<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03438
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 10, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03438

Full Text
- ------ --------------------- ----


k


IERNIST G. CUAUYET


FRED. DUVIGNEAUD


C Dfwot


QUOTIDIEN EONDE EN 1896


4sme. ANNEE PORT-AU-PRINCE. HAITI SAMEDI 10 SEPTEIMBRE 1938 No. 20.062
:,I


- 0poo.p


LA SESSION
m -- mu 1 aIAlsWV


DISCOURS DU DEPUTE EDOUARD PIOUt
PRESIDENT DE LA CHAMBRE

(Voir le No d'hier)

(suite et fin)


NOS ECOLES


E
re
ni
g
m

M,


C'et un beau rve de croire i> la SE ET NOUVELLE.- qu 'a:.U i P
Shlmibre, lorsque la nuit nonu en- et saluera avec joic le peul P h:a ]
vironne. Nous avons cru et ncup. tiens.
emyons A la lumiere. Nous mar- Forts de notre ardente convi- C
cherons vers elle... tion. Messieurs, nous p.uvons -.n- r
S instruction Pubqe ragnif- clure avec lminent Directin i t
quement d4velopp'e dans tous les zl'Action Rtadeale, et dire c..n,
milieu sous la haute initiative couvernement et le dynamisme entire et .sans arret. Elie do- ".
&a&r6 du distingu6 et competent poturuivi rigoureusement. ,'"- r
Seer6taire d'Etat de 1'Instructon giquemenlt. sans faiblesse, d.p '
ftblique,. Notre cher coIl.igu came resolu et la convict' ."- d
ami Dumarsais Estim&. RePstau- mre d'-re a .tiie sd aup ere m.- rn
ration et consolidation de nrtre rme pi le sacrifice de certa ins r- I t
Garde d'Hlaiti sur des bases s;;s.i- I,'ts particuliers Ct 1di, :.. I
des et nouvelles, qui fassent d'elie s'ieso-d'ailleu c, n t... t .
la force du droit et de la Justice (rest dailleurs daons 1n .- l
pour que l'ordre soit respect dan.s prit q'ule ous.e- svo ne-r:. .
a socite civil, pour que nil fos- menat agi e Pr6sident Vnc.: -'
a& ne se creuse entire cette force ce serat manquer i a n devoir l
it cette societA que la Garde a mis- nous ne venions nu rapport e t&- i
sion de dffendre contre touted, les moighage de notre appui li plus d
d6loyales tentative, d'oh qu'elw e large pour consider et fortifier d
pulssent venir... Entreprise des encore son energique actlionm,
Tranux Publics A la vaste enver- Oui, Messieurs, et cheers CUe-
ta, ayant pour substructure a sa besogne magnifique ,
technique moderne et le bien tre le salut d nepperet s g atffiron pr en
de notre collectivite dans une saline tee salut de nos gnrations p;reen- I
comprehension des entrepreneurs tes et futures. Haiti doit odrtirt lo c
an vue de I'aide effective qu'is doi- la mis4ire; it les tat Elle do Vi. ti
vent loyalement prater au Goaver- ter routes lies ornieres du p.P p
mient pour apaiser le problame nauvais. Elle doit ouvrir sos po- r
goissant du chomage et l e la tea i la technique merveilleus?, au
mlsgre.. Surproduction de nos ter capital bienfaisant, a. la science
res fere.,, Surroduetion esrit no fconde et A ses utiles tranifor-
res frtiles aie 1 s *riA nt mations,- et se depouilffr des
paysans laborieux, sans ide d'au .tion,- et se depoll, de
Slsans W dau- vicilles routines et des vieux p:--
cun socialisme d'Etat ou d'aucun d
collectivisme -sterilisant, au ;Jrofit jug doit p., Messieurs. v
d1 e .' 11 Pne dolt plus, Messieurs, v a-
tie quetques rares privilIgie........voir des tours d'iv,oire, qui d v'en-
Tout deja es]t..n merveilleuse ges- pt- b,
station et doit preparer les w'iu- draient peut-&tre de ver`'abler,
d notre Haiti dmdeain, miI tours d'UGOLIN, ouz r&gner.icnt
re, phl difgn, voIuant dan la a dtresse infinie des ames et iin
re, p dans n o grouant dan- l desperance. Gardons sos -os ,
xDes br u or pieds uLne terre ferme. Reserson;-
Des bruits de guerre font cer- .
tes trembler les echos du nonde, nous les moyes d'affronter toute
Mais ayons foi dans nos de indes les hypotheses. Ouvrons nos y'-;
ete Bonsflod a1u nba denint i" et nos esprits sur tous les nul-
et ns cells d'un panam- tiples probmes, sociaux, pli-
mue g96urateur d'espoirs, portant ques. eonomiques, si nouveaux et
haut toutes les nobles idWes. Au i pres. qu confrontent note pay
s3 bien vous me permettrez, Mes- si Apres que confrontent notre pa-
lure, de fSaire miens ces tes- et le monde.
uF, d aire miens ces m'As Soyons enfin tout entiers dLI De-
Slumineux d'un beau journal; S Raaq -gous s e i voir attach63s. Auprs de nos ,-
to Radical : ,Nous sommes i.i pulations, faisons-nous les aitdres

Mprti6as dun veritable pact d'a- do cette ceuvre splendid de f'ave-
Smiti6 & base d'entr'aide &,c,'mi- nir, et donnons-leur, en 6ta I'
Wue et militaire avec la Grandc Re- porte-paroles des idtes patrvAt-
Publique Nord Am6ricaine, parsua- ques et hroes dd Gouvere t
S nque no ne pouvons 6echapper du Pr6sident Vincent, donnon,-'eur
on rfluence, sans nous e-xpo- lespectacle rconfortant de t-

Spratiquer une politiquei e union forte et in6branlable p.'u !I
i Btan etent, par cona'l;ue;t de plus grand bien de notre chibro Pa-
Setsoan. Le r6sultat le plus ce- rie haitfenne...
4 de cette politique serait de Dtre hatns sentiments, Mei. n',
aintenir le people haitien doens nous gallons former nos travaux et
tat die misre sotrdide, don't informer le Grand Corps pour qu'il
Ste atendanee s'adjoigne A nous afin de cl->-rer
S e' Ponsable le Gouvernement eonstitutionnellement la presented
tiieh malgr6 les efforts renouve- eson extraordinaire.
d. sonI CHEP pour nousen Ii-
.* Apris avoir r6tabl le Pays .
la SOUWERAINETE DE -
tDROrp, ce sera l'honneur
d* ident Vincent de r6aliser : EMAN
NT cette noiuvelle et ON EMANDE
4u collaboration avec le Un beau bureat plat.- Pour les
c~ natment et le people am6ri-., renseignements, s'adresser as bu-
: -ctn Collaboration FRUCTTEU- reau du journal.

** .. .. .... ^^^'^f*^..****fM~ -*


IA".I DEMOCRATISE LES EFwiETr SURRENANTS DU
.. AD J


CLOTURI DI
, (1 __ .


EXTILIORHINAIRII


On ne rnarche

plus bien si

I'on ne porte

pas des



Sou liers Pillot


"TOUT GUIR"


Nouveau Modles a bon Marchb
S 1.00i BlaiC


ENFANTS:


S 1.9; 5 Noir; Jaunte.
GAR(CONNETS: ? 2.25 N'ir; Jatune.
Blone it Jauiune S 3.00 et 3.50


HOMES:


JTaune Noir S 2.50; 3.00; 1.00
QUI DIT PILOT DIT :
SOLIDITE
ELEGANCE
SUPERIOR TE
EL cela on raison du principe tie la fabrication eTOUT CUIRTi,,
Ces souliers se recrmmandit nu4ssi par leur extreme 'sBON MAl.-
CHI. leur' imporm6shbilitt ct lisolement qu'ils procurtn: aux niecd
centre la chaleur.
Allez en foule chez VICTOR JH. CASSAGNOL, Rue P ivt. ancient
local R. C. A. VICTO.R, en face du Doct.eu Armand. Vnt:s en sor-
tirez touS contents.
... ***.


PRIMAIRES


Du cadre etriqut oiu les reltguait
nc incomprehension profonde, nnos
coles Primaires, sous la vigou.-
)use poussee du Chef actnei de
otre Universit6 vont enfin se e--
ager et s'fpanouir dans un.0- at-
*osphere plus samine.
Admirable example de patrktis.
1e intelligent d'un Homme qu!,
ense a ses devoirs envers P'ave-
ir: Car, il saitj notre Minis t: de
Educatic.n Nationale quel.s -c -v:-
es rend i la Patrie, ['Ec. Pr;_
aire! I1 sait sa ;oupTlesse, Mv ini-
atiue et .so' aptitude A T-rrir.
aan: i.- c ens de l'idcl-i, 's na! S ;it-
Is p .is fri te-T.I !
.\;..-,i. avec i.ne d ci:sini *d)- r "i:

i.- o 1. h -ure.n.- o.s -- e'lt."'
- nI,.it.-.es enie's prinmairew na r-
ald-cit.oil ist Cio VnCt.s ;a 13-
,ar-i-. E timr poiir.2 nit-i =or in- -
re d fr::rest em..*ni ro r,:E., in)
LitL.r:- -'sc.laires, io s ':Ik'v i:e l ,';.
t Io- adapiant aiux ceor::p .-viQ
e- ','- I, m ode n' '"
O(riino ,e rojte instructn.:-. -
,,e Primire doiL retun:r ,: ra7i.-
ur' de notre attention. C'esr. pr
Ecole Primaire, moven- primor-
ial de civilisation, que nous arra-
herons definitivement notre mns. -
e A. sa stagnation centenaihe et
u'il nous serai.possible de ratppro-
her les divers-leirnentsi de nos po-
ulations et d'en rtaliser I'unitt
compatible avee d'irreductiblIs par-
icularismes. De mieme qu'une anm-
)r6voyailtc 4conomie d6veloppe la
roducutno sans pourvoir aux d6-

(Voir suite en Cnime. page)


drez le meilleur fortifiant pour toni-
fier le sang, les nerfs, et gu6rir lo
faiblesse, la fatigue, le surmenage,
'an6mie et la neurosth6nie. Lo
Quintonine est un extrait concentr6
6 base de quinquina, kolao, coca,
gentione et glyc6rophospjtate de
choux. Elle est cinq fois plus active
que I'extrait de qvinquina, d'un
gobt plus agr6able et d'un prix
:r6s modique- Toute.s Pharmacies.
A Port-oauPrince : Docteur V.
Motuhrin,Pharmaocie Soint.Fron
-. -,- -:- ---


i/INCIDENT
AU LYCEE PETION
La commission d'entqule c-hzr-
gte do statue stur l'incideni pro-
duit lors des examens de passage
du Lyeec Pktion, et .)mpusee de
MMI. E. Thezan, Chef de Divison
au Departement de l'Instructiui:
Publique, Maurice Latortue, Di-
t recteur Gen6ral de l'Ea.vseignement
Urban, Samuel Devieux, hspec-
tour d-es Ecoles do Port-au-Prince,
Ption Roy, Secretaire, % remis son
Srapiport qui reste encor,- secret, au
Secretaire d'Etat de "Ins.truction
Publiquc.

