<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03428
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 30, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03428

Full Text
---.-- ---,- .- -. .





PLtS ANCIZN
i1ESN D'IBAITI






43eme. ANNEE




IBILN Dl R 1OS


S Vacance-- Aoit qui s'en va,
Sgo un petit glas au eceur des
:.lers et de Themis. Quatre bei-
semaines d'insouciance. sur ils
h:it que I'6t4 accord A ceux qui
frent toutte I'ann&e pench.s tur-
&ds versions ou des dossiers, ont
g. 6d6jh happens par le pass, et -
vite qu'elles apparaissent comma
leurre au souvenir nostalgique
q ot en garde. Bient6t il faludl:'.
yeloncer au doux farniente ;i
l'ambre, aux joyeuses excursions
anbandes loin des villes ttrmultue'i-
sea, remiser le fustiballe et le ro.
Maln policier, reprendre come tt-
beace, le cartable et la servieti>-.
Mals k quoi bon trembler avan-.
v. r nement et puisque Septembr'e
permet encore les belles parties a.'.
grad air, vivons sans anxiety in i-
ti. le jour qui passe care die,,! I
Restauration des Droits du Penu
pe Haitian.- Aofit emporte aussi
tum do nos plus beaux anniversei-
re, le quatriime de la Restaura-
1tk de nos droits.
Le 21 Aout fut fete avec enthou-
siasme et suivant un programme
qui comportait a l'accoutumre, un
Te Deum. une reception officiel'le
aU Palais National, une revue rn.:-
litaire au Champ-de-Mars, une gar-
den-partie darns la court du Palais,
uMe station pieuS.e an Mausolso dl '
Dessalines et. de Ption, et h la sta- i
tue de IEmpereur, salut au rdi:-
peau hissi au Semaphore par I'.
President Vincent, et par tout la
URpublique des rejouissances pr.-
pulaires.
A la reception officielle, ce fut
Mr, de Lens. le distingue Ministre
de France, qui en 'absence du N mn-
te Apostolique, traduisit en terms
61ev6s les sentiments et les vceux
da Corps Diplomatique. Le Pre.bi-
dent de la Rbpublique remerciar x
au shom de la Nation y r6pondit a-.
Vec bonheur et avec une dmotiin
*ontenue-partag6e par l'inposnn-
te assistance.
Pour ce qui est du cngq a seV'.
reau en vient A la bouche d'y p in-
set. Ce fut de bout en bout un r-i.
: .all ct'u:s nuquel les noinbr,.u:"
*aviths furent heureux de prsen-
terr leurs vcux de santA et leurs f6. :
r-itiurfns au C--:f de l'Etat. !
Aieltt et Qa pique sous lcs Teno-
.. lP .-- Dans i'ordre theAtral si-
. iA littiraire, saot nous a value ur.e
bOR.le pinte de bon sang, grf ce i laI
Pirituelle revue.- a pique sous
Treplqques qui Tit defiler s-'sI


lnos yeux et sans rosserie excesi-
ve, quelques ridicules de i'act'l.t'-
tC, et grAce A la tcomdie de mcet;rs
-ALCIUS.,, que son auteur seni-
ble avoir krite au picrate. '
petit incident malheureux et '.ti
lequel ii ne notus revient pin. !do
nous prononcer dress maliheuren-
sement et des la second reprep .e-
tation, les uns contre leo autrte;.
le .admrninistrateurs du TheAtr :
Rex et la troupe de c(,a Piqu ....
Done nou.- no reverron. p.u1
(a pique I moins qu'un arranged
meant n'intervienne et e'cst dofn:-
magc., car la revue est d'excellent'.
facture, et i'interprktation admi.;:-

nAlcius, n'esr pas stir non pu.s
d'une troisieme repr6sentat'c- ,
mais pour d'autres motif..; :e c-.-)x
de .Ca Pique's.
Lu aujet en cst -C.aibreux, et mn
Dieu la collusion sentimentale :rni-
sign6e nest pas bien fr-equente, x
ne peut i'etrte en uin sit-ce et un mi-
lieu ou urie jeune fille hardie '
qui vent vivre sa vie. jouit d'a a',
de liberty, pour choi.sir son par-
naire au salon plut6t qla Iofcr..
DRA MES


Et pour finir, parltrons du :4u i
pide pochard qui entra en coi-
sion samedi dernier avec unn )ri r
camion des Truvaux Publics. L-.
risultat fut ce qu'il est toujuur.-
quand le pot de terre et le pot die
ier en viennent anx mains, dirait
Descourcelles. La cervelle jaillit e:
it e.t a presumer que la vi.ctimc,
ne levera plus le coude. Au groc-
pe des curieux attires par I'accidtiit
se mrla une petite swur grise qu.t
passait, allant en direction de Le
gAne... Elle.se pencha un instftL
sur Ie cadavre et nul de ceux qui
la virent ne soupqonna un seul inn-
tant qu'elle avait donnt rernd(k
vous A la mort..'
La minute ci'aprif, elle se .ietait
a In mer assez profonde dan.s cc:
parag. et so lais ait couler. On la
rep&cha heurvusement ft temps. :-
I'h6o:ital alerte- dipc-cha l'ambua .-
ce sur les lieux...
Cette bonnie Scour apris des a:.-
nees de labeur dans le pays fai-
sait de l'anemie cer'brale.
Notas en sommes attrist6s et sort-
haitons de tout cmur qu'elle recor,-
vre integralement sa sant et con-
tinue i consacrer sa vie faite de sa-
crifices et d'abn6gation A I'educa-
tion des jeunes times haitiennes.


?LTITES NOUV L 'U'lUVIIi"
LTES NOUYELLES les ddeombres de l'avion de ia t:e
sino-amiricaine qui a 6te mitrail-
e San Juan (Porto Rico) on 16 l]a semaine dernibre par les ja-
SUIIU la disparition du lieute- ponais. Seulement 5 personnes-
vaient la vie sauve.
:. t coIlonel Edward Mae Cormick.
IMtaltt en route pour New-York, "*
Micr Connick avait demisionn6 do En execution d'un project d'ex-
- l; : 5mee infanterie des Etats- tension de la culture du ria :fortu-
Eb.; Depuis le mois de Novem- na dans le district de Saint Marc.
;b: te.de lhn6e.derniire, il a t6 in- un pen plus de 1.100 livres de sc-
AtItlfl & P'h6pital Waltered de mences de cette variety ont te :Ii.-
W. atn pour observations en tributes aux paysans.
un traitement. **
: A la suite des pluies de ces jours
: s? vsule savoir pourquoi lea derniers, de nouveau eas d'infec-
hw1t5 se rendent en foul au tion par le Cercospora musae Zimm
SI$-S0g rue Traversi&re?. ont 0t6 observes principalement
163W ltree qu'on y trowuvo o dans )a region de Carrefour Du-
fraicheur. tous les Parfumn, fort oa un relev6 a t6 :effectu6 par-
i d toilette et de Bemu- 3 membres du S.N.P.A. A Dodard,
pU V a dans lea prinepaaes' dans l'Artibonite, la Standard Fruit
-Demandez chez Paul l. asperge les plants atteints de ia
fA'Wmporte quel patarfam maladie A la bouflUe brodelaise.
: : Paris o0z Ne4w-York; u.
E'.t etWa' box compete. : : .. (v....ies: )


