<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03492
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 12, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03492

Full Text






: pLUS ANCIEN

*tS~tWIWAWEMMVWM


A-0 -4

ERNkST 0. C(IAtVAT
IirEDttf*-VPrIrN I

FRED. DUVIGNEAUD
D w nesv'IOC


9E
QUOTIDIEN; VKNDE EN 1896
I ~ /Ii ----. --aI- ---U--arS .' nw pp i "


43Wme. ANNEE I


SUT. IRS






!'ai de de notre existence, i
p sans intr&t de jetar un
4 e tII r Atrospectif comme un
|qglr fatig-u qul, aprs avoir
".ortO une lorigue distance, 'na'-
Ia un instant pour se rem4rmorer
:j joli paysages qu'il a adrmir6s
otherr ses impressions, n vue
do se rendre compete des pbripdi tes
Is route.
:A instar -de cc voyageur, nouO.
atlkns Cvoquer les doux instanr.
I notre june age. Voici les beaux !
*:rs d note enfance. On nIraa
Somble de sollicitude; nous viv da uon nid 'arnmour. Libre de p.u1
gUi nous allons par la vie guiis,
joyeux, ne nous doutant mrme pa!n
de -ifficult s quoe nous reserve a l-
wire. Notre curiosity s'evoeil-;
son pressons nos parents de ques-
tions Nous voulous savoir le pour-
pooi des chose. Profitant de ncs
boRnes dispositions, on nous en-
:voe A l'4ole pour d4velopper no-
..tie atelligenle. Le maitre, coumine
le sculpteur, qui de ses ciseaux,
donne une former admirable, A la
pierre brute, faonmne notre ra:p et
nou fait concevoir un vif aniour
pour le Beau. Nous grandissons an
milieu de nos camarades, parta-
p ast )eur ijux j avee un pi';si
~uis et nous faisons des efforts
NUWr d4rober it la science ses se-
eta. Si, une parcelle illumiina no-
re eprit. trec p rstompt te'ux no''
notes imasinons na'iement po. -
dfr tout le savoir humain. Maiiou,
IrsQue, apvrs des iannes doe aillr-
aruse beoginc, Lnu':s pa'rvnons -- !
lleteent A noro-s instruire, noICU.-. -
vns le sentiment profound de n str,.
igorance. Nouis ridoublons l'Uier'-
gie pour augmenter nos coni no-;
Mnces. Parfois de! difficult,; SL'
frihsent sur ties pas. Le d6coiur.-
pe1ent s'emrpare do nous. Uni brius.
quae ursautf. IEr noits sommes ret
i01ua A vaincro tous les obstacles.
MAni,grice e unrw pcryuv6rnnce inai-
branlable, nos efforts sont coirsl'.
lie de succis a lar fin de i'apiate
tolaire. Nous sommnes ivreis I'
J.oe et nos parents so rejlaJine't:
f. tflous.


LES SENATEURS

SRANYCOIS KERNIZAN ET'

ESTILTIS ESTIME

Encore deux honorable cito-
.tla quo la haute confiance du
" rMsident de la RWpubliquc vicnt
4mvyoyer au Senat de la Re'publi-
Q

ii--- --- a^^ M, y t- _v- ^T^" ""*" i ......


p pF~4~kC~C~kB~b~~P~I~~6~~


~SCN~)--,*~lr~~AH~rr ~~C~~)~P*rCIP*~I


En voyant oes jours-ci une jeu-
iesse tout fremissant de job dJ*:rt
lenrs habits neufs, les bran char-
ges de livres, nous revivon.. ces
heures pmnibles et douccs i la fi rs,
oiL comme des soldats en'hou.tia -
tes allant A la bataille, nous nous
dirigions vers i'6cole pou !'a cw-
qukte du savoir. Maintinanit, ce:L
heureux temps n'est plu,-.. La vie
avec ses tristeases. et ses cdboires
s'offre a nous. Nous la voudrions
pluis simple, degagee de tiut ce
qu'elle comporte de conven'ionnel
et de meurtrier. Puia r6fl:hisasant,
nous venons A nous rendre A cette
strange rkalitL: Que c--, sont ces
d6chirements qui font tout scn prix.
Car, lorsque nous. parvenwoni par
notre adresse, notre habilet k nous
garantir de ses coups, nous somr- i
mes au raviRsem-ent et nou1. ta
.e3nton:- plus homnlwt.
Quand nous reportons nris re.
gards en arriere et que nous cum-
parons notre existence d'hier Ah cel-
le d'aujourd'hui, la loi de l',volu-
tion s'impose a nous d'une fagon
tangible en constatant les trans-
formations qui se sont accompl'e.
en nous et autour de nous. O1r nb-
serve tel de nos camarade-: qui
train une miserable existence pour
ne s'l'tre pas astreint a la loi rle .:t
discipline et du travail. Et noul
venon aF considerer que l'homme
ne vaut qIEI' par 'ideil qui lr diri-
ge. ,ni proic, h Res instincts bru-
tatx qui If travaillent san.i ce.e.,e,
il strait toju.io irs brisk ; par 1es ", -
gtoe. d(, f a ,ie sans cf vif amour
du IkBaHL tqui dt4onne de i'eclat h s
jour,,, Ain.si, notus sornmmes imends
ail ,'nsi'.r quIrte vivre. c'tst se p ,i'lc-
tionner con.-;tamment afin d'Otre un
agenTt utile danns; notrei anibiane:.
Notre j'eunesse doit se pen&r't(-:'
de cette vi-rite-, su ,lle tend h ti-
rer 1 kDarti ti l 1'instant present. A-
lors qul't'le (es dans toute ua 1 i-
gucur, elle doit i'Tfforcer d'cbbio-
nir 'l plu.-; p s.-ible de .eos forces.
C:.r ct selnt no-s travaux d'aujuitr-
d'hti qui nous permettront d'a-
voir uile ttbndantt, moisson tde-
mainll

Lallier C. PHAREAUX.



:e~r
:~: ':
];31li :


"--


No. 20.1 2


SAMEDI 12 NO VEMB'R'E 19118


LA nIIII1,THEIUE M;UNICI-
PALEr DU CAP

La I.;ibliothtlucI Municipale du
Cup qui r-'l;l nd ,j tant ide .,ftrvitces
it l'in lt l .,.'n.litM t' cipoifl, va,. M r,.


PETITES

NOUVELLES



Au Bureau ..des Archives, M.
Caiiis Dautant 4 6tC nomm6 Direc-
teur des ArchiVea G6nbrales de lat
R6publique., M- Max Laplanche a
6t6 conserve dans ses fonctions dot
Chef de Bureau.

}Hier matin, vers 10 h. 30, on a
enregistrd A Port-au-Prince un le-
ger tremblement de terre qui durai
3 minutes environ. On ne signaled
aucun dgiut,

Jolies, mon cher, ces chemises
que tu m'aa montries. Je les a na-
chetes ih la Chemiserie LAFA-
YE TTE.

La valeur du Commerce Ext.-
rieur du mois de ISeptembre 1938
s'est 6levi t Gdes 4.805.000 centre
Gdes, 5.907.000 en Septembre 1937.
D'oi une diminution de G. 102.000
ou de 19 o,.o.

Le Charanon -a fait son appua-
ritiun i la Perme de Hinche, sur"
les cctonniers annuels. Les par'-.1-
les portant ce type de cotLunnicr
ont &t6 detruites, nettoybes ot Ili-
bour'es, fifin de retarder. 'infe.ta-
tion des champ de cotonnier-.; mn-
dig.nes selectionn6-.
?.a pa


A Duamin, t' repiquaget- ite-,
pliant.i de at.zicb a et6 cornmmenei, -
vec uIm,! i'v ju !te d c l 100 c r. A l.
fin de Septemblre 1S'.000 plr'.:-
rpouvaient r tre taInsprlant : on
fpoin champ.

A la rni t'Palma {(Lis.ibonr.) iMr
Jose Agisto C.:aridozo iig6 cit 1,
an.ns tI]tea gn.riivement au revol--
ver Mr. Fernando Mendt(., itg1 I..
27 ans, pui.-. ho ea nune aU10 lEo '. in t
tiitf.

Pii)rf pLre chic ot 616Ranit, haoil-
hiz.-vou.., chez Maurice Flamnilrt,
taillhiur m.ihern i& lIa Rne (1e O Cn-
sernes No. 2S.

(Voir sulte en 6tMae. page)
................

N'vuhliez pas le bal de
SAVOY
du sa meti 3; ),cembre prochain.



ECOLE SPECIAL
DE,
STENO IDACTYLOGRAPHIE

Reconnue d'Utlilite Publique
Angle Rues
du Centre et Miracles
Telephone 2620
P-au-Pce

STENO DACTYLO
COMPTABILITE

"-. Le s etablissement justu'ici h
Port-au-Prince oH les prescriptions
techniques sont rigoureuwneent ap-
plique.
(ine reduction a Ctk fate au ta-
rif gndral den course pour tenit
compete de la ra-rete du num&rai
re. Demander Prospectus.



LA SALLE DE ,LECTURE
MAfISON MI PEOPLE
OTT AW A, CANADA.


'f:
I


i


Pour avoir un bon pyjama.
chapeaux fins, passe ailu Bazar
dierne, 91 IuiIo du Mnagain l rl
tat. Vouts s'rezI servi -i souhai'.
98*


DEPART DIU MAGISTRAT.
BROUARD

Comme nous, l'nnnoncioni, hier.
it midi, Csit part, par avion A deatLi-
nation de lat Havanie le WMagiatr I.
ft. BIouard'd, anccompagni6 fe I'lngy-
nienr Franck Jeanton.
A -:-on mbarcnfition, de nombleu-
soes person' ilif-ts hli firent corte-
ge., piaimi lesquelles on peut citer
Mnme. R. trouiard et se.s ,nrfant. ,
leos Asse.seurs cle I'Edilite. de Pri -
au-Princ<, MM. F. Cuvilly et C. Li-
lavois, le Cai.sier-Paycur et ':. S--
crftaire dc l'Admini.tration L,-
cale rde rort-fiu-Prince, MM. P. De.-
linois et Maurice Rivibre. le per,-
soInnI admintid tr;- tif pr.. t u', t
com plot.

