<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03517
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 12, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03517

Full Text




PAGES1

. ANCIEN

EIEtN lD'HAITI


QUOTIDIEN FONDfE EN 189

LE PLUS REPANDU D'HAITI


1stst


ERNE1ST G.C CHAU T i
Di raetr.: e.I'PrnpAiUdir

FRED. DUVIGNEAUD

J''>r~c~i~ii


, .;


43e ANNEE


-II


PORT-AU-PI


RINCE LLU


NDI 12 DE ([CEMBRE 193M


No. 2.1'87


I: ETUDE

L'UNVERS
t: e 1rcpteur k resonance n'est ni
jI ai chautT directe ment par le


I.a majcstikuse station d'6mission gRa-
dio-Phebus. n'envoie aux terrier quE
ders or-de El-ctro-Maganctlcques.


I'b prsentant h nos lecteurs no-
I tdMngue Collaborateur Mon-
SRsoul Audain retour d'Eu-
:t des Etats-Unis ofi il s'est
ie exclusivement. aux quces-
identificuj.es durant les nom-
Sasnnee qu'il y a passes,.
itco llaborant aux plus grands
!Sa eu de Paris, nous commen-
'mOm;s sa signature, une 6tude
.g~ S approfondies sur les nou-
M theories cenernant la cha-
Sprtaire.
iir Raoul Audain est le
l e61&bre medeein Lion Au-
ie vinir6e mmoire.

i.exploFations de la stratosphb-
:5 le professeur Piccard, par
eiaaautes am6ricains Stevens
4lderson et les enseigrnements
:l0toint decoul6, aussi bien que
%ieawertes recentes de rayons
ji....inconnus, come parr
lp .) la Lumibre Noire, noun
.It am~ ek verifier certain dog-
.i5sccept& comme absolus. i
bk' lquelques ] everit.s.i..-s ensei-
Squitte it les bousculer qtuel-
ipeu. Ces recherches nuns oiut
t ctez les tclluricieta.
..Esme totes les nouvelles doc-
t.- Pasteur en sut quelque
in-les adeptes de la radio -
tique ont des d6tracteurs. ont


te ehatstans.
: 18130, un precurseur avait
'Ati mareghal Bugeaud que cent
.I piU tard on entendrait, chez
ds C 0oneert jou6 au mrme mo-
SitLondres ou a Berlin quo les
NiaM voleraient dans les airs.
:itj New-York serait a quelques
I i deParis; la langue fran-
bi aurait pas C6t assoz richer
WO& i pour vilipender cet ill u-
..et pourtant cela et.qt
ib ts, rien que de; faitl,
A harite logique qui en dcoule,
Suelque pet boulevers6 les en-
:Amients requs. Entre autres
1* ii nous a Wte donnC- d'ad-
Q e que le Soleil n'tait pas l'as-
u..*'Itumnier et de chaleur de no-
Inffance. Si nous consultons le
;;~laifre ur la definition du
Set de la terre, nous lionns:
Si8. Soleil est le contrc d: no-
i;it^me planktaire, source de
Set de chaleur, il est le prin-
.ivififiant de tous Ic s et r- or-
-,-.. Le globe terrcsetrc, n
.th e vue do sa constitution in.
p ut tre considered comme
..au central en etat de fusion
*dt& la couche superficielle (50
Set esule solidifiee, mais en-
$~aJmijse A des contractions qui
t le soulevement des mon-
et parfois -mime des frac-
.& travers lesquelles rappa-.
.t masse en ignition (vol.
:;1 w ,


-i allont done dvelopper le
Stiivant: Le Soleil nest qu'u.


no station d'6mission de radio et
la terrc. n'est qu'un vaste rcepteur
it resonance double d'une mons-
tru..use central blectriquc.. car
U'l'ivers est entiroement soumis
i i'E.,ectricit~,
On pourrait meme donner cette
explicatiion du mot: l'Electririt est
un ci nsemble de radiations qui nous
vient du Soleil et que les homnmes
ca':.unt A leur usage.
Le Soleil nest pas le Soleil.
Nou.ti avuns parl des ascensions
dh prrofesteur Picard et des aPro-e
ni.uts americains. les capitaines
Stevens et Anderson A 22.080 m&-
ires. Qu'ont-ils constate? Que par
suite de la rar6faction de ]'air, le
ciel s'assombrit au fur et A measure
que nous nous 6levons. 11 est d6jA
'un gris noir i 22 km. d'altitude
e.t devient complrtement noir dans
le vide. Le professeur Pieard s'est
aparru, au course de ses deux mon-
ters: qu'il avait ressenti le froid,
la premiere fois parce que sa na-
c;lc detait peinte en lane et la cha-


leI'r ia Cscondce fois, sa nacelle etant
rn.iire.
Ls- ac'ronautes am6ricalns ont
not ,' que la parties sup6rieure de la
rnacell1 pointe en blanc tait froi-
de t. que la parties inferieure pein-
te on noir 0tait relativenment chau-
do aiors que le soleil n' tait pour
ainsi dire plus qu'un astre pali.
M. Rry S. Sternfeld, qui obtint
en 1934, le prix international d'as-
tronautique, et qui a specialement
travaille ces questions complexes.
nou- a donnu un expos particu.
li&rement complete don't nous ex-
trayons les passages suivants:
gLes diverse caracteristiques
de I'atmnsphere terrestre sont d'un
grand interet pour nous, non seu-
Ikment 1:are que Fair constitute le
milieu dans lequel nouB respirons,
mais aussi au point de vue des di
vers moyens de locomotion aux-
quels ii sert parfois de point d'ap-
pui. Ce facteur ne perd rien de son
importance lorsqu'il .V''agit de de-
passer los limits de l'atmosphere
et d'aller clan s le spaces vides.
Elant queique peu g6nante au d6-
part d'un cosmonef, I'atmosphbre
facility -par centre 'atterrissage,
::servant de moyen det freinage. elle
fait gagner du combustible en
quantity bien sup6rieure A cblle
qu'il faudra perdre pour vaincre la
rtaistance de P'air au depart. cL'at-
mosphire nous int4rease encore en
tant que filtre des rayons solaires
qui nouns parviennent dcpourvus de
certaines radiations, paraissant fu-
nestes A leur 6tat vierge. C'est sur-
tout I'existence e I'ozone dans la
haute atmosphere qui est de
grande importance pour la vie sur
notre Globe. Les molecules d'ozone.


