<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03491
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 11, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03491

Full Text







J wW


ERNEST G. ciA(yUET
Dir ewriurecv'ropn..tnie


firrtttat
Dwsrtu) t i
.. . .. .. .. . .


I QUOTIDIEN FIONDr EN 1898


43fme, ANNEE PORT-AU-PRINCE, HAITI VENDREDI 11 NOVEMR 1 [ t a No. ). 1 1

''2, fi U--- ... .. .. --.--l... .-... ; ........ ....--........... ...... . ... ... .. ..........

I I S T EZ TIEDETITEIS PROPO ET FAITS DIVERS

.NOUVELLES --
:..Fot~taine, cdans une de ses fa- fair tomber du ciel des alouetter~
tii ls plus charges de sagesse, roties. L SENATEUR Pe Rex accepter id'ffrir un conrcert
Sq.e les grades personnel at- La manifestation en tant qae Cinq cents schoir mtalliq ANTOINE FETHIEE Pturicli oe rt
it autant que les enfants, pro- cnmpagne pr6sidentielle, et c'est 1e ont d distribuds, ces jour-r der- sot pe
Iitapprendre par cceur, nous en- sens qu'il faut lui donner, 6tit niers, aux paysamn de Jacmel. II noulL est igrab de detacher .yat, vu retia re ds main-
i uiei-bas-, ceux qui tirm. certainement premature, puiiusu --' des noms dcs nouveaux Senateurs t'nual vtre cart-.
.... norrin par le Plrfsident de R6- J., U (IL3,
Imarrons du feu, immanquable- moins de trois jours aprbs Mon. A Jacme nounrmei par le Prcsident de la R6- Le-' J.i'ournux': qiue- nout u.:
i.sIt en se brflant les doigts, re sieur Stenio Vincent, rayonnant nair e pse par M. Lauure, publique, colui du Dr. Antoine Pt- ou. los your:. itent Ir ;?mIr
s ouvent ceux qui les man- de sante autant que s'll avait tenu nre pse pr M1 Laetures se tninre. Sn-ateur du- Departement Mercds iron, Mr. Ilipoly
%jtPed Pour 15 jours5 les prventsiu, --4 Lazarn, comme de!
tais nune gageure, faisait, acclaim par enod Po 15 jours le profs du Sud. Dr. F6thire qui jouit. Laaro, cmme de vedette. i
Snest change et le minue des foules enthousiastes, sa ur- Brenord aun Lofc d'une bee popularity aux Cayes premiere grandeur. qu'i fut
tjgwrepartage en deux camp--- nee habituelle dans diff6rents quar- hRaymo o it i.'e.m toujours signal domme ameoir 'inniend., r, connaitr :- ct
%* m Raymonnd ae croit. un homme n in, to.-s;bdlitt',, d w sduction ct d'ei:-
, e comptant les sptteurs tiers de Port-au-Prince, tries chic cppuil qu'il porte de. chne- c, i fer comp6t n t cosci a vi u
,celai des gros naifs, to:ijours Ce serait prendre peut &tre trop mises achetkes A la Chemiseri ce I VRceu pourrtn z leu apoithuuoir f
Scourir les risques et re. de liberty avec Ia virit qu'e de LAPAYETTE re du Magasin de pblqe l a touours Rx mard soir prorchai: a
clans It passo: sn devoir,
mir des horizons qui ne lear & pretendre qu'on servit des pat6s, I'Etat. cn eor
.pt pas destiny, et celi des t des rafraichissements aux ma- Tit e prsentant no vfsEDE
''**-^a pf prudence, toujoura 6ni- 7 cmpimfnt-. nous ein faisony tou
.ias, par prudence, toujours m.T nifestants. Le morcellement de la Colonie A- cmpimnts, nous li aisons tos IA
Iqus dans' ombree, qui &.: U ians-ore, ietr- On le invite, avec la vivacity gricole de S6guin, rapporte-x-on rel e et.n dliues-n fonctions.
"m:lt) i la premiere alert, etl re- L eie ,,, ; :. t'r4,i', .r ,;
s ea preuinre asre, epie quli convenait, a rentrer leurs pe. a 6te realis6 et le plan dressed In Lnt -Air l: go
bet selemet sn i a part ti scouplets, et se disperser. I!s la circonstance remis a l'Agrono- LA FILE DE IAUTER DE l:
S.Sffgnee et quand il n'y a plus obirent d'ailleurs, et ceci est A leur me du District. p ,nn- n c.,onfrince ac l
..k point A marquer. decharge, avec un ensemble tou- LA D.AME AUX CAMLIAS u Race Cultur.
S idemment, le point n'est pan ant e une alure de bre quon On deplore, a Jacmel, la mt r N :. .te I -' -In n' ilie ]n tu-
*eOsAjours, facile a marquee. C o- ne leur avait certainement pas de- de Mlme. Philippe Langlois e Pa le ier C:urrir r minen conf:-
htient sans doute A ce que ,a mand6e. I est peu probable qu'ils M. Springel Colon. Nos condol faitien dle 'Aliance frani-
keest bienfaite et au surplus a ce p p a ccr .ncore Ln Pri pour sI
testMobniern faite et au surplus ce~ cdent de sit6t au besoin de se fai- ces aUtx parents 6prouv4s. so a reru noore on Prix pour sa
:e Monsieir Lanoue tient en r6- Ji.-r.JL.iLin ann lplc des romn- A MT :E NATIONA
'erve Un dynamisme que l'.v nL- re encore... remarquer... AU `
tne Su d point. uLe Mie- C'est touted l'histoire, mais elle Pour avoir une bo-ne ch-mi, : 'T r: e France, e Mme J, Pan < ti r x
te lInt rieure a de la poigne.- comportC' un epilogue et n nme reunissant Loutes les conditions d'L .andre Dumasc dc'Uauterive, hi -,.,t .1 : i: a- u Ali.. N.t i..U,
Sdoe 'Intkieur a de Ia potign1U. t. -
Voil le schema des 6v6nemn:s vlusieurs, sur lesquels il nous suf- legance, de solidity et 1e fim ie-i- l e um- ills. ,1 ;iua SAni Vijcint, par de
tsc grotesques que graves (cha- fira de glisser rapidement. rable, une visit au Bazar "Mode- : pF oubld la trre na- gr .....: dnatcnr,, .,.ga!,,u ce-
Ladis sur la counre maladir du Les ibrailleurs: disperses, on e i le a d iClus-t.e ance;.rc, It GI. r Almn.-ic: r 1. Roiue.
sident de la Republique, et qui s'inquieta de reperer les meneurs, mpose. ** Dinms. E;K; s'cst. encore rappelc Atin' ie n poL r s r
at fait sa semaine dernimre, de- ceux qui avaient organism et finan- Le novel Annuire tn- r. L. C. Lh ris-- ni-i an.- -r-vi.- a notrli' Pays.
lre dans la rue, A des fins ar- ce la mascarade... et de piste en ir, tronEfeee rn 1,&36 au sein de qu'i henite rlKpui- .inp vingtaine
i ps qu'on n'entrevoit pas, de piste, la police, 'ahurisseraent true 15 j ier pratio n eL par- I- fencise ur L region lIlnlt' lr-it i- rcg-rne a I'.
Pftendas ecrvve-la-faimr gras i g1n&ral, aboutit au Senat de la Re- tra e 15 nvier rochainLa '. ir" i Dumas. i. u r ret i .n t isc
reaction envoie A tous les abonr1,..,-
Ird, brandissant des points ,,i- pub.liquc et mit en cause ll Se n.- Tr uil -- :,,- ,ts rcr: rc' emen A. k ,i ili. N i.' i ., r nolut-
ids, propres aux besognes de for- tcur. turbulent : Fombrun, Ran- 1 i rre in rs 1 i'n.. I de DumaT tI. io -r i ... 'i :'huil. .
gner et & 'Ui rctUU1't"...- 1'r. : ar1 e. Tm irt en."
e, et tonitruant sans convi-tlon, fan, L c.nt, Sin.on et Titus... gner et ii rcu e e, ... r. t en
noveoinc on indiclunnt le COr.- C
ts d has la misere! que la poli- On sa:it le rest: IArr't o du- Pre- ns, nppr inr ou addi.:ru 1 Cf< t' : fl
e soucieuse du n;aintion do f'or- s:dent do i Republiqu., revoquant q la votdr1k,-e i fairI t... e a ,,, nous n- un
le public, ne crut pas devoiri iI. 1.N dlits S natecrs. en vertu de ss c0e le us nom :,ANT nt. M- !,. r
pltetr commc des vceux plat:,- p', drog.tives contitutionnelles, et ,, 1: i,t:ltl ttow d1I I'Alii;rc fran- n ci n [ ietld
s, les rmpla a!nr pr Mrs Barnave ft en croire ls (I 'a :.. inan 1Ibr. iE JAZZ (t ('ON)I)tIRA t E
Ia misere, nou savons bnc Craft, Fran-oi Kernizan. Cn ource re es .
u'elle existed et mnme dans les Nemours, Docteur Antoine Fethuo- seoniern nombrusel dan e eA :'e Ot x E l pChor-ti ci IE A T\I FIAI( iM
iq parties du monde, mai3 .-:ie e ret Estiltu Estime. citoyens h,-- -o.v :"ICrn. SN. Z Limadi-
.-smrlirait moins de ventures, si norables, ne nourrissant pas d 'am- -,p r i- idc e Sr "Athna- .. ii .t u. s ri.tition
Usfesfaineants dans le rang dea- bitions impatientes, et g6n6rale- Po'r etre chic et 616gant, ha.:l- : ," ., St. r i: .. in. i rilaUto ex. -
Wtl, le desordre recrute ses su t- ment estimes pour laurs vertus c- ,ez-vous cez Maurice Fiambn. i-. i li ique ans -
its,sed6barrass.aient du poil qu'is viques. tailleur modrrnp i la Rue des Ca- COMITE D[: SOVF1ENIR der' atfIirm:t. qLe ,ct or.:s.
t satx mains, et demandaient au Ils prtieront serment cro- s No. 28. 1 re p ltr c l enquluc
ltuail, teur pain quotidien. yons-nous--au course de ce mois, et ,,X 'xATRIOTIQUE (. (,:ma. i Pt-an-Prinei <'.
En tous cas, cc nest pas a-ec j nous en prenonu occasion, pour De.s polts l fl teuve Ebire, ie : s';, mu..
It vocifrations d'energumrr.es i leur renoLveler nos mneilleurs sen- rebelles pruclnment qu'ils detin. Ce Comit. era definitvement
n ut esperer la conjurer et timents. nent ceux situes prB, de Garcia ei P)- : LA 'O:'E VINCENT
..i re pcar-mi nou-s. C'est M, L. C.


