<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03480
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 29, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03480

Full Text


..:*. *.I



':t:: :tN'.' "A 9I
lo. ....R D'A
,", : i : : "


ENJST G CH .AlIUVIET
L)irEt.teur'- f'tpriGlJun a

iL.ED. DUVIGNEAUD
LtrPa- g t-


SQUOTIDIEN FIONDE EN 1896
SS,-


U 'S 'S ~ U-~iii; -;,


PORT-AU-PRINCE, HAITI .


I


SAMEDI 29 OCTOBRE 1938


No. 20.102


-w +-_~---j _~"---~-~ 1*- ---- S- .


A BRi LA RUDDEnR hi~


- l- l l lu im a &u&
: i




: R Bforme de I'Enseignement
vient d'atteindre Fune de
i phas s decieives par la nomi-
:~tlO d'un grand nombre d'insti-
i.iriees diplmneas come dirmc-
I::taes ou profe.seurs d'6coles na-

e:. tte important reforme cons-
g:le en son genre P'application so-
iaelle des principles affirms dans
*.~forts et R6sultats par le Pr6-
tident St6nid Vincent don't le vonm
e plus cher est de recruter dans
states le branches de 1'Adminik-
:t ion Publique cdes 6l6ments pr6-
p:a~ et disciplines pour aide.r -
i'pplication des measures 6dict6es
Pr Ie Gouvernement.s
La nomination des nouvelles !i--
:,.itrces s'est effectu6e mdthdi-
a:eent, en dehor. de cette .ffi-
Misite et presque irresistible in-
*vention des influences ou des
i'askea extlrieures, centre .la-
.qell s'insurge avec nergie la G-
Slt6Odu Pr6sident de la Republi-

I nouvelles directrices so'.
nna sealement pourvues des titre.;
pMpgiques n6cecsaires, mais c';-
) ont 6t6 choisies d'apres les &-
tate de service indiques dans 'ei-
Sbises spiciales etablies par -'Tis-
petlion Scolaire, en tenant comp-
it de leur s6rieux, de leur esprit
:.' d-vouement et de leurs aptitui-
de gn6riales.
frst dang de telles conditions
@o'ont 6te finalement nommees :
Directriee de l'Ecole Charles
Williams: Mime. Joseph Jeanty,
l oraalienne, 18 annecs de carrie-
Mt d4tachee de 1'Ecole Argentine
Bellegarde;
Dirhetrice de l'Ecole Joseph
.oartois, Mme. Gilbert Dorismond.
Snrmalienne, 10 annies de carri&-
.let taehee de I'Ecole Annexe de
'cole Nornale.
Directrice de 1'Ecole Virginie
'.aMpeur, Mine. Cuvier Leroy, nor-
. aleane, 9 ann6es de carriere, dd-
. teea de l'Ecole Annexe de l'Eco-
. .bro ale .
D:rectrice de I'Ecole Belmour
L: p, Mlle L6da Lauture, nor-
alienne, 1/ annes de carrier, an-
:eut professeur anu mme 6tablis-
*ffleaent.
DI fiteeric de l'Ecole Justin D6-
I Mile Lonie Lavelanet, Cer-
't; d'Aptitudes Pedagogiques,
is dore ca rire, detachie de
i::te ladore Boisrond.
I. bltricee de l'Ecole Colbert Lo-
i a5, Mle, Lucie Oscar Etienne,
#tat d'Aptitudes Pddagogi-
i:ie, 14 annees de carriere, dta-
i:: .tLe l'Ecole Lidore Boisrond.
:.'. lotrmaliennes suivantes ont
.:4 t.1 rmnes profeaseurs d'Ensei-
R.: ent Primaire. A Port-au-Prin-

.. eMaurice Auguste, Mile Fer-
.:teBlleegarde, Mlle Simone Ba-


S kie, Uranie Gabriel, Mile.
SLaroche, Mile. Georget-
,mce, Mile Marie Th6rbse
mn Mile. Lucie Mevs (Elie

SPartemen t de l'Instruction
Sttue vient d'entamer la rmili-
Si td ans nouveaux relatifs
t. tion deoleas. populairea
;*:1 t deuix types difftrents.
: "e : No. 1 comprep de
.i6 t blisements primaire,
iif 0g sentr lassique ert
i;aj... dons les quartiers
naeo^t e' on m ure e
|!|'?:' ,B:):.. :"!." .Ot .
1 0i! ';;,.;., ... ..' .


vxl lf lu ll

GNEIIET PtMIIRIE


La premiere cole de ct genm
sera organis6e dana le grhrd 4it.
timent scolaire de la Pi'ISc Sairite
Anne, sous la direction princiiaLle
des Seurs d'Elie Dnbois, avec 1c
personnel suivant:
Mme. Stuart Cambronne, direc-
trice, Miles Antonia Richard, Car-
men Ignace, Marguerit': Lamy,
professeurs, toutes regulihrf:nent
diplbm6es de 1'Ecole Elie Dubois.
Le type No. 2 d'ecole populaire
est destiny A r6pondre atix b'-i:ns
propres des populations suburbai-
nes, il comprendra de utombreuses
petites kcoles d'une capacity de 5'.)
6leves qui constitueront en quel-
que sorte autant d'avant-pro;te,
sur Ie front de I'6ducation des
masses.
LEcole J P Francisque devicntU
un ktablissement du type ind!quJ',
sous la direction de Mile. Andri'e
Pigniat, elle sera place dans !bc
regions de Desprees.
Deux nouveau norrmaiiens cint
ete nommnis: M. CG.nc.r T,'.: ::. '..
(Ecole Normale) 1'Ecole Srrmth
D'upiessis et M. Dantoles Blass
(Cour.s Normaux I. S. L, G.). a
l'Ecole Jn-Marie Guilloux, en at-
tendant que des creation; de pos-
tes nouveaux soient effectuees dcans '
nos ecoles de garons qui en rrt
grand befoin.
D'autre, nominations ont ete
faitesu 1 i'tcole Mixte de Martis-
sant, A ]'Ecole de PAnse Galets
(Gonave) ct h plusieurs copiess de
province oiy d'autres normalienr
out i-t,' employs.
Mmne. Suzanne Comhaire Sylvain
Docteur bs-Lettres de I'Univers.it
de Pari.s (Facult6 des Lettres) a
kt6 nomrne Inspectrice d'Ensei-
gnement Primaire, attached a la
circonscription de Port-au-Prince
oi el!e sera specialement affected
aux travaux de p6dagogie exp6ri-
mentale relatifa a education en-
fantine.
Ce sont 14 des choix h aireux
qui font honneur h notre pays Pi
qui constituent en eux-mrmes les
meilleurs 6loges A f'adresse du Pr6-
sident Stenio Vincent e' du Minis-
tre.Estime unis dans leur c'lmmu-
ne volonte de donner un- impul-
sion decisive aux progrbe de i'ns-
truction Puolique en TIati.



