<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03412
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 11, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03412

Full Text


ERN3ST 0. CKAUVRT


FRED. DUVIGNEAUD

Dtnczes


tins-E


QUOTIDIEN OFNDS BN 1896


a- A 2~jr 4
t


ANVNEEM


*< m3&m _L. -- -a r i




I ISSilE liSPONSIF DI 11 HiIRE


DEg DEPUTIES 'I L'EXEEUTIF


l ui matin, une deltgation com-
p& des Deputts Thtard, P41is.
.:. Th6baud, Jean, William, a ti
.,..m ter au Palais National, a Son
0guleBce le Prisident de la Re-
...M e la riponse de la Chambre
is DopatEs A Son dernier Messa-
F:, Voei rallocution qui a eta pro-
acde, en I'occurrence, par le D6-
p" William Thdard, President
:d eatte dElegation, et la teneur de
hmortant document :

ALLOCUTION DU DEPUTE

THEARD

Monsieur le Pr6sident,

Nos Collhgues nous ont fait Pin-
igne bonneur de nous d61lguer au-
.pr de VOTRE EXCELLENCE
pour Lul remettre la r6ponse an
Message qu'Elle a bien voulu a-
desser a la Chambre des D&pu-
tks exposant le but de la Session
Extraordinaire ouverte le 25 juil-
let dernier.
C'est avec la plus grande d6f6-
rente et le plus vif plaisir que nous
nous aequittons de notre impor- |
tante mission. I
SQuil plaise VDTRE EXCEL-
LENCE MONSIEUR LE PRESI-
,Df,'T de trouver dans cette rd-
'p:mae A Votre Message, le desir
fervent, l'in6branlable volont6 des
Mandataires de la Nation de tra-
'valer constamment, en parfait ac-
trd avec Votre Gouivernement A
Is ralisation de Vos projects qui
oat pour but d'dquiper ta Nation
e v\ue d'un avenir meilleur et de
fengager d'une fagon effective dans
i1 voie du progress.
L'entressement avec lequel, de
tOa. lea points du Pays, les D6-
l~tke da Peuple sont arrives i laI
C..pale, pour r6pondre a Votre
apu, eat un nouveau temoignage
Slur patriotique souci de s'ac-
.Wtter int6gralement des devoirs
Vdhmpose leur mandate. Plus que
.1-rnie nous nous rendons comp-
0 0p4 difficultis angoissantes, par-
.APparenument insurmontables
i setIbnt s'opposer it la reali-
S:4 .tO de votre beau programme de
hmrstion rationale, Monsieur le
.:tldeDnt. Secouer notre apathie
:-. re, vaincre notre routine dd-
S t, mettre en ceiuvre tous
1 feurs capable d'amkliorer
14 station0 de notre Pays, et, le
Vw'ouvent, travailler sous les
:S troiss deg critiques trop sou-
Y ktwistes; ce n'est certes pas
| ^t 1t facile, encore moins a,


b. alaltten A qui Vous avez dtj&
|: ktat de preuves irrefutablea
I .:.f. grand amour eat A ce prix,
I ur lo Pr silent, quels sacri-
-in50^ :ferez.Vous pats pour le rea-

k; l kP'Vous apporter tout son
rEs S^ Dour le paraehbvement

3>ar It Psaa6. str as cols-


2II ;Ilu .d f drvouc, I& plus
fa&. conme toujours
nt son devoir .ux
4 (Slovernement de Votre
Q.ui travattle avee tant
.' : .. .


de courage, tant d'intcliigence, tant
d'ardeur et de patriotisme au Sa-
lut de la Nation.,

CHAMBRE DES DEPUTES
MESSAGE

Au President de la Republique
Palais National
Monsieur le Pr6sident,

La ChaM bre de&s Dpuths a
l'honneur de Vous accuser rtcep-
tion du Message du 26 juilletr que
Vous avez bien voulu lui adres-
ser, determinant les fine de la r&-
cente convocation Extraordinaire
du Corps LUgislatif.
Les Chambres s'attcndaient bien
aL cette nouvelle reunion.
En effect, des lTs premiers jours
de la Se.sion (Ordinaire, ie Gou-
veinement qui n'avait puL d2poser,
dan-, le dLiai constitutionnel, ie
Budget d- la R4publique, n'avait
pas manqu6, par P'organe d'un da
ses representants, Monsieur I. Se-
cr&taire d'Etat des Finances, d'ex-
pliquer tout au long' ia cause de ce
retard. Une crise &conomique, inat-
cfndue. parties de loin, venait d'a-
voir -a repercussion sur nos pro-
pres atTaires. Disormais notre ca-
f6 ne p>uaivit obtenir qu'un prix
deriscire a l'6tranger. Le Br6sil,
biusquement, par unec de ses spe-
culations coutumibre-a aux grand
Pays prodxtucteurs, abandonrnant -a
politique de valorisation dui caf;,
faisait bais'ser le prix do la denree.
Et nmus voilk tout d'un coup,
quant iA nos recettea fiscales, aux
prisei avec de grande difficulties.
Conmuent les conjurer? Un d6gr&-
vement partial de notre principal
produit d'exportation ;emblait etre
d'appiication immtndiate, Et Ie Gou-
vernerent soan; perte de temips' y
a recouru.
Si cOtte measure n'a pas eu le don.
de nous tier tout kt fait d'embrr-
ras du moinc nous a-t-elle permits
de nous maintenir clans une atten-
te de jours meilleurs. Le Corps Le-
gislatif, lui-mime, appr6ciant les
difficulties du moment n'a pas he-
site un seul instant A venir spon-
tankment en aide au G.ouverne-
ment, et tous les autres fonetion-
naires et employs de I'Etat ont
accept de grand ccaur le sacrifice
qui leur 6tait reclamei.
Entre tenips le Budget etait son-
misa 1l'examen des Chambres. Mais
le Gouvernement tout le premier,
enmu des reductions profondes qui
s'y trouvalent s'est emnpresas de
nous demander de ne pas encore
le voter. Nous avons attend.
II fallait du temps pour entre-
prendre de nouveaux pourparlers,
dens le but d'arreter par uine ces-
eation de versement, le coftl des
amortissements annLels de nos det-
tes. 11 4tait tout aussi indispensa-
ble, par conskuent d'obtenir tn
accord pareil A celul du treize jan-
vnr 1938, qui pit nous permettre
de nous reasaisir et r6pondre aux
besoms de nos principaux Services
Publics. Lea ndgociatlons d s ce


moment comnencerent. GrA e aux
efforts du Gouvernement et I'es-
(Voir suite et 6#ne. psr)


.J'.U.* Efw3T g se...'... E amEf-sToflEw ww L ----n -

uamz EST INE. TAPE VICTOR1E1pE T>E LA COLI-


LLtEJI, ai 14


JEUDI 11 ABOUT 1938


UNE PREDICTION

MYSo.MIUSE
LA PROPHE4II DE
S. MALACHIE U LES
SOUVERAINS PONTIFES
ET LA FIN DU MONDE

Par le R. P. Fotsset, C. S, Sp.

(Voir le No. d'hier)


11.-- S. Malachie, auteur de la
prophetie.

Voici, d'abord, son auteur pre-
sumd, C'est une des grandes figu-
res de 'Irlande catholique. N en
1094, A Armagh (Ulster), de pa-
rents profond6ment chr4tiens, Ma-
lachie 6tonna, dks sa jeunesse, somn
entourage par la vivacity de son
intelligence, son esprit de pri&re et
son amour ide la mortification. fl
commenca par apprendre la vie re-
ligieue. souns la direction de l'er-
mite Ismar. enfermO dans une cel-
ucde, voisine de la Cathedrale d'Ar-
mnagh. Charge des honneurs du sa-
cerdoce, A 25 ans, Malachic pre-
cha et cattchisa, avec zdle, le peu-
ple et remit en honneur la prati-
que dels Sacrements, presque a-
bandonnde a son epoque. Str les
conseiis d'Ismar, Malachie accep-
ta. peu A pris, la direction de l'ab-
baye lben6dictine de Banchor. Lais-
sanit ad'autres I'adrnmnistration
des biens temporels, il transfor-
ma en foyer de perfetion in mo-
nasttbre rel.tch4. Au dire de S. Ber-
narI, s'affirma alors, chez le jeune
Abbe. le e dubldon de miracle et
dc prophbAi e. A 30 ans. 1 est noTn-
me Cvlqu: re Connor; mais sia vil-
h1 vpi(.-fc.ale ,.i-t livr'e aux fham-
rnes., par l e rt :i 'Uster: Malachie
red!'r ient mnin-, puis 6v&que d'Ar-
rnagh I dt-i Donin. Et &a sollicitu-
de. dso-rnais, s'6tend a toutes les
egis-s ('irlande. En 1139, il s'em-
balrqute pour un polerinage au tomn-
beau de i'ap6tre Pierre: il s'arrete
en France, i C!lairvaux, so lie d'a-
mitie avec le g nind moine b6n6-
dictin, S Dernar.d, et arrive en-
fin it Rome oU L:- Pape Innocent III
i ret'o: commnL un envoy dn ciel.
C'e't pour console'r c Souverain
PoLife, pense--;on, qua Malachie
r6cdigea alors; sa prophetic sur ies
Papes, De rerour en son ile, le Saint
Evvque continue plus que jamais A
travailler ta extension du rwgne de
Jesus-Christ, En 1148, le void deo
nouveau, en route pour la France.
Malachie se proposa d'y rencontrer
le Paper Eugene III, pour lui pr&-
senter do nouvelles requetes en
favear de l'Eglise d'Irlande. La
mort l'emipecha de realiser ce pro-
jet; une mort de Saint! Malachie
mournt entire les bras de Saint
Bernard, son ami et son future bio-
graphe ,le 2 novembre 1148. L'E-
glise, 43 ans plus tard, rl'inscrivit
au Catalogue das Saints.