A MON-REPOS

C'Vst domain apr-s-niidi h it
aeces, come c'k'ait anLniionc,- ,
ql 'i,.r, li, u 'ijauguration of 'iii-
!e de L-i maisonm de rt-dclressement
de (A',.rL-, cr.uy.aLS-nI us suavoir, I'.n
rlnn r ;iC5 c, ttL. c,-.rdmonic la s-fOci i-
,-' t. L..; II d: sizable O .. pL.,tl
il A. ; i. tr, r ., ,itm osph r- LI
I:"l,'.5 <'.'rteI r-i:t.era, dom ain, it la
n Ic; ,.te rtilucation de Mon-
Retpos et q)e nombreo d'arlmira.
tnurs l tldo; t htelie ,Ctuvire social. (tu
P]r,' sid'nt Vincent tiondrtnt A ca-ur
i i t rt! iU r:r it cItte fkto.t.

l.;itTlrtf; I)STINfGl'ES


pi;tits tir tm'i'r'et' i' iFr n rt,. l'R d.'t. i
.,l i ] ;, :la; ., '.i.t i d<" n r ; .
tl iini,. st, nlu, M., .ie., i r PfEIruned P -,i,
Prl'rl,.-iidnrl.(iI li ('hornhbre des.; DL
pD -<,, itn, i' t'tt dit: santM i la "--a
\ t,.<'-,jtrer cacS r.'ir pa. sct' s c t p.).ur
in'f(.i : r ,r,- fr, l'Ti on.;('ns do.:'. vne ;x ,t"
pr.m ;'t rftm iii.- ,n' i n'I i.
'1 n.m'lDtOu e'ltin l D p Ilott Piu t.i-
cr n Yl n IIilI' i- s nympathic' qIr 'in
l l' ,"f ll( i H''f, lnd ul;i f'tl pr,' ,'1 ,:l.,
oc.asi,}n l.our ttli r:noitvel r no.'
n ilik 4-. fitinw its.
NOL" I,. .MvL'ti .Cu gr ak-ment cc
matin.- 'ai;nu !b vi^ito' dit D r (. c r
Antoine IV"thirr,, rcomment non'.-
m,' par Arr,:,t Prhsidcntiel
;Ur por r 1 ,' I),." rtrument. u ch >S d,
N' uii. :L'. n,-. 1ti ,1'6N s.n.iblhii I
cl(,tt m-nitrinlt' cPlt tension et no.(ni
on rmercins vivement.

NOT,.;, CONFRIERE
CLE.AENT MAGLOItRC

Nct ut arpr,,nots ave." infiniMnKen
die plai:-ir Lue noifro confror: C'-
mnrit M1alouir. Directcur du M.I.
ti ti) <.n riir(tdait in chambre (](e',n;-
quqettt jinrs, a repris. hier, st,
netivit'.. 1-rof'e..,ionnellhs.
C'"f |t I'iicc;iy.i'tn pouir nOll:{ t 1 t'd1.-
lltHIin tf!"tr iif.^ mcilfiurfl senti'nents
an .ynm:,athii,:b i contfrisrv.

NAISsANCE

Ios (;poux lifnoit Armandil i.
ont on la joie de voir leur famnIl'.,,
s'augme'nter d'unr ge:ntil petit gar-
g(on prnom.mt.," Jacques.
Thus nos compliments.


.G "h s i y u ni- mo.:-
fii'; !ac, I
[i Io 'mtn o nl dul 2i'm1,
m-l i .


lTS'rl,,I S, LA11IEATS DE LA
I,1(;E tE; L',ENSEAINE:MENT
POURl I,'ANN:E 11:17-.19l

S, lanL L;uri'tit. dir, lai Ligte it.'
I'Etll'i grit'nfi nt pooi rIp~ I in ..' scoi-.
hlire :17-38, lvn tlve, dv, t I."; henoms
slivlt:!r ,
litce (iuillbol, M.trtir -'l'h6rb.' e
;enjilnii-i tt AMit ri, Roli Idu MicL'ICl
( E. I t e tc 't,'^ h StrI T'htlhre-
tl T' ii" t tJ:it [l su',I
r'tiiit l, li.tii<>nithom n Andru v Moib
rwr. Eirdh.i Fdtwelr-v. et Andrdo
C .lilta I d. l'l-:icnle Argentin il e f l-

(Cair.'i Phiiri i i tn t'(l. cle Tho-
mas .Mtaldiou;
BririttLe C:;nill-e t Jsul4 Oa-
senn de r '.''od('l J, It. l. ,ancis;
lRo.land Dorct'-ly (I-, I'Tcole N, D.
P'erpe'tetlCl Stco'urs- ;
Frite T<,"',us',ijnt 't Antony Snmith
-' o ',ur-. .'ih ry-Iattier.
L.':< C',,1 il .'"e St. Justinien 't St.
*, .' P '. !, Ecoltes Erima
ti'ign 'rd, Ji1. (0 mr.o<:i.n fet B1athtfl-
zar Ingiiu, qui onit rtctlll dtes prix,
W'oWt pa-,. :,ru;- I'. t stv des laur6ata
de letir teblis.emen rt.
(vnir suite en 66mn >page)


TRASENTINE CIBA
Puissant Antispatgmodique dP syn-
thfse. agissant pil voice nerveusc
et musculairc.
Permit de traitor avec la plus
grande certitude d'activit6 dans la
majority de ca-& touis les phino-
menes algiques ou le.q troubles
fonctionnels lids au spasme.
Tous 6tats s;pasmodique:i
Troubles neuro-vOgktatifs.
PAUL COUPAUD,


Distributeur pour ialti
TM.,as deux sont connus powu leur Prit-Ru- prine p
.Se, teUr loyalisme et jouiwsent, tr-tnPr
a ur circonscription r c i.iccti-
d I'estime et du respect; de -- ""
.. w',Le premier, le s6nateur Ker-
;Ot qui a a4ppartelnu lpeidant long vous manquez d'app fth
;:.t a 'Enseignement itait,
: : en ces dernicrs temps, Di- Si vous manquez d'app6tit, ce
:.gr du Lyc6e des Gomaives, qui arrive souvent en cotte season,
,: liuant h former Yesprit et le faites appet 6 un treatment hygi6-
". o 1la Jeunesse. nique, focile, peu couleux et effi-
cae come celui de la Quintonins.
IB'ains intresasante fgue I Quintonine est un extrait 6 base
,. r ternWnt de I'Artibonite de lantes, c'est done un product
.(i sn t ur Estilus E. Estif' sain don't on poet Faire uoge penu
eur. don't longlemps, soan inconv6nient.
: i pte~ route une vie de ltbeur A,, t1 contenu d'un flacon do
d c, a r aux nobles QOintonine que I'on incorpore 6 un
i. e smps ip. t n. ae bn Avn dot e .bl on ob ient

.. ...ue- qu|tW% 4*. sute 'un vi fodifiante .
"~hlcu f qt reconsfituon, avac
noePo u Nti d efouer u. t i a a-ua V lr Ptit rrvient trm6 t
: .s .! halttns -"lowa --m- daiitem t. outsei Phortmacies,
veldri s rt u l SlllFronV .


tCUKi.;ENE-,EL XIR, I/ANTI ot' r -:l U LIQlDE LE PLL
SCHX.


PORT-AU-PRINCE, HAITI


dotte d' unt : :ecthon c classique. An
cniiri tl'ui-tl rutlion tonUC la .Yj-
,imintio ertii -rie par le Memlbres
do I'Administration' Lociale dul Cap,
lk'.i tlrt{'.-it' ,l nct r er.s.-.air'e.* unt 6t, 'n?-
vt1i41.gV-l !n rii e du (i. fon t.ntion ,f -
mient i ct&it: ,cticon cnomi6e
i C1 e tU r i i-6i'tli, n it'ldk C.Lt cxcI-
iente irl c coftera la .:i rmme de
4,000.r) fr--.

I(N C('E:NTRLE D'INFORMNATIONS
C(OMM1IERCIALES

O il Ininwnrt 'i,, ]1 c ( .'-a1 i.r ,>- t: .',
it'u'ti: S ,' ,'i't. C U I'dl i fIi ;d' ft' rl.L.-
i n.- c rt;n :'.e'. (' rice (J il
i. t kit a l' h i' i n' t ,. (e ,I.' ..J l:n} .:, I



,' ." n ~. m-pi[,irmui:n' ut.-; .t no.
". s; i :i(L' '.<.

I.A IECOL'TE DE CAFE
I)ANS LE NORD

(0n .::'n nistr'' h p'ra.' l w \ nt -
;-. ;,t. ,-i t' ir:i s tia i., !t N ord ,t i',c-
., :r' I'' i !' .'' liL.' : -
;'t' X S.",. ; :;; ii I '.' n;. i .l SX.13,d
,, n d l'..td .,;! au, x ;i:is d':;-
ches. It 1l' ,on s. demtandI .si le ca.
fU doi N.rd ;ku.r;nit lfd s lualits si..
citlt s ,nu'.nl ;- It. I- Sudi t i'Ar
.'. ih i ,". ( i.'f r'di t ii .'-'i1 ]' utL .4'i
"cnivr wi'; fm- il ti ',s par !n
ri(,tl[,CI., t; f '.i;, I!i,,! a; .-,e le0m ent
,-'r n'{ Ii 1f t j' t i'- L Cii.-i'i i. L o eon-
f-f i i0 p. : r I paysIn
1" c n t r p' i"- :t p ,ilattlur.