Propos de Preepteur


SOUVENIR
D'ARTURO GAY
FILS DE FEU DAVID CAIHO
LE SYMPATmILQUE ET DISTIN-
GUE CILKRGE D'AFFAIRES
DE CUBA EN HAITI

Eiont8 et d6licatesse: Ie jeune
Serge. Enfant, Serge est bon et
d6!icat. Sea parents bbnissent lde
Ciel don't I'ordre est tout-putissant.
de I'avoir dot6 de qualitts si heu-
reuses ct lui souhaitent de les cul-
tiver. .

perdant jamais Res drioits, le bon
pbre Martin, son profeseuar de
quatrinme, d'une culture varike et
de p6n6trante observation, 1'entou-
re: de sa sollicitude affeCtueuse, a-
vise, par lettre, ea alenrs, d'une ai-

(Voi suite s s: .pg. )


PETITES

NOUVELLES


Dans un important discourse pro-
nonc6 hier matin au CongrCtu ra-
dical socialistc, le Ministre des fi-
nances, Mr Marchandeau, a d;Clh-
r4: cLe redressement. moral eat
indispensable, I'esprit de travail
coit se substituer e I'esprit do jeu.
Le" bras doivent se mettre au tra-
vail pour arr6ter la France .;r la
pente qui la comnuirait h la ruint.:-

Dans les 2 camps en Espagne,
on a obs.erv, des mouvementC dIe
rrnfortcz da.n. le sud dut fro:.t c;e
Madrid. On rne relate nucun coni-
blt. Le.-. cc.mmuniques des 2 .:6t6s
-'f i:nliteit a rnpporter le: des-
crintions du combat durant la ri-r-
nibre attique rebelk- qui a pr!s fin
.i .Udi mria n

La Brillantine Ricinde Roja est ar-
rivi et s'c:'t;-;e chex Paul E AUt-
XILA, Rue Traversiere.
Le Bakerfi fixe et lisse lei che-
veux sans l]e gmraisser.

I.' co.m.bait con.- id 'i -ae .-(.-
vel-trppe entree Chlinc.i tt Japon.i,
iari.l- .u -:c'ckiur Nord-Our it de
Carton. Lei. Chin-:-., no t incendi6
o. d!pots d:e g.-asoline SaichLen.

TUn journal japonais at accjs6 1.I
Obuvirnerrmnlt soviCtique d'4ntr.'-
t-nir ,plus de 12.000 soldatl :Ilar,
le: A--m. a6c de Chlan Kali Shek. Le
mteme joUr1na] a rdvef6 que Ia .i-
ma:re- clor nibir' i'Arnbassadour rua-
.s Oralsky a pronone utn discour-
A Churugkiang ia fi leqlue] ii aurait
promii aux i],ders chinois de Tiur
fair gagner ia guerre contre I..'
-Japon.
U,,


La bicyclette K ARMSTROC::; .
dent Io representant eat Mr. Frank
W. WILSO N, Administrateur
de Ia Hxide Storage Battery S. S.
eat bien camnnule dans le monde en-
tier pour sa soiidit6 et son moder-.
nisme.
Nous avorts en stock tous les mo-
d&les : de course, a home, A fern-
r% et pour enfants. La prix est
essentieFment baa.

Le ,LYS BRISEq qui sera repr6-
sent6 demiain soir au REX est un
po6mie tragxiqu;, adapt6 du c616-
bre roman de 'Thomas Burke. Ati-
cun film ve prrI-nidra plus puissaim-

(voir suite an t e page)




Un bon consell
Faites vous-mamel un litre
de bon vin fortifiant avec la
Quintonine. !i suffit de verser un
flacon de Quintonine dons un
litre de vin rouge pour obtenir
instantandment le meilleur for-
tifiant pour tonifier le sang, les
nerts, les os et pour gu6rir at
faiblesse, te surmenoge, I'6pui-
sement,a lo assitude, an6mie et
la neurasth6nie. La Quintonine
retve t'appdtit, facility la diges-
tion et done aux personnel
faligu6ei to vitalit necessaire
pour devenir fortes, robustes et
r6sistantes come cells qui res-
pirent la sonte.
La Quintonine est un extrait
concentre.6 base de quinquina,
kolo, coca, et glyc6rophosphate
do thoux; elle est cinq fois plus
active que extraitde quinquino
et d'un go6t plus agrdable.
Le flacon, dose pour un litre
da vin fortifiant. Toutes pharma-
cies, A Port-.auPrince: Doctour
V. Mathurin, Pharaocite Saint
Pronyo!i. -'


PROP03 ET FAITS DUVI


GRACIEUSETE


Notre distingu6 confrire et anmi,
Me. Carlet B. Auguste, a ea l'heu-
reuse id6e de mettre en brochure
]a conference qu'il prononca en
Septernbre 1927 au Ca LTv. n t
a eu la grande amabilit6- tir nous
en d6dicacer un exemplaire. ..Aux
Cadets d-. ma G6nirafion., tel eat
le titre de cette substantielle tin-
fRrence ique nous recortnmnandons
au public tout en remnurciani ln',-
teur de cette marq,'- d('a'.tentil;n
don't nous avons .te i,'bjet de .a
part et en lui souhaitant de recueil-
lir les lauriers auxquefl I 11 drrit.


CONTESTATION AUTOUR DES
ELECTIONS PIESIDENTIEL.
LES AU CHILI

A la sItuiUte d'nen confe-renc' .a"ve
Mr. Gustavn Ross. conmp"itttetr c-
v;nce de Mr Ctrdia lu ;I:'.idi nt
du Chili, lec leaders df-.- .;-rti ':-
h* ral, cr.nservatceur rt d.'.m ont putliL un man)ife-sto dans l:-
queit iI:; d' clarunt qu'ilus r'.ssH.le.,.
de.% prouv;s quo i.cs election. on:
etr frauduleuseis dansr plasieurs vil-
bie dli Chili.

ECHOS DES CAYES

Le Conseil Arldmini.straton dc
la filiale du C. H. A. F. desi Cay,:-,
nouvelOen'ment tfrmrr, orcrani-: i' L
brilliant iite qii aura lici cot a-
pris;-midi dan.. les ; ion.; do I'16-
tel Continental.
Bearucoup do mombres s.' vd-
v'ouont pour la ru.-site de la fe-
te.
4,,
En decembre, une dance littc-
raire et artistique sera offerte iau
President du Ctomite Central.
M. L. C. Lh .ri.son, y pronouc(-
ra une conf('rel-nce.
Un ComitL d'or.tarnisaLion avec
des membres dui bureau s'occup'nt
dejai de cette belle fLtce.

LE KIOSQUE DU I.YCEE
Le Kiosque do I'Amicale du Ly-
c6- Pdtion m6rite attention de qui
de droit. Les planted savages y
croissenL rapidement.
On nous prie en outre, de de-
mander quel est l- Pr6sident ac-
tuel de l'Oeuvre et en quelle ann6e
::-t-il (te 61u.


