<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03500
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 22, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03500

Full Text






.iUs ANCIEN
.. .


.... *... S. ...oo.f


QUOTIDIAN BONDE EN 1896


4Ame.r.


ANNEE


PS- ~


I


.0U Fill A L


pinm portante des Confiren-

l amiricaines.

u Conference Pan-Ambricaine.
s'ouvre le 9 Decembre Lima,
pe: Ie premier plan de Pactuali-
e 69st dans les conjonctures pre
jM, Is plus important des Con-
.:' s atenues ;,ar ce Continent.
S sent que la conference dc-h
ue sera pasn une simple occa.
S jt professions de foi platoni..
mais la ruUnion d'oil sort'-
sat decision pratiques, neces-

Cet fagon lde voir s'affirme de
a en jour et n'&chappe guere i 1
l ome moyen. 1I faut trouver un
e cette tendance gerrrale
s a decision prise par Pe Chef
tD4partement d Etat, M. Cordel
:-, de presider lui-meme la D&-
pion des E. U. a Lima. C'est c
:e stre Contin.nt, a tort ou a .s
-tn, a droit de se sentir me- I
Sie pe certaine5 entreprises irn-
" tiges et quo'un accord eAt de- e
*rab sur les solutions a adopter 1,
4 Wtitutde a prendre devant lesI t
lsetualitis de toutes sortes qui r
.paEmaiant se presenter. g

i.m.pe en folie 1

N. te C&ntinent s'est toujours Y
'dgua6.ptr un attachment pro- I
: dAlIapaix. Les tentative.3 d'im. q
.sWon dans les affaires du voisin t
.p avaient cour. en ces derni-res d
.i0es et qui cflrtaient si dange- d
nt ridial pan-americain ne e
:itA pius qu'un souvenir. L'av&ne- r
l.stfltpouvoir de l'honorable Prd C
i t Roosevelt. 'un des plus G
ti6s aptres de la paix don't I'ac- li
blesfaisante se soit fait sen- fi
0n Am6rique, a suffi pour dis- I I
'. d les nuages qui obscurcissaient cq
i n er? T faire naitre cette li
SMance rcijproque et cette corn- i c
.l'tesion muWuelle qui caract6 -

A.. ..... *- -_*..- .,


IN


IVu LLLL INIIATIYV. ESTM.ORTE
: LA PANAMA LINE 11nous est parvenu, hier, la tris-
te nouvelle de la mort de la Reine
erement nous avons eu Maud de Norge, uenue it Lon-
t iere ourndeo Monsieur Van dress le 20 Novembre. La Reine
iS a sympathique Agent de la Maud de Norvage a expir i sla sui--
S Line, spris un cang6 de to d'une operation chirurgicale
mois pass aux EtatsUnis. rendue necessaire par son 6tat tdv
t .o de Monsieur Van Reed, santd. Elie etait iig6e de (69 an .
S as-nous savoir, a 6te de tou- Elle naquit i. Marlboroughouse"
S site pour le pay puisqu'il 26 Novembre 1869 et 6tait la fille
Srofit pur dcider lamaison du Roi Edouard VII et de la reine
itt & affected trois grand ba- Alexandra d'Angleterre. En 1896,
I tindraire New-York-Po- unit sa vie it celle du prince
SCNewharles de Danemark qui devimt
S'Prtir d" D4cembre prohain, en 1905, roi de la Norvegt
1::. teaux qui out eCotht ehacun Nous compatissons A la douleur
.':..o de dollars et Qui comp- qui afflige la famille royale de Nor-
; r isde 500 cabinets visiteront v6ge et le people norvigien et
d e Por t-au-Prince chaque prdsentons, a ceLte occasion, 'nos
H XOBtnele faisait la eColom- vives eondol6ances a M. Leif Frohn,
......" Consul Gendral de la Norvege en
L Itiznerce gagnera & eette Haiti.
Initiative de la Panama SAINTE CECrLE
e.. e communications par Aujourd'hui, messes 6difiantos
:iee s front plus ra- dana nos Eglises et Chapelles. De
beaux chants ont 6t execuths A
Snos compIimens l'A-1 Yoccasion de la Fete de Sainte Ce-
: .". "PA-" cile, patronne des Musicians.


CAL=t LES TROUBLES DU NERF SYMPA-
PU4' -


PORT-AU-PRINC


Par Yvan Jeannot.



risent lea relations entire Etats de
cet hemisphere.
On n'y trouve point ces grades
crises qui de temps en temps boi,-.
leversent I'Europe en folie. Cepen-
dant, nous ne nous desinteressons
pas de ce qui so fait ailleurs.Et tout
ce qui trouble 1'harmonie n-ces.sai-
re qui doit regner entire leI
peuples, A q u e I q u e territoire
qu'ils appartiennent, est de nature
h nouns affected et constitue, tout
aut moins, un example mauvais. -
C'est ce qui explique Finterven-
tion de I'Amtrique dans le recent
con-i t qui mit aux prices Y'Allema-
gne et la TchC-coslovaquie. Mais si1
:a guerre a p-u etre vite, le. I is-
qLues dde guerre subsistent encore
darn e ieux monde. LAi, la rai-
on ._mbl, pour toujou1rs rYeg.ie
dans an coin. Et an moment op1
nou5 ecrivons, p'usieurs millions
i'hommes sent en proie a des per-
:ecitions atroces.
La quLstion juive
Tout lai.se croire qLu'A Lima ori
.nvisagera la solution a donrner
a question juive. La derniere at-
itude prise par les E. U. en ma-
ribre de protestation centre Ia va-
.e d'anti-siemitisme qui dSferle
ur 'Allemagne naZie, autori'Oe a
e penser. Mais, le problime ne
-evkt pas seulement un earactere
humanitaire. BI se pose aussi sur
phan des r6alite.-i avec une icuitN
lui ne laisse pas de pince an' a-
ermoilments. De vrai, la rnactioni
.Ls E. U. face aux l)ersccuttion:.-
ont les juifs sent 'objet n'a pas
t, sans affeeter ensiblenment lcs-.
elation.s germano-am, ricaine. -
)n sait que I'Amnbassadeur de la
Grande R4publique Etoilke ,\ Ber-
n, M. Wilson,. a -t6 rapple au.1
ns, dit-on, de renaeignements.-
Iais il s'.'idente do plus en pluhi
ue. a 12Agation Am6ricaine a Ber-
n pourralt roster longtemp. en-
ore sans un Repr6sentant official.
(f suivre)



