Title: Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/06634
 Material Information
Title: Nouvelliste
Physical Description: Newspaper
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date: January 5, 1970
Copyright Date: 1963
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID06634
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: acn6482 - LTUF
0012544054 - OCLC
000471641 - AlephBibNum

Full Text
I


LE PLUs AIVUEN D HAIrTI


00*Atur of A~db'~m an Chef.
LL1C)E# MON TA S

4'01:1tolsruf, .7jr 4AXCHAUIVE r


- -~PI~


I


f.UNDI N .'ANVIEII lit7i


"Je veux demeurer pour




mon people Dle Prospecteur"

dit le President Duvaller dans son important Message


S.. .. ..., du 2 Janvier 1970 ,


Les manifestations des ler et 2 Janv. 70


Conni ie o -tradton, dtie grrn-
illosen ut pairlotlquoa manifests-
lion, o1tn marqu6 cette annio le
1 i6mne Annlvarsalr do l'Ind6-
pendance Nationale. C'est sinai
que le jeudi Premier Janvier A
liinult aingi-ct U coutips do ci-
nons mnarlutcnt ta ni, iisisncL ue
i'nnne nouvclle cr J'aniivcerseir
dio l'Indcponsndnce Jqatlonale.
Un peu plus tard veto lee 7
heures 30 du inain environ
deux bataillone dia Forces Ar-
m6es et de Volontaires doe la
Skcuriti Natibnale, avec muslque
en t6te, prirent place sur l'espla-
nado de la Cath6drale attendant
l'arriv6e, du Reprdsentant de
Son Eicellence le President a
Vie de la --Rpublique et des
inetrbres du Cabinet Minist6ricl.


Communique

Direction Gdndrala de
I'EdIciilion Nationale
Port-au-Prince, le 5 Janvier 1!)70
La Direction Gendrale de l'Edu
i liion Nntionale porte it la con-
oniosanc des Directours des Uta
ldisseinents scolaires que la riou
overture des Ecoles est fix6e nu
mercredi 7 Janvier 1970.
Gbrard J. ANDRE -
Directeur GCndral


Dlis 7 hour 416. on offel, comn
inunCeient a arrivoer les membrie.
du Corps Diplomatique at Con-
Psullrc. le Offlclers du Haut E.
tat-Major des Forces Armfnes,
leas 'Rprementants da n Grands
Pouvoirs do ''lAt et ceu den
princilpales branches deo I'Activi-
t4 Nationalte.
Et, quand, entour6 daB Secri-
taires e Sous Seertairet d'E-
tat so pr6senta le Reprisentant
personnel du Premier Magistrat
de la IRpublique it rout lea
honneurs des troupes qui prisen
tWrei;t les armes tandis quae 'Or
chestre du Palais ex6cutait I'h.rm
n. national.
LA CEREMONIE
RELIGIEUSE.-
C'est en presence de Ia fou-
IL des grands jours que ofut cild
bri le To Daum solennel & l'oo-
casion de la commemoration du
166i'ni anniversaire de notre
In rilpenda nce.
POUR MARQUERE
LA JOURNEY MONDIALE
DE LA PAIX.-

La date marquant le 1666 anniver
saire de l'Ind6pendance national
coincidait, par un heureux ha-
sard avec cell choisie pour ma-
gnifilcr la Journgp. monninet do
,. Paix. C est ainsi que, selon
,cs instructions formellec 'du Prd
ildent Franiois DUVALIER un


S. E. le Prcsident Vieic de la Rlpubliqe, adressaint dc son 1iureai uau Paluis National
son important Mlesage du 2 Janvier J1i970. On roi ses '/Ad.e lt Premiere Dame de la
Rr iibliquc, Madnime Francois Duraloicr.
(Photo Dictz Clichi Lc Notuellisfe)


Mes Chers Concitoyens,
Voici revenir le Jour glorieux,
le Jour beni entire tous et choisi
par Dessalines Le Grand pour
rcndre grfAces au Tros-Haut et a
tous les dieux tutilaires de Ia.
Race d'avoir bini les armes et
es Ckmes de ce troupeau d'esela-
ves d'hier pour en fair des co-
hortes de demi-dieux et de h6ros
Conqudrant los sommets de la li-
herl6, de la souverainet el de
I' nidipendance.
liKn lissinlt ur ia sort, If
JIu0u cignifiuit, ce Forgeur 'de
'lilrie, ce Fondnlteur de nation,
It thetv letic Rieconnuiiusance, 11
Uj.us ignifinit ai tous, Seaos hri-
tiHrs ligCtimes de consacrer le
lour li6mnl du 2 Janvier, .our des
Aleux : Jour ilAction de grilcs,
,nor ide MiditnLion de Ia valour,
to l'iipleur u do In qualilti del
ifforLet cldpiient pour !a Bouve-
,.irdai du patrlnomneo lc ui, pour
- ,11 jig c,cl.r ii i-i pour ioji*
IE ce I Jiunvier 11070 m6di-
cIsIo, sann noun0 y iarrlter punoi
ilunlliu'allproil'cidinlsllB'menl>. qu C c
li.,L, licdciitons rii i.pleinint asur Ie
i, hinllitt du niond, oel 6allexO qUc
'oouvirture dc notroe duxilmo de'-
conullte rciionmilue deivra affron-
Icr cot. iitnfric Ler celtt situation
li iiaoiidue, cC cloil du mniondoe.
Eli, naor noe aenLez--vous pal
it'li convini tic vuus. proposelo
.itn 11 -dittaoll i nutalolil un le-
coli, noLreneholnln i, ril lieoin ci do Disicipline nua-
licniile rellfirc'e iou1 ins moments
:iin d ))llorilvrc l'iurganiunimaltion
it lonnlli on ivu> do 1'%quipe-
iuent nitlrCicl prlcur le dcveloppi
cinill, dlilceu iiircinint morul et
nplritueli n&cscaircl ii ilu grande
irucenvretlo nimentale pour en-
(lcireindre il pIcuruiovrc anos di-
I'nlllincci Isn lt'li.u e murchc du D6
vuloppeoienl., iuns i leo 'empH dn
ranidl rvell.
Voli-c r iolulic i a secrtfo
IouiH \le elptocrc pour IcBl inasses
rurialOt el urbnines et soUBi pour
les clasCse inoynnes issues de
Ces nmaieCS. LI. gra il f-veil se
pnuruiht. Leoi misses haiticnnee
et ICn clasBiB moyciclles sont en
ploine mutation paychologique.
Je Sl'i pen6e ainsi cectte donnue
de notre RtdSvolution et Je conti-
:nue de 'organimer. Le grand r6-
voli ,e poursult. II 1'accompagne
u, volontdi de changement, doe vo
lont dc dcdvelolppcmdnt.
J'avai nn' ,cecc osolliciti des


masses de Mon peupde et des
lasses moyennes le refuse de.tou
tL adhesion u la resignation de
, ivre dans Petat infra huma-in
d'hier et de se soumettre a la
lourde fatality de misire, de
faim el de maladie qui semble de
voir dtre la. livree eternelle de
S'homme noir haitien: J'avais
solicit) la prise de conscience
nimie d'un effort et j'ai note a-
vcC satisfaction la prise de cons
3i(nce dc vouluir vivre dans des
condition extraordinairement au
tires el contraires a toutes cells
qui freinent le diveloppement.
Le gtand riveil se pursuit et
routes csB a.iirations overe.
gent vers notre besoin de paix.
Le grand r6veil se pursuit,
puinque pidde force do la rdvolu
lion do notre temps ne peut et
no pourra subir de d6pr6ciation
ou c'ineffica.cL pnrce que euonx
qui avoc Moi. en ont fail In cons
clone de leur existence pasode


et actuelle, n'ont jamais, come
Moi, cultiv la resignation, enco
re moins 1'impatience et le d6cou
ragement.;
Avant l'avbnement de la Rvo
iution au Pouvoir avec Duvalier,
nos prddicesseurs, quand ils a-
vaient, tant sit pedila conscien"
ce ou la notion nette d'un grand
saevboir accomplir vis vis du
pays ou du people, ils ambition-
'naient d'idifier un bien ,tre ma
t6riel spectaculaire au ben6efice
de la nation en faisant beaucoup
pius appel h la rsonance des ter
rmes et des themes de 1'6vangile
soeintifique mis C l'ordre du
Jour de la construction du mon
-le nouveau ou de In civilization
technique; Moi, Je veux demeu-
iar pour Mon people le Prospec
teur, Son prospecteur. Je conti-
nue et J'lpprolondis Mes reches
ches sur l'avenir de Mon people
ct les actions qui conditionne-
suite page '4 colonne 5


Le Message du


President Duvalier

A OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX


Pouple Haltien,
Jeunesse do mon pays,
Le Premier Janvier 1070, con-
form6ment A unC tradition d6jh
viellIe do troi ans, a 6tt propo
s6 par Sa Saintai le Pap e PAUL
VI aux pouples du Monde et C
leurs gouvernante come Jour-
n6 Mondlale de la Paix, comme
si l'humanitd, d6pouillant le
vei hoilnme o l'auba de b'annde,
toujourne chbarg6e des promesses
du renouvdoau, rononcerait enfin
a sea antagonismeB, ferait taire
Ia voix de ges 6goismes pour
vivre dan laIspaix, l'uniono de
ccura et des exprits.
Pour nous, de la terre torturer
de lancienne Saint Domingue, le
Premier Janvier, coincidence heu
reuse, ramine le glorieux anni-
versaire de la proclamation de
notre Ind6pendance, de notre en-
trie dans la famille des Nations
libres et souveraines, aprsa une
lutte pique marquee de hauts
faits d'armes et de sacrifices con
sentis en vue d'un destin meil-
leur dans la paix, l'ordre et le


DANS LE CINEMA


Tandis quoe se pursuit au CA
PITOL la brill ante cearrire du
film .000 DOLLARS SUR
L'AS qui est, grace A Robert
WOOD et A Fernando SANCHO,
un module du genre, la Sae deo
la Calitale annonee un film qui
marquera dans lles annles di cino
m, it Port-au-Prince.
II s'agit do VIOLENCE SE-
CRETE don't l'artlte noire,
bMYBIAM, a 6t6 parfaitiment
cholite pour interpr6tet un r-
le tailM h sa measure.
.MYRIAM eat aussi belle que
l'herolne qu'elle incarne, car le
sulet de VIOLENCE SECRETE
ne comporto, malged son tltre,
aucaOe Id6e de violence. C'Oat
une hiBtoire d'amour, aou oure
de laquelle une femme noire, de
modeste origin, arrivera & 'im
ow e aux h omee de ouute ra-
cen, blans et nord-africain, qui
voudralent en fare un vulgaire
objet ou un simple jojou.
VIOLENCE SECRETE est


film qui passer au CAPITOL
du Jeudi 8 au Samedi 10, c'esnt-
dire, just avant l'ouverture du
FESTIVAL 1970 qui, lui, ddbu-
tara le 11 Janvior prochain aivec
un grand film de Claude CA-
CHABROL.
LA FEMME INFIDELE
Catte brilliant prograimmation
permit de justifier la devise du
CAPITOL :
DE BONS FILMS, DANS UN'
BON CINEMA.

FOOTBALL
PELE A LA FACULTY
D'EDUCATION PHYSTQUE
SANTOS (AFP)
Afin de ne pas quitter tout A
fait le football quand il ceaeasa
Bon actlvIt ade joueur profession
nel, P616 1 eal itoscrit & Ia Facul
ti d'Education Physique pour ob-
tenir un diplmae da directeur tech
nlque do football


travail. C'est avec fervoeur qu'en
cc jour memorable, nous nous
associons, une fois de plus, A
I'initiative du Souverain Pontife
et que nous conviona le people
hattien & unir sa voix et se prie
res A cellos de tos les peuplese
nmants de la paix et de tous lea
ho'tmes de bonne volont6.
Et pourlant l'atmosphrne n'a
jamols it6 si peu propice 1'6ta
bliBnemnt de lI paix "juste et du-
rablei, rEve qui semble s'estom
per dans un future de plus en
plus lointain. Le canon tonne un
peu partout dans le Monde, que
ce soil au Vietnam martyr, vie-
time d'un dichainement Inimagi-
nable de passions, au Proche -
Orient ox la ligne de ceasez le
feu est devenue pour lea belligi
rants la ligne de depart d'incur
sions sOeurtrires, eIs theatre de
duels d'artillerie divastateurs,
de bombardmentss adriens qui
(Suite page 4 col. 2)


Le Prdidint Duvalier ddposant use Couronne au pied de la Sta-
tue dt Marron Inoonnu, I1 6 Janvier, &11 h S5 acm.
(Photo Diet: Cliohd La Novolltste)



<ee d'Haiti

Par Miie Andrie Momplaisir l'IERRE


Caresseo par l'Oc6an Atlanti-
I|ue, dorloto et boerc6e par la Mer
ldes Carnibc ou des Antilles,
Haiti, Perle rare, sortie do Pan-
ioeau Sacrj du Criatour, r'pand
i travers son horizon d'or, son
ciel d'azur, ses montagnes ver-
dcyanies, sba ntr argf.iint('e, SOs
arbres phoospihoiebscents, ses rtos
mnulticolores, ses 6glises r6confor
tantes, ses liaisons parfuni8es,
Pair do fete, la chanson lyrique
die eBonne Annoes....
lor Janvier 'istorique, oh danB
le coeur de tout haitien se remi-
imore la chanson ipico lyrique
do la liberty conquise, C prix du
sang, d la Premiere 16publique
Noire Inddpendante...
ler Janvier National, oi toute
la Nation Hiitienne est debout


