<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03519
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 14, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03519

Full Text



tES


rSc


QIOTIDIEN FONDe EN 4896j

LE PLUS REPANDU D'HAITI
M.
lc~0Ortn-wAc.l rr .-i~ sn, ,,.,#nr-r~~*i- m~l 7r A 9- ~;~.lJ -U ~ ir)


43e ANNEE


PORT-AU-PRINCE


MERCREDI 14 I)ECEMBRE 1938


No. 20.12


-c. .-JA~a- JL..


git THIE PEIITIIUE II PILUDIISNI
.prmnoncie h la Station H H2S par Mr. Climent Jean-Louis,
: sous s les auspices de la Fondation Castera
S '...
" .' "


wditeurs,
M:Tndation Castera vient de
pidiosement Ic 26 Novem-
IS rJanniver'.irc quatrieme
overture. A ce;te occasion,
A en plus de& manifesta-
algdes dont la Prusse a re-
.apmpleur et rI't:ginalit6, as
Seal de ]Instil': Prophylac-
n:Halti, il y c~t des mani-
as culturelies et scientifi-
'a Is plus 'haire port. C'e
de vraies IasS~i's aU: cu'dls
jlts les mrmbolre4 dro uitut
dei de :lI Fondation et ses
is.peiaux, tfient de.s rapports
T.. sgubstantii. et mirent &
itdu jour, lc.s problems qui
lsenwt le plus le bien dtre de !a
t*~ Au nomor.'n d.e ces
~jj ,telle du Pa.u.-tmen a mB-
retemir la plus vive atten-
i~e descriptions Cihiqu desde
raresf furent priluites.-
ti sgem la I prophylxie et la
igne du ,hiau. D'une fa-
me ces honimer d- sciren-
de l'avis que la Quinine.
..fWbgrme ou un, autre rest
!|:ifaerme et iare dlu traite-
t itaiudisme.-


Castcra, parlant de p.ri-iao, a:ii-
rait votre attention su'i l'usagy a-
busif qu'on fait des analgsiquees,
procedant tous d'une chaine tkxi-
que, pour arreter d- sin:ples et
banaux maux de :Aze-. occasion-
n6s par lea troubles digestifs.--
Pour voir Ys'-n caller er maux de
tdte, on n'a.rait qu'h attcndre une
on deux heures, ]e tenmp, porr It
bol alimentaire retenu dl.-!s !'es-
tomac de se vider danst le duode-
Snum, et f'onr n'aurair p-jis l'oeca-
sili de prendre un produui chimi-
qlue nrfaste pour l'orgUTlsnme en-
tier. Malheurensement devant ['im-
patience des urs, !'ins.nciance des
autres et sulrtout la mauvaise foi
dcl ccOrx cqui veilent verire At tous
prix, de tells iddes preservatrices
de II santd, n'ont pas souvent le
r'i."" ~..e adoptionn. Nous pro-
yons sincerement quit faudra ar-
river A instituer en Haiti une li-
mitation de I'usage de: remides to-
xiques, qu'il faudra arriver i en-
lever des mains profanes et irres-
onsables, ces subsdr.ncer inscrites
aux tableaux des poisorl4. Alors que
la loi fait obligation aux pharma-
clens de tenir un r:gistre special
T r1 rl fAr nut rce^ c ZL L f i T


I iKrBtrent les resultats heu- p p i
:op:^:.k^ -ar rcuhners, cor- e sun den
Vs I'aide de eet alea- es rt ers, eo .m,,e
~rd.iBonselle~en: usage dens vden-t ce mmet priodi. s ;..
Scolorants de synthise.-
duits colorants IPe synthi- C'est Minsi que -es .iub.,t:n
A: leur actif en trop grand eminemment toxiqucj d)out r.
I d'accidents, que P'on 6v1le avons parld qu'un certain gr,
ASment avec la quinine, ju- pr6conise centre le Pa'udismn,
sent mani6e. Apr's pius trouvent dana Ie commer'.. P;
i:X aas d'exp6rimenntation, on lutter centre un puted'sme, q-i
f f .ici comme aiieurs, que quefois du rest ima'rinaire, I
:#.aioants nont anporte a.c:- particuliers sans avis de midec
^:i oratiojn. h la question de la vont dans Ic, boutique qui di
OiN-ftique du Pa'dismne. Au tent cCs colorants et qui en foirnt
.tie, ha publicity tapageuse pageusement la publicity, s'en p
I:sf tour d'-ux par les interes- current sans contr6le et ahrs co
.8 ila e che aux mcdestes cli- mence lintoxication par inadve
*W de suivre lks idkes g6nia- tance et irr5flexion IL absorb,
't9&fiites m6dicals d'autrefcis 8 A 10 fois la dose prc.niEs6c
a'Vient preconis2 le quinquina les fabricants eux-mndies de
inim dana I! cure radical products, qui son: piLus pride:
..;.tre maladies. C.ttr pulblicitic que leurs profane. v nrCeurs. I
;.ISVAgantc a eu npur effect aussi suite ininterrompue dc troubles
i:aI* la march d'autres con- la consequence de ret usage. QuL
Pa Plus prometteuse; dans le ii n'y avait que la quinine dB
Wiu bien etre individual ou col- le traitement du Palu-lnime, le
En fn, apr esL2 mnouielau;lx lade on du moins 1'.isilgor, s'..
ta~re sacrifi.; une para- tait a temp.; les troube.s pI ).,'
oT'eo r: i.--,n, apr&s dcs .f m- par Ia quinine, moi'r- angerie
:fl-les 'l4pensees en pure per- donnaient le signal Ide 1'arret.
Science mondiaht a pu se re-
: La Commission inteina- Heureusement que cett.e quest
d:t.du Paludisni. deIt Suci d'aibus. concernant le trallinicnt
:.i.Nat;hs vient d ifInor c1 pIaludisme touche / ba tin. L'I
gi: grce ces !:i.Ltnpftestifs titut Prophylactique d'Haiti
kits 'ar les colrants. ie patronne come voIu le savez
.comit6 d6con.it'j fo",rclle- Liguc dc- Defense contre its E
h:'.lUrt usage. II n ie ps &f dmies a d6cid de travailler
f uner certa'-n fcltion con- toutes ses forces pour fare ces
... h(fmatozoairr., mais cette :ces dits abus, ramerGer le pay,
a. t trop souvent obtenue au I'usage pur et simul' e lae qu
i d'mne loi saer6e de la M6- te contre la Malaria, r6aliser
': r''ubord ne pa~ nuirel economic individuell. et colledi
; i:. ert, dan unm- c'auserie
o,. Ocutentee, ,Vl.e Fernand: (A suivre)



JOUETS JOUETS JOUETS

TiAii Tm ENT COMPLETE DB JOUETS POUR BNFANTS.
r;";c<* ; :* "~ *


ipe

ce



tn-
in.

to-
ell-
er-
enT
par
ces.
nTS
Jnc
est
and
.ns
na-

its
us,

ion



la
:pi-
de
set
s ?
ini-
iune
ive.


SA L'ANCIENNE MASON FRANCOIS FREDA, GRANlY

.ET VOUs AUREZ L'EMARRAS DU CHOIX
i :., :. .


CABLOGRAMMES

CHANGES


C'est avec un grand plasiW
que nous publions pour nos fee-
teurs les cablogrammes qui ont 6t4
changes entire Son Excellence St&
nio Vincent President de la R~pr.
blique et Monsieur Concha, Prsi-
dent de la VIIIdme Conference In-
teramrricaine, I'occasion de I'QU-
verture de ses travaux qui eut lieu.
consume on le sait, le 9 NDcembre.
. .C'est lb une nouvelle preuve de
'esprit. de paix qui anime le Prti.
dent de la R4publique dants ses
rapports avee les autres Etats de
ce Continent.

President VIIIe Conference
Interambricaine
Lima


L' etat de perprtuelle angoisse
dans ieqtei le Monde se ddbat ac-
tuellement connfre a la VIIIe Con-
ference Interamericaine un carae-
tire d'exceptionnelle Importance t
de grandeur inaccoutumee. Auawi,
en ce jour de I'inauguration do ass
travaux est-ce avec autant de con-
viction que de fermete qu'au nom
du Gouvernement et du Peuple
Itaitiens, je rYaffirme ma confian-
ce intdgrale dans le triomphe d&E-
finitif des idles d'ordre, d'huma-
nitl et de justice sur lesqui.es I
s'appuiec ] magnifique ideal de no
21 RFpubliques et qui sont la b;:ae
mTrme de ia p.uitiqui e d bon v'i-
-.inage inaguirce sous la ginsrsu-s
.-e impu .si:j oni.;i grand A ,iima ,'
Franklin D. Roo.e.velt. La Re11i--
blique d'llaiit done cheque jv'-
dcs preuveis fde son hero'ique c-
IontI ie d pix et ce son fermc dit-ir
de coo;urrer er: toutes cirrn carn.
ces n la U dcfer:u de cette pl : -si
pr6cieuse pour l'avenir d- note
Continent. Son attitude de tot!-
Sjours pius crt6oriquemen: pr.'li-
see ces jours dcriierirs pour paerL'
A tous evenements possibles ajuu-
tera, je i'esperc-, plus de prix aux
vcaux que par mon organe Ellce so
plait a formuler pour Ie l e,;:s 'Com-r
plet de vos tra'vaix. Dte eur is,,e
heureusec ritpendra en grand' pr.r-
tie Ia stability de I;t fraternity p:-:n-
americainc qli. j'en ai l'entie:'.: e
indbranlable certitude d :upl2ra
les forces tde notre h6emiph re en
mrime temps qu''lle constitute
une important garantic pour 1;
paix dju .Ijond1 auijourd'hiui h tluS
,cruellemnint monacc qu'acix hou-
res, les plu h tragic ues dI '(His tI' ire
Universetic,
STENIO VINCENT
President de la Rdpublique d'Haiti.

(voir suite en G"me page)


AprPs route a
Apr6s toute fatigue, r
Aprs tout- moladie, un f-
s impose. Mais d'un ch-r" .
dependent les eff& ....
Aussi recomrnmn
porticulivrement I'eMrpi
Quintonino, don't I'l!oge :
6 faire- Son empici tackle
de verser le conton-J d'uii
de Quintonine dans ..n litrc
de table), son cfficacii e -..
modique, ao font pr6forcr p.
Touted Pharmac'e s. A Po-..-
Docteur V. Mothurin, Phc,:,
Salnt-Franioi$.


Mr. HENRIQUE MAYA
SERA PROCHAINEMENT A
PORT-AU-PRINCE

Nous visitera prochainement hMr
Ifenrique Maya. dditeur duI Jo r--
nal eEl Figarom (qui tire au mTii 5s
A 15.000 exemplaires par jour. Mr
Maya est actuellement i la Jamai:-
Queo de IA il entreprendra un vo-
yage d'tultders dnis lAmeriquo
Central et (din le'.< Antilles en \vie
cle pr6parer pour le journal un nti-
mero spiciaul de 50.000 copies qui
paraitra en Fevrier prochain.
Mr. Maya visitera d'abord Cns-
ta Rica, Honcdu'a., Guntiltma, Ni-
carag-i.Sa Sto DumRingoi Hait; t.t ,, -
suite !-Ls iLtrc s !es des Antilles.
Ntre s -ouhaitons O srecc si .n-
Stre confrire.


UN SERVICE TOUT-A-FAIT
NOUVEAU:

La fin de 'anne 1938 a vu ia
foundation dans notre pays d'un ser-
vice tout A fait nouveauL et que
pourtant recdamaient depuis long-
temps nos besoins de people ci-
vilise: C('et le Bureau Inter, Ser-
vice d'Informations, Placements et
aflfaires que dirgent 3LGeorges Roc
et Me. Colbert Bonibmme et nui
cntre en actlViIOr dian tours los do-
mainic ou ;intirmtE fdi iire estt ,'j
plremri' r.feces-4',t.
i eft'er, ie o n i'il lirL-'- into -
.t:. \ U f d -. r rnt :ivw(i-tc-'
p2;r :;L1u i. (.t d-' : i l'tl-U.lk '. C "" (CS ( *tn-
tcurs er'v-errant cno labsenct: d'
centre -t.rinf-n)e-nt t y.-it traits, s n, cou-
its. de 1;h vie .cuil]e et corn nr .-

Appourt- z ;- m";ximIn c dT-t
t8 et dct r,. te da r ..c s "c.S r .nporti .'.-


On nm: t'rout 'e 2'.,l, .1 '
aChemiserie LafIytl i-
leers pyjmrnas Pt 'ilC Tl-,:,-, it li'
'.ace, m.. aussi o,.,: .in in j.'.'. i-
rIme t dc & iiS.LIAS o t *t.1' : -or'.
']* .' :' h ) r.rn .<. J' ;
rn,.*,, eft etc.


Berliner


111


Suver


ciuxa et commerciaux, tel est le
principal but de cette orgajni.sation.
Nous extrayons pour n3s lec-.
teur.s queiques points de ces sta-
t .- :
A) Recrutements et plcements
ile personnel A gage de tons ge::-

Groupe 1) Bonnes, Gorve .rnun-
tes, Servantes, Garcons de 'oiurs
et di'Htel, Nourrices.
II) Electriciens, prcfoseura,
comptables, dactylograpthc:s com-
rnih et employs pour tout se-vice.
B) Locations. ventes et achats de
rnfaiWn,! .
(1 Affermages, locations, Ua
il. ventes de rnmubles, gn6r.a-
I nr' nti queleconque.
DT) Renseignements de touted na-
tt.-e .t aide pour operations com-
merciales: achats et ventes de mar-
cha.dlises, placements de dem&nes
d rtcouites provenances; indications
Spr.c,-ets pour faciliter les voyages,
hlorai'res et itindraires de transports
div-ers tant pour 'intirieur que
pour I'ext&rieur.
E3) Indications de touts a-
cdresses: professionnelles, commer-
mcales. mondaines, artistiques, etc.
it recommendations nIcessaires
* tant pour la Capitale que pour la
Pr;,ivince.
F' Service Spdcial des informa-
ti.;i gcn6rales ot ides publictds

public accueillera avec plaisir,
'. G;i.le poplulaire quo prepare ce
t.i,,.:1 er qui contiendra dans un
I'r[h'rl nl K'i ldiiueles informatiors
r.' ive- it adresse, aux activi-
T- c-Lt aux articles des principaux
.L;li i:-eements commerciaux, ini
.l..-rels, professonnels et mon-
nii.-. Ce memento d'une tr&s
-raide utility pratique sera dis-
triu.,: h cos etablihsements et dans

(voir suite en Ge. page)



L.A SALLE DE LECTURE
MA.1ISON DU PEOPLE
OTTAWA, CANADA.