(voir suite en 8. page)




REViLLU LA BI
DE VOTREFOc-
Suc e s u-eti -W swohtmd

ito alUmt nMIoa ws ft&nt p'. th pwW:r
"tat Doi uMs w Q60Kasags&, arn "pwe.
sttti. Vtronu sA*fMfl. s*0apolsosmu At wow
elm am"r. mifltt. Von vow" 3e 0w ask I
Loa toanYt d st ws AT. J** i
fwv pattet ZA laan i&."a i
P .= WT E R Pl Ltl W C A M ... *
FDIT fant msjatMr dlnht e ili W*as"w
4 A. bil 9 4 op B I n matus JM W5 t
s .us. 4 mB(. -


SL HAKIMS ,tU.


TOKIO ANNOUNCE QU'IL VA
FIRE DES CONCESSIONS A
MOSCOU ET DEMIENT QUE DES
RENFORTS AIENT ETE ENVO-
YES SUR LA FRONTIER
MANDCHOU-SIBERIENNE
TOKIO.- Lors de leur entre-
vue de dimanche apres-midi au Fo-
reign Office de Mo.cou MM. Lit-
vinov et Shigemitzu avaient for-
mule des pro jets de reglement pa-
cifique du conflict. frontalier.
Les discussions avaient aussi
roul6 auteur de la composition des
commissions qui doivent proc6der
b. la ddlimitation des fronti&res et
examiner le traits nisso-chinois et
les autres pieces y afTerentes que
les 2 pays pourraient detenir en-
core.

LE PROJECT JAPONAIS
Monsieur Shigemitzu avait pro-
pose au Kremlin une commission
compose de 3 rus.ses, 3 japonais
et 3 citoyens mandchous. Cette
composition aurait donned ]a majo-
rit6 au Japon dans le vote qui ac-
compagne toutes les negotiations.

LE PROJECT SOVIETIQUE.
Le commnissaire du people aux
affaires Etrangeres Mr. Litvinov
avait repousse cette composition et
avait propose cette m6me entre-
vue une commission qui serait com-
po4ae de 2 russea, 1 japonais at un
mandchou.
Mlonsiear Shigremitzu avait pro-
mis au diplomat russe une rdpon-


SESSION LEGISLATIVE
EXTRAORDINAIRE

CHAEMBRE DES DEPUTIES
(Stance du Mercredi 10 AoOt)
10 hres. 45.- Le quorum cons-
tate. la stance est ouverte. I1 eat
lu et sanctionn6 le procts-verbal de
la seance du 5 Aofit.
Le second point de l'ordre du
jour comprend le depouillement de.
la Correspondence. Elle content la
pikce suivante: Une demand de
eongd du tDputd P. PMlissier qui
se rend aux Gonaives oil il a6jour-
nera 6 jours.- Et I'on passe la.
discussion du rapport de la Com-
mission du Budget. A cc aujet, le
D6put6 L. Lamothe, rapporteur de
,ia Commission, sollicite le huis-clos.
11 eat accord. A la reprise de la
seance publique, il eat vuot sans
modification, lea budget du Depar-
tement des Finances, den Relations-
Exterieures et de la Dette Publi-
que.
Puis, vu I'heure avancee, la sean-
ce est suspendue.

LE DIRECTEUR DE LA
IANQUE D'IMPORT ET yDEX.
PORT PART POUR LAMERIQUE
LATINE
De Floride, on announce quo M.
Person, Directeur de la Banque
d'import et d'export des E.- t. eat
part en mission A destination des
pays de I*Am4rique Latine. Oh croit
que ce voyage, qui durera deux
mois, a pour but de discuter des
conditions dana le quelles une aide
pourraHt tr dona6e aUa eommer-
ptsda 8dBr1 du V6ntnwta, etc.


No. 20.037


se hAtive apres qu'il aurait rappor-
ti lea conversations avec le Foreign
Office de Tokio.

LE POINT DE VUE RUSSE
A TRIOMPHE
TOKIO.- C'est ce matin que Io
Foreign Office japonais par la bou-
che d'un de ses porte-parole a an-
nonce que le Japon se prepare ac-
tuellement a conceder a la Russie
sovi6tique dans la representation A
la commission qui doit connaitre de
la demarcation frontalibre mand-
choue sibricenne.


CE GESTE MARQUE UN
PORTANT EFFORT
DIPLOMATIQUE


IM-


C: Cttt i.Auivcit qt!p It JIa0niT i aI
; C('cp t i:s thi_.-wt so5i- tio .,I a pro-
d( :t u:r< L crta:in dCt ei :an jour-
d'hmu a Tokio. Elle n'a pas joui d'u-
ile large pubIicit& dana ]a press.
Elle semble marquer des efforts di-
plomatique.; importantis d;ans la
, voie du regloment do la qtucrelle
et de la fin du combat qui so d6-
roule sur la fronti6re.

MR. LITVINOV A ACCEPTED LE
PRINCIPLE D'T"NE COMMISSION
FRONTAL ERE
TOKIO.- A Tokio on pense dans
les milieux officials que les nego-
ciations diplomatiques recommen-
ceront incessammnent aprMs que
Mr. Shigemitzu aura sounmis Is con-

(Voir suite en 46me page)


Pllsieurs millions de dollars ont
Lte prevu, pour promouvoir I'6co-
nomie des different Etats Sud
Am6ricains.

LE PRESIDENT ROOSEVELT
REGAGNE LA GEORGIE
Le President Roosevelt est done
rentrd, hier, dana sa propri6t6 pri-
v6e de Georgic. I se propose de
prononcer plusieurs discourse 1'U-
niversit6 de Georgie. On croit qu'll
fera des d6clarat.ions politiques im,-
portantes. De la, il ira en Caroline
du Sud ot il soe fera de nouveau
entendre. 11 sera t la Maison
Blanche dans 3 jours.


LOTERIE NATIONAL D'HAJTI
Le 3e. gros lot de Mille Gourde:.
du 91e. tirage, a tait le bonhour
de Lucilia IfHc, Bonne chez Mnme
Lespinasse A iabiole et Ortils Jac-
ques, maEon, deoniurant A Pttion-
ville.
LA DIRECTION.
4*

PERANDRONE CIBA
Propionate de testosterone, hor.
mone orchitique mAle de synthaes
chimiquement pure. ..
Troubles du d6veloppement Be-
xuel, insuffisance testiculaire de
adultt, cessation pr6atur6e de la
fonction sexuelle, senillit6 prcoCe,
Prostatisme, asthdnie, troubles
esychiques, perte de la mamo6re.
BOITE DE 4 AMPOULES DE
IC/C, 1000 UNTES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-.a-Prie.


-.. .. ....
' .. 7 : ": : " .. ." .. '. : : 2 " '.,.: .J :


PORT AUPRINCE HAI I


LA SITUATION EN EXTREME ORIENT


PROPOSE ET FAITS DIVERS


o w


Immo~


1





0




I? 's*


C(Jla!.c tie (Quatriinie


Rgc'er I)sir: 1,':.- Acccssit de(
Narrati:n I, I',:n;al: ..
S:rg' de \'e ,l; 1: l r: Prix
d'Iris tructu.n Iu. lig:, o. l;r Prix
de Botanique.
Ren& Viard; lor Aceeisit d'lns-
tructioni Rl-iieits', 2 Accessit
u c'Aigebre,
Lucicn Ilector>2(, Acctssit dA-
rithmluiqu-e, ier Accessit d'An-
glais, ler Accessit de Geomitrie.
F lix Neptune; ler Accessit de
.;i'.^,, *; rrx alhisi0ire G&-
.,P:; t t, 2i ; i\ tire di Haiti,

r f" !" 1.. -' ,: ." ."
: : -. ^ .'. .. -'.: : ..., ,. |
I :' :, ... I



IA.



.




i' .. "' i


I.'
1,


In.:.


N.?.-'


I Yu n. I I. I, 2-i w' .. .*;'.yi-.. c
:

I' PI'\ YA'* \" K ..; i: :. i
.


i ..
.\ r{: ::,, *} [ "_*.' .ii v ." .. .... ..:-. .;*
] 't~ ,. .\.' ;A ) :*!', 2. [ '.'!": .;l'A [:i":.-,



.', P" i' ,. : ) i "
,," ;, = ;i~ l l. : .; A _; '.i t



- \ .i ,. ,',m L .. i', I ', ,..