Clet


HIRN=Tr G. CLHAUVET


FRED. DUVIGNEAUD


QUOTIDIEN EONDE EN 1896


SECRETAIRERIE

D'ETAT DU COMMERCE

COMMUNIQUES
-

Lattention d# cette Secr4taire-
rie d'Etat a et6-attiree sur e! fa:t
qu'il se pratique depuis quelq-urv
temps lune sou.4-valuation sy.t4--
nmatique des marchandises imp-.-:--

C'ett sou.s-4valuation tant can-
-,- de srieru-es pertes de recette-s
i :'Etat, 11 a 6Wt decide, en vue
de la protection des intrbits 'ai
fisc, d'appliquer les dispositions ile
l'IrilcM 91 de Ia Lot fin 4 Sep:.m-
bre 1905, ainrsi conqu:
Iorsq'ue la Dousne jugera que
''i. rfix un article assujetti aux
dr.it-s ad valcrem est diminu6, eite
(-t.urra .i retenir au profit dp l'E-
t:, noyeviiant l It paiement imm'-
din'. .I: prix de r-ev:ent major die
ix po'.ur cent,,.
Port-ai-Prince. le 29 AoIt 1938.



Sivant accord intervene er.tro
le D.par:_ement de? Relations Ex-
t;rieures,. Celui du Commerce et la
CI:tawrec de Commerce d'Haiti, Ia
Secretnirerie d'Etat du Commerce,
soumet ci-dessous aux Exporta-
teur; de cafe_ 5tabli en MLqiti, ton
module ide lettre qui doit lui tre a-
dresste pour obtenir la licence leur
auftorisant i'exportation de leur ca-
f' en France :
Port-au-Prince, le...............
Mlonsieur le Secretaire d'Etat du


Commerce
En sos Bureaux,.
Monsiear le Secr6taire d'Etat,
Je vou; serais oblige de v-n-
lior bLen m'accurder pour une do-
rte id'une ia 'mie, A partir do.........
a lic] .ncl. r;cet.aire aux exportii-
Stionm (,:. c ,fi' que je compete fai'e
det: lention cl, d la France.
.J in'enageae par la pr6sentc ;a
ibar'tuer 50 u c,. de r-es envoi-s
S i tc rr 'lt ] rt .......
r pair d(,i ,.tvires battant pavilit,,
fran i. awinu:-i qu'il a etC priv'.i
clan,- un des arnexes flu Trait0 Com
Smercim! Franco-i.laitien du 24 Ju",.
f19%. Atin de vous permettre de
.c,:ntrl]er l cautionn de cet enga-
gement. je promets de vous faire
tenir, tous les trois mois, un re-
lev6 de mes exportations de caf.
en France iimnent certifi6 confur-
me par l0 Directeur de la Douarn
de ca porL.

Veuillez agrier, Monsieur le St:
cr6taire d'Etat, avec mes remer-
eioment$ ant ieips. mes salutations
empressfres.
- --l~p -Allo -- I 'I


MASON ANGLAISE
D'EXPORTATION

Maison Anglaie d'Exportation
est dispose a donner lea prix pour
les marchandises, materiel, machi-
nes employees our mer ou sur ter-
re (a I'cxception de marehandises
textiles). Commandes petites on
grandes.
Priere d'envoyer la correspoh-
dance (Pr~tfrence en anglais) i
Austin, 5 Bury Road, Gosport, An-
gleterre. Adresbe T616graphique :
Austin. 89153 Gosport. Codes:
Bentleys Complete Phrase,
.llmU~~~~~~~ .z .. .. .. "


SMAGESTIC -:


TROISIEME ANNIVERSAIRE
DE LA MORT DE LA
REINE ASTRID
A Bruxelles, tous les journaux out
c6edbre avec une pieuse attention
le 36me anniversaire de la Imotrt
tragique de la Reine Astrid de Be:.-
gique.
On Ae rappelle que la Reine fuW
victim d'un accident d'auto le 29
aoft 1935 sur la route tie Kus:-
nacht pr-b de Lucerne., alors qiue
le roi qui conduisait lui-m6me fut
gritvement blessed.
Des centaines de bouquets de.
i poses, par la fouled ananyme sir
i la tombe de la d6funte, sont venues
s'ajouter aux couronnes officiell:e.,

LE RECITAL DE BARTCH
Hier soir. L Rex. en presence.
d'une assistance nombrotse e- chno-.
Ssie, M. Biattch a done soin conr.r:
Son tBus Its morceaux du program-
Sme ount 6tW enlev6s avx'c brio. -
Mr. Bartch s'est reveled une nou-
veile fois un artiste de marque; on
a pu a;pr ecier son jeu souple et
son digt ;rfaillible.
Le c rcert achevt, c'est sous dies
applaudissements r6ptt.s -et p.o-
long4s que le Musicien qui availt
conquis Ja syrnpathie dui Public, a
laisse la salle
Nous reofi.eit- n.1 0oa conmpl
ments et nos sympathies i& Mo:,.
sieur Bartca t'-.t en lui demandardt
ia favour de no1a 3 ratifier plus sou-
vent de teo ; Ogadl.

DANS L'ARTIBONITE
En vue de l'irrigation prochaine.
dos regions dt l'Artibonite, M. A-
therton Lee. nig. de I'Engineering
a inspect la semaine dernibre lo.
regions o0t dovront su'riger le. tra-
vax. Cette inspection qui s'avernit
n4cessairt.a avant le eonmir-ncempntr
t,. ces importants travaux a per-
nis (it- rerIndr cnmrpto do ftac.e
,.xacte de Iln a s.it':':t n (1 1:,.-Iux et
dO we ixer s tMir ] c dfl icfn c .,..
irrigatet : n.

NOTRE COMMERCE
EXTERI EUR
Pour le moti, de juiliet 1938, dit !
rapport du Repr6eintant Fiscal., li
valeurs du comment ce extrieur %'&-
levbrent & Gcldes. 4.054.000 contre
Qdes. -.712.000 en juillet 1937. Er,
juitlet 1938, les valeurs des exsor-
tations monterent i Gdae 1.661.000
centre Gdes. I 539.000 on jtuirtf.
1937.
Les vale-urs des importations ax-
cederent, en juillet 1938 cellos des
exportations de Gdes. 732.000. En
Juillet 1937, les valeurs des impor.
stations avaicnt exctd6 cells des
exportations de Gdes. 1.633.000.

AU M(SEE NATIONAL
Parmi les r6cenilcs et imporian-
tes acquisitions du Mus6 Nation ,
Fondation STENIO VINCENT,r6a-
Jstes grice a de gtntreux dona.-
teurs, signalons le don prcciix
fait par Monsieur le Stnateur Mo-
raile, au nom de son ils Monaiar
Yvon Moraille?


