<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03502
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 24, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03502

Full Text

COMMUNIQUE

e lta Direction G4ndrale de

lhbeignement Urbain

L eunes files qui se sont fait
*'iremient inscrire en vue de
ves cuurs du Brevet Simple
4 d Brevet Sup6rieur (Orienta-
.toamerciale), sont avis6es que
our s B'ouTviront le lundi 28
i.,b'O r1938 A 8 h, du matin au
tde l a D. G. E. U., Place de la
ikrae. aile droite. (Ecole Vol.
iLaporte).
j tre part. les jeunes gens a-
.Dp lpartenu u diff4rentes clas-
4e l'neignement secondaire
.h. .he h In 2"me et qui, non
t eur Brevet Simple de
^ Ont neanmoins demanded
,is4uription en vue d'entrer h
tta e ann6e du Cours Corm-
ire, sont 6galement con.
tr 8 h. le lundi 28 no-
-re au local de la D. G. E. U.


iRT pident dce la Rdpublique
r Stinio Vincent semble
!,ti .s joies personnelles pour
tesg que quan-d son cour lui
n e nmoye d'y associer les
Sdsherit es,.
Q e ne saurait computer lee bon-
SitVres n tees de ce ge6nreux
de partage et qui toutes ten-
da s oulagement de ceux. que
i tabi sociAle, condamne au
d e frires mfinelrs.
pappelons au hiasrd les Cits
;pres de la Sline et du Fau-
SeSaht mon 'avCC leurs maison,
ttes et claire, I'Oeuvre des
SaliSent, qui prepare pour
:~itteliers dtl ouvriers habiles et
I, orientation nouvelle don-
i*l 'Ecole Centrale des Arts et
ers Four le relv';mcent de 'En-
:ma, la iM on de Rdeducation
SCarrefour. la Fondation Vin-
ct pour 'as.is:anrc dies Orphc-
bS, la multiplica:'ion des Ecoles
*arales et de C'antines Scolaires,
$ Colonies Agricoles du zMom:.
ds ComRmip i t.- Eciliguy, et
ia Gonave.
West-ce pa.s ('tQ cdtf faith, dirair
butecler une sOmme immense Cie

PUas sufisante pense le Pr~oi-
Vt Vincent et .! saisit l'ocasion
SLcent anniversaire de son eld-
':in h U' Preminre Magistmratu-
Stde IEtat po.il ajouter ..e:
;Ridentes rtL'a'isaticns sociaie;.
'ale delay foundation d'un Asile d-
SMil'indigence ckiedeeux Sexcs .,t
Stous ages, que lon voit rodi-r
.a abords de no., qua:l., la bi "-
i tordue par ia If:imrn et ies ,i-
t.lPes et lamain tendue sans e\r-
ppe aux pitiis.
L spectacle repous.sanot de cctte
'resse en gueni.ge.-., laisse ax
iites qu'att.re lc: beautde n.
t lsne imlpres.ion f:icheuse, p.;
epour d .trire ies prevention s
il*utes dejia dressd-e contre nou.-
! Une propaganda interessee.
, Ct 6tat de cho.,ese n'est pa-s
. eet I'on e(t bleon ford de ret-
tnitre, qu'a part des refoule-
:.sa occasionrne] op6rds sans
i tion par une police trop api.
'e Pour ne pas former quelqutr-
SIls Yeux, rien dc s'rieux n'a-


PERCAINAL CIBA

Onguent analg6sique et anti-pru-
rigineux produisant une analgusie
sure et prolong6e de toutes les li-
sions cutanBes ou muqueuses gra-
ce aux proprietes anesthesiques in-
tenses de la Percaine.
Ecz6ma, crevasses du sein, Pru-
rit anal et vulvaire Fissures, H-'
morroides.
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prince.

P+~mmP~i*f~lrPOY e ~ L6eOhMm


: TOL ROLLAND, REALISE LE MIEUX LIA METHOD DE
W,':'.p:,.L:


IPAGESt

19- AN-. .I








4"M "m.E PORT-A'UP ING; H
t I-ED S IEI
4l
n::fl.,.li


jamai.; td tented, par aucun de nos
Gouvernements pour y mettre fin.
Le probi~me exigeait peut-.tre
d'Atre examine ous I'angle de i;
compassion, plutot que d'une 5,-
verite drastique, et la :uk '",u -
tion d'equitt6 tait de fournir 1,i:
abri et du pain, a ceux que ]'ri mrt-
plechait de mendier,
Mais parce que trop souv rn,
manque chez nous un homme de
volontd pour les appliquer. conm-
bien de solutions raisonnables deni-
ment LI 1'dtat de vcellx, dan (:ti-
cartons qu'orn ne deplace plul Die:;
mf:rci i en est autremenrt :.t.'
foil, et Monsieur Vincent rmi
i'accoutumnie par as vocation dec
bonte prieQndl i-inemen 'irnititne
d'lin soin-'Lr.ptionr publique Enr
t-ti. Jd is ]] o'inscrit ur In .-.i,;
me dlc de-ix cents dollars. qi.i -"'l-
ijouitent ai lIh frnd he'i at
i.iune die :iamrparme Siguenta.L. (t'.i -
n( lO. rI:teria ce de dix hectar:"s, pla:i-
tl. ,.'r, '. Ires alimrentairem :. '': 1"
ileul .-': ve diej une m L-' ,. -
pauln:- de i'-.ger es pr'-.m:-r per-
sionnaires. L'evm-rn, 0t .>;cta-
giULiX, surtout quairid 1) v .ni tic
hat.: Les Ministre., h la '.:it .I
Pr&iden: rivalisent do g,r.icrci:c.
Lt Sri nat et li Chnanrbre l'atr'.-
dttr. paz- d'dtre solicits., ....r ,p-
purter leur obole la I cuscitii,;n.
Au total les vateurs dija rerriei!-
;it.- ermettent di-ja d'entrepren-
tire les premiers travaux *i a.ir-
n.ager.tnt t d'a -ar:' i..s em ..
MA Is ut eneor,-' de rg .',
UCea:.lC-L U rd'arger.t pour von. !'
bu3 it l,' is g lc ert ui se e* tr, ", .'- : ,t
Jj. I, !: :'r I'a 'rnr ;.i 'u.r ch ,. : ', i.
' ',rt" -< .ond. -e a destin-t i' .. Li, ,
C.:. r-ps ..n ;l.:tu e' t 's, t c Comni c
no's n .' :t ''.-; '.' ls i.crcle rn :; :
nos CIn t Si:artif.-', I no. 6 cle '.-
particulie' ,: so d:i c 1'. ent par .'
Ia Rpuibjique. d.'c.rir ,cturs to .r--
se. p.)r ''.irT"rre sp tan crei. J, g -
n .re.S-e 01u mll -C 'e. q(ill conlt-i;r:e-
rti au ,sc. .i-ge'ner.t dc i'indiger:.:n .
Mais i fnn nisir u'vite, san s ,l-
ner, et bie rappeier juo ce nc'.r-
bon qu'A dtemi, que ,e fire patier-
ter la sciuffrance ct de himiter I'.u-
mbne au strict supc.rflLc,

