul9aeruaa*FUIPa~U~WL;~;b~s~.~~b -i~y~l~Ehta~lb;raeribSd~~-~Pln;-~u'.


La (Suite)
deux companies combines. Ha-
rold R. Logan, qui iteit Preal-
dent du Conseil d'Administration
dc Grace Line Inc. demure a-
vec IV. R. Grace & Co. comme Di
recteur et Vice Prisident Ex6-
cutif.
Ce nouveau nom dans I'indus-
trie maritime riunit deux enti-
t6s : la Grace Line, avec plus de
100 ans de service et une posi-
tion dominant dans le traffic in
teramiricain, et l'autre, Pruden-
tial Lines, qui a opir6 avec suo-
cns durant ces 33 demrnirs an-
noes dans la zone miditerraneen
ne ob la competition est trbs ser
ree.


Ilscrivez-vous a:
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE la garan
tie de votre snuccs -.
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE une asnu
rance pour vote avenir
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE le contra
de formation professionnelle idalk
pour la jeunese
ECOLE DE COMMERCE
MAURICE LAROCHE Building
moderne, materiel ad6quat, per-
sonnel competent.
Cours do Comptabilit6 de
1 h. A 5 h. p.m. (2 ans)
sp6cialement destin6s aux Etu
diants des Facultti
Couro de Comptabilit(i du
5 h. A 7 Ih. p.m (2 ana)
Coura Intanstifs de Comp-
tabilit6 de 5 h. i 7 h. p.m. (1 an)
Coour d'Anglais Usuel (on
6 mols)
Course de Dactylographl -et
do St6nographie bilingue
Inscriptions toum lea Jours ou-
vrables de 8 h. A 12 h. a.m.
at do 2 b. A 6 h. p.m.
au local de I'Ecole doe Cou-
merce Maurice Laroche, Angle-
Avenue Ducost et Chemin des
Dalles Ti16phono : 1-4211


l







University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs