<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03290
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 22, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03290

Full Text


PAGES

TuoDwIEN D'BAITI

LE pLUS ANOJN
1 6,.=: *


. M .... i. S : iT., 1
^1r,' :QUOTIDIEN PONDE EN 1896


I2K .$T_0. C
hre'rf,, I ',t {.' ,'AL F
7itei. L' ivr;\A L
!hre b Pr o1ij or


- '..


~'44 r~ r ~r


42TBme. ANNEE


PORT-AU-PRINCE. HAITI


MARDI 22 MARS 1938


Oi TISMTIOI DES COLONIESli GRICOL


V,i le texte de ltarret6 pr4vu
la loi du 3 Mars lerni r affec-
tt h Ia cr&etion de Colonies Agri-
00 0es 250 mille dollars vers &
rEtat Haitien par le Gouverne-
,at Dominicain.

ARRFTE

STENIO VINCENT

president de la Ripub:ique

Vu 1'article 35 de la Constitution;
Vu la loti du 3 Mars 1938 fixant
remploi du premier terme de DBUX
ENT CINQTUANTE MILLE DOL-
verses A I'Etat Haitien en
.action de I'Accord du 31 Jan-
ur I988;
Coasiderant qu'l importe d'eta-
hir lea bases du Service chargS
'Organiser les Colonies Agricoles;
SSur ks rapport des Secrt-aires
(Etat de I'Agriculture et des Fi-
pnces:
Et apres dilibiration du Conseil
de Secretaires d'Etat;


ARRETE
Article ler.-- L'6tablissoment et
orgnisath in des Colonies Agrico.
ka prevus danns la Lo! du 3 Mars
)938 se feromt sous ia haute direc-
tion d'un Commissaire General aux
Colonies Agricoles.
Article 2.- Le Commissaire GO-
al recheo chera avec le concour;
4&vAgnamne en Chef et 4'aid
tenquete' 1aities dans les r giorn
'imsagies par .c Gonvcrnement Ih-
eiplacements offrant les conditions
oulues pour' I'Ptablissemrnt des
oonieies, notanmment en ce qui con-
4Me le regime des pluies, les fa-
lito d'irrigation et de transpot'.
hqualitt du climate, la fertility da
l, etc...
Une fois ees emplacements trou-
v, its fere t I'objet de rapport:.
*4sailIs de la part.de I'Agronome
a Chef qui les adressera au Com-
Issaire Gcnvral.. Ce dernier les
Irsentern au Secretaire d'Etat d:1
YAgricultur,- avec ses observations
ft es commentaires s'il y a lieu,
Sfin d'approbat ion. es qu cellea-
0isera obtenue, la designation des
lix choisis sera faite par les soin,
iu Ministere de I'Agriculture et le,
irecteur G6n6ral des Contribu-
tiho fera proceder au recensement
hr terres appartenant au domai-
1t Pit de I'Etat pour olur arpen-
tag et lhur lotissement.
Article 3,- La concession de-s
ot aux membres des famillcs deo
vkltije et aux rescaphs des vS-v
:knents survenus depuis septem-
.- 1987 en Rtpublique Dominieai-
J sef fera son. e control du Comn
ti8aire GTincral conformnment
dtJspositiojs de la Lot qui sera
WmA sette fin,
MAtld 4.- Pour assister le Com-
t"five Gkneral dans lan dtermi-
iution de Ceux a qui des concession-4
rttLMt acccrd&i, il sera tabli dcs
tmM;,sions r6gionales dars toutes
S10oeali.as oi ce sera reconnu nd-
ftaire.
Cto commis funs r6gionales so-
tot composes notamment di;
ift-, du Cur6 de Ia paroisse, de
0ffier commandant l, post de l.a

Article 5.-- Le Commnisaire g -
raura plein.4 pouvoirs pour d6-
Mir le type de construction
er> les Colonies Agricoles, pon:r
fltldre touts decisions quant i
Iplace~ment des maisonnettes et
a l'pPque A laquelle elle
Ital4t Construites.
Si organisera le service de con.


traction en faisant appel dans la
measure du possible A la main d'wu-
vre recrutde parmi les reecap6s ou
parmi les paysans et II aura re-
cours, pour Je choix des aiat4riaux,"
dans la plus large measure possible
A ceux qu'on peut trouver dans Ia
loealit.
Tout autre achat de mtatriaux,
d'instruments aratoires, etc., fera
l'objet de soumissions dans le com-
merce et la pr4f6rence sert accor-
dee aux maisons qui auront offer
lIs meilleurs prix.
i Article 6.-- II sera itabli dans
chaque colonie une &eole de gar-
S pelle, une station agricole et un
dispensaire.
Article 7.- Le DIpartement de
1'Interieur, les D6partements de
l'Instruction Publique et de 'Agri.
culture, et le Dtpartement des Tra.
vaux Publics affecteront A i'euvre
de l'tablissement des Colonies A-
gricoles les membrees de leur per.
sonnel que pourra r6clamer le Corn-
missaire Gdn6ral, notamment pour
I'ttablissement des dispensaires,
des kcoles, des stations agricoles, et
pour lettablissement des chemines
d'exploitation et de petits syst&mes
d'irrigation.
En ce qui concern !a parties tech-
nique de leurs travaux, les fone-
.ionnaires ainsi d6tdgu&s continue--
ront A reliever de leurs Departe-
ments respectifs, mais administra-
'ivement, ils seront places sous 1~s
'rdr,s directs du Commissaire G&
anral eharg& d'assurer l'unit6 de la
direction des Colonies.
Article 8.- Le Commissaire Ge-
neral 6tablira un budget qui devra
etre soumis A 1'approbation des Se-
.-.irs a d'Etat de l'Agriculture et
ds Finances.
Ce budget pourra etre modifi6 en
course d'extcution selon ce que 'ex-
: 6rience aura d6montr4, mais tonu-
jours avec I'approbation des deux
Secr6taires d'Etat sus-mentionns,
Artcle 9.- Les fonds nucessai-
res seront mis A la disposition du
Commissaire Gkn6ral par trenches
successive, en eonformit6 du bud-
get qui aura 6te6 tabli, sur ins-
tructions du Secr6taire d'Etat des
Finances au Service des Fajemente.
Le Comfnissaire GeOnral est au.
torise A emettre des bordereaux,
appuyes de pieces justificatives, se-
ion les conditions 6tablies a Part.
25 de la loi sur Ie Budget et la
Comptabilite Publique, pour tout
pavement A effectuer sur les fonds
qui auront et& mia A sa disposition,
conforn4ment aux dispositions du
premier alinda du present article.
Le Commissaire G6n6ral pourra,
6galement, autoriser lea diff6rents
services adminisatratifs avec Its-
quels il sera en rapport, 4 6met-tre
des bordereaux apuybn de pieces jus
tificatives, selon les conditions ita.
blies A lart. 25 de la loi cur le Bud.-
get et la Comptabilit6 Publique, en
envoyant au Service des Paiements
une notification des montants A al-
loner A chacuu des suadits servi-
ces.,
Les doubles doa boyrdaaux 4mi


(Voir suite s GCme, par)


FETE DE LA 31-CAREME


N'oublies pas que c'eat Ie jeudi
24 do, cette semaine qv.'autr lieu 1
,.t masque do la mi-careme au Cer-
cle Port-au-Princien. En foule done
jcudi avec vos families, dans lei
coquets salons du Ceeile oti toute la1
ulit rtgner la jole, la folle joie.


i-


SENATE
(eWance du Mardi 22 Mars)

10: heures. La majority consta-
tte, Ia a4ance est ouvi-te. 11 est lI
et adopted Ie procs-ve:bal tie la
s6arxe du8 Mai 1936
11 n'y a pas de eaorespondanco ni
de rapport pr6t.
Au sujet du budget, le J3ureant
dtdeide d'.crir, au Se Utaire d'E-
tat des Finances pour lui (eman-
d er si le Corps L.id.lautif doit con-
tinuer a sursecoir au vote du bud-
get de Texerciee 1938-89.
Et, apres une observation du S6-
nateur .Fombrimn qui demand au
Bureau de porter & Pordre du jou:
de la prochaine saanze la question,
du dirit de contrlce des Chumbre.:
(ce que Je Bureau refuse, vu quo
la Commission special former -
cet effect n'a pas fait son rapport)
la seance eAt lev6e.



UN AMIBASSADEUR DU
PEOPLE PORTO-RICAIN
A LA COMMEMORATION DI)
425e ANNIVERSAIRE DE LA
DECOUVERTE DE L'AMERIQUEC

Ce rnmti6n +ta, d-e amage a P or
au.Prince. venant de Porto-Rie,.
par la voie de 'air, .1. Emiliu
Ponce de Le..on, rD ', du peo pj
Porto-Ricain aux fbte- commrmon
rathtes da 425e anniversaire de ij
decouverte Cd: la granfle p6inisul
amnricaine, on 1512, par l'illus-
tre decouvreur casti!an Ponce doe
.Leon, don't ii est Uun dh area des-
cendants. Ti port In costume do,
Iepoque, c'est-a-dir :fbea bottes t
un casque d'acier, un habit de cuirl
recouvert d'un large manteau d"
velours bleu. II sc rend a la petite
ville de St-Augustin, situeo en 1Flo-
ride, non loin de Miami. la premibe-
re de l'A:mrique, dont la fete pa-
tronnale tombe domain, 23 mars.
LA, M. Emilin J. Ponce de Leon,
d6positaire d'tn message du Gou o
verneur Winship de Porto-Rico, sq-
ra l'hte d'hionicur dou Maire df lai
ville de St-Augustin,
11 sera de retoiur ici, vendredi,

,^y -ir Wi -'n -u< s"*t~- i


L'AFFAIRE It,'ASSAIUTT


On se rappelle que le reprseen-
tant du Reich afiltmand ici avait
d&pose une plainte en diffamation
centre notre confrire :L'Assaut:,
Sla suite d'un article paru danns
ce quotidien, et juge attentatoire. .
La Justice corrcctionuelle fut sais-:
de, cette affaire ct de laboriou.ses
plaidoiries s'-n sont s'uivies.
Hiier, apprenons-nous, Ie Jugve
Duviolla a rendu :sa decision con-
damnant MM. Antoine Lubin,. Du.
meric Charlier A un moi; d~'mpri-
sonnement.


"SAVOY"

CAFE-RESTAURANT


Demandez i vo? amiss et
ils Yous confirrmeront que
nul part a Port-au-Prince
on peut mieux manger et
apprecier les bones con-
sommations qu'au a A-.
VOY>, situ4 au Champ-
de-Mars.


-~- tr *


rir v


DEMISSION DE

M. MONFILS


Nous avons apprise Ia nouvelle d
la demission de M. Marcel Monfib
Directeur du Survice National d
la Production Agricole i de I'PE
scignement Rural.
Ceux qui ont pu suivre d'un peij
pres Ies activities diverse, insigiid
fiantes et sans m-thode du rem
pl;aant de Fr'eeman no pcuvent rf
grctter son d6part. Au contrair,-
nons flicilons pour notre parh.
cux qui out pu obtenir ce rtsuitat
M. Munfils a t e replace par MI
Georges Hbraux, qui occupait pr.-
edlmmient la function d'agroneom.
dan:i Ic tpiLxirt'ment du Nord. MA
Hidraux a 61 install ce tratin.
Nous faisons cr tit A M. Hi-
roaux qni ,et jun et c nc-rgiqut..
Auttx autrs hatins, .ts colaboria.
teurs, A lui rendrvre a tache faci-
par discipline t' stoiijarit6.



DEPART
DE M. EVREMONT CARRIE

E. :'.,. t ('Ca ri', uotre Mi.
ni;ire i Santeo-Deonmihgo tst part;
hiYr. I] so dit beoaueop qu'il y a,-
ra .n changement ii la Directio:.
di- trnte l]gation danm Ia Repu-
blique \uisinv,


QUELQUES TRAVAUX
ILURGENTE N ECESSIT!E

Sous la direction du S. N, E, t-.
Cle: travaux suivints o1"t ete e'd
hisD. Des marea _on'. t6 as6ch,
par le ecoles, de Dunimy et de Pa
yen. Les (coles de Pont-Baudin. -1,7
Parrois et de Gu6rin ont travail!,.
a I'ernbelissement do maisons pa;-
sannes, tandis que celies de Savan.
Cure et d'Aubert se snt occup6--?
de Pembellissement et tt nettoya-
ge des Chapctle d Jeurs localit@.
r .-pe ctives.v



tLE 195enme. ANNIVERSAIRE
I)E T. LOUVERTURE


On pr-pure, en cc moment, ai
fap-Haiti n ifa clt.bration sole
nelic du 11V-,n'.,.. anmiversaire d:
Tussa,,int Louvt;rture, le 20 Mati,
A ceI.tt' occa.on, ..i Comite '1
cOtlnu l'hmorafion a 1tK- iei lrforn:
MI.A\I J. AdIInar Akug!ste, press.
dent, Edg. Pierrc-Loun.. Vice-Pro
sident, Vi,, hardouii, Lcomnte, Car-
klt RI. Auguste, L. Gaspard, G.
Monpoint. J. B. CinEas. L*. Mer,
et)o, Alex. IR. ,Iti ene et Jean IM.

Le.s randt-s li hces dc la f't.
sont deja arreters.
II y aura soirte litt6rtite et a:-
tistique au Cap. grande manifest-
tion patriotiqu Brer6da, lieu d(
na.--amnc do T. Louvertutre.
Sur la demanded dfl M. L. C. Lhbi-
ris-en, on recherche en ce moment.
Ie lieu de la chapelle, du Haut-d'.a
Cap oft Toussaint a 616 baptist.
1'Evtque du Cap qui participw
A la manifestation, fmra dire 1i
mestse e 20 mait sar .ee lieux b-i


*"'t l -,t .r .s. rF.dW.

A LA HHH

Les course do T. S. F. annon'
la D. G. T. P. reprendont bient6t
h la Station HITH. Pour ietre ad-
mis A sui'v.re c. etmo rs, l(. Al]L',;
devront Atre munis de lear certic:r
cat de fin d'etndes micondaire, 16r:
p rtirl.


EN PASSANT...


E-DOPWRA-nO. Eldttrado, tan-
Cien .tablsement du Champ-de-
Man, dot ehacun se souvient; -
ce toln jadi si anim Ite jour tout
ConMae ia nuit, et qui ne d s m-
plissa jaimaig de la prince dc
nmnbreux clients; Eldorado qui
connut la vogue des caft chier,
touched par la crike qui itreini du-
renent jtLsqu'kli heautoup d'ent re-
prise, we mit A battle de faile.


En vain, son proprietaire out "I
lancer des appeals p))r.wnts A la IAl-
;vahiitti de tous ceux qui avaient
pour obligation de acquitterr en-
: vers lui, hormis un petit nombhr de
d6biteurs demvur&s interesses au
sauvetage de eet diablissement, et
qui s'efforc6rent de Ie renflouer, la
piupart we minntnrerint irsensihle-.
a sa disarition.,
IDome, mtalgr' Its efforts de ce
dernier A Feffet de ton'erver cetti
acquisition de snm lahiwr opiniAtrt
Eldorado ful emaporf par la crise,
| uinsi que tout (v qui rappelait -;
plkendeur passe,.
Mats firt heureusement. Eldo
rado n'esl pzs mort tilot entier
comme 1oiseau dt la fable, il com-
mence maintenant A renaitre de seo
cendrrs. ('ar, en traversant Ia gran
de xoie suhurbaine (e1 Port-au-
Prince a Le)gine, on peut voir, no(
loin de la charmante station de'
Thorland. 1'enseigne de ct ea af
dresser ses kitres et chantante-
syllahes, sur Iun des gracieux cot-
tages de Vtendroit.
Bientbt. me dit Fred.. Eldorado
rovtrira sas portes au public, par-
i que la nouve'le installation s'ar-
tive de pluh en plus sous sa direc-
Slion.
S- e n'est pats ltonnant. L'hom-
Sme qui eut adi-s iaudace de pan-d
trer dans tine eage. et d'y digduti-
ner un verre de champagne sou-t
I '6il hagard d'un lion, a tout ce
Sqtr'il faut pour fair revivre snn
ancienne entreprise.
Qu'EI.DORADO. en cons quen-
S, s'achalande de plus en plus.
a :essore come iH la suite d'un bruit
'ailtu., 14oger mais ne sombre
Splus...
i JTITNIUS.


tFECOLE lDE ,C1 TARD

1/IEc'e de Chatead quti st 0 u
(1.0 plus ""andes du S, N, E I. ;.1
dCs mieux pourvueI .. t ntici, c,
poi'r, dcrnicr.-. df ,ouv elles ann-
li atiri.- A I'atl'ie', tn dc-ho;'s d
iravaux dit reparation et Td'entr,-
tie, un port-rmantau, 1 port
ueIte, 1 porit-cartes t i tetc d'in-
ditnl out (td ctnfOcti'c!i n \Vingt-
huit m.trc.a de cord 'lette ott :; i-
vr. de. pit' y ont jrt/. parP-S.


Lire nos informations
4e, 5e. et 6e, pages.


en 2e., 3e.,


REVEILLEZ LA BILE
E VOTRE FOIE-
Sans cafuIel -et voUs sauterez du
lit le matin "golfte a bloc"
ttf.t4li 4Utit 1' fttit* v-wt',> (}a4(j.'" Stir ut 'it,-.
dev bit siu nt 'nt- ttt ,s d r k.'. s. t .,: o v n',
CfientOcuia m vt ii roit lnt. va t'vg !t,,-
tsl amar, ts'], 'V. .' v-wye' t -taili oi,"r?
Z w a i fanl o.r t ftf piipalier. Umn, ,wfe
fvt* n'Watteilt t Na eto,. wuSo J,
PtsEn'rs T4aII CA-RTKmit p-,r Is
M0KEa rt le pouvnitor r ,.-t'rrr to l). *i$hs
ds bfile ( i(1 VOtVs r,- 0tra i i.t.tiMbli. V g" -
it ^EsT. Townl flarnaednt.


B. HAKIM.


-, I


No. 10.922


.


-


i


I


<


!
*;
i


!


m- -r





.ii~n. .. ... ..... "" llm ll- f 1. ........ . . ..... 1r


:: *M *i io f ,


I.-- Les moustiques tmrnamet-
tent lea maladies suivantes: la Ma~
lariaA FIvre Jaune, Fisvre "
Dengue et Is Filariose.
2.- Les moustiques sabissent,
dans le cours de leur d6veloppe-
ment, quatre degr6a de transfer.
nation, don't lea trois premiers .se
passent dans leau: ce sont:
a) r'ceuf,
b) la larve,
c) la nymphe ou larve mttamor-
phoase; et
d) radulte aile, e'est-A-dire, le
mroustique lui-zn4me.
Les ufs sont d6pomas par les i
femelles sur ]a surface de I'eau ou
dans la boue humide. 1s 6closent
en un ou deux jours cl se trans-
forment en larves.
Les larves no pourent vivre que
dans 1'eau, A Ia surface de laquelle
clles sont obliges de venir respi-
rer, au rr.yen d'un tutc situ6 pr.- ;
da lear queue. Ce tube, suivant le-3
types de inoustiques, est long ou
court, il ne peut 6tre vu qu'au mi-
croscope. Aussi, ce fait sert A los ,
diviser en deux classes:
lo.- Les Culicines qui portent
un tube respiratoire tris visible A
I'cmi nu, et
2o.- Les Anophics d-iont le tube
est invisible.
Les larves trouvent, leur nourri-
ture sur kt.s algutes o jplzoalites a-
(LIuatiqu(s et so transiiorn'nt .A l-ur


tour en nymphes aa t iout de cinli ,
sept jours. LA nymphe nt' mangte
pus, muais respire uu moyen d'utne
paire de ubes :,yant ia forrnc dic
trompette qi il p1.'re sur la ttte.
CeLLe pLriude tc intanmurphc.- ,,
elt nyrmph.- 1' (r11,e (ilt' (e ue Mn jour
et. decmi h trois. jo.jr:.., Tp'que IA la-
quelle l'insuct:t alil Jdevinu .1adulte
sortL d(: son ti'tl]ppe p[tr nlte d,&.
chirur- 'qui s1 : ',rodLiit Ldans It rI -
glin (tul lube rt.-:.;ratihe.
ANOI'HI'LES.-- CtC.-. m.u.stiq ies.
tra :-,r t'Ltf. ht l. pifuludi-n JB i-t so dis-
tiigueitL.li par Ih c'ira :"'riFstiques
Si tar.1Ls:
Les larves d'anopbhles n'ont pusr
de tube respiratoire visible et .
tiiacnent au repos duas ulne posi-
tiun plut6t horizontaEc A la surfa-
ce Vt L 'uu.
1,A.; ialv-' de culkC irie.S unit Lnf
rtue 'respiratoire tr i. vi.ibe qiu'el-
tus projettellnt ati-dctes.us dt ih tr'-
faLCU dt l'e'ait, ct qui L.s o(.ligc A .-
s;pWUlendr.., lains l'eau, lia tI' t1 n

I. funophJl'ts aldultes se distill-
g '.it prr la filfa io dent i l ait tien-
iC7ent at:i rp't- ou qua:iu it- piquent.
La trominp, la tl^te et le corps sont
uLr u t-' mUet' ligne droitte i t U 'in-
6Wete au aj ',ws faith un angle de 45
a.90 ( dcgr6q i(, Ic le pinn stur lequl
il tw 'ient, cl.- qui lui dionne l'ap .-
rence do se teniiir sur In thite.
LI;s culicint-s sont bossus et se,
tiennent dlan4 1 nei position parnl-
ie it la surface sur laquelle ils so
posent.
LvnS deux espC'c-us d'anophbles
('xiit.ant trn aiti sont:
Leo Anophles Albimanus et les
Anophtles Grabblunii.
L.a ditff'ri'nce qui les distingue
consisted en Lii- bande bianche que
k.s anoph.ies Albimanus po.ssdent
prt',s de l'e,xtr6rnitt de leurs pattes
de derritrt.
Les anophiles pr6dfrent d6poser
klurs-ccuifs au bord de l'eau claire
entour6e d'herbe ou de plants a-
quatiques.
Se'ule la fem-lle pique. Lorsque
quelcu'un porteur des parasites du
paludiisme dans le sang est piqu6
par elle, les parasites absorb6s su-
bissent A l'int6rieur du corps du
moustique une p6riode d'incubation
de douzse jours aprts laquelle its de"
viennent aptes A tre transmis A
d'autres personneas i la suite d'u-
ne-piqQre, et ansi de suite.
CULLes-- Ies Aedes Ae-
gypti aont eux qui propagent la
fievre Jaune ainai qpe cette fire
qu'on appelle Dengue. 1k out une
couleur brune noirftre avec ds?
raies d'argent sur le thorax, l'ab.
domen et les pattes. Lbe thorax #it
marqu6 de deux lines blanches
parallles, avec des lines argen-

*(Voir suite e Urme page)


$TR OS RMt hTANT

S!ii40t3;. C. Val4m
MnID tea p#s. a$rtita do tIn piteo
.ei4nt* zreevoir par lea derniers
^ft s eW peciaites rranai-
1sa les plus rare. et les plus r6pu-
ties qui saont:
Oxyleine, e ffiace dans tous les"
troubles intestinaux, troubles des
'vnes biliaires et des ".'iers urinai-
rim.
Salys;rum, centre- chumnatisme
agi.fu ou sub4ign.
Pantebrine, truitnenit radical
dtu Paludisme.,
UacItedntealiphage. mn6iang dei
S; verses rnces de Bacteriophages,
,agent do troubles intestinaux.
Nevrosthtnine Frassinge, rccon.s-
'iuiant gfz-ral a base des glyc6-
rphatet', ~'~sf chaui.t. p)tas9- et ma-
g:iesle.
Emulsion d'huilt de oie de o mo-
t,,oe associd1 I'extrait de malt, ri-
cite en vitamins A, et (C solidzk
rcconstituurt.
Quinby, s;ol-ible rpos.r .Adultes et
-:itfants, centre Ia syphilis.
Biocholine, Solution injectable
3e chlorhydrate de Pholine anti-
.uberculeux.
Geodyl intraveincux et intra-
musculaire.
Ultragadol, Elixir irradie par le..
rayons ulLra-'.'ioets. .:c-rplace 1'hui-
S d foi t de rn,'ruv, centre cr,:,i-
,anrce, rachiti.me, surmenage.
Boldarlem. congestion du foit
'1alculs biliaires jaunisse.
Jouvence de 'Abhb Soury.
C('reossine cuchets et granul-5,
reeonstibant,. rde.n'1'ralisat(L l
p:hy? .i,'!o ijiq t .
Diastogine granul,', reconsti-
Euant, inti-anmmique.
Entirobyl. insufri.ance h.pati-
S|ue.--


Biocalcium centre t.-utes les an6-
mies que]que soit fenr origine.
I Quino-thorium ampoules et dra-
geas, traitement efficcdu du palu-
disme.
M1sothorium, traitement du Can-
c'r.
Crayons Nitium Bmisson, traite-
ment des mrtrites chroniques.
Hi motoniine ampoules, tonique
Sanguine en solution hypodermique
i La Pharmacie a requ e6gaiement
des pites de Guimauve, de jujube
et de reglisse.-
Prix absolumcnt rklJits,


A PETIONVILLE


Tout
besoin.
Alel


-'^filK'e


indi4.,.rsable dans la l Mb
Chloru,-- de Magaeaulm -
4patr.nt de-maud&c d. esp
catitrt h vetre. m6devit.
Angiorvli -
c'nr'e l'angine de pc'tritne, su

Capsutz's d'Huile de Rida p
On prcnd son huile e Rtci conm-
me or avale une capsule de gui-
nine
Capisulos Bleu de dh$ybe iv
Copahe -
:...'r, Elenuoragi,


tous les PRODUITS ..





des aboratoires CIBA



flrflr..


A LOU g


UL'e IH-a: de 12 m. enviroR
Ritu6e rup Dantes Destouches.
Ancions. atieiers du eNouvol-
liste..
Cette Halle situee dans la
:our con':iendrait A tout usa-
e.
S'adre'zer ?r Madame Ch6-
ra.quit mr..e desase ou de 19
i 15 h- Ponnrm;: le no- 2731.


MARVELA

Demandez a volre foidoasier
MARVEL

Ce produit change la rouleur d
-:otre chaussirze ., .n ,a robe qu,
.'ous p.or'ez ou .eilun i.re costA
ne: To, : crio':-jr,-t y corpri
.r et argent.
11 ne craque pas et laisse on fit
nagnifique, i1d~llbki0 mats enc.
re, il rend l: so;elier piu.s neuf s'
Atait fatigair.
Demaridez MARXVLA St vyouu
ous habiflerez aveq e;cgaee et
harmc.nie sans avCit A dfpensti
pour 10 pairs de chauSaures,
L'ne seu'e bonne rmi- vou msu!
i t, gr:cee MARVELA.
En vente partout.


HYPPOLITE .IEUDY

DiAtrilmterr:


vient de s'ouvnr une
BIBLIOTHEQUE DE LOCATION
chez Mine. Louis Mevs
(en face de JEglise)
i Revues, Journaux, Papeterie.


-t


Devenez votre propre Comptable en cuvrant un
Compte de Ch&que ao la Barnqnc Nationale do la
Rlpublique d'Hatti.


.JW i


LPure


Refreshment


A VE NDiE


Pour CRutse de. depart: mobilir :
12 salon, de sale I2 manger, dc
:,hambre; divers objets; ustensile
det manage; le tout '4 tat de neui.
r[e'phoner No. 5175.



CONDITION
EXCELLENT
A VENDRE

27 Collections die (loniUcur
1910 ia 1937, relies rI l'dtat de

S'adresser au Bureau du
fou'rnal.


AVIS MEDICAL

Clinique du Doctwur AIMON
CHARLIER;, ue :des cascrnes, i
cOtW de la legation dominicalne.
Cnsultationws: 9 A, midi, 3 C
heurea p. m.



LEMONS PARTICULIERES

Aux 61ves en retard; legos
d'Eapagnol, conditions avantage'a-
ses.
S'adresser M. Weaner Thrasy-
bule Avenue Bouwon No. 15.


r


LA PHARMACIt
OASTERA
Telephone 3777
J

Vien: dc rnettre la derniAre main
i son GRAND LABORATOIRE
eompo36 de plusiours section tweb-
ciqued:
1} Anal, e cllniquas

3) Analyses ladustnmUs
4) Aoawyses arriclts
i 1 Institut de rreenerehe
Co laboratoireo et d'emaolee ,w_-r-
tolution par sa direCtioa avi6e,, p.'
von materiel complete, par sL po"l
Lion idtahl et par 'eaprtt anouvas
au'il implant en Halt.


Directeur-Profeaee :
Antonio Chevanlier.
Ex:Privat Docent de ]
Conseillers Teehulqu :
.Dr. Georges CaaterA
Ex-E6lve Institut
phylactique (w Paris
Dr. Clement Lanier.
Ex-Eieve Institut Pai
de Paris


Bong


'm
Pro ',
s'



.
flute /.


Buy it from
your favorite dealer.
SBIASERI4 DI LA.COURONNE, S.A.

Port-au-Prince Haiti
Now", -WiL


~~~r;~UUI-sUI-~~-.--.


'I' -J --m III II ."w


A la ouverez

e, L. CaumI let ,22. .

Phou
ce don't vous pouveg a T

d e htee Me Reth -a





IIOSTYUI~


(nuit.g)


.9..


tea courbes sur les cbt6s et af-
g ptlt la formeo d'une lyr.. ::t
ta tve de e decette espce.
i'" moustiques soe d6veloppelu
les stagnation d'eau. teller
.i1es eCiternes, les barrique,. les
steao" do bouteilles et les marmit-
a~e & l'interieur ou.prss dt's haI-
tations, Seule'les fernelles piquent .
at elle le font tout particulibre-
lent lc martin to i'aprbs-midi plu.
tSt.que dans la soirlt ou durant Ia
la co.4mme la plupart des autres
mougtiques.,
L moustique ne peut transmet-
tye la fvre jiaue un'Ie Si por-
sonnepi1qu6e st malade depuis .-N.-
lement deux ou trois jours. Dans
ce lqa, le moustique ne peut conta.
rnifr une personnel saine que dou-
j0durs plus tard.
is CL'LEX QUINQUEFASCIA-
TLS' propagent la FILARIOSE.-
Ce Bont dts n:moustiques de couleur
brunAtri sanis marques blanches.-
nlq choibki.-Lnt de preference pour
y dioser :hurs mcufs l'eau sale
tal }que cele ide, fosses d'aisance,
des gouts cirvcrts et des flaques
bi6g_.uses. Sea caufs sont facile-
meat visibles i la surface do B'eau.
Es itrment dces masses noires a for
me ttcuelle contenant environ 250
01afs chacune,
DESTRUCTION DES
;IOuSTIQUES
1o.- tRemnoblyer ou drainer les
mares d'acu .
2o.- Dbarrasser les course d'Cau
detoutes v6 stationss et laiiser cou-
ler 'eau librement pour prtvenir
la formation de flagues stagnantes,
3o.- Ditruire ou vider uine fois
par semutaih totu les recipients
d'eau. Couvrir cla puts et ies ci-
ternes avec tde in toile mrntallique
ou es pourvoir d'-:-:C bomnne qcuant:-
t de petit: oi:so:s dCe riir.' Ec
nourrissum de larves,- Cornb.'
tous ics pttinL ou eternens inuileh o
verser -dl 1luilc _uit lier surface.
4o.-- Htuilr Ine fois pair scnzi-
ne les vas;t.; etend-es d'can stz-
gnante apr< artv"f enievo toutcs les
vrgetations uni s'y trouvent afl
que I'hai>.' pi:.ssie couvrir Ioutte YI
surface. L'huilage des grandi,.s 6
tendues d'(a doit se oi.':- o'-
qu'il n'y a p:a do vent, autrcment
le vent chasserait toute I huii d'uun
seul etc de la mare ou de la flaque
d'eau.
Lhuile t1c Ic.0 larves en tli ::cr-
posant entree tiles ot la couches d'air
extfrieur, ce qui les emptche deo
respirer et par consequent les suf-
foqtae.


OCCASION EXCEPTIONNELLE
A V-ndre:
Un moulin a mais dti marque al-
lemand e avee ,vant-concas-
seur brcvctt, Aur cFaisson en bois
aveC tamira. plan, muni ae meuie; du-
res en quality 'EXTRA,>.
.Ce mouliri nest pas encore dc-
oail4. I,a caitisc le cor.tenant ni'-
it4 ouverto qu'urne soule fois de-t
Puis son arrivtie. c'est-a-dire en


douine pour vt'rification. C'cIt done
un moulin tout a fait nouf qu'on
aura achetd.
S'adreVser at No. 15 de 'AvoenuC'
Magny (Petit-Four).
Une Machine Singer,. i pied,, fa-
vec bras cylindrique pour seller ou
eordonnikr.
S'adresser au No. 15 de 'Avenue
Many (Petit-Four).


SLE NOUVELLISTE >
Rue F4rou Na. r9
iut* Postale No 1. 15. Tllphlioe 232'
QUOTIDTEN FONDE EN 19 go

HENRI CIIAUVE'T & CiLERiAQVIT

Dirccnr: cR
FRED. DUVICNEA.U '
Sccrc'ln irr.e-ndcral:
MAX DUVAL
A dministi r ar ar:
~LSERT GEORGiS JACOB


4M1N .iiiri~Y i~^~ ~ a^i^^ ii r ^ggj ^ .:::;fl OU m oFa -NOU IIAUT- 43 .r




SL f t t ncontestable
,, .


LE. .UIM
LL Kncm


SARTHE


iest la quintessence




meilleures varieties de cannes


d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terroirs.


Guest ce qui faith son arome


GOUTEZ T COMPAREZ


BERLINER HOF


-Mohr


Do n, it RuN.t
A nale desRues I,'oux


et entire e


Telipho w 2375


Tous les articles de Bureau,-- .-- .i' .iiiii: ;1 -;.; i,' f4t -
yal). Machines a additionnoer e it ca:cuier .C:.'" .1. is),', I(-
a.i t proteger s checks i.pd Pro :r;.odd fc '.Cgra- h
'- aires (A. 1. Dick) jusqu 'i p!:n, '',: c'.i- .. I- pp!%-
par classeur, Coffre-forts, armoire. ;c a c.tr. ;:i!a ';; t ri
..i,: i~ chaises de Bureau, toile, enlcr. 'u:'ai-:.., :.mnin:s et
Bandes caoutch'uc, Buvards, So:s-nacins., p,4i-!' '-' macSiI
a 6crire, Papier Carbonne, Ruhans prcr machiinii- ti7rie, etc.,
tc., etc.-


Du moment qle cetst un aiir:ice d ir;':;,t
.re temps i che-cher, allez dircctem.nvt cheu
vous y trouveret cxactemenit I'ar icle qu'il v.u
leur prix,

Vous nous flrez plaisir en nouls rendanl :nt;
le plus courtois et3 rtservv tou..


7o


'~A pas t'-
DON N. MO1It,
A it c-:* au moile :

0 U t
i- ; (*1 raccufii


- -- .----l ... :. .. .

SiDECOLETEE... CELA NE FAITH RIEN! E PREN DR I
TiV VAS DE LA CAFIASPIRINE
TE ,ROIDIR. ET )E SERAl GUlERIE.
.j79 f.'-- -,: r'
*4~ '4-


, i,. wa Ccisin st p np seutem ent bonne pour ,
supprinor les douleura et les marlaiss mais elle est
Saust tris efficace pour supprmer les1l /
refro iiements et lea rhumres. Ell sot- A