GRAND


m4trie, l r Prix d'AlgO)bre, ler
Prix. d'ArithmLtiquo, ler Prix
c. Anglais.
6 Qc-orrges Lauture: 2e Accessit
de Narration. Francaise, 2e Acces-
,-it d'Anglais, 2e Accessit d'Ins-
truction Religieuse. 2e Prix de
Thme Latin. 2 e Prix de G6omr-
trie, ler Prix de Grammaire Fran-
giiSe, le1 Prix d'Histoire Gen'ra-
. ler Prix l'Tti.nire C(nrnra*',
ler Prix d'lhistoire d'Haiti. ler
Pri d'Algebre, ler Prix de Bot-
nique, Prix cd Diligence, Prix
W(Honne.ur.
Alphonie Atiugust: 2e Accessit
de Botanique, 2e Accessit d'His-
toire d'iaiti, 2e Accessit ('A-n-
glais, ler ACcessit de Version La-
t ,7 2e Pr:x d'Arithn.tiqC, 2
Pr x do N;irratti..i' Fr.i'nai e, Ier"
lI'x I'l!iw : C -n0 t'n1?e. I -r Prix
: i -. li.aIrna:re F:ancai.-c, ler Prix
';I rn 'Prix t 'E .n"n l, Prix
'ii .e, Prix de Conduite,
IP:'i:x d'Exc-lenc, Prix d'Hon-
r'i' I o.-i. nommu ).
(ANNEXE)
( la:

.. s L r:-.r : r Acce.it

'- t. i'-i. ,, (, ,.r i, o. .icr Ac-
ih e d i l ac it
*. ( '.:rn., ., ri x ode Narration
(*'.. ,' :.i:-,s, lx.'l i[e'x .V 'rd, cn A n-
*.''.. -. i 'r ;i: d'll-tis rie dc'Haiti.
1.- P; i E 'ie G( ':. grap.hie dI'Hlaiti.
'..,: l t Prix (te Nar-
:.,:. F: ..;:i..' 2' Prix de ThL -
. [...'. 2. Pr:. ('Aklg bre, 2,
' ;-: .:.' .I .' ... i,. i:m l l, ri -
*;:: uiI-'.. I il.cr Prix
:* -.'-r., ,i- d Haiti. lcr Prix
:'ii :, -.' ct ; G ;f-r c'. lt.r Prix de
4,,greph1i G(;nr'a.h-, ter Prix
-'A':trhmetique.
L:.i., l ;!l:L'J-'. i.r Accessit de
GL,.-rnrie 2. Prix de Narration
.r.Lai'nii, 2e Prix de Theme La-
-;n'., lIr Prix de Grammaire Fran-
.'. Prlii r V rion Anglai-
*:. :.r Pri.:' d'Hittcire Generale,
.tr 'tn-x dte ( -ograp.hie Generale,
r.- : cd'His.>,ire d'Haiti, ler
'r]ix d'A-rithmrntipit. Ier Prix de
If':yv.i'qii, ler Prix cle Chimie.
(A saivre)


RABAIS


Sur toutes les Voitures et Caions


de Deuxsime Main


Ii'AlHt '2 e na.rf *l/ EAse DWs b )J*^dnsflfl*fl a*d^ a taassnnllf* S0^w f h'iA^ tf

INSTITUTE TIPPENHAUER

DIT1RIBUTION SOLENNELLE DES PRIX


LA ANQ ROYALE

9 D U CANADA
PLUS DE TCOSUCCURSALt-S Atu M JANAD,%. t9 TANS 30 AUTRES PAYS
n s --sn ens near sees s's ey nn-ncs'J- ta flefl*t E P


f^^r^^^f^o 0---==r A A#*b f99 /-f -a9 -^-P y y


Part of the

rhythm of action

the pause

that refreshes


t la HAITIAN MOTORS SA.


t Avant dc'hcheteLr une Voiture ou un

SCaanTion Lt e tciuXi lrtl- main tfaites

SLunc v\isite ua la HaFitian Motors S.A.



CIIEZ
-Kf-





AUJOL'RD'IiU DIMINUTION EXCEPTIONNELLE

SU'R CERTAIN MODELS DE CHAUSSURES

FAITES AUSSITOT VOS ACHATS.


BRILLANTINE RNA.

Le norbreuse; lectrieed:
Marie-Claire, du Journal dtZN
Femme, apprendront
plaisir que la fanmuse b.
lantine ricinke liquid du |
ROJA se vend Chbz Paua':]
Auxila, Bazar du Chamrp
Mars, Mmine. Josph Maghtioiii
dans toutes lea bonnesa M
sons de parfumenrip de la $j|
ce. Elles trouveront g^'
ment les produlits de beatd
ide Jos:phire Bnke-, de r6.p
station mondiale, tels que: B:
kertLx, crem''Siamoise porhi a
SJo'ur et la NuLi, Ridcils, C.!
! plak, Bakeremail, Lotion 0
tipelliculaire, Bakeroil, PseJ
le Ricine Roja. Le Ricil's (
1ivr6 dans les couleurs suia
tes: noir, hintaiti, brn,
jou, bleu, bleu-ciair, blend u
cO, vert et violet, pe rmett .
donr d'assortir la c(.,uleur
cils it celle des toileties. -
ALPHONSE MAGUET
Agent Exclusif pour Haiti






T iDis,- mor, ieti $5
suis pas venu hitrl
Je suis par minabl
yons! Te suaviensti bI
June liquorilfe Edogtilad
Benjamin? J'ai 6t1 chez 1 i.
foir.
Quelle belle soir&-, mon ji
j'ai pasaRe et quel charrmnt P
Con ce type-lid II voa..i sert d-
nisette superfine: c'est "le IA0
t4 en matibre.
I1 fant V'encourager, car
vu de parellie dans dei graw&W
fNs de Paris.
Tu es press; alors den DOI
plus. MaMis, en somni, 11 a to
sortes de liqueurs. 11 a 11
'e peppermint, la pruncile
le nectar, etc. Vols-le le pi"U
possible si tu veux pnuver di"i
belle presentation, de t, bone #
litM, enfin toute une gawrme d .
goat. 11 a'y connait bien et 0
voue pour ses sima
clients. Enfn, pour d'WO
renseiegnements, vois Simon VI0R
1'pleerie do Centre, "tne0. 3.
main et -tant d'antrei. Cel4

b e a ein. A .... ,Mt

EN VENTE, CHEZ... '
PAUL AUXILA::
Rue Traversiere. -|
CHAUSSURES PUUI|
pour hoirnes en cuir JS,


College Simon Bolivar o do.
Endige.men Primire et Seeond are
flseignement Clsasique et moderns (sections A, B, C)
Pension, lnem-Pension, Externat A
Avntue dee Dalles (prs du Pont St. G6raud)
TO 3608
Lauriat de l'Alianee tFranase (Compaeition frantae &auxs ft
MeBu du Baccalauriat de Julet 1984 et Concours de DicUon F na
gaise 4- Jn 1935 et Juin 1936). "
Plus de. 50 succs aux Examina e duBsftealaurat ( et St2 96 *


v incrke ,on enrna .
L.", Cook$"..Simon.-_awrJouit d46. 4aPD. .dAfe .
bw h.e-O ON : : : :: : i:i l


e. tINouvELL9rl tAF E 1.4A

loon*""""O
pe,, ; :..s 's
SAOY
A Cow ,,,w '&.,,"GAFE-RRESTAURAN

p jo t c t~ltv6tf* i a
--uesoit -,son, tcs Demandez a v"'6 ami
tef ,csta, voU0 iUs vous confirmerontl
weo muPfC: evcP r -
,,r ,,ft!. nul part a Port-au-Pri
omoue vot.a anq ":
&L. U n -brv" pro~a
VIC on peut mieux rTuMUge.
let A1Cwtctrfl
gq agiesjmd em"tappr6cier las bonnesm
r r q ue s res a s mi er dc
axn Topide ct p acle- sommations q qau !
VOYx,, situ6 eui Chia
de-Mars.


noir "


*-l-r-*"**'* ---' rp fr*r f -f^-I- ^--




o


OFFICER DE L'ETAT-
*JOR SOVIETIQUE RENSEI-.
( GNE UN JOURNALIST
STRANGER
MOSCOU.-- On ne petit ubttenir
li:,ne information a Moscou re-
tive aux comibats qui, selon les
.00f.iuniqlis de Tokio, continent
9.n dirouler sur la frontiere aib6-
iwIanIdchoue-corecnne. Lei. jour-
uPAx Wn'ont rien r6v6l6. La press
iidient surtout attention de son
piotHe sur les centaines de mil-
i"as de resolutions qui sont votes
que minute sur le territoire de
it : on demandant une action e-
,giWque centre les militaristes ja-

M 1* official de l'Etat Major so-
S..V.ique a r&pondu A un journalis-
,.ttranger qui lui demandait des
...si.gnenmnts sur les v6nements
.la frontiiere, lea bombardements
; 'artilierie, et los raids a6riens.
.:;...Vous pouvez croire les commu-
:qua publics A Tokio, en Cor6e
w.:ia.ortant les .d tails de batailles
Si eistanteF, le nombre d'enfiA nts
.,t de femmnns tu&s par les bornm-
p'. de nos avions, mais je vouns prie
& ne pas ajouter foi iA ces com-
m:: quas lorsqu'ils rapportant que
W S attaques sovi6tiques ont Wet re-
,pusse8s. L'Arm6e Rouge n'a me-
S's qu'une seule attaque celle du
6 AoOt quand il lui fallait terras-


*s les japonais et les refouler vers
leuis positions du secteur,.

BERLIN DONNERA A TOKIO
UN CONCOURSE MORAL ET DE
SYMPATHIE NON UNE AIDE
MATERIELLE DANS SON 1
CONFLICT AVEC LA RU.SSIE
SOV IETIQUE
BERLIN.- L'attitude de Der,
lin dans F'dventualit& d'un conflict "
armed entire la Russie soviktique
et le Japon fait depuis quelques
jours I'objet de nombreuses specu-
lations dans la press de plu'.ieurs
capitales de l'Europ.e. Et certanis
journaux hostile,- a ]'Allemagne
n'5hsi'tient mnCrime pas a dclarcr
que 'Ailemagre prepare un coup
en Europe.
Un ob.erv-iteur att.ent:f de La
pDlitique international a'.lemande
a revl c-e mnatin le soens de la
position du 34me Reich dan 1h,
oucrelle q'ji divise la Riasie e
I'Empire du Jipon. II pence quil
est:L pe', probable que i'Allemragne
donne ai Japon m!ne aide matiricl-
!1 maini qp.c cette aide .cra .ur-
tout mrr.,r,- r t dt i r. ympathi,.
On f!iLt rem.'rclt r cj'e c-Otte
s*m,..thic t '. t manrife t6e d'ane
fi.,on apparente dan? la press con-
tr6tVe al'emande iqul ne cesse de
dnoncer l'e- -qm-e. S)l'vitIques
d'atoir envahi k- territcire japo-
nais :.: d:- 3 rrsesnter in Ru.sie o:m-


me r6iirant briser la paix mondia-
le.

