<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03424
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 25, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03424

Full Text



I PAGES

olSZ ANCIEN
i4uol 0'IN D'BA TIS


QUOTIDIEN PDNDE EN 1896


4 1kfWAMP MR- A *i r* ^A.

iR~N G. O 14AUVNT


rREPD. DTTVIGNEAUD

^Eftw*


W ..


436me. ANNEE


I


PORT-AU-PRINCE, HAITI


-" 'aw'vin mv. uhW" -1 .*. w .
waeW irBrtleiita HbU -^l -Jym\LJa^..P'rM""j^l l*'rnT -


JEUDI 25 ABOUT 1938


* 1


No. 20.048


-o IIV ii, '-g wJ -..snftt w fA


Radio-HaIt

SERA L'UN DES PLUS PUISSANTS
POSTES D'AMERIQUE



".Main arrive de Prance via New-York notre ami lInginieur Mar-
M Vilard qui a profit! du voyage de sant de sa femme, pour secon-
4cr dana ses attributions professionnelles les efforts que dpltoie de-
ia. plus d'une anne notre Directeur Ernest G. Chauvet pour la rba-
Mation du grandiose project de aRadio-Haiti.
Le sees te plus complete vient de couronner les initiatives de ceux
gl tant an France q(u'en Haiti ont contribu4 i ee merveilleux r6sul-
tat. C'est la Maison Thompson, qui r&en ment a construit te Poste
Jldlo-Mondial, qui a le contract pour le materiel de Radio-Haiti,
satriel don't le coot est de 34P1.000 dollars. II faudra A peu prks la
aome valeur pour installation et les baLlments et studios n&essaires
& im poste de cette puissance.
j.L'lagnieur Villard rentre demain pour amorcer lea chantiers en
*r6parant Its terrains et vers Octobre ou Novenmbre quand le mat&-
rMi enumencera & arriver, les travaux de construction marcherort
.. avc rapiditi.
Les i 6tudes techniques ont dimontr6 que le Poste doit atre instal-
'6 1 la pointe de LiogAne, et les studios, tant en cette Ville qu'i Port-
awrPrince.
..Non seulement Haiti va possider Fun des poses de Radio-Diffu-
sion les plus puissants d'Amerique mais aussi lun des plus modernes,
car 8 ser dot! des plus relents perfecttonnements.
Ce n'est pas seulement le reve de notre Directeur Chauvet, d'avoir
k la disposition de notre Pays cette puissance Mondiale qu'est le Ra-
dt, pour fair entendre A travers rUnivers la voix d'IWati, 'est aussi
It rive de tous les haitiens qui se r&alise, car dsomnnais nous pour-
rons fair connaitre notre Pattrie sous son vram visage, faire appr&-
tier nos resources touristiques, propager le march! de nos denr.es.
.Ce sera la gloire du President Vincent d'avoir atteint ce but grice
& Ul project of le Tr6sor Haitien ne d6pense pas un sou, en retour de
toRK les avantages mo rue que le Pays v-a en tirer. C'est ine des
rare fois que 'Etat touciera, au ontiraire, une commission dans les
recettes brutes d'une entreprise priver; en effect le trtsor haitien a un
Iearentage sur la publieit6 de RADIO-HAITI
.Ys f$iicitations A tous eoux qui ont fait aboutir ee splendid project.


nannFewarn 9mnnno #.nnmr* nn-w


''13 :0 NNEE fl
At? SuAiM


iaitffNnUEI W* 3uhmnIf


AU hENITLIAN PFliHKM


-11--


Cela ne va pas- sans provoquer
M W certain resistance. Tant ce.p
"a.iTreti de concevoir, de com-
Pit.dre, de vouloir, s'&taient in-
Swuates ia cette mentality f laquel-
.lPtis faisions allusion plus haut.
1 1lp~Qorte. Et P1homme nouveau
S o us voyons se profiler a ]'ho-
Srh, se pr4cisant de plus en plus,
:. dpouillant au fur et A rmesure
*.I'"l [aen, sera probablement un
- I UI~jit-farmer.
Male Pourqu'il puisse croitre, so
*! D et donner toute sa me-
.. mne atmosphere propice doit

f sujet, iI ne semble pas que
o Sons en ieste avec cette ne-
i lUM4ipbrieuse. Et tout r~cem-
.mhne lo .d&posee sur lea bu-
de Ia Chambre et faisant de
6 une fonetion social,
e A-1 -propos donner un
Ij. deo: force A Cees tendances
Mmta voyons poindre. Sans
e1e reatreint la liberty& 6co-
4."e-.Maia qui ne se rend comp-
4 i."Bralisme se meurt et.
I*tts du groupe dipasse ce-'
c difvidu. Parfoit., 'est la
CC litique qui eat continue.
fois, la liboet6 4conomi-
miztne dans les pays oh
Oiml f a princi-


PC.'. T .. T t... POMMA.

:i; K;*. '


pes, on en est :ryiv6, par det me-
sures qui pout~i tre s:,urnoise. n en
etaient pas rnoins effiace', i t'e.',-
nomie dirig6e. Car. iune des .t ::
pett -exister sai-s 'Palitre.- Ut
souvent les deux font defanut.
S'il y a quelque chose i5 rraten:r
des temps que nous vivons c'est
..bien ce glissement lent, mais stir.
vers un renouvellement de notre
notion de la vie.- tenant un mneil-
leur compete des n6eessites du mi-
lieu et donnant le pas, sur toOtes..
lee autres. aux forces productive.
De ce que ce project de loi don't noua
parlions plus haut ait pu voir le
jour, voilit qui demontre qu'un ren-
versement des .valeurs rCgnante.>
est entrain de s'opkrer et que l'hom-
me haitien de doctrinaire qu'il -.
tait, tend plutbt a Atre un home
nouveau,.- c'est-A-dire, un gentle-
man farmer.- Aussi, a-t-on plus
de chance de voir s'effectuer ce re-
tour A la terre, le slogan du jour.
Et comprend-on mieux A pr6iser:,
qu'il faut pour reliever notre agri-
culture, comme nous le disions der-
nirrement sous la rubrique sQues-.
tion Agricoles envisager moins le
paysan qui n'a jamais dblaisa saa
terre que htomwe de villes, tenu
loin de ses immeAses domaines ru-
raux qu'il codil A un sde moitib6
fourbe et ign al*


DE-VACCIN Atm ANTIVIRUSt


I<; ) ..,'>,.i -t n inform e q ie
c '. fl1aan -i.' iz Reventlow ', ,t.
.rit rn..- i tdure de di v .
"-n'r: -" n si .t' d6m enti lte
r,.!mn 'u ... .1:iS;,! 'i l-'une rbconzil,,-
ti :ti i'-l urienuc a la suite d'".:,
r..n r n ,'! \,.nrue.

i A i Chemnsorie dLafayettea an
!.tnl'. es. chlimises les plus fines.
*ps pi- Ar"h lt, Pt an mairieur mar-


Apr s. an s A..,,uir d'un mois -
ris, le M1inis.tr. Amiricain Mcor.
genthean; "'st errmbarqu6 hia- a-
prr-midi bL-,rd dtin Normandie,
pouiir ls Etats-Unis. 11 est acz ,n
piignt; de a femmnnc.
sa-
Le N,.rmrnduie a laisse hie:' a.
priLe-mini;1 le., eaux frane-aises ave
1.100 pa. sLi g-r.