Monsieur le S0nateur Morailla.a
bien voulu remettre, pour la ri-:he
Collection Numismatique du Muse
National, Fondation STENIO VIN-
CENT, quatre pies deo monnaio
des ans 26, 27, 28 de 50 et de 100


centimes A I'effigie du Pr6sident
Boyer, et Une Pike de 25 centi
mes, de Fan 14 A l'effigie du Presi-
dent P tion. II a ajout6 & ce don
plusieurs autres souvenirs tres ra-
res. Signalons la plaque de cuiv'd
du sceau du eConseil des Notables
de Chardonni&res, datant de PEm-
pereur Faustin, ains"' qu'une plwe
de monnaie de six centimes de Pan
1846. timbre aux armes de la R&.
publique. Ces armes consistent en
un faisceau de verges surmont4
du bonnet phrygien. Ces armes
sont 6talement oolles de la R.
publique Franqaise. Rappelons que
le Dictateur, a Rome, avait droit i
Vingt Quatre faisceaux du mem,
[ genre, que portaient devant liii ],
licteurs. Une hache se dressait au-
Sdes~usi, des v'rge. E;e ttnit le dur
emblm'.me du droit absolu de vio
et do mort que le Dictateur avait
\sur tous les citoyens. Lui seul avait
tous les Drcit. car il avait le De-
voir do sauver nla Patrie.
La Republique, pudique on tirni-
de, a coffee la 1kiche du Bonnet
Phrygien.

DEMANDS D'AUTORISATION
Au course de juillet, 12 deman-
des d'autorisation de batir ont ete
soumisesi a la D. G. T. P. Elles ont
6te toutes agrees et leur cotIt s'-
Lve it la some de Gdes. 79.000.00,
chiffre supdrieur A celui du trnis
pr6c4dent qui accusait Gourdes
43.500.00.
Ces 12 constructions se'repartki.
sent de la fagon suivante: 8 en
bloc de ciment, 2 en maqonnerio
et blocs de ciment, I en maqonne:-
rio, 1 en bois.

LE DR. CAMILLE ALITE
Depui. quelque;, jours, notre dis-
tingud ami. le Docteur Nelaton Ca-
mille cat alitd. Nous formons des
vwux sine&res pour son prompt rc-
tlabli'ssement.

PlJBLIC ATIONS RE'UES
Nous ,vons requ avec plaisir le
Ilulictin de L.ois et Actes, pr6pa-
r, par te t i&partemnint do la Jus-
tice, pour l'annee 1933.
C'est un fort volume doe 360
pages et dont I'utiiitO est unani-
mement reconnue.
Nous remercions du gracioux on-
Voi.

Noue -avons requ 6galement 1la
cRevue Commerciale Danoises or.
ganc d'informations du Ministrc
des Affaires Etrang&res du Dane-
mark. Edition Avril-Juin 1938. Ce
bulletin illustr6 relate lea diffiren-
tes activities d.u Danemnark durant
cette periode avec statitiquea A
l'apptu.
T us nos remnrciements.



ANDROSTINE CIBA
gxtrait orchitique mAle et fernmel.
le. Action neutralisatrice dand l'hy:
perovarie, les. troubles de la puber.
td et de la menopause, chess la f(m--
me.
Hypersthdnie genitale. Anxidtt


vagotonique, DiabAte, Impuismnce,
Infantilisme, chez l'homme.
PAUL COUPAUD,
Distributeur poor Hatti.
Port-au-Prinee.


COMPRISES AMPOULES AtURMULOVACCIN. EST-AN
PROUr MERVEJLtaEUX POat VQORELLE.


Q~sa r9~Si


PROPOS ET FAITS DIVERS


I f -- L---


~rCI~ ---


I


I q ^ -_&t...... ,. ft .. ,-l i '.- .'


:I ,.-:.;: .;.......:. i::l .;;;: ; :: ... i :]:i :.:.: :


~,,





yAGE .a.s .. .<^ <^ ~1^^

INSTITUTE TIPPENIIAUER

DISTRIBUTION SOLl.'. N\LLE DES PRIX

(suite et fin)


CLASSES DE PREMIERE

Fritz Pressoir: 2e Access it d'His
toire Litt6raire, 2e Accessit d'His-
toire d'ilaiti, 2e Prix d'Histoire
Naturllec, '. Prix do Chimie, 2e
Prix de Physique, 2e Prix de Vetr-
s;,in Anglaise., lor Prix dt'Agbv'.
ler Prix Lie G,6,mnTtrie, lkr Prix d. ,
Tr;gonolmnt ritt'.
V i.'ur F"i l.kik ;.iif A c.' \ '' : t '
de IPhys.tti'u, Actcesi '- Cli-
m it,. Zt A(cc:'-, t d- G; r'.) ;-)ip if io '-
)fi;a cf, 2t I'-ix Jdo Vc -t";t.t I. ti ;f .
ler I'rx 'llistti G( im.)te, c ,r
Prix d'II'> io. Vcerion Angiais'. Itr Pi ix
d'l istoitre Lirtt irairc:. loi Prix r-
Dissertation Francaist. 1r" Pr;x:
d'Anaily e I..itterairtn .
Pit-errt tE Rotimair 2oe Ac,:,.s,.'_
d'Alg t1re., 2i Prix .2 D. -- Ptat(;
Frang',i., '-'K-.. P :< ( x li-tir ( -
nle.rat., 2er Prix l' i. i d' ..
2e. Piri, ,'i' ,i m,.:m '.; t .' i,
T )iJg ..,,rntn t +, 2',I : [1; ..; i'A ,., ,,': |
iLLL- f.r,-. : .. 1. -i




r r -




I L ,:.; ..:TeI :-T '.i 1 1 ). :."- r --
i Ir x ( L' :t ,m n rf N I



S ir -1pa tr M. r" .: (. ,a. 1 .,- .


SConsu de : M,.ic -o. e e e'
Pr'ix ',t itd .I .. }: n. 1 '-



fr ky. (rCns -i It I' i; 'e ( It-
s a t' -sm d: CA I uIrE. ) I -x ol-
C Hwit: 'rti fTI 'lvi
I '-, pI, r l. i't A ,o ni. 0t',. )u ltk ,:-I
.-e, Consuil d-i M'.;co et dk4cern
x .',i tbc (i (ts :v la...cs Cl''ntiit .
Prix ,:'f(.t't *:*.'* 3[, R:ym, jrn^ cl'A-
dm :ky. (2', nsui d Ih:t-1 iol) et (i-










2frI A -- Cl'-..:a n t I do-
s:, itA 5,mnie tAnnex, t:-) Prix ,rf-
t- Ni. .r :f lR ymon -d i'A' ky,
(',,,.e l d.u l tidgiquute -t di- etr ..

di, (.'inqtu'iLen,, Pri\ .,ffri.. pu'i 1
R: rmh ond d A'.\C-.s-i. (d.,'.,u ti i
E(r.,l iq ue t d r,'. ;'1i.o > r P i-

C:,. g i l' AtT,',".iri' .I l"",,nt k .n -

cer:las t. hit l an ..e de .lme" :Alnex6,. Prnx rdrftrt
p,,r M:. Far.ni.k J CMar"r, d I rnn ir.
d(i Venwzuela rI t dlec'rne A i lc,.
JriCson r de lag Cl-..s-, H,1 .,-t .
'&(AnMAxe) PiUx ) .ff 'Pi pu-;r ;. j
ChaN 6 d'AtT. ir.-i dt'Allem;pg rt ,t
dcpeern a i'ta t ,t, M-. ir'tlt y dis Ii
clhrsse dr .timt.e: (Aile::,. I. FIrt'
oufrt prir n. ci ("hneg d'Affaire-
d'Atllmagne et dctr rn0 it' I'le iv.
Jn-Cituidi I.Lg,,r d,: i rtiu -e; di.
50m',t. ; I A-)n ;e:<, ). P'"ix E.t',r: iuat
M lt, P uilet ('1 t d m' 'n-' ." i 'i t't'.
ar;.t .k LatHtl re dc tt 'la. s'! -O-' ,d'
,"i;.,e. Prsx ofer t p ?r M",. Kld iff'
Piou, Pr'sident de in C'hambre d.: :
Deput's et drcerne n !'9leve Ray;
mund Pressuir de la cla.sse do 2e
Prix outTeri-t par Me. [s. 7.Z;hytic


