<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03411
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 10, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03411

Full Text






:.tts AKCIEN
L EN IeAITI






43me. ANNEE PORT-AU-PI




..hES IPONIF


" .eudredi dernier, une d6l6gation
"speoe des S6nateurs Moraille,
Iirt, Leeorps, Fleury, Lmnaire,
a M as Palais National, remet-
i & Son Excellence le President
*l6 Rdpablique, la r6ponse du S&-
bat Son Message aux Chambres
iatves.
Nons publions ci-desous cet im-
W document.


S MonSieur le President,

A aom du Senat de la R4pu-
ique, nous avons l'honneur de
yMs remertre ce pli courant la
rhonse du Grand Corps au Mes-
uge que Votre Excellence lui a
Sexp! dans sa seance du 26 juil-
lt dernier.
1Ea vous remettant ce docu-
ment, nous vous donnons Passu-
taMce, Monsieur le President, que
U _troYerez_ dana le ...Snat de-s
oebforateurs convaincus de la
G6nde Mission qui Vous eat devo-
he et que nous &paulerons de tou-
te notre force et de toute notre vo-


MESSAGE

Au President de la R4publique,
Plais National.

Monsieur lePr sident,

Le S9nat a I'honrieur de V\ou.
asuer reception de important
MESSAGE par lequel Vous avez
Tia voulu lui exposer les motifs
de I& Convocation du Corps Leg-s-
itfft'en Session Extraordinaire.
Par ce MESSAGE, les Repr6sen-
teAts de la Nation aont appel6s ah
le Budget pour le prochain
xercicteect & statuer sur deux
*fUts de Loi don't 'adoption et
rfication sont jug6es neceasai-
I par Ie Pouvoir Exkcutif.
Ce qui concern le Budget, le
;t, au course de ses derniers tra-
.&x cut, conform6ment A la cons-
h& demander au Se-
fur d'Etat des Finances d'en
eer le dIpot dans le d6lai 16.
SM.is, cehui-ci, tout en def-f
tain vmeu du Grand Corps, fit
nmoins observer que la n6ees-
S ecirconscrire les Cr&dits
a'ires aux Revenus proba-
Gouvernement et d'assu-
aI nsi un 6quilibre indispensa-
ravaitt oblig& a apporter au
ltdo si fortes compressions
stcIf 8seraient de nature A
t"r profond6ment la bonne
tu des services essentiels de
traction. 1 nous demand
4e vouloir bien surseoir A
m Wb sions jusqu'i conclusion
!o ACORD devant intervenir
im GItouvernement et les Re-
t t-ts des porteura des titres
bt de 1922. Cette de.
ous a yant paru I6gitime,


AGE DU PRESIDENT
OS IT A LA COLOMmE
PrjaJit de la RtpubUi-
*Ce -Abe a reu du Prsi.
louelt an pli par laviateur
iS cownanetat Ieseadril-
nRedit sae scale en Colomd
S e dui Message cut fieu.
4t.B 6 Corps. Diplomati-
SBogota, des oftalels


nous y avons souscrit volontiers,
et c'est ainsi que la Session Ordi-
naire arriva A sa fin, sans Ic vote
constitutionnel do Budget 1938-
39.
Aussi, le Sinat constate-t-il a-
vec satisfaction que les negocia.
tions du Pouvoir Exscutif dans le
but pr&vise ont heureusement a-
bouti et que ce r6sultat important
a permit de constituer un nouveau
Budget parfaitement 6quilibr&, et
sur des bases plus conformes aux
necessites du Pays. Soyez persua-
de. Monsieur le Pr6sident, que c'est
avec la meiileure attention que cc
Budget sera consider, examined et
vote.
Toujours preoccupe des probl&-
mes que confront la vie national,
pour en trouver lea solutions les
plus profitable au Pays, Votre
Excellence n'a pas manqu6 d'ac-
corder. une fois de plus, sa plus
haute attention i la question capi-
tale de I'intensification de la pro-
diuction agricole, si intimement liee
A celle de la propridte du sol. Emu
des conditions rudimentaires oiu
jusqir'h I'heure actuelle trdbuche
tenccre notre Agriculture dans les
main; inexpertes d'une paysanne-
rie qiU, en rijitture partial, .u pen-
eo qu%' abandonner ]s charrps
pour les villes, Votre Excellence
veut enrayer le mal au plus tot,
par des measures ad6quates. C'est
ainsi qu'Elle a eu l'heureuse ins-
piration d'elaborer et de d&poser
devant la Chambre un Projet do
Loi conditionnant I'exercice et La
jouissance du droit de proprihte
foncitre, selon le vmu de la Cons-
ticution. Le Senat se plait ici &
Vous donner l'assurance, Monsieur
le President, 'que ce Projet don't
l'extremc importance no lui kchap-
pe pas, fera aussi de sa part l'ob-
jet d'une 6tude consciencieuse et
approfondie.
C'est aussi ave, un 4-gal souci
des int6rets publics et clans un es-
prit de collaboration harmonieusn
et loyale qu'il examiner la Loi
proposee sur I'Enseignament Nor.
rial Primaire des Jeunes Filles, es-
timant d'ores et d6ja que la mesu-
re qu'elle- conporte relativement
9 la creation des Bourses I'Eco-
le Normale d'Institutrices pour fa-
cHiter les 61lves de Province, est
une innovation d'une incontestable
utility.
En Vous felicitant de Vos loua-
initiatives et en Vous confirmant
l. d6sir de Vous continue une sin.
cere et loyal cooperation, arin d'as-.
surer le succes definitif de Votre
poiitique de redressen-ent national
et de progres continue, le Senat se
plait A Vous donner, Monsieur le
President, les nouvelles assurances
de sa tres haute ocnsidbration.,


Le President:

Louis S. ZEPHRIN.


AVIS

LA SOCIETY HAITIENNE
DMAUTOMOSILES, MAL.
LEBRANCHE dNTIL,
BOGAT & Cie a son at
mable cienifle qdk partir du
13 At 12938, elie fermera le
swnedi & 1 here 30 P.M,
pendant totde a sal sn d'ti.

LA4DIJUCTION.


oll;ste


QUOTIDIEN llONDE EN 1896


UNE PREDICTION

MYSTERIEUSE
LA PROPIETIE DE
S. MALACHIE ,UR LES
SOUVERAINS #ONTIFES
ET LA FIN DUI MONDE

Par le R. P. Foisset., C. S. Sp.

Nous vivons une p6riode, tour-
mentee de l'Histoire. L'humanit4.
S contemporaine nest pas heureuse.
De toutes parts, ce sont des bruits
de guerre, des craintes angoissan-
tes. DNj&, l'on se bat en Extreme-
Orient; V'on s'entretue en Espa-
gne. La parole du Christ semble se
rdaliser: tion centre nation et royaume con-
tre royaume.
Non contents de s'entre-dechi-
rer, les hommes, pria de folie, ont
declare la guerre a Dieu. En nom-
bre de pays, tous les droits, divins
et humains, sont outrages. Que
d'Eglises renvershes, 6ventrbes,
ruin6es de fond en comrble, avec
une t6nacit6 ferocel Prktres et fi-
ddles se voient expulsts, livres aux
insults, vours a la famine, ou
condamns A la prison, i la peine
capital. Des multitudes d'enfants
sent arraches h l'Eglise, leur m re,
et invites par des fanatiques' A
blasphimer le Christ, A sacrifier au
dieu de la luxure, a retourner vers
vn barbare et imbecile paganisme.
Serait-ce dfji& }le dhut. des dou-
leurs* initial dolorurr, don't parole
S. Paul? Serait-ce djiA ce trefroi-
dissement, g6enr.d de la charity,
avant-courrier de la fin du monde'?
Apr6s Benoit XV et Pie XI. on
pe-t so le demander, avec angoisse.
Et A ce propose, ii serait peut-Ptre
bon die lire on ce retire une predic-
tion myst6rieuse: la fameusc pro-
phftie de S. Malachie, sur les Sou.-
verains Pontnfes et la catastrophe
finale.
Je voudrais '-tudier ici, en sou-
mcntant aux principles de la criti-
que historique, les documents pro-
phetiques en que.tion.
I.- Une distinction pritiminaire.
II irnporte d'abord de rappeler
qu'il existe deux sorts de prophe-
ties: les propheties canoniques ou
scripturaires, renfermdes dans nos
Livres Saints; elles font parties de
la Revelation Chritienne; ]'Eglise,
gardienne fiddle des choses divines,
les venere comrme des Messages di-
vins authentiques; elle les defend
centre les attaques pseuIdo-scien-
tifiques de l'Incr6dulit6 moderne.
A c6t4 des prophecies canoniques,
il y a des predictions non-canoni-
ques ou propheties privies. Sur
tiles, l'Eglise se refuse A porter un
jugement officiel, meme si ees pro-
phities emanent d'un genie au-
thentique de la Saintetk, qu'elle a
place sur ses autels corntne modt-
le eminentt de la vertu catholique.
Libre aux fiddles et aux 6crivains,
d'etuiier les proph6ties non-cano-


3iques, de lea interpreter, de les
utiliser a teur profit.
C'est A ce dernier genre de pr6-
dictions, aux propheties priv6es,
qu'appartient la proph tie de S.
Malachle.

(A Buivre).
.... ..


.. .. . .
LE CHAMPIONNAT CAPOIS
DE PING PONG
C'eat au 4 Septembre qu'a 6t4
fix6e l'ouverture du emanpionnat
de Ping-Pong pour la Coupe Ray-
mwon Laroebe, Les match se


j
.4


LA SITUATION EN EXTREME ORIENT


LA PRESS JAPONAISE
REJETTE LES RESPONSABILI-
TES SUR L'U. R. S. S.
MOSCOU.- Les longues discus-
sions d'hier au Foreign Office en-
tre MM. Litvinov et I'Ambassa-
i'eur japonais Shig'emitzu n'ont
6te couronn6cs d'aucun succ& s ap-
prdciablc vers Ie reglement de la
tension entire la Russie et le Ja-
pon. Le commissaire du peupk' a-
i vait catgoriqnement rejet6 tou-
tes les propositions faites par la
Chancellerie japonaise et s'etait
born a proposer un arrangement
basa sur le txaite russo-chinois de
1880 dit traitc de cHungchunm. Get
instrument, selon la these de Mos-
cou, avait reconnu comnwe faisant
part du ten'itoire soviktique Ie
chaine de collins de Changfukeng,
les regions des lacs Chansi et Cha-
san et une parties du territoire de
Shachofeng.
Monsieur Shigemitzu A la fin de
la conversation avail promise A Mr.
Litvinov d'examiner le project so-
vietique et d'en faire rapport A son
gouvernement. Mais selon les der-
nitres informations reques des mi-
lieux gouvernementaux japonais on
n'envisage pas A Tokio de nouvel-
les propositions puisque la press
s'est montr&e trbs aggressive A '6e-
gard de 1'URSS. sur qui.ele. reject.
te routes les responsabilitks d'un
conflict eventuel.


SHIGEMITZU AURAIT RECU
IYAUTRES INSTRUCTIONS
MOSCOU.- Lea rrlieux de I'Am
. bassade japonaise ici rapportent
que cet apr&s-midi le conraissaire
du people aux Affaires Etrarigres,
Mr. Litvinov et l'Ambassadeur Ja-
ponais, Mamoru Shigemitzu au-
ront une autre entrevue au course
dle laquelle ils essaieront de se met-
tre d'accord pour trouver une so-
lution au conflict frontalier mand-
chou sibirien.
Lea menites milieux ont. aisse' A
entendre que la conversation se db-
roulera autour des nouvelles pro-
positions cablMes ce matin par le
Foreign Office japonais A son re-
prtsentant en Russie.

SUR LA FRONTIER LES
BOMBARDEMENTS
CONTINENT
YUKI (Corde, pros de la fron-
tiere siberienne).- L'armee japo-
naise de la Corde informed que l'art
tillerie et 1'aviation soviftiques ont
lourdement bombard ce matin le
s1 eetaur de Shatzufeng au nord-est
de Changkufeng et que A l'aube
l'Etat-major soviktique avait or-
donn4 le enforcement des troupes
dans le secteur de ]a frontitre.

(voir suite en 4,*me page)


PROPOS ET FAITS DIVERS


A L'ECOLE PROFESSION.
NELLE DU CAP
AL course d'une emouvante certmo-
nie, il a etC procede, a l'Ecole Pro-
fesssionnelle du Cap, Li la remise des
diplomas aux sept Inurats dtie cet
6tablissement.-- Elie tait prO-
sidle par le Prifet Beliard. Cet Ota-
bissement qui eat en plein rende-
mnent a deja fourni au Pays vingt-
hilt ouvriers. munis d'un baggage
technique eprouv6e. Us se repartis-
nent comme suit: 6 mecaniciens,
b cordonniers, 2 Ebenistes, 14 tail-
letur.s Nous ne pouvons qu'applau-
dir A ce beau movement qui tend
* a crOer, chez nous, une classes mo-
yenne kclairke et qui, malheureu-
sement, a trop tardo ih se consti-
tuer. Tous nos compliments aux
diplomas.

A LA GRANDE RIVIERE
DU NORD
Le jeune conrpatriote Francois
Elima Eugene ehoisi en 1927 par
le R. Pere Darricades, Cur6 de la
Grande Riviere du Nord, pour I'E-
cole Apostolique, a 6te ordonn6
prttre le 10 juillet h Port-au-Prince.
Le jeune pretre a chant sa lbre
grand'messe A la Grande Rivibre
le 17 juillet au milieu d'une grande
foule. Le lendemain lundi, le jeu-
ne prere c6l6bra un service solen-
nel A la m6moire de son premier
maitre, Mgr. Darricades, d6c4dJ en
France. C'est le PAre Codada
qui rappela 'ceuvre du regrettk
bienfaiteur de la Parolese. Deux
belles journ6es pour Is Grande Ri-
vibre.
Le Phre Elima Eugfne a 6t6
nowm par Mgr. Jan Vicaltre A A-
cul-du-Nord,--Fructuause besogne.


A L'ARCAIIAIE
D'apres les registres de l'Etat
.Civil, il y a eu en juillet AI' Ar.
cahaie 79 naissances don't 47 gar-
Ouns et 32 filles. 43 d4ces don't 21
du sexe masculine et 22 du sexe
f@minin, 2 marriages et une recon-
naissance,

HEUREUX RESULTAT
DUNE FETE
Les fetes commmrnoratives des
28, 29 et 30 mai dernier de la nais-
sance de T. Louverture au Cap et
A Br6da ont donn6 de merveilleux
r6sultats au profit des Oeuvres hu-
manitaires. Les gagueres, lea ker-
messe, les jeux, etc., ont donned,
toutes d6penses payees, un btnefi-
ce g6n6ral de pros de deux mille
gourdes. (G. 2.000). Les paysians du
Nord ont contribub & ce r6sultat.
F6licitations.

RECOMPENSE
A celui qui rapportera un petit
chien blanco et noir poil longs, r&-
pondant au nom de 4Jimmy,.
Adresse: M. Max Gabriel. t&-
1kphone 5229.

COAGULENE ET
HEMO.COAGULENE CIBA
EXTRAIT hematique total ren.
fenr ant les prinoipes coagulants
du sang et particulirement des
plaquettes sanguines.
Hemophilie Himogenie--He-
moptyaie H-lmat4mMe M6.
trorragiea,
AMPOULES BUVA3LES ET
INJECTABLE
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-u-Prince.


----------------------------- m


oernt dns lesalon 4de VUkon, OVULES .YSTAN. EST LE TRAITEMNT PRECS DES EXM
lS.A. ..S I m. :
". .. .:1 ." ,. .. .... u. A.'.. ,. .. ,
.~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~i :,: ::,:MO....:: ::..


pootom a-i fAL & 6


- -


~


FRNEST G. CHAUVET


FRED. DUVIGNEAUD
iOvfeenwt





PAG C S ,,4*.b ,.,I, ,,*4D*.,, ,. 4J4l. *.**..ttt.een. f L NOUVELLISTE


INSTITUTE TIPPENHAUER

DISTRIBUTION SOLENNELLE DES PRIX


(Classe de I'inquimie (Suite)

Nti'r Sti ,o. :.. AtC& s:.t .de
Verrn A :-uii:,s 2,. A e.:., -sit d'A]-
jbrt. 22 A-cc't dI Gomrnet rie,
2o P'rix dr'In- r(f ion Religieuse,
I tl 'i-*: > tV Narml [ ,lon PF 'n'cqLi4e,
tr P"ri> \'V.:-.m n 'i f ine, lr
11ix k* r n' r: r. A ":^^ 1L-
Prix d e 'I : 'i '.t ; rat ,


, .- 1 ( I .. : ,i 1' P: 1:e,
,l' l I.r (." .. I. 1 : i ii'li--
ln.C lu I Pr l P3 : : m


It' 't*tiie I

I.








F:,

II,:


' i( '~
1':
11

N .




It -


ler Prix de Themne Latin, ler Prix
de Go6gra~hie Gen6rale, ler Prix
*de Botanique, ler Prix de Gram-
niaire F.'ancnise, ler Prix de G&o-
graphic d'flaiti, ler Prix d'Ins-
truction Civique, ler Prix d'Exa-
men, Prix d'Exceclence, Prix d'Hon
iecur, Prix de Bonne conduite (17
f..i.- n, Til'tl ,

ANNE XE
Clas-,e de (Cinqiiime
R:tvymnnrd C(hi-,sagrc-: ler Acccs -
I-i: d'llistoi', et de G6ograYhie
d'Ilaiti, rle Accc-.;-it de CGom6tlie,
ler ALcessit (t. B:tanique, 2e
Pr:-: d'Or'hogruapli et d'Analyse,
2L Prix de Thmrne Latin, ler Prix
iL TN,::rration Franriaise. ier Prix
V \e r.-i'n Laurin.. 1er Prix d'HJs-
i ; r GCv 'rhi: Gt.ngtrales.


: '. ', Li. N a. rrati tr
I! :- : ,. \'*2rion Lati
i hri Pia. i aagraphei et d'A-
.. Latin,
S ... .:... r,. '..: A ;: I iSr ise, if r
J i i : :' : (, -., raphie
S. i ire et
.'. : i le Prix

: :* ..,: ;, i:-. ,i .q o -er
S::;. ... '. :\iL. ,r'ile nce.
.,...i ... ," :* -Ii- r;u, m, .


' A t .-V',' t.


'Ste.. -, .- -


1.


i '


1..'1~.-


. t


t .


