<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03417
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 17, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03417

Full Text



ttI~


?- ~ JUSJ


IESN
jAITI


QUOTIDIEN FONDE EN 1896


-,- I


It -
-U-- tn~fl


43eme. ANNEE


PORT--AU-PRINCE. HAITI


MERCRED1 17 AOLT 1938


- ~ S -


ItOITION D LI PORT 'OR 1939

I JUSTERHOMMAGE RENDU A UN CONGENERE


*tstrtion rLIFE* dans son
dio ler Aoat en course, pa-
g'EU apprend que parmi lea
que nous reserve 1'ex-
d New-York 1939 se trou-
i t re de 190 pieds de dia-
eielement dinommne le
k, joint a une Tour de
dtnomm6e eTrylonne..Le
rentre par Ia cTrylonnes
nitlonng couloir mouvant qui
sur i une des 2 platefor-
j piuvantis A 1'intrieur du
*. Pendant qu'il accom-
l$ ent le tour de ees 450
Sdrconf&rence, il perd tout
, j ,r distance oou d'espace. Au-
delui se trouve cLa Ville de
ia> entourde d'une vaste
-Toutes les activities do
Sent groupecs: Magazines.
rsi Centre des Affaires,
port, Trafic.Pendant ce temps
t. s dait par une musique spE-
Ie du eompositeur negre Wil.
* Grant Still.- Alors s'accom-
,iu changement plus extraor-
ae encore. C'est la nuit avec


&se Etoiles; au firmament lointain
commence le defile de tous lea Tra-
vailleurs du Monde, project par des
Apparells Cin4matographiques; les
groups grossissent a measure qu'ils
approchent et alors e'est 1'elat de
la Chanson de la Foire, ces per.son-
nages de 18 pieds de haut levant
lea mains en salut pour disparaitre
derrire un rideau de lumimre po-
larize.
Au delA du Rideau, la vie reprend
son train dans la CitE, et le visi-
tour, ayant assist a toute la sce-
ne, se voit depos6 sentiment sur
une plateforme stationnaire. 11 sort,
traverse Ia Trylonne par une lon-
gue courbe descendante, dUnom-
mee Helicline, d'ob i! pourra jouir
san., encombre du Panorama com-
plet de l'Exposition.
Tout ceci ne dure que 6 minutes
et erat coneu par Henry Dreyfuss
I un des meilleur.s d'Amnrique. Le
spectacle sera agrtrnente d'une
composition musical execute par
un orchestra diriget par l'auteur, le
rnusicien noir William Grant Stili.


ia euivres humanitaires qui me
iat les plus utiles, sont cel-
sOi se pr&occupent de l'enfance.
|anver, felever, la rendre plus
iBphysiquement, intellectuel-
t .et moralement; la ren-
.&a forte, plus discipline, plus
C'est contribuer a h au-
I. Natim; a& la rendre, elke-
plas prospre, car plus nom-
plus'tnie, plus saine et plus

Qe i $o Emouvantes et mdriter le
t ire. gntreux et enter con-

J shikent de corriger les in-
S:ts plus immdrit&es, car
tdes injustices qui s'appe-
It aur ceiu qui en sont les
sponsables : les enfants.
Utfie phnible de voir an hom-
t$ d4'une faute qu'il a corn-
*puias longtemps. 11 est dou-
:de voir un enfant souffrir
..te qu'll n'a jamais com-
,..tte souffrance rivolte le
I de la Justice, eelui de la
jnI. au emur de tous.
P o urqui j'avais 6te tout
t attire par lea
W fuvres de sauvetage
,ll c. que, soit A Port-au-
sot aU Cap-Haltien j'ai,
li tbes, ceuvres que pa'
I*WNW 1Prasident de la Repu-
'I emoinselle RWsia Vin-

excellent que le Chef
t Il Premibre Dame de
ex-immes, dde leurs
tnd, y 'apportent leurs
soliclitudes, s'int-
U Srt des plus faibles et
;4eureux.
tr 'beau qu'ls depen-
Seins, letr temps,
Set lutms ressour-
,idu bien & 'cetu qui


r.e pourront certainement pas. a-
vant longtemps, leur prouver leur
reconnaissance.
Je trouve tr s consolant que,
contrairement a l'ada-ge remain qui
nous apprend que le preteur, le ju-
tres consonant que les plus haut
places, les plus puissants, jettent
places les plus puissants, jettent
plus qu'un regard distrait, sur lea
plus humbles et les plus faibles.
Ils prouvent ainsi combien. pour
cux, la solidurit niationale eat un
sentiment vrai. Leur, bonnao ac-
tion,,., beaucoup plus que cells de
toui lea autre.s, peuvent produire
et produisent de ncnbreux et de
beaux fruits. C'est pourquoi ces
bonnes action; doivent etre souli-
gne.s, indiquies avec plus de soin.
Si des enfants de malheureux
rescapis ont rkcemment trouv- ia

Petionville, grAce a quelques da-
rnes devoubes, un abri, une nour-
riture et mieux ou aussi bien que
tout cela, une direction, une affec-
tion, c'est parce que d'autres en-
fants pauvres et abandonn&t a-
vaicnt trouv6 dans les Cantines
Scolaires du Cap-Haitien et de
Port-au-Prince et de Petionville,
avaient trouvx chez.les Scurs., chez
les FPr&es Salbsiens, dana les dis-
pensaires de la CitM Vincent, eux
aussi, un abri, une nourriture, une
affection intelligent et ordonnee.
Quele Emotion, lorsque s'ouvre
la barribre de la Creche de PEtion-
ville, et que, come un envol d'oi-
Eeaux A l'ouverture d'une volikre,
des cris joyeux, des pus prcipiths
fusent et s'1laxcent de toutes parts.
Et que, ne lvi laissant pas le temps
de descendre de son auto le mo-
derne carrosse de nos fbes tou-
tes ees voix argentines que 'Icho
multiple, s'6crient: tBonipur, Ma-
man, bonjour Maman.a
(Voir suite n 6w pg.)