(Voir svits w as l& p)


A, EST LI X;RESS1ON DE LA VTrAMIITMOT API
-i4,:c: '


ASPECT EXTRE~fEMENT

GRAVE DE LA QUESTION TU-

NISIENNE POiUR LA FRANCE


ROME.- De jotur ti jour les
menaces pour la France se dessi-
nent avee plus de nettet. C'est
pourquoi la question tunisienne
Roulev6e ii y a 12 jours tie cela par
!e Parlement italien a pris un as-
pact cxtremenent grave pour le
peupfo, et le gouvernement fran-
cais. Maintenant que la camp-pgne
de la presse italienne s'eat quilque
pecu calmee, quoP se perdtnt dans
spacee dlu ciel italien les ichos dtes
cris des Tmanifestants fascistes, In
question fait ]'objet do lttude des
homes de plumes, des diplomats
mnimes qui s'efforcent de prouver
par 'his.toire les fait.s qu I'affaire
revt uner importance plus grave
qu'on ne le croit,


L'HEURE DU REGLEMENT

A SONNE

Une grande revue italienne qui
certainement est souchee au palais
Chigi a pubie ce matin un article
significatif sur la question qu'clle
Lteund aussi au riglement des nffai-
res de Djibouti et tdu Canal de
Suez, ,En ce qui concern Djibou-
ti, ecrit Relazioni Internazionali, la
position italienne n'est pas moins
claire. L'Ttaiie avait demand Dji-
botiti A la conference de la paix. La
France la lui r ,fusa. Ajounrd'hui
It destin du port de la li\gne de
chemin d(e for ie D3ibouti ca: dans
];s maiins it-aiernes. Autre pro-
blinil est celdti de Suez: I'ltalie re-
vceidiquc la revision en sa faveur
du Statut du Ca-nal. Tels sont dan.l
leir essence 1,.s trois problmrnes a-
fricains qui doivent Etre resolus.-
L'heure dch ri~clement a sonin. Elle
ktait attend e de tous les Ilaliens.
Les nouns come colui de Tunis
consacre par I'Histoire ont une va-
leur identique A ceux qu'on attri-
buait autrcfois aux noms de Trentt-
et Trieste.

AVEC 0U CONTRE L'AXE

T 'a revue critique ensuite 'atti-
tude actuelle de la France I'A-
gard de I'Italie et affirmed que cet-
te attitude est contraire eau nou-
vel esprit europ6enr. II ne faut pas,
dii elle, pei-dre de vue ce dilemne:
avec ou cuortre I'axe*. Ce qui 6qui-
vaut a dire qu'il faut considerer
les rapports franco-italieni avee
tn tout autre esprit.

CES PROBIEMES SERONT RE.
SOLUS OU LE PEOPLE ITALIEN
LES RESOUDRA

L'article declare qu'on ne peiut
pas arreter gla devise irresistible
d'un peuple de 45 Millions d'habi-
tants; que l'Italie emarehera droiti,
6galement dans la question de ses
rapports avec la France. (La si-
tuation eat claire, conclut la tRela-
zioni Internazionali: le people ita-
lien dolt rgler avec Ia France. Le
people ifalien pose clairement cos
problWmes sur le plan politique ac-
tuel: Ou ils .eront resolus ou ii les
resoudra.s
(Voir la suite de nos informations
ean 3t e t 4wme pages)


LE 25e. ANNIVERSAIRE DE
L'ARRIVEE EN HAITI DES
RELIGIEUSES
FILLES DE MARIE
lier s'est cl6tur6e la serie des;
fetes commemorativeYs du 25e. p-n-
niiversaire de 'arrivee en Haiti de.t-
religieuses cle !'Ecole Elie Dubois.
Comme on lt s.ait, elles debarqu&-
rent A Port-au-Prince le 10 Decem-
bre 19.13 et y fondrent 'dtabli,-
sement cornn sound le nom rl'Ecole
Eli*- Dubois qui jouit ldans le
pays d'une si excellent reputation.
Ces f:tes inauguries, samedi, so
sunt clturtr-es hier par une ker-
messe qui connut le pius grand suc-
ePs et 1n banquet. de 400 couverts,
auquel prirent part les anciennrei
clesve, de d 'Etablissement.,
Noucls en prtnons occasion pour
renouiveier aux Religieuses: Fillte
de Malrie toitc notre admiration
et JIur prt.sentn.o nos vives felici-
tations pour I'ceuvre educative rea-
lisfe chez nous avec tant d'intel-
ligence et dte cwur .


LE 1l2ime ANNIVERSAIRE DE
LA CONSECRATION EPISCO-
PALE DE MGR L'ARCHEVEQUE
Le 18 D6cembbre marquera le
11me anniversaiirc de la Consecra-
tion rpiscopale de S. Ex. Mgr L'Ar--
chervcque Le Gounze. Aucun echat
i-' .9',-ra dionrid (c.royon.s-nfus .avoir.
a ci t C e lireux annivr.saiire qui
tomfrbe' dirna(rnche proclain.
Nou~ nol; aos i to.-ouiso tcke ocur au
Cberg6 pour commemorer cette da-
to et pr'iof S. KE:. I1gr Le Goaaze
t(i r'e l..ir, it cu:te occa.sioi nos
n:eilleur-s '.vunix.

L'EI)LITE Du' PORT-AU-PRIN-
C'E ET LES ENFANTS

DI)E LA XILLE
Continunt sa belie tradition,
I'Administration Locale de Port-
au-Prince a fUte. hier, A I'occa3i'on
de la Noel prochaine, les infants de
In Caritirale. Le President Vincent
avait bien volul assi.,ter A cette f,-
t.e intime et au course de laquelle
une envloIppe charge et tn jouet
furent remis a chaque infant, -
Pour Ctre simple, Ia petite f6io
d'thitr ioe manlqua gu.'re de gaietI.
Et des iteauxix fureLi; distribud
aux g:ts-c', arro.'6a dto filne li
quiiturs.
Le rCheCf Ie I'Ettt, e)tour6 do i
Secritaiir'es d'Eta] in'rsent, visit, 1
l'issne ide la petite c6rnCmonio, I1
panv dc l'Ti[tel 4dr Ville qui .t'em-
bellif dte iptlus en plus grHce itA l vi-
gilauice e i'Admirnitration Locale
de Port-au-Prince.

DON DES FRERES DE
SAINT LOUIS DE GONZAGUE
A LA FANFARE DE LA
CENTRAL

flier, ainsi que nous I'aviona an-
nonc6, la Fanfare de I'Ecole des
Arts et M6ticrs a jouL, dlurant tou-
te la journ&e, A l'Ecole Elie Du-
boisi don't on fktait le 25tme anni-
versalire.
Lea nmcbroux morceaux ex6cu-
t0a avee brio ont valu h ces jeuneos
muisiciet, des appl)audiouamenti
repete6 et a Ijour Directour Mr.
Fernand Crepsac de vivcs f6lici-
tations cd& la part de assistance.