R. C.



iloa gauhe). (Ecole Tertmii,
Guilbaud).

tificat d'Etuces Primajre3 et rg.u.-
eibrement inscrits pour la Prer .-
r Anne ?in Cours de Brevet 8.,,-
pie, sont convoques pour !e ;,,.ti
5 Ddcembre. date d'ouverture ders
course pour tos les garGons.-


L: .r:-~.ni' o:er vers cette capi-
tale ma::n.gneuse a et6 r6alis6e ii
y a p;us::urs annees par le Capi-
t.nit- Hliar-.id R. Harris, vice-presi-
cder: et manager de Ia Pan Ameri-
can Grace Airways, quand ii s'en-
vja Elur ;n avion Fairchild de
Guayaquij a Quito pour la prenmi-
rE fo.s. Depuis iors les pilots et
le. technieiens de cette companies
se ,ort mis 'a etudier la route. .Le
10 .illet dernier les premiEres d&:-
m'rch:c- outt 6ti faites pour cont:-
:-rendr-E Quito sur la route princi-
pale ] loe ng de la cote occidental
de. I'Amiriqne du Sud a travers la
,a1llIe de Cauca. En vue de ce pro-
jet le Douglas DC-3 a remplac6i
les Amphibies Sikorsky employs
yur lancienne route.
Dans le but d'accomoder les
transports Douglas A l'abroport do
Marsical Sucre situe & 9,230 pieds
d'altitude, il a 4t6 agrandi. La val-
)6e oi l'a6roport est situe pent bien
recevoir les avions. Asuncio (Pa-
raguay etait la derminre capital
sud-am6r'icaine avant Quito, a &tre
relide aux lignes international
pan amdrncaines.
Ainsi etc inaugure le service oen
*diagona v entire Cordoba, (Ar.
gentine) et Arequipa (Perou) via
la Paz. Par cette route la capita:e
bolivienne est directement relide
par un service adrien r6gulier avee
Buenos Aires, et les Etats-Unis.
Manuel de J. MANDiULEY
Pn American Grace Airway.


JEUDI 24 NOVEMEPRE 1938


IDIEN PlONDE EN 186


No. 20.122


PROPS ET FAITS DIVERS


LA DERNIERE

CAPITAtE

AMERICAI NE


RELIEF AUJOURITHUI AU
SYSTEMEE DE DfENSE DE
LA PAN AMERICAN AIRWAYS

SQito, Equateur.- Pour la pre-
rmire fois dans son histoire, Qui-
to, 1'ancienne et haute capital ide
i'Equateur, sera relief par avion
avec les Etats-Unis et les autres
pays quand la Pan American Gra-
ce Airn.vas idebarquera son premier
passagtrr ,'-t son courier remain kU
I'aeri,,"t de Mariscal Sucre A en-
viron 2,000 d'altitude dana les An-
dtle., Le premier avion de ce nou-
'.-eau .service un Douglas 21 ps-
S-:;ers arrivera Ie martin de Gua.
ya,-luil ct ..ie Cristobal, oh les ligneq
s~:-' r ..-par des avions qui par-
tent poiu Mexico, la Californie, ie
Texas '; avec les tCIippers, doe
An:r i l. Miami.
En .n.i.gurant le iouveuu it-
Svice de Quito, qui mettra cette vil-
Ite i ine journke et demie des E-
'aT--L'rns, la Pan Americain Air-
i'ay' sy.:'.me (qui comprend Ia
Piar, Amr-tricain Grace et les trans-
rort- associ;s) relieront la.derrib-
re capi:a.e americaine au system
I. terL rdo 'Amdrique Sud Centre et
>e Pa:;iique. ,Selon lea officials de
la Pan Amniencain Grace d'ici, ite
avinl;, as'arreteront rdgulierement
ai Qut:.| .:haque samedi et chare,
nl;t ii L .'" tohiveaii servicee place(-
Sri ,i ciL ':a t'quatoriennle -- p.rl
t,,i.itcrr;T I:. i toie du reste du m-i-,-
dc 4 cau..s qu'ele 1I t situ(e sIur un',
} ,,"*.2 ;.d. ;' andien -- a deux tb .
| :-. :, ( i r im jp rtant' vsilie d-
: ('"'l;..'i .., te t a une heure de G.,;.-
S,:i'., runcipi port de mer dei
:ir. Jusqu'ici tles passager.-
;' ..: et- Jla cargaison v :v- .nt
I E ',--l'nis' devaient &tre ;r. :-
mrr-.-, 'ai,.-trd a Guayaquil, au UclA
:!e Q'.t i..' ie Guayaquil d6pos6s stur
un 'r..i: c, nMuit ou un avion 1,:_i
qt ii e-'.t:'i' en paT'rtance pour Qti-
tl:.-


THANKS GIVING DAY

Aujourd'hui 24 Novembre est
ia fete d'action de Grace Am6ricai-
ne. A cette occasion il y eut ce ma-
tin a l'Eglise Episcopale, messe so-
lennelle avec diacre et sous dia-
cre. Au course de Ia cdriemonie le
Ministre Amdricain a lu la procla-
mation dau President des Etats-
Unis en commemoration de cette
date chcre aux am4ricains et 1'E-
vdque Carson a prononc6 un ser-
mon de circonstance. Etalent pr6-
sents: Son Excellence le Pr6sident
de ia Republique accompagnbe du
Chef de Protocole et de quel-
ques Officiers de son Etat Major
conduite au Chteur par le Di-
recteur de la Banque Nationa-
le, M. W. H. William, membre A
vie de 'Egise;'MM. Meriett Cootes
de la L6gation Americaine et 'W.
E. Bleo qui servaient de commit.
saires; de hautes personnaliths a-
m6ricaines et haitiennes.
Pendant 1out le course de la cc-
rdmonie, deux grands drapeaux aux
couleur-s americaines et haitiennes
furent tenus dans Ie chmur et l'or-
chestre du Palais exkcuta de beaux
morceaux appropries aux diff6-
rnites phases de la ceremonies.
Nou.s envoyons nos ainc6res if-
licitations A t'Eveque Carson pour
F'clat particulier donnd a cette ft-
te d'action de grce-.s I'une de-es plu
cL:oles cA!ibres Aaux Etatr-Ulni r

CIRCIULAIRE RELATIVE
A'X JUGES DE PAIX
ET AVX AIRPENTEURS


Voyez
S Mme Vve El Saieh

Rue du iMgasin
de 1Etat

' f \^!*A- -******-*.4


LA SALLE DE LECTURE
MAtSON DU PEUPLE.,
i OTTAWA, CANADA.