UNE PREDICTION

MYSTERIEUSE
L.A PROPHETIt DE
S. MALACHIE STlk LES
S.SOUVERAINS PONTIFES
ET LA FIN DU MONDE

Par le R. P. Foisset, C. S. Sp.
(Voir le No. d'hier)

49o. Flagellum soils
L'antipape Alexandre V
(1409-1410)
Le fouet du soleil.
Archeveque de Milan of S. Am-
broise est reprbsentd avec un
Souet, Pierre Philargi portait dans
ses armoiries un soleil. Elu par le
concile de Pise, 4il apparaissait
pour beaucoup come un soleil g4-
nerateur de lurnibre: il Cut en rea-
l:t6 un fouet pour la chrbtientd;
car son election iillgale augment
I incertitudee des fiddles sur la, per-
sorme du pape veritable.
500. Cervus Siren
L'antipape Jean XXIII
(1410-1417)
Le Cerf-Sirine.
Successeur de I'Antipape Aie-
xandre V: d'une famiile noble de

(Voir suite en 26me page)



COMMUNIQUE
DU DEPARTtMfENT DE L'INS-
TRUCTION PUBLIQUE SECTION
DE L'ENSEIGNEMENT
PROFESSION EL

Boures d'Etudes a I'Etranger

11 sera organisA au local de la
Direction Generale de l'Enseigne-
ment Urbain, le lundi 5 Septembre
1938 un concourse pour I'attribu-
tion de 3 bourse. d'Etudes a 1'E-
tranger, en vue de la formation
tant technique que professionnel-
le d'un Tailleur, o'un Ebiniste et
d'un Ajus.teur.
Pour 'tre aptes it participer au
concours-. Te,- candidates devront sa-
ti airre aux conditions suivahtes:
1) Avoir aiippartenu A la pre-
miere ou deuxiLme anne cd'une E-
cole Professionnelle de la Republi-
que nu course dte ann6e Scolairce
1937-193 ect avoir faith son stage
dans l'Atelicr de Coupe, d'Eb4nis-
terie ou d'Ajustage d'une de ces
Ecoles;
2) Etre ag# de 13 ans au moins
et de 15 ans au piun.
3) Etre porteur de son acte de
naissance et d'un certificate sign
du Directeur de 1'Ecole Profes-
sionnelle ou de l'Inspecteur de cir-
conscription attestant que le can-
didat qui a suMvi Is eours regu-
lierement a donno satisfaction sous
le rapport de la conduite et de lap-.
plication.
Le concours comprendra lea e-


preuves suivantes :
a) Une 6preuve de Calkul;
b) Une 6preuve de Deasin In-
dustriel 61&mentaire;
c) iUne preuve de Technologie
appliqu6e au m6tier;
d) Une 6preuve pratique,
Les laurats du concotur devront
s'engager par 6crit A poursuivre
leurs Etudes A'6tranger dans .YE-
tablissement.qui leur aura .: 4. d-
sign6 et suivant les conditIe qui
auront 6t4 tables; ita devront
s'engager 6galement A server, teurs
etudes achev6es, au post qui pour-
ra leur ttre assign.
L'inscription sera revue A par-
tir du 16 Aolt, soit A Ia Direction


RARETE D'EAU
Les habitants du Bois Verna,
particulibrernent ceux de l'Avenue
du Travail, so. plaignent de ne re-
ce\oir l'eau qu'une demi here
par jour, cC qui est absolumeit in-
suffisant par cos temps de cha-
leur.
Nous c-spjrons que le Service Hy-
drauiique prendra en consideration
ces justes doleances. 11 est A noter.
toutefois, qu'il en est amisi dans
tous les quarters re la ville.
Xous somrmes anxieux de con-
naitre les raisons pour lesquelles
1'eau est servi nau compete gout-
tes.
Nous nous laissons dire que cette
raretE d'eau provient des travaux
de canalisation hydraulique entre-
pris depuis quelques jours au Pnr-
tail L6ogane. En pareil cas, le Ser-
vice competent avait poor de-
voir d'en donner avis A ses nom-
breux abonnes.

UN NAVIGATEUR ORIGINAL
Alain Gerbauit surnomme le ni-
viga:ear solitaire pour avoir plu-
sieurs fois r&alise la traversee de
l'Atlantique, seul sur un cannot de
que1ques pieds de longueur a re-
nonce au monde et A toute civili-
sation. II vit aujourd'hui A l'etat de
nature et vetu d'un simple pagne
dans 1ile de Bora-Bora en Oceanie.
Ancun viiteur -West admis A le
voir, et c'stt tout just s'il repond
par un billet au crayon, aux com-
munications i3crites qu'on lui a-
dres se.

SAUVE PAR MIRACLE
La semaine derniere, un voilier,
:,hord duquel so trouvait le Cur6 de
la Grande Saline, surprise par un
fort vent, sornbra, pr.s du port de
la Grande Saline. Heureusement,
tn cannot, qui de loin avait apei-
cu Accident, vint au secours des
iaufrag6sc et les ramona a terre
vivant'.

LA GRANDE VEDETTE
PEARL WHITE
Qui ne se souvient de Pearl Whi-
te qui incarna avec tant d'41egan-
ce et de nature Ellen Dodge, P'h6-
roine pers4cutee du film c416bre :
Loes Mysteres de New-York...
D'autrcs stars avaient apres el-
le, conquis la faveur du public, le
parlant ;'etait substitute au film


Gniralke de l'Enseignement Ur-
bain, de 9 hcures A midi tous les
jours ouvrables, soit au siege de
I'Inspection Scolaire d'une des vil-
les oft se done I'Enseignement
Professionnel pour t.re transmise
a Port-au-Prince au plus tard Ih
31 Aoft.


Pendant les chaleurs
Pendant les chaleurts les m6de.
cins recommondent toviours do
prendre un fortifiant pour rnmettre
en 6tat l'orgonisme fatigue i suffit.
pour cola d'acheter chez votre
pharmocien, pour un prix tr6s modi.
ue, un flacon d: Quinfonine et
den verser Ie contenu dans un
litre do vin do table. Instanfand-
ment, on obtient on litre d'exc llent
vin fortifiant qui redonne '@apptit
et rend rapidement ta force et la
sant6, Toutes Pharmacies. A Port-
au-Prmeie : Docteur V. Mot.irFn,
PharmnAie Saint.Franaois,.-


muet, et pen h peu Peat! .tait tomn-
b6e cans l'oubli et 4tait venue s'"-
tablir sur la Cote d'Azur, ob sa
fortune lui avait p&rmis de viVre
line vie aventureuse et tr6pidan-
te. rappelant ses roles 4 1'6cran.-
Sa santae delicate n'a pu resister
aux emotions qu'elle se donnait
come A plaisir et aux derni&res
nouvelles Pearl White. les nerfs
nses et le cxeur detraque vient d'e-
tre admire h l'H6pital Saint Jean
cu l'on desespere presque de la sau-
ver,

EN REPUBLIQUE
DOMINICAINE
Hier. en R6publique Dominicai-
ne cut lieu, conform6ment aux rd-
suitats des cderniires 61ections,
l'installation de M. Jacinto Pay-
iardo et de Tr.nc-so de la Concha,
Pr&,irden.t rf Vice-President 'de la
ReI uLliquC voisine.

LA C.ATHEDRALE DES
GONAIVES SEiA REPAREE
La Cath&drale des Gonaives don't
la vetusat n'avait pas manque d'a-
larmer les fideles gonaiviens et de
retenir I'attention des autorit6s lo-
caies sera, bientbt, r6parde. Une
valeur de 600 dollars vient d'etre
affected a cette fin.