A ,rivE' .TA-kD nDE NORVEGE


MOTOCYCLE'VIES INDIAN

Nous romercions la Maison Abel
Lacroix pour la revue d ndian
News.t que now venons de rece-
voir et nous avons constat4 quo la
marque UIndian, d. Motocyclet.-
test, qa'elle reprdsente vient de
battre le record des 10 miles, 25
miles, 100 miller -at de reporter
le championnat de Wiscousin.
Pour lea 25 miles, les 4 places
ont ted emport&-a par ;Indian",
Et pour le championnat, lea 6 pre-
mieres places par la Indian,.-
Les MotocyeletteS ndian sont
arrives. L'on se rappelle que la
Maison Abel Lacroix avait fait un
prix special poui le. officers de la
Garde. Eiles .sont exposes A la
Maison Abel Lacroix Grand Rue.


MACGISTIC


---


MAARDI 22 NOVEMBRE 1938 No. 20.120
... ..j...


PROPS ET FAITS DIVERS


LE PDT. ROOSEVELT

VU PAR EMIL LUDWIG



Au course d'une cotft6rence L Pa-
ris, Ie c6lbre kcrivain et penseur
Emil Ludwig a donnA du grand
home d'Etat americain Franklin
Roosevelt le suggestif portrait sui-
i vant. L'dcrivain a parl6 avec une
chaleureuse sympathies de la per-
sonnalit] du grand d4mocrate.
Roosevelt Rit Constaiment...
Les americains ne trouvent rien
de plus drble que la gravity solen.
nelle des dictateurs... Sur toutes
les photographies on voit Roos'e-
velt rire. C'est un de se trrits de
earaetere les plus marcuants. II
montre t chacun sa grande joie do
gouverner un grand pays. Rieni en
Iui d'un home qui apr&s de vi-
sions nocturnes, se compose tun
visage pour l'Histoire. 11 n'a rien
d'un surhomme. Or nous avons trop
de surhommer en Europe.

Partisan de In SDN.

...Emile Ludwig entreprend ide
retracer les episodes de la jeunes-
ze. :Roo.seveit se marie, It est ta-
lors a i cole d'ane femme pleine
de sag(.-se et plus muire que lui, la
rnre ide Th6odore Roosevelt. De-
vernu senateur, les hasards de la
guerre I'entrainerent vers la hau-
te poliique. Sa borne humeur pra-
tique _'oprosait au rigorinme doe-
trinal de Wilson. I1 revint en Fran-
co pendant la guerre. L'horreur
qu'l Cpro:LIva i in vue de.s lig .ies.
I'amnna 5 dP:e.-.ter la guerre.
Roo-r.uvelt (tait partisan de Ia S,.
D. I' rvi'n..ra .sans doute iU
la u.,ct.t dk-. Ntirios. Lar forme
et n:or.,'le, mnni.; l'idie est irn-
m ir, !'.t ..

Drame IPhysique de Roosevelt. ilne
cache pa,- .so infirmiti' ..

...uli Lw.; parole du drname
physique Roosevelt, paralysed en
pleine maiur'f6 pour avoir, apr&e:
un bain froid, couriu vers un incen-
die afina p.rt' ;ler au .auvetage.
Ni a religion 'ia philosophii no
pouvaientr aidier .et4 home dans
le malheur. C'et Ie sentiment des
responabiit. ; publiques qui 'tile-
ye au-des.-us de uli-mime. L'acces
diu pouvoir le rendit meilleur. Guin-
laume II eachiit son infirmit&, De

(voir suite en 6 me page)


ARIRIVEE DE

M. B. VINCENT


ptar ,.. oAiieon; 2est arrive, re-
tour Ud-i U., notre Consul A New
Y.,rk. A1. Benjamin Vincent. Nous
ii pr.-,+enton-, tous nos vctux de


.MASCARADE

C I. 310 &. ce mois quo les
Actentrs de P:l:-mdtmQe presentent
lear :;c. et grande revue:
las.carade.
Pr-piorez-vo'.i ~t venir rire jus-
qu'inu larnies devant ta Mascara-
dl. qui peL'.e .

M. FRANCK J. MARTIN

Dimanche ost rentr6 par le cAn-
con, M. Franck J. Martin. le sym-
pathique Agent de la Chrysler en
Haiti. K. F. Martin revient des E.
U. out ilt a tW assister au congress
annuel de la grande Firie Chrys-
ler,


AU MUSEE NATIONAL

Parmi les dons les plus pr&cieux
qui ont 6td faits au Musae Natio-
n'al, Fondation St6nio Vincent, par
de gfndreux donateurs, signalons
celui remis par M. Max Pierre
Noel, de la part de Monsieur Mau-
ril Luberisse,
II consists en un Acte de Recen-
enement de la Paroisse de Saint
Mare de l'ann6e 1793, pour I'habi-
tation du District, appartenant A
M. Drapaux.
Ce document, trks rare, confirm
ce que nous savions djha de PAd-
ministration mdticuleuse de 'im-
portante colonies de St. Domingue.
N'ous remercions vivement M.
Mauril Luberisse de ce document
de grande valour.

I'AVIATEL'R ED, ROY

Comme c'Xtait announce, hier, vers
1 hre, est rentr6 par vole aerienne,
le Lieutenant Edouard Roy qui a-
vait ete aux E. U. suivre des cours
d'aviation civil. Le Lieutenant
Roy pilotait lui-meme avion qu'a-
vait bien voulu mettre sa dispo-
sition ]a gr6n6rosite d'un ami.
Nos vifs compliments et meil-
leurs vNcux de fructueuse besogne.


ON DEMAND


A acheter oun a affermer
propritgi de 10 a 20 carreaux
de terre arroade ia proximifi
de Port-au.Prince.
S'adresser au Bureau du
Journal,


~ACEINE
REVEILLEZ LA BILELe meur des anualg&iqtue
DE VOTRE FlE Migraine, RhuaiMmt Grippe,
SMas ctms-ns-et ous asa T Fivr
it i matr "gonfl mBe Soulagement immndiat.
n'A t a Fnt "Nera ehi j.' it Lim COMPRIAIES
d u vi arg ,,t 1 ,-l rc -c Alin no ML, jnt ps. la m pt. ,PAUL COUPAUPD,
fiUt. V.tr ... .;inin. e'. n. t ,,., Distributeur pour Haid
et^p,.mw, babattp. Vo0a vTrjc tout c ttir ot
SlaXatta sont doP pir.il-r. Un i-a efLUPort-ll-Pinee.
forPr 'UM r.nt i r, caa e, S raus. ult. Ia .
VFOE nt l puvrot l dossm tnr tftm- sle I.n M
do 6lW rjl von reetktra d'vupictmt V#A..
tWs, douvqi tc namtas4nsr ta-, o"wular LI
hkr~ir. Piha PaLA SALLE bE DE LECTURE

E. HAKIME, Distributear. MASON DU.PEUPLE

,, OTTAWA, CANADA.


JOUETS


JOUETS


JOUETS


ASSORTMENT COMPLETE DE JOUETS POUR ENPAN S

PASSEZ A L'ANCIENNE MAISO N FRANCOIS FREDA, GRAND'

RUtE ET VOUS AUREZ L'EMBA RRAS DU 01OX "


[ ERNEST 0. ClUAVYZT
DJireDot '-PopritA. V

FRED. DUVIOGNEAUD

It1wenn,


*~d~pC--- ---\\ '


IF


II


Nous en prenons occasion pour
renouveler routes nos sympathies
A sactif Agent de ]a Chrysler, no*
tre ami Franck J. Martin,

LA PERSEVERANCE

'Les Filles de la Perseverance
s'dtaient r6unies hier en grand
nombre A la Cathtdrale ou elles se
sont approchebs de Ia Ste-Table.
Et dans l'aprts-midi, conform&
ment aux traditions la Vierge a
W6t port4e en triomphe a travera
nos rues. La Benddiction solennel-
le clbtura la fete.

LA TROUPE APOLLO
A PARAMOUNT

C'est le mercredi 7 d6eembre
prochain & 8 heures pricises du
soir que la Troupe Apollo offrira
au public Port-au-Princien sa pre-
mibre representation Thi&trale.-
Point de doute que cette soire soit
des plus inttressantes. Des pieces
de fou rire 6tant 'objet du pro-
gramme, le public aura 'occasion
d'applaudire ces jeune gon.s don't
le talent est dejA remarquable.-
Prochainement nous diron.s quel-
ques mots des pieces et nous tA-
cherons de renseigner le public sur-
les acteurs,

DECES

Ce matin. h I'Eglise du Sacre-
Cesur de Turgean, ont eu lieu les
fun6railles de
M. Louis Callard,
deced6 hier it minuit, A P'1tpital
Gdndral. Ancien Directeur du jour-
nal iLe Paysv, Louis Callard ehait
un polemiste A la verve cinglante
et toujours pittoresque.
Nous pr6sentons nos sincere
condol6ances a sa famille, particu-
li?rement A sa veuve et A ses en-
fants, A M. et Mme. Justin Mon-
tas et a Mile. Clara Callard.


,:i





-PIAfO***tl.wf^w*flflt***S ***** *s ******es a**a


CHRONIQUE SPORTIVE


Enfin, nos chc--s sportmen. ont
compris ou du moins, d'apres notre
Impression personnel, ount. fini
par se faire unce just raison de
ces agitations qui n'etaient que
tout simpleomCent pudriles. Is ont
fini par reconnaitre que le Sport
ne doit pas -tre une source d'in-
trigues, et tque se ues doivent y
pre6aloir: L'cntente,--c& solidarit,
le franc-jeu..
(.:'es tardif, mais heureux. Et
unus a1'vons constat%, samedi au
Pare Leconte, oh, dans une atmos-
ph&re serene, toute pleine de cour-
;oisie, Cu,.i i l de I'U. S. S. H. et
del6guds des different clubs, se
relnisssient en vue du Champion-
nat de la nouvelle saison.
Le Wi'age au sort fixant pour le
d'orenbre irn',chain la rencontre
I.. .... "i en tete du calen-
t ct bien passed.
Le ;..-. ; :.:;.: se jouera en ad-
ries A et B dont 4 clubs pour la
1ere et 5 pour la second.
La srie A -se disputera en mat-
ches aler -retour, e'et-h-dire, que
comme m n Froane par exemple, oa
chaque clwb a son terrain, noS A-
quipes :-c rencontiTront deux fois
chacune. : i c cte : ft rente quo
ce ser sr I e Pare Lo-
conte.., Ctmprcnez d.ors urn :im1;-
lant dc, hi *ch, s, Pi,. (|f mriatc-h



a .i-,', ,f l,


4 .. ,


si ou sont nouvelles, partant in-
cannues. .. Mme plus, ucvceifain ar-
" rangement de poule, obnmme its di-
sent, nous fera assk:ter Ia de beaux
matches tous les mereredis en
quinze. Innovation que nous ap-
prouvons et qui nous permet de
sugg6rer au ConseilDestouches de
r faire des dlmnarches prs de qui de
r4droit-en vue de TAprms-vidi spor-
tive ou de la fermeture A 4 heu--
res...
Le ehampionnat de Ia 2e eat6go-
rie s'ouvre aussi le 3 d6cembre.
I Done tout a Wt6 prdvu, diverse
suggestions ont 6te faites et nous
sommes heureux de presenter nos
compliments h tous ceux qui ont
contribuOd dissiper tant de nua-
ges dans notre atmosphere sporti-
ve. D'aflleurs, les nuages ne font-
ils pas toujours (..':rl.:- bien? Ne
sommes-nous pas en droit d'augu-
rer 1, us de confidence, d'entente,
plus de fair-play au cours de ce
championnat.
Dans tous les cas, ce dont nous
sommes certain cest que le public
ne perdra pas sa monnaie, i ne se-
ra lI's dcu, dgo';ut de reconnal-
tre quonr aura , se p- n* rn 'n petite ..
( r intdressant


n i.. ~ a C e be-n.
r sie ]t -i^ \vv "iia :;; c .t,,Ii,-
| 1;n w- ; ':'.te c'tP. etr vue c
,, !:: C,;.;: 0 V'ns t et (i- fortes


'**' .. '. i; c .;:rc 'i ,ri nneionai,


C -ben.