Les ,oiuliter PrLLOT ?Tout
Cuir, sont les meillears :
Solidity
Elegance
Supyriorite
Bon march.
En Vente Rue Pav6e, ancien local
R. C. A. VICTOR

Dans notre numdro d'hler noup
avons eu A annoncer l'arrivde b
Port-au-Prince par avion de Mon.
sieur Atherton Lee. D'apr6 !es
renseignementas qui nous out 6th
gracieusement fournis par le bu-
reau du Repr&sentant Fiscal, M.n-

(voirt sultae aW paO )


rlClj~b*Y~I


* jour.
Parmi ces arbres on compte des
palmiers, boi. d'it d'Irlande. Oli-
i ve?., Eucalyptus. Sapins, etc., etc.
D'autre part, partout, le reprk.
sentants de cette Exposition ont
ete accueillis avec empressement
i et tous les goiivernements ont te-
Snu a y participer (t'&tt d6jh uin

Noiu y reviendrons.

M. LEON JOUHAUX ARRIVE A
N EW.YORK
Hier est arriv6 A New-York, M.
Leon Jouhaux, Secr-'taire de la C.
G. T. qui y passer quelques jours
avant de se rendre au Mexique oo
se tiendra bientot le Congrhs Mon-
dial des Syndicats de Travailleurs.
II a (lit entire autrea que leas mi-
lieux syndicalistes frangals s'appo-
seraient au rejet en bloc de la se-
maine de 40 heures tel que l'a lais-
se & enteAdre le discourse promon-
c6, dimanche, par lo Pr6sident du
Conseil, Daladier. I1 crolt ausal
qu'aucun trouble civil n'est A ro-
douter, en France, pour le moment,



PARFUMS MAGfBlTIC
A LA PHARMACIC
CAMIUL


PETITES NOUVELLES


L'Agence Reuter made que 12
*des 15 voyagers qui se trmi-
Vaient sur un avion de Ia Cie Na-
tionale chinoise qui a 6t6 abatt:i
hier matin par les japonais, ont p%-
ri. On rapporte que les japoraias
ont mitraill( les voyageurs, alor-
qu'ils s'efforgaient de se d'gagt3r
des debris de l'appareil.

Le gLieutenant de Vaissea.._ Pa-
ris> pursuit son voyage d'6tudes
au nord de Y'AtAntique a une vY
tesse de 176 kilomrtres A l'hbur'.

Les elegants en g6n6ral )eux qu]
veulent plaire, na portent par ces
temps de grande- chaleurs que le
drill fin. Passed Au Monde Chics>
ancienne Maison Jean Talamas et
vous serez satisfait.

Le conseil central de I'office du
LBW siege actuelletnent h Paris on
vU;e d( fixer le prix du quintal de
bIA pour la r6colte de 1938. Ce tra-
vail, derit ParisMidi, soul6ve 2 pro-
blemes complexes: celui du pouvoir
d'achat des campagnes et celi dtc
la hausse des priX,

Les surfaces cultivees en bl16
couvrent en France 5 miillibs
d'hectares soit pros 1/4 des tern
res labourables et prsa de 1 dixie-
me de la superficie totale du Pays.

Bonne Nouvelle.- De nouveau
La Brillatine Riciniae Roja eat ar-
riv6e et s'enltve chex Paul B. AU-
XILA, Rue Traversitre.
Le Bakerfix fixe et lisse lea che-
veux sans les graisser.
0**
A Beyrouth, une bande de 40
cavaliersi a attaqua hier un camp
d'expcrts garden par un garden. Lei
agresscur-s turent 3 techniienn:
du Cadastre et blesqgrent le direc-
teur. Los terrorists se sont nm-
par6.g- du fcil du garde et ont dit.-
p1i C .i


LIPOIODINE CIBA
Preparation iodo-organique con.
tenant 41 o 'o d'iode constituent
uine medication iod6e active sans
les inconv.nients des iodures al-
calins.
Arte.ro-..clrose, hypertension-
arteritlle, maladil duL ceur et des
vasi.seaux. affections respiratoires,
syphilis, lymphatisme, goitre et hy*
pothyroidie.
COMPRIMES
PAUL COUPAUD,
iatributeur pour Haiti
Port-au-Prince.
-,




DE VOTE FODIE-




's V Va -aW .mmoor



SM DiWfbvbwtear.
A| k~U ^^f -r-


PROPOSE ET FAITS DIVERS


A ST. LOUIS DE TURGEAU
C'est avec beaucoup d'&clat, qu'a
eth el#br&e, ce martin, la Mfte de
St. Louis Roi de France, patron
de la chapelle de Turgeau. La name-
se solennelle qui suivit ceHe de 6
heures, fut chanted par le Chan)i-
ne Surget, cur6 de la Paroisse du
Sacrd Cceur, don't fait parties ]a cha-
pelle. Dans le chceur ouh 'autel &
tait par6 avec goft, prenalent piA-
ce, S. E. Mgr. Le Gouaze, assisted
des chanoines Richard et Corno,
Mr. le Secritaire d'Etat des Cul-
tes, Emm. Pierre-Louis, et de nom- I
breux pr6tres. Un tmnouvant et
magnifique sermon de circonstan-
ce fut prononck par le R6verend
PNre Foisset, et de beaux chants
furent ex&cutis par la chorale ha-
bituelle. Enfin, le Salut du Saint.
Sacrement donned par le Pere Sur-
get, clotura cette pieuse cir6mo-
nie A laquelle participait une gran-
de assistance rehauasse par la pre-
sonce de nombreuses personnali-
tes.
Nous saisissons cette occasion
pour offrir nos f6licitations au d6-
youe Pere Bourseul, aumbnier de
ila Chapelle.

