<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03406
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 4, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03406

Full Text









SEe


ERNEST G. GCAUVET
DrEotny-PropridtUr

PRED. DUVIGNEAUD


QUOTIDIEN EONDE EN 1896
. ;'....: __ "- M


S43me. ANNEE


i .


PORT-AU-PRINC.i, HAITI


JEUDI 4 ABOUT 1938


No. 20.031


Ip .


.. oa- irappelons plu...quelle
ft preniire jeune file haitien-
mA1 vamincre aa timidity naturelle
* inserire k TEcole EAt.
j. u fat la manifestation inatten-
, d'un f6miniisme qui d'ailleurs
i' jaMris rtussi k se propager
"es nous et cola sans doute, pour
'svoir jamais eu de revendications
Men definies a faire valoir. En tous
0p4 iI y avait de Ia crtnerie a se
idder seule de son sexe a venir
pdre place au milieu de taut dro
jeaEs homes.
Nous hnaginons sans pine qu'el-
l dift, au debut tout au moins se
.aiger toutes sortes d'homma-
s sans consistence et peut-etre
Oas discretion, mais la franche ca-
maraderie vient viLe, quand on
emauffe cbte A ete, chaque jour.
1es mames baines. Quoi qu'il en
woit, lh6roine n'en eat pas mort.,.
eela se saurait, mais ce qui e4t dG-
.sormais bien mort, c'est I'anciern
r.rjuge educationnel, qui mettait
foe Iis conquis, les bretts au
"ranareta condaminait sans piTit
Ia jeunesse f6misine aux seuls tra-
vaux de broderie et de couture.
L'exemnple ne pouvait manquer
mite suivi, et mEmoe dpasP, Au-
jotrd'bhui. A Ecoe de Mdecine,
autant qu'A I'Ecole de droit, cha-
qi.-- anue des tudiantes affron-
tent Ia as6vriLe du jury, et enle-
vemt par leur application, le diplo-
me qui teur donne le droit, soit dfe
mcnier le bistouri, soit de d fen-
dre la veuve et 'orpheliit. Le: ,
heur eat qu'un certain sn,'bi_'.m.
p'tide A tous oes beaux resultats.
La aouvele licencite en dmit prio-
now e blen, et avec 'apiomb voule.1,
e discourse d'usage., quand elle s.'en
e vit prter serment devant le Tri-
buti, mais c'est du m.me coup h.a
fin de's carri&re, car on ne la re.
oit jamaiis plus a la barre, sous
kaplis harmonieux d'une toge..
SColien d'entre elles, noas a-
v'iat portiant laiss$ l'impression,
'el~es ple ouvaient dispute a


. OUs croyons savoir qu'il se pra-
I jours-ci, un genre d'i-
t.I. e A laquelle se ilvrent lea v."
6 eConnues sous le nom de r te- -
i. eae. Eles se pr6sentent par
B deans les magasina avec un i
dtO an dollar, ach~tent un ar-
d:O paeu d'importance qui nkees-
t .: emise de monnaie, puis
M w tf aux patrons qu'il y a er-
tr, que e'eat un billet de 5 ou de
,- r ^ qui leur a et& donna= en
'^f ttPour peu que les eommer-
not a laissent pas intimider,
. t mne de lea fire arre-
'fst voleuse s post en vie-
Se rendent pr6eipitanm ent
*bRt~gU de la Police ou che Ile
S 0,4 PalIr pour dbiter un tas

S" s apace d'une journee, deux
P 0 -genre so sont pr6sent6s
*K'AS connergants hbonn6tes
fa Grand' Rue et la roe

'( M dnongosa cett* eseroque-
q uon y wttra ban






.. .. ........
S|i||GAzr w PAJN AS w

ate. ,i Paais. .Con.-
S.UosUw .*unnm


Shornme. en eloquence, en science
' ; ir, ng .niosite. .
Pour la mdnecine, c'est tout aus-
si .doncesrtant et nous n'avoms as
connaissance. d'avoir jamais ren-
contre au chevet d'an malade, au.
trtment qu'en des attributions de
sagoe-fermme ou cl'firmiere, une
c"ule des et-udianies, que nous vi-
mes aux e-xAmenI se ticer des ques-
tions les 0u.is embarrassantes, et
pos-;er des diagrostics- auxquels
i' xanamin teur no trouL.ait rien a
rt.prendre. Et pour:ant quells
: mains, a.ent mie:: qve des mains
de enmrae camcr a'aleur des fie-
,ies, e: arprivo:s.er la douleur.
Nous craignons qui une cer-taine
S.-:,agration de la pudeur ne soit
dan s lcs deux cas, responsible de
ez brusque renoncernent a des vo-
' carirons cR:bhrTrenTr: chisies, LO
mridecin ,. I'a.v".:'. -':t des con-
f* f- .e-., et r o'. t-,tm.re.nots bien
LlV ,II- jEH.L .' .t ;ite offus-
quie des GE ..rdies conf:dencas du
.,yro :,U do; raladc hc.rteux queo
profession ',bl'ige A dfendre
uo a soigner, mais q 'y faire. C'est
an stage certainerment penible qui
aouille fatalement, Is eandeur et la
S -enibitte, mais an staj nees-
saire A la femme qui se veut gegale
A0de hormmr.r
LU- sicie a d'aimeurs &volu4 .
la -mode est passe de la petite oi-e
b-&r ch o usiffiszit
I 'A .so.n e IedKr. A jcur,
'.h i. : 'atrti.r a tout


i *- a t: pictac:
'.. .-: t,- t e, i re art- ,.r ep
-u, r. P ,-r c i- :nctra
S 'A .. i- c .tie
.'u -,..,. i -,-t: :oe per'cher cha-
c..- j r.--, i' o chair m la d et
... c -,-.; : L' tourmentc l s.
P.... d. j'ia. tice. at p lus de
.n.- i Imanque pciut t.re A nos
h, r- s et doc pr-siiret quedl-
q:::'., r,,",.: de dioctoresses et d'a-


POUR L'ESCROPE

Ainsi que ncu? 'annoncions der-
nirem2rnf.t, notre distingu, confre-
re. Roussan Camille, Directeur de
Haiti-Journal. est parti, hier, par
I[ .GStuyvessan'. a destination de
New-York. De 14. 11 s'embarquera
pour Paris.
Nous lui renouvc-ons nos sym -
pathies et lui souhaitons une heu-
reuse traverse.



maire des plus interessants. Si-
gualona entire autres: Un arret du
Tribunal de Cassation statuant sur
les points suivants: lo) la person-
ve physique ou morale, autrement
dit. i'entit4 juridique, sujet et ob-
jet de droit, a seule quality pour
ester en justice.
2o) L'administration des contri-
butions n'6tant qu'un d&membre-
ment du D4partement des Pinan-
ces, n'a pas quality de ce chef, pour
actionner, n'6tant titulaire d'aueun
droft,
3o) Que dans le cas ot etle figu-
re dans un proebs, c'est T'Etat seul
qui eat atteint par la 6cision.
Une. 6tude de J. B. ILon Vieux
atr Is po3sibilit6 d'admettre 1'en-
fant adultdrin I la jouissanc des
draitas otrfleoniaux, etc.


iroCITiS ET DOCTORESSES


ANDROSTINE CIBA
Extrait orchitique mAle et fe-
melle. Action neutralisatrice dana
I'hyperovarie, lea troubles de la pu-
berte et de la m nopause, chez la
femme.
Iypersthe6nit g tale,: Anxi4tad
vagotoniq1e, Diablte, Imwuiissn-
ce. Infantiliame, chess Yhouw .
COMPRIMES A MPOULES
PAUL COUPAIT D,..
Ditributeur pour Haiti":
Port-au'Prnw


"~~' "


go ont repris aux japonais la Col-
line de Chanfukeng le gouverne-
ment sovietique a fait part de sa
determination inflexible de repous-
ser par tousa les oens toute nou-
velle attaque centre ses positions
de la fronti&re. En uonsequence


'I: "" '


PROPOSE ET

FAITS DIVERS


LA SOCIETE DES GENS DE
LETTRES ET HAITI-
Voulant resserrer davantage les
liens de caiture qui nous unissent
i la France, La Socikte des Gens
de Lettres vient, au course d'une
reunion, de nommer un Represen-
tant en Haiti. C'est notre distin-}
gue collaborateur et ami, le G4ne-
ral Nemours, Historien remarqua-
ble et Pcrivain de renom qui a Pt6
'objet de son choix. La docte, So-
cidte a eu certainement la main
heurese at le G6neral Nemours
don't le dynamisme est au-dessus
de tout eloge s'appliquera avec ce
divouement qu'on lui connait A en-
tretenir chez nous la flamme de la
latinit# et a mieu fire apprecier
ltes mn.ltiples encouragements qa'el-
le ne cease de prodiguer pour le
plu-" grand rayonnement de la Lan-
guo Fr.ainoi;'.
Tous nos compliments.

INCENDIE
Cette nuit, Ie feu a eclat-
dans une maison inhabitee et
appartenant a Mme Cyril Wooley,
sise A la Rue des Cdsars. Les pomn-
piers arrivirent sur les lietux jus-
te A temps pour circonserirc Ie


LE PARC VINCENT
Les canalisationa du Pare Vin-
cent sont achev6es. Sous peu rap-
-*>.te nmtre eonfrere La Lanterne,
Hi ern sera de m'me du remblaie-
men- du terrain. Un versemrent de
S,'i dollars, announce > rn4me con-.
-fr:'., sera fait ces jourx -ci par Ie
Comic t, L...; t .. i'lngfnieur D&-
Iartem ental.

CONVOCATION A
L'EXTRAORDINAIRE
Les Mmbr.:& de la Missio Pa-
triotique dea Jeunes sont convo-
quA s As l'extraordinaire, cet apris-
raidi, A 6 heures, au local de M,
Andri Monpai.ir, Grand-Rt LoI,[uor
Q auction. '. d- haute importance,

IUN CELEBRE ACTEUR HOL-
LANDAIS DE PASSAGE A
PORT-AU-PRINCE
SHirer, Ptait de. passage a Port-
au-PrinFe, a boherd du cStuyvessant,
le ce!ebre acteur hollandais, M.
SLouis de Vric:,accoTmpagn6 de Mme
Sde Vries. M. et Mime. de Vries, nous
i a dit la Royal Netherlands Steam-
ship Company, vieonent de fire
dans l'Amrique du Sud et danas
les Antilles une tournte qui a ob-
tenu te plus trioraphal SUCC5s et
qui comprenait Paramnaribo, Cura-
cao et Aruba. Its vont maintenant
& New-York ol ius passeront une
semaine. Ils regagneront ensuite la
Hollande par le SS. Nieus Aminster-
darn.


raNI~~ssl,,r~*ses#SOE*fl*SJl C~b~elSDbHll*DO epn mnnnn


NUCLE ARDTI, EST L'UNION
SIDES, CTEU ETC.


DE ORLOOPYLrtE, NUCL~t%--


L'OCCUPATION PAR LES RUS-
SES DE LA COLLINE .DE
CHANGFUKENG
MOSCOU.- Hier au couIrs df'in
dur combat les japonais ont 6te
classes de leurs positions sur la
colline de Changfukeng et dans lea
bois environnant le lac Chanchi par
un battalion de FArmae6 R6guli&-
re Rouge appuy4 par I'artillerie,
'aviation et des detachements de.
chars d'assaut. Selon les informa-
tions parvenues des commandants
de iArmee d'Extreme Orient, la
bataille a 6te violent: les fantas-
sins sovi6tiques attaquant avee
violence, 'artillerie crachant des
tonnes d'obus et tes avions jetant
des bombers incendiaires et les ja-
ponais-mandchous defendant leurs
position., avec courage et tenacity.
La premiere attaque de tanks so-
vi6tiques a, ete repoussee par les
canons anti-tanks de la division ja-
ponaise defendant les montagnes
ct les rives du Lac. Surgissant du
nord et du Sud, des vagues d'as-
saurt d'infanterie sovidtique ont de-
borde les positions japonaises. -
Apres quelques heures de batail-
le les soldats de I'Armpe reguliere
prenaient position sur les eoltines
du territoire sovittique de Chang-
fukeng. Les pertes japonaises de1
la bataille d'hier sont evaludes A
400 mortss.

L'ARMEE ROUGE EST DETER-
MINEE A REPOUSSER TOUTED
ATTAQUE
MO;SCOU.- e communique pu-
U ti hier t Moscou accuse les ja-
ponais d'avoir dans la nuit du sa-
: medi repouss6 les soldats de ]a pa-
trouille sibero-mandchoue e d'a-
voir pe6ntre sur une profoorleur
da 1 /: et 2 miles en territoire so-
vietique avant que I'Arme r6gu-
liere sovietique eut pu enter en
action.

LE MINISTER JAPONAIS DE
LA GUERRE CROIT QUE .LA
SITUATION EST GRAVE
TOKIO.- De hier A aujourd'hui
le minister japonais de la guerre
a public plusieurs eormmuniquis
contenant les details des violations
*par aviation sovidtique des ter-
ritoires coreen et mAndehou. Le
communique d'hier soir precise que
des civils out ItI tIus au ours des
raids centre les villages nord de la
Corde.
Le War Office ajoute que la si-
tuation grave et qel- Ios 4avions japonais
son prets a repondre a toute at-
taque'.

UN AVERTISSEMENT DE
MOSCOU
MOSCOU.- A la suite du com-
bat qui s'est derould hier dans les
environs du lac Chanchi au course
duquel les soldats de I'armne roa.-


LA SITUATION EN EXTREME-ORIENT


1. Mstl'TTNfesouoaonao na aun n r aaNct m aU~IaLLEaU P R
A ATTENTION DE LA POLICE M. ROUSSAN CAMIiLLE PART


tiliths comporte des consequences
extremement dangereuses et coll-
sid(reea come in6vitables... De-.
puis le conflict, le gouvernement so-
viWtique a declar6 son intention de.
dafendre seulement son territoire
appartenant indusacutablenient &
rl'Unon Sovi6tique.


hier soir des instructions out ti
passes au Charge d'Affaires rus-
se a T-oekieo pour avertir le Japon
tcontre les terrible consequences*
d'une nouvelle invasion du terrine
toire.


LA TENSION S'EST ENCORE
AGGRAVEE, UNE NOUVELLE
OFFENSIVE JAPONAISE
CONTRE LA
COLLINS A ETE REPOUSSEE
MOSCOU.-Un communique pu-
bliM ce matin a Moscou a r6v"6n qrc
la situation sur la frontier k-tid-
choue-sibrienne s'HPggrave d'heu-
re en here davantate. Ce com-
munique ne laisse aucun doute sur
les intentions futures du gouver-
nement sovietique si F'armke japo-
naise viole une nouvelle fois le ter-
ritoire sovi6tique. Le communi ;
a parle d'une nouvelle offense. e
lance par les Japonais centre les
positions sovietiques de la Colline
de Changfukeng dans une dernie-
re tentative pour la reprendre. Se-
Ion le communique le combat dura
toute la journey et a pris fin cc
martin.
Voici quelques details interes-
sant le combat de ce matin entire
soldats soviktiques et soldats.
mandchous-japonais dans le sec-
tour de la colline de Changfukeng:
l'oecupation de la colline, sont res-
toes sur leurs positions m t I'int-
rieur de leurs frontitres se gardant
de violer le territoire cor4en ou
mandchou. Ce mnatin a 'aube les
troupes japonaises ont recommen-
c6 leur offensive centre la colline
de Changkufeng situee en terri-
to.ire sovitique .L ...combat..o.ur
cette colline dura toute la journ4e.
Dans leur tentative pour traverser
en territoire sovidtique les d6ta-
chements japonais ont eti soumis
it un terrible feu de note artille-
rie et hA action de Paviatiqn qui a
mitraill6 et bombarded les troupes
de l'assaut, Avec des pertes effro-
yables en hommres et en materiel,
Les soldats japonais mandchous
ont retraite, poursuivis par les sol-
dat, de I'Armee Rouge jusque 'a
1,500 metres de leurs positions de
depart. A la suite de cette retraite,
les fantassins sovietiques ont re-
trait6 des 1,500 mTtres des posi-
tions japonlaises.

cDE SERIEUSES CONSEQUEN-
CES SERAIENT INEVITABLESP
...........MOSCOU.-. Bien que Ic commu...
niqu, d(i Kret-ilin cornporte des
points qui scnt consideres comme
des portes ouvertes aux futures
negociations, les observateurs &-
trangers out relev6 une prediction
qui comporte des dangers futures
pour la paix en Extreme Orient.,
A la lumiere des conditions exis-
tantes relatives a un conflict avec le
Japon sur la frontibre sib~rienne>
la prochaine continuation des hos-




PAGE 2 LE#*f.f --r.nnns.n a ^ ^ ^$Sf-l4-4d-VS ,.f.flrflfl *dFel*Ve "


INSTITUTE TIPPENHAUER.


DISTRIBUTION SOLE


(CIASSES ENPANTINES:
Arnaldo ,Pe.toia: 216me Acce-.ait
d'Ecriture, 2Lme Accessit de Lee-
Iure, 2mrie Prix d'Histoire d'Hai-
t;, Prix (t, Politesse.
Jacques Adam: 2.me Accessit
ce Recitation, .nme Prix d'Ecritti-
re, 2Cme Prix ce Catechi.,me, ler
Prix de ressin.
Roger Colin: 2eme Aece Lecture, 2erne Accesit rl. Rtcita-
tion, ler Accessit de Lecons de
CLuoses. 2eme Prix d'Histoire at de,
GL-ugraphie di'Haiti, Prix de Poli-
t SSe. .
Robert 31c Bean.-. l:r Ac -it
..v P"aukli, lItr Acves-i't c," (atechi<-
me. Z-n:'e P'rix ~Ecrituire, 2:nie
P'rix ik D,, .i u. Icr Pri:: r'- Lect;-
r *. 1,.' ,: x r'. iC:.'i at'

i i .iA. : .


S. ,
2(, i .: r.-:- I.. t .-
t 'fI, "I "r '. '
2-;. ,' ,' 1 r 'i.. ':.
... *.-, .. "*' ,.. ^ i~ r ,,* Pn \ ; o r:,:.>


I..

* 1''" *'IL-
11.'


'I,
I I-i~
~ I'


A C' i C

-, :. i I'." i . -

,, T l,. .,.... i 8 i '- A .. ; : ;.

, c '- '-
I. ( (. i;, .r V'; '. *i It.-' .. t .....
t,- *J'. l. l i; 1 p :.: r, c, .. !i," '. :. : -




.,'' 1-'., di F '
.1 ,r .t ..r1 } r. r :


cc! n- .-:r d'I" :... in '-,u .r
,.r-ix f T '. Ir-. tr r I x .-i. .-.
station, lf. L'n" r|f (',L:ciu. Icr Pr ix
SOr"toigra nt',:, .' AI t'.V4, ] -; ,
T'ri-: ,!,. Ct a L'i,-. .- ? ; ',:,, t r::i'i :';::t-
n .in, Pr',x D- ig&T.nct, Pr;. d'Ex-
celeinc't 'r,.x diHlonnou, r (11 f,.i-


ANNEX :
I'on.' iloch: 2 rm A c,'. L''e,-, ,'E-
ritLtr,.,. 2tt' I'r;:< d! Lecture, ler
P-:i\ ,i'Ar~ rin-'..iqi.,. Pl'x d':.ppli-
':.t;it, a> 1 ,^ .l,.i ..,
J;,..:f .,- A ir':i. I-.r Pri:. i'Ec. ;i.
t.v.r. i Pr.x d.\rithn'ii GUe, lcr
Prix ide, LectLiore', It- PriX: : d Con-
di.it Pr'x i' A !.l a .r. i on 'E de.