Au Compte Gouttes

Par Raymond PHILOCTETE
LES ROIS MAGES

ella apporthrent a l'enfant- de David, le 25 ducenibre (...),
Dieu de l'eanens, de for et date qu'aurait cholsie Saint IA-
de la mrrhea. mLre, en 354, a en croire o The
Wurld Book Encyclopedias. Gas-
On parle souvent des trois rois pard offrit de Por au nouveau-
mages, sans se douter que la r6- n Malchior, 'de rencens; Baltha
side un symbole. zar, de la myrrhe. Ils etaient
Voilh des silcles ,le pape 'Leon guidds, dit-on, par une 6toile :
le Grand, le th6ologien Hrnaa- L'Etoile de Bfthl6em '
nus Morus ... 'ont soulign6. L'Etoile que suivaient en r-
Selon certain, le chiffre trois vait -les roa mnagess (Etfer Vi-
symbolise, non seulement les trois laire).
ages de vie humaine, mait en- Lh encore, un syminbol
core l'Ancien Monde ou lea trois Et potique, s'il en fut I
continents, alors connus : ]'Eu- II 'agissait, selon toute vrai-
rope, l'Asie et lAfrique., seinlanlce, non pas d'un astre
La race africaine, en effect, eat firmament, mais d'une ide...,
reprosentie par un jeune Noir, d'une'voix int6rieure, illuminant
dans mnaintes senes d'adoration- ]a con i ience des Mages (c'6
Lel tableau de Baldung Crien ou iaent, centre parenthmaoo, des oc-
telle pbenlore, haute en coul.ur, ultiatsial et les couduisent JUs-
,l'Albrcht Durer. .,uau rillage de Palesltine..
Ces trois roia, lliial d(.ign(.s ls 56taicnt probablement aver-
par un docteur I'Eglse lotine, tie qu'vec I'Enrant Jdus-de
Trertullien, talent venus adorer Belthlecm, le dernier et ale plus
'Enfant Jesus, n6, come on giand des avatars, I'aura du mon
le sealt, & Bsethldom, vlle natale de changeralt.


pour 6voquer c'orgueil, ite fierts
et de gloire indritnt, les noms
dtes Illustres et Sublimnes. H6ros
de lia Guerre de l'Indpcndance...
ler Janvisn Mminorablc, ohi
tous leS Souvenirs endor.niis se re
muont oh les coeurs rveillos ot
lorlotis agr6ableinent par cette
ainiple ct douce mndlodie du Ter-
roir cBonne Santhe paraiment Ch
profusion les echos dans les f'-
bren les plus intimes de i'Etre...
(Suite page 4 col. 8)


1,aLU lirogrunmne a rL ielulardI
li.ur hi..rque L,.ir'iiiblcmr nt ce
,our.
C'eat en effect A I'Auditorlum
de la Croix Rouge Haltlenno
qu'eut lieu vers la fin de I'apr6s
midl du Premier Janvier une bel .
Ia manifestation. EUe eout pour
cadre I'Auditorlum ie la Croix
Rouge Haitlenne atunk 6 la Clt6
Dumarsals ESTIME et so d6rou
Ia en presence d'une hombreuse
et select assistance.
Cette manifestation d'un ca-
rectare hautement cultural pla-
c6e sous le haut patronnage du
Gouvernement Haitien et de la
Nonciature Apostollque- et la
Prnsidence d'Honneur de Son Ex-
(Suite page 4, Col. 1)

LES SPORTS
HAITI GAGNE
LE TOUBNOI
Hier parole vol 443 de In PA'
NAM venant de Miami est'ren-
trcc au Pays aprba dlx (10)
jours d'absence la Selection Na
ieonale Haitienne de Foot-ball
qui si'tait rendue aux lies Ber-
mudes le 24 Dc 690 pour r6pon-
dre A I'aimable invitation de la
Bermudo Football Aesociation.
NoS garos nt su tenir bien
.aut le prestige du Sport Natio-
nal. En effet ils ont conc6dd 2
matches nuls A l'adversaire et ga
gn6 la Se rencontre ur le score
2 A 1. Tomn Pouce (Jn Claude D6
air) amarqut les deux buts dons
les iinieos conditions. Au dire
des selectionnds ce fut un agria
ble sajour.
Ils ont etW accueillis h 1'aero-
port par les dirigeants de la
FHF et de nombreux amants du
ballon round.
LE RACING A LA JAMAIQUE
A l'occasioq de I'anniversaire
de la. KASAFA (Kingston and
St Andrews Foot-balt Associa-
Lion) le Racing Club Haitien a
det invit 6 jouer un tou rnoi de
3 matches. Si nos renseignements
e__mot. exacts, leas jouuro du Vieux
Lion laisseront la Capitale le
Mercredi 14 Janvier pour retour
ner le 20 du mlme mois.
Nous souhaitons d'ores et didjn
bonne chance h la plus populaire
equipe de la apitale.


A L'AMBASSADE '
D'ALLEMAGNE
Selon une tradition inauguree
depuis un certain nombre d'an-
ndes, S. E. l'Ambassadeur d'AI-
lemagne en Haiti et Mme Franz
Malay Mink ont ouvert I'annue
an relevant le ler JTanier, do 11
1 an., At 1 In p.ml., leol mncmbres
dela Icolonic huitiano -l-oilemoni-
do et des ainile hlitiens de 'AlIh
inmayne.
Dans leb grounds saIlons do In
Villa Levelt, i la 'rle do l 'Eau
de PMilon-Ville, P'amibilance d'amOi
tj6 at de cordialit6 n'a pas bais
Be d'intensit6 une minute et W'est
prolongio jusqu' 2 h p.mn., all-
inentoe notamment par lc Chan-
coller et Mme Gehrard Northe ot
leurs infants, le vice Consul
Bosco Kozian (rentri quelque
jours iiauparavant d'un interim C
Santo Domingo), Mme Marl6ne
Iirscih, MM. G. Sambale at E-
wert.
Vers midi, dans une allocution
prononc6e en la belle langue de
Goethe, Kleist et Schiller, l'Am-
bassadeur pBssa en revue lea
'aits lea plus marquants do san
nde 1969 dais le mode, puis en
Allemagnc, et les r6alisationa en
Plans du Cul de Sac do l'Accord
Haitiano'- Allemand; allocution
qui fut salute par de nombreux
applaudissements.
Une table des mieux garnies
de Udolikatessen un bar A l'a-
venant contribubrent a mainte-
nir la chaleur accueillante de cet
te reunion germano haitienne.


Voeu/



pour la nove- Annee

Pendant que je dormais, au vieil Arbre du Temps
A bourgeonn6 soudain une nouvalle ahn6e.
Et le dernier p6tale aux lignes surann6es
De d6funte ann6e est tomb6 aur 1'instant.

Attenf H .nos vcoux de bonne heureuse ann6e,
Le botton s'ouvrira plus on molas n clatant.
Nos sos haits, ainal qu'une sbvAde printemps,
Donner nt-ils .naissance h la flour souponn6e 7

Que cache ce bouton ? Du blane, du violet 7
Le bonheur, le malheur ? La joie on Ia tristesse 7
Qui nous le dira avee quelque justgue

Je souhaite pour tous que du fin corselet
No our i'Arbre du T'nmps., da domain m lib re
La flouear qui fail timer tous les hommee en frires.
F. U.


La Premiere Dame de la Ripubitque, Madame Frainfois Duvalier
remettant dee cadeaux a des enfants, a I'bccauion fie Ifin d'a nes.
(Photo Dietz Cliche Le Nouvclliste)

Mme la Prisidente a fait des heareux


Comme de tradition, Madame
Francois Duvalier, la distinguee
et d6voude spouse de Son Excel-
lenice le President i t 'is de t.
1depublique a fait des heureux a
l'occasion de la Noel et du Jour
de I'An.
En effet, que ce soit au Pa-
lais National, que ce soit au
Qua.rier Gineral des Casernes-
evan-Jacques Dessalines ou ail-
leurs, dans maintes villes de pro
vince, la Premiere Dame de la
i.ipublique avait tenu dans la
plupart des cas, Ch pf6sider per-
eonnellement les opiraLions de


distribution de jouets aux eon-
Iknts des famnilles pauvnes A qui
elle remit des cadeaux avec ce
sourire et ce geste maternels qui
rkconfortent. .
Madame Franrrois Duvaoier ai-
die de ses collaboratrices a ega
element preside aux operations de
distribution d'enveloppes char-
goes C de nombreuses families
des quarters suburbains de Ias
Capital contribuarit ain.-, a I'oc
casion des fetes de fin d'annee
a la joie de tous cos Foyers, qui,
de ce fait, mui en garden la
pius profonde gratitude.


AU FIL D S OR..


pIAND SUCCESS
c/it Festival du filmt de la SECA
,iiaucguri dimaniche at Re.c
avec On no vit que d'eix loisn
...Dinanche soir, le Rex Tiiha-
tre a inaugur6 avec You live on
ly Twice ou On ne vt quo deux
lois le festival du film qu'orga-
nise ici la SociCtf d'expanslion ci
ndnietographiquo asux Antilles'
(SECA) oen prcsnce de M. Io-
ger Tanoua, Dicocteur Commcr-
cial do la SECA arrive ar courn
du weok-eand vonant do Is. Guadco
loupe. 'Rarmont inoun avone on-
toundu dani it allue du'o Rea us
tolle explosion d'ai)pladdisso-
nionts. La lo cinpholles l'onL pau
,eYuleniont sulvl Jslame Bond ou
007 dans Bc oexploitsa iais emuor
oe its y omt imearticipe.
L.c asuccs's extraordinaire du
celle superproduction do In ad-
rio J.ames Bond s'est ripeti atux
trois s6ances do dimntanchoet soir.
M. Roger Tanous Dirocteur
Coliniercial de ]a SECA Stallt v
nu ici lc jeudi 18 Dkcembre pour
pr6parer la presentation des deux
Chel's d'Oeuvre quo li S$CA al
lait presenter au course de ce
Festival : On ne vit que deux
fois et Mon Homme.
I1 avait pnass toia sou rius-
tre jfursr en Haiti,
On ne vit que deux fois ou
You live only Twice jusqu'i-
ci la plus formidable production
cinimatographique tire do la fa.
meuse s6rti des romans d'espio-
nage de I A N FLAMING
avec S'incomparable SEAN CON
NERY, dans le role de Ja-
mes Bond ou 007. Woum. avons
d6ji vu de la mmoe s6aie Dr. NO,
Boris baisers de Russie, Goldfin-
ger, Operation Tonnerre, mais
On ne vit que deux lois eat celui
qui a le plus do gadgets sensa-
setionnels. On y volt le Service
do contre-espionage britannique
avec James Bond ou 007 m1 t1ret
tout le paquet centre lo S'EC-
TRE qui voulait provoquer une
guerre entire les Etats-Unis et
la Russie an interceotant les afu-
soes de cs deux grande puis-
sances pour fair croire a une pro
vocation.
L'imagination fertile de Ian
Fleming a faith des merveilles
dans ce roman qut a itS priscnte
par Saltzman et Byoocoli.
Ce chef d'oeuvre a Wtd pr'sen-
ti et product par Harry altzman
et Albert R. Broccoli i' se sonto
faith remarquer dans les price-
dants James Bond et dans un
dernier Au Service de Se Ma-
jest6.
Le 'film a 6ti rdeliead par Lewis
Gilbert sur un scenario du fa-
meux 6crlvain Roald Dahl. La
musique inotibllable de cttlo pro-
duction eot de John Barry. Nan-
cyr lnatra chante Is You Live
only "lmee du gondirlqun.
Le second film du festival at
ra MON HOMMW.ipu For Love of
Ivy, un dfillckUN eomntdis dra-
matique monfe d'apris une his-


toire de Sidney Poitier. C'est une
autre superproduction avec le ce
lbbre actour noir Sidney Poitier,
nvec Abbey Lincoln, ine tlim-
tueuse chanteuse amiricainmo cm
sic ontro des centaines de bell-i
jeuncis files d coulour pour
jouer Is role d'Evy, ave Lituri
Peters, Bean Bridges, Coroll
O'Connor ct Lcon Bibb.

1. CLAF LK TK.S rnA KS
uI randi pit erirsoniiiiil 'i
franvawe tllt itc avie c a fmeinm e
Monalseur et Madame Claude
des PORTES qui ont puan6 oun
somatne en IlfAITI cheo Mon-
sieur Maxonce ELIZE lont rn-
partis le lundi 29 K6combro re-
grettant de quitter si vita pays qui n'a ceae6 do lea envoo-
tor.)
Monsieur Claude des PORTES,
qdi eit Conseillor Maitre lai
Cour des Comptes do PARIS,
fail part de lAchelon suprisour
d'un organhme qui represent,
la plus haute instance fraasaiae
on mati6re do control financier.
Nous avons done 6At licuroux do
recevoir la viitea de celtt tris
iniportante personality frasncai-
Be.
LE FESTIVAL v19,
DU FILM FRANCAIS
uu Capitol
La veille du Jour de I'An Ma-
dame Calnille LIZE que nouc
avons toujour plaisir i saluer h
i'Adroport Frangois DUVALIER.
est venue rejoindre son maria,
qui, nous dit-on, lancer bientbt
au CAPITOL, LE FESTIVAL
T1970 DU FILM FRANQAIS.
Nous esperons que cettne on-
velle selection aera 6 g a 1 e
ou superieure o- o cell
que nous avons. appr6ide I'an
dernier C pareille 6poqne.