Hof


gft ~ g


SERA SERVI DES 9 HRS. DU SOIR ET TOUTE LA NUIT

LE BEIRLINER HOF SUGGERRE A SES TRES ATMABLES

CLIENTS DE S'(NSCRIRE D'AVANCE, AFIN QUE SATISFAC-

TION PLEINE ET ENTIRE LEU:R SOIT DONNEE.

1L N'Y A QTrA SONNSER LE ,.341.

nrn- wll- S '
PHYTO VITAMINES. EST .N'E FORMULE ADMIRABLE (DE.-
NUTRITION),


ERNEST G, CHAUVIRT
D'recteDr-ProgridG.NEir .

JFREiD, DUVIGNEAUD

| i,'ecr
Ml~l^t ^'< n _?_ t^;'"'


NACIEN

p*HAITI

aw,'


-It


PrOROS ET FAIr DIVERS
g


REVEILLON DE NOEL

UNE NOU'VELE OF 41 1(:. Ui.I ;. .;, C
(. q )(; t [l'E!:t'q. :"


." ---------.


r.A


} .;'


L I,,,







S.. ... .....
"! ;:' t .. 1" 'R R R R Rell
i i ,b 9OTRE PROPRE

LS COLTS COFFRE-FORT
h8 rCHOCOLAT-


,al NOUVELLISTw ,"" t.
Dr.
Anglei

Consul
3 b. -
AF~i
A RR1
3h.-x~


le, plus exquis,

lea plus frais.



Lea plus jolies

CARTES DE NOEL




Un Cadeau distingu6



se trouvent chez

DON N. MOHR


Machine a ecrire temintong
Rubaas, paper ca hon
Machine a calculer Dalton
Faites ,on achat'v chez
i; GILG

CHARLES FEQUIERE
& Cie
INGENIEURS
Consultations Projets Cal-
suls Constructions Agences et
Reptrsentations Generales Lorm-
missions.-
Rue Bonne-Foi No, 54,
T1I: 3270
P. 0 BOX: 198


AVIS MALTRIMONIAL

Jc, soussignd, Marc .D. Gast.-n,
declare au public et au commerce,
en g6ndral, n'etre plus reFo; ;:tbls
des-actes et actions gfneralcnmrt,
qu ldonques, encore moins des obii
nations qu'elle aura contract&e-s,
do mon 6pouse Madame Ma.rre D.
Gaston, n6e Carmen Nailan. ,.,ir
abandonn dui tit conjugal, h Mire-
balais depuis l'annie 1931.
Une action en divorce' di,.'vra intl
ktre intentge dians le pluM bri'f dcr-
Il' .


REX

S CINE-THEATRE


B1llhein ie YOWe
POUR LE CONCOURSE
I'ELEGANCE

(Dames)
Je, soudirnk, dEsire que
ML----- ---------------*--*** I
...................
fasse parties du Caomit4 qui
dirigera lea elections au
prochain concours d'616-
gance du REX.
Pt-au-Pce, le ............1938
...... ... ..........

N.B.- Iteapliaa le bullet*
tin, dehuh-le. II dolt _re 6.
.-osb=. d ed l s boite dip
A Pentr6e doe I&U leat es da
tb 4ut bolot.


I


*1
II










I-




4'


LA BAN UE ROYALE
DU CANADA




LA PHARM.ACIE CASTERA.
VOLS RENSEIGNiK

Depuis que-FInmtitut P.rolhylactique a r--comnmande A la Pharma-
cie Castera, en suite tde -ses etudes phariaco.dynramiques, biologiques,
cliniques et spectrophotometriques:
LE QVINIMAX
Le remiede qui tue le paludisme
On a constat4 les heureux rksultata suivants :
1) Le QUIN1lMAX gutrit tous les cas de paludisme, puisqu'il pos-
sWde une action efficac-e et ccrtaine sur les Schizonites et le.0 Gametes
des diverse forms de plasmodiurm.-
2) Le QUINIMAX gucrit tois les cas do paludisme, puisqu'il est
plus abordable que la Quinine ct qu':in seul tubLc eat un traitement.
3) LE QUINIMAX gurint tous les cas !d p-olddisme, puisque, dore-
navant il n'y aurait i uj'1 do budget pour l'extinction idu nIal: Quinimax
seul, suffit.
4) Le QUINIMAX gu.rit toui.s 1] Las d p' '.t.lisme puisque tout le
monde p-,ut fAire uoL dil.:ou;ris de Trois Gourdc:e.;.1 75 100 pour se dde
barrasser dte c:.- flau rcouii:tblc,-
5) Le QULINIMAX ai: au :-. ."'nliI riec!sti'.ant, puisqu'il est
un compl-xe d'A&l1;i.c.i t !. tl :r: r,: r n;rm i: L,...i:- it. principles ac-
tifs du Quinqu'in:a., -
6) Le QUINIMAX rc-,sot defin:itixnment c- axanr.geusement le
problbme de la I:t niii uL ItrmI Ia \.r i a;.x r:.':iduiites de luxe, mais
sa1s ac-ti "in, i,.. .ut ,)s ,tc Ctirati'v, car oiL, une action n6faste
sur la s. t et i I S.: ..........
LE QUINI.MAX
est in ,ri ..' ., <: c'n,;i.;ce A (t d c, q i;;. i i ( Ie jo paludisme, sans
les ic,,-t (.,. -. .. i Q QLitnir : ct (,csi d.ir;.iIs le yrinthese (dan-
gereuix).
Le product I, ,,.n ;' ,-,'-. it L, :,. t .,n.L.-1: pharm aces et mai-
sons 'ix [ I, i-r i :t na.,," (: 1. Ti'ro: Gourdes 75/100,
qui ost p('i. .i .:. i.; L .i..-
J'ornies f ; ;t 'a *,; I,:. .n.; r ; < Ai I':-, Grt nul6, Suppo-
sitoires.-
Po-i r tois a rL. r ;- ..... n ,. i,,, lr- 'r :; la Pharmacie Cas-
tera a Port-aLu-Pmi ik ce:- .:as yLSuc-rui;r.,.-


C

Les
Vicux

Rue
LE LE


U1
A L'


H

Ci
S G

SElle
1 nier S
Jolies
Pardes
Costur
Bretel
Ceintu
Ceintu
Ccia 11(
Chemi
i Caleo
SLunet
SRtveil

Thrills
Toiles

Casqu





Crava
"Chem
ySacs
Jarre
Bross
Valis
Rasor
Crav
Mouc
Pyja1
Robe
Casq
~sros
Peigi
PortI