,Me -.: ,- xc d-. ,' v la orge,
ra p-I. e-. a" ;L i. r:7 -s'p)aules -
eft l tL : iv u '
titu:~: cp,.zau .L ,i p aitnla et re-
c ul.At' dUetn iLgc ch td]
A t n c i quie vous ayve ai dc
c:'tji.r; r, Ik Vai'oRub crmTwnxce A
r la foi-- cux 1adus diectcs:
1. A Trover, to Peau.LerVapoRdub
rnr : ...... ", d .,u' iouun cnmplj
2, Vap-urs Md icoament-fie. tn
Ph. tUnit? *' 'pcuras mndtca-
mr--n' -., d0.i y.'e.w la chakc tr du
co p '-n. ri'ieCs pendant des
isurtv., t, i., i7 nh te...--dLrcctc-
r ,..:1t ,i ., it -, vo;C respir-tto rcs
C tite a iitm combine "ai ta pLaune -
cL-v(;Ifurs" ditache ac r muositrks-
tXoukCe l'irritatiun--aide A dssiper
b coiigcstion.
Tafndi que 1c pett malade s'eaort
atiibiamnnt F' VapoRub crmntimnue a


tgir. Souve'nt, au r&veil, le pirn dca
27m1 C sz p&ass.
Evite to Risque de D6raroer
l'Estotkiac
Ce trait(ment externe sur, nv peut r
d&ar erf restnomac. anim. a tendaj.oo
S'e fair l'absorption constante do
dcr,~viues ttinternvs. (0n pct it'cmplov
librement, aussi souvent quit est
bes Age.

d-t
VAPORUe ","
V zts rtuvcr-, cian'u vdtT{t Iraquat I
dui Systtme V:cks P-,,ar Miruria
Mtlaui.wr Ias Rhamv3 chcz ws. Au
Cunru d'eas ii clini!ei prftttqu b
Ssw 17.353 per.son a.c Systcmc a
rtidit d itu d mt d aiti ls matLausc
j dBx rzunxEes.
SjireB sU Snt~mp Vi.cks Pour
j Miens Migtrs terea Ulznwtum


** S*U 4 14P NOTUVEALIBT *,v*


LA


... a *:, 4 i!
SQUOTZIIEN Po01t


SZNEST G. CXL
DI Nar: -v
7 _FRED. DVIQNxt
IR&aatear en C01f
MAX DUVAL
Secr irg do La .....
YWAN CANNOTT,

C. BEauEU.


ANQU ROYALE
DUCANADA


Les Fabriques de


LES PLUS ANCIENNES ET LES PLUS
M1PORTANTES EN SCANDINAVIE,
VOUS OFFRENT LES SPECIALITES SUIVANTES :
..EMAUX ePIONEERo en 15 nuances attrayantes, pour la beauty
du home et dcu mobilier. S&chage extra rapide,
VERNIS pour tous usages.
Peinture prepare ald6eal en 24 nuances varies, sp6cialement re-
comTrand&e pour les Tropiques.
IAAQUE SYNTHETIQUE SADOLOI1D,> en 24 jolies nuances. Ef.
ficacite incontestable pour la mise A neuf des camions et autos usag6a
Laqu(I nitrucellulosiques en 4S nuanees, employees par
les fabricants d automobiles Cti: .'. Fabrique Danoise de Carros-
series, FI briques de Montage Willys Overiand, La Compagnie d'Au.
tomobies "'Dariako ,
Enicautiqit- SADOb pour teinter Ies nmeu e-s.
Colie e. poudre pour menuisiers,
Teintures A bois aSado.
Encres dlrnprimerie, consistance specide pour lithographic et ty.
pographice.,

SADOLIN & HOLMBLAD LTD
ALPHONSE MACGUET

Agent GCnfral pour Haiti

1 w awoly>^.


OU RENCONTRE-T-

OUC JOUIT-ON DE LA

CE?


---I
-ON LE MONDE CHICC?

SIMUSIQUE LA PLUS DOU


OU SE REGALE-T-O N DES SPECIALITES INE-

GALABLES?

OIJ TROUVE-T-ON L'ACCUEIL LE-PLUS CHAR-

MANT?I

AU- -

Berliner Hoft-


CHAMP DE MARS


PHO NE 3494.

-r & 4.1. ,


666
LIQUID, TABLETTE matu dt
ONGUENT, occeasi :
GOUTTES NASALES par le :;'
Essayez uRUB-MY-T.gM6 l
le meilleur Liniment du Ma



Pourquoi doit-on usv I
un savon medkwnt eto.
tous les ours?








1: ( ;

iruptiora et Its impareti *nl8
S peau sumrriennecnt paradise .
ment des microbesl'u iNet '
[a pousire. ;;:
Le savon ordinaire do toi& t
demeure inefficace, tanis quk "
savon AFRIDOL nettoie, gukt
les maladies de la peau, Ia ft
propre et l'enjolive.
@ Le savon AFRIDOU'am A
une action dcsinfcctanz, o
icume st surtont leghe er sli '.
dante, it posside en woat
parfum trs delicate.
Protrgez-vou contre fenca*'
tagioni par It savon AFRIDOI, .
qui ern de la plus haute vak
midicale.

S 5erver-.ous en, f .
tous les jours!


Afrid ol
SBE SAVON 0BIEN-F


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYT;'.:;
SM6decina G6nbrJ .
Phone. 3373
rCONSULTATIONS:-:1;
2 1/2 & 5 p.m.
Chemin des Dalles 7 A 8:


REX ;

CINE-THEATR l:



POUR LE CONCOUL3
-A
jyELEGANCE .

(Dames)
Je, sousign6, d(sireO
M ......... ... .- .*


..- .t -* A

fasse parties du
dirigera le.9
prochain concour$ i
gance du X
Ptau-Pce, le ..........




tin .d.tch^ de6
i 'entro de.da so ..
lobby du bacon. ..