Sage. -e d .cong esiofme at fait bailsser ILA J E
I' tibvmr. Ele contribute & isli6 ner les "
" geu es inlectueux. Pour touteales even-
Stua tir, a yes toujours de la Calaspirine sous I main



g, ,



~ A BRE de CODEIlNE..-T01,l et UCAUYPT01
,cur caU RAstE-.-coNSERVATIo1 PARPAtTE
STOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS oDE POUMONS
PORT-AU-PRINC E, ,HAITLT I.r LrEsPnov c
z, ".. "., .... .. '4;1


Pour .-av';ir I'n Pooids, de it
Puissance et de I'in-ergie.
Pour rdali.iier oe DOUBLE
dc votre travail .1 itidien (it-
tellectuel ou Phy-sique), san-"
la moindre fatigue






















Pre {
KELPAt MAIT
Produit: A base du KELP,
unial m;iar'ine cOntn (nt tou.
ts. l(.'s vitamins.
E:; vcnt, din: tout-s e.-
Ilnnes Pharnmaries.


Loterie Natiooal

d'Haiti

#i, Iue &onne Foa, A
Phone 3358

GROS LOT :
II.X 1MILLL GOURDEIS
LEr CO't'OU :
PROEVA MI LLA
r,: P lt.k" 1 4 1 .'
P.IX' Gdae. SlcEI'LjMEt,1T

,'hailsez pusa risquer, chi,
jsite mai,, rette modique :a
'cur. C'est un genre d'fpar.
qIne. Et pui~ .n'oublier paB*
lu'il faut soutenir Notre to-
'erie Nationale, ear ette rient
en aide, ie son ert a beau
::oup d'Geurre d'Utilif1 et do
fienfaisance Publique tfra
vers toute l Republique.
Pour touted res raiders
Haitienr on Etrangers, Ahs-
tez donc votre coupon ona n
tre billet.


SDOLL,AR R.F V:,ELMENT
Occasion unique ra'no-phono 11
tubes, changenimlts a:tomatiquiee
de disques. A r'tat reitf. Une
centaine de disques. S'tdresser au
bureau do Joura "


.....AV# U -t -t . .


4U


.lcsdemoiselles,
Nesdamies,
Messieurs,

Avant d'alIlr ailleum pour vae
chaussures urn visit s'impose a
in C(UItDONNERIE ?O)NT-CAt-
1EI,, Eo vus, trnuver,': deos aTr:-
Ci s s uival' c ..t t; ,.ls r' ,iu e Ct I 'L co"[,t
I hI1nt1s4.1 p&luimerti, oLc. sans (,'
lier la f:nieuse ponimlde No-Nli
,.N fare de la Poste Grand'Rit,
-No. 139.


yIruprit F.r.Y,
l'rupri~taur,


,,-rr wu



QOLO IAN

L, \',, -., 'O) I.f.) I-IA N. I .
V,:y tr2 d14 rs'1,r 11'e ports Coln,-
hiensr, de Cri.-tclal C(. Z., de King,.
tan, Jha, -.,-L atti-ndu lI' 2' MIr,--
UM;' (;n nico.it ((- rni, ;n c'i 1 i
heaures det' 'ipri-mnii poir New.
York. via Cap-th itit', p.ria-rai:
frt, p.assagert it t iAli,.

WM E BIE O,
"Agenl Ginirai.

SCLINJQtIE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
l Anciemue Maia0on FP D:vigneaurd
(Rue des Casr:.es)
i Consutati.n :
I 2 4 ht ,p m3


-E.M....W Vt -P .ACK S
, R | AL DI MC'AREJME

Grand BaI Trave.t paur M. A1:-
tche JDrnMf au, l* samedi 26 M.ar
courant t 7 heures Ircirf es p. tm.
Maiaon Ricot,. sise Ldhie (Ecoi( t! .
Cullture phys~igitf, iDormela iBaront.
Eitrhe Gilrral.t G I., 1,10.

~a. C .- -


LES DEUX COPIINS
T & Dis,-U mOl *ieut, j.e e
suia pas vena bht,.r
JO suis mr4ornnable, vo-
yonas Te souvienmstu dui
jeune iquorist. Edonard '
Benjamin? J'ai *t4 chbz lui bier
soir.
Qu ele belle sairt, mon Dieu,
j'ai pass4e t quol charmant glr-
;oun e typc-lt 11 vour sert. de ia-
aisette superfine: e'est de la suavi
i en matikre.
11 faut ft.tncourugrr, car i'en ai
, vr de pareille dans d n grands ca-
f's de Paris.
Tu es press; alors n'e parlons
plus. Mats, en somme, ii a touUt
sortez de liqueurs. 11 a It anistte,
to peppermint, la priintfle vaniMtl,
le nectar, etc. Vois-le le plus tot
possible si tu veux oTruver d la
belle presentation, (d is bhonne qua-
lit6, entin toute unc go!tm'e de bon
goit, 11 s'y connait Nbi n et se d-
vou ue ur ss i mn a b e
clients. Enfin, por d'tautreas
renseignements,s voi Sitonl Viieux,
!'Epicerie du Centre, M!nm. G. Rtu-
main et tant d'a'treL. Cela vaut
bnie la pine. Au rerv;i, Vieux!>


tlONN, C(lANU'E
AI'X FIMEUIRS

Al Hut ni In 'Fn r i- et 'ts Citt n-
-T s < )S t, .c Cst r tser-
f' ta sur ,'prise 4 pluJ s iagreblna, i'a
l.a. Malui' ne I.r ,' itiAf' enot d (' C '-
,:"itr ta -.. 1'1 c primpi lid, "inr t cin.i
-2. t'a B l pf- e. t it vuti<
id 'i gar n!eint "a iLo (lUr voN e
u.get d' family,
SDans leos piche'ttes de cigarettes
RtyaI et RPex, s trouvtnt dts
uilctins niunurot(.s, portant la i i-
Mnature u. Ht.-r;l. li t;,I ; s i 1 ceeth u '
.ic la Manufacturce
Pu' tn ii:muo s'. Royal plus
.n a ide ciafiic( doe l.t'ubt r sur ;.
iumtr n (rui appnorte au foyEt i'ai-
s ave r at hl o gaiet Y.


4" Ia


,,


.r jc~g- Y llc A "W






--- ------ -- -- -- --r.: -- -- -

nmWPOS ET
On n' pl 9 &e ra n q If on ilT
on'epr pls d'enW treuvr a-, FAITS DIVERS
tre d. d
LAROCHEFOUCAULD.


Pour pouvoir 6tre tojouors boa,
II faut que le autres erolent qu'ilb
ne peuvent jjauwis nous tre impu.
n6mnent me6hants.
LAROCHEFOUCAULD).



ORGANISATION
DES COLONIES AGRICOLES

(8luite)

au course du mois pa-: le different-.
services administrat:fs sinsi quit
les pieces justifications y afferen
tes seront, au plus tard le 10 di
mois suivant, tarnsmis au Crom
missaire Gendral, A fin de verifica
tion. Le 15 de chaque mois, au plu
tard, le Commissaire General re-
mettra au Secretaire d'Etat des Fi-
nances, aux fins de contrble, les dou-
bles des bordereaux et pieces jus-
tificatives qui lui auroit ite sourm.s
par les different services admini.
tratifs ainsi que les doubles des bu'
dereaux et pieces justificatives a-
ftrents aux depens.es faites dire