, i ]V-1 II' RTANT

n- I. '. ..U-. .'TORS S, A
. ; i t, J rr > ..;, t '!n i -iegte

S: I '.,' r- 'l:ce t- vee pour
i : ....,--:.t 3 ., .,' ; ._.. F1. H B etchley.
*- ...-.:' ". L-ilni ,if .-; -et 1e public en
:.,. -.... | .. ". ,1-l ib imti:ion du
; .. .i -tr ti,i en date
z .. A i.r. Feix GA-
.i.El .. .- numnm Secret.aire.
|. -',t r.Lt.i-r .:e i, .uis-dite soci6te
i -. et au t'ori.., a noursuivre
1 .:' rent dtes chances et
I ,,,.v ",'. ,ei.rit,.ions c. omr m ercia-


.Uachim 'ft icrr' R rninglyt
Machine ta calcur. r Dalton
Rubans, papier ca:?,n
Faitcs 'rot ,to ha: :l'hez
: G;IIG,.


I,.-;.


HAITIAN MOTORS S. A.


fH l. nETCITLEY, President.


B*Jrt tsJJ~er~tsssCJ or. tof*JOR* 0tt~rrtJ-PPtpttpflJP, sl t r t e n


LA I'HAMACIE CA :
RECOMMANDE CHALEURtiUjEMENT :
Ue Meilleur Extrait de FOIE.a ton:


HEPATROL BUVABLE
Ampoules de 10 cc.- An~mies graves (aassoier au besotn H6pa-
trol injectable pour treatment d'attaque).
Preserire: H patrol buvable ampoules de 10 ec.
1 a 3 par jour.
Ampoules de 5 cc.- An6mies moyennes, antmies secondaires, gn-
des insuffisances hepathiquep -. Asth6nies profondea Cure
d'entretien des andmies graves.
Prescrire: Hfpatrol buvabkl ampoules de 5 ce.
1 t 3 par jour.
Le meilleur Extrait de FOIE en HEPATROL INJECTABLE
Ampoules de 2 ce.- I amp. 60 gr. foie de veau frals, (aetivit6
gale a celle de 250 g. foie per os).
Andmies gravissimes ou il est n6cessaire de frappjr fort pour
obtenir un r6sultat rapide; cas d'intolrance absolue au trai.
tement per os.
Precrire: Hipatrol injectable ampoules de 2 cc.
1 8 par jour en injections intra musculaires.
Ampoules de 1 ec.- 1. amp. 30 gr. foie de veau frais, activity6
gale a celle de 125 g. foie per os). Memes indications quo
pour les 2 cc. par'iculifrement indiqu6es en m&lecine infan-
tile.
Preserire: IltiitrAl injectable ampoules de 1 cc,
1 ah 3 par jour en injections intra musculaires.
Tres important : En raii-on de la purification extremement pouss6e
de I'Hepatrol injectable, les doses moyennes indiqu6es ci-des-
sus peuvent ~ cans de besoin etre largement d6pass6es sane
aucun dang::r.
Pour tous autres renseignemcnt-.; PHARMACIE CASTERA, con-
aessionnaire dans 'Ile d Haii.







SE les douleurs. qui en r6sul-
tent sont souvent la cause de
trop d'acides'dans l'estomac.
i. Facilitez la digestion en 61imi-' e nI
nant ces acides. Portezyous oNl 0
1- 1 r v j m C C S4 ,o ._ ,
I micux en pregnant: .,,

fiff1 lil t it ix 11W 1 IMf fiW
SPH LL PS ? -
LAl T DEC MAGNESIE.- -" .
S(Ay$isou3 ?os as.nt AiERTB l *t T S
Agent Exclusif: ERNST LUDERS.


Part of the

rhythm of action

the pause

that refreshes


WORECOMPTE




~c r

t.,:) OU.

"I I a -
P ""


LA BANQUE ROYALE .:., *..-
DU CANA A D *,Ass axes couts arsa.
PLUS te Too SUCCUAiSALESt AU CtANAA bDUCI A A D C DOTN s
*., + : *. .:.4. ; : : ,. :.S n : .' ".. :: : :. .
summon".
... ...... .. .:. ,. y:,..4:'' :I .:.:..".:.":. :, L '.'_:I_& :.':?.' ;.".;. '' `.?' ,``L;.:' # #,.:.:'m.:. ', .N o.".::w .: : ?: _


I


i
I
I
I


t,


..


. :, ; t








Sfaitest incontestable



LE RHUMO SARTHE

c'est la qumtessence

S ..
meileulles arietes de cannes



d'un vaste territoire


ft!^- iio: :'.
^' :": "**

i;\:: 7
Wd
P ,..: o.: '. .



;. : '.
saw*. ...:
r, "..:.
at ."...



17..
lit'

is1


GOITTEZ ET COMPARE


La nouivlle Direction


du


Berliner Hof

offre sa tres .stim6e ChentLle

lea sp6cialites

de Ia famouse-cuisine viennoise,

la patisserie exquise,

lea bonds sandwiches

et tottes les boissons tri- b ien glacde..


Etiez-vous d4jk au
Goftter chic
du Berliner Hof
Jde 4 i 6 heursa?


A BASK de CODENE, TOLU t EUCALYPTOL

TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE. HAITI, ET LES PROVINCES.

- -


S r A- .


LB ROI DB LA BIER! EN BOUTEILLES

BUDW IBSR, remarque pour son goft, a triomphalement tenu
Ia comparison gin6ration apris gAnration.

Z. veritable BUDWEISER peut maintenant, ttre ob*eum come
vOm wa perasr emn bouteluea po en bidon.
S: oyba prtsB pour Ih ate Inattondu. Ayes du BUDW ISI dn o-
te r gfriratear.

tfwtes le d~lIee d vosttamis ot di votro famllle et ranW t Is
| YWSIBRt chem vous.


