<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03523
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 19, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03523

Full Text
B~ se~kg~g~-:;i-: -:


E1~BmnWZi Bl


SDIEN D'HAITI

III -m l- ..


r W


PAGES!
pflCS A.ICIEN


.15






QUOTIIIIEN FONDf EN 4189 ,
T P1 i T Ii TT I "'-T A. I Tr-T' -T T TT aT T .-rr.-r


Lb: ;L t LU UIAi\ HAL! AI


43e ANNEE 'PORT-AU-PRINCE j LUNDI 19: DICCEMtRE 1938 No. 20.114

-fi -.-...-....... .
A'OL VELLES SPECIALS PROOS El FAIS DIVERS
I LA TERRE ET FS
T,.. "L"LA DELEGATION MEXICAINE
"..VASTE RECEPTEUR A RESONANCE NEST NI PLAIDE POUR- LES OURI.ERS
.ECLA.IREE, NI CHAUFFEE DIRECTEMENT ET LA.PENSEE INAUGURATION SOLENNELLE tuis la s maine pass en compa-
ECLAIREE, NI CHAUFFEE DIRECTEMENT STADIUM ginie de rAviiLur Gordon et du
PAP r2 An,~ .TT LIIA.-- NSeul:,nenc deux r6i- .'r- I T ,T, I.ieutenanit Roy. C:s vue tie la vilR


(Voir aLe Nouvellisteo du 16 Decembre 1938)


" four blectrique terrestre: deviation d'une aiguille (d'n ca-
le volcano. fdran.
Lets. deviations, come bien 'on
Georges LakhovAky, dcans son1 penrs, sont proportionneiles a lin-
ine St d4crit Ie, phtnomene de ra- I En Allemagne. le docteur Ram-
':tins telluriques- beanu pursuit actuellement des
'.a terre n'ert, a S., n atvi, c-i. rechcrches du plus hauit intrit
SPs ct conccvons parfaitement stir loe rayo:nements nuisib.-s t
iu'ame vasto Ipile lectrique dot so1 LI 'aide d'un apparel qui no-
l es diffr&nts (I!rnents sont sipa- f:it appel aucune reactions phy-
.'A par des faiij J s di qtol!qutl s lod,0,i 1'.i -.- Sur ct a',ppareil ultra-
:.fimBtres de larger cumbiles ,-'nsible, 1. rayonnement nuisib!.
p. des allu'-i,,s, des scories de susceptible de provoquer Ic cancer
-'.. .t sortes, par excnmpyIe done unei dviatior.
N.ous savons que notre globe :e 3,5 ei advantage. Des di'vi,-
S enchevtrement de touted tion moinres de 15 3 par
I: masses geGlogiques de natu- exemp1e, correspondent a des ir-
diffrentes qui s coupent ui- radiations moins fortes qui cau-
.iati ls lines de contact les plus et a gouttesmes
1i s comme le montrent la neutrasthnie, les migraines, Pin-
i os cartes gologiques. Ces somnie, etc... Certain savants.
i ologiques de natue cherchent actuellement a combat-
;: 4 gdoobjogiques de nature dif- p,
ont des potentiels ectri- tre ces maladies prises a temps,
Iif rents tels les marn, par le mnme phunomnie qui lek n
riYr ilstique sont positifs, tels prov
:" i.Me, les calcaires grossier.s,
Les Mare&s causes par une
Wa pes, Ies grs sont ngatif. ensure d n tee
'-:: ...: peut done concevoir qu e
: lit de ces deux masses de t;.r- --. N maitres nou.; ont tou-
::.jWdifferents d6latent A de gran- lt-i; appris quo les nmardes sont
ijtPofontdicur. de multiples ttin- piroduiio,-. par le attractions li-
Iis on medme des areas electri- n ir-. et solaires combindea avee
s.- poissants come la foudre et la rotation de ]a terre. Ces attrac-
Jwhe sont an fond que des 6mis- tiorns produisent periodiquetnent
W.H. d'ondes extr&mement amor- le flux et le reflux. Cette question
i.%qui rayonnent par le chemin des rardes A mon avis n'est pas
it*tr dde la faille jusqu'L 1500 encore mie au point. 11 p'en faut
b Wt. n d'altitude et plus au-des- de beaucoup, en effet, que leos
Sde la tonrre. grands travalux des grands gAo-
tt e force, dit Lnkhovsky, est metres qui y ont rpuis teurs of-
i: fa t considdrabie qu'elle pro- forts aient suffisamment 4clairci
i. hle s tremblements de terre ce point difficile de la Science. On
:I ." Ismes de toute sorte. En ef- nous a toujours dit que les eanx
ii~ deux formations geologiques sons les attractions de la lune ct
i :.lquement difftrentes s'ioni- cdu soleil se retiraient... Ne serait-
-. par moments par la rotation ii pas plus logique, ou plus exact it
*ta terre dans certain champs notrb avis de peiSer que le niveiau
ltttiques astraux donnant nais- de la mer est invariable et que
&i.t a des courants 6lectriques si c'stL ]a terre qui se souleve.
i*kta8 qu'ils provoquent dlans Expliquons-nous. Nous avons dii
StIrandes profondeurs des 6tin- que la terre etait conmposee de mars-
4i 6 normes et de v6ritables se geologiques differences h Pi-
?il ti de fou re qui font trem- tentiels -lectrique. diff 11ents. Si
I. '6corce terrestre. les radiations electro-magn&Liqutes
Ii peut expliquer de meme ]es coniuiguees de la lune et du soleil
"li ons volcaniques par l'ionisa- p netrent dans une masse gdolo-
i:!' diff4rente de deux continents gique positive il s'en suivra un i-
Mii .i deux formations geologi- chauffcnment et une dilatation de
i dent les courants ont uln inl- l'0eorce terrestre qui sc soulevera
SC 6 tell qu'ils fornent ldanr. t ,rmergera, et fera croire aux bai-
Sterrestre de v.ritables gneurs que la mer se retire. On
j Iectriques qui transforment comprendrait alors facilement le
i:a chaleur la matibre solid pourquoi de la differencee de hau-
li es ineandescentes que la tour des martes entire des points
.I0 in terne fait oracher par qui ne sont guere 6loign6s de 100
t ains que on co km vol d'oiseau,en France, Saint-
l e'st ainsi que l'on com- Malo ct Granville par example.
-comment un sourcier, gra- On objectora que les mers fer-
.on pendule, peut recueillir redes come la M6diterrane, laa
fir tnement des ours d'eau, Mer Caspienne, la Mer Noire n'ont
4ii4eents mrinfrl x de toutes pas de mnr6es exceiptes cellos lo-
ilB ic,. Des c Telluriciens' cates de la Grande Syrte. Exami-
k: Il'abb6 Mermet, mondiale-, nons I'atlas, II nous montre que
nau Georges Lalthovaky la M6dit.erran6e, la 1er Noire et
.i it chacun un apparel la Mer Caspienne sont entourees
I .ment sensible. Cet- appa- d'une arnmature tellement puissan-
sle- seoura fluide hu- te, teles les Alp tea, le Pyr~ nes
dt t lire flua itenslt du.
t du sol par la simple (voltr soits f 6 Pa)


Sinn -r ..:..i-nt prC-vi.-s pour atljotUir-
I'huii I l: connfrence de Lima:
. c.i-S ti' C(m;tI c.t (des sous-3orni-
Sts die 1'organisation die la paix.
I c -cns c-omnitis a l'intenti-n de
<, j:..-t dantr>- i es discussions con-
ce-ri:int r&lo:.iticn on accord dtee
t n ais..... centre la reco naisatll nce
S(du t(-rrit;.nrc coniquis par la force
n armr- on' la pression.

L; SOi:T DE LA RESOLUTION
CUBAINE SUt LA GUERRE
ESi PAG NOLE
L'Un: resolution cubaine, deman-
cani aux .tats ambiricains de sol-
lic(it.tr t people esp'gnol qu'il ac-
ectpte :rti armisticet i une m6dia-
inon pan amrn.rilaine semble Ctrf-
Sbaucco:upl p' cQ-n fa'vour au.jour-
d'hui parnmi les-' ,Ilguds qui ne
It:-siraie ntr pas intervenir dans les
affairs de I'Europe.
LA RESOLUTION ARGENTINE
SUR LE MEME SUJET
Cependant le project argentin
qui prdvoit une simple declaration
(voir suite en 6e. page)


lii ._ l. -,j 'l .I- 1 AO ,. u il q A 1
C'ct domain k 3 heures 30 p.m.
luur IMa litn en presence. de Scon
Excellonco :. President de In Rf-
r ubliquti:-, Iinauguration soluinncll-
le d(u Stadium -s:Sttrnio Vincent *
Rue Romaii.
La Secretaiire, l d'Ettt de 1'ins-
truction Publiquo 'U lanc6 grand
nombr: d'invitations.

RECEPTION EN L'HONNEITR
DU PRESIDENT DE LA
REPI'DLIQUF
La Dirc-ei-,: ,r le Personnel die
I 'Ecol. Nionmalt- d'RInstitiutrie-s or-
Sga '--ientf. uine r ceptilol en ]'hon-
ner dO Sun E..ccliece .Monsieuir
Ie 1'rfesideni (di( i-. Republique, le
1 nIari 20 d 'r e:nre courant 5 5
hxiuree p.m.

DES VUES
DE PORT-AU-PRINCE
Notre charmi.nt ami. M. Louis
Doret nous a f;.it voir les photos
qu'ii a pricess it vol d'oiseau au
course de (deux i-promenadnes effec-


BEERLINER 11OF


EX PRESENTANT A SES AIMAB.LES (CLIENTS
ET AMIS SES MEILLEURS .OE'.Y DE SA- .
TE ET DE PROSPERITY A L'OCCASION DE
LA NOEL ET DU NOVEL AN t.EUR FOUR-
NIT L'OCCASION DE S'AMUSEI ('PIEUSE-
IMENT AUX DATES SUIVANTES:


2 cenimbre LE SOUIPEMR (HIC

s sFra sueriS d 9s 9 hrs.

du soir et route la nuit



S Decembre LE GRAND BAL

Saux sons d'un Jazz
3 inegalable.



LE CA DE' AU QU w1 ii


Dames

Demoiselles

Messieurs

Enfants

(3'EST UNE

Veritable T A RT E Viennoise



ptIt" I ma i
DE-11~I~L]JAlL^B M^L^^


le doe Port-au-Pjrirn :e ,it (fE ses fln.
irlins.- s;ont rdeilrment magnifi-

L-'s amrintE.irs e ldhotographie-
pourror.t 4 : it(:s procur.r a la Li-
brairi: NOuvelhT .

LA WHITE ENGINEERING
AUX GONAIVES


se.itu hydri-.t ..i l'i.i 190 TInyainx t
hee ae.-Ldh':: c,)mlnluitui5o- a New-
're: -r U'L White Engineering
1 'll ,..., tl llI'n i So t' cc:.sn .io -urs dlcr-
nir-, aux: G( .ri.ai'vt.s. Le., ,Ih1n-
ti'!.- s'OA ivriront oll L so L'S, situt
q.. tu't e mu tdride ni: s.-a.-irc soe-
r'a pid d'tuvre,

A GROS-MiORNE
L'offie ,de I'Etai Cvi c de Gron-
Mnorrin a enregistre ptriur Novemble
47 naissances don't 25 garions .:t
22 files, 22 tdc2 don't 13 hem-
mes et 9 femmnes et 1 mariage.
On n'oe i GCro.-Mlorn iunic bais-
so du eafft qui cst tomb deLo 19 etc
S15 c-ts. Ce q. i n'a pa;s t stLns
infltuene .is'r la v 'e-nt de coett oi'-n-
wI (, qui :, I .itni'ilt]md nrt diminut O,

f, I: .NS DI.' EVOIR
A!' ( Lt.'l I' RIVE
PDE PA.\ Fll.s-AI.ME

I '.';I-t i V '' r ii'i.. L ... t ',-
'' iri,' i, .',,', ( ii: ['i ';i,tr l ":t !. .N '.o !],
!0'i ;K dv 'inm -1,. r',. C ;t ti'n c b -',.iit






itrir Inf.idH niti(It- al e nni
15ritanniqu-.: -- fit i' C' a .-es otti-
cs-,'r.! om e onI't 0 o a' i int:
l.-\ngite:-re rt.enrd It- n'h ,."i
d.' ': *s t';A -n or.
C'c-s. No, l lito',t. N ~ol ".'ve.: a

c .loicb, sis danses tr.epidantes.
Si I'dlitc p,-rt-an-prinrutne nut
f-tei'r cemme il c.nit-rt ce grand



r, s Ilt rt chetr chcl s fvffI r daifl s 11: ca-
dra rns 'orv illoI.oti: Io I s.i n l Cilub, o:vIr (t
l s ainl c i ,stalnt di (. t otiurs faire
piluI..- gr&ndit.-l P lvnlU ,.umpt nc-utix.
Ainsi Lte ;i;Ir:.i .fail .-fon dcvoir
f1 l n' a'-l pIs ltmit's dtie lt c len-
tilEnc-i, qup..' lt Pr tnce (dr tia joi :nl'N

(Voir suite en 66me. pMge)


LA SA L.E DE LECTURE
MASON DU PEOPLE
OT TA WA, CANADA.


REVEILLE LA BILE'
DE VOTE FOIE-
Sans calomel-et vous saulerez di
lit le martin "gonfti i bloc"
Ti taiut qua !e fit vft.r achtaiue ro w tin litre
Vi'a aiini /.ntj ns it" digrent pat, iba Be ptt-.
fikft, C^ ;rat g'ca ra.fen;t. ^nust fl~ ctr-
tlit-,,. ntt. ..-r" lf:i;n 'ci r ti'i. sonue et 'tuar
'ti.. mir, a[lottu. Vt' v','yeg ttltlt en mZle 1
f-n-rf,- r.'At'.Mittl '!-- lIa tft ,ni, ftS ulca icm
FTIRTE$ 'L4'I.IS CAKTRS joutr 1e
an it 'M- poutnjr d*ra 'iver in t -o afllum
0!. tle t ni -iw a yimllO fi tdl'spol"in V1 4.
tii. ,4,t.,sft, Mln. Exiefvn Ice Petats Pila a.asrton. pear
o roia, iou't.ea Pbanaln. ada .

E. HAKIME, Distributeur.


I;


ERtNEST G CHAUVET
Dib ct. si r.Proprid air'r

FRED. DUVICNEAUD

b IrtIr


* ;*"*


I. &I-%, .AJ AJ ',I Y .


I




r '




E; -
i'.

r

NM


at f


AVnE Sl b.v. *M..s: .


RAFLE AU PROFIT DE IA CHAPELLE
DE Ste THERESE DE L'ENFANT-JESUS
A PETION-VILLE

15 LOTS GAGNANTS. tous de choir et de premier qualti-r
IUNE GOURDE le BILLET

ATTENTION:!... ESSAYEZ VOTE CHANCE!!..


1.- LOT: 'UNE BICYCLETTE
pour Honmme marque aIHERCU-
LE,.
S 2,- LOT: LUNE BIC\YCLFETE
pour DAMEn marque IllEKCULE!>
SSport.nsmn. Ecoiiers et Ecolie.
4 res, I'occazion s 'oPre .1 vou.4 de ga-
gner pour UNE Seatle GlUR:1'
la MEILLEURE de. ',IC'YCL.ET-
TES ro llt 'n l-Haiti la mani-te
J -HERCLULF:-... Ne !: la:i;ssez i-ts
Spasser!r
3.- LOT. UN .RD10 .GENE-
R AL ELECTRIC- ni..:te 19!
Jeunes n.ari-S t c liba't-ires.
l peres et rr;nes dr, Fam;l':- ten' ::
K la chance (if p-id, rer "-
vec EUNE mi-ira:. .rlc.
DERNIE rr :.
St que 4 a pi> i- ER KFEr II<-,:'r.i
t. RADI) d'u(L s."' 2 0.
dte pouvoir ailr : 'zJ:ttr \
soir6es de Paiditio: IRREPRO.-
| CHABLE dces plus beaux conc::'
| du monde,
i P Saisissez done au .:. cote bel-
le occasion :::
4.-- LOT: UN LUSITE ELEC-
TRIQUF2 Ec la-ira-.! Indiret
J qui ..g .' c, (de la CKf
N ilcdu Cornrn -J : lc-r.)
5.- LOT: UN E".A.. Masrqu..-
EASTMAN.
VottUre-vous p[erC Tor cur'.ini
chers souvn. rs, .i* x < r
une exactitude et unR c!arto mer-
S veilleuse: Un bean paysage, I-r
yeux vifs et le minois jouflu .-e
votre b6bb, 1e captivant souri.re,
et la belie prestance de votre am;.'
chbre, enfin la physionomie ;srte-
re et sympathique du bon papa ou
de la tenure maman: PROCUREZ-
S VOUS vite alors un billet de la Ra-
fie et gagnez ce joli Kodac de la
marque EASTMAN, univorsoile-
ment r4put.6
6.- LOT: UNE BROCliE en
OR control.
JEUNES FILLES exq:.>cs et
heureuses, aux iignes ibc :' ..: stl
chercrhez a agr6menter vos ftais
corsages de c-tvet BELLE -'-
CHE en OR de la Maison M:.
& Co. JEUNES FILLES mi n c
liqeas et l..itcs aux cu.,:.ir- :
chetrchez A vous armer d- c, iux
CLES ci'Ot. vbritabile, p;,r n-
heur, et PASSE-PARTOUT p .;r
OLWRIR ;e Cwf r FELRME de vo-
tre ELI.
7,- LOT: 11 G(rad ORT AL'


encadrd de Ste THERESE.
S Ees-vous CHRETIENS?" Eh
bien; Qu'attendez-vous pour pren-
a, re un billet de lu Rafle ct cher-
ciner A attirer la ben&diitinr stur
. \otre foyer en ornant vot2 E-aion
. di ccite Image TBnie de la I IRA-
CULEUSE PETITE SAINTE de
LISIEUX.
8.- LOT: UNE Paire SOUI-
SLIERS pour H.mme ,.Suririeuci*.
9,-- LOT: LUne Paire SOULIERS
pour I rmme .*sSupirieurs.-
10.- LOT: LUNE Paire SOU-
LIERS T.our Go, c onnet.
13.- LOT: LUNTE Paire SOL-
I.!ERS pour Fiihetze.
}Ilr.n;- l:ga:nts- et Femrnc-m
-. J,.n, ;,n (C,'uJLets et
J.i u&Ms "Zi.s aux Fied d(e Fees a-
ti-, z peour 20 .t es or se.:e-
: -t ln:'e chance doe gagner UNE
I'irer di pu BEATUX SOU-
IElS de PILLOT g SOLIDES
vt TOT7 CUil.
12.- LOT: UNE PLUME FON-
TA;INE ET UN CRAYON CPAR-
KER .
Hommres d'ELat, Public:te.s et
Ecri ;-ins r'6puts, connaisseurs de
cI,'eo marque de PREMIERE
VUALITE de PLUMTE FONTAI-
SNE' ezPARKER' essayez d'acquerir
c:. t BE LLE PLLUIE FONTAI-
NE: e ce JOTI CRAYON en pre-
niant un billet.
13.-LOT: UNE- GROSSE POU-
PEE DE 55 centimbtres de haut.
Fillettes sfmillantes avec un
beau sourire et une gentiPe cares-
se obtenez du papa ou de Ia ma-
man un billet de la Rafle et cou-
rez la chance de gag .er uni
GRANDE et JOLIE POUPEE,
dernier cri que vous pourrez cho-
yer et dorloter A votre aise pour
1a Noel.
14.- LOT: UN JAMPON de 10
i ivrres.
GOURMETS aux palais delicats
et fins achetez et gagnez pour vo-
iro diner du Jour de ]'An co JAM-
:BON SAVOUREUX de ia Grande
SEP1ICERIE BAILLY.
15.- LOT OT OT de 20 Sa-
chet,- de FRUITS CANDY, EX-

Le tirage sera agr6mentU d'une
1 ELL, IPFETE SzPORTIVE et i11 M
SIC(ALE t nc;:r ii: t sur la Place
,Sin. Vincint a P,';:nvill le
JoTur die Noe' 2.5 Dkfemlre 1938.


tll' Pnnn nnnncnn"t nernnteen nnsf*a ,, vy'r re nr -oavv- ir I s vv .-vw ,,wBt O lw


Devonez votre propre Comptable en ouvrant unt
Compte de Cheque it la Banque Nationale de Ia
Rkpublique d'Haiti.


ADS*&.D4S* tfU~ L~lflt-~ flflfl flfl lflt~lfltdf~l~En -II L~~LI~


PHILLIPS
LAIT DE MAGNESIB1
6 Cta ti s m ia amrruntrrarl m
L. Age t Bsdlwu. ERNST LUDEStI


I LS CHOCOLATE


Schralt 's


les plus exquis,

les plus frais.


Les plus jolies


CARTES DE NOEL


Un Cadeau d;atingue


DON N. MOHUR





;


AVIS


11 est porter A la conna; sance des
Membres actifs, adherents et vi-
siteurs du Cercle Port-au-Princien
qu'un Arbre de Noil sera organi-
s6 le 28 D4cembre A 4 heures de
'apris-midi dans les salons du Cer-
cle.
Les membres, qui d6sirent par-
ticiper au tirage des lots, sont pries
de s'inserire au plus t6t.
Le Secr4taire:

D. HEURTELOU.



HOMEE CHIC
Monsieur Malherbe Labissire
Directeur-Proprietaire de I'atelier
aLe Secret de l'Homme Chie sis &
Port-au-Prince, Grand'Rue, No.165,
porte A la connaissance des aima-
bles clients du xSecret de I'Homme
Chics qu'il se tient a leur disposi-
tion pour les coupes A la mode :
Costume de Ville, Habit, Jaquette.
Smoking, etc., Conditions avanlt--
geuses.
Soins Promptitude El6gnce.

Tailleur.
MALHERBE LABISSIERE,



MARVEL

Co produit change la coleur de
vote chaussure selon la robe que
vous portse ou selon vote cos-
tume. Toutes les couletrs y com-
priA or et argent.
II ne craque pas et laisse un fini
magnifique ind6lebi le is encore,
.. rend e soulier plus neuf 1 al 6tait
fatiut6.
Demanded MARVELA et vou
voet habillerez avec t61ganee et hbar
monies sMas avoir A dipenaer Dour
10 padres de chaussures.
Une seule bonne paire vos asuf-
fit, grite a MARVELA.
En vente partout.

HYPOLITE JEtUDY,

Diatributeur.



CLINIQUR
da
DIr LOUIS HIPPOLYTE
Mdecine Grimale
Phoe. 3973
NSULTATIONS:
2 1/2 A 5 p'.m
Chomin doe Dalles 7 & 8 a.a


FAITES VOS COlIlIDES


LA BOULANGERIE & PATISSERIE

PETE 'S


Chenmir tlesl allies T l.55 19

Qui sg met A ]a disposition do son aimable clientele, et du
public fin gourmet en grendral pour les produits eains et pleins
de vitamines qu'elle liur offre sound, les vrii6ts sui-ante3 :

Pains Dianie iFiut. s, iains Sandwiches, rolls, etc.) Pains
NIire, Pains aux raisins, Brioches, croissants, coffee cakes, etc.

E1le se recommande 6galement :,ar sa patisseric fine et ex-



Tarils de Vicnne icoliture oau hoix). Gateaux aux fruits,

i anl aniindes. Angel take, G;ateau au ehocolat, au cafe, etc.



TOUtTES AU POULET ET CHAMPIGNON

\OL .At VENT

S.:- .e ,.,g.- crpti-mrus, commarn-nnd. E une variRte de
; .. :. (..:' t ). goutt garni.- d fruits et de
..: .: :i. "'i ".- -. :ea met;ncs ip-ati.t..Seri;c s c ioS crqruii antes
i('%" ., "7_ "1* .: -


I( .;r ,- crrnaitndes. de fin d'annce, veuillez \vou, inscrire
'avancY pur &liter 'encnmhresunt d-s der.ii;r. rnl..JnriLt.. :.

1 .I -,, .'ictt ,it de', i e .1 ou ta j,) r.< (.'; V rit (Qualit .
- Prormptitude. dlivre Ogalemtnrit diu pain ir domicile, A Port.
au-Pri:fe set a Petionvilie.

EsLrtonac dtficats, mangez du pain et des gateaux Peters.


VOTRE PROPRE


LABANQUE ROYALE

DU CANADA
'- ""' ~ -**


PHARMACIE BUCH, Distributeur pour Haitl.


''
i' t.
~
"'


+ .:


r


31


-
r
~""""""""""""""""""""P"~"i~B$""~~


--~c~c


38 tr,':.l'.'ant +c'PZ


:


.' ..

.. ."





. .
* .


.o'
..
._..
..



..2 i :





.' ::.i





... .

i.

.: .

,
....


S.r

: .
.. "=';
r ..
W :.'.'




--- 1 1 1 1 1 fn S. -- i-.- Z N O L


VOTRE JARDINf

d'eau par ep temps
C est fAdle faire
Al U yrAunwa g 6d:
l 50 p]eds avec- eic
Prix re a

WILLIAM NARR,
i:ii:.; .: *

Rue du Qua
gt p ur NOEL. Un joli Pot
K t choisir parml les 60 mo-
Sdflrents en vente chez
pa.tw.e Nord Jn-Joseph,
i d:: "di Magasin de rEtat,

A b Compagnfe Nationale
did Commerce Exterieur,
Rue Parye,
fis 3n plaisir immense soit A v,-
miaman, A votre Tante ou i vo.
t0Cosine. Les prix sont trbs r6.
t Derlniire creation: Pots r
. T4RICORNES. Dernii C"
.iirM Pots A Flours TRICOR
.W prt Fougres.
- Id


r


A


UNE VISITED S'IMPOSE
l'(CCASION DES FETES
DE FIN D'ANNEE
MAlSON


HYPPOLITE R. JEUDY

:Cordonnerie Mont-Carmol
Grand'Rue No. 139 en face
de la Poste
ltaB vient deorecevoir pai/.e der-
Steamer lee articles .suivants;
i:TCartoe Postales Vues du Pays

.":imeHs pour Gargonnets

:it.urons pour- Hommes
,tnurons pour Dames


-4%I du Matin
Pib .Supirieur pour Hommes
tb supirieurs
TSOik Matelas
hOmaettes


S'd'l coliers

:..es t Habit
iPla8 d'Avocat
limrs de sCiret6 ou Gilette

ioichoirs de Poche

ites de Chambre
jitUettes pour homes
h*tosses Li de'rt5
Pegnes Supereurs
'rteZ-Feuil,.s pour Hommesa

?tiieaux
SMb Crushes
Afstes Cravates
&riottes de Bain
I :'Luerie, etc.
Yous trouverez un assortment
t1plet de chaussures au pr.x dc
..41dation; et n'oubliez pas lee fa-
';"esW pommadeg Nu-Nile et La-
!."IStrait, Assortiment comply t
Stticldes de Cordonnerie.


