<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03441
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 14, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03441

Full Text





PAGESI


&, .iu :.n ::


i; pLUS ANCITN
I^ gO:TIP". D'I.ATI
t i...-: $X /...._.
27i;; :. ~


ERNEST G. CHAUVET
Dir'p li r .'PrroprW t f,

hired. IDUVIGNEAUD

flflfmflf r


- a11


QUOTIDIEN FiONDE EN 189

) IA'tlCI*lll I .h.S.L. .ML..rhdkuNi. 1 fln ,m..i .t t A ^Me.-


PORT-AU-PRINCE, HAITI


:;
~

r:

r
:::
::
;:
Y;
Er;

:I
4i
r .
[ j
/,1
:: :

r
)
*::
r


i



a
c


r
















;


"n oas.
La grose voix du canon couv're
la ntre. C'est I'acier des ba'ion-
Sittes qui inscrit les revendica=
tiatn des Ptuples. Ce sont !cs
|| qui portent leurs doldanei
S et eurg riponses. II faut nous le
rfpefr. C'est la discipline inexo-
a be, 'est la souffrance librement
; tWB ltie, e'est la Jutte sans mer-
l i et sans piti6, c'est la farouchu
S. lt6 de vainere qui out rappro-
S. lea 8 habitants de Saint Domin-
S 4t qt ui les ont fait triompher.
Se. da, s le cruel creuaet de leur
thit 4, de leur douleur et de leur
ct Tolnnunes, qu'a tM forge leur
St011tne Independance,
45 teM~ps d'ipreuve sent reve-
II nous aut une devise de cou.


S$ vous manquez d'app6tii
Si vous manquez d'appbtit, Cf
qui arrive souvent en cette saison
faites appel 6 un traitement hygid
unique, facile, peu couteux et effi
cace come celui de la Quintonine
La Quintonine est un extrait a bas<
de plants, c'est done un produi
soin,dont on peut fair usage pen
dant longtemps, tons inconvinienl
Avac le contenu d'un flacon di
Quintonine que I'on incorpore 6 u
litrde dbon vin de table, on obtien
tout de suite. un vin fortifiant, sto
machique at reconstituant, ave
lequel votre app6tit revient imme
diatement. Toutes Pharmacies.
Port-ou-Prince : Docteur V. Mathu
rin, Pharmocie Saint-Froanois,


MEtRCREDI 14 SEPT. 1938


QItl ~ _


POUR UNE MYSTIQUE HAITIENNE




par le Gin6ral Nemours.




Ce qui est inutile est nuisible. rage et d'action. Nous croyons A
qui east nuisible doit Otre imm6- ces mots: cLiberte, Egaite, Fra-
atement et totalement 61iminO. ternit>-. Mais puisque les. autre-s
^aitre, exister, durer, gran- n'y croient pas, pourquoi, seulsa.
H ia taut s'adapter. Un eclect. pers.v6rer dans notre culte? Je ne
eintelligent.chez le vulfair:i nous garde du mot iLibertes que ce qi0i
fappelons bon sens et chez les at- rappelle que. grAfce iux .matLX instinct, doet nW)ou fire de 1'Hommeu, proelam*9s en 1789
:isir et adopter ce qui, seul,. nos et peut etre oublis dapuis, ,r.
tonvient, Le grand home cd'tat, Homme n'est plus sou.& la dcepr:-
Eicrion, a un adversaire qui lui drI- dance unique d'Ln autre Hommrne,
oandait s'il avait respectW la Li. ni une Race d'une autre Race. J,:
.*ondait: Je, jure que j'ai sauv' nIe garden d. ront 9Egalit'e. que c-
.il Republique.-, Mragnifique re- qii signifie qlue tous les hommnn--
Dse de Chef responsabe. ,.L Sa- doivnt etre juge. au memo e ti--
ut de la Nation, tel doit etre note ri de 1, valour intellectuNlle eft I
uid guide. nrule. Dans les articles de .iournui' :
et de revues que j'ai &crits, da(.I
SUn Chef d'Armule doit tout le- assemblies int:rnsationale.-
bordonner a cette unique pr6oceit". es runion.s pubiique-s auxq ueL:
nation: Vaincre ou Sauver son Ar- j'ai pris part, ai o.i.joturs dc';a-
*me. Un Chef de Nation aussi. Les io que les Nt rs ne riain-.-.it::
Grecs l'avaient reconnu et. procia- aucure faveur, malis la juc1ice 1.-
m' : nous devons sacrifier la N>- veulent que leur soft appliquee, r'..
cessiti. Inclinors, devant Elle, nr. uine loi d'exccrtion. mais la 1o' c,-'f-
prUfrences, nots craintes, no0s ias- muno-. Sans derna-rder auc. n avn-
poirs, La Nicessite, cdiesse jalou- tage special. its n'attend nt. sur
Ps, sans partage doit .tre aervie c terrn:n hintllecue' commrne ir
.dlee aile. Elle est la seule don't on tou.s les autreo, leurs seobes r4cy,-
ne triomphe jamais, nous apprond pense.; qne do l-ur C Sie vac'nr.--
Promithge. Sans ces fortes vtri- N'ous i'avons prouv dlans onte-
tes il n'est pas de Nation. Nou. Z:- les branches de Factivite human: r.-
sotfaes tous per.uades. Nous valons autant que les mei}-
C'est pourquoi les troit mots, leurs. J'ai-tonjour; pri.s des e:em.
servantes dociles qui, partout ac- pies en Haiti, pour appuyer ce qtle
cmlpagnent ecux de eR4publiq'le j'avanqai-&.
dffiti;: hLibert6, Egalite, Fra- Le g6n6ral Leclerc. qui rh.Q',-i-
ternitt, doivent &tre changes, Il tait pa-as: mettre en tote d' s 1 >
sont inutiles clone nuisibles. eolonnes merchant au f-u \s trou-
eLibertd, Egalit6, Fraternit6.,, pes noir.es.- les g6n6raux de La-,
moUt que nous avons 6tW habitu,6- croix et PNtion no I'l'ont appris.--
t respecter! L'idoologie feroce de ;s'6tonnait, dans ses lettres. que
n0tre temps les.- a vid5s de tout I'i- nous tenions tant a prouver notre
dial qu'ils c<-'ntenaient. Disor.s capsacitte. A Saint-Domingue, 6cri-
mietx. MWme si nous le deploron,, vait-il, on a toujours le mot Oga-
nots sommnes obliges de le recun- lii: dans la bouche'. Moi je l'ai toit-
saitre. L'id6atf human qui les pa- jours dns Ie c uceir.
?Ait, est durenmnt rejet6 des rap- L'Egalite. je veux dire l'Egalit6
Ports &tablis anjiurd'hui entire Na- Raciale, que je croyais une V\ri-
tions et entire In ':. .;.1 Ne no-us te depui.s longtemps domontr6O et
laissons done pti., prendre it 'en- acq ise, est remplacie par cette au-
eaattement q.iue pendant si lorng-. tre: l Haine de Race a Race. Dou-
temp9s iL- xc-ere6rent sur noun. C.i- loiiiteose mais reelle constatatJon;
boni les ri.i.vet. qu'ils nouo ont s' g- N I'oublions jamais. Tenons nous
tflrs. Envisageons les dures R -a- bien. -Enfin ce n'est pas A Pheure
ltt6. Elles seuls competent. oz chacun etrangle son voi.in que
A cette devise de facility et do nous allons parlor: d.raternite,.
ouceur, qui trompe et endort, il II nous faut une Daevise de cou-
hut substituer une devise de force rage et de force, de lutte et d'es-
et d'iergie qui rd6veille. Les temp-s poir, qui convienne a notre Nation,.
de douceur et de facilities sont pas-
ab6, Lea temps durs et feroces sent (a sulvre).
....~


I- -
t anuuelies la Socibt est restc:. alb-
e sciumn'nt .Jtranngro. I n'v airtili; li
n rien d'extraordinaire.