FIAN(AILLES
Nouis avons recu avec plaisir la
carte de fianqailles de
Mile. Gabrielle Laguerre
et de
Mr. Christian Durand.
Nos meilleurs vmux accompa-
gnent le distingue couple.

INCENDIE
Lc 7 Aout, un incendie dciata,aux
Gonaives, chez M. Kernizan Audi-
ge. En un cin d'omil, le fi6au con-
st.ma In maison et ses dependan-
(voir suite en 6,. page)


LIPOIODINE CIBA
Preparation iodo-organique con-
tenant 41 o-o d'iode constituent
une medication iod6e active sans
les inconvdnients des iodures alca-'
lins.
Art erio-scierose, hypertension-
arterielle, maladie du cceur et des
vaisseaux, affections respiratoires,
syphilis, lyniphatisme, goitre et
hypothyroidie.
COMP'RIMES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prince
-


SAVOY"

CAFE-RESTAI RANT


'fhiandsz a vas amis et
;- ".us cvontirnneront que
nul part a Port-,tn-PrineE
on peut mieux manger et
apprdcier les bonnes con-
sommations qu'au c SA-
OYa, situ4 au Champ-
de-Mars.
- -- - -


ERNEST G. CHAUVET
ED. DwMfwPrpiAUD

FRED. DVOIGNEATD


WAN
4 D'E


No. 20.041


PROPOSE ET FAITS DIVERS


Mi~Icwu.+I+EN,~E~E~ tpnfne rfe $fl# pfldsfl)~tP9 PS~O flS#S.DflIS#Wflttflt#Cf


OEUVRES SOCIALES HAITIENNES


La Crdche de Pitlonviile


",W.,,W l sEOWSf N..o.fl CtfM .L r --.. -

tjys L'SrnsxsN LA iVTAMINOTIE1RAPIE'
,''1' *' ''


4i ,


ky... ... : ...


.--.. ..







UNE PREDICTION MYSTERIFUSE


(suite)


Naples, qui portgit une, sirene, 6t6 cardinal-evequc d'Albano et de
dans "ies armoiries; Cardinal-dia- Porto (portus: port).
ore de S. Eastache don't le nomr Alexandre VI men it iuc vi:
rappelle un cerf, rencontr6 ia.p religieusor: -La devis e... fait-
chasse, la- tte surmonte .e d'unc eiTh allusion? Evoque-t-elle 1'un die
-croix ces grands beufs de- environs
Jean XXtII se present s is d'Albano, symbol de lia vie, de la
!'apparence du cerf de S. Eustache, force purenment mat6riellcs, cqui
la tete illuminee par une croix; en aurait pen6tr6 dans l'Egliie, port
re6alit6, 11 n'6tait qu'une sirkne de salt?
trompeuse! 61o De parvohomine
Ts- I I I r )...


51o. Corona veli aurei
Martin V (1417-1431)
La courornne du voile d'or.
De lillustre famille des Colon-
na don't le-s armoiries portaient u-
no courounno d'argent, surmontee
d'une couronne d'or; cardinal au
titre de Saint Georges in Velabro
(c-n latin: S. Georgius ad velum an-
rem; S. Georges au voile d'or).
Martin V terminal ie schisme
d'Occideit: il rendait h i'Eglise sd-
tuuranne qij ij trois antiJFpi-p
it avaiepn t ravi: iEl In i re-ndtait sr'
vo\{il o'o, ( < (n kf-' r 00oUVrant ri
r",0, t' :', di -, tt ti*c do g13,,
-2o, li-,a ('oee.-tina

La luuve elieste.
tltig-eu '.d-e !'rdr- dte ('harii,,.' s
riguhier.s C&Iestins, G. Conduo:-
ro devint 6v-que de Sienne drt ',,-
armoiries r',pr'estntnt tune louve.
Coimme la ob~ve de Rome s:. a
lmu (:T I -nm-u- LCW&Btf V
. ith i' p'i. w .o h ititud ..
-itrgUhX .. Lg .i'md d(H CorchIt tc5-

Bale.
53o. Amator Crucis
L'Aniipap Fel.x V
(1439-4l- .


-10 i l-l .


Du petit home.
Avanfft s election ; P.i e: III p -
tait le nom de Francesco Piceciomi-
ii. Or Piedlomini, c'cst Picc;Tbi
(petit) et nomini, phiiit-i doe nomo
thomme). De plus, Pie lit ne gou-
vernait ]'Eglise quc- penda.'t 26
jours.
62e. Fructus Jovis juvabit
Jt. s II 1 u.:,-151 ,)
I..e fruit de JLupitiLr pihiira.
Devise n myth'l) 11:' c. i i : t
: '.. '.. ,, .- d J II I, I ,c la
l ." It -





C : 0
S :.. ,. ,U-
. i'l'^c ii .2 n i3'* -L V ( 41 a- p.


( Vtir r.uittv -rn 5.'rn- pnl gc)


t L NOWUVELLJ51t ,.,..n..eunuea,.tIM^w*^^^^* es* ,*fW*#*,*Si
-- _--- -


-


LA BANQUE ROYALE

0 DU CANADA
P DE 70T0 SUCCURSALE-S AU CANADA ET DANS 30 AUTACS PAYS

\0 00000 100 U 0o00 )0000000 U030111 0 UOU 0 0000001000 000( 0000uco 00
BERLIN ER HOF


iis available
I t. afty llhvtin n ol iantgf;4ir
cati bbc4 ardmrs, a'n ah SI=T
; Ior aorregd 1a 0 Msiilr M s4
I o hig.r.gaI inul.ih 'griuttfti.
SJr. ;l. AJt Sul Lonph, o01 ta
matornt A:1tML1i ann Guaspae
g*~ge tO bom.a-fidt i hapoiJsMl -
None other 1180 pt fy.
i A E. WARR.Etr FORATER SQOUAE
0 BOX NO. 1Zl9. A ADPOIFD. ENGLQD