I .E QUEEN ELISABETH
( C'est 'e 27 %eptembre prochain
que w~ra i ancd in Ang:-'r-rr 1,'
ni.r. l',Lc-a 'ia pi- lt-hat, :it (fni.r ,
El;si beh.:. d u nm me tn' al .' ,
'e ,Quter M. ary.. ct it' Cr i.'.


l.E CHARANCON DAN:- LL
SLD'OI'E.ST
On '.rnstg;rn' diftficicn-f.iit l'i--
tendtie et ia gravity des ioegftl-
qu'occasionne ie charanqou mexi-
cain. Dans les regions du Sud-
Ouest, toutes les cotomlerIes out
att detruites par le terrihbit inSec-
te.- Ce qui reprtsente unt ; ,rtc
de 200.000 dollars, chiffra miri-
mum auquel-on Tvalue la r ,"o- dv
cotton dans ces regions. Ce mapque
A gagner n'est que partie'.cmenr
compens6 par la figue-banane iTit
la culture connait de plus on plu-s
la favour des planters de Jacmet.
En tout cas, i1 serait d6idrable
qu'une offensive d'enverguir; soit


dtclench6e centre Ie charanmon
don't on a pu avoir raikon dans
certain centres agricolesa i.t'ure-
mer. Cet effort, pour diffict.l, qu'il
puisse paraitre, nefst certainomenrt
pas au-dessus des pos.sibitk.s de
nos technicians.

MARRIAGE ROMANTIQUE
Daniel George Dodge 1, fils du
c6lbbre constructeur d'antmiobile,
a epous6 le mois dernier.- Larine
Mac Donald demoiselle 1~1 :"q'lho-
ne, qui gagnait 15 dollaiii dai,. I'u-
sine Dodge. Quinze .iour a-pre-,
Daniel George Dodge, n-:.-t r.ait .-
suites cd'n accident, et .,a 0,'
\'ttlVe heniite trOcris c t .:.', ~. to
nmil'io de friner,-

I'N BEAU GESTE
N L.-, irotions a;VtC i'tii-r i.. gL.S-
T,- 1 | M r. Em ilc: Paiuiltr.. ,F -
S-e r ,t u .ycee St,:"', inr .*! t,
St. .Mr11 l i f i-.'nt h :
'.Slo. '-'' N a;tion al;" d un'!'u ] 'F-:' ]li'M ,s -
tan1 t on !ri fai .ant D! .I.. ipir">-
m e .sig'J' fe( u 1,.' l. \ : I 'il',i. .-
.3 ,c-.M i.-ir.n c i co '.fer;i t ':,' .:-
Preident do la 11 epRopiul k,. frain-
ig'aise, au Pr6sident Nissage Sa-
get., la Croix de Grandl OLct:r de
la Legion d'Honneur. Lt Dipl6me"
date du 11 janvier 1874.

LE GENERAL VUILLEMAIN
EN ALLEMAGNE
L'avion qui conduisit Fi Leipzig
le Gen6ralissime de ['Air franquis
fut pilot& par les vainqueur- alle-
mands de I'Atlantique: Henke et
Moreau. Avant de monter dans
l'appareil, le General Vuillemain re,
mit aux deux aviateurs, l'inignoE
de pilot de I'arm6e franqaiste.
NAISSANCE
Notre sympathique ami le Pas-
teur Rent Gilles et Ma:dam" ont eli
la joie de faiter la nai.R1.a C., a i Pcrt-
de-Paix tdIo :iir trei.i.tno nre pre-
n(-tImmL', Rcnec.
No:; m 'ileur, vcux de ..i.t :Iu
1hb6 ct no~ con;p1iment.- yu i:pot.'ni
Gililes.


IAPOIODINE (B.A
Preparation iodo-organique con-
tenant 41 0u.o d'iode c;)nstituant
une medication iodtoe 'tiv- .sans
les inconvnients des iudir. :ilcu-
lins.
Arterin-sclerose, hypertcn on-
art erielt., maladiit dou carnr -At des
vniSseaaxU affec'ti hn, res.pi".t.I. '.. ',
syphilis, Ivmphiatti.sme. vin,, et
hypot hyroid i'.
(:OMlIIl.MES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prince.


Une excellent recette
Pour fire sol-meme un bon vin
fortifiant, rien n'est plus facile:
Achetez chez votre pharmacies un
flocon de Qnintonine, que vous
verserez dans on litre de vin de
table, lnstantan'ment, yous obtien-


PROPOS ET FAITS DIVERS


.k 1.75 Jaune; .Noir.


*L~.





i


Noir 3.00




'. ..;. "" .. "- --.--- --



CENTIEME TRAVERSEE DE "NORMANDIE"
:.. don
nr Jniles VERAN nre


(Extrait dxi Buletin de Wh Cie Gle. Transatlantiae)


Le S13 Juillet. NORMANDIEs
a quitt6 New-York pour sa centi'- t
me traverse de I'Atlantiq.w. C'eot
du 29 Mai au 2 Join 1935 qi'! qc-
comnplit son premier voyage. :a.
gnant le Ruban Bleu, qu'i! a Lages
par la suite, et recevant l':nou bla-
ble accueil de quelque c--it i;il!
. Newyorkais qui l'acclan,'reuL',
Depuis, tNOR.1ANTD[I a p;r-
couru 330.000 miles, ce ac. a -', i -
sente plus de quinze foiu I-- ,suir deI
la terre, iA 28 ncauds 2S -- nvny."n-
ne. Le beau paquebot. p'e-'.t ,
ces trois ann-es, a passi:- ., Yur-
A la mer, so depimicntr .
de 52 km. i I'heure, s ar'..4 i:
incident, -;iL": ;Iau u h, .'
de ser"ice-. s in ,< ';i ... -.'n
route nimem' f.ar p.
ternpetes d'hiver, qui r ,; .
les plus gor> ie Sn F-r' ri ..
que p ,g r- '. ".* -.:-
taient riet.r
S Pe~id[.. CEn ;.. >8 A1 |
MANDIE. trr-pr-,'. .'
passi" .rsM ri",u Gm _
ttur.s de c1- r ", '. '-. .' -
que.

.NOJ-MAN iE .: : .
kg' ed- vIianI -
12 .,., f) te:e i ..' "

re., .. -
k gs ,e J ,'-..:i. > m 1 1 .. "

kg0s d fa-n, -f .'..
mauchand.- : -'. i .'


Mai> n : : 'u ;C.: -
'e O n id"' :, I -
bru do bout,-:-".- -. ,.' *
60.0 0 dA ,:t.. iL, ;. .,. ,-:
imoun e:.ix 7C.( i .I .2'.

ii faut .ih;.,.',tr :ti... 6 "(_ii i "jr ..- ,i.
;cin, (d'equ i-,.y : 12(.1"0 N ',.'.. ..


-I--


minerales et 740.000 de binr ow.. de
limonade.
Nous ne serious pas Fria. t.i si,
en face de la quantity, nu,:; e
montrions la.-qualite. Un se-iice
impeccable, uine cuisine parfait et
le luxe de sn decoration a.surEnt
en effet A YXORMANDIE:- la u-
primatic dans cette r perpitucll"
iataille pacifique qui se livrc ientre
companies rivale.. sur I'Oce in A-
tiantique.
La quaLit6 s'applique a.us.si aux
I-,assagers de iNORMANDIE-,
iont tant t tant sont :64~brr.s e-
.' tA:' ; ""i: 're "


-L.T grand-:s vwde:lte- do c nc-nn:tI
tr f 'i" ,i !l'cra : <,. ,NORM.!AN-
' GE e rf.",:,:' h (1.1 mn dre, Do'-
..:,is I-'air'banks >r. n'a-t-ii nas trci. -
heures aV'int s Newyork.: ap-
l iauudi Lon '0mni de -on fi 3 1'-r.-.nte "
;i, L'r. cn e ;: r'errni re mni-r' !:r :-
*...; I. Darrit .:i& X a t.:i ',Ti:rr r
m.'::d.Ia e .o:: L1t-rrnier ih n. Ah a-
C.. .:{.fianc-e-. Et re; srnt ]arm:
,... r:.. ;. er.-": ,'e-r;ina d G .-i.et.
m'. N.a, Marlent:- Di tr'nc,
i -t. I :., K.: 'v Franci-, C:t'.'-ette
\ .I :; ,i,'i C' rrir:1. Ch:ir-
.- j;.. '*:r. !'at P a', r-i"':. -,' r.r
.:' n -.A 'i 'ni Johnny
.- '- A aii a. 'an Di- ,
:. M'. iartha Egg -.
A -. .' ', PickfordJ,
.,,:.. .* r .' Pauf F, ,ni, (

.. ;: ,.:'-. t:a-:t tr: et m usi-
S- ; T :k Pin larn-,, fi-
,.;p]. ,iurice Chevalier,
:. [: F: ce. Noel Cow'a.