COI I ISION


tin plo ,, nt !,.- :.'-c. t t 11 .1t
,nt on; r' .- on ('l!isin iu Chiimp
i' .. ;'L 0 '!.'.; Al .,;ni hro, ttoet de
f'i { n do -t .le si rieuv
{tnmA s1t "-
A I[ ; 1,;!/ ..\


IDmamn, ;a
it T rh'irn,
dimalahcL io.l


PROPOSE ET FAITS DIVERS




A-4 .. "
r^ ".-,,


i,


Dans les centres agricoles de
Lagon, Terre-Neuve, Beauvei-
gneur, Morne Vincent, Laricourt,
Slatte Dimanche, Chevalier, les
paysans r6coltent actuellement du
main's, du pois et de la pistache. Les
products sont kcoulds sur les mar-
ches de Lagon, Terre-Neuve, do
I'Anse-Rouge et ii Bassin Pleu, oft
les prix qu'on offre sont trcs ban.
Plusieurs fermicrs ont prdf&r, em-
magasiner Ic produit de leur r6co!-
te, attendant une meilleure epoque
pour la vente.
C'es vers Janvier qu'on commen-
cera la rdcolte de la patate et du
manioc. Vu t'etat des plantationrs,
on s'attend A tine abondante rtec-
te de ces products.
xxx
Mais tandis que dans les hau-
teurs de Port-a-Piment, les habi-
tants sont dan? i'abondance, d4
leur reco et. ceux de la base plai-
ne, au contra:re cqi comptaier
beaucoup turi uor pif' tlmi, on:
perdu la recite par n-anque dti
pluie. Leur situation a vtit agta-
vxe par l'apparition des charaln-
ons dans la region, Ceux-la qui
avaient entrepris grace au co,-
cours de 'Enseignenment Rural la
cultdrt de Ia pite, du ricin, son:
Mn ins maitur'Iiix. Bitaucoup de
plan .,s \i'it ivr( 'texemple
dcms r ,:r n ." r:, -,'. rso
luim nt !a C(iiL t- i' r, den-
rdes da i s le., i iadii p'. ur reI n-O i
placer In coLo, ,
x\;
C' oP nitit, dans an ~ 'e secteu:
de la Plaine de Port-a-Piment, a
I'Arbre. par example, ies pan'1eurs




LE TERRITOIRE

DU TANGANYIKA


A .>. ,i, do-cript (ion de ce terri-
toir- sSi-; miandat ni'st complete
si i',, o n( Piar.c pas de civoire et
des !.l.n.-, des nr u, ,il'-- et des ba-
i., ,iis, ains- que des indligTnes ab-
Solmiitm .-nt dte uv n1 v'w i, 11- n'ont c'v
effet p'as ensctxru cumpris pourquoi
tin jour on 'lur tait d(o tier >ur
les A ,llnu.ma-. a 1- m., 0..Vi..
de tirer s-ir Aing'a: I vi pu -
vait en rcoitr q't4 'n ,i'isaxemcnl
comptci dat n s iourta -iniire de votu
!es cho;..~ ct v livri rt-cent de Ma-
rius 1'or*itl, intilt-lJ BLACK AND
IEAI TIF L, quli 'vient de parai-
tre aux Etats-ltnis, est de beau-
coup Ie mei!I'ur ouvrago donnant
Uie iCt ic' Ott cl situation,
L'Auttur a parcoiiru des milin r 1
de kiiombtres dans la region qr".
conL titi acttitlement 1, T1-rritlo-
re tdu Tanganyika et inulie part onr
ino pt(Lt lire uner description aussli
brilliant de ce que represent pour
--~-es noirs a I'esprit simple leur pays
natal. Des millieros ount souffert deo
la maladies ct la guerre mondian:
teur a apporte I'influenza. Le ;s. l
remede qte M. Fortie avait a.ec
*]ui pour combattre ces deux tfieux
Ctait Ia quinine. A dlifferenLt l :te-


prises il signaled qu'it a pu 'e tiirer
d'atffaire chaque fois qu'll avait :.s-
sez le quinine, mais qu'il a fai'i
achouer quand il eC manquait.
11 n'etait pas .miisionnaire, u ,us
pendant dix ans. ii a prich6 i'tan--
gile de la bontih A travers i'Afri-
que central et distribuB de la qui-
nine; Suivant les recommanda-
tions de la Commission du Paludis-
ime de la Socidt6 des Nations, ii
faisait prendre i gr. i 1 gr. 300 par
jour pendant 5 A 7 jours, dans eha-
que cas de paludisme. ,Personne
n'a decrit d'une fiaon si bien sen-
tie la lutte que ces idigines sacu-
tiennent pour d6fendre leur vie et
les services que la quinine leur a
.rend us.


sont plus heurtux. Ayant reca
beaucoup de pluies, leur petit mil a
pu croitre et produire. La Coope-
rative estime-que la r6colte s'6ee-
vera A plus dc 1.000 barils.
xxx
Vers le milieu du moist d'Octo.
bre, Monsieur Rend Pierre du S. N.
E. R,, pass 15 jours~ A Sources-
Chaudes, au courp desquels il a
donn6 des conseils pratiques aux
habitants pogtr qu'ils continent A
aspirer A 1'am6loration de leur vie.
Ii a visited pluseurs centres agri-
coles.
xxx
Monsieur E. Toussaint, prec6-
demment directeur de la ferme e-
cole de Pilate, a ete transfer a
Sources-Chaudes.
xxx
Monsieur H mogine Gerome,
inspecteur-delegu6 de la Coopera-
tive Agricole A Hatte-Dimanche, a
entrepris I'amioration de la rout-
vicina!e, conduisant a Lagon, avec
i1 contours des membres de sa re-
gion.
xxx
A Gros-Galac. Monsieiur Lafon-
taut Throcnet avait entrepris Ie
mnime travail, le mois dernier.
xxx
L'inspectcur ddilgue de Lagon,
Monsieur Alderin Georges a aussi
comnience I'amtlioration des che-
mn,- vicinaux de sa region 11 a
demanded a ses membres de fire
le nettoyage .c leur culture. les
a encourages A preparer !c.ur ter-
re pour des plantation de tourne-
sIol et de ricin.


------...........


AIDEZ VOTE FILLE A

SE FAIRE UNE FEMME


La plupart des jeunes files au
moment de leur formation ont be-
soin d'un bon tonique pour acque
rir une resistance physique qui
leur permettra de combattre ou
d'eviter les d&sordres organiques
auxquels elles sent souvent sujet-
tes durant la period oi elles de-
viennent femme.,

Donnez alors .. votre fille Ie
dia E. Pinkham. Elle pourra le
prendre en toute confiance car les
boitnes heroes et les racines qui le
comtposent sont parfaites pour for-
tifier le system et calmer les nerfs
irrit-s de toutes adolescents aussi
bien que de toute femme quel que
soit son Aige.

Pendant plus de soixante ans les
ntres ont enseigne A leurs files i
se servir du iCOMPOSE VEGE-
TAla pour COMBArTTRE la plu-
part des aisordres organiques fi-
minin.s

Des millions de femmes en ont
fait experience au ours de tear


I


vie, Faites-en profiter votre pro.
pre fille d is maintenant.




Machine a crire Remington
Machine & calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Faltes voe achats eher
GflG,
..".I


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
On trouvera:
Le IBrevet simple de Capaelt6.
Le Brevet Supdrieur de Capacit&
Et le Certiflcat de fin d'Etudes Se-
ondaires classiques (26me parties)
Dipl8me de Licenci6 en Droit.


WiYtUSS0PMUkl f4lSDd a L NO

CVOTRE PROPIl-

COFFrit- E'ORT'


SBANQUE YALE
DU CANADA
. ... .. .. .


oeao r o eo -Oa.vea esr.r. .re ^ ^^fr pa o -S I C t t S t


~C- -,


LA NMIAAN D UN

Si votre bb nr'aii;:
riguieremenlt, qnlu.iqi
en ordre et vous devez
decin sans retard.
Si vous ne pouvwez i
mcme votrc enfait,
mois un lait don't ia
rapproche Ie pu plwu po
lait maternal un lai
Le lait en poudre
est prTpare selon des
tifiqurs, specialement
vetinx-s5, cqui ie di(g
ment que Ie lait mate


ufill






.9



-tp-












i .- (A I ll e.du
* ;- :, ,-* 'esi: pa..


; .* *-lui du

Sinfele a di'g cr,
+ LACTOGEN -
ni:thodes scien-
ir: I f;s riOU-
rn::t, auSni facile-
miti. Le


Sconvient aux blib6s'des la naissance.
Pour de plus samples renseignemrents,


veuillez voua adresu

L. PREETZMAN1

Port-au,


er a :

N-AGG( EK1HOLM

Prince


Sang mat*~;* CC~~ClrJ VSSS59 SRR rr~r- uv sr


DirecCteur-Propritare:
ERNEST G. CH.AUVET
i Dirccteur:
FRED. DUVIGNEAUD
Redacteur en Chef:
MAX DUVAL
Secrtaire dt to Ridaetion:
YVAN JEANNOT '
Adminisfratefar;
C, BEAUBRUN

-.^.. <. .. ~ ,


"SAVOYQ Y

CAFE-RESTAURANT .


Demandez a vos amig 4:
Us vous confirmeront qO
nul part A Port-au-PrM0"
on peut mieux ranger i:
appr6cier les bonnes .,
sommations qu'au
VOY., situ4 au Chamirl
de-Mar. :

.m -- ~~--- j

.:'*.: .:A i(


BERLINER HOF


L ~1. L~l II--IYYP~-~IUU 4YPI- a-1IPI~~~L-Y_~ YYWIY;::


--f"WWW"4ftdK9WMMa


NOUVELLES DE PORT-A-PMENT DU NORD

(Voir le No d'hier)

(Suite et fin)


P, A *. r- --pl -m .P


-


ADMINTISTr W11

AVis IMPOR ':fl "

En vue de leur dlivrer' i
tres y relatlfs, l'Adminiastr
eale de Port-au-Prince it-l l
families qui pr6tendentt:
des caveaux dans la See
du Cnmetire, h se pr6senta' !
lieux, chaque jour de 7
9 Heures a. m. et de h
heures 30 p, m.,-du lundt 4
samedi 19 Novembre 1tjo
sivement.
N. B.- La Section tG*m i
tu6e dana la parties Est tdu Ci
re, entries %Rue Mar Gui o

Ce 10 Novembre 1938

..:....... :....