~r C-7aRinte-4 a-K .. -d


L'amant Ide h Croix.
Amed6e de Savoie avait an-:
croix. dAns ses armoires: son prc-
norn Amnede (amaraim: iern ) ..-
Sfie it' prt-miEr mut d- la de' i-i.-
P'ieux personnage (amator cru-
cis), il croyait i la 1gitimit9' du
Concile de Bile, accept le sutpr.-
mr Pontificat, deviant une croix
pour PEglise et fnit par se su.
nwttre ia Nicolas V.
54o. DIe modieitate lumnae
Nicolas V (1447--155)
i- ,q e ites-e de-a. tune
iFine faminiho nmodeste (modli-
t .) dc- Sar.-..i., dans P'ancien fio-
'>t's (.1 lawna.
Serait-ce aussi une allusion au
Croissant, qui en 1453 entra triom-
phant. avee Mahomet II, danu
cons tantinople?
550. B01 pascens
(Caixtae 1 (1455-1458)
Le betuf paissant.
Alphonse Borgia avait dans .u,,
armes un beuf paissant de gueu-
les, accorn6 d'azur,. Devenu pape,
il s'affirma par sa puissance inteli-
l'ctutell. , des sciences ocesiastiques..
56o. De Capra et Albergo
Pie II (1458-1464) ,
X- la chevre ot de .'auberge. '
Avant d'acc-ld'.r au SOur.virain .
l',tnLilciat. A-nvm Sy'iv s i tait e- ...
-t'lair ci (.s cardinaux C'apranica f
(de capra:chcvr:) ,t Alber.rati '-
de al]hergo: auberge)
570. De cervo et leone
'ail II (1464-1471)
Du corf et du lion.
Pierre Barbo, 6vique commen-
dataire de I'Eglise de Cervie (cer-
vus, cerf). cardinal au titre de S.
Marc, (repr6sent6 par le lion)
portait un lion, dans so.s armoirie,.
5So. I iscator minority
Sixtc- IV (1471-1484)
Le pkcheur mineur.
D'une famille de pcheurs p-
cheur lui-mome, avant d'entrer
dans l'ordre des Frbres Mineurs.
59o. Praccursor Siciliae
Innocent VIII (1482-1492)
Lu prcut-seur de Sicile.
Avant son 6cction, Innocent
vill portrait e inom du pr6curseur
S. Jean-Baptiste et avait long.-
tempis s6journ6 A la cour du rol de o ".
Sidle.
60o. Bos abanus in portu
Alexandre VI (1492-1503)
Le bceuf d'Albano au port.
Le Pape avait -dans ses armes le1 1 heeM= M.b-%
hboI paissant des Borgia; i avait


.-


a"





.. e ,o er e ig


qu doe US E A


Les ingredients de la
Chesterfild sont les mneilleurs que puisse
avoir une cigarette... des tabacs Ameri-
cains doux et bien mOrs, vieillis pendant
2 ans ... des tabacs Turcs aromatiques
S.. idu paper it cigarettes. pr et sans
gout .., ct

Smlange qu'on ne saurait imiter


..elles vous donneront PLUS DE PLAISIR qu,

Cme Oautre cigarette quev ayezj ama h

SD N. Moh : :
/ .... ... .. a rau mi :n i ; n f::lp. : e ou. m.m :: .::: :::.......:,::.. ": : :;:i


.:d


A .
: ;,: < :
: ll|

'i1
..*. : i:.


*,..
;.: ? ili^


0 --% IL"


feA i


. "l


\|j


ICIItLANTINE V .

L':s nombrouse. lectrieei.
Marip-Claire, du lournatl
Femme, apprendront :j
plaisir que la fameuse b
lantine ricinhe liquid diu
ROJA so vend ehez PaU gj
Auxila, lazar d' Champl'.
Mars, Mmie. Juos'ph Mtagllif
danLs toutcs les bonnes m
sons de parfumeirie de la h
ce. Elles trutverrnt 6gal
meant les piorluits de beaug.
de Josephiae Buker, de rit
tathin mondiale, tels que: a.
kertix, cr"me Siamoise pour:
Jour et la Nuit, Rticil's, G
plak, Bakeremail, Lotion af
tipelliculaire, Bakeroil, Pcr4
le Ricine Roja. Le Ricil's a
livre dans les couleurs suiv
tes. noir, chatam, brun,.ea
jou, bleu, bleu-elair, bleu fo.
c6, vert et violet., pernettast
done d'assortir la couleur d.
eils A colle des toilettes.
ALPHONSE MAGUET.?.
Agent Exclusif pour Haiti






NOUVELLISTS.
K Jes" Cr;?? I y ';"* ?
jtale No. Is-. Ti phone S2.
)Yt1MiKN FONDE EN 1890
Par
| CHAUVET & CHERAQUIT
ni:." Diettur-PropAdtaire:
: EST G. CKLAUVET
Direct er:
FRED. DUVIGNEAUD
daeITeur en Chef.
MAX DUVAL
S-Secri'I dc i a Ridattin
YVAN JEANNOT
Adminitatrattr :
C. BEAUBRUN




I : DEUX COPUINS
c Dis,- mon -ieux, je ne
guis pas venu hrli
r Je suis Dardcnnable, vo-
yons! Tve oau'ens-tu do
pure ':Fuui" d Frouard !,
fenjsnnin" 1' 4t ar2 lul hier
so.r
Quelle belle soir', mon Dieu
fjai passe et quel eh.-.rmant gar-
up ce type-la' Il v'1 v ,ert de Va-
sette supierfin' r'e 1 la suavy
a.0a mati6re
.. (i 11 eiK.c-urtag-r car 'ern a'
:. ( pa,'ili- jinn -1 fgrands ca
fts& PaRri,-
ST es pre-se, alor i en parlons
S .as Mais. en .omrr- i) e toute
p"iea de liqueurs I I'. anisette
'. llpeppermint. la pruntlle vanil)<.,
e metar, etc. Vois-le le plus tio'
:possible si tu veux epr-,uver d! la
'tAle presentation, dE ia bone qua-
Ut enfin toute une gr/ame de boo
gofit II a'y connait bi-n et se d6.
.roe pour ses simablee
clients. Enfin, pour d'autres
renseignements, vois Simon Vieux,
frpicerie du Centre, Mime. G. Rou-
main et tant d'astreu. Cela vaut
bWle la peine. Au rev -r. Vieuuxl


Pour avoir du Poids, de la
Puissance et de l'Energie.
Pour r6aii.sr le DOUBLE
de votre travail qaotidien (in.
tellectuel ou Physique), sans
la moindre fatigue


KELPAMALT
: Prodit base du KELP,
...nte marine contenant tou-
In lea vitaminea.
En vente dans toutes les
Bo tMe Pharmacelt


FAITES ATTENTION

SWBAZAR NATIONAL

: M ;.UNE FOIS, s'enorgueil-
A :. LE PREMIEB & offrir it
SI C.. le et au Public les avan-
Apes d NOUVEAUX PFRIX d&6
tl A ie i'Accord FRANCOO
Pour ses rayons de:
es plus en vogue d




do la fameuse mat-

doves & vous.m0 me dA
11oM tayons.


. .