ACTUALITE
L'Exposition qui sera ouverte aux
Etats-Unis en 1939 offrira des sur-
prises. C'est ainsi qu'& f'ouverture-
sera present un tableau runii4want
dans I'lie du Trisor plus de 2.000
tetes de bomufs.- Une prime de
75.000 dollars sera offerte aux ga-
gnants. Particularite6 tonnante :
Ces animaux jouiront d'un confort
special qui maintiendra leur dtat,
evitant ainsi tout de6prissement.
Ce sera un spectacle unique dans
les annales de I'61levage des bceufs.
Le cTapis magiqueD sera aussi un
grand evenement. Tout a 6t6 mis
en oeuvre pour une reussita com-
pleto et $ 1.500.00f) out dte affec-
tia it cette par:te du programme.
iL aTipi magiqut.' offrira des
m;ltiers d'arbres at \s flours oni
ett planted., dL faqcn A itree A point
I, prlus .St pc.s-ible. Des arbres
r-esant de forte ; t(onn,-s ant &t de-"
barques .sur I'lle fdl Treor et plan-
tes dans ine maiyenne de- 100 par


a,


INONDATION A PRINCE
En derniare here, nous venous
d'apprendre qu'il y a une grand
inundation 4 Prince vaste habita-
tion sucriere appartenant au 86-
nateur Alfred Vieux, et dan,,; he.-
environs.
Lea eaux sont en telle furia
qu'elles ont d6bordI PAqueduc Pt
caus4 des d6g&ts important. no-
tamment i Prince ot toutes le
inaisonnettes ont 4t6 d-trui Pe, A
CazaJe et a Duelos. Dja sur s a
seule habitation de Prince, on a
trouv! deux cadavrea.
S'il faut en eroire les rumeour.,
le nombre de victims eat asse
61ev6.
Nous tAcherons de recuei! de
plus anplVes informations pour nos
lecteurs,

UNE IMPORTANT MEASURE
DU GOUVERNEMENT
BRESILIEN
Le Gouvernement Br6silien a d&-
cr6tt, hier, des measures importan-
tes, limitant l'acces des rangers
au Bresil. Le Pr6sident Vargas
dans un decret fixe 2 o/o le nom-
bre d'6migranta qui pourront etre
admis A sojourner sur le territoi-
re Br&silien. Un Comite d'6migra-
tion a !t6 cr44 pour rdparti. let
strangers en divers points 4du
pays. Cepeadant cette smesure
ne s'appliquera pas i certain 6-
tats, tells que la France, -I
Turquie, le Japon. On croit qu'elie
vise surtout 1'4migration alleman-
de.

L'URUGUAY
La R6publique de ifVruguay 1f-
te aujourd'hui antniversahe do
son ind6pendane. Ce pays dun Con-
titnent am4*icafn, s'est cunstitsU
une slide situation et son d6ve-
loppement progrewif a'affirme de
plus ein plus. On ae plait A dire
quie c"est l RIpubllque la plus a-
'.anc6e de cet h4misphlre. Lins-
tnction a atteint un diveloppte-
ment Ptonnant. Tout rkcemment,
les> attorit, scolaires uruguayen-
nes ont done leur approbation au
project de th6htre scolaire ambu-
larit prtsent6 par H. Zarril. Ce
theitre est destiny avant tout t de-

(Veir suits a se anme.pW)


1
1
I
t


I
I





PAOS 2 ,,,.,aW & J4 ,,,...,A, A f ns ,,rs ,,*,,,,,*,W V,,,,,,,f.l.,,,,fl-- ~ LE NOUVILLISTEt etff"
TA~~~~iS~ ..".."^.^ ^ ^* ^ ^ ^^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^*^.:iir


CLAUSE DE TIOISEIEME

ANNEXEE)


Max Maignant : _;r Accessit
id'listoire Gn6drale, 2e Prix de
Version L'itine. 2e Prix de Gbo-
gr;tphie dlitaiti, ler Prix d'liistoi-
to d'ltoti.
.ion Mmrtelly: ler Accets,iit
d'llistoire G(;bnrale, 2v Prix dt,
Th(,ne Latin. ler Prix de Compo-
.itio.n 1-rancquise, ler Prix de Geo-
inmtrie, ler Prix d'Alg-bre, ler
Prix de Physique.
Edlou-ird Domrund: 2e Prix di'lis-
ti (lI'H.,iti. 2.- Prix cde Geogra-
phic d'ltLiit 2e Prix d'H1istoire Ge-
n1.iale. Ze Prix de Languie Anglai-
sc-. 2e Prix de Composition Fran-
q.ais, letor Prix de Physique, .Ir
Prix d'Algebre.

CLAS.SE DE SECON.TE

Alfred Houcan. 2c Accee-it
d'Hi.stoire ri'H iti. 2. Acces.it 'tC
Langue Anglfaise.
Valery Leroy: 2e Accs.-it d'II.s-
toire G,,cra:te, lIr i.i' .t i i !e
... angue Aungl iso.
Andre C'ivil; 2c Ace-' .t de (li-
mi, ler Prnx 'I structi',,l .l i :-

A. loi,'c [tart ihily : *r A'.C.cos-it
Ct <.n' T,'.,.'i' r, Frai lcaiA' t. ler Ac-
Y- t l it .i 'i' t i : I c -
Lcsi: di. ('m ,..i .-;'.?i',i Anglaiis.ie.
Anrnt ilgo:il Accc'csit tde |
'"irrposition Franqais., 2c Acces-
'it r'Ana, lse Littrairu, lt.i Ac-
ces.,it de Langue Anglaise, 2o Prix
de' Version Lati iW.
He-nry lc.: 2e Acce sit dte Ve-
iton ILatine, 2e Acc-essit de Lan-
gue Anglaise, 2e Accessit d'His-
toire Litteraire,. ler Accessit d'His-
loire Gen6rale, ler Accessit de
Chimie.
Raymond Sabaiat: 2e Accessit
dt- Composition Franraie, 2e Ac-
ces.-it de CGographie G&nerale, 2e
Acce.it .(ite Version Latine, 2e Ac-
L..,->J de Conversation Anglaise.
},u Accessit de Version Anglaise.
Maurice Stuppard: 2e Accessit
tie Versiun Latine. 2e Accessit de
Vcrion Angla.se, ler Accessit
d'llistoire d'iHaiti, ler Accessit
r"'I I toir.- G: ne'ralh, ler Accessit
i'A'I&bre. Jer Accessit de Compo-
i:i ni Francqaise.
(;'.rard Laurent: 2o Accessit de
Composition Frangaise, 2e Acces-
sit Conversation Anglaise, 2e Ac-
.cssit de Version Latine, ler Ac-
oesit dc G .ographio Gn&'rale, ler
Acteoit d'Histoire d'Haiti, ler
Accc--,it i'llistnire Gnerale, ler
Acc('..-.,it d'llistire Litetraire, 2e
t'rix d'Hilistoire de la Littirature

