<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03466
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 13, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03466

Full Text
~W ~ :~: :: i;i;;;>;:;c co:ii~ : ;iii~~i: Iii:i;;2*c: :C:h i;;i ..ii *: i:i':: p: ,:l':::'::' ~:.. Kt K % '.2 :: .:.
:2: .........


|PACES

jPLUS ANCI1EN
io:wlN DrAwlT
.


T" i .apu~'~.. a. a.


WtB


Scet


43*a&e. ANNEE


.1


QUOTIDIEN FtONDE EN 1896
_- W l m -


PORT-AU-PRINCE. HAITI


JEUDI 13 OCTOP.RE 1938


No. 20,090


ALE PETITES PROPOSE ET FAITS DIVERS
IAGNIFIQUE CAPAL 'E PETITES PROPOS ET FAITS DIVERS


LE GRAND PORT-AU-PRINCE


'i ftaa depassait touted ses
.?i: s par sa taille ,. par sa
i;,s Port-au-Prince jS a autres villes d'Haiti par
.rawdeur sa ricesse, sa ma-
I & me east la VilleReine. Elle a
i' ,dra0Wrs qui n'incombcnl pas
hi aitres villea. bll doit main-
Sor rang plus Bl'v, avoir une
:*: plus carermot9usa, une11 vie
I. s aiomptueuse. Dans ces condi-
oias qui ne eomprend qu'elle dolt
u.sir une Organisatiin spciale?
VL'alite entire la Capitale et leJ
autres Villes serait de I'inCgalite.
D)ns toutes les .Nation:;, toutes l s
C.apitales jouissent d'un'. Admii-
aistration institute waur e!l? seu-
i:i Elles ont tn statute qi;; leur est
purticuier. Quand t'erns-noaus
frt-au-Prince profit-r de ces ,-
pantages justifies? Une Capitale
Avyant faire face a d? nombreousc;F
it varies d6penses, qti s'accrois- ]
Stt sans cease, doit avoir des res-
s..o ues qui lui perm-:'ttm,Lt d'a-.
'lfitter toutes ses defense,. 11 enr
't de permtanentes. 11 en est aus-
sid'impr^vues. Les dpenses somp-
tires osent aussi obligatoires pour
me Capital que pour un person-
sage occupant un rang6 dci'.
Relevant tous les voyageuris de
qoeque importance qtu arrivent
4a notre Pays, ne faut-l pas-
en d6barquant sur not-'- sol, en
' tlant nos rues et nos places,
t viitBnt no3 monunntents, il
l est de nous une premite eCt bon-
SI Mpression? Cette premT im-
p~asion decidera de leur future
P: Ion. Et ne faut-il pas toujours
I6voir une reception A nctre I:6-
tlde Ville en l'honneur de nos hG-
tede marque? Que de frais n'en-
tninent pas cette obligation? Et
-- ~lment s'y soustraire? la, bien-
enuOe aux personnages strangers
8i dbarquent sur notre sol pour
plut ou meins long si'sur,. .oit
Jur itre d'abord souhaitee par no-
re Capital. Et cette bienvermue,
imme on le sait, se souhaite par
S bouquet, des souvenirs g.'a-
a usme"nt offers; par des recep-
Spermettant une prise di: con-
t centre le visiteur de.marque
t e reprF&entants qualifies ide
: S aos activities intellectuelles,
neicales et sociales. Et qui
40ouvenirs a remettre, rcep-
t offrir, dit frais de toute.s
S*tes B'imposer. Une vitre con-
i d4rat0on non mois inis urtante
St'* 1as oublier est l'augmenta-
tiob raflide du nombre des habi-
tts de Port-au-Prince, qui vieln:
a rPide extension. Port-au-
Scraquce dans ses limits
trp 6troites. D tolute urignces ii
00S$ aut eo 6tenMdre. II en eat de


mame de toutes leO Capitales. Pa-
ris peu A peu s'6tend et engk.obc les
petites villes qui 1'entourent. 11 a
bien fall penser A organiser t.,
Grand Paris. II nous faut penser
a organiser le Grand Port-au-
Prince. Une chain fleurie de'
villas, du plus gracieux effect
et ddcrivant une gaie far'and.ole,
relie la Capitale A toutes !es pr-ti-
tes agglomerations qui 'entourent.
Afin de perrnettre a notre' aetuelle
Administration Municipie dc do-
ter notre Capitale de tou4 :es per-
fectionnements qu'elle envisage
pour elle, il faudrait org,.nuse. sur
des bases nouvelles et judieleus.ci :
le Grand Port-au-Prince. Organi-
sons le sans tarder. Nous y trouve-
ron- pour nctre Capita' t p 'ur-
notre Pays les plus grand a'n.n-
tages.
N'oublionrs pas qua, suivant Liii
iythme continue et I cr&, p:v.r
Pr rt-au-Prince s'accroi ,,, t :hi-
quE'ann6e: sa Popul.atior.,se Cons-
tructions, sa Circulatin. son Im-
portance. Qui ne ecI pr< n q..')
cette belle et grande nouvelie vli-
le, don't nous admt:? t's haquie
jour les progress, I1 fMat, ctmme
pour un enfant qui granrlit, ron
seulement de nouveaux et plus
beaux atours, mais c'lc.ru-e :ne
nouLvele, et plus souirle et pii a-
diquate methode de direction Re-
marquonrs aulsi que, .lani nitre
Pays, I'Administrati,,i Muiici.a!e
ie se !imite pas a !a s i *d;ni-
nistration de nos villp.. Elie .--
tend sur tout ]e terr'tr, i ('. 't 1:
Cummune. Le Chef P(? ''A-minis-
tration Municipale it. It 3agis-
trat de toute la CommnuIU. l est I
premier chef civil, nin pas .eule-
ment de Ia Ville, mais doF toute la
Commune. I1 faudrait I ;n,, q.;e
dans I'organisation de la phii
grande commune de !a plus gran-
de Ville de notre Pays, tous
les Services les anciens come
kL-Y nouveaux a cr-er (i pendrent
touR du Chef de I'Admiri.-rtratii'n
de cette plus grande Ville. En fa-
ce d'une dispersion des efforts et
des responsabilit4s. ii fau:rait or-
ganiser une Concentration do ces
efforts et de ces responsabilit6s.
Qul ne comprend que les r6sul-
tats heureux en seraien- accrus'.
Cette nouvelle et indispensable
Organisation du plus Gr.nd et du
plus Beau Port-au-Prince. ,ist ai-
s6e ai entreprendre sous I'Adminis-
tration et la Direction de citoyen.,
honnetes, d6vou6s et qui ort 'fait
leurs preuves,
Aidons les a reaiiser it Magni-
fique Capitale qu'espere nw1tre Or-
gueil d'Haitien.

Gdndral NEMOi.RS.


