<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03432
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 3, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03432

Full Text






i:.... us A CIKN
IE O TW:'...IL
T .. .


QUOTIDIAN ONDE EN
QUOTIDIEN FIoNDE EN 189


5ttND'r 0 GIMUVET
FRED.teVnJ'GNErt

ElLED. DUVIGNEAUD
Dtrug^teia


43ne. ANNEE PORT-AU-PRINGC, HAITI SAMEDI 3 SEPTEMBRE 19,S No. 20.056
..-- ,--- .. .. ...... ,. --.. ... ..- .-- ... .. .. ,, ...... .. ................. ...... ... ,B..,a .. .. .. .. ... .... ... -


CLOWTRE H LA SESSION
t.Uliill0RBiVURlt


ceost A midi exactement que IsQ
her Chambres ayant sanctions
eaw proces-verbaux respectif.s t
nTI6 lecture de leurs correSport-
as se sent r&unies hier en A..-
,blie Nationale pour prendvt
nnaiS3ance dd Me usage d Pr'-
ient de Ia R6p-blique. remer-
int le Corps JLgislatif de sa eo-
boration loyale et ermpresse,l et
tat fin au trIavaILC de la Sea-
lon Extraordinaire de la 832e Le-
rOture.
SAuparavat le Pdt.. de la Cham- ,
Sdana une mnagnifique envo-
e, qtu fult mainte.i reprises, con-
rte d'applaudisse1ments, avait re-
M6 leg travaux de la session et
Oihort4 seos ctlbgues de la Cham-
A h toujours se rallier, d&ns le
nme esprit patriotique aux vues
t au Projet, du Gouvernemnpt.
U rendit en passant un vibrant
homneage A F'Action Radiele t
oans lecture de son dernier 6ditco-
,ial expliquant et epaulant losg v -
entes initiatives de I'Executif
- ine ovation nourrie accueillit Ia
b de .sa peroraison.
La salle jusque la clairsem6e se
remptit rapidement, des la reunion
aes deux Chambres. Quelques dt-
lee3 et demoiselles out pris iplce.
pris de la tribune du Corps Di-
plomatique A In tribune des jour-
nalistes, s.on groups lea repre-
sentants dui Nouveiliste, do 'Ae.
timo Radicale. de la Lanterne, :Iu
Watin et deHaiti-Journal.
Au bane de 1'Ex6cutif, tous les
Ministries sent parents.
L'appel nominal accuse la pr&
since de 34 deputts et de 15 S6na-
ters, que l'arrivee du Senateur
Titus porte.ak 16. La stance est d&-
clar- e ouverte.
Oa donn&,Jecture du proczs-ver-
hal de la dernibre aqance de FAs-
aemble Nationale, au course de l-
Aeile fut ratifi "i'Accord Haitiane-
Dominicain, nace'dant une just
imnemnisation aux parents des v't-
times doe, &v6nements sanglaTits
d'octobe dernier, et prevoyant ..
eMtiment des coupableS.
La pendule de la Chambre mar-
qui midi trois Quarts quand le Pi6.-
Sident de l'As.sembl6e o &16ve pour
dOmer lecture de l'important Mes-
Se de 1'Ex6eutif.
LO Secretaire rl'Etat de l'Int.rieur,
gravit alos, le- degr6s de la trihu-

ll*i- -


Une recette utile
Fo ites vou s-mime un litre de ban
WYn fortifiont ovec Io Quintonine.
U luffit de verser un flacon de
Ouidtonine dans on litre dy vin
J%9e pour obten;ir instantan6ment
me*ill eur fortifiant pour tonifier le
r.IOg, les nerfs et les os el pout
gnUrir a foiblesse, la fotigue, ie
$hnonage, 1'6puisement. [a lassi,
Ud4 tI'an6mie et la neuraslh6nie,
fO4 Quintonine retevo I'app6tit,
CiItIe la digestion et donne ova
songs pouvyres la vitait6 n6cessaire.
Prwt devenir forts, robustes et'
r .onts come ceux qui respi-
trl 1ao ant4. La Quintonine eat Un
extalit concentr6 6 base de quin-
uin, kola, coca, gentione et gly-
'Ohosphate de chaux.
.S, Ot Cinq fois plus active quo
leuit de quinquina, d'un gout
ius grgable et d'un prix frbs
S'.que. Ttes Phormacies. A Port,
:. Docteur V". Mothurind
S. Qmmcie Soint.-Frnaois.,


ne, et remercie au norm du GCo:uve -
nement, Ie Corps Ldgisiatif di--sn
collaboration loyale, et lui deman-
de de eontinuer A faire fi de touts
ideologies dangereuses, et de n'sa-
voir toujours en vue que w 1'volu-
tion -et la plus grande gloire de la
Nation.
Le President du Shnat prend a-
ors la parole.
11 remercie le Secrftaire d'E-
tat de Pltntnieur, de l'homma-
ge, rendu au norm d 'Ex6ecutif, a.u
Corps L6gislatif, pour son enthoc-
siasme A seconder lea initiatives zui
Gouvernement. 11 fait un r6sumi,
bref mais lumlneux des projects dui
Gouvernement qui avaient mot:iv.
)a convocation des Chambres A e!x-
traordinaire: A savoir Ie vote,. e
'assainiassement du Budget, im-nn-
pulsion a donner a 'agriculture p.o
des lois approprikes, et I'extensaijn
A a Provincee, des avantages de a
loi sar l'Enseignement normal fe'-
minim


(Voir Siute en 6Ont, page)


avuon u s sexuus


! B-EN(
element :ay
72 voix c
iSe le gI
reweau de
doha qui
gr-ie angi
nee immi
nat.


)S-AIRES.--- Hier IV Par-
rgentin approuv par
nntre 35 ]a lot. qui a'.to-
tuvernement i' acheter I,.
chemins cd9 f'r de Cor
appartient A line Comra-
aise. La lol ii 6 ach.ui-
6diatement apr4 au S.;

4 .