Geroges Sterlin: 2e Accesit de
Chimie, 2e Accessit de Counmposi-


tion Frangaise, 2e Ac-c.s.-it d'His-
toire de la Litteraturc Crecque, 2e
Accessit de Gkographie Gen6rale,
ler Accessit d'llistoire Generale,
ler Accessit d'iliit.ii e Litt(eraire.
ler Accessit d'Histoirc, d'FIaii, 2c .
Prix d(i Version Latine, 2o ['rix dhi
Version Anglaise, ler Prix de Con-
versation Anglaise, 1'rix d'Exa-
men.
P'ranois .In-Laui.-: 2c Acces.it
de Langue Anglaise, ler Acce.ssit
tie Physique, ler Accessit de Chi-
mie, 2e Prix d'Algebre, 2e Prix
d'Histoire dce la Littirature Grec-
que 2eme Prix de G&om&.
trie. ler Prix de Compo-
.-ition Franiaise, ler Prix de Ver-.
sion Latine, ler Prix d'Histoire
LittAraire, ler Prix id'Iistoire
dlHaiti, ler Prix dlHistoire Gene--
rale. Prix d'Honneur, Prix d'Ex-
cellence.
Raymond Pressoir; 2e Accessit
de Ver-.ion Anglais., 2e Acces&itl
Lde Version Lfiine, ler Prix d'His-
toire Litt:raire, let' Prix de Corm-
]positiun Fran(aisc, ler Prix d'Al-
gebre. r- Prix d GCiombtric, Ic-r
Piix d'Hist.iri' l d'H T..i, Icr Pnxr
d'ii-:oirc GCb,!ra!n, lcr 'r.x dc
Ge'ographie G(nt(rdie. l, Ptiix de
Chimie, ltr 'Prix rtie Phy.iique, ler
Pr'ix d.Anal.--c Littvrtuire, ler Prix
itHi-toire dc I L iLtterartuGr Grec-
( e, loer Prix d'Examen. Prix
i1 Io;.ItILir ( 15 r".- ncrnmr ).
'l'rick Jc.:-e i: ler AccAe-Sit die
Cunversiition Anglaiie. ler Acces-
sit de Physique. 2e Prix d'Aig&bre.
2e Prix de Chimie. 20 Prix de Go-
mitlie, 2et Prix de Vter-ion Anglai-
se. 2e Prix de Guographic Gendra-
le, ler Prix tie Comrnpo[;tiion PFran-
gaise, ler Prix d'Histoire Li.terai-
re. ler Prix d'IHistoire d'Haiti. lor
Prix d'Histoire G6nerale, l-r Prix
de Version Latine, Prix d'Examen,
Prix d'Excellence, Prix d'Honneur
(15 fois nomme).


INSTITUTE TIPPENHAUER

DISTRIIUTION S.LENNE'LLE DES PRIX

(Voir le No d'hier)


CLASSES DE SECOND

ANNEXEDI


Jean Millut: lr Accessit de Chi-
mie, 2e Prix de Version Latine, ler
Prix de Composition Francaise.
Erick Haener: ler Access:t dc-
Langue Anglaise, 2e Prix de Tri-
gonornitrie. ler Prix de G4om- i
trie.
Sauveur St-Juste: 2e Prix de
Composition Franyaise, 2e Prix de
G'om6trie, 2e Prix de Chimie. ler
Prix de Languc Anglaise, l.r Prix
de Botanique.
Marcel Perou: ler Accessit lde
G0ometrio, ler Access.it de Com-
position Francaise, ler Prix d'Al-
gcbre. ler Prix de Langue Anglai-
so, lcr Prix, (te RnL;tanitque, ler Priix
de Trigonnm6irir.

(A suivre)


LA BANQUET ROYALE
DU CANADA

PLUS DE 700 SUCCUPSALES AU CANADA ET DANS 30 AUTRES PAYS



LA PHAR.AC (IE CASTERA VOLS RE\SEIGNE:
NERVOCITHINE
du Dr. Tissot

La g 'a:ide c,". t ciu prou,.t i tcvers le moni-d (Pl us t .t 000
d'un'it6s venues, en a5 an; pli i de t400 unitS4 venduer a 'ort-ao-Prirn-
ce pendant Ic mrr doe Juillet 1938) est due A SFS QL'ALITES FOR-
3M1DABLES.-
La NETRVOCITHINE EST A BASE LDE:
HEMOGLOBINE, associ6 It
EXTRAIT IIEPATIQUE, selon la methode de Whipple.-
En plus, la NERVOCITHINE, content: Phosphore, Arsenic, orga-
rique, Fluor, Mangantse, conform6ment aux donnees du Prof. Robin
et des Drs, Letulle et Ferrier. qui ont mis en lumibre le rSle des ma-
ti:res minerales dans les ph&nomrnes vitaux et ceilulaires et clans
leur fixation sur l'organisme.-
Saction de I'EXTRAIT DE FOIE, donne des RESULTATS SURPRE-
i'action de I'EXTRAIT DE FO1E donnc de RESULTATS SURPRE-
N'ANTS:
La NE'RVOCITHINE du Dr. Tissot e.4t inconte.talement le pro-
duit le mienx repondant aux donnees ie la Science Moelerie et elle est
agreable ii prendre par tous les malades, m'eme par k:s plu. ,ieunes
qui le rt-clament.-
La NERVOCITHINE, c'est la SANTE.
DEUX FORMES sons les Tropi.ques: SIROP, parfurrt orange et
mandarin. Le flacon don't la contenarece eSt le double des products
pr6tendus .,imilaires se vend partout: G. 9 -..- Notex qur le facon est
un joli C'ARAFON. quci vid6, orneia v.)tr. intbrictr 't reprT'-sente G. 5.
A.IPOULES:, la boite de 12 arnmp.ulics 1tuvalc.s soe vend partout
G. 13.5).
Indications: Fatigue, Neurasthdn ic, Faiblesse, Diminutiun des For-
ces, Con.alescence, ANEMIE GRAVE, Pr&dispos.itiin a la Thbercu-
]oM-, Croi;rance., Ad6nites. Coxalg c, Surmenage, Leucmie. etc..
Ceiui qccli vent guerir die ces maladies dcit ljrendre d(t la NE-RV()CI-
THINE du Dr Tissot.
PH ARM ACIE CASTER A. Concessimnnaire
En vente dans touted le& Pharmacies.


Le fait est incontestable


RHUM


SARTHE


c'est la quintessence



meilleures varietks de cannes

d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terroirs,

C'est ce qui fait son arome

GOUTEZ ET COMPAREZ


"SAVOY;"

CAFE-'ESTAURANT


Demandez a v)iOIs et-i
ils vous confirnmeront que
nul partL a Port-riti4rinter
on peut rmieux manger et.
apprdcier les bMhnes con.


V0y. .:",itu6 ARCham-,
.7

Al


4 .

Apui Sp t 4 ....


BERLINER HOr


e ntis lets pays chau64,14;
eruptions at cs imLpurCettes&
p-aU survi:enhnt pttitsI..

la poupsnire. "
S Le savon ordnaired 4

| Sarn ..Af..L a,:
. les matdes'de I* pea@'u
, rpropr SPnjolive.