TOUX, CATARRHES
h N LA BIE IBRONCHITES
LAt BtLE Fir- TUBERCULOSE
FE- E" RESYL CIBA
got v.gd atvez di Non Dip(e
:: ~hustin oMgWi bw" ble plus efficace des antieptiques
le4 *-.lvv mat
i Ppulmonaires, came In r.ux, guerit
U :o m. i m s 4,,, 'l'inflammation, previent les com-
1 r1 n V@ t ?t* I V u I pwicatoins
iI"- lr SIROP Fladons de 20 410 Dno.I
CAMTRW -90,w 1. )~Y~ilh


. ,,
L R AKJE, DOtributew.



7._ ..


PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prince.


RESERVEZ-VOUS...


NOUVELLES


Ce matin, A 6 hue e.; le Dr.
Ldon, Directetor du S. d'Hygi'ne a


entrepris une
a Jacmel, en
Thbauid.

Les anciens
la Gonaivana
pour le 16 du


toirnt;l'?: d'inspection
comipagne du Dr,


meiotbr.~c et .Amis 'Ic
ont ete convoq'il6s
e',A'~nt a\ux fin de


fonrler un nouveau : Cerel,,. C'est
ainsi en province t.: Cercles nais- ,
sent pour TriIur ?Ft LL.-versfa.
04*
N ,tre eonf-'rdr, Q.Le CJur.,:h-; de
I'Artibonite infcorne que les irois
candicdat, qlai s'6taiLn1t present s
aux (ona'iefi l a Seit.n F.Extra-
'Jrdinaire d'(jctc't, det's exa menos C:
phil'~s.:ophi' :l.nt tL.! t.
as$
On no command plus de chemi-
ses a 1l'tranger. LE BAZAR MO-
DERNE, 91, Rue du M1agasin de
I'Etat lcqi s'est specialisE dcans la
abricatiron des caltCoc s, pyjamas,
cravates, etc. offre au public un
choix compact do magnifiqcjes che-
iese.ea

L d.ei,4t d, a :.,A1SCN TJUL
MYSTERE, i Elu R : pr Ft( di-
rnancht ah heuri 3)0 -ur 1'ecrai,
du REX eC' mnr-Wii, nmor7 drnma-
tique. C'est un pr. .1. -ragiquc dot.
a'uction e.st condiiitc 5;. 1-. iobr;n-
te Blanche Montel dionrt I mal-
he:.rs ar'-tcheat l, ]armesn in i-
tent ia In dditati',:-..

En 1932, Ivair Ki::unger Mih ri-
dtie alium r l.to. se suicidn.Ces jours
ci, o.:t frit'vLe Tb ,:'. 1 vouila nt. r.-
hait lhtr sa memo:.: a d eclar6 qa il
: .iccombh .x'. tm u r ,: ', do 3e.-
Ff nrt r .n t fi : .:"i; i % s liquidla-

.9*
Les connaisseurs, en general les
elgants.ne potrtent que les-chemi-
ses *.LAFAYETTE:., les plus bel-
les et 1:'ls pli'i ,ldurabies de la Place.
IFaitls uLne' j iie la Chemiserie
Lafayetle onu vcus trouverez 6gu-
lement dcs pyjamna, des calegons,
etc., et vous serez satisfaits.
Unec visi;e done s'impose.

Les fortes avt.r-~se qui se sont
genrali.ie.es dans o touts lisi r6-
gion do p:ay's u.nt ralenti ces jours-
ci .le 'rafi ctiiv, t Province et lha
Capitale. NTr',re d:le camions n'ont
p.t. i pl ;li.:.'ri." i: i oilont subi d(I
rerotard.
(Voir suite en enie. page)


SE('tETAIRERIE D'ETAT
DE L'lNTiERIEUR
Bulletin de Sant ti e Son E'1cellen-
ce Ie P'rjiidnt de la pubdliquel

Ce mating & :1 heures. ?. I,, 1
President VincEnti .-'t'et rendur A
1'H6pital (Gnc'6rl oii Elle I a ,t opr
re d'lurgenlc par in iedecia tie
service, l Dr. Miot d'un tLtrfang1e-
merit herniaire survten qnehlgues
leures atipalraivnt.
Le President Vincent a regagnt
intm6diatcmrtit apr 10 Palai. Na-
tional obi ii gardera la chamber lc:.-
quuilqu(-s .tours- t"i::I l'aire' it 4nn
comphit r taiitcbsemtent.
Son i tat de santt' t-t tr:s satis-
faisant.
p. DESMANGLLES
Adnm i iist rl '.ctu
de lI'.opital G ll'rai
R. LEON
Dir. Gin. du 51. cJ'Hygisne,


NOS JEUNES NORIALIENS
Comme nous 1'avons annonCre, la
semaine derni~re, nos 6coles pri-
maires seront bientot reorganiskes
avec un personnel techniquement
pr6par6.
Nous croyons savoir que le D6-
partement de I'lnstruction Publi-
que a eu l'heureuse idte de choi-
sir les nouve-aux directeurs d'4co-
les de garqons parmi les jeunes
professeurs de l'Ecole Annexe qui
se sont perfectionn4a, dans leur
m6tier, sou.s les yeux de leurs d&-
vou&q maitre.t de l'Ecole Normale.
C'est un proct16 qui m6rite nos
plus sincrre,-. flicitations, car il est
plus sage, pl,.i 6quitable que cec-
lui qui consist a fire appel aux
postulants urniqutment r:'econiman-
dab'es par Il.- p;r: Tsantes .r,!ic:ta-
iOt'i d'am i- pt i.'antt -.

BASKET BALA.

Dimanche-, a 4 hI',trer 1 :t, .< o dl-
roc'ullra ait Pare Leconte .i1n int&-
ressar.t match de Basket hall entrt-
unr;e selection de ;i F F A. et :.n:l
.quircpe dei Damien.
Ar-Litre : DL)moncd.
L'e t'r, tr^e sevtm iibrc.

SESSION CRIMINELLE SANS
ASSISTANCE D" JURY
Vo'ici Il platc-t de affairs qui se-
I ron entendues au course de la Ses-
Ssior Criminrlile sans .,,asistance du
JuLIr qut sivrira l e 19 Octobre
co ti'n't:
Mercredi 19 Octobre :.- Jean Ma-
ri:e Estilmn accuse de vol avec es-
eainde et d'avoir m:. Ile feu sur
Vinor Jo.eph.


Veudredi 2l Octobre.- Clement
Pierre, P4tiona St6phen: accuses de
vol avec escalade et effraction la
nuit au pr6juodice de Achillie Clair-
saninvil.
Mercredi 26 Octobre.- Louis
Fanfarn: Accusi e o vol avee esca-
lade et effraction la nuit au pre-
judice de Ia Banque du Canala.
Vendredi 28 Octobre.- Acade-
my Maximc: Accuse de vol de nuit
avec escalade et effraction au pr-.
judice de Rose Halaby.
Vendredi 4 Novembre.- Jean-
Louis Joseph: Accusi de vol avec
escalade au prejudice de Llio Ma-
xime.
Mercr,..d: 9 Novembre...- Ramses
M,:.nthio'.,i, Victor I i. ie;": Accu-
st-.s i.' V t nuiti at ec escaladv
VY pru.I2u ,eii (lerfienrt Mai.at
'endr- I it 1 vem hrnir ..... M arl,:
Lcger: Accuse cdi vol a\ci escala-
.i>' ;11 t i u ri. t juice d'Edouard
u_.'im tain, etc ..
.ercr.'ti 16f; Nuvembrt.- Da-





1 0 C 1s Nuvcmbrc- E :r-
ci... Eiiar. ": Acci,-t le I avoir mi.r
volintairem.nt le feu I la chau.
mitir- d S. SLiHiInS
Mercredi 2, Nov'mbrc.- Lhc-
riS.onr Gatspartd: accus,:( die ,vol avec
effraction an prtudic I de Felix
Guery.