LE SENS DU DERNIER DIS-
COURS DE HITLER AU
REICHSTAG
Cependant dans les cercles otfi-
clels cette sympathic se developpe'.
defa'vorablemenr car ces milirux
ont rappel6 a ce propo.s le disconurs
,..prononc6 le 20 F6vrier dernier Uai
Reichstag par le Chpncelier Hlitler
fqli avait conimmenc-6 par proclamer
que 'Allemagne ne desire pas re-
toLrner en A->ie Orint-tale oil a. ant
la g.carre tile ctait unLit pitai-.i.are
definitive:.

LES PARLEMENTS SOVIETI-
QUES SONT ENTRES EN
SESSION
MOSCOL.- Le Soviet SuIpr.-,'-e
de 'LRSS. compose dci 2 chamlre.-
a out ert .;a Zrme se-sion au Krem-cn-
lin a'jourd'hai.
Le ler Pitrlemrnnt nu, So. : cdt:
1'Uni on .-'eit rm'eani d'.irant se. lic-
mIrn.: 9 minutes. I1 a adopted iordir.-
(u ;iur qui comprnte la reorgani.-
atin de'. tribunaux, lf vote dei
ri u't.-i;s lo.- corcerriant ifC.. dioi:
ci t:ioycnC- et la(nn'riculture.
L'a-itre Chambre ou Soviet dcc
NationaitLs 'est rbunie A 11t
t:"1arC.s au Soviet de 'Uuioni
pour entendre la lecture du Bud-
get Staline en sa quality de d6pu-i-


tL' n'a.iStUit i.iS h cette reunion.
C: martin il n'a ps 6t6 fait men- I
tion de la 'situation sur la fronti&-
i( Ext rnie-Orierntakl,
LA TENSION NIPPO-SOVIETI-
QUE SERA ETUDIEE CETTE
NUIT PAR LE PARLEMENT
A 1i sait,.' d'u ne br&ve reunion
i-.s 2 parilment s ovietiques ont a-
jiiUrii a co'L apri-s-midi leur ses-
sion. L'.orr.', dui jour a et6 vote
r i:f:tanmitt. On croit qu'i la reu-
ioln d c,-' te r.muit la question nip-
l'-:CL-.-(.iit i otectupera une parties
i.:. ds...;.s. .nns pariernentaires.-
L.a .in. ne. in-ternationale sera
]i c, Li r .)e.-. d6p.,utds de l'Union.
( .t ;, si ;in. r.iiurs de la reunion
;Ct Ar ;-e .0 budget pour la de-
,..- i,;:... ,iJt. (Arm ec, aviation,
'ar:i'. -. ra Iscntet. On prevoit
, ,- hii nuts demanderont d'ap-
-,.i' .i:; A au.miL entations dans le
-j...:o r -iti re eu 4gard & la si-
:a ,.n. :n, Extrmrie Orient. Staline
.assis ti it a aiLcu.Ln2 des 2 rdunions-.

LES CGRANDES 31ANEUIVRES
DE LA NO'VELLE ARMEE
A.NGLAISE
Dri-' t.-r ''r commence e.ks
i ':t ,'tpil' p1>.i tr ie, plus grani des
r, k I,....t. ,. i'ItIi .- la GrandlC Guer-
rI F.u.. -.rujnt rTenes par la
::,a. irt i a .; c lee par le mi-
nis.tre i l.a ltfens, .Lr. Lore Be-
!;s:ba. Eloe riLirer,6nt 6 semaines
e .-'t! 'r', Licr, nt. dans tout le smud
iu ptrs t dns !cs comt.s dfe Cor-
c.oulai!ks et ,e, Dv onsniire.
E!eI- sot diriges par les cadres
rajiteuris de flArm,-e. Le principal
,objet d,: .:s :xercices consistera
,. te te" L,. r! '.ielle division mo-
bile eniturmc-nint compo,.e d'uni-
tes mrcaniet:.-.
i (. i t. .. bumburdumernt
I.-'at K..- m-in tI vI'r.-; in :Siemcaine
(ie'i i-tr'., ''[ t cutt: ],a vite a 6 avia-
t.,is :'. 1.. p'I t1e fio 1 9 avionrs ope-
ri'rn :,n raii.l ..LA i C c.ittt division
m b:['- :mi ,',i.Ir-, n 'tinn dtd. phases.
Lu t'ria-t rt a (.* troupes par avions.t
tel (qi'l a r ra.il .tr uneric rande
ich. -e H. --i :,-, itique et Ic.i


nouvelles mines anti-tanks seront
exp6riment6s et constitueront des
nouveaut&s.
L'ARMEE REBELLE DU SUD
ADVANCE
SARAGOSSE.- De source re-
belle on informed que l'Arm6e du
Sud du g6ndral Queipo de Llano
continue A avancer dans le secteur
de Casatuera en direction des ri.
ches mines de mercure. Les lea-
ders militaires rebelles annoncent
qu'-A la suite des operations d'hier
le succes continue a s'affirmer
pour ilurs troupes. Les re>elk.s
rapportent aussi des op6ratiorns
dans la vall6e inferieure de P'Ebre
Coi les gouvernementaux tienner.t
les poches de la rive droite devar.t
Fayon.
LE FOREIGN OFFICE PROTE%.
TE A BURGOS
LONDRES.- LeU gouvernemnut
britannique a U!rot.s: '. "ntprs e.
Franco contre, le bombardment du
.navire anglais 4Lac Lugano, A
alamros le 8 Aofit dernier affir-
mant que l'opinion britainnique sait
qu.e 'titaque est addlib eree-. P. -
l'ir;termdiiaire de Mr. HIo-gsr .
Foreign Office a fait savoir an fA-
neral Pranco que la question a .i4
renmise' la commission orgianir-C;
ici pour investiguier sur les t om-
bardements des propriet.,-s et na-
vires britanniques en Espagne et
que la Grande Bretagne reserve
ses droits pour produire des rkcla-
mations en donmmages int6eres pour
!'attaque contre le Lac Lugano,.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MASON ROBELIN
On trouvera:
Le Brevet simple de Capacit6.
Le Brevet Supdrieur de Capacit6.
Et le Certificat de fin d'Etudes Se-
rndaires classiques (26me parties)
D3plome de Licenci6 en Droit.


BERLINER HOF


0ujours


II'


VALERIO


LES


a)e e
i IpNA,, M i&Lk AO


GANEZ


RAI IOS


GENERAL ELECTRIC
Prodnuit de la General Electric Co S.A.
pour 1989


BICYCLETTE "PHILLIPPS'"


CHEZ PAUL ANSON


LA HICYCLETTE
PHILLIPPS
eat la plus 4 gre,
aa la lus iolie,

la plus rapid. i

'Ce8 cedle qui convient pour


On en trouvera de toutes les
dimenlsions:

Passez lee voir,
74, rue Danb i Destouches
Svia


'Exposition aura lieu


Mardi 16 flout 1938.


SPUBLIC EST CORDIALISEIT IVITU

Ta6L. 3185


fevnn xvotre pwoupr. ptabl. e @att't U

.... .. .
.....~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~Z-j~&A ".; ": tt ... r a.: : &.....: ,.4:,.. :,'.i '. '4.,":?i.:


4tLB NOUVELLJSTU. *sen* eemnbSJ*iekeenn#enhs *s f e4 ee,,.,amna P4(2 Z K




OI NJVEDU MON.DEENi


Repues ce martin par Cable, Radio et Correspondance Aerlenne

(STATIONS HUH2S. HW etc.T


Agent Exclusif: ERNST LUDERS.


4


























I
1k Uk


present

NOUVEAUX


~~------- ----~----------- -*nnrs


M4


%


.1 1


I


<


IMISL
3m
fa bmikk AM Ak
WN
J ik m
K-M

d L 5FS




- ..assnsah.haansa.


~r~sriorJh~nAflf)~l90DE)*O~flfl4fls ~ m O"-Y' "'iv:Y'lY r 9~S~II -bO..*ncen~nsnnmnsso


SLE NOUVELLISTr i t ""*"'"NM


L4 SITUATION
EN EXTRI$ME-ORIENT

(Suite)

cession faite par son gouverne-
ment. car le commissaire du peu-
ple, rappiort'-t-on. au' Foreign Of-
ftie ti,:iit. Accei!t' en- I'rincipe la
I nlse .japonaise qu'une commission
I roc&'de i une nonvelle delimita-
tion frontaliLrt_.
TOKIO ANNOUNCE Q'E L'lN-
FANTERIE SOVIETIQ(E A
I.AN : I UNE ATTAQILE CON-
THiE: i:NE AiTH-:E POSITION
JAPIONA\Is
TOKI0 .- k'L'n .ia.. -, '
,. '.-. n '. i' : ,.. r ; i :'. -


; i \ r t Sdh;f 1g. J. 'r- |
L.rii i.it inio c i :n; C 'e'-;:- -i tr-


mierc t..i

[I ':. ':> :.!
n',; ,, : i .


. : . : n ".it :'-
J. r ,, I : .' ': .. '- ';



t t .



J \ PONA IS \. N ( -

I 4 .


i6&al japonais a annonc6 aujour-
t'hui que la charge de l'infantcrie
iovidtique appuy&e 'par 40 tanks
et un lourd bombardment des po-
sitions japonaises a Wt6 repous-
sde. Le com'muniqu6, ajoute que les
pertes japonaises sont tres lour-
des, car I'attaque a 6et portee avec
lsoudainete ot- violence. Les avion.s
.sovietiques au nombre de plus de
150 mitrailiaient les positions ja-
ponaises a itne altitude tres bas-
se. Le barrage d'artillerie sovi.-
tique a durl plus de 6 heures ia-
yant ce.-ss ce mathi tries t6t. La
principal attaque a et6 conduit
centre la colline 52 & 1 kilometres
au sud 1, Chungfakungp..