Uf 6i r tIDO Lr&
i' teu at aurtout legatC" "
4ait t passed aso
pu., : t:. a d. licat. : ^
*. progeas.vous contm






t ^ 90; *;: IA **:*.^ M


LE


Am


T -


I


L DUX C
4)Di,- oA RN
suim pan venue
Je auit prar
yonsl Te otu
4eune liquorimsfe
Benjamin? J'ai Wtd ch:ze

Quelle belle "'sird t,
j'ai passe et. quel cha
con ce type-l! II voui s
nisette superfine c'est dteI4
t6 en inatitre&.
II faut l'encourager, ca
vu de pareilledans dei
fs de Paris.
Tu es press; alors .'ea
plus. Mais, en somrnm,, j.'
sorts de liqueurs. 11 a r..
le peppermint, la prundElk
le nectar, etc. Vois.-e le p .
possible si tu veux 6orquver
beile presentation, d4ca bo..i
lit6, enfin toute une .jnmge
gofit. II s'y connaitilteti
voue pour e s limas
clients. Enfin, pour
renseignements, vois S:n=.-
l'6picerie du Centre, Mmne .Q
main et tant d'ant'tre. go
bnie Is peine. Au rev -it.
..- .. .. .. -M^ a
FAITES ATTENTIONii.
LE: BAZAR -NATIONA4

Enc(re UNE FOIS, s'
lit ('etre LE PREMIER
a. Clientble i t tau Public le&
tage.- tide NOL'VEAUX PRUX
cotiiaut d' i'Ac'd FR
HAITIEN, pour e- rayoU4&.
Parfums les pis en vogs.
"RA .NE
VINS FINS
VINS MOUSSEI X C
CHAMPAGNES
IIQUELURS. tc hi faimetse
i,.e :MIariR e 1 ri. arr.
Vous le devez hi vous.-nMffit
VISITER nos Rayns.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MATSON ROBELIN
On trouvera:
Le Brevet simp]'-i de Cap$A6
Le Brevet Suprieur de CAip
Et le Certificat de fin d'Et .#
c(ndairegi classiqutes (2me .,,
DJplSme de Licrncie en l:

.-- -




LW NOUVBLLUITZ. ,wssanasr~~uussdar.1C nsia~gWi~snsn~sf.s..nt~inaeu.,swa~~M*~.~P~~ibe~*al PdF&GM~i U~


E, h eA to *A N f f-t...W *
EA" o n twek rrdl ew tMRyw '
Sl oj r d 1 4W i 2$t r M-4 1MIp,


... MW .z mw uTv. r
: LLANTINE ROJAW -UDp
M.rie-Claire, du Journal de la







.ame, apprendront aves
ioir que la fameuse brir-w
: .xla, Bait r du Champ-dAO ,lAN
1 WiLLANTINE ROJA

Las notbrese bonnectrices md
Marin de -Claire d Joumerie de la pla
.pw"me, apprendront avec
air qules proda faeuse bril-
atine ricJshin6e Bakerquide du Dr.
Station s vend chez Paul E.: Ba-
Aula, Baker demai ChaLotion p-dan-
rs, Maire, Bakosph Magilo, P et
livr dans routes leurs sbonneuivanl-
ons d parfuchataerie dn, brun. a pla-
e o, Elles trouveront -gale-
pl vent le products d, pebeaut
%de Jos6phine Baker, de repu-
dtaton mondiale, tells que: Ba-



teilic re, Bklle d eroil, Petrso-
ALPHOe Ricine Roa. LP GURic's est
Uvr6 dans les couleurs suivan-
1- rs:- noir, chatair, brun. sea-
joou, bleu. bleu-ciair, bleu fon-
d -ci, vert et violet, permettant
done d'assortir la couleur des
;cils k celle des toilettes.
ALPHONSE MAGUET
Agent Exclusif pour Haiti.




CLINIQUE
du
:Dr LOUIS HIPPOLYTE
SMdecine Genzrale
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 & 8 a.m.
2 1/2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


UNE VISIT S'IMPOSE A LA
CORDONNERIE MONT-CARMEL
Grand'Rue No. 139 en face
de la Poste

Rie vient de recevoir par le dernier
Steamer les articles suivants:
Jolles Cartes Postales vues du pays
Pardessus pour Hommes
Costumes pour gargonnets

C a.iturons pour Hommes
,...Ceturons pour Dames



R:.;b du matin
i:. Suphrieur pour Horminmes
;j|".'Sup6rieurs .
. ra de poche .

.t|M .de Chambre
oiuettes pour homxnes
UWs & dents
Nvte. a Superieurs
: r.,",s-euilles pour hommies
; &I ftas"


I:RWfb Crushes
Cravates
:|lea ede Bain t

i Matelas
t +..1+ a ~ in, -l|


L...... ... -" P-i-,-'.

BICYCLETTE "IIIPS"


CHEZ PAUL ANSON


LA BICYCLETTE

PHILLIPPS

est la plus le'gre,
la plus jolie,
la plus rapide.
C'est celle gui convient pour
Haiti.

SOn en trouvera de toutes les
dimensions:

Passed les voir,
741, rue Danths Deslouches


A BASE de CODEINE. TOLU et BUCALYPTOL 1
O4U- AGA' GL..'. CONS' PPVATION PARPAITE
STOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PR PORT-AU-PRINCE. HAITI, ST LES PROVINCES.
Saal h r n&Ig ----.w rrM. -.


La nouvelle Direction





Berliner Hof

offre A sa tr&s estim6e Clientkle

les specialites

de la fameuse cuisine viennoise,, .-

la patisserie exquise,

les bonds sandwiches

et toutes les boissons trees bien glacies.


Etiez-vous de.il au
Goflter chic
du Berliner Hof
de 4 A 6 heures?


ilil SSY----~aS wwr--- ~pW W fl~


tMr i$,7.Vs "u.t.* I orf


BUDWEISER

DE LA BIERE EN BOUTEILLES


BUDWEISER, remarque pour son gout, a
la. emparaison ggn6ration apr6s generation.

sa veritable BUDWEISER peut maintenant,
vwas ie prexererez, en bouteilles'o en bidons.
.Soyes pruts' pour i'h6te irinttend. Ayes du B
tre rifrimrateur.

n.fites les dlicea de vos amiB et de votre fs
BUDWEISER chess nvtus


DON N MOOR M

: Distributeur

EST LA MEILLEURE BIEW


... t %- tt .-- a -- .- ..-. .