A B.%Sg de COMPETE, TOLU et EC,-LYITOL

TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS|
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
* PORT-AU.PFVNCE, HAITI ET LES PRDVINCES
-- =---- ----- ----_------_--_____


BUDWEISERL


LE R@I DE LA BIERK E.1 BOUTEILLES

BUDWEISER, remarque pour son go.>,t, a triomphalpement
la eomparaison gAn6mrtion apres g&rration.


Nflfltfla N stfleC~- ef C*Sfltpgt~1gfflglg~ggIflkgrflfl*salgpg.~ Sn...,I*N~ll~


tenu


,a veritable BUDWEISER peut maiutenant, etre obtunut commne
vutro t preaereres. en bouteiUes un en bidnus.
Soyse prets pour i'h6te inattendu. Ayez du BUDWEISFR dans vo
tre rbfrig6rateur.

Faites les dtlices de vos amis t de v,-tre famille en servant 1b
BUDWEISER chez vous.


DON N MOHR

Distributeur

C'EST LA MEILLEURE BIERE EN HAITI
------- --t--a


SUNE VISITED S'IMPOSE A LA
CORDONN ERIE MONT-CARMEL
Gaand'Rue No. 139 en face

de la Poste

Elle vient de recevoir par le dernier
Steamer les articles sutvants:

Jolies Cartes Postales vues du pays
Pardessus pour Hommines
Costumes pour garqonnets
Bretelles
Ceinturons pour Hommes
Ceinturuns pour Dames
Chemises
Ga lemons
Lunettes
Riveil du matin
Crash Superieur pour Hommea
1 Drills Suprieurs
Mouchoirs de poche
Pyjamas
Robes de Chambre
Casquettes pour hommnes
Brosses ai dents
Pcignes Sup6rieurs
Porte-Peuilles pour homes
. ,IIouppes
P.umcnuecx
Cun.b ('rusxh-s
-Ar trt Craviites
S, r.atls de Bain
', r : mperie, etc.
T iik. a Matelas
C(." 1 ,1 .i t l .'r,
'"hemi.~ettes
Lcs ,i'Ecclicrs
'arr ,.,^.n .
S..-H- i abit

: .rii l. Suretw o.i Gilette
: ,i T u, a tr..'
'' ..,... :_rc cive e. o'i n assortimeni


,...np l''t dec chaiussuires au prix de
Sliq idatiojn et n'oubliez pas les
rftamtuses pommades NIU-NILE el
'LA-EM-STRAIT. Assortiment con-
Piet t'artic es de Cordonnerie.


CLINIQUE
du
Dr L.OUIS HIPPOLYTE
Medecine G4-urale
CONS ULTATIONS:
:Jemin ides Dalles 7 A 8
2 1/2 a 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


a.m.


A VENDRE

Une voiture Chevrolet 5 places.
avec 6 caoutchoucs.
Pour tous rcnseignements, a-
I:ressez-vous au Lt. L.Mainvil, r6-
.-lence Av. Joseph Nicolas. Mai-
son No. 64.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
On trouvera:
Le Brevet simple de CapacitY.
'Le Brevet Sup6rieur de Capacite.
Et le Certificat de fin d'Etudes So-
-ondaires classiques (2eme partle)
Diplrme de Licenci en Droit,


L fait est incontestable



LE RHUM. SARTHE

c'est la quintessence



meilleures vari6ts de cannes


d'un vaste territoir


Sw

reunissant les meilleurs terrors.


C'est ce u fa t son arome


GO!'TEZ ET COMPARE
GO -


UNE PREDICTION
MYSTERIEU)E

(SUite)


PAGE 5


63'o. De cratienla Politiana
Ldon X (1513-1521)
Du gril de Politien.
Jean de Medicis etait filts de
Laurent de Medicis; or le nom de
S. Laurent ','oque le gril, instru-
ment de son supplice. Le future Pa-
pe avait cn comm mnaitre Ange
Palitien, hommef de lettres c.le-
bre.
64o. Leo Florentinus
Adrien VI (1522-1523).
Le ihon de Floront.
FilI (,? Florent Boyens, Adrien
rli avait dcux lions dal-s Ses ar-
mes.
11 sut, par sics verT-us: pliv6es ut
publiques, par ses tentativee < de r.-
for-mes, unit' ii1 chacrm de aI feuVr
(flos) a la force (tu lin-i tit en4'-
vn aiPsi tout pretext.' i a Itfor-
me protestante.
65o. Flos pilac aeurae
(C'itimet VII (152-15241
La tfle ir e lu c ri-6 ,'l' ii' r'naalAt't.
Jule. idet Mfet i, C m iCic : A -
cdecin), originruire dc, Florence tu'
flos. I' r) ai\ it duin.-' sos arnv i-
ries six tourtrnrt'x (pi ,..i titf,,T :!,
charge co tr,,oi; fleur, i-.

bou.]lc du o n-n K 1 r .'- r.'*-
rail, t -'. S l',', '.-
cat do n' : -... :' c'ir''-
tien.", :.: ('., t ; r ? [, ,'. !: .
i :i 'IJI ,i .. '.,. .t! ia chri.tl(ln-
it'C. ( :'n'e: '. &tait !'.r.- 12fv r l' .t

I',F. H]ancinthun. ?dicorm
' Paul Ii! l1 I-1- 3-l:.)
I : I
A. [Ir'. 'e p,..rtav six hyacin-
the- Acc!,- -L- a'rin-' ; '. nt d',,c-
iiin'ri" t F ri rra ii ?'tait
cardinal Iu t.rc d S., airnt- C.,me
,: Dami.n. fr'rc: medecins.
S> .;' ct P, ni]tif ,' rt';trt St
C.:,ncii' ide' Trerte qui a nlit appor-
tcr Ie rremidE au monde cnretien
nm'lady. Chef :.l P'c's d i Conci-
PaUi III r' ait-:1 pa 1l'hyacin-
the de.- rredccins ?
(.A 5 ivre t




SA.YTE POUR LES D.AMES


Ce que toute femme doit sa-
coir quand elle passe la
qua rant aine
Nombreuses sent I's feimmns
oui passeni les annees aanci'e'- ie
leur vie danm, la crainnte e dans
I'angoisse is cause du retour d'age.

Chacune de nos tectrices connait
au moins une et souvent plusieurs
de ces fenunes qui ont gache leur
existence ia cause de ieur mauvai-
se sante detruisant ainsi leur hon-
leur present el fut ur,

Une ferntmen peut facilement etre
heureuse durant les annies de sa
maturity si elle so rend compete
que sa santi demand des soins at-


tentifs, plus attentifs encore que
pendint l s jourzi vigoureux do Sa
jeunesse. Le t'(OMPOSE VEGE-
GALS de Lydia E. IPinkham vous
aidera A vaincre la d6tresse qui
s'empare de vous a cette 6 2pque de
votre vie. Les sympt6mes en sont
caractristiques:; tourdisaementa,.
coups de sang, crises de nerfs, i-i.
somnies, peur, etc,..