It
I-
C


I-
f-


-. -**C.. nss^sWnH..l .n nsr*a T ---- -


EULSION MC.5KESMON, EST LA MEILLEURE PAR SA TE-
il N I viTnamEs.


.I y a eu c'rtainemen; inn mil-
ent-endu puisque dans o e lettr r
au Doctceur Lhdrisson. dtY -Inu 24
juillet 1938. Monsieur Th lodort- 1.
Tucker qui fut de la Mi, -'] 'L>)-
ram, eerivait ceci: *Bana a-i corn:e
under Rural Education tul( agrl-
cultural and medical in whi ;l v::,
cooperate with Mr. Dart igue I bti.
lieve he is coming to YaIn. next
year. ,
Peu imported clue -h choix dut
bq.trier ait. tt fait par taautrts


No. 20.065


.I


PROPOSE ET FAITS DIVERS


LA BOURSE DE YALE

LA SOCIETY D'ETUDES

SCIENTIFIQUES PRECISE



La SocitA d'Etudes Scientifiques
organisa, sutr la dernande du Co-
Smit6 National de Coop&ration intel-
lectuelle, une reunion special en
l'honncu-r d'une Mission de l'Uni-
',trsit, C de Yale de passage A Port-
au-Prnrce. An course de cette r6u-
nion. qui eut lieu le samedi 2 Avril
19S, aI 8 heureo 30 du soir. et a
laiquiell a.ssistait ]'Agronomi en
Chnf. on en'.sagea sur It~ diemandce
di I'-:ctur I[(.ORAM. chef de la
Mi.-i:I: f-t Directur dui DDparte-
nie:it dt'. Heition. RLa;ates i Ya-
tle. 1': itiLatinn sC nitaire des m'a-
.. rir kt-es :.n H[aiti. Frappir dle
e.,< qui fuL fait reo In a lues-
r irn. :.f .-..u I .rrarm ainnonca pr -

i i ..'i,-; uine ,icr niurs destiinf a
uii .:,.: i : 1i1ti en p '.ai lui permer- r
r .e 'ci.i r t diler it. 'l"'~ni r.ii:'
ti YaL':el. ': movyen< le. plo-' pi'-
|.t- e :'t; p- lu prati iLes l dn tr -
Vaill, n ei r 'eb'ment dts cond:-
ion -anitr .r- dan l.-; rL' caI' .-
,.1*- fnsitir DU vivicr rc'merci .
'. ) .:'.. I.,' ,:rn, i .U r'm d .iC '.-a

A-: cour.'' c,,in B i cn et offer:.
a T., i-ce Garc-n ht la miAsion A1I
:1e d. i fn d p.ai-:t, par ia Sociat-,
.i h bonr es.. di.smosiion.-' de M'rsie,01r
L .cram furent po.,tivemrent confir-
I ..- Ji-n-, iowei declaration net::. 11
iu:, lire Lois de plus. remerzid prrii
1te. Dri.-r Irice Mst r.- ot a i3e "
Lht.ri.r-i'r de ,~ictc marque de gi-
n'r..-kitt.- qu.i i i? it d'autant piL iA ,.
prc jitie q li a Sa !'t'; di'Ett i -
S.-Cientilii.jiU.-. i'a.vait .iant lSiS en, ni
di re:..-mer., it i ,pnr un irnterm -
:ai:rte. a cr'r ...!Iro Ndr,. auicune dc'-
marrche aun;ii d, .
II ii'-st t ii. -as inuti! :
pour ;' itficatiion du O ubiic, de rap-
pr-l lr -les fait.. suivianLs qui so'it
assez exp:qicatilf:-. Au course d'une
ci, nveratiion cntr,. MM. Loram. Du-
vivier f.t Liiri:sonu, i diarnchct
,r ; A:-Vril, ia.Viat it Banquet, At
'K t.; Ei,:,calio.r, at aprb. un-: ri -
cepti,,n ilonnlce a Thorland, pur
ls memrn bres.- de la Mission, Mo't-
sieur Loram fit remarquor que 1.;
bennriciviric ic'a i ourse, devant
vivrie .ans :'.- .communaptes ruri-
ie. sr-.raiit .Sumhaitable de vo r Ia
Soci'td s.'entcndre avec le Direc-
teur de 1'En-cignement fural pTt.r
it choi:x duii boursier. Le Dr. Lh1'-
risson it ror mqtluer qu'il serai
peut-oCtre encore plus rationnel d'ac
cord(r'! la hou it'. rs 0 41 1 LiiI CorI tT'
auquel part riant cld a jef.:t
genm, connai.-sa in I'anglais, s,.UC)p.
r tibles die ^intii: e--r, a cotte t.clthe
l et jug-; qu,,i'. ,1 ar uLnl jury C:" -
patent, don: i, trrait fair. p:'. ti,,
le Directcir ,': l'Ense.ncinmet
Rural. Le D. t,.n:,r Loram e roer-
dit c.o dU.:,.. pt 'at do ve;., S n-n
Sdoute a-t-il it v anriV: h ,, ravi.er
a i la *uite io i d uvelles demarches,


Le f9 cd c,-:.tirFtn.:
S :lt i c:irrlin'in
neiunro 10-ii *,i
cauft-. .:1r 1. i-k ,.:


, et e :orrni.. ti ,
Tl.-i v1,0?'tim'i: ( i


V' r.s (.-I 11 ha. ilnl
ImmnLticuil iau
C2'in.tttl plitr I:
: .' ,t ,'; s;it in <1 "-
Sr.-., '- vi.l.-m --
I: ie Jacmel-Bai-
'. :i :: Hiira ire.
i ,.- '\'-t grv'mncr- t


,1ic, (a'a -. 't rL tnspovrt e a Bahinet.

PETITE TR1OlTAILLF
T! r Ii,'i. tri ;. .-u Ir I'habitation
dr Nou n iltes',, r-tvlartonalt a M2in-
.-I.iiur Eninu imtil Tlh n,.) P t ssitu e
dans I1 CiimiTnr u, .it' a;t .'rex-do.-
Roil. iq 'ie s" 2S p":Kc.-c d'argeent ain-
si rdparties: .8i v'i'c i',ie ygiagr
de., 6 l-Cce; d(u 5 ca-i e..n et 1i
dI r 1 cent ,is-'.-s (nifin, m i n a .l,;t oi ;.
i untle vi-iJl 'le .,-it.I r e r im ptli dCiL
pi'cer-s d.e 25I ct It- 50 e-ntI- rnes
(monniaie am riicine}). La valet
qui s'eli'e n 55 dviars a ctd di-
pol..sec par Ie J.',1 dLi Pa;i; tti-
Croix-d.c- ,-I nttq :.., a. ~l ltureaut da
la Garde d'ffaiti.