I, P.I Jn Hyic I i .'Tan Kie-
i.;ln, Tlo'' .an .;:, KI,.is:',v'tkt. 1VV.
;.l h:-an. ,-. -: Uqi roulte la trou
Me:r t:, Op)era N-'w-

Si s i re)


Part of the

rhythm of action

the pause

that refres hes


Itaort-sau.-rice Haiti
nsASfgRlE PDE LA COURONNE, S.A


tez
vi&
tin
&dE
re
pli


. U NOUVELLISTE -------p f------


NUwe .ien portant vou* viciIli-
. Pour diminuer la fatigue,
ic le vieillissement de vaos orfa-
s, de temps en temps d sinfec-
votre intettin, vidangez votre
icule biliaire, en pregnant le ma-
& jean I A.2 cuiller&es h cafe
RNTEROBYL. Faites voire cui-
d'Entirobyl el vous res-terez
is longtemps jeune.


Jeun.e ille mue e son dipl&-
me de fin d'Etudes Secondatire
(lUre et 2mrne parties). donne Le
leonas particulikres aux 61&ves en
retard ou qui ont echou6 aux der.
niers examens.
Pour les conditions, s'adresser
au Journal, phone 2232.


......^ -;----- .... ,


















LA PHARMAC.I(1E (A-STERA VOL'S RESEIGNE:
NERVO, ITITH1NE


L : ; r ,. *--_ ,. .. L',.I.: k lL d' oI 3 .000.000
-* -: : ., *Lt Port-au-Prin-
cc1 .^ 1 .:' A .* .11 A- LS:E QUALITES FOR-
MII._\l}LLS --

IJ E ,L(O Lf' :,:. .. .-
i'E .TF 1! 1 *. ., L U : .". .i ,'l p;le.-





ac:.n :e PENT}.iT }i. -- *.- L' LTATS SVRPRE.
fa Sc', EKT: I :.. :.*:c .-- 1E LTATS S'RPRE-

1a Nm i VOC3S'.: 1'" <- >:". i -. .t L .;., .&.. ..... .x"-;, A rc t Ie pro-
agre'L:;v .1. r, ; -. :,, -. ...' .-. :, (- r'- .' 'mL.' f. S EluS I joNE ne



,qic 1,r e V I- -

La. NlEVuCITiNE. '-.t ,TIANE:
DEUX Fu E :.. .- Tr:.i .'.:- IROP. p rium "Airange Fet
] L" I.; IT '









nandfIri.e. Le f<.t0]i ccant Li cmntenLnx r Jo druble des products
Lrm er!u: iiit. < \'. rit ; .- NC tAL QL. ]A e flacon es t
iii >V CA F. V ON, n '. r. i-. l. [ 'r a it :t. ; ,t..1-1i.: e ::.b mpr e nt e G. 5.
AMPO1.TLES Li i'r Cit- 12 anp )..ivYe M' ven partout
Indication L :., N h-i i' .s, i inti L s For-
lose, C uisanc:. Addni e. ( -igi S'i rm rt' Lu.wr'" t.-, u C. jeure




qCe qiui -., :;t r. .- I-i .r n In N I VuCl-

TH,_INE .c Y'r ,: I .
La NLERVOCqlTI" E .... T










DE'X ARMES l- Tr IROP. nnarfum orange etire
MPO LESn ea t.e dn 12 aIp-'.e< hana e. vend partout


peelose, Ctre essane e,, Ae'ni'ee.,. : e e,:alpgi S S,.rm:.. f lt .,,e.w'mJDe.at, c.e.


LA BANQUE ROYALE
DU CANADA
P 6jUS DE TO7 OUCCURSALt AU CANADA Trr ANS 30 AUTE1% S PAf


Grand'Rude No.
de la Post.


ElNe vient de recevoir ..j
Steamer let artleh::b
Jolles Cartes Postales
Pardessus pour Ho0m1in0
costumes pour gar '
Bretelles
Ceinturons .pour Hoin
Ceinturons pour Dames.
Chemises '
Calegons
Lunettes
RMveit du matin
Crash Superieur pour H
Drills Supdrieurs ..
Moucboirs de pocho '
'. :. :Jq
Pyjamas
Robes de Chambre :
Casquettes pour hommfes *.:'
Brosses a dents .
Peignes Sup6rieurs
Porte-Feulles pour homa
Houppes
Plumeaux.'
Arrkte Cravates
Chaussettes
Casques 1`
Chemisettes .. ..':%-1
Sacs d'Ecoliers
Jarretelles :
Brosses a Habit
Valises d'Avocat ..,:
Rasoirs de Sflret6 ou Gilq !
CravaLes
Vous trouverez un assorta
Lomplet de chaussures asil
liquidation; et n'oubliezs .a
fameuses pommades NU-NU .i"
LA-EM-STRAIT. Assortim nt
plet d'articles de Cordonnerii:.u


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MASON ROBELI
On trouvera:
Le Brevet simple de Capsi
Le Brevet Sup eur de C .j.
Et le Certificat de fi d'Etu Ubl
cndaires classiques (2merne'1...
Diplbme de Licencii en D i


FAITES ATTENTION
LE BAZAR NATIONAL:: ;

Encore UNE FOIS, 8s'tr li
Ii! d'etre LE PREMIER A o6 .ij
sa Clientele et au Public lea l .:l
tages de NOUVEAUX PRIX11#:
coulant de l'Accord F&M1I
HAITIEN, pour ses rayons d.e..
Parfums les plus en vogP *
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX '.:
CHAMPAGNES -
LIQUEURS de la famouse ,..
que .Marie ,3risart. ':
Vous le devez a vous-meiaSw*
V1ISITER nos Rayons. ..




LES DEUX tO

sius pas venut hrl .'rI
Je auSa uarddflMb :iu*
S yons Te ,anvnWW.


tL june liquoriste .IVd
Benjamin? J'ai itd ch iS
soir.
Quelle belle sairn moIf0
j'al passSe et quel chbdMllft C
gen ee type-lAt II vouJ ".rt II
nisette superfine: c'est e46k '
tW en matifbre.
II faut 'encouroger. r i'
vu de pareilli dana deo
fa de Pari. s. ,
Tu es preiw ; tiors n'e
plus. Mais, en somMn* i S a
sorts de liqueurs. II a
le peppermint, la iprwlle.
te uetar, etc. Vols.e e0 Is
possible sa to veux 4O' ..-T-i
befle prW entatIo. de t* boar
it6, eunan toute une geiUk '*
guitt 11 'y connait biA $.
voe pouXr es s ta.
clients. Enfln, pour .
renaeignementa, volis.mtfl g
l'picerle du Centre, V.
main et taut dsnt$, Ce'h
bnIe I pi. Au rV
... p :
i' : ..:, :
..;AL!


LE( ONS PARTICULIERES UNE VISIT-R :'


p- b





.....i.-' t ---q LU NOUVELUASTR E .e*sssgnssa.'q., gp.sna r......B. nnq... qqss. n BAGE -s





DE NOVELS DU MONDE ENTER


| > Repues ce matin par Caible, Radio et Correspondance Aerlenne

| -(STATIONS fRfS. HHUL ete.)


IjW t,0LOYES DES P. T. 'T.
B RSC L'ORDRE DE DE-
E PRES DE LEURS
pOSTES
"A~l- Continuant la s Crie de
adoptees dans I arme.
snvation et la marine, Mon-
r Edouard Daladier ministre
defense a dkerdt& que touVs lA
des communication t&-
ijoniques appartenant a'I gou-
isi ent doivent demeurer prL.
leurs posts CVI les dIfftculOsk.
iela situation internationefle ,t les
j7S critiques actuels,.

PRECAUTIONS DE G(IU RE
i a et6 expliquf que ce sent des
*%wyres tie preafltiorns de gucrie
:gles A celle.( quli ont 6t4 appli-
,M dans l'Armee, la Mar fe et
.fsianosl en correlation avrc la
ise tch6coslovaque et it I poss--
WVitI d'une invasion du territir-c
bnsais par les allemand,.

LESRESERVISTES DE IA MA-
RINE SONT MOBILISES
PARIS.- Monsieur C(s:tr Cam-
pinehi ministry de -l Marire c'c
guerte a signed aujourd,'hui un 1 il-
fet appelant sous les dr.m.au.:.
mpjourd'hui le; reservistes dc ith
Marin,.

IA CONGES SONT ANNULES
Cet appel a suivi de press :n, aiu-
tre ordre ajournant tous IEs per-
mis de congds des officers t c.;,
enRol de la Marine de guerre
franoalae.

LES OFFICERS DE PARIS
Les officers de reserve da Pa.
isont requ un avis officiei c r na-
tin les avisant qu'ils do'vent se
ettre prets pour le service si c'est
i6ceuaire.


LES PRIMES "NES


REPRESENTENT DES CADEAUX DIE


UNE MISE AU POINT DES
MILIEUX OFFICIALS
PARIS.-j- A la suite de!- infor-
mations de press sur des common-
taires sur les dernilres rrve.ures
militaires, le milieux autoric&s cd
aIs Marine precisent que le minis-
tre de la Marine a pris concernant
le rappel des permissionnaires de (
dispositions analogues A cetlles ap-
pliqu6es par les ministers d I l
guerre et de PAir.
Quant au fait de 1'appr Vis on'
nement en vivres et en mu.' ,.
des navires de guerre furent com-
pletes t 60 jours, cette mesu:re
doit Otre considlree come norma-
le i la suite d'une p6riode de ,Jis-
ponibilit&6 come cells des vacan-
ces les navires 6tant re.sts sur
leurs bases depuis le ler j'uiict n-i
raison des permission annt-e!,e:.
HITTER A REJETE Ll.S
PROPOSITIONS TCHEQUEQES
NUREMBERG.- Le charceioi
1}itler a formellement resetn l
terme. du dernier effort d o' g.u-
vernement de Prague pour : U-
tir ia un compromise avec let- .n' -
riteis so.detes.
On rapport qut- 1* Futitr ; ,-
lemand appelle IP. prop_.s i. -u,-
ccelles qui ne sont pas d:"gne%- ,-.
discussions.