President du SCnat de la K-puihli
que et d6eern6 it 'Olev G radd A
loxis de li clause do Ibre. Prix of
fert par At. le S6nateur Charle
Fombrun et d6cern6 A l'U1Mve Fran
q-ois Jn-Louis de la elasse de 2~mn
Prix offeort par M. le Sdnateur E(
guard Fanfan et d6cern6 A l'616v&
Gaston Th6ano de la classes de 3(
Prix offer par M. le Sbnaten
Charles Duplessi.s et d6eern6 A i'
live Dormond de la laase dc Siemi
(Annexe). Prix offert par M. I
Senateur Christian Laporte et di
cern6 A& l'61ve Jean Millet do 1
rlasse de 2e. Prix offert par lM
Raphael Brouard, Magistrat Con
munal et d4cern6 A l'eleve Georg(
Sterlin de la clause de 2 me. Pri
offer par M. F6lix Cuvilly men
bre de I'Administration Locale .e
decerh6n4 A 14ve Max Bonhomwtn


t*nl **------- ---- -


de la classes de lre...Prix offer
par Me. Odilon Charles juge d'Ins-
:ruction et dCcerne a I'61lve Franck
Lauture de la classes de 36me. Prix
i,,tfrt par M. le Juge Lelio Civil et
.'!c.,rn6 itlevOe Nerva Staco tde
a classe de 5mrnc. Prix ofifrt par
.4. Juge Lescouflair ot dccern6 &
b',,ve Yvan D6einor de la classy
;' i-re. 1 ix offcrt par MLI. A. Da-. I
.. 1. Sub.stitut du f'hnmminsaire du
GMt.v\riirlmtint Jit-. e Tribuial de
' .arZ-iAtioiC diI. la RI KLpubliique et dt.-
,'11 is'i t't.., Frit: Pressoir de
I- .. rt.. Prx: offeirt par
M. ie Cr'i.n'i Ju.s .:Indr. Coniman
d nt d la ;Garde:l .Haiti ': d e16 r-
a i've I Jibber'. Jn-Jacqis. do
a c:acs-.- doe 5mc. Prix offer par
a l:ir ct:o: et 'ie, tSii aux e livess
-. i'm s. A gu- te, cial-..-e de ,e;
.;;s,: / L-. .:(. m : I.m LIutuLre.,


l .r' t'u 4h :ct Pd:rticulier
I..- ., i !' r .ident defi
I ; ,rn'rc a I' 0tvte
,,t )' DuVlar-
;. 1 "! '...i. ". .; : '-

..- i.-'r: y r'. d Etat de
:- ; -.. .: .' ; : : (.Cc' a
".* ,".. ,\ ', 1 I1., '" V ,: '., c~ a>:<(.-
... G. N.
I : :.< i;.,:t ,', :. .. : .i C. R e', il -


S ; 'r :, '*i: Me. Chris-
t" 'rat'ie-
III t
I t.:, [.:i' .:.r 1.-. t;'r iEtat de
tn .:.. ),:.' ]'" ,' .' : '. ,; e L' :-

t 'nx effectect :,i- .<. l:. .i Sti n il
'i ) itcc t P,',-,.I..,::' ti l' Ia RP-,i3bli-
ue et rci.,Cetrrt,: .' i 't..V'. Pierre
i tounr,. de la clat-:.e de lIre.
La Directio'r: ai ?!. m f (.i' person-
I,' et. de- E '. i -' n '.UrL:iie S. E. ie
Prksd. ent d ,. ,., t:,'aV.d:qu1. L,'ars
Exce'len1 e MIt ,,,' it -s les Secrt.ai-
itS J'Et t (t It:-,-con Publi-
quw. dcIte RtatiLY n Extdrieuires et
dee 'lint.rit .r. 1 Ionorahbis Mem-
bre> du ('L,. Diplomat iq Le, les
Stateu'tis. 31mon.iteur V. PrLsidcnt
d'( i Chambi'rt dt.s Diptr .r-, Mu-
n gIis; ra C.'rnmm Ital, .Mess..urs le.
1(:mmbr:.- dEd I Administratlion Lu-
S ;t'., J-S %: h'utti et rs,' nnali t., dui
I\Iund i. infrie-cial]. 'Politaljue t
l..i tt f.iii dt) trimLuigitagtk d'encou-
rtgcn):'.;t qfijii -,.,.tIt btiln voulu ap-
p;rter a h 'iEt: t.t It u prie do Croi-
... l,..i r: gi r;titudt-.


666

LIQUIDE.
TAPLE'ITTE,
ONGUENT
GOUTTES
NASALES.
Esscyez a


le PALUDISME
EN 3 JOURS
Its FROIDS
Le lor JOUR
MAUX DE TEThE
EN 30 MINUTES.
RUJB-MY-TISM .,


le mailleur liniment du monde.


LUs adenfan m, dif;, *r doaous
c tu poids normal., oufftent habl-
tuellement d'un manque de
Vitarnincs. FaiIe preade dis
vote eiant, In incilleute source
di Vitamin A elt OD; se digie
da 4 3 ois plus vitea que I'Huile
de Foie d; Ma us crdiMnire.


e 6 a"*
S" JI9d n a.Y





omil
sc n -.
do MAeme




IL lN
r- T. 8


so*


c LE NOUVE)LJLI STV > -Pfl-fl~--~* f*lt*t f*l


BERLIN ER HOP

.-d^^ter.-esd'n -#.J4pfsflg- -gd'-attec' e.##E.n-c.ees.-^ c.Dn* nDse


a


~SPD~nEa~nn' p.O taint rrssss#-tflfl~'


Devenez votre prop Comptable on ouvrant un
Compte de ChEq- ., a 1.1 ELnque Nationale de iP
Repubitqu&e d HaitiL







La nouvelle Direction
-


Berliner


Hof


ti: t-' S. si tros tt.,tlIdIJC CIit.u&ie


lea speCLi. Ites

fie la fameuse coul.inc iennoise,

i natissterki- xquise.

les bons s.;u.'a.'ichos

ot to.ite.s les boisso:s trcs bivrn glacees.


Etiez-',ous duiu an
Goiter chic
Ju E6.rl;:;r I!f
de d1 a 6 heures?


:i


BUDWEISER

LE ROI DEE LA UBIERW EN BOUTEILLES

BUDWEISER,. remaique pour aoa gofit, a triomphakiment tenu
la comparaison'g6n6ration apr&a g4n6ration.

sa4 veritable .BUDWEISER peut maintenant, Otre obtenu& eomme
vuus ie prerereez, en -bouteilles o t en bidons.
Soyez prita pour Chte inattendu. Ayez du BUDWEISER dans v&
tre refrig6rateur.

Faites lea d6lices de vos amias t de votre famille ea servant la
BUDWEISER hes vmwm.


DON N AMOHR






. . . ."