DERNIERE HERE
HEINLEIN LANCE UN
UN ULTIMATUM A I'RA(I; E


A la suite dce la proC'amatnn
de l loi martial dans piusicurs
villes des districts sudetes. lo bu-
ri-au polttijqu+: du part des alie-
mands des Sucltes s'est rbuni it
Eger. A Ia suite de quelClue-; htu-
res de confr,.nces. seriess le t.b-
-eau a char -. Mr. IHennr'- Frank,
d.putvi Sudit.te :at ParlenrI t -le re-
in-le.tl'e atll. uve'l'rnenllilCnt d Pia-
gue im ultimatum:
LIe Gou vrniememl don lever Il't--
alit d't: '- .t-pti(.it proclaim '' (c in: ci'.-
'ill-es, cc nfi.l.r la police aux mainr-i
de ces villv.s, fairhc -r dan
ustl'.- ".eri'.S les, sold t-., i,.-,. mrne -
bre; die la gendarmerie.-- L I:ar-
ti a donni: 6 huetres art G.)titverIe--
ment rp:tr 'ex6ctter, .sans quoi cc
d'1rniler portera la responsabilit6 I
des cons6qu,-nc-,s ulttrie:,c-o-'. Le
c(lai ld'expiration a pris tin a mi.
nuit (hOe-re de t'Europe C.-nt:';al).
Le GOut-orneme-nit pootr tint. rn-6-
prn.ns', avait conrvoqti fes leaders.
.Idites, a Pragut,


organismu, ci .ur dies r.-crniman-
dations particulibroe., a So~;cet6
l'VFtMrlo.d. Scientiihttite. n'ie iet, nan


moms~ he~urcusct


Cotte nouvelle phase de la situa-
tion en Tchkcoslovaquie a prove
qu6 une vive motion dan.:; lea at-
tres capitals. Mr. Daladier a re-
qu plusieurs ministres et ambassa-
deurs, des g4ndraux de l'Etat Ma-
jor. A Londres le Cabinet s'est
r6uni ainsi que k-s membres de
I'Etat-Major et les lords de PAmi-
raut4.
N, D. L. R.- Nous sommes en
mesur e de d6mentir les bruit. d'un
dIclencherent des hostiiitLi en
Europe jusqu'A l'hc-ure oiu nous -
Crivons.
Le Gouuvernemer-t de 'iPr':-gue a
reject ce martin I tltimat ton ;ss Su-
tites.


.MSIQ lE HATi'fCNN: .1 LA
ItiH12 ;

I..La i ')2S a is,- -c:.s im llIs au-
cit i-eurs ,iuIe tr a dtemande td' d la di-
rectin ,: ; diClicat a:'i.', ,Me,
Conrsttnt ,in D nii.'nt'- '- ,,ir f iriC.
(i'De iltin :,.:i t i -in'l.' 'til co'n-
C.'t ii.i oC:.o 'r:- .'., I t l 'i excx t -
t1( li-s niort.,uix ..1 ..:: c. impi -sitioti


t 't di:- ails haitiens;
1 I lio s, lni i--.'; -.


f Druimneriv,
.i, Doirl, P "h i ,'l
liu, air haiticn.
i1 La rm-ie< <., ,. !,
VP.
5) Haiti. va'.' l knt


I- U : olaC,-

1.: Ca',-



;, ('. Dumcr-


tl-


6)C' h'.socounc1, air h:-itreti.

HOM.IIMA.,E At' MEXIQUE ET
AlIX PAYS CENTIt' .AlI.t-
CAINS A LA 1111IV


A I'occasion dtice 'aniv itrsire de
I'Indlpendance du ,Mexicqui, .li tG;ua
temnla, de El Salvador, ,te Costa
.Rica et de Honduras, Mr. Pierre
Mozaviah Morpeau organiise le 15
-Spten-nhre conrant, ; huit heures
du soir, A; li I[IW. i.n la.!io-fes.-
tiX li an c(.-urls diitet iE p'ni),ncera
ine confIrence appropri ',.
C'est I:' cent .sixitme iiuiio-fPe.
tivil orgalis* .n !'hoinneur de.r-pays
dte ?'Amernrji. ,

POUR UNE BONNE PROPA-
GANDE TOI'RISTIQ( E
Je'di dIe la semaine derriure, est.
arrive au Cap, A bord 'ir -.Santa
Rosa.,> M. William Htolme:', emplo.
y' dr la Grace Line. Irolmes
s.journera quelques. joui; :lants la
mtr.opolle du Nor-d Lt fliimera lea
priinipiaiitx sites dih Ia ic'g: )A en
-tie de propaganda touri: qcie.
(Voir suite en Gnime. page)


I'ERANt iCNF; ('CIiA
'it [l. ap i t, dl t ;,,--ierone, hor-
mon ie n rchitiqo mn.i def nthbe,
chirmquoem-ntit ;.ir,.
Troiibl.-s drio 1;v ,'pp,.i n; :-.!-
xue!, .insutfl.i.a,,.',. t,[ ic.0;laiUre de
P'adul1 e. ,?es,.; ,, pfi mrnature de.la hi'
fonc n-i'in .. x, !.l- n it(i prel c r,.: .
I'rostatitsm.n a 'h'-i ic, trni ubtl,'
psychiques. perte (.d la mnimoirt..
POITE DE 4 AMPOULES DE
IC C. 1001) UNITES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-an-Prince.
--


ON DEMAND
Urn beau burea-. plat.- Pour les
Lirick DI.VIVILER. renseignements, s'adresser au bu.
Secr4tailr Qninral. reai du journal,


en-


43Cme. ANNEE


LA POLICE EN ACTION -
A la quatribnoe Avenue de Bo.
losse, ]a police a dunne hir apr6s-
midi un serieux avertissernont a
deux megares: la nommee Sar-a et
la nommna Malthide tontes deux
originaire- (i.-, Leogine, signailes
comn-me des bourreaux d'enfants.-
Ces deux viras, d d'un poids cha-
cune de plus. de cent kilos, admi-
nistra'nt ra is ,.t r.-. r la plus
-,. f:ult. t .j snquA c:l Iuant.
coups c:- :- i de-cLb l', des fillet-
tes dc moinos d :I- Jix ans, qui s-
trouvent A Itler .service.
La mufind:-' int-r'vent;ont des
v\oi.ins, declanchait ine vole dte
prop,:Js (-rdtri-.r;. claabc.e de scan.
dali;er un corp;: nit garde.t D.s mime-
soures sanitaire-s s'imposaient, et
c'e.st airn.si qutt' :t'. ailli r a sl
rr f.. te !':w' ,b ~ .:'h .. i ,. ,, .
. !'ini-na h i,"-" 0,. ..- l' i 0:: t ;' i.,.i-
bi-c. et m it o-'" i: .:. i 'In i ,-
Cai e t In tpoii't. o;'L ti (' r.tt ijr i L b' .
In- 1 U.11.
At p i.. -DEN
A(t iLDENT


