<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03425
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 26, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03425

Full Text
. ".' "": .. -
D. i.
-~ .t *ee


N PACES':


* .. NCItU
OflDltiN O-BAXT
-*r


QUOTIDIEN EONDE EN 1896


E.RNEW'T G. C(HAUVET


FRED. DUVIGNEAUD

-M,


-NUN"~-,r A inx-


I


VENDREDI 26 AOUT 19-38


No. 20.049


.4. V i


NOUVELLES SPECIALS I


NEW- YORK.- Le Gotuverne-
moent du Liban a decide tie parti-
ciper P'Exposition d. New-York.
T II enverra un d616gu' par te pro-
cLIhai l.biittil L4,


xxx
ltYDE PARK (USA) Le Prd-
i'Jent Roosevelt a declare atx re-
prI.-erlti.nts du Travail,aux patrons
et : R. e;Cea des relations du tra-
;., i national que prohablement it
cis aapp.'cra r. consultation pour
drr- L-aLngemernts a apporter dan,,
I1 W''agner labor Act. Le President
a ajoute qu'i1 s'est entendu la se-
maine derI'lre avec. Mfr. William
Green president de la Fed4ration
amcricaine du travail pour appor-
c:.r ':t: peu di- Jlarte dans la :oi. Le
PrL.-ident a declare A la press
:u'i dl.it consuhter de nombreuses
pr ,:nal!lt avant de Cd6erminer"
u'. q Je.s p':t, l congress turra
.i ;,s A ,i l 1of

THOL.L V(OOD.- Comme cha-
qL;C 2: .\Wuit. avant-hier one fonle
I ferv-n:.ts entauraient la tomb-
ILI ci ore tia:.ste de Cinlima Ru-
.,:Iph Valentinn mort il y a 12 ans
.1,.- : ai Se distingu-ait particuli&-
':n'ent ur.' femmun en noir bien voi
ice. On remarque chaque ann6e sa
presence autour de la tombe. Elle
porte des roses rouges couleur fa-
vorite de Valentinoe, qt'elle d6pose
sur la tombe. Son identity nest
pas publiquement connue. De P'An-
gleterre et meme des des oon a
requ avant-hier a Hollywood de
I'argent pour acheter des fleurs
pour fieurir la tombe de Valenti-
no.
xxx
MEXICO.- I1 a 6tW rapport de
source digne de foi que le gouver-
nement mexicain a achet6 6 navi-
res a petrole italiens pour le trans-
port do la gasoline produite par les
champs des 17 Compagnies anglai-
s-< ct arm VriC.ires expropri6e. -en
Mar- t. erniL r piLr Cardenas.



LA N.' AACTEE
Ai.ment ( nimplet pour IWnno-.
el l)yspeptiques
lieconimandi' par toris les Medrrins
En Ventet i la Pharrnmet
('anmilk et hez Simon Vieu..


Le D4partement de l'Instruction
::ublique, tenant compete des heu-
sreus suggestions de la Presse, et
gur la recommendation de la Di-
rection GOndrale de l'Enseigne-
M. nlt Urbain, a decide de modifier
lea conditions du Concours pour
rattribution des bourses d'Etudes
j rEtranger.
Ci-dessous le text modifi6:
11 sera organism au local de la
Direction Grndrale de I'Enseigne-
mont Urbain, le lundi 12 Septem-
bre 1938 un concours pour 1'attri-
bution de 3 Bourses d'Etudes A T'E-
.trnger, en vue de la formation
t.st technique que professionnelle
d'un Tailleur, d'un Ebeniste et d'un
Ajusteur,
Pour 4tre aptes a participer au
concturs, les candidates devront sa-
tisfaire aux conditions suivantes:
1) Avoir appartenu A la premie-
re ou deuxirme ann4e d'une Ecole
Professionnelle de la R6publique
an course de I'ann6e Scolaire 1937-
1988 et avoir fait son stage dans
PAtelier de Coupe, d'Ebenisterie
oun d'Ajustage d'une de ces Ecoles;
2) Etre aig de 13 ans au moins
et de 19 ans au plus;
3 8) Etre .porter de son acte de
naissance et d'iin certificat sign
du Directeur de l'Ecole Profession-
slle ou de FI'nspecteur de circons-
Sription attestant que le candidate
qui a suivi les course r6gulierement
a donn6 satisfaction sous le rap-
port de la conduite et de I'applica-
tiop,
La contours comprendra les 6-
preuves suivantes:
a) One preuve de Math6mati-
ques Almentaires;
b) iUne preuve de Dessin In-
dustriel 61nmentaire;
c) Une ,preuve de Technologic
applquee an m6tier;



NOUVELLE EMISSION DE

TIMBRES-POSTE


ARRETE
STENIO VINCENT
President de la Rdpublique

Vu Particle 35 de la Consti-
tution;
VU Particle 14 de la loi du 12
UPtembre 1919 sur le Service Pos-
tol;


4386me. ANNEEi FPORT-




PIRTEMENT DH L'INSTIRCTION


SPCBLIQUi

..: COMMUNIQUE


d) Une 6preove gratiqrie.
Les laur6ats du concours devriint
s'engager par 6crit a piursuivre
leurs .etudea I i'e&tranger dan .E-
tablissemeent qui leur aura cte de-
sign6 et suivant les conditions qui
auront (-te tables; il denvron:
s'engager (galement A server, leurs
6tudexs fchevees. au post q(IL. puur-
ra lear otre assigr:n.
L'inscription seraa reoue a parr r
du 16 Aout, soit a ia Direction.
GUnerale de i'Enseignement T'U-
bain, de 9 heures it mirdi tO's le~s
jours ouvrables, .oit au lsl ef de
i'Inspection Scolaire d'* ne d-. ,:- .
les on se done 'Ens,ign'ment
Professionnel pour iitre trintr;mis ,
a Port-au-Prince au plIu '.a,"d ]c
Septembre.
L'attention du public eAt spLcia-
lement attire sur ai prol,-ngaticr
des dtlais d'inscription, IE c,;,r--
gement de la date du concoir-, I'e-
16vation doe lAge maximum r:t sir
1'4preuve de Mathematique.s Cle-
mentaires substitute a I'epreuve
de calcul.
Pour copie conform:
Le Chef de Division.



N. D. L. R.- Nows sommes heu-
reux de constater que le sympa-
thique Ministre de instruction
Publique, notre amr Dunmrsais Es-
ltmi, a bien voulu prendre en con-
sideration, sinon inttgralement, du
moins en parties, les suggestions
que nous lui avions faites concer-
nant les conditions du Concours
pour I'att.-ibution des bourses d'E-
Studes a I'Etranger.
Nous tui en savons grk et le
prions de croire, comme toujours. A
notre parfaite consideration.



gr', e ct imprime par les soins d
, la National Bank Note de Newv-
York, eSt du typt: Avion et de la
quotite de iSOIXANTE CENTI-
MES DE GOURDE (G. 0.60).-
Le motif, imprim6 en bleu eto -r
fond blanc, comporte les armoiries
de la R6publique d'Haiti et ['effi-
gie de George Washington.
Art. 3.- Le present arretC se-
ra execute ia la diligence du Se-
cr-taire d'Etat des Finances.
Donn6 au Palais National., Port-
au-Prince. le 24 Aofit 1938, an
135e de I'Independance, et Ve. deo
la Liberation et de la Restaurn-
Stion.


