<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03395
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 22, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03395

Full Text



.11 PAGj

6L PLUS ANCIEN

QUOTIPILN 'RAITI

.. ,i, .--.. ,, ; >





4 me. ANNEE O RTl HAITIV PNDREDT22 T 1320 "1
A ----.----------------


LUS CONFERENCE PANAMMRICAlNE

IT LS PANAMERICANISME ECONOMIQUE

Par Jules Blanchet.

.. _,,


Au mois de d6cerbre de eett-
arn6e, se tiendra a L{ma la VIII(.
* Conference panamericaine. Qfue'
en seront les risultats general: .
et au point de vue de la cooper
tion economique, du d6veloppemeei
do panamnricanisme economiqu,
que donneront ces assises?
11 y aura, a cette date, exacth-
tinq ,ars- (d4cembre 19338
que se r6unissait a; Mont6viduo 1.:
VIIe Conference Panam6ricaine c'
deux ans.qu'bne conference de la
paix a 6et'organis e dans Ie cor:-
tinent amtricain. Ce que ces assi-
ses solennelles ont donned prati-
quement ne constitute pas des t(-
nmoignages decisifs en faveur dut
movement et des tapes qu'olles
ont permits ai l'id6e de cooperation
de franchir. Dix sept moist se sont
6coules depuis la conference et ic.t
recommandations sont restes ait
T'tat platonique.
En sontme quel etait le but de ia
conference? Selon nous, elle ri-
touvait avoir d'autre but que d(t
crier'un 'limat favorable a la paix.
d'organiser un system de skcuri-
t6 collective dans le cadre ameri-
etin et d'arriver A une sorte de Fe-
d6ration des nations amtricaines;
ffdiration non point au sens que
possede. eette .forMie de gouverne-
mflnt de droit constitUtinnmel, mnai:'
au sens d'entente regional, d'u-
aion Snteram6ricaine entire les pay's
ankrieains sur certain principles
de politique extbrieure et sur la so-
lidaritt continental, Cette ten-
dance collective profonde n'a pas
At# Cr6e. Si i'on note des manifes-
tation td'un certain esprit pana-
m':bricain, il faut voir lt bien plus
ine attitude -sui gtneris qu'tne
ccns6quence de la force on du ra-
yonnemenf du panamnrieanisme.
Aiasi, A Buenos-Aires, une conven-
tion a 4tP-vothe aux terms de la-
quelte ies nations americaines doi-
vent donner t l'enseignemint unei
orientation paeifiste. Programme
d'action magnifique que celui po-,
se par cette convention. Mais au-
cun pays ne s'est soueit de se con-
former A cet imphratif, d6rivant
du panamericanisme que ses adep-
tes prksentent avant tout come
,une doctrine de paix.
La rmise en vigueur de cc.tte con-
vention imtpliquerait d'abord Ie res-
pect de la d4mocratie, une croyan-
ce raisonnee aux valteurs d6mocra-
liques; les nations americaine..
n'ont pas, au point de vue inter-
- .ne, la stability et '6quiiibre qui
tomditionnent Ie regime dtmocrati-
$jd, Et c'est pour cette raison que ,


la democratic se d6finit selon les
intret.s politiques du moment.-
Elle nest plus qu'un systkme gal-
vaude don't on ne fait FIloge dans
i'hemisphere ame6icain qu'a de
simples fins de propaganda. La
paix ne saurait co-exister avec les
regimes de force. La Conference
de Buenos-Aires, bien qu'elle ait
et6 un ttmoignage en faveur de la
paix. n'a pas encore eu d'influence
decisive sur l'6volution de ia de-
mocratie en Amnrique.
Elle a donn6 du relief an pana-
mericanisme qui, exprimrnt sans
doute, une tendance, traduit an
point de vue politique, quelque cho-
se de pius profound encore: un idea
continental. Mais pour etre viable
et posesder une vertu intrinstquec
de continuity, cet iddal doit s'ap-
puyer A une conception economi-
q(iu des rapports internationaux et
de ia solidarity. L'6closion de cet-
te conception so trouve-t-elle fa-
cilitle par le movement social ac-
tuel. A donne son sucehs?
Le' pauamericanisme ne repre-
sente pas, quant a present, une
r&alits vivante et dynamique., i
n'y a pas longtemps un obser-
vateur sagace, familiaris6 avec les
probTmECs economiques tcrivait h
propose -TPs changes du panai' ri-^
canisme:
,En depit des efforts qui ont ete
faits depuis de tres longues annaes
pour favoriser des relations plus
etroites entire les R6publiques a-
mericaines, les r6sultats obtenus
ont toujours et6 infimnes. A la der-
niere conference de Buenos-Aires,
une commission spiciale s'est na-
t'lIrfncmnt occupbe des probiemes
economiques.
,Elek .a envisage successivement
des p',,sibilites d'accords doua-
niers desF troves tarifaires, de coo-
peration financiere, de reglement
des probl'mes d'immigration. d'en-
couragement des voyages, tnai.
tout c-la a pen de chance d'abou-
tir a des rtsultats positifs .et con-
eret< a raison des necessities ine-
lucK'hkl dent nous venons de tra-
cer rarpidement l'esquissie.
9Par ai]leirs, la suppression des
harrires douanieres entire les |
pays am'ricains West toujours ave-
rke tr!s diffieile dans la pratique.
etant done les nombreitx traits
cconomiques qui existent entire les i
nations am6ricaines et le rest du
monde.>(

(A suivre)


NOUVELLES.SPECIALES '


Les leetions prs6side it illes au-
ront lieu au Chili en Octobre pro-
chain et la competition sera dure.
Deux 'candidatA sent en presen-
ce: M. Gustavo Robs Santa Maris,
"andidat du Front Traditionnel et
M. Pedro Agirire Cerda, candidate
du Front Populaire, le premier a
I'appui des Droites et ie second,
l'appui des Gauehes.
D'autre part, la catdidali.re du
Gendral Ibanez A atd proclamxeo et
c'est A elle que se rallieront lie
gauches au cas oii M. Agrriirro Cerda
abandonnait la iutte. Les luttesn
rpor I'dlection prfsidentiel!e sont
toujdur- passionnantes au Chili.
O. >iasme que craea la declaration d,
candiitftiiif-re de l. Arturo Alessan-
Un.

Le Gouvernenfent bolivien a pu-
blie un decret interdisant aux e-
tr;:ngc-e de tenir des reunions o
de se livrer A des activit6s do na-
ture A ct mrprpim,-.ltr F'ordre pu-
blic ou la security int'rieure dun
pays et d'arborer des emblemes
symbolisant des ideologies inter-

(Voir suite en 6eiri. page)


PROPS ET FlITS DI ERS


LE TRI-CENTENAIRE
DE MALLEBRANCHE


On a fet, en Sorbonne, le ler
uillet, le tri-centenaire de Mall<-
ranche, philo.sop!h: chrdtien e,
uteur d'un trait intitult techerche de la Vtrit6-.
La ceremonie etait presidee par
,[ Brunshevicg et prirent tour ;
omr ia parole M. Andre Chau-
leix qui pariah de Mallebranche (
rivain. crnsuite M. Em:le Picard <-.
doun ,d Leror. ',

LES G;RANDS PRIX DE
'ACAIDEtMTE FRANCAISE
L'A cadnamie Francaise a proc.-
6 ces Jours derniers ia sa distri-
ution annuelle de prix,
Le prix de critique est a]lt a M.
eau de Pierrefou qui ret;ut le pri:.;
itoe (3.500 frs) p.ir *Les beau':
ves Od' notre t mrin -1, M. John
harpeinrier |,' prix NXe (4.500
-) v our son SI Rous>t'eax, Ie prix Pague:
air sa literature dLl XXe siecl-
M. Roland de Reneville parta-
ea ie prix Paul Flat (6.500 fr.)
vec Ml.e Luce Laurcnt,








-/


Les Editeurs ont At6 galement
A 6honneur. Un prix de 4.000 frs
(chut & Bernard Grasset, de 1.000
frs a M. Belpkron, Secr6taire 04-
:ur*'al de la Maison Plon.


SUICIDE


Le 16 juillet, vera 9:00 a, m.,
A Gouard, S3me section urale' de
i'Etang Desjoncs, commune de Pt-
tionville, ie nommn Vil Cassaus
.s'est bruil volontairement en met-
tant le feu ia sa maison. Les for-
malitks l1gales ont et6 remplies.
Le cadavre a tti inhume par le
Chef de la section.

UNE FEMNIE S'EST TUEE

Le 16 Juillet. vers 6:00 p. m.,
sur I'habitation Doukte, lre see-
tion rur-ale de la Commune des
V\errettes, une nomme Alicia
I ouis- s'st donnce Ia mort en met-
t.int le feu sur elle. Les formalitte
Vhgales ont 6te remplies.

AIU COLLEGE #
H1 ENRY C IRISTOPHEr

Les Amis de cet tablissement et
V1 Public sont cordialement invites
A. assister dimanche prochain 9
heures 1,2 du martin 4 I'inaugura-
tion solennelle de I'Exposition des
Travaux Arstistiques de la Jeu-
nesse des deux sexes du Morne-A-
Tuff par le Ministre de I'Instrue-
t ion Publique, Mi. Dumarsais Esti-
nw. Cette exposition sera 6tur4e
ie jeadi 28 4 4 heure-ip n m. par
la proclamation solennelle des Pal*-
mares du 8Sme trimestre. A cette

occasion, iJ sera reprdsent6 deux
comnbdies aLa Torpille, la Farce de
Me. Pathelin et deux dramas:
Les Ntgres Marrons de Luc
Grimard et les Fils Ambassadeurs
de Jean Itrire.


DECES


-notre jo feint de




LLIES sont n&s, Ilea vivent, touts cinq. Maissi fr1e$, BE moe
iume! Sange, qu'dees vicntnent au monde avee deux mais
d'avanevmir-! diaem entptitnme I nten p e poe: Comxe"tt Usigner
leur peau delicate et tndrrc? 1x,; experts repondent :AvecI I'ihfile
d'olive I Mais bient6t Je problktne rs pose do nouveau : Quel savon
leur donner? Les expert repondent : Palmolive, u.-i-que-ment!
Poarguoi? Parce quo Pahnolive est fitit avec de Phuile d'olive,
Nji grain aniniale, ni colnrint artificial. Comprne z-vou4,
Madame. pourquoi I n otwussei (nctueuse de Palmolive cst si douce,
si hie iWmsate pour la peiu dles tout petits? Pour la v6tre, it plus
forte raiul Confiez-lui done vote beaut eomnme cdeli d votes
enarAtal &F souvenea-vous que hIaqua bain Palmolive eSt un baia
de jouvoeco pour tout Ie corps.


.PfflnrnIs~sCenSft~lsPt+f DICIC ,E C~I I~~C Jpsfl ,,t~* ICU*;tdlr~LerNfeici#$tSSP*


\ ALCIUS, AU REX

l-ier oir, devant un public nom-
breux. eut lieu la premiere d'Al-'
Ciu,, sketch en tn acte de M. Da-
niel Heurtelou.
Alciu'is. n'est pasn element u-
ne piece l gr c. liberti-
ne, destinee ,t derider ceux
assez nombreux, du reste
-- dont la durete des temps a giA-
t6 lMhumeur. 11 traduit Ie heurt
de deux mnentalitts, de deux col-
e6ptolis de la vie. De vrai, ce
T'est pas pour la premiere fois que
:;t grouve. camp& sur la scne ce
-A.ype urieux que la malignite po-
A1*e .. ppelte ancient haitien'.
Eft uic .pte r6cente, D6mosth6re
4t de .il. Kosemornd et Lu-
bin, npta te prmenlt sur le plan


politilue avec etI entitement, cet-
te confiance exageree en so i qui
somlblvit 5tre ses traits de nature
Si uni tel comportement devant la
%iW engendrait des d6boires et des
oaceptions e'etait a sor unique pre
judice. MaiA dans ne gdne6ration et ]'ancienne s,
heurtent de faqon tragique pour
aboutir. ur le plan ducationnel,
ii une faiilite totale, Car la s4v6eii-
t( ex':ag6rde du brave Thdmistocle
h. Il'gard de sa fille qu'il a toujours
maintenue loin dec coteries mon.
daines pour.lesquelles il n'a qu'a-
version n'a pas eu la vertu de ren-
ttre son jeune corps de fetine
sourd aux appeals de la nature. Et
lun connait I'histoive, Anai tomba
dans lea griffes fatales d'Aleius,
l'inLr4pide rarqon de court.


Nou s avons appris avec beau-
coup de regrets la mbrt de
Mondieur Cyrille Bernard
surverne avant-hier apres-midi, a
}'T ;-i'.:ai Gen rat.
-Minsietur Cyrille Bernard a et6
un ernplo-yd module au bureau des
Tt',imi'r'phes Terrestres ot) il rem-
plissait la friction de caissier de-
ruis plus de 25 ans.
Les fumnrailles ont eu lieu, hier
.prbs-midi, A l'E.rlise Sainte An-
Uie.
Nous pr-sentons nos plus sin.e-
yes condoidances itsa famille, par-
ticulibrement at son lpre i et a sa


tver! Ve.


xxx


Nous avons apl pri avt'e peiom la
mort du jeine Furey Coulangea.
survenue avant hier opr's-mid;i A.
ltl6pital GO6nral.
Les Pundraille, ont eu lieu hier
;pri's-midi it 4 lt-.ures ;i Sainte
Anne. No,, contfolarcnes A as fa-
milk.


F ERROPHYTINE CIBA
For et rhosphore associ6-. m6di-
cation spcifique des 4tats. anmni-
-ques At des affections deglobutisan-
tes.
An6mic palustre, chlorose, tu-
berculose, affections dEglobuliani-
tes,' an6mles post-Infectieuses et
post-h6morragique..
CACHIETS GRANULES
PAUL COUPAUD.
Distributeur pour lItL.
Port-an ..-Pr


....- ... ..