STU NEWMAN ET
SA FAMILLE
oi pasnd le f ites de fin d'annide
1 'Portzoui-Princc
...M. Stuart Newman, a chear-
mantc femme Edith, sa captivan
te fille Cathy et son fits Andy re
prendront l'avlon ce soir pour re
tourney A, Miami. ine viennent de
passer pros d'une semaina en Hai
ti. Stuart, Newmaci, Treident de
la frpe de Public Relations New
man & Schulte qui fait de la pu
blicit6 pour l'industric touristi-
que hatttenne'.
Cette firme a fait du bon tra-
vail et'les rosultats sont 6videntB.
Stuart el; Edith Newman se
sont faith de nombreux amis
en Hait. C'est fort des senti-
ment s qu'ils ont cultivis en notre
pays qt'ils orit amend leurs en-'
fants Cathy et Andy passer lettr
rete de fin d';nne chez nous.
Cathy. une jeune rfille chairman
to, ayants le zrns du Public Reia.
tions do son pere iat la genftillee
de sa mbre, itudie le journalis-
(Suite pogp 4 oeel 8)

... .. '. ..- .I


Ne' I7.al I


7doma ANNUI


MAn DU 1ABO3IATION NTMRAZAICIi DA PBAW


Nl 'JI till a



PORT-AU-PRINCE (NHAII)

PHONES 2232 2432'

BOITE POSTAL : 1316


I


.


~1YsP~BB~clio&L~?r;a*~ip~i*ri~i~w~l~c~(


I


\





vi u-


____________ ---- ____________________.____ 0 a


P)ROULDMNoN. lMa.


t a (V i mva tv I


nORIZONTALEMINTI -


1 AeaM clandetimne p.
dint I d' wnM r Vrmn
I Mas pulique Pas
rnsr
8 C~ aoaM e En gD
n6ral
4 "n pV" do rntt -
Queue do ph. Meartdo
5 BO on manivle dam
uno locutio Voya l
6 Prtia taerne -- La am

SOLUTION
HORIZONMALLBENT -
1. Coquilles --L. IRasafte -
3. UIE; OT l(OMr) Sua 4.
Elea; 1C (hlaor); Nr- 5; Tu-o
ssntur 6.- Lalterle 7. NWo;
Elfe. 8. ONU; Slave oU.
Inri; E 10. Ire; Tartie,.




de Cuisime
par NI)


(Suite voir le No. du M
COMMENT LA TUER /
Comment la d6pecer et la pr6-
parer? Aussi facile que l'attra-
per et la tuarl
5) La mettre tonnurs ur la
dos, cormencer par iim n;lever la
caravace plate du ve tre en fen-
dant avec la machette le point
do jonction des cates droit et gau
che qui relic carapace et venture.
Detacher de la ca-rapace plate
du centre les parties qui la main-
tiennent au rest du corps en olis
sant ia lame d'un couteau autour
dcs membranes qui les fixent, en
laisant tomber an foud de la
ru-rnpace creuse coming dans un
hol toutes lea parties ditachies.
Detachant ceo membranTL avee in
telligence,. Is carapace plate sort
tuute blanche combine un plateau
nouf vicrge de toutes souillure
En vidant la poche des entrail-
Ils, fire bien attention p la po-
hei du fie]. Commencer h dita -
,her l'arrire train, lits pattes
Ions cuisse, le inteastins aui nont
fcndus dane touted leur longueur
1l,1 T tro lavss. Les oeufs blancs
lt Inunes soont touncs ddlicate-
s7nent et immdMiatement plonges


I Y- vena fNt IIn matiere commercial, lea r6
I P ekIt l filr n sutatse d'un soul mous ne ant
X Pau Di6 O a pase iginlincaus ;le dynamisme-
L des exiporitatur B ranficais v-t-il
poursBuivra- et r6tablir 1'quilibre
i o u de la balance commercial do Is
France? Lea derniers r6sultats
No, a IB- pernnettent justement de le pen-
VJ= l CA MENT ser, En effet, a les r importations
(1l,5:miltiards de dollars) contl-
I. Grutelle II. Oell; Avoo nuibt encore l'emporter sur lea
II. Qaatio e IV. Us; Au- exportations (1,39 milliards do
tWur V. 1*6;L Me IT VI. dollars), ces dernidrea ont aug -
Litders VII. IT; Cullier VILL ment6 de 26, 2 pour cent d'un
Eam; Reftlt IX. Us; EV mola sur l1autre alore--queo les
X. Carsse a. premieres (c'est h dire les impor
-totiono) ne s'accroiasent aue do
12.8 pour cent.
-* Au moment- oil le gouverne -
nment froncais met on oeuvre une
politique do redressement nation
n ennal, jeton un coup d'oeil sur le
H fl' risultats obteonua en 1968 par lea
700 premiers exportateurs, r6sul
Vic 'E tats qui viennent d'etre publi6i.
Sur les 68 milliards de francs k
l'exportation, 73 pour cent ont
6t6 rcalisos par 739 fires ayant
ardi 50 Ddcembre 1969) exportA pour plu do 10 billiards
lea quelque 59.000 autres so-
,ang oune na boouilante citron -r.iet6s exportatrices totalisent
o une bul9 27 pour cent. It r6sulte de cette
On ne jette.rien dans constatation qu'il s'agit lh d'en -
tue; tout se mange, saui lea par- Lreprises de taille; neuf d'entre
ties vertes des pattes qon e elles realient un chiffre d'af -
ye s en bo ullnt o p ace uue fairs h l'exportation supfirieure
.rop duzes A cuire. 100 millions de francs .11 faut
Les morceaux de la torture oealement souligner quoe la mniti
sont nettoyes a ntul: parties o des exportations grangaises ont
res et sanguinolentes, lavees a el. l fait des I2b0 remtrec so -
grande eau fraiche, p is jets cifts, et parls elleB, lea dix pre
dans de leau bouillanLe. bouillia miers exportateurs sont, dans
Sl'avanuce avec du persil et un l'ordre:
ou 2 citrons verts coupes en deux. RENAULT (automobile) -
Des pattes, enlever ics ongles et WENDEL SIDELOR (sid-
"a parties verte ui soe detaoehent
facilement en les laissant stjour burgie) PEUGEOT (automo-
bile) SIMCA (automobile)-
ner plus longtemps dans 1 eau IBM FRANCE (ordinateurs)-
chaude.r t n DAVUM Exportation productss
Passer les njorceaux A eau sdA er nue U E U
fraiche sans les presser. Lea g idrrgiqns)- UGINE-KUEL
goutter, lee mariner avec beau MANN (mtaurgqu et pro -
coup d'oignons, dchalottes, dupi.. dtsSAULTchiaviques) MARCEI -
nimnt pilot, all. et gros sel. Poivrer. DASSAULT (aions) CI -
Ajouter 3 cuillerdes d'hnile, 3 de TROEN (automobile) PECHI
tBarbancourt et une de heril NEY productss tntalurgiques).
l cono te t Sur les prethiers exportateurs -
Nettoyer lea ceufs, les mettre frangais, on relive cinq construe i
ha tremper apartment dan une teus d'automobilea, ticls cons -
au chcude citrounde en anen tructeurs aronautiques, six gran
Jant la cuisson de la tortue. des sociltta BidtrurgiqueB et chi-


[ Livr de Cuisine de Niniohe se vend dans toutes les Ulbraiies




DUCO


a 1'Age de l'Espace


Pour tre adapted ia


1'epoque des satellites et


des fuses, votre voiture


doit etre resplendissante.


Elle le sera quand vous


I'aurez passee au VRAI


DUCO, le DUCO


authentique garanti


S par la signature

U O

Dupont de Nemours


le seul VRAI DUCO

pour voitures et en vente

ila



SOCIETY HArITENNE


D'AUTOMOBILES.


me'sa.. .t -u p-


miques et trois socites ud export
tion de products agricoles. L'im
portance de lindustrie automobi-
le franngaise dans l'dconomie na-
tionale n'st plus i d6montrer,
production et exportations ayant
hattu de nouveaux records en oc
tobre.
A propos do la publication
do cette list dos exportateurs
frnncnis, rappelons pour termi-
nor los declarations du Ministre
d'e l'Ecouomie etl des Finances
qui a exprimA le voeu que lea 700
cnrands> de 'oxnortation devien
nent un mlllier, ajoutant quo rl'ou
overture sur lo monde extlceur et
la recherche dimn tous les domain
nes de la comp6tivit doe notre rco
nomie, deviennent lea reglo foo-
ldamentales de la croissance de
1'ctonomie frangaise,.


L'ARGYRONI


ETE


Si la part, inmerg6e de notre
planets no conserve plus guire de
secret a notre 6poque, il est loin
d'en tre de inomme dc Louto cell
caclie par les lots don't on ne
peout que supposed le jinmmenses
ichcsBes. Aussi, 'Itude des fonds
sous- marines tend t elle de
plus en plus h prtoccuper explo-
rateurs come hommes de scien-
ces.
L'exploration des oc6ans pour
leur exploitation : tel est le but
que se mont fixts do nombreuses 4
organizations, de riombreux go
vernemente.


QUA RTIER GENERAL
DU DPT. MILITAIRE
DE LA POLICE
DE PORT-AU-PRINCE
P-au-Pce. Rtpublique d'HaRtl
Le 29 Dicembre 1969

AVIS
II eOt rappeld aux Intgreafis
que conform6ment I l'article ) )
de la Loi du 17 Septembre 19B8
crtant le Service d'Inspection '
des Vdhicules, les voiturwe,-prl|
vdes et cells portant Bur leurs
plaques d'immatrinulatiohi t'une
des meontons lion Diplotoatique), cCD, Corpg,,
SDplomatique), aulaire), cSG (Service ds Gun"
vernement). oF.A.d'H.s. (Fortes.,
Armees d'Haiti), .cOF (Offi-
ciell, cOl, (Organliation Inter-
nationale), eront Inspectesi en-
tre lee 8 et 81 Janvier ,1870.
Len Samedis eat la'ville de'u
jour, frlds, le Service d'Inpec-
tlon fonctlonnsera; Jouxqu midL
Rn0 pBRIG M. ARTY
Colonel,Woreu Armee d'Hatl
Commandant du D6partement.


I., baloA dUa lporfti3a

"us qn-fbt lie pnative ped
traUM,lu i. n ,atid
1,p d@Ilflff. un nauuvl art
- eoiea Hlfrl #,a
t airle ioe tI,,,[(qte tie
tiorpos tllrouIe l,


lK" ItIAOR I TAMIONA'
rLANCAMIiKi
L'amBihorat lni nneel n.ang
eontinUTrluux unt ldu nux lurue
"eporlatlois, la di'lell t dU cut -
meroo axterceur doa In linnce a-
yant uto nu.tement moins impor
tantl n lolobre qu'au court dosa
moil prdeaudenta .Las exporta -
lion sent nDsuruiment at&mut6eo
par la devaluation du franc, lJo
prfx fraisalis devanait en quiel-
que sorts surcomptitifta. Mats
lea iimportations n'ont paa s MA
freinies par le rendhrrisse iant
do Jeur court qu'ontralne" l d6va,
luatioeu.


nota Mlqt"d

sV"mGramm
&Mntwlet. des


d teftsarla t I
xf 3c t


m onb t vnS done blie oeu
pear
S- Illln do rlhes nous
S..- P'etlt coure 1ouL do
Paple r
10 Eit souvent daelamani
cononll.

S .

S I FlPlemt an livet O0-
p6raslon posItae
1 L -- Uieu do roneuement
IJI -a s r dt m= n&a In


rera l'buto-propulsion et 'auto-
nnmieb de celte miaison. Je prb-
cise quo matson ,gOs laIn mr at
uous-marin eont indiesolublement
lits.
llas partiront O'un port, d'the
base qualconque, pour aller juo-
qu'h un lieu de travail- qui peut
eLre 4ilognd de -200 nUtaiques do
)a base. Et, sur ce lieu de tra-
vail ; il est capable de a jour-
ner trois jours en uutonomio
complete, avec Interventions do
plongeurs environ six heurei"
par jour.,
Question : <- Ce Eous-marnn
comporte deux parties une par
tic maison sous la mea et une
parties aervici, 7
1' tC'est coela. La parties
maison -soes la.mer est un cylin.
dre termrn- paT diox h6misp-
res, qui a iut volume de 20m8s
et dans lequel quatre plongeurs
peuvent y trouver les couchettesI
pouB se reorser, las douches
p se donuher en rewvenant do
la plongee. toutes leas intallo-
tions de chauffuge ct de r6~4-
ntration ndcessaires. La nouvri-


FORCES ARMEES D'HAITI
QUARTER GENERAL
DU CORPS D'AVIATION
DES FORCES ARMEES
D'HArl
Bowen Field, P-au-Pee, Haiti.
Le 80 Dcambre 1969
AVIS
La COMPAGNIE HAITIN-
NE DE TRANSPORTS AR-
RIENS (COHATA) informed le
public et les Ag't de Tours
qu'elle effectuet, durant la sai-
son touristiqoe, du 3 Janvier an
81 Mars 1970, un vol quotidien
k destination do Cap-Haitlen, les
dimanches et jours f6ri6s excep-
Elle avia ,son almable elfente-
le que, dnrant cette p6riode, le
prix pour uni- voyage simple eat
fix6e a $ 10.00 et ls-ddpart de
Bowen Field A 9.00 heuros a.m.
Georges DANACHE,
Colonel CA. FAd'H.
Commandant Corps d'AvilMon.