DEPART DU COMMANDANT
DE LA GARDEN D'HAITI
Hier soir, le Commandan! do ita
Garde d'llaiti, le Colonel Jules An-
cre, est parti a board du tCottica;-
accompague du Capitaine Albert I
Renard. son ofticier d'ordotnance.
Aimsi que noua 1'iavions d.fejt dit. le
Chef de ia Garde .se rend aux E-
tat.s-Unis oii de concert arcec lutre
Ministre "a Washington, ii aura a
confUrer avec le Gouvernerrienr A-
mericain aI .sujt de hia Mlion
Militaire qui dcv.'ra blentt6t s'occu-
per de la reorganisa&ion de notre
armee.
Nou i.s t .uhaltnttns bn nyryage,-

ECHO DE L'ARCAJ-LAIF
Ce moir d'Ac-Et ne manage pas
(u tout c es plantat.ionrs t deja n
te tIegistrt'e (oatre cu". -e do v'ent
don't dPetx. pour c0tte soul.'l: s.'man-
avec dt(e degats c.nsidLratLie.s a.
culture. de bar.anei -- On pjeut
prIevoir une raret de vivres .'oiur
bient6t.
Le dim-nche 21 A(.,: a et6 une
journey assez anim&e.- De grand
matin, les laurldas sous [a con-
duite de M3. Lheris'on rernettai-int
un modest Drapeau au Comit6.
La manifestation s'est d6roul6e au
lieu ordinaire des reunions officiel-
les sous Ie rat qu'entourait la bel-
le galerie historique de nos HTros.
La population y prenait part on
remarquait les personnel des Eco.
les Nationales des Freres, des
Scours, les Membres de I'Edilite,
l'Officier de I'Etat Civil, les Juges
de Paix, Ie Lieutenant de la Gar-
de, M. Lev6que.
Les Notabiiites et beaucoup d'E-
coliers des different Etablisse-


cet Exercice*. Un credit supply
mentaire de Sept-cent,-dir mile
gourdes a 6tW ouvert, par arretI
presidential en date du 17 Aofit, &
Particle 351 du Budget de r'Exer.


cice en course.


jananxnitt~oistaaa aneanean~Saoaan0s"o naeawo *n a0

ARiEMAPECTLNE, ARRETE LES HEMORRAGIES DE TOU*
TES NATURES. -


REVEILLEZ LA BILE
DE VOTE FOIE-
Sans calomel-et voas sauterez du
lit le martin "gonfd i bloc"
11 fAt nwe lo f.fe 'eru1 .e Chs un jou, r tt litr
d .itple date 'r..tei-tin.9 S1" eett b1erarrilvye ma,
vri,- aiimptiti .t- lltL'rnt Pa., Uls se putrr.
floire DOa .ra. o uuoflrtnt. Vow' 6t,0 l C r-.
P1il. V'Jtre wr'1riirln 3cilIemXiwhnne et wout
teti amer. si.B.ttt Vi.0n vnye taut orv noir I
1Ae Iax&tif.' .1W 110o Piiea ilIer. nI, a!jHO
kIrE. ria'r.tr.tnl paftk ii u .e. Sduhr Ice
P.YT'rilTESg PILUi., CNRTAMS pour il
FD(O onL le t- ,..ii d'ft urer 1 its 'e aAmu,
do bilie qu. ot mrefcmettra 4'pkmlb. VO,&
tale. doucne, tfininateptour yeire coulter It
bittelu. Exif t11 Petite. Pll. Carters paof
o I i'w I' .utt I't anfmacl-,

E. HAKIME, DiLrinbuteutr.


FERROPHYTINE CIBA
Foer et phosphore associ4s, m&
diction sp6cifique des 6tats an&-
miques et des affection dglobu-
lisantes.
Anemic palustre, chlorose, tuber-
culose, affections d4globullsantes,
an6mies post-infeptieuses. et post-
hemorragiques.
CACHETS GRANULES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Saeti
Port-au-Pritce.


- Consid&rant qu'il ya lieu de ren-
e rit on juste homma e au Peuple


ments.
C'est le PWre Leroux qui a b6ni le
Drapeau. MA. Pierre Agnant le re-
cevant, a eu des mots heureux a.
1'adlresse dp '.a JeIanelse Scolaire
Hliktiienni. i! a fa;t rcmarquer que
cette petite mani'eostnaticn coinci-
dati" ju temen-it :a,'C: 1'anniversai-
r(e de ia RestaLItrati:on de notre
SouvCerainetb. Des fdlcitations ai
ladr(-esse duI '.-idet Vincent et
des laurenits ,it di ,Ititi ngue Cito-
yen Lh,'risson ont 6te exprimnes
ivec aisance par le Pre&ident du
Comit6 quli ensuite a nffert une
cordial r6cepti.on aux mnanifes-
tants.,
M. Lhdrs;irn a prfritd de I'occa-
sion pour remettre un joli petit
drapeau franauis au valeureux Lt.
Lernux, fervent ami d'Haiti, admi-
rTteour enthousiaste du Drapeau de
i'Arcahaii et de( Vertibres.- Apres
Ic To Detntm, I1 Magistrat Legrand
a fat urne cordialk reception aux
assistants. I'on s'Cest rendu en.
suite it Laharrei oii l'on fitait Ste.
Philomt ne h la Chapello qui est
I'cuvre dit C r.'r c Lcroux. -

ECHO DE CABARET
La population a v6cu quelques
heures d'inquidtude mereredi vers
les 5 heures et demi, la rivibre
Bethel, d6bordee avail envahi la
plaine et les voisins durent fuir
pr6cipitamment devant & furie de
l'eau. Principalement A Duclos et
A Prince, lea d6gits sont assez im-
portants,- beaucoup d'animaux
ont p$ri, les champs de cannes af-
fectis, mais non d6truits et des
maisons endommagkes.


(t a&u Gouvernement des Etats-
W. a d'Amrnique du Nord, A l'oc-
..tmon du 150ime anniversaire de
:::.. onmStitution Fdedrale, et de res- Par Ie I
"tefr les liens d'amiti6 qui unis-
."t Ia RWpublique d'Haiti A la Le Seer
trade R4publique Etoil6e; ce3:
:: r le rapport du Secr6taire d'E- (
stdes Finances;
t a^.prt- deliberation en Conseil -
4 4S Siecr6taires rEtat;
ARRRTE
Sler.-- A partir du 29 Aoftt
^ t; I soert proe46 a lniassiaon On a e
iiL| E CENT bMLE A(200.000) an course
i!He en comm6oration 6elat6 au
.. S an"aiversa.ire de la Consti. 4e. sect.io
Fdtea des c -tat.-Unis pertes ns
4t. .di... .Nord. : x chi
C4 t' timbr.,. equl a 6 .t brI.
d I: .-. .' ... .. .. :


(S). St6nio VINCENT

PrAsident:

4Otaire d'Etat des Finan-


S): Georges N. LEGER.
...__,, ...---- -


INCENDIES


nregistr4 deux incendies,
de eette semaire, qui ont
bourg d'Ennery et a la
n de la meme ville. Les
sent pas tr&s Elevies.-
aumitres seulement ont


AU-PRINCE, HAITI


PROPOS Er FAITS DIVERS


a


C'est toute la rivi re qui sest
jet-e sur la grand' route de Prince
on l'on enregistre des dommages
ptus.grands: 25 maisons A r6parer,
5 a 6 emport6es, perte d'une for-
te quantitU de sirop au dp6ot du
Si-nateur A. Vieux, et deux mortU,
qui itaient les employs de ce der-
tiler,
La population a tW tr&s heureu-
se de recevoir la visite du Prksi-
Idcnt qui a prouv6 encore une fois
sa soicitude pour les cultivateurs.
Pendant la journMe de jeudi on a
eu la satisfaction de voir d'autres
umis venir t6moigner leurs senti-
ments, tels le Deput6 Polinice, te
Capiraine Thomas, le Substitut
Marcc-l Antoine,Me. Pierre Agnant,
M. Ren( Aug-uste, I, Lieutenant
Leveque.
I erst i suggerer de faire assu-
rf I l. re ecoulement do cette ri-
,, re ont ic lit est enconbrA dana
a r:1t'.io faisant face A l'Aqueduc
t.i no '.pin de M. A. Vieux jusqu'au
r,-'nt -,n bois.
La rivibre Torcellte et la ravine
M niigue d6bord6es aussi ce jour
.A. ont envahi la grand' route qui
necessite des reparations urgen-
tes.- L'actif Magistrat Delorme
Bien-Aimr ne manquera pas de fai-
re les suggestions utiles.