triomphalement


etre olbtemU c


VENTr: PAR CONVENTION
SPECIAL


Teint


L'o fait tvoir A tows ceu* MA ee l
qui it appartiendra qu'en verto
lo. de ta grosse en forme exku-" 8l l
Loire d'une obligation hypoth6cai-
re pasade au rapport de Me, Eus- SOflS
tache Edouard Kn Port-au-Prince, en date du dix-huit,
F6vrier mil neuf cent vingt neuf, v w e
enregistr6e, 2o. d'un con'mmande-'"
ment en date du quatorzo JTanvi er
mil nouf cent trtite sept, exploit
dte l'huissier Jn-Jo4,ph D. Souf-
frant, du tribunal civil de Port-au-
Prince, commandment enregistr,
et demeur6 infructuuux, 3o de la ,
grosse en forme ex6cutoire du- .
ment collationnee, signee et sceelle e
et enregistd6e d'un jugement con-
tradictoirement rendu par Ie tri- NOUVELLE


burial civil de Prt-au-Prince, en /
ses attributions civiles. le trois fl
cembre mil neuf cent trente sept, ,.- '
signified tant A avocat qu'A parties --
en faveur de lia dume Agnes Dufa- INVISIBLE
nal, actuellement spouse du sieur Un charms
Auguste FaLius, 4o. d'un command. tien qui rapper
dement en tie du quatre Avrii Poudre do riz
1938, exploit de I'huissier Jn-11- qu'elle eat reel
seph D. Souflrant, enregistrC et de" la pesau- pers
meur6e intructueux, 5o. d'un Ar- mai. sauppoxer
-dt td tribunal de Ca.isation d(ie a n'et pas entire
R1publique en date du huit Aofut secret consist
1938, statuant come jurisdiction cede 4tonnant
de refrv6 et ordonnant la continua- vant lequel la
tion des poursuites, d(lment enrp- prdparee. li'x
gistr-. l egre qu')n ne
II sCra procwdd le samedi que p osble-. Essa3
Y'on comptera trois septembre mil mn la Nouvell
neuf cent trente huit, a dix heures ,Aeris.ee. Tra
du martin, en l'Etude et par le Mi- nee au bureau,
nisitre de Me. Joseph Edmond Mi- nmai.un vot
chel. Notaire a Port-au-Prince, A mnais fair cons
la vente au plus offrant et dernier Dansez toute lh
encherisseur de rimmeuble ci-apr& rstera frais e
d6signd: rez-vous aujon
Une propriety fonds et bihtisses, d'une beauty c
sise en cette vile, Rue Char6ron, quo soule la F
ei-devant Rue Bretagne de la con- donner.
tenance de seize pieds et demi sur
la facade de la rue, treize pieds et PAUL
demi au c6te oppose au Nord, sur Port-au-
une profondeur de quatre vingt
neuf pieds, et borne: au Nord par Distribut4
les hritiers Mondesir, au Sud par
Ia dite rue Bretagne, A I'Est par
un reste de la meme propridet et
a I'Ouest par Louise Louis, ainsi, CL
au reste, que cet immeuble s-
poursuit et comporte. sans aucune Dr. P. C.
exception ni reserve. ancienne mai
Le dit. immouble est impose au (Rue dI
No. 7132 pour F'exercice en course. Cons
La dite vente aurn lieu sur le 2 a 4
prix de trois cent quatre vingt trei-
ze dollars cinquante sept centi- c -
mes, ame'icains, y compriv, les. ho-
noranres de l'avocat pounrsuivant.
sans prejudice tie tous frnis de h4 Directio
premiere announce. des poursuite.s I'Enseign
en justice, ord.onnance de rIf rf,
arrkt et des int6rits 6chus et a &- Admission A I']


choir depuis le commandement
juqnI onoo u o hr


jusqu'A la vente et outre les char-
gal oes de l'enchero.
Aux requete, poursuites et dili-
gence.s des 6poux Auguste Fabius,
la femme, nee Agnnes Dufanal, les.
deux, proprietaires dUiment. identi-
ri.s demeurant i Port-au-Priinc'
domicili6s a Pointe A Pitre, ayant
pour avocat Me.' Victor Duncan
patented au No. 1195 avec election
de domicile an cabinet du dit avo-
cat, angle des rues Dant&e Deston-
ches et du Magasin do I'Etat.
Contre ]e sicur Georges Alphon-
c.-, d6biteur hypothecaire, demeu-
rant et domicili it Port-au.Prince.
Pour plus amples renseigne.l
mmont s'adres-er au notaire Jo-
seph' Edmond Michel, d6positaire
tefu 'du cahier des charges ou AA a'vo.
Wat poursuivant.


I'OUDHE
eAERItSEEi
SUR LA PEAU
frais et fascinant -
ilie i rmaquillage.-
si fine et si 16g0re
element invisible sur
onne ne p.ourrait ja-
r que votre beaut*
renient naturelle. La
en t1n fnu!veat! pro-
c Poudre Tokalon est
fois pIus fine et plus
S'aurait jamais cru
yez aujourd'hui m4-
le Poudre Tokalon
vaillez toute la jour-
au magasin ou laa
re visage n'anra ja-
gestionn6 ni luisant.
a nuit votre teint
et charmant. Proeu.
rd'hui rntme Ie teint
aptivante et. durable
'oudre Tokalon peut

E. AUXILA
,Prince, Haiti
eur pour Haiti



INIQUE
du
DESMANGLES
,on F. Duvigneaud
es Casernes)
ultations :
h. 1j p. im.


VIS
a Gen6rale de
ement Urbain


Ecole aElie Dubois.


La D. G. E. U. donne avis aux
Interess6s que l'examen d'admis-
sion A l'Ecole Elie Dubais aura lieut
le vendredi 231 Septembre a 3 heu.
res.
Condition. d'adm ,-i, 'Ion:
Etre porter;
lo) du Brevet e 6mentuire on au
moins du Certiflcat d'Etude.s pri-
maires.
20) de l'Extrait de naissunce.
3o) (dun eertificat ido bonne san-
to.
.to) d'un certificate (de hnnne con.
duite e mnant do ~i direetri:e dit
hernier 6tabliAsnement frqiuente.
Le quarter pieces suAisnlelmtion-
n&Is doivent tre pr& e-ntkee ant mo.
ment de l'inscription qui se prend
iA Elilo-Duboiss du 10 au 20 Sep-
tembre.
Los bourses sont au concouts.
-- own


Port-au-Prince le .yingt einq
Aoft 1938.


V. DUNCAN, av. avoir appos6 ce jour un exemplai.
re du placard ci-dessus & chacun
L'an mil neuf cent trente huit des endroits designs par la loi, an-
.. t le vingt cinq Aoflt, j la requ6te nonqant la vented aux enchkres pu-
L e Oft servant Jes 6poux Auguste Fabius, Ia fern- bliques de l'mmeuble sus d64gn6
me,. ne Agnms DufanakL propril- eontre le sieur Georges Alphonse.
takes, dfiment identifte, demeU- En foi ,de quol, 'ai dress" le pr6-
rant A Port-au-Prince, ayant pour sent proeds-verbal I telles fins que
avocat Me Victor Duncan, paten- de drolt. Dont acte, le cott Ii .
t6 au No. 1195, fai lIon Calixte quatore, gourdes dix 'tt is....
Pierre Louis, huiasler du.trdbunal ApposA trente enq cent if :y*
SHrAi Cassation de. Rpuitque tlmbrss mobiles.
N AT, a'Htti, demeurant at JlUS i "
.. rtau.'Prin6e, Uf"t 6 firtifl6O, Cand: 14o4ti C. RPIER.LO -.'
.. .. : : : .:.. .:.. ... .: ... ... ,:.:'' .? '".i:::.:." : .. .... 'i : ,: .. .:. :::. :.s.:. .. ... .. .. ? 9.4A, '


I -


'"


1,2..