Lis Fl'orics die Saint Louis Cd
Conzai.gue nnt t6 si bien impres-
S.iornn.s par la tenut e ces centra-
liens et leur jeu nuance qu'ils leur
ont faith parvenir, ce matin, A titre
gracieux los morceaux suivants:
La Vivanitldire. .Polka... A.
Baucourt.
La Pr.f,'re. t Marche .. E. Bois-
son.
La ,'Meur cu Printemps... Schot-
tisch... 1utch<;teau.
i 1.' Co.pain... Qualrille... A. Bary
SLa FrCgatc... Marche... F. Ziegler.
Le C_'-nccr: tds Anzes... Audan-
toe re.l;-: E. LcccVeur.
TLa Str. En-;lc':. Andante pour
I eva':ioi ... dc- eLord-'ze.
L; plaisirs dcu jeone fige... qua-
dril-, .. BLnchct au.


La ftrtr des c an3ieuri-... Qundril-
le... 11. Eridoine.
CLv a'L gUstO tite la part des Prt-
re-s ce St. Lroui, de Gonzague et
poVr Icquel nrus les felicitons, per-
metnra ia i Fanfalr de la Centra-
le d'eirichir stn replrtoirc pour les
prochains concerts qu'elle compte
donner chaquce dimanche sur une
de nor i places publiques.

.MONDANITE
N;'.V, -s ;innrcons nvec plaikir le
iprochain maritage d la i(istingute
M.ile Hitha Malary

T. n An< aior;tctir tt hTMi
Ytr Hlubeirt tuarr.
Li li(. l.t]c, :(...*n N vlti;,n ileur se-
ra donn,'-, i la C'I thi -lrl le IL' mrer-
cr'ed 28 )Dci mt: re c tirurant i 5 hr.<
ft ti m id i K!' .,.-rlfllti.
Nv.- rc :;...!! ~r ..:\ cx Lde bcloiheur
4_,. ,:1,: pn'.t.-p(.r;t"; a TIom Ipagnecrt I-
ch-rrnant ccuupc.
xxx
.1 ts a ivt -, irt'u a','c pinisir lr
,'; ; >- r.L : di pri(chain marian e de:
Mile iCcorgette HoWarth
fi!et de M.. In'. ne Mau.1 rice HIrogart
'',,t c n'ret. a 'Ir. Ernest Alfred,
i.5 dir M.r r: Mn'Mme Florian Alfred.
La: lN utbdictlin Nuptiale ]lur se-
ra don ,.e ;. ,ieidli 20 Dccmbre
193s 6 n iioi.purv' lIt LOmie diu soir
en a Iasiliquei Notre-Dame.
Nousl& i-it flr'nOls f occasion pour
prhI'tnteiIr til cisttingul* couple nos
sinclr,'.s w-ux lde hnnheur.

Alt STADE DESSALINES
SOau lai pr.)Sidnc' cle M. Alfred
de Mt:: tci:. a 1tu lieu hier ule belle
j'i,:rti tci football pour l'inaugura-
tion ilu Club't italion le aDopolava-

C('l t' f;ytt organitie par le Char-
ge d'Affaire.s Italien et lte memr
bre.s dun Club a emn un cachet d'in-
tirnit; et rie distinction,
Le match entire les bleus et lea
jaunes a 6t6 nul. Les deux onze a-
yant marque chacun 3 buts.

Si vous voulez 4tre bien log4 et
bicn nourri, allez t la cPension La
Fayette>, Chimp de Mars, maison
Prtzeau,. no. 5, oil voua trouverez
charrbrcs fraiches avec conforts,
mets choir isri, ser-vice irrAprochable.


LA SALLE DE LECTURE

OTTA WAN, CAPADA.

MAISON DU PEUPLE


PROPOS ET FAIRS DIVERS


f~ttolW*>M 1 AW^S -4 -rYI^I ,Jt VA.-acaMi *.r.


r Ilrr_,An4p -rmnar~r~~~*~~~~ *r~* -*r-/ Aff r


'~"~`"~ ~"' '~"'~~ ` ~"'~~~~' '~'~ 'T~~~""' ~1~ _1-11-1-r __--11_ ~-l---l--~U


* a----*L.


S . ... .....




.... > ... .. "" ".." .. ::: """ ::'i : ^: : : 'i : ... *:'"":i



E.,TlET %
S JOETS ""Osgl JH:ET" ." F i
: TSJOPETS 'JOSUS ETd

*(v I. es. a. .A$ 8it TBNT COMPLET : E JO.1 TS' POUR .EN ANTS. "Id
S PASZ A L ANCJIENNE MASON FRANQOIS FREDA, GRAN' .


Cinula.re as Pr6sident de nr entire tistfaction au acing R T S


j;: :g:
il:
:;,. r
;
i
: :
i '
'.;


S.) et au Pr~si-


Club Haitien apporte un tel con-
cours auL Football I;aitien qu'elle
mnrite d'etre a l'ordre du jour.
Veuillezc agrer, Monsieur le
Pr.sideo t, rnes cordiales saluta-
tions.


Andr6 F. CHEVALLIER.


R.6publique d'Haiti
Secrelairerie d'Etat
des
R-ehatn'ri ExtC,'ie2ur'es
PuortL-au-Prince, le 28 Nov.