AVIS MATRIMONIJU..:I.
Je, soussign6, Ren6 4f i
declare au public, parii ,'
ment aux hOteliers et aux cSip. 2i
ants,- que je ne suis plus repBS.
sable des obligations qu'aur m ii,
tract6es la dame Elisabeth Briig
que j'avais 6pous6e, et d quit i ;
tente une action en divorce mii
cause d6terminie.
Port-au-Prince, le 11 Nov. t..S
Ren6 SEGUMGN "


AVIS

Le soussign6 advise le public qg'j'i
cun requ, bon ou autres titrea,-d
cr~ance souscrits en sa faveior, :
doivent ftre acquittbs par iea an.;'
ciens d6biteurs, si 1'effet ne eh i
est pr6sent6 par le soussign6 pe.
sonnellement ou par un portcury
muni d'un mandate l6gal d6livr6pay :
Itii.
Port-au-Prince, le 11 Nov. 198.
J. CANOVA.



AVIS SANITAIRE :

Les sommites m&dicales ont rt- .
connu qu'en se lavant frtquaet..
ment les dents avce la Pate Den.
tifrice Dr. Pierre, on est effieac
ment prot6ge contre ]a gripped en.
raison de I'action defensive de et..
te Pate sur les muqueuses de l
gorge et du nez,



CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
SMedecine Gdn4~ale
r Phone. 3373
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 a 8 a,.
2 1/'2 & 5 p.m.

.. .... .,-- :,

LE NOU VELLISTS
Rue; da Cerntre Nc'. 1I7
baiits Postale No. 135. TI61phoa* S W::
QUOTIDIEN FONDE EN 180 .
Par
HENRI CHAULVET & CHERAQUWT





E. ... D T





DEES NOUVLL DU MONDE EN
* 't IIf0 ,rN4DA*hA*aP#4AAIFOr I)..~1 ) D
.EN


Revues ce martin par Cable, Radio et Correspondance ArJlenne

(STATIONS 88,28. RfE, etc.


DANS QUEL SENS" LE PDT.
ROOSEVELT ORIENTERA-T-Il
SA POLITIQUE APRES
CE" ELECTIONS? "
SWASIINGTONr. Nous sorm-
-mes au lendemain des &lectiols gi -
nerales aux Etatsd-Uis. La qtls-
tion qui se pose mainteltnan et csl-
le A savoir dans quelle measure It.:
reaultats modifieront-ils I'orienta-
tion generale de la Politique de 3Mi.
Roosevelt.

LES REPUBLICANS AVAIENT
FAIT DE LA SURENCHERE
DEMOCRATIQU E
Les leaders democrats. ;cocI-
dent certain success nux repuhbi-
cains, mais refusent d'y voir une
preuve que l'eiectorat &'ecarter. de
)a voice du lihbralisme et du r6for-
misme incarn6e par le Nuw Dea!.
1ls affirmcnt au contraire, combine
ie fit d'ailleurs le miniistre d.c 'in-
Sterieur Ickes, q:i 1e r,- w.ic. '-J
ont eu dn --l C' t ,rn'l I;m .ii;L l l
des donntes a!, pr.gr::r: me -.c;..
du New De:,il r ein fi..:-ait ni .
dans certain cans de lia .'rc:'. L :
demagogique...

ROOSEVELT POURSUIVRA SON
PROGRAM-ME JUSQU'EN 11in
Dans ces condition; et s-]i:in ie.
cnew deaii-;t., ces ebect:ion.' sion:
loin de x;pr ;ln'.:tr un retour v-.r
le t.-r', ati-rr: uPn ,:.:.p de bm r-
re marqtuc' r.- .a d.r A'.. naus- 1 a,
Im anlfesttk il .- ,'..: l.1 ei
r6gne a C..e.lEm 'r *. ',i. .i';I (:2
soit on ra:; ;i ,- .Ir. RL. .",', I
lorsqu'ii fuL'. rtLe.i; 19> proemn
de pour.suivr.c t".T1trn.: Fn sn .
gramme d_ N, I:.I 3.Iq I:;
1940,


JROSEVYIFT CHA3IPION DES
REFORIMES LIBERAL. .L:
Rdc-n-,irn. 'nt it afJirn'a q, M !i -
gne c de ndmarration <-ntreu .s Li' .! s
raux et irs 'onIse'rvl.t -ll-- rt.,'ra L.
etre 'trs ,i-'t-ement Itr;'cc ct le
president s'af:irrnia' c.mme It, chat.
pion national .le tncutt:,, les fort.e-
libdraits.

OPINION DES
CONSEUt ATEU'RS
Mais m;Tilgr' lt s as.-.'Or in 't i:i;
portt-p-arvi:.. (i. A''mini:' i -ti n r. 4 ;.
piuparit (i ticierK curs .r'..',. ;':.- .;,.';1 -


sent que l'Electorat manifest un' fense militaire et. civil qutt de sL-
Sretour vers le conservatism e:t rietx retards clans ]'execution dxi
61isant soit des republicains'soit programme de rdarmement aueune
des dmlocrate conetrta'atirs. C," meittiir ri'et fate idans otre di-'-
qui aura pour effet de c.rer dani course an sujet de la citation du mi-
le Congr-s un solide anti-roosevel, nimtere de l'npprovision nem.tit a-
tiste. fin d'as.surer a la foot, I'efticacitP
-et teviter la gabegie et l'exploita-
POURQUOI ICKES A PARLE DE; tin de la nation par los profiteur.;
LA POSSIBIIATE D'UN cnpitlihtO.<-,
3ine TERME?
e p R Mil R. EDEN PAROLE I)E LA DE-
Rcoseve-lt pIoursuivra-t-il ses A IENSE NATIONALE ET DE
forts pour parachever le New Deal? FENSE NTIO NAL E ET DE
On acceptera-t-iI le contr6le dez e- LA POITIQUE ETRANGERE
Ailments modIrateurs don't le nown Les principaux passages du dis-
nre s'est accrn. 11 est imposiaile c-ours de Mr. Eden,.loader de l'op-
de rtpoindlre de facon positive au- position june conservateur sont
i urd'hni mais le faith que Ic mi- ceux qui parent de la defense na-
n ii-tre de r'Interieur Ickes a parl.: tionale et de la politique 6trangC--
Soti\erten-ent de la possibility d'ua re de Chamberlain. Revenant a la
Stroiibnm;ec term. d'une 3mne can question de la defense national.
didature de Roosevelt indiquerait Eden croit que ie syst&mee d'enrr:
que dian 1'entourage des tenar.s gistremtnt n- ferait qu'accroitre la
du New -Deal le president recom- confusion an debut des hostility:
rmanlI'crit de poursuivre la politi- &ventue:les. II voudrait que cha-
qi';i ,plphqu6e depuis 6 an.s et rd- 'quo citoyun ait l'occasion de s'on
:ti-.r.mF par le Prdsident lui mr- trainer dans un quelconque des
v:. A;-si sa centele lectorale se- services de In defense, non seuli
ra1it ri ;.. ht : grc,,les; iUr lesquelies marine mais aussi dans la defense
e-. i scc:ai' d. Rre'velt a r.assive: agriculture. et plusieurs
: attr i :,:rveileux ain- autres branches vitaes. II terminal
,: a li ue tit ranireo d'i par un appel a l'union et A la d6-
D, pLr mt.-r 'Et-'at qui s'affirni: C-in cil vxiste dit-il, d'immenses
'd, Fpi.l on pius --- .rtouit apr.s iCterves de (honne volIjnt. atteii-
Mulrniclh rn onppositiun vi.len: d'.ant i'etre utilisees t. cela ne pour-
lavc le mendns dictatoriales di, ra .tarnm si- raicr sur la base
Sfacisr e. de part'.-. 11 critita. amr remerit


A LA CHAM.BRE DES COMML.03
\ES I.'OPPOSITION LIBERAL
RIIPOND AU DISCOURSE DUl
TRO.NE. REQU.ISITOIRE DE
MR. :I)EN CONTRE
CHAMBERLAIN


S.ONI.iRES.- L-s dbat f Irern
a-.-.a.t ;'e martin a la Cham-
.ir- de. Commu'.nes I l' position'
Ir.l..a:...t, et liberal a mene c 'at-
qi' LIIIrt t gouvirerniomnt e-
'..0 o.LCs' du trL.ne. A la suite.
; .... up',. (-tpemet:t dc Mr King,--
I.'- ('i X d ministre de i'Air les cl -
p lutLs l:bt.rauL.x de I'opposition olu
r !gii. 'mltnmtr.idenmient szivant Q(i ,
...t o.&nme -n une response aut cisco'i
i'-" ,t ro .- a Ma.je.stb, ame dcie-
Sni.-nt ,q:ui t ra present. jeudi prn-
Sha'; i par le dcput. High. ;A-\:;t mLit.'- reg:.'rtot queI bic-n tijt
it r in:-tlt: admettent qu'il y N
(tI :: '. .ii S aitc. tihait clan a idt.-


la politiquee do Chamberlain ha l
gard de 1'Italie et de IAllemagne.
(I1 faut. a confiance dars la pos-
s bilite pour la ddmorcratie de reia-
liser de belles choses. Sa pero-
raison fut salute par Ies acclarna-
tionia extremement nourries.