' rim "* *"'d, ., ):' ) .- f :^


p -'II Nh "EN 1 '8 ,
QUOTIDIEN RONDE EN 1896


I 1--


r~crrr~rr~qqs~ II


06 MAVWC


T




mvishou ok 7.'-"7-"---W--- A


BULLETIN DffYGIENE
9 LaET I :yar ..
": s' : .-: i.::'a "


,.t#JIS#hu)*hM.Se.FrHn.PnnCWSC$ C


4 IX NQU'VE3;I.IAjSTI,


.afklflflfl#AIC~PhI~I~UI**#flI~!fLflCSIflflflIle


Le tube digestif h6berge tous h, crus (1u d(es salads arosees par"
types tde vers: ascaris, trichoc .'i!u .SouiheI. Quand 1'oxyure se
phales, taenias, etc... Muis le. : .ouve en nombrc considerable danyi
o5ture, tel'tous petits vers blanc intestine, iA dtermina commne pre-
qu'on observe dans nos climnt.' mirr symptome des crises de de-
chez les enfants sont les plu- fr'. mtangeaisons anales, intense. qtto-
-.:quonta et les. plus benins. .1 peu- tidiennes, parfois avec une exag&.
vent rester longtemps insaoujon- i rain an d6but de la nuit, la cha-
ns, Wtre dkcouverts un jour, piar l ur du lit, augmentant, stana dou-
hasard, en examinant les sell's.- t activity6 des oxyures dcans 'Va-
Mais i est horse de doute qu'un p- it'. Au prurit anal succede la fre-
rasitisme intense peut entrainer quence des selles molle., enrobhees
des incidents ou meme des trou- 0: mucus, 'inapp6tance. les nam-
bles asrieux centre lesquels i1 faut 8ves et les vomfiissements. Siouvent.
agir. Ces vers sont dle petite taille 'irritation ano-rectale .ntraine des
comme un fil blane, longs de 5 a 10 roubles reflexes surtout chez Ic-
mnillim'tres. Au debut de leur de- jiumnes fi es.- Quelqufois cettre
veloppement ils habitent Fintesti n .xyu-trase -eiis:.,;1 ( nLdi oi-
gr&le de l'homnfe, puis div-.nn- a- .fln6e entraine do F'itsr.ini',;. de
suites i1s omigrent dans les gross iFrritabclitC. enfin bi contlication
intestines, la region costale et appei- sfrieuse doe infection par F'oxyu-
diculaire. La, les femelles fecon- 'se: C'et I'appendicite.
(l6es descendent vers la parties in- Comment se debarrasser de c(,.4
O ure -du gros intestine au voisi- ers? En 6vitant d'abord tout con-
nage de l'anus ob elles vienci ;i ct dindividus parasites. d'objets
fire leur ponte entraiulant A c-e m- d toilette e ns ge-s mlades, enll
ment par leur presence Jes deman- nlet cha u ie ling e sanii,
geaisons anales vives, caracteris- ,n coupant ras fcs angles (qui gar-
tiques et sont rejetfes avec des mil- dnt i le.s uf des parasites qu.
iiers d'cufs au dehors avwe les sel- (1 fahit pout \i'r pluh ard dans
le, -a bouche, en donnant dits vite-
Les enfants se contaminent. en ments qui emnirhent Ni grattage
'nrtant la Imain a la bouehe apre es etlndroit- i:I aci.s, nmn i aip-


'etre grattes, ce qui explique lox-
trreme frequence de la chronicit6
par I'auto-intoxication, en jouant
avec de !a terre oft les ceufs des
oxyures transports par la pous-
sidre peuveut c .,re Iongt..mp-, I s
peuvent encore s'inlfcter aum cn-.
tact des pvtits camarades ,-.-asi-
tCs, eru absorbaum de>- v ,Uit.-



VIOLETTE ATHLETIC CLUB

Les mentbres du -V. A. C., son
convoqucs en Assemblee G(3ntra-
l Ile lundi 25 juillet a 6 heuves ,re-
cisets du soir, chez Mr. Alfred Le-
bon Chemin-des-DI)aes pres (tie 1
clinique du Dr.. J. Thebaud.
Ordre du jour :
a) Installation de nouveaux
mvmbres.
b) Rapport du Trmsorier.
c) R6vision de.s Statute.
Sd) Renouvellement dtr Comitt
de Direction.
e) Questions d'(1tbr t ginIral.


I.L


POiUR VOTRE S-


A: ('() IT'L.



ANTE;
i


Si vOu"- { -ou-,rtiz J0e I pr, ,ii 0;i.
QeVS1 11 Of. 0 I \JOu1 .- Ottt'Z Ll lf fit..
liilit' (jqillconque daUI tIn.- It)'gant -,r.
v ratez pas. 'otsIoi dc vou- NO -
htre h i usage de I]a FlarinJe uik,-
queya (quintes.senle de la binnii-
T'roglodyxiqio) ou banaine G1tr t
--ATeent.'
Madatit .n'I. toubi'z p s qtit la fi -
iune QLISQL'KYA est ui agent ac-
tif qui excite la cr .iisaiie d.. a,-
che z es Bb&,bs.
En vente partout.

Refusez l.'.s imitations.


AVIS

Le.m clients de la TPhartmvwi'
Franqcois, propri6te de fet le
teurV. Mathurin, south infoI
que lh Veuve Mathurin cont
ra I'adminiatration de la ditch ]
macieC avec potfft, G6rant
lionsable M.' Dmosthnes D
w iers, p haimacion de promieie
e. l-ei mmes soins empr
leur sont rservta quant A 1'e
.t.ion prompted des ordonn
S airfii que le memre accuell. c
* don't its omt.ktt 'objet dansle

* ort-u-Prince,. ee: 1 Juillet


pliiquant crtainr rndie icamenrts,
come: la s:-inisnivc., I, R(,ment-
contra. le thymol, le calomel lt ptlu-
sieurs specializes 6 -.:: tie cear-
:oniate de bismitith, c:r tables de
iner es ox:Y':res cdanss intes insns
r '; lOes, 5 t:ist0.S01Fr dilns i gz.,s in-
estin et Ie., evacuer avec ceux de


1 t

a LE NOUVELLISTE
Rlue F.rou N
lnite Pusotah No, 1}5. Ts2phone 2't
QUOTID)IEN FOND> EN 1596
Par


nII;:ENJ CohAUVET & Ci1ERAQUIT'
Directed r-Propi:ictaire:
ERNEST G. CH kUVET
Directmur:
FRED. DUVIGNEAUD
RIdacteur en CChe/:
MAX DUVAL
S.'Ci'c't J fu t ;r 1ld ra ti : i
YVAN JEANNOT
AdminFistratIeu:
C BHEAlBRI'N


Pour avoir da' Poids, de ia
Puissauce et de l'Enrrgie.
Pour r(Luiser I(' DOULE
,l' vot tra ail [a .,t;ie (i.'.ii1: e n- -
tellse":., i 1 'hyssfique sauIs


,:- n .i n rt fatigue


I











"7




.. 7

a..... y


et o-. Prenes
l- KELPAMALT
er oduit A baAe du KRLP.
xecu' pflante .marine conteinant tou-
anpes -.'tea les vitamines. .
)rdiai Rn vente dana tnutes let
pas- Bonns Pmarmaelt =




-.
*. l< 88 ;.. .


ffOR-:GL DU OsCTtU R SLOAN


tr-eaa.r-eBre-tSSata r.~CBP;BsrselLrt##*tP-.* Sit.?bC fit- Sfl* 4 flEt-*t r.?OsSS *5 .o9sS


DEBITuE
FRIBLESSE ...







lmT seiblne. Reg6n6ateur d
nptrienr 6 la viande crue et aux terrugin


iVIl a ietSIRGP


u aSng, present par 1'6itte madicalo.
eux. Admia dais leis I-IPiaux do Paris.


La nouvelle Direction


Berliner


H of


ortn t s:o t';'-. .. ,ut. (loenrJtele

les .'qi.ialit@

dc; Ii: t'iint- LM, cu,'.- T ic: rh iieS.

la patiss.t-rv.- .extquise,

leS bInJ sitlw'ich's

et t itez.s le.- b.oi. :i.,s 'trg: hliri-n iaceos..


VUl1 tie V jl 'ao AIt


C.>Liter chic


du Brdliner ilof
dle 4 A 6 heiores?


iI e O ~ 4.'- *r. sr4(S' W f ~


. Dvoeve votre propre Coinptable n onkpit ut ..n
Compt. de Chque IN lI. Banqu Natoil de lia
... .1 *.. p u bli .q flt d a i : :. ..: : ::..*:.


r


"SAVOY"

CAFE-RES'1AiRANT


1Detuandez i-i v,), anmie et
ils VOus confirineront quel
nul part h Port-:4u-Prinee!
on peut mieu: ranger e'.
i appriecer 10e bones coan
sommations qumu SA,
VOY>y, situte u Champ
i. de-Mars. I
** :!






cDie,- mtoo, e ux, JR a
eui ras iavenu h'.rl
Jo stie uartLaitnable, *,
yons! fe saavisns-ta ll
june liquoriate Edomw
Benjamin? J'ai 4tc chsaz Tli 1le
aoir.
Quelle belle soir4.. mon Di
Sj'ai puassft et quell rharmant giW0*
-Con ce type-lh! II vou.- s ert dI I
tisette superfine: e'est 4e la sIald
tU en matitre.
II fatnt I'encourag.r, cur. e vi
vu tie paieille danra de' grand e
fet de Paris.
Tu t*s. press; alors at'e parledi
plut. Mnk. en aommhR i! a toots
sortes de liqueurs. 11 a l'aniAttb
le peppermint, la prunelle valai
le sectar, etc. Vois-le le plus *
possible si tu veux Agr',uver dob
belle presentation, dc ia bonne qua
-lite, oenin toute une gs ime de b:;
goaft. 11 s'y connait bin, et s-.,
voue pour aes Li ma il.at
clients. Enfin, pour d'atmW
renfseinementu. vo is Simon Vieita
1' picerie du Cehtre, M.e. G. 10.
main et tant d'antrea. Calt y
hnie la peine. Au revjh. VieHft


LEON PRTHITF-4 9


Ja'unu Fille mnuie de son dip#
mre de lil d'Etude-s SecondaiC
(1re e't 2toe parties) ttldonnl
ktVons particuiiorea sais leaves .
r.tard ou qui ont 3bou6 itux (1"
liers. exarn.ens.
Po, les' conditions, s'adreis.
I au Journal, phone 232.
. .


CLINIQUE
Dr LOUIS POL tT
. M dedine PO&*nrale :
C$ON$rMTATIONS"


rho A...
']i o..c Dat e (M it. .


i


































II


,,-


Wi. ... . ..


:I


INWE


BRILLANTINE I',,4
-- -- -- -- .--- -- .-- .-- .-- .---- --- -- -- --- -- ----- ---. -




L't, nombreusei lct innsn
Marie.Claire, du Tourrnal
Femme, apprendrfintt ":
ptaisir que la .faineuse
lantine ricine liquid du'j
jROJA so vend chez Paual.
Anxila, Bazar dtii Chal4
I MarrA, Mine. Jos-ph Mfgljea
dans touted lei bones iMO
sons de parfumerie ae.dela
ce. ElXls trouvetont 6
meant les produits ..d
de Jos6phine Baker, de rd!s
> station mondiale, tel.s que: &2
kertix, crame Siamoise pour
Jour et la Nuit. Rici'V,
plak, }akeremail, Lotiona
, tipelliculaire, Bakcroil, Pet,
Ie Ricine Roja. Le Ricil's
livre dmns les eouleurs suiva"a
tes: noir, chatain, brun, ac.-
jou, bleu, bleu-clair, bleu foz:
ce, vert et violet, permettant.
done d'assortir la couleur de.
cits A colle des toilettes.
ALPHONSE MAGUET
Agent Exclusif pour Haiti.
.... .. ... .... .


1


i




,>^t.-7 8.t^'^ "- ,







A. LOUR
Maison haute en mur, sise a la
tLue Patec on face de la Halle Cor-
Sdico.
p.ur eas conditions, a'adresser
tu bureau du journal.
xxx
LIQUIDATION
au
BAZAR NATIONAL
d'un
Stock de Plumes a Rbservoir
WATERMAN D
A des Prix Exceptionnels
S Pressez-vous
nx
ATTENTION...

Aflchine a erire Remingtfn
Machine 6 calculer Dalton
HRubans, paper carbon
fates trv achats chez
G GILG.
XXX
A VENDRE
.A$ne MACHINE SINGER, pled,
pour cordonnier et seller. Get: t
machine est A bras cylindrique et .
nravette r~tative.
S'adresser au No. 15 de I'Avenue
Magny, a Port-au-Prince.
xxx
VEN$2


oo
FAITES PRENDRE
A la
rhie. i. Camille Z20 GdORue
Phone 3257
Lout ce dent vous pouvez avoir

.tAcol de Menthe de Ricqiks -
- indimg sable d-1m ta mason
Chlorute de Magn6suia -
Se6pa nt demandsz des expli-
catiwl,4 votre m&eder.'
Angieravl -
cobtrel'angine de poN.ne, t ue S

Cainttzni d'Huile de Riin ,
On prend son hufle dr Uicin corn-
me o' avale uns eaps:de de qui-
the ..
Iapusales Bleu de MethyIwe et
ont ropaha -
contra Blennorsab.


-UNE VISITED S'IMPOSE A :LA
-CORDONNERIE M&NT-CARMEL
Grand'Rue No. 139 en face
de-la Poste
Ele vient de recevoir par Ie dernier
Steamer Ies articles: saivants:
.olies Cartes Postales vrues du pays9
?atde6;sus pour flomnnes
Costumes pour garqoinnets
Breteltes
"Ceintpuron pour Hommes
Ceinturons p-ur Dames
Chemises
Caljeyns
SLumettes
RMveil dO martin
Crash Sup 6rieur pour Htonumm
Drills Supcrieurs
Toiles a Materas : -
Chaussettes
Casques
Chern.t *
Sacs d'Ecoliers
Jarretelles
Brosses A Habit
Valise. d'Avocat.
Rasoirs de Sfirete ou Gilette
Cravates .
iMoiuchoirs de poche
Pyjamas
Rohes de Chambre
CasquIttes pour h-mimne.
irosses a dents
Peignes Sup&rieurs
Pte-Fetmilles pour hommnes
Houppes .
PltuiEnux
Carrib.,Cuiithes
.Cttbe Cravates
.rvietttes de Bain
Partrfris, etc. *
Vouw trouverez un assortiment
tbtplet de chauswures au prix deI
4tiWdatiorn ket. noublie. pa,,.les
'. Q6 pommades NU.NILE et
.,1MP AITA. Aaaortiment .eom
."'4 :aaV d rds rl


.*.* .* ... .*... ....^..f ,o ,'

Loterie Natioa0le

d'Haiti

d16h, oe Rt Sn 1.

GROSLOt
DIX MILLS GOURDER
L? COUIPo,.:
S-. ,DEVUX"MILLR
LE BILLBT A:
DIX Gdes. SHULEMBNT

N'hsitez pms d risquer.cho
que moist, cette modique va.
leur. C'est un genre d'tpar.
gne. Bt putis .n'oubliert p
t qu'U faut souvenir Notre Lo
terie Nationale, car elle ri9fe
en W.of, 4e wn t6 h b t- .
coup d'Oeuvre d'UtilitW et dc
Bienfaisance Publiques & tra
vers toute la R&publique.
Pour toutes ee raisorn
Haittens ou Etrangers, ache
tes done votre coupon ou w
Ire billet.
C-- -
*'"'Y""Wbs"-'""wr


Ballons pour Footballet Vol-
lev-Ball en veritable cuir an-
glafi depuis Oc 2.00 jusqtn'Ait
Or 5.00.

BICYCLETE
'rv s SI ia TI

n"PH ILLIPS"



Accessoires et toutes pieces
ile rechange pour bicyclette
i-P nen mtiques et Chamrbres a
air tou.tos dimensions.

AIASONT PAUL ANSON
74. rue Dantis Destouches

aasieaMm F ^^^wr-wrevar--


. .< L ,e N"OUV~LU LIT ".....i"cam* ....*n


an*.rtss*ene swsin-


BUDWEISER


LE ROI DE LA BIERE EN BOUTEILLES

BUDWEISER, remarque pour on fgofit, a triomphalement teni.
hi conmpraison geniiation apr&s generation.

La duvitable BUDWEISER peut maintenant, Otre ol, ,.nt come
" pi.reT'r're2z, en bouteilles u,. en hidons.
Soyez pr6ts pour fhOte -inatti:(ln. Ayez du DUDWEIStR dans va
i.re refrigtrateur.

Faites les dilices de vos amis _-t de votre famille en servant 1;
BUDWEISER chez vutn .

DON N MOHR
Distributeur

, C'EST LA MIEILLEUIRE BIERE EN HAITI


A BASK de CODINE, TOLU et EUCALYPTOL
S- GOUT AG ? aRALE'.-CONSi RVA'T"?ON PARFAITE i
STOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS1
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCX. HAITI. ET LES PROVINCES,



CHEZ






AUJOURDfIlYUI DIMIN TION EXCEPTIONNELLE

SUR CERtTA IA'S MODELS DE CHAUSSURES

FAITES AUSSITOT VOS ACHATS.


r


GOITTEZ ET COMPARE


* Et les douleurs qui en result -
tent sont souvent la cause de
.. ,..Jd Ama I'E.tmtc.


trop u a-.,ia-,. -,ui .........- m weq
Facilitcz la digestion en 6limi- -
nant ces acides, Pttetz vous .. ..
mieux Cn prenant: z


PHI LIPS
LAITN DIE AGaNESItE
s (m ,. *out. ,re.ss ,m i "A..B -


Alet esiqMufO: E4STL VW


S II -caa trctde le \-.,rdi qui s: -
a 1D)itx: A 'lt roil neutf cent trer
Stc hnit it deux haures de l'apr&b
Sriditi, '.:-v"ant M.i. Marc Bnuduy, no-
h;-ire h Port-au-Prince, patents au
SNo. 2943, A la vented au plus of-
frant ot ldornier enchtrisscur de la
nue proprictI d'Lun terrain sis A
Petion-VilIe, Ruo Faubert, bornii
.-u Nord prPr I'ercplacement au No.
.07 tUi., au Sud par Ic No. 19
I hi., P. 'Ouest par Edgard Che.
Siet ct A PEst par la Rue Faubert,
,,Cendaniti de Ia eomnmunaut6 des
ropux." No!t Pressoir. Pepouae nee
. Rdusisette Daumec; En vertu d'UD


-----------
..... .......


A A..\ERISiFEE,
INVISIFILE SUR LA PEAU
Un charme frats. e fascinant -
ien qui rappelle le maquillage.--
Pondrn de riz si hiue et si Vg;-rte
qu'elle est reellement i ,i,'ible sur
ia peau -- penr-sonne ne ponu'rait ja-
maia supposed que votre beauty
nest pas entibremni-lt naturelle. Le
sere T consisted e n t novtieau pro-
cde6 6tonmant d'avrJiat iopi, sui-
vant leque la iPotuire Toknior est
')reparee. Dix fois .iuss fine et plus
14gere qu'on no F urni jait .ains cru
])osEible. Essayez aujoardhui mb-
Ie la Notiveile tP"cidre Tokalon
-Aeris&:,. Travail le itoute la jour-
,lee au bureau, an mag-.ain wi- a la
iaiSol .--- ..Votro viisge n'iLura ja-
!ilals ra r' -.:r ,- ti,,,,t t' ii luisant.
D)anseZ Loute lt nult -- votre teint
restera firais ct chIrmant.. Procu-
rez-vouIs atiijourd'hui mtme l feini
(i'une IWeautM captivante et durable
que scute la Poudre Tokalon peut


donner.


BAIS UL, AXtIX11,A


' Port-au-Princo, haiti
Distributeur pour Haiti


MESSE I ACTION 1DE
Madame Desina DUorivicres fait
chanter le 28 juilklt it G heures du
moatin ii Ste. Anne, mun .M'sa d'Ac-
timn de graces en I'honneur de St.
Jacques le Majeur, A tissue de la
mst-y.-a--a-rNept- -- ion dtt--ns
ses salons. Le 27 au soir, il y aura
grande veille,


n{'u1, Tri iu tribunal civl de Port-
o.,- Pri c rond' Ih .in ii r .iii lie
riii i. vent trente hnit, enregis-
tr et.- signifi, ordonimint ila ici-
tatinn dt i immcuble indivis entire
Ir's lic'tiers des dp.oux Noel Pres-
soir, s-ur Ic cahier des charges -
(dress ;, tr parvenir it cette ven-
to, sequel a etd depose dans I'6tu-
de (dIL dit not ire, et sur la amiMse
,rix dte Quatre Cent. Dollars or
7rrrm-r-l :t" rT. .. utr.- 1:. hargv.-- ,h .-

Aux roqutt., poursuite et dili-
.e-.c, de Madam Luce Dartigue-
'nave. l' ,n >rij'';ii!. ideniifit ai nx,-.
1448, inlliinii. et di( (ilifliiO o A
Port-at Prince a.rme t pour avoat
cntitue MiA. R Ji ,. dMalbraitcho',
l'at.itit6 an No. .17 avec Oectiol
fire omicile en s enhineit sis A-
,vt.:II .1 14 1 H''1 11. No. 7I1.--
C'ointri F' Is .iur.- :l dames Arthut
Dunro.a lp i:.1 oI.I :-:i q alit die t[n-
tour datif des fi'-, mieur. d'Au-
guste Daumec :.vec la dame Ma-
ria Durosea1u; 2.,).-- Mme. Vve.
Auguste Daumnc-. no6 Th6,lime
Souffrant. tutricc- l';ale de ses en-
(ant.s mininur, avcc ,'-'.t Augtn, t2
IDaumec: o).- Madname Veiuvo
Henry Iitogltir. nee Mari.anUme
Dennery, tutrict e Iale ie mn 1il'1
nineu.e Lucionnc Hctrarii.
Pour plus atmples renseignements
:'aldreAssr h Me. Marc Bauduy, no-
tair' d Prtire .u cuhkler dei
charg'..-.-,
Port-au.Prinee. le 9 Jui;':t. 19S.

Julg .MALEBURANCIW,.av.


S 1
Lefaitestcan et-stable


c'est a intessence
DES

meileures Varietes de cannes

d'un vaste territoire


runissant les eieurs terrors.

C'est ce q ui faith son arbme


S.nn.u..* .an ,ans 4PAG9 r



Tleint


Merveilleux


.......


i


JAR iT(Ti'ATION


Ilk


I..


I


.





*
On u sure le bonhe
, malheur qui conunnnca
Alexand


NOUVELLES SPE


(Suite)


Vt,


I .

agoenta du
a ton orttewl


' rak ~1, Victor (S6 afre)..
Max Tiphaiie' (St-JLpui).
j 4&ne Jury


atj1r4, a i te ts p
d to= r6eompenses ]
qo fttrait do ta
.mint, to coandule
gloire.


PETITES NOUVELLES

Sait-oin que c'es i grande Ste.
A.nnew qui tient ml record chez
rous. Elle est fktpe dans sept points,


nationals. Les religieux n'ont pas
le droit de faire de la propagandei
en faveur d'une ideologie 6tran-
gAre quelconque.


*** :'pays: Port-au-Prince, Thomna-
SLes resultats d6finitifs des eke- 'au, Ansr.e--Veau, CharfdonniebrS,
Stipns qui ont eu lieun n -Urugu irnradle et Marerougte.
-4nt 6t4 publics par la. Cour e1ecto- *
rale: sur 357.205 suffrages expri- 1.,, pr.:,mc'eeurs .nt ecoute avrc
rn6s, les cfolorados ,unt obtct.n .Ts t-t l-s, divers morceaux exe-
219.311 voix, le:- hericriste- 1 1.50r6 t.s hi..: -.I kan Kiosque Occide
Noix. les aocialistes 16.901 '.'(.ix. :,' par iai .\lusique du Palaits.
Les r&.ultnts p' -ur le -efCenTS- [..a m *ir:in'wu final' :nrtou rendue
mrint de1 hbtail In c rIruOuav ].nt iC ivc "ha.' r,".' 1ie. honnour-. dhi


publi&s. On note
ques uine auigTrie
ce qui concern
et ovine. C'est I,
st,-ment a.tqutel a


dians l-s statisti-
tation s-ensible ,;n
fes races bo'ine'
quatrib.me recean.
pr-.ceri- le Gou-


xt rnement urugitayen. Vici k..-l
chiffrtn-:
1916 7.('2 3 -2 11 -172.'52
192-14 8-131 1 i.3.'thU
fi93,l 7.127.912 ',.555.12-
1937 8.29669(. 179, I 127t
Annee T"u-- T '. .
La t.istiqt'e i. -,mnm
trrieur pour lv Icr trim. tr. ..
1938 fournit des chitTres st i.ant':.'
Importations s 17.446 96
Exportationi s 27.558.5l14
Par la p6rit dce 'anne precede nte, ii, avail _.
L'hiffr-,s su ivant-.
Importationi ,- 18.634.154
Exportations $ 42.539.994
11 rsiNule done tv lai comparai-
.-on que la balance commercial dtit
I'Uruguay en 1938 a ubi une for-
1, diminution.


EXAMENS DI
DE FIN D'ETU)
RES (2eme


CERTI FICAT
ES SECONDAL-
PARITIE)


RESITAT DE L'ECRIT



Les candidates donut 1I ,t nfoml
,uivent, par ordre alphabetique,
..Ant % iz il iihir ]is i lnr(u 0LI- 0-


Le. families qui veuient _,e di .-
pru.5ser rip cuisiniere durant la iaai-
,.,n d'Eti 2 Pitionville, prew'neft.
. '.n ":xr.-'rrment i dormicile au Ree,-
- :'nrt .New Chinas .-urnfomml
:'-i. c<- e ganinmit.

L .'.- < a ais.~e t u a
.rt- de to .ute:- les bourse.-: Le,-
;.'r.'.c ,.rs stn re,.iouisseint. II en e t i
: rn i,- p.'r les products phar-


ILL i.itLr,. dl. i'Egise St. Fran-
.- H. Re -Air a et6 reconstrui-
.i pan coupe, et deux perrom,
.'aem- eln ri briqu ont ete a.mna-
e. ln aLi C1a t Ouets, et i'auLtre-
atLa cVti Est de ia galerie ac ia fa-i
ac-.. r-.nc jipal-

A la Phai macie Camniie on truu-
I'arC la creme dentifrice Squitr. Ie
Lamt-u.L. fortifiant Glycolixir t
reute lune vhriete die. parftfms
M.'ai stc.

(,-it.' tc :; .ltt il n'yiiv aura i'Eco-
.i dE .P:lecinc qu'uine seule session
i' xam. n:- q: i so tiendra au co'urFt
,*h; mni-, ((,. Septembre.

Let C(ours Fl-ury-Bamtter seront
...Iv-rts e luundi ler AoOit prochain.
Ajnurn6e- nies dePrniers examens
S'.ves en retard pourront les nai- u
A,- -'.'-. '. ti T L .A.ntan ,. rnf-condi-


.. ,f4 ~:P~~t)L)l.a; a!,~*s


; AUrajce.


rus


ILFPAIIT VOIR .
I,-- jetux de salon en bois. cAur-
.he, Is Chaiser et F4utteu1Ns. les
Lit's 'Simmonds.l demiiers nimAd-
ies. I's Carpettet hnaute laine. k's
Tapis de pied, les Tableau:x et Mi-
roirs !e. Rideaux en guipure,
i.s Drap: de lit eL Toiiis ia drtp
en pur fil et ril et ctni,. le. I Taipe,
d'Oreiller.*, le-. Mor.ticquaire,., It
NX-ppeb et Serviette.', k.- Tapis Ode
table. les Cretonnes at ;iitrt.s ar-
ticles d'ameubleme.nt,. rn vln'tc
,hpz PAUL E. AUXILA.



EN VENTE. CH'EZ...
PAUL E. AUXLLA
ERte Traveryi-ure
CHAUxSSttES PILOT
pour tommes en cuir .aurne on
n0ir .




Al NOUT ELLISTE
ET A
LA MASON ROBRELIN
Ua tronverit:
Le Brevet sdmple de Capacit&.
Le Drevet SupArieur de Capacit6.
Et le Ceritilcat de fin d'Etudes Sc-
e6mndaiyes classiques (2kme parties)
DiplStne de Licenci6 en Droll.
m r"

VENTE PAR CONVENTION
SPE'CIALE AU-DESSOUS
DE LA U9ISE A PRIX


hunmibies et Raymond P. Barjon (libre).
verta, ae oe- Paul Delva (libre).
la veritable Roger Madiou (libre).
Les 6preuves orales commence e
9CIPION. lint Je -samedi 23 juillet 1988 a 8
heures pr6cises du matin.
SIt est A noter que le Petit Sdmi.
ur pass au .aire College Saint Martial tient,
. I toujours la tite par 8 admis sur 12
Ire DUMAS. I candidates: vient ensuite Saint,
Louis de Gonzague par 12 admis
ijr 23; et Lyc6o N ational par 11
;.idnis suir ,19. Trois le.ves libre.^
fCIALES ei'emeont ont rVussi sur 38.


...nd kW VV kIWWats* tt

r i jitet, v. -2 h, 2' ".0
venan de I'Et eet s de ir e
vers le Sbud, uan hydravvie i tVr-
to1 la ville de Petit-COove L sne
&a'sC altitude.C

La chemiserie mLAfayLtt8* $fN
Le plus do garantes 6as cMswi
que toutes lee autres ebemisekri ,
de la place. Travail soign4.

sLe 16 juillt, un pont en bois stur
la route Mirebiais-Lascahohba
sest effondr&. Route impratieable.

Le 14 juillet, vemr 4:00 h. p, m.,
il la 3ime section rural de Ia comrn-
rumne de la Petite Rivikre de I'Ar-
tibonite, A la suite d'un fort vent.
un champ de 30 carreaux plant en
mnais et 'appartenant & diff&rents
propri,.taires a 6c eomplktemin.t
d6truit. Lea pertes ont 6t6 6valude6
i\ G. 7.0T0.00.

SPour .s~ garantir contre Ies ao-
cidents qui devienRne-t de plus em
pIus frequents, les propriktairens
automobiless ne manquent jam-aii
de itrenddre une potlie d'ussurtce
thez M. Em. Walltn. Agent d'As-


- .
U


Lkon Blum: 0u Mariag' ..............................-.---*
Co ine: Bagatelles. pour un M1 a cre .r..............................
Frondaie: Le Volontaire ......................... ...--
Smuale Schreiher: Ia Sui.-use Pays d'hormeue librea ......... 3,0
Lawrence: L'amant de lady Chatterley ....................* 3.1i
Ilerment: Les Chroniques de Lanrelot (Tome 2) ............... 4
I nnrm ent: L'ArL d'ecrire ............... .......... ...... ... .. Li
I.aguet: L'art de lire ................................................. L
M alraux: L'Espoir ............... ...... ............. ... -
Moraned: L'Heure qu'dl est ...............................
Thierry Maulnier: An de la du Nationalirr ........................ :
P. et M. Cleriget: La France dan le" Monde .................. ,.
Thibaufdet: Histoire de la Litt. franjcaJse dri 17t89 it t."w jt."ius 5.80::
Firmin Roz: Histoire des Etat-'-Uni.s ....................... ..-.ZI
SA ermnei. : Histoire rino a mint- ............ ..... .. ... .... *...... 6
Ferrero: Nouvelle Hi.tzo.ire Romaine .... ............ ........-* .
Madelin: Fouche .2 volumes) ...... ... ... ......... .. I.M
MirepUis et de Vogue: La Polites'te et se usage. S ............. 4.20
Ed. Schurti: Les Grands Inities ........... ..... .......... .. ..:2
.lean des Vignes Rouges: I)eviersi un cht...f .... ........... ......... 0.
Pau.het : Le Chemin du Bonlieur....... .......... .......... 446
Dr. Marchalt La Liber6r de la conception ........... .......... 3. ."
A.rn t. 'Coinnient on appi fni it purler on ]npubbit ...... ...... 4.0.
Seect .,iiection IBodletaux, Bourgtt,t Pivst'.. 3mairiac, Zola,
etc.. 60.50 ok 0.6.:
('rllect-ion HIier et AL; ioIurd'h i (Brentino. Auiry. M.tatrois. etc. L.Ao '
Collection lIes Caran'etri', ,e cc teom ,:- t. rem tdlein. Le lai-
gis-trat, le Financier. le Pretre. t'I. In tcuin. etc ..) ..... D..
-~~ra ag~aaa~ a -e-raraofrss~f~lf*l**l.


~5 't'n

- 1~
1 t


College Simon Bolivar
Enseiguement Primaire et -econdaire TT" 5
Maseignement Clastique et modern' (eectline A, 11, Cl 4
Pension, Demi-Pension, E ternat
Aieaue des Dalles (prta du Pont St. Graud)
Tdl, 3608


L,awria de )'AHlliaace Franaase (Compvsition franqattae as $0i3 e
mes diu Bacca!aureat de Juillet. 11 4 et Concours de Dictinr Fra.
gai~e de Juin 1935 et Juin 1936).
Plus ee 50 .uec ani Examtns CtJ BE"'talaureat (Xlre et 2iime par,.
ties).
1,e CABge Simont Bolivar jourl de la ev.thz:i e i!s ftmaiie., pU -:..
y inatrirz vos ent ear.s.


COLLEGE, MODERNE
i'ire'teur : Ernst Aleianeor
Chamnp-de-Mqrs No. 5 aucien locOi de Palnie ltc l :
Extern al4nternat : Condiftons madlqu es- -4 .
Inscrivez vwo enfants au :
COLI.Eb MODERNE a
L,'i e qtui met t'enise:.n{ ment a port&e de touttes leis bOrnw.,
S teer qtui ne professes pais le Jabourrage tie cri tne,
t L' e qui pr.fire. a -jn- ttte utirenirI -t a pleine b 1in 4, tte bi :
fatee,
SL'ecle 4ui a'attache A i,liitier etl developpe)r tLNou.s te jagemer:
de I'610ve.
car,
"'est A4 que se tri-uve rcr-Ut', un Ir'p de .nr-Tffssetimn :a p t s o
gene.
bCe plus zeM. ..-t
AR 7h I p


4 t a II i -i t I r nes 1. |p Ia Li N r:, I k, j i U 1 V C -I -4 c om pe en S1UZ C r1 1 T,
rlesi : tin.-. Sl;cces gaurantis. et le plus capable, tnur it, r' elntlirner pr i
Sti. r ;,-,V(us d'avance au No. En vertu lo) d'une Obligutiimn rto et constructrice.
ler .furvy 1tr, -- R.i Dantes Destouches. hypothecaire en date du let Mars
G brard AlA l n (Lyc, ) *-* 931 5 passe au rapport de M aitre P AU'P"flld' ..... ppet
M-.Max Alexis (Lyc6e) Adriti DesIbos, prienu d'avoir thermann Pasquier, notaire .4 Port- ada e A r e l' par ATTE
Ren IBelance (LycL) ,irculk, .an lumiiro., l 14 du cou. au-Prinee: 2o) d'un judgment en, plan et procb-\erbal W arp ,nt gc.-
Marcel Baptiste (Lye6e) ant, ful rdt6re a la section E&t date du Dlix Neuf Novembre 19.37
Ren6 Civil (Lycke) t condlamne it 5 gourdes d'amende, rendu par le Tribunal Civil de d NOctavimbrus Lajoioil neuf cn qi No
Raoul Hlyppolite (Lycee). *| Port-au-Prince ayant acquis auto- ze Novembre rail neuf cnt clix,
Louis Laurent (Lyce) Augustin Jean-Louis. individu ri-e de chose juge; So) d'un Corn- Teldaileurs que cp ri
FClix Mombelleur (Lyce6) olrique et querelleur comparais- mandemerit en date du Vingt cinq Teie odailleursi, oque eti pro -'in Un
Ren6 Thermesy (Lycee) anit Ce 15 ju.illet par devant la Sec- Fevrier 19388. ninistre de. Phuis- td se poursut, comperti t -"teid jet. '
Andr6 Toussaint (Lyc6&) ion EZt oi il fut condamn 2 2 ierU Lonce Duroseau du Tribunal nSLa idite Ventepturan le nudes .r
L6once Viau (Lycke) -."urde. d'amende pour injures, de Casstation de la Rpublique, de- e t L eur
Smeurn infruetueux, et dinment en- souts d ia prermire ms;e j U prix ui E1 t
2cme. Jury (Section C) Et le mime jour. pour les mmres registre; 4o)d'un Certificat en da- Naitf doSix COnt tQuntre Vigt 1 11h
Aucun 6leve n'a et jugE apte it .uses, furent condamnes ra'ane:i- to du 20 juillet 1938 du Notaire H. euf dollars, trente hit cent ime
sibir leo 6preuves orales. le Felix Chel. Brice Joseph, Ce.io Ptsquier attestant qu'il n S'et 689.8) ontant Ind
uqelus. las pr-sentA aucun acquereur pital, intPot. ti honoraire des a- nez pil
3tmte Jury **.* fdjudicafion du Vingt .iuillet 1938. vocats poursuivants, outre les Je
Serge Allen (St-Louis). Ce matin, a 6te brillamment com II era prte64 le mardi deux c charges de i'enchr quel
Claudin Ag6nor (S6minaire) .n6more A l'Orph41inat la f6te do Aofit mit haufcent trente huit, dreqte, pourute et dil- Sad
Renaud Blanchetr(St-Louis). Marie-Madeleine, patronne de la. dix heutes di martin, ei TEtude et gene d ieur A de Mattes et ove
Maurice ,Borno (S6minaire). Chapelle de cet Atablissement Ipar le ministAre du Notaire Pas- .Co. co merqants, patent s an No-. ita,
Jean Jyuphin (St-Louis). **q ieri deoeitte Asidence A la vente 1075 pour la present anude, iden-
---Fr dric DMjean -(St-Louis). Les 616gants en g6n6ral ceux qui ai plia offrant-et derier eni s- tifi aux N 1730 et 131,- ......
Ftllx Duplessy (SUminaire). veulert plaire, ne portent par ms I"; .eur. Port-au-Prince, ..,.
lJeftn Dupuy (St-Louia). temps de .grande chaleuri qt. e, D'ue propnrih fonds it biti lples (Italie) ayant pour demeu
Lionel Fombrun (St. Louis). drill flit Pastse Mx Focard (S6mnair). anefenne Maison Jean Taat et Cbtnfi Port. 'O tee A f tion. I FranekRoy et Christian Lator- Pour
Fritz Jaeger (StLoui vous eres -satiafait. V.. aijdtrdl .i, Aenue John tre. pmtent aux Nos 830 et 944 mets
And#wLatunt (LaSiumto" .orIM t pur m 1Ae.tanf6#AW) c 6lec- Pasqui
Edona ,t ( (St. Loo ""Person ne ne pent penser que .714 lI.tlic. proptrI WEt- 1 1*S e mee e me as MWtr eArg
Andr6 Moase (S i6naire). vou pouveS fire ut S. rlasr: J.t Pie ffar sdir Q.t.t T.. A. ...e .. Ban- vanta.
Plasler Ncols. (St-Loui)" e ftrant iAdo nes rl qa. ChI t Pled. die profotodur 2 IQ de Rpubque t
Hlbns WNpeA (Swt ouls).u oa papot' A flr 4 (r t tet 198
Raoul Pl ri ..oul (StLouis). iiutt .t da Bdiq :.t.zq dry:,ou.P John B ; au i$.d et .i CUNTRE ($ig
c:"" n il. sag :(pfnta). 'ue dii Qu : ." I: T*. t .. 1* autS^ dltated I'4 L.s.iur B.le fleet R nrlwtpa^ire- Sij
::i: : : : : :; =: 5 2 : ::. : : : ; :, ; .. = :i : : :: : :::i:i: :.-: : :- :- i
:4 iii ;::.:::::: : i;:. .': ,:=::..A ..:: ,::: ::::' ;..:: .... :.5 .:: !:::::: :.. :.:.. .:) :.: .:;:., ;.:. ... ] .:.,.L .:. : 2...': .2 ....., ;: ,;::. ;:./;.,U :: 7 2:-- 4 4 .; ) .it :. ) ; : : :


'xm-niple, pa" i'a.lion ho.



NI1ON
LAITERIES
ATTENTION
lile industrie i la t prte i
tout le monde
oeeLsion unique vous oet
d'acqurir sur cette place et
materiel pouR fabr-iq-ier i41
il se cnimpose de:
c-lmeTtt'u se j
aFratte

ustriatliscz votre lait et o
us de rPi-dmenlt.
nuis ici (A :i Capit.ile) pot
es jouris seulement.
h'e\.r A Emil Frantzs O
t, aitemand. H16tel Cos nol
VWite de la anqtue Nation
: ,

rant et domicelid A Pot
, d6biteur hypotht circ.
r plus amplesi rst#I
s'adrsi ,au' NotN04 !
ier, dkpoWitaire du cahilr 0
%. et aux avocats out0
P t a Pri: :e, i



.. .P:.il :,Re '
r ,. ..I :.


ypsqpp~p~-r


10hES)BONPORE RON


Sbrairie Nouv
I Libralti la ieO SMartle
L (Muison do Confiane)