Aprts les Spectacles
le rendez-vous est au
S BERLINER HOF


LesFabriques de



Go lers at ernis

IES PLUS ANCIENNES ET LES PLUS

IMPORTANTES EN SCAND)INAVIE,

VOUS OFFRENT LES SPECIAI.ITES SUIVANTES:

..EMAUX aPIONEER' en 15 nuances attrayantes, pour la beaut'
du home et du mobilier. Sechage extra rapid(.

VERNIS IPIONEERb de grande rr6istance a I'l urlc. .'emploie
pour tous usages.

. Peinture pr6par6e aId4al, en 24. niuaniceS variety':, .-pkcialement re-
coma'mnd6e pour ls5 Tropiitlits.

LAQUE SYNTHETIQLUE SAD.)IOI)h : 2.- jolii;e nuaincs. El-
'ficacit6 inco uti sttabltc plo r V In mi.is A1 neitf d.., c(I unini(nM-A t '.tto, utsag6s.

Laquvs itr,,cetilt lOsiques S ,Al .O <'n 4. niitin '.:, ,'m ploy "t's par
les fabric nts (d'aItUimt ileti A (itroev.., l-'nattriii oue I)a i:;v do ("arro.-
series, Fahrique.s dte MoutuageC Wi!]ys Ovii(' nlaar, I.i( (',lampF.gnl W d'Au-
tomobileS iDtnako-.

Encaustique SSADO.> pour teinter les meubles.
Colle en poudre pour menuisiers.
Tcintures a bois t Sado".

Encres d'lmprimerie. consistence spJ.cialhe lpor lithographie et ty-
;:ographie.

SADOLIN & HOLMBILAD LTD

ALPHONSE MAGNET


Aqent General pour Htait


SANGFALU.D DONNE ET I),OTEGE LE BON"TIE. U DE LA
FEMME.


;
: :


ERNEST G. CHAUVET
F itr fint* 'ProteiGEnAf

FRED. DUViCNEBAUD
firantnu




9?ri I:::l' *'* '' : y.9 1,. .: ..

MO W 4trlfb.M4ladS~t #.sE##*fStelq~f4tmO VrLSE


we


SSOCIETE DESF NATIONS


SECTION >'INFORMATION


ETUDES ET RAPFORTS SOU

LES METHODS STATISTIQUES


No. 3.- Siatistiques de la po-
pulation active (1).
No. 2,- Lik minimum de mar-
chandisEs pour les statistiques du
commerce international (2).
No. 3.- Statistiques du tois.
(3).
No. 4.- Statistiqti'., rel:ct!Vfes
la formation des c;apitaux (1).
Cos l 1qu1tr. Otude's ,t r. .n p 'r:-.
sur It'.s m .tudt :. i statisti(u''- pr .
pard6s par le (.'omite d'.Exprt. st-
tistIciens vie nent 1lI'.tr:- p: 1;lij ,
par la ScCi6teL des N:i::,';-.
No. 1- Statistiq I'e de la po-
pulation active.
DP finitionr et c -a -. :cL .,ii :i -
comm;andies. par i. (.'rni:: t nr'E :-
per:*. staitistioi ri: -
Ce volume IT 'o'ti'iC :i ': p. eIr .I.-
m e int. r'.rati:onal m in,':. LI p,.r .ra
.ta'itt : ..t :, 'a jIpLFI atio'nl vrc'i-
\e a i]' t ; r '
p]c'ir i. ;"!- lt' [rr-;p('.',Ki. : ;.:^ ... I.c-urr"
procui; ii..- r'C-c T cnsem'. I : l e -
pulat:,n L.. 1'i F ri.. ;':
,.5rin -tj s It "'i :f i : :"

activmm dI r:' : ; '


tr tir 'I. -. L it t
(par l

H>2
, i : '*-l .' '





N,. 2--- I.'- nhin:nuni dot mnli-
chandiies pour h.- Iai .(i2que.; ldu
crnnmmeI re int ..r'i:. i'r II.
C(', 3 t (i E .l ,. -. t f.- L -.
La- l-:t ,.,! ;. t .,,".;I r:L'ilt appli-



n':< .t d!.. ,a L .-r.t "*, ,' 't Ic,
F!. l i: < *:n' n .' -. ,. -


marchandises d'aprb 1-e degr, de
preparation et l'usage font l'ob-
jet dI'une explication approfon-
die.
No. 3.- Statistiques du bois.
Programme minimum do statis-
tiques du hoias elabori' n.,r' I Co-
mite d'Expertc statistic.:n.-.
LU Comite fIait des .r.pusitio'n.'
concrMtes pour 6ttb!ilir par scadisti-
iues 1'otTre ct la cons.ommation dut
b.is destiny it des finT. iiudustrielles.
Ies stocks d'ouvrages en bois iia-
yant subi qu'une transformation
simple (tels qLle les buis scis et
raiot0es, les prlanches de taissOs, 1i
pruIp- de bh is, etc...)
No. -.- Stalistiques relatives A
la formation des capilaux.
Note sur Les me Lhodes par le
Comite d'cexperts statisticiens.
C'ett.. note repre.t ntLe lne- ten-
ttit v' acco,,mprie p.TIrE drier et
defir-ir les phr:omi.mens que les sta-
tis tiiqaes rsla.'_ivL, i la formation
, L pti. ta li t :x di.' i. nei. urer. Son
I'L. t.'t ic fa cill it,, r mn.i les ceO-
: u ii.lte. c c:t -' .- .'.-i:F,:( ns une
,ic:-:. i.,:, c;ji:.'dt. Si.r probkeme
Its.-'. r\n \' \' *'*:," ,V ii I Ifl..nL'i .,u i (14s

t- .; i i ni.'.r r par de.
.l f( ]:c..- ., for-
nitt i,,n i(x L i: Itai i [ aIt 1'" i tapes
i rfrecnt, n c. L. ;"fin ition etr a me-


'i,..- ,:'*j .':? s. HVil _rt ...O p,.,, '.'g -
: .. -lt ci i:, ;-:;;:erie.- nh. -'

n'xTr... n-- :-, i le frap-
I-t;:.t.- (,, e l,.:;. .. :- ffectueer-
rr.,r m.:. '.i; r .i'l. in on (de. ca-
i.:\ .;i: : r ;1 P t bSi s-