.I E TEMPS EST PRECIEUX
a perdez pas le v6tre
: richer dans Js Journaux et
*revues les articles cftant votre
!'Ml traitant des questions qui
: Wii: intiressent puisque
LIT TOUT~
r u de Coupures de Journaux
Fond en 1889
LE FAIRE POUR VOUS
a.; LIT TOUT*
renseigne sur tout
i 1 qui et public dans ls
% %: REVUES
iiM. RNAUX,
& PUBLICATIONS
S u:. ~ de toute nature
Aft ant en France *t &t.
Etrrngr :n, ,
it boulevardd Montmatre,..
DEMOGEOT,n Dir ecttur.


L LMEs SATISPONTI, ,


Avant dcacheter quoi que


soit pour la f6te
a "


de fin


ce


d'annee


Rendez-vous au




Bazar National


-urn- -


Pour Vos


JOUETS d'enfants


Pour Vos CADEAUX DE LUXE

Pour Vos Boites de CHOCOLAT

Pour Vos BISCUITS Fins

Pour Vos CONSERVES d&e Choix

Pour Vos LIQUEURS

Pour Vos FRUITS Glac6s

Pour Votre CHAMPAGNE

Pour Vos VINS de Table

Pour La CHARCUTERIE


Bazar National.

Bazar National.

Bazar National

Bazar National

Bazar National.

Bazar National.

Bazar National.

Bazar National.

Bazar National

Bazar National.


Pour Vos PARFU-MS ir-esisibles Bazar National.


Pour Vos ARTIC LES de Beaute


Bazar National.


Sans Oublier Notre Grand Assortiment de Confiserie


(JA CQV1 ,


LE BAZAB NATIONAL

SE FAIT LE PLAISIR DE PRESENTER A SES

AIMABLES CLIENTS SES MEILLEURS SOU-

HAITS A L'OCCASION DU NOUVEL AN.

*nnnP ee.. nnn...-nee.snnnestsn.rseens. baa. tceneas.asnn.n. m


SAMEDI 31 DECEMBRE


GRAND BAL AU


SAVOY
IM All ^ ^


LES FABRIQUES DE


COULEURS ET VERNIS
LES PLUS ANCIENNES ET LES PLUS
IMPORTANTES EN SCANDINAVIE,
VOUS OFFRENT LES SPECIALITES SUIVANTES:
..EMAUX PIONEERa en 15 nuances attrayantes, pour la beauty

du home et du mobilier. Sechage tropicaux.
VERNIS cPIONEERa de grande resistance A l'usure, s'emplole
pour tons usages.
Peinture pr~par6e a.deals en 24 nuances variees, specialement re-
commandee pour les Tropiques.
LAQUE SYNTHETIQUE cSADOLOID en 24 jolies nuances. Efl
fieacit6 incontestable pour la mise h neuf des camions et autos usagia
Laques nitroeellulosiques cSADO, en 48 nuances, employees par
les fabricants d'automobiles -Citroen,, Fabrique Danoise de Carros-
series, Fabriques de Montage Willys Overland, La Compagnie'd'Au-
tomobiles 4Danako--Adler, La General Motors A Copenhague.
^ Eneaustique cSADO> pour teinter les meubles.
Colle en poudre pour menuisiers.
Taintures a bois Stado~.og
Eneras d'Imp iimerie, consistance sp4ciale pour lithographie et ty-
pographie.

SADOLIN & HOLMBLAD LTD
ALPHONSE MAGUET


Agent Gintral pour Haiti


'^^WP t ci .f vi Wbflt*r *4#*Y1 -^M .IM^.w VAG | f.rt 0


f~*J*~*~MI NILIIICIF~aFa*~L~hll~jr~Cy*~CI*+~l*~****


NEW-YORK


Avi-sc e Commerce en
General qu'olle recom.
mence ses activity
pour les article tells
qute:
BarriqLuas vide#i,
Bouteilles an tous gen-
re
Uoag6s ou non
Sacs usag6s pour la
manutention des den-
rkes h l'interieur du
pays. Toutes dimen-
sions.
Capsules pour bouteil-
les, prix defiant toute
concurrence, etc.
Pour tous renseigne-
ments s'adresser i :
PAUL EUGENE


PLAC


Agent exelusif pcur Hai
1P.O. BOX A-199





COLLEGE JLUSTINIEN

Dirig6 par Justin Marcelin

&

Colbert Ronhomme.

La Direction du College Justi-
nien announce aux families tant de
la Capital que de la Province qu'el-
le reprend ses activities sur une
base tout a fait nouvelle,
Pr4parant It.lesl U A tous, les
examens officials: Certificat d'E-
tudes Primaires, Brevet Simple,
Brevet Suprieur, Rhetorique.
Des course .9pcijaux d'anglai-i t
d'espagnol par 'e-4 orofes.sura
cornip6t'nts commerncerr nt d.s la
rentrie tde .Janvier.


LES ITALIENS RECLA.MENT
I.A S0,3ALIE FRANCAISE

maiT i' i ,:i. ninmateur soucieux de
se:-, ir'.,:,- .clarmera partout les
t~f-: ; p I,-tr, derintifrices GIBBS
., 7 t ,WIt. ,. tirde ik tube. Le den-
if rice (GIBS est a base de savn
,t Ie sv. or! :ftl di esout ieg matieo-
s g{l\-i. 4 1.31 alimenots


FAITES ATTENTION
I.E BAZAR NATIONAL

Enrcrcr UNE POIS, s'enorg:il-
lit d'etre ILE PREMIER a offrir A
.sa Cieintle et au Public les avan-
tages ilt NOUWEAUX PRIX d&
CoLialnt '. ,.. t'Accord FRANCO-
FIAITIE'N, pour ses rayons de:
ParWumns les plus en vogue de
rFI'ANCE
VINS FINS
V1NS iMOUSSEUX
C I II P A GNtrES
LIQUEIURS de la fancuse mar-
:ro e.0Marie. Yrisart,.


0)NV DEMAND

A acheler oni affermer
propride de 10 6t 20 carreaux
de terre arrosie proximity
de Port-au-Prince.
S'adresser au Bureau du
Journal.

Dr AURELE JOSEPH
Angle des Rues du Centre et des
Casernes 63.
Consultations: 7 h. 11 h. a. m.
3 h. 5 h. p. m.