FAITES ATTENTION
I.E BAZAR NATIONAL.
E':core UNE POIS. 'enu'gueil-
lit d'etre LE PREPMIER & cffrir L
.' Clierntle et au Publiic Is avan-
" '- de NOUVEALX PRIX dc-
ciant I'Ace .r(i FRANCO-
HA .T p;our se-. rayons :e:'
t ..riunr' : p,!i en vo'gue de
N, S FJNS
VIS MOL'0SSf:LX
LCiiA_ \ ONES
Q.tC.L? T.Sr S rfa: maTr-
.. -fa e 3r i :arut.-
I I Af.' r ; r.. ;. ". .
I .. .. F.. .,' .,1" < N i
VIS[- R [ ,Th Rv,,,r.[. i

Ua A


A VENDR: '":


Vendredi h 8 h. 15
Wallace Berry d(ans ie film
lossal


co-


VIVA VILLA
La r6volte des peons an Mexi-
que... des Batailles grandioses...
Wallace Berry impreasionnant Vi-
va-Villa.
Entr6ee 0.60,
I)imanche 14 AoOt & 8 h. 30
Un film puissant
EM E UTES
av.c James Cagney, Margaret Lind-
say, Ricardo Cortez, Lily Damita.
Un film emouvant, passionnant,
trite en force, surtout dans les
scCnes de rixes et d'4moutes, avec
James Cagney, Loujours trepidant,
toujours mobile dans le rble de
Morgan......
Deis scenes magnifiques... L'at-
mosphere tumultueuse et louche
des maisons de jeu et de plaisir...
ies rjxcs quotidiennes, 'entagonis-
me exNaspere entire la parties saine
d uine population bourgeoise et. les
bande;s de mauvais gargons..,
Entr-e 1.10. Rsenrvte 2.20.




PARfA .MOUNT

.Jeudi 11 Aoi'lt 193J i 9'15 P, M;,
\ uti-:;' & Chos'/.Ii I e At 'a fudettft
C ;b.er da::s
.-A RAN'DE PMARE


Un Fihm Par mount
...in tmi dde gaIlt fiie lt ten-
dre, que l'on ne volt pPsi satus alt*-
gement d'Aime... une radiqute al,
]gre et entrainante... Cne satire
ddlieate et nuance ties rnceurs A-
mdricaines....
Entr6e G6nhrale: Gdo. 0.60.

Samedl 13 Aofit 1938 & 8:15 P. M.
SYLVIA SIDNEY
dans
JENNY GERHARDT
Un Film Paramount
avec Donald Cook.
...une ceuvre remarquable de jus
POUR VOTRE SANTE

Si vous souffrez de l'anpareil di-
gestif, on si vous sentez une d6-
bilit6 quelconque dans I'organisme
-e rate pas l'occasion de vous met-
tre A l'usage de la Farine Quls-
queya (quintessence de ]a banane
Troglodytique) ou banane Grand
Vincent.
Madame, n'oubliez pas que la fa-
rine QUISQUEYA est un agent ac-
tif qui excite la croissance des os
chez les B6bs,.

tesse dramatique, d dser6tion,
d'6motion delicate et pudique...
...lea peripeties d'un amour mal-
heureux et sacrifi. .
Entr6e Gen6rale: Gde. 0.60.
Dimanche 14 Aoflt 1938 A 3:30 p.m.
Le C616bre Fantaisiste
AL JOLSON
et
Roby Keelor
dans
Un Grand Film Musical
ENTRF.Z DANS LA DANSE


Une MACHINE SINGER,
pour cordonnier et aellijt
machine est & bras cyindriq
navette rotative. '
S'adresser au No. 15 de 14
MarY, & Port-au-Prince.


OBJET TROU VE

II a 6t. trouv6 it Ville-B
sur la route de la cascade, W
gue (alliance) avec a l'in
ces lettree F. G. AWKF. datie
3 janvier 1986.
Pribre A son propri6taire di.
nir la r6clamer au No. 42 Ift
du Peuplo A partir de 4 hetur.
l'aprfs-midi.


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTR:
M6deeine GCn(rale :
CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles 7 & 8
2 1/2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)
...JI
^ --,--- -- -r --- --- ^ ., ,

Un Film Warner Bros.
...un miracle lyrique et cba
graphique qui rbunit, pour la &
n-mire fois, le roi du chant et
reine de la danse....
...une luxe inoui... une extra
dinaire mise en scdne un pe&
cle in6gal6...
Entrees: Enfants Gdoe. 0.60,
Adulte Gde. 1.10. '
W>^~""^^m r^>ry~w^^ d-M ,,


S- ~SlrppWl.mwra~ ~WB~W-.rwn~~;~


SLU~n


--wr-wwvr~..w wflea--fl


LINE


FRl'I'IT tl) PA.SSE.GE R SAILI.\GS FROM


NEW ORLEANS AN


'D MOBILE TO PORT.AU PRINCE.


IIATI, 'ILDAD TRUJILLO, R. CURACAO, N. T. J., LA GUAIRA,
VENEZUELA, A YD PARAMARIBO, D. G.


'*OtI1HiOL NI) NORTHBOUND


Curaco Puerto
rat-el

June 20 June 22
July 4 July 6
JtI.y 18 July 20
Aug. 1 Aug. 3
SAug. 15 Aug. 17
Aug. 29 Aug. 31
Sept. 12 Sept. 14
Sept. 26 Sept. 28
Oct. 10 Oct. 12
Oct. 24 Oct. 26
Nv.'v 7 Nov. 9
No. 21 Nov. 23
Dec. 5 Dec. 7
Dec. 19 Dec. 21
Jan, 2 Jan. 4


La C;uai a


June
July
July
Aug.
Aug.
Sept.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Nov.
Nov.
Dec.
Dec.
Jan.


Paramaribon


June
July
July
Aug.
Aug.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Oct.
Nov.

Dec.
Dee,
Jan.


SAILS
Paramniaribo


June
July
July
Aug.
Aug.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Nov.
Nov.
Dec.
Dec.
Dec.
Jan.


30
14
28
11
25
8
22
6
20
3
17
1
15
29
12


Trinidad


July 3
July 17
July 31
Aug. 14
Aug. 28
Sept. 11
Sept. 25
Oct. 9
Oct. 23
Nov. 6
Nov. 20
Dec. 4
Dec. 18
Jan. 1
Jan. 15


New.Orlians


July
July
Aug.
Aug.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Nov.
Nov.
Nov.
Dec.
Dec.
Jan.
Jan.


.t' RID TO THE FOLLOWING : THROUGH BILLS OF LADING ISSUED TO THE FOLLOWING:

ape flaitien. Aux Cayes, Jaemel. Pelit Goave, Port de Pair, St. Marc, Miragoten and Jeremie, Haiti; LaRoma Rarahona,San Pedro de
Macoris and Azua, Dominican Republic; Coro, Carupano, Guanta, Pampatar and Puerto Suwre, Venezuela; Arua, Bonire
St. Eustatius, Saba, St. Martin and St. Bartholomew, N. W. 1.

NEW ORLEANS AND MOBILE TO HAITIEN AND DOMINICAN OUTPORTS, ARUBA, N. W. Is(As Sufi t Cargo Offrs)
AND MARACAIBOeient Cargo Ofers)


rweb.*""""~prmeinwnt ry@sp ..


Naw-Orlaats


June
July
July
Aug.
Sept.
Oct.
Oct.
Nov.
Dec.
Dec.


Maracaibo


June 20
July 20
Aug. 10
Aug. 31
Sept. 21
Oct. 12
Nov. 2
Nov. 23
Dec. 14
Jan. 4


Direct calls wiU be made at Cape Haitian, Aux Cayes. Jaed, Petit Goave. Port de Psaix St. Mare, MltragoAne. JrrNiie, H iti, arahona, Aaua, W m t
Citt, Sandms Puerto Plata, Sin Pedro de cor Ro D and La R amana. D. R. adArnuba' W .v .


I'


.... .. ,-, ~en surncint ears i offe '
A. DR MATTEIS-& -Ce,, A., o : ,. ,

....:.... .. : ... .= ..:. ... =: .. ...:::. .=:... ..=. ../ ..=. .: .: ..=:: .. .:=..... :. ., :=.. .. .. .=.'..: .> ..; ..i ....=:.10.! = ... i....vs,: _,:i ~ : i~


PIAGE 4


Rl~iC-----


- -. .. ... ,


[


NU~$~





ri~- wj'


aun*~Cpgpaaa+II YsnaucuufClf1I1((LsJhtssafdOsUfl~hfnfl flhslssusnseannn~


Sfaitest incontestable



LE, RHUM sARITHE

c'est la quintessence


Smeilleur

"j d'ui


,r.unissant


-


.- m ---OM.


ECOLE PRATIQUE

D'AGRICULTURE


, ,,,. ..... -




La nouvlle Directionl


dui


Berliner


Hlof


offre ai sa tresa stimee Clientele


les specialites


de la fameuse cuisine viennoise,


la patisserie exquise,

les bons sandwiches


et toates les boissons tres bien glacaes,.


Etiez-vous dji au
GoOter chic


du Berliner lrof


de 4 a 6 heures?


BWt t^.a.R

SBID WcISLR


LB ROI DB LA BIERE EN BOUTEILLES

S flklSIaR, reamarque pour son goOt, a triompha'ement tenm
Mtairalnaon gndratlon apr&s g6ndration.