.O.N N MOS .

j|k. 'JL t

k|! L M L U BIE.RS SN. TI",.:;


7........... ......*..- *..... =


COMITE HAITIEN IDE
L'ALLIANCE FRANCHISE
Excursion patriotique, histori-
que et g6ographique offerte aux
jeunes laureats des deux sexes des
contours du C. H. A. F., apres con-
sentement de leurs parents.
Dimanche, 21 Aort 1938. Ren.
dez-vous: Champ-de-Mars, Ave-
nue Washington, en face de Ber-
liner Hof (caf6).
Depart: 5 heures precises du
martin.
Lieux a visitor: Cabaret, Area-
hale, St-Marc, Petite-Rivire de
l'Artibonite, Forteresne de la Cre-
te A Pierrot.
Station en ce dernier lieu cele-
bre ciu un professeur d'histoire et
de geographie fera la description
de la region et lira des pages his-
toriques rappelant k5 exploits de
mars 1802 et la retraite h6roique
de la garnison, Cette retraite cons- -
titue, d'apres Ie gendral franqais
Pamphile de Lacroix, I'un des plus
beaux faits d'armes de 'histoire.
Puis, on chantera l'hymne natio-
nal et des fleurs seront d6po_6es a
la Forteresse par les jeunes lau-
rbats. *
Au retour, visit aux sections dua
C. H. A. F. de la Petite Rivi6re tide
l'Artibonite, de St. Marc, de P'Ar-
cahaie et de Cabaret.
A 1'Arcahaie, rerrise d'un dra-
roeau naticrnal par les laur6ats a la
section locale du C. H. A. F. en
souvenir de 1'acte memorable du
jeudi 18 mai 1803.
Les jeunes excursionnistes se-
ront accompagn6s d'une maitres-
se et d'un maitre de l'Enseigne-
ment, sou. Ile contr6le d'un mem-r
bre du conseil administration du
C. H. A. F.
Sur demand. et avant Ie 18 aoat.
les suci6taires et les amis du Co-
mit tnuvent vovafser avec nous


plans 1
ransp
Ren
jour, i
heures
Vifs
qui aif
project
rssan
'e reg
bles d
4es ba


flflk~~k****DuY#*VflhU.DtJii~Pflflfl*D&Dtgflfllrl ~ flfl


AVIS


ECOLE PRATIQUE
D'AGRICL LTURE


Admission A la Section Normale
de I'Ecole d'Agriculture de Damien
11 sera organis6 a Damie:i le 6
Septembre prochain uin concours
pour i'adml-.ion d'un nombre li-
mit6 d'etudiants a la Section Nor-
male de l'Ecole d'Agriculture de
Damien.
LEs candidates doevront satisfaire
aux conditions suivantes:
1) Etre ig de 18 ans au moins
et de 23 ans au plus;
2) Avoir acheve entibrement se3
Ctudes de second dans un 6tablis-
semeont d'enseignemexnlt secondairet
approuv6 par le Dcpartement de
I'Instruction Publiquce;
3) Etre portaur d'un certificate
de bonne condaitef du dernier 4ta-
blissement scolaire frequent. Ce
certificate qui sera accompagne d'u-
:e photographic, indiquera la da-
te A laquelle le candidate avait quit-
t l'etabliisement ct la classes A la-
quelle ij appartenait au moment de
laisser. Ct certificate sera egale-
ment accompatgn5 du dei ,ier tar-
not scolaire ou L son d6faut, d'une
listed des notes trimestrielles obte-.
In fl A~l~ 1: 11 T4



MADAMR!

Ne soyez pas une citernelle
malade. Apprenez combien
votre souff ranee eat
inutile,

Si vous etes une de ces femmes
don't les 4poques sent douloureu-
sea, si vous vous sentez deprimee,
si vous endurez des maux de t.te
lerribies, si votre dos vous fait mal,
si vouis tes nerveust, irritable,
suivez I'exemple des milliers de
femmes qui ont appris A traverser
sans ennuis et avec le sourire cet.
te periode si dksagr6able. Elles ne
se contentment pas d'essayer des re-
mtdes qui les calment pour un mo-
ment seulement, mais confident au
COMPOSE VEGETAL de Lydia
E. Pinkham le soin de lea soulager
constammuent et r'ellement. Ce
fameux produit aide la Nature A
aecomplir normalement ses fone-
lions reguliires, donne au corps u.
ne vigueur nouvelle et came les
nerfs. C'est un tonique hon et sain.
faith d'herbes et de racines. Des
millions de femmes A travers le
monde entier ont profitit de ses ef.
fets salutaires et le recomnmandent
A leurs parents et A leurs amis.
Vous ferez de meme quand vous
I'aurez essave.
__


FAITES ATTENTION

LE BAZAR NATIONAL

Encore UNE FOIS, s'enorguell.
lit d'etre LE PREMIER A offrir A
sa Clientele et au Public les avan-
tages de NOUVEAUIX PRIX d6-
coulant de l'Accord FRANCO-
HFAITIEN, pour ses rayons do:
Parfums les plus en vogue do
FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUEURS de 3a fameuse mar-
que tMarie ,rjiart.
Vous le devez A vous-mimes de
VISITER nos Rayons.


U:NE VISITE S'IMPOSE A LA
CORDONNERIE MONT-CARMEL
Grand'Rue No. 139 en face
de la Poete


Elle
StU
Jolie
Pard
Cost
B retl
Cein
Cein
Cher
Cale
Lune

Cras
Drill
Mou(
Pyja
Robe
Casq
Bros
Peig]
Port(
Ioup
Plum
Comi
Arre
Servi
Parfi
Toile
Chau
Casq
Choa


U ..U t... -t o L: t (iI i -/
eurs voitures ou au prix du scolaire; Sacs
tort. 4) Etre portour de son acte de Jarre
fr&e A Port-.u-Prince, le me- naissance. Bros,
Au lieu du depart avant 7 3. L'attention des candidates est de Valis
. pl-us attire sur leo point suivants: Rasoi
remereieTnents A tous ceux 1) Les candidates qui auront ridus Crav
dent A la reallsation de notre si au concourse subiront un examen Vo
de faire visitor par l'int&- physique qui sera absolument 611- amp
te jeunesse studieuse une bel- mrinatoire quelles que soient les no- liqui
ion ornee d'actions admira- tes obtenues aux 6preuves du con- fame
e nos chers P&res et aussi course; LA-E
Ltaiilons frangals. 2) Les candidates souffrant de plet
President: difficult de language seront 6limi-
n6s;
L. C. LHERISSON. 3) Les candidates admis seront
internes;
S- 4) Les candidate admis devront
Sse procurer a leurs frais un uni- Ma
AU NOUVELLISTE forme de travail); Rue ]
A ET A 5) Les reglements de )'Ecole se- dasco
A MAION ROBELIN ront remis aux candidates admits. Po
Duvera: A'prfs en avoir pris lecture, s.a ai- mu bi
Brevet simple de Capacit gneront un engagement formel de
)revt Sup rEieordoeCapacitS. ou de s'exposer & l'exclusion en eam
Certifecat ides And'tudes e- 3 suivre strictement leas rglemonts
res classlques (2m part) de violation; 7)
6me de Licencsl6 on Drolt 6) Le concourse comrprendra lea over
6preuve' suivantes: Aolt
A WLOVER a) Une 6preuve de comar6hen- Aucu-
son meubbl A Kenseoff: 6Jon et d'intelligence gn4rale; prs
n, Slle t manner, 2 chamn- b) Mathimatiques; 8)
coucher ave wenfort me. c) Sciene physiques at natu- mias
et douche, :Elbifrt au Del- relles; le 8
d) Fran ;as; A 8
remser A L. a t T4, e) Une pue d'information ean f
K P I. . f l . . T..t.