LE MAIRE DE
RT.AU-PRINCE NOUS VISIT

a martin, nous avons eu le plai-
.O recfvoir en notre Redaction
It viite de courtoisie du distin-
& Maire de la Capitale, Monsieur
1Pkt Brouard qui part ce miidi
A viOn A destination de la Ha-
TO it ropresentera t'Edilit6 de
1014u-Prince au Congrs Inter-
Mtna ids Municipalits Am6ri-
Uu du 14 au 19 Novembre cou-

Ol .mn rous I'avons dit dans no-
.9~t.aro d'hier, la participation
I0e MMairie a ce Congres Inter-
-i/ h ne peut Wtre que profit-
1 .44 Pya, d'autant que Monsieur
: b.od est un progressiste qui
tot en Omuvre pour l'embel-
t do notrre Capitale ct rfl
: ra pas de s'inspirer des pro-
p2 teabiss danrs les grandes vil-
S-(tlfiarea pour les mettre A
S"itii on.au profit de la Collec-

ROc renouvelone & notre dis-
": Monsieur Raphael
) yos ameilleurs vuonx de
tYSae, d'agrable s4jour et
|i f'fit e besogne au-in du
ft ....a


LES ELEVES DE RHETORI-
QUE ET DE PHILOSOPHIE DU
SEMINAIRE COLLEGE SAINT-
MARTIAL ONT RECU
SATISFACTION

Comme nos lecteurs peuvent le
constater par le communique judi.
cieux du Departement de 1'n-
trieur que nous publions autro
part, il a 6tf fait droit h la these
des C1lvce de Rh6torique et de Phi-
losophic du Seminaire College St.
Martial qui r6clamaient locr droit
de participation au Concours d'ad-
mission I' Ecole Militaire d'Haiti.
Nous complimentons ces 61eves
pour leur success, d'autant que leur
tn-se nous paraissait trEs just et
cqu'ii est getnralement- admis qu-
les dUtente rs du certificate de fin
d'Etudes Secondaires, peu imported
la section laquelle ils appartien-
.n-nt, sont ,aptes A poursuivre les
6tudus sup6rieures avec ou sans
coneours.
A plus forte raison ils sont bien
qualifts pour prendre part A tout
contours, quell que soit sa nature,
-en vertu nmme de adage: qui peut
plus peut moins.

MAGESTIC


de M-vora oe i rbro aissain, s:c:al
ment aux troupes de Barcelon.i. ce-
lui situE pre-s de olix.