dent des F6i4rations Nat ionates
21 Novembre 1938.
Monsieur Ie President,

Le Comit International Olynm-
pique ayant designed la ville te
Helsinki commc..sigce..d .. i. Xl1e..
Olympiade. Le Copiite Organisa-
teur des jeux Olympiques de 19-40
a convie le Comite Olympique flai-
tien & participer nux concourse et
aux fftes qui naront lieu a ceItt
occasion. A Helsinki du 20 Juillet
an 4 Aouti 1940.
Le Comite Olympiqu Iht-tieLi Ae
fait un plaisir do vous irn1nsm-; 't.-
I'invitation, Monsiur ke PrCe.ident
:en.vous demand i-It.de v,.ht.'i:' .-i4.l
preparer (le.s n',lJ itn aUtI des .,1;-
m.ents pouvant digtrnen.':L :n '1 ,- .
presenter a cctt.tv Oly ,n 'p!a'-, cari
.eI C. 0. I.. n.' cmmmri rn i 'U .
moi.a de DLcemirti Il9.t 1'ii;ntrodltc-
tion du sport en Haiti :-i'raiti hi:.i-
reux dfe cnmrr- b".' ,. ( ra
.tion paIr uL i.. t l i. n .:--
brcusA et Tl.^ori u,' a' :i :- .,. ..: }
-t lsi ,',ki.
Une bonne (quiplf. ,:.;.
crute ici t-t p ut v'. i/ r ': .i ;-
Stant k rl b.ui:'.{ t i:rnm .ir. 1: .I
strtc.enri.'nt .ur I -. r" i. "--nt,- ,i-
I'anirn tF ur ,rn d lI '. 1. (1 .
c ritu. atlx C.rm 'lii "] i
Coup rit.' i I aC- ieu' r
cil' a hl ,-h .u 'f i.. ( .'a I,;, "' .: -
mateur nai;rm 'Loi *
des clubs de la CIz: .i: ": rI. i.
Province.
En te-irtmnait. L ir)e t :- m i,
M. le Pr6~idt nt, de r.'niiter ;I I',. -
casion pour pr-senter itu f lkiit;2-
tions diu C. 0, If. ,a i Fltddratin,
de Football Amateur q.ti \-i'ir.t d(i-
mettre cordiiaiement fin, ;in ,i'-
rend existent dan. l'n.-'.iott.ni
depnuis qulques joLsur sur :1,w
question tech iiqc u.;.,
La belle initiative a Vrlu t, It -!
thietic Club )quLi ta w'ri d' i ,',n-


MIn.ieur Ic Pr6.ident,
Je voLI accuse re:cptio: do vco-
";.e ha.tre du 17 nuovembre La iaquteLe vout me frintei part
S'nviivt a ,i:]n i '',1r e rmr vo'.re- Co-
ni 1..' Cor ( nir.t Organi-ateur des
el- l v cC-1 .iU rFcinn-
'I,' ei i d' pr.. : c 'Tca i, h:, i-
i. 81 N;iIl. ftymp;acc c
:.\'' it-Li Qi 14 (iit:- v'ilC 1' 2I1
I ii .( m t -
i. i a -: ..I :ym p 'l e i c: ui
I n :i 4..". t .M II




'i : I, t : t .' l '. '.- C.: v .. nt: .
L.





L 9 L





1 r r

Hi, trn:if

H I t L
21) -.", ir : n l .' ln ,





'"
-. ', .


- -


PILLOT

G(I ,ANDE BAISSi [ 2,S ., PA. IZS

Cti; RH Ks


O occasion ...'. ;: i.: ,-:: ... : :..: -, :n;.v.... lf 'if -
I v mi y rw ,iV ...i. ,... .,,.. ... .. .
jttt S 4..n44441t,[.,ur8- t -i t YPte-LR1


fr f "' C ^ ^f ^S^ ) m+,,.. .N o #- *l ) dNI 4) "*W)IWf
*


REVEILLON DE NOEL

UNE NX:UV i. I.In ItJO)UIR.A LE CC1ULR DES FINP

GOU .R:.ETS:

S'V SOUPER CHIC

MU,.\ LSVI .L' 0 fHlU. D i SOIR ET TOUTE LA NUIT

AL


Berliner


Hof


rr*..SJsyni- w~.-. a-- r.--r O--4'tO-- '.n tO -br~~*rl~PCI ~ '.ttr-.e-.#.9S eeaCP~~,+eRap jpj *

e~r-r. ru-suS#~*."b ~r i-itS.PS? 4'. t-.-ttr-t-rP r I~P~P'8~8* II3*JC~r ~ ~ r


4 1; j_


G atis


Ct htrJ.4ri 0G
tL kJiIVIL IA


S4
44
4
4
4.5
4
4.
4
4
4
-'
4t


4'
4


trcs bon mar.chll.





-- r ......... _... .. .. -.-
MA. .L A ,,. .


.^ C


AVIS


' I! est por la n co(nihsIi-Iance dit
.toutes ls Comi n:tic.; de giti:,li-
ne 6tablics en Ia-iti t'-; na'ii's'.ii.
faisant Ie comnmercu do gri.oinew.
iue' les -SuOtmiais-ions pour l'iajtljti-
cation du contract pour 1'ipprovi-
sionnement engazoline des Servi.
ces Publics, Exercice 1938-1929,
'seront rcucs au bureau du Quar-
tier-Maitre en Chef de lu Garde
d'Halti, le lundi 19 decembre l93,
4 10 heures pr6eise! d!.mniti .
"Les Int6ressas 'dsirant de >lus
* ample renseignemnents, pfuvent
.s'adressetrau Serviice 44--i'lten-
dace 'de la Garge d'Halti,
S'Port'au'Prince, le 10 d&cembre
-l.8 .

'i.... :", M LAFONTANT,

,Coelonel, Quartier-Mattrle

q-n. CGnhet d .)a Garde dRaiti.


LI


4'
L.


Stou ach;er d 'n sauce t de poadre


ROS01i d'una Gourde
9

n i"" 8tM 7 N i



II-d
A ; .,i- Le i j i:. "Mi^ -. u.m do Itat et Traversiere










-Jsa.* e .~r3+ .-.~~*p ~ ~~ ..- i- ~p eecri- i-se ne-sana'~~.PIC~LE~hC


SA d..t. '.- (.O ro1W INEi OL et ECa4tYPT01
GOU7 AClG:.'.HAi.: -CO NSEVATION PA PFAITE
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS. ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS .DES POUMONS
POP' -AU-PPINCLE HAITI, F LESP OVIrc.


4.A liTn

I ti ( SSCll C-


"~ a '.94~ ;-:~ -4
AV"



tr~Ir V. (F :4K


rneileuIte Ue arfrti s d% cannes
i9 & a e "
d'un vaste terri tire


reunissanat les weileurs terror ir.
.


-* C'"ste uit faith son arobme
'' ft



Si jT CGOUT COMPARE


fahit est incontestable


"ri--- -- --- *- -- t

MARVELA
: r ;:-. '+

Cc product change la cou
votre cha(ussure selon )a rob
vous portiz oUn 1elon -votr.",I
tume. Tout*.-s les couleuris.y,
pris or cr arguitnt,
1t n eraTqlnle p.:. Pt rlaw .,i.
magnifique imnddcbile mri.l
;1 rend Ie sivlier plus neuft.'il
fatigue.

Dcmandez MARVELA ,
vous habillerez avec e61lgana.
nonie Fans avoir 4 d6penstie
10 paires de chaussures.
Une s'oule bonne paire.vouiia s
fit, grice,- MARVELA.:
En vonte partout.

HYPOLITE JEUDY,

Distributemr.