PAS DE COLONIES
A L'ALLEMAGNE
Ap rc Eden I'Amiral Sir Roger
Keyes prit ia parole cn faveur dL.a
ministbre del 'approvisionnement
ct so dleltara entierement hostile au
retour des colon!ieC i'Allemagn..
Puis 3r. Weecidwood Ben (travan,-
lisre) iiquida le debate. au norm
oppositionn en traitant ;tva t [ouI.
tic la p"Uliltique itrangi-re. I] ctd
made notammfnit a savoir ce uuiL
Chaimberlaii chira aux ministr-:'.
frnneai. lIr-, d. son voyage1 ie 2I:
Nov:m,tre. Pasant la queIsti.r
des- colnies a 'Ahiemragn' i .: .-5


S '.
.-4;


sleIe government de faire con- ce a la Cie Looked
naitre maintenant son attitude s:- pareils sent des. p
non pour affirmer ..gue les..princi- teuradu mimeIl
pes de Vlarticle 22 du Covenant do mandni en Juin den
la SDN. soront resp ct6s quoiqu'it vnelment bri
arrive. made copl

tTOUT VA BIENa DIT LE ......e 9
PRESIDENT RiOOSEVELT REUNION U
REUNION D;YJ COI DlN;ia
WASKINGTON.- Ce martin MINISTHBES
pour la premiere fois depuis Jos
consultations electoraIes de lundi .BURGOS.-- Le conset-i
le president Roosevelt a recu Ics nistres s'est r6uni auj
journalists. 11 a refus6 de corn- a examinee les probtemes:T
-menter cees elections qui ont permit que 6trangere et les Pr
aux r{,publicains de gagner un cer- nomjques.
tain nombre de sieges dans qure-
ques dtats pour le Congr's. On ne TREMBLEMENT DE'fT
croit pas que le president sont m-
tremement m4content puisqne l]e NNEW-YORK.- Le d sisaor
d6mocrates ont pu dans Ja Caiifor- de I'Universit6 de Pord.a.a
nie et l'Ohio par example ddfaire gistr6 des secousses situ aik;
les r6publicains, ces etats talent ron 6,000 kilometres de Newnk
reput-s 6tre les bastions du c'n- Les secousses paraissnt: .:
servattisme. Aux questions que lui forte intensit&.,1Le laboratory.
posaient les journalists Mr.,Roro- mologique de la fondationat
sevelt a souri come d'hahitlde gie de Ia Passdena (Californu'
ett s'eit content de r6pondre <,a porte qu'll enregistra 2
va bien.t. tries fortes. Le seisme sermt al
i environ 4,000 kms de la Caf
L'AUSTRALIE A COMMAND me.
DES AVIONS AMERICAINS
BURBANK (Californie).-- Le
gouvernem.ert aunstralien a com-
mandd, des avions de reconnaissan- MAGESTIC


COLLEGE SIMON BOLIVAR

82, Avenue J hn Brown

Telphone: 2181


LE COLLEGE SIMON BOLIVAR ouvre dans quelques jours sa
-eptieme annce scolaire. Au course de son existence et grace k P'im
nene Ubcn vouloWru qui anime ses dirigeants, il a cuelli toute Ime
moisson fie sueccs. Maintenaut plus que jamais, chez tous lea MA
res- (:i ront consacre s'a supri-iorite par le.ir science, leur dt is4v
nent et leur probity. c'est la fertt volonte d'aller plus loin et .
prouver. par lc-s faits, les possbiiitH. de i'enseignement national.
Adaptation complete aux exige, ic.s de la vie moderne et du nou.
vcaUu conditionnement de I'Enseigriement en Haiti.
Pere.s et M\lrs de famille, si oLts toulez assurer a vos enfatti.
un aveniir .tr.ain. i.nscrivez-ie au COLLEGE SIMON BOLIVAR.
82, Aven.'.e John Brown, 82
Phrer 24181.
^^y^^^^ ^^f-^^^f^^f^^^^^~f^^^i^^^ ^ ^ PSt Pfleflflbfl-dDrm


P .
















s.. *



Quelle est la femme qui ne souffre
pas de temps & autre de migraine,
nevralgies, maux de t9te?
iI suffit de prendre I 2 comprimes
de Cafiaspirine pour que ces dou-
leurs disparalssent plus vite encore
qu'ells n'ont surgil





FIA4SPIRIME

LE PRODUIT DE CONFIANCE
4 1 I


4




L
V:

I:


I-.,"


t

L




4-AW Lit NQUUZP.tr .


E 13 NOVBMBRE..
4 Hures
du film du contours
du comit6 de Puericul-

p'x de 100 dollars sera of-
parents du plus beau b-
t-au-Prinee.
gexijme parties de cetapr&s
bt onnel, iun film iO Mela-
.,gsteralernent decrites et in"
.ea. manifestations de
nt d'une fenmme qul a ai-
'un jeune officer que i
d'un colonel a envoy au
sat au deshonneur...
iATELIERS DE LA VOLGA
.le-roman de Joseph Kessel
pierre Blanchard, Vera Ko-
gnkijinoff, Charles Vanel.
e 1,10. Rserv6e 2,20.
Igmnade soiree

.~^ aae 30
'Ai ,s PARISH
dVa drame human, une esquis-
'.a vante et attendrissante de
.ive .d'un jeune 6tudiant riche.
lgiji oL l'on retrouve cette am-
ifsl1 de sourires. d'observation
'confidence;s, de d6tresse, da-
i.r-i. Un drame qui auraiit pu
,:a arracher des larmes si les
Pi"juges sociaux de certain. per-
Si+nages n'avaicnt pas 6t6 vain-
Spar cette chose eternelle qu'est
.'Avec Harry RIur. Renee St-Cyr,
. tistian Gh'ard. ietc...
SLes atualites' Iie cette soiree:
1).- La prfl:aration ha a guer-
Sdre I aviation franqaise. Un nou-
rl apparel ige: de bombarde-
ment.
21.- La prlt'iraton h la guer-
rede la Marine franq;aise. Mr. Cam-
pincbi ministry dej la marine visited
fs units de I:h11Atte de l'Atlanti-
que,
3).- Avar;' .- ,evniements en
Tehicuslovaq.luLI MM1. Lebrun et
Ed. Daladier rinistre die la guer-
re accompli.-'sert une grande tour-
nee dans le Stud-Est pour ranimer
lepatriotisme frangais, et leur de-
mander de we preparer a dEfendre
le sol natal...
4).- Le martyr de I'Espagne.
'aviation rebelle s'acharne contre
lo villes loyalistes de la Mediter-
mn6e. La ville de Gandia est t,
mloiti d6truite. Les enfants des
republicans sent 6vacuis.
5).- Les terrible inondation i
qui ont devastt les regions de To-
kio et de Kv.arnto ont. cause des
milliers de victimes. Les japonais


luttent centre les flots tandis qu'en
Chine leur4 compatriots armine
sur le dos affrontent les eaux dd-
chainies du Fleuve Jaine..
SPORTS ..
1) Les dernieres tapes du Tou"
de France 1938. Arrive des cou.
reurs. Declarations du champion.
Enthousiasme des sportifs..
2) De belles et splendides athl6-
tes frangaises et italiennes sont
entrees en.competitions a Coulom-
mriers. L'6quipe franaise rempor-
tecde hautes luttes la victoire sur
lea italiennes p pa 52 points contr-:
51.
3).- A Nurburgrin le c6lAbru
coureur anglais Seaman remoorte
le grand prix automobile d& IAIIe-
magne.
ET POUR VOUS MESDAMES
1) Les parisiens et pari-iennes
d6sertent la capital. Sur la plage
de Cannes les plus grands nomis
du Cindma et du ThaLtre frannais
prennent leurs ebats et des bains
de soleil.


REXY


MERCREDI 16 NOVEMBRE
A 8 H. 15
Pierre IBanchar, Vera Koren,
Charles Vanel dans
LES BATELIERS DE LA VOLGA
considerablele superproduction
qui a marqud dans le repertoire du
cinern international... Un drame
poignant. don't F'action se d6roule
tant6t dans I'immense plane rus-
se qui so perd dans 'infini, tant6t
duns le dceor nmjestueux rd'un pa-
ait ltxuoex dte St. Petersbourg...
Entrte: 1,10. R(srrvfe 2.20.


LUNDI 14 NOVEMBRE
EN SOIREE POPULAIRE
RYTHME rI.IAOUIR 1938
Les fen-r.me. let i..is ravissan-
tes du monde Ovru!iuent dans run,-
atmosphere de. gait& d mus.,ique,
de joie. I. ; acteur1 i'es plus tin-
celants et leo pluii riqputes de I'e-
cran international .
Carl Brisson. Victor Mac La-
glen, Jack Oakie. Kilt:. Carlisie...
Entree: (0.6, cts


MARItI 11 NOXEMBIRE
EN SOIREE IE:"PTI10NNELLT:
Deux rva:l:t sik.n..- it : rerla.io-
nales du Chant ian -' LI, r .pertoir.
.en.atlonnJl ,:!,f- gir-ar. mai-
ires du mu'1..
Le tenor: 'p'.. l : L'zar j
La Soprano: 31r'(. 1 ;c.i Giron.
qui apre& avoir it. nc.i d'immenses
oucces mux Op r .: de Washirc,-
ton, Pari., Mi.an. LaI HTavaie,. Bue-
nos-Aire., New--York, Vienne. RB-
dapest, etc .. ont bien voulu sur
les instances de la Direction dol
Rex offrir an unique recital au
public de Port-au-Prince.... Au pro
gramme sont portt.e lets -,'rlre-
de Verdi, dLe Donizetti. de Mozar:
le Debussy, de Toutorsky, etc.....
Entri Or 0,50'. Or 0.75. Or 1.00.


18 NOVEMBRE


Deuxiwme Vendredi Chic du Rex
avec Blanchette
...dont interpretationn dimira-
ble port I'aurrol e de 3 grand ar-
tistes de la (Corndie franqaise:
Marie Bell
Granval
M artinelli......

BtLANCXHE'E ..... eat r4alisd
d'aprel l'-oavre-maitreose d'un des
plus grands dramaturges moder-
nes: Prieux, de I'Acadcmie Fran-
vaisc......
BLANCHETTE... Pose avec une
acuite extraordinaire un problnme
social d'une importance capital :
I'ducation d'une fille.
BLANCIIE'll1' ... eat t'histoire
dramatique d'une jetme fille dont
une ictption d'amour a fait le
malheur...
BLANCHETTE... c'est encore
un grand amour qui se mrnfie de
Ia drthtenco sociale-,,
BLANCHETTWE.- a connu une
vie simple d6pouillee des miserea
des prdjuges. Elle a voulu vain.
ere trap d'obstacles, mais les con-
ventions sociales ont brisA ron a-
venir.-
BLANCHITTE... est un sym-
bole.
BLANCHETTE... est un film
6mouvant joud par les plus grands
artistes. L'interpr'tation de la
BLANCHIIFTFE deo BURIEUX n't
jamais trouv% au th&btre une artis-
te di talen de Marie Bel,..,
:tr r'e 1,50. Reserve 2,50.