Chest alors un rkconfort que de
connaltre e fait important: Le
(COMPOSE VEGETALP vous fe-
ra du bien. Des millions de fern.
mes Pont pris et ont d6clari quo
ee product sans rival les ont aides
& regagner leur santi et leur tran-
quilitE d'esprit perdues. Pourquol
pas vous, aussi blen que les autresT
La santt e st la plus grand' ds,
rlchesses. Ne I& aspille pa1


SLB FOSEUvLLIST v


py;rS*+ip i*SrSSYF~lJ -tl r rr-- Pa *WJR.**'rflflsfl*nsenl~nnsnswarj-j


II l wl... : .., ... .. .,.


I


.. : 1.: I*

" "


- - -




PAGE a S*.S&4)fAbS fl*f*l**E*Pf f ld t lfrl U


PENSEES.

Dans une soci6t blen organis6e,
tou.ts ceux qul se consacrent aux
belles et bonnes chores sent colla-
borateurs.


RENAN.


ft


Le plus grand secret pour le
bonheur, c'est d'ftre bon avese si.
FONTENELLE.


(EUVRES SOCIALES

(Suite)


Petites states brunes ou noires,
nux grands yeux sombres, aux
longs regards, petites mains qui
battent, petites jambes qui tr6-
pignent !
Tous bien propres, bien habillIs -
dans leurs petits costumes de toi-
l-. xBonjour Maman, borjour Ma-
rrar!,,.,
La porte dni currosse s'ouvre et
tous Se prelipitent A qui la touche-
a, i qui i'embrassera Ih premier.
i on .our,. .itman, bonjour Ma-
man. I" main -Is mechs, les
co*ur- t -. t'it un exa,'atioEr
de t'out l.e peit t.-* -- quli -*. at chfr-
vh tr (cie '1 -.I a--i t'" t OU-


v r: iin fria r:'.:i-' }n' ^a t-r. U ,'

a. Ii:: v : ..: v t; '.

Loth : r'".r i ; i. -I ,?. I d ,.
r -i (' ..- r .1 ''.e r at ,
c, n f' aii; iT .-, '. r .r..5 -,. *-: .'. "..IV
it, pI.'rt L.t :< -i :. r ', --
D.ra-., s% i'av 'rc i fi:'

.h I: .- e at n r; k,' i: m tt '._ '.i -

D Pi.. (IL LiA-. i (i lt
LuEr', &t ',r,- t mi.
'ul m(l';einti au ttl. p-ri-slt i I -
hutiit. it s ,IppliciL -, ,.v ,c- .i 6..- ,- tH ','Ks
.,[Iinir'i ;parait, :lamri.n sourit, MIa-

l[ Vr, ,. M tm .tan..
Depli]n qut- j'.ai pit'ia; 'a mirv-
n].o sls avOi [I: t1 i t3 ,'.o:r'. 1' I''m-
'rn.t- r.-. r<'.: -a rr ,m i'rc ific' (lui
/'entu di. i.- prou-- r..t en i aivf tait


d-.' ft.I' r'!i', 1c d ;!: ; .'f r 'ConnrIFt-aL- cL'Ie
t S ;.en! 'iramrtLur
't-iqu ,tsni s 1e dLiefendre' d'av'' r dto'
fmp-, ,i m-nIus que, ]--, yLeux mnoiil-
ir.s de larmo- nous cmnpikchent die
voir Madam6 e ',in,' -rt .TIagloir*e,
AI*iiLan Man'arvi Oeciriot- a em-
,ras,.,r sa da'izain '.r- fants ser-
? .s. [ ut s-rre. c,',ntre elle..
:Pa;i, ,. *,- ,t !h. d,.ivn -. car
hle.t,. j, t ai, pas-. et ne le
.sa'ri : ;'ius, lor.-que 'ron e.t en-
fant ct oln le dcimeure toujour.V
come il doit etre bon d'avoir
retrouve sa Mnaman. Maman qui
sourit, mmaan qui gate. mamnan
qui pardonne, maman qui voit si
fe lait e-t hon, le pair tendre, le
It. n'illeur.-- Car :- 1fant touvt voir,
toitt contfl.'.r, A r tout s'iiut resst-r,
0t \ladamne ('lement Mingloire voit.
tout. conitrie toutt. 'intteresse a
tout.
Pour cette emotion si douce que
vous nous avez fait eprouver et que
vousi faites, chaque fois qu'ils vous
voit-nt, 6prouver A ces pauvres pe-
tits d;sherrit6s, Macdame Clement
Magloire, animatrice et. bonne Ffe
de cette creche, soyez hnie.

General NEMOURS.


AVIS

Le public, ainsi que le commer-
ce en g-n6ral mt, nt avises & tells
fins que de droit. que depuis Pan-
n6e 1935 le soussigne n*a aucun in-
t6r&t d4us l'~tablissentent d6nom-
m6 coin oppose de la Cie Electrique.

MHigo' MEVS.


ON DEMAND :

Un beau bureau plat.- Pour les
renseignements, s'adresser au bu-
reau du journal.


PROPOS ET

FAITS DIVERS


'..
'.-;e q:. a ., 'p. t:'c'-rte note -
,..'.;'*: c:-etm ': .; i.-:L'.~, fte sortie de |
;' C':c.' :. N orn, .;. 1 ,' 'I:l :; t'jtrices '
:.,t.; L m I .. .
.E ',e qL ... .- t,..., .._ note ,
r. -.. N-.,: ".. d -I. :r tutrices
p i.r ]':'r,: 1 .,;-;?-19:-1 : Mflk-. F.
Ca rd ritr.
LaLura-L; di Co, rs' i Con'po-
ti,- In Fra c,;iic i'anzn e 1938 du
Comit. Ilaitien do I'Aliance Fran.
:h'torique ati Pet.'.it Sf'm:iLUrre Col-
i-,r.: Saint M rinl.
Total: 24.
Tou "! : ,- no- t.:ci.atrons a cette
intr;'.re J.- T:re. y '.ur v.< -. studieuse.
Jk.'reux v.-',age.

BILLIGUY
Les travaux d'amtnagement de
certe cotlonie, (la derniyre instal-
^ie) duran, cc.,s deu--: derniers moist
ont particulirt-rmentit 'pr.-gress- .
Au d6bur, iH a 6tI neicE'saire de
construir,:; come (I-s .s autres
colonies, rles abris provisoires, cha-
qoe fis qC'il ,rrimai de nouveaux
coinigenlts de rescuap..
-Au 24 Ju. Le dcrecteur de la co-
lonic a reciI diu chef de ia Brigade
('Arprntage 100 lots. 7-1 de ces lots
ont t,, imm'diazemEnt remis aux
colons pour etre prepares en vue
des plantations.
Le manque d'instruments ara-
toires sur lks- lieux avait quel-
que pen rttar,16 la remise de cer-
tain.S lots. Mai'; c'2ttc situation n'a
pas tard 6i .--.'amciliorer.
Actuellument, 136 lots sont re-
nmi auix rescap6s. Parallelement A
]a distribution des terres, s'est ef-
fecture 6galement celle des instru-
ments aratoires. C'est ainsi que 136
lots d'outils aratoires ont et&, au
course du mois, remis aux colons.