C{? -, ,., Exter ne Sr Aide "






. ; .. ., ... ,.\ \ :" ~ l ,5 ,

Kr 7'^Xi ; )V *^^ '""
IL -V
,.YA. -.-...,..-, cA r' u s c .. ,4 "9 c
:. ....~ ai 3 f-- S -} ',, :.


A BASE de CODEINE. TOLU et 2XUCA&YProI
GOurT AOREA DLle.-CONSERVATJON PAKFAITB
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTM
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
' PORT.AU-P.RINCE. HAITI, ET LBS PROVINCES.


*. T


et Vernis


0ouleufs






tsWR tOSB E DE LIMA'

d nation des Anciennef E-
e:t en pl1einie tivit6; la
journ6e annuelle de vante
eu je dimanche, 4 Deembre
bi. A cet effet le,Comit6 do
|i Ise dEmne pour asaurer
i^ asucc-s de cette fete Adont
1 *ri*duiit est affect A soulager lea
i is des afnciennes 6-ves infor-

Al rOeuvre done, MesdemolaeIlec;
r... ... .. ...
!A.I Secretai e Gner-ae,
Si. Mie. Eugilne DECATREL.


AVENDRE

tu grand piano (marque ambri-
Itle. ) en parfait &tat.
.'ffadresser A Lyncte Duroseau
Ruelle Michel Oreste,i BBs-
S.?eu-de-Choe.


: IT-. ATTENTION N

t HfAZAli NATIONAL

ofe L'No FOIS, s'enorg .eil-
; .t d'itre LE IREMIER A offrir A
L: Clientele et au Public les avan-
: 'l de NOU\E'AUX PRIX d6-
:lant de 'A:cord FRANCO-
ATITEN, pour ses rayons de:
Parfiims les plus en vogue de
PRANCE
:: S FINS
VINS MOUS:SEUX
CHAMPAGNES
IdQUEURSt .R la fameuse marT
~e Vous le det'Lz a vous-nmmes de
VISTER-ZRns .tayons.


CHARLES FEQUIERE
& Cie
INGENIELURS
Consultations Projets Cae-
cals Constructiolns Agence.; et
S"Reprhsentations Gen6rales J. m-
mhissiion.-
Rue BEcrne-Foi No. 34.
"iC.l: 3270
P. 0. BOX: 198
Port -a a-Prince,
Haii.i (W. I,)
-n-

CORDONNERIE
MONT CARMEL
HYPPOLITE R. JEUDY
Grand'Rue No. 139
.nnonice ah sa bienveijlante clien.
t te qu'A 'occasion de la rentrie
-d classes en Octobre prochain,
..le trouvera des chaussures pour
Sargonnets et fillettes.
Avant d'aller ailleurs, 1 L v site
5'Mposer la Cordonneric Mont-
Carmel o04 vous sortirez satisfait.
Demandez toujours e.s pomma-
des Nu-Nile et La-Em-Strait.


--- -J


ptilt


i





I :. .
Be BeOu box-calf
:olr ou
couleur



sluiPui ne port, Pas ea chaas-
ldi OT 'est pas & la mode.
.1 dit PILLOT dit solidity et
i rtre h6.
A; 6 Voin de Vente:
RIuwSe Pave ,
f te du Dr. Armand.


L~r~ --L.~' I~-11 T--- ----.--YU-~III-


Le faith est incontestat


ECOLE SPECIAL
DE
STENO DACTYLOGRAPIIE

Reconnue d'UtilitU Publique
Angle Rues
du Centre et Miracles
THlephone 2620
,,Pau-Pce
STENO DACTYLO
COMPTABILITEI'

SLe seul 6tablissement Jusqu'ici a
Port-au-l'rince oil ktl prescriptiioni
techniques sont rigoureusement ap-
i 'ne reituction a 6et faite aun i-
rif zin6ral des course pour tenir'
compete e d la raretf dl numeral.
re. D)emunder I'roipectus.



La CHESTERFIELD est la seu-
le Cigarette don't les fumeur-4 di-
sent : 5ELLES SATISFONT3,


-1
A L'ECOLE NATIONAL
DES ARTS ET METIERS
(Sal&siens)
On peut voir expose: ur.e cham-
bre A coucher acajou,- style mto-
dctn:e, exkcut6e aux Ateliers do
i'Ecole.
Vikites: matii, de 9 h. h 12.-
Soir: de 3 h. A 6 h.
LA DIRECTION.


AL NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
,n tr.'..ivera:
Le Bre vet simple de Capacitu.
Le i-rev- t Supericur de Capnaite.
Et le Certificat de fin d'Etudes So--
rrda:re, classiqucs (2nime partic.)
Diplon-e de Licenci6 en Drcit.

BERLINER HOF


rra~ ~~ss cs s~r~~~s~~ ~bs~~nnP~~c~l~-*s8s~ c~


Devenez votre propre Comptable t n omurant lin
Compto de Cheque la Banque 1trtionale e 1
RBpublique d HaiJtL

-- ----



FORTIFIrANT,


EST LE MOT QU'ON DOIT ATTRIBUER AU


KOLA


CITE SURONNE
QUALITE SUPERIEURE


FABRIQUE D'APRES LES METHODS


D'YHGIENE


LES PLUS STRICTES.


BRASSERIE DE LA COURONNE, S.A.


TEL. 2622.


-aa esanna etc DA C-I~~~CE~S**+~~~~SEN


BERLINER HOF


no1 CSHEVEUX 11?

lER D'UN NOVEL

'. .." '" '. r',t 7. i.t



Sr rir -
..r .- r t. .
.
A T""" .
*,'i:,.i. .., ,. I -. r,',L ,,CJ J .', l .t



ALPIIONSE MAGUET
A.1ent (4infral

LDen icn-c; a ;' itre Co-rdlnnier

,fARVELI A

..n : U ,, ,- i C:, 't .i. U.
, .- ," ,.i i a n rub t i i"..

i FF03 '-- I l.r o i'. i iAY\. C-:'W

-Ka>..


'at Lit
': c. inA ilKI.A ( t Ia
DenL&( : i t.:I ,"ii>;\. criiJt. iiCC, r n t n ie r
I f- r .:v.ir u ILC p ci r, vo-se ir


it, ga-i 1a MTAR VELA.
En vente partout.


HtYPOLITE JEUT)Y,


Distributeur.