S".n;s... Le Coupable, dramati-
q(ie ct'v de conscience, pour un pl.
1., Le Coupable... une1 des plus
grand(es conquetes du cinema fran.
atis...



AVIS

1) 'La direction du Rex advise le
public que les films qui sent pro-
jetes aux vendredis chics it G. 1,50
ne le seront jamais, jusqu'a leur re
tour en France, un prix moindre.
2) L'attribution des 3 prix du
Rex aura lieu aun seances du ven-
dredi et du dimanche......


DIMANCHE 20 NOVEMBRE
A 8 H. 30
UN DRAME SENSATIONNEL

qui a 6t6 conduit au succes Ie plu33
blatant par 4 Etoiles de Premi&-
re grandeur du Cinema Franfais:

LE COUPABLE

d'apres le Chef-d'Oeuvre immortel
de Franqois Coppee
avec Pierre Blanchard, Signoret,
Mladeleine Ozeray et Marguerite
Moreno...

Le Coupable... tn jeune homenw
malheureux d'origine inconnue est
."eOcunI4 d'un crime qu'il n'avait pas


---__ _._, ""' --".| .....i j.-.f '"T ....J... "14 ~" -.. ". .'-


Samedi 12 Novembre 1933

k 8:15 P. M.
Georges Bancroff
clans
LE MONDE ET LA CHAIR
Un Film Paramount
avec
Miriam Hopkins
...une fresque 6mouvante des
dtOiers jours de 1FAristocratie


b rt 6nrale...


Codes 9.i0O


Dimuanche 13 Novembre 193S
En Matinee a 3;30 P. M.
Swige Feuilllre Jean Murut
dans
TO1 QUE J'ADORE
lU en Scne de Gesa de Bolv9ry
.avec
awrl Desehamps Pierre Ju-
vt Georgette Delmare3
..e illeur film musical qui
Slt at6e present... l'action pd-
..tieit de ce petit chef-d'(suvre
les spectateurs...
W:S::Wt : Enfants G, 0.60
S: : .10


PARAMOI

S AVIS.- Pour permettre a ;-se n;.es. .i: -fkmnmes et d'enfants nous
nombroux an'i- el' clients d'assiP- intr. drit;rts dans dle tableaux d'u-
ter an G Randd Gal Artistique que nIe -ntTl.vainte authenticitd...
donnent auP it.4 Mr. Hippolito La- EnrFec G;nenrale CGdr. 2.2')
zaro et Mmi. Merccedi Ciron. la l.,: es 2.75,
Direction d e Paramount. a idecil
de renvoyer au Mercredi 16 Nc.
vembre a 8:15 P. MN. sa asiree an-
glaise qui d'ordinaire a lieu le mar- Jeudi 17 Novemnre 1938
di soir a s:-15 P. M.


SWVednesrday November
16th 1938 l a :15 P. M.
Karen Morlay, Grant Richards
in
ON SUCH A NIGHT
a Paramount Picture
Directed by E. A. Dupont
with
Millie Monti Ro-wo,1 Karns--
Allan Nowvbray.
...the who.l human .story or the
people caught behind the rising
.flood waters.. the romance, the
adventure, the exitenbnt which hits
a town when the great. Missizmippi
pours its flodd waters across the
land... a powerful drama...
General Admission Or 14 c.
Loges 0.55 c.


Mercredi.16 Nov. 1938, A 8:15 PI.M.
Karen Morlay, Grant Richards
dans
ON SUCH A NIGHT
n Film Paramount
En Version Anglaise
...ce film magnifique nous mon-
tre dans toute sa cruaut6 la vie mi-
srablee de millers d'tres surprise,
.a nuit, par les dots envahisseurs
du Mississippi.., les affres et les
tourments, le privations et les tor
tur:.. dot .ouffrent tant d'horn-


dans
Dolly Haas E. William
LE LYS BRISE
a:lec A. Mrgetson E. Sefton
!ie tact ru ri- alisateur a rdus-
si A poetisfer coi symbol use d'unre
fl..,ti il.'!iniitte s',lpanouissant dan.i
la b{,:I'e..., u film bouleversant qui
arrache dei iar': ..
Entrte Ginerale Gde. 1.10.





Samedi 19 Novenmbre 1938
h 8:15 P. M,
Fredcrich Marchb, Evelyn Venable
TROIS JOUR1 S CHEZ
I LES VIVANTS
Un Film Paramount

Sir Guy Standing, Gail Patrick,
Kent Taylor.
...un ju. et fantastique, main train
t6 come un tableau doe la vie jour-
nalir:e oi los scimns, ddlicieuse-.
ment romane~squl., o.% Succedent
avec uine puissance e.t un Oelat ra-
rement Httiints...
Entreo G6ndrule Gde. 0.60.


Dimanche 20 Novembre 1938
En Matin ie A 3 hres 30
e* Film des Films
LA CHANSON DE L'ADIEIU
Entree: Etfants Gde. 0.60
Adults 1.10.


flee #~*fl*StG~l n*-wwflb a1 flS #dq~**14-eseerenaer. u*#se-aeeswurkI *tE, 11 f~itS~


. I


-~II~~.l__-~-~ : .~^~.~~rX1I^I~ --~_.~~f C~111


I


.... : A-JLW





4jLI IANG UmV.AlLbBT ST S ...^.


sa.aabsaenaabs.dbsaIaela s.a.i.. .. fli


IAVVNDRE
". .% ..": .: v R .

liano (marque am6ri-
jpr~fait ftat.
r" :A ~.ync6e Duroseau
s.." Michel Ore te, Bas-


ATTENTION

ii"BAZAR NATIONAL

"UNE FOIS, s'enorgueil-
"LE PREMIER 4 offrir A
#e et au Public les avan-
:NOUVEAUX PRIX de-
de fAccord FRANCO-
14, pour ses ravon;< de(:
t 1s le s p t, l ,, .. '-

i FNS

'00PAGNES
IKS0MU SSEt.t
:JQTJRIPS ,i ", ,,, .,,;
SMiarie 3risart
;g Ile devez A tnus-memes de
Ftif0R nos Rayons.


-- -- -. ..


KOTEX


POUR UNE MEILLEURE HYGIENE
PLUS DE SURETE
PLUS DE CONSORT


Servez-vous du iKOTEX rvcon-
nu darns le monde ent ier comnme
offrant la meilleure protect;rn.


A LOUER


: ^san haute en mur, sise A la
vL Pe6efn face de la Halle Cor-

Pour les conditions, s'adresser
iblreau du journal.


CHARLES FEQUIEJRE
& Cie
INGENIEURS
Consultations I'rojets Cal-
cas Constructions AgenceC 0t
I.r-entations Gen6rales Com-
sMions.-
Rue Bonne-Foi No. 54,
T6i: 3270
P. O. BOX: 198
Port-au-Prince,
Haiti (W. I.)


POUR VOTRE SANTE

Si voUB souffrez de I'aDpareil di-
dtif, ..a si vous sentez une de-
Ai quelconque di-us l'urganisme
rtatez pa l'occasion de vous met-
e i l'usage de la Farine Quis-
'uea, (quintessen:t de la banane
rtldytiqa;l ou banane Grand

SMadame, n'oubhez pas que la fa-
w .QUISQUEYA est un agent ac-
krqai excite In cri-o-sance des os
)p la Bbes.
K M


i CORDONNERIE
MONTH CARMEL
I.YPPOLITE" R. JEUDY
Grand'Rue No. 139
SAnnonce sa bienvei'ante clien-
k*.qu I'o tjccasiori di la rentrte
.:lasses cn Octobr. prochain,
* frouvera des chlt.-tuirc-T, pour'
.itOet3 et fillette.
A* t d'aller ailleurt. I 10 visited
1 -& la Cordonnerie Mont-
A o vous sortirea satisfait.
D uandea toujours es pomma-
N i-Nile et La-Em-Strait.
i
S .~

S66 G urit
l. es rhurnmes.
la fitvre et lis
:O ,W TABLETTE maux de t6te
..trHT, 'occasionn&B
NASALES par le rhume.
UKe't aRUB-MY-TISM,
w Liniment du Monde.