A. LA COLONIES AGRICOLE DIT
MO-,' DEIS COMMISSAIRES
La Chapclle de la cnolnie, com-
nmencet il y a un mois, est entif-
rement achevee. Oett:. chapdlle est
place scolus It patronnawse de Saint
Michel.
-l ,s doie m ai-Lrt:-n; d'it-.c,'le lti-
si qu. It. diSp itstii' iont auS:i t-
che:'vs;.
--.12,000 livre do' pommni: do
terre ont (6t drja rtcoittNs t ct'et-
b.- coloni: .
La r6cotte de choux a ttW tres
abondante. L'6coulement de ces;
produlits sur ol march local a pu
6tre assure.
-6.000 plants de choux-fleur
ont 6t6 mis en terre.
-.Un e'ssai de lentille a ,6t6 fait
au Marne des Commissairos. Te.'
rietiltats .sonatsaifa isfisntsl Envi-
ran 1 ha sera ensemened cc nwbi-
:. i.
-La rcolte de mali chez I;;s, L.-
lons sere tr.s abondante. E!l4 c-nm-
mnuncera vers to milieu de ce mob.,


LA PIECE DE THEATRE
LOUIS SHARP
eHAITI.
jou4;:- a (irfadway a eu btea'-loup
de .-ucce.. El:le sera reprst-nte ai
I. m; l ran: o tt: i .sai,:n. L,
.Chicago Dferfdercr. o'ffrr c -: .-i ic-
teur,- la phontnogrnphi; :ie. L.o::ia
Shli r, qui tni ntt. 1' r!d i d,: Tous-
saint Louverture.
On est unanime i dire qtie L'uis
Sharp a l'6tffe d'f n arct:eur e pre-
mirec classes at tient son r6le avee
mai trisc.

.M1ARIAGF

L.- miardi 8 N,''rovmrirt proch1'.,1n,
eera c(.lc*br: ,. Fl Fgis" Par i'-sialh
de Sar,::t M ,"h,-i th, t'A1.-i ,'.,iy h'.

M1ile M.Ielonne Henricquez

IMr. Stinio Descoline
(" nhmi t n :t. v'e'c x d[, :>-:o
hcur an: futurs cot.j.i, i .t .

A.1 BOT.IEGE ItI.ONCOUlII'



l.u di i ,' I e h'i- 1 5, i ':.! t '
M r I-r' kd riqu, !Il.r tr- i;R','-...i t i "'
nol nera A. ( n t. H t. 't ciir
C :i-rp k.1 Mc ar. I l I' tentoni.
de.-s c -t '. 1- t :. ,i .Ti ,>. 0 t ta-l;.--
Si':. ii. n ft. ir lt n.'it.rll e SiLT i. 1 .-
d(cl "tior; C'l uin C: l ..



SLA FETE DE ST-MICHEL AU
MONTH l)ES COMMISSAIRES

A i n ifliet.u d( ti ni-,, irtr inc.. li.-
Inla de it h lee's venue. 1 do tou. s h'
poli8ts environlrtailts, .it liiu Ile di-
manche 2-1 Octobre couarar n. la .B,3-
intdicuan so]-nril enlt re la Chipelle
di. Mont des (Commiissaire., pinci',
soti. le PatiLroniage de St Michel. La
Ch('i apl!e rtait con-;bie et la cour
cffraitN un coup d'cuil magnifique, a-
vec iLes nuaiilii's -tlifftrentes des toi-
klttest playsanne.s (iUi tranchwtient
nerveiileusrement sur It vert de la
montagtie.
L'intdrieu-r du lieu saint ktait ar-
ti.t iquemenent pavoiC6.
La messe coming i'ia h heoures.
iirau rectuillenii -t,
'Trnte et itelo ptironnci s5c' ssn
ai'r'.che.,s di' i Sain te Table t't
it 1-s'iue d.' la MN .hsi toujours avec
Ii' mni'me r tecueil(ri I nt, on s-t diri-
gk-a (,n proces.-'ion- v(.r.< i'Ecole des
Gjarc.*.ns our la hbn6diction du io.
cli1 pEin.-, A l'Ecot'le det Fills et en.

InfLaitigaIt., e R v(tre>nd P're Lo
Pi;r&- pass,a lmmi'n ttimmtnlt an
P ',;l|:.t' ,: -'t u it (I:: ( '. 'in it ,.t

lit. ,ihi'n .; :'agr, nmliin r't h tillt ur,
ail. 'ilYT'n.,it ti iL.utiit- <1-' Iltr t'ri iir li
a.t tu nltrra tia. l I-'a ('lmi- a u t '.i
1 5i. '.; r1ntiit t to Ittnc a ift ill ttf'r '-.N

(Vair suite en 66ma. page) -'

tiLasdt. ... .n -- -*

ASC EINE
Le meilieur dtes analgesiques
Migraine, Rhumatisme, Grippe,
Fitvre
,oulagmt'nt immrdiat
COMPRIMES
PAUL COUPAUD,
Distributour pour Haiti
Port-au-Prince.

iMA GSTIC


AMURAL TABLETS, PREVIEW NT LES INFECTIONS, ETC.,
ETC., ETC,


-- ----------- -- --------


43a. MANNER


so








Propose do Pr6cepieur
,: .


-00, .


aAJa.a


SOUVENIR D'ARTURO GAY

PILS DE FEU DAVID CALBO LE SYMPATHIQUE ET DI&TlN-
GUE CHARGE D'AFFAIRES DE CUBA EN HAITI

t(uU")


sance sortable, que pour ne pas p -
laisser surphaser par ses condisci-
ples, il le retient apr-s !e r,- lvoi
de la.classe pour lui donner, matin
et soir, des repktitions sans so kle
faire payer. Les parents do Sergi,
touches df si gt!ilIrCux ; s~tltnents,
font de vives iistaI nces iAIup it:-j cd.'
pere 3-Martin pour vaincre :-cs s'o u-
pules et le determiner it recevoir
le prix de son JdCvouement.
P:re Mlartin, par de~ir-titrcsse-
ment, respond -ains sourcittl!r' qt'.'il
se doit aux dservic- de la fam'iile.
Le june Serge, alpr- 'ant la
bienveilance efficace et. la slide
estime de son cher pro'fe.:,eur, f.;it
tant et si bien par -a sige.s: et
.-on application soutcr:-' t q;ii et
S 'un des m it-UU .-, v' d.-: -a c -
so.
A dm i;':-il',' par C .: -. .. 1-
tisfaisantos obt tr,1.- ti, rr'in n'- 's .i
trimt.stre, Sergi e lst .ri r tc-t -. i-
tout prisd pour les rchc --. L : :'
caeur si com i lti'-nnt :.t.x h -.," -.
.:tP x p.t it'.
Apl; re T.d-i qu'i !n vcini; tif ,.ti.-
vrct. c-:' r.t i i', 1 l f I. e' e
(If ,- i LUIf t ..' t.. l ,.. C '-F t.'
d o.t' X I,...-",;.;' '* ll oit' t "! 'i; 'n ": ,
d eiu u:' '.* i ,r '' .1: .'' -* '. :t -
nivert : i:'C 'i: ...: *;n .'.* '..


