<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03399
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 27, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03399

Full Text





SPLUS. .ANT4N
QUOTIDIEN D'WTI


-I


RINMT G. CHAUV-Tf


YM-R. DUVIJNWAUDW

r# X #tn;- I. ,- -


QUOTIDIEWZONDE EN 1896


48Mme, ANNEE PORT-AU-PRINCE, HA IT MERCREDI 27 JUTLLET 1938 No. 20,024
's. . ......9.. ..... ..... ., .


ItES GRUDX fIGUlES

IEDICILES Hl TIENNlES
LOUIS MICHEL.AUGUSTE LECRAUD
1873-1937


H1las! presque tous les medecins
de rma promotion et mes contem-
porains, y cornpris notre regretted
eonfrbre le Docteur Auguste LE-
CUAUD, sont d&jA passes de vie A
tr6pas.
"A peine, une douzaine luttent
encfe"dans notre milieu, d6pay-
sa6, ddsorient6s et d4senwpares: A-
lozo Holly, Decimus Doucet, Des-
tin6' Dsir, Pau- Salomon, Horace
P&rigord, Georges Castera, Ledan,
CUlestin, P6tion Savain, Lilio Hu-
dicourt, Justin Dominique, Char-
lea Mathon.
Le Docteur Auguste LECHAUD
itaquit a Port-au-Prince, le 29 sep-
tembre 187'3. D3e haute stature,
d'assez belle physionomie, Augus-
te LECHAUD, trks courtois et tres
avenant, avait regu une education
soignee. 11 tait chauve, marque
distinctive de la famiille LE-
CHAUD don't jusqu'ici, grice A
Dieu, wucuwrmembre de la famille
n's le sort du poAte Eschyle. Son
pere, Monsieur Toureau LE-
CHAUD, homme respectable et de
bonne contpagnie, 4tait m virtuo.
se du clavi .
Tourean LECHAUD avait 6pou-
s6 Mademoiselle Corinne Rgnard
Rfgnier, Ia smcur de Marguerite
Rtgnier, veuve Saint-Val Bouche-
reau, Ia mibre de notre confrbre, le
Docteur Victor Bouchereau et du
Pharmacien Emile Bouchereau.
De cette union, naquit Auguste,
Charles et Maria. Monsieur Tou-,


reau LECHAUD tait le frbre ca-
det du proentinent Magistrat Hu-
gon LECHAUD ancien President
du Tribunal de Cassation. be bril-
lant avocat et distingu46 crivain,
Thomas LECHAUD, et le Docteur
lHugon LECERAUD fils, sont les
enfants du grand Juriste Hugon
LECHAUD, de regrettee m6moire.
HIlas! presque tous les avocats
illustres et de renom, toute cette
lignke de Juristes et de Magibtrats
competents de cette 6poque-la:
Francois Acloque, Francois Laer-
tiz, Jean Pierre Dauphin, Eugene
et Arthur Bourjolly, Dabelrnar
Jean Joseph. Auguste Bonamy,
Carmeleau Antoine, Arnil St-Ro-
me, B&nony Lallemand, Dorcelly
Etienne, Incident Georges, Alexis
Pierre-Andre, Justin D&vot, Cajus-
te Bijou, Elie Beliande, Fils-Aime
Edouard, Linstant de Pradines,
Volmar Laporte, Aur6lus Dyer,
Duracina Pouilh, Flavius Baron,
Bistoury, Ernest Bonhommne, La-
vaud, 'Charles Archin, Camille
Nau, Franein Th6zan, Valein, Le-
ger Cauvin, Emmanuel Eth&art,
Polynice .Javier,'Mninder Desrou-
leau, Paulemia Jn-Jacques, Michel
Oreste, Edmond de Lespinasse,
Jacques Nicolas IAger, Lab6doye-
re et Luxembourg Cauvin, Emma-
nuel Morel, Horatius Baussan, E-
mile Deslandes sont morts. RNcem-
ment Pierre Kudicourt, Joseph

(Voir suite en eime. page)


- .n**a*nsewprn S flsne--w--- ------n n

ADMINISTRATION LOCALE DE

PORTAUIPRINCE
Wpenses du mois de Juin 1938


HYGIENEE
Subvention A &la Clinique Dentaire de l'Ecole de Mode-
cine, Sudside u Service d'Hygine& pour 'assainissement de
la Ville, Subventions h l'HMpital G6n6ral ijaitien Gdes. 5.205.00
(EUIVRES D'ASSISTANCE
Asile Communal, Cantines Scolaires, Enfants Assistes,
Interns A la Maiaion Centrale, Secours divers Gdes. 6.994.10
SERVICE D'INCENDIE
Entretien du Corps de.; Pormpiers Gdes. 5.412.50
ECLAIMiAGE
Entretien de lamps 61ectriques daiis les endroits ui-
Vants: Kiosque Ste. Anhe, Kiosqut Bel-Air, Kiosque Cite
Vincent, March6 au sel de la Croix-des-Possa ks. Calvaire.
Rues: Av. Lafleur Ducheine, Capnis. Ed. Paul, Marcelin,
Poste-Marchand, Bois de Schultz, Av. Q. Turgeau, Pacot.
Magloire-Anmbroie, Babiole, Rucile St-Antoine & Lalue, Baa-
Peu-de-Chore Gdes. 1.041.70


POLICE
Service des Gardes attaches a I'PWtel de Ville Gdes.
TRAVAUX DIVERS
Amiliorations au March6 de la Gare du Nord,
Nettoyage et am4nagement des Cirrjetieres St. Martin
et Ext6rieur
Mareh6 de la Croix-des.Bossaks
Parc de I te de VWl
Rue Macaeux 1
ECOLES ET (EUVRES D'UTLITIE
es COommiunWales, Muse de la Fondation Vincent, Sub-
ventona divemma


DIVERS
.c tion de sla Mte du Perp6tul Swcours
". de ,'ANenue Roosevelt
: l salns, publicti, aboanement aux journaux,
: -. ,t., frets p Jludic ashat de livres

!Slamtr paye sar rEereioe 1935-39
TOTAL.


46.00

157.20

1.230.25
109.50
S.014.62
4.035.00


2.890.25


Gues. 400.00
810.90
frais
1.160.50


s.00G

4 .^6 s


SESSION LEGISLATIVE

EXTRAbRDINAIRE

Hier, le Cabinet s'est pr4sent6
devant les Chabres,
Au Senat, le ,Secrktaire d'Etat
de'l'Interieur, M. Cb. Lanoue, don-
na Jecture d'un Message de ]'Ex&-
cutif.
A la Chambre il fut 4galement
clonn6, par le Secritaire d'Etat de
l'Instruction Publique M. D. Esti-
m6, lecture di mime Message.
Sur les bureau de la Ohambre
ont et, d6poses lea projects sui-
vants et qui formenit 'objet du
Message sus-parle : Un project
de Ia loi r~glemEntant le recrute-
nient de 1'Ecole Normale d'Institu-
trices, 2o) un project de loi condi-
tionnant le droit de propriety en
en faisant une fonection social, 3o)
is Budget de la R4publique.


LES EIXAMINS lDE FIN
DES SECONDAIRES
GONAIVES


D'ETU-
AUX


Aux Gonaives, les resultats des
examens de fin d'6tudes secondai-
res out 6t, relativement A ceux de
Port-au-Prince,assez satisfaisants.
SStr 14 candidates qui s'dtaient pre-
sents pour ia rh6torique, don't 13
du Lycee des Gonaives, 2 ont 6-
chou6 A 'crit et 6 A Forai Les
laureats sont: f Duuy Vastey, Fe-
ry Auguste, Louis Acasca, Pascal
Jn-Pierre, Antonio D&eayette et
Enoch Eliste.
Sur 8 postulants pour la philo-
sophie, 4 seulenyent oat reussi.


UNE NOUVELLE SUCCURSALE
DE LA MASON BIGIO
Notre confrere Le Courrier de
I'Atrtibbitet informed que la mai-
son Bigio compete ouvrir, sous peu,
une succursale aux Gonaives, a-
vec pour Directeur M. Georges
Blodgson.
/4 3

A GRESSIER
Les &leves de la ferie-ecole que
dirige M. Jean MWnard, organisent
pour le- dimanche 31 Juillet, une
belle matinee r6cr6ative h l'occa-
sion cle la fin d'ann6e scolaire. 1B
y aura balls, trombola, attractions
divcr.-es etec....


AVIS IMPORTANT
11 e.t port h la connaissance
de nos amis. clients, abonnts, et
( transfer. A lit rue du Centre, en fa-
ce de la Ilhotographie EuginCe
MevsN.
Le n unc nuridro de tslhphone:
es.t consirve6: 2232.
Port-au-P'rince, le 25 juil(ot 1938


Manque d'app6tit
Le manque d'app5tit apparaTt
souvent averc Is prerai reschaleurs,
Un tr"itemon. hvt6niq.ue st celui
de la Quinhoninri ccr ca Qitnton
est un extrail a baose de plante,. Er
m6me temps qu'ello pro.-'ui t"-
effet tonique, eik agoit come d6*
puratif sur to circulation, pfr. Iei
gentiane, la quinquina, le qurssia
eles autres piantes qu'elle contieor
Gr6ce 6 son origine v6gjtiJi,
Quintonina est tres bien stp,'
par tous; son emploi est fa
son pix do. revient oe;;t,
Tes Pharmacies A PAorit ,
Docteur V. Mathurin, Phc'yQ:,j
"$untFrqn^oo,


EN VENTE, CHWEZ..
PAUL E. AUXILA
Rue Traversalre
CHIAUSSURES PILLOT
pour homes on cuir ijane
noir


00


PROJETEE A LA MBR
La nommnee Marie R4may, passa-
gOre A bord du voiller &Souvenir#
voyageant des Abricots h J4rdmie,
a kt6 projetee A la mer par la voi-
le du bateau dans lea parages de
Sous-District de Jrt6rnie, le 20
juillet, vers 6:00 p. ia. Le eada-
vre n'a pas te6 retrouv6. XLe nom-
m6 Justin Noza capitaine du voilier
a 6t6 arrite et sera d6f6r6 a
justice.

ASSASSINATE
Le 13 du courant, A la Petite Ri-
viere des Bayonnets, 3Bme Section
rural de la Con*nune des Gonai-
ves, le norrgei Louis-Gilles Louis a
Ut6 assassin par trois individus et
inhun% a la nl^me date. Sur le
rapport de la femme de la victim,
Ic chef de la section a 6t6 sur les
lieux et y a trouv6 la fengne de
'un des assassins qui a rev6.l6 le
faith. Celle-ci a etW arretke. La Po-
lice est a la recherche des crimi-
nels qui sont en fuite.

LA TOITURE DE L'HOTEL DE
VILLE DE JACMEL
S'EST EPFONDREE
La torture de I'h6tel de ville de
Jacnel s'est effondrke, nous infor-
me notre correspondent de cet-
te vile, causant de fortes 6mo-
tions aux passants et aux voisins.
Heureusement il n'a 6t4 enregis-
tre aucun accident de personnel.

A L'ECOLE DES
ARTS ET METIERS
L'Exposition professionnelle a
eu lieu du jeudi 21 au dimanche 24
juillet au hall des Ateliers de I'E-
cole des Arts et Metiers de la CitH
Vincent.
Ont t6 exposes les travaux d'&-
b4nisterie, de cordonnerie, de cou-
pe, etc., executes par les enfants
de ees corps de n$tiers.
I y a eu beaucoup de visiteurs
qui ont admire ces travaux. L'Eco-
le n'a pas trente mois de fonction-
nement. C'est un grand succ.s.
Toutes nos f6licitations au R.
PNre Gimbert et A ses collabora-
tours sans oublier les iat6ressants
apprentia.

L'EUVRE DE LA
SAINTE FAMILLE
REMERCIE
Le Comite du Patronage de la
Ste. Famille rcmercie Leurs Ex-
cellences Mr. le President de la R6-
publique, Mgr. l'Archcvjqupe de
Port-au-Prince, k1s Secritaires d'E-
tat. les R,.lieux et Religieuses,
les parrains ct nmarrafines, lea jour-
n.aux de la capitalde et tous coux
qui, taut pur leur presence que par
ler ubole ont contribute au suc-
c&s de la pose de la 1.re pierre die
lat Maison d'Assistance de 'Oeu-
vre.
Y. BLAIN. Secr~dtaIre.


vagotonique, Diabkte, Impuissan-
Ue, Tntantilisme, che. hbonmme.
COMPRISES AMPOULES
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-a-tPrince.


sSD*r~fl*t~tSu*fltSS#*4*ACf+lA*tJ#fl##n"LCLtt~SIYUY MflWSSMMS


NEO-SOLMUIL EST DU CAMPROLATE DE BISMUT
NIALThW*T& -


I-


S. .. .....- '
" ". :. :?..o., F ; '. :J : :.o, ,; ""' ; ::. ::: ..:..'.'.. ,..: ...:...i,...'..


PIOPUS IT FlITS DIVERS


PROCRAINE EXCURSION
Le bureau du Comit6 Haitien de
l'Alliance frangaise s'occupe acti-
;ement de la belle excursion of-
ferte A ses laureat.s au Fort de la
Crate-h-Pierrot.- C'est une bone
Oeuvre.

LA SESSION CRLMINELLE
A JACMEL
On inform- de Jacmel que ls ses-
siaon crinaelle avec assistance du,
' jury a pris fin la serraine dernibre.
Cinq affaires ont 6t6 entendues.
Maintenant, e'est Ie tour du jug-
unique qui connaitra de plusieurs
cas de vol.

LA REPRISE D'ALCIUS
Nous apprenons avec plaisir que
pour r~pondre au ddsir de nom-
breux spectateurs, Mr. Daniel
fkeurtelou redonnera sa pibce sati-
rique
ALCIUS
le jeudi 28 juillet. Nous sommes
certain que le public ne manque-
ra d'aller se payer quelques mi-
nutes de fou rire. L'entree n'est fi-
x6e qu'a G. 1.10,

ASSOCIATION DES DAMES
RAITIBNNFS POUR LES
COLONIES DE VACANCES

AVIS
Les parents et les iastituteurs
int6ress6s sont pries d'accompa-
gner au Centre de Sante lundi pro-
chain ler Aoft A 8 heures a. m.
pour y etre peses les coliers
choisis pour aller passer un moia
A la mason de I'Oeuvre a P tion-
Ville.
Les visitcurs y sont toujotir. ai-
mablenmenrt accueiflis,
Le Comit6 d'Administration,


LE RICIL

Est arrive:

Ce merveilleux produit qui fait
pousser les eils et embellit las yeux
se trouve chez PAUL E. AUXILA
ainsi que le Petrola Roja pour les
soins de Ia chevelute.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN
On trouvera:
Le Brevet simple die Capacit6.
Le Brevet Suptrieur de Capacit6.
Et tle Certiticat de tin d'Etudek Se-
cendaires classiquos (2' me parties)
Diplrmnt dt Licenci6 en Droit.


ANDROSTINE CIRA
Extrait orchitique male et fe-
mtle. Action neutralisatrice dana
Phyperovarie, les troubles de la
puberty et de la menopause, chez
la fetrime.
Iypersthenie gdnitale, Alxi6t6i


Gdee.




":j'~~~MbCIU~~y*bes~;~ inr~


NOUVELLES' DE PORT.-APIMENT DU NORDN


Propaganda Agricole.- Jusqu'A
present, il A poutrsuit dans la plai-
no de Port-.-Piment la gr.,d. pro-
pagande agricolek. nLreprIbte d rie':
quelques noios, par la .Sti'<',.' tIM-
p6rative Agrico-l de h Pr.i-t 'i-
ment du Nord: :en collaborait'in
avec les instit.uloitr- du Se'-vier d.- '
3'Enseignurnrnt RinFal.
Conformrimtl;t a. ri'g'li.r
'associationl, It. ','vinlipt-t .qu r" i' o.-
pecteurs d ldgcff'.s trt.i.is :! .. -s
diff6rpnts m (:o tln 't, .('1':! 1'C I.
plaint' dc P .ri--l'in'.-s t i 1 :4 ''
Y'A.rhl'e, (doivontI v 'i ':: .. '. i
tous les d inlm ci-l', 1 -1c. 7 "
prendre au, m agrici '-.'r I .
cam-pagne du '. rn :] n
i'ntensificatic.rin dit 1:. 1 ,v -
dt 'nrte I t i' (i..i't1a f ii -
site d'applicquer Ie sy r .-
Jonies agricoles-,, (.n' k- ,. '
agricoles de li r.g:ln 1 ; '". .-
PimTnt.
laqii:e centre a ig: i ,. ;:-
dra'dWc.c une pctic c, '
S10 fermie ors upr'i., .
me:- yroe ie ag :c.t.. :. : ..: ":
roctivc. du< N A. : '
Com m it ad C ..' i,." .. .,
Agricouk.-. LL :-
Zone "Cd t.-t 'L :
routes, leurs plaos publuiq:t,., I:iS
mason de ddpot pour la ,Coopo '-
tive, et autant que poible uvn-
chelle et une maison di,:o!.--
- r'est e vou de l'a:-t. 1i, t de1 r,-
glements de l'A.sucitiatn quii cis-
posent: fixeront un jouir dan ia '.
oU ils inviterCnt e1 r: br
cuter quecqueas tra%:,VtX -
comtnunauit constructiono I r
tion des rues, routes, chi" ms v-
cinaux, places publiques, .' .-
locaux, etc.) -ous lLa tuition n
l'Agent du S. N. P. A. et E. R. on
en I'absence de ce dornier, < (rin
membre qaiuafii,> La camp 'in,
promet de beaux r6suitats. D-in,
le centre agricole ^t reli6 au point central:-.Sour'es-
Chaudes. par on chemin de vxitu-
re. Ce chemin a ue i'-n :.,r ,'0
8 1a 9 km., et a d6t construit p-ar
les paysans des Or.an.e',. Lxs
membres des autruzs ce. rn s ari-
coles, particulitremenii c.ix de
Troupeau, de Gros-G-u'i et :- Ca-
yes-Philippe, edkirect W aem.: nt
que les voitures arriveLtL a ssi
jusque chez eux, T,.K ^ I
grandes plantitio p :': : s
vent dans leurs "i-vins. '-r'i-: vr
ils auraient d6ii\ entainm ic u."-
vaux. Sources-Chaundes compient
deux nouvelles rues.
Par ailleurs, la Couperative rnm-
ne uno champagne avec 3e S N P A.
et E.R. en faveur de la dr action vde:
villa g ts. C a r {,iir .:.' t:a !..- ^ ,* -
naitre, I'i> r :H l.i .:i\ r.-', ,'
pour micu>: c.dil:l,.r'-', .. -
tetrs no doive'n.l-i .: "' ..-
per? C'est :(' ( :'", :' ,'.! .' '
jiOur- in..:pt.c v ir. ( .'.r ..i .. .s. .
kion.a .x, prin(it i' rnir: t ?, t, ", 'T
'rant J, intil .r', i l?-; u I:'2;,' 1 ': i'
titc Platc qui '\ I lfl ', *,, i
reau de torret' qL '" i in ; :'. .'...'..-
sement i lia disposiitir'i, ,ii ,. N
P. A. ct E. K. piX'1r flj:"; ".
d'n ,- p6fpinibre, vli,', (I, < ', ..


u rt'Aps 1t; r r 'r i ,I ,
chapohI'e, L ]axd~i.11
coIlP, ct Al. P t i11 i1. .
lw~ctetr, it fl pu i ,.;f t- (olii .4(


(luli a.
Ji tltl(e


fait It: mirmre ge,-te, en vue
hIaptale t. Wd'une. place pu-
darts sa r('gion.
0i


L'rthousia'.mne des pantours de
P't LN'W- Piimnt, rcveill- grice auxs
ih, tligentes octivi.'.s des Ins.ti-
i.'. ;i :'.s-.:, 0. dL t:nsciG'ne-
wmlnt I' .;':1 .i. (i ::. mr ali.i'rc di' la
(.'w.:,Icpr i l't Ag.t'..,n ri i o D110 in -
- i:,.J.i i, l "'!r i mI:nint.lnli plus
i ';nmod, p ,:-.ini it' v 'i' a'; l...lc ,,.0 vr, 'h. ,*r,:,,,"fr;in u-.t agri-


,.. ... .',.: ,i ,, ..',l ;, ;.: n.i. '.
r I :


' **:..-, Vt ,' L ,:4'.,-- Df ,.: 'r'," ,n'niv6e

: ,!.. .- ,: : ..:,. : ,' 1 ',c i :.,! .,_ii^.- t-
e i, u ..4. ,


.-- .





i "


' i (1 2 : I C



u 2, 2. t' i : ',i-
5e "n 'ui42 (e.. 12 I [
e,


i r i e. po l'r Ia station
,I a .'1 tc ne "ttoy" car-
-t f o00 metres car-
4 r- p, a'r Inti> en sieal, lOs
2 : ri,.;c wt o m2 r n helian-t
; i"t pn :- u que lae rejetons
2 unt:i on d, sisal serviront
rttl r 2f p tieres qt i se-
ai" 'ii lt n '.:- e' atablies dcans
fo. centres agrinoles de la
no
1n rirne. i oui plante -en Six
S., ~.r ]i-ffrcnts et ces planta-
I.'S mLtvi.- -ni u.tu la faveur des
it--"s imrn:l-iatemenl. Aussi, es-
.:-o- n -4 ort pourcent-age de

Les ":1,ri (,;I".; cocotiers, de
si. et t--a essences de reboise-
nn, ;;o'"oo"^s, vont consacror leuI's ac-
.4i?: a.i"r k's ,i.,;-'' i ,lt I rs da ,s
leurs prf oj-es i4 rdins. La distribu-
tion di ,'IariT. '5i02-1Tihite sodLiS eon-
(ti4n. Le {euti-ateur devra consa-
crr ,ue; po~ 'on de son champ,-
"q-e queusout ia superficie,- a.
'"' ,"lr.Lr 'dte&rmin c: mVanioc.
tein, :urne oLu, sesarpn, pite, legu-
r:-s. Ainsi, cs la:tations pour-
rt (I:; e lus f.cli-iment inspec-
tIes, pour recevoir les soins n6-
t rA'. :
.0', "* : 'O': ,.nv tA'..,- I .'-t f ir-
*: 2 : k rt -r Pimnent I 1no10.1

': : .' .', 4: Ii -, 'l : re\




L i i. i -
*..',: ,'. ,: '. ,F 1 \ -:' .'l b l t t E ,,' ( .f ,-

2 : .L i -
', .4 ::! ,!' 4'NA T-


( {)ltK U I.'ON'I)ANT.


4DIah- *rI(* .. ,e.!
le o' qt I t -t To ov^-to j



vrB Wuinn tancC jeur o liqunrIe .Edouar4 %
r u n-e. "I ? IXenjami" J'ai (t0 ch lui h.i
tour vo .s S% csv e sac o

ploic un;nobT;U r.UZ V.F
S estilis.c e vo w, deri (1 I
61iqueS1CI9 'p ;nC ,Ik ItOt supe:fine: Ct3t Ia vj
pour vsou rentae" ti:- ,
.fCSon rapidc tt pr.; ^ i irzra (..

Sue ,~i~p~:; ..ci lCi d'2 i grands
'4.. .fa' V', -t


C'


LA pE >


'1 i'iu


PLUS DE ioc SueUfCPlsrdS UMJ ArAsi ET r~


~ e~6lp% b~B~~ 6I~~4~~~~P6~~~ C8 "'.6- 60.64~~tc.C'to~t. -S 9 -6'. Ft'#OS JO'r.s9 a~ -C .I~


O g 3(. *. /


of1 r w ;n


t t e ,
that >


Cfl'CCtQrtc'etflrnnn~*.sePa ?Vr "a.4'.F.t .


Devetns votre propre Coomptable en ouvrant Un
Compte de Ohbqne i la ainque Nationale de ade
pubkiquo l'Haiti.


: i : ,


r

BhASSERI DEI LA COURON ,S.A.
Port-ua-Pritcs BaMtt


it .:.. .icf:; :; alorj a'e n parlong
p-. f:, <. l "'.: i] ". touted.
. ,:. 1 'it. i :.A 'fanisett,
i; ip -. r int. la prunt.ler e vanilla& .
i: E'>I, <* \ oils-e ]( plus tft
- .-2.,in' ,! hi VLet.p;.: ;:-?uv r de li.

:i L t II; r: do
1/*[ :'~'44,. :' oi (37J, U '.. d I i;'o)nnQ qua "

,v L~cJnait it et ae 44
v-w !i', c,t' j m a ble(:
11,:l-:, i :tt, p at,.r d'autre
' i,.' ,'' .int .'Ls, \'i.,1 ;'.r.'r:i r Viewl
':.': .. L -I enitru, Irre. G. ltu.
im:n ,;. ;tj. d'altsrt'.I. Cela vafl
ni e ia peine. Au rev-,x. Vieuxs3


.... ..E-KSTIAURANT
--

DeCn'andez i vas amis eti
S l Vous con~ mleront, queI

nul part it Port- u-Prince
on peut n-ieux, rnianger et

apprecier les honnes con-
sommations qu'au ; SA-
VOY:>, situ6 ,iu Charnp-
Sde-Mars.






L.Ek,)NS PARTICULIERES

Jeune Fille munie de son dipl6-:
me de fi d'Etudes. Secondainr
theree et 2rmae parties) dopne des'
lemons particuliicres aux 6ltves en
retard ou qui ont chou& aux der.)
niers examens,
Pour les coniditionsr, s'adresser
au Journal, phone 2232.



ATTENTION
LAITERIES
ATTENTION
e iiut,;rie 4 a portkee de
Ntai le monde
I ,.' i n liiiqu;,' vous est of.,
f. .' (i"LC 5'..(-, r Wr r cl('ttc plUce un
p.. ti. rr4tt icl :uI r fabriqui'r dl
4' l 'i'.., i -e (.tC:, :i-i ;c ti ":


I in r i t.,--

6n !;-tr;" :;; ,: v,,tr J i.i et ,: bte-
n pL..:Iu de irtiido ent.'j
J', i.( iMi (A la (Cpit.ude) pour
(ii't l 4 'i';, i SHei.-' iemnent,
u'.i(;r,..,,r :i l,;r i at' Otilg ltit

tila, ,\ "T( dJi, i." tlurn f u, Nali,,nal,

S, ,-- *- ... .. .

POUR KENSCOFF
Promenade et Pique-Nique

Le soussiign6 anno e- au public
-.Apcialement a 'ses clients qu'll a
repris soni service de camion et de
voiture entire Port-au-Pritie et .
Kensecff et ?e iet-A leur daposi-.
tion pour tout ce qbi a' trait iav
transport, de njeuible et de mat4-
riaix de instructionn.
U teur fai& sfrtout rfArquerU :
qu'll a on eami'ot afteo6 seuW
meit..ax pWobinidewe4 piqxue'
uQe0 pour. Iiftlorte quel point d'
pays.
.... D~avd LOISEAULI
Adrease Plae Geffnrad, t6J4pb"
no no. .2081. .:


or-~"-'


Part





,.d4 t, nc LIM NOI.VELLEWIZ. nhl..rSreasn.*.*..snnufe#.serrT*s #*rSSSmflfl~ret*fl4ne. (t NJ 4


DRIl



Regue



LA GUERl EN CHINE:
LA BATAILLE DU
YANTZE KIANG
StANGAJI,- Un porte-parole de
1Arm6e Japonaise a annonce ce
martin que lea forces nippones con-
tr6lent actuellement les 2 rives du
Lae Poyang situ6 au sud-est de
Kiukiang' Si lea japonais franchis-
sent le lac vers le sud, ils pourront
contrbler et atteindre Nanchang
dans la province de Kiangsi oti les
chinois ont concentr4 d'importan-
tes forces a6riennes.
DPans les milieux strangers au-
jourd'hui on exprime 'beaucorp de
erainte pour la vie des 50 citoyens
an4ricains et d'autres strangers
de Kuling, sitube a environ 14 mi-
les au sud-est de Kiukiang.
sVDE' REVOLTED ONT ECLATE
AU MANDCHOUKOO CENTRE
--LE JAPONAIS
SHANGAI.- bLes dernimren in-
formations recues de Peiping au-
jourd'hui parent de la gravity de
In situation dans certainty parties
du Mandchoukoo oa des r.voltes
ont eclnat centre les japonais. t;>


revolts sont dirig6s par des lea-
ders chinois.
A Mtukden les autorit6s japonai-
ses confrontent une situation trl
compliquee. L'Arsenal japonais ld
cette ville a saut6 hier soir. Tou-
tes les munitions ont etd detruiteo.
Les,autorit~s de Mukden dcla-
rent qu ces actes de terrorism
sont le travail d'6l6ments rebelled
chinois habitant cette region oc-
cup6e de P'Empire japonais. 11 sem-
ble que les d6veloppements de la
situation mn Mandchoukoo int6res-


ERS NOUVEllES DU MOE CENTER


s ce martin par Cible, Radio et Coespnda

__ (STATIONS [IS. H.- etc


sent beauroup l'Etat
kou.


major nip-


DES TROUPES SONT ENVO-
YEES POUR REPRIMER
LA REBELLION
SHANGAI.- Cons6cutivement
aux rivoltes qui ont eclat6 un peu
pai tout sur !e territoire mandchou
centre la domination japonaise, le6
autoritas militaires ont demand
deos troupes de renforts A Peiping.
II a dt& rapport ce matin que des
soldats ont Ptd retires de la Chi-
ne du Nord et envoys en Mand-
choukoo pour mater la rebellion et
empocher qu'elle ne prenne de plus
graces proportions.


m., REPUBLICANS ONT
ETE LANCES DANS UNE
Pi3SISANTE OFFENSIVE-
St RPRISE CONTRE LES LI.-
,,NES REBELLES DU
SECTEUR DE LD'ERE
,LES BUTS DE CEI'E
OFFENSIVE
ARCKtIONT.- Uone armbe de
700,000 r6publicains combattent
violemment aujourd'hui au sud de
i'EURFv l'U 1ib & tr !a Catalogne
u a E i'top s.ion d(is troupes istrt
'> .. I. remiir s actions ont te
-d b ( "-ac :'.-. Les loyalis-
:-' .'nt frai-Wchi le fleuve et ont
Sa..n...n :- des avances le plus
.!iraiqiue de cette guerre vieille
Sd' 2 an nes.. Unme multitude
.) pbns bautaux transportant des
, .p .:- du g .nie militaire ont
t'rna:nhi h a f'avour de la nuit le
fiea ve, D)s points ont 6et jets qui
out nor 'Ti- aux trtoupe s tie choes de
traverser stur i'autre rive des 1'au-
be ce mnatin.


Encore un Nouveau Peu


GOOYEAR


Un pne.i ineonnu qui se vend A bas
prix, ae veut rien dire. Mais un
pneu GOODYEAR qui se vend A
bas prix est pour voas une nouvelle
source a deonomie, et un placement
avantageux.

Plus gros, plus 6pala, plus olide,
plus Deau, le nouveau GOODYEAR
sR-Ib est le r6sultat de 25 anmnea
de recherche faite par les Ing4-
nieurs GOODYEAR nour trouveS
un pneu A port do .toutes tea
bourses, i offrant touts uortes do
gar&antie.


THE NEW


. 0


3.,7-1.


Seuls Dtistribteurs poor Haiti
MALLEBRANCHE. GENTIL BOGAT & CA
Iwt4r'*-P$l1m8US0


Cette puissante offensive de 1a
Catalogne a 6t6 entam6e pour a
raisong qui r6pondent A des objec-
tifs prdcis;:
1) Brier le eerele que le gdn6ral
Franco a fornm4 autour de Is Ca-
talogne depuis le mois d'Avril der-
ier lors' de l'Offensive victorieu-
se de P'Aragon qui I'a amen6 jus-
que sur les rives de l'Ebre.
2) Op6rer une diversion en faveur
-des fronts de I'Estremadure et du
Levant et obliger Franco A d6gar-
nir ses forces a6riennes de ces see-
tours.
3) Renforcer la position interna-
tionale de la Republique on prou-
vant sa puissance combattive au
moment oi Ile gouvernement de M.
Negrin vient de r6pondre A la no-
to- de Londres relative au retrait
des volontaires. Rdponse qui sera
probablemncnt publide ce soir et
que Mr. Azearata a apportee de
Barcelone dimanche.

LES REBELLES ONT ADMIS
QUE LES LOYALISTES
GAGNENT IDU TERRAIN
ItENDAYE.- Les dernieres dd-
peches rec ues a la front iere donnent
Vls informations suivantes csur les
operations militaires entreprises
par l'Etat major (ata;an dans le
secteur de I'Ebre. Les 700,000 homrn-
mes qui ont et6 concentrds A 'in-
su des rebelles dans le secteur de
F'Ebre ont franchi la riviere a Paun-
be ce matin, se sont r6pandus sur
la rive ouest et ont commence une
advance gendrale centre les lines
rebelled degarries et affaiblies le
long d'un front de 150 kilometres
au sud do la Catalogne.
Les rebelles admettent que les


milielens loyalistes c
control de la rive oc
Pi-uve dans le secte
mora de Ebro d'ou 3
vancentu rapidement v
quarter g6n6ral rebe
gion.
Les officers du g6i
tentent de rerrplacer
de soldats dans le sec
ployant des avions qui
et mitraillent lea tro
tes tandis qu'elles fl
le fleuve.
Cette offensive surp
vernement a renvers6
profit des loyalistes qi
y6 les mi mes tacti(
r6ussi aux insurg6s
tour de l'Estremadur
gnes loyalistes ont
au profit de la defenMs
Le gouvernemrent r
favanee est g6ndrale
secteur du Delta de 'V
post. L'Ebre constitu
re entire le territoire
Catalogne depuis qu
de la Cataloge a sqpa
de cette parties de P

LES LOYALISTES
CHI L'EBRE
COUP FER
HENDAYE.- La t
rilleuse du fleuve par


loyalistes a ete deerite come suit:
WVers la fin de la semaine dernire
'Etat major r6publicain avait pu
reorganiser les llgnes de P'armene
offensive sur la rive oriental idu
fleuve. Les pieces de grosse artil-
leries ont @td postdes sur les col-
lines de Farritre. Du materiel pour
la construction de points a 6tW ap-
porte. Durant toute la nuit hier
loes ing6nieurs ont hativement jet6


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
MMdecine Generale
CONSULTATIONS:
heminn des Dalles 7 a S a.m.
2 1/2 'a 5 p.m.
Phone. 3373
Port-au-Prince (Haiti)


CoIlege Simon Bolivar
Enseguement Primaire et Seeondaire
Enseignement Classique et moderns (sections A, B, C)
Pension, Demi-Pension, Externat
Avenue des Dales (pr~s du Pont St. G6amud)
TWl. 3608
Laureat de FAlliance Franqaise (Composition franqaise aux Ex&
mens du Baccalaureat de Juillet 1934 et Concours de Diction Frar
waise de Juin 1935 et Juin 1936).
Plus ae 50 sacts aux Examens du Baccalaur6at (16'e et 2eme par-
ties),
L.e CollAge Simon BolInr joult de Ia eanfiance des familIes. Fatas-
y inscrire vos enfants.


La nouvelle Directio


di


Berliner


Hof


offre A #a trZs estimde Clientwie
lea sp6cialit6s
do la fameuse cuisine viennoise,

la patisserie exquise,

lea bons sandwiches

et routes lea boissons trNs bien glae6os.


Etlez-vous dbjA aa
Gofter chief
du Berliner Hof
de 4 A 6 heurea?


.. _. > 1


2144080


~knk~h~~~~4~ wr, *rr r*.u~ i~s~lhPre~g**rp*~P*r*aRP~s~,l*g~~~rg


- ----
r


- -


I


m Aerienne



3nt gagn6 le an grand nombre de points our [a
cidentale du rivitre, Tous lea travaux ont 6t4
ur de Asco- executs d6s ce rMatin, A l'aube
colonies a- lea forces de linfanterie loyalhte
ers Gandesa ont pris leurs positions et en for.
lie de la r&. rriations de combat irresistible se
sont lane'es vers les objiectifs pr&
ndral Franco vus par l'Etat major.
leur manque Sur plusieurs points le long du
ateur en emr fleuve lea rebelles ont 6t4 tellemernt
bombardment surprise que les troupes gouver-
upes loyalis- nementales ont virtuellement fran
ranehissaient chi l'Ebre sans faire partir un coup
de fusil ou de mitrailleuse.
rrise du gou- Sur d'autres points la travers6e
les rbles au s'est op6r6e au prix d'un dur com-
ui ont emplo- bat au course duquel Barcelone rap-
ques qui ont porte que lea arm6es ont fait 1,500
dans le see- prisonniers.,
re oi les li-
Wt& affaiblies LE TERRORISM EN TERRE
, de Valence. SAINTE: DE SEVERE MESU-
rapporte que RES DE SURVEILLANCE
dans tout le SONT PRISES POUR PREVE-
'Ebre h Am- NIR LES CROCS ET LES
ao la fronti&- EXPLOSIONS DE BOMBES
rebelle et la IAFJPA.- Les rrtarins et la po-
le 1'offensive lice britanniques ont 6tabli au-
irt le Levant jourd'hui une surveillance severe
Espagne. ici dans un effort pour empecher
de nouveaux actes de terrorism
DNT FRAN- comme celui d'hier qui a occasion-
SANS n& la mort de 47 personnel et des
JIR blessures a 52. On fait remarquer
que plusieurs blessds ont succom-
travers6e pe-
les troupes (voir suite en 46me page)





ngAAlt A


aa~h&.~nfl~~fl~fA~ttEMflbAA~t~t*bds4##Innflnflnrrv


VENTE PA .01 PAREE '
VIC.Ib
On fatt eavoir A eeux qu'il ap-
partiendra que le vendredi vingt
neuf juillet mil neuf cent trente-
huit A dix heures du matin en '0.-
tude et par le minist6re de Me.
Maurice Avin, notaire A Port-au-
Prince i1 sera proc6d6 A la vente
au plus offrant et dernier enche-
risseur de lo) Ia quantity de cinq
earrEaux de terre sise en Plain: u i
Cul.de-Sac, dependant de thabita- -
tion Descloches, bornee: au Nord
par Yvette et Raymonde Gcrvailt,
au Sud par le reste des terres de
Madame Veuve Windsor Bellegar-
do, h P'Est par un canal t it i!'Oest
par un chemin public, Louis Pro-
phate, Achilus Barthelemy et Ma-
riane Sylvain ainsi design par la
comparante.
2o) la quantity de quatre car-
reaux cinquante et un centiemes
de carreau de terre on cinq hecta-
res quatre vingt in ares soixahte
dix-neuf centiares dtpendant de
1'halation Jumiecourt, laquelle
quan fitde terre est borne au
Nord par la route de Fonds Pari-
siens, au Sud par les mornes de
Jumecourt, a l'Est par Emmanuel
Blain, F6lix Delatour et les h&-
ritiers Eroise Lafontant et it
I'Ouest par Georges RTenaud et La-
henq Thbagene, suivant plan e pro-
ces-verbal d'arpentage de Guillau-
me Th6venin en date du vingt-trois
vrJ-mil neuf cent vingt neuf.
-'Telles d'ailleurs que ces deux
quantities de terre se poursuivent,
comportent et s'etendent sans au-
eune exception ni reserve.
En vertu de la grosse d'une o-
bligation hypothicaire en date du
six aoft nTil neuf cent tronte-
six au rapport (Enu notaire Hermann
Pasquier, et son college, notaire it
Port-au-Prince, enregistree. passed
nritre les parties. ci-dessous ddsi-
gnees.
Et A la suite d'un conimande-
ment demeure infructueux faith Ie
vingt cinq Mali ril neuf cent trente-
huit, selon exploit enregistre de
l'huissier,
A la requfte du sieur Charles
Hilton, propribtaire, domucijid "
Port-au-Prince. ayvant T).,iur avo_-
cats Mes. Erne.t Sabalat ct Emi&
Cauvin, patenti-s aux Nr-. 2416 et
911,
Centre NMadame \'si: Paul
Planc, debitrice h ,ti potht('!aiir de-
meurant ita la Croix-dcs-Bo:.quets.
Sur la mise i prik rl.' Cinr mille
cent soiXalnto r t.: ( .*";!r'|:>.S <;'\ e :l -
ti' t'in t cuntint m'i,."'.t -I a:(; la
dette en capital. intAr.t' ct ho-
noraires d'avocats omtre leh chatr-
ges des cncheres.
Pour plus ampk-s infol, lions
s'adressoer Amu notaire de(ositaiire
6u cahier des charges ou aux a-
vocate soussignis.
Port-au-Prince. Ie T27 juillet 1938.

Emije CAL"VIN, av.


.-.4 --a


t LW NQOUVWLAT4 0 ***"


*f~l~nn~;*s9+'rs~ry-filvs9#w:4ArirP


Nouveller

Etrangeres
(Suite)

bi hier soir a I'Ht6pital. Ce qui por-
te A 43 Ie norabre d'arabes et A 4
cclui des juifs morts. Les entries
dui quarticr juif d'ici sent Atroite-
ment garddes. Les arrimeurs ara-
bes du port out 6t& contraints de
dcmourer hier soir dans la r'gionj
du Quai.
Les avions des lines egyptien-
nes venant du Caire ont'atterri A
Lydda au lieu de continue pour
Haifa dans la crainte des dangers
de la route et de Paedrodrome qui
est situ6 dans la section oriental
de la cite. Les autobus de la ligne
Telavi-Jdrusalem ne sent pas en-
tres dans le traffic. Le service de
voitures de Haifa est limit aux
districts urbains.
Les troupes ont t.ue un membre
'une bande de terrorists sur les
collins do Nazareth. 2 bandes re-
belles dars le district de Nablus
se sort rencontr6es. 11 s'en est sui-
vi 1 mprt.

LZA'OLLABORATION MILl-
TAIRE ITALO-ALLEMANDE
ROM.E.- Le Gouvvercment ita-
;.n u mc co nmatin que l'AI-
::;: e .t i'it.aiie echangeront de
m1';X :M I '.:,'' 's de !a milice
f-'.i.: iet des troupes des see-
tion.s d'a:sau.t :.... -. Ces changes
ort pour but de cimenter davan-
tage les liens de camaraderie en-
tre les ddfenseurs de 2 revolutions

Mr. Mus.solini a pris cette m'esu-
ie i.t la suite des informations re-
ue:s relatives a la reception cor-
diale et chaleureuse faite par le
cnancelier Hitler et le GenGral
Goerirg au cVirs de la recent vi-
site A Berlin de 14 x r n italien;.

SA Profitable


c to hv:y (iy r .o itCirttr who
'. n -.r., r no rn iw(n.
S' T *" la .u J tn I 'enphur Sute
g i. ")-,. .'.. t'n-,... ",'.,rr'm" -
i5 ,. '-: r ,. it "-i' of f.'c
a L a :.f i no. (

a- FOrD r. GL
C A I


PRIX POPULAIRE


La,: ':1


E. A. HAKI]


<. 444M ,444*4' ..4_ CV". ,^ "4r .- m:t r:S. # ( t 7 S .. .t.- h .




fne 6 vo01ati0on :das les




.. Reconstitoants







N BIXTRIITH IALT SINS ALCOOL


La grande brasserie PABST vien de lancer sur le marchW

d'Haiti son extrait de malt connu dans le monde entier sous le

nom de :









riche en vitamins B & G, en phosphore et glycero-phosphate

de chaux. La PABST TONIC constitute f'aliment indispensable

aux nourrices, convalescents ,t aux d6prim6es


S Ex-ig-z de vutre fournisseur;] :

PABST TONIC

SANS ALCOHOL


~ ~C~~'*.RF~"kPre. t~tflN~brflO~y-a;F~suw4-&.fl-r tltar~e~a~ -f~~~~M LBp~ Tr..ttft.. -. .,..4N""~"""%.v "


E. SABALAT, nv-


BRILLANTINE IOJA

Les nombreuses lectrices de.i
Marie-Claire, du Tournal rie la
Femme, apprendront av o ;
plaisir que la amcua;e bril-
lantine ricintk liquid du Dr.
: ROJA ;". vend check Paul .
Auxila, Bazar du Chanim-de-
Mars, Mme. Joseph Maglio et
dans toutes lea bonnes rmai-
sons de parfumerie de la pla-
ce. Elles trouveront 6gale-
ment Ifs produita de beauty
de Jos6phine Baker, de r^pu-
tation mondiale, tejlsue: Bta-
kerfix, crnie S iinoise pour le
Jour et la Ntit. Ricil's. Co.
.plak, Bakeramail, Lotion an-
tipellieulaire, Bakeroll, Petro-
le Redne- Boja. Le RBicls east
ivr6 4dan lea couleuars uivan*
tea: noir, ehatain, bruin, ack
Jo.u bleu. bleu-eair, bleu fon-
S6, vert at violet, permettant
done d'asortir)a eouleur de.
A .tUe de toilttes.

-..:::: g,; a: ,u:. ......


. i


Queloe est la femme qui ne souffre
pas de temps 6 autre de migraine,
nevralgies, maux do tete?
11 suffit de prendre I b 2 comprimes
de Cafiaspirine pour que cos dou-
leurs disparatssent plus vi"e encore
qu'eles n'ont surgil


LE PRODUIT DE CONFIANCE


....... *. .......


I:


Distributeur exclus


f pr

iif pour Haiti.


REX

MERCREDI
Le film 6mouvant
LA POCHAEDP
d'aprs le roman de Jules Mary

Germainoe ouer, Debucourt, Jag.
oudine Daix, Bernard Lancret,
LA POCHIARDE... Le mattyr|
d'une mire nccuske d'un crh:
qu'elle n'a pas commis...
Retrouvera-t-elle sea enfantas.
Entrce 1,,1


VENDREDIL
Un grand drame d'espionnag
C(EUtR D'ESPIONNE
Interpr tes
Brigitte Helm (Marquiu. Galdi),4
Carl Ludwig Diehl (Michel V*
Homberg) '
Oscai' Omelka (Blunili B 18) .*
Heinrich H-eiliger (K. 680)
Thedodore Loos (Davilla).
Ernst Dumke (Capitaine Ror.m
v ilii) ".
'o mur d'Espionnes.... le film 4
J'amonur et an devoir....
.'teuri d'Espicsinne.i .. La vie W..
er-i'te er. nmystri use du front a.
PIOT...
.Cx-ur d'Espionne;... deux caeus
puLivent-il ,onnaitre des front'


Wmetie


G. 1,


.1'


i
\
i







<
11


Dinmonche 31 Juillet ha S h. 30 I
L'ne production Leon Poirier
AMOUR ... AMOUR
scenario de Pierre BATCHEF
realis'tion de Robert Bibul .
Interpretes
Le Gallo (bL Vander)
Colette Broido (Jacqueline)
Henri Marchand (Paul Berton) .
Sylvio de Pedrelli (Max Stern)
Delaitre (Labrousse)
I'aul Menant (Fernand)
Jacques Tarride (Bob)
et


Polaire (La Chiromancienne)
AMOUR... AMOUR... L'amoar
ra de tout temps fait commett.e
bien des erreurs. C'est pourquta
LA FONTAINE qui fut souventa-.
moureux dinonce les dangers dk
Farr.our. Amour, Amour, quaid
tu nous tiens... Aussi, a quella.
sombres adventures les amoureux
ne risquent-ils pas de s'exposer?
Venez voir AM-OUR... AMOUR
a Rex dimanche 31 Juillet...


PARAMOUNT
Jeudi 28 Juillet 1938 & 8;15 P. M.
Georges. Raft et Carole Lombard
dans .
BOLERO
Un Film Paramount
..un film prodigieux, tout imlr .
prbgne de la belle musique de MSOU:"
rice Ravel et qui exprime une par
sion intense, '.pre et divorante..-
Georges, skducteur irr6sistibl
Carole, plus bell et mnieux habit'
l e que jamais...
Entree Ge6nrale Gde 0.60
Samedi 30 juiltet 1938 A 8:15 P. M.
CEILLE QUE L'ON ACCUSE
Un Film Paramouni
Interprcte par:
Nancy Carroll (t. Femmn) )
Cary Grant (L'Homme)
John itallyday (L'Accnsateur)
...une (euvre pttissante... ufn dUa
logue mordant, .ouvent bital...
utie mise en sene qui sait sug9&6-
rer en quelques images I'essentie:
des evdnemrnts...
Entree Gmji6rale G. 0.60
Diuaoche 31 JuiUet 1938 4 3: :i


P M
Jackie Cooper
dans
ONCLE DOBI
Un Flim Paramount
S.. avec
: IAik i44^Adisson Richard
S: Gavin Gordonl
*At df: h Pftjsant at huaet
...o arrive dffkllement A coI
P* Vran VrI aeO nation de
,* .homaftavwe^*t::mt.,. u nrf
(gl.* hena ne *: G4 Ian !
film p*tm It i*o* '
I ~J~%RII6Eta Q4
- "------s-


-.0A- b 4 1 r 41


BERLINER HOF


SI
I


ILUvx p


*rrr


&


=..-~~. _, -~rr~r~


35


4









Ku
da











I
I
S

51

I'

1'



'p


I'







ml


I














A LOUER
Maison haute en mur, siae A la
Jue Pavee en face de la Halle Cor-
dasco.
Pour les conditions, s'adresserj
ai bureau du jouaral.
X=x
LIQVIDATION
ail
BAZAR NATIONAL
d'un
Stock de Plumes A Reservoir
WATERMAN D
A des Prix Exceptionnels
Pressez-VOus
xxx
ATTENTION...

Machine t derire Remington
Machine at caleuler Dalton
Rbans, paper carbon
Faltes vas achats chez
G GILG-

A VENDRE
-A ne MACHINE SINGER, A pied,
pout cordonnier et seller. Cette
machine est bras cylindrique et a
navette rotaive.
S'adche.-ser au No. 15 de 'Avenue
agny, a Port-au-Prince.
xxx
VENEZ
ou
FAITES PRENDRE
a la
rhie. L. Camille 220 Gd'Rue
Phone 3257
Tout ce dont vous pouvez avoir
bsoin.
Alcohol de Menthe de Ricqi&s -
indireasable dans la mason
C0lorrce de Magntsuim -
6pat.nt demandia des expli-
c hator a votre tmderir..
Anglorevi -
contre I'angine de pcitrlne, sue.
ces certain.
Capsules d'Huile de fi-in -
On pr-nd son huile de Ricin corn-
me or avate une capsule de qui-

Capusules Bleu de Methyltae et
Copahc -
contra Blennoragi -.


UNE VISIT S'IMPOSE A LA
NRONERIE MONT-CARMMt
Grand'Rue No. 139 en face
de la Poste
EUe vient de recevoir par le derner
Steam-er les articles suivants:
Jolies Cartes Postales vues du pays
Pardessus pour Hommes
Costumes pour gargonnets
Bretelles
Ceinturons pour Hommes
Ceinturons pour Dames
Chem isies
Calecons
Lutettes
PRveil du matin
Crash Superieur pour Homames
DriWla Supt(neurs
Toiles 4 Matelas
Chsaussettef
Casques
Chemise ttis.
S-s a dEcosivrs
Jarretell .
Brsses a Habit
',ie.qN d'A vocat
Raoirs de Sfirete ou Gilette
Cravatge.
Miouchoirs de poche
PYjamas
Robes de Chambre
Casquettee pour hornets
Erosses a dents
Peignes Suptrieurs
Porte-Feuilles pour honmmas.
Houppea

Comb Crushes
tPnIte Cravates
Serviettes do Bain
Pafunerie, etc.
Vous. trouverez un assortiment
*lvPet deo chaussures au prix de
quiMatUon; et n'oubliez pas les
Ih*fU$ pommades NU-NILE et
.: OAx, Assordiment co.m
.iI (fartidtti de Cordonnerie.


[41 *E NOUVriAaTEm ^,


.ea~~a4SA~eSat~t~d~dS*tptjBdSQjPldS$Mf4t~*n~ienn~ou~arnnsnaa. ..nni.aOX~~ S


FE


wasuo onrusoouoaouso soon oooD BUff slsoo aflfflO09uaxnno Qfa.''

CHEZ






A UJOURD'HUI DIMINUTION EXCEPTION NELLE

SUR CERTAIN MODELS DrE CHAUSSURS

FAITES AUSSITOT VOS ACHATS.


I -- ""ll'-"~D-uY.p~sp41~*(g(l~~


3ort-aPrinc.
.tr t-aiu-Prince.


ce 18 Juillet 1938


A LOUER


Maison meubl6e 5a Kenscoff:
Salon, Salcl a manger, 2 chanm-
Bres a coucher avec confoit mo-
dio Ce Ct (7,,ul.J, 6ehirage au Del-
co.
S'adirsser a R. Chenet T6le-
i: ,inc Res. 3658 Bur. 2603.


BERLINER HOP


Y-rtw .tntrt .=r -r.. -- .. .. .- ...
*n I' ''1 , :5..,' 'a :. -w '" r



E NDV RA V'LS


42.000 dentists conviennent que 6 M.agsiasle est Ite plu
efficace moyen de conrbottre ls c nner-eux o:ides da I-
bouche, qui cause !a c-ie dentaire. lPHILLIPS MAGNE-
SH PATE ENTRICE contiot phiu do 75% du yrai
PHILL PS lAIT MMGfDiE.E


Agent Exclusif: ERNST LUDERS.


.. ............. a... t.........-c..
r 4 e

,

AR T ,


meilleures


x'


p
T'a. rt .:,.'tCS.


d'un vaste territo re


reunissant les me eurs terrors.


C'est ce qc fa t son arome e

GOLTETZ ET COMPARE


LE ROI DE LA BIE EN BOUTE'.

BUDWEISER, remarg-que pour son .oat t- i;rn.h .n.:-nl
la comparison genoatlo.n a pres g&uieration.


Province qui leur ont donned des tt&
moignages de sympathie h 'occa-
sion de la mort du
Dr. Louis Victor Mathurin
lear regrctt (6poux, pere, beau files,
beau frbro, fr6re. parent et allied,
6o l, jw'nt de cri.re t leaur vive
gi aklitudc..
Port-au-Prince, ce 21 juillet 1938.
xNxX
Mme. Vve. Albert Batuille et
sea enfants, M. Pierre excellent,
Mile. Marguerite Audig6, M. Mau-
rice David, M. Clmnw-t Bazile, M.
M. Jherman Manigat. Leos families
Coicou, Larousso, K6breau, Rose-
;mont. David. Apollon, Piquant.
Augustin et tous les autres pa-
rents (.t allies rmercient bien vi-
vement les Directeuts des Ecoles
Annexe Normale d'lnstituteutrs, le
CoIl&ge St. Vin(ent d& Paul et toUs
leos amis qui le.ir out dohnn une
tiouvelle prove do sympathie I'oe-
casion de la mort de leur regrett4
Albert Bataille
eniev. it lour afftetion le dimanche
10 juililet courant.
Ils les print de croire leur
plus vive gratitude.
fPortau-Prince, le 28 Jiuillt-19S.


tBallons pour Footballet Vol-
icy-Ball en veritable cuir an-
glais depuis Or 2.00 jusqu' I
Or 5.00.


BICYCLEITE

PHI PLL S"



IAcceoirePs et routess pieces


.a veritable BUDWEISER peut maintenant, ro ub;..,.,'. common
vuu le prexererez, en boutemls ou en i.id'nm.
Soyez preta pour 'hte inrttentu. Ayez du PiTDW .Si. dans vo
tre r&frigerateur.

raites les dlices doe vos amis at d- voie amriile n servant t
BUDWEISER ehez vmnv,.


DOA'N MOiR

Di) r ibul eur

C'EST LL MEILLEURE Bji.RE EN HAITI
usgmean -amwaslwywgsmaaiesa m


AVIS
Lt. s'lit n.l: s d* il Pharmcice St-
'ttflfjt; ., proprift de eu s e .Do.-
;:ur V. Iathutii\., intr inform..i
i.: ia \k.u V'(: Ma thurit col infute-
riva admirniitrtion de at dite phar-
mr1a1ciLe avetC c rimeC G(6-ant Res-
..:.1,;,.tl31 M. Dlmosthines Deasro- i
i.-rs, pharmacies doe premiere clas-
:;e. LeS miin.es tzinsr empresgtM
.ur sout r6serv6s quanta lex6cu-
ion prompted des ordonnances
insi que le mehie accucil cordial
Siont ils ont td I'objet dans le iaa-


de te..iLtnge pour bicyclette
Pneumatkiues et Chambres a



M[AISON PAUL ANSON
74. rue IDantes Destouches


~anazmam~flk~if


L~Ym~w~'----cll--lI-ll~.~il---a~a~*pr


~tI P*4w~Jr ~ Av -.g k I ,il~l


tens


-< 1_.-. iiilrin ^ -


. ......................


-l*" *h --v-^i WflW ^ -Hl **


--_14~1*iT~. .---I.--------- --k*ic~-


SANTE POUR DAMES


Ce qu' e toule femrne doil
savoir quad eite passe
la quarantine.

Nonmibrusew sont e.s, femnius qui
assent les annkes avancies de laur
,.vie tans la crainte et dans 'Fangois-
se A camse tdu retour d'fige,

.- Chaeune do ns lect prices connaft
au moins une et soavent plu.4ieurs
do ces fenmmus qui ont gache leIur
existence 4 cause de leur mauvai-
se santie dtruisant airsi tur ben-
hear prsent et futur .

.ne femme peut facilemnent 4tre
heureuse durant Its annies de sa
rnaturit si el!e se rend compete que
sa sante demand des soins atten-
tifs. ptus attentifs encore que pen-
dant les jours vigoureux de sa jeut
nesse. Le (COMPOSE VEGETALU
te Lidia E. Pinkham vous aidera
A vaincre la ditresse qui s'empare
de vous it cette elpoque de votre
vie. Les symptomes en sont earac-
tiristiques: itourdissements, coups
de sang, crises de nerfs, insomnies,
peur etc...

C'est alors an rnconfoert que de
connaitre ce faith important: -Le
:COMPOSE VEGETAL~a vous fe-
ra du bien. I)D millions de fem-
mels Iont pris et out d&clard qua
ce produit sans rival les ont aides
ia regagner leur sante et leur tran-
quillite d'esprit perdues. Pourquoi
pas vous. aussi bien que les autres?
L. Ia sante est la p'us grande des
richesses. Ne la gaspillez pas.


REMERCIEMENTS
Madame Victor .2dathurin et son
enfanit, A. at- Mmne. Constant Clerc
et infants, M. et Mme. Augustin
Mathurin et enfants, ., et Mme.
Chuii(k.s Charpentier et enfants,
(, M. et Mine. Lorimer Denis, M. tet
SMme. Ntmorin Archer et enfants,
M. et Mn.me. TancredeMAa thurin et
enf"ants. M. :t 1r- Jules Boigris
et enfants, Messieurs Jourdan et
Josdph Mathurin, lMiles Carida,
Carmdnlite et Anita Mathurin, les
families Mathurin, Clerc, Pauyo,
A Ich., I;iatour, D)uvicila, Co-
mc'a n, e to:- leu s au tries parents
et aliiez,
Remercient bien sincerement
Soa Excellcence le President de la
R publique. le Commandant de la
Gaido, le Corps Medical et parti-
cdlicrement les midccins t raitants
Docteurs Ltlio Hudicourt, Joseph
Buteau et Brun Ricot, les Scurs
de PAsile Francais et de PHospice
Saint Francois de Sales, la Pres-
se, les Ingdnieurs et employes de
la D. G. T. P. et de la Hasco, les
ernployes du Palais dei Ministeres
et de VAgence Fiscale, tous les a-
:,i, tar. de la C-spitale q1w de la


I B


I


I


.......... t -


Scannne s





'tee sr~!~antenfltfl E~s~r sflttdle.Afl**'4.


PLFOi 6 .P|l aLUM NOUVULLIMih.* I"*^*


- La. ine psle a absence; on
t't toujti centre le souvenir, le
regret et Fes#pranee,
Mbne du DEPPAND.
*$*
S'apitoyer sur le malheur de ses
amis est blen, mais venir A leur so-
cours est micux.
VOLTAIRE

- LES GRANDES FIGURES
MEDICALES HAITIENNES
(suite)


Justin, Cl6odom-ir Surin, Annibal
Desinor ont aussi paye leur tribute
A la Nature.
Auguste Lechaud, ses etudes a-
chevies chcz les frores de i'in.-
truction Chr6tienne, a St. Louis de
Gonzague, entra a 1'Ecole de 1 6dc-
cine, vers 1892, sous ]a Direction
du Docteur Desert.
n 1899, il passa avec cucces so;.
cihpui^me et dernier examen. La
Ddakur Jeanty. dirigeaiL alur,- 1' --
cole Nationale de Mlddecinea.
Bien arm6 maintenont pour a1
lutte pfn'ur Ia vie, il .. e lancII' dint.TI
hL clientele.
11 dibute anu fvl -Air. ai; :,-
envirions. diu 3iM -M:ri;ir .. ". .
Croix-d{ -.es-B- :ati t'L ). U 'i i,. W,,,
Cul-de-Sac. En lif'-eta a c.Le -
qute lit, ALuguste Lechauit, P'-tion
vain et J. B. Raymond Utalent
les seuls m6ndecins qui pratiquaintl
dans cob dive-s' qUart-iers Crs.mbiaGn
intc.rcsssauts. L-.c heia.] se. compiai-
sait a i;rodigucr Iis It ::cL.-' dc -ai
science ct dt sS chtirite tiau pitlau-
vres et aux hnniilrs.
Souvent. il leur i int ii ..I ii
ai bourse pour 'Pex6cution dt;I c .r-
dyonn.nc'.e-e ayd.de.!us d ie K .r's n- .r
yens.


i t et aujourd'hui internee.. A
t lapitat, et sera recn m&leia. cet-
to ann4t, aptr;s avoir subi/son ein-
quinme et detnier examen.
La joie du Docteur Lechaud se-
rait, certes.. bien grande de voir
couronuds de succes ses peines et
soins dans i'education et F'instruc-
tion de ses deux enfants adop-
til's.
Par ailleurs, il ne fut pas exempt
de. soucis.
Malade, d6.silhisionnn6, min6 de
chagrin Ci d6'.vr6 par des cUau-
riers.;, 10 Docteur Auguste Le-
chaud, td& .gtiL dt cette vie, aima
inicux s'ir, : iler daIns 1'Eternite.
Ehn ef,.i., ie 24 Novembre. il d6-

C' cs cffroyant et terrifiant tout
de nm., dc.- ccnstater les ravages'
quc' 1.. >ort 1:r-unm-nc dans nos
range .
Dmans I'Cespace- d'environ une an-
nc iL demi.;e, d! 20 F(-vrier 1937,
au 2: Juil;t 1l':.. ii.. mr decins
et on Mc.dlncr,- (t irIelligent &tu-
cdk.nt m_,n f!i'.->(.i?.. (, 4rme annc-e,
G *t,..'c' i. 1 LIaf.nita t, snt, so tom-
bt.s. .m .t '.o .-O' : ,..: ,,-che Grellier,
u L-'.,',-ii c' r r,; ~;-, 4dical; Henri
.io N t.i .JoC Ju .La,, N.'Itette Saint
. i'.-t'. L '..:u ,- [aI'ai Jean-
.t'c- ,'. :'- ;-r 1. ,ouis Vic-


., ., .. ,*' ... U i "

., : .. ;' < .: T., i- i ', ils
... t. i
;. r ,, ,'; *i,' i i-. la B ea-

A ,\\ Lc::' ._- t. li.,Ni .-';ti' ie Dic-
.. 'c I, ,' :- diistin-
:::;-. c,:frbre, trau-
.'.:a :. ':, t~'~,u Lt A u-
." *., > ..l : ...:.t. ., ,'i_ < g lo i-'


.- P.- VA TI\TELLE.


Le cas 6cheant, il passe nuii.
anU Cievot de ses patnts. D r lV 1
En 1912, par commission de Son r 11 i'1
Excellence Je PrLsident de la R&- l
publique. il fat nommi Pre6sident
du veillance des {Hopin.ux mniiltaire; Lan ii. il Sz lL.1.w AMichel a kt6
de la R6publqjue.e, s' acquitta dc insi .i ;.ux (Ci.vi.'-,.-, comme com-
sa tache avec honnc-ur et di'n.it&e. n'i:-' -iu 1'i'r4tcut du Tribunal de
Devenu, entire temps, Profe.ss.ser a l r.E;..i iC ,t:,ce., on remplace-
1'Ecole Nationale de A-decide, Ic r::CC I.. J. Cc'phmets
Doceiur tAugusi-t Lechtnid o'cct pa '-
brillamnmcnt ]a chaire- q-i li avait ;nr.;i, ~. J,.ti '-t, a ca lieo PouLl-
3t, confine. Voulant "iC;'i gir i ey- ve c, t. : ,.i<. '. industrielle
c le die aboiftC if liYl i, i i t:ii- i : ":I ''... 1 ; patronage dut
do et le concourse Victor Bouchere:au et Charles A,- Goi m r-' i, Miarmn-lade,
noual, une clinique. seus la dono- ~
mination de As'isa uee dic t '-u- i :r. n;icre clientele,
Chirurgical,-e... Charles Anr:(ouid :'..s ?'.<.'.. r;'n.-' de fabriquer
un autre Samaritain qui, dept(- lf- t ;. a:. '' (' noc.1iveaiux moo-
jA des anneks, s'est envoi6 dimns k- ,: ',.:- "i i.; Venez voir
sein de la divinity, auredol de gioi- nC'1- c,;':ma: 'is Psno' pour les
re et d'immortalit6. .:..i ........n t,..a'...tc s.rto. n, prix
En 1917, Auguste L-2xchaud bri- nal.oi..iL Ci c-s 1,2.' et vous srez
gua ja Magistrature Conramunale -t (-mler'v.iL,. A.dr'es.ez-vou a la Ma-
d.evint Maire de la Commun' d( nIrctrI, dM-Xtr i.;:riqe La Baudry.
Port-au-Prince, en rcmrplaccment Ru'IL- t. (ui :.
do Monsieur le Docteur Daniel Do- I
mond. L'ann6e suivante, en 1918. On ;ne'. ;is GI.,in,,..es que les
aytIUtMeu maille i pirtir avee ]'A- i(1ur.t& < :a.':.-. d, fin d'6tu-
mIricain Masato, ofiicior conscil] : ..c.r;ci:: ; 2i:im' partip) sent
d616gu6 ii la Commune. iH d'.mna It '. d' P,,' i-,d.-Pnix.
sa admission et fit remplac6 dims '"
cette function par Mon-.sieur Aipht, tL rt..rni., nwrr'me Ln Commu-
Alphonse. nit&q..i : U-'A\miniistr: ion Locale
e e............. sim ple city il dciai !, (':', 1 r, ,.r des fncdtib 'I-
do nouveau uint sun ICle-lips it s' n.ii.' ('tA O e 'ffectuera
clientele de bin praulci an. touti rLTtl c ,.t.:' ->: gutichets de a-
s'occupant d'uno petite. pharm'c- I.::- ;.i N.tl.nJ. cie qu'il expluitait. **
Orphelin de p&r& et de m,-re, Ic Les 6ligarnts en g6nUnral ceux qui
Dr. Auguste Lechaud pensa A .se veulent plaire, no portent par ces
erber un foyer familial, a avoir une temps de grandes chaleurs que le
compagne fidide et devoude, pour drill fin. Passez -,Au Monde Chiec
traverser cette vie si pleine d'6- ancienne Maison Jean Talamas et
cueils et si remplie d'aleas, vous serez satisfait.
quo seule orange d-4.oyer cette *-*
sentinelle avanore et combien La r6partition des travaux 'sur
vigilante sait parer aux ,mauvais tout le territoire de la R6publi-
-1----- dupikediun. que a 6te 'acueillie avec enthou-
En effect, il 4pousa en se-ondes siasnw. C'est le prelude d'heureux
noces, la veave de 'ancien Djpu- jours dans tous les foyers m me
tA Derville Charles-Pierre n6e C6. des plus humbles.
lia Mathon. .**
D .cette uaion, i. n'eut malheu- Le 4 Aofit prochain sera la. int
rein'me nt pa. d'nfa.nt, Cepe. Dominique fete patronal de Port-
: dnt en boa.wpouL. il prit ai. desi Salut. D.e nombreux p Oleri. s ont.
dev:. :Nnt, 0, ree Ie do cIr j ga i. 4les lieu. ;tJte m:: se
tem .: pr6:. :re # :.. s i ..:s a eW.i .0
wi,.:... .. ... ', '.,: i.e,' r....'..,,: .. ,. ". .. '."',e .: .:a.. .v .a ,:', .": ,*,* :,. .


fanfare de 'Ecole des Arts et 1M4
tiers A ro.easion de Ja Ste Amne
a eu plein suces. Le programme
a Ot# exs-ut6 avee brio et les pe-
tits Mdusiciens ont 4te chaudement
applaudis. Tous nos compliments.
9**
Vous voulez savoir pourquoi lea
tourists se rendent en foule au
No. 205-209 rue Traversibre?
C'est parce qui'on y trouve en
toute fraichdtir, tous les Parfums
et Articles de toilette et. de Beau-
t6 en vogue dans les principles
Capitales. Demandez chez Paul E.
AUXILA n'iroporte quel parfum
reeherch6 h Paris co New-York,
vous serez satisfait A bon comp-
te. .
**9,
Par dlcret-loi paru dans le Mo-
niteur do jerdi 21 juillet, le Ser-
vice National de la Production A-
gricole et de 1'Enseignement Ru-
ral est autorise a exercer un droit
dic reglementation ot de contrcle de
I'utilisation des eaux de tous les
petits systemes d'irrigation com-
prenant des canaux prives desser-
vant soit dc-; propridtts priv6cs,
-.oit de, temrre; dc I'Etat, etc.
Le S. N. P. A. rt. E. R. nura e-
galement le droit d(, creuser mdrne
Ssur les proprietes priv&es. soit a
.es frai-. nit aux frais des int6-
re-.1:SS, sit A frais communs, des
c.r.nLau. de cidrainage et d'y former des
pcit., clf-o,_e anir : ; 'irri;gatin. etc.
en*
Pear se garantir centre les tic-
S,.ident~ quti dclf-iennLtIL de p-lus e,)
'lus frqruentn.., ls propritnainr s
il'autoLmublike.) '. r:~anqU(tie]t .rtmai.
tic prencire utie puolec' tl..suraince
chez M. Em. Wallon, Agent d'As-
suranrce.

Le 20 jA.iet., vers 3:00 p. m.. un
caniot de quinZe pieds de long .r r
cinq i- : lar'g pi--int on 'gris avx c -
bordure noire, emport& semble-t-
j1 par les vagues, a et6 trouv6 sur
le rivage de l'Ans.e-a-Foleur par
les nmmins Elio Francreur et Al-
cidor Toussaint.

Le 21 juillet. verb 2:SO p. ., it
la section rural de Matelgate, com-
mune de T'rhomassique. la nommne
Ermiuiia Moihe a requ un coup de
marteau an sc-in gauche et un au-
tre au bras gauche de la part de
St-Ulysse St-ULma qui est en fui-
to. La victim a 6t6 t.ransportie t
l'hpital de Hinche. La Police re-
cherche le criminel.

La chemiserie eLafayette sf-
fre plus clde garanties aux clients
que touites les autres chemiseries
de la place. Travail soign6.

le sieur L6on Colas, commis-
saire du Gouvernement de Fort-
Libert6 accc-impagn6 de son Corn-
mis du Parquet, du Juge de Paix de
Mont-Organi s6 et du Sous-Lieute-
nart Pascal Vilfort sest rendu, la
semaine derniere a Lamiello aux
fins d'enquvter sur l'assassinat du
nomnth VIIejo.
e**


Le cadavre de la nomrn6e Ac6lie
Pouyoott (Mmine Daly) a 6te trou-
v6 sur 'habitation Demnaboghoue
section de Juanaria, commune de
IHinche, le 21 juillet. II est proba-


sous Paceusftion d'itre' ei poaei...
sioa de cdocurnents de l'arm6e de
la R6publique Irlandait. L'inCul-
pee, Mrs. Mary Mac Beavey aest
6vanouie. au moment de la lecture
de la sentence,
Son avocat a interjetd appel du.
jugement.
Les autorites irlandaises dkcla-
rent que la fenrme portrait des do-
cuments 'relatifs aux casernes de
I'arme et aux movements de la
Royal Air Force.

A la Pharmacie Camille on trou-
vera la orbme dentifrice Squib, le
fameux fortifiant Glycolixir et
toute une variete des parfums
Majestic.

Des ingkiieurs anglA.is mettent
4"ctuelfement au point un apparel
tefdphonique qui pourra enregis-
trer des ccnver.-tions noer des. i-
bonnes absent. Lorsqu'un incdivi-
do, appeld an tflephonc. n'y repontd
pas, l'appareil e:'rp:istr,' .atomm.u
tiquement, (L cov ersantin pir unt
princpe a.naog::.' : col!P du dic-
tap h1one. J.0 rt uLi' ch,.C : lii, I'a-


F PU P LaI1



..j~vuo.1 IA 3r~ i'ur.A (t'\ t O tO


Libramirie


S WlL' v inffIri a CmaLt V..

Le SS. Artioohina, v
.Santiagv de Cuba est entri
port lundi martin. aveM 300"
de marchandifes diverse.;.
5.500 sacs de ciment. A .
mmee navirt, sont arrives 1!
vailleurs agricoles haitiensi.
nus de Cuba. Ils sont orig.
des Cayes, Cavaillon, Bara
Areahaie, Petit Goave, Tod
Dame-Marie,' Anse-A-Veau 4
Jacmnel. Le bateau a laisse le .
jour, pour le Cap.


Hier a midi est arrive, venag
New-York, le vapeur cBuenav
ra de la Panama Line. I1 a.
barqut 218 tonnes de mare,
ses a destination diverse et p
dra 300 sacs de cotton seed
(coques de graines de coton) eti
t.ocs de cotton seed meel (poudr~
graines dec coton) pour New-4yV
xxx
Ce martin, ainsi qu'il a 6te
nonc6, est arrive' dans le port4
.stam7,-r Cristobal de la Pana
Line. Le navire revient des p
de l'Am rique Centrale avc d
pa.ss. g:s: M3M. Thomas 0. T
cd inti'tnaiiteI ameriicaine et i
,jt'.ta, -lAlvadoi.'rien En plus de''
S;t.Sing rs. Ier navire avait 159
.j L t.n transit. ;;
xxx ..
"- midi est -ntre dans le port. :
.ee .1ot.6 ,: rc's t', marebantdises6.9
:in't d,- Nev.-'Vork, le vapanr 0A
ra.ii. N...sau. di-e i Ligne Hollug.
dai-. 'ali-mi lon pass.agers ,s tr.
1,_.i !',,lrir i istratl.OUr ce0v1'ral
p.st s... Mr Andre F'aubert et s.
(,pou.se, et le riis du MinistreTS
ger.
Lt- vaptOLr prend n chargeromu
de denre,'.s,
xxx
Cl martin. est eintrtb eI vapwt
," Nordvangen l t'Aluminuim j
ne, venant de Mobile. 11 a da*
qu6 190 tonnes de marchandi.
et a continue ensuite pour Ciaut4
Trujillo.


Nouvefit
igh T oiBW amM


3.00
5.00"
3.00
3.00
3.35
4.20
1.50
4.60
3.00
3.50
5.35 '
5.80
2,75
2.70
5.00
12.00
4.20
4.20
3.00
4.50
3.00 :


La Librairie la umieux assorted
(Maison de Confiance)

L o Blum : Du Mariage ...............------------........... ....... G.
Celine: Bagatelles pour un Massacre .................................
Frondaie: Le VcoLonitire
F rondaie : L e V o un ftire .., ,...-. .... ........ ................ ...
Emile Schreiber: La Suisse Pays d'homnmes libres ............
Lawrence: L'amant de lady Chatterley ..............................
Herment: Les Chroniques de Lancelot (Tome 2) ...............
Herrnent: L'Art d'4ccire ........
Faguet: L'art de iire,----- --
Malrauxet: L'art Espoir ...................................... ..............
Malraux: L'Espoir
MAorand: L'Heure qu'il est ....................... ..- -- '.
Thierry Maulnier: Au dIe I du Nationalisme .......................
P. et M. Clerget: La France dans he Monde.... ..........
Thibaudet: Histoiie do la Litt. drano;ai.e de 1789 A nos jours
Firmin Roz: Histoire (d.s Etats-Unis
Mernriix: Hisitoire r. .na-mirie-............ ..
Ferrero: Nouvell5 1 HI'tc'ire R mnair. ................ ....
M adelin' Fo wuc-h (2 vo umncs).....-....------...-...... ...... .
Mirepuas et de Vogue: La Polite. .t .s uisarges ...............
E d. Seh r L es G n .s ities.......................................
Jean ( V. Vigr:es iouge.-: DevieLS un cheuf .
Pauchet: L Chemin di Bonheur ................... ....
Dr. Marchal: La Liberti de la conception ...........................
A + f"- -- t i.....i....


ibe que create femme sit ete vie- met: comment on apprend a parlor n public 4.00 :4
time de la foudre..Le juge de paix Select collection (B-rdeteux. Bourget, Prcvost. Mauriae, Zola.
n'a pas pu se rendre sur les lieux; etc., 0.50 ou 0,60
k Chef de section de l'endroit a Collection Hier :-t Aujourd'hui (Br.ntano. Atulry. Maurois, etc 1.00
verbalis6. Collection Leo Caraetbres de ce temp.s (Le m'0decin, Le Mn-
*** gistrat. le Financier. le Pr0tre. I'Instituleur, et...) ...... 150
Les families qui veulent se dis-
penser de cuisinjire durant la sai- ,,o-** .,***- .,.....-,.,.
son d'E1te a P4tionville, prennent COLLEGE MOI)ERNE
un abonnerment A domicile au Res- UErecteur Ernst Akcincor
taurnt la table des gourmets. Externat-.ternat : Conditions modlques .
*** lnsecrivez vos enfants au : "
Hier matin, A Paris, Mr. Mor- COLLEGNi MODERNE '
gentheau Secretaire d'Etat &amwri- L&oloe qui met 'ensoignement A port-e de toutes leg boutrsa,
cain des i nances a 4t6 l'h6te atte l ui ae profeas pas le abourrage de crane, II
d'honneur kL an djeuner du Mfinis- 7tole qui prfre A une thte uniqueamet t pleinie b use tite bcl WIo
tre des finances, Mr. Paul Miar ., .
cbandeau. 11 a assist A une c-- L'Epole qui a'attach c i oUjliiter et 4 developer toujours le Jutimox4Itl
fereince des experts .lanelers fran- del ve .
.ais et ordamriain. Le ujet car, : "" .
des cotnvesahUon de 3 IM, Mor- C:est IA que trouvo recrt A eosi
gentheau -4t Mardhanean est gar.:
.:6 seret pls I- I).,"
tous o t T :: :,
S t. fem. a .. 4 t ep. e .:O l g .
AA:A
.*.: .. M ., .. ., ,. . . .. ..... f .- ., . ., . . .. .. .. ^ ::..^, :. .. .. ,: .. ... ..
.. .'. '. .. a < .. *' .:''".'. '?.: : ,, :,, ." : :. ..: .:'... ".. "Q
.... ^ :^ :;<^ .. "a.. :":;"; "';:* ; ;"; ;; : : .".: ; : ,^:" ': :" '( "' ::]Ii


2V?.~~i~:~~


-.IIIP~C~C


Y


U


il FIr 1-1


i1


1-t-LE O.UV.I"WM~t f*"Ok'