S.. .... ..... .... .

A LOUER

Maison haute en mur, sise A la
Rue Pavye en face de la Halle Cor.
dasco.
Pour lea conditions, s'adreaase
au bureau du journal.


Aprs le s Spectacles
le reades-vou eat amn
BERIUNR HO?


4< LU NOVmE1LLtmST *eoe


Grace:


ILine


Agence du Cap-Ifalten


Service deluxz rapid Wentre Cap-
Haitien et New.Yo-rr.-
D6parts r6gullers-du CAP-HAI-
TIEN tous les Jeudis A 4 'heures
P. M. et arrives A New-York lea
Lundis matin.

PROCHAINS DEPARTS DIV
CAP-HA ITEN


ces, ainsi qu'un fort lot de tabac
en feuilles qui s'y trouvait. On e
value les pertes a 300 dollars. A
ee propos,- nous ne saurions trop
signaler, aux Adrinistrations Lo-
cales de province le grave danger
quest pour leurs ressortissants
I'absence total ou partielle d'un
service de secours en cas d'incen-
die.- C'est la une question d'or-
dre public.

ALLIANCE FRANCAISE
Voici les laur6ats des contours
du Comiti Haitien de I'AIIinee
Francaise qui prennent part a ex-
cursion historique et g6ographique
de dimanche 21 Aout.
Concours de Diction, jeunes fil-
les: Miles. M. T. K4breau, G. Gas-
ton et E. Baril (Ecole Isidore Bois-
tond), Mile. E. Dorsinvil (Ecole
Pierre Faubert), Mile H. H6rard
(Ecole de Mme. Bloncourt), Miles
A. Bourely. M. Pierre-Louis et A.
Cauvin (Ecole Normale d'Institu-
trices), Mile. R. Solages (Ecole de
rile. C. Lilavois).
GAiOONS": Yvan Jolibois, G.
SGartin-au G. Laurent et B. Fils-
Aint (Petit Srntinaire Couege St.
,, ,:, C. BHInch-t I (Ec-e Jean
S G .'iio x). A ,:-r!n.del. G.
. ;" ." '. t L'. 1;:--:, a r.r ( C'<,ilteg S t a
; :*, -n, ..lh (;i 1 a -. P ierre (E-
S rir- dc' Mine. C Walke.r). !
Pri, d' l, ut*aU ;: .1 .&. 1-. .M,[a
: ,', ..** (i,-,; F,'^.. ,i" i. Sagy ..e cle e
).: :.': .,.. ,T. .';,i(-I Gagnercn
1 1.". N;:-mai-: Ins:itutrices).
Prix de Bont(: :,:L- A. Blanchet
P iri- ,...'; :'. -. R de L i-


is 4oft
25 Aofit
Septembre
Septembre
Septembre
,eptembre
Septembre


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Haitfen-New-York,
1ire Classe;

Cabines extrieunes,
minitmutm........ $ 135.00
Cabinets intrieures,
minimum ...... $ .L5MA

Pour tous autres renseignements,
s'adresser A:

H. CIA NCULL! & Co.

,,nfft ,


Cap-Haitien


Phone 291


PETITES NOUVELLES

DIpui.s dinianche matin, on a
co.m-mence la decoration du Palais
Na.titnal Con vue de-s fetes qui se
deiroultronLt Port-aui-Prince le 21
Aodi: prochain,I l'oiwasion du 4iUme
Anniversaire de la Restauration
rie. Droits du Peuple Haitien.

Les boxeurs poids l]ger Ambers
eo Arnistrong ont termin6 ejurs en-
lrainements en vue tde la rencon-
tre qui aura lieu ce soir pour le ti-
.rc de champion du. monde poids
!'eger. Les chances de Armstrong,
pr6disent les milieux New-Yorkais,
sont de 3 a 1.

La Pension Cosmopolitaiae, si-
tuse A cpt6 de la Baqpe Nationale,
Rue des Miracles est'le renldez-vous
de- tous ceux qui voyagent pour la
Capital. On y trouve- le tonfort
&roderne, l'hygitne et le bon gottt
des grands hotels.-- Cels, A un
prix rodique. .,

Au course -des manceuvres de I'a-
viation militaire dans la baie de
San Diego, un boacardier de ri-
connaissance s'est crash& Cinq a-
viatef.rs sont rndrttsfqOatre bles-
ses.

Ce matin le dollar 4tait cot6 A Lon-
dres 4,87 3/4 .par rapport. A Ia Ii-
vre et it Paris ie '.franc eat A
36,685 pour 1 dollar.',
*5*
On ne command plus de chemi-
ses A Pltranger. LE BAZAR MO-
DERNE, 91, Rue du Magasin de
l'Etat qui s'est 6 dans la
fabrication des cale os, pyjamas,
cravattes, etc. rw4;mrpublfc un
choix complete de magifiques che-
mises.
**O -,
C'et le magasi. de Mr. Daniel'
Jean-Jacques, situ4. : Ua 'rue des-
C4sars en face du march VaUlb-
re, qui a 6t 0 atlW dans la
suit de vendredi daert. Une I-f
gne reat6e sous les gsaes pourrait
fire comprendte q, 1 flnere
ont daont n a'agitU hatVYallirea.
$$$


Le cholra 56 aw residee
ehele a Kpukiag. t t
ailitaires .japon 1

10.000 chlaeisa qui j-.a dabs
-.* '* ^ '^ ^- : i. -I-'* +la4 i..* -- ** -* "


I


Les chaussures Pillot qui se re-
commandent par leur solidity et
leL-r confort sont en vente A la rue
Pavee, ancien local RCA VICTOR.
Une visit s'impose.
0e*
Des efforts consid6rables sent de-
ployes par les marines du dragueur
4Karimatay pour decouvrir et ren-
flouer la c6l-bre frigate anglaise
eLutine: qui en 1799 avait could
en plein Ocean avec A bord une
fortune 6valuee A 2 millions 500
dollars, Cette valeur 6tait exp6di6e
par le Gouvernement anglais a sea
soldats qui combattaient Napoleon
Premier.

Lord HIaldon hAge de 42 ans,vte6ran
de plusic.n-s combats de la grande
guerre eat dc1td6 aujourd'hui a
l'H6pital de Wetsminster (Lon-
dres) A la suite d'une operation
d'urgence.