LEs fDUX COP
Wis.- m\ W,
suis pas venu hIrtr
Je autoa vr yonal Toe .sauvieas&
F jerme Hiquorihfe Edoag
Benjamin? J'ai 6L6 ch tz lv! b


( Quelle belle soir6e, mon i
j'ai passe, et quel charmant U r
fon ce type-lA! 11 voui Pert teld
nisette superfine: c'eat de la sI&
ti en matibre.
11 faut 'encourager, ear g'M. '
vu de pareiUe dans de. gryra qi
fa de Paris,
Tu es press; alors a'en
plus. Mais, en aomme, i &
sortes de liqueurs. 11 a i
Ie peppermint, la prunelle v
le nectar, etc. Vois.le le p luIs
possible si tu veux 6pr:uver d",:
belle presentation, dE ia bonequ
lite, enfin toute une govme do b&
goOt. 11 s'y connait bian et % .
voue pour sea t imabl
clients. Enfin, pour d'anuht
renseignements, vois Simnon Vieuw,
I'6picerie du Centre, um.e. G. RfW
main et tant d'antreu. Cela va
tnie nl pine. Au rev -i- VieguxS"



FAITES ATTENTION

LE BAZAR NATIONAL

Encore UNE FOIS. s'enorg.s.
ht d'etre LE PREMIER i& ffrirk
sa Clientele ct au Public les avai.
ages de NOUVEAUX PRIX 4.d
coulant de l'Accord FRANCO '
SHAITIEN, pour ses rayons de:
SParfums lea plus cn vogue .da
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUE^RS de la fanmeuse marn
que eMarie..3risart,.
Vous Ie devez ai vous-mnmes d.
VISITER nos Rayonsm


At NOUVELLISTE
ET A
LA MASON ROBIELIN
On trouvera:
Le Brevet simple de Capacit.
Le Brevet Superieur de Capacit.
Et le Certificat de fin d'EtudesSfrw.
cndaires- classiques (2&me partle)
Dipl&me de Licencie en Droit.':.:



COMPAGNIE GENERAL

TRANSATLANTIQUE

Le SS. vE-nant des Ports dL Nord, est at-
tendu it Port-au-Prince Lundi '
Ao, t 1938...
11 repartira le mnme jour i mi-
nu mit pour les Ports du Sud at*
ntiago de Cuba, prenant fruit t
,. sagers pour 1'Europe, en tranS,.
r'.dement h Point A Pitre.
Port-au-Prince, le 22 Aotit 1939-

J. B. VITAL, Agent.



UN BON TRAITEMENT CONT :
SEczemas -- Dmangeaison n 's
Ihes-Dartres Teigne ou Pn t
tre-et autres maladies de sla P .
On fail bien mouser le Sa.is 1
t 'HMliobrome asui la parties aff*,
t4e on rince l'"cume au bout "'
quelques minutes puid on apple ,#i
la Pommade & rH1liobromen-- .% $
En Vente: Pharmacie Lefrl j
Chevallier, Lalue, en face du il
que postal.- Aux Cayes -
Rue.
-.


BANALACTEE
Almeat Complet .ppra BS
ecoImmpwd6 par tons es
: : it o, tors



tAhi TP
YY'" """ ,


c




t LE NOUVELLUTKE > ann.*****,*.e*n h* : 4.L: ,,iJ.Msins ,* PAGE &


U1A1 WAAtE j, F.oSTER SQUARN
V MO- iSo RA mORID, SNGLAND

'4 :: ... ..

IIRIMLANTINIE ROJA

L nogmbreuse lectrices de
gefCalaire, du Journal de la
ftj eS, apprindront avec 1
pWr G que ]a famense bril-
tbf!ae ricinSe liquid du Dr.
& amA se vend chez Paul E.
A:w0a, Bazar du Champ-de-
ea., Mine. Joseph Maglio et
nas toutes les bonnes mai-
0n de parfumerie de la pla-
~. Elles trouveront 6gale-
ent les produits de beauty
d Josephine Baker, de r6pu-
tation mrondiale, tels qae: Ba-
ka fiu, creme'Siamoise pour le
Sor eL la Nuit, Ricil's, Co-
:I, Bakeremail, Lotion an-
:p*liculaire, Bakeroil, Petro-
ie Ricine Roja. Le Ricil'a est
i^tt dans les couleurs suivan-
Sit: noir, chata'i, brun, apa-
l, leu, bleu-clair, bleu fon-
e vert et violet, permettant
one d'assortir la couleur des
d:. s& ielle des toilettes.
ALPHONSE MAGUET
Agent Exclusif pour Haiti.




CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
M~decine Ge4irale
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 & 8 a.m.
2 1/2 9 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)
n =w


REMERCIEMENTS

M. et MmF Pierre Cambronne,
et lefrs enfants. M. et Mnme Louis-
: ille Myrville e; leur enfant, M.
Henry Miller et son fils, Mle 01-
s MbMehelex et seos hrrres et scours,
M le Antgle Assad et ses freres et
S..Xs, lea families Cambronne, A-
.ianIt, Bernadotte et L. Louis re-
muerient bien incrementt le Pr&-
Aident de la R publique, le Major
:D. Armand, le Commissaire du
iCouernement p'.Rs le Tribunal
. Civil e la Capitale. les amis de la
C.pltale, dv St-Marc, de Cabaret
.4et des autres localities qui leur ont
SA1toIgn, leur sympathie i l'ocea-
" lot de ta mort dle la

Vve Joseph Cambronne
ni6e Angele Agnant
t. de
S Monique Cambronne

:era vintrdes MWre, scour, Grand'-
I w .belle-mere, tante, cousine et
h. 5Mui,, ils lea print de croire
I:tars sentiments de profonde
r.a*itude.
Aahaie, le 24 Aofit 1938.



S"SAVOY"

SCARESTAURANT


tA 6tande vak amis et
A| Tvons confirmerout que
-W P a &Port-au-Prince



P Ut niieu x manger, at
aons qu'au 4SA-
itu6 4U Champv



oil-


A tASB de C09tFNK, TOLU et EUCALYPTTQL
GOUT AGREABLE.-CONSERVATION PARPAITH
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE. HAITI, E- LES PROVINCES.




*LA AGNESIE DANS PHILLIPS
L~I ,,


Machine 4 &rtre Remingt(n
Machine 4 calculer Dalton
ftubans, paper eat bon
PFaies tus achati chez
,r GILtG


MAGESTiC


-~ x


Agent Exclusif: ERNST LUDERS.