SLE 'OUV'ELLISfi
Ref du1 Cent.r1 No. 13y
Boite Pnstnal No. 135. rTOt6phte;
QUOTIDIEN FONDE ENTI '1SI
Par
HENRI CHAUVET & CHEMA
Direct tur'.Pr o p' it :':ir
ERNEST G. CHWIV ti'
Direct. v.
FRED. DUVIGNEAU
edanctdn e hn C: ..
MAX DUVAL
Secretaire de la tn Rda t W
YVAN JEANNOT
Adminiatvatcfo .
C. BTaOBRUN




REX
.. : : t,.ii


CINE-THEATRV 1




POUR LE CONCO MtB
D'ELEGANCE

(Damme)

Je, soutiggn(, dires il
,.:.
M.......... .... ...


fasse partic dii Colt ..rP
rdirigera lea i; tiats
v rechain coThrouu a.v1)I;
gance dur REX.
Pt-au-Pce, Ie ....
8., : p s;


K.B,-- RcrmprfT^^ --
(i%, detakh4e-Ilt. ndo^lt
Po- a dana len bo.tet
Sl'ntre da REI .f..l:i.:
lobby da baleoP. ..... .:
... :, :.. .:I


: ..i.: 1:., ,
: : 444 4.:i ,.


,,,.,,,
......':::.;.:;
: :


- -- ~uulrr uc


u


rUS.SIl (C.


19,8


6IJ




p. "l A'* Vf* IA* J #: .. ... .n* .'* nv. rn .u.E NO YU kLLIST > !'w"""n'r""e '"*a""'""""n""""f*'" e""'"e *** A 5A


T S P E C.l 26A




Sau-Pce
ACTTENO Y" CTALO

peI &d'labtiliStmi Pju que
Angle Rues

4 sif Centre re Miracles p-
,. du phone 2 0----ite a .
Sg.c p.aw-Pc u tn

RTENOl DACTIYLO


















.Monsieur' C*'l' C D1in-Aim C,
.enf tablissemen.t js u'ie i u-








-trein paren Oiles! ruesripi w
e sin e o ri ,.- cureu' rsemen t a t

Eridction a et faite alu tL.
















des autre;al d' I e rs' ppur bii.ie,
qp dleur Ia r .C du numprac i
V 1' T 1P:.. 0 '' .i d1 Ia
..'-w'rLe do i u;- '. 1aa it *









adxnsieCr (kcir..r Bien-Airn.e
: enfants, a n ..; ,ue tous ]es a t-












lear 6 -ou ...e I 1' V(

D. s iautres 0 -' l-,':: ,_, .e ') '






L D.FA; I.' TLNTION.



eQlure tUNi I,;ln de. 4 rues
We C 4len t LiE 'I i i I ,E'ii c-l ii. A

r gea Ue N L.V.EAUX L. X I.' .i&-

SAITIEN, u NTION
iParfums ie, plas ten v'iue de
VSLE BA INAO

ore L'N S ',
.CHAMP. i'NL
qe.Miatre L Mr- i, ll.4
V oua Jt de i' : uccrd u"rIs'.. ".





VISITERN, u r s ryv s :




-LE SECRET
dce
L'HO M. E Il K

Monsieur Mi.herbo Lai.'iarc
.Directeur-P }pre,',aii-e o-i 1 le Secret di. I'JIonm' Cn hic .is a
Port-au-Prince. Grand'RuT Ni..6.5,
porte ii la c-onnaissancedi- .4 ;aima-
lbks clients [iu (Secret de I'Hommrc
".hica qu'l 5K tiont a lbur dispo.-;-
ton pour les couies A I. iadc :
costume de Vilhe, IHabim. Jaquetto,
t tu-Pn. Condriin 01 .n


SoIn Prompt titude -- Elbgwe.
SMALHERtJE LABTISSIER I,
Tailleur.



AU NOUVELLISTE
ET A
LA MASON ROBELIN
On trouvera:
Ie Brevet Sup6rieur de C.T':eit,'
LL' Brevet sILJple do C.tpacit6.
Elt leCertificut de tin d'EL.ciu Sc-
'Odaires classiqJOs (25am. p:rt.ih)
Diplnm? de Licencid en Droit.


ON DEMAND

A acheler ou & affermer
SWepriite de 10 &. 20 carreaux
l terre arrosae a proximity?
:.: ort ua-Prince,
:' reoser au Bureau du




.1" CRESTERfIELD est Ii seu
f Cf:lftte don't les faumeui' dI
'#EI..?.LES SATISFONT,. "


'O4I'I~E eu&itL


\ t'r 'e t.im:antcnt, v^ ''* v :

A u S t.l-ts.. pfli... I ,

(l I Ct i.. trau ?, I. 1 ,
I a.: r e ar, aitl, 1 I- .;
AL rtj 'M anus U I




Pit *u- rLITl, ie f': l (ZL l
1.






.
,. '
4 .
'.$ V '. ,,.. (. t.. ,. "4,' ... I... $%:













A Ai".
^< Z^ '&.. ,.. *f 34 f f f .... j











I. W
e c-", :i























;'A

,z,- # 41 'r $ r7 7 '.:7..' r ,.'eJe4,--- .
,. ,t,..142.(.. .. ...3,; .

.. .. ." .., ,. .. .. ; ./ ..... .. a,' ,. .
4;;, ,srttee ,ej e t .v- J :. ,... ,,',0. 7...-
+ :",. : +, .. ., ,, .' : :.. ...,
;+ :L <. .,Q :.'.....t ,. ...-. .,' ;.. .:. '.:.+ .''.:.i ,:'
o.+..,.-::., ,, ._+. .. _. ~ ... .;:",m


9,., ~~~~~~~~~ .'.<+ ., ............. ...,..
:,+:, .: & -,;," ,". :i ..,.. ::' ::.,+


A


AITES VO


's 1 it S


(he11m miplsS If n1 ? ?
CA eliin l] 'II ,


((24
('44 a' '('A 142 (<'3' 1 -
3 ~fl ~ii2flt+ 3,, 4
(143 -.3
> ~ ,~''4lti4'. 1fi0.n- 4 2 44 it 2>, 4...


'L13~ii
- 'i,-i~~: 44- 4343~.
4 4 3.....3, .


4 3 3
4.44.4 .. .K'3'4C>.


quise:




aux am:nTdes, Angel C ke, G;aea' au a ;.. 2. 22f6 C.,c.



ITOI,'FTES AI+ POdLET iET L( r]M iNON

VOL .i r I :N'


I-'na'.ir VaIN ru:11'i1'2'if'" 'ail[ : 4f'*; 4 4* 241-. fi '* 4
p r .tldN g ai. ;t. N !"p : *. ,':4 J,.- 4 '. ":
iliaflM .'' ..-M a. q11l: 1 '1! L .'4 I'0 i ; .i .- ':
It un1 .- qit' It.- ; a r.1! '?.


t, 'a, .j-










i 1..-- G(ic hs tirh.'
1 L 3.-1 f)ru 1,3 i'ra T:.