DANS NOS CINMAS


614, Us


rUMttoat uns
to do I'bhmi
survellelr un
A uJourd'hni,
chour. t d'i
ce qua 'on p
miar eouosssm
ptratltat i4
'eArgyraldt
du nom d'un
qua qui repi
tI d'alr aon
Long do tr
usn larger
UnD bauteur
r Argyraonte
an aoun-marli
un laboratory
un* bans do i
geur. Son I
pour 197TL
Mai, dN
Willm, Ie cIh
roubtea, nous
rell pour It

L'argyro;
.onjuguer un
mar posa6
geura et cap
jusqu'I 600
souso-mnrn


SMardi I 6 Kh 15 et 8 h.
SUPERMAN CONTRE
LES FEMMES VAMPIRES



CINE SENEGAL
Lundi A 6 h. 15 et 8 h. 15
LA PLANET DES SINGES
Entree Gde 0.60 et 1.00
M9A ii 6 h. 15 et 8 h. 15 "
LES FRERES CORSES'
Entree Gdes 1.00 et 2.00


M daINI le onds. Quant-aI a quo w IaealiM I Da
dM dn a l' tl-'lhque Inddstrlell. on art,
put. da p4trole) uon otyle 116 an op'art, n mo-
una dquips do Cher ,5 art do vsvre, no blesn tout
|ngnl urs traoss 'Implementt un navel art doe
011111oa o f1 do ruics 7
au lt d u lIelt, aen rtousn 1 s cls, nne queso
oan d ampotl u siue o pI umat, en ce too-
mintit Os me'nt m a emep do Franapiat., En
e a 2ri aso m eomit,0 oft 0 1Mt1 i Paril
arem one Imporianti o potion qut a
re grte, Iaqatl- e cdlislgf pour thmons. En as
re grie one bul moment, oh IYon Inauguro Io pro
oahm It 0ot eorps. mirr Centre irangata do'CI6a-
"nto n pour ion Industriclle.
de apt atriesa it Six grandee sales dn Musde
do n"o t motrM, dei Arts Dncoratifs do Paris -
a eat tout ak la fol habituallement consascrt6e aux
a do type classiqa. triuors do paneL 5'otvrent en
re aletntllM at jourd'hui A Ia productillon con-
dltpe a pon1 'ppon tomornisne, cello qui port I'em
incement ent prkvu prelnta do lindustr(. Ce sont
on effal dee obtetd. usuels -
'a print, M. coux do tons ls jouirs uui.
of du project Sdderit cet appM- dans create erpoitlon : mobllfer.
moins original rasoirs 6lectriques, automobile...
X %e partnaent la vedette. Le ode
I -x Rivrna touche en effect s toun leon
t do lmaines du simple crayon A
ant maon opo de I machine Industrlelle la plus
a mlso" siog, crimpliou4.
dant Quatre peon- SBa ioe, on pourilt la defi
able de desendr air d'une manlbre lapldaire .
mtres a0y0vws n mler l'utile l 'agrTable. C'est
2 laaeG MN


Basique Nationale

de la Rkpublique d'Haiti


Banque de 'Etat Haitien
Devenez votre propre Comptable en ouvrat
un compete de Chkquee A la Banque Nationase


- wOw-,-M---------wf-.


I. nai NOUJfl'5t


- -I L'AIJctmgAiMFrwacuiae


PB tt lus ta qlua tatl, ulqn THUATRM
paw e aln dathstlquo, ulormetu
1Wultk eUlparweiow ft M r l n dl A h. t 8 h. 16
h11i. ton ulvtA aLt voulul d, Mardl k 6 h. at 8' h. 15
lMlL. ON N vIT. QUT DEUX roBA 8
Vane s0htluelgrido Is earomtao.5r ntr6 Odeo 8.00 at 6.00
li cneumolr a un objoC dent la
tAre hoasentlall o at d'Stre pra-
lqu o, faollcmiuo u ttlls.bll con t a
Cu e t hollow humsilna. M(elin CINE PALACE
objet qul dolt auil o treise 4otiu,
asnq foritures, at a I'avant-gnri, Lundl k 6 h.'ot 8 h. 16
da do notre apuque. La'ruoher- IE TYRAN DES SYRACUSE
slM Mthdtlque dolt Manonpagnor Entrae Gdo. 1.00
la quaeto oclinlque, l'uino etnt
it'presslon vsiruelle dao l'autdi. Mardi & 6 h. at 8 h. 15
F.n rdumd, l'objet dolt devenfr CHEVAUCHEE
un cerlteour modest at ellen- VER- SANTA CRUZ
cieux, plutht qu'un ddcor. Entr6e Gde. 1.00
On comprend alora o -tut lVim-
portance quo petit avoli dane on
pave Industriol uu CenLra de
Creation IndusreUe lW que ce- A MAGIC CINE
lul qul sient d'ouvrlr sea portes
A !arle, apres las itoats-Unief Lundl h 0 h. 15 (S*ance Unique)
la GOandi Bretagne, el lAllema: L'HOMME QUI VENA.1T
gne do l'Ouest, notamment POUR TUER
SEntrae Gdee. 1.20 et 2.50
Un cent-re don't Ie bu princi-
pal eat do fair. ciincider 1'lntlern t MardI a 4 h. 80 P.M.
*u commerce et celui du conom (Seance spciale.-pour enfats)
amateur. Pour ce dornier, nla beau SCENILLLON
Iae piut tre un oitment doe on Entr6e Gdes. 1.20 2.60 '
ehoix ; pour 'autre, une polled. Mardi A 6 h. 15 et 8 h. Il0
qua do production at de dfalu- L~NS AMANT
aion. Entr e Gdea 1.50 et 2.60
Et puis, l'une des cousnquen- _
Lea et non Ia isqoindro de
Creation IndutrILhe...._peuto e tAo ,
une tprise do cornientei.i rie e r e
de-conscience de lindustriel qute Lndi 6 Ih. et 8 h. 1i
eberehera Ia rendre me produce QUE VIENNE LA NIMT
plus cesthetiques. Pries dc cone EntrD e Gdes 1.50 at 8.00
science ousil de laichetaur qui 0so
za davantage tentl par ce qui Mardl iA 6 h. at 8 h. 15
est beau, "t don't le goOt a il QUATRE DOLLARS
ne Post encore --s'dveallera peu QE VENG EANCE
h pea. Entr6e Gd.1.50a et .O0
C'est pourqiuol plusleWos expo- .
sitions permanentes voai tre or
Ebanistes dans plusleurs grandest 4-' B BT -
villas de France. Ceant pourqool Al MP 1 .
un centree de documentation -
ou tout vl6lteur peot trouper Lunl-t6' t 80 et 8 1s 80
dans un fichier ine large Infor- ANDROCLES ET LE LION
motion our la production des Entree Gade 0.60 et. 1-.00O
diffdrents objets utilitalres, 4-
leurs cr6ateura et leur lieu de Mardi & 6 h. 80 eat 8 h. 80
vente a ftl crdfi. LA PATROUILLE
Main, le nouveau Centre fran [NFERNALE
Cal- de Creation- Industrielle EnAtre de G 0.60 et 1.00
voit plus loin : pniaqu'i prsiolt
deji d'gchaneerdes expositions ,-,
avec les diff6rents centres de
cdeaign2 cr.. ts dans le m onde. CINS UNION
Alors, finalement... quest ce
qua le design ? Sans doute un Lundi A 6-h. 15 et 8 h.
novel art de vivre. En tous les MOUSQUETAIRES
cas,ran signed de notre 4poque. DE LA VENGEANCE
1Entree Gdo ObGO


IV (b0ff. Font 6I&vado
DeeM
v ODUMua~Our franow Utoa
m Fins de psoilpel
vT K oEu
YUI salut swamye


S"'" A r AVIS' I


""0" H.1 A N' I C PC elt efe achetefs




APA5'iwcE( Root Gaetjens ,





RBoulaiie St-Marc


Ave Ja Jacqaes Dessallnes


A PETION VILLE Malson Rigaud
Rue P-aiauricilue "-

Delmas Market


Luce Chatelain
Rue Towssalft Lowerture

-


LOTERIE DE L'ETAT HAITIEN

Nouvelle Table de Lots de 30.000 Billets

A Gdes 20.00 le Billet


ler Gr s Lot .................................................G. 100.000.00
2 ro Lot .............. ................................ 15.000,00
3' GrosOt--- ******************............................***....... ****************.........................................* 10.000.00
3 Lots de G. 3.000.00.... ** ....... .... ............... 9.000.00)
20 L ts e G. 5 0.00................... ..................................... 5.000.00
200 Lets-de-G. I00.0- 20.000.00
30 Lot de 8 ...-----........... ....................... .................. .. 28.000.00
2 Approxitmatifs du leriLqt A G. .00 ................... 1.000.00
2 Approximatife du 2 ILot A- G. 250.00................................ 50.00
2 Apprortmatil, du 3 Lo6t A G. 200:00,,.. 400.00
; ,297-1Centaines"des 3 Gros Lots A 60.00- ***........ 17.820.00
' 897 Terminaisoni des 3 Gies.Lots 50..........00 ..................... 44.850.00
2.100 Terminaisemaspar Tilwae de 7 Boules a 50.00 .....................*** 105.000.00
I BOULE DOC DUVALIER...............-.................................- .oo000.00

S 3.8676 TOTAL ...... --....... -----.................... ..... G. 357.570.00

N. B.- A partir du tirage dul15 Novembre,. vote chance augmented a la Lote-
rrie avec cette nouvelle table de lots : 200 lots de G. 100 au lieu de Go 60.
350 lotsode-G.'Mau- lien-de Gi 250 de G. 50. -
297 centaines a G..60 au Neu de G. 297 A G. 40.
2100 termlhaisons par tirage de 7 botiles A G..50 au. lieu de 1100 par tirage de
-5-botier G. 40


PODURVOTRES|CpII

L-s9uum I.pour ainsl direct
Inoorpor. au pneu G8 Goodyear.
,GrAoe A se paulements arrondls,
les virages sont plup sOre, la con-
dufto plus priolws L'entolage 3T.
plus r6mlatant qu I'ocler, so moque
des ohoce et de I'6chauffement.pro-
voqu6 par une condultt sportive.
S Le pneu G8 vous offre plus do kIlo.
-mAtes sane ooOtr plato o &f:
rihat Voys votre conrcesalonni-
sa-oodyear ml vous avez besola










-- \
IG 0

iWALUTOMOBILE S.B A
WA- WJPAVEL


I


pi


I


--


b Vuffyx A silusemm --wr


CAPWML
t,undl 0 b. 0t B h. 80
tdmtl b e h. at 0 h. 8o
5M6O0 DOLCLA5I SUB IdealS
Entre Odes 9.60 at 4.00

PARAMOUNTr
Lnndli ks at 8 h.
PACE -D ANOE
Entr6e des 1.20 et 2.00
MaPll A 6 bI. at 8 b
LB BEOBR1
DII RAPPORT QUILLER
Entree Gdes 2.50 et 4.00

CMB STADIUM
Lundi (Jn permnauene)
VOYAGE FANTASTIQUE
Entree Gde 0.60
Mardi (En permanence)
J E VAIS... JE TIRE...
ET JE REVIENS... .
Entr6e Gde M60
(Bar damedae)



Luod l,. 7 h. P.M.
DANGER DIABOLICK
Entj'e Gda 120

Dpve i aca.
Lundl 7 b. et 9 b.
UN FUSIL POUR 2 COLTS
EntrdE 1 dollar par voltura
Mardi & 7 b. e 9 h-
QUINZEE POTENCER
POUR UN SALOPARD
Jatr6e 1 dollar par voittr



f 0PsT8wMvLLj
Lundi 1 6 80 et 8 h. S0
CHUBASCO LE REBELLE
Entre (Ode 1.20 at 2.00
Mardi A 6 h.-80 et 8 h. 80
DANGER DIABOLICK
Entrhe Gdes. 1.20 et 2.00


De Luxe Auto Cis#
Lundi A 7 b. et 9 b.
UNE DAME AUX CAMELIAS
Entr6e 1 dollar par Voiturs
Mardi A 7 h. et 9. b.
AS DE PIQUE
Entre 1 dollar par voituar


MONTPARNASSE
Lund 6 h.15 e h. 16
L'INCONNU DU RANCH
Entrto Gde 0.60
Mardi h 6 h. et 8 h.
ORPHEU NEGRO
Entree Gde 0.60


i
|


-1





LUp~n~ a~ ee IMl alA M1UU~ 9MB1lll _~ 1 1111 1 I I


1 R1HU1M BARBANCOUR EPUTE DEPUIS 1862
----


Blo


I Ii FITFASK AIM R~ I. 074(JjdSPC ClAcs-
r" alon "tL R. t Q1O itateIRECU.E
of f.E1011 -,