Dimanche au Rex A 4 hra p. m.
en lere parties pr6;entation sur 1'
cran des b6b6s du concourse do pu'i
riculturc. U'n prix de 100 ldolars.
sera ofTert au lnurdat. En 2e. ]r-
tie *Le Butoliers de la Voga- t- -
vec Pierre Planchar et Vera Ku.
renc,
A 8 hcures.' 30, lai sen.all;thn-
nelle crfatkin di IHarry I[iur- .rPai-
ris, e-mouvant drame social .lnou-
np par les figures de Ren6e Saint
Cyr et Raymond Segart. En uc-
tualit6s: Match d'athltisme intre
italiennes et franpiises, la France
se prepare A la guerre, nus d 't
sur la plag. de Cannes.
Surveilles le 18 Novembr-,
S2e. vendredi du Rex avec


Lh6ris-non quli c-i a pri's l'initi:titc-.
[a pour but do fortifier I'amour de
na Patriot, la v:n6ration des ane&-
tres illustres, le respect des lieux
ccin uI: clbbres et de venir en
aide ;-ux descendants sans r-essour-
-soit'ce( dl t:)u.n ceux qui ont contri-
Itu6- I la foundation de la Patrie,
etc. C'ct nr ac-,uvrc excellente.

DEI;X ARTISTES DE CLASSES
NoPt.s _iavtoJ ,u hi poliisir de re-
cov(-ir on n1c 1 t liuri(aux, lia visit
do:' l.-'t* ut tistes do. cdf.hbritd mon-
dial:; la Scniorta Mercedes Giron,
Ssal u-c par I l.fre,-ie ambricailne corn
ne iun:e I maitresse danrs. i'art de
enanter I'Opcran, et de Monsieur
Hippolyte Ilzaro, qui est un tt-
i ltr a.pl:lhitiHi dans toutes I:s C.a-
pitalt:es du IMonde, et que l'cEve-
- ning Si.ar.> cct Cle Washirgton'Post
Ti.en is:eLcd tics comn Iplaisaincc, ap-


P' u:k:Im ltI rival do f( u Cciaru.io,
La bouehe d'dgoft qui se trouve Ic drux arti.i ts ,(1e dels enga--
A I'angle cdes rues Traver.situe c't ltgeme-int> :ppecll-nt i la HaIvanc, h
Lirn .a vL 0.1' M.Mtropolitan Opera deo
(voir suite en 6Ome page) Nw-York, ouc tien wv)lu, cd.Int
a(i:-, inst .:LAc'E I!- I'Adminiistrti- o)
-,


LA SALLE DE LECTURE
MASON DU PEOPLE
OTTA WA, CANADA.


A L'occa i:-oni u ri i' :';Certur ie .de
saiS.oin S:oirtii v.-, et I'tu-verture du
Champion !iii t dc -',rt-au-PIri nce. I-
Conscil de I'USSHI eL dOe iA FPA, a
con.-tiita'i lIe Cormiti Special I- la
Co)y.c Vinc:.r:t., p our 'i rgani.ati :)on
O(l Chapino"razt dl'Hiriti 19%


Andr5 I'. (, Ch t alkcr pr(Aidc nt, i-a.

rit-.tn b'r'o,-s. 1lim.rci; h V'oirnet secr&-
tuair' t MIr. Aindt L.izut;tccd. s.-
Cl'ii-:.ii i- ." .r;l (kt.. I'USSII., ng Int
c4.' lii.on du (Conell de la F'FA
et du C'mitni' special.
(Voir suite en Srnie. page)


S ACEINE
Le m,.ilviir dkC, analg.siques
Migrainet. Rhumartisme, Grippe,
Fib\ re
souIi ieiu*ritinL immediate
'COMPRIM ES
PAUI, COUPAUPD,
Distributeur pour Haiti
Porr-t.n .Prince,..


O.fWtFX lfflrF ppaF-V F-t-fl-tI-fe.flnfsfl


(~CH.Or cAri ,, EST IN COM.fr.XI': rfOttIOL. -AMIvMN POUR
LA TT.I;ERCULO SE.


~l~~~~eq~CPIC~MC~b~UU~~IQ~llrBB~P~UC~P












Le ler anniersaire de la Compira-
tive Agrieole

L'associaiion, avec son mnme
enthousiasme du debut, poursuiP
son noble but de relEvement agri-
cole et social de la region en col-
laboration avec IE. R. Les plan-
teurs, membres de la society. s'a-
daptent progressivement A une
Sreilleure condition de vie. L'en-
tente tant revee entire lea divers
membres de la communaut6 eat en
vole de r6alisation. Chacun aspi-
re au relevement rapid de Port-
a-Piment, Et dans cette belle tmu-
vre, entreprise grAce aux Iobles:
id6es du Pr6sident Vincent, expo-
sdes dans sea discourse tant aux Ca-
yes qu'au Cap, tous les poit-K.
pimentais, les grands comme les
petits, les femmes comme les h!in-
mes, apportent leur preciezs, col-
laboration. L'cnthousiasme avoc
lequel le- agriculteurs mettent en
pratique les conseils du Service
National de 1'Enseignement Rraat,
pour l'am6lioration des commru-
nautes au milieu desquelles its 6-
voluent.le d&Usir des parer;ss df don-
ner une instruction solid i letiur
enfants, leur empressement ; r
quJe ces tout petits portent, (n plus
t -t. come le demand l'c.Iek--
leur unifurme, 'amour de 1e- o(n-
fants pour les exerrices d'..!.taca-
tion phys.iqu-, a gr:in l- infltiuce
qu l -erXt-' (' ;j .sir 10;< part- 1:t
gnlnt u montre;t
SiremO nt qoue -_'.1 paysans de
Port-h-Ptil, n'at pi-on at Cq{a I'a-
moiorain tde o o1 r L Q at, par tra-S
vait (al s '- lor' -r' t' la lisc'ipit e,.
A I'tc-ct-'n titU -d on premi,-"" .r0-
ni-vetrsaire ic 21 octobr'e d-ri:ier,
nou0is rIenoOvelonI no- mfliti. ,.;
veux dt1 ucceCi a la CI.f'- iv.'
Agricole dti Port --Piment d
Nord.


AVIS

PROCHAINE OUVERTURE DE
COURS PIRLMAIRES StITE-

RIEUiRS AU LOCAL DE LA DI-

RECTION DE L'ENSEIGNE.
MENT URBAN


Le DeparteWirnt dIt i'lnruction
Pnblique port i la connaisance
des families l'ouverture trW.: pro-
chaine au local de la Direction Gd-
ndrale do I'Enscignoment iCrt in,
d'un Cours Supdrieur privo'ani a(
Brevet E!d6mentaire et WdIn Cour.-i
Compl{6mentaire preparanr au
ire-vett Supirieur (Sectio,s Cornm-
m rcinah-I),
Le Programme de ce Coun C 'r,-
pldmentair-c special, pour tollt--s 'i.-
matibres d'ordre classiqut (Fran-
eais, tijstoire et Geographie. Scin-
c-.s, Langues Vivantes), scra ien-
siblement le mo me quo ce!a d(ou
Brevet Supdrieur de Capacit o La
sanction de ces deux ann6. d'W'tu-
des sera le BfW et Suprriuir dga-
lemcnt, mais avcc mention tS~c-
tion Commerciale, mention justi-
fide par des Cours spetiaux ds
Comptabilit6, de TechnolgTi : de.
Dactylographie, etc.
Ce Cours eat appeal A cormbler en
temps utile, une lacune important
de notre sySteme d'Education t:-
quel comporte ddjh, dans f'ordre
primaire supdrieur, I'organ;sation
solid de t'enseignement agrcole
d'une part, et professional d'aa-
tre part.
Les inscriptions seromi ouvertes
le Lundi 14 Novembre it I'Inlsc-
tion Scolaire. Les Titrea universi.
taires exig6s son,, Ie Cerrtificat
d'Etudes Primairea potr fIdmmi-
sion au Cours sulperieur, et le Bre-
vet Simple de Capacit4 p1ur fad-
mission au Cours Comp!nell'tai ..,
Nous attiron I'aEtention 3es
jeunes gens et jeune~ files et d6
leurs families sur le caractur- i, la
fAis ghnral et pratique de eette,