I


t







1


I
i



r






I








NOUVELLES DE PORT.-A4IMENT DU NORD
tfI
S.. rgrar

::i::; Le retour de plue Puis l'on chanta la Dasialinien- i
S le. .u die
; Enfin, aprs une longue aethr Le .Secrtaire G4n ral lfit cnsui-
. :. resse q~ui 6tait aur le point de in 'te-fappel nominal, puis .ouvrit ha
dre d6cid6ment Yagriculture impose s6ance. Le vice-president Fassista. i
i sible en cette plain, rev)iti 4 Lea membres approuvreont le
; pluie. nouveau bureau avec Mons;-ur E. Cnu
P.ule. ntllt
I pleut maintenant si.-L ri v- Vernet come president. On envi-
lierement A Port-A-Pimwn, de.puis sages ensuite les measures a pren-
le dmanche 4 Septembre. La ::.an- dre centre certain inspec'turs de-
de rivibre qui traverse dans touts i6guks incompetents. Mai., ce point ten
sa longueur la plane de Pzrt-- ne fut pas liquid. Ceux--l c.ntre r le
Piment et qui arrose di mi'lu-rs qui des griefs furent pvrtv onr de
de carreaux de te:;re en sniqn plu- invoqu6 Part. 33 des statut1 qui (
vieuse, 6tait Itusieurs fois en crue. exige que toute decision de re\- tre
ain$i que d'autres cour.so rt citU cation des inspecteurs inonTplpE- che
Les habitants ont salu6 avec e f. tents soit prise par le cc-miti. rbu- t':r
fusion de joie le retour de.i pluies, ni au complete. Belle d6fen-c. (
Apris avoir subi les metaits du On requt apres les rapport des dit
charanqon et les conslqu,,nces de inapecteurs d6legues sur 1is direr- titi
eette longue secheresse, rendant ses activities dans leurs regiuns-. coil
impossible toute recolte de cotton. Parmi tons les rapport.:, :-lui de ce
et de produits alimentaire;. i! .:,nt l'inspecteur d6l-gui- du centr,-a- 6t
connu 1le; plus attrvuses mnis-res.
Mlai.s ptr.'nne rin'utait perd.n co:- 1"""-" "
fiance.
Si ttI L;i prewnmieire Ocndel. 1 p
grande acti it6 eat dtipl"-:e' ti
Spend partout. dans 'le centres aili-
coles on recent les canaux tl'irr,,:-
tiOn etn j 'l i.
On reilit It( c'lc tic -. (Ji -


dins.
On


SLE NOUIVELLI STE > *b*

cole de Sources de Bas-, content
tressantos informations.
Sy est dit en effdt tqu'un
nd nomnbre d'animanx .ont
tts dans la region au course du
s d'aoeit, par suite d'une nwala
don't on ignore le nom; les por-.a
r la majeure partie,.
L propose des travaux agr;c-l-es,
.it que les plantations faites au
rs du trimestre sont prcsque
lea, A cause e d la s&cheresse.
Tne plantation de pite a etd fai-
en vue d'encourager les pian-
rs die )a zope. Tons du-irent
dtit'ffannt po.sss&der un champ
pite.


In attenrdait la pluie pou:' met-
le ricin, le benzolire, la pista-
, du saamx et du tourncsot en
re.
Concernant le travail .iocih', il
que grace aux concourse des ir.s-
Utetirs idu S. N. P. A. et E. R., 8
rs ont et. ameliores. Une pl..
dite Place de la Coop4ratives a
amenagiee.


teats,~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~ ,nvllfh~fSUtl~l'~#f**


M, Guerrier Juin inatituteur de
I'ER., a. dlitribu6 deas ppinihres
du Service, des bouturea de fleurs
h ceux don't lea course ont td amr6-
lior6es. Deux fosses d'aisance ont
4tc creusies aur les cosseils de
. Enseignement Rural.
En dernierier u il dit .qu:ne ar-
mee de chiens marrons ont'fait une
veritable guerre aux animaux de
]a region. Les habitants deman-
dent du contours pour lea jt.tii-
re.
--L'lnspecteur de la Petite Sa-
line a rapport que les d614guds de


sa r gdi oit .Oin

la route Sourc
en vue: de ti'htEah
I6phonique, t que
reaux de terre sont
te. ".
Apres ces rapip gr,;
sagEs plusieurs trav
prendre pour P'em
Sources Chaudes. ::
La construction d
te conduisant: au CR

(Voir l ~tae ea S


etCtINdY~ttts IC metererINIIPY e~ree~nwneeeerewaeaemeflfl,~


4'' -


Force, Sanmt vous seront rendues par KALEPLMVi.
de amndes vitamls. KALEFLUi rajeunit attStut.S
les forces perdues, active la'circulation, ditssoutn
acide urique, toxins. Apr6s la cure KA
retrouverez jole, galt6. KALEFLUtD, a obtn, 53i
LDmantldz 't brochure gra ulre Ovc l'artiim dV emw4t p tm tl CI a i
Laboratolres du KALEFLUID, f Boutv,.
PARIS-XVI


I~~e~ Pharmacie--- W.-r--- SUC *I Port-u-fri.jj


whc#.eS~aesse.~flstfl~flOflf.Pflfltt6refl


repique l _s tc'rr. :. F' ,'t -'


me.

Dans les mornes


pot r ps :;i ir .-. de.j-'- ,'I0' '.:r,,l -

V i 1' f I ft.. '* i : i Ic -
van 1t ].-- -riplir .' '; i '*'R. I'.i-
Lr- ti C r1 l i 'I t -.-

vi a r,-e aI V m ..
pW-,aijjtc.ev, I,.> rn ,' E:, ,n .


Ch .ivaI r,. I .;.,r A. -;. I-M]t-
1 iL',i'. etc.


p01tit Vsci',c iitt.fU l .id t. eja n)tiit'e ,
itfi-i i, t.. iL:.'.. .i:' rfLb :igic-r CtL'?: lu
lde ;. : ; rr ti .' C t .r i -
teres-e

I.E lloroli

A Xii k -4Cl-ii ; Vti\ 1'. it- i Cil



pem ent de 1, :.. i:u c_- .: -,
expuf .rt iiL s. 1
II t--:L 1 t'r Miil.- hti} tg i 'ti -
['tlr- c0 nh.T;L'rI 0!' [liK1 p/rl0ie ( L'
]iiT r. c hainl:s. a I t tiit i' d Q..a-
mt:,, irnoiidult d'uilE: culture fae il'C et
dl'tit relndcme'n cer!-tin. On Siit
que l1,:. .Nilles t nalitgnu 0t V 1iii-
sonl deo la rarettL de- graine, de, co-
Lon, (','il avlvoir bJe i oin (du ii,
di trotinsi Al t. dil benzotli',.,
.-Or' p'c-tt donc consid(Irr 1e? ur,-
bouch6 eumme certain. Le ---6ame
est d6jh it 0. gde 15 la livrr sur le
march. P;rt-a-Pirrient iut f'_,:>Lt-
nir des tonuex et dce t(onnt d.: -.n!-
te dlnr r'.
I)rs :,SSai. dZ 'jia i fairt., il iye.'.ss it
qtu'un cal.railti dlt terre ripi-
envirmo 12 a 15 b karil ; d, 100t li-
vres de ee product. On calcule
qu'on pourra en tirer un profit de
300 gourdes par carreau 't par re-
colte.
Vu l'enthousiasme lue nti.: agri-
culteurs montrent pour la culture
du sesame, il est & esp6re- qc'ils
ne resteront pas indiff4rents A co.
beau mouvemeAt agricola.