WASHINGTON.- Erifraison Be
]a :ituatirin internati,..nale, annon-
ce la radio americaine, le pr-siddren
Roosevelt a renonAe ? totts les t:.-
g"fgemlient. n4cesgit 6s part I cam-
pagne electoral qui est ouvenre
aux Etats-Unia. II n'a pias dorn,
suite i des investigationIt lanc-es
par des leaders democrats das-
sister damns quelques Etat$s :ios
reunions politiques. Mr. Itoosevelt
veut rester A Washington et 'en
contact 6troit avec le Ddpartement
d'Etat il surveillera lea developp.--
ments dte la tension en Eu',op'


Central.


Aprts l e Specltacle
le rendez-vous est au
BERLINER HOF


san-t*tStdflfllflfllflfllflS.Pfl~fjfl.SlSBflflSP5


, 4


CAMIONNETT E RFeO


CAMION RrED
pour livrar.i'n,, rtr :,.1 -

-S -


CAMION if"E)
dcrml poidse ourd


Camion poids lou 'd l :E


A.'TOB'S 1;'0O
mnefl',lc e'.l ra n.


Ap.Ufoba F Fytcn (uor!i' "lt',
pr. voyagr ,(.tA1 ur it t*,':t.',i


tALT'IOBUS REO
a tractiokn ovat


CAMION REO
ave& cabin@ ur .noete-r


VISIT DI)E CONFRERE
Nouir avons eu cc martin Ie piti-
.ir ric rocevoir a notre redactin
la visit de M. Carmilus Bissaih-
the. i'infatigable Directeur 'I':
I'hebdomadaire du Nord: -Les An-
nales Capoises, qui se public de-
ji depuis vingt ans avee un int&-
ret sontenu.
Nous souhaitons A notre. char.
mant confrere, un excellent sajour
A Port-au-Prince et en prenons oc-
casion pour lui renouveler nos mei!-
leurs sentiments,

PIANCAILLES
Cest avec infiniment de plaisic
que nous avonrs apprise les flancail-
les de
Mlle, Renie Lemaire,
fille dui Smnateur Rivarol Lecmiri
et de notre ami et confrere
Me. Felix Morisseau-Leroy
Nous presentons nos vvwux es
meicletirs acu distingu6 couple.

TRAVAUX DE REFECTION
Les travaux de refection du
tronton de route Poste Jean Ci-
seaux (Portail L6ogAne) avance-nt


rapidement. Le remblai est ach:-
;- et In'aphaltage, croyons-nous,
pourra itre entrepris dans Its pre-
miers jours de la semaine priachhi-
ne. OIn peut esporer done qu'avant
quinze jours, cette arttre pourra
Atre livr6e A ]a circulation.

LA SITUATION EN
ENTREME-ORIENIT
La Police Mktropolitaine announce
que I'ouragan d'hier pour 8 prtfec-
tures de la region de Tokio a fait 99
morts et 77 disparus. Le mem- ou.
ragan a pasa6 A Yokohama oit iU a
endommag6 des millers de mai-
sons. 4 navires ont chou6. On es-
time que 90.000 maisons sont sous
10' lots. Tokio est partiellement
entourde d'eau. 200 maisons sont
d6truites,
L'Agence Domei a public un mes-
sage de Kiukiang affirmant que les
,chinois sent eernis dan leas mon-
tagnos ouest du Lae Poyang par
les troupes japonaises provenant
de Lintzger et de Chiuchan. Lea
forces japonaises entourent main.
tenant les montagnes de Luchuin

(Voir suite an 3mpae. "e)


~nfnn.m n~ nflll tffmm tmpf ~l


L E public est eordialnement
invite & visitor le .aion d'ex-
position et venir voir les
nouIveaux vehicules REOD pt)r' a-
sage's commereiau x.
Pour 1938 la serie de- ,. union;
et. des autobts RZEO est io. plus
complete que l'on p)uiss oi'rir.
Depuis 34 ans de fabrication '(,es
la premiere fois que REO lonna
des prix aussi bas.
II y a un choix comnplekt le mu)-
(dles et d'empattements, et il y a
un camion on un autobus R EO
pour chaque genre de transport t.
11 y a sept miote-urs -. y compr.s
les moteurs de 4 cylindres et de ,
cylindres Silver Crown, Gold
Crown et les -puissants Diesel -
et les chfissis sont congus et. Cunfs-
truits pour avoir le maximum
d'ECONOMIE, de SECURITY,
de plus longue DUREE, do VI-
TESSE.
Les futurs proprietaires on
conducteurs de camions ou d'au-
tobus devraient se renseigner sur
le rendement pr&d-dtermine et la
technique tde precision de la mar-
que REO,


PROPOSE ET FAITS DIVERS


i
;








PROPOSE ETI


RIVIERES EN CRUE
SHier matin, vers les sep; heures.
lea eaux de la rivibre Fauch6 A
Grand-GoAve, abandonnant ;eur lit
par suite des fortes pluies, ont en-
vahi la grande route et inrerrom-
pu ..toute communication tarrestre.
Sitot inform6e de la nouvell, laa
D. G. T. P. a envoy une uqjipe
de maneuvres sur les lieux en vvii
A lediguer e~kseaux et de procIler
au courage de la rivibre.
Egalement, il n'y a pas ds com-
munication entire Cazeau et Croix
des Bouquets par la rou te directed,
par suite du d6bordement de la ri-
vibre Taba.

CHARGEMENT DE
FIGUES-BANAN ES
Le bateau MWorden, de la Stan-
dard Fruit and Steamship Compa-
ny est arrive a I'Anse d'Hainault
hier A 11 heures du mat:,. li est
reparti le meme jour A 5 heats'e
p. m. avec un chargemen dfe D3>35
regimes de figues-bananes a dest i-
nation des Etats-Usi.h

INCEN DIE

Le 31 aout Pcou!d. vers :- hu-
res de 'aprcs-midi, ncvus i:gual
notre correspondent, leT eo a : ela-
t6 sur Phabitation Prr, a2, lee
section rurale ie :a Cor.r'.n" d
la Petite Rivibr: de \Aruibtn tec
Une Tchumirer apa, tnn: I lf me.Wazie Pilicat a brule de f, a e'
comble. Le ,-rf de c rtin a pt.-
cedu BI san ienint- ai ror':; .
dot nomm? .10 r;- C-etra';r;' .-. .