-vYitabh BUDWI S.ER peut maintenant, tre obtenu t eomme
i' to preflrues, as boutelles uue en bidons.
'. prZ&6t pour thte iuattendu. Ayea du BUDWEISER dans vo


Sfl~ls ea dfllsea de vos amis at de ygtre family ea serant ls
S; lR "hee vocs.



., iutrib..t .

AM., L lLTSURE BIERE EN HAITI


AVIS


Admission h la Section Normale
le l'Ecole d'Agriculture de Damien
11 sera organism h Damien le 6
Septemtre prochain un contours
four admission d'un nombre li-
mite d'etudiants a la Section Nor-
male de de Ecole d'Agriculture de
Damien.
Lrs candidate dcvront satisfaire
aux conditions suivantes:
1) Etre Ag6 de 18 ans aUt mo.ns
et de 23 ans au plus;
2) Avoir achev& entierement ses
4tudes de second dans un 4tablis-
sement d'enseignement secondaire
appronv- par le Dbpartement de
I'InsLruction Publique;
3) Etrie ,orteur d'un certificate
de bonne conduite du dernier 6ta-
blissement scolaire frequent&. Ce:
certificate qui sera accompagne d'u-
ne photographic, indiguera ]a da-
t ,a laquelle le candidate avait quit-
t6 I'tnablissement et la classes A Ia-
queile il appartenait au moment de
laisser. Cv certificat sera 6,gale-
ment acComYpagnM du dernier car-
Tnet scolaire on& .-on defaut, d'unte
liste dtic nt.. tlmmestrielleS obte-
inu,. perndarnt la derniere annie
.scolaire ;
4) Etr .'por:ewur de son acte de
naissance.
L'at'enrion des candidates est de
piLs a-.tir' .-ur les points suivants:
1) Les candidates qui auront reu.s-
si au concourse subiront un examen
physiQu.le quli era absolument &6i-
aminatoire qui-k-s que soient les
note notes obenues aux 6preuves d(I
concourse;
?) Le=-, candidate souffrant de
Jifficult6 de language seront 6limi-

3) Les candidates admii ieront
.nternes;:
4) candidates admis devront
se procurer A leurs frals un imi-
,orme de travail);
5) Les raglementa de l'Ecole se-
pont remiss asIx candidates adnmis.
Apres en avoir pris lecture, ils si-
,neront un engagement formel de
,ivre stricternent lea reglements
-;,u de s'exposer ai l'exclusion en cas
;tie violation;
6) Le contours comprendra les
preuves suivantes:
a) Une 6preuve de comrnpr6hen-
.ion et d'intelligence ginerale;
b) Math6matique.s;
c) Sciences physiques et natu-


DE '

'es vari tfs de cannes

n vaste territoire

les meilleurs terroirs.


ttre e.sentiel, bien au-delA de
150 mots PAR MINUTE
alort- qu'un postulant qui, degag6
do tousI liens et, i supposed que le
m icanisme des 6preuves n'ait rien
laissa A d6sirer, aurait accuse 130
mots, ne serait capable que d'un
travail UTILE de Quatre-vingt-
cinq (85) mots environ par minu-
te.
Parfaitement convaincu de
I'exactitude de ces deductions, la
Direction de l'Ecole Sp6ciale de
St-no-Dactylographie porte res-
peetuwusement le ddfi le plus for.
mel a tout laureat d'6prquvee st6-


elies; neugp apql
d) Frangais; ne&essaires n'ont pas 6 appli-
e) Une 4preuve d'information qutes, notarment att lau t des
6nerale. exameons officiela de 8 pies
7) Le registre d'inscription sera Francaise et Anglajaqui ont eu
)uvert & Damien partir do 12 lieu le samedi 16 Jfiilet et le ven.
Aolt.jusqu'au 3 Septembre a midi. dredi 29 Juillet A d'autres Etablis-
Aucun candidat ne sera inscrit a- segments de la Capitale et don't les
ps cette date. nwms ont 6t6 pubi6s dans divers
8) Un eamion du Service sera quotidien La Direction de 'Eco
ib la disposition des camdidats le Speiale se fait fort do fair d-
le 6 Septembre et laisersa a ville later par la voile d'un cowcren pi
L 8 heures a.m. Point.de depart: blc la parfate,. exactitut ;.de
m. face du Bureau dwe T6 igraphes points de vue exprim6s dansa pr6.
. seute note aet e tdra aveIle plus


1 ILLUES GABRIELLE CIVIL ET
JACQUEIANE FLORVILLE.,
S Laureates en St.ographle ..


Ce sont Miles Gabrielle CIVIL et
Jacqueline FLORVILLE qui ont
:te les laurates des examrens offi-
ciels do STENOGRAPHIE qui ont
eU lieu les 28 et 29 juilet 9 I'Eco-
]j Spkciale de St6no-Dactylogra-
phie. Mile CIVIL a remport6 la
palrne avec CENT QUATRE MOTS
UN DIXIEME (104.1) par minute
c.Alcu.ke stir tdeux textes diffdrents
St n11 pU'rceintage moyen d'erreurs,
d( 1,5 puur cent: ot Mile FLOR-
VILLE avec CENT TROIS MOTS
NEUF DIXIEME (103,9) et tin
poLr1centage moyen d'erreurs de
O.S0
Cc qui faith la i vnleur de ce-s r-
..Iltai,!, c'est que lo. les moyennes
ct i t', calculkes sur DEUX textes
,.'.it'ercits. 2o. un pourcentage
'l.rreL:.rs nal-doss.us duquel lea tex-
tes. citaient aenn-ulables avait ete ii-
\c, m,'-s 'r restrictive qui con-
ltr!inr !r-: candidate a faire des pri-
s t(.- Qtt et pr&cises au preju-
dice fattrvdlemcnt de la cvi-
t,. .- .:,- r'e isolement 3o. le
tmrrip d- la transcription a 6t li.-
mit 6. at;re condition restrictive
,it a exige ides t'aceds aussi cor-
IecLs que pci',.ble, encore au d&-
iriment deC i'elment 'vitesset; ,4o.
11]ni (ie sUrnI en rnesure de l'affir-
mir MML. les Examinateurs qui,.
l:s ayant eux-memes composes, les
a'ai,. t a;pp:! .rt-.' t .n personnc. les
'.:'.. ; ea absolument incon-
nns *e. 6tudciants. ]
11 n'y a pat i tde doute que les di-
vers.-', s..trictions Cnumnrees ci- I
t.- '. onut :ouitr but de rendre l'e-
:.dianr: apte fournir un travail
UTILE. car a quoi servirait-il. par
exempie, i; in stenographe de don-
nor 1:30 mot- par minutes, si tant
e.at qu'il les done, alors que sa
transcription serait 6maillee d'er-
reurs on aurait absorb plus de
temps que nTie le permcttent lea exi-
genceC d~s affairs?
MIais, il et &galement certain
que si ce: restrictions rigoureuses
sont nLcessaire.S pour donner une
valour REELLE aux dipl&me.s et
pour 6pargner A leurs porteurs
toute deception lorsqu'ils seront en
contact avec leurs future emplo-
y'cur.. eiles ophFrent, conune il
est di plus haute ct qu'il est facile
de Ie comnprendre, au detriment
d&- 1'acc.iration de l'ecriture. Une
longue experience a demontre que
ces dtiver-e:s re_,trictions exercent,
en efrct, ute influence considkra-
bk sur Ie fiactcur *viteese, pris i.
.oliment et I'uffectent d'un coef.
ticicnrit qui, jamnais superieur ait 0,8
fic&hit .--u'.veft j.isqu'A 0.5, selon
1t difficult& des.- textes, soit un
coeftTficiet moyen do 0,65 (6quiva-
einit i 35 p. cent). II %st done dvi-
,dent que saris ces restrictions, cer-
tainement salutaires. Miles CIVIL
et FLORVILLE ipourraient accu-
wr. an gr6.de ceux profanes ou
autre.s qui en ignorent le carac-


PAGZ%


AVIS
LA SOCIETY HAITIENNE
D'AUTOMOBILES. MAL.
LEBRANCHI GENTILE.
BOGAT & Cie avse son at.
able elientle qu'd partir du
S1. Aot 1938, le fermera te
samedi d heure 30 P.M2.,
pendant toute la season ddtd.
LA DIRECTION.


BALLS
A l'occasion du 4?me anniversai-
re du iBar L'Esp6rance Madame
Judte orgauise lea 13, 14 et 15 du
courant, une sfrid de bals auxquels
le public eat iavit. Un Jazz endia-
bU6 assureza le succ6s de ces soib



RECOMPENSE
A celui qui rapportera un petit
chien blanc et noir poils longs, r6-
pondant au nom de cJimmy,.
Adres.e: M. Max Gabriel, t6.
Mlphone 5229.


REMERCIEMENTS
Mme, Veuve Edmond Normil, nie
Dieudonnd, Mr. et lMme. Pierre
Normil, Mr. Dantes Normil, Mr. et
Mme. Luc D. Michel et leurs en-
fants, Mime. Vve. L. Louhison n6e
Lucia Normil et sa fille, Mlle. C&.
lie Normil, Mrs Courtilien P. Roy,
A rie[ nl 1"'," "... .
les au Ires 8 1,,
client bien since rement l'Inspection
scolaire de Port-au-Prinrce, 0I per-
sonnel de l'Ecole Isidore Boisrond,
les membres de ]a Justice de Paix
section Nord de la Capitaie et tous
les amis tant de la Capitale que
de ]a province qui leur ont donned
des temoignages de sympathie A
l'occasion de la mort de:
Marie Laure Normil
leur fille, sceur, belle-seur. tante,
couaine et nice enlevde a Icur af-
fection le 25 juillet 193R.
11s les prient de recevoir l'hom-
mage de leur profonde gratitude.
Port-au-Prince, ce 8 aoQt 1938.


ge GUERIT
Ouu le PALUDISME
EN 3 JOURS
TABLQUTE, le FROIDS
ONGUENT
GOUTTES MAUX DE TETAS,
SALESE. EN 30 MINUTES.
Esatyez RUB-MY-TISM a,
le meilleur liaiment du monde.
_.- : -.. .-*-- .....