Une seance de la Coop&rati e

Agricole

Le dimanche 4 septembre, apres
la priere ordinaire A I'Eglihc, lea
membres du Comit6-direeteur de
la Cooperative et les. inapecteurs
delrgues rEgionaux ont tern leur
reunion mensuelle.
Avant louverture de la stance.
danas n profound recueiltemenit, on
i: pria pour la bonne march de FiAd.
ministration publique et pour le
S reps de l'Ame de tous e.ux-la qui
sent morts glofneusemenz p ur la
Patrie.


1s i


p
if
A

P
t
P


:4"
/ i..>1 2


le code international


p our PLUS DE PLAISIR


Les fumeurs dans le
ii monde entier savent que They Satisfy
est le signal pour un plus grand plai.
sir de fumer.

a Les Chesterfields sont
faiths avec des tabacs doux et blen murs -
Xtabacs A.mrricains et tabacs Turcs aroma-
tiqucs- avec du paper a cigarette pur...
i" le s tncilleurs ingredients que puisse avoir
S une cigarette.
Avec les Chesterfields vous &tes toujours
strs d'une douceur rafraichissante, d'un
arome plus agriable et d'un meilleur got.



.. donnent toujours PLUS 'DE PLAISIR

a tout un monde de fumeurs

Distrir a r: Domr N. Moho
Disarilwtr: Don N. MobE


S IA


.... .,:3|
.....,::.:.g~t




..: : : '..-;

I' .A.
".,':;.' ^



.1.
.,,;:jg~





V12
.: :4
.:; *










.: .~ e,,





.....
.. :i :






'. : :"; :

".@
; .
.. :.
..../,;
". .

:..





: i' "


.


-


-- --


* ." .-''
:.:,-.:WM.4!


Dep6t : Pharmacie W. BUCM i Port-la-Princ;





- ..,.asss **ia~rt~~l~S StS~lbc fflS~b*fsflasabssnaaas cLI NOUVELLWTEJIrX~ fllSl esnneaWt *ffeleelltrenle~t me*IA


Jaee file dipl6mre. Preparation
ti.C E. P. et au Brevet simple.
O*ts services aux families.
Pour conditions, s'adresq;er 12,
it Rligaud Bois-Verna.
hene 2377 de 9 h. h mir.I


SNOUVELLES&
E POT-A.PIMENT DT. NORD

I (Suite)


BUDWEISER

LE ROI DE LA BIERE EN BOUTEILLES

BUDWEISER, remr.aque pour son goait, n triomphalempnt tent.
la comparison g6n6ration apr.s gni-nraticin.

v1a veritable BUDWEISER 'cut rraintenant, 6tre obtfunu' come
,u.s ,n pretererez. en bouteiles i.,u en bidlons.
Soyez prits pour iChte inattendu Ayez du BUDWEISER dans vo
ire rdfrigerateur.

Faites les illices Je vos amis at de v:tre famille ea Bervant It1
BL'DWEISER chez vius,.


DON V MOHR

D i 8 t r ib ii e ur

C'EST LA MEILLEURE BIERE EN HAITI
2rrt-r:nX r,-.


Boues~,, un beau chemin, du Cal.
vaire et l'amilioration de l'avenue
conduisant aux sources sont pr,-
jetes.
Les travaux doivent s'ourrir
sans retard.
Ensuite, Monsieur Guerrier
uin du Service de I'Enseignement
Rural donna quelques conseils
d'Hygiine; ii parla aussi de l'a-
mour rle la Patrie et de la Religion.
Le fDoyen du Tribunal Civil de
Port-de-Paix, Me. Archille, en va-
aances A Sources-Chaudes, asist1t
A la sEance. 11 n'avalt pas man-
quie e se fire entendre. II a par-
16 de la loi sur le Bien Rural de Fao-
mille et mit en relief la sollici~:.-
de du Pr6sident Vincent pour ia
classes paysanne.

CORRESPONDENT.
OK
AVIS

Je sous.sigme, proprietaire, de-
me'urant et domrcilief Prt-:m--
Prince, en ma quality t de co-h^ri-
ktibre dk-. te it Michelin Mon;1oir
Augu.stc advise Messieurs les N.-'
tair s rde ,a-i Juridiction ct e -.[ it.-
G tl ve i.iu' l- ne di' t pa ''wr a -
S1n ,Ctf 'f. tl !Kl ;l:E tra .l'. i r
rflti N e t-, ` x t i i .:'.l :. ,n -
M pich 1?i' 3 .,?di's, A ur- U stC -,'-

i7lVilplt i;U',. :.' t (4 rIP -i';8 C P'r)Tl F.i' <.-
a.i pl .jirorl'ci or m ,,-s ',Irr.it,.
Por-aui-Prirrce. N, 11 SIp5niemh.
19'f
Mmn. -er IU-X ARpIE

massart ao ,. .... .


Devenez votro propre Comptable en ouvrant un
Compete de Chique a la Banque Nationale do la
Republiqu d HaLiti.


A BASE de CODELtSt,. ThLU ct EUCALYPTOl.
1-.-- P .' *.
OOUT AOPA&.4.LE -Ct'LV ER.-LVAT/IN PARFAITE
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTSI
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
a POPRT-AU-PRINCr hAiTI. FT l.S PROVINCeS-
Now 4& -A 1-7- -- .
!ITS-~~t f -II-In'nl -s~ ,',,-- t rm 'w '--- """"


1 fait est incontestable

.. ,


LI


, RHUM SARTI

c'est la quintessence


IE


DEe

meilleures varieties de cannes

d'un vaste territoire

rImuissant les meileurs terrors.


C'st ce qui fait son arime


GOUTEZ ET COMPARED
I'2 ** III I I ..... i ...


AVIS


L1a l)irj' t le Ac i :C .te de
M idecine Pt rde Pharma ci avise
Ies intres.'e: s que ie rig': rrce .I'ins-
criptiot. ptt. l:,' .s plstit.at akxI
tifT Ei'f, nt( S sectii ils die li Fhnc ;:
sorna oiv'i'r to In r, at 20 ei-
bfre l',:-S II' I iI'. l"*n'I ntI ) e 3 i- "
r>,.s n ilt1i.