,ne~flflflflSS#DM.~tSDPSWv~ta*ta~aflCUM


FAITS DIVERS


par la victim d'etre r'auteur du
d6lit. Le pr6venu a 6te dbir6. au
Parquet du Tribunil Civilde St-'
Mar oh l'enquAte se. pouisuit.

EXPEDIES AU TRIBUNAL
Treize personnel ont &6e exp-"
diees hier au Tribunal de Paix tde
la Section Xord pour les fa ts sui-
vants:. voies de fait 2, rbelton
contre les ordres de la Pollet 2,
violations de lot ormnunale 2. lar-
cin 4, violations des rlglementd sur
la circulation des v6hieules 3.
Cinq individus arrests pa- les a-
gents de la surete dans leur rande
de nuit, pour vagabondage, ont 6t6
relaxes par la Police.

CRIME OU SUICIDE
Le 28 aoft Pcoule, le cadavre du
nommri Leon Cham6ra a e&# trou-
vO en putrefaction a Lavranle.
5eme section rural de la Cammu-
ne des Gona'Ives. Interrog6e par
ies autoritfs locales, Ia cohabitan-
te de la victim a fait des Jeclara-
tons qui ont permis de conWlire a
un a;suas inat. Ctte femme a 't"
ecrriiu- ainui que plusieuis atres
sus wcts en attendant que o jo-r
se lasse sur ce tenebreux dIame.

ACCIDENT
A la 5eme section rural_ de la
commune des Goniaives un culti-
vateur du nom de Herelus Novrlet
a tte, transperce par un trone asign
pendant qu'il descendait d'ln mar-
guier. La victim a 6tW transpor-
teA i 'h6pital des Gonaives o' son9
cas -st jug& trees grave.


f~~s~~*~~d~~H)Cll~~~~b.J-b~ teeters~ fBBB 8~~~H~ ~ 1H~~C~C-~ CL-~b--*t


PETITES NOUVELLES

Le 30 Aout, vers 6:00 a.m. a La-
branie, r5me section rural- de la
Commune des Gonaives, le norrme
Orduia Nordelus eti tomb,- d'un
manguiwr et est mort sur le champ.
Le Chef de la section, en t'.baen',
du jige de paix a constant I-e faith.

On ne command plus de chemi-
ts A i'tranger. LE BAZAR MO-
DERNE, 91, Rue du Magasin de
l'Etat qui set spciaiis dans la
fabrication da-. caeo;.s. pyjiumas,
cravates, et,-. ffrt a pu blU un
choix comply' te magnifiques che-
mises -


Le, :1 Aut, vers 2:00 p. ni. A Ina
3Ame section de la Petite-Riviere
de I'Artibonite, trois ehacmrnie
appartenant au nommet P:t-t-D)or
Ddes sises sur l'habitation L;,bttr-
di et une autre situ&e wur i'h;bi-
........tation Villard, propridtt kui -ie r
P6tion Destivil ont brfile. Formuah-
tes-lealaes rempyie .

Bonne Nouvelle.- De nouveau
La Brillantine Ricinte Roja est ar-
riv6e et s'enxive chex Paul E. AU-
XILA, Rue Traversi~re.
-"-Le Bakerfix fixe et lisse les che-
veux sans les graisaer,

LS 31 aoft, le SS. Ostany de Ia
Standard Fruit est entrk Qa-Ira,
Sous-District de Leogane, vers
10:00 a.m. et est reparti verse 1:30
p. m. avec un chargement do 2(065
regimes de figues-bananes.

La bicyclette t ARMSTRONG
don't Ie reprdsentAnt est Mr* Frank
W. WILSON, Administrateur
d la Exide Storage Battery S. S.
eat bien connue dants le monde en-
tier pour sa solidit4 et soen moder-
nime. -
Nous avons en stock tous les mo-
diles : de course, A home, A ferm-
me, et pour enfants. Le prix est
essentiellemeht b, -
Une visit done s'impoae.

Le 31 aofit, vers 8:15 a.m. Gar-,
de Gendarme, 24&me section rura-
le de Morne & Chandel, commune
de Gressier, le camion No. 3045,
conduit par le chauffeur Alerte
Dutervil a tu6 le r1omm Vketfrth


Chamblin. Formal tts itg se renm-
plies. Le cadavre a 6tO tr&nl"rt
a 'H6pital G6nbral.

Les connoisseurs, en general les
M16gants ne portent que les chemi-
ses 4LAFAYETTE3, les plus Del-
les et les plus durables de la Place.
Faites une visit 1la Chemiserie
Lafayette ou vous trouverez 0ga-
lement des pyjamas, des caleion.s.
etc., et vous serez satisfaits.
4,.
Le 31 aout, vers 11:15 ;,. m a
Fondc-Parisien, Sous-Dist:- Qtde
Ganhier, a brfte accidente:kIcir 'n
rne chaumiere appartena4- a I.
Lucien Oreste.. FormaliteOs .-'-,e
replies.
66


Les 6e6gants en general ceux qui
veulent plaire, ne portent par ces
temps de grande chaleurs que le
drill fin. Paasez tAu Monde Chic*
ancienne Maison Jean Talamas 4ft
vous serez satisfait.

Les souliers PILLOT dTout
Cuir- sont ls meilleurs
Solidit,
Elgance
Superiorite
BRn march.
En Vente Rue Pavee, ancien local
R. C, A. VICTOR
***
A la Pharmacie Camille on trou-
vera Ia creme dentifrice Squib, Ie
fameux fortiflant Glycolixir et
toute une varikt6 dg parfums
Majestic.