SINGAPOUR


L iiaug' ,ur: 't ..i-i di ," 1., "" '"
ba sre r .', '*... i.- .r t ';, ., ,.'
Ln r- i r- :. ~'.I L-'t M ;- i 'A. 1 -
l. ti -r '' ,, ,'. ,' i' :'L : "-It ]- : -.


to', iS J I F: .,l. ; "- '" .;' ^t1"- ictir' C"
igigant '.r" tnvl' -rji,'nt t,_', ,. -

rt' I'existurcei du.n;l mldieartei t.
(;ar, rTli ii 1 .1 .i -,:ni,!t. Ic- n i 't r --
ti'.l uei it '. It ., o L
teuirs d(Io muta ,;v, i-itr.lav :-. : 'i ,-
dtrablenuint 1a it',ho e nn : "'' ,i-'
travaux a .-i rorm's (' "
cU tte n L00 %. .t L' -" : t t
va-t.f L c ': i' i'.c .'l .,.< tt':.s

d'eaux LI i'.IdCt -, It.rt i a. r,'itr t
ces liieaLx tc:I ,l. utiti i=. lr"m brit-

Or, Ic. -t : a'.uX d.' ic'n- tr t.-:.;' -
n' 1i:!r'a f1. p;.i -'It' 0 si.-'.-. es ''i l'e
miiiierls ti tra'vinleurs qu'i o-
cc-ss-it irnt n'availcnt pas -' ].ro-
tgis ont re la malatia, ConII L-IU 1-
ce inHCv itabllK- 'tL 0, rii t.' S jt t.'
CC )g',tl!'n'.
lie-lreu-miun Int, l s JTI 4'l"ILi'r,-; tI
Ic-s cht-'-s dU i 'rt' L' 1 rnH(iia i, ctu -
naii.-'Sant partfatit'emen ctl e- 'i-' l
courus., ont pr v;.ni urti .,i.'.l t, if.
e(t gllor IT.- qutlques p'U: u tn ; '.,.]
son[ presqu't, inivitablte d,'. il
regior de S inrg:,pour.
Chez l.s trav1iiliLurs i ipnC:t :,
1] ; icult! ii ithod. p iT':v-'n i 1 i
n latria lont ,,mn piii.qSP 1 c'L' I,


un brave home, a 1'hdgal de son
pere.
Lui revient-il que deux rutres
:C ses voisins sont presses, aiguil-
ionnts par ]i ncc3sit e tu'il prirJ
instamment rsn morc de uIr d cln-
nor, sunsr en rien l;isser p'araitre,
nn peu de C son lingo et dte wio aUvir,
fruit des economies qu'il aI .i;-
sees de la menu monlnitt: rcuele
pour ses menus plaisirs.
Fonds d'humilit6 toucturn:t- La
mere, aini inspire, pense a le fai-
r.e t. le fait de bonne gr ie-. C'est
ionner deux fois que de ddr.ner si
,'iscrtcment, ddlicatemenwt.
Lot enviable quce la noL'jcse? de
sentiments de Serge, -' fil- pr, .-
tind!
L'avenir 1 li 'sou,: r it. ,:,I a bi'L u-
coup (de C it',r, ii au ;ra tu'..;o l' a.-
sez d-I (prit-..
Sm :cret di'i r d'.., que ia


Rouffrct :.
C ,n i l; .l:' ,.-;i t.e.n ,: E j
cmFIar- Cl n :.-, n, ;:l qu (-, n'a

rt n e d '.Isprit I,.' -.lC da:ri'4, qui
dco t ,tre 1 :' L .':iutT.' vn'ifi:. ;, a,* en-
tan' fr.t ,:'t if>:t ',.l,, L!e.- .'-.,. :2;-! ,- Ii-


POUR UNE MEILLEIRE HYGIENE
LUS P DE SURIT NORT
PLUX BE SONrORT


Servez-vous du KOTEX recon-
nu dans le monde entier come
offrant la meilleure protection.


I rc $


Mare .\ABRA!IA-AM.


*.t I d, e i "- : : ; :.,0 '. :n 0: ir .
*i(i -. L--. r- curtli;enne-
meit i 1lre p'rph tyIL..ctlque.

tratemcr'?I t, .1,.. i .r, t .i -L' .it cour-
T. cur. e 'If quini -i i:v;' ,ui-> c' n.n'ist* :'1
r m. ( "i. re ;.] ,i r-.s rr-n; d-c '. 5
a 7 ..irU .' .1 'i' a. 1 gfr '' '. 1 qi -
' co.., c( n'-f lfl r trlr.-: nln ',ei: p;a]' !-i
nm rrnM- ci' I:. -r :I a
.*... .:L. c- Nr t'] ,
It'S en ', ll ."- i;';; i :l : l L,1
i; i';:.u\ Cii' ra ., 1;'. ii- t r..ri-'ii.,_n-
it,;, [. t71:_5.-: ,:: '&it ;F t

*1 12 t 1; 1 i'c .%'lP | r t-i I-an L


(;GEOG RAPHIE C('HA.UVET
LIa 66e iEdii5n Lde In Geogra-
phie de la Rn pub'.iique d'Haiti par
H1. Chauvet, adoptee par le Dtpar-
tement de l"Instruction Publique.
Cette nouvelle Edition revue et
complete est en 'vnte depuis le
lor Jctoblre chez Robelin, A 1'A-
beile, it la Librairie Nouvelle, etc.


M a *
o, ,.,. .i


II

SI s Ct ,O a, ,' [ Ae j
b- x o kiI c l Af-S n.- N IAN,.
||of'* iios F h W lI .l



~ &X NO 1139. BIRADORD. iNGLANOl)
2 = I __ __,


.... .... .... ....--------...---..




Et les douleurs qui en resul-
tent soot souvent la cause de
trop d'acides dans I'estomac.
racilitCz la digestion enenlimi- 'Ss
nant ces acids. Portes vous -
mieux en pregnant:



PHILLI I P
LAIT DW MAGNESIE *
(aussI outg roin RII TAtr lT t Oi
Agent Bxclift: ERNST LUDERS.


D@N N.
Rue

Distributeur


Devenez votre propre Comptable m ouvrant va
Gmrpta de Oh L la BIPta Nalionale doe
apublique d tiA


AMKI VARDLEY m


dans I'ambiance
de la beauty feminine
Dais touts les capitals oi r gne 'ltigancc,
vous trouverez la Lavande Yardley .. dli-
ieutus et fiddle vocation de la lavande anglaise
immortalisdc par Yardley de Londres... et les
products de beauty Yardley... aides prcieuses
ct indispensable i la beauty de votre teint.

LVAitr (d lawmns dwaqais') m4e aew -.d tristad (ra
orisw ParfJia rard4y), Seam d if Lewud., hCwtmA d deBew,
Po6udr R Rki, PRea d Itres, Ss dr BDin, Podru d& TTid,
Brilaina, ir.


i. AL.Y' O YALoLDBYv o0o BOND STREET. L tO MDOON-


\. )


MowIur farHnna
pri6taire du d"er l4erh |
press de tortr Ait A';
de ses trks aimabeis
son Premier Grand Bali
mddi 29 Octobre courant.-j
voy4 au samedi 5 Nonv
TI -aWest arrite & ;''i"e
dans la.erante que les.
du 29 chez lui, et du;0 o
ne se contrarient iixj
vu, 1t proximity; dea demjtii
SoUcieux de ftvoriser jb
Thorfand donn6e au bth ,.I
vres soeiales nminermment
ressantes et considrant r
charmant qu'il a trouvb & Ia :
pitale, Monsieur Hanns
s'est d4cidd A reporter au S
vembre son Premier Grand.j i
II croit pouvoir computer 4lw
conditions aur lea mnmes afgoi|
bles dispositons de son 'i:.i.
Clientele et en s'excusant, i;!
nouvelle toute saahaute ati :
Port-au-Prince, le 25 0oc : I




REMERCIEMENBT

Monsieur et Madame Max': ..
val et tous les autres menibrel.i::
la famille remercient bien shnin': i,
nent la Presse et tousles lesamis
da la Capitale que de la Prasi:
qui leur ont donn6 des preuvei::
sympathie A I'occasion de i~ It
de leur trbs regrett6
Frantz Dural
enlev6 h lear affection le 12 Oi.:.
bre courant.
Us les prient de trouver iei r~i::
pression de leurs sinceres remrt :.
ments et de leur profonde I:"'
tude.
Port-au-Prince, le 21 0ct 1::



ECOLE SPECIAL ':
DE
STENO DACTYLOGRAPi : :

Reconnue d'Utilite Pa~mo.
Angle Rues
du Centre et Miracle
T lephone 0260
S P-au-Pee

STENO DACTYLO .
COMPTAJBILITE

..L seul 6tablissement jI oa
Port-au-Prince oh les prFl8T :
techniquessont rigoure semia t
pltqu.es
Une reduction a 6te fate si ':
rif gindral des course pour. fi*gj;:
compete de la raret4 du n j.i:iN :::ii
re. Demander Prospectu.