Toutl eoams 1e 1.H ist use
SEMULSION de gras de louT, e,
Slinsi 1'EmuilIon Scot t @t on
EMULSION d ta atwlile.
Huill d Fol* do Morm.. L'.
muitonnsmantl rmd d 4 A S
FOIS PLUS DIGESTIBLE qum
Il-uil de Fole do More ordi-


C'est ce qui fait son arome

GOITEZ ET COMPARE


SABAASEd4c conEt: TOLU et EUCALYPTOMb
cOUr AORAsLC. CONSERVATiON PARATrr
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU.PRINCE, HAITI. sT LRS V pROVIRCM


... .


kI tQlnWlUJ ,


i's
C t vo p ntta mail-















grand plalir A Is dispsition des
ver e 4Mr tous ~ jo," ouw
vrabese2h.3& l4eh.p.n jusd
tr.
ULSI0

SCOT T

grand plaisir a la disposition des
iutres6s ou de leurm Directeurs
-- s'lls se sentent en tat derl
ver e 46dJ" tous les jours oU.
vrables de 2 h. 30 A 4 h. p. m. jus.
. qu'au 15 Octobre 1988, pour fldr
leW mdWti deo oro.ni.ation-duo
dit conaour et le choix dt gartl.
,t".r-es "


' '




ast4.afl**s* navr~Mks.~*sJ1~t1Vflfltfqllfrll*PlmS~l~lf.P.I O VLIT


PAGE 6"


1,S l.timirtes dans nos
11 y a it une chaleur
beaucoup de clartt6.
JOUBERT.


C'est le propre des grande amtes
................... d'tre incapables die hair. Elles
oient du bien partout et elles ai-
ment le hien en tout.
RENAN.



LE MESSAGE RESPONSIF
DE LA C(HAMlmE DES DEPU-
"TES A ILEXECUTIF.

(suite)


tprit deI coneliiatimn doc nos c'rean-
ciers. ellus tnt orifin hfi-uroruPsement
A1.:,'J:i. Ora i ; :ni.::.r'::r ur ne fois
ec pi : quc. *..1 i'I tait reste
indifTlrenl anx e.tt-iratiV,4 qui.
.stibitemfen t,. *, inllirpant nos r'-
ceOItt,, Ve4i (t'.Xt ':t. t-nijC( r iu -
p ossibilitr K t, iU;Q r m( pen 8s-
pour ti
l'; -? fn on; ;il: der- .
nier pourl -^iS.(<^ d-+,iii- ? -

(,om ni non< u']- n a
Govt;ri r,,tjut nvu',',u ,(nC4 empS
lui !,.rmetilt'i:., d ct hir- ain Eiudget
rahone onforme a'..x bei-oin di ,
Pay-, (IoU (h C oamlrut fe .o p
f 's1 e, .(".+'is'" Onvtc tout ie souCi


4it~ I
11
4~ I'-
C-
1.~.


hires r{o-,
: **m -nt !~


.A.l
r, . ,. .
S ;* [',' .













1 I '.( .t'( L-
(I t. I !'-.'r ;.



i U
.i- d. ':'., .f l .. :.- *i ..r -



:. r" i: ., .


-t o } 74 2'.: 1: (" i -

; ,'1 ..l t i ,+.' .. ; .c i. i .'



.S. 1 "



Ynus tc.'.' ai".w i, I '.b'-t. ill It'
IPrii- 'nt, touirn Vros r'g rds ,-l...'
i'I, r-'1.. it ". :'n t N "ai. n,; .. Pi pit r-
f ti,.'cue n ,,ih I Co,'i:- Nr:m.
d'In. itnutrices nto ''isi a ra a'frnm-
bl6, n ra ison de l'is'fi'sance d-
bours,.s, r6pondro tr.ut it faith IL It
fins qui avaient in.- t i'. 1 J ,i "rt -
tirmn sirtout o.. oc q. i conlcr'i. Ie',
nicc-sit'-: p- la Province, oa. les iE-
co0es P i ti auientu .- tait be-i.
soi' i l,,'t i 1 ,*'. i g tia : im .l L ;odi.
que. ("-st qu o-. Jurie title
n'out ipt, romn ti' .ilieu r.f un pe. i
partout A 'et.ranger,- I;habitud
do so diplacer. Et toutie nos Nor-
maliennes,- malgre l'Engagemien
do servir dans rEnstignement pu
blic pendant cinq ns au poste qu
leur scra. daigni par le Dparte
Mont de I'nstmruction Publique.-
Article 6.- Lni du 241 Aoilt 1913
ont toujours 'ans doute rencontr
de graves inconv~nients & a'ploi
gner de la mason famriliale.
Cest pour y obvier, que, bien
V: t g&rce aax s ain doe Votre Gou
S verzmeant, tours aurons., A et6 d
SWiteenats de Wlis deoMarie d'E
orie I rubos uin autre internat : 1*1
fi:9u v i4, m ,!' ., ia


PENSEES


UNE PREDICTION

MYSTERIEUSE

(Suite)


IIll.-L'Historique de la Proph6tie.

Par nwalhur, :,D.- e .-sd.ns
.ujoutrd'hui aucun texte ancient,
(1i puisse d;nri,: rer directement
I authenticity de a celebre prtdic-
ion. formnuice au 12e. siele.
Unc copic, antrieure au 16e. sib-
kuv. conserve at couvent ides Oh-
*I i --p ~ l----- ------------ -





A! :. ( i gingLne

(. D'. [LIr. I j '. : 'i '. ent ls-

.:- her'eher .un refuge en Italie,
,:: a Cn'grE.gat. i bden dictine
,- S'.tLZt .*uJtstr.e Be Ptdtouae, En
I1L '. .'il-istrr morn in ,it pantitre,
cni., deu-x volumes inquarto
-ui .t titre?: Lignum Vitae, Arbre
Vi*. I! y rettraa I vie des sa-
S :t- .t des -aints ,rSnktictins
C ha chipkr, -10 clii second livre,
i1 ,.'rpdii it tonut am long, la pro-
i-t i i-' S. Mahtnchni, &6':lue bne-
'ietn, ,ti Dflown. ,n Irl.nide. C'est
H.t de ton-s le.. S,':verains Pon-
..--,, dc ,pu 11i 1 Lu-qu't Ia fin dui
n-.or-t. A la ?.uitc, des ]4 )no-? des
Pa-S. qui iconstituintt le document
if3;nphitique, Aro'ld Wion donna
'., r fid, comn':cnt.tirc, d 1 I'his-
'. .". il pluI ;-aitn f ,, son epo-
S,,. l: c In itic'aiun Alphonse Cha-
". i:.,t.,-brt p..ir sa !granrc hi5toi-
-c .', lp';es .Va'i-e ..t re1 ycstav;
Pont iii.:-im iRL mainorum et Roma-
::..' ;c ,--., e CL::.cin li',m "; Roma,
l.I '0. ':e curnmmentaire .<'arrta a
L:.wni.e 1500.
S Ce qt.' ii tfraqe ila lecture du
'..' :. r.:.ort4 p;.Ar Arnold W ion,
c '.'.t ., .sobriit5 touted latine, la
rrwlrv.illtuse- concision do eas for-
rit ';,. qui Anteindent englober, par
I ;;icJtipation. tourte histoire de I'E-
glue; ces~t aussi leur symbolism
myst6rinux, piein de colors, riche
.ln t dluions. en details caraet6ris-

i Tantot., lc prophete 6voque le lieu
de naissance diu futur Pape: il ap-
PDollo Eugene IIl. n A Montema-
- gno, t.Ex Magnitudine Montis).
- 1 fv la haute nmontagne; tan."
lot. ii indiquc la patrie du Souve-
rain Pointife a venir; c'est ainsi
quo Innocent IV, origitaire de
- Prance, se voit appeal rConciona-
t tor Gallus Le pr&cheur de Fran-
- ce. D'autrofols, I'auteur fait allu-
i Mion au nom de famille ou au nom
. de bapteme du Pontife annoncO;
- il note les armoiries, si en honneur
, an Moyen-Age: d'un mot, il decrit
k les activists du future ehef de I'E-
- glise, les circonstiances de son r.-
gne, le trait dominant do son Pon-
- tiftieat; il se permit mime de jeux
- d mucta et i1 trouve des Imagns

- .. ..-
. o. .: .(A idvre)


Grice


SLibrairie Nouvell
.. ::.
e lts


C'h ertihon
sentiments.
qui continent


coitf Normae d'Institutrices et seu*
lkment h la disposition des 61Mves
maitress.es venuie de ia Province.
Nous n'avons aucan doute que le
D6partement de l'Instruction Pu-
blique veillera certainement A l'e.
xacte et just r6partition des bour-.
ses.
Ainsi cette g6nireuse pensue de
-Votre part, envers I'Enseignement
Primaire -crera des obligations
Mos ifiternes dipl6omes de P'Ecole
Normal.
La Collectivit6 Vous sera recon-
naissante de l'ex'cution de la loi
notivelle et ties houreux resultats
qui en d6couleront pour Ie plus
grand bien de notre P1ays.
La Charrbre des D&put6s Vou.s
ienouvelle, Monsieur le President,
I'hormmage de ses sentiments d6-
vou6s et 'assurance de sa -plus
haute eonsidrttior "VU
Le President.
(S) Edouard PIOU.


SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA


Aofit
AoQt
Aoflt


PRIX DE PASSAGE:

Cap-Raitien-New-York,
lre Classe:

Cabines extirieures,
minimum.......... $ 135.00
Cabines inttrieures,
minimum...........$ 95.00

Pour tous autres renseignements,
sadresser A:

H. CIANCIULLI & Co.

Agents,


Cap- Hfiten


Phone 291


MOVEMENTT MAR ITIME

-S. Amc.r- Venant de New-
Yorn .est entire Lavec 111 tonnes
dti ran rch.tiise., lai:stcra ce soir
V e'(: :.'..0 sacs !-U sf.)l;, e ) po-ur Alm-
b.t, 21 U sac.- cotton i mead meal pour
Londrc- 23 sacs de cafr pour An-
'ver5 22 bales dce pite pour Ham-
bourg. 2 caisses de poulets abattus
poULIr Cuaracao, 1489 r6gimes de ba-
nanes pour Baltimore, 2863 r6igi-
ries de bananes pour Norfolk, 4
ciis.es avocats, 7 caisses d'oran-
es, 1 s:.ac. de gingembre.-, 2 pa-
(i CA:tS de- paniiers, t boite de c.ha-
pea wux en pit, 1 bite de .rand.l
r.ot' r C(iracaio.




PROPOS ET




(suite)


A ATTENTION DE LA
POLICE
Les habitants de la rue Lamarre,
bloc compris entire l'Avenue John
Brown et le Champ-de-Mars, nous
demandent d'attirer J'attention de
la Police sur un tas de malingreux
et de vagabonds qui prennent gite
chaque jour oaus leurs galleries et
les scandalisent par des propos et
gestes orduriers. Nous sommes.
persuades que la Police ne manque-
ra pas de repondre l'attente des
families habitant le quarter en
donnant la chasse A ces ind6sira-
bles.

ACCIDENT
Lundi soir, sous i'averse, le ca.
mion -tl'Impartialt est emtrti en
collision avee le eamion Le So-
leitl qui se trouvait stationni tout
press du march au portail St. Jo-
seph. 1 n'y a pas eu de victims
a d6plorer. Par centre, le camion
.L'Impartialb a Wt4 lourdement en.
domnmagt.


line


A gence du Cap-Ha'iten


Service de luxe rapide entire Cap-
Haitien et New-York.
Departs r~gnliers du CAP-HAl-
TIEN tous les Jeudis a 4 heures
P. M. et arrives A-New-York les.
Lundis martin.

PI'OCHAINS DEPARTS Dl'
CAP-HAITIEN


et a esquissA la personnalit6 de
son Eloy Alfaro qui, dit-il mfrite
qu'une rue de la Capitale porte
son nomr pour son americanisme,
son humanism d'avoir protkg6
.'indien et la ferme..eses effort...
i...ssoir la justice. Au course de
rette audition de beaux morceaux
(le nmuique ont 6t6 entendus.

( HASSE AUX ANOPHELES
CazeauI et Croix-des-Missions se
trouvant dana la banlieue nord,
Thor et Bizoton dans la banlieue
sud de la Capitale ont et6 visits
par le Service d'Hygihne. Dix-buit
| foyers d'6elosion de larves d'ano-
! phbles ont et6 reper&s. Le service
I competent a entrepris des travaux
r drinuage t Je rembtai des ma-
I raise en vu, de ldtrtire cps larves,

AUTOUR DE LA DEMISSION
DI CABINET C('BAIN
Au l-.u11..i' de la recent demis-
sion ilu Cabinet cubain, La N. B. C.
rapport que c'est pour donner sa-
i tisfaction a l'opinion publique cu-
1 iaine chauffee A blanc par suite
d'un scanrlale o ,t sertient impli-
quse plusieurts membres du Gotu-
vrnement que le President Lare-
do Bru en serait arrive la d&ci-
sion Que 1'on sait.

DECES
Nous venons d'apprendre avec
peine la mort de
Mr. Donatien Tdrimaque
survenue hier soir, aux Cayes.
Nous prsentons nog ainedres
- condoleances A Ia famille 6plor4e,
rarticulirement au Docteur Paul
T6l1maque don't le d4funt dtait le
pere.


T[ ,-*E -- m- -

AVIS MATRIMONIAL

Je, soussign4, declare au public
et au commerce; n' tre plus res-
ponsable den actes et actions de
son spouse n6e Marie Rose Remo-
nette R6nbus, ce, pour cause grave.
Grande Ravine, section de Gros
Morne le 8 Aofit 1938.

Jean Augulus Baptiste St-Lou&a

AVIS IMPORTANT
Le NonveUlte pwaait haque
apri1smidi a 2 heures Les abeon


PETITES NOUVEL


Le President Rnos&uv.lt a:
y6 t un ca logran jm-o'__,(..e"1f. .
tions at Gen6ral ,A1berto Enrd
president proviioire de i'Equ
a l'occasion da 139enie annive
re de l'Ind6pendance du p:
NVeuillez accepter, d Ice PrbiM
Rooseveit, mres cordiales f1.I
tions a I'occasion de ]'anniver
de i'Independance de I'Equat
et rie. souhaits sinc-re.' pour
biein-Ct do nos citoyens.
.
On ni command :lus de cbh
.es AY l'6tranger. LE BAZAR M
DERN'E, 91, RueI du Magaua~
l'Etat qui s'est sp6ceiinlis6 dasiI
fabrication des calecons, pyjafl
cravattes, etc. off're auI publiti
choix complete de niaguifiquesd
miss, .
4,':
Les manceuvres de J'Armge4i
gaise le long de la frontier ..i..
no ont pris utie grande irrmport
car le president Lebrun lai-
du intervompre sea vacancdd
venir asister i ces exerc
Mr. Daladier a voyage expJ
ment de Paris.
Le Chef d'Etat-Major deo
m6e le Gal. Gamelin a StabUW!
quarter G6n6ral \ Briancon,.
le cite entour6e dtie fortifil c
qui garden les approaches deo
pea. .

A la Chemiserie Lafayettet
trouve les chemises les plus ItU
lea plus solides et au meilleur S
ch 6. :

La Pension CosmopolitailU
tute A cte de la Banque NatiStl
Rue des Miracles est le render"
de tous ceux qui voyagent po t
Capital. On y trouve le coi
moderne, I'hygiene et le bon
des grands h6tels.- Cola,J 1
prix modique. -


,**
A la Pharmacie Camillle oR I
vera la creme dentifrice Sq0
fanteux fortifiant Glycohl0
toute une vari6tk des pot
K.Majestic. -.

SLes dlegants on.,gn&iral QO|
veulent plaire, ne portent %*t
-- I I


GRAND RAP VAL ntP re olWvent ea retard le dur- temps de.grandes cnalev
PUGRAND aIIO svaTV l sent prlIs de 'adresser h I drill fin. Passez cAu Mon4
POUR L'EQUAThEUR dlre~eton, phone: 2232: ancienne Maison Jean Tal
Hier soir A 8 heures a eu lieu 4 vous eerez satisfait.
hi HISW, I l10ame radio-festival A LOUgR
de Continental Preonsa 0n hOIaoneur Miaisn h
e dequtateurspets do I' urqt lb 54 t dr J?4
Pannivealt -A ir eoon. tam p.1 eM xae d ta cw e C
ci. lN l- orper *
- a pr4jA. p-44 aPO "Pua u se
,, ^^^ ^ ^ 'a,:N^l&


~j. 11!


- -':1''
- s-IF


( Liurasde S nfl eu a -

(Matmade Cenfianee)


u+s~~ r~rrr~rrrH~-~!rrr~!~r~-~c~r~r~:;y~t~rr~'


Leon Blum: Du Mariage ..................*******-*........** .
C6line: Bagatelles pour un Massacre ................................
Frondaie: Le Volontaire ................ ....
Emile Schreiber: La Suisse P/as d'hormnes libres ..........
Lawrence: L'amant de lady Catterley ....................
Herment: Les Chroniques de Lancelot (Tome 2) ............
Herment : L'Art d'&crire ....................... ................... ...
tagnuet: L'art de lire .. .............................. .
M alraux: L'Espoir ..................... .............
Morand: L'Heure qu'il est ........ .. .............. ........
Thierry Maulnier: Au de lii du Nationalisme .................
P. et M. Clerget: La France dans le Monde .............
Thibaudet: Histoire de la Litt. franaise de 1789 A nos jours
Firmin Roz: Histoire des Etats-Unis ..........................
Mermeix: Histoire romamine ......... ..... ..
Ferrero: Nouvelle Histoire Romaine .,.. ;........................
Modelin: Fouch4 (2 volumes)........................
Mfrepois et de Vogue: La Politesse et sea usages ...............
Ed. Schur6: Les Grands Inities............................
Jean des Vigres Rouges: Deviens un chef ..... ............
Pauchet: Le Chemin da Bonheur....................... ..... .
Dr. Marchal:- La Liberth de oa conception .........................:4
Ainet: Comment on apprend A parler en public ..................
Select collection (Bordeaux, Bourget, Pr&vost, Mauriac, Zola,
etc., 0.50 ou
Collection Hier et Aujourd'hui (Brentano, Aubry, Matarois, etc.
Collection Les Caracteres de ce temps (Le medecin, Le Ma-
gistrat, le Finanier, Ie PrTtre. Instituteur. etc...) ....
ras.#r#nt#c###dPctcce'c#rfdtGCG &e'~EbfeD#ss,.aaAAe&


'' '''~I


* L1 NOmVWLWTR >