<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03300
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: April 2, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03300

Full Text
YPNil


.;.. ;.
;
:::
''"'
: :
I~
ai ;~i~
':1

"''''
i:
r'
4:1L
;
~BII
9-'5


PORT--AU-PRINCE. HAITI


I' lE NITRIC BELGE


PRIINTE SES tTTIIE DBE CEI 0 CE


jrer matin, i dix heures. Son
eeacet Monsieur Van de Rer-
cr d'Rallebast, E. E. et Minis.
e pailpotentiairt do Begique hi
pMe*uaPrince. a. prneent& au Pr&
Wset de !a R6pubtklit ses lettres
BH* --


&a TwM'c


Munsieur Van de Kerchore d'Hal,
jMt.est le premier Ministre Bel-
SaerrditH auprts du Gouverne-
st HIaitien. Voici les discourse
Siopt te prononcfs dans le grand
oas diplomatique du Palais Na


'DISCOURS DE S. EXC.

g VAN DE KERCHORE D'HAL-

IEBAST E. E. ET MINISTRE

PILENIPOTENTIAIRE DE

BELGtQI' ..

Monsieur le Pr6sidenc

Au moment oP je prendIs pos-
aeion de mes fonctions aupres dOt
VTie Excellence, Etie me permet-
tra de lui fair part des sentiment-
dparticulere satisfaction que j'a:
reentis en apprenant que j'etai-:
l premier Mnistre de Belgiqu ac-
rdtt it Port-au-Prince et qu'une
piode noueelle ;iouvrait ainsi
dan les relations entire les deux


Une communautW de langue et
ramour que les deux peuples ont
di l'origine vouet a la liberty no
wnt-ile pas des gages curtains de
i aordialit& des rapports qui se
ioerrent si heureusement aujour-
ctui? Je ties A donner VYotre
lcellenc I' assurance quc tout:
aon activity tendra h rendre ces;
tNrarts plus f6conds, particulie-
reitnt dans I'ordre conomique et
q e je ne negligerai aucun effort
a vue de les rendre plus etroits et
$ua avantageux dans tons les do-
- inses,

Je sais rue our remplir mna mis-
.ioje puis computer sur 1'aide bien-
dellante du GoLivernement de Vo-
I Excellknce don't t'accueit si cour-
t~s Mn' profondement touebh et
e auis persuade que pour le succEsi
e clie-ci n(rn ne pourra Etre plus
dfieace quo V'appui personnel de
Vore Excellence.

C'est dans ces sentiments que
'i I'honneur de remettre a Votre
xcellence lhs lettres qui m'acere-
ditent auprys de Sa Personne en
qnalitk d'Enioye Extraordinaire et
Mlistre Plenipotentiaire de Sa Ma-
est6le Roi des Belges mon A'ugus-
1t Souverain.


RESPONSE DE S, EXL. LE PRESI-
DENT DEI LA REPUIBLIQUE
M onsieur l1 Mini.stre,


"lp~ a i 1s _ir# a t Iflr~r~ flameP~ T"74rI ~ .. -- L n 4


TRAVAUX D'AMELIORATION

Dps ltunrdi do cette semaino. 1
h rl F6rou. angle comprise entire
hr R4publicaine et la rue Cour-
be O'exEutent d&o tits travaux
d'bmnlioration de la ctaua~we.
Quelques journaliers dament l'es-
Plt lon betonne, laUisO vide par
"'enhent des rail: do In Com-
Ilnie des Cheahins de Ft:r en vu-
S' asPhaltag. 11.4 ont d4jA reValiHs
Pt prs quarante m4tres do long.




BERLINER HOP


A cette 6poque
.


SAMEDI 2 AVRIL 1938


PROPOSE ET


FAITS DIVERS



NOTE ENQUETE SUR LES

MENEES DE IA STANDARD

L'aibrndamtanf c deq mti.res no.si :.
oblige n renvoyer :( lIundi l publi-
c-tion (de qciuelqL-'s points --
s!Ienljt'e 'i. Inott r t'jiLt ltE Sutir 1e-1
activits.- do ii ;t r ndard Fruit
Comparn y.


SSi, come v';ent td, l'cxprimeri Vr-
tro Excellence en des termed -i :i.i
Smnbbks, ',ous aiez cprouve unie pai-
ticulihre sattisfaction en apprenant
(it u 'r S ti't;(-z le prem ier M ini--.t .
de LEuigiqui accreditu auprIs dc,
Gouvernt-mrnt Haitin, je m'ern
voudrai-s. de mon c "tt de nie pa-
marquer la coincidence heureuse
d'etre !e Premier Pr6sident de no-
tre Republique i inaugurer officiel-
lement aujourd'hui des relations
diplomatic ues r~guli&rea avec vo-
tre grande Nation, C'est qu'iI m'an
6tW donn de dvivre pendant pr s d'u-
ne annie dans votre beau Pays. Et
ce nest pas sans Cmotion que voter,
I presence ici me rappel!c les souve-
Snirs et les sympathies d'wtneo 6poqun
Sbrillante et de(ja lointaine.
S A l'occasion de votre grande et
inoubiiable Expxosition urnivt'.se'!;t
de 1910, j'a'vais eu, cn toet t, it h:i-
tier, cn I C :1 V.1'0-. memer ia propa'-
gande la plis s riuse en faventr
dcs. rapports .conomi.tues qui pour-
rament naltre et so d'oveloppoer pn-
trc >,s deux pays pour letirs avan-
tag'es reciproquecs. Et j'avais pense,
conimm vou.s, qu!o tnon ri pouvait
mieux aider a ouvrir chez nous nn,
centre d'expansion economique .a
i'energie et A i'activit6 holges, iet'
notre communalte de Jangrue, Ide
religion et de culture, et la prps-
que identity do nos efforts origi-
naire vers a liberty et l'Indrpen-
dance. Maihetureul emnt, la guer-
re de 1914 et d'autretc circonstan-
cos dI la vi international etaient
venues interromprt'1 en movement
utile et bienfai"sarnt.
L'6tablissement d'une Ligation
de Belgique a Port .au-Prince ne.
pourra certainement que fortifier.
dans les divers domair:es de 'acti-
vit limmaine, des liens que nous
tenons a resserrer de plus en plus.
AusJi, m'es.t-il partic-ulierement a-
gr6able de vous donner I'assurance
que. pour I'accomnlissement dld
cette taiche, voua pourrez tottjour;
comptor, non seuleme it sur mon an-
pui personnel. mais encore sur il'
concourse entier de to!ts les mem-
bres de mon Gouvernement.
Cest dans ces sentiments que oje
recois les Lettres qui vous accr:-
ditent aupres du Pr6sident d'Ha -
ti en quality d'Envoye Extraordi-
naire et Ministre Pl6nipotentiaire
de Sa Majest6 le Roi des Belges,
que je vous souhaite la bienvenue
la plus sincere parmi nous et que
je former tous les vuix pour te bon-
heur personnel de V^tre August:;
Souverain et pour la grandeur et h.,
prosp6ritf du Royaume de Belg-i-
que.
I


MEXICO.-- Le Pi ident 0d
YMbxique. M. L. LCardenyas a ktahli
une comyagnie natir:::-..t d.'i:;rr-
tation du p6trolt mexicain danh Io
but dC trouvei r (V :::1 -hi s :)'nr
le p6trolc product rpr .Vrs ;' uitsi dI S
(ompagnies 6trangrer.s ricern rimeit
expropricea. M.0 Guslil,' F.>pi'n,-.; U
Mircl.sk a 6te normn 6 m~ :n.gll':,r :*:-
n eral de la norlr!!!? c;or.;mgni; -- j
II est pre-iident de I Cie. mr..i:nri -.
no de l'Aviation qui o.t fafn 51Uili 'i
Panamerican RAtVtats. Le .hiniitreu' i


N,. 1,1.92.