(I) (Ser. PI d. N. 19,38. II, A.
121) :2 pages. 'Fr., ui se I.-
(2) (SITr.. Q' d. N. 1938. II.
(2} (Sc.r. .S. d. N. 193&, II.
A. 15) 1s, pa.res. Fr. suisse.s (.75
.( i) (SEr. I'. S. d. N. 1938. 11.
A. I)W) 21 rm .,. r. suises 1.-


- nf~r., 14-pe.e-04.0.*.. .-vs#.- s-,-n-.,.,nn-f, nsn&. &-s .. s... .. -


Acn Ifoyeo0 il yE dERf*ltb
ha dnMt abrede d'hiuIo
soan ml.* P .tO mlEf-M
mReni, ei fPorSi* PIt msr,
mr 4okr fut4lwe nto carps
rit of 1WtficcO. Prowcte-
VON P t~ n i5SeotevJOd'hUI
mAti etix s ire phrnmd*n.









d v u r. e te Jr

S I arae Huila U d
Fair de or"&
Nombre de Rhiumes













S Cons *sfisp ~ a siorrni
go la pto lu ari



VULS VA-T ONOL





Aide 'a EVITER
Nombre de Rhumes

pour le ney er la
gorge. El la. lupart

DANS CHAOUI NAIroM

VICK1S V-TFI-NOL


CERCI.EL
PORT-.l-P RI lNCI EN


Les actionna:re.s 1' .yrdicat 'O
Port-au-Princien s:-nt pries de so
reunir .'n A.ssmbl,-: GCnerale le
lMardi I1 Octobre (-n 'e1ar. A 6 hro
p. m., i, la terraFs.e .-..:.; _;re du
SCere-k.
A defraut r. q' Uoi .rum la rfunir.
i scr e :-c,:o auo Mercredi 19 Oc-
toCbr 'f: I p. m.
Si. a c('i t dreuxi-me rtinion, la
majority WIest pas consttiate, la
.siaica .e teincdlra le jeeudi 20 octo-
bre A h6 rs. p. mT.. qulque sfit
le nombi e dLs nembresmL pIrfIsent.--
cC, cofi former rent it article
XXII de d 'actte c(onstit.itif de in
Societ&.
Objt.t c't ';, .-iance: Recontitu.
tion du

FOM BRUN,

I'es.-iclent du Cercle.


LA BANQUET ROYALE

DU CANADA,



.i.
PLUS DE 7COSUCCURSALES aU CANADA ET DANS 30 AUTf$ES PS "...





La M:;*aiso >
La- Irt y r
:F f : .


H


U r


ANGLE DES R


COURBES ET DES FR

1'IHON F 3 :73


O S.. S;:..
UES S .':

ONTS-FORTS A


4'
:
* '. :


Offire ia s a normbreuse clienti-le de Port-au-Princeetde'
la 'Province plour les ecoles des garcons: Drill t&te d.
chien et trilex, Drill blane cotton et-pur fil.- Pourles,
ecoIes les.- files: Tpte d'lndien bleu et crYime : teit:
Sture iaracntie.
Simili ai flours, dimiity, indienne iercale, Toile a ceh
rmise. Toile i drap, siam i drap Toile matelas-'
toile ii tente Crepon gauffre Soisette supelrieurei:
toutes le.s couleur; etc.etc. '