CHARGEMENTS DE
FIGUES-BANANES

Le 22 Aoot, dans la matinee, le
bateau Oradell de la Standard
Fruit, est entr6 A qa-Ira, Sous-Dis-
trict de Leogfne et est reparti
quelques heures aprts avec un
chargement de 1631 r6gimes de fi-
gues-bananes A destination des E-
tats-Unis. La veille, le bateau
cTruxtons de la minme compagnie
a charge aux Cayes 1594 regimes
de figues-bananes et en a kth pren-
dre presqu'autant A Jacmel.

L'HABITATION DODARD
ENDOMIMAGEE

Dans les regions de Verettes,
nous signal notre correspondent,
il y eut au debut de la semaine, un
commencement de cyclone qui a
caus6 de grands dommages aux
planteurs. Sur aI soule habitation
en pleine floraison ont At4 abattus.

INTERRUPTION

Depuis le 23 Aoft toutes com-
munications terrestres centre Cayes
et Jeremie sont interrompues par
suite de pluies torrentielles et do
forts vents.
Le bac qui servait au passage
des ,.Vgavtur: a (t6 mis on calo
seche pour reparation.

ARRETE DE CREDIT

Pour couvrir 'insuffsance cons-
tat6e du Credit de PArticle 351 du
Budget, due aux cdtpenses iwmpr&
vues faites par la OGarde d'Haiti
pendant l'exercice en course pour
faire faca aux circonstances exeep.
tionnelles survenues au d~but de


d


"LftV b%


t


9%!b A *LT l D a





w^^ # .a*nstnflat**eln-flnSCC#$C*D*44* 4I IXI NWOUVMICi.LTS &


Que sont done devenus evs cheers
isouvI't11irs Iqu'O]i ttinle, toun:c, c.S
*o)es illusions en ntils do infan-
t. qui finent nos joies. nt's petites
t risteisses t Ino prernlTes a-
mnours? O()t-il- lejti tournA; Ie car-
rt four sombre' dte l'Oubli qui :..'
attend ?
'la igit.lI'.': s no'h a f ct'ioit, l 'oLiUS
vi'ilLk imipressions ne c.::.:.1.'3ti
1po )' t;1-Int pa s t III, 1 i,.', :Is4 t (IE.' :1 i
ill (tIL' }li'1t'tt t Ien l'-t.'s 't'tI :'t' .'
ol )* t I t .ls i t 't t' t..:'-" p '
mUt1 iiit. ()cOri't:- I le C l[ r bItt.n I
ji.tLii L- tcagt de. notrel' Ia ','
t '. ..
Nous rietVtnlinnult leo uill, a't't i
'raini (i Joie m''uI ntt. i.ill: til
rit't.us p;utlr sa drit ric :.,.te- put.ri-
!r It rt L t ii l '. ;I"'-: n ''t;' e '- i-
t' -e q lii nou' s &r me jit usq *u-t ." laI -
mc's parce qule iinus rI"'. u\'.. .-
p:us prr ci-e et pl'.s cnp:l p ,'i -
joCIrl 'lh.1ui, ?a sai nitin' llor c' ii.o-:. -
ino peilin qcl ii lnous tol t h -t'., (.r t).I-
ii ur (1It nous affhlig [lai-, L n"

iCE r,-s ,: I't,- afltt,-, ii '
d'.e de 1i.0 p n s i- t ..
di Oe do li e' t
,' ti\, a1 i ,' ,i';ii 1t t' .. '.
e i alUI j t .' > .I' c '1r k' r ,2 : : ;t I ',.


I ,


'li ift.' r"p 'ilit' .1't:; f !i, 'o r Y'-

Int) lgct l.- ir .: c I %-


-, tiith tp.u ir ktS j iL ', l 'itst o .-L2;t -
bce, .t:it;hGusiism.t iti U, d Iani leH I I --
iht (A 1 le :t 1 it" 1 1 1 L ti .l
bhW e s 'llt }rr ip- ...- ,Stl i't ii i.-' I t'-
Val ts iio sang 0(2o no-i r'-'.its. et Jio't
I, ry'thn metm., tiiin, en : ti'tla a.'t ., certes, qu' lln tvet-rz e .s -
men{t, dains. noltr (-xaltahtionL de
mi rt's en atit ttlt. au d .iIn CLt
do t ii.
Sotuuvlui' c.t' coi'ege i,1 'Luni
nit.'i it's pr-m ,'rts amiti.s chvi''..
(lq ti ti('i,- t.* I vl *(t. ni p l.rfoiJ t jii:;-
(qiit ai S.,il ik I tL mort, ocl I'on
ce.l. 'h -.s 1l;i. hc-l'-s pr),cmef.l set'. (li,
1 iv.nir etl co: lteimplan !t n' tilln :if-
t'r,; meTe d'admir.'atiotn, 1'(t(.nlu.
suns limite.s u l r'ya;i te i; oll..
nlai:satt-ee. In rtC t Utd ii .iveC
pi(,uirt;tnlt tl- nos fit,'FU- captI L''- 's OIt
h ca aquc piS fu. fauiE. I'rm s.
heurte it Li s1-uritt uiCnticuse d '.
maitl rCs ldi i s tuf,'i n t tpa. itu'(11
s'tcart,, c,.., alI,'.s rntit iSS 's IT'<
perspectives in:nittS. vt vu. v r,-
menent par des c'C.rectiuils cuiS-an-
tes. Itcertit.ide aussi de nos U1f-
I orts, orit so s ;. 1 i iurt.- vigilance fa-
miiialv t. dan.- i'enchev\'tr-emeitt
dtc.-i bluquitLin.-, InoUs hl'si1o1,1.1, j?,
si.ir, ;t ~l lumire urdno.k dc ] 'abat-
.jour, IC.-s ynllx aiintri'ii (tic snmn'miil,
entree L'tinayst: ald;it-ba te t lu tex.
te IrI('barbitif et l.A soliUtion mo--
QflUeLl + c U Itit lIit' i ti x i P obiTPmo (ui
nous d(roLiute. Et toutte linquitIu-
de de n pars rester en des.sous de.s
leogons, de concilior 1 s j?ux et lts
devoirs, et qui vcous empoigne,
comme uit: mnuin Utroce, !it I't.preu-
ve 4pinouse des examens, ces bar-
rieres qui s'ouvriront pour nous in-
troduire dans lus cercles de plus
en plus c6tndus d(. lta sciv'nce: hu.
maine.
Souvenir, Souvenirs! Oasis ca-
chues au rond de v.s d6serts, oii
nous vonons respirer le parfum des
heures on allies ,la fraicheur d.--,,
impressions de notre jeuneese, et

* SP DPftS^ffDPfl^flSflflfl


aussi 'les chagrins qui nous ont
mourtris, puisque existence est
toujours quoiqu'on fattS.e, un me-
lange de bonheur;:i et de tristesses,
cell's-ci, plus nombreuses, servant
pourtant A mieux monster les au-
.res en epingles d'or, sur leur fond
le d6tresse.
Stivenirs, tou; les Souvenirs!
Venez nous froler la rm6moire de
' vois tiles di papillons qui nious lais-
.setit htn.s l'.tm l unt pl de leur
i.ist.'re veloutt l qui .-;'6vapoure
auLsitL darlans la brtntme iooIvaIict
(dk tl.uotidiennes r6alit6s.