Les activities

Poursuivant la realisation lu
project de dcveloppement de Port-h-
Piment, en collaboration avec ia
Cooperative, le Service de 'Ensei-
gnement Rural vient d'entreprein-
dre 'agrandissemnent t l a clttore
en fil de fer barbel6, de la pet;:to
station agricole des Sources-Cham.
des. Des pepinieres y seront ame-
nag6es, pour desservir en plants
les r6gions agricoles de Port at-
Pment du Nord.
xxx
L'essai de la culture du tourne-
sol, A la petite station a en du s' c-
ces. Tout le produit est deja rI- '
coltd.
xxx
La Cooperative Agricole a ract,
une bonne quantity de tabae jau-
ne am6ricain, du S. N. P. A. et E.
R. Ces precieuscs semences oni e-
t6 distributes par le President de
la Socie6t, aux inspecteurs-dei,-
gues regionaux des Sources-Chan
des, de Hatte-Dimanche et de I I
Petite Place-Figuier, oi cette c.: ;
ture sera intensified sur une as-ez
large measure. Ces trois zones -son'
pourvues de cours d'eau,
xxx
Dan_- Ces e memes zones les cu'ti-
vateurs qui avaient entrepri( !a
clt!'ur- dot tourneso!, eomrn:'.ne-.a n
cdeja a rIcolte de cette denr6 Le
frodtiit de cette premic ".: .eciiit.:
sorvira et"end'e los plaY au;tc
dans les autres zones. La popu~a-
tion montre un veritable int-ret A
cultiver cette nouvelle d:nrvs?.

CORRESPONDENT

(A suivre)


nouvelle forme d'Enseinement
primaire sup6rieur, qu-i sc recom-
mande spciaiement A ctux qui se
de.-stinent aux carr: ',( du fomn-
n-mrcc-, de IAdmirnint cr,.
Par anticipation dr ]'ArrYtd of-
ficitl qu( i doit institiia.r binl6ot, ia
Section Commerciale dt Brevet
Sup6rieur, le D@partement de
1'Instruction Pubbiue n- vs aut.Lri-
se a publier des a to':6sent ,i 1ire
d'information, le pri >j t d't-rvwire
des deux ann6es de ce o-tuveau
C(ours Compipmentair -:

COURSE DC"BREVET SUPE-r
RIEUR (SECTION COMMER-
(CIALE)

HORAIRE (l1re et 2e ann&es)
Instruction Religieur;e : I horeu:
par sermaine
Notions de Pd.ychologie et de
Philosophie: 1 here par senmaine
Histoire Litt6raire et Textes
commentLs: 2 heures par ntemaine
Composition Francais1: 2' heu-
res par semaine
Comptabilit& et Commerce At
Notions d'Economie Politique: 2
heures par semaine
Histoire g6nerale et Revision
d'Histoire d'Haiti: 1 heure par se-
maine
GOographie generale et Geogra-
phie Economique : 1 heurr, iar se-
maine
Mathematiques g6nerales et
commercials: 4 heures par semai-
ne
Sciences Physiques et Naturel-
les: 4 heures par semaine
Technologies (gargons) oj Eco-
nomie Domestique (Filles): X heu-
re par semaine
Langues Vivantes: 2 heures par
semaine
Dessin: 1 heure par semaiune
Chant (facultatif): I heure pal
seraine
St4nographie ou dactylogriphi-:
1,30 here par semaine
Culture Physique: 1,80 here
par semaine.
Total tlebdomadair : 26
heree$


.AGE 2S .j aIeew*LN ***~LbBU***W#RlDJ*1* -* YS*4j*VJlw *a*f-r*s c** Y

NOUVELLES DE PORT-A-IMENT flU NORD


JJ.SnrSJurl~~CsW~I.*hYN*00SSO 3E~lS~fEtws~


BANQUET ROYALE
DU CANADA

,flnc flesesJtteetjsnek#. R s^tt73flSf^''t^rt.,e-s et*e ~-esDJ pp.


BERLINER HOF


La I NOUVmLLtSTm ---


SVOTRE PtOP,.

CO)FRE I-FORT



GEOGRAPHIC CHAUVER

La 66e Edition de la G6W
phie de la Republique d'Jlit
H. Chauvet, adopt6e par lt W
tement de t'Instruction Fi
Cotto nouvelle EditionD #eI
compl46te Est en vente deph
clr "ctobre chez Robelin4 r
beil'e, L la Librairie Nouvell, 4*

r-

AU NOUVELWl .
ETA .
LA MASON ROBt$i .:
On troivera:
Le Brevet simple de oW-P
Le Brevet Supbrieur de(
Et le Certificat de fin Id'Rt
endaires elassiques (a #U
Dipl6me de Licenci en ".



Machine a &erir we
Machine t calculer DWt,
Rubans, paper earb
Paifer ro ach r d isrh4
0 GIZ


fl~lfflfl;tlfSBlt nss~&sf-. Sw-4-~,~ B d~ ~b~ hB B~-PJE- CIP-n It- r#.rjetr#-tt-tflr#J5-SS-P-SP*


.,. car e'est une creme dentifrice scient;-i i t I: .ncetr.t.i
A l'usage, elle dure deux fois plus itongcerr .- e n'ioportut
quel nutre pite. Un ccntimatre s;, iai bi--'.;' ::Ache ariTit.
Quand on se sert dc Kolynos s mousse it tillurant ptn{tra
planss tous les intersuticcs, toutes les cavite.. I. i-e upprime
les t&ehes jaunitrcs qui d6parent. les dennt.., Ie. Lalaio les
dichets alimentaires ct fermentation tst d&t-ulait ct nrimine
& la fois Ies germs dangereux qui cr.gcndr-i.t in 'airit'.
Easayez Kolynos et rendez-vous conipte o 1IF filciit6t nvcr
laqunele on peut avoir dtes dents fiIatantoa d,. bivtchchur et
des gencives saints et roses.


stebauoss I'elatc de votro
sourAiro evc Kotynoes


Pour plus d'6conomio-
achetoZ lo grand tube


fl^*fwlJ'Pt*flf-t#f*W--l'-e tn..-ee.-A nON""- u-


DIBILiTr
FAIBLESSE


IS


S--- HEMOGLOBIN
Sop DESCHIENS
1R44n*rateur du Song. prescrit per l'Alile m6dicals.
Iupdrlaur a la viands crue at vx ferrugilnux. Admis dans le HOpltaux do Par!s.