La Pension Cosmopolitaine, si-
tuee A e6tC de la Banque Nationale,
Rue des Miracles est le rendez-vous
de tous eaux qui voyagent pour la
Capital. On y trouve le conifort
moderne, hygienee et Ie bon goit
des grands h6tels.-.- Cela, A un
prix modique.
s..
Le Nouvelliste parait chaque a.
prt~-midi & 2 heures. Les abonl6
qui regoivent en retard le journal
sent prifa de s'adresser a la direct.
tion, phone 2?32.
--4

PARFUMS MAJESTIC

A LA PHARMACIES

CAMILLE


i LE NOUII'LJ.STE S **aN *"*g *****t** f* l ^E s ,sW
.^g -UNE VIS ITE8


Part of the

rhythm of action

the pause

that refreshes


Port.au.PriacG Haiti
WhnA.SER:L. A LA COL'RONNE, S.A



LAtPLARMACIE CASTERA VOLS RENSEIGNE :
NERVOCITHINF.
dlu Dr. Tissot

La graisnde vogKJI .:i ';. r-i',er- le rmi.nde (Plt, de 3.000.000
d'unit&s vendue; en 5 as: I-: r. .00 un.it.. vendue. A Port-au-Prin-
ce pendant .- mois de j e. 19"l' i r.t due A SES QUALITES FOR.
MIDABL ES.-
La NTERVOC-TTHIN-: FIST ., B ASE DIE
HEMOGLOBINE. ,asoc;.r a
EXTRAIT HEPATIQUE, .se. Ia nethc-de dee Whipple.-
En plus., a NERVOCITHINE. c.'n:eI::- Phon.phore, Arsenic, orga-
nique, Flu-sr, ManganEse, c.-formnme;L an,: i .nn6'es du Prof. Robin
et des Dr. I.etuile et Ferr-. r. qc'.i nt m.- .r e..miere le r61e des ma.
tires mnineraies dan. .le- p-h.n-,n.'en 't a'.,. et celiulaires et dans
leur fixa*it:,-n s-r I'.raraim-rrc.--
Faction de -EXTRAIT DE FOIE, : ,c RI-SULTATS 3URPRE.
action &d, "E:XTRAIT IIE: 'FOE : RES.ULTATS SRURPRE-
NANTS.
La NE.R\ fOLITHINE du Dr. Ts-s.,r d. ,on,:testablement le pro-
.duit I- mie::. r!pondarit a'.ix _. ,--a S>.UI e Muderne et elle eat
agriablet ,r.'-ndre par to]., .-- -i,1 m e la lL jenes
qui le r:iament -
La NERVOCITITMNE. c.T,..: N A .
DEUX FORMES seos -s Tr,.:itt: RikOP. parainu orange et
mandarie Le flacon dont Ih ce:e:a.ce .t le double des products
pr6endus imilaireo se vend pnr.cut: G 9.- Note qu le flacon eat
un joi CARAFON, qui vid, crnera vitr, inririeur t reprntte 0. 5.
G. 13,50.a bh 2 l .< b.tables se vend partout
0. 13.50.
Indications: Fatigtue, Noeurna.i eYlesse. Diminution des For-
ces, Convalescence. ANEMIE GRAVE. Pr&i'- poAition ila Tubereu.
lose, Croisaance, Adnites, Cxli .. Surnmnge, Leuemie. etc........
CeluIl qui e-ut gudrir do e a Im.!Arle dolt prandre d 1e NERVOCI..
ThNE du Dr Tissot.
PTIARMACIE (CASTERA. (ouneesaionnaair,
En vente dans tout&,0 l] Pharmacies.
r1pqeDf or, *Sfl,


'LE NOUVELLISTE,
RItie du Cfoa!e No, I"??
Botte Postale No. 125. T4lephbne 2232
QUOTIDIEN FONDE EN 1896
Par
2EflN CERAUVET & CUERAQUIT
Durectntr-Proprjdeair.;
EtREST Q. CH kUVET

MRED. DUVIGNEAUD
Ridactaur na Chif:
MAX DUVAL
Secrtaire do la R4daetion:
TYAN JEANNOT
Ad,1tiratfr.w:
Q BEAUBRUN


A Profitable


is rvaila e
3 lb LA, .i.-. anl 'Mtrgy Wim.
^ 'nU~rdm lto s.
mRw. Yp UDW=

s*--rn tq D b^-fl A ND
!4~uMIE W10-
: V^ Aff =4"* Ij "owl
BOX ND, *t A Sot ombtNO
~ A s,.. e Aw-s- .


del-a P


EUe vient do rtecelv i
Steamer l artt
oliea Cartes PostalsIi:
Pardessus pour Homii4
Costumesa pour gar
*Bretellee I
Ceinturons pour Ho
Ceinturons pour Dam*e,;
.Chemises
Caleons .
Lunettes
R6vall du matin
Crash Supdrieur pour,
Drills Supirieurs
Moubchoirs de poche
Pyjamas
Robes de Chambre ..,.
gasquettes pour honai!
Brosses & dents
Peignes Supdrieurs
Porte-Feuilles pour hoi*1
Houppes
Plumeaux '
Arr4te Cravates
Chauasettes
Casques
Chemisettes
Sacs d'Ecoliers
Jarretelles
Brosses A Habit
Valises d'Avocat
Rasoire de SnretO ou Giltib
Cravaies
Vous trouverez un a
complete de chaussures at
liquidation; ot n'oubhlie,
fameuses pommades iNUZ"
I LA-EM-STRAIT. Assort
i plet d'articles de CordonN '
.. s:.:.w


AU. NOUVELLJST::.
ET A
LA MASON ROBBING S:
On trouvera: *
Le Brevet simple de Cae
Le Brevet Supdrieur deCa .
Et le Certificat de.fin d'Eta.*4
crdaires classiques (2mme
Diplime de Licencie en D.