I .. Ijv _


i


LE .1MONDE


Nous
faire-pa



Tots
vosux.



IYA


avons recu avec plaisir
art dea fiancaills: de
llie. LiSe Moriss eau
avec
M. Jan Magtloire,
nos complimnt.s et n


ANNIVERSAIRE
)E LA NAISS-kNCE
LEXANDRE PETION


I:




o ;


A.ouird'h, i jst ( 'i dniversaire do.
ia Naissn:c 41 i xaOdro P6tion.
I onlatc(,vr ,i: r : il Ritpublique, 'w
a-ss5i i 1.nut. LyT f ui port son0
norm. En r...:, .'- )iion de Odttc
idate y ..t ce mlatin, a 10 heu-
rs. d;in- i conar f -Amicale cit
LycCe,. ue im;i'santo reunion de.
directeur, prefs;evr et elIves d
iEanb.lissement an cour; de laquel.
Ie le Ministre Estimd paria dOu
P'romi\- Pr(sident do notre Repu--


SI3MPL.E i t';GESTION

Li t anvax u'.'tmnb'llismcment d,;
la rue, C'hamn -i-Mars rs so posi-
vent. Et d'ici '; 'i'.:s jto rs nous
nur'ns uno noiuvlile voie pres-
qu'auIIssi belle q(Je I rue Monsei-
ignm r Guilloux. Cependant malp-ig.
1'asphaltagn et la construction d,.
trottoirs Ia rue off'rirn toujoaur
son as;cLct dagr6biabOle si on ne petI
se pas a fire dri'1-s.r' les potcau\
de la Comrpagnic Electrique. Une a!-
ternative se pii.sente si on tient &
observancee des rlles de la sy-
metrie ou de I'urbanisme: ou bien
1'on fixe les poteaWux iuste au milieu
do aI chaus.,e ou bien on les plh-
ce tout a fnit i e01n, on attending
que nos resources nous permette
de a'remisers ce systme reconn~i
dangericux, consistent A sillonner d-
fils 6lectriqucs les ru.,.s doe la Capi-
tale.

LA GAZETTE DU PALAIS

Nous avons requ Ie d6rnier nu-
mero de ,
organe juridique qu'i s'6dite south
Ia direction dc Me< H. Chancy,
Jh. Solomon et AM Rivibre,
Comme toujours, ,on sommaira
est tres riche. Mais cette fois, on
ne trove point en l6itorial un ar-
rtdt de principle; mais plutot un ju-
gement du Juge F. A. Deverson.--
Aussi, la Direction s'en excus-t-blle
et promet de rcparer cc petit con-


Lorganisme estr oulours 19 --teml- a prochain numdr
ment d4prim6: aussi est-il ban d em a pr
prendre un fortifiant pour aider le
corps a secover cetie torpeur et 6 POUR COMMIEMORER LES
se d6barrasser des d6chets, des 80 ANS DE M. JYREMOIE
impuret6s qui g4nent notre circula-
ion. La QOintonine,.avec loquelle Les manifestation, d'amitie at
chacun peut fair luim tme, ins-
ttanton6mnt et pour un prix tres'dmi n n tr nt gu
modique, un excellent.vin ortifiant, I'enrl oit Wlc 2. ,Jr .mit qcit rtalis ,
nt trAs F command6e en ce es .jors-eCS, ., 'S 8- ,ts.O
moment. La Quintonine fortife, ac- Et domain mating, au PaLsit de Ju.i.
tive la circulation ot rend I'app6tit tice, une belle crrenmonie aura lieu
aux estomacs fatigues. Demanded sous lea auspices do I'Asaociation
la v6ritabte Quintonire chez votre lixte de l'Oeuvre Chr6tienne pour
hormacien. A Port-au-Prince c
cteur V. Mothurin, Pharmacim
Sgint-Froncois. -re.-


L;; PARTI LIBERAL RECLAMI
LA CON VOCATIrON I YURlENC
IE LA S. I. N.

L ONDRES .-- i,,t liht-'Irl aw
gai.al a present. .'ti. v!,, '.zie motii
(d -censi.re con ru I:. ',ilitiqutl 1i.
Nevillk Charnmberlain. La rnotin i :-
care qtie la pulitiqu dit cabit ,
'oiunsitiUep un (iangr D.Ll.r in s '
eurit6 tie i'Kmpire tf Ia paix ti
monde, Ehe r' e trt'urgence I.
c r,,vocatnior; dc' '. -',..1 r-;bl ti e ( td
Ligu pr Puredresser Ir'... abuse nan
t1ionaulx. La mr ti..n sra dic$ut-e,
lundi qaand le par travailtiste ua-
vrira lea d6batsa aIn Chambre de&;
Communes.
Au cours d'une reunion, 'UnioR
pour la Ligue des Nations a adop-
t6 une resolution demaoidant la con-
vocation immediate de I'Assembl&-
de la Ligue et i pr6-. Ie gouvernement britannique ad'unv
project detail1o pour Ia protection
d'un Etat menac d'agression.,

LA BR .LANTE O(I'.R'TION DES
MINORITY'S ALi. -A.DES

PRAGUE.- L-. .r-rr.:: W!holm
Sc. h ,'kovi sky scc:', ^. .'ptj(' ri ] dl
part stLdete a] ; ;.ccord
UO entrltevue a .i- Awated
Pi'(ess. Le p: ti 4. 'i-' dit-i. cas
iun mrOuVLtneint ind I,:i.'nt dto e-
toy ns dtO li a e t i. ;- icht ,ou,
viqu o don't Kitnr(I I :: lien est I,
leader. Nou.s n" recent' ni ni pre-
nons les ordres di l'1 magne..
N-s m6thode:s son l _ils de FE-
tat d r'm.:rat Iv ou nous vivon,,
et de qui nous desiroi.s demeurer
h:s citoy(ns,. NO aders sent dlus
tet ne sont pas nonInmT Le prin-
cipes totalitaires sont arpplicalhes
s:uillement quand no s estimons que
lc pouvoir cst e'it!'I: 1:.s mains d:
coux qui repr6zwrntelt cos prircirpesn .
En Tchkcoslovaqui, nous alou f
mands, nous cons.iotiuons quecqu
22 o o de la population. Nous nm
rouvons pas introdJuire i1 totalita-
ri.sme meme si nous y pxnsons
ienlcin se prkescnt' pour Ia ri-
:tction chaque 3 ar,.s Durant son
mandate i} ddtient i:- peins polu.
voirs. Dans chaaque s etion Je lea-
der est t'lu, mais i1 choisit son E-
tat major et es. c .!' T!-ratecnrs. A
a prochaine convention de notre
parti Carlsbad, Ie 2' Avrit pro-
chain, les principle ic notre poli-
lique intorieur0e tdttranrnre so-
ront exposes. Sans douut nous re-
touvellerons no-s tIdimardesI e pour
les elections eommfrnales, mai;
iots esperons demander sussi dte
louveltle elections parlementaires.
Par dessus tout, nous demandetrons
i ce que nous saoyon places sur le'
meme pied d'egalit& quo les tchb-
ques et Slovaquos. Nous sentonr.
jue nous asommes inaltraitts. Le
project de status d'Htodza e4it inac-
:eltable pour nous. 11 divinse i po-
,lation en majority ichtirque et slo-
'aque d'une part. et en divoeres mi-
idritne dcautre partV.