LES EUb OPIINS
eDisD,- moo -leux, Jo n
suia pas venue hi-rl
Je auj8s Darinanable, v?!
yonsa Te aouvens-tu di
njeune liquorlate Edouard J.
Benjamin? J'ai tW6 chw lui bley
soir.
Quelle belle soiree. mon Dieu,
j'ai passe et quel charmant gar-
gcn ce type-lA! 11 vou. spert do I'a-
*nisette superfine: c'est -e la Suavi-
t6 en mati~re.
l faut l'encourager, car C'e atl
vu de pareille dana de.s grand e
fMe de Paris.
Tu es press; alors a'es parlons
plus. Mais, en sommi. il a tputee
sorts de liqueurs. II a l'aiaette,
le peppermint, la prunelle vranliUe,
Ie nectar, etc. Vois.le le plus t6t
possible si tu veux gr'iuver di ia
belle pr6aentation, de la bonne qua-
lit4, enfiu toute une garame de bon
goOt. 11 s'y connait bi.n et so d-
voue pour ses a i ma b les
clients. Enfin, pour d'autres
renseignements, vois Simon Vieux,
I'Vpicerie'du Centre, Mlme. G. Rou.
main et tatt d'amtres. Cela vaut
bni e a peine. Au rev-.r. Vieuxlb


DISCOURS PRONONCK PARI
M. CHARLES.MOTHERSII
h occasion de sa nominatilan conu-
me Juge de Paix A Ia Croix
des Bouquets


Monsieur le Doyen.
Monsieur le Commis.aire,

Je ne vous retiendrai pas long-
temps, pour vous dire touted l'im-
portance que j'attache au ssrmcnt
que je viens de preter. Serment
que prescrivent les article 3a et 14
de la Loi Organique et q(Li ne au-
rait avoir pour moi des obligations
d'un nouveau genre et ,ncore
moins de pratiques embarrassti-
tes.- C'est qu'en effect ji r-e -ii's
pas uni nouveau venu dani la car-
riere.- Permettez-moi de vous a-
dresser mes. plus vis et si. ,ul'res
remerciements. Encore plis, je
dois A vote sympathie ics 'bga.,
que vou.-s avez bien voCulit m'adrf-;-
ser, Je tacherai de m'en mun-
trer digne. en appo:-r:., dlans
1'exercicf dile rnce attribiri'otns at
d6faut d'ine vaste conrai.-.sanci
juridique, une contscience hon 1-t6
qui, fnyant les routes toirt'::. .',
recherchera toujours pon: !.t ,rn.
der la vraie I'.: Ir:r. 'r: I. ::1:
I'E( uiit ,


"'l s.- lr '.n ': *' a'*1 .
mlagi' tr a't (tcm i i~ -:,e i, -
J',t : :l i. im- f.l kf CO; I4. < I



troi!t e. i ("t'; .: I"icf r n1it'l'; i .' I t, -n.
I, '. i v c r *r:- IL ):.




Exct lt ic' lrincelsi'n r' *. :. .u .
rliar' l ta KRp ib.lUt n .. ,I .




ane .- d .g t i, t', c r ,.- mi- Ii-,



r p i .'. Vu I c ..re i, ',t: l : ir ,.-

APr t en di n. r il li i A itlk- : :ii a
tt' Lni.-mntme daU.41 2,1 ,t L.,
Corps J ucic'aire .i.t .'I1 ". p -
ittr!C',r t.'lt:'. ( Lr i'. i --.:' rt>ra i.- .- i.

I'! -m f' l. n.i 8 i:,'0 -, A, .K r,'.o
th1 dr .I4u-l e dte P'aix i'l at-' -,'m n.
nto.I tst.' .*. ditii' ici t-, p i.tr 'i c" ; ,v

acc di-nitm e impoo-e 1 ,. .ii'; s.c -

pfLimn' p.-i avoir it di fai;. i. ;t. -
tirc ,u' fi, IL.l: C L. i JusL-t iciaib!,,4 e>: t4Lti
0.st imps.sibfl., mits 1'appr-',mt',oal
do -,'iL Chef hir.rarchiqnc.
Au4-il Mes.si r,' :sr i.:.- )i .,tr,'rts,
Jtugr ni1 Pais officit 4, P:) ice:
Judiciaire, AuxiIastire'. il: Cmni.r-
sair com m,, ji. ", -ns dce Ie d.ic,: -v ',.\.)-, t
sy tilthii r, ct :v.itit afi clarc-, ,.-
t itS Lit' m tS L'sijl nfm )i !Jilt,.',i ( .'i. -
tout 1L, grand sid. c l iLi' otr,
j'accnlmplirai ine thiche .sa;is di-
faillance quarid il s'agira e :a ,i t-
rherche et cie la repression .tI'., dcl-
hits. JO r't'Rpectt-rai lv r i' ,.!d
ehacun en particuicr en fiis.axrit


respccter Ia Loi eile-m.mn -n-
chant qu'nt e saineC tL (eCluit.li. d.-
tribution de la Ju-.tice, est Iuns i de.,
conditions C.Sk.nti'lles A I'ordr.- .i-
cial a I'voolution dl'un p-uple.

a-


F SAVOY"

CAFE-RESTAURt


Demandez a vas at
ils vous confirmeror


ANT


42000 detlista convienent que 6. Magn6sie est Ie plus
f" e mayan de combattre les daogertux acides de Io
ulc., qui tou$ ta care dentoirs. PHILLIPS MAGNE-
$1E PAT DENTIFRICE contient plus de 75% du vroi
PILLIPS LAIT DE MAGNESIE.


A Profitilble


j'is available
to a IF ti* h" A 'nt tryi who
Clrn booLt pl4ft. on Colh telpn.
in, Tsilcrad to Mmsluff Sulit
gh' ; t rl E"' indr WOfltk>n.
h iho lto Suit Ltntihe of A 1
nrstair i L ain 10 "r-JAds-* ppinutt4
ant* other tfed twppfr.
A. WAflR 4 6 FORSTER SQUARE
j80 NO. IIM8. IRA0PO9O, (NGLAND


Mt 5euu: ERNST LUDPP.


nis et
nt que


nul part a Port-au-Prince
on peut mieux ranger et
appr6cier les bonnes con-
. ommations qu'au c SA-
VOY*, situ6 au Champ-
de-Mars.
1fluii --nm f ...-- 11 [I iiir


v* *al .^m*wm. im ** 4* ~040 *


---


I


- ---- -- --- ; -- -- - -


c LE NOUVELLISTE j


PAGE 5




Ji~~~P'Xq~~Pt6.r--;t:ttn::e. pi-r't pt:Uo4-."i. ... ..... .
. ,. .. .


't LE NOUVELLISI .m -


PAGE 6


PENSEI


,.Les difficult sont faites pour
exciter et non pour d6courager.
L'esprit human dolt se fort:tier
dans la lutte.
CHONNING.

*
La veritable amitie ne-st qu'ui n
mutual changee de concessions et
de sacriflees.
Erm'- t AVBER*I


PROPOS E l [ FII DIIYER8

(Suite)

SUNE SOUSCRIPTION EN FA
VEUR DE L'A. S.C.

Une souscriptiJon..a.-&t6 t ove-rt,
au Cap, par Ie Comite de direc-
tion de I'A. S. C.o donft i produit
servira A I'amenagement d P St. Victor et i 1'achat de materiel
sportif et d'dquipement.

LE PARC VINCENT

Les travaux de cana".l" t n u |
Parc Vinc-nti o t tL achevr.' co
joulrs-ci. Le drainag!e irti is ipr S
les I n:;' .,r- I)D .:..:h1. Lt Coicoan
fonctionne, rapport l..'- Lan or-
nes, de faqon satisfaisanoe.