FAITES ATTENTIONr
LE BAZAR NATION :,

Encore UNEo FOIS,. s'e
1 lit d'etre LE PREMIER : i
sa Clientblc et au Public let
tages de NOUVEAUX P1'."
coulant de i'Accord r
HAITIEN. pour ses rayoMas 1
Parfuins les plus en Vog l
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de la f %ames U
que sMarie,,3rijart.
Vous le devez A vousmib*4
VISITER nos Rayons.


rL


Apr Is Spe ctac
Reade.-vot a
aSAVOYa


,.





ansn~mfl*~SitdWw~flWJUflfl~flflflt~taflnaaanaaanaa, LE NOV2ELLISh PAGE


quo3 dolt-on user

Pos looan? -u


g Dla l pays chauds, It
S..pto t sls imputretes de Is
pe Ws enneat partiacult-
mmt wicrob dt Fair et de

SIssavon orduwar de toitocte
JStCu ineEfcace. tandis que le
n AFRIDOL nettoie, gueit t
I. maladies de la peau, la rend
propreep 'enjo!ive.
SLe savon AFRIDOL a ausit
ne action desinfecitan on
cum e et surtout !lgere et abotn-
S jana,-i posside en ouret un
prsm tr' s dI chat. j
Pprogez7'VnuS centre les con-
*. mio pa;tl seavor, AFRIDOL,
Squ de la plus haute valour
I widicalc.


4 tos Its jours!

S *
Afridol
: It SAVON BIEN-FAISANTI




SERVICES HYDRAULIQUES
DE PORT-AU-PRINCE
;/ T DE PETIONVILLE

AVIS

It est rappel6 aux abonn6s des
S-rvices Hydrfauiques de Port-au-
SPrince et Pktionville que Ie pal-
ment de la taxe d'eau pour les mois
d'Aoiit et Septembre est exigibie
l tler Septembre.
En consequence, a partir du 16
Septembre, tous 1le abonn4es qi
a'auront pas acquitt6 leurs bordo-
r~aux d'Aoft et Septembre, auront
lkura prises supprimes.,
SPort.au-Prince. i 31 Aofit 1938.


CLINIQUE
du
Dr. P. C. DESMANGLES
iidenne Itaison F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultations :
2 a 4 h, ',2 p. m.


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
S Mdecine G6h6rale
CONSULTATIONS:
Cmuin des Dalles 7 & 8
2 1/2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


LA A O
LABANQUE ROYALE


SDU CANADA
PLUS DE 70 TO SUCC'..FSB.LECS AU CA-AD-C T :.'V 3. UTPC FAY








\..... p "'-' -17 1p. I'S EP1






..--
4AV


TOUTES LBS FEMMES
devraient connaltre ee remar-

quable tonique faith speciale-
ment pour elles.


La plupart des souffrancem don't
la femmre h rite: ces 4tranges nua-
laises, ces conditions de depreu-
sion nerveuse, ces p6riodes de fadi-
blhesse t, plus tard une vicilles- '
se prvrm.atur6e sent de:-i ennuis
fntinins qui peuvent &6re faeile-
ment combattus A i'aide d'un toni-
que fait specialement pour Ie? fem-
me;.

Une femme, Lydia E. RPkhamn
a recherche pendant des ann(-; lat
formula d'un cCOMPOSE > f:tit
s.pcildemnent tour leks fenimen et
don't la reputation depui, .i enva-
hi le monde enter. Grace a cc
produit, le.s femmes ant nu t .iver-
msr facilement les ip&riodc.; criti-
ques de leurs functions organiqiues.
I.e ,COMPOSE VEGETAL., de
Lydia E. Pinkham donne aux kem-
mes une force nouvelle, canL le-,
nerfs et supprime les doul :ur: pe
riodiques don't elles ont peur Oi
doing i -pciaknment le recommanrier
pour .viter les complic',tinns Lqui
accompagnent souett la I Tgrosses-
i-e. ou cells auxquelles le- feinmes
plus ltgi-es sont sujettes ,. m"-
menls du retour d'-ige.

is I. (COMPOSE VEUiET. iLf'te
l.ydia F. Pinkham n'est p,, [n
rimedle qui tue hI douleur msiis
hi:n pluthi un Otnique qui c 'ort'l c
le corps el redonn;c ii ch iue 'IV -
me le K,,t toe vivre. I'n s,',ar,
nomlbr,? de femme.s dans lOi t-,
pays ont tnsist6 sur les nonfbreux
b6nefices que les femmes pc:," e
tirer de ce merveilleux toniquc.Es-
sayez-le et apprenez qu'? vous au.-
si il fera du bien. Contra-rement
A ceux des drogu-s et des n-v coti-
jues, ses effects sont durables. Ser-
vez-vous en, quell que soit votre &-
ge, et vous jouirez de nouscau d'u-
ne vie agreable et comfortable.



Machine a icrlre Reminglen
Machine 4 calculer Dalton
Rubans, paper cab hon
Faites vcos achatv chez
G GILG



UN BON TRAITEMENT CONTRE
Eczemas D6mangeaisons Ta-
ches-DI)artres Teigne ou Pias-
tre-et autres maladies de ta peau:
On fait bien mousser le Savon
,a PHfliobronte sur la parties affec-
tet on rince i'cume au bout de
c ;.;! l'.U,- minute. puis on applique
la Pommade it rHeliobrome.--
En Ve\te: Pharmacie Lefranc
Chevallier. Laltie, en face dui Kios-
que postal-- Aux Cayes -- Grand'
Rue,


a.m


"SAVOY"

= CAFE-RESTAURANT


Demanded a vas amis et
ils Vous confirmeront que
nul part & Port-au-Prince
on peut mieux manger et
appr6cier les bonnes con-
sommations qu'au c SA-
VOY*, situ6 .au Champ-
Sde-Mars.


Devenez votre propre Comptable en ouvrant unI
Compto de OChbqu i la Banque NationalC do la
R6publiqu& d.'Haiti.
-~~ / -t


A LOUER
Maison haute en mur, sise A la
Rue Pavy0 en face de Ia Halle Cor-
dasco.
Pour los conditions, s'adrosser
au a .n iL .; du journal.