NOUVEAU GARAGE

A venue du Prueident Tr ::.

En face de P6tota

Personnel Comp6tt ..
pour tous travaux ma ".'.":.:;
Prix mod&r& : ::


Conscience
Promptitude .
Ex6cute tous genres de d :
dage
R6paration de Voitures
Over All
Duco
Travaux de Forge
Reparation de Batterils
Charge $ 0.50.

A eouroe to.us '
au Nouveau 4

B. V. COLLIN/J

Manager




666 brit
LIQUID, TABLETS IU i i
ONGUENT.
OOUTTES NASALS t pt"*

Ie me eut LT mat 44


*0. I Mfrin rrf "1 .i : ..f
-86 IN


--





'-,-.-- -- .-- .. :...--:---.M....ab"
:....... ......... ....... .. .... ....
-.: r.O.
:. ~~*c~;~ !" .1P%


la,-r mo- 'tsu, iJo In
H b paseu @41t. -
Ssa:: uls rdtcal bless, v
w.o. IT Te oavli-to d,
uam qoritte Edotrdi 3.
i2'1 & ai .6ta :trl Ii d bit

b elle so r C ma Ditu,
i.a. et quel charmant gwar.
k P i 1 vou' art de I'a.
8s;M perfine: e'eat lIe la asuvi

ntw, : f l, e' -
i;.: pl -ll' luans ir' grande cte
^Odi Pafis
;:;: ." T' c,,, .- e, partonr !
!i.:" ... m toute
:. 'qu 'rt i -. rmlsette.
r.nl.. a pruta ie vlnill&,
pe rm '.'.rm-. le plum t6o
I'. bl e .r" :uver : la
1.- tonne qua
t : rf. t*l nUt"r e h m de hbu
:" ., I -; ,i'.nlna I "l ie at. de
: .o4 pour se mable
SIest' Entixn. p'iA d'autre
~.. tifaelm Lnts -ot '0,.'InoIL Vieu
;'.' -wi *r *l f tentr, ,' r.<- G Ku .,
CTW Au a etirr r.' Ce G U Rut
*L' an (anl |'agtrr^ <;nala "a"

*sr**
mullvls


AVIS
SOn trouvera en grand nombre &
IDaien des plants de cocotier, d'oi-
: pon, de tabac, de laitue, d'auber-
gine, de tomato,
.-

FATrTNTION
DES FAMILIES

L famillw de Is Capitale et de
h .Provine ne doivent pas oublier
': Qu a pensionnat dirig6 par M.
I. "Jltn Mareelin et Me. Colbert
Bonhomme offre ? leurs enfants de
7118 ana les memes garanties de
disciplln, de aeins et de surveil-

L petits trouveront lea mimes
m s maternels prodiguas par
n..i Justin Marcelin.
pensionnat eat organism tou-
joura au mn6me local.
Angle Laluo at Rue Lamarre


INSTITUTION
Mme JUSTIN MARCELIN
JARDIN D'ENFANTS
A PARTIR DE 8 ANSt

Mae Justin Marcelin advise lea
Sfl ities de la Capitale et de la
Province quo son 4tabliaseent de
Sloes filles continue toujours A
:fonetlonner d6s le ler lundi d'oe-
torie, avec les m&mes conditions
d'ordre, de discipline. Preparation
an certifieat d'Etudes primaires et
au Brevet Simple, course de coutu-
r* et de dessina.


POUR VOTRE SANTE

SI vous souffrsz de l'appareil di-
atlt, on ai voua sent une dce-
Ski% quelconque dans 'organisme
: ratz pas l'occasion de vous met-
t l'usage de I Farine yQuls-
P y (quintessence de la banane
TrNlodytiqA) ou banane Grand
. Vincent.
iadame, n'oubliep pas que la fa-
'I QlISQUEYA est un agent ac-
tul excite la erolesanes des as
d i lea B6b6s.


CORDONNERIE

S:.MONT CARMIDL
YPPOLITE t. JEUDY
Graand'Hi Nf, 1 IS

A a ce sa bienvejianite climen
Squ& caidon de la rentrh6
d* dt. l e n Octobre proohaix,
do tuvlbr4 def s a4l urgs pour

Ur ft fl-ntt ,ai
ej iC vOu ~rtimsinneititrlat.
0 h o to4nvour tpau pmimaa-wt

ll .- ^ s.p.w4. .


A vENDRE
Thee. vuitno U smine, -ix C f r O
ceotitchouc& ) 'ttat noeur.
SPour le conditions, 'adre.'.r
au ieutenant Mainvit;e. Ruelle Ni-
colas, No. 64.


L" BANQUET ROYALE

SDU CANADA
PLUS DE TDDSUCCURSAL&S AU CANADA ET DANS 30 AUTPES PAYS



sM i en fali ntssonllttefa tI stpiflni -
y Vos enfonts sont fatig ues, n' .rt p r: .'', C .: .,


cc.-. -~
i;" .


r
_ -


9~-..-.
'5. 4


ell Y .

i 5.- ^ -,!,

Donnez-leur 6 de-
jeunerouaugouter
unebonnetasse de


L'aliment tonique, fortiflant -" .
nourrissantdegout : -
agreable, qui comr- '" -
pensera genereu- \-
sement i'energie
depens6e dons leurs etudes et leurs jeux

C 4


MILO est un produit NESTLE

l illif I lii jl tlpllllH IIIIjjlllll i lililitllf illll i lllllll Illl llil l il i llilllIllWliM W

L. PREETZMANN-AGA ;GRi.IIOIM1
AGENT DE V\E YT1: ENC G)S

ET' AU DETAIL : DANS TOUTiES LF: BONNES" EPICERIES


*J',*OAV* *IPA l^*jfij**AAfiiR.*4Ii*HW#f~)f~Ytlt *4*IC4


-~~1 ccl~rr~E~~p~u~~.N*\h~h~r------__,, ---LLY


Admini8tratU w:
C. BEAUBRUN


- a


L fait est incontestable



LE RHUIE SARTHE

c'est la quintessence
DES


meilleures vaietes de cannes

d'un vaste territoire


reunissant les eilleurs terrors.