WIMPIP


MoMne


l W SOUVBIASTS a







PENSEES d u navire OCrstobal, Le /u *u fl
d o Paix et le Commissaira di5u JA
tGraund et le travail: il nourrit, Gouvernement D. Hippolyte, aler- 2
tbve, ennoblit 4elui qul s'y livr; i par la Police se sont transpor- l.:i !
: 0 t&s a bord pour mener enqu.- I La Librairie li tnieux a.wortle
SeI to et dresser proces-verbal. A C' .e
qCelui.lh seul qui sert la terre Les contrebandiers ont 0t6 ar- Agence du Cai-Haitien (Maison de Conflance)
re (SENTENCES TALMUDIQUIS) Nous renseignerons, L. Daudet: La vie ctageuse de Clemenceau ..................... G. 3 .I
.'Benrnanos: Les gran vimetires sous la lune ............
S-. LES IDEES DE LEONARD DE Service de luxe ra ide ontre Cap- Bernanos:"Le"ra du ...3
VINCI APPLIQUEES A Haitien et New-York. Dekobra: Macao eyfer du jeu ... ....................- 2.
LAUTOMOBILE D6parts r6guliers du CAP-HAI- Machard: L'Espionne du ciel.. ..... ,................ 2
R TIEN tous leJeudi A 4 heres Eve Curie: Me. Curie .................................
FAIT DIVERD Sait-on que le genial Florenti PT M. et arriv6ea a New-York les Roger Vercel: Croi.ire blunche ........ ........ .......... .
fi I iI E Leonard de Vinci avait imagine au Lundis matin. F. Carco: A voix bl-am*s .. ... ....... ........................... 3. ::
temps de Franqois let, un vh6icu3, J. Chardonne: Le honhetir tie tirbezieux .............. ..... .
(suite) automoteur avoc difflrentiel. PROCHAINS DEPARTSM iL M. Arland: L'ordre ................................... 44
La chain appliquee d'abord a R Dorgels: F'rontieres......... .. ..... ...............
maints apparel. micaniques, pits CAP-HAITIEN A. Hermant: La Castigioe .... ......... .....
A la bicyclette, avant de trouver Suz. Lenglen: Initiation au Tennii ......... ............. ... ., 3. :.
velopper la culture artist ique o l(. I tn grand dbouche dans F'automo- SANTA PAULA 25 Aoilt Paul Graldy: Toi et Moi ..... ....... .................... 2.
population scolaire. Grace A eet bile, n'6tait pa4 ignore de Lo- SANTA ELENA I Septembre R. P. Sanson: L'Inquiettude Humaine ......... ................... 2,00
initiative, los &eoles mime des r. nard de Vinci. Celni-ci dessina Tail- SANTA ROSA 8 Septembre R. P. Sansen: Douleur dos hommes d'auiou'hui ............... 080
calites les pius isol6es poirro -leurs, plusieurs genres, do chains SANTA PAULA 15 Septembre Landormy: listire de hi musiqite ........ ........ 670 .
iouir de spectacles montes rd.p- couramment employees aujour- SANTA ELENA 22 Septembre ...ules Mary: La pocharde .... ... 1,
asr exigences lens plus rcen.s d'hui, SANTA ROSA 29 Septembre Payot: L'Ed.Foc:tn- n d- ;i \%olt.... ......... 4
iart de Ia raise en scne. A I'e- La pompe centrifuge, le roule- R:vet: Fais ra vi ....... ..
sion de cet anniversaire, ni,.> ment A rouleaux furent tidies PRIX DE PASSAGE: Pauchet: Ie Chemin du boiheur. ...............4,
formons pour !a Nation urug cen- par Leonard de Vinci qui r&a-sa, Le DaniteL: Sciec:i- t Cscierce........................ 2
1tW les meileuLrs v tntx de pro- d'autre Ipart des appareils a me Cap-Haitien-New-York, Le Ben: La Vie des VWritis ....................... .... 2.00
prit( et presentons nos cn- n. urer les distances et m me dens 1re Classe: A. Ehret: Pratique de gueri.-,n pI.t u: rune .....................
pliments Ies plus rt cordiax i tachymitres de voitures. uViev, Amet: Comment on ap..rend L pa--.r n pLb .. ............ ,
tingue C.sul de lUrugayI 1,- Cabines exterieures, Dictionmuire: analgiqu die. .. .. ................... 9
au-Prince .ort, charpant :tm' Alt QVOARTIER GENERAL DES minimum.........$ 135.00 J. Cpon: Nouveau crttaire commer:1 ..... .... 2.70
Paul F. Auxii. BOYS-SCOU'TS NATIONAUX Cabines interieures, Mac Laughlin: No,-. o Cr-rsp.ntK;.nt crinrr.Li .r, iin-
P NOS N Rminimum ........... $ 95.00 ;ais en angl -. ................................ ............. 2.70
PRIX iE N( DENHEES HAITI EMILE SClREIBEE: LA SITSSE I'AYS. [iOMMES LIBRES3. S
3,he local: Samedi 20 Aout h 3 heures I, Pour tous autres renseignement.s..
Caft.: 0.18 l iivrl. P.M. I'Assoation ds Boys-Sco s dresser A: "------ -...- ..
('afc rid: G. 0.20 la i .Nat ax d Haiti rIcevait a son W eDf a eU
(uron : G. 0.16 la ir. quarter gndral a Grand'Rue, H CIA NCILLI & Co.
.cao: G0 1..1 los 100 M yessieurs Franck J. Martin. Con-
lPite : G. 0.07 1a r u d. no o r O -Agents,
sul de Ven6zuela et Mr. Christo-
Loin: .07 Ia lixre,' )phe Martin, Consul de la Jamai- Cap-Haitlen Phone 291
Mi!l G. 1.00 1 galron. que, rtOurnant au Consul do V6- "
0Cr 0 71 5I fb 100 n hIczue I',la ha rdleeptioll, q iui a et... .W _
Tabac : G. 025 faite co 3 Au1it derniur on son hon-
uiva:t quakit neu-7. 0ai & GUERYf
Pnau ;: 0.70 Ia livre. Un service d'ordre a t organi-> e PALUDISME N'ENACOUREZ A UCUN RISQUE!
Rorol : G. 0.15 la hlire. > par une Escounde Scoute. Mr. EN 3 JOURS
Mais: G. 0,9.00 Ie barid Alphonse St-Cloud, Fondateur,Chef LIQUIEEQUIPEZ-VOUS D'UNE
AMarche Extwrieur. Supreme souhaita la bienvenue A TABLLVFIE, Le rJOURIDS
Calo.s N(,w-Yurk, or 6.10 ob Mr. le Consul de VWnezucla, lui an- ONGUELeNTr JOUR
es 100bsnon1 a que le titre de citoyen Ho- GOUTTES MAUX DE TETR
Coa L: or 10,50 fob leg 100 b. noraire- Sct etdcerm Son Lx- SASALES. X 30 MINUTES.
Cacao: or 4.50 fob les 100 lbs. celence Mr. le Gtn6rai LE, Lopez E Nye0RU .MY1 TSM
Peau : or 0.24 Ia livre. Contrera, Prbsident de V4nzuela, Essayez a HUIMY' o,
i-: or 7.00 Mle. 100 lbs. trident d'Honneur Conutatif de e meilleur liniment du monde.
(ire : or 0.20 Ia livre. FAssociation, Mr. le consul de V6-