CHOSE CO.'tMrUNAJ E





chim I


ch P5[,, : .i; 0 1 (tf
A. i .i. A--w :. ,-,

mon t t.. 1- .ah:t Nsmi,


LA SITUATION EN ESPA.tNE

La bai iilc dc i'E bre la pl !' :,T
gune. I phus singlanR e rde a gui ;la

6 sumaJn.: -en'b s calnm,:l ma
1nrant. L's g u{Oi ilernement -i'. a '

iti :t I.)- :;. '. -< pr i itfia >'r2 -

i'Y ','e, L[,. troupe. dt Fs.;1',.: -'.^
p5as p du (ogr g m.' ',
tranchecs tei ctnin ri-- a rartlr ir
de leuar r 'in y
tes.
LeC c ,
rien- ta +.* .. : .-i e-- ;i tlres
front..

MR. CHARLES MOTHEIRSIL,
EST NOMME JI-GE DI PAIX .
LA (CHOIX-DES- BOLr.t ETS
("C'st avuec plaksir qu,: no': a\n,
uppris ia noriminattion dU> :at;e a-
mi Charled Motheri. ;an:holt a-
gistrat C n;-,r,, um ...1 de la C'rL.-des-
Bouquets, come Juge de Paix
dans cette mome commune. Nou1s
publions, autre part, le discourse
qu'iI i.-r a.;.,ca le 9 Septembre ecoiu-
-_nr- Tribunal Civil tde Port-au-
Prince lo,'s de sa prestation de ser-
ment.



ECOLE MODERNE DEI)
STENO- DACTY LOG R APHII E

Mmne. Maurice Barrau, Directrice.

Rue Capois, No, 75

La plus import t et la p1lus


frtqutentoe, la seuls domnant un
enseignement rationnel, pratique
et rapid.
Course de stcnographie franqai-
se, Cours do dactylozrraphie, Cours
de comptab-.it3 Cous d'iangla
Course de stino arigl i-s.
Leas 1bves qui s'inscrlront pen-
dant Ie mois de Septentbir, r'mr-
ront beneficier de gx.ivid avanta.
ges.
("ours de "'ii et (do pinutlme.
Tr.vaux Je peiWlure sur comman-
de: TableaaV axseignes, coun.ils,
etc.-- Con :'i: avantigeusis.


PETITES

NOUVELLES

Lundi de la semaine derniere,
informed sLe Courriet, de 'Atibo-
nite, des voleurs ont p4fietr4 A
I'Hotel de Ville des Gonaives avec
I'espoir, peut-etre, de fair main
basee sur la caisse. Un hazard est
venue, henreusement. conitrrier
leur project et ils prirent .a faite.

On croit que la mason GeXe Wic-
ner ouvrira bientt oune suecursa-
le aux' Gonaives ponr I;achat du ca-
f&
5*
Les travaux de reparativn de la
Cath6drale des Gonaives ont co-rr
menc& depais lundi.

Au course d'une bagarrn qui rqit
a pricess S.adtes e...eTch.ues. --12-
individus ont et' tues, don't 8 tche-
quet et 4 sudtteo

Pour maint-i'" i'ordree 'e G ,,-
ver;-e- i:.:' a dci-rete. hier sor, 1'>-
tat do sigt'e,

i'-,s rneurts extraordimXirf- p iP-
seo par le Gouvc\rnemet de Pru-
gne nt c.u pour effect cio provo
r l~ ruur des nagciation
i-.;ui p, uri .uivaint entr:i Prague
i !i p"irri de 1 S .dBt0.t

C"x-ci -.o;. d. mn'ui l i" rapp Iol

I .'-s-i e a a a St
rs ie. On crunt qi.ue rf'es-n t 1-
pose 5 acctder A ilurs exigences.
mais a, cotldition que Iro- com-
-,iet s.iit reabli.

1/n purL', ;ih pan mi.:?r:ru, e-
r' c n--tr'i: m-i: p n"ti a n 1nn ro
;' e.;; "? -*t' n rt, lascI .). f,' cim ,tie-
re aux f ir'L' ca ,h; B-aurk -uy'- epo-


Dans lc rgi a de 'Artoibonite
5s piLt ies o t ( i- tries abo"n. t c-.
eOus .>iur> d(r.u)r-.-- (.- Cqi a faith
la ioi.e flaV.uiAS. Au-.i, leS
grains de mil em-ii; (nt i. 5.nilkns
labours. De 1l une haus-U :' cet-
te denrt,-
5 *
En province chc -.- Pi-
>ot cn nileicnt .a iir de i'n favour
,et dc i> A a'..)i (s i:, ". i
t -.G p:r [ e fl- .-s i \ -'.,' *:- l.I+


S Une I fte theatrai.- aura
- t .iiot lit u auix Gonaivx- |. e; re-
A-'ptiions s'activent de plus e0 plus
.- .. i:h..- p rt: directio't de Mir

f-* t .,. .
l.'- grande reunion .des B-..--
ciis i Nord e ,t projT 0j uotr Ie
13 ,u cauran.t a Te'rrier-R us':. Au
cou.t'rs de t(tie seance, 5;3 fl"sH-
res importantes, toucha'iz a 'or-
ganisation de ce beau r etment-
po2i>r:Ont 1r>0 prices
.,


LeP travaux t- constr.
la Chapelte de La Chariti -
se poursuivnt, aux Caye:.
vermnnt -


, de
V. P.
a-z' }-


Le ChanclJier litler a ,~lau en
Automobile ce martin A 11 heu-
s 410 pour sa r.,tr,i't dansI
Sales Alpes bavaroises. Une fo.lsi im-
mense et e thousiaste occupait les
rues oh devait pasMser sa vt(.iure.
11 a &et longuement appla: ii.

A 'occasion du premier nive-r-
saire de la fondatimn du Club de
Port de Paix, Mr. Colbert Saint
Cyr, prononga eI samedi 20 Aofit
j.-onui un, ekgant discourse suiv'i
d'un bal qui dura touted la nuit.
Compliments.
a
A la Station HH2S, l'Eoie Su-
perieure de Commerce de Por -.au
Prince donnera son second concert-
ce soir A sept heures precises --
Amateurs de musique cla.,iqu.,:-, so-
yez aux 4coulei.

La recolte de eaft6 announcee bril-
lunte dans Ie Nord' Ouest. Dans les
regions de Saint-Louis du Na(d su:r-
tout les sp6culateurs soot en plei-
ne activity.