Bonne Nouvelle.- De nouveau
La Briltantine Ricine Roja est ar-
rive et & 'enleve chex Paul E. AU-
XILA, Rue Traversiere.
Le .Bakerfix fixe et lise les che-
veux sans lea graisser.
5*.
On nous informed que l'qnuipe de
football ments italiens, a 4t6 r6organis6e.
De beaux matches sont en pers-
pective.

Le steamer zQueen Mary, s3'est
attrlbu6 le ruban bleu en faisant
la traverse de ]'Atlantique avec
une advance de 1 heure et quelques
minutes sur le cNormandie- qui
d6tenait le record.,

Le Noveiliste parait chaque a-
pras-midi A 2 heures. Les abonn6s
gui revolvent en retard le journal
sont pri6s de s'adresser A la direc-
tion, phone 2232.
***
Le bombardment d'Alicante par
l'aviation rebelle, a susciti des pro-
testations anglaises. Un navire
marchand qui se trouvait en rade a
4t6 sarieusement endon gtas. En
Extlreme-Orient, encore des pro-
testations de la part de r'Angleter-
re qui affirmue qu'un de sea remor-
queurs a $t4 capture'-par lea japo-
nais 6t le capitaine ligotb
US


Le steamer cWorden:, a charge$
t Jaemcl, le 16 du courant, ia qual-
tit6 de 4015 reginmcs dce figues.,ba.;
nanes a destination d(e Philad.-
phie.

Plusieurs vill6giaturistes, fuyaat
Il'es chaleurs de ]a ville se sont et-
blis ina Rivi re-Froidc. centre a-
tre: le President du Seniat, M..L
Zephirin.

Ce matin, sont reparties pour ei5
Cayes, les scurs bieue venues &
Port-au-Prince pour la retraite -.,
nuelle. Pour se prot6ger contre :
0101 l edles arboraient, toutes. asu..
leurs coiffe, de grands chaplape
de latanier. Ce qui ne manqua PA8:.'
conmme bien l'on ponse, d'excit&erls.
curiosity d'un certain public. -:

A la Chemiserie aLafayette ON.
trouve les chemises les plus tn*
les plus solides et au meilleur MAI*
ch6.

La D616gation mixte du i:-
pr&id4e par notre ami L. Merc.iOe'
venue U Port-au-Prince rem.ric0*
le President de la Republifque pof
les travaux que la Engeenering t"'
vra bientot entreprendre dansa I:
Nord, est repartie, hier. Elle avait
Wet rescue, A Kenscoff, par le Pr .i
dent Vincent qui Iui a fail le plI.
charmant accueil. :
**.
Nous croyons savoir que i'Iul.',
championne qui s'&tait. rendu :
lundi dernier, au Cap ofb elle a ba
tu '6quipe locale par 2 buts A
sera ici aujourd'hui.
*** :
Notre june ami Max Gabriel:st
parti lundi dernier, a board di
eClauss Horn pour 'Europe., TW.:
nos meilleurs vteux de bon sjotr.-:::

Parmi les 13 passagers en trs;
sit, A bord du bateau Stuyrv O..ai2
arrive en rade de Portau-Prina e
martin, se trouve le Senateur AlI*
ricain Glenn.


A VENDRE


Dans notre entrefilet de amedi Une MACHINE SINGER, .
Sa.rr ,Cap-Haitien,,prI pour cordonntr et sellier.r
lire: Gsle avotss sont r6unis aUo oeat n bras cylindt i
JAL b G4nralo, au lieu do "srette ro"tive.
Amable Ntionale; simjne rh 8' r .hnraOi de-la dIA
mear .tp"gra iu q: '. .7.V rt.,P.r. .. ..*:,
*1 ^* ^ ^


,Sji~j ~;i~srla~f~~""*'~*~lg~~ I


SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA
SANTA


PAUtX -
ELENIA" "iX
ROSA
PAULA* 15
ELERA 22
ROSA 29


"'- -*** ******D*M **f.*.t Z 17



Librairie Nouvelle,,:.
LA Librairle la ieux a ssortle

(Maison de Conflance)


L on Bluimn : Du M ariage ...........................................G. 3.:<
Line: Bagatelles pour un Massacre ................................. (Wi
Frondaie: Le Volontaire .............................................. 3.00
Emile Schreiber: La Suisse Pays ihiommrns libre ................. 3
Lawrence: L'amant de lady Chatttiley .............................. 3,35
Hernent: Les Chroniques de Lancelot (Tome 2) ............... 4.29
berm ent: L'A rt d'&crire ................................... .. .
Faguet: L'art de lire ........... ................. ............. ...... 1.
M alraux: L 'E spoir ................................................. ....... 4.5
EM orand: L'Heure qu'il est ............................... ....... ... .. 3.0
Thierry Maulnier: Au de 14 du Nationalisme ............ 3.59
P. et M. Clerget: La France dana le Monde ....................... 5.5
rhibaudet: Histoire do la Litt. francaise de 1789 A nos jours 5.
Firmin Roz: Histoire des Etat-Unis ........ ............ 2 ..
Mermeix: Histoire romnamine ....................................... 2,7 .:
Ferrero: Nouvelle Histoire Romaine ................................. 0:
Madelin: Fouch6 (2 volumes) ....................... 12 :.0
Mirepois et de Vogue: La Politesse et ses usages ........... 4.20.:
Ed. Schur6: Les Grands Inities........................... ............ 420
Jean dties Vigr.es Rouges: Deviens un chef ................... 3.0
Pauchet: Le Chemin du Bonheur............... ... ............ 4.50
Dr. Marchal: La Libertte de la conception ........................... 3.00.
Amet: Comment on apprend A parler en public ................ 4.0
Select collection (Bordeaux, Bourget, Prdvost, Maluriac, Zola,
etc., 0.50 ou 0.60
Collection Hier et Aujourd'hui (Brentano, Aubry, Maurois, etc. 1.00:
Collection Les Caracttres de ce temps (Le m6decin, Le Ma- 9-
gistrat, le Financier, le Pritre l'Iustituteur, etc...) ...... 1.50.

WnBaonanonoonsunVIoooDoooonoaUuaoououOanoOjanusn ougn no0oaoa fa

le port du Yantz6 Kiang apres l'oc- Les 616gants en general ceux q4i
cupation sont probablem-ent victi- venlent pl::ire, no portent par e*-;
meos de oltte terrible maladie. On temps de grandes chaleurs quea
c-xprime des craintes pour los trou- drill fin. Passez iAu Monde Chi.-
pts (d'Occupaition japonaise, anciennle Manison Jean Talamas Sdr
** vous serez satisfait.


i





i