HITLER ESSAIE DE VENIR
A BOUT DE LA PATIhNCE
BRITANNIQU E
Les milieu politique:-. et -
matiques de Nuremberg sem n..:.:
avoir dbcouvert le veritable -: ci
chancelier allemand, Ce dernie- ra-
rait d6termind a la suite d'un: '"-,
nee de conferences et de tra .
tions dans les coulisses d-o i Cai-
vention de Nuremberg a '-iii"r A;.
bout de la patience et de :..-
cit6 britanniques.


TILE"

VALEUR REELLE


- Vous serez vraiment -mer'cills......
Aussi n'hiez pas et cvnmmencez dts aujourd'hui A coUletioin-
ner les itiquettcs tdes Produits Nestl6.
Void quclq.c<-unes des r:irnme qui vous sont offertes:
1 verre ..... .. ..................... .. 10 C o-.ponw
1 asiCtte a pain ......... .....-- ....- 35 Coupon
1 assiette ? .upe .................. ........ 50 Coupons
I assiete a de.s it ... ........ ...... ....... 50 Coapon.
1 tasse et sous-tasse...................... ........ ..... 70 C,-. x n.s
1 cr6mier ....................................... ....... 75 Coupjuns
Bientbt vous trouvcrez d'autres eadeaux de plus en plui joli .
Valeur des etiquette dce Produits Nestle :
1 boite de Lait en Pou'.lre,
* certificate jaune ....... ....................... 5 Coupons
1 boite de Lait en Poudre


certificate Bleu ....................... ............ .
1 boite de lait Cmndens6 .............--...
1 boite de lait Condens4 miniature ...........
1 boite de lait Evapor6 ......................
2 Enveloppes de tablottes de Chocolat
No. 601 ou 652.. ................. .............

EnvoyeZ seulement des 6tiquettes completes et en


ts aer &

L. PREETZMAN N-AGGERHOLM


Port-at.Prince, Haiti,


4 -


10 Cou'l:ons
2 Coupns
1 Coupon


1 Cou'pon

bon &tat.-



















I


POUR COUVRIR L'ECHEC DE
LA MEDIATION ANGLAISE II.
SE PEUT QUE HIITLER PROPO-
SE UN PLEBISCITE
NUREMBERG.- Les h:aun of'-
ficiels nazis du Congrb n.;tiona;
socialist ont prcUit qun en de.r-
ni&re analyse le chancelior poutr-
rait propose, et obtenir uu tni-nbi(-
cite en Tchecoslovaquie ia proi,
des troubles inquietants.
ITs affirment pour advance: cc pro
..jet que ce sera une opportunity
que Hitler donnerait a la i ande
Bretagne et une chance tpour :--
ver la face cen presence de 1'-'
chee rdes efforts de la mission
m6diatrice. Ils soulignent 1-7; p; is-.
cite -est une idee d6mocrat'que >.

LE RAPPORT DE HENDERSON
A CHAMBERLAIN EST DECO01:-
RAGEANT ET PESSIMISTE
On croit d'une m'ninre g -. rar-
bI qtue c'est i. la quite d'nn :''pp.)rt
r-cu h, r !c- .sir Mevil'., II.-nler-on
acT.jelehm.a-nt h Nuremberg q.ie le
SPr'remi-r mnir ijstrc britann.iq s't..'
d ri.cr rrntrer ir son hnl..irat ,
-en i Eco.- i: ,:t A c,,:'v,, .ter .:.;:, ls.
mii '- iLn a Cdapita. Lv. .,-
v'- 1 ,. a ii r sl ;: 'i-
n* rp na-z.:r. io. ave, Rit i-;t.- P,
I :-; dec',.oucag'eant, t as.t pes-

'emaQn-i ; "(f guard d:. a T' T -
,ovs aq u:e..

HIENDERSON N'A PU CON.
\VAINCRE RtIBBENTROPl
DE RIEN
Les m:iii'.ux mformn a:.,,':C.:
qt.'a uin dc6jeuner offer hik] .i
Schr z mnrechal Gaoring A N,
ito t rg., Nexiv lendey-'.:: i.-
ibbeant i'o.p .-.a senO t lnIgttic p1 o.- .

.iWl,': < t d,: a'itu.i .tLde .b '(nt Je. '.by,

F, i.g, OfI aice ma l n d :,c l'i

gILtrerre combztt ra .i I'A err, a'..
I74iF.i TYiu ;:t(re in Tch C-co, i) ,i -.


IL SE PEUT QU'E LE CABINET I
XA1NLAIS AVISE DIRECTF-
MTENT HITTER DE SE.S
INTENTIONS
On Ir :t dat i... :',-. nliliou'- g,,I-
vel'inomont1:x.r q11.:, H]- cabinet i'ri-
ta nique .. t S'O.ion dc' lndi itu-'
cliera a mi ,thTfl- a av1iL-r : c,,rk.I
cx.!,K:*r flit'er d4 s> iutd ntion de .,,
G rirnth--Ilruta;g.,,- vu P'attitud:. xl.-
ga.tiv' atpt)t& pjr J, Von RibL'.A-cn-
t rfy;p,
Ii rcst doneric pias que prboab'.t-
q ''tu:re note: soil envouyee directe-c
ment a M. Hitler pour "li renjuvel-
Ier la pfti, ii*)jKL d'une intervanz:c-.
britpnniqxte d.ans tout coinlit en
Europe Centrale.

AVANT MEME LE DISCO.R.S
DE LUNDI
Cette iniiltia'.,i pent etro Mnri -
avant mmrn. i discourse dc IlHitle.r
lundi dans tin effort pour I',r-* pi -
cher de so comny:romettrat dan-. iu-ne
action violent,'t fn pays sudete,
1I est probable a issi que tianldis
'. fidtler p:iri. '- i Nuremb' -
cabinet se tiendra eni session po.' ur
pouvoir 6tre prt aii trute event t.a-
lit,.

LE XYORSHIRE POST DE-
MANDE AU CABINET ANGLAIS,
D'ETRE PLUS COURAGE1[X EN
FACE DE L'AGRESSION
LONDRES.- Le grand orgapne
anglais cYorshira Poat,, qi(i d'or-
dinaire traduit I'opinion de L',, chis-
se moyenne britannique a er.t unm
article retentiisant ,su l Ie:; dernier
6v6nements. Qu.and ,-s tyrans,
conclut le journal ne lausent ;-
chapper aucune occasion d'insuiteor
ceux qui pratique-ifent Ia tnlr, ee
un moment vient of l publ" itrn-
tannique sans distinction di, clahsse
ou de foi comprend les dangers qui.


menacent Ia terre. L'agr;-.':in C st
notre ernnemie et s-i on n''pi)-se
pas le courage et la detL'.r.int ion
i Plagression la paix no vrt. r.i-n
et n"et p.-as durable. Te''c -:.t la
fe:rme conviction de la Xn:ai. etc
elle attend que l.se chefs qu'i!: sl''st
donnee s'y conformentt.

iUN LIEUTENANT DE IiAlN-
LEIN PART POUR
NUREMBERO
PRAGUE.- Monsieur Kr-Li ikcr-
manrn Frank lieutenant de C..anted
Heinlein est part ce mating pour
Nuremberg.

RUNCIMAM A DEJA FAIT SON
RAPPORT A LONDRES'
PRAGUE.,- Lord Runmarn.a .
,emis hiun.li au Iorign'i ri,, lc,
rapport '.u s'.s entr.-tiL'ns ase'u ;'
leader t,,.ii, te H e-inl.,ii. D'.x :r-. ,*
journal con'it.indrait iI phIin du f ,.'.,a-
merit et a-,si 1. project -.- c --
i'or, ;.S qu i serai prt l .et.eltte ,. 1 l;.
mission Runciman dan h-, c;:, ,,in
Ie- '.extes .ura:er. l'T-fI -'.

DES JOL'RNAU'X POIT l\ I:
SONT (TNSU'ELS
DANTZIG.- L;-. A-L t-.r..,.-..',- '-
R*h _;:ses i '. -',.r... : -
rit{>.ir,: .li hi \ ,.- ', r n t -
1 CIx n i Xt'D: 1 hL-
i(S i '> ) .t' ,. .t "z i I ia ; %
to,r1nne poloz itise l c-ri:,, ;.;:
"r i.' 'iT f U t e'; t!.-('' di'.t -' .. r .
Ci- Dain zi' c m. n ";:- F .