C'est ce qui fait son arome


GOITTEZ ET COMPARE


I"A'i f


PIWtiGRAMW ME DE LA FBTE
DE REMAIN

a) dana la matinfe
Les 6preuves d'"liminattirn pour
le grand concourse de natation au-
rent lieu la veille et c'est done la
finale qui sera dispute, dimanche,
dans la matinee. II y a d6ja prra de
vingt concurrent inscrtr e.t qui
sont parmi lto moilleurs amateu:.-
De sorte qu'il est possible de pr&-
voir une luItte passionnant.: Iautur
du troph6e g6nMreusement offerL
par lea 6tablissements Pillot.
En plus du grand concoura Idi na-
tation, des concourse pour je.:ane
files et jeunes garCons au: mnt ega-
lement lieu a la piscine de Thor-
land ainsi qu'une int6ressantt exhi
bition d'un gargonnet de 5 ans
vraiment extraordinaire, de'i on-
cours de tir, de ping-pong, raffles,
tours d'acrobatie par un quatuor
6tonnant!
Bref touted sorts d'attractions
et des jeux pour tous lea gofits.
A midi, des plats garnis seront
offers au prix modique da une
gourde.
b) dans l'apres-midi
Des 3 heures, commenceri Ia
grande 6preuve cycliste de l'ann6e.
n1 y aura non seulement le concour'i
r6serv As la Garde mais ausii te-
lui des groupements de jeunes gen.;
des deux sexes. Lea inscritst crt
d65A en grand nombre et la Il' e
seite tres inite6,:c.ante.
Rappelonls g;twlen'ent que :i1.: (!ix
heures cdu rmatin t .iusqu'li i n.t it
!e jazzz Gfuignard aninm erh lIa ftit.
Entr&e Gcndrale: 2 govorde:
Enfaints 1 gourde.
Tol.uF a Thnrr]and. ::imananche


COItBIUNIUE DU CABINET
DU PRESIDENT D'HAITI

Prnfondement touched des non:.-
h:reux tMnloignage.3 de S ympa'.i,
dront Elle a ttc lobt.jet, a l'-cca ,
di Sa r4cente ma'nadie. Son Excel-
lence 1F Presidei t Vincent "e;-.r-
tie Hern cordialement les memtbres
c'es Corps dipiomatique et cora:-
ivre', Ile S.nat die la R&publiq.e &t
:, (fhambre de.- D6putks, les mern .
bres d(s Tribunaux et de la Pre,.-
sc, La Garde d1Haiti, les Represen-
rants des Cultes ainsi que toun ce xs
qui, en cette circonstarce, Lui otnt
arport6, avec ie rnoonfort d:e e.,,'.,
souhaits affectueux, une in')abf-
ble prcuve dl'nttachement.
Palais National, 20 Oct. 1938.


/ r Ya'flVEILLISTE ,
4,1 ., .';,.'" ,, Nr, 187
'. aS relphone 22~'
'* i'INEF EN 18 e



.'H L!VET

1:EIi IL'UVIGNEAUD
Rdalrteur n ChAef:
MAX DUVAL
Seernttc rfe la F ldaatiSn:
Y'.AN JEANNOT


l'lZGIt-A.IAMM E


du conc.q.t rtdminical du 30 oztobre
19.a1'de la M UiiRlu du I'alais us
direction du nmaetro capitaine
,/-fue Jn-Hapt,)iste au kiosqure cci-
de Jeant. a 7 heares : 0 du -ir,
place Champ de Mars

1.- O('zzo m;rche- militairc
Ipar F. I1, Lasey.
2.- La fiarnciLc Ji Lo.rrai., -
fanta.i.-i. par Alyre Delhave
3. -- Ca(,aler.a: I Jtutican; ,
granride sdi.ccun dt: P. .M[ascaie.ni.
4.- Ricuerdas. danzon par Er-
nesto L,o.i:"lna.
5.- Polka tes artistes, so'o ba-
ry to .: D. Ilrtmran ,
f-v,,(c tt arn Duly Bliim.
6.-- llaiti, vl-c de ("urstanrtin
I.)iiln'')'1. -r ;ir ,..,-' r ci ,' .'h.~r- ,:f
I par t In- [f ;,p- f :'
7.- f'i .g .imn>. (Ut, -:.1',r1 dJ"
C(hris.im Noh, I.
8.-- M 1rc(i Iarm Vincint, mcrrin-
gue rP-p.ul: 'r ;',i Th S" i r)i ,..



SAVOY"

CA FE-I RESTAURANT


Demandez a vas amis et
ils vous confirmeront que
nul part A Port-. u-Prince,
on peut mieux ranger et'
apprecier les honnes con..
somniations qu'au 4 SA-
VOY*, situe de-Mars.



Machine d &rire Remington
Machine a ealeuler Dalton
Rubans, paper carbon
Fallee von what ch s
G 0W.


MESDAMES, NE TUKZ

PAS LA DOULEUR

CORRIGEZ-EN

PLUTOT LA CAUSE


Rappelez-Lous bien que la

plupf rt de cos souffrance8

sont sans double

compilement inutiles
Une function naturellt ne doit
pas 6tre une torture, L.-a -. .c
n'a jamais voulu lqu'u'n :nm..ic
endure des tourments in..-c', .1-
bles, chaque mnois uu n; n ..
ses regles. Ausmi, si .,,. A .
cuse, d rrtmni, i .i..i ..
,C rnF lux It e I 't .c f t (it te n, i. .i
y aoir un- raison. (hervhte.. la
cause. Les rcnmcles qui ( outr .stla-
gent temporairement tont lwoIjours
impuissants et souvent odisihlit..

Aider la Nature a vaincre le mal
- voila t chose r-ellem.n! impur-
tante! et pour eela voui pourez
avoir toute confiance dans le :I(COM-
POSE VEG(;TAI.T de I.ydia E.
linkham, Ie fanmeux toniqu- can.
nu dansI le mondc entitr r faith
sp.aitCalem nt phuir It-., rnemrti :.

I'ndant trois g rndralirn n., des
rnillti. doI temmes cn onnt proiite
ct maintenant de rce-nles tiudes
r'nt perfect ionne el rendru meil-
litur que jamai.s;. I.e ((.()MI'tjSE
VE(;ETA.I, )L fortifie Ic l,'y-4irmc et
e:tnel i.s netrf's.

Hlitntit i %ltre fa'blc. -v t' us
tcit.ill'iur- disparaitr, nt .rIt n iu-
rire heureu\ rcniphlttera sur \.in
visne i' dkt'ircsse et lit pent -.u -
s.; ez-li.

^^^^m^w^^^^^m,^f i^^^W


i~O~i





1i^ :: tAG-i 6eanss*sue gt. <*.: n'ne*..*v*tra snswesan *- -s E. i NOTIVMXMtVi#s > *'
| Prt SSES PETITES NOUVELLES a
'.:::: ... .