Grace


i 11


Agence du Cap-Haitien


Service de luxe rapide entre Cap-
IIaitien et New-York.
-D4parts riguiiers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis A 4 heures
P. M et arrive e.s A New-York les
Lundis pnatin,

PROCHAINS DEPARTS DU
CAP-HAITIEN


SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA


15 Septembre
22 Septembre
29 Septembre


T PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitien-New-York,
Iere Classe:

Cabines extirieures,
minimum ........ $ 135.00
Cabinets interieures,
minimum ...... $ 95.00

Four tous autres renseignemei.ts,
s'adresser a:


H. C(.ANCIULLI


Agents,
Cap-Hailien


P


& Co.


hone 201


ibraier e

La Libralrit la


(Maison de


Nouvi

mieux assortle '

Conflance)


Adolf Hitler: Ma doctrine........ ........................
Emill Ludig: Roosevelt ......... ................. ,
Emile Ludig: Hindenburg........................... ...
Ren6 Benjamin: Charles Maurras .......... ..............
Ren& Benjamin: Chronique d'un tempa trouble ......
Rena Benjamin: Moliere ............ .........,...
Edouard Schur : L'Evolution divine ..................
Geo London: manon L'E.croc (Chroniques judiclairesa). : s
Morand: Isabau de Baviere..................... ...:
Claude Aragonn;s: Marie d'Agoult ..........................
Clerget: La France dans le Monde .......................
Gorki: Tempete sur la ville .............. ..................
Robert Raynaud: Le Roman de Cuba ...................


Mauriac: L'Honme et e Pch............................
MIauriic: Plcngt s .......................................... .
Thibbar ut: En lisant Leon Blum ...............................
Champsaur: La Faute des Rose. ........ ...........,..... .
Boucard: Les Secre:s du G. Q. G..........................
Boucard: Les Dessoi. de 1'espi nnage anglais ........
Boucard: Les Dessours des archives seerete.. ........... I
Morand: Apprendre a se reposer .................... .... ..
Mauro;-: La jeunesse devant niore temps .............. .i
Maurois: an Monarchie anglaise de Victoria i Georges VI.
Pierre L'Ermite: Avons-nous be-oin tde Dieu.. ..........
Humbert: De MIercur Pluton...............
E. Legrand: Styli.ttiue: francai ...........................
1-nault: C'nrnent avoir fille ou ron .............
EKdruard Schure : Pr6curseurs- et revolted ................
EdroIurd Schurt Sanctuairef d'Orient .......... ......
.. .. .... ..... .... ....... ws* Ean ,, ...


.19:


ATTENTION:


DISPOSITIF DU JUGEMENT
DE DIVORCE CONTRADICTOI-
REMENT RENDU ENTIRE LE
SIEUR ALEXANDRE NELVtI
WILLY DIT DESVALLONS ET
LA DAME. SON EPOUSE,
NEE MARIE SANON

Par cos motif., Ie Tribunal, a-
prb oxamen. admet Ie divorce du
sieur Luis Alexandre Nelvil Wil-
,, nutre son spouse. Ia dame 'LE:
Marie Sanon; autorise en cons,:-
q1.v;.:- ie demnandeur, les forma-
litis pr(alablement r e m p :..
A .so prePsentetr par devant 'Of-
icier de !'Eiat civil de Saint
Marc ;,o'r Ie fire prononcer; c't
i.ue, ri; i'rticle 6 de d la 101 du
ri 1902i, i-n straitt du jugenerLt
qui adirnt le divorce. ainsi qu'uin
extrait de 6acte de 'iss'oLti n c
marriage st-ron: inserts dans 'urn
des journaux quotidiens de Ia Ca-
pitate ia p-ine de tous dommages
intcrets env'er les tiers, s'il y 6-
chet, -.-.;. ,e jes dc pens aux ter. ;
mes de i'atirce 138 du Code t
pr.ic(i'i.;": civiu:,. vu qu'il s'agit de
proce'- r: jointst.
I)Don: ;us Tertuliien Pauyo.
D)oyen. :; prTsence de Monseur
_Mich-. F -ore Substitut du Cornm
missairmi du Gouvernement, a'vec
assistancee dei Monsieur Gaston
Manager, comimis Greffier du si-
ge, en audie-ice publique du jeudi
cinq Mai 19,3, etc., etc.
Extrait de iActe de dissolution
du marlage
Sur quoi. Nous, Lofice D. An-
gustin. Of ficier de ]Etat Civil de
Saint Marc, vu I'expedition du ju-
gement sus Ononc6. la signification
d!icelui et la summation A la cito-
yenne Marie Sanon, lesquels da-
ment enregisirs, la dite citoyenne
Marie Sanon, n'ayant point compa-
ru ni personnel pour elle et pour le
profit, prociedant en execution du
Sdit jugement, en vertu de 'article
246 du Code civil d'Haiti et en ver-
tu des pouvoirs A nous conf6r&s, a-
Svons prononce que le mariage sunb-
siatant entire le sieur Louis Ale-
xandre Nelvil Willy et la citoyen-
ne Marie Sanon est dissous par le
divorce.
Dont acte fait en notre Bureau
en presence des citoyens Moliere
Saint Fort, commis n6gociant et
Louis Augustin, mmnnieien, t.-
moins choisis et appeals par le corn
parant et aprib lecture avotIs si-
gn4 le present acte avec le compa-,
rant, les tEmoin.s et son avocat.
Ainsi sign aux r4gistres Nelvi!
Willy, Moli&re St. Fort, Louis Au-


,.A ATTENTION!


/ineenBt Crid.


72


All


'U


Re


icrit ,darrnver de New-York :tvec u g Randd stock il't
:.r t s e 1t'Q I EtTe. p. ur co(tume 1 n 'hommes et ent
to l a chern:se, t:ir- pouWr toen' ie ca rdes, tilet iA drap
blanc k.t cru. .ervietstt de Lain. couvertureu de lits.-.
et chau. cuir !.')-yr hommes, cr:I\unt-s. valise A mains pour dames.
Grand asso-rtimen ie chaenaux paiile et feutre pour homnm


dame.' et enfant:t.
('herr;i,:-,s pr..or honmme.:
ct,".-


,t oarconnets, chemisettes tricoIt;,


-- ---
".'zu


NI



Roil




At4~


Tta




X:IMA
I1P
s eu

NAYI
pit
blo
:;
si I p -I

$:: eM
54 II

t g0


iAde

'9t
Alo



hi



854
,It


a

:44'



'11






5-5


Faits une vist


Etc I' U Ll id




72, Rue di .Wlagasin de l'Elat, 72

Vous serez satisfait du Prix, de la quality et de 1i
cueil qui vous attend. -ii


VINCENT C(REID)i

72. Rue Magasin de F'Etat


VW -PP~


pIAN GEAISON






gustin et Justin J. Kinal, etc.
Pour expedition conform
Collationn6
Signed: Leonce AUGUSTIN.
Pour copies conform:

Justin J. KENOL, Av.


ECOLE SPECta S *a
STENO-DPA1 YLOGRAR
Reconnue d'Utilit O pi
Angle Rues- du Centre-et
Thlrpron 2824
SPort-au-Prine ::
STENO
COMPTABILITE9 ::.:
Le seul 6tabliemnent JW*
Port-au-Prince oiT les press|
techniques sont igourt
appliqueoes, :
Une reduction a tW faitae.
rif general des course. .
compete de la rart-. do an
Denu~nadr P.ippectus.
.56,'; .


............ ~ ~ ~ llj





irP ~IVMW~'lr~'L~CC**ICJJ~*~~*YI~PIP~P+j~ ~I'~~~--- -- ~


..


I


''
:1


i i
:i


: I
I
; ;ij
: :
:


'Etat