LE (61Ome ANNIVERS.\iM 'lD
I.'INV MENTION i)l
('fHARL.S I.E lTil.!i.
SPE.CAND _A- 11 a I;:i .,:
.toiiurd :t a 1 t; r in pr- m r '.i -*
C n naivLi oi- ; i V it a : :.., ... .
-irnIId -.t g id c A 1 .' ,'


,v m t pbr d" l'rg.rir;u f L;. ( .. .
I'l ii.' t Sti m 1', liire 1 875 q'.'
i tlorde"u:.:x un navii e. ob'itlu p i':.'" ;'
franci'o Chkt. l't .' le.' T i .' ;i.'
,.oan e de aL { r n.. .- r, ... .

de M endoza (Br,.in ,.imi. t-..;..;'
C",. j abat'..us ,.rp i- u- d'.w: mr :.-.
atupii'arav i;:r. I'ol r u::: l.;.rs di. ;n -
rivde ul i; i i i- : c l' ,-' aZ',.c


s,''in die1 se revela excellent, L'in-
vention de Charles le Tellier qui
lesait trop d'inttrfts en cause ne
fut pourtant pas applique imm-.
diatement sur une grande 6ehelle.
En 1914, la France ne posa;dait
que 6 navire ftigorifiques, Ce *-
tard fut 'rattrape aprts la guerre
(ii y a 20 arns). DEs le 8 Septem-
bre Ltuit lance au Havre l4a bWlie
I.le bLateau de 15 metres deo .ng
tquiq4, sp)cialement pour 1 trans-
-or't des cdenrees congel6es at qui
I ouvait recevoir 3,000 tonnw.is de
.iaude, aoil. 'equivalent de 12,000



ON DESIRE ACHETER

A DES PRIX TRES ELEVES

Des Timbres-Poste,
en honnes conditions,
comminemoratifs d'avion,
i iilustr6s par dtiffrentes
gravures
Ancienne et nouve!e publications.
S!':':,]n s.,,"' A
Wendell Tynes, Bluff Creek
!...0ii-ana, U. S. A.


IN lION TRAITEMENT CENTRE

Kczenmai Demangeaisons Ti-
ches-D)artre Teigne ou Pias-
tre-et autres maladies de la peau;
On fait len mousser le Savon
it )liiobhrome sur la parties affec-
t'E ,,n prince 1'6cume au bout de
.jcqL;-.4 nmilutes puis on applique
lii Pnmmade A l'Hliobrome.-
1: \'.nte;: Pharmacie Lefranc
t .., '-r. Lalue, en face dit Kios-
,1 .:tal.- Aux Cayes Grand'
I u


Avis Important



NOUS AVONS LE PLAISIR D'AVISER QUE NOUS

AVONS RE(,U CES JOURS CI LES BRIQUES DE NO-

TRE NOUVELLE CUI'SSON QUI SONT DE QUALITY

EXCELLENT. FABRI-UEES D'APRES LES PRIN-

CIPES LES PLUS MODERNES.


NOUS AVONS D)E. F;1i Q.'ER


DE DEUX EPAIS-


SEURS, SAVOR :


5 'CM.


S 8,50


6I ('f .... .. U IU,-

LES DIMENSIONS DE NO; BRIQIUES NE VARIENT


JAMAIS ET NOil.'S [.' GARANTISSONS


POUR


VOEI L'EPAISSEULR EXACTE POUR QUE TOUT

PROPRIETAIRE-OQ TOUT ARCHITECT P UI S S E

FAIRE SES CALCTULS CORRECTS.


M1anufarlture de Briques S. A.


" LA BJUDRY "


- ~ ~ _. a~ d ---


F"-- I


_~ ...~.... ~_. .....~.-~ -I- ----- ----- --- ---- -------------


bu &tAIOAO

- ,~f va / Q~-


DERED
SCREAM

1 1 0







?AGEB


A 5 hewr
K
LA
Mise en
avec Ge
*rel. AlHer
Relen \V
Un drn
aides p
mouvem(
bommes.
Francis.
Entree

Dinmanzch

TR
RUalis.


interprre p.:r.
Walace Beery (Scori,.o)
Jeanne Hartow IAnn,
-Clark Gable (Cr:)
Lewis Stone (.X'w:.T'- o .
John .Miij nCi 'ui m.. ,
Pour 'e ht : : r ..- -
jiur. :a Ju s ie- S;.:: .. -
e.-t ie plus a redoLiter..Ma. ;LL .
rt la p':r e jastic_ i; i: :-
e" e t r':i' s par 1.1 ;'; '.ii ri2.



g6s par le ': c L,_. '. ,; .
un TRit;L.'!. i'1R1 -. P -' -x-
cu''es sar.- r tu'. r id. s-: (I-
fendre. i..' t:. 'iIinmcnse
lent de Be ry '.' r
pernnettr;- .' a ., .r ..: L- '. .
tell irT. i.r:. ':e quI !.' ;.-i-
r(. L ct x s ,rtiserti .e
Tribunal vret
Entrie .. ,. R,. r'.e 2.20.


Entr,: 0 0 R--.'. I 1.


S 'endrE', i h. 15


LA IN')( ItARDI2


S : .- :. ( : ,.'
'-. c G ,. r ..:- :. -.
S e ::.:;l .i nc:-. I .1.;..


i l.' t- r,:, i. nh:,:

n reR .. ..
Enltri 0.60. R, _r '.


lIF'


D)imnanche 1. Septemlbre
Sl.-: in.m tfi,.,i.-.-at t
WONDER HAR
i m i ..-r. .o -,r, .. L ;. Ha-,.
DISTIBFiUTIN
Ai Wol\i. r tAl .Jc&si.
L:a:,,;. iK:iy En-.!,d "-..
1.Y.0 (fjr I res (t l h :i .
I iarry (- ;;c-r. (" C :-
T..rr:;- i 'r: r' Pr


... .


Lundi 12 Sept. a S hrs. 15
l.'n film adorable
LA( AL- DAMES
;iV(- S ulni Simon. .Ja:" i'?:ro
Aurnit, Michfl Simin. R.,ir.. .c:-

Un film pour 1t eun' ;. ',
det i-unes av'cc Ia aiii Id \veOt-
te franca;. Str-me :..n.': .... Un
film poe tiqu., .tn. I n ', :,xt,',e(rf '


Milt


PARAMOUNT


Samedi 10 Sept. 1938 i 8:15 P.M.
Gary Cooper, Helen Hayes dan?
L'ADIEU AU DRAPEAU
Un Film Paramount
...un film qui ne manque pas do
courage, car il vous fait voir toi-
te 1'horrcur, tout le pouvoir denm-
ralisateur de la Guerre, et tout eL
qu'il y a de trouble dan la vie de
tarridre........."i ne montre pas la
Guerre mais toutes lei miisres
physiques et morales qu'elle engen-
dre...
Entree Gen6rafl... Gde. 0.60.


Dimanche 11 Sept. 1938 & 3;30 P.M.
Une Formidable Production
MASQUE I'OR
Un Film Metro-Ooldwyn-May2ri
avec Boris Karloff, Myrna Loy, Le-
wis Stone, Karen Morlay.
...un film fantastique, mouve-
ment&. hallucinant...... MASQUE
D'OR vouas conduira en Chine an
wilieu de tresors inimaginables...
boris Karloft, 1riioubliable mons-
tre de ,Fraenkensteint joue le rS-
le prinJpal du chinois Fu-Manchu .
Entree: Enfants Gde. 0.60.
Adultes 1.10. i


.~rdi 13 Sept. 1938 a 8:15 P. hi.
Fred" Astaires, Ginger R,,gtrw
dans
FOLLOW THE FLEET


L'n Film R. R. 0. hi'd-
En Ve.r i an A r'.g ai -

...toue ir.e ti' r d(l' in : n:,-.
tolot s et (it rl r i, ..t. Jd.i.'
une verit : ., .'.ft r.h' .'.r: hi-
lque lU x w '.- dt'i.:;-' .i-: ..' [,.-
derne. r enltr:in:.i.at v;iri.,
Fred A:\ a Gi,,'. ('Gin, -ger I t.z'r ,
les re!is inco te s d la i : -
Entre G u6,r"hi; G. "' 3,0.



A.VIS.- La Direction cdu Cin(.-
Paramount, dIsireuse de compl6-
ter sa collection de Revues Cinema-
tographiques, voudrait acheter la
s6rie complete ou partiAll,, des
POUR VOUS -- CINEMONDE -
CINE-MIROIR LA CTINEM.A-
TOGRAPI-IlE PRANCAISTE. (An-
nbes 1934. 1935 1980, 1937). Pour
les offres, s'adrce.;cr t M 'w. ickur
Lucien Th. Laftotant. D"e.t-.trur.
en ses bureaux, Rue diu (nptre, it
Y'tage ide la So-iit"i Haitierniii,
d'Automobiles,
Tel,. 2192,



Jeudi 15 Septembre 1938
A 8:15 P. M.
Charles Laughton dans
L1ILE DU DOCTEIUR MOREAU;
Un Film Paramount
avec Bela Lugosi, Richard Arlen
et Kathleen Burke.


S ...I' :ttaginaice d_- .C r.',
du S ; :.;r ;,e cd'-re.s f iu .c. [i-
qut.s. .: ": r:-<.. nS Ti b te.-., co':bi.
s.OuL lr1: ,, i d :n monstre gerial
unYe pf.,Y. '.. histoire de ,c !,C,'-
rin nvi,-[ .*.
Elitr. G:; .erate Gde. 0.6.I
Samedi 17 Septembre 193<
a 8:155 '. I11.
h '.aude Rains duns
i I'HTIMME INVISIBLE
I'r, Flm U'niverial-
d'apri'. lk cehwre roman de I1. G.
Wels.
...uin(. eu','r. fantastiqu2. ,''.r r.-
ge, hallicinante, extraordinaire ...
...unfe mise en valeur exceation-
nelle do ee que peut accompli: -I
Technique Moderne... rien it. pa.
reit n'a te portM A Il'eran *ju.qu'i-
ci...
Entr&i G,-',nirale. Gde. 0 f'..,





IDimanehe IS Sept. 1938 a 3:30 P.M.
KAY FRANCIS
dlans
LA PORTE DES REEVES
Ccorges BPrent, Glenda Farrll
...un draime d'Amour in't,.i..
Tte etrrour judieiaire qui lpriv'
It ,.. unte grand iose ime tn i c,,, 'e ,
unic interprtptation imp.e-'tble-..