Kviter CADET.
(LeogAne)



LE ROSSIGNOL
DES VACANCIES


' Va CSe Va ilctteA,. '
Mt,t intend.
Fma il VcI .mmU faience.
Film de la icuissanice et danse.
Vi)a it V iic .eL'S 1,'.
adii g(n.ole

G-t edoke qui glisse.
E t: ri .-. f lit mfci li.i-:e.

PartuuL t rkf\lts doux.
.Martha, va it potits pas
Lhin-bas it'ans bois is

\Nle rose:
c, lose.ts,
(ueillis marguerite, Wihas
.t ragornias.
La iUlw cristalline degouline
Tf-ne mous aeliw ti'une ravine.
Domain, bain dan.r les basins;
Dans lis saints bassins
Notre main (treint
S;ins f6minins
Lie vin opalin
Du besoin cCint
Les reins assassljns.
Pendant ]-s Vacances
Pendant c.s Vacances
- Sans pt ulance
MaTis n abondanc'e -*.
Jouissons. hbuvons$
Chvantons. dansjins
I-oulons stur It! gazon de ]'esperance
Espera ince quii balancee
D'Octorc aIn chance.

(Frederic A. TARD1EU)







CAFE-RESTAURANT


I)einanldez a vas amis et
ils vous corfirineront qie
nul part a Port-:u-Prince
on peut mrnieux manger et
apprecier les bonnes con-[


sornmmations qu'au cSA-
VOY, situe iAu Champ.
(le-Mara.
.................


MAJESTIC'


'*NEns~INsa~~*hN.Dannaflnsnassnas


II VINT 10MiDMUTES PLUS MTARD
OVW-GAQUt POAUtWL

Ia.r .A U O sNuif u s ui


B # i N


0-~4~4*4Eea-0a a*wf*ooo


Coins des .eunes


CE QUE SONT DEVENUS NOS. SOUVENIRS


-cow





















-notj


rejolt feint de


a&t qjcm t'


ELLES sent nie-. illes vivent, totes c;nq. M'als si fKvi. si mc-*
:nte .i.nge qn tlle-s viener'nt nil north: avrc fd.:ux lnois
d'avancr iTiml-nti.,t'riiint on probli,;mc c pose; Cnnu.intt i .fiirr
Ilur pcau dicatc Lt tcntirte I'ex.- experts rtprinlin : A'. c !'Jliec
d'otive! Mai bientt IL [prohbi.' f [i.- di' m..r at' ; L.-:. -nvn
keur donner? .Les e pecri r.ond-tint : '.tm''li: -, t-i;n-quCe-nT.i-n !
Pourquoi? Parce rpce IPa'inciihv et fail ave.' t- Iuite id'onivc.
li graisse ;a irumal-, ii ,colior.'.t arti iiel. tC min rcult ic.-vY(ri .
Mladame., pourpnii h;i muiciise ount.iaii: de l'.'1t''livw I -t si donte,
i hieifaisante pour la pcaun de, tIct p-clm..? our L. ;,vrr, :L plua
forte raibork! Cuufl:'-]ui docn voir7 [L.'aat. '. eo:,wn e ..'. 'i.de v,
cnaut. IL ELt soI.nv nri-Vi'is quc caqui L.ian I'aiAiMoL\Ce c.t in Lbain
dc jU'.'e ,i' e p i'tr t ut le I ,rp':.


4 tAo:. nt iou:' it catrs
ccrnr'~ :r~ r5r". C nit ~ns 'u
Iii sc-a run.-


I '


DtBILIT9
FAIBLESSE


l 3 H MHEMOGLOBINE
SSr.p DESCHIENS
Rig6niraleur du Song, -prescrit par 't61ife mAdicale.
Supdriaur 6 Ia viande erue ef aux ferruginaux. Admit; dans lea Hoptioux do Paris.-


Et ls doulcurs qui en r6sul-
tent sont souvent la'cause de
trop d'acides dans I'estomac.
Facilitez la digestion en 6limi-
nant ces acides. Po tez vous
mieux en prenant:



PHILLIPSd
IAIT DE MAGNS SIS.
( tAu g| og rORB SAnatsht *il


Agant Exclusif: ERNST LUDERS.

]rnnn.sne.. ,r


.Vd.
iAHuA H^w.(at1u1 GUMSuct A COIW'Wt PASDEMAUVAt
c^Mgt6RasanwssttttfM- ,...D.wSl-2
POaWWSM %'tStTi*TtscI9o<: .Tu -ASiwpr dms a *2aw
usans on4Kr st ain ( ;r ar s >ous Itr ea s o
.glu^6AKaaat(ca, w ti WSt!utvK2ssqn



k*K"'/ artef ^twft tSLf' ^cA


: :-.i:l.:;,:;a_::_: j:::::I


i'A.G 2 I .I.


Quelle belle soir&6. mon
I"j'ai passed et quol chairrmant
gon ce type-l! 11 vo'n ert de
nisette superfine: c'eat de la Waj
t4 en matifre. M:
II fait 'encouranger, car S l
vu de pateille- dans de'i grandia
fas de Paris.
Tu es press'; alora n'en p t
plus. Mai, en sommT., i] a tont*!
sorts de liqueurs. 11 a i
le peppermint, la prunele vVan4 .|
le nectar, etc. Vois.le le plue a *
possible ai tu ve1ux ;grruver di.
belle presentation, d6c w, bonne qu
lit6, enfin toute une garime de b:
gott. 11 s'y connait bin et se CI
y voue pour ses %imablt
clients. Enfin, pour d'aiJ'l1
renseignements, vois Simon Vioeu
I'6picerie du Centre, Mine. G. I
main et tant d'antretu Cela vat':
hie la peine. Au rev :ir. Vieuxit.!


,v VXI rp T


1 TTI P ~


LE BAZAR NATIONAL

Encore UNE FOIS, s'enorgue&
lit d'6tre LE PREMIER a offriir:
sa Clientle et. au Public les a 1
tages de NOUVEAUX PRIX dI
coulant die 'Accord FRANMGO:.
IIAITIEN, pour ses rayons de:
Parfums les plus -n vogue b
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de la fanivu.se mar.
ftfe 3larie ,- i' ar :. '
Vous I ldevez "a vouw-+.nmfimS de.
VISI'TERt n,-s Rayons.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MASON ROBEb IN
On trouvera '
Le- Brevet simple. de CapadittW.....
Le Brevet Superieur de Capa*,;:
Et le Certificat de fin d'Etudes&^ "
endaires classiques (2eme part. )
Dipl5me de Licenci6 en Droift





Pourquoi doit-on user
un savon medicamenteux I
tous lios ours?









Danrs les payp chaud, t
ruptimos et Is uimpuret& s de
pau surviennent parricultet'
meant das mJicr be. de air t de
la pousskire,
Lea svoon ordinire dewltttt '
demure wieicacc, tandis quo o 1
wvon AFRIDOL uooicw, guiMi
ITes muladis de lau peu, la rtad .
propre et a'mjil .
*e Le savo APRIDOL aA s. I.
tse action de=nfcctntt, 0

an-fti o p ..MiB aen ots.