Les Nations Unies so fixent de


nouveaux objectifs pour la


nouvelle decade

Par Dan li-ivey Correspondant Sp6cial de M'IPS


En 19690, les discussions aux tree conceruaent lea manque de
Nations Unles ont 6t6 marqu6es volont6 dad membres d'apporter
par un evident d6sir d'exainen de cs changenoiit .structur.ux et
conscience scrupuleux. opdrationnels qut s'averent n6eos
Aux ruuuions de pluleurs or- sairds. Toutefois, ces critiques ne
A d s comportaint aucun esprit de re.
ganismes des Nations Unies lee jet mats plutat une vosonte d6 -
ddiguds ont en grand numibr.e tr -mi, putit o ae voont dhn -
exprim& leur micontentement nu ter s uie it operer des change -
sujet de 'lincomp6tence do can ins nEs au moment oIA les Nations
EsLuuilsua ren ooroerlie ;Unict sappruitent aA clpbrer ]ear
IatiUons d r1eou.re effecMive .. .e Brooe s
-ine rnmiversalrc
ient d'importants problbmes L'Ambassadeur des Etata U -
.u"ndiau ois que l a r anpia ets is Il Charles i. Yost. s'adres -
ln restauration ae la patex dn ,
le eregions seitBes, i] promo etion nt Asa prisentore delIs cl6t
Sde av acement onomique et r de tla 2me session dc l pAssem
voelearies vn ea cn eque d e d erale a dclar partso-
lop-ament, l'cdIeration do "re ger les sentiments de frustration
capsaes do draaIn nation at uns exprimds par plusieurs des dct4-:
cessnahceioman paeratide vera-le goes. D1 a parld, A cette occasion.
clieminement plus rapide vers le du:ne fagon toirte spbeiale des
desarmement. progr s plutat lenti rnalis6s dans
En mime temps, 'Organisa lea doemnaines du ddsarmement. d
tion lassumait de nouvelles resion d veloppement et de Ia ddcoloni
sbhiliti s en contrlant is dispo a action.
liationus de 'Yenvironnement terraes Miss Anzie Brooks du Libbria.
tre et en organisant l'exploita en prdtant segment A titre de Pr6
,ion des lits de mer. asidente de la I24me session de
Quelques unes des critiques l'Assemblde Gdndrale, a faith. se-
visaient l'Organinsation des Na Ion sea propres terms, ue soam
cons Unies elle mAne sa o re valaution des efforts accom
composition, ses termes de r6d plis par les Nations Unles.
rence, ies mithodes et les limita-
tions qui lui amount impos6s., D'au Eile a nettement -affirm6 Q ue


DAVID BROWN

TRACTEUR DIESEL





















POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
LABOJURAGE
HIER5AGE, SILLON-NAGE
SARCLAGE
EXCLUSIVITES : I
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUJTE ECONOMIQUE
TRANSMISSION MONOBLOQUE
BISPOSITIF EXCLUSIF 4SELECTAMATIC
BLOCAGE DE DJFFERENTIEL
CHAASIS UNIFIED
DISPONIBLE EIN VBRSION INDUSTRIBLLE.

Charles Fequikre & Cie.

| DI8TRiBUAiUmS


J3 L-m fm


DUBO


DU


n1


BON


DUBONNET


mittss do non tiches dans Ja ni- voir une r&a grande infiaen<
sure pr6vue par le sysitme dea sur lea operations futures de. l'O
Nations Unless. ganisatiun. It a'agit du rappol
Miss Brooks a iealement d6cla r6alis6 par une commission qi
rk quae Notre faiblesse aemble dirigealt Lester Pearspn, 'Van
reposer sur Ie fait que trop son- clen Prenmier Ministre du Cans
vent nous conBiddroun lea affal- da, sons lee auspices de Ia Ban
res ritondlales avec un patriotis- que Mondiale; et 6tabliasant u
.ne de clocher, comma si elles tom plan pour coordonner at revita
batent an decadence ap quarter liser les programmes d'alde de
g4ndral de l'Organisation, our la Nations Unies aux pays en rvo
-rive eat.de New-York. I none est de d6veloppement.
souvent arrlva de ne pas r Aalispr
,que ni lea discourse, ni lea accords Le second, r'dalis par Sir R
entire dl6gaftions encore moins bert Jackson, propose lea moyer
les resolutions ou recommanda capables:ddo rendre pus efficier
Lions n'ont pa eu udn grand im- ea awrdtaria.t nes Nations Unie

pact sur le cours des affairei Ie deuxr rapports seront Itudi
dons le monde extdrieur., "'5aOnt le 25kme annnversatre.
1970, des Nqtione Unies. A cet
Toutefois osi, cette annue, Jes occasion, l'Assembl:' (e,6nrale
grandes r6alisations ont tW peu decide qua Paccent sera mis s
nombreuses, ,Pauto exarnlnation la jeunesse, en assurant la pi
des membres des Nations Unies- motion de ia paix, de la just
permet d'espdrer un mcilleur ave et dnu p-ogrsa.
nir. Deux important rapport


re b ones r6ductLn ua unamie
de Incidents do capture illlefts
-d'a6roneins t des autres actal dl-
rig6d contr- l'a;rtlUon title s -
ternJllonale ou ses intallaunsu
et serviclo. C rcomani.ndallonii
vunt maintenant lre Itsuinle kA
I'appr6cation des li7 Ltitu mem
bres do I'OAC).
Outre I'adoption ds rseeomman
dationn du Comilt do I interven-
tion illicit, L'OACI a alabore uon
prolet de coartvanlon portant e%-
cluarvement sir la capture llild-
to d'ahronetl. Apris examen do
to project par I* LortLA juritdlque
in mare prochain. esn adoption
fern I'objot d'n.e coanlrence dl-
plomoUtque dan le ecouranst d
I'annA 1970. LAs efforts a nai d4
ployfi par IOrganisation d P'A
vileion clvile Intarntiunale do -
vresnt contribuer do msnteri o f-
ficace A d6courazer lea ctels de
capture Illicite it do sabdtage,
qui so Bunt multiph6l recomment
dana Ie domains de I aviationn
mondidlp.
V- N --


RENE COLES
LALUE.


tea lea maladi-s: Ia s nme'es* )
manque d'appttt, I'tJsomnf aI
pert. do Inimnmre, -t do ohe-
emerciements venz,.la march diffloll., In pal
pitation du coar eu. Or, pour
No'us sommes henreurxn et tonlfier l'organlmma dfprlm6, pre
ra de pomvoir, remerclr-l a 0ne lea vitamines B complex at
lonie Hatldene de Nyack qui Is Cerniplx qui continent lee
st montr6e g6nbrense h notee vitaminn. C, B, Bl, B2,, B, C,
droit en nou. offraut sun plus D8, Calcium, n i a c I n a pan-
tlar concourse tant moral' qua totfhnlque etc. En total- 18
itdriel l'occasion de l'hospl- vltaminsB. 200 comprimds pour
isation a Nyack de notro Mil 7 Gdes 60 t en dtall 100pour
n Joseph. 3 Gdes 76. En vent a I Phar-
S e macl 8Bosthbns Geffrard.
ne Mien Joseph et Enfanta










stabilisde

COimes de jou i e de n uit.:
Wi nie masque.
Creme hydralante.
Toniques el Lotions.
CiWme demaquillante.


lentagel. -
Brillanines. .
Crime 37 pour l a beault do mains. '


QNTltr.:[, %i. tm
remnidtd de V7hdeA'qsipy
S llota dans I-avltlan tille i, -
t-nmationaie et see instalnadons
at services viont do pr6enter son
preinlor rapport u Conell do
I'Oreanlsation d I'Aviation Cl -
vile Internationsal (OACIJ. ou
Olieo do cotas Orgalsiatlon A
.Monlroal. Institud so IVGO, rc co-


DEMENTI DE LA
MASON BLANOHHE
WASHINOTON" (AFP)
La Maimon Blanche a dmaenti
lundl lel Informations de'proesse
et leas rumeuria lon ltquoUes ls
uxidme pilot. aM6nlcaino anraht
eit6 charg6o do protger lea cinq
vedettes qui, parties do Cher-
bourg, so trouvent an Mddlter-

x. k


ndti4,a Der mandel d cheaotr r ertails n nombr do m ursn do
WI-liPthedlr- t li-t mouWli A ant prevention giadniab t de prtvm
p)oye pour pr6veMtr ft 'dcoura lion particaulliri vlaat l.& om.
oar Vint rvnti n illlfta ilano aI- riragr 'lntervention Illitala, au
viAtion civlle notamimntl rcap s51o omma en vol. En outre, fl a
turu Illlcit d'abronees rivils. adqopt, cortainea procedures re -
Au 'coura do aos travanu Is ao n commandt es qu poiurront so ro-
t a rtucu des ddlta.L aius d di vdIle utilis pour prdeiueer Ia n d
vrocrs orusnnisatons Interntionni curftit en vol plans la rus uh le
Jes .s'lnt6ressant au maintion id .antrbUle d'un aeronet est enter&
In s6curlit dea transDorts nO illicitement an commandant ds i
rianq, at I1 a'ost mis an 'rapport bord.
aver 11s Etate et los rumpgignies
ntrionnes concerns dane des in- las meaure. at procbduren qun
cideals d'intriveotlou Illicite a out d4 adoptdes devraloen condul
fin d'obtenir le maximum possa-
ble de dunn6es at de consells fon
e. Bur 'expirleo L'Anl tmle si t
Anrbs avoir ptsa coiinlssance alu ev asel
de co premier rapport iu rcomiti.
le Cornstil de 1OACI a adopt un En affect 'Pamni dle a* n


Ri

r^.


REACTIONS ISRAELIENNES s'e
JERUSALEM (APP) en0
SSlon les informations pa-ve- tal
nues do 1i'trangeor, Israel auralt lie:
informed Ilee utoritts francaise
quo lea cinq vadettes parties do
a. Cherboutrg, eraient utitlia6e
e pour la protection des reoher-
r chess p6trolibres olf shore> qul
rt -oilvent commencer ces joura-ct
ie au large des c6tes isradlienes.
_ XXX
- xxx
n L'ATTITUDB RA
D BE LA PRANCE
ge PARIS (AFFP)
fa prochain Conseil des Mi-
o- nistres du 81 DMemnbre dicidera
ns des measures A prendro A 1'gard
nt d'Israel ila a quitee de l'Alfaire
'e. des cinq vedettes qui- ont quitt
68 Cherbourg aans la nuit da Noel,
en indiquait-on, ce matin, dana lea
tM milieux autoris.
ur LeA deux Ministris principal
to- ment concerns, la defense nation
ce nale et les Affaired trang9rea,
front des propositionms cot 6-
gard.
II no semble pas, dans l'dtat
actuel des choses, quo la rupture
des relations diolomatiqies solt
inevitable ou mme qlue le rappel
-A Paris, de l'Ambassadeur de
Prance & Tel-Aviv. intervienne.
estiment leas obmrvateurs;' Plus
vraitemblablement une vigoureu
se note de protestation, accompa
ga6e d'un certain nombre de me
sure d'un caractare pratique,
pourralt Otre d6cldae, ponsent les
mimes obseryateurs.


INTERVENTION DU PAPE
CITE DU VATICAN (AFP)
Paul VI a demand lundi A
la MunicipalitM de Rome d'entre
prendre une operation anti-hidon
vill a l'occasion du cantenaire
en Sptembre prochliain doe la pro
clanation de Rome comma Capi
tale de l'Italie. ,
Le Pape, qui est Eviquo de Ro
me at traltait de ce aejet pour
la troidoe fois on cinq jours,
roonvalt on audience do fin d'an-
n6e le Conseil Municipal de Ro-
me.


SIROP PECTORAL SEJOURNE
Godt agriable Coneration.
A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
TouRx Rhumes, Breachtes, BaueitWats, IhdlvaImla
Ac, um

. A d 1


S.A. I. C.O.
UB aMu daaMs leeeamle du Pays


S. A. F. L C. 0.
PH. U~B~ ~~9 a lelmmI t hitless aidant a la
I'd 8ift0- de ob vie upayisae


S. A. F. I. C.O.
De .Mden de bm h all halima t deuq8te jour d
lamiaue ftinapr =ie"ts ;



NS. A. F. I. C. O.

Un misi e dNa -se e?.db e !a Na Ktht HaJlens e
S. A. F. I. C. 0. i





--------- r


Le-Champion du beaiu vae-
mnent announce A ceoz qui pal-
tent pour 1'urope, b M UA, on
le Canada, q.f il eit rev"=B du
Canada et des Etats Unisn w
une technique modrns at sOre,
qa'il est en outre le Seul capable
do confeitonner un manteau
d'Hiver q sl it & la mod dsan
lea diffrentes Capitales dU mon
do.


sous licence

E3


Products mis au podnt
parole biologist ,B. de Belvefer


Un product licence 8AiStJB B. de Belveaer
de Gelee Ro ale stabilisde offre les garanties, de
et d'efficaciti.qui depuis dix ans foen la r6putat 6n mo
de la macque.'


SLoborofolrei SANTA 2, avenue du 11 Novembrs ; COURB


ri-vL*:(


~(es4e7~i~rrL d.eot&as40.ie~vil 4 i


JosephC." Valmi et Co.
Distributeurs.


a base
quay


u m Iii trouveront Ogalement d-e
costumes at des pntalona St un
I3EO]lE chair jodlealEu dei u pouimr
lsv $lE6e nta praremnt I coupe
sur mere.
Un visit* doe vtr part alem
.- pose do tout. n6cemlt. Mw
*leurs les Elfrants.
Lalue en face d l]a Nonelant
re Apostolique.