. -.- ---... .- -.- ..-_
~~~~~~~~S~~~~~~~ *8.*c9~-~~p ~ 0~cB~~~ 4 ~~g~Pl


.Y'E.V( OREZ. .1 U'(C,' RISQU.,E!


EQl .' ':.L Z-VOfl's I)''L., -




I, Q T I1 1,'- Ik I .-X




ihtllerir de IA)ngue D)urke.

tL'r; ragnilique vo'tifur, d hail prix, tune heile piKet de mi(-
cinrismne, muis le propristaire erssaya ld'.cunomistr. on ins-
tailant tine batteries d'oecasion! A la fin It: meilk-ur est le
plus eccViomique. Servez-vous ld'Une EXIDE) et jouissez de
la garantie, de la dur6e de service et de la sauvegarde des
rparat ion .


)istributeur pour Haiti
FRANK W. WILSON
P. 0. BOX 161
Port-au-Prince. Haiti
Electric Storage Battery
Philadelphia U. S. A.


-,


-1


r A .


BERLINER HOF


2r ---:---
. r 7
A Pr'oit able

. T
I is qvailuble
i t-A r .. mn ,f Inmetrll, wh~o
1 ''..,' 4k dlrst ba tC t h t rr
S', T.. rd Ito I.o M atr ,su-l,
: '* I" i Fr r.fli-, W'ltt,..
L r ir.' -nw Lcntll od hlin
1 -NFU prt" Ggmuo, i
j '.. 11,, F,-rand p vers lupr.r ,
1' I -o r.a*?44 PP'. ,,, 1
-'* l-ie n.3 tp*pi, 1
": 6 tOP.-5EP. SQUARE
.; ... "... -.. ~ C _.- .. .. ,


2B~ ,I--I-: %AIILL...A- rs: u aAA......:;,; jt z 9:;=;4 J


r f-


A.4 AS dc ciDEI'NF. TOU et EUCAL


I OUT .AGCl A~BL .-COhNSgR VA TiN PA-RP, Afl
1TOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROIOMz
INFLUENZA, AFFECTIONS OFs POUMONS,: "
POR.T-AUL-PRINCE,. HAITI, ET irs: PRoyviNCES.R :."


Le fat est incontestable



LE RHUNM SART iE

c'est la quintessence
DES .::

eilleures varieties de cannslg


d'un vaste territoire &;

reunissant les meilleurs terroirs.


C'est ce qui fait son arome


GOUTEZ ET COMPARED :I
GU MlP. ....:[.


The
+.
*'i


a ~ ~~---rr~ Irr (rul'-'t-BBB*rrrP\YP\~l~hWI~"'*~~*~


.k.


'*''


N


0


m


"ITIM:r


I".


'"- --'


TT' ~~Ch-*~*~lll~*~~l~~~*Y~)*lhPQ~*I**III)~


d


p I k


D


r...i 9







,,, rrr- rrrr-I -- rr ,,,...na -fkl LS .J .. ... T KOIIVLISTH *


4~~8L~~ .slb~%a~lA___________I~4X,.,


-- - - -
: :.1


'.1
1'A~t S


Is: DIUL l J'
"i :g 0 .- mo. 'trle -
S is P.S., ven1 ll 10 v
gf a mBuis prdfliible, 1
S D51 To'g ,v itu
dI e qiU Sria Idoua'rd



i tg olra. lsea Dieus
i et ul charms"t g-
t Al IU voua art del.rfr


S t u et c r r s
Se'etato de oa bra U-







zOt pour s comablee
m de-% grands ca


r t Pfln, pour d parlons



[ jente, voise le plus tObt

ia du Cnde a bone, qou-
gobt tonute une ureme de ohr
f 'a y wonait bi-en et eso d&
pour por s ma simablev
Et m Enfin, pour d'autree
: o ntda, ois Simon Veieun
Sdu Centre, "Mme. G. Ron-
n t tant d'atre Cla vSnt
tapa I n e. Au revh, Vieuxtsl



AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
0O trMuvera:
Le Brevet simple de Capacit6.
UI Brevet Superieur de Capacit.
tle Certificat de fin d'Etudes Se-
ndaires classiques (2Nme partic)
Diplfme de Licenci4 en Droit.


AVIS MATRIMONIAL


e soussigne, Antoine Riche-
anatravise le public et le commer-
e en particulier, qu'A partir de
ctte date je ne suis plus respon-
ble des actes gen6ralement quel-
amque de mon spouse nke Emesti-
eGuervil pour inccmpatibilit6 de
meiet&re n ne action en divorce
daMnt lui etre intent6e incessam-
* ent.
Prt-aunPrince, le 11 Octobre 1938

Antoine RICHEMONT.


FAITES ATTENTION

LE BAZAR NATIONAL


SWre UNE FOIS, s'enorgueil-
t itre LE PREMIER A offrir A
RC OenitE et au Public les avan-
*p d NOUVEAUrX PRIX d6-
.l.atl de 1'Accurd FRANCO-
iFEN, pour ses rayons de:
. tlums les plus en vogue de

VSD FINS
VS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
1U EURS de in fameuse mar-
I Mrie'iSrls art^.
e devez A vous-memes de
thos Rayons.



"iPUMS MAJESTIC
4 LA PHARMACIES
CAMILLE





"SAVOY"

S0AYRESTAURANT


anlfdez & vos anmie at
lo UBtonfirmeront que

SPrti& Port-au-Prince
Pi f Ilt mieux manger eat

PPr&rehr les bonnes confv
S'IMtiona qu'au SA-,
o0 situ6 uu Champ.
Mum '


r.E .o A TOitOHtAND


KOTEX
._ ^ ^^ ^_^ ^^^ /*H J
.*^ O^^^^ ^^ TK .


POUR UNE MEILLEURE HYGIENE
PLUS I)E SURETE
PLUS DE CONt'ORT


Servez-vous du KOTEX recon-
nu dans le monde entier c,:;mme
offrant la meilleure protection.


,,e programme copieux et varie
des attraction qui animerint ait
grarnef jourhmn f du dimaDehe 30
Octobre fait te cette journ6e una
ffite d'obligation.
DPs dix heures du matin, le jazz
Guignard sera present et les 1'.
traction commenceront au ryth-
me ides pluis frllesf m6ringues. 'E'
plus d'une grande course A bicy-
ceette., do concoura de tir (et a-
trtes jiux, il aera dispute la npis-
(inf, par n<,A rmnt.illkurs amatcuri, In
magnimirjqu Coupe PilIht pour Itl
champlioimt ide nage d'Hflati. Qui
ie ster i'hcureux vainqutur? Per-
sonne ne sait. Mais ii est certain
que la cormptititon sera passion-
nante an plus haut point.
A midi, personnel n'aira besroin
de regagner son home., At prix
d6mocratique d'une gourde., de-:
plats garnis par nos meilleurs cor-
dons-bleus seront offers. Bon ap-
p6tit, Messieurs et dames!
Puis dan.s I'aprts-midi, ies at-
tractions et les jeux se poursai-
vront avec le mrnme entrailn Mutsi
quie it hal unimin par le jazz Gui-
iguard. Voici done une journey ide
folle gaiet6 qu'offre Thorland. Re-


tenez en bien la date:
Dimanchc 30 (Xtobre.
Entr6e G6endrale: deux
Enfantus: une gourde.
Tous ? LThorland'


DON N. cOHI x
flue Rfoux

DisI'bul(r pour Haiti








Part o theP


rhythm of action

the pause


that refreshes
rhytha* of a, 8 &


ehal~ r-sle


gRoLirdes ,


REX



cl'invitat;. r i.x ,anc:- .-
mancho i' i' iL rni m a cur -
positi-,' drans i, na. d ntree ,;
cahnir ,,b ii pourron:' inscrir' ,;:-
bl mt.-r ii rr. i. ar-


La direct. r ;.-! an ,
.! & i ; i.t r'I" i .r'.... r 2 .t-r

r 'mr : l 11 '..v T 1 fair ch-i
ch.r P .W, r." hempWW 4p-oen-