NNELLE DES PRIX


Fritz Jerome: ler Accessit d'A-
rithm6tique, ler Prix de Lecture.
ler Prix d'Ecriture, Prix de Con-
duite, Prix d'application A l'Etu-
de.
Rodrigue Rupay: 2eme Prix d'A
rithmetique. 2eme Prix d'Ecriture
2eme Prix de Lecture, Prix de Con-
duite, Prix d'application a I'Etu-
de.
Jacques Elie: ler Accessit d'In-._
truction Religieu.se, ler Accessit '
Ce Devoirs Francams, 2eme Prix.
d'Histoire ft de Grographie d'Hai-i,
t-i-
Augf,-te Giordanii: I(r Accessit
dlHistoire et de G-ogrspjhie d'Hai-
ti. ler Accessit d'Instr action Reli-
gi.uLe, 2&me Prix de Devoirs Fran-
r;.f t '. :I
a I ..:..I F .ch r a.. : l r Ac-
, :t ,]-; i-- fjr .e et d:" C ;,'., -. "i' .'i
I .. ]r Acc'-A t C'Ari thmi ti-
2 me -'rn:': re D-)e 'ir. Fran-
,.'! i Pr i. :" I..sL: rJct il.n R e i-

'',.- :.u-.',, 1 ':; Prix i'Ji:I -
tR i u l- r P X d )*'-
,., Fra i.' ii l r i 'i' .I:.t -
C( G(7crrie De i i. 1Ii1r i
:- 'A rithrn -t i .:i,,

P :< .,a .=a St-L^ a, 'r**t i 'ir..rr r Prix

i ."... thm .':ir'iq P rx d'AppH :,'.-
':,,'- ; ii'Ytude
". .:-:'tr 'Lj z 1..--i Act'P.-',
, n. ,tr-iCt:.r RP ig:ex'i ., l-r Ac-
, --t U., [D."'. r Fr'- onv cais 2,_rr .
.' t m .i, P rix .-*: ( ', -
iPr-r ri .; r rctir' r i'AE -

Mi. Cnran7:.ag i : imrn Pri,: i
'-'A ,ih'i Trn, kiq..
Pri::x (e Devoir.. Fr::na i:-, Ir PI r
Ii'.[n:t.rX ctitnl R,:lid :,-. Prix de
SonJ i.ef. Pi ix d'Ap;.'.catiCn r. iT-
:.!re. .
R:... \Vic:o: 2 frne P-ri:'; nd' .r
r'.:,:. r;:, R.-'.rigioc .- 2errit.' Prix. ,I_
D.'o.rs F'r anc .-:is. i er ''ix ciA A
i .:y. 'oI,. P'ri x U!e C,.,n:sitc-.

.. ,. .. .. f... Prix Li'IHonneLir. i

iA ;uirre)


LEB R! DE LA BIERE E.\ BOUTEILLES

BUDWEISER. ren:.iquie po~ir son guit. a trirnmphanimeut
la cornparais:,n .gn&ato'.n opt'es gyntraton.i


tenu


La vt-ritab]e BUDWEISER peut .mniltenLant, ,tre obtunm eomme
... ., r ererz. er: bouteirles Lu. eu bidans.
.- :rbts pour IChte inattendu. Ayez diu BPUDWIEISFR dans vo-
i'ie r n, : a' e a r.

Faite ies dMlices de '.os amis et de votre famille ea servant I
BULDAEISER chez v.nts.


DON. AN MOHR
I) i s I r i b ut i u r

LT IA FEIL,.LELRE BIERE EN HAITI



1. 5E de COO.EIN'. TOLU et 'UCALY'PTOL
4C .AAi -C.-- ,'A ON PARFAV'TBf
- TOUlX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
r .i.-PRNCE. HAITTI. :T LFS PROVINCE&.


Devenez ;':r propre Comptable en ouvrant un
Conimup de Chque la Banque Natioiinale do h
Repubhlque d'HaittL


(LA MAGNESIE DANS PHILLIPS


Agent Eselusif : ERNST LUDERS.


N ElV CHINA
BLANCHISSERIE
TAUNDI)RY
Rue Rigaud Pdtionville.


(' Co-- 1. n c L.I
Costumne caimir
Costume ordinaire
Costume Pamh-Beaeh
Chemise ordinaire
Chemise* 1000 plis
Faux-cols
Mouchoir
Calecon


G.: 1.00
2.00
0.80

0,.25
0,50
0,10
0,05
0,15


Chsusettes 0,t0
S'erviettes, nappes, draps, etc.. prix
it forifait de gr6 it gr6.
Le linge i blanchir peut etre
accept et remiss A domicile.
Pour tous renseignements, s'a-
dresser A New-China, Rue Rigaud,
Pition-Ville en face du ifarchti.
-

A paraitre bient~t: ECONOMI,
et FINANCES EAITIENMES. par
Ile. Jules Blanchet.


SARTL

c est la quintessence
DEB


IE


"SAY
CAFE-REST


Dernandez i
ils vous.confi


va. amria
rmeront


nul part a Port-au-Pri
on peut mieux manger
apprecier les bonnes
sommations qu'au t.
VOY*, situe iAu Chaa
de-Mars.


ATTENTION


LAITERIES


* 4-" -N:"I'''.


ATTEND


Nouvelle indastrie & la porti::ld
tout le monde
Une occasion unique vous est'
ferte d'acqu6rir sur cette psla~
petit materiel pour fabriquert^'
beurre, 11 se compose d e:
3 Ecr6meuse
1 Baratte
1 Presse
Industrialisez votre laitet *
nez plus de rendement.
Je suis ici (A l Capitale) p
qualques jours seulement.
S'adresser i Emil Frantz sJ
HIovcrt, allemand., IHtel Con,
lita, a cbtede la fanque NatiUO
./ ..-__ ----- -.. .. .

SBRILLANTINE ROM
L s nombreuse- lectricesis
.Marie-Claire, du Journal de-lWf:
Femme, apprendront asv
plaisir que 'la fameuse brlS.:
lantine ricinke liquid du DM.
ROJA se vend chez Paul L.
Auxila, Bazar da Champ4e.,
Mars, Mine. Joseph Maglioe '
dans toutes lea bonnes aKi
as-nm de parfumerie de la ..*I
In. Elles trouveront 4ga6 4
,r et.t ies products dol beaudoi
:" Josephie B.aker, do rIP:
tatuti niondiale, tels que: '
S;vrt;, creme Siamoise pourbk{
JrOIr et la Nuit, Rieil's, 0
pi fak, Bakeremail, Lotion a':(
ipelliculaire, Bakeroil, Petn:
te Ricine Roja. Le Ricil's t1
livre dans les couleurs sauyI :
tes: noir, chatain, brun, *:1
jou, blou, bleu-clair, bleu t*
c4, vert et violet, permettt.
done d'assortir fa couleur t :
Scils f celle des tolettes.
ALPHONSE MAGUET.
Agent Exclusif pour Hal
i.*


LBS UIX (OPUSi

Bi up -: venu f htr

emS liquorlte 'r.t;.
, Benjamin? J'ai 6t oehes W *

Quelle bele sotie, ma .J
fat passe et quael chba&nt
Von ce type-AI 1U vou. Aext W
nIsette supertne: c'east 4e 10
Seu e
11 tut l'eneoauragr, fw rd
vu do pateilu dae a dom e mUdot
fO de Paris. |


1 Tau n prea4; .alorsa a'
.s de cannes pI us. -am
aorta de quseps. 11 a lm-*
plIa. lf wi a v, pruUe, ^i?
rrioire o F

ours terrorss, .

son .arbme
Vonaome put u


s o a 'r ;.. .1,..1 .Ow::>: !.:.. :.:v. :.:.:.,i ":'.!":i~


-- - ,, .