Entr&es: Enfants.,, Gt. ).'i60
Adultes.,. 1.60,


SPECTACLES DE LA SEMAIN



REX


ie 11 Septembre 19:18 de reves... Un film qui a 6 l WAF BOt

AY FRANCIS dans bles clients....
PORTE DES REVFS Entree 0.60. R&ser',- 1,10.
scene de Michael Curtiz
n Jenkins, Monroe OL .-ey, 4, /
'are et Vfenri Kolker. LfY
ame d'amour dans, d- splen-
aysages... ne inrigu? Mercredi A S h. 15 P
ente a souhait... Deux grand m music L
..... e femme STRADIV. c EVELY ROTS
avec Pierre Ri.hard Wimni, c.,* '. g oir Su"l n
1.10. Reservne 2 20. Fulre 4.. 'AI o

e 8 h. 30 Lne ire Qi ous V rOns n r...i
Un film Colossal DE, n r:.oa: d Ane o;,cn,. r de
LIBUNAL SECRET KK PWELL --
ation de Georce-4 HILl ...... .. ..~ M.fl..,, VD L L o W_ t .;..
-~.a jo swAm- 67M StflFT nMATvnbatsX


TZ~t =.~;j~LN~*~I~III*~p*CI*t-LrlLC~,-~~ -C~IYI CII~I*IICWJIICI*C ~I~ I~IICIn)


r 4C NOUVeNO U vTv -,W__-; --- -


A





p*d ff**I** f*fJ***l^flflflflfllfJ^dr *wt < LE N NOUVELLISTE t .. ^..


BANALACTEE
.tit Complet pour Bbeb&
1." et Dyspeptiques
,g.-aide par tous les M Iecins
: Vette A is Pharmacie Camil-
, "."e S&imon VieiX, iau Bazar di,
d, eArs ~ et au Petit Baz.
6p"ont St.Ghraud.

-p-a
A LOLER

aWison haute en mur, sise A la
g oPavke en face e la Halle Cor-
Pour les conditions, s'adresser
i bureau du journal.


CLINIQUE


Dr LOUIS HIPPOLYTE
M6decine GOii-rale
CONSULTATIONS:
'Cfin des Dales 7 ,i 8
2 1/,2 i 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


tLE NOVVELLISTEm
Rue du Centrc ,No. 137
hae Postule No. 135. T4l4phone 228g
QUOTIDIEN PONDE EN 1898
Par
-.MWNRI CHAUVET & CIIERAQUIT
Dirooteur-Propridtair :
SRNEST G. CHIUVET
Directeur:
FRED. DUVIGNEAUD
Rtdacteur en Chef:
MAX DUVAL
Sewritaire de la Ridaetion:
YVAN JEANNOT
S AdmintratoUN:
C. BEAUBRUN


k .. '- -- -


BUDWEISER

LE ROI DE LA BIERe EN BOUTEILLES

BUDWEISER, rena.LiQue pour son gout, a triomphalement
la comparison grenration aprks g n6ration.


tenu


ja veritable BUD WEISER peut maintenant, &tre obtenut come
vuus It pPTreOererez, en boutei!ies r,. en bidons.
Soyez prits pour C(hte ir.attendu. Ayez du BUDWEISER dans vo-
tre refrigerateur.

Faites le5. dslices de vos amza et de votre famille eo servant lV
BUDWEISER chez vo-us.


DON N MOHR

Dist ributeur


C'EST LA MEILLELURE BIERE EN I
- -i' a ^s.^6E^ r,^ ^


HIAITI


a.m.


esea-tSess tffebserfen ,rrrpe cver senf .re-oartrPern sf-M.PtoWfl#SPSSefl .rb.


Devenez votre propre Comptable en ouvrant un
Compete de Cheque a la Banque Nationale de a
R4publique d'HaitL


e.tntt# P-n tn-n-n tn#nnnsn.fl4'b.Dnn~A##


42.000 dentistes conviennent quo to Mognisie est te plus
efficoce moyen de combottre ies dangereux ocides de It
bouche. qui cause la care dentaire, PHILLIPS MAGNE-
SIE PATE DENTIFRICE content plus de 75% du vrai
PHILLIPS LAIT DE MAGNESIE.


Agat Exclasif: ERNST LUDERS.



Le falt est incontestable


LI


t RHUMi SAIRTc

c'est "la quintessence


IE


I


A TRAVERS LE MONDE'


N'HESITEZ PAS DEVANT
L'OPERATION !

On sait que, depuis quelques an-
n6es, on traite de plus en plus sou-
vent la tuberculose par la thoraco-
plastie, e'est-a-dire intervention
chirurgicale: overture du thorax
et action indirect sur les zones at-
ceintes. 11 s'agit IA, 6videmment,
'une operation fort impnrtante,
levant laquelle hesitent beaucoup
le malades. Deux chirurgions a.
n6ricains viennent de rendre pu-
Aic le sort des patients qui avament
-efuse de se fire op6rer. Les sta-
istiques concernent 143 sujeto.
Iur les 85 qui ont subi la thoraco-
ilastie, 66 p. 100 ont 6td gudris ou
tmelior6s. Sur les 58 malades r6-
t^1actaires, 61 p. 100 se sont aggra.
ve's ou sont morts. Ces chiffres
lispensent de tout commertaire et
Sont, d'apres les praticiens, le meil-
eur plaidoyer en faveur de la tho-
:acoplastie aupres de ceux tqui lui
iont encore opposes, mais don't le
.iombre dimine chaqu jolier.


I xxx
VOYEZ-VOUS
DANS L'OBSCURITE:
Si out, parfait} Sinon. mnfcz-
vous: vons manquez ans dout' de-
vitamines. C'est du n'oins ce
cquaffirment deeux m'0ic m1 n-
glas-. (On ait qu;e cf,.:.,i i t- ,j.'i
ventnt die la umier ,e ./ ?n
:.-e cnhamr )re aiubsuc r ., a-
vdag i pF'Pnd; ;t aIn rerta i '- j-s
('ette pdriode ser r u .- .it1
chLtiz cOIux don't ragim- .m
ir." n co, pr P' unt qua:a, o .'" un-
saume de vitsmintes A., l Ce-t usti
qae Vs pechers do Libra 3r
foi-.nt difftk'i meant p.eatie
nion t'rn ate: au co ntraf- ;:, a-
daptvaen facitkment au n' +.n ai;-
ver parcel quii'i boivernt de 'h'.ilo
de foie de more qui, on 1' sailt,
ceftiet beaucoup do vitan 1eS iraticien. br-itanniqu, ,'n
cnt dtduait un-a memthode -.inipe aup-
plicabDe i tout e mIonde. Au o-
neti ci votls ent roz dons ui1 '
chiamoi'tsr ,it't., is \'out retM ,ttent
une feuil.' de pApier ;mprI.t.e:
des que vous pouvez lire its textes
qui y figurent, ils notent Iu temper
d'adaptation. Si celui-ci d6passe? t-
nie certain valoir, il ne C v; ., 1 \ -
to pius qu'a modniter vcs nnc iu. de
xxx

ETAT ACTUEL
DE L'ELECTRIFICATION
DE LA PALESTINE

Ip'occidentalisation de la Palesti-
ne par l retour des Juif occ'de-n-
taux, encourage par Balfour, et la
mise de la Palestine sous mandate
britannique. ont arrach6 ce pays
ah son immobiliti seculaire. Aussi
ai-t-I fall 'delectrifier f,-'i.r satis-
fire aux besoins de Ia population
nouvelle, de son industries et d suon
agriculture
Jusqu'en 1922, il n'y ent que de
petites centrales priv,,s, dans des
hotels. dE.s cinemas, mal- pas ie
distribution publique, s4u8 unm 4'p -
iu e aontreprise cr -' !^te A;.i--
:te taure, i J6rusalem.
ActueIlement, deux e'ntrapri.es
se partagent ha tAche d'alimcqter
la Palestine: ce sonm Jo la Jtru-
salem Electric and Pubhic Service
Corporation, qui a rerris la conces-
sion turque et distribuc dans um
rayon de- 20 km autour de ',,rise
dt Saint-Sepulcre; 2o. ta Pai tine
Electric Corporation, qn couvr
pratiquement Je rest la territoire
sous mandate et esp- e alimenti-r
ultdrieurement la Tran ajordatnit
La cnc.-ia;l de J.rus.alcm, re-
prise en 1928 par la J. Electric and
Public Service Corporation pour 44
ans, a fourni, en 1937, 4,867,000
kxsh i 13.234 clients, avec n ne cen-
trale comprenant quatre Diu'el de
450 CV, trois Diesel de 850 CV et
un Diesel avec suralimentation, de
3,130 CV. Le courant, fourni &
6,600 v, est distribu5 & 380,322 v,
preque partout par eAbles souttr'


"SAVOY "
CAFE-RESTAURANT


Demandezs vos amis et
us vous confirmeront que
nul part & Port-au-Prince
on peut mieux raanger et
appr6cier les bonnes con-
sommations qu'au c SA-
VOY>, situ6 au Champ-
de-Mars.



AVIS

La Direction de la Facu'lt de
M&lecine et de Pharmnae advise
les intbress6s que le r6gistre d'ins-
criptions pour les post-lants aux
diff6rentes sections deo a Facu't6
sera ouverte du 10 au 20 S pem-
bre 1938 inclusivement de 9 hou-
res A midi.


LA GEOGRAPHIC I'HAITI
Par Henri ( have,

La 6W.- Edi i3o de ia G ogra-
phie de la Republique d'Haiti \,ar
I1. Chauvxt, dc.ij adoptte par le De-
partemen dt Ins~truction Pubi-
que, est sou.- press.
('Cette nouvelle Editian rev..e rt
crnmplet6e serita la disposition d.Kts
Kcoles Ct de u ukl)iu. a;tV ;;t If1 1.-'
()ctobr.
C'e I.Freciux L 't -ragt' seia en
venIte aW bureau du Nouveliste at
ch'ez E. Robelin & (Co.


Machine & ecrire Remingfon
Machine a calculer Dalton
Rubans, paper ca hon
Paites vos achatn chez
G GILG-


CLINIQUE
du
Dr, P. C. DESMANGLES
ancienne maison F. Duvigc aud
(Rue des Casernes)
Consultations :
2 4 h. I p. n.