ERNEST G. C-AU. T'
SDr.tettarPrcf i itau it

FRED. DUVIGNEAUD
iWrcitearr


* te "rs--- fla*P~ &wPrwiwa~rmtW


- ---wvw-4r4F4W'lW4PWWdrWffWWG


"4


Par circulaire iadressi'e aux Coim-
mi-nsaires du Gouverrrnemnt pr-,s
les Tribunaux Civile de la R6pu-
'iu, i c Secrtaire d'Eta de
Justice, Mr. uc G. Prophhte, ienr
,l.r:'. d'ueser doc toous no-
yen.- pour obtenir des JLuge.< d(e
Paix i'accompIissemenr satisfai-
sant des devoirs de leurs fonctionsi
et de lui signaler par rapport mo-
tiv6, aux fins utiles, e~l Magistrats
de Paix qui meritent d'etre rem.
places pour des manquements an
devoir ou des abuse graves.- En
ce qui concern les Arpenteurs. ]e
Secretaire d'Etat enjoint les Par-
.quets de redoubler de vigilance et
Sopprations de lour ministdre dans
les conditions d'ordre et de rdgu-
larit6 voulus, de facqn que I'habi-
tude continue die bi( ifairot finis-
se par determiner da:s la Corpo-
ration un redressement des meaurs
professionnelles qui, jusqu'ici, no
laissent que trop A d6sirers.
Nous en prenons occasion pour
presenter nos vifs compliments A
I'actif Secretaire d'Etat.

MASCARADE

C'est le titre de la 3e. revue a
grands d6cors que la Troupe P1le-
Mele offrira mereredi 30 Novem-
bre au Rex. Mascarade, satire mor-
dante, spirituelle de certaines
momurs haitiennes. Chansons savou-
reuses exkcutles sur des airs mo-
dernes par de jolies jeunes filles.-
A l'interpr6tation: Pom6ro, Day,
Carmen Lahens, E. de Pradines,
Marcel Sylvain,

Me. LOUIS RAYMOND
CANDIDATE AU BATONNAT

C'est avec plaisir que nous a-
vons regu la visit de Me, Louis
Raymond, Chef de Division au D6-


El


AI.TI
.A... -.-
N wi


partement de la Justice qui nou a
fait part de sa candidature au Ba-
tonnat.
Nous lui souhaituns du succhs.

PREMISE DE TIRES

Au course de ]a semaine derniire,
conform~ment h la loi sur le bien
rural de famliie, des titres de pro-
print6 signs du President de la
Republique ont ,6t remiss aux fer-
miers suivants: Turenne Volel et
Danaus Duffanld.

NOMINATION

C'est avec piNi-'ir que nous ap-
prenons (jq: :,-';tst Mornsieur LEon-
ce Mtkgie, ancie' Ins4pecteur des
Eco!ek de la ircon:criptiun( de Jac-
mUi, qui a ,6t6 ;inmm6e Pr6fet de
!'Arrondiissienm t de Jacmel en rem
i placement ,e M. B, Craft. Tous noa
compiiments.

ENFANT ABANDONNE

Le 19 Novembre, pres de i'habi-
tation Pacot, 2nem Section Rurale
ie Ia Commune de la Plaine du
Nord, un enfant du sexe masculine
Age de 15 jours environ, a 6t6 trou-
ve sur la route publique. L'enfant
a -te baptism p nr Ie Ctur e de en-
droit et transported immddiatenient
a Iho0pital Ju.tinicn.
Une enquc(te a (.t6 nverte par
les auitoritt.s rcomp'lentes anix fins
(Uid-n:i:tir s n C'., e prendre
ctre : .me' que de

(Voir suite en 6me. page)






I -f.I..... I
ri


























Pour vos robes de bal

avant de fire tous a-

chats de Tissus


[






pb atbt Corrtpondant A Aautn

LA MISSION A AQUIN

(Voir le No. d'hier)

(~Rute et fn)


y I l. rt-l2 .: ,


m*^etti MnONELU^BTt9 s-.t-


~'-L ~-~rr~ LC~ 4L~ ~ ~~L*LL ~l-L~~~-l


fl+~flPs~fltflPfltfl##S*SSE~CtS4SflHC Ph"Ef"


La misSion doC homes com-
mena ie dimnnnche 30 oc-
tobre. Deux cent dix honm-
Tmes ruIp:d!:n:ie. t it lA'ppe l du bon
cur, i't ides hcartuxN Pa'res mission-
airiC. Le it. P. Duboi, se fit do
nouve'wa c'iiitInd'i. Et comme un
seul h.:mnum., .'es denix cent dix
hon:iimrr : rl:t;iant iave la plus
r'an, d. at:. Sl' irn. cc flot d'6dloquen-
ce et de >,;,.!i doni 1'rat-euri fit
prcuiive Ain:' :'ih h)i'l!arlte corf4eren-
ce ur oi II : c-rc-'esa et en
.xpS ii ,l .:2 : r. a.: m il di .i-
gna cr.r:;' ir;; 'Ir.i- h lmme. dec
I'lhi.s oi:i', oi,); :- i',i'r iiGuI r ath6is-
mn : '.',U':;*.': ,..ii. c:.!'t .d. nrit, l Ia veil-
te (d T rr.4., r >'ir,'rii.- :T' Crent dIc
lpar: t' i: ; ; ;. :. a. v&'-ritts deI
la r mIf. .rbi'ent ~i pri-
C(flc.: r '. f .. .; u i L.. t ;-'

JiC .' ... I-.
t m.
A .'. e i '.:. 1::.,' ,- R P.
.?I(.rv. ,,r !.;!,,' p .,r ,. li ndr -

j: T i ". '* :-~ i .' -' .p ru ];, it
t *. L :1 i I* : 14i. 1r t






f6rcn c- ; i t' r'.