Rno.,vt\1 a diclart ce midi & Ia
prtsse quo les discussions sur les
texropriations ave c le Mexiqu
progress.nt avec satisfaction,

LA COURSE AUX A.RMEMENTS

LONDRES.-- La Grande Bre-
tfrive eCt les Etats-Unis ont officiel-
li.,n.-nt fait part de leur intention de
soelancer a la suite du Japon dans
la construction de navirea de guer-
re rdpassant 5.000 tonnes.


mv


42&me. ANNEE


- It-ILI v-I,


NOUVELLES ETRANGERES


Ba t a ,,-i ......k --i- t- I


'' '~'I~'.~ "'~ ''': c I'~rr~' r p.
: ...~*.


'' QUOTIDIEN FONDE EN 1896


DiPre5rf I

M im
IOS S 4 Vl-l-IWVXT'!-, "


Sdes Finances a d6clar6 que !u lseul
i a Je povoir de n6gacier les ventes
Sr' pftrlde pour I'fxportation. .-...
S'cersori.ney l an Mexijiu-- n i I't'range-
S'tsl natoris6 A fit-re. des offres
pour hl petrok et .'-a S r,4its

I'N ADVERTISEMENTT DE
JOl1,IAU.r SEC(ETAIRE
GIENE.RA I ITA, 1,..A

PARIS.-- LIAssociationr republi-
ct iO'" i vetidrans de la gtuerre fait
irt ;i Plr.sident LA-brn de In-
'ti-:ni,-sment lanc secretaire general de la Conf&dI-
ration g6nerale lorsqa'il s'adressait
AuxK ine'utr au Congr s ouvrier
d'Ales. Jotuhoux avait annonce que
.i r Millions de partisans airaient
J.usqtu'\ ia imnite si Ie gouverne-
mrnet f'Cont Poptulltirke de M. Blumt
S;nniiiin ai l r son's lit prestion de
r'(Oigarcihie financidre et nationa-
i;;-t, son organisatiun agirait. pal
:-ts. projiren moyons avec I'appui d(
tout tl pays. I/,es 'v nements mar-
F.hnt rapidement.

iN IRIPPIORT SENSATIONNEL
SUL IE CANCER

CALTIMORE.- Un nouveau
rongres a et6 enregi.,trfi concernant
(Canuco'. lorsque devant les soci,-
O bioloiques fcder.lnis, 2 savanta
i n" i'rnivrsit: do Yale ont presen-
u un rapport sur lours recherche.
L.,s savants out revlc que l 'eanu
:;irdo fa;it croitre progressivement
>-s types de cancers. Lo, doeteurs
Henry G. Braxbur et Edgard Allen
,ut soulignP qu'ils peuvent arreter
:a croissance des carcinotma et de.q
ymphosarcoma chez Jeo sorts en
'tur.s donnant implement de F'eau
ourde boire atu iea de feau or-
!inaire. Cette experience cependant
ret:st pas encore faite sur homem.
ie novel usage de I'cau lourde qui
Cin-mSitnit seoulenment il y a pett
i'annctls une curiosity, a ouvert
,.eCs peripectives inesperees aux re-
cherches sur le Cancer et peut tftre
profitable,

UINE NOTE Dr1 GOUVERNE-
MENT FRANC:AIS ADRESSEE
AUX ETATS-UNIS ET A LA
GRANDE-BRETAGNE
PARIS.- Le gouvernement fra:
;ais a public une note adressee aux
Itats-Unis et a la Grande Breta-
,te oi il declare que la France con-
tinue a observer ]e tonnage de
35.000 tonnes pour les navires de
batailles impose par le trait: de
Londres de 1936 h mains qu'une
autre puissance continwntale ne dc-
passe cette limited. On croit que :
note fait allusion & I'Italie. La npt:
qui a &tE premise cet aprbs-midi p1:'
M. Paul Boncour aux ambassa-
dours americain et britanni, '
tbe du 31 Mars et declare tqU',
Prance ignore les raisons (qui C:
conduit ia Grande Bretagne A adop-
ter cette grave decision.

I.NE DECLARATION DU PDT.
ROOSEVELT A LA PRESS

WA'SIIINGTONI-. Le Pr6siden;


ElYi


LE PRESIDENT CARPDENAS
LE rE'TROLE MEXNICAIN


1
t


I
i

I
I

i
t




'''
:" :I'
::::: i
1:4~
:i


gPfALMAC'I CASTRIRA
S., Vo eMV Rec manwde

S .. ACCIN AN['Pf-PYOGENE

S Pr$pari Par Les La/onaiwres e Virultra
Pour a aliation ludiale du Traitemnent

des Affedions Pyrogt~i.: par la VaFctinothrapie
-- -- ------ -- ---


Gtn6ralit6s,- Nul n'ignore qu dancer pr&sente une plaie et lee
risques dte contamination qul.peuv .it enir s'y ajouter.,
Qu'll a'agi e aussi bien d'une nipile 6corchurt ds la pIetu tout
come d'une plae, littressaut los mrnuqueusesa'ous-acnte, il eat tou-
jours A craindre quc g de: gcrmcs n, 'ilierni n e viennent infected l
-- pW ai .... .........e... .-- ------------.. .... .
Le Vacein ANTI-PYOGENE ~vi RULTRAY, sous sa forme injecta-
ble, reinforce Ie pouvoir de r~sistawce de Porganismte n le mettant A
m~me de combattr, victorieusen.m---. les manifestations morbides
dies non seulement aux microbe nitiaux, maia encore aus germes
secondaires ou aasocis.
Sous sa forme pansament, il agi' tirectement, par coIntict, n'entrai*
nant ni chocs, ni reactions, et m-'-*mnt en action intensive le princi-
pe physico-biologique de l'rdsoR ;ion tegumentaire
On peut avee profit associer ( te eux mbthodes en employant ba
Vaccination mixte iwr pansemen z t ijcctions .soIt-cdtrt-e3.
Caractiristique.-
lo,- Absence to choc (quelle Q u soit ia voie introductiono.
2o. Du fait de absece de cf- miirobiens visble.s, :urance
d'une parfaite inocuit -
3o.- Leur p1 parfaitement ordere Nlur c.aLure C nc diffusion,
une adsorption ct une absorption rapides vt c...n:t:nt.-. dans f'orga-
nisme inocule.
4o.- Un pouvoir anti-toxique .aflt,. uisqu ii u ki milieu e6t en &u:-
libre parfait avec l'-VIment malat q- i !lpuoit (ang u cellulo).
5o.- L'action vaccinaic est pt .de d'activitf puisque les germes ql!. -nt contribute t a It production du
Vaccin ont.6t& selectionn&gs t leu! pousse optimal.
Go.- Leurs milioeuK d'obtentio. exemptP de peptono. n'occasion-
nent pas de chocs hhemoclasiques.-
7o.-- Leur emploi n'amintm ja a.i i':paritiot n di !. phase nEiga.
S ive de Wright.
Composition.- Le Vuccin ANTi 'PIOGENE ..VVITRLThRA estt con-4-
iittl par des Filtrats de :
Stapi'ylotoques. Blac Pyocyat e,I Streptocoqucs ct Bac. Tttra-
lnel... a par"tieOs 'isi,' -.
Indications Th6rapeutique-.--
Forme injectable.- Furoncula. Eczema, IruaIret-. touted Septi-
comics. (Rougeolk. Scarkltine. V-ricelle, Oreiiois, Z.a, et toutes
S6 qelles cUe. ImaiadiUs infecti ,) AbcEs Dvntaires, etc...
Forme buvable: Pour lcs memm usages, en ca de prMfdrence.
Forme pansement.-- Tou. uctionts utan6es d'origine micr-
bienne (Furonculose. Bruilures, }.:i''nemons, Anthrax, Panaris, Eczm
mnas, Imrnptigo, Ales. etc.). Py; ch.es Alvolaires, Soins dentairesI
tpos; -opLratoirca.
Aucuton contlro-indicat ion.
'otoilogie.-
Forne injectabMe.- Une injelt ,,n de 2 cc. ceaque jour (ou tous Ic
2 5ours) selop importance du i.-.s trait, sans tenir compete de Y'ige
doi ujet et suivant les indicaioli- du M6decin traitant.
Forame Buvable: Urni i deux Amrnouie. par jour.
Forme pansemB L :
Apris ltvage de la plaie, u C :' la region atteinte: fait a I't&u
bouillie, et apr&s un nettoyage p::f ait, appliquer une comprise 4
gaze sttrile imbibe d&- Vaccin PL'R VIRULTRA.
Rinouveler les. pansements de Vaccin PUR 5 i 6 fuLs par jour, t e
toujours apr:> nrttoyage de la i&ion & Yeau bouiflie.
Pour compl6ter li traitement te obtenir une cicatrisation rapid dts
plaies s uppurexs, ii est recommanr.h d'employer ila pommade Vaccin
DERMULTRA, qui a d-jit fait mc:r eile en Haiti.
NOTA :j.Le Vicetins aVirultra, :tnot do REAUCOL"P ls MEIL-
LEURS.-
t1.y a un Vaccia Virultraw, i. .r' chaque usage. Tous lts Medecinl
recommandent la marque VIR~TJ) RA dang tough les at.
Al t