vient de recevoir par le dernier
earner lea articles suivants:
s Cartes Postales vues du pays
essus pour Hommes
umes pour gargonnete
elles
turons pour Hommes
turns pour Dames
mises
;ons
ettes
oil du math)
h Supkrieur pour Hommes
s Superieurs
choirs de poche
mas
es de Chambre
uettes pour homes
ies A dents
nes Sup6rieurs
e-Feuilles pour hommes

leaux
b Crushes
te Cravates
iettea de Bain
.umerie, etc.
s A Matelas
3settes
ues
isettes
d'Eeoliers
atelles
ses A Habit
es d'Avocat
ira de SOret6 ou Gilette
rates
us trouverez un assortimmnt
let de chaussures au prix de
nation; et n'oubliez pas W
uses pommadea NU-NILE et
:M-STRAIT. Assortment corn
d'articles do Cordonnerie.
_>*


A LOUER


eison haute en mur, also & la
Pav6e en face de la Halle Cor-
9.
ur los enditions, a'adrseer
bureau du journal



Le registre d'inscripUon a :ta
t & Damien & partir .du 12
jusqu'au 3 Septem-bre & mid
in candidst no soa insprit a
cette dtt&.
Un camion du Servie m.er
tla deposition des candidta t
3epltembre et later Ia vl. I
eures a.m. Point de ddpurt 'i
ce du Burea des TII4grapPi
. %


reunissant les meileurs terroirs.

C'est ce qui fait son .arome


wpm=-~ L~-


*+17' : "


LE NOVYSLUISTSa
Ras du Cwtre No. 1ef
Bolte Postae No. 15e. Ttlphos 1sm
QUOTIDIKN PONDS! EN H
Par
UXNRI CHAUVET & CH80AQUIT
Direotner-Proprijdte#:
ZINEST 0. CHAUVET

FRED. DUVIGNEAUD
Rdaetour en Chef:
MAX DUVAL
Setvtt irs de I r Rddaction:
YVAN JEANNOT
Adminietrs&ntw.
C. BEAUBRUN




PA( fl 6 *.Afl.AeflD -bUS batn#.*.d*fl^d
E NNSEiE ,

.. I.e plaisir de la science est sans
mrnlange. Au-dessus de ce plaLsir
vrai et pur sont les plaisirs qui
naissent de la lentperance, et tous
ceux qmi suivent la vertu come le
corrtfge d'une desse,.
PLATON.


Satua.-rfawe s.s pa.:,ionts et ses ca-
prices au prix de sa fortune c'est
folie; les satisfaire aux d6pens de
sa famille, e'est improbit#.
DE LATENA.


PROPOSE ET
FAITS DIVERS




KMORT SUBITE
Le 5 Aout. vtr- 1. :40 u.m.. sor-
tant 41; la (;raa \. a byrd td Voilier
c: Dien Snii 5,,vu.-r ht diLmm6 I-
termcn Cadet a <, ikuv, li rnort .sur
le rivage deo ( iate, Commune de
(deuar t' pYr su-t<: dru ne indispo-i-
to u-:,b For' ali" l !- r.-nm-
plie,< .

PIUI.lCATIONS RE1(C 'ES

"A T it' i SI I I I's

r er .' a a .'n ;.

Cn I A It.



1 ~~xy x



t i l i. tit t' t V
Si t l rii' es' ( I V nV E
tif2J f< I t i ,i 'u ir a > it t*_i P 1
noi de Kiil 'e d'Ae U e-' pour ke
moi; ,ie s tcS preu anticipa-



tL'OBOL, DES P 'AVRES


LYII' ti t 'S l n vr t iIO #.1.*
s'O* o \L tor Lensnt ?nm-
.reip ? [m,, !lva.i|. L] mnir-e.-
Il'e ft F's culal.i Ir ce K., 1es dah-
Pi' nOn '1-, ti Oscar Lxe-
Pruifl tIe'ploittt une 'elVIt6 ot tin
divouemem n ex';-t p. no. l..'Obole
des PItvy floz5 u Cati -
facrtin''" i' r:, o 0 ,-.. 1. t ,,
.. .... :i ,ix -' circulenft plus
dn -. Jmel: ilS sont
tons r u t .ornt himn traits


A JACMPIL
Jeudi ,i ni, la ,l v de Jacmel

a r" : '. .r.0- A-


I n i.: .. ... :: i I'. t-.t -
Pr ince a .i.a I \:r' L''I..:.c' itc roi-
tt !. -. f : 1',a n: r i t(I II lit C ip lC.it
tpar Ct 1' -O L l'ail'. arex- .ir.
Cc( Irn:..[i,. -r .- )i:i ri'T, 't c( ampl
tot dte 'iat dt.'- d. i'' r',';zr t d. (le
travans< qu'il y a I,-i d'enitre-
prendre dt ( a,.tt, r-,ittn. i 1 .-:I e di.i
que lia r, tei qui :t eLr4' cnrtirt-iit*.
atin et'.viiter 1_-.. tnnuis I'tA p,:lne
ces phtitd..? et cv:; qui j v aVait eitc.
trace p.r l'lgtolitr T'U ippi-
hauer. ,ile rartira idu \n;\nt d.- la
GosscliLt? pour a*aboutlir :;n Curre-
four Dnfril.


LA
JU
CI


i,




I
Ii
,.%.;..

r ;
i:.t.