S La neat C eat come les enfants, (Suite)
ia. on la gate par trop de so"oi*. ment aux entrailles que cette cu-i-
": Eugtnle de GITERIN. vre, aucun film ne vous fera miet.., Ira e
S:goiter plus intensement la volup- Agence du Cap-Haitien
I::i te-des larmea...' i;e 'LYS BRISE
S Partout oi vous rtouverez un a t6 i travers le monde requi a-
.i payvs riche, soyez certain jqu'il et vec enthousiasme par les publics.
S habit6 par un people sumnis la Dolly aiuan s'esL r6veio la plus Service de luxe rapid entire C
loi morale et obessant au devoir. grande vedette du cin6mn drama- Maitien et New-York.
A:, MCDONEI.L. tique -anglais. En actualit6s vous D6part. r6guliers du CAP-IH
verrez; Un reportage sur Marda- TIEN tols les Jeudis A 4 het
S chow, la mode allemande selon Lundis at
DMBAI D RQ CF C DU Mesdamei Goering et Goebbels, PRO AINS DEPARTS D
ruI S fl ULII K course de chevaux garcen-party PROCAPART S
et society feminine parisienne, sur
(Suite) les places de France. etc. ... ...


DU SUCCESS BIEN GAGNE

II est un Etablissement d'en.ei
gnement primaire public qui m
rite d'etre ignale i l'opinion, c'C'
1 Ecole Daruriu -Dni.s dirigpe avt.
tact par Mr. David S. De.sruLteau.N
Cette Lctole doe bon renom. se r'
jouit (doubenient: d'abord des -r
suitats pcsitif'C do tous ses poJ.-tIu
i lant aux examcens du C. E. P. dr
juli dernier e t ensuite fu .succ'
obtenu a4u concour. pour I'attrii
tion d'ine bou'rsc e r' la B'I gig;'T;
par Je jeure Loiicc Cadcrt i. L:-r_
te, en vui e ,d c.mplettr cs .-tule-
profe.ssionn'illes Ie laurb.C: 1 _
sa form- action primairt a i ct.'.' ?t
me Ecoie.
I'Tn d u liit a I ; LI' Ecole D;ari:u
D eini- i,''..r -.,: :fticien c, d .' l,,'
Sjour.'.
S ., YR.iTAS

1) 1 C Es


)L. Auust.v. amc;iii
at\ vo.a[
ancient .1uget ait Triliunni: ('il
Ancien l'omissairt dII
(;oume rnement


C.
L c': f,..,r ..i\r]i'. h' r -.,* ;ii,: i d,-
flR i' n : eapr( S--pi '.le r SC :; F ,.-A '.:e ,t
,. i v:t r .-C %.
; 3 h.-Lrt





Turin Rofhe


Cvoy.C'?" 1 s1 I V '. i: X > "'" ; L ;o'W )-
Iances..

..- .- ....- -e ., ..saw-

.A.IS Al 1'L I I(i .-

II :C. 0-i.s l'- e 't\ip i. iii'ii quid ti'm
q)li si n.7:'. f( r 51 ] h r It Doct.2".;r
Taf]lyrand exploite la blr:nne foi i:u;
public tl (dvs c,'mmeriani. en l,.ir
deraneLdnt it ii'srire aIa ru-
brlz t 'ra.ion d'!.t .):;,. r;!i'il fj.. 'r/i.i'.e-.r ,
raient t.1TI. Arni ':;ar I'ri,; e MI x.
Dural,
Nor.i prb i;. publ: ic. r ,i,.
que MA.. Amilcar D)uvail et Mn;:
[Yuval li',nt (tLtcufn ou'vr'ulge on pr6-
raration et ige. orti'iL totalemenlt
colui qui 5s .C'rt (i leurs r,um- potlir '
pareillo b)..sognu..
Nouls d6no:nc .s cut t, esrtC iue.
queried a la Police.



AVIS MATR'ItIMOIAI.

Le ,s ous.-; ign Mr 1ilih:, ti':; Ch', In'-
les, chauffeur tide profession dr6a.-
re au public1 et particu'ii.tremon: a
commerce qu'll n'est plus re.spon-
sable des actez et action. ,le son
spouses ne Lorihla Dei.tt. potur
cause tr4s grave, en att,,!:t
qu'une action en* divorce, liii .-i)jt
iPtontrc.

Pori-n.u-Princc., ] 29 Ocrt. 19.98.


Mrilhomme CHARLES.



AVENDRE

Un grand piano (marque amnri-
caine) en parfait etat.
S'adresser i' Lyncee Duroseau
pre, Ruelle Michel Oreste, Bas.
Peu-de-Chose.


I'


C?


La methode employee par Ib
Blanehisserie aNew Chinan htue
Riatud & P6tionville, pour ]a p.a4-
paration du line, des robes et Los-
tumes, donne entire satisfatctiow
aux aimables clients.

La poutl c i (iul cltIr n idart cer.''tui-
es rceion.. ;l'lse :i entrev:)ir que
la r4colte seraa ab:ondante,.
X: 4.
Le magiasins dce Ia r.lace 6talcnt
des tissu d(C toulte- btleautt. 1 .-! ,ent
hi&n7 ie vF.- (: 1 No l! A'Lt I u OU i. d


'An corrme m c h riit chez :o'._.

-.nr ,n i I,.r .L.r ",igance
.;..indm ,i'-, i..,[ ,,
LAFAYETTIF n.. :r..iVera d-O
talix : ji;n: l

Enquutee sur les lM'.tsre.s de re-
!,'-v(f m e: ,tt (t pr ; .- t lt'rL- otl -," t l ,
trire ('ur r:irappr:r fait par le Co-
nr'', l' i S.i. t', d_ No r!v:, i'rs


1n .T (W Gou C r ni m' T1I8
i. i > t1' 0 pA1,^1,- !,,'.1' -;,,.T i




t ie p rir:' ic ft -. .- : .i.ic-ale-
t _s h Q. .. ,-' : tim -:i.: tc- L e les

Iv:- ,; trn dh ,L-c,,

: -n i' t it.i p r laar
c$i i


Lc.. e&igants ,:n gen:tral ceu:x qui
veulcnt praitre, ne .,'orteit par ces
temps de gracnd3s chale*urs que le
drill fin. Passe? ?Au .1unade Chic*
anciennye M-aisonr Jean Talamas co
vous se'-ez satisi'f t.
,4*-

r Ti'tP .f fi'lux (,-a; .. :,, ,'tl''S i-u 1
S.+. l w






l(.'6.urri r i. t ; *i. ,.h; Alti T 4m
M-i.s-. Ar.4rn' Amiii' t I [bcrt



Les uo ~ini.irtLS, en gli eral le
6egautT ne portent que le5 chemi.
ses rLAFiAYETTE.., les plus bel-
les et les plus dmuables de la Place.
Faites ,ne visite a C(hemiserie
Lafayette 1: \v.ous triAnverez Aga-
lemtnMi"; d s piman., den calens,
Ctc., Pt vo;us sprez al si Mfaits.
Unp visited ilonre .uim pose.

{')n 11lL..nI,.'- po r L it .2 Novjm-
bre le premier concert de gala de
I'Orc;hestre Symphonique capois.
Par suite du changement de sai-
.son on enregistre q.ueclqu.e cas de
grippe et de fire. Qu'on ne n-
glige pas la quinine.

On me emmande plus de shoi-
s8e a I'6tang-r. LE BAZAR MO-
DURNE, 91. Rue du Marasin doe
I'Wtat qui s'est sp6oialis6 dans la
abrination des calegons, pyjamas,
eravates, etc. off re au public un
shkex oemiplet do magnifiques *kIe-
mises.
9*.