- L.


Agent Exclsif: ERNST LUDERS.


BERLINER HOF


LE VOYAGE DES SOUVERAINS

BRITANNIQUES A PARIS

De notre correspondent de Paris,


Depuis plus d'un mois, Paris est
toute transie d'une fi6vre incom-
mensurable. Les pavoiserrent.s s'a-
chevent et les preparatif.s tou-
chent A leur fin; la capital revMt
son costume d'apparat, car L'le va
recevoir le monarque le plus puis-
.ant de la terre, l'allid qui vint le
premier sur le sol de Frarce e.n p&-
ri.
Les Parisiens se preparenit d16-
montrer d'une faion &elatant t )a
satisfaction qu'ils 6prouvent et la
.onfiance qu'ils t6moignen- A la
solidarity franco-anglaise, et dans
I'alliance de ces deux grande;s 4d-
rnocraties.
Voici etint le jo.ur tanI at; .no u:
maria, 19 juillet. I.-a matin"I eI st
rise et more, le solely boiui ee ta
gr.salhe rle Londres s'c-t .r-rmpae
,ie Paris. San Ma.je-tP Ger-geo VI
:t ia reine Elisabeth so sort err,-
barqu.i. a Douvrc,. ai oeird lr ',eur
-acht xENCHANTRESS C et tis,
court. ; do destroyers brr' .nniqu'-s
ct de scarede franc-ise; ;s forin
ine entrt.c tr.omphaie i :-'i-,miE.C
Rs.I par ?, Edrn' D' -.dier.
President c1.. C'unst.-. ft a '.oe.r.
ges onne, Mier:r ci"- ,Tiles
E rangt er*s. les .u:L.:s;-.:. icur
s'..ite' pretrnc r .,r'' s rugn
.. ; .i u 't*, ,-'. i M : oco-
S *., ".' a" l: ,iy: :rm i ].,1- i ; ,:- ro-
S ( i t.: r,,-' '. i n i : ,':t.' :l :mi p-

S s t :n r:. s de file c.f dor.
i', .-t trec pid.lante. (O :am-
i,:,. :;ieroi- et dr. e : tri: -
i... c- v.*-, ci..,.i Lient -oi-, t f b n, L

i\ travers les nuages; Ie tru;it ruyvl
enitre on gare du Bois de Boulogne,
toute pare et fleurie. M. A. Le-
brun, Prtsident (i la Rdpubiqa'e,
accueilie le roi sur I quai mingnifi-
q,nt.m nr' dAcord d'embl-mes et.
e'est par un grand escatlier de
pourpre que le cortege gage 1'A-
venue Foch, pendant que toe canon
tonne et quo des nu&es de pigeons
s'envolent, A cet instant, des mil-
hiers d'enfants, accompagnis par
la musique des Jquipages de Ia Clot-
te, chantent Ie (God save the
King-, suivi d'une vibrant iMar-
seillaise v.
Le cortege, qu'encadrent des
spahi eof la garden r publicaine, s a-
vance rxapidement vers le Mi stP-
re des AffT.ir.-s Etrangeret, i i s
souverainis seront les hotes de Pa-
ris. Des appartements &bionis-
san' i. .n 2 iz>c:r,,ab ', ont e-
tU jreparts, d uti quatre nmois
jusqu'a 1.000 ouvriers y ont con-
tinuieomnt travailiA, la chambre
di rui est ie pur style Pr.umier
Empire, avec un lit de Napolhn
venant tin chAtrau de Far, tane-
bleai et colic ide la reine de sy!e
Louis XVI. avev in lit d- M-ti.'-
Antoinette.


Leos pompes grandiosec- e- au-
tres spectacles &tincelants ,ser.
ves aux souverains se rd';ulan
pendant ces trois jour'.

(ia suivre)

-. .... ... -

ON DESIRE ACHETER

A DES PRIX TIRES ELEVES

Des Timbres-Poste.
en bonnes conditions,
commemoratifs d'avion,
oi illustrs par differences
gravures
Aneisme et nouvelle publieatioam.
S'adresser &
Wendell Tynes, Bluff Creek.
Louisiana, U. S. A.



BANALACTEE
Aliment Complet pour B bis
et pyspptiques
Recommand4 par tousles Mhdeeins
En Vente A la Pharmacie Camil-
le, chez Simon Vieux, au Bazar d.
Champ-de-Mars et au Petit Baz.h
du Point St-G6raud,


1. Llllr~+JI~*,*;IM**l*/JYWI-I~NIIIISIL(r


::r:;~:


*i. ..


~I"


I


am


t LE NOUVELLISTE ,


PAGE 6




4.

b soya qg4fl~~ns~~- qflhU*tJfl


" .. hiomtes ,libre onasldArent.
le travail, non pas conmm ta far-
deaw, aia M omne la justiicaton
de ear eistetce.
DALADIER.


Lea lois ne s'affaiblissent qu'au-
tant que s'affaiblit la main char-
g de dle s Mdifedre.
S W. ROUSSEAU


CLOTURE DE LA
SESSION EXTRAORDINAIRE

(suite)


Dans une magnifique p6roraison,
lance d'une voix vibrant, et q'u
d... aine un tonnerre d'applaudi.-
sements, il demand a ses coli-
gues de se rappeler qu'un dernier
devoir leur rest A remplir.
Rentr6s dans leurs foyers rei-
pectifs, il imported qu'ils r6pbtent
en toutes circonstances aux popu-
lations, qu'au premier plan de se-,
preoccupations, Monsieur Sttiio
Vincent, le giorieux President de
la Republique, place la s-curit, le
bien etre et la grandeur de la Pa-
trie-
Puis au nom de la Constii;tu. ',
il declare close la Session Ex;,-
ordinatre. La pendule marquai:
I heure .-
Et V'Assemblee se dispere' po
se retrouver avec les .Men:.res dc
Cabinet it iftage di Palais L ~g-
'latif ln', moe somptuuse rc-,Q--
ti? avait etP pkprar',..
Belle jon nar|ue a;
dl'une liv, atio< '. d, u tf .;l' i,,
qui lui assured :;nc:- KCaK ;peci !
danas le Anna-s d Purieme




PROPOS ET




(Suite)


oh les chinois soldemnent retran-
ch6s tentent d'arrite r )'manco ia -
ponaiae vers *Iaonkvw.