-- ---at est .... testable ... .
Le faith est inconteStable


meilleures variety

d'un vaste te

reunissant les meillt

C'est ce qui fait

GOUTEZ ET


'AORA
'AUR A


BUDWEISER


-


or-~1


A'W %u


-


- -'' *K lll~Il -:.- ^


I
;


[
i


It .I-1~.:.:-.


Ll







7.."






A LOUKR
haute en mur, %sue i l
ten face de la Halle or.-

flur leg oiditions, s' adresaer
in btresatu clJournaL.
:xx.
rhine at &crire Reminuton


tt wi es achaits, G dILG
xxs
AVIS
A WEST INDIA 01T COMPA-
?Y, S. A. annonce au public i
."a biewveill"nte clienrtek1. qu'i par-
ticr du ler Ajit, ses bureau se-
rout transf&ris A Yrtage du buil-
ding de la Sceiet6 Haitienne d'Au-
tomobilesa os le meme acenei est
r erve a e clients.
port-a-fIinct. e 8 Juillet 1938.
X=
A LOVER
Maison meublie tA enscoff
Salon, Salle manger, 2 cham-
bres .i coucher ave econfort mo-
deme et ouche, tclairage au XDel-

S'adre.;ser a K. Chenet Tdl1-
phone Res. 3658 Bur. 2103.

A VENDRE
USe MACHINE SINGER, h pied
pour cordonnir et seller. Cette
machine est a bras eylindrique et a'
d&vette rotative.
B'adresser au No. 15 deI lAvenu -
Mag.y, A Port-au-.Prire e.
micl--t estd- brs yinriu e


UNE VISITED IMPOSE A LA
CORDONNERIE MONT4-ARMEL
Grand'IRue No. 13 en face
de la Peate

Elne ient de recevoir par lo dernier
Steamer les article suivbnts:
Jties Carte.s PstaicUs vu+" t'.; In pa'
Pardessus r':, i-omni,,e
Costumes. pIir garc onnet?
Brteteles
Cintlur,>j.s t.r fllcnizlIl~i
Cainturons .-tour ior)rnei

Chemi.s
Caleons
.Lwettes
RvPeil du martin
Crsh Sup4rieur r Ilour Inmir
Drills Sup6Priurs
Tiles A Matelal
Chtussette;i,?
COuques
Chemisettes
*S Bs d'Ecoliers
i~Jetelles
reMses Habit
VitHses d'Avocat
Rsoirs de Saret& ou Gilette
*. AY tes
JMoehoirs de poche

tSBs de Chambre
.O4btues pour homes
,*Cla.i& dents
$ipn Suaprieura
N.. Peuilles pour hommies



tS Cravates
ta Baib

::.YQ trouveras un assortment
:e chaussures au prix de
: at nloubliez pas les
,,* 0p .ommades NW-NILE et
Assortiment corn
ftf" deo Obrdomjerie.



Air ofit able


I,.va'. o ,





:51,0A -l a "


u^^Jfllfl#4t^ flflefiwnneenn*ngen-*pe-


~M% A N VYRLJTKi-nastlelb~ '. -a a- tI tzI~~ .L.segessseseersea AG 6 -~


CIEZ






AVJOURD'IYHI DIMINUTION EXCEPTIONNELLE

SUR CERTAIN MODELS DE CHAUSSURES

S-.. FAITES AUSSITO T VOS ACHATS.
.%* nsa-aa .assn n n An.'n.e..anna sa. s *Aenn.D tnt, n


La nouvolle Direction


Hof


offre A sa tras estimne ClientIle

les sp4cialites

de la fameuse cuisine viennoise,

la patisserie exquise,


lea bonT aandwichehs


-Eties .: deja au
Goater chic
du Berliner Hof
de 4 A 6 heures?

, li















SReconstitn ants









La grande brasscri PABST vie:. U:e lncer sIr le march. 6

d'Haiti son extra dur malt connu dans l monde entier Sou ile

nom. de









riche en vitamins B & G, en phosphore et glycero-phosphate

de chaux. La PABST TONIC constitute l'liment indispensable

aux nourrioes. convalescents et aux dfprimia.


Exlges de votre fournisseur :

PAST TONIC

SANS ALCOHOL
PRIX POPULAIRE



E.A.HAKIME
I


l:' "--^ ---- -


AVIS IMPORTANT
V nte de Taboa


-e ratez pas f occasion de vous met-
tre a l'usage de la Farine sQuis-
queyao (quintessence de la banane
Troglodytique) ou banane Grand
Vincent.
Madame. n'oubliez pas que la fa-
rine QUISQUEYA est un agent an-
tif qui excite la croissance des os
chez les Bibds.


EN VENTE, CHEZ...
PAUL E. AUXILA
Rue Traversikre
CHIAUSSURES PILLOT
pour homes en cuir june on
noir

CLINIQUE


Dr LOUIS. HIPPOLYTE
Mdecine G4turate
.CONSULTATIONS:
Chemin des Dalles -. A 8
z 12 ap.m

Port-,o-Prime .Hali)


a.m.


W


. Nous vons appris avec plaisir
que I'association gLa Jeunesse
Haitiennes donne une representa-
tion th6trale A Rex le lundi &.aoft
proehain. Ce sera une soiree de
fou rire. Mile de Pradines, M.
Pierre Chacal, qu'on .a po admirer
dans cL'Amour Triomnphe, et
combien d'autres pifese s'y tfe
ront applaudir notamment dans la
ceunS e ille Bien Gardko de Cour.
telline. Non. attendons .ave imwpa
tiekece ce regal artistique. .. "


Berliner


kn vertu d'une ordonnance de.
rkf6r6 rendue par Monsieur Ie Ju-
ge George,s Lescouflair du Tribu-
nal Civil de Port-au-Prince la
' date du 22 juillet 1928 entire FAd-
ministration Gntrale des Contri.
butions et le sieur Dupr4 Months,
garden de divers lots de tabac sal-
sis centre des d6linquants non iden-
tifi6s ou introuvables, et conform&
meant A P'autorisation du sieur
Charles de Delva, Directeur Gen-&
ral des Contributions;
11 sera proedr le Ivendredi cinq
aoft mil neuf cent trente huit, A
dix heures dui martin, la porte prin
cipale d'entre de la Donuane de
Port-au-Prine., h la vente au plus
offrant et d:rnier enchdrisseur de
divers lots de tabae consistent en
tabac en feailIe, tabac cord6, ci-
gares, et ce par le Minist~re de
I'hui-sier Simon M. Britto commis
par Ia ssLusdiie ordonnance.
11 est, e. outre, porter a la con-
naissance dii pubic que, le inme
jourau mn; endroit et par le m -
me huissi .'-r sera proc6d6 i la
vente aux encheres publiques d'un
lot de pneus usages, dont 1'Admi-
nistration des Contributions a de-
cidt de so dtfaire.
Les personnel s'int6ressant A ces
adjudications et d6sirant voir soit
ces lots de tabac, soit les autres
articles, s'adresserort a I'Adminis-
tration Gnedrale des Contribu-
tions, tous les jours ouvrables de
huit heures du martin A une heure
et demie de l'apres-m:di.
Port-au-Prince, te 27 juillet 1938.