UR*iLE JOSEPH LI CUAR c dA
:de' Rmdu Centre t 4do : :
deouS te a de ,APPORI LA SANsi$
tations: 7 I. 11 m a. .
-. h5 p. r, n, *.,
Le Service. MEdical te Oey
S.ett Ie ale s pittoresque de o l
Indien, ravage si eruellenmeft
ARTES DE NOEL le paludisme il y a quelque te3
met tout en aruvre pour evit.
plus jolies vues du pays retour de ee fleau; ce service.
en frangais, anglais,espagnl particulier 6quipi un char de i
Mme. .COUBA pagande pour combattre eette ~p'
du Centre 117--TL 5136 ladle: c'eat ce qu'on app~tl.e |
ES VITAMINES DE TOUS tchar de la Malarian, Aver
char, tout le pays eat visit et w.is
faith partout des d&nonstratio'|i
jusque dans les plus P:tts ha l'
NE VISIT S'IMPOSE Ieaux.
OCCASION DES FETES Le char de propaganda erqsn |
DE FIN IYANNEE tion, train par une robusre pi
MAISON de boeufs, contient un niat4 dI
YPPOLITE R. JEUDY d'exposition concernant le pal i.d:
me et la lutte centre cette maladii
ordonnerie Mont-Carmol un phonograph et un apparei :ki
rand'Rue No. 139 en face projection. Dans les differrnts P :
de la Poste ages, on fait halte et un jour;::
vient de recevoir par le der- e de la malaria, est orgaris :.
teamer les articles suivants: On encourage les gens a dtbarras..
Cartes Postales Vues du Pays ser leurs terres des conditions fa.
ssus pour Hommes vorisant I'Pelosion des mounthlues
nes pour Garvonnets et en mTme temps on leur appreod
lea t planter des 16gumes et de
irons pour Hommes fruits utiles, car au couri de I.
ios(l:. piIr Dames dernidre pid6mie, il est appai.
;sL S qu'une nourriture insuffisante ow.:..
nsr mal choisie prepare un terrain f.'
t.es vorable pour Ia malaria Ut q4i i:
du Martin population affaiblie deviunt uia,'.
Supvieur pour IHommes proie facile pour cette maladi,
Supiieurs Le char de la malaria kveUtilb l~
a Matelas tout un tres vif intdrt ct I'ones:
;ettes pire pouvoir bient6t amino.rge .
es ne voiture plus moderne. 0n o'tli
isettes rerait vivement remplacer j;:
d'Eeoliers bcdufs par un moteur, mit.is .iit
telles heureusement, un camion autmib :!
.es i Habit bile ne peut pin4trer dans tea ii:
es d'Avocat ages trts ecartes, car les roat~:
irs de suretr ou Gilette sont tres mauvaises ou font ..
ates me completement d6faut.
;hoirs de Poehe Le paludisme eat encore utne:dt
mas maladies lea plus frequenes o..
s de Chambre Ceylan et fait chaque a.iae do
uettes pour -hommes nombreuses victims. Aussi, ta lit
sea i dents rte centre cette maladie conatitae1:
nes Sup6rieurs t-elle dans les pays tropicRux unk
e-Feuillea pour Homnmes tiche important pour leas sived


Houppes
Plumeaux
Comb Crushes
Arrtles Cravates
Serviettes de Bain
Parfumerie, etc.
Vous trouverez un assortment.
complete de chaussures au pr::: 0t4
liquidation; et n'oubliez pas lea fa.
meuses pommades Nu-Nile et La-
Em-Strait. Assortment complete
d'articles de Cordonnerie.


A.VIS MATRIMONIAL

Je soussigne, Adinor Pierre, dB
clare au public et au commerce en
particulier, que je ne suis plus res-
ponsable des actes et actions de
mon spouse n6e Argentine Pierre
et ce. pour cause d'incompatibilit6
de caractbre et abandon du toit ma-
rital, en attendant qu'une action de
divorce lui soit intentee,
I Hinche, ce 5 Deembre 1938.
Adinor PIERRE.


sU I SARTHE

e'est a quintessence


meilleures varieties de cannes


d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terrors.


C'Qst ce qui fait son arome

GOITTEZ ET COMPARE


Le fait est incontestable


nements.
Pour le traitement des paludi
ens, administration de CeyliH
suit les recomrnmandations de
Commission du Paludisms de lf
SociWt des Nations. Celle-ci presa
crit, pour le traitement des m .h*
des, d'administrer une dose jour
naliere de 1 gr. h 1 gr. 300 de qti
nine; pour prdvenir la malady: I'
suffit d'une dose journalire de.
gramme 400 de quinine pe~~d&
toute la saison des fibvres,
Nous souhaitons h Ceylan bo
du succes pour son heureuse initi'
tive et nous espirons que le chafl
la malaria fera une tournie tris
rdussie.

PARFUMS MAJESTIC
A LA PHARMACIES
CAMILLE
-t -


VOSCHEVEUPX

BRILLEBROIT i
Vooua Naltv i d d- tianoi r r I' .
element souirir vs /LAT
chev=tx : la'vaGn, d. E.CLAT*..
colorations. perfnllEa R dtiena.ea
troupe anoindric, sis sot a ct i atoa
)aut stinndr 1curIcur $S actaaciva 'watt"o
doe. 8ad a s b C uC jw ,-,psufl' 1W
DouvOeU santde Ld ]s3antuti 4g-nOt&
i cina 9 mrnt =... tLft "Q-
uid& i^es lit ft rctro
lurt use "oupi 'e am lvas t u
uam uno ^ "'Yr !,,,
brillact soycixa .en Buag .il i t IS -
vitals bru e ,ticrcO- verute prV,

ALPHONSgI MAGtR

AgentGr O.-


- i .. .


m


^*,^ -- --rar rr~~. ^- 4p~




.. r""---7** -**.*U*<* &A.1 ***


A KEMAL ET LA TURQUIE DE DEMOAIN


IhKmal Ataturk. te
A trCurcq vient de mourir

J jslseur de la Tutquie mo-
i jiarait ainsi au moment
twi de l'Europe d'apres-
: an moment ou toute la fra-
NL traction 6labor6e de 1918
i varille sur ses basj. QueI-
S '. lles constquef.nes du
t de personnel p'tlitique
vient de se produire a Anka-
ir la Turquie A.le-nwene.
i politiquc balkaniqil'.i e pro-
tale '
S tt de questions qui sl' po-
:i: ~ ndemain de la n rt d'un
i..; i.i ita I'incarnaron vi.
de 14. nouvelle Turquie. Mais
..:: 'd ayer d'y r6pondre, je-
: raiide regard en a'. 're,
ljperon. a e et I' auvre il: Mus-
:.: t~K~imal