DES PUITS ARTESIENS
Dans tout ie pays ew surtout a
Fond des Blancs, beaucoup de puits
cnt 4te creosos par le.; colons p'urm
l'arrosaga de e leus champs..
Le Surintendant des Travaux
Publics A Petit Goave, Monsieur
Camill Mitchell a te6 autorise par
la D. G. T- P. A r6parer le pits
< Chacha situ6 sur la route de
Fond des Blanca-Cotes de Fer.


LE CURE VARANGOT
VICTIM DE SON
DEVOUEMENT


Le Cur6 de Fond des, Blanes, le
R. Pere Varangot se defense beau-
coup pour sa paroisse.
C'est ainsi que travaillant corn.-
me n'importe quel manoeuvre A Ia
reconstruction de lEglise, il a 6tr'
victim d'un accident qui le para-
lyse momentan6ment dana seas .-
tivites et ne lui a pas permis de
participer i la celebration de Ia
fte de Sainte Rose patronne do
lieu,. U poteau a failli lui broyer
le pled drolt.
Nous souhaitons que le Pbre Va
rangot puisse reprejidre au plus tot
ses activities bienfaisantes au pro-
fit de sea ouailles.

LA COLONIE AGRICOLE
DE SALTADERE

La Colonie Agricole de Saltadore
que dirigent les Agronomes Paul
Cassagnol et Djean est en plain
fonctionnement. Deux cerits mai-
sonnettes ont 4Lt construites cat
qui abritent 200 families de res-
capis. Chaque famille touche 1
gourde par jour pour son entr-
tien.

Deux maisons d'Ocole out 6tW 4ga-


element eonstruites par t'Inginleur
Itouchereau. Elks totalisent 120
..lres. 11 est a ilgnaler, toutefois.
que les inscriptions se poursur-
vent.
*as
Des ehemins vicinaux, permet-
tant d'avoir l'a*&s des'diffrtentes
plantations, sillonnent d'un bout 'a
i'autre Ina colonies qui a une super-
ficie de 800 ha.


LILY PONS0
A L'HOTEL SPLENDID


*.
fHier a son arrivee, la el"bre
cantatrice Lily Pons, aecompagnee
de son marl, a dtd conduite A PHI -
tel Splendid 0o un lunch a 6tk
offert en son honneur par les Di-
recteurs du Theatre Rex et de la
Soci4tI Haitienne d'Automobiles.
Ce fut une reception pleine
de cordiality exquise, a laquelle
on remarquait quelques personna-
lites marquantes de notre milieu
et de nombreux admirateurs de la
grande vedette.
D'apres les dernieres informa-
tions qui nous sont parvenues,- la
cclbhre cantatrice ne chanteras plus
ce soir, au Rex.

FERROPHYTINE CIBA
Fer at phosphore associes, me-
dication spcifique des dtats an&-
miques et dcs affections degiobu-
lisantes.
Andmie palus.tre, chlorose, tu-
bereulose, affections dgilobulisan-
tes. an6mies post-infect ieuses et
post-hemorragiques.
CACHETS GRANULES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prince.


AVIS
Direction Generale
de I'Enseignement Urbain
Session Extraordinaire
de i'Annee Scolaire 1937-1938
Les Examens officials de la Ses-
sion Extraordinaire s'ouvre le lun-
di 19 Scptembre prochain et au-
ront lieu aux dates suivantes:
Lundi 19 Septembre: Certificat
d'Etudes Primaires
Brevet Simple et Brvet Superieur
de Capacity.
Lundi 26 Septembre: Baccalau-
rea? Iere. parties,
EXAMEN DE PASSAGE ET DE
FIN D'ETUDES AUX ECOLES
DE DROIT
Examens de passage et de fin
d'Etudes aux Fe...'.i primaires
Noarmales.
M1ardi 4 Octobre: Baccalaureat
2Lme. parties et examen.n de fin d'E-
tudos commercials.
La Session Extraordinaire est
organisde au b6n*ltice des ajournks
de la Session ordinaire-


PETITES NOUVELLES


L'n Disptn-aire-H16pital que i-
rige group- un grand nombre de man.-
des qui sont Y'objet de attention.
vigilante riu june et intres.ant
medeein.

La Compagnie Nationale du Com-
merce Extdrieur, 128 rue Pav6e,
poss&lde Ie rayon le mieux assorti
do lingeries pour dnamos. Cette mai-
son de commerce est le rendez-vous
des femme ; Olegantes. N'oubiez
pas do la visiter quand vous de5-
cendez en vuile.

L'Agence de nouvelles espagno-
les rapporte que 2 tues et 25 bles-
sas tel est. le bilan du bombarde-
ment effectu6 hier par un hydra.
vion qSavoia. d'un train h6pital
a Vincente de Calders. V'

Pouruivant la. 6rie de se.s a.D-
sultations en vue de r6soudre les
difficultA er6&es par la r6ponse a&-
gative de Burgos, Lord Earl Ply.
mouth president du comit4 de non
intervention en Espagne s'est en-
tretenu avec l'Ambassadeur dTIta-
lie et le Charge d'Affaires'Alle-
mand A Londres.


Grace Line

Agence du Cap-Haitien



Service de luxe rapide entire Cap-
Haitien et New-York,
SDparts rguliers du CAP-HAl-
TIEN tous les Jeudis A 4 heures
P. M, et arriv6ea s- New-York les
Lundis sratin.

PROCHAINS DEPARTS DU
CAP-HAITIEN


SANTA ROSA
SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA


8 Septembre
15 Septembre
22 Septembre
29 Septembre


PRIX DE PASSAGE;

Cap-Haitien-New-York,


lire Classe:

Cabines exterieures,
minimumrn.........
Cabines interieures,
minimum............