Simon M. BRITTO.


COURSE D'ETE
Institute Commercial
No. 86. Rue Pav6e
(E face du Dr. Buteau)

Les parents d'e6&ves en retard,
ed'bives ay;-.nt 6ehouu aux derniers

: .;-.rr.. e,,rt heurelx d'appren-
tre q 'ii: nt 'Insti!ut
"ursmnrn i,r l r '. i ii; l.1. CoLur.ti de

u.- ...- r do cour
;,:.r g r t i : df:..; : .c ndiLi(.,ns trx '
I','; ri i. !, ;I .I .t ,
L i;', i ;T. A.!',. i .',L t. ouvertes
ic- i 1h,. :'li-LitUf Corm erciGl I
a pair (hi c ,i H. i hn. it 11 hi..,
Ot (t 2 E 2 4 .s. P. M



S .LU M)TIVLELLISTE
i ILA LIAISON ROEBI.IN
On trouvera:
Le Bruve.. simple de Capacit'.
Le Brevet Surkrictr de Capacite.
Et ]c Certi c'it de fin d'Etudes Se-
c-,daire, cnlassiques (2&me parties)
Diplome de Lacencid en Droit.,


POUR VOTRE SANTE
Si vous souffrez de i'appareil di-
Sgestif, ou si vou9 sentez une di-
bili;4 quelconque dans I'organisme


plus en plu,.s, a meu-re que lia scien-
cc evolue, de la force hydrauliquo.
L'autour dc ThaT. intervint:
mcs chers armis, dit-il e;n souriant.
j'ni bien dcout6 vos explication, et
vos d6veloppjmnents. -EL potuntant,
d'apri.M eux, il me emnible clue vous
ignore la plu puissanto force hy-
draulique qui soit aiu mronde..v
-' V':aznent. Et laquelle? da-
manda in Ides ing.nierrs snrpris.
-, Les latmea d'une femrnme,
repHlqua Anatole France.


REPRESENTATION
THEATRALE


PAGi 5


" PETITES NOUVELLES


Au Japon, l'abonmement til6pho.
unique cote suivant que les numi-
ros choisis par rabonnd sont consi-
dires come heureux ou nefastes.
Aussi, le No. 3742 n*a jamais 606
conctd6e, paree que personnel n'en
vent. 11 signifie, d'apr&s lea cro-
yances japonaises: la mort pour
tous.

Le Perou a interdit le survol de
cei tamines lies du Pacifique qui sont
sa propri6tt. La fortune de ces 1-
les est constitute par le guano. Or
Ie bruit des avions met en fuite lea
oisea4ix qui produisent cet engrais.

Le feu cofte tous les arts la som-
me de 56.000.000 de livres sterling
soit 280.000.000 de dollars, aux
companies am6ricaines d'assuran-


Une nouvelle secte religieuse a
6t& fondue par des homes et fem-
mes de couleur aux Etats-Unist de
l'Am6rique du Nord. Les adeptes
de cette secte se font appeler:
qReve qui passe, Joie sans melan-
ge, Quietude du coeur, Aspiration
A la b6atitude.,

Les families qui veulent se dis-
penser de cuisiniere durant la sai-
son d'Etd a Pdtionvihe, prennent
un abonnement a domicile au Res-
taurant New Chinas surnomnie
]a table des gourmets.

On a fet6 a Santo Stefano de
Briga, province de Mcssine, M.
Domenico di Pietro, lequel est pere
de 36 enfants.

A Bombay (Inde), la population
peut payer ses inripots en queues
de rats. Pour se dhbarrasser des
rongeurs qui pullulent, les autori-
tes out innov& ce systdme, leqiuel
donne des resultats satisfaisants.

NMme Mathilde Theps a fete la
96e anr.versaire de sa nrissance
a it I rne, c pr.' tIl.e d !o i S,.isse. El-
.- ,c- In preminir-' frtmmT i a. ant ob-
tconu en LEurope titLre ie '.1teiCn.
Al.f:. and1 def n1.t-,.irc ., .1i c.'orn -
rri.n'a ;. s t .uL,.u-.s m ':.iiLI.de '. it Pa-
1ri, Ut lof a .hi v,' I L i- n.tie (P o r-
tiga))
L .-. c .li.K vis.ittn r i '.A'. (:1 i
C'.- 'tsi i t'i l 1 lie i'Ae tVl('T'rriC \tti
PIortug l, II fit colic I to 1o;r7: et
-est toujours n vigue.ur'.

Le Dr Witmar, de !'L'ni.'versit6
Smith un, a dicoL.'cit atiUi ileo
llavw- i uii, ec .i.cct' d'. aiieau incon-
lit!. cits i(5.-''t,.lX rer .FoTnt !La. p)4lls
grt.s I-u'I1i-i "ibc i!l' I't malgr6
le' r tailtle (exiguc, Ii' ,rt extri'-
niCment crnbfat :f..

En presence du subtil ecrivatin
francais Anatole France, de; ingpe-
riicur. un jour de la pissa:anie enorme que
'on retire et qU: rin retirere de





P\CK a


La vie du renoncemuent A soi-mO-
me est la vie la plus large.
DRUMMOND.


Le plaisir de blamer est un pau.
vre plaisir; ceul d'admirer est aus-
ai vif qu'il est par.
VINET.





PETITES NOUVELLES


Par arretd para dwn- ter Moni-
It--"" n -r U 28 juilt, VAigrr one en-
Chef du SNPA et ER pourra au-
toWrier certaines usines h cafr si-
iuces en dehors des villes, bourgs
et centres autorises iA la specula-
tion a acheter diructem-..nt du
produdteur, du cat pil6 ou en f6-
ve, pourvu qu'eIles remplissent
certaines conditions exigi(es par la
loi regissant la mati&re.
Ces mUTCsurEs ont dtC prises en rue
Co facililer les uineis pourvues de
materiel n<:ces-iire pour prtparer
les] lyes standards de cafe, 1, 2
..t a r i'exportation.