uf~l aas~P -4&aaaar~


pr CANZe

present


LIES


NOUVEAUX


GENERAL ELECTRIC

Produit de.. Ia General Electric Co S.A.
pour 1939

T61. 3185


A TRAVERS LE MONDE

LES EXTREMES S'AT'fRENT

Lorsquot, it une 6pTque de sa car-
ribref, M. Octavian Gaga fut con-
traint U s'exilcr, en raison mnme
de Youtrance de certaines de sea
opinions politiques, c'est & Paria
qu'il vint chlircher tmn lieu ot fixer
"' p nriateC .
Par afftnitn inco-rcible, c'eat
dans un petit carf du Quartir La-
tin, oil se r6unisscnt rnolmbre do
es compatriots, qu'il ltablit son
quarter gi.nfral.
11 y rencontrfa un autre dcrivain,
qui format avec lui une antithase
absolue: Panait Istrati, don't on
sait qu'il tait profondement imbu
de theories communists, done peu
conformes A cells de M. Octavian
Goga
CPO divergences de vues n'em.
rocherent pa. les deux homes de
.sympathiser, au point que des a-
mis de M, Goga le mirent n garde
contre les repercussions futures
d1une tell!. amiti6.
Qu, ait si, dan.-, i'venir, 10i
riisaient-il, ce genre de fr6quenti.-
tions no vous sera pas reprochM par
certain esprits intolerants, quaind
vous voLIdrez retourner au pays?
Je voudraiy bien voir cela, r&-
pondait en soturiant 1r pokte expa-
trit. J'aurnis. do bc inrneI rai;-c ns do
r6ponIr-t inux critiques qic, !'on
avait vo i. :n'-itr ; mauv ises
P"C.QiE. i(i*tat..bL ,&. ,,;:i ,,u'rait 1)e7 dui
c.nl ni.T c r. '.r 'E 4 rie m'y ex-
i-'..,s-.. S : ,iL je pourrais repli-
q;. r ,.jue. c intact de Panalt Is-
.r ti i1 t p;:s susceptible de faire
c'i.v:r rnmes opinions, tnidis que
-'arriv: r i pi ut- 'Ltre ( modifier les
:4i 0 I'1C-.
Et. en v'ritt, lursquve M. Goga
rei'tra i Bucarcst, i3 avait sufTi-
saiTmment gdteint.- surl Istratl pour
que celji-ci acceptat -ie l'y saivre

E co filt le I-poite officials qui
nbti1;t I :r 1': lx-natmrchisant uno
pl-acC.: i' 1iIp anit, :aitr il tnit d .ijh
atteint. uu dumal don't it devait mou-
rir.

sn
IA PANACEE UNIVERSELLE

C'est & M. Henry Ford. qui fe-
tait I'taure jour .c- n 'c:es d'or -
sarns q,':! y air aucune connexit6
entire ts;. deix fails qu'est due
cette rocommardation qui, parait-
it, peuit apporter h l'univers entier
1 es !ut.
Intcrr, Ig l'autrc jour par des
journi.ali- t qi venaient d'appren-
dre qu'il strait rcu A la Maison
Blanche. Ic grand industrial dcla-
rui t :
(Avant tuite chose, si nous you-
lons une reprise industriele, il est
indrspensable que tout le monde
comf r.nrnne quit n'y a, pour chaquo
home, aucun autre moyen de ga.
gner :a u.urnuture que de travail-
lor.
tSi nouns "e voulons pas lo comn.


prendre, un jour viendra ou quel-
que dictateur nous Ie fera admet-
tre, en meme temps qu'il nous fern
rdaiser.- quj'il n'y a qu'un monde,
qu'J n'y a, dains ce mninil, q'.u'unt
.pe-nd, quLe dans.] cottC pfnr 'c, it
n'y a que le travail.l


LiE NOUVELLISTE.
Rut diA Ce t-rf .Vo. IJ7
Bolte Postale No. 138. T414phone 2282
QUOTIDIEN FONDE EN 1898
Par
BENRI CHAUVET & CHEZAQUIT
Dir'ciuwr-Proprvdetaira
ERNEST G,. CH%,UVET
Dincteur:
FRED. DUVIGNEAUD
RfWtlereur on Chef:
MAX DUVAL
Srorztaire de la Rudaction:
VvAN JEANNOT

C, BEAUBRUN


Apr lM e Spectalue"
'Rgaes*Yo at
RM 4f RU*


- .r~' F-----------. ..r.nr .. .......-.


Iri~i~iM i~~~L 11~1~ ~LCI~ ~*~\lh*II~*~CINC*I~~M~P+ri~WI*~*rlsk*ll* IAldkl


J




---. .. -- - - --


.aanaaaaa*U~lAfl~smJYehet*JdL tDPDflc~d SAFAIUtLaeIhsseSr~aLflflfl~ItADS~fltflfldt~Mb


t Li NMOUVELWLIST P


.nnh~Jrnnnennn~~ur.snsslW4fllffllPl~~fflbtlfflln


PENSE


Les jouissanes de ceux qui cul-
tivent la terre sent preque uaru i
4lev6es que celles de la vie du sage.
CICERON.

*
La vie sans educationn qui la
complete, he strait qu'ebauchic.
P. L. PECHENARI).



DIRECTION GENERAL 1)1I
L'ENSEIGNEMENT U'BAIN
AVIS

Concourse d'adntission aux
Ecoles Normales d'Instituteurt-
el d'lnstitut rices.


Lc- concourse ginedral d'adm-ls..
au': Ecoles Normait:s lIIstIit te:'. i
et d'Insita ictinc a r' a i t:eu au -
cal de la Directi ion G'i-erale :d i
l'Enseigneinment Urbain t.i.di ''
Septembi'. procIhai r.
Arfydiss.ion G (;,nraie en I ere Ani;de

L -E c'n.ii. .n .- d'. !. "- -
'rait e'i p '. rn rc.' :uinr: .c I
1uwvAlti1* g- (
Y 0 E 1- rn t 1 -t
I ', E.d 1 M ( .i ji .' : ,
i -ii-i' i .m L t t .- "
, (-s t a n :. q u ..:. : ;, o ., 't ,t F. .
quatribmrn dii.- u : t t
*1 1t i* 42',_ ,P1 '.: -C'Q-'f: *Li, ti;i: -.

'me, n .r lj ."r i.
X Ic H .,r e .a11n, v d e ..



7 ? t cL d 1 .res
Ut i ; v" o i:, ct -n
S..i= E n ',' 'T ',i> "..'" t < I'' '; r




('il L A. I i t t ii >n t
AI 'ik c'i t' ct'i.'i .' .' : itc i .' i -
cri, '. t ; .,ii lt j' 1 ':. I: : l' \'c T (' G < .,.'-'

1:1. 1. i ..' !li\'y c i .2 ni:ae a' c.'r i mu

t r L a ;t .. .
Admissio n :n e. Annee
L ,, candiitu S rn.xn, tl'i L'.'-rtit.-
cat ( t e Fi' r'E 1Wl, '-. Secorn, irt. -
c s.- icqu-es 2,. :.arti., s-'runt adr nd ,
.Sin t'Xamcnl U'n :."e. anflue dtie i'E-
cotie Nor male i'li .titti eur:- IL-, .
vrtlt li nramcilus rempnlir le. t'fri -
nilit-s p'eS rcritt1es par Ic- :0.. -1.'.
f ,'t>5 c.ondit'on. en-dc-:. e'iLIr.i'-

Lcs candidtii t qui -.rpiront a -4ii-
S Ie -. coi-' r- c1 i,. : ,.i ,im ,"- i-t- C-
cole N c-rno t', [I'r.-t itu.:i. :e ..'', -.
V\ d\[ l.'n:itir Ir-, ,,,rcli i cm i-n. :t -

li) Etr i.gS ;. C 17 ;,ns ,17 m4',,-
20) FT're mf ni,? d;u t r'. et '. -
--p-ieur dv capacity .
.:c) R ,"l.rtfr k:. :$e .i. ., 5s :':
6e co udi.t.on:, ot r ,..t, oj.Lr I' iaidin -
-.ti n i :r mrnirel' 31ni0f.