.a tconque du pouvoir
et i'tab issement


de la R4ptblique

.A'at de I'A.ie Mineure vers
BEtait erfroyable : i la lettre,
tis'talt ecroulet
La fin des hostilt,, avait 1 me-
dl bitement ]La dlpirition de
* bre du gu.c.er'nemerit ciui sub-
S encore. Le'. allies install-
jeurs missions militaires b.
ttinople, alin de veiller au
:t des clahuses. de I'armistice
tloudros, quii teigeait la dispa-
de 'armn-e turque et la ra-
S action d-, races fortes. En
temps les minorities 's'ai-
:it reclamaient leur ind6per-
ktse batt.aint entire elles pour
i* ftlrution de territoires. Chai-
i .Assyriens, Kurdes, Arab-s,
ktinens, reclamaient une plitca
'eilI d'Orient. ce qui n'ftait
p "ur deplaire it certain hem-
S.potitiques ,;e rop6ens et a:nt-
iAi qui deiraient 'ank'anris-
aMett, le depernement de la Tar-
e LIUoyd Gcrge voulait jus-
pkil(s &iparition du nomr mem:
B.Y'anen empire des califes.
Lesalut de la Turquie lui vint de
ktx facteurs: i'un homme, Mus-
M fRk6rmal, (e la resistance d'u-
apartie du pay< qui montra un.e
batd farouchi do ne pas laisecr
?aIrchie fourinir le pretext it '-
kuger de s'italler definitive-
stt ur e so! de ]a patrie: l'Ana-
central.
M sant Musta.! ia Kimal, un c;3r-
a nombre c d'hommes clairv.-
Itsavaient, c.mpris que le seul
fir de ne pas voir disparaite
TTurquie de Ja carte du monde e-
lt 'abandon di! tout ce qui nc-
lit as foncitrement ture et ]a
ration rtans un memo Etat
.toutes les i&tne-rgies de la pat:ic.
Iais Y gouve1nemetnt ture nn en-
Ban Kemal cornbattre ces grou-
menats atriotiques, leur envoy


tls chef...
L'itoire diu CongrBs d'Erze-
fP"puis du Congr&s national de
h:tqui conclht le pacte national
Y1uffisainment connue. Le su1.
aefraye essay de persuad.ler
.a de so soumettre; devant
S.4chec, il prononqa le Djihad
'"*****~


qui faillit reussir, mais la signatu-
re par le sultan du traits de Se-
vres soulYra une vague d'indignm-
tion dans le pays et les success de
la guerre sainte fut definitivement
compromise.
La d6faite des Grecs A Sakkaria
consolida la position de Mustapha
Kimal. L'armee de Constantin dut
fuir; Smyrne fut 6vacuie et inc.n.-
dice par les Tures. KRmal devint
eEl Ghazih, le Victorieux. Le jour
'oi le'trait. de SAvres remis en
question, In conference de Laus:-n
ne refit de la Turquie une nation
libre et abolit les Capitulations,
plus rien ne put l'abattre.
R6eultat moral immense, la Tur-
quia etait la prernmire nation a so
reliever de ]a guerre, et surtou: le
triomphe du Ghazi sur les u:plo.
mates europeens allait lut Jprmet-
tre, fort de I'appui de la plus grain-
de parties du pays, d'e\-xeuter u;
acte d'une port&e sans pr&e-lent:
]a suprebsion du calif~:.
Le calife est le chef spiraitel idt
'ITslam, le successeur du Prophbt .
ie premier personnage de ia com-
munaaite musulmane. 116 't irE
depuis 680, ie califat. eCit cdepi Lt
1513 dans la dynasue (ides sultans
de Tuorquie. La guerr-e, &'1 : .' -.
,a guerre sainte en r 1. a',: '
considbrablement ebranle sa po.-i-
tion e trait de S v:-r:-s et I, 1 i- i-
membrement de 1. f;rqiu a-
vaw-nt acht. de le .. erli .lite:'
L'apparitrion de KiCmal et s, v.,:::ri-
re d1- Sakkaria, I'incomrpIrher.srn,
du i.sultan vis-A-vis dLI Ghazi ruin-;
rent l'ombre de pou-voir et d: pre-
tige que Ouad-ECddiu pouvra;l cn)-
core conserver. L'asstmbllie natio-
nale le d6clara tra'itre .P a .p 'tr. : -
KmaIl proposal 'electicr d'un au-
tre calif, Abdoul Medji, mais ..,n
rfgne fut de court :l'.tur. Le 3
mars 192-, 1'assemblie pruc'aimait
la Republique et dbpos.It le ca:ife.
Evenemehlt considerable: dan.
)'histoire de humanityl. le 3 mar 1
192-1 merite de prend-', place Laxi
cStes du trait de Verdun,de la pr:-
se de Constantinople par les- Tures,
du sige de Vienne. 11 ignifie i
dernibre halted du recu! dit Trc die-
ruis sa dfa te par ScU" k ;-
lam e-t bl,:s i c mort oi -.'l :-
ble i'.trze.
Fin c-de ", T urquie d'E.u'op-, .tt-
te date marque encore autrcc c0o-
3s; ia disparition de l'Ett' al(ie Ma-
homet de la s.rince de la Inerre, la
decapitatiun de I'Isiam. Le ii!n \-
vant entree tons les musttump.nri du
globe s'4tait brise sous 'en sareas-
me.s d'un petit general inconno;
qulq.ues annEtl c; auparavir.-
L'emotion fut extreme da's c1-r-
taines parties du monde nmusus-
man, des protestations s'el.e,',':'rer,
Le president de la Republ;qte tir-
que laissa couler sans repo .dr? cts
flots de recrimninations.
Puis, dlivre des Grecs et du sal-
tan, des Capitulations et des r'.:rvi-
ches, des Anglais. des Franea;, ot
des lois coraniques, il se mit ba-
tir son nouvel Etat: une Turquic a
la fois asiatique par son territ-)ire


et sa politique, europeenne p'r .ai
civilisation.

(A suivre)


'tIR NOUVELLISTE

S ue du Centre No, 187
. I' otale No. is.s TI2phoI a22S2
WOTIDIEN FONDE EN I8Mfl
Par
. tItCHAUVET & CHERAQUIT
D irtseur.Propridtagir:
ERNEST G, CH UJVET
Direetaur:
V IRED. DUVIGNEAUD
Rida8eler en Chel:
MAX DUVAL.
: .'.8ftir de la Ro etoit
YVAN JEANN6JT
,: :. Admniswrat wr ,
.;:.: C. BLauB

sA;V OY
.iS ?,;...


L5E NOUVELLISTE


- I. ... --. -- -


niTmin TFT l nn


d MAGNESIE DANS PHILLIPS


42.000 dentists conviennent que to Magnitie est le plus
,lficace moryen d combattre ls dangerous acides de ia
bauche, qui cause at code dentaire, PHILLIPS MAGNE-
SIE PATE DENTIFRICE content plus de 75% du vri
PHILLIPS LAIT DE MAGNESIE. __


Ian' a 'mns rnln


t'AI'E ViUl l UNAIUIIIS


A


LA BOULANGER I & PATISSERIE



| || s
C eii des t )alls 's 5 1 5O

Qui se met it hi dlispoiti,:in d, --on aimable- clientele, et du
public fin gourmet en general pour Ic.s pro laits sains et plelns
do vitamines qu'elle eur offre sous. les: vari6'; suivantea

Pains Blanes (Flutes, rpin"a Sandwviche-. rolls, etc.) Pains
Noirs, Pains aux raisins, Brioches, croissants, coffee cakes, etc.

Elle se recornmmale egalement f par i-a pat ss i rierie fine et ex-
quise:

Tartes de Vienne aC( C.tfiur. a .: ch'ix Galeaux aux fruits,

aux amandes, Angel Cake, G(ateau au chucolat, au cafi, etc.



TOURTES A PiOULLET ET (*HAMPI'INON

VOI, A VENT

Pour 'vos mari:inges et baptLrn.s, cor lnrlmni.' une vari4t6 de
grands gateaux pour tour H-, gt'-lt I n.ir. 'r(i fru;i' et (ie
friandises exquis, o i de mnuir:. ;'..' i:erie' phls crcoq.uanites
les unes que le.o ;.utres.