iB E NOUVELLISTE
Itlue Ff'ro Nt. Cls
toite Nst, 'iJ. 35 1 ;4phon, %212
.QUOTIDIEN lRONDE EN 1836
Par
IENICI CIAUVET & CGUcERQUIT
birctr ewr-PropHdtraire:
ERNEST .G CHiLUVET
birfen ur: ,1
P-LD. IUVIGNEAL1)1

.ILAX DUtVA1,
Ad a iii ttus rtet r :
KT.E8r-RT GEORCo.:S JACOB

&rrWW vnBr"?K ''* fit 'wuuf BK'' r ruA -rg f


MARVEL A .


SBemandez a votre cot dnmnier

MARVEL

Ce produit change la rouleur de
votre chaussnure solei a robe que
vous )DorDe ou selon o. tre costu-
me: Toutes le- conihtrs y comprise
* r et argent
11 ner craque pas ct lai$se un fini
itmagnifiqiue, indIe4bib' Mais ecne
re, il rend Ie soulier plus neuft s'i
tailt fatigaib.
Demn:ndez MARVELA et vous
vouus habiilerez ave,: P:gance et
harmonic sans avoir a d6penser
pour 10 paired do ehaussures.
Une seale bonne pi:e vous suf-
fit, griace MARVELA.
En vente partoit.

HYPPOLITE JEUDY


Diltributour:


AVIS M EDI)IAL

CIiniqus du Doct.ur AIMON
CHAARLTER, rue ii.-' asernes, a
cdt6 de la ltgaltinf '.,miinrcaine.
Consultations: 9 inidi, 3 G
heures p. m.


CONDITION
EXCELLRNTE


A V EN D f


17 Collection du
1910 & 1937, relies

Sadreasr atu BHu




0 DOLLARS t U.:L

Oceation unique r-.Tau
,.tbes, changement3 aut
le digques A V'4ta r
:cntaine de disques. S'i
bureau du Journal,


CLINIQUE


Dr. LOUIS HIPPO'
Ancien~e Matison F. D)
tRue dea Gaaer-.
Conaultatin :
2 A 4 ha. 4p p


VENE.


FAITES PREND


Mfoniteur
ittat de

t cau du




F.MENT

.-phono 1!
tomatiqurs
'euf, Unie
dresser au






LYTTE
vigneanid
ea}

:i.




RE


a la
Phie. .. Camille 220 Gd'Iue
Phone 3257
Tout cc dont vous pouv ea avoir

AMkool de Menthe dc Ri-ti|;i' -
SiBditoasbie dan-i ra maison
:hloruero de Magnsnim -n
v patent demaud<.z des expli-
Icatirin it vt're mni&de;.
Atgiereyl -
contre F'anaine te pc'trine, suc-
cs czortain.
CVqrulre d'luile de liiin -
SOna prcnd Sonl huite 'I. A in i %IIn-
.me on na'ule ti. r..'-,il d (e qLi-
Mine
Ctpuestifs Uleu -de .Methylhne et
Copab -
crn'r. Hih:nnoraglv.
.-rn'w-

AutI 6lMvcas ti rt:ard: kcons
d'E9pagnil, e4ndition- ;,uantb,;eu-

S'adreser i AM. Wesuer Ti'asy.
Sbole, Avtnue Bouzon No. 15.


**^ -


S li~assa~e ch 3 77tnarZ~d ear Z'~apcB~


Ma;iu.z atwc du VapoRub. la fre,
Wi poijrihw cE ka d3o, ctre le.~epian t
et au-deo.uf). P is nppdrqtuen-en unt
toche *paisc sur hit ritiiirw, t rev-
wonvrm4 du'hn hling ndiaud,
A.ant mtnre que vous ayre fir de
Fritiunncr, te VapoRub comnmernce a
ouLigeri e rhu ie dp deux iawons A
la fois-deux fawn s directes:
1. A Trovers i Peou. Le VapoRfub
agir directrment A rraversIa I gnu
t.afm_ UW t cataplasnm ou un CmpSre-
2. Vopeurs Mddicarteon6ate Ln
tCt-me temps, sts vapeurs rntivZAci-
rnentees, dtgagtis A la chldeur du
corps, sont inhakl-e pend.nt des
heures---18 fots par minut-e -directe-
ment danrs les voies riCspirucoirc
irritcm.
ette actioncombinitc "cataptasmc-
ct-vapeurs" dtachle ls mucosiz te -
,oub ge 'r7nitation- ;i-ic t it ;i 'rit
In congestr-o
Tandis L+ue le petit mrnidde ,'cr...,-rl
aaiblenm4r I, p VapoRub nrt.r,.:c i


tagf. Souwt, r tvd, It pie a
rhune est paskc.
Etie le Risque d4 DErs m k
'Estomac .ri t
C rrL'ni2t Asyne tir, rw pem py
dttirarcr I 'etmstumr.. CLArMne a tICdM '
, -. .urv J'aba:crprkir cma san
th'T.,h. illmtTnrs. O pleut P'eantai .
ltbrmentr, russi Stluutcpitu m

i-s gc.f

IICIKI
VAPORO .
: Ji,'uczm A titmnn VTntTt
i. '..ur Ir ';. $I, .i"fr 4nBC hlftuotw ';
i Sv.y tnri Vicki1 Pour Siut .
Ialtrl 1- RIthmer thes mc'c A 't
a d .in. I clIniues pratiqub
PUI 7.J3SJ pn;ct-ns, C Syett
reduoi c Jlus d rde rrofllets mngah4
SJut aux rhuneii .
SSuiL3e t s temne VIkt, fPra
:.FiouL Maitrlsea tea Sflae, s
,,er "M


A. Di M ATTEIS & Co.


Place de la Paix

Rue Courbe et Rue du Magasin de t'Etat


ACHAT D'ECAILLE.S DE CAtET, VIEJL OR, DIAMANTS, PER,.
LES ET FIERRES PF RCrEUSES, VIEILLES PIECES .iRGENT.ET
OR, MONNAIE DE OUTES NATIONALITIES, A DEF PRIX Ah.
SOLUMENT AVANTAGEUX.
GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTtS ET VERRES
Lunettes et Verrcs de tous numerous
Montures en nickel inox dable i
Verres oval-s au prix dc $ 100 la paire.
La liquidation durera jusqu'au 15 Novenhbe inedalt,..
mena.
A DE MATTEIS&f

;' 'i


Pure


Refreshm ent


Buy it fro
your favorite.,

BUIAStiERIE DE LA COT
Port.au-Prinee
*


i. .