MIDO PLAfI PAR SON ELiGANCE









ET RESISTE EN TOUTES
CIRCONSTANCES
Montre de luxe? Montre '
de sport?
r- -,.:Mdor*t.'roualS |9seuX & la -
fols. Elle est fate pour'les -
" r.: moIdantts, parfalte par w
udaRH ipu les u<
Volvous savor ,-
la date? Votre Mido Dato- '
meter vous 1lndlquera.
Vous ne remontez jamals
votre Mido. Vous pouvez
meme nager avec elle c#F
elle est 100% tanche. .
S.Vents et service dan s I111'.,, '


- Agens~ esaxualff
FOAD A. MOUI1RK

-F -. %U-POIINOR -1p WiTANM O011id4&N WS g AbiOsf &U


Les Bandes Dessirnees du cNouvel~it~ IYI?..appor International

DWA1DlkMTMMRTQUZ DESI C4KBKli t4 0oIINT P121555CH NTRIll LIDSACTIR Di CAPTUSB ZT TDE
inc&6 ft- ~ I4 1 t hP:LT JL4AXU PN A OsjlIlC;V1LR 19


r


da tIalmWs a


LBw


LVM 11 jatpnjoft I


I





.AIRnI I


-_ -j9 N W ~ ~ ~ ~ f ~ -


CONFIEZ VOS PIEDS A .






VOUS LES AUREZ TOUJOURS SUR TERRE

___ ^ ^ ^ r ^ ^ > *^ *^ ^ ^ -


LOS MamhfeStatleffs -LI ESSAMOEDU

d'es ltr et 2 Janvier DUVALIZB
197fl 0 1(Bull,")


o.lle.n>. Monat.a 4le1a1 Clil-
unan .torAa-alre dl'la daes Af-
lish-al Ktra.ngarrots it tla Cuite.
ta i. rol* slon Kxcoillonca I (tv>'-
-ilalli.tn N Ma naotlunoaur Lulig
)lati4olao, Nonrae Apontoliqltc.
P'omrtnt I ipartole Ia Kvt6-
rend l' r- KItinnond, Repreon-
tWint (idu Crg6 Catholique, )*
1l,-vsrandl Piabr- Garnler, ReprA-
oelaault d1 I'EglhIe Anglican. et
Ir Pasteur Luc Ndroe' de 1'Egll-
re'llapaltc dAr Cit6as de Saint -
Martn pour manoitfier le jour
'mondial dc in Peix ot da6gager
I, sen t, t I4 haullo pl rt e Ite Ia
anauslooa attlon. Do son colt6 le
N Nal'a Apontllque donna loctu-
So dau message du Papa ap Paul VI.
I'ounr -a pnrl, Maltre Pierre Gous
e- .Dircl-aur Dle. Alfatires Internu
t(aaoall. au D6apnrtuoment des Af-
Sfaire, Irtro ngi're% a renuplisatll le%
fonctllon dr Mitrn del C*'rmo-
il. Et Monsiour Keno6 ChabilncrM
Secarlta-iro d'Etat (lde Affalren
E-raiintiro,- l a le Coaltea donaia
Ircture da MeBssag Prinilentiel
inclonr to laquelle de beaux
ahinna in cancUrote religious ont
t nalmrcrprctAs.

.l'1 I)A I'l.ACE DES HEROS.-

Dun, In Soir4e la Place des
ltros ato l'tndapndance ou s'e-
lnat donnic rendcz-vous la I fo-
It, da grandea flocs populaires
1a et Ine thttrom d'un trea beau
rcaiarnI offer par l'Orchostre du
i ahlo.s (|ni ex6cuta les meillanti
narceanux de son rice rmpertoi-
ir et contribua o animer les ra-
jouissances publiques organis6es
o l'occason de la date commimo
rctve sae note Indapendance na-
t ionale. .-..

IE JOUR DES HEROS.-
Co'mmne on la salt, le 2 Jan-
v\ir est traditionnellement et
specialement consacr6 It v6ntrer
lI meamoire de cerx qui nous for-
grarent l'Independance.
C'eat ainsi que vendredi it 10
hleurea -du main Son Excellencea
je President h Vie de la Ri pu-
Sblique qu'accompagnaient lea
membi-esb de son Cabinet Minia-
Icrfel se rendit au monument d6-
din ou Marron Inconnu ot II dA-
poso une gerbe de fleurs en horn
naige aux Pares de la Patrie
N son airrivie comme h son
d (part, le Chef de I'Etat regut
les h,,nneurs d'un bataillon des
la'errrB Ar'mies et d'un bataillon
Ide V. S. N. ainsi que ceux de
I'Orclartre du Palais qui inter-
li'lta I'llymne Pr6stidenltiel
lx I'remlor Mandalaire dte In
N.I in effeIctua enauite une
hern l -oura(. en Vill, o(A it 'i-
,i-t pririi almlment lea quartiers
]pialair. eti populous du Bel -
Aa, d laI Snoline, du Mornse hi
tI ,,a rat I',,hjalt, de ah'auden ovn-

I..- l'r/.aiadnt DUVAIIER re-
aimra'. a nfla a I l'I a la laa N ttional
-.,1 11 lljaavro non Impa-Iuoor ta
aaaaaa r-da diffuaalitt ti t Na-


Messe de prise

de dell
de deuil de deuil
I, lIn F'1 0 1, r .i H Janvier it
S Ic l lir, clu iis cr6--Coeur-

Sal a, i 0000' nt00 1 l0i0 u al'invi
1 00- Ipar'nt ebtamis.


romenttent tout on caous sans in-
inale adoielor d rion, ou an Co-
r a oh un qulllibr lanstabIlo t
t In merel du molndre incident.
L.a' NtilonA no Joulnoqnt gaI
re non plasitn Iln )panx social,
ca, notion nbcesaanrs au program,
taut untirkel quor moral dsn po-
pulationo. Lc, grrve,, corealine
ti allure polltquoe, los revendlca-
tions me nosuedent mans fin. Les
ptcheurs en eau trouble eq pro-
fitent pour la lbgtimatlion d'at-
tentBat don't la gratuit6 saute
aux yeux. L'autoritS do I'EMtat
sans coaes mis eon cause par la
mare montante des consteslta-
tions de toutes sortes vactllo dan
greuusemnt. Los hainet do ra-
re eot do classes dressent l)e
un contrr lea autran les fil d'un-
nar nnmen Natilon. Le vices col-
Iretifo se multlplient : la drun
gun, l'appetit doe joulsoance
quand ce nWesat pan an contraire
le refus pur et simple doe 'h ri-
ilrcP cullturel do la Nation, (lo
.on mode d via e t do sentir.
IEt pour cadmnpl6ter le tableau.
des Nations, animeds d'on no
ani quel M nessianlsmo, prennent
plaisir it perturber an vie des au-
trem, A dldvoyer lours jeunesses.
et se sont faites los agents vec-
tours do lua subversion, les apb-
tres d'un combat sans merci con
tre lIns voleurs de In civilisation
chrctlenne.
La ghn6ratlion qui eat venue
au monde, ti la fin de la asecon-
do guerreo mondiale, a a6t tamoin,
selon les propose de Son Excel-
lence U'Thant, Secretaire Gene-
ral des Nations Unies dans un
message l'intention de la jeu-
nes'se, In foits du d6but de P'a-
ge nucleaire et d 6 la creation
de l'Organisation Internationale
cDeux voies, souligne-t-il, s'of-
frent elles : cellos de la guer-
re et de la paix. Si l'on veut
vraiment faire regner la peix,
il faut que les jeunes du monde
enter aient l'esprit d'ind6pendan
ce, depourvu de prejugos et ou-
vert h la plus grande comprthen
sion. L'esprit de hommee pourra
6tre ainsi lib6r6 de ses anciens my
the s et prejug6s. DO nouvelles
idWes politiques et sociales pour-
ront s'imposerm.
Tel est aussi le voeu du Peu-
ple Haitien, et dA son Gouverne
meant. telle est leur priare la
plus fervente, en cette Journee
Mondiale de la paix, au Dieu do
Gloire et de Puissance.
Docteur Francois DUVALIER
President a Vie d'Haiti.
P-au-Pce. I l er Janvier 1970
An 1676me de l'Ind6pendance


MARRIAGE
Le Mercredi 31 d6cembre it 7 Ih
p.m. a eu lieu en lette Capitals
le mn riage de Melle Eliza Jeudy,
I'ille des 6poux Augustin Jeudy
at Monsieur Rollin Darbouze files
ala Madame ltaymonde Pierre.
Ie rhao.rnmant couple a eu pour
pIarrain etL marrainu' Mr Yves I-
no acet Ife Dr Irbne Bernard.
L'/'clat deI In c6r6monie 6tait
rehaaumb par ln printenep d'une
nombre-use amnsaltance comlpose
del parents, d'mi ades conjointas
rI ,des famllis I nrboize et IJeu-

UnI, Irentill' reception 6tallt of-
fertl' apriH Ih' oionoces dnuas le oia-
lonus bae parents Ile la Imari6e
1et lh (le vneux furent formulbsc
pour il ftlicitit des jeuines 'pouux.
Nous ono pronons o cenaslon pour
pr6Centeor d en ficitaLosti o atux
heureux parents et pour souhal-
tar un parfait bonhour conjugal
nux nouvenaux martin.


ae A la NorthWestorn Unlvrsl-
ly tin Florido.
La fwnmioi Btuart Newmani a
ijouirnA6 & la Villa Cr4ol.

. OS '.SITHURS
...Mor redl martin, Mile Diane
Guierin, instlturice canadienne
do MontrAal a rapri Iae Vol
d'Air Francea nvoc B compsa-
gnoos do voya-*, L'Ingdniour
Jacques Lanoel, Officlor de Gbnie
des Forces Armnes Canadioanes
ht M. Jean Brivoizac, g6liogua ca
nadien.
Ils venaient de paeser les f6-
tes do Noel chez nous. Its ont s6
journal pendant une seanine ici.
A l'aeropnrt Francois DUVA
LIER, Diane Gu6rln, jeune et
belle fille, aocorte,, imitit Ia
mitAce de neos payne en tenant
en 6qullibre sur sa tate Bon uia-
nilr eharg6 do ttouvailles hat-
tiennes. Ello nous a promise de
ravenir prochaninemont. Pourquoi
pas pour ie Carnaval It, 7 F6vrier
prochain
... M. Maxonco Eliz6 et sa ditin
gute 6poune out pass6o lea ftesn d
fin dl'anale ft rort-a- rinance-
M. Maxence Elniz Prosident du
Capitol noun a annoonae un grand
feosLival de tilms franC'ais come
celui present. l'annoe dornibre.
...M. George Hern, journallstr
am6Ericain t M. William 11
Told banquier out paen lea rf6-
tos do fin 'annie u Port-au-
Prince. ls talent descenduo au
Grand Hatel Olotfson.
George Hern eat Redacteur
Palm Beach Daily News, au Palm
Beach Lite Magazine et est aun-
si Correspondent du New York
Times. Bill Told est Vice-Prdni-
dent de la i manufacturers
Hanover Trust Company, la qua
tribme plus grand banque du
monde (11 billions do dollars).
I1 est un ami de Eiter Madsen
mier etudie et le second a 6tudi6
h la Grahar-Eckes Private Prepa
ratory School de Palm Beach on
a etudie Bill Told. I1 est actuel-
lement President de l'Associa-
tion des anciens 6tudiants de
cette cole.
...Tanya Hume, belle marabou
aux yeux caresaant est arrive
samedi soir de la Jamaiquo. Elle
est venue reprendre sa place au
prs du c.Musulmano haition. Car
notre ami l'industriel p e n s e
peut-6tre come le musulman 6
gyptien qui dit qu'il convioent A
un homme d'avoir quatre fern-
mres come t une voiture d'avoir
quatre roups : une pour l'amour
une pour le menage, une pour la
cuisine et une quatrineinme pour
nurveiller len trois premieres.
Puisqu'il In les garde pas tou
tea ensemble, it dolt Ies preondre
unlquement pour 'amour.
...Notre synpathique ami Eric
Onnez, tabli i San Juan east ar-
:-iv6 samedi matin pour pa15ser
quolques jours ici avec aos pa
rents.
L'intkressant group dn visi-
teurn canadiens urrlv6 ici la anc-
inaine dernire a 6C6t accuelili par
ian Southerland Tours en la per-
sonne de l'architecte Hubert E-
thoart, (o Mine Helmckc et de
Icur dillgente 6quipe.
Dannc r groups dencendu au
aastclHlaitl oe trouvent centre au
tree i)rBonnalibto canadienneo,
la fanmeuse chanteuse Th6rane La
liorte, nccorlte poune de M. Ray-
nondI Benoit Directeur den Ven
ten dI'Air France h Montroal.
...Lea jeuneH Mike Cunnin-
pla jl Jim Morris dc Welstport
Kont venur passer leA ftcs d'o
fim d'nnne avec Icur ami Jared
hehneid don't lesn parentsB Howard
rt Rosalind 'cehneid aont pnass6H
nbpr-n quinze aii l'ndndirastion
constin Le pour Haiti de Westport
ii crte lie du Soleil et du Souri
r11.
...Nous avons rencontr6i ce ma
tin, Mme Carol Nesbit et sa fllle
Carula. Carol Nesbit ost ione a
min de M. et Mme Johnny Abu
jaber. 'Elle a pasa lefs ftes de
Noel ici el' repartira nle 3 Jan
vier.
tion deo ancient Ctudlants de
cote cole.
XXX
...M. Robert AndreW Wirkala,
chiminite amricain est a-rriv6 Ia
semaine dernilre avec sao femnumc
Laura, Insa file Christine et son
file David La famille Wirkkala
revenue de San Juan nous a t6
recommandde par notre ami Kurl
A. Fisher, DirecteUr den bureau
du Tourtsme d'Haiti o San Juan
et dans leas Ile Vierges. La famin
le Wirkkala a pris logemenit at


Grand HOtel Olotfon.
x x x
.La Jurnaist.enw ro ih n Goor
go Pranek Brown, origlnalre de
Cilncinnati, Ohio eat aritvb )a
somaino dernibra avoy as ohar-
manta Heten at on couple d'amis.
.M. Mflton Herbert Taylor et
an femme Luhla,
emorg4 Brown, un 0 eotg~nbro
eat JournalixtA San Juan. 11
consldbre Haiti coomne lo plus
mervoilleux pays i du monde. 11
a une grand admiration pour le
Presalident DUVAIUER. Milton
Henbert Taylor eat comptable ot
Inspecteur du Service do la San
te A New York. New Jersey.
X XX
...Le feune industrial Jean Ack-
mod et ta belle femnmo neo Bet-
tyna lavain sont rentrse de Pooer
to Rico ln ler. Janvtvi.