Pour les commands lde fin d'annee, emuillez v-ous inscrire A
Faivance pour &hiter 'encomnbrement it r r. .i. mrn'ernts.

La Maison don't: la devise a to-li5..t 4 :e:.- V:irite Qualitk
- Promptitude. dihvr egaltrtn't Iu Jua d11 cnii-j, h Port-
au-Prince et h P4tiornille.

Esromats dfricats, mangez diL pai;n t des rgat.:ailx Peters.


REPU~TDNuMNSTRE





845pair ffg dfallgu


chez BATA


PAGE 2


I: I" ri- "mIaI i" W


vc tre

tumne.


MAIRVELA
pri':,'ti.lit change an couleur de
caussuLre solonn la robe que
p'rt.'s tou -t-lun vote co.s-
Tout,:s 'es couleurs. y com-


pr: cr cf: large nt.
11 ra( crane pas et :aisse un fini
rmagnirile iitkelbilc mai:M encore,
e. lren t ojlier plus ne ,i;f s'II &tait
ta t;.gae.

Demanded MARVELA et vous
vois habillerez avec 6itgance et har
monie san. avoir d,-penser pour
10) p f:re- ;e ch:.-sui-'s.
IUn -e .'. ie.i> e ii : ,A e OS',. suf-
Fit, gr o; .A MIARVELA.
En \ ikte :1 1'rtouit.
IfYP. LI FE JEL'DY,
Distributeur.


S LI'HOM.EIII ('C
:., nli-;. '"* -,5 :1 ;" .:i L ., iere
I :r :c 1: *'; r b t i r
Sil.e .ecrei t dc( ]'llomme Chliic,, sis ia
P ., ,, -. '; r '..., (;u -i rl't. e. N o.165.
Si" .' ;' t ,i : ";ii -'L'.c de'S mim'a-
b' ,.- ':;e :, (S rcre de I'Hlonune
t h ice > t; j t,. r.t h ,,- ,.li.p(...s:-
..r h i .;t* i. i t''..'L 1

Sn' k: .. Ii .;- v n a-

'i- -- i'i .:i ., -- ..' egnce.
MA!. II t r IIi LA, liSIERE.
Taoilleu r.

AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
On trouvera:
Le Brevet Sup*rieur de Capacit&.
Le Brevet siriple de Capaciti.
Et le Certifcat de fin d'Etudes Se-
ondaires classiques (2tme partic)
Diplime de Licencid en Droit,

AVIS

11 est port 6 l a connaissanee de
toutes les Compagnies de gazoli
ne ktablies en Haiti et personnel
faisant le commerce de gasoline,
que les soumissions pour 'adjudi-
cation du contract pour I'approvi-
sionnement en gasoline des Servi-
ces Publics, Exercice 1938-1939,
seront reoues au bureau du Quar-
tier-Maitre en Chef de. la Garde
d'Haiti, le lundi 19 decembre 1938,
A 10 heures yir&cises du matin.
Les int&resses d6sirant de plus
samples renseignements, peuver*'
s'adresser au Service de t'Inten-
dance de la Garqe d'Haiti.
Port-au-Prfnce, le 10 d6cembre
1938,
F. M. LAZONTANT,
Colonel, Quarticr-Mattre
en Chef de la Garde d'Halti,


Agsat ExasrI: ERNST LUDERS.


*sfl~ks*4fl Aeaeaed3*fas~J eehth*9*fl~r~~ LbOflC~ M*ra~'tflflflfR~ltDQ9t~~tSN *fPW*~uqSS


BERLINER HOF


ECOLE SPECIAL

STENO DACtYLOGRAPYIU

Reconnue d'Utlith Publique
Angle Rue.
du Centre et Miracles
'Te'lphone 2620
P-(aUwPce
STENO DACTYLO
COMP rABILITE

. Le seut ftablissement jusiqu'ioI h
Port-au-Prince tu les prescription
eahniques sont rigourteuement ap-
pliquies.
Une reduction a tti faite aul ta*
rif general des course pour tenir
compete de Ia rareti du num6rai.
e. Demander Prospectus.

FAITES ATTENTION
I.E BAZAR NATIONAL
Encore rI'NEI FOrS, s'enorg'eil-
fil d'Ltr.. E PR EMIER A offrir a
sa ClierntJe et au Public les avan-
toges do NOrlVEAUX PRIX d&-
coulant de I'Accord FRANCO-
HAITIEN, pour ses rayons de:
Parfums Ies tl-Us 'n vogue de
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de la famoieue mar.
que rMarie 3risart,.
Vouis le devez i vous-rmnmes de
VISITER nos anyns.


if, mffa,,tt olm


*r


I






P^':; 'IA G E r w ** 64A S fl. W S* fll V
l PENSEES Ge line i

Tout vent du tratvail. Le travail
: et Ia lot de a vie humaine. U n en
faitla beaut et la morality a
LASBOULAYE;
wAgence du Cap.Haitien
Les idies sent I' aboration com-
mune de totes les nations eivilil Service de luxe rapide entire Cap-
s6es; mait chaque pays su les ap- qaitien et New.York,
proprie selon son goal et son ginie. Departs rtguliers. du CAP-HAl-
RENAN. TIEN tou, lea Jeudis A 4 heures
P. ML et arrives A New-York les
Lundis matin.


( ite)
(Suite)


LIMA
Excelentisimo Stenio Vincent
President de la Republica de Haiti
Port-au-Prince
La VIII Conferencia Americanai
ha torado conocimiento en su pri-
mera session plemaria del concep-
tuoso telegrama de Vuestra Ex-
celencia y aprecia el noble eapiriitu
pacifista que inspire luo acts y pro-
posi:to del Gobi-rn. dc. Hiiti A-
Sgradiezco a numlie de ia asamblrnca
americana lc0 votls e foimu010t
V ue.' tra lEx:~; ki ,!; t!:or c:.I'LO ,1.-
Nuestros trabajo., c; I.,.s i{pl t;i
valiosa participacioun cotrrcspL ndde
a la delegation hairiana ofrczco o'
Senor Presidente las seguridadceM
de mis consideraciones ma alta y
distinguida.


CONCHA
Preseknutc de la VRK


TRADUCTION:


S. E. M Stti- 'ir,(.n. E
President dr e i Rpbi'Ji,.ti ulij Id'1t
Port-au-Prince.
La VIIle Confre~ncc amrrtncaine"
a pris connaissance e r sa session
plemere du t6lkgramme si plAia
d'id6es de V. E. et apprecic le no-
ble esprit pacifiste qui inspire lea
actes et les pcnsees du Gouverne-
ment d'laiti. Je rnmercije au nom
de 1'Assemblk-e Amnlricaine des
vceu-x que forme V. E. pour le sec-
cas de nos travaux auxque! le a Di-
legation Haitienne prendi une part
si precieuse. J'offre a 31. le Prsi-
dent le- assurances de mna consid,-
ration la plus hautc (t IL Pi lAs di.-
ting uii .
(S)": CONCt'A,
IPris. de la VIllt Conference.