S .1 G in a 2- :.>
L i<.'-., n ." ', .' ,: *' .:


du
,; .;'.- : ", a .4 "1-

i n .


14



4,
14






t


4







S
3 4



t4


4 44








2'.



A :4'-. -
C; K ~'. ~'- -




Jr. 433.,~4.~


U '4
2'





- 3-



3,.,. 4




.3





3' 440


lANIMAUX DANCEREUI



i. i :.,u k tditre indique plus
..., :-o.g;f. n s d'abord aux
;:,- ..*.*;.:, ,ni(;t am x carnivores tels
S.. ;..'. ; a.i, et,. h1.s tigrK i- et aussi
.. ,'. : aut:, crocodiles, aux
,i;.,*. ,,Le, .. 1; n:mirlbre d'hom-
S:,.. .i t if irn chaquie an-
,... ':. .* ..d-. ,,nlljrr'im an constitue en
, '*... ..' i '. t t' .l ',l :-' cHq Ue t.



: ; .I consti-
:+ii, '.t t*,.- ;. irnimaux. dont la
..4L '.of-. 14vI'.-er, ent' proportioh-



., y :.. .' :'. ',- ..'.+.; .+.r!L :,e lit. t:,
til, :'tti lttll :,
U rnf tu per


ant
Sl i, ', ont
So 'i .- ratvatge an
l l: i'.,, X iocle,
., ;., :, i~i,. lEii.u n lde
S .... ]. .! P oste.

.. *., : i;!: -. ,.h earp ? <]e
...; :*i i^, t'a p tF. ', '.1


;. ; "..' u'!t d' n-ieH ures d'hyg:ie
.... in s rats et d i
..... 3 '.-;! ii. r !e t i.e-ev s p.-
I 4.g 11)''.
S. s a coi i-



au... .a -i. ni un pa -
dng'bre x.
m i fl.- nmde en tier














: .- ; :; _, '<, l mo s. r ?sti .
-, aV( (1r s pavoir-
vent servit
S n I para-










~. '.: ,..i- tda nt 1F
*v' n*,-;": produit lrs
:; (ii ;iura une 1-
.. -l.a :I,-,g.nif. e quandm
,: r> ,,;; ,' nomn bre do
efiuqilt' ann6o par
: 3. U'" 1 2nonde tntier

f: it... :s restae



-*,. : i+\ po r ic palu-[
4 ..- (a 10 preven1-








3 .- .., 1 Pu 1ll-
12 irfaitu-

;. r'nicrc. lI
,, .'*}*. 'elK.- 'u i (


I '- -::;.'-"'":,. ."-.. :. '*:, ,, ;,'. :.. ..; .,..'.v: .. : ..... : ,. ,
'.""-' ,





., ,' '
,"L ." ,'o .. ', .-..' 4': A ..,..> ,, .-" ".f., '-,:
f-D : .',:v:>-"~ ~~~~3, 4 : 4..:'4 ,.v/ ....;,,> ..,. : ,.'.. .....
4% a,','' <. ; 4".. .., ..
4." 4 "~g "'., 4:"" .'v :: ,'
"3;<..,'@ ,.', +. ,,. '; "" "" :% ": '" "'1"
; .. ,. :. ,,
4' .4 .,.*4 ,4 44 ''.'.4 '',. .'" *.

>... + ; ,: .- ,. ;. ... '." '. .-.. .. ... ..
'% ,';2',,',.,",'.' ;,'. ." ," 'I """ ". "' ..-


; "+. :^ : |l d o


i'our les commandTle, dc fin dfLai ,.' vt*U;- crire a

l'a -anc poor er6 ilecr 'er(c;jithr i 1.t at.. '.; r:. ..-

La M aip .n cdout ii y, e o r, ', s 1 .1 'i' I 'lai.~
P r o m p 'i t u c d i .l h r c ,; t n c .i t ,' .u ,;'. .n ., T r -
anuPriO Ic
Estomiucs d6 cats, rnatn z (it pain 1 1 a. t.'- atla ). a -o .


- .4- 44...--- -- -


DevanlE. vot.r pr-opre Cinir.ptthk O ouvrsnt Uf
C(mpfl. dr Ch ,u, A la ,q'. -" Nationale de ld
REpublique d'HaiLi.


h







S PNSEES
On dit qu'o change de cur en
thangeant d'ge. On a i'Age de son
u. mr, de son experience et de sa foL.

George SAND.
Le Paradis sur la terre, ce soe
rait les parents toujomtrs jeunes et
les infants toujours petits.
Victor HUGO.

;
ETUDE

(Suite)



combinaison d'atomes dtozygene
groups par trois, r.!'., i,.t la
majority d'elements nuisibles des
rayonnements du soleil et des dloi-
les. tSi a I'ombre nous ne sommesS
pas plonges dans une ub-curit4 par-
faite, e'est grace a la diffusion de
la lumibre par Fatmosphere. -C'est
par suite de la rarefaction de 'air
que le cie s'assombrit au fur et -a
measure que nous nous dievons; it
est dcjh d'un gpris noir h 22 km.
d'atitude et devieni compic:temnic
noir dans le vide, rEnin ls earae-
,.teristiques de F'ainousphere so "
d'un imnsret caI aU K.;r : wev-
cinea
-En presence d. ct .*'Yi-
tions troubianies, de c-- .. c-
trGihs, noufs smfnTeO i.
jdadmraut re-:
1o. Q h i :: ; ;. ,.


lemo uwa Ia \uc.
r2. e Ue ie So;cii n'cn.ei-' pc do
rayons caiorifiqiu'. en r, t-
difficile do c;.t.a ;r ra-
yonS tra- .rsi..- ;l :',-
n6taire ou rbg:.. e F;:,'. >
273o au des.ou. a, ;-,, '
grade soyent encort. s .i-fal--
ment chauds pour nous fairev sup-
porter des temperatures qu( Iquv
fois caniculaires.
Cela pos&, nous compreniuronrs
que Ie soleil /est pas cc quo ore-
yaient nos iircs mains <.<: eo- onra-
lit6 un puissant &netItel r d'onGdU
glectro-magnetiques a lsngueur>
multipies.- CGos ondos a leuir, pa -
sage dans JIatmt.sphtSrf i't n:.en,
d'ui iurnitre. d'ou h' ;,
La : A IDAY,
Sci utiit e.
(a suihre)