LI
t r ,, ,,. i-
.

ni' i";"i.-'.r -, .e .,; .


r : .. : ; : i1 -
.. .41! .41


. ._ '. .1. ': ,,, t 1-. 4





'
4-


..... .- .. -
h o' -: ; :,', ." ': .i'. ;'.i ', .L -



a ,. ,.L : r i .- i ;it
', 4'.. C i l
'k "' ; '" 'L. K 4 '






44 L
r r. 0 V I C' In "t.ni i[ t

.' Ii' ; .'. 'n: a t I I -
I I M. i i .1 c 1: ,,-

relp: q r ', q j' rnai e .i
k!u;-. 1 t' L 1- ; d e S'.1 i X I
mr: p;i--.i .L':', qu CtC des
C ;: .' a r n i t ig '.,aI u r i v

1n r. $ :n it i i cuiitu. in.. 4i
ho' ur .': '... p '. I .r' .ic at., c. ,.:-
-( I.': m a, dL {' u tit hoin-

pa.s ..' p!;U p i'r ii'. C tiQ tet.-
re-i, ; c' ro'na ii no omm t'?nR it
. "",'u I rit 'ijL'S L CCup'1 ';-
pu [:1 .:par'i i ;. i'ij ?',.: ia t i \ n-
di tq '. -i:;.l 1m.'on.- Or n at tndit-
.Man.-S mrmuirl'lr, uth .,U p.C4i-ta soule1-
ment 1 i L. "'n n,'in re sur L, p&'ris-
tyl: i' J.".r mi.c'nt ter des, yeux 'hori-
zun it cC.s-s-r n'ussi A l'arrive de3
MonIeigneuar Person que !'on aimed


beaucoup A Aquin. Six heures s'e-
gren&rent de l'horloge en menme
temFp qu'un klaxon se fit enten-
dre. C'est lui, se dirent-ils les-uns
aux autres. C'6tait Lui, en effect.
II descendit de la voiture, donna la
b6nddiction a la foule qui voulut
l'acclamer. La cer6monie put en-
fin se dcrouler. Le p &re Dubois
mOI:nta en chair pour annoncer le
narcours die la Froc-.essionr: les en-
fants des dcoles en tte et sur deux
ranfg; suivaient les dames et les
junfu s file:. Lidis les chanteuses,
uis ;es hc'mrnr:e, pui.- le Crucifix
port,- .ur unI estrade par quatre'
j.eurc ge-sr.s tc qii ilait etre place
; TPentre :c la ,'l, quand on vient
de Port.-a -Pr:nce. Et le d-fil&
c,.n:mc(lr.rc; df:t.; s&a. fin don't
lnt1 -.xtretr.i r ,it u ouchIt dj'h au por-
: i] i ct la i L!i que l' autre
c! ( ''.r ;. -. W '1 ; cit: l'Eglis e.
[ : c ii:i.t -. riLre,- m on-
- -:t i at:-r v i ciel, ap-
l. ,: I- c -4 k. :(: rac ri-
,,,.rtl', it U .1.
A (cA '. ". .. i--2t .. .
(d1 Crt cilx. 1. I; P. ':,i,,, prit !a
.:ri't)'e : t i i '.i rr c:.. expli-
,x.;. a 4t foni( ..' t -I. ,ULt lui r~>t -
.';-r 0 c CC'ttl ?'W l .to :'. Li.-, fois(
;,'A'a iat :ia ,'.':C .i,,- in lie p, serr
: :: I.:: An .:r. paci cc, par-
., f., r:; J '.. 1.'E '- que iL be"niz
tr L'I. :L':ani qi n 1 'tt iehat a la


.'a:- ie m(ime" or:'e, on revint
L -g.ii.e'. A ;.r i : c .ion du

: rt: c :tr !'F ( '.i : .r et les fi-

Le R' I'. i,:,ru:hi a son tour.
*rITC emu., 'ulr;e cl faible. qu'on
: "P -, .is5oirdie

-r.:- .;. iri ,'. !itn' -r.;,. ci';:m ern n a
",,,; ., i;,ati:. i'r r.-,:' q[ri ,1 Lbien vou-

r. ',K'. mi' i t i- i i 4t4 L R PP.
t:..< :: ;,'. 1 ,r -' -.t.- ,rnt dtpen-
s r;S c..r :trtr p-ndant la quin-
:uin' U a[tL sirc'.er c dc la varoisse: il
uiji .lraL 'r onr -.tr, ; compliments
-our 'e rit' n.-rat obte-r:u qai depas-
-a i .-' 9 :.r .isions, n ses chers pa-
r.-,~Cn.'s q'.1 .C sort mntres do-
ci e e~ I eiles .a;nx saints exerci-
'e,. ?Pcreigneur Percon parla en
dernier in.u: ii donna des details
sur k-s motifs de son retard, r.-
pondit Iaux remerciemn't.s don't il
,tait l'o.Ijt de Ia part du cure at
(in R. P. Dubi., exprima, enfin,
l'adminration qiue uscitait en lui ce
p,.e',taic!e imposant ;~auiq .' ii venait
U -. ister.
SI. I. I'. LD:ois donna Ja bene-
dict ai pI,-'"lL. 3,'ITIseig'rictu r, la bt-
ncdiitiO-m .L.po(.':tlqlu.1e L'Ev&que
Sffin ant Saintu dn Saint Sacre-
t Iet .,t &leva sur 'c-,s fidlkes, a ge-
noux. I'ostensoir d'or o a rayonnait
I'Hostie.
Ainsi se terminala Mission d'A-
(lin qui, comme on le vit, tourna
ii ]'apothcose, et lea Aquinois re-
connnli.asants confondirent, dans un
mrnme enthousiasme, les RR. PP.
Misisionnaires et le bon pore Ri-
cordel.


E E FILLE






I DEYAI'T SAVOIR


que pour nmoiter


le trousseau de son


menagJe une visit

s'impose chez


Madame SIMON


future


Angle des rums Mlagasin de 'Etat
et Trajv ersire.

io elle tiouve la bonne Toilede

Fil pour Drap de lit, Nappes,
Serviettes et robes.


Les plus grands choix

Les prix les plus bas.


j


Devenez votre propre Comptable en .owrtaT t nt
Compete de ChGque 4 la Banque Nationale de la
R&publique d' atl


trop d'acides dans i'estomac.0,
Facilitez la digestion en' imi- *
nant ces acides.,,Portcz[vous$
mieux en pregnant:



PHILLIPS
LAIT DE MACGNKESIE;C l
f (AUSSfi SOUS l|osaft Otr Ai *FiOlt ,
Agect wtrIttf: t i JIT LVDWg.


". 4,''*


:" : rrr .. .. j
Aff.* Ro st

LvAaeoation po tei
I&0 eat. en pleihe ^.^|
grande journey anaueIH i
aura lieu le dimanche,4 i.
prochain, A cet effect le C0
Direction se dbm4ne.:t4'e
le plin suceas de cetef
le product est affected A
mis&res des anciennes 6i1
tunes,
A IOeuvre done, Meseiji
tBvwsamer*s


~B~HU rrS~~~~~)CllrbJ~~l~pI~h)l~LC~u H ~IC~~I~'III~O~I~OCCbPE~(ed~B


N~hhhC~S, ~Cil ~bCNC~AHhC~ACl~b~~lHII~CI~ANE~C~C C~CICCrCi~Y HC~C+c~~bre~b~AMC~H


Measdames! .. ;

La Secretaire G6n:rai e
Mmrn. Eugene DECA. 4'


AVENDRE .'i

Un grand piano (marque'4
eaine) en parfait 6tat.
S'adresser A Lync6s Dui
pere, Ruelle Michel Oreste*.bi
Peu-de-Chose.