+ .i.


tc-lfl-cgcflE-fl-flt9pnn-nC~res-v-*-JS ~FP~d966tBbb9-fl#lSt- sentn


: "":I~


f


Demaride it v"L



Ce produit change la
votre chauRsure lcon ei A
vous porter ou seton
tume. Toutes lescoulei
pris or et argent.
Sf ne eraque pas et ta.e
magnifque indelibile maias
it rend le soulier- plus. g
i fatigue.
Demanded MARgVEL.
vous hahillerez aveui s i
monie sanfs avoir I (
10 pairs do chanasures. :i
Une aeule bonnie paire ..
fit, grace 4 MARVELA, N.,.
En vente partout.

HYPOLITE JEUDY,

Distributed, :.:;;



CLINIQUE ..
du
Dr. P. C. DESMANGI~S
ancienne mason F. Duviaa.
(Rue des Casernes)
Consultation: .
4 hres 5 hres..30




BRIQUES REFRACTAiATM

Guldiviers, Boulangers,- em4l
yez nos BriquljLi et Plaques j x24
c. m semi-rf 'racraires et vaou-.
rez satisfaits. Nos Piaques asrtEt
sont ideaa p l'ur !e four' p ai
tris economiques avec l'usagP v
bois h broiler.

En vente chez
La Manufacture de Briques A.

%LA BAUDRYa

- -

CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTh
Medecine GCllrale
Phone. 3387
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 & 8 aa
2 1.2 A 5 p.m.



LE IOL'VELLISTR#
R, e di (:e,tre No. 1I7
Bolte Postale No. 135. T61&phI 0
QUOTIDIEN FONDE EN 1I8
Par
HENRI CHAUVET & CIIERAQiqF
Shireocteur-PropritaitP:
ERNEST G. CH.AUVET
Dirsetear:
FRED. DUVIGNEAUI)
ReddaeIcur ni Che: ;
MAX DUVAL
Secretaire de la Rddactie:
YVAN JEANNOT
Administratr :
c, BEAUBRtTN






COLE SPECIAL.

M- DACTLOGRAPImE

d'tftilit Puibtiqe'.
Angle Rue .-.-
d Centre et Miracles
T 1iphone 2620
P-.au-Pe

STENO ACTYLO
: .. COMPTABILITE

a.ii l 61tablissement jusqu'ici A
i ltPrince oi les prescription ,
ii ii es sent rigoureusement ap-
' ^ ri uction a At faite au ta-
S".in6ral des course pmur tenir
Se de la raret du numerai
Smjemander Prospoclus.


OPOOPIA


S. a. t a


K 0 T E X
KOTEX




POUR UNE MEILLEIURE HYGIENE
PLUS DE SURETE
PLUS DE CON 'ORT


AVENDRE


Up grand piano (marque ameri-
caine) en parfait 6tat.
S'adresser L Lyncee Duroseau
pre, Ruelle Michel Oreste, Bas-
peu-de-Chose.


Servez-vous du KOTEX recon-
nu dans le monde entilr comnme
offrant la meilleure protection.


FAITES ATTENTION

bE BAZAR NATIONAL


Encore UNE FOIS, s'enorgueil-
it d'etre LE PREMIER a offrir a
sa Clientele et au Public les avan-
tages de NOUVEAUX PRIX d6.
coulant de FAccord FRANCO-
SHAITIEN, pour ses rayons de:
Parfums les plus en vogue de
SFRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
L--IQUE-URS de la fameuse mat-
que Marie .'risarts.
Vous le devez A vous-mimes de
VISITER nos Rayons.


A LOUER

Maison haute en mur, sise A ia
RuePav&e en face de la Halle Cor-
iasco.
F our les conditions, s'adresser
a's bureau du journal.



CHARLES FEQUIERE
& Cie
INGENIEURS
Consultation Projets Ca!-
culs Constructions Agencc; t ,
Representations G&nerales .om-
missions.-
Rue Bomne-Foi No. 54,
Tel: 3270
r- P. 0. BOX: 198
Port-au-Prince,
Haiti (W. I.)


POUR VOTRE SANTE

SS8 vous souffrez de l'appareil di-
tstif, ou si vous sentez une de-
bilit4 quelconque dans I'organisme
e tratez pas 'occasion de vous met-
tre t 'usage de la Farine aQuis-
ueNyaN (quintessence de la banane
SToglodytiq-g 1 ou banane Grandl
;Vmcent.
S1Madame, n'oubliez pas que la fa-
ne QUISQUEYA est un agent ac-
fi qui excite la croissance des os
ebez les Bdbst.


COnDONNERIE
MONTH CARMCL
HYPPOLITE R. JEUDY
Grand'Rue No. 139
AonTce a sa bienveiilante clien-
a, Qu'k l'occasion d2 la rentr4e
:d Classes en Octobre prochain,
lk trouvera des chassures pour
tt)r~tets et fllettes.
: Ant d'ailer ailleur, L aic visit
".po.se B la Cordonnerie Mont-
Cltel oeil vous sortirez satisfait.
.Nlnd. toujours- LaEm oS mai -
SNu-Nile et La-Em-Strftit.


MAGESTIC


DON N. MOHR


Rue Roux

Distributeur pour Haiti


-. Y


L IEIIRTiEMlN
!.Jz I,'rNTERIEURt


AVIS

Concurs d'Admsiaion A
Militaire d'Haiti
Modification.


Ecoe
('Ecole


N'ayant. pa. re;un suffisamment
de dernandls d'admission a I'Ecoi:
Militaire de la part dfe d6tunti.'iwr
du C'rtiifi'at d"F Fil d'Etude Sc-.
cbtdairet:., ltre pfirt.i c, Secti.,i, II
ni, C, 11 ii a ito decidt die p,,rnir itrc,
<.' < r t n w I'. in:.tcription e. prir--.
tlour. dil (:rtificat fle Fin :',Etiacdt'
Scllndeaire.s, li ore particcti Sectn A.
qui, en dcebors .i u progrnlinine :',o-
laire officidE., ,ot pousse learn t-
dties de maithfi'mitiques.
Ct.I d(lri'o t'n iLt( cunrnoiI de-
vioni -..abir Cles- miemc- eprcuves
q'c le. i candidlts porteur.s du CCr-
tificat ne f-'ih d'fLtudes, 1,".- p r--
tie, Secti c..1 1 (- C.
Le-s 6'reuves seront 6eirites et
c nmiprL r '.l'flrort !t. matiereq sa,,:n.'a-
t -' :
: [a t h en-.. u (11es (Atghbre-G60-
, :'.r rl k 'e- S-pace trigocnoni-trie)
IPri.-a ( Cnm posiF;tion F'Yo n-