PftrowywA cao eaft oW
PoolpulsOsvco AVtIPO
On:. ..t.tSu


a 30?Ufl *n aiti


2 .:. ;: ...t..i;;' ":.:.. : : .


-1. Ik"


- ------ --


Voulez-vous leur
1 Anbc 'i oimn o pt cm,'dc :oI'tn
2 c' l e ci l ta plu (Ironoa I r*f a ta".
'pil." r p s, r c.,jaLo r I.JLA .
a ,,e t 1. town oD a t .r," a "
pr' l' | V i ds uu !-, Eild 31 p ;i to


.. L I S "' : E.::i


- .-- -- ,...; ,.,.

uBria pas venu hvrl
Je sui partidGC-able,;
yons! Te suaviens-ta.
j eune liquorisle Edoar
Benjamin? J'ai 66 ch l


-w- wk f fffdfiwftm than^ '


P


om


FATES ATTENTION


nos L Prl < '.i l-, :
I ': C ? i o ] !4 '

Li aL.ii'i r ;( c I' r C L; I


--




;~;l;*i~i~;P~ia~r*~l.- ~(**"C~ *** ..**lur~ *. -*- -);~


k 4. s OLa f_.a -,, i
d.. "
'j 0)93Wa

.?'. '. >.: ;, .... :, other 0* W IT. -

!p ill n
---o...wn?
j. SA .FQR..N.AN.



jfltANTINE ROM/A

.. InombreuseM tectrices dei
S.gsaClaire, du Tournal de la
S intin, apprendront avec
plW"Ir que la fameuse bril-
antin ricin&e liquid da Dr.
ROJA se vend chez Paul E.
Atila, Bazar du Champ-de-
MMas, Mme. Joseph Maglio et
dang toutes leas bonnes mai.
sons de parfumerie de la pla-
e, Elles trouveront 6gale-
Sment les prodtits de beauty
de Josiphine Baker, de repu-
'tatin mondiale, tels que: Ba-
k:i ktlx, cr&me'Siamoise pour le
Jo. et la Nuit, Ricil's, Co-
plait, Bakeremail, Lotion an-
Sttpellictlaire, Bakeroil, Petro-
le -icine Roja. Le Ricil's est
livr6 dans les conleurs suivan-
Sest inoir, .ehataai, brun, aca-
jou, bleu, bleu-clair, bleu fon-
c vert et violet, permettant
4Wda d'assortir la couleur des
l lsA clle des toilettea.
| ALPHONSE MAGUET
Agent Exclusif pour Haiti.

I.


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
Mldecine G&nrale
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 a 8 a.m.
2 1/2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


. ...... ... .... .... .. .... .. ..... ..... .....


BICYCLETTE "PHIUPPS"


CHEZ PAUL ANSON

LA BICYCLETTE

e ... PHILLIPPS

est la plus ligere,


UNE VISIT S'IMI'OSE A LA
CORDONNERIE MONT-CARMEL
Grand'Rue No. 139 en face
de la Poste

2llk vient de recevoir par le dernier
St-amer les articles suivants:
'oies Cartes Postales vues du pays
PrOsils pour Hommes
C "umes pour gargonnets

turdis pour Hommes
Cturons pour Dames

:C~Aens
4fLnttes
RivitIl du matin
Cah Sup6rieur pour Hommes
:I S iB Suprlbeurs
o .choirs de poche
qws8
2b6W&d e Chambre
"tqettes pour hommni=s
.i* ses A dents
NPeli Supfrieurs
Prte-Feuilles pour homes

ftmeausw
..:.rCrushes
Aftf"Cravates
; esde Bain
: iftunmrie, etc.
o fie & Matelas







ti!l e (SQretO ou Gilette


N tmIuverez m n asortiment "
S ix de Faits ls d61ices de vos am
etn 'oubliez pasa les
inrades -NLE et : B~OWtSER che .nus.
IT. AssrtMIent co .
fcte edo Cordonnrle. O).

i ...... .
'DIMANDE D is


r t- b u-- .: _.. ..

..
57.


rn-sww ERLbl NOUVE4I8TO a +* *.,


la plus jolie,
la plus rapide.
(C'et celle qui convient pour
SHaiti.

On en trouvera de routes les
dimensions:
Passed les voir,

71, rue Danies Destouches


TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DF3 POUMONS
PORT-AU-PRINCE. HAlT, ET LEs PROVINCES

muwa r r ai




La nouvelle Direction


du


z~ t~ .r .' itn.t2w-


BUDWEIS R


LE R01 DE LA BIERt EN'R BOUTEILLES

SBUIDWEISER, remarque pour son root, a triompha)oment
la comparalson g64ration aprbis generation.


tenu


COURBATURES


[ _______


ia vritable BUDWEISER peut maintenant, etre obtMnt commM
j Ious e- ptefereres, en bouteilles ou en bidonm.
S, Sae- ates pour i'h6te inattendu. Ayez du BUDWEISER dans vo


iis et de votre famille ea servant la



V N MOtR
tributeur


RURE BIERE EN HAITI


-mUm


POUR VOTRE SANTE

Si vous souffrez de l'appreil di-
est1f, ou si vous sentez June db
billtA quelconque dans rorpganime
e rate pea l'lceaaon de vous met-
tre At t'usage de la-Farina sQW
queyas tiuintessence de I& banane
Trogldytique) ou banned Grand
Vincent.
Madame, n'oubliez. pas qua la fa
Ine QUISQUEYA eAt unagent ane
tt qui excite la eroia% nee des os
ehteK B ,


Ne vouus laiise ';aS abaure t
par la douicur iitou'rable
h e co .irl.aturei. [.p -t. '
Id, Mlr:ii i ',,r ,: iri.5 'i q
t'rwirrl ct Iipprin-wT V 14
io tleiir l'fric I a ; t-. *
fie udro,'m. Itl rii queit iI ..i t
v.,uIs dcira I l r r Ii',,rn]I C" Ij.4ffM,.
1.. I; [II( 11F t 1: l1 C ir:h nii )-.FT--- r
et ri on r-tiorlic inc e pr--
rL ptl k ;ii i rf a la a i n e .c'ir S ti.) '.
redtt 1:a CmpliR tli, o i e i-pp'rinlt ti
raiietr ,im hc) i:t.re r( hIi drlnir ur Wfllie
ficrif ..a 'tt el rit- i!ri'a ei te. .tI' tlc s
r'har'ne .- cc
Le Sloan assure Ic soulagtinent rapid
at certain des sourfrsences caiusie par
!OS Rhumauti.m.e Rhumes di Poitrinet.
Lumbago, Sciatique, -Courbaturas, Es-
torstis Contusions Cl toutres Douleurs
Musculaires et Nerveuses.






TORMULE DU DOCTEUR SLOAN


AVIIS

Direction G6nerale de
'FEniwigniement lUrbain

Admission h I'Ecole tEhe iDubob,
La D. G. E. U. donne avis aux
Int6ress6s que Fexamen d'admis.-
sion A l'Ecole Elie Dubois aura lieu -
le vendredi 28 Septembre A 8 hen-
res.
Conditions d'adnmissAion:
Etre porter:
lo) du Brevet 66ementaire ou au
moins du Certificat d'Etudes pri-
maires.
2o) de 1'Extrait de naissance.
So) d'un certificate de bonne san-
t6.
4o) d'un certificate de bonne con-
duite 4manant de la directrice du
dernier 6tablissement fr6quent6.
Les quatre pikes sus-mention-
n4es doivent Atre pr6sent6es au mo-
ment de 1'inscription qui se prend
A -Elie-Duboisi du 10 au 20 Sep-
tembre.
Les bourses sont au concourse.