FATES ATTENTION ':

LE BAZAR NATIONAL i

Encore UNE FOIS, s'
lit d'6tre LE PREMIER.A i
sa Clientele et au Public.li
stages de NOUVEAUX P
coulant de 1'Accord
HAITIEN, pour ses rayon 4ri,
Parfums les plus en .vca ii
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES .:
LIQUEURS de la fameuse
que IMarie 3risart.
Vous le devez A vous-mie i
VISITER nos nayons.


CHARLES FEQUIBRE
& Cie
INGENIEJURS
Consultations Projets- h
cule Constructions A gen4
Representations G'n&ralesil
missions.-- '
Rue Bonne-Foi No. :
TIl: 270 ..
P.o bx: 198' '.,:
Port-aunPrince,
taiti (W. 1.) .


CORDONNERIE
MONT CARMSL:.:
HYPPOLITE R. JEI .
Grand'Rue No. 139.
A.anonce sa bienveillat*te
tle qu' I1'occasion df tde i.
des classes en Octobre Pro
elle trouvera des chaLWssur.'L.
gargonnets et fillettes.
Avant d'aller ailleurs, 1i
s'impose la Cordonnrie
Carmel on vous sortirel s ,^
Demanded toujours 1593.
des Nu-Nile et La-Eam. l""':









p .A
B

a,. .. %





HYI'OLII E JEUDY,
. .- DistributeEr.


POUR VOTRE SANTE
Si vous sou.ffrez de lappareil di-
gestif, ou si ',uus sentez tune de-
W~it4i quelcon.ue dans !organisme
'eratez pas u]'lccasion de vous met-
tre t I'usage de la Farine sQuis.
Squqeaa (qLairlssence de la banane
Troglodytirq'i--. ci banane Grand
Vtcent.
Madame, n'oubliez pas que la fa.
inf QUISQUEYpA est un agent ae-
tif qui excite la crcis.ance des os
to2 lea Bbtes..



S Vous tr,.lverez partout
les c5l3 brtd- dentifrices

GIBBS
& 1.- GOde le tube
Les produita francais


tGIBBS
sont lea neilleurs


SMA$CARADM

t6 So30 de ce moist que le
de PIue-m6me pr6sentent
1 et grande revue:
Masaratde,-
e- arvous v enir rim jus-Y
i larmes deviant la c Mascara-
>jql passes

' A. *.. "
: OGRAPHIIE CHAUVET

s: a 66e Edition de la GI ogrA-
S d.i"e la R6publique d'Haiti par
a tbauvet, adopted par le D6par-
''-n .nt de rIns.;truction Publique.
SCtto nouvelle Edition revue et
!~:; 0(te st en vente deputy le
' Ch*tobre chez Robelin, A I'A.
. kile, A la Librairie Norsvslle, etc.
...--* --..lc--- -- -
i Demanded a votre Cordonnier

MARVEL

Ce produit change la ceuleur do
: tre chaussure selon la robe que
: us portez oa selon votre eoS-
Stne. Toutes les couleurs y com-
pis or et argent.
fI ne cratge pas et laisse Un fini
.agnifique indlr&bile mais encore,
il rep& le souiier plus neuf s'il 6tait
aitigu.&
Demanded .L-AJiRVELA et vous
'ou s habillerez ayvec lance et har
: monie sans a voir a depensor pour
10 paired de c'.htaus'urres.
Une seuuh ',L,: :. paire vous Alf-
fit, grAcOe a ..MAI'ELA. t
En venie ..:!'KimuT.


FORTIFIANT


EFT LE MOT QU'ON DOIT


ATTRIBUER AU


KOLA



COURONNE


QUALITY SUPERIEURE


FABRIQUE D'APRFS LES METHODS


D'YHGIENE


LES PLUS STRICTES.


BRASSERIE DE LA COURONNE, SA.

TE L. 2622.
. .


COLLEGE SIMON BOLIVAR

82, .4Aenm Jhn BIro:wn
Telephone: 2181

LE COLLEGE SIMON BOLIVAR c.uvrc dans que:ques jours sa
:eptierme annee scolaire, Au course de ssn exsttrec et grAce a 'im-
Aensi ban '.u ir q'ui ..n.me e.s dii g:.lr.La.l i a cueili touted un
noisson de succOs. Maintena;,t plus que jamais, chez tous les Mai.
res qui ont consacr6 sa suph.icrite par leur science, leur d6vcue-
nent et leur probity, c'est 1 fernme volont6 d'aller plus loin et de
:irT:.1 .r, p.~.r is C faits, les p',ssJ;ti..'t dte ;e.iseignement national.
Adaptautcr complete nisx xigrcetr de la vie moderne et du nou-
veat coriditin,:rnement de l'En.s.-gr'eme.-: en Haiti.
Peres et Mlres doe fami!le, si 'cous C.LICIez asurer a vos enfants
un avenir certain, irscrivez-iE: C COLLEGE SIMON BOLIVAR
82. Avc e .h-, Trin.-,n 52


mt*,t .,,i W& .MIr t.4--. &I II t3NUVZLLUITls R


*K LNOUVELLISTI a
TRhi da Cgntra No. 117
Bolt. Prattle No. 186. Thbphaua nia,
QUOTIWIEN FONDE EN 119S
SPar
HENRI CHAUVET & CI RAQUIT
DiJresctFour-Propri tairs:
ERNEST G. CHAUVET
DirecteTr:
FRED. DUVIGNEAUD
Riadatet en CGA-
MAX DUVAL
Seerfair e de l Ridactin:
YVAN JEANNOT
Adminftrntawr :
C. BEAUBRUN

A LOUER

Maison haute en mur, isae & Is
Rue Pav~ e en face de Ia Halle Cor-
dasco.
Pour les conditions, s'adreser
au bureau ddu joutral,


Pour avoir du Polds, do la
Puissance et de I'Energie.
Pour r6aliser le DOUBLE
de votre travail qaotidien (in-
tellectuel ou Physique), sans
la moindre fatigue


Prenez
KELPAMALT.
Product a base du KELP,
plante marine contenant tou-
tes leg vitamins,
En vente dans toutes les
Bonnes Pharmacies.