L '; ;!'i t "-u ir .e i-,t q :.i ., ftIC- 1'. -S...-
ci td d .es N ta:. (1) ,7- 3 ) cn,-
ti,-nt los p ir:i: ,,l.. uti -:i lues
r,., .i: '., c.>.: c -. t ..'i l. a po: p L'! -
,1 r -. i re-. 1. pr.Y.1 uc-
.-9 ,2 9. 7 .. .: ; L. 4:;. --. .: *
t' t! :" l ; : A ]'c':,-.
1,: : i.;:r.-: i..1 r:- ir!: r.

r tii,, .- e r irt.. e !im inv ;d J:m a c L-
fc(l n. itc rn :.., c ar '' c n';: .:.-:

.: i.i ,:i., i rn<, !r :nt .' L

l. l ,- -r,.! t p rieC pU .
'i r .I t ;': ;' .-

Lt[ it i.!'.,.;-- W ..: ,i l 3jc. i'a l -.;rance
chet. 31. Erm, Wallon. Agent d'As.-


IA, nlrmli'e d'LdnI;.s-ioncs darns hies
l-iitiux est pass de (I 7A5.1, .:n
1926-2?. ;i 17,1-<. ,n 1936-37, soit
;',., .,i VlPLnti , 130. 1 (,.

l.,.,..'. dfi.i.x r', ii pi.'. dh- t'ifl .-b al !
G( onai t'.- I'or t-dit'- i' ix t.' ra~I r'nt
activfeml.nt Cn v'u dun match dte
revaneho qui aura lieu rtans la ca.
pitale dui Nord-Onest. h i in dut
meim d'Aut.

Le. (t6ganmt i'i gin&ral ecux qui
veulent plaire. no' portent par ces.
temps de g'rau. .ds rlhaliurs qu'e le
drill fin, l'assei .A .Au rode Chic;
a.jici:ne .Mnison Jea Talanmas et
vuul serez satisfait

A (;G.tos-Mo)ri, l'A:-enit Agri-o.
! de ce'ttfe C mntnLU:e it faith plan-
ter pour le moi" de juin 22.350
pla nts dt baunanicr-tigu e,
6*P


Mille plants d(e citrus ont ete .mis
en line a MIiragu.ne et deux centAs
Slan Petite Rivibre de I'Artibonite
par le S. N. de la P. A. et do P'E.
R.


,9
Deux entoImologisttes de P'Univcr-
sitt de Puerto-Rico sont actuelle-
me-nt dans nos murs. ,tudiant les
homr.pnpt r," et les oiseaux dui
NY-.
4*t
Les ubsienations faitas par les
sp-ciialite' du S. N. P. A. et E. R.
sur la ipr6tendue im-miunit6 du co-
tonnier violet aux attaques du cha-
rengon se :ont reve16es defavora-
btes. Aussi, tous les plants de cet-
to variWti A Damien, ont 6t@ ar-
rach6s du sol et livrts aux flam-
mes.

La dchemierie Lafayette af- '
0ro plus de garanties aux clients
que toutes le ...autres chemiseries
de la place. Travail soignC.

Notre confurre La iLatnmtr pU-
ble dans son Adition du 80 juillet
une int6ressante causerie pronon-
e6 par M Manelaiar Z6p hid.. COet
to harangue.. opine note. coner.


re, esta nn ate de foi dans les po.s-
sibilitos de Ina G^nration ,ctuelle.

En face du Pare Vincent, plu-
sieurs proprietaires ont eu 1'excel-
lente id6e d'ernbellir leur maison,
Nos compliments, capois!
b.q
On announce, an Cap,. que I'Ad-
ministration Locate de la m6tro-
pole du Nord projette la construc-
tion prochaine d'un asile des pau-
vres.

A la Pharmacie Camille on trou-
vera la retmne dentifrie Squib, le
famneux fortifiant Glycolixir et
toute une variety des parfums
Majestic.

A la. Pr6fecture du Cap, M-. Em.
manuel Villard a ete nomrn& Secre-
taire de la Prefecture en rempla-
cement de M. Max Bellard. Comr.
pliments.

Dimanche dernier, sur la Place
St. Victor, e'quipe des Gonaives a
rencontr6 l'Association Sportive
Capoise.

On deplore, au Cap, la rmort de
MIme. St. Armand Blot, deed'de Ile
25 juillet dernier. Nos condolgan-
ces a sa famille.

Le pr~sideni e la Republique a
Sfair.t un don de 50 dollars pour For-
i gurii.-:ati-n du C"rr.-: de Pomtfier.
d du Cap.
Sol*
"v:- Magron, chauffeur de tp:
i vnit're au no. 814, prevenu d'avoir
..-irci.4i, -..n., p-rrniu. de cc'nduire, sur
ia '. tio publique', an ri d f6r la
Section Xo\rd et condamne A 5
gourde.gs.

I., Pien'e prur avoir circulei
'anst licence a ete 6galement de6ff-
i i: t la Section Nord et condamnn
i ai amrn-de.

L.do'.ic Jacques pour axoir e:a-
bli marched, au wharf Fort-Islet, le
30 juillet dernier, a 4t' arrt6& e:
d.frd Ih la Section Nord.

L'atccord6on a ke6 invented en
1630 et a supplanted dans les cam-
j pagris uln des in-rliLue-- ti ls rc1 -
'!quves. Jadis son [.irrbre- n',tai:
.'.i'-re plus agr-able Ct'ce l'antique
rnu-.cet;.e. AujouIrd'hui. cCt instr.u-
rmne t:st. dotc, d'nun Rcavit:r chro-.
mu ii., trs-4 6te:ndu; it done ) i:-s
',fTets demands. On ne s'Tonr.e
p.as die 1e voir par non-fre d'or-
chestres ide danse: On ne s'6tonne
pas de fentendre en duo avee ia
harp-.



IES CAUSERIES DE
LA RELEVE

Continuant les causeries heb-
domadaires de La Reive, 3M A-
lix Mithon et Yvan Jeannot par-
krintr, vendredi, a la H H2S, du
.;r.gime matrimonial en face de la
rjalitP haitiennet, et de da fone-


i4^ i .Lit NO JUVtLLISTfr


I


MARRIAGE


Nous avns uappris avec plaisir
ie mlariage de Mile, Luoe Brhe avee
M. Frafixois St. Pierre. La. bn
diction nuptliale Oeur a 6ta donn6e
5e samedi 20 juillet, A l'Eglise St.
Pierre de Pitioni-Ville.
Les conjoints ont Wet conduits au
pied- de I'hbtel par Madame Pdtion
Roy .au bras de M. Mare Prrdd6
rique. -* ""
Tous nos c6mplimetts et vceux
de bonheur au distingu6 couple.
,


A PORT-SALUT

Aujourd'hui 4 Aofat. Port-Salut
fMte son glorieux patron Saint Do-
minique pr6dicate-ur castillan, fon-
dateur de Pordre des dominicains.
Beaueoup de pvlerins des Cayes
et des regions avoi.inante.s parti-
cipent a la f-te. A i'Eglise une
messe en musique a 6te eex&ut6e
par la chorale et dans Papres-m.-
di la statue du Saint a dt& port&e
triomphalement au course de la pro-
cession.
Tous nos ccmnpliirants au R. P.
ITrramry Curd et aux autorit6s 10o-
cales.
W' '"_'__________- -'it

LE CONGRESS EUlH..ARISTIQUE
DE 1910

> C .. I "" :c-ndr: cen
C .; ',, 7 -. :i i,'.. ur,-. "- -" i uriq -
.Mondial. Ls Crrit.;, r, a e&tre
bientr t ,::,!.sti. u ; q .; ) ; ..1 Com ity
pUrm :j.2: Ca r Ct". chrir-
ti;,L f t:: -.ra ic, l 15 Sep-
temore pr--ir;. '-r. ,imr.prtante
reuni.n c eu.:t ;::n.res tcu-

irLtS. -. 0 t tr
grande marife.:toi:. ca.hocique a-
rertera ,u mitmUL.r:mu 50.000 '.iK-
teurs Nice, ku...s- a.dmottent
merne QUe c :cre.tre p:urra attain,
dre minilhi.