...Mis Marianne Winkler, Cor-
areapondante d aIn Tl6evision alle
mando t Washington aura term
no domain sonA sojour en Haiti,
Marianne qui eat de Berlin est
arrive ici le vndredi 26 Dceron
br av ao on nmle aIngrid Scheib,
Public relations de lIGoothe Hou
so, un. centre cultural al lloand
A Now York. Ingrild eat repartie
le ler. Janvier.
Marianne eat pawsfe do 1'Hotel
Plaza au Park Hatel.
...Nous avona revu hier solr au
Casino, la mignonnc Paula Bou-
langer, Serfitaire ta Montrial en
compagnie de Mile OMargo Me Cu
me. institutrice a UNION SCHO
OL. Elles sent toutes les deux
descendues & la Pension Sendral.
...M. Boyd Ross cLaborerx de
Kankakee, Illinois est arrive Ici
ce martin avec sa femme Wilhelmi
ne et sa jolie fille Carol, instiu
trice. La famille Ross report cet
aprtn midi.
X Ix X
LIVERS
...La jeudi lxer Janvier, le jeu
ne Daniel Laraque et sa ioplie
femme am'ricaine Patricia ant
reprise l'avion pour lea Etats-
Unis. Maris A. Piiladelphie le
13 Ddcembre, ils talentt arrives
le 18 Decembre pour lour line
de miel et poar passer los fetes
de Noel et de fin d'annEe avec
leurs parents 1'Aminent Docteur
Felix Laraque, Directeur du pro
gramnme d Planning famnilil pa
tronn6 par la Worcester Founda
tion. DItel est Atudiant en m4-
decine au State College de Penn
sylvanie e Patricia faith des etu-
des dans le domain social, elle
faith ce qu'on appelle aux Etats-
Unis eThe individual family s.u
de s.o Daniel Patricia ant 6tdi
accompagn6it l'aroport Francois
DUVALIER jeudi par le Dr. et
Mine Fdlix Laraque et par de
nomnbreux autres parents et amis
....Mme Aimde Abraham Boulos
distinguia spouse du Dr. Carlo
Boulos, Directeur General do HA
CHO, revenue jeudi de Miami a
6t6 accueflie par son maria, nse em
fante Raginal, France, Kathleen
par sa more, Mmne Olga Abraham
etc.
...Kathryn Hartley Jean-Baptis
te ent partly vendredi pour Mis
ml. Elle a et6 salute & I'aeroporl
par sys amies lea professeurs Ja
net Hoisna e t Marge McCune. K'
thy, diplTmae en Psychologle do
Brown University do Rhode Is
land eat la femme de l'inagnleu
civil Sylvestre J'ean-Baopttea Jr
diplm6 de la mI me univorait
et actuellemcnt faoiant son serve
ce damns I'armca americaino au
Vietnamn. Arrive ic ion Juol
1919, Kathy a paos6 six mois el
Haiti. HlUe est all6e travaillerX
Miami oe. lle restera six mois
..Mile Ketlle Thybulle eat rave
nue jeudi de' San Juan. Elle a 6t.
aecueilB ii l'a6roport Francol
DUVALIER par son pbre.

MIA FARROW
EPOUSERAIT Axkdr6 ,PREVIN
NEW YORK (AFP)
J'6pouserai certalnement Mi
Farrow des qua mon divorce a'
ra 6t6 prononce, a declare diman
che AndrA PREVIN, Chef orche
tre et composltur dp musIlqu
de films.
Le compositour, qul arrival
i l'airoport Kennedy en compo
gnie des cent mambres de I'or
chest PliPhlharmonique de Lon
dress qu'll va diriger au court
d'un e tourn6e de troiB is emaine
aux Etats-Unis, eot nh t Berlii
et eat tg de quarante ans.
i Mia Farrow, ancienne fenmi
S de Franck SINATRA, a notane
Sent etA la vedeite de Rosa
Smary. Elle est actuellenoent At
Senceinte, et, selon Ban midecin
a atLtendrait Ae jumeaux.


reot son davonlr.' Ainal, it y a
ux an, c'Wtalt lo 2 Janvloer
1008, J'annongal io Projetl hydro-
Alectrique de P611gro maintenant
a sao phase do rsIllt, car le tra
vaux avancent au rythme prdiu,
leg palements pmor lea qulnalnie
termninfen au 31 D3cembre 1969
affectuko Jusqu'au Ic Jonvier
1970 t deux hears du martin oea
laveur de tous lea braves travail
Icurs ot contracteurs, transpor-
tcurs, Ingdnieura et macaniciens
et autrea ont atteint le chflttre
minimum de Gdes. 1.600.000.-
Un million nix cent. mille gour-
den. D'autre pan, par cable, a
etc transfer & Bance Nazfonale
de Lavoro da Milan Ie niontint
toe ; 811.000 prvu selon 'nchann
cier hito a date du 3 janviber1970
ibour paiement hI la Compagnie
l.ailennoe CIE qui fournit l'bqLui-
pemnent 6leetro mcanique- dat
le montage commencera sous peu
afrn quo I'leetricitl en provenan
ce de Peligre nolt dliponfble anu
course m6me de celtte ann6e 1070,
ici, t In capital, et dana In Vnl
lCe de l'Artibonite jusqu'aux por
tUs d'Ennery.


Ctoa dinfania Majuactlea uat
tontd do cleaner quolques rdelt a
humalnea; maal ellens n'ont pan
assurb l Itflomphs de V'inieigne-
inent spirituallstae et chritlen, de
l'amour do I'homme.
Nbant des erl I1
Nsant des colloqueas I
Neant dee rniolutioat..
Aux qu.tre horizons du non-
de den homnues ineuret du futll
des hrommes I... '
Naant de l'acti9 honla'le I
Lea hirnault sont multplea h
emboucher leas trompettes de Ina
dblivrance des hommnes .. "
las s'epoumnonnent I...
L'hommie e -a ovra lul-nimamen
an admetLant un deul cnseigne-
ment Amez-voua lei tins les au
tres -- Paix ur ln terre aux
hommnes de boenne volonte.
Cette annae I I70 sera consna-
LrCe, oe vos It.l redi, taclunive .
,neart t l'ouvert.urr de la dceoi-
rie aconomique. Si le climate du
nionde ne chafige pan, 1 .10 cli-
mat haltien une change pas pro.
fundemen en ralsoin des obsta-
cen qu'on voudralt y introduire
panr un d6fnut de tact et de res-,
neat de sol. par un nihillame des


Je continue etR t'approt'ondis truclur 'l irrespoiable, a nu
.eos recherche nur I'avenir de r,alOnt de nous cr6er u. ur ntmos-
Mlon people et lea actions qui con phre irrespirable, il est uni
ditionnent son devenir. L'61ectri grhnd rdve que Je veux inviter
fiction de la R6publique d'Hai- oa nation vivre avec Mol dana
ti ne s'arr-tera point aux deux oa transposition dan la r6ialiti,
ou trois turbines de la Centralo et c'est iei Mon Message. Si In
Ilydro 6lectriqne Francois Duva pa.ix recherchie, n rtonvie et p-
lier de P e61gre. Au course de cet profondie n'est entamce ni pur
teo dcennie, et rentot, seront en lea actions des homes, ni par
Lrepris les travaux de la second les actes de Dieu, J entreprendrai
de Central hydro n ectrique pour avec le people haiitic. lout cn-
le zones Sd et Sdet Sud Ouest a tier cett grande et nouvelle oeu
pa-rtir des chutes de Saut Matlhu vre de DCveloppement : l'6quipe
line. Je continue et J'approfon- ment dle 'Infrastructure Agrico
di s Me recherches ur l'Avenir e nle la Plaine des Gonaives et
dc Mon people et les actions qui an ise en valeur.
conditionnent son devniir ... Au Je mne propose pas le Projet h
our du moi du mo de janvier 1970 la Nation, Je 'invie ti'Action
sera libr- le Cradit de pr6s de pour le rtaliser.
(6) six millions de dollars pour Car, ce Projet d'irrigation de
la deuxieme phase du Projet la Plaine des Gonaives, une fons
d'eau potable pour Port-au-Prin realis6 danus l'enthouiiasnae et la
ce et Pation Ville .... En Mars foi qui ont ddifi l'Alroport lIn-
1970 les Usines sucriqres du o ernational Francois Duvalier,
Nord, lea Usines Welsh auront qui construisent la Centrale Hy-
produit laurs premieres tonnes dro 6ectrique Francois Duvalier,
de sucre. en Mars 1970 dabute- dA PCligre, la route national b6
aunt les travaux d'a.grandisse- tonne kin 200 vers les m6tropo
ment de l'aAroport international lea du Sud, ce project d'irrigation
Fanois Duvalier, piste,te, aroga de la plane des Gonaives realis
la.et Douanes devenus trop pe- offrisra aux genratioii5 futures
tits avec 'extension des services qui auront tfouiller la deuxiE -
toriens et nla reprise du Touris me dNcennie Aconomique de la re
me et du Commerce... Si la paix volution de Duvalier pour en d6-
recherch6e, trouvee et approfon- gager les valeurs profondes el le
die nous eat laiss6e, nous enregis .ens intime de son apport t la
trerons la confirmation de nos -collectivit6 national ou humai-
pensies et de nos convictions pro ne; elles rappelleront pour en
ftondes de Civilisnto part entire, parler ce vers d'Horace a: Exegit
construisant cette Socile, notre monumentumr arenaniuso. Il a 6ri-
SociCte au sein de laquelle I'hom ge tin monument plus durable
aoe pris dans i'ongennage du di- que 'Pairainh.
\sdoppemnent deviendra p a st r a A la revolution duvalieriste et
t'homme son nemblable le cumnu- a Son Leader, pour lea aches dole
irteur du progress. Prospecteur dveloppement, il feaudra des de-
pour Mon people. Je veilleral. cennies dle patience et d'opinifitre
Ce nest pus un jour convena- 'e, odes d6cennies et drs dcenniea
ble h l'expost d'un bilan; J'ai vou de courage indompt et indomnpta
Lu implement indiquer ce qun ble pour aboutir it la conversion
nouB faieona, ce quo nous sommes nuentale absolute de ceux qui veu-
en train doe tire et ce que nous lent se rclamer du duvalierisinc
l)rojetons de fair. Nous avons integral et & la'reconversion men
eboisi une line de vie o la diree tale des categories sociales Ade I
tion de l'Etat pour ne pas d6A-6 -ommunaut6 vivant en marge do
rlter des Grandsl Anotres. Non s a vie national.
croyons qu'elle garantit C6gale- Pareilles Liche seont au nona
menuct la pCrennit6 du legs ances- bre de relles que Je sais avolr an
tral. Quo ce soit dana leo domai- sumien en tant quo Responsablh
ne politiquo ou doe la SIcnurit6; national, J leas accomplirsl coO
quo ce soit dans celui do la di- toe que cost car I'unit6 de la nr
plomatie; quo ce soil dans le do- tion, sa souverainetl et son indi
maine de l'Economie ou de sla Fl pendanc en dependent. ,
nance, Je M'applique it d6fendre La Rdvdlution do Duvalier ci
le patrimoinc, h revaloriser I'hai trern debout dans I'Hltaire'.
Lien tA sea propres yeux et aux Atous lea chers enfants hnid
yeux de I'6tranger. DanaI lc vas- tiens, et tA Vou tous qui no fait
Le ensemble de A fits ncessaire- te pae du trip et du papotaga
meant accomplish pour atteindre stiles. l'essentiel doe vote vie
les fins exprimneA, J'espere que Votre President A Vie vous dit
ia nation observer et noters BONNE ET HEUREUliE AN
tout elargisement des champs NEE 1970.
d'action propices a la pursuit
dALt efforts de rcdlressement qui Docteur Francois DUVALIEI
s'Dimposnt ace moment n eIn President Vie de la Ra publique
Conscience 6conomique d laI na-
tion.
Pour Ma part, Je crois que si AvilS t Centre
clhaque people tentait son expe-
rience... humane t que quelque M6 cac
machine, ordinateur, computer
ou autre en provenance du pro- Le Centre Mddical 27, Chemn
gras technique cut pu permettre des Dallea, s'emprease d'avisen
de mesurer l'intensite et la erin len Madecins que, contrairemena
le de l'experience humane, Je ne a 1annonce dija fa.ite, ia rJouvel
voudrais en rien cader la premiue ture des soirees sadidledes aurn
re place A quelqu'autre people ieu plut~t le mcrcreci 14 Jan
de i'aube blanche du monde k vier 1970 b 8 h p.m Le Doctmur
aon tfndbreux crpuscule annon- Francois Dresse prononcera une
amateur de nuit de cauchemars, ontaurence intituld e tL'OMS et
de terreurB et de craintes gans e problems de aaLe i1 Hai
lendemailn. La Revolution de Du mtp
valier veut d'une humnanit;4 hai-
tlienne liberde par le dtveloppe- a
ment au sein de notre civilisation
faite d'amour e t de solidarity, et G5aEu@ isade an
d'une vivante et agissante mora
le. Bier, la plus Haute AutoritA kkOatV it VCI4U1
Morale a enjoint les nations du
globe At crder la paix eat t la pro Mfercredi prochain 7 Janvie
tager. Au sein d'dl'ilantos Majus d6butera au Thtttre de Verdurn
cules qui semblent avoir 6te une Grande Croinade d''vaugeo
crAdes par les Hommes dousa d'es ligation de Salut et de Gutrlso-
prit pour rasasembler ct r6unir L'vang&lst. Vera Me- Corkl
les hommine' h Ila recherche de e t sea deux fils perteront chaqu
leur vocation d'homme, de leur saoir, de puissanta de lan parole d
destine d'hbomme, de leur identi Dieu. Des prieres seront apdcin
tAe de faiblesse; au saein es lenient faites pour le Sa lut de
ditflantes Majusculns que .tIlu-. perdu, ,Ia guOrtson den malade
dae'Ia SDN et que soor deno9o eat pour Ia delivrance des oppri
jours 'ONU, I'UNESCO, I1NI- naids. n y aurade I. bonne imt
ClFI, PNUD et I'lnfinilt de 0- asique spirituelle h TOrgue et
TAN, OTASE, FMI, CEPAL, I Gultar. La Fanfare Echo C&
OEA, BIRD, AID, UNCTAD, nlese apporteira aussi sea: pote
IDA, CECI, SFI, BID e etc, do gaiet A ce moment de rs
etc,... Au sein de ces (Adiflante ouiance pirituee.
alojuscueos 'entamnent en ton- ULa ,-, -& o -.d
nes et niadstonnas lea Illusionso 0 Ld tT .dna-er "1i Mere.
Ionse datUallumions At homones, lea a
nia at le"a d e-erane" n. Ne nmqun pas de prendre pan
espoirs et lea dcsesp races .. .........
hommies. Qu, l deaongagemeilt e o.t t .vend R iSpiritul
hnmain de notre 6poqut dAvrma-t- '.ht_-Od V.a-Vede.
.il adopter pour relrouvcr Isa vo.- Tout l public eat invit6. Le
;onta de ourvlvre 'a -treo et ntlbrenment liSbre.