Le faith est incontestable



LE ,HIJ SARTHE

c'est la quintessence
DS

meVlleures varieties de annes

d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terro rs

C'st ce qui faith son arome

GOI.JTEZ ET COMPARE


ECOLE SPECIAL
DE
STENO DACTYLOGRAPHIE

Reconnue d'Utilite Publique
Angle Rues
du Centre et Miracles
Tl4pltone 2620
P.au-Pce
STENO DACTYLO
COMPTABILITE

.Le seal tablissement jusqu'ici A
Port-auPrince oh les prescriptions
techniques sont rigoureisement ap-
plique&s.
Une reduction a Wtd faite an.t.n
,rlf gn6ral des course pour tenir
compete de la rarerl du numerai-
re. Demander Prospectus.
-
1-> ""1"" --- : -- ---" -"------!

a. CrMiEtuRFIEW D eat Ia wus
le Cigrette dent lea fumeu.m di-
sent: tELLS SATISFONT,.


nmr-w9-rMmov


A ujourd'hul plus que jamala
LE TEMPIS EST PRECIEUX
ne perdez pas le v6tre
k chercher dans les Journaux et
es Revues les articles eitant votre
rom oi traitant des questions qui
tous int&ressent puisque
oLIT TOUT3
Bureau de Coupures de Journaux
Fondd en 1889
PEUT LE AIRE. POUR VOUS
aLIT TOUT"
renseigne sur tout
ee qui est public dans les
REVUES
JOURNAUX,
& PUBLICATIONS
de toute nature
Paraissant en France et i
I'Etranger
Ch. DEMOGEOT, Directeur
21, Boulevard Montmartre,
PARIS (2 )
i -* 111- i. ....i..i... n _._


MAJESTIC


CLINIQUE
du
Dr LOUIS mFlPPOiLY
Mdecine Gkfrale
Phone. 8578
CONSULTATIONS:
2 1/2 A 5 pj.,
Cheraia des Dalls 7 B& a,.m,


PAGE 8


PLUS VIEUX QUE

MAIHUSALtM


L'Ancien Testament nous ap-
prend que Mathusalem a atteint
I'rge formidable de 969 ans, malt
il y a des gens qui prblendent quo
ce vieux monsieur a vEu cseule-
mentp 720 an, Ce dernier chiffre
est encore fort honorable. Aucun
autre home n'a vecu aussi vieux
i et scules qtueques ceuvres crd6e
par la main des homes ont piU at-
teindre Pg e de Mathusalem. I1 n'y,
a que les pyramids d'Egypte qui
le d6epssent.
Mais ii existed des choses plus
anciennes que Mathusalem et les
pyramides: ce sont les maux et
fikaux de I'humanitD Un des plus
anciens et des plus redout6s est le
paludisme, don't ii est dejh ques-
tion dahs les chants d'Orph6e, c'est
dire plus de 3.000 ans avant J6-
sus-Christ. Hippocrate. le cpre de
la mldecine a c le c6lebre m6decin
Galien ont decrit d'une faqon d6-
taillie cette.maladie qui a caus6 en
Grkee de grands ravages et a gran-
dement contribui ala decadence de
la prospPre Hellade.
L'empire remain a lutte pen.
dant des sidles contre la malaria
et si les Romains 6taient encore
dans 'incertit ude au sujet de la
cause di ctette nmainde, i1s etaient
cex:rdant- dIns la bonne voice,
quail i.- Lont a lsOch( ,cs marais
entouraInt Romen et construct des
Souvrnages hydrauliques. Ils ont de
cetl! maninilre rendu habitables de
nombreuses regions, qui ont df P.-
tre abundonnc au Imoyen-age,
Iorsque ces ouvragcs se-ln tombs
en ruines, parce qui' It's habitants
succombaient sous Faction des fit-
vres mortelles.
Un Italien, Lancisi. cxprima plus.
tard 'opinion que cl:ite inaladie &-
tait eausee par Ist moustiques,
mais cette tht'orie ne fit pas. adop-
tue. Pourtant Lanisi avait rai-
son, cormmeit chose, a tt demCn-
tree par Lavera 8 n n 180 .t Ros
en 1 897.
Si : ctau ,-; ( in i a;. !ni- st ros --
rIe*'F I?.Cl8}.'& :>Iiat t: -epoque
A ,o t^1 ir 1'h u j, .- tI,, -0t. ioqui




Sytfi', h (, a itu isactif d:c

1io t Jirov',i,'r ic )aid'iSme c.rt

a Sciat F .r dz rNat ions raith m n-t
ite pour hin ,l'i.* i:iufl t'..u Cet l Mta
ladntile, o l r. Ei.t.: C sqt: Jiur 0d
grammr 400 de QUININE prendant



dant 5 Pcii 7 jour. Li pn'st a as Rli
cessaire Pu faois do traitument
suppiurenta ire it s. ia inaladie
vient h reparaitre, on dolt opdrer
commene Ia premiere ois.


CLINIQUE

Dr. P. C. DESMANGLES

anaienne mason F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultations :
4 hres 5 hres. 30,


BERLIN ER HIOF






A BASS de CODEINE. TOLU et EUCALWWrhL
GOUT AOk I.. CONSERVATtON PPA RPATE
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS. ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DEo POUMONS
's PORT-AU-PRINCE. HAITI,. ta Ls ovPROVcusI


O OAkA


--


~u~aa~s;s;j~-- ~aPilrp~rrp~g~W


I~rrrrrr


i
I
i
-


I;: '


OF kiPOUR


VYS CHEVEUX
le moyen de les fare
enir et briller 8 heures

anles
# l t ,
Player *


Pble T r
c i, ua c w. e i
"~1~ 'g ". p ";' """
,. o 'cle O" .. A .

"." n ce faith r

l ht [ d.cnrc ea ma m temps cotta
j" t.iehtit W,,r'r11 si rciceherch
i^&SI& n nmes. Essayez 1c
t .,o Dere r.x : lo. "Bakerfix Jillau-
.. plo .t 1,oiS rC l a chevaux
:- -, h -S-" doq Pommadaes ni
: ta: y t'dchCr ch lr i^ t coanme
.: ^_t!t -O zn, Coniint le ftamoux
cb f"-lqtuc le. p6trole qul arrtk i%
;:m _. '. -csup imo a vilaiaes
,: ..rMt, Ehezt Par nrn
4 '*l E af1"" Partumowr, phasrm.
I .. ALPIHONSE MAGUET
Agent G igdtiral
L.a :,". :. .


nncee~uee wee uene~, ~ n nnusuYleasnsnnn DC bSCtl*#DeflhsflG f nrli***r




,a0 #d6b.aJ ** **h**


.I E. N OUV---- --ELL ----.I- --ST EI..--F. ; .-
NI OtIVELLISTE-


N. .. PENSEES

Toet Ie commerce de la vie est
g:6ne par les bienaances, et par la
neesit l de complairt aux autres.
FENELON.