CJINIQ1UE
du
b.. bESMANGLES
."f :.uon F, Duvigneaud
(Rue dea Casernea)
Co.a. at~ts :
. 4hteaAShres. 0


h'q1 S TER FIELDntcILa ecu'
Ciri ?^1?^d les 1 -Y:.E:.,. B :. ..". .7~,


DON N. MOHR


Rue Roux


Distribuleur pour Haiti


I __




A BASE de CODEINE, TOLU et EUCALY'PTOL
GOUT AGREAUBLiE.-CONSERVATION PARFAITE
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA. AFFECTIONS >Es POUMONS
F'IPoT-AU.-PEINC'. HA-ITI, Fr TLes PROVINCS









Et les douleurs qui en r&sul-
tent sont souvent la cause de
trop d'acides dans l'estomac.
Faciltez la digestion en elimi- aPLt PS
nant ces acides. Porter vous ,0"' iw
mieux en pregnant:



PHILLPS
I.AIT DE MAGNESIE
S( gUSI SDUS fO lf 0 TABLCSETTRS)
Agent Exclusif ERNST LUDEKRS


D;PARTEME NT
;F F L'INTERIEUr

AVIS


Concourse d'Admission A
Militaire d'Iatiti
Modification.


i'Eeole


N'nayant pnAs requ .irfisammen.t
de demands d'admission a I'E:lit,
Militaire de la part tdes d6te.;itt .,.s
du Certificate d Firn d'Etude~ Se-
crndairces, Il*re parties, Section 8
ot, C, il a dt1 decide de ptrnvtttre,
cette annn!, I'inslcription drP p.-ir
teurs; (du Certificat dle Fin Tl'Et.~dto
Secondairo.i, lcer partic Sectcin A,
qui, en dehorn. du progrnamnme -o-
laire official, ont pouss6 le',rs tu-
des de math6matitques.
Cos idrniers, au concourse, deI-
vront subir les mlmes epretues.
que les candidates porteurs du Cor-
tificat de Fin d'Etudes, Icire par-
tie, Section B on C.
Les tpreuve. seront 6crites et.
comprendront les matieres s.-'an-
tes:
Mathnmatiques (Algebre-Gc-o-
nnitrie dan.-s 'esipace trigornomn t ie)
Frarnc;Ai ((Cmposition Fr:-in-
caise.
Physique.
Langues Vivantes (Anglais oIt
Espagnol an choix).
L'examen d'admission roulera
sur ec programme official Ou D6-
partement de l'Instruction Pibli-
que pour I'obtension di Certificat
de Fin d'Etades Sccoind-ires. lere
parties, Section B.
Le concou'rs rnw.ur le chchix ies
'andid,(ts prealablement fix6 au 2t
No, .rnm re est rlni'voy jus,'lu'a.i 2,S
Novn-;bre 19 8 A 8:00 A. M., p:;-

La listed d'inscription restera ouw
verte jusqu'au 21 Novembre 1988.
Les lettres d poses a la Poste
le 21 Novembre 1938 seront con-
sidbrees comme 'tant dans la li-
mite permise pour l'inscription.
NOTE.- En dehors de la moai-
fication ci-dessus, toutes les con-
ditions prtc6dernment exigkes p i r
Ie concourse d'admission a I'Ecole
Militaire restent les memes.


A VENDRE

_.t-, '. :t Lb irm fu-$ : '. :'
ca.il' trchr'i}cs a, ',tat :e':.;
l P .,UL r iN .a c.i ir:., -' .

Ci/la No. fi^.


sajss as*sraee.i.f* .... ViJ;E S
tltLIETIN IItYGI[ NE

Le" vers intestinaux


Le..s v.:ri jnLtestiltryux t ri it lt
parasites rednouitableds et. parfoia
rnortels, d'cfspi'c.s rnombreuses zct
de di ,,r. on. t.ri-s difffrtnt.es, .:-
tits, c'urts, la, anrg s. lotw t. pjttt.-
cornt-1t' d(.,i rubans, ;. fi ccirnimme du
til, ylitndr ii co m r :. lM f':3 v:;r:i de
terre. Ii.; ;.'ont siuvn'(t arm i
lunc'tt. (':' r t d( cr(. chr :t:, a i' dc,.quf-s; i!; d-dchirent nos. L4i..n
pour s'crn noc lrrir. D)'autre n'
plmt it c'-.s 'O nirrs. r.u vr touSte Ii
po'ntd'nt di:o contain1cs dc'ltufs, mi-
1.s auix mati're.., fic lea:s;. De' -i ;r-
tits '. ver n sortt-:nt, embryon.i ,,l
lairvc, qui peuvent traverser la
clo ,'',!i intc:-tinaf .' aI pour- caller ;-.
loin. l Da .4I lIuar n,igratiIn, il.--. ar-
rivt:nt pairfo'vis jusqu'i' la IL ot:I e.
au nezx, a. : ,,r,'illeS:, i.t la ve,.s0 .*, .
I'aine, -tz c.
J1, Ca:iLu-n, ;e .I s c !iLS:,po-iti .
gral'c.4.s : iulLfr C itl S. ,'Itr-
rhies., inm i- .met 'ts ritr. C..ri-
Se.- o.t )t:-.'itlS:ijt -. na i rm i.. r flii-
r'i, nt'.'ni.it, e nflLure, lO Irt,: d ie c.
n. is::Ol t, terr C ir: t i qjir (,:E L
cormpicati:n-s ccrmin !lan priL.m.-
to. la t araly-ei ( iL; ct.: d s-
tructio,:-, f tc.
Le- s ver'- t'l t: o niCe c-t i an: p .:t-
trice' : ils ,'t .!i t 0 i. : :;-. Lt
t;i.t n ", .* ; ;.' ,. p r '' .- ** '.:t (! 3

i -T v; : *? ... ', .. c..' r -
*: I : I ; cl' -
'r i,. E .':. *' r',,: ,iin y '" : s
r.eLj. '" : ,; i e..,' rb'.s r ( ob?" Ic "l
r"t. L.,: :. '- .a*'.lx ti Ior.':, orgtt-
u u ur .
Q::< EalieT fire pour no .-
voir d ies vers ?
Avoir des latrines bion fa it(
sur chanqru habitation.
Protfger les-o sources et Ifs 'it .-
res contir toute souillure,
Boire du lait Ibouilli, de l'eau po-
table.
Laver li. fruits, '. K 4-.
L, tce ; ax I. I (1 e1 m o V ('-
Avoimr t-. nli itS propr'.- ,Q .o
muttant a tabi'.
No rpat', hiissr lees b6bes s,: trai-
ner par terre ou sur les parquett,
's i<. '..' Knt: daos de- cages.
DoTnner a.x infants plius aigs


* I! 1'
li. *


I. *
*1.~ I *-* .' i


(COT'TE HAI7TI-CANADA


L .-'s m cmnbre.-s i C(',iztte tI Hit-
Can fl zIa snt ai q i T,': m dti pr .-
chain it Nr n..n re, i] y aura rc -
nion a 5 hr'.,. chca le Pr6:iit. n.
M. Dantis LBleogardA.:, Avon,n,
John BroU n.


L faith est mcontestabl



LE RHL SARTHL:

Sest In 4Jlint~ifltnsfr



meilleures. &'arietes de canw


d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terrors.


C'st ce qui fait son arome


GOUTEZ ET COMPARE


Pourquoi
un savon
tous les


w i
i doit-on user
mreicamenteux
jours?



44'F

t 5cs


SDant lies pays chauds, let
rupdons et les impwretries de la
peau surwviteent particuliire-
ment des microbes de I'rr et de
ta pouuire.
SLe savon ordinairC de toilette
dem-ncure inefficacc, candis que le
savon AFRIDOL nettoie, gurit
les maladies de la ptau, la rcnd
I propre et I'enjolive.
Le savon AFRIDOL a naui
une action desinfectante, son
icume Sct surtout legire et abon-
dante,- it posside en outre un
parfum krs delicar.


a Protegez-vous corntre e con-
tagions par Ie svon AFRIDOL,
qui est doe plus haute valtur
mrcdivclc.

Serz-w.ous en,



Afridol
LE SAVON BIEN-FAISANTI
.r a"i niin 1i


Mrowtaa S!(8Pm%


~ 24irr~s44~ I-5~--rc ~1.


"r


I


1 ^




PAGE 6 .nan .l~~*Dffna~r~.p. ~ ~ tt oV3L ?' e.,resrs~lf* ttf~l4*en


PENSEES

On ne doit veiAser dans l es.
prits des enfanLt que ce qu'on sou-
haite qui y demure toute la vie.
FENELON.


Prftirez la vertu h tout: vous
n'y aura jamais de regret.
VAUVENARGUEtS




PROPOSE [I fIl18 DIY[RS

(buite)


LA VISITE DE IHITLER EN
ITALIE
Sur ';ni:iaFi,.' ,do Ii Le..gattion
d'ltalie, Ic Re: Th,.tre pa'sera
sur son icrar. e i di 17 nTvem-
bre courin, .. t:e 1r :-S ITi. ;1a
projection r ,nm de a v.lte de(I
Mr. Hitler E1n t1 ;ie ibLauvoup d'in-
vitations r.nt i t lanie.,' A cette
occasion.

PRIX DE NOS DENREES
Sur le matrchP local:
jCaf tt .iel G ..2. 0
Cafe tr.( C .- 22 .
Coton ,n .r~l:u-*? G (.l ; ,.I rG.
Cacao G. D.10 l, :I.'
Tite G '.';6 ai !; r .


r ita tE'.
S1 ..
Sur les mE;I ht- \ eutC:tll'fl-
Lat'e t '. '': ''
C oton i) 1' r ,', .. .

P it,. O r I i ,:, ,-
Ml (.0 T .ii L". ;.'-.
Pe A U I "

LE Sl;:.SLIrK i> \T.\TlitI
L .. ( .' .: v '.
dIc'tr t ;',i A ,:. -.
n ale en ;,.i, c .
pu qi. .
dernier' d' ;0 : 3 .v;;* :' '
I m 'it


(GRAN) (,\,.\ \{ iENX
Mardi 13 No;cmrbrte 19.-


('m i r' I' r'. -

V.' t1us;./''. i ,'i, \..-,' i*VnL-.-
ky-Korsac,' !.
L Fluitr l i .' In0Arfl.

(l~t n Ai ; 11' J ii C n i
I++1 4 ; M] i I',. i- t.. t .. .
01h' I'ar:;d +
Marta (Fi ,' '.'. .
.. :. .Li,,, i


M r fl l ip o 1.iL'r rU
i( i ,,r' l Nu tit:
Mince. Ih'rc:d;Ls GCiun
Elegie (Ma<. r,.-iet)
Carmen .:!izet).

DELXI'ME P'AR'I'I


Vinianeln (\Evi 6d4 Aqo:i'.
Lakm-e (Lic Ih-bti.-).
Mn'r,. Mi.rc',d c,. C-Giron.
Gioconda. (P. nchieili).
(Cielo e marc; (Rominc)cc)
Mr. Rippolitu Lazaro.
La Voix du Printemps (Strauss),
Valse>
Mr. Hipolito Lazaro.
La Tosca (Puccini).
edh' Doux bai.er*,
RIGOLETI"O
(Souvent femme varie)
Mine. Merced&t GIRON.
N, B.- A i'exception des carte
des Actionnaires les cartes d'en-
tr6e libre ne sent pas valables pour
cett6 soir6e.
Entr6e G6ndrale Gdes 2.50
Places RBservees 3.75
Loges 5.00


PETITES NOUVELLES

(Suite)


Grace Line
Agence du Cap-Haitien

Service de luxe rapide entire Cap-
Haitien et New-York.
Diparts r6guliers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis a 4 heures
P. M. et arrivees A New-York leI
Lundis martin.

PROCHAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


PAL LA
ELENA
ROSA
PALULA
ELENA
ROSA
PAULA


1;

ler

I2
Jy


No:emtbre
Deembre

Diermbre
D. vembre


PRIX DE PASSAGE:
Cap- Hait ien-New-York,
l3re Classe:


Cabines extfrieures,
minimum... .... $ 135.00
Cabines infricures.
minimum....... S 95.00
Pour tu ia tr:.s ren-.tignenients,
fa.ri.- -.-r ;::
H. ('IA CIL LLI & C(o.
A g(nls,


Cap-Haitien


Phone 291


L'N NOUVEIL T GRAND
EFFORT D REX

.L. !i:- ,k
.- ", .- -
1'L 1BL.11 XIIAITIEN



1' -71 (1 '.. .'.,\ 'c 1i 'T t :

i n, i.




:-. ...1:A .. .'7.

!L ;I r ] t' -

. t, j ..i "i": ji ,( i C', j .
I :.'r-.'.-,, p.ti I'r. rli. CL P 'i':



L I n i 'r, r e-i
t r",, -4 ric"~n ; ,: ,~r. d' i-;o


T 1'C.r *. ;'' ( r6





nIrne ive Juohn
nee Flonrida Ikiboi
.,b I' un "'iit "" < r',.:. 11 1 C, -: !.' .


-a ic r

I.,ti pr't]ent 1 ineerest on inc telle.
l T ',.,,,.i.,r,-. ->r. -. MIn e










L't ThS n'f ri- ,'ti aitr -i' -'i .ai Pr :.
tr.- paen nr:.-I. i a (ga ui-,.
illet cer die .ia Lterie Natio-m' :
ac 'aitime Vprtnte JI hn u










fin que de droit tant i la Police qi'jt
Ia Direction de la dite loterie.
AL t.- itrPIER ltI. ct








Port-au-Prince. le 12 Nov. 193S.
I


A VENDRE
Automobile Plymouth tourist
4 cylindres, trbs bon etat, pneui
come neufs, ferait une bonne li-
gne. 100 dollars, cash facilities pour
Ie sold :
Pr6vost. T616phone 8741.


Ces jours derniers on a replantI
en manioc toute une parties de la
Ferme de Sigueneau.

De source autorise, on infor-
me que le pacte anglo-italien d'A-
vril dernier entrera probablemen;
en vigueur le 15 ou le 16 Novem-
bre pruchain.

Le 41l6gants en general ceax qui
veulent plaire, ne portent par ccs
temps de grades chaleurs quc le
drill fin. iPassez sAu Monde ChicP
ancienne Maison Jean Talamas ct
vou;s erez satisfait.
.9,
C'e.- Gin6rial Ismit Inornuc qui
a eti. c'u! hiir mat;n ii 'i. inmmrit0
pour :uicceder a Kemal Alaturk
Sa ia prrsidence die la R4publiiquel
Turque L'.lection dt. Inornu a eu
it'-ul a>is manifestaticfnl-

Le- n.ouv'eau President d.- 'a Tur-
quice e-t uLn champion de 1'ramit ~
T'urco-Aiiglaise. I1i a touJOLur par-
. .' "- te : fe .-,.-n p] d. ces.'.c E
..i :' pO ['ir I; duit :-re t.ase sutr l'ami-
tir -',".-. ]"Arngk-terr--' ..- i:l ^ ^^.s -<, .


P. .a far -. d b.r,,:- em plettt* II
on n.: mitnque jarn.'i-, de paser A
;..,: *-} ''e tt ] a m eil-'


ll 'rr: : i- ; l.' m nai t ires. -t
l .i \ iK.;Yl"'lment L.'; ,i c ran.-
t ].t .nl;;e '.t"e ca. bir.- lure a rem m i
;k I..., r-.- r.. ;n r- n.l ,i la,. ri-lEn t ape e-;
'.. ..', .l.- nr r,: .-. rni er
,a ir ,-' I- r,' r.:-m ir I M inio tre' [ .
:-:.. ... L :, r l l hy, ar dCe f.r-
u;-i- !' t' -'.,., r'v LL G ,. n i.t[':&'_' "i:n .

K ; >.,., i .a th e 1:' .. Ir Leon
., d ,-l. ent Cci6, r.,ii fran-
c.i, 1, ]or-m'.n -r C'h:.rnb-riain .
Il."(clart'- .ler' ojr it la Lribne d cea '
ChanbL'-, i:-. Cornm en.- : .ILe r -
-. n. thi ., q I'Allem agne no nt' -
'..'nt[ ,-ftr c.;n,;d ri-s ]s,,!cm eni' ..
r.,' cro,:,1: ,i C (hambcr:;",,n, c,." n .-
';iv', :: "' ,' n l vm t -rvira Jdo
c tc qL.-.:'c 1i.:']j:1imia c- cimme mt o-
-..t ;,.., vr un i i-glement gdnerat er-
r.. ; -,t-o


La bi,-:c:.t c dent ki repr.- :;:ant est Mr. Frank
W. W I L U N. Administrateur
de ia Exide Slorage Battery S. S,
est bien C.r r:.- dans le monde en-
tieLr pi.. ur .: u ,:idJite et soin moder-

N;,; : ,.:':o- : -dt Ic!k tou.s :Le.< r- -
dt6le. : ,i, lUr.-a, a home, A tern-
mer., .r p' .,r e fants. Le prix est
L!% : .t'.!'.- ,; .t baa.

L, R -: lat Reine d'Angleter-
rc .c-. i rI:t rtnt I'ann6e prochain',
aj "an.,Li. L.ia date nest pas cII-
corr- t::'r. Ma1as leur arrive aI (C'-
naida ,t,;r:n in.:u au milieu du moi-;
,le ;,:l
ago
La: n" ,,.ucdo employee par 1
lanchi:.-s'ric, ciNew Chinal Rue
Rigaud i P tionville, pour la pri'-
paratint rIu jiige, des robes et cos-
tume.'s, dl.,inr- entire satisfaction
anx aimnablet clients.
sa8
I.-'s IIn-'itutt'urs Membres de In
Igt,-. dol i'Ei.seignement sont a-
'vis6 iu'ils trouveront en location
Slal flbliotheiquc de F'Assoeiation,
140, Rue DantIs Destouches, des
Revlues pkdagogiques et des ou-
vrages pour &coliers et adults.
Le Biblioth6caire est B Icur dis-
position tous les jours, Dimanche
except. de 11 hs. A Midi.

A la Pharmacie Camille on trou-
vera la cr~me dentifrice Squib, le
Lanieux fortifiant Glycolixir et
route une varilt6 des parfums
Majestic.
tiques.


PARFUMS MAJESTIC
A LA PHARMACIES
CAMILLE


* a',* 1


1
1


Devenez votre propre Comptable en ouvrant un
Compte de Cheque la Banque Nationale de la
Republiquo d'Haiti.


Connaisjsez-voes


Ia B:re


. v"' t ,'


Delieceuse et hegere


ce'st


Ia


I ,
beore


meilleure



actuelle.


SGOIUTEZ UNE BOUTEILLE DE BIERE

Z H ,1 "" .3"
Z.H .B JL I J*
ET VOUS EN DONNEREZ DES NOUVELLBS
VOS AMIS


La BIERE DE MALT L agrablmnt rnll.

Contenant toutes les vitaminh estun TOJIF

PUISSAIT, convenant A f, PtocspcialeM

pour les fatilgues,les diprimis et les o nrrouiS


En vente chez: SIMON VlIEP
an LBON MARCHE & damns touted ;
les bonneseplceries.,


I,


-4 --l --* .*"


-- ~7~r~lb:


Librairie Nouve
La Libraldo la iaenu assorti :



H tler: Ma Doctrine ..... ......... ... ....
Pierre Lyautey: Revolte au exique...............
Henri Bordeaux: Premier omns ...............
Zweig: Marie-Antoinette ... n ........... .... .
.Vercel: Croisiere blanche ........ ............ ,
Amet: Comment on apprend L parler en public ..""
Footballeur entraine-toi .............. ... ...
Suffer: Soyon fort .................... ........
AbIbhe Julio: Grmiid; 'i e Lrctts nrL; it .i..........
Abb Julio: Pletits seiremitr merveileux ...............
Jagit: L'Hrypnotisme ii ditatne........... ..
Jagot: Magntisme, hypnotisme, Suggestion .. .......... ..
COLLECTION tLIVRE MODERNE ILLUSTRE. (Ge. 1.) .
finet-Vaimer: Le Dsir
(Cllau Anet: L'amour en Russie.
Carrier: Let rT-rman de Francois Villon
(arc"; Pervtr'i-; t *'e -
Ce(tine: Voyagr atu boLit lIt itU nuiL (2 vol.)
Chardonne: L(cs Varais :
Chardonne: Eva
Chardonne L'Ei'-itha:rname
Chevalier: Clfchtmerner
Delteil: Jeanne d'Ac Arc
Rostand: L'honum:- que j'ai tu I
PrIvost: L'hummne vierge -'
a.l ranc: M1agite i'.o re .............
N.r-in Ii : ,oiuLhbaxIvvaint
Mauar.s. AriEl u h. Vie' tde Shelley
iH-O.E n <2 v1l.) I
u ^ :

Ekt... Etc
AI.\ANACH, VERMOT 19R3i)........... G. 2.00.
'lOJ 'AWEf nreiP Frn-cois ViF'lon:5:.'."', f
Chadonne L'*Rti h m''':1:;
:: 't !


-, k
. .. : -:^