tement par lui.
Article 10.- Le, rapport c i
tout ce qui concerne la vie des Cv-
lonies Agricoles seront publids dan-
un Bulletin special, sonsy ] titrb
cLes Colonies Agricoless. tous le
deux moiN,
Article 11.- oLe Diretnt Arrut.i
.era public et xecubt '" it diligntc.
des secretaires d'Etut deo i'ATi-
culture ct des Financea, chacun oe
co qui le concern.
Donn- nu Palais National, a Port-
ia-Prince, fl 22 Mairs 1938, An
135&me. de l'nd6pndc hdncf ft An 11
de la Liberation et dec ai Restaura-
tion,
Stbni, VINVENT,


LES GRANDES EPREUVESM
HIPPIQUES FRANCAISES

Voici les dates des grande fpreu
ve Hyppiques et Atronautique,
pour 1938 :
Dimanche 6 Mars.-- Nice: Grand
Prix.
Vendredi 11 lMars.-Maisons-La.
fritte: Optional (Free Handicap).
Dimanche 17 Avrl.-- Auteuil
Prix clu Pr6sident de Ia R publique
Dimanche 15 Mai.-Longchamp:
Poutes d'essai (Thoiius andand Two
Thousand Guines.).
Dimanche 5 Juin.- Chantilly
Prix de Diane (French Oaks).
Dimanche 12 Juin.- Chantilly
Prix du Jockey-Club (French 1er-.
by).
Dimanche 19 Juin.- Autt-uil,
Grand Steeple-Chase.
Mercredi 22 Juin.- Auteuil
(h-ande Course de Haies.
Vendredi 24 Juin Auteuil
Les Drags.
Dimanche 26 Juin. --Longehamp:
Grand Prix dee Paris.
Dimanche 3 Juillet.- St-Cloud:
Prix du Pr6sident de la R-publique.
Dimanche 24 Juillet. "Maisons.
Laffitte: Prix Robert Papin,
Dimanche 31 Juillet.-Deauvills'
Poute'des Yearlings.
Dimanche 14 AoOt- Deauville:
Prix Morny.
Dimanche 21 Aoft.- Deauville:
Grand Prix.
Du Samedi 13 au Samedi 20
Aoft.- Deauville: Ventes de Year-
lings.
Dimanehe 11 Septembre: Long-
champ: Prix Royal Oak (French
St-Legei),
Mereredi 21 Septembre.-- Mai-
sons.Laffitte:!La Coupe d'Or.
'Diman --2 Octobre.- Long-
champ: Prix de 1'Arc de Triomphet
Dimanche 16 Octobre.- Long.
champ: Pris, du Conaeii Municipal.
1938 AERONAUTIQUE.
BALLYE DU HOGGAR: d(part
d'Alger le 10 Janvier.-- Dur4e de
I6preuve: 9 Jours.
COUPE DEUMTSH DE LA
2SIJRTHE: lo 9 MW i,


NOTRE CONFRERE RIGAUD
OBTIENT SA PENSION
DE RETRAITE
Par arrt6 prididentiel notrL
confrere Candelon Rigaud a obte-
nu sa Pension de r,-traite don't I:-
montant so chitffre ; 250 gourde.,
Nous nous en rljouiusons sincdr,-
mont.
SAnci-n Secr6taire cd'LEtt, anil,'o
S1Stnateur tde la Rpubliquc-, an'cij.
Adniinistrateur des Finances, a;r
cien Charge d'Afftaairc- A .In ava
fncicn.i d;rectieur (c- Haiti-Journs'
<.t du w.r!einai (ifictull. notre an-.r
Candclrn Rigaud .'et 't..iours .$I-
:,ral i". a at it li n it S,.S c fom p;t
riotss par .sa ;:ro _i ,_ t t O'-: t :i;t -
grit., A c-. q.aiit.isrs are. oit
:' i-' -. ;: I: ntomns t'.,I R: -.-v- ,'L.
Sjoul-rnaii.-.ti L'in-,cie;.ijr-;x., (Il' -
crivain c( :;..iu t a:t I utn ca-s,.'..
charmant.
Nous saisissons cette occasion.
pour lui renouveler, avec nos com-
pliments les meilleurs, I'expressior.
de not e sympathie.

EDUCATION FAMILIALE

)imanche martin, 27 Mars, a 1
heures, inauguration de la Curo
mission de I'Educaticn familial
1'Ecole Normale d'In;t-tutrices, -
en pr&esnce des parents des Ecol ,
dc file;.
Mme t L-rebours, Pr sidcnto de I
Commission, fera un entretien so.
I'Education familiale et ., L, ('
.Lhrisson expliquera Ie but de oet
,e belie (Euvre de Civilisation.

MOVEMENTS MARITIME

Par le steamer HlLaiti: de la Cu
iombian Line sont arrives hier ma-
tin lks passages suivants: M. John
F. Plummer Jr., Miss Grace Jack-
sen, Miss Flora Htagan, Miss Mart.
C. Dungan, Miss Edna Khouri, Mr
E. Service, M. Eugine E. BIer, -N
Josu nii Marvel Jr.
Os,
cLe North Stfar' do in Clarc'
Line a touch notre port Iier ma-
Iin. A part les Ipssag.r-s KRog-r
Farnham, Edouard Quinby, Hai-
ry, Smonhoff, Norman Zink, d,-
barques A 'Port-nu:-Prince-, i! avait l
board 233 tourists.

IE CHAIMPIONNAT DE TENNIi
CAYEN

Sur v court d.i' L DI.)ianc -
poursut ivnt ke-. rc-ncT, i nis Iour 1. cliampio::nut 1938,.

I.E 'RIX DE LA GASOLINE

Depuis quelques joinas, Ia gazuli-
no qui se debutait i 34 cts. or es.
tombe brusquement A 28 cts.

LA BlHLIOTHEQUE
I)E DAMIEN


Au course de Janvier, Ia lbiblice
:hque a regu 154 bulletins. 219 re-
vues et 17 ouvrages.

LA PRARMACIE CASTERA
ET LES (EUVRES

La g4ndrosit6 des organisateur-
le la Pharmacie Castera devien'
t&cidtment proverbic Ie,
La m6moire d'un don tell ctu-
-re d'utilit6 publique ct de protec-
-ion de la classes malheureuse est
encore vivante et dej' elle renou-
velle son geste au b n4fice d'un au-
tre organisme de soutien centre la
Mlisre et la Pauvret.
Cette semaine, chest a a Crechc
qu'elle a pens6; grAce A la vigilance
de quelques dames de notre lite,
particulibrement, Mesdames Mi-
chel Oreste et Auguste Roumain,
la Creche nourrit, loge et 6leve dans
de bons principes d'hygibne, de
morale et d'Aducation les petits d&.
shdrites de la vie don't le sort au.
trement seriit piteux. Elte vient de
recevoir de la part de a- grande
Foundation Nationale, un important
lot de -remdest t d'accessoires
hygi6niques et chiruricraux.


= J lUL 1


L'AMOUR EN CAGE

Anny Ondra en prison! Ce neast
pas un canard, Anriy Ondra, la e6.
lebre fantaisiste de l 'cran, la dt
licieuse poupe blonde, a pasd6 pla-
sioururs ors en prison.
Cette nouvelle s'est repandue
comme une trained de poudre ct
pluisieurs journaux en ont parl4...
Pour remettr lc.4 chAoses au
loint, nouts pouvons prciser qu'il
'nagit u nouveau film interpr6t.4
p.'ar Anny Ondra, Ren6 Lefevre et
.ri:l It- -ri'loy et qui s'intitulek L'I-
nriur en Cage. Grac'. A adaptationn
,-t iv dialogue de Jacques Natan-
;n. I'aut;uiur du celebre Greluchon
rlaiciat. c's sc:nte:s appor-cro-nt Lin
,:.rmert de gaiti de ilus au grand
him cquo Rex donnera Mercredi t
- K. 15, L'AMOUIR EN CrAGE.
,.r -' '.Wfln Sat,, P^ meei


rJE N"A! JAMAIS
IL:'EI, E CE SECRET
.A MON MARID


-MiNrenant, aCO- n0;yis :rfnton plu
e;l ;anais. Or, pendant un certain
lemps. son affection s'ctatt rtfroidie. J!
savais pcurquoi. Met rides me faissient
par -e vieille de 50 i an. Aujourd'hui,
'en n1rais moins de 30. II r'en conn:al
;as ia ,i.on. maais c'2tt d & la Crram,
'wsi.jn. Aiment pour I I eau. Des li
lendienu tion, fas itonnder de v'o;r combine j'
para.:;ais plus fralche *' plus jeune.--
La Cr me TokaIon. Amirent pour la Peau>
t-st e tilI moye n de rendre aux ceUulx
de ia peao l'activiti de "s Aj unesae.
El!k- content du iBlocil -- obje-t di
ita m:aip.ceuise d( ouv reS sieatif lou-
faite i Vitnne, qui nor-rio rellmner,,
:ire crm- au principle viial concentri -e.
t.eirlai cutancea jcisri et sit nes,
Co que ette fernoie a fait,
vous aussi vous pouvezs l fair
Ks.-a.eas vous-%rnm m la Crimee Tokalor
Aihlrnrt pour Ia Pfau. Empioy a Cr4-
me TosaIon (louleur rome) 'te oir, avant
de vu:s crucher, 1i matlq, tmployes p
freine Tokalon, Aliment cour tI Peau
icoui!ur blanched EtUe eat aatriingeate
tonmqut. noiurrifss ante t C eonftltue la ma4l!
leure hAis-j pour Ie -maquiIlages.
PAUL E. AUXILA
Port-au-Prince, Haiti
Distributetr our Haiti.


)'. i .f W W 1-,- ,-1 AWE? At -V' -4- -m---- ---------
--.Cr I -- ------------- --- -- ---


B,*iiwn


NlO,,ve!






Hourticq: Initlanion l it: aiiSI ...............:...... ....... :
D. Mass : Initiation conom que......... .....................
I. Masfi6: Initiation juridiqueL.............. .............4
Tit; Initiation A la biologic ...... .......................... ............. .
Flammarion: Initiation astronom'que ............. ...............
W idor: Initiation mus a ......... ... .. ... '.. ......
TBouquet: Initiation A ha mindccine................. ................ .
Faguet : Initiation littra llre... ... .. ..... ......
Levi o: Initiation financire u. .. .... ........ .... ............ 2 .
Moreux: Pour coprendre -hil sophie ..........,,,,,....
Doriac; Di.scours mol-es .... ...... ............ ..
Donr : C comment, on lent oraeur ......
.Martinun: Commi t 01tto n n p ric frt. ais ............................... 4
Blum: a u 3Iarn agc ............ ............... ......... .. .
A. Gideo: Ietouchc : ........ .. ......... .. .... 2 .Zi.'
'. Carco: LIlorionm t c nm it nu. r. ...... ~... ........... .....
u. D det : Fit rei Car n ..... .......... ...... ........
Flainvilc : I es Dict c' irs ... ... ... ..... ........ .
I- giclt: SeizHiti mc i :a..... .. .............. ...........
Faguett: Di rx s rrpt r ,rn l si t-..clo .4.4 .......... ... .. ... 40..
Faguet : Dix huitirinv. ,icle 4.
FagLit i : D icx neu ,ieneL ......... ... ........... ..... 4441
Ior.':ae': Co mment ,'Di di entm r '............- .................. 4.40
BIaeffrti -: D nix netllvi rim ra: ai.- ,... .. "


IScrtii 't:c Iit n i m .- i ;s ; ...- ........ .... ............. 1. :0
Paul Ch tack: La rout.e- rLX s Ine .. .. r u France ... ...... g
Paul Chack: Combat,- d- r- :,. I ... ......... ........
Paul ehack : l' atr.-.:'- tr;. i ; do.-. i.. l. uit.. .. 5
rPaul C ii' :i I.- l in' dau;. .. ..: : ...... .. ... 1r .

Duo; .. ..00.
M arlt 5x li .. h .i r .i- .. ... ..... .300

oo g ..r -t" D ne' -i s... ... ..... 4,00


LiBRAIRI. \Ul \N'I:1.I,

alit- n ,, conliance

Ia 1.ibrn:rie ; c "-i ;a-.-O ti.e

Port-aui-rint Thelphonc 2077.


A. 1E .MA -Tf:'IS & ( (.

Phia e fde Ia i'.ai

hut ( ot rbc 't flue (tin \lth a n (- i'Fl:.ai


ACIi.\T DLC.\AI..1i IL (,A if, '. ;L.. DL". DIAMATS, PER.
LES ET HIEiRi:s r' il'( ISE-.,. V I.LLS I-I:CES .,RGENTET
OR, MO.IONAIE DE' 01 T-ES NATI'.Aii eI, A DE: iRIX A-
SOL ME NT AVAN'..;EL X.
GRANDE I.Ilt)'IDA ION DEF I.N I' '< ET : ERRES
Lunettes ct Verrts- dlt. tmou, numntro,-
Montures en nickel inow.vdable 'i
Verres uvaIs. nau pril r .5 l.i Ji pa:iteL
Lea tquidation tdarera juJ-qu'au 1 5 Nnvembre inclusveF
rn0,


auffet m itlerf Mrli

hs bctfl pal








offert aux lectriees


du aNouvetlistei

UN RAVISSANT COUSIN

SAl PAYS DES MOULINS o

Brodorie tris facile et d'un ef-
fet charmant.

Ce cousin de 50 x 40 cm. des-
sine sur toile grain ancient a-
vec les cotons soyeux lavables
pour la broderie, est envoy con- ,
tre 7 Frs. 80 (12 timbres A 0,65).


Pour recevoir I'ouvrage re-
commandO, ajouter I timbre de
,0,65.


Retourner ce Bmn-Prime

AUX DOIGTS DE FEE

39, Bd. raspail.Paris Vile,

om ..... ..... .....

Adresse : .... .........

Joindre 7,80 en timlrcat.
.. ^ t .


. .-


00.


~*PC~ra~a~*r~amrr~nammrtra~ Ilmr~iP~rNI-~-i~F42trt;C ~2t~ .~Bll~xtAh~Lrraa~ll.lI~ntll~pa~s~l *-~llllls~nd P~BPPY


~--~ -----I r ."I r