LE PLUS SENSATIONNEL

VEI:NDIHEI) PuurO:i v tn.. '" ""+' r 's
efforts, HRex :,->, .n,- I. : ut
t c i d chic 1' /; 1 I-i r '-
cha ,i -t,: ;: c rt .
sa... ut S VTr it- a: ic" 2 ;
'eeran Greta ,(.o i).n.- Rt
man te Muar rc:e Gatthier.-. ('
ium i rnijfieiu- x .t ada l, du r u-
n:;an -'t'lebr [e DO tt !/tna l; : .S l -. )at
nr aux (arci, li;- 0, I.. StarIh
Blcrnar (Iet .A--n:' -cMo t i prt eri
re t i']rt' qui ae rI uS. :L'C Fiu-
tantpa (o ta"pent h iC ," +:' a ka aW.: ti-
vante cuurtisalne idu chof-d'atovre
de Dumas.
La direction du Rex announce que
le ler lot de I loterie a 3t8 pa-
y1 hier stir h Mme Maurice Avin
et !e 2,me n Mr Roger Duval. Au
tit:rag du vendredi 16 1e 3beme lot.
sera de 3",00- U1 :. .;:ci:i're n's-
tant pas present a la soirde d'hier.


QUARTER GENERAL DU DIS-
TRICT DE LA POLICE,
GARDE D'HAITI
Port-auPrince, Republique'f'Haiti,
Ie 12 Dtelmbrbe 1938
AVIS
11 a 6th retrouv6 par Ia Police une
montre.en -or pour dame.
Le proprietaire de i'objet eat
pri6 de le r&lamer en donnant sa
description et en precisant les ini-
tiales qui y sont graves.
R. B. LAROCH
Major, Garde d'Haiti,
Chef de ia Police.


DECES


C'est avec infiniment de pine
que nous avons appris la mort de
la petite:
Mirville Giles
survenue A Port-de-Paix, le 10 D6-
cembre, A l'Age de deux amn&
Nous exprimons nos condol4an-
ces 6mues aux parents atteints par
ce deuil, particulibrement au Pas-
teur Ren6 Gilles et A Madame Gil-
les, pOre et mTre de la ddfunte.

Est dec6dee hier martin a 9 hres.
Mime. Tertulia SL C T
Les funerailles auront lieu cet
aprs-,midi A 4 heures.
Le convoi partira de la mason
mortuaire sise rue des Fronts-
F'orLs pour se rendre a Ia Cath4-
drate.
Nos sinceres condoleances a, aI
famille epiorte, particulierement A
ML Ernest Desravines son petit
fils. ,


Grace


aLt NOUVSLLISTEb*d--rWW


Line


SANTA
SANTA
SANTA


ELENA
ROSA
PAULA


15 Decembre
22 Decembre
09 Dicembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Halt ien-New-York,


l re Classe:


AVIS MATRIMONIAL

Jt souss-igrn, Adinor Pierre, d&-
ci~ar au public et au commerce en
particubler, que je ne suis plus res-
onsarble des actes et actions de
Mro( e p et ce, pour cause d'incompatibilite
r .ac.dr ... abandon du toit ma-
r titl, en att,'" 'n't qU'une action de
* 2i_ or2 e !ui uoit intentee.
ilinche, ce 5 Decembre 1938.
Adinor PIERRE.

ARCALUIE

L'Officier de 'Etat Civil de FAr-
.traie a enregistr6 en Novembbre
crnier 60 naissances dont 24 gar-
:ns et 36 filles, 66 deces, 3 ma-
iagc et 2 reconnaissances.


L'Agence Domei rapport que
IrEmpereur dU Japon a Olev6 A la
pairie hut iminentes personnali-
-s- nL.itamment Monsieur Iranaga,
r, dent e I'lAgence Domei.

L'Age:nce euter announce que la
---.onniere americaine ;Luzons est
atrri.':V i Shangai apr's on voya-
g.- sans incidents. Elle avait pro-
l de iautorisauon japonaise don-
, .- xux na vires de guerre ttran-
Mo< 5bilises a Htankeou.

Ct.nommercL (rllHaitil. grand

:angiais, espagno
\ ^lci-], t-u initiative de MM.
i y G. SyKain, Ludovic J. Ro-
emind, et du Dr J. Lourie, se pre-
:_rv av.-c la collaboration des con-
.:s fl s oen Haiti et des
Snisuls d'tlaiti a letranger,

GRATIS...GRATIS...GRATIS
CnU ballon d'une valeur de 50 cts.
i tout acheteur d'un sachet de
poudre ROSOLd'une gourde. Chez
Madame Simon angle des rues du
Magasin de PEtat et Traversibre
Madame Simon vous done l'occa-
sion de faire la joie autour de vous
sans que cela vous eoite un eenti-
tme.

La bicyclette ARMSTRONG
don't le reprtsentant est Mr. Frank
W. W I1LSO N, Administrateur
de la Exide Storage Battery S. S.
est bien connue dans le monde en-
tier pour sa solidity et son mo4r,
nisme.
Nous avons en stock tous les mo,
deles : de course, A home, A fem-r
me, et pour enfants. Le prix est
essentiellement basM

Les f;tes organisaes samedi et
dimanche i BEle Duboia, &A Poate-
-slon du 25me anniversaire des
Religieuses, illes de Marte en Hai-
ti, ont connu un tr&s grand succbs.
L'Exposition d'ouvrages et d'au-
tres travaux exeut4 par les 6A1
ves de rEtablissement durra deux


Cabines exterieures,
minimum.......... $
Cabines interieures,
minimum .......... $


135.00

95.00


Pour tuus autres renseignements,
s'adrteser a:

H. CIANCIULLJ & Co.

A gents,

Cap-Hadiien Phone 291
jours etIcu L rt t- t'- Li utCric a.t
public de 8 htores a, m. a 6 hres.
p. m.


Au course d'un match 'e.ntrai-
nement qui so dirculai: sur ie land
St. Victor du Cap, ie jeune Thcr-
midor s'est cass lai jambe droite. -
tion de Leblanc Orioi, Frd6rique
tion de LJeblanc Oriol, Frederique
Lemaine, chefs d'equipe de J. G.
White Engineering Corporation.
Ils ont #tz remplacts par Georges
Drouiilard et Charles Brefaux.
aI
Pour fair do bonnes emplettes,
on ne manque jamais de passer a
I'Epicerie Baily, situe A ia Rue
Bonne-Foi, ou se trouvent les meil-
leurs prc,.its alimentaires.