~EfllNC~ft HO.F


" ... '.: "













*- .a
S. ...i


AUCUiV COMM;IBHANT X.' POUVANT PAYER

SES FRAIS.GENERAUXL EN VENDANT SANS

PROFIT,


LA MAISON


E. ROBELIN & Co


QUI ENGAGE SON PROPRE NOM POUR GARAN-

TIRt4SARCHANDISE, EST CELLE QUI VOUS

VDONNERA POUR tCHAQU !E ARTICLE LE MAXf-.
7 '
MUM DE:QUALLITE POUR LE MINIMUM DR

,PRIX. i '
4, rw"


I--/ i


LLi~iLk


P~*B"P~s~(Lrrrr*~nr a ~d


_B -7 o"m RT-m" OM ..., .


PAGE_. t' -LE HOUYULL $ Wi,.$rtm' -.. ".---------------


PAGE T.


Ce TrailetintE-rit'Re SWiA k

In TER u RIUME p
AORE-I,. uREE-if-l


i


I


I
i
i
r


I


V-





:'*'
:*"*:* B ^ ^ UE Rt s::
- WVIII






^OgrLFE, Le -r JOUR
QGUNT MAUX PE TETET,
ALE.... EN SO MINUTES.
^. jesus ,RUB-MY-S1M 1,
*.t~er liniment du monde.

-i-. I-- --
^A&ICALE DU siNINAIRE


La retraitLe pascM organii4.
F.Amicc dti Petit S"min;aire
'.Martial aura lieu Ilt 7, 8 et
rll Xh Sx hlures dl soi n l:t
l;jplec de tiaabh sfme nt.a De
mflerenc appropri6ea serontt fai-
dlt r Ie R6v. Pre IGorP, Supt
tr du Petit Seminalre. La mes-
q'de communion sera dite Ic di-
nehe des BRameaux 10 Avril $
6Ghetres du martin.
. ~lmicele convict tous .ei4 me.-
p a y assisted et espZre qu'uu-
~ deUx n'y manquera.
1 .-- L'invitation ci-dessu.
s~esse, indistinctement, a toiu
t'ncieng 61bves, h touls els ami,
up1etit S'minaire Colitge Saint-
rtial.
Le iPresident de 'Amicale:
L6on LIAUTrAUD.


BONNE CHANCE
AUX FUMEUITS

AUx amateurs de bannea ciga-
rettes ou de bon tahnc; est tser-
el surprise Ia plus agrEabte par
,a Manufseture HIitienne de Ci.
arettes,. Une prime te vingt cinq
dofar par ee; temps-ei, doit vous
idr gargement a boueler vote
budget de famille,
lnss les pochettes ae cigarettes
oyatl et Rex~> se trouvent des
btltinas numerotis, portant la si-
pgture autographe des directeurs
d Ia Manufacture.
Plus on fume 4Royal et Rexp plus
0t a de chance de tz.mber sur le
aamro qui apporte an foyer i'ai-
ance et a gaietYt,
?. ..
CORDONNERIE
MONT-CARMEL
HIYPPOLITE R. JEUDY
GRAND'RUE 199

Annonce h ses fideles clients
tftt de la capital que des autres
Ivules qu'il vient de recevoir es ar-
tiles suivants: Comb Brushes, cos-
tmes pour enfant, jarretlrea, Iu-
INttes, sac d'ecolier, pyjamras.
I:nutile de vous parler des fa-
|Iusesr marques de pommades La.
4a-Strait et Nii.Nile, qui vous
4anent des resultats sans pareil,
sine visite s'impos% et vous s&e
r safalits.
, ,7 q




suis pas vena ht "
J suis 8xardonnable, vo-
yonI ITe souvien'-tu dp-
erae ~liquoriste Edouard J.l
iJ~aamJ J'ai 6t6 chei lIi bier
Quelle belle soird mon. Diea
'4 passie t ey t quel lAt tistt aT-.
rtte typelkr 11 vous sert die ia'-
mis seaupinft &east de k sugvi*


1C6 matttUe
I taut l'encourapgr, car (L'n i
4a t'arteale dans ier grandst ca-
sde Paris.
i'Es ptreu4: alorn a'ra pirfon
IlQ c Mia, to SKonme,i ii a touted
ionsde liqueurs. 11 a ranisette,
St9ltrint, la prutell vanillme,
S rer. etc. Ves-ile le plus t&t
'ie s 1i ttWu veuxt 6 uver d Il
41 Purfntaetion, dc la bone qua-
14.t3afti toute une guoame de bon
t. 1? S'y connait bian et se dc-
Yu Dpour ses. imabl e
eitnt. EnBfin. pour d'autrea
rsignements, vvi Simon Vieux,
1tderie du Centre,l Mme- G. Ruu-
*alI et tant d'antrn. Cela vast
*it, pemie. AU rev'ix, Vieux3'


~aaatvt


aL NOUVLLIST.Br Bsm"" .. s- u a W i;F ''-:s ">


AlA...%~a~'~ .~, ~ N. wirwfmtlc T l~c--lf~OBB


Le tait est incontestable


LE


c'est la quintessence




meilleures varieties de cannes


d'un vaste territoire


reunissant les melleurs terroirs,


C'est ce qu fait son arome


GOUTEZ ET COMPARE
~a. fe~a.3wl j^Temw1 I~r p ,.A T i?


-i ,Au i-


BERLINER HOF
(Le rendez-vous de tout Port-au-Prince Elegant),
Les Gout r Ls y savourent
la cuisine la plus dicate
et les a-mateurs y dtgust, nt ]eurs bois'ionfc .,ivori-ifs S
SpeiialitUs: IOTDOG MINUTE
BIERRE ALLEMA'NDE
(COKTAIL MAISON
____- t _.a
~W d- -"'""""" (DL~YI


Don N.


ohr


~ Angle de Rd"F s RH ux et Centre

T~lphone -- 2Y37

Tous les articles de Bureau.- depuiL Machine o f tcrire (Ro-
yal). Machines b additionner et caiculer E iu 1 A ghs), Ma-
chine A prot6gr '-3 checks i(Tod Protectograyi) ;'nme et accesnires (A. B. Dick) juniqul plumre f ;.i'-P, en paws-
sant par claseur, Coffro-forts, arnoire. on aic. bureau en
acier et chaisec6 dt Bureau, cole, encre, i'uaiis, gcnmmes et
Bande. caoutchouc. Buvards, Sous-;aains, paper Ip"''- machine
a ~erire, Papier Carbonne, Ruban pour machines ua rire, etc,,
etc., etc.-

Du moment que c'st un article de Ibtirau, n:W pas vo.
tre temps k chether, alle directemernt chez. DON N. MOHR,
vous y treaver (xaotement 'article qu'il vous fati; et au mei-.
leur prix. -.- -

Vous nous ferez rslaisir om nIus rendat uine visit vl I'accneiI
Ie plus courteis est r~Setw a i tol.



A* ti -- 'r^nn L *b / ^. -.^J?



Vous troaverez a la




Pharmaece DESROUhEAfUX




tous les PRODUITS




des habofatoires GIBR


CHAMPIONNAT DE TENNIS
Co'nupe Normanr Armour)

Le Championnrr i't Tennis qui
:,e disputte sur It^ courtA dui Tenn-i
Club do Port-au-Princre ti'ri 'a < fin.
.amedi 2 Avril ste io, n-.t lrs deux
dernierla ratchor cO' "i rtt do f 1
nale .t Nimanch Av:-?2 1s dclux
Sarni; i No. I ( r :,. r. -A 't and
Saamedi No. 2 lirh-Vh nhim.
Dimanch.e r* I'- centre .,

Dimanchi5: W. I.iK1 k- .on, i
v'inqui e du Il d li r .i >'.


Machine hd icrirt heminglot,
Machine calculer Dalton
Kubans, paper car ho
Faites vos achats thez
G GILG.

AVIV

La Maison ErrS' L'niters s'm-
presso d'aviser i i p 'e t le /onf-

ccte dutec-',e-s bureitx si i aungl
doe Rues Rou.(x et du iMalgasirt d
I'Etat srnt transf&e'r a 'Avenu;
STrujillo av No. 1, (Ancfienne HaT"a
SMaxswell) ... .
T6;&phone: 26(i7
D)6parteena t 'y:i : :;17.
Port-au-Princ ', r 30. Murs 19W,
rEcn't UT)DERS.






Le vapeur COLOMflIA S. 1It Voy
93 partira de N6e-York Io 1 Mars
1 938 dirootement pour Port-au-
Prince ot il est at tendu le 4 Avrii
1938t, en route o mmnwe jour A 4
..heures de 'apr-s-midi xpur Kings-
ton Ja,, Pto. Colombia, Cairtagen.
et Critobal C. Z., prennnt frOt, pua-
Sagetl ermale.

S WM. E.- BLEG O,

Ag#td Gin4rat
*t s ? _. '....... .:e S
AVIS MATRIMONIAL

.Je snussigne M Di, egTraud Dgri-
val Db1va, 'tiii !e ptbllic et le com-
mcreoa n tirtic lier. n'utre plus
re'ipn4able rie ri tc.s ct action, de
mon f potleci fl .i Ataliigrhce N'Hazil
Nazai'Mr (teltertnelt r dilumicillt,
dans la Sectioanr-, trl: .'k tI' tIrulht
pour irncompatibititL de curactire.
rMirebalais it.l Mars 19858.


~tflurnnd D33ival Dh"tLVA.


RHUM SARTHE


rctrouvent en queIque Aorf Ito vieux
m4ndicament 6prouvC de temps im-
nimonrial.
I)'aprs I'ensemble de observa-
tiolts faites A ce sujet, on peut ad-
nmttre qu'une quantity quotidienne
de Orr.20 h Ogrh.O do quinine prot6-
to effciea ment conitre la grippe.


A VENDRE
Pour cause de depart: mobilier
4% salon, de jIsale manger, ddo
chambre; divers objoe; ustensil,-
(I manage; le tout 1 'Adtat de neut.
f'l6rphonur No, 5175.


A PETIONVILLE
viant do a'ouvnr ino
BIBLIOTHEQUE TDE LOCATION
che t Mie. Louis Mevs
(en face de i'EMlise)
invuca. Journaux. Papeteri'


CLTNIQUE
dou
DOCT IPR Oi'tHFPr"
gu. du Dr. Au'ry ou 3u Re.,, ...
No. 1~(


k


,t


I :


4


LA Q(UINIE
L, Pjrpilrsah e .o < Gr4%ie
d'attnotf ofit d'atjouxd'hul


C" ,.t un faift blen cnnu que, dans
le monde enter, la quinine est I'ar.
m..- fondtnmrntale de i llutte pr.-
vrntivp ct curative de paludianie,
mnies, par control, c'ist un fait plu..
nu m',ini ignore qnp h qujnir ife
,"n m 'n.C temnps tOt. l'rrophylactiq,.11
rofitcce centre lia gripT.
I1 4 r I.Cle qtt son 8 t atirn .-4p -eifi
qu.e dantim l paludi.rne fuast- oublitr
". pre'iemuses proprrijft -i dun
tii'i d'nutr .4 Cb4,.
l"i.ri t, nt, ,n lisanc cc qui prtc-'-
:s,. bien dps gens s c ratpprlleron:
u'aiutrefois on avait facilemcnt
rtcours aux piul clta, avec le pluhs TCrand succ., ant
ir'ini',it ol la grippe menace C'est-
->din it l'approehe de I'hiver
lDcpuis ce temps-la, Ia quinine
6t6 Isupplant6 part llerneint paru
e'Oautres romedes, mfis el' n'i a ppas
N.' c v 'ritnblement ri'tplice&,
TIs 1907, l IDr, R.taow cxprima
piflnion personrinee nlihl> arministr, a do(a e s t'atIles et
rhpdt.-ts s'est toujours montriw Ic
moyen prtventif lv plusA sir centre
in inippe,
tIa urire ro mondiaie, qcui a at6 'oc
c:sion ,If. phtsiurs t' Eiml, s trbs
gramv; i. '.ri; i', a donn6 aux mn-
icinrs ia p.. ,i'i, to d'prouver stir
:n, pi ndiic (chriti d'cticion prophy-
,c;:.~i i hi quinine centre la
SCipr'!. ("o' ains.i q',ti .n 1918, I e
f3 ,fssu.r Latubrnheinm.r do Franc-
r r-s.ir-MXin, n can~tnat't qitu dans
in., camp de prison nifrs di guerre,
.". C .pr n a an;: tS in t.. 1000 per-
tins :. AI 4(pargnlc dro a grrip.
p;..rce q on I -,r avait distribu6
| :.2L5 c quiinine par jour tandis
'-, rns 9 nutrtos .'ctin- s avoisi-
Sn-asp. s t il n'avait p s t dis-
Ic d quinine, ]a maladies sCvit
-. ricnurfi.,memnnt parmi i s p>ri-
Srui t i'ni e!int len n anCr s d'aprs-guer-
r ;I cot-finu(I dis 'dcis da ,
,< rt'm Pprouv, ^tst rinouvl,-''
c& pl ns (.n pl-, it d *.' i cA.-s de-rnid
r .s ainIt, s, rn.br., -l'arrticlhs on
I' aru dans Ies journaux mrdlicaux
l s'ur citr dei observation pro-
?*anties te l'efficacite de. la quinine,.
1i0rsqit'au commrnnccmrnent i.i
!9" t,, uno Ppidrmio d\ grip;f: mc-
7a t4rin, I'atloite birn conne
d; Proifesctur Spitta, qui lui-mn'nm
Siai extrTordinairement fort sen-
.ihIr i 'infection grippale, a re-
,[ )mnmnndee e prrndr- N'indant los,
rn:qis i .'ce petite quantit6 quotidikenne c.:.
ui 'ine cormme pr6v'entif. Le Iro..
,'ss;our Spitta s'ost .;oumis, ainsi
qcit' son entourage, a ce r6gime qui
lui a permit de domuiirer indemrne
e lan gripped depuis 15 ant.
Tout ceci confirmed bioln i prover-
h4 Ricr de nouveau sOus ls e Iso-
Irl!. Ies mTdeceins d'aujourd'hui




........... 'ii. .. :


,** -* :i'llml~titfg
At .C 'e .. ...


Quad an io t me tbcrge~ .I
fatt Ne ma a cmpier oen dharS ,
Joseph ,ENEDVY.


Il y a np-de chomseun ipoln lbe
d'sIu samm; et Vatk: tima pomu
leaire r6a mer no amasnque plui
que les moeoys.
LAROCHEFOUTCAULLD.


OPINION DU CAPITAINE DE
L'EQUIPE JAMAICAINE
Mr P. GYLES, BT DU MANA-
GERM Mr, VIN SASSO ;
par EI AT-du Gleaners
tradult par M. H. D.I-*

--..

Apr6s avoir interview MAr. Ju-
dah, je tAchai de joindre Mr. Gyles.
capitaine de I'Equipe, et come j.-
m'y attendais, Mr. Gyles ne me di:
que quelques mots. Toutefois, com-
me on en jugera, ils sufftient am-
plement a servir de rapport de la
delicate function qu'il vtut a remplir
en Haiti:
4Je reviews tres certainement coin
trari6 parce que nouts avons i't
battus, ct pour ee, je ne reclame au-
cune excuse. Mats nous avons des r.
serves a faire; le terrain Ast plus
large que ceux dc- la Jamaique Pt
n'est pas gazonun et au der-
'nier match il etait particulilirement
potssiereux. Bien qLu nou' ayons
peridu toulls los matches centre FE-
uilitpe Nationale Haitienne, nous ne
fLtnes pourt4at pas surclassd. Le,
liaitions rcemportcrent ia victoirf'
di haute main dan. lI premier
match, le second pourrait aisdmaent
0tre un match nul, et uaunt au troi-
sieme nous flames maitres incor-
telits de' la prcenmibr' mi-temps e:
Ites deux goals mnarquclcs contre nliu:i
I'ont it't griact i (a dt',I trt.'_r s dtk
? tire gardiin d(tI but. .
EJ Sui ls pliu. quCI certain quc si
I'Equtiiex llaitienne vient i ta Ja-
marqut', mn' mec rts Jours-ci, nIous
serorts heureiux non ,.'-ri' di-
prendre itotrtl rovaith41le, maiu s one)-
re de ta voir battut par tie simple,'
clubs.
sLe jeu haitivn est caraetarie
par passes longfus faites d'arrie-
rvs aux avants: ceux-'i ont t tn jeu
irRmonionjleux tte Jt-s demis, et ls
inters et les extrmes font des zci-
setaux-. constammnnttt, 'un rtempla-
nt f1'rauTr, darun ses positions.-.-
Leurs passes sont tres sfrres et Ieur
--- supiorit6 stie dtlare dis que la
Ipartie centre dans sa fin,
lesa avants sont tris vif, aet dans
It premier mutch Uis envoyerenoi
dto' boulets rp6tU4 epon reI notre
but. mais ta meme reason qui u
aertmbl, nous empT her de marque.
des buts s'est r6v616 aussi du cuti
Riaitien durant le dernier match "
an avant-centre qui rate les plus
belles occasions.
tLes HTaitiens se revnlnrcnt Ite:
sdt Haiti avec les plus charmants
h6te les plus gracieux.et j'ai lais-
souvenirs des receptions tant off-t
cdiets que priv6es qui eurent lieu
en notre honneur.
LE MANAGER, M. VIN SASSO
tToute la force doe l'quipe hai-
tienne reside dans sa ligne d'avant,
qui poss&de quatre .ioueurs d'une
valeur incontestable pour mener i
bien lea attaques. Ce sont: I'extre,
me droitPl'inter-droit, I'avant con-
tre et I'inter gaucho.
iL'extreme droit. BIAMBY, est
tn ailier de tri, grande classe, a--
yant urle vitesse exceptionnelle e,


un jeune regard qui posslde pnu
d'un tour daia son sac. I1 est capa
tbl de crerr lui seul une offensi-
ve, de la conduire et f'infiltrant tout
au centre du tertrin, marquer le
but avee une nisaneL incroyable.-
Ajoutez.t ela;, aes muuvemenifs de
feintea quf tie nou permirent pas
de juger Pipari ipassera et it fui
une cause de co tinuelle inquietudc
pour noa deflis.
L'inter-droit, Ed. Baker, est
sans contest la cl6 de cette line
d'avants et eat elui qui apprit aux
haitiens A jouer ce foot-ballde clas-
so. Dans sa position :l est id4al. Cc-
In est df trbs certainement au faith


, MOVEMENT MARITIME

Statenitden.- Bats'au du Royf!
1Mail est arrive ce matin ave 190
tourists venant de New-York ett
partira At 3 heures pour Kingston.
Saint-Iamingut,- i t arrive
(e m, in avI c six nassagetrs en
trant. t pour la Guaira.
Colombla.- Est ut,-ndu le 4 A-
Svri et partira le memii jour A 4
htures a destination de Kingston,
Colombie, CMtagtne et Cristobat
SJamaique-- Eat attend le '3
SAvril verant de Kingston partir
h.- mnme jour 4 destination de New-
York via Cap-Haitien.
North 'Star.- -Venant de oMiami
est attend le 4 Avril partira le m&
i me jour U dostinatiJo do la fiatvae
Set Miami.
Sports,
r .

SLA 1OS SUR LE CONTROL,

DES ECOLES RURALES

SC'est lundi que sera discut- 31
ia Chambre, la loi d6po 9 e par !e
Secr6taire d'Etat de l'Instructior.
Publique su r les 6oles communa-
les qui seront, daorrmais, sous le
controle du Service de I'Enseigno-
merit rural et urban.



LES MANOEUVRES DU
| 1PACIFIQUE

Les grades mancouvrea de ia
dlotte am4ricaine qui te d6roulaient
dans le Pacifique. entouroes du
plus grand seret, out &ti brusque-
ment suspendues avant-hier, Cola
est dtl t deux accidents d'avionl El-
le* seront reprises bient8t.

1 -- .' IL --- J 'LJ- !"!-. -... J l." ^

P0 OU GERER LES PUITSh DE
SPETROLE MEXICAINS

SLe Gouvernement Mexicain vien
de former une Commianion char-
g&o d'administrer leg Cies. expro-
lpries.' Le Congrts Mexicain a ti
convojque pour Ic 11 Avril afin d'4
tudier Is situation.


A R NO UVNilIA= ,sd.,rqr1'c"n .~:' o-
LE JAPON TEMBBLE


tlqu' a une .exprience r.oop.en.ne
..du foot-ba ququ'll patiq* durant'
plslIeursa tnesn tant en Belgique
qu'en/fr~nce. Aussi, avec maltri-
.s, iN a relmpll la folia Iw-f tne
tions dicates de capitaine et ma.
I ager du OnGe Htaitien.
ePasquet l'avant centre ase con.
S-rta admirablement bien entire le
cteux Inters Baker et Verna, et blen
t'Iu'il ne posslde pas te shoot.canon
Sde Verna ce don't ji vais vous
(n eau.ser i) so met toUjours en
: rs bonne position pour recevoir
i O(s passes d'eux et mairquer av e
t he6gance .
i VERNA, rinter-gauche, est le
m itleur shooteur que faie vu de-
p ptits nombrc d'annes et il a effa-
I et de ma memoire les visions que
jo conservais du Bombardier Noir.
SAvec Verna dans tane line d'a-
v ants, n'importe queile 6quipe so-
iia toujours sur des charbons ar-
O{nts, car ilt hooted dimn toutesn les '
positions, h tous les angles, et 4'
S'importe quelle distance.
< Champagne, qui joua i Fxtr*-
ntle gauche est Ie vieux soldat de
t132 qui garden encore intact Y'ia-
doration Idu public haitien qui so
Srapnellf ses prones.se. centre nous
en 19,'2., Mats biei n qu'il Soit enco-
-e trie vif 4t trs ru.S je lui pr&-
t re l'ailier gauche du Port-au-
SPrince don'tt je ne me rappelle plus i
Sl nom) (1) de b(eauc.3Up plus dan.
g;ereux t plus ~lpositif.
xQuant rfux demis haitiens ifs fu-
rent toiijours en position pour fair
ltis pa;sscs iaux avant s et m6me ao
recevoir d'cus -- Ces passes en .re-
trait qui jetierent le d6sarroi dans
Snotret dfeonse.-- Ce ,enre de jeu
Snous pouvons sans hsiter t'adop.
tcr dorrnavant, car i) scra d'un
grand profit pour It foot-ball ja-
maicain qui n'est pa:s assez effi-
clent.t
(1) II s'agit de notre rapide ai- I
tier gauche tian Letrr.


sO.
On


REX

Dimanche, a 5 h. 30 le triomphal
success ;LES DECX LOSSES d'a-
prs Ie romnn (ie .)Vcourcol1i ii avcc
Cermaine-kRou-. Maurice E.ea:ndi,
Annie Ducauix ,et Serge Grave.
LES DElMcGOySSESt. utne ter-
riblne.meprie qui dttrltit le bon-
heur d'un foyer,,,. -
L,:U DEUX G.. OSSES... cette
M-re doruloriu-eu retrouvera-t-el-
le son enfant?
LES DEUX GOSS!ES... I'emou-
vante hiatoire d( deux enfants
martyrs.
Entr6e Gdc 1.10
A 8 heurv-s 30, tl' film mornu
mental LES CROISADtlk S, mf i fil
de C(til die Miillh.
LES CROJSADIES... L- produc-
tion la dpus grandiose qu'oln it ja-
rmais Ue suir Hucun tcran tdu mon-

1.EC Ct ROISADES La tutte
fantas.tioue& ,outi e! wO me suite
de tab '.tia x :a.iisa ., 't ( deux ra-
ee<. oppnI 1 'S d-, t!.r crov a anea.
LES CROISAJ)EF., L'Xevorution
d'tine fonui I, t ,' i ts, dans des
dcors comrme ,o n iv-ait .iamail
vus au Cinemnt,
LES CROISAD!ES... Ln sp:ctak-
Cle coniplt. gart;ndio. nmouvar .
rempli d'iutrigt et qui nous ifit
rnviTre (un' me-rvionuse histoire
n IIaour.
LES CROJSADiES ,. LUn film qui
-1mplit es. yeXr Ciima,,: er^vcil
eu bes, | cetir 'r .i t exale
les plu. beatux; ^tn+:+.mcu,,ts...
LES CROISADES.. -" .t tn
film IPARAMOl=NT


LE'HAZAR ,N .I'IONAI.


S falut ie plai-r svier ia clin -
tlIe ain.i quite Ic public qu'i I'occa-
sion dI'; aIn Srt', na ,c S i!nt.- Jha, u ,'t
cles suivantw s ont t re- ,s.
Huitel D)uret
IIuile Dante
Sardirn Auneiux
Then Ft'anci:.
Saumon Pickles
Marqaut -ea:Ix r'hiit
Olive. -- PI',it Pois -- A '-:t.-:..-.
Vin Rouge ir Ulane pir ;Ga. ;*t f
[Bouteik.rs.
Apritif's: Cap Corse, Dubonct. St.


Raphael
Fruits rt L'6ume frais : '.
tne s1rie d'autres articles !.. '.
rerme.


Pour avoir du Poid-s. .iJo .
Puissance et dte l'Ernerglc.
Pour r&ali.rr le DOUBLLE
da votre travail qjotidien i)',-
tellectuel ou Physique). irns
Ia moindre fatigue
















J I


Prenez
KRI.PAMALT
Produit a bas' Il KRtLP.
plante marine co:itcnant ttu-
tes lfr vitaminmos
En vent' dan.n tout.i les
S Bonne Pharniacies.


lI pr~ .- -
..~....-I-...,,----- -- ---- -------'~~"~I~~'"'- I~~" '--~B1, r ~ ~ t rrna~~IY


., ,~~~slawrrn -
1~a 11a.. :. I


24i


Un trowmblement de terre a
cou6 hier le Sudlu Japon.
n'enr6gitre pas de d its.


COLLEGE MODERNe.


it;recteur : Ernst Alcindor
(hamp-de-Mars No. 5 aucien local de Palace Hotel
Externat-Internat : Conditions modiques


Inscrivez vos enfants au :
COLLEGE; MODERNE
netL i'lnseignement A portie dtc tloutes ,I s ,'..urses,
ne professes pas le cbourragL deI cr;ine-,
pref're ia une tte un:quem.;:nt pleiine u.: tite


L ;'cult l qui
I'ecole qit,
L'ecolo quii
faiteo,


IYecole qui s'attache A solicitor et A dtvelopper toujour4 le jugement-,
S do I'&ve.
Uar.
ULest nl que se trouve rfecrut4 un corps de protesseurs I! plus ho.*
g o n e ,
1Ie prUns 2zk.
SLc plus competent.
et i.O ~- ;, capable, surtcut, d'entrainer pur 'txcmple, par faction ha-
f;.-te' et t ins rjetlnce


Exigez eette Marque





A.l
.-._. _.






























d -- o es lea
E.& G. MA R J N,





POR-T A _PRNC E.( A TI) ,









C 'et un produit d'lne quality sup.ideaur et d'an ;
{ price exlrremrent bhas et a la prt i:


.. .
W
e ,


- -- -------- ------ *
7


+~n;~


.v


. .. ... . ... .


JBlmIOTHEIQUE SCIEMNTIIQUE T PHrLOSOPHIQUE i

lourticq: Initit i on; i tique....... ....... ....... .. .....
D o M tsad: Im t': ,, <.; n ne ...................................; ,, t .'
D. Masse: Initiation juridique...........-...... ...... .... .
Tit: Initiation i lta blologie ............. .. .... ....... ..........
Ilammarion: Initiation astronomique ...................... ........
WVid r: Initiation mtll uiale ..i............................... .... ...
ouqi'uet: Initiation A la m6decine. ..........................
Faguet: Initiation itttraire..............................
Levie: Iniitiation financite ...... .................
Moreux: Pour comprefidre ]a philtoophie ..................
Doriac: Ijiscours modAles ....................................... ... I,
Doriae C.omment on devient orateur ........................ .
Martinon: Comment on parole fraaais .........................
Blum: Du iariage ................ ......... ......." .
A. Gide: R touche ........... ... ...... ...... ..... ....
F' Carto: L'IHomme tie minuit...... ........ ...... ...............
L. Daudet: Fivre de Camargues ..................
U;ninvfile: tLos Dictateur ... .................. ......
P"aguet: Seiznmet sieoe ........ .. ....... ............. ..4
Faguet: Dix septitm si'cle.................... ......
1sguiet: Dix huitibn:, :,ibele.. ......... .. ........ .. ,
Faguet: D ix neu viti me sicle ...... ................. .......... 4

Sertilange: Les mysteres de la foi....................
Paul Chack: La route des Ies s -,auvUc par ia France .......
Paul Chat-k; Combats dc mer au grad soleil .................
Paul Chack : Patroulles tragiqu--s dans It nui...........
Paul Chack: Des Dardaneles aux brum- dI ord ............. .
Due L. Mirepoix et Comte F. de Vogue: La t'itCtesSe, ...........
Aron: L'art du bridge..........................
Marchal: La liberty de la concepon ....................
Buftlr: Soyons forts .......... ................... S
Foot-Ballteur Entraine-Toi.................. ....... ....

LIBRAIRIE NOU VELLE
(Maison dIe ronhiance)
La Librairie la irtipieux .;sortic
Port-au-Prince Thilphone 2077.

S.


...A.
:")