Langues Vivantes (Anglais o01
Espagnol nu choix).
L'examen d'admission roulera
sur le programme official du D-
Spartement de I'nstruction Publi-
que pour 'obtension du Cert;ficat
de Fin d'EtI.'... Sueondaires, lere
parties, Section B.
Le concourse pour le choix de6
candidate p:rialablement fix6 Au 21
November est rcnvoye jusqu'au 28
Novembre 1938 A 8:00 A. M., pr, -
cises.
La listed d'inscription restera ioI-
verie jusqu'aun 21 Novembre 1938.
Les }ittres depos6es A la Posta
le 21 Novcmbre 1938 seront con-
sidl6res comme etant dans la ii-
mite Pt-r!::t-, pour Iinscription,.
NOTE.- En dehors de la modi-
*cation n ei-des.sus, routes les con.j-
ditions prcdemnment exig6es pt,:,r
le c)ncours d'admission a 1'ELcole
.!iitair rest nl !es m ,mes.

A \'ENI)DRE
l )A tL t Limlou-si)p, :-iX
cao.tcho ii a ',tat ne t'f.
P ,r ] -on{it ,r s'adress-'r
n.u n i ...in; Mainvit tuelle Ni-
colas, No. 6.1.


42.000 dentistes convienneat que to Magn6iie est I p1uC
efficoce moyen de combottre les dangereux ocides de at
bouche, qui cause la corie denaire. PIL!.LIPS MAGNE-
SIE PATE DENTIFRICE content plus de 75% du vroi
PHILLIPS LAIT DE MAGNESIE.


Agent izelmdf: ERNST LUDEES.


L fait est incontestable



LE RHUM1 SARTEH

e'est la quintessence
DES

meilleures.varietes de cannes


d'un vaste territoire


riunissan t les meileurs terrors.

C'est ce qui fait son arne



GOUTEZ ET COMPARE


IEl~l


SAUVE PAR

LA QUININE

banita tn ptHysage d,:s indes 0-
riertakl,:.1t, hl nuit venait de tomrber
et plongcIit dan:; I'obscurit4 la pe*
t;t." t. lt F nt i on t tr'Ivai tnt, r4unis
lcs m-embres ci texp6dition du
Profe..-:e.ur oe.-n'iman.
I1 y av.ait li, li-1 explorateurs, le
Plrofef,.-seritriainr et sa femme, lP.
Ir Aym .4 t; :,0,n idI. Jasha, et quel-,.
,ii, fPoil.lr m Mrniig rnes, quib m -
y,:'nnrant i l -al il'e dleve, avc.ent
a*ccipti.' rpntre',prredre cete exp&-
ftl;on a t '.er1-. ''s regions mare-
cari.:u. ..-. t infe:,ties par la mala-
ria ij.-.. In d .a U.:t ntales.
Oi ,Ef;;.tL~ ifaite une march
de: ;.iur fat-igatf ir t Ion r'v it pas-
sd bi,:.n itde. journees a erre' A tra-
'.L-'- (iV tterrfi:is monrtargncNu, rc-
sn-,' --t, in filr..piital-rs et Cdes jungles
sans fin, o:u pendant Ie Jour icour-
d(v'.mnii:nt devks m niiions 'ite mousti-
fi.j:i, t i'u, pr.Etidi nt la nuit s'61e-
vxi,-:nt cie.s broujllards, ceprimant
Soyuge:-iurs CIrcore npl? tl que la
cha'en:.ir I'e\i-Editinon toucnai; i a sa

L.a ti:.,.- .tiit ciress 'e cette fois
sur un terrain see et ar: rinewnr ft
ia troupe semblait resoirte. (tn
pouvait enfin soniger it :iIrTe cho-
se qu'a l'tat dui tempsa. .U i: varria-
tions de tempfrat nre et ;ia ,na 're
du terrain. L,- Dir Ayern t sn is
Jasha n1o jouissaiieU c bonucolup d u irepos, car i!s conti-
nuaiien h se quereller :t i'etiti i ttl
tcoujurs pas d'accord saucr i, scrr-
vice' que Ie dernier vanit rtnfiua
commf membr- de I'.' J' ni:' .i.
Ja iia -fIair un athlete e -s r-.
utnommtet come coureiu s' e n-
dait trbs loin dans lIts nut'.. Orion-
tales. 2Iais ii n'otait gu ,',; )c.n a
autr-e choose et c' it. ,.: !c t
i'avis de son pere. li n'eC 3.S ci-
abiNle dei fire a tre cho.;; ,i:ue :ie
courir, di sit c iui-ci 'n g rcntinme-
Ianl~t, c v :inn t t'i l. m n'nd posv. ct
etn i "'r Pr f a: l mr li -

ip t n. t i "': ,r!tar i t 't. ,DAu-


'- ';,, t ii '. ';, Dr A-


..' 's i'\' in t tU.s n r D.'. i n. o p cU-




reti ir a in emblait
Senco'-r' tem r '; 'h<'o rt <;p h''ure
ia fi'vr, nmntin, jo malade souf-
frait de>- antaq;u s Is pl:u, vioben-
tes do ia mahitri 't i'nn craignait
uine : .su1, fataui.
i W.y a qUo' in quiiuno qUi aurait
plu Ie sauver, mais on n'en ovait
plus ot It vixihage I plus r'uppro-
che Nan-Ko :e irnvait it P n dis-
tance d'au moinms 60 kilomitros de
'autre ct(; des montagne-;.
Jasha prit alors tne dUeision et
partit en courant sans ricn dire,


11 rest absent pendant 10 heure.-
complites. Mais t son retour, il a-
vait de la quinine, pas beauc'rpt
sans doute, mais assez cepenlant
pour pouvoir donner A son pcr2
pendant ine semairne I granme a
1 gr. 30 par jour de ce prcieux
renmde et t'stir ainfsi eti atu u-
ver la vie.
Par la suite, le Dr Ayens n'a
plus jamrais dit que son filbs r,'tait
pas capaiblc de fire autr3 chose
que de counir


S COMITE HAITI-CANADA

t wes mombre du Comite Haiti-
Canada sont avirses que mardi pro,
chain 15 Noventbre, il y aura red.
nion A 5 hreo. chez Ie Pr6sident
M. Dantits Bellegarde, Avenue
John Brown.


*aI'- "
^fi ^IA


'.A f s s gsr *uap*a sene*sa.*.*.,wrae*a**^. 9


g~;B~b~~


--a;a:,r.,-~FHs~EHssv~Mlt~rr


~_~~~_~~_~~~ ~~~~~~ ____....._____ .. ._ ...