-- ---- --- -*'

POUR VOTE SANTE
Si vous souffrez de fappareil di-
gestif, ou si vous sentez une de-
blit6 quelconque dans t'organisme
,e ratez pas l'occasion de vous met-
tre P'usage de la Farine tQuis-
queya (quintessence de la banane
Troglodytiqui) ou banane Grand
Vincent,
Madame, n'oubliez pas que la fa.f
ine QUISQUEYA est un agent ae-
tif qui excite la croissance des os
ehez les BEb6s.



Vous trouverez partout
les celbres dentifrices

GI BBS
4 1.- Gde le tube
Les products franuais
aGIBBSw
ront tls meilleurs

S* -


PACGE


UN SOLDAT
S ANS CUISINE
EST UN SOLDAT DESARME


LE RHUM SARTHE

e'est la quintessence
DES


meilleures variktes de cannes


d'un vaste territoire

reunissant les neilleurs terroirs.


C'st ce qui fait son arome

GOTTTEZ ET COMPARE


A la quinine recommand6 par la
Commission du Paludime de Ia
Soci&t6 des Nations; ii consiste 4
prendre tous les jours 1 gr. & 1 gr.
30 de quinine pendant 5 a 7 jours.
Pour la prophylaxie la Commisiion
recommande une dose quotidien-
ne de 0 gr. 400 pendant toute la
saison du paludisme et de conti-.
Snuer quelque temps encore apr s
v pour 6viter les rechutes, .


GEOGRAPHIC CHAUVET

La 66e Edition de la G4ogra-
phie de la Republique d'Haiti par
H. Chauvet, atopt6e par le D6par.
tement de I'Instruction Plablique.
'Cette nouvelle Edition revue oe
compl6t6e est en vente deputy Is
ler ctobre chez Robelin, i 1'A.
beil', ai la Librairie-Norvelle, etc,


r~,r rflrasc~~wflseseef~l*~ nnassnnsa~lA eg~u# atnenasnsss eann *,1~5~ 9~rSE J*W


La dure ":pi'ricncc a mrenn 'lea
chtfs tde grarndte armres i recon-
naitre ique le: manladies consti-
tuent ties enncini-- aus.ti rfedouta-
ties qu'un acidversaire M-iLi arm?.
Autrefois les armbes3 subissaicnt
en g.entral lk- plol-ti grnnd,.: 'pertes
pair des mahalaics qu- piar les bies-
.surt' ett Ia mort sur l- champ do
batailie, eL c'tst dtLli.,i.ui s j'un i aup-
,'i. a applitie v--T; prog rid3
"' .ic.n,', n n ade p ix, nMeis Li. ,-A ,1 2 It. gra n-
d ar.n1i71 ti l'l i '.,'.,> .t, clie Ie
,-i,: "e do' cas dC : n;a;oI:i e parmi
les combat tants s'est r'6duii'. scIIi-
blcmc:-rt ipart' Ltpport i i -uturefoi,..
C-ci ca.t vrai p',our lee gaerreo
clans un ciliimat :i.tirnp' l, mTais en-
core Lien p ', ['.uFour ce'.-1. dans le.
piay.-s tropi)onux, et. sanfl exagera-
tio un I tL t dit t 1're .t- Ic leC service sa-
ni'a r L :, 1 g i-ra ,:lh pa ;rt *..;s l
victoire.
Un e:ixemrple frappa o'n ;Ia $ a o
r6eente gu.erre d'Ab.yssKi;tie, J'. un
dEcImi-miNlicn die so',da~ '.-. irti'.en
olt 6ct.e mih.tcmnt tr.an-poc:
dan- on nays l'nt I'? chin-i eItar
: i:Jt C,;.' .: ;".' ;.* .'. r: ''. :. '. t." o

t' i t i' t n c p
I, :i ... r : ,- ; n l ;, t : ,.

1':,, r .I ,' t' rlr n le .'iel .. ,,;' .
I Ir :.ti T 'i, "
Sn-.;:i. s d i'r.: Aldo
( t istlni. ,lt i : -i ,,: r': 2P

"iiI' a ii ; nii. I2 i siiw i



f.rr urri pl c.n n si r tiq:n.
IA i ',1 r nt;:; ..r i -IJf : i' .'t c It_ i"










r :irni Tnk: x tu; -i
j .-.i t.jn .i : ,, .ix .! ,- i. ,. t ri.'.'(






1* i






-tI.r ,'- : r .m lur at d it. i -
Ci rt ei li u ra.tot Pciii -
'' .;. I m 'or, -% i t I





cl,rt mun r c' du pal-adismitrI
t it li'. 't-'. t. ,c i .a t- d,".'tla







h' e;'i'. .J o rn o o; 1 i 'l dL '.
and .l', iene m,'ntre :.i ".'. ( i e no ca t t.':-

t i r .-i ... u : ,. o; i, aide r, 1do I ;u-










meudisnt e tn traiteent rapu paludismc!de





Iudisme eat un traitement rapkde


i





: PAGE O
{ ':~
%.......


'* c.I NOUVELLIST ,.I* "* e


. """'"""m'*<*""#Apo"'
ennne~~n' # ltf~wffl M


:

.,: ...
,.



son infirmit Roosevelt a tire
effet inverse.


un


Tout en lui est a l'oppos4 du

Dicitateur...

.,Ce qui est important, ce n'est
pus 1? di.t J:iti er.-_ rformes sociates,
coest tur srientation... Roosevelt
a sauice mie ecfconollmie c.n.le-
ment ruinUe. II maintient. lie bases
de la d6mocratie moderne an lieu
de los ananitir. Ce n'est ;as un
expert. 2iais inus 'ivons vu tant
d'txperts incompetents consulate
d. Li: v. nQus saiuons avrc
soLaF i 'en: i. 1 ,. ittantes de bon-
00nt,, TfU ,: RooACvelt .es

qu on tn sni~c5
E1 t ,
E t con.ci -. s i- !; .i ,; -

Pas e p I' : r t'
seveil E I ." 1'' L d;. r -' ^ .-


prdsident. Tonu l muone rit a la
MIaiso n-ilanche.