PROPOSE ET
FAITS DIVERS

(Suite)


les centres le pius frequcntl- (',
la Capital, do la Province et :1
P'Etrlanger.
Lo se trvice- d tublicit' s''tfitr
cormnle intermkliaire i cormn r -i-
cc et ax a9. ireff is. pour le.- ,nn-.]-
cesrtaifr'ar- la voii d jouLctitl.x, -
radio.s eLt autree.
Lu e 'icrvlc d. recon vr'men
cst idiri. 6 i ar MMe', C. *bertr >
homme, Avocat t I~Me. Gr('.r'
Roc Comrt.tbl-.
No'as l.lr .t1t(Ii rnu Mt'fticit1 i. : '
et nos C1.ux aux directeurs dce c
bureau don't 'initiative ne o p- j
qu'etre utile a Il'interrt g6n6ra.l.
Le Bureau Inter e.At a l'etag: h !i
la mason Langenschwarz situ&d it
l'angle de la Rue RWpublicaine -t
de la Rue des Miracles.

A LA HH3W

Ce soir, A 7 h. ,), le Nouveau
Batonnier, Me. L61io Joseph, en-
tretiendra le public des active'&
auxquelles le Conseil se promet do
se liver durant I'ann6e de son
mandate.
Radiophiles aux 4coutes!

L'AVIATEUR GORDON

Nous avons reu. avee plaisir en
notre Rdaction la visit de P'Avii-
teur Gordon qul tenait a nons in-
viter & une balade pour et aprts-
.srdi a bord do son avion. 11 6talt


I'ROCHAINS DEPARTS DU
CAP-HAITIEN


SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANT-A PAULA


15

J9


Decembre
D6cembre
Dskcembre


PRIX DE PASSAGE:--

Cap-.Haitien-New-York,
lre Clause:

Cabines ext/ricures,
minimum.......... $ 135.00
Cabines intEriczres,
minimmu........ $ 95.00
Pour tous aut-r. rs' ]n l:ements,
s'ati .e ,.L r A:

H. C,.IANIL'LLLi & Co.

C, ..Agents,


Cap-Haitien


Phone 291


Conferencia.


ac,2..n:pfUj it Un3: F,.. r.-. e .m i, M r G &-
i-ard:i Salmon.
M,'. Gorlon J.. .ra c-.ore quel-
qu,- m,' c i -i *,T ie regagner
Il-s, : i'.--L'\:-. I; :,i:.- a m me djt
qu'iI c.p' ;ru fire .tcq ii ition d'un
nuL'tCi al:,pareii et rctcuriner lan
prochain h Port-au-Prince oi il s'-
tablira dtfintiti'emcnt, Nous remer-
cinrs Iavnat(:tr Gordon de cette
grande manqu. fle o couirLtiie dunt
noius sorunmes l'objet do s a part et
en prenon.S occa-.ion puur liui re-
nouveler I'expres.,ion de notre vi-
ve sympathie.

NAISSANCE

Les 6pouux Andr' Pasquct ont eu
Ia j. e de voii samredi iA -I heures
di, mrti:'n teor fanmille s'atgmenter
:idun 'e tiiltt i.e .,:r-:m L'e
Jacqueline
Lai mere t. rl'enfant sc porttent
bien Nos comir.iments.

D)ECEES

Nonu ivi -- a;, !- avUc pein-2 ;a
mort de
Mr Annibal Dieudonne
. ur'VenrL-- CE' T'.ti n a 6 heures.
Les fiL nt-r,'.s- aunuront lieu cet
aplr t- iic- ji id -1 hI.-ures a Sainte-
Anne. Lce envo', part ra dc la ma'
sni ranoitLiiro, Mah i 'u J.r6mie en
'ice cr Saint G6rr d.
No i- i -U to i is 1 i ioIs .i neere
couh]. c.-unce.-, ;i.s p,- t ;,r !'t;-t (in du -.
funI t, parti il r.n-r lt .i son p re-
MI' Jailien Dier irdonnm fun des pre-



Is I m ont CU- matl:
Mr Diieu eil Desruisseaux
Contracteur Clhef Magon
Nos sinflCers condolCanceis A s
vkeuc. sea s ruisseaux. Veiis Desruisseaux, E-
mile Dsmruisseraux, ;t son gendre
Franck Solagne et A tous les au-
trcs parents et allies.

oETOILE HAITIENNE*
Convocatlion

Les membres de I'cEtoile Hai-
tienne sont convoqus$ en asasm-
blWe ce soir mercred! 14 D6cem-
bre, a 7 hrs precise pour prenrtre
certaines decisions urgentes con-
cernant la bonne march du Club.
La reunion se tiendra an local
ordinaire du Club, chrz Mr Marcel
Prdzeau, Chemin des Dalles.


MAGSSTIC


NOUI



La Jo
deo
d6p


v t5~ i n v ~ ~ tTff '' Pl ~ s W % V fl*'4


VELLES SPECIALS



urn6e draujourd'hli Lima
nombreux projects ont it6
os6s par ItE Delgations


LIMA (14 Decemibre).- Les db-
Iegu6s des 21 R6ptbLhquc.as ont com-
menc6 A travailteC ardemment au-
jourd'hui, Ies confrcvtent mainte-
nant des problbmes de la ptlu h;u-
te importance d.nmi 'organisaktin
de la paix dan.s l'htmisphere occi-
dental et ina .pr;e ,nr, des Ameri-
ques centre tnue aggression etrangl-
re. C'est Mello Franco ancient chef
du Foreign Offir'e brisilien qui a
Wte choisi ponu prti!der ce comi-
t6. 11 aura a coitlnatl:e de nrm-
breux projects r-,.'tifs a Ja d6fcnse
du continent. Parmi ces projects fi.
gure un plan Je defense continen-
tale de la d Iegationi ventz'2iienne
qui comprend 'in,. meEhode detai,-
1ie pour cornnar.eu PIgrussour et le
code mexicain de la paix.
LIMA (14) Decembre.- Parmi les
projects deposes ce mutmi figure ce-
lui des ddelgations argentine et
mexicaine pour la con.solidation Ide
l'hmi..-phre occide !Al et un des
Etats-U'iis pour unite. le!e traitfe
existantzs. La dielgai';t: argentine
a det'os& aussi ce main une uecla-
ratiun de ~.olidaritl arne:-ianine u1ii
sera ktudike par les l a'ties dl6!6-
gations. Quatre d l Iga K. argenri.t.
ont Cte rormm-is pour rediger urLt.,
daratri.in i, propcs de l'iE.pagn..
L'Offre de m.diat.;,n pan-ameri-
:aine dan, laI guerre c;v.'il esp:a-
grno.e cr,-a -r.umise a,:x :utre d&-
ligation-1.

I'n Projet Contre F'Alltm;sgne

LIMA (14 Decenbre).-- 1 a 6t6
appr:'i quc la delegation aiger.tine
a app:rouve le plan de Lr Antelo
scion sequel les republiques am&-
ricaines ne reconnaitron: p!hr aux
citoyens strangers le droit d'exer-
cer kle droits politiques garantis
par leur pays d'origine tel qui pI~r
example iorsque le; alli'marnd, vr-
tent dans ces pays tandi-s que les
elections se d6roulent -n Alema-
gne.

Un Interessant Projet de la
Delegation Nord Americaine

LIMA (14 D6cembre).- La de-
ldgation de I'Uruguay s'est atta-
quLee la prernuire a laIa question jui-
ve. Mais les terms de son project
ne sont pas encore approuv6s par
les delegus qui pensent que le plan
doit etr" public avant. La dil6ga-
tion nord amrnricaine est en train
de pr6parrr de nombreuses recon-
mandationns d'ordre 4conomnique a-
yant pour but de promouvoir aux
changes commerciaux inter-am6-
ricains.