A la Tortue, la s6cheresse avait
beaucoup sevi. Avec les fortes a-
verses de ces joura-ci, let planteurs
out redouble) d'activitL et l'on croit
que bient6t ee grenier de Pprt.de.,


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SAXNTA
SANTA
SANTA


PAULA
I'A ULA
ELENA
ROSA
PA ULA
ELENA
ROSA
PAULA
ELENA
ROSA
PAULA


3
10
17
2
ler

lo
29
JS )


*a'SSiC'StJJC*J *SAI


;ap-

Al-
ires
lea


U-


:i uctoore
November
Novembre
Novembre
Novembre
D ccmbre
SD6embre
SD6cembre
D6cembre
Dicembre


PRIX DE PASSAGE:
Cap-tbitien-New-York,

lire Classe:

Cabines exterieures,
minimum...... $ 135.00
Cabines interieures,
minimum....... ...... 95.00

Pour tous autres renseignements,
3'adresser a:

H. CIAAXCIULLI & Co.

Agents,


Cap-Hlaitien


i:'~~~~~~~~~~~~~~~.. 1'' ~:"i :";i:: ~l 'iiri' il~(l~~~
- -;t~ ---- -,~~


Librairie Non
AVMUE JDU PItW NT ?RtraILO "'."

m^'^ ira,
PORBTAU-PIN% A N ':AI

La LIbr*ie Ii Mat%= tj*

(Maba 4 Co : Ae)

St&nio Vincent (Pr&ildent d'Haiti) : ffortsa t RhItatM i;
G. Suares: Briand ........ ................,,.....
Daniel-Rope: La Maladie dB St~~mets ............
C. PBguy: Souvenirs ........................ ......
Thierry Maulnier : acin ..... ........................ .. L4.': W:
A. Thibaudet: Histoire de la Ultt. frang. de 1789 A no jo in
Madelin: De Brumaire A Mareo ................................ %:Q %
V. Pauehet: Le Chemin du BanbEur......"...........
J. des Vlynes Rouges: Dewiens un ohB r ...........
C. Rivet: Fais ta vie............................... .
POUR LES rTUDIArNTs :.
E. Faguet: XVITme, XVIIIbme. XVILI Tme XEIXQbe e iel, .e
Teste: La dissertation littr ir, ::
Clouard: La composition franvise prlpa e.
Mornet: La littdrature franaise enseign6e par la dissertatiot
C. 1Feury: Recueil de compositions littrafree. .
Hervier: Compositions littraires.
Jasisky: La composition littfraire au baecalaur6at
Bouviolle : La dissertation frangaise (R6sum6 aide-mrmoire).
Dugas: Philosophie (Rksum6 aide-m4moire)
Dugas: Vocabulaire de psychologle.
Leblond: La dissertation philosophique au baccalaur4at.
Doucy: L'apprentissage de la dissertation philosophique.
Sueur: Dissertations philosophiqnes
Claude Bernard: Introduction i la M6decine expdrimentale.
m.nsre*.fnn.- -rW.* M**m*-*" : Sfl


N'OUBLIEZ PAS QUE

les Chuasures


Phone 291


~ittot


BATA


sont les meilleures par

leur Qualite

Ie ur Ba Prix
.si


La renonrniee


Ce(i 1 ) i I .: 'rt I
.tli'e, P i )I ;.',-st


pas leis cha-li-
pas a la made.


Q i ; 1[ 1] OT 6it ,olidit6 eL
bon malr i.e.

Magrsin de Vente :
Rue Pavle
en fatc( du Dr. Armand.


)ilIX '1 1 -. I', i-aIUCOup de vivres a-
I nit ...:.. ... mme d'habitude.
409
A la Phariiacie Camille on trou-
ver a a creme dentifrice Squib, le
fanie x f'r;rtiiant Glycolixir et
touted uine vari6t6 des Iarfuma
Majestic.
*4*
Su.n lixctlence Mgr. Quiot Evti-
lque dfil Ntrd'O( st sera de retour
Ie mtinc. pIlrcht0in.

Pour fair de bonnes emplattea,
on ne manque jamais de passer a
l'Epicerie Bailly, situ6e A la Rue
Bonne.Foi, oui se trouvent les wlil.
leurs product. alimentaires,
9**
La cantine scolaire du Cap-HIai-
tien,- Ouvre du Pr6sident Vin-
cent qui fonctionne sous le con-
tr6le de Me. Carlet R. Auguste et
de sa distinguee sour, nourrit deux
fois par jour un effectif de 125 6co-
liers necessiteux. Tous nos compli-
ments.
*S*
Pour etre chic et 61ggant, habJl-
lea-vous cheap Maurice Flambert,
taillour moderne A la Rue dea Ca-
sernes No 2,
s^e^s


des souliers


,ATA
dans le monde enter tient A

leul Eliqance

leur Soliditd

leur C'nfort


MARVEL :
Demandez i votre Cordoni
MARVEL li
Ce produit change la cooulerj 1
votre chaussure solon 1a robe.:
vous porbez ou selon votre eu|'
tume. Toutes les couleurs y ti!
pris or et argent. ::' "i;:1
II ne craque pas et laisse D!Ill!
magnifique ind6lebile mais Hi"li
il rend le soulier plus neuf t8i Di ;i
fatigue. :'
Demandez MARVELA at." i.
vous habillerez avec eleane etl:
monie sans avoir a dipenser p 's..
10 paires de chaussures.
Une seule bonne paire vous ti
fit, grace A MARVELA.

En vente partout.

IHYPOLITE JEUDY,
Distributeur.



FAITI ATTENTION : "

LE BEAR NATIONAL.

tae.r UNB FOIS, s'enori ".:.i:%,
III d'ftre LE PREMIER I *WW
gs Client le et au Public les .*
tagm d( NOUVEAUX PBX'F
ulant do I'Accord
HAITIEN, pour seC rayon
Parfums lea plus en vaogp I aw i
FRANCE ".
VINS FINS
VINS MOUESEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de la R a fMatse l
que cMarie..irisart,. '
Vous le deves A vous-mha ib
VISITER nos Rayons.
.,. Ii -*'2


Aeheta tjoujeurs om haueurs


SBATA


AVIS IMPORTANT

L'Imrimorie ModUlo avise se
client. qu'elle fenctionne come
par 10 pasar sous Ia direction des
frres Benjamin prop. et Dlorme
Dacellen technician. Bile continue
i exc~uter les travaux typogra.
phiques en tous genres et ave le
plus grand soln.
Adresees-vous sans retard &
I'Imprimerle Modle, rue des Mi-
reles, O et6 de r'EPnterie du Cen-
tre. Batisfaction gnrantie.


CLINIQUE ..
da.
Dr LOUIS HIPPOLYTR :.I:
Mdecine Ganhral .:; 0i
Phone., 378 :: i
CONSULTATIONS:. .:,,
Chemin des Dalles 7 A 41ii. l
2 1/ p p .
I'llpp
.. .. :.. :;
;:. '..S.ii

A LOUER

Mason haute en tur, ali. A.:ii
Rue Pav6e en face de t Hlk* "

Pour les conditionS, ut
au bureau du Journal., .:




Sdu
..__ .: ., :: ...:, :. .k^,


Dr. P P.C. asMAf*i
&mIaUnn. ma.,nidt P. T ,I wiJ
(Ru. du cs il::ii
c nMItati*U"E.t I:*
kvahW.# ,..


-Al


^


S