UEATS
STINIEN
RRTAINS


D COLLEGE sT.
AYANT MERITE
PRIX SPECIAUX


Arnold Pnul, classes de 4o. Prix
de Son Excellence le President deL
la Ripublique.
Andrt Siclait, clas.se de 5e. Prix
du President du 8 nat.
Thony Pierre, elasse de G(e. Pri.N
du President de la Chambre.
.Antonin Bernadel, class, de 7e.
Prix du iftv., Pre Nio.
Les prix offers par le Secritai-
re d'Etat dce instruction Publique
et le Gn&bral Nemnurs ont 6t6 m&-
ritWs par lr'61ve de aconde. Thalks
Bien-Aimi,

Li '** ,


ltrenr*Pr*flaeI;;P~enu4.n~nelflh ~ IaeG#.poa


PETITES NOUVELLES

On announce du Br6sil que le nom-
in Rivelli, ptkckdenmment implique
dans un conmplot fasciste, a 6te ex-
pulse d'ordre superieur. Des re-
(herches oper6es chez Ithi ont rev6-
le qu'il appartenait i I'association
des .-.chemises vertet.z.
A, .. 4* $55
Itier, le Qutien Mary> a battu '
ie record de le dNormandiev en fai-
sant la traverse de 1'Atlantique
en 3 jours, 21 hres. 48 m. Mais, ce
record n'a pasa &t homologue, et
le commandant du navire a declare
qu'il a #te realis invrolontairement,

On ne.commande plus de chemi-.
ses a Petranger. LE BAZAR IO-0
DERNE, 91, Rue du Magasin'le
I'Etat qui s'est specialist dans la
fai.rication des calecons, pyjamas,
cravattes, etc. offre au publiie un
choix complete de imagnifiques che-
mises.


A ce .r po-, on dit A New-York,
quu c'Cest un record K la Corrighan.
L.'original aviateur amnricain au-
rait diclar6 qu'en atterrissant der-
Str.,un;: n:en Ir irl:e ii a cru qu'il
ot rouvait piutot en Pensylvanie.
Au-.i, raconte-t-on, i Nev.-York,
u'a 'lf6tel ou 11 loge se trouvent
deux lits disposets aux deux extr6-
mnts de l'dtablisseme;nt, afin de
-i' donner toutes !os chances de
ne p(Oas s touchoer -nM leC parquet
no ca .--0 il pcdrail-t sa chambre.

our rCduire Canton, les autori-
tUS japfotatists out Ct.cdI. de sou-
rm.tLre la Capiuale chinoise a un
bnb oardemCnt cont iu de 10 jours.

A l.ondrus c martin, ie dollar
-ta cote 4.87 par rapport A la
ie, t Pari, i franc (tait cotl
:,47 par rapp) -: au dollar.

A in Chemiserie aLafayette* on
trouve les chemises les plus fines,
les plus solides et au meilleur mar-


Ce martin apres avoir pass& en
revue la situation international
en compagnie de ses assistants,
Mr. Edouard Daladier, ministre de
Ia defense national franvuaise, a
announce qu'il partira domain pour
Briancon oi il trouvera le Pr6si-
dent Lebrun. s11 assisteront aux
in'r:eW.tvret C de I'armee franqaise
des Alpes.
tan
De Tokio. on announce que le stewa
mer -Canberrav, a radiot416graphie
qu'il a abandon ne les recherches,
entreprikes ,our retrouver le Clip-
per de la Pan American Airways
disparu dans ia mer Pacifique sur
Ia route des lies Hawaii, A cause
des mauraises conditions atmos-
phliriques. t chipper avait A board
15 tius. agcrs.

-I a Pen-.ion (Cosmopolitaine. si-
i -.:e :; cut td i P,'a Bc nqu Nationale,
iut:. Ndr ;litiracl. I e rendcez-vous
(. t,' co'u *-:q ..t vo\yagent pour ia
L'a;pi ae. On y trouve lt comfort
"ri, -rc, ', I'hy i-nibc et le bon goat
<:- gr:ptils h.) .-i'.-- Cola, utin
x rix rm .ia 'El-.

.A l'O. ".siir di -I4'ne. anniver-sai-
(I.: du ,':ar L'E-Lwrancci, Madame
Ju.-te organuite hls-, 11, 14 et 15 dttf
crnrant, urnt, s6iic do bals auxquels
,? p m,;mc cst invite, Un jazz endia-
,!It a.-uri'n le -ii bc.cc(s do cgD soi-

8*8
Partiront par le .Anconus, en con-
g&, .M. et Mine. Caleb Elliott et en-
fants er M. Eugyne Gregory de la
Hfasco.

\otis voulez savoir pourquoi lea
touristes se rendent .en foule au
No. 205-209 rue Traversiere?
C'est parcel qu'on y troupe en tou-
te fraichour, tous ls Parfums et
Articles do toilette et ..de Beaut6
en vogue dans lea principles Ca.
pitales. Demandez chez Paul E.
AUXILA n'importe quel parfum
recherehA k Paris ou New-York,


vous sorez satisfait & bon compete.

Lea autorit6s du Stadium Olym-


.Grace


nsnrcssqLC~upqq.g~'P~14AR ~~d4I tr" Z l


Line


Agence du Cap-Haitien


Service de luxe rapide centre Cap-
Haitien et New-York.
D6parts r6guliers du CAP-HIAI-
TIEN tous les Jeudis g 4 heures
P. M. et arrivees A New-York les
Lundis martin.

PROCHAINS DEPARTS DU
CAP-HAITIEN


SANTA ELENA
SANTA ROSA
SANTA PAULA


Aofit
AoOt
AoQtt


PRIX DE PASSAGE:
Cap-Haitien-New-York,
lere Classe:
Cabines exttrieures,
minimumn.......... $ 135.00
Cabines intirieures,
minimum..........$ 95.00
Pour tous autres renseignements,
s'adresser a:

H. CIANCIUVLI & Co.

Agents,


Cap-Haitien


Phone 291


MOLV E.MENT MARITIME

Le SS. Ancon est entire ce martin
venant de New-York avec 15 ton-
nes de mnarchandises diverse. 11
partira ce soir avec:
1.100 sacs de cafe pour New-
York, 25 sacs de cafr pour Stoc-
kholm, 35 sacs de cafe pour Ha-
vre, 600 sacs de sure pour Aru-
ba (NWI), 50 halles de peaux de
chevre.