CHANGEMENT D'ADRESSE
LOUIS VILMENAY4PUNIOR
Maltre-Tailleur Moderne
Rue du Centre
En face de ta Pharmacic Sijourn6,


31AISON VINCENT t REIDY

Rue des Fronts-Forts No. 1I

La maison Vincent CrOcidy vi i:
de recevoir par -e dernier baie'.i
un assortiment d e tissus pour r'.:
be de toute nouvcaut.
Consultez toujou'rs le pi, du
dernier rabans. Une visit s'imp.,-
se done A la Maison Vincent Creti-



ECOLE SPECIAL
DE
STENO DACTYLOGRAPHIE

Reconnue d'Utiliti Pripique .
Anile Rues
dui Centre et Miracles
Telephone 2620
P-.m-Pce
STENO DACTYLO
COMI'TABILITE
.. Le seul tablissement juaqu'iel e
Port-au-Prince oi les prescriptions
echniques sont rigoureusement ap.
pliqu6ms.
Une reduction a it6 faite au ta-
rif g&n&ral des course pour tenir
compete de la rarete du numal-
e. Demander lProgpectus.


CHARLES FEQUIERE
& Cie
INGENIEURS
Consultations Projets Cal.
culs Constructions Agences et
Representations Genfrales -- Com-
missions.-
Rue Bonne-Fof No. 54,
T61: 3270
P. O. BOX: 198


-.,N


BULLETIN ITHYGIENE


LA VUE

La vue es(iItle sens. supreme, qui
sur;plombe tous les autres. Elle
done Ia faculty de percevoir la lu-
mitre, les couleurs et les forms.
Celte facuWlt est exerc4e par 1 f s
yeux, globe cristillin fragile ct.
nuance, qui sont des organs le.-
.lus inmp rtantrs du corps human
S:t les plus exposes.
lis. peuvent ere compromis par
,in traurnatlniuie: des accidents de
tout genre, une blessure quelcor-
que, surtout avec les corps point.
tus; par iLn contact impur opMtal-
mie purulente du nouveau-ni, des
bl6pharites, des conjonctivitus
phlyctei'mulaires avec leurs k :'c'-1
"te, totes. Iles affections des yeux
et cI.-: paupires fr6quentes daun
le, *3cooles, les casernes. Les yeux

sont encore atteints A la suite do
ccrtaines maladies gpn6rates, df-s
certaines fiivres eruptives: Cory-
za, rougeole. [is peuvent ;tre frap-
p:, dte curtains defauts d'accImo-
\latirn: myopie, presbytie, a,.tig-
rtt'it i,- m tc.
l.,a C:onsrl'rvtion complete des
yeux demanded une surveillance
conitante et une bonne prophvla-
xie. ti faut lt:s. proteger dans tou-
tes les agglomerations, contrn les
fatigues par les longues lecturt.s
surtout di;n. l'a position couchce,
conuIte t.:s rilures determlnees
pIar i -. .o.i' n, des objets trop brlt-
lait:., -la t p, u-.:'re, ce vent, I' cha-
I r I II faut uaoler les infect' de.;
y'~i t: t ,u' s les objets A leu s' ..-a
g,. *:.tv,.n3 ier les mains, laev r i10
y':utx. 1,-. cautll riser.fr/',t :,.n :2,' t
,iifi.r Oieir Ia gravity des compli-
cati,.nlS corn.cnnes, trailer leo ma-
ladies' genrakls et les I5,ionls des
ca it's nasales pouvant enfraine-
une infection occulaire et enfin cor-
tiger par les verres les exccs c-u
6faiuts de vrfringenc6e otd de
longueur c'de yeux; la myopic, la
presb'ytie.


I





. PAGE B ..


Raoui AUDAIN,
Scientiste.


PREFACE

Comine suite A notre informa-
tion du 16 Dkcembre nous publions
ci-dessous pour que nos lecteurs
puissent se rendre compete de t'ex-
cellence de la IeMthode de lectu.
rea de oMr Faublas jeune. la pre-
face due A la plume de Mr Augus-
te Fabius.

Cette Methie de lecturet, pi -
Spree par Mr. FuLubias. et lonigue-
ment exp rirnentee A I'Ecol,- an-
Cexe, run i t toi ties avantages de
l0a/;Mt hilud,.d phonique' et de ila Me6-
thode ;,> ','i. v ans presenter les
inconveniemnts propres a chacune


de cos deox Mdthodes.
La presentation vivante et tou-
jours attrayante des lecons, ins-
pire par les recherches exp!-
mentales de Nctschajcff sur les
infants de 6 A 8 ans et par celes
de MoTlle Aligret de 8 a 12 ansi, tdins leo ('cols pri-
mairts de Paris, satisfait entibre-
mrn t yi tr- t que I'enfant mta-
nifeste atIxs la premi-re period
de Ia deuxivme enfance pour lt's
images, les nomis d'animaux, les
noms dc choses.
D'autre part, en apportant A sa
passion gs--;iq. u an aliment *6-
prouv6 et h ses synthises imagi-
natives los mattriaux qui lui per-
mettent d'6tendre svn empire sur
le monde oxtOrieur, cette presen-
tation fortifie son besoin latent de
la Picture et le transform en dC-
sir. Sous l'action de ce puissant
stimulus, et grAce aussi A V'illu-
osin qu'ii sait lire, cre6e tris t6t
dans I'esprit de 'enfant, nait Fin-
teret pour la lecture, qui se main-
Stient jusqu'au moment oiul illu-
sion primitive devient une r6ali-
t4.
La redaction des petites phra-
see n'a pas toujours 4t6 facile;
ikur mise au point a, demand
beaucoup de patience. Le vocabu-
laire de 'enfant est, en effect,
d'une extreme pauvrete, et lea en-
quotes sur ce sujct, en Haiti sur-
tout, en sont 6difiantes. 1I arrive
encore fort souvent que l'enfant,
so laissant emporter par sa pas-
sion glossique, pronouncee dea..mots


1) Chaque image, touts les fois
que cela est.possible, sera le pr6-
texte a une legon de choses, cour-
te et precise.
2)Le maitre fera le portrait
phonique du son Ptudid.
3) 11 fera P'tude de la lettre
au tableau noir,
4) 11 passera du tableau noir
au tableau collectif.
5) Le maitre dessinera au ta-
bleau noir les petite images du
I'vre et les fera copier par les en-
fants.

(A suivre)
r a


NOUVELLES SPECIALS

(Suite)


deumandant -Tin E' CI guerre sem-
ble avoir plus de chance d' tre ap-
prouve.