CHANGEMENT ID'ADRESSE
Me. Timothe' PARET
RKsidence: 123, Rue Capois. 123
A proximity de V'HZtel Oioffson.


rains pour ne pus aita3r 1- earac-
tere des rues de la v;k.

xxx


L'ALGERIE OFFRE
A LA FRANCE SES VERGERS
INEPU ISABIES

Le consommateur francai a
maintenant a sa dispa tlion' des
products franiais, venus :A g i:,
riponda nt parfaitement 'i ., di-
dIaratsi.
"rtis qualites: [tE xtr;a at,*.
dardl et c Marchand> gnoapoent
'er 'malnde tc la production algd-
rienne et aucun prodtdt n, ', it
sortir d'Algerie sans a'w, ii ca r-
tr6Vo par l'Office algerien d'action
&conomique et touristique (Ofa-
lac) et avoir 6te reconni confor-
me aux regles de Ia Stand'ardisa-
tion obligatoire.
Cette formality. impose 5 rex-
p6diteur, est une garant!c de tout
premier ordre offerte aux ache-
teurs et qui explique la fav-ur
croissante don't les products alg6-
riens jouissent aupres d'eux.
L'Ofalac, qui a ses bureaux A
Alg6r, 26. boulevard CarnMt, et At
Paris, 28, avenue de *Op4ra, est
un organisme official sans b-u; l --
cratif et qui rtpond gratuitomant
A toute demanded ?le reas -igne.
moents


meilleures varetes de cannes

d'un vaste territoire

runisant les meeurs terrors.


C' st ce qiui fait son arome

GOITEZ ET COMPARE


~J*~LLUrrUIP*L*s~*6),1~l~~b~,~ji~N~ geg~C~~$


I;







PENSEtS MOUVEME:

En certain choss il vaut mieux Le SS. dMag
i*. LI t-, e1 z


S^fl4J. 'EU r j[B ~NOUVBELLiSTE i ^ as" #*S


saz~*rS*DSShtfl~flSWV*t*Dm~~fl#SCU#tfla


6tre tromp6 qu'etre en defiance.
SENEQL E.


La justesse de l'esprit d piend de
la droiture du cmur et du calme des
passions.


" .. -, -. ... .. ... ......... .--

PROPOS ET
FAITS DIVERS

(Suite)



LES GESTES DE LA
PHARMACIE CASTERA
La semaine derni&re, in Folda-
tion Castera a fait parven a&,z
lreLeonce du St. Esprit, un im-
portant lot de m6dicaments desti-
nes aux habitants de Furcy.
La mume semaine, I Dr. Char-
mant a requ des mkdicamn.nts ot cdi
materiel chirurgical pour !._- rpetit-s
disheritets des coloni.'s d vacan-
ces.
C'est avoc r'aisir qtt jois ec.r -
tator. ( 10a Pharnm s" te
contli'A, beau prm'rramme d'Ic-
tr'aide et de solidarity en',er c'ax
a qui Dame fortune n'a vf sur "
Bravo: Mes-ieuras

VOY AGE DES SOUIVERAINS
BRITANNIQUES
I'n iurrat am riceain N-w-
Y k iLcrairi Tribu n e. :. '-
annoiictfnt c ,i 1 i 8 ( -- ,'i 4
la reint Elh;abeth s, rendrs" u'
voyage aux Etats-Unis au m 06
Juin pprpoh nr 9t I _- 1".-
que en constructi n: le r 8.;;- .
De Washing coup>' r.. S'
rendrn an CamiUt..

SUFR LA ROUTE D JA.(.MEL
D'apres es i 'oto'r< ti. n qui
nous sont parvlt'nus, .: drnvl ltc
pluics d[I la sema;in dernttc; oat
compietetfent dfetonc la route
Trouin-Jaemnei. Act" ulem*e., a re-
gion deenomntmet La

qu'impratincable. -Et hiper, piu.e.-wsi
voitures '1.i se rendaient -J..wmcrme
ont 1 in'brou) S r ch .I' h ,.,p ;I'1
i.,int s'( nuim r.

INVENTION AN\f UAISE:
Sur d .i i .- aissis pa.r c'-
lI-bre ColainI ., Lu-avrce di'Arai,-
l'amir:aut anglaise vient d'ocriorn-
ner Ia cor.-t ructioin (de pcttits ennot
lan e -t.dpill-s susceptibles d'a t i' .
tlir n que(cques instants, Ie-, plut
puissants cuiras-6s. et qgi .' s. i-
tuent un facteur absolument inot-
veau dans la tactique du t'o- bat
navaL.

METHODE MODERNE DE
DISTRIBUTION

La popularity de CYSTEX, tfa-
meux diur6tique des r,.: sm s'ac-
croit si vite que les ugc:.-; distri-
buteurs de cette prescripl;on du
mbdecin moderne ont fai Iac-qui-
sition d'une nouvelle vc.i:'e pur
en active la livraison.
Cette voiture moderne a etei fa-
briqude de fagon A liver le Cystex
non seulement aux grandt- vilh's
mais encore a tous les .' I'interieur.
Le CYTEX, fabriquti dans *;o.
laboratoires scientifiques, st van-
du dans 73 pays du monde. Ce mie-
dicament done un soulagemen": im-
mediat i tous ceux qui soaffrent
-de faiblesse, de maux de jambes,
de rhumat-isme, de douleurs de ndo.,
de nerfs, d'acide urique, tc. Vote's
trouverez le Cytex dcans touted le 1
bonnes pharmacies avee la garn.-
tie du retour de votre argent si cc
produit ne vous donne u.s entib're
satisfaction. -

DANS LA STRATOSPHERE
Le Docteur polonais Mark;ewiez-
Jodko va tenter de battre le record
d'ascension du Professeur Piceard.
et dans son ballon d'un axe Ie 120"
mtnres, il esptre atteindre uon pla-
fond de 28 kilometres.


NT MARITIME
Sister) de la Webs-
ti-,. avant inor ve-


AIDEZ VOTE FILLE A

SE FARE UNE FEMME


La ntumart des ojeunes fiko u.-u
moment de leur formation ont be-
soin d'un hon tonique pour acque-
rir une resistance physique oui leur
permettra de comlnattre ou d'eiter
les desordres organiques auxqut'ls
elles sont souvent sujettes durant
la pbriode oh cUies deviennent fern-
me.

Donnei alors a voire ile Ie
(.;OMPOSE VEGETAL de Lydia
E. l'inkham. Elhl pourra la t'ren-
dre en toute confiance car les bon-
nes heroes et tles racines qui le
compo ?nt sont parfaites pour for-
tifier Ie systieme et calmer les uerbi
irrites de toutes adolescents aus ,si
bien que de trtlic femmrne tuel que
soil son A.,te. -

Pendant rlts de saixante ans les
meres ont enseign a aleurs files
se servir du aCOMPOSE VEGE-
TAL)y pour Combattre la plupart
des dcsordres organiques feminin'r.

Des millions de femmes en ont
faith Uexperience au ours de leur
vie. Faites- en profiter votre pro-
pre fille des maintenant.

1


NOS ECOLES PRIMAIRES

(Suite)


bouches, de mrme nous avons irop
largement r6pandu un ensecgne-
ment rnal adapt aux heson.s pre-
miers dOe notre people.
Nous avons forg6 en s6ri' des
intellectuals inoccupis sans p :nser
qu'tune culture primaire profess ion.
nellhe nous elt dispenses bea,.couip
plus d(1 bienfaits qu'un parchemin.
Profe.tsionnel, industrial, -ar-tisa-
nal, agricole, notre enseignement-
primaire aura mieux servi les in-
trets rde la collectivit,. Si lon ai-
me vraiment le people on est isaisi
d'une motion angoissante A Ia vue
de nos pittoresques campagnes au
milieu du decor puissant et dliicat
de nos cullines qui tracent sur f'ht.
rizon liurs courses harmonieuses.
Ce sont des .coins de notre vatrie,,
des hameaux bien haitcens -d'as-


nant de Texas et est part hier
pour Kingston. Jamaiqu" aves un
chargement de,.97 sacst te petit
mil, 50 sacs de pat.ates et 25 sacs
de cotton sead meal.

UN 'PHENOMENE
Le boxer noir Armstrongu- par .t
ric--nte victoire sur Ambere-, viant
de s'adjutger un triisiome cham-
i'onna ,t.
II est anjourd'hui., ii 1, fi A( am-
pion de boxe puid.s liume cham-
pion des poids 16gers et champion
des poids mi-moyens. Pour appr&
cier une pareille perfomi''anc. it
suffit de savoir que pou- d&6vrdre
sos titres, Armstrong doiL tant't
,amener son poids a 114 livres. et
tantbt i'61ever pour la cattZorie
-roids moyens, a 1331 v't.-

LES ROIS CONTIN'-ENT
D'EPOUSER DES BERGERES
L'amour esM c,.,': g',:. ,. Voci
qu'apris le due de Windbzr qui C-
pousa Madame Smson, Ic ,1:: le
Sutl.')', '1-. ''. i- b. 'U rem s
de la noble-. Yi i1S. (','.:

de t0ollywood.

U'N PEIUPI A EtANE
I v y a aaIujO:..'r, 1-s c i a
deux miliionp- ;.. i': LiCyel
.es sur une pupi ti, ode hn i m i-
lions d'iidi i I .irn .l -. r ; i
machine qui e., -.' Alf' x lT:ris!. 5'1
par tete rapp,' 15'Etat
ipr> de 120 miiin-- ,k f' tra( par
an.