RACING CLUB L
COUNVO( ATI


~S;IAIIP1)VP)~lt-PI~l~nWrJ))~));I~Pspl ~) I ~i' 'Li*l YslWrmMrrm~PPIWrmOmmn~~


11:45-12:00 Viernncse En:,emble
12:00-12:15 News.
12:15-1:00 Silver Tone'..
Balekt.a, Glock; Sotgs Without
Words, Mendelssohn; Two Scher-
zos, Bruckner,
ITALIAN
1:00-1:15 News
1:15-1:45 Cry.-Ata Tones
1:45-2:00 Letter Box and An-
noulncefments, Nata!it Danresi.
GERMAN
2:00-2:15 Ne; s.
215-2:-2 5 F k M -.:.
2:.45-::n The Mi: fn:. and
Ann',ii' t:rr.a. .-. J.hb ; H. Mar--,h--


',"1; l!l- i "r.', -4
"' ,-;: ." ) t i- -," Rr, '. .Ifl,-.
', Ir : '1 M. ; F;:Lo l'i. l:,rl


11 f


*~'= 'U.k


*11.


.. t i ...
SPA N \ .- .


AITIEN s:2-KU'
S.' .1'
11) ,


L.'A isem ,'I.I G6 ti tI' ra, ,..I- rn-, m
lires d- R acin, 'C lub li aiti<.t "- t
co:nvoqtl u e \,c v ldredi 14 I.cti'rll1
co):.Irant. L 6 hrI .1 r l: i.ci-.,'-, ,!lu .Ir,i:',
chez Monsieur Edoard Esper,


Chnarnp-d,-M. ri A
tLct- sinr 1-s- points
jour .suivant:
1o)Lecture de la
ce;
2o) Ir, menmbres:


i'.'ff*t dr t t. i-


corr-'spo::Jan-

df(' n'iv\t'AUX


S0) Rapport Anniel;
4o) Elections;
5,)) Questions d'int-rUt g5n'ral.
Port-nu-Prince, le 12 Oct. 1938.
Le President
Marc BONCY.
, -"


Cie Gle. TRANSATLANTIQUE

Service de,; navireo de charge

Messiletrs It:s clh;argeul'.-,, sit1t a-
vi.Si.t, tu41 Ih piicqtihot CaiIrave[e...
vcnant dts ports. du Nord, ,est tt-
tencu it Pol.rtl-aru-'t'inrc', le I n,tnd
17 (.)ctobrr coiILrant. A' () heuiirc
A. M.
11 itrpair'lra't io .joir i,'me, pour
le-s p)(tt.i' dui bud ct d(c l'Etiropr,
prentuit ifr''t s'Ceul'em t.

J. F:. VITAL. Agent.


Port-au-gPrice Haitl
lASSERIEDE LA COURoNNE, S.A




SAGE.STIC
MAgSTIC


S. N. A. .ET E. It.
AVIS

On peut trouver, it ia Ferme tde
Danicn, dlS 1,. plants {le tbhnac au prix:
tde 2 gourdes I. l miller?. Phone.r,
2865.

Machine a 'crire Remingten
Machine d calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Failese v achats che
G QIIJ


'- *l, ;.',,t


. :-. ,, i
11.'.:, ....'. '!un A :-


;:15-. ,n (; t.i n 1 .1r: -t .
SPA NIS.i

'. r"- : ;15 N "' .
9:1'-1- :-'n Progrrtirn R tsurnte and
MI .@:
St:-. : 1: ; w : L K n r. a ', c St -.
p6: E:C'hi:!gs. Sp> ..U :i "; Mi.f-.g,
SVerdi Aida, Vr..iL; AiL.ora..a f,.-
(racKi's, Ra'. l.
ENG.ISII
10:00(0-1 0:15 News-..
10:13-11:00 The Forum and Mu-


s1C.
SPANISH
11:00-12 :00 Popjlar M.Sic.
12:00-1 00 1 )tnc' Music.


A I.'.'PTENTION
DES FAMILIES

I..s fami'Ui4 d la C(apitale t't dt
ia Pi \o vii tf i i d ,:iv Tnat p ': rublii-r
kqi 1< pp. rni"tittt l z', par M.
Jui.l.ti M:irm tiii et M1o. (1 dbcrt
flonhonimn' otff'rc' i ctir-; nt-rfnti de
7 a 1I Mn s I nS rotilt; garantits iYd
dilcSijiliit'. di' -T'ins e't iti' i'Xvcib.
lan-c.
'-- ti.-t r' .rt i.;i msn e',t

soin I materneu l prodigy;' P'ar
Mm.e Jutitn Marcelin.
Le ;rnviinnat ost organi(i tou-
jours ;lu nwme local.
Angkt Iillue i.t Rite Lamirre



GEOGRAPHIC ( CIHAI ET

Ia 66EFc Elition de la G6ogra-
phic tIde a R&pullique d'Haiti par
1T. Chtauvet, adopted ptar l-4)par-
temfnit de l'frstruction Publique.
Cette ntlouvelle Edition revue et
complt't. est en vente depuis le
ler Octobre chez Robelin. A I'A-
boille, A la Librairie. Nouvele, etc,


1
;;" .;.]

r': ;i
"'
::t~44
"'"
I:
...-.,
..r
,: a:

i
I
.;4!
; ~'
''

"' :: r~l
"lii
j
ir

: i
.; ;;
i
;i
II
I!
~
:.O i]
'
.r

t I:r
;i
a.::
.;
... .;,
!
*7i'
1;:
rll
,~ill
"'


lies Concerts

DE LA
NATIONAL I BROADCASTING



VTENJAEIJ 34 OCTO IRE 193R

9:0(9 AM. A 5r:00 P.M.

ENGLS11.
9:00-1t0:00 I rBrekfast Club
10:00-10:45r Musical Intrlude.
Symphony No. 1,. minor, Si-

10:45-11:00 Popular WV'ldtzes.
11:00-11:45 .clodly Matin&e.
Concerto No. 1 in E minor, Cho-
pin.


ft -


i,


,i I, ,, "n !' ,I


PatIi


, 1 ,r.t',







l; : PENSOi

V:!: ife bMVtwt e est re
8. ......pr:i t..a n .
fait beau, et oil I'on
me d&s qu'il conmmfi
Robe!
, :.(Po .

1*
Ce nWest pas aimer
de I'aimer sans pine
M. DE m


endroh 6 I'ron
pluie Itrsqu'I
vo'uas IC rtla-
,tce a pleuvoir.
rt L. FROST.
e amiricain).


Sla vtrilt que
sONTA
1ONTAIGNE.


PETITES NOUVELLES

(Suite)



Les visit :, devietient de plus
en plus fr6quentes au cimetiere et
les tombes r ; :v.-v: la tailette
traditionnMIel, c'- dans deu se-~
maines cc si:a in Fte dres Mlrts.

Aux Etats-Uni.s 1i piano con-
serve sa pace dans lea salons et les
professeurs ne chbmenlt pas: mnii-
heureusement chez :noi. ct ins-
trument est devenut un menb;oe inu-
tile et. bientot ron pci:r :a computer
les pia:istes.
8*9
La bicyclette o ARMSTRONG >
dont Ie reprBsentant est Mr. Frank
W. V I L S 0 N, Administrateur
de la Exide Storage Battery S. S.
est bien connue dans le munde en- *
t~i our sa aolidite et son moder-
nisme.
Nous aons en stock toui.s ies m)-
deles : de course, a hon me, a fen-
me, et poire enfants. Le prix est
essentiellemeint bas.

A Saint Louis ,| No. d, Ie. fu-
neraileAb de I'ancie., Stn.ir.er Cv-
rille Bernateau esr. rt i, a.u mi-
lieu d'un grand co"uoUA; i d'ami-.
Ie ddfunt etait :p;lci(. tant da-ns
lI Nord-)Ouest q"u'i.i Po- t-a-:-
Prince.

La temperature a change, les
nuits surtout sont fraiches.

Les elegants cn g-ural ceux qui
veuIent pJaire, ne portent par ces
temps de grades chaleurs que le
drill fin. Passez aAu Monde Chicry
ancienne Maison Jn Talamas 0f
vous serez sa tisfait,

Au moment ic pias dlramattie
d(e sa carnible noT,-'iquQ1 M1, Nei'-
le Chamberi-4 r<, -vi nop grand'
perS, Si 01 l t At A .phen Lloyd, I
a mi- aui monde une petite fible.

En France, lor.s d:e a rr.obAi)ia-
tion, parmi les r';e'ivtoes rappe-
I]a on signalait dert- dcdpLs, des
preires, des acte.rs, ; i:ieaL-. co-
nr,,u. ;'.< e- t d cI c:a !ii .

S :oilrs oPil-ots tout cuir nou-