C('TNQULE

Dr. P. C. DESMANGLES
ancienne main F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultations :
2 A I h, ., p. m.


REMERCIEMENTS

Monsieur et. Madame Emma-
nuel Anglade et enfants, Monsieur
let Madame Albert Anglade ct en-
fants, Monsieur .t Madame Justin
fAnglade et infants, Monsieur et
Madame Dutcoste Delphine et Ma-
dame Anna Delphinc ot tots le
,iutres parent cet allis 'remercient
Svivment tols les anii de la capi-
.ale et do hla province qui leur ont
A:moign6 leur sympathies A foceca-
dion de la mort de lour regrett~e
Marie Joseph Lina Angladle
nlev6ye A ltr aftoelion lo 19 toat
in court. ot los print (Ie: croire a
eur profonde gratituode.
Port-au-Prince, li 24 aoOt 1938.


constances.
La vt'rit6 edt plus simple et
moin. pittoresque. Depuis un mo-
ment, Meazza avait de m dm6s a-
vwe sa culotte qui menagnit de le
licher: il avait fait on signe dis-
cret au soigneur transalpin qui
gueittuit la premiere occasion pour
Ini iamener du r-nfort.


LE PONT DE IACCOURT SUR
LE CANAL ALBERT

En raison de son poids de 800 T,
le pont de Haccourt qui (ranchit
le canal Albert, & hauteur de VisE,
dana la vall4e de la Meuse, en Bel-
gique, peout tre consid6r4 come
'6tant vraisemblablement la phi
Imnportante travel soudde da man-
de. Le travail de soudute a dur4
'55 jours ouvrables.
444.


. .. .. .. : ... -t. .5 .. .4.. ...t ....


im


.... . ,


.*** i ****- ^**-*'- PAGE A

A TRAVERS LE MONDE


SA SECONUE JEUNES*SE

(JU home faisait une cure de
rajeunissement, 11 avait pay4 une
forte some et avait rewu six pi-
liles, avee instrict.ion d'en pren-
dre urli par jour. Au lieu de sui-
vre crtttl prescrIption, t1 prit In
six drag6&sa A a fois.
Sa famille eut den dfficult6a pour
I'vait]er lk jour Sntivant. Final:-
ment, encore h mnijti' irtdrrrrni., i
rnaugr6a: t(a va, y;a va, je vaik
me lever, mais jo not veux pas al,
ler I l'ecole.
809

CONSTRUCTION IYUN GRAND
PIAQUEBOT ALLENLAND DES-
TINE AU TRAFFIC SUR
I'ATIIANTIQU E NORD)

La Hamburg Amerika Lime vient
de passer aux chantiers Blohm et
V. 0. S. S. tie Hambourg, t'ordre
de construction d'un grand paque-
bhot pour lc service de I'Atlanrtique
du Nord. 11 a'agit d'tane unit de
36.000 T qui pourra transporter
1.300 passagiers dans troi eclasmes.
La vitesse prevue est de 23 n, ce
qui permettra au paquehot d'ac-
complir It trajet de Ia Manche ,a
New-York en six jours et de Ham-
bourg A New-York en -ept jour.,
*

.A CULOTTE DE MEAZZA

C'6tait au cours de la demi-fina-
le d(I Marscilic entire PItalie et le
Br.;sil. Au course de la deuxitme
mi-temps pour une charge violen-
to de Domingos, 1'arriere bresilien,
sur Pioln, 'avant centre italien,
dans la surface de reparation br6-
silienne, l'arbitre suisse M. Wu-
trich accord un penalty qui fut
diversement comment&.
Meazza fut designed pour donner
Ie coup de pied de p6nalisation.
Meazza est un sp6cialiste du penal-
ty; il se mit A peu de distance der-
riere le ballon, leva la jambe droi-
te, la detendit au coup de sifflet-..
la ball 6tait dans les filets de
Walter.
Mais alors, durant que suivant
leur habitude, les joueurs italiens
se pr4cipitalent sur leur camarade,
pour lui serrer la main, pour l'em-
brasser, le feliciter, on vit Meazza
se dagager de letur treinte, et, a-
vec une dexterit6 sans pareille
mnttre bhas sa culotte blanche, pui.,
in cinfiler uine autre qu'un soi-
gnretr 'venait de lui apporter en
profitant du brouhaha.
Curtains eirurent que Meazza a-
vait ainsi accompli un rite et que,
on ne sait pourquoi. peut-i.tre pour
conjurer le mauvais sort ou pour
pouvoir conserver In culotte d'uni
homme heureux, celui qui vient de
transformer un penalty, les Ita-
liens avaient coututme de changer
de colotte en de semblables cir-


(:




UILL'rU L~~'1 11r 1 AAAUfltfltd##Wf~~,l'd~*P'~~l~~~


PAGE 6 .^ LB NOUVELLIBTZ


IIENSE ES

La raison nous eowmnde blen
plit. impirieusement qu'an maitre,
car en d6sobbissant A& une on est
malheureux, et en dsobdissant A
l'autre on est un sot.
PASCAL.


A. Auun phinondne ou 6vtnement
nest product sans cause: c'est Ia
le principe souverain et r'gulateur
de la raison humane dans lea in-
'estigations des fails r&bt.
COURNOT".


COMMUNIQUE. :

La Secrftaircric d'Etat du C'm.
merce porte it la connais.sancc int.eresy."s, qu'avant d'etrce soui-rn
it la haute approbation (de Son Ex-
cellence le Pr6sident de( la R.)ti -
hlique. toute demrande d'akitv' --
tion de Soci.t- Anonyme diolct cc-m
porter clans facte cniu.-tUclil'f e :.>
stati'lt.s
lot) l montiant i t chd tq.1 :.' --
tion ;


2c,( 1:'
(metI -t'.
'.et t re.
qu'elk.,


ntoT.Llre i.i.l ie, itC I ', .1
eln a :anlt tin I l'- pr'. iu -.:'
.'.'rUI',[ n '-'tt it1 a -


U 1'.



L 1'.- I ct. :," '1 t -UU.Ti :: :-IM ''.

l. ,1,1 11 A ,'ut ') t cti .u -[ i .
2 id, c l Lu vtIe A.\ ti I t'l.1
: vt.n-iv l'il;c'. 25 A \ it 1'83.


SOCIETY HAITIEINNE DE
SPECTACLES |

HEX CINE-THEATRE

Lt ,So-ici l lat:ittidnne de Specta-
clZD, pour retuurner lvur anmbilit6
du toutte l'Frinne ses nombreux
..ients. a dcd-d a l'ouverture d'Oc-
t, .r'Ac -e distrinuor aux Mertes de
I milee ,t. L 'inq enfantSui au mini-
mid,. (ilquante Lcrtie.s dites det fa-
ni.'I. iaI.les lpiur Six Mois d'Oc-
tuhr& l!P,8 $ _Miars 190-9 iliLnlIStV'-
mn'-nt.
Dini's ct but, il s:.-ra install ail
Rex, a partirt du Dimanchc, 28 AUoiu
1938, une bite fl'rn' oi chatiaqu'
mbre de fan'.ilU qitui xuint Ira pren-
dre pa it L ,i c nn. u I ('i(ii r'.. n .)pos ra
i;n tlile(-t; l, q.i p rt'ria s.:n liom.-
A .' r ,.' u .- ii 1 c ctrec
i'' r. .~ ~t. l ( ;' li: G t dui 2 Oc-
t.c'hre 19, qui setra lonnnem pouor
ft'e.r i' troisime anniver airo du
REX, un enfaunt choisi parmi les
spectatrc-ur.- ti'uca au sort les Cirn-
quante prvmiei'rs noms qui bOnb-
fti eront chacun dT'.uie ;iit- ..ix
nmois k prI)s, ce. cartc's SL.'*,ront iutiu-
mutit Lt-ment. a.tllnnlcs t n11110 n u-
ve.l-e srie de( Cinquni te eartos se-
rn distribute e: pout.r six notuveaux
mois it 50 iuittIs nil-r''Le- le dun. ;los mernes conditions et
aiinsl do suitte pour I'.s nine's it v'e-
nir.
I'autre piIrt, dians le but d'en-
d'elcourager les (-pousilles, le Rex
donnera une carte d'Entrmw Libre
it ses repr':rvntatiioiin vnluble pour
TR()IS moist it touted iouvelle mt-
rite qui niousi en tfen lai demand
& notrt burieu i, P0tage de la So-
citO laitievnv ,l'Automobiles. -
On n'aura qu'a tedlphrnur a Mont-
sieur Ptilippe Charlier iqui so fe-
ra un vrai plaisir d'expedier, par
poste, les cartes A leurs charman-
tes destinataires.
LA DIRECTION,