LES DELEGUES ATTENDENT
AV,.EC IMPATIENCE LE
DISCOURSE DE LANDON

Ce martin, Mr Alf Landon, d6I6-
Sa'd amBricain, a mis la derniere
main a un discourse (u'il doit pro-
noIner ce soir la radio de la Na-
tional Broadcasting Company. Les
dcleguds attendant avee impatien-
ce Ie discourse de Landon qui fera
sans doute allusion A ['argument
de la delegation de l'Argentine
qui avail besoin d'un accord de d6-
fense continental qui interres-
sernit une aggression possible des
Etats Unis A cause que les autres
nations am6ricaines ne sont pas sfi
res qu6e Iactuelle politique de bon
voisinage continuerait A fire sen-
tir ses effects si un autre gouverne-
Sment autre que celui de M. Roo-
sevelt prend la direction des af-
faires & Washington.

LANDON DONNERA DES
ASSURANCES


On s'attend A ce que Landon di-
se que l actuylle politique envers
les pays de I'Am6rique Latine con-
tinuera si le parti r6publicain a-
m6ricain prend le pouvoirl Si done
les arguments de Landon portent,
leurs arguments A eux tomberont
automatiquement.
Par ailleurs depuis l'ouverture
de cette conference, Landon ne


cL SX~ NJO~tYV Is~TE. **~HI~~~~r~*H ~~*


PENSEES don't il ne comprend pas Ie sens.
Que veut dire, par example, un
La distinction la plus gorietue enfant quand il affirmed qu'il
est celle que nous devons A mo a mal au venture? Qu'entend-
atte ii an just par le mot venture: que
SHAKESPEARE, represent ce mot pour lui? II
Wn'est pas toujouis facile-d e e sa-
La vraie tibertL, 'est poweoir 'voir.
toute chose sur sol. Or lea iides modernes sur la lec-
MONTAI NEt. ture, qui nest plus' consid6r6e
come une fin en soi, mais plu-
t6t come un instrument indis-
LA TERRE pensable A I'acquisition des con-
naissances, visent avant tout A
(suite) cr6er chez I'enfant des habitudes
de precision, d'exactitudc, et in-,
terdisent par 1,-mnme de lui fai-
es mon're tlire des terms ou trop abs-
les montagns d'Espagne, iAtlas traits ou trop au-deasus de sa
m6diterran~en, les plAteaux et comprehension
ontaes d Asi Mineure comprehension.
montagieH de l'Asie Mineure, le Le choIx des mots pr6sentait
Caucase, les Karpates, les Apen- done une r elle difficult que, seul,
nins, etc... que lee radiations solai- I'enthousiasme jamais lass u de
res et lunaires restent sans effect r. Fauas a p surmonter.
sur ces masses montagneuses. Lordonnance des loons a t
Prenons un point de comparai-dicte parexp fence Certane
son pour xpiquer ovationn d dicte par experiencee, Certaines
son pour expliquer I' elevation decosonnes, rapproche, au dbut
lcoiteres M n consonnes, rapprochees au debut
1' corce terrestre. Mettons sur un
feu dorx tne orange. SMetos 'e ff pour des raisons logiques, ont
feu doux une orange. Sous Ieffet do etre spares dans la suite,
de ]a chaleur nous verrons le fruit pou r 6viter une fis Cns Ia sute
pour iviter une facheuse confu-
se boursoufler irregulierement. sion provoqu- dan 'espitdes
n frui C e a sion provoquee dans l'esprit des
Otons le fruit du feu avant qu'il ner
s v nfants par une trop grande simi-
se cuise, nous verrons ars, au fur td e fore.
,it ude de forme.
et A measure du refroidissement 1o-
range reprendre sa forme premir- De plus, toutes les lemons sont
res sans aucune alteration. 11 Ect courts. Ieur longueur est regl6e
done a penser que a4 phIeomfl ne our mainE :ir dans la classes une
qui se passe pour une orange dont atnmosphire de vie et sauvegarder
ia comrposiion intbrieure est uni- Iiitiative et Iactvite du maitre,
forme, peut tris bi-en se renouve- qui no dfit pak oublier que sa le-
ler pour la terre aux masses g6o- gon de lecture r:rclame une minu-
logiques si diff6rennte. s tieuse preparation et qu'il a A sa
Ajoutons, pour compi6ter cet disposition un tableau noir et de
ex mple, qu'une poire, une pom- n craie pour Ia mise en ouivre
me ne rieagiront pa de Ta mmem de la methode. Du reste, la manic-
manire et montreront des bour- re de s'en servir est fort simple
souflures diffrncttes ous F'action et ne demand qu'un peu de bon-
de la chaleur, no vi roont6 Cette maniere repose
(A suia r) u-r !ea principes suivants;


SANTA ROSA
SANTA PAULA


't Dicombre
19 Dkcembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitien-New-York,
tere Classe:
Cabines exterieures,
a minimum.......... $ 135.00
1 Cabines interieures,
minimum..,..... $ 95.00
Pour tous autres renseignements,
s'adresser A:

HI. CIA CICULLI & Co.

AgenIs,

Cap-HaUlien Phone 291


e~.s de d s'tirnetuser aux que:,.n.-.i .
economiques. On s'attend done a
ce qu'ii accord :e q. (ue mi;u:te
a son 6tude.


tanrr fli*Ji tO~lsA~*ns~a#*nn*ni &sassenntflf?*)l .DflflflfltS#-~ SSS~rInH


Grace line

Agence du Cap-l a'itien

Service de luxe rapide entire Cap-
qaitien et New-York,
DIparts rfguliers du CAP-HAI-
TIEN tout les Jeudis A 4 heures
P. MK et arriveesa New-York les
Lundis matin.

-PPOCHAINS DEPARTS DU
CAP.HAITIEN


snesnnnsnnflennnenfBB~L~Q~dLnM~ Cennnn.pn.Mh. :i


PROPOS ET
FAITS DIVERS

(Suite)


PUBLICATION RESCUE


Nous avons requ et parcouru a-
vec intIr&t le numrro de juill t-
acolt 1928 des aAnnales de Mede-
cine Hairienne; organe d'cxpansion
de 1a Md&ecinc en Haiti, qui s'e'i-
te sous la direction scientifique des
Docteurs Felix Ociccou et B. Ricot.
En voici le sommaire:
lo) Bleu de Methylene et pre
par le Docteur F, Coicou.
2oi En marge de l'idce: cMkde-
:; di fim.lle-. par i e Docteur A.

A.-.) QLe0.ques applications de
'A nti;hlogistino.
N.ur. remc rcions la Direction de
a ReF: .. t ..: son grr:cieux e nroi.