veaux imodt!es pour hommines: Unis,
C(harnmony, Trisse, Blnc et Jaune,
Noir et J::ir c, Vernis pour Cer6-
moeni, Etc... Etic... Qu6bee.
a icds prix defiant toute concur-
rence: $ 2.50 et 3.00.
Pass ez les voir chez Victor Jh-
Casusagnol, Hue Pav6e, en face du
Docteur Armand oA ce chamant
Directeur vous fera un accueil tout
cordial.
Ces modeles sont aussi exposes
au Rex et a Paramount. fappelez-
vous que cPillotr veut dire: Con-
fort, SoiiditE, El6gance et bon mar-
ch. Si c'est *Pillots, c'est slide. t

M. Linlthgan Gouverneur de
'Inde a quitt6 Londres pour re-


joindre son poste apres un s6jour
de 4 mois.

Les entretiens entire le Ministre
des Colonies, le haut commande-
Sment de la PalestinM et les hauts
fonctionnaires du Minist&re se ont
poursuivis ce matin A 'office co-.
lonial, ,
4* *
Le fait eat incontestable. les
chaussures BATA so:t irr4pro-
chables sous le rapport de la so-
lidite et du tini. Ce sbnt !ei chaus-
sures pref6rtes des 6lg6ants...


toute une variety des parfums
Majestic.

En p r enc de iLopold
do BeIlgique, do ]a reine Elisa-
both ei doe la princess de Rei-
moutt a eu lint Paris la c6r4mo-
nie d'inauguration de Ia statue duI
roi Albert de Belgique Eu raiison
des circ'mstancea- aitctul.!,: :, ceUte
cdr6monie a revetu un yvritable
caractere politique et ,ww,'.I pour
vertu d'apres les milieux officials
franqai, de consacrer I'amitie fran-
co-beige et I'am6lioration dcs rap-
ports franco-italiens.

Le 5e. congrIs international de
la vigne et du vin ouvrira solen-
nellement ses assists le 15 i, t>
bre prochain A Lisbonno sa us la
prt .'lence du G6neral Car:ntr.;t vf,-
sist4 de Mr. Oliveira Salazar, do
toua les membres du Gouverr.*
imnt', du Corps DiplomatXiue t
dei reprdsentarits de 25 pays vi-
nicoles adherents au Cong:.-. C'est
le d4put6 frnajis Barthe qui pr&-
sidera ce congr6s.
**am
Samedi dernier, dans Ia mitinre,


.Le premier contingent do thgion-.
naires britvr.:,.ques est parti pour
Tilberry d'Lui i s'embarquera A
bord de 2 vapeurs pour !a tch&-
coslovaquie.
S'. .
Lorsque les r6publicninu ant con-
quip les derniers cols de la Sier-
ra Pandols, ils ont redoub!,* leur
pouss6e centre les positions insur-
gkes. Les phalangistes et les fan-
tassins italiens pris de pantque ont
jett leurs arms et ont pri. laI fui-
te vers Mora del Ebro.

La m6thode employee par k'
Blanchisserie KNew China Rue
Rigaud a Petionville, putr la pr,4
paration du linger, tds robes et ocos-
tumes, donne entire satisfaction
aux aimables clients.

Le statute de Paris an matiIre
d'assistance publique, est unique,
ii n'en existed aucun qui si t sem-
blable. Le seul budget do ce servi-
ce s'6lbve A 70 millions, le nombre
de pupilles ctant de 22.000 et ce-
iui des enfants protegds de 6000
environ.
t**
Le Service des chbques pustaux
en France compete -20 arns d'exis-
tence. Au 31 Decembre 1937 le
nombre de comptes comnrants en
exercise etait de 755.826 soit utne
moyenne, pour I'ensembl-1 `at ter-
ritoire de 18 compete< pe'r 1000 ha-
bitants. Le montant total ,l s ope-
rations effectuoes en France on
1937, s'lev5e a 615 mri !ards de
franc,.

Le pont du Carrous.] -edidtled I
y a tin siele par I'in;O.ieur Polon-
ceau a ('t reconttruit. Ces trans-
formations ont pa tcre effectuees
sans comprornm plantations qui orIne. T rjie drcci-
to devant 10 Louvre,.

Pour fair de bones -en:pl-tte.,
on ne rmnque jamaiz de passer a
IEpicerie Bailly, situde a la Rue
Bonne-Foi, oh se trouvent les meil-
leurs products alimentaires.
sfe
Le Congress international de aI
Ligue qui so tiendra A Lihonne ;Lc
15 prochain et a-lqur- 25 pays a-
dhdrents participeront, aura pour
but d'dtablier un front comnn'rn de
viticulture et de commerce du vin
de tuns les pays en lru dl:' Ia dcl-
fen':e et de ia protection des vi-
gnerons et commereants eu- \ n de
I'univers.
I)ns certtains milieux tra.nger ;,
on est tres pessimiste sur ie rysut-
tat de ce congress et on oe di-man-
de, perplexo, si Ic1s 25 payI; adhe-
rents pourront s'entendr.- men-! ut
point d vnue co nomique,
en
Depuis hier, grand nombre d'e.=-
ployes et d'ouvriers sent rn i gve
A Londres et cctte decision sembte
s'etendre par solidarity& de ia clas-
s ?*
A la Pharmacie Camille on trou-
vera la ctrme dentifrice Squib, Ie
fanteux fortifiant Glycolixir et


SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA


PRIX DE PA

Cap-Hlaitien-N
lIre Clas,


Cabines exterieu
minimum...,.
Cabines interieur
minimum........


13 Octobre
:: Octobre
27 Octobre
3 Novembre
10 Novembre
] 7 Novembre
24 Novembre
ler Deccmbre
S Decembre
15 Decembre
'" Dkecombre
J29 D-cembre

SSAGE:

ew-York,

se:


..... 135.00

$ 95.00


Pour tous autres renseignements.
s'adresser a:

II. CIANCIULLI & Co.

Agents,


Cap-Hait ien


Phone 291


le Pape Pie XI a re";. :. ..:ienit
g6ndrale 70 frbres de ,:c!l, chr -
tiennes, appartenai it 20 n.at-
nalitd s, qui achbve'n ;-r.. tr,:.sii-
me annee de' noviciat.- Le IPape
dans son speech nat, ,-; reiif
I'en cignement auqu .1 ii, ..0 conim-
crent etfit It'6oge d:1 I'activitd des
religieux dans le mend,' t-ntitrr

De Londres on irl.. t' '. qc .'L.-
medi martin, a 11 h,.'rres, tan Ccur
d'exercices a6riens, u; incdert
s'est produit: 2 b bal rs a barrage
places A !'et de Londri. se da--
chrent. Leos recher.:'-. sont iEn-
fructi, :.',. jiusqu'A p-::'i'n:.

Le Go vrmntnr friancni-. so
runrira demnain a 10 ht.-lrc( en (Con
sell des Ministres sou; ia presi-
dence de Mr. Albert Lhebran.

Le due d'Albe, repnrentar t du
Franco A Londres eat parci en ,.-
vion Ipolti Burgos hier apres-mr;(i.
On croit qu'il a etc convoqu .r porr
fournir des indicati'rn-i; sur l'ac-