Spow e i}s Jon apPS1 niBlett


At le ]er.- II -t ar66 un la ents des ficheta t d'autrw
ficheo apedale dnammnile c7l- source 'do rweanu, apris diduc
CURE DlD LA D.FENNE NATIO U ot d tfoals d'imprbian at 'atad
NA E. obligatory oBur touew I'e minatradton, sera d6poeo 'eha-
tendur du territolir, pour Ie Jeu que qoinn jours a Banque Na
coinmuanement appelA o BOR- tionali de Ia Republlque d'Hii
LETTE>. au %OMPTE SPECIAL DE LA
ArtLcle 2.- Cott* fiche eat D PENSE NATIONALAE -
misa en vented par' une Commin No. 2.
ion Speisale nomrnnz par lei
Proiddent t Vie de la ReOubli-
que, compose de : .>*
1) Un tepr6sentent doe la BONNE A KNEE,,
Banilde Nationale do lt Ripu- D ANTI
blque d'Haitl;
2) 'Un Repr6ientant de 'Ad- (Suitel
minti ration G&%6rate des Contri. l r A pl-
at ni "n o l er Janvlar AmiIo ,i pr-

1tout, dana Lo ttv li
3) Un vrep-ateutant d du oDpnu- J're e, aulptbliqu l Noa.t l ld
tement de Allares Soclales. pendintred r peiei n4 i acs mat,
Article 3 Cteorgianlme a1 tipe aets onoresn- il ut rea or i
peId eCommiesio de Contrdl me lalaiti
des Jeux de Hasardo not charge u I.beoreur -- l.a trolat.ale ,
do Ia vent de i chs et de touchante Bercused oeo-u A iun
gestion defo nds qui en prao- Attanenes parties det svo,'s acon-
Svinnent. Son ar-le pounrra t dSi ieentes, ymp lthiques, fanihalr(a-
dir eax autren Jeux da' Hasard, hospitalibre doI nlcha.oanatc ,at
par l'lntermldisire de rsepreen- honna population l'Ittu.
tants qui seront nommbs par le. iere anver fania li l. ,art ,
Pritdeontl Vie d la in Rcubque. nI berceau lyrico intiue et HriC
Article 4.- La cFICHE DE nissent pour un diner c
LA DEFENSE NATIONALEI pruhenslon, o'unitf a- a irnour,
sera imtprime selon module ty leo Iaulile.I lhaitaien. ,ih,.raT a1,
pe ndopt sar Ila Conmmission et t oncordae et aa ftoi ad .. Ilh
comportera alea montant sui- I laiti...
vanta l: I sr Janvier d "fierie, aou d:nm
G.0.25, G. 0.60,.G: 1 -- G:2 le-, cadre ittitoresuc et enivrant
G. 5. -- G. L0. -- G. 25. -' le nos cins ruatLiques st -projet
G: 50 -, G. 100.l- tent lea notes reamuantea dou ler
Suivant lea bsoins do marche, janvier, o leas rythmcs clotrinanlt
dautres coupurees pourront etre des melodies du P ays, lea son
misca on circulation par Ia Com- irentiihques et m-nouvant oldu Tanm
mission apros publication d'Auo bo dWraiti ... propreus u fair-
avia dans les aprincipaux jour- ,sopeter dant 'un sublime lan pit
naux de la capital. I otioi que qu cCe coin ao Terre,
Chaque carnot aura 100 fiche' est ; e uc uel ou cIlaien -e soent
dfiment revltues du rceau de la Dellen.not Maitre. Stouwvrain et
Conunission et sera vendu r un Libre n,...'
taux variant de 5 a 10% du mon 1970, urklA e de solely et de
tent total des biles avec un mini verdure, de fieurs d'Haiti et de
mum do G. 5.- GChaque transa- fruits du Pams; drlotie, dis-ije,
tion serene couple d'un achatl ae desAnf lsMFn i
1o. Sa carte d'ideith a a par [a MEAr deA Antilles, care-sss
billets de la Loterie de 1'EtAt H par douce bri-c; iigayee d'oi-
tien representant 10%5 du mon- seux multicolores. magnrifies par
tant des carnets. La racuptra- lea charges particnUlers de ce
tion de cette derniire valour sera e Printemps Eteinel dinaiti, dra-
faife par lea planners au moment avecargueil' du Bicolore de
du paiement des lots gagnante. Gloire qua 1970; dis-je, Vve ct
Article Tou t placer de naus soit doue et Prospere
BORLETTE qui utilie une fi 31 Dicembre 1969.
che autre que la eFICHE DE Andree Momplaisir PIERRE
LA DEFENSE NATIONAL* Are o
ou altre le monbant d'ie fiche -
authentique est pasaible d'une a-
mende "iquivalente au moratant L eCa-C w i.
total du carnet,-i prononcer par j|0-I .six
le Juge de Paix sur la requite de Int lle tuels
Ila Commiasion, touted affaire s1: Lue. uxode .
.tante et aprts saisie de. tous au Le num.ro de JEUNE AFRI
trees carnets de fiches non autori- QUE* du 16 Dlcembre 1969 an-
n. nonce que le Gouvernement ilu
En cas de rcidive, outre leos Cameroun a 6imis une sarie -de
Sanctions prfivuea au paragraphe timbres t I1effigie de mix eho-
prcdent le contrevenant sera uInes de Lettres, tous de rcong.-
purl d'un emprisonnement doun nires. Ce sont le Dr Jeaun Pric.-
t six moil at prononcer par I Mars Ren Maran, ABaihar Aaad
T Tribunal de Palx re, Dr Willisa Boaghardt (hII
Article 6.- Aucun imprnmeur, Bois, Langston Hubshes et Mar-
aucune socitt d'tdition n'a le cus Garvey.
droit t'ineuttrre t de placer, di- Nous sommes heureux suae ,-
Sreltement ou indirectemnent, la gure dens cette belle promotion,
< FICHE DE LA DEFENSE NA Pun des n"tres, celui praciskment
STIONALEn sous paine de ro- de qui lI Pr&sident Scnghor dll-
Strait de sa licence mana prjudi- salt qu'il Uait le pre de lia nt-
co des sanctions prhvues lI'artl oritude.
laf 5 cl-doaNs. -
S Article 7.- II eat prvu gale Mo rt deI M e
Saenot une carto d'identlte aefi- adn iHawIl
. le qul comporterIa I nomI ladrc Les Ppr3 a Funobrm Paret
He complete, Il'oge at la Signatu pierr-Loin voun- a aanaonnt 1t
re de tout orgasisataur do 4BOR Pierr do M e vHLou is Rone
LETTE. Ells sera dlivreo par dA~a doe Mie VvY Louts Nona,
LETTE. Commission cpntra dpaiev t p no Luci Dabroun, survenu di-
ola Commission cvntrao e Pau oa manche matin h 5 h. 30. En cArte
od'un taxes 6qurVleante au plush. douloureue circonatuianc. MM.
fort montant de crnata achatf. Pierre-Louis ert le Nouvelhtlo
t Elle.at valablo pour unoe prio- pi6lantent lour respectuauses
e de d'une annie. oondolances t la famillo pairticu
Article 8 Lo placier de liromment 4 M. et Mwa YVES
t BORLETTREs qui n'aura pas FOURCAND, Mme nae Carmen
rempll sea obligations vis-hivla des D -brosse, M YVES FOUR-
gagnants sera poursulvi pour le CANDb, Mile M. rle-Carmelle
montant dAl confornmeont A ln FOUROAND, s ae noveux : CA .
Lol. Les frals do proc6durea et au oFranck CAMEA, son 6pouso et
tree seront entiirement j sa chac sreanfants. M.. Fr ancis CA-
go. Sa carte d'identlte sera annn MEAU. Aux families : FOUR-

Article 9.- Le net product de CAND. T. DEBROSSE, CAiEAU,
qu'Tobus Ae atrosT prents 012 h,


PHOENIX ASSURANCE
COMPANY LIMITED
Avis important
II est port a la connaissance
du public en g6ntral eta des
clients en particulier que la
SOUSSIGNEE et Monsieur
LOUIS GAROUTE sont les seu
lea personnel autoris6as a signer
,pour et au nom de la Compagnie.
Toutefois, la secnstaire du bu-
reau, Mme GERARD ROUS-
SEAU, peut receaoir lea verseo-
meant et en donnrmer quittance
centre sa bonne et valuable 'oigna
tore.
Port-au-Prince, le 6 Janvier
1970.
Mme CLARA NATION
Agent General


Meort d'Aline
36amce
Une lettre des Etats Unis nous
apprend une nouvelle bien pini-
ble : la. mort, a I'H6pital Dieu
de Quebec, de Aline Bdlanc -l'p-
pouse de notre collaborateurl-et
ami Ren6 Bl61ance.
Les lecteurs du Nouvelliste, et
'de ]a revue Went, connaisaient et appre-
cilment le talent d'ecrivain at de
pobte d'Aline Belance.
ERt cette douloureuse circons-
thnce, nous adressons nos condo-
Mlances a notre collabozateur Re
n6A Blance, h sea entants Jac-
ques, Pierre, Michel er [salbollr
et A tous les autres parents et
allies affeetas par ce deull.


qu'h tous les autres parents et al
lih6s.
Les obstques de Mme Vve
Louis Nazon seront chantbes mar
di aprs nuidi A 4 h. en I'Eglise
du Sacr6-Coeur de Turgeau. Le
convoy partira du salon funtrai-
re de l'entreprise oI la d6pouilb
sera expose.
L'entaIe au cimatikre se fera
par la barriere principal du ser
vice des decks a ]a rue de lente -
remnent.
Remerciements
Madame Vve Edgard Dale-
mand, les families Dallemand,
D6pas Mdina,. Pompe, Ricot,
Jocelyn, Blaise ainsi que tous
los zutrea parents et asits remer
ient bien aincnrement : La
Cour de Cassation, Le Directeur
et le Personnel de la SHELL, -i
clinique Dr. Beaulieu, le Ddpar
tementi des Finances, la famille
Nicolas Jeanty, Ia Southerland
Tours et touts coux, tant de la Ca
pitale, de la province que de 1'e
traiuge', qui leur ont t; moign6
des marques de sympathie A l'oc
cavion de la mort de Me. ED-
GARD) DALLEMAND anlev6 A
leur affection le 11 Decembre
1969, et lea prient de croire a
lear profonde gratitude.
Port-au-Prince, le Janvier
1970.

e servLe cette muit...
LUNDI 5 JANVIER 1969 1
S OHEVALIEK ]
LOEae IE
DU, BOULEVARD Ii
B J J Dessalnace


.Ad50' **,.~ -


AU FIL DES JOURS... Je veux demeurer pour Dcret creant une Fiche

a (n ("tifl de la Defense Nationale


AU CAPITOL

DIu Lundi 5 au Mercredi 7 Janvier 1970
4i 6 Hres et 8 Hres 30

Un Westernhors 8 erie


5.000 Dollars sur K'>


A vec : Fernando Sancho el R .berl Woods.
Entree Gdes 2.50 et 4.00


. 1. I L .410 1. .LAftt rw, I Q,*


I rAUG


I


e


,e





e.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs