<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03404
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 2, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03404

Full Text
: :* : ..:: .: > '^



> flIUB ...E .
an f l ':. .
::i : : ;

#!

... ~ :


Bn


ERNEST G. hCtAUVET
DrEt.eur-PrriGt eA

$'RED. DUVIGNEAUD
PE.t

QUOTIDIEN PONDE EN 1896
... 4.


4~rme. ANNEE


LeJ


:. ier, ler Aowlt, 6tait l'anniver-
Ai: de I'haitianisation de la Gar-
b. Pour commf&morer cette date,
Je our de la Garde% un
rramm iche avait t prdpa-
I' t qui fut ex&uti avec une
wi tui et une solennit6 qui con.
vilamet bien au caract&re de ce
jnys appel64 tre Ie garant, de
ForVre dans la Cite, et surtout, ha
peiptuer dans les cmurs le souve-
irt glorieux de la premise en des
bins haitiennes de cette institu-
t*a inirnilment national. -
St depuis, quatre annees se sont.
M.u4es. La Garde, en d&pit de
lNIques veileitgs de dksordre, vi-
t.rprim(es, continue a justifier la
gpsnde confiance plae6e en elle--
CaL n'a Wt6 possible que grace i
It noble volonte d'ordre, de disci- I
lIm qui I'anire et a laquelle c'est
aplhair pour nous, en ce jour qui
njoIgque le 4e. anniversaire de son
bliftianisation, d. rendre un hom-
aget m6ritk.
ltEls buit heures wi coup de ca-
noS annonca que la journey mi-
ltaire allait commencer. Et la fou-
le gagne le Champ-de-Mars. Les.
Tribunes d&ecores aLx couleurs na-
tionales regorgent de monde.
A neuf heures, d6filent au son
Stfue .musiqie entrainante les
Itne, lme, 18Rme. 21&me comn-
pgafes (artillerie lourde) 25rme
ompa gnie (artillerie 16gpre).
A la suite cdes maneuvres ex~cu-
ties avec habilet6, leq bataillons
.rennent position et le Champ-de-
.*fta offre tiun tableau des plus ma-


.Ilrnques et ties plus impress

ARRIVE DU PRESIDENT
S DE LA REPUBLIQUE

:1 1 est neuf heures. L'anima
:arsi^t..Le Pr6sident de ta
!ltW*tue est annone6. Et quelq
M:alaaittes apris le Prdsident
.Aft'prend place dans la Loge
ielle extour6 des Memibres
*Bnet des menmbres de son E
;ajoret de quelques Officiers d
.u.!, On rertarquait en outr
?T leSnit du S6nat, le Prisk
t' I" Chambre des D6pu
4ta ppntia, des a6nateurs,
'*.atbres du Corps Consulaire


:. LA REVUR .
h :.. honneurs au Chef d e 1'
i, e dfi16 commence.
. a. le coma.andement du
a.J rtnaMnd, les divers bataHi
P "*niteat et Ies companies
a son du <1804v d'Oc
Am *t. La Revue dans rensen
setsil .e par l1 applaudi
de la foul oqui ma nTnif
416 1 Sion a4nrale
1 .1 do eprend fin et I'o
I vant et lu. par le lie






4a :ti .tln
ti R .'F ..fr...JS :: .. .. .. t
Xit'; = f"


it


I


PORT-AU-PRINCE, HAITI


malgre la vague d'insouciance done les 616ments propres A maintonir


in pouss e a failli saccager les fon-
dements de Notre Organisation,
vous tous, Officiers et Soldats, a-
vez toujours et6 a la hauteur de
vos teaches .
Je tous felicite d'avoir toujours
en a cmur vos Jourdes responsa-
hilites et d'avoir permits a la Gar-
de grace a votre courage, votre
conduit et. votre esprit de disci-
pline, de rester ce qu'elle doit. etre:
une Force consciente au service
(d'une Volont6 ind6fectible.
En 'ous adressant ces filicita-
t io,:n. je manquerais a un devoir
inmprieux, si je ne vous exhortais
h persister dans cette vote que vous
aLvez choisie' voie de I'Ordre, de
la Paix et du Progres: A exalter
Er v )us. Officers et Soldats, cet-
ic Foi ardentie dans la Discipline
et A pratiquer toujours les hautes
vertus civiques cui doivent vous
caracteriser et iustifier Ia confian-
ct qu.e Ik. Gou.er'nen.enrt et le Peu-
p!:- haitis nii. t m iace on m'us.
,.e d-sire vous rappeler, en cet-
te occasion, qu- le sacrifice de vos
int'rzts pe-rsonnels A vos nobles
idtzi'ux ce Soidats loyaux et fideles,
a votre Honneur et au Culte de la
Patrie s'impose, pour la pleine con-
servation de vos droits, de vo;s pre-
rogatives et surtout pour one Hai-
ti libre et forte.
P. JUTLES ANDRE,
Colonel-Commandant de la
Garde d'Uaiti.


AU PALAIS NATIONAL


t lne efficiency indispnenablc an
Srmaintien de 1'ordre public ct laI
s auvegarde national, ont pirte
i leours fruit-, puisque la Garde -est
* encore bien debout et.que, malgre,
I tout, elie est en measure de remplir
cdignement tous les devoirs qui hli
incumbent.
11 reste cependant, reconsti-
tuer les cadres, consolider les-
bases qu'on a cssaye d'cbranler, a
apporter erfin ft 'ensemble de l'or-
ganisation un renouveau de force'
et de confiance dans sa noble mis-
sion d'assurer a ce pays. les tcorcdi-
tions de stability necessaires a s cr
d 6veic-ppemen t,
C'est Ia tache du Gouvernement
de pourvoir la Garde d'Haiti des
n,.oycns de perfectionner s.s con-
nais.ances mihltaires at no.is se-
rions tous reconnaissants& des ef-
forts qu'II fera pour que, T;ar til
enseignement appropri6 et indis-
pensable, la formation W'un certain
c:iontingent d'officiers inst--uits '.ien
i.e garantir I'avenir de notre for-
ce publique en la soustrayant de-
finitiverment aux influences ,dlitei-
res qui ont failli compromettre
son existence.
En renouvelant i Votre Excel-
lence I'assurance de natre devoLue-
ment et de notre attachement iA
la s6curite du Pays, je Lui pre-
sente nos remerciements pour In
grande sollicitude dont Elle a tou-
jours entour] la Garde d'Haiti idns
Ie passe, en exprimanit P'espoir qu'u-
ne 4srieuse preparation de nou-
veaux officer's appeles A une re-


MARDI 2 ABOUT 19'8


J1. RENE CARRE
Sou.s-Directeur
Du College de Port-au-Prince


Nous apprenons avec infiniment
eit plaj.ir qi'i c'e,.'At notre ami ett
coilaibor it !r. Re.ne Carre, qui a -te
r Lc.,mmn sous-directeur du College doe
For t-a uI-Princ c. Tr-,is ans do- labeur
conmwurn ,:antt gTidl ce choix. Aussi
nous ne doutons pas que notre ami
, L'pportc dan&s sa nouvelle charge
he d('.ouememnt dont il a toujours
fait preuve corrfme Prefet de Dis-
c. line ct d-s Etudes i 1'Annexe
7Tppnrihauer.
AUDACIEtX RAID
DES JAPONAIS
CIANGAJ.-Des. avions de bom-
bardement japorais ont sem iSa
mort et la destruction dans la val-
lnie mvyenne du Yangtst, lorsqu'ils
ont terte t ie fair sauter les idd-
fenses chinoises qui entravent C'a-
,vance niprpon)re r Htankcldu par
terre et par mer.
Le-o aviona ont livr6 un formi-
dable assault. centre la ville ouver-
to de Kiukiang, tuant des centai-
nes de civiis.
Les japonais :ont c-galeriernt a(.-
compli Lun raid audacieux contre
..T*lr,-,drme de Nanchang au petit
jour. Atterrissant inopinrmecntC A
cet endroit, les nippons sauterent
a bas de lenrs appareils, dechire-
r,'Tit la t:iu e de cinq avious chinois
(uti se trouvaeint lti et mirent on-
..-uite I, feu aux appareils. Ie-s chi-
..n-i qu i .g-rdti.ent 'at-roport du-
.r.. 'eci-lerCr (c.vart i-' feu nourri
.i'.. ja'! aiiiS< ,ui pttl'rent reprercdro
: v ,l son -< ( .rn i:.ge.


nIon- i ........constitution n-.essaire des cadres L CONCOl(.( S S
Ensuite, i Colonel Andre. ac- donnera itnotre, mtte Armne l'os- COMPOSITION FIANIAIlSE
cT compagn6 des Officiers de I'Armee sature solid qui d'fiera desormai-s Le deai pour"h | premise tdes copies
S.-e rend anu Palais National oh ils toute tentative tIc dsorganisation L i comprnsition franqaise du con-
sent ret:us par le Pr sident de la et I'attachera exclusivement A sa course du C. H. A. F., expire, le
tion Republique : function norrmale d~ d6fendre 'o- nmardi 9 Aouft Avis aux int6re ses.
R6- DISCOURSE DU COMMANDANT re et ini a Nation. ECOS E MIRGOANE

Vin- DE LA GARDE DISCOULRS Dl. PRESIDENT 1 1 a pl sns exc dans a r ,gion
of- Morrsieur e President. DE LA REPUBLIQUE dc Miragoine dinrant plusieurs se-
du marines. Au.-si les plantations y
tat- A loceasion de ce novel anni- Monsieur le C'ommandant, i-ont partout en pitein lveloppe..
Ce la versaire de I'Haitiarnisation de la ment.- A signaler une augmenta-
oe k Garde d'Hlaiti. j'ai tenu, accompa- En vous remerciant des senti- tion de la production de in figue-
lent gn' des Officiers de la Garde d'Hai- ments que, au nrcm d- la Garde banane.
tts, ti, a venir presenter no. respects d'Haiti, vous venez d'exprimer aut;
des A Votre Excellence et les assuran- Pr.sident de la R6publique it oc- R&pondant A un vceux gdn.ral,
etc., cea de notre entier d6vouement au easion de votre fte annuelie, je I a Standard Fruit vient de fair
Gouvernement de la R6publique. tens d'abord A vous adresser mes agrandir son hangar d'achat. A
Au course de 1'annge qui vient de plus vives felicitations pour la ma- pris ent une belle construction
s'tcouler, certain ev6nements don't gnifique revue a laquelle nous ve- dressed sa charpente grise et rouge
tat l]e souvenir nous peine encore ont nons d'assister au Champ de Mars tout Ce long de la line du quai.
Erat failli secouer la Stabilit6 du Pays, et qui timoigne hautement de9 ef- *ti
mais l'Ordre a triomph6 des fau- frtls qui ont 6te faits pour main- Les statistiques d'exportation du
Mat Leurs de trouble, et nous jurors, tenir, malgrt tout, la bonne tenue port pour le mois do juillet mon-
lons tous ici presents, de nous sacrifier et l'efficience des troupes places trent qu'il a 6t, export pendant
dft- jusqu'au dernier pour la sauvegar- sous votre commanderent, Vous le mois:
cide de de la Paix et de la Tranquillit6. transnmettrez, par la voie de 'or- Caf^d 1.255 wacs.
mble Quoi qu'il puisse arriver, nous ta- dre. avec mes f6licitations person- Coton 56 balles.
sse- cherons de justifier la confiance que nelles cells du Gouvernement tout Figues-bananes 3.529 r6gimes.
est Votre Excellence et le Peuple Hai. enter i tous les Officiers et sol- Peaux 4 balls.
Stiens ont place en nous. dates qui nous ont offert ce martin a*
rdre La Discipline, nous la maintien- un si r6confortant spectacle. Le Dr. Roger St. Victor a pris
ute- drons, et j'affirme que je saurai Certes, les 6preuves QUe la Gar- function le 15 juillet comme direc-
S. mttre de c6t out sentiment pour de a subes et auxquelles vous a- teur du Service de Sant6 et M6de-
punir quand iH le faut et f4liciter vez faith allusion, n'ont pas pu, en ein du port en replacement de
A loceasion, effect, ne pas avoir branl6 son or- Mr. H. Fils-Aim6 appel6 & one au-
LA Les apreuves que )a Garde d'Hai- ganisation. EL rtme, J. a fahlu tre fonetion. -
S. li subies au course de cett annde qu'elle fht Taimlent solide pour *
out pui laisser quelque doute sur que malgri le poison politician La section de la rue du Bel-Air,
la solidityk de son organisation- qu'on y a lentenent mats sOrement en. f de I'cole des Stours, au-
hui Mais les dispositions rapids et inject, ce poison contr 1 sequel paravnt si impraticable aux voli-
tion cnergiques qui ont 4 t prises pour a 'ai eu tant de foisA vous mettre tre4 Vient d'tre trW bien r6ps
9141 riparer lea graves erriers commi- en garde a- cette o*ganlst. nt r4k par Tactf Magistrat Edig. Roc.
Otre ses retablir un esprit militaire Qui conser6 asses d viswr tje trail avec cli d gus do
e pait avoir fait malheureaserdent dlcipline pour satisfaif spr n 6t.tdeed Ville au hangar de la Stan
d6faut.- A plulieumr offieler dans cipaux bes.qla d'ordre et do sEe rdu esui r i attlon hereu-
SdeirCOstaea ioubliablfs, et .,.. .... ...s..... istntion commiu le
-0 0 .* A.e. .tt a d a nMi... ...ai t *$. s.. .. ; :: : : : :
C II.{ : ; r ; : '' : : :. . : '' : : : : < : ': :" .;. ." :
I.I ..I.. 3.:,:::.:.. .. ... . .. .: . .. ". % :.;'5 ;~ :i ."::: ; .:' ..: ." .: .' ..... ." .; ..' :. .,.. .. /. . .:.. ... :. .. : : :


No. 20.029


LES PRIX DE NOS DENREES
Mardi 2 Aolut :


I.e March6 Local :
CIafe th habitatat G. 18.00
100 lb-.
C(?afe chcae les exportatet"rs
20.00 le-.100 lb..
('Ctottn bluei G. 16.50 le.; 100
Cacto brut t 10.00 les 100.
Sisal G. 7.50 les 100 lbs.
Midi G. 1.00 le gallon
Cire G 0,12 la livre.
Ma.is. G. 8.00 et 9.00,. 1c- ard
100 kg.


les


lbs.
lbs.


do


Peau de ch.vre G 0,65, la livre.
Benzolive G. (1.17 ha livrt.
Paimacrik;ti GC. ,)Sf h. liVrc..
Tabac G 0.25, 0.5la. la lr-re, si-
;'ant quaiite.
Le March EAxtereur :
CafC or. 6,25, l 100 bs,
Co,'nwi or 10.75 et 11.00 1 s 100
-vres.
Cacao or 4.00 kes 100 lives.
Peau ide chevre or 0,22 la iivre.
Miel or 0,20 le 2galoi.
Cire or 0.1. la livr',
Sisal or 3,25 les 100 livres.
A PARAMOUNT
L'A.s--ociation 3iixte d. la Jeu-
nesse Haitienne organise, a Para-
mount, une grande fatru rTh6dtrale,
It lundi 8 aout prochain A 8 hemu-
res precises du soir. L'entr6e g6-
nIrule est fix&c a 1 gourde 10.
DECES
Nou. appreonns. avec pine la
ri .or l("
Mme. Vve Theramine Romain
survenue cctt!e nuiLt.
Le.t fundraille,.- n:L t uc I'icit cet
apr.s-midi A 4 hours. a.s Sacr&-
Coeur tie Turgeau.
Nons presenton:' s sinchres
condcolimnces A'i la famille de la Jd-
fulrTe, particulierement A son fis,
le Capitaine Louis Rnmain.


EN VENTE, CHEZ,..
PAUL E. AUXLLA
Rue Traversiere
CHAUSSURES PILLOT
pour homes en cuir jaune ou
noir


A paraitre biont6t: ECONOMIE
et FINA.lCES HAITIENNES. par
Me. Jules Blanchet.



REVEILLEZ LA BILE
DE VOTRE FOIE-
Smss calmel-et vos auuterez du
lit lfe tNath, "goile oi bloc"
q sit qu e1o 1o fik vcrw choago jour un litre
do hb astlsa linteatin. si c4i bile srrirv maa,
VO atl4AL t na t e ditrlent psa tb ae pUtt4 -
o Vn ias TvoL Aroni knalnt, roas &ttit con-
atlpU. Vattr otwanis ne a'empvoiAnne tt V os
=tMe mitr, tbtau. Vtna tnyn- toult en nor I
La"1 hAtat" i o nt deo pea"ler. Une all
fioro u'stteilt "p tent Souls I.
toIrse PILUlES CATERS pour Jo
,1-OIE J pto8o aw lr d'aMur*r to jib',*mta
do bil que veotp reewottra crdstonb. VEE..
bin. dBnea, 6tUmsBntaBDoti. aire meoulr to


E. HAKIME, Distributeur.
-A
COAGULENE ET
HEMO-COAGULENE CIBA
Extrait h6matiqlne total renfer-
mant les princ pes coagulants du
sang et particuliUremezA des plea-
quettes sanguines.
ReapiophiIef Hentogenls-4e
moptysie *lmat6mae- M(6'
troxrage ..
Anuaouwlw Ba-rbles et In'ctable
PAUL COUA ,
: Disltibutet pour Ra :
". :: .,'.....:.:'. :: ./, . 7. .. 1 ::


PROPS ET hITS BIIERS


------ wmwomwmwm--Owwws





en cceca


SAG2E 2 p_ n,_asa..n.-----sn -.r-. l 4 LE NOUVELLISTI R e.- ra.--*. .d-..

PETITES NOUVELLES __
S -. ,lf


Lea randonnees de vacancies 'int
attire beaucoup de visiteurs di-
manche dans nos sites enchanteurs.
A la Rivibre Froide surtout, du-
rant toute la journey, camions et
vltos ont transported les nombrcux
habitues 'de ce coin charmant de ta
Capitaie.

Le 17 Mlai dernier, la lPan Ame-
rican Airways,> cedObrait le neu-
vime annivertaire {de I'inaugura-
tion du Service entrc New-York et
Ie PBorou. ans I> can.i (" la
prtn t'n i'r aisn d'- i;i .r *''ip lbn.s
ont pi'(tt ne, ai taice de
881.529 miics; lnfi; c' pa:-ee tle
nomhre de miile-< offctuieP A t tait
t- 1.925.071. Le nombrt: dc passa-
gers qui lai.. en 190 de :3,262 a
at tint lo chifrr'(I dc' 20.952 *n 1937.
E ,. nrjd:n (j (n:< ;,or,: ii i -
mentait, :fs passa'cr alo,-
g patient Pr-2 '. ; ct_ qu[
t:gii.g til (it't i p ...* pim.s o nora-


bre de rniIhItan
1.16.2S7 en 1PL 2.
1937. ('uf l ;4 a44 '
080 |iousr 0.' ,


3i. .( .11I386


.4.t~4 u <2 t.- I ...'4 .41


444 4.4


'.4.44 ,-


'4
44
'4'
I.'.: 4
Oft'
:4
1.


r


produit en Californme durant les
huit dernibres anndes, Des pros-
;edcteurs anciens sont en train de
nettoyer leurs attirails et commen-
cent etudier des cartes de PEst
de Venizuela.

L'incident qui ja motive la pro-
testation de Moscou avant hier au
Foreign Office Japonais s'est pas.
st exactement dans la region o' les
japonais ont d6clar6 que lea trou-
p4v sotvieti(qus ont violet le I terri-
toire Mlandchou le 11 juillet der-


***
Avant hier, un raid rebelle A
Barcelone, a cause la mort A 40
personnel et des blessures a cent
autnres, 180 maisons ont et6 attein-
iet,: par es 6clats de bombes.

HIier martin, ia Portsmounth (An-
gcierre) 5 gros navires de guerre
onuI Lx'cut6 une parade pour aver-
*i' le.s anglais qu'lIs doivent se pre-
'aimcr a la politiqLe d'augmenta-
?'on do taxes. L'amiraut6 a ouvert
oe b.:.rieres des dockyards de
C h, ..am t dc Plymouth pour
S.,'-maine d' exposition du mat.-
,- a bnr~iaque
( '. xi'~ih n pube a pob r
..;; ,l (i' a' qut -,O'l m.(, i4-

ti ,> if s' ^ nt ".v'" ,; i ,-,'' rapid'.S-

IL'ts' visiteurs ne selont ;.as ad-
in:i pt1inutrer les secrets de ces.
i n ; .,


nO '"' N,. n i, i.-ni : Ie dev, ir de
:" .ert aux tfamiIIes des ei~'vee
.. s ux derniers examens
( ''t .tl... f r Fl<, inr -BIattier sore
l .;f ; i r k m; !!'n-ion !*-iundi ler
ut 9 h- a. m No. 140, Ru.-


'' ;
S .~ ii r Y...4 h-4n
S''I fi i it n d'liaboe-
r 44 plans po.S a coh-truction

inns h ivn \{8 ilk'Iv (e n

;1 EH han'fr "ctio4' '4 Iufisi cIt s ho-





if ple s d114 41' n ;i im1 K" !x c(lentis
r Co Ii ';t8' P ntr& chemi cgrins

4 *


Des ra i'. ( 1s r c- nts mt'Ini, de
rCarac-as, itl cst signaled 1unc, abo);-
da'nce d*',r danris l's rg'ions: fertiles
de l'Est do \"t.", .' '."., 11 rossort
dvs eS-timnations n perspecti-
vts que la rechec;h'Clie d'(r dans
ce<, r ri, s t*,n'i ;i pt i,<,,r I'i:nd s-
16 e i'w i ,. :'. Ii ,- l!i lu, :
p, -:. .:. 1 ; d ', 1 ;',t.: i r: in t : ,: .---;
i rt i t ) r 'r .'. u I ,;t-'- i ,' "t:


A Jhan-Rabel, on deplore ia
morn- de M. Alcius Ckiestin. une des
.per.onnalies ies plus marquantes
4' Ve-ndroit. Nos condol'ances a sa
it m il '.

; l \stig,:g:s de auiicienne Com-
Supagrnil- Haitienne d'exportation de
S.is >ioat it expedies, la semaine
detniere, it la Maison Nadal et Co.
Squi on a fairt 'acquisition. C'est a-
vec une certain tristesse, souli-
pne %Valparaiso) que la popula-
tion a vu embarquer les dkpouil-
les de lIa colossale installation de
cettt coa'pagnie, t6moins de 'Iepo-
-que florissante de 1'exportation du
tcatm'!ybhe et du Galac.
5**
L'embarquement de ces ferrailles
r.'a pas ft6 sans quelques difficul-
tCs. C'est ainsi qu'on a enregistre,
it cotte occasion, un accident qui a
faith 30 bles,4s et un mort. '

A Port-de-Paix, six filled so
S..t.:. pr--'ntce-s ai.ux examens pour
i t',t,. tit M itu B reve'I. simple, *4 ont
i Issi.


--,ms.ix~y-{rw'-"'K*-""'- ----

LBANQ ROYALE

U DU CANADA
PLUS DF To7 SCU-RSAtS AU CANADA ET DANS 30 AUTRES PAYS


CIEZ


AUJOURDHlUI DIMINUTION EXCEPTIONNELLE

SUR CERTAINS MODELS DE C('HAUSSURES

FAITES AUSSITOT VOS ACHATS.


000Uo 000000 I.r00000 t O 00o 1 fIt0OrnuuO.OOUDOD 00 DOUIUURooaulDUoUnououfD


Devenez votre propre Comptable en onvrant un
Compte de Cheque a la Banque Nationale do lt
RVpublique d'HaitL


GOUT- AOSA SLffCoSSRVAsIO PARAI .i
TOUX. RHUMES. "i" MMEN'l
* INFLUE.NZA.. AFFECfO.n.
-- --


I f, W .4 m -t'% F. ? a


LE R@I DE LA IIlER .'V BOUTEILLES

BUDWEISER, remlarqite pour son got, ad triomphalement.
la comparison g6n&-ltion aprbs generation.

a v'Iitable BUDWEISFR pent maiutenant, etre obtsnut co
YU" tle prerererez, en bouteilles otu en bidons.
Soyez prats pour t'hte inattendu. Ayez du BUDWEISER dai
tre r6frig&-ateur, .

Faites les dtlices de voye amis t de votre famillle en serva
BUEDWEISER chez vmos.


DON N MOO



EST LA MiILLEEURE BIERE EN HAITI
: ,4 4


. .. i.. .....I .


r i Di,- rno reux,
S tuisa pas veor u tl-r I
Je suias vardtnaable,
H yonal Te suviasa-t
jeune liquoriiea Edouar
Benjamin? J'ai tW ethz lui i
soir.
Quelle belle aoir6t. moa DO
j'ai pass6a et quel charmant |
;on ce type-la! 11 vous Pert de
ninette superfine: c'est 4e la au


I


li a, a c6te de la Banque Nationa





BRILLANTINE ROJA

Les nombreuses lectrices 4e
Marie-Claire, du Journal de l.:
Femme, apprendront avec
plaisir que la. fameuse brUi
lantine ricin6e liquid du Dte;
ROJA se vend ehez Paul W.
Ausilas Bazar du Champ-d*
Mars, Mme. Joseph Maglio
Sedans toutes les bones mal:
ons de pari nieric de la p1e
tenu ce. Elfis trouveront .gaW.
meat les products de beauty;
de Jos6phire Baker, de ra6pi
Mmme station monda.e, teal qui; 3.
kerftx, crEme Siamolse pou' i1
ns vo Jour-elt NulNt, Ricot's OCi
plak. lakeremail Lotion a4
tUplltculatre. BkaerI..F^ t
Mt ie I si elne'.Rja, Le iRtd;R
livr dans. lea coi Mui 1sV8Mi
e n : .ha. fi a ,b
.... ""t s.'l tr


c t'{ "'.. :'i:


"' ~' 4$'i.;


~ ...,,~_.~~: .*r:~:li4iS. "


._ ~--.....,.. ~_~~~~~~~


t6 en Inatifre.
11 faut I'encourag-r, ear f'el
vu de pateille dans de' grand a#
Ufs de Paris.

Tou es press; alors a'eu pai
plus, Mais, en Romme, 11 a toat|
sorts de liqueurs. 11 a PanxIaiw
le peppermint, la prunelle vana
le nectar, etc. Voias.e le plus t|
possible ai tu veux rit'uver di
belle presentation, de isa bonme q
lit6, enfin toute une getame debi
goflt. 11 s'y connait bian et so i
voue pour sexs atimabibl
clients. Enfin, pour d'autit.
renseignements, vois Simon ViU(
i'6picerie du Centre, Mine. G. Rw
main et tant d'autres. Cela vaj
:nie la nine Au rev-il Vieus,



"SAVOY"

CAFE-RESTAURANT


Demandez i vas amis at
ils vous confirmeront qua,
nul part ia Port-au-Prinet
on peut n'ieux manger eLt
apprcier les honnes con9
i sommation qLu'au ( SAi
k VOY, situe aU Champs
de-Mars.




ATTENTION
L,AITERIES .IF
ATTE NTSIO
Nouville indumtrie a la ports
tout le monde
Une oetasion unique voiu, eat o
ferte d'acqufrir sur cette place it
petit materiel pour fabriquer. d
beurre, it se compose de:
I Ecremeuse
1 Baratte
J Presse
Industrialisez votre lait et olb
nez plus de rendement.
Je suis l i (4 la Capitale) po4
quelques jours seulement.
S'adresser i Emil Frantz 0WI
Hovert, allemand, H6tel Cosmop
It. -. -. .1 -i A'1 .A


:


Iri


::- .


- -- -------- --------* ^ l ^ ^ ^ ^ ^
"""" "" : ,:: ,':"i.;:' ..:"". "" ,i l::.,.4


~S~




(K.
~ ~ -.


L- a a a a a aa~IYUg-Y^Y~~LL~UI a n aL~LL~ a~ ~I


Ms*& r NOUV5"LIaTAE *


'*rryN~a~Aasnhwsesaeaneaaaeaeaa~lraa


ii- ..:..I -- .







Reques


,AQ'


-DU! BONDE ENTER *1


ce martin par Cable, Radio et Correspondance Atrienne .

-. --(STATIONS HH28, HHB, etc,) <.-.._ ^-.. J..


LA SITUATION EST ETUDIEE
PAR LE GOUVERNEMENT
NIPPON
TOKIO.- L'incident d'hier sur
Ia frontiare mandehou a jeth un1
certain Inlaise dans les milieux
politiques nippons qui pensent que
' s'll comnporte des consequences, el-
les pbseront lourdement sur la con-
duite de la guerre en Chine.
Les personalities responsables
du gouvernement out tenu ce xra-
tin une sdrie de reunions d'urgen-
ce. Le president du Conseil le prin-
ce Funirraro Konoye s'est entre-
tenu longuement avec le ministry
de la guerre le g6n6ral Itagaki et le
minister des Affaires Etrangeres
g6n6ral Kazushige Ugaki.
Immbdiatement apres son entre-
I;iue avec Ie premier. ministry, le
'tinistre de la guerre est alld au
pidais imperial pour faire son rap-
'port l'Empereur Hirohito.

800 SOLDATS SOVIETIQUES SE
TROUVENT ENCORE DANS
LE SECTEUR
TOKIO.- L'arm6e japonaise
dans son comintunique de ce ma-
tin a ddclare que les troupes rus-
teas ont retraite vers la direction
-nord venant de Chankufeng sur la
-frontiere mandehoue siberienne ou
.s'est d4roule Ie- choc d'hier. Ce-
Spendant le communique ajoute que
seuletrnt 800 soldats sovietiques
environ sont rests sur leurs posi-
tions de combat dans la region de
Changfukeng,

LA GUERRE EN CHINE:
LA RESISTANCE CHINOISE A
OFFENSIVE VERS HANKOW
SHANGAL-- 3 colonnes tie sol-
dats japonais ont commenCe uneu
advance aujouLrd'hui vers Hankow


mats elles n'ont -pas progress a-
yant rencontre une forte r6sistan-
ce de la part de I'arm6e chinoise.
Au nord-est de Kiukiang qui a
dte prise la semaine dernibre, la
euvalerie japonaise livre des as-
sauts vers Susung mais elle a dtd
repoussee.
Les dernires dtpeches request du
front indiquent que les japonais
out precipit6 aujourd'hui 2 regi-
ments de renforts pour renouVe-,
ler les assauts. Les chinois toute
]a journde d'aujourdhui ont at-
taqu6 le long de la line de Tiens-
shan a 58 kilom6tres au nord.
Une deuxien& colonne japonaise
advance directement vers I'ouest de
is direction de Kiukiang et une
Seme tente de briser les lines chi-
noises A Shahochen just au sud
de Kiukiang. L'offensive est appu-
yee par les navires de guerre japo-
nais du lac de Poyang. 11s bombar-
dent les positions chinoises le long
des rives du lac.
LES REBELLES ONT REALISE
DES GAINS AU NORD DE GAN-
DESA ET LES LOYAL1ISTES
AU SUD
HENDAYE,- Le general Fran-
co a entrepris aujourd'hui une vi-
goureuse contre-offensive a l'aide
de 1'artillerie iourde et dans les sec-
tuir,s .-Ad die Gandesa. Cette offen-
sive est une rmanoeuvre pour pren-
dre de flanc les lines r6publicai-
nes et forcer les miliciens a traver-
ser a nouveau VEbre prbs de la del-
ta, -
Dans i secteurs limited de la del-
ta de !'Ebre les positions loyalistes
out Wtd toujours tries faibles. C'est
dans cc seul secteur que les rebel-
les ont pu arreter 1'attaque gou-
verniementale du 25 juillet dernier


... ... ... "- --



GSf Wil- .
GflIU SSUE



i (TOUT CUIR )

A. bon Marchd

S ENCOURAGEZ LINDUSTRIE LOCALE

en achetant les souliers TOUT
CUIR" fabriqu6s PortauPrinee@
Spar les Usines Pil-10t.
SOLDIERS JAUNES ET NOIRS


*1


MA,
ido
:
: '." ,
9."' b...,
N...i:
). i

W i: "
ite'*;
^ff ,"f


qui a mis les soldats de BarcloUe
dans les faubourgs de Gandesa.-
Cependant le general Franco a rdis-
tribud des renforts tout Ie lon g
de ce front de Mequineza A la Md6-
diterrannue. Les troupes de choc
ont det massees dans le secteur
pr&eit6 pour mener I'attaque flan-
quant.

LES NOUVEAUX RENFORTS
LOYALISTES. AUCUN GAIN
APPRECIABLE N'EST REALI-
SE PAR LES 2 BELLIGERANTS.
HENDAYE.- Le gouvernement
loyaliste a envoy des soldats de
renforts dans le secteur nord c U
les rebelles contre-attaquent. II
prepare un grand combat pour Foe-
cupation de Gandesa. Mais jusqu'i-
ci aucun des 2 belligerants n'a rea-
lise des gains appreciable e: de-
cisifs aujourd'hui. Les r.puL-'.i, -
ont rapport une Iegere avancoe
just au sud de Gandesa tandis que
les insurges rapportent d.es gains
dans Ie secteur nord.
Sur les autres fronts de Valence
et de 'Estremadure le combat est
virtuellement arrete consdquem-
ment A la reprise de la champagne
sur le front de la Catalogne.

LE TERRORISM EN
TERRE SAINTE
JERUSALEM.- La police bri-
tannique a redouble d'activites au-
jourd'hui, come des actes de ter-
rorisme continent a attrister la
Terre Sainte. A Haifa une bombe
a ddtruit un autobus et ses 10 pas-
sagers juifs ont ete tuds.
A Jdrusalemr 7 arabes sont morts
au course d'un violent combat avec
les homes d'une patrouille an-
glaise. Plusieurs policemen ont 4te
blesses.

BEYROUTH.- Une tentativet
terrorist anti-juive d6clenchee
pour sympathiser avec les arabe.
(e la Palestine a 6ehou6 quand une
tcombe a et6 d(couverte avant son
explosion.
La bombed portaiit une fusne.-
Elle a dtd retire d'une rue du
quarter juif de Beyrouth apr6s que
de nombroux comnmerqants liba-
nais eurent fer-m' leurs agisinsi
par iympathie pour la guerre me-
n6e en Paiestine centre les juifs.
LA CANICULE EN GRANDE-
BRETAGNE. ON COMPETE
DES MORTS
LON'DRES.- En Angleterre les
habitants font l'exp6rience de la
grande vague de chaleur qui s6vit
actuellement sur le pays. Un nom-
bre record de villegiaturistes oat
gagn4 les cotes du sud du pays fu-
yant la ville ch dimanche le ther-
mometre mnarquait 85.


La li-te des rnorts s'est 6le, %-c
,.Aia 113. On rapporte qu'elle au'g-
mentera durant nl period des va-
canices ei nuombre des noyd. s'4-
I a8vo a 8 sur les cotes de oI mer et.
dans les rivinres. 3 personnel out
4t6 tudes et plusieurs blesses :
suite de collision sur les routes em-
Louteill4s par les voitures .
A Londres et dans beaucoup do
vitles du sud des milliers de per-
sonnes so couchent sur les toits et
zur les rives de la metr.

SARAGOSSE- Les rebelles
i I. i n-tet que 4 prisonnUerss frain-
a(ais ont etd hospitalisbs dans une
viljl de t'auri re. is expliquent
aux autonrits rebelles qu'ils se
sonnt enrolls du cote loyaliste pour
repondre aL un avis d'un journal qui
leur offrait du travail en Espagne.
Arrivds f Barcelone il leur a Wtc
dit qu'ils doivent comnbattre pour
ia Republique.

BOMBARDMENT
MADRID.- L'artillerie insurg&e
a bombard Madrid ce midi. 5 gros-
ses bombs ont explos6 au cceur de
la cite. Les victims et lea degAts
r'ont pas ide evaluds.


UN randND) P IOCES SE DE-
ROULE ACTUELLEMENT A
MADRID

MADRID.--- Le journal tAhoran
a r6ev-li quo be verdict du procds
de 105 p:er-' ni accuses de hau-
te trahison, d'espionnage et de d6.
f,,itisrrie sera probablement pro-
none6 au plus tard aujourd'hui.
Cependant Ie(s ., i.i ,I -. de la IHau.
te Cour' Miiitaire ne veulent pas
ptrononcer le verdict avant la fin
de cette semaine,
Le process a dinr. 7 semaines.-
Car le tribunal avait ia entendre les
plaidoyers de 29 avocats. d6fen-
seurs des idculptbs.
Un seui prisonni'r :e nomm6 Jo-
se Mendes Calvo avait assure sa
propre defense.

DELUGE EN ANGLETERRE

LONDRES.- De fortes pluies se
sont abattuas cei e -.na., so. ur
plusieurs districts ,i: par., Dans
certain '.i: .it.. a .:.. g tr.
juAsql'a 6 pouces t. Les rues de
certaines riles sont scmrpletement
submergees, les maiSons sont no-
yees ainsi que les automobiles.


AVIS -


J'avise le Cosmmerce et le public
en g6enbral que j'ai ouvert sur la
place A la date du 25 juillet cou-
rant une maison de Commerce pour
la vente des Automobiles, Camions
et Pieces de Rechange *FORD5
don't Monsieur J. E. SENDRAL
est charge de la Direction, 11 est
enJ mneme temps muni de ma pro-
curation et come tel pourra va-
l..,i:..~, -:n 't signer tout-es pieces con-
Cernant Ies affaires de la Maison.
Port-au-Princ, le 30 Juillet 1938.
ABEL LACROIX.


LE('ONS PARTICULIERES
Jeuno. tilk, muiie .de son dipIO-
mcde < -fin dElt-oudes Sec'u ri(airo
(I re it 2omr parties done des
lemons particuiihres aux eieves nl
rotard ou qui ont ehoud aux der-

Putr Ic.s conditions, s'atirec.
au. J iral., phon c 2239.


666
LIQUIDE,
TABL ETTE,
ONGUENT
GOUTTES
NASALES.


GUIERII
le PALUDISME
EN 3 JOURS
les FROIDS
Le icr JOUR
MAUX DE TETE,
EN 30 MINUTES.


SEssayez a RIUBMY-TISM N,
le meilleur liniment du monde.


- e .. .. _4


Le fait est incontestable


LE


MULS ION

SCOTT

A.\ NOt V'III.ll:rE
ET A
LA MASON iOUELAIN
On tro,.Viera:
Le r;rvet .-inplc dc- Capacilt.
Le Broevt Suprieear (d Capacit4.
Et. It Certificat de ifln ('Etudes Se-
ccndaires classiqueic (2eme parties)
Diplmce de Licrenci( en Droit.
I ..... .......


Srie Ptlvie mmeuble: so.i-6 n aitienne d'kAutbmobfleire : *
Dr. Aiand o son directeur Mr. Victor h. Ca- tes meileurs terror r .
o rdserve eleileurs erreur accueiLo
R. L maisone in mettran, aenteit .e au fur. etk ireaun d' st c i faith son ar.me
u lnhe ds. fabrication un assortintocthpf~et d sollsIl
Ot ..egir, .o totes -1*nuances pour homes. fem1mes et enl-
& .pt-I incroyalementha j" "Tr ( I I IM 1iR


STOUT CUIR 1
Pour Hommes A partir de $ 2.50
SOULIERS
"TOUT CUIR"
Pour enfants A partir de $ 1.00
".Par later ELEGANCE, leur CONFORT, its rivalfsent avec les
.meilleurs products imports qui se vendent beaucoup plus cher.,
, SBOLIDITE... Le principle de fabrication tTout Cuirs lear as-
Ssure une dur6e inUgalable...
UNE VISITE IMPOSEE


.aUx


.. .O CHAUSSURES
TOUT GUIR"

i A BON MARCHe.


SARTAE


c'est la quintessence



meilleures varieties de cannes

d'un vaste territoire


.......


I





PAGE 4 '*h n'"M'

A VL'INSTAR DE S.AMSON

Les tvrroriatoes arables, en Pa-
lestine, attachment des torches en-
flamm6es A la queue des chaeals
qu'ils lancent dans les champs de
bt6 des juifs, comme Samson fai-
salt pour les Philistins. Ce sera un.
argument de plus aux tenants de la
doctrine que 1'histoire. se r6p6te.


A LA LOGE DE PORT-DE PAIX

Au courn. de gr:uundvs c4r6mo-
nies qui curent lieu i, Ia Loge de
Port-de-Paix, on a eu A proceder A
I'installation des nouveaux digni-
taires de la Confrerie. Ce sont :
M. Benoit Ponx, Vin6rable, I.eon
Frangois, lur C:.-t i! i. r, Lapin Eu-
gene, : m n (.orn i rsc Tirgo P1-
tigny. Tr['0. im r. r' abri ('azou i.
Secretairv. Vahro, O)rateur.


UNE NOI.VELLE CANTINE
SCOLA IRE

Pour.suivant son auVro dcu brn-
faisance tnt confi r u., S d-Oi ^.- ,d la L..,.-
re Na[iominv, ( t ,': a \v : i.-' f; Jix-
mel dune (anti-' S'oir. i E
r ommrZncera i ', :,
pL u.
C ost 1- 1 ( ii'tit 2-
clont Ii> is ] .Ei*50 ,. i : -
ter hI IDiiv n at If 'o'r Nit-
* o ^


.1 \i'Pt 'ON I.\l.


p10I S iii'

tint tio n xta xt





Sire in ut t' Iit{' s-'. 2 Wi' 2


4 Lt NUOL OLLISIT v


Pour avoir du Poids, de lo
Puissafnce et de PEnetgie.'/-
Pour r6aliser le DOUBLE
de vote travail 'qotidien (in.
tellectuel ou Physique), sans
la moindre fatigue


, a LE NO!V!LLISTE
Rine du Cpfrr Ne 131
Boito Postale No. 1tS. Ta 6phlon a22t
QUOTIDIEN FONDE EN 8s1
Par
HENRI CHAUVET & CilERAQUIT
Diraeteur-Proprilatre :
ERNEST G. GC UVET
DirectLeur:
FRED. DUVIGNEAUD
Ridacteur en Chef;
MAX DUVAL
Serditaire dc la Ridattioei:
YVAN JEANNOT
Admistiarate :
C. BEAUBRUN-


CIANIQUE


Dr LOUIS HIPPOLYTE
1Medeci-ne Gaurale
CONSULTATIONS:
Chemin is Dalles 7 a 8
2 1/2 A 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


Prenez
KELPA Y T


Produit a ba .e du KEI
panic narisel coolenant
t.s k-: 1i0amin3;i.
En i Put d.iA.\ toutes
bonnrs Pharmacies.


LP,
iou-


,Aujn;ur-hui plus que jamais
LE T'ES EST PRECIEUX
ih, perdcz pas le v6tre
;. ,,, j ':,;- t i l us Journaux et
1 i .... i( :- :nci'- citaint voitre
T>,,a., l ; s,---- utu des questions qui
. r: i 's':-sent. pni-qtiv
.LIT TOUT
S.* de Coup ures de Jour naux
Funded cn 1889
Pi'i';T LIE FAIRE POUR VOUS

irncseigne sur tout
cl qui est ipublid dans les
REVUES


J,1*1t N AI'X,


& PUBLICATIONS
(;,.- iL'^.te nr t t, '
I.a ui-e-Li't en Frarc et a
i'Etranger
I'h ,DEMOGEOT, Directeur
'21. tr'ilevard Montmartre,
PARIS )2,,)
U" r l &1i ,


a.m.


BON-PRIME

offert aux lectrices

du gNouvtllistez

UN RAVISSANT COUSSIN

aAU PAYS DES MOULINS
tBrodrie trts flwiw et d'un ef-
fet charmant.
Ce cousin de 50 x 40 em. des-
sine sur toile ,grain ancient, a-
vec les cotons soyeux lavables
pour la broderie, est envoy con-'
tre 7 Frs. 80 (12 tim-brcs A 0,65).
Pour recevoir Iouvrage re-
command&, ajouter : timbre de,
0.65,


Retourner ce Bnr-Prime

AUX DOIGTS DE FEE

39, Ed r.8-lpa.i Paris Vile.

N .rn. . .....


A ,tresse : ... .. .. ... .
Joindre 7,30 en timbrea.

mme^4>,>^ }Mi ai^J< ..t.F.t I


t -LwPs~u~ia~PaN*~llbwJLlllal


Quele est a femme qui no souffre
pas de temps s autre de migraine,
nevralgies, maux do tite?


Dimanehe 7 Aoist 1938 & 8 h. 30
La belle Kay Francis dans
MANDA.LAY
.Misse en scene de Michael Curtiz
DISTRIBUTION
Tanya (Kay Francis).
Tony Evans (Ricardo Cortez) .
Nick (Warner Oland)
Dr. Gregory Burton (Lyle Talbot).
Mrs Peters (Ruth Donneliy).
Chef de Police (Reginald Ow-en).
Un film d'actualite... La conre-
t-bande d'Armes. Deux artistes de
grande classes Kay Francis I'admi-
rable interprete de Sa Douce Mai-
son et du Voyage Sans Retour
dans tn film 6crit slacialement
pour elle Ricardo Cortez... le
beau danseur dla gant...
Entri-e 1 10. R6scwrve 2.20.

UNE BONNE NOUVELLE

Pendant Ite. vacances et pour
permettre a tout le mronde de venir
se distraire A peu de frais, REX
jouera I Soixante Centimes Les
Lundis Mercredia et Vendredis.



PARAMOUNT

Mardi 2 Aoilt 1938 h 8:15 P. M.
Dolores Del-Rio dans
DEVIL'S PLAY GROUND
Un Film, Colombia
En Version Anglaiso
avec Richard Dix, Chestei- Morris.
...une horrible trag6die provo-
qu6e par Pamour coupable d'une
femme..
...l'agonie d'un sous-marin bles-
s, I'angoisse de cesa homes tra-
qu6s dans cette cage d'acier au
fond de la mer, tout, dans ce film,
nous est decrit avec une v6rit4.
une minutiae dans lea details rare-


k~u~9sln)l*l**~~*~*~41~9~*r*C~+)*NltSS~


REX

ereredi 3 AoQt, & 8 hears 15
un film de charme
MISS BARRET
avec Norma Schearer, Frederic
March et Charles Laughton.
Une histoire romanesque, jou4e
par des artistes qui tous sont de
grandes vedettes,
Une ravissante musjique souli-
gne faction de ce chef-dcceuvre de
grakfe et de beauty. -.
Entr&e 0.60.

Vendredi 5 AoAt, A 8 heures 15
Le film toujours demand
LA DAME AUX CAMELIAS
d'apres le chef-d'oeuvre d'Alexan-
I dre Dumas Fils.
SRealisation de Fernand Rivers-
Supervision d'Abll Gance.
avec Yvonne Printemps, Pierre
Frosnay, Lugne Poi, Armontel,
Lurville, A. Dubosc, Jeanne Mar-
kent, Irma Genin, Andre Lafayette
Musique de chant de Reynaldo
Hahn, sur des paroles de Willemetz
Musique d'accompagnement Per-
nand Masson. Les costumes de Y-
vonne Printemnps sont de Jeanne
Lanviu... Apres que Litz eut ac-
compagni Marguerite au piano,
Armand lui avoue sa flarmie. Mar-
gueHtte n le prend pus au srieux
et, cependant, le mime tk voit
s'instalicr A Bougival, dans une
J mason ravissante, les deux amou-
1 eux...
Entr-e 0.60.


11 suffit de prendre I a 2 comprimes wrn't atteinte au Cinema. IL 1 aflUles i la Capitalet
Entree G6nbrale Gdes. 0.60 lrovince apprendront cerW
de Cafiaspirine pour que do- nle Gde 0. ment avec plaisir que Mr. He
leurs disparaissent plus vite encore Jeudi 4 AoOt 1938 & 8:15 P. M. G. Oddide continuera msee vi
qu'elles n'ont surgil Puly, Larquey, Pierre Ste. scolaires au .
phen, Baron Fils et Mireille Per- COLLEGE DE PORT-AU-PI..
rey dansa
L'ECO E DES CWONTRIBUABLES tabisetent qu$ VIeftt d1to
U I Mn Paato za par Ik.eu '-at.

Si IF I rdeur Inteprtent, pour note phi.
F I 1 sir#, cet.e 4.leieeuse satii, ce chfi e a frse: ut0e do.A

(, LE PRODUCT DE CONFIANCE *kn q u ton:rAMotst o a,
S: a ftit .i ."lea .us. VI .:"..
." ----------------------. : e t


Sauml 6 A8OQt 19*1 8$ I
3LionelM Aiwt A4 Br.il
o'til Patrick, CMW da24 e, :&4 ".
LE SERPM-T A^JI M
Un Film Paramount
...un souffle de mystre et dan .
goisse plane sur ce drame o l'o
aent r6der 1'ombre du crime, Voai
bre du vrai crinineL... une gran- .
diose mise en sc&nie... une teehni. ]
que impeccable... :
Entr6e G6ndrale GdeI. 0.60.

Dimanche 7 Aofit 1938 & 3:30 PJM. :
Sir Guy Standing, l'inoubliable Co.
lonel Stone des .Trois Lanclers d ]
Bengale.,
Richard Cront'well, Tonm Brow,
Rosalind Keith dana
SOIR DE GLOIRE
Un Filrt Paramount
En Version Anglaise
Sous-Titres Fran.als
...Tout corrime 'Les Trois Las.
ciers du Bengalea, d'lnoubliable
m4moire, SOIR DE GLOIRE d6ve.
loppe une action aux multiples p&.
rip6ties, tour A tour pitioresques,
joyeuses, 6mouvantes et s'achive
en une dramatique apothkose 6vo.
quant avee une rare puissance Its
grande traditions de camarade.
rie, de d6vouement et de devoir qui.
sbnt en honneur chez tous le ma-
rnins....
Entr6t: Enfants at Adultes
Gdes 0.60.
.:


AVIS IMPORTANT


Le soussign4 porte A la connals.
sance du Public et du Commerce,
que depuis le 22 Juillet courant, i9
a demjssionne tant comme Secr`:
taire que come Procurateur de
li Haitian Motors S. A. et qu'il noe
fait plus parties de la dite Societ .
Port-au-Prince, le 29 juillet 1938.

J. E. SENDRAL.



AVIS

Monsieur Pierre Labissierr Tai-:
leur porte A la connaissance de s o-
urmalble clientele que, devant vo-
yager pour un temps inditerrnin6
. i>'tranger, le Sieur Malherbe La-o
bissibre qui a travaill6 aver l1ii
pendant Dix longues ann(eas ext.
cuteri auvec diligence: soina et
liromptitude tous le. travaux qui.:
lii seront confi6s.
Port-au-Prince, le 29 juillet 1938:



PENSION DE FAMILLE
POUR LES ECOLIERS

Monsieur Edouard Duval annow
ce aux gens de la province qu'il
vient d'ouvrir A la rue MontalaiS.
au No. 41, une pension de family
If pour lea 6coliers. Lesaparents.
qui dtsirent envoyer des peniffoi
naires A Port-au-Prince peuveat:'
s'adresser & MFr. Edouard Duv"
c/o S. "Abitbol & Co., Port-au-Phl'
ee.



COLLEGE DE fORT-AU-PRINCK'

M. Henry G. Odad, asvie le
blic que le 26 ftvrier dernier, .?
Harry Tippenhauer et lul ownt sBlI
un accord fitant au .ir Aot ..
cette ann6e la rsiliation du col
treat d'association qui existait -g
tre eux relativement & lI'Annci
Typpenhauer.


I


':''




_ q~fflfl4,,S4W49lB(S~fl$WtSB fl'WflfltfBen nnersrnup'd


S : A LOUER
haute en mur, sise t laI
n f"ie en face de laHalle Cor-

;i., les conditions, s'adresser
U du jouiral.

Ii. e d trre Remington
i ecalculer Dalton
j::: paper ca l,0n
% m^o achaiL chez
*
S' G'* 'GILG
.AVIS
E.. A ST IN-DIA OIL COMPA-
yS,,-A. announce au public et A
Sj bnvOil2lantO clientele, Qu'& par-
Sit 4. ler Aofit, sea bureaux se-
..at.franssfrs l'6tage du buil.
di~~ ela SGioi-t Hlaitiernne d'Au-
*teftilgs. ou' Ie remme aceuei est
rae.& ~s-es clients.
pompPrince, le 28 Juillet 1938.
.lxx
A OI.WER
MW on meubl6e A KenscofT:
aldn. S.lk a manger, 2 cham-
Sbreesi cocher ~t'ee eonfnrt mo-
tFgiant douche,..ecairage au Del-

&'adre r h .R. Chenet TIC6.
PM.-Res. 36589 Bur. 2603.
xxx
A VENDRE
Vne MACHINE SINGER, A pied,.
poft-ordonnier et seller. Cette
m aline est a bras cylindrique et a
mastte rotative.
S'adre.ser aA No. 15 de l'Avenu4 I
igw.;- Porr,-au-Prince .. .
1


UINE VISIT S'ltMPOSE A I.A
CORDONNERI; MONT-C. AlMI E
Grand'Hue No. 139 en face -
de la Poste
Rjiae t de recevoir par le dernier
.ser le article- s uivants:
J C!.'artes FP.ei.ts i v:i> i.i r.. ,

- Coetumei 'ur mt '.;f .im.





SL."u.:ette;
"..Seil du main
lt.. Ssp&nra eur pour Hommn, |
:hills Sup riev !
TWuif ate4. s


I Vbmisettes
I Ecliers

1 dSr eiHabitt

*un S lde Sarett nu Cilette

| i[s de poche


; de Chambre


Nra


41 NoUtVELIST e ,v
th


MAGIESIE DANS PHILLIPS
IDONNE UNE -COMPLETE
PROTECTION DE LA BOUCH5E


Agent Exclusif: ERNST LUDERS.


*1. r wit a '---~-'

.---"-------A----....-.-.-.---.------ --


La nouvelle Direction





Berliner Hof
:r4.1 -.0. 1. "
^^- T I I1 I- /


- .- .


Part of the

rhythm of action

the pause

that refreshes


-AliU s


VD:~kCEattr~bea tflwenaeeess~flecff~tdlG~l~ltefSHSEfUfSfPfW%9


AVIS DE DIVORCE

D'un jugement du Tribunal Ci-
vi1 de Port-au-Prince rendu entire
h sieur Auguste Lilavois et la da-
me Germaine Guilbaud, le 23 juin
mil nenf cent trente huit, il a 6t6
extrait le dispositif suivant.
vPar cos causes et motifs, le Tri-
bunal admet le divorce de la dame
Anguste Lilavois nee Germaine
Guilbaud centre son epoox; Auto-
torise en consequence le.t parties h
se prsevnter devant l'officier de
l'Etat Civil de Port-au-Prince,
Section Sudr] pour le faire pronon-
cer, les d.lais 14gaux expires et lea
rorm.alit&s replies: Statuant sur
It:- mr-, urcs relatives aux enfants.
Dit quLe a garden restera encore a
l'epouse qui a obtenu le divorce,
C au plus grand advantage actuel
dres; dits enfant.s; Dit Cque leo prre
ft nm.re se front ries.pectivement tte-
nu 4 t :i leIr (edI'LuC tiotn on prop'ortlion
r te!'urs t'acuitt'-.. Fx part con-
'ribotive du T.-rT i4 Ila snnime tie
9 Ot. 12 on GC. 6(1 pI1r mn1I1,. ('r-
'ramiL caonfr, n&men a t la lt loi la
parties qtui a succombe aux depIens
liquid's a la soumme de .. etc.
,-Doln.6 de nous Rodolphe Baraii,
Drye-n en audience publique du...
etc. en presence dte Me. Donmini-
qpti Hippolyte CornmiIsairt' du
Gi iuverri-mtent aivec o isltanerL C Id
3lmon 'i etur *Lt. m F. Sm .h, i -( re '-
:iC'r .i' sKge. c ,'(S l;g Fatin-
ra I. F. Smit, ).
1 < -: .i iUr.ni-, (.tC.
Li: F, i . Po.ur uxtrait conft'ormie :
A.igi.t L l.A.VOIS,

LiYL' E:trait des Regi.stres des
Act:.s Divorce de l'OfriciCr de
i'Etat ('vil] dct Port-au-Prince. Sc-
1i,: Sntd, i r .u!rTr. 'ji. e Jeucb
ErolR .::!. m il neo"t c'ent t'rentU
d. vari' fh it o.ffc ieV t. r CI.
vi. tc prr 'sen,:, d11, Itrtit:- a.--
sistees de Ieurs avocalV tt de-, t

A Lai',mnt'n-!. frn'y:,;.y,.,, )tdi tics.- .
it I;( t'ron,':,nrc & e (I ; .or ce di'cr..
tr. Ik c'uTr A.tgLtste i.,i voi-s et
i.t if,.ni' ,ir :' ph inif At lttiiic (. C 'r-
,a Ii t a ri.

ni .i (Oritlbau-. H Ilcmnamin, atv.
AKIa-d r ipp i; iytc ,(\'. r, St. J.ui,
J. A aft'na ntn ( ha n ir-s i' ..~ A -


Aiguste LILAVOIS.


AX IS IMPORTANT
Vente tide Tabac

Ei vn C tI ui ordlon.,tnice de
"5:' -rf r !,r"uvt p.P r .;'' rPni eur !,"- ,la-
!.i! v I c d I'r:-a .iI-P t'Inc-:' A In
22 V 1'2? ant l'Ad-
-':!!- "''-".. '' i CrH-tQ;e dcs %'n'i tri-
.- i-, .-i'iVr D-ipre Mont.,n ,
(, d i o :' l i s do tahac .iai-
i on.r,:' ti di4 d qnnaints nor. iden-
i .,; r,.','bl et conforme-
.n 'autri..ation do sieur
.':.- ,r I, .i D irees ur G( nd-
C i i .. ';ortrt'r i' ri'n '
1', .ra pro-c Ie vendredi cinq
f1? Tli reI.;:' i:t rt'r huit. a
S>.' I nu; i ii >1 p'ojr:t pr'i?
ci .a!." r'': 'r ,' I( l > c.ia c L ite
P:r t -I'ri.., .\ a vent.' ~ n plu?
I :. i t et ': I.nir hr6lr s f<
r i ,- .- ( taliat' constant on1
S'j::: -.' oEn fiu ile, tab c we rd c
I res. t' c' par le Ministpr.e :
Si.r Sir.n M. Dritto c.nmm.i-;
t:.'dr IA -ui U.dit e ajrgion anci.
i 1 : : c.it re, porter A iA con-
: ,.-.-..: ri .. .ubl. qi ue, Ke meme
S:rime ril.irt et par ie mne-
S :. e :1 s.::r prtoc d4 t i a
.x eIChLl.ras publiqi'es. d'un
lot de pneus usag6s, don't I'Admi-
ri t. ration des Coniributi,:,1ns a dia-

n. t' I. une hc sant a c't
S...3,.u ic:ti'i,)r.- ct dI:-;straiit v'oir soit
.,.;. ,.> .tie t ra- sot le: a!.ltrC'O
S..!r'.c ;. ':idr,::. tfr,;7 i't i'Adminiis-
' : ci i ,'; ,'-fj: ,i'r ( ,')flt.ribLl-
S* i n'i ., 1.k., :. i i-.4:. i; u. r.' bl.'. d ci
J r.'.'? }.,.' r.':. ,I rn:.din ,..ne h ,urn e

P, ,.'. vJ,,'y-.;;.:-I' r. !!. 27 i.lihi;tq 19% S.

Si;in M.. IRITTO.



Pourquoi doi -on user
n savon mdicamentex

9us es jours?


CO(URS IETE

Inl-, itu Commercialt
No. 86. Ruie Pav'e
(R face dt L Dr. Puteau)


Les parents d'ielve.; en retard,
ci'klves ayant fch''-um aux dernierz-
exaunien.;.
examens scront heureux d'appren.
dre qit'il. trouveront A 4'Institut
Commercial on pluIs des Cours ide


,s.pour hoimms W ComptabiitCe, un group de pro-
9 dents .f- ^ ]x Dan p res pays au fesacurs pialiis pour des coura
pi-rieurs ruptios et le nimpure"i de i par groups a des conditions trts
auilesa pour bommes ji u Sn I !af p rhcul I avantageuses.
:,.. t da m rob e tai r etde Les inscriptions ont ouvert~s
.. : ... m lapoudi' au local de l'Institut Commerial,
"R-tes ,. *.Le savon ordinire detoilette partir de ce jour de 9 hs. A 11 hs.,
Vi d z.. ace, tan que le et de 2 hs. a 4 hs. P. M.
-g: ** save AFRIDOL netoie, gufit
le salads do la pause, la rend
&elate It asritent B1~ propee et enjolive. FAITES A ENTION
:Mhaueaun au* ix de Le aVon AFRIDOL a FATES A ENON
W.. :et. al btib pas les I'es the e us e acton desinrewnre. LE BAZAR NATIONAL
!, pommades NU.ISNILE et r nfrehing &me surout lIre t abo-
W#ZAIT. Aaawtiament eo- rf e dane ,-U poW&ae na1naa Encore UNE O01I. s'enorueil-
g A4 4e C'wd4nnerie. '. thing p m 5^ rrw dtelCatR lit d'etre LE PREMIER A offrir &
..: :. ....to do Prot*-vOs ctere le con- sau Clientele et au Public les avan-
S:. a .iam .parkIavona AFRIDO tages de NOUVEAUX PRIX d
qui Cat d I* pIt bsp wkew coulant de FAccord -fRANCO
Parfuma lea plus en vogue de
&rrmpus as qFRANCE
tw t osl or.I + VINS FINS
VINS MOUSSEUX
..ftdo (CHAMPAGNES -...:
.A LIOULURS dei .m

." W"DE-LA COURONN S Vous le dvez& -vou t
: 01 Part .... ._ t-aw.-P$' u att. .. ... ... .. ...
Q ..: ,. .. -..--..---il V l ,I I : o .... :,,;;


w 4





L~Pagwn stt~a r----


, PAGE K


PEN4 ES


C'est danstla n6gligente des pe-
tits devoirs qu'on fait I'apprentis-
sage des grandes fautes,
Mme. NECKER.

Trop d'itres s'imaginent. que le
bonheur est autre chose que ce
qu'iL- ont.
Maurice MAETERLINCK.


LE JOUR 1DE LA GARDEN
(suite)


rite. e(,er:,,r t. !;,
b le, c .':t ilf ,,.' i:. r .-ni
t:'alnt;ta '.- c 'h 'l r !
i;' rappi -lt r. p ii ;
d 'O ll' i lt-t. ,- li' I.
f:nE t i ,, i I rn ,'., ;

't -.. *,* -i 11 '; -




n] ', ;'. ir : "
d : :




1 I* '* r
L .


.'. rt -- ,-

L .i
cir-


.l


t.. .. .....





t .' ." ,






A I
t i .
.: : ',










mn I .
'. I i t I c ..' .
S .. '








H t )' '. '; : '..I .\ 'd. '7
(I K .. 'Ii !"' 1' 1'' :; '. ,





. ii ., n f n ;a i '








c s n f "'.i -. 1 1 !, I ; .:_
. n .- C 'l .<, ; '. I i ." :. .-A'l
'i.oldt :t'1.I : '. ." N, ,:t "t' .U 1 (I"L'., C' .

l'r.9;-. 1, Ili'I. .it R .. it i'. .a l it. I
tii A U ; : 1 4:" .\I'.'.'. L l.c' pr'.'S-
:,tigi'h- 'i v1h fU [. tII 1 .i l .n-
iir















1 i.l'4. t ..i JOIT ." it pays it.- prv '





,ir icanism:: qui -et entr& en ac-
tion et qui vkut 'ien ;e manifested,
I 1nou1 Uu.I-i, sous Q flurmne con-
crMe d'vntr'Aide et de soliclarit
entire les peoples de cet hnmisphi-
re. On tie peut que s'en rejouir.
Le panamricainisme sera deplus
en plus altruiste et human, ou i]
Hne 1era is.
C'est iur Ia Garde que .epose la
garantie de 1'wuvre do reconstruc-
tion que poursuit de touts sea ef-
fort Ile Gouvernement actuel et
qul doit tinau continue sa S. arr.t
par lea C:uvernements de def.in.
par les Gouvernements de demi,


11 ny a pas de production agricole
i1ossible sans on ordre ptonlic as*
sure, et toutes nos aspirations ver,
plus de prosperitY, plus de progris -
et plus de prestige pour ce pays soe-
raient consta.mment bafou&es,
comn'me dies font 6t4 dans le passe,
i : une force publique organise et
consciente de ses responsabilites
i.'opposait sans cesse son action vi
gilante et salutaire aux velleites
L'av-enture et de desord.re toujours
prLte.- a s-e dresser systematique-
ment conrre les plus respectable
1 efi:,rt- de de.veloppemenzi. conomi-
Scqe et social. Dans tn pays com-
: me le nr:tre, don't I'administrationf
,. t heri.-se de-s yi,' incroyables
rlific. uits. ,,mim rtanr z at d' a -u-
r,-cr i contnleit de co efforts.
Cr-( t 1 rmli :rincip :. qui r--t C de-
S,cl.' i tre petite :tirn--lt d anr les.
R'. de Ett. Ele dcoit etre
i s 0..z to:c a.t it z di-
...: &'.i t' u :! --m' nn" p.'_.:r ,f.m ir:i.r

,. ." !., : .. . 4ir '-


- Le minist&re de la guerre a ex:
pliquO que les japonais ont r6oc-
cup6 lea positions sovi4tkques di.
nnlche mating male que lea ruseso


u .... &f'- :.,fti.rat W t


(LE NOrUV-E


VENTE PAR V



On fait savoir a
partiendra que le
Aoft mnil neuf cen
dix heures du mati
par le minister d
Avin, notaire A P
sera proced6 A ia.v-
frant ke denfiier
In) la quantity de
de terre sise en P1
Sac, defendant de 1
cloches, bc.rne:. au
te et RaGymonde C
par 14i rte e dies ter
Veuve Windsor B&-
par un c :. '-'Le. a
chemin r,'bii Lou
chiliu-- B i-the'emy
vair. a d&igne


~UICriuhh*~Y+rN**NI~,j~*49)r*drN~Clr~*~~ *dP*II~M~ .*r-W*~NPEHI*Ll)tl*~*


in, cr. l'etude et
ie Me. Maurice
ort-au-Prince il
ente au plus of-
ench6risseur de
? ciriq carreaux
laine du Cul-de-
'habitation Des-
Nord par Yv'et-
erv-ais. au Sud
rres de Madame
llegarde. a lEst
',Ouest par un
.s Prcph&te. A-
ct M3.r'iane Syl-
* par la ccntpa-


ranti,
2r) l- q.mUanti''" de quatre car-
-,ux crquarante e utn certiemnes
-al
de ca :rear" de tcrrc nci cinq he,-
-'e q _..- r:ngt ,in arst. s Sti2-' an" '. .nTi rE d,.t-. d tant de
Yh .'.,t~t a":*..n J m c-.e.,. aquellk
r: ,- ".rr. rn.e .au
.",,,r.:i '..,,!* i ; '" d- ..: .,i P an.-
S.. Pari-c
r'. 1 -n..'-. .'


..-; : -' ,: .. .',l i ."F I.



a '

"' 'u"'
,.. :;.." .. .'5? .. .: L ... :: r F.
.. .. .. .. .: ,:; :.i .. .


....: .. : i:: -;.t ;- ,f 4:i. a. t. .
1 a ( tan.


.. : '* .* .- .* ,. '..,. ',:, ^ ".. -





'I
,.. ;":.r' (. '...':2..-,h.,,+ i ,
..






\lLT:;lNi; SPORTF
Ar,




















': .; rf r s la: '.
S\ i L k '.. pre- .

,.. ,.'.- :' .1i C ir ccm m7 mor<
A tnK-',-. h!












.t .. : '. '." b r '. : ': r. -
i























.Nouve











LE (CON FLIT
\3PPO-SOVIETIQUE
..ES JAPONAIS ONT REOCCU-

K.'FENG .A LA QUITEE D'UN
TERRIBLE COMBAT

TOKIO,- L ini-st. r Japonai..


:hi. 's d'un, e co. in i prs de

l.. r i. a-.n u cours d'un terrible
~con tui I comment dans
Sn:ii de tamedv ct qui continuaitm
fnei: r j.q-k.:':,is q ,-ube e martin.
-et garde frontibres sovitiqueZ et
















.,ue Ie 11 juil'et dernier, les sol-,
.op ire a. jon ;'tion des front.

















re :ibrienne-mand:houe et .or.,
reenne juste au Sud-Ouest de
Vladivostok.- Les russnes pr.-














t,.dent que cete collins faith par-
tie du terr'aoire ruae sibrien
tandia que Ie Japon sout.ient que
e ecteur est une portion du ter












ritoire L iandnhou.


Lon Blum: Du Mariage ..................... .......... .0
Celine: Bagatelles pour un Massacre ............- ... ..- .. 5.00
-Frondale: Le Volontaire .................. ...... ...... 3.00
Emile Schreiber: La Suisse Pays d'hommes libre ............... 3.00
Lawrence: L'amant de lady Chattrley ......... ............35
Herment: Les Chroniques de Lancelot (Tome 2)............... 4.20
H erm ent: L 'A r d'6crir ....... ..................... ............. 1... 1 0
SFaguet: L'art de iire .... ............. ........................1.30
: M alraux : L 'Espoi' ..... ...... ........ ..... ............ .... 4.60
M orand: L'Heure qu'il e st ................ d ....... ... ................ 3.00
Thierry Maulnier: Au de ia du Nationalisme ..................... 3.50
P. et M. Clerget: La France dans le Monde .... ..................... 5.35
Thibaudet: Hisroire de la Litt. Cfnir is(tie 1789 A nosa ours 5,80
'-.Firmin Ro2: Histoire des Etats-Unis ...........d ........ ..... 2.I76
S1lermeix: Histoire romaine ..... ..................... .70***
Ferrero: Nouvelle Histoire Romaine ... ... ..................... 5.00
Madelin: Fouche (2 volumes)....................................... 12.00
Mirepois et de Vogue: La Politesse et ses usages ............... .20
Ed. Schnre: Les Grands Inities..................................... 420
Jean des Vigres Rouges- Leviens un chef ........................ 3.00
I Pauchet: Le Chemin du Bonheur..,........ ..................... 4.50
2 Dr. Marchal: La Liberte de la conception ........................ 3.00
1 A.met: Comnment on apprend A parler en public ................ 4.00
Petect cou'ction (Bordeaux, Bourget, Prrvost, Mnauriac, Zola,
etc., 0.50 ou 0.80
', Coi'-i..-. Hir t Auicurd-hui IBrentano, Aubry, Maurois, etc. 1,00
i Co tl, ct:' 1.:- (rira; tr.s d.:- ce temps (Le mndecin, Le Ma-
t gistrat. I: Fir.:' ,:ir, le Pr~tre. I'lnstituteur, etc...) ...... 1.50


~BoononO O[IaImn07nOnmUOnOnnodbtidoauozUuasanses+-sr


PETITES NOUVELLES

}i:.. :*' : t. ':.rr: n H Illby.v.,,,d -- ie
. ,h'y ^ :-:-;,:;.- m'. i'.,. , ,.",y .. .r ':. .' e de cnern ias pour
rtmne" .--. *.cnes dte la vie a u c reulr
,:..: : .;-.-. d oe Ia Giyann-e Hoia'n-
r* tV.!.rns ":"- e 28.000)

.. ;.r I ".-, .-g ,:' ( '. n ef e, le-

h: ie ra utiii-
,' '.' :o ar e My-
n; L-'y : CLrk CGable

-ie ;al -,..,fl i .'.:1,'. ;ingtaine
'i:, p r:.o :ne.. or.! .t; r:opitalisHes
.\ TI !eil!,; i Onia) :t F0 autr:.S, .5o4-
!r *' 'r i.e cf h.:tmp a s ilit: d'uL i '
ce isi.ion t::.tne 2 tri"ns i d Ia igne
':.'ntrmrt!' fvrrc';r air', Ie Mercury et
o; ,mmod i ore 'and.ri;e.

L. ,,,l.'.^iu .'.;. x.k. c.';'. ,' rtutt at:-
At i:": ;. c.ch,.,Ii i'.-r 5i 12 hn ures g
-' ;tr.' *- Av'-r:,rnat pr- dte Po-
",*; ."",, L'e uipage qui se
:".";.:'...i: ,., : dr r pendant plu-
:.1., '.' latid. ., :;- gag: er
S, nage, L<. nommr Al-
.. .'.:., t'.?', or.;a qui noe savait pas
v i..
***


Wor..


MOWLEMENT MARITIME .

Le Steamer cPlatto, de la LigNs
gne 1Holandaise, a accost1 cse nw.
thn a 8 heures, le quai. II a d4bat*..
,ou 92-1 tonnes de marchandisia.
lour plusieurs commerqantsn de 1..
place. .
370 sacs de farine de manioc e
S.-t 20.000 kg., prelaree par |
F. N. P. A- et E. R. ont 6t embern .
JqO:, i1 destination de La Maisot;
11. M. P. Paure, de Londres ..M'
, i-sentk& en Haiti par M. Joe Wool*

L. rnI.vire lais-w, cette nuit pour
St. Marc.
PaTr e SS. Stuyvessant, qui sn m
ici dermuir, matin, il sera expkdi
6.910 'we d,, sure des ULiS:M ,
fihe-,c, pour New-York et 16 bafril
;4 tcire envoy par la Maison Ms~
riuv Rern", pour in m#'rw desti-

1.,t 1*5 Aoit prochain, an port do
FP.'rr-Libert*, iil scra ermJbarqu6 pear..
la Maison Paure. de Londre.,, t .
-econd chargement de 555 ,aeC .-..
famine de Manioc, penant 30.000
kg.
A .. S : :

COMPAGNIE NATIONAJE DE
CHEMINS DE PER DYHAITI i


',.: ca" : ar. 3.--'. w u :ix a. i -n a fai: n chargement de 2885 AVIS
v .,'... : -. .:"-.'. r regimen de figuea-bananes .
ILa Compagnie Nationale des Ch*
Prt- .-r:::c: i Aot 1938. SN. de la P.A. et de E.R. ins de Fer dHaiti avise le pub*!',
commence l'exportation des 'ean- en general et le Commerce en p0.'
SCLALU \loups, melons rounds & grosses c6tes ticulier qu'A, partir de cette da..:"

E, SABALAT, rugueuses et A chair orange fon- I'horaire de ses trains est fixed coSla,.
ce&. Deux caisses en ont tI6 en- me suit:
.. voyees au Panama. DEPART: Saint-Mare-Port-fWt;`
*" Prince
BERLINER HOP Deux mille boutures de manic Mardi et vendredi & 7 heures 4t
provenant de la ferme-ecole de Da- matin.
mien ont te mises en terre a la DEPART: Port-auPrince-SWi :l
S -aaq n foi Petite Riviere de I'Artibonite. Marc
vt ce.,.et* q; A Mereredi et samedi & midi.
1a e c t e sit let Aux Cayes. la culture des citrus DEPART: Saint-Marc-Verrettw
l'sube c martin ils avaien le con- se dveloppe assez bien. Jeudi A 7 heures0 du matin..
trok c.mptet du secteur. DEPART: Verrettes-Saint,-M ,.
------S ArJeudi A 2 heures de Fapr& ^"
L'NCIDENT A CAUSE -... Jeudi A 2 heures de p'Jl tdL
.NC T L A UR SE bPLe train express de dima :c
TODE LA SURPRISE q AVIS IMPORTANT (Aller-Retour) est supprim&
TOKIO.- La nouvelle qu'an nouo -e prbsent avis est en exu .ie
vel incident de frontiere s'est pro- La Maison Don oh, info partir d cettedatejusq A
duit hier entire soldats sovi6tiques La Maison Don N ohr, info & ,rtir de cette ate qu A
et japonis snr la frontitre mad- me ses fidbes clients et amis, que contraire.
choue.sibrienne eat vue par e- cases bureaux et son magasin, pour Port-au-Prince, le 2 Aot 19
... ..... cause d agrandisaaeent, ont 6t6 DE "I
tains mii.ieux politiques et p trans s A la Rue Bone4oi, ux L DIRE
matiques strangers sous tangle hales e. v ',
d'une situation qui se complique ... t o ec o ie d ApTE oupes par
jusqu' adevenir irr4m6diable.. Lgation icalneSiossouffres ppa r
La declaration dou minstbre ce La M.i..on N. Mohr s -sif o, .Os s.ntan n
la guerre a donn6 des proportions LAtta occasion do tea remerce is t blit& q das
plus graves A F-ncideut qua s'est patronage qu'ila ld iat toujouu ir r iPs I'OqSd faf"lr _
*d rouk r Is Is frontier slt,6ro- ree A rtaa,- d W^flUG
mandhou et r Tla ota iksi6r a'cord6 t le ur promet, en reW r. I ire A rlrde 4 a "ri:..
grande surprise, ear Tokio et Mo.e- de coW m mer, n tfort pai r e WnfW ne t
cou avaient indiqu6 A Ila n' h'WAacm toujours en.,..
semalne dernire ':.que
des moyens diplomatic d 80 Juillet 19 883.
vralenttree.vmppoyid am le ': '
.lement de ee .t. .. aot DO :I '
.. .. .. . .. ..-------,.. ..-,-. .. ...


OIE PAREE :i

Librairie Nouvede
ceux qu'il ap- a aiu ms aUsort
mercredi trois L(Mio d oConfiance)h
It ,trnte-huit a...


.I ...


': i'. ,- =.:;. -.1 [' : r; a

A'rCE
I .-:r.:' :. .:' .i i^^ -:i (ni;c ri ,: .
. -" ." .i v ocats

P l.:3 ... *::-":.- ,- '.. i it.'. 241 11.
T ,c. ( -


A .:-:] .:.' : is. e a prix de
Cini lr;, t.nt Scixante neuf
Gourdc i r r (in'.t centime-
rr.m H:i -': *'. :. cap:a -

4" ; 4- .r :
.+ ... .. : ,I.., ,- ( ,


.:


i H Jacmd 1: steamer