Le SS. -Lindvangenz est entree
te matin venant de Mobile avec 170
tonnes de mrarchandises diverse
dont:
xxx
4116 pieces de planches pour
Port-au-Prince, 2726 pieees de plan-
ches pour Gonalves.


RE 5E IEgMENTS
Mme. Veuve Edmond Normnil, nee
Dieudonni, Mr. et Mme. Pierre
Normxil, Mr. Dantes Normnil, Mr. et
Mre. Luc D.I Michel et leurs en-
fants, ,hime. Vve. L. Louhison nte
Lucia Normil et sa fille, Mile. C-
lie Normi, Mrs Courtilien P. Roy,
Antoine Roy et ses enfants et tous
lse autt s parents et allies remer-
cient bien sincerement l'Inspection
.crlairee de Port-au-Prince, le per-
sounel di, l'Ecole Isidore Boisrond,
los membres tde la Justice de Paix
section Nord de la Capitale et tous
le amis tant de la Capitale que
de la province qui leur ont donni
des tnemoigriages de sympathie A
l'occasion de la mort de:
Marie Laure Normdl
leur fille, sceur, belle-scour, tantc,
cousine et niece onlevee & leur af-
fection le 25 juillet 1938.
Its le prient dc recevoir lhom-
nTage de leur profonde gratitude.
Port-au-Prince, ce 8 about 1938.


pique de Itelsinfors. (Irlande) ont
pris la decision aujourd'hui d'a-
grandir lI Stadium en vue des pro--!
chains Jeux Olympiques mondJaux '
qui s'y tiendront en 1940. Des si&-
ges seront privus pour 60.000 per-
sonnes.
a&.


Libratrie


(Matson de


do Deuxii8e Main


a LE NOWUVBLLISTE


Lonu Blum: Du Mariage ........ v.................................G.
Celine; Bagatelles pour un Massacre ................................
Frondaie; Le Volontaire .................... .............. .
Emile Schreiber: La Suisse Pays t4hommes libres ...............
Lawrence: L'amant de lady Chatterley ...........................
Ilerment: Lea Chroniques de Lancelot (Tome 2) ..............
Herm ent: L'Art d'6crire ............. ............ ... ............ .
F aguet: L 'art de lire .................................... ........ ........
M alraux: L'Espoir .......... ...... ................ ............. .. .
Morand: L'Heure qu'il est ............................ ............
Thierry Maulnier: Au de 1& du Nationalismc .......................
P..et M. Clerget: La France dans kI Monde ...............
Thibaudet: Histoire de la Litt, franqaise de 1789 ii nos jouvs
Firmin Roz: Histoire des Etats-Unis ..... ....................
Mermeix: Hlistoire romamine ..........................................
Ferrero: Nouvelle Histoire Romaine ...............................
M adelin: Fouche (2 volume es)................. .........................
Mirepois et de Vogue: La Politesse ct ses usages ...............
Ed. Schur6: Les Grands Inities........................................
Jean des Vignes Rouges: Leviens un chef .......................
Pauchet: Le Chemin du Bonheur .............................
Dr. Marchal: La Libertf de la conception .........................
Amet: Comment on apprend A parlor en public....................
Select collection (Bordeaux, Bourget, Pr6vost, MLauriac, Zola.
etc., 0.50 ou
Collection Hier et Aujourd'hui (Brentano, Aubry, Maurois, etc.
Collection Les Caraeterea de ee temps (Le midecin, Le Ma-
gistrat, le Financier, le Pretre. I'Instituteur, etc...) ......


GR AND


.00

5.00


1.50:
1.50
4.50
3.00 .i
3.50
5.35
.5.80
2.75
2.70 .
5.00
12.00
4.20 :
4.20
3.00
4.50
3,00
4.00 .

0.60
1.00

1.50


RABAIS


la HAITIAN MOTORS ,.


Avant d'acheter une Voiture ou un

camion de deuxi,me main faites

-ne visit & la Haitian Motors S.A.


' ..... .- .... .. .


B, ICYCLETTE "PIILLIPPS"


1 CHEZ PAUL ANSON

SLA BICYCLETTE


PHILLIPPS
eat la plus lUgire, .
.a plus jolie,
la plus rapide.
SC'est celle qui convent pour '
Haiti....
On en trouvera de toutes les
dimensions:

SPassez les voir,

74, rue Dante's Destouches



,Col gc Simon Bolivar
aE~gigneeu t Primair et .%econdatre
haleignement CWasqua et modeue, (sections A. B, C)
Pension, Deml-Pension, Extermat
Avenue d Dalle (pru du Pont SLt Graud)
T 4. 3608
Lauaral de i'Allance Franqae (Compjsition frangalse aux LxM
mens du Baccalaur&at de Juillet 1984 at Coneoura de Diction FIa ':
giae de Juin 1935 et Join 1936).
PlIus a. e soe b i i aux t mrens do Bascalaur4at (Cre et 2SAme PE ,
ties).:!
Lt Collfea Siemn Bovw arJou lt de la co=iance e fam ilnes Ftai:
y iacdre vaf entat. .

S-- .. ....

INTERNAT*CTORER 1094
AvenuePr&Eidat Trf EcaWflUaIAYr
DlnetmNstoN.Zgt 784k... an;
~ ~ Bs'8elaemt PN~IL


I...


Les 6lMgants en g4nhral eeax qui
veulent plaire, ne portent par cot
temps de grande ehaleurs que le
drill fin, Paaaez cAu Monde Chice
ancienne Maison Jean Talamas et
vous serez satisfait.

Notre correspondent de Jasmel .
nouns ignal9 qu14tl.Y plutP t tue
mare. t Br6nstt 4 ;.

... ..J.,...... .;.,',... ..... ,.,.. :: [ ..;.,,........, ...:; :,: ::,c ,.i .:'.;... ... ,..... ,,. .,.


S.
P
St
sri


SWU MT O0 Ia class.ef
at. rurs aduge de am4n (h.me) A1
I.s itsmi 9aw e p csa n _t -Bv,.ei.tn .... .. a .it
b e Ma s .tfb ement s8pld a
P -R .t u.. 4 g., .. .... .,,..
.:.:M MIIIII IIPiz,, ..I" "ID


Nou velie

I meux psortie

Confiance)
.:. i


Sur toutes les Voitures et Camions