ToUt e monde st plaint do r (ui
:awtire, et person ne se plaint
de son JIgewtV1nt.
SLA ROCHEFOUCAULD. Apene du Cap faitien du Magasin de I'E
SMagasin de Mmc.
di a n


CSTPs aett~*t~ -


: L'immoderation est une ardeur
inatiable et sans dliicatesse, qui
mine quelquefois A des grands vi-
VAUVENARGUES.


PROPOS 11 FAIS DIl[lS

(eaUie)


Le premier soin du Comit& de .l
Coupe Vincent sit6t son inj1alla-
tion a ete dC se mettre en rapport
avec es clubs de Ia Provinre. Lr
Comit6 s'est aussi adress1 :A MM.
les pri'fets des arrorl(ldisenents.
prid!rcnts dl'honneur ides cilih dei
l]earn regions, pour s'assui're. '
leulr coIl C uri .
Lcs rpownas rclcuEf Jtlt'i'' c.
jour ont et' de- plu satisf;l-an-
tes.
Le Cornit- a dej:i rcu le, t.;gt-
gemein;s des Clubs dt Cap-Hi-
tien, tde Jacmrrel. des GIna" s :lc
Port-de-Paix.
Hinche a annonci leC prochain rin-
gagperneli de. clul'.s iie sFa regi rn.
Dea j 'A ci-tio Sportive Hii
choice le~' b il ant club de a ot-
ball du r l:t. ~'c. s r : .-- -

p On it, ] t1 ,. .: n r -
I i,: r- s cl ;l; S a! I q i .-
jp r h .-': -- cln I .a !5 "., yi
i- .arv 'nich s P r.t r -a i-l't ; r -
Comr. rinr :)'I p r C '-


Co'i ij ; 1 e i- Ni t r r m i -






cOr:,. ,r a d :tii c n m'i ni'at I.n Er
to uiir iU.,ls t '- t n o-sc,.'. 1C 'l l:r "cl-
.iorui<,t N ;i ti..,af d, F,,oti r',aI1, -









metratlot de -Mo:1vi.ur A;l:' e I

Tons ri's .nimpIcnment-1.

COLLIE LA R ION


nile h iri s :e a -ite d'uin n d2-





iWASrHIr NGTON. yc. H'i5 !.' Ge Ir-
Colr onel .i lt g.' enp-i elO L i r i heL ,.-
lnarrnii c(Lbaine (..ht aiTv!i't h gar i
17e \Vashington 'en-mt tdek MIimiZ.
Lne n t (l.' M :a -itCir Ainht C .i pa le -'r-


Le.s rumouLs persistent Cuba
a lliance dl copli olration mi'. ili'.'' t-re









WASIINGTON.- Les latINnTON
sent assez tent' a 't invtre parI e lir&-
et les Etats-Unis envii sgerorl une
-alliance I t- c-n t- 1r ion l i--.1-D




rupture des ngociat.ions c.immnm'r-
ciales au sujet de la vente du bbi
brbsilien.

A LA HH2S
Ce soir, ift 6 hrs 55, l'artist'c Si-
nave .se fera entendre dcinv. unec
causerie intitulde : Ul804-1915;.
Radiophiles aux ecoutes!

UN NOUVELI ET GRAND


EFFORT DU REX
Monsieur Hippolito Lazaro un
des plus grands tenors du monde
et d'autres artistes de grand talent
sont dans nos murs.
PUBLIC D'HAITI
Suivez attentivement notre rL-
dclame et soutenez nous pour nl:;u
permettre de rdaliser nos prnme.


Service de luxe rapide entire Cap-
Haitien et New-York.
Departs r~guliers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis a 4 heures
P. M. et arrives ai New-York les
Lundis matin.

PROCHAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


PAULA
ELENA
ROSA
PAULA
ELENA
ROSA
PAULA


ler
ii

3)
29


Novelmbre
Novembre
Decembre
D[cembre
Deuembre
Ddccinbre
D4cembre


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


PRIX DE PASSAGE:
Cap-Haitien-New-York,
lire Classe:

Cabines extlrieures,
minimum.......... $ 135.00
Cabines interieures,
minimum....... .... 5 95.00
Pour to!..- au.tres reniseignements.
s'adresser a:
II. CIA NCIt'LLI & Co.
Agents,


Cap-Haitien


Phone 291


StS. (1)1nt CVS n'l ALIXaSUx SpLVC t it
I2C srlnt tLIu'un coL IflrneiCC nI rt.
En fcnle dl'ne: mardi soir i it Ri.
l:,ur ,.'i''d.ndrt- la repI i station .i no>
li. paIy r' anecr..
Al N. I. k.

Ss. Ste:,h.:; Ii.i f,.i.LCz ta c".
rc, rn; t SC.t'-.AgcitA .gci'i'le i.
FTrr ti. i I l .i.ri.ii 'z ;'.1;-
hint dit.- tri .Os. :\ exvri cer *- n,-.
mes fonctiions aiux CayesT. Toi.-; 1 c
comcpnilmen t..

LOTERIE NATIONAL D'IIAIII
L. D-Lux M;I Gc.ur.kt. d.i 2e
gr ,', t ('c n' -t t& paycet1 .M. d ..-
Arnr.old Joseph .1i MM. )Marel i'.,-
liard ct .1L-.r:ci o liecrhre s.
LA DIRECTION.

DECES


Et rdect,' hier i 7 tiheures du
s.[rI, I'In sa r -iei cc itn Poirt-ail


SLf-oin<:


Mr. Milsant Joseph.
LE. frun61ailles au1mnt lieu et
riLi s-mrr i:ii t 4 Leure.s A l'Egii-c St.
J'.elph. Kos -, ci*.res co dcIe'6a, -
ci-- aIux parent;< atteiits p i. c
.deail.


ADMINISTRATION IOCAI E
S 1.E I'ORT-AU'-PlIN('CE
AVIS LMIPORTA. -
l':n ue de l eur dc6lvrer _.w*; ti-
1tre, y rclatif.,, l'Adcministratii.i tLo-
cale de I'vrt-au-Priinc invite Ye3
families tquiI prc'tLtdendrt tpossed.lr,
des caveaux danls la Section du Cimetidre, A se pr6senter stir le:
lieiux. chaquo jour de 7 heurP s P
9 Hetres a. m. et (dc ;: here ir .A 1
hcure 30 p. rn., do lun(di 14 ;au
sanmcdi 19 Novembrco 19NS iner'u-
.sivemcent.
N. B.- La Section tG %-t s. -
tu6e dans la parties Est Idu Cimetil-
re, entr6e, .Rue Mgr. Guilloux*.
Ce 10 Novembre 1938.