A Wl.s.int,,n on travaille

dans la joie,

..A W\V *sh'inton on Itrava



I- .I:ays dtIV (il0 t i tI r15 'on o v.it.


mocra tfis?
Do<.) hom : ,nonvea-x Roose-
velt in i las.e jinaisd de ir., des
homes r-,Iv;.G:M, Jo Souhaite iS'
touns 1,s autres pays un chef qui
ixc'(o nc tom e sci!ic:i'n.
Roosevelt est aim6 de-
100 Millions d'Amnricains ..
Malgrd la haine que lui vouent
les riches, ltous les patuvro, sont
c'iin'us V qpu personie Ino pe'ut
.defndro leurs intdr ets come lui.
Et k.s pauvres, cela faith 100 Mil-
lions d'amtlictinS.i
(Extrait).


PETITES


NOUVELLES



fier soirl, la mais o Bayer a of-
fert tne representation cinemato-
graphique at march S-laI,n' mu
Compliments,

Que puis-je t'offrir pour ton an-
niversaire, mon aimd, et qui te fas-
s'e vraiment plaisir? Un pyjama,
mais achete-le A la Chemiserie La-
fayette, rue du Magasin de l'Etat.
No. 95.

Mercredi au Rex 2mo repraen-
- station de DBlalchetfe, adapt du
chef-d'euvre immortel de Brieux
de I'Acadimie :frangaise, Blan-
chettec film des dcors luxueux et
riches. film des flirts os6s, des tol-
lettes splendides pose avec urie ex-
traordinnire acuite le problme de
l'dducatidn de la jeune file.
Dirmanche Le Chemineau& ceu-


SPENSEE

U1 ne faut pas juger legs homes
per ce qu'ils ignorant, mais par ee
qu'ils savent et par la mantlre don't
is le aavent.
VAUVENARGUES.


Vivre ILn uns par les autres, vi-
vre les uns pour les autres, vivre
(dai t ous eL danw chacmu, come
on sent chacun de ses semblables
virTe cn sol, telle est la destine
vraie de fhomme.
Benjamin CONSTANT.



LE PRESIDENT ROOSEVELT

(Suite)


mai i. Paul AUXIL; e-t pour-
A t t- t>
vus' de plus fines de la ptaoe<.
Une vi.ite .-'impoe,

On ne sai c rien encore des resul-
tats des convelrstalons qul sze sont
dtiool.ou.s samedi swir centre MtM.
Oswiald Pir.w. Von Ro .- ,trop et
Ie Gonernal Cecring. (n n'a maeme
'pa2 n'ltvoi sui 1- qt4 'iunA s coio-
:iae's o [t et.: a orde-<,t.
**
Le fz it ns soniffTr plus de doute que
idcls caieons de Balzar Moderne sont
les pus durables et ies -mieux at>-
p.,.' < ; a nature tropicaie da
Pays
L*I -*
Les Ameris.';ins vin!!i,(..nt d'in-
vetert un aipTm;ii permettant de
vxrifier Ia fratfLhur 1du poisson,--
Ce- appari'eii n faia travers la proot+irt du poison un
courant 6lectrique done Ie degr-
d'acidit de la chair examine.

La bicyclette c ARMSTRONG ,
dont le r.?r'iacso:nmn:t est Mr. Frank
W. W I L S 0 N, Administrateur
de la Exide Storage LBattery S. S.
est bien conIue ldans le monde en-
tier pour sa solidity et son moder-
nisme.
Nous avons en stock tous les mo-
deles : de course, it homme, it fernm-
me, et pour enfants. Le prix est


essentielement bas,
*14
On vient de presenter a New-
York tne boussole jouant le role
de robot-pilote. Cette boussole est
capable de diriger automatique-
ment un avion vers l'aroport d'ar-
riv6e. Elle n'ipdique pas le Nord,
mais la station- emettrice d'ondes
specials qui pourra etre situde
dans les a6rodromes,
**
La methode .employee par hi
Blanehisserie cNew Chinan Rue
Rigaud A P6tionville, pour la pr.4-
paration du line, des robes et cos-
tumes, done entire satisfaction
aux aimables clients.

nRien no vaut le Sp6ialistec
Pour vos souliefs no vous qdres.ez
pas a 1]'picerie, votre jambon vous
ne l'achetez pas & la quincaillerie.
De meme pour la toile de Fil vous
ne vous adressez pas ailleurs qu "a
la mason 4e Confiance.c he Mada-


vre sensationnelle, film puissant t
marqud de tendresse, qui allie la
plus fine'bonhomie union 6tude ap-
profondie des caranctres... Dans ce I
film: 2 grands noms: Victor Fran-
cen et Tania Fedor...

Voulez-vous reussir en affaires
dans le monde? Soyez bien habil-
16. Allez aujourd'hui mrme faire
prendre vos measures par Louis
Vilmenay Junior, le maitre-tailleur
moderne qui garantit le suecs et
adapted les .costumes i la person-
naliti de chacun.
Adresse: Angle des Avenues
Lamartinibre et du Travail, au
Bois Verna.
9*,
Les Presidents de 'Union G&-
n6rale du travail et des trades u-
nions ont tenu bier une important
conference it Barcelone pour met-
tre le people en garde centre la
trahison de I'Espag-ne que projet-
tent MM. Daladier et Chamberlain
a Ieur reunion a Paris ie 23 No-
vembre et pour proclamer la d6-
termination du people a continue
]a lutte a tout prix.
0*,
Pour fire de I,...'-- emplettes,
on ne manque jamiaui de passer h
I'Epicerie B4aiiy, <51ur.e h la RitC
Bonne-Foi, ou se trouvont les mail-
leurs proc.uts alimentaires.

Lo s result at s do.; ocp ins por s
piirvoir ie s ire- de 'Assm-
;,., NationalC au I'oniPugal .SerentM i
Ion aCns offici.inUtent cet apres-ni-
dI par la Conutmission du di(pouie-
m ont
On salt d.eja que ie candidate qui
r-c. il]it le plus grand nombre de
x fit Jo.se Alberto Rlei premi-
. s;ort'ant de i'Assemblde Natio-
na -. Ie (Cndidat u i t km 5
; ,., .-- + .t c '-' g -


Cap-Hailien


S, i CADEAUX DE NOEL D'HOL


Jantmaiis avant MAX FACTOR, ROliL .