EXAM :NNS
1o0 CtCtiF.'Oll"s L U':t ,s-i(.' I -'t',
anniiei compiret, ir. @ ntt' i V'., ,tj:-


vantl s bai e '' ,r 1 l pog'ltra 11,.
dil Brevet c Imc'. (ie c;;.,acitO:
lo) Utle2 comipol1itiuoi t'(rtiug,:-
phe comprt-naint in, dietl' ot s A
(jtleLiiUI -4.
2>0) Uh 7 rc (t p,--tio'i frar ,i',".
CoI) Unw compo.,:tion d'1rithr,.-
tiqiu-.'
L'admiksion ent ;. At' d-o i' .--
cole Normaule d'Institutrices v t -.11
bordonn&e aux t'preuves -r i 'it:-
tes:
lo) Une compositionn franmai-.
2o) hine compo-ition de mathie-
matiquet.
Les programnies a consulter stn't
ceux des l&re et 2e. annies des E-
tudes Normales.
Sanction des Examens
Toutic note gale ou inf'rieuri,, E
2 pour lI'une quelconqua des 6preu
ves &ritcs entraine I'61!mination
dtu candidate. Les kliminations se
front apris chaque 6preuve avant
de -passer ~ l' preuve suivante.
Fornmalite d'inscriptiom-
Le registry d'inscription sera ou-
vert it la Direction G6nrale d
l'Enseignement UTrbain it partir du


jeudi ler Septembre proehatin-to-:'
les jours ouvrables de 9 h6ures A
midit.
Afin de permettre aux laur6sts
de la Session Extraordinaire de
prendre part au contours, la Direc-
tion G6nerale de IEnseignement
Urbain maintiendra le registre ou-
vert jusqu'au mardi 27 Septembre
prochain.
Les pies a presenter sont I'ac-
to de naissance," le brevet simple,
le brevet sup6rieur ou le livret Sc.)-
laire, Jo certifieat ide sant] et le
certificat tde bonize conduit.
.Atribution des Bourses d'Internal
de I'Ecole Norntale d'Institutrice.
['cur avoit' t-oit ;* I 'Lune des 2ft
llle"40s d'Inte-rnat i 'Ecole Nor-
m ale d' I .titutrict es i t ltaut:
lot EtrC portc.le ur Is- la listed de-
laureate-, du cm.lc4tiLou general d' .i-
mri..in CA ]'Ec,.e Normaie d'Inpri-
titces l re c u 21e. ann e).
2(, Etre : de N d i 20 uns ai pi- I.
'14., I-' a ire ia pit CILt- ( u les ptl-
rt.- nt t iemnr cdomicimi- eon deho.rs
dv Pr:-au-Prince.
A ceitt- tin t I' ; hIi ta4 i, 7 .-: a t''i

t.'r.\ pi~c e','- i.i a .exig ibit. pour i'in,-
"'.Li t. iL c '.i'C uir- t l' atte taP-
i 1n tdi.i iLti 1 tirnmicile des p.A-
..;t :- -E'-e :l (Fhgist r, ct (om mYrnL -

...u ,r--


A r e, I -,.-t 1 r. '
E'ii'. i;,. -': rl i t.i n' iii1'rt-nit:- penuti'-

.i..,l e r e.
-.ti t. I F' i 1- 'dtcf tt' d, i '-


Trou&s-ea u
.;. .n::ere-te. puAvi nt s'adr .-
S- .:. ig'n.L ie tofii L'oerin '; t r t rouis .-
A'Il deS Wn:-ll ,-lri.--


A lMIREBALAIS
AC 1'i'.l'o-i.i' .s' [I .'.t ,i ,'tt :e .'-
1 c.iiitU 1t1' 1 rtai i ,, ititL'" gri.ui]nem L'i i:.i
dl1 ia olis.-ion Pauriotique des. Je.-
nes= te Vilkv-Bonheur. Savane: t.
L: (L'..a:>', 'Pt rer--N'ue, SourLce.s
Ch:laudes-.. Croiv-de_.-Ecuquets et dte
Murebalais. An course do cetto soa.r-
ce pKrsidt, pir 31, Andre .M1omplai-
.'sir. t'v-. gfo nuo],, e1 nts so sot[ t.1.-
tlnluls It out vudt tin programmi:
di'Ac(tin so'ida1.- f't retligieuse pit's
adh(qu t i i- i lcvir milieui et rei'-f--
tant ii iX h't.sa';i.- e autLx tn.tit'a-It.Ci
dll, T,,p'p:iations a;t milieu de. tle i 'unluent,.---- Ce programme
(C',n0 r,'tc, centre autrecs points, I 's.,i-
do a 'x an torit,. p poutr le-r permel-
tr h, -: c.,'a gtaIr It.; ralpnatrid d( ',a
1i'-i..'bi' .tL :. l)r-n mii:icaii e. et la car.,-
tituLtion A la c-a~ptl.,- ;i l'one cr#'cho
,n orph(F'P,'.t' LI lL! stront r-ecuFeii.
un ce'itain ii, nmbrh-e iIfants orphe-
lin< r'noven fir !;L I )mmicane,.


I)EC'ES


Nu.'',i.. avuti. lppr. ei, triite.-
V li, morI, dt-
Mile. Sphora St-Fort Collin
;ui vc'ine. hi'r s:.'ir, it l'Ir6pital 6d-

Le ctnvoi partir r i miin aprob--
midi A 44 heures dI 'tfl6piuta p-mur
:- I'tndre a t'E'gi.e Wesleyennf.
(i f .<.c t'inf',railoes sLtront chantit-sis.
Nois pret'-..ntons nos plus vives con-
oleHiic-es aux parents do la d6fun-
te, particulierement it sa mrc,
Mme. Vve. Manasa;e Saint Fr-t
Collin, i sts frreos Saint-Fort Col-
lin fils, Auguste. Timothee et h ses
soiiur^. a

SERVICE NATIONAL D'HYGIE-
NE ET ASSISTANCE
PUBLIQUE
Cinema Educatif
Mercredi, 31 Aouit 1938, A& ix
heures du soir, il y aura une gran-
de stance de Cinema. Educatif A.
Martissant.
. Nous demandons le concourse. de
tous pour le plus grand succ&s de
cette propaganda en faveur- de Ia
sant publique.
Come toujours, l'artiate Saln,
ve expliqura les flims en er6ole, '. j


PETITES NOIUVELLES


(Suite)


A Saint Marc, les principles ar-
thres,les sections endommag6es par
les pluies ont tW nivelIes. La Rue
Nissage-Saget a 6t, repiqnee et re-
nivel6e e t la Place Guerrier, sar-
cl6e.


UIn rov6tement en tuf
pos6 A Jacmel, aux Rutes
line et St. Philippe et A
Rue.,


a 6t6 ap-
la Gosse-
la Grand'


Le. co:nnaisseurs, en genial les
elegant ne portent que les chem.-
ses iLAPAYETTEa, les plus bel-
les et les plus durables de la Place.
Faites une visible A la Chemiserie
Lafayette o0i vous trouverez eg:-
lemnient des pyjamas, des calecons.
etc.. et vous serez sutisfaits,
,.t *
Egalement a Jere6mie, des Tr.i-
vaux do terrassemen:, recharge-t
ment et revetement ont &tn ra-i-
ises chin. certaliint rue-, avec. I'.--
de des pri-onniors.
t4' 1
Aux E. U. ia reprise' s fnit re-
niarqueri do fatqon claire a dit 'in
c'mmTniique du DLP-i.,rteminn :ir ,
Co nrn 6-rcre
3 0
La Pension Cosmopolitaine, si-
t.-ee A citei' de la Banque Nationale,
Rue des Miracles est le rendez-vous
de tous cPnx cqui voyagent pJou r Ia
Capitale. On y tr cvie ie comfort
moderne, I'hygiegne ,t ;e bon) geoft
,os grands h-Itel; Cela, i 1 in
prIix nvidique.