NECROLOG IE
Hier matin, au mileu d'un beau
comnoi d'amia, eurent lieu au Sta-
cre-COur de Turgenu, les funKe i -
les de Madame Edouard Mevs, gj-
neralement appreie pour SeS nma-
nibres affable., Nous renou (v .s
nos sinchres conida. ces aux pil-
rent, epr'ouves, pariticulire lnit i
son epoux .M. Kdouard Mevs, ;\ IM.
ci Mie. Henri Phelps, atu Diott.Ur
Georges Mev8 et Madame, MIr
et Mme Clarence Mevs, a, M-.. ii-
go Mevs et A M. et Mine. PaH-

xx
Nous avons sappris avec p,ine 'i
Rdc&A de Monsieur
lion IL. Alexi;
tries conn soti le Jnom de Ti'f'ot-
teO surve-ttn hier a ru s-rnil I'a -
ge de 82 Tns,
Le.s fun6railles auront lieu cct'
apres-midi A la Cathidraie.
Nos sinceres condol6anecm au x
parents du dtfunt, particuhelre-
ment a sa mire et A sa grand' mn-
r.

NAUFRAGES
Lundi aprLs-midi, le voilic!'
Pierre (Gein3 venant de Por.au-
Prince, a fait naufrage dana les
eaux de Cabaret. La dame Lan:er-
cie Destra a p6ri et son cadavre
repeche a et6 remis A ses parent'*.
Deux jours auparavanttJe ypilier
,Divin'it.. avyant 4. ,~on board le cn-
pitaine et i hommes d'equipago a
ehavir6 dans les parages de P'Ar-
cahaie et a gagn4 le fond do laI
mer avec un fort chargement LJ?
gel marin.
Aucun accident de personwin
n'est A d6plorer-

CONTREBANDE
Hier 24 Ao6t courant vera les
2 hs. A., M. lea officers mariti-
mes ont ducouvert une cull-
trebande de marchandise.s dans
is yade de Port-au-Prince A tbrd


nzulela repondit en ltermes cnosis
et remercia au nom du President
de VnrIzuela. Lo s exercises Mili-
taires, de defense, dle Culture Phy-
sique furent expect s en son hon-

Au course de la dite reception un
mandate du coniit6 a 6t6 dcerame A
Mr. Christophe Martin, Consul de
la Jamaiqiue, President d'Honneur
de i'Association, lui accordant p3I2n
pouvoir pour reprselnter les Boy-
Scouts Nationaux d,'Haiti et ses
affilies auprs du Jamborde dLi,
Nouveau Monde qui se tiendra A
Kingston Jamaique en Fevrier
1939.
La reception prit fin 'a 5 heures
moins on quart, par nn saint mi-
litairo Scout avec Clairton t aux
cris die vivCnt lf 'onsul. de V&,i( -
zulla, d] Ia Jtmaiqoe., Ie Guiver'-
i ,Cur GCtiirtal de la Jam'aque, vi-
vent Its Prs(idents de Vnizuela ett
d'ILaiti.

ASSISTANT.


REM ERCIEMENTS.

Monsieur et Madame Emma-
nuel Anglade et enfants, Monsieur
et iMadame Albert Anglade et en-
fants, Monsieur et Madame Justin
Anglade et enfants, Monsieur et
Madame Ducoste Delphine et Ma-
dame Anna Delphine et tous leas
autres parents et allies remereient:
vivement toa;s les amis do la capi.
tale (Al de la province qui leur ont
temoign6 leur sympathies A l'ocea-
sion de la mort de leur regrett4e
Marle Joseph Lina Anglade
enlev4e i leur affection le 19'"ao0t
en course et les prient. de croire A
leur profonde gratitude.
Port-au-Prince, le 24 aoftt 198N>

._

Apris lea Spectacks
I e renaineo H est au
BERLINER HOF


PETITES NOUVELLES

(Suite)


sieur Atherton Lee est un Expert
Agronome qui voyage pour comp-
to et aux frais du Gouvernement
americain.

La Pension Cosmopolitaine, si-
tumee a cote de la Banque Nationale,
Rue des Miraeles est le rendez-vous
de fous ceux qui voyagent pour la
Capital. On y trouve le confort
moderne, l'hygi6ne et Ie boan got
des grands hbtels.- CGla, k un
prix modlque.

Les 8 premieres lines parues
hier en &eme page sous la rubrique
te A notre entrefilet de la lire pa*
ge ,Le 21 Aofit A Saint Mare, etc.
Les lecteurs 'en sont apereusa ii.
rement par le sens de ces lines,

On ne command plus de chemi-
sesa A stranger. LE BAZAR MO-
DERNE, 91, Rue du Magasin de
PIEtat qui s'est sapcialis4 dans la
fabrication des calegons, pyjamas,
cravates, etc. offre au public un
choix complete de .agnifiques che-
' mises.

Hier soir, l'auto Chevrolet im-
matrieulbe au no. 3166 s'est jetie
les 4 roues en Vair dans un trou
situ4 h I'angle de la rue Saint-.Io.
nor6 et de la Grand'Rue. Et pour-
tant nous dit-on .les travaux pu-
blica avaient bled mis en 4viden-
ee, son enseigne gDanger# en vue
d'attirer I'attention des autanio-
bilistes sur les travaux qui se pour-
suivent dans ee seteir. .
*to
A la Pharmacle Camille on trou-
Svim crrmtp deatifrice uutlb, Ie
fatmeux orBfantt G. to&liir et
toutse uie vari6t de" parftim
U st 'ic :" : : ..


Batterie de Longue I)urie.

Une magnifique voiture de haut prix, une belle piece de m&
canisme, mais le propri6taire essaya kd'economiserv en ins-
tallantL une batterie d'occasion! A la fin le meilleur est le
plus conomique. Servez-vous d'Une EXIDE et jouissez de
ia garnti.:,. de la durte de .service et de la sauvegarde de"
reparations.,

Distributeur pour Haiti
FRANC(K W. WILSON
P. 0. BOX 161
Port-au-Prince. Ha'iti
The Electric Storage Battery Co.,
Philadelphia U. S. A.




...ee.*eflS. fll-l n ,an snasnnnnnsslSSft


N.o


Devenez votre propre Comptable on ouvrant Un
Compte de Chpeq o& la Banque )Iationale de Is
6publique d'Haiti