;W OOD n'a present rn assortimene at 1

S..'e aCADEAUX DE NOEL*. 11 eep*sp

Smant les8 arts que ehh4tue femme abne.ir

'i' :^ DEMANDED A LES VOIR AUJOVRIDUI.f"jII



..
MEME


..:..ON !0., H
D *iatri'buteuar. :

,. <. .' ':'";. <:.d r


[,F A


Agence du Cap-aitlien


Service de luxe rlapidu entire Cap-
BCaitin et New-York,
Dtnparts -6guiers d.i CAP-HAI-
TIEN ti.r; ies Jeudis i 4 heures
P. I. et arrives a New-York les
Lundis martin.

PROCHAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


ELENA
ROSA
PAULA
ELENA
ROSA
PAULA


24"
ler
S
15
22
29


Novembre
Decembre
Decembre
DIcembre
Decembre
Decembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitien-New-York,

lere Classe:

Cabines extlrieures,
minimum ......... $ 135.00
Cabines inlrieur-es,
minimumf,- ........... $ 9500
Pour touns autles renseignements,
s'adressr a:


i Lr a ir ire

La Librairle la i


* .. ::a'...
i__ "_ "' '-!^'!


(MalsoaIn e onfuance)

Roe-e rt Hraslilach: Corneille........ .................. .........
I-tlter: Ma Doctrine ..... ............. .......... ............... *.
Pierre Lyaurey R6volte au Mc'.iilue ..............................
Henri Bordeaux: Premiers romans ..................................
Z. eig. M arie-Antoinette ........... ...................................
Vter-e.: Crr:isiiere blanche ........... ..............................
Amnet: Comment on apprend a parler en public ................
FUorbalieur entraine-toi .............................. ..... .....
R uff ier S, -o ,n s r't .... ...... ... ........ ....... ......... ..............
Rut-ier: Sons fts...... ..........
Abb4 Julio: Grands secrets trer eilleux .......... .........
Abb. Juiio: Petits secrets merveilleux ...... .....................
Jagot: L'llypnotism e a distance .....................................
Jagot: MIagn4tis-me, hypnotisnie, Suggestion ......................
COLLECTION irnet-Valmer: Le Desir
Claude Anet: L'amour en Russie
Caireco: Lr, roman de Fran.ois V llon
Carc:e Perveraste
C(:6ine: Voyage au boit de la nuit (2 vol.)
Chardonne: Les Varais
Chardonne: Eva
Chald onne: L'Epithalame
Checallier: Clochemerle
DE.ltei.: Jeanne d'Arc
R,>tarnd; L'homme que j'ai tu4
PrO-. r it: L'homme vierge
Murand: Magie noire ............
Nlorand: Boudha vivant
Maurci.: Ariel ou la vie de Shelley
E:vro: (2 ,vol.)
Etc... Etc...
ALMANACH VERMOT 1939... ..........G. .00.


(ii :.i^;;


:1:i
2": ,
% ** .
..'


Phone 291


me Simon 5 la rue des Fronts-
Forts. -Le plus bel assortim<,nz on
toile de Fil de tout Port-au-rr; -,
Madame Simon vient de rocevoir
un lot te tiles en pur Fil pour
Nappf., Serviettes et Robes 'i
Or 0.45 V'auie.
du samedi 26 Novembre prochain.
"p
Les li.gants en g~~eaal.ceux qui
veulent j'aire, ne portent par ces
temrps do grandes chaleurs que le
drill fin. Passezt Au Monde Chic,
ancienne iMaison Jea~ Talamas et
vous serez sa.tisfait.
4**
Les travaux de construction
d'un terrain d'entrainement desti-
n6 aux &l,\t. des coles se pour-
suivent activement -*ous la direc-
tion des ingmnieurs Elie et Sylvainm
Ce terrain qill est A la Ruelle
Romain, derriere le Club Militaire,
at Hlr t jL A l rt l *tE W la


: 4



GRAND BAL AU SA V O Y ."



SSAVOY.:.. scion sa bonne habitude, inaugure la saison0 :1.
-frtes,!le, samedi 26 nc.vembre, par un de ses grand bal8 d .
il a oeul le secret d'organisati'on.--

C'EST TOUT DIREi

Un L-jazz trpidant! De l'entrainl De 1'arimation!
Les habitues de cet dtablissement select ont encoreA mB .
moire le grand succs de I'ann6e dernire...
: 1

S.AVOY ,, n'oublie pas non plus lJ petitA : le d ,n* i:
manche 4 deeembre ilg pourront tourbillonner agT : .i .'
sous une pluie torrentielle de confetti et de serpBnti .
4SAVOY, a le don de plaire a tout: il no dementira vA ,
re no mm e... !.

11 vous attend done le samedi 3 Dcembre.
ENTREE : G. 1.10.
.i..


' "" J' ^ |i")



A la Pharmacie CztP.-l
vera la crame dentie |
fanmex fortiflant G
toute une varitt6
'Majestic.
.. :,;,


eenmn'nm nm.


se aJUV U ITproximitfC ae t cojet
Normale d'Institutrices. IAttalaye qui oat bien voulu aassis
S** ter a leur marriage en cette derni&
Pour 6tre cieic et eligant,.habil- re ville, M. et Mme Stinio D4coli-
lez-vous chez Maurice Flambert, nes lea remercient du meilleur d'eux
tailleur moderne la.,Rue des Ca-i mlmes et les print d'agrier ici
sernes No. 28. I'expression de leur affectueuse re-
*** ". connaissance. 11 ne remercient pas
Trss sensible aux i-tmoignageas moins tous ceux qui, par t614gram-
de sympathie qu'ils ont reus des ; e, leur out adress6 en cette cir-
nombreux amis de Port-au-Prince, instance, leiias sincres flicita-
des GonaYves et de St. Michel do tiots.


AprMs lesS
,tend tO" : '' .
DE.:U". ."i;


sats~hrOnsnncn Re et~. vfLv"ftLflttdfl~l v. ttII~CJMrlflflt dFlflt*dtf


H. ('IA.YIULLI &Co.

Agents,


I


Grace


1~ ~


fff, k Jm A-_ f


: Q
r.
:~ :
:::
.: .I~
I :1
'::"
~:4: ..