En Pologne, k. mis.-e. e.:," -
nuient a manifeste- ct pi'- '- pu
-eur sympathie p.-r i- ; -
mocratiques. Ce Cr. : ,1.' ., 0
a etre d'un poids e-. r., .-.r n-
F'attitude qm'aura:t i; p :
Gouvernement Pc ;... ..-
confiit,

On ne command p1., rt.'.i:-.
ses l'btranger. L-E I/AZ..R MO-
DERNE, 91, Rue t. M.1a-.air. 1.
'Etat qui s'est :- i
fabrication des c.'-.'. K ;y -,
cravatcs, etc. ofT ,..: '-. "
choix complete de ro-,';" '


Sot arrives ie- .' ,- >.- -
dell: MIme. Berlia- E. ..


Leos &egants er r./i.ia .e. :,
ve-tient piaire, n'.- ;,:ribon: tar p .-
temps de grand-: cha-eur ..
drill fir. Passed Au Mnde ..h:
ancienvne Maison .J-La:: Ta.r:rs LA
vous serez satisfy -


Par la vole de .
te 5 dtu courant M
lar-tz et M. Rair.-'

Les c-nnaisseurs,
S.-gJ t.:t:'.. ne porte-nt


en gcne.ra iKe
,ite S,:s chem .-


ses :es et les plus durables de la Place.
Faites une visit ia & Chemiserie
Lafayette oi vou.s trcA:'. ',

I -
omen'e:t de pyjamas, des ca''cj.c r.
etc., t v .. erez s .Lf t,.


pect, de mia, crts, do tratirion-, ,u. -
te la '1i '. beautt do ia re,-iA pA co :.
a travn-rx s _, nignes claires dc-, pay-
sages, mai., i< pa. oU11 mna-son G' -
cole p;-rimairn1 Tant ,.tiue rnos fbr.is
ties ca~~rrigpn'es n'aurornt &tk :r-
trujts .Ies multiples complexity,
de ia vie, tant -ql'ils nC- po'itrono
pulser di.- la science tois les pr.n-
cipes :sa-utaires qu'elle comrp.rt,-,
tant que l'untit6 de la race n'aur.i
et& retalisc(-e dans I'education, it rei -
tera encore beaucoup de chnrs.". Li
fair.
L'instruction et I'Mducation ,ont
des choses de toute la vi" inour
tous les hommes.
Le chef actual de I'EQ oc :it:
National i'a hureuseme!:t c.,rn-
pris et. avec une singulibT"' pmi--
s-ance de rtlalisation il oppns.- a ni -
tre plan ('etudes cmposit- t) oar-
ricrd un system infinmi-.nt ph,<-
coherent et plus mode:-ie..
Aussi multiplie-t-il nog co'ile.i
primaires tout en leur assurant un,
fonctionnement riguli:c. tarht du
point de vue des programmes cique
du recruten., nt des insti-ttcur-,
Normalieit et norrnalieL"'-w vent
pouvoir dbvelopper laurs co:tis-
sances au profit du pay.s ree!.
Demain peout &tre on (i-it Vitra
la politique du Ministre i. ntire
Instruction Ptiblique, mait. o- o'e
pourra refuser un hommage ptiublic
A son neuvre d'iducation. Tel un Ju-
les Ferry en France, Mr. )Duma,-
sais. Estim6 dans notre piVys, aura
ose, voulu, et r&alis6 le plus grand
bien pour notre Education.

Hubert CAltRE.


PETITES

NOUVELLES



Depuis ce martin, aux Colis i'oa-
taux et a la Douane, iA eit a;t
opposition aux vrificatetrs, qui
n'ont pas encore paye leur.s pateni-
t-s pour l'exercice en course de con-
tU bler les marchandises pv'. -.- :.mp-
tc de leurs clients.

,La bicyclette ARMSTRONG
don't le reprbsentant est Mr. P'ank
V.. W I L S 0 N Administrateur
de la Exide Storage Battery S. S.
est bien connue dans le monde en-
tier pour sa solidit- et son moder-
nisme.
Nous avons en stock tou. les Imo-
dbles : de course, A home. a fem-
me, et pour enfants. Le prix po.t
essentiellement ba-
Une visit done s'impose,


La Pension Coamopollialne, si-
tu6e a ctt6 de la Banque Nationale,
Rue des Miracles est le rendez-vous
de tous ceux qui voyagent pour la
Capital. On y trouve le confort
moderne, i'hygitnc et le bon goat
des grands hbtels.- Cela, A uni
prix modique.

Des RaradP' .2 scnt ariv'&. ce
matir 128 .ac: Jt caf& pour in Mai-
son Madsen.

C'urt.nuant c.s grants] reporta-
gos. r.tre inttrt-.sait conrfr ", Sud-
Ouet- riouos a parle dans smn &li-
ti:n te et-.it- S.tnmaine de ia culture
,.. ',- '.^je-banan'e.
S<*


Le Nouvelliste parait. chaque a-
,.e.-m.'.Ii A 2 heures. Les abonnes
; c c.et en retard le journal
-,'. r.:e dt. .'adresser a Ia direc-
22'2.

-, i ;G t.vC o-

,. S text: e ter-
S. ; i -' g 'ti.vernce n-


' .v .. t r ;.t r:T:,rt L ,:C t R '.



,. : r ..tre le.s ret rt '.-ti

.:.-, ..! "',.-to-s t Prn g'.g .


A Ia Pharroacie Camille on trou-
.era a.' crbme dentifrice Squib, le
farneux fortifiant Glycolixir et
toune :ine varikt6 des partums
Ma j et ic.
9.*0*


"-:-ts domain qu'aura lie- la coi-
f'renc -ur 'Education par Mon-
sc j.r il.ratL..o Lat-enture Instit,-
t lO;;r-V\ :- 'ri-idc ,nt d'll r:' (',.i
1 ta '.f ,,.. iA:-:-, iat t.ion s it.. oys-
| Sc -,.t.-i N a utx.,,:,,.: ,1'tlal ti;
(C '.- .- -?A.I; :if.'; uv., par :,. !d,-
(., u'-. L' -sr, rimr01 et A, :oineic
N4'.. T r ..a, al, attracpi ', di-
V..r.. Ar .: irr t rde I'Asi location
.,-i> '. p. ;;r,',-;.- .rce de l'x.i-. : tistre


Beaucoup d'animation a ,-gn49 ce
matin au wharf du cabotage ot de
nombreux voiliera d4barquatent
leurs chargements.

Bonne Nouveh-.- De nouveau
La Brillantine Ricin6e Roja est ar-
riv6e et s'enbve chex Paul E. AU-
XTLA, Rue Traversibre.
Le Bakerfix fixe et lisRae le clhe-
veux sans les graisser.

Le bateau *Sud- a lev6 I'rincre
avant-hier a 6 heures du soir, A des.
tination de Jtr6mie.
6.4


s'ad


dresser a:

H. CIANCIULLI

Agents,


Cap-Haitien



PARFUMS MAGRSnC
A LA PHARMAMS
CAMILL. ',



Jeremie et sous le haut h
de dix Personnalit&s. Dtaii
Septembre 1938 A trois W .4
I ;apri:-midi dans les salIck.t&i
sociation, Grand Rue 3 ;
Entree grande personal mo....
Enfant G. 0.50.
LEi-s infants pourront da
Sia heures P. M, et et S
persnonne. a partir di hut
Encouragez cette belle
tion qui done i'Educatlonf pt
toe it I Jounese. ."

Le concert offert chaquc...
che par les centralens sur 1%
de Pktion-Ville aura lieu daa.ft&
4 A 6 heures a &6t avanc6 e 0
son de la pluie qui tombe W.
chaque soir A Petion-ViNe":
le d-but du mois.


Librairie Nouvelle


La Librairie la ,-'eux assortle .

(Maion de Confiance) .


A do.l.f HIitIer : M.a doctrine .. ......................... ......... Gdes.
E m i! L udi : R oosevelt ........... .... .... ..... ......... ...... ------ -
En m l I.udig : H indenbur ..... .. ...........- ..... .....----- ** .
Rene Benjam in: Charles Miaturr ............................
RenfI Benjamin: ('hronique d'in teLmps trouble .......... '"
R en B(enjam in : M oli- ire ..................................*.' i
Edouard Schur : L'Evoution di'ne ........................-------
Geo London: Manon L'Es.croc (Chroniques judiciaires) ...... :
Morand: Isabnu do Baviere........................-..... -
Claude Aragonn&s: Marie d'Agoult .................... ....... .
Clerget: La France dans le Monde .............................
Gorki: Tem pete hur la ville ............................ .. ..
Robert Raynaud: Le Roman dI: Cuba -.............-'....- ......-....
Maurinae L'H.omme et le Pech-.......... .... ..... ....------
Mauriac: P"ong -- -
fauriac: P longees .......................................... ...............
Thiebaut: En lisant Lion Blum................... .. ..--. :
Champsaur: La Faute des Rose.............................-------
Boucard: Les Secrets du G. Q. G.... ..........
Boucard: Len Dessous de l'espi'-nnage anglais ...------..
Boucard: Les Dessours des archives secretes .............
Morand: Apprendre A se reposer......................................-------
. Maurois: La jeunesse devant not.re temps ............* -
Maurois: La Monarchic anglaise de Victoria A Georges VI,- '
Pierre L'Errnite: Avons-nous besoin de Dieu................ *
Humbert: De Mercure A Pluton-..................................
E. Legrand: Stylistique franvaise .................... -
Regnault: Cumment avoir fille ou garon .............."'""
Edouard Schur4 : Pr6curseurs et rdvolt6s ................ '
Edouard Schur6: Sanctuatres d'Orient ...............--- ""*
--A...


I


i
I


[
t


Agence due


Service de luxe r"p.4
Haitien et New-Yoi :
D4parts r4guiers:
TIEN tous. les J.e '
P. M. et arrives &
Lundis matin. 't.;

PROCHAINS B0E

CAP-HA

SANTA PAULA i.
SANTA ELENA
SANTA ROSA "

PRIX DE PAMS6%

Cap-Haitien-New.

lre Cla,.et

Cabinets extertes:.
minim m......,. i "
Cabines inhrieure .
minimum......... ..

Pour tous autres