1't


.DECES

Nous avons appris avee peine la
mort de
Mine. Vve, Cic6ron S4jour,
survenue ce matin.
Sea. flnwrailles auront lieu cet
aprs-midi, A 3 heures, A 'MEglise
du Sacr&ceur de Turageu,
A sa famiRe que Cee dethl afflOe
.nous pr6seatons rio asincEres con-,
dol6ances,


PETITES NOUVELLES

Elisseine DNsir, pr6venu d'avoir,
ai la Grand' Rue, le 23 Aoat, vol6
une certain quantity de farine au
pr6.ijudice du nommd Lopez, a dt6
arrWt6 par la Police et d6fre a la
Section Nord. L'affaire est i l'ins-
truction.

lkmne Nouvelle.- De nouveau
La Brillantine Ricin.e Roja est ar-
$ riv6e et s'enAbve chex Paul E, AIU-
XILA, Rue Traversibre.
Le Bakerfix fixe et lisse lea che-
eu.x sans les graisser.

An course ,de cettt slemaine, la
Police apr&s maintes recherches, ai
pu mcttre In main sur les nomm6es
Pierre Larousse, Jean Marie The-
rsoe Cantave qui avaient, au course
de juillet, recele une certain quan-
tite de lingo et d'objets divers, en-
tre( autres:; n c-hapcau de gendar-
me, fruits de divers v'ols perp.tr6s
par ces individus Ils ont ete en-
voycs en depot aux fins d'instrlm-
tion.

Le Nouvelliste parait cheque a-
Ip es-midi i 2 heures. Les abonnes
(qui receivent en. retard le journal
sont prie6 de s'adresser i la direc-
tion, phone 2232.

PI'.Tur ,,'t,1:' Iivr -Ls ai un scandal
rp.l-,li., ii Ia flue c .uln:'-Fo, dans le
.u-,', .s C'e L:'ari s-midi idu 23 Auut,
Ilrne. F1Flix DI. ;ILan t Jos6phine
Pi re ount 1 ti arrtLe et conduites
Sl;t Section Nord.
*8


Les soulihr.i PILLOT CTout
tir- sont les meillcurs :
Solidit6
Elegance,
Supbriorit&
Bon niarche.
En Vente Rue Pavee, ancien local
R. C. A. VICTOR
**


,L'amour coquetel tecs senti-
mentak, tel est Ic titr' de la cause-
rie que prononcera le Dr. Louis
Mars. le 3 Septembre proehain,
sous le patronage de I'Obole des
Pauvr:Is. d.e Jaemel. Ce sera, it
n'en pas douter. un great event A
Jaemel, s'il faut juger dil success de
cette fete par ccliii des preceden-


tes.


***


La Pension Cosmopolitaine, si-
tuite A cot6 de la Banque Nationale,
Rue des Miracles est le rendez-vous
ide tous ceux qui voyagent pour la
Capital. On y trouve le confort.
moderne. P'hygidne et le bon goat
des grands hMtels.- Cela, a un
prix modique.
*e*
Pa'r avis public anl Moniteur, il
,>S ra:ppelO, aux contribuables etran
grs qu'il.0 out pour devoir de fai-
r., (I',:-, Ie oer Sejitembre, auI Bu-
r.iau des Contributions (de leur lo-
c lit.'. !eurs I iclaration en vue du
S;ieitnent iu dlroit dt, licence do F'e-
xerticL 1928.-S9.

Oil n(c commando plus do chemi-
-;ts i l' ttr-ung.r. I.E BAZAR MO-
I.).'E.NE, 91, Rue du AMagasin de
I'Etat qui s'cst spfcialis6 dans la


,IC l{ I il llltt 1
rai'nt\ :Ies, e
choix cumi:
Inises.,

II a 1beu:
tricts d, S
(h v\'e.

Los eatux
It! dernier
D. G. T. P

11 souffl
un fort ve
des Cayes.

A la Ch.
trouve les
les plus so)
-CM4.


- Selon no
te de cafA
tout le pay
d6jA en p
tire le plu
,M -


Grace


Line


Agence du Cap-Haitien


Service de luxe rapide entire Cap-
Haitien et New-York.
D6parts reguliers du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis A 4 heures
P. M. et arrives A New-York lea
Lundis matin.

PROCHAINS DEPARTS DU
CAP-.HAITIEN


SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA
SANTA ELENA
SANTA ROSA


25 Aofit
Septembre
Septembre
Septembre
September
Septembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitlen.New-York,
lre Classe:

Cabines extirieures,
minimum.......... 135.00
Cabines int6rieures,
minimum.......... $ 95.00

Pour tous autres renseignements.
s'adresser A:

H. CIANCIULLI & Co.
Agents,


Cap-Hailien


Phone 291


La becheresse qui e6vissait dans
le Nord' Ouest vient d'etre elimi-
n6e, car depuis deux semaines il
pleut sans discontinued a la satis-
faction generale surtout des plan-
teurs.

Au Mole Saint-Nicolas, la rivi&-
re- la Gorge: depuis cinq ans a
reprise son lit et se jetto la mer
en passant derrnire I'Egiise. Aussi,
(d beaux jardins captivent les
yeux.

Les 6l6gants en general ceux qui
veulent plaire, ne portent par ces
temps de grandes chaleurs que le
drill fin. Passe2z Au Monde Chicb
ancienne Maison Jean Talamas et
vous serez satisfait.
9,.
Le fort vent de lundi dernier a
enlev6 une partic de la toiture do
la clinique dentaire de ]a Chapelle
et de la salle d'isolement de I'H6o-
pital Militaire de Port-au-Prince.
On a djhj commence les rkpara-
tions n&cessaires.

Le 22 Aott, le bateau cTrux-
ton., de la Standard Fruit est en-
tr6 a Jacmel vers 3:30 p. m. et est
reparti vers 6:30 p. m. avec un
chargement de 8303 regimes de fi-
gues -bananes.