Four tous autres ren-s;
s'adresser a:;

H. CIANCIULL
Agents,
Cap-Haitien


$ 135.00

$ 9. 0 '


.eig ,lg n t... -.,
2 1




Phone 291


-*an*-----


La diplomatic ang-laise a .r-.--
pris aujourd'hui run t J nfi\e ,.
arranger une e.n: -e avec ;-
logne. Cette politiqu- a pour
tif de contraindre "iAilemarna;,
aveir ne attitude plu r, ,ctr_-
en Euro e Centrale. L'Ang',-;errn-
cherche h obtenir la garantie :u':
la Pologne restera strictemert ::-.-
tre en cas de conflict, si ele n.'imr
mieux se placer do son cAte.
ass
Notre correspondent de F'-.rd
des Blancs nous demand de .ug-
g6rer que PAdministration Gene-
rale des Postes s'entende av-c DI-
mien qui pourrait obliger 1iU ga;r-
aon de I'Ecole Rurale du lieu a fai-
re Ie courripr une fois par -.erai-'
noe. f
Cette tiich lui sera d'autar: pl:;
facile qu'ii va hebdomadairr.,mer.,-
a Mir' y.F.. .: -. 'occuper du coU:T--"
de l'Eco,.

Le& ulf poursuivis ac.ue.-
ment en Itae, appartiennent prjs-
que tous au commerce, a u iban-
que et aux professions liberale.lI.'r
delai de pour c fairt:.

Le Colonol Lindberg et sa fern-
me ont amri A. l'arodrome de Pro,-
gue, hi<-r ; 12 ha, 45.

S'il est sur cette terre un plaisir
sans mnlange, qui, seul, peut ba-
lancer les dblices d'-n ange, c'e-t
de boir- goutie a goutte, par pi-
tites gouttes le nectar qui so nom-
me Ie RHUM LIONS.
Comme tous les chemins condwu-
sent A Rome, prenez -celui qui cor-
duit au Rhum Lion, d6pbt Nicola.s
Cordasco.
La devise du Rhum Lion e.t:
tego surm, qui sum; je suis ce que
je suis>.
Done... je suis Lion!!!



CHANGEMENT WADRESSE

Me. Tinmoth&e PARET

Residence. 123, Rue Capois, 123
A proximity de l'Ihtel Oloffsen.

. .. -. ,,-

ON DEMAND :

Ut beau bureau plat,- Pour les
renseignements, s'adresser au bu-
reau du journal.


040"""M folffih40efl t000


Librairie Nou

1.a LibraireOla s mux assortle

(Maio s de Confaiac)



Adolf Hitler: M a doctrine....... .......................
Em ill Ludig: Roosevelt .......... ...................... :.,.
Emile Ludig: Hindenburg................... ................
Rene Benjamin: Charles Maurras .
Rene Benjamin: Chronique d'un ttimps troubl6.. M.
Rend Benjamin: Molirre .......... ....... .............
Edouard Schurh: L'Evolution divine ............o,.
Geo London: Manon L'Escroc (Chroniques judiciatir
Morand: Isabau de Bavi6re....................................
Claude Aragonn&s" Marie d'Agoult .................
Clerget: La France dans le Monde ......................
Gorki: Tempte sur la ville ....................
Robert Raynaud: Le Roman de Cuba ......*........
Mauriac: L'Homme et le P&che...................... .
M auriac: Plonge&s ........... ............. ......
Thi6baut: En lisant Leon Blum... .......................
Champsaur: La Faute des Roses...........................
Boucard: Les Secrets du G. Q. G ................................:
Boucard: Les Dessous de l'espi nnage anglais .......
Boucard: Lee Dessours des arch.ves secretes..........
Morand: Apprendre i i re po er ............................
Maurois: La jeunesse deviant not re temp. .................
Maurois: La Monarchie anglaise We Victoria a Georges Vt 4
Pierre L'Ermite: Avons-nous besnin de Dieu...................
Hurmbn rt: De IMercure l Pluton........ ..................
F.. i -grar d: Stylistique frana e .............. ..........
f grsau 't: Comment avoir fille o:.j garcon ...................
E.L .ari Schhurt& : Pri-cursetrs v rvoltes ..................
Ed,.l ard Schur : Sancttaires d'O"ie nt. .. ...............



---____Z-^ M- ----- .


LES PRIMES "NESTLE"


DE C AJEAUX '


DES CAD&A


:,,ste "-,.;. oPre a, nuuv.r-a de splendides objets q ui


o~~enlt~r nusr~ darts; chaque iifarnii~e


1 igor iLe: ............


1 -.p: --ockLtai .

1 pult alu:minlum a glace..


I p;e.e a Tn.


I ca- 'ercal ...... ... .. ....... ... .. ....


.. G


125

100


b : :': ,... trou verez d'autres cadeaux de plus on plus jei'8

\', :: ti.que.ttes d1rs products NESTLE .I

1 bcite die iait n pu. dro certificate jaune............ 5

1 b,: e ,:e lai ocn poudre certificate bleu ........... 10 co

1 t..i t' Lit co den.-; ........ .. ....... .......... 2 o

1 L. i'. de iu t ,dens-T) i I .ure ... ...............

1 lroite dc lait P'apc r6 ................................... 1 .


Envoye seulemnent dez &iq'et.-. completes et en boa 6tit


S'adresser k.


L. PREETZMANN-AGGERITOLM


Port-au-Prince, Haiti.



S-.'----- W"


oieBLITE
FAIBLESSE


" s r HEMOGL 4

R ,a A G r t s6vr d Sang, pr etrit
s~upi~rlur a i and c ure f ne'uginva. -x Admis dAES 1


CALCIUM PLE, REMINERALISE COMPLEy NIP' |
9LUCON DE CALC.


L^^ L NOUVEISTB F < --


I'dl


r lkl*ILw*mr*^r~n^^^^Wl<*^tIthy'f