.11 ND ANITE

,Noui a,,,r:.s requ avec plaisir le
:,ir .-rart dc:, prochain marriage de
1l.e Al:xe Ceaque
aveec
Monsieur MAarius Chickel
L:tai P,.:licton nuptiafe leur Ae-
r-,, rljr:Ft Ie jeudi 29 d2cembre A
7 heures di martin a 'Eglise Sain-
te Anne.
Nous formons des vceux de 'oin-
hcur pour le distingub couple.

i A l'FEgl so Paroissiale de J-re-
mit a ete cdeibre lc 15 decembrQ
courant, (i 5heiires et demie p.m.,
e rmariage de Mile Carmen Fleu-
rm avec M. le Docteur Anniba' Ca-

V'elux do bonheur au charrm:nt


;couLpie


LA
i


MAISON DE COMMERCE
BOURJOLLY-VIJNCENT
ET LA ILNOVER FIRE
INSURANCE Co.


Nous avons ea. A relater un in-
J'ATTIRE VOTRE cendie kclat Ie 19 novembre der-
ATTENTIONS... nier a Cavaillon, chez e Syrien Mi-
Sur les Caimirs en tout laine, chei Abraham et qui s'etait pro-
le. Paimbeach. fantaisie, le; La- pg n magasin Bourjolly-Vin-
nelles rayures mode, les Diagonals., c 't assur pour deux mille do!-
!ars.
noir et marine, les Serge, les Shan-
tungs et Tussors de sole en tou: J a OLs plait de signaler la rR-
lin, les Drils Millionnaire P pidit6 avec laquelle la Crashe de quality superieure qu'on Fire Insurance Co., a payC le mon-
trouve sculement chez Paul E. tant de i'assurance a M2. Bour-
AULXILA, rue Traversiere. .jolly et Vincent.
En moins d'un mois le chequo
......ieur a &tC remis par l'intermediai-
re de M. Emmanuel Wallon, Agent
oLE PENSIONNAT SCOLAIREn Gnd&ral de cette Compagnie.
Accepte les enfants du sexe mas- Tous no* compliments,
culin de 5 U 15 ans d'tige.
Des soins maternels, une .sur- LA 3ime DE MASCARADE
veillance active, une nourriture
substantially et soignee, un loge- JEUDI 22 Dcembre prochain
ment hygienique, comfortable et sur la schne du REX la brillante
apropri6, un contrble efficace des troupe Pele-Mele offrira la 3Ame
etudes, des rbglements strict et reprAsentation de la revue la plus
strictement observes, font du gaie, la plus spirituelle, la plus fi-
aPensionnat Scolairew, le aCentre urement. satirique qui ait jumais
d'Etudes oh les families de Pro- Ctk representee en Haiti: MfASCA-
vince et meme de Port-au-Prince RADE, revue corrig6e et augmen-
Strouveront le milieu ad6quai pour t6e. Des acteurs nouveaux dans
l'dducation et 'Instruction de leurs des scenes nouvelles au milieu de
fils. decors nouveaux... Mascarade le
Quelkque soit 1"wole que fr6quen- vaste et long 6clat de rires...
te votre fil, vous pouvez le con-
fier au cPensionnat Scolaire: et NATURALISATION
etre de tout repos;
Les dplacements des internes Par arret6 en date du 10 d6cem-
peuvent etre assurFs par la voitu- bre, la quality d'haitien, avec les
re du pebsionnat, sur demand des droits, prerogatives et charges at-
parents, tach6s & cette quality, a 6t octro-
Inscfivez d&s maintenant vos I e au sieur Walter Gustave Oloff-
ganon anu Pensionnat Seolaire son, de nationalist alUemande. Lee
situ4 & un Bloc du Champ-de-Ma"l,. formalit6s de declaration de natu-
35, Rue Lamarre. raisation et de serment ont tf6
Demanded prospectus et tarif. remplies le 26 novembre, A Ia See-
1 Conditions avantageuses. tion-Est.


3, iii


Rb


RUI MONDE CHIC


Les Pyjamas ded"I .
Maison Vve Elsaiet (..''
Nouslas out tonjoa:r
ete reputis les meit).
leurs. Faites une peti.
te visit.

Rue du Magasi


CONSEIL DE ORR .
CONSEIL DE L'ORDRE:


DES AVOCATS


L'Ordre des Atocats du Barru;.
de Port-au-Prince fait chanter ia.
Mcsse de Requiem mardi prochaii-i
20 d6cembre 19NS, A 6 heures 1:
demie du martin, en i'Eglise Parfci-:
siale du Sacrd-Cceur, A la mr6mef
des ancient batunniers et des as& :
cats dec6ds,.
Les parents des d funts, t'.
membres et les amis de P'QOr-;*
sont invite ha cette pieuse cerfto.
nie.
Priere d'accepter le present avit
comme tenant lieu de fair .art;;
Port-au-Prince, le 13 D c,. 1~9
Le BAtonnier:


Le Secret


J. LUlio JOSEPlh, avi
t I-t, "


A. DOMINIQt .


NECROLOGIE



Hier martin eurent lieu a 1i -1
th6drale, au milieu d'un grand OlW-
voi d'amis et de parents lesa 1 tr.,
railles de
Monsieur Damien Hermatfla
ddc6d6 le samedi 17 decembre, A I:
suite d'une court maladie.
Le d6funt qui fut pendant Pyl .
de 10 ans employ6 siuprieur At
Banque Nationale, dtait trbs *.
prWeid pour ses maniBrea affabie .
at son serieux et. laisse beaucE. tP
de regrets.
Nous pr6sentons nos plUS i,
res condoleances aux parena'..
prouv6s.



GRATIS... GRATIS... GRA.-;
UN BALLON IYUNE VA
DE 50 Cts

A tout achetaur d'un sachet j
poudre ROSOL d'une gourde. r
Madame Simon angle des rs'
Magasin de )'Etat ou deTrve ;
Madame Simon '0 don .
casion de fire la joie aut- .
Vos sans que ela volS Of* ,.
t entire.
. '_"


SANASCOLAT, VISE A DETRUIRE LA TENDANCE. A
COOL.
-" . .* .


JO.Erf JDUETS JO11iS ..

ASSORTMENT COMPLETE DE JO E TS POUR ENFANTis

PASSEZ A L'ANCIENNE MAISON FRANCOIS FREDA, GRfi:i
v -A ?V "V V II~ 2rimA I A l ~l v ft-'


LA DELEGATION
3IEXICAINE REGISThE


I-er soir trees tard a la suite
de laborieuses neguciations de con-
versations et de tractations. a di -
lgation mexicaine a reussi a fai-
re accepted en comite son proje
en faveur de ]a classes ouvritre ct
de la pensee. La resohition ca- la
dlkigation de Mexico demandic
< tions ouvrieres, et plus de iUbertL
dans i'exprossion de la pernse.e.
---------- -

PLUIES IYETOILES
en liquidation chez E. Robelir: &
Co. A Gdes 2,50 la douzaine de
boites.


lire:


RUE ET VOUS AUREZ LEMIIARR OIX