AVIS
Le soutssign6 advise le public qi'au
eun ire'qu, boln mt autres-i titreia dr
cr6ance souscrit.l (n sa fiaveir,, Tie
doivent etre acquittal par lea a3n.
ciens debiteurs, si l'effet noe letr
est present par le .soussign4 patr-
sonnellement ou par un port::ur
muni ''un mandate l6gal d6livre par
lui.
Port-au-Prince, le 11 Nov. 1938,
J. CANOVA


.. ... ..
__________________UPWWW U9WWWC*?


flIVSLES


i)


stat, en fac2 dtt
Vve El. S;t h,
laus io'IrJ un-


eau fdtide sur la vote publique
*0*
Les nouvelux chapeaux de pail-
le fabriqu6s A Port-Salut entreront
bient6t ici. On prepare les stocks.
Ces chapeaux aont de toute bea.cl-
t6 et tis ~s avec soin.
I *4
Les blegant;4 en gn6ral ceux qui
veulent plaire, ne portent par ces
temps de grande chaleurs que le
drill fin. Passez cAu Monde Chice
ancienne Maison Jean Talamas et
vous wrez satisfait.
'*a
L:-s pluies persistent toLiJ'.iur
dans Ic Nord' Ouest. Commune-
miet appelhes Nord elles ldureat.
I parfois trois mois, a la grandcl a.-
tisfact:ion dcs planteuras.

La method cmploy6e par It,
Blanchisserie aNew Chinav Rue
Rigaud a P tionville, pour la pr4-
paratii! du linge, des robes et cos-
Stomes, done e-ntire satisfaction
aux nimables clients.

An :')lte St. Nicolas, av:c leI
changement de .-aison ia p13.kh' d.'.
grEfs poissoni- a comnmencce f:t dies
Snltsse.S po lstte vingt, trente bras-
s-.s rttendent ces hotes de la mer.

Pcur fire de bones emplettes,
on ne IrmlIIue jamais de passer A
1EpIicerie Bailly, situee a la Rue
Bonne-Foi, od se trouvent les meil-
leurs prodtluts alimentaires.

LI: Pri-ident de la Ripubl;qtue
Tr:1.iti Kxemal Pacha Ataturk, fon-
da;,:. cle ia Turquic monderne est
lt ': f l 'Age de 58 ans t a
-;te i. -',ice longue et dnr ul-7:reuse
mialdia I11 souffrait du foie: mala-
d;e contracted par un usag,: .L-
sif dc i1'alcool. Une fOliL' sfilencie O1 t_
I tenait at:x abords du pala-i .'i
Dalmrnlbagtche od le dictateur a
rendu ]e dernier soupir.- Abdutl
11alik, President de la Chamb'; a
as.sumr} immncditaem~ nt aprLs la
mort du Pre6sdentt I'i.nterim d.I la
Pre.sidecte conform6ment a i cons-
Litutior ie !a turquie. Le Parle-
nentL :-e t'-uniru pour e1ire irmme
diatenen: .in in nouveau Pr6s d'ent.

La bicyciette a ARMSTRONG s


dent le repr6sertant est Mr. Frank
W. W 1L S 0 N, Administrateur
de la Exide Storage Battery S.
est bien corinue dans le monde en-
tier pour sa solridit6 et scn moder-
nisme.
Nciuo avon on stock tous les mo-
deles : de cL...irse, a home, A fem-
me, et pinur enfiahts. Le prix eat
essentielmlen pnt bas.

De San1iiago du Chili, on annon-
ce que Mr. ItiuAez ex-pr&sident du
('hili (qu deiraii taisser le pouvoir
rn Deiemfire ,a obtenu des auttori-
t6., i,': vIa d, -on psseport. Les mi-
lieux politi(queI declarent que J'ax-
prusident .' .rrpresse de laisser le
pavy a vant que les leader.l du
Front PI'pulaire prennent les rynea
dui pouvoir :t commencent a exer-
cer des repri.ailles centre les an-
ciens parti-sans de Ibanez.

A la Pharmacle Camille on trou.
ver la lcr nme dentifrice Squib, le
faweux fortifiant Glycolixir et
toute une vari6t4 des parfuma
Majestic.
tiques.


666


Guirit
lea rbumes,
la fiivre et les


LIQUIDE, TABLETTE mnax de t$te
ONGUENT, occaiionn6.
(IOUTTES NASALES par le rhume.
Essayez -RUB-MlY-TISMI
le meilleur Liniment du Monde.


La CHESTERFIELD- et la seu-
le Cigarette don't les fumeutr d-&
sent: cELLES SATISFONT.


Librairie Noun
Le Uibnrifx* fxlpta Mrtx: a .*:l

(Malaonsde Con ance)
Robert Brasillach: CornA4le..... .......... ...
Hjtler: Ma Doctrine ..............*.-. .*..*. ..-.... -... ,, i
Pierre Lyautey: R6vote au Mexique ........, ::....
Henri Bordeaux: Premiers ronimns ......... .8,,
Zweig: Marie-Antoinette ................ ...... ,, ..
Vercel: CroisiBre blanche ...................... ,; .
Amet: Comment on apprend h parler en public'..-
Footballeur entraine-toi ........... ........ ...... .... .^ l
Ruffier: Soyons fort .......... .... ...............
Ahb6 Julio: Grands secrets erve illux ..............
AbbE Julio: Petits secrtr merveilleux .....................,.

Jagot: Magnrtisme, hypiotine, Suggestion.....
COLLECTION Binet-Valmer: Le Desir
Claude Anet: L'amour en Russie
Carco: Le roman de Francois Villon i"
Carco: Perversite
C6line: Voyage an bout de la nuit (2 vol.)
Chardonne: Les Varais
Chardonne: Eva
Chardonne: L'Epithalanme
Chevallier: Clochemerle |
Delteil: Jeanne d'Arc
Rostand: L'honnme que j'ai tue
Pr6vost: L'homme vierge
Morand: Magie noire .............
Morand: Boudha vivant
Maurois: Ariel ou la vie de Shellsy
Byron (2 vol.)
Etc... Etc.
ALMANACH VERMOT 1939............ G. 2.00.


Devenez votre propre Comptable en oiyr
Compete de OCbque i la Banque Nationall
ERpublique d'HaitL

,.,.


aMWe


0U'


Delieleose et he


c'est


a4


la


l'heare


meill


acet


I ? :::;l ::':I


:.. ;.



: "


























a ere
j ..':.


e,.e ....



lel e. : :,i


GOUTEZ UNE BOUTEILLE DE BIERE

a. : ,,y

ET VOUS EN DONNEREZDES NOVVELLES A
VOS AMIS


La BIERE DE MALT agriablelilt s

contenant totes leS vitamines est un TG!

PUISSANT, covenant i to s, ecial

pour leS fatigue les fl priis e Iles noBfOlM

En vente chez : SIMON V$IJIX
au BON MARCHE & dans tout i
les bonn esepiceries.


JJrlC~CI,~?~~~A*-~- --~--rr-71-F-Tn~~~*i~lr~"~i~


- -- ------


__________~,,,,, ,,,1Cau L ILII~~ILL&L&~L~L~P~LB) -11 W~L-- LYI~


I :


I