cueil faith en Angleterre au retra1it
des 10.000 itaiens.

En Grandle Bretagna, ipe rilie:t'
officials accordent, on awit-al, U:IC-
tr-s grande importarma' it la pro-
clamation de neutrality faite rar
Franco pendant Ia r4cente! cris. in-
ternationale.
xxx
Mr, Fred. Uhlmann prijr:idcnt de
'Uhlmann Grain Company des cx-
portateurs dnl ble et 'les c rdalesl
est d&c6d, hier A Chicagu at ]'iga
de 74 plans.
XXX
La livre sterlihg-,et c6tei cc ma-
tin 'idgard du dollar A 4,7725 con-
tre 4,7831 hier.
xxx
PRAGUE,- Rudolf rnomas r-
dacteur en Chef -n langu2 alle.
made du grand quiotirlin l'ra.
blatt; de Prague s'est suicide av-e
sa femme samedi soit. Thorms 6-
tait de race juive.
xxx
IIANIOV.- Shang-Kai-Shek
ann nce officiellemenc que deux
brigades jponaises tutaliaant
20.000 homes Ont tW an6anties.ia
Teian pris de fIinkov npr', 3 jours
de combat.


Grace Line

Agence du CapHlal'ien


Service de luxe rapid entire Cap-
Iaitien et New-York.
D6parts regulfers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis a 4 heures
P. M. et arrives A New-York lea
Lundis matin,

PROCHIAINS DEPARTS DU

CAP-HAITIEN


Le bateau *Dido-, est entree hier
matin avec 14 tonnes de marchan.
discs -ctiant de Curaqao.
CF. hatean n'n rienI pi iA l'ex-
p,,rtat:ir., irnsiffisance de frets
I: est reparti le meme jour A (dis-
tinai fi u Cap-Hl-aitien.



MA RVELA
Demandoz a votre Cordonnier
MARVEL
Ce product change la couleur de
votre chaaisure scion !a robe que
vous porter ou elon vote cos-
tume. Toutes les couleurs y com-
pris or et argent.
II ne craque pas et laisse un fini
magnifique ind4lbile mais encore,
il rend ;e soulier plus neuf s'll 6tait
fatigue.
Demanded MARVELA et vans
vous habillerez avec 6legance et har
monie sans avoir A d6penaer pour
10 padres de chaussures.
tne seule bonne paire vous suf.
fit, grace- A MARVELA.
En vente partout.
IfYPOLITE JEUDY,
Distributeur.

ECO.L SPECIAL DE
STENO- P.: I YLOGRAPHIE
Reconn ae d'Ttilite Publique
Angle Rue-, du Centre et Miracles
TP:ormone 2620
Port-sa-Prince


STENO


DACTYLO


COMIC TABILITE
Le seul Btabli~sement jusqu'ici a
Port-au-Prince o(t les prescriptions ,
techniques sont rigoureusement
appliqubes.
Une reduction a 6t, faite au ta-
rif gtn-ral des course pour tenir
compte de la rarict du numdraire,
)epriar,-.:r Pjo )pectus.






Librainie
La Librairie la v

(Maison da C

POUR LA RENTRE


MOVEMENT MARITIME

Hiter tfatin a ptis mouilage dlasm
nos eauN le luxuOux batesu-touris-
te tRotterdam de Ina Netherland.s:
Steamship Line.
Ce bateau venait dc New-York.
avec 314 tourists.
11 a lev6 1'ancre dans 'apr's-mI-
di A 2 heures pour Kings.on.
Le dynamique home d'affal-
res, Mr. Frank J. Martin est al-
16 & New-York (via Kingston) A
bord de ce palais flottant.
xxx
Egilement, hier matin, l, b.-
teau Oran.jeNNaTsau*, venant de
New-York a jet. I'ancre danrs ta
rade. II a apport6 112 tonnes de
marchandises et 18.passagers:
Marian Twiss. Virginia Vitz.
thum, Richard C. Vitztlum, AI,
fonso Suarez, Angelina Barnwell,
Louise Le Boss6. Katherine D. Ma-
yer, Katherine L. Mayer, Lucie B.
Mayer, Elizabeth L. Mayer, Hele-
ne Friche, Simone Gardere, Alire
Gardere, Mary Alice Savage, Loui-
se Benjamin, Anna Hearne, Vic-
toria Mathews et Hans C.Vitzthum.
II est reparti dans ]'apres nudi
Iour La Guaira avoc 100 sacs tde
cafP pour Anvers. exp6dies par la
mai.-on Madsen et 38 colis (effe'63
a passagess)
rnxX


INSTITUTION .DR
Mme JUSTIN M
JARDIN DES ENF
A PARTIR DE S

Mme Justin Marcelin
families de la Capital'
Province que son 6tab
Jeunes filles continue toia
fonctionner d 1s 1le lefr
tobre, avec les mimes
d'ordre, de discipline.
au certificate d'Etudes prim
au Brevet Simple, course de
re et de dessins. .::



POU% VOTE SAyN tt

Si vous souffrez de i'apfplrw .
gestif, ou si vous sentez i4i
bilit6 quelconque dana I'orpgaW :
-e ratez pas l'occasion de voltg:i.
tre a l'usage de la Faria sj|
queya (quintessence de la M :%
Troglodytiqaj) ou banana J
Vincent.
Madame, n'oubliez pas qc.uei
ine QUISQUEYA est un ik;
tif qui excite la croissance i#ll '
chez les Bobebs. :
-:,--$-
*. : : ,*...,.


CORDONNERIE
MONT CARM .::, %;
HYPPOLITE R. Iei.Ut"it
Grand'Rue No. 139 :
Announce A sa bienveiilantet i:
tele qu'A I'occasion de Ila .
des classes en Octobr
elle trouvera des chatus.sure
garqonnets et fillettes. :.i
Avant d'aller ailleurs, .ie i
s'impose t la Cordonnerie I
Cannel ou vous sortirez
Demandez toujours le33 :
des Nu-Nile et La-Emi-St. j


CLINIQUE
du
Dr. P. C. DESMANQ*M
ancienne mason F. Duvi Td *
(Rue des Caserne.) :
Consultations:
4 hres A 5 hres. .
.:" :***. "i :


::.

Nouvelle
mieus ansortle

onftlnce) ''-

E DES CLASSES t
:.::,.'I


APPROVISIONNEZ-VOUS A

LA LIBRAIRIE NOUVELLE .

PAPETERIE
,MILLE LIVES CLASSIQUES POUR TOUM

CLASSIQVES : Les Meilleura livres ................-.-- '
Classiques Pour Tous .............-...-,.--
Larousse .... ....... ..........
Dictiormaire Larousse .............. ........
Memento Larousse .............. '
Diotionnaire Analogique ....... :
Dictionnair frnais ................................
Dictionnaire fIaiues rngies-- -- -- --


4< US NOXUVEffilLISTS B6 M'$$S* gP^tS-^^^^^*^^*ffDO lWW*WftFPf


.1~L~I~~J~.lh~~~~'~r**Jr*JCP9)*IIIIC ~C~~F~ *.pb~~r~CI*lllk~e~F~CC-I~C~?C;E*~aE~X:


PsAD


la joie e vir ..
meenter mardi d'"4''' :
te file prenomrnem
. Tous no co
reux couple .....





Dimanche 16 Oetebii-
Reprise du film
AU SERVICEli
Une r6alieatoan '.
Un film de Pierrn$ g:
avc Pierre Richard jr
Kor4ne de la Comnddril::
Suzy Prim, Roger 1a4'4
Astor... Alcover...
...Une intrigue extraoaij
tient le spectateur en hi
trag6die d'amour,. .
Entr6e 1.10. Reserve & 2