Pour avoir da Poid-s, dt u
vuissa:ice et de Energie.,
P .r rdlier k+t DOUBLE
d ..tre r4avaii .o.c'dien (itn-
teltctiuel oc Physique), san*
ua r,:;in;dre fatigue


WVW. ^1p^4f If V,'


NE VOUS LAISSEZ PAS
TENTER PAR LE PRIX
PORTE SUR UNE ETI-
QUETTE!

..-.., A;..:;,. i..t.'s qui j .4, ient i 4d'(1-
*.:,:.:!:r. : ... .'. 'rvanT: d: ba. ttei-ries a
1 rarc:L't.t, *..nT a ;ar.'l'..if 1ini-en b1 n-
c..: .a:. .t. .ri.ai:.e leur trrcur. .r.su-
: n. r<.,:!* .."Te ,:- r para.t-as fr'i q entes
:: .".. : .a- r or;-r le jou d'-
.-. -.t- : .' aur a hat. Vou.s
.. A ). t -.. .. .


.1


F


". d e sang

.::.. L -u chef au d6bul
.:ar.ce ,ciWr.:.mW : Ia Ilue.


Batterie de tongue vie


r/ .iM
. -A" .I44 ,-rurA.M,,9^ t.J..Hi>


Em.''


Distribute-ur pour Haiti
FRA.NCK W. INILSON
P. o. BOX 161
Port-au-Prince, Haiti
The Electric Storage Battery Co.,
Philadelphia U. S. A.


. .- Ct*.,M S**Wf4lS ..ef.l.Eh.e ....n..a a.._.._- -,


AVIS NLATRIMONIAL


tion culturelle du ronrana.


EXPEDITION DE
FIGUES-BAN ANES

La Secre6tairerie d'Etat du Com-
merce informed qu'il a 6t6 expidie,
du 26 au SO juillet. coul6, par les
S,'S TRUXTONh et la quantity de 26,667 r6gimes de
figues-bananes, r6partie conrme
suit :
Jaemel 2.452
Aux Cayes 1,264
Chardonnires 1,808
Anse d'Hainault 2,880
Miragome .... 1,814
L6ogane 1,480
Saint-Mare 1,024

Jean Rabel 1.977
Port-de-Paix 602M
Cap-Haitien .,896

TOTAL ..... :.2'$6


":* .. .

; :*m*: :. .


Pre:Sez
KELPAMALT
Product a base du KELP,
plante marine contenalnt tott-
tes les vitamines.
En vente dartL toutes lea
Bonnes Pharmacies.


Wfdat s6paree deo mon 6poux
Presonne Lelivyre pour incomrpa-
tibilite de caractare et aussi pour
.sauvegarder les int6rets de nos
quatre enfants nineurs, je, asou,
sign6e, declare au public et an com-
merce n';tre plus responsible do
sae actes et actions.
En consequence toute vente ou
bail A ferme faite par motn 6pout
est nulle et non avenue, divorce
lui devant .tre intent.
angipagne. lie. section rt'a-


AVIS IMPORTANT

La Matlon Don N. Mobhr
me ses fidlea clients et am4
sea bureau et son mags .
eause d'ag=an '

halles ancienne
la Maison Alix..
LAgation Amril
La Maison Don -ohr
cette occasion de les reme
le patronage qu'ils fui ont
actcrd6 et teur prompt, t9 4
dte ne nigter aucun effot


r uoi onner, acommte tou
LE NOVELIST te d e r Aoat 1938. tire atsfactin.
Ra t, dW NS. t97 I0 ii414 137 Z;
amt Postal. No. ia5. Trlphon m 3 1"1ne LECONTE.
QUOTIDIENPONDE EN 1898 .
....666
D ire .,isire D GUERIT ..... -: .
UERNVsO:C? uglr ...T ..nI U ....s.M. ,"1."
fl...i.D,, W**AUW.,N 8 JfnOUR.o.
RErD.
,. .......... .... ... .. : : .. .



v werntaiu-delni Doto.tMAUE!(*eA


Ae : :I *
: .m.._2.".=__ .... # :"t ,.tur"m .r .:b' sn' :. ,a ,:,m.': .... I '
...". ;..":. ... ." :." :. :. .. ::.,..: ..:.''.': :,.... tt ,.z tL Qv. :...'t.'"b.' :"::":r .9""-'.


ti


~I~R0~9~~'1~~


---------------- -- ---


~ur~sj~~iu~*~a~N~~r~)b~'+ir)~U~P~ol~?P~


vwlv- I "M A'AA-Mir WO


.:.' La LUbrafre ) mi"e. aasoi t "
.( ,li(Maln d Cone ae) '


...... .- ....


"F


Leon Blum : Du .Marige .... ... .................. .. ...... .....
C6line: Bagatelles pour un Massacre ...................* ..
Frondaie: Le Volontaire ............. ....................
Emile Sebreiber: La Suisse Pays homess libres .........
Lawrence: L'amanL de lady Chitterley .............................
Herment: Les Chroniques de Lancelot (Tome 2) ...............
Herment: L'Art d rirc ............ ............... .......
Faguet: L'art de lire ............................... ..........
Malraux: 'L'Espoir ....... ... ...............................
M orand: L'H eure quit eAt ...............................................
Thierry Maulnier: Au de la du Nationalisme ........................
P. et M. Clerget: La France dans lea Monde .,.................. .
Thibaudet: Histoire de la Litt. francaise de 1789 & nos jours UJ
Firmin Roz: Kistoire des Etats-Unis .............................. 8,
',lermeix: Histoire romamine ............................................
Ferrero: Nouvelle H-stoire Romahie ................................
,Madelin: Fouche (2 volumes)....... ...... .............. .....
Mirepois et de Vogue: La Politesse et ses usages ...............
Ed. Schur6: Les Grands Inities.........................................
Jean des Vignes Rouges: Leviens uin chef ...... ..........
Pauchet: Le Chemin du Bonheur......................................
Dr. Marchal: La Libeert de la conception ..........................
Amet: Comment on apprend A parler en public .1..............
Select collection (Bordeaux, Bourget, Prevost, Mfauriac, Zola,
etc., 0.50 oU 4
Collection fHier et Aujourd'hui (-Brentano, Aubry, Maurois, etc. 14
Collection Lea Caracttres de cc temps (Le m decin, Le M- .
gistrat, le Finncier, le Pretre, 'lnstituteur, etc...) ...... 14