A la Pharmacie Camille on trou.
vera la crAme dentifrice Squib, le
fnmLelux Vnff*.. (!np14,,its 'A+i


Librairie Nouve
La Librairue la aieux assorte

(Malson de Confiance)

L. Daudet: La vie orageuse de (lImenceau ..................... $
Bernanos: Les grands cimetibres sous la lune .....................
DN kobra: Macao enfer du jou ....... .....: ...... ............ .... 2 U
Machard: L'Espionne du ciel........ ........... .... .............
Eve Curie: M m e. Curie ................................. ...... ... |
Roger Vercel: Croisibre blanche ........................................ .- 1
F. Carco: A voix base ........................ .... ..... ...........* 1
J. Chardonne: Le bonheur de Barbezieux .........................
M. Arland: L'ordre .............. ................ ......74t. ....
R Dorgela s: Frontires ....................................................
A. Hermant: La Castiglionne......................................... 30 |
Siz. Lenglen: Initiation au Tennis ....... ............ ............... 3 i
Paul Geraldy: Tui et Moi ............. ....... ...................... 2 ;:i
R. P. Sanson: L'Inquietude Humaine ............................. 2.:
R. P. Sanson: Doulenr des homes d'aujourd'hui ............... 0.. :8
Landormy: Hlstoire de la musique ................ ............. .7 .
Jules Mary: La pocharde ............... ...................
Payot: L'Edueation rde la Volont6 ..... ..... ................... 420:
R ivet: Fais ta vie ................................ ... .. .............. 3S6
Pauchet: Le Chemin du bonheur......................................
Le Dantec: Science et Conscience............................... 2.8I
Le Bon: La Vie des V erities............................................ 20 :i
A. Ehret: Pratique de guhrison par le jeune .................. 1.79
Amet: Comment on apprend i parler en public ............... 4. &;0.i
Dictionnaire: analogique d'iddes........................................ 9. !
J. Capon: Nouveau s&erdtaire commercial ........................2.710
Mac Laughlin: Nouveau correspondent commercial en fran-
(;ais et en anglais .. ..................... ........................ 2.10 :,
EMILE SCHREIBER: LA SUISSE PAYS D'HOMM'IES LIBRE 10
"1'.:.:
^ ^.^ ^ '. ''i',: .::,,! ?


GLE NOUVELLISTEs
R", ,'' C'ff'm, ,Vo. J,;'
Aito Postale No. 135. T phone 2233
QUOTIDIAN FONDE EN 1809
Par
HENEI CHAUVET & CRERAQUIT
Dtrecieur-Proprritaire :
ER-NEST G. CHLUVET
Directeurl:
FRED. DUVIGNEAUD
Rdoeteur en Chef.
MAX DUVAL
Secrrtaire de la Ridactiow:
YVAN JEANNOT
Administratezs'
C BEAUBRUN



NEW CHINA
BLANCHISSERIE
LAUNDRY
Rue Rigaud Petionville.
Costume blanc ......... G. 1,00
Costume casimir ...... 2.00
Costume ordinaire ... 0.80
Costume Palm-Beach 1.00
Chemise ordinaire ..... 0.30
Chemise 1000 plis ...... 0.50
Faux-col .. ............... 0.10
Mouchoir ............. O.05
Caleo on ................ 0.16
Chaussettes .............. 0.1G
Serviettes, nappes, drap., etc.,
prix & forfait de gr6d a grd.
Le linge A blanchir peut etre ac-
cept6 et remis a domicile.
Pour ,tous renseignamients, a-
dresser A New-China, Rue Rigaud,
P6tionville en face tdu March&


MESSE DE REQUIEM
Une Messe sera chantee, lundi,
A 6 heures a. m. a ['Eglise Ste. An-


Aujourd'hui plus que jamcka-
LE TEMPS EST PRECIEUX
ne perdez pas le v6tre
A chercher dans les Journat':5
les Revues les articles eitant ...
raom ou traitant des questio0 s~
vous intfressent puisque
*LIT TOUT*
Bureau de Coupures dc Journsal
Fond6 en 1889
PEUT LE FAIRE POUR VOtA
aLIT TOUT"
renseigne sur tout ,
ce qui est pubhli dans les
REVUES
JOURNAUX,
& PUBLICATION
de touted nature
Paraissant en France et a :
l'Etranger
Ch. DEMOGEOT, Directur.::
21. Boulevard Montmartre,.
PARIS (2e)
demand.

UN BON TRAITEMENT COaWm
Ecz6mas Dimangeaisons-
ches-Dartres Teigne o0'l
tre-et autres maladies de las
On fait bien mousser 1 .
i I'H6liobrome sur la parties Id
t.e on rince 1'ecume au bout
quelques minutes puis on applI.
la Pommade a l'Hiiobrome.-- t
En Vente: Pharmacie L S
Chevallier, Lalue, en face du
que postal.- Aux Cayes- -G 1
Rue.


B0N4'I


tIME


offer aux lettriFes


du aNouvellistes
LAVISSANT COUI

PAYS DES MOUL
erie tr6m faiil et 4
rmant.


... I


)ussin de 50 x 40 esLA
r toile grain andE..
Scoton soyeux lu.#
broderie, est envoat
ra. 80 (12 timbres
recevoir rou
nd6, ajouter t




.<.f,
tourner .



*. q i.r : : %,e

X* DOTOI na*** n..'*** ***{*ui%


w cam,,ins, pyja,,ast, ......... rv,.-.., ui,, ne pour le repos de 'me de feu UN I
ntc. offre au public tin toute une vari6t4 des parfums Jules Gilbert, Len amis du d6funt
let de magnifiques che- Majestic. y sont cordialement invites. AU ]
***
b** Le 21 Aozt, vers 11:00 p. ma, A Brod
coup plu dans les dis- Petit-Gohve, rue Louverture, a pris fet cha
paint Marc et (do Petit- feu un W. C. dans la cour de la Publics No. 1145, conduite par le
muason habit(e par Mme. Meci. chauffeur Auguste St. Louis et un Co (
*** nette Paraneau. camion public No. 3241 conduit Sind au
de I'Artihc.nite, d'apr6s .,**.: par le chauffeur L61io Franois se vec le1
jiaugeage effectu6 par la Le 22 Aoftt, vers 7:00 a. m., A dirigeant la premiere aur Is routl apour ia
., ont atteint 4ml0. St-Mesmin, 26me section de la Com. d'Ennery et le second vers Gonag. t. 7 Fj
*** mune do L6og4ne a brOll6.acciden. ves sent entr6s en collision, les Pour
e depuis quelques jours tellement une naisonnette appar- deux v4hicules ont 6t6 16g6rement: OMar
mt dans tout le district tenant & Mmie, Giranlce Anis. endommag6s. Pas d'sccldent de
,* personnel. Le Juge de Paix a 6t6 re.
l*o Le 20 Aoat, vers 6:80 p. m., sur quis et proc6s-verbal dreqs6. .
emiserie KLafayettes on 'habitation Matin 2gne section *Rs t
chemises les plus fines, .de la Commune de GroasMorne, un Le 22 Aott, vers 38:8 p. m. u n A
ides et au meilleur mar enfant 'du nom.d'Emiler Joseph a petit cannot de pekhe de 8 pleds d
A 6t trouvA noy4 dant la rivilre long environ sortant des Cayes 4
S*Mancel. CWie na nomn6s Deatepme Phdd&
a informations, la reo-. *** Maxime Charmant et Dm)4 P
6 sera abondante dans Le 22 Aoat, verse 80, vers n5:30 S "e a. fait naufrage enti Sint om:
s. Lea spculateut C ,ent ar m1 I PasGe4ie .ne section Jean du Sud et rile t Vahe. Le I Ar4
line aetivit6 afin dn ruraei de W o e t ry, tE din es:It 'tlee 0
a de pfit possible bit.' w route GO...liW-.I.tlt s-.. onat pui .reidle & i
.* : . ... .. *. ,. ,.. : .... *..,: ,. ,
. : :: .: : 4 :; : :
ii : +, "" '' : + .r "' '), "n r ," + .. ... . :"" i" "


laa~araaaraau -u I w~


I


SoL NO MLLUSt *