Le,e p:'emier-s co;t ingunts dc n.-
trich .nsi. dl'ai nemarnds en ex:l c -:i-
mencent g I..,river AuLx E. U. P:.r
contingent dI t., il( s rrn:i. -n t p. ,'i
le E. .' oH Is sc-n b.cn &-."
iis. L. Dtparemr2n ri'Ett: av,;1.'t
p si "'i:-dre a cs Cc.nsu!ats Pt <-
blis en ce:; pays d'.tre d'une e:x-
treime toifra nce.
4-t-
Dix.-hult -nouveiux bateau.x de
guerre seront bient6t coonsitrit._4
aux E. U.
**
On ne command plus de chemi-
ses A l'6tranger, LE BAZAR MO-
DERNE, 91. Rue du Magasin de
l'Etat qul s'est sp6cialis4 dans la
fabrication des o.aleqons, pyjamas,
cravates. etc. offre au public un
choix complete de magnitiques che-
mises.

L'avi;iteur Corrighan qui rn'
craint point les mauvaises bou.s-*.j
les redoute fort les baisers. Hlier,
il faillit perdre connaissance lors--
qu'aa coar.- d'un banquet orgiani-
se a son honneur. une jeune azne6
ricaine lui implanta t la bouch}:
O' formidable bai:er.

Le flot' de refugis politiques al-
lemands se diveo .,ux Etats-Unis.
i une m,.,y -ine (1 `00 par jour. 11
a ete rapnnV,t:- q.i't'I Ambassaei
do. Etats-Unis :t !lerl.in refuse ue
r,_mplir les '-.rmes- a'tmigration
atguant qu:- d;.- f,., ines sont tjf-


jih replies pu-mr ': ;rivke aux I-
tkls-Unis d,e rt-fut;iR allooma'JA
pendant 2 annts,
e*0
Le 26 Aofit, vers 6:00 a. m. su'
I'habitation %Marini. 3Sme Sec-
tion rural de I'Arcahaje, il a e t
trouve le cadavre d'tWn indigent ne
portent aucune trace de blessure
on de coup. Le., formalit6s 14gale
ont (46 remplies.

Le 24 Aout, surprise par i'l mat
vais temps, lo voilier anglai. tMa,-
flowv.,'r prit mouillage dans la b-iUs
dui Mole St. Nicolas. Le ,oilier v-.
nait dicA iles; TuLques av'ec tn char-
r-emrnt de sel A destination de ia
Jamaique et avait ai son bord i'
capitaine Anderson et 5 hommnTris
d'&-fuipage. Le voiiier reprendra Sit
route d&s quI 1e tempr s 1i so'-n fa.
vorable.

Le voilier 'L'Union-.. atmani.t.
Samuel Loriston, capitaine Losi7:-
ton Dejacion, qui voyageait a di--
tination de St. Louis du Nord avrc
28 bhrils de fhiumi. 1.3 mits dc .,.ti-
cre, 153 aLC. de rma'ls et 3 sac. dvo
pois surpri.is par le n'mauv.ais tri.mp>.
fit relache dani le port du .tin ,.e
St. Nicolai .oEl il fit naufrage daiin.
la nuit du 241 au 25 Aout 19: 8.. I.,-
marchandilis.-. on: -etc 1.erdue.s. Au-
eune pi re de vie n'a .t(It fanrg.'-
i r,:''.

A !:I Phnrrnacic Camillc on trou-
,cra la crime dtntifricie Squib, le
lameru;. fr:ifiliantr Glyc-lixir et
t- i te 1 I, varin:t' de parf ums
Maliest ic.


Gra


Agence du Capth



Service de luxe rapide estr
HTaitien et New-York.
D6parts reguliers du CAp
TIEN tous les Jeudis A 4 1
P. M. et arriv4es A New-.Y
Lundis matin.

PROCHAINS DEP-LlR9.
CAP-HAITIEN


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


ELENA
ROSA
PAULA
ELENA
ROSA


PRIX DE PASSAGE:
Cap-Haitien.New-York,
lere Classe:

Cabines extirieures,
minimum ......... $
Cabines intirieures,
minimum........... $ .

Pour tous autres renseignen
.'adresser a:

CIANC'ULLI & C
Agents,
Cap-Ha'itien Phon


LibrairiE Novelie
-:



IA Librairie la mieux assortie

(laison de Confiance)

L. Daudet: La vie o,'geuse de C (-moencau ... ...... 3.00 :
Bernanos: L:s grands cim ires sous la lune .................... s35 e "
Dekobra: Miauca enfer du jeu ..c.. ......... .......... ....
M achard: L'Espionne du ....... ... ... ...0.... .........
Eve Curie: Mine. Curie ............ .......... .. ..... ... .. .. 4.0i0
Roger Vercel: CroisiIre blanche ....... ................. 3 ".
F. Carco: A voix bass .......... .... .... ... .............. W- .
J. Chardonie: Le bonheur de BarbE.zieux .........................
M Arland: L'ordre ........ .. ................ .... ... 4,0
R. Dorgel : Frontires ............................... ...........
A. Hernina t: La Castiglionne........... ........ .... .......... 3.0. '
Suz. LPngien: Initiation au Tennis ........... ........... ......
Paul Geraldy: Toi ot SM oi ............................................
P., Sanson: L'Inquietude Humaibe o .-........... .............. 200
R. P. Sansun: Douleur des hommes d'aujourd'hui .......... .
Landormy: Hstoire de la nmusiqte ................................... 7
Jules Mary: La pocharde ..... .................. ................. OO1,
Payot: L'Education de la Volont6 ..................... 40
Rivet: -Fas ta vie .3'.""... .
R iv et : T a ii; ta i e .. .. ........................ .......... ............ .
Pauchet: L' Chemin du bonheur........................ 40.
Le Dantec: Science et Conscience............. ............. 2.35
Le Bron: La Vie des VXriti-....... ...... ....... ................. 2.00
A. Ehret: Pratique ge U'risn p" ji Li............. .:7
Amet: Comment on apprend it pal i. en .public .................. 400 ':
Dietionnaire: analogique d'ides................... ............. 00
J- Capon: Nouveau s6critaire con,, ercial ...................... 2.70 !i
Mac Laudhlin: Nouveau orrespon,i,.nt commercial en fran-
Gais et en anglais .............. .2. 70 :
EMILE SCMREIBER: IA SUISSE PAYSD'HOMMESLIBRES3:00

..: :.


PAOE fi


U fait est incontestable



LE RHUM SARTHE

cest la quintessence



meilleures varieties de cannes A


d'un vaste territoire -


r^unssat les meilleurs terroirs.


est ceq ul faith son ar6ome


S.GOUTEZ ET COMPARED !
rEZ. A-