*
Chez les natures droites, le ea-
ractire au tours den annbes, se de-
pouille peu A peu de ses dffauts,
come un It.n vin de &es impure-
tis.
Jacques NORMAND. I




: PROPS l FAIlS W VRS

(Suite)


INCENDIE A CAVAILLON

Le samcdi 19 Novembre, vers
les 3 heures de l'aprs-midi, un in-
cendie a 6clate, A Cavaillon, chez
M. Michel Abraham et s'est pro-
pagd dani les environs. Pour arrce-
ter le sinistre, uno mason a tt de-
molie. Le bilan des d6ghts est de
cinq maisons detruites par les
flamnmes. Urfe ernquiot est ouver-
to en \ nu de fixer e' r'esponsabi-
lites.

GRANDE FETE DE CHARITY
A ELIE DUBOIS

Les ainennC-s elveCs d'Elic P)u-
bois !rVrn:'i','t rdimanche 11 D -
ccmo^ ;Fir. i T i :eiU .s d (



mt : i; 'n ur noir O e' gan-
tie i' ci a r it" l 'o ca iln ets
25 aF In UEi : S i. -ANANE-
rie.


attraci'tL tU. '. ,,.

QIliW te j ol: c fe K L ;e bOet :C(.' LiO
on as s-Kt (n en grand nombre a


EXPJEI)I'I')N 1>)E
F12 UES-BA N AN E>


La Sr Fr 'Fi-e d'Etat du Corn
n ei'' ;r q('- la quantity d
0" 12 .. --banin
i a etii exp
r to : :; 1 Novembre m.
r' t "
n i


Ch ardonnire
Anse d'Haina.i
Leag n

Jetn'l'' I
Port --'-l x
Fond .I A Grange
Cap-Hati en

Tl' ta (iregi e us)


;1,171
I.860
3.42.1
1. 5 2
1 52 S

1.055
1,704-
1.182
5.910


30. 123


ORDRE )DES AVOCATS

('on vocat ion

Vu mi'itl,:-ibilitd de disposer do
la sal.' i audlienc. du Tribunal Ci-
vil dt c 1Rx.xort, Ic vendredi 25 nu-
venmbre courant, Messieurs tl a-
vocatl sont prids de so re6nir unt
nouvcil<' ftiS on1n Assem)bh'e Gene-
rale au Paisa de Justice, le mardi
29 du meme mois, A dix heures dui
nmatin, pour procdder aux elections
'du bitonnier et des membres dh
Conseil appeles a gerer les intdrt.s
de fOrdre jiuqu'A la fin du present
exercise.
Conformement 4 la loi, les Olec-
tions auront lidu quel que soit le
nombre des presents.
Port-au-Prince, Ie 23 Nov. 1938,

Emm. RAMPY,

Ancien Bitonnier.



REX

Pr6sente Dimanche 27 Novembre
en grande soire
Victor Francen et Tania FWdor
dans
LE CHEMINEAU
d'apirs le chef-d'oeuvre -d'un des
plus dilicats poetes des -Lettres
contemporaines.


Oie Gle TRANSATLANTIQUE

Le S S. ,Saint Dominguev, ve.
nant des Ports du Nord, est atten-
du A Port-au-Prince, Mardi 29 No-
vembre.-.
II repartira le jour mehe pour
Santiago de Cuba et lea Ports du
Sud, pregnant fret et passages
pour l'Europe. ei transbordemeint
A Pointe A Pitre.

Port-au-Prince, le 24 Nov. 1938.

J. B. VITAL, Agent.



PETITES


NOIUVELLESS


Le 19 Novembre vers lea 8 hres
a.m., sur l'habitation Leroy, 4eme
Section Rurale de la Commune de
I'Acul du Nord. le nunmme Dorci-
lien Philippe tomba d'un orange
et mourut illico.
'**
La bicyclette z ARMSTRONG >
don't Je repri:sentant est Mr. Frank
W, WILSON, Adnministrateur
de la Exide Storage Battery S. S.
est bicn connue ds;-s monde en-
tier niour s'KI e ,,n moder-
nisme.
Nous 'vo" -n -uck obis Jes eo-
deles : do course :,, i... :-::': ..., a fcn-
me. ct pour c:f; ls, Ie pIrix est
oesen ttmnem t s.

A m F..' ctron rru'ak' Gen-
pJ i : ( m u:e t:,. ]iii, Fi Ct t"te
I;!., cr '; '*., e Lo qiit

," e p. F t fap-


vous sercz satifas ,

pi.ans l a nt ] t I:{ ar. ]I9 Nevem-
re, ]. 'uomn, 0 N'r\v t arii 1)enize






Oi 9(nch4.1ser < aNew (hinad tCie
Riga d Puio n ii pour la pri-





la 2Pome sectio rrai]e' d' ,P Logane.
aurune' trace dIe blessaues ni do




Lus.i ont a.tiele de Specta-
Po1u it tht chic 'I (lilgan t. haLi-
iez-vours dhez Taironee Fambert,
taileuir ri:t.;ie r' A la Rue de u Ca-
cIsernes No. 28.
*3*
La Sx oci:te aitienne doe Specta-
cole, trtoyuien-nous saoir, compete
etabLiir 3 salies deo spectacles, P'u-
dn au ce mtr de lS viile dans
u1n Afdet appartednnts de l Soci-e
t renretonn d'Automobiles, la deou
sdeme au Portail de Leogfene et la
troisimd e A Ia Cro ix-des-Bossales.

Voulez-vous rheusir en affairs
dans se mndel Soyez bien habil-
16. Allez aujourd'hui mIme fair
lprendre vos measures par Louis
Vilmenay Junior, Ie nmaitre-tailleur
moderne qui garantit Ie success et
adapted les costumes A Ia person-
nalitl de chacun.
Adresse: Angle des Avenues
LamartiniEre et du Travail, au
Bois Verna.


Dimanche en matinde a Para-
mount un drame &mouvant eLes
Bateliers de laVolgwa interpr4t4
par Vera Korone la troublante et
Pierre Blanchard, 1'nigniatique.Au
Rex & 8 hrs. 80 tLe Chemineau,
adapt du chef-d'muvre de Riche-
pin avec Victor Fancen et Taima
Fddor.Un film A intrigue attachante
une 4tude approfondie des horm-
mos.


race


Ag wee du Cap- f


Line


a'iden


Service de luxe rapide entire Cap-
Yaitien et New-York.
Departs rdguliers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis 4 4 heures
P. et arrives A New-York lea
Lundis- mnatin.

PROCHAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


ELENA
ROSA
PAULA
ELENA
ROSA
PAULA


24 Novembre
ler DPecmbre
8 Ddcembre
15 Decembre
22 Dkcembre"
2-9 Dcembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitien-New-York,
lere Classe:


Cabines extdrieures,
minimum., ....... $ 135.00
Cabines interieures,
minimum........... $ 95.00
Pour tous autres renseigrnements.
s'adresstr :a;

H!. C(IAXCIULLI & Co_


Agents,
C(ap-Hailtien


Phont


e 201


Pr ret do li' dan> notre Edi-
tori. a 0l c ..mi're colon-
ne, 8, igurne; ce qu'il est convenu
d'ap.eler Ihumanisme au lieu de
ce ,it.- 'on C t convenu. Etc. etc.

A J.ien-. peClndant ; e mois d'Oc- ,
tobro, on a ii -nregistre 6 marriages,
137 nai:...:.: 6 dces et 1065 ci-
toyen' ort obtenu leur carte d'iden-
tite.

Pour fat'ir de bones emplettes,
on nit, man:qurt jmais de passer A
l'Epi' erir : iaiily, situee it la -Ru
Bonne-'Foi ou se trouvent les meil-
leurs proctits aiimentaires.

A la Ferme-Ecole de Marigot, il
y eut, mercredi de la semaine der-
niere, un grand meeting agricole
auquil prirent part toutes les no-
tabilits do I'rienroit. Au course de
cette reuinn I'Agronome Albert
Oc:3.:,;'I arprit A I'assistance qu'il
avait ltd dcide d'appliquer aux
plantations de figue-banane les mr-
thodes muodrnes de culture.
%Se
Luttez victorieusement centre la
grippe tn portant un vetement
chaud, tricotE a la main. La phus
belle game df line A tricoter
chez Madame Simon angle 's
rues gainednd de 1'Etat et Traver-
sibre qui est a votre entire dis-
position pour toute indication ou
conseil tile pour tricoter vous-
mime on v 'tement chaud qui vouis
garantira centre les changements
do temperature.

Avec les derniers arrivages, la
mason Paul AUXILA s'est pour-
vue des varietls des toileries des
plus fines de la place.
CUne visit s'impose.
9,.
C'est l'ancienne Maison ou se
trouvaient installs les bureaux de
la Colombian Line, sise A la Rue
du Quai, qui servira de local A la
Grace Line don't les activit6s A
Port-au-Prince commenceront i
partir de Decembre proehain.

Pour avoir une bonne chemise,
r6unissant toutes.les conditions d'6
16gance, de solidity et le fini d6si-
rable, une visit au Bazar Moder-
na, 91-Rue du Magasin de plEtat,
s'impose.
** .-


La Mason
Maison Bolt6,
6picerie pour


Casters, ancienne
compete agrandir son
miea r6pondre k


Librairie Nouvelei
La Librairie la iteux asr nrtIa


JOUIETS


JO E1S


(Mapon de Conflance)


Robert Brasillach: Corneille....... .......?. ............
iitler: Ma Doctrine ......... ......... ....... ........ .,.....
Pierre Lyautey: Revolte au Mexique ...................
Henri Bordeaux: Premiers romnu s f..............................
Zweig: Marie-Antoinette ....... ...................... .............
Vercel: Croisiere blanche ............................... ...
Amet; Comment on apprend a Parler en public ............
Footballeur entraine-toi ............ .......................
Ruffier: Soyons forts .................... ....
Abb6 Julio: Grands seecrt mervieillux .......
Abb6 Julio: Penits secrt:-s merveilleux .............................
Jagot: L'llypnotisme A distance........ ...............
Jagot: Magndtisme, hypnotisme,n Suggestion ..............
COLLECTION .LIVRE MODERNE ILLIUSTREt. (G. 1.)
Binet-Valmer: Le D&iir
Claude Anet: L'amour .n Russie
, Carco: Le roman de Francois V ]!on
Carco: Perversite
Cb!ine: Vc.age, au bout de I nmut (2 vol.)
Chardonne: Le Varais
Chardonne; Eva
Chardonne: L'Epithalame
Chevalier: Clochemnerle
Deltt-d: Jeanne d'Arc
Rost:trd: L'hornnm e que j'ai tul
Pre,.-':: L'hommie vierge
Morandl: NMagiE noire ........... .
Morand: loudha vi' ant
Mauroi.s: Ariel ou I vie de Sheliey
Byron (2 vol.)
Etc.. Etc...
AL.AN ACI VER.OT '1t .... ...G, 2.00.


JOUETS


A.SSORTIMENT COMPLETE DE .JOITETS POUR ENFANTS,

PASE .A LiANCIENNE AMAISON F'RANtCUlS FREDA, GRAN D

fl'U FT V1(:LS AUREZ LEM.\IHAS D CiHOIX
Pi, .>,y,?.^^ .^ fla.rs4-^^^ '.yn.nI*,r B > ow n -le sr P^rt-7tfla ?*L PJF- *'P'FtFPV r~fFvfW1Iftlftf


I.A ATTERIE DE LONGUE VIE

Distributeur pour Haiti
FRANK W. WJLSON
Port-au-Prince, Haiti
P. O. BOX 161
The Electric Storage Battery Co.,
Philadelphia U. S. A.


- -wr


l'attente de ses nombreux et fiddles
clients. Apres les r6patrations qui
se poursuivent, 1'epicerie donnera
sur la rue Pav6e et la Grand'Rue.
0 *
Pas possible de I'attendre, Mo-
na, je course acheter pour mon ma-
ri un beau pyjama que j'ai vu ce
martin la Chemiserie Lafayette,
rue du Magasin de 'PEtat. No. 95.

Dimanche prochain, une inttres-
sante parties de Basket Ball sera
jou6e au Pare Leconte entire 1'-.
quipe de Damien et une 6quipe s6-
lectionn6e. Les deux gareons d'An-
toine Talamaa, Georges et Mous-
sa revenues des Etats-Unia oh ile
ont pratiqu6 avec 61tgance ce gen-
re de sport y prendront part. Belle


aubaine dimanche aprrs-.midi pofl'
lea amateurs de Basket Ball,
-' F.



B- tue, '".e

wag e ptrirwO OrIb"








Machine
Rubans, papi:er carb



Faites cos aschat c ;
o :cIW ;:
F I fer,~ o. .....r e
1 *a~ r "' *.:*^ ^:i!


1 ~~-----


-


''
...,
: :
;
i.;
i'
ii.
''
:" '
''"'
;
:


-17

:AO '.



112
S ..Fii F '.F
: .:. ':.,?; !!I
t "... :
S ..: ;:::



: .::