Les Etats-Unis Dominent
Sla Conference...
LIMA.- (14 DXcembre).- On
fait observer dans.les milieux de
la conference que la representation
nord ambrcaine est tr6s forte dans
chacun des multiples comit4s de la
conrft.rnce. Par ailleurs lea r.um-
bIreux dibgues du gouvernement
de Washington ont communique
aux autres d6l6guks la loi que dans
2 semaines on doit aboutir A des
accords.


Les meilleurs pyjamas jusqu'A
present ne sont fabriquds qu'au
Baar Modere Sallm E. lHandal.
Rue du Magasin de l'Etat


BSRUNKI PtOP'.


l i.fl.- --- 4W. .:*..*'-*A *.*A. ~...** *. .i.i




Librairie Nouv


,, L iibrai' la atrsx aa"r :. t.l::":.,i|(+

(Maisn de Cofance) :

J. E. Hoover (Directeur de la Police* F&drale) : Crimer
Etats Unis ........ ...................... A... .....
Dale Carnegie: Comment se fire ades amis......,.,
Paul Reboux: Le Nouveau SavoirAimer................
Robert Bratsiach: Corneille ............................. .......
Nicolas Sfgur: La Chair et le CWeur .............,,...... i y
Louie Pierrard: Terres des Indiens ....................
L. Daudet: Les lya sanglants ............................ .
G. Lenotre: Le roi Louis XVII ............................ .
G. Lenotre: La Captivitl et la mort de Marie-A.ntoinette ......
G. Lenotre: Bleus, Blanes et Rouge s ............ ...
G. Lenotre: Le Drame de Varennes ............
G. Lenotre: Les Massacres de Septembre .............. .
H. Houssaye: 1814 ...............................
1811e (Les cent jours) .. .. ........ ..... ..
1815 (W aterloo) .............................
Louis Madelin:. Napolon ................ ..................
Saint-Aulaire: Richelieu ....................... ........
Saint-Aulaire: Talleyrand ..................................
Batardon: Cours pratique de comptabiliti (2 vol.) haq "
Batardon: La Comptabilit6 h la portee de tous
Deschamps: Cours elementaire de commerce et de copta iui l
C. Lejeune: Le Commerce et la Comptabilite ...........~;. :;.
Capon: Nouveau secretaire commercial ...... 1: '
Mc. Laughlin: Nouveau correspondant comm.erialna af. ..f i
et en francai ........................
Bt, ellegarde: La Nation Haitienne ......
1815 (La second abdication). La terrnur blan-
che
ch e ........-..,, .. .... ,,". ...

LIVRES D'ETRENNES CARTES 6E NOEL
ALMANACH VERMOT ALMANAC_ HACHET'P t ::'

w .s"="- "" ",., "- *. .'" ":':"

PETITES / AVIS lI
/ -. ..:;,, :*.

La& 4nque Nationale de ::
NOUVELLE S publiqe d'Haiti avise le s
public$ qui ddsiren- esr~~it ;
leurs cheques d'appointurgwt..is"T
le mi's de Janvier 1939 t 8ii :
Dimanche dernier, au Pare Vin- chete de la Banque seron. omi'.":
cent des Gonaives deux equipes it es fins les 22 et 23 .
coalises se sont reneontrees en 1988 a 7:30 A. M. jtu i "f
un tournoi qui fut tres anim.-- Le P. M. :
17 du courant, 1'Union se mesure- A partir du Lundi 26 Dinemb
ra a Vertibres. 1938 I'escompte des appointPmeui;:'
de Janvier sera reprise et oenti .i
Nol, le jour de F'an approchent? ra come par le passe, les samlli
Madame Simon y a song depuis excepts, jusqu'au 15 Janvier 1i
longtemps. Rendez-vous tous a pour cux qui dlsirent
Magasin de Madame Simon, le pa- En ue e n aider B fiaa y^
radis des enfants, Y'ami des pa- vant le 22 Deembre 1A933 vretl i
rents. Le plus grand choix, dc reglements des escomptes du soi
joucts Magnifiques et les prix les de Dkcembre, les intlress6 34i4I
plus bas- invites A se presenter le p:.i
.*B pidement possible a nos guiI
C'est le 3 Decembre, informe les 19, 20 et 21 D1)cembre ]W^' "
,4Le Courrier de I'Artibonite-.. que L'escompte des appoint eme !a W
fut consacree la chapelle de Daran- Janvier 1939 ne sera co
ne, petite localite situee non loin de qu'aux employes qui auront .ii
la Cite de I'lndependance. Un nom- chev6 le reglement de l'esca.ff'.
bre imposant de pElerins s'y talent leurs appointments de DecA I
rendus pour offrir lur devotion & 1938.. \ ';* [
St. Francois d'Assises. LA DIRECTi

Meuble. .. Meubles... Meubtes...'",
Jeux de salon, Chaise., Berceu-::
ses, Tables, Chaises plianic.s, Lits '.:
en fer Simmondsa Sommniers Di- L'AXE ROME-BERLIN :.
vans, Cadres plants en for et en::::
bois, Matelas, Malles et Maitettes, N'aura aucune repercussieo:: :
Tapis en line et en pairr tuutes les prix et la presentation pairt
dimensions, Moustiquaires, Lino- te des cel41bres produits GCiE3
liums, Passages Serviette~s et Ro- don't les dentifrices sont oj:1


bes de bain A meilleurs pr.x chez dans toutes les bonnes MedSii
Paul E. AUXILA, rue Traveraivre. d'Hafti h une gourde le i:L!i'
*** '" .': .
On announce la representatbin .m:.
prochaine, aux Gonaives de la re-
vue cqa pique sous lea tropiquesi+ 300 de large et meront entourhsi:
**0 parterres. Nos compliments & t...
Lundi de cette semaine, rap;)otr-
to tLe Courrier de I'Artibonite* A laCommune de Percheat
s'est ouverte, aux Gonaives, la Raphael Valbrune a
session criminelle. Des affaires trWs Juge de Paix. Compliment :.
int&ressantes figurent au place.
** ALe dimanche 18 9Dcembre *
,a ......... ..ie. una reDr..axttW1,,.


r

1


1


thatrale qui sera offerte par
dame Robert Marthone JDe. "
ny, la Rue du Centre
Halle de Vve Justin D6vot 1. :
avec un programme trs :;
Entr6e G~n6rale: 5 i
Lever du rideau: 6 heuMsi

Chamberlain a d^d y :iJ
Chambre de' Communess d
gleterre n'ftait .pas obl-.
au scours de Ula .^,.
dermibre ou lune de ses
taft attaqui par Yital i


L-exposition de peinture organi-
sie, dimanche & l'Union Club par
les artistes capois, connut, informed
qLa Lanternme un vif success. De-,
prix, croyons-nous savoir, ont tA6
offers par M. Raymond Laroche,Ia
mason Schutt et Leo de Catalogue.

Le m6ime confrbre signal, ces
jours-ci, au Cap, de nombreux cas
de malaria.

Cette semaine ont Ath terming
lea trottolr du Pare Vincent. Its
mesurent 400 wtres de long sur