Certaines reductions ont dte o-
perees, A Jacmel, sur les appointe-
ments di-s directeurs des Ecoles J.
M. Henriquez et Elie Belande. Mile
Lena Sorel a o6tt rtvoqude de ses
fonctions de professeur A 'Ecole
Nationaae des Smurs.

C'cst le Dr Miot qui replace, A
Jacmel, ;e DIr, Manes Liautaud.
H- ir -ir au Kiosque Occide
Occide J.-a.nty, beau concert offer
par la Musique du Palais au mi-
lieu d(un public nombreuax. Los
morceaux furent executes avec
brio.

A tous les offices du jour de NoeI
la quAte sera faite au profit du
Grand Seminaire et dans toutes les
tglises et chap.-lles de I'Archidio-
cese.
xxx
Soen arrives par lc, St. Domin-
gues, retour de congb, les RR. PP.
Collin, Cure des C6tes de Fer, Le
Guen, Cure de Lascahobas, Cla-
gean, Cur6 de Grande Saline, S. Em.
Mgr. Guiot, Evtque de Port-de-
Paix, les R. P. Kergousin, Cure de
Bassin Bleu Chabot et Rio, jeunes
p prets.

La "tourn6e pastorale de Mgr
1'Archeveque pour l'annie 1939
commencera le 22 janvier pour se
cl6turer Ie 6 Mars,

M. Pilage Edouard, aneien Ju-
de Paix A Kenasf dnt nous an-
noncions la mort;ssmedl, n'tait pas
le frtre de M. Alcide Edouard.
mais plut6t son cousin.

CHANGERNENT DADRESSE
LOUIS VILMENAY JUNIOR
Maltre-Taillour Moere
Rue du Centre
Snt face de la Pharmadie 86jourf6.


Librairie


iaflwrrPcp;~~ea~eitttwtflflmtfE ~4 Nh1 .w-ssr%*SsQ~ FrlWVWWWSWW~S4ai;i#Wfl~; S *awehwf Ww~veufswrr


La I.lbrairie la adeux asortle


Agence du Cap-Iaitien

Service de luxe rapide entire Cap-'
.gaitien et New-York.
Departs rigulies du CAP-HAl-
TIEN tour. les Jeudis A 4 heures
P. L. et arrives & New-York les
Lundis matin. -

PROCHAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


lDr tA'RELE JOSEPH
Ang:- dos Hues du Centre et des
.iLsernees 6(;3.
Consultations: 7 h. 11 h. a. m.
3 h. 5 h. p. m.


CARTES DE NOEL

Les plus jolies vues du pays
Vceux en frarnais, anglais,espagnol
Mme. COUBA
Rue du Centre 117-Tl. S136
LE LES VITAMINES BE TOUS


if



t
44
'alMOD (HC


Les Pyjamas de la
Maison Vve Elsaich et
Noustas ont toujours
6t6 reputes les meil-
leurs. Faites une peti-
te visite-

Rue du Magas.in


UNE VISITE S'IMPOSE
A L'OCCASION DES FETES
DE FIN IDANNEE
MASON
HYPPOLITE RL JEUDY

Cordonnerie Mont-Carmel
Grand'Rue No. 189 en face
-de Ia Poste
Elo vient de recovoir par le der-
nier Steamer les articles suivants?
Jolito Cartes Postales Vues du Pays


Pourquoi do it-a us
W savon madiwmentua
tus las jours?









S Dans les pays cha& U
&ruptins tt Is imputrties s I
peau nSrvimesm pra
mends cmicrobes &a ?k at
la poustlsre.
S Le savona odinaire ds toilen
deancur ineacace, Eandis eu I
savon AFRIDOL nwEe, gua
Ies maladies & la IPO, la read
propre et l'enjolive.
SLe savonAFRIDOL a a u
u e action dsinfcctanme oa
Icume eat surtout legcre ct ain
dane,- it passde outrasl
parfurnm 4s delicate.
a Prot sona s par le sa=n AFRIDK .
qui t at la plu$ h=Ue
mIdi&ale.

Ser|z.voas en,
togs la jsour' !




LE SAVON iBdIFAol

Pardessus pour Hom tmes
Costumes pour Garonnets
Bretelles
Ceinturons pour Hommes
Ceinturons pour Dames
Chemises
Calevons
Lunettes
R6veil du Matin
Crash Superieur pour Homies
Drills Sup6rieurs
Toiles hi Matelas
Chaussettes
Casques
Chemisettes
Sacs d'Ecoliers
Jarretelles
Broasses Habit
Valises d'Avocat
Rasoirs de sfiret ou Gilette
SCravate.
Mouehoirs de Poche
Pyjamas
Robes de Chambre
Gasquettes pour hommns


....-_ ...,. iiuj~~h~ij-if-^H ~ i w j rm*ix I- B


w ..... ........... ....... ..


Nouvele!
f ..,,. : ,p


(Maisnnde CoSanfce) .

J. E. Hoover (Directeur de la PoIicT Fd &rale) : CriTe a
Etats Unis .............. .................................
Dale Carnegie: Comment se fire des amis............3
Paul Reboux: Le Nouveau Savoir-Aimer ...........
Robert Brasilach: Corneille .... .............. .
Nicolas Stgur: La Chair et le Caeur ....... .........
Louis Pierrard: Terres des Iniens.............
L, Daudet: Les lys sanglants ........3.00...... ...
G. Lenotre: Le roi Louis XVII..... ..... .
G. Lenotre: La Captivite et la mort de Marie-Antoi)ete 420
G. Lenotre: Bleus, Blanes et Rouges ............... .4
G. Lenotre: Le Drame de Varennr.es ......... ...........4
G. Lenotre: Les Massacres de Septembre ....... .
H. Houssaye: 1814 ......... ...................3.
1815 (Les cent jours).............
1815 (W aterloo) ........... ............... 300
Louis Made]lin: Napol6on ............. .. .... 3.
Saint-Aulaire: Richelieu ................. .....
Saint-Aulaire: Talleyrand .............. ...... .. 2
Batardon: Cours pratique de compt.abjliti (2 vel.) chaque oI-. &
Batardon: La Comptabilite A Ia porte de toes ...........
Deschamps: Cours ltementaire de commerce et de comptabiliti
C. Lejeune: Le Commerce et la Compta-bihte .............
Cupon: Nouveau secr6taire commercial ........ ..........
Me. Laughn:. Nouveau correspondent commercial en angli
^ eit en francais ......... ...................
D). Ie egarde: La Nation Hfaitien ne.... ......
1S15 (La second abdication). L. terrour blan.
che ....... ...

LtIVRES D'ETRENNEIS CARTES DE NOEL
ALiMANACH VER.MOT ALMANNA'Cij }iA'HETTE

-, .,>:


PETITES